Université de Neuchâtel: aula et faculté des

lettres: architectes: C.-E. Chabloz, O.
Gagnebin, C. Huguenin, P.-A. Maire, J.-M.
Triponez SIA; architectes associés pour
l'exécution: J.-P. Lavizzari SIA, M. Macchi
Autor(en):

[s.n.]

Objekttyp:

Article

Zeitschrift:

Ingénieurs et architectes suisses

Band(Jahr): 117(1991)
Heft 23

Erstellt am: 16.05.2014
Persistenter Link: http://dx.doi.org/10.5169/seals-77665

Nutzungsbedingungen
Mit dem Zugriff auf den vorliegenden Inhalt gelten die Nutzungsbedingungen als akzeptiert. Die
angebotenen Dokumente stehen für nicht-kommerzielle Zwecke in Lehre, Forschung und für die
private Nutzung frei zur Verfügung. Einzelne Dateien oder Ausdrucke aus diesem Angebot können
zusammen mit diesen Nutzungsbedingungen und unter deren Einhaltung weitergegeben werden.
Die Speicherung von Teilen des elektronischen Angebots auf anderen Servern ist nur mit vorheriger
schriftlicher Genehmigung möglich. Die Rechte für diese und andere Nutzungsarten der Inhalte liegen
beim Herausgeber bzw. beim Verlag.

Ein Dienst der ETH-Bibliothek
Rämistrasse 101, 8092 Zürich, Schweiz
retro@seals.ch
http://retro.seals.ch

sud et est et l'aula. information. Maire. M. J. conférences. Huguenin.la circulation de la bibliothèque avec son entrée unique. Au rezde-chaussée. Hauterive ^ «s? £5 i\\ « \ A l'intérieur. On distingue deux types de circulation : .-M. Gagne¬ bin. M. Triponez SIA Architectes associés pour l'exécution: J. L'or¬ ganisation de la faculté en instituts. Carouge/GE Artiste: G.-E.-M.la circulation libre au rez-de-chaus¬ sée. ouest. Conseiller en couleurs: G. a*' . dans chaque aile. L'aula. ainsi que l'en¬ trée principale de la bibliothèque. P. donnant accès aux salles de cours. aux étages par des passerelles. ciné¬ ma. les Umrt*«î options architecturales poursuivent différents objectifs. O. . Werner. Huguenin. tout en restant at¬ trayante pour le public . Fonctions et organisation L'ensemble des constructions est divisé en six corps de bâtiments dis¬ tincts. front est des nouveaux amé¬ nagements des rives. Tri¬ ponez SIA Architectes associés pour l'exécution : J.». tant à l'extérieur qu'à l'intérieur des constructions. Lambert.ARCHITECTURE ET ENERGIE Ingénieurs et architectes suisses N° 23 30 octobre 1991 Université de Neuchâtel : Aula et Faculté des lettres Architectes : C. ing. J. etc. elle devient signe de la ville. D n . débou¬ chant sur le parking en contre-bas sans couper la diagonale piétonnière. le caractère très compact et complexe exigé par le programme est allégé par la sobriété des matériaux bruts et les perspectives constantes sur l'extérieur.renforcer le plan de masse dans ses axes principaux . accessible indépendamment. la nouvelle cons¬ truction. Gagnebin.exprimer les différentes fonctions afin de faciliter l'orientation . Un seul ascenseur au milieu du noyau central permet d'atteindre tous les niveaux. P. en première périphérie du centre commerçant. Lavizzari SIA. Cette implantation préserve intégralement les perspectives des rues sur le lac. avec la rigueur de la construction tradition¬ nelle des ailes. les sections nord. telles que congrès. Chabloz. Beurret SIA. aux salles spéciales. La construction métallique des cages d'escaliers et du noyau central con¬ traste. . Maire.SSà«K^ H==37 Les Architectes Maître de l'ouvrage : Etat de Neuchâtel Architectes : C. universitaires et scolaires alentour. La Chaux-de-Fonds Acousticien : P. sa transparence. mais réunis à l'intérieur et autour d'une bibliothèque centra¬ lisée. Par cette situation.souligner par les matériaux de cons¬ truction la clarté d'organisation des locaux et des espaces. C. A ce lieu d'articulation par¬ ticulier aboutissent les relations entre bâtiments publics. Camesi. aux servi¬ ces et aux circulations verticales: les escaliers qui relient en quatre endroits les circulations périphéri410 ques des bureaux aux deuxième et troisième étages. par. Menzonio TI Conception : 1980-1984 Réalisation : 1983-1986 m E ¦^ «^ Architecture A partir de l'implantation et de la vo¬ lumétrie des divers bâtiments. Le noyau central est le cœur de la faculté. on y trouve tous les services adminis¬ tratifs. Lavizzari SIA. Accès et circulations L'accès des voitures se fait selon le réseau orthogonal existant. les quatre sections sont reliées entre elles par des couverts. longeant et réu¬ nissant les quatre sections aux pre¬ mier et deuxième étages côté cour. O. soit : . Chabloz. doit s'imposer par sa masse et sa forme à la manière d'un monument. Premier bâtiment à être construit audelà des quais. leur différen¬ ciation et leur relation.-A. peut recevoir des activités universitai¬ res et extra-universitaires. Macchi Ingénieur civil: P. C. zone de détente et de réunion. cafétéria. Macchi Implantation et volumétrie L'emplacement réservé à la construc¬ tion des nouveaux bâtiments universi¬ taires se situe sur les terrains gagnés sur le lac. m i nr \ \ m 2e étage.favoriser la lecture des différents éléments d'organisation par une typologie . visible de très loin. concerts. d'ouest en est.renforcer l'expression des articula¬ tions des différents bâtiments entre eux . Le manque relatif d'es¬ paces libres dans les ailes est compensé par l'architecture arachnéenne du noyau central se développant dans l'es¬ pace par des passerelles et balcons autour de l'ascenseur. il se trouve également à la limite de la nouvelle zone verte aménagée. structure urbaine orthogonale d'avant-guerre..-P. dans la prolongation du développement est de la ville de Neu¬ châtel.-P. le noyau central. Chaque groupe comprend une part de bibliothèque avec des salles de travail (alvéoles) et des bureaux.-A.-E. séminaires et centres forme une multi¬ tude de petits groupes plus ou moins indépendants. H.

k Le couplage de la pompe à chaleur au réseau de chauffage à . ^™je ' ' i-r i i n ^ Coupe sur la diagonale de symétrie.f4 szm s» tTfll' WÈsÊsM mm i i m mmW* iii ¦tt ¦¦» ¦¦Ï!!!"""M i*a* ÎV ffl i i i L1L1IJI II ~T~r TtTTt 11 i llilll I I II y an: i i i t t . contre 550 Mj/m2 pour la moyenne suisse des bâtiments universitaires. Volume chauffé 24 600 m3 Volume (SIA) 40 235 m3 Système de chauffage: pompe à chaleur couplée au chauffage à distance de la ville E (chauffage) 291 Mj/m2 0. . 411 . WmÊ& bonne isolation de l'enveloppe. Le manque de fiabilité de la pompe à chaleur entraînée par un moteur au gaz. Problématique: La gestion du climat dans un vaste espace public: l'atrium.distance (enveloppe) de la ville.70 W/m2 K - Récupération sur air extrait: non - Les faibles besoins en chaleur du bâtiment: 291 Mj/m2.Ingénieurs et architectes suisses N° 23 ARCHITECTURE ET ÉNERGIE 30 octobre 1991 Positif: . &.Le volume et le climat offerts par le grand atrium non chauffé.