Baresi : «Brahimi a les qualités

pour jouer au Milan AC»

«La mission de l’Algérie
sera difficile à la CAN»

«Heureux d’avoir rencontré Lazizi que
le public algérien comparaissait à moi»
www.lebuteur.com

Les Kabyles
libérés
!
Doukha : «Maintenant,

MCEE 2 - JSK 2

Mekkaoui
renvoyé !

Hannachi : «Il ne
remettra plus les
pieds à la JSK»

Sylla
Sylla menace
menace
le
le Mouloudia
Mouloudia !!
«Je saisirai
MCA

la FIFA pour
récupérer
mon argent»
USMH

Iaïche : «On
se rachètera
face au CRB»

CRB

Le Buteur du 28-12-2014

Michel : «On
est limités»

Dimanche 28 décembre 2014

QUOTIDIEN NATIONAL SPORTIF N° 2868 PRIX 20 DA

(La JSK qualifiée aux TAB 1-4)

il faut battre le CSC»

USMA

Chafaï : «On a
prouvé que la
défaite face à
l’ASMO n’était
qu’un accident»

Affaire CSC-USMBA

Match à rejouer ?

Equipe nationale

Zeffane annoncé
N° 2868

02

Dimanche 28 décembre 2014

Coup d’œil

www.lebuteur.com

partant, cet hiver !

n le disait, il y a
quelques jours
sur ces mêmes
colonnes. Le latéral droit algérien de l’Olympique Lyonnais
n’est pas du tout satisfait de sa
situation sportive. Retenu
pour la prochaine Coupe
d’Afrique des nations, Mehdi
Zeffane, qui aura été, de l’avis de
tous, l’unique satisfaction des
Verts lors du dernier match des
éliminatoires CAN-2015 face au
Mali, à Bamako, a été sommé par le
sélectionneur national, Christian
Gourcuff, de chercher du temps de
jeu, s’il n’arrive pas à s’imposer à Lyon.
Un message que Zeffane a reçu 5/5
puisque l’on apprend qu’il serait déjà partant, cet hiver. Les Gones étudient trois offres de prêt reçues de la part de clubs de
Ligue 2 pour cet hiver.

O

Des clubs de Ligue 2 se le
disputent
Mehdi Zeffane, qui n’a joué que trois
matchs en équipe première de l’Olympique
Lyonnais, depuis le début de la saison a,
comme révélé par nos soins le10 décembre
passé, obtenu son bon de sortie. Sa destination n’est pas encore connue mais, selon un

proche du joueur, l'international algérien,
retenu pour disputer la prochaine Coupe
d'Afrique des nations en Guinée équatoriale, est dans le viseur de plusieurs clubs
de Ligue 2. Sochaux, Ajaccio et l’AS
Nancy Lorraine seraient intéressés par son
profil. «Je ne peux pas être satisfait de ma
situation actuelle à Lyon. C’est très difficile
de rester chaque week-end sur le banc de
touche, je suis un compétiteur, je veux jouer.
Maintenant, si je dois descendre d’un palier
pour avoir du temps de jeu, je le ferai», a-til déclaré à la presse française, il y a
quelques jours.

Mehdi préfère l’Espagne, mais…
En plus des clubs de Ligue 2 française,
l’Algérien, Mehdi Zeffane, est aussi suivi de
près par quelques formations espagnoles désireuses de l’enrôler. Une destination déjà
évoquée par Zeffane sur la chaîne de télévision du club : «Je tiens à l’Olympique Lyonnais, mais cela ne me dérangerait pas de
partir pour découvrir une autre mentalité, à
l’étranger par exemple. Partir, ce sera dans un
futur plus ou moins long. J’aime bien le football espagnol.» Seulement, jugé encore jeune
et pas encore mûr pour tenter une expérience en dehors de la France, son entourage
préférerait la piste de la Ligue 2 française, à
défaut d’un club sérieux de Ligue 1.
Moumen A.

Il sera très attendu

Feghouli veut
tout casser en
Coupe d’Afrique !
Après s’être interrogé, dans des déclarations accordée à BeinSport, à propos
des critères adoptés par la Confédération africaine de football pour désigner les
nominés pour le trophée de Meilleur
joueur africain de l’année, l’Algérien, Sofiane
Feghouli, est animé
d’une grande volonté à
se surpasser lors de la
prochaine CAN-2015,
pour prouver qu’ils méritait bien de figurer
dans la liste finale des
nominés pour le
CAF Awards.
Feghouli s’est dit
étonné qu’aucun
joueur algérien
n’ait été retenu
pour les distinctions
continentales, cette
année, après le reluisant
parcours des Verts en
Coupe du monde : «Je
veux juste comprendre
quels sont les critères retenus pour définir la
liste des nominés pour le
titre de Meilleur joueur
africain. Sincèrement,
j’étais surpris d’apprendre qu’aucun Algérien
ne figurait dans la liste
finale.»

Alors que les Verts quitteront Tunis le soir du 11 janvier

Gourcuff
décortique le jeu
de l’Afrique du Sud
L’entraîneur national, Christian
Gourcuff, continue de visionner les
matchs des adversaires de l’Equipe
nationale lors de la prochaine
Coupe d’Afrique des nations. Ainsi,
après s’être arrêté sur la manière
d’évoluer du Ghana et du Sénégal,
qui demeurent des adversaires
assez connus de tous, le coach
des Verts s’est penché sur
l’Afrique du Sud qu’il a pu découvrir à travers ses sorties en
éliminatoires de la CAN-2015
et décortiquer dans le moindre détail. Le driver de l’EN a
surtout relevé que cette
équipe sud-africaine demeure
coriace et difficile à jouer. Sa véritable force réside dans sa stratégie de jeu offensive et sa qualité
athlétique. Gourcuff a conclu, selon
une source proche de la FAF, que le
premier adversaire des Verts ne sera
pas du tout facile à jouer.

Il met en garde contre la
vivacité de ses attaquants…
Parmi les points forts que l’on
peut d’ores et déjà tirer de cette
équipe sud-africaine rajeunie et
complètement métamorphosée, c’est
cette qualité de jeu offensif des Bafana Bafana invaincus durant l’ensemble des éliminatoires. Christian
Gourcuff a surtout conclu que les
joueurs sud-africains excellent dans
le jeu du contre. Il compte surtout
mettre en garde ses défenseurs
contre la vivacité des attaquants de
cet adversaire.
… et évoque une défense
équilibrée et une ligne
offensive redoutable
L’Afrique du Sud, qui évolue en
bloc équilibré, défend très bien et ce
ne sont pas les 3 buts encaissés uni-

Gourcuff tentera de corriger les
lacunes avant de partir à Mongomo

Avant la phase finale de la Coupe d’Afrique des nations, les Verts prendront part à une seule rencontre
amicale. Pour Gourcuff, un match amical est suffisant
pour entamer la CAN dans de bonnes conditions. L’adversaire a été choisi par Gourcuff lui-même. Il s’agit de la
Tunisie qui occupe la deuxième place des équipes africaines, juste derrière l’Algérie. Comme prévu donc, cette
rencontre aura lieu le 11 janvier à 18h, au stade de
Radès. Les Verts quitteront Alger le 10 janvier tôt dans la
matinée pour rallier Tunis à bord d’un vol spécial. L’aprèsmidi même, ils auront une séance d’entraînement à l’heure
du match au stade de Radès. Pour ce qui est du retour
au pays, il se fera le soir même du match. Pour
Gourcuff, ce match sera un sérieux test. Ce sera
aussi un baromètre pour avoir une idée sur la progression de l’équipe. Le sélectionneur compte même
corriger les lacunes qu’il constatera lors du match,
avant le départ de l’équipe pour Mongomo.
Le lendemain, décrassage et repos
Le lendemain du match, soit le 12 janvier,
Christian Gourcuff a décidé de programmer une
séance légère dans la matinée au centre de SidiMoussa. Ce sera un décrassage pour les joueurs
où le préparateur physique de l’EN, Guillaume
Marie, essayera de remettre sur pied les joueurs,

après les efforts de la préparation et le match amical de la
veille face aux Aigles de Carthage. L’après-midi, les joueurs
auront quartier libre. Les blessés resteront à Sidi-Moussa
pour les soins, alors que les autres pourront quitter le lieu
du stage.
13 et 14 janvier, dernières retouches sur le
plan tactique
Les dernières retouches sur le plan tactique auront lieu
les 13 et 14 janvier. Le lendemain de la rencontre face à la
Tunisie, Christian Gourcuff visionnera le match en compagnie de ses assistants, pour déceler les éventuels points
noirs dans ce match, côté algérien. Gourcuff se basera
ainsi au cours des deux jours sur le réglage tactique, afin
d’améliorer pas mal de choses qui n’auront pas fonctionné
lors de ce match.

Réception au CTN le matin du 15 janvier,
départ vers Mongomo l’après-midi
Etant donné que la sélection nationale quittera Alger le
15 janvier en début d’après-midi, aucune séance d’entraînement n’est prévue le matin. En effet, il devrait y avoir
une réception en l’honneur de cette équipe pour l’encourager lors de cette CAN. Le ministre des Sports, Mohamed
Tahmi, devrait être présent.
H.R.

exécutif
Abou Rida (membre
de la CAF) :

«L’Algérie est le pays
le mieux indiqué pour
organiser la CAN-2017»

quement durant le tour qualificatif
de la CAN qui contredira le sélectionneur national. Sa ligne d’attaque
demeure, toutefois, sa force de
frappe. Avec 9 buts inscrits en 6
matchs, le compartiment offensif
sud-africain reste redoutable par ses
accélérations et ses contre-attaques
bien menées à partir du milieu de
terrain. Possédant des joueurs qui savent récupérer les ballons au milieu
du terrain, ils peuvent être dangereux à tout moment face notamment
à une équipe comme l’Algérie qui
préfère prendre le jeu à son compte.
C’est à ce niveau que l’Afrique du Sud
pourrait créer beaucoup de problèmes aux Verts.
Moumen A.

Le membre exécutif de la CAF et de la FIFA, l’Egyptien, Hani
Abou Rida, estime que l’Algérie est la mieux placée pour organiser
la CAN-2017. «L’Egypte a bel et bien déposé sa candidature pour
l’organisation de la CAN-2017, mais l’Algérie est la plus proche de
l’organiser. Quand on se base sur les conditions posées par la CAF
actuellement, les Algériens sont les plus indiqués pour avoir l’honneur d’organiser cette Coupe d’Afrique, surtout qu’elle est la seule
à n’avoir pas eu cette opportunité depuis la CAN-90», a-t-il déclaré
à une chaîne de télévision égyptienne.

«J’ai promis à Raouraoua de soutenir le
dossier de l’Algérie, si… »

Poursuivant ses déclarations, Abou Rida n’a pas omis d’afficher
son soutien à l’Algérie, si son pays est éliminé de la course pour
l’organisation de la CAN-2017 : «Si l’Egypte n’est pas concernée
par la course finale, je suis convenu avec Raouraoua de soutenir la
candidature de l’Algérie pour la CAN-2017.»

«Le Maroc n’échappera pas aux sanctions de
la CAF»

Concernant la décision du Maroc de renoncer au dernier moment à l’organisation de la CAN-2015, Abou Rida a été on ne peut
plus clair : «Je crois que le Maroc s’est précipité à prendre sa décision de se retirer de l’organisation de la CAN-2015. Il va sans dire
qu’il n’échappera pas aux sanctions de la CAF.»

Demba Ba «J’attends les
CAN-2015/ Sénégal

explications de Giresse, je vais
les détruire une à une»

La non convocation du buteur sénégalais du Besiktas Istanbul, Demba Ba,
continue de faire des remous au Sénégal. Le sélectionneur des Lions
de la Téranga s’est mis la presse
locale et les observateurs du football sur le dos. La récente réaction de Demba Ba a enfoncé un
peu plus Giresse dans son choix,
pour le moins controversé. Ba, qui
n’a pas apprécié sa mise à l’écart, l’a
ouvertement signifié via son compte
Twitter. 3e meilleur buteur de la Super Ligue turque avec 8
réalisations, Ba a déclaré : «Je suis impatient d’entendre ses
raisons (Alain Giresse). Je vais les détruire une à une.»

M. A.
Canal+ s’est acquitté des droits de
retransmission de la CAN

C’est une bonne nouvelle pour les téléspectateurs algériens. Le groupe Canal+ s’est acquitté des droits de retransmission de la trentième édition de la Coupe d’Afrique des
Nations. Les trente-deux rencontres de ce tournoi seront
ainsi diffusées sur les chaînes Canal+ Sport ainsi que sur
Canal+ Decale. Avec les difficultés de suivre toute la CAN
sur la chaîne nationale, le groupe Canal+, très suivi en Algérie, offre la possibilité aux millions d’Algériens de suivre
en direct cet événement.

AFFAIRE

Affaire CSC-USMBA

Coup d’œil

www.lebuteur.com

N° 2868

Vers la reprogrammation

affaire du
match CS
Constantine-USM
Bel- Abbès
continue d’alimenter la
scène footballistique. Le
CSC, qui s’est qualifié vendredi
sur le terrain, s’est rendue coupable d’une grossière erreur. Il

L’

du match

faut dire qu’à ce niveau, de telles
erreurs sont carrément intolérables, et pourtant il est clair que
les instances footballistiques interdisent l’incorporation de trois
joueurs étrangers sur le terrain.
D’un point de vue réglementaire, le CS Constantine ne
risque rien, à cause du vide réglementaire, justement.
Même si après une telle
infraction de la part du
CSC, le club mérite amplement une sanction,
les instances du football
algérien semblent carrément embarrassées. Selon une
source autorisée, le CS Constantine ne sera pas disqualifié, mais
il risque de se voir obligé de rejouer la rencontre, si le score de
cette rencontre n’est pas homo-

loguée. Cette information, nous
la tenons d’un très haut responsable du football algérien, sous
le couvert de l’anonymat. La décision finale sera prise aujourd’hui, mais ledit responsable
n’a pas écarté la possibilité de
voir les deux équipes s’affronter
de nouveau. Le lieu du match
pourrait être maintenu au stade
Hamlaoui de Constantine et les
dirigeants constantinois se verront obligés de prendre en
charge le déplacement de l’ensemble de la délégation de
l’USMBA. Les hauts responsables du football algérien se sont
concertés sur la nature de cette
sanction, mais ils n’ont pas
trouvé de solution du fait que
même si le CSC est déclaré perdant, l’USMBA ne pourra en
aucun cas être qualifié sur tapis
vert puisque l’article 97 des réglements généraux de la FAF
stipule ce qui suit : «En l’absence
de toute réserve, la participation

03

Dimanche 28 décembre 2014

irrégulière d'un
joueur venant
de l'étranger à
une rencontre
est sanctionnée
par un match perdu
pour l’équipe fautive
sans attribution des points au
club adverse». Autrement dit,
l’USMBA ne pourra pas être déclarée qualifiée. Supposons que
la FAF décide de disqualifier le
CSC, un gros problème se posera aux huitièmes de finale
puisqu’il y aura une équipe qui
ne jouera pas lors de ce tour et
sera qualifié d’office en quarts de
finale. Ce qui met les responsables de la fédération dans l’embarras. Il faudra s’attendre à ce
qu’on prenne une décision, alors
que les dirigeants constantinois
ne sont pas en position de force
et ne pourront pas contester une
telle décision, sachant qu’ils ont
commis une grosse bourde.
Hamza R.

Yahia
Amroune
(président USMBA)

«Le gain du match
nous revient de droit»

Y a-t-il une suite concernant les réserves formulées contre le CSC ?
Le règlement est clair en ce sens. Les articles
14 et 97 des règlements généraux sont formels
quant à la participation irrégulière d’un troisième étranger dans une même rencontre.
C’est le cas du CSC qui a incorporé un troisième remplaçant étranger alors que deux
autres étaient sur le terrain. Je crois que
cette affaire est on ne peut plus claire.
Le président du CSC affirme que l’USMBA
n’a pas formulé de réserves sur la feuille de
match…
Ça n’engage que lui. Mais avant de déclarer quoi
que ce soit, il fallait qu’il ait une ample connaissance
des règlements en vigueur qui régissent notre football. Son administration est fautive et elle n’a qu’à assumer son erreur. Même l’entourage immédiat de
Bentoubal reconnait l’erreur. Maintenant, s’il veut
mener les supporters du CSC en bateau, c’est son affaire. Il aurait été plus judicieux pour lui d’affronter la
réalité.
Donc, vos preuves sont tangibles…
Absolument. Nous avons été très bien éclairés et
conseillés par des spécialistes de la réglementation.
C’est pour vous dire que notre démarche n’est pas fortuite. Et puis, nous n’avons pas besoin de formuler
des réserves sur la feuille de match. L’article 97 le stipule explicitement et le mentionne de façon précise
et formelle : en absence de toute réserve. Voilà qui
appuie notre approche.
Peut-on, d’ores et déjà, avancer que l’USMBA
aura le gain du match sur tapis vert ?
La décision ne me revient pas. C’est à la commission de discipline de trancher. Pour ma part, je fais
entièrement confiance aux responsables de la Ligue
nationale car je ne crois pas qu’ils vont enfreindre un
règlement qu’ils ont eux-mêmes conçu et approuvé,
et se contredire. Ça sera de la pure aberration.Tout ce
que je peux dire c’est que les règlements sont en faveur de l’USMBA.

Le secrétaire de l’U
SMBA a formulé
une requête auprès
de la LFP
Du côté de

Entretien réalisé par MO Noureddine

l’USMBA, on compte alle
r défendre bec et ong
faire. D’après les dirigea
les cette afnts, ces réserves sont
fondées et il n’y a pas
doute là-dessus ! Tout
de
le monde sait ce qui atte
nd le CSC si le verdict
prononcé en faveur de
est
l’USMBA. Le CSC sera
automatiquement élim
la Coupe et sanctionné
iné de
administrativement. Les
dirigeants d’El-Khadra
vent pertinemment que
saleurs homologues du CSC
inventant cette histoire
jouent sur le temps, en
de réserves non formulée
Une façon peut-être de
s sur la feuille de match.
vouloir influencer les resp
onsables de la LFP. Mai
l’USMBA, on maîtrise par
s, à
faitement la réglement
ation, même si les rése
n’ont pas été formulée
rves
s sur la feuille de match
puisque l’arbitre Benbra
et le délégué de match,
ham
eux-mêmes ignorant la
réglementation, ont inte
au secrétaire de l’USMBA
rdit
, Mouley Kaddour, de
procéder aux formalité
d’usage. Cependant, une
s
autre voie légale a été
prônée par l’administra
de l’USMBA qui a form
tion
ulé une requête appuyé
e par la feuille de mat
(puisqu’il s’agit d’un cas
ch
administratif) démont
rant clairement la particip
tion irrégulière du troi
sième joueur étranger
adu CSC qu’est le Malien
Berthé.

Bentoubal «Oui, nous avons commis
une erreur administrative, mais…»

Revenant sur l’affaire des 3 joueurs étrangers alignés face à l’USMBA pour le compte des 16es de finale de la coupe d’Algérie, le président de la
SSPA/CSC, Bentoubal a animé hier un point de
presse, dans lequel il est revenu en détail sur cette
affaire. Bentoubal affirme que le CSC ne risque absolument rien et il nous explique pourquoi.
« Les réserves des dirigeants de
Bel Abbès sont venues tardivement »
Dans un premier temps, le président du CSC
nous dira : «Je dirais que trop de choses ont été dites
à ce sujet, et j’ai tenu à mettre les choses au clair.
Tout d’abord, je reconnais que nous avons fauté.
Certes, une erreur a été faite au niveau de la direction en alignant 3 joueurs étrangers. La réglementation est claire à ce sujet, mais il faut savoir aussi que
les réserves des dirigeants de l’USMBA sont venues
tardivement. Si les réserves ont été faites au bon moment, on aurait été sanctionnés».

« C’est pour cette raison que l’arbitre a
rejeté les réserves de l’USMBA »
Avant d’ajouter dans la foulée : «L’arbitre de la
rencontre et le commissaire au match n’ont pas avantagé le CSC. Ils ont refusé les réserves de Bel Abbès
car elles ont été émises tardivement. Donc, là aussi,
la réglementation est claire pour nous tous. L’arbitre
n’a pas avantagé le CSC, il a seulement appliqué la
réglementation».
« Rien n’a été mentionné sur la feuille
de match »
L’autre point qui rassure le président du CSC est
que rien n’a été mentionné sur la feuille de match.

À ce sujet, le premier responsable du club constantinois nous dira : «Rien n’a été mentionnée sur la
feuille de match. J’en ai gardé une copie et aucun
rapport n’a été écrit ni par les dirigeants ni par les officiels. Cela prouve qu’on ne risque rien dans cette
affaire».
« Je rassure les supporters, le CSC est
bel et bien qualifié »
Par la suite, Bentoubal a tenu à rassurer les supporters en nous disant : «Que les supporters se rassurent, le CSC est bel et bien qualifié pour le
prochain tour de la coupe d’Algérie. Ils n’ont absolument rien à craindre. Le CSC ne risque rien. Nous
allons tout faire pour que le club ne risque rien».

« On présente nos excuses aux
supporters pour cette faute grave »
Avant d’ajouter dans la foulée : «Il est de notre devoir de présenter nos excuses aux supporters du CSC
pour cette faute grave. C’est le secrétaire qui a commis cette erreur. Pourtant, il a plus de 30 ans au service du club. Mais voilà qu’il commet une faute
impardonnable. Il est le responsable car le coach Belhout ne connait pas très bien le nouveau règlement.
On ne peut pas lui imputer la responsabilité».
« On aurait pu éviter cela »
D’après le président du CSC, le club aurait pu
éviter cette faute. Il dira : «Je dirais que tout est allé
contre nous dans ce match face à l’USMBA. On était
privés de la présence de Bounaâs et Arrama. Si l'un
d’eux se trouvait sur le banc, on n’aurait pas commis
cette erreur».

« Les responsables de cette mascarade
seront sévèrement sanctionnés »
«Il est clair que le conseil d’administration ne se
taira pas sur ce qui s’est passé. Je vous assure que
les responsables de cette mascarade seront sévèrement sanctionnés. Le CSC doit réagir sur
ce qui s’est passé. C’est inadmissible que
l’on connaisse une telle affaire à ce stade
de la compétition.»
« Je n’ai pas pu joindre
Raouraoua ni Ali Malek »
«Je ne vous cache pas que j’ai
essayé de prendre attache avec le
président Raouraoua et Ali
Malek, mais je n’ai pas pu les
joindre. Mais ce qui est certain,
c'est que je vais tout faire pour
que le CSC obtienne ses droits. Je
reste convaincu que les réserves
des dirigeants de l’USMBA ne sont
pas valables car elles n’ont pas été
faites au moment opportun.»

« L’article 97 concerne les
matchs de championnat et non la
coupe ! »
En dernier lieu, le président du CSC ajoutera : «Il est vrai que l’article 97 n’est pas avec
nous, mais n’est pas aussi contre nous. Il
concerne les rencontres de championnat et non
de coupe d’Algérie. C’est la raison pour laquelle
je dis que le CSC ne risque absolument rien
dans cette affaire».
Propos recueillis par S.K.

N° 2868

04

MCEE

2

Dimanche 28 décembre 2014

Hannachi est arrivé
au stade vers
la fin de la
première
mi-temps

2

www.lebuteur.com

Coupe d’Algérie
Coup d’œil

JSK

16es de finale

(La JSK qualifiée aux 1/4 TAB)

Mohand Chérif
Hannachi, qui se
trouvait en France
ces derniers jours,
est rentré au pays
hier. Le boss des
Canaris du Djurdjura est arrivé au
stade Messaoud-Zeggar vers la fin du premier half. Hannachi n’a
pas raté l’occasion d’assister
à ce match des 16es de finale
de Dame coupe, qui a mis aux
prises son équipe avec celle du
MC El Eulma.

MCEE : Ousserir,
Bouzama (Kara), Zeghidi,
Maiza, Oussalah, Belkhiter,
Derardja, Bentayeb, Chenihi
(Bouterbiet 91’), Hamiti,
Abbas (Kadri 89’).
Entraîneur : Ait Djoudi

Il n’a pas suivi les penalties

Les Kabyles se
libèrent !

Mohand Chérif Hannachi, dès le
coup de sifflet final de l’arbitre après
les prolongations, a préféré quitter le
stade. Hannachi a évité de suivre la
série de tirs au but. Le boss kabyle est
resté dans sa voiture, mais au finish il
a laissé éclater sa joie après la qualification de son équipe.

Khodja sort blessé

Youcef Khodja, auteur du
premier but de la partie à
la 6’ d’une tête suite à
une erreur du gardien
de but, Ousserir, est
sorti blessé. Le
Le match des 16es de finale de la
coach intérimaire,
coupe d’Algérie qui a mis aux prises le
Labane Dris, a été
MC El Eulma avec la JS Kabylie, hier
obligé de remplaau
stade Messaoud-Zeggar d’El Eulma,
cer l’attaquant
Youcef Khodja à la a tenu toutes ses promesses en matière
de spectacle et d’engagement phy97’ de la rencontre
sique, mais aussi de suspense et de
par Ihadjadène.
buts. Durant les 90 minutes, les
deux équipes se sont données à
Courageux
fond et ont réussi chacune à
Yedroudj
inscrire deux buts. Donc il a
Yedroudj, qui a été aligné
fallu pour les 22 acteurs,
au poste d’arrière droit, ce qui
d’aller aux prolongations
est une première
pour se départager.
pour lui, a
Mais finalement ça n’a
continué la
pas été le cas et les
partie en
deux équipes
étant
étaient donc appeblessé.
lées à la série fatiAprès la
dique des tirs au
fin du
but pour, enfin,
temps rés’offrir ce billet
glementaire,
qualificatif aux 8es
Yedroudj, aude finale. Et la
teur d’un doublé
chance a souri aux Kaface au CRB Dar El Beïda, debyles qui l’ont emporté
vait céder sa place à quelqu’un
par 4 buts à 2. Revenant
d’autre, mais il était obligé
au match, la première mide continuer les prolongatemps a été palpitante des
tions. C’est vraiment
deux côtés. Mais ce sont les Cacourageux de la part
naris du Djurdjura qui annoncent
du jeune transfuge du
RC Boumerdès.

Il a terminé
le match
blessé

Stade : Messaoud-Zeggar
Affluence : moyenne
Arbitres : Boukhalfa, Benali,
Zerhouni
Buts : Khodja (6’), Aiboud
(26’) JSK, Bouzama (10’), Hamiti (70’sp) MCEE
Avertissements : Benlamri
(14’), Khodja (27’), Ferrahi
(31’), Meguehout (70’) JSK

la couleur et ce, dès la 6’. Sur une balle
mal captée par le keeper eulmi, Nassim
Ousserir, l’attaquant, Youcef Khodja,
surgit dans les six mètres et pousse de la
tête le cuir au fond des filets, au grand
bonheur des supporters kabyles. Mais ce
n’est que partie remise, puise les poulains d’Ait Djoudi parviennent à remettre les pendules à l’heure à la 10’. Après
le ratage de Hamiti, une minute plus
tard, Bouzama, d’une tête, égalise et fait
exploser les tribunes. Un but partout
après dix minutes de jeu, et le match est
relancé à nouveau. Ce sont les camarades de Benlamri qui reprennent les
choses en main. Ils ne tarderont pas à
doubler la mise par l’entremise de Samir
Aiboud, dit Mirou, à la 26’. Suite à une
erreur monumentale de Bouzama, Aiboud profite et surprend le gardien Ousserir et redonne à nouveau l’avantage à
la JSK. Les Eulmis ont réussi à égaliser
vers la fin du premier half, mais l’arbitre
assistant signale une position de hors

Grosse ambiance
dans le vestiaire

Ait Djoudi «Cette élimination est
amère, car on a offert deux
buts à la JSK»

«C’est vraiment rageant. On a offert deux buts à la JSK
sur deux erreurs monumentales du gardien de but et
d’un défenseur. En plus, l’arbitre a faussé la partie en
nous privant d’un penalty indiscutable en seconde mitemps. C’est ça le football et je regrette amèrement
cette élimination, car il y a avait de la place pour la
qualification. La sortie de Chenihi et Abbas pour blessure a changé la physionomie de la rencontre».

Labane «On a affronté une bonne
équipe du MCEE»
«Nous avons eu à faire à une bonne équipe du MCEE.
Quant à nous, je pense que nous avons marqué aux bons
moments. Par la suite, lors de la séance des tirs au but, on
été plus adroits que les Eulmis. Maintenant, je souhaite
un autre succès face au CSC, afin qu’on puisse préparer
les joueurs convenablement lors du stage hivernal. Les
Constantinois pourrait être perturbés par cette affaire de
joueurs étrangers et c’est à nous d’en tirer profit.»

4

LE CHIFFRE

C’est le quatrième match sans
défaite pour les Canaris du
Djurdjura. Les camarades de
Samir Aiboud ont réussi à battre
le RC Arbâa, faisant un match
nul face à l’USM El Harrach en
championnat, tout en éliminant
en coupe d’Algérie, le CRB Dar
El Beida aux 32es de finale et le
MCE El Eulma en 16es de finale.
Les Kabyles commencent à retrouver leur confiance, c’est de
bon augure pour la suite de la
saison.

TOP È

Doukha, le héro
du jour
S’il y a un
joueur qui a
su comment
tirer son épingle du jeu hier
lors de ce
match MCEEJSK, c’est bel et
bien le gardien de but
kabyle, l’international Azzedine Doukha. Le gardien de but
kabyle a su comment annihiler les
tentatives des attaquants eulmis
durant les 120 minutes. Doukha
ne s’est pas arrêté à ce stade,
puisqu’il a réussi à stopper un penalty tiré par Maiza, tandis que le
deuxième penalty raté pour le
MCEE, par Hamiti, le ballon est
parti dans le décor.

FLOP

È

A la fin de la rencontre d’hier soir, les joueurs de
la JSK ont fêté comme il se doit la qualification
Le milieu de terpour les 8es de finale face au MCEE. Il y avait
rain kabyle Yeune grande ambiance dans le vestiaire. Les
droudj a terminé le
joueurs ont longuement chanté le fameux rematch difficilement.
frain «Championné, championné…».
En effet, il a contracté
une blessure de la cuisse
en seconde mi-temps.
Forte prime
Mais le joueur a fait preuve
A la fin du match, Hannachi a fêté la
de beaucoup de courage pour
qualification avec ses joueurs. Par la
aller jusqu’au terme des prolonsuite, il leur a fait savoir qu’il les
gations.
récompensera par une belle
prime. Ce qui a beaucoup réDes véhicules saccagés
joui les joueurs qui ne s’y atA leur sortie du stade, les supporters
tendaient pas.
de la JSK ont été stupéfiés d’apprendre
que certains de leurs véhicules ont été
Bracci proposé
saccagés. Une dizaine de véhicules im- Une source digne de foi nous
matriculés à Tizi Ouzou ont été saccaa fait savoir qu’un manager a
gés par des jets de pierres au niveau
proposé à Hannachi, Bracci,
du parking qui se trouve hors du
pour entraîner la JSK. Ce derstage. A noter qu’aucun supporter
nier se trouve en France libre de
n’a été agressé physiquement.
tout engagement.

jeu, au moment où le directeur de jeu a
désigné le point de penalty. C’est la fin
de la première mi-temps en faveur de la
JSK avec ce score de deux buts à un. En
seconde période, les poulains d’Ait
Djoudi sont revenus sur le terrain avec
la ferme intention de rétablir l’équilibre
et de relancer la partie. Après plusieurs
tentatives et plusieurs occasions ratées,
les Eulmis obtiennent un penalty valable
à la 70’ suite à une main de Meguhout.
Hamiti exécute la sentence et signe l’égalisation au grand bonheur des supporters eulmis. Le reste de la partie n’a rien
changé au score, puisque les deux
équipes se sont séparées sur ce résultat
nul de 2 à 2. C’est aussi le cas lors des
prolongations. Au finish la coupe a
choisi son camp aux penaltys et c’est la
JSK qui a eu le dernier mot, avec la baraka de Azzedine Doukha qui a contribué de fort belle manière à cette
qualification.
S. D.

JSK : Doukha, Benlamri,
Ziti, Benamara, Yedroudj,
Ferrahi, Meguehout, Si
Ammar, Moulay (Kerrar
80’), Khodja (Ihadjadène
97’), Aiboud (Ferguène
115’).
Entraîneur : Labane

L’arbitre dépassé
Le directeur de jeu de la rencontre, Boukhalfa, est dépassé par
les événements et il est complètement passé à côté du sujet. Par ses
décisions, l’arbitre de la rencontre
MCEE-JSK, a provoqué l’ire des
joueurs, des supporters et des dirigeants des deux équipes. Il a sifflé des fautes inexistantes pour les
deux équipes, tout en accordant
un penalty un peu sévère aux Eulmis en seconde mi-temps, ce qui
a poussé les dirigeants kabyles à
contester énergiquement. C’est
aussi le cas pour les Eulmis qui
ont vu cet arbitre leur refuser un
but, pour une position de hors jeu
signalée par son assistant, alors
que l’arbitre central a désigné le
point de penalty.

Coupe d’Algérie
Coup d’œil

Mekkaoui
renvoyé !

La décision a été prise par
la direction kabyle

www.lebuteur.com
16eme de finale

ineddine Mekkaoui ne fera plus partie de l’effectif de la JSK. C’est là la décision prise par les
dirigeants kabyles à leur tête le président
Mohand Chérif Hannachi à l’encontre du
joueur, lequel, à ses yeux, a dépassé les
limites. Les responsables du club sont outrés par le
comportement de Mekkaoui qui n’en fait qu’à sa
tête, comme s’il n’était pas un employé à la JSK.

Z

A la fin de la rencontre d’hier soir, le président
Moh Cherif Hannachi s’est exprimé sur la qualification de son équipe face au MCEE. Toutefois, le
premier responsable du club n’a pas caché
son désarroi, suite au comportement du
latéral gauche Zinedine Mekkaoui.
Hannachi nous a fait savoir que son
joueur est officiellement renvoyé de
la JSK pour indiscipline.

«Je veux des joueurs
propres»

Il ajoutera, concernant le latéral
gauche : «Mekkaoui est définitivement
renvoyé. Il ne remettra plus jamais les
pieds à la JSK. Je veux des joueurs propres dans l’équipe. Celui qui n’en fait
qu’à sa tête sera renvoyé. On a trop
patienté avec lui. On s’est toujours dit
qu’il va mettre fin à ses agissements, en
vain. Nous avons donc décidé de le renvoyer.»

Les dirigeants de la JSK ont trop supporté ce
joueur, qui finalement n’en fait qu’à sa tête, et
ses écarts disciplinaires ne sont pas d’hier ou
d’aujourd’hui. Depuis qu’il est à la JSK, il a
été à maintes reprises rappelé à l’ordre, mais
en vain. Finalement ce joueur ne peut changer, et cela s’est vérifié cette saison et ce depuis son début. Soit avec Broos ou Ciccolini,
Mekkaoui n’a cessé de montrer son indiscipline avec ses absences à répétition aux entraînements. Il est même arrivé à louper
quelques rencontres comme celle d’hier face
au MC El Eulma pour un prétendu problème
personnel. Mais la réalité est toute autre et ce
joueur n’a plus la tête à la JSK et veut quitter
l’équipe pour aller ailleurs. Des clubs comme
le MC Alger et le CS Constantine étaient déjà
sur ses traces à l’intersaison. Reste maintenant à savoir s’ils vont revenir à la charge
pour le relancer, en prévision de son recrutement au mercato d’hiver. Mekkaoui est
renvoyé par la direction kabyle et ne fera plus
partie de l’effectif pour le reste de la saison.
S. D.

Doukha

«L’équipe qui veut
le recruter n’a qu’à
me proposer un
échange»

Avant d’ajouter dans la
foulée : «Maintenant,
l’équipe qui veut s’attacher
ses services n’a qu’à se présenter. Qu’on me propose
un bon joueur cet hiver et
Mekkaoui sera à eux. On
ne le cédera qu’en échange.
C’est la décision qui a été
prise par la direction de la
JSK concernant ce joueur.»

«Celui qui fautera
connaîtra
le même sort»

«Maintenant, plus aucun
autre écart disciplinaire ne
sera toléré. A l’avenir, celui

Vous avez arraché votre qualification, après un match fou.
Quelle est votre analyse sur ce
match ?

«Je n’ai fait
que mon
devoir !»

Comme vous l’avez vu, ça n’a pas
été facile pour nous. Nous avons
vraiment rencontré d’énormes difficultés face à cette équipe du MCEE.
Pour preuve, nous avons encaissé 2
buts dans ce match. Mais je pense
que le plus important est la manière
avec laquelle on a terminé ce
match. Nous avons fait preuve
d’une grande solidarité et c’est le
plus important.

Vous avez été tout simplement
héroïque lors de ce match…

Victoire logique des Arbéens
Athlétic Hassi Messaoud 1 - RC Arba 3

Stade : OPOW (Ouargla)
Affluence : nombreuse
Arbitres : Zouaoui, Aouina, Benrouane
Avertissements : Tahra (32’) (AHM) ;
Maâzouzi (30’) (RCA)
Buts : Tahra (32’) (AHM) ; Ferhani
(20’), Bouaicha (47’), Darfalou (77’)
(RCA)
AHM : Benrabeh, Madani, Khemissi,
Boucherit, Benrabeh Mohamed, Benhoud, Selit (Naili 75’), Dahir, Djabou
(Zaâtout 75’), Chenin, Tahra.
Entraîneur : Guemou
RCA : Maâzouzi, Moumen, Ferhani
(Boukatouh 79’), Zaâlani, Zedame,
Daoud, Mokdad, Bouaicha, Nedjar
(Harrouche 46’), Bouderbal, Darfalou
(Draoui 86’).
Entraîneur : Mihoubi.

e RC Arba s’est logiquement qualifié pour
les huitièmes de finale
de la Coupe d’Algérie,
après sa victoire remportée hier au stade OPOW de
Ouargla, face à la formation de
Hassi Messaoud sur le score sans
appel de trois buts à un. Les
hommes de Mihoubi ont rapidement trouvé le chemin des filets
du gardien Benrabeh à la 20’ par
Ferhani. Ce dernier, bien servi
par Nedjar, a, de la tête, inscrit le
premier but de ce match. Mais la
réaction des locaux ne s’est pas
fait attendre puisque à la 32’, l’arbitre a accordé un penalty, suite à
une faute commise par le gardien Maâzouzi, sur l’attaquant
Chenin. Tahra n’a pas trouvé de
difficulté à transformer ce pe-

L

nalty. En seconde mi-temps,
Bouaïcha est parvenu, à la 48’, à
ajouter un second but pour son
team. Bien servi par Mokdad,
l’ancien joueur de la JSK, d’un tir
puissant, a mis le cuir au fond
des filets de l’Athlétic Hassi Messaoud. Le même Bouaïcha a failli
aggraver la marque à la 64’,
lorsqu’il s’est infiltré à l’intérieur
de la surface de réparation de
l’équipe adverse, avant d’être fauché par un défenseur adverse,
mais l’arbitre n’a pas sifflé le penalty pour le RCA. La domination de la formation de l’Arba
sera récompensée à la 77’ par
Darfalou qui a plié le match et
offert la qualif ’ pour son équipe
pour les huitièmes de finale de la
Coupe d’Algérie.
Seddike

d’hommes. Il faut reconnaître que
nous avons affronté une équipe accrocheuse de Hassi-Messaoud.
L’entrée en jeu de Harrouche nous
a été bénéfique puisqu’il nous a apporté un plus en seconde mi-

temps. A présent, nous allons préparer dans les meilleures conditions notre prochain match en
championnat face au Mouloudia
d’Alger.»
Seddik

qui fautera connaîtra le même sort. Nous avons
un règlement strict à appliquer dans l’équipe et
seuls les joueurs propres seront maintenus. Les
choses doivent changer à présent.»

«On se sent menottés»

En évoquant la sanction infligée par la ligue,
Hannachi dira : «On se sent toujours menottés. Ce
n’est pas normal. La fédération et la ligue doivent
nous aider, pas le contraire. Nous avons perdu un
grand joueur et c’est la JSK qui paye les frais. C’est
insensé.»

«Je remercie les joueurs pour cette
qualification»

Revenant sur la qualification de son équipe aux
8es de finale de la Coupe d’Algérie, le président
Hannachi dira : «Je remercie les joueurs pour cette
belle qualification. Je dirais que l’un des secrets est
d’avoir maintenu la bonne dynamique dans le
groupe. Les joueurs ont poursuivi leur travail dans
le calme et la sérénité. Maintenant, ce sera une excellente chose qu’ils se qualifient au prochain
tour.»

«Le recrutement se fera
dans la discrétion»

Concernant le dossier du recrutement, Hannachi
dira : «On est sur les traces de plusieurs joueurs,
mais pour le moment, aucun nom ne sera communiqué. On fait les choses dans la discrétion la plus
totale. Tout sera plus clair dans les prochains
jours. Pour l’instant, on ne peut pas dire grandchose.»

«Je promets aux supporters une
grande équipe la saison prochaine»

«Nous sommes sur le point de recruter de bons
joueurs pour la phase retour. Nous allons renforcer les compartiments de jeu souhaités afin de revenir en force lors de la seconde moitié du
championnat. Tout ce que je promets aux supporters, c’est de bâtir une grande équipe pour la
saison prochaine.»
S. D.

Je n’ai fait que mon devoir. Nous
sommes un groupe et c’est la victoire de tous mes partenaires. Je dirais que tous les joueurs sont à
féliciter. Nous avons réussi à marquer les premiers. Et même si nous
avons encaissé 2 buts, l’important
est d’avoir tenu tête à l’adversaire.
Le plus important reste la qualification.

Pensez-vous que la JSK est capable d’atteindre la finale ?
Je pense qu’il est trop tôt pour parler de la finale. La coupe, on la gère
match par match. ce n’est qu’à deux
matchs de la finale qu’on pourra
faire de la coupe un objectif. Maintenant, continuons à avancer en

championnat et par la suite, tout
sera plus clair.

Vous allez enchaîner par le dernier match de la phase aller, ce
mercredi. Comment comptezvous l’aborder ?
Avec la plus grande détermination
qui soit. Maintenant que nous
sommes qualifiés en coupe, nous
allons tout faire pour terminer cette
phase aller sur une bonne note.
Nous devons terminer l’année en
beauté pour bien se préparer lors
du stage hivernal. J’espère qu’on
aura la même efficacité que lors du
match de coupe.

Entretien réalisé par Saïd Djoudi

Le CAK continue de faire
rêver Kouba
CAK 0 - HBM 0 ( Kouba aux TAB 5-4)

16eme de finale

Mihoubi : «Mes joueurs ont sorti un match d’hommes»
Le premier responsable de la
barre technique du RC Arba, Mihoubi, a félicité ses joueurs pour
les efforts fournis sur le terrain
face à l’Athlétic Hassi Messaoud :
«Mes joueurs ont fait un match

05

Dimanche 28 décembre 2014

Hannachi «Il ne remettra plus
jamais les pieds à la JSK»

Ses écarts disciplinaires en sont
la principale cause

Héroïque durant les
120 minutes et lors
de la séance des
tirs au but

N° 2868

Stade : Benhaddad (Kouba)
Affluence : moyenne
Arbitres : Bouhou, Bourehla, Saâdi
Avertissements : Benouis (19’)
(MBH) ; Boussouar (63’) (CAK)
CAK : Benlouerdi, Taldi, Mkedem,
Mechnat, Heider, Benbouakaz, Boudehhan (Mouas 106’), Boussouar
(Kacem 73’), Hemmiche, CHikh, Hemena
Entraîneur : Remane
MBH : Kara-Heddache (Rebhi 118’),
Benatellah, Mellal, Bekhti, Maârif, Maâzouz, Benouis, Kellal, Brahimi, Sekira
(Ourehmane 96’), Hamidi
Entraîneurs : Chikhi et Sennousi

La deuxième formation de Kouba,
le CAK, n’a pas encore décidé d’abdiquer à cette Coupe d’Algérie et continue toujours de faire rêver la
commune de Kouba en s’étant qualifiée, hier, pour les 8es de finale, en
battant la formation du HBM à domicile dans une rencontre très serrée. Les deux équipes ont dû aller
jusqu’à la série des tirs au but pour se
départager, après s’être quittés sur un
score vierge durant les 120’ de jeu.

NRB El Achir 3 - NT SOUF 0

Avec l’art et
la manière !

En première mi-temps, les gars d’El
Achir n’ont pu trouver la faille, malgré
leur totale domination et un nombre incalculable d’occasions puisqu’ils n’ont pu
concrétiser qu’à une seule reprise par le
biais de Harizi (60’) qui a conclu une
belle combinaison collective. En seconde
mi-temps, les joueurs d’El Oued sont
sortis de leur camp, ce qui a permis à
Adjaz de signer un joli doublé (75’ et
85’) qui offre une qualification historique
et surtout méritée au CRBEA.

A. B.

Stade : 20-Août-55
(Bordj Bou-Arréridj)
Affluence : faible
Arbitres : Brahim, Rouag, Yamani
Buts : Herizi (60’), Adjaz (75’ et 85’)
Avertissements : Adala (60’), Adjaz (57’)
(NRBEA)
NRBEA : Sbâa, Meddah, Bouabdallah,
Adala, Bouali, Bahlouli, Ameur (Bahlouli
73’), Harizi, (Gasmi 77’) Thabti, Djaïz, Adjaz
(Benamer 82’), Bahiani
Entraîneur : Sadek Merakchi
NTS : Berguigua, Benjara, Guenaya, Aounallah, Cherifi Ammouchi 63’), Toumi, Bali,
Dadi (Azzi 80’), Hamani (Bertima 72’), Djedidi, Tliba
Entraîneur : Belaâbidi

N° 2868

06

ESS

La commission des
litiges siégera
aujourd'hui
Comme nous
l'avions annoncé
l
dans une précédente

édition, la commission des litiges a saisi
la direction de l'ESS
par écrit. Le club
doit envoyer un représentant pour qu’il
assiste à l'audition des
joueurs qui ont déposé
une plainte auprès de
cette commission. Cette
séance débutera à 14
heures. Delhoum, Ogbi et
Ghoul, qui ont porté les couleurs de l'ESS dans un passé récent, ont saisi la commission des
litiges. Ils estiment tous les trois que
la direction de l'Entente doit leur
payer des arriérés financiers. Selon Delhoum, l'ESS lui est redevable de la
somme de 1,12 milliard de centimes.
Ghoul et Ogbi réclament respectivement
800 et 600 millions de centimes.

Maître Nefir représentera
l'ESS

La direction de l'ESS a chargé maître Nefir, un avocat installé à
l
Sétif, de défendre les intérêts du

L

Les préparatifs pour le
regroupement hivernal
vont bon train

Benhamla

l

C’est la firme «Joma»
Le show
qui financera le
Boufenache
stage

Cela a failli coûter aux Médéens un second but. On jouait la
26’ quand Ziaya profitera d’un
mauvais renvoi pour expédier un

missile qui rasera le poteau du portier de
l'OM. Ce sera le moment choisi par le gardien de but de Médéa pour commencer
son show. À la 30', Djahnit démarquera
Gasmi. Ce dernier effectuera un centre au
cordeau qui sera mollement repoussé par
un défenseur dans les pieds de Ziaya lequel verra son tir dévié par Boufenache.
Ce même Boufenache s'illustrera en s'opposant avec courage à un contre de Djahnit. Nullement découragés, les joueurs de
Médéa se rueront en attaque mais sans arriver à se montrer réellement efficaces.
Mebarki et Boulaouidet se montreront
comme les attaquants les plus dangereux
de leur équipe. À partir de ce moment, le
jeu se cantonnera au milieu du terrain où
on assistera à une âpre bataille. Tour à
tour, Akrour et Bouabida verront leurs essais annihilés par Khedhaïria. La fin de
cette première période sera totalement
contrôlée par les Médéens qui n'arriveront
pas à trouver la faille. Les 22 acteurs seront renvoyés aux vestiaires après un essai
sur coup franc de Zerrara.

Gasmi répond à
Boulaouidet…

Les joueurs de Médéa, très certainement sermonnés par leur coach, reprendront les choses en main dès la reprise. Il
se passera quatre minutes avant que les visiteurs réduisent le score. Ce sera par l'intermédiaire de Boulaouidet, après une
belle action collective de (1-1). La joie des
Médéens ne durera qu'une minute. Sur
l'action qui suit, Djahnit exécutera un cor-

Khezzar : «Difficile
d'éprouver des
regrets»

trésorerie du club ne
sera pas sollicitée. Ce
sera l’équipementier
du club, la firme
Joma, qui prendra en
charge la totalité des
frais. Tout cela ayant
«Il nous est difficile d'éprouver le moindre regret
été stipulé dans le
après cette élimination. Je retiendrai que ma jeune
contrat sur lequel se
équipe a tenu tête au champion d'Afrique durant
sont mis d’accord cette
la plus grande partie de la rencontre. Nous nous
société et la direction du
consacrerons maintenant à notre principal obclub. Celle-ci doit en outre
jectif qui est le championnat».
contacter des équipes sur
place pour les matchs amicaux.

l

O Médéa

16eme de finale

Stade : 8-Mai (Sétif)
Affluence : moyenne
Arbitres : Bouslimani, Rimouche, Belbachir
Avertissements : Younes
(32')(ESS) ; Benmansour
(73')(OM)
Buts : Benhamla (22'),
Gasmi (51'), Lamri
(78')(ESS) ; Boulaouidet (50',
69')(OM).

Madoui : «Nous
savions que ça
allait être
compliqué»

On ne veut pas être pris au dé«Nous savions que ça allait
pourvu du côté de la direction du
être compliqué face à l'équipe de
club sétifien. En effet, l’administration a
Médéa qui a eu le mérite de ne
d’ores et déjà établi des demandes de visa
pas fermer le jeu. Elle renferme
pour les membres de la délégation qui doit
des joueurs de qualité. Cette
se rendre en Espagne. C'est le directeur adqualification est une bonne
ministratif du club, Rachid Djerroudi, qui
chose de faite. Des échéances
s'est chargé de cette opération.
importantes nous attendent et
K. L. nous allons les préparer comme il
se doit».

S. B.

ner que reprendra victorieusement Gasmi
de la tête (1-2). Après
ces deux réalisations,
le match prendra une
toute autre tournure et
les occasions se succéderont. Younes se
mettra en évidence. Le tir de l'attaquant de
l'ESS terminera sa course juste à côté du
poteau gauche de Boufenache battu sur ce
coup. Deux minutes plus tard, Ze Ondo
est tout près de donner l'avantage à son
équipe n’était une superbe détente du portier de Médéa.

… qui fait taire le stade du
8-Mai

Ce seront les Médéens qui feront
preuve de réalisme. À la 69', Boulaouidet profitera d'une hésitation de la défense sétifienne pour mettre le cuir hors
de portée de Khedhaïria (2-2). Cinq minutes plus tard, Zerrara a failli égaliser
suite à un coup franc des vingt mètres.

Lamri délivre son équipe

Ce ne sera que partie remise puisqu'à la
78' Lamri donnera l'avantage à son équipe
(3-2) après une passe millimétrée de
Djahnit. Madoui jouera la carte offensive,
ce qui ne sera pas sans risque. Boulaouidet, qui a réalisé une prestation de très
haut niveau, donnera des sueurs froides
aux Sétifiens suite à deux rushs personnels. Cependant, Khedhaïria et ses défenseurs feront bonne garde. Les choses en
resteront là et la formation de Sétif a
éprouvé les pires difficultés pour écarter
de son chemin une valeureuse équipe de
Médéa.

Coupe d’Afrique des clubs
champions : une première
liste sera envoyée
aujourd’hui

En plus des échéances sportives, ce sont les
prochaines joutes africaines ou plutôt les formalités
administratives qui précèdent ces confrontations
qui occupent les esprits des dirigeants de l’ESS.
L’instance africaine a saisi la direction du club de
Sétif par le biais de la FAF pour lui faire parvenir la
liste des joueurs concernés par les prochains
matchs de Coupe d’Afrique des clubs champions.

Le dernier délai est fixé au 31
décembre
Une première liste de quinze noms a été transmise par Madoui à la direction du club. Cette dernière l’a aussitôt fait parvenir à la CAF. Elle sera
complétée une fois que l'effectif sera arrêté après
les transferts lors du mercato hivernal. Cette démarche permet d'éviter à l'ESS une amende de dix
mille dollars.

Legraâ s'est rendu à Tiaret

Mis au repos par son entraîneur lors du match
qui s'est déroulé hier, Mohamed Legraâ a quitté
Sétif. Il s'est rendu à Tiaret pour passer deux jours
auprès de sa famille. Son retour est prévu pour demain.

S. B.

Benyetou mis
au repos

À l'occasion de la réception
de Médéa hier, Madoui a continué à faire tourner son effectif.
Cette fois-ci, le turn-over a
concerné plusieurs éléments
dont Benyetou. Ce dernier a
été laissé au repos et a été
remplacé par Gasmi à la pointe
de l'attaque.

Retour de
Megatli, Zerrara
et Lamri

Trois joueurs qui n'ont pas
joué le dernier match contre le
MOC ont effectué leur retour
dans l'équipe. Il s'agit de Megatli, Zerrara et Lamri.

Ziaya a purgé

C'est Ziaya qui a été titularisé à la pointe de l'attaque hier
face à Médéa. Le goléador sétifien a purgé son match de suspension. Zerrara de son côté
est revenu de France.

ESS : Khedhaïria,
Megatli, Ze Ondo (90'+2),
Aroussi (Raït 37'), Mellouli,
Lamri, Djahnit, Zerrara,
Younes, Gasmi, Ziaya
(Belameiri 46').
Entraîneur : Madoui
O Médéa : Boufenache,
Benmansour, Slimani, Maâziz,
Bendahmane (El Moundji 46'),
Benhamla, Benaïssa (Naceri
84'), Benchaïra, Akrour (Abed
62'), Boulaouidet, Mebarki.
Entraîneur : Khezzar

52

LE CHIFFRE

Le match joué hier est le
52e pour l'ESS au cours de
l'année 2014. C'est bien sûr un
record. Madoui a su gérer ce
véritable marathon en effectuant un turn-over.

TOP È

Boulaouidet, quel
talent !

Boulaouidet, l'attaquant de
Médéa, a été la révélation de
cette confrontation entre l'ESS
et l'OM. Doté d'une belle
technique, il est aussi très
habile des deux pieds. Il fut un
véritable poison pour les
défenseurs sétifiens. Cerise sur
le gâteau, il a inscrit les deux
buts de son équipe. Un nom à
retenir.

FLOP

È

Il faut attendre la 22'
pour assister à l'ouverture du score par
l'ESS. Après un joli
travail sur l'aile
Comme c'est le cas depuis plusieurs
droite, Djahnit efannées, l'ESS effectuera son stage hivernal en Espagne, plus précisément à Ali- fectuera un centre
qui sera malenconcante. Même la durée a été arrêtée. La
délégation sétifienne restera dix jours dans treusement dévié
par Benhamla dans
cette ville de l’Andalousie. Des dirigeants
ses propres buts (1du club ont été délégués pour organiser
0). Les joueurs du
ce déplacement et tout va pour le
Titteri, piqués au vif,
mieux.
se rueront en attaque.

Des demandes de visa
ont été établies

2

Coupe d’Algérie
Coup d’œil

Médéa tombe avec
les honneurs

club. Après étude des dossiers et
des différentes pièces comptaes joueurs de
bles mises à sa disposition,
Madoui ont dû
l'avocat en a déduit que c'est
puiser dans
plutôt Delhoum qui doit
leurs ressources pour se
rembourser la somme
défaire d'une coriace équipe
d'un milliard de cende Médéa. Pour cette affiche
times. Ce montant cor- inédite, ceux qui ont fait le déplacerespond au
ment au stade du 8-Mai en ont eu pour
trop-perçu par le
leur argent tant le spectacle était de quajoueur. Par ailleurs,
lité. La rencontre a débuté sur les chale club ne doit aucun peaux de roue et ce sont les Sétifiens qui,
centime à Ghoul.
d’emblée, s’installeront dans le camp de
Seul Ogbi est en
Médéa. La première alerte sera d'ailleurs
droit de réclamer
à leur actif. À la 12’, Djahnit verra sa
trois mensualités imreprise de la tête raser la transversale
payées, soit un total de
de Boufenache. La réplique de
300 millions de cenMédéa se fera par Mebarki dont le
times. Il est fort possible
tir sera dévié par Khedhaïria.
qu'une décision finale, en ce
qui concerne ces trois affaires,
Malheureux
soit prise lors de cette séance.

Pour ce qui est des
frais du stage qui se
l
déroulera en Espagne, la

3

Dimanche 28 décembre 2014

www.lebuteur.com

Les supporters de
l'ESS absents

Inexplicablement, les supporters de l'ESS ont boudé ce
match de coupe qui a opposé
leur équipe à celle de Médéa.
Ils étaient au coup d'envoi du
match à peine 2 000 à avoir
pris place dans les gradins du
stade du 8-Mai.

Un match spécial pour
Megatli

C'est avec beaucoup d'émotion
que le défenseur latéral sétifien a
abordé la rencontre d'hier. En effet,
Megatli a eu à affronter l'équipe où
il a effectué toutes ses jeunes
classes.

Il a offert un maillot au
président de l'OM

Le président de l'O Médéa, Boukelkel, s'est vu offrir un maillot de
l'ESS de la part de Megatli. À noter
par ailleurs qu'El Hadi Khezzar, qui
a eu à entraîner l'ESS, a été honoré
par les Sétifiens avant le coup d'envoi de la rencontre.
S. B.

Coupe d’Algérie
Coup d’œil

Stage à Hammamet
du 5 au 13 janvier
C’est désormais officiel,
le Mouloudia d’Oran
effectuera son stage
hivernal en Tunisie,
plus précisément à
Hammamet où elle
avait effectué la préparation d’intersaison. Ce stage
s’étalera du 5 janvier
au 13 du même mois.
Les Oranais feront évidemment escale à Alger,
avant de rallier Tunis.

MCO

3

www.lebuteur.com

16es de finale

0

N° 2868

USMO

Kelaïdji présent

Nous avons noté, hier, la présence de l’ancien dirigeant du
MCO, Kelaïdji. Ce dernier a pris
place dans la tribune officielle.

Les supporters indifférents

Les Mouloudéens
en toute logique !

Cavalli : «Cette qualification est mon
cadeau pour nos supporters»

Belarbi et
Ammour dans
le onze de départ

Le match de coupe d’hier a été
l’occasion pour Belarbi et Ammour
de retrouver le onze de part. Pour le
portier oranais, ce n’était pas une surprise en ce sens que c’est lui qui garde
les bois en matchs de coupe. Ce n’est pas
tout à fait le cas pour Ammour, mais il
est à noter que même ce dernier avait figuré dans le onze rentrant en 32es de
finale face à l’ASK.

Nechniche : «On ne
regrette rien»

«C’est une belle expérience pour nous, c’est un
honneur pour nous d’avoir affronté une grande
équipe comme celle du MCO à un stade aussi
avancé de la Coupe d’Algérie. Je crois que nous
avons bien joué, notamment en première mitemps. Mais en seconde période, l’expérience
du MCO a fait la différence, ils étaient nettement supérieurs. On
ne regrette rien, cette expérience va nous aider à l’avenir, notamment en championnat.»
A. L.

équipe. L’USMO réagit tout de même,
quelques minutes après, suite à une tête
d’Aroussi qui a failli rétablir l’équilibre,
avant que le jeune gardien Boukli ne
sauve une balle sur sa ligne face à Nekkache en écartant un lob du bout des
doigts (70’). Trois minutes plus tard,
suite à une incursion de Nekkache, ce
dernier, en déséquilibre, parvient tout
de même à servir Nessakh à l’entrée de
la surface. Le défenseur hamraoui, d’un
tir croisé à ras de terre, fait le break. A
partir de cet instant, l’équipe de Cavalli
ne rencontrera aucune opposition. Les
assauts se poursuivent et le MCO aggravera la marque dans le temps additionnel par l’intermédiaire de
Nekkache qui a été lancé en profondeur, à la limite du hors jeu, par Belabès (90’+2). Finalement, c’est sans
surprise que l’équipe de Cavalli a arraché, hier, son billet pour les huitièmes
de finale. Même si elle avait bénéficié
d’un cadeau de l’arbitre, elle mérite amplement sa victoire. En attendant le tirage du prochain tour, les Hamraoua
renoueront, ce mardi, avec le championnat, en effectuant un périlleux déplacement à Sétif.
A. L.

Décrassage
après le match

Les Ornais ont effectué hier une
séance de décrassage juste après le
match. La raison est que le MCO
n’a que la journée de demain pour
s’entraîner, car le lundi l’équipe
devra se rendre à Sétif. Il ne fallit
donc pas gâcher la journée d’aujourd’hui par une séance de décrassage.

Le nom de Cavalli
scandé

Il n’y a pas de doute, Jean-Michel
Cavalli a la cote à Oran. Depuis son
arrivée, le MCO s’est redressé et ne
cesse de progresser. L’équipe ne joue
plus en bas du tableau et parvient
aujourd’hui à suivre le rythme du
peloton de tête. Les supporters du
MCO sont reconnaissants, eux qui
savent que c’est le technicien français qui est derrière ces performances et ils le lui ont fait savoir,
hier, en scandant longuement son
nom.

Stade : Ahmed-Zabana (Oran)
Affluence : faible
Arbitres : Arab, Bazine et
Beyoud
Avertissements : Kahouadji
(16’), Aroussi (40’), Attache
(58’) (USMO) ; Zabiaa (33’)
(MCO)
Buts : Bezzaz (59’ sp), Nessakh (73’), Nekkache (90’+2)
(MCO)

MCO : Belarbi,
Bourzama, Nessakh, Merbah,
Belabès, Hamdadou (Benchaïb
26’), Ammour (Larbi 55’),
Hicham-Cherif (Chlaoua 77’),
Nekkache, Bezzaz, Zaabia.
Entraîneur : Cavalli
USMO : Boukli, Attache,
Kahouadji (Saâd 63’),
Benhaddada, Hammou (Hadji
53’), Hamaïda, Boubakar,
Arouti, Sedjrari (Sari 78’),
Benali, Touahri.
Entraîneur : Nechniche

5

LE CHIFFRE

En ajoutant hier le troisième pour son équipe, Nekkache venait de marquer son
cinquième but de la saison
toutes compétitions confondues. Il dépasse ainsi Zabiaa
et devient le meilleur buteur
des Hamraoua.

TOP È

Fair-play total

Ce qui a caractérisé le match
d’hier, c’est le fair-play qui a
régné tout au long de la partie
entre les joueurs des deux
équipes sans qu’on ne registre
le moindre incident. Il est rare,
en effet, qu’un derby se joue
dans d’aussi bonnes conditions.

FLOP

È

Même s’il s’agissait d’un match des
16es de finale de la Coupe d’Algérie, et
d’un petit derby si on peut l’appeler
ainsi, la rencontre n’a pas drainé la
grande foule. Les supporters du
MCO ont, en effet, brillé par leur
absence en n’accordant pas d’importance à ce match. Le fait
qu’il ait été retransmis en direct explique en partie l’absence des supporters d’El
avec Nekkache, a buté sur Boukli (12’),
n jouait la 41’ lorsque
Hamri qui, en plus,
avant que Hicham-Cherif n’envoie un
Aroussi, l’attaquant
n’imaginaient sans
bolide des 20 mètres que le portier de
de l’USMO, est pardoute pas une élimil’USMO a dû boxer des deux poings
venu à se frayer un
nation de leur
pour repousser le danger (26’). Ce sont
chemin au milieu de la défense mouéquipe.
les actions les plus nettes du MCO qui
loudéenne et se retrouver face à Belarbi
a
n’a pas abordé son match comme il le
qui
a

intervenir
in
extremis
pour
Kerbadj
fallait. Manque de lucidité, mauvais
sauver une balle de but en déviant en
insulté
placement et, surtout, beaucoup de
corner. Une action qui est venue rapprécipitation, c’est ce qui a caractérisé
peler aux gars d’El Hamri que domile jeu des Hamraoua lors des 45 prener n’est pas gagner. Car
mières minutes. Avec cette façon de s’y
auparavant, en dépit d’une nette
A
prendre, on n’était pas sûr que les cadomination des troupes de Cala cinvalli, ces derniers, confondant marades de Nekkache allait pouvoir inquième
quiéter sérieusement leur voisin,
vitesse et précipitation, ont
minute de
d’autant que l’USMO est revenu, après
été incapables de trouver
jeu, les supla pause, avec de bonnes intentions,
la brèche et de faire la
porters du
pensant sans doute qu’elle avait une
différence au tableau
MCO présents
belle carte à jouer. Mais il y a eu cette
d’affichage. Même les
au stade se sont
grosse bévue de l’arbitre qui allait déoccasions se comptous levés, comme
bloquer la situation pour les Mouloutent sur le bout des
s’ils s’étaient dondéens lorsque le referee a sifflé un
doigts d’une seule
nés le mot, pour
penalty imaginaire en faveur du MCO
main. Il y a eu
insulter le présid’abord une tête de (58’). Le pied de Zabiaa est allé s’enfondent de la Ligue
cer dans le gazon, au moment où il arHamdadou, qui rede football promait son tir dans la surface. L’attaquant
prenait un corner de
fessionnel, Mahfoud Kerbadj. On
oranais tombe sans que Kahouadji ne
Bezzaz, qui a frôlé la
croit savoir que c’est peut-être à
le touche. Une sanction très sévère qui
transversale (10’), puis
cause des sanctions prises à l’enune tentative de Zabiaa a permis à Bezzaz de transformer le pecontre de leur équipe et à
nalty, donnant ainsi l’avantage à son
qui, suite à un bel échange
cause du mauvais arbitrage,
mais il y a lieu de noter
que le président de la
Ligue n’a rien à voir
avec tout cela, car la
commission de dis«Je tiens d’abord à rendre hommage à cette équipe de l’USMO
cipline est souvequi fait partie de l’histoire du football de la ville d’Oran. Nous
raine dans ses
n’avons pas sous-estimé cette équipe, nous l’avons prise très au sédécisions. Et puis,
rieux. La preuve, nous avons aligné notre meilleure équipe. Elle
cet arbitrage qu’on
nous a d’ailleurs tenu tête tout au long de la première période, mais
contestait a offert
à la pause, nous avons procédé à quelques réglages qui nous ont
hier au MCO un très
permis par la suite de marquer trois buts. Je savoure cette victoire
beau cadeau.
et cette qualification que je dédie à nos supporters, c’est le meilleur cadeau qu’on pouvait leur offrir, à l’occasion de leur retour et c’est aussi mon cadeau de fin d’année.»

O

07

Dimanche 28 décembre 2014

Suspension de
Zaabia

Cavalli a dû sans doute piquer une colère lorsque Zabiaa
a écopé d’un carton jaune à la
33’. C’est, en effet, son quatrième avertissement qui l’empêchera de faire le
déplacement ce mardi à Sétif, à
l’occasion du match face à
l’ESS. Le coach mouloudéen
abordera cette rencontre sans
l’une de ses meilleures cartes
en attaque.

Larbi ménagé

Jean-Michel Cavalli n’a pas fait
appel, hier, à Larbi, préférant le ménager à l’occasion. Le joueur devra
effectuer son retour, ce mardi à Sétif,
face à l’ESS.

L’arbitre a laissé
tomber son carton
jaune

Un fait inédit et anecdotique à la
fois s’est produit hier lors du match
entre le MCO et l’USMO. L’arbitre
avait perdu, en effet, son carton
jaune sans qu’il s’en rende compte. Il
a fallu qu’un joueur du MCO le ramasse pour le lui donner.

N° 2868

08

Deux
changements
côté béjaoui

l L’entraîneur du
MOB a opéré unil
quement deux change-

ments hier dans son onze
de départ face au CAB
en déplacement par rapport à la dernière rencontre face au MCEE en
championnat. Ce dernier
n’a pas voulu chambouler
l’équipe qui a pris le dessus sur les Eulmis chez
eux lors de la dernière
journée. Certes, cela était
prévisible car, comme on
dit, on ne change pas une
équipe qui gagne. D’ailleurs, depuis le début de
saison, Amrani reconduit
presque la même équipe à
chaque match.

La participation
de Yaya
confirmée à la
dernière minute

Dimanche 28 décembre 2014

Stade : 1er-Novembre (Batna)
Affluence : Moyenne
Arbitres : Abid Charef, Etchialy, Tamen
But : Yaya (57’)
(MOB)
CAB : Boultif, Belhadi, Babouche,
Bitam, Djilali (Salmi
56’), Bahloul (Daïf
64’), Zouaoui (Debih
70'), Ghassiri, Boulaïnseur, Amroune,
Fezani
Entraîneur : Abbas
MOB : Mansouri,
Aguid, Benali, Mebarakou, Messaoudi, Betraoui (Rahal 46’),
Dehouche, Zerdab,
Yaya, Hamzaoui, Ballo
(Banouh 75’)
Entraîneur : Amrani

l Blessé aux adducteurs la veille du match
l
face au CAB, l’attaquant béjaoui,

les Béjaouis en huitièmes

l

nité d’ouvrir la marque, à la 13’,
puisque cette fois, c’est Amroune qui
cadre mal son tir, suite à une passe à
ras-de-terre de Bahloul qui prend de
vitesse la défense du MOB. En se ruant
vers l’attaque, le MOB s’est exposé aux
contres des Cabistes qui auraient pu
plier le match à deux reprises. A la 27’,
Boulaïnseur d’un centre- tir a failli
trouver la faille n’était le poteau qui a
suppléé le gardien Mansouri. On
jouait la 34’, lorsque les protégés de
Abbas ont failli faire mouche, après la
tête de Babouche, mais Mansouri est
intervenu pour écarter le danger. C’est
sur le score vierge de zéro partout que
l’arbitre Abid Charef siffle la fin de
cette première période. Après la pause,
les deux formations ont continué à
chercher la faille. Les Batnéens vont
imposer le même rythme dans l’espoir
d’inscrire au moins un but. Les occasions les plus nettes sont à mettre à
l’actif des poulains de Amrani qui ont
pu trouver la faille à la 57’ par l’intermédiaire de Yaya qui, d’une tête bien
croisée, n’a laissé aucune chance au

Abbas «La Coupe

n’était pas notre objectif»

«On a joué contre une équipe bien organisée.
l Par ailleurs, la parOn aurait pu gagner, mais l’état du terrain et
tie d'hier face aux Cales conditions climatiques ne nous ont pas
bistes a été l'occasion pour
aidés. Mes joueurs n’ont pas démérité, donc on
l’attaquant béjaoui, Okacha
n’a pas à rougir de cette élimination surtout
Hamzaoui, de retrouver une
que la Coupe n’était pas notre objectif, cette saiplace de titulaire. Ce dernier,
son. Notre priorité c’est le championnat et l’acqui a raté le dernier match de
cession en Ligue 1.»
championnat face au MCEE
suite à sa suspension pour
cumul de cartons, a retrouvé une place de Les Crabes en force au 1er-Novembre
titulaire en remplacement de Rahal, qui a
Malgré le déplacement périlleux face au CAB et les
débuté la rencontre d’hier sur le banc.
conditions climatiques difficiles, les supporters du MOB se
sont rendus quand même jusqu’à la ville des Aurès hier
pour encourager leur équipe comme d’habitude. Plus de 800
Rahal relégué sur le banc
fans des Vert et Noir ont, en effet, pris place
l Titularisé lors des derniers
dans les travées du stade du 1er-Nomatchs de son équipe,
vembre, ils ont donné de la voix
Fawzi Rahal qui n’a pas redurant toute la partie.
trouvé le chemin des filets depuis plusieurs
journées a occupé le
Boulaïnseur salue
banc des remplases ex-partenaires
çants lors de la renL'attaquant du CAB,
contre d’hier
Rafik Boulaïnseur, était
contre le CAB. Le
tout heureux de revoir ses
joueur est resté
ex-partenaires du Moudonc sur le banc
loudia de Béjaïa. Le
tout au long du
joueur, qui a porté une saimatch pour la preson durant le maillot du
mière fois cette saiMOB, a reçu les sollicitason. C’est Hamzaoui
tions des supporters du MOB
qui l’a remplacé hier à
qui l'ont applaudi au moment
l’occasion de ce match de
où il foulait la pelouse du stade
coupe.
du 1er-Novembre.

l

gardien Babouche qui n’y a vu que du
vent, la balle se logeant en pleine lucarne. Piqués au vif, les Cabistes réagissent et vont avoir une occasion en
or une minute plus tard, par l’intermédiaire du remuant Boulaïnseur qui de
la tête, faillit remettre les pendules à
l’heure. Dans la foulée, Hamzaoui aura
le break au bout du soulier, mais une
nouvelle fois, il a péché dans le dernier
geste, alors qu’il était seul face à Babouche (55’). Du côté des visiteurs, on
notera une réaction très timide signée
Bitam, à la 66’, qui a vu son coup franc
capté sans la moindre difficulté par le
gardien Mansouri. Abattus, les Batnéens abdiquent, laissant les Béjaouis
terminer en force le match. Finalement, la partie s'achèvera sur ce score
d’un but à zéro en faveur du MOB qui
poursuivra ainsi son aventure dans
cette épreuve devant une accrocheuse
équipe du CA Batna, qui n'a pas démérité et qui devra donc tirer des
conclusions puis se consacrer à l’accession en Ligue 1 Mobilis.
Ishak S.A.

Amrani

«C’était difficile
mais on mérite
quand même notre
qualif’»

«On s’attendait à ce que la rencontre allait être difficile face à une équipe du CAB
qui était très motivée pour se qualifier au
prochain tour. Je reconnais que nous avons
manqué l’entame, surtout en l’absence de
quelques éléments clés. En seconde période, nous avons apporté les correctifs nécessaires et on a réussi à inscrire l’unique
but qui nous a permis de nous qualifier.
C’est une belle qualification qui nous permettra de bien préparer notre prochain
match en championnat face à l’USMBA.»

800

LE CHIFFRE

Pour le match d’hier, on retient le chiffre 800. C’est le
nombre des supporters béjaouis qui ont fait le déplacement hier à Batna, pour
soutenir leur équipe et donner
de la voix. Malgré le déplacement périlleux face au CAB et
les conditions climatiques difficiles, les supporters du MOB
se sont rendus quand même
jusqu’à la ville des Aurès pour
encourager leur équipe
comme d’habitude.

TOP È

Yaya, comme on
l’aime !

Le top dans un match qui n’a
pas atteint les cimes est à mettre à l'actif du maestro Fawzi
Yaya. Présent dans les duels et
très dangereux en attaque,
Yaya a constitué la quintessence même de ce match face
au CAB. D’ailleurs, c’est grâce à
son but hier que son équipe a
pu se qualifier face à une
équipe Batna qui n’a pas pu
tenir le coup. Une prestation
de premier ordre de ce joueur,
qui mérite quand même d’être
signalée.

FLOP

È

Hamzaoui retrouve
une place de
titulaire

Coupe d’Algérie

CAB 0 - MOB 1
16es de finale

Coup d’œil

Yaya propulse

Lors de ce 16e de finale de la
Fawzi Yaya a effectué quand même
Coupe d’Algérie qui a mis
le voyage avec le groupe à Batna. Ce
aux prises le CAB contre le
dernier a été même aligné d’entrée
MOB, c’est en fin de
hier face au CAB après avoir eu le feu
compte aux Béjaouis que
vert du médecin qui l’a autorisé à prenle dernier mot est redre part à ce match malgré sa blessure.
venu, hier, en s’impoC’était aussi le cas pour Nassim Desant face aux Cabistes
houche qui a joué bien que blessé.
durant le temps réglementaire de ce match.
Première titularisation de
Lors de la première péBetraoui
riode, chacune des deux
l Le jeune espoir du Mouloudia
équipes aurait pu prende Béjaïa, Farès Betraoui, qui a
dre l’avantage avant la
été retenu pour la première fois cette
pause, mais au final, ausaison à l’occasion du match d’hier
cune n’a su profiter des occaface au CAB, a enregistré sa presions qu'elle s’est procurées.
mière apparition dans le onze
Après presque une dizaine de
rentrant. Ce dernier a remminutes de jeu, c’est le capitaine
placé Sidibé, suspendu, et il a
Hamzaoui qui ouvre les hostilités
été préféré à Baâouali qui a
en manquant de peu l’ouverture du
été quand même testé duscore à la 11’, après avoir botté un
rant toute la semaine qui a
coup franc pas loin de la ligne des dixprécédé ce match à ce
huit mètres, mais son tir passe légèremême poste. Finalement,
ment à côté. Les Cabistes prendront les
le coach a opté pour ce
choses en main dès cette première ocjeune élément qui a réussi
casion et s’offrent une autre opportuson baptême du feu, hier.

l

www.lebuteur.com

Accrochage entre
les deux galeries

Comme nous ont habitués
certains supporteurs malintentionnés, on a souvent droit à
des scènes de violence. Les
supporters du Mouloudia de
Béjaïa ont été attaqués par
ceux du CAB, à la fin de la partie. Les deux camps se sont
lancés des projectiles, ce qui a
contraint le service d’ordre à
évacuer tout le monde.

Ballo, seul en pointe

Fidèle à sa tactique quand
son équipe évolue en déplacement, Amrani a renforcé le milieu de terrain en ajoutant un
cinquième élément aux quatre
en place. Mais il faut tout de
même préciser qu’il s’agit là
d’un choix. En effet, le schéma
tactique mis en place par le
staff technique hier reposait
sur un 4-3-2-1. Le
coach a préféré
sacrifier un
attaquant
pour
renforcer le
milieu.
Ballo a
débuté
la partie
seul devant.

Rebaï attend sa lettre
Coupe d’Algérie
Coup d’œil

www.lebuteur.com

16es de finale

N° 2868

09

Dimanche 28 décembre 2014

de libération pour s’engager

e défenseur tlemcénien, Miloud
Rebaï, qui est courtisé par le MOB,
est lié à son équipe
jusqu’au mois de
juin de la saison prochaine. Le
joueur est en train de faire de
son mieux pour convaincre les
dirigeants du WAT de lui remettre ses papiers et sa lettre de libération. D’après des proches du
joueur, ce dernier a déjà
convaincu son président pour le
céder cet hiver. Le joueur devra
donc récupérer ses papiers aujourd’hui. Ce qui lui permettra
aussi d’être libre et de signer dans
le club de son choix. En tous les
cas, cet élément est déjà acquis
pour le MOB et il n’attend que sa
libération pour annoncer son
transfert.

L

Il est attendu à Béjaïa
cette semaine

Comme annoncé par nos
soins, les dirigeants du MOB ont
trouvé un accord lors de leur
virée à l’ouest du pays avec le

L’USMC a failli
perdre le match
sans le jouer

L’USMC s’est déplacée
au stade du 20-Août avec
une seule tenue. Hallalchi était vigilant au moment des vérifications
des licences. L’équipe de
Chéraga portait une
tenue composée d’un
maillot jaune et de short
et bas verts. Le NAHD
avait mis une tenue où la
couleur jaune prédominait. Maillots et shorts
jaunes avec du rouge.
L’arbitre demanda aux dirigeants de l’USMC de
faire changer de tenue à
leur équipe.

Cheraga s’est
déplacée avec
une seule tenue

président du WAT qui a décidé
de céder son joueur, Rebaï en
l’occurrence, au MOB. En plus de
cela, il faut dire que les responsables béjaouis ont négocié avant
avec le joueur qui a tout réglé
avec eux. Ce dernier qui a été
très satisfait de l’offre du MOB,
n’attend donc que sa libération
qu’il devra récupérer ces jours-ci
pour se délacer à Béjaïa pour officialiser sa venue. On croit savoir que le joueur est attendu en
principe cette semaine à Béjaïa
en compagnie de son manager
pour poursuivre les négociations
sur place.

La direction annoncera
son transfert après le
match de l’USMBA

Attendu dans les prochains
jours surtout qu’il a déjà entrepris la procédure pour l’obtention de sa libération après sa
rencontre avec le président du
WAT, Rebaï devrait percevoir au
Mouloudia de Béjaïa un salaire
très important. Il signera par ailleurs un contrat d’un an et demi,

Stade : 20-Août
(Alger)
Affluence : moyenne
Arbitres : Hallalchi, Douleche, Tazrout
Buts : Madi (20’) Ouhadda
(90’+4’) NAHD
Avertissements : Boussaid
(43’) Alliouane (80’)
NAHD, Moussaoui (84’)
USMC
NAHD : Mokrani, Besseghir, Khelaf Allali, Bendebka, Ghazi, Boussaid
(Benayad 68’), Metref (Alliouane 70’), Ahmed-Benyahia, Madi (Ouhadda
67’), Ouznadji
Entraîneur : Broos
USMC : Moussaoui, Krimi,
Tahar Ballar, Boudjemil,
Nameur, Hammouche
(Haddou 73’), Ali, Berkane
(Hadj Kaci 66’), Kheloufi
(Khalouti 84’), Miaz, Selmani
Entraîneur : Rahmani

apprend-on d’une source proche
de la direction. La direction attend donc le déroulement de la
dernière journée de cette phase
aller, ce mardi, pour annoncer
juste après le transfert de ce
joueur qui sera d’un grand apport aux Béjaouis en défense en
vue de la seconde manche de la
compétition.

Le MCS a placé la barre
très haut pour Senouci

Comme indiqué plus haut, le
jeune Faghloul Senouci ne
pourra pas porter les couleurs de
l’équipe mobiste bien qu’il était
prêt à venir. Le président du
MCS a refusé de libérer cet élément qui, pourtant, était sur le
point de signer. Même si, à la
dernière minute, les responsables
du MOB ont sollicité la direction
de Saïda pour demander officiellement ce joueur, les deux parties
n'ont pas trouvé de compromis
du moment que les responsables
du MCS ont demandé plus d’un
milliard pour sa libération. A en
croire notre source, la direction

béjaouie n’a pas donné suite à
cette proposition et c’est pour
cela qu’ils ont abandonné la
piste de ce joueur.

Betrouni en route vers
Merouana

Sitôt libéré du MOB après un
rendement jugé insuffisant, le
milieu de terrain polyvalent
Mohamed Reda Betrouni qui a
résilié son contrat la semaine
dernière, n’a pas tardé à être fixé
sur sa nouvelle destination.
Courtisé par certains clubs de
Ligue 2 Mobilis, mis au parfum
de sa libération, le joueur s’est
déplacé hier dans la matinée à
Merouana pour négocier avec
les dirigeants de l’ABM. Le
joueur était très emballé
par l’offre de ce club. D’ailpréparation du match de
leurs, après quelques mi- La
BA débutera aujourd’hui de
nutes de négociations, le l’USM
La délégation du Mouloudia a quitté la ville
désormais ex-joueur du Batna juste après le match face au CAB dans la soiement
MOB a donné son accord rée. Les Béjaouis, qui ont effectué le déplac
rentrés par le même moyen de transde principe pour signer par route, sont
iera
port également. La bande à Amrani ne bénéfic
dans les toutes prochaines pas de repos car ce dernier a donné rendez-vous à
heures. ses capés pour ce soir afin d’entamer la préparation
samedi face à l’USMBA pour le
S.A. du match de ce journé
e.

NAHD 2 - USMC 0

Broos

compte de la 15e

«On veut aller
loin en coupe»

Broos se dit satisfait de la qualification de son équipe en 8es de
finale. L’entraîneur du NAHD
veut même aller très loin en
coupe d’Algérie, comme il nous
le confiait dans ses déclarations
de fin de match : «Il est vrai que
ce n’était pas un grand match. On
a obtenu ce pourquoi nous
sommes venus, la qualification.
Nous allons tenter d’aller le plus
loin possible dans cette épreuve.»

Nasria n’a pas tremblé !

Les dirigeants et les
joueurs se regardèrent un
bon moment. L’USMC a
fait le petit déplacement à
Alger avec une seule tenue et,
de surcroît, jaune. Impossible
d’imaginer que les dirigeants de
Une première mi-temps assez timide de part et
cette équipe, et plus précisément
d’autre. Broos a mis dans le bain les nouvelles rele secrétaire, ignoraient que le jaune
crues du mercato, Besseghir et Ghazi qui font leur
était l’une des deux couleurs du
première apparition sous le maillot du NAHD. Les
NAHD. N’était la présence d’esprit du
ex-joueurs du MCA ne joueront pas en chamsecrétaire général du NAHD, le match
pionnat contre la JSS, mardi prochain, soit dit
n’aurait jamais eu lieu et l’USMC aurait
en passant. Les règlements ne le permettent
perdu le match. En effet, le NAHD s’est
pas. Réapparition d’Ouznadji qui ne jouait
déplacé avec deux tenues, comme s’il
plus. Le buteur du NAHD avait perdu sa place
avait envisagé la possibilité que son adverau profit de Benayad. Ouznadji ne jouait plus
saire pouvait porter le jaune. On pense,
depuis au moins quatre matchs. Broos a sans
surtout, que le NAHD, en équipe profesdoute voulu donner du temps de jeu à son attasionnelle, a prévu deux tenues.
quant. L’USMC n’est pas dangereuse. Elle se
contente de défendre son camp. On
notera deux occasions au profit du
NAHD, en première
mi-temps, dont
l’une à la 20’ est

ponctuée par un joli but. A la suite d’un coup franc
sifflé par Hellalchi, Madi se charge de le tirer. La
frappe du Nahdiste fait mouche. C’est l’ouverture du
score. Puis plus rien, jusqu’à la fin de la première
mi-temps.

Une 2e mi-temps plus équilibrée

En seconde mi-temps, le NAHD accentue sa
domination. 48’, la frappe de la tête d’Ouznadji est
renvoyée par le poteau. Le même Ouznadji bénéficiera d’un penalty à la suite d’une faute commise
sur lui dans la surface de réparation. Ouhadda se
charge de le botter, mais ne réussira pas à le
transformer. L’attaquant du NAHD va se distinguer en ratant une occasion de but. Ouhadda finira par marquer son but, à la suite d’un échange
de passes avec Ouznadji, qui le met dans une position idéale. Ouhadda s’enfonce dans la défense
de Cheraga et son tir ne laisse aucune chance au
portier Moussaoui.
Mahfoud M.

Le NAHD entame le match avec
une tenue rouge et sauve l’USMC

Ce sont les joueurs du NAHD qui regagneront le vestiaire pour changer de tenue. Au lieu de porter sa tenue habituelle, Nasria portera une
seule couleur, le rouge. Le match a pu alors démarrer.

Rahmani
«On a perdu
contre plus fort
que nous»

L’entraîneur de l’USMC reconnaît la victoire méritée de son
adversaire : Rahmani dira à la fin
de la rencontre : «On a rencontré
une équipe expérimentée. On a
perdu contre plus fort que nous.
Le match n’a pas été facile pour
nous. On a essayé de faire jeu égal
et d’essayer de passer au prochain
tour. Mais on n’a pas à rougir de
cette élimination.»

10

Dimanche 28 décembre 2014

Selon une source
digne de foi, la
direction du
MCA aurait envoyé une correspondance à la
LFP, à travers laquelle elle demande à cette
instance l’autorisation de payer
Besseghir et
Ghazi en se servant d’une partie
de l’argent des
droits TV dont
le club a bénéficié, à l’image des
autres formations. Ainsi la direction du MCA tient à régulariser la situation financière des
deux joueurs qui ont eu gain de
cause auprès de la commission
des litiges et dont la décision a
été confirmée par le TAS, afin
que la LFP ne bloque pas le recrutement du club. Il est à rappeler que les deux joueurs vont
bénéficier d’une indemnisation
de six mois de salaires et avoir
aussi le droit de percevoir la
prime de la Coupe d’Algérie. La
somme qui sera réservée à la régularisation de leur situation financière avoisinerait donc les
deux milliards de centimes.
K.M.

www.lebuteur.com

Coup sûr

Il touchera les mensualités de novembre et décembre

ier matin,
l’international gabonais
Samson
M’bingue a rencontré une
nouvelle fois les responsables du Mouloudia d’Alger,
afin de procéder à la résiliation de son contrat. Après
avoir trouvé un terrain d’entente jeudi dernier avec Hadj
Taleb en présence de son manager, M’bingue devait tout
conclure le lendemain. Seulement, le premier responsable du
MCA était pris par d’autres engagements, et lui a fixé donc rendez-vous pour samedi matin.
Comme prévu, les deux parties se
sont donc rencontrées une nouvelle
fois au siège du club et M’bingue a
officiellement apposé sa signature
sur le document réservé à la résiliation du contrat. Les responsables
du MCA l’ont remercié à plus d’un
titre, du fait qu’il ne s’est pas montré
exigeant sur le plan financier en se
contentant seulement de percevoir
les mensualités des mois de novembre et décembre qui lui reviennent
de droit. Ainsi le dossier de
M’bingue est clos et le Mouloudia
va récupérer une des trois licences
des joueurs étrangers pour qualifier
le Camerounais Ngoula.

H

Besseghir et Ghazi
seront payés sur
les droits TV

MCA

M’bingue résilie
officiellement
son contrat
N° 2868

Il partira lundi au Maroc
pour rejoindre la sélection
gabonaise

En résiliant son contrat à l’amiable,
M’bingue a poussé un ouf de soulagement, car il voulait être fixé sur
son avenir avant de rejoindre la sélection de son pays, qui va se préparer au Maroc. S’il a fait de
grandes concessions sur le plan financier, c’est pour la simple raison
qu’il voulait se concentrer uniquement sur la CAN 2015 qui représente pour lui un grand challenge.
Ainsi le joueur partira ce lundi à
destination de Casablanca pour retrouver la sélection gabonaise.

nale. Cependant, et si les responsables du MCEE ne parviennent pas à
conclure avec le manager du joueur
avant son départ, lundi, M’bingue
rejouera au profit de son ancien
club, en l’occurrence Manga Sport.
Rappelons que le désormais ancien
meneur de jeu du MCA sera le seul
joueur du championnat à prendre
part à la CAN 2015 et les Mouloudéens souhaitent que les responsables de leur équipe ne vont pas
regretter leur choix en se séparant
de l’international gabonais, qui sera
remplacé par le joueur brésilien qui
est attendu avec son compatriote
qui évolue en attaque une fois que
l’équipe sera en
Espagne.
«L’ambiance
K.M.

Le MCEE aurait pris
attache avec son
manager
du Mouloudia me
A croire une source
manquera et je souhaite
digne de foi, le MCEE
que le club s’en sorte»

aurait pris attache
«Effectivement, je viens de résilier mon contrat
avec son manager
avec le Mouloudia après une première partie du
pour bénéficier de
championnat et j’aurais aimé rester plus longtemps
ses services en prédans cette équipe. Maintenant, je vais partir ce lundi
vision de la Coupe
en sélection pour préparer la Coupe d’Afrique où je
de la CAF. Le
veux
réussir une bonne participation avec l’équipe de
joueur avait déjà
affirmé qu’il pou- mon pays et atteindre nos objectifs lors de la CAN. Je
regrette seulement l’ambiance de l’équipe et des
vait rester en Algésupporters
et je souhaite que le club s’en sortira,
rie à condition
car une grande formation comme le MCA,
d’opter pour une forne mérite pas d’occuper la dernière
mation qui prendra part
place du classement», dira
à une épreuve internatioM’bingue.

Artur Jorge
décortique
le jeu du
RCA

L’entraîneur du
MCA qui a supervisé le prochain
adversaire de son
équipe à travers
les deux rencontres livrés respectivement face au
NAHD et
l’USMA, a maintenant une idée
sur les points
forts et les faiblesses de l’équipe
du RCA. A travers son analyse,
le coach portugais
a confié à ses
joueurs que leur
adversaire maitrisait le jeu en
contre, et c’est
pour cette raison
qu’il les a mis en
garde face aux
contres rapides
menés par les attaquants.

Le MCA
jouera le
pressing

Toutefois, Artur
Jorge a constaté
que le RCA a une
défense fébrile et
c’est pour cette
raison qu’il jouera
le pressing afin de
pousser l’arrièregarde du RCA à la
faute, et il a d’ores
et déjà préparé la
stratégie de jeu
adéquate pour
s’offrir son premier succès avec
le MCA.
K.M.

Benbraham «Je n’écoute pas ce qui se dit à mon
sujet et je ne baisserai pas les bras»

Après avoir réussi à gagner sa place dans le onze rentrant avec Charef, le milieu de terrain Sofiane Benbraham a joué deux autres rencontres en tant que titulaire respectivement face au CRB et l’USMA, sous la coupe de Laroum qui l’a écarté subitement
par la suite de la liste des dix-huit. Dans l’entourage du club, certains disent qu’on a rapporté à l’ancien coach des choses négatives sur Benbraham, d’où la décision de sa mise à l’écart de la liste des dix-huit, toutefois, le joueur n’accorde pas trop d’importance à ce qu’on dit à son sujet et compte une nouvelle fois s’imposer dans l’équipe.
Après avoir réussi dans un passé
récent à gagner votre place dans
le onze rentrant, vous n’êtes plus
convoqué. Qu’en est-il ?
Que voulez-vous que je vous dise ?
Moi-même je n’arrive pas à comprendre cette situation, car subitement je me suis retrouvé en dehors
des calculs de l’ancien entraîneur
sans aucune raison valable après le
match face au CRB.

Vous parlez de l’entraîneur intérimaire Laroum ?
Oui, tout a commencé après la rencontre que nous avons jouée face au
CRB et je pense avoir accompli la
tâche qu’il m’a confiée sur le terrain.
Depuis cette rencontre il ne m’a
plus convoqué, sans même me parler, et cela m’a très déçu.

Avez-vous essayé de savoir pourquoi ?
Je croyais que c’était juste pour la
rencontre de l’ESS, car j’étais tout de
même titularisé face à l’USMA et le
CRB lorsque Laroum assurait l’intérim, et je ne pouvais donc pas lui
demander pour quelle raison il ne
m’avait pas retenu pour le déplacement de Sétif. Après qu’il ne m’a
pas convoqué pour le match suivant et c’était à l’occasion du derby
face à l’USMH, j’avais compris que

je ne rentrais plus dans ses choix.

Et pourquoi n’avez-vous pas essayé de lui parler ?
Je ne voulais pas évoquer le sujet
avec lui, car il était partant et c’était
la dernière rencontre qu’il dirigeait,
car le nouvel entraîneur qui est
Artur Jorge allait entamer sa mission avec le MCA.

L’arrivée d’Artur Jorge n’a rien
changé pour vous ?
Lorsque Artur Jorge est arrivée en
Algérie, il s’est déplacé à Sétif pour
superviser l’équipe et je pense que
ma non convocation pour cette
rencontre m’a pénalisé et on lui a
sans aucun doute communiqué la
liste des joueurs convoqués pour le
match suivant face à l’USMH dans
laquelle je ne figurais pas aussi. Je
pense donc qu’il ne me connait pas
encore et c’est pour cette raison que
je ne fais pas encore partie de ses
calculs.

Et maintenant ?
Artur Jorge n’est plus à présenter et
est communicatif avec nous, je
pense que cela est très important
pour l’équipe, il essaye donc de
nous mettre dans de bonnes conditions pour qu’on puisse donner le
meilleur de nous-mêmes. J’ai parlé
avec Valdo et il m’a assuré que j’aurai ma chance, et je suis en train de

travailler pour que je puisse gagner
la confiance du coach afin qu’il
m’offre l’occasion de rejouer.

Et vous avez discuté une nouvelle fois avec Valdo…
Nous avons l’habitude de discuter
avec Valdo qui est très proche des
joueurs, et il m’a assuré une fois de
plus que chacun de nous aura sa
chance.

On dit que votre mise à l’écart
est relative à des paramètres
extra-sportifs, car un joueur qui
était titulaire ne peut subitement se retrouver à l’écart…
Je ne veux pas m’étaler sur le sujet
et je ne m’intéresse pas à ce qui se
dit à mon sujet, le plus important
pour moi c’est de me concentrer sur
mon travail et je ne baisserai pas les
bras, car je connais bien mes qualités.

Cette situation vous a renvoyé à
la case départ ?
Je me retrouve à la case départ,
mais cela ne me décourage pas, je
vais profiter du stage de préparation
qu’on effectuera en Espagne pour
gagner la confiance du coach et décrocher un place de titulaire.

Entretien réalisé par
Kamel M.

MCA
Jorge songe à aligner Hendou
en relayeur et Hachoud en
meneur de jeu
Coup de manivelle

www.lebuteur.com

N° 2868

Artur Jorge

Dimanche 28 décembre 2014

11

«Face au RCA, je veux onze
guerriers sur le terrain»
A la fin de la séance d’entraînement, nous avons sollicité
Artur Jorge, qui s’est montré, comme à son habitude, disponible surtout pour les médias. Sans vouloir entrer
dans les détails, le coach portugais nous a parlé de ce
match contre le RCA qui se profile à l’horizon. «Peu
importe les joueurs qui seront ce mardi sur le terrain.
Ceux que je choisirai devront être des guerriers pour
venir à bout de cette équipe du RCA.»

ier, l’essentiel de la séance d’entraînement a été consacrée à la circulation du ballon, puis à un match
d’application. Durant cette rencontre, Artur Jorge n’a pas hésité à
apporter quelques modifications
notables par rapport au onze qui a affronté le Mouloudia d’Oran, le week-end dernier. Alors qu’Aksas
devrait se retrouver aux côtés de Berchiche, Azzi,
pour sa part, s’est produit au poste de latéral droit
alors que le côté gauche est la chasse gardée de
Zeghdane. C’est au milieu de terrain qu’il pourrait y avoir des changements avec le retour de
Hendou dans un registre de milieu relayeur. Il a évolué lors de la rencontre aux côtés de
Ouali et Gherbi. Hachoud, qui apporte beaucoup à l’attaque mouloudéenne, a été aligné derrière Gourmi et Djallit, qui sont pressentis pour animer la ligne avant très critiquée ces derniers mois avant que Gourmi ne mette fin contre le MCO à cette longue traversée du désert.

H

«Avec de la concentration et du
réalisme, on pourra s’imposer ce
mardi»

A propos de cette ligne avant qui ne
marque que rarement, Jorge sait qu’il sera
confronté à ce problème récurrent, ce
mardi. «Nous devons absolument fournir un
match plein, soit deux mi-temps. Nous devons
rééditer la seconde période que nous avons jouée
face au MCO. Je suis convaincu qu’avec de la
concentration et du réalisme, on pourra s’imposer ce
mardi.»

Sylla, Hikem et Sackey présents
hier matin à l’annexe du 5-Juillet

«Sans le public et sans Karaoui, c’est
sûr que nous sommes pénalisés»

L’absence de Karaoui, suspendu pour cumul de
cartons, et des Chnaoua à cause du huis clos, risque
de pénaliser son équipe comme nous l’a confié
Jorge. «Décidément, c’est devenu une habitude chez
nous, à chaque fois nous sommes dans l’obligation de
jouer à huis clos. C’est pénalisant pour notre équipe,
tout comme l’absence de Karaoui qui est un élément
indispensable dans notre dispositif. Mais il faudra
faire avec. Celui qui le remplacera tâchera de se
montrer à la hauteur de l’événement», nous dira Jorge.
T.Che

Valdo «Je ne veux plus de
retard aux entraînements»

Il s’est adressé hier matin aux joueurs
Afin d’éviter l’abandon de poste, Mohamed Hikem, Ibrahima Sylla et Eric Sackey
étaient tous trois présents à l’entraînement.
Sans s’adresser au coach Jorge ou à un
membre de son staff technique, les trois
éléments ont fait acte de présence avant de
rebrousser chemin après avoir assisté au
début de l’entraînement. C’est en tenue
d'entraînement aux couleurs du club que
les trois joueurs étaient présents sur les
lieux. Les deux Africains semblaient bien
décidés à aller au bout de leurs convictions, comme nous l’a confirmé Sylla dans
l’entretien qu’il nous a accordé juste avant
de quitter l’enceinte olympique, aux côtés
de Sackey.

Sackey : «Mon agent sera ce
dimanche à Alger pour
défendre mes intérêts»

Eric Sackey semblait très irrité par la
tournure des événements. Le joueur se
contentera de nous dire sans vouloir trop
polémiquer : «Ecoutez, mon agent sera ce
dimanche à Alger pour défendre mes intérêts car j’ai le sentiment d’être victime d’une
injustice».

Il devait rencontrer
Hadj Taleb, hier soir

A propos de l’arrivée tardive de certains joueurs aux
entraînements, et qui ont eu pour effet d’exaspérer Artur
Jorge, ce dernier a délégué son bras droit, Valdo, qui est
très proche des joueurs, pour les mettre en garde contre
ces retards à répétition. «Ecoutez, les gars, je ne veux
plus de retardataire aux entraînements. Chacun doit prendre ses dispositions pour être à l’heure à l’entraînement»,
a lancé Valdo aux joueurs.

Selon nos dernières informations, le
joueur ghanéen devait rencontrer hier soir
le président Hadj Taleb, pour essayer de
trouver une sortie de crise. Le joueur veut
régler dans les plus brefs délais cette situation afin de tourner la page et signer dans
un club qui lui offrira l’opportunité de
jouer.

Il a participé au match d’application

Hikem : «Je ne demande
qu’à être indemnisé de
manière juste»

Mohamed Hikem semble lui aussi
vouloir tourner la page mais avant, il
espère que la direction du club lui
offre une indemnisation qui réponde
plus à ses attentes. «Je ne vous cache
pas que j’ai quelques propositions
intéressantes. Mais pour le moment, je veux régler mon problème
à l’amiable. Je ne demande qu’à être
indemnisé de manière juste. Je ne
cherche ni de problème ni à pénaliser le club, mais juste toucher mon dû.»
T.Che

Amir Karaoui a brillé
hier matin par son absence. Le milieu de terrain qui est suspendu
face au RCA, pour cum
ul
de cartons, n’a pu se
rendre au stade du 5Juillet pour la session
matinale. En effet, l’ex
Ententiste était cloué au
lit à cause d’une
grippe.

Sylla «Prêt à saisir la FIFA

Une vingtaine de Chnaoua présents

Pour cette séance d’entraînement, ils étaient près d’une vingtaine de Chnaoua à s’agglutiner contre le grillage du stade «Hadjout». C’est dans le calme, loin de toute hostilité, que les fans ont
suivi le déroulement de cette session matinale. A la fin de l'entraînement, plusieurs joueurs comme Djemili, Aksas, Azzi et
Hachoud ont été sollicités par les supporters pour des photos
souvenirs.

Un supporter a remis une
lettre à Jorge

Hachoud
inscrit un coup
franc de toute beauté

Juste avant la session matinale, un supporter à sollicité Artur
Jorge. Ce dernier, très courtois, n’a pas hésité à venir à la
rencontre du fan, ce qui était impensable avec Boualem
Charef. Finalement, le supporter a profité de l’occasion
Absent la veille, Hachoud reprenait
pour remettre une lettre à Jorge dans laquelle il précohier le travail avec le groupe à l’annexe du
nisait le meilleur onze possible. Poli, Jorge en a pris
5-Juillet. Héros du match aller de la saison
acte avant de rendre la lettre à son interlocuteur, dont
écoulée face au RCA à Bologhine avec un dou- le comportement n’a pas été apprécié par les autres
blé, Hachoud affute ses armes comme l’atteste Chnaoua présents.
le but de toute beauté qu’il a inscrit hier matin.
Je suis prêt à aller au En effet, après avoir obtenu un coup franc, Hachoud a pris tout son temps pour envelopper
bout de mes convictions
une frappe des 18 mètres qui est allée se
quitte à passer une année
loger dans le petit filet de Djemili qui est
blanche. C’est le Mouloudia
resté scotché sur sa ligne. Une réalisaqui est le perdant dans cette tion qui a été très longuement applauSouffrant d’un petit
die par les Chnaoua présents à
histoire car l’équipe ne pourra
bobo à la cuisse droite,
l’entraînement.

pour obtenir mon argent»

Vous êtes venus une nouvelle
mandé que six mois d’indemnifois à l’entraînement malgré
tés. Et là, on m’accuse de vouloir
cette interdiction de vous enfoutre la pagaille parce que je
traîner avec le groupe…
veux faire entendre mes droits.
Je me suis présenté aux entraîTaleb a déclaré que vous avez
nements car je ne veux pas qu’on
refusé catégoriquement l’opm’accuse d’abandon de poste. Je
tion de prêt…
ne suis pas né de la dernière pluie
J’ai dit au président qu’il fallait
pour me faire avoir. Je connais
me présenter les
mes droits et j’entends
clubs solliciteurs
is
u
s
e
bien les faires respecter.
«Je n
pour que je négola
Le président Hadj
cie. Mais on a été
pas né de
Taleb vous a fustigé en
incapable de le
dernière
vous accusant d’être un
faire. On m’a fait
r
u
o
p
pluie
ingrat qui veut tirer
miroiter un hyme faire
profit de la situation en
pothétique prêt
exigeant une indemnité
au NAHD et au
avoir»
astronomique…
MOB. Moi j’ai dit
Je ne fais que demander
: l’ESS et l’USMA, c’est d’acmes droits. Je ne suis pas en train cord ! A part ces deux clubs, je ne
de demander l’aumône. Déjà, je
négocierai avec aucun autre.
n’ai pas perçu deux mois de saLa direction n’a nullement
laires que je veux récupérer. J’ai
envie de répondre à vos exiun contrat qui expire en juin
gences. Qu’allez-vous faire
2016. Logiquement, je n’ai depour obtenir gain de cause ?

Karaoui cloué
au lit

L’ancienne star du PSG, Valdo, n’a pas hésité à prendre
part au match d’application avec le groupe de Bachiri et
Djemili. Malgré le poids des années, Valdo n’a pas perdu
une ride. Très affûté, l’ancien joueur de Benfica fut l’auteur de quelques gestes techniques qui ont fait de lui par
le passé l’un des meilleurs Brésiliens dans le championnat
portugais.
T.Che

Aouedj s’est
entraîné en solo

pas se renforcer. Moi, je veux réSid-Ahmed Aouedj s’est
gler le problème à l’amiable, mais
contenté hier matin d’un
si on refuse cela, je suis prêt à
Les Oranges
travail en solo. Le joueur a
saisir la FIFA, s’il le faut, pour
fait quelques tours de piste
s’imposent
haut
la
obtenir réparation car on
avant de regagner le vesmain
oublie que c’est le club qui
tiaire en compagnie de
du match d’application, Jorge à aliveut me libérer. Moi, je gnéLors
une équipe en chasubles oranges coml’un des soigneurs de
n’ai jamais demandé à posée des titulaires alors que celle des gilets
l’équipe.
partir. D’ailleurs, je tiens verts était constituée essentiellement des es«Je rassure les
à vous dire que, ce di- poirs, à l’exception de Djemili, Bachiri, Benbraham et Yachir. Lors de cette affiche, fort
manche, je compte me
supporters, je
présenter avec un huis- logiquement, c’est le groupe Aksas qui s’est imserai présent face
posé sur le score de 2-0. Mustapha Djallit avait
sier de justice pour faire
ouvert les hostilités en première mi-temps
au RCA»
constater ma présence
d’une balle piquée très subtile. Le second
Au moment de regaaux entraînements. Il faut
but fut l’œuvre de Hachoud d’un coup
gner le vestiaire, on s’est rapproché de Aouedj pour
franc
magistral.
Malgré
les
efforts
de
savoir que je ne vais pas
se renseigner sur son état de santé. Le joueur s’est
Yachir très remuant, son équipe
me laisser faire.
voulu rassurant concernant sa participation au match
s’est inclinée face à des
Entretien réalisé par
de ce mardi. «Je rassure les supporters, je serai présent face
Oranges plus réalistes.
Tarek-Che
au RCA. Ce n’est qu’un petit bobo sans gravité.»

PUB

«J’étais très
heureux de
rencontrer Lazizi
et de savoir que
le public algérien
le comparaissait
à moi»

Coup d’œil

Encore une fois, vous êtes le bienvenu en Algérie, Monsieur Baresi. La
cérémonie du Ballon d’Or aura été
spéciale pour vous et tous les Algériens, quelle a été votre sentiment en
recevant l’invitation pour y assister ?
C’est un honneur pour moi, j’étais très
heureux de me déplacer en Algérie, d’autant
plus qu’il s’agit de mon premier voyage dans
ce pays. J’étais très impressionné par l’accueil qui m’a été réservé depuis mon arrivée
dans votre pays où je savais que le peuple
est un mordu du football. Je suis très heureux de pouvoir assister à cette merveilleuse
fête en Algérie. Je n’oublierai pas ces moments que j’ai vécus là-bas.
Quelle idée vous faisiez-vous franchement, avant votre arrivée en Algérie ?
Avant mon déplacement, je savais déjà
que l’Algérie était un grand pays qui recèle
de moyens importants et qui offre du
confort aux étrangers sur tous les plans.
Mais j’avais hâte de le découvrir moi-même.
J’ai vu beaucoup de choses positives en Algérie dont la ferveur des sup-

Coup d’œil

porters passionnés du football. Je suis très
heureux et satisfait par ce voyage qui restera gravé dans ma mémoire. J’ai visité plusieurs pays et l’Algérie est l’une des
destinations qui m’auront marqué à jamais.
J’étais très fier par la sympathie qui m’a été
témoigné par le public algérien.

Vous attendiez-vous à cet accueil de
la part du public algérien qui a été
très heureux de votre présence en Algérie ?
Etre sollicité par le public pour des photos souvenirs, 20 ans après ma retraite, est
une chose extraordinaire. Je suis très fier
d’être aussi populaire. Cela signifie que j’ai
fait de belles choses lorsque j’étais en activité. Le Milan AC est un club populaire et
aimé partout dans le monde. J’ai remarqué
que le peuple algérien aime les italiens et le
football italien. Cela me rend très fier.
Qu’est-ce qui a
attiré votre attention le plus
pendant les

deux jours passés en Algérie ?
C’est la ferveur du peuple algérien pour le
football qui a attiré le plus mon attention. La
cérémonie du Ballon d’Or m’a beaucoup plu
aussi. Ce fut une fête réussie sur tous les
plans qui a vu la consécration de Brahimi.
Ce dernier mérite amplement son trophée,
c’est un joueur important qui a beaucoup de
qualités. J’ai vu aussi que le public algérien
le vénère. Je pense que l’amour des Algériens pour leurs joueurs est plus fort que
celui des Italiens pour les leurs. Je souhaite
beaucoup de réussite pour l’Algérie et la sélection algérienne.
On vous a vu très affecté lors de
votre visite aux malades à l’hôpital…
Lorsque vous vous rendez dans les hôpitaux et vous voyez l’état des malades, vous
comprendrez leurs souffrances et celle de
leurs proches. Quand vous voyez cela,
vous dites que vous avez de la
chance d’être en bonne
santé. Il ne

«La mission
de l’Algérie sera
difficile à la
prochaine CAN. Je
lui souhaite d’aller
le plus loin
possible dans cette
compétition»

PUB

ANEP 164 350 Le Buteur du 28-12-2014

F

ranco Baresi s’est dit
très heureux et
satisfait de son voyage
effectué en Algérie, à
l’occasion de la
cérémonie du Ballon d’Or qu’il
a remis au milieu de terrain du
FC Porto et de la sélection
algérienne, Yacine Brahimi. La
légende du football italien et
du Milan AC était «fier» de
l’accueil que lui a été réservé
par le public algérien dont la
ferveur pour le football a attiré
son attention. Baresi a évoqué,
par ailleurs, la mission de
l’équipe algérienne lors de la
prochaine CAN.

ENTRETIEN

ENTRETIEN

«La cérémonie du Ballon d’Or a été exceptionnelle
et je n’oublierai pas mon beau voyage en Algérie»

Dimanche 28 décembre 2014

www.lebuteur.com

Le Buteur du 28-12-2014

Baresi

12

N° 2868

faut pas les oublier, on
doit leur rendre visite à chaque occasion.

Il semble aussi que vous a été émerveillé par le sanctuaire des martyrs
que vous avez visité…
C’était très important. Ce voyage m’a permis de découvrir beaucoup de choses dans
ce pays, notamment le sanctuaire des martyrs, un monument très beau et exceptionnel sur tous les plans. C’est un pan de
l’histoire de l’Algérie. J’ai eu l’occasion de
découvrir ce qui s’est passé à une certaine
période et de connaître quelques faits historiques. C’est important de visiter des pays et
de découvrir leurs civilisations, leur histoire
ainsi que les coutumes de leurs peuples.
C’est ce que j’ai fais durant ma visite en Algérie.
Comment avez-vous vécu la cérémonie du Ballon d’Or et que
pensez-vous de l’organisation ?
C’est une fête extraordinaire.
Réussir à inviter un grand joueur de l’envergure de Franck Ribéry à la cérémonie
du Ballon

www.lebuteur.com

N° 2868

Dimanche 28 décembre 2014

d’Or, en dépit de son agenda chargé,
n’est pas une tâche facile, sans oublier
les nombreux grands joueurs qui ont
été aussi présents. Ce qui m’a beaucoup plus aussi lors de cette cérémonie,
c’est le fait de rendre hommage aux anciens joueurs qui ont tant donné pour le
football algérien.

Quelques heures avant le début de la
cérémonie, vous étiez déjà persuadé
que Brahimi allait être consacré Ballon d’Or…
Avant ma venue en Algérie, j’ai fait ma
petite recherche sur les nominés pour le
titre du Ballon d’Or et j’ai vu le nom de Brahimi. Je me suis dit que c’est un grand
joueur qui montre un niveau assez important, que ce soit avec son club le FC Porto
ou la sélection de son pays. Il est suivi par
les plus grands clubs d’Europe qui souhaitent l’enrôler. Tout cela m’a fait penser qu’il
allait être incontestablement le vainqueur du
trophée du Ballon d’Or. C’était un honneur
pour moi de le lui attribuer.
Vous avez déclaré, lors de la conférence de presse que Brahimi était capable de jouer au Milan AC ; un
commentaire ?
Il a toutes les qualités pour jouer dans un
grand club comme le Milan AC. Il est suivi
par les plus grands clubs d’Europe. Il a
beaucoup de talent. Il est jeune, il a une
marge de progression importante. Il ne faut
pas lui mettre la pression, il a tout le temps
de mûrir et d’acquérir de l’expérience.

Au vu de l’effectif actuel du Milan AC,
peut-on dire que Brahimi a les qualités pour s’imposer facilement dans ce
club ?
Je pense qu’il n’y a pas lieu de faire la
comparaison à ce niveau. Jouer à Porto ou
au Milan est différent sur tous les plans, surtout au niveau de la pression exercée par le
public. Jouer en Italie est différent, c’est très
difficile pour les joueurs étrangers. Comme
je vous l’ai dit, il faut laisser le temps à Brahimi de progresser encore plus, avant d’aller
dans un grand club.
On vous a vu discuter avec la star algérienne Rabah Madjer, peut-on savoir de quoi vous avez parlé ?
Je sais que Madjer est une star en Algérie
qui a marqué le football algérien de son empreinte. Ce qu’il a fait à Porto et sa talonnade contre le Bayern Munich en finale de la
Ligue des champions restera dans l’histoire.
Ma rencontre avec lui a été une bonne
chose. J’étais très content de lui parler.

Brahimi était très fier de recevoir le
Ballon d’Or des mains d’une légende
du football et du Milan AC, Franco Ba-

resi, votre réaction ?
C’est naturel, c’est un jeune joueur qui a
reçu un trophée exceptionnel qui lui a été
remis par un ancien joueur du Milan AC. Il y
a un respect mutuel entre les anciens
joueurs et les joueurs en activité, c’est une
bonne chose.
Quelques heures avant la cérémonie
du Ballon d’Or, vous saviez que c’est Franck Ribéry qui allait être aussi
invité…
J’avais dit Ribéry parce
qu’il parle français, en plus de
ses bonnes relations avec l’Algérie. Sans oublier que son
épouse est algérienne. Je
pense que tous ces facteurs
ont facilité sa venue en Algérie pour assister à la cérémonie du Ballon d’Or.
Le coup d’envoi de la
Coupe d’Afrique sera
donné au mois de janvier
prochain ; l’Algérie a hérité d’un groupe difficile
composé de l’Afrique du
Sud, du Ghana et du Sénégal ; qu’en pensez-vous
?
En effet, c’est un groupe difficile. Ce sera très compliqué
pour l’Algérie. Mais le niveau
montré lors du dernier Mondial
nous permet de dire que l’Algérie peut aisément passer. Je lui
souhaite d’aller le plus loin possible dans cette compétition.

L’équipe d’Algérie est jeune et la
pression sera terrible de la part du
public qui ne se contentera que du
titre de champion d’Afrique ; ne pensez-vous pas que cela puisse influer
sur la sélection algérienne ?
La Coupe d’Afrique est une compétition
très importante pour les équipes africaines.
Oui, l’Algérie sera soumise à une grosse
pression sur tous les plans. Ce sera l’occasion de voir quelle sera la réaction dans des
situations pareilles.

Vous avez eu l’occasion de rencontrer
également un ancien joueur algérien,
Tarek Lazizi en l’occurrence, que le
public algérien appelait… Baresi. Il a
évoqué avec vous le match amical
disputé en 1989 entre l’Algérie et
l’Italie ; un commentaire ?
J’étais très heureux de le rencontrer. Il est
très important pour moi de discuter avec des
joueurs qui ont joué un peu partout dans le
monde et qu’on comparaissait à moi. Je

13

«Brahimi mérite
amplement son
trophée. Il a les
qualités pour jouer
dans un grand club
comme le Milan AC»

pense que c’est une bonne chose.
Je ne me rappelle pas bien du match amical
qu’on a joué contre l’Algérie, mis à part certains détails et le résultat.

Pouvez-vous nous parler de la fameuse rencontre entre le Milan AC et
l’Olympique de Marseille marquée par
une panne de courant électrique ?
C’est un mauvais souvenir dans l’histoire
du club. Bien qu’on ait tout fait pour se rattraper, cela restera un point noir dans l’histoire du club.

La visite de Baresi en Algérie peutelle permettre à la direction du Milan
AC de venir investir et songer à réaliser certains projets ?
Le football occupe une place importante
en Algérie et le public en est passionné.
Nous avons une Académie du football et
nous allons essayer de renforcer les liens et
de créer des projets importants pour les
deux parties. Tout est possible et nous pouvons envisager des projets à l’avenir.
Entretien réalisé par Brahim Hanifi

Chafaï : «Maintenant, il faut battre
l’ASO pour finir 2014 en beauté»

14

En donnant l’avantage à son
équipe avant-hier face à
l’USMH, Farouk Chafaï venait
de débloquer par la même occasion son compteur buts
cette saison. Le défenseur
central usmiste que nous avons
approché à sa sortie du vestiaire revient dans cette interview sur cette qualification
décrochée pour les huitièmes
de finale de la Coupe d’Algérie
avant d’évoquer le dernier
match que les Rouge et Noir
vont disputer en 2014. Un
match qui se jouera à Chlef
face à l’ASO. Entretien.

Tout d’abord, quelle est votre analyse de ce match qui vous a opposés
à l’USMH ?
Je dirais que c’est une victoire méritée.
Nous n’avons pas volé notre qualification parce qu’à mes yeux nous étions
supérieurs à notre adversaire du jour.
Nous avons dominé les débats, et ça
nous a permis d’inscrire deux buts. Ils
ont été suffisants pour faire notre
bonheur. Que vouloir de plus ? Nos
supporters sont repartis tout heureux.
Nous pouvons dire donc que notre
mission a été accomplie avec brio.
Comment avez-vous trouvé cette
équipe d’El Harrach ?
Plutôt bonne ! La preuve, les joueurs
de cette formation nous ont créé
beaucoup de difficultés que ce soit
lors de la première ou la seconde période. Il a fallu que nous marquions
le deuxième but pour que la pression
exercée sur nous baisse d’un cran. Par
la suite, nous avons continué à gérer.
C’est dommage que cette affiche se
soit jouée en seizième et non pas à un
tour plus avancé. L’USMH a quitté la
compétition, mais il faut se méfier
d’elle en championnat où elle fait partie de nos concurrents.
Ne pensez-vous pas que la donne
aurait pu être différente en présence de Abid, Aït Ouamar et
Amada ?
Les absences font partie du jeu. Aucune équipe ne peut disputer toutes

N° 2868

Dimanche 28 décembre 2014

ses rencontres avec un groupe au
complet. Nous avons été longtemps
privés de quelques uns de nos coéquipiers, mais même lorsque nous
avons perdu, nous n’avons pas évoqué
les absences pour justifier nos faux
pas. Et puis, sachez que même en présence de ces trois joueurs nous aurions pu atteindre notre objectif pour
la simple raison que nous étions bien
préparés et décidés à arracher le billet pour les huitièmes de finale.
Cette victoire est-elle suffisante
pour prouver que la défaite face à
l’ASMO n’était qu’un accident de
parcours ?
Oui, bien sûr ! Nous avons prouvé
que lors de cette rencontre
devant les Asémistes nous
avons manqué de réussite,
sans plus. Je suis sûr que si
ce match se jouait une
nouvelle fois nous ne le perdrons pas.
En ce qui concerne cette victoire acquise face à nos voisins d’El Harrach, elle est aussi une sorte de
revanche après qu’ils nous
ont battus à Bologhine en
début de saison. Ce succès nous a permis d’ouvrir une nouvelle page
avec nos supporters.
À nous de faire le
nécessaire pour
faire durer cette
joie le plus longtemps possible.
Vous avez été
l’auteur du premier but. Un
mot à propos
de cette réalisation…
C’est un but au
goût spécial parce
qu’il a été d’une
grande importance.
Il a été inscrit au bon
moment. C’est aussi
mon premier cette saison. J’ai fait beaucoup
d’efforts, c’est tout à fait
normal que je sois donc heureux. Je remercie Dieu, et j’espère que ce succès fera appel à

Coup osé

www.lebuteur.com

d’autres à l’avenir.
Vous l’avez célébré d’une manière
spéciale. Qu’est-ce que cela signifiait ?
J’ai beaucoup manqué de chance par
le passé. En faisant tourner mes
mains autour de mon corps, j’ai essayé
de dire que j’étais en train de chasser
la poisse qui m’a collée à la peau pendant plusieurs mois.
Ensuite je me suis
dirigé vers le soigneur pour fêter
avec lui la venue
au monde d’un
nouveau petitfils.
Vous

USMA

Pas de repos pour
les joueurs

Même s’ils ont fourni beaucoup d’efforts pendant la semaine
qui a précédé le match de Coupe
allez affronter l’ASO Chlef
d’Algérie contre l’USMH et durant la
mardi. Un mot concernant
rencontre, les joueurs de l’USMA n’ont
ce rendez-vous…
pas eu droit à une journée de repos
C’est le dernier match de la
phase aller. Nous voulons
comme ce fut le cas depuis le début de
tant clore l’année civile de la saison. Si les membres du staff technique
plus belle des manières, ce
l’ont décidé, c’est tout simplement parce
qui ne se produira que si nous
que les coéquipiers de Khoualed enrevenons à la maison avec une
chaineront avec une nouvelle
victoire dans nos bagages. Notre
confrontation officielle mardi.
mission ne sera pas facile contre
Comptant pour la quinzième et
une équipe dont le but est le même,
c'est-à-dire bien terdernière journée de la phase
miner cette première
aller, ce rendez-vous les oppomoitié de saison.
sera à l’ASO au stade BoumezCette rencontre s’anrag.
nonce difficile à négocier, mais nous
avons des atouts à
faire valoir.
Entretien réalisé
par Adel Cheraki

La liste des
convoqués sera
établie aujourd’hui

Après avoir programmé une
séance de décrassage pour hier, soit
au lendemain du match de Coupe d’Algérie que ses joueurs ont remporté sur
le score de deux buts à zéro, Hubert
Velud, le responsable du staff technique
dévoilera ce dimanche la liste des 18 éléments qui feront le voyage à Chlef où ils
affronteront l’équipe locale, mardi. Les
joueurs non convoqués seront autorisés à rentrer chez eux où ils passeront quelques jours en famille
avant de revenir à Alger au
début du mois pour aller en
compagnie de leurs camarades à Gammarth, où se déroulera le stage hivernal.

«Nous
«Nous
avons
«Nous
avons
«Nous
«Nousavons
avons
avons
prouvé
prouvé
que
la
prouvé
que
la
prouvé
prouvéque
que
quela
la
la
défaite
défaite
face
défaite
face
défaite
défaiteface
face
faceà
ààà
à
l’ASMO
l’ASMO
n’était
l’ASMO
n’était
l’ASMO
l’ASMOn’était
n’était
n’était
qu’un
qu’un
accident»
qu’un
accident»
qu’un
qu’unaccident»
accident»
accident»

Les Rouge et Noir
affichent leurs ambitions !

Départ lundi matin
pour Chlef

A croire une source digne de foi,
c’est demain que les membres de la
délégation usmiste prendront la route
de Chlef, où la prochaine rencontre des
Rouge et Noir se déroulera. Selon nos informations, les protégés de Velud quitteront la capitale une fois effectuée leur
dernière séance d’entraînement. Une
séance au cours de laquelle le Français
et ses adjoints profiteront pour apporter les retouches nécessaires
avant d’aborder ce match.

Kako est rentré
chez lui

En fin de compte, Rostand
Kako n’a pas mis beaucoup de
le natif de Biskra a montré une
temps pour rentrer chez lui
grande envie de bien faire et ses
après avoir signé son contrat
nombreuses bonnes interventions
vers midi. En effet, le nouvel attan’ont fait que confirmer sa détermiquant des Rouge et Noir qui s’est
nation à redevenir le pilier de la déengagé, pour rappel, pour une durée
fense. Bouchema, au four et au
de 30 mois s’est envolé pour le Camemoulin, a formé avec Koudri et
Benkhemassa un trio infranchisroun vendredi à 15h. Il passera
sable. Alignés pour la toute prequelques jours auprès des siens et rémière fois tous ensemble, ces glera sa situation administrative avant de
trois éléments pourraient bien
rejoindre ses nouveaux coéquipiers en
être la nouvelle force de l’équipe,
début d’année. L’ex-joueur du Coton
et la prochaine trêve ne sera
Sport de Garoua aura la lourde tâche
qu’une occasion pour eux de trade donner plus d’efficacité à la ligne
vailler leurs automatismes pour
qu’ils soient meilleurs lors de la seoffensive usmiste. Une mission qui
conde moitié de la saison.
ne s’annonce pas du tout facile,
reste à savoir s’il va l’accomplir
Le tirage au sort des
avec brio.
huitièmes et quarts de

ors de la conférence de presse
qu’il a tenue mercredi passé au
stade Omar-Hamadi, Hubert
Velud avait défini ce match contre
l’USMH comme un virage à ne pas
rater. Un virage que ses joueurs ont
su négocier. Grace aux deux buts
inscrits en seconde période par Chafaï et Andria, les Rouge et Noir ont
arraché un billet pour les seizièmes
de finale réussissant au passage à
faire sortir l’actuel leader de la Ligue
1 Mobilis. Un bel exploit qui n’a fait
qu’afficher leurs ambitions. Ayant
pour but d’aller le plus loin possible
dans toutes les compétitions dans

L

lesquelles ils sont engagés, les Usmistes semblent bien partis pour
finir l’année en beauté. Deuxièmes à
une longueur seulement des Harrachis, les coéquipiers de Bouchema
n’ont pas dit leur dernier mot et les
derniers résultats qu’ils ont décrochés prouvent qu’ils ont des atouts,
au grand bonheur de leurs supporters dont le souhait est de fêter de
nouveaux titres en fin de saison.

Retour gagnant pour
Ferhat, Khoualed et
Bouchema
Ce match disputé avant-hier à Bolo-

ghine a été une occasion pour Zinedine Ferhat de renouer avec la compétition officielle. Titularisé, celui
qui a occupé le poste d’ailier droit n’a
plus foulé la pelouse du stade OmarHamadi depuis qu’il a été évacué à
l’hôpital suite à une mauvaise chute
face à la JSS. Totalement rétabli de la
fracture à la main gauche, l’international usmiste a prouvé qu’il peut
encore et toujours être d’un grand
apport pour son équipe, tout comme
Nacer Eddine Khoualed d’ailleurs.
En froid avec le coach, le défenseur
central a retrouvé son statut de titulaire. Auteur d’une prestation solide,

finale est prévu la veille
du départ pour Tunis
Ayant pour objectif d’aller le plus
loin possible en Coupe d’Algérie,
les Rouge et Noir pourront
connaitre leur prochain adversaire le 4 janvier, soit la veille du
départ pour Tunis. Ils connaitront également les noms des
équipes qu’ils pourront croiser en
quart de finale dans le cas où ils
se qualifieraient. Il faut s’attendre
donc à ce que le tirage au sort soit
suivi avec un grand intérêt.
Adel Cheraki

Pensée

Le 22 décembre 2011
restera une date triste
pour la famille Kelouaz
qui a perdu à jamais un
être exceptionnel, notre
cher père Kelouaz Lounès. Cela fait 3 ans que
tu nous as quitté pour
un Monde meilleur
inch’Allah, laissant derrière toi un vide que nul
ne peut combler. Ses
enfants demandent à tous ceux qui l’ont
connu d’avoir une pensée à sa mémoire.
A Dieu nous appartenons et à Lui nous
retournons.

USMH

Iaiche «On doit mettre
aux oubliettes cette
élimination»
Coup de frein

www.lebuteur.com

Après l’élimination de son équipe de la coupe d’Algérie

N° 2868

Dimanche 28 décembre 2014

15

Iaiche
déçu mais
toujours
confiant

On ne peut pas dire que l'USMH partira bien armée lors du prochain
match contre le CRB. Le coach et ses adjoints ont intérêt, et dans les plus
brefs délais, à remédier à cette situation pour permettre à leur équipe de se
présenter face à l'équipe de Belouizdad avec de meilleures dispositions que
face à l’USMA samedi. Autant dire qu'un grand travail psychologique attend
Iaiche en cette veille de derby contre le CRB. Malgré l’élimination de son
équipe, Abdelkader Iaiche garde une certaine confiance et une grande sérénité quant aux capacités de son team à réagir dès ce prochain match contre le
CRB. Autrement dit, le driver harrachi ne remet pas en cause la préparation
de son équipe et tout le travail réalisé durant ces dernières semaines.

Un homme averti en vaut deux…

bdelkader Iaiche, le coach harrachi que
nous avons interrogé après la rencontre a
déclaré : «Sincèrement, je ne trouve pas
quoi dire. Nous avons fourni une prestation moyenne. En tout cas, cette défaite ne
remet rien en question. On va se concentrer sur les prochains matchs et faire en sorte de remédier à ces lacunes et enregistrer ainsi de bons résultats. A mon sens,
il ne faut pas baisser les bras et continuer à se donner à
fond jusqu'à l'ultime journée. Je suis déçu dans la mesure où l'équipe a perdu. A mon avis, cela ne sert à
rien de se focaliser sur cette élimination si ce n’est d’en
tirer des enseignements. Tout ce que l'on retient de ce
match, c'est la défaite. Donc, il faut la mettre aux oubliettes et se concentrer sur nos prochaines échéances, à
commencer par le match contre le CRB prévu demain».

A

«On a manqué d’efficacité en
attaque»

Prié de nous donner son avis sur ce qui n'a pas marché au sein de son équipe, l’entraineur harrachi dira :
«Pour moi, deux paramètres en sont à l'origine.
D’abord on a manqué d'efficacité au niveau de la ligne
d'attaque. C'est vraiment dommage car, au vu de la

Une élimination
et des regrets

rencontre, on aurait pu se qualifier si on avait été plus
efficaces devant. Mais bon, l'efficacité, cela se travaille
à l'entraînement et demande aussi beaucoup de
concentration. Nous devrons donc remédier à cette situation le plus rapidement possible».

«Face au CRB on jouera pour la
victoire et non pour le titre de
champion d’hiver»

A propos du prochain match contre le CRB Iaiche
dira : «C'est une rencontre difficile, certes, mais on
peut réaliser un résultat positif. En football, il ne faut
pas être pessimiste, au contraire, il faut de la confiance
en soi. Face au CRB, ce sera un tout autre match. Nous
avons des atouts à faire valoir et c'est le terrain qui va
trancher». Pour ce qui est du titre de champion d’hiver, le coach harrachi dira : «Soyons logique, le titre de
champion d’hiver n’a aucun sens, si par la suite, on
n’enchaîne pas avec des résultats positifs. Pour moi, le
plus important est de négocier une victoire pour chacun de nos matches jusqu’à atteindre notre objectif qui
est le maintien. Tout ce qui viendra en plus est un
bonus match par match».
N.R.

Des joueurs habillés
en Patrick et les
gardiens en Joma

L’USMH s’est inclinée vendredi
Où est le
pour le compte des 1/16es de fiprofessionnalisme ?
nale de la coupe d’Algérie.
A El Harrach, le mot proL'Equipe harrachie quitte ainsi
fessionnel n’est que dans les
la coupe d’Algérie avec beaustatuts. Sinon, sur le terrain,
coup de regrets. Le match perdu
l’esprit amateur existe touface à l’USMA, qui y aura cru
jours. Alors que des clubs
jusqu’au bout, est très dur à dide divisions inférieures se
gérer par les Jaune et Noir au vu
sont habitués à être vêtus
des efforts fournis et surtout à
par un même équipemencette farouche volonté de bien
tier, l’USMH, qui est consinégocier la qualification au prodérée parmi les meilleures
chain tour. Pour les Harrachis
équipes d’Algérie, n’a pas enune qualification était à leur
core fait son choix pour son
portée mais elle leur a bêtement
équipementier. Du moins
échappé après avoir raté deux
c’est ce que l’on suppose, si
bonnes occasions de but en prel’on tient compte de ce que
mière mi-temps. Les Jaune et
l’on a vu vendredi dernier
Noir ont encaissé un but durant
lors du match de coupe
les dernières minutes du precontre l’USMA. Des millions
mier half qui aura permis à
de téléspectateurs ont dû
l’USMA d’assurer sa qualificas’apercevoir des joueurs de
tion. Alors que les Harrachis
l’USMH habillé de marque
s'attendaient à ce que leur
Patrick alors que les gardiens
équipe favorite arrache la qualisont vêtus de tenues de la
fication vendredi, l'USMH s'est
marque Joma. Interrogé
fait battre par une équipe de
concernant cette anarchie,
l’USMA loin d'être un foudre de
un membre de l’USMH nous
guerre. Pourtant, la victoire
dira : «Notre équipementier,
était possible si l’on tient
c’est Patrick, mais, que voulezcompte des occasions de but ravous que je vous dise, nous
tées. Malheureusement, c'est le
avons maintes fois mis en
contraire qui s'est produit. Les
garde la personne chargée de
Jaune et Noir sont revenus à la
gérer les équipements, mais en
maison bredouilles. Une élimivain». La direction de la
nation qui reste en travers de la
firme Patrick ne devrait resgorge des joueurs et du staff
ter muette face cette situatechnique.
tion.

Afin de bien préparer son équipe pour la prochaine confrontation qui
mettra aux prises l'USMH avec le CRB, demain, le staff technique prévoit
une bonne dose de travail psychologique pour les joueurs. En effet, le groupe
harrachi, qui a été défait face à l’USMA sur son terrain du stade Omar-Hamadi, après une série de bonnes performances, s'est encore fait surprendre.
En homme averti, Iaiche veut éviter que ses poulains prennent à la légère ce
match contre le CRB, et d'éviter un autre échec après le nul à domicile contre
l’USMA et la défaite contre l’USMA.

Mazari «J’ai ressenti des douleurs,
mais je n’ai rien de grave»

Ayant ressenti des douleurs durant le match contre l’USMA, le joueur de
l'USMH a été rassuré à propos de sa blessure qui, dit-il, n'est pas si méchante
: «Non, en fait, c'est à la cheville que j'ai ressenti des douleurs. Sur le coup, j'ai
eu peur mais après j'ai pu aller au bout sans ressentir la moindre douleur. Le
médecin du club m’a rassuré et je tiens à dire qu'il n'y a rien de méchant.»

Kenniche ne veut pas rater le derby contre le CRB

Le coach harrachi espère toujours bénéficier des services du défenseur
Kenniche dont l'état de la blessure s'est beaucoup amélioré. Même si le
joueur ne s'est pas entraîné durant toute la semaine, le staff technique
pourrait compter sur lui. Le joueur, dit qu'il se sent beaucoup mieux. «J'ai
observé du repos et j'ai été aux soins pendant plusieurs jours. Je m'entraîne
régulièrement avec un programme que le staff technique m'a communiqué.
Moi, je me sens bien, je ne ressens plus de douleurs et je ne veux pas rater le
match contre le CRB, mais la décision revient à l’entraineur», nous a déclaré
le défenseur harrachi.

Boumechra «On veut offrir à nos fans une victoire
en guise de cadeau de fin d’année»
Vous n'avez pas pu éviter la défaite face à
l’USMA en coupe d’Algérie…
Pour moi, on a perdu bêtement, car on
pouvait revenir avec un meilleur résultat. A mon avis, il nous a manqué
l'efficacité devant les buts. Mais
bon, nous n'allons pas en rester
là car d'autres échéances plus
importantes nous attendent. Nous devons donc
tirer les enseignements de ce revers
et bien préparer
nos prochaines
rencontres.

Pouvezvous nous
en donner les
raisons ?
Je pense que nous avons
bien entamé la rencontre et
l'équipe a même réussi à imposer
son rythme durant toute la première mi-temps. J'estime que notre
équipe a fourni une prestation honnête malgré la défaite. En deuxième
mi-temps nous avons mal réagi et nous
avons encaissé sur des erreurs monumentales. Mais il ne faut pas se focaliser
sur ce revers car il nous reste encore
pas mal de matches à disputer et on
aura l'occasion de se racheter et de
rectifier le tir.

A un certain moment de la
rencontre, nous avons
constaté que votre équipe
aurait pu gagner aisément. Qu'est-ce qui
vous a manqué au juste ?
Vous savez, cela peut arriver à n'importe quelle
équipe. Dans un match, il y a

des hauts et des bas. En plus, nous avons mal
géré le match. Un grand travail nous attend pour
remédier à cette situation. A mon avis, notre
équipe doit continuer à travailler très dur pour
surmonter cette situation.

Même la ligne d'attaque n'arrive pas à retrouver son efficacité… au cours des trois
dernières rencontres, il n'y a eu qu'un seul
but de marqué…
Ecoutez, dans une équipe, un attaquant ou tout
autre joueur peut traverser un passage à vide.
C'est mon avis. Tout ce que je peux dire, c'est que
nous devons tirer des enseignements de cette défaite et corriger nos erreurs et surtout travailler
pour combler les lacunes.

Mais vous ne semblez nullement déçu par
cette contre-performance…
Cela ne sert à rien. Personnellement, ma déception n'a duré que les quelques heures qui ont
suivi le match mais à présent, j'ai tout oublié. Il
faut se rendre à l'évidence que seul le travail
paye. A partir de là, je dirai que nous devons dès
à présent préparer notre prochain rendez-vous
qui s'annonce aussi important pour notre avenir.

A travers vos propos, on comprend que vous
êtes déjà branché sur les matches de championnat ?
En effet, il y a un match de championnat contre
le CRB ce mardi. Cette confrontation est aussi
importante que toutes les autres. Maintenant que
nous sommes sur une défaite face à l’USMA,
nous devons absolument nous racheter.

C'est à dire que vous ne pensez qu'à la victoire face au CRB…
Il le faut bien, sinon pourquoi préparer ce match.
On ne doit penser qu'à la victoire qui demeure
notre objectif. Un succès serait le meilleur cadeau pour nos fans qui espèrent une réaction
positive de notre part, après notre dernier revers.

Entretien réalisé par
Nacer-Eddine RATNI

N° 2868

16

Dimanche 28 décembre 2014

Coup raté

www.lebuteur.com

CRB

L’effet Michel ne peut pas s’éterniser

L’

effet Alain Michel s’est dissipé et le
CRB reprend avec ses mauvaises
vieilles habitudes, en manquer à l’appel dans les grands rendez-vous. La
semaine dernière, lors d’une rencontre de
championnat très importante face au RCA qui
pouvait propulser l’équipe en haut du tableau,
le CRB a encaissé son second revers sous la
houlette du Français Alain Michel. Certains
pourront dire que les événements extra-sportifs, qui ont eu lieu lors à l’Arba, ont influencé
le score, très difficile de les contredire. Mais
que dire de la défaite de vendredi dernier ? Au
grand complet face à une équipe de seconde
zone du championnat, on ne pouvait que présager une qualification du Chabab pour le prochain tour de la coupe, or ce ne fut pas le cas,
le Chabab est revenu bredouille de son voyage
à Tadjenanet, en cédant le ticket à l’équipe du
DRBT. Une élimination précoce en Coupe
d’Algérie qui fait redescendre cette équipe de

Laâquiba de son petit nuage, après la bonne
entame du nouveau technicien qui a enchaîné
cinq matchs sans défaite. Voila qu’aujourd’hui
on se retrouve à la case départ, le CRB est éliminé de la Coupe d’Algérie et occupe la 13e
place du championnat, de quoi décevoir les
supporters des Rouge et Blanc qui avaient
placé beaucoup d’espoir en Alain Michel.

Le coach est même envoyé
au bûcher

Irréprochable depuis sa venue au CRB,
Alain Michel fait l’objet des premières critiques
en tant que technicien du Chabab. Il ne s’agit
pas de choix tactiques ou techniques du coach
qui est réputé pour sa vision irréprochable du
football. Ce qu’on lui reproche pour ce match
de coupe face à Tadejnanet, c’est qu’il n’a pas
été assez présent avec ses joueurs. En effet,
ayant rejoint sa famille en France pour les fêtes
de Noël, c’est le staff qui s’est occupé de la pré-

paration de ce match. Si nous devions prendre
en compte ce détail, les torts seraient partagés,
après que la direction eut donné son accord au
coach de se rendre en France, alors qu’il avait
un match important à préparer.

L’épisode de la saison
dernière dans les esprits

Certes, le CRB est passé au deuxième tour
de la Coupe d’Algérie, mais cela n’empêche pas
de dire que la défaite d’hier a fait revivre à certains supporters le cauchemar de la saison dernière. Éliminé en coupe, se trouvant en bas du
tableau du championnat, il faut dire que nous
ne sommes pas vraiment loin de l’année catastrophique du CRB.

Voilà ce qu’on récolte quand
on se croit meilleurs !

Chebira : «La coupe n’a
Michel
pas voulu de nous»
«Nous avons
beaucoup
de limites»

On imagine que
vous êtes très atteint,
après cette défaite en
Coupe d’Algérie…
Approché par nos
Très déçu que notre
soins, nous avons déaventure en coupe ait
briefé la rencontre avec
pris fin si rapidement.
Michel, hier. «On n’a pas
Nous voulions vraiété suffisamment bons
ment faire plaisir à
pour élever notre niveau
nos supporters, en alde jeu contre une bonne
lant le plus loin possiéquipe de Tadjenanet qui
ble, mais voilà que la
jouait le match de sa saison. Nous
coupe ne voulait tout simavons plus joué sur nos points faibles que nos points forts. Vendredi, plement pas de nous.
Il faut dire que le CRB n’a
nous avons perdu la qualification
pas été à la hauteur de ce
dans les prolongations. Après,
notre niveau d’ensemble n’était pas rendez-vous. Comment
évaluez-vous votre prestaélevé pour considérer la défaite
comme une grande contre-perfor- tion ?
Oui, nous avons complèmance. Nous avons beaucoup de
limites et des choses qu’on ne sait tement raté notre match.
Leur but un peu chanceux
pas faire.»
nous avait fait douter et vous
«Je ne pense pas que savez
qu’en coupe, la pression
mon absence les ait monte rapidement car on se
dit que nous n’avons plus le
affectés»
Nous avons aussi demandé à temps de revenir au score.
Michel si son absence avait af- Pourtant, nous l’avons fait et
nous avons pu aller aux prolonfecté l’équipe cette semaine.
«Non, je ne le pense pas. Vous gations, c’est là qu’on devait finir
savez, ce travail ils ont l’habi- le match car ils étaient à bout de
force.
tude de le faire avec le staff.
Quelles sont les raisons qui vous
Ce n’est pas toute une seont empêchés de le faire ?
maine, ce n’était que trois
Sincèrement, je ne saurais vous
jours. Je voulais être prérépondre. Nous avons été très
sent, mais le match a été
avancé au vendredi. Je n’ai moyens tout au long de la rencontre. Nous avons manqué des occadonc pas eu la chance de
sions, surtout lors des
les avoir avant le match.
prolongations. En fait, nous leur
Nos limites, nous les
connaissons déjà. A
l’image de beaucoup de
clubs, nous avons du mal
à faire le jeu. Le proComme le match contre l’USMH se jouera ce mardi, le staff
blème est donc techtechnique du CRB a programmé une séance d’entraînement, le
nique, pas mental ou
lendemain du retour du club de Laâquiba de Tajenanet. La
autre chose.»

Entraînement hier à Bouchaoui

séance a eu lieu, hier en début d’après-midi, à Bouchaoui.

maine à prendre au sérieux cette équipe de
Tadjnanet. En coupe, il n’est jamais très prudent de prendre une équipe de haut, quel que
soit l’adversaire, c’est l’erreur fatale qu’ont faite
les joueurs du Chabab hier, avant de se heurter
à une bonne équipe qui avait pris confiance en
ouvrant le score.

120’ pour rien !

Les conséquences de cette défaite en Coupe
d’Algérie pourraient ne pas s’arrêter seulement
à l’élimination précoce du Chabab. Aussi avec
toute cette fatigue cumulée durant les 120’ de
jeu, les joueurs peuvent éprouver beaucoup de
mal à récupérer en seulement deux jours,
avant la réception de l’USMH dans un derby
crucial pour le Chabab qui tentera de sauver
les meubles, avant le début de la phase retour.
Lamine Amimi

Le staff technique avait insisté durant la se-

avons donné l’opportunité de
prendre confiance, c’est une erreur
fatale quand vous jouez contre
une petite équipe.
Encore une fois, la défense du
CRB a craqué. Vous qui occupez
ce compartiment, que pourriezvous nous dire sur tous ses buts
encaissés depuis le début de la
saison ?
Face à Tadejnanet, c’était un but
très chanceux. La balle avait rebondi sur l’un de mes camarades,
avant de tromper Asselah. Pour
répondre à votre question, je
pense qu’on s’en est bien sorti,
hormis contre le RCA, un match
qu’on ne doit pas prendre pour référence pour tout ce qui s’est
passé. Nous avons, depuis l’arrivée
de Michel, encaissé que des buts
sur balles arrêtées.
Maintenant que votre parcours
en coupe a pris fin, il ne vous
restera plus que le championnat.
Quel est votre objectif ?
Pour commencer, il faut gagner
ce match face à l’USMH. Il est très
important car une victoire nous
permettra de nous replacer au milieu du tableau, avant la fin de la
phase aller. Pour le championnat,
nous aurons à jouer 8 matchs à
domicile. Ce sera donc une bonne
occasion de récolter des points. Si
nous négocions nos matchs à l’extérieur, nous nous mettrons à
l’abri bien avant la fin du parcours.
Entretien réalisé par
Lamine Amimi

Retour au 20-Août
aujourd’hui

C’est aujourd’hui à l’occasion d’une séance matinale que le groupe belouizdadi retrouvera son stade
du 20-Août.

Malek
a quitté
le stade
en colère

Le président du CRB, Rédah Malek,
nourrissait beaucoup d’espoir en coupe
cette saison, après le retour en force de
son équipe depuis la venue d’Alain Michel. D’ailleurs lors de ses sorties médiatiques, il n’avait jamais caché son
ambition de remporter le trophée.
C’est son rêve qui s’est évaporé hier.
Déçu, il a quitté le stade directement
après le match sans parler à personne.

«J’étais très déçu»

Nous avons pris attache, hier,
avec le président du Chabab,
Malek, en début d’après-midi, pour
revenir sur l’élimination de son
équipe en Coupe d’Algérie. «C’est
vrai que j’ai quitté le stade très en
colère à la fin du match mais
aussi déçu par ce que notre
équipe a proposé comme jeu. On
s’attendait à une qualification,
hier, mais nous n’avions pas le
niveau pour la mériter. Après le
but de l’égalisation, j’ai cru
qu’on allait continuer et gagner
le match dans les prolongations, mais les joueurs n’ont
pas eu la réaction qu’on attendait d’eux. Ils se sont avoués
vaincus aux penaltys.»

«On n’est pas en
retard dans le
recrutement»

Pour ce qui est des critiques qui s’abattent sur la
direction durant ce marché
des transferts, Malek nous
dira : «Nous ne sommes
pas en retard, cela fait
plus d’un mois que nous
avons commencé nos recherches, c’est juste
qu’on ne veut pas se précipiter à prendre des décisions. Nous avons
beaucoup de propositions et des CV aussi
que nous étudions avec
le coach.»

Bourahla, Mokhfi et Lavie Mienandy

Coup de poker

Aoued apte à
jouer face au
MCEE

lAbsent avant-hier
face à l’USM Sétif, le
l
meneur de jeu de la formation de M’dina J’dida, Aoued
Amine, sera présent ce
mardi sur le terrain face au
MC El Eulma. L’ancien
joueur du CR Belouizdad
avait contracté une blessure
au niveau de la cuisse lors du
précédent match de championnat face à l’USM Alger.
Toutefois, le joueur milieu
de terrain asémiste devrait
reprendre aujourd’hui l’entraînement avec ses coéquipiers pour préparer la
rencontre de ce mardi face
au MC El Eulma.

Entraînement
aujourd’hui
à Bouakeul,
demain à Zabana

ASMO

N° 2868

www.lebuteur.com

attendus à Oran pour des tests

omme annoncé dans ces
mêmes colonnes dans nos
précédentes éditions, trois
joueurs sont attendus la semaine prochaine à Oran. Il
s’agit de deux joueurs franco-algériens
ainsi qu’un Africain. L’entraîneur en chef
de l’équipe, Djamel Benchadli, nous a
confirmé cette information en nous déclarant à l’issue du match d’avant-hier
face à l’USM Sétif que la direction du club
de M’dina J’dida avait envoyé des invitations à ces trois joueurs en question afin
qu’ils puissent venir à Oran et passer des
tests avec le club de M’dina J’dida. Selon
une source autorisée, il
s’agit de Yazid

C

Benchaâbane est
sorti blessé

lAuteur de son premier but de la saison
l
avant-hier face à l’USM Sétif,
l’attaquant Benchaâbane n’est
pas allé au terme de cette
rencontre. En effet, l’ancien
joueur du MOB avait cédé
sa place à Bentiba à la 51’ de
jeu. Rencontré à l’issue de la
partie, Benchaâbane nous a
indiqué qu’il avait ressenti
des douleurs au niveau de la
cuisse : «Je ne pouvais pas
faire d’accélération. C’est
pourquoi j’ai demandé le
changement», nous a-t-il déclaré.

Il s’agit d’un gardien de
but, d’un défenseur et d’un
milieu de terrain

Le gardien de but, Yazid Mokhfi, dont
on dit beaucoup de bien et qui est né le
16/05/1996, a porté le maillot de plusieurs formations françaises. Il a été
formé à l’académie de Fabien Barthez à
Toulouse. Il a aussi évolué chez l’AS
Cannes, Gueugnon et porte actuellement
les couleurs de la formation de Villenave,
qui évolue en CFA. Pour sa part, David

3 jours de repos
pour les joueurs
après le match face
à El Eulma

Benchadli : «Il n’y a pas d’affaire Naït Slimani»
Interrogé sur les raisons de
l’absence à répétition de Naït
Slimani en compétition ces
dernières semaines, le premier responsable de la barre
technique de l’ASMO, Benchadli, nous a répondu : «Il
n’y a pas d’affaire Naït Slimani. C’est un joueur
comme tous les autres et qui
doit travailler davantage
pour gagner sa place. Nous
l’avons fait jouer face au
CSC et c’est lui qui est en
grande partie responsable
du but encaissé. Il doit travailler plus afin de mériter
sa place. Je le répète, il
n’existe guère pour moi d’affaire Naït Slimani.»

«Zidane ? C’est à la
direction de
prendre les
décisions qui
s’imposent»

Pour ce qui est du cas Zidane, Benchadli dira : «Zidane a eu une réaction
négative avant le match face
à l’USMA. Il m’avait appelé
au téléphone la veille du déplacement vers Alger pour
me demander des explications sur sa probable non-titularisation pour cette
rencontre. C’est d’ailleurs la
première fois qu’une chose
pareille m’arrive. Le lende-

L’aventure se poursuit
en Coupe d’Algérie

Les gars de M’dina J’dida se
sont logiquement qualifiés
avant-hier pour les huitièmes
de finale de la Coupe d’Algérie. Les Asémistes se sont imposés sur le score de deux buts
à un face à l’USM Sétif. Privés
des services de trois joueurs,
en l’occurrence Bouhedda,
Boudoumi et Aoued, les poulains de Benchadli sont parvenus à faire la différence et à
prendre le dessus sur leurs visà-vis. Les Asémistes poursuivent ainsi l’aventure en Coupe
d’Algérie et seront fixés le 4
janvier prochain sur leur prochain adversaire. D’aucuns estiment que cette qualification

Les libérés
ne prendront
pas part au
stage hivernal

Quels seront les joueurs
Bourahla est, lui, né le
qui seront libérés de l’ASMO
13/03/1990. Ce jeune
cet hiver ? C’est la question que
joueur qui évolue au poste
de milieu de terrain a lui se posent les supporters asémistes.
aussi porté le maillot de L’entraîneur Benchadli avait indiqué à l’issue du match de venplusieurs formations frandredi dernier face à l’USMS
çaises tels que le FC bassin
que
seulement deux ou trois
Arcachon. Lavie Mienandy
joueurs seront du navire
Ted Mondésir est un défenseur
lors du prochain mercongolais qui est né le 19/03/1986.
cato. Pour sa part, le
Il a déjà joué à Anger ainsi qu’à l’AS
manager général de
Cannes. Ces trois joueurs auront l’occal’ASMO, Benamar,
sion de prouver ce dont ils sont capables
nous a indiqué que
afin de gagner la confiance du staff techles joueurs libérés ne
nique et décrocher une place dans l’efprendront
pas part au
fectif asémiste.
stage de préparation hiRiad O.
vernal qui aura lieu à l’hôtel El Mouahidine.

Mokhfi et David Bourahla, deux FrancoAlgériens, ainsi que du Congolais Lavie
Mienandy Ted Mondésir.

lAlors que ceux qui
n’avaient pas joué face à
l
l’USMS ont pris part à une
séance d’entraînement hier
au stade Bouakeul, les coéquipiers de Benayada, et
après avoir bénéficié d’une
journée de repos, reprendront aujourd’hui le chemin
des entraînements à partir
de 10h au stade Bouakeul.
Demain, lundi, les Asémistes
effectueront leur ultime
séance d’entraînement au
stade Zabana, à partir de
16h, avant d’affronter le
MCEE. La traditionnelle
mise au vert d’avant-match
aura lieu comme d’habitude
à l’hôtel El Mouahidine.

17

Dimanche 28 décembre 2014

va faire du bien au moral des
joueurs, notamment avant la
rencontre de ce mardi devant
le MC El Eulma. Il faut dire
que ce rendez-vous revêt une
grande importance pour les
Asémistes qui n’auront pas
d’autre choix que de s’imposer
et d’ajouter trois nouveaux
points à leur besace afin de
terminer la phase aller sur une
bonne note.

3e succès de suite pour
les Asémistes
Avant-hier, les Asémistes ont
enchaîné un troisième succès
de suite toutes compétitions
confondues. Les Hommes de

Benchadli avaient réussi à éliminer le NRB Touggourt des
32es de finale de la Coupe d’Algérie. Le week-end suivant, les
coéquipiers de Djamaouni
sont allés s’imposer chez
l’USM Alger et ont décroché
avant-hier leur billet pour les
huitièmes de finale. Après
avoir traversé un mauvais passage en championnat, les Vert
et Blanc se sont ressaisis de la
plus belle des manières. Ils
vont donc aborder la rencontre de ce mardi face au MC El
Eulma dans les meilleures
conditions possibles et semblent déterminés à gagner.
Riad O.

En fin de rencontre ce
mardi face au MC El
Eulma, les Asémistes
vont bénéficier de
trois jours de repos
avant de reprendre le
chemin des entraînements. C’est ce que
nous a confié l’entraîneur Benchadli en nous
déclarant : «Nous avons
tracé le programme de préparation de la trêve hivernale. À
l’issue du match de ce mardi face
au MCEE, nous allons donner
trois jours de repos aux joueurs
afin qu’ils puissent se reposer.»

Le
regroupement
débutera le
3 janvier

club, et c’est à elle de prenmain, et à l’issue de l’ultime
dre les décisions qui s’imposéance d’entraînement avant
sent.»
le match de l’USMA, j’ai exRiad O.
pliqué à Zidane qu’il n’était
Comme annoncé
pas convoqué pour cette
dans ces mêmes corencontre. Et là, il a eu
lonnes dans nos précéune réaction néRéunion
dentes éditions, le stage
gative. Bon, je
Benamarde préparation hivernal de
ne veux pas
la formation de M’dina
Benchadli aujourd’hui
m’étaler daJ’dida se déroulera à
À l’issue de la rencontre d’avant-hier face à l’USM
vantage
Sétif, le manager général de l’ASMO, Benamar Houari,
Oran, et plus exactement
sur cette
nous a indiqué qu’il va se réunir avec le staff technique
à l’hôtel El Mouahidine.
afin d’évoquer le prochain mercato de l’équipe. «En prinaffaire,
Ce regroupement de la
cipe,
nous
allons
nous
réunir
avec
le
staff
technique
avant
car j’ai
la rencontre de mardi prochain face au MC El Eulma. On
seconde moitié de la saidéjà
parlera lors de cette réunion du mercato, des joueurs
son débutera le 3 janvier
dont l’équipe a besoin ainsi que des libérés.» À un
remis un
et durera huit jours.
match
seulement
de
la
fin
de
la
première
moitié
de
la
rapport
compétition, les Asémistes veulent d’ores et déjà
détaillé sur
entamer les préparatifs de la phase retour du
cet incident à
championnat.
la direction du

Pub

MINISTERE DE L’HABITAT DE L’URBANISME ET DE LA VILLE

Office de Promotion Et
De Gestion Immobilière
D’El Bayadh
Direction Générale
Réf : 2222/DG/2014

Monsieur
ETP EURL TASSINA
EL-BAYADH

MISE EN DEMEURE N° 01
(Suite au décret ministériel du 28/03/2011)

OBJET : A/S l’arrêt du projet
Réf : Marché n° 35 du 24/07/2012
Réalisation 08/20/80 logements F3 Sociaux Locatifs a ROGASSA
Suite au rapport du bureau d’études contenant le non respect De votre engagement :
1- L’arrêt des travaux
2- Atelier abandonné et négligée.
De ce fait, nous : vous demandez de levée les réserves cité ci-dessus
Dans un délai de 08 jours à partir de la première publication sur les journaux.
En absence de mise en œuvre nous devrons résiliez à tors votre marché
Avec une poursuite judiciaire

Anep : 31019747 Le Buteur du 28/12/2014

Les jeunes ont
encore assuré
N° 2868

18

Dimanche 28 décembre 2014

es Lionceaux de l’ASO
ont pu arracher, pour le
prochain match, une
qualification historique vu
l’état dans lequel se trouvait
l’équipe que ce soit sur le plan
mental ou les nombreuses absences sans oublier que
l’équipe a joué plus d’une mitemps à dix en plus des prolongations. Une qualification
dont beaucoup doutaient
qu’elle se produise surtout
que, devant, il y avait une
grande équipe de Béjaia qui
possède suffisamment d’expérience et de potentiel pour se
qualifier. Les jeunes, à l’image
de Salhi, Cherchar, Naamani,
Boussaid, Semahi, Sbaihia
ont fait un match héroïque
permettant à l’équipe de rester dans cette compétition qui
devra être le déclic de l’équipe

L

PUB

qui ne s’est pas encore retrouver en championnat. Benchouia était très heureux de
cette victoire qui devra l’aider
sur le plan mental à préparer
le match de mardi prochain
face à l’USMA où les points
vaudront de l’or pour l’équipe
qui veut terminer la phase
aller en dehors des trois dernières marches du classement. Une mission qui reste
difficile mais pas impossible
surtout que l’ASO est réputée
pour être accrocheuse des
grosses cylindrées comme
c’était le cas cette saison, devant la JSK, l’USMH et l’ESS.
Alors, pourquoi pas face à
l’USMA…
Benchouia convaincu
que les jeunes sont la
solution
Mohamed Benchouia, qui a

www.lebuteur.com
Sokambi sera
Chélifien
L’international gabonais, a
Bonaventure Sokambi, ser
chélifien dans les heures
en
qui viennent. Medouar a
ne
d’
rain
ter
un
uvé
tro
t
effe
au
b
clu
son
c
tente ave
Gabon sur le montant de
son transfert qui devrait
s’élever à plus de 60 000
euros. Selon nos sources,
cette somme devra être
b
versée aujourd’hui au clu
du
S
TM
le
pour avoir
joueur qui devrait signer
mercredi.

Salhi

Coup d’œil

«On est toujours
présents»

Un commentaire sur cette
qualification ?
On est très heureux d’avoir pu
arracher notre qualification
pour les huitièmes de finale de
la coupe. C’était un match très
difficile et notre victoire est méritée. On a fait beaucoup d’efforts lors de ce match et tenu le
coup à 10 joueurs sur le terrain
durant une mi-temps et demi
Les joueurs seront
en plus des prolongations. Ce
régularisés
n’était pas facile, heureusement
aujourd’hui
qu’on a été récompensés en fin
ser
ver
ra
dev
La direction
de match.
aujourd’hui la prime de la
les
que
si
ain
n
atio
lific
qua
Vous étiez l’homme du match
salaires de quelques mois
lors de ce match, que ressens
eur
jou
les
afin de motiver
tez-vous ?
à gagner le match de deJe suis fier d’avoir contribué à
main face à l’USMA. Une
cette qualification car mon
initiative qui devrait les
perdu confiance en certains booster après cette qualifiéquipe avait grandement besoin
éléments qui l’ont lâché en
cation.
d’une telle victoire pour se repleine crise de résultats,
mettre en confiance. Je n’ai fait
s
tou
r
semble convaincu mainteou
Medouar : «P
que mon devoir de joueur et j’ai
nant que la solution est dans nos supporters»
ressenti une grande responsabila classe bébé de l’équipe qui «Cette qualification est
,
veut sauver l’équipe et faire
lité et quand on est arrivés à la
pour tous nos supporters
ses premiers pas en senior. Ils l’équipe a pu arracher une
séance des tirs au but, il fallait
l’ont prouvé lors du match de qualification très
faire quelque chose.
coupe face à Zoubiria et voilà importante malgré les
On
Pensiez-vous marquer le deres.
qu’ils sauvent aussi l’équipe
nombreuses absenc
te nier penalty ?
cet
ter
face à la JSMB. Il devrait aliplé
com
de
ra
aye
ess
re Non, mais après la fin de la pregner presque la même comqualification avec une aut
posante face à l’USMA
victoire en championnat
mière série, et le dernier pesurtout que les supporters
afin d’aborder la deuxième nalty, il ne restait que moi
veulent voir les même éléétape de la compétition
puisqu’on était amoindris d’un
ments et non pas des éléavec plus de confiance. Je
de joueur. C’était le neuvième pements qui choisissent les
tiens à saluer la présence
grandes affiches à Boumezrag nos supporters qui ont fait nalty. J’ai repoussé le ballon de
pour jouer et s’éclipser
l’adversaire et j’ai voulu en finir
le déplacement à Béjaia et
lorsqu’il y a des mission difficar c’était une occasion en or
qui ont donné un coup de
ciles à l’extérieur.
pouce à l’équipe qui en
pour se qualifier. J’étais très
avait grandement besoin». . confiant car je voulais offrir la
A.F
A.F.
qualification aux supporters.

Wilaya de M'sila
Daira de Ouled Deradj
Commune de Souamaa

Mise en demeure n°01

Vu que l'entreprise ne s'est pas présentée au
siège de la commune .

Le président de l'apc de la commune de Souamaa met en demeure l'entreprise de bâtiment
, de grands travaux publics et d'hydraulique
Rekaik wilaya de M'sila gérée par Malak abd
el Malek titulaire du projet de réalisation du
réseau de drainage sanitaire au village Ouled
Mebarek commune de Souamaa
de réaliser les travaux du projet conformément à l'ODS émis par les services techniques
de la commune sous le n°04/2014 du
14/10/2014
Et ce dans un délai de 08 jours à compter de
la date de notification de l'ODS

Faute de quoi il lui sera fait application des
mesures coercitives en vigueur
Anep : 165225 /Le Buteur du 28/12/2014

ASO

Personne ne donner cher de
votre peau lors de ce match,
surtout qu’il y avait beaucoup
d’absents et vous étiez amoindris sur le terrain… vous
n’avez pas douté ?
Douter, non, on savait que ça
devait se jouer sur des détails
car, sur le terrain, le match était
très équilibré et après avoir raté
le penalty et fait rejoindre au
score, j’ai senti que ça allait être
très dur de gagner, surtout après
la sortie de Semahi en première
période mais je gardait espoir.
Avant de tirer le dernier penalty de la qualification, à
quoi avez-vous pensé ?
J’ai pensé aux supporters qui se
trouvaient juste derrière les
buts, et qui attendaient de voir
la balle dans les filets. Je me suis
dit qu’il ne fallait pas les décevoir et je me suis dirigé directement vers eux après avoir
marqué. C’était la meilleure
façon de les remercier d’avoir
cru en nous.
Cette victoire aura-t-elle un
impact positif sur le groupe
avant le match de l’USMA ?
Bien qu’on ait fait beaucoup d’efforts lors de ce match, face à
l’USMA, cette victoire nous a
fait énormément de bien sur le
plan mental et on jouera le
match de mardi avec un moral
dans les nuages.
Entretien réalisé par
Ahmed Feknous

REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE ET POPULAIRE
WILAYA DE SAIDA
DAIRA DE YOUB
COMMUNE DE DOUI-THABET
N° 3167/2014

AVIS DE L’ANNULATION
L’ATTRIBUTION PROVISOIRE

Conformément aux dispositions de l’article 49 du décret présidentiel N° 10/236 du 07/10/2010 complété et modifié décret Présidentiel N°03/13 du 03/01/2013 par portant
réglementation des marchés publics.
-Le président de l’A.P.C de Doui-Thabet informe l’ensemble
des soumissionnaires qui ont participé l’avis d’appel d’offres
national pour la ouverts paru au quotidien « quotidien »
«
» en date du 10/05/2014 et « le buteur » en date
du 12/05/2014 et à l’avis d’attribution provisoire paru au quotidien «
» en date du 23/08/2014 et « le buteur » en
date du 31/08/2014 AVIS DE L’ANNULATION L’ATTRIBUTION PROVISOIRE SUITE AUX
01/ Réalisation d’un réservoir d’eau 200m3 a localité Abdel
Hadi
02/ Réalisation de la conduite de refoulement avec niche de
comptage+ équipement et Abri forage à Abdel Hadi
03/ Réalisation de réseau d’AEP A Abdel Hadi

- Suite au P.V de la commission des marchés tenu le
02/12/2014 il a été décidé l’annulation de l’attribution de ces
projets.

Anep : 31019601 Le Buteur du 28/12/2014

JSMB

Hamouche : «Je vais relever
le défi et réussir l’accession»
Coup d’œil

www.lebuteur.com

N° 2868

Kacem n’a pas
démérité

L

es Vert et Rouge de
la JSM Béjaïa ont
été éliminés vendredi par un pensionnaire de la
Ligue 2 Mobilis qui n’est autre que
l’ASO Chlef après que les deux
équipes ont été contraintes de se
départager à la série des tirs au
but. Les poulains du coach Hamouche ont fourni une prestation
honorable en dominant la partie,
notamment en seconde période
et lors des prolongations, mais
sans pour autant parvenir à faire
la différence puisque les Chéli-

La préparation
du match a
débuté hier
lC’est hier, sal
medi, que les
Vert et Rouge de la

JSMB ont repris le chemin des entraînements
pour assurer une
bonne préparation en
prévision de la rencontre de ce mardi face à
l’AS Khroub dans le
cadre de l’ultime journée de la phase aller de
Ligue 2 Mobilis. Le
staff technique sous la
houlette du coach Lahcène Hamouche tentera de trouver les
solutions nécessaires
pour corriger les lacunes et fournir une
belle prestation, surtout qu’ils n’ont pas
droit à l’erreur.

ASK – JSMB,
mardi à 15h

lLa rencontre de
l
ce mardi entre
l’AS Khroub et la JSM

Béjaïa comptant pour
la dernière journée de
la phase aller est programmée à 15h au
stade d’Abded-Hamdani d’El Khroub. Soit
une aubaine pour la
bande à Hamouche qui
veulent réussir un résultat positif et terminer sur le podium afin
d’espérer débuter la seconde phase avec un
moral au beau fixe.
H. L.

fiens l’ont emporté sur le score de
7 buts à 8, après que Djahel et Aït
Fergane ont manqué leurs tirs.
Une élimination amère du point
de vue de tous les présents au
stade de l’Unité-Maghrébine, surtout que les Béjaouis bénéficiaient
de l’avantage du terrain et du public. Mais la logique n’est pas une
règle en Coupe d’Algérie, en dépit
du bon rendement produit par la
formation béjaouie, c’est le moins
brillant qui s’est qualifié au finish,
puisque les poulains de Benchouia ont arraché la qualification lors de la série des tirs au but.

Sur un autre volet, il faut
saluer le rôle du gardien de
la JSMB, en l’occurrence Sofiane Kacem, puisqu’en
dépit de son échec lors de la
série des tirs au but où il n’a
arrêté aucun tir, il a par ailleurs évité une élimination
dans le match par ses interventions, mais aussi en arrêtant un penalty qui a été
le tournant du match, dans
la mesure où Zeghli a remis
les pendules à l’heure
quelques minutes plus tard.
C’est dire que le portier n’a
pas été chanceux lors de la
série des tirs au but,
contrairement à son adversaire, puisque le gardien de
l’ASO Salhi a offert la qualification à son équipe en arrêtant deux ballons, à savoir
celui de Djahel et d’Aït Fergane.
Kacem aura bien d’autres occasions de faire mieux à l’avenir et
de contribuer à d’autres bons résultats lors des prochains matches
du championnat, à commencer
par celui de ce mardi face à l’AS
Khroub pour le compte de la dernière journée de la phase aller.

L’ultime objectif

19

Dimanche 28 décembre 2014

Maintenant que la formation
béjaouie vient de quitter Dame
coupe avec les honneurs après
cette élimination face à l’ASO
Chlef, les Béjaouis vont se consacrer totalement au championnat

où ils seront appelés à faire le
maximum pour réussir de bons
résultats, et ce afin de terminer
cette phase aller sur le podium et
réaliser leur objectif primordial
qui demeure l’accession en Ligue
1 Mobilis. C’est l’avis du staff
technique et des joueurs qui ont
été unanimes à dire que le championnat est devenu l’unique objectif pour le club actuellement,
puisqu’ils seront appelés à se racheter de cette élimination amère
dès ce mardi avec ce dernier
match de la phase aller face à l’AS
Khroub sur le terrain de cette dernière. D’ailleurs, les joueurs n’ont
pas beaucoup de temps à perdre
puisqu’ils ont repris le travail depuis hier, samedi, pour se préparer à ce dernier match contre les
Khroubis qui revêt une grande
importance pour les Béjaouis.
Comme l’a déjà confirmé le premier responsable du club, Faouzi
Berkati, à la fin de la rencontre,
l’entraîneur Lahcène Hamouche
poursuivra sa mission à la tête de
l’équipe après avoir eu la
confiance du président. Le technicien béjaoui a déclaré à ce sujet
: «Effectivement, le conseil d’administration m’a renouvelé sa
confiance et désormais je suis
dans mon poste pour tenter de
faire le maximum afin de réaliser
l’objectif primordial qui demeure
l’accession et répondre à ceux qui
doutent de mes capacités de
mener l’équipe à bon port.»
H. L.

Zeghli s’illustre encore

lBien que la JSM
l
Béjaïa ne soit pas
allée jusqu’au bout de

son objectif après avoir
été éliminée en Coupe
d’Algérie par l’ASO
Chlef, il n’en demeure
pas moins que l’attaquant Kamel Zeghli ne
cesse de s’illustrer au fil
des matches. D’ailleurs, il a permis à son
équipe de jouer la série des tirs au but
vendredi face à l’ASO et inscrit ainsi sa
quatrième réalisation en trois matches.
Le joueur qui affiche une bonne forme
actuellement veut aider ses camarades à
réussir de bons résultats à l’avenir.

Le coach veut
un bon attaquant

lL’entraîneur acl
tuel de la JSM Béjaïa, Lahcène

Hamouche, n’a pas
caché son vœu de recruter un bon attaquant pour renforcer le
compartiment offensif
et réussir des résultats
probants lors de la phase retour. De ce
fait, on croit savoir de sources bien informées que les dirigeants sont en train de
prospecter sur le marché pour trouver le
profil recherché.

Belkaïd et Bouâabta
de retour face à l’ASK

lN’ayant pas pris part au dernier
l
match de coupe face à l’ASO Chlef
en raison des blessures qu’ils ont
contractées lors de la rencontre de championnat face au RC Relizane, les deux défenseurs axiaux, Bouaâbta et Belkaïd,
devraient être du voyage à El Khroub ce
mardi pour affronter l’ASK dans le cadre
de la 15e et dernière journée de la phase
aller. Ce qui fera les affaires du staff
technique qui pourra compter sur la disponibilité de tous ses joueurs.

Chibane : «Je me sens à l’aise à la

H. L.

JSMB et je n’ai pas l’intention de partir»

L’attaquant Chibane a
tenu à déclarer à la fin de
la rencontre de vendredi
dernier que l’élimination
en coupe face à l’ASO était
amère dans la mesure où
l’équipe ne mérite pas de
quitter cette épreuve populaire à ce tour vu le rendement qu’ils ont fourni
sur le terrain où ils ont dominé leur adversaire et se
sont procuré beaucoup
d’occasions, mais sans
pour autant parvenir à les
transformer en buts. Il
dira aussi qu’ils doivent se
consacrer aux matches de
championnat pour se ressaisir et terminer cette
année en beauté, et ce
bien que le prochain déplacement à El Khroub ne
sera pas facile.
Tout d’abord, un commentaire sur cette élimination en
coupe ?
Je crois que nous ne méritons
pas cette élimination, nous
avons fourni une belle prestation
sur le terrain où on s’est procuré
beaucoup d’occasions. Mais
dommage que la chance n’ait pas
été de notre côté. On est revenus
dans le score et on avait l’occasion de tuer le match, mais malheureusement la chance nous a
tourné le dos. Désormais, il faut
penser à l’avenir et se racheter en

championnat.
Ne pensez-vous pas que cette
élimination va négativement
influer sur le groupe avant le
match de l’AS Khroub ?
Non, je ne pense pas que cette
élimination va influer sur le rendement de l’équipe pour le prochain match de championnat
dans la mesure où tout le monde
est convaincu que nous avons
fourni une belle prestation et
que la chance a toujours accompagné Dame coupe. En ce qui
nous concerne, on n’a pas de regrets puisqu’on a fait ce qu’il fallait.
Et qu’en est-il de ce déplacement au Khroub ce mardi ?
Ce sera un match important et
difficile pour nous dans la mesure où nous aurons affaire à
une équipe de l’AS Khroub qui
vise le même objectif que nous.
Cela dit, nous aurons le temps
de bien préparer cette rencontre
sur tous les plans et de réussir
un bon résultat afin de terminer
cette phase aller sur une bonne
note et parmi les équipes du podium, car on n’a pas droit à l’erreur étant donné que le
championnat est notre objectif
primordial.
On comprend par là que vous
visez à terminer cette année
en beauté ?
Bien sûr ! Après notre élimination en Coupe d’Algérie, le

seul objectif qui nous reste est de
jouer à fond nos chances en
championnat, et nous ferons de
notre mieux pour décrocher ce
ticket d’accession en Ligue 1
Mobilis et faire plaisir à nos supporters.
Revenons à vous. On croit savoir que vous êtes approché
par certaines équipes. Qu’en
est-il au juste ?
Effectivement, j’ai reçu
quelques contacts émanant de
certains clubs, mais jusqu’à présent je n’ai encore étudié aucun
contact étant donné que je suis
préoccupé par les matches de
mon équipe et je ferai de mon
mieux pour honorer mon
contrat. Il faut aussi dire que je
n’ai pas l’intention de quitter le
club, car je me sens bien et rien
ne me manque à la JSMB.
Cela fait déjà quelques
matches que vous n’avez pas
marqué. Vous n’êtes pas inquiet ?
Non, pas du tout. L’essentiel
pour moi est que l’équipe
marque et gagne et ce quel que
soit le nom du buteur. Néanmoins, je ferai le maximum pour
renouer avec le chemin des filets
dans les meilleurs délais et par là
même aider mon équipe à réaliser ses objectifs.
Entretien réalisé
par H. L.

N° 2868

Dure dure l'USC !
USMB
20

Dimanche 28 décembre 2014

www.lebuteur.com

L

Ils en ont eu des arguments,
ces joueurs de Blida, pour arriver à déstabiliser le bloc défensif de cette équipe de l’OM, qui
cherchait à tout prix la victoire.
Maintenant, ils n’ont plus droit

Ligue 2

Balegh ciblé

nLa cellule de recrutement de l’USMB semn
ble avoir entamé son travail et cela bien
avant l’ouverture du mercato hivernal. Des
sources sûres nous ont confié qu’un tout premier
contact a été établi avec l’attaquant du CRB, Balegh. Ce dernier n'entre pas depuis plusieurs semaines dans les plans de son coach au Chabab
et il a émis le vœu de partir. Si cette information
venait à être confirmée, cela voudrait dire qu'un
des attaquants qui figurent au sein de l'effectif
verra son nom sur la liste des libérés. À suivre.

a formation blidéenne accueille
ce mardi son homologue
de
l'USC, dans un
match qui s’annonce palpitant.
En effet, les Blidéens restent sur
une superbe performance qui
leur a permis d’accumuler de la
confiance et ont à cœur de
confirmer cette embellie. Les
joueurs de l'USC quant à eux
sont avides de revanche et ce
sera avec l’intention de ne pas
se laisser faire qu'ils se déplaceront à Blida. C’est pour composer sa ligne défensive que
Mouassa aura le plus à réfléchir.
Plusieurs éléments qui évoluent
dans cette zone souffrent de petits bobos.

L'USMB n'a plus
droit à l'erreur

Coup d’œil

C’est OK pour Mellika

nPlus de peur que de mal finalement pour
n
Mellika. Ce dernier avait ressenti des douleurs après s’être mal réceptionné, la semaine

passée, suite à une chute. Le meneur de jeu de
l'USMB s’est entraîné normalement et il nous a
dit ne souffrir d’aucun mal.

Benhoua a repris

nBenhoua, qui n’a pas joué le dernier match
n
de son équipe, est maintenant totalement
rétabli. Il s’est entraîné normalement et a effectué
tous les exercices demandés par Mouassa sans
aucun problème. Il sera sûrement dans l’équipe
ce mardi, lors de la réception de l'USC.
à l’erreur et ils le savent parfaitement, eux qui ont réussi une
série de quatre victoires consécutives. Ceci leur permet légitimement de se placer dans ce
championnat de L2 Mobilis qui
s’annonce très relevé. Il serait

Noubli opérationnel

nTout comme Benhoua, Noubli a fait l’imn
passe sur le match contre Médéa. Sa blessure
n’est maintenant qu’un mauvais souvenir et il

suicidaire pour la formation
blidéenne de ne pas montrer
autant d’ambitions lors du prochain match contre l'USC et les
suivants.
S. B.

RCR
Merzougui Megherbi : «On doit engranger
décide de rester les trois points de la victoire»

CABBA

À

l’issue d’une réunion tenue avant-hier au siège
du club qui a regroupé l’administration, le
président Moussa Merzougui est revenu à de
meilleurs sentiments en retirant sa démission. D’après
des informations, ce retournement s’explique par le
fait que le doigt a été mis sur le véritable mal qui a
rongé l’équipe jusque-là et que les perturbateurs qui
gravitent au sein même du club ont été démasqués
sans que leurs identités ne soient dévoilées publiquement. Le président Merzougui est persuadé que
l’équipe n’a pas évolué avec sa véritable valeur à cause
justement de ce facteur et il a décidé d'y remédier.

Il a promis le grand ménage

L’une des grandes décisions prises par Merzougui
est de procéder au grand ménage juste après le match
de ce mardi face à Médéa. Ainsi, des têtes qui sont
payées par le club pour veiller à son bon fonctionnement mais qui visiblement ont dévié de leur mission
vont tomber dès mercredi prochain. L’administration
du club assainie passera ensuite à l’installation du
nouvel entraîneur ainsi que l’enclenchement de l’opération renforcement de l’effectif avec trois éléments de
valeur : un gardien de but, un défenseur axial ainsi
qu’un attaquant de pointe, tout en mettant le paquet
pour les recruter.

Les joueurs veulent
lui offrir la victoire

En signe de solidarité avec leur président, les
joueurs ont promis de lui offrir les 3 points face à
Médéa mardi prochain à l’occasion du baisser de rideau sur la première phase du championnat. En effet
dès qu’ils ont su que Merzougui avait déposé sa démission, ils ont craint pour leur avenir sachant que le
courant passait très bien avec lui-même si les résultats
n’avaient pas suivi. D’ailleurs, la plupart d’entre eux se
sont rapprochés de lui pour lui signifier qu’il n’est pas
responsable de la situation dans laquelle se trouve leur
équipe au fond du tableau. Ils lui ont promis de lui offrir les 3 points à l’issue du prochain match prévu
mardi contre Médéa pour ensuite préparer convenablement la phase retour. Les joueurs lui ont expliqué à
bâtons rompus les raisons qui les ont empêchés de se
donner à fond jusque-là.

A. B.

Slimani superviserait l’OM

En principe, l’ex-adjoint de l’ancien coach du CABBA doit
se déplacer aujourd’hui au stade du 8-Mai à Sétif afin de superviser son prochain adversaire en championnat, l’O Médéa
en l’occurrence, et pour avoir une idée précise sur la manière la plus convenable de prendre cette équipe à défaut. Il
faut signaler que la délégation de Médéa a décidé de rester
sur place à Sétif pour préparer son match contre le CABBA
qui aura lieu 72 heures plus tard à Bordj.

A. B.

peut tenir sa place ce mardi.

S. B.

Le numéro 2 du Rapid de Relizane, Megherbi Mohamed, nous a déclaré qu’il sera
parmi le onze face au CRB Aïn Fekroun ce
mardi au stade du Grand-Maghreb d’Oued
R’Hiou. Les Lions de la Mina sont rentrés de
plain-pied dans la préparation du match
contre les Tortues. Tous les joueurs semblent décidés à arracher les trois points de
la victoire et faire un retour en force dans la
compétition.

Vu votre jeune âge, le staff technique pourra
largement bénéficier de vos services dans le
futur.
N’importe quel joueur veut jouer titulaire, il y
a toujours des choix à faire et chaque élément
devra les respecter. Me concernant, j’aimerais
bien être parmi le groupe dans la prochaine
phase retour. Donc, je vous assure de tout faire
pour retrouver mon poste lors du prochain rendez-vous du championnat face au CRB Aïn Fekorun, et ce pour le compte de la 15e journée.
Comment voyez-vous votre avenir au sein
de la formation du Rapid ?
Comme l’ensemble des joueurs qui forment
l’équipe relizanaise, je tâcherai de fournir encore
plus d’efforts aux entraînements, et ce dans
l’unique objectif de retrouver ma place dans le
onze rentrant. Je suis encore jeune et je tenterai
de travailler dur pour gagner encore plus la
confiance placée en moi par les dirigeants et le
coach. Je ferai de mon mieux au cours des
séances d’entraînement pour pouvoir contribuer
à d’autres succès du club, c’est promis.
Pas de répit pour votre équipe dans la mesure où vous allez devoir affronter le CRB
Aïn Fekroun ce mardi à domicile. Comment
se présente ce match pour vous ?

Repos de
deux jours

Après la joute amicale face
au Ghali de Mascara, l’entraîneur en chef a accordé deux
jours à ses gars pour qu’ils se
reposent du travail accéléré
entamé avant la rencontre
importante de mardi prochain face au CRB Aïn Fekroun. Le coach Benyelles a
donné rendez-vous ce dimanche à ses poulains afin
de corriger les lacunes.

C’est un match très difficile pour les deux
équipes et très important pour nous. On n’a pas
le choix, on doit engranger les trois points de la
victoire qui seront mis en jeu. On est appelés à
débuter à partir de cette journée avec un succès,
et ce afin de rester concentrés pour les autres rencontres qui nous restent dans cette manche retour. Nous, les joueurs, sommes déterminés à
récolter le maximum de points pour espérer retrouver le podium.
Quelle est la particularité de ce match ?
Il ne faut pas croire que la partie est gagnée
d’avance, on va jouer à domicile, on doit prendre
le match à notre compte et le gérer jusqu’au coup
de sifflet final de l’arbitre.
Que pensez-vous de votre dernier semiéchec de la semaine dernière face à la JSM
Béjaïa ?
Pour le moment, on est en train d’oublier notre
échec en championnat. Et il faut travailler bien et
plus fort pour jouer nos chances qui demeurent
intactes pour nous offrir une place honorable.
C’est vrai que cela va être difficile devant le CRB
Aïn Fekroun, mais en football rien n’est impossible, et rien n’est encore joué. Nous, les joueurs, on
croit de plus en plus en nos chances. Nous
sommes très confiants et même optimistes quant
à nos possibilités de réussir ce pari dans cette saison footballistique.
Un dernier mot ?
Je veux tout simplement transmettre un message à tous les supporters relizanais, qui doivent
soutenir leur équipe, surtout que celle-ci est essentiellement composée de jeunes qui ont grandement besoin de leur soutien. Et je sais que les
joueurs font tout leur possible pour honorer les
couleurs du club.
Entretien réalisé par Ettaoui Wassim

Les Lions de la Mina
veulent chasser le doute

Le moins que l’on puisse dire de cette rencontre est
qu’elle sera d’une grande importance pour les poulains de
Benyelles qui doivent à tout prix l’emporter, afin de se racheter de leur dernière défaite concédée face à la JSM Béjaïa et se réconcilier par la même occasion avec leurs
supporters. Stoppé par la JSMB lors de la dernière journée,
le Rapid aura à cœur de se reprendre ce mardi face au
CRBAF. Une rencontre qui sera, à coup sûr, ouverte avec un
petit avantage pour les Lions de la Mina qui recevront dans
leur jardin. Le club espère donc relever la tête ce mardi et
s’offrir les trois points de la victoire pour éviter la crise.

E.W.

MCS

C’est la crise

L

a rencontre de
coupe était une occasion pour le MCS
de se refaire une santé et de
mettre fin à cette mauvaise
série de quatre matchs sans
la moindre victoire. En accueillant le CRBAF, cette
équipe de Saïda n’avait pas le
droit de rater ce rendez-vous
car un autre faux pas et ç’aurait été la noyade pour ce
club, mais le MCS a perdu ce
match et vendredi dernier
face à Aïn Fekroun ce fut la
défaite de trop. Les Saïdis
ont raté une qualification de
Coupe d’Algérie et à domicile alors qu’ils avaient besoin d’un succès pour mettre
fin à cette mauvaise passe
qui a trop duré. Pourtant, le
Mouloudia s’est créé des occasions nettes de buts et
pouvait même sceller le sort
de la rencontre lors des 90
minutes, mais finalement et
comme d’habitude le compartiment
offensif
a
confirmé son inefficacité, car
toutes les occasions nettes de
buts ont été ratées par le trio
Hanifi, Ali Hadji et Motrani.

La grogne
des supporters

La défaite face au CRBAF
est venue au mauvais moment pour le MCS car le
club a beaucoup misé sur
cette confrontation pour se
ressaisir, mais finalement les
camarades de Ali Hadji ont
encore une fois raté une
grande occasion pour mettre
fin à cette mauvaise série.
Après cette défaite et l’élimination en Coupe d’Algérie, la
crise commence à s’installer
au sein du club de Saïda et ce
sera très difficile de redresser
la barre pour une équipe qui
est en perte de vitesse et qui
n’arrive même pas à renouer
avec le succès chez elle et devant son public face à des
équipes modestes. Ce qui
veut dire que le MCS a
confirmé qu’il est en train
de vivre une vraie crise de
résultats. La défaite face au
CRBAF et l’élimination en
coupe était le faux pas de
trop pour le Mouloudia et
les quelques centaines de
supporters qui sont venus
voir le match sont sortis pas
du tout contents du rendement et de la prestation de
leur équipe et ont fustigé la
plupart des joueurs et même
les dirigeants du club.
Amar B.

Départ
aujourd’hui
pour Batna

Comme la dernière journée de la première phase du
championnat de la Ligue 2
Mobilis aura lieu ce mardi, le
MCS prendra la route pour
Batna ce dimanche à 7
heures pour que l’équipe soit
dans les meilleures conditions le jour du match, afin
qu’elle revienne avec un bon
résultat. Les camarades
d’Adadi auront toute la journée de lundi pour récupérer.
A. B.

N° 2868

20

Dimanche 28 décembre 2014

Coup d’œil

www.lebuteur.com

Clubs de Kabylie

Honneur Tizi-Ouzou
OS Mouldiouane 1 - USM Draâ Ben Khedda 1

Une mi-temps, puis rien…
division d’Honneur entre les deux clubs majeurs
de Draâ Ben Khedda. En présence de plus de
3000 spectateurs, du jamais vu depuis 25 ans
pour un si petit terrain. Le décor est dressé, grandiose. Le spectacle ne l’est pas moins, du moins
en première période. Après le coup d’envoi,
donné par le fils de feu Youcef Cheriki, on assiste
à une entrée en jeu très tonique, les deux formations ne se font aucun cadeau, avec un Laliam
tonitruant qui passera maintes fois à un cheveu
de faire plier l’USMDBK. L’équipe alignée par
Driès s’en remeterra à la dextérité de Aït Amir
qui sauvera son équipe et rassurera en même
temps ses coéquipiers sur de nombreuses alertes
des Oiseaux de Mouldiouane. Les Ciel et Blanc
ne sont pas intimidés par cette débauche d’énergie et font tout pour ne pas faire les frais d’une
erreur défensive, et c’est finalement sur un éclair
de génie que Azzouni débloque le score sur un
tir fulgurant qu’un malheureux défenseur de
l’OSM dévie dans les bois de son gardien (25’).
La réponse des Mouldiouanis ne se fit pas attendre, Laliam finit par voir la chance lui sourire sur

Stade : Kaci-Ali (Draâ Ben Khedda)
Affluence : record
Arbitres : Kabi, Arezki, Miloudi
Avertissements : Hamoutene (OSM) ;
Tafer (USMDBK)
Buts : Azzouni (25’)(USMDBK) ; Laliam (35’)
(OSM)
OSM : Hamoutene (av.), Lougani, Baahmed, Hamouti, Madiou (cap.), Boussaïd, Bouktache,
Mansouri, Laliam (Slimani), Benmadani,
Touami.
Entraîneur : Bournissa.

C’

USMDBK : Aït Amir, Yahmi, Tafer (av), Lachetar, Haddad, Iltache (cap.), Lebiri, Amhis, Kadi,
Djebrouni, Azzouni (Merdaoui).
Entraîneur : Dries.
est sous une fine pluie que
débuta ce tant attendu derby
comptant pour la 13e journée du championnat de la

une erreur défensive de l’adversaire et exploite à
merveille une balle qui traînait un peu trop longtemps dans la surface de Aït Amir qui ne pouvait rien faire sur ce boulet qui filait droit dans
sa lucarne (1-1). Après cette remise des compteurs à zéro, il s’opère de part et d’autre une crispation sensible du jeu et les deux équipes ne
prennent guère de risques. Au retour des vestiaires, les deux formations ne seront pas plus
inspirées qu’elles le furent vers la fin de la première période, Laliam a été presque seul à tenter
des percées, avec un impact certain mais peu de
réussite, la défense Ciel et Blanc tenant le coup
parfaitement. Les camarades d’Iltache tentent
quelques contres avec des succès tout aussi mitigés. Au final, les nombreux inconditionnels des
deux clubs ainsi que les invités de marque de
cette rencontre repartiront avec un sentiment
mitigé, encore heureux que la première mitemps a été d’un niveau captivant.
Antar Boufatis

Une affluence jamais vue depuis 25 ans à Draâ Ben Khedda !
Le stade de Kaci-Ali n’aura jamais abrité une
rencontre avec autant d’affluence, nul ne tablait
sur un tel engouement. Un monde fou a afflué
sur les environs du petit stade avec des embouteillages monstres, des voitures garées pêlemêle par manque de places, des supporters à

Régionale 1

NR Bouchaoui 1

JS Akbou 1

Un point
bienvenu

A

près avoir subi quatre revers de
suite, les protégés de Mira ont
réussi à négocier leur long et périlleux déplacement en terre algéroise,
plus précisément chez le NR Bouchaoui
en revenant chez eux avec le précieux
point du nul. Diminuée par l'absence et
les blessures de certains joueurs clés, la
formation akboucienne s'est montrée
vaillante et animée d'une grande volonté
pour arracher un résultat positif et sortir
ainsi de cette mauvaise passe qu’elle traverse depuis quatre semaines. Si la première période a été plus ou moins
équilibrée avec des occasions de part et
d'autre, la seconde mi-temps a été plutôt
à l'avantage des Akbouciens qui ont réussi
à mettre à rude épreuve la défense locale.
D'ailleurs, et fort logiquement, la JS
Akbou réussira à matérialiser sa suprématie dans le jeu avec un but signé Lakhdari (70'). Les derniers instants verront les
locaux pousser pour revenir dans la partie. Mazer, à cinq minutes de la fin, transformera un penalty, évitant ainsi à son
équipe une défaite certaine. Finalement,
l'arbitre mettra un terme aux débats sur
ce score nul d'un but partout qui arrange
les affaires de la JSA laquelle vient de glaner un point qui va certainement valoir
son pesant d'or, surtout qu'il est acquis
face à un coriace adversaire. En somme,
la formation akboucienne a réalisé un
sursaut d'orgueil et devra préparer en
toute quiétude sa prochaine sortie à la
maison face à l'ES Ben Aknoun.
Zahir Aït Hamouda

perte de vue et des drapeaux des Ciel et Blanc
de l’USMDNK notamment ont envahi les
abords de la route nationale 12 au niveau du
quartier Sidi-Amar avant le début de ce derby
qui a réuni les deux frères ennemis.

Bournissa
(entr. OSM) :
«Content tout
de même»

«C’est une issue équitable,
même si je pense qu’on aurait pu
gagner si on s’était montrés un
peu plus concentrés un brin plus
précis. Mais c’est un derby, rien
n’est jamais prévisible dans ce
genre de match. Un point c’est
mieux que rien et je suis content
de la prestation de mes joueurs.
Ils feront mieux
la prochaine fois.»

Dries (entr.
USMDBK) :
«Un bon point»

« Je suis content de mes
joueurs. Ce n’était pas facile, on
aurait pu faire plus mais face à
une telle équipe, ce n’est jamais
simple, ils n’ont lâché aucun
point jusqu’ici. Alors, prendre un
point face au leader, ce n’est pas
mal.»
A. B.

Des invités de marque pour le derby

Comme il fallait s’y attendre, c’est un parterre très relevé d’invités de
marque qui étaient présents au stade Kaci-Ali, puisque le président de
l’APC, M. Sbahi, MM. Asma et Klari, respectivement président et SG de
la Ligue de wilaya, auxquels se sont joint des anciennes gloires du football local comme Mohamed Iltache, Saïd Idrenmouche et d’autres encore.
A. B.

Régionale 2
ORB Akbou 1 - CR Thameur 1

Achiou sauve les meubles

Stade : OPOD (Akbou)
Affluence : moyenne
Arbitres : Hamadache, Chaouche, Kherbachi
Avertissements : Dehimi, Yahiaoui (CRT)
Expulsion : Hadi Billal (ORBA)
Buts : Mohad (23')(CRT) ; Achiou
(80')(ORBA)
ORBA : Hamimi, Aghroud, Naït Slimane,
Rahmani, Benmâamar, Ferhat, Bouatba
(Amaouche), Hadi Billal, Attoumi (Achiou),
Zemouri, Drissi
Entraîneur : Hamidouche

C

CRT : Mobarek, Amar-Khodja, Merzouki,
Kessari, Yahiaoui, Dehimi, Tabouni, Khorifi,
Mohad (Guiffouf), Kadi (Kacel), Bouali
Entraîneur : Tabouni
onsidéré comme l'une des
grandes affiches de cette journée, le duel ayant mis aux
prises l’ORB Akbou et le CR
ameur, deux formations
positionnées au pied du podium, n'a finalement pas connu de vainqueur, les deux
équipes s'étant séparées sur un score nul d'un
but partout. Les débats ont été intenses de
bout en bout et à la hauteur de la réputation
des deux équipes tant il y avait du beau jeu,
une grosse dépense d’énergie, le tout agrémenté d’une correction exemplaire des 22 ac-

teurs. Comme pour montrer leur intention
d’être entrés sur la pelouse pour chercher la
victoire, les coéquipiers de Hadi Billal vont
d’emblée porter le danger dans le camp de
leurs vis-à-vis. On jouait à peine 2’ que suite à
un joli mouvement offensif, Attoumi adressera un tir foudroyant qui sera dévié en corner par Mobarak. Les banlieusards de Bouira
n'ont pas tardé à réagir, Khorifi d'un coup
franc bien enveloppé mettra à rude épreuve le
gardien Hamimi. La pression des visiteurs se
poursuit avec une deuxième alerte dangereuse
qui surviendra à la 10' lorsque Bouali, au
terme d’un tir croisé, aurait pu battre le dernier rempart akboucien. Ce n'était que partie
remise puisque le rusé Mohad (23'), suite à
une mésentente entre l'axial Rahmani et son
gardien, poussera le cuir au fond des filets. La
partie va dès lors augmenter en intensité avec
des Olympiens qui vont pousser pour revenir
dans la partie. Deux occasions s'offriront à
eux, d'abord avec Benmâamar (36') sur un tir
canon qui a vu l'excellent Mobarak repousser
le danger au terme d'un superbe plongeon,
puis ce sera Achiou (44'), absolument seul, qui
verra son cuir frôler la transversale. De retour
des vestiaires, les coéquipiers d'Aghroud certainement sermonnés par leur coach sont revenus déterminés à refaire leur retard. Le
scénario va subitement changer avec une formation de l'ORBA qui sentant un bon coup à
jouer va élever le rythme et prendre un peu

Hamidouche (entr. ORBA) :
«On pouvait prétendre à mieux»

«C’était un match très disputé de part et d’autre dans un fair-play total. On a eu
affaire à une coriace équipe de ameur qui nous a posé des problèmes en première
mi-temps. Mes joueurs ont su élever le rythme en seconde période, ce qui nous a
permis de revenir au score. On aurait même pu l'emporter en fin de match avec des
occasions qui seront malheureusement gâchées par nos avants. Malgré tout, on est
satisfaits du rendement de l'équipe, mais déçus par le résultat. Il faudra se retrousser les manches pour aller récupérer des points à l'extérieur.»

plus d'initiatives en allant imposer une légère
domination, mais les Olympiens verront
toutes leurs tentatives vouées à l'échec, soit par
maladresse soit par excès de précipitation.
Maintenant leur pression sur leurs vis-à-vis,
les Akbouciens vont gâcher deux belles occasions par Drissi (62') et Bouatba (68’). En face,
les coéquipiers de Dehimi laissent venir l'adversaire puis tentent parfois des contres assez
dangereux soit par le rusé Mohad dont une reprise foudroyante a frôlé de peu le cadre, soit
par Guiffouf qui a mal exploité une sortie ratée
de Hamimi, le cuir ayant été repoussé par le
poteau droit. Les dernières minutes seront
palpitantes à suivre avec des locaux qui vont
se porter à l'attaque dans l'espoir de trouver la
faille. Leurs efforts seront récompensés à dix
minutes de la fin suite à une superbe reprise
de volée d'Achiou qui remet les pendules à
l'heure. Malgré les derniers assauts désordonnés des locaux, le score en restera là. L'arbitre
Hamadache mettra un terme aux chauds débats sur ce score nul d'un but partout somme
toute logique au vu de la physionomie du jeu.
Un point qui réellement arrange beaucoup
plus cette fougueuse équipe du CR ameur
qui a réussi l'essentiel contrairement à l'ORBA
qui vient d'aligner trois nuls de suite, ratant
ainsi l'occasion de se rapprocher davantage du
trio de tête.
Zahir Aït Hamouda

Tabouni (entr. CRT) :
«C’est un nul équitable»

«C’était un match difficile. Nous sommes vite
entrés dans le vif du sujet face à une coriace formation de l'ORBA qu’on a finalement bien bousculée, notamment en première période. Dans
l'ensemble, je dirais que le nul est équitable. On
tâchera d'apporter les correctifs nécessaires. Le
championnat est très ouvert, on doit y croire.»

Coup d’œil

International

www.lebuteur.com

Liverpool

Wayne Rooney a joué le Père Noël. Double buteur puis passeur décisif
contre West Bromwich vendredi (3-1), le néo-milieu de Manchester United a activement contribué à la 7e victoire en 8 rencontres des Red Devils. Et l'Anglais n'a pas encore fait une croix sur le titre : «Il y a encore
beaucoup de chemin à parcourir. Nous avons perdu beaucoup de
points en début de saison, il faudra être concentré sur un maximum de matchs pour espérer rattraper Chelsea et Manchester City», s'est-il enflammé, cité par le Daily Mail. Les
Mancuniens, qui n'avaient remporté qu'un seul de
leurs 5 premiers matchs de championnat, comptent tout de même
7 points de retard sur le
rival citizen et 10
sur
les
Blues.

PSG

L'immense fortune de Zlatan
Ibrahimovic dévoilée…

Pour s’attacher les services de Zlatan Ibrahimovic à l’été 2012, le Paris
Saint-Germain a offert un salaire en
or au géant suédois. Ainsi,
selon Forbes, le buteur parisien est le douzième sportif
le mieux payé de la planète
avec des revenus estimés à
33,1 millions d’euros. Cristiano Ronaldo et Lionel
Messi sont les seuls footballeurs à devancer l’attaquant
du PSG. D'après le Veckans
Affärer, un hebdomadaire
économique suédois, Zlatan
Ibrahimovic occupe même la
142e place des plus grosses fortunes
de Suède. Ce classement regroupe les
147 personnes ayant accumulé plus
de 100 millions d’euros au cours de
leur carrière professionnelle. Ainsi,

la fortune du buteur parisien serait
légèrement supérieure à cette
somme. Ingvar Kamprad, fondateur
d'Ikea, occupe la première place.

Paris aurait fait
une offre à
Valdes

Si Salvatore Sirigu
donne satisfaction depuis son arrivée au
Paris Saint-Germain à
l’été 2011, le club parisien pourrait malgré
tout être tenté d’attirer un nouveau
gardien. Ainsi, peu de portiers sont
disponibles sur le marché des transferts… Touché au genou depuis neuf
mois, Victor Valdés, l’ancien du FC

Barcelone, est libre
de tout contrat depuis le mois de juin.
Selon les informations
de Marca ce vendredi,
Victor Valdés disposerait de trois propositions. En
effet, si Manchester United et
Liverpool s’étaient
positionnés, le gardien espagnol aurait
également été approché par le
Paris Saint-Germain. Alors que
Salvatore Sirigu a prolongé son
contrat jusqu’en juin 2018, quel
rôle pourrait occuper l’ancien
portier du Barça dans la capitale
française ?

Le grand retour
de Super Mario à
l’Inter ?

En grande difficulté depuis son arrivée chez les Reds de Liverpool, Mario
Balotelli semble avoir perdu la
confiance de son entraîneur Brendan
Rodgers, qui l'a fait débuter sur le banc
de touche ce vendredi, à Burnley
(0-1). Du coup, Super Mario
envisage de quitter la
Premier League cet
hiver, un peu
plus de six
m o i s
a p r è s
transfert
de
l'AC
Milan à Liverpool.
L'international
italien âgé de 23 ans
s'imagine bien rebondir sous les couleurs de l'Inter Milan, un
maillot qu'il a déjà porté entre
2007 et 2011. L'hypothèse du
retour de Super Mario chez les
nerazzurri gagne en crédibilité.
Pour preuve, la Gazzetta dello
Sport qui en fait la une de son édition de samedi. Sous le titre "Balo
tente l'Inter" le quotidien transalpin
révèle que l'ancien mancunien étudie attentivement la possibilité d'un
retour à Milan, lors du mercato hivernal.

Chelsea

La petite phrase de Mourinho qui ne
va pas faire plaisir au Real Madrid…

Leader de la Premier League
depuis le
début de
la saison,
Chelsea a
parfaitement
entamé
la difficile
période des fêtes de
fin d’année en s’imposant lors du
Boxing Day face à
West Ham (2-0)
grâce à des buts
de John Terry et
Diego Costa. De
quoi rendre forcément heureux José
Mourinho, très satisfait de la prestation de ses
hommes après la rencontre. Le Portugais a par ailleurs eu un petit mot à
l’encontre du… Real Madrid : «Je suis heureux.
Maintenant, j’ai un
groupe que j’aime. Et c’est
important que je me
sente heureux avec ceux
qui m’entourent. C’est
quelque chose qui m’a manqué pendant un temps», a-til assuré dans des propos

accordés au micro de Sky Sports,
dans une allusion à peine voilée à
son passage controversé au Real
Madrid, où ses relations avec Iker
Casillas, Sergio Ramos ou encore
Cristiano Ronaldo se seraient détériorées au fil du temps.

«Je pourrais écrire un livre
de 200 pages sur Balotelli»
Depuis le départ de Luis Suarez
pour Barcelone, Liverpool n’y arrive
plus. Ajoutez à cela l’absence longue
durée de Daniel Sturridge, qui formait un duo infernal avec l’Uruguayen, vous obtenez une équipe de
Liverpool en perdition. Mario Balotelli aussi n’est pas en mesure de
prendre le flambeau de Luis Suarez.
Habitué des frasques en tout genre,
Mario Balotelli a été sous les ordres
de José Mourinho. Ce dernier parle
de sa relation avec l’Italien et confie
une anecdote digne de "Super
Mario" comme le rapporte Daily
Star : «Je pourrais écrire un livre de
200 pages sur mes 2 ans à l’Inter
avec Mario. Mais le livre ne serait
pas une dramaturgie, ce serait une
comédie (...) En Ligue des Champions, contre le Rubin Kazan, j’ai dû
aligner Mario car tous mes attaquants étaient blessés. À la 42e minute du match, il prend un carton
jaune. À la mi-temps je lui dis :
"Mario, je n’ai pas d’attaquant sur le
banc donc ne touche personne, joue

Salah intéresse aussi l'Inter

seulement quand tu as
le ballon. Si on perd
la balle, pas de
réaction.
Si
quelqu'un te
provoque, pas
de réaction. Si
l’arbitre
se
trompe, pas de réaction". À la
46e minute, il prend un rougeuè».

… Il est fan de Terry
Après l'excellente prestation
de John Terry face à West Ham,
vendredi (2-0), match au cours
duquel il a totalement muselé Andy
Carroll, José Mourinho a rendu un
hommage appuyé au défenseur central anglais. Pour lui, Terry, désormais âgé de 34 ans, est aussi
performant aujourd'hui qu'il y a 10
ans, lorsqu'il était considéré comme
l'un des meilleurs défenseurs du
monde. «Il est en pleine confiance, a
déclaré Mourinho. Je revois le John
de 2004, 2005, 2006, et il n'y a aucune différence. La seule différence,
c'est quand je vois ses jumeaux au
centre d'entraînement, à l'époque ils
venaient de naître et aujourd'hui ils
n'arrêtent pas de jouer au ballon.
John joue très bien, mais comme je
dis toujours, quand l'équipe fonctionne bien c'est
plus facile pour
les joueurs.»

Apparu à seulement deux reprises cette saison en Premier League, Mohamed Salah pourrait
quitter Chelsea lors du mercato hivernal. L'Inter Milan serait sur ses traces. Si José Mourinho
ne compte pas se séparer de Mohamed Salah cet hiver, l'Egyptien pourrait décider de forcer
la décision en allant chercher du temps de jeu ailleurs. Selon la Sky, l'Inter Milan tenterait d'obtenir le prêt de l'ailier de 22 ans. L'agent de ce dernier sera d'ailleurs à Londres lundi afin de
négocier avec le club londonien. L'Atletico Madrid et Sunderland auraient également fait
part de leur intérêt.

21

Dimanche 28 décembre 2014

Rooney reparle du titre...
Man United

N° 2868

Arsenal
Wenger et la
rumeur Cavani

Interrogé en conférence de presse sur le mercato hivernale à venir
à Arsenal, Arsène Wenger a balayé la rumeur lui prêtant l'envie de recruter Edinson Cavani. "Je ne donne aucune importance aux rumeurs. Il y a eu une rumeur il y a deux jours en France selon
laquelle j'allais offrir 80 millions d'euros au PSG pour Cavani.
Tous les jours il y a une rumeur différente donc je n'y
accorde pas d'importance", a expliqué le manager des
Gunners. De quoi calmer le jeu autour du dossier Cavani.

Sanogo sacrifié pour
garder Podolski ?

Lukas Podolski ne s'en cache
plus, il désire quitter Arsenal au
mois de janvier. Selon plusieurs sources, l'attaquant allemand, jamais
titularisé en championnat cette saison, se dirigerait tout droit vers
l'Inter Milan. Pourtant,
Arsène Wenger ne serait
pas enclin à céder son
précieux joker... Selon la
Gazzetta dello Sport, l'Alsacien aurait proposé
le Français Yaya Sanogo aux Nerazzurri pour
conserver son artilleur allemand. Une option
qui ne devrait plaire ni à Podolski, ni à
Sanogo. Et encore moins à l'Inter, car
l'arrivée de l'ancien Auxerrois se ferait
uniquement sous la forme d'un prêt...

Newcastle

Ayoze Pérez : «J’ai
refusé le Real Madrid»
Le natif de Tenerife affirme qu’il aurait pu
aller au Real Madrid, mais qu’il a préféré
la Premier League : «Opter pour la Premier League a été la meilleure décision. Je pouvais aller au Real Madrid,
ou au Barça. Porto aussi était intéressé.
Mais je voulais du temps de jeu en
équipe première. Je suis très heureux de
comment je suis traité à Newcastle et à
quel point je suis impliqué», a dit Pérez au
Sun, lui pour qui Newcastle a payé la clause entière de deux
millions d’euros.

Vous regardez ce dimanche :

Championnat d’Angleterre (19e journée)
Tottenham - Manchester United (13h)
Southampton - Chelsea (15h05)
Aston Villa - Sunderland (16h)
Hull City - Leicester City (16h)
Manchester City - Burnley (16h)
Queen's Park Rangers - Crystal Palace (16h)
Stoke City - West Bromwich (16h)
West Ham - Arsenal (16h)
Newcastle - Everton (17h15)

Neymar
«Messi et Ronaldo
FC Barcelone

sont au-dessus»

Neymar ne fait partie des finalistes pour remporter le Ballon d'Or
2014, à la différence de Messi et
Cristiano Ronaldo. L'attaquant a évoqué
dans un entretien accordé au site brésilien GloboEsporte la qualité de l'Argentin et du Portugais. «Ils (Lionel Messi et Cristiano Ronaldo,
ndlr) sont au-dessus de n'importe quel joueur
aujourd'hui. C'est difficile (de devenir le meilleur joueur du monde). Avec la concurrence
des deux, je pense que c'est compliqué.» Le
Brésilien pense toutefois avoir encore une
marge de progression. «J'ai la capacité de faire
beaucoup de choses. Je ne sais pas si je vais atteindre le niveau des deux, mais j'espère me
surpasser à chaque fois.»

Pedro «Messi doit

n d’Or»
gagner le Ballo
en fa-

Pedro s’est exprimé
veur de son coéquipier du
Barça, Messi, pour remporter le Ballon d’Or. Le
natif de Tenerife s’exprimait depuis sa région d’origine lors
d’une levée de fonds
et a montré un soutien dénué d’équivoque à Leo Messi :
«Je sais que Cristiano
Ronaldo a quelques
Mais
stats.
bonnes
Messi est meilleur que
n’importe qui. Il doit gagner
le Ballon d’Or.» A dit Pedro dans
des propos relayés par Marca avant d’ajouter : «Le
Barça est toujours vivant dans toutes les compétitions. Il faut continuer à faire aussi bien lors des six
prochains mois».

Mascherano est "sous-coté"

Mohamed Sissoko, qui a évolué avec Javier Mascherano à Liverpool, a estimé que l'international argentin
n'était pas reconnu à sa juste valeur : «C’est un très grand
joueur. Je pense vraiment qu’il est sous-coté par rapport à
ce qu’il a fait en sélection ou avec le Barça. Tactiquement,
il lit très bien le jeu. Techniquement, il est à l’aise. Je ne
suis pas surpris qu’il se soit imposé en défense au
Barça». A expliqué l'ancien milieu du PSG dans des propos accordés à nos confrères de l'Equipe, au sujet du
polyvalent argentin.

Rakitic rêve de la Ligue
pions
des cham
la Ligue Europa avec Séville, le

Après avoir remporté
milieu croate du Barça rêve désormais plus grand : «J’ai
grandi en voulant gagner des titres. Quand nous avions
remporté la Ligue Europa avec Séville, ce fut une grande
émotion. J’ai vu l’émotion des fans pour ce trophée et ce
que représentait cette coupe pour la ville. Et je veux
désormais gagner la Ligue des champions avec le Barça.
Je pense qu’un joueur comme Xavi, qui a tout, peut
m’aider à m’améliorer. Ce n’est pas seulement le fait
qu’il ait tout gagné, mais sa façon de jouer inspire
l’équipe et c’est un leader.» S’est émerveillé Rakitic
dans des propos relayés par Marca.

Montoya dit oui à la Juve

Martin Montoya, en partance du Barça, aurait dit «oui» à la Juventus Turin selon AS.
Convoité également par l’OM et par des
clubs anglais, le jeune défenseur du Barça
aurait d’ores et déjà fait son choix et aurait
dit oui à l’offre de la Juventus Turin. Le
club piémontais, qui voulait initialement un
prêt de Montoya, a fini par plier aux exigences d’un Barça désirant un transfert définitif. La Juve aurait offert un contrat de 4
ans et le joueur serait d’accord. Affaire à suivre dès le 5 janvier 2015, date d’ouverture du
mercato d’hiver en Italie.

International

Cristiano Ronaldo

Dimanche 28 décembre 2014

www.lebuteur.com

Coup d’œil

du Real pour 2015 !

Grand favori pour décrocher le prochain Ballon d’Or en janvier, Cristiano Ronaldo savoure pour le moment ses vacances. Pour AS, l’international portugais a tout de même pris le temps de faire le bilan de
l’année 2014 du Real Madrid. Une année historique pour le club merengue : «Nous avons connu plusieurs moments phénoménaux
comme la Coupe du Roi, la Ligue des Champions, la Supercoupe
d’Europe et plus récemment le Mondial des Clubs, et j’en profite pour dédier ce titre à tous les Madrilènes et à tout le club,
du président aux membres du personnel. Ce titre est pour
tout le monde. C’est difficile de retenir un titre en particulier, peut-être la Ligue des Champions, mais ils étaient
tous spectaculaires.» A tout d’abord lancé CR7 avant de
se projeter sur la prochaine année : «J’espère que 2015
sera meilleure. Nous avons l’état d’esprit pour gagner
tous les titres. Ce serait un rêve que 2015 soit comme
2014, voire mieux. Mais c’est possible, car le Real Madrid est toujours candidat au titre dans toutes les
compétitions dans lesquelles il joue. Nous donnerons
tout jusqu’à la mort pour gagner ces titres.»

Mendes «CR7 finira
au Real Madrid»

Interrogé par nos confrères brésiliens de GloboEsporte.com, Jorge Mendes assure que Cristiano
Ronaldo, dont il est l’agent, n’est pas prêt de quitter le
Real Madrid : «S’il finira sa carrière au Real Madrid ou s’il a une
chance de revenir à Manchester United ? Je pense qu’il finira sa carrière à Madrid, a expliqué l’agent portugais. Il y est heureux et a
encore beaucoup de choses à y accomplir.» Dont acte. Cristiano
Ronaldo, 30 ans en février, a rejoint le Real Madrid en 2009
après six ans chez les Red Devils.

Reus pour remplacer Bale ?

Marco Reus, le joueur du Borussia Dortmund pourrait débarquer au Real Madrid afin de prendre la place de Gareth Bale chez
les Madrilènes. Si les dirigeants du Real Madrid ont affirmé qu'ils
ne laisseraient pas partir Gareth Bale, ni pour 150 millions d'euros
(la possible offre de Manchester United) ni même pour 300 millions d'euros, il y aurait des bruits de couloir du côté de Santiago Bernabeu. En effet, les patrons du club
Merengue auraient un œil sur la situation de
Marco Reus au Borussia Dortmund. D'après
plusieurs sources, il aurait une
clause de départ de seulement 25
millions d'euros. Une affaire en
or pour Madrid qui pourrait faire
deS bénéfices avec la vente de
Bale. Maintenant, rêve ou réalité,
réponse dans un mois.

James
Rodriguez
sportif
sud-américain
de l'année

l’équipe où il a été
leAprès
plus
heureux…
des débuts compliqués et

quelques désaccords avec son
coach, Radamel Falcao semble
faire son trou du côté de Manchester United. Arrivé en prêt cet été en
provenance de l’AS Monaco, le Colombien a eu du mal à retrouver
son meilleur niveau, après une
grave blessure au genou qui lui a
fait rater la Coupe du monde. Pourtant, face à Newcastle ce vendredi
(3-1), l’attaquant a réalisé une très
belle prestation, délivrant notamment une passe décisive à son coéquipier Wayne Rooney.
Récemment l’attaquant des Red
Devils s’est livré concernant ses
précédents clubs, dans des propos
relayés par le quotidien ibérique
AS. Interrogé sur le club qui l’a le
plus marqué, le Colombien a avoué
que son cœur balançait entre le FC
Porto et l’Atlético Madrid, avec qui
il a remporté deux Ligue Europa :
l'une en 2011 avec l’écurie portugaise et l'autre en 2012 avec les
Colchoneros. «J’ai vécu des grands
moments en Europe, peut-être les
plus grands de ma
carrière… surtout
au FC Porto et à
l’Atlético Madrid» a expliqué
Radamel Falcao.
«Je suis très fier
de ce que j’ai pu
produire avec
ces deux
clubs».

Valence

Alcacer

2014 n'aura pas été l'année des sportifs brésiliens. En conséquence, c'est
le Colombien James Rodriguez,
meilleur buteur du Mondial,
transféré au Real l'été dernier,
qui a été élu sportif sudaméricain de l'année.
L'athlète Caterine Ibarguen, elle-aussi Colombienne, s'est vue
attribuer le prix féminin. James Rodríguez devrait aller
récupérer son trophée lors de la
Paco Alcacer, l’attaquant du FC Valence, promet l’enfer
dernière semaine de mars 2015, à
au Real Madrid lors de sa visite à Mestalla : «Nous allons
l'occasion des Jeux AIPS d'Amérique
affronter la meilleure équipe du monde à la maison et ce
organisés à Manaus, au Brésil.
ne sera pas facile pour eux», a dit le joueur formé au FC
Valence. «Nous sommes peut-être en vacances, mais
nous sommes déjà confiants de l’importance de ce
rendez-vous. A la maison,
on donne tout et cela
nous offre des
points», a-t-il
averti dans
AS.
Alors que Fernando Torres n'espère plus qu'une
chose, à savoir rejoindre son ancien club, l'Atlético Madrid, il se pourrait que la transaction soit bloquée par Alessio Cerci. En effet l'attaquant transalpin est censé faire le
voyage inverse en quittant les Colchoneros pour rejoindre le Milan
AC, club où évolue actuellement Torres. Sauf que selon Sky Sport
Italia, Cerci préférerait rejoindre... l'Inter Milan. Un sac de
nœuds dont Torres pourrait être la principale victime.

A. Madrid
Torres bloqué
par... Cerci

«Ce ne sera pas
facile pour le Real
à Mestalla»

Juventus

Asamoah vers Chelsea ?

Selon l'édition britannique de Metro, Chelsea aurait l'intention de recruter Kwadwo Asamoah. Le Ghanéen (26 ans), qui évolue actuellement à la Juventus, intéresserait José
Mourinho en raison de sa polyvalence, qui lui permet d'évoluer à n'importe quel poste au
milieu de terrain, voire de dépanner aussi en défense sur un côté. Les Blues pourraient
formuler une offre de 30 millions d'euros cet hiver pour séduire la Vieille Dame.

Allegri parle mercato

Leader de Serie A et qualifiée pour les huitièmes de finale de la Ligue des champions, la Juventus
Turin pense à se renforcer lors du mercato hivernal. L'entraîneur turinois Massimiliano Allegri dresse le
profil du joueur recherché au micro de Sky Italia : «Le renfort idéal serait un attaquant doué techniquement, capable d'évoluer en pointe ou en soutien, mais également de prendre le jeu à son compte
en tant que meneur de jeu ou de déborder sur les ailes». Le marché des transferts ouvrira officiellement ses portes le 4 janvier et se clôturera le 2 février.

quotidienlebuteur@gmail.com

& Tél. (021) 73-24-03 / Fax : (021) 73-16-47 Maison de la Presse Tahar Djaout 01, Rue Bachir Attar - Alger e-mail : lebuteurdz@yahoo.fr

QUOTIDIEN SPORTIF ANNEXE DE PANORAMA

Divers

Falcao
prévient les adversaires Quand
est interrogé sur

Real Madrid

22

N° 2868

Directeur de la publication : Boussaâd Kahel - Rédacteur en chef : Ali Hamouche - Rédacteur en chef adjoint : Barkat Chamyl - Rédaction : Achour Aït Ali, Moumen Aït Kaci Ali,
Lamine Amimi, Sofiane Abdelli, Othmane Riyad Baba Ahmed, Tarek Bouchikhi, Adel Cheraki, Saïd Djoudi, Saïd Fellak, Amine Lamri, Kamel Manane, Abdelbasset Mogdad, Riad
Ouenzar, Hamza Rahmouni, Nacer Eddine Ratni.
Imprimerie : Centre : ENAP - Ouest : SIO - Est : SIE / Distribution : Entreprise Nationale de Distribution.

Pour vos insertions publicitaires, contactez notre
service publicité.
Tél : 021 73 14 37 / Fax : 021 73 14 17
ou bien contactez l’ANEP :
1, avenue Pasteur - Alger
Tél : 021 73 76 78 Fax : 021 73 95 59 / Télex : 56150

D écra ssage

www.lebuteur.com

Numéros utiles

■ SAMU : (021) 23.50.50
■ Urgences médicales : 115
■ Protection civile : (021) 71.14.14
■ Sûreté wilaya : (021) 73.00.73
■ Gendarmerie : (021) 76.41.97
■ Centre antipoison : (021) 97.98.98
■ Dépannage gaz : (021) 67.59.81
■ Dépannage électricité : (021) 67.24.52
■ Service des eaux : (021) 67.50.30
■ Personnes en difficulté
ou en détresse : N° Vert : 15-27

ACTUEL

Une étudiante récolte
40 000 euros pour un SDF

La nuit est avancée quand
Dominique Harrison-Bentzen,
une
étudiante,
cherche un taxi dans les
rues de Preston (ouest).
Seulement, l'étudiante de
22 ans à l'université de
Central Lancashire s'apperçoit qu'elle a égaré sa
carte de crédit et n'a pas
de téléphone sur elle.
C'est alors qu'un SDF,
Robbie (on ne connaît pas
son identité exacte), lui propose les trois livres (3,80 euros) qu'il a en poche pour lui permettre de rentrer en sécurité. Selon Francetv info, l'étudiante refuse,
mais elle est touchée par le geste. Sur Internet, elle propose de faire
un don de 3 livres pour amasser suffisament pour qu'il obtienne un
logement. Elle dit avoir été "touchée par un tel geste de bonté de la
part d'un homme qui affronte l'indifférence tous les jours". Elle explique que, SDF depuis sept mois, il ne parvenait pas à retrouver de
travail car il n'avait pas d'adresse. «C'est là que j'ai décidé de changer la vie de Robbie en l'aidant comme il aide les autres.» La campagne rencontre un franc succès. Jeudi, les dons s'élevaient à plus
de 32 000 livres, soit plus de 40 000 euros.

A Hong Kong, un véhicule de
transport de fonds éparpille
3,7 millions d'euros sur la route

En milieu de journée,
un véhicule de
transport de fonds
a perdu sur la
route trois caissons d'argent liquide,
soit
l'équivalent de 3,7
millions d'euros,
explique le South
China
Morning
Post relayé par
Francetv info. Les
passants ont profité
de l'incident pour ramasser les billets de banque éparpillés sur la
chaussée, des coupures de 500 dollars hongkongais (soit environ
50 euros). Les agents de la police locale ont ensuite pris le relais,
mais ne sont pas parvenus à récupérer l'intégralité de la somme :
plus de 1,5 million d'euros sont toujours dans la nature. Les autorités rappellent que toute personne en possession de ces billets
égarés violerait la loi si elle les conservait. Elles les appellent à
prendre contact avec la police au plus vite. Et à remettre l'argent.

People

Brad Pitt refoulé d’un tribunal

Alors que Brad Pitt ne demandait
qu’à remplir son devoir de citoyen, la cour de Los Angeles
a décidé de ne pas faire de lui
un juré pour un procès malgré la lettre qu’il a reçue. L’acteur est en effet jugé «trop
distrayant» pour les autres
jurés. Il a beau être marié,
Brad Pitt continue d’être
considéré comme l’un des
«sex-symbol» d’Hollywood.
Ce qui ne l’abstient pas d’être
considéré comme un citoyen
américain comme un autre et
donc de faire preuve de civisme. Comme rapporté par
non-stop-people.com, l’acteur
s’est donc rendu comme n’importe qui dans la cour criminelle de Los Angeles après avoir reçu une
lettre lui disant qu’il figurait sur la liste des jurés potentiels d’un procès, comme la justice le permet aux Etats-Unis. Quelle fut la surprise
des membres du tribunal de voir devant l’une des plus grandes star
du cinéma et de savoir qu’elle ferait partie d’un jury populaire. Sauf
que le Daily Mail révèle que cela ne fut pas le cas. S’il l’acteur était disposé à remplir son devoir, on lui a gentiment signalé qu’on se passerait bien de ses services. Tout cela après avoir attendu des heures
pour être interrogé par la cour comme des dizaines d’autres jurés potentiels. La raison ? La présence de Brad Pitt risquerait de perturber
le procès, car une star de son acabit serait trop "distrayante" pour les
autres personnes présentes dans la salle d’audience censées se focaliser sur le criminel : qui ne voudrait pas passer des heures dans
une salle avec Brad Pitt, acteur de renom et mari d'Angelina Jolie ?

N° 2868

23

Dimanche 28 décembre 2014
Horaires des prières

Le proverbe du jour

Aucune fleur ne fleurit dix
jours, aucun pouvoir ne
dure dix ans

5 Rabie el aouel 1436

La vitamine E

l Pour quoi faire ?
La vitamine E agit contre les maladies cardiovasculaires et les cancers. Mais elle fluidifie le sang
également.
l En quelle quantité ?
Nos besoins journaliers sont de 12
à 15 mg (adulte).
l Où la trouver ?
Les aliments les plus riches en vitamine E sont : huile de germe de
blé, germe de blé, huile de noix,
huile d’olive, huile de tournesol,
huile d’arachide, margarine,
beurre, jaune d’œuf, amande, noi-

Dohr
Asr
Maghreb
Icha

Lundi
Fedjr
Chourouk

: 12h49
: 15h21
: 17h42
: 19h06
: 06h27
: 08h01

sette, noix, cacahuètes, avocat, lait
entier, chou.

La vitamine C
l Pour quoi faire ?
Là encore cette vitamine est utile
contre les maladies cardiovasculaires et les cancers, surtout les
cancers digestifs. La vitamine C
participe également à la lutte
contre le vieillissement de la peau.
l En quelle quantité ?
Nos besoins sont d’environ 100
mg par jour. Attention les besoins
chez les fumeurs sont accrus.
l Où la trouver ?
Dans les fruits : agrumes, kiwi,
cassis, myrtille, abricot, fraise...
Dans les légumes : persil, épinards, cresson, chou de Bruxelles,
chou-fleur, chou.

La vitamine A
l Pour quoi faire ?
La vitamine A augmente la vascularisation du derme, accélère le renouvellement cellulaire, stimule le
système de défense immunitaire et
augmente la résistance aux infections.
Le bêtacarotène ou provitamine A
se transforme en vitamine A. Le
bêtacarotène partage son activité

antioxydante avec les autres pigments caroténoïdes.
l En quelle quantité ?
Nos besoins sont d’environ 1 mg
par jour.
l Où la trouver ?
Les aliments les plus riches en vitamine A sont l’huile de foie de
morue, foie de morue, carotte
crue, épinard, beurre, œuf cuit,
abricot, chicorée, mangue, cresson.
Sinon, les huiles de poisson, les
produits laitiers, le jaune d’œuf, le
beurre, le foie et les poissons gras
représentent au quotidien des
sources intéressantes de vitamine
A.
Attention, toutes ces vitamines
sont fragiles, particulièrement la vitamine C, qui se détériore rapidement à l’air et à la chaleur. Pour en
bénéficier le plus sûrement possible, voici 3 conseils :
l Ne stockez pas longtemps les
aliments. Sitôt achetés, sitôt mangés !
l Rincez mais ne laissez pas
tremper.
l Privilégiez les cuissons courtes
et évitez la cuisson dans un grand
volume d’eau.

Le vinaigre lutte contre l’ostéoporose

Ajouter du vinaigre à son aliPosologie : 1 c. à café de vimentation pendant 32 jours
naigre de cidre bio (plus
augmenterait la solubilité du
riche en éléments nutritifs)
calcium et son absorption par
dans un verre d’eau 1
l’intestin selon une étude jafois/jour en complément de
ponaise réalisée en 1999.
comprimés de multiminéL’acide acétique du vinaigre
raux (calcium, potassium...)
permettrait également de réentre 4 et 6 mois maximum.
duire la vitesse de renouvellement
Contre-indications : Aucune si
osseux causée par la ménopause et son
vous respectez bien ces dosages sauf en
bouleversement hormonal, et de prévenir
cas d’ulcère sévère, de gastrite ou de rel’ostéoporose.
flux gastro-oesophagien.
Demain : Vinaigre : des vertus anti-vieillissement

Des ovules et du sperme artificiels
créés à partir de cellules de la peau

Santé

Le

la peau des femmes ne possèdent pas le chromosome Y, elles ne pourraient être utilisées
que pour créer des ovules. Celles des hommes
pourraient en théorie être transformées aussi
bien en sperme qu'en ovules, a assuré le chercheur qui a mené l'étude. Azim Surani a toutefois indiqué auGuardian que s'"il n'est pas
impossible que ces cellules puissent permettre de créer des gamètes (des cellules reproductrices arrivées à maturité, NDLR), la vraie
question, qui appartient au futur, est de savoir
si on pourra un jour les utiliser".
Si les scientifiques ont déjà réussi à créer du
sperme et des ovules à partir de cellules
souches de rongeurs, ils ont eu jusqu'à présent des difficultés pour en faire de même
avec des cellules humaines.

C hiffre du jour

60

Une gigantesque collision stellaire va créer une étoile 60 fois plus grosse que le Soleil
Elles représentent à elles deux 70 fois la masse du Soleil et sont engagées dans une valse mortelle. Deux
géantes bleues forment, en effet, l'étoile MY Camelopardalis dont la fusion devrait entraîner l'apparition
d'une étoile super-massive. Si son existence est
connue depuis une dizaine d'années, une équipe espagnole a fourni de nouvelles données sur ce phénomène impressionnant, dans la revue Astronomy &
Astrophysics relayée par maxisciences.com.
Longtemps pris pour une étoile seule, MY Camelopardalis, du nom scientifique de la girafe Giraffa camelopardalis, est en fait une étoile binaire. Les deux astres
s'éclipsent à tour de rôle le long d'une orbite très courte
: elles mettent environ 28 heures pour effectuer une révolution sur ellesmêmes. Mais on est loin de tout savoir sur cette étonnant structure stellaire.
C'est pour cela que l'équipe de Javier Lorenzo, de l'université d'Alicante, a utilisé un télescope de l'observatoire espagnol de Calar Alto pour étudier ce qui

Matin : 6 C
A-M : 18 C
Vent : 14 km/h
Direction : S.W.

Matin : 10 C
A-M : 16 C
Vent : 29 km/h
Direction : W.

Re cett e

Raviolis au poulet
et aux épinards

Pour la pâte à raviolis :
w 180 g de farine
w 2 œufs
w 1 c. à soupe de lait
w 1 pincée de sel
w 1 c. à café d'huile
d'olive

Les vertus magiques du vinaigre

Une découverte qui pourrait changer la compréhension des maladies liées au vieillissement ainsi que les problèmes de fertilité. Selon
le quotidien britannique The Guardian relayé
par lepoint.fr, des scientifiques de l'Université
de Cambridge sont parvenus à créer des
formes primitives de sperme et d'ovules artificiels. Les chercheurs pourraient donc à l'avenir
produire
des
cellules
sexuelles
génétiquement identiques aux patients. Selon
les scientifiques, les nouvelles cellules créées
pourraient se développer en spermatozoïdes
et en ovules. Pour vérifier ces hypothèses, qui
n'ont pas encore été testées dans un laboratoire, les chercheurs vont injecter les cellules
dans une souris et voir si elles se développent
comme prévu. Étant donné que les cellules de

LUNDI

Ingrédients :

Le vinaigre est un précieux allié santé. Riche en nutriments, il aiderait à maigrir, faciliterait la digestion, aurait des vertus anti-cholestérol, anti-hypertension, et lutterait contre le vieillissement
ou les otites.

News

DIMANCHE

Dimanche

VITAMINES A, E, C, DES TRESORS ANTIOXYDANTS

Les vitamines A, E et C possèdent des propriétés antioxydantes
indispensables à notre organisme
pour se défendre contre les radicaux libres. Où trouver ces vitamines, quelles sont leurs fonctions
respectives et quels sont nos besoins quotidiens ?
Des antioxydants, pour quoi
faire ?
Les antioxydants sont des molécules indispensables qui aident
l’organisme à se débarrasser des
radicaux libres en excès. Explications : l’oxygène est à la base de
toute réaction dans l’organisme. Or
lors de toute réaction d’oxydation,
se forment des radicaux libres, qui
doivent rester en quantité raisonnables car en excès ils sont nocifs.
Les antioxydants ont pour rôle de
neutraliser les radicaux libres.
Les antioxydants sont présents
dans une multitude d’aliments,
mais tout particulièrement dans les
fruits et les légumes. Et si l’on suit
la recommandation : « mangez 5
fruits et légumes par jour », nos
besoins en antioxydants sont normalement couverts. Zoom sur 3 vitamines qui excellent dans cette
fonction antioxydante.
Zoom sur 3 vitamines
antioxydantes

Prévisions météo pour Alger et ses environs

une des étoiles binaires les plus massives jamais observées. Elle atteindra jusqu'à 60 fois
la masse du Soleil lorsque la fusion sera terminée. Bien que condamnées à la collision,
les deux étoiles sont relativement jeunes et
n'ont qu'environ deux millions d'années. Pour
l'instant, leurs atmosphères se touchent déjà
tandis qu'elles tournent l'une autour de l'autre
à environ un million de kilomètres par heure.
D'après les scientifiques, la fusion devrait être
rapide et violente. Elle entraînera alors le largage d’énormes quantités d’énergie dans l’espace. Pas de danger pour nous, l’étoile est
située dans un groupe d'étoiles à 13.000 années-lumière de notre système solaire. Elle est d'ailleurs le membre le plus brillant de cet ensemble d’étoiles
jeunes et chaudes. Néanmoins, les astrophysiciens suivent étroitement MY
Camelopardalis et son évolution.

Pour la farce :
w 2 escalopes de poulet
w 300 g d'épinards
w 20 g de parmesan
râpé
w 10 g de ricotta
w 1 c. à soupe d'huile
d'olive
w Sel, poivre
Pour la sauce :
w 3 tomates
w 1 petite boîte de
concentré de tomates
w 5 feuilles de basilic
hachées
w Sel, poivre

1/ Préparez votre pâte
à raviolis, en mélangeant la farine, les
oeufs, le lait, l'huile et
le sel.
2/ Pétrissez la pâte et
laissez-la reposer une
heure à chaleur ambiante.
3/ Etalez votre pâte et
formez des rectangles. A l'aide d'un
verre découpez des
ronds de pâte.
4/ Coupez le poulet en
petit morceau et
faites-le revenir dans
une poêle avec de

l'huile.
5/ Faites également
cuire les épinards
avec un filet d'huile,
puis hachez les épinards.
6/ Mélangez le poulet,
les épinards, la ricotta
et le parmesan. Assaisonnez et laissez refroidir.
7/ Placez la farce d'un
côté du rond en pâte
et recouvrez avec l'autre partie. Mouillez les
bords du rond et pressez à l'aide d'une fourchette, afin de coller
les bords.
8/ Mettre vos raviolis à
cuire dans l'eau bouillante pendant
6 min.
9/ Pendant ce temps,
préparez la sauce, en
coupant les tomates
en petits morceaux.
Dans une casserole à
feu doux, mettez les
morceaux de tomates,
le concentré et le basilic. Assaisonnez.
10/ Une fois que vos
raviolis sont cuits, versez la sauce à la tomate dessus.
Vos raviolis au poulet
et aux épinards sont
prêts à être dégustés.

A stuce

Conseils pour soulager les coups de soleil

lPrendre un yaourt nature dans votre frigo
puis l'étaler directement sur le coup de soleil.
lLaisser reposer environ 15 minutes. La sensation de «chaud» devrait disparaître assez rapidement.
lUne autre petite astuce consiste, en rentrant à la
maison, de se masser avec du vinaigre de cidre.
Grâce à cela, votre peau ne pèlera pas ou peu !

Le stress fait grossir

Question

Faux !

L'organisme cherche à pallier un éventuel stress supplémentaire. Et d'autre
part, le stress engendre une rétention d'eau, une
mobilisation de la graisse moins importante et une
élévation du taux de sucre dans le sang... Alors relaxez-vous, faites une pause, et évitez au maximum de vous laisser envahir par le stress.

12:00 Descente en
cuisine
13:00 Nec plus ultra :
La collection
13:30 Journal
(RTBF)
14:10 Le monument
préféré des Français
15:00 Profession
diva, Karine Deshayes mezzo-soprano
16:00 Les carnets de
Julie
17:00 Un air de famille
18:00 64', le monde
en français, 1re partie
18:20 Le jt des nouvelles technos
18:30 64', le monde
en français, 2e partie
18:50 L'invité
19:00 64', l'essentiel
19:05 360°-GEO
20:00 Acoustic
20:30 Journal
(France 2)
20:55 50 ans, 50 témoins
21:00 On n'est pas
couché

12:00 Les douze
coups de midi
12:50 Du côté de
chez vous
13:00 Journal
13:25 Reportages
14:50 Un millier de
flocons
16:30 Bienvenue
dans la famille
18:05 Sept à huit
19:50 Toi toi mon
toit
20:00 Journal
20:30 Du côté de
chez vous
20:40 Là où je t'emmènerai
20:55 Taxi 3
22:40 Les femmes
de ses rêves
00:45 New York,
section criminelle
01:30 New York,
section criminelle
02:15 New York,
section criminelle
03:10 L'actualité du
cinéma

12:05 Tout le
monde veut prendre sa place
13:02 Journal
13:20 13h15, le dimanche...
14:05 Point route
14:10 Vivement dimanche
16:50 Grandeurs
nature
17:40 Grandeurs
nature
18:40 Vivement dimanche prochain
20:00 Journal
20:30 20h30 le dimanche
20:40 Parents
mode d'emploi
20:42 D'art d'art
20:43 Qui m'aime
m'écoute
20:45 L'agence
tous risques
22:50 Jamais plus
jamais
00:55 Météo 2
01:00 Le Skylab

12:45 Le 12.45
13:05 Recherche appartement ou
maison
14:15 Recherche appartement ou
maison
15:05 D&CO,
une semaine
pour tout changer
17:20 66 minutes
18:40 66 minutes : grand
format
19:45 Le 19.45
20:05 Scènes
de ménages
20:40 Sport 6
20:50 Avec
mes chiens :
l'odyssée sauvage de Nicolas Vanier
23:00 Enquête
exclusive
00:30 Enquête
exclusive
02:25 Piégés
04:15 M6
Music

24

Antonetti
N° 2868

Le Ballon d’Or
algérien 2014
reçoit les éloges

Dimanche 28 décembre 2014

Coup d’œil

www.lebuteur.com

(ex-coach de Rennes)

«Brahimi est un joueur de talent,
très technique, son accélération
balle au pied est surprenante»

e site Internet Jeune Afrique a consacré un
large espace au nouveau Ballon d’Or algérien. Invité à donner son avis sur les
raisons qui ont fait que Brahimi n’ait
pas vraiment réussi sous sa coupe,
Frédéric Antonetti, l’ex-coach de Rennes,
nous dira : «Je suis arrivé à Rennes l'année
où il a été prêté à Clermont (2009-2010) et ça
s'était d'ailleurs bien passé (8 buts). J'ai
donc travaillé deux ans avec Yacine. On dit qu'il n'a pas
donné sa pleine mesure en
France, et je trouve que
c'est un peu sévère :
d'abord parce qu'il
était très jeune, et
qu'un joueur de 20
ou 21 ans donne rarement sa pleine mesure. Ensuite parce
qu'il a été régulièrement gêné par des
blessures, et que
cela a freiné sa progression. Surtout
au début de sa
deuxième saison
avec nous où il
a été victime
d'un attentat
lors d'un
match de
Ligue-Europa. Mais
c'est un
joueur de

L

talent, très technique, qui a une faculté d'accélération
balle au pied assez surprenante.»
Kourichi : «Brahimi n’était pas un
titulaire aux yeux de Halilhodzic»
Noredine Kourichi, l’ancien adjoint de
Vahid Halilhodzic, est revenu aussi sur les
débuts de la jeune pépite de Porto en sélection : «Quand je suis arrivé avec Vahid Halilhodzic, en juillet 2011, en tant que
sélectionneur adjoint de l'équipe d'Algérie,
j'étais chargé des binationaux. Je le suivais de
loin, car il était souvent
blessé et jouait peu.
Et quand s'est
présentée l'opportunité de
jouer pour l'Algérie, cela s'est fait
naturellement. Il a
été appelé pour la
première fois en
mars 2013
pour un
match
contre le
Bénin, à
Blida (31), mais il
n'a pas tout
de suite été un
titulaire aux
yeux du coach.»
Moumen A.

Les journaux Le Buteur et El Heddaf adressent
leurs sincères remerciements à MOBILIS,
sponsor officiel de la cérémonie du Ballon d’Or
2014, ainsi qu’à la Télévision algérienne, la
Radio algérienne, AD DISPLAY, METRO BUS,
MAD MOTIONDISPLAY, RAMY et la SAFEX.

Le Ballon d’Or Algérien…Une fierté
pour l’Algérie

Equipe nationale

Djabou laissé à la disposition
du staff médical de l’EN
urd’hui face à Zarzis

Forfait pour le match d’aujo

ce
cain, qui reçoit l'Espéran
Ce dimanche, le Club Afri
faire sans son métronome
Sportive de Zarzis, devra
ou. L’ancien buteur de
algérien Abdelmoumen Djab
e sérieuse blessure à la
l’ES Sétif, qui souffre d’un
s total d’une semaine. Le
cuisse, est soumis à un repo
l’a d’ailleurs laissé à la dismédecin du Club africain
de l’EN qui le prendra en
position du staff médical
stage de préparation des
charge, dès l’entame du
cer le 2 janvier prochain.
Verts qui devrait commen

Sa participation à la CAN
compromise

n’est pas

la bouche, Abdelmoumen
Touché aussi au niveau de
coup au niveau de la
ent
viol
un
Djabou, qui a reçu
bientôt. Même si ne
ur
reto
de
cuisse, devrait être
olution de sa blesl’év
e
itud
cert
connaît pas avec
qui devrait jouer
pe
grou
du
ie
part
sure, Djabou fait
. En d’autres
iale
ator
équ
ée
Guin
la CAN-2015 en
haine Coupe
proc
la
à
n
atio
icip
termes, sa part
ise.
prom
com
d’Afrique n’est pas

Guedioura retrouve la compétition

contre ses ex-coéquipiers
M. A.

A

l’occasion de la 23e journée de
la Championship anglaise,
Adlane Guedioura a retrouvé la compétition. Prêté
à Watford, le milieu de terrain algérien a dû attendre vendredi soir pour
retrouver les terrains.
Comme par hasard,
l’adversaire était Wolverhampton, son ancien club. Le joueur a
pris part aux vingt
dernières
minutes,
après avoir pris la
place d’un de ses coéquipiers. En effet, ça
fait plus de deux mois
qu’il n’a pas pris part à la
moindre minute. A Crystal
Palace, il a fait quelques
brèves apparitions au début
de la saison, avant de devenir
un habitué du banc de touche.
Désormais, il retrouve la joie de jouer.

Il se replace pour la CAN

Avec la blessure de Mehdi Abeid qui
n’est pas du tout sûr d’aller à la
Coupe d’Afrique des nations, Adlane Guedioura se replace. Il doit,
en effet, disputer au moins un
match complet pour essayer de
convaincre Gourcuff et faire
partie de l’EN lors de ce tournoi, sachant surtout que l’autre
concurrent,
Mehdi
Mostefa, n’entre plus dans les
plans de Gourcuff et ce dernier ne souhaite plus l’appeler, compte tenu de son âge
avancé (31 ans), mais aussi de
son profil. Ainsi, Guedioura
pourrait bénéficier de la
confiance de Gourcuff, à condition qu’il enchaîne encore au minimum un match intégralement. Le
dernier délai pour Gourcuff est fixé
pour le 7 janvier, date d’envoi de la liste
finale à la CAF.

H. R.