Meslier - le temple de Dieu n'est pas une boucherie

25/12/09 03:21

Jean Meslier,
Œuvres de Jean Meslier,
Tome I, Mémoire des pensées et sentiments de Jean Meslier,
préfaces et notes par Deprun, Desné, Soboul, éditions Anthopos,
Paris,1972, 3e preuve, chap. 22-23, p.210-231.

— 22 —
FOLIE DES HOMMES D'ATTRIBUER A DIEU
L'INSTITUTION DES CRUELS
ET BARBARES SACRIFICES
DES BESTES INNOCENTES,
ET DE CROIRE
QUE CES SORTES DE SACRIFICES
LUI ETOIENT AGREABLES

Secondement[1], à l'égard de l'institution des sacrifices sanglants des
bestes innocentes, les pretendus saints Livres, qui contiennent les
susdittes revelations l'attribuent manifestement à Dieu, comme aussi
l'institution des autels, et la consecration des prêtres pour lui offrir des
sacrifices sur les dits autels. Ils marquent, ces mêmes Livres et ces
mêmes revelations pretendües divines, ils marquent que Dieu avoit
ordonné que ces prêtres repandroient autour de son autel le sang des
animaux, qu'ils lui offriroient en sacrifices, qu'ils écorcheroient ces
animaux, qu'ils les metteroient en pieces, et qu'ils feroient brusler leur
chair sur son autel, Dieu promettant de son coté d'avoir pour agreable, et
même pour très agreable l'odeur de la fumée des victimes qu'ils lui
offriroient de cette sorte. Et conformement à cela, nous voions aussi dans
les mêmes pretendus Livres qu'apres le deluge, Noé étant sortit de l'arche
où il s'étoit renfermé avec sa femme et ses enfans, et avec des animaux
de toutes sortes d'especes, pour éviter l'inondation des eaux du deluge,
aussitot qu'il fut sortit sain et sauf de cette arche, il dressa un autel à
Dieu, et pour actions de graces lui offrit des animaux en sacrifices sur cet
autel, et Dieu, disent ces mêmes Livres, temoigna avoir pour très
agreable la fumée de ce sacrifice, en consequence de quoi, il lui promit
qu'il ne maudiroit plus la terre à cause des hommes, parce qu'ils sont,
disoit il, enclins au mal dès leur jeunesse (Gen., 8.21).
Voici, selon ces mêmes Livres, ce que Dieu ordonnoit dans sa /58/ loix
touchant le sacrifice des animaux, et touchant la consecration des prêtres.
Le Seigneur, disent ces pretendus Saints Livres, parla à Moyses, et lui dit,
Ordonne aux enfans d'Israël de me faire des offrandes, vous recevrez
mon offrande de toute personne qui l'offrira de bon coeur (Exod., 25.1),
ils me feront aussi un sanctuaire ou un tabernacle pour demeurer au
milieu d'eux (Exod., 25.8). Et en outre tu me fera un autel de bois de
setim aiant cinq coudées de long, et cinq coudées de large, lequel sera
quarré, et sa hauteur sera de trois coudées. Tu prendra Aaron ton frere
et ses enfans pour exercer la charge ou l'office de sacrificateurs, tu leur
fera des vestements saints pour gloire et honneur (Exod., 27.1). Et voici
ce que tu feras, quand tu les consacrera, et que tu les santifiera, pour
exercer la sacrificature. Tu prendra un veau du troupeau, et deux
moutons sans tache, et des pains sans levain... lors tu fera approcher
Aaron et ses fils à l'entrée du tabernacle, puis tu prendra les vestemens et
fera vestir à Aaron la chemise et le roquet de l'éphod, et l'éphod, et le
pectoral, et le ceindra par dessus, avec le ceinturon exquis de l'éphod ;
puis tu mettera sur sa teste la thiare, et la couronne de sainteté sur la
http://bibliodroitsanimaux.site.voila.fr/meslier1.html

Page 1 sur 7

19) . et le mettera avec ton doigt sur les cornes de l'autel. et sur le gros orteil de leurs pieds droits. sur ses fils. et la fressure de l'animal.fr/meslier1. et la taie qui est sur le foye. tu sacrifiera l'un des agneaux au matin. et les posera sur ses membres. et la graisse qui est sur iceux. et Aaron et ses fils poseront leurs mains sur la teste de ce mouton . sa peau et sa fiente hors du camp. puis le sacrificateur offrira toutes ces choses en sacrifice. et sur le poulce de leurs mains droittes. et l'autre agneau vers le soir. à sçavoir Aaron et ses fils. alors Aaron et ses fils poseront leurs mains sur la teste du veau. Que si son offrande est de la volaille. et les fils d'Aaron sacrificateurs en répandront le sang sur l'autel et à l'entour. où il les fera fumer. et tu egorgera le veau devant le Seigneur à l'entrée du tabernacle.html Page 2 sur 7 . Le Seigneur. Voici encore ce qui est écrit aillieurs dans ces mêmes Livres. et sur sa teste. sçavoir d'entre chevres. touchant ces sortes de sacrifices. si votre offrande est du gros bestial pour holocauste.10). ce que tu fera sur l'autel. Et j'habiterai au milieu des enfans d'Israël et je serai leur Dieu. Mais il lavera le ventre et les jambes. et il sera acceptable pour lui. et sa teste et sa fressure ou sa graisse. tu lavera ses entrailles et ses jambes. et consacrés. et tout à l'entour . puis tu l'égorgera et prenant le sang d'icelui. disent ces saints Livres.. il sera d'une très agreable odeur au Seigneur (Levit. puis tu repandra tout le reste du sang. et leur fera vestir les habits sacerdotaux. et tu les fera fumer sur l'autel. et fera aspersion sur Aaron. 1. Voici encore. parla à Moises.. et sur le mol de l'oreille droitte de ses fils. les fera fumer. et posera la main sur la teste de l'holocauste.Meslier . et la sacrificature leur sera en ordonnance perpetuelle. la teste.voila. puis on écorchera l'holocauste. et ainsi tu les consacrera. et le sacrificateur l'offrira sur l'autel. ou de pigeonneaux.. tous les jours un veau. puis fera approcher ses fils. Ce qui étant fait. et Aaron et ses fils poseront leurs mains sur la teste de ce mouton que tu égorgera et prendra du sang d'icelui. et prendra l'huile de l'onction et la repandra sur sa teste. puis on égorgera le bon veau en la presence du Seiggr . et sur ses vestemens. et prendra du sang qui sera sur l'autel. Que si son offrande est du menu /59/ bestial pour holocauste.14.. lors les fils d'Aaron sacrificateurs. de son bon gré en la presence du Seigneur. Pareillement ils rangeront sur le bois les cartiers. puis tu prendra du sang de ce veau.1. et ceindra de baudriers. et lui dit. puis on le coupera en pieces. 29. et repandra le reste du sang sur l'autel tout à l'entour. Parle au enfans d'Israël. puis tu prendra toute la graisse qui couvre les entrailles. tu fera approcher le veau devant le tabernacle . il offrira un male sans tache. apres / quoi tu depiecera ce mouton par cartier. et ce sacrifice sera pour l'expiation du peché. lui dit il. et ainsi ils seront santifiés.. il offrira un male sans tache.le temple de Dieu n'est pas une boucherie 25/12/09 03:21 puis tu mettera sur sa teste la thiare. et lui entamera http://bibliodroitsanimaux. il sera d'une très agreable odeur au Seigr (ib. et ceci sera en ordonnance perpetuelle pour Aaron et pour ses fils (Exod. metteront le feu sur l'autel. offrira offrande ou sacrifice au Seigneur.. et pour la propitiation de ses pechés. tu sacrifiera pour l'expiation du peché. et de l'huile d'onction. et les deux rougnons. lequel sacrifice lui sera d'une odeur très agreable (Exod. et leur attachera des calotes. et brusler sur l'autel en holocauste.17). et les fils d'Aaron sacrificateurs en offriront le sang. et le repanderont sur l'autel. 13). ibid. et le mettera sur le mol de l'oreille droitte d'Aaron. 1. Puis tu prendra l'autre mouton. au bas de l'autel . et la couronne de sainteté sur la thiare. et ce sacrifice étant fait ainsi. mais tu bruslera au feu la chair du veau. et on le coupera en pieces . et c'est là le sacrifice d'holocauste que tu offrira au Seigneur.1). pour holocauste au Seigr il offrira son offrande de tourterelles. et arrangeront le bois sur le feu. vous offrirez votre offrande ou votre sacrifice de vos troupeaux tant du gros que du menu bestial . et l'égorgera à coté de l'autel vers le septentrion en presence du Seigneur. et ce sacrifice étant fait ainsi. et le sacrificateur offrira toutes ces choses au Seigneur sur l'autel. 29. et feras fumer et brusler tout le mouton sur l'autel. et sur les vestemens de ses fils avec lui. tu le repandra sur l'autel tout à l'entour.site. et brusler en holocauste . tu offrira par chaqu'un jour continuellement deux agneaux d'un ans. quand quelqu'un d'entre vous. et l'offrira à l'entrée du tabernacle. et le sacrificateur les rangera sur le bois qui sera sur le feu sur l'autel (Levit. Puis tu prendra l'un des moutons. et leur dis ceci.

Dieu parla à Moyses et lui dit ceci. à sçavoir un mouton sans tache que le prêtre sacrifiera au Seigr pour l'expiation de son peché. et les jettera auprès de l'autel. par chaque mouton vous offrirez aussi un gasteau de fleur de farine. ou qu'ils briseroient en mil pieces. que vous offrirez au Seigr en sacrifice. des narines pour flairer. d'assommer. ou contre les ceremonies de son Dieu. il ostera son jabot avec ses plumes. non plus que des machines qu'ils jetteroient au feu. avec une certaine mesure / d'huile. et de les tyranniser sans pitié. car ils sont sensibles au mal et à la douleur aussi bien que nous.voila. et qui pour cette raison. pernitieuse maxime. v. et de la nourriture qui leur convient. dont ils pretendent que les choses materielles ne sont pas capable. et le sacrificateur l'offrira sur l'autel. et le fera brusler sur le bois qui sera au feu. faussement. et de sang et d'os et aians.le temple de Dieu n'est pas une boucherie 25/12/09 03:21 ou de pigeonneaux. et fera couler son sang à costé de l'autel . et vos sacrifices seront d'une très suave odeur au Seigneur. sçavoir des yeux pour voir. Holocaustum est. une langue et un palais dans la bouche pour discerner les gousts des viandes. par chaqu'un agneau vous offrirez au Seigr en sacrifice un gasteau de fleur de farine. et étans faits comme nous de chair. et lui serrera les aisles sans les diviser..15). malgrés ce qu'en disent vainement. Tous ces temoignages qui sont tirés des pretendües saintes Ecritures. il sera d'une très suave odeur au Seigneur. Ridicule opinion. sous pretexte qu'ils n'auroient aucun sentiment du mal qu'ils leur feroient. là où sont les cendres. avec une certaine mesure de vin. et leur dis ceci : « Quand vous serez entrés au pais où vous devez demeurer. et le sacrificateur l'offrira en holocauste au Seigneur sur l'autel. 14. des oreilles pour entendre. des animaux qui ne font point de mal. les disent être entierement privées de toute connoissance. Quand quelque personne aura commi quelque faute. si c'est par erreur qu'il l'a commi. et son peché lui sera remi (Levit. et ridiculement nos nouveaux cartesiens. In oblationem suavissimi odoris Domino (Num.site. auroit jamais voulu établir ni autoriser de si cruels et si barbares sacrifices ? Je dis des si cruels et si barbares sacrifices parce que c'est une cruauté et une barbarie de tuer. et voians d'aillieurs comme nous voions en eux toutes les marques. comme il est marqué dans les susdits Livres.17] Une autres fois. et sur un vain raisonnement qu'ils font sur la nature de la pensée. et les chevres. et lui entamera la teste avec l'ongle affin de la faire fumer sur l'autel. il faut http://bibliodroitsanimaux. que les hommes font des bestes innocentes seroient d'institution divine au moins dans la loy des Juifs et qu'ils auroient été au moins autres fois très agreables à Dieu. si quelqu'un peche par ignorance. et d'égorger comme on fait. comme il est marqué dans les susdits Livres.Meslier . [ib. et qu'elle leur donne lieu et occasion de se faire un jeu. 5. de même. et un plaisir de les tourmenter. marquent expressement et manifestement que ces cruels et sanglants sacrifices. et où je vous ferai entrer. et que vous voudrez faire sacrifice d'holocauste au Seigneur. faisant quelque chose qui seroit deffendue par la loy. il offrira un mouton sans tache. tous les organes de la vie et du sentiment. ou quelque peché contre la loy. et ce sacrifice étant fait ainsi.html Page 3 sur 7 . comme nous. et le sacrificateur l'offrant à Dieu priera pour lui.. 15. Une autre fois.fr/meslier1. et même des susdittes pretendües revelations divines. et de tout sentiment de plaisir et de douleur. lesquels /60/ étans vivans et mortels comme nous. vous ferez votre offrande d'un animal du gros ou du menu de votre bestial. et qu'ils ont des pieds pour marcher . et par chaque bon veau vous offrirez avec le bon veau un gasteau de fleur de farine et certaine mesure d'huile et de vin. infiniment bon. pour chaque mouton et pour chaque petit d'entre les brebis. Parle aux enfans d'Israël.1). qui les regardent comme des pures machines sans âmes et sans sentimens aucuns. ou qui ne leur convient pas. et oblatio suavissimi odoris Domino. et tous les effets des passions que nous sentons en nous mêmes. il apportera au Seigr une offrande pour son peché. Or comment s'imaginer. ainsi sera fait pour chaque boeuf. et se persuader qu'un Dieu qui seroit infiniment parfait. et discerner les odeurs. Ce qui seroit manifestement une cruauté detestable envers ces pauvres animaux. et de vin pour l'aspersion. et infiniment sage. et detestable doctrine puisqu'elle tend manifestement à étouffer dans le coeur des hommes tous sentimens de bonté. de douceur et d'humanité qu'ils pourroient avoir pour ces pauvres animaux. Dieu parla à Moyses et lui dit ceci.

à cet abominable carnage et sacrifice de bestes innocentes que le roy Salomon fit faire. Si cela étoit comme les susdits pretendus saints Livres. où il fit égorger jusques à vingt deux mil boeufs. et infiniment sage. qu'il auroit pris plaisir à voir couler leur sang ? et à les voir si pitoiablement expirer ? Et enfin comment s'imaginer et se persuader qu'il auroit pris plaisir à sentir l'odeur et la fumée de tant de chairs bruslées.30)[2]. douces. je me serois infailliblement mi du parti de ceux qui font religion de ne jamais tuer de bestes innocentes. comment s'imaginer. et je n'ai jamais sçû penser sans horreur. ou qu'il me falloit faire tuer quelques porcs. et qui compatissent à leurs miseres.site. et tout à fait indigne de penser d'un Etre qui seroit infiniment parfait. et de ne jamais manger de leur chair[3]. en les tyrannisans. Pour moi. et les bouchers. ou des mensonges et des impostures .html Page 4 sur 7 . et que les pretendües revelations qui la lui attribuent ne sont que des fausses revelations. dans le coeur d'Adam. et en les égorgeans impitoiablement comme ils font tous les jours.Meslier . D'où il s'ensuit manifestement que l'institution de tels sacrifices. il faut indubitablement croire aussi qu'ils sont sensibles aussi bien que nous au bien et au mal. et se persuader qu'un Dieu infini en grandeur. je puis neantmoins dire que je n'ais jamais rien fais avec tant de repugnance. et se persuader qu'il auroit pris plaisir à voir égorger et à faire cruellement égorger tant d'innocentes bestes. quoique je ressente assés dans moi même les mauvaises impressions ou les mauvais effets de ce maudit grain de mauvaise semence. est faussement attribuée à un Dieu. en les tuans. 4.. et à leurs douleurs. et que c'est ce mauvais grain de méchanceté ou ce grain de mauvaise semence qui leur fait encore tous les jours trouver du plaisir à mal faire.. et par ainsi il faut les traiter avec douceur . n'auroit voulu prendre pour ses sacrificateurs que des bouchers ? que des égorgeurs. en les assommans. non plus que tous les autres. Je hais de voir seulement les boucheries.fr/meslier1. leur cruauté envers ces pauvres. 8. benies soient les nations qui les traitent benignement et favorablement. c'est à dire au plaisir et à la douleur. ni de bestes sauvages si carnacieres qu'auroit été un tel Dieu ! Ce qui est manifestement indigne. ne sont que de l'institution et de l'invention des hommes trompeurs qui ne cherchent qu'à tromper les autres. et innocentes bestes. en majesté. ils sont nos domestiques et nos fidels compagnons de vie et de travail. Il semble en effet que ce grain de mauvaise semence se trouve encore maintenant dans le coeur de tous les hommes. mais maudites soient les nations qui les traitent cruellement. de son temple et de son tabernacle ? Comment s'imaginer. comme ils font. et particulierement à exercer. et les susdittes pretendües saintes et divines revelations le temoignent. c'est à dire infiniment bon. Quel carnage ! Que de sang repandu ! Que de bestes innocentes à écorcher ! Que de chairs à rostir ! et à brusler ! Comment s'imaginer.le temple de Dieu n'est pas une boucherie 25/12/09 03:21 tous les effets des passions que nous sentons en nous mêmes. dans le commencement. Granum seminis mali. il seroit vrai de dire qu'il n'y auroit jamais eu de tyrans si sanguinaires. ou enclin à la bigoterie de religion. et qui sont avides de manger leurs chairs. qui les tyrannisent. en douceur et infiniment sage. c'est à dire qu'elles ne sont que des erreurs et des illusions. — 23 — ORIGINE DE CES SORTES DE SACRIFICES http://bibliodroitsanimaux. Il est dit en quelque endroit des Ecritures apocryphes de nos christicoles qu'un certain grain de mauvaise semence a été semé. pour avoir le plaisir de manger leur chair. qui aiment à repandre leur sang. et cent vingt mil moutons ou brebis (3 Reg. Je proteste que je ne l'ai jamais fais qu'avec beaucoup de repugnance et avec une extreme aversion. ou faire couper la gorge à quelques poulets ou pigeonneaux. ce qui fait manifestement voir que ces sortes de sacrifices. et si j'eusse été tant soit peu / superstistieux. et des écorcheurs de bestes. que lorsqu'il me falloit dans certaines occasions couper.voila. seminatum est in corde Adam ab initio (Esd. et qu'il n'auroit voulu faire qu'une vilaine boucherie.63). pour la dedicace de son temple.

qui tomba par les mains des hommes. apprissent[5] à ne pas oster la vie. et lui avoit commandé d'offrir ce taureau en sacrifice.fr/meslier1. ce qui passe chés eux. un taureau s'étant separé du troupeau qui paissoit aux environs vint. et pensoient que Dieu avoit pour agreable la fumée de ces sortes de sacrifices. mais même encore chés toutes les nations du monde (Esp. toute leur vie à prendre soin des animaux malades ou blessés. au milieu de son sacrifice sanglant. et d'en brusler la chair sur l'autel pour expier le peché qu'il avoit fait de manger les herbes et les fruits consacrés . que les Egyptiens. Il arriva ensuitte. selon qu'il leur étoit prescrit dans leur loy. qu'ils disent avoir reçue de Dieu même. Voici ce que ce même auteur dit des Juifs. / Les anciens. qui étoit allumé sur l'autel. il les porta incontinent à sa bouche pour en diminuer la douleur. selon qu'il est écrit dans http://bibliodroitsanimaux. Les Bracmanes des Indes orientales. continüe cet auteur. Les prêtres aians égorgés les animaux destinés aux sacrifices. dit ce même auteur. qui de l'autel étoit tombée à terre. et la graisse dans un feu. qui en fit part aux autres. n'aiant jamais entendu parler d'une action si impie. et en arrousoient particulierement les quatre coins avec beaucoup de ceremonies. pour des actions de très grande vertus . une tradition. dit il. et à plus forte raison d'en manger la chair. et ignorante populace crut son sacrificateur comme un oracle. les prêtres des Juifs. et ont fait passer. mais on sçait. dont ses doigts étoient pleins. puis aians vuidés les entrailles et osté la peau de ces animaux. respectans les sacrés simboles. faisant sur l'autel l'oblation des fruits en pleine campagne selon la coutume. disent contre ces faits que les enfans d'Adam sacrifioient des creatures vivantes dès le commencement du monde .site. Diomus. poursuit cet auteur. se mirent à manger de la chair avec avidité. et qu'il y prenoit. Les historiens. affin que le vulgaire. sous la forme des bestes. dit il. Ils disent. des productions des vegetaux. tom. Il n'eut pas plutot gouté la douceur de la graisse. le monde assista à ce nouveau sacrifice. de sorte que le taureau aiant été écorché. ils bastissent des hospitaux pour elles. Le prêtre de la ville qui s'appelloit. Les Atheniens ont depuis sacrifié tous les ans un taureau. dont ils offroient les premiers à Dieu. 40). disent que les premiers hommes ou habitans de la terre. vecurent durant l'espace de deux mil ans. que non seulement il souhaita d'en avoir davantage. par raport à ce sujet. parce qu'alors on ne parlait point encore de temples . aiant pris une piece de chair boüillie. mais il en donna même un morceau à son compagnon. qui tous ravis qu'on eut trouvé cette friandise. offroient à Dieu en sacrifice des animaux de plusieurs especes. Et c'est de là. Mais sa colere étante passée. dit il. pour donner plus de force à cette premiere loy de nature.Meslier . 3 lett. qu'il s'est glissé quantité d'erreurs dans la loy écrite. et de ceux qui ne peuvent vivre que par leur moien. Il est certain. adjoute t'il. ils l'ont reçue par tradition de tems immemorial[6]. c'est à dire des fruits de la terre. que les mortels ont appris cette cruelle et sanglante gourmandise de tuer des animaux pour les manger.le temple de Dieu n'est pas une boucherie 25/12/09 03:21 Voici d'où un auteur judicieux tire l'origine et le commencement de ces abominables sacrifices d'animaux. le peuple du monde le plus sage et le plus ancien. et le feu mi sur l'autel.html Page 5 sur 7 . continüe cet auteur. et à ne faire aucun mal aux animaux. d'où ils ont tirés ce fait[4]. qui deffendoit aux hommes de tuer aucune creature vivante. moutons. le prêtre Diomus irrité de ce pretendu sacrilege prit l'épée d'un des spectateurs et en tua le taureau. et de bestes innocentes. etc. dit il. au lieu de sacrifier des bestes. que ce fut à Athenes que le premier taureau fut tué. adjoute cet auteur. dit il. et lui fit accroire que Dieu lui étoit apparut. craignit la fureur du peuple. dit le même auteur. qu'un certain prêtre. aians reçu des premiers habitans de la terre. la sotte. il y a dans toutes les villes un grand nombre de ces philosophes qui passent. Cette institution n'est pas nouvelle chez eux. comme boeufs. et aiant consideré le crime énorme qu'il avoit commi. cette pieuse cruauté non seulement par toute la Grece. disent aussi que la premiere chevre. ils en repandoient leur sang autour de l'autel. et que s'étant bruslé les doigts. tur. aussi bien que pour les hommes . Les Juifs. et mangea de l'herbe qui étoit consacrée . un grand plaisir. passant pour un crime inexpiable de repandre le sang d'aucun animal même en sacrifice.voila. representoient les Dieux. ils en brusloient la chair. fut tuée en vengence du tort qu'elle avoit fait au proprietaire d'une vigne qu'elle avoit broutée.

Voici ce que dit le judicieux s r de Montaigne au sujet de ces sortes de sacrifices (Ess. flattant sa justice divine d'une inhumaine vengence. Où il est dit que Dieu ne donna d'abord aux hommes la permission que de manger seulement les herbes et les fruits de la terre. Mais il n'y a aucune apparence de verité dans ces pretendües revelations divines. Et c'est ce qui fait manifestement voir que leur institution ne vient que de la folie.. Et Paul Œmile celles de Macedoine à Mars et à Minerve. et meriter ses bonnes graces par de si abominables sacrifices ? Ç'auroit été au contraire bien plutot là le moïen d'irriter sa colere. et de la mechanceté des hommes et non pas d'aucune ordonnance divine.voila. Et Alexandre. et de leur faire mal à propos aucun mal. et bien aveuglés de croire appaiser sa colere. d'assommer. et à la justice naturelle. de nos danses. qui étant arrivé à l'Ocean indien. et que cette douceur que l'on exerçoit à leur égard. festins et banquets[10] . de tuer. et d'attirer sur eux sa vengence et sa malediction. on ne peut nier qu'il n'y ait au moins une très grande apparence de verité dans ce qu'il en dit . dis je. et sons de la musique. le commencement. et pour l'accommoder à nos vicieuses passions. ni aucun fondement de raison et de justice dans ces cruels et barbares sacrifices des bestes innocentes.html Page 6 sur 7 . à un prince ou à un roy de deschirer et de brusler en sa presence ce qu'il y auroit de plus beau. sous pretexte de lui en vouloir faire un sacrifice ? Qui est ce qui penseroit faire honneur et plaisir à un souverain. et de lui offrir même tous les jours en sacrifice son divin fils. lui offrant de nos viandes à manger. S'il n'y a point d'évidence. selon qu'il est écrit dans leurs Livres[7]. Qui est ce qui penseroit jamais faire honneur et plaisir à un habile et excellent ouvrier de deschirer et de brusler en sa presence les plus beaux ouvrages qu'il auroit pris plaisir à faire. et de la deffence. un grand plaisir. la vestir de ses facultés. momeries. pensa faire quelque chose pour la grandeur divine.23). il n'y a que de la cruauté et de la barbarie dans ces sortes de sacrifices. Comme fit.site. de l'apparier à l'homme. sur ce que dit cet auteur touchant l'origine. et de brusler ses propres creatures et ses propres ouvrages. et bien aveuglés de croire faire honneur et plaisir en cela à leur Dieu ? N'étoient ils pas bien fous. Certainement cela ne peut venir que d'un extreme aveuglement d'esprit[9]. qui étoit de les tuer. et quant à ce qu'il adjoute de la douceur et de l'humanité que les premiers hommes exerçoient envers les dits animaux. sous pretexte de lui en faire un sacrifice ? Il n'y a certainement personne qui seroit assés fous pour vouloir jamais faire telle chose. 21. Mais[8] les hommes n'étoient ils pas bien fous.. plusieurs grands http://bibliodroitsanimaux.le temple de Dieu n'est pas une boucherie 25/12/09 03:21 sacrifices. ni même d'en avoir seulement la pensée ! D'où vient donc que les hommes sont si fous que de croire faire honneur et plaisir à leur Dieu que de deschirer. et bien aveuglés de croire qu'un Dieu prendroit plaisir à voir couler le sang de ces pauvres animaux ? et à voir brusler leurs chairs ? N'étoient ils pas bien fous.fr/meslier1. et même à ce qui est marqué dans la Genese des Juifs mêmes. 488). p.Meslier . de nos vestemens à la couvrir. dit il. dit il. sous pretexte de lui en faire des sacrifices ? Et maintenant encore d'où vient. jetta en mer. n'étaient très conformes et très convenables à la droitte raison. la caressant par l'odeur des encens. et estrenner de ses belles humeurs et plus honteuses necessités. qu'ils peuvent avoir seulement telle pensée et telle croiance que de croire faire honneur et plaisir à un dieu de lui offrir ainsi son propre fils en sacrifice ? Et cela même après qu'il est écrit dans leur loy que maudit de Dieu est celui qui est pendu en croix ? Maledictus a Deo est qui pendet in ligno (Deut. Tiberius Sempronius qui fit brusler pour sacrifice à Vulcain les riches despoüilles et armes qu'il avoit gaigné sur ses ennemis. et comment est ce que nos christicoles sont si fous et si aveuglés que de croire faire un extreme honneur et plaisir. de plus riche et de plus magnifique dans son palais. ni de certitude entiere. en faveur de Thetis. L'ancienneté. et qu'il y prenoit. en memoire de ce qu'il aurait été honteusement et miserablement pendu à une croix ? où il auroit expiré par la force des tourmens ? Comment est ce. on ne peut douter que cette deffense de leur mal faire. et farces à la resjoüir. à leur Dieu le pere. que de lui presenter. et le progrès. et maisons à la loger. de ces sacrifices sanglants d'animaux domestiques. l'esjouissans à la ruine et dissipation des choses par elle créees et conservées.

. 1739. et encore plus au Mexique (.. voir plus haut note 3. p. 182-183. remplissant en outre ses autels d'une boucherie non de bestes innocentes.) [1] Reprise de l'Extrait pour quelques lignes seulement (jusqu'à « . Il y a dans toutes les villes. cit. 1 et 21 . Pareillement les Cartaginois sacrifioient des petits enfans pour appaiser la colere de leurs dieux[11]. 1 . p. et avec differentes ceremonies . les animaux.html Page 7 sur 7 . 7. p. 520-521. [6] Ibid. II.. http://bibliodroitsanimaux. C'est. dit il.. ». ibid. Ils faisoient ordinairement des sacrifices de cent moutons au moins. pp. jetta en mer. plusieurs grands vases d'or. mais d'hommes aussi. Divers exemples remarquables de la tendresse que les an. 123 [3] Meslier exprimera de nouveau sa sympathie pour la vie animale au chap. [9] Reprise de l'Extrait. p. Verley. Villey. Sur le problème animal dans la pensée de Meslier. etc.. cit. 1 . et n'aiment sacrifice que de ces pueriles âmes : justice.. Mais il n'y avoit. la cire. dit il. Voltaire ajoute ensuite : « comme il serait trop ennuyeux de faire les détails dégoûtants de ces sortes de sacrifices. après une longue interruption (voir plus haute. [2] Sur Esdras. lettre XL (Du mépris que les Francs font des bêtes. les idoles de Temixtitant se cimentent du sang de petits enfans. et n'est aucune nation.site. voir E. passent pour des actions de grande réputation et de grande vertu. [4] Meslier poursuit sa transcription de l'Espion turc. devenüe vielle. Ceux du Perou sacrifioient ioient à leurs dieux ce qu'ils avoient de plus beau et de meilleur : l'or. adjoute t'il.. 6. XXV. 91 du Mémoire. fit pour une fois ensevelir tous vifs. ce que faisoient les Getes qui de cinq ans en cinq ans despechoient vers leur Dieu Zamolxis quelqu'uns d'entre eux pour le requerir des choses necessaires. qui soit exempte d'avoir fait essais de tels sacrifices.. On lit dans l'Espion turc : « Entre leurs bonnes actions. XXIX. 322). en faveur de Thetis. chose plus horrible que les sacrifices d'hommes. [5] Le texte de l'Espion turc porte bien : apprissent.le temple de Dieu n'est pas une boucherie 25/12/09 03:21 à l'Ocean indien.ciens témoignent pour les créatures muettes). pp. ils sacrifioient tous les jours au soleil un mouton tondu. de diverses couleurs. 184. l'argent. Essais. 322). [7] Ibid. dans Etudes. éd. p. qui se faisoient au Perou. je renvoie le lecteur à l'Exode. XXVII. 5.manifestement à Dieu »). t.. Et encore aujourd'hui. affamée du sang de l'innocence. celles de bâtir des hôpitaux pour les bêtes aussi bien que pour les hommes. chap. le grain.. la notre qui avoit cet usage ordinaire.Meslier . y 2. pour gratifier quelques dieux souterrains. p. 11 » (op. [11] Ici s'arrête cette longue citation de Montaigne.fr/meslier1. XXVIII . le collectif « vulgaire » ayant le sens d'un pluriel.voila. à propos de la théorie cartésienne de l'animalmachine. Meslier altère légèrement la phrase où sont nommés les Brachmanes. et le brusloient vestu d'une chemise rouge. 10. Meslier n'a sans doute pas eu le texte de Montaigne sous les yeux. et entre autres. Ainsi que plusieurs nations. 210 ) (op. mais une fiche de lecturequ'il a mal relue ou qu'il avaitmal rédigée. reine de Perse. dit il. Amestris. quatorze jeunes hommes des meilleures maisons de Perse suivant la religion du pais. dit il. 4. 71-86... 9. 183 [8] Interruption de l'Extrait. dit il. 8. 12. exacte à quelques variantes et omissions près. « Meslier et les animaux-machines ». pp. [10] Montaigne avait écrit « festons et bouquets ».