You are on page 1of 6

Opérations de contournage en Catia v5

Opération de contournage entre deux plans
L’opération de contournage entre deux plans est la plus commune des options disponibles. En
utilisant cette option, on peut détacher une pièce d’un brut, créer le contour d’une pièce, usiner
des détails jusqu’à une profondeur donnée ou même de créer des cavités (poches) dans des
pièces. Dans ce dernier cas, il faut préciser une stratégie pour vider le reste de la poche, car le
contournage va prendre soin seulement du contour de la poche, pas du milieu. Pour effectuer
cette opération, il faut définir les éléments suivants

Après avoir sélectionné Profile Contouring
dans la liste des opérations de
l’atelier d’usinage, la boite de dialogue box va apparaitre ouverte directement sur
l’onglet Geometry
. C’est sur cette page (deuxième onglet) qu’on va choisir
les éléments de l’opération de façon interactive. Autant que le voyant rouge est
allumé, il y a des éléments qui n’ont pas été configurés.
Choisissez le mode de contournage Between Two Planes.
Éléments géométriques
Nom du détail
Limite supérieure
Surépaisseur sur le haut
Type de haut
Position d’entrée et de sortie
À l’intérieur / À l’extérieur
Décalage par rapport aux limites
Flanc du countour
Bridage
Surépaisseur sur le bridage
Première limite
Deuxième limite
Type de fond (respecté ou dépassé)

Surépaisseur sur le contour
Surépaisseur sur le fond

le sens de l’usinage préferable est en avalant. avec un décalage suffisant pour ne pas le toucher avec l’outil. ce qui fait de tel que. pour des surfaces complexes. mais la valeur implicite pour la vérification après la simulation est faite pour une tolérance de 0.1 mm. il faut laisser une précision couvrant toutes les positions possibles des éléments du système. sur la page des stratégie d’usinage il y a plusieurs éléments à configurer. Le bridage. . sur le contour et sur le haut pourront être indiqués si on veut faire par la suite une passe de finition dans une autre opération.Éléments configurables Il y a un minimum des éléments qu’on est obligés de configurer : - Le flanc du contour Le plan du fond pour l’opération Autres éléments sont optionnels : - Les limites pour l’entrée et pour sortie. si on veut spécifier plusieurs passes pour l’usinage. on pourra se situer à l’intérieur ou à l’extérieur de la pièce. Pour les MOCN modèrnes. Le haut du contour. des fausses erreurs pourraient être signalés. par rapport à ces limites. Il faut remarquer que la tolérance d’usinage est établie implicitement à 0. avec un certain décalage. Pour cette opération. Des décalages sur le fond. autrement le contournage sera fait dans une seule passe. il est nécessaire de l’indiquer. pour l’usinage des pièces rigides.02 mm. donc s’il s’agit d’un bridage assemblé manuelement sur place. il faut tenir compte que. La précision du bridage se refère à la précision de son installation.

Le contour fermé est utilisé quand on peut obtenir une augmentation de la productivité en connectant le point de départ et le point de fin de l’usinage plutôt que de revenir au point de départ en vide. mais moins uniforme et l’usinage en hélice produit des rayures inclinées sur la surface. La prise de passe pourrait être spécifiée soit en nombre de passes. on peut configurer les éléments de la stratégie d’usinage pour la finition et pour l’usinage à grande vitesse. De plus. .L’outil sera positionné avec son axe sur le contour en cochant la case appropriée si on fait un usinage pour gravure et le contour est indiqué par les traits à graver. soit en profondeur maximale. surtout quand le contour est très différent de la forme du brut et on pourrait avoir des surépaisseurs fortement variables. Si c’est le cas. Les paramètres doivent être en accord avec les spécifications du manufacturier de l’outil. La meilleure qualité est obtenue pour l’usinage en aller simple. Dans le volet Prise de passe vous pouvez spécifier la profondeur de coupe en direction radiale et axiale. il faut limiter l’angle à l’angle maximal permis par la descente en pente de l’outil. Vérifiez si le pourcentage de recouvrement est celui permis par la technologie de l’outil. la deuxième forme étant préférable. tel que présentés plus bas. Le mode d’usinage choisi a une influence sur la qualité de surface du flanc usiné. À cause de l’alternance des couches usinées en avalant et en opposition l’usinage en zigzag est productif.

pour améliorer la qualité de surface et compenser le rebondissement élastique de la pièce. La case Passe à vide spécifie une dernière passe qui se fait sur la même trajectoire que la passe de finition. on produit une trajectoire qui est présentée plus bas. . Pour le choix des éléments spécifiés dans la figure suivante. une petite image va indiquer la signification du paramètre. Exemple de résultat suite à une opération de contournage.À noter que si vous cliquez sur le signe de questionnement d’un élément.

Trajectoire résultante. pour respecter mieux le profile nominal. Le choix et la configuration d’un outil seront discutés dans un autre document. Pour le contournage on peut spécifier une réduction de vitesse dans les coins. en choisissant dans le volet outil le matériau de l’outil et la technologie de fabrication et en spécifiant le matériau de la pièce à usiner. d’approche et de retrait peuvent être calculées par Catia. Ce choix est fait en fonction des indications du manufacturier de la machine. de finition. Remarquez comment le bridage a été évité et que l’opération est limitée entre les deux limites spécifiées. Les valeurs pour la vitesse d’usinage. mais le volet vitesse de l’outillage permet de configurer les vitesses qui seraient par la suite programmées dans le code APT et serviront aussi pour le calcul des temps d’usinage. automatiquement. malgré le choix d’un contour complet. Si ces paramètres ne sont pas spécifiés. . les valeurs calculées par Catia sont parfois loin de la réalité.

pour le début et la fin de l’usinage ainsi que les liaisons pour le passage d’un niveau à l’autre ou dans un même niveau. L’utilisation des Macros et de l’éditeur spécifique fait l’objet d’un autre document. si on utilise un outil à diamètre variable (conique. hémisphérique ou profilé). des points ou d’autres éléments géométriques pour la définition de ces déplacements. Le rôle principal de ces constructions est d’assurer l’accès à la surface à usiner sans toucher autres parties du système et souvent pour minimiser les traces laissées sur la surface usinée par le rebondissement de l’outil quand on change de direction. normaux ou dans la direction axiale de l’outil. soit en termes de vitesse surfacique. À part des trajectoires prédéfinies qu’on peut choisir dans la liste. il y a un éditeur qui permet de choisir des éléments de construction pour des trajectoires personnalisées. des arcs de cercle.La vitesse de la broche peut être indiquée soit en termes absolus (vitesse angulaire à respecter). des hélices ou de spécifier des plans. Plusieurs types de macros sont configurables. On peut ainsi utiliser des segments linéaires tangentiels. . Les Macros Les stratégies utilisées pour l’entrée et la sortie de l’outil de l’usinage en plein dans la matière peuvent être configurées dans le volet Macros .