FLÉ – ESCOLA DE FRANCÊS

FRANÇAIS INSTRUMENTAL

pág. 1

LOTE 9B

ELFA
Examen de Lecture en Français pour des Buts Académiques
O Exame ELFA é composto de dois textos, cada um com seis questões. Todas as doze questões
devem ser respondidas em português.

Texte 1 : Le droit de mourir
1- Pour la première fois, près de quatre mois après la mort de Vincent Humbert,
sa mère, Marie Humbert, et le chef du service de réanimation du centre
hospitalier de Berck, Frédéric Chaussoy, étaient convoqués, respectivement
mardi et mercredi, par la juge de Boulogne-sur-Mer, Anne Morvant.
2- Marie Humbert a été mise en examen pour "administration de substances
toxiques" par Anne Morvant, a annoncé son avocat, M. Hugues Vigier. Elle
a été entendue pendant deux heures par la juge chargée du dossier et ne
fait, selon son avocat, l'objet d'aucune mesure de sûreté particulière.
3- Sortie libre du tribunal, très émue, les larmes aux yeu x, Marie Humbert était
dans un état, selon son avocat, "de grande fatigue". "J'ai pu lui dire tout ce
que j'avais sur le coeur, j'attends que la loi fasse son travail, j'espère que la
justice sera clémente avec moi", a-t-elle déclaré à l'issue de son entretien
avec la juge Morvant.
4- Vincent Humbert voulait mourir. La France entière le savait. Ce jeune
homme de 22 ans, devenu tétraplégique, aveugle et muet après un accident
de voiture, a écrit à Jacques Chirac. Puis, sa mère annonçait sur TF1
qu'elle allait "aider son fils à se suicider". Elle est passée à l'acte trois ans
après l'accident de Vincent et à la veille de la publication du livre-testament
de son fils, Je vous demande le droit de mourir.
5- Mais son geste n'a pas suffi à précipiter le décès. Son fils n'étant pas à
jeun, le produit injecté n'a pas eu l'effet escompt é. Dans un coma profond, il
est mort après la décision de l'équipe médicale d'”arrêter les thérapeutiques
actives" et d'interrompre la réanimation.
6- Ce drame a bouleversé l'opinion. Le docteur Chaussoy a assumé son geste
quelques heures après la mort de Vincent. "Je ne suis pas un menteur, je
dis toujours les choses. J'étais bouleversé par M me Humbert ; mais, je
voulais partager avec elle la responsabilité."
7- Cette semaine, une instruction judiciaire a été ouverte. Le parquet a retenu,
à l'encontre de la mèr e, le délit d'"administration de substances toxiques",
passible de cinq ans d'emprisonnement, et, pour le médecin, le crime
d'"empoisonnement avec préméditation", passible de la réclusion à
perpétuité. Une différence de traitement que le docteur Chaussoy ne
comprend pas. "Je suis victime d'un acharnement judiciaire", estime-t-il.
8- Le réanimateur a reçu des milliers de lettres de soutien et le Conseil
national de l'ordre des médecins a jugé que son attitude avait été "conforme
à son devoir de médecin".
9- "Cette discordance d'incrimination entre Marie et le réanimateur est aberrante",
regrette Antoine Duport, l'avocat du docteur Chaussoy, que comme celui de Marie

"Les médecins du centre hospitalier avaient averti par deux fois le parquet que Marie Humbert risquait de passer à l'acte. Hugues Vigier. a-t-elle déclaré à l'issue de son entretien avec la juge Morvant.FLÉ – ESCOLA DE FRANCÊS FRANÇAIS INSTRUMENTAL pág. j'espère que la justice sera clémente avec moi". desde que mantenha o sentido original. conforme o parágrafo 7? 3) Qual foi a posição da opinião pública em relação ao indiciamento do médico e qual é a atitude que o advogado do Dr. Marie Humbert était dans un état. et le chef du service de réanimation du centre hospitalier de Berck. agitar Parquet: Procuradoria Acharnement: obstinação Seção 1: Responda as perguntas a seguir. l'objet d'aucune mesure de sûreté particulière. 5) Marie Humbert a été mise en examen pour "administration de substances toxiques" par Anne Morvant. 2 LOTE 9B Humbert. 1) Por que Marie Humbert queria “ajudar o filho a suicidar-se”? Ela conseguiu ou não seu intento e por quê. Frédéric Chaussoy. par la juge de Boulogne-sur-Mer. près de quatre mois après la mort de Vincent Humbert. "de grande fatigue". respectivement mardi et mercredi. morte Bouleverser : bagunçar. Me Vigier. de acordo com o texto. segundo os parágrafos 4 e 5? 2) A quais crimes foram indiciados a mãe de Vincent Humbert e o médico e por que este último ficou indignado. Lembre-se de que não se trata de uma tradução literal: você pode reproduzir o conteúdo integral do trecho com outras palavras. Duport. sa mère. de acordo com os parágrafos 8 e 9? Seção 2: Reescreva em português os trechos selecionados abaixo. M. étaient convoqués. les larmes aux yeux. Chaussoy denuncia. 4) Pour la première fois. très émue. Texte 2 : La responsabilité sur internet . Rien n'a été fait pour l'en empêcher". "J'ai pu lui dire tout ce que j'avais sur le coeur. Elle a été entendue pendant deux heures par la juge chargée du dossier et ne fait. dénonce l'attitude du procureur de la République. Marie Humbert. Glossário Sûreté: segurança Décès: óbito. j'attends que la loi fasse son travail. Anne Morvant. selon son avocat. a annoncé son avocat. selon son avocat. souligne M. 6) Sortie libre du tribunal.

"En ce qui concerne la responsabilité des hébergeurs. adressées par des entreprises ou des particuliers. ces "notifications" entraînent l'obligation de statuer sur la légalité de ces contenus et de choisir si. 4. mais cette mesure obligerait ces prestataires techniques à scruter dans le détail tous les sites qu'ils hébergent. 9. en deuxième lecture. de la pédopornographie et du négationnisme. ces opérateurs techniques seraient. Mais si le contenu litigieux n'est pas censuré et que ce dernier est finalement jugé illégal par un tribunal.Selon le projet de loi. la création d'un délit de "dénonciation abusive" rééquilibre le texte en faveur de la liberté d'expression.) hébergés par eux.Les fournisseurs d'accès et les hébergeurs de contenus voient ainsi le champ de leurs responsabilités très étendu. oui ou non. le projet de loi sur l'économie numérique. en pratique.Une fois portée à leur connaissance. 6. par exemple. Aujourd'hui. Transposée aux publications classiques sur papier. 3. leur signalant des contenus potentiellement illicites (violation du droit d'auteur.FLÉ – ESCOLA DE FRANCÊS FRANÇAIS INSTRUMENTAL pág. note un des juristes de l'association. Celui-ci.En adoptant . 2.En revanche. Marcovitch. de l'Association des fournisseurs d'accès à Internet (AFA). ce qui est tout simplement impossible" explique Stéphane Marcovitch. l'hébergeur sera passible de poursuites." . 7. contraints de censurer a priori tout document potentiellement litigieux. le projet de loi n'a rien d'étonnant puisqu'il ne fait que retranscrire la directive européenne sur le commerce électronique adoptée il y a trois ans.Selon le nouveau texte. une telle situation reviendrait à rendre l'imprimerie partiellement responsable du contenu des journaux dont elle assure la publication. a focalisé de nombreuses critiques."En tant que prestataires techniques. risque d'obtempérer sans discussions pour éviter toute poursuite ultérieure. seule une décision de justice peut contraindre l'hébergeur. est plus nuancé. provenant tant des associations que des prestataires techniques du Net. qui assure le stockage et la mise en ligne de documents. Reporters sans frontières (RSF) estime ainsi que le texte actuel "érige les hébergeurs en véritables censeurs du Net". puisqu'il demande à "ces entreprises privées de se substituer aux juges"."Un des problèmes posé par le texte réside dans le nouveau rôle de contrôle que devront exercer les hébergeurs sur tous les sites auxquels ils donnent accès afin de supprimer tout contenu relevant de l'incitation à la haine raciale." 8. l'hébergeur. etc. ils doivent être censurés. 5. Cela part d'une excellente intention. association mandatée par les pouvoirs publics pour réfléchir à l'évolution du droit sur le Net. "De plus. à retirer des contenus jugés illicites. ces opérateurs devront porter une attention particulière à des"notifications". les députés ne s'attendaient pas au tollé que susciterait le texte. la semaine passé.Une telle situation est particulièrement redoutée par le monde associatif. 3 LOTE 9B 1. qui vise à créer un droit spécifique à Internet. De plus. nous n'avons ni les ressources ni la légitimité pour apprécier et juger les sites". en cas de "notification" par une institution ou un grand groupe contre un particulier. le Forum des droits sur l'Internet. proteste M.

" (. 2 e 3? 8) Qual seria a responsabilidade dos servidores.. Lembre-se de que não se trata de uma tradução literal: você pode explicar o conteúdo integral do trecho com suas próprias palavras. mais cette mesure obligerait ces prestataires techniques à scruter dans le détail tous les sites qu'ils hébergent. de acordo com o texto. puisqu'il demande à "ces entreprises privées de se substituer aux juges". de acordo com o novo texto aprovado. risque d'obtempérer sans discussions pour éviter toute poursuite ultérieure. ce qui est tout simplement impossible. de la pédopornographie et du négationnisme. cuidadoso Seção 1 . Reporters sans frontières (RSF) estime ainsi que le texte actuel "érige les hébergeurs en véritables censeurs du Net". nous n'avons ni les ressources ni la légitimité pour apprécier et juger les sites". proteste M. "De plus. Marcovitch. l'hébergeur. segundo os parágrafos 1." 12) Une telle situation est particulièrement redoutée par le monde associatif.) 11) "En tant que prestataires techniques. de acordo com o parágrafo 9? Seção 2: Reescreva em português os trechos selecionados abaixo.FLÉ – ESCOLA DE FRANCÊS FRANÇAIS INSTRUMENTAL pág. Cela part d'une excellente intention. desde que mantenha o sentido original. en cas de "notification" par une institution ou un grand groupe contre un particulier.Responda as perguntas a seguir. vasculhar Poursuites: processo legal Nuancé: cauteloso. 4 LOTE 9B Glossário Hébergeurs: provedores de hospedagem Imprimerie: gráfica Négationnisme: extremismo político relacionado ao neo-nazismo Scruter: procurar. conforme os parágrafos 5 e 6? 9) Qual é a defesa feita pelo Fórum dos direitos na Internet. .. 7) Do que trata o projeto de lei em questão e quais as conseqüências advindas de sua aprovação. 10)-"Un des problèmes posé par le texte réside dans le nouveau rôle de contrôle que devront exercer les hébergeurs sur tous les sites auxquels ils donnent accès afin de supprimer tout contenu relevant de l'incitation à la haine raciale.