La société du 18ème siècle Des progrès scientifiques : le 18ème siècle est marqué par un essor des sciences et des

techniques. Dans la bourgeoisie et la noblesse on se passionne pour des expériences sur l’électicité ou la chimie. L’exploitation des mondes lointains : l’exploration du monde se développe sur tous les océans avec les voyages de Bougainville et de La Pérouse. Des noirs africains réduits en esclavage sont échangés contre sucre et le rhum d’Amérique. La contestation de la Monarchie Absolue : En Europe et en Amérique du Nord, des idées nouvelles s’opposent à celle de la monarchie absolue. L’idée de liberté individuelle, celle du partage du pouvoir entre le roi et une assemblée élue par les citoyens progressent. Des écrivains comme Voltaire, Rouseau ou Diderot écrivent des livres où ils expriment ces idées malgré les interdiction royales. La crise de la société. Sous louis XV et Louis XVI, la France connaît une période de progrès économique et de rayonnement culturel. Le français est parlé par les savants et les grands d’Europe. Cependant, la société présente de graves signes de crise. La noblesse s’accroche à ses privilèges : elle ne veut pas payer d’impôts. Une partie de la bourgeoisie s’est enrichie. Elle rêve de participer au pouvoir politique. Malgré leur lourdeur, les impôts sont insuffisants pour permettre de payer les dépenses des guerres et de la cour. Ainsi le pouvoir royal se trouve en difficulté.