Dictée 11 – CE2 Un chat moqueur Je rencontre, sur le palier, le chat de la concierge qui m’attend là exprès, mince, vêtus de velours

, rayé comme un serpent. Il me regarde monter ; il penche entre les barreaux de la rampe son visage de chat, diabolique et charmant. Il se retient de rire, mais je sais qu’il se moque de moi. Dictée 11 – CE2 Un chat moqueur Je rencontre, sur le palier, le chat de la concierge qui m’attend là exprès, mince, vêtus de velours, rayé comme un serpent. Il me regarde monter ; il penche entre les barreaux de la rampe son visage de chat, diabolique et charmant. Il se retient de rire, mais je sais qu’il se moque de moi. Dictée 11 – CE2 Un chat moqueur Je rencontre, sur le palier, le chat de la concierge qui m’attend là exprès, mince, vêtus de velours, rayé comme un serpent. Il me regarde monter ; il penche entre les barreaux de la rampe son visage de chat, diabolique et charmant. Il se retient de rire, mais je sais qu’il se moque de moi. Dictée 11 – CE2 Un chat moqueur Je rencontre, sur le palier, le chat de la concierge qui m’attend là exprès, mince, vêtus de velours, rayé comme un serpent. Il me regarde monter ; il penche entre les barreaux de la rampe son visage de chat, diabolique et charmant. Il se retient de rire, mais je sais qu’il se moque de moi. Dictée 11 – CE2 Un chat moqueur Je rencontre, sur le palier, le chat de la concierge qui m’attend là exprès, mince, vêtus de velours, rayé comme un serpent. Il me regarde monter ; il penche entre les barreaux de la rampe son visage de chat, diabolique et charmant. Il se retient de rire, mais je sais qu’il se moque de moi. Dictée 11 – CE2 Un chat moqueur Je rencontre, sur le palier, le chat de la concierge qui m’attend là exprès, mince, vêtus de velours, rayé comme un serpent. Il me regarde monter ; il penche entre les barreaux de la rampe son visage de chat, diabolique et charmant. Il se retient de rire, mais je sais qu’il se moque de moi. Dictée 11 – CE2 Un chat moqueur Je rencontre, sur le palier, le chat de la concierge qui m’attend là exprès, mince, vêtus de velours, rayé comme un serpent. Il me regarde monter ; il penche entre les barreaux de la rampe son visage de chat, diabolique et charmant. Il se retient de rire, mais je sais qu’il se moque de moi.