You are on page 1of 24

www.competition.

dz

Vendredi 13 février 2015

www.competition.dz Vendredi 13 février 2015 20 DA France 2 € N° 4186 ISSN 1111

24

MORT
SUBITE

Proposé par
EN-NEMS

POUR
PARTICIPER AU
CHAMPIONNAT
ARABE FÉMININ

La sélection algérienne U17
aujourd'hui
au Qatar

La sélection
algérienne féminine
U17entraînée par le
duo LaouadiLaghouati se
déplacera
aujourd'hui à Doha
pour participer au
championnat arabe
de cette catégorie,
organisé par le
Qatar du 15 au 23
février. Ce tournoi
verra la
participation de six
équipes ; il s'agit du
pays organisateur le
Qatar, de l'Algérie,
du Liban, de la
Palestine, de l'Irak
et du Djibouti. Le
président de la
Ligue du football
féminin Djamel
Kashi, désigné chef
de la délégation, a
devancé hier la
délégation
algérienne pour
participer à la
réunion technique
précédant l'entame
de la compétition
ayant trait au tirage
au sort et au
règlement régissant
ce tournoi arabe.

Hafid
Belabbes
clashe
Kada Chafi

L'affaire a fait le
tour de la ville telle
une traînée de
poudre. Hafid
Belabbès a clashé
hier Kada Chafi.
L'ancien capitaine
du Mouloudia
d'Oran, proche
conseiller du
président Ahmed
Baba a tiré à
boulets rouge sur
Kada Chafi qu'il
accuse de
s'immiscer dans les
affaires du club d'El
Hamri, cherchant à
le déstabiliser en
cette période
cruciale du
championnat. Hafid
Belabbes, connu
pour son francparler et son amour
pour le Mouloudia
d'Oran a accusé
publiquement Kada
Chafi de vouloir
déstabiliser le club,
lequel se trouve
dans une place qu'il
n'a plus occupée
depuis de longues
années.

Encore une goutte qui fait déborder le TAS !

Décidemment, le TAS de Lausanne commence à
s'habituer, sans y prendre vraiment goût, aux
affaires ubuesques du football algérien. Après
celle du RC Kouba en 2008, voilà que le Tribunal
arbitral des sports, qui coulait des jours paisibles
sur les bords d'un lac Léman où il n'y a jamais le
feu selon ses riverains, se retrouve une fois de
plus à prendre une décision ferme et irréversible
réhabilitant le club de la JS Kabylie, qui n'a
jamais cessé de stigmatiser l'injustice dont il a été
victime après le drame qui a coûté la vie à Albert
Ebossé. La goutte de l'arbitraire a, encore une fois,
fait déborder le vase - ou si vous préférez le TAS -

ZARABI :

«NAHD-JSK ? QUE
LE MEILLEUR GAGNE»
L'ex-international, Abderaouf Zarabi,
ancien professionnel à Gueugnon et Nîmes et à
Dunfermline (Ecosse), ancien joueur du
NAHD, son club formateur, mais aussi de la
JSK, aborde les sujets ayant trait au football
avec une certaine aisance. Lui qui a usé ses
crampons sr les différents terrains d'Afrique et
d'Europe, est reconverti en agent de joueurs. Il
nous en parle.

Vous êtes un observateur du football
quelles sont vos impressions sur la
dernière CAN ?

Oui, je crois que la Côte d'Ivoire est un beau
vainqueur. Je pense que le meilleur a remporté
cette CAN. La Côte d'Ivoire renferme en son
sein des joueurs chevronnés, des joueurs très
talentueux et pleins d'expérience. Nous avons
vu que c'est une équipe qui était monté petit à
petit en puissance pour s'affirmer en finale.
C'est, ma foi, une bonne équipe, de bons
joueurs, très bien en place. Quand nous les
avons joués en quarts, j'avais dit à mon père
(son père Aziz, est aussi ancien joueur du
NAHD et ancien international) avec lequel
j'avais vu le match que le vainqueur de ce
match des quarts de finale remportera le trophée. Je pense que c'était aussi le sentiment de
beaucoup d'observateurs, tant la chose était
vraiment évidente. La Côte d'Ivoire et l'Algérie
étaient au-dessus du lot. Pour ce qui nous
concerne, dommage que nous nous sommes
arrêtés en quarts.

Justement, un mot sur notre équipe
nationale.

C'est une bonne équipe y a rien à dire. Je
pense que notre équipe a manqué d'expérience.
C'est vraiment dommage, parce qu'elle renferme quand même des joueurs de talent, des
joueurs qui ont un très bon niveau. Mais bon, il
ne faut pas qu'on s'arrête là, il faut qu'on
apprenne de nos défaites et de nos erreurs. La
FAF a mis beaucoup de moyens, elle a mis tout
à la disposition de cette équipe, celle-ci manque
juste d'un peu de métier, un peu d'expérience
dans des matches de ce niveau-là et surtout de
ce type-là. Parce que nous savons tous que
jouer un match en Afrique noire comporte certaines spécificités. J'ai confiance en cette équipe,
elle sera encore meilleure dans un proche avenir.

Parlons de vous maintenant. Vous avez
raccroché, depuis deux années maintenant,
qu'est-ce que vous faites actuellement ?

Je suis toujours dans le milieu du football. Je
suis en train de passer mes diplômes, je viens
d'obtenir le CAF C. En attendant, j'ai des
affaires commerciales à gérer, mais pas que,
parce que je travaille aussi pour une agence
portugaise de joueurs. Dans ce cadre-là, j'ai eu
à recruter beaucoup de joueurs pour certains
clubs du pays, notamment le MC Oran. J'ai fait
venir, Cavalli, Bezzaz, Kamel-Youcef,
Kherroubi, etc. Voilà en somme ce que je fais.
Disons que je m'occupe comme je peux.

Est-ce qu'il y a des joueurs dans le
championnat algérien capables de trouver
un club en France, par exemple ?

Oui certainement, il y en a, c'est sûr. Mais le
problème c'est toujours cette histoire de contrat
avec les joueurs algériens. Ils sont tous sous
contrat et jamais libres. Vous savez avec la
crise, les clubs européens, les clubs français de
Ligue 2, notamment, cherchent des joueurs de
bon niveau, mais pour moins cher. Ils ne peuvent plus se permettre de racheter des contrats,
surtout quand ces joueurs ne sont pas des internationaux. Parce que nous savons tous que
notre sélection nationale est composée de
joueurs qui évoluent à l'étranger. Voilà, moi je
suis convaincu qu'il y a des joueurs dans le
championnat algérien qui peuvent trouver des
clubs de Ligue 2 en France par exemple.

Vous suivez le championnat national ?

Oui, certainement, j'ai des joueurs que j'ai
placés dans certains clubs, donc la moindre des
choses c'est de suivre leur parcours.

En parlant de championnat, il y aura
demain à Sétif, un match important entre le
NAHD et la JSK, deux clubs dans lesquels
vous avez évolué. Un commentaire ?

Il s'agit là d'un match très important pour les
deux équipes. Il est vraiment désolant de voir
ces deux grandes équipes lutter en bas du
tableau. Le NAHD, qui est mon équipe de toujours, a de bons joueurs, j'ai vu le match contre
le MCA, je crois que leur problème, c'est la
confiance en soi. Quand vous voyez des
joueurs tirer au but alors qu'il faut donner la
balle, ou faire une passe alors qu'il faut tirer au
but, c'est clair qu'il s'agit d'un manque de
confiance en soi. Pour ce qui concerne la JSK,
qui reste debout, en dépit de tout ce qui s'est
abattu sur elle, c'est une équipe dont j'ai porté
les couleurs et j'en suis fier. Dans ce match, je
souhaite que le meilleur gagne.
M. O.

au point qu'il a sans aucune réserve désavoué la
CAF et, par ricochet, la FAF dans la forme des
sanctions prises à l'encontre du club de la Kabylie,
nonobstant le fond d'une affaire qui mériterait
aussi un approfondissement beaucoup plus
objectif en rapport avec la réglementation sportive
proprement dite. Voilà donc la JSK en principe
réglementairement réhabilitée par le TAS de
Lausanne, mais il restera toujours ce préjudice
sportif irréparable comme cela a été le cas pour le
RCK, qui s'est retrouvé envoyé devant la plus
haute hiérarchie à cause d'une mauvaise décision
des instances de notre football.

Ronaldinho
en
Angola ?

La rumeur la plus
folle de ce début de
saison est
relancée. En
novembre 2014, le
président du club
angolais
Kabuscorp, Bento
Kangamba, avait
affirmé à l'agence
de presse Lusa qu'il
tentait d'attirer la
star brésilienne
Ronaldinho. Une
tentative pas si
ridicule quand on
sait que le club
avait accueilli
Rivaldo en 2012.
Cette semaine, le
président a confié
au média que
Ronaldinho pourrait
rejoindre le club cet
été. "C'est quasi
certain maintenant.
Nous sommes en
négociations mais
Ronaldinho doit
d'abord aller au
bout de son contrat
avec son club avant
de nous rejoindre"
a-t-il expliqué à la
Televisão Pública de
Angola.

ABID-CHAREF,
LE NAHD NE
DÉCOLÈRE PAS

QUOTIDIEN NATIONAL 100% FOOT

ELLE PREND NOTE ET ATTEND LES INSTRUCTIONS DE LA CAF

LA FAF SOUHAITE-T-ELLE
DE NOUVELLES SANCTIONS ?

Le TAS oblige la CAF à payer 5000 francs suisses

Tottenham
veut prolonger

BENTALEB

La désignation de l'arbitre international,
Mehdi Abid-Charef, pour diriger le match JSKNAHD cet après- midi à Sétif, a suscité la colère
des Husseindéens. Les dirigeants du NAHD, au
lendemain du match perdu contre l'USMH au
20-Août, avaient envoyé une correspondance à
la CFA, récusant Abid-Charef qu'ils accusaient
d'avoir "offert" un penalty à l'USMH. La direction du NAHD pensait alors que Abid-Charef
ne serait plus désigné pour ses matches, et voilà
qu'il est chargé par la CFA de diriger le match
d'aujourd'hui. L'incompréhension des dirigeants
Sang et Or était grande hier, on verra bien ce
qu'ils pourront encore dire ce soir aux alentours
de 18h, soit à la fin du match.

Match de gala pour
Ahmed Chibane
Louable initiative que celle prise par
l'Association des anciens joueurs de l'USMBA,
génération 90, présidée par Mohamed Morsli,
l'ancien dirigeant de l'USMBA, de la belle
époque, détentrice de la coupe d'Algérie en
1991 contre la JSK, et en collaboration avec
l'APC et la daïra de Ben-Badis, qui viennent de
lancer la caravane départementale "Non à la
violence dans les stades oui pour la tolérance", initiée au nom de l'ancien joueur de
l'USMBA des années 70, l'ex- baroudeur,
Ahmed Chibane, aujourd'hui malade et qui se
trouve dans un état qui nécessite la plus
grande considération des siens et de toute la
famille footballistique de l'USMBA. Déjà, il y a
quelques semaines, l'ancien coach de
l'USMBA, Jean Guy Wallemme, s'est rendu
chez lui en compagnie de son staff et des
dirigeants pour lui rendre visite en son domicile à Ben Badis. Un match de gala aura lieu
ce samedi après-midi à 15 heures au stade du
1er-Novembre 54, de la ville de Ben-Badis
entre les vétérans de l'USMBA, génération 90,
détentrice de la coupe d'Algérie en 1991 et
celle du CRBBB.

Un huis clos
délocalisé
pour Bastia
après la
banderole
anti-Qatar ?

Le 10 janvier dernier,
une banderole
déployée dans les
tribunes de Furiani
avait fait bondir la
délégation parisienne
présente en Corse
pour le match BastiaPSG. Les supporters
corses, devant un
service d'ordre
complaisant, avaient
déployé une banderole
pendant la minute de
silence dédiée aux
victimes des attentats
contre Charlie Hebdo.
Le message y était
clair : "Le Qatar
finance le PSG… et le
terrorisme". La
commission de
discipline s'est saisie
de ce dossier après le
rapport des délégués,
et le SC Bastia, qui
possède de nombreux
dossiers au sujet du
comportement de ses
supporters depuis le
début de la saison,
devrait voir son match
à huis clos avec sursis
passer en huis clos
ferme. Et Le Parisien
croit savoir que, étant
donné les incidents
qui avaient eu lieu lors
du dernier match à
huis-clos face à
Marseille, ce huis-clos
sera même délocalisé
loin de Bastia et de la
Corse.

Le BF réduira d'une
semaine la sanction
JSK-CSC avec
le public
Alors que Wallemme a été repêché

JSK-NAHD sous
les yeux de Velud…

Brahimi à

Manchester City
L'agent du joueur
dément : «Ce ne sont
que des rumeurs»

MCA Le dossier
de Roberson rejeté

La FIFA
USMA Le FC Foulah arrivera aujourd'hui Ngoula : «Prêt pour accuse
la bataille africaine» la FAF
Les Rouge et Noir à l'heure africaine Zeghdane et Aksas out
Doukha : «On doit gagner»

www.competition.dz Vendredi 13 février 2015

2

www.competition.dz Vendredi 13 février 2015

À LA UNE

INTERNATIONALE

LES FOUS DE LA JSK EN ONT MARRE

«RENDEZ-NOUS
NOTRE JSK !»
La première réaction de Hannachi à la suite du verdict du
TAS était : "Il est temps que la FAF fasse de même !"
Cette phrase, bien que mal formulée, est pleine de sens.

Le président de la JSK connaît
la situation de son club. Il sait donc ce
qui est bien et surtout ce qui est nuisible pour la JSK en ce moment. Il est
vrai que le club entre dans l'histoire
en étant la première structure algérienne - et peut-être même africaine à avoir mis à genoux l'instance africaine et son président Issa Hayatou. Il
est vrai aussi que cette victoire est
bonne pour le moral et pourra donner
suite à une réhabilitation totale de la
JSK en Afrique. Néanmoins, le plus
urgent et la priorité des priorités est
que le club retrouve, et vite, son stade
et ses supporters.
1er entraînement ouvert,
première vraie réunion des
fans
Les dommages causés au club cher à
"Moh Cherif" par la sanction locale
sont plus importants que les sanctions de la CAF. Que le TAS déboute
la Confédération africaine de football
dans cette affaire donne plus de crédit
à la théorie du complot que beaucoup
de supporters et même d'observateurs défendent corps et âme. Dans la
précipitation, la CAF et la FAF ont
sanctionné la JSK sans même donner
la chance au club de se défendre. Ces
deux instances n'ont même pas attendu la fin de l'enquête judiciaire pour

juger la JSK coupable, ni d'ailleurs
donné à "l'accusé" le temps voulu
pour préparer sa défense. Ceci est une
violation flagrante de l'une des règles
fondamentales, si ce n'est pas la plus
importante, dans le traitement de ce
genre d'affaires. Un simple juriste ou
étudiant en droit peut dire que la JSK
a été lésée, malmenée et trahie de l'intérieur dans cette affaire. Ceci dit,
comme l'a si "maladroitement" signifié Mohand Cherif Hannachi, la FAF
doit suivre. " Les sanctions contre la
JSK doivent être levées immédiatement ; faute de quoi, les choses peuvent pourrir davantage. Les supporters kabyles en ont marre. Ils veulent
retrouver leur équipe, ils veulent
qu'on leur rende leur JSK. " Cette
phrase, on l'a entendue avant-hier au
stade du 1er-Novembre de TiziOuzou. Hannachi, suite à la décision
du TAS, s'est résout pour la première

fois depuis la mort d'Ebossé à ouvrir
la séance d'entraînement au public.
Des centaines de fous de la JSK ont
réclamé l'annulation immédiate et
sans conditions du huis clos. Ils veulent s'organiser, ils sont prêts à aller
jusqu'au bout. Les noms de trois
hommes ont été sur toutes les lèvres.
Mohamed Raouraoua, président de la
FAF, Mahfoud Kerbadj, président de
la Ligue professionnelle, et Hamid
Haddadj, président de la commission
de discipline sont tous les trois accusés par les fans de vouloir casser ce
club. "Ils veulent nous saboter, c'est
de la hogra caractérisée ", ont-ils
avancé. Quoi qu'il en soit, le verdict
du TAS semble faire bouger les
choses, puisque du côté de la FAF, on
annonce d'ores et déjà "une remise de
peine de la JSK" à l'occasion de la
réunion du bureau fédéral qui se tiendra le 19 de ce mois.
A. B.

Berkaine (chargé des affaires judiciaires de la JSK) :

«On demande la réintégration de
la JSK en Ligue des champions»
Alors que tout le monde attendait
hier à 11h le président Hannachi au
siège du club pour animer la conférence de presse, c'est M. Berkaine qui
l'a fait.
«On est prêts à prendre
part à cette édition de la
LDC»
Concernant la participation de la
JSK à cette édition de la Ligue des
champions, alors que la compétition
débutera dans quelques heures,
Berkaine avoue : "La programmation
des rencontres de cette compétition
est une affaire de la CAF, nous on
veut prendre part à cette édition de la
Ligue des champions ; on a terminé
deuxième l'année passée, c'est à nous
de jouer cette compétition. On a une
bonne équipe, les supporters veulent
jouer cette compétition, on a les
moyens donc pour prendre part à
cette prestigieuse compétition.
Maintenant, c'est aux responsables de
la CAF de trouver les solutions pour
la réintégration de la JSK en LDC."
«La décision du TAS de
Lausane est définitive et
exécutoire»
Le responsable de la JSK a aussi
précisé, lors de la conférence de presse d'hier matin, que la décision du

TAS est définitive, autrement dit, les
responsables de la CAF ne pourront
pas faire appel. "Pour l'instant, on n'a
reçu que le verdict, dans les prochaines heures, on va recevoir tous les
détails de ce verdict, mais je peux
vous dire que cette décision est définitive. Lors de notre audience le 29 du
mois passé par le juge du TAS, ce dernier nous a assuré que les décisions
prises seront définitives et exécutoires."
«Après cette décision, les
responsables de notre football
doivent lever automatiquement les sanctions locales»
Après la décision du TAS d'annuler
les sanctions prises par la CAF contre la
JSK, les responsables du club le plus
titré du pays attendent la levée immédiate des sanctions prises par la LFP et
la FAF contre leur équipe. Berkaine

explique : "C'est clair maintenant, lorsqu'on annule les sanctions de la CAF,
on doit automatiquement annuler les
sanctions de la LFP ; la CAF a sanctionné la JSK après avoir reçu un dossier sur
cette affaire de la part de la FAF, et puis
dans le code disciplinaire, aucune loi
n'explique les sanctions prises par les
responsables de notre football contre
notre club. Le TAS a remis la JSK dans
ses droits ; maintenant, les choses sont
plus que claires, on demande d'ailleurs
la levée immédiate et sans conditions
des sanctions prises par les hauts responsables de notre football contre la
JSK."
«Le TAS algérien devait statuer sur les sanctions
locales»
Lors de son intervention, le conseiller
juridique de la JSK a aussi abordé cette
histoire du TAS algérien : "Comme tout
le monde sait, on a saisi le TAS algérien
au mois d'octobre passé concernant les
sanctions locales ; après étude du dossier, on n'a pas voulu statuer sur ces
sanctions, évoquant l'incompétence du
TAS algérien de statuer sur ce cas au vu
de l'article 103, alors que l'article 104 stipule le contraire. On n'a rien compris
concernant cette histoire, mais le TAS
de Lausane vient de corriger tout le
monde."
A. H.

 Wallemme revient,

MALGRÉ LE
DÉCÈS
DE SA TANTE

Benlamri
jouera cet
après-midi

Le défenseur
central des Jaune
et Vert, Benlamri,
n'a pas pris part à
la séance
d'entraînement
d'hier matin. Il a
perdu sa tante
mardi soir et il a
appelé ses
dirigeants pour les
informer de son
absence. Toutefois,
il a rassuré ses
responsables
concernant sa
présence
aujourd'hui à Sétif.
Les membres du
staff technique,
informés par la
direction, n'ont
pas hésité à le
retenir Benlamri
pour cette
rencontre ; son
nom figurait sur la
liste des 18
éléments retenus
par le coach
français pour le
match de cet
après-midi.

Il devait
rallier
Sétif hier
soir avec
un dirigeant

Benlamri, qui a
raté la séance
d'entraînement
d'hier matin,
devait rallier la
ville de Sétif hier
soir avec un
dirigeant. Malgré
le décès de sa
tante la veille de
la rencontre face
au NAHD, pour
démontrer sa
bonne foi, il a
rassuré ses
dirigeants
concernant sa
présence cet
après-midi. De son
côté, Wallemme
compte
énormément sur
son défenseur qui
est annoncé même
dans le onze de
départ.
A. H.

dirige la dernière séance
d'entraînement et…

VEUT BATTRE
LE NAHD

Roberto Mancini
souhaite renforcer
sa défense
rapidement. Ainsi
selon
Calciomercato,
l'Inter Milan aurait
trois défenseurs
dans son viseur. Il
s'agit de Diego
Lugano (34 ans),
André Dias (35
ans) et Felipe (30
ans). A noter que
ces derniers sont
actuellement libre
de tout et peuvent
s'engager avec les
Nerrazzuri.

L'entraîneur français Jean-Guy Wallemme
est toujours en poste à la JSK. Alors qu'on parlait
de son limogeage mercredi dernier, il s'est présenté hier au stade du 1er-Novembre, où il a dirigé la
séance d'entraînement. Il était aussi du voyage
avec les joueurs à Sétif. Il sera sur le banc cet
après-midi à Sétif, il dirigera son équipe contre le
NAHD. Pour rappel, Wallemme est rentré chez
lui samedi dernier sans aviser la direction du club
; il était de retour lundi passé. Alors qu'il devait
rentrer le plus normalement du monde, grande
fut sa surprise lorsqu'il a su qu'il ne peut pas faire,
faute de visa. Il a passé donc la nuit de lundi à
mardi à l'aéroport alors que l'équipe préparait son
match à Tizi Ouzou. Les responsables kabyles ont
piqué une colère inimaginable suite au comportent de leur entraîneur. On a pris alors la décision
de mettre fin à ses fonctions, lui qui n'a respecté
personne au club en rentrant chez lui sans aviser
aucun dirigeant. Toutefois, le problème de visa a
été réglé mercredi matin et Wallemme est rentré le
soir même à Alger ; il s'est déplacé hier tôt le
matin au stade 1er-Novembre, où il a rencontré
les dirigeants du club, à leur tête le président
Hannachi.
Il a été traduit devant
le conseil de discipline avant de
reprendre son boulot
Avant de commencer la séance d'hier, Wallemme
a été invité à s'expliquer sur cette absence, sur son
départ en France sans aviser personne et sur aussi
cette histoire de visa. Hannachi lui a demandé des
explications avant que les autres responsables du
club ne jugent utile de le traduire devant le conseil
de discipline. Par la suite, le coach a dirigé la séance d'entraînement d'hier matin, la dernière avant
le match de cet après-midi. Il veut même battre le
NAHD afin de se racheter vis-à-vis de ses dirigeants.

HANNACHI :

«On n'a jamais songé à
le limoger, on cherche
la stabilité du club...»
De son côté, le président kabyle a tenu à expliquer les choses concernant cette affaire de limogeage de Wallemme : "On n'a jamais songé à le
limoger, tout ce qu'on cherche est la stabilité du
club, on veut renouer avec les succès et les victoires ; tout ce qui me préoccupe pour l'instant
est l'avenir de mon équipe. L'entraîneur est parti
chez lui en France en début de semaine sans aviser personne ; on n'était pas au courant de cette
histoire de visa. Bref, pour ne pas rentrer dans les
détails, moi, je veille sur les intérêts de mon équipe, que les gens cessent alors de raconter de
fausses histoires…"
A. H.

Condoléances
Notre confrère Mohammed Haouchine a perdu sa

sœur. En cette douloureuse circonstance, le collectif du journal Compétition présente à la famille de
la défunte ses sincères condoléances et l'assure de
sa profonde sympathie. A Dieu nous appartenons et
à Lui nous retournons.

L'Inter
Milan
cible trois
défenseurs
à0€!

L'Atletico
Madrid
cible
Anderson

En vue de la
prochaine saison,
la formation de
l'Atletico Madrid
envisagerait de
recruter un milieu
de terrain offensif.
Selon la Corriere
della Sera, les
Colchoneros
suivraient de près
Felipe Anderson.
Lié à la Lazio
Rome, ce dernier
réalise une grande
saison avec la
formation
romaine.
Supervisé à
plusieurs reprises
par le club
madrilène, le
Brésilien pourrait
faire l'objet d'une
offre de 15
millions d'euros.

Cassano
dit non à
Bari !

La Roma
veut prolonger
Seydou
Keita

REAL /MAN UTD/PSG :

L'AVENIR DE RONALDO

COMPLÈTEMENT RELANCÉ ?
La fête de Cristiano Ronaldo va-t-elle marquer un
tournant dans l'histoire du Real Madrid ? El
Confidencial annonce que Florentino Pérez a changé
d'avis au sujet de Cristiano Ronaldo…
"Cristiano à Paris, c'est impossible, il
finira sa carrière au Real Madrid".
Récemment interrogé par Téléfoot au sujet
de l'avenir de la superstar portugaise, Jorge
Mendes avait tenu le même discours que
Florentino Pérez. Mais d'après un haut fonctionnaire du club merengue cité par El
Confidencial, "Florentino Pérez a ouvert les
yeux ces derniers jours" La vente de
Cristiano Ronaldo ne serait plus exclue…
Pérez ouvert à une vente ?
Malgré les dernières déclarations d'intention
de Jorge Mendes et de Florentino Pérez, le
vent aurait changé de sens en coulisses.
Florentino Pérez serait prêt à lâcher sa
superstar en cas d'offre "galactique". La piste
menant à Manchester United refait donc

logiquement surface, Cristiano Ronaldo
ayant gardé le club et les supporters dans
son cœur…
Quand Jorge Mendes évoquait
un transfert à 400 m €
"C'est le joueur le plus cher au monde, car
c'est le meilleur joueur au monde, le plus
grand sportif de tous les temps. Cristiano
Ronaldo n'a pas d'équivalent. Son prix ?
C'est un milliard, le montant de sa clause !
Mais si demain le Real Madrid décide de le
vendre pour 400 millions d'euros, un club
les mettra ! (…) Il m'a dit qu'il aimait les fans
de Manchester United, car il est resté six ans
ici. Mais maintenant, il est au Real Madrid et
il prendra sa retraite là-bas ", a récemment
confié Jorge Mendes, l'agent de CR7.

DORTMUND : FEU VERT
POUR LE TRANSFERT
DE PULISIC !
Durant le mercato hivernal, la formation du Borussia
Dortmund avait réussi à s'attacher les services du prometteur Christian Pulisic. Néanmoins, le transfert n'était pas
encore officiel puisque la FIFA s'était penchée sur la transaction du jeune joueur de 16 ans. Mais aujourd'hui, cette dernière aurait validé la signature du prodige américain.

Libre depuis son
départ de Parme,
l'attaquant Antonio
Cassano est
toujours à la
recherche d'un
nouveau challenge
pour la suite de sa
carrière.
Selon le Corriere
dello Sport, ce
dernier aurait reçu
une offre de Bari
qui lui proposait
un contrat
jusqu'en 2017 avec
à la clé une
reconversion au
sein du club. Le
joueur transalpin a
décliné l'offre.

City aimerait
engager Simeone

Annoncé du côté du PSG, Diego
Simeone pourrait finalement
rejoindre l'Angleterre. En effet, à en
croire les informations du Daily Mail,
les Anglais de Manchester City
songeraient à lui pour succéder à
Manuel Pellegrini. Reste à savoir si
ce défi intéresserait le coach de
l'Atletico Madrid.

RENARD N'EXCLUT
PAS UN DÉPART

Vainqueur de la Coupe d'Afrique des nations 2015 avec la
Côte d'Ivoire, Hervé Renard a rapidement atteint son objectif.
L'ancien coach de Sochaux est donc ouvert à un départ, lui qui
souhaitait reprendre un club de Ligue 1 avant son arrivée à la
tête des Eléphants. "Il me reste un an et demi de contrat", a rappelé le technicien sur RMC. "Mais si jamais je reçois une proposition qui m'intéresse, une proposition d'assez haut niveau, je
suis capable de dire, 'cette proposition m'intéresse, est-ce qu'on
peut discuter ?'. J'avais deux ans, plus deux ans pour gagner
une Coupe d'Afrique. Ça a été fait au bout de six mois. C'est
peut-être inespéré mais c'est fait. Il faut voir quels sont les objectifs, où on veut aller."

QUOTIDIEN
SPORTIF ÉDITÉ
PAR LA SARL
«TOP SPORT»

Directeur de la publication
Djamel Guessoum
Directeur de la rédaction
Rafik Abib
Rédacteurs en chef
Amirouche Boudjedou
Asma Halimi Taïbi

Rédacteur en chef adjoint : Kamel Hassani
Chef de rubrique : Nouredine Boumali
Rédaction
Abderrahmane Mimoun,
Maâmar Zerrouki, Amina Zerrouki,
Mohamed Amokrane Smaïl, Abdellah
Haddad, Hillal Aït Benali, Anis Sadoun,
Rachid Hamadi, Islam Zemam

Arrivé en tant que
joueur libre, le
milieu de terrain
Seydou Keita (35
ans) a convaincu les
dirigeants de l'AS
Roma de lui faire
confiance pour une
saison
supplémentaire. En
effet selon le
journal transalpin
Leggo, des
discussions
seraient entamées
entre les deux
parties pour un
nouveau contrat
jusqu'en juin 2016.

Koeman
écarte le
Barça

Annoncé comme un
des possibles
remplaçants de Luis
Enrique au FC
Barcelone, Ronald
Koeman a tenu à
réagir à la rumeur
qui l'envoie
entraîner le Barça et
mauvaise nouvelle
pour les catalans, il
est heureux à
Southampton. "J'ai
été lié au Barça
dans le passé et
bien sûr que j'ai
aimé mon passage
là-bas. Il est normal
pour moi d'être
attaché à ce club et
il est normal que ce
club soit attaché à
moi. Mais je
respecte mon
contrat ici et je suis
très heureux du
travail que j'ai à
Southampton."

Bendtner
vers un
retour au
pays ?

L'aventure de
Nicklas Bendtner à
Wolfsburg pourrait
déjà se terminer. En
effet, ce dernier
pourrait quitter
l'Allemagne pour
retrouver son pays,
le Danemark.
L'international
danois serait sur les
tablettes du FC
Copenhague.

23

ROBBEN AVAIT
DE LA PEINE
POUR LA ROJA

Lors du Mondial brésilien, les Pays-Bas avaient
infligé une véritable correction à l'Espagne (5-1).
Avec le recul, Arjen Robben a souligné le fait que
c'était vraiment dur de voir certains joueurs ibériques avec le visage des très mauvais jours.
"C'était difficile parce qu'ils étaient très déçus. Ils
venaient de perdre 5-1. Ce sont des joueurs exceptionnels et c'était un privilège de jouer avec eux à
Madrid (cf au Real)", a confié l'ailier néerlandais au
cours d'un entretien retranscrit sur le site de la
FIFA. Ensuite, Arjen Robben a indiqué qu'il a toujours
une affection particulière pour Iker Casillas ou
encore Sergio Ramos. "Nous nous sommes affrontés
à quelques reprises depuis mon départ et il y a toujours eu beaucoup de respect entre nous."

MOURINHO :

«La FFF devrait me
remercier pour
Varane et Zouma»
Récemment, José
Mourinho avait fait parler de
lui en évoquant les cas de
Kurt Zouma et Raphaël
Varane, tous deux passés
entre les mains expertes du
Special One. "Zouma ? C'est
un joueur qui peut seulement
s'améliorer et devenir plus fort. Il
a été brillant à chaque fois qu'il a joué pour nous. Je
pense que la Fédération française de football
devrait m'écrire une lettre et me remercier pour les
deux meilleurs jeunes défenseurs du monde,
Varane et Zouma", avait-il déclaré.

KLINSMANN
sur les tablettes
d'Aston Villa

En quête d'un entraîneur à
la suite du limogeage de Paul
Lambert, Aston Villa penserait notamment à Tim
Sherwood ou Jürgen
Klinsmann, selon la presse
anglaise. Ce dernier dirige
actuellement la sélection américaine. Il sera sans doute compliqué de convaincre l'Allemand de quitter les EtatsUnis pour prendre les rênes du 18e de Premier
League.

River : un trophée de
plus dans la vitrine
River Plate a remporté la Supercoupe d'Amérique
latine face à un autre club argentin, San Lorenzo.
Déjà vainqueurs à l'aller (1-0), les hommes de
Marcelo Gallardo se sont de nouveaux imposés (1-0)
sur un but de Carlos Sanchez (68e). Leur troisième
titre en moins d'un an, après la Copa Sudamericana
et le tournoi de clôture en mai dernier.

Rédaction
87, Bd Mohamed V
Tél. : (0770) 92 92 83
Fax : (021) 74 76 95
Site Internet
www.competition.dz
contact@competition.dz
Compte bancaire
CPA agence Didouche,
n° 101-400-24762-3

Impression
SIA
Diffusion
Compétition Tél : (0770) 92 92 82
Publicité
Fax : (021) 63 53 31
Adressez votre courrier
à Compétition BP 331 - RP Alger

Vendredi 13 février 2015

DÉTENTE

LES MOTS CROISÉS

SUDOKU
4

9

3
2 6
5 3 9 2
2
8
1
2
5
3
7
4

E
C
S
E
D
N
O
E
E
N
I
C
E
I
E

L
O
T
A
N
E
T
R
N
Y
O
H
P
T
V

U
N
N
F
P
T
E
S
T
E
V
E
U
I
U

VERTICALEMENT
1.Respect étroit de la norme. Bien, au
contraire
2.Trouble psychique. Acides
3.Propre. Journal à sensations
4.Théâtre d'Annaba. Mois. Surface
5.Coup d'œil furtif. Groupes sociaux
6.Mouche. Causes de grisailles. Première
moitié
7.Issu. Sans effets. Monnaie jaune. Individu
8.Lieux exacts où des séismes ont eu lieu.
Disque vénéré
9.Possessif. Fin de verbe. Espion
10.Forme des commis de l'Etat. Qui durent
une année. Vieille pièce de monnaie
11.Le dessus des cartes. Avant patres.
Appendices au fond des gosiers
12.Assassins. Patrie de Zénon
13.Domiciliée. Distancée. Bourdon
14.Rebut. Liât étroitement
15.Reine d'Egypte. Possessif. Gros.

SOLUTION DU SUDOKU

R
S
D
E
V
A
N
T
L
I
R
I
R
R
T

1
3
6
2
8
7
5
4
9

E
N
O
R
E
G
N
O
L
A
N
M
I
E
A

5
4
2
9
6
1
8
3
7

V
C
A
R
T
I
L
A
G
E
G
A
E
H
G

7
9
8
3
5
4
2
1
6

E
L
B
A
S
I
L
A
E
R
E
E
T
M
E

6
1
3
5
2
8
7
9
4

REGLE DU JEU
Une grille est composée
de plusieurs carrés.
Chaque carré contient
tous les chiffres de 1 à
9. Chaque ligne comme
chaque colonne contient
aussi tous les chiffres de
1 à 9. Certains chiffres
vous sont donnés, à
vous de trouver les
autres. Pour cela,
procédez par déduction
et élimination.

8
2
7
4
1
9
6
5
3

8
7 4
1
9
3 5
4
1 6
6
7
5
8
2

4
5
9
7
3
6
1
8
2

4

3
6
1
8
4
2
9
7
5

2
7

9
8
4
6
7
5
3
2
1

7

6

2
7
5
1
9
3
4
6
8

9

O
I
A
A
A
M
R
V
E
A
A
B
D
E
A

C
F
V
I
C
E
I
T
M
I
E
N
O
R
S

U
E
E
M
I
R
T
E
O
E
G
H
T
R
A

O
R
L
C
E
E
N
N
E
U
M
N
C
I
D

R
E
A
M
H
A
M
O
D
E
R
E
E
A
N

I
R
E
C
G
E
T
N
E
D
E
N
R
U
H

G
N
A
E
I
D
O
L
A
T
R
E
O
A
R

T
G
R
E
R
I
R
C
S
O
R
P
A
I
B

5

6

7

8

9

10 11 12 13 14 15

1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
pays
récipient
nettoie à fond
écrivain américain

périples
page de canard

école pour profs

Biffez les mots de la liste ci-dessous. Les lettres
restantes vous serviront à composer les nom et
prénom du sportif caché.
IMPASSE
LEVANT
LONGERON
MICHE
MODE
ONDE
PROSCRIRE
REALISABLE
ROUCOULER
SAUVETAGE
SEIGNEUR
TANIERE
TOURNOI
VIREMENT
VOIR

EN PLUS DE
YEDROUDJ,
KHOUDJA ET RAÏAH

Benamara
et Kooh
déclarent
forfait à
leur tour

Le moins que l'on
puisse dire sur la
rencontre de la JSK
de cet après-midi
contre le NAHD est
que la formation du
Djurdjura l'abordera
amoindrie des
services de plusieurs
joueurs. Pas moins
de cinq éléments
sont blessés et ils
ne sont pas
concernés par cette
rencontre. Les
choses étaient
claires dés le départ
pour Raïah, Yedroudj
et Khoudja, qui ne
sont pas entraînés
d'ailleurs durant
toute la semaine. A
ces trois joueurs, il
faut ajouter
Benamara et Kooh.
Le premier cité
souffre de douleurs
au niveau du dos
depuis lundi passé, il
ne s'est pas entraîné
lui aussi durant
toute la semaine,
alors que le
Camerounais Kooh a
reçu un coup à la
cheville mercredi
soir, un coup ne lui a
pas permis de faire
le voyage avec le
groupe hier aprèsmidi à Sétif. Il faut
signaler aussi
l'absence de
Meguehout, qui a été
traduit devant le
conseil de discipline
mercredi soir. Il n'a
donc pas été retenu
par Wallemme pour
le match de ce soir.
A. H.

5.000 FRANCS
SUISSES

perfore

LES MOTS MELÉS

AMENAGER
ATTELAGE
BAREME
BORD
CARTILAGE
CONIFERE
DEVANT
DUPERIE
EDENTE
ENFANTIN
FAIM
GACHETTE
GRACIER
HACHE
HERITIER
IDOLATRE

4

destin heureux
ou malheureux

Un type entre dans un bar en marchant sur les
mains. Le serveur, surpris, lui demande la raison, et le gars répond :
- C'est à cause de ma femme elle ne veut plus que je mette les
pieds dans un bar.

3

DU NUMÉRO PRÉCÉDENT

JOUR

2

SOLUTIONS

HORIZONTALEMENT
1.Limitations du droit de créanciers
2.Fait peser une lourde dette à. Joyeuses et
sereines
3.Appréciait. Dieu belliqueux
4.Tonneau. Arme d'hast. Se réglaient au pré
5.Mot de passe. Vantera
6.Eclat de rire. Ecorce de chêne.
Mollusques
7.Enfile. Espace de foire
8.Occasionner. Touchée
9.Reine légendaire d'Arabie. Femme quelconque
10.Organisation paramilitaire. Reconnues en
tant que telles
11.Autre moi. Résine. Eculée. Lac des
Pyrénées
12.Abers. Ce qu'il y a de mieux. Large
cuvette
13.Préparer par une longue réflexion. Petit
plancher de maître
14.Virtuose. Etre sur la Lune. Points opposés. Organisation secrète
15.Frustre. Divertissante.

1

a connu le succès dans 70 pays.
Thomas Thouroude s'est essayé à un petit sketch sur
le plateau du Before du Grand Journal. Il en effet
voulu joindre Roger Hanin au téléphone pour le
féliciter de l'ensemble de sa carrière. Et le moins que
l'on puisse dire, c'est que la conversation n' a pas eu
l'effet escompté.
Enfin, Le JT de Canal+ a diffusé un extrait de la
célèbre parodie «Derrick contre Superman», un courtmétrage datant de 1992 réalisé par un certain Michel
Hazanavicius.

LE LOSANGE

INSOLITE

CITATION

LA BLAGUE
DU

de TF1 pendant près de 20 ans, ses traits et sa voix
resteront à jamais associés à ceux du comissaire
incorruptible. Les médias n'ont donc pas hésité à
diffuser des parodies de Navarro pour lui rendre un
dernier hommage.
En clôture du JT de 20h, Gilles Bouleau a divulgué à
quoi ressemble la série culte... à l'étranger. Ainsi, il
était possible de voir Navarro passer un savon à l'un
des collègues doublé en arabe, japonnais, ou encore
dans un dialecte africain. A noter que Navarro a été
un des feuilletons les plus diffusés dans le monde. Il

SOLUTION ES MOTS MELÉS

Certains médias et internautes ont voulu rendre
hommage à Roger Hanin en diffusant des parodies du
feuilleton de TF1.
Le monde du petit écran est en deuil. Roger Hanin
s'est éteint à l'âge de 89 ans d'une détresse
respiratoire dans la matinée du 11 février à l'hôpital
Georges Pompidou. Pour saluer la mémoire de l'acteur,
les chaînes de télévision n'ont pas hésité à bousculer
leur programmation pour diffuser des épisodes de
Navarro, Le Grand Pardon ainsi que diverses
émissions spéciales. Après avoir fait les beaux jours

VINCENT
ENYEAMA

Victor
Hugo

Sur le Net, les parodies de Navarro cartonnent

SOLUTIONS DES MOTS CROISÉS

Celui qui ouvre
une porte
d'école, ferme
une prison.

À LA UNE

JEUX PROPOSÉS PAR SAÏD BENSIHECINE

HORIZONTALEMENT
1.CANTONNEMENTS 2.OBERE. APANOUIES
3.NOTAIT. ARES 4.FUT. LANCE. DUELS
5.OLE. LOUERA 6.RI. CAN. NASSES 7.MET.
STAND 8.AMENER. EMUE 9.SABA.
UNETELLE 10.MILICE. SALUEES 11.EGO.
ASE. USEE. OO 12.RIAS. TOP. TUB
13.MEDITER. ESTRADE 14.AS. REVER. OE.
OAS 15.LESE. AMUSANTE.
VERTICALEMENT
1.CONFORMISME. MAL 2.ABOULIE.
AIGRES 3.NETTE. TABLOID 4.TRA. MAI.
AIRE 5.OEILLARDE. CASTES 6.TAON.
NUES. EVE 7.NE. NU. SEN. ETRE
8.EPICENTRES. RA 9.MA. ER. TAUPE
10.ENA. ANNUELS. SOU 11.NORD. AD.
LUETTES 12.TUEURS. ELEE 13.SISE.
SEMEE. TAON 14.LIE. SOUDAT 15.ISIS.
SIEN. OBESE.

22

SOLUTION DU LOSANGE
HORIZONTALEMENT :
POE - PERCE - FORTUNE - TOURS - UNE
VERTICALEMENT :
POT - PEROU - FORTUNE - ECURE - ENS

www.competition.dz

La CAF doit
payer les
frais du
dossier

Parce que Hayatou et
son instance ont été
déboutés dans
l'affaire, le TAS a
exigé de la CAF de
payer les frais du
dossier. Une somme
de 5.000 francs
suisses a été donc
réclamée.

La JSK a
déposé
deux lettres
à la FAF

Deux dirigeants de la
JSK se sont déplacés
hier au siège de la
FAF pour déposer
deux lettres au
niveau de
l'administration. La
première était
adressée au bureau
fédéral qui se
réunira le 19 de ce
mois, la seconde
pour l'assemblée
générale de la FAF
qui devra tenir sa
réunion annuelle le
31 mars. La JSK
demande dans les
deux lettres la levée
des sacntions
locales.

La FAF souhaite-t-elle
de nouvelles sanctions

CONTRE LA JSK ?
La Fédération algérienne de football a publié sur son site hier
la décision du TAS dans l'affaire opposant le club kabyle à la
CAF. A la fin du communiqué, on peut lire :
"La Fédération algérienne de football prend
bonne note de cette décision qui lève la sanction
du club algérien et attend la suite officielle que
réservera la Confédération africaine de football à
cette affaire". Point final. Que signifie-t-il ? Quelle
lecture peut-on en faire ? Il n'y en a pas mille. Une
seule et unique peut expliquer la froideur glaciale
de ce communiqué. La FAF ne va pas aider la JSK.
Elle ne compte même pas faire son travail… Pis
encore, elle n'est pas soulagée de voir un club algérien innocenté dans une affaire devenue nationale
depuis que Hayatou a décidé de venger son compatriote en condamnant la JSK sans même lui donner le droit de se défendre.

Pourquoi attendre que Hayatou ou la CAF
lui donne des instructions du moment que le verdict innocentant la JSK est là ? N'est-il pas de son
devoir et de sa responsabilité, en sa qualité de première instance footballistique algérienne, de
défendre les droits des clubs algériens ? Certaines
indiscrétions parlent de l'intention de la CAF de
porter l'affaire devant le Tribunal administratif en

3

Asli :
«On a fait
le maximum, l'affaire a pris
une autre
dimension»

De son côté, le
numéro un du
comité de
supporters de la JSK
a expliqué aux
présents que lui et
ses proches
collaborateurs ont
fait le maximum
pour lever les
sanctions infligées à
la JSK par la Ligue
nationale de
football. "On a
organisé une
marche, on a
demandé un rendezvous avec le Premier
ministre, on a tout
fait pour lever ces
sanctions. Je ne
comprends rien ;
apparemment,
l'affaire a pris une
autre dimension",
déclarait Sid Ali Asli.

«Qu'on arrête de dire
n'importe
quoi, on n'a
saisi aucun
président et
on n'a
besoin de la
charité de
personne»

Ce communiqué qui semble ne rien dire
signifie beaucoup de choses. Il confirme à ceux qui
doutent encore la haine viscérale que portent les
gens de la FAF à la JSK. C'est tout simplement de
l'antinationalisme. Traiter de la sorte un club algérien, le plus titré et le plus prestigieux qui a honoré
les couleurs nationales, donné de la joie aux
Algériens, pansé ses blessures et séché ses larmes
au moment où le pays était en flammes et en sang,
est une honte pour l'instance footballistique algérienne. L'histoire retiendra que la FAF, sous le
règne du puissant Raouraoua, n'a pas défendu ce
club algérien. Pis, elle l'a enfoncé, piétiné et
bafouillé ses droits.
La FAF a violé ce club, tourné le dos à
toute une région et surtout trahi toute une nation
en regardant sans rien faire Son Excellence
Hayatou malmener la JSK. "La FAF attendra la
suite officielle que réservera la CAF à cette affaire."
Souhaite-t-elle de nouvelles sanctions ? Pourquoi
elle ne fait pas ce qu'elle devrait faire ? C'est-à-dire
prendre les choses en main en contactant la JSK
pour savoir si oui ou non elle souhaite jouer la
Champions League pour ensuite faire le nécessaire
et satisfaire la volonté du club kabyle ?

www.competition.dz Vendredi 13 février 2015

Suisse. Si cela s'avère vrai, sait-on à la FAF que la
CAF compte répliquer ? Si oui, alors on est devant
une conspiration qui vise à anéantir la JSK à la
faire disparaitre. Aucun club algérien ne mérite ça,
aucune fédération au monde ne peut comploter
contre l'un de ses clubs. Parce que c'est de l'injustice, on dira aujourd'hui, demain et jusqu'à ce que
ce club algérien soit réhabilité : on est tous JSK.
M. A.

Avant de clore son
intervention, Sid Ali
Asli insistait pour
apporter quelques
précisions :
"Contrairement à ce
que certaines
personnes ont
avancé, les
supporters de la JSK
n'ont sollicité aucun
président de club
pour aider notre
équipe ; qu'on arrête
de dire n'importe
quoi, on a un
président, on a des
dirigeants et on a
des responsables,
on ne compte sur la
charité de personne.
On sait bien ce qu'on
est en train de faire
et que chacun
s'occupe de son
propre club, les
choses sont claires
comme l'eau de
roche sur ce plan."
A. H.

Le bureau fédéral l'annoncera le 19

JSK-CSC avec le public
Nous avons appris de source sûre que l'affaire de la
JSK sera inscrite à l'ordre du jour et traitée par le bureau
fédéral le 19 février prochain. Selon nos informations, le
bureau fédéral et son garant Mohamed Raouraoua vont
décider d'une réduction de peine d'une semaine afin de
permettre à la JSK de recevoir le CSC en Coupe d'Algérie
devant son public. Le match est prévu le 20 ou le 21
février, soit à 24 heures ou 48 heures de la rencontre.
L'annonce sera faite le même jour afin de permettre à la
JSK de choisir son stade de manière à ce que ses supporters soient présents.
Le retour à Tizi Ouzou n'est
pas à l'ordre du jour
Notre source précise que la JSK devrait être informée à
l'avance pour s'organiser et faire le bon choix quant au
stade qu'elle va choisir pour abriter cette rencontre. Tout
porte à croire que Mohand Cherif Hannachi opterait pour
Béjaïa, une ville kabyle où le club phare de Djurdjura
compte des milliers de supporters, bien que certains
proches de la direction penchent pour un stade dans la
capitale, le 20-Août ou El-Harrach, afin de permettre aux
fans kabyles de la capitale et de Tizi Ouzou de se dépla-

cer en masse. Il est clair que cette décision, bien qu'en dessous des espérances de Mohand Cherif Hannachi, va permettre aux supporters du CSC de se déplacer eux aussi.
Les Sanafir seront donc là aux côtés des Kabyles dans un
match qui s'annonce palpitant. Par ailleurs en ce qui
concerne le retour de la JSK au stade de Tizi Ouzou, on a
appris que ce point ne sera pas débattu, du moins pas lors
de cette réunion. Pour ce faire, un membre fédéral doit
demander à ce que ce point soit inscrit à l'ordre du jour et
soit voté par les membres de l'assemblée.
A. B.

SELLAL
a envoyé hier

une lettre au
pdt du comité
de supporters :

«Après étude de
votre dossier, on a
transféré l'affaire au
ministère des Sports»

Dans une lettre adressée
hier au président du comité de supporters, le chef du gouvernement a
expliqué aux fans des Canaris
qu'après étude de cette affaire, elle
a été transférée au niveau du ministère des Sports, et c'est ce dernier
qui sera appelé à régler cette affaire
: "Le chef du gouvernement a pris
vos demandes en considération,
mais comme c'est une affaire sportive, c'est au MS de régler cette histoire. On a bien pris vos demandes
en considération, maintenant, l'affaire est entre les mains du ministre
des Sports, c'est à lui de suivre ce
dossier." Une déclaration que Sid
Ali Asli lisait à tous les personnes
présentes au siège du club hier
matin à l'issue de la conférence de
presse animée par les responsables
du club phare de la Kabylie.

L'ex-Usmiste est à Sétif

VELUD À SÉTIF

pour remplacer
Wallemme ?
Un témoin oculaire nous a appelés hier pour
nous informer de la présence de l'ex-entraîneur de l'USMA Hubert Velud à Sétif. On pensait que le Français avait des affaires à
régler avec son ancien boss Hassan
Hemmar. Mais une petite investigation du
côté de l'ESS nous a permis de savoir qu'il
n'y a rien entre l'Entente et cet entraîneur et
que la présence de l'ancien sélectionneur du
Togo à Sétif n'avait rien à voir avec le club
phare des Hauts Plateaux. De ce fait, on
pourrait déduire qu'Hubert Velud est à Sétif
pour le match JSK-NAHD. Parce qu'on annonce Wallemme sur le départ et que le match
du NAHD serait son dernier, on pourrait
conclure, sans risque de nous tromper, que "
le chat " est à Sétif pour superviser la
Jeunesse sportive de Kabylie en vue de succéder à l'ancien capitaine du RC Lens.
Affaire à suivre.
A. B.

www.competition.dz Vendredi 13 février 2015

4
JSK

www.competition.dz

20 JOURNÉE

20e JOURNÉE

e

NAHD

16h au 8-Mai 1945 de Sétif

EN PLUS DES SANCTIONS
FINANCIÈRES

MEGUEHOUT

NON CONCERNÉ
PAR LE MATCH
DU NAHD

DOUKHA :

«ON VISERA LES 3 POINTS

ET RIEN D'AUTRE»

Le portier international Azzedine Doukha mise sur une victoire
aujourd'hui face au NAHD. Le gardien kabyle, qui est en pleine forme,
est prêt à se démultiplier dans ce match pour montrer la voie à ses
camarades. Il estime que le match sera difficile, mais que son équipe
est condamnée à gagner pour assurer le maintien et chasser le doute.
PAR RACHID H.
Comment s'est passée
la préparation du
match face au NAHD ?

Dans de très bonnes
conditions, tout le
monde s'est donné à
fond aux entraînements.
Nous sommes prêts
pour cette rencontre qui
sera, certes, difficile,
mais nous ferons tout
pour nous imposer.

Comment se présente
la rencontre ?

C'est un match important. Il faut dire que si on
le gagne, on aura quasiment assuré le maintien,
donc il est impératif de
remporter la rencontre
du NAHD. Gagner nous
rapprochera de la première moitié du tableau
et nous pourrons encore
gagner des places par la
suite au classement et
finir parmi les équipes
du haut du tableau.

Comment est l'état
d'esprit au sein de
l'équipe ?

Tout va bien, surtout
qu'on a appris que maintenant on a le droit de
jouer la coupe d'Afrique
cette année. Cette nouvelle a été plus que motivante pour le groupe, ça
je peux vous l'affirmer.
Donc, l'état d'esprit du
groupe est au top avant
cette rencontre, ce qui est
une bonne chose et nous
aidera à être plus libérés
sur le terrain pour donner le meilleur.

Avez-vous discuté
entre joueurs de la
situation de la JSK et
du prochain match face
au NAHD ?

Oui, on s'est parlé,
tout le monde est
conscient de la situation
du club. Les joueurs
savent que le NAHD est
un match important. Le
groupe sait qu'il ne faudra pas se contenter d'un
nul mais le gagner.

Après le verdict du TAS,
comment le groupe a
réagi ?

On était très contents
d'apprendre que la JSK
n'était plus suspendue.
On était heureux de
savoir que les problèmes
que vivait la JSK allaient
être résolus. La nouvelle
nous a fait le plus grand
bien sur le plan psychologique à nous les
joueurs. Avec ce verdict,
nous allons être encore
meilleurs. On était aussi
contents de voir les supporters venir à l'entraînement mercredi soir, ça
nous a fait vraiment plaisir.

porte ses fruits. Ce qui
m'a permis de me sentir
bien, c'est que Hamenad,
mon actuel entraîneur, et
Haniched avec qui j'étais
à l'USMH ont la même
méthode de travail et la
même mentalité. Pour
moi, c'est comme si je
n'ai pas connu de changement d'entraîneur de
gardiens. D'ailleurs, ces
deux entraîneurs sont
des amis et jusqu'à présent, Haniched demande
de mes nouvelles et
donne des idées à mon
sujet à Hamenad. C'est
pratiquement le même
travail. Maintenant, je
continue à parfaire mon
rendement et à améliorer
mes qualités. Il y a aussi
l'EN qui me permet de
progresser, mais le travail que je fais depuis le
début de saison m'est
précieux.

Pour revenir au match
du NAHD, quelles sont,
selon vous, les clés du
match ?

En premier lieu, il faudra rester bien concentrés, surtout sur le plan
tactique. Je pense que si
l'on aborde nos matches
avec une mentalité de
gagneurs, on récoltera

les trois points.

Les absences ne
risquent-elles pas
d'influer sur votre
rendement ?

Hier
matin,
entraînement au
1erNovembre

Jouer sur le terrain de
Sétif ne risque pas de
vous handicaper ?

Nuitée
à l'hôtel
FrantzFanon

Les Jaune et
Vert se sont
déplacés hier
après
l'entraînement
aux Hauts
Plateaux après
avoir déjeuné.

A leur arrivée à
Sétif, les
Canaris ont élu
résidence à
l'hôtel FrantzFanon. Les
Kabyles qui
sont arrivés en
fin d'après-midi
ont directement
rejoint ledit
hôtel pour
passer la nuit.

Parlons de vous. Vous
réalisez de belles
performances,
comment vous
DÉSIGNATION DES ARBITRES DE LA 20e JOURNÉE
sentez-vous d'autant
plus que c'est votre RENCONTRE ARBITRE DIR. 1 ASSISTANT
2 ASSISTANT
4
première saison à la AUJOURD'HUI À 16H
JSK ?
JSK - NAHD
Abid Charef Tamen
Saadi
er

El hamdoulilah, le SAMEDI
travail que je fais
ESS - JSS à 15h
depuis le début de sai- CSC - MCO à 16h
son avec Hamenad

RCA - USMBA à 15h

e

e

ARBITRE

Bouladjmar

Aouina

Benaissa T.

Chenaoua

Amraoui

Amalou
Benbrahem

Azrine
Allaoua

Bourouba
Cheballah

Meziani
Hamrani

Hammouche
et Iaïche
entrent
en lice
Dénicher un entraî-

WAT

Tout repose sur
les nouvelles recrues
Les coéquipiers du capitaine Kada Benyacine seront en appel cet après-midi au stade du 1erNovembre à Batna face au CAB dans une rencontre qui s’annonce comme celle de la dernière
chance pour les Widadis, qui espèrent encore une hypothétique accession.
De notre correspondant

ABDELKRIM ZOUBIR

La mission des Bleu et Blanc est loin d’être de
tout repos face à un adversaire pratiquement
intraitable à domicile, de plus les Tlemcéniens
depuis leur passage à vide, n’arrivent même plus
à retrouver leurs marques aussi bien à domicile
qu’en déplacement. Très vulnérables à l’extérieur,
les protégés du duo Bouali-Boushaba tenteront
cette fois de surprendre les Batnéens. De toute
évidence, l’avenir des Tlemcéniens dépendra du
résultat de leur confrontation avec le CAB. Les
Wididadis n’ont pas baissé les bras et sont déterminés à sortir le grand jeu pour mettre fin à leur
mauvaise passe et la guigne qui les poursuit.
A vrai dire, les Widadis n’ont plus leur destin
entre les mains, ils doivent cependant surmonter
l’obstacle du CAB. Mettant à profit le report du
match qu’ils devaient disputer vendredi dernier
sur la pelouse du stade Akid Totfi face au CABBA,

MOC

les camarades de Belahoul se sont préparés sérieusement au match de Batna car il représente un
virage important, voire crucial. Aussi, tous les
joueurs se sont promis de ne ménager aucun
effort pour bien négocier pour se rassurer et rassurer leurs supporters déçus par les derniers résultats.
Aïssaoui Pour ce match, le staff technique
tlemcénien misera sur l’effectif actuel et pourra
aussi utiliser les services du défenseur Aïssaoui
qui a purgé sa sanction. Le nouvel attaquant
recruté durant le dernier mercato, en l’occurrence
Amroune, qui s’est remis de sa blessure, sera aligné face à son ancienne équipe. A vrai dire, tout
repose sur ce dernier et les autres nouvelles
recrues, à savoir Benattia et Nehari, pour forcer la
décision. Les inconditionnels, eux, espèrent vivement que leur équipe renoue avec la victoire, un
vœu que les joueurs tenteront de réaliser.
A. Z.

USMAn

Doghmani : «L’USMAn
est de retour»

Départ
en début
d'aprèsmidi à
Sétif

21

neur pour diriger la
barre technique de la
formation tlemcénienne s’avère une
mission difficile
pour le président
Yahla qui n’a pas
encore trouvé l’homme de la situation
après le départ de
Todorov. En effet,
plusieurs coachs
ont été contactés
sans résultat
apparemment.
Apres Mehdaoui
et Biskri, c’est
Iaïche et
Hammouche qui
sont dans le calepin du chairman
widadi. Les
inconditionnels
des Bleu et Blanc
exaspérés par
cette longue
attente, souhaitent le maintien
du travail remarquable du duo
Bouali-Boushaba.

DIVISION NATIONALE AMATEUR

Les camarades
de Rial ont
effectué hier
matin une
séance
d'entraînement
au stade du
1er-Novembre
de Tizi-Ouzou.

Non, pas du tout. Je
pense que nous avons
déjà prouvé que malgré
les absences, nous arrivons toujours à nous en
sortir ; regardez le match
de coupe face au MCEE,
il y avait beaucoup d'absents et nous avons
gagné. Je pense que les
joueurs qui seront alignés sauront relever le
défi.

Non, normal, on jouera comme on a l'habitude de le faire. La seule
chose qui nous manquera, c'est la motivation de
notre public. Tout le
monde a constaté que
lorsqu'on joue avec la
présence de notre public,
on gagne. En tout cas, les
trois points sont très
importants pour nous et
c'est la seule chose qu'il
faudra chercher face au
NAHD.
R. H.

Le milieu de terrain des Jaune et Vert, Ahmed
Meguehout, n'a pas été retenu pour la rencontre d'aujourd'hui malgré le nombre important d'absents. Il pourrait même être sanctionné pour le match de la 21e journée face au NAHD en raison de ses écarts disciplinaires.
D'ailleurs, mercredi après-midi avant de réintégrer les
entrainements, le joueur avait été traduit devant le
conseil de discipline, qui l'a sanctionné financièrement
et sportivement pour ses multiples absences aux entraînements injustifiées. Après une semaine d'absence,
Meguehout s'était présenté à Tizi Ouzou, mais les responsables ont décidé cette fois-ci de le punir sévèrement
afin qu'il ne récidive plus et que ses camarades captent
le message. Passé en conseil de discipline, il a repris les
entraînements et était présent avec le groupe, hier
matin, également. Cependant, il n'a pas été convoqué
malgré les nombreuses absences de joueurs, pour cause
de blessure, notamment dans le milieu de terrain où
évolue Meguehout. Finalement le joueur paye ses écarts
en n'étant pas convoqué, une façon de montrer que la
direction peut frapper d'une main de fer lorsqu'elle le
veut et que chaque écart sera sanctionné.

CAB

Vendredi 13 février 2015

CLUBS
1.
2.
3.
4.
5.
6.
7.
8.
9.
10.
11.
12.
13.
14.
15.
16.

MOB
ESS
CRB
USMA
ASMO
MCO
USMH
CSC
RCA
MCEE
JSS
JSK
USMBA
NAHD
MCA
ASO

CLASSEMENT DE LA LIGUE 1
MATCHS
Pts J. G. N. P.
35 20 09 08 03
32 19 08 08 03
31 20 09 04 07
30 20 08 06 06
30 20 08 06 06
30 19 08 06 05
29 20 09 02 09
26 19 07 05 07
26 19 08 02 09
24 20 07 03 10
24 19 06 06 07
23 19 06 05 08
22 19 05 07 07
21 19 05 06 08
21 20 05 06 09
19 20 03 10 07

BUTS
P. C. Diff.

23
23
19
26
19
15
18
22
15
28
16
22
13
14
21
12

12
17
22
19
17
13
20
20
22
27
17
23
18
16
24
19

+11
+06
-03
+07
+02
+02
-02
+02
-07
+01
-01
-01
-05
-02
-03
-07

JSK-NAHD demain,

ESS-JSS, CSC-MCO et RCA-USMBA ce samedi
PROCHAINS RENDEZ-VOUS
22e journée
21e journée

USMBA
USMA
NAHD
ASMO
MOB
JSS
ASO
MCEE

USMH
CSC
MCO
MCA
ESS
JSK
CRB
RCA

USMH
CSC
ESS
MCO
JSK
MCA
CRB
RCA

JSS
MOB
ASMO
USMA
MCEE
USMBA
NAHD
ASO

L’attaquant annabi,
Doghmani, est très
content du retour en
force de son équipe en ce
début de la phase retour.
De notre correspondant

BACHIR REDJEL

Auteur d’un rendement satisfaisant compte fournir davantage d’effort pour servir d’exemple aux
jeunes espoirs qui renforcent actuellement l’effectif suite au départ des 9
joueurs rebelles. La victoire méritée
réalisée face au leader du groupe, la
JSMS lui donne de la confiance qu’il
manifeste sans détour. Il dira en substance : «Le succès obtenu face à
Skikda est celui du cœur et des supporters qui étaient derrière nous

pour nous encourager et nous pousser à l’avant. Nous ne les avons pas
déçus».
Avec son franc-parler, il enchaîne
encore : «Nous avons bien préparés
la phase retour et nous comptons rester sur cette dynamique des victoires.
Au fil des rencontres nous allons améliorer notre classement. Nous aborderons la suite du championnat en
conquérants maintenant que nous
sommes boostés et que la confiance est
revenue. L’USMAn est de retour».
L’outsider Optimisme de nature il ajoute : «Maintenant, nous
sommes totalement libérés et la
confiance est revenue. Le doute est
chassé et c’est important pour la solidité du groupe». Sur l’avenir immédiat il dira « lorsque vous battez le
leader, l’outsider ne vous fera pas
peur».
B. R.

Prime de 4 millions

Khairi : «On doit battre l’USMAn
et glaner les trois points»
Le gardien Bakri Khairi, qui vient de rejoindre le MOC cet hiver, nous a confié
que ce soir il va jouer sans complexe contre son club formateur, l’USMAn, et
va tout faire pour que son équipe l’emporte.
De notre correspondant

RABAH GATTOUCHE

Voulez-vous nous dire pourquoi
vous avez décidé d’opter pour
le MOC, un club amateur, alors
que plusieurs clubs
professionnels voulaient vous
enrôler ?

Certes, plusieurs clubs professionnels me voulaient et j’ai failli
signer avec l’un d’eux, l’O Médéa,
mais, après que je n’ai pu trouver
un terrain d’entente avec la direction de ce club, j’ai décidé d’opter
pour le MOC, club avec lequel je
souhaite réaliser l’accession en
ligue deux cette saison, incha
Allah.

Bien que vous n’ayez rejoint que
cet hiver le MOC, vous vous êtes
intégré vite dans le groupe et
vous avez su bien remplir votre
rôle les deux premiers matches

que vous avez joué avec les
Blancs. Peut-on connaître le
secret de cette réussite ?

Si j’ai bien su garder ma cage
vierge et les deux premiers matches
que j’ai joués contre le CRVM et
l’USB, le mérite revient à mon
coach Boufenara, qui me connait
bien, et à mes coéquipiers qui, tous,
m’ont permis de m’intégrer au
groupe sans transition.

Votre club va affronter, l’USMAn,
votre club formateur. Un match
très spécial pour vous, n’est-ce
pas ?

Certes, l’USMAn est le club avec
lequel j’ai appris les ABC du football et avec lequel j’ai évolué de la
catégorie des minimes à celle des
seniors, mais, vu que, aujourd’hui,
je défends les couleurs du MOC, je
vais l’affronter, ce vendredi, sans
aucun complexe, et ferai l’impossible pour que mon équipe l’em-

La direction annabie contente de la victoire importante arrachée par les
tuniques rouges face au leader skikdi a décidé de mettre la main dans la
poche et de primer fortement ses joueurs pour les
encourager à continuer à donner un tel rendement et pour
Programme de la 18 eme journée (Groupe EST)
les motiver aussi davantage pour les prochaines échéances.
ARBITRE
1er ASSISTANT
2e ASSISTANT
Une prime d’un montant 4 millions de centimes a ainsi été Rencontres
décidée pour chacun des 18 joueurs inscrits sur la feuille de HBCL - USB
BENABDELLAH miss.
SABER
BELHADJ
match. La décision a été très bien accueillie aussi bien par MOC - USMAn RAHMINE
BAZIZ
BENDAAS
les joueurs qui retrouvent la joie que par le coach content de NRBT - NCM
BELAHBIB
SIAFA
NAIBA
l’ambiance qui règne.
HAMRA - ESG
BENBAKA Z.
BOUTAGHANE S. BOUDEBOUZ
La chose la plus remarquable reste que dans la liste des 18 USMK - EC
CHOUINI M.
HAMLAOUI
MEHIRA
figurent de nombreux espoirs promus seniors et sur lesquels USMAB - WARD BRAHAM
BENNACER
BAHLOUL
Laknaoui compte pour la suite du parcours. Interrogé sur la JSMS - ASAM BOUSSADIA
SEGHIRI
BOUTAGHANE F.
question le coach Annabi dira en substance : «Je suis
MSPB - CRVM
TRODI
ATROUS
BENCHABIA
vraiment content pour ces jeunes qui apportent de la
eme
Programme de la 18 journée (Groupe EST)
fraicheur et du sang neuf à l’équipe. Je considère que le
Rencontres
ARBITRE
1er ASSISTANT
2e ASSISTANT
succès face au leader la JSMS est le leur car ils ont fait
preuve durant le match d’un esprit guerrier qui nous faisait GCM - SAM
SAHRAOUI
BOUHASSOUNE
HELLAL
défaut. Ce montant est mérité et va leur faire beaucoup de JSMT - CCS
ARBAOUI
MESSALI
BELHOCINE
bien. Sur le plan physique, ils progressent avec l’ensemble WAM - ESM
GUITOUM
BENAISSA M.
HALITIM
du groupe. Ils se battent bien dans les duels. Nous récoltons ESA - SCMO
ZERHOUNI
MIRAOUI
TADJI
les fruits du stage bloqué durant lequel nous avons travaillé OMA - MBH
NEDDER
AMRANE
BELARBI
de nombreux aspects. Je pense que l’équipe est en bonne
RCBOR - USR
BENZOHRA
BEDOU
GUETTAR
voie et va encore s’illustrer».
SKAF - IST
CHOUIREF
BENHAMZA
KHARCHI
B. R.
CRBBB - CRBS
LADRAA
GUIDOU
FLIDJA

porte et glane les trois points incha
Allah.

Avez-vous un message pour les
fans du MOC, qui, déçus par les
résultats de leur club, ont
décidé de bouder leur équipe le
premier match de la phase
retour que vous aviez joué
contre le CRVM ?

Certes, nos supporters ont le
droit de manifester leur mécontentement lorsque leur équipe perde
des points à domicile, mais qu’ils
sachent que, sans eux, on ne pourra
rien faire. C’est pourquoi, Je souhaite que, après que nous avions
battu le CRVM et l’USB, nos fans,
qui nous boudent, mettent fin à
leur boycott et reviennent en
masse nous booster tous les
matches qui nous restent à jouer
afin qu’on puisse ensemble réaliser
notre objectif : l’accession du MOC
en ligue deux, incha Allah. R. G.

Programme de la 18 eme journée (Groupe Centre)
Rencontres
ARBITRE
1er ASSISTANT
2e ASSISTANT
JSHD - USFBBA
BRAHIMI Mer.
AZZOUZ
TEBANI
PAC - IBKEK
KADEM
BADACHE N.
HAMMOU
WRM - WAB
KASMI
ALLOUNE
ABANE
JSD - MCM
HANSAL
IKHLEF
KADEM
NARBR - IBL
BRAHIM
ROUAG
YAMANI
USOA - CRBDB
HAFIRASSOU
ZAIDI
ABABSA
USMC - RCK
BAHLOUL
AMRI
BOUGHERARA
ESB - JSMC
BOUCHOU
BAHATTEME
HEMMEL

www.competition.dz

Vendredi 13 février 2015

USMB

20e JOURNÉE

20e JOURNÉE

20

JSK

RCR

Victoire impérative pour Blida

Le match de cet après-midi sera d’une grande importance pour les Blidéens, qui doivent engranger la victoire à
domicile face au RCR, leur poursuivant direct.
De notre correspondant

AMINEC DJAÂFAR

Les capés de l’entraîneur Mouassa doivent se méfier et respecter les gars de la ville
de Relizane pour passer l’obstacle de cet
adversaire avec succès, et surtout pour éviter
toute mauvaise surprise dans ce match .
L’entraîneu, Mouassa, qui ne néglige aucun
détail, n’a axé son travail lors des deux dernières séances d’entraînement sur le volet
psychologique et à demandé à ses joueurs de
se donner à fond, il a aussi averti les joueurs
du compartiment défensif d’éviter les
bourdes qui peuvent leur coûter cher.
L’attaque a outrance et l’efficacité devant les
buts seront les deux atouts de cette formation
blidéene pour battre le RCR, ainsi l’entraîneur, Mouassa, a demandé aux attaquants de
saisir les occasions qui leur seront présentées
afin de surprendre l’adversaire au bon
moment. Ceci dit, l’entraîneur blidéen considère le match d’aujourd’hui comme une occasion en or pour prendre le large dans le classement général du championnat.
Litime Le portier Litime sera le numéro
un cet après face au RCR, ce portier qui a
acquis de la maturité a fait des matchs au top,
entre autres lors du dernier match du championnat de Ligue 2 Mobilis face au CRBAF,
ainsi ce portier en question sera prier de maintenir ses filets vierges pour permettre à son
équipe de gagner la rencontre d’aujourd’hui.
Tsamda et Belhaoua
L’entraîneur Mouassa comptera cet après-

midi sur les services du jeune latéral
droit, Tsamda en l’occurrence, qui a
réussi à clouer sa place parmi le onze
dans ce poste, aussi, l’ancien entraîneur de l’ASMO doit reconduire le
latéral gauche Belhaoua qui est bourré
de qualités et sa présence parmi le
onze donnera du tonus a la défense.

Bendiaf et Badrane
L’absence de Maroci qui a rechuté
de sa blessure incitera l’entraineur Mouassa
d’incorporer Badrane au côté de Bendiaf, ce
dernier nous a fait savoir que lui et ses coéquipiers joueront pour la gagne cet après-midi
face au RCR : «Le match d’aujourd’hui est
important pour nous et il sera a six points,
ainsi donc on doit faire de notre mieux pour
éviter le moindre faux pas et surtout pour surprendre notre adversaire d’emblée pour
conserver notre place de leader et pour barrer
la route face au poursuivant direct, c’est dire

Aujourd'hui, les Jaune et Vert disputeront un match à
six points. Une victoire éloignera les Kabyles de la
zone rouge ; en revanche, un nul ou une défaite
risque de compliquer les choses

LE NASRIA VEUT
PIÉGER SA BÊTE NOIRE
le match du RCR est un vrai tournant».nous a
déclaré Bendiaf.
Melika et Boudina
Les deux meneurs de jeu de cette formation
de la ville des roses seront Melika et Boudina
à la fois doivent faire de leurs mieux pour
offrir la victoire à L’USMB notamment Melika
qui doit retrouver son efficacité devant les
buts. En effet , Melika qui souffrait d’une blessure au niveau du genou s’est obligé de jouer

Sayah L’attaquant Sayah jouera son cinquième match officiel cet après-midi sous les
couleurs de l’USMB, ce joueur doit faire de
son mieux pour débloquer son compteur buts
afin de clouer le bec a ses détracteurs et surtout pour aider son équipe à engranger la victoire à domicile .
A. DJ.

Benharoun : «C’est un match
pas comme les autres»

-«Je veux retrouver le chemin des buts face à l’USMB»

Comment vous sentezvous, ce grand choc qui
se profile ?

B. BOUGUELMOUNA

Beaucoup de changements
Pour ce match face à l’USMB le
driver du train du Rapide devra
chambouler son onze, puisque
Benyellès sera dans l’obligation
de faire des changements surtout
au milieu et en attaque. En défense,
Meddahi,
Benharoun,
Mâamar Youcef et Oueld Toumi
sont bien partis pour garder
leurs place, contrairement aux
deux piliers du milieu du terrain
Atek suspendu et Youcef
Zakaria blessé, qui seront remplacé par Kheireddine et Rabhi.
Mais le vrai casse tête pour le
coach est sur le compartiment
offensif car le trio Mokhtar

Benmghit et Merzougui, les deux
premiers nommés reviennent
juste de blessure et ne sont pas
apte pour le match tandis que le
meilleur buteur du championnat
Kheireddine Merzougui est suspendu pour cumule de carton, et
il reste que l’attaquant Ghazi
dans la liste des 18 convoqué ce
dernier a une lourde charge
devant les défenseurs Blidiens.
B. B.

Très en forme et bien
préparé pour cette rencontre. Ces derniers jours
de préparations nous ont
permis de faire le vide et
préparer cette grande affiche
face à l’USMB. Je pense que
le groupe est prêt pour cette
empoignade.

Comment se présente
ce rendez- vous contre
l’USMB?

C’est un match pas
comme les autres, on affronte le leader sur son terrain
alors on peut s’attendre à
tout. Mais, je pense que nous
avons les qualités pour sortir
le grand jeu dans ce genre de
situations.

Les supporteurs préparent
le déplacement à Blida

Afin de soutenir les joueurs du Rapide les fans du club
préparent leurs déplacement en masse à Blida puisque
plusieurs mini bus ont pris l’auto route Est-Ouest destination la
ville de Blida pour encourager les coéquipiers de Berramla dans
leurs match devant le leader de la L2 Mobilis .
Les «verde corazole» veulent faire entendre leurs voies au
stade Brakni pour aider leurs favoris à revenir avec les trois
points de la victoire.

Une semaine après avoir concédé un match nul face à
une bonne équipe sétifienne, le Nasria défiera cet
après-midi, une formation de la JS Kabylie qui a bien du
mal à prendre son envol en cette phase retour du
championnat, mais qui ne lui réussit généralement pas.

le match afin de donner du tonus au compartiment offensif en compagnie de Boudina qui
a joué lui aussi malgré son état grippal .

Le latérale gauche du RCR, qui comptabilise pour l’instant
un seul but inscrit sur un très joli coup franc contre
l’USMHH qui était malheureusement pas suffisant pour son
équipe de garder les gains de la rencontre sur ses bases,
malgré cela, L’enfant de Tlemcen est déterminé à retrouver
dès cet après midi son sens de buteur face à l’USMB.

De notre correspondant

Revanche Battus lors du
match aller par 2 but à 1, les
coéquipiers de Nadjib Meddah
tenteront donc de prendre leur
revanche. Les représentants de la
ville des roses, eux, essayeront de
renouer avec les victoires sur

LE QUITTE OU DOUBLE
POUR LES CANARIS

La dernière victoire du NAHD face à la JSK
remonte à septembre 2004

Le week-end passé,
les lions ont été tenus
en échec par la
formation de Hadjout
qui a volé un précieux
point du terrain du
stade Zougari Taher.

leurs terrains après le match nul
contre Saida lors de la 18 e journée.

5

NAHD

Zidane et Benayada
Le premier responsable du volet
technique de la formation de la ville
des Roses, Kamel Mouassa, a décidé
encore une fois d’associer Zidane a
son coéquipier Benayada, pour bétonner la défense, et ce, après le bon rendement qu’avait fait Zidane face au
CRBAF. Ce joueur doit dévoiler ses
qualités et doit faire de son mieux
pour clouer sa place parmi le onze lui
qui est menacé par le retour de
Zemmouchi et il faut dire que la
moindre faute lui coutera cher.

Les Lions ne craignent
pas le leader

Cet après midi lors de leurs
déplacement à Blida, ils tenteront
de se racheter et revenir avec un
bon résultat contre le l’équipe
locale. Prévu à15h, ce grand choc
de la 20e journée entre le leader
et son successeur se jouera au
stade des frères Brakni. Une mission qui ne s’annonce guère
di?cile puisque l’adversaire du
jour reste sur une courbe ascendante et réalise de très bon
matchs ces derniers temps. Cette
confrontation sera une occasion
pour eux de confirmer leurs
bonne santé, ce qui ne fera que
compliquer la tâche aux Lion
dont l’objectif est, malgré l’absence de 6 joueurs titulaires,
d’empocher les trois points pour
conforter sa deuxième place dans
le classement.

16h au 8-Mai 1945 de Sétif

www.competition.dz Vendredi 13 février 2015

Après le semi échec
contre l’USMMH, vous
êtes appelé à vous
racheter. Vous serez
soumis à une forte
pression ?

Oui, je pense que c’est
tout à fait normal de se
sentir sous pression, après
un mauvais résultat surtout sur notre terrain. Mais
ça s’est beaucoup atténué
ces dernières heures. Pour
nous, il s’agit de récupérer
les points perdus face à
Hadjout.

Mais avouez que ce
ne sera pas chose
simple. Pensez-vous y
parvenir ?

Bien sûr ! On a souvent
titillé les gros bras. Nous
allons tout mettre en
œuvre pour prouver à certains de nos détracteurs
que nous sommes encore
capables de réaliser de
bons résultats.

L’entraîneur mise
beaucoup sur votre
apport notamment cet
après- midi pour la

victoire, quel est votre
sentiment ?

Je considère que j’ai une
mission à accomplir, je me
dois de travailler dur pour
la réussir. Je ne vous cache
pas que je ferai tout mon
possible pour être à la
hauteur. Je saisirai la
moindre occasion qui se
présentera pour marquer
des points.

Même les supporters
vous réservent toujours
un accueil chaleureux à
chacune de vos
apparitions, quel effet
cela vous fait ?

C’est avec un grand
plaisir lorseque je pénètre
toujours sur le terrain tant
à domicile qu’à l’extérieur,
vu ce bel accueil qui nous
est à chaque fois réservé.
Personnellement, je suis
heureux que le public
m’acclame à chaque fois et
je me donne à fond pour
leur faire plaisir. Face à
l’USMB, je ferai tout pour
marquer un autre but
pour ce charmant public.
B. B.

Après avoir ramené un point de
Chlef lors de la 19e journée, les
Canaris affronteront le NAHD pour
la 20e journée. Classés 12e avec un
solde de 23 points, les Kabyles croiseront le fer avec le troisième reléguable qui pointe à la 14e place avec
deux points de moins que les Jaune
et Vert. C'est pour dire que le perdant risque de se retrouver en mauvaise posture et aura une grosse
pression pour les prochains matches
de championnat de L1 Mobilis.
Condamnée à gagner, la JSK ne
devra pas se contenter d'un nul dans
cette rencontre étant donné que
l'USMBA, le MCA et le NAHD restent une menace. Il n'y aura que la
victoire qui pourra propulser le club
au milieu du tableau et lui permettra
de continuer son chemin dans la
sérénité. Il faudra faire du vendredi
13 une journée bénie pour les
Kabyles, qui sont plus près du
milieu du tableau que du maintien.
Il va falloir gagner pour grimper au
classement puisque l'équipe peut
faire un bond jusqu'à la 8e place. Un
nul, en revanche, ne changera pas
grand-chose à leur position. Et si les
Canaris perdaient la rencontre d'aujourd'hui, ce serait un coup dur pour
le club qui aura du mal à se relever.
Motivés, les joueurs sont décidés à passer l'écueil nahdiste avec
brio. Lors de la séance d'entraînement d'hier matin, ils étaient déjà
concentrés dans leur match. En se
rendant à Sétif, les joueurs savent
que jouer sur un terrain "neutre" en

recevant les Sang et Or pourra les
handicaper, c'est pour ça qu'ils
comptent sur leur état d'esprit actuel
et leur mental pour surpasser cette
épreuve et rentrer à Tizi-Ouzou avec
les trois points de la victoire. Bon
nombre de joueurs ont avoué que
seule la victoire compte dans ce choc
face à l'accrocheuse équipe du
NAHD. C'est donc avec un mental
d'acier que les Jaune et Vert aborderont cette rencontre où ils tâcheront
tout de même de ne pas sous-estimer
l'adversaire puisque les gars
d'Hussein-Dey jouent leur survie en
L1 et jetteront certainement toutes
leurs forces dans ce match qui sera
très disputé.
Résignés, les Canaris ont soif
de victoires ; ils veulent prendre
leurs distances avec le bas du
tableau afin d'assurer leur maintien
aussi vite que possible et se concentrer sur la coupe d'Algérie qui reste
un objectif pour la JSK, qui pourra la
saison prochaine participer à une
compétition de la CAF. Quoi qu'il en
soit, les Kabyles doivent s'imposer
aujourd'hui au stade du 8-Mai-1945
pour éviter tout calcul pour la suite
du championnat, surtout que le prochain match se jouera à Béchar face à
la Saoura qui compte actuellement 1
point de plus que les Jaune et Vert.
Gagner le match d'aujourd'hui aidera l'équipe à aborder la rencontre de
la 21e journée avec un bon état d'esprit et enchaîner avec un autre bon
résultat qui ne pourra être que bénéfique pour la JSK.
R. H.

Hannachi a suivi l'intégralité de la séance d'hier

Le président de la JSK, Mohamed Chérif Hannachi, était présent hier au 1re-Novembre où il a
assisté à l'intégralité de la séance. Le chairman kabyle voulait prendre la température de
ses joueurs et les motiver par sa présence afin de s'imposer aujourd'hui face au NAHD.

Il sera présent au 8-Mai 1945

Hannachi compte se déplacer aujourd'hui à Sétif pour assister au match de son équipe face
aux Sang et Or. Le n°1 de la JSK tient à être aux côtés de ses poulains pour cette rencontre
importante.
R. H.

Wallemme
convoque
18 jours

L'entraîneur JeanGuy Wallemme a
convoqué pour cette
rencontre 18 joueurs.
Manquant d'effectif,
l'entraîneur avait
juste ce qu'il faut
pour la rencontre
d'aujourd'hui, vu le
nombre important de
blessés et
d'absences qui
seront enregistrés
face au NAHD.

Kherbouche,
Hantat et
Guemroud
pour compléter la
liste
Avec le nombre
important de joueurs
blessés et non
concernés par la
rencontre
d'aujourd'hui, le staff
technique a fait
appel à trois joueurs
U21 de la JSK pour
compléter la liste
des 18. Il s'agit de
Kherbouche, Hantat
et Guemroud. Des
joueurs dont on dit le
plus grand bien et
qui réalisent de
belles performances
dans leur catégorie ;
ils pourront faire
leur apparition cet
après-midi avec
l'équipe fanion.
R. H.

En effet, les Sang et Or n'ont plus
battu cette formation de la JS Kabylie
depuis la saison 2004/2005, et une victoire arrachée un certain 10 septembre
2004 au 20-Août 1955 de Ruisseau, sur le
score d'un but à zéro, grâce à une réalisation d'Ali Bendebka. Depuis ce jour-là,
le Nasria n'a plus réussi à s'imposer face
à une formation Kabyle qui a toujours
su trouver les moyens d'imposer sa loi
sur les Nahdistes. La rencontre de cet
après-midi qui aura lieu sur un terrain
neutre et à huis clos, constitue donc une
aubaine pour les Nahdistes afin de
mettre fin à cette suprématie Kabyle
dans les confrontations directes entre les
deux clubs. Cette rencontre aura également un cachet particulier, puisqu'elle
opposera deux concurrents directs dans
la course au maintien, ce qui donne plus
de piment à une rencontre capitale pour
les deux formations
On n'a pas oublié la défaite
du match aller
Si pour tout supporter du Nasria, battre
la JSK serait mettre un terme à une
domination totale des Kabyles durant la
dernière décennie, chez les joueurs, c'est
plutôt une occasion pour prendre une
revanche sur la formation qui les avaient
battus lors de la manche aller du championnat dans leur propre antre. Il y aura
donc de la revanche dans l'air au 8-Mai
1945, entre une formation Kabyle qui
tentera de se mettre à l'abri, et pourquoi
pas renouer avec le succès, après une
série de quatre matchs sans victoire, et
une formation husseindéenne qui tentera de prendre sa revanche sur son
adversaire du jour, tout en le surclassant
par la même occasion, vu que deux
petits points séparent les deux formations au classement général de la L1
Mobilis.
Broos-Hannachi, le face à
face tant attendu
Les rencontres entre la JSK et le NAHD
ont été souvent marqué par un spectacle
de haute facture, celle d'aujourdhui ne
devrait pas déroger à la règle, et ce, malgré l'enjeu de taille qui pourrait bien
faire passer le spectacle au second plan.

La confrontation de cet après-midi revêt
toutefois un cachet particulier dans la
mesure où elle opposera deux hommes
qui se présentent comme les deux pires
ennemis au monde. Il s'agit bien évidemment de Mohand Cherif Hannachi
et d'Hugo Broos. Un face à face très
attendu par les mordus de la balle ronde
nationale, car les deux hommes n'ont
quasiment jamais cessé de se lancer les
hostilités par presse interposée, et ce
malgré le fait qu'ils n'ont plus à collaborer ensemble. Chacun des deux hommes
voudrait prendre le dessus sur l'autre, ce
qui donnera encore plus de piment à
cette rencontre.
Des retrouvailles à la pelle
Cette confrontation entre le NAHD et la
JSK constitue l'occasion pour certains
éléments des deux camps pour retrouver leur ancienne équipe. Ils sont
d'ailleurs pas moins de quatre Nahdistes
à avoir déjà porté le maillot de la JS
Kabylie, à savoir Abdeslam, Ouznadji,
Metref et Madi. Ce dernier sera sans nul
doute l'élément qui aura le plus à cœur
de battre cette équipe de la JSK, vu qu'il
a eu à quitter le club Kabyle par la petite
porte. Du coté de la JSK, ils sont deux
joueurs à avoir déjà porté le maillot
Nahdiste, il s'agit du latéral gauche,
Zinedine Mekkaoui ainsi que du défenseur central Djamel Benlamri, pur produit du Nasria d'ailleurs. Un troisième
joueur Kabyle fait partie des éléments
formés au Nasria, il s'agit du jeune
Zakaria Kedidah, malheureusement l'exKoubéen est en convalescence depuis
l'entame de la saison à la suite d'une
méchante blessure.
M. A.

Entraînement hier aprèsmidi sur place à Sétif

Alors qu'ils ont pris le départ à destination de Sétif dans la matinée, vers 9h, les
Sang et Or qui sont bien arrivés en début
d'après-midi ont effectué une légère
séance d'entrainement, tout près de leur
hôtel de résidence, de façon à évacuer la
fatigue engendrée par le voyage.

www.competition.dz

Vendredi 13 février 2015

www.competition.dz

MCA

6

20e JOURNÉE

A J-1 du match du SC Sahel

Le Mouloudia d'Alger
ne jure que par la victoire

Les Vert et Rouge sont en train de tout faire pour être au top du
top de leur forme physique demain. Les camarades de Gourmi
sont décidés à faire tout ce qu'il faut pour réussir.
PAR AMINA Z.
Les
coéquipiers de
Karaoui sont à quelques heures
du premier match de cette
coupe de la CAF devant le SC
Sahel ; l'entraîneur en chef du
Mouloudia d'Alger Artur Jorge
dira dans ce sens : "On affronte
une équipe du Niger pour la
coupe de la CAF. On va devoir
mettre de côté le championnat et
ne songer qu'à la rencontre de la
coupe de la CAF. Il faut assurer
un bon résultat pour ne pas
craindre le match retour." Le
coach pense que ses troupes doivent assurer un bon nombre de
buts qui permettra au Doyen de
faire un grand pas pour sa qualification au prochain tour, et cela
doit se faire demain à Omar-

Zeghdane
forfait

Alors qu'il
devrait être
dans le groupe
contre le SC
Sahel, Toufik
Zeghdane n'a
pas pu s'entraîner hier. Il était
en tenue de
ville, ce qui fait
qu'il ne sera pas
présent lors du
premier match
de la coupe de
la CAF.

Gherbi
écourte
la séance

Suite à un mal
de dos, Saberi
Gherbi, le milieu
de terrain du
MCA, a écourté
sa séance. Il est
donc incertain
pour le match
contre le SC
Sahel de
demain. Le staff
médical fera
tout pour le
remettre sur
pied dans les
prochaines
heures.

Aksas,
souffrant
du mollet,
sera indisponible 2
semaines

Le défenseur
axial du
Mouloudia
d'Alger a
contracté une
blessure au
niveau du mollet qui va le
contraindre au
repos pendant
15 jours.

Hamadi. En apprenant que l'état
d'urgence a été décrété au Niger,
l'entraîneur en chef nous a fait
savoir : " On a eu vent de cela,
mais on a appris qu'on jouera
loin de la zone des conflits. Il y a
selon nos informations 1.000
km, on sera loin de tout cela. Je
pense que la direction a tout préparé, et on va y aller dans la
sérénité pour jouer. Mais avant
cela, on doit penser au match de
samedi qu'on doit gagner à tout
prix et avec un bon score." Donc,
la mission des Mouloudéens est
claire. Il faut réaliser un très
beau score ce samedi à
Bologhine et essayer de ne pas
encaisser. Si le MCA assure, il
aura réalisé l'essentiel avant la
date du prochain match.
A. Z.

Entraînement hier à
Ben Aknoun

L'international camerounais Patrick Ngoula sera titulaire ce samedi
pour le premier match de la Coupe de la CAF contre l'équipe du Niger.
Ngoula, qui a joué quelques minutes face au MOB, sera aligné
d'entrée et il promet de réaliser un grand match.

Pensez-vous que le
Mouloudia va
continuer sur cette
lancée ?
Je suis très optimiste. On a un groupe
soudé et déterminé
pour réussir une
bonne phase retour et
incha Allah, on sauvera l'équipe de la relégation et aller le plus
loin possible en Coupe
de la CAF.
Comment avez-vous
vécu les cinq minutes que vous avez jouées
face au MOB ?
J'étais très content d'avoir joué mes premières
minutes avec le MCA. J'ai accepté le choix de
l'entraîneur, car il ne pouvait changer sa paire
centrale qui a fait du bon boulot. Mais je reste
tout le temps concentré, et je sais que tôt au tard
je ferai partie du onze rentrant, car je sais ce que
je vaux.

La réunion
technique du
match MCASC Sahel est
prévue cet
après-midi au
siège de la
Fédération
algérienne de
football. Les
dirigeants
des deux
clubs, ainsi
que les
arbitres,
commissaires
au match et
les
représentants
de la
Fédération
seront
présents pour
s'assurer du
bon
déroulement
de la partie.



NGOULA : «Prêt pour
la bataille africaine»
Quelles sont vos
impressions après la
victoire de votre
équipe contre le
leader ?
C'est vrai que le
match était très difficile pour nous, mais le
plus important, ce sont
les trois points qui
nous ont permis de
quitter la dernière
place. Maintenant, il
faut qu'on confirme
ces bons résultats lors
des prochaines rencontres.

Réunion
technique
cet aprèsmidi
au siège
de la FAF

Ce samedi, vous êtes
annoncé titulaire face
à la formation du
Niger…
Pour le moment, je
ne sais pas si je vais
jouer ou non, le dernier
mot revient à l'entraîneur et je dois respecter toutes ses décisions,
l'intérêt de l'équipe
passe avant tout.
Vous ne pensez pas
que vous êtes obligés
de gagner par un
score lourd pour
assurer la qualif ?
Absolument. Si on
veut aller au Niger
tranquilles, il faut
qu'on marque beaucoup de buts, on doit
prendre au sérieux
cette équipe du Niger.
J’ai constaté que tout le
monde parle d'un score
lourd. Comme on dit, il
ne faut pas vendre la
peau de l'ours avant de
l'avoir tué.
Avant de conclure, on
aimerait bien
connaître votre avis sur le public du
Mouloudia ?
C'est un public en or, et c'est un honneur pour
moi de jouer devant de tels supporters qui
poussent l'équipe jusqu'au sifflet final de l'arbitre. Avec un tel public, le Mouloudia n'a pas le
droit de jouer les seconds rôles et incha Allah, la
saison prochaine on jouera pour le titre.
M. Z.

Le staff technique du MCA a
programmé
hier la séance
d'entraînement
au stade d'El
Mokrani de Ben
Aknoun. Le
technicien a
axé son travail
sur le volet
technico-tactique lors de
cette séance,
surtout le travail devant les
buts avec ses
attaquants
appelés à fournir beaucoup
d'efforts face à
le SC Sahel.

Le 4-3-3
pour
battre le
SC Sahel

En prévision du match de la
Coupe de la CAF contre l'équipe El
Sahel du Niger, le staff technique
du Mouloudia a décidé de jouer
l'attaque à outrance pour
marquer des buts afin d'assurer
la qualif ici à Alger.
Lors des trois derniers matchs,
l'entraîneur Artur Jorge a opté
pour une stratégie de jeu en 4-42 pour battre ses adversaires,
car il a constaté que les équipes
qu'il avait affrontées étaient
fortes au milieu du terrain. C'est
pour cette raison qu'il a choisi ce
schéma tactique qui a porté ses
fruits en championnat.
Pour le match de la Coupe de la
CAF, Artur Jorge et sa
commission technique vont opter
pour une autre stratégie de jeu, à
savoir le 4-3-3, pour marquer
beaucoup de buts afin d'assurer
la qualif. Ainsi, l'équipe qui sera
alignée par Artur Jorge
comportera trois attaquants au
lieu de deux. Une source nous a
révélé que l'ancien coach du PSG
va aligner Gourmi sur le côté
gauche, Mendouga sur le côté
droit et Djallit jouera à la pointe
de l'attaque. Le milieu de terrain
comportera trois joueurs, en
l'occurrence Hendou, Karaoui et
le jeune Chita qui est en train de
collectionner de bons matchs
depuis qu'Artur Jorge lui a donné
sa confiance.
Ainsi donc, le Mouloudia d'Alger
jouera l'attaque à outrance face
aux Nigériens, et c'est l'occasion
pour les attaquants de se
réveiller pour marquer des buts
et assurer la qualification au
prochain
tour ici à Alger.
M. Z.

OUALI : «Le plus
important pour moi,
c'est la victoire du
Mouloudia»
Le meneur de jeu
du Mouloudia Bilel
Ouali, qui a perdu sa
place de titulaire depuis
quelques matchs, a eu
un comportement
professionnel envers le
staff technique. Il a
accepté la décision de
passer sur le banc sans
aucun problème,
contrairement à d'autres
qui veulent faire passer
leur intérêt personnel
avant celui de l'équipe.
Valdo a apprécié
beaucoup Bilel Ouali
pour son sens du
professionnalisme.
"J'aime beaucoup ce
joueur, bien qu'il ne joue
pas, il est tout le temps
solidaire avec ses
coéquipiers qui jouent.
C'est un bon joueur qui
a de bonnes qualités, et
il va reprendre sa place

tôt au tard."
Le natif de Msila, que
nous avons contacté
hier, nous dira à propos
de la solidarité du
groupe retrouvée depuis
l'arrivée d'Artur Jorge :
"Si nous avons réussi de
bons résultats lors de
cette phase retour, le
mérite revient au coach
et à ses adjoints. Le
football est un sport
collectif et chacun de
nous doit respecter les
décisions de
l'entraîneur. Maintenant,
l'équipe réalise de bons
résultats, alors pourquoi
le coach va changer une
équipe qui gagne ?
Personnellement,
j'accepte de rester sur le
banc tant que le
Mouloudia gagne ses
matchs."
M. Z.

ABM

Vendredi 13 février 2015

19

JSMB

Gagner pour
entretenir l’espoir
La victoire, rien que la
victoire, c’est le slogan
avec lequel la formation
béjaouie rendra visite
aujourd’hui à son
homologue, l’AB
Merouana.
De notre correspondant

BOUALEM AÎZEL

Cette nécessité intervient après le
parcours catastrophique réalisé par
l’équipe béjaouie qui n’a pu accrocher
qu’une seule victoire sur les douze dernières rencontres disputées. Dans le
camp béjaoui, on estime qu’un succès
devient impératif. «Cette fois, on n’a
aucune excuse à présenter en cas
d’échec», diront un groupe de joueurs,
tous conscients que leur équipe doit
gagner. Ils n’ont pas d’autre choix que de
battre leurs adversaires s’ils veulent
chasser le doute qui s’est installé depuis
plusieurs mois. «Nous devons chasser le
doute de notre esprit et tourner la page en
entamant dès ce vendredi, notre décollage», ajouteront les joueurs décidés à ne
faire aucun cadeau à leurs adversaires du
jour. Gagner pour restaurer la confiance
perdue, une autre devise des Béjaouis.

clé du match L’inefficacité de l’attaque, un véritable casse-tête qui taraude
depuis les dernières journées l’esprit du
staff technique, lequel est toujours en
quête de la formule idoine pour définitivement asseoir le montage de son puzzle. Aujourd’hui, malgré la difficulté de la
tâche, l’attaque de la JSMB doit réagir.
N’ayant pas convaincu depuis le début
de saison, les Béjaouis savent bien qu’il
faudra secouer les filets de l’AB
Merouana pour espérer gagner ce match.
Une mission qui s’annonce difficile mais
loin d’être impossible, devant une formation dont le secteur défensif n’est pas
le point fort. En somme, toutes les conditions sont réunies pour que la JSMB se
refasse une santé, après une période de
vaches maigres.

Des changements aussi pourraient avoir
lieu au niveau du compartiment offensif
pour tenter de débloquer la situation,
avec notamment la probable titularisation du jeune Bilel Bensaha.

En perspective Par ailleurs, vu le
retour de certains éléments à la compétition officielle, le staff technique, avec à sa
tête le coach Stéphane Paille, devrait procéder à des changements au niveau de
l’équipe type par rapport à ce qu’on a vu
la semaine passée face à Tadjenanet, et
ce, afin de donner un souffle nouveau au
groupe et surtout espérer réaliser le
résultat escompté. Pour cela, le gardien
expérimenté, Yacine Djabaret, devrait
retrouver sa place dans les bois, alors que
Benmansour, qui n’a pas été utilisé lors
du dernier match, sera sûrement incorporé sur le couloir droit de la défense.

Sans Saighi et Hafid

Lahlouh souffrant

Rafik Lahlouh a été beaucoup utilisé par les coachs qui se sont succédé à la tête de
la barre technique de la JSMB cette saison. Le joueur va pourtant connaître sa
deuxième non-convocation de suite sous la houlette du coach Stéphane Paille.
D’après nos sources, cet élément souffrirait d’une grippe qui l’empêche d’être à
100% de ses moyens en ce moment.

DRBT

La rapidité Stéphane Paille, qui
dirige l’équipe depuis plus de deux
semaines, essaye d’adapter les joueurs à
sa méthode et à celle de son adjoint,
Amine Ghimouz. Les deux hommes
n’ont pas arrêté d’interpeller et de donner des consignes durant toutes les
séances de cette semaine, en insistant
surtout sur la rapidité dans la transmission de balle et dans le jeu, ce dont la
JSMB aura certainement besoin pour
mettre à mal la défense de Merouana cet
après-midi.
B. A.
Encore une fois, deux joueurs de
l’effectif, Hafid et Saighi, ne pourront pas
tenir leur place face à Aïn Fekroun en
raison de blessure pour le premier, et de
suspension pour le deuxième. D’ailleurs,
ce n’est pas la première fois que ces
deux joueurs manquent à l’appel cette
saison, puisqu’ils ne sont
malheureusement pas épargnés par la
guigne des blessures qui les poursuit à
chaque fois.

Slimani et Aït Mohand
avec les espoirs

Deux des trois espoirs qui s’entraînent
avec l’équipe sénior, en l’occurrence Aït
Mohand et Slimani, n’ont pas été du
voyage avec les séniors cette fois-ci. Ils
sont laissés à la disposition de l’équipe
espoir de la JSMB. Il est à rappeler que
ces deux éléments ont été convoqués,
mais n’ont pas été utilisés lors du match
précédent face au DRBT.

B. A.

MCS

Retrouver le podium

De notre correspondant

K. DJELLOUL

Les Saïdis seront appelés à renouer
avec le succès au stade de Tadjenanet.
Le Mouloudia, qui reste sur deux nuls
a l’extérieur, voudra continuer cette belle
série, il faut dire aussi que les vert et
rouge, qui ont réussi à entamer en trombe l’année en inclinant l’USMMH et
l’USMB ne jurent que par la victoire, même si
l’adversaire a pour nom le DRBT, une victoire
va non seulement permettre au MCS de
retrouver le podium, mais aussi franchir un
nouveau pas vers l’accession en Ligue 1
Mobilis. Donc ce match s’annonce d’une
importance capitale pour les coéquipiers de
Seddik.
Difficile Une mission difficile pour
le MCS qui aura la lourde tâche face à
une équipe avide d’un succès et pour qui
cette rencontre a une importance capitale, mais il n’en demeure pas moins que
les Saïdis auront à cœur de revenir à
Saïda avec un résultat probant, car un
éventuel succès leur permettra de confirmer, le staff technique du mouloudia ne
veut en aucun cas que l’équipe rate
cette confrontation face au DRBT
depuis le début de semaine
Boudjaarane et ses deux adjoints préparent cette rencontre avec une grande
détermination pour dégager un grou-

pe capable de s’imposer.
L’esprit de groupe Pour cette rencontre tant attendue avec curiosité par les
supporters de Saïda, Samir Boudjaarane
compte beaucoup sur l’esprit de groupe
de ses poulains et leur solidarité pour réaliser un grand match, c’est aussi l’avis de
certains joueurs comme le milieu de terrain Saadi qui demeure un joueur clé dans
le dispositif de l’entraîneur : «Le groupe
est motivé, certes, le DRBT est une bonne
équipe et qui de surcroît jouera chez elle,
mais on va tout faire pour arracher un
résultat positif, aussi, jouer sur le terrain
de l’adversaire est difficile assurément
mais le groupe est habitué à ce genre de
confrontations»
Confiants Si l’on tient compte des dernières séances d’entraînement, on com-

prend que les Saïdis ont bien l’intention
de s’imposer à Tadjenanet. Il faut croire
que même si la tâche s’annonce délicate
devant une équipe qui veut améliorer son
capital points les mouloudiens restent
confiants quant à un résultat positif cet
après-midi pour dégager un groupe
capable de s’imposer, d’ailleurs, lors de la
dernière séance d’entraînement, il a pris le
soin de parler à ses joueurs cette réunion
lui aura permis de motiver ses poulains,
mais aussi leur expliquer sa stratégie.
Addadi «Tous mes coéquipiers sont
prêts à se donner à fond pour arracher les
trois points, nous devons impérativement
gagner pour confirmer et faire plaisir à nos
supporters», nous a déclaré le capitaine
Addadi une victoire permettra au moulouK. DJ.
dia de retrouver le podium.

Le 3-5-2 de Paille en péril
Alors qu’on pouvait penser que le coach de la JSMB, Stéphane
Paille, avait trouvé la bonne formule pour tirer le meilleur de
son équipe avec son système en 3-5-2 qu’il a essayé de
perfectionner durant toute la semaine précédent le match de
Tadjenanet, cela semble remis en cause à présent, car le dernier
adversaire des Vert et Rouge semble avoir trouvé des failles
dans ce système qui a certainement été bien étudié par le
coach Boughrara, ce qui a mis les gars de la Soummam en
grande difficulté lors de cette dernière rencontre à domicile, où
il ont évité la défaite de peu. En visualisant bien cette dernière
sortie des Vert et Rouge, on remarque que les joueurs adverses
avaient des consignes claires : jouer dans le dos des deux
ailiers Aït Fergant et Tiza. Etant généralement positionnés assez
haut sur le terrain, ils se retrouvent dépassés à plusieurs
reprises dans le match, les défenseurs centraux se trouvent
ainsi en difficulté, car l’adversaire a la possibilité de jouer sur
les ailes, surtout s’il possède des ailiers assez rapides qui
peuvent apporter le danger rapidement devant le but, étant
donné qu’ils ont le temps d’ajuster leurs attaques, à l’image de
ce qui s’est passé sur le but de Tadjenanet la semaine passée. Il
est à rappeler que c’était ce même système que Fergani
utilisait en début de saison, et qui n’a pas trop marché
finalement.
B. A.

Farhi non convoqué

Alors qu’on s’attendait à ce qu’il puisse même faire son
apparition en tant que titulaire dans l’échiquier de Stéphane
Paille aujourd’hui, Ayoub Farhi n’a finalement même pas été
convoqué dans le groupe pour affronter Médéa. Un coup dur
pour l’ex-avant-centre de l’ASO qui attend sa chance depuis
plusieurs semaines, vainement, surtout que la ligne d’attaque
de la JSMB ne carbure pas du tout, et qu’on pouvait s’attendre
à ce que le staff technique mette du sang neuf pour y
remédier.

CLASSEMENT DE LA LIGUE 2 MOBILIS
MATCHS
CLUBS
J.
G. N. P.
P.
Pts
1. USMB
35 19 09 08 02 24
2. RCR
32 19 09 05 05 24
3. DRBT
29 19 08 05 06 18
4. USC
28 19 08 04 07 20
5. CAB
28 19 07 07 05 15
6. CRBAF
26 19 07 05 07 16
7. JSMB
25 19 06 07 06 22
8. OM
24 19 06 06 05 18
9. MCS
24 17 06 06 05 14
10. CABBA
24 18 07 03 08 17
11. ASK
24 19 06 06 07 18
12. WAT
23 18 06 05 07 13
13. ESMK
21 19 04 09 06 15
14. ABS
21 18 06 03 09 12
15. USMMH
21 19 05 06 08 15
16. ABM
14 18 03 05 10 13

ARBITRE

1er ASSISTANT

2e ASSISTANT

4e ARBITRE

USMB- RCR
USMMH- ASK
OM- USC Huis clos
DRBT- MCS
ABM - JSMB
CABBA – CRBAF 16h00
CAB-WAT
ABS- ESMK Huis clos

MIAL
BESSIRI
ZOUAOUI
BEKOUASSA
BOUCHAMA
NADER
HALALCHI
BOUKHALFA

SEMSOUM
HALLAM
AOUINA
RACHEDI
BOULFELFEL
BECHIRENE
BOULEKRINET
ETCHIALI

IDIR
BOURECHOU
KECHIDA
TAZEROUT
BENHAMOUDA
REZGUANE
DOULACHE
AYAD

TIZIZOUA
BOUCHNEB
BAYOU
SIDHOUM
BAZIZ
LAMRI
BENALI
MESSAGIER

14
18
18
18
13
14
19
12
10
21
23
13
18
18
22
23

+10
+06
00
+02
+02
+02
+03
+06
+04
-04
-05
00
-03
-06
-07
-10

PROCHAINS RENDEZ-VOUS

PROGRAMME DE LA 20e JOURNÉE DE LIGUE 2 MOBILIS
AUJOURD’HUI À 15H00
Rencontre

BUTS
C. Diff.

21 journée

22e journée

e

JSMB
ESMK
CRBAF
CAB
ASK
RCR
WAT
MCS

ABS
OM
USC
USMMH
USMB
CABBA
DRBT
ABM

ABS
OM
USMB
USC
CABBA
USMMH
DRBT
ABM

RCR
ASK
CAB
ESMK
MCS
JSMB
CRBAF
WAT

www.competition.dz

www.competition.dz Vendredi 13 février 2015

Vendredi 13 février 2015

MCA

20e JOURNÉE

18
USMMH

ASK

Hadjout veut
s’offrir El Khroub

Les Hadjoutis auront une occasion cet après-midi de sortir de
la zone rouge s’ils battent les Khroubis en match comptant
pour la 20e journée du championnat de Ligue 2 Mobilis.
De notre correspondant

K. HILLAL

Les joueurs sont déterminés
à faire un match plein pour battre
l’équipe d’El khroub et améliorer
le classement de leur club, ils se
sont entraînés dans une bonne
ambiance pendant toute la semaine et sont déterminés à faire le
match qu’il faut pour gagner et
éviter le scénario face à l’OM et au
MCS. D’ailleurs, le coach
Boujdela a préparé son équipe
pour ce match et a mis en garde
les joueurs. Ces derniers sont
prêts sur tous les plans, physique,
technique ou psychologique, ils
sont conscients de la tâche qui les
attend et que le match sera très
difficile face à une équipe plus
expérimentée et plus coriace, surtout à l’extérieur.
Belkacemi out Belkacemi
Ismaïl a rendu visite à son médecin, mardi dernier, afin d’obtenir
son accord pour jouer ce match,
mais, ce dernier ne l’a pas autorisé. Le buteur de l’équipe, sera
donc out pour aujourd’hui et
manquera beaucoup à l’équipe en
attaque, surtout que 80 % des buts
ont été marqués par lui, mais le
coach Boudjela trouvera une solution pour combler ce vide.
Souakir suspendu L’équipe
hadjoutie sera amoindrie de son

deuxième avant-centre cet aprèsmidi, après la défection du buteur
Belkacemi Ismaïl pour blessure, il
y a aussi Souakir qui a été suspendu face à Relizane le wee-end dernier et ne sera pas de la partie
aujourd’hui, c’estun coup dur
pour l’équipe de perdre ses deux
attaquants, le coach Boudjela fera
entrer sûrement Boumened qui a
été recruté récemment par la
direction du club, il sera donc
titulaire.
Chellali rétabli Blessé face
à Relizane, le gardien de but hadjouti qui a refusé de sortir face au
RCR à la demande des supporteurs qui l’ont supplié de ne pas
quitter le terrain alors qu’il était
blessé, Chellali qui a réalisé un

grand match le week-end passé,
sera de la partie aujourd’hui, il
s’est rétabli complètement de sa
blessure à la cuisse, il est donc
apte à jouer ce match.
Talah : «On trouvera la
faille»
«Le match d’aujourd’hui s’annonce très difficile face à une belle
équipe d’El Khroub, mais nous,
on est prêts pour ce match et on
doit le gagner, on n’a pas d’autre
choix, on est conscient de la tâche
qui nous attend cet après-midi, les
3 points resteront à Hadjout, on
va tout faire pour battre cette
équipe, l’adversaire va sûrement
nous créer des problèmes, mais
on trouvera la faille afin de
gagner ce match».
H. K.

Bouhakak : «Contre l’USMMH,
nous viserons les trois points»
Le libéro de l’ASK, Bouhakak, pense que, pour assurer son maintien en
Ligue 2 Mobilis, son équipe est condamnée à gagner le maximum de
matches qui lui restent à jouer, à commencer par
celui qu’elle va disputer, ce soir, contre l’USMMH.
De notre correspondant

RABAH GATTOUCHE

Votre équipe n’a pu obtenir
qu’un match nul avec le CAB le
week-end dernier. Avez-vous une
explication à ce semi-échec ?

Ce match que nous avons joué,
vendredi passé, contre le CAB,
vraiment, on méritait de le
gagner, car nous avions largement dominé nos adversaires si
nous avions, au moins, concrétisé
une seule de nos nombreuses
occasions qu’on s’était créées !
Dommage.

Certains disent que vos
coéquipiers et vous, vous
abordez vos matches très
diminués psychologiquement
car vous n’avez pas été payés
depuis plusieurs mois…

Les gens, qui ne cessent de colporter cette rumeur, sont dans
l’erreur, car, bien qu’on n’ait pas
perçu nos dus depuis plusieurs
mois, mes coéquipiers et moi
abordons nos matches avec la
ferme intention de les gagner.
Cela pour vous dire que si, cette

saison, on a perdu beaucoup de
points à domicile et hors de nos
bases, c’est que, tout simplement,
notre équipe, qui a vu son effectif
renouvelé à 90% l’été dernier,
compte dans ses rangs des jeunes
qui manquent d’expérience.

Qu’avez-vous à dire à vos fans
qui ne viennent plus assister à
vos matches ?

Je souhaite que nos fans, qui
nous boycottent, reviennent en

CRBAF

C’est le moment de réagir !

De notre correspondant

AMMAR SAGHIRI

La rencontre du Chabab Aïn
Fakroun aujourd’hui à Bordj Bou
Arréridj contre l’équipe locale, le
CABBA, est celle de la dernière chance,
du dernier espoir pour la continuité.
En effet, en cas de réussite avec un bon
résultat et pourquoi pas même rentrer à
Aïn Fakroun avec la totalité des points
d’une victoire, c’est ce que souhaitent
tous les supporters des Noir et Blanc.
La naïveté Les connaisseurs en la
matière estiment que la naïveté des
joueurs de la formation chère au président Hacene Bekkouche est pour beaucoup dans l’inefficacité des attaquants,
pour ne pas dire la majorité de l’équipe, qui a essayé de marquer au moins
un seul but, synonyme de trois points
à ajouter dans le décompte final.
D’habitude, c’est le joueur Ali Daira, le
sauveur de l’équipe comme on l’appelle, qui fait la différence dans les derniers moments. Il a malheureusement
échoué lui aussi dans ses nombreuses
tentatives. Certes, les joueurs du
Chabab donnent tout, mais la plupart
du temps ils ne réussissent pas à canaliser leur énergie. C’est pour cette raison que Aïn Fakroun doit réagir et au
plus vite dès la rencontre d’aujourd’hui au stade de Bordj Bou Arréridj et
qui mettra aux prises l’équipe locale, le
CABBA, drivé par un ancien entraî-

neur, connaisseur en la personne de M.
Bira, qui a son mot à dire dans cette empoignade, avec le Chabab Aïn Fakroun.
Latreche L’entraîneur Latreche
doit trouver d’autres solutions pour
cette rencontre qui s’annonce difficile,
il doit choisir un onze combatif, une
ossature qui résiste aux assauts des
Bordjiens, capable d’apporter un plus.
Les Tortues doivent rester concentrées
uniquement sur le match pour contrecarrer toutes les actions de l’adversaire
et jouer en même temps sur des
contres rapides. En tout cas, telles sont
les quelques consignes du coach du
CRBAF à ses joueurs au cours de la
dernière réunion avant le départ de la
délégation à Bordj Bou Arréridj.
RCA Enfin, l’équipe d’Aïn Fakroun
doit sortir un grand match face au
CABBA, et ce pour plusieurs raisons,
sachant qu’après cette confrontation
elle recevra sur le même terrain, à
moins d’un éventuel changement de
lieu de la rencontre par les responsables du football national, l’équipe du
RCA qui connaît déjà les lieux puisqu’elle a joué à deux reprises sur le terrain du stade des frères Demene Debih
de Aïn Mlila et a perdu ses deux
confrontations (championnat et coupe
2014). Pour cela, le CRBAF doit au
moins faire un match nul à BBA pour
avoir confiance et avoir le moral lors
du match de coupe.
A. S.

Attafen et Bouregba
seront de la partie
De notre correspondant

LARBI BABOUCHE

Ayant loupé la reprise des applications dimanche, sous la coupe de
Slimani, Attafen et Bouregba ne seront
pas sanctionnés, informe un dirigeant.
Selon la même source, le premier
cité a été retardé par la maladie de sa
petite fille, alors que le second avait eu
un contretemps qui l’a empêché de
pointer à l’heure. Théoriquement, les
deux joueurs feront partie de l’effectif
qui croisera le fer avec le CRBAF sur la
pelouse du 20-Août 1955 de Bordj Bou
Arréridj, 20e round du championnat
professionnel de L2 Mobilis. Même
équipe Logiquement, en référence aux
applications de la semaine, ce sera la
même composante qui sera alignée
pour la 3e fois fois consécutive, celle
qui a affronté l’ESMK et la JSMB.
Bouregba Toutefois, il faut souligner
que Bouregba profite d’un meilleur
temps de participation puisque Bira

OM

avait mentionné auparavant qu’il
s’agit d’un joueur d’expérience qui
progresse rapidement vers un chrono
plus conséquent, voire avec une titularisation ensuite. Notons que l’enfant
de Bordj, connu pour être un
Belcourtois, n’a joué que 90 minutes en
trois matchs, une moyenne d’une
demi-heure par rencontre. Zerrouki
Invincibles en trois matchs, les Jaune et
Noir comptent garder la même dynamique en remportant leur duel face
aux Tortues. Zerrouki le mentionnera
dans sa déclaration à Compétition au
point que il fera de la victoire un objectif pour préserver l’invincibilité de son
équipe. Bekakchi Bekakchi estime
qu’une grande confiance s’est installée
au niveau du compartiment défensif
avec l’arrivée de Benbderahmen. En
d’autres termes, il affiche un optimisme sur la performance défensive qui
pourrait plaider beaucoup plus vers
un succès que vers un échec.
L. B.

USC

Périlleux déplacement pour les Chaouis

De notre correspondant

Vous allez jouer votre prochain
match contre l’USMMH,
comment allez-vous l’aborder ?

Bien qu’il s’annonce difficile à
négocier pour nous, ce match que
nous allons jouer contre
l’USMMH qui, cela est sûr, va
tout faire pour nous battre, on va
tout faire pour le gagner et empocher les trois points. C’est que,
pour assurer notre survie en
Ligue 2 Mobilis, mes coéquipiers
et moi sommes condamnés à
gagner le maximum de rencontres qui nous restent à jouer à
domicile et hors de nos bases, à
commencer par celui que nous
allons disputer à Hadjout.

CABBA

AMMAR SAGHIRI

masse nous booster pour les
matches qui nous restent à jouer à
domicile, car nous avons grand
besoin de leur soutien pour assurer notre place en Ligue 2
Mobilis.
R. G.

Le maire de Khroub
booste les Rouges

Le président de l’APC du Khroub,
Aberkane, qui s’est réuni avec les
joueurs de l’ASK au stade Abed
Hamdani la semaine écoulée, les a
assurés qu’il veillera, en personne, à
ce qu’ils perçoivent leurs dus au
plus tard la fin de ce mois de février
et leur a demandé de ne penser,
désormais, qu’à accomplir leur
devoir sur le terrain.

On se souvient qu’à la phase aller
Chaouia a eu les mêmes problèmes qu’en
ce début de la phase retour, et pour cause,
le changement d’entraîneur alors que
l’équipe se sentait bien.
L’équipe chère à Majid Yahi n’a récolté que 2 points au cours des trois rencontres avant de se ressaisir à domicile
face aux Boussaâdis, en s’imposant sur le
score de 2-0 avec l’art et la manière, grâce
à son capitaine et buteur, Hamza
Demene, qui a donné de la joie à ses
coéquipiers et aux supporters venus
nombreux pour les encourager. Ce fut un
match très serré, une belle victoire qui
permettra aux poulains du nouvel entraîneur, le Portugais Manuel Madeurira,
d’entreprendre les entraînements avec
un moral élevé et de bien préparer le prochain match qu’ils joueront aujourd’hui

loin, très loin de leur quartier, plus exactement à Médea, où ils affronteront
l’équipe locale, l’OM. En effet, Chaouia
ira à Médéa pour prouver et continuer
sur la lancée de bons résultats, puisqu’elle se retrouve à 6 longueurs du leader blidéen qui en compte 34. Volonté et détermination Telles sont les mots d’ordre du
coach Manuel à ses joueurs au cours des
derniers entraînements effectués sur leur
terrain mercredi passé avant de se préparer pour le long déplacement que devait
effectuer la délégation de Chaouia, présidée par le boss Yahi, jeudi matin. «Il faut
beaucoup de volonté, de la détermination et de la concentration sur le match si
vous voulez le gagner», leur dira l’entraîneur, et d’ajouter : «Il est aussi important
de rester sur un bon résultat puisque
vous aurez à affronter la semaine d’après
(1/8e de finale de la coupe d’Algérie) la
formation de l’ASMO chez elle à Oran.
A. S.

La FIFA
accuse la FAF
Le dossier
Roberson rejeté

Hier, le Mouloudia d'Alger a reçu une
mauvaise nouvelle : Alves Roberson ne peut
être qualifié. L'erreur incombe à la FAF qui
aurait dû envoyer la demande du CIT le 14
au lieu du 19 janvier.
Dernièrement, le directeur général du Mouloudia d'Alger, Rafik
Hadj Ahmed, avait évoqué la nonqualification de Roberson en expliquant que ce n'est nullement un
problème de la Confédération brésilienne, ni celle des deux clubs,
mais l'envoi en retard de la
demande du CIT. Toutefois, le président Raissi avait eu des assurances concernant la qualification
de Roberson de la part du président de la FAF, Mohamed
Raouraoua. Mais hier, le MCA a
reçu une copie du courrier de la
FAF où il était écrit noir sur blanc
que le dossier est rejeté au motif
que la demande du certificat international de transfert d'Alves
Roberson a été envoyée en retard.
Bien sûr, les Mouloudéens sont
très déçus et très en colère, mais, ils
ne veulent pas ébruiter l'affaire à
cause du match de demain contre
le SC Sahel. On apprend que le
président Abdelkrim Raissi va
tenir une conférence de presse
après le match afin de pointer du
doigt la FAF et surtout expliquer

les faits aux supporters du
Mouloudia d'Alger qui attendaient avec impatience la qualification d'Alves Roberson. Mais au
vu de la situation actuelle, ils
devront attendre l'été prochain
pour voir Roberson défendre les
couleurs du Mouloudia d'Alger.
En outre, Roberson touchera un
salaire de 20 000 euros sans jouer ;
la FAF aidera-t-elle le MCA à
payer un joueur qui ne peut jouer
jusqu'à l'été prochain ?
Les Mouloudéens sont vraiment
très déçus, surtout qu'Artur Jorge
attendait avec impatience la qualification de Roberson. Il devra
attendre l'été prochain pour compter sur ses services.
Enfin, le MCA est frustré par
cette affaire, surtout qu'il se bat
pour sa survie, et pour cela, il
aurait voulu avoir tous les atouts
en main pour espérer se maintenir
en L1 Mobilis.
On verra ce qu'il adviendra de
cette affaire prochainement…
A. Z.

ROBERSON :

«Je suis abattu»
Le Brésilien Roberson de Arruda Alves était sous le choc hier lorsqu'il a appris qu'il
n'est pas concerné par la phase retour après une erreur administrative de la FAF.
Le Brésilien attendait avec impatience de jouer son premier match avec le
Mouloudia, surtout après avoir été rassuré
par le président du Mouloudia Krimou
Raissi, qui lui avait fait savoir qu'il a eu des
garanties du président de la FAF quant à sa
qualification avant le match contre
l'ASMO. Nous l'avons rencontré, et déçu et
abattu, il nous dira : "Que voulez-vous que
je vous dise ? Je n'ai plus le moral pour
m'exprimer, je suis complètement abattu, je
ne pensais pas que je n'allais pas être qualifié, surtout après avoir eu des garanties du

président du Mouloudia. Maintenant, je ne
sais plus quoi faire. J'espère que mes
coéquipiers feront le nécessaire pour sauver le club de la relégation. Je serai obligé
d'attendre la nouvelle saison pour pouvoir
jouer avec le MCA."
Le staff technique du Mouloudia, à sa
tête Artur Jorge, était également très déçu
d'être privé d'un meneur de jeu de qualité
qui aurait pu donner le plus escompté à
l'équipe. "Ce n'est pas normal qu'on soit
privé de ce joueur, alors que l'erreur ne
vient ni de la CBF ni des deux clubs. Je suis

très déçu qu'on soit privé de ce joueur qui a
de grandes qualités. Maintenant, on n'a pas
le choix on va travailler avec le même groupe et on fera tout pour se maintenir en L1 et
aller le plus loin possible dans cette compétition", nous dira le coach mouloudéen.
Une chose est sûre, le Mouloudia
d'Alger est victime d'une erreur de la FAF,
car si les responsable des TMS avaient fait
convenablement leur travail, Roberson
n'aurait jamais connu cette situation.
M. Z.

7

Aguas :

«On a
signé notre
contrat»

Le préparateur
physique du
Mouloudia
d'Alger Raoul
Aguas a assuré à
la fin de sa
signature du
contrat :
"Effectivement,
on a signé notre
contrat. Ce fut
juste une formalité, car on est
au Mouloudia et
on a envie de se
surpasser pour
mettre sur pied
un groupe qui
sera intraitable.
Il reste du chemin à faire, on
va y parvenir. Le
groupe veut bien
réagir, et c'est ce
qu'il faut pour
surmonter les
situations difficiles." Aguas est
un préparateur
physique qui se
donne à fond
pour que les
Vert et Rouge
soient au top de
leur forme, ne
ménageant
aucun effort
pour apporter à
chaque fois un
plus au groupe.
Les joueurs sont
unanimes à dire
que c'est un
grand bosseur
qui se surpasse
à chaque fois ; il
parle peu, mais
il fait beaucoup
de choses. Cela
nous rappelle
une déclaration
de l'ex-président
du MCA Hadj
Taleb qui avait
assuré : " Le plus
important pour
moi, c'est que le
Mouloudia
d'Alger ait un
staff technique
d'envergure."
Effectivement, le
Mouloudia
d'Alger s'est
offert un grand
staff de renom
qui se donne à
fond pour apporter son expérience et tout son
savoir-faire à
cette équipe
mouloudéenne.
Pour rappel,
Valdo, Aguas et
Matos sont là
depuis décembre
dernier, et il a
fallu attendre la
mi-février pour
qu'ils paraphent
leurs contrats
respectifs.
A. Z.

Les membres du staff
technique ont signé un
contrat de 18 mois

Raissi mise
sur la stabilité
Hier en début d'après-midi, Valdo,
Aguas et Matos étaient dans le
bureau de Rafik Hadj Ahmed pour
signer leur contrat de 18 mois,
comme pour Arthur Jorge. Ainsi, le
président Raissi a opté pour la
stabilité.
Après les bons résultats du MC
Alger ces derniers temps, le
président Raissi a décidé d'opter
pour la stabilité, et comme
l'entraîneur Jorge a signé pour 18
mois, Valdo et consorts ont fait de
même. Cela s'est fait rapidement,
car comme nous l'a avoué Aguas, "on
est au MCA, et cette signature est
juste une simple formalité". Les
dirigeants ont proposé un salaire de
6.000 euros pour Valdo, et ce dernier
a accepté la proposition. Idem pour
Aguas qui touchera 5.000 euros et
4.000 euros pour Matos. Les trois
hommes ont accepté et paraphé
leurs contrats respectifs de 18
mois. Ce qui est certain, tout le
monde est ravi du travail
qu'effectue le staff technique. C'est
pour cette raison que les
Mouloudéens ont insisté auprès des
adjoints pour signer un contrat de
18 mois. Cela reflète le grand travail
que réalise le professeur avec ses
adjoints et la direction ne veut pas
non plus chambouler la sérénité de
ce groupe. Raissi le président, lui,
espère bien sûr voir le MCA sauver
sa tête du purgatoire, mais aussi
préparer la saison prochaine. Cette
marque de confiance n'est pas une
surprise vu les efforts effectués par
le staff technique et tout le savoirfaire qu'il transmet aux joueurs qui
ont retrouvé la sérénité et surtout
cette confiance perdue suite à la
série de ratages. Le professeur et
son staff sont en train de construire
une grande équipe qui fera mal les
années à venir, mais elle devra
commencer par assurer son
maintien cette saison.
A. Z.

Il souligne la solidarité du groupe

VALDO : «Quand je vois Ouali et Yachir,
je me dis que c'est l’exemple à suivre»
L'entraîneur adjoint du Mouloudia d'Alger Valdo pense que si le MCA retrouve sa
sérénité dans les résultats, c'est parce que le groupe est devenu solidaire et c'est
pour cette raison que Valdo est certain que le Mouloudia ne descendra pas.
L'entraîneur adjoint mouloudéen
Valdo estime que le MCA a retrouvé son
équilibre, et cela est dû bien sur à la volonté
du groupe. Les joueurs ont décidé de se serrer
les coudes et c'est la raison pour laquelle, ils
assurent. "Je pense que si tout va bien pour le
Mouloudia d'Alger, c'est tout simplement
parce que le groupe a eu un sursaut salvateur.
Les joueurs ont compris que le foot se joue en
groupe et qu'il fallait se serrer les coudes.
Quand je vois l'attitude de Yachir et Ouali, je

me dis que c'est le bon exemple à suivre. Ces
deux joueurs ne jouent pas, mais ils ne cessent
de booster leurs camarades, car pour eux, le
plus important maintenant, ce n'est pas qui
joue, mais plutôt de voir le MCA gagner. C'est
ce qu'on voulait atteindre, et on y est. Je suis
persuadé qu'une fois sortis de cette zone des
turbulences, le groupe sera meilleur." En
outre, plusieurs joueurs du MCA disaient qu'il
y a au Mouloudia d'Alger des joueurs de très
bonne qualité, mais pas de groupe soudé, et

c'est pour cette raison que le Doyen ne gagnait
pas. Valdo assure que ce problème n'existe
plus au MCA. S'il a cité l'exemple de Yachir et
d'Ouali, c'est dans l'espoir de voir les autres
faire de même. "Je souhaite vraiment que tout
le groupe suive l'attitude de Yachir et Ouali,
car sans solidarité, on ne peut pas avancer
dans le bon sens. Ceci dit, je crois que le
Mouloudia d'Alger est en train de retrouver
ses couleurs et son unité."
En somme, Valdo est certain que la suite du
championnat de L1 Mobilis sera pour le MCA
plus honorable comparée au début de la
saison.
A. Z.

www.competition.dz

Vendredi 13 février 2015

8

www.competition.dz

CRB

ESS

Les BELOUIZDADIS en stage
pendant 6 jours à Zéralda
Les Rouge et Blanc du CRB effectueront un stage de préparation de six jours
à Zéralda, de dimanche à vendredi prochains.
PAR HILLAL AÏT BENALI
Face à l'arrêt du championnat, le Chabab a
décidé d'organiser un mini-stage de préparation. Dans un premier temps, on évoquait du
côté de la direction du président Réda Malek la
Tunisie comme lieu de regroupement.
Finalement, en concertation avec le staff technique, le premier responsable des Rouge et
Blanc n'a pas jugé utile d'envoyer l'équipe en
terre tunisienne. Il avait le choix entre deux sites,
Tipasa ou Zéralda. Le choix s'est porté sur cette
dernière. Ainsi, les Belouizdadis effectueront un
stage dans cette localité située sur la côte ouest
d'Alger afin de préparer la suite du parcours en
championnat national. Les camarades du gardien Malik Asselah éliront domicile à la résidence Sidi Braham pendant six jours où ils vont
essayer de s'entraîner durement et se concentrer
pleinement sur leur préparation afin d'espérer
continuer le reste du championnat en toute
force. Le coach, Alain Michel, qui s'est envolé
pour la France pour quelques jours de vacances,
a donné son accord pour que son équipe aille se
préparer à Tipasa et lui aussi n'a pas jugé utile
de faire un regroupement en dehors du pays, il
s'agit seulement d'un mini-stage de six jours.
Garder la bonne dynamique
L'objectif principal du staff technique durant ce
stage à Zéralda est de garder la bonne dynamique actuellement au sein de l'équipe. En effet,

A propos de la trêve

Michel : «Une
arme à double
tranchant»

L'entraîneur
en chef du
CRB, Alain
Michel,
estime que
la trêve que
connaîtra le
championnat
national
pourrait être
bénéfique
pour son
équipe : "Il
se pourrait
que cet arrêt du championnat
nous arrange, on aura ainsi
le temps de corriger
certaines de nos lacunes qui
ne cessent de se manifester
au sein de l'équipe", a-t-il
déclaré d'emblée, avant de se
montrer un peu inquiet :
"Cette trêve pourrait ne pas
nous arranger du tout aussi.
On est sur une bonne lancée
et cet arrêt pourrait casser
notre dynamique." Pour finir,
le technicien français
rassure que son équipe ne
ratera pas néanmoins cette
occasion pour travailler dur
durant le stage de
préparation à Zéralda : "Donc,
cette trêve est une arme à
double tranchant. Mais en ce
qui nous concerne, on va
rentrer en stage de
préparation afin de travailler
sereinement. On ne lésinera
pas sur les moyens afin de
préparer de la meilleure des
façons la suite du
championnat."
H. A. B.

Le coach est depuis
hier en France

Profitant de l'arrêt du
championnat national, le coach
belouizdadi, Alain Michel, s'est
rendu chez lui en France pour
prendre quelques jours de
vacances auprès de sa famille.
L'ex-entraîneur de la JSS sera de
retour au pays samedi soir ou au
plus tard dimanche matin afin de
préparer son équipe pour la suite
du parcours.

Pas question de
rater la victoire !

Djediat a effectué
des examens
en France

si le staff technique a songé à programmer ce
regroupement, c'est bel et bien dans l'optique de
réunir les joueurs et les pousser ensemble à travailler sereinement afin de préparer de la
meilleure des façons les dix derniers matchs de
la compétition nationale.
En coach expérimenté, Michel connaît parfaitement l'utilité de ces mini-stages et il est persuadé que son équipe reviendra encore plus performante afin de réussir d'autres succès lors de la
suite du parcours.

Matchs amicaux
Durant ce mini-stage, le staff technique désire
disputer des matchs amicaux. Le coach Michel
souhaite que son équipe affronte au moins deux
adversaires pour l'occasion. Dans ce sens, les
responsables du club sont en train de s'activer
afin de trouver des sparring-partners. Ces
matchs seront très importants pour les joueurs
qui vont rester ainsi toujours compétitifs et ne
souffriront pas de manque de compétition à la
reprise du championnat national.
H. A. B.

DERRAG : «Faire une
bonne préparation»
La nouvelle recrue du Chabab, Mohamed Derrag déclare que lui et ses
camarades feront le maximum pour réussir ce mini-stage à Zéralda et
revenir confiants pour attaquer la suite du parcours en toute force.
Avec un peu de recul, que
pouvez-vous nous dire sur
la victoire contre le
MCEE ?

En toute sincérité, c'était un
match très difficile contre une
équipe du MCEE qui pratique
un bon football. Néanmoins,
on a su gérer la partie et
s'offrir au final une précieuse
victoire. On vient donc de
confirmer notre succès en
déplacement contre l'USMBA.

Une victoire qui vous
propulse à la 3e place…

C'est vrai, cette victoire
nous permet d'occuper une
place sur le podium. Mais
l'objectif à présent est de faire
le maximum pour garder
cette place et pourquoi pas,
faire mieux. Il faut savoir que
notre mission n'a pas été
facile depuis l'entame de la
phase retour, mais on était
très solidaires et déterminés,
et c'est ce qui fait justement
notre réussite.

A présent, quel est votre
objectif en championnat ?

Comme je viens de vous le
dire, essayer de garder cette
troisième place et essayer de
faire mieux. Mais on ne va
pas s'enflammer et promettre

beaucoup de choses à nos
supporters. On va continuer à
gérer match par match dans
l'option de récolter le
maximum de points.

Comment jugez-vous votre
rendement depuis votre
arrivée au Chabab ?

Je ne peux pas vous parler
de mon rendement, il y a un
staff technique en place qui
peut vous en parler.
Néanmoins, à chaque fois que
je joue, je n'ai jamais lésiné
sur les moyens pour aider ma
nouvelle équipe. Je
continuerai à travailler dur et
faire de mon mieux pour que
je sois toujours à la hauteur.

Vous allez rentrer en
stage de préparation, quel
est son objectif pour
vous ?

L'objectif est de préparer
sereinement le reste du
parcours. On est sur une
bonne lancée et on devra le
rester. Pour cela, on va
donner le meilleur de nousmêmes durant la préparation
et faire en sorte de revenir
compétitifs afin de réussir
d'autres bons résultats.
H. A. B.

Afin de s'assurer sur son état de
santé, le joueur du CRB, Miloud
Djediat, s'est rendu récemment
en France pour faire examiner
son dos. Pour rappel, l'expensionnaire de l'USMA souffre
de douleurs au dos qui l'ont
empêché de participer aux deux
derniers matchs de championnat
de son équipe. Les examens sont
rassurants.

Il s'entraîne en solo

Djediat a commencé d'ores et
déjà à s'entraîner en solo. Après
s'être rassuré que sa blessure
n'est pas grave, il a commencé à
travailler seul en attendant de
rejoindre le reste du groupe.

Il sera présent
au stage de Zéralda

Djediat ne manquera pas le stage
de préparation de son équipe à
Zéralda. Les examens médicaux
ayant montré que sa blessure
n'est pas méchante, il peut
reprendre normalement du
service avec ses camarades.

Chebira aussi

A l'instar de Djediat, le joueur
Abdellah Chebira sera présent
avec ses camarades à ce stage de
Zéralda. Le joueur, qui souffre
d'une lésion au mollet et qui n'a
pas participé au récent match
contre le MCEE, pourrait effectuer
ce stage en suivant toutefois un
programme spécial que le staff
médical va lui préparer.

Le «Poulailler»
ne pourra pas être
ouvert avant
la saison prochaine

Il semble que le souhait des
supporters du CRB de revoir la
tribune nord, appelée
communément "le poulailler" ne
va pas être exaucé. En effet, cette
tribune, qui est réservée aux
supporters des équipes visiteuses
fermée à la suite du rapport du
CTC, ne pourrait pas accueillir le
public, du moins pour le reste du
championnat de cette saison.
Néanmoins, le coût de sa
réfection a été pris en charge par
l'APC et il ne reste que l'entame
des travaux qui ne débuteront pas
certainement
de sitôt.
H. A. B.

Dehar autorisé à
rentrer à Alger

Out face à la JSS pour
blessure, le milieu de
terrain Dehar Merouane a
été autorisé à rentrer chez
lui à Alger. Il profitera de
quelques jours de repos
auprès de sa famille, avant
de revenir à Setif ce
dimanche pour des soins
chez Kari. Dehar avait
souhaité revenir à son
meilleur niveau, mais la
malchance l'a poursuivi,
l'éloignant de la
compétition pour deux
semaines au minimum.

Belameiri était
hier aux soins

Traînant une blessure à la
cheville, laquelle s'est
réveillée avant-hier à
l'entraînement, ce qui le
privera du match face au
JSS, l'attaquant sétifien
Hedi Belameiri était hier
matin présent au stade. Le
joueur a travaillé en salle
de musculation où il a été
pris en charge
médicalement.

Se concentrer
uniquement sur le match
de demain face à la JSS,
insiste l'entraîneur,
Madoui, avec ses
joueurs durant toute la
semaine de préparation.
De notre correspondant

KACEM A.

Ainsi, l'ESS terminera cet après-midi
son cycle de préparation du match face à la
Saoura que les Ententistes doivent remporter, ce qui les rapprochera du leader où
l'ESS prendra à nouveau les commandes.

Après une discussion avec ses joueurs où il
a été question de les pousser à oublier le
match de la Supercoupe face au Ahly,
Madoui s'est entretenu une nouvelle fois,
hier, avec ses joueurs qu'il a exhortés de rester concentrés uniquement sur le match de
demain lequel doit être bien géré pour que
l'ESS puisse aller encore de l'avant en championnat. Les Sétifiens, qui restent sur trois
résultats positifs en étant notamment invincibles à l'extérieur, chercheront demain à
gagner et à séduire de façon à rassurer une
semaine avant leur déplacement au stade
de Tchaker. Le seul handicap qui risque
d'influer négativement sur le groupe est
l'indisponibilité de plusieurs joueurs pour
diverses raisons. Néanmoins, les
Ententistes saisiront d'autres opportunités
comme celle de jouer à domicile pour s'offrir un autre résultat probant, ce qui apaisera un tant soit peu la pression sur les
joueurs.
A. K.

Madoui prépare Delhoum

Après que les joueurs eurent rejoint les vestiaires, l'entraîneur sétifien s'est brièvement
entretenu avec son milieu de terrain, Madoui. Les deux hommes ont évoqué assurément
le match face à la JSS que Madoui veut coûte que coûte remporter. Sentant l'importance
de remobiliser son joueur sur le plan mental, Madoui a demandé à son joueur, qui a
quelque peu un retard en matière de préparation, de se tenir prêt. Les nombreuses défections font que Madoui compte énormément sur Delhoum lequel est attendu pour débuter le match sur le terrain.

Les Egyptiens ne
viendront pas
avant le 19
février
La délégation égyptienne
arrivera en Algérie que le
19 février. Le directeur
général du club a refusé
devenir en Algérie avant
cette date, il ne veut
prendre aucun risque avec
les joueurs qui, selon lui,
pourraient ne pas
s'habituer aux conditions
de préparation en Algérie.

Hadj Aïssa
s'engage pour
trois ans avec
Safa

L'ex-meneur de jeu de
l'Entente de Sétif Lazhar
Hadj Aïssa s'est engagé
pour trois saisons au
profit du club saoudien
Safa. Il a signé son
nouveau contrat sans
solliciter la direction de
l'Aigle noir car il était libre
de tout engagement.
A. K.

JSS

Sebie : «J’ai hâte de
retrouver les terrains»

Le défenseur central Touhami Sebie pourrait rater les trois prochaines
rencontres en raison de sa blessure à la cheville. Il a reçu une vilaine
blessure contre l’USMBA qui obligera son entraîneur à se passer de ses
services. Le soigneur fait de son mieux pour le remettre sur pied avant le
match contre la JS Kabylie, prévu le 28 de ce mois, au stade du 20-Août1955 de Béchar.
De notre correspondant

ALI OUKIL

Où en êtes- vous avec votre
blessure ?

Les choses se sont améliorées
grâce aux soins intensifs prodigués
par le soigneur du club durant des
semaines. Je m’entraîne en solo
pour le moment en attendant le feu
vert du médecin afin de rejoindre
mes camarades et préparer la suite
de la compétition. On doit faire tout
ce qui est en notre possession pour
remonter la pente.

Un mot sur la victoire devant le MC
Alger…

J’ai suivi la partie avec des amis à
partir des tribunes avec la peur au
ventre, ce match revêtait un caractère important pour nous. Les gars,
qui étaient décidés plus que jamais
à ce que les trois points de la victoire restent à Béchar, ont réussi à les
comptabiliser. Une victoire précieuse qui les encouragera en prévision des prochaines échéances…

Vous serez absent contre l’ES Sétif…

Tout dépendra de la décision que
prendra le premier responsable de
la barre technique. Il est le seul et
unique qui donnera son accord
quant à mon éventuelle participation à cette importante rencontre.

Elle sera très difficile surtout
qu’on aura en face une équipe de
l’ES Sétif difficile à manier sur son
terrain et devant ses milliers de
fidèles. Mais cela ne veut pas dire
qu’on se déplacera dans la capitale
des Hauts plateaux pour faire de
la simple figuration. Le groupe est
déterminé à réaliser un bon résultat pour confirmer notre retour en
force.
A. O.

17

Bouchar :
«On laisse
le Ahly de côté,
place à la JSS»
Le latéral droit de l'ESS se dit prêt,
comme ses coéquipiers, à glaner les trois
points de la victoire face à la JSS. Pour
lui, il est hors de question de penser dès
maintenant au match de la Supercoupe
face à la formation égyptienne Ahly,
l'heure est au championnat.
Vous êtes tout près de boucler
votre préparation du match de
championnat, peut-on dire que
vous êtes prêts ?

Absolument, cela fait deux jours
que nous y travaillons. Je vous
assure que nous avons beaucoup
axé notre travail sur le match face
à la JSS que nous devons bien
gérer. Les joueurs sont déterminés
à réussir ce coup dans le seul but
de prendre la première place au
classement en compagnie du leader, le MOB. L'occasion de jouer à
domicile doit être bien saisie avant
de passer à autre chose.

La JSS est connue pour être
une équipe accrocheuse et
sa dernière victoire face au
MCA a beaucoup galvanisé
ses joueurs, ne craignezvous pas que votre mission
soit difficile ?

Je sais que la JSS a joué samedi
face au MCA et a réalisé une victoire. Néanmoins, nous ne cherchons pas à savoir ce que font les
autres, nous nous contentons de
notre mission. Nous avons accompli une semaine de travail, place
maintenant au terrain. Au risque
de me répéter, j'estime qu'il va falloir remporter ce match à tout
prix. Nous restons sur trois résultats positifs en championnat et une

Match d’application :
Terbah 2- 1 Aib

Le staff technique a programmé avanthier après midi un match d’application
entre les titulaires et remplaçants. Ses
derniers étaient renforcés par quatre
meilleurs espoirs, qui avaient donné du
fil à retordre durant le premier quart aux
camarades de Bousmaha, loin de
s’attendre à cette réaction de leur vis-àvis. Une fois l’orage passé, les Aoudou et
compagnie reprirent le match en main et
arrivent à planter deux buts à leurs
adversaires. La partie s’est achevée sur
le score de deux buts à un en faveur des
camarades de Terbah sur Aib. Le coach
était satisfait par le rendement de
quelques remplaçants et compte
convoquer deux ou trois parmi eux pour
effectuer le voyage à Sétif.

J’aimerais bien faire partie du groupe
qui donnera la réplique à la formation sétifienne pour apporter ma Départ hier sur Sétif
modeste contribution à mon équipe. C’est vers les coups de vingt heure que la

Que pensez-vous de cette
rencontre ?

Vendredi 13 février 2015

délégation Sudiste s’est envolée direction
Sétif, une fois arrivée à destination elle
est descendue à
l’hôtel El-Hidhab très fréquenté par les
équipes de passage dans la capitale des
hauts plateaux. La JSS donnera la réplique
à l’ES Sétif pour le compte de la vingtième
journée du championnat de ligue 1 Mobilis.

Belaid : «A Sétif pour réaliser un bon résultat»

Le DTS Larbi Belaid estime que la victoire
obtenue dernièrement devant le
Mouloudia d’Alger a amorcé le déclic. Il
estime que les joueurs sont décidés plus

qualification en Coupe d'Algérie,
je pense qu'on devra aisément
enchaîner. Le match sera certes
difficiles où chacune des deux
équipes sortira ses griffes pour le
gagner, mais il est de notre devoir
de ne pas laisser filer l'occasion de
glaner trois points supplémentaires.

Les supporters sétifiens ne
remplissent plus les gradins
comme avant, un mot sur cette
situation ?

La présence de nos supporters
est plus que souhaitée, j'espère
qu'ils viendront en force nous prêter main forte pour passer cet
écueil. Nous promettons de faire
de notre mieux pour leur garantir
une victoire avec l'art et la manière avant de leur donner rendezvous dans une semaine à Tchaker.

Justement, comment s'annonce
ce match ?

Je dois bien vous signaler que
pour l'instant, aucun joueur
n'évoque la rencontre de la super
coupe face au Ahly d'Égypte. Il est
prématuré d'en parler, nous
sommes focalisés sur ce match de
championnat. Une fois le match
face à la JSS terminé, nous saurons
quoi dire.
A. K.
que jamais de continuer à aller toujours
de l’avant : « On a perdu de nombreux
points à domicile, à soit plus d’une
dizaine qui a chuté l’équipe dans la zone
de turbulence. Le succès acquis devant
le doyen stimule davantage le groupe
pour les prochains rendez vous à
commencer par notre prochaine sortie à
Sétif pour en découdre avec la formation
locale. La rencontre s’annonce difficile
devant les gars des hauts plateau qui
affichent une belle forme ses derniers
temps comme le témoignent ses bons
résultats. Les Belkheir et compagnie se
sont très bien préparés pour revenir avec
le meilleur résultat possible » Dira t-il.

Djebbar : «Gouavec doit
changer de métier»

Le DG de la société JS Saoura Mohamed
Djebbar estime que le désormais ex
entraineur de son équipe Denis Gouavec,
n’a rien prouvé durant son passage « On
se demande comment cette personne
exerce le métier d’entraineur. Il n’a rien à
voir le sport roi et ne sait pas aussi
communiquer avec ses joueurs. On a été
induit en erreur en s’attachant ses
services durant des semaines ou il a faillit
amener l’équipe tout droit vers la
relégation… » Dira t-il.
Avant d’ajouter : « Il doit changer de
métier, c’est le meilleur conseil que je
peux lui donner ». Les dirigeants Sudistes
pensaient qu’il était le mieux placer pour
mettre fin à la série des mauvais résultats
en vain. Son remplaçant a réussi à
stopper l’hémorragie et remis en
confiance les joueurs.

www.competition.dz

Vendredi 13 février 2015

16

ASO

USMA

Les feux sont au rouge
N'ayant pas été capable de gagner le moindre match depuis sa dernière
victoire face à l'Entente au stade Boumezrag.

De notre correspondant
A. BENABDELKADER
L'ASO, qui a réalisé cinq matches
nuls de suite, est tombée à Zabana
face à l'ASMO dans un match où les
poulains de Benchouia pouvaient
aspirer à mieux, eux qui ont résisté
75' durant.
Cependant, la formation chélifienne
n'a pas vraiment osé, même si
Messaoud a raté une occasion
immanquable qui aurait pu être le
tournant du match. L'ASO devait
faire le jeu, surtout qu'en son sein
des joueurs de métier évoluent
depuis des saisons, à l'instar de
Tedjar et Messaoud, pour ne parler
que de ces ex-internationaux.
L'équipe qui ne sait plus gagner fait
face à un grand dilemme, selon ses
supporters qui s'inquiètent encore,
même si les optimistes parmi eux
tiennent toujours à une fibre de rêve
de voir leur équipe se maintenir. Il
est vrai que le problème est d'ordre
psychique dû à la pression qui
entoure le groupe qui appréhende la
relégation, mais cela ne peut être un
alibi pour les camarades de Zaoui
qui sont dans l'obligation de se don-

A cause de l'épidémie
d'Ebola

ASO-Kamboi
Eagle's en
aller-retour
à Chlef ?

L'ASO affrontera dimanche le
club sierra-léonais du Kamboi
Eagle's dans le cadre du match
aller comptant pour le tour
préliminaire de la Coupe de la
Confédération africaine au
Stade Boumezrag, qui pourrait
également accueillir la manche
retour quatre jours après, selon
des sources proches de la
direction de l'ASO. Sachant que
les clubs sierra-léonais,
Libériens et Guinéens ne
peuvent recevoir sur leur
territoire pour cause d'épidémie
d'Ebola, la CAF ayant interdit la
tenue de rencontres dans ces
trois pays. Dans cet ordre
d'idée, le club sierra-léonais a
proposé à son homologue
algérien de programmer la
manche retour également en
Algérie. En concertation avec la
FAF, l'ASO tentera de trouver une
solution, les deux clubs pouvant
se retrouver quatre jours après
la tenue de la manche aller pour
disputer le match retour. Pour
rappel, des arbitres marocains
ont été désignés pour officier le
match aller, conduits par Jiyad
Redouane, assisté de Benbaba
Issam et Mabrouk Youcef, alors
que le quatrième arbitre sera
Tiazi Hichem. Le match retour,
prévu initialement entre le 27 et
le 1er mars sera dirigé par des
arbitres Mauritaniens,
composés de Thiam Amadou,
Warr Abdourrahmane, Chikhna
Demba Boubou et Kelly
Abderrahmen.
A. B.

ner à fond et de prouver qu'ils en ont
pour cette équipe qui les fit découvrir au grand public. Si d'aucuns
estiment qu'aucun joueur au monde
ne souhaite le purgatoire à son équipe, les Chélifiens doivent le prouver
de par leur comportement sur le terrain. "Qu'ils sachent mourir, au

moins", a déclaré un fervent supporter, qui porte le club dans son cœur
depuis des décennies.
Problème ?
Selon les propos recueillis par certains spectateurs du match face à
l'AMO, le problème de l'ASO

demeure son milieu de terrain qui
ne sait pas construire le jeu et ne fait
dans la catastrophe pour éviter le
danger qu'il tente par tous les
moyens de l'éloigner de la zone.
Voulant fermer le jeu en alignant
trois récupérateurs, Boussaid,
Semahi et Meliani, Benchouia n'a
pas eu ce qu'il voulait car son équipe
a flanché en fin de match où elle a
encaissé deux buts. Et dire que
l'équipe a en son sein des joueurs de
bon niveau technique. Au train où le
jeu va en étant décousu, il ne fait
jamais s'attendre au meilleur, un
principe en football, messieurs ! Il
est vrai que l'équipe joue handicapée par plusieurs absences, qu'elle
évolue en deçà de ses potentialités,
qu'elle soit pressée par le public
adverse, que ses propres supporters
n'exercent pas de pression sur l'adversaire une fois à domicile, que les
arbitres ont souvent lésé l'équipe
même à Chlef et que mes joueurs
reviennent de blessures, des facteurs
qui peuvent faire pencher la balance
mais cela ne peut être derrière ce
qu'est l'équipe actuellement, une
lanterne rouge !
A. B.

Sid Rouhou : «Vaincre les SierraLéonais pourrait nous booster»
L'entraîneur des gardiens de
but de l'ASO estime que l'ASO
avait les moyens de bien faire
au stade Zabana si les joueurs
y avaient beaucoup cru.
On s'attendait à une ressaisie face à
l'ASMO et vous voilà encore battus,
un commentaire
Que voulez-vous que je dise sinon
que nous fussions prêts pour la
bataille mais une fois sur le terrain, les
choses ont semblé changer de donne.
En effet, nous avons bien tenu certes
mais les Asémistes étaient plus actifs
sur le terrain et ont cherché cette victoire. De notre côté, on avait beau
tenté mais ça n'a pas marché et si on
avait inscrit l'une de nos occasions, le
match aurait été tout autre.
Plusieurs joueurs ont été
absents dans ce match, n'est
ce pas ?
C'est la poisse qui nous colle

car après les blessures, le tour est aux
suspensions. Les absences font mal et
c'est normal dans un cas comme le
nôtre. E plus du facteur chance qui
nous joue un mauvais rôle, il y a cette
inefficacité inexplicable. On a pourtant bien tenu mais l'adversaire nous a
bien eu en nous ayant guettés.
La défaite consommée, l'heure est à
la coupe de la CAF
Je crois que ce match vient à point
nommé car une victoire face aux
Sierra- Léonais pourrait nous booster
à ressurgir en championnat. Ce qui
nous manque, c'est une victoire qui
pourrait nous ouvrir grandes les
portes du sauvetage.
Courir trois lièvres n'est pas à votre
portée, n'est-ce pas ?
Je ne dis pas le contraire mais je
peux vous dire aussi que cette compétition continentale peut nous servir
même si l'objectif principal demeure
le maintien dont je suis quand même
optimiste.
A. B.

Lanterne rouge,
un statut complexant

Lanterne rouge depuis des semaines,
la formation chélifienne qui est
relégable en puissance se doit de se
tirer d'affaire en jouant à fond ses
chances de maintien même si les
choses ne seront pas des plus faciles.

Pour la petite histoire, recevoir le CRB qui est
en ascension pour ensuite se déplacer chez le RCA sont
tous des matches difficiles d'autant plus que ces adversaires sont concernées soit par le titre soit par le maintien
et chacun de ces derniers ne se laissera pas faire.
Cependant, avant ces matches, l'ASO portera l'habit du
représentant algérien en Coupe de la CAF où elle croisera le fer avec les Sierra Léonais de Kamboi Aigles

dimanche prochain à Chlef, un match qu'elle devra
gagner, ne serait-ce que pour se remonter le moral avant
d'attaquer la nouvelle mission qui incombe à tout un
entourage à savoir l'opération de sauvetage. Comme
l'ont déclaré la plupart des joueurs, une victoire pourrait
donner à un nouvel essor et sera de bon augure pour le
match face au CRB.
Y a-t-il encore de l'espoir ?
Si l'on se réfère aux calculs et à la logique, l'ASO n'est
pas encore condamnée même si elle y candidate en puissance. Cependant, comme il reste 10 matches à jouer
dont 5 à domicile, l'ASO peut espérer à condition qu'elle ne se laisse aucunement faire tout en courant derrière
trois autres points. Possédant 19 unités, si elle sera
capable d'en engranger 17 autres, elle sera sauvée mais,
le problème est dans la capacité.
A. B.

Zaoui et Naâmani
ont purgé

Suspendus, les deux
défenseurs centraux de l'ASO,
Zaoui et Naâmaani ont purgé
de leur suspension d'un
match face à l'ASMI. Ils
seront sur pieds face au CRB,
au prochain match.

Zaouche
toujours blessé

Après avoir redressé la barre en championnat

LES ROUGE ET NOIR
À L'HEURE AFRICAINE


Blessé face à la JSK, Zaouche
qui a été touché à la cuisse
se passera du match de la
coupe de la CAF tout comme
celui face à l'ASMO où il a
manqué à ses camarades. Le
médecin lui aurait conseillé
un repos d'une semaine pour
reprendre avec ses
camarades.

Reprise
hier des
entraînements

Messaoud
retrouvera-t-il
sa verve ?

C'est le souhait de tous les
fan du club qui ont été
impatients de revoir
Messaoud taper dans un
ballon. Revenu en tant que
titulaire après plus de quatre
mois d'absence, l'enfant de
Tiaret a retrouvé le onze face
à l'ASMO après avoir été
systématiquement incorporé
lors des deux derniers
matches. Il est rai que
Messaoud a raté un but tout
fait mais cela reste quand
même de bon augure pour
l'équipe qui a besoin de
toutes ses forces vives.

Haddouche devait
reprendre hier

Suite à un mal de dent qu'il a
extraite, Haddouche qui a été
convoqué face à l'ASMO
malgré ce malaise devait
reprendre hier avec ses
camarades. Décevant depuis
son retour parmi l'équipe
après plu d'un mois
d'absence, l'international
espoir de l'ASO devra fournir
plus d'efforts pour
reconquérir les cœurs des
Djawarih.
A. B.

Vers des
entraînements
à Oued Fodda

Selon des sources proches du
staff technique, les
entraînements précédant ce
match de la CAF devraient
avoir lieu au stade " Habib
Dellali " de Oued Fodda, une
façon de fuir la pression des
supporters.

Le match de
coupe face à
l'USMA sera-t-il
reporté ?

Sachant que l'ASO pourrait
jouer le match retour de la
coupe de la CAF à Chlef
comme le souhaitent les
Sierra Léonais, soit quatre
jours après le match aller,
les instances sportives
pourraient donc reporter le
match de coupe entre l'ASO et
l'USMA comptant pour les 8e
et qui devait avoir lieu le 20
février au stade " Omar
Hamadi ".

Huit ans après, l'USM Alger renoue avec la compétition
continentale. A la faveur de leur succès en championnat d'Algérie la
saison passée, les Algérois ouvrent droit à la participation à la très
prestigieuse et courtisée Ligue des Champions d'Afrique.
PAR MOHAMED FAYÇAL
L'adversaire a pour
nom le FC Foullah du
Tchad. Une équipe qui
n'est pas une grosse pointure du continent, mais il
faudra la prendre au
sérieux. De ce côté, les
coéquipiers de Belaïli vont
certainement s'armer psychologiquement en vue de
prendre au sérieux les
Tchadiens en prévision de
ce match aller prévu ce
dimanche à 18 heures au
stade Omar Hamadi de
Bologhine. Le match se
jouera en tout cas dans une
ambiance favorable pour
les gars de Soustara, dans
la mesure où ils auront
l'avantage du terrain et du
public. Le point le plus
important demeure cependant la situation psychologique confortable dans
laquelle se trouvent les

IRM
pour
Koudri

Victime d'une
blessure au
genou
contractée
lors du dernier
derby contre
l'USM El
Harrach, le
milieu de
terrain, Hamza
Koudri,
pourrait rater
le prochain
match de son
équipe. Le
joueur en
question a
passé hier une
IRM (imagerie
à résonance
magnétique),
pour être fixé
davantage sur
sa blessure.

Benmoussa et consorts. En
effet, les Algérois traversent un passage très
encourageant du fait de
l'amélioration de leurs
résultats dans le cadre du
championnat professionnel de Ligue 1 Mobilis.
Après avoir connu un passage à vide inquiétant
ayant conduit à l'éviction
de l'entraîneur Hubert
Velud, l'USMA, sous la
houlette de Dziri et
Aksouh, a su redresser
rapidement la barre. Outre
sa superbe victoire devant
le RC Arba sur le score
fleuve de 5 buts à 1, la formation usmiste est allée,
par la suite, arracher un
bon point du nul devant la
redoutable équipe de
l'USM El Harrach. Dans un
stade du 1er Novembre de
Mohammadia pratiquement acquis à la cause
Harrachie, les coéquipiers

du gardien Berrefane
s'étaient distingués par un
comportement de champions. Nullement impressionné par l'ambiance du
match et la domination
impose par les locaux, le
champion d'Algérie en
titre a géré à sa guise la
rencontre. Tout cela fait
que l'USMA est en train de
retrouver ses forces. Il faudra toutefois le confirmer
ce dimanche pour le compte du tour préliminaire de
la Champion's League africaine.
Eviter le scénario
de l'AS Fnis
Même si l'adversaire ne
présente pas le profil d'un
conquérant redoutable, il
reste qu'il est nécessaire de
ne pas le sous-estimer.
Bien que leurs performances en compétitions
continentales soient plutôt

timides, les Tchadiens
sont, néanmoins, des habitués de l'épreuve. Il suffit
d'ailleurs de se rappeler du
scénario
cauchemardesque de la dernière participation algérienne en
Ligue des Champions pendant la saison 2006-2007.
Les Usmistes s'étaient fait,
en effet, écarter par un club
du Niger, l'AS Fnis. Alors
que tout le monde pensait
que l'USMA avait assuré
sa qualification à la faveur
de son succès au match
aller à Alger sur le score de
3 buts à 2, les Nigériens, et
contre toute attente,
avaient incroyablement
renversé la vapeur lors de
la manche retour s'imposant par 2 buts à 0. Depuis,
l'USMA n'est plus apparue
à l'échelle continentale. Ce
dimanche, les Rouge et
Noir feront leur grand
retour. Gagnant ?
M. F.

Le club tchadien a informé l'USMA hier

Le FC Foullah arrivera
aujourd'hui à 12H45
Le club tchadien de FC
Foullah donne enfin signe de
vie. Après avoir (sciemment)
entretenu le suspense dans
une forme de guerre psychologique qui ne dit pas son
nom, les dirigeants de Foullah
se sont manifestés par le biais
d'un fax envoyé dans la matinée à l'administration de
l'USM Alger. La délégation
tchadienne devra arriver,
selon des informations
recueillies auprès de la direction algéroise, aujourd'hui à
Alger. Elle arrivera à l'aéroport international d'Alger aux
environs de 12 heures 45, a-ton appris encore de mêmes
sources. Ce genre de comportement des clubs africains est

devenu une habitude. C'est
pourquoi les Usmistes ne sont
pas affectés et sont toujours
bien armés mentalement pour
passer avec succès le rendezvous de dimanche prochain.
Il faut savoir, par ailleurs, que
le FC Foullah traverse une
période faste de son histoire,
avec ses deux consécrations
de rang en championnat. Il
est le vainqueur des deux
dernières éditions du cham-

pionnat (amateur) du Tchad.
Hébergement
à Dar Diaf
Nous apprenons également
que la délégation tchadienne
devra élire domicile à l'hôtel
Dar-Diaf de Bouchaoui. Les
dirigeants de l'USMA ont pris
toutes les mesures nécessaires
pour rendre agréable le court
séjour de l'adversaire à Alger.
M. F.

Après avoir
bénéficié d'une
journée de repos
bien méritée au
lendemain du
point précieux
ramené de
Lavigerie, les
joueurs de l'USM
Alger ont repris
hier le chemin
des
entraînements
au stade de
Bologhine. Une
reprise qui signe
le début de la
préparation pour
la compétition
africaine. L'USMA
se contentera
pendant les deux
jours qui
viennent
d'entraînements
quotidiens
jusqu'au jour du
match.



La liste
des 18
aujourd'hui

A en croire des
sources proches
du staff
technique de
l'USMA, la liste
des 18 joueurs
concernés par la
joute de demain
sera rendue
publique à l'issue
de la séance
d'entraînement
d'aujourd'hui à
Bologhine. C'est
dire
qu'aujourd'hui le
staff technique
tranchera sur la
participation des
joueurs déclarés
toujours
incertains.

www.competition.dz Vendredi 13 février 2015

9

DZIRI :

«L'adversaire
nous est
méconnu»

Le staff technique
de l'USM Alger est en quête
d'informations sur son
adversaire en prévision du
match aller du tour préliminaire de la Ligue des
Champions d'Afrique ce
dimanche à Bologhine. Aux
dernières nouvelles, une
cassette vidéo sur le
FCFoullah aurait été récupérée par le club algérois.
Ce qui devrait permettre
aux membres du staff technique d'avoir une idée sur
l'adversaire. L'entraîneur,
Bilel Dziri, qui assume bien son rôle, réalisant une
victoire et un nul en deux matches disputés cette
semaine, avoue n'avoir pas beaucoup de renseignements sur l'adversaire. "Le FC Foullah nous est
méconnu. Nous attendons une cassette de l'adversaire pour en avoir une idée", a-t-il indiqué dans une
déclaration radiophonique juste après le dernier
match du championnat contre l'USMH. Dziri estime
toutefois que ses poulains vont faire le maximum
pour réaliser le meilleur score possible qui leur permettra de disputer la manche retour dans la sérénité.

PLUSIEURS
JOUEURS
INCERTAINS

Des soucis d'effectif pour le staff technique
Cette première sortie africaine des Rouge et Noir
de Soustara présente quelque soucis pour les
membres du staff technique. Celui-ci sera contraint
de composer son onze de départ sans quelques titulaires, et ce, pour cause de blessures. Des joueurs ont
peu de chances de prendre part au rendez-vous de
ce dimanche. Outre le gardien international,
Mohamed Lamine Zemmamouche, pas encore au
top physiquement pour pouvoir prendre sa place
dans le onze de départ, le duo Aksouh-Dziri devrait
également se passer des services du défenseur
Boudbouda, toujours blessé. Et ce n'est pas tout.
Koudri serait le grand absent du match de dimanche
prochain. Il faut compter aussi la très probable
défection de Beldjilali. Même si ce dernier s'entraîne
avec le groupe, il n'en demeure pas moins que sa
participation demeure très improbable. Même cas de
figure pour l'attaquant Ferhat. C'est dire combien le
staff technique aura de difficultés pour composer
l'équipe rentrante. Compte tenu cependant de la
richesse de l'effectif et les bonnes performances des
remplaçants, le staff technique peut espérer passer
avec succès ces circonstances contraignantes.
M. F.

 Deux entraînements

Belaïli
manque
l'entraînement

Le meilleur
joueur usmiste à
l'heure actuelle,
Youcef Belaïli, a
brillé par son
absence lors de
l'entraînement
d'hier à SaintEugène. Mais il
semble que le
joueur en
question devrait
reprendre avec le
groupe
aujourd'hui.

pour les Tchadiens

L'équipe de FC Foullah aura droit, selon les informations en
notre possession, à deux séances d'entraînements à Alger.
Elles sont programmées au stade de Bologhine dont une à
l'heure du match (18 heures).

Le match retour sur
du gazon synthétique
Le match retour entre le club tchadien et le représentant
algérien aura lieu au stade de la capitale N'Djamena.
Baptisée Idriss Mahamat Ouya (en référence au meilleur
sauteur tchadien détenteur depuis 1966 du record local du
saut en hauteur avec 2,17 mètres), l'enceinte est dotée
d'une pelouse en synthétique (ancienne génération). Le
stade peut accueillir jusqu'à 30000 supporters. Le match
retour est prévu le 27 ou 28 du moins en cours.

Avis de décès
Les familles Touati et Lamini ont la douleur de faire
part du décès de Mustapha Touati survenu hier à
l'âge de 54 ans. L'enterrement aura lieu aujourd'hui
13 février 2015 au cimetière d'El-Kettar.
A Dieu nous appartenons et à Lui nous retournons.

www.competition.dz

Vendredi 13 février 2015

10

www.competition.dz Vendredi 13 février 2015

USMH

MCO

La direction
en contact avec

ISMAËL DJELID
On a appris hier que la direction de l'USMH
vient de contacter un technicien algérien
travaillant en Suisse. Il s'agit d'Ismaël
Djelid qui allait déjà venir au début de
l'été en cours lorsque Boualem Charef
avait pris une autre destination.

Bouguèche en colère
Fraîchement recruté, Hadj Bouguèche
commence à découvrir les problèmes
financiers de l'USMH. D'après nos informations, le joueur est très en colère
puisqu'il n'a toujours pas perçu l'argent
qu'on lui a promis lors de la signature de
son contrat.

Il est actuellement
entraîneur professionnel au sein des
U21 des Young Boys BSC. Pour le
moment, les contacts ne sont qu'à
leur début, mais ça risque de
prendre du temps et même d'être
compromis si Iaïche ne présente pas
de lettre de démission. Aussi, ça
pourrait ne pas se conclure, si le
coach en place revient sur sa
décision puisque la direction veut le
garder pour la stabilité du groupe.

structure jeune intéressante. Je suis
disposé à entraîner l'USMH et la
conduire vers le succès. Je suis un
Harrachi avant tout puisque j'ai
grandi dans cette localité avant de
partir en Europe."
Rappelons que, par le passé, Ismael
Djelid était sur le point d'encadrer
les jeunes catégories de l'équipe
nationale avant que cela ne tombe à
l'eau après la démission de l'ex-DTN
Saïd Haddouche.

Djelid : «Je suis prêt
à conduire et diriger l'USMH
malgré les difficultés
financières»
Contacté par nos soins en fin de
journée d'hier, Ismael Djelid nous a
affirmé qu'il a l'intention de venir à
l'USMH, mais… : "Tant qu'Iaïche est
en poste, je ne peux me prononcer
sur ce sujet. Officiellement, c'est lui
l'entraîneur en chef de l'USMH", a-til affirmé. A propos de ses contacts
avec les dirigeants harrachis, il nous
dira : "J'étais en contact avec un
dirigeant de l'USMH aujourd'hui
(ndlr, hier). Ils veulent avoir mes
services. Ils me connaissent très bien
et savent ce dont je suis capable. Je
suis prêt à conduire et diriger
l'équipe senior de l'USMH malgré les
difficultés financières et
d'organisation. Ça me tente de venir
aider ce club qui possède une

«Mon agent et manager
aura une discussion
téléphonique avec Laïb et
Hadj Kamel après l'annonce
officielle du départ
d'Iaïche»
A propos de son arrivée à l'USMH,
Ismael Djelid ne veut rien faire tant
qu'il y a un entraîneur en poste :
"Mon agent et manager aura une
discussion téléphonique avec Laïb et
Hadj Kamel une fois que l'annonce
du départ d'Iaiche sera officielle.
Ensuite, on fixera une rencontre et
on en parlera de mon projet et
d'autres détails. Je serai honoré de
conduire ce club. Le supporter de
l'USMH aime son équipe et goûte au
football. Dans mon quartier natal, on
ne parle que d'El-Harrach. On me
demande souvent quand je viendrai
les entraîner."
S. B.

Un diplômé
UEFA, une
aubaine
pour
l'USMH
Si tout ira bien,
l'USMH aura un
technicien ayant
un bagage solide
(licence UEFA A,
l'avant le dernier
diplôme UEFA
Pro) pour bien
encadrer l'équipe
senior, mais
aussi pour
promouvoir les
jeunes talents du
club. D'ailleurs,
cela fait partie
de ses projets,
puisque, en
partie, il a
l'intention de
mettre à profit le
potentiel des
jeunes joueurs
de l'USMH. Djelid
nous a dit à ce
sujet : "Je serai
disposé à
apporter ma
formation UEFA,
mon expérience
de haut niveau et
mes
compétences
acquises en
Europe. En gros,
j'ai un bon projet
ambitieux qui
englobe les
seniors et la
structure junior."
S. B.

Il aura lieu à Tipaza

Dimanche,
début du stage
d'une semaine
pour l'USMH

L'équipe senior de l'USMH
entrera en stage après-demain à
Tipaza. Cela durera pendant une
semaine, soit jusqu'à samedi
prochain. Malgré le départ
imminent de l'entraîneur en chef
Abdelkader Iaïche, la direction ne
compte pas faire machine arrière
sur ce regroupement qui lui est,
tout de même, cher. On veut
absolument le maintenir dans le
but de permettre à l'équipe de se
ressourcer et de meubler
également ce repos forcé qui
durera treize jours. Une aubaine
pour certains joueurs pour se
rattraper physiquement, à l'image
d'Aït Ouamar, Gherbi, Boumechra,
Mazari, Boulakhoua, Ziane Cherif,
tous blessés lors du stage hivernal.
C'est Bechouche et
Benomar qui devraient
encadrer l'équipe
D'après nos informations, c'est
Bechouche et Benomar qui
encadreront l'équipe en cas de
départ d'Iaïche. La direction du
club veut compter sur eux le temps
de trouver un nouveau technicien.
S. B.

Jusqu'à hier, Abdelkader
Iaïche n'avait pas encore
présenté de lettre de
démission. Cela bloque les
dirigeants harrachis qui
veulent vite en finir avec cette
histoire et passer à autre
chose.
C'est le flou total autour de cette
affaire. Abdelkader Iaïche a déclaré aux responsables de l'USMH qu'il ne reviendra
plus, alors qu'il n'a toujours pas présenté sa
lettre de démission. Cette situation gêne
énormément les dirigeants qui, sans un
départ officiel, ne pourront rien faire. Pour
autant, dans le but de ne pas bloquer l'équipe qui devra reprendre les entraînements à
partir de demain, ils comptent mobiliser
leurs deux hommes forts, à savoir
Bechouche et Benomar. Ils ne comptent pas

faire le moindre changement au sein du staff
technique. Ce sont les deux hommes cités
plus haut qui pourraient assumer l'intérim,
voire finir la saison en tant que coachs.
D'après nos informations, Bechouche et
Benomar ont accepté cette tâche, qui leur
sera probablement assignée à partir de
samedi, et ce, dans le cas où Iaïche ne revient
pas. D'après nos informations, la direction
hésite toujours à recruter un nouvel entraîneur, mais tend plus vers la seconde possibilité, c'est-à-dire, pas de nouvelles recrues
jusqu'à la fin de saison. Aussi, on a appris
que les responsables du club veulent en finir
avec cette histoire qui risque de perturber les
joueurs si ça ne se règle pas rapidement.
Hadj Kamel : «On donnera carte
blanche à Bechouche et
Benomar»
Contacté par nos soins dans la journée
d'hier, le manager général de l'USMH,
Kamel Benabdellah, nous a affirmé que son
club insiste toujours pour garder Iaïche,
mais ce dernier est déterminé à ne plus revenir. Dans le même sillage, notre interlocuteur ajoute : "On ne doit pas rester les bras
croisés. Il faut qu'on passe à autre chose. A

HICHEM CHÉRIF : «On sait négocier
nos matches à l'extérieur, donc…»

A 24 heures du match
chez le CSC

L'attaquant Hichem Chérif, qui travaille dur pour donner plus d'éclat
à sa forme actuelle, ne cache pas la difficulté de la tâche qui attend son
équipe demain face au Chabab de Constantine.

Après avoir pris les points de
la réception de l'USM Harrach,
le onze du MC Oran s'apprête
à rendre visite à son
homologue du CS Constantine
avec qui les débats se
tiendront au stade Hamlaoui,
demain. Inutile de l'affirmer,
les poulains de Cavalli sont
appelés à négocier cette
sortie, la dixième de la saison,
par un résultat probant. Une
issue positive reste dans les
cordes de leur team qui a
prouvé sa valeur à l'extérieur,
maintenant que son jeu est
léché. Revigorés par cette
troisième place du classement
général, Nekkache et ses
coéquipiers devront parvenir à
déjouer les plans des Sanafir.
D'autant qu'ils seront dans
l'obligation de confirmer leur
bel état de santé dans
l'optique de préserver la
dynamique des résultats
actuels et l'embellie avec.
Mais pour ce faire, ils devront
asseoir leur faculté offensive
sachant que l'équipe pèche
par un manque flagrant en
matière d'efficacité. Les
chiffres sont édifiants dans la
mesure où l'artillerie
mouloudéenne ne frappe pas
fort cette saison. Marquer 15
buts en 19 apparitions est une
performance qui ne
correspond guère à la qualité
de ce parcours et reste
l'unique faille pour laquelle
l'entraîneur fait tout pour
trouver la solution idoine.
L. M. A.

De notre correspondant
L. M. AZZI

Larbi,
Makusu et
N'doubmé
ont repris
Comme prévu,
les attaquants
Cedric Ndoumbé
et Jean-Marc
Makusu ont
repris les
entraînements.
Ces deux joueurs
ont pris part à la
séance tenue
hier matin sur le
terrain du stade
Ahmed-Zabana.
Idem pour le
milieu Kamel
Larbi dont la
forme est
éblouissante.
Ce dernier, après
un court séjour
en France, a
rejoint son
équipe
avec
laquelle il
se
prépare au
match en
déplacement
face au CS
Constantine.

A quelques heures du match en
déplacement face au CSC, comment va le
groupe ?

Hamdoullah, tout le monde va bien. Nous,
les joueurs, nous travaillons dans la sérénité
et dans le calme. Nous sommes concentrés
sur notre travail et sur ce match de
Constantine. Nous devons réaliser un bon
résultat afin de confirmer notre bonne santé.

Ce succès face à l'USMH
a fait du bien au groupe après
la défaite de l'Arba…

Exactement ! Ce succès n'a pas été facile à
réaliser face à un adversaire redoutable, fautil le rappeler. Mais ça été amplement mérité
parce que nous avons pris un net ascendant
sur l'équipe adverse. Grâce à ce résultat
acquis au prix d'une belle prestation, notre
équipe se porte bien et se hisse à la troisième
place du classement général. Le plus important, c'était d'empocher les points. Chose qui
a fait du bien au groupe et aux supporters
que nous remercions.

Ils sont contents parce que
l'équipe retrouve le podium…

C'est vrai parce que cette victoire nous
a permis de nous installer de nouveau sur
le podium. Cela leur fait plaisir autant que
nous les joueurs et il y a de quoi. Cela ne
nous est pas arrivé depuis belle lurette. On
comprend la réaction de nos supporters qui
le méritent bien.

Absolument, le plus dur c'est de pouvoir
continuer sur notre lancée. Nous ferons tout
notre possible pour rester accrochés à cette
position. Mais il ne faut pas oublier que pour
le moment, notre préoccupation est de pouvoir assurer le maintien avant terme. Il faut y
penser surtout que nous ne sommes pas loin
de parvenir à nos fins. Seulement, il faut rester concentrés et vigilants tout en appliquant
les consignes de l'entraîneur.

première vue, Bechouche et Benomar pourraient accepter de prendre le relais et de se
charger de cette équipe. On leur donnera
carte blanche. Tout sera clair à partir de la
reprise. On compte tenir une réunion avec
les joueurs pour leur annoncer la nouvelle
au cas où Iaïche présente sa lettre de démission. Quoi qu'il advienne, on compte sur
Bechouche et Benomar, lesquels avec leurs
compétences, ne vont certainement pas
décevoir."
«Il n'y a pas de cas Ziane Cherif»
Voulant avoir des précisions sur ce qui s'est
passé entre le défenseur Ziane Cherif et
Iaïche lors de la mise au vert à la veille du
derby contre l'USMA, Hadji Kamel dira : "Il
n'y a pas de cas Ziane Cherif. Le joueur n'a
pas été convoqué parmi les 18, c'est tout. Il
ne s'est rien passé de grave.". Ainsi, le manager général de l'USMH vient donc d'infirmer
qu'il y a eu un accrochage entre Ziane Cherif
et le coach Iaïche à la veille du match contre
l'USMA, puisque le premier cité n'a pas
accepté de débuter le derby en tant que remplaçant, ce qui l'a poussé à quitter l'hôtel lors
de la mise au vert.
S. B.

Il faudra commencer par
un bon résultat à Constantine…

Nous avons deux déplacements consécu-

Préserver
l'embellie, asseoir
le jeu offensif

Le wali prêt à tendre
la main à Belhadj

Et le plus dur reste
à faire maintenant qu'il faudra
confirmer…

L'USMH bloquée par Iaïche
PAR SOFIANE BOULAOUCHE

15

tifs au programme du championnat qui nous
attend (ndlr : CSC et NAHD). A commencer
par celui de Constantine face au CSC où nous
sommes appelés à faire le match qu'il faut
afin d'assurer le meilleur résultat possible.
Evidemment, ça ne sera pas facile parce que
l'équipe adverse voudra se racheter pour
effacer son dernier revers à El-Eulma.

Donc, la mission ne s'annonce pas
facile…

Tout à fait parce que non seulement nous
allons jouer face à un adversaire qui n'est pas

facile à manier, mais parce qu'il va avoir l'occasion d'évoluer chez lui. Et puis, tous les
matches sont très difficiles à gérer, surtout
que nous venons d'atteindre la 20e journée.
Plus on avance, plus les matches se compliquent. Cela dit, on sait bien ce qui nous
attend face au CSC. Cependant, nous avons
prouvé notre valeur. Le Mouloudia a montré
de belles choses à l'extérieur. On sait négocier
nos matchs en dehors de nos bases. Donc,
nous irons à Constantine avec la ferme intention de revenir avec le meilleur résultat possible.
L. M. A.

Quand le MC Oran va bien, la ville d'El-Bahia
respire la santé. Chose qui fait plaisir aux
autorités dont les responsables attachent
beaucoup d'importance aux résultats de l'équipe des Rouge et Blanc. Sauf que pour une raison inconnue, ces derniers donnent l'impression de faire la sourde oreille aux doléances de
la direction du club dont les affaires sont sous
la main de Belhadj Ahmed dit Baba. Ce dernier
l'a clairement fait savoir, décriant l'absence
d'une aide matérielle. Certes, son appel semble
faire l'unanimité maintenant et à en croire nos
sources, le wali d'Oran serait sur le point de
tendre la main à l'actuel patron de ce club. Ce
dernier n'est-il pas en train de mener le club
vers la voie souhaitée par les amoureux du
Mouloudia et les puristes ?

ASMO

Bentiba marque son 2e but et lance

«La 6 place est dans nos cordes»
e

L'attaquant Mohamed Bentiba,
qui a retrouvé le chemin des filets
après plus de cinq mois sans but,
ne cache pas la nécessité de voir
son équipe engranger le
maximum de points pour assurer
le maintien et viser davantage.
Vous avez gagné un match difficile à
gérer…
Oui, on le sait ! Ce match n'a pas été
facile parce que nous avons eu en face de
nous un adversaire aux abois. Comment
vous le savez, les Chélifiens ne sont pas
bien classés. C'est pour ça qu'ils ont tout
fait pour tenter de réaliser un bon résultat
chez eux. Ils étaient difficiles à manier.
Dieu merci, nous sommes parvenus à
l'emporter.
Il a fallu un but de Bentiba pour que
l'équipe trouve enfin son compte…

Du coup, c'est ton deuxième but après
une longue disette…
C'est vrai que je n'ai pas marqué depuis
la venue du NAHD. J'avais du mal à vivre
cette situation embarrassante pour moi.
Mon rôle est de marquer et de faire marquer aussi. Donc, ce but m'a complétement
libéré. J'espère qu'il en appellera d'autres.
Seulement je dois privilégier l'intérêt de
mon équipe avant toute autre chose. Je
retiens ce but intervenu au moment où la
partie s'approchait de la fin et au moment
où l'équipe adverse tenait bon.

C'est vrai ! Il faut dire que notre volonté
de vaincre et prendre le dessus était
immense. Après la défaite subie à Béjaia, il
fallait réagir pour nous racheter. Ce but
nous a complétement libérés et métamorphosés. Il nous a donné des ailes. Antar
(ndlr Djemaouni) a fait le reste pour nous
délivrer d'une manière définitive.

Beaucoup pensent que l'ASMO n'est pas
loin du maintien, qu'en penses-tu ?
Ah oui c'est vrai, nous sommes sur le
point d'assurer ce maintien qui demeure
notre objectif. Dans notre esprit, on joue
pour donner plus d'assurance à notre
équipe en vue de l'atteindre. Ce n'est pas
facile même si nous sommes sur la quatrième marche du classement. Cela pour dire
que rien n'est acquis, il faudra continuer à

engranger le maximum de points possibles. On fera notre possible pour bien
gérer les prochains matches de la compétition.
Justement, comment s'annonce la suite
de la compétition pour El-Djamîya ?
Comme je viens de le dire, ça ne va pas
être facile pour toutes les équipes de notre
palier. Chacune voudra gagner pour s'accrocher au peloton de tête ou pour améliorer sa position au classement. De notre
côté, nous ferons notre devoir comme il se
doit afin de continuer sur notre dynamique actuelle.
L'entraîneur parle de la 6e place…
Tout reste possible du moment que
nous sommes quatrième. Si l'on arrive à
préserver notre forme actuelle, je pense
que la sixième place est dans nos cordes, si
ce n'est pas plus. Seulement, on sait que le
plus dur reste à faire. Il faudra y croire jusqu'au bout, incha Allah.
L. M. A.

Deux jours de
repos, reprise
dimanche
prochain

Après deux séances
d'entraînement, le
responsable de la barre
technique a accordé
aux joueurs deux jours
de repos. Ces derniers
observeront ce repos
aujourd'hui et demain,
assure une source
fiable. La reprise a été
fixée pour dimanche
prochain sur le terrain
du stade HabibBouakeul. Le
programme sera basé
sur la préparation du
match face à l'US
Chaouïa, entrant dans
le cadre des huitièmes
de finale de la Coupe
d'Algérie. Lequel match
aura lieu le 20 février
courant sur le terrain
du stade Ahmed-Zabana
où le coup d'envoi sera
donné à 16h.

www.competition.dz

Vendredi 13 février 2015

14

www.competition.dz Vendredi 13 février 2015

USMBA

MOB

AMROUN : «L'USMBA
ne descendra pas»

L'amère défaite contre le Doyen déjà oubliée

Les Mobistes mettent le cap
sur le match de coupe

«Niatio a touché 600 millions pas 100 comme il le prétend»
«Benhocine est malhonnête» «Créer la surprise à l'Arba»
De notre correspondant
MALEK BOUZID
On parle d'un renforcement au sein de
votre comité directeur, qu'en est-il au
juste ?
Personnellement, après avoir pris le
relais après le départ de Serrar, j'ai toujours
dit que les portes de l'USMBA n'ont jamais
été fermées à personne. Que ceux qui veulent apporter un plus soient toujours les
bienvenus. D'ailleurs le club a reçu plusieurs aides financières de la part des entrepreneurs de la wilaya qui sont d'ailleurs à
remercier. Ils sont tellement nombreux que
je ne peux les nommer tous, au risque d'oublier certains d'entre eux, toutefois, à leur
tête je pourrais citer Abdelghani ElHennani, le sénateur M. Hasnaoui dont nul
à Sidi Bel Abbès ne peut nier sa grande
contribution pour l'USMBA depuis plusieurs saisons, ainsi que M. Belfodil.
Toutefois, je répondrais à ceux qui parlent à
distance et qui disent qu'ils veulent bien
aider l'équipe, me considérant comme
d'ailleurs le premier supporter de l'équipe,
l'USMBA n'est pas la propriété de Amroun.
Ceux qui veulent remettre une prime aux
joueurs, les portes leur sont ouvertes.
L'USMBA a une administration, un personnel qui veille sur le bon déroulement des
activités du club. Amroun est venu à
l'USMBA pour servir le club et non le
contraire. Celui qui pourrait donner un avis
fructueux qu'il vienne nous voir, il se pourrait que ses conseils nous servent
d'exemple à l'avenir. Je ne suis pas obligé
d'écouter tous les anciens dirigeants ou
présidents pour avoir un avis quelconque.
Après les derniers résultats négatifs
enregistrés par l'équipe, notamment à
domicile, l'inquiétude gagne les
supporters…
De ce côté, je tiens à rassurer tout le
monde, surtout les supporters de l'équipe,
il n'y a pas le feu en la demeure. Certes,
notre place est peu reluisante, toutefois, ce
que vit le club est vécu par tous les clubs
d'Algérie, nous sommes à 13 points du leader, il reste encore onze matchs à jouer,
donc rien n'est joué pour le championnat,
encore moins pour la relégation, même si
on est à quatre points du dernier. Vous
n'avez qu'à voir le parcours de l'USMA

ces deux joueurs, c'est que toute la population de Sidi Bel Abbès et tous les amoureux
de l'USMBA ne vous excuseront pas devant
Dieu pour avoir nié avoir pris de l'argent de
l'USMBA. Niati, s'il veut partir ailleurs, n'a
qu'à rembourser 600 millions de centimes
qu'il avait touchés de l'USMBA.
On parle aussi de l'affaire de Belguerfi ?
Il est vrai que le joueur Belgeurfi avait
déposé plainte auprès de la CRL, à l'instar
d'autres joueurs et du staff technique de l'an
passé, que nous remercions d'avoir fait accéder
l'USMBA
en
L1
Mobilis.
Personnellement, je ne le nie pas, car j'ai pris
l'actif et le passif du club, leurs cas sont en
cours. Pour certains, on avait avancé des
sommes, d'autres sont en voie d'être réglés,
on ne peut les oublier, car ils ont aidé le club
à accéder, ils sont à remercier et ils seront
régularisés jusqu'au dernier sou dans un
avenir proche.

cette saison ; l'USMH, il y a deux saisons, a
débuté avec 0 point au compteur, il fallait
plusieurs matchs pour assurer sa première
victoire de la saison, et en fin de compte,
elle avait terminé dans le peloton de tête.
J'appelle les supporters à rester fidèles à
leur équipe et à la soutenir dans ces
moments difficiles car en toute sincérité,
avec les plus gros moyens financiers et
humains, un club ne peut aller loin sans le
soutien de ses supporters comme un enfant
sans parents.
Donc pas de crainte quant à l'avenir du
club en L1 Mobilis ?
Je dirais aux supporters que nous nous
leur rendons pas compte ni sur le match du
RCA de ce samedi ni le prochain, il reste
onze journées, et rendez-vous en fin d'année incha Allah. L'USMBA ne descendra
pas et j'assume ce que j'avance, ce ne sont
pas des paroles juste pour berner les fans
de l'USMBA, je connais très bien les
joueurs, le groupe, l'entourage et autres,
l'USMBA n'ira pas en L2. Toute la famille
de l'USMBA veille sur un seul objectif qui
est bien sûr le maintien de l'équipe en L1.
Un objectif que nous sommes certains de
concrétiser avec l'aide des supporters avec
lesquels on jubilera lors de ce maintien.

Niati, qui boycotte toujours le club, y a-til une explication à son cas ?
Je considère le recrutement de Niati
comme un fiasco sur toute la ligne, il n'a pas
respecté les couleurs du club et en plus à
chaque fois, il trouve une excuse pour ne pas
venir ; souvent absent, il ne cesse de dire
qu'il respecte le président, ceci, cela, etc. Je
lui dirais simplement que toi (Niati), tu
viens de signer avec l'USMBA et non avec
des personnes, il n'a pas rempli pleinement
son contrat malgré le fait d'avoir reçu une
somme considérable au moment de sa
signature à l'orée de la saison, un montant
que je lui ai moi-même remis, et nous en
avons les preuves. Malgré cela, le joueur
nous a manqué de respect, à nous tous, aux
gens de la ville de Sidi Bel Abbès et aux supporters de l'USMBA, il n'a pas respecté sa
propre personne en allant se présenter à la
CRL pour leur dire qu'il avait touché la
somme de cent millions de centimes seulement, c'est une malhonnêteté. Je me suis
déplacé à Alger, lundi dernier, où grande fut
ma surprise quand je lus dans sa requête
déposée auprès de la CRL qu'il n'avait touché que cent millions alors qu'il avait bien
touché six cents millions de centimes. C'est
comme Benhocine, d'ailleurs, il a nié avoir
touché de l'argent. Tout ce que j'ai à dire à

Vous allez vous déplacer pour le match du
RCA ?
Oui, en accord avec le staff technique de
l'équipe, nous nous déplacerons à Alger
vendredi. La délégation sera hébergée à l'hôtel Samitel. Je cherche à mettre mes joueurs
dans les conditions idéales. Si on me demande de les héberger dans un hôtel dix étoiles,
je n'hésiterai pas une seconde à le faire, l'essentiel est qu'ils réalisent un bon résultat. Je
reconnais la difficulté de notre mission de ce
samedi face au RCA dans son stade où il a
battu plusieurs bonnes équipes du championnat, l'USMA, l'USMH, l'ASMO, la JSS, le
CRB et le MCO. Cependant, ces résultats ne
vont nous faire abdiquer, on tentera de créer
la surprise à l'Arba ce samedi.
Y aura-t-il une prime spéciale pour ce
match capital ?
Franchement, cela m'étonne quand j'entends parler de primes conséquentes dans
les matchs. Le football souffre d'un malaise
qui provient justement de ces primes gonflées. Autrefois, le joueur jouait pour le
maillot et gagnait pour avoir une bonne
situation. Aujourd'hui, les joueurs touchent
des sommes faramineuses et ils veulent
encore des primes gonflées, c'est un nonsens. Nos joueurs doivent réapprendre à
jouer pour le maillot.
M. B.

MCEE

A la veille du match contre St Georges (ETH)

Quel gâchis !
De notre correspondant
AMAR T.

Forcément, tout le monde
à El-Eulma est déçu du
résultat de l'équipe qui est
passée à côté de la
confiance placée en elle.
Elle à même perdu son sang-froid pour
jouer un match sans importance apparente
en se laissant envahir par la nervosité. Ses
joueurs ont joué avec la pression. C'est la
première fois au niveau de cette équipe
qu'il y a beaucoup de gâchis. Elle aurait pu
valider avec le penalty raté par Derrardja

gagné par le stress ou remporter le match
avant l'expulsion du gardien Ousserir qui a
laissé son équipe jouer en infériorité numérique. Peu habituée à gagner à l'extérieur, la
formation eulmie se sent plus fébrile et
manque de confiance. C'est une spirale
comme il y a en eu d'autres au cours de la
saison, mais pas de cette manière. Aït
Djoudi reconnaît que ses joueurs ont raté
beaucoup d'occasions pour revenir dans le
match où il y avait beaucoup de pression
sur le CRB pour l'enjeu des trois points,
peut-être que ça a tenu la comparaison
pour peser lourd sur le rythme de son équipe. Il faut oublier cette défaite, car El-Eulma
joue la LDC, samedi. Il faut relever la tête.
Aït Djoudi Mécontent de la défaite
contre le CRB, car le coach voulait que son
équipe remporte cette rencontre de la 20e
journée de Mobilis L1.

Satisfait du jeu, mais pas du résultat, le
coach eulmi a dit : " On a été meilleurs dans
la relance durant la deuxième période où
on essayé de marquer sur deux bonnes
occasions. Le match a été équilibré et notre
objectif était de gagner, mais on n'a pas
réussi. On a bien joué. Nous méritions la
totalité des points qui auraient pu nous
aider à sortir de la zone rouge. On ne les a
pas eus, aussi, je voulais signaler que les

joueurs vivent une grande pression et il
faut bien la gérer avant le match de samedi
contre St Georges.» Il a tout de même félicité les joueurs pour leur état d'esprit. «Le
mois de février est très important avec
beaucoup de matches à jouer», fera-t-il
savoir en s'adressant à ses joueurs, leur
demandant de continuer avec cet état d'esprit.
A. T.

11

Gagner pour
échapper
à la colère
des
supporters
Après la reprise
escarpée de
l'équipe
effectuée lundi
après-midi en
raison de la
grogne des
supporters qui
voulaient s'en
prendre au staff
technique et aux
joueurs avant
l'accès de
l'équipe au stade
pour une bonne
explication,
avant de
commencer à les
insulter à partir
des tribunes, le
service d'ordre
était présent au
stade, pour
intervenir au
bon moment et
faire évacuer les
mécontents.
Ainsi, le coach
Charef et son
staff adjoint
ainsi que les
joueurs sont
désormais dos
au mur et
devront trouver
des solutions
plausibles
capables de les
faire sortir de
cette situation
désastreuse que
traverse l'équipe
et surtout
échapper à la
colère des
supporters d'ElKhadra qui
certainement ne
vont plus tolérer
un autre faux
pas. La victoire
du MCA sur le
MOB, mardi en
match avancé de
la 20e journée,
n'a fait
qu'augmenter la
crainte que
l'USMBA, premier
non-relégable,
n'est qu' à un
seul petit point
du second et
troisième
relégable, alors
qu'il reste
encore onze
matchs à
disputer. Une
autre défaite de
l'USMBA face au
RC Arba risque
encore de faire
monter le ton
auprès des
supporters.
Quelle solution
pour Charef et
sa troupe ?

PAR CHEKAL LYES
Les joueurs du MO Béjaïa ont déjà
oublié l'amère défaite concédée contre le
MCA, mardi dernier, au stade OmarHamadi (1-0) en mettant le cap sur le match
de la coupe d'Algérie, qui aura lieu dans
deux semaines au stade Ahmed-Zabana,
face à un adversaire de taille, le MCO, pour
les 8es de finale de la compétition.
L'entraîneur en chef mobiste, Abdelkader
Amrani, en prévision de ladite joute, a libéré ses capés juste après l'amère défaite pour
leur permettre de se ressourcer auprès des
leurs, avant de reprendre lundi soir au
stade de l'Unité maghrébine en pleine
forme et avec un moral retapé à neuf.
Chatal and Co auront ainsi le temps nécessaire pour bien se préparer à défier pour la
seconde fois de suite le MCO dans son
antre, après l'avoir forcé au partage de
points au match aller du championnat L1
Mobilis.

La coupe : une motivation pour
les joueurs
La majorité des joueurs, que nous avons
approchés récemment pour avoir leur
impression après la défaite face au MCA et le
prochain match de la coupe contre le MCO,
lequel aura lieu, pour rappel, le 21 février au
stade Ahmed-Zabana, nous ont fait savoir
d'emblée qu'ils ont tourné la page de la
rageante défaite contre le Doyen pour ouvrir
celle du match de Dame Coupe, qu'ils considèrent comme une véritable motivation.
Brandir le trophée de la coupe d'Algérie est
un rêve pour chaque joueur, estiment Rahal
and Co, visiblement décidés à ne pas s'arrêter en si bon chemin d'une compétition aussi
populaire.
Le MCO, un adversaire de taille
Les capés d'Amrani, qui auront à animer
l'une des affiches des 8es de finale de Dame
Coupe face à un pensionnaire de L1 Mobilis,
savent que pour gagner le billet qualificatif

aux quarts de finale, ils doivent sortir le
grand jeu pour passer l'écueil de leur hôte, le
MCO. Un adversaire de taille, qui respire la
forme en championnat, avec des résultats
probants enregistrés par le club d'El Hamri,
depuis la venue de l'ancien sélectionneur
national, le Français, Cavalli.
Les Béjaouis invaincus
à l'ouest du pays
La mission des camarades de Sidibé en
coupe face au MCO sera vraisemblablement
difficile, avec le double avantage du terrain
et celui du public, en faveur des gars d'El
Hamri, mais elle n'aura pas d'influence
majeure sur le solide leader, qui voyage bien
particulièrement à l'ouest du pays. En effet,
les coéquipiers de l'excellent gardien de
l'équipe Mansouri n'ont pas perdu le
moindre match face aux équipes de l'Ouest
depuis trois déplacements de la phase aller
face à l'ASO (0-0), à l'ASMO (1-1) et par le
même score (1-1) contre le MCO.
C. L.

Benali et Aguid
en baisse de
forme

Banouh
refait
surface

Le jeune avantcentre mobiste
Hamza Banouh,
auteur d'une
fin de saison
tonitruante
avec un joli but
à son actif
contre le
MCEE, a été
freiné dans
son élan par
les choix
défavorables
du coach
Amrani, qui ne
l'a pas
convoqué
contre la JS
Saoura, alors
que face au
NAHD et à
l'ASO, il s'est
contenté de
chauffer le
banc des
remplaçants,
avant de
signer son
retour à la
compétition
lors des
dernières
minutes de la
rencontre
perdue contre
le MCA.

Domrane Malgré un statut de meilleur compartiment du championnat
aura-t-il sa chance
face au MCO ?

L'incohérence visible au
niveau de la
charnière centrale
face au MCA
s'explique par la
prestation
médiocre du
longiligne axial
Messaoudi, qui a
une part de
responsabilité dans
le but assassin inscrit
par Gourmi. Ce dernier,
après avoir tiré son épingle du jeu lors
des matchs qu'il a disputés au cours
de la phase aller, a perdu ses repères
depuis le début de la phase retour. La
venue du transfuge de l'USMBA,
Jugurtha Domrane, devait être une
solution pour le coach Amrani, car
l'enfant d'Ath Douala est compétitif et
répond parfaitement au profil du
stoppeur type qui manque à la défense
mobiste. Amrani, qui semble attaché à
son quatuor, va-t-il enfin se décider à
opérer l'indispensable changement au
niveau de l'axe en donnant une chance
au néo-axial mobiste, Domrane, face
au MCO lors du match de coupe, après
avoir signé son baptême du feu en
participant à deux bouts de match en
officiel, et ce, pour former une
nouvelle charnière centrale avec
Mebarakou.

La défense mobiste
ne rassure guère

Malgré le but assassin de
Gourmi, encaissé lors de la
demi-heure du match perdu
contre le MCA, la défense du
MOB garde son statut sur le
plan comptable avec 12 buts
encaissés, mais ne rassure
guère. En effet, l'arrière-garde
mobiste a commis énormément
de fautes de placement sur les
côtés pour le duo latéral et de
marquage au niveau de l'axe
central, dont la coordination
entre le libero Zidane et son
complice, l'atypique stoppeur
Abdelkader Messaoudi, a été
payée cash contre le MCA
mardi. Ainsi, le virevoltant
attaquant mouloudéen, Khaled
Gourmi, a profité du mauvais
placement de Mebarakou, qui a
défendu un peu trop haut, et du
mauvais marquage de
Messaoudi, errant, en sus de
l'absence de marquage du
latéral gauche Benali, pour
battre l'infortuné gardien
Mansouri. Une situation qui
illustre bien l'absence de

cohésion et de complémentarité
entre le quatuor défensif, qui
nécessite une prise de
conscience des joueurs
concernés et des changements
au niveau de la composante de
la part du premier responsable
de la barre technique pour
relancer la concurrence,

d'autant plus que les solutions
de rechange existent et certains
joueurs attendent de saisir leur
chance de jouer pour faire leurs
preuves sur le terrain,
particulièrement les deux
latéraux en baisse de forme
visible.

La baisse de forme visible
dans le rendement des
deux latéraux, titulaires
indiscutables depuis le
début de la saison, à
savoir le latéral droit
Amir Aguid et son
complice sur le côté
gauche, Salim Benali,
depuis la phase retour,
est inquiétante. Le duo ne
rassure plus au point de
servir de passoire aux
attaquants des équipes
adverses,
particulièrement face au
MCA avec le buteur
Gourmi, qui a gagné
pratiquement tous les
duels face à Benali, en
sus du but qu'il a inscrit.
Aguid, qui n'est que
l'ombre de lui-même
depuis le début de la
seconde phase du
championnat, s'est
contenté de son rôle
défensif, contrairement à
la phase aller où il
assurait en sus un rôle
offensif très remarqué.

Baaouali
et Guedjali ne
sont pas aussi
mauvais

La solution de rechange
réside dans la relance de
la concurrence par le
coach Amrani au niveau
des postes, dont le
rendement ne rassure
plus en défense. Amrani,
qui sait que son équipe
s'en est bien sortie lors
des derniers matchs
grâce à l'excellente
forme affichée par le
gardien providentiel
mobiste, Ismaïl
Mansouri, et l'expérience
du néo- international le
central Zidane
Mebarakou, devra opérer
les changements
appropriés à temps
logiquement en relançant
la concurrence. En effet,
le duo Baaouali-Guedjali,
titulaire indiscutable
l'année passée, peut
servir de solution de
rechange du moins pour
faire reposer Aguid et
Benali, ou bien l'un des
deux ; ce qui va donner à
réfléchir pour Aguid et
Benali et va encourager
Baaouali et Guedjali à lui
rendre la monnaie sur le
terrain.

www.competition.dz Vendredi 13 février 2015

www.competition.dz Vendredi 13 février 2015

ÉQUIPE NATIONALE

12

ÉQUIPE NATIONALE

BRAHIMI
à Manchester City

 L'agent du joueur dément : «Ce ne sont que des rumeurs»
Le journaliste italien Tancredi Palmeri était catégorique : Yacine Brahimi a été bel et bien pisté
par Manchester City pour un éventuel transfert dès l'été prochain.
Le correspondant de beInsport,
de la CNN et du site Caciomercato qui a
d'ailleurs annoncé la nouvelle, a affirmé
que le clan Brahimi et les responsables
du club de Manchester se sont rencontrés
vendredi passé pour un premier contact
entre les deux parties et afin de préparer
le terrain pour une éventuelle offensive
du club anglais sur le club actuel du
joueur, à savoir le FC Porto. On sait que
le joueur a rejoint le club portugais l'été
dernier, les Dragons l'ont rapidement
blindé avec une clause libératoire de 50
millions d'euros, City sait désormais ce
qui lui reste à faire et d'après les affirmations du journaliste italien, cela ne
devrait pas créer de problèmes pour le
richissime club de Manchester, qui casserait une nouvelle fois sa tirelire pour
garantir les services d'un nouveau joueur
africain, après Bonny recruté cet hiver
pour la coquette somme de 40 millions
d'euros.
Panique Hier, au moment où les
journaux du monde entier ont relayé l'information, quelques heures après sa
parution sur la grande Toile, c'est sur
cette même grande Toile que le conseiller
du joueur des Verts, à savoir François
Gil, est intervenu pour mettre fin à ce
qu'il a considéré comme une rumeur,
affirmant que le joueur n'a d'yeux que
pour son club actuel, avec qui il se
concentre pleinement pour atteindre les
objectifs tracés. "Je démens totalement.
Aujourd'hui Yacine est à Porto concentré
sur les résultats de son équipe. Tout le
reste ne sont que des élucubrations de

personnes ne faisant pas partie de l'entourage du joueur", précise François Gil,
Une mise au point visiblement musclée
sur l'avenir de l'international algérien qui
fera sûrement plaisir aux fans de Porto
qui rêvent de voir encore le lutin algérien
évoluer quelques années de plus sous le
maillot bleu et blanc de leur équipe, et
qui s'inquiétaient pour son avenir.
D'ailleurs, la direction du FC Porto, à travers ses relais médiatiques, notamment le
journal Ojogo ont mis l'accent sur
cette info (ou rumeur ?) puisque le
journal portugais lui a accordé sa
une dans son éditions d'hier, insistant sur les exigences financières des
Dragons, qui ne céderaient pas le
joueur pour moins de 50 millions
d'euros.
Silence radio à City La
suite logique dans de pareils
cas où il y a un démenti de la
part d'une partie, serait qu'un
autre démenti ou une réaction intervienne de la part
de Manchester City le principal concerné par l'information du journaliste italien, mais
jusqu'à hier c'était le silence radio,
mieux encore, le site internet
Manchester Evening a relayé l'information sans pour autant chercher à la
démentir, se contentant de fouiner dans
le passé du joueur et de ses contacts avec
les clubs anglais, lui qui était sur les
tablettes d'Everton et des Spurs de
Tottenham lorsqu'il allait quitter la Liga
pour le Portugal, ils ont même évoqué la

nécessité de dégraisser l'effectif et surtout
la masse salariale pour préparer l'arrivée
de l'Algérien pour se soumettre aux principes du fair-play financier auquel ont été
soumis les clubs anglais il n'y a pas si
longtemps. Une fumée sans feu, il n'y en
a pas, ça on le connaît, l'information n'aura sûrement pas de suites dans l'immédiat et les deux parties vont sûrement
être plus directes à l'avenir, mais la
parution de l'information nous a permis de savoir que le FC Porto ne bradera pas son joueur et ne le laissera
pas partir facilement, mieux encore,
elle fera en sorte qu'il reste concentré
sur ses objectifs avec le club, au moins
durant les 2 prochains mois, le temps
que City, ou peut-être un autre club, prépare bien comme il faut
son offensive et son
offre, les Dragons ne
peuvent en sortir que
vainqueurs.
S. M. A.

C'est avec un
Halliche Rafik
titulaire que le
Qatar SC a
entamé son
match d'hier
contre la
formation d'Al
Shahaniya,
comptant pour la
17e journée du
championnat du
Qatar. 39
minutes ont
suffi à
l'international
algérien pour
mettre une tête
décroisée au 1er
poteau, sur un
coup franc bien
botté du coté
gauche, pour
ouvrir la marque.
Ce but marqué
nous rappelle
étrangement
celui inscrit
contre le Mali à
Luanda en 2010.
Le QSC a corsé
l'addition avec
un 2e but, grâce
à Harbaoui, le
Tunisien, un but
qui place le club
à la 3e position
au classement
avec 30 unités,
alors que le
malheureux club
d'Al Shahaniya
n'est qu'avantdernier.
S. M. A.

une grosse offre
d'Al-Sadd pour
Bougherra

La direction du club d'Al-Fujaïrah,
pensionnaire de la première division des
EAU, a décliné une offre alléchante de
son homologue d'Al-Sadd du Qatar
concernant l'international algérien
Madjid Bougherra. Le club champion du
Qatar voulait engager le récent retraité
international algérien et l'introduire
dans son groupe comme 2e élément
algérien puisqu'il compte déjà Nadir
Belhadj dans son effectif.
Selon le journal Al Bayane dans
son édition sportive, l'actuel dauphin du
championnat du Qatar a insisté pour
s'offrir les services de Bougherra, mais
en vain. Al-Fujaïrah, qui lutte pour son
maintien parmi l'élite, a rejeté toutes les
offres, manifestant une envie farouche
de continuer à faire confiance au défenseur central des Verts qui a prouvé lors
de la dernière CAN qu'il reste un grand
joueur malgré son âge. D'ailleurs, ses
contacts avec des clubs de la MLS des
USA avaient failli lui ouvrir la porte du
départ bien avant la CAN, mais les
Emiratis n'ont pas tremblé et ont refusé
son départ.
Rappelons que Bougherra avait
rejoint Al Fujaïrah l'été dernier après
trois saisons passées à Lekhwiya. Il
connaît bien le Qatar, ce qui explique
l'envie du club de Belhadj de le faire
revenir à Doha. Il est utile de rappeler
que le club émirati de Bougy a enregistré l'arrivée de Karim Ziani il y a 48
heures ; il vient y remplacer Hassan
Yebda qui se retrouve du coup sans
club.
S. M. A.

Le onze de la CAF rendu public

Aucun Algérien retenu, Brahimi et Ghoulam remplaçants
Aucun joueur algérien ne figure dans le onze type de la Coupe
d'Afrique des nations qui s'est achevée la semaine passée en Guinée
équatoriale. C'est du moins ce qu'on pouvait constater hier lorsque la
CAF a rendu publique sa liste des joueurs.
D'abord, pour des raisons
qu'on ignore, la CAF a retenu
un douze au lieu d'un onze,
choisissant de retenir 2 portiers au lieu d'un. Il est donc
évident que la CAF a hésité
entre le gardien de la RDC,
Kidiaba, qui a décidé de tirer
sa révérence après cette CAN,
et celui des Eléphants,
Gbohouo, avant de décider de
mettre les deux noms
ensemble.
Remords
Alors que les Verts avaient
des chances et surtout le
potentiel de mettre au moins
un joueur dans ce onze, la
CAF n'a finalement retenu
aucun d'entre eux, même pas
Bentaleb qui était pourtant
l'une des plus grosses révélations du tournoi. La commission technique de la
Confédération africaine a
néanmoins décidé de mettre

deux Algériens sur le banc des
remplaçants de l'effectif des
meilleurs, à savoir Faouzi
Ghoulam, qui était bel et bien
bon durant la CAN, et…
Yacine Brahimi. Ce dernier, à
la surprise générale, a été retenu alors qu'il n'était que
l'ombre de lui-même, ce qui
laisse beaucoup d'interrogations et remet sur scène son
éviction de la liste des GloCAF Awards 2014, lorsqu'il a
été privé d'un titre qu'il méritait amplement. La CAF nourrirait donc encore des remords
par rapport à ça, chose qui
explique cette mystérieuse
présence du joueur qui vient
s'ajouter à ses tentatives de
réhabilitation durant la compétition, puisque Yacine allait
être élu meilleur joueur du
match contre le Ghana avant
que Gyan ne lui grille la politesse grâce à son but tardif.
Cela avait intrigué plus d'un

Plusieurs locaux seront
retenus pour le Qatar
DES DÉFENSEURS

 El Fujaïrah rejette

Halliche
buteur
contre
AlShahaniya

ce jour-là, alors que le joueur
de Porto n'était que l'ombre de
lui-même.
ONZE TYPE
Gardien : Sylvain Gbohouo (Côte d'Ivoire) - Robert Kidiaba (RD Congo)
Les Eléphants font le
Défenseurs : Serge Aurier (Côte d'Ivoire), Harrison Afful (Ghana),
plein
Abib Kolo Touré (Côte d'Ivoire)
Avec sept joueurs dans ce
onze de la CAF, la Côte
Milieux de terrain : André Ayew (Ghana), Yaya Touré (Côte d'Ivoire), Max Alain Gradel
d'Ivoire, championne
(Côte d'Ivoire), Yannick Bolasie (RD Congo), Gervinho (Côte d'Ivoire)
d'Afrique en titre, arrive en
tête, suivie du Ghana, finaliste Attaquants : Christian Atsu (Ghana), Wilfried Bony (Côte d'Ivoire)
malheureux, qui compte trois Remplaçants : Felipe Ovono (Guinée équatoriale) - Faouzi Ghoulam (Algérie) - Chancel
Mbemba (RD Congo), Thievy Bifouma (Congo), Ibrahima Traoré (Guinée), Dieumerci
joueurs. Le milieu de terrain
Mbokani (RD Congo),Yacine Ibrahimi (Algérie), Ahmed Akaïchi (Tunisie), Yassine Chikhaoui
Yannick Bolasie (RD Congo)
(Tunisie), Javier Balboa (Guinée équatoriale), Cédric Mongoungou (RD Congo)
complète l'équipe idéale. Par
ailleurs, le but inscrit par l'atCAN 2015 AWARDS ET ONZE-TYPE
taquant ghanéen Christian
Atsu contre la Guinée (3e but Meilleur joueur (trophée Orange) : Christian Atsu (Ghana)
du match) est choisi par la
CAF comme le plus beau but, Meilleur buteur (trophée Pepsi): André Ayew (Ghana), 3 buts, 2 passes décisives
Meilleur gardien : Sylvain Gbohouo (Côte d'Ivoire)
tandis que le gardien de la
sélection ivoirienne Sylvain
Plus beau but (trophée Nissan) : Christian Atsu (Ghana) contre la Guinée (3e but du match)
Gbohouo est élu meilleur gar- Trophée du fair-play (équipes) : RD Congo
dien de la CAN 2015. Enfin,
le Ghanéen Kwesi Appiah est Joueur fair-play de la CAN 2015 : Kwesi Appiah (Ghana)
le joueur fair play de la CAN Joueur fair-play du match (trophée Samsung): Wilfried Bony (Côte d'Ivoire)
2015.
S. M. A. Homme du match (trophée Orange) : Afriyie Acquah (Ghana

Bentaleb-Tottenham

DISCUSSION
D'UN NOUVEAU
CONTRAT

En effet, le milieu de terrain des
Verts, Nabil Bentaleb, est susceptible
de suivre les traces d'Harry Kane et de
Ryan Mason, désormais liés au club
jusqu'à l'été 2020, en acceptant un
accord qui devrait être plus valorisant
pour son statut qui a bien évolué
depuis qu'il a rejoint l'équipe première
de Tottenham en Premier League.
L'annonce est de toute manière attendue avant la fin de la saison.
Le contrat actuel de Bentaleb
lui permet de toucher entre 8.000 à
10.000 £ par semaine jusqu'à la fin de la
saison 2017-18, mais cela a été signé en



Un quart
d'heure
pour Abeid,
Guedioura
non utilisé

La rencontre entre
Crystal Palace et
Newcastle, disputée
mercredi soir à
Crystal Palace pour
le compte de la 25e
journée de la
Premier League,
s'est achevée sur
un score de parité
(1-1). Cette
confrontation nous
intéressait
particulièrement du
fait de la présence
d'un joueur algérien
dans chaque équipe
: Abeid joue à
Newcastle et
Guedioura porte les
couleurs de Crystal
Palace. Les deux
internationaux
algériens ont connu
des fortunes
diverses puisque
Abeid a joué dans le
dernier quart
d'heure, alors que
Guedioura n'a pas
été utilisé. Par ce
résultat, Newcastle
garde sa 11e place
avec 32 points,
alors que Crystal
Palace occupe la 13e
place avec 27
points.
K. H.

octobre 2013 avant qu'il ne fasse sa première apparition avec l'équipe première des Spurs. Ceci dit, son salaire
devrait être revu à la hausse au vu de
ses dernières performances.
En effet, le jeune joueur a fait son
chemin en participant à la Coupe du
monde 2014 au Brésil, ainsi qu'à la
Coupe d'Afrique des nations 2015 en
Guinée équatoriale. Ce sont surtout les
progrès des joueurs issus de l'équipe
des jeunes de Tottenham qui ont persuadé le président Daniel Levy à penser à ajuster les contrats de Mason, de
Kane et de Bentaleb d'ici la fin de la saison. L'international algérien semble
très heureux dans son équipe et ne

veut pour l'instant en aucun cas la
quitter. Il avait d'ailleurs déclaré :
"Nous avons une bonne équipe avec
de grands joueurs, ce n'est pas le talent
qui manque. Nous sommes guidés par
des joueurs plus âgés et avec plus d'expérience et cela est une très bonne
chose." Et d'ajouter : "On doit maintenant continuer à travailler et a se donner à fond, comme on l'a toujours fait.
Cette génération de jeunes joueurs sera
appelée à faire de grandes choses. On
doit cependant tous s'entraider."
Ainsi, si Tottenham et Nabil Bentaleb
se mettent d'accord, un nouveau
contrat sera signé avec une revalorisation du salaire.
M. K.

Wenger encense Mahrez
L'entraîneur
d'Arsenal Arsene
Wenger s'est exprimé
sur la performance de
son équipe face à
Leicester City où évolue l'international algérien Riyad Mahrez, qui,
d'après le technicien
français, est un joueur
"top class". Mardi, suite
à la victoire d'Arsenal
face à Leicester City,
lors d'un match dans le
cadre de la 25e journée
du championnat
anglais de première
division (Premier
League), l'entraîneur
des Gunners Arsene
Wenger n'a pas tari

d'éloges sur la performance du milieu de terrain des Verts, Riyad
Mahrez, qu'il a décrit
comme étant un très
bon joueur. Le technicien français a déclaré :
" Leicester City a été
très bonne lors de cette
rencontre. Riyad
Mahrez est un excellent
joueur top class. "
Avant d'ajouter : " Il
faut remercier les personnes qui ont ramené
ce genre de joueur en
Angleterre, car il donne
un plus à notre championnat. " Le jeune
milieu de terrain des
Fennecs, qui avait été

et des attaquants,
 la cible de Gourcuff

SELON LA
PRESSE
PORTUGAISE

aligné dès le début de
la rencontre par son
coach, a, en effet, été
l'auteur d'une très belle
performance lors de
cette rencontre, malgré
la défaite. Mahrez a
posé beaucoup de problèmes aux hommes
d'Arsene Wenger, ce
qui lui a permis de
taper dans l'œil de ce
dernier. Le jeune joueur
algérien est devenu très
important dans l'effectif
de Nigel Pearson, qui
compte beaucoup sur
son talent afin de faire
la différence lors des
matchs importants
comme celui-ci. M. K.

Le journal Abola
rapporte dans son
édition d'hier que
l'attaquant
international
algérien Islam
Slimani manquera
à son équipe
pendant trois
semaines au
moins en raison
de la
complication de
sa blessure à la
cuisse,
contractée lors
de la CAN avec la
sélection
algérienne. Le
joueur pourrait
faire son retour le
3 mars à
l'occasion du
match de coupe
du Portugal
contre Nacional.
L'attaquant de
pointe du
Sporting devra
faire l'impasse
sur les deux
prochains
matches de son
équipe en
championnat
contre
Belenenses et
contre le FC
Porto, et pour la
rencontre aller
des 16es de finale
de l'Europa
League contre
Wolfsburg la
semaine
prochaine. L'exjoueur du CRB est
soumis depuis
quelques jours à
un programme
spécifique
d'entraînement et
suit un
programme de
soins arrêté par
le staff médical.
Pour rappel,
l'entraîneur du
Sporting avait
regretté l'absence
du joueur algérien
lors du derby
lisboète disputé
dimanche contre
le rival Benfica.
K. H.

Mandi veut une victoire à Marseille
Le défenseur des Verts Aïssa
Mandi veut à tout prix une victoire
aujourd'hui avec son équipe Reims face
à Marseille au Vélodrome.
En dépit de sa position actuelle, un
des leaders dans le championnat de
France (Ligue1), l'Olympique de
Marseille n'a pas gagné devant Reims,
où évolue Aïssa Mandi, depuis la
remontée de l'équipe. L'an passé, la
victoire obtenue par les Champenois à
Marseille (3-2) avait causé bien des tracas à Élie Baup et ses joueurs. Cette
année, le défenseur international algérien Aïssa Mandi ne compte pas se laisser faire aussi et veut une victoire
aujourd'hui, lors de la rencontre qui

PAR KAMEL HASSANI

Slimani Le sélectionneur national
de retour Christian Gourcuff se projette
le 3 mars déjà sur les prochaines

L'international algérien Nabil Bentaleb est en négociations pour renouveler
son contrat avec son club Tottenham qui devrait aussi doubler son salaire.
PAR MEHDI K.

13

aura lieu à 20h30. Le Fennec a déclaré
lors d'une conférence de presse : " C'est
vrai que l'on avait gagné au
Vélodrome. Pourquoi ne pas s'imposer
à nouveau cette saison ? Ce sont quasiment les mêmes joueurs à Marseille. Et,
selon moi, tout est question de volonté
et d'état d'esprit. Si l'on se dit que ça va
être difficile, ça le sera forcément. Mais
si l'on se met dans la tête de faire un
résultat, on peut réussir. " Une victoire
lors de ce match comptant pour la 25e
journée du championnat de France
aidera beaucoup Reims, qui veut assurer le maintien cette saison le plus tôt
possible.
M. K.

échéances de la sélection
algérienne. Après une CAN
décevante, il s'apprête à
passer à une autre étape qui
consiste à élargir son champ
de prospection dans le but de
renforcer les rangs de l'équipe
dans des postes bien précis.

Le noyau existant sera d'ailleurs le
socle autour duquel s'articulera l'équipe
pour mieux gérer la prochaine phase. Il y a
eu de bonnes choses et également de moins
bonnes durant la CAN et c'est à partir de
tout ça que le technicien français veut aller
de l'avant en faisant progresser l'équipe
autour d'un projet de jeu stable auquel les
joueurs vont adhérer. Il est clair que la priorité pour le sélectionneur national est le renforcement de la défense, particulièrement la
charnière centrale où l'équipe a péché
durant le tournoi africain. En plus de la
défense, l'attaque constitue également l'une
des préoccupations de Gourcuff, car ce
compartiment a montré beaucoup de
lacunes en Guinée équatoriale. Le prochain
tournoi amical du Qatar constitue pour le
sélectionneur national un cadre idéal pour
lancer de nouveaux joueurs afin de situer
leur niveau et voir s'ils pourront apporter le
plus escompté. Déjà, depuis quelques jours,
Gourcuff a commencé sa prospection en
Europe avec l'aide de son bras droit Yazid
Mansouri pour chercher des joueurs tout en
chargeant son adjoint Neghiz de faire
pareille en Algérie en suivant les joueurs
locaux.
Priorité à la défense
et à l'attaque
Le coach des Verts compte arrêter sa liste
pour le Qatar le 10 mars prochain, une liste
qui pourrait comprendre jusqu'à 28 joueurs
surtout que l'équipe aura à disputer deux
matches amicaux face au Qatar et à Oman.
C'est dans cette perspective que Gourcuff
compte faire appel à plusieurs joueurs
locaux pour les tester et voir s'ils sont
capables de hausser le niveau de jeu pour
intégrer la sélection algérienne. Le sélectionneur national veut donner leur chance à
certains locaux intéressants, mais dans des
postes bien déterminés, car l'EN actuelle
possède des leaders incontournables. Selon
nos sources, les locaux ciblés seront des
défenseurs et des attaquants, car au milieu
de terrain il y a un grand embouteillage. Le
stage réservé à la sélection A' est décisif
pour les joueurs locaux, car c'est à partir de
ce rassemblement que Gourcuff fera le tri et
choisira les meilleurs locaux pour faire partie de la liste retenue pour le Qatar.
K. H.

www.competition.dz Vendredi 13 février 2015

www.competition.dz Vendredi 13 février 2015

ÉQUIPE NATIONALE

12

ÉQUIPE NATIONALE

BRAHIMI
à Manchester City

 L'agent du joueur dément : «Ce ne sont que des rumeurs»
Le journaliste italien Tancredi Palmeri était catégorique : Yacine Brahimi a été bel et bien pisté
par Manchester City pour un éventuel transfert dès l'été prochain.
Le correspondant de beInsport,
de la CNN et du site Caciomercato qui a
d'ailleurs annoncé la nouvelle, a affirmé
que le clan Brahimi et les responsables
du club de Manchester se sont rencontrés
vendredi passé pour un premier contact
entre les deux parties et afin de préparer
le terrain pour une éventuelle offensive
du club anglais sur le club actuel du
joueur, à savoir le FC Porto. On sait que
le joueur a rejoint le club portugais l'été
dernier, les Dragons l'ont rapidement
blindé avec une clause libératoire de 50
millions d'euros, City sait désormais ce
qui lui reste à faire et d'après les affirmations du journaliste italien, cela ne
devrait pas créer de problèmes pour le
richissime club de Manchester, qui casserait une nouvelle fois sa tirelire pour
garantir les services d'un nouveau joueur
africain, après Bonny recruté cet hiver
pour la coquette somme de 40 millions
d'euros.
Panique Hier, au moment où les
journaux du monde entier ont relayé l'information, quelques heures après sa
parution sur la grande Toile, c'est sur
cette même grande Toile que le conseiller
du joueur des Verts, à savoir François
Gil, est intervenu pour mettre fin à ce
qu'il a considéré comme une rumeur,
affirmant que le joueur n'a d'yeux que
pour son club actuel, avec qui il se
concentre pleinement pour atteindre les
objectifs tracés. "Je démens totalement.
Aujourd'hui Yacine est à Porto concentré
sur les résultats de son équipe. Tout le
reste ne sont que des élucubrations de

personnes ne faisant pas partie de l'entourage du joueur", précise François Gil,
Une mise au point visiblement musclée
sur l'avenir de l'international algérien qui
fera sûrement plaisir aux fans de Porto
qui rêvent de voir encore le lutin algérien
évoluer quelques années de plus sous le
maillot bleu et blanc de leur équipe, et
qui s'inquiétaient pour son avenir.
D'ailleurs, la direction du FC Porto, à travers ses relais médiatiques, notamment le
journal Ojogo ont mis l'accent sur
cette info (ou rumeur ?) puisque le
journal portugais lui a accordé sa
une dans son éditions d'hier, insistant sur les exigences financières des
Dragons, qui ne céderaient pas le
joueur pour moins de 50 millions
d'euros.
Silence radio à City La
suite logique dans de pareils
cas où il y a un démenti de la
part d'une partie, serait qu'un
autre démenti ou une réaction intervienne de la part
de Manchester City le principal concerné par l'information du journaliste italien, mais
jusqu'à hier c'était le silence radio,
mieux encore, le site internet
Manchester Evening a relayé l'information sans pour autant chercher à la
démentir, se contentant de fouiner dans
le passé du joueur et de ses contacts avec
les clubs anglais, lui qui était sur les
tablettes d'Everton et des Spurs de
Tottenham lorsqu'il allait quitter la Liga
pour le Portugal, ils ont même évoqué la

nécessité de dégraisser l'effectif et surtout
la masse salariale pour préparer l'arrivée
de l'Algérien pour se soumettre aux principes du fair-play financier auquel ont été
soumis les clubs anglais il n'y a pas si
longtemps. Une fumée sans feu, il n'y en
a pas, ça on le connaît, l'information n'aura sûrement pas de suites dans l'immédiat et les deux parties vont sûrement
être plus directes à l'avenir, mais la
parution de l'information nous a permis de savoir que le FC Porto ne bradera pas son joueur et ne le laissera
pas partir facilement, mieux encore,
elle fera en sorte qu'il reste concentré
sur ses objectifs avec le club, au moins
durant les 2 prochains mois, le temps
que City, ou peut-être un autre club, prépare bien comme il faut
son offensive et son
offre, les Dragons ne
peuvent en sortir que
vainqueurs.
S. M. A.

C'est avec un
Halliche Rafik
titulaire que le
Qatar SC a
entamé son
match d'hier
contre la
formation d'Al
Shahaniya,
comptant pour la
17e journée du
championnat du
Qatar. 39
minutes ont
suffi à
l'international
algérien pour
mettre une tête
décroisée au 1er
poteau, sur un
coup franc bien
botté du coté
gauche, pour
ouvrir la marque.
Ce but marqué
nous rappelle
étrangement
celui inscrit
contre le Mali à
Luanda en 2010.
Le QSC a corsé
l'addition avec
un 2e but, grâce
à Harbaoui, le
Tunisien, un but
qui place le club
à la 3e position
au classement
avec 30 unités,
alors que le
malheureux club
d'Al Shahaniya
n'est qu'avantdernier.
S. M. A.

une grosse offre
d'Al-Sadd pour
Bougherra

La direction du club d'Al-Fujaïrah,
pensionnaire de la première division des
EAU, a décliné une offre alléchante de
son homologue d'Al-Sadd du Qatar
concernant l'international algérien
Madjid Bougherra. Le club champion du
Qatar voulait engager le récent retraité
international algérien et l'introduire
dans son groupe comme 2e élément
algérien puisqu'il compte déjà Nadir
Belhadj dans son effectif.
Selon le journal Al Bayane dans
son édition sportive, l'actuel dauphin du
championnat du Qatar a insisté pour
s'offrir les services de Bougherra, mais
en vain. Al-Fujaïrah, qui lutte pour son
maintien parmi l'élite, a rejeté toutes les
offres, manifestant une envie farouche
de continuer à faire confiance au défenseur central des Verts qui a prouvé lors
de la dernière CAN qu'il reste un grand
joueur malgré son âge. D'ailleurs, ses
contacts avec des clubs de la MLS des
USA avaient failli lui ouvrir la porte du
départ bien avant la CAN, mais les
Emiratis n'ont pas tremblé et ont refusé
son départ.
Rappelons que Bougherra avait
rejoint Al Fujaïrah l'été dernier après
trois saisons passées à Lekhwiya. Il
connaît bien le Qatar, ce qui explique
l'envie du club de Belhadj de le faire
revenir à Doha. Il est utile de rappeler
que le club émirati de Bougy a enregistré l'arrivée de Karim Ziani il y a 48
heures ; il vient y remplacer Hassan
Yebda qui se retrouve du coup sans
club.
S. M. A.

Le onze de la CAF rendu public

Aucun Algérien retenu, Brahimi et Ghoulam remplaçants
Aucun joueur algérien ne figure dans le onze type de la Coupe
d'Afrique des nations qui s'est achevée la semaine passée en Guinée
équatoriale. C'est du moins ce qu'on pouvait constater hier lorsque la
CAF a rendu publique sa liste des joueurs.
D'abord, pour des raisons
qu'on ignore, la CAF a retenu
un douze au lieu d'un onze,
choisissant de retenir 2 portiers au lieu d'un. Il est donc
évident que la CAF a hésité
entre le gardien de la RDC,
Kidiaba, qui a décidé de tirer
sa révérence après cette CAN,
et celui des Eléphants,
Gbohouo, avant de décider de
mettre les deux noms
ensemble.
Remords
Alors que les Verts avaient
des chances et surtout le
potentiel de mettre au moins
un joueur dans ce onze, la
CAF n'a finalement retenu
aucun d'entre eux, même pas
Bentaleb qui était pourtant
l'une des plus grosses révélations du tournoi. La commission technique de la
Confédération africaine a
néanmoins décidé de mettre

deux Algériens sur le banc des
remplaçants de l'effectif des
meilleurs, à savoir Faouzi
Ghoulam, qui était bel et bien
bon durant la CAN, et…
Yacine Brahimi. Ce dernier, à
la surprise générale, a été retenu alors qu'il n'était que
l'ombre de lui-même, ce qui
laisse beaucoup d'interrogations et remet sur scène son
éviction de la liste des GloCAF Awards 2014, lorsqu'il a
été privé d'un titre qu'il méritait amplement. La CAF nourrirait donc encore des remords
par rapport à ça, chose qui
explique cette mystérieuse
présence du joueur qui vient
s'ajouter à ses tentatives de
réhabilitation durant la compétition, puisque Yacine allait
être élu meilleur joueur du
match contre le Ghana avant
que Gyan ne lui grille la politesse grâce à son but tardif.
Cela avait intrigué plus d'un

Plusieurs locaux seront
retenus pour le Qatar
DES DÉFENSEURS

 El Fujaïrah rejette

Halliche
buteur
contre
AlShahaniya

ce jour-là, alors que le joueur
de Porto n'était que l'ombre de
lui-même.
ONZE TYPE
Gardien : Sylvain Gbohouo (Côte d'Ivoire) - Robert Kidiaba (RD Congo)
Les Eléphants font le
Défenseurs : Serge Aurier (Côte d'Ivoire), Harrison Afful (Ghana),
plein
Abib Kolo Touré (Côte d'Ivoire)
Avec sept joueurs dans ce
onze de la CAF, la Côte
Milieux de terrain : André Ayew (Ghana), Yaya Touré (Côte d'Ivoire), Max Alain Gradel
d'Ivoire, championne
(Côte d'Ivoire), Yannick Bolasie (RD Congo), Gervinho (Côte d'Ivoire)
d'Afrique en titre, arrive en
tête, suivie du Ghana, finaliste Attaquants : Christian Atsu (Ghana), Wilfried Bony (Côte d'Ivoire)
malheureux, qui compte trois Remplaçants : Felipe Ovono (Guinée équatoriale) - Faouzi Ghoulam (Algérie) - Chancel
Mbemba (RD Congo), Thievy Bifouma (Congo), Ibrahima Traoré (Guinée), Dieumerci
joueurs. Le milieu de terrain
Mbokani (RD Congo),Yacine Ibrahimi (Algérie), Ahmed Akaïchi (Tunisie), Yassine Chikhaoui
Yannick Bolasie (RD Congo)
(Tunisie), Javier Balboa (Guinée équatoriale), Cédric Mongoungou (RD Congo)
complète l'équipe idéale. Par
ailleurs, le but inscrit par l'atCAN 2015 AWARDS ET ONZE-TYPE
taquant ghanéen Christian
Atsu contre la Guinée (3e but Meilleur joueur (trophée Orange) : Christian Atsu (Ghana)
du match) est choisi par la
CAF comme le plus beau but, Meilleur buteur (trophée Pepsi): André Ayew (Ghana), 3 buts, 2 passes décisives
Meilleur gardien : Sylvain Gbohouo (Côte d'Ivoire)
tandis que le gardien de la
sélection ivoirienne Sylvain
Plus beau but (trophée Nissan) : Christian Atsu (Ghana) contre la Guinée (3e but du match)
Gbohouo est élu meilleur gar- Trophée du fair-play (équipes) : RD Congo
dien de la CAN 2015. Enfin,
le Ghanéen Kwesi Appiah est Joueur fair-play de la CAN 2015 : Kwesi Appiah (Ghana)
le joueur fair play de la CAN Joueur fair-play du match (trophée Samsung): Wilfried Bony (Côte d'Ivoire)
2015.
S. M. A. Homme du match (trophée Orange) : Afriyie Acquah (Ghana

Bentaleb-Tottenham

DISCUSSION
D'UN NOUVEAU
CONTRAT

En effet, le milieu de terrain des
Verts, Nabil Bentaleb, est susceptible
de suivre les traces d'Harry Kane et de
Ryan Mason, désormais liés au club
jusqu'à l'été 2020, en acceptant un
accord qui devrait être plus valorisant
pour son statut qui a bien évolué
depuis qu'il a rejoint l'équipe première
de Tottenham en Premier League.
L'annonce est de toute manière attendue avant la fin de la saison.
Le contrat actuel de Bentaleb
lui permet de toucher entre 8.000 à
10.000 £ par semaine jusqu'à la fin de la
saison 2017-18, mais cela a été signé en



Un quart
d'heure
pour Abeid,
Guedioura
non utilisé

La rencontre entre
Crystal Palace et
Newcastle, disputée
mercredi soir à
Crystal Palace pour
le compte de la 25e
journée de la
Premier League,
s'est achevée sur
un score de parité
(1-1). Cette
confrontation nous
intéressait
particulièrement du
fait de la présence
d'un joueur algérien
dans chaque équipe
: Abeid joue à
Newcastle et
Guedioura porte les
couleurs de Crystal
Palace. Les deux
internationaux
algériens ont connu
des fortunes
diverses puisque
Abeid a joué dans le
dernier quart
d'heure, alors que
Guedioura n'a pas
été utilisé. Par ce
résultat, Newcastle
garde sa 11e place
avec 32 points,
alors que Crystal
Palace occupe la 13e
place avec 27
points.
K. H.

octobre 2013 avant qu'il ne fasse sa première apparition avec l'équipe première des Spurs. Ceci dit, son salaire
devrait être revu à la hausse au vu de
ses dernières performances.
En effet, le jeune joueur a fait son
chemin en participant à la Coupe du
monde 2014 au Brésil, ainsi qu'à la
Coupe d'Afrique des nations 2015 en
Guinée équatoriale. Ce sont surtout les
progrès des joueurs issus de l'équipe
des jeunes de Tottenham qui ont persuadé le président Daniel Levy à penser à ajuster les contrats de Mason, de
Kane et de Bentaleb d'ici la fin de la saison. L'international algérien semble
très heureux dans son équipe et ne

veut pour l'instant en aucun cas la
quitter. Il avait d'ailleurs déclaré :
"Nous avons une bonne équipe avec
de grands joueurs, ce n'est pas le talent
qui manque. Nous sommes guidés par
des joueurs plus âgés et avec plus d'expérience et cela est une très bonne
chose." Et d'ajouter : "On doit maintenant continuer à travailler et a se donner à fond, comme on l'a toujours fait.
Cette génération de jeunes joueurs sera
appelée à faire de grandes choses. On
doit cependant tous s'entraider."
Ainsi, si Tottenham et Nabil Bentaleb
se mettent d'accord, un nouveau
contrat sera signé avec une revalorisation du salaire.
M. K.

Wenger encense Mahrez
L'entraîneur
d'Arsenal Arsene
Wenger s'est exprimé
sur la performance de
son équipe face à
Leicester City où évolue l'international algérien Riyad Mahrez, qui,
d'après le technicien
français, est un joueur
"top class". Mardi, suite
à la victoire d'Arsenal
face à Leicester City,
lors d'un match dans le
cadre de la 25e journée
du championnat
anglais de première
division (Premier
League), l'entraîneur
des Gunners Arsene
Wenger n'a pas tari

d'éloges sur la performance du milieu de terrain des Verts, Riyad
Mahrez, qu'il a décrit
comme étant un très
bon joueur. Le technicien français a déclaré :
" Leicester City a été
très bonne lors de cette
rencontre. Riyad
Mahrez est un excellent
joueur top class. "
Avant d'ajouter : " Il
faut remercier les personnes qui ont ramené
ce genre de joueur en
Angleterre, car il donne
un plus à notre championnat. " Le jeune
milieu de terrain des
Fennecs, qui avait été

et des attaquants,
 la cible de Gourcuff

SELON LA
PRESSE
PORTUGAISE

aligné dès le début de
la rencontre par son
coach, a, en effet, été
l'auteur d'une très belle
performance lors de
cette rencontre, malgré
la défaite. Mahrez a
posé beaucoup de problèmes aux hommes
d'Arsene Wenger, ce
qui lui a permis de
taper dans l'œil de ce
dernier. Le jeune joueur
algérien est devenu très
important dans l'effectif
de Nigel Pearson, qui
compte beaucoup sur
son talent afin de faire
la différence lors des
matchs importants
comme celui-ci. M. K.

Le journal Abola
rapporte dans son
édition d'hier que
l'attaquant
international
algérien Islam
Slimani manquera
à son équipe
pendant trois
semaines au
moins en raison
de la
complication de
sa blessure à la
cuisse,
contractée lors
de la CAN avec la
sélection
algérienne. Le
joueur pourrait
faire son retour le
3 mars à
l'occasion du
match de coupe
du Portugal
contre Nacional.
L'attaquant de
pointe du
Sporting devra
faire l'impasse
sur les deux
prochains
matches de son
équipe en
championnat
contre
Belenenses et
contre le FC
Porto, et pour la
rencontre aller
des 16es de finale
de l'Europa
League contre
Wolfsburg la
semaine
prochaine. L'exjoueur du CRB est
soumis depuis
quelques jours à
un programme
spécifique
d'entraînement et
suit un
programme de
soins arrêté par
le staff médical.
Pour rappel,
l'entraîneur du
Sporting avait
regretté l'absence
du joueur algérien
lors du derby
lisboète disputé
dimanche contre
le rival Benfica.
K. H.

Mandi veut une victoire à Marseille
Le défenseur des Verts Aïssa
Mandi veut à tout prix une victoire
aujourd'hui avec son équipe Reims face
à Marseille au Vélodrome.
En dépit de sa position actuelle, un
des leaders dans le championnat de
France (Ligue1), l'Olympique de
Marseille n'a pas gagné devant Reims,
où évolue Aïssa Mandi, depuis la
remontée de l'équipe. L'an passé, la
victoire obtenue par les Champenois à
Marseille (3-2) avait causé bien des tracas à Élie Baup et ses joueurs. Cette
année, le défenseur international algérien Aïssa Mandi ne compte pas se laisser faire aussi et veut une victoire
aujourd'hui, lors de la rencontre qui

PAR KAMEL HASSANI

Slimani Le sélectionneur national
de retour Christian Gourcuff se projette
le 3 mars déjà sur les prochaines

L'international algérien Nabil Bentaleb est en négociations pour renouveler
son contrat avec son club Tottenham qui devrait aussi doubler son salaire.
PAR MEHDI K.

13

aura lieu à 20h30. Le Fennec a déclaré
lors d'une conférence de presse : " C'est
vrai que l'on avait gagné au
Vélodrome. Pourquoi ne pas s'imposer
à nouveau cette saison ? Ce sont quasiment les mêmes joueurs à Marseille. Et,
selon moi, tout est question de volonté
et d'état d'esprit. Si l'on se dit que ça va
être difficile, ça le sera forcément. Mais
si l'on se met dans la tête de faire un
résultat, on peut réussir. " Une victoire
lors de ce match comptant pour la 25e
journée du championnat de France
aidera beaucoup Reims, qui veut assurer le maintien cette saison le plus tôt
possible.
M. K.

échéances de la sélection
algérienne. Après une CAN
décevante, il s'apprête à
passer à une autre étape qui
consiste à élargir son champ
de prospection dans le but de
renforcer les rangs de l'équipe
dans des postes bien précis.

Le noyau existant sera d'ailleurs le
socle autour duquel s'articulera l'équipe
pour mieux gérer la prochaine phase. Il y a
eu de bonnes choses et également de moins
bonnes durant la CAN et c'est à partir de
tout ça que le technicien français veut aller
de l'avant en faisant progresser l'équipe
autour d'un projet de jeu stable auquel les
joueurs vont adhérer. Il est clair que la priorité pour le sélectionneur national est le renforcement de la défense, particulièrement la
charnière centrale où l'équipe a péché
durant le tournoi africain. En plus de la
défense, l'attaque constitue également l'une
des préoccupations de Gourcuff, car ce
compartiment a montré beaucoup de
lacunes en Guinée équatoriale. Le prochain
tournoi amical du Qatar constitue pour le
sélectionneur national un cadre idéal pour
lancer de nouveaux joueurs afin de situer
leur niveau et voir s'ils pourront apporter le
plus escompté. Déjà, depuis quelques jours,
Gourcuff a commencé sa prospection en
Europe avec l'aide de son bras droit Yazid
Mansouri pour chercher des joueurs tout en
chargeant son adjoint Neghiz de faire
pareille en Algérie en suivant les joueurs
locaux.
Priorité à la défense
et à l'attaque
Le coach des Verts compte arrêter sa liste
pour le Qatar le 10 mars prochain, une liste
qui pourrait comprendre jusqu'à 28 joueurs
surtout que l'équipe aura à disputer deux
matches amicaux face au Qatar et à Oman.
C'est dans cette perspective que Gourcuff
compte faire appel à plusieurs joueurs
locaux pour les tester et voir s'ils sont
capables de hausser le niveau de jeu pour
intégrer la sélection algérienne. Le sélectionneur national veut donner leur chance à
certains locaux intéressants, mais dans des
postes bien déterminés, car l'EN actuelle
possède des leaders incontournables. Selon
nos sources, les locaux ciblés seront des
défenseurs et des attaquants, car au milieu
de terrain il y a un grand embouteillage. Le
stage réservé à la sélection A' est décisif
pour les joueurs locaux, car c'est à partir de
ce rassemblement que Gourcuff fera le tri et
choisira les meilleurs locaux pour faire partie de la liste retenue pour le Qatar.
K. H.

www.competition.dz

Vendredi 13 février 2015

14

www.competition.dz Vendredi 13 février 2015

USMBA

MOB

AMROUN : «L'USMBA
ne descendra pas»

L'amère défaite contre le Doyen déjà oubliée

Les Mobistes mettent le cap
sur le match de coupe

«Niatio a touché 600 millions pas 100 comme il le prétend»
«Benhocine est malhonnête» «Créer la surprise à l'Arba»
De notre correspondant
MALEK BOUZID
On parle d'un renforcement au sein de
votre comité directeur, qu'en est-il au
juste ?
Personnellement, après avoir pris le
relais après le départ de Serrar, j'ai toujours
dit que les portes de l'USMBA n'ont jamais
été fermées à personne. Que ceux qui veulent apporter un plus soient toujours les
bienvenus. D'ailleurs le club a reçu plusieurs aides financières de la part des entrepreneurs de la wilaya qui sont d'ailleurs à
remercier. Ils sont tellement nombreux que
je ne peux les nommer tous, au risque d'oublier certains d'entre eux, toutefois, à leur
tête je pourrais citer Abdelghani ElHennani, le sénateur M. Hasnaoui dont nul
à Sidi Bel Abbès ne peut nier sa grande
contribution pour l'USMBA depuis plusieurs saisons, ainsi que M. Belfodil.
Toutefois, je répondrais à ceux qui parlent à
distance et qui disent qu'ils veulent bien
aider l'équipe, me considérant comme
d'ailleurs le premier supporter de l'équipe,
l'USMBA n'est pas la propriété de Amroun.
Ceux qui veulent remettre une prime aux
joueurs, les portes leur sont ouvertes.
L'USMBA a une administration, un personnel qui veille sur le bon déroulement des
activités du club. Amroun est venu à
l'USMBA pour servir le club et non le
contraire. Celui qui pourrait donner un avis
fructueux qu'il vienne nous voir, il se pourrait que ses conseils nous servent
d'exemple à l'avenir. Je ne suis pas obligé
d'écouter tous les anciens dirigeants ou
présidents pour avoir un avis quelconque.
Après les derniers résultats négatifs
enregistrés par l'équipe, notamment à
domicile, l'inquiétude gagne les
supporters…
De ce côté, je tiens à rassurer tout le
monde, surtout les supporters de l'équipe,
il n'y a pas le feu en la demeure. Certes,
notre place est peu reluisante, toutefois, ce
que vit le club est vécu par tous les clubs
d'Algérie, nous sommes à 13 points du leader, il reste encore onze matchs à jouer,
donc rien n'est joué pour le championnat,
encore moins pour la relégation, même si
on est à quatre points du dernier. Vous
n'avez qu'à voir le parcours de l'USMA

ces deux joueurs, c'est que toute la population de Sidi Bel Abbès et tous les amoureux
de l'USMBA ne vous excuseront pas devant
Dieu pour avoir nié avoir pris de l'argent de
l'USMBA. Niati, s'il veut partir ailleurs, n'a
qu'à rembourser 600 millions de centimes
qu'il avait touchés de l'USMBA.
On parle aussi de l'affaire de Belguerfi ?
Il est vrai que le joueur Belgeurfi avait
déposé plainte auprès de la CRL, à l'instar
d'autres joueurs et du staff technique de l'an
passé, que nous remercions d'avoir fait accéder
l'USMBA
en
L1
Mobilis.
Personnellement, je ne le nie pas, car j'ai pris
l'actif et le passif du club, leurs cas sont en
cours. Pour certains, on avait avancé des
sommes, d'autres sont en voie d'être réglés,
on ne peut les oublier, car ils ont aidé le club
à accéder, ils sont à remercier et ils seront
régularisés jusqu'au dernier sou dans un
avenir proche.

cette saison ; l'USMH, il y a deux saisons, a
débuté avec 0 point au compteur, il fallait
plusieurs matchs pour assurer sa première
victoire de la saison, et en fin de compte,
elle avait terminé dans le peloton de tête.
J'appelle les supporters à rester fidèles à
leur équipe et à la soutenir dans ces
moments difficiles car en toute sincérité,
avec les plus gros moyens financiers et
humains, un club ne peut aller loin sans le
soutien de ses supporters comme un enfant
sans parents.
Donc pas de crainte quant à l'avenir du
club en L1 Mobilis ?
Je dirais aux supporters que nous nous
leur rendons pas compte ni sur le match du
RCA de ce samedi ni le prochain, il reste
onze journées, et rendez-vous en fin d'année incha Allah. L'USMBA ne descendra
pas et j'assume ce que j'avance, ce ne sont
pas des paroles juste pour berner les fans
de l'USMBA, je connais très bien les
joueurs, le groupe, l'entourage et autres,
l'USMBA n'ira pas en L2. Toute la famille
de l'USMBA veille sur un seul objectif qui
est bien sûr le maintien de l'équipe en L1.
Un objectif que nous sommes certains de
concrétiser avec l'aide des supporters avec
lesquels on jubilera lors de ce maintien.

Niati, qui boycotte toujours le club, y a-til une explication à son cas ?
Je considère le recrutement de Niati
comme un fiasco sur toute la ligne, il n'a pas
respecté les couleurs du club et en plus à
chaque fois, il trouve une excuse pour ne pas
venir ; souvent absent, il ne cesse de dire
qu'il respecte le président, ceci, cela, etc. Je
lui dirais simplement que toi (Niati), tu
viens de signer avec l'USMBA et non avec
des personnes, il n'a pas rempli pleinement
son contrat malgré le fait d'avoir reçu une
somme considérable au moment de sa
signature à l'orée de la saison, un montant
que je lui ai moi-même remis, et nous en
avons les preuves. Malgré cela, le joueur
nous a manqué de respect, à nous tous, aux
gens de la ville de Sidi Bel Abbès et aux supporters de l'USMBA, il n'a pas respecté sa
propre personne en allant se présenter à la
CRL pour leur dire qu'il avait touché la
somme de cent millions de centimes seulement, c'est une malhonnêteté. Je me suis
déplacé à Alger, lundi dernier, où grande fut
ma surprise quand je lus dans sa requête
déposée auprès de la CRL qu'il n'avait touché que cent millions alors qu'il avait bien
touché six cents millions de centimes. C'est
comme Benhocine, d'ailleurs, il a nié avoir
touché de l'argent. Tout ce que j'ai à dire à

Vous allez vous déplacer pour le match du
RCA ?
Oui, en accord avec le staff technique de
l'équipe, nous nous déplacerons à Alger
vendredi. La délégation sera hébergée à l'hôtel Samitel. Je cherche à mettre mes joueurs
dans les conditions idéales. Si on me demande de les héberger dans un hôtel dix étoiles,
je n'hésiterai pas une seconde à le faire, l'essentiel est qu'ils réalisent un bon résultat. Je
reconnais la difficulté de notre mission de ce
samedi face au RCA dans son stade où il a
battu plusieurs bonnes équipes du championnat, l'USMA, l'USMH, l'ASMO, la JSS, le
CRB et le MCO. Cependant, ces résultats ne
vont nous faire abdiquer, on tentera de créer
la surprise à l'Arba ce samedi.
Y aura-t-il une prime spéciale pour ce
match capital ?
Franchement, cela m'étonne quand j'entends parler de primes conséquentes dans
les matchs. Le football souffre d'un malaise
qui provient justement de ces primes gonflées. Autrefois, le joueur jouait pour le
maillot et gagnait pour avoir une bonne
situation. Aujourd'hui, les joueurs touchent
des sommes faramineuses et ils veulent
encore des primes gonflées, c'est un nonsens. Nos joueurs doivent réapprendre à
jouer pour le maillot.
M. B.

MCEE

A la veille du match contre St Georges (ETH)

Quel gâchis !
De notre correspondant
AMAR T.

Forcément, tout le monde
à El-Eulma est déçu du
résultat de l'équipe qui est
passée à côté de la
confiance placée en elle.
Elle à même perdu son sang-froid pour
jouer un match sans importance apparente
en se laissant envahir par la nervosité. Ses
joueurs ont joué avec la pression. C'est la
première fois au niveau de cette équipe
qu'il y a beaucoup de gâchis. Elle aurait pu
valider avec le penalty raté par Derrardja

gagné par le stress ou remporter le match
avant l'expulsion du gardien Ousserir qui a
laissé son équipe jouer en infériorité numérique. Peu habituée à gagner à l'extérieur, la
formation eulmie se sent plus fébrile et
manque de confiance. C'est une spirale
comme il y a en eu d'autres au cours de la
saison, mais pas de cette manière. Aït
Djoudi reconnaît que ses joueurs ont raté
beaucoup d'occasions pour revenir dans le
match où il y avait beaucoup de pression
sur le CRB pour l'enjeu des trois points,
peut-être que ça a tenu la comparaison
pour peser lourd sur le rythme de son équipe. Il faut oublier cette défaite, car El-Eulma
joue la LDC, samedi. Il faut relever la tête.
Aït Djoudi Mécontent de la défaite
contre le CRB, car le coach voulait que son
équipe remporte cette rencontre de la 20e
journée de Mobilis L1.

Satisfait du jeu, mais pas du résultat, le
coach eulmi a dit : " On a été meilleurs dans
la relance durant la deuxième période où
on essayé de marquer sur deux bonnes
occasions. Le match a été équilibré et notre
objectif était de gagner, mais on n'a pas
réussi. On a bien joué. Nous méritions la
totalité des points qui auraient pu nous
aider à sortir de la zone rouge. On ne les a
pas eus, aussi, je voulais signaler que les

joueurs vivent une grande pression et il
faut bien la gérer avant le match de samedi
contre St Georges.» Il a tout de même félicité les joueurs pour leur état d'esprit. «Le
mois de février est très important avec
beaucoup de matches à jouer», fera-t-il
savoir en s'adressant à ses joueurs, leur
demandant de continuer avec cet état d'esprit.
A. T.

11

Gagner pour
échapper
à la colère
des
supporters
Après la reprise
escarpée de
l'équipe
effectuée lundi
après-midi en
raison de la
grogne des
supporters qui
voulaient s'en
prendre au staff
technique et aux
joueurs avant
l'accès de
l'équipe au stade
pour une bonne
explication,
avant de
commencer à les
insulter à partir
des tribunes, le
service d'ordre
était présent au
stade, pour
intervenir au
bon moment et
faire évacuer les
mécontents.
Ainsi, le coach
Charef et son
staff adjoint
ainsi que les
joueurs sont
désormais dos
au mur et
devront trouver
des solutions
plausibles
capables de les
faire sortir de
cette situation
désastreuse que
traverse l'équipe
et surtout
échapper à la
colère des
supporters d'ElKhadra qui
certainement ne
vont plus tolérer
un autre faux
pas. La victoire
du MCA sur le
MOB, mardi en
match avancé de
la 20e journée,
n'a fait
qu'augmenter la
crainte que
l'USMBA, premier
non-relégable,
n'est qu' à un
seul petit point
du second et
troisième
relégable, alors
qu'il reste
encore onze
matchs à
disputer. Une
autre défaite de
l'USMBA face au
RC Arba risque
encore de faire
monter le ton
auprès des
supporters.
Quelle solution
pour Charef et
sa troupe ?

PAR CHEKAL LYES
Les joueurs du MO Béjaïa ont déjà
oublié l'amère défaite concédée contre le
MCA, mardi dernier, au stade OmarHamadi (1-0) en mettant le cap sur le match
de la coupe d'Algérie, qui aura lieu dans
deux semaines au stade Ahmed-Zabana,
face à un adversaire de taille, le MCO, pour
les 8es de finale de la compétition.
L'entraîneur en chef mobiste, Abdelkader
Amrani, en prévision de ladite joute, a libéré ses capés juste après l'amère défaite pour
leur permettre de se ressourcer auprès des
leurs, avant de reprendre lundi soir au
stade de l'Unité maghrébine en pleine
forme et avec un moral retapé à neuf.
Chatal and Co auront ainsi le temps nécessaire pour bien se préparer à défier pour la
seconde fois de suite le MCO dans son
antre, après l'avoir forcé au partage de
points au match aller du championnat L1
Mobilis.

La coupe : une motivation pour
les joueurs
La majorité des joueurs, que nous avons
approchés récemment pour avoir leur
impression après la défaite face au MCA et le
prochain match de la coupe contre le MCO,
lequel aura lieu, pour rappel, le 21 février au
stade Ahmed-Zabana, nous ont fait savoir
d'emblée qu'ils ont tourné la page de la
rageante défaite contre le Doyen pour ouvrir
celle du match de Dame Coupe, qu'ils considèrent comme une véritable motivation.
Brandir le trophée de la coupe d'Algérie est
un rêve pour chaque joueur, estiment Rahal
and Co, visiblement décidés à ne pas s'arrêter en si bon chemin d'une compétition aussi
populaire.
Le MCO, un adversaire de taille
Les capés d'Amrani, qui auront à animer
l'une des affiches des 8es de finale de Dame
Coupe face à un pensionnaire de L1 Mobilis,
savent que pour gagner le billet qualificatif

aux quarts de finale, ils doivent sortir le
grand jeu pour passer l'écueil de leur hôte, le
MCO. Un adversaire de taille, qui respire la
forme en championnat, avec des résultats
probants enregistrés par le club d'El Hamri,
depuis la venue de l'ancien sélectionneur
national, le Français, Cavalli.
Les Béjaouis invaincus
à l'ouest du pays
La mission des camarades de Sidibé en
coupe face au MCO sera vraisemblablement
difficile, avec le double avantage du terrain
et celui du public, en faveur des gars d'El
Hamri, mais elle n'aura pas d'influence
majeure sur le solide leader, qui voyage bien
particulièrement à l'ouest du pays. En effet,
les coéquipiers de l'excellent gardien de
l'équipe Mansouri n'ont pas perdu le
moindre match face aux équipes de l'Ouest
depuis trois déplacements de la phase aller
face à l'ASO (0-0), à l'ASMO (1-1) et par le
même score (1-1) contre le MCO.
C. L.

Benali et Aguid
en baisse de
forme

Banouh
refait
surface

Le jeune avantcentre mobiste
Hamza Banouh,
auteur d'une
fin de saison
tonitruante
avec un joli but
à son actif
contre le
MCEE, a été
freiné dans
son élan par
les choix
défavorables
du coach
Amrani, qui ne
l'a pas
convoqué
contre la JS
Saoura, alors
que face au
NAHD et à
l'ASO, il s'est
contenté de
chauffer le
banc des
remplaçants,
avant de
signer son
retour à la
compétition
lors des
dernières
minutes de la
rencontre
perdue contre
le MCA.

Domrane Malgré un statut de meilleur compartiment du championnat
aura-t-il sa chance
face au MCO ?

L'incohérence visible au
niveau de la
charnière centrale
face au MCA
s'explique par la
prestation
médiocre du
longiligne axial
Messaoudi, qui a
une part de
responsabilité dans
le but assassin inscrit
par Gourmi. Ce dernier,
après avoir tiré son épingle du jeu lors
des matchs qu'il a disputés au cours
de la phase aller, a perdu ses repères
depuis le début de la phase retour. La
venue du transfuge de l'USMBA,
Jugurtha Domrane, devait être une
solution pour le coach Amrani, car
l'enfant d'Ath Douala est compétitif et
répond parfaitement au profil du
stoppeur type qui manque à la défense
mobiste. Amrani, qui semble attaché à
son quatuor, va-t-il enfin se décider à
opérer l'indispensable changement au
niveau de l'axe en donnant une chance
au néo-axial mobiste, Domrane, face
au MCO lors du match de coupe, après
avoir signé son baptême du feu en
participant à deux bouts de match en
officiel, et ce, pour former une
nouvelle charnière centrale avec
Mebarakou.

La défense mobiste
ne rassure guère

Malgré le but assassin de
Gourmi, encaissé lors de la
demi-heure du match perdu
contre le MCA, la défense du
MOB garde son statut sur le
plan comptable avec 12 buts
encaissés, mais ne rassure
guère. En effet, l'arrière-garde
mobiste a commis énormément
de fautes de placement sur les
côtés pour le duo latéral et de
marquage au niveau de l'axe
central, dont la coordination
entre le libero Zidane et son
complice, l'atypique stoppeur
Abdelkader Messaoudi, a été
payée cash contre le MCA
mardi. Ainsi, le virevoltant
attaquant mouloudéen, Khaled
Gourmi, a profité du mauvais
placement de Mebarakou, qui a
défendu un peu trop haut, et du
mauvais marquage de
Messaoudi, errant, en sus de
l'absence de marquage du
latéral gauche Benali, pour
battre l'infortuné gardien
Mansouri. Une situation qui
illustre bien l'absence de

cohésion et de complémentarité
entre le quatuor défensif, qui
nécessite une prise de
conscience des joueurs
concernés et des changements
au niveau de la composante de
la part du premier responsable
de la barre technique pour
relancer la concurrence,

d'autant plus que les solutions
de rechange existent et certains
joueurs attendent de saisir leur
chance de jouer pour faire leurs
preuves sur le terrain,
particulièrement les deux
latéraux en baisse de forme
visible.

La baisse de forme visible
dans le rendement des
deux latéraux, titulaires
indiscutables depuis le
début de la saison, à
savoir le latéral droit
Amir Aguid et son
complice sur le côté
gauche, Salim Benali,
depuis la phase retour,
est inquiétante. Le duo ne
rassure plus au point de
servir de passoire aux
attaquants des équipes
adverses,
particulièrement face au
MCA avec le buteur
Gourmi, qui a gagné
pratiquement tous les
duels face à Benali, en
sus du but qu'il a inscrit.
Aguid, qui n'est que
l'ombre de lui-même
depuis le début de la
seconde phase du
championnat, s'est
contenté de son rôle
défensif, contrairement à
la phase aller où il
assurait en sus un rôle
offensif très remarqué.

Baaouali
et Guedjali ne
sont pas aussi
mauvais

La solution de rechange
réside dans la relance de
la concurrence par le
coach Amrani au niveau
des postes, dont le
rendement ne rassure
plus en défense. Amrani,
qui sait que son équipe
s'en est bien sortie lors
des derniers matchs
grâce à l'excellente
forme affichée par le
gardien providentiel
mobiste, Ismaïl
Mansouri, et l'expérience
du néo- international le
central Zidane
Mebarakou, devra opérer
les changements
appropriés à temps
logiquement en relançant
la concurrence. En effet,
le duo Baaouali-Guedjali,
titulaire indiscutable
l'année passée, peut
servir de solution de
rechange du moins pour
faire reposer Aguid et
Benali, ou bien l'un des
deux ; ce qui va donner à
réfléchir pour Aguid et
Benali et va encourager
Baaouali et Guedjali à lui
rendre la monnaie sur le
terrain.

www.competition.dz

Vendredi 13 février 2015

10

www.competition.dz Vendredi 13 février 2015

USMH

MCO

La direction
en contact avec

ISMAËL DJELID
On a appris hier que la direction de l'USMH
vient de contacter un technicien algérien
travaillant en Suisse. Il s'agit d'Ismaël
Djelid qui allait déjà venir au début de
l'été en cours lorsque Boualem Charef
avait pris une autre destination.

Bouguèche en colère
Fraîchement recruté, Hadj Bouguèche
commence à découvrir les problèmes
financiers de l'USMH. D'après nos informations, le joueur est très en colère
puisqu'il n'a toujours pas perçu l'argent
qu'on lui a promis lors de la signature de
son contrat.

Il est actuellement
entraîneur professionnel au sein des
U21 des Young Boys BSC. Pour le
moment, les contacts ne sont qu'à
leur début, mais ça risque de
prendre du temps et même d'être
compromis si Iaïche ne présente pas
de lettre de démission. Aussi, ça
pourrait ne pas se conclure, si le
coach en place revient sur sa
décision puisque la direction veut le
garder pour la stabilité du groupe.

structure jeune intéressante. Je suis
disposé à entraîner l'USMH et la
conduire vers le succès. Je suis un
Harrachi avant tout puisque j'ai
grandi dans cette localité avant de
partir en Europe."
Rappelons que, par le passé, Ismael
Djelid était sur le point d'encadrer
les jeunes catégories de l'équipe
nationale avant que cela ne tombe à
l'eau après la démission de l'ex-DTN
Saïd Haddouche.

Djelid : «Je suis prêt
à conduire et diriger l'USMH
malgré les difficultés
financières»
Contacté par nos soins en fin de
journée d'hier, Ismael Djelid nous a
affirmé qu'il a l'intention de venir à
l'USMH, mais… : "Tant qu'Iaïche est
en poste, je ne peux me prononcer
sur ce sujet. Officiellement, c'est lui
l'entraîneur en chef de l'USMH", a-til affirmé. A propos de ses contacts
avec les dirigeants harrachis, il nous
dira : "J'étais en contact avec un
dirigeant de l'USMH aujourd'hui
(ndlr, hier). Ils veulent avoir mes
services. Ils me connaissent très bien
et savent ce dont je suis capable. Je
suis prêt à conduire et diriger
l'équipe senior de l'USMH malgré les
difficultés financières et
d'organisation. Ça me tente de venir
aider ce club qui possède une

«Mon agent et manager
aura une discussion
téléphonique avec Laïb et
Hadj Kamel après l'annonce
officielle du départ
d'Iaïche»
A propos de son arrivée à l'USMH,
Ismael Djelid ne veut rien faire tant
qu'il y a un entraîneur en poste :
"Mon agent et manager aura une
discussion téléphonique avec Laïb et
Hadj Kamel une fois que l'annonce
du départ d'Iaiche sera officielle.
Ensuite, on fixera une rencontre et
on en parlera de mon projet et
d'autres détails. Je serai honoré de
conduire ce club. Le supporter de
l'USMH aime son équipe et goûte au
football. Dans mon quartier natal, on
ne parle que d'El-Harrach. On me
demande souvent quand je viendrai
les entraîner."
S. B.

Un diplômé
UEFA, une
aubaine
pour
l'USMH
Si tout ira bien,
l'USMH aura un
technicien ayant
un bagage solide
(licence UEFA A,
l'avant le dernier
diplôme UEFA
Pro) pour bien
encadrer l'équipe
senior, mais
aussi pour
promouvoir les
jeunes talents du
club. D'ailleurs,
cela fait partie
de ses projets,
puisque, en
partie, il a
l'intention de
mettre à profit le
potentiel des
jeunes joueurs
de l'USMH. Djelid
nous a dit à ce
sujet : "Je serai
disposé à
apporter ma
formation UEFA,
mon expérience
de haut niveau et
mes
compétences
acquises en
Europe. En gros,
j'ai un bon projet
ambitieux qui
englobe les
seniors et la
structure junior."
S. B.

Il aura lieu à Tipaza

Dimanche,
début du stage
d'une semaine
pour l'USMH

L'équipe senior de l'USMH
entrera en stage après-demain à
Tipaza. Cela durera pendant une
semaine, soit jusqu'à samedi
prochain. Malgré le départ
imminent de l'entraîneur en chef
Abdelkader Iaïche, la direction ne
compte pas faire machine arrière
sur ce regroupement qui lui est,
tout de même, cher. On veut
absolument le maintenir dans le
but de permettre à l'équipe de se
ressourcer et de meubler
également ce repos forcé qui
durera treize jours. Une aubaine
pour certains joueurs pour se
rattraper physiquement, à l'image
d'Aït Ouamar, Gherbi, Boumechra,
Mazari, Boulakhoua, Ziane Cherif,
tous blessés lors du stage hivernal.
C'est Bechouche et
Benomar qui devraient
encadrer l'équipe
D'après nos informations, c'est
Bechouche et Benomar qui
encadreront l'équipe en cas de
départ d'Iaïche. La direction du
club veut compter sur eux le temps
de trouver un nouveau technicien.
S. B.

Jusqu'à hier, Abdelkader
Iaïche n'avait pas encore
présenté de lettre de
démission. Cela bloque les
dirigeants harrachis qui
veulent vite en finir avec cette
histoire et passer à autre
chose.
C'est le flou total autour de cette
affaire. Abdelkader Iaïche a déclaré aux responsables de l'USMH qu'il ne reviendra
plus, alors qu'il n'a toujours pas présenté sa
lettre de démission. Cette situation gêne
énormément les dirigeants qui, sans un
départ officiel, ne pourront rien faire. Pour
autant, dans le but de ne pas bloquer l'équipe qui devra reprendre les entraînements à
partir de demain, ils comptent mobiliser
leurs deux hommes forts, à savoir
Bechouche et Benomar. Ils ne comptent pas

faire le moindre changement au sein du staff
technique. Ce sont les deux hommes cités
plus haut qui pourraient assumer l'intérim,
voire finir la saison en tant que coachs.
D'après nos informations, Bechouche et
Benomar ont accepté cette tâche, qui leur
sera probablement assignée à partir de
samedi, et ce, dans le cas où Iaïche ne revient
pas. D'après nos informations, la direction
hésite toujours à recruter un nouvel entraîneur, mais tend plus vers la seconde possibilité, c'est-à-dire, pas de nouvelles recrues
jusqu'à la fin de saison. Aussi, on a appris
que les responsables du club veulent en finir
avec cette histoire qui risque de perturber les
joueurs si ça ne se règle pas rapidement.
Hadj Kamel : «On donnera carte
blanche à Bechouche et
Benomar»
Contacté par nos soins dans la journée
d'hier, le manager général de l'USMH,
Kamel Benabdellah, nous a affirmé que son
club insiste toujours pour garder Iaïche,
mais ce dernier est déterminé à ne plus revenir. Dans le même sillage, notre interlocuteur ajoute : "On ne doit pas rester les bras
croisés. Il faut qu'on passe à autre chose. A

HICHEM CHÉRIF : «On sait négocier
nos matches à l'extérieur, donc…»

A 24 heures du match
chez le CSC

L'attaquant Hichem Chérif, qui travaille dur pour donner plus d'éclat
à sa forme actuelle, ne cache pas la difficulté de la tâche qui attend son
équipe demain face au Chabab de Constantine.

Après avoir pris les points de
la réception de l'USM Harrach,
le onze du MC Oran s'apprête
à rendre visite à son
homologue du CS Constantine
avec qui les débats se
tiendront au stade Hamlaoui,
demain. Inutile de l'affirmer,
les poulains de Cavalli sont
appelés à négocier cette
sortie, la dixième de la saison,
par un résultat probant. Une
issue positive reste dans les
cordes de leur team qui a
prouvé sa valeur à l'extérieur,
maintenant que son jeu est
léché. Revigorés par cette
troisième place du classement
général, Nekkache et ses
coéquipiers devront parvenir à
déjouer les plans des Sanafir.
D'autant qu'ils seront dans
l'obligation de confirmer leur
bel état de santé dans
l'optique de préserver la
dynamique des résultats
actuels et l'embellie avec.
Mais pour ce faire, ils devront
asseoir leur faculté offensive
sachant que l'équipe pèche
par un manque flagrant en
matière d'efficacité. Les
chiffres sont édifiants dans la
mesure où l'artillerie
mouloudéenne ne frappe pas
fort cette saison. Marquer 15
buts en 19 apparitions est une
performance qui ne
correspond guère à la qualité
de ce parcours et reste
l'unique faille pour laquelle
l'entraîneur fait tout pour
trouver la solution idoine.
L. M. A.

De notre correspondant
L. M. AZZI

Larbi,
Makusu et
N'doubmé
ont repris
Comme prévu,
les attaquants
Cedric Ndoumbé
et Jean-Marc
Makusu ont
repris les
entraînements.
Ces deux joueurs
ont pris part à la
séance tenue
hier matin sur le
terrain du stade
Ahmed-Zabana.
Idem pour le
milieu Kamel
Larbi dont la
forme est
éblouissante.
Ce dernier, après
un court séjour
en France, a
rejoint son
équipe
avec
laquelle il
se
prépare au
match en
déplacement
face au CS
Constantine.

A quelques heures du match en
déplacement face au CSC, comment va le
groupe ?

Hamdoullah, tout le monde va bien. Nous,
les joueurs, nous travaillons dans la sérénité
et dans le calme. Nous sommes concentrés
sur notre travail et sur ce match de
Constantine. Nous devons réaliser un bon
résultat afin de confirmer notre bonne santé.

Ce succès face à l'USMH
a fait du bien au groupe après
la défaite de l'Arba…

Exactement ! Ce succès n'a pas été facile à
réaliser face à un adversaire redoutable, fautil le rappeler. Mais ça été amplement mérité
parce que nous avons pris un net ascendant
sur l'équipe adverse. Grâce à ce résultat
acquis au prix d'une belle prestation, notre
équipe se porte bien et se hisse à la troisième
place du classement général. Le plus important, c'était d'empocher les points. Chose qui
a fait du bien au groupe et aux supporters
que nous remercions.

Ils sont contents parce que
l'équipe retrouve le podium…

C'est vrai parce que cette victoire nous
a permis de nous installer de nouveau sur
le podium. Cela leur fait plaisir autant que
nous les joueurs et il y a de quoi. Cela ne
nous est pas arrivé depuis belle lurette. On
comprend la réaction de nos supporters qui
le méritent bien.

Absolument, le plus dur c'est de pouvoir
continuer sur notre lancée. Nous ferons tout
notre possible pour rester accrochés à cette
position. Mais il ne faut pas oublier que pour
le moment, notre préoccupation est de pouvoir assurer le maintien avant terme. Il faut y
penser surtout que nous ne sommes pas loin
de parvenir à nos fins. Seulement, il faut rester concentrés et vigilants tout en appliquant
les consignes de l'entraîneur.

première vue, Bechouche et Benomar pourraient accepter de prendre le relais et de se
charger de cette équipe. On leur donnera
carte blanche. Tout sera clair à partir de la
reprise. On compte tenir une réunion avec
les joueurs pour leur annoncer la nouvelle
au cas où Iaïche présente sa lettre de démission. Quoi qu'il advienne, on compte sur
Bechouche et Benomar, lesquels avec leurs
compétences, ne vont certainement pas
décevoir."
«Il n'y a pas de cas Ziane Cherif»
Voulant avoir des précisions sur ce qui s'est
passé entre le défenseur Ziane Cherif et
Iaïche lors de la mise au vert à la veille du
derby contre l'USMA, Hadji Kamel dira : "Il
n'y a pas de cas Ziane Cherif. Le joueur n'a
pas été convoqué parmi les 18, c'est tout. Il
ne s'est rien passé de grave.". Ainsi, le manager général de l'USMH vient donc d'infirmer
qu'il y a eu un accrochage entre Ziane Cherif
et le coach Iaïche à la veille du match contre
l'USMA, puisque le premier cité n'a pas
accepté de débuter le derby en tant que remplaçant, ce qui l'a poussé à quitter l'hôtel lors
de la mise au vert.
S. B.

Il faudra commencer par
un bon résultat à Constantine…

Nous avons deux déplacements consécu-

Préserver
l'embellie, asseoir
le jeu offensif

Le wali prêt à tendre
la main à Belhadj

Et le plus dur reste
à faire maintenant qu'il faudra
confirmer…

L'USMH bloquée par Iaïche
PAR SOFIANE BOULAOUCHE

15

tifs au programme du championnat qui nous
attend (ndlr : CSC et NAHD). A commencer
par celui de Constantine face au CSC où nous
sommes appelés à faire le match qu'il faut
afin d'assurer le meilleur résultat possible.
Evidemment, ça ne sera pas facile parce que
l'équipe adverse voudra se racheter pour
effacer son dernier revers à El-Eulma.

Donc, la mission ne s'annonce pas
facile…

Tout à fait parce que non seulement nous
allons jouer face à un adversaire qui n'est pas

facile à manier, mais parce qu'il va avoir l'occasion d'évoluer chez lui. Et puis, tous les
matches sont très difficiles à gérer, surtout
que nous venons d'atteindre la 20e journée.
Plus on avance, plus les matches se compliquent. Cela dit, on sait bien ce qui nous
attend face au CSC. Cependant, nous avons
prouvé notre valeur. Le Mouloudia a montré
de belles choses à l'extérieur. On sait négocier
nos matchs en dehors de nos bases. Donc,
nous irons à Constantine avec la ferme intention de revenir avec le meilleur résultat possible.
L. M. A.

Quand le MC Oran va bien, la ville d'El-Bahia
respire la santé. Chose qui fait plaisir aux
autorités dont les responsables attachent
beaucoup d'importance aux résultats de l'équipe des Rouge et Blanc. Sauf que pour une raison inconnue, ces derniers donnent l'impression de faire la sourde oreille aux doléances de
la direction du club dont les affaires sont sous
la main de Belhadj Ahmed dit Baba. Ce dernier
l'a clairement fait savoir, décriant l'absence
d'une aide matérielle. Certes, son appel semble
faire l'unanimité maintenant et à en croire nos
sources, le wali d'Oran serait sur le point de
tendre la main à l'actuel patron de ce club. Ce
dernier n'est-il pas en train de mener le club
vers la voie souhaitée par les amoureux du
Mouloudia et les puristes ?

ASMO

Bentiba marque son 2e but et lance

«La 6 place est dans nos cordes»
e

L'attaquant Mohamed Bentiba,
qui a retrouvé le chemin des filets
après plus de cinq mois sans but,
ne cache pas la nécessité de voir
son équipe engranger le
maximum de points pour assurer
le maintien et viser davantage.
Vous avez gagné un match difficile à
gérer…
Oui, on le sait ! Ce match n'a pas été
facile parce que nous avons eu en face de
nous un adversaire aux abois. Comment
vous le savez, les Chélifiens ne sont pas
bien classés. C'est pour ça qu'ils ont tout
fait pour tenter de réaliser un bon résultat
chez eux. Ils étaient difficiles à manier.
Dieu merci, nous sommes parvenus à
l'emporter.
Il a fallu un but de Bentiba pour que
l'équipe trouve enfin son compte…

Du coup, c'est ton deuxième but après
une longue disette…
C'est vrai que je n'ai pas marqué depuis
la venue du NAHD. J'avais du mal à vivre
cette situation embarrassante pour moi.
Mon rôle est de marquer et de faire marquer aussi. Donc, ce but m'a complétement
libéré. J'espère qu'il en appellera d'autres.
Seulement je dois privilégier l'intérêt de
mon équipe avant toute autre chose. Je
retiens ce but intervenu au moment où la
partie s'approchait de la fin et au moment
où l'équipe adverse tenait bon.

C'est vrai ! Il faut dire que notre volonté
de vaincre et prendre le dessus était
immense. Après la défaite subie à Béjaia, il
fallait réagir pour nous racheter. Ce but
nous a complétement libérés et métamorphosés. Il nous a donné des ailes. Antar
(ndlr Djemaouni) a fait le reste pour nous
délivrer d'une manière définitive.

Beaucoup pensent que l'ASMO n'est pas
loin du maintien, qu'en penses-tu ?
Ah oui c'est vrai, nous sommes sur le
point d'assurer ce maintien qui demeure
notre objectif. Dans notre esprit, on joue
pour donner plus d'assurance à notre
équipe en vue de l'atteindre. Ce n'est pas
facile même si nous sommes sur la quatrième marche du classement. Cela pour dire
que rien n'est acquis, il faudra continuer à

engranger le maximum de points possibles. On fera notre possible pour bien
gérer les prochains matches de la compétition.
Justement, comment s'annonce la suite
de la compétition pour El-Djamîya ?
Comme je viens de le dire, ça ne va pas
être facile pour toutes les équipes de notre
palier. Chacune voudra gagner pour s'accrocher au peloton de tête ou pour améliorer sa position au classement. De notre
côté, nous ferons notre devoir comme il se
doit afin de continuer sur notre dynamique actuelle.
L'entraîneur parle de la 6e place…
Tout reste possible du moment que
nous sommes quatrième. Si l'on arrive à
préserver notre forme actuelle, je pense
que la sixième place est dans nos cordes, si
ce n'est pas plus. Seulement, on sait que le
plus dur reste à faire. Il faudra y croire jusqu'au bout, incha Allah.
L. M. A.

Deux jours de
repos, reprise
dimanche
prochain

Après deux séances
d'entraînement, le
responsable de la barre
technique a accordé
aux joueurs deux jours
de repos. Ces derniers
observeront ce repos
aujourd'hui et demain,
assure une source
fiable. La reprise a été
fixée pour dimanche
prochain sur le terrain
du stade HabibBouakeul. Le
programme sera basé
sur la préparation du
match face à l'US
Chaouïa, entrant dans
le cadre des huitièmes
de finale de la Coupe
d'Algérie. Lequel match
aura lieu le 20 février
courant sur le terrain
du stade Ahmed-Zabana
où le coup d'envoi sera
donné à 16h.

www.competition.dz

Vendredi 13 février 2015

16

ASO

USMA

Les feux sont au rouge
N'ayant pas été capable de gagner le moindre match depuis sa dernière
victoire face à l'Entente au stade Boumezrag.

De notre correspondant
A. BENABDELKADER
L'ASO, qui a réalisé cinq matches
nuls de suite, est tombée à Zabana
face à l'ASMO dans un match où les
poulains de Benchouia pouvaient
aspirer à mieux, eux qui ont résisté
75' durant.
Cependant, la formation chélifienne
n'a pas vraiment osé, même si
Messaoud a raté une occasion
immanquable qui aurait pu être le
tournant du match. L'ASO devait
faire le jeu, surtout qu'en son sein
des joueurs de métier évoluent
depuis des saisons, à l'instar de
Tedjar et Messaoud, pour ne parler
que de ces ex-internationaux.
L'équipe qui ne sait plus gagner fait
face à un grand dilemme, selon ses
supporters qui s'inquiètent encore,
même si les optimistes parmi eux
tiennent toujours à une fibre de rêve
de voir leur équipe se maintenir. Il
est vrai que le problème est d'ordre
psychique dû à la pression qui
entoure le groupe qui appréhende la
relégation, mais cela ne peut être un
alibi pour les camarades de Zaoui
qui sont dans l'obligation de se don-

A cause de l'épidémie
d'Ebola

ASO-Kamboi
Eagle's en
aller-retour
à Chlef ?

L'ASO affrontera dimanche le
club sierra-léonais du Kamboi
Eagle's dans le cadre du match
aller comptant pour le tour
préliminaire de la Coupe de la
Confédération africaine au
Stade Boumezrag, qui pourrait
également accueillir la manche
retour quatre jours après, selon
des sources proches de la
direction de l'ASO. Sachant que
les clubs sierra-léonais,
Libériens et Guinéens ne
peuvent recevoir sur leur
territoire pour cause d'épidémie
d'Ebola, la CAF ayant interdit la
tenue de rencontres dans ces
trois pays. Dans cet ordre
d'idée, le club sierra-léonais a
proposé à son homologue
algérien de programmer la
manche retour également en
Algérie. En concertation avec la
FAF, l'ASO tentera de trouver une
solution, les deux clubs pouvant
se retrouver quatre jours après
la tenue de la manche aller pour
disputer le match retour. Pour
rappel, des arbitres marocains
ont été désignés pour officier le
match aller, conduits par Jiyad
Redouane, assisté de Benbaba
Issam et Mabrouk Youcef, alors
que le quatrième arbitre sera
Tiazi Hichem. Le match retour,
prévu initialement entre le 27 et
le 1er mars sera dirigé par des
arbitres Mauritaniens,
composés de Thiam Amadou,
Warr Abdourrahmane, Chikhna
Demba Boubou et Kelly
Abderrahmen.
A. B.

ner à fond et de prouver qu'ils en ont
pour cette équipe qui les fit découvrir au grand public. Si d'aucuns
estiment qu'aucun joueur au monde
ne souhaite le purgatoire à son équipe, les Chélifiens doivent le prouver
de par leur comportement sur le terrain. "Qu'ils sachent mourir, au

moins", a déclaré un fervent supporter, qui porte le club dans son cœur
depuis des décennies.
Problème ?
Selon les propos recueillis par certains spectateurs du match face à
l'AMO, le problème de l'ASO

demeure son milieu de terrain qui
ne sait pas construire le jeu et ne fait
dans la catastrophe pour éviter le
danger qu'il tente par tous les
moyens de l'éloigner de la zone.
Voulant fermer le jeu en alignant
trois récupérateurs, Boussaid,
Semahi et Meliani, Benchouia n'a
pas eu ce qu'il voulait car son équipe
a flanché en fin de match où elle a
encaissé deux buts. Et dire que
l'équipe a en son sein des joueurs de
bon niveau technique. Au train où le
jeu va en étant décousu, il ne fait
jamais s'attendre au meilleur, un
principe en football, messieurs ! Il
est vrai que l'équipe joue handicapée par plusieurs absences, qu'elle
évolue en deçà de ses potentialités,
qu'elle soit pressée par le public
adverse, que ses propres supporters
n'exercent pas de pression sur l'adversaire une fois à domicile, que les
arbitres ont souvent lésé l'équipe
même à Chlef et que mes joueurs
reviennent de blessures, des facteurs
qui peuvent faire pencher la balance
mais cela ne peut être derrière ce
qu'est l'équipe actuellement, une
lanterne rouge !
A. B.

Sid Rouhou : «Vaincre les SierraLéonais pourrait nous booster»
L'entraîneur des gardiens de
but de l'ASO estime que l'ASO
avait les moyens de bien faire
au stade Zabana si les joueurs
y avaient beaucoup cru.
On s'attendait à une ressaisie face à
l'ASMO et vous voilà encore battus,
un commentaire
Que voulez-vous que je dise sinon
que nous fussions prêts pour la
bataille mais une fois sur le terrain, les
choses ont semblé changer de donne.
En effet, nous avons bien tenu certes
mais les Asémistes étaient plus actifs
sur le terrain et ont cherché cette victoire. De notre côté, on avait beau
tenté mais ça n'a pas marché et si on
avait inscrit l'une de nos occasions, le
match aurait été tout autre.
Plusieurs joueurs ont été
absents dans ce match, n'est
ce pas ?
C'est la poisse qui nous colle

car après les blessures, le tour est aux
suspensions. Les absences font mal et
c'est normal dans un cas comme le
nôtre. E plus du facteur chance qui
nous joue un mauvais rôle, il y a cette
inefficacité inexplicable. On a pourtant bien tenu mais l'adversaire nous a
bien eu en nous ayant guettés.
La défaite consommée, l'heure est à
la coupe de la CAF
Je crois que ce match vient à point
nommé car une victoire face aux
Sierra- Léonais pourrait nous booster
à ressurgir en championnat. Ce qui
nous manque, c'est une victoire qui
pourrait nous ouvrir grandes les
portes du sauvetage.
Courir trois lièvres n'est pas à votre
portée, n'est-ce pas ?
Je ne dis pas le contraire mais je
peux vous dire aussi que cette compétition continentale peut nous servir
même si l'objectif principal demeure
le maintien dont je suis quand même
optimiste.
A. B.

Lanterne rouge,
un statut complexant

Lanterne rouge depuis des semaines,
la formation chélifienne qui est
relégable en puissance se doit de se
tirer d'affaire en jouant à fond ses
chances de maintien même si les
choses ne seront pas des plus faciles.

Pour la petite histoire, recevoir le CRB qui est
en ascension pour ensuite se déplacer chez le RCA sont
tous des matches difficiles d'autant plus que ces adversaires sont concernées soit par le titre soit par le maintien
et chacun de ces derniers ne se laissera pas faire.
Cependant, avant ces matches, l'ASO portera l'habit du
représentant algérien en Coupe de la CAF où elle croisera le fer avec les Sierra Léonais de Kamboi Aigles

dimanche prochain à Chlef, un match qu'elle devra
gagner, ne serait-ce que pour se remonter le moral avant
d'attaquer la nouvelle mission qui incombe à tout un
entourage à savoir l'opération de sauvetage. Comme
l'ont déclaré la plupart des joueurs, une victoire pourrait
donner à un nouvel essor et sera de bon augure pour le
match face au CRB.
Y a-t-il encore de l'espoir ?
Si l'on se réfère aux calculs et à la logique, l'ASO n'est
pas encore condamnée même si elle y candidate en puissance. Cependant, comme il reste 10 matches à jouer
dont 5 à domicile, l'ASO peut espérer à condition qu'elle ne se laisse aucunement faire tout en courant derrière
trois autres points. Possédant 19 unités, si elle sera
capable d'en engranger 17 autres, elle sera sauvée mais,
le problème est dans la capacité.
A. B.

Zaoui et Naâmani
ont purgé

Suspendus, les deux
défenseurs centraux de l'ASO,
Zaoui et Naâmaani ont purgé
de leur suspension d'un
match face à l'ASMI. Ils
seront sur pieds face au CRB,
au prochain match.

Zaouche
toujours blessé

Après avoir redressé la barre en championnat

LES ROUGE ET NOIR
À L'HEURE AFRICAINE


Blessé face à la JSK, Zaouche
qui a été touché à la cuisse
se passera du match de la
coupe de la CAF tout comme
celui face à l'ASMO où il a
manqué à ses camarades. Le
médecin lui aurait conseillé
un repos d'une semaine pour
reprendre avec ses
camarades.

Reprise
hier des
entraînements

Messaoud
retrouvera-t-il
sa verve ?

C'est le souhait de tous les
fan du club qui ont été
impatients de revoir
Messaoud taper dans un
ballon. Revenu en tant que
titulaire après plus de quatre
mois d'absence, l'enfant de
Tiaret a retrouvé le onze face
à l'ASMO après avoir été
systématiquement incorporé
lors des deux derniers
matches. Il est rai que
Messaoud a raté un but tout
fait mais cela reste quand
même de bon augure pour
l'équipe qui a besoin de
toutes ses forces vives.

Haddouche devait
reprendre hier

Suite à un mal de dent qu'il a
extraite, Haddouche qui a été
convoqué face à l'ASMO
malgré ce malaise devait
reprendre hier avec ses
camarades. Décevant depuis
son retour parmi l'équipe
après plu d'un mois
d'absence, l'international
espoir de l'ASO devra fournir
plus d'efforts pour
reconquérir les cœurs des
Djawarih.
A. B.

Vers des
entraînements
à Oued Fodda

Selon des sources proches du
staff technique, les
entraînements précédant ce
match de la CAF devraient
avoir lieu au stade " Habib
Dellali " de Oued Fodda, une
façon de fuir la pression des
supporters.

Le match de
coupe face à
l'USMA sera-t-il
reporté ?

Sachant que l'ASO pourrait
jouer le match retour de la
coupe de la CAF à Chlef
comme le souhaitent les
Sierra Léonais, soit quatre
jours après le match aller,
les instances sportives
pourraient donc reporter le
match de coupe entre l'ASO et
l'USMA comptant pour les 8e
et qui devait avoir lieu le 20
février au stade " Omar
Hamadi ".

Huit ans après, l'USM Alger renoue avec la compétition
continentale. A la faveur de leur succès en championnat d'Algérie la
saison passée, les Algérois ouvrent droit à la participation à la très
prestigieuse et courtisée Ligue des Champions d'Afrique.
PAR MOHAMED FAYÇAL
L'adversaire a pour
nom le FC Foullah du
Tchad. Une équipe qui
n'est pas une grosse pointure du continent, mais il
faudra la prendre au
sérieux. De ce côté, les
coéquipiers de Belaïli vont
certainement s'armer psychologiquement en vue de
prendre au sérieux les
Tchadiens en prévision de
ce match aller prévu ce
dimanche à 18 heures au
stade Omar Hamadi de
Bologhine. Le match se
jouera en tout cas dans une
ambiance favorable pour
les gars de Soustara, dans
la mesure où ils auront
l'avantage du terrain et du
public. Le point le plus
important demeure cependant la situation psychologique confortable dans
laquelle se trouvent les

IRM
pour
Koudri

Victime d'une
blessure au
genou
contractée
lors du dernier
derby contre
l'USM El
Harrach, le
milieu de
terrain, Hamza
Koudri,
pourrait rater
le prochain
match de son
équipe. Le
joueur en
question a
passé hier une
IRM (imagerie
à résonance
magnétique),
pour être fixé
davantage sur
sa blessure.

Benmoussa et consorts. En
effet, les Algérois traversent un passage très
encourageant du fait de
l'amélioration de leurs
résultats dans le cadre du
championnat professionnel de Ligue 1 Mobilis.
Après avoir connu un passage à vide inquiétant
ayant conduit à l'éviction
de l'entraîneur Hubert
Velud, l'USMA, sous la
houlette de Dziri et
Aksouh, a su redresser
rapidement la barre. Outre
sa superbe victoire devant
le RC Arba sur le score
fleuve de 5 buts à 1, la formation usmiste est allée,
par la suite, arracher un
bon point du nul devant la
redoutable équipe de
l'USM El Harrach. Dans un
stade du 1er Novembre de
Mohammadia pratiquement acquis à la cause
Harrachie, les coéquipiers

du gardien Berrefane
s'étaient distingués par un
comportement de champions. Nullement impressionné par l'ambiance du
match et la domination
impose par les locaux, le
champion d'Algérie en
titre a géré à sa guise la
rencontre. Tout cela fait
que l'USMA est en train de
retrouver ses forces. Il faudra toutefois le confirmer
ce dimanche pour le compte du tour préliminaire de
la Champion's League africaine.
Eviter le scénario
de l'AS Fnis
Même si l'adversaire ne
présente pas le profil d'un
conquérant redoutable, il
reste qu'il est nécessaire de
ne pas le sous-estimer.
Bien que leurs performances en compétitions
continentales soient plutôt

timides, les Tchadiens
sont, néanmoins, des habitués de l'épreuve. Il suffit
d'ailleurs de se rappeler du
scénario
cauchemardesque de la dernière participation algérienne en
Ligue des Champions pendant la saison 2006-2007.
Les Usmistes s'étaient fait,
en effet, écarter par un club
du Niger, l'AS Fnis. Alors
que tout le monde pensait
que l'USMA avait assuré
sa qualification à la faveur
de son succès au match
aller à Alger sur le score de
3 buts à 2, les Nigériens, et
contre toute attente,
avaient incroyablement
renversé la vapeur lors de
la manche retour s'imposant par 2 buts à 0. Depuis,
l'USMA n'est plus apparue
à l'échelle continentale. Ce
dimanche, les Rouge et
Noir feront leur grand
retour. Gagnant ?
M. F.

Le club tchadien a informé l'USMA hier

Le FC Foullah arrivera
aujourd'hui à 12H45
Le club tchadien de FC
Foullah donne enfin signe de
vie. Après avoir (sciemment)
entretenu le suspense dans
une forme de guerre psychologique qui ne dit pas son
nom, les dirigeants de Foullah
se sont manifestés par le biais
d'un fax envoyé dans la matinée à l'administration de
l'USM Alger. La délégation
tchadienne devra arriver,
selon des informations
recueillies auprès de la direction algéroise, aujourd'hui à
Alger. Elle arrivera à l'aéroport international d'Alger aux
environs de 12 heures 45, a-ton appris encore de mêmes
sources. Ce genre de comportement des clubs africains est

devenu une habitude. C'est
pourquoi les Usmistes ne sont
pas affectés et sont toujours
bien armés mentalement pour
passer avec succès le rendezvous de dimanche prochain.
Il faut savoir, par ailleurs, que
le FC Foullah traverse une
période faste de son histoire,
avec ses deux consécrations
de rang en championnat. Il
est le vainqueur des deux
dernières éditions du cham-

pionnat (amateur) du Tchad.
Hébergement
à Dar Diaf
Nous apprenons également
que la délégation tchadienne
devra élire domicile à l'hôtel
Dar-Diaf de Bouchaoui. Les
dirigeants de l'USMA ont pris
toutes les mesures nécessaires
pour rendre agréable le court
séjour de l'adversaire à Alger.
M. F.

Après avoir
bénéficié d'une
journée de repos
bien méritée au
lendemain du
point précieux
ramené de
Lavigerie, les
joueurs de l'USM
Alger ont repris
hier le chemin
des
entraînements
au stade de
Bologhine. Une
reprise qui signe
le début de la
préparation pour
la compétition
africaine. L'USMA
se contentera
pendant les deux
jours qui
viennent
d'entraînements
quotidiens
jusqu'au jour du
match.



La liste
des 18
aujourd'hui

A en croire des
sources proches
du staff
technique de
l'USMA, la liste
des 18 joueurs
concernés par la
joute de demain
sera rendue
publique à l'issue
de la séance
d'entraînement
d'aujourd'hui à
Bologhine. C'est
dire
qu'aujourd'hui le
staff technique
tranchera sur la
participation des
joueurs déclarés
toujours
incertains.

www.competition.dz Vendredi 13 février 2015

9

DZIRI :

«L'adversaire
nous est
méconnu»

Le staff technique
de l'USM Alger est en quête
d'informations sur son
adversaire en prévision du
match aller du tour préliminaire de la Ligue des
Champions d'Afrique ce
dimanche à Bologhine. Aux
dernières nouvelles, une
cassette vidéo sur le
FCFoullah aurait été récupérée par le club algérois.
Ce qui devrait permettre
aux membres du staff technique d'avoir une idée sur
l'adversaire. L'entraîneur,
Bilel Dziri, qui assume bien son rôle, réalisant une
victoire et un nul en deux matches disputés cette
semaine, avoue n'avoir pas beaucoup de renseignements sur l'adversaire. "Le FC Foullah nous est
méconnu. Nous attendons une cassette de l'adversaire pour en avoir une idée", a-t-il indiqué dans une
déclaration radiophonique juste après le dernier
match du championnat contre l'USMH. Dziri estime
toutefois que ses poulains vont faire le maximum
pour réaliser le meilleur score possible qui leur permettra de disputer la manche retour dans la sérénité.

PLUSIEURS
JOUEURS
INCERTAINS

Des soucis d'effectif pour le staff technique
Cette première sortie africaine des Rouge et Noir
de Soustara présente quelque soucis pour les
membres du staff technique. Celui-ci sera contraint
de composer son onze de départ sans quelques titulaires, et ce, pour cause de blessures. Des joueurs ont
peu de chances de prendre part au rendez-vous de
ce dimanche. Outre le gardien international,
Mohamed Lamine Zemmamouche, pas encore au
top physiquement pour pouvoir prendre sa place
dans le onze de départ, le duo Aksouh-Dziri devrait
également se passer des services du défenseur
Boudbouda, toujours blessé. Et ce n'est pas tout.
Koudri serait le grand absent du match de dimanche
prochain. Il faut compter aussi la très probable
défection de Beldjilali. Même si ce dernier s'entraîne
avec le groupe, il n'en demeure pas moins que sa
participation demeure très improbable. Même cas de
figure pour l'attaquant Ferhat. C'est dire combien le
staff technique aura de difficultés pour composer
l'équipe rentrante. Compte tenu cependant de la
richesse de l'effectif et les bonnes performances des
remplaçants, le staff technique peut espérer passer
avec succès ces circonstances contraignantes.
M. F.

 Deux entraînements

Belaïli
manque
l'entraînement

Le meilleur
joueur usmiste à
l'heure actuelle,
Youcef Belaïli, a
brillé par son
absence lors de
l'entraînement
d'hier à SaintEugène. Mais il
semble que le
joueur en
question devrait
reprendre avec le
groupe
aujourd'hui.

pour les Tchadiens

L'équipe de FC Foullah aura droit, selon les informations en
notre possession, à deux séances d'entraînements à Alger.
Elles sont programmées au stade de Bologhine dont une à
l'heure du match (18 heures).

Le match retour sur
du gazon synthétique
Le match retour entre le club tchadien et le représentant
algérien aura lieu au stade de la capitale N'Djamena.
Baptisée Idriss Mahamat Ouya (en référence au meilleur
sauteur tchadien détenteur depuis 1966 du record local du
saut en hauteur avec 2,17 mètres), l'enceinte est dotée
d'une pelouse en synthétique (ancienne génération). Le
stade peut accueillir jusqu'à 30000 supporters. Le match
retour est prévu le 27 ou 28 du moins en cours.

Avis de décès
Les familles Touati et Lamini ont la douleur de faire
part du décès de Mustapha Touati survenu hier à
l'âge de 54 ans. L'enterrement aura lieu aujourd'hui
13 février 2015 au cimetière d'El-Kettar.
A Dieu nous appartenons et à Lui nous retournons.

www.competition.dz

Vendredi 13 février 2015

8

www.competition.dz

CRB

ESS

Les BELOUIZDADIS en stage
pendant 6 jours à Zéralda
Les Rouge et Blanc du CRB effectueront un stage de préparation de six jours
à Zéralda, de dimanche à vendredi prochains.
PAR HILLAL AÏT BENALI
Face à l'arrêt du championnat, le Chabab a
décidé d'organiser un mini-stage de préparation. Dans un premier temps, on évoquait du
côté de la direction du président Réda Malek la
Tunisie comme lieu de regroupement.
Finalement, en concertation avec le staff technique, le premier responsable des Rouge et
Blanc n'a pas jugé utile d'envoyer l'équipe en
terre tunisienne. Il avait le choix entre deux sites,
Tipasa ou Zéralda. Le choix s'est porté sur cette
dernière. Ainsi, les Belouizdadis effectueront un
stage dans cette localité située sur la côte ouest
d'Alger afin de préparer la suite du parcours en
championnat national. Les camarades du gardien Malik Asselah éliront domicile à la résidence Sidi Braham pendant six jours où ils vont
essayer de s'entraîner durement et se concentrer
pleinement sur leur préparation afin d'espérer
continuer le reste du championnat en toute
force. Le coach, Alain Michel, qui s'est envolé
pour la France pour quelques jours de vacances,
a donné son accord pour que son équipe aille se
préparer à Tipasa et lui aussi n'a pas jugé utile
de faire un regroupement en dehors du pays, il
s'agit seulement d'un mini-stage de six jours.
Garder la bonne dynamique
L'objectif principal du staff technique durant ce
stage à Zéralda est de garder la bonne dynamique actuellement au sein de l'équipe. En effet,

A propos de la trêve

Michel : «Une
arme à double
tranchant»

L'entraîneur
en chef du
CRB, Alain
Michel,
estime que
la trêve que
connaîtra le
championnat
national
pourrait être
bénéfique
pour son
équipe : "Il
se pourrait
que cet arrêt du championnat
nous arrange, on aura ainsi
le temps de corriger
certaines de nos lacunes qui
ne cessent de se manifester
au sein de l'équipe", a-t-il
déclaré d'emblée, avant de se
montrer un peu inquiet :
"Cette trêve pourrait ne pas
nous arranger du tout aussi.
On est sur une bonne lancée
et cet arrêt pourrait casser
notre dynamique." Pour finir,
le technicien français
rassure que son équipe ne
ratera pas néanmoins cette
occasion pour travailler dur
durant le stage de
préparation à Zéralda : "Donc,
cette trêve est une arme à
double tranchant. Mais en ce
qui nous concerne, on va
rentrer en stage de
préparation afin de travailler
sereinement. On ne lésinera
pas sur les moyens afin de
préparer de la meilleure des
façons la suite du
championnat."
H. A. B.

Le coach est depuis
hier en France

Profitant de l'arrêt du
championnat national, le coach
belouizdadi, Alain Michel, s'est
rendu chez lui en France pour
prendre quelques jours de
vacances auprès de sa famille.
L'ex-entraîneur de la JSS sera de
retour au pays samedi soir ou au
plus tard dimanche matin afin de
préparer son équipe pour la suite
du parcours.

Pas question de
rater la victoire !

Djediat a effectué
des examens
en France

si le staff technique a songé à programmer ce
regroupement, c'est bel et bien dans l'optique de
réunir les joueurs et les pousser ensemble à travailler sereinement afin de préparer de la
meilleure des façons les dix derniers matchs de
la compétition nationale.
En coach expérimenté, Michel connaît parfaitement l'utilité de ces mini-stages et il est persuadé que son équipe reviendra encore plus performante afin de réussir d'autres succès lors de la
suite du parcours.

Matchs amicaux
Durant ce mini-stage, le staff technique désire
disputer des matchs amicaux. Le coach Michel
souhaite que son équipe affronte au moins deux
adversaires pour l'occasion. Dans ce sens, les
responsables du club sont en train de s'activer
afin de trouver des sparring-partners. Ces
matchs seront très importants pour les joueurs
qui vont rester ainsi toujours compétitifs et ne
souffriront pas de manque de compétition à la
reprise du championnat national.
H. A. B.

DERRAG : «Faire une
bonne préparation»
La nouvelle recrue du Chabab, Mohamed Derrag déclare que lui et ses
camarades feront le maximum pour réussir ce mini-stage à Zéralda et
revenir confiants pour attaquer la suite du parcours en toute force.
Avec un peu de recul, que
pouvez-vous nous dire sur
la victoire contre le
MCEE ?

En toute sincérité, c'était un
match très difficile contre une
équipe du MCEE qui pratique
un bon football. Néanmoins,
on a su gérer la partie et
s'offrir au final une précieuse
victoire. On vient donc de
confirmer notre succès en
déplacement contre l'USMBA.

Une victoire qui vous
propulse à la 3e place…

C'est vrai, cette victoire
nous permet d'occuper une
place sur le podium. Mais
l'objectif à présent est de faire
le maximum pour garder
cette place et pourquoi pas,
faire mieux. Il faut savoir que
notre mission n'a pas été
facile depuis l'entame de la
phase retour, mais on était
très solidaires et déterminés,
et c'est ce qui fait justement
notre réussite.

A présent, quel est votre
objectif en championnat ?

Comme je viens de vous le
dire, essayer de garder cette
troisième place et essayer de
faire mieux. Mais on ne va
pas s'enflammer et promettre

beaucoup de choses à nos
supporters. On va continuer à
gérer match par match dans
l'option de récolter le
maximum de points.

Comment jugez-vous votre
rendement depuis votre
arrivée au Chabab ?

Je ne peux pas vous parler
de mon rendement, il y a un
staff technique en place qui
peut vous en parler.
Néanmoins, à chaque fois que
je joue, je n'ai jamais lésiné
sur les moyens pour aider ma
nouvelle équipe. Je
continuerai à travailler dur et
faire de mon mieux pour que
je sois toujours à la hauteur.

Vous allez rentrer en
stage de préparation, quel
est son objectif pour
vous ?

L'objectif est de préparer
sereinement le reste du
parcours. On est sur une
bonne lancée et on devra le
rester. Pour cela, on va
donner le meilleur de nousmêmes durant la préparation
et faire en sorte de revenir
compétitifs afin de réussir
d'autres bons résultats.
H. A. B.

Afin de s'assurer sur son état de
santé, le joueur du CRB, Miloud
Djediat, s'est rendu récemment
en France pour faire examiner
son dos. Pour rappel, l'expensionnaire de l'USMA souffre
de douleurs au dos qui l'ont
empêché de participer aux deux
derniers matchs de championnat
de son équipe. Les examens sont
rassurants.

Il s'entraîne en solo

Djediat a commencé d'ores et
déjà à s'entraîner en solo. Après
s'être rassuré que sa blessure
n'est pas grave, il a commencé à
travailler seul en attendant de
rejoindre le reste du groupe.

Il sera présent
au stage de Zéralda

Djediat ne manquera pas le stage
de préparation de son équipe à
Zéralda. Les examens médicaux
ayant montré que sa blessure
n'est pas méchante, il peut
reprendre normalement du
service avec ses camarades.

Chebira aussi

A l'instar de Djediat, le joueur
Abdellah Chebira sera présent
avec ses camarades à ce stage de
Zéralda. Le joueur, qui souffre
d'une lésion au mollet et qui n'a
pas participé au récent match
contre le MCEE, pourrait effectuer
ce stage en suivant toutefois un
programme spécial que le staff
médical va lui préparer.

Le «Poulailler»
ne pourra pas être
ouvert avant
la saison prochaine

Il semble que le souhait des
supporters du CRB de revoir la
tribune nord, appelée
communément "le poulailler" ne
va pas être exaucé. En effet, cette
tribune, qui est réservée aux
supporters des équipes visiteuses
fermée à la suite du rapport du
CTC, ne pourrait pas accueillir le
public, du moins pour le reste du
championnat de cette saison.
Néanmoins, le coût de sa
réfection a été pris en charge par
l'APC et il ne reste que l'entame
des travaux qui ne débuteront pas
certainement
de sitôt.
H. A. B.

Dehar autorisé à
rentrer à Alger

Out face à la JSS pour
blessure, le milieu de
terrain Dehar Merouane a
été autorisé à rentrer chez
lui à Alger. Il profitera de
quelques jours de repos
auprès de sa famille, avant
de revenir à Setif ce
dimanche pour des soins
chez Kari. Dehar avait
souhaité revenir à son
meilleur niveau, mais la
malchance l'a poursuivi,
l'éloignant de la
compétition pour deux
semaines au minimum.

Belameiri était
hier aux soins

Traînant une blessure à la
cheville, laquelle s'est
réveillée avant-hier à
l'entraînement, ce qui le
privera du match face au
JSS, l'attaquant sétifien
Hedi Belameiri était hier
matin présent au stade. Le
joueur a travaillé en salle
de musculation où il a été
pris en charge
médicalement.

Se concentrer
uniquement sur le match
de demain face à la JSS,
insiste l'entraîneur,
Madoui, avec ses
joueurs durant toute la
semaine de préparation.
De notre correspondant

KACEM A.

Ainsi, l'ESS terminera cet après-midi
son cycle de préparation du match face à la
Saoura que les Ententistes doivent remporter, ce qui les rapprochera du leader où
l'ESS prendra à nouveau les commandes.

Après une discussion avec ses joueurs où il
a été question de les pousser à oublier le
match de la Supercoupe face au Ahly,
Madoui s'est entretenu une nouvelle fois,
hier, avec ses joueurs qu'il a exhortés de rester concentrés uniquement sur le match de
demain lequel doit être bien géré pour que
l'ESS puisse aller encore de l'avant en championnat. Les Sétifiens, qui restent sur trois
résultats positifs en étant notamment invincibles à l'extérieur, chercheront demain à
gagner et à séduire de façon à rassurer une
semaine avant leur déplacement au stade
de Tchaker. Le seul handicap qui risque
d'influer négativement sur le groupe est
l'indisponibilité de plusieurs joueurs pour
diverses raisons. Néanmoins, les
Ententistes saisiront d'autres opportunités
comme celle de jouer à domicile pour s'offrir un autre résultat probant, ce qui apaisera un tant soit peu la pression sur les
joueurs.
A. K.

Madoui prépare Delhoum

Après que les joueurs eurent rejoint les vestiaires, l'entraîneur sétifien s'est brièvement
entretenu avec son milieu de terrain, Madoui. Les deux hommes ont évoqué assurément
le match face à la JSS que Madoui veut coûte que coûte remporter. Sentant l'importance
de remobiliser son joueur sur le plan mental, Madoui a demandé à son joueur, qui a
quelque peu un retard en matière de préparation, de se tenir prêt. Les nombreuses défections font que Madoui compte énormément sur Delhoum lequel est attendu pour débuter le match sur le terrain.

Les Egyptiens ne
viendront pas
avant le 19
février
La délégation égyptienne
arrivera en Algérie que le
19 février. Le directeur
général du club a refusé
devenir en Algérie avant
cette date, il ne veut
prendre aucun risque avec
les joueurs qui, selon lui,
pourraient ne pas
s'habituer aux conditions
de préparation en Algérie.

Hadj Aïssa
s'engage pour
trois ans avec
Safa

L'ex-meneur de jeu de
l'Entente de Sétif Lazhar
Hadj Aïssa s'est engagé
pour trois saisons au
profit du club saoudien
Safa. Il a signé son
nouveau contrat sans
solliciter la direction de
l'Aigle noir car il était libre
de tout engagement.
A. K.

JSS

Sebie : «J’ai hâte de
retrouver les terrains»

Le défenseur central Touhami Sebie pourrait rater les trois prochaines
rencontres en raison de sa blessure à la cheville. Il a reçu une vilaine
blessure contre l’USMBA qui obligera son entraîneur à se passer de ses
services. Le soigneur fait de son mieux pour le remettre sur pied avant le
match contre la JS Kabylie, prévu le 28 de ce mois, au stade du 20-Août1955 de Béchar.
De notre correspondant

ALI OUKIL

Où en êtes- vous avec votre
blessure ?

Les choses se sont améliorées
grâce aux soins intensifs prodigués
par le soigneur du club durant des
semaines. Je m’entraîne en solo
pour le moment en attendant le feu
vert du médecin afin de rejoindre
mes camarades et préparer la suite
de la compétition. On doit faire tout
ce qui est en notre possession pour
remonter la pente.

Un mot sur la victoire devant le MC
Alger…

J’ai suivi la partie avec des amis à
partir des tribunes avec la peur au
ventre, ce match revêtait un caractère important pour nous. Les gars,
qui étaient décidés plus que jamais
à ce que les trois points de la victoire restent à Béchar, ont réussi à les
comptabiliser. Une victoire précieuse qui les encouragera en prévision des prochaines échéances…

Vous serez absent contre l’ES Sétif…

Tout dépendra de la décision que
prendra le premier responsable de
la barre technique. Il est le seul et
unique qui donnera son accord
quant à mon éventuelle participation à cette importante rencontre.

Elle sera très difficile surtout
qu’on aura en face une équipe de
l’ES Sétif difficile à manier sur son
terrain et devant ses milliers de
fidèles. Mais cela ne veut pas dire
qu’on se déplacera dans la capitale
des Hauts plateaux pour faire de
la simple figuration. Le groupe est
déterminé à réaliser un bon résultat pour confirmer notre retour en
force.
A. O.

17

Bouchar :
«On laisse
le Ahly de côté,
place à la JSS»
Le latéral droit de l'ESS se dit prêt,
comme ses coéquipiers, à glaner les trois
points de la victoire face à la JSS. Pour
lui, il est hors de question de penser dès
maintenant au match de la Supercoupe
face à la formation égyptienne Ahly,
l'heure est au championnat.
Vous êtes tout près de boucler
votre préparation du match de
championnat, peut-on dire que
vous êtes prêts ?

Absolument, cela fait deux jours
que nous y travaillons. Je vous
assure que nous avons beaucoup
axé notre travail sur le match face
à la JSS que nous devons bien
gérer. Les joueurs sont déterminés
à réussir ce coup dans le seul but
de prendre la première place au
classement en compagnie du leader, le MOB. L'occasion de jouer à
domicile doit être bien saisie avant
de passer à autre chose.

La JSS est connue pour être
une équipe accrocheuse et
sa dernière victoire face au
MCA a beaucoup galvanisé
ses joueurs, ne craignezvous pas que votre mission
soit difficile ?

Je sais que la JSS a joué samedi
face au MCA et a réalisé une victoire. Néanmoins, nous ne cherchons pas à savoir ce que font les
autres, nous nous contentons de
notre mission. Nous avons accompli une semaine de travail, place
maintenant au terrain. Au risque
de me répéter, j'estime qu'il va falloir remporter ce match à tout
prix. Nous restons sur trois résultats positifs en championnat et une

Match d’application :
Terbah 2- 1 Aib

Le staff technique a programmé avanthier après midi un match d’application
entre les titulaires et remplaçants. Ses
derniers étaient renforcés par quatre
meilleurs espoirs, qui avaient donné du
fil à retordre durant le premier quart aux
camarades de Bousmaha, loin de
s’attendre à cette réaction de leur vis-àvis. Une fois l’orage passé, les Aoudou et
compagnie reprirent le match en main et
arrivent à planter deux buts à leurs
adversaires. La partie s’est achevée sur
le score de deux buts à un en faveur des
camarades de Terbah sur Aib. Le coach
était satisfait par le rendement de
quelques remplaçants et compte
convoquer deux ou trois parmi eux pour
effectuer le voyage à Sétif.

J’aimerais bien faire partie du groupe
qui donnera la réplique à la formation sétifienne pour apporter ma Départ hier sur Sétif
modeste contribution à mon équipe. C’est vers les coups de vingt heure que la

Que pensez-vous de cette
rencontre ?

Vendredi 13 février 2015

délégation Sudiste s’est envolée direction
Sétif, une fois arrivée à destination elle
est descendue à
l’hôtel El-Hidhab très fréquenté par les
équipes de passage dans la capitale des
hauts plateaux. La JSS donnera la réplique
à l’ES Sétif pour le compte de la vingtième
journée du championnat de ligue 1 Mobilis.

Belaid : «A Sétif pour réaliser un bon résultat»

Le DTS Larbi Belaid estime que la victoire
obtenue dernièrement devant le
Mouloudia d’Alger a amorcé le déclic. Il
estime que les joueurs sont décidés plus

qualification en Coupe d'Algérie,
je pense qu'on devra aisément
enchaîner. Le match sera certes
difficiles où chacune des deux
équipes sortira ses griffes pour le
gagner, mais il est de notre devoir
de ne pas laisser filer l'occasion de
glaner trois points supplémentaires.

Les supporters sétifiens ne
remplissent plus les gradins
comme avant, un mot sur cette
situation ?

La présence de nos supporters
est plus que souhaitée, j'espère
qu'ils viendront en force nous prêter main forte pour passer cet
écueil. Nous promettons de faire
de notre mieux pour leur garantir
une victoire avec l'art et la manière avant de leur donner rendezvous dans une semaine à Tchaker.

Justement, comment s'annonce
ce match ?

Je dois bien vous signaler que
pour l'instant, aucun joueur
n'évoque la rencontre de la super
coupe face au Ahly d'Égypte. Il est
prématuré d'en parler, nous
sommes focalisés sur ce match de
championnat. Une fois le match
face à la JSS terminé, nous saurons
quoi dire.
A. K.
que jamais de continuer à aller toujours
de l’avant : « On a perdu de nombreux
points à domicile, à soit plus d’une
dizaine qui a chuté l’équipe dans la zone
de turbulence. Le succès acquis devant
le doyen stimule davantage le groupe
pour les prochains rendez vous à
commencer par notre prochaine sortie à
Sétif pour en découdre avec la formation
locale. La rencontre s’annonce difficile
devant les gars des hauts plateau qui
affichent une belle forme ses derniers
temps comme le témoignent ses bons
résultats. Les Belkheir et compagnie se
sont très bien préparés pour revenir avec
le meilleur résultat possible » Dira t-il.

Djebbar : «Gouavec doit
changer de métier»

Le DG de la société JS Saoura Mohamed
Djebbar estime que le désormais ex
entraineur de son équipe Denis Gouavec,
n’a rien prouvé durant son passage « On
se demande comment cette personne
exerce le métier d’entraineur. Il n’a rien à
voir le sport roi et ne sait pas aussi
communiquer avec ses joueurs. On a été
induit en erreur en s’attachant ses
services durant des semaines ou il a faillit
amener l’équipe tout droit vers la
relégation… » Dira t-il.
Avant d’ajouter : « Il doit changer de
métier, c’est le meilleur conseil que je
peux lui donner ». Les dirigeants Sudistes
pensaient qu’il était le mieux placer pour
mettre fin à la série des mauvais résultats
en vain. Son remplaçant a réussi à
stopper l’hémorragie et remis en
confiance les joueurs.

www.competition.dz

www.competition.dz Vendredi 13 février 2015

Vendredi 13 février 2015

MCA

20e JOURNÉE

18
USMMH

ASK

Hadjout veut
s’offrir El Khroub

Les Hadjoutis auront une occasion cet après-midi de sortir de
la zone rouge s’ils battent les Khroubis en match comptant
pour la 20e journée du championnat de Ligue 2 Mobilis.
De notre correspondant

K. HILLAL

Les joueurs sont déterminés
à faire un match plein pour battre
l’équipe d’El khroub et améliorer
le classement de leur club, ils se
sont entraînés dans une bonne
ambiance pendant toute la semaine et sont déterminés à faire le
match qu’il faut pour gagner et
éviter le scénario face à l’OM et au
MCS. D’ailleurs, le coach
Boujdela a préparé son équipe
pour ce match et a mis en garde
les joueurs. Ces derniers sont
prêts sur tous les plans, physique,
technique ou psychologique, ils
sont conscients de la tâche qui les
attend et que le match sera très
difficile face à une équipe plus
expérimentée et plus coriace, surtout à l’extérieur.
Belkacemi out Belkacemi
Ismaïl a rendu visite à son médecin, mardi dernier, afin d’obtenir
son accord pour jouer ce match,
mais, ce dernier ne l’a pas autorisé. Le buteur de l’équipe, sera
donc out pour aujourd’hui et
manquera beaucoup à l’équipe en
attaque, surtout que 80 % des buts
ont été marqués par lui, mais le
coach Boudjela trouvera une solution pour combler ce vide.
Souakir suspendu L’équipe
hadjoutie sera amoindrie de son

deuxième avant-centre cet aprèsmidi, après la défection du buteur
Belkacemi Ismaïl pour blessure, il
y a aussi Souakir qui a été suspendu face à Relizane le wee-end dernier et ne sera pas de la partie
aujourd’hui, c’estun coup dur
pour l’équipe de perdre ses deux
attaquants, le coach Boudjela fera
entrer sûrement Boumened qui a
été recruté récemment par la
direction du club, il sera donc
titulaire.
Chellali rétabli Blessé face
à Relizane, le gardien de but hadjouti qui a refusé de sortir face au
RCR à la demande des supporteurs qui l’ont supplié de ne pas
quitter le terrain alors qu’il était
blessé, Chellali qui a réalisé un

grand match le week-end passé,
sera de la partie aujourd’hui, il
s’est rétabli complètement de sa
blessure à la cuisse, il est donc
apte à jouer ce match.
Talah : «On trouvera la
faille»
«Le match d’aujourd’hui s’annonce très difficile face à une belle
équipe d’El Khroub, mais nous,
on est prêts pour ce match et on
doit le gagner, on n’a pas d’autre
choix, on est conscient de la tâche
qui nous attend cet après-midi, les
3 points resteront à Hadjout, on
va tout faire pour battre cette
équipe, l’adversaire va sûrement
nous créer des problèmes, mais
on trouvera la faille afin de
gagner ce match».
H. K.

Bouhakak : «Contre l’USMMH,
nous viserons les trois points»
Le libéro de l’ASK, Bouhakak, pense que, pour assurer son maintien en
Ligue 2 Mobilis, son équipe est condamnée à gagner le maximum de
matches qui lui restent à jouer, à commencer par
celui qu’elle va disputer, ce soir, contre l’USMMH.
De notre correspondant

RABAH GATTOUCHE

Votre équipe n’a pu obtenir
qu’un match nul avec le CAB le
week-end dernier. Avez-vous une
explication à ce semi-échec ?

Ce match que nous avons joué,
vendredi passé, contre le CAB,
vraiment, on méritait de le
gagner, car nous avions largement dominé nos adversaires si
nous avions, au moins, concrétisé
une seule de nos nombreuses
occasions qu’on s’était créées !
Dommage.

Certains disent que vos
coéquipiers et vous, vous
abordez vos matches très
diminués psychologiquement
car vous n’avez pas été payés
depuis plusieurs mois…

Les gens, qui ne cessent de colporter cette rumeur, sont dans
l’erreur, car, bien qu’on n’ait pas
perçu nos dus depuis plusieurs
mois, mes coéquipiers et moi
abordons nos matches avec la
ferme intention de les gagner.
Cela pour vous dire que si, cette

saison, on a perdu beaucoup de
points à domicile et hors de nos
bases, c’est que, tout simplement,
notre équipe, qui a vu son effectif
renouvelé à 90% l’été dernier,
compte dans ses rangs des jeunes
qui manquent d’expérience.

Qu’avez-vous à dire à vos fans
qui ne viennent plus assister à
vos matches ?

Je souhaite que nos fans, qui
nous boycottent, reviennent en

CRBAF

C’est le moment de réagir !

De notre correspondant

AMMAR SAGHIRI

La rencontre du Chabab Aïn
Fakroun aujourd’hui à Bordj Bou
Arréridj contre l’équipe locale, le
CABBA, est celle de la dernière chance,
du dernier espoir pour la continuité.
En effet, en cas de réussite avec un bon
résultat et pourquoi pas même rentrer à
Aïn Fakroun avec la totalité des points
d’une victoire, c’est ce que souhaitent
tous les supporters des Noir et Blanc.
La naïveté Les connaisseurs en la
matière estiment que la naïveté des
joueurs de la formation chère au président Hacene Bekkouche est pour beaucoup dans l’inefficacité des attaquants,
pour ne pas dire la majorité de l’équipe, qui a essayé de marquer au moins
un seul but, synonyme de trois points
à ajouter dans le décompte final.
D’habitude, c’est le joueur Ali Daira, le
sauveur de l’équipe comme on l’appelle, qui fait la différence dans les derniers moments. Il a malheureusement
échoué lui aussi dans ses nombreuses
tentatives. Certes, les joueurs du
Chabab donnent tout, mais la plupart
du temps ils ne réussissent pas à canaliser leur énergie. C’est pour cette raison que Aïn Fakroun doit réagir et au
plus vite dès la rencontre d’aujourd’hui au stade de Bordj Bou Arréridj et
qui mettra aux prises l’équipe locale, le
CABBA, drivé par un ancien entraî-

neur, connaisseur en la personne de M.
Bira, qui a son mot à dire dans cette empoignade, avec le Chabab Aïn Fakroun.
Latreche L’entraîneur Latreche
doit trouver d’autres solutions pour
cette rencontre qui s’annonce difficile,
il doit choisir un onze combatif, une
ossature qui résiste aux assauts des
Bordjiens, capable d’apporter un plus.
Les Tortues doivent rester concentrées
uniquement sur le match pour contrecarrer toutes les actions de l’adversaire
et jouer en même temps sur des
contres rapides. En tout cas, telles sont
les quelques consignes du coach du
CRBAF à ses joueurs au cours de la
dernière réunion avant le départ de la
délégation à Bordj Bou Arréridj.
RCA Enfin, l’équipe d’Aïn Fakroun
doit sortir un grand match face au
CABBA, et ce pour plusieurs raisons,
sachant qu’après cette confrontation
elle recevra sur le même terrain, à
moins d’un éventuel changement de
lieu de la rencontre par les responsables du football national, l’équipe du
RCA qui connaît déjà les lieux puisqu’elle a joué à deux reprises sur le terrain du stade des frères Demene Debih
de Aïn Mlila et a perdu ses deux
confrontations (championnat et coupe
2014). Pour cela, le CRBAF doit au
moins faire un match nul à BBA pour
avoir confiance et avoir le moral lors
du match de coupe.
A. S.

Attafen et Bouregba
seront de la partie
De notre correspondant

LARBI BABOUCHE

Ayant loupé la reprise des applications dimanche, sous la coupe de
Slimani, Attafen et Bouregba ne seront
pas sanctionnés, informe un dirigeant.
Selon la même source, le premier
cité a été retardé par la maladie de sa
petite fille, alors que le second avait eu
un contretemps qui l’a empêché de
pointer à l’heure. Théoriquement, les
deux joueurs feront partie de l’effectif
qui croisera le fer avec le CRBAF sur la
pelouse du 20-Août 1955 de Bordj Bou
Arréridj, 20e round du championnat
professionnel de L2 Mobilis. Même
équipe Logiquement, en référence aux
applications de la semaine, ce sera la
même composante qui sera alignée
pour la 3e fois fois consécutive, celle
qui a affronté l’ESMK et la JSMB.
Bouregba Toutefois, il faut souligner
que Bouregba profite d’un meilleur
temps de participation puisque Bira

OM

avait mentionné auparavant qu’il
s’agit d’un joueur d’expérience qui
progresse rapidement vers un chrono
plus conséquent, voire avec une titularisation ensuite. Notons que l’enfant
de Bordj, connu pour être un
Belcourtois, n’a joué que 90 minutes en
trois matchs, une moyenne d’une
demi-heure par rencontre. Zerrouki
Invincibles en trois matchs, les Jaune et
Noir comptent garder la même dynamique en remportant leur duel face
aux Tortues. Zerrouki le mentionnera
dans sa déclaration à Compétition au
point que il fera de la victoire un objectif pour préserver l’invincibilité de son
équipe. Bekakchi Bekakchi estime
qu’une grande confiance s’est installée
au niveau du compartiment défensif
avec l’arrivée de Benbderahmen. En
d’autres termes, il affiche un optimisme sur la performance défensive qui
pourrait plaider beaucoup plus vers
un succès que vers un échec.
L. B.

USC

Périlleux déplacement pour les Chaouis

De notre correspondant

Vous allez jouer votre prochain
match contre l’USMMH,
comment allez-vous l’aborder ?

Bien qu’il s’annonce difficile à
négocier pour nous, ce match que
nous allons jouer contre
l’USMMH qui, cela est sûr, va
tout faire pour nous battre, on va
tout faire pour le gagner et empocher les trois points. C’est que,
pour assurer notre survie en
Ligue 2 Mobilis, mes coéquipiers
et moi sommes condamnés à
gagner le maximum de rencontres qui nous restent à jouer à
domicile et hors de nos bases, à
commencer par celui que nous
allons disputer à Hadjout.

CABBA

AMMAR SAGHIRI

masse nous booster pour les
matches qui nous restent à jouer à
domicile, car nous avons grand
besoin de leur soutien pour assurer notre place en Ligue 2
Mobilis.
R. G.

Le maire de Khroub
booste les Rouges

Le président de l’APC du Khroub,
Aberkane, qui s’est réuni avec les
joueurs de l’ASK au stade Abed
Hamdani la semaine écoulée, les a
assurés qu’il veillera, en personne, à
ce qu’ils perçoivent leurs dus au
plus tard la fin de ce mois de février
et leur a demandé de ne penser,
désormais, qu’à accomplir leur
devoir sur le terrain.

On se souvient qu’à la phase aller
Chaouia a eu les mêmes problèmes qu’en
ce début de la phase retour, et pour cause,
le changement d’entraîneur alors que
l’équipe se sentait bien.
L’équipe chère à Majid Yahi n’a récolté que 2 points au cours des trois rencontres avant de se ressaisir à domicile
face aux Boussaâdis, en s’imposant sur le
score de 2-0 avec l’art et la manière, grâce
à son capitaine et buteur, Hamza
Demene, qui a donné de la joie à ses
coéquipiers et aux supporters venus
nombreux pour les encourager. Ce fut un
match très serré, une belle victoire qui
permettra aux poulains du nouvel entraîneur, le Portugais Manuel Madeurira,
d’entreprendre les entraînements avec
un moral élevé et de bien préparer le prochain match qu’ils joueront aujourd’hui

loin, très loin de leur quartier, plus exactement à Médea, où ils affronteront
l’équipe locale, l’OM. En effet, Chaouia
ira à Médéa pour prouver et continuer
sur la lancée de bons résultats, puisqu’elle se retrouve à 6 longueurs du leader blidéen qui en compte 34. Volonté et détermination Telles sont les mots d’ordre du
coach Manuel à ses joueurs au cours des
derniers entraînements effectués sur leur
terrain mercredi passé avant de se préparer pour le long déplacement que devait
effectuer la délégation de Chaouia, présidée par le boss Yahi, jeudi matin. «Il faut
beaucoup de volonté, de la détermination et de la concentration sur le match si
vous voulez le gagner», leur dira l’entraîneur, et d’ajouter : «Il est aussi important
de rester sur un bon résultat puisque
vous aurez à affronter la semaine d’après
(1/8e de finale de la coupe d’Algérie) la
formation de l’ASMO chez elle à Oran.
A. S.

La FIFA
accuse la FAF
Le dossier
Roberson rejeté

Hier, le Mouloudia d'Alger a reçu une
mauvaise nouvelle : Alves Roberson ne peut
être qualifié. L'erreur incombe à la FAF qui
aurait dû envoyer la demande du CIT le 14
au lieu du 19 janvier.
Dernièrement, le directeur général du Mouloudia d'Alger, Rafik
Hadj Ahmed, avait évoqué la nonqualification de Roberson en expliquant que ce n'est nullement un
problème de la Confédération brésilienne, ni celle des deux clubs,
mais l'envoi en retard de la
demande du CIT. Toutefois, le président Raissi avait eu des assurances concernant la qualification
de Roberson de la part du président de la FAF, Mohamed
Raouraoua. Mais hier, le MCA a
reçu une copie du courrier de la
FAF où il était écrit noir sur blanc
que le dossier est rejeté au motif
que la demande du certificat international de transfert d'Alves
Roberson a été envoyée en retard.
Bien sûr, les Mouloudéens sont
très déçus et très en colère, mais, ils
ne veulent pas ébruiter l'affaire à
cause du match de demain contre
le SC Sahel. On apprend que le
président Abdelkrim Raissi va
tenir une conférence de presse
après le match afin de pointer du
doigt la FAF et surtout expliquer

les faits aux supporters du
Mouloudia d'Alger qui attendaient avec impatience la qualification d'Alves Roberson. Mais au
vu de la situation actuelle, ils
devront attendre l'été prochain
pour voir Roberson défendre les
couleurs du Mouloudia d'Alger.
En outre, Roberson touchera un
salaire de 20 000 euros sans jouer ;
la FAF aidera-t-elle le MCA à
payer un joueur qui ne peut jouer
jusqu'à l'été prochain ?
Les Mouloudéens sont vraiment
très déçus, surtout qu'Artur Jorge
attendait avec impatience la qualification de Roberson. Il devra
attendre l'été prochain pour compter sur ses services.
Enfin, le MCA est frustré par
cette affaire, surtout qu'il se bat
pour sa survie, et pour cela, il
aurait voulu avoir tous les atouts
en main pour espérer se maintenir
en L1 Mobilis.
On verra ce qu'il adviendra de
cette affaire prochainement…
A. Z.

ROBERSON :

«Je suis abattu»
Le Brésilien Roberson de Arruda Alves était sous le choc hier lorsqu'il a appris qu'il
n'est pas concerné par la phase retour après une erreur administrative de la FAF.
Le Brésilien attendait avec impatience de jouer son premier match avec le
Mouloudia, surtout après avoir été rassuré
par le président du Mouloudia Krimou
Raissi, qui lui avait fait savoir qu'il a eu des
garanties du président de la FAF quant à sa
qualification avant le match contre
l'ASMO. Nous l'avons rencontré, et déçu et
abattu, il nous dira : "Que voulez-vous que
je vous dise ? Je n'ai plus le moral pour
m'exprimer, je suis complètement abattu, je
ne pensais pas que je n'allais pas être qualifié, surtout après avoir eu des garanties du

président du Mouloudia. Maintenant, je ne
sais plus quoi faire. J'espère que mes
coéquipiers feront le nécessaire pour sauver le club de la relégation. Je serai obligé
d'attendre la nouvelle saison pour pouvoir
jouer avec le MCA."
Le staff technique du Mouloudia, à sa
tête Artur Jorge, était également très déçu
d'être privé d'un meneur de jeu de qualité
qui aurait pu donner le plus escompté à
l'équipe. "Ce n'est pas normal qu'on soit
privé de ce joueur, alors que l'erreur ne
vient ni de la CBF ni des deux clubs. Je suis

très déçu qu'on soit privé de ce joueur qui a
de grandes qualités. Maintenant, on n'a pas
le choix on va travailler avec le même groupe et on fera tout pour se maintenir en L1 et
aller le plus loin possible dans cette compétition", nous dira le coach mouloudéen.
Une chose est sûre, le Mouloudia
d'Alger est victime d'une erreur de la FAF,
car si les responsable des TMS avaient fait
convenablement leur travail, Roberson
n'aurait jamais connu cette situation.
M. Z.

7

Aguas :

«On a
signé notre
contrat»

Le préparateur
physique du
Mouloudia
d'Alger Raoul
Aguas a assuré à
la fin de sa
signature du
contrat :
"Effectivement,
on a signé notre
contrat. Ce fut
juste une formalité, car on est
au Mouloudia et
on a envie de se
surpasser pour
mettre sur pied
un groupe qui
sera intraitable.
Il reste du chemin à faire, on
va y parvenir. Le
groupe veut bien
réagir, et c'est ce
qu'il faut pour
surmonter les
situations difficiles." Aguas est
un préparateur
physique qui se
donne à fond
pour que les
Vert et Rouge
soient au top de
leur forme, ne
ménageant
aucun effort
pour apporter à
chaque fois un
plus au groupe.
Les joueurs sont
unanimes à dire
que c'est un
grand bosseur
qui se surpasse
à chaque fois ; il
parle peu, mais
il fait beaucoup
de choses. Cela
nous rappelle
une déclaration
de l'ex-président
du MCA Hadj
Taleb qui avait
assuré : " Le plus
important pour
moi, c'est que le
Mouloudia
d'Alger ait un
staff technique
d'envergure."
Effectivement, le
Mouloudia
d'Alger s'est
offert un grand
staff de renom
qui se donne à
fond pour apporter son expérience et tout son
savoir-faire à
cette équipe
mouloudéenne.
Pour rappel,
Valdo, Aguas et
Matos sont là
depuis décembre
dernier, et il a
fallu attendre la
mi-février pour
qu'ils paraphent
leurs contrats
respectifs.
A. Z.

Les membres du staff
technique ont signé un
contrat de 18 mois

Raissi mise
sur la stabilité
Hier en début d'après-midi, Valdo,
Aguas et Matos étaient dans le
bureau de Rafik Hadj Ahmed pour
signer leur contrat de 18 mois,
comme pour Arthur Jorge. Ainsi, le
président Raissi a opté pour la
stabilité.
Après les bons résultats du MC
Alger ces derniers temps, le
président Raissi a décidé d'opter
pour la stabilité, et comme
l'entraîneur Jorge a signé pour 18
mois, Valdo et consorts ont fait de
même. Cela s'est fait rapidement,
car comme nous l'a avoué Aguas, "on
est au MCA, et cette signature est
juste une simple formalité". Les
dirigeants ont proposé un salaire de
6.000 euros pour Valdo, et ce dernier
a accepté la proposition. Idem pour
Aguas qui touchera 5.000 euros et
4.000 euros pour Matos. Les trois
hommes ont accepté et paraphé
leurs contrats respectifs de 18
mois. Ce qui est certain, tout le
monde est ravi du travail
qu'effectue le staff technique. C'est
pour cette raison que les
Mouloudéens ont insisté auprès des
adjoints pour signer un contrat de
18 mois. Cela reflète le grand travail
que réalise le professeur avec ses
adjoints et la direction ne veut pas
non plus chambouler la sérénité de
ce groupe. Raissi le président, lui,
espère bien sûr voir le MCA sauver
sa tête du purgatoire, mais aussi
préparer la saison prochaine. Cette
marque de confiance n'est pas une
surprise vu les efforts effectués par
le staff technique et tout le savoirfaire qu'il transmet aux joueurs qui
ont retrouvé la sérénité et surtout
cette confiance perdue suite à la
série de ratages. Le professeur et
son staff sont en train de construire
une grande équipe qui fera mal les
années à venir, mais elle devra
commencer par assurer son
maintien cette saison.
A. Z.

Il souligne la solidarité du groupe

VALDO : «Quand je vois Ouali et Yachir,
je me dis que c'est l’exemple à suivre»
L'entraîneur adjoint du Mouloudia d'Alger Valdo pense que si le MCA retrouve sa
sérénité dans les résultats, c'est parce que le groupe est devenu solidaire et c'est
pour cette raison que Valdo est certain que le Mouloudia ne descendra pas.
L'entraîneur adjoint mouloudéen
Valdo estime que le MCA a retrouvé son
équilibre, et cela est dû bien sur à la volonté
du groupe. Les joueurs ont décidé de se serrer
les coudes et c'est la raison pour laquelle, ils
assurent. "Je pense que si tout va bien pour le
Mouloudia d'Alger, c'est tout simplement
parce que le groupe a eu un sursaut salvateur.
Les joueurs ont compris que le foot se joue en
groupe et qu'il fallait se serrer les coudes.
Quand je vois l'attitude de Yachir et Ouali, je

me dis que c'est le bon exemple à suivre. Ces
deux joueurs ne jouent pas, mais ils ne cessent
de booster leurs camarades, car pour eux, le
plus important maintenant, ce n'est pas qui
joue, mais plutôt de voir le MCA gagner. C'est
ce qu'on voulait atteindre, et on y est. Je suis
persuadé qu'une fois sortis de cette zone des
turbulences, le groupe sera meilleur." En
outre, plusieurs joueurs du MCA disaient qu'il
y a au Mouloudia d'Alger des joueurs de très
bonne qualité, mais pas de groupe soudé, et

c'est pour cette raison que le Doyen ne gagnait
pas. Valdo assure que ce problème n'existe
plus au MCA. S'il a cité l'exemple de Yachir et
d'Ouali, c'est dans l'espoir de voir les autres
faire de même. "Je souhaite vraiment que tout
le groupe suive l'attitude de Yachir et Ouali,
car sans solidarité, on ne peut pas avancer
dans le bon sens. Ceci dit, je crois que le
Mouloudia d'Alger est en train de retrouver
ses couleurs et son unité."
En somme, Valdo est certain que la suite du
championnat de L1 Mobilis sera pour le MCA
plus honorable comparée au début de la
saison.
A. Z.

www.competition.dz

Vendredi 13 février 2015

www.competition.dz

MCA

6

20e JOURNÉE

A J-1 du match du SC Sahel

Le Mouloudia d'Alger
ne jure que par la victoire

Les Vert et Rouge sont en train de tout faire pour être au top du
top de leur forme physique demain. Les camarades de Gourmi
sont décidés à faire tout ce qu'il faut pour réussir.
PAR AMINA Z.
Les
coéquipiers de
Karaoui sont à quelques heures
du premier match de cette
coupe de la CAF devant le SC
Sahel ; l'entraîneur en chef du
Mouloudia d'Alger Artur Jorge
dira dans ce sens : "On affronte
une équipe du Niger pour la
coupe de la CAF. On va devoir
mettre de côté le championnat et
ne songer qu'à la rencontre de la
coupe de la CAF. Il faut assurer
un bon résultat pour ne pas
craindre le match retour." Le
coach pense que ses troupes doivent assurer un bon nombre de
buts qui permettra au Doyen de
faire un grand pas pour sa qualification au prochain tour, et cela
doit se faire demain à Omar-

Zeghdane
forfait

Alors qu'il
devrait être
dans le groupe
contre le SC
Sahel, Toufik
Zeghdane n'a
pas pu s'entraîner hier. Il était
en tenue de
ville, ce qui fait
qu'il ne sera pas
présent lors du
premier match
de la coupe de
la CAF.

Gherbi
écourte
la séance

Suite à un mal
de dos, Saberi
Gherbi, le milieu
de terrain du
MCA, a écourté
sa séance. Il est
donc incertain
pour le match
contre le SC
Sahel de
demain. Le staff
médical fera
tout pour le
remettre sur
pied dans les
prochaines
heures.

Aksas,
souffrant
du mollet,
sera indisponible 2
semaines

Le défenseur
axial du
Mouloudia
d'Alger a
contracté une
blessure au
niveau du mollet qui va le
contraindre au
repos pendant
15 jours.

Hamadi. En apprenant que l'état
d'urgence a été décrété au Niger,
l'entraîneur en chef nous a fait
savoir : " On a eu vent de cela,
mais on a appris qu'on jouera
loin de la zone des conflits. Il y a
selon nos informations 1.000
km, on sera loin de tout cela. Je
pense que la direction a tout préparé, et on va y aller dans la
sérénité pour jouer. Mais avant
cela, on doit penser au match de
samedi qu'on doit gagner à tout
prix et avec un bon score." Donc,
la mission des Mouloudéens est
claire. Il faut réaliser un très
beau score ce samedi à
Bologhine et essayer de ne pas
encaisser. Si le MCA assure, il
aura réalisé l'essentiel avant la
date du prochain match.
A. Z.

Entraînement hier à
Ben Aknoun

L'international camerounais Patrick Ngoula sera titulaire ce samedi
pour le premier match de la Coupe de la CAF contre l'équipe du Niger.
Ngoula, qui a joué quelques minutes face au MOB, sera aligné
d'entrée et il promet de réaliser un grand match.

Pensez-vous que le
Mouloudia va
continuer sur cette
lancée ?
Je suis très optimiste. On a un groupe
soudé et déterminé
pour réussir une
bonne phase retour et
incha Allah, on sauvera l'équipe de la relégation et aller le plus
loin possible en Coupe
de la CAF.
Comment avez-vous
vécu les cinq minutes que vous avez jouées
face au MOB ?
J'étais très content d'avoir joué mes premières
minutes avec le MCA. J'ai accepté le choix de
l'entraîneur, car il ne pouvait changer sa paire
centrale qui a fait du bon boulot. Mais je reste
tout le temps concentré, et je sais que tôt au tard
je ferai partie du onze rentrant, car je sais ce que
je vaux.

La réunion
technique du
match MCASC Sahel est
prévue cet
après-midi au
siège de la
Fédération
algérienne de
football. Les
dirigeants
des deux
clubs, ainsi
que les
arbitres,
commissaires
au match et
les
représentants
de la
Fédération
seront
présents pour
s'assurer du
bon
déroulement
de la partie.



NGOULA : «Prêt pour
la bataille africaine»
Quelles sont vos
impressions après la
victoire de votre
équipe contre le
leader ?
C'est vrai que le
match était très difficile pour nous, mais le
plus important, ce sont
les trois points qui
nous ont permis de
quitter la dernière
place. Maintenant, il
faut qu'on confirme
ces bons résultats lors
des prochaines rencontres.

Réunion
technique
cet aprèsmidi
au siège
de la FAF

Ce samedi, vous êtes
annoncé titulaire face
à la formation du
Niger…
Pour le moment, je
ne sais pas si je vais
jouer ou non, le dernier
mot revient à l'entraîneur et je dois respecter toutes ses décisions,
l'intérêt de l'équipe
passe avant tout.
Vous ne pensez pas
que vous êtes obligés
de gagner par un
score lourd pour
assurer la qualif ?
Absolument. Si on
veut aller au Niger
tranquilles, il faut
qu'on marque beaucoup de buts, on doit
prendre au sérieux
cette équipe du Niger.
J’ai constaté que tout le
monde parle d'un score
lourd. Comme on dit, il
ne faut pas vendre la
peau de l'ours avant de
l'avoir tué.
Avant de conclure, on
aimerait bien
connaître votre avis sur le public du
Mouloudia ?
C'est un public en or, et c'est un honneur pour
moi de jouer devant de tels supporters qui
poussent l'équipe jusqu'au sifflet final de l'arbitre. Avec un tel public, le Mouloudia n'a pas le
droit de jouer les seconds rôles et incha Allah, la
saison prochaine on jouera pour le titre.
M. Z.

Le staff technique du MCA a
programmé
hier la séance
d'entraînement
au stade d'El
Mokrani de Ben
Aknoun. Le
technicien a
axé son travail
sur le volet
technico-tactique lors de
cette séance,
surtout le travail devant les
buts avec ses
attaquants
appelés à fournir beaucoup
d'efforts face à
le SC Sahel.

Le 4-3-3
pour
battre le
SC Sahel

En prévision du match de la
Coupe de la CAF contre l'équipe El
Sahel du Niger, le staff technique
du Mouloudia a décidé de jouer
l'attaque à outrance pour
marquer des buts afin d'assurer
la qualif ici à Alger.
Lors des trois derniers matchs,
l'entraîneur Artur Jorge a opté
pour une stratégie de jeu en 4-42 pour battre ses adversaires,
car il a constaté que les équipes
qu'il avait affrontées étaient
fortes au milieu du terrain. C'est
pour cette raison qu'il a choisi ce
schéma tactique qui a porté ses
fruits en championnat.
Pour le match de la Coupe de la
CAF, Artur Jorge et sa
commission technique vont opter
pour une autre stratégie de jeu, à
savoir le 4-3-3, pour marquer
beaucoup de buts afin d'assurer
la qualif. Ainsi, l'équipe qui sera
alignée par Artur Jorge
comportera trois attaquants au
lieu de deux. Une source nous a
révélé que l'ancien coach du PSG
va aligner Gourmi sur le côté
gauche, Mendouga sur le côté
droit et Djallit jouera à la pointe
de l'attaque. Le milieu de terrain
comportera trois joueurs, en
l'occurrence Hendou, Karaoui et
le jeune Chita qui est en train de
collectionner de bons matchs
depuis qu'Artur Jorge lui a donné
sa confiance.
Ainsi donc, le Mouloudia d'Alger
jouera l'attaque à outrance face
aux Nigériens, et c'est l'occasion
pour les attaquants de se
réveiller pour marquer des buts
et assurer la qualification au
prochain
tour ici à Alger.
M. Z.

OUALI : «Le plus
important pour moi,
c'est la victoire du
Mouloudia»
Le meneur de jeu
du Mouloudia Bilel
Ouali, qui a perdu sa
place de titulaire depuis
quelques matchs, a eu
un comportement
professionnel envers le
staff technique. Il a
accepté la décision de
passer sur le banc sans
aucun problème,
contrairement à d'autres
qui veulent faire passer
leur intérêt personnel
avant celui de l'équipe.
Valdo a apprécié
beaucoup Bilel Ouali
pour son sens du
professionnalisme.
"J'aime beaucoup ce
joueur, bien qu'il ne joue
pas, il est tout le temps
solidaire avec ses
coéquipiers qui jouent.
C'est un bon joueur qui
a de bonnes qualités, et
il va reprendre sa place

tôt au tard."
Le natif de Msila, que
nous avons contacté
hier, nous dira à propos
de la solidarité du
groupe retrouvée depuis
l'arrivée d'Artur Jorge :
"Si nous avons réussi de
bons résultats lors de
cette phase retour, le
mérite revient au coach
et à ses adjoints. Le
football est un sport
collectif et chacun de
nous doit respecter les
décisions de
l'entraîneur. Maintenant,
l'équipe réalise de bons
résultats, alors pourquoi
le coach va changer une
équipe qui gagne ?
Personnellement,
j'accepte de rester sur le
banc tant que le
Mouloudia gagne ses
matchs."
M. Z.

ABM

Vendredi 13 février 2015

19

JSMB

Gagner pour
entretenir l’espoir
La victoire, rien que la
victoire, c’est le slogan
avec lequel la formation
béjaouie rendra visite
aujourd’hui à son
homologue, l’AB
Merouana.
De notre correspondant

BOUALEM AÎZEL

Cette nécessité intervient après le
parcours catastrophique réalisé par
l’équipe béjaouie qui n’a pu accrocher
qu’une seule victoire sur les douze dernières rencontres disputées. Dans le
camp béjaoui, on estime qu’un succès
devient impératif. «Cette fois, on n’a
aucune excuse à présenter en cas
d’échec», diront un groupe de joueurs,
tous conscients que leur équipe doit
gagner. Ils n’ont pas d’autre choix que de
battre leurs adversaires s’ils veulent
chasser le doute qui s’est installé depuis
plusieurs mois. «Nous devons chasser le
doute de notre esprit et tourner la page en
entamant dès ce vendredi, notre décollage», ajouteront les joueurs décidés à ne
faire aucun cadeau à leurs adversaires du
jour. Gagner pour restaurer la confiance
perdue, une autre devise des Béjaouis.

clé du match L’inefficacité de l’attaque, un véritable casse-tête qui taraude
depuis les dernières journées l’esprit du
staff technique, lequel est toujours en
quête de la formule idoine pour définitivement asseoir le montage de son puzzle. Aujourd’hui, malgré la difficulté de la
tâche, l’attaque de la JSMB doit réagir.
N’ayant pas convaincu depuis le début
de saison, les Béjaouis savent bien qu’il
faudra secouer les filets de l’AB
Merouana pour espérer gagner ce match.
Une mission qui s’annonce difficile mais
loin d’être impossible, devant une formation dont le secteur défensif n’est pas
le point fort. En somme, toutes les conditions sont réunies pour que la JSMB se
refasse une santé, après une période de
vaches maigres.

Des changements aussi pourraient avoir
lieu au niveau du compartiment offensif
pour tenter de débloquer la situation,
avec notamment la probable titularisation du jeune Bilel Bensaha.

En perspective Par ailleurs, vu le
retour de certains éléments à la compétition officielle, le staff technique, avec à sa
tête le coach Stéphane Paille, devrait procéder à des changements au niveau de
l’équipe type par rapport à ce qu’on a vu
la semaine passée face à Tadjenanet, et
ce, afin de donner un souffle nouveau au
groupe et surtout espérer réaliser le
résultat escompté. Pour cela, le gardien
expérimenté, Yacine Djabaret, devrait
retrouver sa place dans les bois, alors que
Benmansour, qui n’a pas été utilisé lors
du dernier match, sera sûrement incorporé sur le couloir droit de la défense.

Sans Saighi et Hafid

Lahlouh souffrant

Rafik Lahlouh a été beaucoup utilisé par les coachs qui se sont succédé à la tête de
la barre technique de la JSMB cette saison. Le joueur va pourtant connaître sa
deuxième non-convocation de suite sous la houlette du coach Stéphane Paille.
D’après nos sources, cet élément souffrirait d’une grippe qui l’empêche d’être à
100% de ses moyens en ce moment.

DRBT

La rapidité Stéphane Paille, qui
dirige l’équipe depuis plus de deux
semaines, essaye d’adapter les joueurs à
sa méthode et à celle de son adjoint,
Amine Ghimouz. Les deux hommes
n’ont pas arrêté d’interpeller et de donner des consignes durant toutes les
séances de cette semaine, en insistant
surtout sur la rapidité dans la transmission de balle et dans le jeu, ce dont la
JSMB aura certainement besoin pour
mettre à mal la défense de Merouana cet
après-midi.
B. A.
Encore une fois, deux joueurs de
l’effectif, Hafid et Saighi, ne pourront pas
tenir leur place face à Aïn Fekroun en
raison de blessure pour le premier, et de
suspension pour le deuxième. D’ailleurs,
ce n’est pas la première fois que ces
deux joueurs manquent à l’appel cette
saison, puisqu’ils ne sont
malheureusement pas épargnés par la
guigne des blessures qui les poursuit à
chaque fois.

Slimani et Aït Mohand
avec les espoirs

Deux des trois espoirs qui s’entraînent
avec l’équipe sénior, en l’occurrence Aït
Mohand et Slimani, n’ont pas été du
voyage avec les séniors cette fois-ci. Ils
sont laissés à la disposition de l’équipe
espoir de la JSMB. Il est à rappeler que
ces deux éléments ont été convoqués,
mais n’ont pas été utilisés lors du match
précédent face au DRBT.

B. A.

MCS

Retrouver le podium

De notre correspondant

K. DJELLOUL

Les Saïdis seront appelés à renouer
avec le succès au stade de Tadjenanet.
Le Mouloudia, qui reste sur deux nuls
a l’extérieur, voudra continuer cette belle
série, il faut dire aussi que les vert et
rouge, qui ont réussi à entamer en trombe l’année en inclinant l’USMMH et
l’USMB ne jurent que par la victoire, même si
l’adversaire a pour nom le DRBT, une victoire
va non seulement permettre au MCS de
retrouver le podium, mais aussi franchir un
nouveau pas vers l’accession en Ligue 1
Mobilis. Donc ce match s’annonce d’une
importance capitale pour les coéquipiers de
Seddik.
Difficile Une mission difficile pour
le MCS qui aura la lourde tâche face à
une équipe avide d’un succès et pour qui
cette rencontre a une importance capitale, mais il n’en demeure pas moins que
les Saïdis auront à cœur de revenir à
Saïda avec un résultat probant, car un
éventuel succès leur permettra de confirmer, le staff technique du mouloudia ne
veut en aucun cas que l’équipe rate
cette confrontation face au DRBT
depuis le début de semaine
Boudjaarane et ses deux adjoints préparent cette rencontre avec une grande
détermination pour dégager un grou-

pe capable de s’imposer.
L’esprit de groupe Pour cette rencontre tant attendue avec curiosité par les
supporters de Saïda, Samir Boudjaarane
compte beaucoup sur l’esprit de groupe
de ses poulains et leur solidarité pour réaliser un grand match, c’est aussi l’avis de
certains joueurs comme le milieu de terrain Saadi qui demeure un joueur clé dans
le dispositif de l’entraîneur : «Le groupe
est motivé, certes, le DRBT est une bonne
équipe et qui de surcroît jouera chez elle,
mais on va tout faire pour arracher un
résultat positif, aussi, jouer sur le terrain
de l’adversaire est difficile assurément
mais le groupe est habitué à ce genre de
confrontations»
Confiants Si l’on tient compte des dernières séances d’entraînement, on com-

prend que les Saïdis ont bien l’intention
de s’imposer à Tadjenanet. Il faut croire
que même si la tâche s’annonce délicate
devant une équipe qui veut améliorer son
capital points les mouloudiens restent
confiants quant à un résultat positif cet
après-midi pour dégager un groupe
capable de s’imposer, d’ailleurs, lors de la
dernière séance d’entraînement, il a pris le
soin de parler à ses joueurs cette réunion
lui aura permis de motiver ses poulains,
mais aussi leur expliquer sa stratégie.
Addadi «Tous mes coéquipiers sont
prêts à se donner à fond pour arracher les
trois points, nous devons impérativement
gagner pour confirmer et faire plaisir à nos
supporters», nous a déclaré le capitaine
Addadi une victoire permettra au moulouK. DJ.
dia de retrouver le podium.

Le 3-5-2 de Paille en péril
Alors qu’on pouvait penser que le coach de la JSMB, Stéphane
Paille, avait trouvé la bonne formule pour tirer le meilleur de
son équipe avec son système en 3-5-2 qu’il a essayé de
perfectionner durant toute la semaine précédent le match de
Tadjenanet, cela semble remis en cause à présent, car le dernier
adversaire des Vert et Rouge semble avoir trouvé des failles
dans ce système qui a certainement été bien étudié par le
coach Boughrara, ce qui a mis les gars de la Soummam en
grande difficulté lors de cette dernière rencontre à domicile, où
il ont évité la défaite de peu. En visualisant bien cette dernière
sortie des Vert et Rouge, on remarque que les joueurs adverses
avaient des consignes claires : jouer dans le dos des deux
ailiers Aït Fergant et Tiza. Etant généralement positionnés assez
haut sur le terrain, ils se retrouvent dépassés à plusieurs
reprises dans le match, les défenseurs centraux se trouvent
ainsi en difficulté, car l’adversaire a la possibilité de jouer sur
les ailes, surtout s’il possède des ailiers assez rapides qui
peuvent apporter le danger rapidement devant le but, étant
donné qu’ils ont le temps d’ajuster leurs attaques, à l’image de
ce qui s’est passé sur le but de Tadjenanet la semaine passée. Il
est à rappeler que c’était ce même système que Fergani
utilisait en début de saison, et qui n’a pas trop marché
finalement.
B. A.

Farhi non convoqué

Alors qu’on s’attendait à ce qu’il puisse même faire son
apparition en tant que titulaire dans l’échiquier de Stéphane
Paille aujourd’hui, Ayoub Farhi n’a finalement même pas été
convoqué dans le groupe pour affronter Médéa. Un coup dur
pour l’ex-avant-centre de l’ASO qui attend sa chance depuis
plusieurs semaines, vainement, surtout que la ligne d’attaque
de la JSMB ne carbure pas du tout, et qu’on pouvait s’attendre
à ce que le staff technique mette du sang neuf pour y
remédier.

CLASSEMENT DE LA LIGUE 2 MOBILIS
MATCHS
CLUBS
J.
G. N. P.
P.
Pts
1. USMB
35 19 09 08 02 24
2. RCR
32 19 09 05 05 24
3. DRBT
29 19 08 05 06 18
4. USC
28 19 08 04 07 20
5. CAB
28 19 07 07 05 15
6. CRBAF
26 19 07 05 07 16
7. JSMB
25 19 06 07 06 22
8. OM
24 19 06 06 05 18
9. MCS
24 17 06 06 05 14
10. CABBA
24 18 07 03 08 17
11. ASK
24 19 06 06 07 18
12. WAT
23 18 06 05 07 13
13. ESMK
21 19 04 09 06 15
14. ABS
21 18 06 03 09 12
15. USMMH
21 19 05 06 08 15
16. ABM
14 18 03 05 10 13

ARBITRE

1er ASSISTANT

2e ASSISTANT

4e ARBITRE

USMB- RCR
USMMH- ASK
OM- USC Huis clos
DRBT- MCS
ABM - JSMB
CABBA – CRBAF 16h00
CAB-WAT
ABS- ESMK Huis clos

MIAL
BESSIRI
ZOUAOUI
BEKOUASSA
BOUCHAMA
NADER
HALALCHI
BOUKHALFA

SEMSOUM
HALLAM
AOUINA
RACHEDI
BOULFELFEL
BECHIRENE
BOULEKRINET
ETCHIALI

IDIR
BOURECHOU
KECHIDA
TAZEROUT
BENHAMOUDA
REZGUANE
DOULACHE
AYAD

TIZIZOUA
BOUCHNEB
BAYOU
SIDHOUM
BAZIZ
LAMRI
BENALI
MESSAGIER

14
18
18
18
13
14
19
12
10
21
23
13
18
18
22
23

+10
+06
00
+02
+02
+02
+03
+06
+04
-04
-05
00
-03
-06
-07
-10

PROCHAINS RENDEZ-VOUS

PROGRAMME DE LA 20e JOURNÉE DE LIGUE 2 MOBILIS
AUJOURD’HUI À 15H00
Rencontre

BUTS
C. Diff.

21 journée

22e journée

e

JSMB
ESMK
CRBAF
CAB
ASK
RCR
WAT
MCS

ABS
OM
USC
USMMH
USMB
CABBA
DRBT
ABM

ABS
OM
USMB
USC
CABBA
USMMH
DRBT
ABM

RCR
ASK
CAB
ESMK
MCS
JSMB
CRBAF
WAT

www.competition.dz

Vendredi 13 février 2015

USMB

20e JOURNÉE

20e JOURNÉE

20

JSK

RCR

Victoire impérative pour Blida

Le match de cet après-midi sera d’une grande importance pour les Blidéens, qui doivent engranger la victoire à
domicile face au RCR, leur poursuivant direct.
De notre correspondant

AMINEC DJAÂFAR

Les capés de l’entraîneur Mouassa doivent se méfier et respecter les gars de la ville
de Relizane pour passer l’obstacle de cet
adversaire avec succès, et surtout pour éviter
toute mauvaise surprise dans ce match .
L’entraîneu, Mouassa, qui ne néglige aucun
détail, n’a axé son travail lors des deux dernières séances d’entraînement sur le volet
psychologique et à demandé à ses joueurs de
se donner à fond, il a aussi averti les joueurs
du compartiment défensif d’éviter les
bourdes qui peuvent leur coûter cher.
L’attaque a outrance et l’efficacité devant les
buts seront les deux atouts de cette formation
blidéene pour battre le RCR, ainsi l’entraîneur, Mouassa, a demandé aux attaquants de
saisir les occasions qui leur seront présentées
afin de surprendre l’adversaire au bon
moment. Ceci dit, l’entraîneur blidéen considère le match d’aujourd’hui comme une occasion en or pour prendre le large dans le classement général du championnat.
Litime Le portier Litime sera le numéro
un cet après face au RCR, ce portier qui a
acquis de la maturité a fait des matchs au top,
entre autres lors du dernier match du championnat de Ligue 2 Mobilis face au CRBAF,
ainsi ce portier en question sera prier de maintenir ses filets vierges pour permettre à son
équipe de gagner la rencontre d’aujourd’hui.
Tsamda et Belhaoua
L’entraîneur Mouassa comptera cet après-

midi sur les services du jeune latéral
droit, Tsamda en l’occurrence, qui a
réussi à clouer sa place parmi le onze
dans ce poste, aussi, l’ancien entraîneur de l’ASMO doit reconduire le
latéral gauche Belhaoua qui est bourré
de qualités et sa présence parmi le
onze donnera du tonus a la défense.

Bendiaf et Badrane
L’absence de Maroci qui a rechuté
de sa blessure incitera l’entraineur Mouassa
d’incorporer Badrane au côté de Bendiaf, ce
dernier nous a fait savoir que lui et ses coéquipiers joueront pour la gagne cet après-midi
face au RCR : «Le match d’aujourd’hui est
important pour nous et il sera a six points,
ainsi donc on doit faire de notre mieux pour
éviter le moindre faux pas et surtout pour surprendre notre adversaire d’emblée pour
conserver notre place de leader et pour barrer
la route face au poursuivant direct, c’est dire

Aujourd'hui, les Jaune et Vert disputeront un match à
six points. Une victoire éloignera les Kabyles de la
zone rouge ; en revanche, un nul ou une défaite
risque de compliquer les choses

LE NASRIA VEUT
PIÉGER SA BÊTE NOIRE
le match du RCR est un vrai tournant».nous a
déclaré Bendiaf.
Melika et Boudina
Les deux meneurs de jeu de cette formation
de la ville des roses seront Melika et Boudina
à la fois doivent faire de leurs mieux pour
offrir la victoire à L’USMB notamment Melika
qui doit retrouver son efficacité devant les
buts. En effet , Melika qui souffrait d’une blessure au niveau du genou s’est obligé de jouer

Sayah L’attaquant Sayah jouera son cinquième match officiel cet après-midi sous les
couleurs de l’USMB, ce joueur doit faire de
son mieux pour débloquer son compteur buts
afin de clouer le bec a ses détracteurs et surtout pour aider son équipe à engranger la victoire à domicile .
A. DJ.

Benharoun : «C’est un match
pas comme les autres»

-«Je veux retrouver le chemin des buts face à l’USMB»

Comment vous sentezvous, ce grand choc qui
se profile ?

B. BOUGUELMOUNA

Beaucoup de changements
Pour ce match face à l’USMB le
driver du train du Rapide devra
chambouler son onze, puisque
Benyellès sera dans l’obligation
de faire des changements surtout
au milieu et en attaque. En défense,
Meddahi,
Benharoun,
Mâamar Youcef et Oueld Toumi
sont bien partis pour garder
leurs place, contrairement aux
deux piliers du milieu du terrain
Atek suspendu et Youcef
Zakaria blessé, qui seront remplacé par Kheireddine et Rabhi.
Mais le vrai casse tête pour le
coach est sur le compartiment
offensif car le trio Mokhtar

Benmghit et Merzougui, les deux
premiers nommés reviennent
juste de blessure et ne sont pas
apte pour le match tandis que le
meilleur buteur du championnat
Kheireddine Merzougui est suspendu pour cumule de carton, et
il reste que l’attaquant Ghazi
dans la liste des 18 convoqué ce
dernier a une lourde charge
devant les défenseurs Blidiens.
B. B.

Très en forme et bien
préparé pour cette rencontre. Ces derniers jours
de préparations nous ont
permis de faire le vide et
préparer cette grande affiche
face à l’USMB. Je pense que
le groupe est prêt pour cette
empoignade.

Comment se présente
ce rendez- vous contre
l’USMB?

C’est un match pas
comme les autres, on affronte le leader sur son terrain
alors on peut s’attendre à
tout. Mais, je pense que nous
avons les qualités pour sortir
le grand jeu dans ce genre de
situations.

Les supporteurs préparent
le déplacement à Blida

Afin de soutenir les joueurs du Rapide les fans du club
préparent leurs déplacement en masse à Blida puisque
plusieurs mini bus ont pris l’auto route Est-Ouest destination la
ville de Blida pour encourager les coéquipiers de Berramla dans
leurs match devant le leader de la L2 Mobilis .
Les «verde corazole» veulent faire entendre leurs voies au
stade Brakni pour aider leurs favoris à revenir avec les trois
points de la victoire.

Une semaine après avoir concédé un match nul face à
une bonne équipe sétifienne, le Nasria défiera cet
après-midi, une formation de la JS Kabylie qui a bien du
mal à prendre son envol en cette phase retour du
championnat, mais qui ne lui réussit généralement pas.

le match afin de donner du tonus au compartiment offensif en compagnie de Boudina qui
a joué lui aussi malgré son état grippal .

Le latérale gauche du RCR, qui comptabilise pour l’instant
un seul but inscrit sur un très joli coup franc contre
l’USMHH qui était malheureusement pas suffisant pour son
équipe de garder les gains de la rencontre sur ses bases,
malgré cela, L’enfant de Tlemcen est déterminé à retrouver
dès cet après midi son sens de buteur face à l’USMB.

De notre correspondant

Revanche Battus lors du
match aller par 2 but à 1, les
coéquipiers de Nadjib Meddah
tenteront donc de prendre leur
revanche. Les représentants de la
ville des roses, eux, essayeront de
renouer avec les victoires sur

LE QUITTE OU DOUBLE
POUR LES CANARIS

La dernière victoire du NAHD face à la JSK
remonte à septembre 2004

Le week-end passé,
les lions ont été tenus
en échec par la
formation de Hadjout
qui a volé un précieux
point du terrain du
stade Zougari Taher.

leurs terrains après le match nul
contre Saida lors de la 18 e journée.

5

NAHD

Zidane et Benayada
Le premier responsable du volet
technique de la formation de la ville
des Roses, Kamel Mouassa, a décidé
encore une fois d’associer Zidane a
son coéquipier Benayada, pour bétonner la défense, et ce, après le bon rendement qu’avait fait Zidane face au
CRBAF. Ce joueur doit dévoiler ses
qualités et doit faire de son mieux
pour clouer sa place parmi le onze lui
qui est menacé par le retour de
Zemmouchi et il faut dire que la
moindre faute lui coutera cher.

Les Lions ne craignent
pas le leader

Cet après midi lors de leurs
déplacement à Blida, ils tenteront
de se racheter et revenir avec un
bon résultat contre le l’équipe
locale. Prévu à15h, ce grand choc
de la 20e journée entre le leader
et son successeur se jouera au
stade des frères Brakni. Une mission qui ne s’annonce guère
di?cile puisque l’adversaire du
jour reste sur une courbe ascendante et réalise de très bon
matchs ces derniers temps. Cette
confrontation sera une occasion
pour eux de confirmer leurs
bonne santé, ce qui ne fera que
compliquer la tâche aux Lion
dont l’objectif est, malgré l’absence de 6 joueurs titulaires,
d’empocher les trois points pour
conforter sa deuxième place dans
le classement.

16h au 8-Mai 1945 de Sétif

www.competition.dz Vendredi 13 février 2015

Après le semi échec
contre l’USMMH, vous
êtes appelé à vous
racheter. Vous serez
soumis à une forte
pression ?

Oui, je pense que c’est
tout à fait normal de se
sentir sous pression, après
un mauvais résultat surtout sur notre terrain. Mais
ça s’est beaucoup atténué
ces dernières heures. Pour
nous, il s’agit de récupérer
les points perdus face à
Hadjout.

Mais avouez que ce
ne sera pas chose
simple. Pensez-vous y
parvenir ?

Bien sûr ! On a souvent
titillé les gros bras. Nous
allons tout mettre en
œuvre pour prouver à certains de nos détracteurs
que nous sommes encore
capables de réaliser de
bons résultats.

L’entraîneur mise
beaucoup sur votre
apport notamment cet
après- midi pour la

victoire, quel est votre
sentiment ?

Je considère que j’ai une
mission à accomplir, je me
dois de travailler dur pour
la réussir. Je ne vous cache
pas que je ferai tout mon
possible pour être à la
hauteur. Je saisirai la
moindre occasion qui se
présentera pour marquer
des points.

Même les supporters
vous réservent toujours
un accueil chaleureux à
chacune de vos
apparitions, quel effet
cela vous fait ?

C’est avec un grand
plaisir lorseque je pénètre
toujours sur le terrain tant
à domicile qu’à l’extérieur,
vu ce bel accueil qui nous
est à chaque fois réservé.
Personnellement, je suis
heureux que le public
m’acclame à chaque fois et
je me donne à fond pour
leur faire plaisir. Face à
l’USMB, je ferai tout pour
marquer un autre but
pour ce charmant public.
B. B.

Après avoir ramené un point de
Chlef lors de la 19e journée, les
Canaris affronteront le NAHD pour
la 20e journée. Classés 12e avec un
solde de 23 points, les Kabyles croiseront le fer avec le troisième reléguable qui pointe à la 14e place avec
deux points de moins que les Jaune
et Vert. C'est pour dire que le perdant risque de se retrouver en mauvaise posture et aura une grosse
pression pour les prochains matches
de championnat de L1 Mobilis.
Condamnée à gagner, la JSK ne
devra pas se contenter d'un nul dans
cette rencontre étant donné que
l'USMBA, le MCA et le NAHD restent une menace. Il n'y aura que la
victoire qui pourra propulser le club
au milieu du tableau et lui permettra
de continuer son chemin dans la
sérénité. Il faudra faire du vendredi
13 une journée bénie pour les
Kabyles, qui sont plus près du
milieu du tableau que du maintien.
Il va falloir gagner pour grimper au
classement puisque l'équipe peut
faire un bond jusqu'à la 8e place. Un
nul, en revanche, ne changera pas
grand-chose à leur position. Et si les
Canaris perdaient la rencontre d'aujourd'hui, ce serait un coup dur pour
le club qui aura du mal à se relever.
Motivés, les joueurs sont décidés à passer l'écueil nahdiste avec
brio. Lors de la séance d'entraînement d'hier matin, ils étaient déjà
concentrés dans leur match. En se
rendant à Sétif, les joueurs savent
que jouer sur un terrain "neutre" en

recevant les Sang et Or pourra les
handicaper, c'est pour ça qu'ils
comptent sur leur état d'esprit actuel
et leur mental pour surpasser cette
épreuve et rentrer à Tizi-Ouzou avec
les trois points de la victoire. Bon
nombre de joueurs ont avoué que
seule la victoire compte dans ce choc
face à l'accrocheuse équipe du
NAHD. C'est donc avec un mental
d'acier que les Jaune et Vert aborderont cette rencontre où ils tâcheront
tout de même de ne pas sous-estimer
l'adversaire puisque les gars
d'Hussein-Dey jouent leur survie en
L1 et jetteront certainement toutes
leurs forces dans ce match qui sera
très disputé.
Résignés, les Canaris ont soif
de victoires ; ils veulent prendre
leurs distances avec le bas du
tableau afin d'assurer leur maintien
aussi vite que possible et se concentrer sur la coupe d'Algérie qui reste
un objectif pour la JSK, qui pourra la
saison prochaine participer à une
compétition de la CAF. Quoi qu'il en
soit, les Kabyles doivent s'imposer
aujourd'hui au stade du 8-Mai-1945
pour éviter tout calcul pour la suite
du championnat, surtout que le prochain match se jouera à Béchar face à
la Saoura qui compte actuellement 1
point de plus que les Jaune et Vert.
Gagner le match d'aujourd'hui aidera l'équipe à aborder la rencontre de
la 21e journée avec un bon état d'esprit et enchaîner avec un autre bon
résultat qui ne pourra être que bénéfique pour la JSK.
R. H.

Hannachi a suivi l'intégralité de la séance d'hier

Le président de la JSK, Mohamed Chérif Hannachi, était présent hier au 1re-Novembre où il a
assisté à l'intégralité de la séance. Le chairman kabyle voulait prendre la température de
ses joueurs et les motiver par sa présence afin de s'imposer aujourd'hui face au NAHD.

Il sera présent au 8-Mai 1945

Hannachi compte se déplacer aujourd'hui à Sétif pour assister au match de son équipe face
aux Sang et Or. Le n°1 de la JSK tient à être aux côtés de ses poulains pour cette rencontre
importante.
R. H.

Wallemme
convoque
18 jours

L'entraîneur JeanGuy Wallemme a
convoqué pour cette
rencontre 18 joueurs.
Manquant d'effectif,
l'entraîneur avait
juste ce qu'il faut
pour la rencontre
d'aujourd'hui, vu le
nombre important de
blessés et
d'absences qui
seront enregistrés
face au NAHD.

Kherbouche,
Hantat et
Guemroud
pour compléter la
liste
Avec le nombre
important de joueurs
blessés et non
concernés par la
rencontre
d'aujourd'hui, le staff
technique a fait
appel à trois joueurs
U21 de la JSK pour
compléter la liste
des 18. Il s'agit de
Kherbouche, Hantat
et Guemroud. Des
joueurs dont on dit le
plus grand bien et
qui réalisent de
belles performances
dans leur catégorie ;
ils pourront faire
leur apparition cet
après-midi avec
l'équipe fanion.
R. H.

En effet, les Sang et Or n'ont plus
battu cette formation de la JS Kabylie
depuis la saison 2004/2005, et une victoire arrachée un certain 10 septembre
2004 au 20-Août 1955 de Ruisseau, sur le
score d'un but à zéro, grâce à une réalisation d'Ali Bendebka. Depuis ce jour-là,
le Nasria n'a plus réussi à s'imposer face
à une formation Kabyle qui a toujours
su trouver les moyens d'imposer sa loi
sur les Nahdistes. La rencontre de cet
après-midi qui aura lieu sur un terrain
neutre et à huis clos, constitue donc une
aubaine pour les Nahdistes afin de
mettre fin à cette suprématie Kabyle
dans les confrontations directes entre les
deux clubs. Cette rencontre aura également un cachet particulier, puisqu'elle
opposera deux concurrents directs dans
la course au maintien, ce qui donne plus
de piment à une rencontre capitale pour
les deux formations
On n'a pas oublié la défaite
du match aller
Si pour tout supporter du Nasria, battre
la JSK serait mettre un terme à une
domination totale des Kabyles durant la
dernière décennie, chez les joueurs, c'est
plutôt une occasion pour prendre une
revanche sur la formation qui les avaient
battus lors de la manche aller du championnat dans leur propre antre. Il y aura
donc de la revanche dans l'air au 8-Mai
1945, entre une formation Kabyle qui
tentera de se mettre à l'abri, et pourquoi
pas renouer avec le succès, après une
série de quatre matchs sans victoire, et
une formation husseindéenne qui tentera de prendre sa revanche sur son
adversaire du jour, tout en le surclassant
par la même occasion, vu que deux
petits points séparent les deux formations au classement général de la L1
Mobilis.
Broos-Hannachi, le face à
face tant attendu
Les rencontres entre la JSK et le NAHD
ont été souvent marqué par un spectacle
de haute facture, celle d'aujourdhui ne
devrait pas déroger à la règle, et ce, malgré l'enjeu de taille qui pourrait bien
faire passer le spectacle au second plan.

La confrontation de cet après-midi revêt
toutefois un cachet particulier dans la
mesure où elle opposera deux hommes
qui se présentent comme les deux pires
ennemis au monde. Il s'agit bien évidemment de Mohand Cherif Hannachi
et d'Hugo Broos. Un face à face très
attendu par les mordus de la balle ronde
nationale, car les deux hommes n'ont
quasiment jamais cessé de se lancer les
hostilités par presse interposée, et ce
malgré le fait qu'ils n'ont plus à collaborer ensemble. Chacun des deux hommes
voudrait prendre le dessus sur l'autre, ce
qui donnera encore plus de piment à
cette rencontre.
Des retrouvailles à la pelle
Cette confrontation entre le NAHD et la
JSK constitue l'occasion pour certains
éléments des deux camps pour retrouver leur ancienne équipe. Ils sont
d'ailleurs pas moins de quatre Nahdistes
à avoir déjà porté le maillot de la JS
Kabylie, à savoir Abdeslam, Ouznadji,
Metref et Madi. Ce dernier sera sans nul
doute l'élément qui aura le plus à cœur
de battre cette équipe de la JSK, vu qu'il
a eu à quitter le club Kabyle par la petite
porte. Du coté de la JSK, ils sont deux
joueurs à avoir déjà porté le maillot
Nahdiste, il s'agit du latéral gauche,
Zinedine Mekkaoui ainsi que du défenseur central Djamel Benlamri, pur produit du Nasria d'ailleurs. Un troisième
joueur Kabyle fait partie des éléments
formés au Nasria, il s'agit du jeune
Zakaria Kedidah, malheureusement l'exKoubéen est en convalescence depuis
l'entame de la saison à la suite d'une
méchante blessure.
M. A.

Entraînement hier aprèsmidi sur place à Sétif

Alors qu'ils ont pris le départ à destination de Sétif dans la matinée, vers 9h, les
Sang et Or qui sont bien arrivés en début
d'après-midi ont effectué une légère
séance d'entrainement, tout près de leur
hôtel de résidence, de façon à évacuer la
fatigue engendrée par le voyage.

www.competition.dz Vendredi 13 février 2015

4
JSK

www.competition.dz

20 JOURNÉE

20e JOURNÉE

e

NAHD

16h au 8-Mai 1945 de Sétif

EN PLUS DES SANCTIONS
FINANCIÈRES

MEGUEHOUT

NON CONCERNÉ
PAR LE MATCH
DU NAHD

DOUKHA :

«ON VISERA LES 3 POINTS

ET RIEN D'AUTRE»

Le portier international Azzedine Doukha mise sur une victoire
aujourd'hui face au NAHD. Le gardien kabyle, qui est en pleine forme,
est prêt à se démultiplier dans ce match pour montrer la voie à ses
camarades. Il estime que le match sera difficile, mais que son équipe
est condamnée à gagner pour assurer le maintien et chasser le doute.
PAR RACHID H.
Comment s'est passée
la préparation du
match face au NAHD ?

Dans de très bonnes
conditions, tout le
monde s'est donné à
fond aux entraînements.
Nous sommes prêts
pour cette rencontre qui
sera, certes, difficile,
mais nous ferons tout
pour nous imposer.

Comment se présente
la rencontre ?

C'est un match important. Il faut dire que si on
le gagne, on aura quasiment assuré le maintien,
donc il est impératif de
remporter la rencontre
du NAHD. Gagner nous
rapprochera de la première moitié du tableau
et nous pourrons encore
gagner des places par la
suite au classement et
finir parmi les équipes
du haut du tableau.

Comment est l'état
d'esprit au sein de
l'équipe ?

Tout va bien, surtout
qu'on a appris que maintenant on a le droit de
jouer la coupe d'Afrique
cette année. Cette nouvelle a été plus que motivante pour le groupe, ça
je peux vous l'affirmer.
Donc, l'état d'esprit du
groupe est au top avant
cette rencontre, ce qui est
une bonne chose et nous
aidera à être plus libérés
sur le terrain pour donner le meilleur.

Avez-vous discuté
entre joueurs de la
situation de la JSK et
du prochain match face
au NAHD ?

Oui, on s'est parlé,
tout le monde est
conscient de la situation
du club. Les joueurs
savent que le NAHD est
un match important. Le
groupe sait qu'il ne faudra pas se contenter d'un
nul mais le gagner.

Après le verdict du TAS,
comment le groupe a
réagi ?

On était très contents
d'apprendre que la JSK
n'était plus suspendue.
On était heureux de
savoir que les problèmes
que vivait la JSK allaient
être résolus. La nouvelle
nous a fait le plus grand
bien sur le plan psychologique à nous les
joueurs. Avec ce verdict,
nous allons être encore
meilleurs. On était aussi
contents de voir les supporters venir à l'entraînement mercredi soir, ça
nous a fait vraiment plaisir.

porte ses fruits. Ce qui
m'a permis de me sentir
bien, c'est que Hamenad,
mon actuel entraîneur, et
Haniched avec qui j'étais
à l'USMH ont la même
méthode de travail et la
même mentalité. Pour
moi, c'est comme si je
n'ai pas connu de changement d'entraîneur de
gardiens. D'ailleurs, ces
deux entraîneurs sont
des amis et jusqu'à présent, Haniched demande
de mes nouvelles et
donne des idées à mon
sujet à Hamenad. C'est
pratiquement le même
travail. Maintenant, je
continue à parfaire mon
rendement et à améliorer
mes qualités. Il y a aussi
l'EN qui me permet de
progresser, mais le travail que je fais depuis le
début de saison m'est
précieux.

Pour revenir au match
du NAHD, quelles sont,
selon vous, les clés du
match ?

En premier lieu, il faudra rester bien concentrés, surtout sur le plan
tactique. Je pense que si
l'on aborde nos matches
avec une mentalité de
gagneurs, on récoltera

les trois points.

Les absences ne
risquent-elles pas
d'influer sur votre
rendement ?

Hier
matin,
entraînement au
1erNovembre

Jouer sur le terrain de
Sétif ne risque pas de
vous handicaper ?

Nuitée
à l'hôtel
FrantzFanon

Les Jaune et
Vert se sont
déplacés hier
après
l'entraînement
aux Hauts
Plateaux après
avoir déjeuné.

A leur arrivée à
Sétif, les
Canaris ont élu
résidence à
l'hôtel FrantzFanon. Les
Kabyles qui
sont arrivés en
fin d'après-midi
ont directement
rejoint ledit
hôtel pour
passer la nuit.

Parlons de vous. Vous
réalisez de belles
performances,
comment vous
DÉSIGNATION DES ARBITRES DE LA 20e JOURNÉE
sentez-vous d'autant
plus que c'est votre RENCONTRE ARBITRE DIR. 1 ASSISTANT
2 ASSISTANT
4
première saison à la AUJOURD'HUI À 16H
JSK ?
JSK - NAHD
Abid Charef Tamen
Saadi
er

El hamdoulilah, le SAMEDI
travail que je fais
ESS - JSS à 15h
depuis le début de sai- CSC - MCO à 16h
son avec Hamenad

RCA - USMBA à 15h

e

e

ARBITRE

Bouladjmar

Aouina

Benaissa T.

Chenaoua

Amraoui

Amalou
Benbrahem

Azrine
Allaoua

Bourouba
Cheballah

Meziani
Hamrani

Hammouche
et Iaïche
entrent
en lice
Dénicher un entraî-

WAT

Tout repose sur
les nouvelles recrues
Les coéquipiers du capitaine Kada Benyacine seront en appel cet après-midi au stade du 1erNovembre à Batna face au CAB dans une rencontre qui s’annonce comme celle de la dernière
chance pour les Widadis, qui espèrent encore une hypothétique accession.
De notre correspondant

ABDELKRIM ZOUBIR

La mission des Bleu et Blanc est loin d’être de
tout repos face à un adversaire pratiquement
intraitable à domicile, de plus les Tlemcéniens
depuis leur passage à vide, n’arrivent même plus
à retrouver leurs marques aussi bien à domicile
qu’en déplacement. Très vulnérables à l’extérieur,
les protégés du duo Bouali-Boushaba tenteront
cette fois de surprendre les Batnéens. De toute
évidence, l’avenir des Tlemcéniens dépendra du
résultat de leur confrontation avec le CAB. Les
Wididadis n’ont pas baissé les bras et sont déterminés à sortir le grand jeu pour mettre fin à leur
mauvaise passe et la guigne qui les poursuit.
A vrai dire, les Widadis n’ont plus leur destin
entre les mains, ils doivent cependant surmonter
l’obstacle du CAB. Mettant à profit le report du
match qu’ils devaient disputer vendredi dernier
sur la pelouse du stade Akid Totfi face au CABBA,

MOC

les camarades de Belahoul se sont préparés sérieusement au match de Batna car il représente un
virage important, voire crucial. Aussi, tous les
joueurs se sont promis de ne ménager aucun
effort pour bien négocier pour se rassurer et rassurer leurs supporters déçus par les derniers résultats.
Aïssaoui Pour ce match, le staff technique
tlemcénien misera sur l’effectif actuel et pourra
aussi utiliser les services du défenseur Aïssaoui
qui a purgé sa sanction. Le nouvel attaquant
recruté durant le dernier mercato, en l’occurrence
Amroune, qui s’est remis de sa blessure, sera aligné face à son ancienne équipe. A vrai dire, tout
repose sur ce dernier et les autres nouvelles
recrues, à savoir Benattia et Nehari, pour forcer la
décision. Les inconditionnels, eux, espèrent vivement que leur équipe renoue avec la victoire, un
vœu que les joueurs tenteront de réaliser.
A. Z.

USMAn

Doghmani : «L’USMAn
est de retour»

Départ
en début
d'aprèsmidi à
Sétif

21

neur pour diriger la
barre technique de la
formation tlemcénienne s’avère une
mission difficile
pour le président
Yahla qui n’a pas
encore trouvé l’homme de la situation
après le départ de
Todorov. En effet,
plusieurs coachs
ont été contactés
sans résultat
apparemment.
Apres Mehdaoui
et Biskri, c’est
Iaïche et
Hammouche qui
sont dans le calepin du chairman
widadi. Les
inconditionnels
des Bleu et Blanc
exaspérés par
cette longue
attente, souhaitent le maintien
du travail remarquable du duo
Bouali-Boushaba.

DIVISION NATIONALE AMATEUR

Les camarades
de Rial ont
effectué hier
matin une
séance
d'entraînement
au stade du
1er-Novembre
de Tizi-Ouzou.

Non, pas du tout. Je
pense que nous avons
déjà prouvé que malgré
les absences, nous arrivons toujours à nous en
sortir ; regardez le match
de coupe face au MCEE,
il y avait beaucoup d'absents et nous avons
gagné. Je pense que les
joueurs qui seront alignés sauront relever le
défi.

Non, normal, on jouera comme on a l'habitude de le faire. La seule
chose qui nous manquera, c'est la motivation de
notre public. Tout le
monde a constaté que
lorsqu'on joue avec la
présence de notre public,
on gagne. En tout cas, les
trois points sont très
importants pour nous et
c'est la seule chose qu'il
faudra chercher face au
NAHD.
R. H.

Le milieu de terrain des Jaune et Vert, Ahmed
Meguehout, n'a pas été retenu pour la rencontre d'aujourd'hui malgré le nombre important d'absents. Il pourrait même être sanctionné pour le match de la 21e journée face au NAHD en raison de ses écarts disciplinaires.
D'ailleurs, mercredi après-midi avant de réintégrer les
entrainements, le joueur avait été traduit devant le
conseil de discipline, qui l'a sanctionné financièrement
et sportivement pour ses multiples absences aux entraînements injustifiées. Après une semaine d'absence,
Meguehout s'était présenté à Tizi Ouzou, mais les responsables ont décidé cette fois-ci de le punir sévèrement
afin qu'il ne récidive plus et que ses camarades captent
le message. Passé en conseil de discipline, il a repris les
entraînements et était présent avec le groupe, hier
matin, également. Cependant, il n'a pas été convoqué
malgré les nombreuses absences de joueurs, pour cause
de blessure, notamment dans le milieu de terrain où
évolue Meguehout. Finalement le joueur paye ses écarts
en n'étant pas convoqué, une façon de montrer que la
direction peut frapper d'une main de fer lorsqu'elle le
veut et que chaque écart sera sanctionné.

CAB

Vendredi 13 février 2015

CLUBS
1.
2.
3.
4.
5.
6.
7.
8.
9.
10.
11.
12.
13.
14.
15.
16.

MOB
ESS
CRB
USMA
ASMO
MCO
USMH
CSC
RCA
MCEE
JSS
JSK
USMBA
NAHD
MCA
ASO

CLASSEMENT DE LA LIGUE 1
MATCHS
Pts J. G. N. P.
35 20 09 08 03
32 19 08 08 03
31 20 09 04 07
30 20 08 06 06
30 20 08 06 06
30 19 08 06 05
29 20 09 02 09
26 19 07 05 07
26 19 08 02 09
24 20 07 03 10
24 19 06 06 07
23 19 06 05 08
22 19 05 07 07
21 19 05 06 08
21 20 05 06 09
19 20 03 10 07

BUTS
P. C. Diff.

23
23
19
26
19
15
18
22
15
28
16
22
13
14
21
12

12
17
22
19
17
13
20
20
22
27
17
23
18
16
24
19

+11
+06
-03
+07
+02
+02
-02
+02
-07
+01
-01
-01
-05
-02
-03
-07

JSK-NAHD demain,

ESS-JSS, CSC-MCO et RCA-USMBA ce samedi
PROCHAINS RENDEZ-VOUS
22e journée
21e journée

USMBA
USMA
NAHD
ASMO
MOB
JSS
ASO
MCEE

USMH
CSC
MCO
MCA
ESS
JSK
CRB
RCA

USMH
CSC
ESS
MCO
JSK
MCA
CRB
RCA

JSS
MOB
ASMO
USMA
MCEE
USMBA
NAHD
ASO

L’attaquant annabi,
Doghmani, est très
content du retour en
force de son équipe en ce
début de la phase retour.
De notre correspondant

BACHIR REDJEL

Auteur d’un rendement satisfaisant compte fournir davantage d’effort pour servir d’exemple aux
jeunes espoirs qui renforcent actuellement l’effectif suite au départ des 9
joueurs rebelles. La victoire méritée
réalisée face au leader du groupe, la
JSMS lui donne de la confiance qu’il
manifeste sans détour. Il dira en substance : «Le succès obtenu face à
Skikda est celui du cœur et des supporters qui étaient derrière nous

pour nous encourager et nous pousser à l’avant. Nous ne les avons pas
déçus».
Avec son franc-parler, il enchaîne
encore : «Nous avons bien préparés
la phase retour et nous comptons rester sur cette dynamique des victoires.
Au fil des rencontres nous allons améliorer notre classement. Nous aborderons la suite du championnat en
conquérants maintenant que nous
sommes boostés et que la confiance est
revenue. L’USMAn est de retour».
L’outsider Optimisme de nature il ajoute : «Maintenant, nous
sommes totalement libérés et la
confiance est revenue. Le doute est
chassé et c’est important pour la solidité du groupe». Sur l’avenir immédiat il dira « lorsque vous battez le
leader, l’outsider ne vous fera pas
peur».
B. R.

Prime de 4 millions

Khairi : «On doit battre l’USMAn
et glaner les trois points»
Le gardien Bakri Khairi, qui vient de rejoindre le MOC cet hiver, nous a confié
que ce soir il va jouer sans complexe contre son club formateur, l’USMAn, et
va tout faire pour que son équipe l’emporte.
De notre correspondant

RABAH GATTOUCHE

Voulez-vous nous dire pourquoi
vous avez décidé d’opter pour
le MOC, un club amateur, alors
que plusieurs clubs
professionnels voulaient vous
enrôler ?

Certes, plusieurs clubs professionnels me voulaient et j’ai failli
signer avec l’un d’eux, l’O Médéa,
mais, après que je n’ai pu trouver
un terrain d’entente avec la direction de ce club, j’ai décidé d’opter
pour le MOC, club avec lequel je
souhaite réaliser l’accession en
ligue deux cette saison, incha
Allah.

Bien que vous n’ayez rejoint que
cet hiver le MOC, vous vous êtes
intégré vite dans le groupe et
vous avez su bien remplir votre
rôle les deux premiers matches

que vous avez joué avec les
Blancs. Peut-on connaître le
secret de cette réussite ?

Si j’ai bien su garder ma cage
vierge et les deux premiers matches
que j’ai joués contre le CRVM et
l’USB, le mérite revient à mon
coach Boufenara, qui me connait
bien, et à mes coéquipiers qui, tous,
m’ont permis de m’intégrer au
groupe sans transition.

Votre club va affronter, l’USMAn,
votre club formateur. Un match
très spécial pour vous, n’est-ce
pas ?

Certes, l’USMAn est le club avec
lequel j’ai appris les ABC du football et avec lequel j’ai évolué de la
catégorie des minimes à celle des
seniors, mais, vu que, aujourd’hui,
je défends les couleurs du MOC, je
vais l’affronter, ce vendredi, sans
aucun complexe, et ferai l’impossible pour que mon équipe l’em-

La direction annabie contente de la victoire importante arrachée par les
tuniques rouges face au leader skikdi a décidé de mettre la main dans la
poche et de primer fortement ses joueurs pour les
encourager à continuer à donner un tel rendement et pour
Programme de la 18 eme journée (Groupe EST)
les motiver aussi davantage pour les prochaines échéances.
ARBITRE
1er ASSISTANT
2e ASSISTANT
Une prime d’un montant 4 millions de centimes a ainsi été Rencontres
décidée pour chacun des 18 joueurs inscrits sur la feuille de HBCL - USB
BENABDELLAH miss.
SABER
BELHADJ
match. La décision a été très bien accueillie aussi bien par MOC - USMAn RAHMINE
BAZIZ
BENDAAS
les joueurs qui retrouvent la joie que par le coach content de NRBT - NCM
BELAHBIB
SIAFA
NAIBA
l’ambiance qui règne.
HAMRA - ESG
BENBAKA Z.
BOUTAGHANE S. BOUDEBOUZ
La chose la plus remarquable reste que dans la liste des 18 USMK - EC
CHOUINI M.
HAMLAOUI
MEHIRA
figurent de nombreux espoirs promus seniors et sur lesquels USMAB - WARD BRAHAM
BENNACER
BAHLOUL
Laknaoui compte pour la suite du parcours. Interrogé sur la JSMS - ASAM BOUSSADIA
SEGHIRI
BOUTAGHANE F.
question le coach Annabi dira en substance : «Je suis
MSPB - CRVM
TRODI
ATROUS
BENCHABIA
vraiment content pour ces jeunes qui apportent de la
eme
Programme de la 18 journée (Groupe EST)
fraicheur et du sang neuf à l’équipe. Je considère que le
Rencontres
ARBITRE
1er ASSISTANT
2e ASSISTANT
succès face au leader la JSMS est le leur car ils ont fait
preuve durant le match d’un esprit guerrier qui nous faisait GCM - SAM
SAHRAOUI
BOUHASSOUNE
HELLAL
défaut. Ce montant est mérité et va leur faire beaucoup de JSMT - CCS
ARBAOUI
MESSALI
BELHOCINE
bien. Sur le plan physique, ils progressent avec l’ensemble WAM - ESM
GUITOUM
BENAISSA M.
HALITIM
du groupe. Ils se battent bien dans les duels. Nous récoltons ESA - SCMO
ZERHOUNI
MIRAOUI
TADJI
les fruits du stage bloqué durant lequel nous avons travaillé OMA - MBH
NEDDER
AMRANE
BELARBI
de nombreux aspects. Je pense que l’équipe est en bonne
RCBOR - USR
BENZOHRA
BEDOU
GUETTAR
voie et va encore s’illustrer».
SKAF - IST
CHOUIREF
BENHAMZA
KHARCHI
B. R.
CRBBB - CRBS
LADRAA
GUIDOU
FLIDJA

porte et glane les trois points incha
Allah.

Avez-vous un message pour les
fans du MOC, qui, déçus par les
résultats de leur club, ont
décidé de bouder leur équipe le
premier match de la phase
retour que vous aviez joué
contre le CRVM ?

Certes, nos supporters ont le
droit de manifester leur mécontentement lorsque leur équipe perde
des points à domicile, mais qu’ils
sachent que, sans eux, on ne pourra
rien faire. C’est pourquoi, Je souhaite que, après que nous avions
battu le CRVM et l’USB, nos fans,
qui nous boudent, mettent fin à
leur boycott et reviennent en
masse nous booster tous les
matches qui nous restent à jouer
afin qu’on puisse ensemble réaliser
notre objectif : l’accession du MOC
en ligue deux, incha Allah. R. G.

Programme de la 18 eme journée (Groupe Centre)
Rencontres
ARBITRE
1er ASSISTANT
2e ASSISTANT
JSHD - USFBBA
BRAHIMI Mer.
AZZOUZ
TEBANI
PAC - IBKEK
KADEM
BADACHE N.
HAMMOU
WRM - WAB
KASMI
ALLOUNE
ABANE
JSD - MCM
HANSAL
IKHLEF
KADEM
NARBR - IBL
BRAHIM
ROUAG
YAMANI
USOA - CRBDB
HAFIRASSOU
ZAIDI
ABABSA
USMC - RCK
BAHLOUL
AMRI
BOUGHERARA
ESB - JSMC
BOUCHOU
BAHATTEME
HEMMEL

Vendredi 13 février 2015

DÉTENTE

9

3
2 6
5 3 9 2
2
8
1
2
5
3
7
4

L
O
T
A
N
E
T
R
N
Y
O
H
P
T
V

U
N
N
F
P
T
E
S
T
E
V
E
U
I
U

VERTICALEMENT
1.Respect étroit de la norme. Bien, au
contraire
2.Trouble psychique. Acides
3.Propre. Journal à sensations
4.Théâtre d'Annaba. Mois. Surface
5.Coup d'œil furtif. Groupes sociaux
6.Mouche. Causes de grisailles. Première
moitié
7.Issu. Sans effets. Monnaie jaune. Individu
8.Lieux exacts où des séismes ont eu lieu.
Disque vénéré
9.Possessif. Fin de verbe. Espion
10.Forme des commis de l'Etat. Qui durent
une année. Vieille pièce de monnaie
11.Le dessus des cartes. Avant patres.
Appendices au fond des gosiers
12.Assassins. Patrie de Zénon
13.Domiciliée. Distancée. Bourdon
14.Rebut. Liât étroitement
15.Reine d'Egypte. Possessif. Gros.

SOLUTION DU SUDOKU

E
C
S
E
D
N
O
E
E
N
I
C
E
I
E

1
3
6
2
8
7
5
4
9

R
S
D
E
V
A
N
T
L
I
R
I
R
R
T

5
4
2
9
6
1
8
3
7

E
N
O
R
E
G
N
O
L
A
N
M
I
E
A

7
9
8
3
5
4
2
1
6

V
C
A
R
T
I
L
A
G
E
G
A
E
H
G

6
1
3
5
2
8
7
9
4

E
L
B
A
S
I
L
A
E
R
E
E
T
M
E

8
2
7
4
1
9
6
5
3

REGLE DU JEU
Une grille est composée
de plusieurs carrés.
Chaque carré contient
tous les chiffres de 1 à
9. Chaque ligne comme
chaque colonne contient
aussi tous les chiffres de
1 à 9. Certains chiffres
vous sont donnés, à
vous de trouver les
autres. Pour cela,
procédez par déduction
et élimination.

4
5
9
7
3
6
1
8
2

8
7 4
1
9
3 5
4
1 6
6
7
5
8
2

3
6
1
8
4
2
9
7
5

4

9
8
4
6
7
5
3
2
1

2
7

2
7
5
1
9
3
4
6
8

7

6

O
I
A
A
A
M
R
V
E
A
A
B
D
E
A

C
F
V
I
C
E
I
T
M
I
E
N
O
R
S

U
E
E
M
I
R
T
E
O
E
G
H
T
R
A

O
R
L
C
E
E
N
N
E
U
M
N
C
I
D

R
E
A
M
H
A
M
O
D
E
R
E
E
A
N

I
R
E
C
G
E
T
N
E
D
E
N
R
U
H

G
N
A
E
I
D
O
L
A
T
R
E
O
A
R

T
G
R
E
R
I
R
C
S
O
R
P
A
I
B

6

7

8

9

10 11 12 13 14 15

1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
pays
récipient
nettoie à fond
écrivain américain

périples
page de canard
école pour profs

Biffez les mots de la liste ci-dessous. Les lettres
restantes vous serviront à composer les nom et
prénom du sportif caché.
IMPASSE
LEVANT
LONGERON
MICHE
MODE
ONDE
PROSCRIRE
REALISABLE
ROUCOULER
SAUVETAGE
SEIGNEUR
TANIERE
TOURNOI
VIREMENT
VOIR

EN PLUS DE
YEDROUDJ,
KHOUDJA ET RAÏAH

Benamara
et Kooh
déclarent
forfait à
leur tour

Le moins que l'on
puisse dire sur la
rencontre de la JSK
de cet après-midi
contre le NAHD est
que la formation du
Djurdjura l'abordera
amoindrie des
services de plusieurs
joueurs. Pas moins
de cinq éléments
sont blessés et ils
ne sont pas
concernés par cette
rencontre. Les
choses étaient
claires dés le départ
pour Raïah, Yedroudj
et Khoudja, qui ne
sont pas entraînés
d'ailleurs durant
toute la semaine. A
ces trois joueurs, il
faut ajouter
Benamara et Kooh.
Le premier cité
souffre de douleurs
au niveau du dos
depuis lundi passé, il
ne s'est pas entraîné
lui aussi durant
toute la semaine,
alors que le
Camerounais Kooh a
reçu un coup à la
cheville mercredi
soir, un coup ne lui a
pas permis de faire
le voyage avec le
groupe hier aprèsmidi à Sétif. Il faut
signaler aussi
l'absence de
Meguehout, qui a été
traduit devant le
conseil de discipline
mercredi soir. Il n'a
donc pas été retenu
par Wallemme pour
le match de ce soir.
A. H.

5.000 FRANCS
SUISSES

perfore

LES MOTS MELÉS

AMENAGER
ATTELAGE
BAREME
BORD
CARTILAGE
CONIFERE
DEVANT
DUPERIE
EDENTE
ENFANTIN
FAIM
GACHETTE
GRACIER
HACHE
HERITIER
IDOLATRE

5

destin heureux
ou malheureux

4

4

DU NUMÉRO PRÉCÉDENT

SUDOKU

3

SOLUTIONS

INSOLITE

CITATION

Un type entre dans un bar en marchant sur les
mains. Le serveur, surpris, lui demande la raison, et le gars répond :
- C'est à cause de ma femme elle ne veut plus que je mette les
pieds dans un bar.

2

a connu le succès dans 70 pays.
Thomas Thouroude s'est essayé à un petit sketch sur
le plateau du Before du Grand Journal. Il en effet
voulu joindre Roger Hanin au téléphone pour le
féliciter de l'ensemble de sa carrière. Et le moins que
l'on puisse dire, c'est que la conversation n' a pas eu
l'effet escompté.
Enfin, Le JT de Canal+ a diffusé un extrait de la
célèbre parodie «Derrick contre Superman», un courtmétrage datant de 1992 réalisé par un certain Michel
Hazanavicius.

LE LOSANGE

HORIZONTALEMENT
1.Limitations du droit de créanciers
2.Fait peser une lourde dette à. Joyeuses et
sereines
3.Appréciait. Dieu belliqueux
4.Tonneau. Arme d'hast. Se réglaient au pré
5.Mot de passe. Vantera
6.Eclat de rire. Ecorce de chêne.
Mollusques
7.Enfile. Espace de foire
8.Occasionner. Touchée
9.Reine légendaire d'Arabie. Femme quelconque
10.Organisation paramilitaire. Reconnues en
tant que telles
11.Autre moi. Résine. Eculée. Lac des
Pyrénées
12.Abers. Ce qu'il y a de mieux. Large
cuvette
13.Préparer par une longue réflexion. Petit
plancher de maître
14.Virtuose. Etre sur la Lune. Points opposés. Organisation secrète
15.Frustre. Divertissante.

JOUR

9

1

LES MOTS CROISÉS

LA BLAGUE
DU

de TF1 pendant près de 20 ans, ses traits et sa voix
resteront à jamais associés à ceux du comissaire
incorruptible. Les médias n'ont donc pas hésité à
diffuser des parodies de Navarro pour lui rendre un
dernier hommage.
En clôture du JT de 20h, Gilles Bouleau a divulgué à
quoi ressemble la série culte... à l'étranger. Ainsi, il
était possible de voir Navarro passer un savon à l'un
des collègues doublé en arabe, japonnais, ou encore
dans un dialecte africain. A noter que Navarro a été
un des feuilletons les plus diffusés dans le monde. Il

SOLUTION ES MOTS MELÉS

Certains médias et internautes ont voulu rendre
hommage à Roger Hanin en diffusant des parodies du
feuilleton de TF1.
Le monde du petit écran est en deuil. Roger Hanin
s'est éteint à l'âge de 89 ans d'une détresse
respiratoire dans la matinée du 11 février à l'hôpital
Georges Pompidou. Pour saluer la mémoire de l'acteur,
les chaînes de télévision n'ont pas hésité à bousculer
leur programmation pour diffuser des épisodes de
Navarro, Le Grand Pardon ainsi que diverses
émissions spéciales. Après avoir fait les beaux jours

VINCENT
ENYEAMA

Victor
Hugo

Sur le Net, les parodies de Navarro cartonnent

SOLUTIONS DES MOTS CROISÉS

Celui qui ouvre
une porte
d'école, ferme
une prison.

À LA UNE

JEUX PROPOSÉS PAR SAÏD BENSIHECINE

HORIZONTALEMENT
1.CANTONNEMENTS 2.OBERE. APANOUIES
3.NOTAIT. ARES 4.FUT. LANCE. DUELS
5.OLE. LOUERA 6.RI. CAN. NASSES 7.MET.
STAND 8.AMENER. EMUE 9.SABA.
UNETELLE 10.MILICE. SALUEES 11.EGO.
ASE. USEE. OO 12.RIAS. TOP. TUB
13.MEDITER. ESTRADE 14.AS. REVER. OE.
OAS 15.LESE. AMUSANTE.
VERTICALEMENT
1.CONFORMISME. MAL 2.ABOULIE.
AIGRES 3.NETTE. TABLOID 4.TRA. MAI.
AIRE 5.OEILLARDE. CASTES 6.TAON.
NUES. EVE 7.NE. NU. SEN. ETRE
8.EPICENTRES. RA 9.MA. ER. TAUPE
10.ENA. ANNUELS. SOU 11.NORD. AD.
LUETTES 12.TUEURS. ELEE 13.SISE.
SEMEE. TAON 14.LIE. SOUDAT 15.ISIS.
SIEN. OBESE.

22

SOLUTION DU LOSANGE
HORIZONTALEMENT :
POE - PERCE - FORTUNE - TOURS - UNE
VERTICALEMENT :
POT - PEROU - FORTUNE - ECURE - ENS

www.competition.dz

La CAF doit
payer les
frais du
dossier

Parce que Hayatou et
son instance ont été
déboutés dans
l'affaire, le TAS a
exigé de la CAF de
payer les frais du
dossier. Une somme
de 5.000 francs
suisses a été donc
réclamée.

La JSK a
déposé
deux lettres
à la FAF

Deux dirigeants de la
JSK se sont déplacés
hier au siège de la
FAF pour déposer
deux lettres au
niveau de
l'administration. La
première était
adressée au bureau
fédéral qui se
réunira le 19 de ce
mois, la seconde
pour l'assemblée
générale de la FAF
qui devra tenir sa
réunion annuelle le
31 mars. La JSK
demande dans les
deux lettres la levée
des sacntions
locales.

La FAF souhaite-t-elle
de nouvelles sanctions

CONTRE LA JSK ?
La Fédération algérienne de football a publié sur son site hier
la décision du TAS dans l'affaire opposant le club kabyle à la
CAF. A la fin du communiqué, on peut lire :
"La Fédération algérienne de football prend
bonne note de cette décision qui lève la sanction
du club algérien et attend la suite officielle que
réservera la Confédération africaine de football à
cette affaire". Point final. Que signifie-t-il ? Quelle
lecture peut-on en faire ? Il n'y en a pas mille. Une
seule et unique peut expliquer la froideur glaciale
de ce communiqué. La FAF ne va pas aider la JSK.
Elle ne compte même pas faire son travail… Pis
encore, elle n'est pas soulagée de voir un club algérien innocenté dans une affaire devenue nationale
depuis que Hayatou a décidé de venger son compatriote en condamnant la JSK sans même lui donner le droit de se défendre.

Pourquoi attendre que Hayatou ou la CAF
lui donne des instructions du moment que le verdict innocentant la JSK est là ? N'est-il pas de son
devoir et de sa responsabilité, en sa qualité de première instance footballistique algérienne, de
défendre les droits des clubs algériens ? Certaines
indiscrétions parlent de l'intention de la CAF de
porter l'affaire devant le Tribunal administratif en

3

Asli :
«On a fait
le maximum, l'affaire a pris
une autre
dimension»

De son côté, le
numéro un du
comité de
supporters de la JSK
a expliqué aux
présents que lui et
ses proches
collaborateurs ont
fait le maximum
pour lever les
sanctions infligées à
la JSK par la Ligue
nationale de
football. "On a
organisé une
marche, on a
demandé un rendezvous avec le Premier
ministre, on a tout
fait pour lever ces
sanctions. Je ne
comprends rien ;
apparemment,
l'affaire a pris une
autre dimension",
déclarait Sid Ali Asli.

«Qu'on arrête de dire
n'importe
quoi, on n'a
saisi aucun
président et
on n'a
besoin de la
charité de
personne»

Ce communiqué qui semble ne rien dire
signifie beaucoup de choses. Il confirme à ceux qui
doutent encore la haine viscérale que portent les
gens de la FAF à la JSK. C'est tout simplement de
l'antinationalisme. Traiter de la sorte un club algérien, le plus titré et le plus prestigieux qui a honoré
les couleurs nationales, donné de la joie aux
Algériens, pansé ses blessures et séché ses larmes
au moment où le pays était en flammes et en sang,
est une honte pour l'instance footballistique algérienne. L'histoire retiendra que la FAF, sous le
règne du puissant Raouraoua, n'a pas défendu ce
club algérien. Pis, elle l'a enfoncé, piétiné et
bafouillé ses droits.
La FAF a violé ce club, tourné le dos à
toute une région et surtout trahi toute une nation
en regardant sans rien faire Son Excellence
Hayatou malmener la JSK. "La FAF attendra la
suite officielle que réservera la CAF à cette affaire."
Souhaite-t-elle de nouvelles sanctions ? Pourquoi
elle ne fait pas ce qu'elle devrait faire ? C'est-à-dire
prendre les choses en main en contactant la JSK
pour savoir si oui ou non elle souhaite jouer la
Champions League pour ensuite faire le nécessaire
et satisfaire la volonté du club kabyle ?

www.competition.dz Vendredi 13 février 2015

Suisse. Si cela s'avère vrai, sait-on à la FAF que la
CAF compte répliquer ? Si oui, alors on est devant
une conspiration qui vise à anéantir la JSK à la
faire disparaitre. Aucun club algérien ne mérite ça,
aucune fédération au monde ne peut comploter
contre l'un de ses clubs. Parce que c'est de l'injustice, on dira aujourd'hui, demain et jusqu'à ce que
ce club algérien soit réhabilité : on est tous JSK.
M. A.

Avant de clore son
intervention, Sid Ali
Asli insistait pour
apporter quelques
précisions :
"Contrairement à ce
que certaines
personnes ont
avancé, les
supporters de la JSK
n'ont sollicité aucun
président de club
pour aider notre
équipe ; qu'on arrête
de dire n'importe
quoi, on a un
président, on a des
dirigeants et on a
des responsables,
on ne compte sur la
charité de personne.
On sait bien ce qu'on
est en train de faire
et que chacun
s'occupe de son
propre club, les
choses sont claires
comme l'eau de
roche sur ce plan."
A. H.

Le bureau fédéral l'annoncera le 19

JSK-CSC avec le public
Nous avons appris de source sûre que l'affaire de la
JSK sera inscrite à l'ordre du jour et traitée par le bureau
fédéral le 19 février prochain. Selon nos informations, le
bureau fédéral et son garant Mohamed Raouraoua vont
décider d'une réduction de peine d'une semaine afin de
permettre à la JSK de recevoir le CSC en Coupe d'Algérie
devant son public. Le match est prévu le 20 ou le 21
février, soit à 24 heures ou 48 heures de la rencontre.
L'annonce sera faite le même jour afin de permettre à la
JSK de choisir son stade de manière à ce que ses supporters soient présents.
Le retour à Tizi Ouzou n'est
pas à l'ordre du jour
Notre source précise que la JSK devrait être informée à
l'avance pour s'organiser et faire le bon choix quant au
stade qu'elle va choisir pour abriter cette rencontre. Tout
porte à croire que Mohand Cherif Hannachi opterait pour
Béjaïa, une ville kabyle où le club phare de Djurdjura
compte des milliers de supporters, bien que certains
proches de la direction penchent pour un stade dans la
capitale, le 20-Août ou El-Harrach, afin de permettre aux
fans kabyles de la capitale et de Tizi Ouzou de se dépla-

cer en masse. Il est clair que cette décision, bien qu'en dessous des espérances de Mohand Cherif Hannachi, va permettre aux supporters du CSC de se déplacer eux aussi.
Les Sanafir seront donc là aux côtés des Kabyles dans un
match qui s'annonce palpitant. Par ailleurs en ce qui
concerne le retour de la JSK au stade de Tizi Ouzou, on a
appris que ce point ne sera pas débattu, du moins pas lors
de cette réunion. Pour ce faire, un membre fédéral doit
demander à ce que ce point soit inscrit à l'ordre du jour et
soit voté par les membres de l'assemblée.
A. B.

SELLAL
a envoyé hier

une lettre au
pdt du comité
de supporters :

«Après étude de
votre dossier, on a
transféré l'affaire au
ministère des Sports»

Dans une lettre adressée
hier au président du comité de supporters, le chef du gouvernement a
expliqué aux fans des Canaris
qu'après étude de cette affaire, elle
a été transférée au niveau du ministère des Sports, et c'est ce dernier
qui sera appelé à régler cette affaire
: "Le chef du gouvernement a pris
vos demandes en considération,
mais comme c'est une affaire sportive, c'est au MS de régler cette histoire. On a bien pris vos demandes
en considération, maintenant, l'affaire est entre les mains du ministre
des Sports, c'est à lui de suivre ce
dossier." Une déclaration que Sid
Ali Asli lisait à tous les personnes
présentes au siège du club hier
matin à l'issue de la conférence de
presse animée par les responsables
du club phare de la Kabylie.

L'ex-Usmiste est à Sétif

VELUD À SÉTIF

pour remplacer
Wallemme ?
Un témoin oculaire nous a appelés hier pour
nous informer de la présence de l'ex-entraîneur de l'USMA Hubert Velud à Sétif. On pensait que le Français avait des affaires à
régler avec son ancien boss Hassan
Hemmar. Mais une petite investigation du
côté de l'ESS nous a permis de savoir qu'il
n'y a rien entre l'Entente et cet entraîneur et
que la présence de l'ancien sélectionneur du
Togo à Sétif n'avait rien à voir avec le club
phare des Hauts Plateaux. De ce fait, on
pourrait déduire qu'Hubert Velud est à Sétif
pour le match JSK-NAHD. Parce qu'on annonce Wallemme sur le départ et que le match
du NAHD serait son dernier, on pourrait
conclure, sans risque de nous tromper, que "
le chat " est à Sétif pour superviser la
Jeunesse sportive de Kabylie en vue de succéder à l'ancien capitaine du RC Lens.
Affaire à suivre.
A. B.

www.competition.dz Vendredi 13 février 2015

2

www.competition.dz Vendredi 13 février 2015

À LA UNE

INTERNATIONALE

LES FOUS DE LA JSK EN ONT MARRE

«RENDEZ-NOUS
NOTRE JSK !»
La première réaction de Hannachi à la suite du verdict du
TAS était : "Il est temps que la FAF fasse de même !"
Cette phrase, bien que mal formulée, est pleine de sens.

Le président de la JSK connaît
la situation de son club. Il sait donc ce
qui est bien et surtout ce qui est nuisible pour la JSK en ce moment. Il est
vrai que le club entre dans l'histoire
en étant la première structure algérienne - et peut-être même africaine à avoir mis à genoux l'instance africaine et son président Issa Hayatou. Il
est vrai aussi que cette victoire est
bonne pour le moral et pourra donner
suite à une réhabilitation totale de la
JSK en Afrique. Néanmoins, le plus
urgent et la priorité des priorités est
que le club retrouve, et vite, son stade
et ses supporters.
1er entraînement ouvert,
première vraie réunion des
fans
Les dommages causés au club cher à
"Moh Cherif" par la sanction locale
sont plus importants que les sanctions de la CAF. Que le TAS déboute
la Confédération africaine de football
dans cette affaire donne plus de crédit
à la théorie du complot que beaucoup
de supporters et même d'observateurs défendent corps et âme. Dans la
précipitation, la CAF et la FAF ont
sanctionné la JSK sans même donner
la chance au club de se défendre. Ces
deux instances n'ont même pas attendu la fin de l'enquête judiciaire pour

juger la JSK coupable, ni d'ailleurs
donné à "l'accusé" le temps voulu
pour préparer sa défense. Ceci est une
violation flagrante de l'une des règles
fondamentales, si ce n'est pas la plus
importante, dans le traitement de ce
genre d'affaires. Un simple juriste ou
étudiant en droit peut dire que la JSK
a été lésée, malmenée et trahie de l'intérieur dans cette affaire. Ceci dit,
comme l'a si "maladroitement" signifié Mohand Cherif Hannachi, la FAF
doit suivre. " Les sanctions contre la
JSK doivent être levées immédiatement ; faute de quoi, les choses peuvent pourrir davantage. Les supporters kabyles en ont marre. Ils veulent
retrouver leur équipe, ils veulent
qu'on leur rende leur JSK. " Cette
phrase, on l'a entendue avant-hier au
stade du 1er-Novembre de TiziOuzou. Hannachi, suite à la décision
du TAS, s'est résout pour la première

fois depuis la mort d'Ebossé à ouvrir
la séance d'entraînement au public.
Des centaines de fous de la JSK ont
réclamé l'annulation immédiate et
sans conditions du huis clos. Ils veulent s'organiser, ils sont prêts à aller
jusqu'au bout. Les noms de trois
hommes ont été sur toutes les lèvres.
Mohamed Raouraoua, président de la
FAF, Mahfoud Kerbadj, président de
la Ligue professionnelle, et Hamid
Haddadj, président de la commission
de discipline sont tous les trois accusés par les fans de vouloir casser ce
club. "Ils veulent nous saboter, c'est
de la hogra caractérisée ", ont-ils
avancé. Quoi qu'il en soit, le verdict
du TAS semble faire bouger les
choses, puisque du côté de la FAF, on
annonce d'ores et déjà "une remise de
peine de la JSK" à l'occasion de la
réunion du bureau fédéral qui se tiendra le 19 de ce mois.
A. B.

Berkaine (chargé des affaires judiciaires de la JSK) :

«On demande la réintégration de
la JSK en Ligue des champions»
Alors que tout le monde attendait
hier à 11h le président Hannachi au
siège du club pour animer la conférence de presse, c'est M. Berkaine qui
l'a fait.
«On est prêts à prendre
part à cette édition de la
LDC»
Concernant la participation de la
JSK à cette édition de la Ligue des
champions, alors que la compétition
débutera dans quelques heures,
Berkaine avoue : "La programmation
des rencontres de cette compétition
est une affaire de la CAF, nous on
veut prendre part à cette édition de la
Ligue des champions ; on a terminé
deuxième l'année passée, c'est à nous
de jouer cette compétition. On a une
bonne équipe, les supporters veulent
jouer cette compétition, on a les
moyens donc pour prendre part à
cette prestigieuse compétition.
Maintenant, c'est aux responsables de
la CAF de trouver les solutions pour
la réintégration de la JSK en LDC."
«La décision du TAS de
Lausane est définitive et
exécutoire»
Le responsable de la JSK a aussi
précisé, lors de la conférence de presse d'hier matin, que la décision du

TAS est définitive, autrement dit, les
responsables de la CAF ne pourront
pas faire appel. "Pour l'instant, on n'a
reçu que le verdict, dans les prochaines heures, on va recevoir tous les
détails de ce verdict, mais je peux
vous dire que cette décision est définitive. Lors de notre audience le 29 du
mois passé par le juge du TAS, ce dernier nous a assuré que les décisions
prises seront définitives et exécutoires."
«Après cette décision, les
responsables de notre football
doivent lever automatiquement les sanctions locales»
Après la décision du TAS d'annuler
les sanctions prises par la CAF contre la
JSK, les responsables du club le plus
titré du pays attendent la levée immédiate des sanctions prises par la LFP et
la FAF contre leur équipe. Berkaine

explique : "C'est clair maintenant, lorsqu'on annule les sanctions de la CAF,
on doit automatiquement annuler les
sanctions de la LFP ; la CAF a sanctionné la JSK après avoir reçu un dossier sur
cette affaire de la part de la FAF, et puis
dans le code disciplinaire, aucune loi
n'explique les sanctions prises par les
responsables de notre football contre
notre club. Le TAS a remis la JSK dans
ses droits ; maintenant, les choses sont
plus que claires, on demande d'ailleurs
la levée immédiate et sans conditions
des sanctions prises par les hauts responsables de notre football contre la
JSK."
«Le TAS algérien devait statuer sur les sanctions
locales»
Lors de son intervention, le conseiller
juridique de la JSK a aussi abordé cette
histoire du TAS algérien : "Comme tout
le monde sait, on a saisi le TAS algérien
au mois d'octobre passé concernant les
sanctions locales ; après étude du dossier, on n'a pas voulu statuer sur ces
sanctions, évoquant l'incompétence du
TAS algérien de statuer sur ce cas au vu
de l'article 103, alors que l'article 104 stipule le contraire. On n'a rien compris
concernant cette histoire, mais le TAS
de Lausane vient de corriger tout le
monde."
A. H.

 Wallemme revient,

MALGRÉ LE
DÉCÈS
DE SA TANTE

Benlamri
jouera cet
après-midi

Le défenseur
central des Jaune
et Vert, Benlamri,
n'a pas pris part à
la séance
d'entraînement
d'hier matin. Il a
perdu sa tante
mardi soir et il a
appelé ses
dirigeants pour les
informer de son
absence. Toutefois,
il a rassuré ses
responsables
concernant sa
présence
aujourd'hui à Sétif.
Les membres du
staff technique,
informés par la
direction, n'ont
pas hésité à le
retenir Benlamri
pour cette
rencontre ; son
nom figurait sur la
liste des 18
éléments retenus
par le coach
français pour le
match de cet
après-midi.

Il devait
rallier
Sétif hier
soir avec
un dirigeant

Benlamri, qui a
raté la séance
d'entraînement
d'hier matin,
devait rallier la
ville de Sétif hier
soir avec un
dirigeant. Malgré
le décès de sa
tante la veille de
la rencontre face
au NAHD, pour
démontrer sa
bonne foi, il a
rassuré ses
dirigeants
concernant sa
présence cet
après-midi. De son
côté, Wallemme
compte
énormément sur
son défenseur qui
est annoncé même
dans le onze de
départ.
A. H.

dirige la dernière séance
d'entraînement et…

VEUT BATTRE
LE NAHD

Roberto Mancini
souhaite renforcer
sa défense
rapidement. Ainsi
selon
Calciomercato,
l'Inter Milan aurait
trois défenseurs
dans son viseur. Il
s'agit de Diego
Lugano (34 ans),
André Dias (35
ans) et Felipe (30
ans). A noter que
ces derniers sont
actuellement libre
de tout et peuvent
s'engager avec les
Nerrazzuri.

L'entraîneur français Jean-Guy Wallemme
est toujours en poste à la JSK. Alors qu'on parlait
de son limogeage mercredi dernier, il s'est présenté hier au stade du 1er-Novembre, où il a dirigé la
séance d'entraînement. Il était aussi du voyage
avec les joueurs à Sétif. Il sera sur le banc cet
après-midi à Sétif, il dirigera son équipe contre le
NAHD. Pour rappel, Wallemme est rentré chez
lui samedi dernier sans aviser la direction du club
; il était de retour lundi passé. Alors qu'il devait
rentrer le plus normalement du monde, grande
fut sa surprise lorsqu'il a su qu'il ne peut pas faire,
faute de visa. Il a passé donc la nuit de lundi à
mardi à l'aéroport alors que l'équipe préparait son
match à Tizi Ouzou. Les responsables kabyles ont
piqué une colère inimaginable suite au comportent de leur entraîneur. On a pris alors la décision
de mettre fin à ses fonctions, lui qui n'a respecté
personne au club en rentrant chez lui sans aviser
aucun dirigeant. Toutefois, le problème de visa a
été réglé mercredi matin et Wallemme est rentré le
soir même à Alger ; il s'est déplacé hier tôt le
matin au stade 1er-Novembre, où il a rencontré
les dirigeants du club, à leur tête le président
Hannachi.
Il a été traduit devant
le conseil de discipline avant de
reprendre son boulot
Avant de commencer la séance d'hier, Wallemme
a été invité à s'expliquer sur cette absence, sur son
départ en France sans aviser personne et sur aussi
cette histoire de visa. Hannachi lui a demandé des
explications avant que les autres responsables du
club ne jugent utile de le traduire devant le conseil
de discipline. Par la suite, le coach a dirigé la séance d'entraînement d'hier matin, la dernière avant
le match de cet après-midi. Il veut même battre le
NAHD afin de se racheter vis-à-vis de ses dirigeants.

HANNACHI :

«On n'a jamais songé à
le limoger, on cherche
la stabilité du club...»
De son côté, le président kabyle a tenu à expliquer les choses concernant cette affaire de limogeage de Wallemme : "On n'a jamais songé à le
limoger, tout ce qu'on cherche est la stabilité du
club, on veut renouer avec les succès et les victoires ; tout ce qui me préoccupe pour l'instant
est l'avenir de mon équipe. L'entraîneur est parti
chez lui en France en début de semaine sans aviser personne ; on n'était pas au courant de cette
histoire de visa. Bref, pour ne pas rentrer dans les
détails, moi, je veille sur les intérêts de mon équipe, que les gens cessent alors de raconter de
fausses histoires…"
A. H.

Condoléances
Notre confrère Mohammed Haouchine a perdu sa

sœur. En cette douloureuse circonstance, le collectif du journal Compétition présente à la famille de
la défunte ses sincères condoléances et l'assure de
sa profonde sympathie. A Dieu nous appartenons et
à Lui nous retournons.

L'Inter
Milan
cible trois
défenseurs
à0€!

L'Atletico
Madrid
cible
Anderson

En vue de la
prochaine saison,
la formation de
l'Atletico Madrid
envisagerait de
recruter un milieu
de terrain offensif.
Selon la Corriere
della Sera, les
Colchoneros
suivraient de près
Felipe Anderson.
Lié à la Lazio
Rome, ce dernier
réalise une grande
saison avec la
formation
romaine.
Supervisé à
plusieurs reprises
par le club
madrilène, le
Brésilien pourrait
faire l'objet d'une
offre de 15
millions d'euros.

Cassano
dit non à
Bari !

La Roma
veut prolonger
Seydou
Keita

REAL /MAN UTD/PSG :

L'AVENIR DE RONALDO

COMPLÈTEMENT RELANCÉ ?
La fête de Cristiano Ronaldo va-t-elle marquer un
tournant dans l'histoire du Real Madrid ? El
Confidencial annonce que Florentino Pérez a changé
d'avis au sujet de Cristiano Ronaldo…
"Cristiano à Paris, c'est impossible, il
finira sa carrière au Real Madrid".
Récemment interrogé par Téléfoot au sujet
de l'avenir de la superstar portugaise, Jorge
Mendes avait tenu le même discours que
Florentino Pérez. Mais d'après un haut fonctionnaire du club merengue cité par El
Confidencial, "Florentino Pérez a ouvert les
yeux ces derniers jours" La vente de
Cristiano Ronaldo ne serait plus exclue…
Pérez ouvert à une vente ?
Malgré les dernières déclarations d'intention
de Jorge Mendes et de Florentino Pérez, le
vent aurait changé de sens en coulisses.
Florentino Pérez serait prêt à lâcher sa
superstar en cas d'offre "galactique". La piste
menant à Manchester United refait donc

logiquement surface, Cristiano Ronaldo
ayant gardé le club et les supporters dans
son cœur…
Quand Jorge Mendes évoquait
un transfert à 400 m €
"C'est le joueur le plus cher au monde, car
c'est le meilleur joueur au monde, le plus
grand sportif de tous les temps. Cristiano
Ronaldo n'a pas d'équivalent. Son prix ?
C'est un milliard, le montant de sa clause !
Mais si demain le Real Madrid décide de le
vendre pour 400 millions d'euros, un club
les mettra ! (…) Il m'a dit qu'il aimait les fans
de Manchester United, car il est resté six ans
ici. Mais maintenant, il est au Real Madrid et
il prendra sa retraite là-bas ", a récemment
confié Jorge Mendes, l'agent de CR7.

DORTMUND : FEU VERT
POUR LE TRANSFERT
DE PULISIC !
Durant le mercato hivernal, la formation du Borussia
Dortmund avait réussi à s'attacher les services du prometteur Christian Pulisic. Néanmoins, le transfert n'était pas
encore officiel puisque la FIFA s'était penchée sur la transaction du jeune joueur de 16 ans. Mais aujourd'hui, cette dernière aurait validé la signature du prodige américain.

Libre depuis son
départ de Parme,
l'attaquant Antonio
Cassano est
toujours à la
recherche d'un
nouveau challenge
pour la suite de sa
carrière.
Selon le Corriere
dello Sport, ce
dernier aurait reçu
une offre de Bari
qui lui proposait
un contrat
jusqu'en 2017 avec
à la clé une
reconversion au
sein du club. Le
joueur transalpin a
décliné l'offre.

City aimerait
engager Simeone

Annoncé du côté du PSG, Diego
Simeone pourrait finalement
rejoindre l'Angleterre. En effet, à en
croire les informations du Daily Mail,
les Anglais de Manchester City
songeraient à lui pour succéder à
Manuel Pellegrini. Reste à savoir si
ce défi intéresserait le coach de
l'Atletico Madrid.

RENARD N'EXCLUT
PAS UN DÉPART

Vainqueur de la Coupe d'Afrique des nations 2015 avec la
Côte d'Ivoire, Hervé Renard a rapidement atteint son objectif.
L'ancien coach de Sochaux est donc ouvert à un départ, lui qui
souhaitait reprendre un club de Ligue 1 avant son arrivée à la
tête des Eléphants. "Il me reste un an et demi de contrat", a rappelé le technicien sur RMC. "Mais si jamais je reçois une proposition qui m'intéresse, une proposition d'assez haut niveau, je
suis capable de dire, 'cette proposition m'intéresse, est-ce qu'on
peut discuter ?'. J'avais deux ans, plus deux ans pour gagner
une Coupe d'Afrique. Ça a été fait au bout de six mois. C'est
peut-être inespéré mais c'est fait. Il faut voir quels sont les objectifs, où on veut aller."

QUOTIDIEN
SPORTIF ÉDITÉ
PAR LA SARL
«TOP SPORT»

Directeur de la publication
Djamel Guessoum
Directeur de la rédaction
Rafik Abib
Rédacteurs en chef
Amirouche Boudjedou
Asma Halimi Taïbi

Rédacteur en chef adjoint : Kamel Hassani
Chef de rubrique : Nouredine Boumali
Rédaction
Abderrahmane Mimoun,
Maâmar Zerrouki, Amina Zerrouki,
Mohamed Amokrane Smaïl, Abdellah
Haddad, Hillal Aït Benali, Anis Sadoun,
Rachid Hamadi, Islam Zemam

Arrivé en tant que
joueur libre, le
milieu de terrain
Seydou Keita (35
ans) a convaincu les
dirigeants de l'AS
Roma de lui faire
confiance pour une
saison
supplémentaire. En
effet selon le
journal transalpin
Leggo, des
discussions
seraient entamées
entre les deux
parties pour un
nouveau contrat
jusqu'en juin 2016.

Koeman
écarte le
Barça

Annoncé comme un
des possibles
remplaçants de Luis
Enrique au FC
Barcelone, Ronald
Koeman a tenu à
réagir à la rumeur
qui l'envoie
entraîner le Barça et
mauvaise nouvelle
pour les catalans, il
est heureux à
Southampton. "J'ai
été lié au Barça
dans le passé et
bien sûr que j'ai
aimé mon passage
là-bas. Il est normal
pour moi d'être
attaché à ce club et
il est normal que ce
club soit attaché à
moi. Mais je
respecte mon
contrat ici et je suis
très heureux du
travail que j'ai à
Southampton."

Bendtner
vers un
retour au
pays ?

L'aventure de
Nicklas Bendtner à
Wolfsburg pourrait
déjà se terminer. En
effet, ce dernier
pourrait quitter
l'Allemagne pour
retrouver son pays,
le Danemark.
L'international
danois serait sur les
tablettes du FC
Copenhague.

23

ROBBEN AVAIT
DE LA PEINE
POUR LA ROJA

Lors du Mondial brésilien, les Pays-Bas avaient
infligé une véritable correction à l'Espagne (5-1).
Avec le recul, Arjen Robben a souligné le fait que
c'était vraiment dur de voir certains joueurs ibériques avec le visage des très mauvais jours.
"C'était difficile parce qu'ils étaient très déçus. Ils
venaient de perdre 5-1. Ce sont des joueurs exceptionnels et c'était un privilège de jouer avec eux à
Madrid (cf au Real)", a confié l'ailier néerlandais au
cours d'un entretien retranscrit sur le site de la
FIFA. Ensuite, Arjen Robben a indiqué qu'il a toujours
une affection particulière pour Iker Casillas ou
encore Sergio Ramos. "Nous nous sommes affrontés
à quelques reprises depuis mon départ et il y a toujours eu beaucoup de respect entre nous."

MOURINHO :

«La FFF devrait me
remercier pour
Varane et Zouma»
Récemment, José
Mourinho avait fait parler de
lui en évoquant les cas de
Kurt Zouma et Raphaël
Varane, tous deux passés
entre les mains expertes du
Special One. "Zouma ? C'est
un joueur qui peut seulement
s'améliorer et devenir plus fort. Il
a été brillant à chaque fois qu'il a joué pour nous. Je
pense que la Fédération française de football
devrait m'écrire une lettre et me remercier pour les
deux meilleurs jeunes défenseurs du monde,
Varane et Zouma", avait-il déclaré.

KLINSMANN
sur les tablettes
d'Aston Villa

En quête d'un entraîneur à
la suite du limogeage de Paul
Lambert, Aston Villa penserait notamment à Tim
Sherwood ou Jürgen
Klinsmann, selon la presse
anglaise. Ce dernier dirige
actuellement la sélection américaine. Il sera sans doute compliqué de convaincre l'Allemand de quitter les EtatsUnis pour prendre les rênes du 18e de Premier
League.

River : un trophée de
plus dans la vitrine
River Plate a remporté la Supercoupe d'Amérique
latine face à un autre club argentin, San Lorenzo.
Déjà vainqueurs à l'aller (1-0), les hommes de
Marcelo Gallardo se sont de nouveaux imposés (1-0)
sur un but de Carlos Sanchez (68e). Leur troisième
titre en moins d'un an, après la Copa Sudamericana
et le tournoi de clôture en mai dernier.

Rédaction
87, Bd Mohamed V
Tél. : (0770) 92 92 83
Fax : (021) 74 76 95
Site Internet
www.competition.dz
contact@competition.dz
Compte bancaire
CPA agence Didouche,
n° 101-400-24762-3

Impression
SIA
Diffusion
Compétition Tél : (0770) 92 92 82
Publicité
Fax : (021) 63 53 31
Adressez votre courrier
à Compétition BP 331 - RP Alger

www.competition.dz

Vendredi 13 février 2015

www.competition.dz Vendredi 13 février 2015 20 DA France 2 € N° 4186 ISSN 1111

24

MORT
SUBITE

Proposé par
EN-NEMS

POUR
PARTICIPER AU
CHAMPIONNAT
ARABE FÉMININ

La sélection algérienne U17
aujourd'hui
au Qatar

La sélection
algérienne féminine
U17entraînée par le
duo LaouadiLaghouati se
déplacera
aujourd'hui à Doha
pour participer au
championnat arabe
de cette catégorie,
organisé par le
Qatar du 15 au 23
février. Ce tournoi
verra la
participation de six
équipes ; il s'agit du
pays organisateur le
Qatar, de l'Algérie,
du Liban, de la
Palestine, de l'Irak
et du Djibouti. Le
président de la
Ligue du football
féminin Djamel
Kashi, désigné chef
de la délégation, a
devancé hier la
délégation
algérienne pour
participer à la
réunion technique
précédant l'entame
de la compétition
ayant trait au tirage
au sort et au
règlement régissant
ce tournoi arabe.

Hafid
Belabbes
clashe
Kada Chafi

L'affaire a fait le
tour de la ville telle
une traînée de
poudre. Hafid
Belabbès a clashé
hier Kada Chafi.
L'ancien capitaine
du Mouloudia
d'Oran, proche
conseiller du
président Ahmed
Baba a tiré à
boulets rouge sur
Kada Chafi qu'il
accuse de
s'immiscer dans les
affaires du club d'El
Hamri, cherchant à
le déstabiliser en
cette période
cruciale du
championnat. Hafid
Belabbes, connu
pour son francparler et son amour
pour le Mouloudia
d'Oran a accusé
publiquement Kada
Chafi de vouloir
déstabiliser le club,
lequel se trouve
dans une place qu'il
n'a plus occupée
depuis de longues
années.

Encore une goutte qui fait déborder le TAS !

Décidemment, le TAS de Lausanne commence à
s'habituer, sans y prendre vraiment goût, aux
affaires ubuesques du football algérien. Après
celle du RC Kouba en 2008, voilà que le Tribunal
arbitral des sports, qui coulait des jours paisibles
sur les bords d'un lac Léman où il n'y a jamais le
feu selon ses riverains, se retrouve une fois de
plus à prendre une décision ferme et irréversible
réhabilitant le club de la JS Kabylie, qui n'a
jamais cessé de stigmatiser l'injustice dont il a été
victime après le drame qui a coûté la vie à Albert
Ebossé. La goutte de l'arbitraire a, encore une fois,
fait déborder le vase - ou si vous préférez le TAS -

ZARABI :

«NAHD-JSK ? QUE
LE MEILLEUR GAGNE»
L'ex-international, Abderaouf Zarabi,
ancien professionnel à Gueugnon et Nîmes et à
Dunfermline (Ecosse), ancien joueur du
NAHD, son club formateur, mais aussi de la
JSK, aborde les sujets ayant trait au football
avec une certaine aisance. Lui qui a usé ses
crampons sr les différents terrains d'Afrique et
d'Europe, est reconverti en agent de joueurs. Il
nous en parle.

Vous êtes un observateur du football
quelles sont vos impressions sur la
dernière CAN ?

Oui, je crois que la Côte d'Ivoire est un beau
vainqueur. Je pense que le meilleur a remporté
cette CAN. La Côte d'Ivoire renferme en son
sein des joueurs chevronnés, des joueurs très
talentueux et pleins d'expérience. Nous avons
vu que c'est une équipe qui était monté petit à
petit en puissance pour s'affirmer en finale.
C'est, ma foi, une bonne équipe, de bons
joueurs, très bien en place. Quand nous les
avons joués en quarts, j'avais dit à mon père
(son père Aziz, est aussi ancien joueur du
NAHD et ancien international) avec lequel
j'avais vu le match que le vainqueur de ce
match des quarts de finale remportera le trophée. Je pense que c'était aussi le sentiment de
beaucoup d'observateurs, tant la chose était
vraiment évidente. La Côte d'Ivoire et l'Algérie
étaient au-dessus du lot. Pour ce qui nous
concerne, dommage que nous nous sommes
arrêtés en quarts.

Justement, un mot sur notre équipe
nationale.

C'est une bonne équipe y a rien à dire. Je
pense que notre équipe a manqué d'expérience.
C'est vraiment dommage, parce qu'elle renferme quand même des joueurs de talent, des
joueurs qui ont un très bon niveau. Mais bon, il
ne faut pas qu'on s'arrête là, il faut qu'on
apprenne de nos défaites et de nos erreurs. La
FAF a mis beaucoup de moyens, elle a mis tout
à la disposition de cette équipe, celle-ci manque
juste d'un peu de métier, un peu d'expérience
dans des matches de ce niveau-là et surtout de
ce type-là. Parce que nous savons tous que
jouer un match en Afrique noire comporte certaines spécificités. J'ai confiance en cette équipe,
elle sera encore meilleure dans un proche avenir.

Parlons de vous maintenant. Vous avez
raccroché, depuis deux années maintenant,
qu'est-ce que vous faites actuellement ?

Je suis toujours dans le milieu du football. Je
suis en train de passer mes diplômes, je viens
d'obtenir le CAF C. En attendant, j'ai des
affaires commerciales à gérer, mais pas que,
parce que je travaille aussi pour une agence
portugaise de joueurs. Dans ce cadre-là, j'ai eu
à recruter beaucoup de joueurs pour certains
clubs du pays, notamment le MC Oran. J'ai fait
venir, Cavalli, Bezzaz, Kamel-Youcef,
Kherroubi, etc. Voilà en somme ce que je fais.
Disons que je m'occupe comme je peux.

Est-ce qu'il y a des joueurs dans le
championnat algérien capables de trouver
un club en France, par exemple ?

Oui certainement, il y en a, c'est sûr. Mais le
problème c'est toujours cette histoire de contrat
avec les joueurs algériens. Ils sont tous sous
contrat et jamais libres. Vous savez avec la
crise, les clubs européens, les clubs français de
Ligue 2, notamment, cherchent des joueurs de
bon niveau, mais pour moins cher. Ils ne peuvent plus se permettre de racheter des contrats,
surtout quand ces joueurs ne sont pas des internationaux. Parce que nous savons tous que
notre sélection nationale est composée de
joueurs qui évoluent à l'étranger. Voilà, moi je
suis convaincu qu'il y a des joueurs dans le
championnat algérien qui peuvent trouver des
clubs de Ligue 2 en France par exemple.

Vous suivez le championnat national ?

Oui, certainement, j'ai des joueurs que j'ai
placés dans certains clubs, donc la moindre des
choses c'est de suivre leur parcours.

En parlant de championnat, il y aura
demain à Sétif, un match important entre le
NAHD et la JSK, deux clubs dans lesquels
vous avez évolué. Un commentaire ?

Il s'agit là d'un match très important pour les
deux équipes. Il est vraiment désolant de voir
ces deux grandes équipes lutter en bas du
tableau. Le NAHD, qui est mon équipe de toujours, a de bons joueurs, j'ai vu le match contre
le MCA, je crois que leur problème, c'est la
confiance en soi. Quand vous voyez des
joueurs tirer au but alors qu'il faut donner la
balle, ou faire une passe alors qu'il faut tirer au
but, c'est clair qu'il s'agit d'un manque de
confiance en soi. Pour ce qui concerne la JSK,
qui reste debout, en dépit de tout ce qui s'est
abattu sur elle, c'est une équipe dont j'ai porté
les couleurs et j'en suis fier. Dans ce match, je
souhaite que le meilleur gagne.
M. O.

au point qu'il a sans aucune réserve désavoué la
CAF et, par ricochet, la FAF dans la forme des
sanctions prises à l'encontre du club de la Kabylie,
nonobstant le fond d'une affaire qui mériterait
aussi un approfondissement beaucoup plus
objectif en rapport avec la réglementation sportive
proprement dite. Voilà donc la JSK en principe
réglementairement réhabilitée par le TAS de
Lausanne, mais il restera toujours ce préjudice
sportif irréparable comme cela a été le cas pour le
RCK, qui s'est retrouvé envoyé devant la plus
haute hiérarchie à cause d'une mauvaise décision
des instances de notre football.

Ronaldinho
en
Angola ?

La rumeur la plus
folle de ce début de
saison est
relancée. En
novembre 2014, le
président du club
angolais
Kabuscorp, Bento
Kangamba, avait
affirmé à l'agence
de presse Lusa qu'il
tentait d'attirer la
star brésilienne
Ronaldinho. Une
tentative pas si
ridicule quand on
sait que le club
avait accueilli
Rivaldo en 2012.
Cette semaine, le
président a confié
au média que
Ronaldinho pourrait
rejoindre le club cet
été. "C'est quasi
certain maintenant.
Nous sommes en
négociations mais
Ronaldinho doit
d'abord aller au
bout de son contrat
avec son club avant
de nous rejoindre"
a-t-il expliqué à la
Televisão Pública de
Angola.

ABID-CHAREF,
LE NAHD NE
DÉCOLÈRE PAS

QUOTIDIEN NATIONAL 100% FOOT

ELLE PREND NOTE ET ATTEND LES INSTRUCTIONS DE LA CAF

LA FAF SOUHAITE-T-ELLE
DE NOUVELLES SANCTIONS ?

Le TAS oblige la CAF à payer 5000 francs suisses

Tottenham
veut prolonger

BENTALEB

La désignation de l'arbitre international,
Mehdi Abid-Charef, pour diriger le match JSKNAHD cet après- midi à Sétif, a suscité la colère
des Husseindéens. Les dirigeants du NAHD, au
lendemain du match perdu contre l'USMH au
20-Août, avaient envoyé une correspondance à
la CFA, récusant Abid-Charef qu'ils accusaient
d'avoir "offert" un penalty à l'USMH. La direction du NAHD pensait alors que Abid-Charef
ne serait plus désigné pour ses matches, et voilà
qu'il est chargé par la CFA de diriger le match
d'aujourd'hui. L'incompréhension des dirigeants
Sang et Or était grande hier, on verra bien ce
qu'ils pourront encore dire ce soir aux alentours
de 18h, soit à la fin du match.

Match de gala pour
Ahmed Chibane
Louable initiative que celle prise par
l'Association des anciens joueurs de l'USMBA,
génération 90, présidée par Mohamed Morsli,
l'ancien dirigeant de l'USMBA, de la belle
époque, détentrice de la coupe d'Algérie en
1991 contre la JSK, et en collaboration avec
l'APC et la daïra de Ben-Badis, qui viennent de
lancer la caravane départementale "Non à la
violence dans les stades oui pour la tolérance", initiée au nom de l'ancien joueur de
l'USMBA des années 70, l'ex- baroudeur,
Ahmed Chibane, aujourd'hui malade et qui se
trouve dans un état qui nécessite la plus
grande considération des siens et de toute la
famille footballistique de l'USMBA. Déjà, il y a
quelques semaines, l'ancien coach de
l'USMBA, Jean Guy Wallemme, s'est rendu
chez lui en compagnie de son staff et des
dirigeants pour lui rendre visite en son domicile à Ben Badis. Un match de gala aura lieu
ce samedi après-midi à 15 heures au stade du
1er-Novembre 54, de la ville de Ben-Badis
entre les vétérans de l'USMBA, génération 90,
détentrice de la coupe d'Algérie en 1991 et
celle du CRBBB.

Un huis clos
délocalisé
pour Bastia
après la
banderole
anti-Qatar ?

Le 10 janvier dernier,
une banderole
déployée dans les
tribunes de Furiani
avait fait bondir la
délégation parisienne
présente en Corse
pour le match BastiaPSG. Les supporters
corses, devant un
service d'ordre
complaisant, avaient
déployé une banderole
pendant la minute de
silence dédiée aux
victimes des attentats
contre Charlie Hebdo.
Le message y était
clair : "Le Qatar
finance le PSG… et le
terrorisme". La
commission de
discipline s'est saisie
de ce dossier après le
rapport des délégués,
et le SC Bastia, qui
possède de nombreux
dossiers au sujet du
comportement de ses
supporters depuis le
début de la saison,
devrait voir son match
à huis clos avec sursis
passer en huis clos
ferme. Et Le Parisien
croit savoir que, étant
donné les incidents
qui avaient eu lieu lors
du dernier match à
huis-clos face à
Marseille, ce huis-clos
sera même délocalisé
loin de Bastia et de la
Corse.

Le BF réduira d'une
semaine la sanction
JSK-CSC avec
le public
Alors que Wallemme a été repêché

JSK-NAHD sous
les yeux de Velud…

Brahimi à

Manchester City
L'agent du joueur
dément : «Ce ne sont
que des rumeurs»

MCA Le dossier
de Roberson rejeté

La FIFA
USMA Le FC Foulah arrivera aujourd'hui Ngoula : «Prêt pour accuse
la bataille africaine» la FAF
Les Rouge et Noir à l'heure africaine Zeghdane et Aksas out
Doukha : «On doit gagner»