You are on page 1of 7

Saleh Youssef, le manège désenchanté de Dakar

15/02/15 14:56

Votre

ÉDITION AFRIQUE

compte

Bonjour R. Blanes

ENQUÊTE

Saleh Youssef, le manège
désenchanté de Dakar
Par Joan Tilouine
LE MONDE | Le 14.02.2015 à 20h43 • Mis à jour le 15.02.2015 à 11h30

i

Lire aussi : HSBC : la bataille politique fait rage à Londres

C’est un personnage haut en couleur que le tout-Dakar connaît. Youssef Saleh, 55
ans, a eu son heure de gloire avec l’ouverture du premier parc d’attraction et de
loisir, Magic Land. Le président Abdoulaye Wade, le « Gorgui », était venu en
personne inaugurer les manèges, bars et restaurants qui font face à la mer, en
décembre 2004. Cette même année, il est décoré de la médaille d’honneur de la
gendarmerie nationale. Puis cet homme d’affaires sénégalais d’origine libanaise a
http://abonnes.lemonde.fr/afrique/article/2015/02/14/saleh-youssef-le-manege-desenchante-de-dakar_4576784_3212.html

Page 1 of 7

Saleh Youssef, le manège désenchanté de Dakar

15/02/15 14:56

connu les déboires. L’air iodé ronge la ferraille de ses manèges peu et mal
entretenus. En juillet 2013, le verdict tombe. Youssef Saleh est condamné par un
tribunal de Dakar à trois ans de prison avec sursis et à 15 millions de francs CFA
(22 867 euros) de dommages et intérêts à verser à la famille d’un garçon de trois
ans mort à la suite d’une chute d’un manège de Magic Land quelques jours plus
tôt.

Lire aussi : SwissLeaks : qui sont les millionnaires africains de HSBC ?

Youssef Saleh est contraint à fermer un temps son parc d’attractions. Mais il
n’interrompt pas ses affaires, de Dakar à Beyrouth en passant par Genève où il
dispose d’un compte chez HSBC Private Bank, selon les documents auxquels a
eu accès Le Monde Afrique. La somme indiquée sur son compte en 2007,
400 000 dollars, n’est sans doute qu’une partie de l’empire de Saleh Youssef,
malgré son récent déclin.

Pays

Trois milliards de paratonnerres
Cet homme réputé dur en affaires et fidèle en amitiés souvent stratégiques
rebondit comme il le peut. Grâce à son entregent dans les plus hautes sphères du
pouvoir sous Abdoulaye Wade, puis sous Macky Sall, il obtient plusieurs marchés
publics sans appel d’offres, comme celui de la gestion des inondations dans la
banlieue dakaroise, ou encore de l’achat de paratonnerres pour un montant de
trois milliards de francs CFA (4,6 millions d’euros) qu’attribue le ministre de
l’intérieur Mbaye Ndiaye à une de ses sociétés, la Sevam. Mais là encore, il finit
par se faire épingler, et son nom fait les gros titres de la presse sénégalaise qui se
penche sur le passé de cet homme porté au pinacle du temps du « Gorgui ». Le
monde féerique du patron de Magic Land s’obscurcit encore un peu.

Le colonel
Aziz Ndaw
révèle des
méthodes
pratiquées
par le patron
de Magic
Land dans le
cadre d’un
marché de
livraison de
véhicules

Achat d’armes pour l’Etat, corruption, mais aussi affaires de
mœurs douteuses, le dossier de Youssef Saleh est peu à
peu exhumé et déballé sur la place publique. Son nom est
associé à une affaire d’achats d’armes en harmonie avec
Ousmane Ngom, l’ancien ministre de l’Intérieur, sous la
présidence d’Abdoulaye Wade. Là encore de gré-à-gré.
Puis, c’est un colonel à la retraite qui se met à révéler un pan
de la face sombre de Youssef Saleh à la fin de l’année 2014.
Dans son opuscule intitulé « Pour l’honneur de la
gendarmerie sénégalaise », le colonel Aziz Ndaw révèle des
méthodes pratiquées par le patron de Magic Land dans le
cadre d’un marché de livraison de véhicules pour six milliards

http://abonnes.lemonde.fr/afrique/article/2015/02/14/saleh-youssef-le-manege-desenchante-de-dakar_4576784_3212.html

Page 2 of 7

Saleh Youssef, le manège désenchanté de Dakar

véhicules
pour six
milliards de
francs CFA

15/02/15 14:56

de francs CFA (9,1 millions d’euros). Saleh est accusé
d’avoir proposé à un colonel une trentaine de millions de
francs CFA, « pour revoir certaines exigences du cahier des
charges » ou encore « un appartement en plein centre de
Dakar qu’il estima à 250 millions de francs CFA dans un
immeuble qu’il était en train de construire ».

Un million de dollars, minimum
Au Point E, non loin de la résidence du « Gorgui », on peut croiser Youssef Saleh
dans son restaurant La Gondole. Ou encore dans son hôtel, Le Virage, non loin de
l’aéroport Léopold Sedar Senghor. Pour les gestionnaires de fortune de HSBC, les
entrepreneurs d’Afrique francophone étaient à la fois une cible et un objet de
méfiance. « Il fallait qu’au minimum un million de dollars soit déposé dans les
douze mois suivant l’ouverture du compte », souligne Roger Basso, gestionnaire
HSBC pour l’Afrique francophone, interrogé en mai 2013 par la police judiciaire
française, selon des documents que Le Monde Afrique a pu consulter. « Il fallait
apporter la preuve que les fonds avaient une origine licite. Par exemple je n’aurai
jamais accepté un douanier africain prétendant pouvoir déposer un million de
dollars. Et puis, en Afrique tout le monde se connaît, et ainsi je savais rapidement
si tel ou tel était un voyou ou un riche industriel », ajoute-t-il.

Lire aussi : SwissLeaks en Afrique : des diamantaires en fuite

Le cas de Saleh Youssef montre combien le service compliance (conformité) de la
banque était à géométrie variable. En théorie, le personnage fortuné désirant
ouvrir un compte devait pour cela se déplacer à Genève. En réalité, les
gestionnaires de fortune en quête de nouveaux clients se déplaçaient
régulièrement en Afrique, « pour éviter aux clients de venir en Suisse », poursuit
Roger Basso, interrogé par les enquêteurs français. Même en Afrique, la
mécanique HSBC était bien huilée, les signatures d’ouverture de comptes se
faisaient dans des hôtels ou aux domiciles des futurs clients. Mais la roue tourne,
pour HSBC comme pour Youssef Saleh.

Lire aussi : « SwissLeaks » : Les coulisses d’une investigation mondiale

Lire aussi : « SwissLeaks » : Sa Majesté Mohammed VI, client numéro 5090190103
chez HSBC

http://abonnes.lemonde.fr/afrique/article/2015/02/14/saleh-youssef-le-manege-desenchante-de-dakar_4576784_3212.html

Page 3 of 7

Saleh Youssef, le manège désenchanté de Dakar

15/02/15 14:56

Joan Tilouine

Réagir

Classer

Partager

Afrique
Boko Haram : Laurent Fabius va se rendre au Tchad, au Cameroun et au
Niger

Rome évacue une partie de ses ressortissants en Libye

Teodoro Obiang Nguema, mécène du carnaval de Rio

Le cauchemar des rescapés de Boko Haram

Ailleurs sur le web

Contenus sponsorisés par Outbrain

Comprendre Choisir

Cadres: 9 pistes pour
développer son
patrimoine

Sites partenaires du Monde

Contenus recommandés par Outbrain

http://abonnes.lemonde.fr/afrique/article/2015/02/14/saleh-youssef-le-manege-desenchante-de-dakar_4576784_3212.html

Page 4 of 7

Saleh Youssef, le manège désenchanté de Dakar

15/02/15 14:56

Le Huffington Post

L'Obs

Télérama.fr

Diego Maradona ne
ressemble plus à ça

Est-il dangereux de
contacter les
civilisations…

Mort de la comédienne
Corinne Le Poulain

Vos réactions (0)

RÉDIGEZ VOTRE RÉACTION - 1 RE SUR 3
500 caractères restants

Signature

Roberto Blanes

i

Attention, si vous modifiez votre signature, votre réaction ne s'affichera pas sur votre page
personnelle.
Rédigez votre réaction

Règles de conduite

Valider

Sport • Tanzanie • Boko Haram • Afrique • Cameroun • Economie • Erythrée • Mali •
Tunisie • Zambie

LES PLUS RÉCENTS

LES PLUS PARTAGÉS

Boko Haram : Laurent Fabius va se

1

« SwissLeaks » : Sa Majesté

rendre au Tchad, au Cameroun et au

Mohammed VI, client numéro

Niger

5090190103 chez HSBC

Rome évacue une partie de ses

2

ressortissants en Libye
En Egypte, « une partie importante de la

Trois étudiants musulmans assassinés
sur un campus en Caroline du Nord

3

Au Kenya, les roses épineuses de la

http://abonnes.lemonde.fr/afrique/article/2015/02/14/saleh-youssef-le-manege-desenchante-de-dakar_4576784_3212.html

Page 5 of 7

Saleh Youssef, le manège désenchanté de Dakar

15/02/15 14:56

population semble accepter le

Saint-Valentin

mouvement répressif »
Suivez-nous

nous sur Facebook

nous sur Twitter

Niger : état de guerre à Diffa
Saleh Youssef, le manège désenchanté
de Dakar

LES PARTENAIRES DU MONDE
AFRIQUE
Agence Française de
développement

Fondation Bill et Melinda Gates

Le groupe de la Banque
Mondiale

Open Society Initiative for West
Africa

Suivez

Inscrivez-vous pour ne rien
manquer de notre actualité

nous sur Facebook

QU’EST-CE QUE LE
MONDE AFRIQUE ?
Suivez -

nous sur Twitter

adresse e-mail

OK

Suivez -

LE BLOG AFRICA
NOVA

http://abonnes.lemonde.fr/afrique/article/2015/02/14/saleh-youssef-le-manege-desenchante-de-dakar_4576784_3212.html

Page 6 of 7

Saleh Youssef, le manège désenchanté de Dakar

15/02/15 14:56

Les rubriques du Monde.fr

+

Les services du Monde

+

Sur le web

+

Les sites du Groupe

+

Suivez nous sur Facebook

Suivez-nous

nous sur Twitter

nous sur Google Plus

nous sur Mobile

Suivez -

Suivez -

Suivez -

Abonnez-

nous à nos flux RSS

Recevez nos newsletters

Index actualités

© Le Monde.fr | Fréquentation certifiée par l'OJD | CGV | Mentions légales | Qui sommes-nous ? | Charte groupe | Publicité | Index | Aide
(FAQ) : web - abo - journal - mobile

Journal d'information en ligne, Le Monde.fr offre à ses visiteurs un panorama complet de l'actualité. Découvrez chaque jour toute l'info en
direct (de la politique à l'économie en passant par le sport et la météo) sur Le Monde.fr, le site de news leader de la presse française en ligne.

http://abonnes.lemonde.fr/afrique/article/2015/02/14/saleh-youssef-le-manege-desenchante-de-dakar_4576784_3212.html

Page 7 of 7

Related Interests