You are on page 1of 3

Chap :II-Maintenance de

système informatique
La maintenance informatique est une ensemble des actions permettant de
maintenir ou rétablir un bien dans un état spécifié ou dans un état où il est
mesure d’assurer un service bien déterminé.
Type de maintenance informatique
Généralement, on trouve deux types de maintenance :
-

Maintenance préventive
Maintenance corrective

 Maintenance préventive : est une maintenance effectuée dans l’intention
de réduire la probabilité de défaillance d’un bien ou la dégradation d’un
service rendu.
Dans ce cas, il y a deux types de maintenances préventives :
- Maintenance préventive systématique
- Maintenance préventive conditionnelle
 Maintenance préventive systématique : ce sont de maintenances
effectuées selon un échéancier établi suivant les temps ou le nombre
d’unité d’usage. Cette maintenance est facile à gérer car le période
d’intervention sont fixés et que ce dernier permette aussi éviter la
détérioration du matériel et diminuer le risque d’imprévu.
 Maintenance préventive conditionnelle : ce sont de maintenance
subordonnée à un type d’évènement prédéterminé révélateur de l’état
du bien. Dans ce cas, on utilise cet méthode pour éviter le démontage
unitile de la machine qui peut lui-même causé de panne, accroitre la
sécurité du bien et des personnes et éviter les débuts d’anomalie afin
d’intervenir dans des meilleurs conditions. en effet, elle améliore la
disponibilité et elle favorise les facteurs humains. Par contre, absence
de phase de conception, cout élevé et limite par l’assistance de la
détection de symptôme
A- Maintenance des équipements réseaux informatique
 Partie materiels
 Routeur : Pour éviter le problème survenu, chaque il
faut faire une vérification du câble relie au routeur,

allume ou éteigne et pourtant il y a quelque commande qu’on peut vérifier l’état du fonctionnement de routeur aussi : Trois Commandes de vérification configuration des adresses dans votre réseau :    Telnet {IP ou nom d’hôte} [tcp-port-number] : Mécanisme de test le plus complet car permet de vérifier toutes les couches du modèle OSI. une série de tests mis en place automatiquement pour vérifier le bon fonctionnement du commutateur. Il nous est possible par conséquent d’expliciter le service. L'autotest à la mise sous tension (POST) peut durer quelques minutes. la plupart de chose qu’on peut vérifier dans un commutateur :  vérification des résultats de l’autotest à la mise sous tension (post) du commutateur : Lorsque le commutateur est mis sous tension. PING [IP ou nom d’hôte] : Mécanisme de test de base pour la couche 3 permettant de vérifier la connexion matérielle et l'adresse de couche réseau du modèle OSI pour une destination précise Trace {IP ou nom d’hôte} : Génération de messages à partir de chaque routeur situé tout au long du chemin jusqu’à la destination. il démarre l'autotest à la mise sous tension. afin d’en vérifier le bon fonctionnement La commande Ping nous renvoie des informations de la forme suivante : ! Réception réussie d’une réponse d’écho . de vérifier l’état fonctionnel d’un service. en plus d’offrir un accès à un hôte pour pouvoir l’administrer. U C I ? Délai d’attente dépasse pour la réponse a la requête Erreur due à une destination inaccessible Paquet ayant rencontré une congestion de trafic Vérification Ping interrompue (par exemple avec la combinaison CTRL+maj+6) Type de paquet inconnu & Durée de vie du paquet dépassée  SWITCH (commutateur) : Dans e cas. Commande Telnet permet. Lorsque le commutateur démarre l'autotest à la mise sous tension. la DEL System clignote lentement en vert. par le biais du port TCP qui lui est attaché. À l'issue de .

Dans cas il faut vérifier modem externe est ce que allumé. vous devez pouvoir accéder physiquement au commutateur. Pour obtenir des informations relatives au dépannage du commutateur.  Pas de synchronisation: filtres ADSL correct.  Câble incorrecte endommagé : Recherchez systématiquement des signes de détérioration ou de dysfonctionnement sur le câble. parfois. Il est possible qu'un câble se connecte au niveau de la couche physique. examinez les DEL des ports. ligne téléphonique raccordée effectivement à l'ADSL. Pour connaître la description des couleurs des DEL et leur signification. Si l'autotest se termine avec succès. Si l'autotest échoue. connecté ou sur le bon port série. mais entraîne par la suite une corruption de paquets en raison d'infimes détériorations de son câblage ou de ses connecteurs  Câble Ethernet et fibre optique : Vérifiez que vous disposez du type de câble adéquat pour la connexion  Modem : parfois le modem ne fonctionne pas normal. il faut vérifier bien pendant la configuration des ports. Les modems ADSL internes sont connectés sur un port PCI.il y a aussi le modem ADSL peuvent être connectés par USB ou RJ45. la DEL System clignote en orange. Les problèmes de ces derniers sont identiques aux modems RTC.  Surveillance DEL du commutateur : Pour effectuer cette opération. filtre ADSL correctement raccordé. la DEL System reste orange.l'autotest. Certains modems ADSL ne sont pas compatibles avec les boîtiers ISDN (en plus du filtre qui est spécifique). la DEL System clignote rapidement en vert. reportez-vous à la section « DEL (diodes électroluminescentes)  Vérification des connexions du commutateur : Cette section décrit comment résoudre les problèmes de connectivité du commutateur. Le plus simple est de tester avec un modem ADSL RJ45 externe  Concentrateur(HUB) : pour éviter la coupure d’un réseau imprévu. car il y a certain d’affichage erreur d’accès à la configuration des ports  Partie d’application . donc il faut mettre à jour pour vérifier le modem car par fois le modem non détecté.