You are on page 1of 4

CHAP.

6
SOLUTIONS ET ÉLECTRICITÉ

1 – Les risques d'électrocution sont plus importants dans des
milieux humides que des milieux secs. Cela signifie-t-il que
toutes les solutions peuvent conduire le courant ?

2 – Le métal cuivre, employé pour les
circuits électriques, doit être sans
impureté. Ce que l'on réalise grâce
à une électrolyse. Une quoi ?

3

– De nombreux appareils (lampes torches,
télécommandes, calculatrices, jouets, appareils
photographiques,
téléphones
portables
…)
fonctionnent avec des piles électrochimiques.
Comment ça fonctionne et pourquoi ça s'use ?

I – SOLUTIONS ET ÉLECTRICITÉ
1 – NATURE

DU COURANT DANS LES SOLUTIONS

2 – DÉPLACEMENT

DES PORTEURS DE CHARGES DANS LES SOLUTIONS IONIQUES

II – ÉLECTROLYSE ET APPLICATIONS
III – UN GÉNÉRATEUR ÉLECTROCHIMIQUE : LA PILE
1 – PRINCIPE

DE FONCTIONNEMENT

2 – DE GALVANI

À NOS JOURS

CE QUE JE DOIS SAVOIR
Connaissances
 solutions conductrices du courant,
nature du courant électrique dans
une solution aqueuse
 la pile électrochimique, source
d'énergie chimique, conversion
d'énergie chimique en énergie
électrique (et calorifique)

Savoir-faire théoriques
 reconnaître une solution aqueuse
conductrice, nature du courant,
sens de déplacement des porteurs
de charge
 électrolyse et applications
 décrire une pile, décrire et
schématiser la réaction entre une
sol. aq. de sulfate de cuivre et de la
poudre de zinc.

Savoir-faire expérimentaux
 tester le caractère plus ou moins
conducteur de différentes
solutions aqueuses
 réaliser la réaction entre une sol.
aq. de sulfate de cuivre et de la
poudre de zinc : par contact
direct et en réalisant une pile

zinc … par électrolyse à anode soluble).(se dirigeant vers la borne « + » du générateur).. Les solutions contenant uniquement des molécules ne sont pas conductrices d'électricité. V identiques. l'argenture ou l'étamage). le courant électrique est un double déplacement (migration) des ions positifs (cations) vers la cathode et des ions négatifs (anions) vers l’anode. L'électrolyse a de nombreuses applications industrielles telles que : la décomposition et la synthèse de l’eau.» du générateur) . mieux elle conduit l’électricité (plus l’intensité du courant est élevée). . un disque). C'est pourquoi son utilisation est réservée au cas où les autres méthodes sont impossibles à réaliser ou encore plus coûteuses qu'elle. à la surface des électrodes. par le passage du courant dans une solution ionique. il se produit une TC qui libère des e. aluminium. G - A Lorsque la solution ionique est soumise à une tension électrique. elle consomme de l'énergie coûteuse : l'énergie électrique. la synthèse de produits chimiques (soude. Cependant. la galvanoplastie (dépôt de métal sur un autre objet pour décorer ou protéger ce dernier de la corrosion tel que le zingage.(provenant de la borne « . Dans une solution ionique. II – ÉLECTROLYSE ET APPLICATIONS On appelle électrolyse l’ensemble des TC produites..I – SOLUTIONS ET ÉLECTRICITÉ 1 – NATURE DU COURANT ÉLECTRIQUE DANS LES SOLUTIONS DISPOSITIF + G RÉSULTATS EXPÉRIMENTAL - Électrolyte Intensité I du courant Conducteur ? Eau du robinet A Electrode par laquelle arrive le courant (anode. l'affinage des métaux (cuivre.  à l’anode.» du générateur) et les anions se dirigent vers l’anode. Plus elle contient d’ions. la galvanoplastie (reproduction d'un objet de faible relief tel qu'une médaille. le nickelage. il se produit une TC qui capte des e. du grec ana (en haut) et hodos (chemin)) Electrode par laquelle repart le courant (cathode) Eau « pure » Eau « pure » + sel de cuisine (NaCl) Eau « pure » + sucre Eau « pure » + soude Huile Electrolyseur avec solutions à tester (électrolytes). 2 – DÉPLACEMENTS + DES PORTEURS DE CHARGES DANS LES SOLUTIONS IONIQUES G + - A Lorsque la solution ionique n’est soumise à aucune tension électrique les ions se déplacent dans n’importe quel sens.  à la cathode. les cations se dirigent vers la cathode (reliée à la borne « . Une solution conduit le courant électrique si elle contient des ions. .).

La pile comporte alors deux compartiments (l'un contenant une solution de sulfate de zinc. mais l'électricité ne donne lieu à aucune utilisation dans la vie quotidienne. à l'extérieur de la pile. il nous faut deux électrodes (en métal ou en carbone graphite) qui constitueront les deux bornes de celles-ci.uel-pcsm. il constata qu'en plaquant deux métaux différents (cuivre et zinc. constituant la pile. vers l'autre électrode. C'est grâce aux travaux et à la rivalité de deux scientifiques italiens. il avait suspendu.dans une pile à combustible (ex : pile à dihydrogène) les réactifs ont la possibilité d'être renouvelés continuellement. L'INTERPRÉTATION DE VOLTA (1796) ET SA PILE (1801) Alessandro Volta pensait autrement. le corps de la grenouille toucha la barre de fer et se mit à tressaillir comme s'il était soumis à un choc électrique.education. la grenouille de Galvani se mettait à sursauter à cause d'une électricité extérieure. Pour lui. créant ainsi le courant électrique. par exemple) au contact d'une solution telle que l'eau salée. . Un jour.fr/consultation/reference/chimie/solutaque/apprendre/chapitre5bis/partie2/titre9. il se produisait de l'électricité. Après plusieurs expériences. en remplaçant la solution ionique par un gel (le chlorure d'ammonium) et améliore son fonctionnement en remplaçant la seconde lame métallique par une tige de carbone entourée de dioxyde de manganèse. Au moment où le vent se fit sentir. il se produit des transformations chimiques au niveau de chacune des électrodes : des électrons sont libérés à l'une des électrodes (anode). C'est l'ancêtre de la pile saline actuelle. sont donc consommés entraînant ainsi l'usure de la pile. les TC qui s'y produisent peuvent s'inverser. Les réactifs. On sait faire des étincelles électriques. appelé à tort « pile rechargeable ». La pile convertit une partie de l'énergie chimique des réactifs en énergie thermique et en énergie électrique (une pile s'échauffe d'autant plus que le courant débité est intense). http://www. Ces électrons circulent. ainsi qu'une solution ionique (appelée électrolyte) dans laquelle sont plongées les deux électrodes. l'autre une solution de sulfate de cuivre) séparés par une paroi poreuse.htm LA PILE LECLANCHÉ (1877) Elle rend la pile transportable. si bien que les réactifs consommés (lors de la décharge) sont régénérés. 2 – DE GALVANI À NOS JOURS A la fin du 18ème siècle. les phénomènes électriques sont déjà bien connus. mais mal compris. avec un fil de cuivre. . Lors du fonctionnement de la pile.dans un accumulateur. Galvani en conclut l'existence d'une « électricité animale » provenant des grenouilles. EXPÉRIENCES DE GALVANI (1791) Luigi Galvani réalisait des expériences d'anatomie sur des grenouilles. Remarques : . Luigi GALVANI et Alessandro VOLTA que l'électricité va être domestiquée. LA PILE DANIELL (1836) Elle consiste à faire durer la pile plus longtemps : des cristaux de sulfate cuivre sont ajoutés afin de réalimenter la solution en ions cuivre II Cu2+.III – UN GÉNÉRATEUR ÉLECTROCHIMIQUE : LA PILE 1 – PRINCIPE DE FONCTIONNEMENT Pour constituer une pile. si bien que la TC ne s'arrête pas . un cadavre de grenouille sur un balcon.

LES PILES AU LITHIUM Elles délivrent. ATTENTION. chaque année. en plus. la tension aux bornes est différente (de 1. les téléphones portables … mais son coût reste encore très élevé et surtout il s'agit de pouvoir stocker en toute sécurité le gaz dihydrogène. lecteurs mp3 … mais elles sont plus chères que les piles salines. Dans les piles actuelles. Ces piles délivrent des tensions de 1. pour que la pile ne « coule » pas. animaux ou végétaux. le plomb. récupérons et recyclons nos piles !!! . à volume égal. sont utilisées. on envisage d'autres utilisations telles que les véhicules (terrestres comme maritimes). Ces piles peuvent. . les stimulateurs cardiaques … LA PILE À COMBUSTIBLE (dihydrogène) Elle délivre encore plus d'énergie électrique que les précédentes. le nickel. Si on ajoute les accumulateurs. mais elles sont aussi beaucoup plus chères. beaucoup plus d'énergie électrique que les précédentes. le liquide ionique est remplacé par un gel pâteux. car ils présentent des dangers pour la santé. ce sont des milliers de tonnes de métaux lourds comme le zinc. Le composé ionique contenu dans le gel est le chlorure d'ammonium. soit près d'un million d'unités. Déjà utilisée dans l'espace. Le nom de pile saline vient du fait que les composés ioniques étaient autrefois appelés « sels ». ils peuvent provoquer des intoxications et des maladies graves … Pour cela. Selon l'oxyde utilisé.la durée de vie est plus grande pour les piles alcalines. près de 29 000 tonnes de piles.5 V) : Elles sont utilisées dans les calculatrices plates et pour les autres usages de longue durée à faible intensité tels que les montres. En s'accumulant dans les organismes vivants. en France.5 V et on les utilise pour des applications peu exigeantes (réveils. le manganèse.LES PILES SALINES Les électrodes ne sont pas deux lames ou deux disques métalliques de cuivre et de zinc mais un bâtonnet de carbone d'une part et d'une gaine en zinc d'autre part. jouets …) car leur durée de vie est relativement courte.le liquide ionique (gel) contient de l'hydroxyde de potassium (le potassium est un métal dit alcalin (comme le sodium) d'où le nom de pile alcaline). mais on peut noter deux différences essentielles : . LES PILES ALCALINES Ce sont aussi des piles zinc/carbone. et est non polluante puisqu'elle produit de l'eau. les ordinateurs. fournir des courants plus importants que les piles salines et sont ainsi utilisées pour les appareils photos.2 à 3. Les réactifs sont le métal lithium (remplaçant le métal zinc) et divers oxydes métalliques. le mercure dont il faut éviter la dissémination dans l'environnement. qui est très combustible et difficile à liquéfier.