A la lumière de Ton nom, nous vivons Episode 25 : Conclusion

Au nom d’Allah, Le Tout Miséricordieux, Le Très Miséricordieux, Louanges à Allah Seigneur de l’Univers et que Ses grâces et Sa paix soient accordées à Son Messager.

Nous vivons aujourd’hui le dernier épisode de l’émission « Bismika nahya ». Ce n’est pas facile de quitter après tout un mois d’adoration, d’invocation, de rencontres avec des gens, jeunes et adultes, qui se sont dévoués et qui ont vécu avec les attributs d’Allah.

En votre nom O ! Le Bien-Aimant, le Bien-Aimé (Al Wadoud), nous vivons ; En votre nom O ! Le Tout Puissant, l'Eminent (Al Azîz), nous vivons ; En votre nom O ! Le Très Miséricordieux (Ar-Rahîm), nous vivons ; En votre nom O ! L’Observateur Suprême (Ar-Raqîb), nous vivons …

Je m’excuse d’avoir voulu terminer un ou deux jours à l’avance, c’est à cause de la fatigue et de l’envie d’aller voir mes proches et famille en Egypte.

Certes, la tâche a été difficile puisqu’il s’agissait de parler d’Allah (SWT[i]). C’est une grande responsabilité d’entreprendre une telle mission, de vouloir connaître Allah et Ses attributs.

Qu’Allah rétribue généreusement nos efforts à tous. Nous espérons qu’en sortant le jour du l’Aïd pour accomplir la prière, nous serons Incha’Allah exemptés et déchargés de tout péché : Allah est Pardonneur.

Nous espérons également qu’à l’issue de ces épisodes, nous aurons vraiment appris comment vivre avec les attributs d’Allah aussi bien dans notre adoration, qu’à travers notre comportement à l’égard de nos semblables et à l’égard de tout l’univers.

Nous avons pris connaissance, durant ce mois, de plus de trente noms divins. Nous étions vigilants à propos du choix de ces attributs. Ils ont tous été cités dans le Coran. Et si Allah nous le permet, nous poursuivrons l’année prochaine avec les autres attributs.

L’épisode d’aujourd’hui est le dernier, mais avant de me lancer dans la présentation, je voudrais quand même faire une introduction comportant louange à Allah, un remerciement, une sollicitation, une excuse, une communication et une affection.

D’abord, louange à Allah. On ne saurait louer et remercier Allah de nous avoir permis et aidé à filmer, de très près et durant deux années successives, sur les lieux les plus sacrés et les plus prestigieux de la terre. Une fois depuis la mosquée du Prophète (BP sur lui) pour l’émission « Sur les pas du bien-aimé » et cette fois-ci devant la mosquée Al Haram pour cette émission « Bismika nahya ».

Quant au remerciement, nous remercions vivement l’Arabie Saoudite, gouvernement et peuple, pour leur généreuse hospitalité, leur soutien et les facilités qu’ils nous ont réservées pour tourner dans ces lieux sacrés. Qu’Allah les rétribue généreusement.

Nous remercions également les chaînes « IQRA » et « ART », notamment Cheikh Saleh d’avoir organisé cette émission et pour les grands efforts déployés. Qu’Allah les rétribue généreusement.

Nous remercions aussi et principalement toute l’équipe qui m’a aidé à réaliser cette émission. En fait, l’émission n’est pas l’œuvre d’une seule personne, c’est le travail sérieux et les efforts ardus de toute une équipe qui a travaillé dans l’ombre (photographes, metteur en scène, etc.) Remerciement particulier aux savants (oulémas) et spécialement à Ratib Annaboulsi auteur de « l’encyclopédie des bels attributs d’Allah».

En fin, je m’excuse pour toute imperfection, insuffisance, erreur ou négligence que vous pourriez avoir relevée durant l’émission. Et je vous demande de m’envoyer toute suggestion, critique constructive, recommandation... afin d’améliorer notre travail et d’échanger connaissance et intérêt.

Après cette introduction, l’épisode d’aujourd’hui se veut être une synthèse, et une confirmation de ce qui a précédé.

En effet, souvenez-vous qu’au début de l’émission, l’objectif était de vivre avec les attributs d’Allah :

 Si vous voulez découvrir l’univers et son immensité, dites-vous Bismika nahya O ! Le Très Grand,

L'Immense, le Magnifique ;
 Si vous voulez ressentir la fierté et l’honneur, dites-vous Bismika nahya O ! Le Tout Puissant,

l'Eminent, Le Noble ;
 Si vous voulez ressentir la tendresse et l’affection, dites-vous Bismika nahya O ! Le Bien-Aimant, le    

Tout-Affectueux ; Si vous êtes soucieux à propos de vos vivres et de ceux de vos enfants, dites-vous Bismika nahya O ! Le Pourvoyeur; Jeunes filles et jeunes garçons, inquiets de votre avenir, dites-vous Bismika nahya O ! Le Gérant, l'Intendant, Celui à qui on se confie ; Si tout le monde a besoin d’une autorité policière ou judiciaire pour être contrôlé, contentez-vous de dire O ! Le Vigilant, Celui qui observe ; Si tout le monde cherche à vous humilier pour vous fournir des moyens de subsistance, n’acceptez jamais l’humiliation et dites-vous Bismika nahya O ! Le Tout-Généreux, le Noble-Généreux …

Bismika nahya, sur terre et pour la terre, afin de l’assainir et d’y prêcher les bienfaits. C’était l’objectif de notre émission.

Allons maintenant revivre, et rapidement, avec chacun des attributs d’Allah :

Al-Waly : Bismika nahya O ! Le Très-Proche, le Maître, le Tuteur (Al-Waly).

Pauvre et misérable celui qui n’a pas Allah pour tuteur. Il veillera sur vous et prendra soin de vous, Vous vivrez sans crainte ni inquiétude, Il vous fera sortir des ténèbres aux lumières, et Il vous rendra victorieux.

Pour ce faire, il vous faut vous rapprocher d’Allah (SWT) par la pratique d’abord de ce qu’Il a exigé de vous (les actes obligatoires) et ensuite par les actes surérogatoires. Il vous faut également, prendre soins des pauvres, veiller sur les orphelins, aider les opprimés sur terre…

Al-Djabbâr : Bismika nahya O ! Le Contraignant, Le Réconciliant, Le Réconfortant

C’est Al-Jabbâr (Le Contraignant) plutôt Le Réconfortant. C’est Celui qui réconforte les opprimés, les tyrannisés, les dominés. C’est un attribut pour l’inquiet, pour celui qui a subi une injustice, pour les orphelins, pour tous les humiliés. Tous ces opprimés trouvent refuge et réconfort auprès du Réconfortant.

Ne tyrannisez personne, ne causez ni peine ni injustice à quiconque pour qu’Allah, Le Réconfortant vous accorde sa consolation.

Al-Wakîl : Bismika nahya O ! Le Gérant, l'Intendant, Celui à qui on se confie

Vous vous confiez volontairement, inéluctablement, et sans réserve, à Allah pour mener votre vie. Vous devez Lui faire totale confiance. Il est Le Glorieux, L’Omniscient, Le Bien-Informé, Le Voyant, Le SubtilBienveillant… Il présente (SWT) toutes les qualités inimaginables pour guider votre vie.

Il vous suffit de faire ce qu’Il exige de vous. Dites vous toujours « Hasbiya Allah wa ni‘m al Wakîl » (Je me confie à Allah Seul, Il est Le meilleur Gérant, et le meilleur Intendant). C’est une invocation qui a fait ses preuves :

· · ·

Elle a été prononcée par Abraham (Paix sur lui) lorsqu’il a été jeté dans le feu ; Les compagnons de Moïse (Paix sur lui) l’ont citée lorsqu’ils étaient poursuivis par Pharaon et ses troupes ; Les compagnons de notre prophète Mohamed (BP sur lui) ont également fait cette invocation lorsque les Qoraïchites se sont réunis et ont rassemblé tous leurs moyens pour exterminer les croyants…

Al-Azîz : Bismika nahya O ! Le Tout Puissant, l'Irrésistible, Celui qui l'emporte

Ne vous soumettez à personne sauf à Allah, Le Tout Puissant, l'Irrésistible.

Al-Afow : Bismika nahya O ! Celui qui efface, l'Indulgent

C’est Lui (Le Pardonneur, Al Ghaffār ou Le plein de Grâce, Al Ghafoūr) qui ne se contente pas de pardonner mais efface et ne laisse aucune trace du péché. C’est comme si le péché n’a jamais été commis, il n’y a plus de preuve. Il le fait oublier à tous les êtres, aux anges et à la terre. C’est pour ça qu’on invoque Allah exclusivement avec cet attribut la nuit du destin (lailat al qadr).

Donc, soyez vous-même indulgent avec les gens et pardonnez et oubliez leurs injures et mauvais actes à

votre égard, pour qu’Allah vous couvre de Son indulgence.

Al-Moujîb : Bismika nahya O ! Celui qui inspire l’invocation pour l’exaucer

Dans le verset coranique, Allah (SWT) dit-ce qui peut être traduit par: « Et quand Mes serviteurs t'interrogent sur Moi. alors Je suis tout proche: Je réponds à l'appel de celui qui Me prie quand il Me prie. Qu'ils répondent à Mon appel, et qu'ils croient en Moi, afin qu'ils soient bien guidés. » (TSC[ii], Al-Baqara (La Vache) : 186). Ainsi, tout ce que vous devez faire c'est de lever vos mains et de demander à Allah ce que vous voulez. Pour cela, Omar Ibn Al Khattâb disait: "Je ne me préoccupe pas de la réponse à ma prière, je me préoccupe de savoir bien prier car Allah a promis de répondre à celui qui Le prie." Pouvez-vous priez en étant sûr que Allah vous exaucera?

Parmi Ses autres attributs il y a Le Tout Proche. Quelle est la personne la plus proche de toi? Est-ce ta mère, ta sœur, ta femme ou ta fille? Non! Je te jure qu'Allah est le plus proche de toi. Le Tout-Puissant le dit dans le Coran: « Nous sommes plus près de lui que sa veine jugulaire. » (TSC, Qâf : 16).

Al-Wadoud : Bismika nahya O ! Le Très Aimant

Allah, le Tout-Puissant s'est désigné comme étant Le Très Aimant, Le Tout-Affectueux Ce qui est encore plus intense que l'amour. Car, si l'amour désigne les sentiments, l'affection désigne le passage du sentiment à l'acte : « Lorsque Allah aime un serviteur Il appelle Djibrîl (l’Ange Gabriel) et lui dit « O Djibrîl, j’aime cet homme alors aime-le ». Djibrîl à son tour appelle les Anges des cieux et dit : « Allah aime untel aimez-le ». Ensuite il est paré d’agrément parmi les hommes ».

Ar-Raqîb : Bismika nahya O ! L'Observateur Suprême

Qu'est-ce qui peut vous inciter à exceller dans votre travail plus que ce sentiment d’avoir Allah toujours et partout avec vous? Nous avons vécu les trente jours de Ramadan avec les attributs divins mais j'aimerai parler aujourd'hui d'autres choses comme du Paradis et de certains hadiths du Prophète (BP sur lui).

Ecoutons ce hadith rapporté par Ibn Al Qayim qui réunit les hadiths au sujet de l'instant de la rencontre d’Allah. Je m'adresse là à tous ceux qui vivront par les attributs d’Allah. Imaginons-nous debout entre les mains du Tout-Puissant. Il nous a pardonné et a effacé nos fautes. Il est satisfait de nous et nous a fait entrer au Paradis. Il dira aux élus du Paradis: - "Ô! Gens du Paradis! Etes-vous satisfaits?". Ils répondent: " Oh Allah! Comment ne le serions nous pas alors que Tu es satisfait de nous, Tu nous as honorés et Tu nous as faits entrer au Paradis? Allah leur dit: "Voulez-vous que Je vous donne ce qui est encore mieux que cela". - "Seigneur, quelle chose serait-elle meilleure que cela?". - "Je vous accorderai toute Ma satisfaction et jamais, dorénavant, Je ne serai irrité contre vous. Je suis satisfait de vous, Gens du paradis".

On appelle: Gens du paradis! Venez rendre visite au Très Miséricordieux! On les dirige vers un endroit, on leur dresse des sièges d'argent, d'or, de lumière et de perle, chacun selon ses actions. Ils s'installent sur ces sièges et là ils voient une lumière par-dessus leurs têtes. Ils croient que c'est Allah Mais Il les appelle: Gens du Paradis. Que la paix soit sur vous. Ils répondent: " Oh Allah! Tu es la paix, la paix est de Toi, béni et exalté sois-Tu Auguste-Sublime." Et c'est pour cela que nous disons la même formule à la fin de la salat car, en priant nous sommes entre les mains d’Allah.

Allah (SWT) dira aux élus du Paradis: - "Ô! Gens du Paradis! Où sont Mes serviteurs qui M'ont obéi alors qu'ils ne M'ont jamais vu? – Imaginez que vous y serez, vous allez lever votre main et dire, Moi mon Seigneur, moi. – Allah leur dit: Aujourd'hui c'est le jour où Je vous donnerai plus, demandez-moi, Gens du Paradis, que voulez-vous? Ils s'accordent tous à demander une seule chose: "Oh Allah! Sois satisfait de nous." Allah leur dit: Si Je n'étais pas satisfait de vous, vous ne seriez pas entrés au Paradis, demandez autre chose. Ils s'accordent tous à demander: Laisses-nous Te voir. Imaginez-vous cet instant. Les voiles sont levés et vous voyez Allah, le Tout-Puissant. Aucun plaisir de la vie ici-bas n'équivaut au plaisir de voir Allah. Puis Allah parle longuement avec chacun. Il lui dit: "Tu te rappelles telle faute?" Le serviteur dit: Tu n’as pas pardonné O Allah? Allah (SWT) dit: "Si, c'est grâce à mon pardon que tu as atteint cette place. Puis Allah appelle Son serviteur par son nom- imaginez-vous, Allah vous appellera par votre nom- et lui demande: Que veux-tu? Je te donnerai tout ce que tu voudras et demanderas. Le serviteur demande: Je voudrai ceci et cela. Puis lorsqu'il ne pense plus à autre chose, Allah lui rappelle, tu ne voudrais pas ceci, tu n'aimerais pas cela? Au point que le serviteur a honte de l'extrême générosité d'Allah qui lui dit: Je suis satisfait de toi, es-tu satisfait de Moi? Pouvez-vous maintenant comprendre le sens du verset coranique: « Allah les agrée et ils L'agréent. » (TSC, Al Bayyina : 8). Allah lui dit: Vas au Paradis et prends en tout ce que tu veux.

Imaginez-vous que vous entendrez ces paroles. Imaginez-vous qu'en entrant au Paradis on vous dira: “Vous y serez en bonne santé, jeune et content sans jamais tomber malade, vieillir ou être triste et vous vivrez sans jamais goûter à la mort.” "Etes-vous satisfaits, Gens du Paradis?" « Il y aura là pour eux tout ce qu'ils voudront. Et auprès de Nous il y a davantage encore. » (TSC, Qâf : 35)

Pour terminer, il suffit de dire que si nous connaissons celui qui nous ordonne, il est facile d'obéir aux ordres. Si vous connaissez Allah, si vous L'aimez, vous Lui obéirez, vous vivrez pour Lui et la vie serait facile. Dirigez-vous vers Allah, allez vers Lui, vivez pour Lui et dites-vous: “A la lumière de Ton nom, nous vivons” et apprenez aux gens de le faire comme vous. Si vous avez connu le Très Aimant, soyez aimant. Si vous avez connu Le Noble, ne vous abaissez jamais et aidez les autres pour qu'ils ne perdent jamais leur dignité. Si vous avez connu L'Observateur Suprême, ceci vous suffira pour exceller dans votre travail. Si vous connaissez Le Très Reconnaissant vous remplirez la terre de bienfaisance. Si vous connaissez Le Protecteur, vous allez protéger votre village, les pauvres, les orphelins et tous ceux qui sont dans le besoin. Si vous connaissez Al-Djabbâr (Celui qui apporte compensation à celui qui souffre, et Qui contraint et impose Sa volonté), vous ne serez jamais vaniteux, et si vous connaissez Le Tout et Très Contraignant, « Quant à l'orphelin, donc, ne le maltraite pas. » (TSC, Addûha : 9).

Par Ton nom, nous vivons….

Après la fin de ces épisodes, nous voulons vivre et améliorer la terre par la lumière des attributs divins. Que ces noms ne quittent plus jamais nos cœurs et notre vie, qu'ils soient notre guide durant la vie et la mort jusqu'au jour où nous serons assemblés en disant : "Il n'y a pas d'autre divinité à part Allah" et jusqu'au jour où nous entrerons au Paradis en nous tenant par la main. Nous T’avons connu, Oh Allah, par Tes noms et nous avons vécu pour Toi et par Tes noms pour avoir le plaisir de Te voir…

[i] SWT: Subhanaho Wa Ta’ala : Exalté soit-Il [ii] TSC: Traduction des Sens du Coran. Cette traduction est celle du sens courant le plus connu jusqu'à présent de la sourate sus mentionnée. Lire la TSC ne remplace nullement sa lecture en arabe, la langue de révélation du noble Coran.