Episode 4 : Etre Positif - Première partie

Au Nom d’Allah, le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux. Qu'Allah accorde Sa grâce et Sa paix à Son Prophète Mohammed ainsi qu'à sa famille et ses compagnons. Chers frères, L’introduction de l’émission qui a duré trois épisodes, a pris fin. Notre objectif est de provoquer une renaissance chez les musulmans et dans nos pays et notre espoir d’y arriver est grand. Je pense que tout le monde maintenant attend avec impatience la pratique. Qu’allons nous faire ? Quel sera notre rôle ? Aujourd’hui c’est le premier épisode pratique. Aujourd’hui c’est le premier pas. Ce pas, ne pourra pas être réalisé par une seule personne, mais c’est à nous tous de le faire ensemble. Nous tous, nous bâtissons la vie. Aujourd’hui et avant de commencer, je souhaiterais vous rappeler l’image que nous avons conçue de la vie. Regardez ce jeune homme triste, mélancolique, assis dans une chambre étroite, morne, pleine de toiles d’araignées et sur un fauteuil le tapis de prière, négligemment jeté, sur son bureau se trouve le Coran couvert de poussière et à l’extérieur il y a la lumière. Nous lui avons demandé de sortir pour voir la lumière et il a répondu que c’était impossible. Nous lui avons affirmé le contraire, il a essayé de bouger mais en vain. le jeune homme ressentait qu’il était enchaîné. Une chaîne autour de sa main gauche, c’est la négativité. Une chaîne autour de sa main droite, c’est le manque de sérieux. Une autre autour de son cou, c’est l’ignorance et une autre autour des pieds qui est l’absence d’un objectif dans la vie. Nous lui avons dit : pour te lever il faut que tu brises les chaînes et nous sommes là pour t’aider à y arriver. Briser les chaînes est notre première étape du projet. La première chaîne sera détruite aujourd’hui. Aujourd’hui nous avons rendez-vous avec la chaîne la plus dangereuse. En fait, les chaînes sont au nombre de 10, elles attachent tout le monde, les jeunes, les hommes, les femmes et les vieux. Imaginez ces dix chaînes brisées et imaginez que des centaines de milliers de jeunes sont devenus positifs, qu’ils effectuent leur devoir à la perfection, depuis la prière et l’obéissance à Dieu, jusqu’aux produits qu’ils fabriquent, en passant par les réponses aux examens à l’école ou à l’université. Imaginez que les dix chaînes sont brisées. Qu’arrivera-t-il ? Il y aura sûrement une renaissance. Et si on arrive à briser la plus dangereuse des chaînes, celle de la passivité et de la négativité, on aura accompli une grande transition. Et le sujet de notre épisode d’aujourd’hui est : « Etre positif », « positiver »… Nous distinguons deux types de comportements positifs…

Le premier : lorsque tu vois le mal, corrige le. C’est à dire, lorsque tu vois quelque chose qui ne va pas, informe les responsables, porte plainte… Le deuxième : qui est très important. Quand tu vois que le bien n’est pas fait ou qu’il manque quelque part, fais-le sans le dire à personne, puisque tu es en mesure de le faire. Et nous, dans cette émission, nous allons nous concentrer sur le deuxième type.

Mais quelle est la différence entre les deux types de comportements positifs? Elle est immense. Quand je te demande de corriger le répréhensible, en portant plainte, par exemple, c’est comme si j’exigeais de toi ce que tu n’es pas capable de faire et tu seras surpris que rien n’a changé. Tu te diras alors que tu étais positif mais que rien n’a changé. Alors, tu vas déprimer à cause de ton sentiment

d’échec et d’impuissance. C’est pour cela que nous devons appliquer le deuxième type de comportement, car il est réalisable. Là tu sentiras que tu es capable de travailler, de construire et d’apporter un ajout, que tu as réussi à laisser une trace et que tout cela est possible. L’espoir grandira en toi, et tu poursuivras ce que tu as entamé. Le succès sera alors au rendez-vous et la première chaîne se brisera. Je vais vous donner des exemples de comment être positif : 1. Nettoyer les rues des ordures. Fais-le toi-même.

2. S’il y a un fossé devant ta maison, comble-le 3. S’il y a des vitres cassées chez toi, change-les 4. Si le robinet est cassé, apprends à le réparer sinon appelle un plombier. 5. Donne aux enfants de tes voisins des cours particuliers, en informatique, langues, etc. 6. S’il manque quelques outils au laboratoire de l’université, utilise tes propres outils et ceux de tes
amis.

7. Participe au nettoyage de la mosquée et ne sois pas timide, car être positif c’est être courageux.
8. Apprends à un analphabète à lire et à écrire, afin de contribuer à la réduction du taux d’analphabétisme.

9. Pour les femmes au foyer, réalisez un projet pour aider les veuves en leur apprenant un métier qui
les aidera à gagner leur vie au lieu d’attendre l’aide des autres. Etre positif signifie être capable d’effectuer des apports. Si on veut connaître la définition d’une personne positive: C’est une personne active qui agit et qui rend service à la société à chaque instant. Et à chaque fois qu’elle bouge, elle crée de la valeur ajoutée dans tous les domaines, au sein de sa famille, à l’école, au lycée, à l’université, au travail… Je pourrais proposer des suggestions constructives à mes responsables au travail, à mon père à la maison… Et dès aujourd’hui, ces mots disparaîtront de notre vocabulaire : « de quoi je me mêle »… « je suis incapable de…»… « je ne peux pas »…. « c’est pas moi qui vais changer le monde ».. Mais bien sûr que c’est toi qui va le changer ! La vie ne change-t-elle pas grâce aux hommes et aux femmes ? Ne sois pas timide car la timidité est une sorte de faiblesse. En toute franchise, nous nous sommes habitués à la passivité. Connaissez vous la différence entre passivité et Etre positif ? C’est bien la différence entre le zéro et le un, entre la nuit et le jour, entre un objet inerte et un être vivant, entre la chaise et la personne assise sur cette chaise … C’est la différence stipulée dans le verset 76 de la sourate « Les abeilles » où Dieu dit : «ET Allah propose en parabole deux hommes : l’un d’eux est muet, dépourvu de tout pouvoir et totalement à la charge de son maître ; quelque lieu où celui-ci l’envoie, il ne rapporte rien de bon, serait-il l’égal de celui qui ordonne la justice et qui est sur le droit chemin.» Ce verset a décrit le passif comme celui ‘à la charge de’ et celui qui est positif comme celui qui ‘ordonne la justice’. Acceptes-tu de rencontrer Dieu le jour du jugement dernier en étant muet? Celui qui est inattentif à Dieu est muet et ne peut rien faire. C’est à dire qu’il est négatif

Pourquoi le verset a précisé ‘ordonne la justice’ au lieu de parler de ‘positif ou actif’? Parce que se comporter positivement pourra être utilisé pour semer le désordre et l’injustice et par ce fait même, peut être nuisible à la société. Et le verset nous interroge ‘...est-il l’égal’ ? Les musulmans à l’heure actuelle sont-ils les égaux des musulmans à l’époque de la prospérité de la civilisation islamique ? Nous allons tous rencontrer Dieu le jour du jugement dernier. Acceptez-vous qu’IL vous dise que vous étiez à la charge des autres, que vous étiez des nuls? Dieu a donné en exemple l’efficacité et le comportement positif, une toute petite créature : la fourmi. Toi qui es passif, n’as-tu pas honte face à la fourmi ?! Mes amis, nous voudrions laisser nos empreintes dans tous les domaines. Chez nous, dans la rue, à l’université, au travail… Et nous voudrions réformer, et les gens se demanderont qui en est le responsable? Mais nul ne le sait sauf Dieu. Le jour du jugement dernier, tu rencontreras Dieu qui sait ce que tu as changé, que tu es devenu une personne positive et active au service de la société. Nous n’avons pas uniquement un verset, mais une sourate toute entière qui nous parle de comportements positifs. Une Sourate que le Prophète (BP sur lui) nous a recommandée de lire chaque vendredi la Sourate de « La caverne ». Le but derrière sa lecture chaque vendredi -qui est normalement une journée de repos pour le musulmanest d’apprendre à être positif. Ainsi, nous nous préparons à travailler sérieusement durant la semaine suivante. De quoi parle cette sourate ?
• •

D’un groupe de jeunes qui ont quitté leur pays et ont rejoint la caverne, Du prophète Moise qui part en voyage pour apprendre et dit à son serviteur « nous avons rencontré de la fatigue dans notre voyage », verset 62,

• •

Du prophète Moise et El-Khadr cités dans les versets : « alors les deux partirent…», verset 71, De Zul-Qarnayn qui a fait le tour de la terre et qui est cité dans les versets : « et quand il eut atteint le Levant…», verset 90 - «et quand il eut atteint un endroit situé entre les Deux Barrières…», verset 93,

Cette sourate nous a présenté tous les niveaux de positivité ou comment être quelqu’un de positif : 1. Des jeunes invitent le roi à obéir à Dieu : (les jeunes de la caverne) 2. Un homme invite son ami à l’obéissance à Dieu : (les propriétaires des deux jardins) 3. Un enseignant montre à son élève le droit chemin : (El-Khidr et Moise) 4. Un chef enseigne à son peuple : (Zul-Qarnayn) On trouve que dans l’islam, toutes nos pratiques religieuses nous incitent à être positifs :

• Le va-et-vient entre As-Safa et Al-Marwa (deux montagnes près de la Mecque) sept fois lors du pèlerinage.
En imitant Hajar qui cherchait de l’eau pour son fils Ismaël. Elle aurait pu s’asseoir à côté de son fils en pleurant ou faire le va-et-vient entre As-Safa et Al-Marwa une seule fois et dire ensuite, mon Dieu j’ai fait tout ce que j’ai pu. Elle aurait pu s’effondrer en larmes comme nous le faisons. Dieu a fait de Hajar le symbole de la personne positive, Il a fait de son va et vient entre As-Safa et Al-Marwa un acte de dévotion

dans l’islam, qui nous apprend à être positif. Pour nous montrer que la personne positive ne se fatigue jamais et ne se lasse jamais. Je vais vous donner des exemples de la vie. Mais si seulement nous pouvons les garder en mémoire ! Dieu a créé le monde selon une loi générale, qui stipule qu’il existe des centres forts qui influencent les autres, en partant du petit atome jusqu’aux énormes galaxies.

L’atome : est un noyau constitué de protons qui sont entourés d’électrons. Ces derniers se multiplient progressivement pour former d’autres types d’atomes, La galaxie est un astre, autour duquel des planètes tournent, qui à leur tour ont des satellites.

Ainsi est la vie des êtres humains. Ainsi est le monde. D’un côté, des gens positifs entourés par d’autres personnes influencées par leur comportement positif et d’un autre côté, des gens passifs qui ne font rien. Dans cet épisode, je voudrais que tu sois un centre pour les Hommes et que chaque minute de ta vie soit positive et active. Exemples de personnes positives :

“Salmân al-Fârissy” : il a proposé au Messager d’Allah (BP sur lui) de creuser une tranchée lors de
la bataille de la tranchée. Ce qui a sauvé la vie des Musulmans et poussa les Emigrés et les Partisans à déclarer: “Salmân fait partie de nous.”. Mais le Messager d’Allah (BP sur lui) leur a dit : “Salmân fait partie de nous “Ahl al-Beit” (les membres de la famille du Prophète (BP sur lui).

“Al-Habbâb ibn al-Mundhir” qui, durant la bataille de “Badr”, proposa au Messager d’Allah (BP
sur lui) de changer leur emplacement pour avoir le contrôle de l’eau de “Badr” et empêcher l’ennemi de boire. Il n’avait alors que 19 ans et le Messager d’Allah (BP sur lui) l’écouta et lui dit : “Tu as donné le bon conseil. »

Pendant la bataille de “Al-Qâdissya”, les chevaux des Musulmans avaient peur et fuyaient devant les éléphants de l’armée ennemie et la défaite était prévisible. Mais un des soldats musulmans sculpta un éléphant en argile et en approcha son cheval jusqu’à ce qu’il lui devint familier. Il retourna ensuite se battre et son cheval ne s’est pas enfui à la vue des éléphants. Les Musulmans virent cela et l’imitèrent. Il a dit “qu’y a-t-il si je me tue pour que les Musulmans vivent.”

“Asmaa bint Zaïd” : Elle est allée au Messager d’Allah (BP sur lui) et lui a dit : “A t’avoir, les
hommes ont triomphé de nous”. Elle demanda le droit des Musulmanes à s’asseoir avec le Messager d’Allah (BP sur lui) chaque semaine pour assister à la prêche et apprendre leur religion. Elle a été la première à instaurer l’idée d’une leçon pour les femmes.

“Tamîm adh-Dhâry”. Il a reçu en sa faveur une majestueuse invocation de la part du Messager
d’Allah (BP sur lui) qui dit : “ô Allah, fais qu’il soit heureux dans le monde ici-bas et dans celui de l’Au-Delà”. Cela pour avoir éclairé la mosquée du Messager d’Allah (BP sur lui), afin que les Musulmans puissent prier dans la lumière au lieu de l’obscurité.

En toute franchise, le positif est courageux alors que le passif est un lâche.

L’auteur du trou était un soldat musulman qui, lors du siège d’un fort où se sont réfugiés des soldats perses, s’est mis à creuser jusqu’à ce qu’il ait pu rentrer à l’intérieur du fort et ouvrir ses portes. Ainsi, les Musulmans triomphèrent. Mais personne ne sut qui il était jusqu’à ce que le commandant des Musulmans ait adjuré celui qui l’a fait de se révéler. Le soldat vint la face voilée et pria le commandant de ne pas le rétribuer. Sais-tu pourquoi ? Parce que les Musulmans croyaient qu’être positif sera rétribué par Allah. Et si toi, le pratiquant, tu comprends que la rétribution pour les gens

positifs est très grande le Jour du jugement dernier, tu deviendras vraiment pratiquant.

La huppe du prophète Salomon, qui vint lui annoncer que des gens adoraient le soleil. Grâce à l’acte positif de la huppe, une nation entière embrassa l’Islam. Par Allah, c’est à se demander si nous avons vraiment besoin de huppes !

La fourmi du prophète Salomon a été positive lorsqu’elle a dit : “ô vous les fourmis rentrez dans vos habitations et que Salomon et ses soldats ne vous écrasent pas.”. Elle ne s’est pas dit : “Moi et seulement moi.”

Le Messager d’Allah (BP sur lui) dit : “Celui qui apporte le bonheur à une famille musulmane n’a pas moins

que le Paradis en rétribution.”
Tous ces modèles ne sont pas juste des contes à raconter. Ce sont des exemples pour t’aider et augmenter ton ardeur pour défaire ta chaîne. Mes paroles ne s’adressent pas uniquement aux jeunes, mais aux femmes au foyer également. Je vais vous présenter des statistiques tirées d’une thèse de doctorat, à propos des femmes des Compagnons et des femmes du Prophète (BP sur lui) et le nombre d’hommes et de femmes qu’elles ont instruit :
• • •

Sayida “A’icha” a instruit 232 hommes et 67 femmes. Sayida “Um Salama” a instruit 78 hommes et 23 femmes. Sayida “Hafça” a instruit 17 hommes et 3 femmes. Elle était elle-même analphabète et fut instruite par “Um Salama”.

• • •

“Asmaa bint “Abi Bakr” a instruit 19 hommes et 2 femmes. “Asmaa bint ‘Umaïs” a instruit 11 hommes et 2 femmes. “Ramla” la fille de “Abi Sufiân” a instruit 18 hommes et 3 femmes.

Peux tu imaginer cela ? Qu’as-tu fait toi ? Je pense que cela peut faire une différence, si je vous présente quelqu’un qui a réalisé quelque chose qui ressemble à ce qu’on trouve dans ces statistiques : C’est un exemple contemporain, d’un ingénieur en Informatique, un ingénieur positif, de ceux qui bâtissent la vie. Il a mis sur pied un projet, pour enseigner gratuitement aux jeunes la maîtrise de l’ordinateur. Ils devaient seulement avoir certaines habiletés et être sérieux.

• L’ingénieur “Ahmad Sami” a décidé, avec 10 de ses camarades, de créer un centre d’apprentissage de
l’outil informatique pour les jeunes. Un an après le début du projet, ils avaient formé gratuitement 200 jeunes hommes qui, à leur tour, sont devenus des instructeurs au centre. Pourquoi ne ferons-nous pas la même chose ? Cet ingénieur et ses amis n’ont pas accompli un travail légendaire ou impossible à reproduire, mais ils l’ont accompli et ont donné un exemple du comportement positif. Certes, ils ne sont pas comme “Khaldûn » qui est un modèle dur à imiter. Mais nous sommes devant un exemple ordinaire, facile à imiter. Parfois, quand tu entends parler d’une idée, tu n’en es pas convaincu. Mais en la voyant concrétisée devant tes yeux, tu ressens quelque chose d’étrange, un sentiment de jalousie dans le cœur et dans l’esprit. Et tu te dis pourquoi ne pas être comme lui ? Je vous donne un autre exemple réel de la ville de “Halab” (Alep) :

• C’est un commerçant, il était un homme ordinaire et il avait remarqué que beaucoup de veuves
manquaient de ressources et de revenus. Il se mit alors à ramasser mensuellement une somme d’argent des

voisins pour les aider. Mais il remarqua après un certain temps, que quelques personnes commençaient à se relâcher. Il décida de mettre sur pied un projet qui, au début, consistait à acheter les premières nécessités et les légumes pour les habitants du quartier, contre un bénéfice de 10%. Il avait pour devise : ‘Le véridiqueL’honnête’. Le nombre de ses clients augmentait et naturellement les volumes d’achat aussi. Les coûts baissèrent en conséquence et il acheta une motocyclette, ensuite une voiture pour le transport de la marchandise et plusieurs autres par la suite. Il embaucha alors les veuves, elles travaillaient à éplucher les légumes et à les faire cuire. Ainsi, grâce à un seul individu positif, de nombreuses femmes ne sont plus au chômage car il leur a fourni une source de revenu, au lieu de les laisser attendre de l’aide. Pour être pratique, nous avons choisi l’exemple d’une marchandise qui nécessite beaucoup de main-d’œuvre, peu de techniques et pas de grands capitaux. C’est un ours en peluche, un jouet pour enfant. Nous avons appris qu’il y avait une exposition des producteurs de jouets pour enfants en Allemagne et nous y sommes allés. Nous y avons appris que, l’Europe avait importé en l’an 2002, 11 milliards de dollars de jouets. Ils les importaient de Chine, de Taiwan et de Hong Kong. De nombreux pays avaient pris part à cette exposition.
• • • • •

La Chine représentée par 227 compagnies, Hong Kong avec 204 compagnies, Taiwan 102, Israël 23, Tous les pays arabes représentés par trois compagnies.

Ce produit se vend 1,08$ et il arrive de Chine qui est à une distance de 40 jours par bateau de l’Europe, alors que les pays arabes n’en sont loin que de 3 jours ! Ceci est juste un exemple. Les matières composant ce produit sont très simples : des fibres synthétiques, du tissu et des boutons. C’est juste une petite étude pour apprendre comment être positif. Dieu dit dans un verset –ce qui peut être traduit comme : “Deux hommes d’entre ceux qui craignaient

Allah et qui étaient comblés par Lui de bienfaits dirent : “Entrez chez eux par la porte ; puis quand vous y serez entrés, vous serez sans doute les dominants. Et c’est en Allah qu’il faut avoir confiance, si vous êtes croyants.” (TSC[i], ‘Al-Ma’îda’ ‘La Table Servie’ : 23)
Est-ce que tu comprends la signification de ce verset ? Il te dit : Fais un pas en avant et bouge. Je ne vous cache pas un secret. La semaine dernière, j’ai rencontré une personne qui m’a dit : “Est-ce que tu penses qu’avec un ou deux épisodes tu peux changer le comportement de quelqu’un qui a passé de longues années à patauger. Je lui ai répondu : “une ardeur a déjà ravivé une nation et mon ardeur ne finit jamais.” Il m’a dit : “Ce n’est pas assez.” Je lui ai dit : “Les gens veulent changer. Va sur mon site Internet et tu vas y trouver des milliers de jeunes qui attendent et veulent réaliser beaucoup de choses. Il m’a dit : “ Cela n’est pas assez.” Je lui ai dit que les gens ne veulent plus seulement écouter. La preuve est que, après trois épisodes, ils me disent : “Assez de paroles théoriques, nous voulons agir” Nous allons leur montrer des exemples de gens qui ont réussi, pour qu’ils aient des modèles concrets à

suivre. Ils s’enthousiasmeront et les imiteront et nous terminerons chaque épisode avec un projet pour mesurer le degré de réaction et la mise en application. Il m’a dit : “Peut être. Nous allons voir.” Moi, Je vous demande : “Est ce que …“nous allons voir et peut-être” … ou… “Nous y arriverons sûrement » »? Projet de la semaine : Mettons nous d’accord sur un projet pour cette semaine. Tous ceux qui ont vu l’épisode ou l’ont entendu, tous ensemble, nous allons être interrogés sur ce projet le Jour du jugement dernier (si Allah le veut). Ce devoir consistera à être pratique dans chaque action que nous réaliserons la semaine prochaine. Mais il nous faut sonder et évaluer pour voir s’il y a une réaction ou pas? S’il y a un changement ou pas? Nous allons réaliser un sondage : Est-ce que tu es positif ? Fais-tu partie des bâtisseurs de la vie ? 1 - Combien d’actes positifs as-tu accomplis cette semaine ?
• • •

Moins que 2 positif-faible. De 2 à 5 positif-moyen. Plus de 5 très positif

2 - Combien de personnes as-tu encouragées à devenir positives ?
• • •

Moins que 2 positif-faible. De 2 à 5 positif-moyen. Plus de 5 très positif.

3 - A Combien de personnes as-tu présenté le sondage ?
• • •

Moins que 2 positif-faible. De 5 à 10 positif-moyen. Plus de 10 très positif.

L’objectif : • • • Etre « bon positif » à plus de 70% ; Diffuser ce sondage parmi les gens ; Expliquer aux gens comment être positif.

[i] TSC : Traduction des Sens du Coran. Cette traduction est celle du sens courant le plus connu jusqu'à présent de la sourate sus mentionnée. Lire la TSC ne remplace nullement sa lecture en arabe, la langue de révélation du saint Coran.