Episode 6 : Le Perfectionnisme -Première Partie Au nom d’Allah, le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux.

Mes frères, soyez les bienvenus à nouveau. Voilà que nous sommes encore une fois ensemble à bâtir la vie. Nous avons passé deux semaines à implanter un caractère important et un principe fondamental de l’édification de la vie, celui d’être positif. Nous avons essayé ensemble de briser une chaîne tenace qui nous ensanglantait les mains depuis longtemps. Cette chaîne qui compte parmi les plus dangereuses et les plus difficiles des obstacles devant la renaissance de n’importe quelle nation. Il semble que notre tentative pour briser cette chaîne détestable qu’est la passivité a commencé à donner ses fruits. Si nous faisons un retour en arrière avec notre mémoire jusqu’au premier épisode de notre grand projet, nous nous souviendrons que nous nous étions mis d’accord que chacun doit accomplir une action positive, sans plus de précisions. Ensuite nous avons enchaîné avec la publication d’un sondage que je publie à nouveau ici pour nous le rappeler ensemble. Est-tu une personne positive ? …De ceux qui bâtissent la vie ? 1 - Combien d’actes positifs as-tu accomplis cette semaine ? • • • Moins que 2 De 2 à 5 Plus de 5 positif faible. positif moyen. très positif

2 - Combien de personnes as-tu encouragées à accomplir un acte positif ? • • • Moins que 2 positif faible. De 2 à 5 Plus de 5 positif moyen. très positif

3 - Combien sont ceux à qui tu as présenté le sondage ? • • • Moins que 5 positif faible. De 5 à 10 Plus de 10 positif moyen. très positif.

Nous vous rappelons que notre but était de voir le nombre des personnes positives atteindre les 70% et plus et maintenant c’est le moment de publier le résultat de ce sondage qui a duré dix jours. 55.271 personnes ont répondu au sondage, parmi lesquels : • • • 62% de très positifs. 30% de positifs moyens. 8% de positifs faibles.

Il y a une petite remarque à propos des 8% de positifs-faibles. Ils sont quand même positifs, pour avoir eu le courage d’avouer de ne pas avoir été positifs au niveau désiré. Car le premier pas pour être vraiment positif est la sincérité avec soi-même. Aussi, nous espérions que les participants seraient plus nombreux. Mais le taux est satisfaisant après dix jours de la publication du sondage.

Mais, sincèrement, notre vraie réussite et notre grand bonheur c’est de publier les réussites des gens et de voir leur empressement à briser la chaîne de la passivité qui est le premier obstacle devant la réussite. Lors du dernier épisode, nous avons mentionné qu’il y a quatre obstacles qui empêchent les gens d’être positifs. Ce sont : 1234La timidité. La peur de l’échec. Le Désespoir après l’échec des premiers essais Le sentiment de ne pouvoir faire face aux obstacles extérieurs.

A la vue des essais positifs qui nous ont été envoyés, nous constatons avec joie que ces quatre obstacles ont été brisés. Je n’arrive pas à vous décrire mon sentiment en lisant ces essais, à part que c’est un sentiment où les larmes sont mêlées aux sourires. Un sentiment de bonheur et d’étonnement. Est-il possible que ceux qui ont accompli ces actions soient des jeunes gens, des jeunes filles, des mères et des pères ?! Mes frères, je commence cet épisode en vous citant ces merveilleux exemples. Les exemples de personnes positives contemporaines. Je ferai exprès d’en parler longuement. Pourquoi ? Parce que la vue de gens positifs peut être plus efficace que l’écoute des exemples du passé. Pendant des années, je vous racontais les exemples du passé. Mais cette fois-ci, je vous parlerai des exemples positifs de gens contemporains. Parce que, à la vue de l’idée concrétisée devant toi par une personne que tu connais, l’idée prend une autre dimension dans ton esprit. Tu ressens de la jalousie et tu te dis : “Pourquoi est-ce que je ne suis pas comme lui ?” Les Exemples positifs: Nous avons beaucoup parlé de la protection de l’environnement et de la propreté. Et nous avons reçu des dizaines d’exemples à ce sujet, d’Egypte, de Jordanie, du Soudan, etc. Mais, je me contenterai de vous mentionner deux exemples avec quelques détails :

Ahmad Khalil, étudiant à l’Université américaine, âgé de 22 ans. Il m’a envoyé un E-mail me racontant, qu’après avoir suivi l’épisode précédent, il a aimé l’idée de combler les trous et d’aplanir les bosses dans les rues. Il se mit d’accord avec un de ses amis pour combler un fossé, qui se trouvait devant chez lui et qui causait beaucoup de dégâts aux voitures qui passaient dessus. Et tout en travaillant à remblayer le fossé, ils se sentaient intimidés et très embarrassés à l’idée que quelqu’un pouvait le voir. Soudain un des voisins les vit, s’approcha d’eux et leur demanda s’il pouvait les aider. Il se joignit à eux. De nombreuses personnes passaient près d’eux et au lieu d’entendre des paroles ironiques et sarcastiques, qu’ils redoutaient tant, ils n’entendirent que des éloges et des remerciements et des offres d’aide. Ils continuèrent ainsi, jusqu’à la fin de la tâche. Le jeune homme dit : “ Après avoir terminé, j’ai senti le niveau de ma foi augmenter, alors qu’auparavant je me plaignais de sa faiblesse. Et depuis ce jour, j’ai pris l’habitude de passer audessus de l’ex-fossé avec ma voiture, tout fier d’avoir réalisé ce travail. Et je me suis demandé pourquoi on ne comblerait pas les creux des rues avoisinantes. Nous avons continué et le dernier travail que nous avons accompli était sur l’avenue “Dawûd Adh-Dhahry”, dans l’arrondissement de “Madinet Nasr”, au Caire. Nous sommes devenus un groupe de 10 camarades qui fait ce travail pour plaire à Allah. Ensuite, nous sommes devenus 15 personnes. Mais notre ambition ne s’arrêtera pas à l’aplanissement des crevasses, nous avons un autre projet comme celui qui a été mentionné dans l’épisode précédent et qui consiste à ramasser la nourriture des grands hôtels pour la distribuer aux familles pauvres.” L’expérience de “Aya Karam Kurdy”une fille de 11 ans qui habite à Alexandrie : Un problème survint

dans sa rue à cause des eaux souterraines et les voitures ne pouvaient plus y circuler. Les plaintes et la colère des habitants augmentaient mais sans aucune réaction positive de leur part. Que fit cette fillette ?. Elle prit le petit carnet d’adresses de son père et y trouva le numéro de téléphone du secrétaire du gouverneur d’Alexandrie. Elle le composa et demanda à parler au gouverneur personnellement. Il l’écouta, lui qui est une personne impressionnante et qui mérite tout le respect, et il ne croyait pas ce que ses oreilles entendaient. L’homme admira l’action de cette fillette et ordonna que la municipalité fasse paver la rue. Pour les habitants d’Egypte qui aimeraient la voir, c’est la rue “Ibrahîm Salama”, qui se trouve dans le quartier “Ruchdy”. En plus des deux exemples précédents, j’en ai des dizaines du Yémen, de Jordanie et du Soudan. L’histoire de cette fillette merveilleuse “Aya Kurdy” m’a rappelé cette phrase : “Quiconque se met en tête une idée, pour laquelle il vit, finit par la réaliser avant de mourir”.

Des jeunes filles d’une des universités de Yémen ont formé une association ayant pour but de pourvoir à tous les besoins de la faculté grâce à leurs efforts personnels. En commençant par les poubelles, les microphones des professeurs et les ouvrages de référence nécessaires dans leurs spécialités.

Des jeunes d’Algérie, ont organisé une exposition itinérante dans les universités d’Algérie qu’ils ont appelée ‘L’exposition des bâtisseurs de la vie’, où ils exposaient des idées sur « comment réussir dans la vie ».

Des jeunes de la faculté de physiothérapie ont visité des orphelinats et ont offert aux enfants des sessions de physiothérapie gratuites.

Des jeunes filles de la section anglaise de la faculté du commerce ont recensé tous les employés pauvres de la faculté et se sont mises d’accord sur un moyen de les aider et leur prêter assistance. Des jeunes de la faculté des sciences de l’université d’Al-Mansoura, ont eu la même idée.

Beaucoup de femmes au foyer ont formé des associations de bienfaisance pour venir en aide à la société. Elles m’ont fait rappeler le temps des compagnons quand l’honorable Sayida “Asmaa bint alYazîd bnu Assakan ” (qu’elle ait l’agrément d’Allah), a créé la première association de bienfaisance en Islam. Les femmes au foyer ont donné à leurs associations le nom de “Bâtisseurs de la vie”.

Beaucoup d’hommes d’affaire d’Egypte et des pays du Golf ont commencé à financer des projets de formation en informatique et de lutte contre l’analphabétisme. Une autre idée s’est répandue. Celle de consacrer un lieu dans la maison, dans l’immeuble, dans la villa, etc. pour instruire les démunis, leur enseigner la lecture du Coran, l’informatique…

Un jeune nommé Abdel-Mun’im Mahmoud d’Alexandrie, a réalisé une grande action. Il a décidé avec ses amis d’acheter un appareil de dialyse qui coûte soixante milles Livres Egyptiennes. Et ils ont pu rassembler ce montant en dix jours seulement! Et le plus amusant, c’est que leur action a provoqué la jalousie de leurs parents, qui à leur tour, ont acheté un autre appareil pour en faire don au syndicat des médecins.

Des jeunes Yéménites, résidant au Canada, ont réalisé un projet (la valise du mois), qui consiste à envoyer aux familles pauvres au Yémen, une valise contenant des produits alimentaires suffisants pour un mois et ils nous ont envoyé des photos de familles recevant leur part.

Des dames du Bahreïn ont créé une association d’aide aux pauvres. Elles étaient cinq adhérentes au début, puis elles sont devenues 47 dames.

Des filles de l’une des écoles de Syrie, ont eu une idée exceptionnelle qui consiste à collecter le papier utilisé et le vendre à l’une des papeteries et elles ont fait don du prix de vente aux

orphelinats. Et la, je donnerai un conseil à tout père et à toute mère, à ceux qui veulent éduquer leurs enfants. Commencez par leur apprendre à être positif. Notre programme lui-même a eu sa part d’actions positives.

Des jeunes de l’université de Montréal au Canada, se sont arrangés pour regarder la cassette vidéo de l’épisode dans un lieu vaste après la prière du Vendredi.

Une jeune aveugle, nommée Umaima Acharbini, nous a rappelé Abdullah Ibn Um Maktoum et la génération des grands compagnons. Elle a retranscrit les épisodes du programme en Braille et elle a envoyé les documents à un journal saoudien spécialisé pour les aveugles, afin de les publier.

Des jeunes de Jordanie ont créé des urnes, qu’ils ont appelées (les urnes des bâtisseurs de la vie), pour collecter des suggestions pour bâtir la vie et ils me les ont envoyées.

Un homme d’Alexandrie a réalisé un complexe des bâtisseurs de la vie pour aider les familles dan le besoin. Il a acheté des machines à coudre aux veuves et a pu aider 50 familles jusqu’a présent. Il m’a informé que son but est d’aider 1000 familles, incha’Allah.

Louanges à Allah, la communauté a bougé en deux semaines seulement. Ce sont ceux-la, les modèles de la réussite et de la construction de la vie. C’est cela être positif concrétisé devant vous. Ils sont comme vous, des jeunes gens et des jeunes filles, des hommes et des femmes, des enfants et des vieillards. Qu’est-ce que vous attendez ? Qu’avez-vous fait ? Il y a encore du temps pour les rejoindre dans la construction de la vie. Vous souvenez-vous du deuxième but de notre programme ? Non au découragement. On en a assez du découragement. On en a assez du désespoir. On veut que l’espoir se propage parmi nos jeunes. Mes frères, ceci n’est pas une gloire pour moi, ni pour vous, car je suis mortel et vous l’êtes aussi, mais l’Islam est éternel, la gloire est pour l’Islam. Notre joie est de retrouver le messager d’Allah (BP sur lui), le jour du jugement dernier près du bassin et de lui annoncer le bon augure et de le réjouir en lui disant que nous avons fait quelque chose pour l’Islam. Beaucoup d’entre vous vont se demander, pourquoi j’ai exposé ces modèles ? Et je répondrai en disant que j’ai fait cela pour montrer que l’espoir est présent et existant. Maintenant je passe à une évidence qui stipule que les gens pourraient vivre soit dans une époque aisée soit dans une époque difficile. Mais, qu’est ce qui serait mieux ? Que tu vives dans l’époque de la dignité et la puissance de l’Islam ou bien que tu vives dans l’époque difficile ? Franchement, qu’il est chanceux celui qui vit dans l’époque difficile ! Que nous sommes chanceux ! Parce que tu as emprunté le même chemin que le prophète (BP sur lui), parce que tu participes à la renaissance des musulmans et de la nation, parce que tu reçois une récompense pour ta détermination. Sais-tu quelle sera la rétribution que tu recevras ?

1-

Le messager d’Allah, (BP sur lui) a dit : « Celui qui trace une voie droite aura sa récompense et la récompense de ceux qui le suivront dans cette voie jusqu'au Jour du jugement dernier». Tu diras, « Ô Allah, je suis peut être très fautif et j’ai fait beaucoup de péchés et de désobéissances, mais j’aime Ta religion, j’aime les Musulmans, j’ai fait cela, j’ai fabriqué cela et j’ai produit ceci ». Alors que d’autres ne pourront pas dire la même chose. Tu seras réuni, le jour du jugement, avec ceux qui ont oeuvré pour l’Islam tels que Omar ibn Al-Khattaab et Khalid ibn Al-Walid… Ton travail et ta participation dans cette renaissance sont ta voie vers le paradis. Le

2-

3-

4-

messager d’Allah, (BP sur lui) a dit : « Celui qui amène le bonheur à une famille musulmane

n’aura pas une rétribution moindre que le Paradis »
5Tes sens, tes mains, tes pieds, tes oreilles, ta langue, les battements de ton cœur… témoigneront en ta faveur, le jour du jugement, et diront que tu agissais pour le triomphe de ta religion et de ton pays. Ibn Al-Qayim dit : « Chaque sueur et chaque souffle qui n’est pas dépensé pour la cause d’Allah, viendra, le jour de jugement, en forme de désolation et de regret. » L’Islam te défendra le jour du jugement. Al-Hassan Al-Basri dit : « L’Islam viendra le jour du jugement, circulera parmi les gens et dira : O seigneur, celui-la m’a déçu, O seigneur, celui-là m’a fait triompher. O seigneur, celle-là m’a fait triompher. O seigneur, celle-là m’a déçu, jusqu'à ce qu’il arrive devant Omar Ibn Al-Khattaab, prend sa main, la soulève et dit : O seigneur, j’étais étranger jusqu'à ce que cet homme devienne musulman»

6-

C’est cela votre récompense, mes frères. Et ensemble, nous bâtirons la vie. Ensemble nous allons briser la seconde chaîne. Ensemble vers le perfectionnisme. Le perfectionnisme Dans cet épisode, nous allons nous contenter de motiver et d’encourager pour arriver au perfectionnisme. Mais je crains de commencer à parler de perfectionnisme et d’oublier ainsi de parler d’être positif. C’est la raison pour laquelle je poursuivrai une nouvelle méthode qui consiste à faire le lien entre les deux. Quelle est alors la relation entre être positif et le perfectionnisme dans le travail ? La réponse est que nous voulons le positif perfectionniste. Je commence par vous parler d’une chose qui nous attriste tous. Nous sommes dans un état déplorable. Nous travaillons, mais nous ne le faisons pas à la perfection. Pire encore, tu commets un péché si tu n’effectues pas ton travail à la perfection. Comment? Malheureusement nous ne perfectionnons dans aucun domaine, à commencer par l’industrie, qui est le plus populaire des domaines. Si tu vois un produit sur lequel est écrit “Produit par un pays arabe”, tu commences à douter de sa qualité, alors qu’à la vue d’un produit sur lequel est écrit ‘produit d’un pays occidental’, tu l’achètes sans hésiter. Tu commets un péché quand tu ne perfectionnes pas ce que tu fais. C’est là l’abc de l’Islam et ça doit être ainsi dans tout ce que tu entreprends dans ta vie, depuis l’industrie, jusqu’aux crevasses des rues que l’ingénieur des ponts et chaussées a négligées, en passant par le mécanicien qui a négligé de bien réparer la voiture, le médecin qui n’a pas examiné son malade avec soin, le professeur qui n’a pas bien préparé sa leçon, le conférencier qui n’a pas bien préparé son séminaire, le sportif qui ne s’entraîne pas avec sérieux, le présentateur de programmes qui ne prépare pas bien son émission. Et même les relations conjugales ne sont plus soignées. L’homme ne donne pas à sa femme la tendresse nécessaire comme il lui donne de l’argent. Il oublie qu’elle a besoin d’affection et de paroles douces, comme elle a besoin d’argent. La femme aussi se fatigue à préparer les repas, mais la présentation et le service laissent à désirer, ce qui lui fait perdre son effort de toute la journée. C’est un grand problème chez les Musulmans. Rien n’est fait à la perfection. Même les étudiants, ils travaillent seulement pour bien passer leurs examens. Ils ne se préoccupent pas d’assimiler et de comprendre. Même les parents ne tiennent pas à ce que leurs enfants comprennent et maîtrisent ce qu’ils ont appris. Tout ce qui leur importe est que ces derniers réussissent à n’importe quel

prix. Un message aux parents: “N’habituez pas vos enfants à donner seulement de l’importance au diplôme, car vous risquez d’avoir une génération qui ne comprend rien…” L’essentiel est de savoir pourquoi on étudie telle ou telle matière. C’est ainsi qu’on comprendra. Fais attention à toi-même, sinon tu commets un péché. Tu diras que tu as réussi, mais tu seras un pécheur. Parce qu’il y a une chose qui s’appelle la balance de la faculté et une autre qui est la balance d’Allah. Et cette dernière, s’appelle le perfectionnisme. Notre problème est que nous irons à la rencontre d’Allah le Jour de la Résurrection comme une nation non productrice, non perfectionniste. La conception occidentale des Musulmans: Savez-vous ce que disent les Occidentaux des Arabes et des Musulmans ? Ils disent: “Savez-vous pourquoi les peuples arabes et musulmans ne sont pas perfectionnistes? Parce que ça fait partie de la culture des peuples arriérés.” Je connais un homme d’affaire égyptien qui est parti pour l’Allemagne pour conclure une transaction commerciale avec un homme d’affaires allemand. Ils sont montés ensemble dans le train, et la tablette devant laquelle ils se sont assis n’était pas bien fabriquée. L’Allemand fut furieux et demanda qu’on lui rende son argent. Lorsque l’Egyptien lui demanda pourquoi il agissait ainsi, l’Allemand le regarda avec étonnement. En voyant que le regard de l’Egyptien était à ce point superficiel et futile, il refusa de conclure la transaction avec lui. Les Occidentaux disent de nous: “Les Musulmans sont des gens qui disent des slogans, ils parlent beaucoup et agissent peu.” Je dédie aux jeunes cet exemple ingénieux. Celui d’un jeune homme de 17 ans, appelé “Mohamed Hussein”. Ses parents ont implanté en lui, depuis son plus jeune âge, l’amour de la science, de la découverte et de la recherche. Ils lui ont appris à chercher à comprendre tout ce qu’il étudiait, à savoir comment les jouets étaient constitués, etc. Il put appliquer les équations chimiques théoriques et il réalisa plusieurs inventions. Le Japon lui offrit une bourse d’étude pour rejoindre le centre d’innovations et de découvertes qui s’y trouve. Ce jeune homme est le fruit d’un père et d’une mère qui ont fait de leur fils un génie dont ils peuvent être fiers. Les résultats du manque de perfectionnisme dans les études et l’instruction :
• •

La sortie des écoles de générations qui ne comprennent rien ; L’incapacité d’exporter un seul produit : Nous importons tout de l’étranger, même le plumier des tout petits. Nous l’importons à des milliers de dollars.

Comment l’Islam parle-t-il du perfectionnisme? 1 - Le Saint Coran: Le Coran a désigné le perfectionnisme par le terme bienfaisance et Allah (gloire à Lui) dit –ce qui peut être traduit comme:

“Et dépensez dans le sentier d'Allah. Et ne vous jetez pas par vos propres mains dans la
destruction. Et faites le bien. Car Allah aime les bienfaisants.” (TSC[i], Al-Baqara ‘La Vache’:
195).

“ Certes, Allah commande l'équité, la bienfaisance et l'assistance aux proches. Et Il
interdit la turpitude, l'acte répréhensible et la rébellion. Il vous exhorte afin que vous vous souveniez. ” (TSC, An-Nahl ‘Les Abeilles’ : 90).

“ Nous ne laissons pas perdre la récompense de celui qui fait le bien.” (TSC, Al-Kahf ‘La
Caverne’ : 30).

“Y a-t-il d'autre récompense pour le bien que le bien?" (TSC, Ar-Rahmne ‘Le Tout
miséricordieux’ : 60).

• •

“Patiente, Allah ne perd pas le mérite des bienfaisants” “Certes Allah est avec ceux qui [l'] ont craint avec piété et ceux qui sont bienfaisants”
(Les Abeilles : verset 16).

“Telle est l’œuvre d’Allah qui a tout façonné à la perfection.” Quand Allah a créé l’Univers Il
l’a fondé sur le perfectionnisme

“Celui qui a créé sept cieux superposés sans que tu voies de disproportion en la création
du Tout Miséricordieux. Ramène [sur elle] le regard. Y vois-tu une brèche quelconque? Puis, retourne ton regard à deux fois : le regard te reviendra humilié et frustré.” (La
Royauté : verset 1-4). Allah a fait du perfectionnisme la voie qui mène à la foi et à l’unicité.

« … et sois bienfaisant envers tes parents…” (Le Voyage nocturne) : La bienfaisance envers
les parents.

“Et oeuvrez pour vous-même à l’avance » (La Vache : verset 223). La bienfaisance dans la
relation conjugale.

“…d’accomplir la Salat…”. IL n’a pas dit “Priez”. La bienfaisance dans la pratique du culte, le
perfectionnisme dans la prière et pas tout simplement la faire. Le Messager (BP sur lui) dit : “Celui qui récite habilement le Coran sera avec les Anges nobles et

obéissants…” Celui qui lit le Coran à la perfection aura sa place parmi les anges.
La “Sunna achcharifa” (La noble tradition du Prophète (BP sur lui)) : Le Messager (BP sur lui) dit:

1. ‘Dieu aime que lorsque quelqu'un de vous fait un travail qu'il le fasse parfaitement.” 2. "Certes, Allah a prescrit de bien faire les choses. Lors donc que vous tuez, tuez bien. Lorsque vous
égorgez, égorgez bien. Que chacun de vous aiguise son coutelas et traite bien l’animal qu’il va égorger."

3. «Voulez-vous que je vous dise comment Allah élève en degré? Par les ablutions bien faites”
4. «Allah ne regarde pas les rangs non bien alignés.(les rangs formés pendant la prière à la mosquée ). »
Dieu nous a ordonné de perfectionner dans tous les domaines de la vie commençant par : Saluer les gens : Je peux te saluer de l’une des façons suivantes: 1234Te dire : ‘Assalamu Aalaykum’ (Que la paix soit sur vous) ; Ou encore : ‘Que le salut et la grâce et les bénédictions d’Allah soient sur vous’ ; Dire le même salut et te regarder. Dire le même salut, te regarder et te sourire.

56-

Saluer, te regarder, te sourire et commencer par tendre la main. Tout ce qui a précédé, montrer de la joie à le faire et ne pas retirer la main avant que tu ne retires la tienne.

La bienfaisance aux parents: 12Je peux me contenter de leur demander de leurs nouvelles. Je peux me pencher et baiser leurs mains.

Le perfectionnisme dans la pratique du culte: 1234La prière, L’égalisation des rangs pendant la prière, Les Ablutions, L’invocation.

Le perfectionnisme chez les créatures: 1Les anges (Gabriel) transmettent les révélations avec perfection. L’Ange de la mort, celui de la pluie et des montagnes, etc. font la même chose. Les fourmis, Les abeilles,

23-

Les sciences religieuses: 1. La science conventionnelle des “hadîth” nous a rapporté les “hadîth” authentiques. La méthode scientifique suivie par “Al-Bukhâry” était de transmettre les “hadîth” des conteurs dignes de confiance avec la condition qu’ils aient la réputation d’être équitables et corrects. Je me demande si nous réussirons à briser cette chaîne? Certes, elle est très difficile à défaire, mais celle qui nous empêche d’être positifs est beaucoup plus importante. “Al-Mutanabby” (poète) dit dans un vers: Je n’ai jamais vu de défaut chez les gens comme le manque de perfectionnisme chez ceux qui sont capables. Allah n’offrira de gloire aux Musulmans que s’ils perfectionnent tout ce qu’ils entreprennent. Allah (gloire à Lui) dit –ce qui peut être traduit comme : “Et préparez[pour lutter] contre eux tout ce que vous

pouvez comme force et comme cavalerie équipée, afin d'effrayer l'ennemi d'Allah et le vôtre, et d'autres encore que vous ne connaissez pas en dehors de ceux-ci mais qu'Allah connaît. Et tout ce que vous dépensez dans le sentier d'Allah vous sera remboursé pleinement et vous ne serez point lésés ” (TSC, Al-Anfal ‘Le Butin’ : 60.) Ce qui signifie que tu dois arriver à la limite de ta force, et
même si tu es plus faible que ton adversaire, tu triompheras de lui par la volonté divine, tant que tu respectes la condition du perfectionnisme. Par exemple s’il fallait parvenir à 100 points pour que l’Islam triomphe et que tu ne sois parvenu qu’à 99, la victoire ne viendra pas. Des exemples de perfectionnistes: 1-

“khaled ibn al-Walîd” dans la bataille de “Mo’ta” a mis au point un plan génial pour battre en
retraite avec l’armée musulmane après 6 jours de combats. Il a utilisé les moyens suivants pour réaliser son plan à la perfection: • Il a anéanti le moral des Romains. Parce que le triomphe ou la défaite dépendent du

moral. • Il a changé la disposition de l’armée. Il mit l’aile droite à gauche et celle de l’arrière à l’avant, changeait les drapeaux et les habits des soldats pour faire croire aux Romains que le renfort était parvenu. Il a placé 300 cavaliers divisés en six troupes à l’arrière de l’armée. Chaque troupe devait soulever la poussière pour donner l’illusion aux Romains que l’aide arrivait. A l’arrivée de chaque troupe, les cris d’ “Allahu Akbar, Allahu Akbar ” s’élevaient. A la réunion complète de l’armée, ils devaient tous crier “Serviteurs d’Allah mettez votre confiance en Allah” et foncer sur les Romains pour en tuer autant que possible et ensuite battre en retraite. Le plan fut parfaitement suivi et l’armée parvint à tuer 1.000 Romains dans l’attaque surprise. Ensuite l’armée recula en retraite. Les Romains n’ont pas osé les poursuivre de peur de tomber dans un piège et “Khaled” ramena l’armée sauve à Médine. C’est le plan de retraite le plus ingénieux dans l’histoire et il est enseigné dans les académies militaires jusqu’à présent, en Europe et en Amérique.

• • •

2-

Le mariage du Prophète (BP sur lui) de Sayida “Khadîdja” était le résultat du perfectionnement de son travail. L’émigration du Prophète (BP sur lui) était pleine de leçons de perfectionnisme: • Le noble Messager (BP sur lui.) s’en fut chez “Abu-Bakr” le visage voilé, au milieu de la journée et sortit de chez lui d’une porte arrière. “Abu Bakr” a préparé deux montures et ils s’en allèrent à la caverne de “Thor” au Sud (alors que Médine est au Nord). Le fils d’“Abu Bakr” leur apportait les nouvelles chaque jour et un berger effaçait les traces de pas de ce dernier (en le suivant avec ses moutons). “Asmaa” la fille de “Abu Bakr”, quant à elle, leur apportait la nourriture, bien qu’elle fut enceinte au septième mois et naturellement, les non-croyants ne la soupçonnaient pas. Mais malgré tout cela, les polythéistes arrivèrent à la caverne. Pourquoi? Malgré le perfectionnisme. Pour savoir que la victoire est entre les mains d’Allah malgré tout. Ceci est un message de la part d’Allah: A toi le perfectionnisme et à Moi de donner la victoire. Les musulmans en Ethiopie y ont demeuré quelques années et à leur retour, ils avaient avec eux de nombreux Ethiopiens musulmans, qui avaient embrassé l’Islam par admiration envers la qualité des produits en cuir fabriqués par les femmes musulmanes.

3-

4-

5-

“Zaïd ibn Thâbit”, un jeune homme de 23 ans qui a assemblé le Saint Coran en utilisant une
méthode scientifique parfaite et unique. Il recevait chaque verset de deux personnes qui l’avaient appris par cœur et de deux autres qui en gardaient une copie chez eux. Il a ainsi assemblé le Coran, malgré qu’il le connaissait par cœur et qu’il l’avait écrit lui-même.

Franchement, vous les jeunes gens, comment rencontrerez-vous ces modèles de gens perfectionnistes et positifs ? Le message que j’aimerai vous faire parvenir est le suivant : Soyez positifs et perfectionnistes Ce qu’on te demande dans cet épisode, c’est de t’asseoir et de penser, essaye de perfectionner les petites choses dans ta vie. Le projet de la semaine: Aider une famille ou un membre de ta famille. De ceux qui ont besoin d’aide. Une aide matérielle, les soutenir, ou bien les aider dans leurs études.

Pourquoi faut-il qu’ils soient de ma famille? 1Parce que cela est lié à ton attitude positive. Car le premier domaine où il faut être positif est celui de la famille. Parce que cela est lié aussi au perfectionnisme. Allah dit“…marquez de la bonté envers les pères et mères et donne aux proches parents…” Parce que cela est lié à la renaissance des Musulmans. Le premier signe de renaissance de n’importe quelle nation est l’existence de familles unies et fortes.

2-

3-

Des exemples de liens familiaux forts:

• Au temps du Messager (BP sur lui) :
1Lorsque “Abu Talha” entendit ces paroles d’Allah: “ Vous n'atteindrez la (vraie) piété que si vous faites largesses de ce que vous chérissez. Tout ce dont vous faites largesses, Allah le sait certainement bien” (La famille Imrân : 92)”, il fit don de son meilleur jardin pour la cause d’Allah. Le Messager (BP sur lui) lui ordonna de contribuer avec son jardin, aux dépenses de ses propres parents. Alors, il en distribua le prix entre ses cousins paternels. Leur lien familial en fut consolidé et le Messager d’Allah (BP sur lui) en était réjoui. Le Messager d’Allah (BP sur lui) réunissait les membres de la famille “Melhân” et faisait des invocations pour eux.

2-

• A notre époque:
1La famille “Al-Ga‘bary” à galilé “Khalîl” en Palestine, ont mis sur pied “Le comité de bienfaisance pour la famille “Al-Ga‘bary” ”. Ils prennent en charge tous les frais scolaires de toute la famille et ils organisent une cérémonie annuelle pour distribuer des prix aux excellents. La famille de “Âl Chabarou” a fondé une union familiale à Beirut. Donc……. Résumons notre projet pour cette semaine: • Aide une famille ou un membre de ta famille qui est dans le besoin.

2-

[i] TSC : Traduction des Sens du Coran. Cette traduction est celle du sens courant le plus connu jusqu'à présent de la sourate sus mentionnée. Lire la TSC ne remplace nullement sa lecture en arabe, la langue de révélation du saint Coran.