Infos ensisa

n°6
Mars 2015

Devenir ingénieur de l’ENSISA
Edito
A l’occasion de cette lettre d’infos de
printemps, nous avons souhaité illustrer par l’exemple l’esprit innovant de
nos élèves (et de nos enseignants !).
Quelle que soit la spécialité, nos élèvesingénieurs mènent au cours de leur
scolarité des projets mêlant recherche,
développement, préoccupations industrielles et innovation.
Cette pédagogie par projet devenue
tellement à la mode, nous l’expérimentons depuis plus de vingt ans avec toujours autant de succès. La diversité des
sujets abordés illustre bien la pluridisciplinarité de nos élèves.
L’issue de ces projets prend parfois une
ampleur inattendue : je pense notamment à l’application Photon pour iPad,
dédiée à la commande de systèmes
d’éclairage scénique, bientôt disponible
sur l’AppStore d’Apple. C’est au départ
un projet de 2ème année !
Par le choix du projet, le choix des méthodes mises en œuvre et des solutions
apportées, l’élève est véritablement
acteur de sa formation. En outre, c’est
évidemment un apprentissage du travail de groupe et donc une mise en situation professionnelle avant l’heure,
sans parler de quelques lignes très pertinentes dans le CV.
Quand ils nous rendent visite bien des
années après, nos diplômés nous reparlent d’ailleurs souvent de leurs projets
avec nostalgie.

Au niveau national, la tendance montre que moins d’un élève sur deux
intègre une école d’ingénieurs en passant par une classe préparatoire.
De nombreux étudiants choisissent la voie des admissions parallèles
pour devenir ingénieur sans passer par la case prépa. Toutes les grandes
écoles, y compris les plus «sélectives», proposent des modes d’admission sur titre ou en admission parallèle. Suivant les écoles, ces admissions
ouvrent l’école à des étudiants brillants de filière bac+2 (STS, DUT, L2), de
L3, de bachelors ou de M1.
On peut devenir ingénieur sans passer par les CPGE !
Dans ce cadre, l’ENSISA et les IUT de Mulhouse, Colmar et Haguenau
mettent en œuvre la promotion de l’excellence scolaire : chaque année,
l’ENSISA réserve des places dans ses différentes spécialités d’Ingénieur
pour les meilleurs étudiants des IUT de Mulhouse (GEII, SGM, GMP,
MMI), Colmar (R&T) et Haguenau (GEII, QLIO).
Les très bons candidats des autres IUT seront aussi les bienvenus.
↘ Pour en savoir plus :

scolarite.ensisa@uha.fr

Voies d’admission à l’ENSISA : détail
↘ En passant par les CPGE, admission en 1ère année
(http://www.scei-concours.fr)
Ecrit sur banque de notes CCP, puis oral d’admission après l’admissibilité.
↘ Sans passer par les CPGE, admission en 1ère année
● Concours sur titres (L2/L3/DUT) dans les spécialités Mécanique, Textile
et Fibres, Automatique et Systèmes, Informatique et Réseaux.
● A l’issue du cycle préparatoire intégré ENSISA-ENSCMu de l’UHA pour
les spécialités Mécanique, Textile et Fibres, Automatique et Systèmes, Informatique et Réseaux
↘ Spécialité en alternance, admission en 1ère année
Sur titres (DUT/BTS) dans la spécialité Systèmes de Production
// Retrait des dossiers : itii@cfai-alsace.fr ou scolarite.ensisa@uha.fr
Concours : samedi 23 mai 2015 // Jury d’admissibilité : 4 juin 2015 //
Admission définitive à l’ENSISA : validée par la signature du contrat d’apprentissage - avant la rentrée mi-septembre.

Les oraux d’admission
se déroulent à l’ENSISA
du 17 juin au 3 juillet

#

Date limite de
réception des dossiers
1er mai 2015

#

Infos sur
http://bit.ly/cpi-ensisaenscmu

#

Date limite d’envoi
des dossiers à l’ITII-Alsace
7 avril 2015

↘ Pour en savoir plus :

scolarite.ensisa@uha.fr

Pèle-Mêle
MARS

JUIN

• 13 // Journée de l’ingénieur à l’ENSISA
↘ Contact : ensisa.jdi@gmail.com

• 12 // Journée des projets de l’ENSISA
↘ Contact : scolarite.ensisa@uha.fr

• 14 // Journée portes ouvertes de l’UHA

• 17 // Début des oraux d’admission à l’ENSISA
↘ Contact : scolarite.ensisa@uha.fr

• 26 // Soutenance des projets et remise des prix
Concours Alasce Tech
↘ Contact : dominique.becht@alsacetech.org

Nous espérons vous accueillir toutes
et tous pour nos portes ouvertes le 14
mars. L’enthousiasme communicatif de
nos élèves-ingénieurs vous permettra
de découvrir de visu ces différentes réalisations (et bien d’autres).

AV R I L

Bonne lecture !

↘ Contact : http://journee-arts-culture-sup.fr/

Laurent Bigué, Directeur

#

• 2 // Journée nationale de l’ingénieur ARISAL
↘ Contact : http://www.arisal.org
• 30 mars - 5 avril // Semaine de l’industrie
↘ Contact : http://www.entreprises.gouv.fr/semaine-industrie
• 8 -10 // Journée des arts et de la culture dans l’enseignement supérieur

MAI
• 1 au 31 // 5ème édition du mois de l’Europe en
Alsace (sensibilisation aux valeurs européennes)
↘ Contact : http://www.region.alsace/agenda-mois-de-l-europe

A NOTER
• Le 28 novembre 2014 le LPMT a accueilli 10 stagiaires
dans le cadre d’une formation organisée par la Maison
pour la sience.
• Du 26 au 30 janvier 2015, le Conseil national des universités section mécanique, génie mécanique et génie
civil s’est réuni l’ENSISA. C’est l’instance qui évalue les
enseignants-chercheurs au niveau national.
• Le MIPS accueille pour plusieurs mois 3 stagiaires qui
vont travailler avec Jonathan Ledy, Rodolfo Orjuela et
Benjamin Mourillon. Bienvenue dans nos locaux !
• Les élèves du club M’Bot participent à la manifestation Briqu’O-Rhin 2015 pour présenter les robots réalisés et mener des actions de formation à la robotique.
bravo pour leur engagement !
• Plus de 100 élèves de l’école assistent à une pièce de
théâtre en anglais, à l’initiative de leur professeur. Une
bonne occasion de se préparer au TOEIC.

Zoom sur les projets ...
... Un simulateur pour l’entrainement aux gestes chirurgicaux
Ce projet est né d’un triple constat : absence d’évaluation objective des
gestes des chirurgiens, coût élevé des robots utilisés pour certaines opérations (laparoscopie), rareté et prix élevé des simulateurs existants.
Après une étude de faisabilité, le choix s’est porté sur la technologie du capteur infrarouge Leap Motion, disponible sur le marché. Cette technologie
est suffisamment fine pour déterminer la position des mains et des articulations.
Un environnement de simulation a ainsi été construit autour de jeux
d’adresses qui mettent en œuvre des pinces laparoscopiques virtuelles. Ces
pinces sont contrôlées à l’aide du capteur Leap Motion.
L’utilisateur déplace ses mains dans l’espace défini et manipule les pinces
dans l’environnement : un pincement des doigts permet d’ouvrir ou de fermer la pince, une rotation de la main fait tourner les pinces sur elles-mêmes.
Les mouvements des mains, très intuitifs, permettent de s’approcher du
comportement de vrais robots de laparoscopie.
À la fin de chaque mini-jeu, l’utilisateur obtient des métriques sur la simulation qu’il vient de réaliser. Il peut par exemple obtenir la durée de la simulation, le nombre de collisions avec les objets de l’environnement, etc.
Deux élèves ingénieurs de 3ème année (spécialité Informatique et
Réseaux) ont développé un prototype de simulateur pouvant permettre aux chirurgiens de s’entrainer et d’améliorer leurs gestes
chirurgicaux.

↘ Contact :

germain.forestier@uha.fr (tuteur du projet)
remy.lespagnol@uha.fr // quentin.allender@uha.fr

... Objectif TOEIC pour les élèves de la spécialité par alternance
Du 23 au 28 février 2015, les élèves ingénieurs de 1ère et 2ème année de la spécialité systèmes de production ont effectué un voyage
à Londres en compagnie des étudiants de l’IUT Mulhouse (GMP,
GLT, GEII) et encadrés par leurs professeurs d’anglais M. Kellenberger (IUT) et Mme Oding (ENSISA).
Pour ces 42 étudiants, si l’objectif de cette semaine a été la pratique de la langue anglaise en vue de la réussite du TOEIC, celle-ci
s’est faite à l’occasion des nombreuses visites culturelles avec notamment la découverte du Science Museum, du British Museum,
du Natural History Museum, de Tate Modern, ou encore du stade
d’Arsenal et du London Dungeon.
Une promenade sur la Tamise et la montée sur la roue du London
Eye ont aussi été l’occasion pour nos touristes de découvrir la ville
de Londres sous un autre angle.
Et bien sûr, quiz, défis, jeux de piste et exercices TOEIC ont également ponctué le séjour !

↘ Contact : gaelle.oding@uha.fr

↘ Contact : rodolfo.orjuela@uha.fr

... SREC ou système de récupération d’énergie cinétique pour bicyclette
Imaginer, concevoir, modéliser puis fabriquer un système de récupération d’énergie
cinétique pour bicyclette : c’est le projet CFAO confié aux élèves de 2ème année de
la spécialité Mécanique l’année dernière.
Sur la base d’un cahier des charges fixé par les enseignants, chaque étudiant a été
amené à proposer un principe de solution.
Les 3 meilleures solutions ont été retenues et 3 groupes d’une douzaine d’étudiants
ont été mis en place pour travailler à la conception (CAO) détaillée de leur SREC.
Ces équipes de projet étaient structurées en binômes chargés des divers sous-ensembles, sous la houlette d’un chef de projet (chargé de la coordination du travail
et de la préparation des commandes des composants standards et de la matière
première).
Une fois la conception terminée, les étudiants se sont attelés à l’industrialisation
(FAO) puis à la fabrication de leur système en utilisant les machines d’usinage à
commande numérique de l’école.
A l’issue de la centaine d’heures dédiées au projet les 3 groupes ont enfin pu assembler leurs SREC qui ont fait l’objet d’une présentation à l’ensemble des élèves et
personnels de l’école lors de la journée des projets (13 juin 2014).
Merci à Jean-Philippe Lauffenburger pour le don de sa bicyclette !
Cette année la thématique du projet porte sur la conception et la réalisation d’une
hydrolienne marine dont la cinématique utilise la croix de malte pour le mouvement des pales.
Rendez-vous le 12 juin 2015 pour les découvrir !

↘ Contact : tuteurs des projets

anne.collaine@uha.fr // andre.hoffmann@uha.fr

... Les lauréates du meilleur projet de 1ère année
Marine Gatto, Anissia Hank et Juliette Pique, étudiantes dans
la spécialité Textile et Fibres, ont reçu le premier prix pour leur
projet de 1ère année intitulé “Etude du toucher des surfaces
textiles : influence des individus et des surfaces”.
En lien avec les travaux de recherche menés au LPMT sur la
conception de surfaces pour la détection et la rééducation des
déficiences tactiles, les élèves ont disposé pour leur projet des
équipements spécifiques du laboratoire.
Un échantillon de 20 personnes (sujets) a été choisi pour « toucher » 2 surfaces textiles (une toile de coton, type chemise et
une polaire en microfibres de polyester) : les sujets devaient,
selon un protocole précis, toucher avec l’index de la main dominante les 2 étoffes fixées sur un capteur 3 axes.
Les forces de frottement et d’appui ont été enregistrées au
cours de l’exploration tactile. Le doigt était préalablement soit
lavé avec un savon spécifique puis rincé et séché, soit nettoyé
à l’éthanol et séché.
20 mesures par sujet ont été prises en compte (5 par conditions
expérimentales : 2 étoffes et 2 états de propreté du doigt).
Pour chaque personne et chaque condition expérimentale,
les signaux de frottement enregistrés ont permis de calculer le
coefficient de frottement moyen. Les élèves ont ensuite traité
la centaine de résultats numériques à l’aide des connaissances
statistiques acquises préalablement à l’école.
Les résultats ont montré que l’état de propreté du doigt peut
avoir une influence lorsque l’on touche une surface textile, en
dehors de la surface elle-même.
Ce projet découverte en 1ère année du cursus, dont la première édition s’est déroulée en 2014, consiste à laisser en
autonomie pendant une semaine les élèves de 1ère année
en petits groupes autour d’un projet comportant une partie
expérimentale sur un dispositif dédié, puis l’analyse des résultats obtenus. Les projets font l’objet d’un rapport écrit et d’une
présentation orale devant le corps enseignant et les élèves de
l’école lors de la journée des projets.

Marine Gatto (au
centre), Anissia Hank (à
droite) et Juliette Pique
(à gauche) se détendent
entre deux mesures.

Dispositif expérimental (tribomètre) utilisé

↘ Contact : tuteur du projet // marie-ange.bueno@uha.fr

... Des projets pluridisciplinaires en 3ème année de la spécialité mécanique
Chaque année, les étudiants de 3ème année Mécanique réalisent un projet
pluridisciplinaire. Ces projets peuvent résulter d’une demande industrielle,
d’une problématique de recherche, ou encore de besoins pédagogiques.
Cette année, 5 binômes ont eu l’occasion de travailler avec des partenaires
industriels.

Acquisition de points avec un bras de
mesure dans les ateliers de la Cité de
l’Automobile

Pour la société COBRA, le projet, qui faisait suite à une pré-étude réalisée
précédemment, consistait en la conception d’un système d’impact de bandes
transporteuses.
Pour Dollfus & Muller, les étudiants ont conduit une pré-étude d’un banc de
torture pour les feutres de compactage fabriqués par la société.
Pour PSA, les étudiants ont mené une étude en vue d’améliorer l’ergonomie de
commande des portes dans le cadre d’une serrure électrique.
Enfin, deux projets ont été réalisés pour la Cité de
l’Automobile de Mulhouse (1) établir le cahier des
charges d’un système de nettoyage et séchage des
circuits de refroidissement de moteurs et (2) rétroconcevoir la jante d’une automobile Farman NF2.
La jante de la Farman NF2
modélisée avec le modeleur 3D de PTC

Conception du banc de torture
pour Dollfus & Muller

↘ Contact :

anne.collaine@uha.fr
andre.hoffmann@uha.fr

Banc d’essai d’impact conçu
par les étudiants

... L’escouade robotique entre en action !
La première escouade robotique de l’ENSISA participe depuis janvier 2015 à un projet qui
consiste à initier à la robotique
des enfants de plusieurs centres
sociaux culturels de la ville de
Colmar.
Trois ateliers d’une durée de 6
séances de deux heures chacune
sont proposés dans ce cadre.
Le 19 mars prochain aura lieu
la première remise de diplômes
pour ces jeunes initiés.

↘ Contact :

rodolfo.orjuela@uha.fr
antonin.piotrowski@uha.fr

Dans cette même optique, le club M’Bot participe
au salon Briqu’o-Rhin les 14 et 15 mars pour proposer au public deux journées d’animation autour
des robots Lego.

En bref ... Une commande du Joint Research Center pour IARISS
Le Centre de recherche scientifique (JRC) de la Commission Européenne a pour mission principale le soutien scientifique et
technique dans le cadre de la conception, de l’élaboration et de la mise en œuvre des politiques communautaires de l’Union
Européenne en dehors de tout intérêt national et privé.
Le JRC se compose de 7 instituts, dont l’Institut de l’environnement et du développement durable qui se trouve à Ispra, en Italie.
Ce dernier mène des projets autour de la thématique de la gestion des ressources hydriques dans les pays en développement.
Il a sollicité la Junior-entreprise de l’école, IARISS, pour participer au développement d’une plateforme d’e-learning. Pour assurer
un travail de qualité, c’est en collaboration avec J2S, la junior-entreprise de Centrale-Supélec Metz, que le chef de ce projet chez
IARISS a décidé de remplir la mission confiée. L’application devrait être fonctionnelle avant l’été. ↘ Contact : projetaquaknow@gmail.com

Responsable de la publication : Laurent BIGUÉ, Directeur / Création - Mise en page : Christine RITZENTHALER / Photos : ENSISA-LPMT-G. Forestier-MA Bueno- A. collaine-A. Hoffmann-G. Oding-M’Bot
E N S I S A 1 2 r u e d e s F r è r e s L u m i è r e - 6 8 0 9 3 M U L H O U S E C e d e x / N e w s l e t t e r d i s p o n i b l e s u r w w w. e n s i s a . u h a . f r