You are on page 1of 40

LE MAGAZI NE SPORT FREE ATTI TUDE

LIGUE DES CHAMPIONS
DIDIER
DROGBA
SES CERTITUDES,
SES DOUTES
ET SES ESPOIRS
f
o
o
t
+
s
a
i
s
o
n
_
7
0
X
7
0
.
q
x
d


2
9
/
0
8
/
0
6


1
2
:
2
8


P
TOUS LES VENDREDIS
N°105 • 8 SEPTEMBRE 2006
EN LIGNE WWW.FREESPORT.FR
open : “s’ouvrir”
(1) FOOT +est accessible en PPV. (2) Offre valable du 17/08/06 au 04/10/06 pour tout nouvel abonnement d’un an à CANAL+LE BOUQUET
et aux offres internet haut débit Orange ou à la TV par Ma Ligne. 2 mois + le mois en cours. Au-delà des 3 mois offerts et à défaut de résiliation
de votre part 15 jours avant la fin de cette période, vous resterez abonné à FOOT + à 7€/mois en plus de votre abonnement à CANAL+
LE BOUQUET. Pour France Télécom, offre soumise aux conditions techniques particulières figurant à l’article 3 (point 3 du premier paragraphe
des conditions générales d’abonnement à l’internet haut débit, TV, téléphone illimité). Pour CANAL+ LE BOUQUET : offre soumise aux
conditions techniques particulières figurant à l’article 2.1 des conditions générales d’abonnement à CANAL+ LE BOUQUET disponibles en
magasin. Durée minimale d’abonnement aux offres de 12 mois, conditions contractuelles en agence France Télécom, dans les points de
vente distributeurs et sur http://abonnez-vous.orange.fr. Prix en France métropolitaine au 17/08/06. Crédit photo : Marcel - 4721
plus fort la Ligue 1 Orange
1014 (appel gratuit depuis un poste fixe)
orange.fr et agences France Télécom
Avec la TV d’Orange,
suivez en direct et en exclusivité ADSL
100% des matchs de la Ligue 1 sur et
(1)
FOOT+ est offert pendant 3 mois
(2)

SOMMAIRE#105
26
SPORT FREE ATTITUDE EST DISTRIBUÉ À :
BORDEAUX, LILLE, LYON, MARSEILLE,
MONTPELLIER, NANTES, NICE, PARIS/RP,
RENNES, STRASBOURG ET TOULOUSE
Sport Free Attitude
Siège social :
16-18, rue Rivay
92300 Levallois-Perret
SA au capital de 1 744 000 €
RCS Nanterre B 449 019 967
Tél. : 01 41 27 89 79
Fax : 01 47 37 68 44
Web : www.freesport.fr
Email : contact@freesport.fr
Principaux associés
et fondateurs :
Bruno Breton, Francis Jaluzot,
François Rossignol
Président et directeur de la
publication : Francis Jaluzot (89 76)
Directeur général délégué
à l'éditorial : Bruno Breton (89 78)
Rédacteur en chef : Bruno Clement
Rédacteur en chef adjoint :
Lionel Vella (football) (89 62)
Chefs de service :
Stéphane Méjanès (loisirs) (89 67)
Claire Raynaud (sport) (89 73)
Rédacteurs : Bruno Constant (89 72),
Ronan Folgoas (89 65),
Juliette Pascal (shopping) (89 66)
Création : Antoine Laffolay (Labe)
Direction artistique :
Pascal Larché (89 58)
Première maquettiste :
Laetitia Kalafat (89 61)
Secrétaire générale de rédaction :
Florence Roucolle (89 56)
Secrétaire de rédaction :
Laurent Giraud-Coudière (89 57)
Chef photo : Ana Tenorio-Pontes (89 64)
Iconographe : Alexis Réau (89 63)
Ont collaboré à ce numéro :
Bruno Bergia, Vincent Boiteux,
Régis Gasquet, Willy Maisonnasse,
Philippe Testard-Vaillant,
supervisé par Hugues Dangy
Remerciements : Mathias Miller
Assistante : Françoise Le Mesle
Offres d’emplois et de formations :
01 42 70 69 63 www.sportcarriere.com
(Adhérent à l’OJDet au CESP)
©Sports Médias &Stratégie,
2005
Toute reproduction et/ou
représentation même partielle est
interdite sans l'autorisation écrite
préalable de l'éditeur.
Directeur général délégué :
François Rossignol (89 77)
Directrice générale adjointe au
commercial :
Sophie Vatelot (89 55)
Responsable des opérations :
Frank Ducret (89 68)
Responsable diffusion :
Claire Meegens (89 70)
Chef de produit
marketing :
Virginie Péron (89 74)
Chargée d’études :
Clémence Raffour (37 57)
Publicité : Sabine Horsin
(89 51), Jaël Azoulay (89 54),
Vincent Leluc (89 59), Adrien
Clayeux (37 58), Julien Brun
(37 56), Sébastien Soboul (37 52),
Cécile Leduc (37 59)
Fabrication :
Annick Torrès (Delta
Graphic), 92 Issy-les-Moulineaux
Photogravure : Compos Juliot
Impression : Maury, à Malesherbes (45)
Tirage : 550 000 exemplaires
Dépôt Légal : à parution
N° ISSN : 1764-1756
04 ENJEUX & RÉSULTATS
Commentaires, confidentiel
06 ENJEUX & RÉSULTATS
Top 14 : Castres – Clermont
08 ENJEUX & RÉSULTATS
Ligue 1 : PSG – OM
10 ÉVÉNEMENT
Ligue des Champions :
l’année des Français ?
Lyon, Bordeaux et Lille en lice
Interview de Didier Drogba
18 CHALLENGE
Schumi à la retraite ?
GP d’Italie à Monza
20 CHALLENGE
Mondiaux de basket
féminin
« L’Histoire est devant nous »
22 CHALLENGE
Bernard Laporte
Le compte à rebours
jusqu’au Mondial de rugby
24 OMNISPORTS
L’agenda du sport,
zoom sur le cyclotourisme
26 CINÉMA
Les soldats du feu
Le 11 septembre 2001 et
le film World Trade Center
30 AVENTURE
La grande évasion
La Coupe Gordon Bennett,
en ballon à gaz
32 BIEN-ÊTRE
Un bon moral
de rentrée
34 GLAMOUR
Anna Falchi
Chaud et froid
36 MÉMOSPORT
Le sport à la télévision
38 SPORTS NUMÉRIQUES
Jeux & DVD
EN PDF
Téléchargez Sport sur
www.freesport.fr
É D I T O R I A L
CHAMPIONS DU FEU
Ils sont athlétiques, en pleine forme, stakhanovistes de
l’entraînement, donc affûtés et pour tout dire ultra-
aguerris. Leur mental est irréprochable. Calme, sang-
froid, volonté, motivation et
même acharnement, sans
oublier le sens du devoir, mis au
service du collectif. Tous
ces caractères es-
quissent le portrait
de ce qui pourrait
bien être le héros
moderne, autrement
dit celui du champion
sportif. À bien y regarder, ils
dessinent aussi celui du pompier. Le parallèle est certes
osé, et certains le jugeront sans doute déplacé. Si le spor-
tif se dépasse pour la beauté du geste, à l’occasion de ce
qui reste un jeu, les pompiers, eux, interviennent, parfois
héroïquement, lors de tragédies. À quelques jours de la
sortie en France du film événement World Trade Center,
il nous a paru intéressant de publier, dans ce numéro, un
dossier consacré aux pompiers. Eux mettent leur entraî-
nement physique exclusivement au service des autres.
Ne serait-ce que pour cette raison, ils méritent, comme
les autres champions, l’admiration du public. ■
BRUNOCLEMENT
Couverture : Charlie Gray/Eyevine/
Deadline
Dwen habille nos colporteurs
Pour trouver tous les points de distribution : www.freesport.fr
3
X X MA R S 2 0 0 5
RAPPELS DU DERNIER WEEK-END
COMMENTAIRES
CHAMPIONNATS DU MONDE À LAUSANNE (SUISSE)
ÉLITE HOMMES
1. Tim Don (GB) 1 h 51”32’
2. Hamish Carter (NZL) 1 h 51”49’
3. Frédéric Belaubre (FRA) 1 h 52”12’
... 20. Stéphane Poulat (FRA) 1 h 54”15’
ÉLITE FEMMES
1. Emma Snowsill (AUS) 2 h 04”03’
2. Vanessa Fernandes (POR) 2 h 04”48’
3. Felicity Abram (AUS) 2 h 05”14’
... 14. Jessica Harrison (FRA) 2 h 06”52’
... 20. Virginie Jouve (FRA) 2 h 07”37’
CHAMPIONNAT DU MONDE DES PILOTES
CLASSEMENT APRÈS 11 ÉPREUVES SUR 16
1. Sébastien Loeb (France) 102 pts
2. Marcus Grönholm (Finlande) 69 pts
3. Daniel Sordo (Espagne) 41 pts
CHAMPIONNAT DU MONDE DES RALLYES
RALLYE DU JAPON - CLASSEMENT FINAL
1. LOEB-ELENA (FRA/Citroen Xsara WRC) 3 h 22’20“4
2. GRÖNHOLM-RAUTIAINEN (FIN/Ford Focus WRC) à 05”6
3. HIRVONEN-LEHTINEN (FIN/Ford Focus WRC) à 2’46”5
SUISSE
L’AMOUR VACHE
La Fédération suisse du
tourisme pédestre vient de
publier un manuel de survie à
destination des randonneurs
qui croiseraient une vache, en
raison d’une recrudescence
des attaques bovines sur les
promeneurs. Ce petit guide
conseille notamment de
garder ses distances, d’éviter
tout contact visuel et surtout
de ne jamais caresser une
vache, « même si elle est
mignonne ».
GRANDE-BRETAGNE
MÉTIER À RISQUES
Les Fighting Cocks, un club
amateur de football du sud
de l’Angleterre, est à la
recherche d’un nouveau
gardien de but, après en avoir
« usé » 13 en douze mois !
Onze se sont blessés, la
saison dernière, et les deux
derniers se sont abîmés
lors d’un match de
préparation, le 20 août
dernier. L’un s’est cassé les
côtes et souffre d’un rein,
l’autre a des problèmes
musculaires au dos et s’est
fait une entorse à un poignet.
ESPAGNE
VUELTA TROP VÉLOCE ?
Un habitant de Cáceres, une
bourgade du centre de
l’Espagne, a déposé une
plainte pour excès de vitesse
contre le peloton de la
Vuelta. La 4
e
étape s’est en
effet terminée au sprint dans
les rues de Cáceres, où
l’Allemand Erik Zabel a coupé
la ligne en vainqueur à plus
de 60 km/h… alors que la
vitesse est limitée à 50 km/h.
Le plaignant a dû faire le
siège du commissariat local
pendant près de deux heures,
avant que les policiers,
n’acceptent d’enregistrer
sa doléance.
BILLETTERIE
À GUICHETS FERMÉS
À un an du coup d’envoi de la
Coupe du monde de rugby,
qui se déroulera du
7 septembre au 20 octobre
2007 en France, 1 million de
billets ont déjà été vendus,
tous par packs. L’ouverture
mondiale de la billetterie à
l’unité sera lancée le
9 novembre prochain. Elle
concernera toutes les
rencontres de poules ainsi
que les 1/4 de finale et la
petite finale. Au total, plus
2,4 millions de tickets seront
vendus pour les 48 matches
de la compétition.
RÉSULTAT
60 MILLIONS DE
CONSOMMATEURS
Le commerce d’articles
de sport liés au football
a bénéficié de l’effet Mondial,
selon une analyse publiée
par l’institut d’études NPD.
Par rapport au 2
e
trimestre
2005, les ventes de
chaussures à crampons
ont progressé de 30 % et
celles de ballons de 58 %.
Mais ce sont les ventes de
maillots, dont 1 million se
sont écoulés durant la Coupe
du Monde, qui ont connu
la plus forte progression,
avec une hausse de 400 %.
Le secteur de la restauration,
en revanche, a été pénalisé,
avec, en juin, un
ralentissement de la
croissance qui a plafonné à
+0,9 %, alors que la moyenne
des cinq premiers mois de
l’année était de +4,9 %.
RALLYE AUTOMOBILE
TRIATHLON
.
.
.

M
A
I
S

V
R
A
I
ÉQUITATION
QUARTÉ GAGNANT
L’équipe d’Ukraine de saut
d’obstacles a terminé 2
e
de la
Coupe des nations des Jeux
mondiaux, la semaine dernière, au
grand dam de ses adversaires.
L’équipe est en effet composée de
deux Belges et de deux Allemands,
qui ont récemment adopté la
nationalité ukrainienne. Et ce grâce
à un richissime homme d’affaires
ukrainien fou d’équitation, qui a
tout simplement débauché ces
quatre cavaliers à coups de
millions, juste pour avoir la fierté
d’offrir à son pays une grande
équipe de saut d’obstacles.
FOOTBALL
ZIZOU FAIT DU BÉNÉVOLAT
Zinédine Zidane aurait renoncé
formellement à toucher les
6 millions d’euros net que
prévoyait la dernière année de son
contrat au Real Madrid pour la
saison 2006-2007. Selon le
quotidien espagnol AS, l’ex-
meneur de jeu français s’est
engagé par écrit à ne pas être
rémunéré pour le travail qu’il
souhaite effectuer dès la fin de
l’année auprès des benjamins du
club ou comme ambassadeur du
Real au niveau international.
FOOTBALL
PANIQUE À BORD
L’avion qui transportait l’équipe de
football du Pays de Galles vers la
République Tchèque a été
contraint à l’atterrissage, jeudi, à
la suite d’un incident technique.
Le pare-brise du Boeing 737 s’est
en effet fendu peu après le
décollage, provoquant des
vibrations et une perte de vitesse
de l’avion. Le commandant de bord
a dû atterrir d’urgence au sud de
l’Angleterre. Les Gallois sont
repartis dans un autre appareil
vers Prague, pour disputer... et
perdre, 2 à 1, leur premier match
de qualifications pour l’Euro 2008.
FOOTBALL
POINT DE CROIX…
Artur Boruc, le gardien de but
polonais du Celtic de Glasgow,
a été averti par la justice
écossaise pour avoir provoqué
les supporters de l’équipe du
club rival des Glasgow Rangers.
Lors d’un derby opposant les
deux clubs de 1
re
division, au
printemps dernier, Boruc avait
fait le signe de croix juste au
début du match, ce qui avait
suscité des centaines de
plaintes des supporters des
Glasgow Rangers, l’équipe
de la communauté protestante
de la ville. Cet avertissement,
qui a été porté à son casier
judiciaire, a été sévèrement
critiqué par l’Église catholique
britannique.
Alors que certains
élus sud-africains
se sont émus, la
semaine dernière,
du flou financier
qui entourait
l’organisation de la
Coupe du Monde de
football 2010 par leur
pays, le secrétaire
général de la
Fédération
australienne de
football a fait preuve
d’une rare
indélicatesse. John
O’Neill a en effet
proposé que
l’Australie organise
le prochain Mondial,
arguant que toutes
les infrastructures
nécessaires
existaient déjà sur
le sol australien.
C
O
N
F
I
D
E
N
T
I
E
L
B
U
S
I
N
E
S
S
RALLYE : LOEB ENTRE
DANS L’HISTOIRE
En remportant, dimanche, le rallye du Japon,
Sébastien Loeb est entré dans l’histoire du sport
automobile. Il a en effet signé sa 27
e
victoire en
rallye, soit une de mieux que l’Espagnol Carlos Sainz
(26), qui détenait jusque-là le record. Le Français a
devancé au classement général les deux Ford Focus
officielles pilotées par les Finlandais Marcus
Grönholm, 2
e
à 5”6, et Mikko Hirvonen, 3
e
à 2’40”9. À
cinq épreuves de la fin de saison, le double champion
du monde en titre compte 33 longueurs d’avance sur
Grönholm.
TRIATHLON : BELAUBRE
SUR LE PODIUM
Le triathlète français Frédéric Belaubre a remporté sa
première médaille dans un Mondial senior en
terminant 3
e
des Mondiaux 2006 de triathlon
(distances olympiques) derrière le Britannique Tim
Don et le Néo-Zélandais Hamish Carter, dimanche à
Lausanne. L’année 2006 a particulièrement souri à
Frédéric Belaubre puisqu’il a également été sacré
champion de France et champion d’Europe. Il offre à
la France sa première médaille mondiale depuis le
titre d’Olivier Marceau, en 2000, à Perth (Australie).
Tony Parker et Boris
Diaw organisent une
soirée à but caritatif
le 11 septembre
prochain à l’hôtel
Park Hyatt Vendôme,
à Paris. Une vente aux
enchères d’objets
personnels dédicacés
par eux-mêmes, ainsi
que par Tiger Woods,
Roger Federer, Oscar
de La Hoya ou encore
Ladji Doucouré
permettra de récolter
des fonds au profit
des associations de
Diaw et de Parker,
Babacard’s et Make a
Wish France.
Créez votre blog
http://blogsdesport.fr
G
E
R
O
N
IM
O
/
D
E
A
D
L
IN
E
G
U
Y
J
E
F
F
R
O
Y
/
F
L
A
S
H
P
R
E
S
S
/
D
P
P
I
P
H
IL
IP
P
E
L
A
U
R
E
N
S
O
N
/
F
L
A
S
H
P
R
E
S
S
/
D
P
P
I
C
A
T
H
E
R
IN
E
S
T
E
E
N
K
E
S
T
E
/
F
F
B
B
/
D
P
P
I
J
A
V
IE
R
S
O
R
IA
N
O
/
A
F
P
4
8 S E P T E MB R E 2 0 0 6
ENJEUX & RÉSULTATS
D EM A N D EZ PLU S à V OT RE A RGEN T
www. l c l . fr
* Formule Zen Etudiant à 1€ la première année, réservée aux étudiants âgés de 16 à 26 ans ouvrant un premier compte et souscrivant à la formule Zen étudiant entre le 01/06/06
et le 31/10/06. Assurance Multirisque Habitation Etudiant ou assurance Sécurimobile Standard ou assurance Etudes, à 1€ uniquement la première année, réservée aux étudiants
jusqu’à leur 26 ans ouvrant un 1er compte et souscrivant à une Formule Zen Etudiant entre le 01/06/06 et le 31/10/06. L’étudiant mineur souhaitant bénéficier de l’offre, devra être
accompagné de son représentant légal, seul habilité à contracter avec LCL pour le compte du mineur. CREDIT LYONNAIS Société de courtage d’assurances. Garantie financière
et assurance de responsabilité civile professionnelle conforme aux articles L 512-6 et L 512-7 du Code des Assurances.
A
U
B
E
R
T

E
T

S
T
O
R
C
H

-

C
r
é
d
i
t

L
y
o
n
n
a
i
s

:

S
.
A
.

a
u

c
a
p
i
t
a
l

d
e

1

8
3
9

3
3
5

4
9
9



-

S
I
R
E
N

9
5
4

5
0
9

7
4
1

R
C
S

L
y
o
n

-

S
i
è
g
e

c
e
n
t
r
a
l

:

1
9

b
o
u
l
e
v
a
r
d

d
e
s

I
t
a
l
i
e
n
s
,

7
5
0
0
2

P
a
r
i
s
.

s p é c i a l é t u d i a n t s :
b a n q u e o u a s s u r a n c e à 1€ p e n d a n t 1 a n *.
CLERMONT
SAMEDI 9 SEPTEMBRE (18 h 30)
STADE PIERRE-ANTOINE
ARBITRE :
JEAN-CHRISTOPHE GASTOU
CASTRES OLYMPIQUE
Club fondé en 1906
Stade : Pierre-Antoine
(9 400 places)
Président :
Pierre-Yves Revol
Web : www.castres-olympique.fr
Entraîneurs :
Laurent Seigne,
Ugo Mola
Palmarès : championnat de
France 1949, 50 et 93 ; finaliste
du Bouclier européen (1997,
2000)
CASTRES
BILAN EN TOP 14
LE CHOC DE LA 5
e
JOURNÉE
CASTRES
4
e
Castres – Agen 31-26
3
e
Montpellier – Castres 20-17
2
e
Castres – Paris 16-26
1
re
Perpignan – Castres 20-16
CLERMONT
4
e
Clermont – Montpellier 55-7
3
e
Paris – Clermont 45-13
2
e
Clermont – Perpignan 25-12
1
re
Biarritz – Clermont 29-24
LEURS 4 DERNIERS MATCHES EN CHAMPIONNAT
Lesautresmatchesdela5
e
journée(9/09, 18h30) : Biarritz–Bourgoin (8/09, 20h30);
Perpignan–Toulouse (15h); Agen–Albi ; Montpellier–Narbonne; Montauban–Brive; Paris–Bayonne (20h).
Classement Pts J G N P Pr Ctr Diff. Bonus
1. Paris 18 4 4 0 0 156 73 +83 2
2. Toulouse 17 4 4 0 0 91 31 +60 1
3. Perpignan 13 4 3 0 1 97 56 +41 1
4. Bourgoin 11 4 2 0 2 101 78 +23 3
5. Biarritz 10 4 2 0 2 104 69 +35 2
6. Clermont 10 4 2 0 2 117 93 +24 2
7. Montauban 10 4 2 0 2 102 88 +14 2
8. Agen 9 4 2 0 2 73 79 -6 1
9. Albi 9 4 2 0 2 48 59 -11 1
10. Montpellier 8 4 2 0 2 73 131 -58 0
11. Castres 6 4 1 0 3 80 92 -12 2
12. Brive 5 4 1 0 3 48 91 -43 1
13. Narbonne 4 4 1 0 3 75 137 -62 0
14. Bayonne 0 4 0 0 4 30 118 -88 0
Résultats (4
e
journée) : Bourgoin-Montauban (35-22) ; Bayonne-Perpignan (9-20) ; Clermont-Montpellier
(55-7) ; Castres-Agen (31-26) ; Toulouse-Biarritz (20-3) ; Narbonne-Paris (24-33) ; Brive-Albi (6-3).
Pts : points de classement +bonus ; J : joués ; G: gagnés ; N: nuls ; P: perdus ; Pr : points inscrits ; Ctr : points encaissés ; Bonus : détail dubonus
2 victoires
2 défaites
1 victoire
3 défaites
11
e
6 pts
6
e
10 pts
NEWS
RECONVERSION BIS ?
Après avoir conduit l’Angleterre
au titre de champion du monde en
2003, Sir Clive Woodward s’était
reconverti dans le football en devenant
manager du FC Southampton, relégué
cette année en 2
e
division anglaise. Il
pourrait bientôt faire marche arrière :
les Springboks l’ont approché en vue
de la Coupe du monde de rugby.
TRI-NATIONS
Dernier match de l’édition 2006, ce
week-end, entre l’Afrique du Sud et
l’Australie à Johannesburg. Les
Springboks, condamnés à la dernière
place du classement final, restent sur
une victoire de prestige face aux
All Blacks (21-20).
AFRIQUE RUGBY
La planète ovale n’a pas de frontières.
Deux matches éliminatoires de la Coupe
du monde sont organisés, ce week-end,
en Afrique : Kenya – Namibie à Nairobi et
Ouganda – Maroc à Kampala. Ces quatre
sélections se disputent, avec la Tunisie
et la Côte d’Ivoire, l’unique billet africain
pour le Mondial. L’équipe qualifiée
affrontera la France le 16 septembre
2007 à Toulouse.
ANGLETERRE
Le derby londonien entre les Wasps de
Raphaël Ibanez et les London Irish
d’Olivier Magne sera à l’affiche de la
2
e
journée du championnat d’Angleterre,
ce week-end. L’équipe de Sale,
championne en titre et battue à
Leicester le week-end dernier, doit
réagir face à Northampton.
ASSOCIATION
SPORTIVE
MONTFERRAND
CLERMONT
AUVERGNE
Club fondé en 1922
Stade : Marcel-Michelin
(11 400 places)
Président : René Fontès
Web : www.asm-rugby.com
Entraîneurs : Vernon Cotter,
Jean-Pierre Laparra
Palmarès : vainqueur du
Bouclier européen (1999)
« Partout dans le monde, les
entraîneurs suivent le match
depuis les tribunes. Partout
sauf en France, où les
équipes du Top 14 sont
coachées par deux hommes
placés dans des conditions
très différentes.
L’entraîneur, installé sur
le banc de touche, capte
l’atmosphère du match,
l’état psychologique des
joueurs. Ce rôle exige une
attention de tous les
instants : il doit maîtriser
complètement la nature du
message envoyé vers ses
joueurs. Il faut, selon les
moments, exprimer du
détachement, de la
confiance, de l’énervement
voire de la tristesse. C’est
un rôle de composition.
Quant à l’entraîneur installé
en tribune, il bénéficie d’un
poste d’observation
privilégié. Détaché de la très
forte pression du terrain,
il se situe dans le registre
de l’analyse et informe
régulièrement mais
ponctuellement l’entraîneur
de terrain via un système
d’oreillette. Avec Fabrice
Landreau, mon adjoint au
Stade Français, nous nous
répartissons les rôles une
heure avant le coup d’envoi
en fonction du contexte du
match, de la situation en
tribune… et de l’arbitre.
Non, je plaisante ! »
*Entraîneur du Stade Français et
ancien capitaine du XV de France.
BOYET BLESSÉ
Le demi d’ouverture de
Bourgoin Benjamin Boyet,
touché à un pied, est
forfait pour la rencontre
qui opposera, dimanche,
les Isérois à Montauban. Il
devrait être indisponible
encore quelques jours.
STATISTIQUES TOP 14
Après quatre journées de
championnat, cinq joueurs
ont déjà inscrit 40 points
ou plus. Le demi
d’ouverture de Narbonne,
Cédric Rosalen (photo),
pointe en tête du
classement avec 56 points.
Il est suivi par la recrue
clermontoise Brock James
(49 points), Sébastien
Fauqué (Montauban, 45),
Romain Teulet (Castres,
41) et l’international
biarrot Dimitri Yachvili
(40). Deux de ses
coéquipiers du Biarritz
Olympique, Mohamed Dridi
et Jean-Baptiste Gobelet,
ont marqué 3 essais.
BAYONNE, À LA MAISON
Le stade Jean-Dauger a
obtenu le feu vert de la
commission de sécurité.
L’Aviron Bayonnais pourra
donc recevoir Montpellier
dans son stade fétiche, le
16 septembre.
VUE D’OVALIE
UNE EXCEPTION
FRANÇAISE
BROCK JAMES PASCAL PAPÉ
Né le 5/12/80
25 ans
1,96 m - 112 kg
2
e
ligne
International
(12 sélections en
équipe de France)
LA TOUR DE
CONTRÔLE
LE SCOREUR
AUVERGNAT
Né le 22/10/81
24 ans
1,79 m - 82 kg
Demi d’ouverture
International
australien -21 ans
PAR FABIEN GALTHIÉ *
CONSULTANT DE
P
H
. P
E
R
U
S
S
E
A
U
/
F
E
P
/
P
A
N
O
R
A
M
I
C
IL
L
U
S
T
R
A
T
IO
N
S
W
A
G
L
A
U
R
E
N
T
F
R
E
Z
O
U
L
S
/
IC
O
N
S
P
O
R
T
M
R
O
B
IN
O
T
/
P
A
N
O
R
A
M
IC
J
.
P
.T
H
O
M
A
S
/
F
E
P
/
P
A
N
O
R
A
M
I
C
R
O
S
S
L
A
N
D
/
G
E
T
T
Y
/
A
F
P
6 ENJEUX & RÉSULTATS RUGBY - TOP 14
8 S E P T E MB R E 2 0 0 6
Le carburant est devenu un produit de luxe. Alors passez au TDI.
Pendant les instants TDI, vous découvrirez la Polo ‘Cup’ TDI équipée de série de la climatisation, de l’ordinateur de bord, du radio CD ‘RCD 200’,
du verrouillage centralisé avec télécommande ainsi que d’un double Airbag frontal et latéral avant. Le meilleur moyen de faire des économies,
c’est encore de rouler avec.
Polo ‘Cup’ TDI. 12660€
www.volkswagen.fr/polo
Modèle présenté : Polo ‘Cup’ TDI 70, 3 portes neuve au tarif conseillé (hors options) de 12 660€ au lieu de 13 740€ après déduction de ‘l’offre Polo TDI’ d’un montant de 1 080€ TTC, valable
pour toute commande du 01/09/06 au 31/10/06. Consommations mixtes (l/100 km) : 4,5 - 4,7. Emissions de CO2 (g/km) : 119 - 127. Offre exceptionnelle en France métropolitaine réservée
aux particuliers chez les Partenaires Volkswagen participants. Offre non cumulable avec toute autre offre en cours. *Pour 1€, vous bénéficiez, en plus de la garantie conventionnelle constructeur (2 ans), d’une extension de garantie
de 1 ou 2 ans pour la souscription auprès de VOLKSWAGEN FINANCE S.A. d’un financement Abrégio Style de respectivement 36 ou 48 mois. Elle est souscrite auprès d’ICARE Assurance, 160 bis rue de Paris – 92 100 Boulogne
Billancourt, entreprise régie par le Code des Assurances. Courtage VOLKSWAGEN FINANCE S.A. – Garantie financière et assurance responsabilité civile conformes aux articles L 512-6 et L 512-7 du Code des Assurances. Offre réservée
aux particuliers jusqu’au 31 octobre 2006 chez tous les Partenaires Volkswagen présentant ce financement, sous réserve d’acceptation du dossier par VOLKSWAGEN FINANCE S.A. – RC SOISSONS 642 032 148. TDI
®
est une marque
déposée par Groupe Volkswagen France s.a.
G
r
o
u
p
e

V
O
L
K
S
W
A
G
E
N

F
r
a
n
c
e

-

R
.C
.
S
o
i
s
s
o
n
s

B

6
0
2

0
2
5

5
3
8
Et jusqu’à 4 ans de
garantie inclus pour 1€*
pour tout financement Abrégio Style
MARSEILLE SAISON 2006-2007
DIMANCHE 10 SEPTEMBRE (21 h) – PARC DES PRINCES
ARBITRE : M. BRÉ
PARIS-SG
L’AFFICHE DU WEEK-END
12
e
4 pts -1
À DOMICILE À L’EXTÉRIEUR
1
er
10 pts +7
SÉRIE ACTUELLE PG Ä
1
re
Paris-SG – Lorient 2-3
3
e
Paris-SG – Lille 1-0
CETTE SAISON
Marqué 1,5
Encaissé 1,5
MOYENNE DE BUTS
Quand Paris-SG marque
le premier but : il obtient
Victoire 1
Nul 0
Défaite 1
Quand Paris-SG encaisse
le premier but : il obtient
Victoire – –
Nul – –
Défaite – –
INCIDENCE DU 1
er
BUT
Tirs cadrés 17
Tirs non cadrés 13
MOYENNE DE TIRS : 15
Meilleur buteur Frau,... (1)
Meilleur passeur Kalou (1)
HOMMES
À SURVEILLER
SÉRIE ACTUELLE NG È
BILAN
Paris-SG Marseille Ligue des Champions Relégation
ÉVOLUTION DU CLASSEMENT DES ÉQUIPES
1
5
10
15
20
1 2 3 4 5 6 7 8 9 101112131415 1617181920212223242526272829303132333435363738
BILAN
LES 5 DERNIERS PARIS-SG – MARSEILLE EN CHAMPIONNAT
01/02 0-0
02/03 3-0
03/04 2-1
04/05 2-1
05/06 0-0
Sa plus large victoire
Paris-SG – Lille (3
e
j.) 1-0
Sa plus large défaite
Paris-SG – Lorient (1
re
j.) 2-3
Marqué 1,5
Encaissé 0
MOYENNE DE BUTS
Quand Marseille marque
le premier but : il obtient
Victoire 1
Nul 0
Défaite 0
Quand Marseille encaisse
le premier but : il obtient
Victoire – –
Nul – –
Défaite – –
INCIDENCE DU 1
er
BUT
Sa plus large victoire
Auxerre – Marseille (3
e
j.) 0-3
Sa plus large défaite
Aucune défaite
Tirs cadrés 9
Tirs non cadrés 4
MOYENNE DE TIRS : 7
Meilleur buteur Pagis,... (1)
Meilleur passeur Niang (2)
HOMMES
À SURVEILLER
BUTS MARQUÉS
0 0 0 0 1 1 2 2 1 7 1 1 0 0
15’ 30’ 45’ 60’ 75’ 90’ AJ
BUTS ENCAISSÉS
4 4 3 3 2 3 5 6 4 1 2 4 1 0
15’ 30’ 45’ 60’ 75’ 90’ AJ
BUTS PAR 1/4 D’HEURE EN 2006-2007 (À L’EXTÉRIEUR ET À DOMICILE)
1
re
Sedan – Marseille 0-0
3
e
Auxerre – Marseille 0-3
CETTE SAISON
C
L
A
S
S
E
M
E
N
T
,

R
É
S
U
L
T
A
T
S
,

M
A
T
C
H
E
S

À

V
E
N
I
R
CLASSEMENT PTS J G N P BP BC DIF
1. MARSEILLE 10 4 3 1 0 7 0 +7
2. LYON 10 4 3 1 0 10 4 +6
3. LILLE 9 4 3 0 1 9 2 +7
4. NANCY 9 4 3 0 1 5 2 +3
5. SAINT-ÉTIENNE 9 4 3 0 1 7 5 +2
6. SOCHAUX 8 4 2 2 0 7 5 +2
7. LORIENT 7 4 2 1 1 7 5 +2
8. LE MANS 7 4 2 1 1 6 6 0
9. TOULOUSE 7 4 2 1 1 4 4 0
10. BORDEAUX 6 4 2 0 2 4 5 -1
11. VALENCIENNES 5 4 1 2 1 6 5 +1
12. PARIS-SG 4 4 1 1 2 5 6 -1
13. MONACO 4 4 1 1 2 4 5 -1
14. LENS 4 4 1 1 2 4 8 -4
15. TROYES 2 4 0 2 2 4 6 -2
16. SEDAN 2 4 0 2 2 3 6 -3
17. NANTES 2 4 0 2 2 4 8 -4
18. AUXERRE 2 4 0 2 2 2 6 -4
19. RENNES 1 4 0 1 3 3 8 -5
20. NICE 1 4 0 1 3 2 7 -5
RÉSULTATS DE LA 4
e
JOURNÉE (26 ET 27 AOÛT)
SAMEDI NICE – LYON 1-4
LILLE – BORDEAUX 3-0
LORIENT – NANTES 3-1
SOCHAUX – PARIS-SG 3-2
TROYES – TOULOUSE 1-2
DIMANCHE VALENCIENNES – RENNES 3-1
MARSEILLE – LE MANS 2-0
MONACO – SEDAN 2-1
NANCY – AUXERRE 1-0
SAINT-ÉTIENNE – LENS 3-2
“PREMIER TEST...”
S
T
É
P
H
A
N
E
D
E
S
A
K
U
T
IN
/
A
F
P
« Les Marseillais ont bien digéré l’après
Jean Fernandez. On peut même dire
aujourd’hui que la page est tournée. Il n’y a
pas eu de grosse fracture, d’autant qu’Albert
Émon, l’actuel coach de l’OM, était déjà
GUY ROUX, CONSULTANT DE
l’adjoint de Fernandez la saison dernière. À ce
titre, j’ai apprécié les remerciements publics
de Franck Ribéry pour son ancien
entraîneur. C’est assez rare pour le signaler.
D’habitude, dans ce genre de cas, les joueurs
ont les dents plutôt aiguisées. On l’a vu à
Rennes où Laszlo Bölöni s’est fait
« allumer » par ses anciens joueurs... Il va
être intéressant de voir comment les
coéquipiers de Sabri Lamouchi vont
négocier ce premier test au Parc des Princes.
Les statistiques sont nettement en leur
défaveur, même si, dans le football, le passé
n’est jamais garant de l’avenir. Le public
attend avec impatience ce match. Moi le
premier. Ces derniers temps, on a souvent vu
des bons matches entre ces deux équipes, à
l’exception de la mascarade de l’an dernier
où l’OM était monté à Paris avec sa réserve...
Je regrette seulement la provocation
guerrière toujours vivace entre supporters
des deux camps. Quand ce n’est, hélas, pas
entre fans du même club. Lamentable ! »
1 victoire
2 nuls
1 victoire
1 nul
3 victoires pour
Paris-SG
1 défaite
1 PARIS-SG – MARSEILLE 1 N 2
2 LYON – TROYES 1 N 2
3 NANTES – LILLE 1 N 2
4 SEDAN – SAINT-ÉTIENNE 1 N 2
5 RENNES – SOCHAUX 1 N 2
6 LE MANS – LORIENT 1 N 2
7 AUXERRE – MONACO 1 N 2
8 LENS – VALENCIENNES 1 N 2
9 TOULOUSE – NANCY 1 N 2
10 WEST HAM – ASTON VILLA 1 N 2
11 FC BARCELONE – OSASUNA 1 N 2
12 ATL. MADRID – FC VALENCE 1 N 2
13 VILLARREAL – RECR. HUELVA 1 N 2
14 LEVANTE – REAL MADRID 1 N 2
GRILLE N°75 - LES PRONOSTICS DE SPORT
LOTOFOOT 7&15
VALIDATION JUSQU’AU 9 SEPTEMBRE 2006, AVANT 19 h 45
1 = victoire de la 1
re
équipe, N = match nul, 2 = victoire de la 2
e
équipe.
À VENIR : 5
e
JOURNÉE (9 ET 10 SEPTEMBRE)
SAMEDI : Bordeaux–Nice (CANAL +) 17H15, Auxerre–Monaco 20h,
Le Mans–Lorient 20h, Lens–Valenciennes 20h, Lyon–Troyes, 20h,
Nantes–Lille 20h, Rennes–Sochaux 20h, Sedan–Saint-Étienne 20h
DIMANCHE : Toulouse–Nancy (Canal + Sport) 18h,
Paris-SG–Marseille (Canal +) 21h
8 ENJEUX & RÉSULTATS FOOTBALL – LIGUE 1
8 S E P T E MB R E 2 0 0 6
5 jours pour const ruire vot re ident it é numérique
Du 12 au 16 sept embre 2006
Paris Expo - Port e de Versailles - Hall 5.
Pour obt enir vot re badge d’accès grat uit
pré-enregi st rez vous sur www.appl e-expo.com
Apple expo
2006
PARIS, FRANCE
12 - 16 SEPTEMBRE
L’ANNEE DES
LIGUE DES CHAMPIONS
ÉVÉNEMENT FOOTBALL
J
E
A
N
-
P
H
IL
IP
P
E
K
S
IA
Z
E
K
/
A
F
P
10
8 S E P T E MB R E 2 0 0 6
SFRANCAIS ?
Que peut-on espérer de nos clubs en Ligue des
Champions cette saison ? En tout cas, Lyon n’a
pas trouvé son grand buteur. Et pour Bordeaux
et Lille, passer le 1
er
tour serait déjà un exploit !
La France et ses clubs de L1
ont-ils une chance de pouvoir
brandir la plus prestigieuse
des coupes d’Europe au soir du 23 mai
2007, dans le Stade olympique
d’Athènes ? Bien malin qui pourrait
répondre à cette question, alors que la
saison européenne démarre la
semaine prochaine (mardi et
mercredi). S’ils sont trois à défendre
les chances du football français en
Ligue des Champions, tous affichent
des ambitions bien différentes.
LYON
La symphonie inachevée
Champion de France pour la 5
e
fois
d’affilée (un record), l’Olympique
Lyonnais cherche toujours la clef
qui lui permettrait d’accéder enfin
aux demi-finales. Depuis quatre
saisons, les Lyonnais échouent en
effet en 1/4 de finale, sans que l’on
ait à y voir la moindre injustice. À
l’exception, peut-être, de l’édition
2004-05 où les hommes de Paul
Le Guen (le prédécesseur de Gérard
Houllier) s’étaient inclinés aux tirs
au but face aux Néerlandais du
PSV Eindhoven après avoir vu l’arbitre
oublier un penalty flagrant durant
la prolongation… À la veille de cette
nouvelle campagne européenne
(Lyon fêtera son 59
e
match de C1,
mercredi, contre le Real Madrid), on
pouvait donc s’attendre à voir un OL
sensiblement renforcé. Première
surprise, l’équipe présidée par Jean-
Michel Aulas, détenteur de 52 % des
parts de la Holding OL Groupe, a plus
vendu qu’elle n’a acheté (50 M€ contre
un peu plus de 26 M€). Deuxième
surprise, le grand attaquant si
souhaité par les supporters n’a pas
« daigné » répondre favorablement aux
sirènes lyonnaises. Incompréhensible
pour une majorité de fans qui ont
rêvé, tout au long de l’été, à l’Espagnol
Joaquin, à l’Argentin Tevez, voire à
David Trezeguet, a priori peu enclin à
évoluer en Serie B avec la Juventus
Turin. C’est donc « seulement » avec
Carew, Fred, Wiltord et Benzema
que les Gones vont tenter de contrer
des monstres tels le Barça, Chelsea,
Pour l’exercice 2006-07, OL Groupe et JMA annoncent un budget prévisionnel de 170 M€.

S
T
É
P
H
A
N
E
G
U
IO
C
H
O
N
/
L
E
P
R
O
G
R
È
S
/
T
E
A
M
S
H
O
O
T

11
8 S E P T E MB R E 2 0 0 6
Manchester Utd ou le Milan AC. Dans ces
conditions, il est difficile de fixer un réel objectif,
même si une grande majorité de joueurs rêve
toujours autant d’exploits européens. « Ma
passion, c’est la Ligue des champions, s’exclame
Juninho. J’ai envie de la gagner. Pour moi, c’est un
rêve. Et on ne va pas s’interdire le droit de rêver. »
Tous les cadres, dont les « historiques » (Coupet,
Caçapa, Juninho, Govou), veulent inscrire leur
nom au palmarès. Idem pour les plus jeunes.
Ceux qui, en équipe de France, tels Malouda
et Abidal, ont connu une finale mondiale, ne
peuvent plus se satisfaire d’un parcours sans
faute en championnat. Ils attendent plus.
Attendre, Mahamadou Diarra n’a pas eu cette
patience (cf. encadré). En deux semaines, le
Malien, indispensable dans l’entre-jeu lyonnais,
s’est mis d’accord avec le Real Madrid. Là-bas,
Djila sait qu’il pourra enfin toucher cette C1 qui
se refuse inlassablement à la meilleure équipe
française du moment.
De leur côté, le staff technique et la direction
affichent un profil moins conquérant. Houllier : « La
Ligue des champions, c’est très aléatoire ! » Lorsque
Jean-Michel Aulas avait reçu Sport en novembre
dernier, il expliquait déjà : « La Ligue des champions,
c’est une question d’opportunité. Si on n’y parvient pas
cette année, on repartira l’an prochain pour la gagner.
Mais on sait, peut-être à tort, qu’un jour ou l’autre on
la gagnera. Les joueurs ont ça en tête. C’est leur truc à
eux. » Le truc d’Aulas, ce serait plutôt un 6
e
titre
en L 1. Il deviendrait le seul parmi les grands
championnats européens à réaliser cet exploit.
REPÈRES
ÉVÉNEMENT FOOTBALL
BORDEAUX
D’abord la Ligue 1 !
À Bordeaux, qui retrouve la Ligue des Champions
après six ans d’absence, l’exploit serait déjà de
passer le 1
er
tour. Comme le remarque, un brin
ironique, Didier Drogba (cf. p. 15), il semble « que
Bordeaux ait fait un recrutement pour confirmer sa
2
e
place en… championnat de France » ! « On va la
jouer à fond, cette Ligue des Champions, s’insurge
Jean-Louis Triaud, le président, Même si l’objectif
principal, c’est le championnat. Cela ne m’agace
pas d’entendre que Bordeaux est tout sauf
ambitieux. Pour moi, ce ne sont que des
affirmations gratuites. C’est vrai, Lyon est mieux
armé que nous pour aller loin en Coupe d’Europe.
Mais seul le terrain apportera la réponse… »
Mis à part Johan Micoud, débarqué du Werder
Brême pour plus de 2 M€, Bordeaux n’a guère
brillé à la rubrique « transferts ». Des noms plus
ou moins illustres (Carvalho du CSKA Moscou,
Kalou du PSG, Amoroso du Milan AC ou Sorin de
Villarreal) ont circulé, mais aucun n’a opté pour
un séjour prolongé du côté du Haillan, lieu de vie
du vice-champion de France. En d’autres temps,
pas si lointains, le club réussissait à convaincre
les grosses pointures françaises et européennes.
Les Girondins seraient-ils frileux ? « Ce passé
glorieux n’a été que fulgurant, rectifie encore
Triaud. Et puis on a vu où cela nous a menés. Le
club s’est endetté et a été relégué en Ligue 2. Moi,
ce que je recherche en priorité, c’est la stabilité. Je
veux m’inscrire dans la durée, m’installer pour
longtemps en tête du championnat et ainsi jouer
régulièrement la C1. Cela nous permettra
d’augmenter notre budget de 30 %. En fait, nous
n’avons pas grand-chose à envier à Lyon et à Lille.
Nos installations sportives sont compétitives, notre
centre de formation fonctionne très bien. Nous
avons une génération de jeunes joueurs (17-19 ans)
qui est très prometteuse. Quant à nos comptes, ils
sont à l’équilibre. » Cela n’avait pas empêché M6,
l’actionnaire principal du club, de combler un
« trou » de 10 M€, il y a deux ans. Une chose est
sûre, quoi qu’il arrive, Bordeaux est assuré de
récolter 15 M€ par le truchement de la Ligue des
Champions. Et rien que ça, c’est déjà une victoire.
LILLE
Future étoile du Nord
Le succès, à Lille, on le cultive lentement mais
sûrement. Tout a changé avec la privatisation du
club en 2000. Et s’est accéléré en 2002 avec
l’arrivée, à la présidence, de Michel Seydoux,
actionnaire majoritaire (il détient 54 % des parts
du LOSC). « Lille, c’est un petit club en devenir,
reconnaît cet administrateur de la Gaumont,
membre du Conseil de surveillance de Pathé,
actionnaire de… l’Olympique Lyonnais. Nous avons
un avenir devant nous. Je veux faire du LOSC un
grand d’Europe. En 2002, j’avais dit que je resterais
dix ans à la présidence. Ce serait bien qu’en 2012 je
prenne ma retraite dans un grand stade avec un
LOSC compétitif en Ligue des Champions ! »
C’est en effet le challenge de toute une équipe,
OLYMPIQUE
LYONNAIS
Budget 2006-07 : 110 M€
Champion de France 2006
Dépenses recrutement
2006-07 : 26 M€
Ventes joueurs 2006-07 :
50 M€
Dernier résultat en C1 : 1/4 de
finaliste 2005-06 (battu par le
Milan AC, 0-0 ; 3-1)
Président : Jean-Michel Aulas
(57 ans), depuis le 15 juin 1987
GIRONDINS DE
BORDEAUX
Budget 2006-07 : 55 M€
Vice-champion de France
2006-07
Dépenses recrutement
2006-07 : 4 M€
Ventes joueurs 2006-07 : 0
Dernier résultat en C1 :
2
e
phase de poule 1999-2000
(éliminé par Manchester Utd,
FC Valence et Fiorentina)
Président : Jean-Louis Triaud
(56 ans), depuis le 31 mai 1996
LILLE OLYMPIQUE
SPORTING CLUB
Budget 2006-07 : 36 M€
3
e
du championnat de L1
2006-07
Dépenses recrutement
2006-07 : 3,5 M€
Ventes joueurs 2006-07 : 5 M€
Dernier résultat en C1 : 3
e
de
la phase de poule 2005-06
(derrière Villarreal et Benfica)
Président : Michel Seydoux
(58 ans), depuis le 1
er
juin 2002
J
P
T
H
O
M
A
S
/
F
E
P
/
P
N
O
R
A
M
IC

12
8 S E P T E MB R E 2 0 0 6
souvent jeune (32 ans en moyenne), fédérée
autour d’un grand projet : faire de Lille un club
qui compte dans le paysage français et européen.
Mais contrairement à Lyon et Bordeaux, les
joueurs lillois n’ont ni stade ni infrastructures
dignes de ce nom. Après le Stade de France, les
hommes de Claude Puel vont disputer leur
campagne européenne à Lens. Alors que la pose
de la première pierre de leur « centre de vie » à
Luchin (48 ha pour 19 M€) vient d’avoir lieu
(5 septembre 2006), on attend avec beaucoup
d’impatience les premiers coups de pioches du
futur grand stade de 55 000 places (2
e
semestre
2007) à Villeneuve-d’Ascq. Une livraison que tous
espèrent pour 2009. « Avec un tel outil, conclut
Xavier Thuilot, président délégué et homme fort
du LOSC avec Puel, nous pourrons doubler, voire
tripler notre budget. Et ambitionner ainsi de jouer la
Ligue des Champions tous les ans. » ■
LIONEL VELLA
Nous avons un avenir
devant nous. Je veux faire du LOSC
un grand d’Europe
Michel Seydoux, président de Lille
Le Lillois Michel
Seydoux (en haut à
gauche) : « Le LOSC
me prend la majorité
de mon temps. »
Le Bordelais Jean-Louis
Triaud (ci-dessus) :
« Mon activité
principale, ce sont
mes vignes. Le foot,
c’est un loisir ! »
La scène se déroule le 29 août sur
la pelouse du stade Gerland.
L’effectif lyonnais au grand
complet s’installe pour la photo officielle.
Mahamadou Diarra, qui vient tout juste de
signer pour le Real Madrid (26 M€) et qui
doit être présenté à la presse ibérique dans
l’après-midi, débarque pour saluer une
dernière fois ses ex-coéquipiers. Ceux-ci
l’accueillent par des « Fuera ! Fuera ! ». Ce
qui, en espagnol, signifie « Dehors ! ». Les
rires fusent mais on sent malgré tout un
léger malaise dans l’assistance. Le départ
du Malien pour le club merengue ne s’est
en effet pas déroulé dans les meilleures
conditions possibles. Les dirigeants
lyonnais, Jean-Michel Aulas en tête, n’ont, à
vrai dire, que peu apprécié la façon de faire
du Real Madrid. Pour le président champion
de France, le club madrilène, qui a pris
contact directement avec Diarra, n’a
commencé à s’intéresser au joueur qu’à la
mi-août. Quant au principal intéressé, son
attitude est jugée « limite ». Exemple. Le
17 août au soir, celui-ci joint par téléphone
Gérard Houllier, l’entraîneur des Gones.
« Je suis prêt à rentrer au Mali si vous ne vous
mettez pas d’accord avec Madrid. » Le bras de
fer semble engagé entre le milieu de terrain
et l’OL. La pilule a du mal à passer, surtout
chez Houllier qui déclare, très amer :
« Au risque de vous surprendre, j’ai préféré
l’attitude d’Essien, l’an dernier [qui avait
réussi à signer à Chelsea pour 36 M€ après
plusieurs semaines de tractations, ndlr]. Il
n’a pas triché. En fait, les deux seuls regrets
que je peux avoir, c’est de ne pas avoir flairé
le coup et de l’avoir fait jouer contre Toulouse
(1-1, le 12 août). Je ne le sentais pas bien.
Il était en position d’avant-centre quand on
encaisse le but. J’imagine que tout avait dû
se tramer avant… » On imagine aisément
comment « Djila » Diarra a accueilli les
déclarations de son ex-coach. « Je m’en
fous, souffle le milieu de terrain du Real
Madrid. Vu comment se sont déroulées les
négociations, j’imaginais que je serais pris
dans ces critiques. Si je me mets à trop parler,
je risque de choquer mes anciens partenaires.
Je n’y tiens pas vraiment. J’ai appris beaucoup
de mon passage à l’OL ! » Les retrouvailles,
mercredi à Gerland, risquent donc d’être
très particulières…
L.V. AVEC W.M. À LYON
DRÔLES DE
RETROUVAILLES !
MAHAMADOU DIARRA

J
P
T
H
O
M
A
S
/
F
E
P
/
P
N
O
R
A
M
IC
A
N
D
R
E
S
K
U
D
A
C
K
I/
C
O
R
B
IS

13
8 S E P T E MB R E 2 0 0 6
Dui blamet ver ad
exeriusto dunt adigni
bh eu feugue
bolomabolon bidule truc
ÉVÉNEMENT FOOTBALL
C
H
A
R
L
IE
G
R
A
Y
/
E
Y
E
V
IN
E
/
D
E
A
D
L
IN
E
J’aurais
préféré jouer
une équipe
française
Didier Drogba
14
8 S E P T E MB R E 2 0 0 6
Après Djibril Cissé et Bixente Lizarazu, Didier Drogba sera le consultant de Sport,
cette saison, pour la Ligue des Champions. En avant-première, l’attaquant
franco-ivoirien de Chelsea nous livre ses impressions. Et ses espoirs…
Comment avez-vous réagi quand
vous avez su que Chelsea se
retrouvait dans le groupe de
Barcelone ?
« Je me suis dit que cela commençait à faire
beaucoup (rires). Cela fait trois ans de suite
qu’on se prend le Barça. Mais, bon, ce n’est pas
une équipe qui me fait peur. On les a battus il y a
deux ans. La grosse différence, aujourd’hui,
c’est qu’ils sont champions d’Europe en titre.
Pas nous !
La Ligue des champions est-elle l’objectif
principal de Chelsea ?
Quand on évolue dans ce club, on ne peut pas se
permettre d’annoncer qu’on va se contenter du
championnat. Quand on regarde le recrutement
effectué à l’intersaison (Ballack, Chevtchenko,
Boulahrouz, Ashley Cole, Salomon Kalou), on
s’aperçoit très vite que ce n’est pas pour gagner
la Coupe de la League anglaise (rires).
Quelles sont vos certitudes avant d’entamer
cette campagne européenne ?
(Sans hésiter) Chelsea est capable de
déstabiliser n’importe quelle équipe en Europe.
On peut aller très loin dans cette compétition.
Mais on sait aussi que l’erreur est interdite :
si on ne fait pas attention, on peut très vite
se retrouver en Coupe de l’UEFA ou carrément à
la maison. Je suis très sérieux quand je dis ça.
Je n’écarte donc aucun scénario. Le Werder
Brême a failli sortir la Juventus de Turin, l’an
passé. Aller à Sofia, ce n’est pas non plus l’idéal.
Mais moi, franchement, j’aurais préféré jouer
une équipe française.
Pourquoi ?
J’aime la France ! La dernière fois que je suis
revenu en France avec Chelsea, cela m’avait
porté bonheur ! [deux buts inscrits face au PSG,
le 14 septembre 2004, au Parc des Princes, 3-0].
J’aurais donc bien aimé croiser Lyon. C’est
pour moi l’une des meilleures équipes en
Europe actuellement.
Justement, auriez-vous pu rejoindre Lyon
durant le mercato d’été ?
Cela aurait été très intéressant, mais la réalité
sportive fait qu’il me reste encore deux années
avec Chelsea. Et j’aime bien honorer mes
contrats. Je suis flatté des appels de M. Aulas,
car Lyon est de plus en plus respecté en Europe.
Lyon fait peur. Mais je crois qu’ils doivent encore
hausser leur niveau de jeu, franchir de
nouvelles étapes en Coupe d’Europe.
Vous n’auriez donc pas pu être cet attaquant
que les Lyonnais n’ont finalement pas recruté ?
S’ils n’ont pris personne devant, c’est qu’ils sont
contents de ce qu’ils ont. Et il y a de quoi. Avec
Carew et Fred, l’an passé, ils sont allés en 1/4.
Et Milan est passé tout juste. Bon, c’est sûr que
si Lyon avait pris un attaquant supplémentaire,
cela aurait enrichi l’effectif. Cela aurait amélioré
la qualité offensive de l’équipe. Mais je suis
persuadé qu’ils peuvent aller loin, encore, cette
saison. J’ai souvent au téléphone le conseiller
du président, Bernard Lacombe. Il me demande
comment ça se passe à Chelsea, si j’étais un
jour intéressé de revenir en France, etc. Reste
que Chelsea a prouvé qu’il tenait à moi. Je suis
devenu, pour eux, un joueur indispensable. J’ai
ressenti une réelle considération. Et dire que
lorsque je suis arrivé de Marseille, personne ne
me connaissait. J’ai dû tout reprendre à zéro.
J’ai contribué au succès des deux titres. J’ai
réussi à m’imposer…
Comment imaginez-vous le parcours de Lille
et Bordeaux ?
Lille, on n’en parle pas beaucoup mais c’est un
groupe, très solide. Avec, à sa tête, un grand
entraîneur. Il a su prendre son temps, former
des joueurs, leur apprendre une certaine
rigueur qui, à leur âge, n’est pas forcément
facile à développer et à gérer. Si elle continue
comme ça, dans deux ans, cette équipe posera
de sérieux problèmes à tout le monde. Elle l’a
déjà fait, la saison dernière, contre Manchester
United. C’est une équipe un peu épouvantail.
Cela vaut une cote. Milan n’est pas encore
qualifié face aux Lillois. J’en suis persuadé.
L’expérience acquise l’an passé va leur servir.
Quant à Bordeaux, on a l’impression qu’ils ont
surtout fait un recrutement pour confirmer leur
2
e
place en championnat ! Afin de pouvoir se
qualifier encore pour la Champions League, la
saison prochaine. Bref, je suis plus réservé à
propos des Girondins que pour les Lillois.
Au fait, que pensez-vous du départ
de William Gallas ?
C’est une grosse perte ! Il fait partie des
meilleurs défenseurs au monde et, pour la
polyvalence, c’est le meilleur de la planète. Se
séparer d’un Gallas, c’est dur. Mais si le club a
agi comme ça, c’est qu’il doit s’y retrouver. » ■
PROPOS RECUEILLIS PAR LIONEL VELLA
DIDIER DROGBA
Né le 11 mars 1978 à Abidjan
(Côte-d’Ivoire)
Attaquant
Clubs successifs
Chelsea (Angleterre),
depuis 2004
Marseille, 2003-2004
Guingamp, janvier 2002-2003
Le Mans, 1998-janvier 2002
Palmarès
Champion d’Angleterre 2006,
2005
Coupe de la League 2005
ITINÉRAIRE

LYON FAIT
PEUR !
DIDIER DROGBA, CONSULTANT DE
15
8 S E P T E MB R E 2 0 0 6
1
er
TOUR ALLER 14 septembre 2006
COUPE
DE L’UEFA
1
re
JOURNÉE 12 et 13 septembre
2
e
JOURNÉE 26 et 27 septembre
GROUPE A
FC Barcelone Espagne
Chelsea FC Angleterre
Werder Brême Allemagne
Levski Sofia Bulgarie
GROUPE B
Inter Milan Italie
Bayern Munich Allemagne
Sporting Portugal Portugal
Spartak Moscou Russie
GROUPE C
Liverpool FC Angleterre
PSV Eindhoven Pays-Bas
Girondins Bordeaux France
Galatasaray Turquie
1
re
JOURNÉE : MARDI 12 SEPTEMBRE
Galatasaray – BORDEAUX
PSV Eindhoven – Liverpool
GROUPE D
FC Valence Espagne
AS Roma Italie
Olympiakos Grèce
Chakhtior Donetsk Ukraine
GROUPE E
Real Madrid Espagne
Olympique Lyonnais France
Steaua Bucarest Roumanie
Dynamo Kiev Ukraine
1
re
JOURNÉE : MERCREDI 13 SEPTEMBRE
Dynamo Kiev – Steaua Bucarest
LYON – Real Madrid
GROUPE F
Manchester United Angleterre
Celtic Glasgow Écosse
Benfica Portugal
FC Copenhague Danemark
GROUPE G
Arsenal FC Angleterre
FC Porto Portugal
CSKA Moscou Russie
Hambourg SV Allemagne
GROUPE H
Milan AC Italie
Lille OSC France
AEK Athènes Grèce
Anderlecht Belgique
1
re
JOURNÉE : MARDI 12 SEPTEMBRE
Anderlecht – LILLE
Milan AC – AEK Athènes
LIGUE DES CHAMPIONS
CALENDRIER DES SOIRÉES À RÉSERVER DÈS MAINTENANT
Les huit vainqueurs des groupe et les huit deuxièmes de la première phase sont qualifiés pour 1/8 de finale. Les équipes classées troisièmes sont reversées
en 1/16 de finale de la Coupe de l’UEFA. Les équipes classées quatrièmes sont éliminées.
1/8 de finale
Aller 20-21 février 2007
Retour 6-7 mars 2007
1/4 de finale
Aller 3-4 avril 2007
Retour 10-11 avril 2007
Demi-finales
Aller 24-25 avril 2007
Retour 1-2 mai 2007
Finale
(au Stade olympique d’Athènes)
Mercredi 23 mai 2007
3
e
JOURNÉE 17 et 18 octobre
4
e
JOURNÉE 31 octobre et 1
er
novembre
5
e
JOURNÉE 21 et 22 novembre
6
e
JOURNÉE 5 et 6 décembre
Phase de poules :
19 octobre au
14 décembre 2006
1/16 de finale
Aller
14-15 février
2007
Retour 22 février 2007
1/8 de finale
Aller 8 mars 2007
Retour 14-15 mars 2007
1/4 de finale
Aller 5 avril 2007
Retour 12 avril 2007
Demi-finales
Aller 26 avril 2007
Retour 3 mai 2007
Finale
(au stade d’Hampden
Park de Glasgow)
Mercredi 16 mai 2007
Johan Micoud
(Bordeaux)
Juninho
(Lyon)
Franck Ribéry
(Marseille)
V
. M
IC
H
E
L
/
F
E
P
/
P
A
N
O
R
A
M
IC
-
E
D
D
Y
L
E
M
A
IS
T
R
E
/
F
E
P
/
P
A
N
O
R
A
M
IC
(
x
2
) -
L
O
G
O
S
C
H
A
M
P
IO
N
S
L
E
A
G
U
E
E
T
U
E
F
A
C
U
P
-
M
O
N
T
A
G
E
L
A
E
T
IT
IA
K
A
L
A
F
A
T
/
S
P
O
R
T
Derry City (Irl) – PARIS-SG
Ethnikos Achnas (Chy) – RC LENS
OLYMPIQUE MARSEILLE – Mlada Boleslav (Rtc)
Schalke 04 (All) – AS NANCY-LORRAINE
NK Dinamo Zagreb (Cro) – AJ AUXERRE
1
er
TOUR RETOUR 28 septembre 2006
16 ÉVÉNEMENT FOOTBALL – COUPES D’EUROPE 2006-2007
8 S E P T E MB R E 2 0 0 6
Le piratage nuit à Ia création artistique.
Tarifs TTC au 18/08/2006. Frais de fermeture d'accès de 45 TTC. Offres réservées aux nouveaux clients particuliers
et valables en ZONES ELIGIBLES AU DEGROUPAGE TOTAL NEUF ET A NEUF TV (sous réserve de compatibilité technique).
L`utilisation concomitante de Neuf Tv et du service lnternet peut réduire le débit de ce dernier.
{1) Tarif de I'offre « 100% Neuf Box ». Activation au débit maximum disponibIe de 512K {débit IP) à 20M {débit ATM,
soit 16,6 M débit IP) au même tarif. Neuf Box et décodeur Neuf Tv HD (mis à disposition) obligatoires. Neuf Tv HD (débit
IP minimum nécessaire de 4,5M) et Ligne téléphonique facuItatifs au même tarif. Téléphone illimité depuis le poste fxe
branché sur la Neuf Box vers les fxes en France Métropolitaine (hors nº courts et nº spéciaux) et avec le service Ligne téléphonique
dans les 25 pays de l`Union Européenne, aux Etats-Unis, au Canada, en Australie, en Nouvelle-Zélande, en Chine, à Singapour
et à Taiwan (hors mobiles sauf Etats-Unis et Canada). Sans Ligne téIéphonique, préséIection obIigatoire au même tarif. N
e
u
f

C
e
g
e
t
e
I

-

R
.
C
.
S

N
a
n
t
e
r
r
e

4
1
4

9
4
6

1
9
4
Non,
Ia Neuf Box n'est pas
efhcace contre Ies tâches
incrustées, même à 90º.
29
E/mois
{1)
,90
{presque) TOUT EST DANS LA NEUF BOX.
Internet + TéIéphone + TéIévision numérique
voir conditions et tarifs sur
10 09
www.neuf.fr
AppeI gratuit
depuis un poste hxe.
Michael Schumacher
est revenu au top
niveau. Il peut partir la
conscience tranquille
Gilles Bellec, agent de pilotes
CHALLENGE FORMULE 1
P
H
O
T
O
S
T
H
IE
R
R
Y
G
R
O
M
IK
/
U
M
A
L’avenir de Fernando
Alonso est clair :
son transfert chez
McLaren est
officialisé depuis
décembre dernier.
Il n’a plus qu’un seul
objectif : conserver
son titre mondial.
18
8 S E P T E MB R E 2 0 0 6
<EY¼>iVa^Z
8^gXj^iYZBdcoV
1. l. hcrtc¡i |htlirºrl
l. /|crsc |kºrit|tl
|. lisit|º||i |kºrit|tl
9istirtº : 11â,!I1 |n |a1 tctrsl
lcrjtºtr it tirttit : a,!º1 |n
EdY^jb'%%*/
&
'
(
Sctrtº : ll/
Egd\gVbbZ
KZcYgZY^- :
II | - II | : ºssiis |i|rºs I
I/ | - Ia | : ºssiis |i|rºs I
HVbZY^.
II | - II | : ºssiis |i|rºs 1
I/ | : jti|ifititicrs
9^bVcX]Z&%
I/ | : iºrirt it |riri lri\
C|itirº kºttifi|c
|riri
:irijº
\irijºs
lºsncs
\irijº it
Sºrrij|ic
\irijº
riri|c|ijtº
C|itirº
iº |i
kcjjii
C|itirº /stiri
9ºrirt l
/rri:ºº
+ (*% ' &&* * '))
* '.%
' &&*
' &&)
+ ()%
) &)*
+ ()%
' &+*
( &+%
+ ((*
K^iZhhZ`b$]
GVeedgi
SCHUMI À LA
RETRAITE ?
GRAND PRIX D’ITALIE
Obligé de frapper un grand coup face à Fernando Alonso, Michael Schumacher dira ensuite
si, oui ou non, il quitte la F1. La période des transferts s’annonce violente.
Sur ce circuit de Monza qu’il chérit tant,
Michael Schumacher livre peut-être l’un
de ses derniers grands combats. Pour
conserver ses ultimes chances de ravir la
couronne mondiale à Fernando Alonso, leader du
classement des pilotes, « Schumi » doit porter
l’estocade et rogner une partie de ses douze
points de retard. C’est en effet le moment ou
jamais : après, il sera trop tard. « Il reste quatre
courses donc quarante points à marquer, résumait
Schumacher à l’issue du dernier Grand Prix en
Turquie. Nous allons attaquer, mettre la pression
sur l’écurie Renault et prendre des risques, parce
que c’est la seule manière de faire. Je n’aime pas
faire de promesses, mais ça, je vous le promets :
Ferrari fera tout ce qui est possible pour gagner ce
titre de champion du monde des pilotes. » En Italie,
cette déclaration d’intention ne rassure
personne. Pas même les tifosi. La plupart d’entre
eux craignent en fait d’assister à la fin de l’ère
Schumacher. Quoiqu’il advienne dimanche
après-midi sur la piste, ils seront tous suspendus
à la publication d’un communiqué qui doit
intervenir « quelques heures après l’arrivée du
Grand Prix », d’après un porte-parole de Ferrari.
Les noms des pilotes de la Scuderia pour la
saison 2007 seront alors officialisés. Jusqu’au
début de cette semaine, aucune information
fiable n’avait filtré. Fidèle à son culte du secret,
Ferrari a isolé le sommet de sa pyramide du
reste du monde. « Les rares personnes tenues au
courant de la décision de Michael ont reçu des
consignes de confidentialité très strictes »,
reconnaît Nicolas Todt, à la fois fils du directeur
général de l’écurie et agent de Felipe Massa,
actuel coéquipier de Schumacher. Restent donc
des indices glanés au fil des déclarations,
rarement anodines, de Jean Todt. Lequel n’a
jamais fait mystère de son attachement à Kimi
Raïkkönen, encore sous contrat avec l’écurie
McLaren, mais refroidi par l’arrivée de Fernando
Alonso sur ses plates-bandes. « Kimi fait parti des
trois meilleurs pilotes actuels avec Alonso et
Schumacher », aime-t-il rappeler. Les contacts
sont établis depuis longtemps entre Ferrari
et le clan Räikkönen. En cas de départ à la
retraite de Michael Schumacher, « Iceman »
présente le profil idéal pour reprendre le
flambeau. Il pourrait alors faire équipe avec le
jeune Felipe Massa, vainqueur en Turquie du
premier Grand Prix de sa carrière. « Felipe a déjà
prouvé que l’on pouvait compter sur lui et il est tout
à fait possible qu’il prolonge son contrat », ose
Nicolas Todt. Avec ou sans Michael ?
L’orgueil de Schumacher
« L’an dernier, Schumacher était hors du coup,
rappelle le Français Gilles Bellec, agent de
pilote. Il n’avait remporté qu’une seule course,
dans de piteuses conditions. Son orgueil de
champion lui interdisait de quitter la F1. Cette
saison, quelle que soit l’issue du championnat, il
est revenu au top niveau et peut s’en aller sans
rougir. » De son côté, Renault, aux coudes à
coudes avec Ferrari au championnat du monde
des constructeurs, a choisi de devancer sa
rivale… en annonçant la composition de sa
« line-up » avant le départ du Grand Prix. Privée
de Fernando Alonso transféré chez McLaren,
l’écurie franco-britannique s’appuiera l’an
prochain sur Giancarlo Fisichella et
probablement sur le Finlandais Heikki
Kovalainen. Troisième pilote Renault cette
saison, il présente l’immense avantage d’être le
« poulain » de Flavio Briatore. Un gage de
réussite quand on connaît le flair du manager
italien, l’homme qui a propulsé Michael
Schumacher au centre du monde. ■
RONAN FOLGOAS
GP D’ITALIE LE 10 SEPTEMBRE
ALEXANDRE PRÉMAT
À l’aube de sa deuxième saison
en GP2 Series, l’antichambre de la
Formule 1, Alexandre Prémat,
24 ans, espérait sans doute un peu
plus qu’une troisième place au
classement des pilotes. « J’ai perdu
beaucoup de points en début de
saison à la suite d’incidents de
piste, résume “Alex”. J’ai dû
attendre de gagner en Espagne
pour me relancer dans la course au
titre ». À une manche de la fin du
championnat, ce week-end à
Monza, le Français pointe derrière
son coéquipier britannique Lewis
Hamilton et le Brésilien Nelson
Piquet Junior. Deux jeunes talents
« programmés » pour rejoindre la
F1 dès l’an prochain, en tant que
titulaire ou pilote essayeur. L’an
dernier déjà, Prémat, quatrième du
GP2, avait vu monter les trois
premiers du classement (Rosberg,
Kovalainen et Speed) à l’étage
supérieur. « Sur mon potentiel pur,
j’ai les moyens d’aller en F1, assure
Prémat. Il me manque seulement…
beaucoup d’argent ! » Le Parisien
envisage de s’exiler aux États-Unis
pour courir en Champ Car.
GP2 À MONZA
Course 1 : samedi, 15 h 45
Course 2: dimanche, 10 h

D
P
P
I
ZOOM SUR...
W
A
G
19
8 S E P T E MB R E 2 0 0 6
J
E
A
N
-
V
IN
C
E
N
T
G
U
IN
E
L
/
IC
O
N
S
P
O
R
T
MONDIAUX FÉMININS 2006
Avant le coup d’envoi des Mondiaux féminins de basket,
mardi, au Brésil, Sandra Le Dréan, star des Bleues, se confie.
Dans quel état d’esprit l’équipe
de France aborde-t-elle ces
Mondiaux 2006 ?
« Cela fait presque deux mois que nous
avons débuté notre préparation : depuis la mi-juillet,
nous avons enchaîné sept stages et onze matches de
préparation. C’était nécessaire puisque cela nous a
permis de progresser et de monter en puissance.
Mais depuis quelques jours, on a vraiment envie de
rentrer dans le vif du sujet et d’entamer enfin ces
championnats du monde.
L’équipe de France est en pleine reconstruction.
Plusieurs jeunes joueuses, comme Krissy Bade,
Sandrine Gruda ou Clémence Beikes, viennent de
rejoindre le groupe. N’est-ce pas handicapant ?
Au plan du vécu collectif, notre équipe est
effectivement très jeune, même si ces deux mois de
préparation, justement, nous ont permis d’apprendre
à nous connaître et de créer des automatismes sur le
terrain. Sincèrement, je ne pense pas que la jeunesse
de notre groupe soit handicapante. Les filles qui
viennent de nous rejoindre sont habitées d’une
grande confiance : elles n’ont peur de rien ! Et puis
l’histoire est devant nous. Nous avons une belle page
à écrire avec ces Mondiaux au Brésil, les
championnats d’Europe qui se disputeront en Italie
l’année prochaine et, bien sûr, les Jeux olympiques
de Pékin, en 2008. On s’engage ensemble pour un
voyage de deux ans : c’est vraiment un beau projet
sportif, aussi passionnant que motivant.
On vous considère désormais comme la leader de
cette équipe de France. Assumez-vous
ce rôle ?
Vous dites ça parce que je suis l’une des plus vieilles
du groupe ! Je suis sans doute capable d’assumer un
tel rôle, mais dans le fond, ça ne m’intéresse pas. Si
l’on veut obtenir des résultats, toutes les filles de
l’équipe doivent se comporter en leader sur le terrain.
Et je n’ai pas envie non plus de devenir la marraine
des jeunes. Si elles ont besoin de mes conseils,
je leur en donnerai. Mais je n’interviendrai
pas spontanément.
Quelles sont vos ambitions dans ces Mondiaux ?
Nous ne sommes pas tombées dans une poule facile
puisque nous affrontons, d’entrée de jeu, la
République Tchèque, qui est championne d’Europe. Si
nous nous qualifions pour les 1/8 de finale, nous
devrions retrouver soit les États-Unis, soit la Russie,
qui sont championnes et vice-championnes du
monde en titre. On espère néanmoins aller jusqu’en
1/4 de finale. Parce qu’à ce stade de la compétition,
tout devient possible.
Les 1/4 de finale, c’était aussi l’objectif de l’équipe
de France masculine, lors des Mondiaux au Japon.
Et c’est à ce stade de la compétition qu’elle a été
éliminée. Qu’avez-vous pensé de leur prestation ?
J’étais triste, bien sûr, mais terminer 5
e
des
Mondiaux, ce n’est quand même pas honteux. Après,
de manière plus égoïste, ça nous aurait arrangé qu’ils
aillent plus loin. Parce que quand les garçons ont de
bons résultats, la performance rejaillit sur nous. Cela
accroît l’intérêt pour le basket en général et nous
profitons donc un peu de cette lumière.
Souffrez-vous de ce manque d’intérêt ?
Oui, bien sûr. Et surtout on ne le comprend pas.
Même si l’on court moins vite et que l’on saute moins
haut, les matches féminins sont aussi intenses et
passionnants que ceux des garçons. Certains disent
que pour que l’on s’intéresse
à nous, il faudrait qu’on ait plus de résultats.
On a quand même remporté les championnats
d’Europe en 2001, et avec Valenciennes j’ai gagné
l’Euroligue à deux reprises. Mais ça
n’a pas pour autant déclenché de passion
médiatique ! » ■
PROPOS RECUEILLIS PAR CLAIRE RAYNAUD

MONDIAUX DE BASKET
Du 12 au 23/09, au Brésil
• Équipe de France : C. Beikes, S. Le Dréan, C. Dumerc,
S. Gruda, E. Hermouet, A. Sauret-Gillespie, N. Lesdema,
E. Gomis, K. Bade, S. Dijon, E. Ndongue, E. Godin
• Matches de poule, en direct sur :
France – République Tchèque (12/09)
France – Taïwan (13/09)
France – Cuba (14/09)
REPÈRES
L’HISTOIRE
EST DEVANT NOUS
À 29 ans,
Sandra
Le Dréan,
l’ailière aux
182 sélections,
est l’un
des piliers
de cette équipe
de France.
20 CHALLENGE BASKET
8 S E P T E MB R E 2 0 0 6
DISPONIBLE SUR LE CABLE, LE SATELLITE ET L’ADSL
www.scifitv.fr
EN SEPTEMBRE, STAR TREK FÊTE SES 40 ANS SUR SCI FI
La chaîne de la science-fiction
40 ANS APRÈS, ILS SONT TOUJOURS ENSEMBLE
C
O
R
B
I
S
/
N
A
S
A
Téléportez-vous dans l’univers de l’aventure spatiale qui a le plus marqué la galaxie.
Au programme, la série originale bien sûr, une parodie inédite de Kad et Olivier
«Star Trek… ou presque », les films de la franchise, et enfin des documentaires
sur les coulisses de la saga et ses fans.
CHALLENGE RUGBY
M
IC
H
E
L
B
IR
O
T
/
S
P
O
R
T
A
T
T
IT
U
D
E
S
Contre les All Blacks,
l’équipe de France
passera au révélateur
Bernard Laporte
22
8 S E P T E MB R E 2 0 0 6
COMPTE
A REBOURS
BERNARD LAPORTE
À un an du match d’ouverture de la Coupe du monde de rugby, Bernard Laporte
déclenche le compte à rebours. Le sélectionneur du XV de France dispose de
365 jours pour mettre son équipe sur orbite. Pas de temps à perdre…
La Coupe du monde débute dans un an
jour pour jour (contre l’Argentine).
Êtes-vous entré dans la dernière ligne
droite de la préparation de l’équipe de France ?
« Pas vraiment. Je réunis mes joueurs pendant trois
semaines en novembre, je les “lâche” pendant plus
de deux mois et je ne les retrouve qu’au Tournoi.
L’échéance approche, c’est clair, mais nous ne
sommes pas encore réellement dans le vif du sujet.
Quel est votre programme de sélection ?
Au bout du compte, il restera 30 joueurs.
Aujourd’hui, notre présélection de 40 éléments
(qui sera alignée pour le Tournoi des VI Nations)
est pratiquement arrêtée mais nous ne voulons
pas fermer le groupe. On ne sait jamais…
Certains peuvent se révéler au dernier moment.
Vous pensez vraiment découvrir encore
de nouveaux talents ?
Des joueurs qui sortent de nulle part au dernier
moment ? Non, je n’y crois pas… Tous les
candidats possibles sont suivis depuis trois ans.
Nous avons testé 75 joueurs dont quatre titulaires
de l’équipe de France des -19 ans qui a été
championne du monde avec les -21 ans en juin.
Que vous inspire l’accord trouvé entre la Ligue
nationale de rugby et la Fédération au sujet de
la mise à disposition des internationaux ?
Que voulez-vous que je vous dise ? Le rugby
international est toujours à deux vitesses.
Regardez les All Blacks : ils vont se préparer de
décembre à avril sans jouer un seul match. Alors
que les Anglais et les Français vont continuer à
jouer avec leurs clubs.
Ça n’a pas empêché les Anglais d’être
champions du monde en 2003…
C’est ce que j’explique à mes joueurs. Il faut
suivre leur exemple. Cela dit, un certain nombre
d’Anglais ont dû arrêter prématurément. Peut-
être ont-ils trop tiré sur la corde…
Les gros clubs français (Biarritz, Stade
Français, Toulouse) sont-ils prêts à ménager
leurs internationaux ?
Bien sûr, mais dans certaines limites. On ne peut
pas attendre des clubs français qu’ils laissent au
repos leurs internationaux pendant cinq mois à la
manière des clubs de l’hémisphère Sud.
Vos joueurs font-ils trop de matches pour
pouvoir prétendre au titre mondial ?
La saison passée, ils ont joué, en moyenne,
22 matches. Ça ne paraît pas énorme, mais en
réalité ils sont en compétition onze mois sur
douze ! Fabien Galthié [entraîneur du Stade
Français, ndlr], par exemple, ne peut pas dire à
Christophe Dominici : “Tu fais de la préparation
athlétique pendant trois mois et ensuite, je vais te
faire jouer dix matches d’affilée”.
Que représente le match contre les All Blacks le
11 novembre prochain ?
L’équipe de France va passer au révélateur.
Jusqu’à maintenant, les Blacks écrasent
presque tout sur leur passage.
Avez-vous peur de revivre le cauchemar de
novembre 2004 quand vous vous étiez inclinés
45-6 au Stade de France face à eux ?
Non. J’ai hâte d’y être. En deux ans, nos joueurs
ont progressé athlétiquement et ils peuvent
désormais faire face à des temps de jeu très
longs. Reste à le prouver sur le terrain.
Que retenez-vous de la victoire remportée en
juin dernier face à l’Afrique du Sud ?
C’est derrière moi, donc je n’y pense plus…
Tout de même, ce match avait été marqué par la
réussite de Damien Traille au poste d’ouvreur.
Comptez-vous le faire jouer à ce poste, alors
que...
(Il coupe) Attendez, on ne va pas se remettre à
parler pour la cent cinquantième fois de la
réussite de Damien Traille au poste d’ouvreur ! Si
je dois toujours répondre à cette question, je vais
faire comme Raymond Domenech : je vais
changer de portable et je ne serai plus joignable !
Justement, que vous inspire le parcours de
Raymond Domenech ?
Il a toujours cru en son équipe, contrairement à
une grande partie de la presse française… Et il a
eu raison ! Cela prouve qu’il connaît mieux le
football que les journalistes. » ■
PROPOS RECUEILLIS PAR RONAN FOLGOAS
BERNARD LAPORTE
Né le 1
er
juillet 1964 (42 ans)
à Rodez (Aveyron)
Sélectionneur du XV de France
depuis décembre 1999
1996-1999 : entraîneur du
Stade Français
1993-1995 : entraîneur-joueur
du Stade Bordelais Université
Club
Palmarès sélectionneur
• Demi-finaliste de la Coupe
du monde 2003
• Vainqueur du Tournoi des
VI Nations en 2006, 04, 02
LES GRANDES DATES
DU XV DE FRANCE
11 novembre 2006 : France –
Nouvelle-Zélande (à Lyon)
18 novembre 2006 : France –
Nouvelle-Zélande (à Paris
Saint-Denis)
25 novembre 2006 : France –
Argentine (à Paris Saint-Denis)
3 février 2007 : Italie – France
(1
re
journée du Tournoi des
VI Nations)
11 août 2007 : Angleterre –
France (premier match de
préparation au Mondial)
7 septembre 2007 : France –
Argentine (match d’ouverture
de la Coupe du monde)
REPÈRES

23
8 S E P T E MB R E 2 0 0 6
OMNISPORTS 24
A
G
E
N
D
A

D
U

S
P
O
R
T
DU 8 AU 10 SEPTEMBRE
JET-SKI : FINALE DE L’OPEN
D’EUROPE DE JET-SKI
À DISNEY VILLAGE (94)
Disney Village reçoit pour la
sixième année consécutive le Xtra
Jet Tour, la dernière épreuve
de l’Open d’Europe. Plus de
cent pilotes de 25 nations
différentes y participent, sur un
circuit réputé difficile et sélectif.
En plus des diverses courses de
vitesse en jet à bras et jet à selle,
des démonstrations de freestyle
seront également organisées.
Accès Gratuit
En savoir plus :
www.disneylandparis.com
DU 8 AU 10 SEPTEMBRE
SALON SPORTS ET LETTRES
À SAINT-BRIEUC (22)
C’est à Saint-Brieuc, dans les
Côtes d’Armor, que l’association
« Sports et lettres » organise ce
week-end le premier Salon
national de la littérature sportive.
Une manifestation qui a pour
ambition de présenter les
écrivains, éditeurs, chercheurs
ou médias qui valorisent le sport
sous toutes ses formes...
Le public pourra également
participer à des tables-rondes
et des conférences.
En savoir plus :
Tél. : 02 96 33 50 34
JUSQU’AU 10 SEPT.
TENNIS : TOURNOI ITF
DE DENAIN (59)
Le tournoi ITF de Denain,
dans le Nord, se déroule sur
terre battue extérieure et est
doté de 75 000 $ (environ
58 000 €). C’est l’un des plus
gros tournois féminins
organisés dans l’Hexagone. Il
rassemble trente-deux
joueuses, classées entre la
100
e
et la 300
e
place mondiale.
Certaines des anciennes
lauréates, comme l’Espagnole
Anabel Medina Guarrigues, en
2003, ou la nouvelle star
allemande Anna-Lena
Groenefeld, en 2004, se sont
ouvert les portes du top 100
après leur victoire sur la terre
battue nordiste. Cette année,
les Françaises, emmenées
par Stéphanie Foretz, Aravane
Rezai ou encore Mathilde
Johansson, espèrent bien
inscrire leur nom au palmarès
de l’épreuve.
En savoir plus :
www.club.fft.fr/denain
ZOOM SUR…
ZOOM SUR…
VOILE : GRAND PRIX MULTICOQUES DU PORT DE FÉCAMP (76) DU 8 AU 10 SEPT.
À un mois et demi du départ
de la Route du Rhum, la dernière
manche du Championnat Multicup,
qui se dispute ce week-end à
Fécamp sera l’occasion pour
les trimarans 60 pieds d’effectuer
les derniers réglages. Pendant
trois jours Franck Cammas
(Groupama II), Michel Desjoyeaux
(Géant), Lionel Lemonchois (Gitana
XI), Thierry Duprey du Vorsent
(Gitana XII) et Pascal Bidégorry
(Banque Populaire) vont s’affronter
au large du port normand, dans des
conditions forcément
spectaculaires puisque le plan
d’eau sera agité par les grandes
marées de l’équinoxe d’automne.
En savoir plus :
www.multicup60.eu
8 S E P T E MB R E 2 0 0 6
RÉPÉTITION AVANT
LA ROUTE DU RHUM
T
H
IE
R
R
Y
S
E
R
A
Y
/
D
P
P
I
B
E
N
O
IT
L
E
D
O
Y
E
N
/
P
A
N
O
R
A
M
IC
A
R
T
IG
A
P
H
O
T
O
/
C
O
R
B
IS
14 LOTS DE 2 PLACES
À GAGNER
p o u r l e c h o c d e l
,
u ef a c h a mp i o n s l ea g u e
ol ympique l yonnais /
REAL MADRID
avec et
MERCREDI 13 SEPTEMBRE
20 h 45 AU STADE GERLAND
POUR JOUER
ENVOYEZ GOAL AU 71010
0,50€ par envoi + prix d’un SMS
Règlement disponible sur www.freesport.fr
Instant gagnant. Jeu valable du 7/09/06 au 10/09/06, 23 h 59. Le numéro de téléphone est
indispensable et à préciser dans le SMS. Un gagnant tous les 120 SMS. Valeur d’un lot : 180 €,
frais de déplacement, de logement et repas à la charge des gagnants. Aucun billet ne sera
envoyé par courrier, les gagnants seront contactés par téléphone pour que leur soit précisé
un lieu de rendez-vous directement au stade Gerland, à Lyon, le soir du match. Un hôte les
attendra pour leur remettre les billets.
25
DU 8 AU 10 SEPTEMBRE
VTT : FREE VTT À LYON (69)
Quelque 9 750 personnes
avaient participé à l’édition
2005 de Lyon Free VTT. Pour
cette édition 2006, l’objectif
sera de dépasser la barre des
10 000 participants.
Cette manifestation, dont
le slogan est « tout terrain,
tout urbain », est devenue
le deuxième rassemblement
de VTT en France. Elle réserve
de multiples surprises qui
combleront les débutants
comme les bikers les plus
exigeants. En marge des
courses, qui se disputeront
sur des distances de 15, 27 et
50 km, et qui emprunteront
des itinéraires insolites,
permettant de parcourir
la ville de long en large,
Lyon deviendra durant trois
jours un véritable terrain
d’aventures pour « Vttistes ».
Des parcours seront installés
dans les parcs municipaux,
dans les escaliers des
monuments publics, ou
encore dans des parkings.
Autres nouveautés : le
village partenaires s’étoffe
avec la présence de grandes
marques de cycles.
Un cross-country nocturne
sera organisé pour les
grosses cylindrées sur
les pentes du Vieux Lyon.
En savoir plus :
www.lyonfreevtt.fr
9 ET 10 SEPTEMBRE
TIR À L’ARC :
CHAMPIONNATS DE FRANCE
DE TIR EN CAMPAGNE
À RENNES (35)
Les championnats de France
de tir en campagne se
déroulent ce week-end
à Rennes. Une excellente
occasion de découvrir
une discipline qui associe
découverte de la nature
franchir les portes du Paris Jean-
Bouin du 14 au 17 septembre
prochain. C’est là que Marcelo
Rios, Richard Krajicek, Sergi
Bruguera, Thomas Muster, Pat
Cash, Goran Ivanisevic, Cédric
Pioline et Guy Forget disputeront la
3
e
édition du Trophée Jean-Luc
Lagardère. Guy Forget aura
une double casquette durant
ces quatre jours puisqu’il est
aussi directeur du tournoi.
Prix des places : de 30 à 40 €.
En savoir plus : www.trophee-
jeanluclagardere.com
et pratique du tir à l’arc.
Le tir à l’arc en campagne
s’effetue en effet sur terrain
accidenté découvert ou en sous-
bois. Un parcours complet est
composé de 24 cibles, dont
les distances de tir sont
variables (de 5 m à 60 m).
Chaque archer tire 3 flèches
par volée, soit un total de
72 flèches et a le droit d’utiliser
soit un arc classique soit un
arc à poulies. Entrée gratuite.
En savoir plus :
www.archersderennes.com
9 ET 10 SEPTEMBRE

OMNISPORTS : VITAL SPORT
DANS TOUTE LA FRANCE
La 11
e
édition du Vital Sport
permet à un large public de
s’initier à de nouveaux sports.
Le temps d’un week-end,
32 équipes des magasins
Décathlon de toute la France
se mobilisent pour que chacun
découvre le sport qui lui
convient le mieux. Pendant
les deux jours, les parkings
des magasins organisateurs
de l’évènement accueillent
les fédérations, ligues,
associations et clubs de sport.
Le public pourra évoluer entre
les stands de présentation
de ces acteurs locaux,
les espaces consacrés aux
démonstrations et les terrains
de sports éphémères réalisés
pour l’occasion.
En savoir plus :
www.decathlon.fr
10 SEPTEMBRE
CHAMPIONNATS DE FRANCE
DE TRIATHLON LONGUE
DISTANCE À GERARDMER (88)
La station de Gerardmer, dans
les Vosges, accueille ce week-
end les championnats de France
de triathlon longue distance.
Près de trois cents athlètes
vont avaler 4 km de natation
dans un lac vosgien, 120 km à
vélo sur un parcours
comprenant notamment
l’ascension des cols des
Feignes, de Grosse Pierre
et de Bas-Rupt, avec des pentes
à 7 %, et enfin 30 km de course
à pied. Le tout dans un temps
imparti et limité : 2 h 45 pour
la natation, 8 h 30 pour
le cyclisme… et 13 heures
pour la course à pied, ce qui
fera tout de même une très
longue journée pour les
derniers arrivés.
En savoir plus :
www.triathlondegerardmer.com
DU 14 ET 17 SEPTEMBRE
TENNIS : TROPHÉE JEAN-LUC
LAGARDÈRE À PARIS
Vous rêvez d’assister à un tournoi
avec trois vainqueurs de
Wimbledon et un double lauréat de
Roland-Garros, à un duel entre
deux ex-numéros un mondiaux ou
bien encore à une explication entre
deux mousquetaires des temps
modernes de la Coupe Davis ? Ce
rêve peut devenir réalité en venant
INFOS
Plus de sport sur
www.freesport.fr
ZOOM SUR…
ZOOM SUR…
CYCLOTOURISME : FESTIVAL « OUVRE LA VOIX » EN GIRONDE, DU 8 AU 10 SEPTEMBRE
LE VÉLO
GOURMAND
Le Festival « Ouvre La Voix »,
est un véritable concept dont
l’originalité est d’associer sur
un même week-end des
activités d’ordinaire distinctes :
la culture, le sport, le
patrimoine, la musique et la
gastronomie. Cette
manifestation est organisé tout
au long de la piste cyclable
Roger Lapébie, qui relie
Sauveterre de Guyenne à
Latresne, en Gironde (55 km).
À la manière d’un festival
itinérant, une programmation
musicale de « la voix dans tous
ses états », permet au public
qui se déplace à vélo (ou par
tout moyen de transport non-
polluant !) d’assister à des
concerts pour tous les goûts :
rock, chanson française,
chorales aux sons de guitares
amplifiées. D’étapes en étapes
les participants découvrent le
paysage de la Voie Verte avec
ses anciennes gares
réhabilitées en piano-bar, en
restaurant, en station vélo ou
en bar à vin. Le patrimoine
religieux est également mis à
l’honneur avec la
programmation de concerts
dans les différentes églises et
chapelles romanes de l’Entre-
deux- Mers. Durant le week-
end du 8, 9 et10 septembre
2006, tous ces lieux seront
investis par des cyclistes
mélomanes venant d’Aquitaine
et d’autres régions de France.
Les festivaliers peuvent se
reposer et se ravitailler lors
des nombreux pique-niques
gastronomiques durant
lesquels seront organisés des
dégustations de vins locaux.
Un concept aussi original
qu’alléchant qui allie à
merveille effort et réconfort.
En savoir plus : www.
rockschool-barbey.com/olv/
15 SEPTEMBRE
TROPHÉE DE GOLF ET TENNIS
PHILIPPE CHATRIER À
CHANTILLY (60)
Créé peu après la disparition de
l’ancien président de la Fédération
française de tennis, en 2000, la
Fondation Chatrier aide à la lutte
contre la maladie d’Alzheimer.
Le Trophée Philippe Chatrier, une
compétition amicale de golf en
formule scramble, se dispute
vendredi 15 à Chantilly, dans
l’Oise. Organisée dans un but
caritatif, les droits d’inscription
sont reversés à la Fondation.
En savoir plus :
www.fondation-chatrier.fr
8 S E P T E MB R E 2 0 0 6
C
H
R
IS
D
A
N
IE
L
S
/
C
O
R
B
IS
C
O
R
B
IS
L
A
W
R
E
N
C
E
M
A
N
N
IN
G
/
C
O
R
B
IS
Y
V
E
S
M
A
IN
G
U
Y
/
IC
O
N
S
P
O
R
T
É
R
IC
B
R
E
T
A
G
N
O
N
/
D
P
P
I
CINÉMA 11 SEPTEMBRE
1
SEPT
20
WORLD TRADE CENTER
(Paramount Pictures)
Réalisé par Oliver Stone
Avec Nicolas Cage,
Michael Peña, Maggie
Gyllenhaal, Maria Bello,...
Distribué par United
International Pictures
(www.uipfrance.com)
RÉSUMÉ
11 septembre 2001 :
sitôt l’alerte donnée,
cinq policiers, dont
McLoughlin et Jimeno,
se rendent au World
Trade Center et
s’introduisent dans
les tours jumelles.
Ils survivent par miracle
à l’effondrement
des gratte-ciel, piégés
sous plusieurs tonnes
de béton.
DURÉE : 2 h 10
SORTIE EN FRANCE :
20 septembre 2006
L
A
R
R
Y
T
O
W
E
L
L
/
M
A
G
N
U
M
P
A
R
A
M
O
U
N
T
P
I
C
T
U
R
E
S
26
8 S E P T E MB R E 2 0 0 6
11
TEM BRE
001
a nuit est tombée sur une ville de New York en plein
chaos, frappée au cœur par des attentats
terroristes d’une violence jamais vue. Avec
l’obscurité et le temps qui passe, s’amenuisent les
chances de retrouver vivants John McLoughlin et
Will Jimeno, deux policiers du Port Authority Police
Department (PAPD). Chez elles, Donna et Allison,
leurs épouses, ne cessent de prier mais le
désespoir s’insinue, lancinant, dans les têtes. Sous
les décombres du World Trade Center, pris au piège de
l’effondrement brutal des tours jumelles, moins de deux
heures après avoir été frappées, John et Will souffrent,
écrasés sous des tonnes de gravats. Ils ne se voient pas mais
s’entendent et communiquent par bribes de phrases. C’est
ainsi qu’ils tiendront jusqu’à ce qu’une lueur de clarté,
synonyme de délivrance, leur apparaisse, au petit matin du
12. « C’est un film sur l’ombre et la lumière, explique Oliver
Stone, réalisateur de World Trade Center (sortie en France le
20 septembre). L’un des moments forts, c’est lorsque Nick
(Nicolas Cage, qui interprète McLoughlin) est peu à peu extrait
de son trou vers la liberté. Pour lui comme pour sa famille, c’est
un combat vers la lumière. J’ai voulu mettre en contrepoint la
nuit qui tombe sur son foyer et le jour qui se lève pour lui et ses
camarades. » Filmer deux hommes plongés dans le noir et
immobiles, peu de cinéastes pouvaient relever cette gageure.
Oliver Stone l’a fait et signe probablement son film le plus
classique. Au point que le critique du Deseret News de Salt
Lake City a cru lui faire de la peine en comparant sa mise en
L
Cinq ans après les attaques sur New
York, Oliver Stone nous plonge avec
son film World Trade Center à
l’intérieur des tours jumelles. Pour
une histoire de secouristes pris au
piège et une aventure humaine à la
gloire des pompiers dévoués au public.

27
8 S E P T E MB R E 2 0 0 6
S
U
S
A
N
M
E
I
S
E
L
A
S
/
M
A
G
N
U
M
T
H
O
M
A
S
D
W
O
R
Z
A
K
/
M
A
G
N
U
M
G
I
L
L
E
S
P
E
R
E
S
S
/
M
A
G
N
U
M
P
R
E
S
T
O
N
K
E
R
E
S
/
U
S
N
A
V
Y
/
A
F
P
P
R
E
S
T
O
N
K
E
R
E
S
/
U
S
N
A
V
Y
/
A
F
P
Combattre des flammes de plusieurs
mètres de haut, s’exposer au danger
pour porter secours, être disponible à
toute heure… exige une préparation physique et
mentale parfaite. Cet entraînement, les
sapeurs-pompiers de Paris s’efforcent de le
parfaire chaque jour, car si le courage du
sauveteur le pousse à agir, seule sa condition
physique lui permet de se sortir de situations
périlleuses. Afin de ne pas faillir à sa mission, le
niveau de forme de chacun est donc jaugé tous
les matins. Les sapeurs pompiers de Paris ont
mis au point leur propre test : l’épreuve de la
planche. Située à 2,40 m de haut, une planche
de 1 mètre de large doit être franchie à la force
des bras. « Cet exercice simule un rétablissement
sur un balcon tel que l’on peut en trouver en
intervention », explique le chef d’escadron
Emmanuel Varlet, officier chargé des sports. Le
test est réalisé en tenue de feu, bottes, casque
et veste. Ceux qui réussissent sont aptes pour le
service incendie et partiront en opération. Les
autres resteront à la brigade. « Et leurs
Telle est la devise
des sapeurs-pompiers
de Paris. Mais avant
de porter secours
au public parisien,
ces militaires suivent
un entraînement intense,
digne d’athlètes de très
haut niveau .

scène à celles d’un Steven Spielberg ou d’un Ron
Howard. Cela n’a cependant pas empêché le film de
recevoir un bon accueil des spécialistes (70 % d’opinions
positives) et de trouver son public (plus de 60 millions
de dollars de recettes après quatre semai nes
d’exploitation aux États-Unis). Sans doute parce que,
pour le cinéaste américain, l’entreprise reposait
finalement sur un parti pris assez simple, mélange de
respect et d’admiration.
8 000 personnes évacuées et sauvées
« Mes convictions diffèrent sans doute de celles de John et
Will (les deux rescapés), mais c’est sans importance,
avoue Stone. Nous nous sommes bien entendus et j’ai pu
leur consacrer ce film parce que j’ai compris leur épreuve.
Cette histoire n’a rien de politique, il est seulement question
de courage et de survie. » Pas de dénonciation d’un
complot comme dans JFK, pas de critique sociale comme
dans Tueurs Nés, WTC raconte l’histoire extraordinaire
de gens ordinaires. À travers eux, le film magnifie le
dévouement des secouristes : policiers, pompiers ou
même bénévoles, comme John Karnes, ancien marine
qui, le premier, a retrouvé John et Will. « Sauver ou
périr », c’est le credo des pompiers de Paris (à découvrir
ci-contre) comme de tous les sauveteurs du monde. À la
suite des attaques du 11 septembre, parmi les 2 819
morts du World Trade Center, on a dénombré 343
pompiers et 60 policiers. En entrant dans les tours
encore debout, la mort était presque certaine. L’actrice
Maria Bello, interprète de Donna McLoughlin, a vécu
cette réalité en prise directe. « J’étais à New York ce jour-
là, avec mes parents, se souvient-elle. Lorsqu’un appel
fut lancé, ma mère, qui est infirmière, s’est rendue avec
moi à l’Hôpital Ssint-Vincent. Nous y avons attendu toute
la journée des blessés qui ne sont jamais arrivés, et pour
cause : il y avait si peu de survivants ! » Les secours ont
permis de sauver environ 8 000 personnes avant la chute
du World Trade Center. Dans les heures qui ont suivi, et
jusqu’au lendemain matin, seuls 20 miraculés ont été
retrouvés. John McLoughlin et Will Jimeno étaient les
n°18 et n°19. ■
STÉPHANE MÉJANÈS
343 POM PIERS ONT
PÉRI DANS LES TOURS DU
WORLD TRADE CENTER


CINÉMA 11 SEPTEMBRE
S
T
E
V
E
M
c
C
U
R
R
Y
/
M
A
G
N
U
M
É
R
I
C
D
E
S
S
O
N
S
/
J
D
D
/
G
A
M
M
A
POMPIERS DE PARIS

SAUVE
28
8 S E P T E MB R E 2 0 0 6
supérieurs auront vite fait de leur trouver des
occupations qui raviveront leur motivation »,
précise Emmanuel Varlet.
Parcours à toutes épreuves
Avant d’en arriver au test de la planche, il faut
réussir les sélections d’entrée à la Brigade des
sapeurs-pompiers de Paris (BSPP). Les lauréats
suivent ensuite huit mois d’instruction au cours
desquels, ils sont jugés régulièrement selon des
barèmes de plus en plus sévères. En plus de la
formation, des « stages pratiques » en brigade et
des entraînements de lutte contre le feu, ils
devront réussir le parcours « marche générale des
opérations » (PMGO) du Centre d’instructions des
recrues (CIR). Le PMGO est un parcours
d’obstacles proches des gestes quotidiens des
soldats du feu tel que gymkhana avec un chariot
chargé de tuyau, escalade de plusieurs étages par
les balcons, sauvetage d’un mannequin de 80 kg…
Pour éprouver la bravoure des prétendants, le CIR
dispose d’une « maison de feu », une pièce
assaillie par les flammes. Les « stagiaires » y
pénètrent lance en main et doivent éteindre
l’incendie. L’entraînement leur permet de garder
leur sang-froid et de vaincre la fatigue et le stress
provoqués à cet environnement hostile. Un
instructeur est présent et juge sans ménagement
leur intervention. « On te l’a déjà dit, face au feu tu
dois mettre un genou au sol et tu tiens ta lance au-
dessus de ta tête en faisant des gestes circulaires.
Pourquoi crois-tu qu’on te fait faire des tractions ? »,
rugit l’instructeur.
L’obsession de l’entraînement
Au bout de ces huit mois, les recrues incorporent
une brigade. Pour les pompiers de Paris,
l’entraînement est quotidien. Au programme,
1 h 30 de natation, de footing ou de gymnastique,
en fonction du calendrier des championnats
interbrigades. Ces derniers ont été créés pour
susciter l’émulation. Un classement par brigade
est établi et chacun est encouragé à participer.
« Ce n’est pas obligatoire, mais cela peut aider pour
l’avancement », précise l’officier chargé des sports.
Et, afin de s’assurer que chacun reste au top de sa
forme, l’état-major a instauré un test annuel
obligatoire : l’EPIC (Évaluation physique
individuelle et collective). Celui qui échoue risque
de finir sa carrière dans un bureau. L’EPIC est
basée sur des épreuves de force, de natation et de
gymnastique. Une discipline qui occupe une place
prépondérante car « elle développe force et
souplesse, résistance et explosivité ainsi que
concentration et courage. Ces qualités sont utiles
pour évoluer dans un environnement dangereux »,
soutient le commandant Varlet. En 2005, les
sapeurs pompiers de Paris ont effectué
430 000 opérations. Et lorsqu’ils n’interviennent
pas sur le terrain, ils affrontent des sapeurs
d’autres pays. Tous les deux ans, les Jeux
Mondiaux de Sauvetage réunissent 37 nations.
En 2004, ils avaient lieu à Sheffield, en Grande
Bretagne. Le caporal-chef Guillemoteau a été
sacré champion du monde. Cette distinction lui
a valu de figurer parmi le gotha mondial
puisqu’il a servi de modèle pour la statue de cire
du Sapeur-Pompier du musée Grévin. ■
RÉGIS GASQUET

PARIS-NEW YORK : LES SOLDATS DU FEU
POMPIERS DE NEW YORK POMPIERS DE PARIS
BRIGADE DES SAPEURS-POMPIERS
DE PARIS
(BSSP)
NEW YORK CITY FIRE
DEPARTEMENT
(FDNY)
EFFECTIFS :
11 400
officiers et pompiers, auxquels
il faut ajouter 2 800 personnels
du service médical d’urgence (EMS).
POPULATION COUVERTE :
8 000 000
d’habitants, répartis sur 819 km
2
STATUT DU PERSONNEL : civil
COMMANDEMENT : assuré par le Fire
commissioner, fonctionnaire municipal,
responsable devant le maire de New York
NUMÉRO D’APPEL :
311
NOMBRE D’INTERVENTIONS EN 2005
INCENDIES DE BÂTIMENTS
28 455
AUTRES INCENDIES (VEHICULES,
RISQUES À L’EXTERIEUR)
22 940
ACCIDENT DE CIRCULATION ET
ASSISTANCE À PERSONNES
199 643
URGENCES MÉDICALES
202 526
FAUSSES ALERTE
32 138
NOMBRE D’INTERVENTIONS EN 2005
INCENDIES DE BÂTIMENTS
7 626
AUTRES INCENDIES (VEHICULES,
RISQUES À L’EXTERIEUR)
12 676
ACCIDENT DE CIRCULATION ET
ASSISTANCE À PERSONNES
99 039
URGENCES MÉDICALES
312 717
FAUSSES ALERTE
19 572
EFFECTIFS :
8 000
en comptant les pompiers volontaires
et les services administratifs
POPULATION COUVERTE :
6 200 000 d’habitants, répartis
sur 759 km
2
(Paris intra-muros, 92, 93, 94)
STATUT DU PERSONNEL : militaire
COMMANDEMENT : assuré par un général,
commandant la brigade, placé sous l’autorité du
préfet de Police, rattaché à la région Île-de-France .
NUMÉRO D’APPEL :
18
ER OU PERIR”
29
8 S E P T E MB R E 2 0 0 6
Vincent Leijs mène une double vie.
Marié et père de trois enfants, ce
Nordiste de 47 ans exerce le métier
plutôt paisible et sédentaire de prothésiste
dentaire. Un monsieur Tout-le-monde en
quelque sorte, qui se métamorphose en
s’envoyant en l’air de manière tout à fait
honorable mais pas très conventionnelle.
Depuis plus de trente ans, en effet, Vincent Leijs
pilote des ballons à gaz. De drôles d’engins
presque anachroniques, popularisés au XIX
e
s.
par Cinq Semaines en ballon, le premier roman
de Jules Verne, mais tombés ces dernières
années en désuétude. « Au début, ces ballons
fonctionnaient avec du gaz de houille, que l’on
extrayait des mines, rappelle-t-il. Mais quand les
mines ont fermé, il a fallu remplir les ballons avec
de l’hydrogène, qui coûte beaucoup plus cher.
En France, les ballons à gaz se sont raréfiés et
c’est la montgolfière, qui fonctionne à l’air chaud,
qui s’est développée. »
Des ballons faits maison
Vincent Leijs et son frère Jean-François,
fascinés par ces aérostats, décident de
perpétuer cette tradition séculaire et se mettent
en tête de remporter un jour la Coupe Gordon
Bennett, la plus prestigieuse des courses en
ballon (voir ci-contre). « On s’est mis à construire
nos propres prototypes dans mon salon, poursuit
Vincent. Il faut assembler l’enveloppe de 500 m
2
,
en collant des pièces de tissu caoutchouté, et
réaliser ensuite le filet en fibres techniques qui
recouvre le ballon en faisant 7 000 nœuds. Bref,
pendant six mois, la maison est en chantier. Des
ballons, on en a construit huit au total. Mais ma
femme, que j’ai conduite à l’église en ballon le jour
de notre mariage, est heureusement très
conciliante. » En 1997, vingt-deux ans après leur
baptême en ballon, les frères Leijs remportent
la Coupe Gordon Bennett et entrent ensuite
dans l’Histoire en devenant les premiers
aérostiers à s’imposer trois années de suite
dans la compétition, entre 2001 et 2003. « On a
un peu révolutionné la discipline. Aujourd’hui, tous
les ballons sont équipés de GPS, d’altimètre, de
radio HF et de transpondeurs, qui permettent aux
aéroports de nous localiser car on traverse sans
cesse les couloirs aériens. Mais c’est nous qui
avons institué le routage météo, et c’est grâce aux
conseils de notre météorologue que nous avons
été les premiers à voler au-dessus de l’océan,
LA GRANDE ÉV
COUPE GORDON BENNETT
Le départ de la Coupe Gordon Bennett, la plus mythique des courses en ballon
à gaz, sera donné demain en Belgique. L’équipage français, composé de Vincent
Leijs et Sébastien Rolland, est le grand favori de cette folle épreuve.

AVENTURE AÉROSTATION
D
E
A
N
C
O
N
G
E
R
/
C
O
R
B
IS
30
8 S E P T E MB R E 2 0 0 6
ce qui était jusque-là considéré comme
suicidaire. » La discipline est de toute façon
périlleuse. Dans leur minuscule nacelle d’osier
de 1 m
2
, les aérostiers, qui volent parfois à
6 000 m d’altitude, dans des températures
polaires et sous oxygène, sont bien peu de
choses face aux caprices du ciel.
Turbulences et hallucinations
« Traverser des turbulences ou un orage est
toujours délicat. Au mieux on est secoué, au pire
foudroyé. Se retrouver à 400 km des côtes en
pleine nuit au-dessus de l’Atlantique est tout aussi
problématique, car on sait que s’il y a le moindre
incident, on est potentiellement mort, souffle
Vincent Leijs. Mais la peur est notre système
d’alarme. L’autre danger, ce sont les
hallucinations. Quand vous passez trois jours dans
la nacelle sans dormir et sans pouvoir bouger,
vos membres et votre cerveau s’engourdissent.
Une nuit, alors qu’on volait à 1 000 m au-dessus
de la mer, et que je sommeillais dans la minuscule
couchette, les pieds pendant dans le vide, j’ai été
réveillé par une fanfare qui jouait à plein pot.
Là, j’ai flippé. » C’est d’ailleurs parce qu’il
commence à trouver l’aventure trop dangereuse
que Jean-François, le frère de Vincent, décide
de se retirer après leur 4
e
victoire en 2003.
Vincent, qui rêve d’autres exploits, débauche
alors Sébastien Rolland, 32 ans, qui est
recordman de distance en montgolfière, pour
courir la Gordon Bennett à ses côtés. « Au-delà de
tous les risques, cette course procure surtout des
sensations vertigineuses. Quand vous volez à
3 000 m d’altitude, dans le silence total, car le ballon
ne fait aucun bruit, que vous avez une vue à 360°
sur des paysages à couper le souffle, vous éprouvez
un sentiment de liberté totale, que vous ne pouvez
ressentir nulle part ailleurs », confie Vincent.
Dimanche, c’est le cœur léger qu’il s’envolera de
Belgique à bord de son ballon Golden Eyes, à la
conquête d’un 5
e
titre dans la Gordon Bennett.
Porté par les vents et le souffle de l’aventure. ■
CLAIRE RAYNAUD

VASION
LA COUPE GORDON BENNETT
Fondateur du prestigieux quotidien américain
International Herald Tribune, James Gordon
Bennett était aussi un grand mécène des
sports aériens et automobiles. En 1906, il
crée une coupe aéronautique qui porte son
nom et qui est aujourd’hui considérée comme
la plus mythique des courses d’aérostation.
À bord d’un ballon à gaz de 1 000 m
2
gonflé
à l’hydrogène, chaque équipage, composé
de deux pilotes, doit parcourir la plus
grande distance possible au gré du vent
sans faire d’escales.
Les vingt meilleurs équipages mondiaux
décollent ce week-end de Waasmunster, en
Belgique. Ils ont quatre jours, soit le temps
maximal de vol d’un ballon à gaz de 1 000 m
2
,
pour aller se poser le plus loin possible en
Europe, sans survoler ni pénétrer les pays qui
ont fermé leurs frontières aériennes (voir
carte ci-dessous). Le record de l’épreuve est
détenu, depuis l’an dernier, par les Belges
Berben et Simeons, qui ont parcouru
3 400 km en 65 heures, depuis le sud des
États-Unis jusqu’au Canada. Un exploit qu’il
sera impossible de réitérer cette année,
puisque le point le plus éloigné du lieu de
décollage, l’extrême nord de la Norvège,
se situe à environ 2 500 km.
S
T
E
V
E
S
N
O
W
D
E
N
/
G
E
T
T
Y
/
A
F
P
W
A
G
G
O
L
D
E
N
E
Y
E
S
Un sentiment de liberté
totale que vous ne pouvez ressentir
nulle part ailleurs
Vincent Leijs, aérostier
Dans un silence
total, des paysages
à couper le souffle.
Les ballons à gaz peuvent voler
pendant 100 heures au maximum.
>HA6C9:
G#"JC>
;>CA6C9:
BDA96K>:
;G6C8:
>GA6C9:
6AA:B6<C:
:HIDC>:
A:IIDC>:
A>IJ6C>:
7>wADGJHH>:
J@G6>C:
EDAD<C:
=DC<G>:
GDJB6C>:
HADKwC>:
H:G7>:
6A76C>:
B68w9D>C:
7DHC>:"
=:GOw<#
96C:B6G@
>I6A>:
<GÏ8:
:HE6<C:
E6NH"
76H
GJHH>:
GwE#I8=ÏFJ:
6JIG>8=:
HADK6FJ>:
IJGFJ>:
CDGKÏ<:
HJÏ9:
7:A<>FJ:
AJM#
EDGIJ<6A
HJ>HH:
GJHH>:
8GD6I>:
7JA<6G>:
A^hWdccZ
*%%`b
LVVhbjchiZg
<ValVn
Igdbhd
Djaj
IVaa^cc
K^ac^jh
6i]ƒcZh
EVaZgbZ
B Z g
Y j C d g Y
D X ‚ V c
6 i a V c i ^ f j Z
B Z g
B ‚ Y ^ i Z g g V c ‚ Z
B Z g
7 V a i ^ f j Z
BZgCd^gZ
.*+`b
:heVXZhV‚g^ZchdjkZgih
:heVXZhV‚g^Zch[Zgb‚h
&,&(`b
&*-(`b
''(*`b
&..%`b
&+%'`b
&,'-`b
'%-*`b
HUIT ROUTES POSSIBLES
31
8 S E P T E MB R E 2 0 0 6
I
UNE “SEPTEMBRITE” CARABINÉE
Les Français ne plébiscitent pas le mois de septembre ! Selon un sondage TNS Sofres,
51 % détestent par-dessus tout le retour de l’automne et de la bouillasse, 37 % l’idée de
devoir solder leurs impôts et 17 % la corvée des courses de rentrée. Mais contrairement
à une idée reçue, seuls 13 % broient du noir à l’idée de « retourner à l’usine »*.
Les vacances, c’est fini, l’heure est à la rentrée. Pour ceux qui ne
parviennent pas à l’admettre ou ceux qui « attaquent » dans les jours
qui viennent, voici quelques conseils... déstressants.
BON MORA
DE RENTRE
BIEN-ÊTRE RENTRÉE
2
UNE TENACE ODEUR DE CARTABLE NEUF…
Si vous faites partie de ceux à qui le mot « boulot », après un mois de farniente à Relax-
sur-Mer, fiche un cafard noir en faisant affluer des flots de souvenirs désagréables (des
pleurs devant les grilles de l’école, l’appel des profs dans la cour, les premiers
devoirs…), pas de panique. Des recettes existent pour « réussir sa rentrée » et passer ce
cap stratégique.
3
ÉCHAUFFEZ-VOUS !
« Aucun marathonien ne songerait à courir plus de 40 km sans s’échauffer correctement.
Reprendre le travail, c’est pareil. Il faut y aller en douceur, soigner sa mise en jambes
pour éviter le claquage », explique Jean Doridot, coach, thérapeute et coauteur d’un
épatant Petit Manuel d’auto-coaching (Intereditions, 2006).
4
LE LUNDI, SAS DE DÉCOMPRESSION
Dans la mesure du possible, planifiez votre rentrée dans l’atmosphère professionnelle
d’un mardi pour éviter le stress « mortel » du lundi matin, encore plus déprimant après
des congés longue durée. Passez la journée en roue libre, histoire de retrouver vos
marques. Et programmez sans attendre votre prochain changement d’air.
5
FABRIQUEZ VOS “MADELEINES”
Profitez aussi de cet entre-deux pour transférer les musiques qui ont bercé votre été sur
votre lecteur MP3. Les jours suivants, en voiture, dans le bus ou le métro, elles réactiveront
des sensations magiques. Le choc sera moins rude et vous aurez l’impression d’avoir gardé
votre chemise à fleurs même si votre nœud de cravate vous serre le cou.
6
FIXEZ VOTRE PROPRE CAP
Dans le hall de votre entreprise, au lieu de faire une tête d’enterrement, souvenez-vous
qu’en costume, « vous êtes la même personne qu’en maillot de bain, insiste Jean Doridot.
Vos capacités à vous sentir détendu sont donc identiques. Autorisez-vous à les mobiliser et
gardez le sourire ». Traduction : être bien dans sa tête n’est pas le fruit du hasard mais le
résultat d’une prise de décision : « J’ai envie de vivre dans un état de bien-être. À moi de
trouver les clés qui ouvrent les bonnes portes. »
7
PRATIQUEZ LE “WALKING AROUND”...
Plutôt que d’essayer de vous mettre immédiatement – et vainement – en mode
« corporate », « acceptez l’idée de passer quelques jours à ne parler que “vacances” avec
vos collègues. Mais le pacte que vous passez avec vous-même doit être clair : “Je fais
« ça » pendant 48 heures et après, fini, au travail !” » recommande Philippe Bazin,
consultant chez Krauthammer International et coauteur du Petit Manuel d’auto-coaching.
8
... OU RACONTEZ VOS VACANCES EN 15 MOTS
Autre solution si ce rituel vous paraît factice : expédiez le récit de vos délices estivales en
trois minutes et n’y revenez pas. Pour ça, entraînez-vous devant la glace, le matin...
15 TRUCS POUR CULTIVER UN...
32
8 S E P T E MB R E 2 0 0 6
AL
EE
9
RÉSISTEZ À LA TENTATION
Même si 400 mails stagnent dans votre boîte de réception, qu’autant de messages
téléphoniques et une bonne pile de courrier vous attendent, pas touche ! Aucune urgence ne
résistant à quelques heures de recul, respirez par le ventre « en revoyant, en ressentant et
en réentendant tout ce qui vous a rendu si heureux pendant vos congés », dit Jean Doridot.
Ensuite, seulement, jetez à la poubelle le maximum de courriels et de lettres.
10
PRIVILÉGIEZ LES TÂCHES RAPIDES
Dans le même ordre d’idées, retardez le plus possible la lecture du rapport de 500 feuillets
qui trône sur votre table. « Commencez par vous atteler à des tâches faciles, rapides, qui
demandent moins de dix minutes. En deux heures, vous pouvez en boucler au moins une
douzaine », assure Philippe Bazin. Autant de « mini-victoires », de « petits pas dérisoires »,
de « récompenses » qui vous aideront à entrer progressivement dans le tempo de la course.
13
OFFREZ-VOUS DES PLAISIRS PERSO
Au moins une fois par demi-journée, « prévoyez quelque chose, même très simple, dans
l’unique but de vous faire plaisir (appeler cinq minutes un client/un ami que vous
appréciez pour son humour, regarder la photo de la monitrice de kite-surf qui vous a
laissé son numéro de portable, etc.) », dit Jean Doridot. Une « parenthèse d’indulgence »
utile pour entretenir son capital-énergie, oublier le ciel plombé et se sentir tout de suite
de meilleure humeur.
11
METTEZ UN DRAGON EN FOND D’ÉCRAN
Selon le feng-shui, l’animal, yang, stimule la créativité et chasse les démons. Plus
classique : une photo de la crique de rêve dont vous ressortiez tous les matins, lavé et
purifié, le refuge où vous avez dormi avant d’attaquer votre premier 4 000…
12
DÉCOREZ VOTRE ORDI DE PHRASES-FÉTICHES
Griffonnez sur des Post-it (que vous collerez sur votre ordinateur) des mantras qui
s’imprimeront sur votre rétine en vous regonflant le moral à la manière d’un soigneur au
bord du ring : « Do your best ! », « Une cervelle oisive est l’atelier du diable » (Philip
Roth), « La persévérance vient à bout de tous les murs » (Léonard de Vinci)…
14
REMUEZ-VOUS
Dès qu’un coup de blues toque à votre porte, ne restez pas les bras ballants, scotché au
cuir de votre siège. Faites quelques pas, changez de pièce, sachant que « mettre son
corps en mouvement débloque l’esprit », assure Jean Doridot. Le courant positif une fois
revenu, concentrez-vous sur ce qui vous plaît vraiment dans votre travail en vous disant,
devant le monceau d’urgences à traiter, que la meilleure façon de manger un éléphant,
c’est par petits morceaux.
15
ÉVITEZ LA “CASE CANTINE”
Certes, les causeries de midi sur la saleté des toilettes, les caprices de la clim’ et la
parano du DRH créent du lien social, mais point trop n’en faut les premiers temps. À
l’heure du déjeuner, éclipsez-vous discrètement et filez au grec du coin de la rue pour
retrouver, en terrasse et en solo, le goût des souvlakis que vous dégustiez en août sur un
quai du Pirée. ■
PHILIPPE TESTARD-VAILLANT
*Les personnes interrogées ayant pu donner deux réponses, le total des pourcentages est supérieur à 100.
C
O
R
B
IS
33
8 S E P T E MB R E 2 0 0 6
Mi-Finlandaise mi-
Italienne, blonde aux
yeux bleus avec
quelques retouches,
telle est Anna Falchi
B
R
U
N
O
B
IS
A
N
G
/
C
A
L
E
N
D
R
IE
R
M
A
X
IM
IT
A
L
IA
/
B
L
O
B
C
.G
.
GLAMOUR
Un jour, je me suis retrouvée
en soutien-gorge dans le Stade
olympique de Rome
34
8 S E P T E MB R E 2 0 0 6
CHAUD
ET FROID
ANNA FALCHI
Anna Falchi est née en Finlande mais c’est une vraie Italienne.
Elle aime la Lazio Rome au point de se déshabiller pour elle. Elle a adoré
le pilote Max Biaggi et tremble encore pour lui. Blonde, mais pas trop.
Elle a l’air d’un ange mais son nom
signifie « faucons ». Elle est née au
pays du père Noël, en Finlande, mais
elle ne croit qu’en elle. Sa mère vient du froid,
mais elle a le sang chaud d’un père très tôt
démissionnaire. Anna Falchi incarne la
dualité depuis sa naissance. Plus intimement
qu’on pourrait l’imaginer. « Je suis
asymétrique, confie-t-elle. J’ai un œil plus haut
que l’autre, un pied plus grand que l’autre, et
j’avais le sein gauche beaucoup plus petit que le
droit. » L’imparfait s’impose pour sa poitrine
depuis 1994. Une vérification des niveaux et
une séance de gonflage à 15 millions de lires
de l’époque (environ 8 000 €) ont alors fait
d’elle une femme nouvelle, très remarquée
dans divers calendriers sexy, dont celui de
Maxim Italie qui nous vaut la photo ci-contre.
Cependant, à l’instar de Pascal Sevran, elle
ne se laisse toujours pas photographier du
côté droit. Et pourtant. Ce corps difforme et
moins charnu avait séduit Federico Fellini,
dont l’univers fantasmatique le portait
davantage vers le tournage d’un remake de
Tout sur mammaire que d’un documentaire
sur Charlotte Gainsbourg. C’était en 1989 et
l’Anna originelle avait décroché le titre de
Miss Cinéma à l’occasion du concours de Miss
Italie. Il Maestro l’avait trouvée très bien et
engagée pour un spot publicitaire commandé
par une banque.
Sans elle, il est libre Max Biaggi
Côté cœur, Anna a également longtemps
cherché l’équilibre. Entre 1998 et 2000, elle a
vécu à 200 km/h avec le pilote Max Biaggi,
rencontré au Grand Prix moto de Brno
(République tchèque). De l’eau dans les gaz,
des freinages en catastrophe, des
dérapages... Mouvementé est un mot trop
faible pour décrire leur aventure. Sans que
cela empêche Anna d’avouer un jour : « Max
est encore très présent dans mon cœur, je suis
toutes ses courses, je tremble pour lui. »
Sa courte idylle avec le footballeur Bernardo
Corradi (Manchester City), lui a laissé moins
de souvenirs. Mais, il a évolué deux saisons
dans son club favori, la Lazio Rome. Une
équipe pour laquelle elle est prête à tout,
comme en 2000 lorsqu’elle s’est retrouvée en
soutien-gorge dans le Stade olympique après
un pari stupide en cas de titre national. Les
supporters ont été ravis sur le coup. Ils ont un
peu regretté l’année suivante, supposant
après coup qu’elle aurait pu aller plus loin
pour eux. Anna a en effet créé un scandale
mémorable en ôtant délicatement sa petite
culotte rouge en direct pendant l’émission
« Satyricon » pour la tendre à son
présentateur, Daniele Luttazzi, qui poussa
l’élégance jusqu’à la porter jusqu’à son
visage. Luttazzi ne s’en est jamais remis.
Anna est aujourd’hui une comédienne qui
tourne et une femme heureuse avec son mari,
l’homme d’affaires Stefano Riccuci. ■
STÉPHANE MÉJANÈS

ANNA FALCHI
Née le 22 avril 1972
à Tampere (Finlande)
1,78 m
Nationalité : Italienne
Profession : actrice,
présentatrice, modèle
Filmographie :
Nessun messaggio in
segreteria (2005)
Operazione Rosmarino (2002)
Remake, Rome ville ouverte
(1996)
Palla di neve (1995)
L’Affaire (1994)
Dellamorte dellamore (1994)
ITINÉRAIRE
35
8 S E P T E MB R E 2 0 0 6
SÉLECTION TV DU 8 AU 14 SEPTEMBRE
SAMEDI 9 DIMANCHE 10
9 h 50

DOCUMENTAIRE
« The Big Party
Harley Davidson »
12 h 40

DOCUMENTAIRE
« Sentinelles de la nature :
Suède »
13 h 30

FOOTBALL (DIRECT)
Premier League, 5
e
j. :
Everton – Liverpool
13 h 45

FORMULE 1 (DIRECT)
GP d’Italie, essais qualificatifs
17 h 10

DOCUMENTAIRE
« Les Requins de l’île Cocos »
17 h 15

FOOTBALL (DIRECT)
L1, 5
e
j. :
Bordeaux – Nice
17 h 55

SIDE-CAR
Championnats du monde
(2 manches)
18 h

TENNIS (DIRECT)
US Open,
demi-finales (M)
19 h 40

ATHLÉTISME
Golden League 2006, meeting
de Berlin (résumé complet)
19 h 55


RUGBY (DIRECT)
Top 14, 5
e
j. :
Stade Français – Bayonne
20 h 10

MAGAZINE
« Tout le sport »,
avec P.-H. Brandet
21 h 50


FOOTBALL (DIRECT)
Championnat européen
16 h 30
ATHLÉTISME (DIRECT)
Finale mondiale à Stuttgart.
La 4
e
édition de la Finale mondiale
d’athlétisme se déroule cette année
à Stuttgart. Les athlètes sont
sélectionnés pour cette épreuve en
fonction de leur classement. Seuls
les meilleurs sont donc invités en
Allemagne, où ils s’affrontent
dans18 disciplines différentes.
8 h 30

DOCUMENTAIRE
« Nos cousins
les orangs-outans »
8 h 45

MOTO (DIRECT)
GP de Malaisie
9 h 20

DOCUMENTAIRE
« Destination Terre : la Terre
dans tous ses états »
9 h 55

MAGAZINE
« Auto Moto »,
avec T. Sénécal
13 h 20

MAGAZINE
« F1 à la Une »,
avec D. Brogniart
13 h 55

FORMULE 1 (DIRECT)
GP d’Italie,
à Monza
14 h

CYCLISME (DIRECT)
Vuelta
(15
e
étape)
14 h

AUTOMOBILE (DIRECT)
Renault World Series
15 h 10

MAGAZINE
« Nautisme »
15 h 15

CYCLISME (DIRECT)
Le Tour de
l’Avenir
15 h 40

PÉTANQUE (DIRECT)
Finale des
Masters
17 h 40


FOOTBALL (DIRECT)
L1, 5
e
j. :
Toulouse – Nancy
20 h 30
FOOTBALL (DIRECT)
L1, 5
e
j. : PSG – Marseille. C’est le
classique de la L1 qui fait couler le
plus d’encre. Actuel leader du
championnat de France, l’Olympique
de Marseille se déplace à Paris (12
e

du classement) avec la ferme
intention de s’imposer enfin au Parc
des Princes, ce qui n’est plus arrivé
depuis sept ans (12 octobre 1999).
VENDREDI 8
À NE PAS MANQUER
1
re
journée de la Ligue
des Champions et
1
er
tour de la Coupe
de l’UEFA.
Huit clubs de L1 sont
engagés cette semaine
dans les Coupes
européennes. En Ligue
des Champions,
Bordeaux se déplace à
Galatasaray (le 12 sur
) tandis que
Lyon accueille le Real
Madrid (le 13, sur ).
En Coupe de l’UEFA,
seul l’OM, qui accueille
les Tchèques de Mlada
Boleslav (le14, sur ),
a les honneurs de la
télévision.
10 h 45

FORMULE 1 (DIRECT)
GP d’Italie, essais libres 1
16 h

CYCLISME (DIRECT)
Vuelta (13
e
étape)
17 h 30

TENNIS (DIRECT)
US Open, finale double (M)
et demi-finales (D)
20 h

SURF
Surfin’ Europe à Hossegor
20 h 25


RUGBY (DIRECT)
Top 14, 5
e
j. : Biarritz – Bourgoin
ZOOM SUR... ZOOM SUR...
G
F
/
P
A
N
O
R
A
M
IC
G
U
Y
J
E
F
F
R
O
Y
/
F
L
A
S
H
P
R
E
S
S
/
D
P
P
I
MÉMOSPORT
14 h 30

CYCLISME (DIRECT)
Paris-Bruxelles
14 h 35


POKER
World Poker Tour
15 h

RUGBY (DIRECT)
Top 14, 5
e
j. : Perpignan – Toulouse
18 h 10


RUGBY (DIRECT)
Tri-Nations 2006 :
Afrique du Sud – Australie
19 h 05

MAGAZINE
« Turbo »,
avec D. Chapatte
22 h 30

GOLF (DIRECT)
Circuit américain,
Canadian Open, 3
e
tour
23 h 35

MAGAZINE
« Jour de foot »,
avec A. Ruiz
10 h 55

MAGAZINE
« Telefoot » avec T. Gilardi
12 h

SUPERBIKE (DIRECT)
Championnats du monde
12 h 15

MAGAZINE
« Warning »
14 h 35

DOCUMENTAIRE
« Les Zaianes »
15 h

ATHLÉTISME (DIRECT)
Finale mondiale à Stuttgart
15 h

CYCLISME (DIRECT)
Grand Prix de Fourmies
17 h 55

MAGAZINE
« Stade 2 »,
avec G. Holtz
18 h

HANDBALL (DIRECT)
Championnat de France D 1
(M) : Montpellier – Créteil
V
O
T
R
E

W
E
E
K
-
E
N
D
Samedi, desoragespourraient seproduireduSud-Ouest auNord-
Est maiscettedégradationseraapriori assez limitéecar l’air
chaudrésisteraet l’impressionresteraestivale. Dimanche, la
plupart desrégionsconnaîtront untempsassez ensoleillé,
notamment prèsdelaMéditerranéeet dansleNord-Ouest oùles
températuresseront tout demêmeenbaisse.
36
8 S E P T E MB R E 2 0 0 6
LUNDI 26 MARDI 26 MERCREDI 26 JEUDI 14
Edjghj^kgZX]VfjZ_djga¼^c[dgbVi^dchedgi^kZZcXdci^cj/
7 h

FOOTBALL
Finale de la Coupe d’Europe 1994
10 h 25

DOCUMENTAIRE
« Les Seigneurs des animaux :
il danse pour les cormorans »
14 h

HOCKEY SUR GAZON (DIRECT)
Coupe du monde (M) :
Inde – Corée du Sud
15 h 45

MOTOCROSS 250
Course de Broome Tioga
18 h 15

BEACH-VOLLEY
AVP Tour à Brooklyn, finales (D)
18 h 15

MAGAZINE
« Eurogoals »
18 h 15

MAGAZINE
« Watts », le zapping sportif
de la semaine
19 h 40


MAGAZINE
« Jour de sport », avec L. Rosso
20 h 30

FOOTBALL (DIRECT)
L2, 7
e
j. : Strasbourg – Châteauroux
1 h 15

DOCUMENTAIRE
« Sur les routes d’Ushuaïa :
dans le secret du corail »
2 h

DOCUMENTAIRE
« Déluge : la terre noyée »
14 h

HOCKEY SUR GAZON (DIRECT)
Coupe du monde (M) :
Nouvelle-Zélande – Australie
15 h 45

CYCLISME (DIRECT)
Vuelta (16
e
étape)
16 h 10

DOCUMENTAIRE
« Mystérieuse planète »
18 h

BASKET (DIRECT)
Championnats du monde (F) :
France – République Tchèque
20 h 10

MAGAZINE
« Tout le sport »,
avec H. Sannier
20 h 10

FOOTBALL (DIRECT)
Ligue des Champions, 1
re
j. :
Galatasaray – Bordeaux
20 h 40


FOOTBALL (DIRECT)
Ligue des Champions, 1
re
j. :
PSV Eindhoven – Liverpool
20 h 40

FOOTBALL (DIRECT)
Ligue des Champions, 1
re
j. :
Chelsea – Werder Brême
22 h 30

RUGBY (DIRECT)
Coupe du monde (F),
demi-finales
22 h 45

BASKET (DIRECT)
Championnats du monde (F) :
Lituanie – Australie
14 h

HOCKEY SUR GAZON (DIRECT)
Coupe du monde (M) : Espagne – Japon
15 h

SURF
Surfin’Europe à Ericeira (Portugal)
15 h 45

CYCLISME (DIRECT)
Vuelta (17
e
étape)
15 h 45


HIPPISME (DIRECT)
Le quinté + : la grande course
18 h

BASKET (DIRECT)
Championnats du monde (F) :
France – Taiwan
18 h

MAGAZINE
« Le journal des clubs »
18 h

HOCKEY SUR GAZON (DIRECT)
Coupe du monde (M) :
Angleterre – Afrique du Sud
20 h 15

BASKET (DIRECT)
Championnats du monde (F) :
Chine – Russie
20 h 35

FOOTBALL (DIRECT)
Ligue des Champions, 1
re
j. :
Lyon – Real Madrid
23 h 30

DOCUMENTAIRE
“Shishapangma”
0 h 45

BASKET (DIRECT)
Championnats du monde (F) :
États-Unis – Nigeria
6 h

MAGAZINE
« La matinale sport »
11 h 05

DOCUMENTAIRE
« L’ours, l’histoire d’un retour »
15 h 45

CYCLISME (DIRECT)
Vuelta (18
e
étape)
17 h 35

DOCUMENTAIRE
« Traque sauvage »
18 h 15

BASKET (DIRECT)
Championnats du monde (F) :
Taiwan – République Tchèque
20 h 15

BASKET (DIRECT)
Championnats du monde (F) :
France – Cuba
20 h 35

FOOTBALL (DIRECT)
Coupe de l’UEFA, 1
er
tour aller : Olympique
de Marseille – FK Mlada Boleslav
20 h 45


MAGAZINE
« Jeudi soir boxe »
22 h 25


DOCUMENTAIRE
« La Ryder Cup »
22 h 30

BASKET (DIRECT)
Championnats du monde (F) :
États-Unis – Russie
2 h 40

DOCUMENTAIRE
« Sensations extrêmes »
THIERRY
GILARDI
PRÉSENTATEUR
SUR ET
Lundi, c’était la première du « Mag des Bleus »
[Nouveau rendez-vous mensuel sur Eurosport].
Comment est venue l’idée de cette émission ?
■ Le groupe TF1 a voulu aller un peu plus loin
dans l’accompagnement de l’équipe de France.
Ça trottait depuis un moment dans la tête de
Laurent-Éric Le Lay (directeur général
d’Eurosport). On profite aussi de l’effet Coupe du
Monde. Les Bleus sont dans une spirale positive.
Pourquoi sur Eurosport plutôt que sur TF1 ?
■ TF1, c’est « Téléfoot » et ça doit le rester.
En quoi consiste l’émission ?
■ En un mensuel de 26 minutes (le premier lundi
du mois) qui laissera une grande part à l’image.
C’est le magazine de toutes les équipes de
France : A, Espoirs, Féminines… On aimerait que
les joueurs, les sélectionneurs viennent bavarder
tranquillement. Raymond Domenech dit souvent
qu’on ne parle pas assez de jeu. S’il peut nous
montrer la vidéo qu’il a faite de Cannavaro pour
Thierry Henry, ça m’intéresse ! C’est prendre le
temps de s’arrêter sur une curiosité.
C’est-à-dire d’entrer dans l’intimité des Bleus ?
■ Pas dans l’intimité mais dans l’explication
technique et tactique.
Y aura-t-il des consultants autour de vous ?
■ Bien sûr ! Jean-Luc Arribart interviendra
régulièrement pour une analyse sur le jeu.
PROPOSRECUEILLISPARBRUNOCONSTANT
“S’ARRÊTER SUR
UNE CURIOSITÉ”
MISE AU POINT
G
É
R
A
R
D
B
E
D
E
A
U
/
T
F
1
MERCREDI 13 MARDI 12 LUNDI 11
37
8 S E P T E MB R E 2 0 0 6
N
O
U
V
E
A
U
T
É
S

J
E
U
X
N
O
U
V
E
A
U
T
É

J
E
U
X
N
O
U
V
E
A
U
T
É
S

D
V
D
FOOTBALL
LES ROIS DU MONDE
Ce coffret de 4 DVD, conçu en
partenariat avec le magazine So Foot,
est une pure merveille. Des docs, des
interviews (Pelé, Zico, etc.), c’est tout
le Brésil dans son salon.
Futebol (La Fabrique de Films), + 4 h,
4 DVD, 35,99 € (prix public conseillé).
Disponible.
L
A
F
A
B
R
IQ
U
E
D
E
F
IL
M
S

PANNE DE MICRO. En attendant la sortie de Micro Machines V4, le 29 juin, la bande-annonce vidéo vous attend sur :
www.codemasters.fr/micromachines.

CARTON ROUGE. Vous ne comprenez rien au Mondial ? Ruez-vous sur le glossaire ad
hoc de Babylon, logiciel de traduction (www.babylon.com). En collaboration avec Wikipédia et actualisé en permanence.
N
O
U
V
E
A
U
T
É
S

D
V
D
BIEN-ÊTRE
LA MALBOUFFE DU XXI
e
SIÈCLE
Le film Mondovino, de Jonathan
Nossiter, a montré la mondialisation du
goût du vin. Dans ce documentaire
efficace, Deborah Koons Garcia enquête
sur la transformation de notre système
alimentaire. Des agriculteurs, des
défenseurs de l’environnement et des
scientifiques font le point. Et ça fait
parfois franchement froid dans le dos.
The Future of Food (MK2 Vidéo),
1 h 28, 19,90 € (prix public conseillé).
Disponible.

WEB NOMADE La console portable Nintendo DS est décidément pleine de ressources. Elle débarque bientôt dans une version
rose (comme la Sony PSP, tiens, tiens...) du plus bel effet, mais elle se dote surtout, début octobre, d’un navigateur Internet
développé par Opera Software. Pour surfer, il suffit de se trouver dans un environnement WiFi, chez soi ou dans un lieu public.
M
K
2
V
ID
É
O
CATCH
BIG SHOW À L’AMÉRICAINE
La World Wrestling Entertainment, c’est
un phénomène aux États-Unis. Diffusée
en 12 langues dans 100 pays, la petite
entreprise du catch spectacle génère
plus de produits dérivés que les Rolling
Stones. Avant que la WWE débarque en
France, régalez-vous avec les meilleurs
moments de la dernière saison. Sans
aucun suspense, et c’est ça qu’on aime.
No Way Out 2006 (One Plus One),
3 h 51, 20,99 € (prix public conseillé).
Disponible.
SURF
DES VAGUES ET DES HOMMES
Les membres du team Oakley sont tous
réunis sur ce DVD tourné en 35 mm et
en Super 16 mm. Au pur plaisir des
yeux vient s’ajouter la découverte de
riders qu’on ne connaît que pour leur
capacité à dompter la vague. Montrer la
diversité des personnalités, c’était
l’objectif de ce film. Contrat rempli.
Separate Volume (Oakley/1242
Production), 4 h 30, 20 € environ.
Disponible à l’adresse suivante :
oakley.com/separatevolume.
O
N
E
P
L
U
S
O
N
E
O
A
K
L
E
Y
/
1
2
4
2
P
R
O
D
U
C
T
IO
N
P
L
A
Y
S
T
A
T
IO
N
F
I
C
H
E

T
E
C
H
N
I
Q
U
E NOS VOISINS LES HOMMES
Éditeur : PlayStation
Type : course
Mode multijoueur (1 à 2), 30 niveaux, 10 lieux
exclusifs
3 + : pour tous publics
Prix : 29,99 € (PC), 45,99 € (GBA), 49,99 € (PS2,
XBox, NGC, NDS).
Disponible
LA PARADE DES ANIMAUX
Vous les avez adorés au cinéma, vous les aimerez sur vos consoles. Riton le raton
laveur, Verne la tortue, Zamy l’écureuil et Stella la mouffette se démultiplient
pour le plus grand bonheur des petits et des grands. En prime, des lieux pas vus
sur le grand écran. Au passage, relevez quelques défis : course de voiturettes de
golf, de voitures télécommandées et minigolf. En solo ou en mode coopération.
P
L
A
Y
S
T
A
T
IO
N
38 SPORTS NUMÉRIQUES
8 S E P T E MB R E 2 0 0 6
RueDuCommerce.com 230€
Fnac.com 309€
Darty.com 299€
RueDuCommerce
2 5%
Le comparatif des prix a été effectué les 22 et 23 août 2006 sous le contrôle de la SCP Adam-Noguier,
huissiers de justice à Paris. Le comparatif complet réalisé sur plus de 40 produits se trouve
sur www.rueducommerce.com. Offre valable dans la limite des stocks disponibles.
SONY ERICSSON K750i DANS LE RAYON TÉLÉPHONES MOBILES SANS ABONNEMENT
MOINS
CHER
RueDuCommerce
2 3%
MOINS
CHER
R
C
S

B
o
b
i
g
n
y

B

4
2
2

7
9
7

7
2
0

PUBLICITE