You are on page 1of 290

4

*bv*

w

*

W/ko

^

<,**

-

4*<V

%

I

V

s *

A

,LVL'»

V

V

o " o

>?-,,

.

.

.

A. TAINE EXTRACTS WITH ANNOTATIONS AND BIOGRAPHICAL SKETCH BY j: F.LES ORIGINES DE LA FRANCE CONTEMPORAINE PAR H. LOUIS RASCHEN PROFESSOR IN LAFAYETTE COLLEGE NEW YORK •:• CINCINNATI •:• CHICAGO AMERICAN BOOK COMPANY .

I 'CLA283859 . Copyright. ign. Louis Raschen at Stationers' Hall.. London ORIGINES DE LA FRANCE W. Entered F. by J. P.

the explanatory notes and the chronological table will be helpful. J. As the work of gift to set forth in so brilliant his riper years. Reybaz. treated M. striking. Louis Raschen. to his new. besides exhibiting the results of profound It is on thèse grounds that the text should prove of interest and value to American students. Grammatical peculiarities and idioms hâve been referred to in the vocabulary. For the proper understanding of the historical and political références and other facts or names mentioned in the text. chiefîy. the Origines enjoys the distinction of being not only of historical merit but also of high literary worth. in their order. most by their author. G. by raison d'être of this text Les Origines de la Language Association of America. in selected portions. either as an psychological study. At this place I take the opportunity to thank my esteemed colsélections presented hère comprise. introduction to French history. has not failed in its If the book proves a help in purpose. excepted.INTRODUCTION The the Modem Renan disciples ticism. is the recommendation of Taîne's France Contemporaine. . and inspiring ideas which he had the and lucid a style. for his kind assistance in preparing the manuscript and for reading the proof sheets. Taine has probably among This is had the widest the writers of France since the period of due circle of Roman- to his probity and. or as a stimulus to the finer appréciation of classical thèse directions The it French literature. the interesting chapters league. F.

.

processes of abstraction which hâve Hère he began those made him one of the keenest minds of the âge.BIOGRAPHICAL SKETCH Hippolyte Adolphe Taine. The small family moved to Paris in 1842 where young Taine entered a boarding school. instructed him in the éléments of Latin. His formula was: "Read every book of importance. born April 21. Thus he acquired a vast store of knowledge which. This gain in time afforded him much opportunity for additional theological and philosoph- among which were the Fathers. his His father. he carried off the honors in Rhetoric and Philosophy. leaving the boy and his two older sisters to the care of the mother. if you can. Because of this he became eligible to the École Normale. better still. The intellectual atmosphère that prevailed there proved to be a most powerful reagent for inquiring minds among whom Taine soon came to be the leader. reduce eight chapters of your author to eight pages. He attributes the secret of his success to the power of concentration. pen in hand. Descartes. But the father died early. but was subsequently sent to the Collège de Bourbon. His brilliant talents made him excel and during his last two years there (1847-48). the great training school of future teachers for the higher schools of France. and Condillac. Ardennes. was the son of a barrister. with his rhetorical ability. made him a dangerous opponent in ical studies 5 . Hegel. at Vouziers. sum up your information in eight words!" It is readily seen how he. by this method. and to the habit of making an abstract of everything he read. while an uncle who had spent some time in America undertook to teach the boy English. 1828. anxious to hâve son educated. was able to master in a few days what his fellows could only master in weeks. condense thèse into eight lines.

Nothing further was needed to assumed toward him and he government position. incidentally "to wear refused The combined off his heretical notions. to where new troubles were in store for him. however. the minister answered by sending him to Toulon in the south. His refusai to do this added bitterness to the suspicion with which he was being regarded. to an inferior position in a primary school at Besançon. After his arrivai he was requested to write a panegyric in French or Latin verse to the bishop of that city. hounding led himself to further studies at the Sorbonne. placed him in a modest position. The government even sent a note threatening him with expulsion. to occupy the chair of Philosophy. The Minister of Public Education scented rank materialism in the young scholar. to sign. faculty for their signatures. He under the loved knowledge not for libéral its uses but for itself. he soon developed ideas too libéral for staid orthodoxy. When he requested that the appointment be somewhere in the North of France so that he might be near his mother. and he promptly him an appointment when he left the institution in 185 1. and régime of the École Normale. Such invidious him to abandon teaching for a while and he devoted his also followed him. for political reasons." The proclamation of the constitution Empire under Louis Napoléon was just impending 1852) and the rector at Nevers had prepared an address of the Second (Jan. efforts of Guizot and Saint-Marc Girardin. The three years company of kindred minds were among the hap- . spent there in the piest of his life. After four months he was transferred to Ne vers. 18. This circulated among the Taine. refused In conséquence he was removed. shortly after the incident at Poitiers. four months later. Poitiers Probably to bring matters to a crisis. where freedom of thought and of speech prevailed. of felicitation to the new monarch. show what promptly resigned his entered Paris. He had scarcely attitude his superiors upon where his duties as a professor in a noted private school in famé had preceded him but where his enemies when he was forced to resïgn.6 Origines de la France Contemporaine debate. the government appointed him.

This work was followed by an essay on Titus Livius. It is obvious that this would take afield in the province of art. and because it had commended the Book of Common Prayer. Cyr was offered to him. Jefferson. also by a philosophical discussion of the Eclectic Philosophers which is included in his French Philosophers of the Nineteenth Century. one of the most When interesting works on that subject written by a foreigner. in 1864. The history is the fourth volume of which followed a year later. Thackeray and Dickens. secured him for the professorship The incumbent was required to lecture on Art. In 1863. he added excellent criticisms on Balzac. That same year appeared the first three volumes of his famous history of English Literature. Marcus Aurelius and others. the position of examiner in German in the Military Academy of St. To the crédit of the same body be it said that they honored themselves in 1878 by electing Taine to membership in the place of Louis Léonard de Loménie. The high critical faculty of Taine was being recognized and the École des Beaux-Arts. it was offered to the French Academy it was condemned as heretical on the ground that it denied the freedom of the will. and Roman. Further critical studies followed and in 1858 he wrote essays on Macaulay. six years later. The year following the In 1867 . race and epoch. ou Vie et Opinions de Fréd. ail historical facts are explicable from circumstance. viz..Origines de la France Contemporaine 7 Taine finished the studies for his doctorate in 1853. an d ne on La Fontaine and his Fables in which he had worked out his contentions on those three principles which char- sent out his thesis acterize his investigations. Racine. its Philosophy and one far its Ideals. Thomas Graindorge. For a considérable time his literary labors were interrupted by a nervous breakdown which required him to seek absolute rest. to which. perhaps. we hear from him again in his Notes sur Paris. which was awarded a prize. of Aesthetics. really a séries of monographs and is. Italian and Dutch Taine's studies in Greek art exhibit the versatility of his genius.

activity that minds he had grown towards the end into a wider conception of things. If it appears and quoted typical and striking exam- as though he had sought out .Origines de la France Contemporaine 8 this work he married the daughter of a wealthy merchant of Paris. le every historical fact. and one that was aesthetic (1864-1870). parti de la raison pure il a dû compter avec la raison pratique. an address at Oxford which brought him an honorary de- The impressions received during that visit are excellently given in his Notes sur l'Angleterre. élevant peu à peu son regard vers la Notion Suprême qui lui eût permis de les unir tous trois. le chemin de Biaise Pascal." Because he was controlled by his three gênerai ideas. having been preceded by one that was literary and historical Like ail great (1853-63)." from which he endeavored to explain milieu. when he died in 1893 but it was brought to a conclusion by the twenty years of his life. in 1872. he de- appearance of livered gree." With it begins that period of Taine's might well be styled " sociological " (1870-1893). Denuelle. It is divided into three sections: L'Ancien Régime. parti à la recherche du relatif. Sorel. avec moins d'angoisse apparente. Nothing could be more unjust and the conclusively bity. The work is only "the logical resuit which this passionate investigator has devoted of the researches to himself from his youth. a modification which has been excellently stated by M. and Le Régime Moderne. and shown fine critic Emile Faguet has Taine was pro- that the controlling faculty of that he hated sham and lying of every sort. "Le moment. with the philosophy and literature of which he had kept in touch. La RévoluThe last section was not finished tion. occupé d'abord exclusivement du Vrai. is Les Origines de la eminent historian A. During a visit to England. on which he labored during the last France contemporaine. Laborde-Milaà: "Suivant une courbe inattendue mais nette. Taine has been charged with insincerity. il a fini par se préoccuper du Beau et du Bien. Taine's magnum opus. Taine a refait. il s'est acheminé insensiblement vers l'absolu. and subsequently traveled extensively in Germany. la race.

Histoire de la Littérature anglaise Nouveaux I 8th . 1905) ( 6th éd. 1907) ... Italie Notes sur Paris. monumental work is compensated for by vivid and stirring description. nizing this fact. 1872 (i3th éd. would propose to call it it is Petit de uncritical.1 Origines de la France Contemporaine 9 men- pies to prove his contentions along thèse three principles tioned. siècle anglais ( ( du Classiques Essais de critique et d'histoire Le Positivisme 1853 1855 en Grèce . l'idéal Italie . Julleville. and a lucid and pithy style. 1904) 1856 . though recog- Tableau des abus de l'ancien But the defect of this et des desordres de la Révolution. 1907) vie et opinions Thomas Graindorge Philosophie de De 1863 (i2th éd. .. l'art ( 9th éd. . 1905) . 1907) 1858 essais Philosophie de Voyage en éd. . .. the personal élément. vols. 1867 (iôth éd.. plain only shows that his principles were insufficient to ex- it ail the facts and that in his considérations he its left out the to his prin- he was bound to reach those conclusions he has presented. 1907) 1867 1869 1870 (nth éd. dans . . ciples The had Once wedded important factor. paved the way for a scientific and critical study of the French régime Révolution.. . 1906) l'Intelligence Le Suffrage Universel (pamphlet) .. The order La Fontaine of his works: et ses Fables . 1905) . l'art l'art 1865 (i3th éd. sparkling with brilliant exBeside this it has the merit of having pressions and terse sayings. 1907) 1866 (i3th éd.. 1905) 4 1865 ( 8th éd.. 1864 de Fréd. 1907) 7th éd.. 187 Notes sur l'Angleterre . ou De en 1855 (iyth éd. . chief defect then in this facts work is that are exceedingly interesting. . Essai sur Tite-Live Voyage aux Pyrénées Les Philosophes XIXe .

Hippolyte Taine. E. A. Gabr. Le (concluded and edited by A. A. 1909. Sainte-Beuve. É. Paris. 1895. Derniers essais de critique et d'his- toire Works 1894 of Référence Barzellotti. A. Politiques siècle. sa vie Paris. 1902-7. poraine Vol. Literary Criticism. L'Ancien Régime 1875 La Révolution Le Régime moderne Régime moderne Vol. A. 1890 1894 Sorel). 1895. É. 4 vols. C. . Vol. Faguet. Rome. 6. Études de du 1863. Paris.Origines de la France Contemporaine io Les Origines de la France contem(2Ôth éd. V. lundis. 1878-1884 . i. Renan. Hippolyte Taine. de Monod. et Moralistes third séries. et correspondance. . Giraud. Paris. 1906) 11 vols. Boston. Paris. G. du dix-neuvième Paris. Lefèvre. Taine. Dowden. (3a. . 1864. 1894. on Taine: Ippolito Taine. tome VIII. 1857. Paris. 1899. Hippolyte Taine. Michelet. tome XIII. Montégut.). éd. 1901. É. littérature et d'histoire. Hippolyte Taine. 1904. Essai sur la littérature anglaise. 1902 Laborde-Milaà. Paris. 1894. Vol. Margerie. Essai sur Taine. 2-4. 5. Causeries Nouveaux Sorel. lundi.

71 . Danton.40 55 IL La Révolution: 1.... * ..... . PAGE 23 ... 137 .. 5.«34 18 3. . L'Anarchie 2.. Introduction blographical sketch L'Ancien Régime: i.. .CONTENTS .. . .120 Disette et la Misère à Paris dans l'hiver 1794 Napoléon Bonaparte Chronological Table Index to Names Vocabulary . ... . .. 4. Rousseau „ ... I.. La Cour 13 . III. 5. ... La 9... . 83 89 99 107 . Robespierre 8.. 151 173 175 177 ... 145 .. Le Roi „ 2. 6. Les Jacobins Paris en 1792 62 . . à 1795 La Fin du Gouvernement révolutionnaire . La Vie de Salon 4. Gouvernement des Bandes 7. . ... Journées des 13 et 14 Juillet 1789 Psychologie de la Révolution 3.. Le Tiers État La Misère 3 5 „ 6. L'Esprit et la Doctrine.. . Marat. . .

.

honneurs.FRANCE CONTEMPORAINE LES ORIGINES DE LA I. énorme de tous les privilèges est celui du dans cet état-major de nobles héréditaires. Deux choses sont pernicieuses a l'homme. comme l'aristo- ni la toute-puissance 20 et le le frein. préférences et Si depuis longtemps ils avaient cette place. grâces. avaient dans l'État la place éminente avec tous les avantages qu'elle comporte. tout 5 lèges. exemptions. les ecclésiastiques. privi- autorité. son mais il office com- porte des inconvénients aussi graves et des tentations pires. est le général héréditaire. trois sortes de personnes. que pendant longtemps c'est par un effet. le reste. il car. que d'occupation et le manque de man- ne sont conformes à sa nature. pensions. L'ANCIEN RÉGIME LE ROI I. au moins. En 1789. n'est pas 15 — moderne. les nobles et le roi. plus une sinécure comme A la vérité leur rang. et séculaire. ou. biens. effort ils immense l'avaient méritée. ni l'oisiveté. 13 . ils En avaient construit tour à tour les trois assises principales de 10 la société Le roi. prince absolu qui peut tout faire.

les pouvoirs. assisted by the subdélégués. le roi s'est les fonctions. emploient la maréchaussée. élus. réglementent aux paroisses leur la culture. trôleur général. fonctionnaires superposés. exceptions et faveurs partout. Sous la direction du conseil du roi. 5 tâche immense et qui surpasse les forces humaines. At the head was the intendant. 20 les contestations . . sans publicité. Bureaucratie au centre. tel est le résumé du système. régnent par 20 armée de 25 pour autoriser leurs grappillages ou bouche le nom du roi qui est obligé de les laisser faire. .Origines de la France Contemporaine 14 • désœuvrée qui n'a rien à cratie inutile et parant tous malfaisant. installe sur tout le territoire une petits pachas qui décident comme juges les contestations qu'ils ont comme parties. leurs insolences. each of whom was in charge of a district known as the élection. En effet. 10 par devenir en accachargé de toutes faire. sans contrôle. trois au centre le condans chaque généralité l'intendant. le subdélégué. Une tutelle. fixent. et traitent 15 valets les centralisation grossière. finit — Insensiblement. c'est la monarchie qui a implanté en France la centralisation administrative. tracent et font exécuter les routes. dans chaque élection affaires. parties: see contestation. arbitraire. ont toujours à la — "district of taxation" of which there were In each of them was a chamber of fiscal officers known as the généraux de finance. mènent toutes les répartissent et lèvent l'impôt et la milice. et. imposent comme des magistrats municipaux. . Car ce n'est point la Révolution. par sa complication. sans uniformité. but because of certain fiscal officers called 9 généralité: thirty-five. not because of popular vote. la délégation. son irrégularité et sa grandeur.

les maintenir en place. il n'y peut rien. «Ils l'ont voulu ainsi. et se cantonne dans son apathie. of Prussia (1 740-1 786).L'Ancien Régime 15 machine échappe à ses prises. un Napoléon qui dicte une partie de la nuit dans son bain et travaille dix-huit 5 heures par jour. partout présente. sa main retombe impuissante et reste. a former French gold coin worth about 24 francs. les accorder. sans un génie supérieur. It was first coined under Louis XIII. et donnerait avec peine cent louis sur son petit trésor. sans une énergie infatigable. sans un discernement infaillible. Il a beau sentir que la machine se disloque. En cas de malheur. 21 louis: hère and elsewhere louis d'or. entangled France in the Seven Years' War. sa bourse à Louis 15 XV Mme «Le roi. 1 19 Mme XV . à ces conditions seulement on peut changer vingt-cinq millions d'hommes en automates. » telle est sa façon de parler quand les opérations des ministres n'ont pas réussi. 20 sans — ments du 25 mais les pièces sont trop rouillées. et sub- iostituer sa volonté partout lucide. partout cohérente. y suffiraient à peine. à leurs volontés que l'on abolit. signerait y songer pour un million. d'adoucir les frottepart. de Pompadour (1721-1764): the notorious favorite of Louis who. through her political influence. il n'y fait rien. disait de Pompadour. il a sa réserve privée. Un Frédéric II levé à quatre heures du matin. trop pesantes. laisse « la bonne machine » marcher toute seule. ils ont pensé que c'était pour le mieux. ne peut les ajuster. sans une sévérité militaire. the Great. d'en introduire de meilleurs. » Louis XVI essaie pendant un temps de supprimer plusieurs rouages. Un tel régime ne va point sans une attention toujours tendue. il Frédéric II.

en plusieurs 27. a trouvé moyen de faire de beaux coups aux dépens de lassée. souvent ils l'engagent dans des œuvres utiles. instituts de science. canaux. vieux conseillers de famille. Pour bien comprendre l'histoire de nos rois. bonnes 20 têtes et barbes grises. à la fin prodigieusement élargie. il a mieux géré que beaucoup d'autres. ou infirmes. aux mains de Calonne. vieillards. 15 puisqu'il s'est toujours agrandi. (1734-1782). the inaliénable les . lui font respectueusement des remontrances quand il dépense trop. limitation de la mainet. elle comprend Certainement. écoles militaires. 2 Colonne: Charles Alexandre Finance. reckless in policy. rompus aux affaires et dévoués au domaine. se charger d'abus nouveaux pour rentrer dans l'ancienne ornière d'où elle ne sortira qu'en se dislo5 quant. hôtels d'invalides. De plus. toujours aux aguets. puis arrondie peu à peu. ateliers de charité.000 lieues carrées. The Hôtel des Invalides at Paris was built in 1670 by Louis XIV " pour assurer une existence heureuse aux militaires qui. son intérêt et son amour-propre sont d'accord avec le bien public.i6 Origines de la France Contemporaine contente d'être économe pour lui-même. 10 parce que le propriétaire. Minister of They were 23 hôtels d'invalides: homes for vétérans. d'abord petite. se trouveraient sans ressources après avoir blanchi sous drapeaux ou versé leur sang pour la patrie. founded as early as 1550 by Henry II. points. ses voisins. en somme il n'a pas mal géré." 24 la main-morte: dead-hand or mortmain. nombre de gens experts. mutilés. une ferme transmise de père en fils. routes. autour de lui. publique. posons toujours en principe que la France est leur terre. Il se et laisse la voiture au bout de huit cents ans.

par intérêt de famille. Minister of Foreign Affairs 1 744-1 748. » près du quart du revenu possessions of the king and the clergy. et autres établissements ou réformes par lesquels un domaine féodal se transforme en un Mais. et l'on assure que sa seule maison ou personne «a coûté cette année 68 millions. monastiques jusqu'à vingt 15 conjugal. Pendant cent ans. Louis XV conduit les siennes encore plus mal qu'il ne les entreprend. writer. 20 Argenson: Marc René Voyer de. par condescendance pour une femme. or qui use en toute liberté finit par abuser avec toute licence. comme les autres puisqu'il est le plus grand seigneur de France. Marquons deux ou trois détails. D'après des relevés authentiques. toutes les fois que le roi fait une guerre. 1781. . Marquis (1694-1757). en 1751. Louis XV a dépensé pour Mme de Pompadour 36 millions. le roi vit seigneurs. Taine quotes from his Considérations sur le gouvernement de France (1764). mais plus grandement recul ans. dans toute sa politique extérieure. 13 ne: hère expletive. The référence hère is to the manumission of serfs on the estâtes of the crown. il a dans ses écuries 4000 chevaux. au 20 moins 72 millions d'aujourd'hui. domaine est toujours sa propriété dont il peut abuser autant qu'user. Selon d'Argenson. par calcul d'intérêt privé. de compte. advocated by Necker and put into effect in August. 10 c'est par pique de vanité. tolérance des hérétiques. —A et un l'intérieur. féodal ou moderne. et Louis XVI. statesman. le 5 domaine moderne.L'Ancien Régime 17 des vœux assemblées provinciales. de 1672 à 1774. Serfdom was not abolished in France until 1789. see relever. 18 relevés: se. trouve pdur entrave le rets morte.

— IL Le roi a une cour. Mais c'est sous Calonne que la prodigalité devient folle. il échange. Tant pis si absorbe son temps. il donne à qui lui plaît. son esprit. a Protestant banker of Finance in 1778. Necker. argent. il dépense De plus. and . on est obligé de passer sa vie en public et en spectacle. étant maître de son 5 selon sa condition. pourquoi serait-il ménager de sa bourse? Lancé hors de sa voie. Ce 20 n'est pas une petite besogne que d'être maître de maison. son âme. et tous ses choix sont des grâces. il donne. il donne des fêtes. trouve 28 millions de pensions sur le Trésor royal. c'est le métier d'un acteur qui toute la journée serait en elle 7 Necker: Jacques. sitôt qu'il tombe. h* bâtit. surtout quand à l'ordinaire on reçoit cinq cents personnes. tout le meilleur de sa force active et de la force de l'État. il chasse. On a fait honte au roi de sa parcimonie. lorsqu'on considère le souverain à la manière du temps. public. il vient en aide 15 aux gens de son monde. c'est-à-dire comme un châtelain qui jouit de son bien héréditaire? Il bâtit. et. entrant aux affaires. il reçoit. His . le tout en grand seigneur. A parler exactement. il LA COUR faut qu'il la tienne.18 Origines de la France Contemporaine Quoi d'étonnant. became Minister of Geneva who Compte Rendu in 1781 revealed the frightful financial condition of the country led to the establishment of a constitutional government. il achète. c'est une débâcle d'argent déversé par 10 millions sur les gens de cour. c'est-à-dire en jetant l'argent à pleines mains.

youngest brother of Louis XIV. il y a des jours où les salons d'attente peuvent à peine contenir la foule des courtisans. la représentation incessante et journalière est inséparable de leur place et s'impose à eux comme un habit de cérémonie lourd et doré. quittait . and ancestor of the présent house of Orléans. pour lui rendre leurs devoirs. le grand maître et le maître de la garde-robe. même au lit.. la résistance extraordinaire de ses nerfs. e. outre cela le premier médecin. la régularité 5 de ses habitudes. princes et princesses du sang.L'Ancien Régime scène. et « quoique très vastes. par conséquent de se montrer et de payer de sa personne à toute heure. ses Mais ils ne successeurs se lassent ou défaillent. le lever était à onze heures et demie. à l'heure qu'il a marquée d'avance. the king's own children. le premier valet de 15 chambre l'éveille: cinq séries de personnes entrent tour à tour. même aux heures les plus intimes. le premier chirurgien et autres personnages utiles. à moins que des chasses ou des cérémonies n'en avançassent Vinstant. Le matin. 19 enfants de France: i. duc d'Orléans (1640-1701). » enfants de 20 France. il 19 Pour soutenir ce fardeau et travailler d'aila fallu le tempérament de Louis XIV. sous la même charge. elle comprend le grand chambellan. même en sortant du lit. peuvent s'y soustraire. Puis on fait passer la «grande entrée ». » D'abord on introduit «l'entrée familière. la vigueur de son corps. les ducs d'Orléans et — 13 à V heure: Taine adds this note: Sous Louis XVI. après lui. 10 Le roi est tenu d'occuper toute une aristocratie. les premiers 25 gentilshommes de la chambre. qui son lit à sept ou à huit heures du matin. leurs. 25 Orléans: Philippe. la puissance de son estomac.

troisième flot pénètre. les dames d'honneur et d'atour de la reine. 3 Mesdames: i. quelques autres seigneurs très favorisés. car. » plus grosse que les précédentes. Cependant on verse au roi de l'esprit de vin sur les mains dans une assiette de vermeil. un doit s'habiller. the eldest daughter of the king. . 25 tapissiers et autres valets. et. c'est (d'entrée des brevets». inten- dants des menus-plaisirs. dite «de la chambre. médecins et chirurgiens ordinaires. devant tout ce chausse ses mules. vient dire au roi les noms des grands qui attendent à la porte c'est la quatrième entrée. du même coup.. il l'endosse et vient s'asseoir sur le fauteuil où il A cet instant. lecteurs et autres la publicité de la vie royale est telle que nulle de ses fonctions Au moment où les ne s'accomplit sans témoins. e. 5 présente prière. la porte se rouvre.Origines de la France Contemporaine 20 de Penthièvre. and the 1 Penthièvre: in the territory He was wife of the king's eldest brother. et tailleurs le bénitier. il fait le Alors. an illegitimate son of Louis XIV. de Mesdames des autres princesses. sans parler des portemanteaux. le premier gentilhomme. averti par l'huissier. 13 Ventrée des brevets: the réception of the one hundred knights of the order of the Holy Ghost. arrive une escouade de gens de lui — 15 service. porte-arquebuse. 10 premier gentilhomme signe de croix et dit une monde. il sort de son Le grand chambellan et lit. puis on lui les barbiers. elle comprend la plupart : — : now called Côtes du Nord. Generalty applied to the princesses of the reigning house. le présentent sa robe de chambre. officiers de la garde-robe s'approchent du roi pour 20 l'habiller. founded in 1578 by Henry III. sans compter et valets de plusieurs sortes.

Their heroism has been commemorated in the famous monument by Thorwaldsen. le capitaine et le major des gardes du corps. le point culminant de la cérémonie. Des huissiers font ranger la foule et au besoin faire silence. le grand maître et le maître des cérémonies. le colonel général et le major des gardes françaises. le premier valet de garde-robe par la manche gauche. le grand aumônier. ôtent ses pantoufles. quand le roi aura pris la chemise. le grand veneur. le premier maître d'hôtel. le capitaine des Cent Suisses. the "Lion of Lucerne. le grand prévôt. le grand panetier. and were killed by the mob. le maître de chapelle. les aumôniers de quartier. les ambassadeurs étrangers. August 10. Cependant le roi se lave les Deux pages 15 de la lui mains et commence à se dévêtir. les maréchaux de France. le 5 colonel du régiment du roi. le grand louvetier. le maître de l'oratoire. dans quelques minutes. pendant qu'un valet de garderobe apporte la chemise dans un surtout de taffetas 20 blanc. Il y a tout un règlement pour cette chemise. 1792. L'honneur de la présenter est réservé aux fils et aux petits-fils de — A similar body of 5 Cent Suisses: the king's bodyguard. et tous deux la remettent à un officier de garde-robe. et. tout le demeurant des gens connus et des officiers de la maison qui attendent 25 dans la galerie apportera le dernier flot. le grand maître garde-robe lui tire sa camisole de nuit par la manche droite. C'est ici l'instant solennel. eight hundred men defended Louis XVI during the attack on the Tuileries. la plupart des seigneurs de marque et des prélats. la cinquième entrée a été introduite. les ministres et secrétaires 10 d'État." .L'Ancien Régime 21 des grands officiers.

Humorously it is applied to a good cook. puis un valet préposé aux 20 cravates en apporte plusieurs dans une corbeille. et deux autres.Origines de la France Contemporaine 22 France. à leur défaut aux princes du sang ou légitimés. 25 Enfin le maître de garde-robe présente au roi son le chapeau. si besoin est. e. éclairent. 10 et. pendant l'opération. l'un par la manche gauche. lui agrafe l'épée. le premier valet de garde-robe et premier valet de chambre tiennent la nouvelle. en guise de paravent. lui attache le cordon bleu. les princes étant obligés d'assister 5 roi. et la toilette finale va commencer. La chemise est endossée. ses gants et sa canne. avec des flambeaux. Un valet de chambre tient devant le roi un miroir. et le maître de garde-robe met au roi celle que le roi choisit. 26 à la ruelle de son lit: i. deux autres valets de chambre tendent devant lui sa robe de chambre déployée. Le roi vient alors à la de son lit. un au lever du la reine. et le grand maître de garde-robe offre la soucoupe au roi. Des valets de garde-robe apportent le reste de l'habillement. le grand maître de garde-robe passe au roi la veste et le justaucorps. qui choisit. . comme les princesses à celui de voilà la chemise présentée. Ensuite un valet préposé aux mouchoirs en apporte trois dans une soucoupe. s'agenouille sur un carreau et fait sa ruelle 18 le cordon bleu: the blue ribbon to which was attached the golden cross of the order of the Holy Ghost. sur les 15 deux côtés. au défaut de ceux-ci au grand chambellan ou au premier gentilhomme. the space between the bed and the wall. Enfin valet de garde-robe emporte l'ancienne. notez que ce dernier cas est rare. l'autre par la manche droite.

Cela fait. page 15. afin de l'accompagner à la messe Tel est le lever. et passe avec les premiers de sa cour dans son cabinet où parfois il roi prescrit l'ordre 5 donne des audiences. s'étant fait expliquer cette étiquette. le LA VIE DE SALON Français aime à se trouver en com- pagnie. de France. Frédéric II: cf. 1. ce serait de refondre 15 la noblesse française et de la transformer. Mais. Il n'y aurait qu'un moyen de dégager le monarque. le roi est tenu d'être comme elle un 20 décor éclatant qui sert peu ou qui ne sert pas. note. Il n'a pas d'effort à faire pour causer. une pièce en cinq quand il sortira.L'Ancien Régime prière. en un régiment laborieux de fonctionnaires utiles. en effet. je veux dire une escorte d'apparat et une parure de salon. à ces désœuvrés qui saluent. deus omnipotens! (Latin): Almighty!" o. deus omnipotens. Cependant tout le reste attend dans la galerie. 23 pendant qu'un aumônier à voix basse prononce l'oraison quaesumus. et la raison en est qu'il fait bien et sans peine toutes les actions que comporte la société. d'après le modèle prussien. il faut un désœuvré qu'ils saluent. son premier édit serait pour faire un autre roi qui tiendrait la cour à sa place. O God . tant que la cour reste ce qu'elle est. le de la journée. ni les passions fortes qui absorbent ses voisins du Midi. 10 disait que. 1. "We pray. Par instinct. Frédéric II. point de timi2 quœsumus. s'il était roi III. Il n'a pas 25 la mauvaise honte qui gêne ses voisins du Nord. — actes.

on nous le rend en attentions. les égards. d'autant plus qu'elle est contagieuse. la conversation est pour lui comme le vol pour un oiseau. à l'aise et éprouve du plaisir à causer. et cette qualité de bonheur. En pareille compagnie. la délicate flatterie sont l'air natal hors duquel il respire avec peine. au 25 plus bas. incessamment renouvelé et varié. Agile et sinueuse. on peut causer. à rase terre ou sur les cimes.Origines de la France Contemporaine 24 à contraindre. il y a de charmantes douceurs dans 15 l'habitude d'être aimable. Il souffrirait d'être impoli presque autant que de rencontrer l'impolitesse. point de préoccupation Il cause donc. 30 il était fait pour un régime par jour. et ce que nous donnons en prévenances. Sensible ménagements. il n'y a que le monde et la conversation pour léger. ni demander aux mille objets qu'il effleure autre chose que la diversité et la gaieté de leurs aspects. fournir. où son amour-propre. mettait les hommes ensemnaturel inné s'est trouvé d'accord avec l'ordre Ainsi doué et disposé. et il n'y a pas de plus vif plaisir pour un Français. qui. il voyage alerte. des circuits. au plus haut. sans s'enfoncer dans les trous. dispos. Pour ses instincts de bienveillance et de vanité. la rapide. toutes ses vives et sympathiques facultés trouvent leur pâture. Car ce qu'il dite naturelle habituelle à surmonter. dix heures ble: le . c'est 5 un bonheur d'espèce particulière. excité par l'élan des autres. Quand nous plaisons. avec des bonds. on veut nous les plaire. les 10 empressements. et il lui faut. fin. ni s'empêtrer dans les broussailles. des retours imprévus. d'idées en idées. comme il est. car causer c'est amuser autrui en aos'amusant soi-même.

le rang. toute sa contenance.L'Ancien Régime 25 pour rendre les salons parfaits. . grand. aux revues. Au dix-huitième siècle. . s'il daignait faire un conte. tout mesuré. S'il change un peu. s'il dignité. . noble. . Ses révérences. Jamais . et. avaient une grâce et une majesté inIl était admirable à recevoir difcomparables. 15 . son port. Louis XIV avait eu toutes qualités d'un maître de maison. mais. . rien n'a passé devant la sans ôter son chapeau. on le voit. jusqu'au moindre geste. tout décent. degré à degré. mais toujours légères. de toutefois très naturel. féremment les saluts à la tête des lignes de l'armée et faisait 10 c'était . ce n'est que pour devenir plus sociable. le mérite. En tête de tous. il les femmes. . l'art l'art des plaisanteries. la galanterie noble. . et dans ses réponses et dans ses manières. . » près ou de loin jusqu'à la fin de l'ancien régime. sauf dans les jours de grand apparat. » ((Jamais homme si naturellement poli. la condescendance et la 5 de ménager l'amour-propre des autres et de garder sa place. . ni qui distinguât mieux l'âge. le tact et jusqu'à l'agrément de l'esprit et du langage. Jamais il qu'il connaissait et ne lui pour tel- arriva de dire rien de déso- Jamais devant le monde de déplacé ni de hasardé. son marcher. plus ou moins marquées. ni d'une politesse si mesurée. bligeant à personne. avec des grâces infinies. si fort par degrés. «Il parlait parfaitement bien. donnait l'exemple. . moindre coiffe . majestueux et Voilà le modèle. s'il fallait badiner. je dis aux femmes de chambre les. un tour noble et fin que je n'ai vu qu'à lui. Mais surtout pour 20 n'était pareil. . 25 rien — . le goût de la repré- social le 101 les sentation et de l'hospitalité. il est 30 suivi.

enjoué. la vie mondaine est devenue parfaite. Il ne suffit même plus d'être affable. l'étiquette. de d'attraits. on parle tout haut. » et.Origines de la France Contemporaine 26 5 descendre de son piédestal. » «Qui Elle était trop grande. y laisse entrer l'aisance et l'agrément. ayant moins souci d'imposer que de plaire. » «Sire. Quand le d'autre. Il ne se fait plus autour de lui de «ces silences à entendre marcher une fourmi. on n'osait dire mot. une école d'urbanité. Désormais les grands. de Talleyrand: Charles Maurice famous diplomat and statesman. » société — Si l'autorité y perd. dit encore une dame contemporaine. En effet. » Jusques autour du trône. sous Louis XIV. 22 M. Paris est l'école de l'Europe. monde a tant on ne vit que pour lui. lished until 1801. » « Les princes français. il faut à tout prix paraître aimable à ses inférieurs comme à ses égaux. meurent de peur de manquer de grâces. la gagne. sous le sourire de la jeune reine. sous Louis XV. (1 754-1838). insensiblement relâchée. se io dépouillent de la morgue comme d'un costume gênant recherchent moins les respects applaudissements. Par cette détente que 15 20 et «ridicule. de Talleyrand. on parlait tout bas. la cour sérieuse et disciplinée de Louis XIV se trouve à la fin du siècle le plus engageant et le plus gai des salons. sous Votre Majesté. où. dans aucun pays et dans aucun siècle. 25 elle on n'en goûtait plus prenait tout l'homme. ne connaît pas la douceur de vivre. «le ton est libre. the His memoirs were not pub- . disait à Louis XVI un témoin des trois règnes. n'a pas vécu avant 1789. disait plus tard M. et les universelle. un art social si parfait n'a rendu la vie si agréable.

.. on les «Rien n'est comparable. comme les aromates se fondent doucement à un feu modéré et s'exhalent en Gustave III. et sentimentaires. Voltaire. For his attempt to suppress the aristocracy he was assassinated. . arrivaient 2 Lord Chesterfield: Philip Dormer Stanhope. dit qu'il ira passer ses vieux jours à Paris dans un hôtel sur les boulevards. d'Allemagne. à la douce vie qu'on y mène au sein des arts et d'une volupté tranquille et délicate.L'Ancien Régime 27 Russie. cœur s'y amollit et s'y dissout. on fait deux cents lieues. Pour être d'un souper. In 1788 he lost a naval battle to Russia and was forced to relinquish his claims on Finland. 19 de Ligne: Charles Joseph (1755-1814). ou. il se fait envoyer des plans et des devis. Des amis du prince de Ligne 2o« partaient de Bruxelles après leur déjeuner. dit regrette toujours. des étrangers. At the death of his father (1771) he was visiting in Paris. lettres ne se lasse point de le répéter à son fils. » 15 Russes. He wrote Mélanges militaires. Babylone. » quitte plus. si on est obligé de les quitter. died in Vienna as an Austrian fieldmarshal.1773). 14 Gustave III: of Sweden (1 771-1792)." orator (1694. man fashion. Letters to His Son (1774). littéraires. et de le pousser dans ces salons qui lui ôteront « sa rouille de Quand on les a connus. 10 des rois ont préféré ce repos si agréablement occupé et Le si enchanteur à leur patrie et à leur trône. "mirror of politeness. d'une soirée. on ne les 5 Cambridge. battu par les parfums délicieux.. He of wrote 8 Voltaire: his right name was François Marie Arouet The quotation hère is from La Princesse de (1694-1778). d'Angleterre. et ce n'est pas là une simple politesse. les jeunes gens Lord Chesterfield dans ses viennent se dégrossir.

soigné. il satisfasse. de leur épargner les idées tristes. aimable. Non seulement il fallait ne pas heurter. plus continu. mourir alors. mais encore il fallait plaire. n'apportait que des douceurs. «Est-ce qu'on était jamais C'est la Révolution qui a vieux en ce temps-là? amené la vieillesse dans le monde. Il consiste d'abord dans le plaisir de vivre avec des gens parfaitement polis. et. retournaient aussitôt à Bruxelles. on n'avait pas d'infirmités importunes. le spectacle fini. Votre grand-père. nul plaisir plus pénétrant. courant toute la nuit. d'être toujours pour eux empressé et 20 dispos. «On n'avait' pas de ces préoccupations d'affaires qui gâtent l'intérieur et rendent l'es15 . dans ce temps-là. 25 ma fille. parfumé. on marchait quand même. et. a été beau. l'homme est encore la plus différente. on se cachait de souffrir par bonne éducation. affectueux et d'une humeur égale. enjoué. on était tenu de s'oublier pour les autres. n'y a pas de nuance imperceptible qui la laisse inAprès tout. grande source de bonheur comme de malheur pour l'homme. Si on avait la goutte. nous n'avons plus que des copies informes. » De ce bonheur tant recherché. de garder pour soi ses contrariétés et ses chagrins. On savait vivre et jusqu'à l'heure de sa mort. et 30 sans faire la grimace. de leur fournir des idées gaies. et nous en sommes réduits à le reconstruire par raisonnement. au lieu d'amertumes. L'amour- propre humain étant infini. des gens d'esprit peuvent 10 toujours inventer quelque raffinement d'égards qui le La sensibilité mondaine étant infinie. la source toujours coulante. élégant. plus inépuisable.28 S Origines de la France Contemporaine à l'Opéra de Paris tout juste pour voir lever la toile. gracieux.

et. elle va démêler la cause de son malaise et l'objet de son secret désir. » 15 A la longue. . On était philosophe. voilà les deux traits du monde. d'autant plus marqués qu'il est plus parfait. dans celui-ci. On jouissait de la vie. on l'avait parfois sans en faire montre. Quand on était sage. apprêté. The vieux mari hère referred to is a man of sixty-two. on ne cherchait pas à dégoûde vivre. était ter les autres — 14 heureuse: the quotation hère is from Contes d'une grand' mère by George Sand. l'âme s'inquiète. On se serait fait porter demi-mort à une partie de chasse. et. les idées et jusqu'aux sentiments. 7. parce qu'il est arrivé au suprême raffinement. l'attitude. on ne jouait pas l'austérité. si agréable que soit la vie de salon. avec l'aide des écrivains et 20 des artistes. 1. et. le simple plaisir cesse de plaire. que dans son lit entre quatre cierges et de vilains hommes noirs. le son de voix. poussés à l'extrême. Quelque chose manque. les paroles.L'Ancien Régime prit épais. c'était par goût et sans faire le pédant ou la 10 prude. elle finit par sembler vide. Artificiel et sec. et peu à peu. «La rareté d'un sentiment vrai est si grande que. Le dernier adieu de mon vieux mari fut de m' engager à lui survivre longtemps et à me faire une vie heureuse. as is also the quotation beginning on page 30. whom the grandmother married at thirty. sans qu'on puisse encore dire clairement ce que c'est. quand l'heure venue de la perdre. On 29 savait se ruiner sans qu'il y parût. comme de beaux joueurs qui perdent sans montrer d'inquiétude et de dépit. 25 D'abord le naturel en est exclu. le décor. tout y est arrangé. le costume. On trouvait qu'il 5 valait mieux mourir au bal ou à la comédie.

la manière de se déclarer à une dame et de rompre avec elle. à nous en donner une idée. d'Argenson. Dans la conduite comme dans la littéra- — . enfin une mimique complète qu'on devait enseigner aux enfants de très bonne heure. s' étant livré tout entier au monde. fut surnommé ((la bête. dit une personne qui a subi cette éducation. un supérieur. Impossible de parler à un homme sans « se mettre à ses ordres. de traiter un égal. malgré toutes leurs études. Si l'on manquait en quoi que ce fût à ce code universel de l'usage. avaient enlacé toute la substance de son être et tout le détail de son action. « Il y avait alors. » Tel homme de cœur et de talent. une manière de marcher. n'avait gardé pour soi aucune portion de sa personne. de penser. mais encore le dedans était factice. afin qu'elle leur devînt par l'habitude une seconde nature. je m'arrête quelquedans les rues à regarder un chien ronger un os. » fois L'homme. et les 5 convenances. » et à une femme sans « se mettre à ses pieds. iode présenter un objet. » tel est le blâme le plus fort. de tenir sa fourchette. de ramasser son gant. de vivre et de 20 mourir.30 Origines de la France Contemporaine lorsque je reviens de Versailles. on était «une espèce. «Cela n'a pas de nom. » Le bon ton avait réglé d'avance toutes les grandes et petites démarches. de saluer. de s'asseoir. » Non seulement le dehors. et cette convention était un article de si haute importance dans la vie des hommes et des 15 femmes de l'ancien beau monde que les acteurs ont peine aujourd'hui. » parce que son origi3onalité dépassait le cadre convenu. d'engager 25 et de conduire un duel. il y avait une façon obligée de sentir. un subordonné. comme autant de lianes. cela ne ressemble à rien.

tout. Sur l'influence des lettres et des arts. Lessing called it Empflndsamkeit. n'est pas que le fond des mœurs devienne différent. ou du moins on a la velléité d'être ainsi. la Nouvelle Héloïse. Ce son trait final. des rêveries. des effusions. l'exapprises. aussi dissipées jusqu'au bout. que la selon des formes A aucun prix. si on le veut. Il s'agit de revenir à la nature. — Le caractère du 10 et (d'homme siècle reçoit alors sensible » apparaît. d'ad- mirer la campagne. tendresses des affections naturelles. d'être humain. le Fils naturel. et l'on agit en comme on même temps écrit. ce qui rejeté. Le même goût l'initiative langue." . d'être époux et bien plus d'avoir une âme. Sur l'inégalité. 25 10 l'homme sensible: the impressionist. this same spirit was manifest in Germany. Mais la mode 15 autorise une affectation nouvelle. émotions religieuses. l'imprévu. d'avoir un cœur. elles restent aussi mondaines. des attendrissements qu'on n'avait point encore connus. de goûter les douceurs et les rustiques. 1758. dans un cercle borné. 1749. veut être ainsi. d'aimer la simplicité des mœurs de s'intéresser aux villageois." A décade later. 1759. 1759. 1755. which is perhaps best rendered in English by " impressionathis is:" bility. d'un certain modèle est Le nombre comme le nombre épuré appauvrit 5 s'écarte 31 des actions permises s'est restreint des mots autorisés. le Père de famille. des 20 père. c'est à la condition sous-entendue qu'on ne sera pas trop dérangé de son l'immortalité. le vif élan spontané ne sont de mise. En tout cas.L'Ancien Régime ture. Diderot. des vertus. Taine's note upon l'avènement de la sensibilité est marqué parles dates: Rousseau. de croire à la providence et à On d'être capable d'enthousiasme. centrique.

» dans lesquelles on place le portrait de sa fille. à gauche un petit nègre. la sensibilité étale son emphase. On bâtit dans son parc un petit temple à l'Amitié. et l'idylle presque entière se dans les salons. et même de Such a 15 des poufs au sentiment: "sentimental hairdress. L'enthousiasme est d'obligation. . les deux bêtes d'affection de la duchesse. qui commence ne sera guère qu'une n'ôteront rien Aussi l'exaltation ébullition de la cervelle. le tout est entremêlé de mèches de tous les parents de Mme de Chartres. Néanmoins la mousse de l'enthousiasme et des grands mots laisse au fond des cœurs un résidu de 25 bonté active. dresse dans son cabinet un petit autel à la Bienfaisance. cheveux de son père. la jouera 5 peinture et tous les arts entrent dans la voie sentimentale pour fournir à l'imagination échauffée une pâture factice. » On choisit pour coiffure «des poufs au sentiment. cheveux de son beau-père. La littérature.32 Origines de la France Contemporaine train ordinaire et vie que les sensations de cette nouvelle aux jouissances de l'ancienne.Jacques Rousseau «analogues aux principes de cet auteur. 15 On porte des robes à la Jean. de sa mère. de bienveillance confiante. et Rousseau prêche en périodes travaillées le charme de la vie sauvage. . Dans tous les détails de la On iovie privée. cheveux de son mari. de son chien. tout cela « garni des cheveux de son père ou d'un ami de cœur. ce qui représente on voit un perroquet becquetant une cerise." headdress is described by Taine: that of the duchess of Chartres " au fond est une femme assise dans un fauteuil et tenant un nourle duc de Valois et sa nourrice à droite risson. » et qu'on ne peut se passer de voir trois fois par jour. de son serin. » On a des amies de cœur pour qui «on éprouve quelque chose de 20 si vif et de si tendre que véritablement c'est de la passion." M . le théâtre.

On ne met plus de poudre aux petits garçons. while the grand Trianon. puis les broderies. Adélaïde prend un violon et remplace le ménétrier absent pour faire danser des paysannes. aux décorations raides et pompeuses. nombre de sei- La gneurs quittent les galons. » La Dauphine se jette à bas de son carrosse pour secourir un postillon blessé.. built by Louis XIV. La reine s'arrange un villa. on 10 n'aime que les jardins anglais. les talons rouges et l'épée. )> Le goût n'est plus aux cascades. who assumed the title Charles when he succeeded to the throne in Paris. comme un fard qui 15 s'écaille et laisse reparaître la vive couleur des émotions naturelles. en gros drap.L'Ancien Régime 33 bonheur.. «vêtue d'une robe de percale blanche et d'un fichu de gaze. e. 22 le comte d'Artois: second brother of Louis XVI. de Maintenon. the petit Trianon. L'étiquette tombe par lambeaux. a château near Versailles built for Mme." Trianon: i. was constructed for Mme. Le roi et le comte 5 Mme 6 vêtus à la Franklin: Franklin had lived some years in His simple fashion was copied because he was considered the incarnation of the "natural man. sauf lorsqu'ils sont en grand habit. aux statues. Dubarry by Louis XV. On en rencontre dans les rues «vêtus à la Franklin. où. un paysan que le cerf a renversé. simplicité rentre dans les manières. coiffée d'un chapeau de paille. à tout le moins d'expansion et de facilité. avec un bâton noueux et des souliers épais. The former was the favorite abode of Marie Antoinette. n X 1824.ge à Trianon. La duchesse de Bourbon sort le matin incognito pour faire l'aumône et «chercher des pauvres 20 dans leurs greniers. » elle pêche dans le lac et voit traire ses vaches. . 16 Mme Adélaïde: eldest daughter of Louis XV.

Voici que d'un autre côté le même cri s'élève. un tirade exalte les mérites instant après. who represent the skepticism of the eighteenth century in France. Helvetius. on est humain. passant une revue. Grimm. les princes prennent leur revanche de politesse en applaudissant à leur tour. à son tour. Un prince. du peuple. L'ESPRIT ET LA DOCTRINE ROUSSEAU Retour à c'est-à-dire abolition de la de guerre de tout le bataillon 20 encyclopédique. etc. allusion à la vertu des princes. Rousseau. voici ma femme. 19 tors. : «Mes enfants. dit aux soldats en leur présentant la princesse d'Artois aident On charrette. 1 751-1780). d'un homme en place. à soumettre les faiblesses de la nature aux exigences On ne cache plus ses larmes. voilà l'objet d'un chef d'État. société: tel est le cri le bataillon encyclopédique: Diderot and his collaborad'Alembert. vient donner l'assaut au régime la nature. Des applaudissements éclatent au théâtre lorsqu'un vers fait reconnaissance. honneur d'être homme. on se familiarise avec ses inférieurs. on tient à 5 du rang. » On voudrait rendre 10 les hommes heureux et jouir délicieusement de leur Être bon. Holbach. : . 15 quand une et. Their idéal was Give the natural man free scope! Their philosophy is contained in the 39 volumes of the Encyclopédie ou Dictionnaire raisonné des sciences. des arts et des métiers (Paris.34 Origines de la France Contemporaine un charretier embourbé à dégager sa ne songe plus à se composer et à se contraindre. (for a short while only). à garder sa dignité en toute circonstance. c'est le bataillon de Rousseau et des socialistes qui.. IV. être aimé.

en tout disproportionné au train courant du monde. vivait dans un roman et mourut sous le cauchemar qu'il s'était forgé. l'enthou25 siasme. et la machine de destruction qu'il emploie est une idée neuve de la nature humaine. qui. l'humanité. les émotions et les images étaient trop fortes. le don des larmes. le sentiment religieux. à aussi 5 idée. se déforment ou se flétrissent sous l'inclémence de l'air. voyait ses rêves. dès l'enfance. 20 ayant commis des extravagances. et verrait là d'une structure mentale discordante. s'aheurtant. prenant ses résolutions pour des actes. se blessant. en qui les sensalotions. l'attendrissement. Cette Rousseau l'a tirée tout entière du spectacle de son propre cœur: homme étrange. portait en soi un germe de folie et qui à la fin devint fou tout à fait. mais qui. au lieu des choses. la faculté d'aimer. véritable poète et poète malade.L'Ancien Régime 35 établi. la passion de la justice. et néanmoins gardant jusqu'au bout la sensibilité délicate et profonde. La sape que celui-ci pratique au pied des murailles semble plus bornée. l'effet extraordinaire Pexplique-t-il lui- un psychologue ne . Comment expliquer un tel Comment Rousseau contraste? 30 même? Un qu'un cas critique. original et supérieur. esprit admirable et mal équilibré. incapable de se maîtriser et de se 15 conduire. ses velléités pour des résolutions et le rôle qu'il se donnait pour le caractère qu'il croyait avoir. des vilenies et des crimes. mais n'en est que plus efficace. la fois aveugle et perspicace. comme autant de racines vivaces où fermente toujours la sève généreuse pendant que la tige et les rameaux avortent. analogue à celle singulier. se salissant à toutes les bornes du chemin.

il imagine l'homme d'après A cela d'ail5 lui-même et «le décrit tel qu'il le sent. : . . Le principe fondamental de toute morale. on est bien aise d'être le type de l'homme. de Werther. c'est aux poésie. s'il l'ose: Je fus meilleur que cet homme-là » Toutes les souillures 15 qu'il a contractées lui viennent du dehors. Rousseau généralise préoccupé de soi jusqu'à la manie et ne voyant dans le monde que lui-même. bon bon chrétien. Rousseau sur la bonté native de l'homme a été tellement battue en brèche et détruite par l'expérience. Revue de Deux Mondes 1889 (page 287) expresses himself: " La doctrine de J. de Chatterton. bon père de famille. On this point a writer in the 24 r homme est un. on croit con10 fesser le genre humain.. aimant la justice et V ordre. Rousseau convoque les générations par la trompette du jugement dernier et s'y présente hardiment aux yeux des hommes et du souverain juge: «Qu'un seul te dise. bon homme en toutes choses. «Ses premiers mouvements sont toujours droits. Emile 20 Ainsi la société seule 25 U An English poet (175 2-1 7 70). être. — Pareillement. sur lequel j'ai raisonné dans mes écrits.J. a tous les torts. est que V homme est un être naturellement bon. on se relève à ses propres yeux quand. Werther: the hero of Goethe's sentimental novel Die Leiden des jungen Werthers (1774). » ouvrier. en se confessant. dans l'homme en général. j'aurais été bon ami. propre à la impropre à la vie. 1 Chatterton: Thomas — .Origines de la France Contemporaine 36 d'Hamlet. la statue qu'on se dresse en prend plus d'importance. He wrote the Rowley Poems. la nature est bonne. : ! circonstances qu'il faut attribuer ses bassesses et ses tombé dans les mains d'un meilleur vices: « Si j'étais maître. noted for his precocity and impostures. » leurs l' amour-propre trouve son compte.

. écartez les systèmes. la science un charlatanisme. destiné à montrer comment le vice et l'erreur. mais qui.. étrangers à sa constitution. les mœurs une pourriture." la considérer qui aient un beauté des femmes jusqu'à inepties . tombée dans un marais. 15 délivrée de sa gaîne fangeuse. 20 être aimable. le bon ton une grimace. et vous retrouverez cet Adam primitif. la po25 litesse lui semble un mensonge. 10 laissez-vous guider par la lumière de l'instinct et de la conscience. » de ses habitudes factices. Tout y est factice. sur l'escalier. la société le déprave Dépouillez-le. l'esprit 30 le fard. de ses préjugés faux. la conversation un bavardage. la gaieté une con- — : une parade.L'Ancien Régime 37 en particulier n'est qu'un traité de la bonté originelle de l'homme. par la pensée. Dans un salon il se trouve gêné il ne sait pas causer. écoutez le sentiment intime. La nature 5 a fait l'homme heureux et bon. a disparu depuis longtemps sous une croûte de moisissures et de vase. peut remonter sur son piédestal avec toute la perfection de sa forme et toute la pureté de sa blancheur. la toilette et la qu'on peut comme une des plus manifestes moment abusé le genre humain. semblable à une statue de marbre incorruptible qui. s'y introduisent du dehors et l'altèrent insensiblement. il se tait d'un air maussade ou dit des balourdises.. de ses besoins surajoutés. la philosophie une affectation. et ne se sauve de la maladresse que par des boutades de rustre ou des sentences de cuistre. depuis vention. rentrez dans votre propre cœur. le luxe l'incommode. L'élégance lui déplaît. et le fait misérable. il n'a de jolis mots qu'après coup. faux et malsain. Rousseau est du peuple et il n'est pas du monde.

and writer of comédies. la culture humaine est mauvaise. ((puisqu'il excite les âmes perfides à punir. ((Plus la comédie est agréable et parfaite. n'avait de temps que pour la A pour les malheureux et pour ses amis. qu'on dit morale. Cette civilisation qui s'applaudit de son éclat n'est qu'un 5 trémoussement de singes surexcités et serviles qui s'imitent les uns les autres et se gâtent les uns les autres pour arriver par le raffinement au malaise et à l'ennui. qu'a-t-on encore à exiger de lui? Ne s'est-il-pas acquitté de tout ce qu'il doit à la vertu par l'hommage qu'il vient de lui rendre? Que voudrait-on qu'il fît de plus? qu'il la pratiquât Il n'a pas de rôle à jouer. même chez Molière.3& Origines de la France Contemporaine des appartements et aux ragoûts des tables. inutiles. « Quand un homme est allé admirer de belles actions dans des fables. » quoi bon les beaux-arts? Ils ne sont qu'une flatterie publique des passions régnantes. celebrated dramatist. — The most . A quoi bon les sciences? Incertaines. actor. le sentiment comme le plaisir. Ainsi. la candeur des honnêtes gens. il n'est pas 30 lui-même? 15 soins patrie. la littérature comme la musique. si chacun. » et 20 le théâtre. dépense en effusions fausses le peu de vertu qui nous reste 25 encore. et les fruits qu'elle fait naître ne sont que 10 des excroissances ou des poisons. « Qui voudrait passer sa vie en de stériles contemplations. 20 Molière: Jean Baptiste Poquelin (1622-1673). est une école de mauvaises mœurs. le gouvernement comme la religion. sous le nom de sottise. » La tragédie. plus son effet est funeste. par elle-même. ne consultant que les devoirs de l'homme et les bel'air — de la nature. elles ne sont qu'une pâture pour les disputeurs et les oisifs.

les privilégiés qui commandent et représentent. les seuls qui. artisans. surtout celle 25 — cette élégance. n'en est qu'une saine. fournissant à nos premiers besoins. beaux-arts. cette urbanité. un toit pour nous abriter. gardent. sous une enveloppe rude. tout cela 39 arts n'est de luxe. littérature. le sentiment intime En fait d'arts. il des armes pour nous défendre. la bonté et la droiture des Appelez donc de leur vrai nom instincts primitifs. parmi des voisins qu'on traite en égaux et des En fait de classes. nous donnent du pain pour nous nourrir. toute la substance publique. 20 travaillent. bon qu'à efféminer et dissiper l'âme. sans tant de subtilités ou d'études. sur les provisions que fournit la terre. rapprochés par leur condition de l'état naturel. les oisifs . il n'y a suffit pour nous l'enseigner. En fait de vie. et. ce luxe. cette délicatesse littéraire. tout le beau monde. ils n'en sont que la moisissure. » — Sciences.L'Ancien Régime comédien. tout cela n'est fait que pour le petit troupeau d'insectes brillants et bruyants 5 qui bourdonnent au sommet de la société et sucent En fait de sciences. philosophie. sans éclat. celle que l'on mène aux champs. dans les occupations de la culture. laboureurs. une seule est nécessaire. je veux dire l'aristocratie désœuvrée. 15 sans apprêt. ce dévergondage philosophique que le préjugé admire comme la fleur de la vie humaine. en famille. celle de nos devoirs. les seuls qui soient véritablement utiles. Pareillement estimez à 30 son juste prix l'essaim qui s'en nourrit. la chaleur. il serviteurs qu'on traite en amis. n'y en a qu'une respectable. un vêtement pour nous couvrir. 10 de tolérables que ceux qui. celle des hommes qui — — — — des hommes qui travaillent de leurs mains.

14 le traité de Paris (1763): in which France ceded to Great Britain Canada and the territory east of the Mississippi. fabriqué. il s'enrichit davantage. du négoce. On peut dater 10 de Law ce grand essor des entreprises. and whose idleness they Title. later Banque Royale. trade. après le traité de Paris en 1763. and the nobles. also the gaining control of the Louisiana Territory for colonization and were forced état known as the Mississippi Scheme. and England restored to France in which Spain ceded Florida. il reprend plus vif et plus fort à chaque intervalle de paix. and the conséquent issue of paper currency of which he became the ardent advocate. Le tiers état Un grand changement s'opère au dix-huitième dans la condition du tiers état. épargné. d'Aix-la-Chapelle: October. l'un attire l'autre. Parasites et moisissure. who were free from taxation. tous les jours. with the clergy formed the three social orders in France prior Their aim was to ruin the feudal aristocto the révolution. Another name for tiers was état commun and le commun. to promote by their taxes. Référence hère is to the founding of the Banque Générale. et surtout à partir du règne siècle Tiers Etat: the commons. racy. They. bourgeois a travaillé. et l'arbre ne se portera bien que lorsque nous l'aurons débarrassé de 5 tous les deux. financier and projector of financial schemes. de la spéculation et des fortunes. ended the War of the Austrian succession. v.Origines de la France Contemporaine 4o de salon qui causent. 13 le traité . 1748. Le. ils n'en sont que les parasites. jouissent et se croient l'élite de l'humanité. 10 Law: John Law. gagné. arrêté par la guerre. et. commercé. après le traité d'Aix-la-Chapelle en 1748.

de tout ce qui est œuvre d'intelligence et de goût. écrit Arthur Young. à Bordeaux. à Nantes. les progrès du commerce maritime ont été plus rapides en France qu'en Angleterre même. on voit. pour plus riche et plus commerçante 10 qu'aucune ville d'Angleterre. de 309 en 1776. bijoux.» labeur et de génie. «Je tiens Bordeaux. (( On peut compter. c'est que depuis 1774 les divers genres d'industrie se développent tous les jours davantage. en 1735 de 124. toilettes. ameublements. He traveled in France. Dans ces derniers temps. » Selon un administrateur du temps. Spain received Havana from Great Britain. soutenu. en 1748 de 192. que le produit de tous les droits de consommation augmente de deux millions Dans ce grand effort d'invention. voitures. His chief work is Travels in France. livres. est l'atelier central. Et ce progrès est régulier. était — Martinique and other islands. est de 257 millions en 1755. 9 Arthur Young: an English tra vêler and writer on économies.L'Ancien Régime 41 de Louis XVI. 25 parures. de 20 par an. de 354 en En 1786. statues. dit Necker en 1781. se fonder des maisons colossales. L'exportation française qui en 1720 de ro6 millions. Saint-Domingue seul envoie à la 1788. articles de curiosité et de mode. excepté Londres. tableaux. qui grossit sans cesse. agréments et décors de la vie élégante et mondaine. estampes. Bien plus encore qu'aujourd'hui. il a le monopole. c'est lui qui fournit l'Europe. si les taxes de consommation rapportent tous les jours 15 davantage. échanges. 1 787-1 790. Paris. . 5 métropole pour 131 millions de ses produits et en Sur ces reçoit pour 44 millions de marchandises.

sous Fleury. Ajoutez-en des milliers d'autres. sur tous les points du territoire. M. étant le plus besoigneux de tous. et. sont en 30 compte avec l'État pour leurs travaux et fournitures. le tiers état étant le seul corps qui gagne et épargne. les financiers qui font au gouvernement des avances de fonds. Necker emprunte en capital 530 15 millions. princes du sang. puisque. Justement. Que de créanciers indiqués par 20 ce peu de chiffres! Et remarquez que.42 En Origines de la France Contemporaine 1774. grands et petits. la dette s'est accrue de 18 millions de rente. assemblées du clergé. et monte à 206 millions en 1789. de Calonne 800 millions. de temps immémorial. de 34 autres millions de rente. emloprunte à dix pour cent et est toujours en quête de nouveaux prêteurs. Déjà. presque tous ces créanciers sont du tiers état. il mange son blé en herbe. encore plus de fortunes moyennes. qui. et que toujours l'année courante ronge d'avance le produit des années suivantes. millions. M. . M. son commerce de librairie était évalué à 45 de Londres au quart seulement. Joly de Fleury 300 millions. tant de fournisseurs. Sous Louis XVI. au premier rang le roi qui. en premier lieu. avances 25 indispensables. s'élève à 106 millions en 1776. en tout 1630 millions en dix ans. pendant la guerre de Sept ans. et celui — 15 Fleury: Joly de. états provinciaux. Sur les bénéfices s'élèvent beaucoup de grandes fortunes. L'intérêt de la dette qui n'était que de 45 millions en 1755. voici que les plus nobles mains du royaume s'étendent pour les recevoir. et les 5 capitaux ainsi formés cherchent un emploi. successor of Necker. nobles. En second lieu.

dans l'administration de l'État. Ils voudraient bien connaître son budget. du même coup. l'État fait six mille lieues de route. en 1788. ils seront ruinés. et. et que. geois qui relève la tête et qui commence à considérer de près la grande machine dont le jeu. entraîné par la centralisation. car c'est leur argent qu'il gaspille. on ne peut le nier. depuis que gouvernement. Par cet accroissement de son action et par cet emprunt de capitaux. il devient mé20 content. le déficit annuel était de soixante-dix millions en 1770. Ses créanciers s'inquiètent de ses véritable le dépenses. était jusqu'ici un secret d'État. il achète pour quarante millions de grains. sous Louis XVI. Il devient politique et. . l'une de deux milliards à la fin de 30 Louis XIV. 10 dès lors les affaires publiques ne sont plus seulement les affaires du roi. afin de parer à la famine. dérobé à tous les regards vulgaires. la dépense a dépassé la recette. de quatre-vingts en 1783: quand on a tenté de le réduire. s'il gère mal. Car. se charge seul de toutes les entreprises. une autre du tiers et de moitié sur toutes les rentes au 27 c'a: for cela a. c'a été par des banqueroutes. Toujours.L'Ancien Régime 43 armée qui s'accroît tous les jours. sollicité par l'opinion. il devient le débiteur universel. un prêteur a toujours Voilà donc le bour15 le droit de surveiller son gage. 25 D'après les aveux officiels. ces affaires où il est si fort intéressé sont mal conduites. il multiplie les entreprises utiles au S public: sous Louis XV. Un fils de famille qui mènerait les siennes de la même façon mériterait d'être interdit. vérifier ses livres. l'autre presque égale au temps de Law.

sans compter suppressions de de payement. les réductions. He was dismissed for acceding to the demand of Parliament to summon the States-General in order to levy taxes. les fournisseurs de la table. et 3. « On compte cinquante-six violations de la foi publique depuis Henri IV jusqu'au ministère de M. les domestiques de Louis XV n'avaient rien reçu depuis trois années.980 francs au fournisseur de poisson et de viande. que. et tous les procédés violents ou frauduleux. la détresse est telle que le ministre de Loménie prend et 20 dépense les fonds d'une souscription faite par des particuliers pour les hospices. que ses pourvoyeurs se cachaient. le Trésor est vide. de Loménie inclusivement. les serviteurs de la personne. se consultent avec effroyable que toutes iol'on peut et les autres. . 7 M. et l'on aperçoit à* l'horizon une dernière banqueroute plus les détail. produced another bankruptcy.620 francs au marchand de vin. qu'un débiteur puissant emploie impunément contre un créancier faible.44 Origines de la France Contemporaine temps de Terray. de près ou de loin. tion! Devant ce débiteur qui manifestement de25 vient insolvable. sous Louis XVI. au moment où il se retire. les retards indéfinis 5 » On ne même les paye que si gens de la maison. Necker was then reappointed. tous les gens qui. sont engagés dans ses affaires. En 1753. En 1788. quand on peut. en 1778. il était dû 792. sauf quatre cent mille francs dont Quelle administrail met la moitié dans sa poche. de Loménie (de Brienne): (1 727-1794): he succeeded his opponent Calonne. On a vu que ses palefreniers allaient mendier pendant la nuit dans 15 les rues de Versailles. — 1 Terray: Abbé. Comptroller General.467.

5 et de tout degré. Leur éclat les gênait. on aurait peine à et. jusqu'ici. Aux approches de 1789. négoemployés. leurs 15 borieuse et murmure et commis. les galons. au premier rang les rentiers qui ont mis chez lui tout leur avoir en viager et qui seront à l'aumône s'il ne leur paye pas chaque année les 44 millions qu'il leur doit. La simplicité des coutumes anglaises et les usages du tiers leur ont paru plus commodes pour la vie privée. banquiers. fabricants. En même temps a monté dans l'échelle sociale. D'une part. Désormais ils acceptent la familiarité pour avoir le sans-gêne. les nobles se sont rapprochés du tiers état. A la ville. d'autre part le tiers état s'est rapproché des nobles.L'Ancien Régime alarme. et l'égalité de fait a précédé l'égalité de droit. les gentils- portent plus l'épée. prêteurs de toute espèce ciants. les industriels et marchands qui lui ont confié leur honneur commercial et auraient horreur de faillir par contre-coup. leurs ouvriers. broderies. avec colère. et ils 45 sont innombrables. car elle sait qu'ils la ruinent en ruinant l'État. établi. obéissait sans ne songeait point à contrôler le régime Désormais elle va le contrôler avec attention. ils étaient las d'être en représentation. 20 par son élite. et sont contents de se mêler sans faste et sans entraves à tous leurs 30 toujours . bref. la paisible qui. et se ils ont quitté promènent en frac uni. les ou courent dans un cabriolet qu'ils conduisent euxmêmes. leurs créanciers. et malheur à ceux qu'elle prendra en faute. plus haut placés. avec défiance. elle elle rejoint les — les distinguer hommes ne 25 dans la rue. derrière ceux-ci. leurs plus grande partie de la classe la- 10 proches.

toute la foule. l'habitude de se contraindre et d'être en public. — Certes. la peine à avaler l'idée que le petit-fils de notre grandpère. sans pages ni personne. » En effet. va maintenant figurer à la barre de l'avant10 cour. s'il voyait la femme de son arrièresuccesseur. la dignité. apprenant que son fils veut être son propre avocat. sans suite. tel que nous l'avons vu passer sur le Cours. petits et grands.46 Origines de la France Contemporaine concitoyens. C'était la parade fastueuse et rigide d'un état-major social. Si l'ancien décor 20 se défait. ôtant de loin le chapeau. A présent. demander au premier polisson en frac de lui donner la main que celui-ci lui prête seulement jusqu'au bas de l'escalier. le commandement. c'est qu'ils sont euxmêmes devenus des bourgeois. ne se console qu'en voyant d'autres. en habit de paysanne et en tablier. Il annonçait le sérieux. . le nivellement des façons et des dehors ne fait que manifester le nivellement des esprits et des âmes. l'indice est grave. la parade 25 tombe parce que l'état-major s'est dissous. faire pis encore. et « Quoique ayant de 5 de plus grands. causent et s'amusent. et les vieilles âmes féodales avaient raison de gronder. disputant la pratique aux aboyeurs de chicane. retirés des affaires. courant le palais et les 15 terrasses. l'autorité. 10 aboyeurs de chicane: see chicane. c'est que les sentiments qu'il annonçait se défont. Sans — 2 Le marquis de Mirabeau: the father of the political orator and président of the Jacobin Club and of the National As- sembly in 1791. je veux dire des oisifs qui. je me suis dit ensuite que Louis XIV serait un peu plus étonné. Si les nobles s'habillent en bourgeois. Le marquis de Mirabeau.

moderne. pour louer un homme est de dire «qu'il présente parfaitement bien. of rare beauty. «il donne si bien le bras! » seulement le plébéien entre au salon s'il a de l'usage. en effet. 16 Laharpe: Jean François de (1754-1838). et son fils. si fière. choisit toujours Laharpe pour Non cavalier. quel ascendant local. Avec de l'argent et de l'esprit. un maître de danse. » La maréchale de Luxembourg. une des quatre mille charges qui confèrent la noblesse 10 lui donneront les dehors qui lui manquent. 15 La maréchale de Luxembourg: a woman known for her relations to Rousseau. Or. a favorite of He wrote Lycée ou cours de littérature ancienne et Voltaire. . un parvenu se dé- sinon lui. de lui ? des affaires. Depuis que le tiers s'est enrichi. dès qu'on sait observer les bienséances. on a son brevet d'entrée partout. en ce temps-là. beaucoup de roturiers sont devenus gens du 5 monde. quelle supériorité l'on emploie 15 se — reste à la noblesse? Par quel mérite spécial. saluer et causer. par du Hors une fleur de suprême bon ton et quelques raffinements dans le savoir-vivre. en quoi diffère-t-elle quelle capacité reconnue se fera-t-elle respecter tiers ? 25 Quelle éducation supérieure. Un Anglais remarque que l'un des premiers mots que gourdit vite. mais il y trône s'il a du talent. sera initié: quelques années d'exercices à l'académie. quelle instruction politique. Mais la difficulté ne sera pas grande de les égaler en cela. Après ce mélange des 20 classes et ce déplacement des rôles.L'Ancien Régime 47 doute ils s'amusent en gens de goût et causent en gens de bonne compagnie. quelle habitude quelle expérience du gouvernement.

ecclésiastiques. intendants. Un homme de cœur et loyal. où Chérin. tête baissée. race énergique qui sent sa force. au moment où gronde en elle l'ambition de la jeunesse. ancien capitaine aux ministères. gardes françaises. le roturier — 31 Chérin: genealogist (died 1795 in Paris). capables de travailler douze heures par jour. refuse les rotula théorie. persuadé que sa logique est de la clairvoyance et qu'il a d'autant plus de lumières qu'il a moins de préjugés. reléguée à perpétuité dans les emplois subalternes. généalogiste. qui sait leur faiblesse. fournit les 5 commis des c'est hommes première place ? — En fait qui fait la besogne et spéciaux. car.48 Origines de la France Contemporaine quelle autorité morale peut-elle alléguer pour autoriser ses prétentions à la de pratique. premiers déjà le tiers administrateurs laïques et de toute espèce et marquis. et il croit en savoir davantage. jusqu'au fond de la doctrine. nés dans une maison laborieuse. qui juge ses rivaux. ayant lu les mêmes livres et pénétré des mêmes principes. qui compare son application et 25 son instruction à leur légèreté et à leur insuffisance. . — en sait autant que les nobles. se voit d'avance exclue de toutes les hautes places. et qui. mais plonge en avant. il ne 15 s'arrête pas comme eux à mi-chemin sur la pente des conséquences. travailleurs effectifs de tout degré. Considérez les 20 jeunes gens qui ont vingt ans aux environs de 1780. avoua aux élections de 1789 que les connaissances essentielles à 10 un député se rencontreront plus généralement dans le tiers état Quant à dont l'esprit est exercé aux affaires. accoutumés à l'effort. primée en toute carrière par des supérieurs 3° en qui elle reconnaît à peine des égaux. Aux examens d'artillerie.

à présent que la société est les deux conditions. Avocat. riers. elle n'est plus consacrée par la conscience. sinon que ce qui se disait dans les salons se répète dans Et ce qu'on répète dans les rues. gentilhomme et instruit. ayant perdu la capacité spé15 ciale. sur cent élèves. de pareilles épreuves sont fréquentes et faciles. l'inégalité qui les sépare est devenue blessante en devenant inutile. y> doctrine de Rousseau. et je suis sûr qu'il ne le surfera pas. ni l'incapacité du bourgeois. et : — Bossu: Charles (1 730-1814). se trouvent de niveau par l'éducation et par les aptitudes. l'homme du tiers avec un duc s'entretient familièrement. l'estimer lequel 10 à sa valeur. Instituée par la coutume. . ayant acquis la capacité générale. c'est la les rues. compter ses idées.L'Ancien Régime 49 où l'abbé Bossu. et 20 le tiers s'irrite à bon droit contre des privilèges que rien ne justifie. 29 Discours sur Vinégalité and Contrat social: both famous 1 tician. le Discours sur P inégalité. un voyageur qui rentrait après quelques années d'abà qui l'on demandait quel changement il remarquait dans la nation. Au commencement du règne de Louis XVI. a famous French mathemaauthor of Essai sur P histoire générale des mathématiques. et la noblesse aux élèves capables. ni la capacité du noble. refuse les on découvre que la capacité manque aux élèves nobles. vérifier son mérite. quatre ou cinq réunissent Or. 5 mêlée. médecin. peut apprécier son interlocuteur ou son voisin. répondit « Rien autre chose. — Depuis que la noblesse. qui voyage en diligence côte à côte avec un comte colonel de hussards. et ignorants. littérateur. et que le tiers. le 25 sence. ces deux qualités semblent s'exclure. mathématicien.

quel maîfois. et les . prennent pour guide. et des armes plus tranchantes qu'il n'en a besoin. Du Contrat social ou Principes du droit public (1762). son éloge des mœurs simples. la rois! fils — Et j'omets malfaisance des grands et des par lesquels il agrée aux les traits d'une bourgeoisie laborieuse mes nouveaux qui et sévère. qui nie le droit historique. Mallet DuThe full titles are Discours sur V origine fondements de V inégalité parmi les hommes (1755). de l'énergie virile. pour la première — 5 lèvent vers les idées générales. qui proclame 15 l'égalité des hommes. contre l'inégalité sociale et contre l'arbitraire politique elle lui fournit des armes. He founded the works of Rousseau. aux hom- son sé2orieux continu. vulgarisé et répété par les disciples sur tous les tons et sous toutes les formes. Un juge compétent. c'est un plébéien qui travaillent et s'élèvent. qui dénonce à chaque page l'usurpation. l'orateur passionné qui établit le droit naturel. se tre plus sympathique que l'écrivain de génie. qui revendique la souveraineté du peuple. les vices. Pour des gens qui veulent 10 contrôler le pouvoir et abolir les privilèges. le logicien puissant. témoin oculaire. — 25 Rien d'étonnant s'ils le parle à des plébéiens. 28 Mallet Dupan: Jacques (1 749-1800). Non seuleQuoi de plus séduisant pour le tiers ? ment cette théorie a la vogue.Origines de 50 la France Contemporaine Contrat social amplifié. des vertus domestiques. son ton âpre et amer. mais de plus. du mérite personnel. l'inutilité. et s'ils acceptent ses doctrines avec cette ferveur de croyance qui est l'enthousiasme et qui toujours accompagne la première idée comme le premier amour. et c'est elle qu'il rencontre au moment décisif où ses regards.

des républicains de 1791 et des forcenés les plus atroces. et la dignité humaine. mais tout. docile à l'opinion publique. In 1799 he founded the Mercure Britannique in London. C'est lui seul qui a inoculé chez les Français la doctrine de la souveraineté du peuple et J'aurais peine 5 de ses conséquences les plus extrêmes. écrit en 1799: «Dans 51 mitoyennes et de lecteurs que Voltaire. Peu importe qu'il en use à peine. Son ambition politique est aussi grande que son ambition sociale. car il est le plus énorme. iodes jacobins de 1790. 1 7 A y devenir: see devenir. . » Non pas quelque chose. les classes Rousseau a eu cent fois plus enthousiaste. à citer un seul révolutionnaire qui ne fût transporté de ces théorèmes anarchiques et qui ne brûlât du désir de les réaliser. et que son gouverne25 ment. et il aspire à 20 l'autorité aussi bien qu'à l'égalité. le 15 — Journal Historique et Politique. Affranchi du despotisme réel. Que demande-t-il ? A y devenir quelque chose. J'ai entendu Marat en 1788 lire et commenter le Contrat social dans les promenades publiques aux applaudissements d'un auditoire inférieures. which was later combinée! with the Mercure de France. suppressed in 1792. périt sous l'arbitraire du roi. fut le Coran des discoureurs apprêtés de 1789. Si les privilèges sont mauvais. blessée par les prérogatives du noble. » «Qu'est-ce que le tiers? Tout. soit celui d'un père indécis et indulgent. Qu'a-t-il été jusqu'à présent dans l'ordre politique? Rien. Ce Contrat social. It created quite a sensation.L'Ancien Régime pan. celui du prince est le pire. qui dissout les sociétés. 15 Qu'est-ce que le tiers?: the title of a pamphlet published by the Abbé de Sieyès in 1789.

Il n'est pas vrai de dire. qu'ils sont incompétents pour substituer à la monarchie un autre régime. pour l'homme qui. mieux assurer son droit. He expressed thèse views in L'Esprit des Lois. a work which testifies to his varied yet exact knowledge. le tiers refuse de restreindre son mandat. de les mettre à sa place. mais par tête et conjointement. s'il et il consentait à rester sujet. a subi des maîtres. roi de France pour sa quote-part. et n'admet pas qu'on lui oppose des barPar suite. Tacitement ou expressément. elle n'en a pas. du moins. que la constitution existe. et. de se mettre à leur place. «Dans le cas où les députés du clergé et de la noblesse refuseraient d'opiner en commun et par tête. il exige que les dé25 rières. ou. the celebrated French writer. que les États généraux n'ont qu'un pouvoir limité. les députés du tiers. s'est raidi. celle qu'elle a n'est pas valable. putés votent. de toute antiquité. de se croire membre du souverain. seul auteur Con10 légitime de tout droit et de tout pouvoir! formément aux doctrines de Rousseau. que ses grands traits ne doivent point être altérés. il faut les écrire. . si enivrant. — 17 Montesquieu: Charles de Secondât (1689-1755). les cahiers du tiers déclarent à l'unanimité qu'il faut donner une constitution à la France.Origines de la France Contemporaine 52 tiers s'indigne contre le despotisme possible. non par ordre. qu'il s'agit seulement de 20 réformer les abus. de se dire qu'ils sont ses mandataires. pour va revendiquer tous les Il est si doux. à l'unanimité. comme les nobles d'après Montesquieu. Jusqu'ici «les conisditions du pacte social étaient ignorées». qui représentent 24 millions L'orgueil souffrant s'est redressé. à présent qu'on les a découvertes. croirait être esclave. 5 droits.

000 individus. leur secours à l'effet de subvenir aux besoins de l'État. ni la fonction. ignorant ou savant. à son comme Louis XIV: ((L'État. Selon le principe de Rousseau. » «Le tiers. et. et que ces vieux corps historiques ont 20 toujours fourni aux constitutions libres leurs meilleurs soutiens. il sera. avec les privilégiés. sous la même déN'obnomination. d'égalité. pouvant et devant toujours se dire l'Assemblée nationale malgré la scission des représentants de 400. que les deux cinquièmes du sol sont dans leurs ou sans — mains. » jectez pas qu'un peuple ainsi mutilé devient une foule. où vous voyez la majorité. ni la propriété. chaque individu n'est qu'une unité munie d'un vote. c'est moi. dans l'armée sociale. qu'on se passe difficilement de ses conducteurs naturels. appelé le peuple ou la nation. qu'à tout prendre ce clergé et cette noblesse sont encore une élite. Désormais. de concert avec ceux du clergé et de la noblesse qui voudront se joindre à eux. que leur bonne volonté est grande. C'est pourquoi le général. offriront au roi.L'Ancien Régime 5 53 d'hommes. il ne faut pas évaluer les hommes. n'est pas un ordre. dit — 14 qu'à tout prendre: see prendre. et les impôts ainsi consentis seront répartis entre tous les sujets du roi indistinctement.» Les mots indéfinis de liberté. ou goujat. ni la capacité ne sont des titres: grand ou petit. disent d'autres cahiers. de souve- tiers 3°tour. ni la nais- sance. là est le droit. étant les 99 pour 10 15 100 de la nation. en politique. soldat pose son droit comme incontestable. mais les compter. . que des chefs ne s'improvisent pas. que la moitié des hommes intelligents et instruits sont dans leurs rangs. le 25 nombre seul est respectable.

Au premier étage de la maison. dans les magasins et dans les cabinets d'affaires. des tas de bois 25 accumulés depuis longtemps. et voici que de grands feux s'allument. Il semble même qu'il y ait un commencement d'incendie. dans les beaux appartements dorés. une vapeur enivrante. les phrases ardentes de Rousseau de ses successeurs. Ce sont là des feux de paille. La parole gigantesque et vague s'interpose entre l'esprit et les objets. car les cheminées ronflent rudement. Dans des têtes si excitables et tellement surex- magie souveraine des mots va créer des fan10 tomes. des pétards de salon. figures démesurées et forgées par le rêve. disent les gens d'en haut. avec un seau d'eau vitres. mais qui prendront la place des figures réelles et que l'halluciné va combler de ses hommages ou pourAinsi descend et se propage 15 suivre de ses fureurs. portées dans les boutiques. ils y habitent comme nous. les citées. 30 raient garde de mettre le . la autres adorables.Origines de la France Contemporaine 54 du peuple. elles y ont trouvé des matériaux combustibles. tous les nouveaux axiomes flambent comme des charbons allumés. et dégagent une fumée chaude. tout au plus des feux de cheminée: mais. rez-de-chaussée. et une clarté rouge jaillit à travers les — ((Non. la philosophie du dix-huitième siècle. les uns hideux. tous les contours sont brouillés et le vertige raineté et 5 commence. on a joué avec elles. l'aristrocrate et le tyran. on les a lancées en Recueillies à l'entresol et au riant par les fenêtres. ils n'aufeu à la maison. les idées n'ont été que des illuminations de soirée. des feux de Bengale 20 amusants. l'ami du peuple et le patriote in- corruptible.

est trop faible. attachés à la terre qu'ils 10 fouillent et remuent avec une opiniâtreté invincible. des mâles et des femelles. — 6 La Bruyère: Jean de (1645-1696). French novelist. 25 Louis XV: died in 1765. pour le premier quart du siècle qui précède la Révolution. La Bruyère LA MISÈRE un siècle avant 1789: animaux farouches. font Prenez garde dans : les vastes et profondes voûtes qui la portent. 20 j'estime qu'en 1715 il en avait péri près d'un tiers. bien loin d'être trop forte. » cinq années suivantes. Ils ont comme une voix articulée. elle demeure exacte. six millions. quand ils se lèvent sur leurs pieds. et méritent ainsi de ne pas manquer de ce pain qu'ils Ils en manquent pendant les vingtont semé. livides et tout brûlés du soleil. on les éteint.L'Ancien Régime froide. de misère et de faim. . ils montrent une face humaine. de labourer et de recueillir pour vivre. Ainsi. et l'on va voir que pendant un demi-siècle et davantage. He imitated the Characters of Theophrastus in his Les Caractères (1688). » caves de la maison. et meurent par troupeaux. 5 il y a un magasin de poudre. Ils se retirent la nuit et en effet ils sont des hommes. et d'ailleurs ces petits 55 accidents tomber la vieille suie. jus25 qu'à la mort de Louis XV. sous les nettoient les cheminées. écrivait juste ((L'on voit certains dans des tanières où ils vivent de pain noir. d'eau et de Ils épargnent aux autres hommes la peine de semer. VI. répandus par la campagne. 15 racines. et. la peinture. noirs.

et dans deux élections on en compte trente-cinq mille à l'aumône. » et depuis cinq ans. les pommes ayant manqué. dans quatre élections. » ouvriers. » de Bourges marque qu'un grand nombre de métayers 30 ont vendu leurs meubles. et plus d'une fois ce peu lui manque. L'intendant de Poitiers écrit que. Dans un canton reculé les paysans coupent les blés encore verts et le font sécher au four parce que leur faim ne peut attendre. la nourriture insuffisante et malsaine 20 a répandu des maladies. lorsqu'elle ouvrier. en pays de vignobles. que des familles entières 10 25 ateliers de charité: established to provide poor. journaliers et manœuvres ayant été obligés de vendre leurs effets et leurs meubles. ((dès 25 que les ateliers de charité sont ouverts. work for the . paysan. «les habitants ne vivent presque que de sarrasin. il s'y précipite un nombre prodigieux de pauvres.Origines de la France Contemporaine 56 peut-être même. plusieurs sont morts de froid. ne se tourne pas en fureur. chaque année 15 (des vignerons sont en grande partie réduits à mendier Ailleurs. les leur pain dans la saison morte. qui subsiste par le travail de ses bras. Ici. il a juste le peu qu'il faut pour ne pas mourir de faim. la vie est précaire. au lieu de l'atténuer. faudrait-il la charger. Visiblepour l'homme du peuple. Là. même ment. quelque soin qu'on ait pris pour réduire les prix et n'admettre à L'intendant ce travail que les plus nécessiteux. artisan. ils n'ont que de l'eau pour boisson. Parcourez les correspondances administratives des trente dernières années qui précèdent la Révolution: 5 cent indices vous révéleront une souffrance excessive.

pour se préserver du froid. toute une province ne sait plus comment faire pour subsister jusqu'à l'année suivante. ayant de l'eau jusqu'à la bouche. «Fasse le ciel. même ordinaire. d'autres leurs arbres fruitiers. il courra risque de se noyer. à chaque moment. En vain la charité ancienne et l'humanité nouvelle s'ingénient pour lui venir en aide. en beaucoup d'endroits il suffit de l'hiver. » Il est 10 clair que 15 57 que le peuple que vit au jour le jour. De toutes parts. il perd pied. 20 au moindre flot. et il ajoute: «Rien n'est exagéré dans ce tableau. Jusque là 25 le malheureux ne pourra respirer que par intervalles. l'eau est trop haute. écrit 4 Sologne: in the Dept. et. et que l'étang pût se dégorger par quelque large issue. L'intendant d'Orléans annonce qu'en Sologne de pauvres veuves ont brûlé leurs bois de lit. les affamés restent au lit la plus grande partie du jour pour souffrir moins. une inondation. il faut voir de près la misère des campagnes pour s'en faire une idée. à la moindre dépression du sol. Le peuple ressemble à un qui marcherait dans un étang. le cri du besoin ne peut se rendre. que. enfonce et suffoque. on voit des bras tendus vers le roi qui sitôt la récolte est mauvaise. dans plusieurs paroisses. . l'aumônier universel. est homme 30 les seigneurs. que le monarque prenne entre ses mains la défense du misérable citoyen lapidé et tyrannisé par les commis. of Loiret and Cher. Il faudrait que son niveau baissât. a very sandy and barren région. la justice et le clergé. une grêle. dit un village de Normandie.» — «Sire. le pain lui man- Vienne une gelée. pour amener la détresse.L'Ancien Régime 5 ont passé deux jours sans manger.

Except in a few cases. the local taxes There were ecclesiastical fell as a burden upon the people. note. mais à ceux que vous employez et qui savent mieux faire leurs affaires que les vôtres. cards. ne payent rien de tout cela. négligence and insalubrity in the majority of rural dwellings. 5 Nous ne nous en prenions pas à vous. qui 20 ont les plus beaux biens. c'est que Nous ceux qui ont le plus de bien payent le moins. gold. finirait. most injurious to the comfort and even to the préservation of the tillers of the soil. l'argent. it was arbitrary and perThe It was a distinct check to wealth and comfort. vous en 15 seriez touché. and forced labor {corvée). The privileged classes and their servants were exempt. . feudal dues. page 59. on alcohol. tithes. payons les tailles. nous vous avons donné jusqu'à présent une partie de notre pain. etc. et nous nous disions dans notre chagrin: Si notre bon roi le savait! 10 Nous sommes accablés d'impôts de toute sorte. . as the land tax. silver. sonal. . 13). taking in ail about eighty-one per cent of the income. 19 tailles: from this the clergy and nobles were exempt. et il va bientôt nous manquer si cela continue. and the tithes called vingtièmes. Nous croyions qu'ils vous trompaient. et les ecclésiastiques et nobles. Ce qui nous fait bien de la peine. tout ce qu'on nous en- voyait de votre part c'était toujours pour avoir de On nous faisait bien espérer que cela mais tous les ans cela devenait plus fort. tant nous vous aimions." Outside of the indirect taxes {aides).Origines de la France Contemporaine 58 un village de Champagne. and the gabelle.. paper. starch. 1. the most irksome of ail (cf. similar to excise duty. Assembly pronounced it responsible for "a dégradation. Si vous voyiez les pauvres chaumières que nous habitons. . cela vous dirait mieux que nos paroles que nous n'en pouvons plus et qu'il faut nous diminuer. la pauvre nourriture que nous prenons.

was prohibited. les deux ennemis contre lesquels les plaintes ne tarissent pas. dans les cahiers vraiment populaires. nous vous demandons que cela soit ainsi. parce que Si nous osions. tant que nous les aurons.L'Ancien Régime 59 Pourquoi donc est-ce que ce sont les riches qui payent moins et les pauvres qui payent le plus ? Est-ce que chacun ne doit pas payer selon son pouvoir? Sire. every person of the commons over seven years of âge was taxed for the use of seven pounds of sait a year. ioterait que la peine. on aime mieux laisser les terres en friche. et ne nous resque toute cette maltôte-là. or on the average seventeen dollars per year for duty thereon It was called sel de devoir. avec tous vos autres sujets qui sont aussi las que nous. serv! . voilà. et. planter quelques vignes sur les coteaux. Nous vous demanderions encore bien d'autres choses. » 20 Les impôts et les privilèges. nous ne serons jamais heureux. tout le vin que nous ferions serait pour eux. Nous vous le demandons. nous souffrons beaucoup de toutes ces inventions-là. offenses for which heavy fines. The use of sea water for cooking or manufacturing purposes. The price of sait per pound varied from ten sous (ten cents) upwards. sire. The tax was onerous and gave rise to smuggling and illégal trading in sait. Débarrassez-nous d'abord des maltôtiers et des gabeloux. pour s'en sauver. voici le moment de 15 les changer. nous entreprendrions de cela est juste. as well as for feeding cattle in the sait marshes. mais vous ne pouvez pas tout faire à la fois. mais nous sommes si tourmentés par les commis que nous pensele 5 rions plutôt à arracher celles qui sont plantées. It was an important branch of revenue for the government. which held the monopoly of sait. or sait tax. C'est un grand il fléau — 13 gabeloux: collectors of the gabelle. Except in a few provinces.

ice on et galleys. là où les terres sont serves. » Ici. de prospérité. Par exemple. L'homme. . les terrains incultes. retranchez aux princes de l'Eglise les deux tiers de leurs revenus. propriété de la nation.Origines de la France Contemporaine 6o Pourquoi le tiers paye-t-il seul pour les routes sur lesquelles la noblesse et le clergé roulent en carrosse Pourquoi 5 ? pauvres gens sont-ils seuls astreints à la milice? Pourquoi suffit-il d'être le domestique d'un privilégié pour échapper au service? ((Ce n'est point à nous à payer le déficit actuel. . pour 20 25 s'autoriser. le paysan surtout. cf. ce n'est plus le — 15 villageois qui parle. près de Liancourt. 22 Liancourt (sous Clermont): the seat of the castle of the duke Larochefoucauld. le duc de Larochefoucauld avait un terrain inculte. dès le commencement de la Révolution. and even the penalty of death were frequently incurred. et déjà depuis quelque temps. c'est le procureur. a recours aux passions. les pauvres de k ville déclarent que. page 62. la théorie. l'avocat qui lui prête ses métaphores et ses théories. 2. c'est aux évêques. 14 traitant: an officiai who had taken over the collection of the public revenues. théorie. Que la les féodalité soit abolie. aux bénéficiers. Les passions. puisqu'ils font partie de la nation. ont recours à la pour s'appliquer. sans qu'elle y joigne encore le poignard du traitant.. Mais que traduire en langage littéraire les l'avocat n'a fait sentiments du villageois. de bonheur. Qu'il suffise à la féodalité de son sceptre de fer.. ioest tyranniquement asservi sur la terre malheureuse où il languit desséché. the grand maître de la gardérobe. 1. Il n'y a point de liberté.

rien de plus naturel que leur conduite. sans autre formalité. auprès de Rouen. » On leur a prêché qu'ils sont souverains et ils agissent en souverains. se partagent le sol. montre l'esprit général. les met au dogme . et tout de suite. disaient que « le peuple a le droit de prendre . les maraudeurs. les conséquences ne seraient pas petites pour la propriété dans ce royaume. » Déjà. . «Ceci. dans la France dissoute. la force brutale. met au service de Et voilà. qui abattaient et vendaient les forêts. Poussées un Young. peu loin. tout ce qui est nécessaire à ses besoins. deux seuls pouvoirs debout sur les débris du reste. S 10 15 . ils entrent en possession. dit Arthur plantent des haies et défrichent.L'Ancien Régime 61 leur appartiennent. D'une part la force brutale se D'autre part le service radical se du dogme radical. et la politique de café a pour interprète et ministre l'attroupement de la rue. Plusieurs millions de sauvages sont ainsi lancés par quelques milliers de parleurs. Étant donné leur état d'esprit.

e. by vote of the third estate. l'Assemblée Nationale. » plus grave encore. il était par terre. l'édifice artificiel de la société 15 humaine s'effondrait tout entier. la rue. its destruction marks the beginning of the Révolution. des attroupements qui le ramassaient comme une arme abandonnée dans la — Bastille. va exagérer a former state prison at Paris. En fait . 1789.II.. 3 la Bastille: 62 . entretiennent l'émeute excitent et première est la disette. qui. mais il n'était point tombé dans celles de l'Assemblée. formed in June. aux mains du peuple lâché. prolongée pendant dix ans. répondit le donc une révolte. et aggravée par les violences mêmes qu'elle provoque. perma- nente. mais une dissolution. 8 V Assemblée: i. dans l'état de nature. Dans la nuit L'ANARCHIE du 14 au 15 juillet 1789. LA REVOLUTION I. c'est une révolution. il n'y avait plus de gouvernement. L'événement était bien S duc. Non seulement le pouvoir avait glissé des mains du roi. le duc de Larochefoucauld-Liancourt lit pour lui annoncer la prise de Louis réveiller XVI «C'est ((Sire. de la foule violente et surex10 citée. Deux causes universelle. La Ce n'était on rentrait pas une révolution.» dit le roi.

plus la disette augmentait. Un tiers des 20 oliviers mourut en Provence. dans la plaine. et. et le reste avait tant souffert qu'on le jugeait hors d'état de porter des fruits pendant deux ans. année très sèche. et le thermomètre marquait i8f° au-dessous de zéro. à la veille de la moisson. elle croissait comme une eau qui monte. Telle L'homme du est la misère au dix-huitième siècle. depuis la Normandie jusqu'à la Champagne. Ja famine était partout. Sous cette angoisse. Chaque boutique de boulanger était environnée d'une foule à qui . se sent mourir quand il est cher. de mois en mois. dans le Vivarais et dans les Cévennes. En 1788. la récolte avait été mauvaise. par surcroît. le Rhône était resté deux mois dehors de son lit. et l'obéissance générale.La 5 1 Révolution 63 jusqu'à la folie toutes les passions populaires et changer en faux pas convulsifs toute la marche de la Révolution. à la fin de décembre. Quand un fleuve coule à pleins bords. l'instinct animal se révolte. Dès le printemps de 1789. qui fait la paix publique. avec 25 tous les blés et fourrages de la montagne. une grêle effroyable s'abattit autour de Paris. dit un témoin 30 oculaire. qui vit avec peine quand le pain est à bon marché. Plus on approchait du 14 juillet. il suffit d'une petite crue pour qu'il déborde. 15 dévasta soixante lieues du pays le plus fertile et fit un dégât de 100 millions. Même désastre en Languedoc. au froid ou au chaud. dépend d'un 10 degré ajouté ou ôté au sec ou à l'humide. des forêts entières de châtaigniers avaient péri. la Seine gela de Paris au Havre. peuple. L'hiver vint et fut le plus dur qu'on eût vu depuis 1709.

partiels et passagers. On se bat à Plus de travail. jeûné et pâti davantage. le paysan. mais les émeutes. — Mais voici ses gardiens. » (des ateliers sont déserts. politiques. même. )) Parfois. un mur est trop haut. l'artisan rentre au logis les mains vides. l'on distribuait le Il 10 les faut faire idées noires fermentent: 15 cette nuit la farine si manque aux boulangers pour cuire. les se crevasse. on ne songe pas même à l'escalader. et que ils 30 et fois. y pratiquent une première mur le clergé. s'élancent. d'abord par pelotons. car et la force armée. agitée. présente. et tout de suite. et. il n'y a que la force. s'il rapporte une miche de quatre livres. rudement et promptement réprimées. tiers jusqu'au gouvernement large révolte lui- brèche. 25 que tous lettrés. l'espérance entre . et noblesse. convaincu de son impuissance. «on s'arrache l'aliment. comme autrefois la résignation. sœuvrée. qui oscille aux portes de la boutique. après une journée 5 d'attente. maintenant est en masse. l'ouvrier Quand retournait à son échoppe ou à sa charrue. puis la état. nous ne man- gerons pas demain! Terrible idée et contre laquelle un gouvernement n'a pas trop de toute sa force. 20 d'autres envoyés aux galères. visible. universelle. la queue. par cette ouverture. Pour la misérables aperçoivent une issue. on avait de la faim. menaçante. pour maintenir l'ordre au milieu — Sous Louis XIV et Louis XV. n'étaient que des troubles Des mutins étaient pendus.Origines de la France Contemporaine 64 pain avec la plus grande parcimonie. elle lui coûte 3 francs 12 sous. dont 12 sous pour le pain et 3 francs Dans la longue file dépour la journée perdue. queue pendant des heures. C'est que.

il ne faut pas que les gros acheteurs. il faut que les fermiers et les propriétaires en apportent. ni dîmes ecclésiastiques. sous le régime ancien. Il faut qu'il y ait du blé sur le marché. toute une 10 tourbe immonde et pullulante se dérobe aux poursuites de la loi. . il faut qu'il n'y ait plus de droits. puis la bourgeoisie dans son entresol et son rez-de-chaussée. de toutes parts. » C'est que. semblent 25 malfaiteurs être d'intelligence pour se livrer partout aux mêmes excès. sur cette idée. Et. elle monte. l'incendie couvait portes closes. le transportent ailleurs. il faut qu'il soit à bas prix. qu'on le taxe. en mars. il faut que les grains. que le boulanger le donne à deux sous la livre. ni impôts royaux ou municipaux. l'émeute éclate. les vagabonds. le sel. gouvernement ou 15 particuliers. les denrées. ne payent plus de droits. ils ne comprennent rien à cette innombrable quantité de qui. ni redevances sei20 gneuriales.. et descend peu à peu jusque dans les bas-fonds. pénètrent depuis deux ans dans les caves où le peuple travaille. Depuis un demi-siècle.La Révolution 65 comme une lumière. et jusque dans la profonde sentine. dans les recoins obscurs où les gens sans aveu. avril et mai. et ses rayons. l'air pénètre. qui ont d'abord éclairé la haute classe dans ses beaux appartements du premier S étage. la farine. et précisément à l'instant où les États généraux vont entrer en séance. sans chefs apparents. Ce ne sont d'abord que des feux intermittents. et aussitôt la flamme jaillit. Les contemporains «ne savent que penser d'un tel fléau. le vin. subitement 30 la grande porte s'ouvre. les malfaiteurs.

comment On s'attroupe autour des sacs 15 nourrir une famille? et aux portes des boulangers. il se fait une poussée dans la foule. elles crient et s'indignent. mendiants. et leur comme leur répétition. renversé. et. mité. à ce taux. près de là. ennemis de la loi. Dans toutes les grosses insurrections il y a des 30 malfaiteurs semblables. les femmes iosont en tête. note. dans l'émeute. faux-sauniers. au milieu des vociférations et des injures. page 59. réchauffement de la matière combustible qui va faire explosion. Chaque semaine. Dans les quatre mois qui précèdent la prise de la Bastille. de quatre sous. Contrebandiers. gens sans aveu.66 Origines de la France Contemporaine que l'on éteint un instant après. multiplicité. braconniers. le jour du marché. la boutique est envahie. chacun d'eux emplit son sac. rôdeurs sauvages et désespérés. on a vu combien 25 ils sont nombreux et ce qu'une seule année de disette ajoute à leur nombre. montre l'énor- isolés. paye ou ne paye pas. et comme il est naturel. et se sauve en emportant son butin. . repris de justice. vagabonds. qui. 13. Ce sont là autant de recrues pour les attroupements. de sept sous. 5 ou qui s'éteignent d'eux-mêmes. en apprenant que la miche de pain est augmentée de trois sous. avec le mince salaire de leurs hommes et quand l'ouvrage manque. comme des 23 faux-sauniers: cf. le propriétaire ou marchand est bousculé. la denrée est aux 20 mains des acheteurs et des affamés. la profondeur. on peut compter plus de trois cents émeutes en France. 1. chacun tire à soi. au même endroit ou tout les pétillements recommencent. mais. D'ordinaire. à côté de l'émeute.

brûlent ses registres. le blé gaspillé. les voitures 15 de grains déchargées. qui marche en tête et donne l'exemple L'exemple est contagieux: on était parti 25 du dégât. se jette sur la maréchaussée et les délivre. mais le peuple est pour eux. pour avoir du pain. bâtons. 20 la ville et la banlieue piller les manufactures. Ce sont eux qui servent de guides et d'exécuteurs aux rancunes privées ou publiques. c'est le plus audacieux. sormais les nouveaux chefs: car. qu'il faut croire à son repentir. les magasins sont forcés. et. les couvents et séminaires rançonnés. qu'il ne pèche jamais que par erreur. Près d'Uzès. avec les titres et papiers qu'il garde en dépôt. lui tirent et des un coup de l'assomment de coups. on finit par des meurtres et des inser cendies. à leurs guenilles. vingt-cinq hommes masqués. à leurs Il en vient de Paris à Rouen. 10 On les reconnaît à leurs actes. la ville est à leur discrétion.La loups. entrent chez 5 un avec des fusils notaire. des chefs militaires est admirable: 30 on admet que le peuple est un enfant. 3 Uzès: near Nîmes. Révolution accourent partout où ils 67 flairent une proie. sept sont arrêtés. cas- — Ce sont là déou brûler toutes les machines. et la sauvagerie qui se déchaîne ajoute ses vio- lences illimitées à la révolte limitée du besoin. à leur accent étranger. le moins embarrassé de scrupules. ils envahissent la maison du procureur général qui a requis contre eux et ils veulent le mettre en pièces. vont dans truire figures sauvages. — La douceur du roi. en tout attroupement. ses meubles. pendant quatre jours. — pour détruire. sortent chargés de butin. dévastent sa maison. au besoin de dépistolet. . ils brisent ses glaces. in southern France.

C'est le public qui convient à un pareil lieu. exaspéré par la souffrance: pourquoi il brise tout ce qu'il touche. est c'est — . et qui. habitués des cafés. de boutique et de service. ne vit que pour la curiosité ou pour le plaisir. un l'ordre. traîneurs de rue.Origines de la France Contemporaine 68 et. manœuvres de toute espèce et de tout degré. non 5 seulement en province les rouages locaux qui. Centre du jeu. après un dérangement temporaire. indigents. n'avait jamais levé les yeux pour regarder le grand ordre social dont elle est la plus basse assise et dont elle porte tout le poids. sitôt qu'il rentre effusions dans paternelles. la police n'ose entrer. toute la journée et jusque bien avant dans la nuit. ils s'exaltent les uns les autres et poussent la foule aux coups de main. au15 dessous du peuple la populace. ni ménage. où. Dans cette enceinte protégée par les privilèges de la 25 maison d'Orléans. c'est le peuple entier. n'ayant ni métier. vagabonds. le Palais-Royal attire à lui toute cette population 30 sans racines qui flotte dans une grande ville. 10 II ne faut pas se faire illusion. mais encore au centre le ressort principal qui imprime le mouvement au reste et dont la destruction va détraquer toute la machine. et le public qui en use semble choisi exprès pour en abuser. ce n'est pas la bourgeoisie seulement qui prend parti contre les autorités légales et contre le régime établi. gens de métier. le recevoir — La vérité est avec des que l'enfant colosse aveugle. la parole est libre. peuvent être réparés. 20 Déjà les agitateurs sont en permanence. toute la multitude qui. Le PalaisRoyal est un club en plein air. de l'oisiveté et des brochures. courbée sous le souci du pain quotidien.

» bien mieux. ce sont les plus vides de lest qu'il y ait en France. écrit Arthur Young. et même la universel. nul ne connaît celui qui parle. . Ils s'y abattent des quatre coins de Paris. l'anarchie 10 Toute la journée (i. 30 ment « la on entend l'abolition des privilèges. des nouvelles controuvées. enfants perdus ou surnuméraires de la littérature. the 24th of June. Chacun 20 est là comme au théâtre. bourdonnant. la du nombre.. des bruits grossissants. inconnu parmi des inconnus. couvre le 10 sol comme une ruche répandue. on Il n'y a 5 dit que ceux-ci sont quarante mille à Paris. e. «Toute la journée. — Par liberté souveraineté social. ): . 1789 quoted from Arthur Young. l'application du Contrat République. Dans ce pêle-mêle de politiques improvisés. clercs de procureur. entraîné dans le tourbillon des grands mots. il y a eu dix mille personnes au Palais-Royal. . les plus excitables et les plus excités. le nivellepermanente. » et la presse est telle qu'une pomme jetée d'un balcon sur le pavé mouvant des têtes ne tomberait pas à terre. étudiants des écoles. en proie à la contagion des passions environnantes. nul ne se sent responsable de ce qu'il a dit. badauds. c'est le rendez. des exagérations par 25 lesquelles les énergumènes vont enchérissant les uns sur les autres. avec le besoin d'être ému et transporté.vous des frelons politiques et littéraires. On devine l'état de tous ces 15 cerveaux. les plus gonflés d'idées spéculatives. Travels through France. point de place ici pour les abeilles industrieuses et rangées. de l'art et du barreau. étrangers et habitants d'hôtels garnis. flâneurs. .La Révolution 69 aventuriers et déclassés. et leur essaim tumultueux.

et les tailleurs de pierre le Hier au soir. amplifié. châteaux. » une «Ils montent sur une chaise ou sur table. 12 Stentor: the herald of the Greeks before Troy. whose voice was so powerful as to drown the noise of fifty men.. hôtels.. crie: lapident. 25 The French peas1 Jacquerie: the peasant rising in 1358. ordinaires. les 5 queurs. 785- . et ils auraient été assommés. l'annonce et la tous les soirs. harangued and incited the mob to storm the Bastille. et le tonnerre d'applaudissements qu'ils reçoivent pour toute expresl'avidité sion hardie le 20 on plus violente que d'ordinaire contre gouvernement. ((ceux qui ont la voix de Stentor se relayent Jacquerie. MM. Devant les cafés. deux officers de hussards. et lisent l'écrit 15 affaires du temps. La nation sera purgée. 10 Or tout cela est non seulement lu. Jamais plus riche proie n'aura été offerte aux vainQuarante mille palais. On du jour le plus fort sur les ne se figure pas aisément avec laquelle ils sont écoutés. qu'on l'assomme. — v. converti en motions pratiques. mais déclamé. «Dès que paraît un hussard. deux cinquièmes des biens de la France. (1760-1794): prominent in the Révolution.Origines de la France Contemporaine 70 Camille Desmoulins. Camille Desmoulins ant was nicknamed Jacques Bonhomme. cf. Ceux qui se prétendent conquérants seront conquis à leur tour. Iliad. de Sombreuil et de Polignac sont venus au Palais-Royal . seront le prix de la valeur. » La guerre est déclarée aux uniformes suspects. on leur a jeté des chaises. on Voilà Polichinelle. écrit Desmoulins. s'ils n'avaient pris la fuite. l'un des orateurs provoque en termes précis: «Puisque la bête est dans le piège. » Voilà d'avance le programme de la Terreur.

précipitée en avant par des théories de café. livré . Visiblement. on l'a baigné dans le bassin. anonyme. une législature de carrefour et de place publique. on lui a mis un œil 5 hors de l'orbite. JOURNÉES DES 13 ET 14 JUILLET 1789 Le moment fatal est arrivé: ce n'est pas un gouvernement qui tombe pour faire place à un autre. enfin. sont ses gardes du corps et ses ministres. la misère et la crainte lanceront à l'aveugle et en avant. irresponsable.Antoine. et 15 les bras nus qui viennent de tout briser au faubourg Saint. Comme un éléphant domestique qui tout d'un coup redeviendrait sauvage. on l'a forcé comme on force un cerf. à ses sensations. malgré ses prières et qu'il criait merci. on n'a voulu que prévenir ses écarts: vant. la crédulité. sans frein.La Révolution 71 Avant-hier on a saisi un espion de police. on lui jetait des pierres. on lui donnait des coups de canne. par des excitations de tréteaux. on l'a harassé. Son supplice a duré depuis midi jusqu'à cinq heures et demie. A côté des pouvoirs légaux s'est élevé un pouvoir nouveau. et il y avait bien dix mille bourreaux. affranchi de leur raison. à ses instincts et à ses appétits. c'est tout gouvernement qui cesse pour faire place 20 au despotisme intermittent des pelotons que l'en- 25 thousiasme. on l'a jeté une seconde fois dans le bassin. — II. » Considérez l'effet d'un pareil foyer en un pareil 10 moment. par des fougues de cervelle. et les nouveaux guides qu'il tolère juchés sur son cou ne sont là que pour la montre. jette' à bas son cornac ordinaire. le peuple. dorénail marche à sa guise. d'un geste.

juste au moment où elle est obligée à des dépenses 15 plus fortes. 10 depuis le la Place de la Bastille . qui. brise la — Le 25 . à l'avenir.: extending from faubourg Saint. Saint Marcel and Saint Jacques are on the left bank. — Le pour commencer. se portent partout en plusieurs divisions. sont forcées et incendiées. Saint-Honoré. .Jacques. les commandants défendent aux troupes de tirer: mais l'animal surexcité. outre celles faubourgs des Saint- Marcel et Saint.Antoine jusqu'au faubourg 5 et. c'est le peuple en armes et dans la rue.72 Origines de la France Contemporaine le roi a interdit toute violence. avant tout. Une bande enfonce à coups de hache la porte des Lazaristes. . Aussitôt la lie de la société monte à la surface. pour livrer au pillage les maisons dont les maîtres sont regardés comme les «Ils vont de porte en 20 ennemis du bien public. armés de piques et de bâtons. chacun tremblant chez soi. nouveau souverain s'est montré. la bourgeoisie se tenait enfermée. «Des brigands. la ville demeure sans revenu. prend toutes les précautions pour des attentats. farouche. criant: des armes et du pain! — nuit effrayante. mais peu importe à la populace. 26 Lazaristes: convent of the Lazarists or prêtres de la mission in the northem part of the city.Antoine eastward to Vincennes along the right bank of the river Seine. » Il n'y a plus d'octroi. pour soi et pour les siens. Dans la nuit de 12 au 13 juillet «toutes les barrières 10 depuis le faubourg Saint. la capitale semble livrée à la dernière plèbe et aux bandits. il entend se conduire lui-même. il écrase ses gardiens. )> lendemain 13. » Durant cette porte. veut le vin à bon marché.

the résidence of the dukes La Force in the sixteenth century. forcent les passants à boire. armés de fusils. cabinet de physique. Cependant on enlève le grain et les farines que les religieux étaient tenus par édit d'avoir toujours en magasin. les uns « des comestibles. y enlève des armes et des armures de prix. les autres un broc. It was suppressed in 1850. . noyés dans le vin. beaucoup sont des étranle 14 la Force: an ancient Paris prison. on y trouva une trentaine de morts et de 5 mourants. king of Naples and Sicily. la plupart armés comme des sauvages. une 15 Force troisième pénètre dans le Garde-Meuble. les armoires. on pille des boutiques de boulangers et de marchands de vin. «des hommes de la plus vile 20 populace. d'une physionomie effrayante. Le vin coule en talus dans et versent à tout venant. déguenillés.La Révolution 73 bibliothèque. » Vagabonds. se font ouvrir les portes des maisons. les tableaux. plusieurs ((presque nus. les fenêtres. défonce les tonneaux et se soûle: vingt-quatre heures après. c'est une kermesse. l'odorat en est frappé». hommes et femmes. délivrer les prisonniers pour dettes. Pendant la nuit du 13 au 14. à manger. la rue est pleine de débris et de brigands qui tiennent à la main. et on en conduit cinquante-deux Une autre troupe vient à la voitures à la Halle. de l'argent et des armes. 16 Garde-Meuble: storeroom of the king's furniture near the Tuileries. de broches et de piques. Devant la maison. It was built in 1265 by Charles. There took place the massacre during the Reign of Terror. 10 le ruisseau. » 25 ils sont ((de ceux qu'on ne se souvient pas d'avoir rencontrés au grand jour ». donner à boire. se précipite dans les caves.

— Origines de la France Contemporaine 74 On dit qu'il y en a emparés des principaux postes. . sabre ou pistolet pour 12 sous. et ne fut sauvé des bandits Déjà. Quoted from his L'Œuvre de sept jours. ville. elle reste toujours Son panégyriste folle. parce qu'elle est populaire. tout le comité 18 Dussaulx: Jean (died 1799). » et les voleurs commençaient à se donner carrière. et l'insurrection redevient politique. Pour Legrand.000. 50. Mais. nulle tion totale de la société. 5 que par la garde nationale. de Salles: J. Enfin l'on pend sur place quelques malfaiteurs. l'un Le commandant d'eux. et ils sait d'où. en pleine rue. a. Paris courut risque d'être pillé. des gentils10 hommes s'y font inscrire.000 en compagnies. Pendant ces deux jours et ces deux nuits. se sont — milice s'organise. en bataillons tent et 48. qu'ils ont choisi. et c'est la foule 25 qui leur commande. Heureusement la venus on ne gers. et de déclarer aux envahisseurs qu'il va faire sauver l'Hôtel de tout sauter. 26 M. » 20 direction. leur épée. the leader of the électoral committee. «des créatures arrachaient aux citoyennes leurs boucles d'oreilles et de souliers. aux vagabonds leur fusil hommes les pour se forment bourgeois achè- 3 livres. de Salles. vingt baïon- nettes sur la poitrine. pendant un quart d'heure. on en désarme beaucoup 15 d'autres. quel que soit son objet. et plus d'une fois. n'a d'autre ressource que de faire apporter six barils de poudre. les premiers habitants. Dussaulx avoue qu'il «a cru assister à la décomposiPoint de chef. Les électeurs qui se sont improvisés représentants de Paris semblent commander à la foule. Baptiste (died 1794). M.

à la première demande. ((des gens hors d'eux10 mêmes. On les ménage comme des enfants à qui l'on tâche de faire le moins de mal possible. de dix heures du matin à cinq heures du soir. par 30 l'odeur de la poudre. conformes à l'humanité du temps. et après avoir prévenu les assaillants qu'on va faire feu. « une affluence de quinze cents hommes pressés par cent mille autres qui s'efforcent d'entrer. et. ils fusillent des murs hauts de quarante pieds. sa longanimité. pour 25 défendre le second pont. par l'entraînement du combat. ils sont affolés par la sensation nouvelle de l'attaque et de la résistance. l'enceinte du bureau qui est repoussée jusque sur le siège du président. sont excessives. ne sachant où ils sont ni ce qu'ils veulent. le gouverneur fait retirer ses canons des embrasures. Bref. un tumulte à faire croire que c'est (de jour du jugement dernier. 5 les banquettes qui se renversent les unes sur les autres. est près d'être ceinte où ils — . des hurlements. et c'est par hasard qu'un de leurs coups atteint sur les tours un 15 invalide. et leurs expédients sont au niveau de leur tactique. épais de trente. il invite à dé20 jeûner la première députation. Pour eux. parlementent et supplient. il permet à l'envoyé de l'Hôtel de ville de visiter toute la forteresse. il fait jurer à la garnison de ne point tirer. ils ne savent que se ruer contre le massif de pierres. S'il tire enfin. il subit plusieurs décharges sans riposter. pour la plupart. et laisse emporter le premier pont sans brûler une amorce. » les boiseries qui craquent. dans l'enmassacré. des chansons.La Révolution 75 Figurez-vous. » des cris de mort. si elle n'est attaquée. » A la Bastille. sa patience. c'est à la dernière extrémité.

qui a des notions d'archéologie. qui monde a perdu introduisent l'ennemi. mêlés à des gardes 20 françaises. la tête. » par capitulation. ceux-ci encore davantage. il semblait aux cent vingt hommes de la garnison que Paris tout entier débordait contre eux. marchands de vin. ils commenenivrés par la victoire. parce qu'ils sont A peine entrés. sur la promesse qu'il ne serait fait de mal à personne. S D'autres la brûler. avant même d'être attaquée. Mais la place de la Bastille et toutes les rues environnantes étaient comblées de curieux qu} venaient voir le spectacle. dit un témoin. Quelques-uns croient avoir saisi la fille du gouverneur. Aussi bien ce sont eux qui baissent le pont-levis. qui avaient laissé leurs voitures à quelque distance. mettent le feu à un avant-corps de bâtiment rempli «La de paille. et les derniers venus fusillent . merciers. tailleurs. et se bouchent ainsi le passage. La garnison. 10 Bastille n'a pas été prise de vive force.Origines de la France Contemporaine 76 Un brasseur imagine d'incendier ce bloc de maçonen lançant dessus avec des pompes de l'huile Un d'aspic et d'œillette injectée de phosphore. Du 25 haut de leurs parapets. pour obliger le père à se rendre. trop bien garantie. charrons. nombre de femmes élégantes et de fort bon air. n'avait plus le cœur de tirer sans péril sur 15 des corps vivants. d'autre part. les assiégés comme tout le les as- 30 siégeants. la plupart ouvriers ou boutiquiers du faubourg. disait un des combattants. parmi eux. et veulent nerie. elle était troublée par la vue de la foule immense. jeune charpentier. Huit ou neuf cents hommes seulement attaquaient. et. elle s'est rendue. propose de construire une catapulte. cent par tout briser.

lui semblent des prisonniers. l'instinct meurtrier s'est éveillé. les gardes assassins. c'est assez pour elle qu'un cri de haro. françaises qui savent les lois de la guerre. changée en idée fixe. and D.. qui a sauvé un quartier de Paris. 5 voir «Ceux qui n'avaient point d'armes. tous veulent lonté de tuer. et la vo- répandue au Sa seule clameur loin dans la foule qui n'a pas agi. just the same in English. tâchent de tenir leur parole. est promenée dans les rues en triomphe. le vertige vient. suffit à la persuader. s'est 30 frapper. pendu.La les 77 au hasard: «chacun tire sans où ni sur qui les coups portent. dit un meurtre . et sa main. en route ou sur place. dans En leur sarrau bleu. avec trois soldats. l'homme voit rouge. mais la foule qui pousse par der- 15 qui frapper. celui qui a empêché le gouverneur de faire sauter la forteresse a le poignet abattu d'un 20 coup de sabre. Français). et son délire s'achève par la férocité. et frappe à l'aventure. c'est que. personne n'y obéissant à personne. on en tue cinq. Dict. à présent. attention ni 5 Révolution faire La toute-puissance subite et la licence de tuer sont un vin trop fort pour la nature humaine. est percé de deux coups d'épée. rouge = avoir un accès de colère qui pousse au (H. Car le propre d'une insurrection populaire. elle s'acharne sur les invalides qui lui ont rière ne épargne sait les Suisses ouvert la porte. et que les héros n'y peuvent contenir les Les braves qui sont en avant. Pendant les longues heures de la 25 fusillade. les passions méchantes y sont libres autant que les passions gé- ionéreuses. Elle qui ont tiré sur elle et qui. dès que l'un frappe. revanche. » premiers. On entraîne les officiers.

lorsqu'on apporta devant moi tête perchée sur une pique. » et l'on invite l'homme qui a reçu le coup de pied à la couper lui25 même. Celui-ci.Origines de la France Contemporaine 78 officier.Antoine. le sabre mal affilé ne coupant point. Déjà deux de mes soldats avaient été assas- mes 5 sinés derrière moi. sous un cri général d'être pendu. il frappe sur le col nu. en se débattant. et me menaçaient de leurs poings. Autour de lui. et croit même «mériter une médaille en détruisant un monstre. on frappe sur son cadavre. cuisinier sans place. Celui-ci. juge que. puisque tel est l'avis général. en criant: «c'est un galeux et un monstre qui nous a trahis. mais. » Avec un sabre qu'on lui 30 prête. et «comme en sa qualité de cuisinier celle 10 — . il crie: ((qu'on me donne la mort. lance un coup de pied dans le bas. » et. jusqu'à quelques centaines de pas de l'Hôtel de ville. avait reçu un coup d'épée dans l'épaule droite. J'arrivai enfin. » le gouverneur. on le traîne dans le ruisseau. la nation demande sa tête pour la montrer au public. arrivé dans la rue Saint. » Alors. A l'instant il est percé de 20 baïonnettes. les fem- grinçaient des dents. de Launay.ventre d'un des hommes qui le tenaient. demi-badaud qui est allé à la Bastille pour voir ce qui s'y passait. » les 15 autres: ((il faut l'attacher à la queue d'un cheval. désespéré et voulant abréger son supplice. en sortant. l'action est patriotique. les uns disaient: «il faut lui couper le cou. en me disant que c'était une — de M. tout le monde lui arrachait les cheveux et lui donnait des coups. il tire de sa poche un petit couteau à manche noir. laquelle on me présenta pour la considérer. » les autres: ((il faut le pendre. lançaient des pierres contre moi.

il fait attacher à la tête deux inscriptions pour bien indiquer à qui elle était. manient les vies aussi librement que les paroles. Puis. ils prennent soin d'en adresser un à chacune des personnes désignées. » l'opération. a literary club of that âge. et. Switzerland. le comte d'Artois. 21 baron de Bezenval: he fled to his native land. 20 le maréchal de Broglie. mais non il sait travailler les viandes. rue Saint-Honoré. 22 café du Caveau. ont dressé dans la nuit du 13 au 14 une liste de proscription dont ils colportent les exemplaires. le baron de Bezenval. d'autres encore. sous le boucher. Minister of War under Louis XVI and marshal of France. a meeting place of les chansonniers du Caveau. mettant il la — 20 de Broglie: Victor François (1 718-1804). d'autres gamins. le cortège arrive sur le pont Neuf. 1825): commander of the régiment Royal-Allemand. le prince de Lambesc.La Révolution 79 achève heureusement tête au bout d'une fourche à trois branches. il suffira maintenant qu'une bande rencontre l'homme dé25 nonce. et accompagné de plus de deux cents personnes armées. » C'est la plaisanterie finale: il y en a dans tout triomphe. 15 avec une légèreté de bavards. et. en lui disant: «Salue ton maître. il ira jusqu'à la lanterne du coin. qui. au Palais-Royal. Cependant. une récompense est promise à qui portera leurs têtes au café du Caveau. Voilà des noms pour la foule lâchée. devant la statue de Henri IV. . he emigrated after — le prince de Lambesc (1751the outbreak of the Révolution. on incline 10 trois fois la tête. after the storming of the Bastille. il se met en marche. sans compter la popu5 lace. La gaieté vient: après avoir défilé dans le Palais-Royal. on voit apparaître le gamin.

quand le roi a éloigné ses troupes. portée sur une pique. He was a moderate . le tribunal improen permanence et achève ses arrêtés par ses M. Des accusations 10 aussi meurtrières et aussi proches de l'exécution flottent dans l'air et de toutes parts. de Flesselles. et les chefs municipaux qu'elle s'est donnés. Bailly. d'abîmer leurs maisons. et l'envoie prendre. Sans autre examen. prévôt des marchands et actes. et sa tête. 25 renvoyé ses ministres. les autres s'acharnent sur son corps. visé siège — — — 29 Bailly: Jean Sylvain (1 736-1 793). ce qui signifiait déjà ennemis de l'État. tout accordé. On ne peut plus entrer dans Paris ou en sortir. he became Mayor of Paris after the fall of the Bastille. dit un électeur. déclarer sa profession. un jeune homme l'abat d'un coup de pistolet.80 Origines de la France Contemporaine Toute la journée du 14. Livrée aux révolutionnaires et à elle-même. dans le trajet. maire de Paris. de Launay. les jours suivants. » Toute vie est suspendue à un fil. le danger reste aussi grand. et. rappelé Necker. de raser leurs hôtels. sa demeure et son vœu. on nous dénonçait ceux que l'on croyait contraires à la Révolution. «Sous le moindre prétexte. et marchons chez Bezenval!» Les cerveaux sont si effarouchés et les esprits si défiants qu'à chaque pas 20 dans la rue « il faut décliner son nom. la multitude a toujours les mêmes soubresauts meurtriers. va rejoindre celle de M. le Palais-Royal le déclare traître. au delà. président des électeurs à l'Hôtel de ville. sans être suspect de trahison. Un jeune homme s'écria: qu'à l'instant on me suive. on 15 ne parlait de rien moins que de saisir leurs personnes. s'étant S montré tiède.

puis d'un quart. si nous n'avions pas de pain. iode sa main. M. et. 14 au 22 juillet. was Commander-in-Chief of the National Guard from Lafayette: ices in the He 1789 to 1791. sauve. par le Palais-Royal. affolé par le soupçon. son gendre. Le 22 juillet. Du colère et de l'envoyer sur-le-champ en prison. 20 25 M. de se jeter malheureux sur lesquels elle s'abat. Foulon. taille. un accusé est un coupable. Bailly. a dépensé soixante mille francs. Berthier. nous n'avions — 1 Marquis de (1 757-1834). est obligé de feindre contre elle une grande entre elle et les Le 15 homme. M. sont de l'implorer. deux administrateurs du premier rang. une légende s'est faite: «Il a dit que nous ne valions pas mieux que ses chevaux et que. Foulon. dix-sept personnes en divers quartiers. forcés de ruser avec elle. au péril de sa vie. l'hiver pré- — cédent. et l'autre près de Compiègne. juillet.La Révolution 81 commandant de Lafayette. homme aux appliqué et capable. Pour Foulon. exaspéré par la faim. une femme. dans la nuit. noted for his servAmerican Révolution and the Révolution in France. mais intelligent et utile. la garde nationale. ce les cotes surchargées. 15 l'un près de Fontainebleau. pour la sauver. sont arrêtés. conseiller d'État. maître sévère. déguisée en est arrêtée dans la cour de l'Hôtel de ville. pour donner de l'ouvrage pauvres. Mais tous deux sont proscrits publiquement. a cadastré l'Ile de France pour égaliser la qui a réduit d'un huitième. sur les dénonciations qui se propagent autour de Paris comme des traînées de poudre. dans un peuple effaré par le désordre. depuis huit jours. 5 et si maltraitée qu'elle s'évanouit. . Berthier. et M. dans sa terre. Lafayette.

— — 9 P Abbaye: i. En vain le bureau des électeurs com5 mande. il 3° pousse vers la lanterne. accroché à la lanterne. et la bouche pleine de foin. sa tête est coupée et Pendant ce temps. on le Alors. expédié de Cpmpiègne par la municipalité qui n'osait le garder dans sa prison toujours menacée. la foule crie: «jugé et pendu. pour le sauver. la corde casse deux fois.82 Origines de la France Contemporaine — Le vieillard de soixantequ'à manger de l'herbe. voilà le pain que tu nous faisais manger! » Arrivé devant l'église de Saint-Merry. un nouveau flot de 10 peuple arrive. se voyant perdu. . un collier de chardons au cou. aux relais. rependu avec 15 une corde neuve. et deux fois il tombe sur le pavé. 20 portait des écriteaux chargés d'épithètes infamantes. et un homme bien vêtu s'écrie: «Qu'estil besoin de jugement pour un homme jugé depuis trente ans ? » Foulon est enlevé. Berthier. on jetait du pain noir et dur dans sa voiture en lui disant: «Tiens. malheureux. aux yeux de la multitude qui a besoin d'expliquer le mal par un méchant. En vain Lafayette supplie et insiste par trois fois pour que le jugement soit régulier et que l'accusé aille à l'Abbaye. vendu un seul grain de blé. qu'il soit mis en prison. puis décroché. Conduit à l'Abbaye. on arrivait en cabriolet sous escorte. son escorte est dispersée. e. une tempête effroyable d'outrages Quoiqu'il n'ait jamais acheté ni 25 éclate contre lui. » et. elle nomme des juges.. la prison de P Abbaye. mise au bout d'une pique. Autour de lui. arrache un fusil aux meurtriers et se défend en brave. & military prison. traîné sur la place. une botte de foin sur la tête. » quatorze ans est conduit à Paris. on l'appelle accapareur. il est l'auteur de la famine. d'autorité.

. que l'armée de Lafayette recule 20 à la débandade. à présent que le péril. sous la molle clarté de 15 la lune. cabaret. jusqu'à deux heures du matin. Par hasard. . le soldat prend la tête. . l'année précédente. De retour au Palaiset Royal un attablés dans et demande deux débris. écoutait tantôt le violon de Saint-Georges. que le roi est renversé. hostilities against Francis II of Austria.la guerre est engagée: on April 20. de Lafayette. le peuple leur par la fenêtre. tandis qu'au-dessous d'eux 10 on promène le cœur dans un bouquet d'œillets blanc. porter. . devenu palpable et grave.La Mais un un autre on lui 83 soldat lui fend le ventre d'un coup de sabre. tous deux vont à l'Hôtel de ville pour montrer ces trophées à M. 1792. achèvent leur souper. 16 Garât: Jean Pierre (1 764-1823) He studied law. de Launay se trouvant là. . lui arrache le qui a coupé la tête de 5 Révolution donne le cœur à cœur. and later became a famous ténor singer. 1792. la bonne compagnie en grande parure venait causer au sortir de l'Opéra. PSYCHOLOGIE DE LA RÉVOLUTION 1792 Que sera-ce donc.: referring to August 19. que Lafayette passe 15 Saint-Georges: a famous violin virtuoso. France declared 18 . . que la guerre est engagée. le cuisinier M. va croissant tous les jours. when Lafay(1 . que l'Assemblée déclare la patrie en danger. Voilà les spectacles que présente ce jardin où. et parfois. . tantôt la voix délicieuse de Garât. le sol de la France est 21 Lafayette passe à l'étranger envahi etc. pupil of Leclair 745-1 799). ces ils les jettent et — III.

ancien chanoine. surrendered himself a prisoner to the Austrians. haché. et que le cri de trahison éclate de toutes parts ? Déjà le 14 mai 1792. de mois en mois. enlevé malgré une triple haie de gardes. cent vingt un plus grand n'emportent rien avec eux. de baïonnettes et de sabres: autour des meurtriers. chassés de leurs paroisses. quelques hardes. . conformément au décret qui se préparent navires en ont déjà à sortir de France. sauf un peu d'argent. à Metz. on March 14. Longwy (August 27) and Sedan way to Paris. 20 les bannit. que de la frontière se rendent sans résistance. sont à Rouen. assommé. a été taxé d'embauchage 10 pour les princes. et. ville moins intolé- rante que les autres. •autres s'embarquent pour Ostende sur bâtiment. et. sians. Ils not wishing to serve the cause of those who contemplated the déposition of his king. 1793. percé. que l'insurrection de la Vendée ajoute les déchirements 5 de la guerre civile aux menaces de la guerre étrangère. que le sol de la France est envahi. huit mille prêtres insermentés. de Fiquelmont. que les Prussiens entrent en Champagne. after the victories of (September 2).84 Origines de la France Contemporaine à l'étranger. M. à coups de bâtons. emmené une Deux centaine. parce qu'ils comptent 25 parties. The allied forces of the Austrians and Prusette. ayant causé sur la place SaintJacques avec un hussard. la multitude forcenée poussait des cris de rage. Qu'on en juge par un seul exemple. ou tout au plus deux de leur bréviaire. les forteresses — — s'accroît. had a 4 la Vendée: the clear Thèse Vendéens took up the Royalist cause against the Republic. à mesure que ses craintes augson imagination s'exalte et son délire 15 mentent. une. province between the Maine and Loire. Le 31 août 1792.

reviennent à grand'peine et les Signalé lui-même. n'importe: arrivés à Quillebceuf. et l'on 15 écrit à Paris pour savoir ce soutanes. Il faut que les prêtres descendent. entourent les navires. la garde nationale a Il tout visité pour ne laisser fuir aucun suspect. les cris et les huées redoublent. l'un d'eux. le «Dans toutes les municipalités riveraines. sur la pierre nue. au moment du départ. les deux premiers En effet. tant mieux s'il se noie. where the refractory priests were to embark. que les prêtres vont rejoindre l'ennemi. ils sont 20 pourchassés comme des bêtes fauves. — siégé. sous une tempête de hurlements. se jetant dans leurs barques. le bruit s'est répandu 5 convois sont arrêtés. io d'injures et de mauvais traitements. sans paille. signalés par des milices de village. Révolution 85 Chacun a son passeport en règle. vieillard à cheveux blancs. le navire est asmains vides. de blasphèmes. on les jette tous en et. juste — prison. sans pain. et les gens du pays. » et le 30 peuple des campagnes s'imagine à tout instant qu'ils 25 4 Quillebceuf: a seaport at the mouth of the Seine. Débarqués. . passent la nuit dans un bois.La revenir bientôt. L'apparition d'un corsaire d'Alger ou de Tripoli aurait causé moins de rumeur sur les côtes de l'Adriatique. man- a envoyé deux prêtres à Quillebceuf et Pont-Audemer pour faire cuire douze cents livres de pain. étant tombé dans la vase. c'en sera un de moins. quant de vivres. pour engager les populations à se tenir sur leurs gardes. — Cependant le qu'il faut faire troisième de tant de navire. s'enrôler. Un marin du bâtiment a publié que les malles des déportés sont pleines d'armes de toute espèce. tambour roule sans discontinuer.

cf. 20 il avec angoisse. — Néanmoins les prêtres sont consignés à bord. l'un des plus terribles. des gardes nationaux sont obligés de les conduire en prison dans un cercle de baïonnettes. l'autre d'un bâton ferré. des braves. voyant les barbes longues de ces pauvres prêtres. Pendant plusieurs longues journées. 13. et. Thèse words recur in the song Ça ira. messieurs. . s'est radouci à l'instant. Des barques chargées de volontaires et de paysans tournent alentour. le Enfin on se décide. le convoi affamé reste au milieu du fleuve. Celui-ci. s'emparent du navire. étant plus violent. épient l'endroit et le 10 moment les plus favorables. s'est En temps 30 mis à raser pendant plusieurs heures. A ce mot. la ville est en danger. complaisamment. s'élancent à l'abordage. pour les sauver.Origines de la France Contemporaine 86 5 — sabre et le pistolet au poing. bien armés. et leurs députés doivent comparaître devant le maire. 25 Remarquez que ces furieux sont «au fond les meilleures gens du monde»: après l'abordage. » menace les députés. — — 22 A la lanterne! note. il le plus effrayé. avec des injures et des menaces: dans les prairies voisines. on crie A la lanterne! et. montent dans des chaloupes. voyant deux prêtres approcher. est le refuse de valider les passe-ports. 1. et sont tout étonnés de n'y trouver ennemis ni ni armes. a tiré sa trousse. s'écriaitinvasion soudaine. la foule s'alarme. l'un muni d'une canne à épée. approchent avec précaution. en panne et gardé à vue. ancien 15 huissier et bon jacobin. il croit à une «En voici encore deux. tionales se forment en bataille. ils vont tous descendre. les gardes na- vont fondre sur lui. page 105. barbier de son état. et.

dit-il. causeur agréable. saluts. un capitaine de gendarle 5 un souverain local et indépendant: la tête lui tourne dans un pareil office. froid. » Quelque chose d'effroyable se prépare. Parmi ces gens qui semblent avoir perdu la raison. — du reste. personnage très poli. qui conserve son sangmerie. grâce à son 15 métier.La Révolution 87 ordinaires. en ce moment. mais ils n'en sont pas moins dangereux. emportés par le vertige. d'abord brutale. ils étaient que des respectés Mais. 25 mais auparavant nous purgerons l'intérieur. Par force et contre nature. qu'on prendrait pour des tigres. sont des moutons affolés. qui vient le soir rassurer les prendre avec eux du thé dans leur prison. 10 officier de la garde nationale. campagnard. d'excellente tenue. trois comme des pères et des guides. celle-ci universelle et définitive. puis légale et systématique. les commissaires de Roland sont témoins de cet effarement terrible. Later he became one of the Gironclist leaders. la septième jacquerie va venir. nous partirons. ils foncent de toute leur masse sur tout ce qui leur porte om20 brage. . et. car. «Le peuple se demande sans cesse ce que font nos généraux et nos armées. ses nerfs sont devenus calmes: c'est le bourreau. l'homme du peuple est hors de son assiette. on a fait de lui un théologien. Sur la route de Paris à Lyon. Oui. entreprise et exécutée en vertu de principes abstraits par détenus en effet. a l'habitude des tragédies. Les autres. et il — ' — 21 Roland: Jean Marie (1 734-1 793). Inspector of Manufactures at Amiens and Lyons. a French statesman. il a souvent le mot de vengeance à la bouche. un politique. il n'en est qu'un. les ecclésiastiques ne recevraient ans auparavant.

fin. son ap10 pareil nerveux. agissant à 15 part et pour soi. pour ne pas être tué.88 Origines de la France Contemporaine des meneurs dignes de leurs manœuvres. Au bout de quelques années. Nul n'est plus re30 et. il ne comprend pas les conseils qu'on lui donne. déjà appauvri par le jeûne. car son délire le soutient. s'est mis à boire. misérable. il chante et crie pendant des journées entières. doutable. des bourreaux qui lui préparent des supplices. aimé et admiré de tous. Il n'y eut jamais rien d'égal en histoire. il refuse les remèdes 20 qu'on lui offre. surmené de travail. —A la son visage s'assombrit. des meurtriers qui lèvent le bras pour l'égorger. chaque articulation. chaque muscle. roi. sursaute convulsivement par des secousses discordantes. il n'est plus obéi. . et il supporte. Alors il se précipite. et ses yeux s'injectent. il se croit millionnaire. et il lui semble qu'il marche dans une mare de sang. Un ouvrier. frappé d'un coup soudain. tous les jours il boit davantage et des liqueurs plus fortes. et surtout il boit plus que jamais. Les radieuses visions ont fait place aux fantômes monstrueux et noirs: il ne voit plus autour de lui 25 que des figures menaçantes. chaque membre. il tue. des traîtres qui s'embusquent pour tomber sur lui à l' improviste. on va voir des brutes devenues folles travailler en grand et longtemps sous la conduite de sots devenus fous. l'homme est gai. sa force est prodigieuse. il ne sent pas le mal qu'il se fait. cesse de mener la machine: il a beau commander. Une heure arrive où le cerveau. pour la première fois. ses mouvements sont imprévus. est surexcité et se détraque. II est une maladie étrange qui se rencontre ordi5 nairement dans les quartiers pauvres. mal nourri. Cependant.

des misères et des blessures De sous lesquelles succomberait un homme sain. aussi égarés qu'elle-même. même la France. exploits inouïs et barbaries abominables. c'est moins par le sophisme qu'elle leur présente que par fait. une accumulation de désirs les promesses qu'elle leur leur sensibilité profonds et puissants auxquels la théorie ouvre un débouché.La Révolution 89 sans y faire attention. auront désigné un ennemi ou un obstacle à sa fureur. ses organes désaccordés. 15 LES JACOBINS Lorsqu'une doctrine séduit les hommes. si le cœur est parfois la dupe de l'esprit. l'esprit bien plus 20 souvent est la dupe du cœur. 28 le Jacobin. puis subitement frappée de paralysie à la tête: aussitôt elle a trébuché de tous ses membres par le jeu incohérent et par les tiraillements contradictoires de tous A présent elle a traversé la période de délire joyeux et va entrer dans la période de délire sombre. mais nous le jugeons vrai parce qu'il nous agrée. the Jacobin Club originated in a small group . épuisée de jeûnes sous la monarchie. a toujours pour source principale un besoin avide. enivrée par la mauvaise eau-de-vie du Contrat social — 5 et de vingt autres boissons frelatées ou brûlantes. sitôt que ses guides. Dans le Jacobin. elle a plus de prise sur que sur leur intelligence. car. to IV. comme dans le puritain. quel que soit le canal théologique ou philosophique dans lequel il 25 coule. Un système ne nous agrée point parce que nous le jugeons vrai. la voilà capable de tout oser. souffrir et faire. et le fanatisme politique ou religieux. une passion secrète.

Mais sa première œuvre. The backbone of its power was broken when Robespierre was executed in July.' " . whence their name. 13 une flatterie pour V orgueil: Taine remarks: "Camille Desmoulins. se figurant la justice parfaite. la première injonction n'est pas morale. toute intérieure. se révolte. et sa doctrine. devient rigoriste 5 multiplie et commandements les qu'elle donnés par Dieu. si on la contraint d'y manquer. pour les imposer à autrui. avance cette vérité ainsi que toutes les autres.' il conclut ainsi: 'Notre Révolution purement politique n'a ses racines que dans l'égoïsme et dans les amours-propres de chacun. When the Assembly was moved from Versailles to Paris. chez le Jacobin. 1793. Robespierre became its head and aspired to control both the National and the Législative Assemblies. With branches ail over France. mais ses droits qu'il exagère. elle est morale. elle est croit elle impérieuse jusqu'au despotisme. ce sont les anxiétés de la conscience alarmée qui. When the violent élément came in. avant d'être politique. the Club assembled in the Convent of the Jacobin monks. et. ioAu contraire. est une — of Breton deputies for the discussion of current political questions. et. 1794. Ce qui la nourrit chez le puritain. were due to the support of the measures of Robespierre. thèse seceded. de la combinaison desquels s'est composé l'intérêt général. est la répression de soi par soi-même. among them Mirabeau and Lameth. ce ne sont pas ses devoirs. its influence was most powerful among the masses. mais politique. Après avoir cité les révolutions du quinzième et du dix-septième siècle 'qui tiraient leur force de la vertu et avaient leur racine dans la conscience. The Reign of Terror and the exécution of Louis XVI on January 21. Its first constituents were mild democrats. qui étaient soutenues par le fanatisme et par les espérances d'une autre vie.Origines de la France Contemporaine 90 — il y a une source de cette espèce. qui est l'enfant terrible de la révolution. au lieu d'être un aiguillon pour la conscience.

borné. intermittent de la chose publique. de la secte les prérogatives limitées qu'un homme fier revendique au nom du juste respect qu'il se doit à flatterie que soit — 5 lui-même. bref les précieuses garanties qui font de chaque ci15 toyen un souverain inviolable dans son domaine restreint. Si énorme et si insatiable F amour-propre humain.La Révolution 91 pour l'orgueil. l'élection des députés et la disposition de la bourse publique. l'égalité des citoyens devant la justice et sous l'impôt. qui défendent sa personne et sa propriété contre toute oppression ou exaction publique ou privée. une simple influence. 30 a savoir la propriété pleine et entière de la France et des Français. l'indépendance des tribunaux. la fixité de la loi. c'est la domination politique. et la sécurité de la vie privée qu'elle promet. la sûreté des biens et de 10 la vie. l'abolition des privilèges et de l'arbitraire. cette fois il est assouvi. et au besoin marchera dessus comme Ce n'est pas l'indépendance 25 sur une poussière vile. c'est-à-dire les droits civils complets avec le cortège des libertés politiques qui leur servent de sentinelles et de gardiennes. Des partisans de la constitution anglaise et de la monarchie parlementaire peuvent se contenter d'un si mince cadeau. qui le maintiennent tranquille et debout en face de ses concurrents et de ses adversaires. mais la théorie jacobine en fait bon marché. car jamais on ne lui a offert une si prodiNe cherchez pas dans le programme gieuse pâture. un contrôle indirect. . ce n'est pas le droit de voter tous les deux ans. Nul doute sur ce point: selon les — 23 en fait bon marché: see marché. debout 20 et respectueux en face de ses magistrats et de l'État lui-même.

il y s'en retire est.Origines de la France Contemporaine 92 propres termes de Rousseau. les sympathies qui lui conviennent. on dénie ou l'on conteste au peuple une parcelle quelil commet . quelles que soient ma condition. et. quiconque le rejette ou même. et on les lorsque. maintenant 30 y a des crimes de lèse-majesté populaire. le contrat social exige (d'aliénation totale de chaque associé avec tous ses droits à la communauté. lui et toutes 5 ses forces. Mais je le suis bien plus que pour ma quote-part. — — — droit naturel. institué par le 25 tions. pour ma quote-part. la foi. par cela faiteur public. dont les biens qu'il possède font partie. maître reconnu. non seulement de toutes les fortunes. peut légitimement imposer de force à ses membres l'éducation. on n'est pas admis aux bénéfices d'un pacte lorsqu'on en répudie les condiBien mieux. par cela seul qu'ils en ont rejeté quelque clause. comme moi. chacun se donnant tout entier. est obligatoire. signent le contrat social tout entier. elle ne la confère qu'à ceux qui. est de droit membre de ce souverain despotique. Jadis. tel qu'il se trouve actuellement. les 10 opinions. un malun ennemi du peuple. Car cette royauté qu'elle me dé20 cerne. parole ou pensée. mais aussi de tous les corps et de toutes les âmes. je suis czar et pape. un scélérat. si j'adhère à la doctrine. comme celui-ci. » tellement que l'État. Or chaque homme. avait des crimes de lèse-majesté royale. j'ai plein pouvoir sur les biens. Ainsi. par cela seul qu'il est homme. les vies. encourent la déchéance. les consciences de vingt-six millions de Français. mon incompétence. par action. mon ignorance et la nullité du rôle dans lequel j'ai 15 toujours langui. le culte. tous les autres.

gouvernement. Il lui faut une bien haute opinion de soi pour se croire souverain autrement que par son vote. faute de nourriture. pour s'ériger. dogme qui proclame la souveraineté du peuple. pour manier les affaires publiques sans plus de 20 scrupule que ses affaires privées. clergé. les cinq de la secte. cette outrecuidance n'était en lui qu'un germe. Au commencement. hors quand on est 5 ou six mille Jacobins de Paris. avec ses quatre bribes 25 de latin et ses lectures de cabinet littéraire. aboutit en fait à la dictature de quelques-uns On est hors de la loi et à la proscription des autres. particuAinsi le liers. un particulier ordinaire ne peut les adopter jusqu'au bout. ces conséquences vont se produire à la lumière. qui sommes le monarque légitime. en guide. C'est nous. quel que soit l'appareil 15 logique qui les déroule. et visiblement. avec son expérience de conseil municipal et de club. pour y intervenir directement et de force. à moins d'un orgueil démesuré. lui et sa coterie. indifférents. il est capable de trancher net des questions immenses et compliquées que les hommes supérieurs et spéciaux abordent en 30 hésitant. négociants. en temps ordinaire. en gouverneur de son gouvernement.La Révolution 93 conque de l'autorité plus que royale qui lui appartient. elle serait restée à l'état de moisissure 10 qui. en censeur. par la persistance de leur opposition ou par l'incertitude de leur obéissance. le pontife infaillible. noblesse. et. jamais. avec ses informations de café et de gazette. riches. . pour se persuader qu'avec la médiocrité de son éducation et de son esprit. oseront révoquer en doute notre indubitable droit! Une à une. et malheur aux récalcitrants ou aux tièdes.

il 20 éclate dans les harangues des clubs et dans les pétitions à l'Assemblée constituante. associated with Robes- journalist. procureur. la constitution. Robespierre: see chap. Robespierre. Fréron. dans un recoin de sa chaumière. hautain. tous les papiers officiels qui lui confèrent ses glorieuses prérogatives. Saint. Marat. faible et inofïensive d'aspect. tout d'un coup. n'a qu'à rencontrer l'air et l'aliment pour devenir une excroissance vénéneuse et une végétation Avocat. Dès l'origine. 22 Saint. Mais le cœur ne sait pas les étranges semences qu'il porte en luimême: telle de ces graines. the Reign of Terror. — — de la secte. Marat. de plus arrogant que ce ton. curé. also pages 110.Just ne quittent jamais 5 colossale.94 Origines de la France Contemporaine rampante ou d'avorton desséché. a friend of Desmoulins. pierre. He promoted . page 120. a Fréron: Louis Stanislas (1 765-1802). whom he later endeavored to replace. contraste entre la mesquinerie de son état et l'importance dont l'investit la théorie! Comme il embrasse avec amour un dogme qui le relève si haut à ses propres yeux! Il lit et relit assidûment la Déclaration 15 des droits. VII. à des égards ou à du respect pour autrui est exclu de le style autoritaire: c'est celui 21 Loustalot: Elisée (1762-1790). Danton. journaliste. — — m. découvrirait des Quel 10 parchemins qui l'appellent à la couronne. tout ce qui ressemble 25 valets.Just: Antoine (1 767-1 794). later subprefect of San Domingo. a French revDanton. artiste ou lettré de troisième et quatrième ordre. olutionist. et tout de suite il prend le ton Rien de plus qui convient à sa nouvelle dignité. Loustalot. et il finit par devenir un jargon à l'usage de ses derniers Politesse ou tolérance. chirurgien. il s'en remplit l'imagination. Cf. le Jacobin ressemble à un pâtre qui.

à ses propres yeux. In 1792 they were in control of the Assembly. si répugnante qu'en soit la lie. . . Car. 11 Girondins Montagnards: the Girondists represented the Département Gironde and were moderate Republicans. les fanatiques. dit Marat. seul pur. the extrême Revolutionary party under Robespierre and Danton. A l'ouverture du club de Troyes. who gained control in 1793. » Des Girondins aux Montagnards. l'unique. la théorie divise les Français en deux groupes: d'un côté. un maître d'école recommande aux femmes ((d'apprendre à leurs enfants dès qu'ils commenceront à bégayer. n'a tenu si droit et l'impeccable. l'orgueil peut boire la théorie jusqu'au fond. 5 de grands mots. . jamais si constamment sous son nez l'encensoir qu'il bourrait de ses propres louanges. la philosophie et la politique.La leurs paroles comme Révolution 95 de leurs actes: l'orgueil usurpa- teur et tyrannique s'est fait une langue à son image. égaux en droits aux premiers potentats de l'univers. et l'on voit non seulement les premiers acteurs. est un Romain. were the Montagnards. mais encore les simples comparses trôner sur leur estrade Chacun d'eux. on ne peut lui résister sans crime. un grand homme. si mortels qu'en soient les effets sur ceux-là mêmes qui en bravent la nausée pour en avaler le poison. l'infaillible. un sauveur. les aristocrates. l'infatuation va croissant. un héros. Interprêtée par lui. or members of the Mountain. 10 qu'ils sont nés libres. toutes les combinaisons de l'esprit 15 humain sur la morale. Robespierre aux yeux de Robespierre. Opposed to them . puisqu'il est la vertu. 20 25 le homme — A ce degré. » D'un bout à l'autre de la Révolution. ((Je crois avoir — épuisé. sera toujours. The name mountain was applied because the party sat in the higher part'of the hall.

Origines de la France Contemporaine çô les égoïstes. il a faussé 3° en lui-même les précieuses notions qui nous ramènent à la vérité et à la justice. 25 a force de s'admirer lui-même. de l'autre côté les patriotes. cette pente. la déportation. il a fini par ne plus voir les hommes réels. le vaste manipule gens de la monde moral se trouve défini. les hommes corrompus. ou. en qualifiant les choses à l'inverse de ce qu'elles sont. Contre des traîtres. c'est un fou qui a de la logique. Grâce à social qu'elle c'est-à-dire les cette réduction. employons largement la confiscation. car. pareil à celui d'un théologien qui deviendrait inquisiteur. l'emprison- nement. Rien de du gouvernement: il méchants aux bons. 5 et vertueux. le Jacobin a canonisé ses meurtres. il a fini par ne plus apercevoir dans ses adversaires et même dans ses Sur rivaux que des scélérats dignes du supplice. et un monstre qui se croit de la conscience. A force de contempler ses formules abstraites. la noyade et la guillotine. il a contracté deux difformités. les philosophes. bref. Des contrastes extraordinaires s'assemblent pour le former: le Jacobin. tout est permis et méritoire. Sous l'obses2osion de son dogme et de son orgueil. les mauvais citoyens. à cet 10 effet. de supprimer les méchants. les hommes secte. et il a perverti en lui le sens moral. l'une de l'esprit. l'autre du cœur: il a perdu le sens commun. exprimé. rien ne peut l'arrêter. 15 Ainsi s'achève ce caractère. ce plus clair à présent que l'objet s'agit de soumettre les qui est plus court. Aucune lumière n'arrive plus aux yeux qui prennent leur aveuglement pour . et maintenant c'est par philanthropie qu'il tue. représenté par une antithèse toute faite.

ayant leur patrimoine. «affaiblis par l'habitude de la sécurité ou des 20 jouissances. la plèbe brute 15 et misérable. les têtes ardentes. ingrats qu'un jour de révolution la richesse et acquitte envers leurs bienfaiteurs. novateurs enthousiastes qui prêchent la raison poignard à la main. étonnés d'un bouleversement imprévu et cherchant à se reconnaître. 25 calculant péniblement leurs sacrifices à l'instant où l'ennemi va leur arracher la possibilité d'en faire désormais. n'opposant que le tact et la prudence à une audace continue et au mépris des moyens légitimes. Partout la composi- — 5 tion des partis est la classés de tout consumé 10 état. des aventuriers résolus . sédentaires. envieux. ne sachant ni se décider ni rester inactifs. les ouvre la porte de les même. occupés de leurs affaires privées. le peloton aggressif les le — des fanatiques sans scrupule. divisés par la diversité de leurs intérêts. D'un côté sont les dé- (des dissipateurs qui. Dans chaque ville ou canton. » Partout l'issue du conflit est la même. bourgeois ou demi-bourgeois d'esprit et de cœur. » De l'autre côté sont les gens paisibles. les hommes de néant à qui le désordre des emplois publics. combattant avec la mollesse et l'égoïsme contre les passions dans leur état d'indépendance. avec une idée principale d'anarchie. ne peuvent souffrir ceux qui en ont un. contre la pauvreté féroce et l'immoralité 30 hardie. qui. en un mot. est excitée à tout oser. les indigents. quête jacobine: déjà au mois d'avril 1792 elle s'étale sur plus de vingt départements.La Révolution 97 de la clairvoyance: aucun remords n'atteint plus l'âme qui érige sa barbarie en patriotisme et se fait Ainsi s'opère la condes devoirs de ses attentats.

comme si l'empire était toujours en insurrection. ils organe apparent de la voix de leur coterie a semblé la voix du peuple. impose sa domination à la majorité moutonnière. Partout le principe des 5 contre Jacobins est le même. qui. En consédénoncent à l'Assemblée nationale tolérer les grosses violations soquence. il contient ordinairement un assez grand nombre d'hommes instruits. la gendar- . ils ont marché en avant par des empiétements continus et irrésistibles. D'une part. ni s'insurger l'insurrection.Origines de 98 la France Contemporaine et des vagabonds avides. est d'agir imperturbablement dans toutes les occasions. après que les limites des pouvoirs 10 ont été posées. leur dit un directoire de département. et l'impunité a consacré leur usurpation. «Votre système. accoutumée à la régu- d'une civilisation ancienne. » Partout la tactique des Jacobins larité l'ordre — — même. monopole du 15 est Dès l'abord la ils patriotisme. Aussitôt brutale des autres sociétés. intéressés au maintien de — l'ordre. Deux obstacles sont encore sur leur chemin. n'ose troubler pour mettre fin au désordre. 20 leur ascendant s'est établi sur les autorités légales. aisés. ils comme un le centre incivique et contre-révolutionnaire ((d'aristocratie bourgeoise. même après une constitution acceptée. et. et il est moins enclin que la municipalité à de la loi. comme si vous étiez revêtus d'une dictature nécessaire au salut de la cité. » D'autre part. au nom du salut public. se sont attribué le par la destruction sont devenus le seul l'opinion publique. comme si vous étiez. si conciliant ou si timide que 25 soit le directoire du district ou du département. revêtus de tous les pouvoirs.

ils expulsent. sont incommodes aux fabricants d'émeutes. sa force armée. son autorité établie. dans cet état d'impuissance de la force publique et d'avilissement des autorités constituées. nomades arrivés des départements. organisé. «mendiants de . son 10 journal officiel. actif. ses représentants et agents locaux. débauchent et surtout épurent la gendarmerie et la troupe. — — V. toujours Révolution 99 instituées contre l'émeute.La merie et la troupe. il 15 trances ne sont que du papier noirci. il leur suffira d'une poussée au centre pour faire tomber le tronc. 25 PARIS EN 1792 Paris a toujours sa population interlope et flotcent mille indigents. il leur est impossible d'entretenir la vie et 20 le mouvement du vaste corps dont tous les membres sont paralysés. «dans ce renversement de tout ordre. sa correspondance régulière. bons commis et honnêtes gens. En conséquence. essayent de remplir leur office: leurs injonctions et remonDésespérés. sa politique déclarée. Vainement les derniers ministres. une con5 fédération de douze cents oligarchies qui manœuvrent leur clientèle de prolétaires sur le mot d'ordre expédié de Paris: c'est un État complet. Telle est la fondation de l'État jacobin. parmi eux un tiers de tante. » Quand un arbre est déchaussé. se démettent en déclarant que. avec son gouvernement central. il est aisé de l'abattre: à présent que les Jacobins ont tranché toutes ses racines.

rue de Bièvre. le 13 juillet 1789. . called the French Defoe. Les industries 20 de luxe chôment depuis trois ans. le fort de la Halle. lorsqu'elle s'ébranle: c'est aujourd'hui le dernier jour des riches et des aisés. » débardeurs et conducteurs de trains. ne voient. pillé les — : 1 Rétif de la Bretonne (1 734-1806): a littérateur. a tributary of the Seine. 6 la Nièvre Loire. à qui l'occasion suggère des propos de cannibales et qu'on retrouvera aux premiers rangs dans les journées de 10 septembre. ending in the supremacy of the blacks. les denrées coloniales sont hors de prix le menuisier. surtout dans les faubourgs. Cela fait «une tourbe redoutable qui 15 semble dire. et l'artisan sans ouvrage a mangé ses petites épargnes. n'ont plus et. . connectée! with the by a canal at Nevers. leurs femmes. » comme que le lieu mois auparavant ont » boutiques des épiciers. race. et l'instant présent. nourris dans les forêts de la Nièvre et de l'Yonne. demain nous coucherons sur l'édredon. le serrurier. . aigries par la peine. 4. is .Origines de la France Contemporaine ioo ceux que déjà. vrais sauvages habitués à manier le croc et la hache. le maçon. 1. demain sera notre tour. » Plus inquiétante est encore l'attitude des vrais ouvriers. Depuis la ruine de Saint-Domingue et le pillage des épiceries. à côté d'eux. The island had been ceded to France in 1697. a tributary of the Yonne. qui. l'Yonne: the Nièvre. Rétif de la Bretonne voyait passer devant sa porte. 21 la ruine de Saint-Domingue: the revolt of the mulattoes in San Domingo in 1 791-1793. For the importance of its trade see page 41. avec eux (des horribles tireurs de bois 5 flotté.Antoine. pour aller rejoindre leurs pareils du faubourg Saint. «les femmes de bateaux. trois l'animal.

populus. écrit un commissaire de police. mon du duc de Villeroi à Louis maître. leurs propres yeux. le dogme de la souverainté du peuple a poussé de profondes racines. ils grondent en songeant que la récompense de leur patriotisme est un surcroît de privations. tout cela 30 est à vous. ce que nous appelons universalité des citoyens. and regency. the tutor of Louis XV. qu'elle est la première sentinelle de la Ne leur nation». vous êtes le leur café — — — XV 28 duc de Villeroi: favorite of Louis XIV. et les voilà sûrs de leur capacité. tandis que tout autre que lui est sujet à de grandes A erreurs». tout cela vous appartient. 10 citoyens de Paris se croient sur la place publique le peuple. dans 5 leur cervelle oisive. « L'opinion des groupes. et. Mais surtout ils sont devenus Jacobins et. qu'elle est plus à portée qu'aucune autre d'apprécier la conduite des ministres. et les voilà sûrs de leur droit. Eh bien. le thème unique que leur répètent à l'envi leurs courtisans de la presse. et.La Révolution 101 au lait le matin. later marshal. dites pas qu'il y a des autorités compétentes et mieux 20 informées qu'eux: Robespierre leur assure «qu'en matière de génie et de civisme le peuple est infaillible. depuis trois ans. chaque matin. ils sont les représentants légitimes 25 et compétents de la France. voyez ce grand royaume. du club et de la tribune est le mot enfant: «Voyez. après trente-deux mois de prédications. est que la constitution Les est inutile. » Ne leur dites pas qu'à côté de Paris il y a la France: Danton leur a montré que la capitale «se compose de citoyens qui appartiennent 15 en quelque sorte aux 83 départements. et que le peuple seul fait la loi. asamemberof the committee on .

Seuls convaincus que l'attroupement dans la rue est souverain au même titre que la nation dans ses comices. Legendre. à force iode déraison et d'outrecuidance. Telle troupe.102 Origines de la France Contemporaine maître. . parce que. et. commandant du bataillon des EnfantsTrouvés. tels chefs: à un taureau il faut des bouviers pour conducteurs. » — Sans doute. ayant le costume. dans la rue. mais d'un degré seulement. Compare this name with that of Enfants perdus. chez lui. avec l'argent du duc contre-vérité 25 si grossière. un boucher colérique. ils sont les seuls qui s'attroupent dans la rue. à voix de Stentor.Antoine. et assemble en une bande dont l'ascendant est irrésistible. exempts de répugnances et de scrupules. a name applied to those foot soldiers prior to the seventeenth century who led the assault and were conterre sequently considered as lost. fertiles en ruses de maquignon et en expédients d'abattoir. d'Orléans. ils ont pu croire à leur royauté. supérieurs à lui d'un degré. paye à boire à tout le monde. et ils se trouvent rois. un brasseur du faubourg 20 Saint. eux-mêmes du peuple ou feignant d'en être: Santerre. bons pour les besognes meur20 Enfants-Trouvés: a revolutionary battalion under Sancomposed of foundlings. qui jusque dans la Convention gardera ses gestes d'assommeur. donne des poignées de main à tout venant. pour avaler et digérer une il faut des demi-fous ou des demi-brutes: mais ce sont justement ceux-là que leur capacité d'illusion détache du troupeau raisonnable 5 ou inerte. deux ou trois étrangers et aventuriers. naturellement durs ou volontairement endurcis. qui. grand et gros homme de parade. 15 la voix et les façons de l'emploi.

ancien planteur. et il mourra au bout d'un an. qui. dit l'Américain. Fournier had served as a 15 tueur en chef volunteer in San Domingo. et il sera l'un des égorgeurs de septembre. . qui. qui. sa 25 figure de fantoche est restée dans l'imagination populaire. 22 le 6 octobre 1789: the date on which the royal family was .La Révolution 103 trières et qui se servent du sabre ou de la baïonnette. qui. depuis. The Royal troops wore breeches. sans crier gare. Le premier est un Italien. — 15 canonniers du bataillon Saint-Marcel. maître — Rotondo. paradait sur un grand cheval blanc. avec une facilité slave. Fournier. son lan20 gage grossier. ses moustaches. on l'a élu capitaine des d'anglais. parleur intarissable. Le troisième est un autre tueur en chef de septembre. il a tout l'air d'un pirate. sa triple ceinture de pistolets.Verrières. convaincu de meurtre et de vol. a rapporté le mépris de la — vie humaine: «avec sa face livide et sinistre. le 6 octobre 1789. et. joli fat. est devenu le plus débraillé des sans-culottes: jadis pourvu d'une sinécure. Fournier. mais son tempérament de salon n'est pas assez fort pour son rôle de carrefour. émeutier de profession. forced to move from . ancien élégant. a plaidé pour Marat: à ces deux titres. brûlé de fièvre et d'eaude-vie. d'ailleurs les rudes gaillards qui s'assemblent 7 sans -culottes: a nickname applied by the Royalists to the Revolutionary troops. ski. de Saint-Domingue. finira en Piémont Le second est un Polonais. » A côté d'eux on rencontre un petit avocat bossu. . Cuirette. Lazow5 par la potence. il a crié dans les clubs contre ses protecioteurs qu'il voyait à bas. Versailles to Paris. ses jurons. the Revolutionary rabble pantaloons. puis jeté brusquement sur le pavé.

. Voilà tous les meneurs. et finalement président de la Com- mune de septembre. ils n'ont pas besoin Si voisins du peuple et si mêlés à la 25 d'en sortir. Gonor. 5 au bataillon des Enfants-Trouvés. les autres sont plus capables de forger pour — — 6 Rossignol: commander of troops in the War of the Vendée in 1793. les Girondins. le Père-Adam. 1 791-1792. Mayor of Paris. qui boit avec les crocheteurs. promènera dans la Vendée son incapacité. compagnon orfèvre. et. les Jacobins de la munici2opalité et de l'Assemblée ne prêtent à l'entreprise que leurs encouragements et leur connivence: il vaut mieux que l'émeute semble spontanée. sa craiopule et son brigandage: Huguenin. général improvisé. maniant un énorme gourdin. foule. se disant ancien soldat. ex-avocat ruiné. where he committed suicide. sapeur encore: «Brière. et probablement il fournit le conciliabule homme style. Manuel. 23 Pêtton: de Villeneuve (1 753-1 794).104 Origines de la France Contemporaine de nuit chez Santerre ont besoin d'un plume. ensuite carabinier. He wrote La Police — dévoilée (1791). puis commis aux barrières. après avoir présidé aux massacres de la Force. Nicolas. (1731-1793). Proscribed. qui. s'habille en portefaix. de — Le comprend des affidés plus subalternes marchand de vin. » Rossignol. Danton lui-même. puis déserteur. Pétion. maintenant porte-parole du faubourg Saint-Antoine. member of the Convention. he escaped to BorManuel: Pierre Louis deaux. surnommé. a revolutionist. Saint-Huruge. par prudence ou pudeur. vainqueur de puis la Bastille. traîne la racaille à ses talons. un marquis tombé dans le ruisseau. le grand aboyeur du Palais15 Royal. restent dans l'ombre.

Its présent name was given it in Paris when the volunteers from Marseilles entered that — la Carmagnole: a popular song and dance adapted from a country-dance tune. of the Révolution. is: Madame Veto avait promis De faire égorger tout Paris. The words ça ira are those of Franklin who is said to hâve uttered them on hearing news from the American Révolution. Dans un cerveau brut d'ouvrier surexcité. la plus débonnaire figure lui apparaît avec un aspect diabolique. comme en fournissent la Marseillaise. ou plutôt un mélodrame de 5 théâtre forain. la politique ne peut entrer qu'à l'état d'images rudement découpées et coloriées. la Carmagnole et le Ça ira.La Révolution 105 leur troupe le roman qui lui convient: c'est un roman adapté aux limites. quelque traître infâme qui ne peut manquer à la fin d'être démasqué et puni suivant ses mérites. un roman noir et simple comme il en faut pour les enfants. le tout en tirades ronflantes. un tyran. The first verse city in July. On lui représente Louis XVI «comme un monstre qui 13 la Marseillaise: written by Rouget de Lisle (1 760-1836) as the Chant de V armée du Rhin. pour finale. 1792. On fabrique à son usage la légende requise: sous ce 15 verre grossissant et déformé. un refrain chanté 10 en chœur. avec les bons d'un côté les méchants de l'autre. au centre un ogre. It became the Carmagnole of the Royalists in 1793. et. Caught — la . Mais son coup a manqué Grâce à nos canonniers. à la forme et à l'ébranlement de son intelligence. Dansons la Carmagnole! Vive le son! vive Dansons le son! Carmagnole! Vive le son du canon! le Ça ira: the most popular song of the Révolution.

Damiens fut cruel. Bartholomew. — ! pétitions qu'on colporte dans les sections et up by Lafayette. Et toi. tantôt des placards qu'on affiche dans les faubourgs. and by his fortitude caused the admiration of Porsena. il est encore parmi nous des Scévola » Tout cela est débité. il régénération des Français. ça ira. ça dans les to a street-singer. 4 Damiens: the would-be assassin of Louis XV. chaque 15 jour. Nouveau Charles IX (another Charles IX) : referring to the massacre of St. . Having killed the royal secretary by mistake. From. publiquement.that time on he was known as Scaevola. 1572.Origines de la France Contemporaine io6 emploie son pouvoir et ses trésors à s'opposer à la Nouveau Charles IX. aristocrates on ça les ira! pendra. Les Ah. who was tortured frightfully and then burned on the Place de Grève in 1757. Les 2 . he was threatened with death unless he should reveal the détails of the conspiracy. par des harangueurs montés sur des chaises. tyrans. Va. veut porter à la France la désolation et la mort. déclamé ou plutôt crié. ira! aristocrates à la lanterne: ça ira. right . ça ira. devant les fenêtres du roi. tortures pour avoir voulu délivrer la France d'un monstre. king of Etruria. the Roman youth who set out murder Porsena. He thrust his to hand into the fire burning near him. who ordered him released. on te laisse l'impunité! Foulons aux pieds ce simulacre de royauté! Tremioblez. dont l'attentat est vingt-cinq millions de fois plus grand. en plein jour. et du comité installé chez Santerre partent. tantôt des . the left-handed. 10 Scêvola: Mucius Scaevola. des provocations semblables. tes forfaits auront un terme! Il fut puni des plus horribles 5 moins coupable que toi. ça ira. they were suggested by him The words were set to the tune of a familiar Ah. contre-danse.

il se forme des bandes conquérantes et souveraines. tantôt des motions que l'on agite dans les groupes des Tuileries. dans quel chemin il faut l'engager: une fois attiré et engagé. Dès le 2 juin. comme ils n'ont pas Sur ce fonde25 de scrupules. ce n'est pas tant l'absence du gouvernement détruit que la nais- sance des gouvernements nouveaux et d'espèce inférieure. aussi refers to Plato's work The Re- . Ce 15 GOUVERNEMENT DES BANDES qu'il y a de pire dans l'anarchie. de la subordination et de la loi se liguent pour franchir ensemble les barrières vermoulues qui retiennent encore la foule moutonnière. ils ont découvert à quels cris tressaille l'animal populaire. Aventuriers. vagabonds. VI. et il écrasera de sa masse démagogues de Platon. du Palais-Royal. il marchera en aveugle. les meneurs ont établi dans l'église des Enfants-Trouvés un nouveau club. gouvernement. ils tout ce qu'il rencontrera sous ses pieds. 6 les public. par quels ombrages on l'effarouche. ils tuent à tout propos. malfaiteurs. emporté par son élan involontaire. gens tarés ou déclassés. ment s'établit leur autorité: chacun dans son canton. hommes perdus 20 de dettes et d'honneur. par quel appât 10 on l'attire. déserteurs et soudards. tous les ennemis-nés du travail. En tout État qui s'est dissous. pour avoir leur officine spéciale et travailler sur place. à leur tour.La S Révolution 107 clubs. et leur démagogues de Platon: ils régnent. et. Comme les savent leur métier. de la place de Grève et surtout de la place de la Bastille.

entre deux hoquets. Panis. His scurrilous attacks on Marie Antoinette are notorious. Henriot.Origines de la France Contemporaine io8 5 brut que leur nature. le premier venu de leurs hommes. Lazowski. faiseur de motions. club. He died on the scaffold with Robespierre. le et. le fort de la Halle qui a bu et. He became commander in chief of the National Guard in 1793. Or. le vrai successeur de Richelieu et de alors ils se croient les héritiers légitimes ment déchu. celui dont la pensée prévaut. Fournier. withdrew to Switzerland in 1795. ils entreprennent de conduire la chose publique. 2ocannonier du faubourg. pour rester chefs. October. pierre. Hébert: Jacques René. Pour toute information il a des rumeurs de carrefour qui lui montrent un traître dans chaque le le — 17 Panis: brother-in-law of Santerre. 1789. Maillard. tape-dur marseillais. est ici le Jacobin subalterne. Henriot: was convicted and sentenced for theft while a young man. mais d'en bas. ou. Varlet. on ne peut attendre autre chose de barbares et de brigands. élabore ses conceptions politiques. où une révolution brusque leur a mis en main le pouvoir central: car du gouverneà ce titre. 15 Louis XIV. Sergent. Maillard: leader of the rabble of women who marched to Versailles. le pilier de l'émeutier de la rue. C'est pourquoi le personnage important et dominant. en temps d'anarchie. opponent of RobesSergent: organized the September exécutions. plus bas encore. se compose de vols et de meurtres. sont tenus de suivre l'aveugle impulsion de leur troupe. he instituted the worship of the Goddess of Reason. Mais jamais ils ne sont si dangereux que dans un grand État récemment dissous. Hébert. et les chefs. iola volonté ne vient pas d'en haut. — — — — . surnamed Le Père Duchesne.

qui sont aussi les ennemis de l'État. et n'imaginent pas qu'on étroite. De la part des gens qu'on arrêtera. faussée et 1 pour tout acquis: see acquis. Une machine si vaste et si compliquée. administration. et il a des moyens de l'accomplir. il entreprend le massacre en grand. incessamment adapter aux circonstances changeantes.La Révolution 109 pour tout acquis. il n'eût tué que pour voler. . armée. sont toujours à leur place et sous la main. Représentant de l'État. Il porte sa brutalité et son effarement dans la politique. tant d'appareils délicats et qu'il faut si spéciaux. Simple brigand. employés. ils n'ont jamais compté sur leurs bras pour se défendre. point de résistance. geôliers. présents. justice. des phrases de club qui mener la grande machine. du moins les rouages subalternes. tout cela déborde au si courte: on ne fait pas delà de sa compréhension 10 tenir un muid dans une bouteille. probables ou même possibles. Car il n'a pas encore eu le temps de détraquer le vieil outillage 25 administratif. je veux 15 dire l'envie de tuer ses ennemis. et voilà pourquoi son usurpation 20 est si malfaisante. dissimulés. déclarés. et l'appellent à 5 offices si innombrables. diplomatie. finances. Dans sa cervelle bouleversée par l'entassement des notions disproportionnées qu'on y verse. ce qui eût limité ses meurtres. futurs. un tel ensemble de services enchevêtrés les uns dans les autres et ramifiés en maison. appropriée à la grossièreté de ses aptitudes et de ses instincts. il ne se dépose qu'une idée simple. gendarmes. scribes et comptables. accoutumés à la protection des lois et à la dou3oceur des mœurs. quels qu'ils soient.

aussi impunément et aussi méthodiquement qu'à l'enlèvement des boues ou à l'abatage des chiens errants. de sa part. et peu à peu. sans hâte ni encombre. les meneurs ont besoin d'un coup éclatant. et laissera faire. Elle est l'abrégé et. veuille tuer si sommairement. an Ultra-Revolutionist. de sa politique: un dictateur ou tribun. avec des écritures correctes et des comptes en règle. 1793. Marat a proposé et prêché l'opération. chacun. . elle est inerte. dépouillée de toute initiative par la centralisation — 5 ancienne. et c'est elle qui. elle périt si elle ne s'y maintient. Avant tous. spontanément. 10 août. et elle ne peut s'y maintenir que par la terreur. Charlotte Corday stabbed him to death on July 13.no Origines de la France Contemporaine Quant à la foule. avec pleins pouvoirs pour tuer et n'ayant de pouvoirs que pour 20 le 25 25 Marat: Jean Paul. pendant plusieurs longues journées successives. very checkered. passive. 15 Portée au pouvoir par la force brutale. selon ses aptitudes. le plan du massacre s'est dessiné dans leur esprit. y prend son rôle qu'il choisit ou qu'il subit. Depuis le 23 août. C'est pourquoi. dans une proclamation. on pourra procéder comme à une opération de voirie. Ce jour-là est le 2 septembre (1792). leur résolution est prise. a imposé à l'Assemblée nationale l'institution immédiate d'un tribunal de sang. par ses députations menaçantes. et ils en ont besoin au massacre n jour même. la nouvelle Le Commune annonçait que tous les coupables allaient périr sur l'échafaud. Pour rester à l'Hôtel de Ville et pour se faire nommer à la Convention. rien de plus naturel. he and DanHis career was ton and Robespierre formed a triumvirate.

particulièrement les officiers suis- au fil de l'épée. . » tel est.tête en chaîné et le ni Révolution chef. pourquoi épargneriez-vous les officiers. responsable. 25 par la force intempérante de sa structure corporelle et mentale. que de vouloir leur faire leur procès! 10 II est tout fait. il pourra figurer parmi les ordonnaêtre 2oteurs — subalternes. depuis «enle 14 1789. plus coupables comme Mais un pareil énergumène n'est bon que pour un instigateur et une trompette. par son cynisme populacier. Danton. un bon coupe. His modération caused suspicion and he was guillotined. Vous avez massacré les soldats. Le parti le plus sûr et le plus sage est de se porter en armes à l'Abbaye. un vrai conducteur d'hommes: par son passé et sa place. lui confie le compte rendu 15 de ses actes. son programme de gouvernement. tout au plus au dernier moment. et de les passer Quelle folie ? » Là-dessus la Commune l'adopte son journaliste officiel. He led the attack on the Tuileries. lui donne une tribune dans la salle de ses séances.La cela. boulet aux pieds. il est approprié d'avance 21 Danton: George Jacques (1 759-1 794). d'en arracher les traîtres. and became Minister of Justice. was implicated in the September massacres. ses façons et son langage. et il n'en rougit pas: «tant pis pour ceux qui ne sont pas juillet 5 à la hauteur de l'entendre. et tout à l'heure va le faire entrer dans son comité de surveillance ou d'exécution. par l'ascendant physique de sa volonté débordante et absorbante. erate of the Revolutionary leaders. L'entrepreneur en chef est d'une autre espèce et d'une autre taille. He was The most mod- a powerful orator. par ses facultés d'initiative et de commandement. infiniment ses et leurs complices.

ils sont arrivés hier au soir. j'ai fait venir mes deux enfants. et tout à l'heure. et les mots crus que. il a la lucidité d'un politique. c'est avec une pleine conscience de son œuvre. Brissot. avec les principes d'humanité ordinaire. J'ai fait venir ma mère. Non qu'il soit aveuglé par la peur. Pour les vaincre. de son parti. nous 20 ne pouvons gouverner qu'en faisant peur. qui a 70 ans. et toujours de l'audace. de la situation. je veux que ma — Brissot: Jean Pierre (17546 Duport: a lawyer of Paris. Non qu'il soit vindicatif ou sanguinaire par nature. il n'est iopas dupe des phrases ronflantes qu'il débite. il sait ce que valent les coquins qu'il emploie. ni sur les choses. au risque de se compromettre. . «nous y serions bientôt replongés. Il faut mettre une rivière de sang entre les Parisiens et les émigrés. a Girondist leader and a writer of some note. les Girondins. He was instrumental in declaring war against Austria and subsequently against England and Holland. ni sur autrui. que faut-il? De l'audace 25 et encore de l'audace. il sauvera ses adversaires politiques. Avant que les Prussiens entrent dans Paris. il n'a d'illusion ni sur les hommes.ii2 Origines de la France Contemporaine à son terrible office. 15 de la révolution. la haine ou la théorie: avec les emportements d'un clubiste. nous sortons du ruisseau ». He was guillotined. s'il tue. ni sur lui-même. l'ancien côté droit. tout au rebours: avec un tempérament de boucher. Duport. contre 5 la volonté de Marat et de Robespierre. il a un cœur d'homme. il lance au passage ne sont que la forme vive de la vérité exacte: «Nous sommes de la canaille. c'est la charge sur les ennemis de la patrie. de sa voix de taureau. Le tocsin qu'on va sonner n'est point un signal d'alarme. 1794).

je veux que vingt mille flambeaux en un instant fassent de Paris un tas de cendres. he brought about the fall of Robespierre. dit aux massacreurs de l'Abbaye: «Peuple. pour combattre. He was deported to Guiana. Billaud-Varennes. un commissaire du comité de surveillance vient à la des Sans-Culottes requérir douze hommes 20 pour aider au massacre des prêtres de Saint-Firmin. Il faut faire peur aux royalistes!» Non seulement la machine à faucher a été construite sous ses yeux et avec son assentiment. il en garde en main la poignée pour en bien diriger la faux. où elle entre en branle. Les républicains sont une minorité 5 infime. nous ne pouvons compter que sur eux. C'est dans Paris qu'il faut se maintenir par tous les moyens. au 10 moment. » marchant sur les cadavres. un commissaire de la Commune prisons pendant qu'on y égorge. et. mais encore. . à 5 heures du soir. 25 Billaud-Varennes: a member of the Committee of Public Safety. le 2 septembre. «avec le petit habit puce et la perruque noire qu'on lui connaît. Le même jour et les jours suivants. le reste de la France est attaché à la royauté. à la Force. tu fais ton devoir ».La Révolution 113 famille périsse avec moi. 20 Saint-Firmin: a convent in Paris. trois membres de la Commune président tour à tour le tribunal des assassins. et. et « tout s'y passe également bien. section Le même jour. Le 30 août. » Le visite les diverses trouve que même jour. Le même jour. la Commune a décidé que les sections 15 jugeraient les détenus. le substitut de la Comasmune. tu immoles tes ennemis. cinq sections afndées lui répondent en arrêtant que les détenus seront égorgés.

outre la nourriture et du vin à discrétion. il n'y a que 10 trois cents. A l'ivresse morale ajoutez l'ivresse physique. Par surcroît de précautions. un seul traiteur en fournira 346 pintes aux hommes de l'Abbaye. sur l'appel de leurs noms. N'ayant pour vivre que leurs bras. on a ôté aux prisonniers leurs couteaux de table et même les fourchettes. A l'Abbaye. confirme 5 la à la besogne. la journée doit leur être comptée double. de la créature dénaturée. le vin à profusion. pour mettre du cœur au ventre. ils apportent fidèlement sur la table du comité civil les portefeuilles et les bijoux des morts.ii4 Origines de la France Contemporaine il revient. non seulement destructeur. l'orgie sur les cadavres: 30 et tout de suite. Il leur faut 6 francs par jour. et. et encore après en avoir demandé la permission. dans un travail qui ne 25 s'interrompt ni de jour ni de nuit et qui ressemble à celui des égoutiers ou des équarrisseurs. Quant au salaire. Un à un. et une vingtaine de bouchers par prison. toute peine en mérite un. ils ne peuvent pas donner 20 leur temps gratis. et leur promesse du salaire «convenu». cela . ce sont 15 des souliers pour leurs pieds nus. mais encore bourreau. il revient encore. entre eux et leurs embaucheurs. les rasades à chaque pause. ils défileront comme des bœufs dans un abattoir. le lendemain à midi. nul ne songe à remplir ses poches. les comble d'éloges. comme la besogne est rude. leur alloue à chacun un louis et les exhorte à continuer. à la fois bestial et raffiné. vous verrez sortir le démon de Dante. les félicite de plus belle. c'est chose convenue. en tout deux ou dans la nuit. suffiront Au commencement. et d'ailleurs. S'ils s'approprient quelque chose.

nommé Damiens. 1. 14. « et le porte à sa bouche comme pour le dévorer. Un ancien soldat. 25 dégouttait de sa bouche et lui faisait une sorte de moustache.— La Révolution 115 inventeur et calculateur de souffrances. plonge sa main dans l'ouverture. ils chantent la carmagnole: ils font lever «amuser. . on s'entend encore plus soigneusement pour 20 prolonger son supplice. boucherie continue et se perfectionne. sont gais. she was literally torn to pièces by the enraged mob. désormais on ne les frappera plus qu'avec le dos des sabres.» pour 5 les curieux du quartier pour les leur donner part «à la bonne fête. ils dansent. plus curieuses. » « Le sang. » A la Force on dépèce Mme de Lamballe. et on les fera courir entre et Ils — deux haies d'égorgeurs. » et d'autres pour «les dames»: celles-ci. » Des bancs sont disposés pour (des messieurs. autour de chaque nouveau cadavre. page 73. who shared the queen's imprisonment after the flight f rom Versailles. dit un témoin oculaire. veulent en outre contempler à leur aise «les aristocrates » déjà 10 tués: en conséquence on requiert des lampions et on Cependant la en pose un sur chaque cadavre. ce qu'a fait le perruquier passait par les baguettes. comme jadis le soldat qui d'un homme connu. note. tout glorieux joyeux du mal qu'il fait. « un tueur se plaint de ce que les aristocrates meurent trop vite et de ce que les premiers ont seuls le plaisir 15 de les frapper». de Lamballe: the intimate friend of Marie Antoinette. arrache le cœur. S'il s'agit Mme 26 la Force: cf. A l'Abbaye. amie de la reine. enfonce son sabre dans le flanc de l'adjudant général de Laleu. Because she refused to take the oath against the monarchy.

apparaître l'idiot. et l'on devine l'effet 30 rencontre. cuvent leur vin à La vapeur du carnage est si forte. en a expédié dirai 5 dix-sept pour sa part: un autre ((a tant travaillé la marchandise que la lame de son sabre y est restée ». » Leur première colère s'est usée. s'agit de nettoyer les prisons. en qui tou25 tes les idées ont sombré. rudimentaires. D'autres. rue Saint. on voit. l'une qui est l'idée du meurtre. et les exhalaisons du cabaret montent avec celles du charnier. 15 cart. et les dernières lueurs de raison 20 s 'y éteignent une à une. elles se rejoignent par irrésistible. l'autre qui est l'idée du dans une attraction qui va jaillir de leur salut public. je suis plus fatigué qu'un maçon qui bat du plâtre depuis deux jours. dit un autre. sauf deux. A travers la physionomie qui s'abêtit. que j'abats des 10 membres de droite et de gauche. Quelques-uns dorment étendus sur des bancs.Antoine. que l'é- le prési- dent du comité civil s'évanouit sur sa chaise. «depuis deux heures. puis ils tuent encore et ils boivent encore. » Ils tuent et ils boivent. au-dessous du bourreau et du cannibale. portait son cœur et « le mordait.n6 Origines de la France Contemporaine Chariot qui portait sa tête. La lassitude vient et l'hébétement commence. Après les Puisqu'il vaut les . machinales et fixes. je seulement qu'un autre. Un d'eux. Une torpeur pesante et morne envahit par degrés les cerveaux offusqués. qui brûlent alentour sur les poitrines déjà froides des morts. autant nettoyer toutes et tout de suite. garçon charron. je ne puis l'écrire. maintenant ils frappent en automates. comme les lampions fumeux. C'est l'idiot révolutionnaire. Solitaires sa tête vide. en tas.

la femme de l'empoisonneur 10 Desrues est certainement. ici. ils racolent des confrères. les tueurs volaient. » jusqu'aux habits des morts. 10 Desrues: a druggist who used his profession He was tortured and burned to death in description given of him is: "pâle. pour cette besogne plus sale. jusqu'aux draps et couvertures de la prison. au Châtelet et à la Conciergerie. maigre. Et le balai. coûte à nourrir. 15 entre en mouvement sous de plus sales mains. Par exemple. méchante et capable de tout ». si elle pouvait. la bande des 25 tueurs se les associa. il avait le rire poison. elle l'a dit: encore un coup de balai. Déjà à l'Abbaye. à la Salpêtrière. il y a des habitués de geôle parmi ceux qui empoignent le manche. les vieux mendiants et les jeunes détenus de Bicêtre et de la Salpêtrière. les yeux une stature de 4 pieds 10 pouces. elle doit être furieuse d'être en prison. en partie détenues pour vol. elle mettrait le feu à Paris. ils emportent «tout ce qui leur paraît propre à 20 emporter. comme lui. effectivement. «Sur 36 prisonniers mis en liberté. et probablement a de mauvais projets. les voleurs. il y avait beaucoup d'assassins et de voleurs. avec d'une bête . après les aristocrates et les «messieurs de la peau fine. The caves. jusqu'aux petites épargnes des geôliers. surtout vers la fin. et. assassins et galériens de la Conciergerie.La Révolution 117 Suisses. elle doit l'avoir dit. les vagabonds." for mixing 1777. de plus. Tout cela n'est bon à rien. «intrigante. du Châtelet et 5 de la tour Saint-Bernard. Il y avait aussi 75 femmes. » il reste les condamnés et les reclus de la justice ordinaire. elles promirent de bien servir leurs libérateurs ». carnassière. plus tard. après les prêtres.

du bas peuple. dans les basses couches du règne animal. est tenace. 73 à la tour SaintBernard. Le lendemain. elles seront les trico- — Jusqu'ici du moins le meurtre a eu pour assaisonnement le vol et la débauche. les plus beaux noms de la France. les apprentis 10 de la misère et du vice. au-dessous du loup: les loups n'étranglent pas les louvetaux. mais les autres étaient horriblement mutilés. 171 meurtres à l'Abbaye.n8 Origines de la France Contemporaine aux Jacobins et aux Cordeliers. 15 fait — 1 tricoteuses des tribunes: knitting litical asssmblies. 35 à la Salpêtrière. des magistrats. il n'y avait que les regarder pour reconnaître en eux les vrais voyous parisiens. la vie sue. et la bande tombe sur eux à coups de masRien de plus difficile à tuer: à cet âge. on est 20 descendu au-dessous de l'homme. 223 au 25 Châtelet. Six jours et cinq nuits de tuerie non interrompue. âgés de douze à dix-sept ans. comme un ange du bon Dieu. teuses des tribunes. placés en correction par leurs parents ou par leurs patrons. il faut redoubler pour en venir à bout. » Cette fois. des officiers généraux. on avait de leurs corps une montagne. 43 enfants 5 sier qui se gorge. 170 à Bicêtre. parmi les morts 250 prêtres. Il y en avait un qui avait l'air de dormir. disait un geôlier. il n'y a que l'instinct carnasEntre autres détenus. 328 à la Conciergerie. 79 à Saint-Firmin. women who attended po- . quand il a fallu les enterrer. dans un coin. 3 évêques ou archevêques. un ancien ministre. 169 à la Force. une prin30 cesse du sang. mais à Bicêtre il est tout cru. étaient là. «Là-bas. c'était un spectacle à fendre l'âme. 120 aux Carmes. les futures recrues de la bande régnante.

aux Halles. des femmes du peuple. puis sur la charrette dans le monceau san- glant ? Sous une pareille vision. des gamins. que des femmes ont les oreilles arrachées faute d'avoir décroché leurs boucles 20 assez vite. pallient ou se taisent. se laisse faire. de vieux pauvres: à présent. Elle a prouvé par un exemple 30 éclatant qu'elle est capable de tout. Paris. flairent un plus grand coup. les montres. et les auteurs du massacre ont atteint leur objet: la faction s'est ancrée au pouvoir. si rudement. personne n'ose résister à rien. et elle s'en vante. barrières. Les biens comme les Aux vies appartiennent à qui veut les prendre. saisissent les marchandes. au comité de section devant la table verte. des filous parés du ruban tricolore.La 5 Révolution 119 et d'autre part un nègre. s'introduisent dans le Garde-Meuble et y volent pour 30 Comme un homme frappé 25 millions de diamants. plaisir. les courages s'affaissent. y vendent à leur profit le vin et l'huile de la nation. d'un coup de masse à la tête. prennent les bourses. sous prétexte que les bijoux doivent être déposés sur l'autel de la Patrie. installés dans les caves des Tuileries. quel est l'homme. on ne l'en arrachera plus. assommé. élargis huit jours auparavant par le peuple. sur le boulevard du Temple. tout ce qui n'est pas elle ne vit que sous son bon En onze jours. au jour le jour et par grâce. grand ou petit. qui ne se sente pas sous le couteau? Est-il un homme qui ne se voie en imagination. les bagues et le reste. 10 tous les — . arrêtent les passants. lui aussi. D'autres. journaux approuvent. Quelques-uns. des forçats. et. puis dans la prison sous les sabres.

par la difformité ou la déformation de leur esprit et de leur cœur. Dès la première enfance. le teint plombé. Marat est le plus conditions requises. sont entassés dans les cellules encore tachées du sang répandu. les Jacobins ont maintenu leur autorité illégale. monstrueux. la de la personne. et le bruit court que. ils ont rempli les Des trois. Robespierre. et il en offre les principaux traits. l'a destiné à être un savant. par la terreur prolongée. executed July 28. et pencinq derniers mois. l'insomnie.Origines de la France Contemporaine 120 quatre à cinq cents nouveaux prisonniers. Marat. Danton." born in Arras May 6. les symptômes physiques ordila la volonté. l'activité fébrile. des sections. 10 15 MARAT. arrêtés par l'ordre de la municipalité. ils vont établir leur autorité légale. Par la terreur improvisée. les prisons seront vidées par un second massacre. idéaliste. le 5 20 septembre. sa mère. ont mérité la prééminence et possédé l'autorité: c'est que. à la fin. l'idée fixe. l'a préparé saleté des habits et dant 25 les 10 Robespierre: Maximilian Marie Isidore. médecin. d'écriture. l'exaltation furieuse. surnamed the "Incorruptible. le sang brûlé. il confine à l'aliéné. VII. son père. trois hommes. DANTON. l'automatisme de de le flux intarissable pensée et le tétanos sous la contrainte et la direction de outre cela. ROBESPIERRE Parmi les Jacobins. des dartres' et des démangeaisons par tout le corps. 2onaires. *794- . 1758. d'un Jacobin quelconque. la surexcita- tion continue.

praticien expert. il a droit d'arracher à un autre le superflu dont il se gorge. ((Des seuls besoins de l'homme dérivent tous ses droits. talent. ni à ressasser les ouvrages des autres. il n'était fait que pour enseigner une science ou exercer 15 un art. le contrat social fondé sur le droit naturel. pour suivre. incapable de critique. Mais. médiocre d'esprit. la disproportion était trop forte. à quinze ans professeur. génie créateur à vingt. de lui-même. en fondant le droit sur le 25 besoin physique. » Non seulement il a trouvé la théorie vraie de l'État.La Révolution 121 pour être un philanthrope. auteur à dix-huit. pouvais 20 et d'être original. » ensuite et jusqu'au bout. » En politique. en nomade ou en subalterne. philosophe ignoré. et plutôt que de périr de faim. écrivain sifflé. et. publiciste de jours 5 troisième ordre. une voie tracée d'avance. «j'ai constamment rejeté tout sujet sur lequel je ne me promettre d'arriver à de grands résultats nepuis me décider à remanier un sujet bien traité. ((A cinq ans. car je . il a roulé en Europe ou végété à Paris. mais il est homme d'État. il ramasse la sottise en vogue. candidat perpétuel et perpé- 10 toutes tuellement repoussé: entre son ambition et ses faculDépourvu de tés. et il la rend plus sotte encore. pour être un professeur ou un médecin plus ou moins hasardeux et heureux. apôtre et martyr de l'humanité. Que dis-je? Il a le droit de lui arracher le nécessaire. avec des écarts. dit-il. j'aurais voulu être maître d'école. savant contesté. il a toumarché vers cette double cime. dit-il. Pendant trente ans. aspirant à toutes les célébrités et à les grandeurs. Quand l'un d'eux manque de tout. 30 il a droit de l'égorger et de dévorer ses chairs palpitantes.

Deux prédispositions. la perversion habituelle du jugement et l'excès colossal de l' amour-propre. 25 lubies . sur le plancher. et ses Quand un aliéné voit pour des vérités. choses telles qu'elles sont. il peut s'attribuer de la vertu et du génie. et qu'elle le serait tant que je vivrais. un grouillement de vermine infecte et venimeuse. des scorpions. n'a conçu et gardé une si haute idée 20 de lui-même. En lui. le médecin reconnaîtrait à un de ces fous lucides que l'on n'enferme pas. des araignées. qu'en moins d'une année six semaines. tribun du peuple et soutenu par quelques milliers d'hommes déterminés. sur les murs. . la Constitution serait parfaite. même il dirait le nom technique de la maladie. » A de pareils signes. en sont les sources. 5 elle serait florissante et redoutable. je réponds que. après tant d'avortements dans la spéculation et tant de méfaits dans la pratique. persuadé qu'il a du génie et de la vertu. c'est le délire ambitieux.122 Origines de la France Contemporaine «Si capable de prévoir l'avenir et de le faire. il ne songe plus qu'à l'écraser. et la maladie mentale entre dans 30 sa dernière période: à la suite du délire ambitieux. chacune des deux sources vient grossir l'autre: ayant la faculté de ne pas voir les ment que dans Marat. sous j'étais que la machine politique marcherait au mieux. partout autour de lui. de la manie des persécutions et du cauchemar fixe. il prend ses attentats pour des mérites. au plafond. la monomanie homicide s'est déclarée. 10 l'instant 15 et nulle part ces sources n'ont coulé plus abondam- Jamais homme. bien connu dans les asiles. mais qui n'en sont que plus dangereux. . . que la nation serait libre et heureuse.

La
Il

n'y a rien

non seulement

5

Révolution

du fou chez Danton; au

123
contraire,

plus sain, mais il possède
l'aptitude politique, et à un degré éminent, à un
degré tel, que, de ce côté, nul de ses collaborateurs
ou de ses adversaires n'approche de lui, et que,
parmi les hommes de la Révolution, Mirabeau seul
C'est un génie original,
l'a égalé ou surpassé.
il

a

l'esprit le

spontané, et non,
porains,

un

comme

la

plupart de ses contem-

théoricien raisonneur et scribe, c'est-à-

un fanatique pédant, une créature factice et fabriquée par les livres, un cheval de meule qui marche
avec des œillères et tourne sans issue dans un cercle
fermé.
Son libre jugement n'est point entravé par
les préjugés abstraits: il n'apporte point un contrat
15 social, comme Rousseau, ni un art social, comme
Sieyès, des principes ou des combinaisons de cabinet;
peut-être aussi par
il s'en est écarté par instinct,
mépris: il n'en avait pas besoin, il n'aurait su qu'en
faire.
Les systèmes sont des béquilles à l'usage des
20 impotents, et il est valide les formules sont des lunet«Il
tes à l'usage des myopes, et il a de bons yeux.
avait lu, peu médité, dit un témoin lettré et philosophe,
10 dire

:

ne savait presque rien, et il n'avait l'orgueil de
mais il regardait et voyait. » Se repré25senter exactement les volontés divergentes ou concordantes, superficielles ou profondes, actuelles ou
possibles des différents partis et de vingt-six millions
d'âmes, évaluer juste la grandeur des résistances
probables et la grandeur des puissances disponibles,
il

rien deviner;

30 apercevoir et saisir le

moyens

combiner

les

d'action,

mesurer

moment

décisif qui est unique,

d'exécution, trouver les

l'effet

hommes

produit, prévoir les contre-

Origines de la France Contemporaine

124

coups prochains et lointains, ne pas se repentir et ne
pas s'entêter, accepter les crimes à proportion de
leur efficacité politique, louvoyer devant les obstacles
trop forts, s'arrêter ou biaiser, même au mépris des
5 maximes qu'on étale, ne considérer les choses et les
hommes qu'à la façon d'un mécanicien, constructeur
d'engins et calculateur de forces, voilà les facultés
dont il a fait preuve pendant la dictature effective
qu'il s'est arrogée.
10

Par tempérament et par caractère, il est un barun barbare né pour commander à ses pareils.
Un colosse à tête de «Tartare» couturée de petite
bare, et

vérole, d'une laideur tragique et terrible, un masque
convulsé de «bouledogue » grondant, de petits yeux
15 enfoncés sous les énormes plis d'un front menaçant
qui remue, une voix tonnante, des gestes de combattant, une surabondance et un bouillement de sang,
de colère et d'énergie, les débordements d'une force
qui semble illimitée comme celles de la nature, une
20 déclamation
effrénée, pareille aux mugissements
d'un taureau, et dont les éclats portent à travers les
fenêtres fermées jusqu'à cinquante pas dans la rue,
des images démesurées, une emphase sincère, des
tressaillements et des cris d'indignation, de vengeance,
25 de patriotisme, capables de réveiller les instincts
féroces dans l'âme la plus pacifique et les instincts
généreux dans l'âme la plus abrutie, des jurons et
des gros mots, un cynisme, non pas monotone et
voulu comme celui d'Hébert, mais jaillissant, spon3otané et de source vive, des crudités énormes et dignes
de Rabelais, un fond de sensualité joviale et de bon-

homie

gouailleuse, des façons cordiales et familières,

La
un ton de franchise

Révolution

125

et de camaraderie, bref le dedans
dehors les plus propres à capter la confiance et
les sympathies d'une plèbe gauloise et parisienne,
tout concourt à composer ((sa popularité infuse et
5 pratique » et à faire de lui « un grand seigneur de la
Avec de telles dispositions pour
sans-culotterie. »
jouer un rôle, on est bien tenté de le jouer, sitôt que
le théâtre s'ouvre, quel que soit le théâtre, interlope
et fangeux, quels que soient les acteurs, polissons et
10 chenapans, quel que soit le rôle, ignoble, meurtrier
et finalement mortel pour celui qui le prendra.
Même avec la résolution ferme de rester le coupetête en chef, il ne serait pas le représentant parfait de
la Révolution.
Elle est un brigandage, mais philoissophique; le vol et l'assassinat sont inclus dans ses
dogmes, mais comme un couteau dans son étui;
c'est l'étui brillant et poli qu'il faut étaler en public,
non le couteau tranchant et sanglant.
Danton,
comme Marat, montre trop ouvertement le couteau.
20 Rien qu'à voir Marat, crasseux et débraillé, avec son
visage de crapaud livide, avec ses yeux ronds, luisants
et fixes, avec son aplomb d'illuminé et la fureur
monotone de son paroxysme continu, le sens commun
se révolte; on ne prend pas pour guide un maniaque
25 homicide.
Rien qu'à voir ou écouter Danton, avec ses
gros mots de portefaix et sa voix qui semble un tocsin
d'émeute, avec sa face de cyclope et ses gestes d'exterminateur, l'humanité s'effarouche; on ne se confie
pas sans répugnance à un boucher politique.
La
30 Révolution a besoin d'un autre interprète,
paré
comme elle de dehors spécieux, et tel est Robespierre,
avec sa tenue irréprochable, ses cheveux bien pouet les


126

Origines de la France Contemporaine

drés, son habit bien brossé, avec ses

mœurs

correctes,

son ton dogmatique, son style étudié et terne. Aucun
esprit, par sa médiocrité et son insuffisance, ne s'est
trouvé si conforme à l'esprit du temps; à l'inverse de
5 l'homme d'Etat, il plane dans l'espace vide, parmi les
abstractions, toujours à cheval sur les principes, incapable d'en descendre, et de mettre le pied dans la pratique. Sur la France contemporaine et vivante, toute
idée juste et précise lui manque: à la place des homiomes, il aperçoit vingt-six millions d'automates simples,
qu'il suffit de bien encadrer, pour qu'ils fonctionnent
d'accord et sans heurts. Si l'on veut le comprendre,
il faut le regarder en place et parmi ses alentours.
Au dernier stade d'une végétation intellectuelle qui
15 finit, sur le rameau terminal du dix-huitième siècle,
il est le suprême avorton et le fruit sec de l'esprit
classique.
De la philosophie épuisée, il n'a gardé
que le résidu mort, des formules apprises, les formules
de Rousseau, de Mably, de Raynal, sur «le peu20 pie, la nature, la raison, la liberté, les tyrans, les fac-

la vertu, la morale, » un vocabulaire tout
des expressions trop larges, dont le sens, déjà
mal fixé chez les maîtres, s'évapore aux mains du dis-

tieux,

fait,

ciple.
25

Sa première passion est la vanité littéraire. Jamais
chef de parti, de secte ou de gouvernement n'a été,
6 toujours à cheval sur les principes: see cheval.
19 Mably: a prominent writer who strove for the rigor of
the law.
de Raynal: Guillaume (1713-96), a French freethinker.
He achieved récognition as a philosophie writer and
historian.
One of his works on account of its tendencies was
burned and the author was exiled.

La

même au moment

Révolution

décisif,

si

127

incurablement rhéteur

mauvais rhéteur, compassé, emphatique et plat.
La veille du 9 thermidor, quand il s'agit de vaincre
ou de périr, il apporte à la tribune un discours d'ap5 parât, écrit et récrit, poli et repoli, plaqué d'ornements
voulus et de morceaux à effet, revêtu, à force de
temps et de peine, de tout le vernis académique, avec
et

le décor obligé des antithèses symétriques, des périodes filées, des exclamations, prétéritions, apostrophes,
10 et autres figures du métier.
Pas un accent vrai dans
son éloquence industrieuse; rien que des recettes, et
les recettes d'un art usé, des lieux communs grecs et
latins, Socrate et sa ciguë, Brutus et son poignard,
des métaphores classiques, (des flambeaux de la
15 discorde et le vaisseau de l'État, » des alliances de
mots et des réussites de style, comme en cherche un
rhétoricien sur les bancs de son collège, parfois un
grand air de bravoure, comme il en faut dans une
parade publique. Le contraste est trop fort entre
20 son rôle et son talent.
Avec ce talent piètre et faux
comme son intelligence, aucun emploi ne lui conve-

nait

celui de gouverner les hommes; d'ailen avait un autre, marqué d'avance, et auquel

moins que

leurs,

il

3 du g thermidor: July 27, 1794. In the Republican calendar which was substituted for the Gregorian in 1792 the
year began with September 22. There were twelve months
of thirty days: autumn, vendémiaire, brumaire, frimaire; winter,
nivôse,

pluviôse,

ventôse; spring,

germinal,

floréal, ^prairial;

summer, messidor, thermidor, fructidor. Fabre d'Églantine
had proposed thèse pretty poeticaî names. Each month was
divided into décades.
Five holidays {jours complémentaires)
the remaining to complète the 365 days. This calendar was abolished on January 1, 1806.

made up

Robespierre aurait peut-être pendu. philosophie nouvelle. 8 Arras: the birthplace of Robespierre. lu des mémoires devant ses collègues d'Arras. et il a publié des plaidoyers 25 a effet. commencé. de sa condition et de son âge. d'esiosais moraux. il s'est figuré pour luimême un rôle analogue. . Orphelin. et probablement Marat eût fini dans un asile. l'Académie d'Amiens 4 malandrin: brigands that infested France in the fourteenth century. Succès médiocre: une de ses harangues a obtenu une mention dans l'Almanach d'Artois: l'Académie de Metz ne lui a décerné que le second prix. allumée.128 Origines de la France Contemporaine dans une société tranquille. il y avait des chances pour que Danton devînt un flibustier du barreau. pauvre. lauréat de concours. sa petite comme cent autres de calibre égal. la continué occupé comme il avait et considéré. au foyer de la étroit. membre de l'Académie d'Arras. Supprimez Révolution. de brochures philanthropiques. sans brûler personne. protégé de son évêque. il a 20 pris pour maître de philosophie. blafarde. proi5portionnée au peu d'huile que contenait son vase lampe. de politique et de style Rousseau qu'il a vu une fois et qu'il étudie sans Probablement. concouru pour des prix d'académie. comme tant de jeunes gens cesse. puis clerc avec Brissot dans la basoche révolutionnaire. avocat appliqué. boursier par faveur au collège Louis-le-Grand. et répandu sur un cercle de province sa lumière banale. il se fût tenu. auteur d'éloges littéraires. finalement gorgé et Au contraire. malandrin ou bravo 5 dans quelque affaire interlope. eût brillé modérément.

model . un député gascon se lève. Sa figure d'avoué. par insistance ou manque de tact. sa voix sourde. son élocution fatigante. • «Irréprochable. il est resté longtemps dans l'ombre. which served Wieland as the for his Deutscher Merkur. Robespierre se tait et saigne intérieurement: deux ou trois mésaventures pareilles écorchent un homme comme lui de la tête visible encore d'imposer à des gens cultivés intelligents.» on devra mettre: «Peuples. Un jour.. etc. sa volonté s'est 10 et à des auditeurs ennui qu'il leur inflige. et. en conséquence. l'intolérable — aux pieds. il n'y avait pas là de quoi rendre l'Assemblée indulgente aux fautes de sens et de goût qu'il com15 mettait. son parti pris de se mettre toujours en avant et de développer des lieux communs.— A l'Assemblée nationale. à propos des arrêts du Conseil: «Il faut. dit-il. » Rire universel. «son accent artésien. il ne nous faut pas 25 de cantique. anguleuse et sèche. » son air contraint. et. dans les décrets promulgués. le 129 critique du Mercure a laissé entrevoir que son style sentait la province. voici la loi qui vous est imposée: que cette loi soit inviolable et sainte pour tous!)) Sur quoi. cette formule ne vaut rien. après ces mots: «Louis par la grâce de 20 Dieu.La ne lui Révolution a rien décerné du tout. avec son accent méridional: «Messieurs. monotone et rauque. lui 5 plus d'une fois. éclipsé par des talents grands et spontanés. une forme noble et simple qui annonce le droit national et porte dans le cœur des peuples le respect de la loi ». depuis sa pre- Mercure: a literary organ. il trouvé ridicule. dit-il. » voilà 1 le mot que.

ou presque seul. avec des mœurs ils aussi aux principes. he became infatuated with Marie Antoinette. je ne transige pas avec la justice. sur ce fondement. au dernier jour. » que ce monologue silencieux? Dès le premier jour. Arrested for treason. il Fa été. The heads of this party were guillotined in 1795. je les possède tous les deux ensemble au suprême degré. Nul. nul ne joint une pratique si exacte Quoi de plus doux de la vertu. «Seul. et tout d'une pièce. dans les adresses de Robes25 pierre au tiers état d'Arras.1793).Origines de la France Contemporaine 130 mière jeunesse. il se le dit. Quelques autres ont peut-être des mœurs. comme large delà 15 Dantonistes par l'appât de la vie complète: il est l'incorruptible. Assembly . Ce n'est pas lui qu'on sé- comme Desmoulins par des dîners. il le dit aux autres. seul. et ces deux mérites supérieurs. ou presque seul. mais n'ont pas de mœurs. et il le sera. 10 les Dantonistes: the party of modération. une voix intérieure lui répète tout bas pour le consoler de son obscurité et de son attente. comme les Girondins par l'attrait duira. mais ils combattent ou trahissent les principes. quelques et les licence autres professent de bouche les principes. comme Mirabeau et Danton par de l'argent. comme Barnave par des caresses. he was sentenced and guillotined. je ne me laisse pas corrompre. on l'entend en sourdine. président of the National in 1790. on l'entend à pleine voix dans son grand discours à la Con20 pures. insinuant de la politesse ancienne et de la société 10 choisie. Conducting the king on his return from Varennes. je suis l'unique. n'est aussi fidèle un culte si rigide de la vérité à — 6 Barnave: Antoine (1 761. son 5 caractère se construit. il l'est.

et roule à travers les phrases — — 9 la succursale de Marseille: the branch of the Jacobin Club at Marseilles. dans une de ces familles où la demi-bourgeoisie confine au peuple. pour tous les gens de la maison. on boit ses paroles. on a pris de lui l'opinion qu'il a de lui-même. harangues ou rapports. on l'a reconduit en triomphe rue Saint-Honoré. La ville d'Arras illumine pour son arrivée. il est un dieu en chambre. le peuple l'acclame dans la rue. et voici justement que les échos du dehors viennent soutenir de leur accompagnement la cantate intérieure qu'il se chante lui-même. on a posé sur sa tête une couronne de chêne. au bistre.La Révolution 131 vention. il rend des oracles. parmi les âmes neuves sur lesquelles les idées générales et les tirades 20 oratoires ont toute leur prise. plus écouter autre chose. . mari. à l'aquarelle. en parenthèses. il respire Pour 25 un nuage d'encens. soir et matin. le sage infaillible. femme et filles. » lui écrit la 10 succursale de Marseille. en pécomme une A force de s'en délecter. il a trouvé des adora teurs. les croyants font queue dans la cour. pendant tout l'intervalle. ils se recueillent devant ses portraits au crayon. A la clôture de la Constituante. chez Duplay. «immortel défenseur des droits du peuple. arriver jusqu'à lui. devant ses petits bustes en terre rouge affleure et perce roraisons. «Unique émule du Romain Fabricius. dans chacun de ses écrits. » lui écrit la jacobinière de Bourges. il est le grand patriote. admis un à un dans le salon. 15 on a voulu traîner son fiacre. Là. à l'estompe. on l'entend qui en exordes. il ne peut 5 basse continue. le menuisier qui le loge.

» A mesure que les foudres de la Révolution tombent plus pressées sur les autres têtes. puis. sans excès ni lacune. 15 prévoit tout. que son nom est et sera en vénération dans tous les siècles présents et futurs. le ils de devises. 30 seul la remplit exactement. grise. qu'il éclaire l'univers par ses écrits. qu'il couvre la République de l'égide de son éloquence. mille voix à l'unis2$ son lui répètent infatigablement sa litanie. un chœur qu'il a formé et qu'il dirige. et avec accompagné de vers 5 il est absent. qu'il est le Messie que l'Etre éternel a promis pour réformer toute chose. » A ce degré. et les — Ses quel transport quand et fidèles sont elles l'applaudissent! débite «son amphigouri. » Au bout de trois ans. femmes encore plus que les hommes. » Aux Jacobins. Robespierre monte plus haut dans la gloire de son apothéose. qu'il a l'énergie d'un Spartiate et l'éloquence d'un Athénien. sur la porte vitrée. qu'on ne peut ni tromper ni séduire. le remplace quand à genoux devant lui. Robespierre seul est digne et capable de conduire la Révolution. l'infatuation froide équiil — il .Origines de la France Contemporaine 132 ou trône. le génie incorruptible qui voit tout. des trépignements à 10 faire crouler la salle. y a des sanglots d'attendrissement. l'hymne en trois versets qu'il a composé en son propre honneur et que chaque jour il se récite à voix basse. qu'il régénère 20 ici-bas le genre humain. On lui écrit qu'il est «le fondateur de la République. qu'il remplit le monde de sa renommée. déjoue tout. parfois à voix haute: «Robespierre seuî Robespierre a trouvé la forme idéale du citoyen. dans un signe de sa main saisi à travers pénètrent dans le sanctuaire où il cabinet réservé où son principal buste. «des cris. son credo intime.

» Naturellement. . ciguë. 15 Ce n'est point pour vivre qu'on déclare la guerre à — — tous les tyrans. . si leur affreux empire doit durer encore. il ne voit autour de lui que «des pervers. et aux ennemis de l'humanité l'opprobre ma mort. ils se carrière ici-bas. . «Je suis certain de payer de ma tête les vérités que je viens iode dire. et toujours comme Marat. des traîtres. . comnrde 30 . Plus . et. . je l'attendrai sur ces sièges sacrés. . je recevrai la mort presque comme un bienfait. et. je consens à leur en faire le sacrifice. plus je . il se pose en 5 «martyr. . j'ai fait le sacrifice de ma vie. attendri d'une victime pure qui s'offre et monte au ciel en léguant aux hommes le souvenir impérissable de ses vertus. il est. ce qui est plus dangereux encore.La Révolution 133 vaut à la fièvre chaude. il se forge. . avec l'air résigné. Qu'ils me préparent la à tous les fripons. comme Marat. » mais avec un étalage plus savant et plus contenu. miner ma . presque aux visions de Marat. comme Marat. » Naturellement. un homme persécuté. et Robespierre arrive aux idées. D'abord. dépêchent de terveux me hâter de la remplir d'actions utiles au bonheur de mes semzoblables. je léguerai au moins à ma patrie l'exemple d'un constant amour pour elle. Pour moi. à ses propres yeux. dont l'existence paraît aux ennemis de mon pays un obstacle à leurs projets odieux. et nous 25 par celle de la vertu. Qu'ils courent à l'échafaud par la route du crime. des intrigants. j'accepte avec transport cette douce et glorieuse destinée. Le ciel m'appelle peut-être à tracer de mon sang la route qui doit conduire mon pays au bonheur et à la liberté. .

un traître. quand on est scandaleux dans sa conduite ou débraillé dans ses mœurs. au pas prescrit. elle ne comprend que les aristocrates et les riches. bref quand on ne marche pas droit. Dans ce cerveau rétréci. théologique et morale dans l'esprit de Robespierre. dans la voie étroite que Robespierre a tracée d'après les principes. «Tout aristoi5crate est corrompu.134 Origines de la France Contemporaine Marat. quand on se défie du peuple. d'une absurdité moins grossière. des romans noirs. elle comprend par surcroît les athées ioet les malhonnêtes gens. 5 des conspirateurs est chez Robespierre bien plus longue que chez Marat. Robespierre. quand on pervertit le peuple. selon ses maximes. quand on agiote. car «le gouvernement républicain et la morale publique. à tire-d'aile. Politique et sociale dans l'esprit de Marat. plus lentement élaborés et plus industrieusement concertés dans La liste son cerveau de raisonneur et de policier. avait emporté son cavalier fréné- . quand on agite le peuple. et tout homme corrompu est aristocrate. Quicon- — 30 que y chope ou s'en écarte est un scélérat. mais moins improvisés. quiconque n'est pas avec lui dans le bon compartiment est contre lui dans le mauvais. quand on dîne trop bien. quand on est vicieux. Marat. on complote contre l'État. Et toutes ces têtes. » L'immoralité est un attentat politique. intrigant. c'est la même chose. exagéré ou trembleur. quand 25 on trompe le peuple. Du premier élan. livré à l'abstraction et accoutumé à parquer les hommes en deux catégories sous des étiquettes contraires. par cela seul qu'on affiche le matérialisme ou 20 qu'on prêche l'indulgence. la chimère de doit les abattre. quand on blâme le peuple.

proscription des écrivains. et le docteur s'approprie la politique. les moyens. la gueule insatiablement béante du monstre qu'il a formé et qu'il chevauche. non seulement de la laisser manger. mais enl'action. (des hommes vicieux. il ne peut s'empêcher d'entendre ou de voir autour de lui. Dès lors. monstres. sous ses pieds immaculés. elle est plus dévorante encore. A 3ocore de lui fournir la nourriture. clopinant. celle de Robespierre. que jamais une éclaboussure de sang n'a . extermination des riches. guerre aux bourgeois. souvent de ses propres mains. et l'arrangeur de périodes. voletant. elle a de plus vastes Au bout de trois ans. 10 joint Marat dans le poste extrême où Marat s'est établi dès les premiers jours. le dogmes commence à mesurer la vora- professeur de de la bête monstrueuse sur laquelle il est monté. le but. et il est tenu. il a beau s'abstraire de s'enfermer dans les phrases. avec des griffes et des dents pareilles. à son tour. seulement Robespierre ajoute. sauf à les laver ensuite. lever au ciel ses yeux de prédicateur. il faut chaque jour un plus ample festin de chair humaine. 25 le sang qui ruisselle. Plus lente que l'autre et moins carnassière en apparence. elle demande à paître. boucher ses chastes oreilles. cette gueule toujours plus affamée. affolement systématique de la populace 15 soudoyée. Robespierre a reappétits. car. les os qui craquent. » en guise de gibier 5 cité 20 spécial et préféré. l'œuvre et presque le vocabulaire du fou: dictature armée de la canaille urbaine. ou même à croire. des administrateurs Même pâture des deux et des députés opposants.La Révolution 135 tique jusqu'au charnier final. y arrive à son tour. et à dire. à la ration du sien.

il se con- tente de natter et caresser la bête. se redressent. civilisation. de la laisser faire. les tifs dans leur besogne. il met subitement un lacet. puis la mine féroce d'un chat-tigre. chercher la proie vivante. de peur qu'ils Vers la 10 ne s'échappent. et. A la Constituante. » 25 prend un accent personnel de passion furieuse. par un changement à vue. autour du cou des malheureux qui se débattent. de l'excuser. pour vider les prisons. on l'entend qui siffle et qui grince. d'abord été celle ((d'un chat domestique. c'est Robespierre qui équipe. il l'apporte toute liée dans la gueule ouverte. il ne parlait qu'en gémissant. partant une meute. elle affecte de pleurer. qui a 14 Orange: a town near Avignon. il les étrangle au préalable. 20 inquiète.. avec l'ordre d'être expédiA ce métier de boucher. bon gré mal gré. capital of the former same name. mais ses plus âpres éclats sont moins effroyables que son Ainsi rongée inattendrissement de commande.. est devenue la mine farouche d'un chat sauvage. il l'enveloppe dans le filet de sa rhétorique. il va lui-même lui désignant une proie. instincts destructeurs. mais assez douce. quelquefois. à Orange. dispose et pousse les pourvoyeurs. il l'a lancée en Maintenant. à la Convention. principality of the . à Pa15 ris. 5 Déjà pourtant et plus d'une fois. des rabatteurs.Origines de la France Contemporaine 136 taché ses vertueuses mains. de l'approuver. tenté par l'occasion. A l'ordinaire. il ne parle qu'en écuCette voix monotone de régent gourmé mant. il faut à la bête de grandes curées. . rien de tout cela ne suffit plus. et. longtemps comprimés par la Sa physionomie de chat. fin. The instructions for the Revolutionary Tribunal there were written by Robespierre himself.

des secousses brusques courent dans "ses épaules et dans son cou qu'il agite convulsivement à droite et à gauche. 20 10 le ç thermidor: cf. plus bourrelé. disait un Montagnard. page 127. mange en un mois le revenu annuel de l'État. sa politique étant une morale. s'il absorbait beaucoup. par ses six cent mille suçoirs. mais avec d'autres symptômes. sa consommation. « il crispe les mains par une sorte de contraction 5 nerveuse. quoique trop gros. vous auriez voté 10 comme nous. et reste maigre. livide ». malgré l'épuisement des provinces dont il se nourrit. 3.La Révolution 137 térieurement par le venin qu'elle distille. 25 malgré les sacrifices du Trésor qu'il épuise. il devient un second Marat. et quel regard! (( Ah. Paris. il élaborait davantage. Quand il parle à la tribune. ses yeux clignotent sous ses lunettes. Son teint est bilieux. et parce que. chaque année. sa machine physique se détraque. Le nouveau régime a fait de lui un parasite dévorant qui. il est obligé 15 d'être plus largement exterminateur. . demeurait un organe utile. 1. dessèche ses alentours sur quarante lieues de rayon. note. comme au moral. parce que sa surexcitation n'est pas encore en équilibre. il y versait 77 millions. — — VIII. comme celle de Marat. sa production compensait. LA DISETTE ET LA MISÈRE À PARIS DANS L'HIVER DE 1794 À 1795 Sous l'ancien régime. le 9 thermidor. et au delà. si vous aviez vu ses yeux verts!)) Au physique. au lieu de puiser dans le Trésor public.

avec des privations plus grandes. » Il y a 2000 personnes au moins. il y a déjà dix-sept mois que le piétinement quotidien de la multitude à la poursuite des vivres dure sans interruption. que la Seine gèle. le même piétinement va durer encore sans interruption pendant vingt-deux mois. . Le 9 thermidor. . souvent frustrée. le 3 . les trains flottants n'arrivent plus. par numéro. l'attente nocturne. de Saint-Cloud. pour en obtenir à son tour. (de bois flotté se vend à mesure que les 30 débardeurs le tirent de la rivière. parce que chaque ménage. Pour comble. n'a plus rien pour s'aider lui-même et suppléer à l'insuffisance de l'aumône publique. de Verrières. et. 50 sous 25 un boisseau de charbon. il faut. 20 on la traverse à pied. avec un acharnement plus âpre. de Vincennes. après le 9 thermidor. pendant l'hiver de 1794 à 1795. «couper les bois de Boulogne. pour avoir des bûches et des fagots. parce que la ration distribuée est plus courte. parce que les denrées du commerce libre 5 sont plus chères. et on est obligé de passer trois nuits au port. de Meudon et les autres de la banlieue 400 francs la corde de bois. ayant mangé ses ressources privées.138 Origines de la France Contemporaine Toujours le même régime alimentaire. » Quand l'arrivage par eau recommence au milieu des glaçons. avec 15 un désespoir plus sombre. prolongée. . 10 avec des désordres pires. il fait si froid. la queue dès l'aube et avant l'aube dans tous les quartiers de Paris. parce que la terreur et la soumission sont moindres. parmi les brutalités de la force et les scandales de la licence. On voit des nécessiteux scier dans les rues leur bois de lit pour faire cuire leurs aliments et s'empêcher de mourir de froid.

et le gouvernement. — * serre la bride. presse. ils se sauvent avec le commissaire de police. chacune avec une carte qui lui promet 4 bûches. Germinal s'ouvre. . qu'elles Font subi ou vont le subir pendant un mois et davantage: la parole ne suffit 15 pas pour rendre ce qu'ont dû souffrir ces longues lignes de corps immobiles. moyennant 15 sous: par suite. la Convention. «se précipitent sur le bois et en emportent. Paris est déclaré en 30 état de siège. et 25 le Comité de salut public.000 travailleurs. «les pluviôse. et la ration de pain est réduite à une 20 livre et demie. Ventôse finit. pillage abominable. Là-dessus. maintenue à une livre et demie pour les 324. bousculades. que cent. grande émeute des ouvriers et des femmes. beaucoup une demi-livre. 1 La classe qui souffre et qui souffre Louviers: on the Eure. irruption. au petit jour. » Le lendemain aussi. des gendarmes et des canonniers. envahie. les inspecteurs manquent d'être assassinés. limite toutes les rations à un quart de livre. et le public se sert lui-même. 5 marchands prennent la fuite de peur. remis en selle. deux cents autres queues le subissent en même temps à la porte des boulangers et des bouchers. la nuit. Ventôse commence. le 12 germinal. cinq ou six heures durant. qui voit ses magasins se vider. est abaissée pour les autres à une livre. comme la foule. » Notez que ce jour-là le froid est de 16 degrés.La Révolution 139 au port Louviers. a tributary of the Seine. et la ration de pain. plusieurs ne reçoivent rien. en fait. tumulte. placés là pour maintenir le bon 10 ordre. un quart de livre. est délivrée par la force armée. sous la bise qui traverse leurs guenilles et gèle leurs pieds endoloris.

désarmé. c'est. qui se trouve plus mal. ils sont devenus des mendiants. rabattu dans l'obéissance définitive. n'a plus qu'à subir la conséquence des attentats qu'il a commis. avec les employés petits rentiers. écrit un voyageur suisse qui habite à Paris pendant les derniers mois de 1795. — . qui s'insurge encore une fois le i er prairial. qui a fait la Révolution 5 pour être mieux. réprimé par 10 la garde nationale. sept malheureux tomber de faim. ou bien tombés à terre et Un journaliste n'ayant pas la force de se relever! » dit avoir vu. l'État ne peut plus leur faire qu'un simulacre d'aumône. les particuliers ne peuvent plus leur donner de travail. et les la plusieurs se tuent. Parce que les ouvriers de Paris ont été des ûsur15 pateurs et des tyrans. qui vit au jour le jour. à la — 30 longueur d'une rue. un enfant à la mamelle mourir sur le sein de sa mère dont le lait avait tari. Parce qu'ils ont ruiné le Trésor. qui entre de force aux Tuileries en criant: Du pain et la Constitution de çj. qui est jacobin de cœur. Parce qu'ils ont ruiné les propriétaires et les capitalistes. dans l'intervalle de dix minutes. la foule des ouvriers. combien de fois ne m'est-il pas arrivé de rencontrer 25 des hommes tombant d'inanition. et plèbe urbaine. 20 C'est pourquoi tous jeûnent. beaucoup meurent.140 Origines de la France Contemporaine au delà de toute patience. qui décrète le retour à la terreur. et une femme se battre avec un chien près d'un égout pour lui enlever un os. mais qui. «Combien de fois. qui s'installe en souverain dans la Convention. du socialisme qu'il a institué et du régime économique qu'il a fait. le bas peuple parisien. se soutenant à peine contre une borne.

l'égoïsme tableau de Paris. » 15 la le plus mortel: voilà le Il manque un groupe au tableau. qu'il n'y a qu'un seul cri la misère. les fripons devenus commerçants. développée dans toutes les conversa- mépris pour tout ce qui compose l'autorité acde tous les partis se renversant les uns les autres pour obtenir des places. la 25 la des cercueils qui sortent. le tuelle. ces 30 file .La Révolution 141 Encore en juin 1796. la cupidité tions. la ment en haine la plus caractérisée pour le gouverne- général. surchargés de malades. en vingt-trois mois. les hospices dépouillés de leurs biens. Un silence : 5 morne. les maisons de commerce transformées en cavernes de voleurs. 1a multitude im- mense des faméliques à la ville et dans la campagne. le vingtième de la population meurt à l'hôpital. et ce groupe est au fond de la toile. les inspecteurs annoncent que «le désespoir et le chagrin sont à leur comble. beaucoup plus d'un million. . la file des civières qui entrent. Combien sont morts de 20 misère? Très probablement. les commerçants devenus fripons.. se livrant sans pudeur à tous les genres de débauche. hors d'état de nourrir leur troupeau d'enfants abandonnés. celui des gouvernants qui administrent toute cette misère. queue des femmes pendant trois ans dans toutes les villes. les intrigants plus sordide. l'encombrement des indigents aux portes de chaque maison de secours..000 âmes où. Tâchez d'embrasser d'un coup d'ceil le — spectacle extraordinaire qui s'étale sur les vingt-six mille lieues carrées du territoire. La pâleur et la peine sont peintes sur tous les visages. telle cité de 20. le militaire ivre 10 d'orgueil des services qu'il a rendus et de ceux qu'il peut rendre.

il n'y en a plus de publiques. on ne trouvait guère ailleurs. sera célèbre par ses mettre dans l'âtre de la cheminée un ample pot-au-feu et placer sur la table «du bon vin.142 Origines de la France Contemporaine enfants à jeun. deux choses. les longues angois5 ses de la vie tenace qui persiste à travers la douleur et s'obstine à ne pas s'éteindre. Vers dix heurs du matin. ses collègues arrivent tour 25 — 11 ^pavillon de V Egalité: the the outbreak of the révolution. — au pavillon de l'Égalité. servir sa coterie. second consul in 1799 with Napoléon and Arch-Chancellor of the Empire in 1804. pâles et (de visage ridé comme celui d'un vieillard. prennent un bouillon. l'agonie finale dans un galetas ou dans un fossé. plus tard archichancelier de l'Empire. il fait convive. Member of the Convention in 1792. de l'excellent pain blanc. on voit arriver Cambacérès. président: c'est ce gros homme circonspect et fin qui. qui. dans la salle du Comité de salut public. mangent une tranche de bœuf. puis vont. toutes Cependant. Puis. desséchés dans leur berceau dès les premières semaines. Made Duke of Parma in 1808. dans les derniers temps de la Convention. » 20 heures. subsequently Président of the Committee of Public Safety. le sont d'intérêt privé. 15 A inventions de gourmet. personnelles. . chacun dans son bureau. » la maladie de la faim. mettez en regard le petit cercle des Jacobins survivants et triomphants. dit un peine assis. ayant su se placer au bon endroit. avalent un coup de vin. and of the Five Hundred. faire payer celui-là. entendent y 10 rester. soigner leurs affaires. name of the Palais-Royal since 12 Cambacérès: Jean Jacques Régis de (1753-1824). que dans Paris De midi à deux à tour. placer celui-ci. coûte que coûte. qui aggrave et abrège toutes les autres.

bénédictin défroqué. il peut déverser ses 15 tirades. le Comité de salut public s'assemble de nouveau. par s'en aller. personne n'a les mains libres pour prendre le harangueur à la gorge et fermer le robinet oratoire. et il a bien choisi son bureau. sans interruption. à imprimer pen20 21 Larevellière: Louis Marie (1753-1824). il aimerait mieux rester coi.La Révolution 143 député qui préside aux subsistances. first . du haut en bas de l'escalier. member of the He lost his seat therein for refusing allegiance to Academy. et finissent — Vers neuf ou dix heures du soir. dans les combles du palais. sa faconde ronflante a coulé ainsi. empilée sur elle-même. viennent implorer du Large. Roux de la Haute-Marne. se tasse et devient forcément immobile: sauf les deux ou trois du premier rang. serrée entre les deux murailles. au sommet d'un haut escalier étroit et raide. sous cette 10 douche continue. « On ne suffira pas. aux Tuileries. Napoléon. Pour lui. indéfiniment. où la queue ascendante. dit-il d'un ton plaintif. Impunément. qui. les auditeurs se lassent. non pour délibérer sur les grandes affaires. sous peine de mort. ne plus 25 tirer la charrette. s'allonge. jadis terroriste en province. mais il y a deux nécessités auxquelles il est tenu de pourvoir. un jour. de neuf heures du matin à cinq heures du soir. a noted historian and Président of the Council of the Five Hundred. Larevellière et Daunou prêchent en vain: chacun est trop égoïste et trop excédé. infatigables. on l'a bien choisi pour cet office. 22 Daunou: Pierre (1761-1840). joufflu. tient tête à la procession des femmes. tous les jours. décoratif et muni de poumons 5 pain. on laisse à Cambacérès la bride sur le cou.

30 leurs arrêtés. et le conclave des ventres souverains digère. une forte pièce de pâtisserie. et quelque autre chose comme cela. on a besoin de réparer ses forces. citoyen président. Va donc au cabinet d'Hourier-Éloi. » — « Mais les subsistances ? En comme aurons- nous pour demain ?»—(( Hé hé! je n'en sais rien. nous as-tu fait préparer quelque chose à la buvette? Après des journées aussi fatigantes.144 5 Origines de la France Contemporaine dant la nuit les assignats qui sont indispensables pour le service de demain. » aotants réfléchissent à ce dénouement possible. il se fait des bons mots. on boit du Champagne. puisqu'il est chargé des finances. nous courons risque. ma foi. iomais je vais envoyer chercher notre collègue Roux. Puis l'un d'eux: ((Président. nous le supplions de nous faire subsister encore quinze ou dix-huit jours. sommes-nous quant aux subsistances de Paris ?» 15 «Toujours même abondance. de confiance. sans on signe à leur tour. » «Mais oui: il y a une bonne longe de veau. toujours deux onces de pain par tête. . dis-lui que. d'être accrochés à la lanterne. les mâchoires travaillent. les lire. ! — — — — — — — viennent les membres des autres comités. un 25 grand turbot. le beau qui nous mettra au fait. Entre Roux. Roux. Vers onze heures ou minuit. ils s'attablent. où en maigre chien populaire. » parleur officiel. » ble t'emporte! Tu nous feras couper le cou avec Silence. » On redevient gai. Si cela continue. le dompteur goguenard et gras du « Eh bien. alors viendra le Directoire exécutif. sans plus songer aux millions d'estomacs creux. probablement. qui fera il pourra. les assiston abondance. du moins pour la « Que le diaplus grande partie des sections.

paix intérieure. concours de tous à l'œuvre commune. enfin. chez les uns et chez les autres. et que. non seulement pour Ce qui maintient autrui. en particulier. ce n'est pas seulement parce qu'elle est décrépite et qu'on la tue.La IX. c'est encore parce qu'elle n'est pas née viable: dès son origine. Sans cette disposition intime et persistante des esprits et des. sécurité. par suite. stabilité. 5 Révolution 145 LA FIN DU GOUVERNEMENT RÉVOLUTIONNAIRE Si la République jacobine meurt. des habitudes de conchez les gouvernés. 25 il . sont légitimes. sont inviolables. le plus fort n'abusera pas de sa force. il y avait en elle un principe de dissolution. chez les gouvernants la certitude fondée que les gouvernés n'assailliront pas les pouvoirs publics. la reconfiance mutuelle. — une société politique. gagnant n'écrasera pas tout à cette condition seulement. le A fait le perdant. le respect des gouvernés pour les gouvernants et des gouvernants 10 pour les gouvernés. plus ou moins amples ou limités. c'est le respect de ses membres les uns pour les autres. mais pour elle-même. fondée que 15 les naissance intérieure que ces droits. que ces pouvoirs. plus ou moins larges ou restreints. partant. peut y avoir concorde entre les gouvernants et les gouvernés. les débats clos. la certitude gouvernants n'attaqueront pas les droits privés. que pendant les débats. bien-être et force. la persuasion qu'en cas de conflit le procès 20 sera conduit selon les formes admises par la loi ou par l'usage. un poison intime et mortel.

par une autre conséquence de la même théorie. jamais. mais la réconcilier Entre eux. faction. cette âme a péri. tous les appétits refoulés de licence. d'après les principes. les Jacobins ont usurpé 15 violemment tous les pouvoirs publics. ils l'ont nul lien n'a pu tenir. la théorie spéculative qui. appliqué à leur automate humain les plus dures contraintes. aboli brutalement tous les droits privés. avec les privilèges de l'orthodoxie. et pour à leur gouvernement. la même raison. la dépouiller. nation. comme un automate. la saigner et l'affamer. érigeant chaque homme en souverain absolu. Dès lors. elle a non par un accident imprévu. bien pis. autorise et consacre les pires instincts de la nature humaine. tout lien a été brisé. et qui. s'étant forgé son peuple idéal selon sa logique et selon ses besoins. met chaque homme en guerre avec tous les autres. a revendiqué pour soi. S Or. le monopole de . on peut dire qu'elle est l'âme dont l'État est le corps. la reconquérir quand elle leur échappait.Origines de la France Contemporaine 146 cœurs. entre eux et la nation. par une conséquence pratique de péri. pour le maintenir mécanique20 ment dans la posture anti-normale et raide que. le lien manque entre les hommes. 25 sieurs reprises. l'enchaîner et la bâillonner à plu- bien pu. déchaîne. d'arbitraire et de domi- — Au nom du peuple idéal qu'ils déclarent souverain et qui n'existe pas. sous prétexte de régénéiorer l'espèce humaine. dans l'État jacobin. Elle constitue le sentiment social par excellence. ils lui infligeaient. 30 chaque — Dans l'intérieur du parti. traité le peuple réel et vivant comme une bête de somme. par un autre effet des mêmes appétits. mais par un effet forcé du système.

elle a massacré. elle a combattu ses rivales par des élections contraintes. pour des frères Caïns. par des guets-apens et des coups de force. Ils ont appris ce que durent leurs constitutions dites 10 éternelles. tous plus ou moins avilis et dangereux. leur respect du droit. fusillé. ils le peuvent encore. Impossible à la France civile de se reconstruire elle-même. 5 les — Il en est autrement dans la France militaire. la défiance est incurable. faussées plots et des ou cassées. à l'autorité reconnue de quelques-uns ou de 20 quelqu'un d'entre eux. avec baïonnettes des soldats. cela lui est aussi impossible que de bâtir une Notre30 Dame de Paris ou un Saint-Pierre de Rome avec la boue des rues et la poussière des chemins. Révolution pour s'assurer 147 les bénéfices de l'om- nipotence. des cabales. pour ses millions d'atomes désagrégés. par des com- trahisons. salis et dépravés par leur œuvre: 15 entre de tels hommes. Le 25 corps social est dissous. il ne reste plus un seul noyau de cohésion spontanée et de coordination stable. il n'en est pas un qui puisse compter sur la déférence et sur la fidélité de cent Français. des révolutions. Faire des manifestes. tyrans ou rebelles. mais se mettre d'accord et se subordonner de cœur à l'ascendant justifié. parmi les trois mille législateurs qui ont siégé dans les assemblées souveraines. ils savent ce que valent leurs proclamations. et les survivants s'en souviennent. leur humanité. guillotiné. Là. ensuite. ils se connaissent pour ce qu'ils sont. Après dix ans d'attentats réciproques. comme traîtres. leurs serments. avec les piques de la populace. leur justice. ils ne le peuvent plus. déporté les vaincus. .La la souveraineté. des décrets.

c'est ainsi que déjà. ils ont mitraillé les Corps législatif. . 23 le 13 vendémiaire: October 5. surabondent. des les dévoués se sont éprouvés les les incontestés.Origines de la France Contemporaine 148 hommes uns les autres et uns aux autres. il y a tout ce qui constitue une société organisée et viable. admiration. et tous ensemble à une grande œuvre. mais morale et intime. 1797. non pas extérieure et plaquée. mais contre des Français. ils le suivront et recommenceront l'épuration enParisiens. des droits et des devoirs imprimés dans les consciences. bref. une hiérarchie. des supériorités reconnues. les subordonnés aux chefs. ils ne la discuteront pas. estime. 24 le 18 fructidor: September 4. ce qui a toujours 15 titres manqué aux des cœurs. une subordination acceptée. on this date Napoléon repulsed the attack on the Tuileries. pourvu qu'elle soit légale ou semble l'être. the Coup d'Etat took place. 1795. Dans ce monde préservé des souillures politiques et ennobli par l'habitude de l'abnégation. le 13 vendémiaire. les chefs aux subordonnés. la familiarité libre et gaie. et le 18 fructidor. purgé le 25 12 V abnégation: this is well illustrated in de Vigny's Le Cachet Rouge. la discipline Donnez à ces hommes une consigne. Les sentiments forts et sains lient les volontés humaines en un faisceau. pourvu qu'il garde les formes. 5 qui sympathie mutuelle. non seulement contre des étrangers. 20 institutions révolutionnaires. ils l'exécuteront. si chère aux Français. resserrent le 10 faisceau par un dernier nœud. confiance. Vienne un général illustre. et la franche camaraderie encore subsistante de l'inférieur et du supérieur.

celui-là même qui a fait. ses grenadiers entreront. core une fois. qu'il soit simple consul avec deux autres: les militaires. et. le 18 fructidor. depuis trois ans. November. qu'il évite le nom malsonnant de dictateur. commandant 10 général de la force armée: la force armée marchera Qu'il lance les proclamations ordiderrière lui.La Révolution 149 — Il en vient un qui. le régime autoritaire sans lequel il n'y a pas d'armée. et justement le conducteur ou promoteur 5 des deux premières. 20 romain. c'est le plus illustre de tous. de sa personne. sauter précipiQu'il ménage les transitamment par les fenêtres. le 13 vendémiaire. qui n'ont pas le loisir d'être des publicistes et qui ne sont républicains que d'écorce. par les mains de son Qu'il s'aulieutenant Augereau. ne veut faire l'opération qu'à son profit. naires. 1799. ne demanderont pas davantage. le — — — — 7 Augereau: Pierre François Charles (1757-1816). dans la salle. le commandement absolu aux mains d'un seul. qu'il prenne un titre modeste et pourtant classique. rose to the place of marshal in 1800. torise d'un simulacre de décret. Cloud. ils trouveront très bon pour le peuple français leur 25 propre régime. Selon ses propres paroles. révolutionnaire. stormed léon. ne pense pas à autre chose. cette fois. et riront même en voyant les députés. et se fasse nommer. Duke de Castiglione. qu'il appelle à lui «ses camarades» pour sauver la République et faire évacuer la salle des Cinq-Cents. Louis XVIII made him a peer. baïonnettes en 15 avant. par la minorité d'un des Conseils. costumés comme à l'Opéra. tions. mais qui. 13 la salle des Cinq-Cents: in St. by Napo- .

Dans cette caserne philosophique. régime et du qu'il sabre. un édifice solide. » — 12 code civil: or Code Napoléon. l'omniprésence du gouvernement. un plan social uniforme et rectiligne. administration préfectorale et centralisée. en 10 homme pratique. qui est l'omnipotence de l'État. comme on l'a vu. l'abolition de l'initiative locale et privée. la construction logique de l'État d'après quel5ques notions générales et simples. On n'a jamais fait une plus belle caserne. or. nous vivons 25 depuis quatre-vingts ans.— Origines de la France Contemporaine 150 apporte est «l'alliance de la philosophie Par philosophie. by schools and académies of France. took place the vision of the state. code civil. under the super- On December 10. l'un anarchique. instituted by Napoléon in université: appointaient of the régents of the higher 1804. 1905. however. — order of Pope Pius VII. ce qu'on entend alors. la théorie comporte deux de ces plans. plus commode pour Pégoïsme borné. plus symétrique et plus décorative d'aspect.. bien approprié à son objet. . tous les détails de l'aménagement et de la distribution. c'est le second que le despotique. concordat: it restored. plus satisfaisante pour la 20 raison superficielle. à sable et à chaux. et c'est d'après ce plan qu'il bâtit. concordat. mieux tenue et plus propre. plus acceptable pour le bon sens vulgaire. masses du gros œuvre. université. 15 concourent à un effet d'ensemble. l'autre Naturellement. in France. maître adopte. the assumption of ail its Roman Church in France with the prérogatives. c'est l'application des principes abstraits à la politique. as a state institution. mieux arrangée pour discipliner les parties moyennes et basses de la nature humaine. disestablishment of the church. Toutes les habitable.

ses passions. . s'il bâtit pour se loger. composé d'un autre métal que ses concitoyens et ses contemporains. je veux dire les cultés et les moyens.. il faut s'en représenter les circonstances. mais il est hors cadre. en sorte que. ses facultés. on démêlait en lui l'é17 hors ligne . par son tempérament. ce n'est ni un Français. surtout s'il est pro- priétaire.III. du premier coup d'œil. Démesuré en tout. l'espèce riaux disponibles. e. de 1799 à 1814. pour comprendre l'œuvre. i5ï i. l'urgence. approprie soigneusement la maison à son genre de vie. non seulement il est hors ligne. 5 mais il génie et le et la qualité moment. importe encore davantage de considérer le le goût de l'architecte. sa morale. il a fait la France moderne. hors cadre: anywhere. architecte. propriétaire et principal habitant. NAPOLEON BONAPARTE Quand on veut s'expliquer une bâtisse. l'occasion. — n'a si œuvre 15 si. c'est le caractère qu'il faut d'abord observer. son imagination. ni un homme du XVIIIe siècle. he cannot be classified . il semble fondu 20 dans un moule à part. il appartient à une autre race et à un autre âge. jamais caractère individuel il 10 diffi- des maté- profondément imprimé sa marque sur une collective. Manifestement. . ses instincts. à ses besoins et à son service. une fois installé. mais encore plus étrange. Tel est l'édifice social construit par Napoléon Bonaparte.

» Laetitia Ramolino. 21 Cornélie: Cornelia. elle végète obscurément. 5 San-Miniato: near Florence. il s'est senti. aux élégances de la vie mondaine. . sans souci du bien-être. par une longue série de «Mon origine. de sa race et de son pays. 10 dit Napoléon lui-même.Origines de la France Contemporaine 152 tranger. parmi les courses à cheval dans la montagne. bref une « Cornélie » rustique. depuis le à Florence. nelle. mais énergique comme un chef de parti. delà. parcimonieuse comme une paysanne. petite ville écartée. il au l'était d'extraction et de sang. est une âme primitive que la civilisation n'a point entamée. puis à San-Miniato. ensuite à Sarzana. par le caractère et la volonté. aux agréments. impropre aux souplesses. 25 les surprises nocturnes et les coups de fusil: «Les 15 . les Italiens comme un compatriote. » Ainsi formé et elle enfanté. m'a fait regarder par tous Sa mère. et quelque chose à côté. 20 habituée aux dangers. — au Italien. the mother of the two Gracchi. supportait tout. forte de cœur et de corps. de père en fils. bravait tout: c'était une tête d'homme sur un corps de femme. les fatigues. les privations. sans culture littéraire. qui est 5 XII e siècle. notaires et de syndics municipaux. Italy. de laquelle. — simple et tout d'une pièce. l'Italien. ayant conçu et porté son fils à travers les hasards de la guerre et de la défaite. il tient bien plus que de son père. où. arriérée de l'État de Gênes. au plus fort de l'invasion française. pertes. d'abord par sa famille pater- toscane et qu'on peut suivre. delà de toute similitude ou analogie. dit Napoléon. depuis le premier jusqu'au 30 dernier jour. exercée aux résolutions extrêmes. dans l'isolement provincial.

17 Bourrienne: Louis Antoine Fauvelet de (1 769-1834). élevé aux frais du roi dans une école française. il aurait dû suivre sa fortune et succomber avec lui. Under the Consulate he was Napoleon's private secretary. His Memoirs of Napoléon are valuable. écrivait son profes2oseur d'histoire à l'École militaire. et jamais je ne pardonnerai à mon père." and which he entered in 1784. qui a été son adjudant. il se raidissait dans son patriotisme insulaire et louait hautement le libérateur Paoli. d'avoir concouru à la réunion de la Corse à la France. He was Minister of State under Louis XVIII. il évite 15 de jouer avec eux. 14 Brienne: there were located the Ecole de Brienne which "comme élève du roi.Napoléon Bonaparte 5 10 153 Devenu Français par contrainte. contre lequel ((Paoli. mate of Napoléon. était ses parents s'étaient déclarés. Napoléon entered in April. disait-il. transplanté en France. il aimait son pays. un grand homme. » Sorti de l'École. très A vaincu toujours froissé et contraint de servir. . en garnison à Valence et à Auxonne. aigri. il ne s'épanche qu'avec Bourrienne et par des explosions haineuses: «Je ferai à tes Français tout le mal que je pourrai. comme un toute son adolescence. morose. a Corsican patriot and gênerai who failed in his attempt to drive out the Genoese who were aided by France. Brienne. il ira loin si les circonstances le favorisent. also the Ecole Militaire. il s'enferme pendant les récréations dans la bibliothèque. » ((Corse de nation et de caractère. 1779. il français de cœur. il reste toujours — — 4 Paoli: Pasquale (1 725-1807). » — Pendant demeure antipeu aimant. obsédé par un sentiment pénible. He was exiled. peu aimé. later he was made commander of the Italian Army. il ne fréquente pas les camarades.

Les cris des mourants. guets-apens. les âmes viles que corrompit l'amour d'un gain sordide. son imagination s*est réfugiée dans le passé de son île. bref une histoire semblable à celle des clans de la Haute-Ecosse. ses vieilles rancunes lui reviennent.Origines de la France Contemporaine 154 dépaysé. les gémissements de l'opprimé. il offre son livre à Paoli. tel fut le spectacle odieux qui vint frapper mes regards. délivrances. vengeances. et il y résume en style tendu. trahisons. dénote en lui un étranger. révoltes. Mais ces habits d'em- 15 3oprunt qui le gênent sont disproportionnés à sa persont trop bien cousus. trop ajustés. les annales de son petit peuple. lui dit-il. tragédies publiques et domestiques. leur emphase humanitaire. encore plus que les sympathies. il veut les écrire et les adresse à Paoli: «Je naquis. il suit du mieux qu'il peut les auteurs en vogue. il le raconte. il en tire un abrégé qu'il dédie à l'abbé Raynal. comme dans ses autres écrits de jeunesse. ils . il imite en écolier leurs tirades. noyant le trône de la 5 liberté dans des flots de sang. les larmes du désespoir entourèrent mon berceau dès ma naissance. Et le style. hostile. violences héroïques et 20 sanguinaires. quand la patrie périssait. ils exigent trop de mesure dans la sonne. » Dès quinze ans. avec une chaude et vibrante sympathie. leurs déclamations sentimentales. d'une étoffe trop fine. Trente mille Français vomis sur nos côtes. il y habite d'esprit pendant plusieurs années. amours et meurtres. Sans doute. faute de pouvoir l'imprimer. Je veux noircir du pinceau de l'infamie ioceux qui ont trahi la cause commune. à l'École. 25 dans cet écrit. puis au régiment. Rousseau et surtout Raynal.

mais il ignore la langue.). d'incohérences. il s'occupe à découvrir « quelque utile spéculation » et songe à louer des maisons pour les sous-louer avec bénéfice. à travers un pêle-mêle de disparates. » Si original d'esprit et de -sensibilité. éruptive. A Paris.Napoléon Bonaparte 155 démarche et trop de ménagements. 10 30 Che coglione: expression. ils font sur lui des plis raides ou des boursouflures grotesques. à chaque pas. et. si 20 mal adapté au monde qui l'entoure. "what a fopl" (It is a very coarse . le professeur de belles-lettres disait que. le sens propre. qui ont tant de prise sur eux. il assiste en simple curieux à l'invasion des Tuileries. la valeur propre des tours. mais aussi par excès d'ardeur et de fougue: la pensée surchargée de passion. dans les gestes. et trébuche sans doute par maladresse. affublé 30 du bonnet rouge: ttChe coglione! » dit-il assez haut. au plus fort de la lutte entre 25 les monarchistes et les révolutionnaires. non seulement 5 il n'a pas appris et n'apprendra jamais l'orthographe. il ne sait pas les porter et les fait craquer à toutes les coutures. si différent de ses camarades. il est clair d'avance que les idées ambiantes. «dans la grandeur incorrecte et bizarre de ses amplifications. la portée exacte des images. la convenance ou la disconvenance mutuelle des phrases. de barbarismes. il lui semblait voir du granit chauffé au volcan. Déjà à l'École. d'italianismes. par inexpérience. en avril 1792. la filiation et les alliances des mots. il marche violemment. n'auront pas de prise sur lui. saccadée. voyant le roi à une fenêtre. Le 20 juin.) (Ital. indique 15 la profondeur et la température de sa source.

fût-il mon père. et le reste courrait encore. son visage est si calme «qu'il excite maints regards hostiles et défiants. jacobin ou royaliste. toujours en simple curieux. six years younger than his brother Maximilian (cf. après avoir frappé à plusieurs portes. ensuite. 26 Barras: Paul François (1 755-1829). comme quelqu'un d'inconnu et de suspect. le château forcé. je l'eusse poignardé moi-même s'il 25 aspirait à la tyrannie. il court au Carrousel. et de là. » et on le suit pendant quelques mois en Provence. page 120) and executed with him July 28. admirateur de Robespierre aîné. » De retour à Paris. lié à 20 Nice avec Charlotte Robespierre. «favori et conseiller intime de Robespierre jeune. il parcourt les Tuileries. He took part in the . «il voit à son aise tous les détails de la journée». Barras. nul élan intérieur. Aussitôt après le 9 thermidor il se dégage bruyamment de cette amitié compromettante: «Je le croyais pur. le plus effronté des pourris. c'est Barras qu'il prendra pour patron. » Aucune des croyances politiques ou sociales qui ont 15 alors tant d'empire sur les hommes n'a d'empire sur lui. nulle envie de prendre parti.156 Origines de la France Contemporaine Puis aussitôt: «Comment a-t-on pu laisser entrer en balayer quatre ou cinq cents avec des canons. chez un ami. Barras qui a renversé et fait tuer ses deux cette canaille! Il fallait — 18 Robespierre jeune: Augustin Bon Joseph. Même. les cafés du voisinage et regarde. Avant le 9 thermidor il semblait «républicain montagnard. 1794. au bruit du tocsin. rien de plus: chez 10 lui. mais. » Le 10 août. dit-il de Robespierre jeune dans une lettre ostensible. son dédain est 5 égal pour le peuple et pour le roi.

sauf à se reprendre plus tard. aspirant déjà aux plus hauts sommets. for purposes of élection. pour se décider.Napoléon Bonaparte 157 premiers protecteurs. sous une apparente soumission. voulant maîtriser la France et. voted for the exécution of the king. faisant ses propres affaires. 1790. moi. par la France. dire chef de bande. indifférent à toute cause et dévoué seulement à sa propre fortune. il storming of the Bastille. sous des 20 prétextes d'intérêt public. au plus offrant. il reste froid et il se maintient disponible. il prend «trois minutes» • — 5 iez pour réfléchir. je veux va l'être. au lieu de «faire sauter les représentants. — Condottiere aussi. . sortant du théâtre et voyant les apprêts des sectionnaires: «Ah! disait-il à Junot. dans sa campagne d'Italie. finalement. si les sections me mettaient à leur tête. mais condottiere de la plus grande espèce. qui se prête au premier offrant. Parmi les fanatismes qui se succèdent et les partis qui se heurtent. l'Europe. May. de les mettre dans deux heures aux Tuileries et d'en chasser tous ces misérables conventionnels! » Cinq heures plus tard. général à son compte et à son profit. toujours occupé de ses projets et cela sans distracvient. de plus en plus indépendant. sans 25 autre point d'arrêt que le trône ou l'échafaud. Le 12 vendémiaire au soir. and was implicated in the overthrow of Robespierre. je répondrais bien. appelé par Barras et par les conventionnels. en bon condottiere qui ne se donne pas. » ce sont les Parisiens qu'il 15 mitraille. avant et après le 18 fructidor. et. et. 6 les apprêts des sectionnaires: the préparations of the voters of the forty-eight sections into which Paris had been divided. rapportant tout à soi. et. si l'occasion à tout prendre.

Napoléon exiled her. et il a été dit par un témoin oculaire. artiste supérieur et inépuisable en prestiges. ses élans et tout ce qu'il y a en lui qu'on peut prendre en bonne part en ce sens-là. après le traité de Campo20 Formio. Lorsque je fus un peu remise du trouble de l'admiration. jouant de l'homme avec une dextérité et une brutalité incomparables. . are among her work s. of the Council of Five de Staël: (1 766-181 7). on le croyait même assez menacé par les M soupçons ombrageux du Directoire. en séductions. 18 le petit tigre: member Mme on le voyait an appellation given him by François CaHundred. par un diplomate compétent. ce cher général. la rapidité de ses mouvements. 1797. 14 cault. Le 10 mot n'est pas trop fort. son courage. pour bien caractériser sa taille. comme un superbe fauve subitement lâché dans un troupeau apprivoisé qui rumine. par un ami. ou V Italie. and Considérations sur la Révolution Française. Origines de la France Contemporaine dormant trois heures pai nuit. le même dans le choix des 5 moyens et dans le choix du but. des religions et des gouverne- ments. famous as a conversationalist and writer.158 tion. because of her work L'Allemagne which he la ter suppressed. en corruptions. je l'appelle tout bas le petit tigre. between Austria and France. the daughter of Necker. dit à son retour en France. Corinne. 19 le traité de Campo-Formio: October 17. se jouant des idées et des peuples. » puissance. en intimidations. admirable et encore plus effrayant. tout en l'aimant beaucoup. (( Je le vis pour la première fois. » me de Staël. un sentiment de crainte très prononcé Pourtant ((il n'avait alors aucune lui succéda. sa 15 ténacité. presque à cette date: ((Vous savez que.

il n'y avait rien. il n'était ni bon. c'est un habile joueur dont le genre humain est le parti adverse qu'il se propose de faire échec et mat. que son caractère ne pouvait être défini par les mots dont nous avons coutume de nous servir. ni cruel. Chaque fois que je l'entendais parler. j'étais frappée de sa su5 mes mes très dignes 30 périorité. J'aperçus assez vite. Il regarde une créature humaine comme un fait ou une chose. avec des préventions favorables. dans les différentes occasions que j'eus "de le rencontrer pen10 dant son séjour à Paris. Un tel être. La force de sa volonté consiste dans l'imperturbable calcul de son égoïsme. j'avais vu aussi des homféroces. l'Angleterre peuvent en offrir instruits et cultivés . c'était plus ou moins qu'un homme. Loin de me rassurer en voyant Bonaparte plus souvent. son esprit. sont empreints d'une nature étrangère. à la façon des individus à nous connus. son langage. hommes tels que elle n'avait aucun rapport avec la France et celle des par V étude et la société. J'avais vu des hom- de respect. et non comme un semblable. ainsi la crainte qu'il inspirait n'était causée par le singulier effet que de sa personne sur presque tous ceux qui l'approchaient. il m'intimidait tous les jours davantage. qui pût me rappeler ni les uns ni les autres. ni doux. tout le reste des créatures sont des 25 chiffres. n'ayant point de pareil. il n'y a que lui pour lui. dans l'impression que Bonaparte produisit sur moi. 20 Je sentais confusément qu'aucune émotion du cœur ne pouvait agir sur lui. ne pouvait ni ressen15 tir ni faire éprouver de la sympathie. ni violent.Napoléon Bonaparte 159 plutôt avec sympathie. sa tournure. Il ne hait pas plus qu'il n'aime.

les tenant cinq à six heures de suite. un principe général lui déplaisait comme une niaiserie ou comme un ennemi. l'expérience. Tout était chez lui moyen des circonstances. des lois de Louis XIV. interrogeant ensuite les grandes autorités. les temps.i6o Origines de la France Contemporaine des exemples. 5 10 ou but. » que sous 15 le Au commencement du gouvernement consulaire. après l'avoir divisée par la plus exacte analyse et la plus déliée. pas même sa propre gloire. parlant. He sup- Napoléon during the Hundred Days. juge expert et indépendant. il n'examinait les choses rapport de leur utilité immédiate. proie. toujours revenant à deux questions: cela est-il juste? cela est-il utile? examinant chaque question en elle-même sous ces deux rapports. portée! . l'involontaire ne se trouvait nulle part. He was the collaborator on the Journal de Paris during the Révolution. je sentais dans son esprit une ironie profonde à laquelle rien de grand ni de beau ne pouvait échapper. Jamais le Conseil ne s'est séparé sans être plus instruit. avant et après. sinon tion: 20 25 16 Rœderer: Comte Pierre Louis (1754-1835). se faisant rendre compte de la jurisprudence ancienne. Nulle loi pour lui. des objets qui les ont remplies. Mais ses discours indiquaient le tact comme le chasseur a celui de sa Je sentais dans son âme comme une épée froide et tranchante qui glaçait en blessant. car il méprisait la nation dont il voulait les suffrages. Rœderer. du grand Frédéric. ni dans le bien ni dans le mal. qui voit chaque jour Bonaparte au Conseil d'État et note le soir ses impressions de la journée. nulle règle idéale et abstraite. reste stupéfait d'admira((Assidu à toutes les séances.

Ce et tout qui le carac- pas seulement la pénétra- tion et l'universalité de son intelligence. même dans la fatigue du corps. et ne distribua mieux son temps entre les choses qu'il avait à faire. à un même travail. du Tribunat ne viennent le visiter sans emporter le prix de cet hommage en Il ne peut avoir devant lui des instructions utiles. forcé d'approfondir. ce n'est d'État. Je n'ai jamais vu son esprit las. Les nouvelles heureuses ou malheureuses 20 d'Egypte ne sont jamais venues le distraire du code civil. la force et la attention. Je n'ai jamais vu son esprit sans ressort. à des travaux divers. 5 hommes publics sans être devient pour lui homme Conseil d'État. Veux-je Corps Législatif. the three bodies of . Quand je veux interrompre une affaire. sortant de celle qu'il discute pour songer à celle qu'il vient de discuter ou à laquelle il va travailler. » Lui25 même disait plus tard que «les divers objets et les 10 et surtout la flexibilité. ni le code civil des combinaisons qu'exigeait le salut de l'Egypte.Napoléon Bonaparte de ce qu'il lui 101 a enseigné. térise entre tous. je ferme son tiroir et j'ouvre celui d'une autre. 15 même dans l'exercice le plus violent. du moins de ce qu'il l'a Jamais les membres du Sénat. Tribunat: 25. du Corps Législatif. state created after December 2 Sénat. c'est aussi constance de son peut passer dix-huit heures de suite au travail. même dans la colère. Je ne l'ai jamais vu distrait d'une affaire par une autre. Il — j diverses affaires étaient casés dans sa tête comme dans une armoire. Elles ne se mêlent point l'une avec l'autre et 30 jamais ne me gênent ni me fatiguent. Jamais homme ne fut plus entier à ce qu'il faisait. 1799.

et cette racine souterraine. à Saint-Cloud. demandant d'immédiates réponses. Souvent. fonctionne ainsi sans interruption 30 pendant trente ans. » Pendant les séances de nuit. il faut gagner l'argent que nous donne le peuple français )> Consul ou Empereur. réveillons-nous. » La quantité de faits que son 25 peine ! — esprit emmagasine que son et contient. le ministre de la guerre s'endort. avec une suspension d'un quart d'heure. quantité d'idées semble dépasser la capacité humaine. inépuisable. il les secoue et les «Allons! allons! citoyens. il retient les conseillers d'État depuis neuf heures du matin jusqu'à cinq 10 heures du soir. plusieurs membres tombent de lassitude. qui . ((il préside quelquefois des 5 le poids. la esprit élabore et produit. «à chaque ministre il demande compte des moindres détails: il n'est pas rare de les voir sortir 20 du conseil accablés de la fatigue des longs interrogatoires qu'il leur a fait subir. en rentrant chez eux. et ce cerveau insatiable. il arrive souvent aux mêmes ministres de trouver encore. » Ses collaborateurs fléchissent et défaillent sous la tâche qu'il leur impose et qu'il porte sans en sentir Étant consul. Ses idées ont dans son cœur et son tempérament leur racine profonde. inaltérable. et ne paraît pas plus fatigué à la fin de la séance qu'au commencement. auxquelles tout l'emploi de la nuit peut à suffire. 15 réveille: il n'est que deux heures.Origines de la France Contemporaine IÔ2 dormir? je ferme tous les tiroirs et me voilà au som- meil. dix lettres de lui. réunions particulières de la section de l'intérieur depuis dix heures du soir jusqu'à cinq heures du matin.

» sans doute parce que. impérieux. non pas inerte. j'avais déjà l'instinct que ma volonté devait l'em- — 30 porter sur celle des autres. dira-t-il plus 25 tard. «Caractoute résistance blesse. aspirant à tout. j'avais choisi. au milieu de la société humaine. plus puissant que sa volonté même. «Extrêmement porté à l'égoïsme. aimant la solitude.Napoléon Bonaparte leur fournit leur âpre sève. Quand mes compagnons voulaient usurper sur moi la propriété de ce coin. » disent les notes de Brienne. entêté. gêne. est un 163 instinct primordial. un petit coin où j'allais m'asseoir pour rêver à mon aise. et devait m'appartenir. ne peut souffrir aucune vie. que que toute indépendance domaine illimité qu'il s'adjuge. mais actif et en- vahissant. Déjà dans l'adolescent et même dans l'enfant cette personnalité absorbante était en germe. » ajoutent les notes de l'École militaire. plus puissant que son intelligence. il ne peut être maître et qu'il est mal à l'aise là où il ne commande pas. 10 jusqu'à devenir un monstre. ambitieux. «ayant 20 beaucoup d'amour-propre. dans le — 15 tère dominant. et qui. 5 C'est Pégoïsme. proportionné à l'activité et l'étendue de ses facultés. dans une compagnie d'égaux. en d'autre termes. » que ce qui me plaisait Remontant plus haut 10 moi: "ego. je la défendais de toute ma force. «Je vivais à l'écart de mes camarades. un moi colossal. dans l'enceinte de l'École. Vêgoïsme. exagéré par le succès et la toute-puissance. développé par l'éducation et les circon- stances." et . à moins qu'elle ne soit un appendice ou un instrument de la sienne. l'instinct de se faire centre et de rapporter tout à soi. jusqu'à dresser.

164

Origines de la France Contemporaine

jusqu'à ses premières années sous le toit paternel en
Corse, il se peint lui-même comme un petit sauvage malfaisant, rebelle à tous les freins et dépourvu
de conscience. «Rien ne m'imposait; je ne craignais
personne;
je battais l'un, j'égratignais l'autre, je me
5
rendais redoutable à tous. Mon frère Joseph était
mordu, battu, et j'avais porté plainte contre lui
quand il commençait à peine à se reconnaître. »
Excellent stratagème et qu'il ne se lassera jamais de
10 répéter: ce talent d'improviser des mensonges utiles
lui est inné; plus tard, homme fait, il s'en glorifie, il
en fait l'indice et la mesure de «la supériorité politique, et il se plaît à rappeler qu'un de ses oncles, dès
son enfance, lui a prédit qu'il gouvernerait le monde
15 parce qu'il avait coutume de mentir toujours. )>
Notez ce mot de l'oncle: il résume l'expérience
totale d'un homme de ce temps et de ce pays; voilà
bien l'enseignement que donnait la vie sociale en
Corse; par une liaison infaillible, la morale s'y adap20 tait aux mœurs.
En effet, telle est la morale, parce
telles sont les mœurs, dans tous les pays et dans
tous les temps où la police est impuissante, où la
justice est nulle, où la chose publique appartient à

que

qui peut la prendre, où les guerres privées se déchaînent sans répression ni pitié, où chacun vit armé,
où toutes les armes sont de bonne guerre, la feinte,
la fraude et la fourberie, comme le fusil et le poignard
c'était le cas en Corse au XVIII e siècle.
A table, l'enfant a écouté la conversation des gran30 des personnes, et, sur un mot, comme celui de l'oncle,
sur une expression de physionomie, sur un geste
25

;

6 Joseph: brother of Napoléon, by one year his senior.

Napoléon Bonaparte

165

un haussement d'épaules, il a deviné
que le train courant du monde n'est pas la paix,
mais la guerre, par quelles ruses on s'y soutient, par
quelles violences on s'y pousse, par quels coups de
Le reste du jour, abandonné à lui5 main on y grimpe.
même, à la nourrice Ilaria, à Saveria, la femme de
charge, aux gens du peuple parmi lesquels il vagabonde, il entend causer les marins du port ou les bergers du domaine, et leurs exclamations naïves, leur
10 franche admiration des embuscades bien dressées et
des guets-apens heureux, enfoncent en lui, par une
admiratif ou sur

répétition énergique, les leçons qu'il a déjà prises à

Ce

domicile.

sont là ses leçons de choses; à cet âge
quand le naturel s'y

tendre, elles pénètrent, surtout
15 prête, et ici le

cœur

les

accepte d'avance, parce que
un complice.

l'éducation rencontre en l'instinct

Sur ce caractère déjà si marqué tombe un second
coup de balancier qui le frappe une seconde fois de

même

empreinte, et l'anarchie française grave
jeune homme les maximes déjà tracées dans
l'enfant par l'anarchie corse; c'est que, dans une
société qui se défait, les leçons de choses sont les
mêmes que dans une société qui n'est pas faite.
De très bonne heure, à travers le décor des théories
et la parade des phrases, ses yeux perçants ont
aperçu le fond vrai de la Révolution, c'est-à-dire la
souveraineté des passions libres et la conquête de la
majorité par la minorité; être conquérant ou être
la

20

dans

le

25

conquis,

il

faut

opter

entre

ces

deux conditions

de choix intermédiaire.
Dans les
armées, surtout dans l'armée d'Italie, depuis que le

30 extrêmes; point

territoire est délivré, la foi républicaine et l'abnéga-

i66

Origines de la France Contemporaine

tion patriotique ont fait place

aux passions

aux appétits naturels

Pieds nus, en haillons,
avec quatre onces de pain par jour, payés en assignats qui n'ont point cours sur le marché, officiers
5 et soldats veulent avant tout sortir de misère; «les
malheureux, après avoir soupiré pendant trois ans
au sommet des Alpes, arrivent à la terre promise: ils
veulent en goûter. » Autre aiguillon, l'orgueil exalté
par l'imagination et le succès; ajoutez-y le besoin de
iose dépenser, la fougue et le trop-plein de la jeunesse:
ce sont presque tous de très jeunes gens, et ils prennent la vie à la façon gauloise ou française, comme
une partie de plaisir et comme un duel. Mais, se
sentir brave et montrer qu'on l'est, affronter les balles
15 par gaillardise et défi, courir d'une bonne fortune à
une bataille et d'une bataille à un bal, s'amuser et
se risquer à l'excès, sans arrière-pensée, sans autre
objet que la sensation du moment, jouir de ses facultés surexcitées par l'émulation et le péril, ce n'est
20 plus là se dévouer, c'est se donner carrière, et, pour
tous ceux qui ne sont pas des étourdis, se donner
carrière, c'est faire son chemin, monter en grade,
piller afin de devenir riche, comme Masséna, conquérir afin de devenir puissant, comme Bonaparte.
25 Sur ce terrain, entre le général et son armée, dès les
premiers jours, l'entente est faite, et, après un an de
et

militaires.

5 les malheureux ... a quotation from his letter to the
government.
15 bonne fortune: hère "love affair."
23 Masséna: André, duc de Rivoli et d'Essling (1 758-181 7),
at first a gênerai in Napoléon' s wars, later commander in chief
in Switzerland. He served with distinction.
:

Napoléon Bonaparte

De

pratique, elle est parfaite.

5

leurs actes

167

communs,

une morale se dégage, vague dans l'armée, précise
dans le général; ce qu'elle entrevoit, il le voit; il
considère le monde comme un grand festin offert à
tout venant, mais où, pour être bien servi, il faut
avoir les bras longs, se servir le premier et ne laisser
aux autres que ses restes.
Cela lui semble si naturel qu'il le dit tout haut,
et devant des hommes qui ne sont pas ses familiers,

devant Nicot, un diplomate, devant Melzi, un étran«Croyez-vous, leur dit-il après les préliminaires de Leoben, croyez-vous que ce soit pour faire
la grandeur des avocats du Directoire, des Carnot,
des Barras, que je triomphe en Italie? Croyez- vous
Quelle
15 aussi que ce soit pour fonder une république ?
idée! une république de trente millions d'hommes!
Avec nos mœurs, nos vices où en est la possibilité ?
C'est une chimère dont les Français sont engoués,
mais qui passera avec tant d'autres. Il leur faut de la
20 gloire, les satisfactions de la vanité; mais la liberté,
ils n'y entendent rien.
Voyez l'armée; les succès
que nous venons de remporter, nos triomphes ont
déjà rendu le soldat français à son véritable caractère.
Je suis tout pour lui. Que le Directoire s'avise de
25 vouloir m'ôter le corrnriandement, et il verra s'il est
le maître.
Il faut à la nation un chef, un chef illustre
par la gloire, et non pas des théories de gouvernement,
des phrases, des discours d'idéologue auxquels les
10

ger.

!

10 Melzi: an Italian statesman from Milan (died in 1816).
11 les préliminaires de Leoben: the provisional tresty between Napoléon and the Austrians on April 18, 1797. It was
later modîfied by the Treaty of Campo-Formio.

i68

Origines de la France Contemporaine

Français

n'entendent

rien.

pays, monsieur de Melzi,

5

il

.

.

,

Quant à

votre

y a encore moins qu'en

France d'éléments de républicanisme, et il faut
encore moins de façons avec lui qu'avec tout autre.
Au reste, mon intention n'est nullement d'en finir
si

promptement avec l'Autriche. La paix n'est pas
mon intérêt. Vous voyez ce que je suis, ce que

dans

maintenant en Italie. Si la paix est faite, si
ne suis plus à la tête de cette armée que je me suis
10 attachée, il me faut renoncer à ce pouvoir, à cette
haute position où je me suis placé, pour aller faire
ma cour au Luxembourg à des avocats. Je ne voudrais quitter l'Italie que pour aller jouer en France
un rôle à peu près semblable à celui que je joue ici,
15 et le moment n'est pas encore venu; la poire n'est
pas mûre. »
Son expédition d'Egypte n'a pas d'autre motif.
Que, dans l'état présent de la France et de l'Europe,
l'expédition soit contraire à l'intérêt public, que la
20 France se prive ainsi de sa meilleure armée et offre
sa plus grande flotte à une destruction presque certaine, peu importe, pourvu que, dans cette aventure
énorme et gratuite, Bonaparte trouve l'emploi dont
je puis
je

il

25

a besoin, un large

champ

d'action et les victoires

retentissantes qui,

comme

iront par delà les

mers renouveler son

des^ coups de trompette,

prestige: à
France, l'humanité
n'existent que pour lui et ne sont faites que pour son
service.
Si, pour le confirmer dans sa persuasion,
3° il faut encore une leçon de choses, l'Egypte la fourses yeux,

la

flotte,

l'armée,

la

12 Luxembourg: a palace on the left bank of the Seine, the
Convention and of the Directory.

seat of the

de primer. de son âme et la substance permanente de sa volonté. c'est parmi eux qu'il a trouvé ses meilleurs instruments de règne. la réflexion. disaitil à Rœderer. si j'en ai. souverain a. comme l'air commander. les petits. Devenu Consul. il applique en grand sa théorie. «Moi. et. je n'ai pas d'ambition. juges. conseillers Tout d'État. administrateurs de tout degré. nira. avec une servilité byzantine. si intime qu'il ne la distingue plus de lui-même et que parfois il cesse d'en avoir conscience. . sous leurs prêches de liberté et d'égalité. et ils y persistent comme dans leur condition naturelle. l'éducation. ou. là. surcroît. et où s'engloutira le superbe édifice de sa fortune: je veux Elle est le moteur premier 25 parler de son ambition. il a démêlé leurs instincts autoritaires. leur besoin de la part 15 même en sous-ordre. au contraire.Napoléon Bonaparte 169 de tout contrôle. les grands. la théorie ont creusé en lui. Enfin. devant le gouffre intérieur que l'instinct. et. députés. nous voici devant sa passion dominante. 10 avec une fidélité animale. sous sa main. les appétits 20 d'argent ou de jouissance. par chez la plupart d'entre eux. elle m'est tellement innée. puis Empereur. à l'abri aux prises avec — A son premier geste. dignitaires et De fonctionnaires. — des républicains. paysans et soldats. 30 elle m'est si naturelle. nulle résistance. les Français se sont proster- nés dans l'obéissance. une humanité inférieure. de suite. il agit en sultan et il s'accoutume à l'être. elle est si bien attachée à mon existence qu'elle est comme le sang qui coule dans mes veines.bsolu. l'expérience four5 nit chaque jour à la théorie de nouvelles vérifications. sénateurs.

» C'est pourquoi quiconque approche de lui doit re- noncer à sa volonté propre et devenir un instrument 7 Decrès: (1761-1820). Les peuples sont trop éclairés autenir? 15 20 il mate qui l'a les esprits 25 — Un diplon'y a plus rien à faire. 12 Olympias: the involved in mother war with of Alexander the Great. qui savait à quoi s'en à l'exception d'Aristote et de quelques pédants d'Athènes. 5 au sortir du plus copieux festin. . fait pour le gouverner et pour diriger tous jourd'hui. elle demeure inassouvie. ma carrière est belle. who was à quoi s'en tenir: see his successors. se sent gênée à la seule idée d'une limite. a French admirai who served with distinction at Aboukir. il n'y a pas de poissarde qui ne me sifflât sur mon passage. 18. means Metternich.» fréquenté longtemps et observé sous tous les aspects résume son caractère dans ce mot définitif: «Il se considérait comme un être isolé dans le monde. diplomate: he 1. cf.170 Origines de la France Contemporaine — Aussi avide que jalouse. Eh bien! moi. il n'y a rien à faire de grand. à son gré. si énorme que soit le pouvoir acquis. tout l'Orient le crut. cette que je respire. si je me déclarais aujourd'hui le fils du Père Éternel et que j'annonçasse que je vais lui rendre grâces à ce titre. note. il disait à Decrès: «Je suis venu trop tard. elle en voudrait un plus vaste. j'ai Mais quelle différence avec fait un beau chemin. — tenir. » ambition. qui s'indigne à la seule idée d'un rival. à l'exception d'Olympias. Voyez Alexandre: après avoir conquis 10 l'antiquité! l'Asie et s'être annoncé au peuple comme fils de Jupiter. 19 Un page 172. Le lendemain du couronnement. the elder. j'en conviens.

Napoléon Bonaparte

171

de règne: «Ce terrible homme, disait souvent Decrès,
nous a tous subjugués; il tient toutes nos imaginations dans sa main, qui est tantôt d'acier, tantôt de
velours; mais on ne sait quelle sera celle du jour, et
5 il n'y a pas moyen d'y échapper elle ne lâche jamais
Propriétaire exploitant
ce qu'elle a une fois saisi. »
des hommes et des choses, des corps et des âmes,
pour en user et abuser à discrétion, jusqu'à épuisement, sans en devoir compte à personne, il arrive, au
10 bout de quelques années, à dire, aussi couramment
et plus despotiquement que Louis XIV lui-même,
:

«mes armées, mes

mon

ciles,

sénat,

flottes,

mes

un corps d'armée qui
i5« Soldats,

— Au

j'ai

mes cardinaux, mes con-

peuples,

mon

empire. »

—A

marcher au feu:
vous me la devez. »

s'ébranle pour

besoin de votre vie et

Dorsenne et aux grenadiers de la
« On dit que vous murmurez, que vous voulez
retourner à Paris, à vos maîtresses; mais détrompezvous, je vous retiendrai sous les armes, jusqu'à
20 quatre-vingts ans: vous êtes nés au bivac et vous
y
mourrez. »
garde

général

:

Plus tard, à Sainte-Hélène, il s'attendrira, en pasur «ce peuple français qu'il a tant aimé. »

roles,

La
25

vérité est qu'il l'aime

comme un

cavalier

son cheval; quand

il

le dresse,

pomponne, quand

il

le flatte et l'excite,

quand

il

le

pare

aime
et le

ce n'est pas

16 Dorsenne: he became a gênerai in 1809.
23 ce peuple ... : Napoléon had stated in his will: "Je
désire que mes cendres reposent sur les bords de la Seine au
milieu de ce peuple français que j'ai tant aimé." Thèse words
are inscribed above the door of his tomb in the Hôtel des
Invalides.

172

Origines de la France Contemporaine

pour le servir, mais pour se servir de lui en qualité
d'animal utile, pour l'employer jusqu'à l'épuiser,
pour le pousser en avant, à travers des fossés de plus
en plus larges, et par-dessus des barrières de plus en
5

plus hautes: encore un fossé, encore cette barrière;
après l'obstacle qui semble le dernier, il y en aura
d'autres, et, dans tous les cas, le cheval restera forcé-

ment à perpétuité ce qu'il est déjà, je veux dire une
A la fin de
monture, et une monture surmenée.
101812 la grande armée gît dans la neige: le cheval a

manqué

Par bonheur, ce n'est
des quatre pieds.
qu'un cheval fourbu; ((la santé de sa Majesté n'a
jamais été meilleure»; le cavalier ne s'est point fait
de mal; il se relève, et, ce qui le préoccupe en cet
15 instant, ce n'est pas l'agonie de sa monture crevée,
c'est sa propre mésaventure, c'est sa réputation d'é((Vos
cuyer compromise, c'est l'effet sur le public.
souverains, dit-il à M. de Metternich, nés sur le trône,
peuvent se laisser battre vingt fois et rentrer dans leurs
20 capitales; moi, je ne le puis pas, parce que je suis un
soldat parvenu. » En effet son despotisme en France
Sa
est fondé sur sa toute-puissance en Europe.

25

chimère impériale a dévoré des millions d'hommes:
entre 1804 et 181 5, il a fait tuer plus de 1,700,000
Français nés dans les limites de l'ancienne France,
auxquels il faut ajouter probablement 2 millions
d'hommes nés hors de ces limites et tués pour lui, à
titre d'alliés, ou tués par lui, à titre d'ennemis.
9 A la -fin de 1812: i. e., Napoleon's retreat from Moscow.
18 Metternich: (1 773-1859), the Austrian statesman who negotiated the marriage of Marie Louise with Napoléon.

CHRONOLOGICAL TABLE
1715-1774
1770

1774-1792
1787

Louis XV.

XVI

Louis

Convocation of Assembly of Notables for the better-

ment

1789

married Marie Antoinette of Austria.

Louis XVI.
of financial conditions.

Necker

minister of Finance.

Resolved to

States-general which

had not met

May

5,

call

recalled as

together the

since 16 14.

States-general assembled at Versailles.

June, Représentatives of the Third Estate declared
the " Constitutional Assembly,"

themselves

solved not to adjourn until a constitution

and rewas f ramed.

July 14, Storming of the Bastille.

Aug.

4,

The

privilèges.

nobles

renounced feudal rights and

.

Oct. 5-6, Stirred by imprudent speeches at a court

1790

banquet, the mob rushed to Versailles. King and
Assembly moved to Paris.
Founding of Clubs: Jacobins (Robespierre), Cordeliers

(Danton, Desmoulins), Feuillants (Lafayette).

July 14, Festival of Civic Fraternity.
2, Death of Mirabeau.
June 20, Royal family stopped in their flight, brought
back to Paris.
Sept. 1, King swore to the revised Constitution,

1791

April

1792

War

restored to throne.

June
Aug.

with Austria and Prussia.
20,

Mob

10,

Suspension of the king.

attacks the Tuileries.

173

.

174

Origines de la France Contemporaine
Sept. 2-4, Massacres in the prisons.
Sept. 21,

1792-1804
1793

The

King deposed, republic created.
from 1789-1804).
Execution of Louis XVI. Uprising in the

First Republic (properly

Jan. 2i,

Vendée against Jacobin rule. Jacobin Révolution.
Marie Antoinette executed. Reign of Terror.
June 27, Fall of Robespierre. Assembly in control

Oct.,

1794

of Modérâtes.

1795

1795-1799

Third Constitution adopted.
Oct. 5, Napoléon Bonaparte quells

The
Nov.

17 99-1804

1801

1804-18 15
18 15

The

Directory
9,

(rive)

Napoléon created Consul.

Consulate.

Civil

Code (Code Napoléon).

The

First

June

Empire.

18, Battle of

Waterloo.

1814-1824

Napoléon sent
Louis XVIII.

1824-1830

Charles

Oct.,

1830

1830-1848

royalist uprising.

appointed.

X

to St. Helena.

(brother of Louis XVIII).

July 25, Révolution in Paris. Louis Philippe madeking.

Louis Philippe, "citizen king."

1848

Feb. 24, Révolution and abdication of the extravagant
king.
Proclamation of the Second Republic with

1848-185 2

The Second Republic.
Dec. 2, Coup d'état of Louis Napoléon, who had

Louis Napoléon as président.
1852

himself elected emperor.

1852-1870

Napoléon

1870-187 1

Franco-Prussian War.

1870
1870

III.

Sept. 4, Fall of

The Third

MacMahon
Carnot

Napoléon and the second empire.

Republic.

1873-79,

1887-94,

Présidents: Thiers 1871-73,
Jules

Grévy 1879-87, Sadi

Casimir Périer 1894-95,

Félix

Faure 1895-99, Emile Loubet 1899-1906, Armand
Fallières 1906

INDEX TO NAMES
PAGE
Abbaye, prison de

1'

.

Adélaïde
d'Argenson
Arras

comte
Augereau
Artois,

.

33
17
128, 131
d'

.

.

.

Bailly

Barnave
Barras
Berthier
.

.

.

49

ira

....

Campo-Formio
Carmagnole
Caveau, café du
.

Charles IX
Chatterton
Chérin
Chesterfield

Cinq-Cents
code civil
concordat
Cornélie

Damiens
Dante
Danton

79
113

153
153
112

Brissot
Broglie

Calonne
Cambacérès

33
140
80
130
156
81

Bezenval
Billaud-Varennes
Bossu
Bourrienne
Brienne

Ça

82

.

.

.

.

.

.

.

.

.

....

79
105
16
142
158
105
79

106
36
48
27

149
150
150
152
106
114

ni

Dantonistes

.

.

.

.. Loménie 139 palais ..... Mably Maillard main-morte Mallet Dupan .. .. PAGE .... 62 40 44 94 Loustalot Louviers Luxembourg...Origines de la France Contemporaine 176 Larochefoucauld Law .... Nièvre Olympias Orange Orléans Panis . . Masséna Melzi Mercure Mesdames Metternich Mirabeau Montagnards Montesquieu Necker 72 102 167 60 27 maréchale de Luxembourg. . Manuel Marat Marseillaise 47 168 126 108 16 50 104 no . Paoli 96 95 52 18 100 170 136 19 108 153 20 104 107 Penthièvre Pétion Platon Pompadour poufs au sentiment 105 166 167 129 20 172 15 .. .. prince de . .. 32 . .. . ... . Lazaristes Legendre Leoben Liancourt Ligne..

= adjective .VOCABULARY ABBREVIATIONS adj .

acheter. acclamer. to stand aloof s' accabler.. monopolisa acharner.. to hang {upon a hook). -e. tr. tr. approach. intr. ad]. academy. académique. absent. swallow up. de. absurdité. — abriter. ob- stinacy. accroissement. tr. casu- accès. adj.. and intr. companiment. termi- ously. accumulé. want- ac- perform.. rid- overwhelmed. barker. to stupefy. pettifogger. accepter. shield.. habituai. acharnement. misuse. accaparer.... abstract. accoutumé. /. fury. accomplir. accumulation.. buyer. tend to. fit (0/ fever).. hail. and tr. claim. ad]. être d' effect. gymnasium. accompagner. to buy. Origines de la France Contemporaine 178 aboutir. abuse. ize. obsess. cover... alty. eut short. abréger.. refl... allow. m. summary. abstraction. accus- self. shorten» abri. to run to. accompagnement. abstrait. tr. pettifogde chicane. absurdity. to finish.. accourir. brutal- tr.. accident.. d' to . to absorb... m.. increase. intr. bring into harmonious action. tr. agreement. press down. waste. reflection. to reji. attack. abrutir. ad]. //. m. ing. académie.. accord. —— agrée. abrégé. académie.. aboyeur. person accused. to accept.. adj. absorbent. end.. to concède. depressed.... . adj. enlarge. — m. accus- accrocher. tomed. delude. m. abstraire. gathered. absorber. . abstraction.. to abbreviate. tr. accumula- /. misuse. m. accent.. epitomize. absolu.. to be bent upon. m. in harmony.. achever. corne make running up. be infuriated. shelter. to crush. m. to accomplish. to shelter.. m. accusé. tr. absolute... m. to tom one's accroître. overpowering. tr.. tr. -e. -e.. tr. accorder.. agrée. m. growth.. intr. abuser (de). ing academy. absence. fall furi- accent. abus. /. abstract. ac- tr.. to monopolize... accablé.. acceptable. to separate.. accoutumer. -e. tion. tr. à r under cover. accapareur. tenacity.. ad]. m.. to in- crease. m. tr. to accompany. to applaud. absence. acheteur. abuse../. adj. m. acceptable... tr. heaped up. . -e. — from. to border upon. accident. -e.. seize. absent. adj. away from. -e./. absorbant. prisoner.

/. acquérir. opponent. re- administrateur. action.. affamé. be level. affidé. — affaisser. actor. affectueu-x. to adapt. to starve. to set free. on beginning one's duties... affolement. address. adieu. charming. tr. tr. acte. adoucir. adj.. opposing. activity. administration. adj.. affranchir. /... adj. affleurer. m. m... adj. to sink. accept. -e. tr. to madden. administrer. lessen. adjutant. m. enfeeble. as his only knowltout edge. act. acteur. parti . affair.. pour . hoodwinking. of admiration. entrant aux s. -e. make even. admirer./.. Adam.. tr. wonderful. remarkable. tr...Origines de la France Contemporaine nate. m... -ve. admettre. affectionate. hungry.. activity.. to pay off. -se. . to admit.. affluence. activité. /. m. to post up. affilé. ened. to adhère. lad. affectation./. tr... -ve. acquis. to level. affreu-x. acier. ceive... m. action. admiration. adolescent. rejl. adj. madness. affluence. adjudant. adj. admira ti-f. officiai. throng. m. dull. adjuger. -le.. admirateur. afficher. -e. and n.. to dedicate.. rompu aux — s. intr. adj. m. adresse. acquitter../. s' — . -se. proclaim. ease. tr. Adam... adhérer. to admire. tr.. admirer. adj. tr. /. tr. fare- — well. — affable. dispatch. to adopt. adversaire. skill. /. -ve.. adolescence. flowing together. adolescence. admirable.. acquirements. affaire. actual. affecter. adopter. to end. administrati-f. tr.. m... adj. tr. be completed. adj.. affectation. admirable. m. to prétend. adversary.. m.. sharp.. active.. confederate. good-by. business.. youth. adj.. admiration. adversary. well acquainted with business.. tr. starving. tr.. frightful. to acquire. adverse. adj. tr. adv. administrative. m. proceeding. m. adorable. deed. and intr. affidé. cordial.. trusty agent. présent. send. to administer. thîng. tr. mal — sharp. and n.. adieu. actuel. adj. trustworthy. adresser... /.. steel.. to weaken. crop out. affable. speech. préside over. address. acti-f. tr. approachable.. adapter.. to soften.. admirer. to award.. adminis- tration.. profess. affaiblir. adorateur. affoler. 179 affamer.

afin de. elsewhere. environment. m. lr. join. venir en — . like. agréer. -e. agony.. aggressi-f. Algiers. adv. aiguillon. to agrément. easily. adj. agioter.. well-to-do person. to aid. pain. air. adj. to put in motion. to... ailleurs.. easi- ness. pi. aisance. refinement. watch. -e. . aggres- aîné. refl. -e. aliéné... and /.. easily.. m. pi. fasten. collide.. pleasant. to look like. hook on. pleased. old. m. trim. to embitter. joyful. Alger. de. piease. to add. intr.. tr.. conj. alarme. nimble. .. prep. — aimer... regulate... refl.. lunatic. être bien de. aged./. Aix-laChapelle. adj. to love. alarm. tr. âgé. adv. /. aise. adv. therefore. be fond of. to alarm. Origines de la France Contemporaine 180 affronter. aliénation. alert. s' ... m. to dress (oddly). agréablement. aggraver. adj. to . comfort.. ajouter.. afin que. tr.. to be obstinate. être aux s. to be in question. adj. adj.. agonie. to become greater and aider. deck out. spur. 1' — . do. agréable. pleasure. s' s' toujours. alerte. ajuster. agir. adj. to face. adj. to accept. goad. in comfortable circumstances. -ve. aguets. environs. adj. excite. aheurter. aimable.. agreeable. âge. easy. agitateur.. indirect tax. tr. tr. around.. greater.. rig out.. firstborn./. tr.. tr. tr. fit. adornment. pleas- antly. gladness. aisément. agenouiller. of. — the question is. look. âge. thus.. lovely.. sive. agrafer. to hook. agrandir. tr.. deck out. n.. m. charm. ainsi. it is a matter adj.. tr. m. to kneel down. round about.. amiable. be on — the alert. to be very alarmer.. in order that.. to adjust. Aix-la-Chapelle. and agile. /. comfortably. quick. elder. agitator. agiter.. ag- become — — become greater.. aid. agent. to aid. to lie in wait. neighborhood.. freedom.. ease. discuss. aliénation. m. en plein avoir seem 1' — — appearance. /. aisé. moreover. il s'agit de. affubler. adv.. lr.. air.. glad./. m. persist in. wag. lr. agent. confiscation. Aachen. agitate. d' besides. in order to. — glad to. maniac. alentours. grandize. larger. intr. alentour.. help. aigrir. -e... à aise. to enlarge. m.. in the open../. m. to speculate. aide. intr. adv. to act... to aggravât e.

entertaining.. Allemagne. année. former. amour-propre. to change.. furniture. tr.. amour. angoisse. amener. m. -e.. surrounding. annual. s'en . old.. to tr./. adj. -le. adj. Germany.. forestry or- ganization. — aller. amuser.. love. about./. ambiant. ambassadeur. -ère.. to soften. /.. /. angular.. hâve a good time.. pang... -ne. brute.. tr. tr. anonyme.. duce. n. pi. rigmarole.. tinder. indicate. spirit. grief. ancient. ample... year.. great distress. ancien. analogie. self-love. diet../.. ami. amertume. analyse. Angleterre. dignity. to amuse one's self. bring anglais.. amollir. /. tr. similar. âme. affinity. go away. anarchical.. kindle. brutish. and adj. German. allonger. adj.. — sans brûler une firing — . annoncer. analogue. bait. year. expatiate amusant. tr. m. adj. abnor- . entice. ardor.. m. allemand. dear friend. adj. amuse. to allure. amorce../. m.. England. anti-normal. -e.. cap. to bring in. trifle with. amuser. allusion../. tr. to upon. adj. aliment. amplify. m. to allow.. analogy. altérer. ambition. anarchique. vanity. — . to stretch out. ambient. âne. m. anonymous. at that time. -se. to go.. amphigouri. alors. m.. to anchor. /. tr. ambi- tious.. de cœur. alliance. a hâter of French- men.. adv. anguleu-x. anti-Frenchman. bitter. alter. union. am-er. /. /. allumer. amplification. tr. alliance. furnishing... anti-français. m. alimentary. to light.. m. allusion. tise./. anarchie. ambassador.... pro- tr.. friend. allouer. /.. English. m. régime allécher.. ass. intr. to announce. ange. adj. mal. alimentaire. -e. anarchy. animal. amusing. -e. m. alléguer. m. annuel.. bitterness.. analysis... rejî. soui.. prophesy. lr. adj.. to 181 essay. grant... adj. ameublement. ambitieu-x. tréa- /... m. analogous. ad]. -e. food... amplifier.. aménagement. then. adj. lack of government. vast. ancrer. -e.. harsh./. intrench one's self. to ambition.. to allège. an. without a shot. annales. friendship. adj.Origines de la France Contemporaine aliment. large. annals. adj. angel. amitié./. adj./. -se. s' — . lr. anguish. adj... animal.

m. to employ. m. to bring. appareil. conj. thoroughly. intr. appendix. rival. to appreciate. Apollon. antithèse. sed- ulous. apprendre.. araignée. summon. next./.. arbre.. tr. adj. appui. apporter. tr. apartment. applaudissement... adapt. approprié. com— appro^ch. âpre./.. appendice. indifférence.. taught. apparent. ap- P ly. déification. parade.. apathy. archéologie. apothéose.. plause. rough.. to call. appartement. Apollo. appliquer./. judge the worth of./. spider.. System. apprenti.. and intr. to examine . apostrophe. adj. anxiety. affectation. ap- aquarelle. prop. adj. let in./.. -e. appearance. ceremony. tr. arbitrary. tr. ing. antiquity. m. . tr. prepared. m. appearance.. apprêté. appétit./. industrious.... support. adv. harsh.. apprentice. obvious. after. /. affected. adj. apt- ness. introduce. hear of. according to. apercevoir. arbitraire. arbitrariness. to glory in.. m. afterwards. notice. tr. calL appeler. suited. /. to learn. August. tr. approche. tr. apostrophe. -e. to impoverish. visible. discover. tr. teach. -e. m.. appât. studied.. to approve. to tarae {animais). adj... appetite... août. tr. approfondir. /. apparatus. learned.../. apprivoiser.. d' après.. industry. ability.. to appear. apprêt. antithesis. aptitude. — apparence. active.. à présent que. apparition. m.. adj. tierce..... archevêque. aux s proach of toward. /. apathie. appris. remarkable. pièce of machinery. tree. un discours d' . m. m. -e.. appel. après. application. at the ap- /. approuver. appliqué..... to applaud. apostle. appartenir. m. self-possession. now après que. prép- that. aplomb. approcher.. aptitude. m.. intr./. praise. tr. m. de. about... m. conj. approprier. bait. appauvrir. adj. water-color painting. s' — aration. tr. to belong to. appeal. show. -e. prep.. after. apparaître. application. m. indolence. 182 Origines de la France Contemporaine antiquité. archbishop. m. estimate... to appropriate... ap- pendage.. intent... apôtre... m. applaudir. apparent. m.. apparition. apprécier. m.. a studied speech./. to perceive. préparation. apparat. archaeology. après. anxiété.. to approach.

adj... assailant. set in order.. tr. s' .. spikenard. adj. mounting. second success. m. art. to arrange. aromatic. arroger. pull out. intr. m. arriéré.. fiery. arrivage. — . en ! back! succès.. -ne. as- sail. order. /. to arrogate to one's self. decree. — — — ervation. artificial. armoire. to snatch.. archichancelier. appearance. rounded out. rashly. lation. part. attain. assaillir. arrêté. tr. s de luxe. happen. artiste. m. or/. assaisonnement. armure. murder. back. /.. artillerie. to arrest. aspirer. 183 ing. -le. contrive. décision. ascendant.. art. arrêt. /. Artesian (of the province of Artois). cabinet. m. uproot. ardent.. assemblée. /. articu- artificiel. to arrive.. artisan. fervency... army. arriver. armée.o arranges. d' — /... assassiner.. fire. m.. refuge. arranger. chancellor.. decree... burning.. to slay. cupboard. aspirant. reflection.. aspic..... m. to attack.. armed. extended./. arrière. arracher. influence. m. -e. -e. aristocratie. storm.. refl. arrière-pensée.. arme. stop. asylum. artisan. m. ancestor.. m. ofï. m. assassin... assassination./. intr.. -e. rounded. arrangeur. articulate. aspic. /. mental rés- sans — m. in arrears. section. aspect. one wb.... articulé. spike-lavender. argent. weapon.. look.. fasten. article.. to armer. intensity. arrivai. ascending. haughty.. assassin. m.. silver. adj. chance. aristocracy. to stop. m. double.. spirit.. ond adj... adj. money. lr. m. constituante. architecte. m. armor.. arrondi. article. m. closet. m. -e. aspect. tr. ardent. corps army corps. ardeur. adj. m. assembly. articulation. aristocrate. aristocrat. adj. -e. artésien. m. assassinat. asile. tear pluck out. Origines de la France Contemporaine archm.. stop. arrêter. ascendancy. m. artillery./. season- backward. and f. assaillant. -e. aromate. artist. combiner.. decree. power. adj. m. constitutional convention... assaut. violent. to aspire. arrivai. m. arrière-successeur. aggressor. adj. architect. secsuccessor. fan- — ciful art.. arrogant. arrivée. ascendant. m. -e. arm. resolution. tr.. assume. candidate./. armé... joint. sight.. tr. assertive. m. assault. /.

s' into partnership. faire . afnrm.. asservir. usual state. to enslave.. to be présent assistant. m. bine. com- to force. who astreindre. assouvir. atheist.. assurer. ad]. m. m. fireplace. rather. tr. p. moved. m. attaque. meet. dark. industrial — home.. and intr.. assidu. to sit down. assent. tr. insure.. to attract. only). finery. assez.. assommeur./. to assert... m. attach.... emotional period. assise. (sometimes). tr. attacher. tr. to beat to death. to be moved. Athènes. m.. belabor. tr.. levy. attain. to satiate. assidûment. Origines de la France Contemporaine 184 assembler. partner. m.. asseoir. enough. attention. fellow. tr.. tr.. bind. institution for the help of the poor. — — attirer.. to wait (for). -e.. m. wait. to seat.. associé... to weaken. sessions. to set to table. tr.. to reach. Athens. tr. tr. assis. punctual. attack. attaquer. com- to collect./. is at. hearth. assiette. dame lady of the bedcham- ber.. attrait. p. intr. m. âtre. workshop. to make attendri. assignat. -e. woman's d' — . (used in pi.. to associate.. manner. to fasten. m. witness. attend. assiduous. attitude. athée. allurement. assiégeant. tone down. workhouse. one présent. hope.. plate. adv... attendrir.. m. one who is besieged. attacked. m.. adv./. m. être hors de son no longer to be one's every- — day self. de charité.. slaughterer. afhnity. expectation. .. m. — assombrir.. attitude./. quite. m. m. lure. Athenian. attempt at crime. pi. ad]. assommer. s' — . besieger. a course of masonry. attentat.. atrocious. assignat (French paper money). atténuer.. /. attire. attendre. s' — . associer.. to attack. assiduousl y. assiégé. attente.. assentiment./. palliate. émotion. tr. smite. become to refl. crime. .. tr. -e. put on.. atroce. sure of. attraction.. assistant. tr. tr. Athénien. a tour. salon d' waiting room. tr.. humor. atome./. tr.. expect. foundation. atom.. atelier. kill. associate. assure. ad]. assister. atteindre. to heed. attention. hit. manufactory. /. cruel. to enter take into partnership. seated. .. charm.. waiting. attendrissement. pel.. tenderness. attabler.. to soften. one who besieges.. s' — . outrage.

-e. adv. early. directly. . beneath. tr.. -se. m. in spite of prep. public house. m.. adv. faire 1' to give alms./... farther. — de. prep. aumônier. any. adv.. au milieu de. /. arbitrary. — around... m. as well as. loan. to attribute. before. and prep. /. dawn. before./. rule. to-day. advanced.. avance. en — adv. être (réduit) duced alms... audience. below.. authentic. audacity. audace. conj. pron... interview. audience.. m. autel. advantage.. to be re- — beggary. about. others.. as much as. prep.. autorité.. auteur. tr... as night. attrouper. beyond. gether. m. avant.. en être — other wise. austérité. adj. /. authoritative.. automatic character.. Austria... adj. boldness.. now. bede forehand.. — — — authentique. innkeeper. to authorize. que.. m.. s' — assume... forward. autant. aube. m. avancé. tr. adv.. inn. to swallow. phrase. /. dogmatic. auda- cious. therefore. autrui. aussi.. avantage. justify. avant-corps. adj. adv. autour de. que. automatisme. to entrap. too. auprès de. m. 185 immediately. above. adv. /. hearer. tr. past... in the présence of. adv. the rather. over- attribuer. autoriser. as soon as. adj. mob. attroupement. autrefois. fore part. aubergiste. take. auparavant.. to augment. charity... m.. Origines de la France Contemporaine attraper. aujourd'hui. d' . -e. autre. among. . near. m. (négation) none. as much. phrase. and intr. other people. auditeur. — . auditoire. — que. to be otherwise. fonds. —— — que.. à 1' — . audacieu-x. avaler. before. authority. increase. to tr. automate. automaton. avant-cour. /. ... legalize. adv. audience. as many. adj.. m. into the conj. aucun. auberge.. au-dessous. /.. autrement. Autriche. form a mob. d' mieux or d' plus. aussitôt. the more so. augmenter. author.. — de. prep. conj. aumône../. adv. so many. also. prep. . to- flock to refl. aussi. au-dessus. before (referring to lime and order)... adj. advance. formerly. in advance. au delà de. as- sembly. as.. autoritaire... other. severity. d* ... adv.. almoner. . far as. chapto lain. adv.. altar. equally.. prep. lower court. m. — dans la nuit. everything.. no. ahead..

future. m. tr. axiome. avouer.. tr.. adventure.. to gag. avidité.. to avow. to plunge head- — long. adv. axiom.. passer run the baigner.. April. avenir. with. to hâve. avilir. banal... banc. m./. warned. -e. adv.. broom. miser. avoir.. ously. suburbs. and n. averti. m. avorter. substance. avide... avilissement. m. aventure. company.. balayer. opinion. tr. to blind.. donner — — . à 1' badiner.. m. trifle. runt. avare. bail. among. /.. hold. bench./. approval. stupidity. tr. /.. blindness. inquisitive person. /. gens . baïonnette. blindly. dip. tr. die. to avoir. savage. attorney. balancier. -e. donner tête e. Origines de la France Contemporaine i86 avant-hier.. — par les gauntlet. commonplace.. stupid remark. -e. aviser.. balcon. avorton. gazer. sans aveugle. to s. jest. miscarriage. m. — in . refl. notified. vagrant. to banish. m. ad]. ad].. prep. broom. banquette. /. bench. to bathe. deluded. hackneyed.. at ran- — à F— blindly. bal. informed. balancing pôle. bath. tr. — dom. baisser.. aventurier. lowered.. banquier./. duck... bande. avec.. banlieue. switch. m. greedy. bannir. panic. prop- erty. failure. m. baissé. ring. m. admission. bague. m. m. to miscarry.. à 1' . — beau faire — y quelque chose../. m. outskirts.. avoué. dwarf. balle. barbarement. m. acknowledgment. /. tr.... m. banker. bain. banqueroute. tr... ad]. eager- humiliation. be. at a venture. band. lawyer./. day before yesterday. bathtub. vagrants... ad]. m. future.„ adventurer.. trivial... avis. to lower. — aveuglement... balourdise. avril. quidnunc. déprave. m.. be stunted. intr.. bail. coterie. pendulum. barbare. avidity. blind. bâillonner.. ad]. un sweep up. to take a fancy to. avocat.. badaud. m. bankruptcy.... bullet. en ad]./. coup de coup de aveugler. ruffian. balai. seat. m. m. m... admit. barbar- . baguette. to do something in vain. bayonet. sweep of the to . sport. to intr. tr. m.. aveu. ness. m. balcony. .. bandit. dégradation.. avortement. to sweep...

réservoir.... want. m. béquille. m. to stammer. stocking. to fight./. down.. tress. 187 bâtir. holy-water basin. beaux-arts.. barbe.). fine. bénitier. at the foot of the staircase. needy.. boatman.. baseness. barreau. /.. bar- barity. shepherd. berceau. bassin. to profit. Bastile. barrier. bas. m. bénéficier. tollgate. handsome. — béant.. /./. m. bâton. down. courts.. crutch. vessel. ad].. defeat. m. villainy. besogne. in case of need. cradle. — fault. thorough bass. bégayer./ pi./. à . obsol. m. to build. se . barbier. whiskers. bastille. — — — — basoche. bavard. barbarism. structure. bavardage.. -se. need../. barrière. commis aux s.. beauty. or bel. water- man. low. many. polite lit- erature. m. être .. tax-office. ciety. à voix basse. besoin. barre. bas. babbler. in an undertone.. babbling./.. lower part of the abdomen. incumbent. tr. dis. m.. ful. au ruined. barque. m. work.. battle. belles-lettres. bass.. de plus belle. beauti- monde. bénédictin. adv. — — au — — . bâtisse. to beat./.. bataillon.. boat. m.ventre. club. avoir si (de). m. pi. bari). pond. est. bassesse. bar. to be necessary. stick. battalion.. baril (pr.. hurdle. basoche (company of lawyers). to need. barbarisme. still more. tr. en —. chatterer.. holding a church preferment./.... to do avoir in vain. m. m. -se. craft.. tr. rail. waste one's time. m. battre. beauté.. low. tinue.. m. ad]. bénéfice. ad]. basin. waste of words. conbasse. beaucoup. building. belly. task. if necessary. /. the bar (collectively) league of law clerks. -se. babble.. m. bas./. m. fair. — ad]... beard.. barber. m. much. . besoigneu-x. lowest depths./. bateau. -e. clergyman bénéficier. intr.. profit.. batelier. beau gaping. m. /... m. ad]. bas-fond.. faire la to shave. pound. needy. adv. in battle array. m. benefit.. fortress. clerk of — customs. Origines de la France Contemporaine barbarie. m. bâtiment.. (mus. besogneu-x. Bénédictine monk. de l'escalier. get the better of — some one. -le. /. m. à quelqu'un. barbarism. fashionable So- — faire. être à . bar. en to be below. bar. bataille. boat. shoal.... fine arts. barrel.. berger.. bas.

block. blâme.. whiteness. beast of burden. -e. kindness...... hunch. adj. m.. possession. adv. soot color. good will. /. adj. timber. bonnet. drink. /. bundle. letter. property. adj. to use évasion. m. bien.. (paint). soon.. bienfaisance. good. adj. -e. — wooded park. billet. bilious./.. m.. bizarre. m. real. payer à to buy drinks. Origines de la France Contemporaine 188 bestial. bœuf. shore. m. par . wood. boiserie. -e. to blâme. wheat. brutish. mouth. blé./. properly./. adj. blafard. benevolence. very much. north wind. adj. oath. bunch. boire. pro- priety. portrait au . narrow. justly. bilièu-x. m. adj. note./. good fortune. biaiser. wound.. avoir à la . bivouac. weal. m. intr. . lump. bivac. bonhomie./. hard. find fault with. to wound. well. kindliness.. early. bête. m. comfort./. bise. bestial. bienfaiteur. de ne heure... hedge. hunchbacked. — bord.. bijou./. happiness. benefactor. blouse. bonté... blâmer. blanc./. m. bienveillance. pale. borné. bientôt. blasphemy. -e. blesser. — milestone. painful./. landmark. wintry — à lit. public — weal. on board. blue.. pursue a diagonal course.. bouche. bound. lips. trinket. to drink. limited.. m. in- money sulting. to mention. m. forest. mass. adj. blasphème. tr... m. bond. bonheur.. wash — drawing. brimful. m. à pleins bords. blâme. m.. fence. jewel. block. — de blasts. goodness.. fantastic. sound. bloc. bièvre. borne. blancheur. count one's chickens before they are hatched. bossu. bleu. very.. tr. to stuff. boot. — — droit. -he. whitish. décorum.. rightly.. /. goods.. tr. luckily. — de somme.. ox. good nature. bilious looking... bistre.. blockhead.. m. public. beneficence.. wainscoting.. stop. /. (threeeighths of an English bushel. m. en herbe. -e. to spend one's before one has it. boisseau.. float bedstead.. offensive. bosse. smockfrock../. library. manger son — flotté. hurt. blessant. cap. kindness.. beef. boundary. adj. bushel. -se./.) boisson. bien. dull. — boucher. reproach. bois. bienfait. m. bibliothèque. leap. -e. wood. -ne. blessure. adj. bister. bon.../. choke up. m./. bien-être. on the level with its banks.. white.. à . m. m. blanchâtre. adv. beaver. beast. tr.. botte. adj. boon. bienséance. truss.

agitation. Origines de la France Contemporaine boucher. bouclier. m. accomplish it. tormentor. m. brigandage. bullet. to give a free hand. bourgeois.. to buckle.. wretched lodg- m. /. branch. Holy Ghost. tr. /. bravoure. laisser la sur le cou.. brigand. boiling. bouquet. gens de street ref- ing. bourgeoisie. brief. {on /.. to ram.. in short.. m. bail. certificate. brave. baker.. brevet. commoner. m. brève. brevet. m. bourse. bouillon. jostling. bourdonnant. destruction. boucler. m. inlr. m.. slaughter.. m. drover./. — — bouteille. tradesman.. courageous man.. m.. boutique.. dirt. — . adj. bourreler. purse. être en be in motion. bouge. knight of the order of the — — . bourdonner. boulevard. to buzz../. cram. bouledogue. embers. bouvier. scholarship). bourrer. bouillonnement. hangman. .. ing. boutade. shopkeeper. poacher.. boulet. buckle. odd ends. clus- — clerks.. bréviaire. bottle. executioner. overthrow. boue. 189 -e. /. to dare.. en venir à to finish it.. m... to torment. extortion. — stuff. braise. m. outburst. arm. bouquet. robbery.. m. shop. /. smattering. m. face.../... patent. bravo {pi. buzz- humming. shield.. tr. /. m. branche. m.. m. brewer... tine. funds. tr. end././. — — de sou- shoe-buckle. admission — certifi- cate. braconnier. boulanger.. by fits and starts. en branle. bouillement. braver. ef- fervescence. quatre s. m. tr. clerk.... hole. earring. hired assassin.. d'oreille.. m. boucle.. effervescence. bout.. m. brèche. bribe. bravi). m../. bloatedness. bourreau./. bouleversement.. use.. d'entrée. bouleverser.. bag. adv . broth. gap. complète change. boulevard. prong. boucherie. puff. boursouflure. middle class.. short.. bride. m. boutiquier./. par . mud. bref. m. /.. boursier. m. whim.. m. m.. brigand. hum. butcher. courageously. to — . motion. to agitate. bras. to jostle. tr. bref... bulldog. bousculade. to take firm measures. m.. adj. bagginess. brasseur. en- dure. agitation. citizen. scraps. tr. business man. serrer la . defy.. student m.... bravery. breach. ringlet. breviary./.. bousculer. lier. bridle. ter.

-e. ad]. hors — .. m. bruire. pamphlet. brutalement. cadavre. reading room.... camaraderie. to burn. private apartment. calibre. and intr./... m. (pr. budget. desk. to rustle./. cab./.. cabriolet. de lecture. with mémo- rial. adj. burned. par d'intérêt privé. loquacious. good manners made people conceal their sufferings. buste. roar.. m. brutally. /. broussailles. brute. physical laboratory. caliber. cacheter. m. adv. -e. adj. m. de nuit. bushes. -e... inlr. calculer. littéraire.... board. tavern. jug. adj. brutal. bureau. cacher. broderie.. tr. café./.. showy.. noise. suddenly. butin. bûche. tr. coffeehouse. brûlé. brusquement. noisy.. brutal. bro). noisily. m. confuse. brouiller. cabaretier. office.. watchful observer. to break./. m.. rod. brutish.. but (pr.. on se — — — — cachait de souffrir par bonne éducation. calculator. — au lait. inlr. m. adj. copy book./. to jumble. to seal.. out of selfish considérations. m. unique. m. brochure.. saloon. Origines de la France Contemporaine 190 brillant.. comradeship. rough.. cabal. adv. sudden. still. to brush. adj.... -e. briller. to hide. brute. adv. sound. gift. ç'a=cela a. brut. log. to calculate. dressing jacket. adj. m. nightgown. cabale. refreshment room. calculation. byzantin. -e. cadeau. m... brutalité.. présent.. m. corpse. prospectus of expenses. /. stupidity./. fire. cabaret. politique de drink-begotten political théo- — ries. frame. shatter.. tr. tr. tran- — quil. booty. coarse. brutality. calm. /. pike./ pi. to shine. office. tr./. hot. Cain. to suryey and appraise. brûler. comrade. m.. calcul.. tavern keeper. bureaucratie. coffee milk. cadastrer. camarade. limit. Bruxelles. crude. de physique. brosser. budget. bruyant. m. broche. bruit. brief. d'affaires. cadre. tr. cabinet. cahier... m.. buvette. embroidery. Byzantine. study. broc tr. report.. bu). calme. m. camisole. reading room. -e. calculateur. bureaucracy.. m... adj.. coffee. goal.. m.. — .. blunt. bright. briser. spit. m. rudely. bruyamment. tr... m.. Caïn../. bust. Brussels. unexpected. brusque. conspicuously.

to find a place for. event./. cardinal. nightmare. m. m. chat. class. large square between the Louvre and the Tuileries in Paris. bill. refl. donner sanctify. carré. à épée. caserne. cannon. candidat. to court. m. canticle. canal... cause. m.. street corner. slaughter. capital. adj. characteristic.. gunner. caresse./. stock./. saucepan. — — cantonnier. caress. m././. /. . m. caractériser.. m. cardinal. countryman. cas. capitulation. carmagnole revolulionary song and dancé) carnage.. tr. /. carreau. m. public places of a town. rabble. casser. capitale. m. m. tr. casserole. artil- cantique. file away. acute. (a — carrière. caverne.. adj.. catégorie.. canne... escort. capter. capacity. to characterize.. cantata. -se. rider. -e.. cauchemar. song. m. /. marked. — fancy. carrefour... Caucasus. endear- ment. tr. cap. capital. capable. road laborer. /. carte. canton. caractère.. carnivorous.. -e. capitalist. tr. cantonner. tr. to caress.. m. canal. riffraff... carp./. candor. m. m... /. m. intr. to canonize. en tout capacité.. capi- cascade. conj.. case. coax. carabinier. /.. carnassi-er. walking stick. /. cause. cross roads. waterfall. adj. cane.. causeu-r. causer. adj. win (over).. car.. dans le où.. Carrousel (place du). cannibal./. caractérisé. square./. campagne.. to fortify one's one's — to give free course. canonnier. in case that. cantate. anyway.... m. capitaine. career./.. canoniser. — tr. cannibale. m. able. cavalier. because.. to break. candeur. leryman.. Caucase.. gun. 191 self. cellar. m. candidate... cascade.. justify caresser. barracks. uprightness. capitulation. talker. capable. den. chief city../. Origines de la France Contemporaine campagnard. catapult. carmagnole./. caser. cave. canaille. m. m. rifleman.. canton. to cause. campaign. carpe. cushion. coach. /. character. country. describe. .. self. sword cane. canon. talkative.. channel... m. for./.. captain.. adj. les s d'une ville. cavalier. n... m. /. capitaliste. -ère.. hymn./... m.. casquette. ticket. se donto indulge one's ner .. wheedle. tal. catapulte.. m. carrosse.. category. nullify.

. dem. m./. charbon. tr. tr.. certain. likelihood. /. /. this. certainly. task. ce que. — . ce qui. change. luck... he. chanter. chair.. load. m. centre. cependant.. chanoine.. . coffin. each. center. changer. m... chamberfemme de — — ./. core. however.../. — . straw hat. tr. chain. ceinture.. /.. champ. chambre.. pour per cent. -e. centaine. cerveau. celles. private servvalet de ant. chaleur.. — sorrow. -tte. cérémonie.. heat. ad].. . field.. indeed. s. trouble. them. -t. this. centralization.... flesh. central. canon. cela. m. maid. certainly. gentilhomme de la gentleman in waiting. m. refl.. warmth. ceux.. she. master of certitude.. cervelle. ceasing.. that is. centralisation./. song. censor. she. charge. it. de . adj. centraliser. chapelle.. they. chaîne. take upon one's self.. — cellule. adj. par seul. cercle. hat. pron. that. m. he. in- — coal. ce./. dem. pi./. certainement. lain. become laden. cerf (pr... to charge. this. ring.. famous. chamber. chaque. discontent. chair... ceci./. célébrité. that. Chamber- m. /. chaloupe. the one(s). s... — de paille. femme de . m. certainty. c'est-à-dire. coal./. — chacun. embers. celui.. chapel. adj./.. of action. — .. chardon. every. adj. pron. allumé. every one. sair). changement./. 192 Origines de la France Contemporaine ce. thistle. chapeau. Champagne. at once. chambellan. dem. chagrin... hundred. thèse. m.. she. zeal. m.. duty. him. m. it. pron./. -e. — ceremony. cendre. sans cessantly. to undertake.. housekeeper. cercueil. adv. commission. chaise. in the meantime. cérémonies. to sing. what.. to centralize. adj. cesse./. chance. load. chanson. famé. that. charge.. girdle. room. tr. brain... maître de — /. adv. belt. — cent. grief. that which. those. field m. censeur. central. sur le — d'action. — Champagne. -e.. pron. he. m. adv. stag.. long boat.. hundred. lighted charcoal./. ashes. charger. certes. cesser.. meanwhile. celle. accentuate. célèbre. m. tr.. au in the center. fill. m./. m. her. pron./. brain. certain. to cease. that./. circle. ce (for cela). cell. maître precentor. by the very fact. to change.

hunt.. horse in a treadmill. que. statesman.. cheval. faire la to give alms. chaumière. digit. to get along. m. but. chercher.. chosen. adj./... faire son . cheveu. tr. \pr. to falter... ciel. road. p. chasseur. to heat. chaume. m. among. warm./. /. dear. ciguë wax taper. pitiful. m. chausser. charity. — — chef./. — chaste. châtelain. wheelwright. m. and intr. 193 cher. -te. horse.. -ve. chemin. châtaignier. lord of the rnanor. try.... m. idlc. partie de hunting party. ringleader. expel. intr.. at the house of.. si-gu). sky. y chief./. m. sélect. -e. to. chêne. quackery. to abstain from work. tr. chopper. option.. to choose. /. -e.. to seek. warmth. charretier.. cierge. m. repub- — — lic. always theorizing. stum- ble. Christian. to be shut down./.. aboyeurs de — .. be out of work. quibble. m. hair. chase. fierce. chimère. chose. charpentier. rag. m... chaud. chien.. chiffre. m./. m.. to drive. make one's — way. adj. cottage. m. . heaven.. tr.. carpenter. chauffer. public affairs.. charnier./. surgeon... toujours à sur les principes. charnel house. charm.. cart. castle.. with. bitterhem- . and adj.. choisir. charme. m. choisi. -ne. charrue. always mounted on a hobby.. m.. choix. into. -e. de meule. imposture.. de^ cuisine. charron.. chat-tigre. thing. in the case chicane. dream. horseback. dog. tiger cat. chimera. vagabond.. chaste... chéti-f. tree.. . p. m.. plow. m. cavil. chasse. palace. d'État. choice. m.. chez. stubble.. hot. chorus. m. sélect. chasser. violent. ride to intr. cat. chenapan. /. m. expensive. shirt. chaux. m. m. tr.. lock {poison). charming. charmant. thatch. lime. tr. heat. chemise. — — chevaucher. chestnut château. cheminée. adj. m. charlatanisme. figure. chère. and/. to bestride.f. matter.. m. of. adj. intr. of. m.. chat. head cook. castellan. autre publiany thing else. chômer. adj.. carter.. adj. wretched. m. chirurgien.. m. chœur. m. chiffon. fire- chrétien. gens de — pettifoggers.. hunter. m.. Origines de la France Contemporaine — charité.. charrette. oak. hobby.. chaud./. fancy. warm. chimney. chase. place. delightful. prep. to put on (shoes).

. coiffer. combat. colleague. collecti-f./. m.. clientèle. joint. féminine headdress. m. quiet. m. adv. to limp. -e. courage. shut. retainers. colérique. 3 colonel. cité. coiffure.. cochon. shut in. to dress the hair.. -e././. heart. civière. clos. climat. adj.... m. clôture. boarding school... -ve.. bell. circumstance.. clubiste. cinquième. num. colosse./. adj. colère. clan. m. hog. -e... summit. -e. climate. . adj. clarté. m../. m. cinq. coiffé. collège./. num. m. clergy. litter.. clopiner. tr./. exceptionally acute collaborateur. m. cohésion. civil. in- following. coin. m. to cite.. -e. clan. m... intr. clause. m. adj... pas- sionate. club member. vision. law. cautious./. patriotism. clerk. city.. cohérent.. peddle.. clameur.../... collège. clignoter. clairvoyance. inspiration. — Cinq-Cents. /. secretly.. tr. portes closes.. clear. wearing (on the head).. clubman. colleague.. adj. ordinate. adj. cinquante. m. classique. clair. citer.. clergé. — s. classe. headdress.. m../. adj. circonspect. m. fifth. m. colorier. collègue. civilization. constituted the législative body of the republican government. colossal. citizen. coworker. top. -e (de). clairement. five. col. colonial. circuit. ami bosom friend.. m.. fifty. code. circumspect. tr.. collective... splendor. environment. m. -e. combat. adj. adj. circonstance. adj. collar. clerc (pr. civilisation. to color. collier... cloche. colporter. goal. light.. colonel. code. acuteness. neck. colossal. circuit. num. -e. clients. Origines de la France Contemporaine 194 cime.. de — . clearly. consistent. to fence in. civil. tr. cohésion.. intr./. class. coif... tr. -ne. to spread. cœur. adj. /. m. fifty-six. assistant. clamor. m. giant.. fifth part. adj./. coiffe. intuition. adj. colonial. adj. m. club. closed../. classic. citoyen. coi.. hairdress. club. klair). with les Anciens. Conseil des political assembly which. anger.. cinquante-six. coleric. -te. civisme.. cohérent. glow. clairvoyance./.. hood... stretcher... clause. to blink. put on the head. adj. /.. m. closing.. clore. retail. colossus.. /.. corner. wary.

trade. plan.. combusti- commun.. combattre. compétence. commercer. com- compl-et. like. commandement. appear. stilted.. /. zénith. commencer. comparable. law.. sioner. comices. trade./. comité. common. balance. adj. comitia. intricacy. adj. compatriote. ac- compagnie... plot. ning.. to compensate. compliqué. en — communauté.. adv. m. commit. or /. compassé. tr. ad]. comme. adj. supernumera- intr. ciety. command. 195 tr.. combien. à leur . at — — work. ble. com- m. élections. to be compared with. or/. adv.. compenser.... commander. tor. commettre. combler. compartiment. comparaître.. provisions. m. commerçant. accomplice. scheme. adj. être de bonne — So. m. engage in commerce. fighter. tr. tr./. com- mander. m. m. company. commercial. commode. commissaire. journeyman. competency. commandant. to m. compétent... -e. in addition.. fellow. were... commerçant.. intricate... -e. comment. m. . combattant.. begin- m. to be well bred.). complète. commodious. commis- m.. obligingly. as it compagnon. ry. to fight. m. to combine. unité. book- to clerk. m. adj. commerce.. as. comble. avertogether with .. convenient. com- pétent. committee.. how much? how many? how? combinaison.. common people. complice. major... ad]. commercial. business m. -e. the rest. able. crowd./. commande. adj... command. to begin. m. commis. top. public.. as a last their straw. community.. adv. comédie./. keeper. ad]. how? commenter. /. busy. -e.. commencement. be in control of. placently. comedy.. to intr. adv. comparse.. combination../. stiff. peak. man. m.. comédien... to order. complication. tr. complaisamment. /. m. tr. to comment upon. formai. -ète. complot. combustible. com- panion. comedian. age. -e.. mercial. to heap. m.. permutation... tr. m... ad]. division. com- patriot. comestible. crown. govern. order. pi..Origines de la France Contemporaine combatant. combiner. comparable. m.. (antiq. pour .. tr.

,

196

Origines de la France Contemporaine

to scheme.
to permit; require; include, involve; carry

conciliant, -e,

with

conclave, m., conclave.
concordant, -e, adj., harmo-

comploter,
comporter,

tr.,

tr,,

it.

composer,
pose; se

to form; comto be reserved,

tr.,

composed.
composition,

,

/.,

make-up.
compréhension,

comprécompre-

concours,

hension.

concur.

comprendre,

tr.,

to

hend; comprise; understand;
include.

comprimé,

nious.

concordat, m., concordat.
concorde,/., concord.
concourir, intr., to conspire,
compete; combine, coôperate;

composition,
/.,

ad]., conciliat-

ing, conriliatory.
concitoyen, m., fellow-citizen.

-e,

ad].,

com-

condescendance,

pressed; repressed.

compromettant,

adj.,

tr.,

to

conde-

scension, complaisance.
condition, /., condition, call-

com-

requirement; rank; circumstances; à ces
s, under thèse conditions.
condottiere (liai.), m., leader.

promise, endanger.
comptable, m., accountant.
compte, m., reckoning; esteem;
acçount; être en
avec
l'État, to hâve a bill with
the state, be involved with
rendu, report;
the state;

/.,

dan-

gerous; compromising.

compromettre,

coopération,
m.,
contest, conpetition.
concurrent, m., competitor.
condamné, m., convict.

profit
, to
se faire rendre
by, avail one's self of.
compter, tr., to reckon, count,

dépend.

comte, m., count.
conception,/., idea.
concert, m., concert; de
avec, in concert with.
concerter, tr., to contrive,

ing,

conducteur, m., leader, guide;
de train, driver, log-raft

runner.

conduct,
tr.,
to
carry on, drive, bring; se
to behave, be one's own
master.
conduite,/., conduct, demeanor, guidance.
confédération,/., league.
conférer, tr., to bestow, grant,

conduire,

confer.
ef-

fect.

concevoir, tr., to conceive.
Conciergerie, /., prison in
Paris for the confinement
of political prisoners condemned to death.
concile, m., council.
conciliabule, m., conventicle,
cabal, secret conférence.

confesser, tr., to confess, hear
confession of refl., to make
confession.
;

confiance,/, confidence.
confiant,

-e,

ad].,

sanguine,

confiding.
confier, tr., to confide, trust.
confiner, intr., to border upon.
confirmer, tr., to confirm.

confiscation, /., forf eiture.

Origines de la France Contemporaine
conflit,

consommation,

m'., strife, conflict.

conforme, ad]., conformable,
in comformity with, suited,
adapted.
adv.,

conform-

ably, accordingly; — à,

in ac-

cordance with, suitably.
confrère, m., fellow-member,
colleague.

confusément,

adv.,

vaguely,

constamment,

adv., constant

iy-

constance,

/.,

constancy,

fix-

ity.

constant, -e, adj., unchanging.
constituant, -e, adj., constitutional.

confusedly.

conjointement,

adv.,

con-

jointly, altogether.

conjugal, -e, ad]., conjugal.
connaissance, /., knowledge;
acquaintance.
connaître, tr., to know.
connivence, /., connivance.
connu, -e, adj., known, well

known.
-e, ad].,

conquer-

ing; n. m., conqueror.
conquérir, tr., to conquer.

conquête,/., conquest.
consacrer, tr., to consecrate.
conscience,
conscience, /.,
consciousness.
conseil, m., council; ad vice.
conseiller, m., ad viser.
conseilleur, m., adviser (who
gives advice unasked).
consentir, tr. and intr., to consent,

consum-

mation; consumption.
conspirateur, m., conspirator.

conformément,

conquérant,

/.,

197

approve; vote.

conséquence, /., conséquence.
conséquent, m.; par —, consequently.

conserver, tr., to préserve.
considérer, tr., to consider, regard, esteem; examine.
consigne,/., order {mil.).
consigner, tr., to keep in, detain.

consister, intr., to consist.
consoler, tr., to console.

Constituante, /., Constitutional convention.
constituer, tr., to form or
change a constitution, establish a constitution.
constitution, /., constitution,
original make-up.
constructeur, m., builder.
construction,/., construction.'
construire, tr., to construct.
consul, m., consul.
consulaire, adj., consular.
consulter, tr., to consult, consider.

consumer,

to

tr.,

spend.
contagieu-x, -se,

use

ad].,

up,

infec-

tious.

contagion,/., contagion.
conte, m., story.
contemplation,/., contemplation; stargazing.
contempler, tr., to contemplate.

contemporain,

-e, n.

contemporary,

and

contenance,

/.,

ment.
contenir,

to restrain,

tr.,

ad].,

modem.
air,

deport-

con-

tain, hold.

content, -e, adj., glad.
contenter, tr., to satisfy; se
(de), to be satisfied {with).

Origines de la France Contemporaine
contenu, m., the contents.
contenu, -e, adj., self-con-

suit; les

vise.

litigation,

-se, m. and /.,
controller, registrar, supergénéral, controller
viser;

ont com-

in chief-.

contrôleu-r,

trolled, reserved.
conter, tr., to relate.

contestation,

check; meddle with; super-

/.,

s qu'ils

me

parties, the suits in
the)' are interested.
contester, tr., to contest, dispute.

controuver,

continu, -e, adj., continuai,
enduring, lasting; consist-

convenance,

which

convaincu,

-e, adj., convinced,

convicted.
/.,

fitness,

con-

gruity, formality, propriety;

convention, compatibility.

ent.

continuer,

to forge, con-

tr.,

trive falsely.

intr., to

continue.

contour, m., outline.
contracter, tr., to contract.
contraction,/., contraction.
contradictoire, adj., contradictory.

contraindre, lr., to constrain,
overcome, control, compel.
contraint, -e, adj., stifï, unnatural.

convenir, intr., to agrée; suit,
fit; admit, seem fitting.
convention, /., convention,
form, formality.
conventionnel, m., member
of the National Convention.
convenu, -e, adj., agreed
upon, generally accepted.
conversation, /.,
conversation.

contrainte,/., constraint, compulsion.

contraire, adj. and n. m., contrary, opposed, adverse; au
, on the contrary.
contrariété, /.,
annoyance,
vexation.
contraste, m., contrast.
contrat, m., contract.
contre, prep., against.
contrebandier, m., smuggler.
contre-coup,
m.,
ccunterblow, effect; par
, as an
indirect conséquence.
contre-révolutionnaire, adj.,
antirevolutionary.
contre-vérité, /., irony; ab-

surdity.

contrôle, m., control; vérification, check.
contrôler,
control,
tr.,
to

convertir,
transform.

to

tr.,

convert,

convive, m. or/., guest.
convoi, m., convoy, train, procession, shipload.

convoquer,

tr., to convoke.
convulsé, -e, adj., convulsed.
convulsi-f, -ve, adj., convul-

sive, fitful.

convulsivement,

adv.,

con-

vulsively.

coordination,

/.,

coordina-

tion.

copie,/., copy, imitation.
copieu-x, -se, adj., copious,
bounteous.
de bruyère,
coq, m. cock;
y

m., grouse.
coquin, m., knave.
Coran, m., Koran.
corbeille,/., wide basket.

,

,,,

Origines de la France Contemporaine
corde,/., cord, rope.
Club
Cordeliers,

des

Danton's Club.
cordial, -e, adj., cordial.
cordon, m., ribbon;
bleu,
sash indicating membership
in the order of the Holy

Ghost.
cornac, m.,

éléphant

driver,

mahout.
corporel,

-le,

corporal,

adj.,

physical.
corps, m., body;

garde du

bodyguard.

Corps

législatif,

the

légis-

lative branch of the republican government, consisting of the Conseil des

Anciens and the
des Cinq-Cents.

Conseil

correct, -e, adj., correct, irreproachable.
correction, /., correction; en

punishment.
correspondance, /.,
,

for

corre-

spondent.
corrompre,

tr.,

to corrupt, per-

remunerated labor due the
lord of the manor from the
vassal.

costume, m., costume; manners.

eut off the head.
couche, /., bed, layer, stratum.
coucher, tr. and intr., to lay
(lie) down; sleep; se
, to go
to bed.
coude, m., elbow.
coudre, tr., to sew.
coulant, -e, adj., flowing.
couler, intr., to flow; run.
couleur,/., color.
coup, m., blow, knock, deed;

grand — a
— de balai,
— de pied, kick;

shot; un plus
greater haul;

sweeping;

— de

,

fusil, shot; faire

de

beaux
s,
make a good
haul; du même
,
at the
same time;
de pistolet,
shot;

blow with a
late;


de canne,
après

stick;

de force, vio-



daring, violence; — de

vin,

draft of wine.
coupable, m., criminal,

cul-

lence; tout d'un
sudde main, act of
denly;
-,

prit.

coupable, adj., guilty.
coupé, -e, adj., eut, short.
couper, tr., to eut off, lop

off,

eut.

costumer,
/.,

hillside.

coterie,/., coterie, club.
cou, m., neck;
de taureau,
bull neck; couper le
to
,

too

corsaire, m., privateer.
Corse,/., Corsica.
Corse, m., Corsican.
cortège, m., procession.
corvée, /., irksome toil; un-

cote,

administration party; à
de, by, near, beside.
coteau, m., declivity, slope,

pistol

vert, debase.

199

tr., to costume.
quota, figure, assess-

ment, tax.

— à—

côte, /., rib; coast;
side by side.
côté, m., side, respect;

droit,

coupe-tête, m., executioner.
cour, /., court; faire
à, to

pay court

to.

courage, m., courage.

couramment,
glibly.

adv.,

fluently,

Origines de la France Contemporaine

2oo

courant, -e,

running; cur-

adj.,

courbé, -e, adj., bent.
coureur, m., hunter.
inlr., to
run; sœur;
drive, travel rapidly, be cur(le) risque, to run
rent;

courir,

the risk.

couronne,/., crown.

couronnement,

m.,

corona-

tive, créative,

créature,

credo

/.,

{pr.

créature, brute,
m., belief,

credo),

creed.
crédulité,/., credulity.
créer, tr., to create, beget,

produce.

tion.

courroie, /., strap.
cours, m., course, race course,

avoir
au marché,
hâve market value.

rate;

to

crayon, m., chalk; portrait in
crayons; pencil, crayon,
créancier, m., creditor.
créat-eur, -rice, adj., inven-

rent.

à
course, /., chase, race;
cheval, ride, horse race.
court, -e, adj., limited, short.
courtisan, m., courtier; flat-

crémaillère, /., pothook.
crépuscule, m., twilight.
creuser, tr., to dig, hollow.
creu-x, -se, adj., hollow.
crevasser, tr., to split, crack,
crevé, -e, adj., crippled.
crever, tr., to burst; se
, to

kill

one's

self,

wear one's

self out.

terer.

cousu, -e, adj., sewed, stitched.
couteau, m., knife.
coûter, inlr., to cost; coûte

que coûte, at

ail

hazards.

coutil {pr. koo-ti), m., ticking,
canvas.
coutume, /., custom, habit;
avoir
, to be accustomed.
couture,/., seam.
couturer, tr., to seam.
couvent, m., convent.
couver, tr. and intr., to smolder,
prépare in secret.
couverture,/, cover, blanket.
couvrir, tr., to cover.
craindre, tr., to fear.
crainte,/, fear.

crapaud, m., toad.
crapule, /., low class; vulgarity.

craquer,

intr., to

creak, crack,

rip.

crasseu-x, -se,

adj., dirty.

cravate,/, cravat.

de
loud threat;
guerre, war cry; pousser un
raise
strong
a
de haro, to

cri, m., cry,

objection.
tr., to

cry, shout, exclaim.
crime, m., crime.
crisper, ir., to shrivel, fidget,
twitch.
critique, m., cri tic.
crier,

croc {pr. kro), m., hook, pôle,
boat hook.
crocheteur, m., porter.
croire, tr., to believe, think.
croître, intr., to grow, swell,
increase.

croix,/, cross.
intr.,
crouler,

to

crumble,

corne down.
croupe,/, crupper; en
hind {on horseback).

croûte,/, crust.
croyance,/., belief.
croyant, m., believer.

,

be-

— . — danger. danger.. tetter. -e. m. /. to dance. curiosity. pédant. cruel. danse. /..... cupidité. disembarked. m. m. m. lady./. de dangereu-x... to appease. -se.. dartre. culte. curieux. with. inquisitive per- /./. overflow. to sleep one's self sober. adj.. in. debate. cuisine. ing. freshet. cyclope. crue... at. debtor. dauphiness (wife davantage. more.. débauche. intr. parish priest.. debauchery. m. skin. to struggle. raw. débonnaire.. dauphin (eldest son of the kings of France) dauphine.. of. dauphin. débâcle. rough. curé. débiter. increase. hard./... son. curieu-x. tr..... rise. cuir. dance. adv. harsh. rain. czar. -e.. débandade. outpour- jng.. débaucher. cupidity. de. son vin. rector. débordement. débiteur. Origines de la France Contemporaine cru. culminant.... m.. -le... adj.. m. for.. d'ailleurs. good-na- tured.. /. culture. adj. cynisme./.. intr. cuistre. confusion. worship. cuver. m.. tr. cuire.. hunting rights. /. cuit. — . m. rejl. (mari) cook. corrupt. m.... by. besides. tr. adv. Cyclops.. kitchen. agricul- ture. dame. masterful. in./. adj. curiosité.. ad]. crude... maid of honor.. intr. into. daigner. cuivre. 201 m. débat. inquisi- tive. czar. to reportj utter. d'abord. cultiver. tr././. discussion. tr.. overbearing. vicar. /. cruel... d'après. cynicism. débattre.. tr. than. landing. to turn out. article curio. to cultivate. — m. cuisinier. pedantic fellow. prep. adj. . invasion. leather. culture.. dis- order. overflow. clear. perquisites. unloader of wood. according to. d'honneur./. crudité.. curée. débarqué.. to date. irruption. débardeur. m. deliver. dan- dans. creed. culminat- m. to debauch. déborder. to cook. débordant. d'atour. -se. m. downfall. crudity. adv.. gerous. bake. — adj. prep.. débarrasser. date. of the dauphin). dater. m. débarquement. bric-a-brac./. -e. copper. at first. danser.... wharf porter. /. to deign. /. date. adj. prep.. -e. maître de dancing master. pass. ^hail. m.. lady in waiting. to. to rid. tr..

. adv. degraded. re- spect. déchausser. volley.. adj. déclaration. bestow. de• clared. to déclare. décorati-f. tr. indécent.. adornment. tr.. decree.. à de. take down.. standing. dissolu- tion. to défile. défi. to award. déclassé. erect. to state..... setting. 202 Origines de la France Contemporaine débouché. découvrir. déclaré. — tr.. rejl.. tr. se — défiler. m..y upright. à leur in their absence. ornamental. adj./.. scorn./. eut out. décisi-f. to give one's name. re- mains. défaut. déchirure. to grow faint r break down. file out. décorative. déchu. défier.... adj. décerner. showy.. m... déficit (pr.. break up. to décide. distrustful. adj. unhook.. -ve. prohibi- — — tion. rubbish. décent. décrépit.. défiant. déclamation./. tr. disdain.. tr. découper. décoration. un. dédier.. rent. déférence. to unchain. débraillé. fallen. de.. tr. to challenge. se go on. intr. décharger. décret. to eut into pièces. m./. m. dedans. déclamer. . to decree. debout. loose. tr.... opening. distrust. low. adj. ruins. décisive. -e. tr. intr. discharge. default. to take sides. to undo. — mettre au to set at défiance.. son décliner. /. tr./. m. défaire. déclaration. to de- claim. interior.. to tr.. sunk. outcast. m. for want of. déchaîner. order {pièce oj stage setting). déclarer. to break out. déclamation.. tr. tr. décoration. intr. or tr.... tr.. débris. defender. December. forfeiture. décharge. to discover. m.. -sit). to rend.. defy. nom.. /... slovenly. careless.. m.. déchirement. to dedicate. décoration. show one's self. rending. défense.. déclare ones' dévotion. décrocher. /... déchéance. adj. adj. ordain. décembre./.. want. défaite.. décrépit. -e. défendre. dédain. recite. défaillir. or tr. m. pass in procession. décréter. m. tr. déclassé. décider.. m. to describe. -e. défense. intr. -e. out- décomposition.. déchirer. forbid. tr.. one who has lost his position or status. décrire. tear. décor.. crucial. défenseur. to distrust. décent. break down. déficit.. tear. adj. -e. défiance. déférence. m.. give way. fit- ting. -ve. défiance. -e. adj. -e. to lay bare the — roots of trees. to défend. m. to unload. . open. style of delivery. defeat. /. let. /.

. degree. déjeuner. tr. proxy. délecter. unmask.. walk. nonsuit. to become polished. dehors de. délictueu-x. to unfrock. to dislocate. damage.. tr. out of form. adj. reji.. tr. délibérer. m.. liberate. déformation. démarche.. prep. want. to breakfast.. au de. déjà. adj. tr. tr. intr. so perfectly suited to the occasion. outside of. délivrer.. clear up. already. immoderate. déjeuner. adj.. délégation. to stave in (a cask). extent. extravagant. definite. — adj. to deliberate. acute.. déjouer. adj.. adv. -e./. to define. shapen.. dégourdir. unlawful.. /.. delicacy. ished.. and intr. demeure. step. m. Origines de la France Contemporaine définir. huge. délié. deli- ciously. exterior. without. m. m. degré. -e. breakfast... half.. loose.. adj. m. délicieu-x.. outside. -e. to undo.. demeurant.. si délabré. abode. demande.. adv.. tr. délicat. démasquer. défoncer. without.. di- adv.. tr.. action. to chip off. destruction. deliverance. dehors. déguiser. lunch. untied. tattered. to resign. demi-badaud. -se. misinordinate. lr. adv.. reji. transference. rest. -ve. to clear (ajield).. remain. emancipate. adj.. to démêler. définiti-f. to distort. final. adj. demeurer. 203 — tr.. become deformed. dégager. tr. déguenillé. delà.../. lapidated. démagogue. tr. -se.. /. dégorger. discover. tr. dégât. démangeaison. to baffle.. demeanor. residue. lunch. lose the proper form. to delight. lose one's numbness dégoûter. défroquer. -e.. dwelling. démagogue. to ask. délicate. délivrance.. to disgust. adj.. or clumsiness. se become pol. to deliver. tr.. dégrossir. to disguise... give off. dehors. — fort par s. intr. /.. sort of in- quisitive idler. démesuré. se -e.. dégoutter. disentangle. to dwell. délégation. m. beyond. adj. défricher. m. deformed. gait... ragged. intr. lr. -e. to free. délicatesse. m. popular leader. to — délicieusement. tattered. déformation. tr. itching. délire. to trickle. m. déformer. par — beyond. tr. -e. demand... — . demi. demain. frenzy. more. déformé.. to empty itself.. distorted... adv. demi-bourgeois.. demander. evolve.. prep./. delightful.. au . thwart. delirium.. distortion./. explain.../. reji. petty . to-morrow. démettre.

m. tive. sort of maniac. proscribe. for. denrée. to displease. come.. tr. — . to eut up. lay clown. sort of blockhead. départ. offend. par . dent.. to unroll. démon. event. demi-bourgeoisie. — strip. /. away from home. latter. destitute. to spend. bring ceal. expense. dénouement. dénoncer. dépenser.. demi-siècle.. half-baked person. distribution. derrière.. from. garder en . tooth. lower middle class. prep. tr.. to hâve deposited with one. exiled. /. -e. to tion. m.. déporter. tr.204 Origines de la France Contemporaine tradesman. expense. expend. ad]. dépens. m... displace- journey. m. vexation. derni-er.. dénomination. dépasser. m. tr. déportation... to despoil.. déployer. déplacement. tr. department. open. depuis. con.. refl. since. adj. viti- ate. déportation. shun. to deny. escape. to dérive. lowest. to steal away. dénomina- tion. /. pi.. demi-mort. dénier. commodity..... origi- nate. violate the proprieties. adj. disorder. déplier. dépense. dénoter. m. to dépend.. to unfold. /.. se refl. tr. m. departure. m. déraison.. dépêcher. ad]. half century.. — dépendre. déranger. to make haste.. behind. intr. dérangement. dépression. spite.. change. to deposit. /. displaced. /. to be outside of conventional form.. /.. to déport.. wares. to déprave. disturbance. -e.. m. half dead.. dépecer. se . display.. half-crazy person. report. adj. inform: dénonciation. désignation. last. trust. tr.. dériver. dépourvu. intr. m. déplaire intr. dépit.. m. out- déplacé. confusion... in bad taste. dépaysé. from behind. deposit. dépôt. homesick. disturb.. out of place. dénaturé. — to pass. /. tr. prep. dérouler. to take away. unnatural. dépouiller. goods.. stoppage. demi-fou. exceed.. to find an out- — let for one's énergies. to go beyond. récent. dépression. /. déposer. to unfold. député.... unreasonableness. demi-brute. le cadre convenu. ment. tr. devil. man of the lower middle class. m. expenditure. /. tr. to put out.. -ère. tr. m.. to dénote.. exile. représenta- département. -e. denounce. déporté.. tr. deputation... denunciatr. tr. adj... dérober.. -e. démon. /.. députation. deputy. dépraver. tr.

tr... to détermine. shameless devenir. désolation. -e. wither. disorder. duty.. to throw.. cast. tr. dévêtir. tr. -e. to divine. to devastate. despotique. in-rice. to detain. développer.. stand out. stance... détente. /. before (place). tr. two../. désobligeant. tr. m. destruct-eur. despotism.. détenu. destiner.. to put out of tune. to become. prep. — despotisme. deserted. désespoir.. unkind. dérange. descendre. induce.. m... to hâve some part in it. — dessus. désire. dessiner. adj. être perdu de s. dévaster.. devoir. détenir. unbridled excess. se . dévergondage. to destine. — spects. désaccordé. m. -e.. thereupon. to dry up. futile. refl../. tr. déverser.. to disaggregate. désert. out of power. désaccorder. désagréger.. from — moment the lors. m. — intr. prep. dis-e. m. désigner. rendre ses to pay one's res./. upon it (them).. estimate. désordre. intr. set ofî. désagréer. tr. m. m. tr. tr. à y quelque chose.. devise. tr. to be deeply in debt... guess. plan. cordant. ruin. rate. conj. despotically. to displease. tr.. imen. détromper. and adj. disperse. deviner. extend... sepa- détacher. tr. despotiquement. draw up. make discord in. distress. adj. -e. détail. 205 n. désarmer. to descend. to undress.... désir. détruire.. chat.Origines de la France Contemporaine — que. point out. dette. tr./. de .. destiny. to delineate. désœuvré. when. désastre. adj. as soon as. from.. destruction. adj. in the présence of. destroyer. devant.. to be unde- ceived. détraquer. that. scatter. to detach. from that time onward.. poverish. adj. harddry. henceforth. disaster. emblem. déterminer. tr. tr. hopeless. prisoner. to put out of order. désolation... . since.. devis. trigger. idler. relaxa- — tion. idle.... to assume a form. deux. tend. m.. imprison. désespéré. fanci- ful. despair. motto. get off. n. particular circumpetty./. parch.. deliver. dès. adv. suck life. adv. despotic. destruction. tr.. tr. to disarm. désormais... déserter.. debt... adj. déserteur. open. to designate... since. to destroy. desperate. to develop. destructive... adv. dessécher. adj. adj. m. m.. tr. deliver. détail. m.. destinée. détresse. be handed down. /.

diplomate. diabolique. Dieu. différemment. disconvenance.. adv. dignité./.... at discrétion. adj. discuter. disparate. hâve to. ni.. dictate. — directement. direction./.. tithe.. free. m. adv./. warring. ap- — . discon- tinue.. to make ready. tr. -e. to tell. tr.. say./.. dispos. famine. to dévote. tr. -e. diamant. discordant. diplomacy. strosity. discoureur.. dévorant. m. digne./. to examine. to tr. dictateur. stop. to disappear. /. adj. -e. tr. idol in a sanctuary. disposed. directeur. ently. disciple. discipliné. dictatorship... discrétion. /.. disposai. diplomatie. dignity. incongruous.. lively. dignitary. disperser. dinner.. diminish taxes of. dictator. /. directly. disponible.. devil. discipline... /. . adv. m. dîner. diable. ravenous... to direct. à sa disloquer. différence. différent différer. discourse./.. to devour... at one's disposai. difformité. . adj. dévouer. /. adj. to discipline./. discorde... se to call one's self. director. adj. dignitaire. discours. m. m. discipline.. discord. to. diamond. God. leadership. 2o6 Origines de la France Contemporaine devoir. dextérité. tr.. m.. tr. m. tr. adj. must.. — à . diplomat. dearth. diabolical.. circumspection..... to digest. tr. m. judgment.. disparaître. mon- adj. vivacious. train. diriger./. want. deuce. dictature.. mean. dîner. with difficulty.. différence. direction.. to disorganize. discontinuer.. diminuer. /. se go to pièces.. intr. m. tr./.. — — mercy. dicter. incongruity. dîme.. difficulté. to get out of order.. . active. discordant. disette.. disposé. to lessen. vouloir .. ity.. digérer. dire. intr. adj. disparate.. difficult. tr.. tr. différent. discussion. be ought. dieu en chambre.. ad libiat one's tum. adj. se to go towards.. to dine. dévorer. well dis- — ciplinée!. tr. cheerful.. m.. diligence. worthy. to mean. adj. difficile. directorate. deformity.. cleverness. -e. ad- difficilement.. strife. to owe. discernement. incongru- incom- patibility.. dis- cuss. adj. disciple. differ- directoire. to differ. dress. stagecoach. difficulty.. disposer. tr.. /. -e. disposition.. m. m. -e. impropriety. babbler. tr.. discipliner. to disperse.../.

.. m. disproportionné... eight- eenth.. docile. adj. pain. num. domestique. no doubt.. to divide. num. distraire. tenet. dogme.. dit.. tr... dos. -e. domicile.. then./. dissiper. don. dix-huit. be hésitant.. distinguer. adj. m.. domestic. m. grief. num. eighteen. draw up. dix.. delight.. divers. charm. to dispute. adj... and intr.. to erect. adv. tr. douer. divergent... adj. impost. straight on. m. conj. m.. wrangler. of which. amusement.. -e. Origines de la France Contemporaine propriation./.. right. /. gift. dix-sept.. subduer.. gold- gilt. m.. donc. to endow. /. distiller. m. waste the énergies of dissolution... tame.. disill-fitting. /. disparity. tr. finger. spendthrift. douche. adj. num.. doctrine./. domain. seventeen.. diversity. shower bath. droit.. adv. sweetly. gently.mindedness. gradually. adj. adj. dominion. m. dissembling. back. dissimulé.. m. adj. 207 domaine. district. or/. doubt. doré.. division... servant. donner./. drap. ten. intr. m. /. to distribute. lay.. private. m. homely.. henceforth. adj. dompteur. distance. surnamed. twelve. prépare.. -e. justly. har- sweetness.. — . mony. sheet. division. douze.. therefore. home. doigt. adj. num. adv. tr. attitude. to dissipate. whose. m. disproportion. distance.. dont. with which... domestique. of whom. adj. district... diversité.. dorénavant. adj. m. proportionate.. tr. make out (accounts) .. -e. dissoudre. adj. douleur. — . tr... rightfully. adj. disputeur. law. tr. and adv. doucement.. dou-x. to give. /. distribuer. gentle. cloth. diviser. -e. m. fering. douceur. positive. . tr. to dissolve. . various. — law. adj. called. -ce. /. double. disputer. dresser. double. dix-huitième. compete for. domination. tr. divers. dormir. dogma. pron. suf- sans — ... due.. doctrine. sans without neglecting the business of the moment. joy. -e. raise. à bon reason.. mildness. doubly. dogmatique. dissipateur. -e. to distinguish. ability. dissolution. to sleep. out of step. distraction. to divert. tr.. divergent. tr. dominant.. sweet.. pleasant. /. adj. dominant. with good de at droit. train. absent. laden.. doute. tamer. to distil. /. docile.

écraser. écouter. duchesse. économie. m.. droiture. eut loose.. intr. tr. m. economical. écrire. to last./. échauffer. handwriting.. heated condition. prep.. m.. ébranlement. to burst. water. tr. hear././. move. severe. m. citement.... m. ckrgyman. enlighten. école. — tendency. adj.. document. durant.. get ébullition. duel. adj. ebullition. shed. échauffé. éclatant. burst forth./. m. to listen. tr. . to write. . just. excite. like a schoolboy. Origines de la France Contemporaine 2o8 droit. p. heating.. échapper.../. tr. -e. adj. ecclésiastique. — however. enlight- splendor.. ébranler. adv. due. shock. sensational.. say. lay aside./. to one side. m. and intr. right hand.. écarter.. over-ex- refl. dur. -e./. at least. splash. in a scholarly — manner.. échauffement.. m.. pi.. style. straight. — vagary.. échange. faire et mat. error. adj.. skin-deep. burst. m. writing.. durer. éclaboussure.. clergy. économe. start.. tr. économique. author. tr.. noise. en scholarlike. stall. tr. break out. échec. adj. p. school. — écrier.. during. duchess. harsh. écriture. to light.. éclairé.. écrit. écriteau.. duc. adj. checkmate. ened. p.. tr. to avoid. m. duel. brandy. at one side. set down... away. writing../. booth. m. eau-de-vie. to warm. échanger.. scaffold. écho (pr. reverse. to exclaim. to remove. heated. écarté. refl. adj.. éclat. to exchange.. to flay. m.. tr. . explosion. écorce. lonely. duke.. intr.. to éclipse. m./. ex- cited. écailler.. due. scholar. bright. ladder. s' . s' qui monte. m. to peel off. adj. degree of dérangement.. -e. droite. échelle. variation. écart. remote. dupe.. e-ko). ing. éclipser.. exchange. scale.. /.. to in motion. outside.. become pomp. ecclesias- — p. écrivain. check./. throw in the shade. cruel. rising stream. écolier. digression. /.. -e. trouble. to . enlightened./.. article. to crush. éclater. eau.. integrity. furnish light. dupe. du moins. dazstrikzling. intr. m. poster. d'— écorcher. écho. tical. stimulate.. to escape.. es- échafaud. hard. deviate. dû. éclairer. à V aside. bark. échoppe.. refl. right.

to over... -ve. /. structure. expand. effort. unbridled. égaré.. égoutier. tr. édifice.. efïect. égard.Origines de la France Contemporaine écumer.. reliable. adj. m. efforcer. adj.. /. tr. dash. JEgis (shield of Ju- P piter or of allas). frightful. stable. equally. egotist. strive. cutthroat. effréné.. egotism... intr.. en .. to foam. m. brazen- .. égaler. édredon. adj... égoïsme. refine... rush. selfish. -e. égoïste./. m. tr. pi. efféminer. the purpose of à cet . respect. in fact.. élaborer.. adj. really. m. froth at the mouth. -e. effusion./. efficace. effrayant. à 1' de. to dash forth. effort. release. drain. — — — — refor for ef- fect. extend. efficient. tr. effaroucher... 209 selfish- ness.. to élabora te. intemperate... démonstration. m. subdistrict of tax 1 ation. m. level. effusion. égide. adj. dandy. clothes. to scratch. refl. refl.. efficacy.. rider. to make an ef- fort. to kill. m. efficacité. m. adv. écurie... -e.. in fact. uniform. efficace. m... /. effecti-f. effi- graze. effroi. écuyer. even. m.. zest. -e.. m. pretentious. adj. eider-down coverlet.. adv. to tr. effet. strayed. scare. work out. impulse. éducation.. . égal. tr. bewilderment. things. faced. elector.. effronté. m. -e... tr. collapse. claw.. m. sewer. regard. m. courtesy.. eut the throat. equal. equal. executioner. start. to make even. égal. immoderate.. squire. this purpose.. égorger.. m.. également. skim to give way. efficacious. effectivement. actually. élancer... tr. égout. endeavor. m. égaliser. égalité. ened./. tr. sewer-tender. égratigner... to enervate. fright- effaré. impetus. adj. élargir. adj. édifice./. /. m. fright. considération. élection. eider down. refl. church.. m. effondrer. effarement. to widen. à for . terror. ciency. adj.. élection. distraction.. equal./. /. soaring. -e. to equalize. effleurer. éducation. frightful. equalize. effroyable. inspiration.. to frighten. wild. élégance. in efïect. misguided. église. fright. élan.. élégant. élégance. goods. égorgeur. in ality.. effrayer. efficacy. frighten. électeur.. equality. adj. edict.. édit. tr.

m. to imprint. with. to conquer. em- emphatique. use. . empreindre. to pile up... recruiting soldiers. m. excite.. empiétement. chosen.. émotion... pupil.. élite. excitement. progress. m. offî- employer. élever. emphatic. -e. éloquence. eulogy. be raised. m. refl. ambuscade. to burden. -e. embarrass. élégant. her. éléphant.. speech. tr. embrasser. employée.. position.. adj. ardor. impress... éléphant.. refl. -e.. employé. increase. eager. éloge. ad]. place. tr... m. to tr. emplir.. impress. investment./. store away.. officiai. them. empoisonneur. emploi. élire. autres. to rise. run porthole. emperor. e minent. empire. to lead away.. to seize. other. pron. to move. élément. keep from. away. exile. émeute.. m. embusquer. one having left Paris to escape the terror.. élément. to employ.. phasis. émouvoir. emparer. tr. seize. to remove. zeal. m. tr. /. ware- ment.. zealous. adj... pompous. to embrace. refl. adj. éminent. take away. poisoner.. it. praise. empressé.... /. dominion. to lie pomposity. -e.. to choose. embarasser. tr. embarquer. tr. embauchage. empereur. eagerness. m. bemired. mark. delivery. — élu. riot. éloquence. tr.. empêcher. m. adj. tr..Origines de la France Contemporaine 2io emmagasiner. to raise up.. and n... élégant. manner of /. s' to embrace one an- — . rioter. employer../. tr. elected. one who en- away. -e. embaucheur. to carry away. emportement. to flll up.... emporter. tr. empire. embuscade. to embark. adj. embourbé. elle. -e... to grasp. to départ. embrasure. tr. empressement. pick.. élocution. m. empêtrer. flower. recruiting tices cer.. or prove superior to others. to become entangled.. /. tr. m. off — sur les in wait. embrasure. passion.. take.. emmener. to prevent.. stamp. elles. attention. stress. m. m. amount — to. éloigner. they. empoigner.. emigrant. adj. student. émotion. s' . enticing m. s' . empreinte. refl. she.. émigré. attentive. elect. emphase. /.. clerk. élève. capture. émeutier. prominent. m.. tr../. house. encroachempiler. educate. tr./. choice. functions. pron.

tr. adj.../. adv. to lace. enfin.. /. enmesh. adj.. imprisonment. tr. -e. intr. m.. enenchevêtré. m. encourir.. engageant. intoxicat- ing. well! finally./. place.. in. bury. about it. while.. pierce. tr. to flatter de 1' — fulsomely. engloutir. energetic.. fascinating.. engin.. adj. énergique.. 211 engouer. and adj. of them.. emprunt. outdo. encouragement. /. m.. endroit.. precincts.. yet. by it. stirred. aching... again. enivrer. urge. endormir. to bring forth.. lock — . m. émule. encensoir. enceinte. outbid. enchant-eur. sprightly. enclin. m. tr. tr. begin. prone. any. tangled. bid up. moral support. adj. guerre est engagée. tr. tr. place. rush.. child. encyclopédie.. King's children. emprunter. enclore.. encombrement. enfoncer. enchaîner. by.Origines de la France Contemporaine emprisonnement. énergumène.. ému. enfanter. take away.. m. war halter.. infancy. mill. reckless adventurers... endolori. of it. one possessed. impediment. encore. prep.. d' — .. childhood. m. enchérir. to plunge. break in. removal. la on.. adj. loan. engager. a " crank. adj. enfermer. interlace. rival. after ail. infant. with. enjoué. tr.. enlacer. adv. enlèvement. adj. p. to put on the back.. some. and intr. refl. incense. excited. abduction. obstruc- tion. ing. encens.. enivrant. to fall asleep. — up. -e. to intoxicate. -e. adj.. p. borrowborrowed. enchevêtrer. equipment.. inclined. tr. sink. put on. members of the f orlorn hope s de France. -e. to frame. m. tr. competitor. demoniac. émulation. of encyclopedists. m. to inclose. les s perdus. to vite. -e.. en.. enchanting. rivalry. enlever. to borrow. nevertheless. tr. machine. tr. to be infatuated. . hardened. -e. p. en. pron. to carry off. within. as." enfance. -e.. enfant. tr.. circuit. blockade.. shoulder. to put on a hindrance. encouragement.. énergie. m. is tread- to engulf.. m. to incur. to. -e.. endosser. anyhow.. encyclopédique. tr. censer.. m. interrelated.. deprive of. still. p. adj.. painful. to chain down. entangle. to bid... m. -eresse. encadrer. refl. start. to shut in. engage. donner par le nez. tr. energy.. encombre. endurci. inclosure.

to enlist. to enrich. entail. free access. to bury. pervade.. adv. — — start. tr.. ensemble.. afterwards.. adv. envieu-x. toward.. suspect. invader. — agrée. to pile up... enor- /. involve. glimpse of. avec. entêté. affect... désire. -se. obstacle.. enterrer.. to entreprendre. enormous.... to invade. envie. intend. entresol. ennoblir. ensemble. enthusi- asm. entre. wrap about. enterprise. tediousness. brevet d' . in émulation envi . run.. over- — tion. enthusi- astic.. hâve a tr... entrepreneur. accumula- tr. en possession. to converse. entêter. /. envious person. en branle. énorme. sweep off. m. huge.. instruc- m. prep. -e.. family réception.. to take a strong fancy to. adj. tr.. adj.... understand.. tr. together./.. ennui. combination.. envers.. entendre. off.. s' .. entry. hobble. to maintain. bore- dom. enveloppe. try. enthousiasme. refl. begin. ensemble. hugeness. great.. enseignement. entrave. m. restraint. to act in cons' cert with. tr. adj.. among. broach. enseigner. clog./. entamer. envahisseur. tr. carry lead. begin. natural enemy. to hear. to entrevoir. manager. enrichir. /. . tr.. surrounding. entente. to surround. tr. entreprise. environnant./. away. touch. enthusiasm.. enemy. entresol {between ihe ground floor and the first floor) entretenir. m.. to enter. exterior. tr. m. entraver. envelopper. to teach. drag to tr. adj. devoted.. s' to grow rich. mity. m../. /... réception. stubborn.. impede. mark. m.. à 1' of one another. sign. m. — enseigne. tr. entire.. refl. get along with. entrer. and /. m. understanding.. whole.. unity. entrée. — tr. Origines de la France Contemporaine 2i2 ennemi. intr. mean. entraînement. tr. m. -e. enti-er. énormité. entassement. and then. familière. tr. whole. -ère. — . to hinder. adv. ennemi-né. about. to ennoble. entraîner. environ. foe. between.. be obstinate... to encroach upon. m. . then. entourer. adv. envahir. ensuite. prep. m. to take possession. to envelop. entasser. to undertake. adj. enrôler. cer- — tificate of admission. grief.. enthousiaste. tion.

espérer. esteem... space. emis- sary. m." espérance. stray.. adj. . proof.. beset. . fait — send. to save... purified. to hardship. fiayer. m. . -se. to hope. to open one's heart.p.. 213 wandering.. adj. explosive. envoy. essai. épuisé. thick./. établi. print. test. mistake. essay. spare.. m. m. estomac (pr. spy./.. convoy. and f. époux. essentiel. established. essaim./. s word. knacker. hope.. husband.. set tr.. de. . m. retinue.. spirit. escouade. intellect../. essential. to try. porpastel portrait./. stump (art). kind. épithète. m. /.. épargne. eruptive.. épuiser.. estrade. — . escorte. intr. exhaustion. escrime. estimer.. staircase." " freak. /.. -ve. m. m. /. tr. to attempt./. tr. errant./.. ériger. tr. he sends for. /. drain épuration. dry.. attempt.. both ./. eliminate the troublesome members of. -e. alcohol. to equip. flight. Origines de la France Contemporaine environner. estampe.. afïright.. épicerie. wit. slave.. fencing.. surround. épier. esprit. éprouver. — neighborabout. exhibit. and. grocer.. épicier. estompe.. m. épouvante. /. terror.. adj. volcanic. équilibrer. épancher. tr. adj.. near. to establish.. aux to tr. test. m. and p. up. épais.. epithet.. -ma). platform. escalier. équiper. m. — . tr. m. refl./. to purify. escabelle. tr. prove. -e. estime. hood. error. spirits. épuré. adj. to estimate.. -e.. to scale.. impetus. and.. swarm. stool. " odd person. esclave. watch for. trial. /.. watch. shoulder. épuisement. épaule. établir. espace. sublimated. feel. ai]. escalader. m.. essayer. m. erreur. environs./. reconnoiter. dull. épurer. V — conj. tr. envoyé. tr. -e.. engraving. espion. to exhaust.../. tr.. /. /.. equilibrium. grocery. stage. envoyer. escort. purification. — de vin. essor... équivaloir. bal- to erect. épreuve. il épée.. spy upon. -le. worn out. mind. m. tr. stomach. to se érupti-f. espèce. tr. épargner.. m. esteem.... tr. be équiv- to poise. équilibre.. trait à et. to alent. tr. saving. adj. squad.. pi. équarrisseur... ance. ex- hausted. raise. species.

adj. étendre.. adj. état-major. eux. état. m. amazing. étoffe. profession./. étalage. événement. -e. /. to study. rejl. exagération. display. exagéré. refl. — homme statesman. -e. bishop's . common people. m. étrangler. condition. tr. m. éternel. adj... to exalt. strange. exaction. parlia- mate. cabinet.. p.. to evaporate. the tiers .. house. bishopric. exactement. adv. extent. s génational néraux. staff d' empty. étudier. adj. to hâve with. student.. to avoid. label. madcap. and the clergy the — second estate. narrow. procédure.. to grow more and more acute. astonished. having corne — évaluer. évidemment. exact.. fanatical. event. -le. — — en compte avec. m. go abroad.. pron. m. eu. exalter. given to exaggeration. n.. évêché. tr. étrang-er. évanouir. hors d' — — être. exhibition. m. tr. appearance. state. tr. tr. -ère. s' . box. adj. en scène. étaler... establishment. limited. extend. m. to put out. étonnant.. sheath. étang. adj. -e. être. calling. — par terre. p. to be on the stage. m. étudié. — mentary assembly. to faint. étourdi. — adv. étui. the nobility being the first estate. pond. correct. study. strange. étant donné leur d'esprit. exact. to quench. exactly. adj.... examen. foreign. bishop. étendue. astonishing.. they. to stretch. évacuer. étage. adj. intr. evidently. set forth. m. étude. étiquette. third estate. passer à 1' .. évaporer. pool. éveiller.. to go out. m. m. laying out.... évêque.. . to be agreed. unable. stimulate../. étrange. adj. m. case. eternal.. to evacuate. surprising. étudiant.. exaltation. esti- vanish.. examination. exaggeration. -e. étroit. appraise (at). tr. exaltation. spur on.. éteindre. m.. display.. -e./. to value.. tr. story. tr. to this state of belief from their point of view. m. étiquette... foreigner. estate.. m. affected... en- thusiasm.. to be. small.... to awaken. Origines de la France Contemporaine 2i4 établissement. d'intelligence. to strangle. them. éviter. tr. /. being. exaction. and intr.. — tr. office. exagérer. tr./. -e.. enthuse. cloth.. bog. /.. to stranger.. spread out.. to a bill be on the ground. had. exaggerate. staff. étonné.... to spread. true.

adj. export trade. extraordinaire. exclure. exécution. tr. adj. expressément. — -. tr... expédition. crazy act. exiger. export. ex- ercise. ad]. birth. lesson.. send.. to exécute. expédier... -ve. exaspéré. /. to expel. excéder. ex-la wyer. m. managing. folly.. fluence.. gize for. ec- .. exemption. quick./. exemption /. adj. exprès.. exemple.. extérieur.... expliquer. to excuse. extermina- tion. phrase. explosion. external. m. exhorter./. exterior. and adj./. /./. executive... expansion.. extraction.. /. to express. m. feat. immoderation. expressly.. -e. extrême... re- expansion.. exclamation. excessi-f. exprimer. exercer... tion. exciter. tr.. extrême.. exportation. s' to be exhaled. to examine. -e. expressly.. ad]. extermination. expérience. exhalaison. tr. quire. m. m. exempt. n.. Origines de la France Contemporaine examiner. expérience. exécuter. adj'. exordium. excellent. -ve. existence.. tr. to exist.. exception. eccentric. excellent. extraordinary. exclamation. exhaler. copy. foreign. m. excellence. m. violence. excess. extraction.. demonstrativeness. exigence.. demand. extravagance./.. -e. exasperated.. partiality. /. tr. adj. example. tr. practice. /. exterminateur. tr. exterminator. par in its greatest perfec- — . executor. m.. tr. and n. centricity. excepté.. exempt. donner V to set the example. m. adj. excellence../. m. exemplaire.. requirement. /... to wear out.. adj.... fine. claim. excessive. expert. exploitant.. ad]. to exhale.. exploit. exorde. extrême. expulser.. exister. /. expression.. tool.. existence. expéditi-f. excès. tr. expédient. prep. excitable. exception. ex- periment. manager./.. tr. /. m. drill.. tr. effusion.. expert. excitation. to dispatch. adv. excuser. excitable. -e. exécuteur. intr. exhalation. exécution. accustom. except. to exhort. apolo- exercice. expédient. expédition. m.. tr. -ve. to explain. to demand. ex-avocat. adj. excrescence. to stir up. excroissance. in- tr. stimulus.. odd stick. to exclude. (from military service). 215 — adv. -e../. to drill. /. expression../. explosion. exécuti-f.. excentrique. -e... m...

façon. faction. to offer up feu. travel. /. fait. faint.../. adv. fine wood. grown. de " de facto. de — famine. bundle. fanaticism. des prières. do. to make one ashamed. or /./. -se. en before. flour. readiness. weakness. queue. starvefalloir. sauter. -e. faiblesse... m. la besogne. ling. artificial. manufacture. tr. should. m. artificial complexion. m. face. specter. as for.. faction. fanatisme... complexion paint. to blow up. — — fait. . easiness. fantôme.. fagot. faculty. /... inciter. private. m. fantoccini (pr../.. burden. familier. extremity. démocratie with.. fanatic. . close friend. face. adj./. m.. in the présence of. familiarly. adj. adj. small. facile./. resort. admit. fardeau. fan-tot-shee- puppets. m. adv. m. to fail.. kindling. /. fact. miry. nee). m. famili-er. manufacturer... /. to display.. fangeu-x. in reality. fanat- to make.. fard. m.. ly- extrémité. weak. require. prayers. /." • — . — to familiarto be avec. pretense. suited. /. to fanatique.. complexion powder. in- timacy. cause.. pi.. easy. — — — . famine. m.. in fact. ize. in point of. breeder. to do the bulk of the work. fantoche.. factice. avoir be hungry. familiar. adj. familièrement. familiariser. bundle (usually of sticks or twigs). hâve.. need.. maker. /./. a person not to be taken seriously. factieux. front. la grimace. hold.. and to intr. montre de. se tr.. fable. adj. factionist. family. adj. Origines de la France Contemporaine 2i6 extrêmement.. to stand in line. — — tr. ical. — de. maker.. famille. familiarity. story. way.... ought. honte. intr. hunger. end. m. to make a face. fable. fit. faire. constituted. fabriquer. full calculated.. faiseur. faconde. ceremony.. faible./. be filthy.. ne fester. faculté. — — — — — passer... famélique.. faillir. m. impers. to post. farine. talkativeness.. m. adj. to fire. en de. faim. freedom from reserve. ability. occur. en . fait que manimerely indicates. fabricant. facilité. se become. must. happen. and n. père head of a family. fashion. play. m. ease. familiarité. -ère. mettre au . manner. tell. faisceau. extrême- made. — — inform..

neckerchief. carriage. bête fallow deer. /.. ferré. m. proud.. f armer. cleave. reddish. figure. hardship. favorable. deer. mowing .-. tenant.. tr. tr. productive. feu. fauve. /. and p.Origines de la France Contemporaine farouche... -e. favor.. string. to congratulate. favori. prendre en to find . fatal.. to ferment. to mow. adj. tr. femme. firm. bend. shod. complète. tr. fever. fermé. faubourg. — enter à la maison. favorite. festival. féliciter... protection. scythe. féodal.. féroce... marcher au counterfeit. — faute. m. pompous. mistake. fier. /. 217 ferme.. false. x de Bengale. fatigue. feindre. le — gal lights. suburb. fastueu-x. fichu. face. to split. ful. adv.. férocité.. figure. /... figure of speech.. chambermaid../... feudal. fausser. to favor. wild. boon.. pomp. fatiguer.. m. fidélité.. keeper. " pull.. fertile. m. — mettre — . à de. artifi- ferveur. to feign./. m. to tire. closed.. favoriser. to close. /. devotee. m. fête. delinquent. house— de chambre. fat. guillotine.. faithful. /. for de. weariness. work. ux-saunier. /. -e. ficelle. pré- tend. ferocity. n." faveur. adj. adj. adj./. intr. /. wild. femelle. fendre. m. . fièvre. to to fire. fatigue. to. m.. fidelity.../. fermer. adj.. to set the house on fire. pro- vided with iron. fatigant. m. faux. side whisker. faire wife. fenêtre. fau-x. ferme... — cial.. sait dealer. pretense. m. fidèlement./.. célébration. fauteuil. adj./. tr. adj.. pervert. feinte. m. -se. in default of not.. faucher. favorable./. festin. fidèle. -e. fop. entertainment. farm. adj. imposing. feverish. fervor. fatiguing./. fière.. /. falsify. /. fierce. renter. fermier. adj.. . adj. faste. fatigué. feudalism.. fawn-colored. adj. favori... m. lady. adj. believer. adj. -sse.. — de charge. fire... adj. — — tr. armchair..... faithfully. fate- fatal. -e. adj. twine. . want. fatigued... machine. -e. -e. rend. woman. fiacre.. machine à — tr. -te.. window. m. feast. Benbattle. fer. adj. fixed. fierce. fébrile. féodalité. adj.. . adj. female. p.. iron... colored lights. fermenter..

end. waver./. public employée. /. adj.. flii). wandering.. thread. settled. to guard. ail — faith! foin. prosperous. rank. young — family. side.. filet. adj. (upon my) clever. to flatter. to duty. finalement. adj./. cheat.. m. to appear. /. flottant. m. flank. act. to float. fonctionnaire. finally. fils. Origines de la France Contemporaine 218 tr. permanence.. adj. finale. fois. wave. crowd.. intr.. to imagine. tr. m. flétrir./. m. flattery. founder. filou. man — . madness./.. m. m.. tr. fond. background.. final... fonction. con- cluding. turn figurer. faith../. chronic. flotte. flambeau.. tr. rela- tion. son. fille.. to spin out. — — (phrases) m. tr. folie. office. fléchir. blight. m... influx. billow. bottom. flotter. position. se — . fléau./. daughter. work. floating.... to blaze. flibustier. function... m. flatter.. heart. finir. ble..... founded. -e. -e. intr. m.. stroller. tr. -e. at last. to end to. train . define. and p. -e. flanquer. to found. log- — raft. to arise.. flow. fondé. flamber. final. thin. sta- fixité. flot. rising tide. foire. to ger. flexibilité. m.. of good de France. adj. . à la de famille. to scent. adj./. pet- fixer... to finish. to détermine. /. flail. with. file. fin. m.. fleuve. officiai. /. m. fleur. florissant. adv.. fondateur. /.. m. waft. suppleness.. fine. freebooter. flux (pr./.. flâneur../. par. intr. fondation. fin. alto- at once. fleet. net. fondement. protect. river. hay... flash out. intr. p. torch. — à la . adj.. pat... funda- flamme.. to kill with a sword thrust./. filer. flairer. mental.. scourge. finale. string. polite.. file.. crédit. King's son. — finally . — minor. foundation.. -e. . crafty. flower. fixed. filiation.. flame. flatterie. finance. m. basis. girl. stag- to wither.. flanc. gether. finance. foi. stand adjacent to. -e. fair.. last. fonctionner. fondamental.. /. fonder. tr. well founded.. m. passer au de l'épée.. tr. /. fil. subtle.... up rified. . crook. intr. se . séquence. m. procession. /.. and intr. basis. ma time. in the end. fixe.

— provision dealer. pounce.5 cents). to form. formula. forçat.. porter. center of disturbance. galley slave.. fourmi. foreign. knavery. forest... — uni. fourche. fossé.. m. au plus de. severe. furnace. fortress. bonne . (la). fork./.. expenses.. freedom. coup de .. lobby. fournisseur. foule. fire. fire grate. to dig. bad. m. fortunes. mad. à temps et de peine. /. great. to trample... fourniture.. formalité. many. strong. much.Origines de la France Contemporaine fondre. frank- ./. loan. aux pieds. m. forcené. adj. franc. by dint of much time and viotrouble. /. strongest part of a thing.. franchise.. the lence. tr.. forain. crime. — — oven. madman. /.. mad. m. wild fancies. to trample under foot./. funds. /. clear. provision.. armée. force.. adj. pi. force. — — of. costs. m. fourberie. /. fury. wear down. forteresse.. foyer. de la table./. at the height of. vigor. forcibly.. fougue. de fontaine. dress coat.. wild. to leap over.. melt. un cerf. forger.. invent. frac.. de la Halle. in the thick lutte.. au fouiller. forfait.. cash. form. m... m. tr. fourneau. pitchfork. franchir. tr. supply. tr. forcer. ant. avance — . cervelle. thunderbolt. 219 fortune. m. tr. necessarily. violence. a former prison in Paris.. franc {coin worth iQ. ditch.. la military. dans le — de la in the heat of the struggle. to run down a deer... forcément. fort.. dress suit {of one color). love affair. expense. fouler. violent. forêt. to fourchette. stout.. fourbu. fourrage. to cast. fountain. madman. m. and intr. throng.. frais. unable walk. fonds. goods... -e. to force. m. to forge. m. foudre.. break into. crowd. m. -he. adj. -le. in the four. fire. oven. to furnish. -e. . adj. ness. de force.../.. fine. strength. fortune. m. tr. frank. adv. inévitable. or /. adj.. m. formule. -e. fou. m../. fournir. stove./. violence. fodder. adv. former. franc. tr. tradesman../. heavy. fou.... formality. — — s de impetuosity.. fort. tr. crazy. Force — — — — forme. purveyor. supply.. adj./. foundered. mob. m. -e.. adj./. fol. furious. break open./. forcé.

gant. fruiti-er. politeness. m. fusillade. furious. faire — .. adj. gage. guard. security. galley.. one affected with the itch. gayety.../. tax lace. to meet the gaze. wantonness. frottement./. intr. pawn. to flee. fellow. furieu-x. product... m. adj. fuite. m.. friction. -e. galerie.. fuir. straint.. f allô w ground. make money. tr. jovial fellow.. shudder.. officer's urchin. hornet. -e. gain. frauduleu-x. adj. gain. en unculti vated. fumée.. frantic. gain. fripon. frontier. fréquent.. earn.. tr... m. fréquenter.. m. scurvy wretch. gun. frustrer. to be cold weather.. fusillade. smoky. adj.-e. fire at.. scabbard. adj... tr. waste land. fraudulent. n. mirth. associate with. adj. m. froid. les regards.. fureur. fraude. upon on products gai. deceit.. shudder- — ing. — fumier. month of the revolutionary calendar. frelon. fruit. sport. adj. fly. to frustrate. froid. frissonnant.... rage. futur. adj... gagnant... fury.. /. tr. 220 Origines de la France Contemporaine to strike. m.. profit. to adulterate. (twelfth gabelle. fromage. sheath. /... froisser. frelater. knave. -se. prison ship. overpower. frenzy. -ère. m. fatal. m.. garret.. frontière. gaillardise. -se. galloon./.. m.. /... 18 to Sept. gallery. m. distracted. cold. offend. to shoot. . to bruise. tr. fusil (pr. m. m. front. ren- der fruitless. madman. m. fruit. forehead. m. tr.. future. fusiller.. . gaieté. adj. to win.. gaillard. offal. 17)../. mad.. Aug. adj. winner. -se. friche. m. pledge. m. prendre la to take flight. — sait.. /.. m.. garantie. m. guaranty.. frénétique. fumeu-x. tr../. /. m./. galon.. to keep Company with. stripes.fu-si). galanterie. /. tax (in gênerai). -e.. collector of sait tax. m. escape. merry.. galérien. gamin. adj. mad. m. galetas. leper. flight. coating. galère. gagner. check. fruitbearing. gaine./. galeux. funeste. gabelou.. -e../. re- frapper. galley slave. desperation. blackm. baneful. m.. bridle. fréquent. cold. smoke. knock. ruffle... cheese. Fructidor fructidor. gallantry./.. glove. frein. rubbish.. frémissement.

embarrass. garni.. servants. turf. gentilhomme.. de. m. /. worshiper of rank... to keep. gendre. tr. gaspiller. gascon. Origines de la France Contemporaine garantir. watch. gauche.. gardien. 221 uncomfort- journey- able. m. garnison. tr. généalogiste. — ! — — guardsman. disturbing. man. garrison.. knee. française. boy. gazette. général. adj. bounteous. — and easy.. /. crude. kind. young folks. -e. m. groan. embarrassment. gens. left side./. to take care not to. génération. genre. prom- gênant. — d'es- people of sensé.. to assure. ise. to freeze. Garde-Meuble.. m. genius. to groan. généralité. m. gêne. gaulois. guard. intr. garde-robe. squander. furlodging . — — de service. people./... mankind.. adj. royal guard. gelée.. m. -ne. — . generality. -se. genou. Gênes. m. royal m. gazon. look out! sans without warning. Gallic. tr. crier — . pi. defender. left. gênerai. gentleman in waiting. corrupt. police force. to generalize. to impede.. generally. and /. keeper. intelsans aveu.. gentleman. to spoil. m. gendarme. impers.. bodywise to. nished. taxation district. lectual class. génie.. sembly. tr. the left. wright's apprentice. coarse. génération. gendarmery. gazette. son-in-law. -e. pervert.. national parliamentary asfree frost. jeunes — . to waste. avoir nez de. gracious. vagrants. po- wheel- gendarmerie.. tr.unrestrained. generous. à (to) /. nobleman. de la chambre. geler. on one's knees./. — humain. sans . hôtel — house. adj.. gênerai. généraliser. garçon-charron.. pretake care. âge. trouble./. -e. membre de on — of the opposition adj.. généralement. gémissement. retain. — — — society people. Genoa.. adv.... m.. du monde. noble. member — .. gâter. adj. garder. adj. worry.. prit../. m././. genus. à x.. abstract. trimmed.. furniture warehouse. gémir. -ne. m.. m. général. États généraux. adj.. trouble.. — /... m. -e. garde. liceman. /. tr. gaze. gare! interj.. de la maison. f.. généreu-x. genealogist.. m. Gascon. to be too n'avoir du-corps. gêner. or party. domestics.. gauche. wardrobe. gauze.. garçon.. gendarme.

-se. looking-glass. gracious. gras.. ice. gourmet. -e. grappillage. goujat.. gourmé. stuff. . abode. gorge.. à — . take pride in.. -se.. geôlier (pr. m. grand almoner. ad]. neck and shoulders. cake of ice.. — . taste. -e. cavity. lie. refl. grain. thanks — to. to puff up. to manage. /. chaffing... gulf. tr. jailer. m. m. small particle.. grandly. sing. tall... glorieu-x. game. m... germe. noble. gouvernement. granit. gésir. gouverner. to gorge. — seed. great. m. glaçon.. jester. m.. a as favor./.. adj. granité. gourdin. m. m. 21 to Apr. camp follower.. jail.. gloire. glorifier.jol)J. adj.. gracieu-x. grandeur.. goguenard. gra-tis). grâce. joking./. adj... -se. graine. intr.. manner. /.. gîte. 222 Origines de la France Contemporaine geôle (pr. glacer.. governor. gonflé. gigantesque.. goût. — .. daylight. grain. intr. government. greatness. on a large scale.. gouffre. hugeness. with great grand'peine. jour. m. large. to freeze. m. gober. af- thanks. tr. grand-père.. importance... gouvernant. élégance. n. difficulty. gesture. en in bulk.. tr.. action. grave. germinal. goutte. swollen. gouverneur.. to boast. gouailleu-r. grade.. tr. n. glory. stuffed. plate glass.. courteous. ad]. get a taste of. m. grandfather. -e. cudgel. goûter. gratis {pr. m. -e. epicure. resting place.. germ. feat. icicle.. tr. laborer. lodging. Germinal (seventh month of revolutionary calendar. m. grand.. abyss. goût. m. colossal. lies.. to govern. 10). golfe. jeering. fat. gibier. gorger.... m. graft. jolie). adj. of gésir). free. System of spoils. Girondist (moderate republican) gît (3^ pers. m... gonfler. par fability. movement.. adj. m. près. m. m. jesting. -se. graceful. to geste. hâve a taste for. Mar./. adv. /. Girondin. tr. whirlpool. glace. grandement. throat. m. à. affectedly ad]. indic. /. rank. commander. m. gérer. grand-aumônier.. favor. dignity.. to swallow. to slip... status. tr. «soldier's servant. proud. adj. pièce of ice... m. glisser.. m. m. ruler. drop. boastful.. enjoy. m. to taste.. glorious. adv.

... grotesque. rumbling.. grenadier... borrowed fin- ery./. intr. and intr. -e. guide.. mag- — nifying glass. habitant. and intr. serious.. will. guêtre. m. m. to be legitimate means guillotiner.. tr. to climb. crâne. full dress. liking. wish.. m. guide.../.. gueule.. by way of in place of. habituer. adj. — . adj./. tr. coarse. — habit. tr. live. grenadier. 223 grotto. rag. m. grenier. grossi-er. tr. grimace. grand ./. fréquenter. coarse. -se. growl. tr. -le. /. résident. grossir. gray. to dress. to engrave. /. custom. guère. groupe. full dress.. m. tr. as one likes. ne ./. adv. bulky. hail. group.. to behead. adj. m. to scold./. clumsy. guichetier. costume for state occasions. habit. cérémonial dress. gros-acheteur. m... to eut to pièces./. m.. — gris... to direct.. en de... m. rudeness. tr. grow. increasing. whether he will or not. maw. numerous. guerre.. -que. grouillement. guide. m. . m. grotte.. guenille. jaws. manner. — — — — d'emprunt. foui play. -e. hailstorm. coarseness..Origines de la France Contemporaine gratuit. adj. Grecian. gronder. tr. claw. to accustom. gratuitous. tr. gros. dwell.. 'haie. habiter. habillé. gross. gaiter. adj. tr. -e.. être de bonne .. clothes. turnkey. adj. skillful. 'hacher. garret. 'hache. de. swarm. homely. grumble. crude. dressing process. to be accus- to. useless. habile.. . grimper. bon — mal — . habiller. ax. guillotine. habitable. as. -ère. wholesale buyer.. garment. guichet. adj.. impolite. m. huge. big. guider. regular customer. war. fancy.. of warfare. and intr. grossièreté. habituai. grec. Greek.. adj../.. grincer. — guise. m. grimace. to inhabit. dress. griffe. sober../. row. adj. swarming... habitué. grossissant. to increase. hatchet. attic.. to gnash (teeth). /.. adj. habillement... m.. guet-apens. face. cornloft. swelling./. grêle. wicket.. swell. à sa . habituel. gré. grave. adj.. grotesque.. habitude. de cérémonie. . ambush. /. . hack. ' habitable. fat. graver. grue. verre . guillotine. avoir 1' tomed /. hedge. indicates aspirated h. — hardly.

-e.. whole-souled . m. burning heat.. man. 'haut. — blé en money . manger son grass.. highly. happy. m. adj. heureusement. jar. bold. go too far. -e. hue and cry./. presumptuous.. up... /. hérissé. — — .. à la in a position. collision.. o'clock. m. rag.. histoire. 'hasardé. is il suffit de enough. 'haut. hour.. 'hauteur.. homicidal.. 'héros (pr. m.. 'hardi. /. heureu-x. dangerous. tr. 'heurt.. yesterday../. Scotland. to offend.. heir. m.. adj. successful. top.. harry. n. upstairs. casualty. able. hérétique../. 'hair.. m. tr. 'hasardeu-x. heure. 'hasard. heredita- adj.. 1' — .. /. homme. city market... to raise. 'hâle. 'harangueur. to hesitate. . adj.. de loudly. -se. — . en above. ry. history. one who has hallucinations. orator. adv./. 'hangar. 'harasser. m. happily. -se.. adj. and /. tout à V cry. -e. historical. cart house. m. lucky. hébétement. m. tr. adv.. m. hero. shrugging (of shoulders)... speech.. 'heurter. to shake.. frightful. harass. to hâte. cri hue and cry. . heroic. 'haut.. 'halle. — de cœur... m.. successfully. 'haillon. hierarchy. 'Haute -Ecosse. winter 'hocher. attention. 'haussement. 'hideu-x. .. strike.. ruffle. haughty. m... adj. adv. homage. 'hardes. winter. 'harangue. dry wind. héréditaire. de bonne early. herbe.. chance. brushy. Upper . adj. remontant plus going further back. /.. adv. tr./ to tr. 'hardiment. tr. 'hausser. to venture.. boldly. adj. Origines de la France Contemporaine 224 'hautement. hâte. m. malignant. /.. adj. historic. m... 'hiérarchie. courtesy. to before spend one's one gets it.. husband. hésiter.. -ère. heretic. -e. hériti-er. hommage. 'hâter. -se. high.. 'hautain. 'hâte. adj. mishap. -ro). adj. shed. haste. -se. crier to set up a hue and 'haro. homicide. fortunately. tout — — out loud. heiress. haughtily. to hasten.. going too far. adj. intr. hazardous. 'haineu-x.. historique. 'haine...^-e. m. hier. tr.. height. collide with. venture- — . presently. héroïque.. halluciné. stupor. some. m. par by chance. adv. adj. loud. 'hasarder. pi. clothes. hiver../. m. — un — — brist- ling.

oil. hut. tr. adj./. .. 'honte. mansion. -e. honor. m.. horriblement.. hôtel. avoir — — outside — de of. reproach./. adj. idée. human. adj. — .. illusion. to hôpital. beside one's self. bailifï. hymn. avoir le . faire quelqu'un. visionary. usher. to il-' lumine. de ville. hostile. — humain.. 'hurlement. m.. hoot. ignorant. entre — — S. disposi- n. and out soi. hymne. m. 225 d'œillette. and intr.. illégal... to hâve the hiccups.. ignored. illégal. asy- lum.. hitherto. appearance. tion. à 1' on the horizon. adv. — — . 'hutte. ideologist. hôtel. -e. de. adj. Origines de la France Contemporaine — man. 'hussard. adj. horror.. ignorant. base. horizon. beyond. unknown. m. -e. m.. mean. 'hoquet. humor. horrible.. hostile. adj. humide. man de parade. m. pron. to hâve an illumination. m. /. — — — 'huée. — — bashfulness. adj.. soldiers' home./. hère jus- bas. perdre d' to dishonor. 'hors. d'invalides. qu' — . unlimited.. illuminé.... delusion.. ignorant person. illumination. m.. illuminer. hospitality. between drinks. illuminated. hospital. m. out. idealist. shouting. adj. -e. num.... moisture... to make one ashamed. adv. m.. of officer state. tenir à to deem it an honor. oil of — — spikenard. city hall. idea. idylle. idéal. adj. m. benevolent.. to be ignorant il.. n. ignoble. work- house. honnête. ignoré.. unnoticed. terribly. fait.. garni.. hospitalité. idiot. /. huissier. illustre. hiccup.. illumination.. /. illuminé. damp. /.. -e. humeur. lodging house. honest... unbridled./. oil of poppies./. d'aspic. of. idéal. of. idiot.. /. military hospital. . illusion. m. hussar. howling. adj./. . ignorance. hospice. humanitarian. huit.. /. avoir à be ashamed. man of good — en place.. and adj. ignorer. he. adj. idéologue. almshouse.. huile. -e. humanitaire. horizon... inspired. mauvaise shout. m.. island. horreur. hère. horrible. adj. tr. adj. idéaliste. to dread to. temper. île. m. shame. ici.. adv. it. m. m. honneur. -e. isle. ignoble.. décent. idyl.. orphanage./. one illimité. ignorance. illustrious.. hère. down below. eight. prep. adj. grown man... of courage.

importance. à 1' — . duty. -se./. tr. Origines de la France Contemporaine pron. motionless. arbitrary. adj.. license.. and n.. impotent../. to lay. à. uncertainty. adj. unclean.. impossible. immobile. indiffèrent././. immortality.. efficiency. incertain. -e. immense. adj. -e. to imitate. im- impérissable. idea of. -e. incessant.. give. m. printing office. importer. s' to be imposed.. improper. tr. immémorial. — imprimer. sud- denly. -e. — set up as. imprévu. tr. den. in- impoli.. incessamment. tremendous. fire. neutral. slay. -ve. . tr.. unexpectedly. imagination. implanter. imprint. important. adj. mémorial. adj. immonde./. taxation. tax. impeccable.. to implant. improviser. im- perturbably. immédiate. incendie. uncertain. impunity. make up.. vexatious. to extemporize. impulse. inassouvi... incapacity. /. imperturbable. imper- adj.. unsuitable. adj. adj.. . adj. incapable. spotless..... make a deep impression. inactive. impulsion. impress.. impossible. /. adj. imperturbablement. picture.. adj. imaginer. adj.. impart. /. importance.. adj. adv. adj. s' — imiter.. imposer. awe. adj. tr. immortalité. tr. improviste.. impoliteness. swoon.. unable. /. calm. importun.. /. infinité. perious. adj. impunément.. tax.. adj. /. improvise.. adj. impolite. adj. impôt. immorality. print. impose. inanition.. adv. inlr. sud- to be of conn'importe (pas) it is no matter. impolitesse... impuissance... m. impeccable. adv. impropre. -e. incessant. irksome. immovable. m. inacti-f.. powerless. to conceive the to imagine.. faintness from lack of food. impotence. flawless. incertitude. il tiresome. adv. incendier. ... they. .. figure of speech. ceptible. inanition. unexpected... imimmense.. adj. important. séquence . immoralité. implorer. adj... imprint. immaculé. tr. adj. -e. immoler. -e. imagination. impuissant. imperceptible. image. -e.. /.. immédiat. -e.unforeseen. -e. tr. inces- santly.. impérieu-x.. imprimerie. imperish- impunité. unsatiated. incapable. with impunity. to tr. faultless. image. -e. to implore. incapacité. adj.. overawe. /..226 ils.. to immolate. adj. -e. able. helpless. to burn.. helplessness.

.. indigent. incohérence. /. tr. adv. -e. tency.. inexpérience. infamy. incom- adj. infamous.. interminable. inclusi-f. adj. inculte. symp- tom.. incurablement. industriel. -le. -e.. drawback. indiquer.. incompétence. m. lenity. indépendant. indifférent. adj.... indefinite. infamant. ence. indigner./. indiffèrent. p. -e. untilled... indistinctement. mark.. adj.. len- iency. incorruptible. adj.. adj. /.... m. m. inclusive. indulgence. inconvenience. indubitable. indice. inépuisable. unau- thorized.. indéfiniment. printed calico. -e. manufacturer. uncertain. -e. infallible. tireless. industrial. -ve. in disguise. adj. incognito... -e. m. individuel. without indisdistinc- individu. adj.. unpatriotic. adv. inconvénient. indienne. needy person indignation. indulgent. industrieu-x. included. incohérent. inclusively. to trouble./. incon- adj. adj./. to indicate. inclemency.. endlessly. indépendance.. to bow. incohérence. distress.. industrious.. infâme.. refl. to be indignant.. incontestable. pure. incohérent. /... inde- adj. inequality. adj. individual. strange. 227 -e. inconnu... adj. incommoder. adj. pensable. indis- indispensable. -e. -e. indéfini. adj. adj./. industrie. sign. individual. inégalité. indefi- indulgent. inexhaustible. independ- /. -e... inexpérience.. infamie.. indécis. parable.. uncon- testable. inégal.laborious. inconvénient. infamous. infatigable.. incompe- /.. p. indubitable. inerte. -e. incontesté. inclémence. -e. adv.. adv. adj. -e. indirect. adj. incognito. tinctly. adj. inclusivement. .. -e. unknown. tr.. adj../. incurably. of no interest.. unequal. tr. inaccurate. sluggish. adp. /. tested. industry.. pendent.. incliner.. undecided. tion.. adj. incorrect.. indignation... indirect. adj. -se. comprised. troublesome. adj. indefatigable. incommode.. skill.. . adj. incorruptible. adj. adj. m. un- moved.. adj. ïnfatuation. infaillible. adj. inclu. adv. incorrect. infatuation. /. incompétent. harshness. incomparable..Origines de la France Contemporaine incivique. nitely.

influence.. insolence./. infini. infinitely./. intuitive. éducation. subtle. /. insuffisance. suffused. to inscribe one's self. infirmity. installer... insensiblement. /. adj. infliger.. inné. institution. ingénier.. m. refl.. tablishment. insister.... es- number- instruction./. instruit. adj. portable. tr. -e. intellectuel. inscription. ingrate.. inondation... insolence. institution. informe. tr. instituer. /. insurrection. /. insuffisant. containing a solution of (de). insinuâting. adj. refl. adj. -e. infinité. insolvent. register. wakefulness.... to become bleary. intr. injecter. -e.. less. loathsome. imperceptibly. 228 Origines de la France Contemporaine infect.. harmless. en- graft.. unheard of. adv. -e. insulaire./.. — to the inner circle. -e. lectual. vague.... flood. order. m. innate. insatiable. infirmité. insurrection. imperfect. to insist. -e. insistence. insupportable. to inform. m. adj. injecté. adj. to inspire. alarming. m. adj./. institute. to instal. insurger. inquiéter. adj. injure. adj. tr. enroll. initier. -ète. to initiate. initiative. and n.. instigator. inoculer. inquisiteur.. insolvable. lowest. inemciency.. adj. to inoculate. ble. instinct.. adj. adj... countless. to infiict... adj. insinuant.... obdurate {refusing to accept the new clérical status of 1790).. inquisitor.. adv.. influence. -e. infectious. to revolt. instructed. -e. in- born. adj. insufnciency.. inscrire.. tr. adj. inquiétude.. tr../.. scahty.. instant. -le. informer.. refl. innombrable. insistance.. instigateur. to institute. insect. inexhausti- anxiety. inférieur. reji. infus. -e. inoff ensi-f . m.. -e... intarissable. uneasy. admit insermenté. instinct. adj. institut. p. insupadj./. refl.. insular. shapeless.. adj./.. inquiétant. -ve. to be uneasy. insomnie. insatia- bly./. insatiable. /... -e. ungrateful. beget. à 1' at once. tr. inouï./. •inspirer. educated.. information. un- precedented. tr. inqui-et. adj.. insuit. inferior.. offensive. m. worry.. inscription. injonction. m. -e. ingrat.. adj. adj. information... restless. insecte. injunction. adj. and adj.. adj. to strive. intel- . adv. insatiablement... instant.. initiative. p../. insufficient. infime. infiniment.

inutilité..... let in. intendant.. to intimidate. refl. to interfère.. end.. resuit./.Origines de la France Contemporaine intelligence. /. m. tr. intérieur. interval. to prohibit. intéresser. intervenir. above criticism.. useless. avenue of escape... doubtful in character. adv. inviolable.. m.. tr. tr. unbearable. — inverse. invalide. steward.. tr. isolated. intr. interior. inborn. m. involun- tary. adj. ivresse. to invest. isolé. invincible. irrésistible. -e. lack of System.. tr. intoxication. m. manifestation. issue. to interrupt.. adj. isolement.. to interpose. interlope. home.. adj. unusual. -e... and /. urge. to introduce. interest. -e.. at home.. to interpret. intérieur. irony. to be irritated.. inviolable. intendant. intriguing. in contradistinction to... /. adj. adj. — .. to interest.. inner. interrompre. to invite.. sporadic. hâve an un- derstanding. interposer. scheme. invalid. disabled soldier... m. faultless. invention. intervalle... irréprochable. intérêt. drunk.. -e. m. intelli- intempérant. irregularity. interprète./. loneliness. gent. tr... invincible. à V . adj.. Jacobin. involuntaire. intolérable. irruption. intimate.. /. inventor. forcible entry. private. outlet. adj.. irresponsable. inventeur. m. intime. inventer. m.. irruption. adj. tr... adj. interfitful.. club des s.. intolérant. mittent. tr. irrésistible... m. adj. questioner. introduire. adj. isolation. m.. adj. issue. interrogatoire. adj. intelligent. m. m... invasion. italien. intérieurement. irresponsible. intolérant. adj.. ultraradical of the French Révolution. uselessness. investir. déincapable of man managing his own affairs. Italian. interpréter. à 1' de. to être d' — . inviter. drunkenness. interdire. tr. device. adj. examina- — tion. intemperate. adj. the reverse of. /. stop. -e. italianisme. intermittant. to invent. -e. adj./. clare a 229 inutile. intrigant. expounder... adj. Jacobin. unintentionaL ironie. adj. interlocuteur. irriter. irrégularité. interrogator. intolérable. intelligence. Italianism... /.. radical revolutionary club. intimider. tr. /. invasion. m. ivre. interpréter. occasional. -e.. invention. -ne. within.

. sport.. make play- jouer. jurer.. day laborer. m. m. estimate.. and to play. gambler. to throw. jerkin.. to manipulate some one. perch. to enjoy. ja-dis). just in time. journalier. /. player. intr. I.. juillet. jeter. adj. peasant uprising (in 1358) peasant dom. prep. working.. justly. clear to. journal. day's journey. not having eaten anything. joindre. — — de quelqu'un. close coat. -ère./.. revolutionary club. spring. court. à . to throw away. en plein in open day. to justify. — — — per day. janvier. adj.. jealous.. parish. ination. joufflu. down to.. broad daylight. July.. m.. intr. juste. journalist. jouir. fall. m.. ning.. /. youth. to mouth. to fast. unité. jargon.. intr. m. m. just. jusqu'à. chubbyadj. m. bur&t gush. ever. jeunesse. even. joueur.. Origines de la France Contemporaine 230 Jacobinière. Jacquerie. just. sport. to unité with. exactly. m. to prétend. to join. jurisprudence.. juge. joyous. tr./.. par tr.. tr. m. to roost. day's events. merry. intr. tr. grand —. petit — kermesse. cheeked. jovial. judgment. intr. trial. pretty. se make light of.. joyeu-x. adv.. adj. dence. lingo.. . young.. adj.. jamais. run- gam- — jeun. to./. right.. cast. les — s de grand apparat. juste.. tr... justement. think. m. ne never. yellow. se à. flash. journali-er. jadis (pr. to swear. to judge. jolly. juron. justice. from hand merly. issue. journée. old form of jusque. justice. je. joyous. day.. — — jeu. adv. action.. fair.. daily... jucher.. journaliste. forth. oath. things of. judge. precisely. -e.. adj.. and now. justaucorps.. -se. m. game. for- adv. m. garden. just. adj. bling. jalou-x. juin. January. jouissance. until. festival. daily. . day's work. state occasions. de. jeûne... m. m. day's doings.. -e. /. jaune. jour. amusement park. joli. tr. try. se . fasting. pron.. live . adj.. jargon. jugement. June... exact. bring to trial. m. jeune. -se. jeûner. newspaper. vivre au — le — to light. true. -e... m. to spout.. /. jusques. justifier. /. jaillir.. enjoyment. dawn. adv. . jurispru- juger.. adj. jardin.

m. winner. Origines de la France Contemporaine la. m.. labor. strip... leçon. lancer. les. lassitude. to stone (to death). pron./. ailow. educated.. just. lecteur.. Latin. légèreté. m. poss. light.. faire. yonder . laideur. weary. m. release. lait. lightde — est./. pron. leur. tr.. adj. tr. on that. à la lamp-post! lapider. m. -e./. adv.." lég-er. m.. -se. législature... lauréate. there . noose. slowly. lendemain./. lequel.. lent. lentement.. tr. m. whom. lesson.. adj. hurl. drop. laboring. /. on it.. adj. to them. laïque. lettre.. -ère. adj. . léguer. milk.... blade./. frivolity. /. throw. their. the. le. . the shallowest.. pron. législation.. who. laborious... /.. ballast.. literary. gap. rag. les plus vides . not to interfère. tr. slow. lame... fatigued. laborieu-x. to plow. to fling./. pron. législation... to let let... là. m. pron. object lessons. tired. légende. to tire. laver. légitimement. tr.. lecture. lettré. following day. m. to bathe. lawful.. mythical story. alone.. wash.. lay. laquelle. lèse-majesté. adj. adj. tardy.. lanterne. là-dessus. the. lauréat.. lassé. adj. her. m.. laical.. m. educated man. legiti- légitimer. labourer. tr. tr... they. to the maltreat. larme. ce n'est pas labeur. easy... utter.. lampe. adj. to bequeath. torch. light. . lamp. langage. to let loose. adv.. wide. lesquels..'/. légal. adv. lacune. to leave.. it.. generally. -e. large. lest.. to recognize. légitime./. 231 — s him. legitimize. legislator. legend. adj./. tr. the. largement. to languish. " yarn. letter. latin. industrious. législateur. thereupon. speech. lantern. give (coup de pied). till. adv. high treason. reading.. langue. victor.. adj. lawful. lambeau. lib- erally. lasser. -e. hâve. mately. tr. lacet. adj.. — lâcher. m../. /. broad. las.. tongue. tat- — — ter. literary man. its. m. lesquelles. reader. husbandman./. language. lace. adj.. ugliness.. laisser. adj.. tear. gotten out of his (pld prudent) ways. -se. laboureur. weariness... se faire. lampion. intr. législature. street — lamp-post. languir. lake. grandly. m. adv. m. adj. not to resist. that is not. work. de choses. which.. n. bas. -e. them. lancé hors de sa voie. lac./.

rising. lieue. connection. limité. to lodge. hors be(de) .. louis. au of. à la ue.. adj.. pound. -e.. — mote. logicien. lourd. Origines de la France Contemporaine 232 lever.. forbearance. lightly. en.. m. /. bound. and adj. tack. slow. literary. logic. levée. and adj.56). -e. p.. heavy.../. m.. to maneuver.. adv. de veau. -e.. deliverer.. /. /. lors. freely. to league. head of the royal wolf-hunting expé- dition. m. to yond tr. p. litany. instead local. longtemps. loisir. licence. boundary./. littérateur. m../. tropical creeper. to praise. home.. libérateur. liguer. to commit. tr. limite./. force. louveteau. dwelling. lier. m. m. m../. lié. liane. intimate. adj. commen- — dation. authority... tr. tr. list.. morning réception. loi.. loger. loup. logical./. loyal. liberté. libre. — loin of veal. -e. then. read. book- — store./. excep- tional. adv. -ue. when. m. a long while.. librement. to read. far from. London. lie. bindweed. in the long run. dodge. littérature. louer. adv. long. give one's self up.. to let. adj. line. m.. length. live. out of the line. upright. . book./. adj. conj. p... loin. litanie. honorable./. place.. adv. prayers. and adj. adj. lorsque... lien. tr... local. livrer.. loin. tr. logis. yield. lu./. livre. rise. literary man.. bond. louis {an old French coin worth about $4. liste.. liqueur. longe.. franc. tr. p... de lointain./. de. — x communs. to collect./. bed. longanimité. book trade. intr. spot. liquor. -e. m. se . give over. -e. limited. wolf. rank./.... /. m. se lever. adj. lead-colored. littéraire. n. p. m. re- — — spare time. . lieu. livre. commonplaces. to deliver up. lees. lit. loyal. quarter. from that time onward. -e. from afar. literature. m.. m. liaison. livide. dès . young wolf. livid. — de. librairie. tr. Londres. and intr. adj. free.. law. louvoyer.. p. limit.. league {about three miles) ligne.. praise. m.. far. louer. logician.. dregs. bend. longueur. logique. f.. raise./. lire. louange. to get up. rent. /. — comparison. license.. louvetier.. liberty...... long. — bind.... adj.. far off..

luxury. maîtriser. adj. machine. engine. lui. whim. m. /. magistrat././. de garderobe. corruption. evil./. /. adj. maladresse. maire. lavishly. adj. to lui-même. mechanical. se produire — à la lune. tr.. in spite of. . masonry... insight. light.. — adj. shilling.. mistress.. chief steward. empty-handed.. become moon. town hall. badly. maçon. mayor. — grand - — . eldest king's 233 now. light. to sustain. struggle. m./. m. discomfort..... -se. adj. jaw. re version. major. pron. May. magazine. majesty. pain... adj. objets de fancy goods.. machinal. sickness. lucide./.. mason. -e. maintien. many. lutte. m. maie. malf aisance. les 'malaise.. mal. sous la maint. m././../. mairie. shop.. /. . maintenance. maigre. dangerous. entail. clearness. /. machine. près. lr./. to . d'hôtel. maintenant. householder. ma- jestic.. adv. firm. mâle. mistress../. /. majestueu-x. luxuries. mainmorte. malfeasance. sick. serfdom.. de maison. pernicious. lucidity.. majesté. store. lucidité. m. adj. misfortune. high-class industrie de . house.. fam- — .. — à. — — industry. malandrin. accident. -e.. lean. m. stock.. maladie. spyglass.. mâchoire. main.. part. but. himself. uneasiness. unhappiness. -. ill... head master. awkwardness. lucid. se to keep up. major. glimmer. m. /. lugubre. Madame../. magie... woe to! ./.Origines de la France Contemporaine lubie. mal. maintenir. à pleines s. madame. majorité.. evil doer.. mortmain (feudalism). — —s vides.. lunette. magie. to master... /. adv. under control. eyeglass. (at présent) perpetuity... magistrate. m. maçonnerie. m.. harm. m. mais. by handfuls. m. conj. iiy- maître. lumière. mishap. master of the robes. gleaming.. mai. malgré. m. adj. majority. master.. ous. m. to him. it. magasin. luxe. keep./. he.. malade. lueur. — — master of céré- monies. luisant.. /. pron. ache.. ill. mischiev- daughter. proprietor.. /. madam. injurious.. évident. wickedness. malfaisant. maîtresse. doleful.. malfaiteur.. brigand. maison.. m. prep.. com- mander. teacher. glow. /. corporation tax. king's wife of eldest brother. hand. enlightenment. malheur. it.

marchand.. adj. unwholesome. way. tr. factory.Origines de la France Contemporaine 234 malheureu-x. /. lack. proxy. dishonest. operate. tr. man- en — manie... marmotte.. unjust maltôte. manche. maltraiter. late. handle.. adj.. farrier. m. pond.. breast.. m. m. sleeve. to spend one's money before one has it. mariner. maréchaussée. manger.. mani/.. market place. maniac.. does not highly... to eat. obviously. m. husband. to maltreat. walk. market. go. mandat./.. carnage. maritime. maritime.. m.. mania. adj. kitchen drudge.. offen- improper. treat. date. sailor. — du festly. define. tr. adj. extortioner. tr. peddler wom- marchandise. — \yarrant. marshal./.. action. adj. manufacture... march. adv. march. marquis. mounted rural police.. note. use up. marin... unfortunate. m. /. m. sive. m. scullion. to move on. marque. manier. — lacking to be lackde grâces.. marcher. de vin.. assassiné. rowly escape being killed. m. m. n. merchant. f. manifeste. n. -e. value lack. maltôtier. marseillais. manipuler. marsh. en to march off. horse -e. -e... son blé en herbe. mamelle. puppet.. mare. wine merchant. d'être seilles. m. to be fail. wield. March. adj. m./. brat. -se.. maréchale.. m. m. malsonnant. nar- marais. tr. malle. m./. dealer. marbre.. wares.. unhealthful. mandataire. extortion. cipher. — bon bon (à) fait it — — . trunk. boiler. in .. an./. marshal's lady. laborer. and f. malsain./. manquer. manner. /./. m.. mars. marchande. intr./.. malhonnête. heretical.. ing. want. authority. miss. maniaque. .. maraudeur. merchan- /. marmite. maréchal... gait. to handle. mark. marche. mari. m. manche. to manipu- late. marge. m. goods. manœuvre. se mettre m.. cheap. manière. m. rank. à temps. m. and intr. la — dise. marble. manufac- discourteous.. /. tr. marcher. marquis. to mark. maquignon. .. as did his contemporaries. m./.. manœuvrer. tr.. taxation. marauder.. unhealthy. /. of Mar- marquer. manifeste manifestement. saucepan.... marmiton. affability. to ture. prescribe.. margin. marché. pool./. to manipu- manque.

to save. -e. méfait. m. marteau.. mixed. adj. adj.. -e. mécontent. same. disserta- tion.. member.. and f. médaille... adj. and /. de mémoire. m. m. with caution. m. better.. material. to lead. en de. adv. me.. wrongdoer. masque. melodrama. -e. stingy.. mor. to mix. meagerness.. material- ism. ill. misdeed. mendicant. matelas. mélodrame. menu. matière.. unity. mener. and — /.. ménétrier./. m. adv.. mace.. w. massacre. to lie.. massacreur. di- rect.. unit../. me- chanically. mendier. maxime.. -e. m. tr. middling. masqué. -e.. spare. m. adj... martyr.. n. -e. adj.. bad. to medi- tate. brief. sullen.. m. intr. . m..... reflect. part. /.. mingle.. adj. médecin. mendiant. m. /. evil.. /. murderer. tr. machinist... conduct. méditer. inten- dant de —s plaisirs.... ménage. mathématicien.. laise. mélange.. medal. household. solid mass. weight. doctor.ringleader. self. mingling- mêlé. threaten- ing... mention. materials. fiddler. m. m. pi. considération. m. conduct. mentir. ménagement.. carry on.. best. m. m.. bad. menacer. masse. tr. mécaniquement.. morning. masked. to beg... poor {in quality). Origines de la France Contemporaine Marseillaise. adj. hu- ménager. club. tr./. m. to butcher. maxim. — — pleasant.. meilleur. adj. même. adj. mask. massif. m. adj. — even. evil person. engine man. martyr.. meneur. m.. mattress.. subject. mechanic. ménag-er. cp. intr.. mental. adj. mauvais. échec. mention. méchant./. m. -e. in- diffèrent. to threaten... small. threat. leader. -ère. beggar../. care. adj. du in the morning. maussade. house. mécanicien. only fair. mensonge. m. un- menace. lie. mêler. tr. face. -e... in point of. massue. coup de heavy blow. me. the Marseil- hammer. matériaux. médiocre. massacrer.. -e.. 235 m. m. matin. likewise. dissatis- fied. mental. m. mean. m. massacre. matician. physician. mixture. mat. membre. stew- . -e. médiocrité. mediocrity. matérialisme. and adj.. mathe- menaçant. treat tr.. mass. adj. mistake. saving. matter. pron. caution.

minorité. joiner.. mérite. Messiah. murder. meurtre. tr. bruised. lionaire. as fast as. millier. n. performance. m\. adj. tr. m. south. méthodiquement. mesuré. metaphor. adv. méridional./. -e. cautious. adj. to set the au fait. off être milice. se — . /... feu à la maison. me- adv. -ère. — -e. f armer. au de.. — to begin. meule. halfway. furnishings. adj. it.. gentlemessieurs.. messe. trade.. noon. m.. m. mériter. slen- mimique. m. slight. mépris. mise. men.. murderer. to be better. household goods. militiamen. Origines de la France Contemporaine 236 ard in charge of the lesser distractions of the King. thousand... small loaf. m. minuit. -e.. derous. merit. — — — among. miroir. minority../.. tr. m. der./.. militia. mimic.. pantomime.. meanness. thin. best.. métier.. to . southern. horse in a cheval de mieux. place. m. in proateness.. ministry. invest... milieu. m. mur- meute. mesquinerie./. meurtrier.. ministre. meradj. mesure. milliard. inform of a thing. m.. to put. mettre... /. minister. au — de. sea.. military. better. m... perfectly adapt- ed. in the middle of.. midnight. ministerial office.. peddler. m. middle..... thodically. scorn. m. m. mimicry. grindstone./. ministère. pack of hounds. mi-chemin.. métropole. num. midst. billion. métaphore. miche.. mince. /. mine. miladj. mirror. (à). mésaventure.. métal./. pression. mille.. m. haberdasher. métayer. m.. /. deliberque. thousand.. mechanics.. meuble. à portion as. mercier. meurtri.. to scorn. gens de — . meritorious. as- sassin. Messie. — .. — le put on. tr. s.. mercy. . militaire. one thousand millions. adj./. and /. /. m./. mishap. military service.. /. meurtri-er.. measure. contempt. minute... to deserve. millionnaire. être de ex- — . adj.. business. menuisier. in spite of. m.. m./. million. cir- cumspect. m. million./. m. mer. adj.. source. méritoire. to house on fire. à midi. mépriser. pi. merci. furniture. minute. metropolis. set. mill./. — treadmill. to measure.. adj.. métal.. setting. m. mesurer. m. look. n. mass. soldier.

/.. mordre.. adj. world.. m.. faire display. /. • monarchie. worldly. smaller. /. le everybody. radical. monarch. adj. fashionable. conduct.. very monde. montagnard./.. dull. model.. gnaw. le . monceau. gloomy. /. claptrap. Origines de la France Contemporaine be présentable. —à effet. monastique.. manners.. donner la à. /. monstre. dull. half. tr. dead.. monologue. mundane./. society. m. misère. least. moindre.. mollesse. moral.. good form. n. mondain.. /. shell. to ascend. monter. — de. pi. least. . gentle. monarchiste. sir. to bite.. .. distress.. monastic. I. — . radical mem- ately. beau fashionable society.. fashion. modèle. animal for riding. tr. il n'y a society only is moder- adv. m. moins. montrer. mon- Montagnard. for au — tout au — at the — at à tout adv. necessary./. moral. in So- ciety. and National Assembly). month. morceau. -e. n. mount... mount... ethical.. haughtiness. adj. -ne. of -e... m. wretchedin mitoyen. . moitié. mountain. less. adj.. /... -e. modéré. ness. mode. partisan of royalty.. monarchist./. moi. death. . smallest. adj. morals. bit. mort. -e. strous. less... morose. adj. adj. to show. monsieur. adj.. m. diate./. dead person. moment. at least: . monture. intr. monologue. pièce. modérément. monopole. weak- softness. monstrueu-x. adj. moldiness mold moisson. heap.. adj. 237 adj... monotonous. montagne. interme- adj./... m. — — to km. moderate.. ego. watch. morne. social. adj. misérable.... short of.. montre. monarque. customs. m. m.. adj.. monarchy. monomanie. /.. m. attitude. —e- . people. morgue. ber of the Convention 1793. m. tout — circle. a radical. least. increase. mitrailler. moisissure . ethics.. monotone. misérable. monopoly. m. cri de of murder. monomania. mois. wretched. -e.. gentleman. modem. m. harvest moment.. moderne. ness. modeste. mœurs. eat away.. modest. sullen. .. — de. pron. to grape- fire shot at. -se. m. à less than. mort. of society. monster. party of radicals {in the Convention of 1793. to display... m. — le que ./. tr.. cry mort. m. adj.

cast. mol. to supply. m. m. mutin. /. museau. muni. to bring about. disposition. season idle (win- ter). motive. m. moule. tr.. nausée.. -le. plus. wall. navire. not. mugissement. impulse. nappe. /. m. murmure. candid. sheep- moyen. -le. — turf. . clod... municipalité. moyen. intr. m. municipal. adj. mutual. dying person.. ner. vescence. word. adj. adj. multiplicité. remark. nothing. naturel. nature.Origines de la France Contemporaine 238 saison. -e.. m. natural. moyennant. motor. . to murmur. armed. shortsighted per- less. ../.. tr. -le. nausea. tablecloth./.. to multiply.. motte. tr. bellowing. ne . ja. mold.. adj. mutiler. m. to beget. motif. m. mutton. intr. national./. bon — -e. m. ne . cause. mouvant. m... nat- — ural. national. simple. author. fatal./.. -ère. music. ne . natu- adv.... adj. muscle. . nation. sheep. moving.. . naïf.. native... mustache.. naissance.. ne ver. naturellement. ne permais./.. mari- mouvoir.. adj.. -e.. guère. multiplier.. handkerchief. adj./. natal. ne .. intr. murmurer. /. /.. prep. moteur.... mo- tion. to be born.. m. put into action. municipal. converti s pratiques. mover.. . ne pas.. . municipal- ity. -e. to move. myope. moutonni-er. . . . musique... effer- moustache.. murmuring. furnish. mouton. put into en form of motions. tr. multitude. . mortal. -le. adj. . mutuel. rioter. naturel. middle intermedi- to mutilate. to die. mule. hardly.. mot. m./. munir. temper.. innocent.. birth. way. foam../. -e. m. art- like. naïve. adj. mûr. hogshead. son. for. adj. spring up. muzzle.. ate. m. /.. muid.. m. mouchoir. froth.. mou. ripe. faire . mortel. middle. m. vessel. . m. moyenner. sized. adj. witticism. motion. .. mouvement. nobody. nature... m. /. nose.. adj. muraille.. nation. rally. rien. multitude.. mur. great number. . slipper. deadly. p. means. no longer.. naître. thick. high wall. mousse. tr. mourant. mourir. restless./. muscle. equipped.. p. -ne. sonne. m. motion. soft. -e.

— . néant. nouvelle.. nocturne. tr. cloud. black. to deny. — . néanmoins.. negro. trancher to settle offhand. . nobody. one. number. nose. dark. adj. nez. m. nommé... nonsense. ni .... concept.. -se.. nu. adv.. we. m.../. simplification. notary. nourishment. /. /. by no means. -le. nouvel. de nécessaire. adj. /. noblesse.. nigaud. nerve. négoce. -se. nuance.. adv. se be drowned.. silly trifle. récent. number. m. -se. fed. m. adj. nul.. p. to feed.. -le. . p.. 239 make note of.. to note. p. nurse. drowning. tr. pron. niche. nor. named. adj. naked. m. silliness./. nœud.. tr. nullity. nombre. insignifi- ... m. noyer.. tr. adv. nomad. name. nom.Origines de la France Contemporaine né. pron. — . notion... ness man. -e. nullement. suddenly. necessity. nomade.... de — on a equal.. take notice of. m. net. neige.. clear out.. /. d'eau. knotty. -e. north. ourselves... m./. noir. m.. nobility. -ve. no m. tendon. dignified. nuage. merchant. no.. stain. note. pi.. noble. -e. nouveau. noble. necessary. snow. ad].. m. adj. homme nonentity. nourriture. pauper. m. niveau... to notaire... nuit. merous. m. nourrir./. novateur. niche. p. night. unifying. nerf (pr. nul. m. m./. conj. nominate. nerveu-x. to distinc- tion. neverthe- less... shade. level./. m.. au — de. -e.. us. new. born. -le. niaiserie. noueu-x.. to blacken. bare. appoint. tr. nommer. /. m. in black.. adj. booby.. noyade. nerf). leveling. rank.. to drown.. adj. neu-f. food.gloomy.. none... -e.. numéro. nobility.. innovator. nervous. ni. sinewy. adj. nu- adj. adj. nourrice. nobleman. to clean. nier. p. nucleus. noircir. — water level. m. not any. — de. necessaries./. négociant. /. nègre. m. tr. noter. numerous. tr. note. cance.. nourri.. level.. adj. nivellement. knowledge. knot. faîne. m. nelther.. nécessiteux. par with. news.'. nothing. gradation.. new. nullité.. noyau. Nord. on a . (bon) m.. traffic. nécessité. nettoyer. no. /. busi- name. nightly.. p.. m. nombreu-x. idea. needy. nourish. other. nous.

one. œuvre. m. obsession.. odorat. omettre.. to obey. people. tr. officine.. officiel. office. obsession. shade. pink. — obscur. obligatory. {of evil spirils) observer.. — shadow. compel. eleven.. ogre. officiai. adj. to ofîer.. occupation. obligatory. apothecary's shop. obligation.. m... . befuddle. occasion. obtenir. ombrage. tr. entertain. sensé of smell. shadow. obscurément... obédience.. dazzle. idleness.. obscurity. œillère. - odious. to obtain. -se. m. study. m. objecter. glance.. business. idle./. possess to observe. ground.. porter . -se. pair. omnipotence. subject. /. pass over in silence.. and p. pron. oligarchie. olive tree. poppy... eye.././. m. work../. tr. tish. /. p.. m.. tr. nervous. obliger.. ocular. officier. m. coup d' œil.. to occupy. adj.. tr. 240 . intr./. blinder (harness). œillet. m. to omit. omniprésence. adj. omnipotence. obstacle. carnation. m. -ve.. sus- picious. to — offrant. purpose.. /. obéissance. obscurité.. adj. idler. ./. adj.. employ. /. onze. J — . oisiveté. office. obstiner. au plus to the highest bidder. offrir. ounce. occupation. au prethe first applimier . skit- adj. to be efEected. to arouse suspicion. -e.. tr./. m. to persist. Origines de la France Contemporaine obéir. tr.. laboratory. smell. . occupé. suspicion. oiseau. tr. adj. busy. m.. — sist. d' obligatory... oculaire. uncle.. m. suprême power... hateful. obligatoire. ombre. bird.... opérer. eyewitness. city tolls. s' — . to object... /./.. opportunity. -e. duty. Opéra. to oblige. they.. obséder. grant. oisi-f. oncle. adj.. smell. s' .. obligé. -le. to beset. ofncer. ubiquity. to operate.. dark. object. municipal customhouse.. obligation. /. to obscure. oligarchy. on. back/.. re- proach. uneasy. objet.. once. posi- tion. obscurely. tr. occasion../.. m. oisif. ofïend. intr./.. offusquer. we. œillette. process.. Opéra House {in opération. adj. adv. forced../. olivier. -e. odieu-x.. re- Paris) opération. odeur. témoin octroi. /. occuper.. — ombrageu-x. — cant. adj. ogre. m.. obstacle.

page (person). rut. comme à V .. organe. par — s.. prep.. pacha. dès 1' from the beginning. take away. opposition. order. oreille. which. mettre un œil hors de 1' . pacifique. opinion. now. hover. adj.... original. orfèvre.peaceable. chinery. ordinairement. except. originalité. organiser. common. detract. or.. and adv. orthographe. goldsmith. wounded pride. oratoire. oui.. m. outrage. m.. — 241 originel. to oppose. oser.. public opinion. prayer. original. sans out of work. m. hearing.. /. by classes. m. /. well. orphan.. move. conj. vote. to open. d' . pride. a<f/./. ordinary. opiniâtreté. either. prayer cabinet. adj. -le. work. m. m. in whence. orateur.. save. oracle. oratoire. — ouvrier.. to dare... outre. oratorical. besides. /. when. to gouge out an eye. /. conj. adv. adv. p. opinion.. open. peace loving. m.. oppressed. orgy. socket.. — ma- .. orthodoxy. shame. to subtract... chieftain../. os./. adv. eccentric. oppression. to organize. beas outrecuidance. manager. ear. m. and n. pacte. opprobre... souffrant. to vibrate. as usual./... ouvrage. ouvertement. compact. pro- — — — gram. class. clockwork. ornament. or./. obstinacy. openly. mot d' — password. opposer. ornement. ordinaire.. m. opprimé. orthodoxie. m. prep. — original. m. /. . ouvert.. . —to forget. -e. osciller. intr. origine... good behavior. m.. to choose./. oratory. retake off... adj.. tr. m. yes. tr. ou.. or... aside from. m.. agreement. origin.. d' oublier. en well. opening.peaceful. ordre. m.. ordonnateur. oppression. ôté. tr. orbite. tr. . opter. adv. spelling.. tr. /.. pasha.. usually./. risk.. oracle. usually. Origines de la France Contemporaine opiner. presumption. to give one's opinion. m. ornière. orator. adj./.. outillage. organ. intr. décide. yond. -e. m.. originality. orphelin. adj. where. overconfidence. sway.. -e./. ostensible. orgie.. but...... tr. bone.. usual. orgueil.. m. p.. m. adj. m. où. m. oraison. ouvrir. page. ostensible. ôter. at- tendant. orison. opposition. gold.. workman... set up. ouverture. gross insuit.. intr.. besides.

parcimonie.. above. fellow. ing. tr. through. food. master of the pantry. parade. particle. three times. without showing it. titles of nobility. groom. adv. — to./. straw. parfumé. panetier... inspector of bakeries. paître... sometimes.. intr./. perfume. to demand intr. pâle. perfect. to sans qu'il y parût. . panégyriste. close. similarly. panegyrist. paroisse. and prep. pardonner.. parasite.. -ne.. . palefrenier. m. papier. -e.. relationship. paroxysme. -le. — pantoufle.. tr. parisien. palpitat- mean.. m. to fit... con- sign. — .. m.. part. parapet. park. parfaitement.. par. trois fois. évident. tr. adj. parliamentarian. parasite. pape. panne. paravent. look. n. seem. part. — . parler. intr.. pâleur. parole. m. adj. w. peace. display. de votre — — ./.. share. Parisian../. traverse. speech. and demander à to gfaze. slipper. /. word. pompous. pallor. intr. m. m. parce que. parenté. m. parleur. parade. adj.. adj. likewise. parcimonieu-x.. adj. m. parenthesis... page {of a book). adv. pain. paralyser. m./. m. screen. conj. pallier./. over. palpitant. palpable. parapet... parish. parcourir.. m. parchment. tr. adj.. parchemin. paralysie. parmi. adj./. by. /...equal.. relation. parenthèse.. such. pen up. mettre en heave to. run over.. state. paisible... peaceful.. paleness. to speak. en /. parcelle. m./. adj. to bring. perfectly.. to travel over. to parley. parfait. adv. burlesque. palais. able. showy.. adj. parfum. heaved parent. prep.. parlementer. m. to palliate. -e. tr. de mentary.. tr. per. -se.. instinctively.. parent. spokesman. speechmaker. tr. to paraître.. faire to announce. prep. equal. appear. parquer. paille. par-dessus. pope.. among. parlia- /.... peace- parc. parader. m. com- parer. Origines de la France Contemporaine 242 page. to adorn. like. peruse. bread. at anchor. intr. paper. pareil. paralysis. parsimony. pale. and adj. stingy. parade. because.... instinct./. — — parlementaire. pareil.. palace. show. adv. m... paix../. parfois. pi. -e. m.. pleted. render helpless. pareillement. perfumed. to forgive. ward off. m. palpable. to paralyze../.

native country... adj. 243 adj. passport. contestations qu'ils s.. adv. spend.. particular. pastry. start.. de toutes apart. not. attire. gauntlet... m... par- — — . payer. game. en- durance. partie. en litigant. partir. m. patrimoine. adj. pâtir. passing by. aliment... m... m. impassioned. partiel. party. partisan. master. m. partout. -le. sponsor. les baguettes. shepherd.. adv. aside.. m. step. patriotism. passer. pas.. patriotisme. pace. every hand... peculiar. to slay with a sword thrust. partly. patrimony. -ve. m. pause. m. part. patience. /. con- fectionery.. advocate. passer-by. parure. se . reward. lancer au . everywhere. m. party. stop. cross over. passive. particuli-er. patriotique. to arcourse. to run the au fil de l'épée.. pavillon. individually. intr. — passi-f.. n. — . hold./. adv. to set out... faire to admit.. pasturage. hand par over. pauvreté.. feeding ground. paternal. . employer. therefore..... to appear — . passionate. prendre pris. to divide. adj. -ère. tr. faux — false step. en bonne kindly manner. exercise. patrie. tr. passing. . and adj. partial. passion. to sufîer. /. pas. upstart. /. particulièrement.. to pay. to do without. beginning with. on the other s. m. individual. passionné. d'une on the one d'autre hand . patriote. part. Origines de la France Contemporaine — — — nofrom you. to utter while on the. de. pass along. to occur. patron. m.. n. pâture. project. tled policy.. détermination. adj.. adj. private. m. partager. passeport.. pâtre. pâtisserie. patron. -le. pavilion. passé. on hand. past. m. patriot. patriotic. faire — to be a . pau- per. ticularly. pauvre. à .. m. poor. especially./. and intr. tr. parvenu... paternel. pas). m. /.. transition. passant. -ère. go forward. poverty. /.. de sa personne. payment. to pass. (ne . ornament. m. transient. -e. payement. love. à de.... se — — — — .. dress. patience. suits in ont comme — — which they are interested parties. adj.. fatherland. resolution. parti. — partisan. partant. — passag-er. adv. nulle in a where. local. run.. passion. — — . intr. . pavé. . particulier. m./. private individual. and adj. passage. setray one's self. pavement. . passage. m. . /.

conj. pénétrant. it is because for a long time. constantly. m. — — deep. depiction. tr./. période.. thrust through. p. pêcher. chronic. péril. father. peine. planted. hommes perdus de dette et d'honneur. -e. hardship. adj. peau. perdant. tr. m.../.. loser. difficulty. schoolmaster. ter. peinture. pensée. to lose foothold. pente. phrase. faithless.. à hardly. p. -e. adj.. perched. . sentence. /. imbued. labor. period. péril. tr. perpétuellement. /. imagination. to sin. to pierce./. m. down grade.j while. pédant. -e. en- fathom. and adv. adj. confusion. chronic. peloton ploton). adv./. difficult.. tr. pénétration. c'est que longtemps. pedantic. intr. père. } improve.. gress.. pénétration. tr... m. pays... en permanent.. pension. to hang.. -e.. perché. mob. piercing. -le. perfection. adv. m. with difficulty. perching. tr. permis. avec — — — to hâve . prep. to penetrate. appear. /.. permission. pénétrer. anxiously.. p. break through. m.. pédant. refl. — perdu. penser. que. painting. reluctance.. portray. -e. permission. -se. paysan. p.. hurly-burly. to think. (pr. skin. adj. painfully. country.. avoir . profound. pendant. perpétuel. péniblement. m. perfectionner. péroraison. pelé. cotton cambric. . m. m. -e... intr. to bend. adj. permeated. adj.. lean./. and p. thought. refl.. perpetually.. permettre.. men without crédit and honor. perché.. percale. slope.. Origines de la France Contemporaine 244 make one's self agreeable. perfect.. adj. adj. pernicieu-x. permitted. injurious. troublesome. -e. to lose. adj. adj. p. group. pied. pension. — .. to fish. /. m. -ne... perdre. périr. to paint. perçant. pain./... peroration. disturbing.^ perfection.. to perish. /... permanence. perpétuai. n. lost. appear. and p. and /.. pécher. difficulty. /.. p. /... pêle-mêle.. phase. perpétuai. picture. peindre. tr. pénible.. to permit. perfide. ragamuffin. transin person.../. perdrix. partridge. pencher. tr. percer. pendre. peasant.. enfant — reckless adventurer. and intr.. the being perched (ofbirds). pédant.. pénétré.. platoon. permanence. pellmell. allowable. during.

adj. m.. perspicace.. peuple./. it pillage. phrase. adj./. — — de France. tout d'une perte.. m. adj. stamping of feet.. to appear perde sa — make one's self . little. agreeable. tr.. . pillar. wig. persistently. /. perhaps. philanthropie. on coup de — — — foot. pièce. de . part.. doggedly. perdre . wig maker. m. individuality. philosophique.. philanthropique.. person. — piétinement.. philanthrope. . dawn. /. -e. phosphorus.... /. personnage. peu. piège. pétard de salon. m. piètre. to pillage. tr. son. persécution... pilier. pencil. personnalité./../. /. grandson. pesant. can.. conviction. m.. /. piédestal. persister. — — — faire (à). to persécute... — . loss. stone. peut-être.. pine tree. pinceau. e vérole. persistence. common people. play... — cious. pied./. phosphore... trap. to persuade. fore ver. kick. philan/. anybody. fire- pétillement. m.. payer .. crackling. person. petit. jour./. à . philanthropist. snare. persistance. peu. pièce. pétition. pon- derous. —à— — importe.. to pervert. /. — physique. piller tr. m. tailleur de . heavy. individual. adv. tr. parlor works. pox. philosopher. pervertir. smallpetty. clumsily. Origines de la France Contemporaine perpétuité. mettre . peut (pouvoir). pedestal... pin../. shabby. pillage. people. m. persistant. /. m... .. physics. pétition. m./. perruquier. -e. . rend to fragments. m./.. phrase. perspicaadj. sentence. to frighten. individual. foot.. clear-seeing. personality. small.. personal. adj. countenance. philanthropie. personne. persécuter. brush. little. m. to lose one's footing. m. intr... adj. philosophical. persécution... perruque. stonecutter. adj. little.. ne personnel. m. physique. convince. perversion. King's grand- degrees. ters little. à perpetuity../. — ... en to s... adj. sorry.. m. footing. -le. cabinet physical laboratory. fear. persistent. sonally. wrongdoer. perversion.. nobody. peur. philosophie. physical.. pervers. philosophe. thropy... adv. persuasion. m. philosophy. petit-fils. mourir de to be frightened to death.. to persist. wretched. -e. 245 by mat. m. — . physionomie... persuader. pierre. adj.

plombé. plein. unemployed. /. — writer. p. commit. tr. m. handle. more. . les plus haut s. sunk. delight... plaider. full. à s bords. pleurer. tout more au at the very most... handful.. m. . tr. -e. . -e. plainti-f. plaintive. plainte.. the the more.. poète. planter. leaded. speech at the bar... dagger. to place. Origines de la France Contemporaine 246 pinte. adj. to please. m. m. to plead. 18 or ipV poche. plaster../. pire... ma- greater part. par out of spite. .. rather.. intr. pluviôse. square. poet. Pluviôse (fifth month of the revolutionary calendar. poignard. — — . plat. jority. plaisir. planer. pity. -e. worst. /.. to soar.. poignée. 20 or 21 to Feb. common people. . adj. get a position for. plaindre. plafond.. plutôt. in the open air. — — — — pistolet. — . -ve. pis./. office. spite.. to complain. flat.. m. to plunge... m. en air. plain. on a level with — — — its placard. sign. worse. moreover. /.. /. even. de en . pistol shot. planer. en . plonger./. to make way plaqué. poids. par de. fully. pleasure. poignant. plusieurs. m. . — de main. complète.. entirely. -e. . at the dictâtes of. tr. m. plèbe. à — es mains. placard. adj. intr. planteur. worse./. for. place.. homme de — penman. Jan. tr. rabble. plaidoyer. le . stead. worst. livid. m. .. feather. porter .. pen. défense. inlr. m. banks. m. adj. handshake./. pleasantry. ne de no longer. by handfuls. groan. place... m. ve- neered. adv. fold. plancher. — coup de — — on sur the spot. flat. /.. m. adj.. to lodge a complaint. sev- eral. placer.. adv. plain. /. pocket. sans — . ceiling. to stab. plébéien. m. — jest.. -e. poignant.... y plupart. plus. weight. pli... plan. pron. . ... /. the — most prominent men.. plâtre. at the impulse of.. pistol.. -e. on the ground. plan. . adv.. faire à. plaine. complaint. lavishly. . adj. lower classes.. tr. to plant. lead-colored... plongé. adj. p. worse and worse. pitié. pique. holding a position.. sooner. — pike. pirate.. to make smooth. tr. placé.. to weep. poignarder. commoner. plaisanterie. plated.. floor. adj. m. dull. plaire. adj... -e. -e. tr. planter. plume. refl. plier.. m. pint. to fold up. pirate.. — besides. or adj...

./. given. m. police agent. m.. of the people. position. pontiff. se . m. m. p. not. poison. to place. not at ail. demeanor.. pont-levis. be (as portion.. pom- pous. — proceed. chest. m. possession. poitrine. royal cloak or train bearer. reach. /. pomponner. adj.. portrait.. post. /.. position. au-feu.. m. m. adj. king's gun bearer. m... /. 247 deck out tufts.. m.. à poudre.. to tend. se en. poing. porte-parole.. poser.. portfolio. portefaix. pontife. put. portrait. fishwife. Pôle. -e. pertaining to the populace. porter. populace. police. portemanteau. vulgar woman. politique. représentative. part. meaning. adj... m. m./.. function.. broth.. — apple. /. adv. fish. qu'elle est plus à — . m. polici-er. stopping . (ne ./. politeness.. n. police. po- tential.. population.. to be boiled to make soup. kettle of broth. tr./.. m.. m. possession. pot. powderhorn. harbor. posture. popularity. porte-arquebuse. prone. stevem. possibility. -e./. drawbridge. présence. possibilité.. relating to police. soup kettle. that qualified.Origines de la France Contemporaine poignet. lay down. méat pot. populace. spokesman./.. possible. position. poisson. poison. blackguard. cour- tesy.. /../. m. poissonnier. wear. polished.. m. portefeuille.. establish. Punch. m. door. Polichinelle. to possess. p. to population.. adj. hit.. ../. adj. populaire.. — point. pear. and intr. /. m.. policy. m.. m. pomme. rabble. dore. -ère.. popularité. pont. fishmonger. police. point.. possible.. politics. with tr. range./... posture.... it is better porter. breast. fist. popular. postilion. /.. poste. power. /. m. — — ). Polonais.... pompeu-x./. vitrée.. politesse. adj. — glass door.. porte. . poissarde. point. adj. polite. polisson.. vulgar. tr. political. to health). set up. tr. pompe. populaci-er.. pump. poire. wallet.. poli. d'arrêt. politician. m. politique. to pose as. vulgar. -se. portée. wrist. port. postillon. portmanteau.)\ place. posséder. politique. portion. porté. importance. to carry. -ère. bridge.. pause {mus./. m.

prêche. adv. trive.. adj. practical. précisément.. /. practitioner at law. sway. poursuivre. tr. to pursue. que nous n'en pouvons plus. préférence. poursuite. pursuit. m. m. précaution. push. poussière. /. to push.. pre- — cisely. ability. pouvoir. m. preliminary. pratiquer. une brèche. purveyor./. preacher. and n... rottenness... rot. persécution. préjudice. m. preaching. powder. Prairial (ninth month of the revolutionary calendar. poussée. m. intr. shoot. affected. to hurl. tr. if — may. pouf. meadow. prééminence.. rush. utter. potentat. pourvu que. précaution. .. m. adv. prédire. adj.../. pousser. yet.... prédisposition. préfectoral. pourvoyeur.. se ./. can. précis. to the value of pourchasser. hair — prairie. tr.. praticien.. préjugé. prêcher. préfecture. se . power. précipiter. prelimina- . m./. m. thrusting.. prep. to powder. to get ahead. prairial. tr. to pursue. lung./. mass of filth. prélat.. thrust.. expérience. relating to a prefect. adv. the reason why. prééminence. make a hole. /. -se. to rush. puff.. incite.. pourvoir. May 20 to June 18)... however. provision dealer.. /. he is helpless. pourri (obsol. to précède. préfecture. m. conj... dust./. protestant sermon. ruler. m. précéder. pouvoir. prédisposition. poudrer. m. carry forth. m. adj... bar. so many. pourriture. tendency. precious. adj. pour. practice./. précédent. gallows.. lungs. in order to.. con- — poumon. tr. definite.). adj. -e. fore? pourquoi. tr. préliminaire.. m. m... to preach. that. ry. . to predict. précieu-x. to be able. dress. /. poudre. provided only./. préférence. précaire. tr. m. pratique.. preachment. protestantism.... rottenness. to provide. tr. to practice. jurist. boast of..... impel. pourtant. uncertain... praise.. au sentisentimental ment.... — tr. just. to prefer../. for. pre- ferment. prelate. by prefects. au pourquoi. 248 Origines de la France Contemporaine potence. précipitamment. where- previously.. -e.. préalable. tr. tr. that we can not endure it any longer.. prédicateur. adv. précise. corrupt person. hur- riedly. adj. urge. prédication. il n'y peut rien. why. preceding. préférer. -e.

p.. grand- — . keep président. prêtre. chief. to prescribe. présider. tr.. nearly. prepossession.. intrust. claim./. présent. off. play first. principal. adv. m. -e. ... prévenance. préserver. assume.. adj. almost.. parti contre.. the- . by. passing over in silence.. m.. form. s'en à. adv... to blâme. adj.. prière./. principal. to be président of préside over. proof. princess.. m. tr.. /.. près. lender. tr. premi-er. m. primiti-f. near. prestige. leading. prévention. primi- tive. to set over. présent time. adv. prayer. taken ail in ail... primor- dial. warn. principle. to take sides against. tr.. to concern. assign. — preuve.. . préoccupé. prétention. — as.. prétendre. absorb completely. to prépare.. to prétend.. now. principe. take in misdeed.... tr. offer.. presser. présent. take. seize. réputation. préoccupation. to présent. en- chantment. chief. il se présente parfaitement bien. tr... beat. superintend. à tout . to crowd. prince... kindness. tr. préparer. prejudiced. . adj. primer./. présent. faire de. /. near. /. pretext. prévôt. absorbed. /. prétexte. and intr. presse. — à peu — about. to foresee. dérive. place in charge of.. prétention. to take care. leading dignitary. — — now that. tr. prévenir. prévoir. -e. . excel. claim. thick. — .... présenter. à que. hurried.. priest. about. adj. to prevent. prétention.. princesse. Origines de la France Contemporaine premier. anticipate. main. courtesy. to lend. préoccuper. to set one's /. self. -e. display. prérogative. to surpass. tr. de from near. prescrire. first. tr. m. ory. interest../.. -e. /. préjudice. m. -ère.. -e. prétention./. adj. he makes a fine appearance. m. prédilection. m.. and p. 249 prince. leader. about. closely. prévaloir. push. to lay hold of. to oversoin. de. provost marshal. adj. intr. make manifest. to prevail. tr. prérogative. be first. to save one's président.. crowd. adj. — — — — — préoccupation. se up self illusion. prêter. préposer. prendre. -ve. press. refl. primordial.. tr. at- tention. m. presque. prêteur. tr. en faute.. provost... di- rect. in chief. pressé. chairman. conj.

. prize./. member of the working class. any price. m.. -e... deprivation. m... professeur.. adj. prodigieusement././. prononcer.. promise. near. production. to produce. and privilégié. adv. m. prodigieu-x. profond. probablement. m. seasonably. tr./. prisoner. tr. — s avec.. profit.. caught. adj. hors costly. tr... on every occasion.. prise.. proprofondément... de able./.. propagate. attorgénéral. à tout . adj. priver. to pronounce. promoteur.. process. with. — teacher. — general. by the way. promettre.250 Origines de la France Contemporaine printemps. scheme. /. -e. faire tion.. se promesse. programme. adj. proxy.. cost. apropos. pro- to prolong. adv. bear. — gets beyond his control. tout remark. m. m. deep.. projet. adj. trade. proie. taken. proches.. advance. m.. tr. — adv. to promul- — . to proclaim. m.. adj. privation. se à la lumière. professor. procédé. procureur.... in handle./. purpose. in conflict échappe à ses s. promoter. promptement. prix. -e. im- munity. attorneyne y. next. promulguer. value.. to become évident. proclamation. propos. plan of action. program./. m. at reward. promener. plan. professer. proportion./. produit. m. . near.. privilège. adv.. to promise. prize. profession. de — — . profusion. profound. m. m. m.. an ac- prochain. to take a walk./. proletarian. privilège. proportion. price. tr. prisonnier. privi- /. -e. design.. m. produire. deep-rooted. propager. profondeur.. tr. product.. /... m. gate. procéder.. à digiously. valu. pro- digious. promenade. proclamation. progress. profession. tr. prodigalité... exhibit.... tr. pi. promptly. foundly. tr.. probable.. private. m. adv.. — . likely... to profess. privation. income. spring. proche. aux contact with. à ./. to proceed. profit. procès. privé. prison.. pris.. intr. hold. progrès. — extremely probable. adj. prey. depth. relations." proclamer. prolonger. production. m. -se. to spread.. enormous. un — . capture. prison.. leged person.. to deprive. m. carry. walk. /. prolétaire. probably. -e. profusion. tr. to bring trial. lawsuit.. prodigality..

quatorze. to prove.. car of ward. adj. since. à. m. then.. clean. prude. adv. purity. protector. ownership.. Prussian. tr. public. although./. m. quartier. Origines de la France Contemporaine proposer. inir. adv./../. adj. num. power. publi-c.. quantité. proscription. characteristic... proscrire. -e. prouver. psychologie. punir. benefactor. publier.. quarantine. puce-colored. purger. when. call. tr. exact. proprietor. /. property./.. province. lay low.. tr. swarm. -ne. swarming. ward. adj. publiquement. afterwards... fourteen. prudence. crétion../. m. tr. tr. m. num. m.. ly- puce... publicité. prude. state. adj. qualité... providence. incite. -que. to provoke. quarter. to increase.. modesty. ./. in — the capacity /.. as to. /. publique. prosterner.. of. puritain. protecteur. protégé. suitable for.. pudeur. pullulant. -e. horde...... to protect... propriétaire. -e. landlord. tr.. /. m. quart. pureté. m... tr. adj. about forty. publicist. provocation. pure... prep. quand. Prussian. adj. /. to purge.. adj. to draw. en outside of Paris. prussien.. political writer. public. psychologue./. adj... tr. puiser./. protection. propre. four. psychologiste./. puissance... owner. provincial. tr.. voiture publiciste./. quarter. — même.. liste de — . dis- Prussien. potent. prospérité. force. conconj. propre. cast down. to punish. proscription. publicity. purify.. adj. to propose. m. -e. favorite. clean out.. protection. puis. death list. tr./... puissant. capacity. conj. mental aspects. own. prosperity. just the same. provision. forty. powerful. provin- — flea- colored... num. spreading. tr. to qualify... puisque. m. to prostrate. public. score. shame.. psychology. quatre.. quarantaine.. Providence. adj. prudence. près. two quarante. follower. challenge... protéger. very appropriate. quality. Puritan. provision. public- qualifier. quant à.. protégé. psychologist. adj. pulluler. provoquer. cial. to outlaw. /. good trait.. clean. province. part. patron. adv. district. m. /.. 251 cerning. en de. -e. nevertheless... to publish. pur. — propriété.quantity.

to soften.. m. quitter.. lay aside. adj. quelque . to reason. adj.. what is the use of? d'étonnant. what is there sur- que ce racine... grudge. reduce. m. — — afterward.... m. /. -e. which. any. quotidien./. m. breeding. adj.. tr../. rage. rabatteur. rameau. only. to adj. sometimes.. thoroughbred beggar. -se.. pron. to line up.. whoever. rançonner. to impose upon. steep. pick tr.. /. quoi. spite. to relate. to bring down. que... though... raidir. some.. arguer. raison. reasonable. radiant. quote-part. conj.. rage. few.. quelquefois. fifteen. rabble. extrême perfection. to stand in line. conj. radical. rancune. branch. ramener. race. radoucir... — — prising about that? quoique. rancor. reasoning. who. assassin. stew. to ramify. collection. raisonneu-r. raffiné. quinze. any what- adj. re- raffinement. adj. m. quota. lr. rampant. whatever.. raisonner. faire à la line.. ramasser. rampant. quest. sensé. /. refl. what. — . radical.. quête. num. {in adverbial sensé) — quelconque.. c'est the fact is. — déduction. re- cruit. that is because. ramifier. rabattre. stiff. quatrième. soever. which. quatre-vingts.. pertinent. adj. to bring back. portion.. avoir . — ... — anything à bon. m. extrême. share.. 252 Origines de la France Contemporaine num. qui. quiconque. to quit. subdue. adj. radieu-x. fined. adv. faire . stock.. adj. queue. daily. im- /. to put in ranks. tr. refmement. and intr.y.. refl. question.. first of ail. creeping. au premier — . whoever. tr.. quelque. reason. entice. -e. adj. m. racaille. quel... up. that. . raisonneur. search. what.. because. fury. raisonnement. ragoût. adv. -e. tr.. logical. /. to collect. -le. bough. clinging. especial- ly. root.. rank. adj. que (ne ./. breed. whatsoever. mendiant de . -e. pron.. adj./.... . soit (fût). racoler. raisonnable. to be right. tail. -se. raide... thinker. question. as.. to stiff en. tr. refl. tr. lay under tribute. adj. subtle.. hold up. pron. eighty. lest.. fourth. control.. ranger. serious. raconter. num. rang.. — rangé. ).. tr. adj. adj... — how. although.

bring in. rareté. rayon. corner. tr. to tie again. relate./. tr. — chemin... récemment. m. tr. recruit. — — rare. demolish... reciprocal.. to reconcile. tr. tr. ration.... collected. rectilinear... rapport. — lieues de ius of . rattacher. to rewrite.. reverse. reassure. to get one's bearings. /. rebelle. certainty. — rasade. wel- come. tr. grazing../. recommencer.. tr. . hoarse. rechercher. rapid.. to shave. reconnaître.. reconstruire. recourse. rauque.. adj./. rasseoir. rebours. tr. -e. récompense.. réaliser. rapiécer. tr. conceded. on a level with.. to corne closer together.. rarity. tout à soi. to recall. /. adj. -e... recommander. rapporter. au de. m. to strengthen. to realize. reclus. adj. les la justice ordinaire. to recommend. -e. to rufHe. shabby. income. to turn back. to sit down again.. tr... récréation. lively. gratitude. within a rad- leagues. récrire.. récalcitrant./. income.. receipt. adj. réciter.. literary formula. rectiligne.... compose one's self. reconquérir.. recrue./. m. adj. adv. p. gathered. . refl. tr. rapidité. tr. play hour. se de. unusual adj. adj. with respect sous le — to... stand up for one's self. m.. m. to bring back. report.. tr. skimming.. m. ray. to patch. radius. recherché. scarce.. tr.. tout au quite on the contrary. 253 re- — — reconnu. reconnaissance. rebel. bellious. Origines de la France Contemporaine râpé. to reconquer./. urge. réalité. recueilli. tr. réconcilier. quickness. .. bearing. adj.. reality. harvest. recoin. close-shaved./. rare. account for. -e. rapide. tr. rappeler. raser. tr.. refl. recognized. au the wrong way. adj. adj. rebrousser. . to recognize. récolte. to bring together. ration.. . suggest. sought after. recours. to begin again.. rassurer.. swift. bring into contact. to seek. compare.. adj. de./. to receive. recevoir. m. réciproque.. quick. ras... -e. stop and think. relation. refer. . victs — de con- condemned by common law. reward. tr../. to recite... à . rapprocher. recette. bumper. recipe. account. -e. recently.. p. to consider one's own interest in everything. recluse. toreconstruct. refractory.

.. exalt. reject.... régiment. régent.. reculé. in due form. régulation. dominant. /. to join. clergyman. relever. mettre gaze on. refouler. adj.. stage. organize. take turns./. regular. to reject. relegate. to look at. retire. remiss. — watch. to be reflected. look.. régner.. -ère. m.. réduction. à — adv... regimen. to regulate. remote. .... to redouble. tr.. -e.. raise. rule. adj. to meditate. religious. strike harder... flect. to note. consign. m. réguli-er. tr. relevé. to relieve one another. recul.. m. terest rate.. refrain.. recoil. gather. to regret. suppress. réfléchir. règlement. tr. register. reculons. relâché.. -se. m. tr... refl. régler. religion. relayer. m. réel. corne in contact with. adj.. remedy./. fine. -le. régénération.. back. gaze. policy. remède.. refondre.. to refuse. tr. réduction. to regenerate./. to rule. reine.. queen. to take refuge.. -e... tr. real... relay. lift up./. king- dom. tr. m. to handle again. tr. regard. regarder. reform. formidable. en — . reflection. sway. statement. adj. intr. m. dues. régularité. settle... redoubler.. recip. m. . meet. réformer./. tr.. reléguer. en .. tr. to recède. regretter. rejoindre. tr. régime. regularity. tr. redevenir.. change of horses. to banish. réfugier. -e. redresser. rent. prevailing.. relire. recueillir. redress. religieu-x.. remanier. redoutable. hold up one's head again. m. m. /. refléter. monk. rejoin. religion.. actual.. to reread.. — postponement. rejeter. reign. refl. System. again.. to recast. and intr. se be awe-stricken. tr. adj. set of rules. régent. registre. tr. régnant. reculer. m. to reduce.. adj. se to bridle up. redevance. n. refuser. régénération. tr. retreat. relaxed. abstract. intr. to re- réduire.. scheme of life. tr. m. réforme. tr. règle. intr. rule. gain importance. putting off. wards. — remarquer. régénérer. adj. to make straight. refrain. tr. to regulate.. consider. loôse... investigations. control.. m. to become order of things. simplification. tr. to raise again./. to reform. to restrain. tr. relais.. Origines de la France Contemporaine 254 to harvest../. règne.. lowering of in- — . réglementer... tr. régiment. se to rise again. réflexion.

.. fre- /.. meeting.. tr. to distribute. scattered. yearly income.. to recover.. begin again.. restore. repousser. répandu. se . tr. repris. to repress. to be found. rencontrer. à plusieurs throw. to repair. hand.. rentier. investor — — — in government securities. remonter... to repolish. contrition. /. en . remplir. tr. réparer.. -e. fill. — s. liberated convict. tr. représentation. — réponse. to — . convey.. reply. intr. to spill. remonstrance. rependre. tr. répartir. tr. annuitant. recover.. ses devoirs./. to move. remontrance./. repolir. représentation. to fill up.. reparaître.. tr.. turn topsy-turvy. se . rendre... re- pentance. mount again.. depict.. répression. remuer. renouveler. crowd back. represent. pose in public view. tr. répétition.. to replace. go back. stir... repression.. m. répétition. intr. buy back. — meeting place. répondre. to reappear. reprendre. answer. divide... tr. to pay one's respects... p. rest. ful- — p. repose. to carry off. to repent. re- .. tr. repentir. to repeat. n. repentir. rent. tion. se .. to return. répandre. remplacer. to meet. to enter again.. m.. to renew. meeting.. rendered. renown.Origines de la France Contemporaine remercier. — de justice. de . intr.. win. person taken again. assess./. remporter.. /. scatter.. /. rentrer. remorse. render. knock down. tr. republican. to thank. rendez-vous. and adj. rencontre. rente... m. to renounce. lr. renvoyer.. replonger. to dismiss. spread. to surrender. renversement. life in an exalted station. refl. remettre. tr. to put back. -e. m. remords. être en to be on parade. renoncer. tr. représentative. rendu. tr. and intr. spilled.. retired gentleman. to answer. upset. tr. tr. intr. renewal.. repos. républicain. tr. fill.. quency. m. république. to reimmerse. tr. représenter. to reascend. give back. ai]./. m./. tr. m. yearly outgo. return. income. apportion... mend.. peatedly.. 255 répéter. m. quiet. republic./. to repel.. tr. overthrow. tr. over- reprise.. réprimer. m.. to reverse. performance. be described. resump- renverser. to hang again. reject. in annual interest charges. and intr. a year. renommée. surrender. représentant. tr. warrant.

. return. réservé. adj. to dream. reduce. moreover. retrancher. bold. netting. résistance.. sensational. revenue.. remainder. re venge. respirer. réunir. revenir. m. retrouver. -e. réussite. meeting. p. resolute. résigné. -e. and intr. /. m. bow. resounding. assume. tr. re- réunion. répugnance. to redemand. résignation. m. retentissant. to reclaim. -e. respectable. resuit. résolution. reserve. take away. stay. en on the other hand... m. to respect. retomber. rétrécir./. m. to wake. p. . revanche. m. beg. resserrer. detain. de /. com- réserve. du . reserve. snare.. demand. tr. to remain. résultat. spring.. tr. /. to examine minutely. to breathe. fall to relapse.. de intr. ressasser. restreindre. reste. tr. resigned.. to bind tighter. flow- happy ery passage. scrutinize. unité. retirer. revenu. responsible. m. retourner. endurance... down retour. m. p.. répugnance. consolidation. résolu. /. tr. splendid. worthy of considération. ressembler... restrain. tr.. //. intr. plain. retiré. retard. adj. and p. limit. /. se .. to restrain. réussir.. resolution. to resist. — se to retire. /. pros- adv. to retrench. — success. to repudiate. meet. m. pion. . adj. tr. to return... leavings. delay. révéler./. — — — however. retired.... responsable.... et le ail that. union.... -e. annexation.. lr. tr. income. keep. respectable. résister. to resemble.. révérence. intr. ressource. ressentir. adj. — to disclose.. résumé.. réveiller.. tr. quire. rêver. résidu. style. tr. rester. 256 Origines de la France Contemporaine répudier. intr. to retain. — back. tr. adj. expédi- — per. style. repeat frequently. cham- intr. revendiquer.. resource.. rêve. tr. summary. to return. tr. to expérience. to narrow.. dream. rest. lr. requérir.. adj. /.. tr. m. to find again.. and s.. residue.... -e. -e. ... m. to combine. résistance. résignation. go back. intr. adj... retenir. répugnant. /. to withdraw. respectueusement. respecter. issue. spectfully. qualm. fall back.. to summarize... ressort.. nant. respect. restrict.. to succeed. respect.. rets. répug- tr... résumer. and intr.. intr. opposition. reserved. intr. again.. ent.

revêtir.. rebel. review. to break off. roturier.. — rien. — /.. and adj. adv. one who lives on the bank of a river. adj. to be well acquainted with busi- rompre. rez-de-chaussée. m. riparian. rigid moralist. royalty. and adj. royauté. wealth. n. révolutionnaire.. hard.. king. m.... to invest. reply.. courir le — to run the risk.. and n. ridiculous. rouille. hypercritic. part.. m. rouler. to blush. romance. riposter. rich. se . ronger. royalist. wheelwork. adj. intr. dreamer. revue. /. doute.. -e. he is powern'y peut autre chose sinon. m. to call into question.. carter. see rouge. n. tr. to roll. n. révolte. richesse. rhetoric. adj. intr. king- ship.. risque. risquer. clumsily. m./. route. riche. m. round./. adj. -e. rhétorique. novel.. adj. rhéteur.. intr. rough. riverain. gear. wander.. along the river.. tap. nothing but. tr. rire. martinet. il 257 de chambre. m.. to repartee. m. . royal. royaume. kingdom. m. rouillé. en- commoner. to venture. -e. adj. -e.. rude. — ./. — roman. révolution. less./. wrinkled. tr. — .. rôdeur. /.. rêveur./. m.. rougir. . m. river./. m. tr. snoring.. make a witty reply.... m.. rôle. to recall. revolutionist. fiction. ronflant. roulier. anything. m. turn. Origines de la France Contemporaine rêverie. to snore. rompu aux ness. m. to. rouage. intr. roi... red. royal. harshly. robinet. rudement. to laugh. -e. tr... dressing gown. put on. highway. adj. ridé. m. -e... rôle. rust. hive. vagrant.. nothing. tierce. adj.. rire. Romain.. ruban. m.. adj. high-sounding./... voir transported with red {be murderous passion). être affaires./.. rich man. adj./. m. ribbon. road. rond. to revolt. m. laughter. ronfler.. revolutionary. m. dress.reopen. m.. rival. revery. revolt. -e. adj. and Roman. ridicule. riverain. tr.. -e.. ruche. riche. vul- gar person.. — — en révoquer. tr. prowler. rusty.. austère. rigid. roar. rivière. risk.. révolution. m. robe.. en on the way... adj. to gnaw.. and intr. ground floor. rigide. tr. royaliste. rival. irritate.. rhetorician. révolter. to shock. /.... rigoriste. rouvrir.. m. croach upon.

sacrifice. adj. sang-froid.. ruer. /. bow. Russie. -e. toute peine mérite . pollute. m. ponder over. saint. to please. ele- rue. bedside. sack... sans-gêne. -e.. and intr. de saluer... catch. dirty. —s fertile maquignon. rubbish./.. intr. ruse. ruisseler. sans. ruine. m. sound. to salute. sang. -e. m. wise. satisfaction. adj.. refl.. tr. sufse fer ruin. stream. filthiness.Origines de la France Contemporaine 258 rudimentaire. bloody. sans-culotte. San Saint-Domingue. sac.. m.. sanctuaire.. abrupt. alley. to rush upon. sanglant. crude. parlor. the laborer — is worthy of his hire. sacré.. sob. party of the sans-culottes. m. hall. -e. d'un lit. Russian... m. rural. tr. boor. bleed. sand. frock. bloodthirsty. composure.... dripping. to sain. wholesome. deceit. salaire.. tr. sape. m. sanctuary. adj. bloody. m. Russe. salon. ruin. sarrau. ruisseau. m. jerky. room. -e. running../. lack of constraint... saber.. m. unrestraint. sanguinaire. adj. healthy. sage.. m. sapping. sable.. gutter.. rustique. hire. discreet. and intr.. ruisselant. wile. adj. saigner... wages.. season. ruser... tr. m. saccadé. waiting — society. sacred. rumor. to ruminate. uproar. undermining. sapeur.../. salut. normal. tr. sans-culotte.. to use deceit. /. streaming.. m. m.. destroy. m. D- mingo. prep.. sanglot./. nice... blood.. bow and scrape to. satisfaire. mentary. sarrasin.. to dirty. safety. bow to. street../.. — saisir. chew the cud. sacrifice. m. to gush... gratification. boorish.. sacred. en /. saleté. revolutionist. de well up in the tricks of the horse trader. santé. m. satisfy. sale. adj. sage. adj. . sage. to seize. tr. one having replaced knee breeches with trousers.. tr.. sans-culotterie. -e.. adj. smock. /. buckwheat. royal blood. rumeur./. intr. panic. and intr. .. tionary action. without. adj. drawing room./. process. /. ruminer.. trench. m. salle.. rustic. ruiner. adj. — drip. good. loss. revolurevolutionary faction. ruelle. sabre./.. m.. adj. rustre. — d'attente. brook. to fall to decay. saison.. health. to ruin. . m. salir. Russia. sapper.

m. lord of rank. knowledge.. prep. m. sauter. dryness. sauvage.. sauver. selon. tr. adj.. — except. prep. m. — . séjour. /. how tr. such.. sitting session. sauvagerie. -se. to seem. m. /.. /. m. tr.. scrupule. lord. secte.. second. and like. herself. to saw. intr. to know. scholar. alluring. scène. savagery.. m.. secr-et. to seduce. tr. scandale. scène. withered. himself. stimulus. deliverer.. secretary. philosopher. help. -e. /. — n.. sécher. adj. scandaleu-x./. -e. sectionnaire. m. savant. safety. . section. quiet. split. shock. secourir. tr./. stay. aid. scission. semaine. scepter. adj. /. sèche. m. secret. remis en again in control. à.. to. science.. secousse. /.. — de seigneurial. m. themselves... sec. adj. -ète... secouer. second. adj. scruple.. seau. sembler.. /. assist. m. wise. similar. séduire.. faire blow up. . scier. to leap. sec.. guardsman belonging to a section. intr.. to help. se. sway. failure. sauf. scribe.... — .. adj... savage. scorpion. -e. sectionary.. pail.. se to escape. adj. art of living. Origines de la France Contemporaine satisfaisant. factory. m. m. learned. m. secours. section. saddle. corruption. bosom. séant. m. /. secrecy. to shake. savoir. division {in a party or assembly). know be able.. séculaire.. sein. pron. 259 dry. adj. seductive. m. according to. séduction. séance. être en — to be on the stage. explode.. adj.. sceptre.. sécession. élection district. tr.. sect. sedentary../. secrétaire. secular. n. start.. clerk. writer. scélérat. scorpion. m. group./. — session. entrer en begin the . m. good breeding. fruit . fellow. sait. selle.. à — . sédentaire. m.. run away.. science. -e. imperfect fruitage. sécurité.. sitting. séduisant.. secret. seigneur. to dry. scandalous. vénérable. séduction. to save. m. savant. sauveur.. reserving the privilège of... scoundrel. m. shuddering. m. m.. marque. tr.. long sustained... num. — thin. scandai.. semblable.. manorial. scan- dalous act. satis- adj. adj. wild.. and adj.. week. savoir-vivre. sel... that is.

smack of. tr.. -ve. sensation. sens. /. simulacre. seul.. simile. m... la personne. adj. serment. point out.. signal./. impressionable. to whistle. severity.. — — sifflé. m. silence. seuil. signer... meaning.. senate.. military service. maxim. unsuccessful. to cross one's — self. tr. I . purport. be useful. siège. to feel. adj. m. sensible.. -e.. m. adj. sentimental.. sensible. cesspool. sentine.. sérieux.. m./. sincère. sève. sensation. tr. silent. seminary. -e. sien. simplicité. m. canary bird.. oath. note. adv. sentinel. -se. déclaration../. to feel in vain. sévère. . -se. gens de domestics.. les s. hiss at. to sit. sign. tr. perceive. semer. sentinelle. service. sentimental. well room (of a ship). comparison. — série... sensualité.. -e. only. sentence. mère. feeling. tr. /. adj. ble. adj. seulement. siège. conj.. servile. to give a description of. séparer.. -ne. to make use — soi-même. séries./. function. m. his family. m. mean.. tr. m. sérieu-x. body servant. however agreea- si. — de se se one's of.... servility. opin- ion. feelings. adj.. sept. severe. adj.. earnest. phantom. sap. servir. and intr. to serve. servant. similitude. m. sensé... /. /. sévérité. sink. adj. silencieu-x.. agréaque.. single. silence. m. m. in bondage. semblance. senator. seat.. tighten. one's own.. sensibilité. to help serviteur.. signal. sensitive. ble — so. sensibility. seed. seryilité.../. adj. serrer. avoir beau ../. signe. m. m../. rigid. sénat.. servants. intr.. threshold.. sénateur. to sow. adj. m. servile. self./. tr.. serious. pron. mère. — simple. <den. séminaire. senti- mentality. crowd. sensuality.. to separate. faire le de la croix. to press closely.. group. to sign.. notice. seriousness. simple.. adj. adv. to sit in continuons session.. m./. en permanence. simplicity. slavish. stern. sentence. sentiment. tr. sentimental. signaler. serrurier. his. siècle. to signify. locksmith. signifier. sensitiveness. seven... siffler. if. tr. siéger. sentir. adj. ser-f. grasp more firmly./.. — de. num. serin.... alone. service. m.. century.26o Origines de la France Contemporaine semence..

neat. — sitôt. ses... self.. height.. num. monkey. adj. adj. socialism. en /. sitôt que. m. un- sinueu-x. species. — — pron. blockhead. ground. alone. adv.. soi-même. singular. to urgè. m... -e. one's. so soon. sudden.. adj. soleil. — — go out.. filthy. m. sudden leap. -te.. m. soixante. sum. sinon. sot. sot.. (soldiers.. Slavic.. sonner. m. soldier. — soigné. m. thirst. think.. to sound. sophisme.. spick and span. solliciter. m. sou.. soubresaut. soigner. socialist.. adj. adj. unawares. solemn. winding. evening. adj. — sans y . num. soirée. sans less. m. sou. disgruntled old soldier.. care- . solitude. or Slave. carefully done. m. sol./. socialiste. rise. its. . concern. sound... adj. Slav. m. soudoyer.Origines de la France Contemporaine sinécure. — — souci.. sinister. as soon as.. so que. except. on the whole. poss.. sinécure. m. employ sidize. adj. m. that one can. sa. -le. his. marily. soin. somme. sommairement. tr. /. saucer. to take to. soldat. adj.. son. folly. solitaire. 261 de. soucoupe.. en quelque sorte.. sun./. sombrer... to soif. pron... singuli-er. solennel. sinistre. soi. sir. sordid. sugar soudain.. cent. en in short. silly.. -e. six. tr. less. society. indiffèrent. lord. evening party. sociable. six. soigneusement. -se.. dirty. /. substantial.. pains founder. to take care of... soir. sixty. con- tingency. peak. burden. m. adj. tr../. m. conj. intr.. sub- . adj. intr.. sinuous. ridiculous..).. class. impulse. soudard. m. sleep... salver./. songer.. adapted to one's society. fit. way. that. socialisme. to keep in pay. sociable. care- fully. to dream. corne de... situation. singe. adj. m. care. on forth. situation.. tirer à ./. etc.. Socrates. adv. intr.. /. au leaving. intr. m.. m. if not.. sire.. société. son. solide. sum- adv.. sommeil. kind. solitude. to go down... adj. sommet. gloomy. prendre /. adj. sombre. que. sordide. Socrate. hers. de in a . adj. social. soil./. tray. summit... care.. one's to get ail self. m. adj. sophistry. one's self. conj. sottise. itself. fool. -ère. /... sortir.

m. /. to member.... pollution. subject. souscription. spéculation. solid. souffrant. often.. adj.. refl. and p. adaptability. /. -e. Greek -herald distinguished for a very powerful voice. /. souveraineté./. Stentor.. /. adj.. stabilité.. second place. sovereignty. froncer le to knit one's brows. m.. as a subordinate. deaf. souverain. voix de stentorian voice. to sublet.. souterrain. sous-louer.. m. memory. theoretical. statue. Spartan. frown. tr. in less than. tr. soutien. -e.. 262 Origines de la France Contemporaine souffrance.. source. dirt. souverain. adj. contamination. — soustraire. in the reign of. fountain... soutenu.. subscription. spontane- ous. support. adj. station. derstood. keep up. soupière. /. soulier. soutane. workman. exempt one's escape. soutenir. spectacle. adj. shoe. sous-entendu. _/. m. m. sovereign. specious. particular. stage. — . adj. -se. com- promise. mute {for instruments) en . self. soumission. play. spontanément. adj. concession. man. hidden meaning.. subterranean.. voluntarily. spe- — -ci). stain. spécieu-x. — souffrir. soumettre... un- stable. m. sous-ordre. soutenable. derstood. maintain.. cassock. /. spécu- muffled. soupirer. souillure. eyebrow. . m.. m. m. lative. suffering./. sourdine.. ./.. period. to become intoxicated. m. inir. supportable. soupçon. to support. en exposed to public view. to avoid. - spécial. en . m. -e. prop. theorizing. m.. stay... spéculation. sourcil (pr. -e.. spéculati-f. prep. thing un- — .. homme source. souvenir. — sourire. sous-entendu. submission../. sovereign power.. re- souvent. stability.. adv. constant. spring. adj.. — professional cialist. on the sly. orgueil indisposed. . station. -ve. soupçonner.. /. sous. supper.. under.. spon- taneously../. suffering.. to submit. tr. souper. adj. sourd. skilled m. per- manence. show. to sigh. hollow. spontané.. adj. p. by implication.. to suffer... statue. ... flexibility.. adj. soup tureen. souvenir (de). adj. -e./. tr. refl. soûler.. sustained... wounded pride. -e.. to suspect. suspicion. -e. beneath. smile. spécial.. stade.. adv . refl. Spartiate. -e. sovereign. implied. gorged. souplesse. sustain.

. Switzerland.. sujet. ranking one above another. /. fall. subalterne. structure..../. subject. m. in succession. torment.. excess. to superpose. vote. nate. to suck. core. understeward. make good. -e. suivant. soot. style. -ve. tr. tr.. -e. to succeed. superfluity.. to endure. superbe. to supply the place. m. tout at once. resulting from. adv. m. superposé. to substitute. to help. -e. superflu.. to suffocate. m. following./.. style. intr... supériorité. à la after. tr. subtlety. refinement. suivre. intr. m. observe. tr. one after . to subsist. sultan. substance. /. m.. subordonné. tr. Origines de la France Contemporaine stérile. supply. Suisse... folio w. cunning. successeur. sudden... construction. subdêlégué. succomber. superposer. m. substituer. icent. to follow. stupified. -e. stratagem../. meet. tr.. m. adj... suçoir. to subjugate.. adj.. successi-f. stratagème. prep. — — . subir. tr. m. subvenir. supérieur. superiority. adj. .. suppression. m... choke. substance. succès^ sive. tr. /... sujet. -te. approbation. suppléer.. Suisse.. subordinate. succursale. deputy. Swiss. to sufïer. maintenance. superior. stupéfait. succéder.. tr. subordinate. subject. adj... to sufïice.. superb. substitut. bear. adj. m.. essence. subtilité. suffoquer. adj./.. magnif- -le. intr.. tr.. structure. suppression. subordination. de — attendance. to suggest.. suffire. provision. retinue.. adj. to succumb. Swiss. suite. n. superficiel. sultan.. adj.. sucker.. supporter.. super- ficial. unfruitful. be equal. subitement... give way. intr.. supplier.. agent. intr. another./. subjuger... suggérer. to beseech./. train.. commissariat. be sufïicient. according to./. superior. adj. sink. consequently. tr. m. par de de. proboscis. suivant.. subsister. succès. suddenly. subordination./. successor. officiai in charge of a subdistrict of taxation. brandi. adj.. suie. undergo. corporal punishment. subit. suffrage.. success. suisse. — subsistance. /.. make- up. m. m. supplice. bow down before. dumb. stifle.. inlr.. adj. déduction. adj. sweat.. -e. sucer. subordonner. m. in succession. subdelegate.. to subordi- 263 sueur.

trustée. surabonder. tablier. to superabound. as the last straw./.. .. surexciter.. surpasser.. tâche. tr. picture. intr.. symptôme. figure. taffeta. -e./. intr.. survivre. tr. adj. to surname. sur. value too highly. adj. adv. be superabundant surajouter. symétrique. close watch. stature. to superadd. m./. tr. tacitly. — personnelle. tâcher. minor light. tact... job. in an ex- — cess. increase. to survive. start. interruption. to overcharge crowd. suspendre. suspect.. tr.2 64 Origines de la France Contemporaine supprimer. surexcitation.. goodwill. tr. m. prep. surprise. adv. overwork... suspension. immediately.. par to make matters worse. es- pecially.. survenir. surcroît. concerning. symmetrical. surtout. suprême. to watch. systématique.... shape. endeavor. surchargé... tableau. m. plethora. tacitement. to tr.. table. congenial. /. eliminate. feeling... thetic. surcharge. adv. système. tactique. to suspend. le-champ. apron. overcoat. sympathy. painting. grade. sympa- sympathique. final. suspicious person. m.. tacher./. supernumerary. to Overdrive.. overexcite- surtout. surcharge.. System. sur-le-champ. adj. surmener. intr. thrill. adj. m... to surpass. surnommer. symptom. to excite greatly.. sûreté. to try. tactics. tr. surveiller. intui- tion. onerous overburdened. surfaire. taffetas.. to stain. — ' réelle. superabundance. exhaust. theory.. taille.. height. adj. suspicious.. surmonter. sympathie.. on account of. out of. /.. /.. ment.. poil tax. overexcite. additional bur den. in addition. tr. keep an eye upon. suspected../. tr.././. upon. balanced. straight- way. m. hang.. type. cure. against. /. tr. table. suppress. ex- ceed. intr. se- surabondance. surveillance. to be startled. vigilance. sure. property tax. syndic. extrême. sûr. suprême. m. m. sursauter.. task.. to corne on. tact. surnuméraire. tax. adj. silk. overestimate.. adj... system- atic... tr. m. m./. surprise. surcharger... safe. inspection.. tr. to overcharge.. safety. intr.. above ail. -e. -e. m. to overcome. overburden. suspect. consummate.

tantôt. — tanière. alert. tant que. last. . -e.. such a. think of it. teint. to taureau. m. tight. terminer.. terminal -e. basis. attitude.. field. taux. pile. tempt. m. late. to fix the price of. to stretch. tandis que. — — — take after.. tempérament.. tambour... witness. /. m. p./. conoblige. heap.. do- . tenu. to hold. tarir. talon. conj./. m. to try.. terne. salon. stick to. m. pierre. down. defective. as.. technical. tantôt. disposition. style — stiff style. and adj. tr. bearing. ground.. tendresse. to silence. no w and then.. so that. as long as. tax. temps.. /.. slope. in such a manner. tasser. presently. tantôt . tartar. price. keep.. adj. terrasse. tel. — tard. tr./. resemble. tentation. temporary. temper. terre. earth. strained. tenderness. be taire. adj. in tr. so much the worse.. adj. temple. den. adj. deportment. thyself.. loving.. m. adv.. sider. à honneur... held. to end. hold out. and adj. bound. heap up. en . tendre.. term. tellement. expected. talent. se à. thee. refl. m. complexion. eyewitness. dry up. drummer. rate. tant.. adv. dull. -e.. ocu- — — — laire.. and adv.. fond sentiment. adj.. estate. taxe. -e. -le. conj. land. p. de keep talent. tenace. de. m. nature. like. expression. so. colorless. 265 tr. to favor. tas. at- tempt. m. tempête. heel.. tendre. kept. adj. assessment. terrace. talus. adj. assessment. p. adv.. ruffian... m. spiritless. adj. tenir. effusion. technique. tartare. adj. drum. silent. accuse. so much. outstretched. expect. period. taxer. /./. tape-dur. témoin. — — bull. tendu. m. latest. whilst. température. tr. m. soft.. domain. tender.. que. . temporaire. température. upholsterer.. tenue... terme.. a certain. obliged. pièce of ground. stiff.. so many. time. wan.. heaps. tr./.. earnest. m. to cease. tailleur. p. tenter. m.. à quoi s'en what to . que. /. pron.. te.. to cling to. pis.. taré. by and by. m. terrain. to entertain high society. appearance.... m.. m. plot... stonecutter. dis- reputable. tapissier. en — . temptation. end. Origines de la France Contemporaine — tailor. tempest. weather. m. tr.. temple. tenacious. strain. to consider it an honor..

. adj. thermomètre. thundering noise. adj.. voice... de café.. endurab. cask... tétanos. the commons. blâme. and intr. the — état. état. Thermidor thermidor. a tous les to blâme for everything. théologien. thème. article of dress. m. coffeehouse politics.. toilette. device. roof... m.Origines de la France Contemporaine 2 66 par ground. théoricien. — tête. adj./. tordre. m. to toucha handle. dérive.. toleration./. tr. by right of. timidity. people. thee. m. total.... torture. thundering.. logman. tour. . right. dressing. adj./. timide. is Tuscan. m. toile./. stantly.. tige.. to face down. tirer. pron. avoir eter. tolérable. tonneau. total.. title. tone.. the skim- terreur. tr.. territoire. m.. thermom- lukewarm. still. complète.. individually. tirade./.. at one swoop. turn. by way — de. m. m. thou. theological. /. m. intr. whole. third part. m.. /. tigre. to pull.. cp.. tocsin. make. Reign of Terror.. adj. tiers. twitching. July ig — to August if). en . tiger. deed.. tiroir. torture. — — — thé. à of... toi.. à rase ming the ground. style. m. tr. m. m. man- . speech. linen. to twist. body. rigidity.. whole. theorist. always.. in possession. com- pull off. m.. theater. adj. -e. timidité. tri. at the head.. révolution.. contoscan. head. tolérer. lockjaw.. stage. à . — — to be wrong.. at the head. m. tire-d'aile. wrong. terri tory. m.le. tort.. Terreur. adv. (eleventh month of the revolutionary calendar. -e. thunder. tiraillement. terrorist. m. tiède. titre. tea. drawer. hauler of logs out of the torpeur. le bon good form./... théorème. m. terrible. toujours. cloth. tenir à. dreadful. — fire. terroriste. shorn.. monalty./.. tocsin. tomber. théologique. adj. — tonnant. n. topic. torpor. tiers. à la . m. -e... toit. toucher. harangue. -e. timid. m. move.. fashion. theory. . /. draw. trick. adj.. tr. théorie.. s.. curtain. m. theorem. tirade. canvas. adj.../. on -. adj. théâtre. not to flinch before. tolérance.. terror. third.. trunk. toilet. tower. tour. theologian. river. /. to fall. tondu. to suffer. par ././.. tonnerre. quick flap of the wings. tireur de bois flotté. ton. m.

trajet... transiger. tr. edge. turn. quet.. tr. tax farmer. tourner. conj. terms. de rue. transport. p. m. tr. traiter. rapture... train. tragic. adj. p. traîneur. m. to transform. traitant.. slice. m. au plus.. m. eating-house keeper. absolute power. tourmenter.. cutting. tranche. everything. 267 straggler. state ban- to discuss. adj. -e. to turn. trapu. toute-puissance. tragedy. tr. tournure. son. — — — au rebours.. trancher.. tragédie.. — fellow. to betray. tranchant. fait.. or intr. down. whirlwind. whole. horritrahir.. — ... transplanter. /.. au moins. -e. pron. /. traité. quite on the contrary. course. traitement.. whirlpool. settle off-hand. at the very most . suite.. tranquille./. to transplant. thickset.. wholly. m. adj.. — tourbe. transporter.. keen. — en. tr. /. in after another. treatment.. tr. to treat like. p. tout. transfer. nevertheless... his heacl swims.. deputy collector. ho ver. net. tranchant. carriage. n... be found. entirely. persécute. enthuse.. make transition. . salary. handed down. feature. treaty. transmit. characteristouch. -e. transmettre. to trace. tr. lie traîner. — traînée de poudre. train. trip. tr. p.. to eut. compromise. lay out. street loafer. m. entire. passage. hand m. trait. m. trait. fearless.Origines de la France Contemporaine — — à one ner. ail.. traitor. phrase. beset. quite. au traire.. to convey. tout... intr. traiteur. ble. omnipotence. tr. trahison. ad}. tout. perfect. f armer of public revenues. tract. -e. flottant. . enthused.. m. trea- way. to drag along. à leur . treat.. /. transformer. ail.. la tête lui tourne.. tic.. mob. at the very least. at the rate.. to transport. usage. tragique... — de immediately — à wholly.. traduire. transition. to corne to — terms. tourbillon. raft.. sharp. treatise. m. tr. idle transporté. transfer. train of gunpowder. tr. to translate. tr. whole. treachery. complète. draw./. every. tendency. . figure. m. in their turn.. to torment. and intr. toutefois. to milk./. about. change. quiet. m. tracer.. transmis. adj. traître. adv./. m. tr.

trout.). thrill. confusion.. stage of a mountebank. and p. tr. p.. troupeau. tribune. trunk. to be présent. m. trémoussement. to triumph. adj.. intr.. m. triomphe. too. trou. thirty. trembleu-r. dis- très. m. pi. across. pass tr. very. tribun.. to cross. m. to bore. /.. coup . vivacity. trop. swarm... triste.. . intr. tricolored. three.. to trouble. adj. troupe. triomphant. travaillé. excess. tr. adj. m. adj. tribune. — truite.. — workman. -e. troubler... tripot. perforate. trembler.. /. Tribunat. knitter. disturb.. thou. public treasury. trophy. embarrass.. m. to work.. tricoteuse.. troop.. hold forth... court. m. turbance. m. do with care. à through. starting. num. trouver. adj. intr. trésor. num. tr.. adj.. troupe. triompher. to sit on a throne. cowardly. third. gallery. trembler.. trois. through... m. sorrowful. triumph. trône. worker. se be. to stumble. m.. -e. work. gambling house.. labored.. tr. cheat. m. pron.. . de trompette. m. to find.. tromper. trouer.. trembling.. tréteau. overwork. assemblies.. band. Trésor. ./. m.. trestle. case {of a barber). méat. troisième. carve. tribune. tr. tribunal. judgment seat. render uneasy. tronc. adj. superabundance. m. adv. traverser. think. tuer. trouble.. travailler. m. trophée. office. to slay. thrill. démagogie oratory. discover. m. trumpeter.. les viandes work at. throne..2 68 Origines de la France Contemporaine travail. flock. about thirty. during the French Révattended political olution. {popular expr. kill. m. tr. herd. — frisking. adv. stamping.. waver. tribute. to tremble. travers.. trente... travailleur.. overflow./. woman who.. trompette. trébucher. trentaine.. trumpet blast. activity. sad. tricolore. hoard. intr.. /.. émotion. m. hole. num. trembleur. elaborate.. tressaillir. to carve — tribut.. m... tu. prove. tressaillement.j to tremble. adv./. trousse. soldiery. a body whose members had the right to oppose the projects of the government. trumpet. adj. too much. lose control. . m.. treasure. to deceive. trôner... trop-plein. m. m. /. m. tr. -se. trépignement. tribunal. triumphant.

entire body. tyrannical. adj. urbanity.. worn. adj. nically.. tyrannie... usage. be worth. simple. m.. to intr. unanimité. m. amount better... — mieux. adj.. servant. tumult. loose.. usurpation. unique. valid. urgency.. unisson.. en vainly. universal. valable. n. -e.. the former royal palace. uniform.. vain./. m... to — vaisseau. vagabonder. chief slayer. usurping. uniforme. type. sturdy. -e. and intr. usurper. in vain. -le.. tyranniquement. vague... to tramp about. varier. utile.. one by one. uni.. Tuileries. vague. to confirm.. tueur. vapor. tr. adj.. adj.. conqueror. turbot./. to vary. to tyrannize adj.. tyrant. 269 tr. m. turbot. /. chief hangman.. self-conceit. /.. valider. to usurp. uni verse. utility. van- ity. usurpation. à . valide. tumultueu-x. to use. -rice. tutelle. — to conquer. gênerai. type. tyran- of society. tr.. m. university. vapeur. steam. urgence. tr. un. adj./. vache. tr. ratify. uni- form. threadbare. make use of. m. tyrannique. training. one.. n... butchery. or pron. . m../. tr. common.. avoir de 1' . only. adj. and fume.. plain. intr. usurpat-eur. vagrant. universel. footman. vain. urbanité. rejl.. and adj.. -se. and adj. urbain. adj. vainement.. adj. satellite.. vanter. /.. -e. utilité../. uniformity.. Valeur./. to. adv. à — — V — unanimously. unison. uniformité. vaincre. m. untrimmed. unanimity. Origines de la France Contemporaine be familiar with the ways tuerie. ap- prove. only n. generality. /.. . ship.. valor.. one. wear (out). victor. cow. alone. /./. entirety. -e. adj. value.. sole. to boast. tumulte./. tu- multuous. intr. a. universalité. les. usage. m. worth. to be as well. unique. tyranny.. univers. vanité. guardianship. valet.. valoir. adv. tyran. user. vagabond. valid. usé.. adj. usurper. urban... useful.. m.. /. m. m. custom.. body servant. protection. to be — autant. change. -e. use.. m.. adj. m./. université. tyranniser.. vainqueur.

.. à la deed. veste. . verse. genuine. . — — veneur. /. vengeance. prep. verse. 22 to Oct... garment. m.. petite smallpox. to vegetate. to give fresh courage. adj.. slight désire.. m.. ver- — tigo. méat./. de. adj. velu. m. végétation. vendre. /.. venimeu-x. luck. -e. . arrive.. vertu. tr. widower. végétation... vêtir./. m. vers. pox.. watch. adj. 21). just before. virtue. vessel. à la de. végéter. vénération. silver-gilt. vénération. vert. turn. ringing. to pour {ont). viable. first huntsman of the royal hunting train.. m. adj. m. vertige. belly. -e. veuve. excitement. véritable./.. — . green. vérification.. day before. m./. plant.... vers. — velléité. adj.../. ventre. vermineu-x. veine. /. vermin. for life. /. boit. vaste. viager. sharp. vernis. -se.. in- vermine. m. vibrant. evening before. virtuous.. corne and.. véritablement. 270 Origines de ia France Contemporaine vase. m. verre. varnish. /. veille.. m.. vein. /. mud.. vêtement. /. veal. to hâve just ventôse. 26). vase..... à tout — to ail corners../.). spacious. corne to.. im- pulse.. adj. vérification. Ventôse (sixth month of the revolutionary calendar. -e.. investigate. adj. venant. adv.. — de. -ère. huntsman.. calf. m.. vase. master of the hunt. verrou. en . tr. life annuity. veu-f.. velours. intr. great. caused by worms. m. glass... veau. really. vermoulu. vermeil... serve. m. -se. grand . en accordance with... — . m. Vendémiaire (first month of the revolutionary calendar. the first corner. — . vérité. iç to Mar. tr. m. -se.. m. to dress.. to corne. to sell. extensive.. poison- ous.. m. to examine. truth.. m. venin. poison. adj. /. -e. Sept./.. adj. viag-er. poison- ous. to be sure. verser. viande. widow. (Bibl. -ve. corner. intr. venir. hairy. in vertueu-x. adj. earnest. tr. adj. likely to live. anyone. revered. vendémiaire.. Feb. vengeance. vibrating. verset. veuf.. adj. m. m. towards. velvet. dizziness. venu. true. round jacket.. eve. vénéneu-x. mettre du cœur au . vérifier. — le premier . -se.. widowed. vérole. proof. wormeaten.

.../. tr. vivace. violently. adj. violation. /. m. violemment.../... see vipère. hardy. — publique. violent.. nastiness. ugîy. visiter. vine. vision. vide. m. victoire.. violence. num... ville.. vieux. course of 271 adv. way. to visit. old. carriage.. carrion pit. life. empty.. fault.... twentieth. road. vineyard. m. viril.. fashion. -le. getlancé hors de sa ting away from his (former voie. visiblement. vision. Origines de la France Contemporaine vibrer. old man. vivre... channel. vingtième. que.. win- vitre. adj./. faulty.. /. savoir — to be a person of good man- ners. -se.. vocabulaire. /.. . victime. to be in fashion. adj... viously. -e. prayer. adj. wagon. wine.. vigne. voisinage. neighborhood. m. — — behold! /. vigor. adj. m. visor. m.. old âge.. prep. income tax of rive per cent. m. — prudent) way s. /. vociférations. bright. vicious. vieux. de lively. there voir. to live. inlr../.. m. tive. /. vitré.. high- handed.. shabby trick.. vivre. vice. vile.. adj. viper. voilà. vingt-cinq. -e.. adj. dow. vingt. this is. ob- victim. /. inspect. num... vin. vilain. political belief. voici... administration. visibly. vieil. city. -e. low. glazed. manly. vignoble. villageois. living.. strength. visière. to see. to vibrate. score. /. is. visage.. vilenie. twenty. vindicati-f. violation.. pi. of glass. violin.. villager. vinedresser. perennial. m. vingtième./. vivant.. /. vindic- windowpane. by violence. prep. hère is. adj. /.. tr. adj... -e. vigneron. adv. adv.. vil. m. adj. vieil. adj. twentyfive. pi. neighbor. avoir (de) la . vite. m. near. m. adjacent.. vow. vingtaine. vigueur. life. living. base. face./. tr. vie. vociférations. violence.. fiddle. dirty action. voisin. adj. to empty. vœu. num. m. adj. vice. vive force. hère are. -e. view. food. visible. adj. quickly.... adj. -ve.. vogue. vieillard. m... /. m.. violon. -ve. baseness. alive. vieillesse. street are. there are./.. victory. vider. -e. peak (of caps). voisin. there ./. victuals. voiture. adj. adj./. car of state. vote.. visible. vi-f.. violent. -e. keen.. vocabulary.. voirie. vicieu-x. vineyard.

you. flight. readiness. y. volontaire./. m.. volupté./. to vomit. 272 Origines de la France Contemporaine /.. m. popularize. flight.. m... wish. vote.. m. for it. adj. to flutter. voluntarily.. voice.. voracité. volunteer.. stiff. real.. m. volcan. to mean. eom- mon.. m. voleter.. . à —. tra vêler. for them. adj. to gar. thief... tr.. volontairement. m.. theft. yeux. forced.. voracity. to them. of them. volonté. vault. wish. intr. sight. vraiment.. pi.. make vul- and pron. pleasure. vrai. vue. voleur. arch. and intr.. — zéro. pron. m. visible. window shutter.3 voûte. volcano. voyage. yourselves. vote. volet. flock../... /. /. vulgar. to be. adv. tr. yourself.. vulgariser. adv. m. — RD -2. to vote. voyager. to will. hoodlum. in sight.. will. readily. to it. voulu. true. adj. voyage. vulgaire. tr.. voix. m. -e. vous. by it. of it. whims. zéro. m. tr. to travel. to steal... dire.. at sight.. eyes. pi. vouloir.. there. voyou. voyageur. vomir. voler. avoir. — vol. à pleine without concealment. volée.. adv. intr.../. tr. truly. voter.

.

.

.

.

.

.

** .

.

o .**% r o y £°+ «*# * .