You are on page 1of 3

Appel à communications – numéro spécial 2016

Canadian Jewish Studies/ Études Juives Canadiennes
Au-delà de None Is Too Many :
Nouvelles recherches sur le Canada et les Juifs dans les années 1930 et 1940
(The English text follows)
Canadian Jewish Studies/ Études Juives Canadiennes (ISSN: 1198-3493) est une revue
annuelle en libre-accès publiée par l’Association for Canadian Jewish Studies/Association
d’Etudes Juives Canadiennes (ACJS-AEJC). Elle est inter- et multi-disciplinaire, évaluée par un
comité de lecture et consacrée à la publication de travaux scientifiques, en anglais ou en
français, sur tous les aspects de l’expérience juive canadienne et/ou québécoise. La revue
sollicite des articles pour un numéro spécial prévu pour l’été 2016.
L’ouvrage None Is Too Many d’Irving Abella et Harold Troper paru en 1983 a été une
véritable onde de choc, et ce bien au-delà de la seule sphère académique. Sa publication a
entrainé une profonde reconsidération de l’histoire du Canada et en a durablement ébranlé
la mythologie nationale. De par son impact, None Is Too Many a longtemps été laissé sans
suite. La nouvelle édition de 2012 (University of Toronto Press) ne comporte d’ailleurs
aucune modification majeure. Pourtant, les zones d’ombre sont encore nombreuses et
certains aspects de la recherche d’Abella et Troper doivent maintenant être reconsidérés,
réactualisés et approfondis.
L’ambition de ce numéro spécial est donc de regrouper un ensemble de recherches jetant un
éclairage nouveau sur cette période complexe de l’histoire canadienne et reconsidérant les
conclusions d’Abella et Troper à la lumière de la recherche de ces trente dernières années.
Les thèmes suivant peuvent être abordés :







Le contexte politique au Canada et au Québec, la place des fonctionnaires au sein de
l’Immigration Branch et leurs relations avec le Cabinet et le Premier Ministre ;
Les stratégies et les choix politiques et organisationnels de la communauté juive et
ses relations avec le gouvernement, la presse etc. ;
L’immigration illégale ;
La politique migratoire entre 1945 et la loi sur l’immigration de 1952 ;
La comparaison entre le Canada et d’autres pays pour la période 1933-1948 ;
La mémoire collective, la perception et la commémoration au Canada pendant et
immédiatement après l’Holocauste ;
La réception et l’impact de None Is Too Many ainsi que sa place dans l’historiographie
et dans la mémoire collective canadiennes ;
L’impact de la recherche sur la politique canadienne, plus particulièrement en
matière d’immigration et d’accueil des réfugiés.

perception and commemoration about Canada during and immediately after the Holocaust. on all aspects of the Canadian Jewish experience. La date limite pour soumettre un résumé (300-350 mots) est le 15 août 2015.com et rmargoli@uOttawa. Jewish political organizational choices.000 mots) avant le 31 octobre 2015.ca Call for Papers – Special 2016 issue of Canadian Jewish Studies/ Études Juives Canadiennes None Is Too Many and Beyond: New Research on Canada and the Jews During the 1930-1940s Canadian Jewish Studies/ Études Juives Canadiennes (ISSN: 1198-3493) is an annual. Illegal immigration.Cette publication sera co-dirigée par Rebecca Margolis. professeure agrégée au programme d’études juives canadiennes Vered de l’Université d’Ottawa et Antoine Burgard. The journal is seeking articles for a special issue slated for the summer of 2016. the role of civil servants and their relationships with the Prime Minister. Public memory. Immigration policy between 1945 and the revision of the Immigration Act in 1952. devoted to promote scholarly work. irrespective of disciplinary perspective. Comparisons of Canada with other countries for the period 1933-48. doctorant à l’Université du Québec à Montréal et à l’Université Lumière Lyon 2. Irving Abella and Harold Troper’s book None is Too Many caused a sensation when it was published in 1983 and profoundly shook Canada’s national narrative. Le résumé doit mettre en avant la thèse et la méthodologie de l’article et peut être accompagné d’une courte bibliographie. the press etc. Les résumés sont à envoyer aux co-rédacteurs : burgard. strategies and relationships with the government. in English or French.. . openaccess and peer-reviewed journal published by the Association for Canadian Jewish Studies/Association d’Etudes Juives Canadiennes (ACJS-AEJC). The goal of this special issue of the journal is to shed new light on a complex period of Canadian history and to revisit Abella and Troper's claims in light of three decades of new scholarship. Les auteur-e-s retenu-e-s devront remettre leur article (5.000-7. Areas of particular interest include:       The Canadian and Quebec political contexts.antoine@gmail.

Authors whose proposal are accepted will be asked to submit a final version of 5.antoine@gmail.ca . Proposals should be submitted to both co-editors: burgard.  The reception and impact of None is Too Many as well as its place within Canadian historiography. 2015. 2015.000 words by October 31. Associate Professor in the Vered Jewish Canadian Studies Program at the University of Ottawa. The issue will be co-edited by Rebecca Margolis. and Antoine Burgard. especially migration and refugee policies. The impact of scholarship on subsequent Canadian policies in Canada. Interested authors are requested to submit a 300-350-word proposal outlining the thesis and methodology of the paper with a short bibliography by August 15. doctoral candidate at the Université du Québec à Montréal and Université Lumière Lyon 2.000-7.com and rmargoli@uOttawa.

Related Interests