You are on page 1of 25

Alors que sa venue était annoncée

en grande pompe pour aujourd’hui

JSK

Diawara fait faux
bond à la JSK

Le sit-in des supporters
à Paris fixé pour le 5 juillet !
MERCREDI 24 JUIN 2015
www.lebuteur.com

Bachiri défie
Bouhenna et Demmou
MCA

Equipe nationale

Gültekin Gencer
QUOTIDIEN NATIONAL SPORTIF N° 3046 PRIX 20 DA

(pdt d’Antalyaspor) :

«Mbolhi, le meilleur
gardien du dernier
Mondial, sera avec
nous»

Bouhennaet
etDemmou
Demmou
Bouhenna
«Je les respecte, mais
je ne céderai pas ma
place de titulaire»

Saïd Meghni : «On
n’exigera pas au
MCA une fortune»
USMA
Berrefane :
«Je ne serai
pas content si
je ne joue
pas»

NAHD
Les joueurs menacent de
boycotter la reprise

CRB
Galin libéré,
Sidhoum
dans le
doute

USMH
Khiat : «Je
suis à
El Harrach»

N° 3046

02

Coup d’œil

www.lebuteur.com

Mercredi 24 juin 2015

Equipe nationale

«Le meilleur gardien du dernier

Gültekin Gencer (pdt d’Antalyaspor) à propos de Mbolhi :

Mondial sera avec nous»

omme rapporté par nos soins, il y a
quelques jours, le gardien de but Raïs
Ouhab Mbolhi est en route pour signer
au profit du club turc d’Antalyaspor. La
presse turque assure, en effet, qu’un accord préliminaire a été trouvé entre
l’agent du joueur et la direction du club pour un
transfert définitif. Pour confirmer cette information,
le président du club d’Antalyaspor, Gültekin Gencer,
a fait une déclaration pour le site local,
haberturk.com, où il a notamment fièrement révélé
l’arrivée de l’international algérien. «Le meilleur gardien de but de la dernière Coupe du monde (Mbolhi)
sera avec nous pour la saison prochaine. Ça ne sera
pas la seule star qui nous rejoindra. Je suis en contact
avec d’autres grands joueurs (la presse turque évoque
l’arrivée imminente de Samuel Eto’o et de Ronaldinho).»

C

Ouahab était attendu hier en Turquie

Alors qu’on évoquait, dans un premier temps, l’arrivée de Mbolhi en Turquie pour négocier les termes
de son nouveau contrat lundi, c’est finalement hier
en début de soirée qu’il était attendu dans la ville
d’Antalaya. Accompagné de son agent, le keeper algérien devait donc rencontrer le président du club et

Zeffane

visiter les installations sportives de cette formation
turque qui vient de valider son accession en première
division. Si tout se passe bien, la signature du contrat
pourrait se faire aujourd’hui, après la traditionnelle
visite médicale.

Bursaspor s’est retiré de la course
Par ailleurs, ledit site
turc assure que le club de
Bursaspor, qui s’intéressait lui aussi au keeper algérien, s’est retiré de la
course, après que l’ancien
sociétaire du CSKA Sofia
eut trouvé un accord avec
Antalyaspor. Il est à noter
que le club d’Antalya doit
d’abord racheter le
contrat de Mbolhi de Philadelphia Union, avant de
le qualifier en ses rangs.
Le montant de cette
clause libératoire est de
500.000 euros.

S. F.

«Bastia, Ajaccio et
Montpellier me veulent et cela ne
me laisse pas insensible»

ans une interview accordée au site
du journal français Le Progrès, l’international algérien Mehdi Zeffane
a parlé de son avenir, lui qui souhaite bénéficier de plus de temps de jeu afin
d’assurer sa progression et donc sa place au
sein de la sélection nationale. Très peu utilisé
par son entraîneur Hubert Fournier, la saison
écoulée (seulement six apparitions), le joueur
originaire de Bou Ismaïl sait qu’il est dans un
tournant de sa carrière et qu’il faut par conséquent qu’il prenne la meilleure des décisions
pour maintenir son ascension. Courtisé par
quelques clubs français, Zeffane a confirmé
les intérêts à son égard de Bastia, le Gazélec
Ajaccio et Montpellier.
«L’OL est mon club formateur, et c’est un
grand club, mais j’ai un vrai choix à faire car je
pense être dans une année charnière. Des clubs
comme Bastia, Ajaccio ou Montpellier se sont
renseignés à mon sujet pour un prêt ou un
transfert, et à partir du moment où l’on me
propose de jouer en Ligue 1, cela ne peut pas
me laisser insensible. J’aimerais pouvoir être
fixé avant ma reprise», a-t-il expliqué.

D

dans un rôle de doublure de Christophe Jallet,
et comme il y aura plus de matchs à jouer cette
saison, j’en tiens compte.»

«Je ne suis pas satisfait de
ma saison, j’ai conscience
que j’ai besoin de jouer»

Malgré une saison très réussie de l’Olympique Lyonnais avec à la clé une deuxième
place au classement de Ligue 1, Mehdi Zeffane assure qu’il n’est pas satisfait de sa saison
à lui, en raison du très peu de temps de jeu
dont il a bénéficié. «Je ne peux pas être satisfait de ma saison, même si je suis conscient
que Christophe Jallet a réussi une super saison
et a pu, du coup, retrouver l’équipe de France.
On a été éliminés très tôt des coupes, et cela n’a
pas arrangé ma situation. Mais aujourd’hui, je
suis bien conscient que j’ai besoin de temps de
jeu en club. Je suis encore jeune, mais pas tant
que ça non plus (rires). Quand j’ai pu jouer
cette saison, je pense avoir été à la hauteur», at-il indiqué.

Belfodil intéresse Genoa aussi

n autre club européen s’intéresse de
près à l’international
algérien, Ishak Belfodil. Il s’agit de Genoa. La formation italienne a mis, en
effet, le nom de l’ancien intériste dans sa short-list et aurait
pris attache avec son agent
dernièrement. Le deuxième
club de la ville de Gênes semble apprécier les qualités de
l’attaquant des Verts, en dépit
de son inefficacité lors des
deux dernières années. Le site
italien pianetagenoa1893.net a
contacté un certain, Claudio
Onofri, ancien joueur de

U

Genoa, reconverti désormais
en tant que commentateur
sportif et qui a confirmé cet
intérêt pour le joueur : «Belfodil est un bon attaquant malgré
le fait qu’il n’ait marqué qu’un
seul petit but la saison dernière.
Il intéresse les dirigeants de
Genoa, même si sa venue est
loin d’être facile», a-t-il assuré.
Rappelons que Belfodil est actuellement très courtisé par
plusieurs clubs européens,
mais aussi arabes. Il serait plus
proche de signer au profit de
Trabzonspor.

S. F.

Après Soudani et Brahimi

Al-Ahly souhaite enrôler Ghilas

l semblerait que les
dirigeants du club
d’Al-Ahly Djeddah
«Le replacement de
ont un penchant
en ce moment pour les
Mandi dans l’axe me
«J’ai discuté avec mes
joueurs algériens. En
permettra d’avoir
effet, après avoir formulé
dirigeants qui veulent
du temps de jeu
une offre officielle à la dime garder en tant que
en sélection»
rection du Dinamo Zadoublure de Jallet»
Titulaire face aux Seychelles, le
greb pour s’attacher les
Mehdi Zeffane assure qu’avant de
Lyonnais a fêté pour l’occasion sa
services de son buteur
rejoindre la sélection nationale le
3e sélection avec les Verts. Il doit
Hillal Soudani et pris atsurtout ça au replacement tactique
31 mai dernier pour le stage
tache aussi avec Yacine
du titulaire habituelle à ce poste,
de préparation au match
Brahimi, voilà que le club
en l’occurrence Aïssa Mandi.
saoudien se rabat sur un
face aux Seychelles, il avait
«Je me sens aujourd’hui dans
autre attaquant algérien, à
discuté d’abord avec ses
la peau d’un international A,
savoir Nabil Ghilas. A
dirigeants de l’Olymet cela fait du bien de jouer,
croire plusieurs médias
pique Lyonnais au
comme j’ai pu le faire il y a
saoudiens qui ont rapsujet de son avenir.
quelques jours. Le coach
porté l’information hier,
«Oui, avant de partir
(Christian Gourcuff) a choisi
les dirigeants d’Al-Ahly
Belkalem sera
en sélection, tout le
de placer Aïssa Mandi en déont
formulé une offre offiprésent au 1er stage
monde m’a assuré
fense centrale, et cela me
cielle à l’agent du désorlaisse plus l’opportunité de
vouloir me garder, et
mais ex-pensionnaire
d’intersaison
jouer à droite. C’est encoude Cordoba. Pour
une prolongation de
avec Watford
rageant», a-t-il conclu.
l’heure, aucune récontrat a été évoLa direction de Watford a indiqué, hier, via un
ponse n’a été donnée
quée. Je sais qu’ils
communiqué le retour de prêt de l’international
S. F. algérien, Essaïd Belkalem ainsi que quatre autres
étant donné que
comptent sur moi
joueurs. L’ancien sociétaire de la JS Kabylie rél’avenir du joueur
pondra d’ailleurs présent lors du premier
est déjà assez flou,
stage d’intersaison qu’effectuera le
puisque le FC Porto,
Courbis le veut dans son effectif
club anglais très prochainement.
et même s’il souComme il l’a indiqué dans ses déclarations, Mehdi Zeffane est aussi
L’occasion pour le joueur de
haite a priori se
convoité par le club de Montpellier. Selon nos informations, l’entraîmontrer ses qualités au staff
séparer de lui, n’a
technique afin d’assurer
neur héraultais, Rolland Courbis, a pris le soin de le contacter en person maintien dans l’efpour le moment
sonne et lui proposer de rallier le club montpelliérain dans les jours à
fectif pour la saison
néanmoins pris
venir. Le joueur est emballé par l’idée, mais il attend de rencontrer une derprochaine.
aucune décision
nière fois ses dirigeants, avant de prendre une décision définitive.
finale.

I

Courtisé par
Al-Nasr...

Il faut rappeler que ce n’est
pas la première fois que
Ghilas est convoité par un
club du Golfe. L’autre club
saoudien, à savoir, Al-Nasr,
le voulait déjà lors du dernier mercato estival, mais finalement le joueur a préféré
partir en Espagne rejoindre
le club de Cordoba. Pour le
moment, le joueur préfère
continuer son aventure en
Europe, mais rien n’est encore certain.

... Soudani a
décliné l’offre

Par ailleurs, le journal
saoudien « Sport » a indiqué
hier que Hillal Soudani a décliné poliment l’offre qui lui
a été faite par les dirigeants
d’Al-Ahly Djeddah. L’ancien
Chélifien ambitionne en
effet de rester dans le Vieux
Continent durant encore
quelques années et, pourquoi pas, rejoindre un plus
grand club que le Dinamo
Zagreb. Malgré les avantages
financiers des Saoudiens,
Soudani préfère plus opter
pour le volet sportif, lui qui
fêtera, le 25 novembre prochain, ses 27 ans.

S. F.

Équipe nationale

N° 3046

www.lebuteur.com

Coup d’œil

Mercredi 24 juin 2015

Raouraoua décide
Après une période d’hésitation

de quitter Blida pour Alger

u cours d’une de nos précédentes livraisons, nous
avons abordé le sujet du
changement de domiciliation des Verts, à partir
du mois d’octobre. En
effet, le sélectionneur national Christian
Gourcuff avait attiré l’attention du président de la FAF, Mohamed Raouraoua,
après la rencontre face aux Seychelles,
lui demandant ainsi un changement de
domiciliation. Gourcuff n’est pas allé par
trente-six chemins en faisant savoir au
patron de la FAF que le stade MustaphaTchaker de Blida n’arrange pas les affaires de la sélection nationale. Il lui
avait dit : «Si le stade du 5-juillet est prêt,
pourquoi ne pas jouer là-bas ? Je pense
que ce sera une bonne option pour nous.
Pour les équipes qui défendent trop
comme par exemple les Seychelles, le
stade Tchaker les aide beaucoup par rapport à la largeur du terrain.» Pour sa
part, Mohamed Raouraoua avait donné
son accord de principe, uniquement. Le

A

Gourcuff
Alors qu’il est rentré
en France

de retour à
Alger au milieu
du mois d’août

Christian Gourcuff se trouve en
France depuis presque une semaine pour passer des vacances,
profitant ainsi du calendrier international. Christian Gourcuff ne
sera de retour qu’au début du mois
d’août où il se réunira avec ses assistants pour établir la liste des
joueurs retenus en prévision du
prochain stage prévu à Pretoria
avant d’affronter le
Lesotho, à Maseru, le 6 septembre
prochain.
Christian
Gourcuff
animera
quant à lui
une conférence de
presse fin
août avant le
début du stage.

président de la FAF a voulu bien réfléchir, mesurer le pour et le contre avant
de prendre une décision finale, surtout
qu’il avait été surpris la veille du match à
la suite des échos qu’il avait reçu par
rapport au manque d’engouement chez
la population de Blida. Selon une source
crédible, le président de la fédération a
fini par prendre une décision finale, il y
a quelques jours. Les Verts quitteront le
stade Mustapha-Tchaker de Blida, pour
aller au stade olympique d’Alger. Sachant
que le stade a été rénové, il n’y a pas
donc pas d’inconvénient de voir les Verts
y retourner.

Le discours de Gourcuff
l’a convaincu

Mohamed Raouraoua est désormais
convaincu de quitter le stade MustaphaTchaker de Blida. Les arguments de
Gourcuff, sur le plan technique semble
l’avoir convaincu pour prendre une décision finale, alors qu’au cours d’une réunion du BF, Raouraoua avait annoncé

Le coach est
satisfait de
la pelouse de
Maseru

que l’EN allait rester à Blida jusqu’à la fin
de l’année. Outre les arguments de
Gourcuff, Raouraoua souhaite revenir
au stade olympique pour éviter les
conflits à répétition avec les services du
wali de Blida. Au stade olympique, les
responsables de la FAF sont assurés de
pouvoir s’assurer la gestion de la rencontre.

Il est temps de changer
les habitudes

Mohamed Raouraoua pense aussi à
mettre un terme à la superstition en sélection puisque personne ne veut quitter
le stade Mustapha-Tchaker de Blida,
parce que tout simplement, c’est dans ce
stade que l’EN a réussi à se qualifier à
deux reprises en Coupe du monde 2010
et 2014. Pour Raouraoua et l’ensemble
des responsables de la fédération, il faut
changer les habitudes et jouer sur n’importe quelle pelouse car, une équipe peut
s’imposer sur n’importe quel terrain.
Hamza R.

Madjer et Eto’o,

les invités de
marque de la nuit
du football africain

En visitant le
stade de Maseru
en mai dernier en
compagnie de
L’ex-attaquant des
Walid Sadi, ChrisVerts et du FC Porto,
tian Gourcuff était
Rabah Madjer, a été
satisfait de l’état de
l’invité d’honneur de
la pelouse qui va
la nuit du football
abriter le match du
africain, une céré6 septembre promonie grandiose orchain, à l’occasion
ganisée à Abidjan en
de la deuxième
Côte d’Ivoire, direncontre des élimanche. Madjer
minatoires. Gourétait en compagnie
cuff estime que
de plusieurs persondans le cas où il
nalités sportives
n’y aurait pas
comme Samuel Eto’o, Lilian uram et
de peClaude Makelele. Rabah Madjer a même
louse
été invité sur scène pour décerner un trosynphée de reconnaissance à l’égard de
théClaude Makelele pour ses origines du
tique RDC. Avant la cérémonie, un match gala
à Pre- a été organisé entre les anciennes gloires
toria, du football africain et les anciennes stars
les
du foot ivoirien. Madjer a été brillant sur
Verts
le terrain sous les regards des stars afrijoueront
caines du présent, à savoir Kolo Touré,
sur du
Didier Drogba et André Ayew. Il a même
gazon.
délivré une passe décisive.

L’EN devrait se
préparer sur du
synthétique à
Pretoria

Les Verts qui affronteront le Lesotho le 6 septembre prochain vont se
préparer à Pretoria sur
une pelouse synthétique.
Les dirigeants de l’EN
vont demander aux responsables du Sheraton de
mettre à leur disposition
un terrain en synthétique
pour pouvoir se préparer.

Ighil quitte
la prison

Quelle bonne nouvelle
pour Meziane Ighil ! L’exsélectionneur national et
ancien président du
NAHD a écopé trois ans
de prison ferme hier qu’il
a passés entre 2007 et
2010 et ce dans le scandale Khalifa. Meziane
Ighil, qui était enfermé le
temps de connaître le verdict final, a quitté la prison. Par ailleurs, la justice
a décidé de lui saisir sa
villa sis à Chéraga.

03

Le ministre de
l’Intérieur prend
les choses en main
et veut programmer
les derbys
au 5-Juillet
En prévision de la nouvelle saison sportive
2015/2016, les derbys algérois devraient avoir lieu au
stade du 5-Juillet et non pas dans les différents stades
de la capitale, comme c’était le cas, il y a quelques années. Depuis presque trois saisons, chacune des
équipes reçoit chez elle lors des derbys. Cela nous a
conduits parfois à de graves dérapages par exemple
entre l’USM El Harrach et le MC Alger ou même
entre ce dernier et le CR Belouizdad. Néanmoins, le
ministre de l’Intérieur, Noureddine Bedoui, qui a été
installé dernièrement après le remaniement gouvernemental du mois de mai dernier, songe à domicilier les
derbys algérois au stade du 5-Juillet afin d’éviter les
problèmes, sachant surtout qu’il s’agit de l’unique
stade capable d’abriter de telles affiches. Passionné de
football, Noureddine Bedoui suit toute l’actualité du
football national et surtout le championnat de Ligue 1
Mobilis. Une source crédible au niveau de la FAF nous
a confirmé l’information : «Je pense que c’est à 90 %, les
derbys algérois auront lieu au stade du 5-Juillet. C’est le
ministre de l’Intérieur qui a pris cette décision. Je pense
qu’avec l’ouverture du stade olympique, ce genre de
matchs doivent s'y dérouler. Le ministre veut prendre
une telle décision par rapport au volet sécuritaire.»
Notre source nous a même confirmé que le ministre
de l’Intérieur a donné des directives pour suivre le
dossier de très près.

Les services de sécurité sont d’accord

La même source au niveau de la fédération révèle
aussi que les services de sécurité sont, eux, d’accord
sur cette décision et l’ont accueilli avec beaucoup de
joie et de soulagement. On indique même qu’il y a eu
un échange entre le ministre de l’Intérieur et la
DGSN, pour bien s’organiser en prévision de la saison
prochaine. Le ministère de l’Intérieur devrait ainsi saisir dans quelques semaines la Ligue de football professionnel pour lui faire part de sa décision. La dernière
fois qu’un ministre de l’Intérieur s’est immiscé dans la
programmation d’un derby remonte à 1996 lorsque
Saïd Allik voulait coûte que coûte recevoir le Mouloudia d’Alger à Bologhine. Mais finalement, cet USMAMCA a eu lieu au stade du 5-Juillet, depuis l’épisode
malheureux du match de 1995 lorsque l’arbitre a été
atteint par un fumigène à partir des gradins.

Le DG de l’OCO n’attend que le certificat
de conformité exigé par Sellal

Pour leur part, les services de l’OCO n’attendent que
le certificat de conformité afin d’ouvrir les portes du
stade en prévision de la saison prochaine pour les
clubs et la sélection nationale. Le Premier ministre,
Abdelmalek Sellal, avait en effet exigé le certificat de
conformité auprès du CTC avant que le stade n’ouvre
ses portes, dans le but d’éviter d’autres incidents après
la mort de deux jeunes supporters en 2013. Même le
MCA a sollicité les responsables de l’OCO pour une
éventuelle domiciliation au stade olympique, la saison
prochaine, mais il n’y a pas eu de réponse jusqu’à présent, justement à cause de cette histoire de certificat
de conformité.
Hamza R.

04

N° 3046

Mercredi 24 juin 2015

www.lebuteur.com

JSK

Coup d’œil

Ligue 1 Mobilis

Le sit-in des supporters fixé pour
Jugurtha
le 5 juillet à la place du Trocadéro !
Il coïncidera avec la célébration du 53e anniversaire de l’Indépendance

près la réussite des deux marches
organisées par le Comité de sauvegarde à l’issue desquelles il a été
demandé au président Hannachi
de quitter son poste et d’ouvrir le
capital aux industriels de la région, avant le
début de la saison, comme il l’avait lui-même
annoncé, les supporters de la JSK à l’étranger
sont en train de se mobiliser pour organiser à
leur tour des actions un peu partout pour exiger un changement radical à la JSK. L’éloignement ne semble pas priver les supporters de la
JSK de s’impliquer aussi dans l’action initiée
par le Comité de sauvegarde de la JSK.
Comme révélé par nos soins sur ces mêmes
colonnes dans nos précédentes éditions, les
fans kabyles envisagent d’organiser des actions
à Paris. Des personnes ont pris attache avec
les membres du Comité de sauvegarde afin
d’agir en leurs noms et de lancer un appel à
un sit-in. Selon les informations recueillies
auprès d’un organisateur, le sit-in est confirmé
pour le 5 juillet prochain et aura lieu à la place
du Trocadéro à partir de 17 heures, nous a-ton indiqué. L’organisation du sit-in dans la capitale française Paris coïncidera avec la
célébration du 53e anniversaire de l’Indépendance d’Algérie. Un appel est déjà lancé sur les
réseaux sociaux et les supporters promettent
de prendre d’assaut la place du Trocadéro pour
démontrer que même étant loin du pays, ils
sont frustrés par la situation que vit leur club
de cœur.

(membre du comité
d’organisation) :

«Nous voulons
un changement
radical à la JSK»
Un des

A

Les préparatifs sont en bonne
voie

Depuis quelques jours, les supporters de la JSK
à Paris et d’autres villes françaises se préparent
pour cette action qui est, selon nos informations, initiée par des jeunes de façon très spontanée. La crise qui frappe la JSK depuis
plusieurs saisons n’a pas laissé indifférente la
communauté algérienne établie à l’étranger, les
supporters de la JSK en particulier. Ces derniers sont aussi dans la tourmente en voyant
leur club de cœur dans la difficulté. La gestion
du président actuel Mohand Cherif Hannachi

est décriée de partout, c’est la raison pour laquelle les supporters de la JSK en France ont
pris la décision d’observer un sit-in afin d’exprimer eux aussi leur mécontentement. Selon
les échos qui nous sont parvenus du comité
d’organisation, les préparatifs vont bon train,
les organisateurs apportent les dernières retouches et d’ici au 5 juillet, tout sera prêt.

Les fans voulaient organiser
une marche, mais…

Avec la réussite des deux actions organisées à
Tizi et qui ont drainé un nombre important de
supporters dans la rue, les émigrés ont donc
pris la décision de faire de même à l’étranger
afin de montrer à la direction actuelle tout le
mal qui les ronge aussi de voir leur club le plus
titré du pays jouer les seconds rôles. Au départ, les organisateurs voulaient organiser une
marche dans les rues de Paris, seulement et
pour des considérations purement administratives voire sécuritaires, on a décidé, au sein du

comité d’organisation, d’opter pour un sit-in à
la place du Trocadéro.

Des membres du Comité de
sauvegarde seront présents

Toujours dans le cadre de la préparation du
sit-in des supporters à Paris, nous avons également appris que des membres du Comité de
sauvegarde de la JSK, d’anciens joueurs et dirigeants du club vont se déplacer en France pour
prendre part au sit-in prévu à la place du Trocadéro. Les supporters à Paris ont insisté sur la
présence de quelques-uns d’entre eux afin d’organiser éventuellement une prise de parole
pour revenir sur les actions que compte organiser le Comité de sauvegarde à l’avenir. Lors
du dernier point de presse organisé à Tizi, les
membres dudit comité ont affirmé à l’unanimité qu’ils n’abandonneront pas leur action et
qu’ils iront jusqu’à l’aboutissement de leurs revendications.
B. B.

membres du comité
d’organisation du sit-in du 5
juillet prochain à Paris pour
demander le départ du président Hannachi et l’ouverture
du capital de la JSK aux industriels, en l’occurrence Yugurtha, a pris attache avec nous
pour nous faire savoir que les
préparatifs sont sur le point
d’être finalisées et que tous les
supporters kabyles en France
ont appelé à un déplacement
massif le 5 juillet prochain à la
place du Trocadéro : «Tout
d’abord, je voudrais dire que
nous aurions souhaité organiser une marche, mais faute de
temps pour avoir les autorisations nécessaires, on a opté
pour un grand rassemblement de
supporters. Notre sit-in aura bel
et bien lieu le 5 juillet prochain à
la place du Trocadéro. Nous en
avons ras-le bol de voir notre club
dans une telle situation. Chaque
saison, c’est le même scénario.
Jusqu’à quand allons-nous continuer à supporter tout cela ? On a
droit à fausses promesses chaque
été, la JSK ne peut plus continuer
à jouer le maintien. Le président
Hannachi doit comprendre qu’il
n’a plus rien à apporter. Il doit
céder sa place à ceux qui peuvent
redorer le blason de la JSK et l’ouverture du capital devient une nécessité.»
B. B.

Boulaouidat : «La concurrence ne me fait pas peur !»

L’attaquant Mohamed El Hadi
Boulaouidat fait partie des nouvelles recrues kabyles cet été. Il
a rallié la JSK en provenance de
l’Olympique de Médéa, (Ligue 2
Mobilis.) Convaincu de ses qualités, Boulaouidat est persuadé
de réaliser une grande saison
avec sa nouvelle équipe et ne
cache pas sa détermination à
s’imposer dans l’effectif kabyle.
La concurrence ne semble pas
l’effrayer. Au contraire, il avoue
être le genre de joueur qui
aime bien les défis.

Comment passez-vous vos derniers jours
de vacances en plein mois de Ramadhan ?
Je vous assure que je profite au maximum de
ces derniers jours en famille, avant de rejoindre mon nouveau club, en prévision du début
du stage estival. J’essaye de profiter au maximum car je sais que je n’aurai pas l’occasion
de revenir jusqu’après la fin du premier stage.
L’ambiance familiale me manquera beaucoup,
surtout lorsque les choses sérieuses auront
commencé.
Vous faites partie des nouvelles recrues de
la JSK cet été ; qu’est-ce qui a motivé votre
choix ?
Vous savez que la JSK est un club qui fait
rêver tout joueur ambitieux désirant donner
une grande dimension à sa carrière. Quand

j’ai appris que la JSK s’intéressait à moi, sincèrement j’étais très honoré. D’ailleurs, je n’ai
pas tardé à donner mon accord de principe.
Par la suite, les négociations ont vite abouti.
J’ai opté pour un club d’une grande envergure
et dans lequel je souhaite réussir et m’imposer.
Votre arrivée répond au besoin de renforcer le compartiment offensif, c’est dire que
vous serez attendu dès l’entame du championnat…
Je sais que la JSK a beaucoup souffert la saison écoulée en attaque, surtout après le décès
de son attaquant camerounais Albert Ebossé.
Personnellement, je tâcherai de donner le
meilleur de moi pour honorer la confiance
placée en moi par les dirigeants et j’essayerai d’être toujours à la hauteur.
Ma mission consiste à marquer des
buts, je ne ménagerai aucun effort
pour être toujours au top.
La JSK a fait aussi appel à un
attaquant de métier, en l’occurrence Faouzi Rahal, et on
attend l’arrivée probable d’un
attaquant africain, la concurrence sera donc rude…
Je sais que cet été, la JSK s’est
renforcée par la venue de plusieurs joueurs. Je sais qu’en attaque, le club a fait appel à
quelques éléments dont moimême, Rahal du MOB entre autres. Je vous assure que je ne
suis point inquiet par la concur-

rence. Au contraire, la présence de beaucoup
de joueurs stimulera tout un chacun pour
donner plus sur le terrain. Je suis le genre de
joueur qui aime bien la concurrence.
Certains pensent qu’en rejoignant la
JSK, il vous sera difficile de vous
imposer ; quelle est votre réaction ?
Je préfère ne pas répondre
maintenant à cette question. Je
laisse les gens me juger, une
fois la saison entamée. Je
connais mes qualités et je sais
ce que je peux apporter à
mon nouveau club.
La direction a
programmé
deux stages
en cette
période
estivale,
comment
allez-

vous les gérer ?
C’est très important de réussir cette période.
Les stages seront bénéfiques pour nous, si
nous voulons réaliser une grande saison. On
a besoin de se préparer afin d’être prêts dès
l’entame de la saison. Ça nous permettra à les
nouveaux particulièrement de mieux nous familiariser avec notre nouvelle équipe. On
profitera pour former un groupe soudé et
compétitif très rapidement.
Les supporters kabyles attendent beaucoup des nouvelles recrues…
Je suis très content de rejoindre ce grand club
qui a derrière lui une grande galerie pour le
soutenir et l’encourager à aller de l’avant. Sincèrement, j’attends avec impatience ma première apparition officielle sous le maillot de la
JSK. Je sais que ce sera un moment assez particulier de ma carrière. Je demande aux supporters d’être toujours derrière leur équipe.
Nous concernant, on s’acquittera de notre
mission sur le terrain.
Entretien réalisé
par Lyès A.

Naissance

Le foyer de la famille Idir a été égayé, le 6 juin
2015, à Paris, par la naissance d’une jolie poupée
prénommée Sandra. En cet heureux événement,
ses tantes Sabrina et Nadia ainsi que sa grandmère, madame veuve Roza Akli félicitent les parents, le papa Sid Ali et la maman Samira.
Longue vie au bébé et prompt rétablissement à
la maman.

JSK

Diawara annule son
Coup d’œil

Ligue 1 Mobilis

www.lebuteur.com

N° 3046

Mercredi 24 juin 2015

05

déplacement en Algérie
décision à laquelle les dirigeants
de la JSK ne s’attendaient guère,
notamment après avoir appris
que le joueur avait déjà fait ses
valises pour se déplacer en Algérie.

Il a changé d’avis à la
dernière minute

oup de théâtre ! L’attaquant
burkinabé Diawara a annulé son déplacement en
Algérie, à la dernière minute. Après avoir réussi à
convaincre sept joueurs
d’opter pour la JSK, la direction kabyle avait
décidé de recruter un attaquant africain de
qualité pour régler le problème de l’inefficacité offensive. Du coup, le manager Karim
Doudane a ciblé un attaquant burkinabé lequel a été élu à maintes reprises meilleur
joueur du championnat du Burkina Faso.

C

Alors que certaines personnes croyaient que
le joueur était toujours sous contrat avec
son ancien club, la direction de la JSK, qui
s’est bien renseignée sur la situation de l’attaquant, lui a envoyé une invitation pour se
rendre en Algérie et parapher son contrat.
D’ailleurs, le joueur était attendu hier à
Alger, en compagnie de son manager, pour
signer son nouveau contrat, avant d’accompagner sa nouvelle formation en Tunisie
pour prendre part au premier stage de préparation. Cependant, le Burkinabé a annulé
son déplacement à la dernière minute. Une

Alors que la venue de Malek n’est pas
encore confirmée

Le nom de l’adjoint sera
connu aujourd’hui

C’est dans la matinée d’aujourd’hui que le nom de
l’adjoint de Mourad Karouf sera connu de manière
définitive. D’après nos sources, c’est dans la soirée
d’hier que le manager général Karim Doudane devait tout finaliser avec ce technicien. Toutefois, et
comme nous l’a fait savoir un proche de la direction,
la nomination de Hakim Malek n’est toujours pas
certaine. Il semblerait que les deux parties n’ont pas
encore trouvé un accord final à ce sujet. Beaucoup
pensent que la direction est sur le point de nommer
un autre technicien qualifié dont le nom sera dévoilé dans les prochaines
heures. On y reviendra.

Il est le nouveau préparateur physique

Mourad Ikiouane
a signé son contrat

Comme il fallait s’y attendre, le
préparateur physique de la JSK
pour la nouvelle saison, a été
nommé hier de manière officielle.
Il s’agit du docteur Mourad
Ikiouane. Le préparateur physique
en question est un chargé de
conférence à l’université de Béjaïa.
Ayant exercé par le passé au CAB
et au CABBA, le préparateur en
question est allé par la suite tenter
une expérience en Arabie Saoudite
avant de rentrer au pays. Et c’est
dans la journée d’hier que Mourad
Ikiouane a officialisé sa venue à la
JSK en signant son contrat. Il est
donc le premier à intégrer le staff
technique pour la nouvelle saison.

Nommé à titre
permanent

Comme ce fut le cas lors des
deux dernières années, le nouveau
préparateur physique de la JSK
sera nommé à titre permanent au
club. Il assurera en cette période
estivale la préparation des joueurs

A.C.

avant d’assurer le maintien de la
forme physique durant la période
compétitive. Connaissant l’importance du volet physique, le staff
technique a jugé utile d’avoir un
préparateur physique tout au long
de la saison.

.Il rencontrera Karouf dans les prochaines heures

Et pour mettre en place le programme à suivre, Ikiouane rencontrera Karouf dans les
prochaines heures. Les deux
hommes vont établir le programme complet des deux semaines de préparation à
Hammam-Bourguiba avant de
s’étaler par la suite sur la seconde
étape de préparation. Toutefois,
Ikiouane devra patienter jusqu’à la
séance de reprise des entraînements pour avoir une idée sur le
groupe mais aussi sur la forme
physique de chacun.

A.C.

C’est hier matin que le Burkinabé Diawara était attendu à
l’aéroport Houari-Boumediène
pour rencontrer les dirigeants
de la JSK et s’engager en faveur
du club kabyle dans la soirée.
Cependant, tout a été annulé
subitement. En effet, c’est dans
la soirée de lundi que le manager Karim Doudane a appris
que le joueur ne viendra pas.
Une nouvelle qui a surpris les
dirigeants kabyles, surtout après
avoir tout conclu avec le manager du joueur.

Aurait-il reçu une meilleure
offre ?

Pourquoi Diawara a-t-il annulé son déplacement en Algérie ? D’après nos sources,
la famille du joueur, notamment son père,
est derrière cette décision. On a appris que
ses parents sont derrière cette décision. En
effet, c’est eux qui se sont opposés à son
voyage en Algérie. Toutefois, on croit savoir
que Diawara aurait même reçu une offre
plus intéressante que celle de la JSK. Et c’est
pour cette raison qu’il a décidé de ne pas

La direction kabyle dans
l’embarras
venir. Affaire à suivre.

Devant cette situation, la direction de la
JSK se trouve dans l’embarras. Alors qu’ils
croyaient que tout a été réglé et qu’il ne leur
restait qu’à finaliser avec un dernier joueur
pour entamer sereinement la préparation,
les Kabyles croisent désormais les doigts.
Dans le cas où Diawara ne vient pas, les responsables du club seront dans l’obligation de
lancer une nouvelle recherche dans l’espoir
de trouver un bon attaquant africain capable
de faire la différence. Mais cela risque de
prendre trop de temps car avant de décider
d’envoyer une invitation à un joueur, il faudrait être sûr qu’il possède des qualités et
qu’il mérite de jouer à la JSK pour éviter les
erreurs du passé. Toutefois, la JSK espère
convaincre le joueur de revenir sur sa décision et l’engager le plus rapidement possible.

Son manager a promis à
Doudane de le ramener jeudi

Même s’il n’a pas encore rallié l’Algérie,
une source bien informée nous a confié que
le manager de Diawara a eu une discussion
avec le manager de la JSK, Karim Doudane.
Le Burkinabé aurait promis à son interlocuteur de ramener le joueur en Algérie, jeudi
prochain. Autrement dit, il lui a fait savoir
qu’il allait tout faire pour convaincre son
joueur de revenir sur sa décision et de jouer
pour la JSK. Nous y reviendrons…
W. M.

Pourquoi la direction kabyle
bloque-t-elle Khiat et Si Ammar ?

près plusieurs jours de
vacances, les joueurs de
la JSK seront bientôt appelés à reprendre le chemin de l’entraînement. A en croire
une source bien informée, la reprise à TiziOuzou a été annulée,
du moment que le staff technique
aurait pris la décision d’entamer le
travail en Tunisie, plus exactement
au centre Hammam-Bourguiba.
Pour le moment, rien n’a encore
été dévoilé car personne de la direction n’a encore contacté les
joueurs pour leur remettre le programme à suivre. D’ailleurs, même
les libérés n’ont pas encore reçu
leurs lettres de libération, à l’image
de Si Ammar et Khiat. Les deux
joueurs qui pourtant ont été corrects tout au long de la saison, traversent des moments très difficiles
depuis la fin du championnat. Au
moment où tout le monde est parti
en vacances, eux ont décidé de
rester en Algérie dans l’espoir de
récupérer leurs lettres de libération. Malheureusement, ce n’est
pas le cas. La direction kabyle leur
a exigé 500 millions pour pouvoir
changer d’air. Une décision qui n’a
pas été du goût des deux joueurs
lesquels, selon nos informations,
ne possèdent pas une telle somme.
Une situation très difficile pour les
deux joueurs qui souhaitaient
quitter la JSK sans le moindre problème.

A

Pourtant, les deux
joueurs n’ont pas perçu
4 mois de salaire
Courtisés par plusieurs formations des Ligues 1 et 2 Mobilis,

Abdelghani Khiat et Ibrahim Si
Ammar ne pouvaient s’engager
avec une autre formation du moment qu’ils n’ont toujours pas récupéré leurs lettres de sortie. Au
moment où la direction leur demande de débourser 500 millions
environ pour pouvoir changer
d’air, les deux joueurs refusent
cette proposition. A en croire nos
sources, les deux éléments n’ont
pas perçu quatre mois de salaire.

Certains clubs ont
même entamé la
préparation

Ce qui inquiète énormément les
deux joueurs, c’est le fait que la
majorité des joueurs ont déjà finalisé leurs transferts. D’ailleurs, certains clubs ont même entamé la
préparation tandis qu’eux n’ont
même pas récupéré leurs papiers.
Une situation qui les met dans
l’expectative. Malgré cela, ils ne

perdent pas espoir et attendent
toujours une décision qui puisse
arranger les deux parties.

Khiat : «Je signerai à El
Harrach cette
semaine»

Apparemment, tout a été réglé
entre la direction de la JSK et celle
de l’USMH. En effet, le président
Mana a pris la décision de prendre
attache avec le président Hannachi
pour récupérer les papiers du défenseur Khiat. Interrogé par nos
soins, hier, l’ancien joueur de l’US
Chaouia dira : «Comme vous le
savez, je ne peux rien faire, du moment que je suis toujours sous
contrat avec la JSK. D’après ce que
j’ai appris, c’est le président de
l’USMH qui se chargera de récupérer ma libération. En principe, je signerai à l’USMH cette semaine.»
B. B.

06

N° 3046

Mercredi 24 juin 2015

www.lebuteur.com

JSK

Coup d’œil

Ligue 1 Mobilis

Réunion d’urgence du conseil
d’administration ce jeudi
A la demande du président Hannachi…

n l’a répété sans
cesse, la JSK se
trouve en grande
difficulté financière ces derniers
temps. Et même
si le président du club Moh Cherif
Hannachi déclare le contraire,
tous les autres membres du
conseil d’administration affirment
que la crise est bien là et s’est fait
ressentir depuis des semaines.
Sinon comment expliquer que
Hannachi demande inlassablement aux membres de verser de
l’argent dans les caisses du club ?
L’autre indice de taille qui vient
appuyer cette thèse est que le premier responsable vient de provoquer une réunion d’urgence de
son CA. En effet, c’est ce jeudi que
Hannachi a donné rendez-vous à
l’ensemble des membres du
conseil afin de débattre de cette
crise qui secoue le club. Des
proches nous ont fait savoir que ce
n’est pas dans les habitudes du
président de la SSPA/JSK de provoquer des réunions à l’improviste. D’ailleurs, nombreux sont
ceux qui étaient quelque peu surpris par cette nouvelle, tout en devinant d’ores et déjà la raison pour
laquelle Hannachi demande à voir

triel puissant qui accepte de l’épauler pour la prochaine saison.

O

NAHD

Les mensualités
impayées, l’autre cassetête de la direction

Les membres fuient le
conseil un par un
les dirigeants.

Face à la pression qu’exerce
Hannachi sur le conseil, certains
membres ont menacé de ne pas se
rendre ce jeudi à Alger. La plupart
d’entre eux refusent d’être appelés
à la dernière minute par Hannachi
à chaque fois que ce dernier se
trouve en difficulté financière. Ils
refusent d’être entraînés dans cette
crise inutilement. Beaucoup pensent que ce désaccord entre les
membres et le président a de nouveau affaibli le conseil d’administration, puisque beaucoup d’entre
eux ont fait exactement comme
Yarichene et Ali Azouaou.

Hannachi dans
l’impasse

Le moins que l’on puisse dire est
que le président Hannachi se
trouve dans une impasse depuis
un bon bout de temps déjà.
D’après les proches du président,
seuls certains industriels lui versent de l’argent. Sans Azlef et
quelques autres personnes, Hannachi aurait coulé depuis bien
longtemps. Toutefois, les observateurs sont unanimes à penser que
le premier responsable du club ne
pourra pas tenir longtemps face à
cette crise, surtout si le comité de
sauvegarde de la JSK annonce le
nom du probable futur actionnaire
majoritaire !

L’argent des deux
stages de préparation
fait défaut

Jusqu’à aujourd’hui, le président
Hannachi n’a toujours pas pu réunir la somme des deux stages de
préparation, prévu l’un en Tunisie
et l’autre au Maroc. Aux dernières
nouvelles, c’est Azlef qui est venu à
la rescousse du président. C’est ce
même industriel qui s’est chargé de
payer certaines avances aux nouvelles recrues. Il est clair que Hannachi ramasse de l’argent au
compte-goutte. Cela fait plusieurs
semaines que le président de la JSK
frappe à toutes les portes dans l’espoir de ramasser de l’argent, mais
sans pour autant trouver un indus-

est la fin de la
récréation et
l’ensemble des
équipes s’apprête à reprendre
l’entraînement la semaine prochaine. Au NAHD, la reprise est
fixée pour le 27 juin, même si tous
les joueurs n’ont pas été informés
par la direction. Ainsi, tous les
joueurs que nous avons contactés
nous ont fait savoir qu’aucun dirigeant n’a pris attache avec eux pour
les informer et que tout contact
avec la direction a été coupé depuis
la fin de l’exercice précédent. Le
président Ould Zemerli aurait pu
au moins rassurer les joueurs verbalement et confier certaines de ses

C’

prérogatives à des gens compétents.
Nos interlocuteurs n’ont pas caché
leur inquiétude concernant cette
coupure de contact avec la direction du club. Ils estiment qu’ils sont
un peu dans le flou et demandent
un éclaircissement de leur situation
vis-à-vis de leur club. «On sait que
le président est préoccupé par ces affaires mais pour le moment, nous
sommes dans le flou total. Nous
avons appris la date de la reprise à
travers les journaux et c’est ce qui
nous tracasse. On n’est pas en train
de faire du chantage, mais la direction doit absolument assainir notre
situation financière. La plupart des
éléments sont dans le flou et leur situation n’est pas régularisée. Nos responsables doivent bouger et prendre

Les cadres
maintiennent la
pression

Face à cette situation, les cadres
de l’équipe refusent de baisser les
bras. Certains d’entre eux maintiennent la pression à quelques jours
seulement du départ pour la Tunisie. Ils estiment qu’ils ont été marginalisés par la direction. Ils n’ont
pas admis le fait que la direction
verse des sommes aux nouvelles recrues et néglige les cadres qui ont
sauvé l’équipe de la relégation. C’est
ce deux poids deux mesures qui a
suscité la colère de certains.
B.B.

La liste des libérés
toujours en stand-by

Les anciens comptent L
boycotter la reprise
Ils réclament deux mois de salaire et une prime

Si l’argent des deux stages de préparation n’est pas encore rassemblé,
cela parait comme un petit souci
par rapport aux salaires impayés
des cadres. Comme nous l’avons
déjà annoncé, de nombreux cadres
de l’équipe menacent même de ne
pas se rendre au prochain stage estival, si leur dû n’est pas versé dans
les délais. Cela concerne les salaires
mais aussi les primes de matchs.

a liste des joueurs libérés
est l’autre sujet majeur qui
alimente entre autres les
discussions des supporters. La plupart d’entre eux pensent que bon nombre de joueurs
ayant fait partie de l’effectif deattache avec les joueurs qui compvraient être libérés. Certaines rutent garder pour la saison prochaine.
meurs font état de la libération
On veut rencontrer le président, car
d’une dizaine de joueurs qui n’ont
il est le seul à pouvoir nous donner
pas pu se distinguer lors de l’exerdes réponses», nous dira certains
cice écoulé. D’autres, ils sont très
joueurs. Selon une source proche
rares, ne veulent pas entendre de
du club, Ould Zemerli et son
chamboulement mais plutôt d’un
équipe vont entamer les négociarenforcement bien étudié. Il ne
tions avec les anciens la semaine
prochaine, soit après la reprise des
suffit que de procéder à un recruentraînements. Seulement, les catement judicieux et réfléchi. En
dres de l’équipe ne comptent pas retous cas, les dirigeants nahdistes
prendre les entraînements samedi
temporisent toujours à rendre
prochain à Bouchaoui. Ils réclapublique la liste des éléments qui
ment d’abord les deux mensualités
devront aller chercher un autre
d’avril et mai ainsi que la prime de
club employeur. Pour le moment,
victoire contre la JSS. Ensuite, ils
aucun joueur n’est cité dans la fapasseront aux négociations pour le
meuse liste noire, malgré toutes
nouveau bail.
les rumeurs, ce qui tracasse cerYoucef M.
tains éléments. Ces derniers sont
en ballottage et ne savent plus où
mettre la tête. Ce qui est sûr, c’est
que quelques éléments sont déjà
connus et ne pourront, en aucun
cas, échapper a la censure
mais le retard accusé pour divulOn parle
guer la liste
de Zeddam
des libérés a
incité les
L’ex-défenseur du RCA,
supporters à
Hamza Zeddam intéresse le
NAHD. Les dirigeants comp- poser pas
mal de questent prendre attache avec le
tions. La
joueur incessamment, afin
question qui
de le convaincre à sirevient
souvent
gner au Nasria.
: quels sont les

éléments qui ne feront plus partie
de l’effectif husseindéen la saison
prochaine ? La reprise est fixée
pour le 27 juin et les libérés n’ont
aucune nouvelle.

Les supporters exigent
un bon recrutement

Des supporters influents ont
décidé de monter au créneau et
passer à l’action, afin d’inciter
leurs dirigeants à revoir leur politique et leur gestion. Ils ont demandé à Ould Zemerli de
procéder recrutement judicieux
pour la saison prochaine. Ils ne
veulent pas revivre le même scénario des quatre précédentes saisons, bien précisément celui de la
saison passée. Pour eux, le
NAHD ne doit pas refaire les erreurs de l’année précédente et de
continuer à jouer avec le feu.
Cette prestigieuse école devrait
retrouver son blason d’or et jouer
ainsi les troubles fêtes dès le prochain exercice. «Il nous faut des
joueurs capables d’apporter un
plus et de contribuer à la renaissance du NAHD. On ne veut plus
jouer la peur au ventre et terminer la saison à chaque fois avec
une énorme pression. La direction doit impérativement procéder à un recrutement de choix,
car le temps du maintien est révolu. Le président doit se procurer un budget conséquent et avoir
les moyens de sa politique», ontils lancé. Ainsi, ils demandent de
revoir à la hausse les objectifs du
NAHD dès la prochaine saison.
Youcef M.

Coup d’œil

Ligue 1 Mobilis

www.lebuteur.com

ASMO

N° 3046

Mercredi 24 juin 2015

La direction promet de régulariser
les joueurs dès ce jeudi

C’

est ce jeudi que
les responsables
du club de M’dina
J’dida devraient
commencer
à
payer les joueurs. C’est ce que nous a
confirmé hier matin le manager général du club, Benamar Houari, au
bout du fil : «J’ai eu hier (ndlr : lundi)
une discussion avec le président du
club, Baghor. Il m’a demandé de préparer la liste des joueurs à payer. » «
En principe, la direction va procéder
au payement des joueurs à partir de ce
jeudi » dira le manager général de
l’ASMO avant d’ajouter : «De ce coté,
il n’y a aucun problème vu qu’il existe
une grande confiance entre les responsables du club et les joueurs. Nous
avons déjà discuté avec les joueurs et
nous leurs avons promis de les payer
dans les plus brefs délais. Les joueurs
auront bientôt leur argent afin de reprendre l’entraînement avec un moral
au beau fixe.» Voilà donc une nouvelle qui devrait ravir les joueurs asémistes qui attendaient avec
impatience depuis un certain temps
déjà de bénéficier de leur argent.

La reprise des
entraînements
maintenue pour samedi
prochain

Dans un autre registre, la reprise
des entraînements a été maintenue
pour samedi prochain. Comme annoncé dans ces mêmes colonnes dans
nos précédentes éditions, le nouvel
entraîneur de la formation de M’dina
J’dida, Kamel Mouassa, avait fixé la
date de la reprise des entraînements
pour le 27 de ce mois. La préparation
des Asémistes durera sept semaines,
et sera l’occasion pour le premier responsable à la barre technique de
l’équipe de mettre ses joueurs dans les
meilleures conditions possibles avant
la reprise de la compétition. Pour sa
part, la direction de l’ASMO compte
payer ses joueurs avant la reprise des
entraînements afin de leur permettre
de se préparer dans la sérénité.
Comme à son habitude, l’entraîneur,
Mouassa, mise beaucoup sur la préparation d’avant-saison pour permettre aux joueurs d’être prêts sur tous
les plans le jour de la reprise du
championnat.
Riad O.

Chicoto a rencontré
Benamar

L’

affaire Chicoto est sur le point de connaître son épilogue. Après plusieurs rebondissements, les responsables du club ont
réussi à convaincre le joueur de rester et de poursuivre
l’aventure avec la formation de M’dina J’dida. Alors
que le joueur avait menacé, pour exprimer son mécontentement pour la non-régularisation de sa situation financière, de quitter le club cet été, les
responsables de l’ASMO ont trouvé un accord avec le
joueur. Avant-hier soir, une rencontre a eu lieu, au
siège du club, entre le manager général de l’ASMO, Benamar, et le joueur. Selon des indiscrétions, Benamar
a convaincu Chicoto de rester à l’ASMO, surtout que
l’équipe a besoin de ses services. Arrivé au club l’été
dernier en provenance du Coton Sport, le défenseur
nigérian de l’ASMO a connu des hauts et des bas la
saison dernière. Après avoir montré un visage séduisant avec son club en début de saison, Chicoto avait
été contraint de faire l’impasse sur la majeure partie de
la seconde moitié de saison en raison d’une grave blessure de la cheville. Pour rappel, Chicoto est sous
contrat avec l’ASMO jusqu’en juin 2017.

Il ratera la reprise

Le manager général de l’ASMO, Benamar, a promis
à Chicoto d’être payé à partir de ce jeudi en compagnie de ses autres coéquipiers. Le joueur nigérian espère donc être payé cette semaine, lui qui va retourner
chez lui la semaine prochaine. Son retour à Oran est
programmé pour le 3 juillet. Autant dire que Chicoto
va donc rater la reprise des entraînements prévue le
samedi 27 de ce mois.

R.O.

Naït Slimani rejoint le DRBT

L’attaquant, Nait Slimani, a rejoint officiellement le
nouveau promu du championnat de Ligue 1 Mobilis,
le DRB Tadjenanet. L’ancien sociétaire du Mouloudia, et après avoir récupéré, dimanche dernier, sa lettre de libération du club de M’dina J’dida, s’est
engagé en faveur du DRBT. N’ayant pas eu l’occasion
de jouer à l’ASMO, Nait Slimani espère rebondir
chez la formation de Tadjenanet et prouver ce dont il
est capable. Nait Slimani, qui a paraphé un contrat
d’une durée de deux saisons avec le DRBT, s’est dit
content de rejoindre la formation de Tadjenanet : «Je
suis très content de rejoindre le DRBT. Les négociations se sont bien déroulées et nous avons rapidement
trouvé un accord. Aujourd’hui, je tourne la page de
l’ASMO et j’ouvre celle du DRBT. J’espère être à la hauteur des espérances placées en moi par les responsables
du club et prouver ce dont je suis capable.»
R.O.

Après Boubakour et Bendjelloul :

ontrairement aux
précédentes saisons,
pas mal de jeunes
joueurs issus des jeunes catégories du club ont quitté
l’ASMO ces derniers jours.
Comme annoncé dans ces
mêmes colonnes dans nos
précédentes éditions, deux
joueurs de l’équipe des U21
ont quitté le club ces derniers
jours. Il s’agit de Boubakour,
qui a rejoint l’ES Sétif, ainsi
que Bendjelloul, qui a opté
pour le Mouloudia de Béjaia.
D’aucuns estiment que le départ de ces deux jeunes
joueurs constitue une perte
pour la formation asémiste
qui mise chaque année sur
ses jeunes joueurs. Le départ
de ces deux éléments en a
surpris plus d’un du côté des
supporters asémistes surtout
qu’ils étaient considéré
comme des très prometteurs.
Cependant, d’autres joueurs
pourraient emboîter le pas à
Boubakour et Bendjelloul.

Selon les informations en
notre possession, d’autres
joueurs de la catégorie des
U18, vainqueurs de la coupe
d’Algérie la saison dernière,
pourraient quitter le club. Il
s’agit de Marchoud et Iaiche.
Ces deux éléments très prometteurs sont convoités par
l’USM El Harrach.

La direction fait
signer des contrats
à Haddad, Baouche
et Adjal

C’est une habitude chez la
formation de M’dina J’dida,
des jeunes joueurs sont promus chaque saison en équipe
senior. Les Asémistes misent
en grande partie sur leurs
jeunes joueurs. Après les
Tabti, Belalem, Benkablia, et
Barka, les responsables du
club ont décidé cette saison
de promouvoir d’autres
jeunes joueurs issus de la catégorie des U21. Avant-hier,

Le compte de la SSPA débloqué

La direction de la
SSPA/ASMO est parvenue à débloquer le
compte bancaire de la
société. En effet, un
conflit a surgi récemment entre la direction
de la SSPA/ASMO et
une entreprise de bâtiments chargée de la
construction du futur
centre de formation du
club. Toutefois, le problème n’aura duré que
quelques jours seulement vu qu’un accord a
été trouvé entre les
deux
parties.
Le

Mebarki et
Belgharbi ont
négocié hier

Le joueur de la JS Saoura
Mebarki s’est rendu hier à
Relizane pour négocier avec
les responsables du club. En
effet, Azzi a pris attache avec
lui avec l’espoir de le
convaincre de porter le
maillot vert et blanc du
RCR. Mebarki, selon nos informations, a de fortes
chances de rejoindre le
RCR. Pour sa part, l’attaquant de l’O Médéa, Belgharbi, a débarqué hier à
Relizane pour négocier avec
les responsables du club afin
de rejoindre le Rapid.

Haddouche
dans le viseur

Deux joueurs juniors vers l’USMH

C

RCR

07

compte
de
la
SSPA/ASMO a été débloqué hier. Une bonne
nouvelle pour la formation asémistes qui attend avec impatience le
renflouement
des
caisses du club par la
subvention du fonds de
la wilaya afin de pouvoir régulariser la situation financière des
joueurs. D’ailleurs, le
paiement des joueurs
devrait se faire à partir
de ce jeudi.
R.O.

trois jeunes ont signé des
contrats avec le club, Haddad, Baouche et Adjal. Ces
trois jeunes joueurs sont désormais sous contrat avec
l’ASMO jusqu’en juin 2020.

La réception
en l’honneur
des U18 reportée

Après leur consécration en
coupe d’Algérie, les U18 devaient être conviés ce jeudi à
une réception par leurs dirigeants. Cette réception devait avoir lieu ce jeudi à
l’hôtel El Mouahidine mais
selon les informations en
notre possession, elle vient
d’être reportée à une date ultérieure. Il faut dire que les
jeunes joueurs juniors de
l’ASMO, ainsi que les U15
champions d’Algérie, attendent avec impatience d’être
honorés par la direction du
club.
R.O.

La famille
asémiste en deuil

Une triste nouvelle est tombée
avant-hier soir pour les Asémistes.
En effet, un ancien membre de l’AG
du CSA et fervent supporter de la
formation de M’dina J’dida vient de
décéder. Il s’agit de Khelladi. Il a
rendu l’âme à l’âge de 65 ans, et a
été enterré hier après la prière d’Al
Asr au cimetière d’Ain Beida en
présence de nombreux supporters
et dirigeants du club. En cette douloureuse circonstance, nous présentons nos sincères condoléances à la
famille du défunt. A Dieu nous appartenons et à Lui nous retournons.
R.O.

En plus de Sakombé, la
direction d’Azzi s’est renseignée sur la situation du
jeune attaquant Haddouche
après avoir pris attache avec
Medouar. Selon les informations en notre possession,
l’actuel premier responsable
de la SSPA, Bouhenni, va
saisir la direction de l’ASO
pour demander les services
de l’attaquant Haddouche,
surtout que Medouar a accepté de négocier le transfert
de Haddouche avec les clubs
qui veulent s’offrir ses services.

Meddah :
«Je suis
heureux car je
vais jouer pour
le club que
j’aime»

Après avoir trouvé un accord avec la direction du
RCR et prolongé son contrat
avec le Rapid, le jeune gardien de but Meddah s’est
montré heureux de poursuivre l’aventure avec le RC Relizane : «Je suis content de
trouver un accord avec la direction du RC Relizane.
J’aime Relizane et je suis heureux de continuer à porter le
maillot du club. J’ai reçu certaines offres de la part des
clubs qui ont souhaité s’attacher mes services. D’ailleurs,
je peux même vous confirmer
que les offres que j’avais reçues étaient supérieures sur le
plan financier, mais j’ai préféré opter pour le RCR. J’espère être à la hauteur des
espérances des supporters et
réussir une belle saison parmi
l’élite inch’Allah.»

Hichem
Mokhtar n’a pas
encore donné
son OK pour
rempiler

A contrario de ses autres
coéquipiers, l’attaquant, Hichem Mokhtar, n’a pas encore donné son OK pour
rempiler et poursuivre
l’aventure avec le Rapid.
Selon les informations en
notre possession, le joueur
n’a pas apprécié l’offre financière faite par la direction du
club.
Ishak S.

CRB

Cherfaoui «L’EN
«L’EN me
me
permettra
permettra de
de gagner
gagner
Coup d’œil

Ligue 1 Mobilis

www.lebuteur.com

N° 3046

Mercredi 24 juin 2015

permettra de gagner
davantage
davantage en
en confiance»
confiance»
du NAHD ou du MCA.
per à un premier stage. Comme je l’ai
Bonsoir Tarek, vous en sortez-vous
C’était de grands rendez-vous
comment avec le Ramadhan ? dit, j’ai beaucoup appris de cette expéet très difficiles à gérer vu la
rience. Elle va sans doute me permetÇa va très bien merci. Celui de
pression que nous portions
tre d’évoluer en temps que joueur et
cette année est l’un des meilleurs dequi sait, les portes de l’EN constamment sur nos épaules.
puis quelques années. Il n’y a
Qu’en sera-t-il des rendezresteront ouvertes.
pas de préparation donc
vous pareils la saison proNous vous savions blessé
on reste plus longtemps
«Vous
n
u
chaine au 5 juillet ?
avant
le
stage.
Pensezz
avec nos proches et cela
e
r
ver
Tous les joueurs rêvent de
vous que cela a affecté
nous fait vivre les vrais
e
r
t
u
a
vivre ces moments. Je pense
moments de ce mois
ui la votre prestation durant le
que les derbys prendront une
stage ?
sacré.
Cherfao n
saiso »
Il est vrai que je n’étais plus grande ampleur, tant mieux
Il faut donc en profiter
e
pour les joueurs qui aiment la
pas à 100% de mes capaau maximum, la rerochain
p
compétition et les supporters.
cités physiques durant ce
prise approche…
Sur le plan personnel, comstage, j’ai dû quelques fois m’entraîner
Oui, je le sais bien, mais
ment jugez-vous votre preà l’économie pour éviter de rechuter.
d’ici à la reprise de l’entraînement,
mière saison avec le CRB ?
Je ne vais pas dire que ma blessure est
j’aurai au moins passé 15 jours auprès
Sincèrement, j’estime que je
des miens. la raison de ma non convocation pour
peux encore mieux faire, d’aille match des Seychelles, mais je
Que pensez-vous de la préparation
leurs je promets à nos supporpense que je pouvais montrer un
durant ce mois ?
ters de voir un nouveau
meilleur visage si j’étais un peu plus
J’avoue que c’est difficile de reprenCherfaoui la saison prochaine.
en forme.
dre en plein Ramadhan. Le jeûne et la
Cette première année n’était
A l’image de votre stage à l’EN
préparation intensive ne font pas forqu’une période
vous avez souvent joué à l’éconocément la paire, mais on s’y fera.
d’adaptation,
mie cette saison avec cette
Parlons de votre brève expérience
et je ne parle
e?
série de blessures. Quelles
avec l’Equipe nationale, comment
in
a
it
p
a
«C
pas que de
sont les rencontres en
fut votre premier stage avec l’EN ?
B
R
Le C
moi,
mes cachampionnat dans lesTrès instructif. J’ai beaucoup appris
n
e
compte un
marades aussi
quelles vous avez pris des
durant les 5 ou 6 jours de stage à Sidi
sont passés par
risques en les jouant ?
Moussa, c’est une expérience qui, je
son seine ce
là cette saison
Il y en a deux, une à l’aller et
pense, m’apportera beaucoup dans les
digne d »
et devront être
l’autre au retour. La première
années à venir.
nom
meilleurs la
De quels joueurs étiez-vous le plus fut face au MCA. J’avais joué ce
saison prochaine.
proche ? match sans être même pas capaVous étiez capitaine au RCA,
ble de trop courir, et puis celle du reDe tout le monde, en fait. En sélecn’avez-vous jamais pensé à retour face au NAHD, un autre derby
tion, les responsables du stage font en
prendre le brassard au CRB ?
que je ne pouvais manquer.
sorte que tous les joueurs se partagent
(Rires) Je pense que le CRB disQui prenait ces décisions, vous, le
un même quotidien, vous êtes forcépose déjà d’un capitaine digne de
staff, ou les médecins de l’équipe ?
ment proche de tout le monde. C’est
ce nom en la personne de RebLe staff technique et les médecins
ça la force de notre nouvelle Equipe
bih. C’est une personne très resvous conseillent, mais le dernier mot
Nationale je pense, il n’y a pas de divipectée dans les vestiaires et qui
vous revient souvent, car seul vous
sion. Ajouter à cela les conditions de
montre souvent l’exemple sur le
savez comment gérer votre blessure.
travail de très haut niveau dont les
terrain et en dehors.
Durant cette saison nous avons joué
joueurs disposent pour préparer au
Un mot pour conclure ?
mieux leurs compétitions. beaucoup de matchs importants, nous
Je souhaite un bon Ramadhan à
parlions d’ailleurs de match final à
Malheureusement, cette expétous les musulmans du monde
chaque semaine de championnat. Je
rience était de courte durée,
spécialement à ceux du CRB, que
ne pouvais donc me permettre de
puisque vous n’aviez pas été retenu
prendre un repos comme mes cama- Dieu nous pardonne nos pêchés et
pour le match face aux Seychelles.
nous ouvre les portes de son vaste
rades.
Comment avez-vous vécu cela ?
paradis.
Quel aura été le match le plus diffiJe ne dirai pas que ça ne m’a rien
Entretien réalisé par Lamine
cile pour vous la saison passée ?
fait de ne pas poursuivre l’aventure
Ce sont les derbys. Des matchs
avec l’EN mais je m’estime déjà heuAmimi
comme ceux, de l’USMA au retour,
reux d’avoir eu l’occasion de partici-

Galin libéré et Sidhoum dans le doute
La liste des libérés livre ses premiers noms

La liste des libérés est un
sujet que la direction du CRB
s’abstient d’évoquer en public
jusqu'à présent. Celle-ci préfère se tourner en premier
sur le marché des transferts
avant de décider des noms
qui quitteront le club cet été.
En effet, avant de laisser partir des joueurs, la direction
juge bon de s’assurer qu’elle
est bien capable de pallier
certains compartiments. Bien
sûr, cela ne concerne que
quelques noms, certains sont
d’ores et déjà au courant de
leur libération à l’image de
Ladaouri, Sellami, Mechti,
Balagh ou bien du Bosnien
Milos Galin. Ce dernier, recruté l’hiver dernier, l’attaquant s’avère un véritable
flop pour le club. Hormis son
but à El-Eulma, il passera le
reste de la saison sur le banc
de touche. Si son départ, tout
comme celui des noms que
nous avons cités, fait l’unanimité chez les supporters du
club, un autre pourrait lui
enlever quelques voix pour le
contester. Il s’agit de Si-

dhoum, le milieu de terrain
dans ses apparitions a toujours montré qu’il avait le niveau pour se faire une place
dans l’équipe. Cela n’aura apparemment pas convaincu
son staff technique qui pense
à le laisser partir cet été.
Socombé précipitera le
départ du Bosnien
Si la direction a déjà pris
attache avec Galin pour lui
annoncer son départ c’est
qu’elle pense lui avoir trouvé
un remplaçant, en la personne de l’attaquant gambien
Socombé. Selon les échos que
nous avons pu avoir sur le
sujet, le club de Laâquiba
n’est pas loin de conclure la
transaction avec son club
l’ASO. Socombé pourrait
donc être ce deuxième titulaire étranger dans l’équipe
type avec Ngomo comme
l’autorise la grande instance
du football nationale la LFP.
Tafet sera prêté
Tafet, l’autre attaquant de
l’équipe, très peu utilisé cette
saison, pourrait lui connaître
une toute autre issue. Alain

Michel lui aurait proposé de
partir en prêt afin de gagner
du temps de jeu, au lieu de se
contenter des entraînements
avec le CRB. À en croire nos
sources, la direction du CRB

pourrait utiliser le joueur
en monnaie d’échange dans
les négociations de la libération de Belaïli avec le
CRBAF. L’AS Khroub figure
aussi dans la liste des clubs
qui souhaiteraient enrôler
le joueur pour une période
de prêt.
Sidhoum, la grande
interrogation
Le cas de Sidhoum est la
grande interrogation des
joueurs reliés à cette liste
des libérés. Son nom a été
évoqué dans la dernière
réunion avec Michel, le milieu de terrain pourrait être
sacrifié par le club afin d’alléger ce compartiment qui
comptait la saison dernière
sept éléments. Une décision
qui partage la direction,
certains estiment que l’ancien du WAT titulaire au
temps de Zvunka n’a pas eu
le temps de s’exprimer sous
l’air Michel. Pourtant Sidhoum dans ses rares apparitions en fin de saison s’est
toujours montré à la hauteur.
Lamine Amimi

07

Le stage
estival aura
lieu à Ifrane

La direction du CRB vient de trancher
sur la destination du club pour le stage
estival de cette saison. Après avoir
songé à un voyage en République Tchèque, celle-ci a décidé de se rétracter à la
demande de son entraîneur
Alain Michel. Le Français,
qui s’était déplacé en personne sur place pour superviser les lieux, estime
que le complexe proposé
au club ne regroupe pas
toutes les commodités
exigées pour la réussite
d’un stage. C’est donc la
deuxième option qui sera
retenue, ce sera Ifrane au
Maroc. Pour rappel, le
Chabab s’est préparé la
saison dernière dans ces
lieux et malgré les quelques
problèmes que le club a vécu
avec les résidants de l’université, le stage aura été concluant
pour le club de Laâquiba.

La direction de
l’université garantit les
matchs amicaux

Avant de trancher sur Ifrane, le
staff technique du club a exigé de la
direction de lui garantir des rencontres amicales à l’université d’ifrane
avant le départ au Maroc. C’est ce qu’a
réussi à faire Malek en prenant attache
avec les responsables du complexe qui
promettent d’éviter le scénario du dernier passage du club l’été dernier.

La préparation en Algérie
durera 10 jours

Avant le départ à Ifrane prévu pour le 20
juillet prochain, le club de Laâquiba aura
déjà parcouru une bonne partie de sa préparation ici à Alger. En effet, avec la préparation qui débutera le 4 juillet, les
joueurs du CRB entameront le travail
physique qui durera 10 jours.
L. A.

Belkhir proposé au
CRB

Toujours à la recherche d’un
arrière gauche pour concurrencer Chebira la saison
prochaine, la direction du
CRB continue à éplucher
les CV et les propositions. Celle-ci aurait
reçu récemment par le
biais d’un manager le
dossier de Belkhir, l’arrière gauche actuel de
l’USMH. Une proposition qui pourrait bien intéresser les responsables belouizdadis.

Communiqué

Les nuits de Ramadhan avec Ooredoo
The Island by Ooredoo, le lieu d’évasion
par excellence à Alger

Soirées Kheima d’exception à Alger, Oran et Constantine. Ooredoo partage
l’ambiance particulière des soirées ramadanesques avec les Algériens et
leur offre l’opportunité de passer d’agréables moments en famille ou entre
amis dans des lieux d’exception à Alger, Oran et Constantine. A Alger,
Ooredoo est le Sponsor officiel de «The Island by Ooredoo» qui prend ses
quartiers au niveau du club nautique Espadon au Port d’Alger. Offrant une
vue panoramique sur la baie d’Alger, «The Island by Ooredoo»
(https://www.facebook.com/TheIslandByOoredoo) vous accueille tous les
soirs à partir de 21h30. De nombreux cadeaux sont à gagner tous les jours
et une tombola est organisée chaque semaine avec à la clef des voyages et
des billets pour les matchs du PSG et du Real Madrid. Cet espace
exceptionnel, premier du genre, peut accueillir environ 450 personnes
chaque soir. Tous les moyens sont déployés afin d’assurer le maximum de
confort aux passionnés de mer et d’évasion, à savoir : un parking surveillé,
deux grands bateaux pour assurer les traversées entre la Pêcherie et The
Island by Ooredoo, un espace photo offert par Ooredoo qui permet aux fans
de l’île d’immortaliser ce moment en prenant une photo souvenir avec pour
arrière-plan «Alger la blanche», ainsi qu’un espace vente Ooredoo pour
tout besoin de rechargement ou autres achats. A Oran, Ooredoo est le
sponsor Gold de «Kheimat Eden Phoenix» et du «Sheraton d’Oran» où
d’agréables moments autour d’un thé à la menthe et d’une savoureuse
pâtisserie traditionnelle vous attendent dans une ambiance conviviale et
familiale. Ooredoo offrira
des cadeaux dans le cadre
des tombolas organisées
au niveau des deux sites.
Ooredoo est également
présent à Constantine et
sera le «Sponsor Bronze»
de l’Evénement « Ramadan
Nights by Marriot
Constantine». Une kheima
chaleureuse au cœur de
l’hôtel Mariott. Les invités
pourront gagner des packs
Ooredoo grâce à une
tombola qui a lieu chaque
week-end tout au long du
mois sacré.

MCA
Bachiri, Ngoula, Demmou et
Bouhenna, quatre défenseurs
centraux pour deux places

08

onstituant une défense centrale
qui a été très performante lors
du second acte, Redouane Bachiri devra œuvrer la saison
prochaine sans Kociela Berchiche. Ce dernier qui a rejoint la JSK, son
ancien club, laissera un grand vide au niveau de la charnière centrale. Ne prenant
que neuf buts lors de la phase retour dont
un seul seulement à Bologhine, le fait de se
séparer de Berchiche va contraindre Artur
Jorge à revoir sa copie. C’est pour cela que
la direction du MCA s’est très vite mise en
action pour faire venir Bouhenna et Demmou. Seulement, l’équipe compte aussi l’incontournable Bachiri auteur d’une
deuxième partie de championnat de très
haute facture et Patrick Ngoula qui a été
repêché sur demande de Valdo. Avec Bouhenna qui a pris part à 27 matches avec le
CSC dans la peau d’un titulaire et un Demmou champion d’Afrique avec l’ESS, Bachiri aura certainement du pain sur la

C

N° 3046

Mercredi 24 juin 2015

planche pour s’imposer. Idem pour le Camerounais, Ngoula qui doit mettre les
bouchées doubles pour bousculer une hiérarchie qui semble déjà établie. Le coach
portugais, Artur Jorge, n’aura que l’embarras du choix afin de composer la nouvelle
paire centrale qui débutera le championnat
face au Chabab de Belouizdad probablement au stade du 5-Juillet. Les deux prochains stages d’été qui auront lieu à
Tlemcen et en Pologne seront cruciaux
pour les défenseurs centraux qui seront
confrontés à une rude concurrence pour
deux fauteuils de libre.
Pas question de refaire les
erreurs de Charef avec 22 buts
encaissés lors du premier acte

Autant dire que lors des deux regroupements, la moindre erreur lors des matches
amicaux risque d’avoir des conséquences
fâcheuses pour les joueurs précités surtout

www.lebuteur.com

Coup d’œil

Ligue 1 Mobilis

Le dossier Yachir
connaîtra son
dénouement dans
les prochaines
heures

Exigeant trois mois d’indemnité,
ce qui avoisine
les 660 millions de centimes, Sam
y Yachir n’a toujours pas eu d’écho de la part de
son employeur. En
réalité, le dossier Yachir est resté
en susp
est hors de question que le club répo ens car il
nde aux exigences du joueur qui, lui, estime
être dans ses droits
avec un contrat qui le met en pos
ition de force.
Mais après la dernière sortie méd
iatique du président Abdelkrim Raissi lequel avai
t déclaré qu’il
n’était nullement dans l’intérêt de
Yachir de faire
traîner les choses, la situation sem
ble beaucoup
s’améliorer. Nous avons appris que
les deux parties
en convenu à un accord. D’ailleu
rs, le dossier devrait connaître son dénouement
dans les prochaines
que le staff technique n’a nullement l’intenheures. Selon la direction, il se pou
tion de reproduire les statistiques catastrorrait que Samy
récu
père mercredi sa lettre de libérati
phique réalisées par Boualem Charef
on. Toutefois,
les
responsables du Doyen refusent
durant son parcours au Mouloudia. En
de nous informer s’il y a une indemnité qui sera
effet, l’arrière-garde algéroise avait pris 22
versée au joueur
afin qu’il quitte le club. Pour rapp
buts en 15 rencontres de championnat faiel, Djemili, Khadir, Mendouga et Berchiche ont
sant d’elle la plus mauvaise de la Ligue 1
tous quitté le club
sans toucher le moindre centime.
Mobilis. Charef avait alors pris la décision
Et pour les pende faire confiance à la même paire centrale
sionnaires de Hydra, ce sera enalors que des changements s’imposent.
core le cas pour Samy
Ouali
Que ce soit Demmou, Bouhenna, BaYachir et Billel Ouali,
chiri ou Ngoula, chacun doit se
devait récupérer
les derniers éléments
montrer irréprochable une fois
libérés qui n’ont pas
hier le précieux
sur le terrain, dans le contraire,
encore récupéré le
c’est le banc des remplaçants
sésame
précieux sésame.
qui pend au nez de celui qui
C’est hier en fin d’après-midi que Billel
sera à côté de son sujet. C’est
Ouali devait récupérer sa lettre de libéraT.Che
aussi valable pour les autres
tion après avoir trouvé un accord avec sa
compartiments de jeu. En tout
direction. Le milieu de terrain aura
cas, c’est avec cet état d’esprit
droit à ses quatre mois de salaire
que la nouvelle saison sera aborque le club lui versera ultédée par le Mouloudia.
rieurement.
T.Che

Bachiri : « Je respecte Bouhenna et Demmou,
mais je ne céderai pas ma place de titulaire »

Avec le recrutement de Demmou et Bouhenna, la concurrence fera rage en défense
centrale. Dans cet entretien,
Redouane Bachiri reste très
confiant en nous affirmant
qu’il compte bien s’imposer
dans le onze de départ même
s’il reconnaît que la mission
sera compliquée à cause de la
qualité des nouvelles recrues.

mémoire et celle des supporters.
Nous avons vraiment frôlé la catastrophe. L’opération sauvetage s’apparentait à une mission impossible. Et
pourtant l’impossible est devenu
possible grâce à une deuxième partie
du championnat au cours de laquelle
nous avons réalisé le parcours du
champion. Cela dénote de l’état d’esprit et du caractère du groupe.
Comment expliquez-vous ce retour
en force en 2015 ?
Nous avons décidé lors du stage en
Alors Redouane, comment passezEspagne de se souder les coudes.
vous ce mois sacré du Ramadhan ?
Je suis chez moi dans ma ville natale. Nous avons décidé de nous battre
tous ensemble en mettant nos egos
Je profite du mois sacré pour passer
de côté. C’est l’intérêt du club qui
du temps avec ma famille et mes
proches. Je profite de l’occasion pour prime avant toute chose. Et puis il y
a eu le soutien des Chnaoua. Nous
souhaiter un très bon Ramadhan à
avons un public en or car sans lui,
tous les Algériens et à tous les musulmans. Ça fait vraiment du bien de on aurait eu du mal à s’en sortir. Disputer des matches devant un stade
passer le Ramadhan avec sa famille
car lors de deux saisons précédentes, archi comble alors que nous sommes
à la dernière place, je rends un vinous avons dû nous entraîner penbrant hommage à nos fans qui ont
dant le mois sacré.
été formidables et le mot et faible.
Mais il ne reste que quelques jours
Pour les observateurs ce renouveau
avant la reprise des classes…
coïncide aussi avec votre retour à la
Personnellement, je veux profiter de
compétition. Est-ce que vous vous
chaque instant pour me rapprocher
de Dieu à travers les prières. Ensuite, attendiez à atteindre rapidement
un tel niveau de
on va devoir se remettre au
performance ?
boulot avec un moral au
« Le
J’ai vraiment connu
beau fixe car nous avons
des moments diffitous le sentiment d’avoir scénario de la
ciles. J’ai dû m’éloiréalisé un exploit en saugner des mois
vant l’équipe de la reléga- saison écoulée
durant des terrains.
tion alors que tous les
ne se répétera Mais j’ai toujours su
observateurs nous
m’accrocher pour revoyaient déjà en Ligue 2 pas »
venir à la compétiMobilis.
tion. Et puis, je savais
On imagine que vous
qu’il fallait que je sois très
avez encore du mal à
vite performant.
oublier la saison qui vient de
C'est-à-dire ?
s’écouler…
J’avais très mal, je souffrais beauOn ne peut pas l’oublier. D’ailleurs,
coup sur le banc en voyant mon
elle restera à jamais gravée dans ma

équipe enchaîner les mauvais résultats. Je me disais qu’il fallait que je
retrouve rapidement mon niveau
pour aider mes partenaires à sortir
de ce mauvais pas. Ensuite, le staff
technique m’a fait confiance et je me
suis rapidement imposé comme titulaire avec le rendement que l’on sait.
Mais ce qui est bizarre dans cette
histoire, c’est que vous étiez sur le
point d’être congédié par votre direction…
Après une saison très stressante, je
voulais profiter des vacances pour
décompresser. Mais en réalité, ce
n’était pas le cas à cause de cette rumeur. On disait que j’étais sur la liste
des libérés. A ce moment, j’étais très
inquiet. Je ne comprenais pas les raisons qui auraient pu motiver une
telle décision alors que le staff technique avait reconnu que mon retour
avait apporté de la stabilité à la défense. Mais après avoir parlé au président Raissi, celui-ci m’a rassuré sur
ma situation. Il m’a fait savoir qu’il
n’a jamais été question de me libérer
et que ce n’était que de simple bruit
de couloir. Dès lors j’ai retrouvé ma
sérénité et mon calme car il n’a jamais été question de partir et de
quitter le Mouloudia qui était ma seconde famille.
Vous devez suivre l’actualité de
votre club.
Comme tout le monde. Je constate
que le club est en train de recruter
plusieurs joueurs. C’est une bonne
chose car n’oublions pas que l’équipe
vient de connaître le départ de dix
éléments.
N’êtes-vous pas inquiet en constatant qu’on recrute surtout en défense centrale avec Bouhenna et
Demmou ?
Pas du tout. Vous savez, tout au long

de ma carrière, personne ne
m’a fait de cadeau. Bouhenna est un très bon
joueur tout comme Demmou sans oublier Ngoula.
Tout joueur qui est capable d’apporter un plus à
l’équipe est le bienvenu.
Malgré la concurrence
qui est une très bonne
chose pour l’équipe,
je saurai tirer mon
épingle du jeu. Avec
tout le respect que je
dois à Bouhenna,
Demmou et Ngoula,
je ferai tout pour
préserver ma place
de titulaire. J’espère
être épargné par les
blessures. Inch’Allah
il y aura une
concurrence
« A cause de
saine et que le
la rumeur de mon
plus en forme
sera aligné par
départ, j’ai passé
le coach. Le
plus important, les vacances d’été
c’est qu’on ne
perde pas l’état dans un état de
d’esprit qui
stress »
nous a permis
de réaliser une
phase retour
la première partie de
digne d’un
championnat surtout que nous
champion en titre. C’est l’intérêt du
avons un tableau favorable. A nous
club qui doit primer sur tout.
de saisir cette opportunité pour nous
placer rapidement aux avant-postes.
Qu’avez-vous à dire aux Chnaoua ?
J’ai une pensée pour ceux qui ont
Je leur dis qu’ils continuent à nous
quitté l’équipe, à l’image de Djemili,
soutenir et à nous encourager. Pour
Djallit et Gherbi. J’étais très heureux
notre part, on va bien se préparer
en apprenant qu’ils ont signé dans
pour le prochain exercice car il est
d’autres formations.
hors de question de se battre pour le
Entretien réalisé par Tarek-Che
maintien. On ne va pas refaire une
saison cauchemardesque comme
celle qui vient de s’écouler. Et pour
cela, il est important de bien aborder

Coup d’œil

Ligue 1 Mobilis

MCA

www.lebuteur.com

Salah Eddine s’est
entretenu avec son
président pour être
transféré au Mouloudia

N° 3046

Il a reporté sa venue de 24 heures

Bouderbal attendu
cet après-midi à Alger

Il devait le rencontrer, hier, après le match de Petrogite

L’

attaquant international d’Al Ahly, Saïd Eddine Salah,
semble très intéressé par l’idée de tenter une expérience avec le Mouloudia d’Alger. Bien qu’il ait
confié à son manager, Mohamed Senoussi, de négocier, le joueur a décidé d’évoquer le sujet en
personne avec le président d’Al Ahly, après le match qu’il devait disputer hier face à la formation de Petrogite. En effet, il
devait faire part au plus haut responsable de l’équipe de son
intention de changer d’air pour être fixé sur son avenir. En
plus du MCA, d’autres formations s’intéressent à ses services
dans les pays du Golfe et il semble même que l’équipe d’El
Merrikh du Soudan est sur ses traces. Ainsi, l’avenir de ce
joueur est tributaire de cette rencontre avec le président d’Al
Ahly, à travers laquelle il pourra voir les choses de manière
plus claire.

Al Ahly ne veut pas le retenir contre son
gré, mais il ne sera pas cédé gratuitement

A en croire une source digne de foi, on laisse entendre qu’à Al
Ahly du Caire, on ne souhaite pas retenir le joueur contre son
gré, et qu’on se montre prêts à lui faciliter la tâche pour quitter le
club. En effet, ce n’est pas la première fois que le joueur a émis le
vœu de changer d’air. En dépit de son grand potentiel, cet élément
ne semblait pas être dans son assiette avec son équipe, à cause des
ruptures fréquentes en championnat pour les raisons que tout le
monde connaît. Lui qui a disputé dix-sept rencontres jusque-là avec
son équipe où il a pu inscrire cinq buts seulement. A travers ces données, les responsables du Ahly sont persuadés que s’ils insistent à garder le joueur contre sa volonté, ils peuvent n’en tirer aucun profit, ce
qui pourra plaider en faveur de Salah Eddine Saïd. Maintenant si le
président du club cédera à la demande de son joueur de partir, reste
à savoir qui s’en chargera de payer le montant de la résiliation de son
contrat, le MCA ou le joueur.

Hadj Ahmed sera informé aujourd’hui
sur ce qui a été dit durant la discussion

Hadj Ahmed, qui a pris en charge les gros dossiers du recrutement,
discutera aujourd’hui par téléphone avec le manager du joueur, Mohamed Senoussi, pour le mettre au courant du contenu de la discussion entre Saïd Salah Eddine et son président. C’est à travers les
nouvelles données, que le MCA sera fixé sur l’aptitude du club égyptien à laisser partir son joueur ou d’essayer de le convaincre une nouvelle fois de rester, mais sans que cela ne soit retenu contre son gré. De
cela, il faut s’attendre à ce que le club égyptien fixe le prix de sa lettre de
libération, voire même les modalités de la formule du prêt pout toute
formation qui souhaite s’offrir ses services, du fait que son contrat avec
Al Ahly ne prendra fin qu’en 2017.

KamelM.

Meghni attendu
aujourd’hui à Alger ?

La direction devait lui donner une réponse en fin de journée

Le recrutement de l’ex-stratège
des Verts, Mourad Meghni, est toujours d’actualité au Mouloudia,
après avoir donné son aval pour se
déplacer à Alger et entamer les négociations avec les responsables du
club. Les responsables du vieux club
algérois, qui sont en contact avec
son manager Hamid Latrèche, devaient envoyer un billet d’avion à
Meghni et à son frère Saïd pour
qu’ils fassent le voyage à Alger aujourd’hui et se mettre autour d’une
table et passer aux négociations,
tout en essayant de conclure le plus
vite possible. Toutefois, la cellule du
recrutement attendait à son tour
l’aval du CA pour rendre une réponse en fin de journée à Meghni, à
travers son manager au sujet de l’entame des négociations ou de les reporter.

Le joueur n’est pas prêt
à attendre le MCA
jusqu’à la fin de la
semaine

Alors qu’il attendait, hier, une réponse de la part du Mouloudia, afin

qu’un billet d’avion lui soit envoyé
par la direction du club, Meghni
n’est pas prêt à attendre le Doyen
jusqu’à la fin de semaine, car le CSC
insiste pour son recrutement et il n’hésitera pas à
donner son
accord,
même s’il a
un penchant
pour le
MCA.
D’après
les échos,
on laisse
entendre
que même
si les pensionnaires
d’Hydra ne lui
rendent pas une réponse, Meghni est attendu aujourd’hui ou au plus tard ce
jeudi en Algérie pour passer aux négociations avec le CSC.
K. M.

09

Mercredi 24 juin 2015

comme le laissent croire
certains.

Annoncé
pour hier, Rafik
Bouderbal a retardé
son voyage sur Alger de
24 heures. Le joueur est
donc attendu cet aprèsmidi à l’aéroport HouariBoumediène, en
provenance de Paris.
Ce dernier, qui a
choisi la compagnie Aigle Azur
pour rallier la capitale, devait informer en cours
de journée les dirigeants de
l’heure exacte de
son arrivée.
Ainsi, et sauf revirement de
dernière minute, le joueur
sera aujourd’hui à
Alger pour
poursuivre les
négociations. Il
y a donc de fortes
chances pour qu’il
soit la sixième recrue
de ce mercato estival.

Il a rassuré Hadj
Ahmed de son
engagement avec le
Mouloudia

Même s’il a déjà négocié avec
les responsables du MCA, Bouderabl est annoncé dans d’autres
clubs, à l’image de la JSK et du
MCO. Toutefois, le joueur a rassuré Hadj Ahmed au sujet de son
engagement avec le Mouloudia, affirmant qu’il ne se déplacera à Alger
que dans ce sens et non pour négocier avec d’autres formations,

Un dernier round de
négociations pour
procéder à la signature
du contrat

D’après une source fiable, le Mouloudia est très intéressé par le recrutement de Bouderbal et c’est la
raison pour laquelle les dirigeants du club l’ont attendu durant toute
cette période. La
même source
ajoute que certains détails seront abordés
lors de ce dernier round de
négociations
qui ne sera
qu’une formalité au
sujet des
modalités de
son paiement, avant
de passer à la
signature du
contrat.

S’il ne
vient pas,
sa piste
sera
abandonnée

Pour les pensionnaires
d’Hydra, si le joueur reporte sa
venue une énième fois, à ce moment-là, ces derniers n’hésiteront
pas à écarter sa piste, même s’ils
souhaitent bénéficier de ses services,
car le MCA veut en finir avec l’opération recrutement le plus tôt possible et répondre favorablement à la
demande du staff technique qui veut
avoir tout l’effectif sous sa coupe à la
reprise des entraînements.

Hadj Ahmed :

K. M.

«Rien ne bloque le
recrutement de Bouderbal»

Afin de se faire une idée globale
sur le recrutement, nous avons
pris attache avec le numéro deux
du Mouloudia, Rafik Hadj
Ahmed, qui nous dira : «Pour ce
qui est de Bouderbal, il devait être
à Alger aujourd’hui (Ndlr, mardi),
mais il a retardé sa venue d’un
jour, sans aucun problème. Nous
sommes intéressés par son recrutement, mais cela reste tributaire de
l’issue des négociations qu’on mè-

«Je suis toujours en
contact avec le
manager de Saïd
Salah Eddine»

nera avec lui ce mercredi.»

Il faut savoir que le MCA tient
au recrutement l’Ethiopien Saïd
Salah Eddine. A ce propos, Hadj
Ahmed dira : «Je suis toujours en
contact avec le manager de Saïd

Salah Eddine. Le joueur devait
même discuter avec les responsables de son équipe, hier, après le
match qui devait opposer Al Ahly
à Petrogite. Donc, je ne veux rien
vous dire de plus tant que je ne suis
pas au courant des nouveaux rebondissements, mais on est optimistes
concernant
son
recrutement.»

K. M.

Saïd Meghni : «On ne demandera
pas une fortune au MCA»

Avant même que les responsables
algérois ne rendent la réponse,
nous avons contacté le frère de
Mourad Meghni, Saïd, qui nous
dira : «Effectivement, il y a un
contact officiel avec le MCA et le
CSC, et comme vous le savez, Mourad a un penchant pour le Mouloudia, puisque à l’époque, Saïfi lui dit
beaucoup de bien de l’équipe. Ce qui
nous intéresse le plus, c’est le challenge
sportif et on ne va pas demander au Mouloudia une fortune, on souhaite juste que Mourad soit estimé à sa juste valeur.»

«Le Mouloudia a le droit
de s’informer sur l’état de santé
de Mourad»

En évoquant les intentions du Mouloudia de s’in-

former sur l’état de santé de Mourad Meghni et de
lui passer les tests médicaux nécessaires, son frère
nous répondra : «Le Mouloudia a le droit de s’informer sur l’état de santé de Mourad et il est logique
qu’il passe des tests médicaux. Tout le monde sait
que Mourad a été opéré du genou, mais il est en bon
état de santé.»

«Son seul manager en Algérie
est Hamid Latrèche»

Sachant que certaines parties voulaient s’interférer dans le transfert de Meghni, même si c’est
Hamid Latrèche qui s’est occupé des tractations
entre lui et le MCA, à ce sujet, il nous rétorquera :
«Le seul manager et interlocuteur de Mourad en Algérie, c’est Hamid Latrèche et c’est lui qui a établi le
contact avec le MCA et le CSC.»
K. M

N° 3046

10

Mercredi 24 juin 2015

www.lebuteur.com

MOB

Coup d’œil

Ligue 1 Mobilis

Aït Ouamar ne sera
pas Béjaoui

À la recherche d’un nouveau
récupérateur en prévision de la
saison prochaine, les dirigeants
se sont brûlé les ailes dans de
nombreuses pistes, à commencer par celle qui mène à Heriat
et Boussaïd, qui ont prolongé
avec leurs clubs. Les responsables se sont tournés vers une
autre cible. Ces derniers ont
pris attache avec Hamza Aït
Ouamar, le milieu de terrain
harrachi. Seulement, ce dernier
qui s’est montré très chaud à
l’idée de tenter une expérience
au MOB n’a pas pu récupérer
ses papiers. Du coup, il s’est vu
obliger de rester à l’USMH du
moment qu’il est lié pour une
autre saison avec ce club.

Reprise avec six
joueurs seulement !

Benchaïra proposé

A

près plus d’un mois de repos,
les joueurs béjaouis ont repris,
avant-hier, le chemin des entraînements, à 22h, au stade de
l'Unité-Maghrébine sous la houlette de
Mourad Taïri et Amar Allou, le DTS du
club béjaoui. Cette première séance de la
saison a été caractérisée par la présence
d'un bon nombre de supporters venus voir
de près leur nouvelle équipe. On a noté
aussi l'absence de la majorité des joueurs,
dont les nouvelles recrues. Lors de cette
séance de travail, seuls six joueurs étaient
présents, il s’agit de Ferhat, Bâaouali,
Domrane, Tedjar et les deux espoirs promus, Sidi Salah et Mouhli. C'était une
séance légère qui a duré au maximum une

heure. Après plus de 50 minutes de footing, le petit groupe s’est adonné à
quelques exercices d'étirements, avant de
rejoindre le vestiaire.

Tedjar, le seul nouveau
présent
Parmi les six nouvelles recrues, un seul
joueur était présent à la reprise, il a été
présenté à ses coéquipiers, il s’agit de Sâad
Tedjar qui est entré directement dans
l’ambiance. Les autres, Mebarki, Hadji,
Lakhdari, Mâamar Youcef et Daïf, devraient rallier le groupe au plus tard demain, afin de commencer leur préparation
comme convenu avec la direction.

Guedjali présent en tenue de ville

Présent depuis lundi dernier au stade, le latéral
gauche du MOB, Mounir Guedjali, a été informé par la
direction qu’il ne sera pas retenu. Ainsi, le joueur a
demandé d’abord à rencontrer le président dans une
ultime tentative de trouver une solution à l’amiable pour la résiliation du contrat. D’après un dirigeant, le président et les autres membres de la
commission de recrutement ont accepté de le
recevoir aujourd’hui dans la matinée afin de
trouver une solution et résilier son contrat.

Des séances légères
avant la rupture du jeûne

Il est utile de signaler que les deux
séances effectuées avant-hier étaient les
première durant cette période de Ramadhan pour la formation béjaouie qui a
débuté sa préparation en vue de la nouvelle saison dans les délais cette fois-ci
contrairement à la saison dernière.
Afin d’éviter la fatigue durant cette période, les membres du staff technique
ont décidé toutefois de baisser la charge
durant cette période, notamment lors des
premières séances de travail avant la rupture du jeûne.

Les tests médicaux cette
semaine

Les joueurs, qui ont débuté la préparation
cette semaine, devront passer des tests médiaux. Cela concernera les anciens , du moment que les nouvelles recrues ont déjà passé
les visites médicales lors de leur engagement. Juste après, ils devront rallier ce
jeudi, dans la soirée, la Tunisie, pour peaufiner leur préparation estivale au centre
sportif de Aïn Draham. Le regroupement
s’étalera sur 13 jours et le retour de la délégation est prévu le 9 juillet prochain.

Départ jeudi soir vers Aïn
Draham

Les Béjaous vont se rendre dès ce jeudi
en Tunisie pour une durée de 13 jours. Ce
premier stage se déroulera à Aïn Draham
et sera consacré à un travail de fond, tant
le site de Ain Draham répond parfaitement aux besoins de l’équipe pour ce premier cycle de préparation. Cela dit, nous
avons appris que les Vert et Noir vont
disputer deux matchs amicaux face à
l’Olympique de Beja pour permettre à
l’entraîneur Geiger d’avoir une idée sur
les joueurs qui seront mis à l’essai, à savoir Boulenouar et les autres espoirs qui
seront du voyage.

La direction exige la
présence de tout le
monde lors des
prochaines séances

Conscient de l’importance d’une bonne
préparation pour son équipe cet été, la direction a exigé la présence de tous les
joueurs, dès cette première semaine, à l’entraînement, ne voulant en aucun cas voir
des joueurs rater les premières séances de
préparation. Pour leur part, les supporters
attendent avec impatience de voir la nouvelle version de leur équipe. Ils sont attendus en masse aujourd’hui au stade pour
découvrir les autres nouvelles recrues qui
n’ont pas assisté aux deux premières

séances de lundi et mardi.

Les supporters en
force

Ce qui a vraiment caractérisé cette première séance de la saison qui s'est déroulée avant-hier, avant la rupture du jeûne,
c'est la présence en masse des supporters
du MOB. Plus de 200 ont pris place sur les
gradins du stade de l'Unité-Maghrébine
pour découvrir leur équipe favorite version 2015-2016. Ces derniers n'ont pas hésité à se diriger, à l'issue de cette séance,
vers l'entrée des vestiaires pour discuter
avec les joueurs et prendre des photos
avec Tedjar, le seul nouveau présent.
S.A.

Tant que le MOB n'aura pas
encore clos son recrutement,
les managers continueront à
envoyer au quotidien des CV à
la direction béjaouie. Après
plusieurs pistes de joueurs de
Ligue 1 Mobilis, voilà qu’un
autre de palier inférieur a été
proposé hier à la direction. Il
s'agit de Mohamed Benchaïra,
le milieu de terrain de l’OM.
Ce dernier aurait même affiché
son désir de venir jouer au
MOB. D'après la même source,
il est en fin de contrat avec son
club. Pour l'instant, la direction
béjaouie n'a toujours pas tranché, du moment que ce joueur
est soumis aussi à libération.
S.A.

Domrane met la
direction dans
l’embarras

Présent à la séance de reprise malgré sa libération

C

omme annoncé par
nos soins, l’axial du
Mouloudia de Béjaïa, Jugurtha Domrane, traverse une période
difficile et n’arrive pas à s’adapter
à son nouvel entourage. En plus
de cette mauvaise passe, le joueur
est indésirable au sein de son
club, dans la mesure où la direction ne compte plus sur lui et ne
veut même pas en entendre parler.
Ce dernier a donc été libéré par
l’ancien staff et la direction maintient toujours cette position même
après le départ de Amrani. A cet
effet, la direction béjaouie, qui a pris
la décision de se séparer de son attaquant cet été, a officiellement saisi le
manager pour trouver une solution rapide à son joueur. Les dirigeants ont
prié son agent de lui trouver un club preneur dans les meilleurs délais, sinon ils
procéderont à la résiliation de son contrat.
Toutefois, il faut dire que malgré cette décision, la direction n’a toujours pas procédé à
la résiliation du contrat de ce joueur qui,
jusqu’à prouve du contraire, est toujours mobiste.

Il refuse de résilier son contrat
avant de percevoir ses
indemnités

La semaine dernière, le joueur a été convoqué
par les responsables du MOB. Il s’attendait à tout

sauf qu’on lui demande de résilier son contrat, il
était très surpris par l’attitude à son encontre de
son employeur. En demandant les explications nécessaires à ses interlocuteurs au sujet de cette décision, ces derniers lui ont affirmé que c’est pour
insuffisance technique qu’il sera libéré. N’étant pas
convaincu, le joueur a refusé de résilier son
contrat tant qu’il n’aura pas touché l’intégralité de
son argent. Autrement dit, les responsables doivent trouver une solution à l’amiable, car le joueur
réclame tout simplement douze mois de salaires
en guise d’indemnités et deux autres qu’il a déjà
travaillés et il n’est pas prêt à cette résiliation sans
qu’il soit indemnisé. Rappelons que ce joueur a
signé un contrat de dix-huit mois, l’hiver dernier,
en faveur du MOB.

Il s’entraîne
comme si de rien n’était

Même si la direction a déjà pris la décision de le
libérer, Jugurtha Domrane, qui a rejoint le MOB
l’été dernier, veut rester pour prouver au staff
technique ce qu'il sait faire sur un terrain. N'ayant
pas donné satisfaction, le staff technique n'a pas
hésité à le mettre sur la liste des libérés. Toutefois,
cela n'a pas contrarié Domrane qui a refusé de
quitter le club, lui qui veut aller au bout de son
contrat, dans l'espoir de rebondir la saison prochaine et prouver qu'il a vraiment sa place dans
cette équipe béjaouie. Mieux, le Franco-Algérien,
qui s'est présenté avant-hier à Béjaïa a même pris
part à la séance de reprise. Il ne veut pas perdre
ses droits et c’est pour cette raison qu’il a même
ramené un huissier de justice.
S.A.

Coup d’œil

Ligue 1 Mobilis

MOB

Comme annoncé par nos soins, la direction a procédé à la résiliation des contrats de certains joueurs
liés avec le club afin de laisser la place pour d’autres
nouvelles recrues qui débarqueront cette semaine à
Béjaïa. Tout en parlant des recrues, le MOB a déjà
assuré six nouveaux joueurs et trois autres jeunes espoirs. Toutefois, il semble que certains ne sont pas satisfaits du recrutement de certains, à l’image de
Messaoudi qui a suscité la polémique au sein de
l’équipe ces derniers jours. A en croire une source
digne de foi, on laisse entendre que ce joueur
risque de voir son contrat résilié lors des
prochaines heures, bien que jusqu’à présent aucune décision officielle n’ait été
prise à son encontre.

Il serait très proche
du RCR

Bien qu'il
soit encore
sous contrat
avec le MOB,
le défenseur
axial du MOB
ferait l'objet d'une
sollicitation de la
part du RC Relizane. Selon
l'entourage du
club vert et
noir, Abdelkader Messaoudi veut
rempiler à prix
d'or en plaçant la barre
très haut juste pour
marchander sa lettre de
libération. Cependant,
les dirigeants du MOB
ne veulent pas céder le
joueur pour des
miettes, quoique le
joueur qui a réalisé un
parcours mitigé cette
saison, ait proposé apparemment une séparation à l’amiable.

Mercredi 24 juin 2015

Chettal

Messaoudi
pourrait être libéré

N° 3046

«Cette saison
sera la mienne»

www.lebuteur.com

RCA

Alors Djameleddine,
comment ça se passe pour
vous durant ce mois de
Ramadhan ?
Le plus normalement
du monde. Je passe ce
mois à l’instar des Algériens avec les
amis et ma famille. Toutefois,
il faut dire que
nous les joueurs,
on n’a pas trop
de temps pour
savourer ce moment avec nos familles du fait que
depuis quelques
années on en est
toujours loin.
Après un moment d’hésitation,
vous avez décidé de
rester au MOB, un commentaire ?
Je suis très content d'avoir
pris cette décision et du dénouement trouvé avec la direction, je ne pense pas
trouver mieux ailleurs. J'ai
choisi la stabilité avec l'objectif de réaliser une bonne
saison. Les supporters aussi
avaient un rôle très important car ici je me sens bien et
ces derniers m’estiment
beaucoup et cela n’est pas

La reprise reportée au 1er juillet

L

a reprise de l’entraînement
a été, une nouvelle fois, reportée. La raison est que
les dernières semaines
étaient riches en rebondissements. On veut que le
jour de la reprise, l'ensemble de l'effectif
soit présent. Les joueurs, anciens et nouveaux doivent être au rendez-vous le 1er
juillet prochain au stade de l'Arbâa.

Dziri : «Le groupe sera
prêt le jour de la reprise»

Même si les avis divergent en ce qui
concerne le recrutement qui a été effectué jusque-là, l'entraîneur du RCA, Billel Dziri, se veut rassurant : «Le report de
la date de reprise de l’entraînement
n'aura aucune incidence sur la préparation de la nouvelle saison. Le plus important est que le groupe soit de qualité et
surtout réceptif. C'est exactement le cas
au RCA. A partir de là, on ne peut
qu'être optimistes. Rien ne sera laissé au
hasard et l'équipe sera prête le jour de la
reprise du championnat.»

«Les supporters seront
fiers de leur équipe»

Pour Billel Dziri, les supporters n'ont
aucun souci à se faire en ce qui concerne
l'avenir de leur équipe : «Les joueurs qui
composeront l'effectif seront mis dans les
meilleures conditions pour qu’ils s’expriment du mieux qu’ils peuvent sur le terrain. Notre objectif est de monter une
équipe qui durera dans le temps et c’est ce
qui explique la politique de rajeunissement qui a été prônée. D’un autre côté, il

y a obligation de résultat, car les joueurs
sont payés pour effectuer un travail et ce
dernier doit être bien fait. Une chose est
sûre, les supporters seront fiers de leur
équipe.»

Une préparation
en deux phases

En ce qui concerne la préparation
d'avant-saison, il a été convenu la tenue
de deux stages successifs. Le premier se
déroulera à l'Arbâa et débutera le 1er
juillet. Il se poursuivra jusqu'à la fin du
mois de Ramadhan. Un gros volume
horaire sera consacré au travail foncier.
Juste après l'Aïd El fitr, les joueurs auront droit à trois jours de repos. Après
cela, ils prendront la route vers la Tunisie. Les dirigeants et les membres du
staff se sont entendus sur la durée du

stage qui se déroulera en Tunisie. Elle
s’étalera sur deux semaines. Cette période est jugée suffisante par Billel Dziri
pour parfaire la condition physique des
joueurs et effectuer un travail intéressant sur le plan technico-tactique.

Les membres du staff
connus

Les techniciens qui seconderont Billel
Dziri dans sa tâche sont connus. Il s'agit
d'abord de Benmellat qui entraînera les
gardiens de but. L'adjoint entraîneur
sera Bousbiaa. Dziri Billel connaît parfaitement ces deux techniciens car ils
étaient tous deux à l'USMA. Bousbiaa y
occupait les fonctions de DTS des
jeunes catégories. Le rôle de préparateur
physique sera confié à Laâdane.
M. A.

rien à mon avis. Je suis
chanceux d’être traité de la
sorte par les Crabes.
Certains disent que le départ de Amrani vous a
motivé encore plus, le
confirmez-vous ?
Non, ce n’est pas vrai.
Certes, avec lui, je n’ai pas
beaucoup joué lors de la
dernière saison, mais il m’a
gardé toujours dans ses
plans en vue de la saison
prochaine. C’est dire seulement que mon renouvellement au MOB n’a aucun
rapport avec le départ du
coach Amrani à qui on souhaite tous bonne chance
avec sa nouvelle équipe en
Arabie Saoudite.
Quel jugement portezvous sur les nouvelles recrues ?
En toute sincérité, je
pense que le recrutement effectué par la direction est judicieux. Je peux aussi dire
que les nouvelles recrues
vont certainement donner
un plus à cette équipe, d’autant que la plupart des
joueurs sont très jeunes et
détermines. Il nous manque
encore quelques joueurs expérimentés, mais je pense
que dans l’ensemble on a un

11

bon groupe.
Sur un plan personnel,
quel sera votre objectif
avec le MOB la saison
prochaine ?
Mon objectif est de continuer sur ma lancée et de
réaliser une bonne saison
avec mon club. Je compte
marquer beaucoup de buts
et aider mon équipe à réaliser le rêve des supporters
qui est de faire mieux que la
saison écoulée.
Mais cette saison, il va falloir vous imposer, vous
savez ?
C’est clair, je ferai de mon
mieux pour le faire. J’exploiterai chaque occasion que
me donnera l’entraîneur
pour me distinguer. C’est
vrai que la concurrence sera
très rude au milieu aussi car
ce compartiment se compose de joueurs de qualité
qui méritent tous cette place
de titulaire, mais rien ne me
fait peur, je connais bien de
quoi je suis capable et je
ferai en sorte de le concrétiser sur le terrain. Cette saison sera la mienne, je vais
gagner ma place.
Entretien réalisé par
S.A.

Nedjar : «J'ai été
marginalisé»
Avant toute chose, qu'en
est-il de votre situation
vis-à-vis du club ?
Je suis en position d'attente. Jusqu'à l'heure actuelle, aucun dirigeant n'a
pris langue avec moi. Je suis
encore sous contrat et cela
jusqu'au mois de juin 2016.
Mon destin se trouve entre
les mains des dirigeants.
Est-ce que vous avez demandé des explications ?
Absolument. J'ai saisi à
plusieurs reprises les dirigeants et le vice-président
pour savoir si mon nom figurait dans la liste des libérés. A chaque fois, on m'a
répondu que ce n'était pas le
cas et que je devais patienter.
Est-ce que le fait de
n'avoir que très peu joué
la saison passée vous met
en position indélicate ?
Il faut savoir que si je n'ai
pratiquement pas joué, c'est
que j'ai été marginalisé. Cela
n'avait rien à voir avec mes
qualités techniques.
C'est pour moi une année
noire que je dois effacer de
ma mémoire.
Pensez-vous avoir les
qualités pour postuler

pour une place dans
l'équipe ?
Absolument. Il y a un
nouveau staff et ce seront les
meilleurs qui seront alignés.
A moi de montrer mes qualités sur le terrain.
Il y a un nouvel entraîneur au RCA. Que pensez-vous de lui ?
Je ne le connais que de réputation. C’est quelqu’un qui
connaît parfaitement le football au vu de son parcours.
Maintenant, moi, personnellement, je suis prêt à travailler avec l’entraîneur qui est
en place sans aucun problème.
Pensez-vous que le RCA
peut réussir sa saison ?
Il est trop tôt pour parler
de cela car il faut certaines
conditions et il n’y a aucune
raison pour qu’elles ne
soient pas remplies à l'Arbâa. Le RCA a toutes ses
chances, surtout que cette
saison, les choses semblent
aller dans le bon sens. À
nous de travailler, de nous
préparer et aussi d’avoir ce
mental indispensable pour
aller de l’avant.
Entretien réalisé par M. A.

12

Mercredi 24 juin 2015

www.lebuteur.com

et
et un
un attaquant
attaquant pour
pour
clore
clore le
le recrutement
recrutement

N

ous avons appris
d’une source
proche du club
que les dirigeants des Vert
et Noir de Cirta
ont contacté les joueurs libérés
pour procéder aux démarches liées
à leur départ, surtout que le temps
ne joue ni en faveur de l’administration constantinoise ni en faveur
des joueurs d’ailleurs.

Bracci a déjà établi la liste

Comme nous l’avions indiqué
lors de nos précédentes éditions,
François Bracci a déjà établi la liste
des joueurs à libérer. Une liste qui
a, cependant, connu quelques
changements. En effet, le coach ne
voulait libérer certains qu’en fonction des arrivées qu’allait enregistrer le club.

L’effectif compte
21 joueurs

Le maintien d’Alion Fa, le défenseur sénégalais, pour la saison
prochaine et le recrutement de
quatre joueurs, à savoir Mekkaoui,
Cheklam, Aksas et Gharbi, ramène
le nombre de joueurs que compte
l’effectif constantinois à 21
joueurs.

Il a décidé de maintenir
les trois gardiens

Après avoir longtemps annoncé
qu’un gardien allait quitter le navire du CSC et que la direction allait procéder au recrutement d’un
nouveau gardien pour concurrencer Cédric, le technicien des Vert
et Noir aurait finalement décidé de
garder les trois portiers en place
pour le prochain exercice. Ainsi,

PUB

Cédric, Dahmane et Ghoul se disputeront une place de titulaire
dans le onze de Bracci.

Neuf éléments sur la liste
des libérés

François Bracci a décidé de libérer pas moins de neuf joueurs.
Seuls ceux ayant donné satisfaction durant l’exercice précédent
seront maintenus. Ainsi, en plus
des trois keepers, le technicien a
décidé de maintenir les défenseurs
Remache, Bahri, Bencherifa et
Djeghbala, les milieux de terrain
Boucherit, Guerabis, Djilaline et
Sameur, ainsi que les attaquants
Boulemdais et Messadia. Pour ce
qui est du milieu de terrain Anane,
l’entraîneur ne s’est toujours pas
prononcé sur son cas. Le joueur
demeure dans la liste d’attente.

Les non maintenus sont
toujours sous contrat

La totalité des joueurs concernés par la liste des libérés sont
toujours liés au club. Chose qui
pourrait poser certainement problème aux dirigeants du CSC, qui
sont amenés à trouver un terrain
d’entente avec les libérés dans les
jours à venir.

Seuls Bouhenna, Berthé et
Allag étaient en fin de
contrat

Les défenseurs Bouhenna et
Berthé, ainsi que le milieu de terrain Allag demeurent les seuls
joueurs qui étaient en fin de
contrat. Le premier a rejoint le
Mouloudia d’Alger. Le deuxième
n’a toujours pas trouvé un point de
chute, tandis que le dernier a retrouvé son ancien club, le NAHD.

CSC

Coup d’œil

Ligue 1 Mobilis

Hadj Aissa proposé

Selon une source proche des dirigeants clubistes, un
manager aurait proposé l’ancien meneur de jeu de l’Entente de Sétif et de l’Equipe nationale, Lazhar Hadj Aissa
(31 ans), au directeur général du CSC, Mohamed Haddad.
La même source ajoute que l’entraîneur en chef ne semble
pas emballé à l’idée d’engager l’ex-international algérien
qui a évolué durant les six derniers mois dans un club de
D2 saoudienne. Après avoir quitté l’ESS au mois de janvier,
il a participé à 11 matchs sur 15 possibles.

Il était plusieurs fois proche de
signer avec les Constantinois

Ce n’est pas la première fois que le nom du
« Baggio arabe » est lié aux Vert et Noir de
Cirta. La dernière fois où l’on a parlé de sa
venue, ce fut au temps de Belhout qui a insisté pour l’avoir dans son effectif. Cependant, la venue de Hadj Aissa ne s’est jamais
concrétisée pour des raisons qu’on ignore.

La libération logique de
Moulay, Rani et M’Baye

Les fans constantinois estiment
que la libération des trois joueurs
est, somme toute, très logique
surtout qu’ils n’ont pas pu
s’adapter, se contentant de maigres apparitions.

Le coach pas très chaud
pour son engagement

Pourtant à la recherche d’un meneur de
jeu, le technicien français ne semble pas
très emballé à l’idée d’engager Hadj Aissa.
Selon Bracci, il a perdu de son génie et ne
pourra pas apporter le plus qu’on attend
de lui. Raison pour laquelle il a été libéré
par l’ESS.
H.S.

Le recrutement de
Mekkaoui est derrière la
libération de Bellakhdar

Le retour de celui qui a fait
les beaux jours du CSC lors de
ses deux saisons passées
avec les Clubistes, Zinedine
Mekkaoui
(27 ans), a sans nul doute
été derrière la décision de
l’entraîneur des Sanafir de
se séparer de Bellakhdar
(35 ans). Selon notre
source, François Bracci
serait très satisfait du recrutement du joueur
formé à l’USMA.

Bezzaz, un meneur
de jeu et un
attaquant en vue

Selon une source proche
du CSC, le premier responsable à la barre technique a
demandé à ses dirigeants
de recruter, au plus vite,
un meneur de jeu et un attaquant africain de talent
ou un attaquant issu du
championnat local. Ces
deux joueurs viendraient s’ajouter au retour du chouchou des
Sanafir, Yacine Bezzaz.
Hamza S.

Le club pourrait
perdre Hamdi

du côté de
Longtemps annoncé
-algérien,
nco
fra
nt
ua
taq
Cirta, l’at
loigner. En
s’é
ble
sem
i,
md
Billel Ha
rce proche des
effet, selon une sou
aurait récemr
eu
jou
le
,
Clubistes
du RC Lens,
re
off
e
un
u
ment reç
française. La
2
ue
Lig
la
de
un club
e le joueur
qu
ute
ajo
rce
même sou
l’offre des
r
pa
llé
ba
em
s
serait trè
Lensois.

L’entra

îneur l’a encensé

Les Sanafir préparent
une grande fête pour
le 117e anniversaire
du Doyen

A l’occasion du 117e anniversaire de la
fondation du CSC, le doyen des clubs algériens, les Sanafir préparent une grande
fête. Un « craquage » et beaucoup d’autres activités sont prévus. Des drapeaux
et des messages de soutien pour le club
vont aussi être déployés dans toute la
ville.

né les vidéos
Après avoir vision
Bracci a lonis
nço
Fra
r,
du joueu
joueur et a
le

cen
en
t
guemen
pour l’engal
ava
son
é
nn
même do
ral du CSC,


r
eu
ect
ger. Le dir
a lui aussi
i
qu
,
ad
dd
Ha
d
Mohame
joueur, a
du
s
éo
vid
les
visionné
manason
c
ave
e
ach
att
alors pris
ger.

Rendez-vous jeudi
à minuit

Le début des festivités aura lieu dans
la nuit de jeudi à vendredi, à minuit.
Les Sanafir se rassembleront au centreville puis se dirigeront vers le grand
pont. Sur ce pont, un grand craquage
de fumigènes aura lieu, selon notre
source. Ce qui donnera un très beau
spectacle aux habitants de la ville de
Cirta qui afficheront certainement leur
fierté de supporter ce club.
Hamza S.

Le Buteur du 24-06-2015

Un
Un meneur
meneur de
de jeu
jeu
N° 3046

USMA
Berrefane : «Je ne serai pas
content si je ne joue pas, mais
il nous faut un bon résultat»
Coup d’œil

Ligue 1 Mobilis

www.lebuteur.com

N° 3046

13

Mercredi 24 juin 2015

L’un des trois gardiens de but de l’USMA, Mourad Berrefane, parle du stage de la préparation et de la rencontre face à l’ESS. En outre, il affirme qu’il faut éviter la défaite dès l’entame de la compétition, tout
en relevant son envie de jouer malgré la concurrence de Mansouri.
fectué un bon travail, je pense que par rapport à cela, je dis qu’on est capable de revenir
avec un bon résultat de Sétif.
Mais il n’y a pas eu de matchs amicaux...
Pour toutes les équipes pas seulement
nous, je pense qu’une ou deux rencontres
amicales nous auraient fait du bien durant ce
stage, malheureusement, on avait programmé
un match qui a été finalement annulé, on va
dire qu’on a pu remplacer les matchs amicaux
par des exercices bien définis pour être prêt
face à l’entente.
Avec l’absence de Zema, songez-vous à le
remplacer ?
C’est une rencontre de Ligue des champions, les joueurs dans leur ensemble voudront y prendre part, c’est pour cela qu’il faut
être prêts à tous moments. En plus, la rencontre se jouera ici en Algérie et en soirée ramadhanesque et dans le stade de Sétif qui
affichera certainement complet. Devant
toutes ces données, je dis et le redis, chaque
joueur voudra y prendre part, et moi j’en fais
partie.
Mais Mansouri ne va pas lâcher, lui qui
revient en force après toute l’expérience
qu’il a accumulée...
C’est normal, lui aussi voudra y prendre
part mais en toute franchise, je ne serai pas
content, je risque d’avoir une dent contre
quelqu’un si je ne joue pas. Je ne suis pas un
égoïste, moi ou lui le plus important, c’est
qu’on ne doit pas passer à côté de la plaque, il
ne faut pas qu’on se retrouve en bas du tableau au début de la compétition.
Zema sera de retour après ce match et là,
l’un d’entre vous deviendra troisième gar-

dien...
Je pense que le bénéficiaire sera
l’USMA, avec trois gardiens de but
d’expérience, et celui qui sera à la troisième place sera le grand perdant à
un degré moindre le second. Ceci dit,
la concurrence sera rude entre nous,
et cela ne peut qu’être bénéfique
pour l’équipe qui à coup sûr n’aura
pas de crise de gardiens.
Ça ne sera pas facile pour le coach
de choisir ?
Ce ne sera pas facile, il a Zema l’international, moi qui était second la saison passée, et
Mansouri qui revient avec une belle saison au
MOB, je ne voudrais pas être à la place du
coach.
Le troisième ne sera pas content, non ?
Certainement, c’est difficile de concevoir
cette idée de troisième gardien, ce n’est pas facile, ni pour le gardien et encore moins pour
le coach, qui doit désigner le classement des
trois, ce sera compliqué pour lui, je lui dis
bon courage.
Une dernière question, vous allez entamer cette épreuve sans entraîneur, votre
commentaire ?
Bon, je ne pense pas que ce sera un grand
problème ou handicap pour nous, car les
joueurs ont une grande expérience, ajouter à
cela la présence du staff composé de Zeghdoud, Hamdi, Mohamedi et Benhaha ainsi
que le duo Meah-Hadj Adlen, ça c’est un
staff complet non ? Eux aussi vont relever le
défi avec nous.
Entretien réalisé par Mohamed Z.

La présentation des nouveaux joueurs reportée…

Prévue pour hier soir, la présentation des nouveaux joueurs de l’USMA a été
reportée pour des raisons qu’on ignore. Les responsables usmistes devront en
tout cas présenter leurs nouvelles têtes, ce qui devrait se faire durant la semaine
prochaine

… ainsi que la conférence de presse

C’est l’heure des reports chez les Rouge et Noir, après avoir reporté la présentation des nouveaux joueurs, certainement pour la semaine prochaine, les dirigeants du club usmiste ont innové encore en reportant la conférence de presse
du mercredi, seulement ils nous doivent des explications…

Meftah absent à cause de son fils

Etant absent lors de la séance d’avant-hier, le latéral droit des Rouge et Noir
Mohamed Rabie Meftah a été autorisé par son staff technique suite à un imprévu

L’équipe sera à Sétif ce jeudi

L’USMA a demandé deux
séances au 8-Mai

De retour du Maroc depuis dimanche dernier, les
camarades de Khoualed se rendront demain jeudi
dans la ville de Sétif, soit quarante-huit heures avant
l’empoignade qui les opposera aux Sétifiens. Une fois
dans la ville des hauts plateaux, les Rouge et Noir
ambitionnent de s’entrainer deux fois sur la pelouse
du 8-Mai. Pour ce faire, la direction du club aurait
l'intention d'entrer en contact avec son homologue
de Sétif pour lui demander de mettre à sa disposition
le terrain lors de deux séances d’entrainements,
selon les règlements de la CAF qui stipulent que les
formations ayant des terrains en synthétique devront
le céder à leur adversaire pour deux séances. Or,
pour les Usmistes ainsi que les Sétifiens le problème
ne réside pas dans les règlements, qui sont en fait
clairs, mais plutôt dans l’organisation et le temps. En
effet, si on part du principe que les joueurs de l’Entente devront s’entrainer le même jour à la même
heure (soirée), les visiteurs quant à eux ne pourront
pas y être, et du coup ça poserait problème aux Sétifiens aussi qui seraient contraints d’aller chercher ailleurs, alors qu’ils sont chez eux. Pour cela, nous
dit-on, les Ententistes devront garder leur créneau
du jeudi soir, au moment où les Usmistes devront
aller sur un autre terrain. Et là, les gars de Ain El
Fouara auraient tenté de mettre leurs hôtes dans les
meilleures conditions, ils auraient à cet effet préparé
le terrain des 500 Logements où l’USMA devra effectuer sa première séance d’entrainement. Outre cette
séance, les camarades de Zemma n’auront pas de
soucis à se faire pour la séance du lendemain, celleci est programmée à coup sûr sur le terrain principal
du 8-Mai. Enfin, il est utile de rappeler que la direction de l’USMA n’a pas encore tranché quant au lieu
d’hébergement de leur équipe, chose qui est d’habitude faite à l’avance.

M.Z.

Pub

de taille. Le joueur a dû les appeler en urgence pour les aviser de la maladie de
son fils qu'il a dû transporter aux urgences.

Amrane et Aklil vont avoir leurs papiers

Les deux jeunes espoirs de l’USMA, Amrane et Aklil, devront être libérés par la
direction, les deux joueurs qui sont arrivés à maturité vont bénéficier de leurs papiers pour aller monnayer leur talent dans une autre formation.

Redouani et Ardji se sont entraînés avec les A
Les deux jeunes joueurs des Rouge et Noir espoirs se sont entrainés hier avec
leurs ainés, il s’agit de Redouani et Ardji. La séance a eu lieu au stade Bologhine
en soirée devant quelques inconditionnels sur les gradins.

1re séance de
travail pour
Benayada

Le fait marquant lors de la séance
d’entrainement d’hier est la venue du
nouveau défenseur Hocine Benayada. Le
néo-Usmiste a mis le pied au stade Bologhine sous les couleurs de l’USMA
pour la première fois depuis son
recrutement.

M.Z.

Le Buteur ddu 24-06-2015

Où en est la préparation après votre retour du Maroc ?
Après notre retour du Maroc dimanche
passé, on avait repris dans la soirée de lundi,
il y avait tout l’effectif aux entraînements, tout
cela dans une ambiance bon enfant. Ceci dit,
il va falloir continuer à travailler afin d’être
bien prêts pour la rencontre face à l’Entente.
Jusque-là, nous sommes dans les temps, et
rien n’est oublié ou laissé au hasard par nos
techniciens.
Vous allez chez le champion d’Afrique,
comment voyez-vous cette rencontre ?
Je pense que la rencontre va être très disputée et difficile de surcroît, où l’adversaire
jouera chez lui devant ses supporters, en plus
de remettre en jeu son trophée, ceci dit, nous
devons être au rendez-vous afin d’avoir tous
les atouts de notre côté. Nous devons entamer cette compétition avec une bonne note,
le résultat du premier match est très important pour la suite.
Ça vous arrive d’en parlez entre vous les
joueurs ?
Bien sûr qu’on en parle, on est dans le
même groupe non ? On a les mêmes objectifs
ce n’est pas possible de ne pas en parler.
Certes, ce n’est pas tous les jours, mais on le
fait aux entraînements et à l’approche du rendez-vous, on parle aussi des solutions à apporter à certains aspects, ou des correctifs, je
pense que cela fait partie de la préparation
psychologique du groupe aussi.
Revenons au stage, quel jugement lui donneriez-vous ?
Je pense que le stage a été très bénéfique
pour nous, durant la semaine passée on a ef-

Mana : «Il n'y a pas
N° 3046

14

Mercredi 24 juin 2015

www.lebuteur.com

d'affaire Aït Ouamar»

N

ous avons joint hier le président de l’USMH, pour nous faire un
commentaire sur les contacts du joueur avec le MOB, il nous dira
: «J'ai comme l'impression qu'on veut faire de ce recrutement le
feuilleton de l'été. Sinon, pourquoi parle-t-on encore d'un joueur
qui est sous contrat et qui a encore une fois réitéré son engagement avec
l’USMH après m’avoir donné son accord définitif pour rester avec nous. Permettez-moi de vous dire que tout ce que l'on raconte sur Aït Ouamar n'est,
pour moi, qu'une stratégie pour discréditer le joueur aux yeux des supporters de l'USMH. Croyez-moi, nous n’avons pas le moindre doute sur
ses intentions ou sur son manque d'intérêt pour l'USMH. Aït Ouamar
nous a à maintes fois prouvé son intérêt et sa grande considération
pour l'USMH. Il a refusé toutes les offres qui lui sont parvenues de
toutes parts pour signer à l'USM Harrach.» Pour conclure et mettre fin
à la spéculation, le président du club nous rajoutera : «Tout ce que j'ai
à dire, c'est que nous, en tant que direction, nous avons une grande
confiance en notre joueur. Après nous avoir donné son accord pour
rester, ce joueur a fait un choix définitif et il l'a fait sans aucune
pression. De ce fait, il sera bel et bien à l'USMH et je suis sûr qu'il
défendra crânement les couleurs du club.»

USMH

Ligue 1 Mobilis

Transfert d’Abid à l’étranger
Mana tiendra compte de l'avis de
l'entraîneur et des membres du CA»

Et même s'il est convaincu que l'offre pourrait arranger les affaires du club et du joueur, le premier
responsable banlieusard ne veut pas se précipiter et
compte d'abord associer toutes les parties concernées, notamment l'entraîneur Boualem Charef. «Je
dois connaître d'abord l'avis de l'entraîneur Boualem Charef et les membres du conseil d'administration avant de rendre ma réponse.» Sur
ce point justement, nous apprenons d'une
source bien au fait des affaires du club,
que le premier responsable technique
s'oppose catégoriquement quant à
cette transaction, estimant, dans ce
sillage, que son joueur n’est pas encore prêt pour une carrière professionnelle en Europe. Charef croit
en l'étoile du jeune joueur qui, à
ses yeux, est capable de décrocher un contrat en Europe dans
un futur proche. Affaire à suivre
encore...

Gharbi veut renégocier
un nouveau contrat

D'aucuns à El Harrach s'interrogent sur l'absence de Gharbi, qui
est considéré comme un des cadres
de l'équipe. Des absences assimilées à un boycott, mais cela n'en
est vraiment pas un. En fait, ce
joueur a déjà donné son accord
définitif pour rempiler et devait
rejoindre le groupe dès samedi.
Cependant, il veut profiter encore des vacances d'été. Et pour
justifier son absence, il affirme
qu'il est dans l'attente de rencontrer le président Mana pour
une renégociation d’un nouveau
contrat et donc probablement une
augmentation de salaire avant de
reprendre les entraînements.
N. R.

«Je demande à nos amis du MOB de le
laisser tranquille»

Le président de l'USMH était dans tous ses états hier, après
avoir appris que la direction du MOB insiste sur le recrutement d’Aït Ouamar. Il n'était pas autant en colère contre le
joueur qu'envers la direction du MOB qui met la pression
sur le joueur pour lui faire changer d'avis. Pour le premier
responsable de l'USMH, cette façon de faire n'est pas du
tout professionnelle. «Nous sommes passés à l'ère du professionnalisme, nous devons maintenant nous comporter en
professionnels. Le professionnalisme ne concerne pas uniquement les joueurs mais aussi les dirigeants. Cela dit, si elle
a vraiment contacté Aït Ouamar, je dirais que cette façon de
faire n'est pas professionnelle, en plus d'être incorrecte. Pour
cela, je me permets de demander au président du MOB de
laisser tranquille le joueur.»
N. R.

Les supporters satisfaits du
recrutement, en attendant la suite…

El Harrach ne veut plus de lui

«Kara n’aura pas sa libération
sans
passer par les négociations»
A El Harrach, l’affaire Kara ne constitue pas vraiment un évènement la
présence de gardiens confirmés comme Limane, Belabès et la nouvelle recrue Zeghbi sont déjà là. Même Charef ne compte plus sur les services de
ce joueur. Joint par téléphone hier, un dirigeant de l’USMH nous a fait savoir qu’un éventuel départ de Kara n’est pas une perte pour le club. Selon
une source autorisée, on apprend que les dirigeants de l’USMH sont quasicertains que Kara n’aura pas sa libération sans passer par les négociations,
comme nous l’a avoué un responsable de l’USMH dans un récent entretien :
«Kara se casse la tête pour rien, concernant sa libération. Il s’entête à avoir raison alors qu’il fait fausse route et n’obtiendra pas gain de cause.»
N. R.

Hetabi à la recherche
d'un autre club

Après avoir entamé la prépal
ration sous la houlette de son
coach Boualem Charef, le jeune
espoir Hetabi a arrêté l'entraînement avec l'équipe harrachie.
Selon nos sources, le joueur qui a
été laissé libre, devrait effectuer
des tests avec d'autres équipes. Le
président Mana lui a promis que
dans le cas où il trouvera un club
preneur, il lui remettrait sans problème sa lettre de libération.

Du biquotidien au
menu

Charef a rendu le programme
l
à la direction. Les joueurs
sont depuis hier soumis à un travail et un biquotidien avec un seul
changement. La première séance
se déroulera à 18h et la seconde
dans la soirée, à partir de 23h. Un
programme qui sera poursuivi
pendant toute la semaine.

Les joueurs signeront
le règlement intérieur à
leur retour du stage
Le conseil d'administration
l
devra élaborer dans les plus
brefs délais le règlement intérieur

du club. Il sera, selon nos informations, proposé aux joueurs à la signature à leur retour du stage
d’Aïn Témouchent.

Coup d’œil

Les supporters de l’USMH, qui commençaient à s'inquiéter de l’avenir de leur
équipe, après le départ de Mazari et Mebarki, ont poussé un ouf de soulagement après le recrutement de plusieurs éléments, et surtout des deux émigrés
Boghida (Bergerac) et Lebihi (Kaspovar) qui ont signé un contrat de deux ans
avant-hier. Cela dit, le recrutement de ces deux éléments a soulagé les fans de
l'équipe qui voient leur équipe déjà bien lotie, se renforcer par de tels joueurs.
«C’est un recrutement sans grand nom certes, mais qui peuvent apporter un plus
à notre équipe. Il n’est pas facile de remplacer des joueurs comme Mazari, Mebarki, Kara, Ziane Cherif et Boumechra mais ceux qui sont arrivés ne sont pas
mauvais aussi. Ce sont donc deux très bonnes affaires, en attendant les autres recrues, car notre équipe aura encore besoin d'autres grosses pointures pour viser les
premiers rôles la saison prochaine.»
N. R.

Khiat entame les entraînements
Il veut finaliser le plus vite possible avec l’USMH

Comme annoncé par nos soins, le
président Abdelkader Mana a déjà
négocié avec le défenseur central de
la JSK Khiat, par l'intermédiaire de
son manager. Les deux hommes ont
même trouvé un terrain d'entente sur
tous les volets. Après l'accord du
joueur et de son manager, Mana a
pris attache avec la direction de la
JSK pour négocier la lettre de libération du joueur. Les deux hommes auraient trouvé un accord et le premier
responsable de la formation kabyle a
promis une réponse dans les prochaines heures. Après avoir donné
son accord aux dirigeants de l’USMH,
il pourrait bien finaliser cette semaine
et signer ainsi son contrat avec les
Jaune et Noir si, bien entendu, la direction du club kabyle accepte de le

Communiqué

céder à un prix raisonnable. A titre de
rappel, Khiat est lié avec son club pour
une autre saison. Malgré les offres qu'il
a reçues ces derniers jours, il a déjà
choisi l’USMH pour vivre d'autres sensations. Dans l’attente de l’officialisation
de son transfert à l’USMH et comme
pour prouver sa bonne foi à porter les
couleurs de l’USMH, certains joueurs
parmi les nouvelles recrues ont déjà entamé les entraînements. C’est le cas de
Khiat qui a rejoint le groupe hier pour
entamer les entraînements.

«En principe, je suis à El
Harrach»

Le défenseur central de la JSK est,
selon nos informations, presque acquis
pour ce club. Bien qu’il soit lié à la formation kabyle, les responsables de ce
club ont déjà donné leur accord de

principe aux dirigeants harrachis. Ces
derniers n'attendent donc que sa libération pour signer en faveur de l’USMH.
Pour en savoir plus, on a pris attache
avec le joueur qui a tenu à nous faire
cette déclaration. «Les négociations avec
les responsables de l’USMH ont abouti à
un accord final et d’ailleurs pour prouver
ma bonne foi, j’ai entamé les entraînements. Je peux vous dire donc que c'est
très sérieux entre les deux parties. Je suis
très intéressé de rejoindre ce club qui
compte jouer les premiers rôles la saison
prochaine. Pour le moment, je n'ai rien
signé mais si tout va bien, je signerai
mon nouveau contrat en faveur de
l’USMH la semaine prochaine.»
N. R.

Mobilis lance le service
SMS Info Ramadhan

Avec «Mobinfo», pendant tout le mois sacré de Ramadhan, les clients postpayés
et prépayés de Mobilis pourront profiter de deux bouquets d’informations par SMS
inédits, à un tarif exceptionnel. Accessible sur tous les mobiles, et disponible en
langue arabe et française, «Mobinfo» propose deux bouquets de contenus Ramadhanesques : Douaa, Adhkar, Hadith, Boukalate, recettes, etc…. Bouquet pratique
ou bouquet religieux sont proposés à seulement 35 DA TTC pour tout le mois de Ramadhan, et sont aussi disponibles à la demande pour 4DA TTC/SMS. Pour recevoir
les contenus, il suffit d’envoyer les mots clés par SMS au 620

Coup d’œil

Ligue 1 Mobilis

ESS

N° 3046

www.lebuteur.com

Mercredi 24 juin 2015

Hammar convoque Belameïri
et s’explique avec lui
L’Entente n’a encore rien reçu d’officiel de la part des Koweïtiens

l est vrai qu’on a parlé ces derniers temps du probable départ
de Belameiri au Koweït, de la
somme que pourrait engranger l’Entente grâce à ce transfert et du
contrat juteux que le joueur pourrait
signer mais, apparemment, il n’y a
rien de concret dans tout cela. Tous
les chiffres qui ont été avancés
n’étaient que théoriques et les discussions entre les deux parties
n’étaient que verbales. Rien de
concret n’a, en effet, écrit sur quoi
que ce soit. C’est pour cette raison
que le président Hammar a convoqué Belameiri lundi soir à son bureau pour tout lui expliquer et tirer
les choses au clair dans toute cette
histoire. Le président a expliqué à
son joueur qu’Al Arabi Al Koweïti
s’intéresse effectivement à lui et que
les Koweïtiens lui avaient fait une
belle offre, mais que cette offre n’est
pas encore concrète. « Je n’ai rien reçu
d’écrit de la part des Koweïtiens te
concernant. Nous avons parlé du sujet
et de la possibilité de ce transfert, mais
tout cela reste verbal et pour moi, ce
n’est pas officiel. Tant que la direction
de l’ESS n’a pas reçu une offre officielle
par écrit, je ne considère pas l’offre

I

« Si on ne reçoit rien
d’officiel d’ici vendredi,
tu n’iras nulle part »

concrète », lui a-t-il fait savoir.

Aussi, Hassan Hammar, et afin de
clarifier les choses avec son joueurs,
a indiqué à Belameiri qu’il ne va pas
attendre les Koweïtiens longtemps. «
Je ne peux pas rester comme ça en me
disant il est avec nous, non il n’est pas
avec nous. Le staff technique a aussi
besoin d’être fixé là-dessus, l’entraîneur doit savoir s’il va compter sur toi
ou non, et la direction du club doit savoir si elle recrutera un autre attaquant ou non. On ne peut pas rester
comme ça dans l’incertitude », lui expliquait-il, en lui faisant savoir qu’
«on va les attendre jusqu’à vendredi.
Si on ne reçoit pas une offre officielle
par écrit, on oublie tout et on tourne
cette page ».

Sétif et tu vas prolonger ton
contrat d’une autre année
», lui a-t-il demandé en
lui proposant une augmentation de son salaire
dans le cas où le joueur
accepterait de prolonger. L’attaquant sétifien
s’est dit d’accord, mais
il est sûr qu’il va partir. Il aurait fait savoir
à
son
président, avant de
quitter son bureau, que l’offre
des Koweïtiens
lui parviendra
par écrit avant
vendredi.
S. B.

« Et tu dois prolonger
ton contrat »

Hammar a donc préféré mettre
tout sur la table et être le plus clair
possible. Il a bien fait comprendre à
Belameiri qu’il gère un club et qu’il
veille à son intérêt. « Si je ne reçois
rien d’ici vendredi, tu resteras à

Le boss promet une prime de 20 millions

La direction de l’Entente
semble accorder une grande
importance au match de samedi prochain face à l’USMA
et tient à mettre ses joueurs
dans les meilleures conditions
possibles pour qu’ils réussissent
cette première sortie de la
phase de poules de la Ligue des
champions africaine. Ainsi, on

apprend que le président de
l’ES Sétif, afin de motiver ses
gars, leur a promis une prime
de 20 millions de centimes en
cas de victoire face à l’USMA,
une somme qui peut bien avoir
de l’effet sur les coéquipiers de
Younès. Cela se passe au moment où le premier responsable
du club songe en plus à avancer

Transfert de Djahnit

Le président va exiger
le paiement des 200 000
dollars en une seule fois

n attendant que le cas de Belameiri s’éclaircisse, Akram Djahnit, lui, a obtenu le visa d’entrée
au Koweït, au même titre que le président Hammar qui va l’accompagner la
semaine prochaine, après le match
face à l’USMA, pour mener les négociations à terme en finalisant toutes les
questions qui restaient en suspens.
Car il y a un point que la direction de
l’ESS tient à clarifier avec son homologue koweïtienne, c’est les modalités
de paiement de l’indemnité de transfert de Djahnit qui est de l’ordre de
200 000 dollars. Après avoir vécu de
mauvaises expériences des clubs saoudiens notamment, Hammar ne veut
plus revivre cela et tient à prendre ses
précautions. Il veut, en effet, que sa direction encaisse les 200 000 dollars en
une seule fois. Car en 2010, lors du
transfert de Ziaya à Al Ittihad Djeddah, il manquait 150 000 dollars que
le club saoudien n’a pas payés jusqu’à
aujourd’hui. Idem en ce qui concerne
le transfert de Delhoum qui est parti
en 2014 à Anasr Assaoudi qui doit encore, jusqu’à maintenant, 100 000 dollars qui représentent la deuxième
tranche du transfert de Delhoum.
Tout cela, l’Entente ne veut plus le revivre et c’est pour cela qu’elle va exiger
le paiement du montant du transfert
en une seule partie.
Djahnit fera ses adieux ce
samedi
au public sétifien
On pensait que Djahnit allait joueur

E

à ses joueurs un mois de salaire,
chose qui n’a jamais été fait
jusque-là sous l’ère du professionnalisme en Algérie, sachant
que la direction de l’Entente ne
doit plus aucun sou à ses
joueurs concernant les salaires
de la saison précédente qu’elle
vient de régulariser.

les deux prochains matchs de son
équipe en Ligue des champions africaine, respectivement
contre l’USMA et le
MCEE, mais apparemment, le match de samedi
prochain sera son dernier avec l’ESS. Le meneur de jeu sétifien se
rendra au Koweït juste
après la rencontre face
aux Rouge et Noir et il
y a de fortes chances
pour qu’il intègre
directement les
rangs de sa nouvelle
équipe. Ainsi, le
match de ce samedi
sera le dernier
d’Akram Djahnit
sous les couleurs de
l’Entente et ça va
être l’occasion pour
lui de faire ses
adieux au public sétifien après quatre
ans passés avec
l’équipe fanion, quatre années qui ont
été couronnées de six
titres à qui il a largement contribué, dont
le plus important est
celui de la Ligue des
champions africaine
où il a été décisif à
plusieurs reprises.
S. B

15

Visite surprise
du wali au
stade 8-Mai-45

La wali de Sétif Mohamed Bouderbali a effectué avant-hier soir
une visite d’inspection inattendue
au stade 8-Mai-45 pour voir où en
sont les travaux à quelques jours de
la réception de l’USM Alger pour le
compte de la première journée de
la phase des poules de la LDC. C’est
sans protocole et sans annoncer sa
venue que le wali de Sétif a débarqué sur les lieux. Il était même vêtu
d’une tenue de sport. Dès qu’ils ont
eu vent de la visite, le président de
l’ESS, le DJS et le directeur du stade
se sont rendus à leur tour sur les
lieux pour l’accompagner et lui expliquer tout ce qui a été fait et ce
qui ne l’a pas encore été. Globalement, Mohamed Bouderbali a été
satisfait de l’avancement des travaux étant donné que le plus gros a
été fait, puisque l’opération du nettoyage devait commencer hier soir.

Les travaux seront
achevés aujourd’hui

Le premier responsable de l’entreprise qui s’occupe du projet lui a
tout expliqué et lui fait savoir que
tous les travaux qui devaient se
faire avant le match de l’USMA
prendront fin aujourd’hui mercredi. Et tout ce qui peut attendre
sera repris après le match. En tout
Belameiri
cas, les points importants qui
et Zerara
avaient fait l’objet de réserves de
régularisés
la part de la commission de la
Avant-hier lundi, lorsque Belameiri s’est
CAF ont tous été pris en priorendu au bureau de Hassan Hammar pour disrité et tous les travaux qui
cuter de l’offre d’Al Arabi Al Koweïti, l’attaquant
concernaient les remarques
sétifien était accompagné de son coéquipier Toudes inspecteurs de la CAF
fik Zerara. C’est le président qui les a convoqués
ont été faits, entre autres le
pour régulariser leur situation financière et leur réaménagement de la tribune
octroyer deux salaires qui restaient encore imofficielle et l’installation des
payés. C’est à cause du retard qu’ils ont efnouveaux sièges qui va se faire
fectué pour rejoindre le groupe qu’ils
dans les heures qui viennent.
n’ont pas été payés en même
Il a demandé
temps que les autres
l’ouverture
d’un
joueurs.

Il s’entraîne depuis hier avec l’équipe

Chérifi sétifien jusqu’en juin 2017
Comme nous l’indiquions hier,
Redouane Chérifi s’est déplacé
bel et bien à Sétif et a pris part
hier soir à la séance d’entraînement de l’Entente, comme l’avait
annoncé Hammar à son entraîneur dimanche dernier
lorsqu’il l’avait prévenu de
son arrivée en compagnie de
Rebiai. L’on comprend donc
que Chérifi est officiellement Sétifien après avoir
tout réglé avec son club et
après avoir reçu des garanties de la part de la
Ligue de football professionnel qui l’a
considéré comme
une victime
suite à la
mauvaise
foi de l’exprésident
de
l’USMBA
qui n’est
pas allé
déposer à
la ligue l’avenant signé en
cours de saison entre
Chérifi et la
direction le
donnant
libre de tout
engagement
en fin de
saison. Par
ailleurs,

Rebiai et Chérifi effectueront aujourd’hui les examens médicaux
d’usage afin de pouvoir compléter leurs dossiers de qualification. On apprend d’ailleurs que
lesdits dossiers vont être déposés
aujourd’hui au niveau de la LFP.
La direction va le
présenter aujourd’hui
officiellement à la presse
Nous avons déjà indiqué que
cela fait environs neuf jours que
Chérifi a signé à l’ESS, mais en
raison de son cas qui n’était pas
encore clair, on a fait taire l’information et on n’a pas voulu
l’ébruiter. A présent que tout est
réglé, la direction du club entend
organiser aujourd’hui mercredi
une petite cérémonie pour présenter officiellement l’ex-défenseur de Bel Abbès comme étant
une nouvelle recrue du club avec
le maillot officiel de l’ESS. Car le
joueur devra rejoindre la sélection olympique à partir de demain à l’occasion du nouveau
regroupement qui débutera ce
jeudi.
Il touchera un salaire de
80 millions
Il est à noter par ailleurs que
Chérifi s’est engagé avec l’Entente avec un contrat de deux
ans moyennant un salaire de 80
millions de centimes et une
avance de trois mois qu’il avait
encaissée juste après la fin du
dernier stage de la sélection
olympique, avant de rentrer chez
lui en effet.
S. B.

portail derrière la
tribune découverte
et l’installation de
plateformes pour les
caméras

Le wali de Sétif a toutefois ordonné pour que d’autres travaux
soient entrepris après le match du
27 juin, entre autres, l’ouverture
d’un portail derrière la grande tribune découverte afin de faciliter la
sortie des supporters et de leur éviter les bousculades au niveau des
autres portails. Aussi, il a demandé
l’installation de deux plateformes
sur la tribune recouverte pour l’emplacement de deux caméras de la
télévision et c’est ce qui sera fait
après le match de samedi prochain.

Il a demandé au
responsable du club
où il en est avec le
recrutement

Mohamed Bouderbali n’a pas fini
cette visite sans poser quelques
questions à Hammar au sujet de
l’actualité de l’Entente. Le wali s’est
montré un peu curieux et a voulu
savoir où en était l’opération recrutement, la préparation du match
face à l’USMA et tout ce qui
concerne l’actualité de l’Entente. Il
a eu en effet une longue discussion
en tête-à-tête avec le président Hassan Hammar.
K. L.

N° 3046

16

Mercredi 24 juin 2015

MCO

www.lebuteur.com

Négociations avec les cadres de
l’équipe la semaine prochaine

A

lors que l’opération recrutement touche à sa fin, le président Ahmed Belhadj est
appelé à pencher sur le cas
des cadres de l’équipe, notamment les
joueurs en fin de contrat. Il faut dire
que l’entraîneur, lors de sa dernière déclaration accordée sur ces mêmes colonnes, a lancé un message net et clair à
Baba en lui demandant à titre nominatif le maintien des joueurs en fin de
contrat. Cavalli a, en effet, évoqué les
noms de Heriat, Belabbès, Benchaâ et
Belarbi dont le contrat vient d’expirer.
Préoccupé toutefois par cette opération,
Ahmed Belhadj a promis de mettre le
cap sur les négociations avec les cadres
en fin de contrat. Il devra aborder ces
éléments à partir de la semaine prochaine. «Comme veut la coutume, j’ai
commencé l’opération recrutement afin
d’assurer la venue de certains joueurs,
histoire de renforcer des postes où nous
avons signalé quelques défaillances»,
dira Ahmed Belhadj, avant d’ajouter :
«En ce qui concerne les joueurs en fin

Admis sur la liste des libérés,
l’attaquant Walid Athmani, qui
n’a pas signé sa résiliation de
contrat, sera finalement retenu
dans l’effectif du Mouloudia. En
effet, le joueur en question qui a
réussi à jouer quelques matches
donnant même des satisfactions
a été, après mûre réflexion du
président, repêché. C’est Ahmed
Belhadj qui a lui-même
confirmé le maintien du transfuge de l’ASM Oran. Il faut dire
que le départ de Nekkache suivi
par celui de Hichem Cherif a
obligé la direction du club à
garder Walid Athmani qui fera,
à l’occasion, mieux que la saison
passée.

Heriat en route vers
le MOB

Apparemment, le milieu de
terrain Hamza Heriat ne rempilera pas au Mouloudia d’Oran
suite à l’échec des négociations
avec le président à deux reprises. Contacté également par
le MO Béjaïa, le joueur aurait
tout conclu avec le détenteur de
la Coupe d’Algérie avant de lui
demander 24h de réflexion. Si
jamais Baba ne répondra pas favorablement à ses exigences,
l’enfant de Biskra ralliera la ville
de Yemma Gouraya pour se
produire au Mouloudia de Béjaïa. Il faut dire aussi que la signature de Benyahia, l’ex-joueur
de Nîmes, qui a été présenté
comme une star, a poussé Baba
à ne pas relancer Hamza Heriat.

Bientôt une réunion
du CA

Selon nos informations, une
réunion du CA devra être organisée afin que certaines décisions puissent être prises. Il se
pourrait qu’il y aurait quelques
remaniements dans certains
postes de la SSPA, a-t-on appris
de la même source.

Les anciens font preuve de
patience

Il faut dire que les anciens joueurs ne
se sont guère montrés inquiets. Mis à
part Hichem Chérif qui s’est senti indésirable en signant à Blida et Heriat qui
veut trancher dans l’immédiat sur son
avenir, aucun autre élément que ce soit
les joueurs libres ou sous contrat n’a
pris attache avec Baba pour évoquer
son avenir. Sachant que la reprise des
entraînements n’est fixée qu’au 3 juillet
prochain, c'est-à-dire dans vingt jours,
les cadres de l’équipe continuent à profiter de cette longue période de vacances avant de passer à la table des
négociations. Six éléments sont en fin

Darbo, septième
recrue

Le Mouloudia d’Oran
vient d’engager une septième recrue. Il s’agit de
l’attaquant gambien,
Alieu Darbo, qui se
trouvait à Oran depuis
deux jours. Arrivé en
provenance de Göteborg
via Paris, le joueur, qui
évoluait en championnat
de la Suède, a dû subir
des tests médicaux qui se
sont avérés négatifs.
C’est à partir de ce bilan
médial que la direction
du MCO a décidé de
procéder à la cérémonie
de signature qui a eu lieu
hier après-midi du côté
du complexe touristique
de Mezghena. Le joueur
a signé un contrat de
deux ans au profit des
Hamraoua.

Makusu devra
boucler le
recrutement

A en croire le président, Ahmed Belhadj, le
Mouloudia d’Oran devra
engager un huitième et
dernier joueur avant de
boucler cette opération
recrutement qu’il juge de
judicieuse. En effet, le
premier responsable du
club d’El Hamri veut accéder au vœu de son entraîneur qui a réclamé le
retour du Congolais,
Jean Marc Makusu, qui a
intégré le club l’hiver
passé mais sans être qualifié. Le joueur devra revenir, selon nos
informations, sous
forme de prêt pour une
période d’une année. Il
sera attendu à Oran en
début du mois de juillet.
A. L.

Ligue 1 Mobilis

Larbi

«J’ai commencé les
entraînements en solo»

Après une période de repos bien méritée, le milieu de terrain des Hamraoua, Kamel Larbi, a retrouvé le chemin des entraînements pour préparer la reprise du championnat. L’ex-joueur de
l’OGC Nice nous a affirmé hier avoir commencé le travail en solo. «J’ai
passé d’agréables vacances et maintenant, je fais le Ramadhan au milieu
de ma famille, à Nice», affirme Kamel Larbi, avant d’ajouter : «Il y a quelques
jours, j’ai commencé à m’entraîner. Je fais
de contrat. Il s’agit de Heriat,
des footings et quelques exercices. En
Belarbi, Belabbès, Nessakh,
tous les cas, c’est difficile de reBenchaâ et Bencheïkh,
Darbo :
prendre le travail en plein mois
alors que sept joueurs sont
de jeûne.» Le joueur qui est
« Soudani a pesé
encore liés au club jusqu’en
encore sous contrat avec les
dans
mon
choix
»
Rouge et Blanc est consi2016, entre autres BourL'attaquant gambien, Alieu Darbo, qui a
déré comme la révélation
zama, Berradja, Larbi, Namonnayé son talent un peu partout au Vieux
du précédent exercice.
tèche, Merbah, Hamdadou Continent affirme que l'avis de l'international alDevenu une pièce maiîgérien Larbi Hillel Soudani, son ancien coéquipier à
et Zabiaa.
resse dans l’échiquier
Dynamo Zagreb, a pesé sur sa décision de préférer
A. L.
de Jean Michel Cavalli,
le MCO aux autres contacts. « Je suis content d'avoir
Larbi, qui a occupé
signé au Mouloudia. Je me suis renseigné sur cette
plusieurs postes
Baba
équipe à travers mon ancien coéquipier Soudani qui
saison en dénégocie avec m'a conseillé le Mouloudia. Il m'avait dit que ce club cette
fense et au milieu
revient
au
premier
plan
en
championnat
d'Algérie
»,
de terrain, sera
Djediat
dira-t-il, avant d'ajouter : « J'ai beaucoup d'expéun des piliers de
Alors qu'il avait écarté
rience
à
mon
actif.
Je
l’équipe la saila piste de Djediat en prepeux donc donner
son prochaine.
mier lieu, Ahmed Belhadj a
ce
plus
à
l'atfinalement changé d'avis en
A. L.
taque du
relançant le joueur hier aprèsMCO.
»
midi. Le président du Mouloudia
a en effet parlé au joueur au téléphone en entamant les discussions
sur le plan financier. Encore sous
contrat avec le CR Belouizdad, l'ancien joueur du PAC et de l'ASO devra
s'occuper de sa lettre de libération. Il
suffit que les deux parties trouvent
un terrain d'entente sur le plan financier, a-t-on appris.

Athmani

Athmani sera repêché

de contrat, je pense qu’ils connaissent
bien la chanson pour avoir travaillé
avec moi toute une saison. Il y a d’autres qui me connaissent bien. Donc, ils
ne doivent pas s’inquiéter. On va les appeler un par et traiter avec eux. On réglera leur cas dans un laps de temps
relativement court.»

Coup d’œil

Finalement,
Walid
Athmani a
dû rester au
Mouloudia
d’Oran.
Alors que
son nom
figurait sur
la liste des
libérés, le
joueur a été
rassuré par
la suite par
la direction
du club, à
sa tête le
président
Ahmed
Belhadj.

«J’avais accordé la
priorité au MCO»
Apparemment, on vient d’apprendre que vous êtes maintenu dans
l’effectif du Mouloudia, n’est-ce pas ?
Je pense qu’on a fait un tapage médiatique pour rien, au cours de
ces dernières semaines. Personnellement, j’ai appris ma libération
à travers la presse, car aucun dirigeant n’a pris attache avec moi
pour évoquer ce sujet. Au contraire, les frères du président n’ont
pas arrêté de me rassurer. Je n’ai d’ailleurs jamais envisagé à
partir.
Mais votre nom a été mis sur la première liste des libérés
?
Oui, ça je le sais. Personnellement, j’étais paré à toutes
éventualités. C’est vrai que j’ai donné la priorité au Mouloudia. J’avais discuté avec les frères du président qui m’ont demandé de ne faire aucune démarche car j’avais d’autres
contacts. J’étais très correct avec les équipes qui m’ont contacté.
Je leur ai dit que je vais donner la priorité au Mouloudia avant
d’étudier leur proposition.
On suppose que vous vous sentez à l’aise en décidant de rester au Mouloudia…
C’est une question de destin. Personnellement, je suis
quelqu’un qui prône la stabilité. J’ai une saison au Mouloudia,
donc il me faudra une deuxième année pour progresser et
mettre en exergue mon talent.
Quel sera votre objectif la saison prochaine ?
Il est clair que je dois faire mieux que la saison passée.
J’avais réussi à briller par intermittence. Maintenant, je veux
travailler pour atteindre mon objectif qui est de jouer sur ma
véritable valeur.
Ne pensez-vous pas qu’il vous faudrait un but pour que
vous vous libériez ?
Bien que je ne sois pas un avant centre, j’avoue qu’un but
me mettra en confiance. Mais je ne vais pas faire de ça une
obsession. Mon rôle est de faire jouer mes camarades et
trouver des solutions en attaque. J’essayerai d’accomplir
convenablement ma tâche la saison prochaine.

Est-ce que vous avez commencé les entraînements ?
Oui bien sûr. Je m’entraîne en solo depuis quelque
temps déjà. Je me contente de footing avant la reprise
officielle des entraînements. Comme ça, je me sentirai
plus à l’aise lors de la reprise du travail.
Entretien réalisé par Amine L.

N° 3046

16

Mercredi 24 juin 2015

MCO

www.lebuteur.com

Négociations avec les cadres de
l’équipe la semaine prochaine

A

lors que l’opération recrutement touche à sa fin, le président Ahmed Belhadj est
appelé à pencher sur le cas
des cadres de l’équipe, notamment les
joueurs en fin de contrat. Il faut dire
que l’entraîneur, lors de sa dernière déclaration accordée sur ces mêmes colonnes, a lancé un message net et clair à
Baba en lui demandant à titre nominatif le maintien des joueurs en fin de
contrat. Cavalli a, en effet, évoqué les
noms de Heriat, Belabbès, Benchaâ et
Belarbi dont le contrat vient d’expirer.
Préoccupé toutefois par cette opération,
Ahmed Belhadj a promis de mettre le
cap sur les négociations avec les cadres
en fin de contrat. Il devra aborder ces
éléments à partir de la semaine prochaine. «Comme veut la coutume, j’ai
commencé l’opération recrutement afin
d’assurer la venue de certains joueurs,
histoire de renforcer des postes où nous
avons signalé quelques défaillances»,
dira Ahmed Belhadj, avant d’ajouter :
«En ce qui concerne les joueurs en fin

Admis sur la liste des libérés,
l’attaquant Walid Athmani, qui
n’a pas signé sa résiliation de
contrat, sera finalement retenu
dans l’effectif du Mouloudia. En
effet, le joueur en question qui a
réussi à jouer quelques matches
donnant même des satisfactions
a été, après mûre réflexion du
président, repêché. C’est Ahmed
Belhadj qui a lui-même
confirmé le maintien du transfuge de l’ASM Oran. Il faut dire
que le départ de Nekkache suivi
par celui de Hichem Cherif a
obligé la direction du club à
garder Walid Athmani qui fera,
à l’occasion, mieux que la saison
passée.

Heriat en route vers
le MOB

Apparemment, le milieu de
terrain Hamza Heriat ne rempilera pas au Mouloudia d’Oran
suite à l’échec des négociations
avec le président à deux reprises. Contacté également par
le MO Béjaïa, le joueur aurait
tout conclu avec le détenteur de
la Coupe d’Algérie avant de lui
demander 24h de réflexion. Si
jamais Baba ne répondra pas favorablement à ses exigences,
l’enfant de Biskra ralliera la ville
de Yemma Gouraya pour se
produire au Mouloudia de Béjaïa. Il faut dire aussi que la signature de Benyahia, l’ex-joueur
de Nîmes, qui a été présenté
comme une star, a poussé Baba
à ne pas relancer Hamza Heriat.

Bientôt une réunion
du CA

Selon nos informations, une
réunion du CA devra être organisée afin que certaines décisions puissent être prises. Il se
pourrait qu’il y aurait quelques
remaniements dans certains
postes de la SSPA, a-t-on appris
de la même source.

Les anciens font preuve de
patience

Il faut dire que les anciens joueurs ne
se sont guère montrés inquiets. Mis à
part Hichem Chérif qui s’est senti indésirable en signant à Blida et Heriat qui
veut trancher dans l’immédiat sur son
avenir, aucun autre élément que ce soit
les joueurs libres ou sous contrat n’a
pris attache avec Baba pour évoquer
son avenir. Sachant que la reprise des
entraînements n’est fixée qu’au 3 juillet
prochain, c'est-à-dire dans vingt jours,
les cadres de l’équipe continuent à profiter de cette longue période de vacances avant de passer à la table des
négociations. Six éléments sont en fin

Darbo, septième
recrue

Le Mouloudia d’Oran
vient d’engager une septième recrue. Il s’agit de
l’attaquant gambien,
Alieu Darbo, qui se
trouvait à Oran depuis
deux jours. Arrivé en
provenance de Göteborg
via Paris, le joueur, qui
évoluait en championnat
de la Suède, a dû subir
des tests médicaux qui se
sont avérés négatifs.
C’est à partir de ce bilan
médial que la direction
du MCO a décidé de
procéder à la cérémonie
de signature qui a eu lieu
hier après-midi du côté
du complexe touristique
de Mezghena. Le joueur
a signé un contrat de
deux ans au profit des
Hamraoua.

Makusu devra
boucler le
recrutement

A en croire le président, Ahmed Belhadj, le
Mouloudia d’Oran devra
engager un huitième et
dernier joueur avant de
boucler cette opération
recrutement qu’il juge de
judicieuse. En effet, le
premier responsable du
club d’El Hamri veut accéder au vœu de son entraîneur qui a réclamé le
retour du Congolais,
Jean Marc Makusu, qui a
intégré le club l’hiver
passé mais sans être qualifié. Le joueur devra revenir, selon nos
informations, sous
forme de prêt pour une
période d’une année. Il
sera attendu à Oran en
début du mois de juillet.
A. L.

Ligue 1 Mobilis

Larbi

«J’ai commencé les
entraînements en solo»

Après une période de repos bien méritée, le milieu de terrain des Hamraoua, Kamel Larbi, a retrouvé le chemin des entraînements pour préparer la reprise du championnat. L’ex-joueur de
l’OGC Nice nous a affirmé hier avoir commencé le travail en solo. «J’ai
passé d’agréables vacances et maintenant, je fais le Ramadhan au milieu
de ma famille, à Nice», affirme Kamel Larbi, avant d’ajouter : «Il y a quelques
jours, j’ai commencé à m’entraîner. Je fais
de contrat. Il s’agit de Heriat,
des footings et quelques exercices. En
Belarbi, Belabbès, Nessakh,
tous les cas, c’est difficile de reBenchaâ et Bencheïkh,
Darbo :
prendre le travail en plein mois
alors que sept joueurs sont
de jeûne.» Le joueur qui est
« Soudani a pesé
encore liés au club jusqu’en
encore sous contrat avec les
dans
mon
choix
»
Rouge et Blanc est consi2016, entre autres BourL'attaquant gambien, Alieu Darbo, qui a
déré comme la révélation
zama, Berradja, Larbi, Namonnayé son talent un peu partout au Vieux
du précédent exercice.
tèche, Merbah, Hamdadou Continent affirme que l'avis de l'international alDevenu une pièce maiîgérien Larbi Hillel Soudani, son ancien coéquipier à
et Zabiaa.
resse dans l’échiquier
Dynamo Zagreb, a pesé sur sa décision de préférer
A. L.
de Jean Michel Cavalli,
le MCO aux autres contacts. « Je suis content d'avoir
Larbi, qui a occupé
signé au Mouloudia. Je me suis renseigné sur cette
plusieurs postes
Baba
équipe à travers mon ancien coéquipier Soudani qui
saison en dénégocie avec m'a conseillé le Mouloudia. Il m'avait dit que ce club cette
fense et au milieu
revient
au
premier
plan
en
championnat
d'Algérie
»,
de terrain, sera
Djediat
dira-t-il, avant d'ajouter : « J'ai beaucoup d'expéun des piliers de
Alors qu'il avait écarté
rience
à
mon
actif.
Je
l’équipe la saila piste de Djediat en prepeux donc donner
son prochaine.
mier lieu, Ahmed Belhadj a
ce
plus
à
l'atfinalement changé d'avis en
A. L.
taque du
relançant le joueur hier aprèsMCO.
»
midi. Le président du Mouloudia
a en effet parlé au joueur au téléphone en entamant les discussions
sur le plan financier. Encore sous
contrat avec le CR Belouizdad, l'ancien joueur du PAC et de l'ASO devra
s'occuper de sa lettre de libération. Il
suffit que les deux parties trouvent
un terrain d'entente sur le plan financier, a-t-on appris.

Athmani

Athmani sera repêché

de contrat, je pense qu’ils connaissent
bien la chanson pour avoir travaillé
avec moi toute une saison. Il y a d’autres qui me connaissent bien. Donc, ils
ne doivent pas s’inquiéter. On va les appeler un par et traiter avec eux. On réglera leur cas dans un laps de temps
relativement court.»

Coup d’œil

Finalement,
Walid
Athmani a
dû rester au
Mouloudia
d’Oran.
Alors que
son nom
figurait sur
la liste des
libérés, le
joueur a été
rassuré par
la suite par
la direction
du club, à
sa tête le
président
Ahmed
Belhadj.

«J’avais accordé la
priorité au MCO»
Apparemment, on vient d’apprendre que vous êtes maintenu dans
l’effectif du Mouloudia, n’est-ce pas ?
Je pense qu’on a fait un tapage médiatique pour rien, au cours de
ces dernières semaines. Personnellement, j’ai appris ma libération
à travers la presse, car aucun dirigeant n’a pris attache avec moi
pour évoquer ce sujet. Au contraire, les frères du président n’ont
pas arrêté de me rassurer. Je n’ai d’ailleurs jamais envisagé à
partir.
Mais votre nom a été mis sur la première liste des libérés
?
Oui, ça je le sais. Personnellement, j’étais paré à toutes
éventualités. C’est vrai que j’ai donné la priorité au Mouloudia. J’avais discuté avec les frères du président qui m’ont demandé de ne faire aucune démarche car j’avais d’autres
contacts. J’étais très correct avec les équipes qui m’ont contacté.
Je leur ai dit que je vais donner la priorité au Mouloudia avant
d’étudier leur proposition.
On suppose que vous vous sentez à l’aise en décidant de rester au Mouloudia…
C’est une question de destin. Personnellement, je suis
quelqu’un qui prône la stabilité. J’ai une saison au Mouloudia,
donc il me faudra une deuxième année pour progresser et
mettre en exergue mon talent.
Quel sera votre objectif la saison prochaine ?
Il est clair que je dois faire mieux que la saison passée.
J’avais réussi à briller par intermittence. Maintenant, je veux
travailler pour atteindre mon objectif qui est de jouer sur ma
véritable valeur.
Ne pensez-vous pas qu’il vous faudrait un but pour que
vous vous libériez ?
Bien que je ne sois pas un avant centre, j’avoue qu’un but
me mettra en confiance. Mais je ne vais pas faire de ça une
obsession. Mon rôle est de faire jouer mes camarades et
trouver des solutions en attaque. J’essayerai d’accomplir
convenablement ma tâche la saison prochaine.

Est-ce que vous avez commencé les entraînements ?
Oui bien sûr. Je m’entraîne en solo depuis quelque
temps déjà. Je me contente de footing avant la reprise
officielle des entraînements. Comme ça, je me sentirai
plus à l’aise lors de la reprise du travail.
Entretien réalisé par Amine L.

18

A

N° 3046

Mercredi 24 juin 2015

www.lebuteur.com

JSMB

Alors que l’AGO de demain est porteuse d’espoir :

Beaucoup de défis attendent la nouvelle direction
lors que le président
CSA/JSMB,
Chemini Abdelhamid, a
décidé de se retirer de la gestion des affaires du club,
comptant concrétiser cela lors
des travaux de l’AGO prévue
pour demain, jeudi, à la maison de la culture de Béjaia, il
est attendu à ce qu’un nouveau bureau soit élu dans les
jours à venir afin d’assurer les
préparatifs de la nouvelle saison. La nouvelle direction, qui
aura pour mission d’assurer la
gestion des affaires du club
pour la saison prochaine,
n’aura pas la tâche facile dans
la mesure où elle sera appelée
à relever beaucoup de défis
pour se permettre de réaliser
les objectifs tracés et être à la
hauteur des attentes des nombreux fans qui ne veulent pas
vivre d’autres déceptions après celles vécues lors des deux précédentes saisons.
Ainsi donc, ayant enchaîné deux saisons
où les résultats n’ont pas suivi puisque le
club a difficilement assuré son maintien la
saison écoulée, la nouvelle équipe dirigeante doit impérativement éviter les erreurs du passé et surtout prendre les
choses très au sérieux pour permettre à la
JSMB de retrouver sa vraie place.

Eviter les mauvais scénarios
à l’avenir

Ainsi donc, en attendant de connaître
l’identité de la nouvelle équipe dirigeante
étant donné que l’équipe est actuellement
dans le flou total en raison de l’absence
d’un conseil d’administration, les dirigeants, dont le frère de l’ex-président de la

A

MCS

Bekhtaoui, Saadi,
Zahzouh et Ferloul
rempilent

L

es cadres de l’équipe du
MCS sont passés au
bureau du président
du MCS, Abdelkader Bouarara. Les trois défenseurs,
Bekhtaoui, Zahzouh et Ferloul
et le milieu du terrain, Saadi.
Ces quatre éléments ont trouvé
un terrain d’entente avec le président du MCS concernant les
mensualités de la saison passées et sont arrivés à un accord
pour rempiler avec cette
équipe de Saida.
A.B.

Ligue 2 Mobilis
Le DRBT veut
Chibane

Face au flou qui persiste au club de la
JSMB, plusieurs équipes sont déjà dans la
course contre la montre pour se renforcer
en cette période des transferts. De ce fait,
très convoité sur le marché bien qu’il se
trouve sous contrat, l’attaquant, Chibane,
vient de recevoir une nouvelle offre émanant du nouveau promu, le DRB Tadjenanet. D’ailleurs, le joueur, tout en affichant
son inquiétude quant à l’avenir, n’a pas encore pris de décision dans la mesure où il
veut avoir une discussion avec les dirigeants.

Le CSC contacte Kacem

Pendant que la JSMB se trouve confrontée à une crise multidimensionnelle en raison de l’absence d’un staff dirigeant en
mesure de gérer les affaires du club, les
joueurs continuent de faire l’objet de
convoitises en cette période estivale. C’est
ainsi que le jeune portier, Kacem, vient
d’être contacté par la formation du CS
Constantine qui veut s’attacher ses services.
C’est dire que les joueurs pourraient décider de partir dans le cas où le flou persisterait.
SSPA/JSMB, Zahir Tiab, est annoncé avec
insistance, qui prendront en main l’équipe,
doivent éviter les erreurs du passé en assurant un bon recrutement durant cette période des transferts. En dépit du retard que
l’équipe accuse en matière de préparation
par rapport à d’autres formations, les fans
du club gardent toujours l’espoir de voir les
nouveaux dirigeants bâtir une grande
équipe en mesure de réussir à faire accéder
l’équipe en Ligue 1 Mobilis. Un vœu qui
demeure réalisable d’autant plus que la disponibilité des moyens financiers permet au
club d’assurer un bon renfort et de se bien
préparer pour la nouvelle saison.

Désormais, la voie est libre
pour les actionnaires

encore prononcés sur leurs intentions
jusqu’à présent, les actionnaires de la
SSPA/JSMB ont la voie libre et peuvent
ainsi trancher sur leur retour à la gestion
des affaires du club après que le sponsor,
Berkati Faouzi, ait décidé de se retirer de la
course pour la présidence du club. S’ajoute
à cela le fait que le président du CSA, Chemini, compte présenter sa démission lors
des travaux de cette AGO qui auront lieu
demain, jeudi. Devant une telle situation,
les actionnaires devraient se réunir les prochaines heures pour prendre la décision
qui sera jugée utile pour l’avenir du club et
élire un nouveau boss à la tête du conseil
d’administration afin de sauver le club qui
traverse une situation très délicate.
H.L.

Les sages du club interpellent les actionnaires

lors que l’on annonce
une réunion dans les
prochains jours pour
prendre une décision, les sages
du club, qui s’inquiètent de plus
en plus pour l’avenir de leur
équipe, ont tenu à interpeller les
actionnaires pour revenir à nouveau à la gestion des affaires du
club et officialiser leur retour
d’autant plus qu’aucune solution
n’est en vue mis à part celle du
conseil d’administration. Mieux
encore, l’on apprend que certains fans du club sont allés voir
les deux frères Tiab (Zahir et
Hafid) pour leur demander de
revenir et de sauver le club.

Coup d’œil

Néanmoins, bien qu’ils ne se soient pas

L’AGO, une étape
importance pour
l’avenir

En attendant la décision des
actionnaires, l’AG Ordinaire du
CSA/JSMB prévue pour demain, jeudi, est capitale pour
l’avenir du club d’autant que les
membres de l’AG sont
conscients de la gravité de la situation dans laquelle se trouve,
depuis plusieurs semaines, le
club qui a besoin de retrouver sa
sérénité dans les plus brefs délais. Face à cela, ils doivent marquer leur présence en force et
surtout trancher en prenant la
meilleure décision. Si l’élection

CABBA

d’un nouveau bureau du CSA
est une nécessité après l’annonce
faite par Chemini de démissionner de son poste, le temps presse
et aucune erreur n’est désormais
permise au risque de se retrouver devant une situation des
plus compliquées.

Les joueurs ont
perdu patience

Face à une telle situation, les
joueurs de la JSMB semblent
avoir perdu patience dans la
mesure où tout le monde affiche
son inquiétude alors que certains songent sérieusement à
changer d’air. La plupart des éléments avec lesquels nous avons

discuté n’ont pas caché leur
crainte pour l’avenir de l’équipe
où le flou persiste depuis maintenant plus d’un mois sans que
personne réagisse. Si les yeux
sont braqués vers cette AGO
très attendue du club sportif
amateur, il n’en demeure pas
moins que l’absence d’un conseil
d’administration pour la gestion
des affaires du club professionnel ne cesse de provoquer des
réactions à quelques jours de la
période des engagements et du
début des préparatifs pour la
nouvelle saison.
H.L.

L’AGO aura lieu à la
maison de la culture

Comme déjà annoncé dans nos précédentes éditions, après la demande formulée
par les responsables du club amateur aux
instances concernées de la wilaya de Béjaia,
le lieu de l’AG vient d’être dévoilé. En effet,
cette réunion très attendue par tous les
amoureux du club ainsi que les joueurs
aura lieu à la maison de la culture de Béjaia,
demain, jeudi, à partir de 22 heures. Pour
rappel, les responsables du CSA, craignant
quelques dérapages d’autant plus que le
club traverse une situation délicate, ont insisté sur un lieu sécurisé.

Zeghli insiste
pour ses papiers

Courtisé par plusieurs clubs cet été, l’attaquant de la JSMB, Kamel Zeghli, devant
le flou qui persiste, ne compte pas poursuivre son aventure avec son club formateur.
De ce fait, après avoir vainement tenté de
rencontrer le président Berkati la semaine
écoulée, le meilleur buteur de la JSMB lors
de l’exercice écoulé est revenu à la charge,
exigeant sa libération pour opter pour l’un
des clubs qui ont sollicité ses services.

La JSMB a besoin
de ses services

Néanmoins, bien qu’il ait émis le vœu de
changer d’air, il n’en demeure pas moins que
la JSMB ne peut se passer de ses services vu
son poids dans l’équipe où il a été l’un des
meilleurs joueurs la saison dernière, réussissant même à terminer comme meilleur
buteur. Le joueur a exiger d’être régularisé
sur le plan financier et de percevoir tout
son dû.
H.L.

Boussouf, Djabou et Belkheir sont acquis

L

e président Boudjelal
vient d’arracher l’accord définitif du gardien
de
l’OM,
Boussouf, et de son coéquipier,
Djabou, qui évolue comme défenseur axial, en plus de Belkheir, l’arrière latéral gauche d’El Harrach.
Les négociations ont été particulièrement serrées avec Boussouf
concernant le salaire et les mois
d’avance. Finalement, les deux
parties ont trouvé un terrain d’entente. Seulement, si ces trois
joueurs ont donné leur accord et
n’ont pas encore signé leur contrat,
c’est parce que le président Boudjelal n’était pas en possession de la

somme pour contenter tout le
monde.

Il ne restera que trois
postes à pourvoir

Après la signature de Boulahia
et le fait que Boussouf, Djabou
ainsi que Belkheir soient acquis, ce
qui porte le nombre de nouvelle
recrues à 4, il ne reste à présent
que 3 postes à pourvoir, dont deux
milieux offensifs et un attaquant.
Dans ce contexte, nous avons appris que l’administration du club
est en contacts avancés avec Boukhari, Chibane, Benhamla, Djahel
et Fezzani pour clore le recrutement. Il semblerait que d’ici à vendredi prochain l’ensemble des 6

nouvelles recrues, en plus de Boulahia, qui a officiellement signé,
sera connu. Le nouveau coach veut
en effet que la reprise, qui aura lieu
au plus tard après cette date, soit
effectuée en présence de tous les
joueurs, à savoir les 13 éléments
retenus de l’ancien effectif, les 7
nouvelles recrues ainsi que les
jeunes promus de la catégorie des
U18, les internationaux, Kheddara, Belferkous et Bouhalfaya.

Les joueurs ont perçu
deux mois de salaire

Les joueurs concernés par le
maintien parmi l’effectif de la saison prochaine, dont le nombre ne
dépasse pas 13 éléments, ont perçu

deux mois de salaires avant-hier.
Avec eux les employés du club ont
eu l’agréable surprise de voir leurs
comptes renfloués. L’administration du club essaye de conforter
tout le monde avant la reprise des
entraînements, prévue à moins
d’une semaine. Les coéquipiers de
Benabderrahmane reprendront à
coup sûr le moral gonflé à bloc,
pour la réussite de la préparation.
L’administration du club par le
biais de Senouci n’a pas oublié les
14 joueurs qui seront libérés,
puisque celle-ci est en train de négocier avec eux la formule pour
leur libération.
A. B.

Coup d’œil

Ligue 2 Mobilis

MCEE

www.lebuteur.com

Herkat «L’avenir de Chenihi

et Derrardja est à l’étranger et je
ne vais pas divulguer les contacts»

N° 3046

Mercredi 24 juin 2015

L’équipe attendue
aujourd’hui à Khartoum

La délégation du MC El Eulma qui
se trouve en Egypte depuis quelques
jours est attendue aujourd’hui dans la
capitale du Soudan, Khartoum. Les
gars d’El Babya rejoindront la capitale
deux jours avant leur match face à Al
Merrikh prévu ce vendredi à Oum
Dormane dans le cadre de la première
journée de la phase des poules de la
Ligue des champions d’Afrique. Hadjar, le coach du MCEE, aura l’occasion
de programmer deux séances de travail avec ses poulains pour s’acclimater
aux conditions qui règnent sur place et
procéder aux dernières retouches
avant ce rendez-vous qui revêt une
grande importance, où un bon résultat
s’impose.

Ousserir : « J’ai respecté le
contrat que j’ai signé et je
ne vais pas renouveler»

Herkat Abderzak, le président du conseil d’administration, a évoqué plusieurs
sujets ayant trait à la vie du
club, la prochaine destination des joueurs Derrardja et
Chenihi, sans évoquer les
contacts, tout en demandant
aux supporters de rester mobilisés derrière leur équipe. Il
a aussi tenu à les rassurer
que le recrutement continuera après l’AG des actionnaires le 29 de ce mois.

Tout d’abord, comment se déroule préparation de l’équipe
en Egypte ?
Dieu merci, tout se déroule dans
de bonnes conditions et les joueurs
sont concentrés sur leur sujet et
rien ne leur manque dans ce
luxueux complexe sportif qui dispose de toutes les commodités.
Malgré le peu de temps, mais je
dirai que tout se passe comme on
l’a prévu.
Ces derniers temps, on spécule
sur la composition du staff
technique, voulez-vous apporter des explications ?
On a réglé le problème et c’est
Hadjar qui est l’entraîneur en chef.
Agbou sera son adjoint et Laouar
Mounir s’occupera des gardiens de
but, tandis que Jules Accorsi est
nommé DTS du club.
Mais Accorsi et Agbou ne sont
pas encore arrivés, pourquoi ?
Agbou est attendu ce jeudi avec
sa famille et il a eu un problème de
visa. Quant à Jules Accorsi, j’ai discuté avec lui, il a un contrôle médical et m’a promis de venir juste
après le match face à l’Entente de
Sétif.
Les supporters demandent des
explications sur le cas Tam
Bang et Mbingui.

«J’entretiens
sement. D’ailleurs,
Les deux joueurs
ont eu un problème de bonnes relations il est convoqué à
avec Herada»
la prochaine AG
de visa et sont out
des actionnaires en sa
pour le match face à El
Merrikh, mais ils seront présents qualité de responsable du CSA.
contre l’ES Sétif. Tam Bang sera en
Et quoi de neuf concernant du
Algérie ce jeudi, tandis que Mbinrapport déposé au niveau de la
gui, on lui réservera dans les proligue pour l’application de l’archaines heures.
ticle 80 concernant l’affaire de
corruption ?
Allez-vous les prêter pour
On attend toujours les résultats
d’autres clubs ?
Ils vont jouer le match contre de la commission de discipline et
Sétif, après on verra avec le conseil on défendra les intérêts du club à
d’administration qui étudiera leur fond et j’espère qu’on aura gain de
cas, sachant que la fédération a re- cause.
fusé de les autoriser à jouer avec le
Ne pensez-vous pas que vous
MCEE en Ligue 2 Mobilis.
allez entrer en conflit avec
Raouraoua ?
Subitement vous a arrêté l’opéNon, je ne le pense pas, Raouration recrutement après l’enraoua est un grand monsieur et je
gagement de Dehouche et
ne crois pas qu’il va s’opposer aux
Grichi. Pour quelles raisons ?
C’est un problème d’argent et on décisions qui seront prises par la
s’est contentés de recruter un commission de discipline et le Trijoueur d’expérience et un jeune qui bunal arbitral. Il faut punir ceux
doit seulement persévérer. Je ras- qui arrangent les matchs pour
sure les supporters que l’opération qu’ils soient un exemple pour les
reprendra juste après l’assemblée autres et que ce genre de pratiques
générale des actionnaires du ne renouvelle plus.
conseil d’administration.
Maintenant si on parle des cas
Derrardja et Chenihi…
Et qu’en est-il du cas Boussouf.
Ce que je peux vous confirmer,
Est-ce qu’il va jouer avec
c’est que Derrardja et Chenihi leur
vous ?
Non, il ne va pas porter le avenir est à l’étranger et non en Almaillot eulmi et s’il vous plaît ne gérie.
me parler pas de lui et ce après
Si on comprend bien, ils ont
avoir tout conclu avec ce joueur. Il
reçu des offres de l’étranger.
ne jouera pas au MCEE.
Je ne vais pas répondre à votre
question. Mais ce je peux vous
Certains se demandent comdire, c’est qu’on va défendre les inment est votre relation avec
térêts des joueurs de la sélection
Herada.
Les gens essayent de spéculer et nationale et de notre club. Ce sera
de colporter de fausses infos. J’en- d’ailleurs une occasion pour eux
tretiens de bonnes relations avec face à Al Merrikh de s’illustrer
Herada et il n’y aucun problème pour faire grimper leur cote sur le
entre nous deux. Je ne l’ai pas ap- marché des transferts et contribuer
pelé ces derniers temps, sachant à un bon résultat de leur équipe.
Entretien réalisé par
qu’il a son fils qui est malade et à
qui je souhaite un prompt rétablisMossab K.

MCEE 4 - sélection égyptienne des sourds et muets 0

Les Eulmis frappent fort et Derrardja signe un triplé

L’

équipe du MC El Eulma
qui se prépare en Egypte
en prévision du match
face à Al Merrikh a disputé avanthier un match amical contre la sélection égyptienne des sourds et
muets. Les poulains de Hadjar se
sont illustrés en réussissant un carton plein de 4 à 0. Une vraie démonstration de force des
partenaires d’Ibrahim Chenihi aligné en seconde période avec Dehouche, Grichi et Derrardja. Les
Eulmis ont réussi à marquer quatre
buts, dont trois signés par l’atta-

quant Walid Derrardja qui
confirme son grand retour et qui affiche une grande concentration
pour le match de ce vendredi, dans
le cadre de la première journée de
la phase des poules de la Ligue des
champions d’Afrique, face à Al
Merrikh du Soudan au stade Oum
Dorman. Un match qui ne fait que
rassurer le coach Hadjar qui est satisfait de la réaction de ses poulains
surtout en seconde période, et qui
va lui permettre d’avoir une idée
plus précise sur le onze qui va en
découdre avec les Soudanais, ce

vendredi, avec l’objectif de revenir à
la maison avec un résultat probant.
L’équipe alignée en première
mi-temps :
Mehsas, Belkhiter, Namane,
Bouzama, Bouterbiet, Belhadi,
Bentayeb, Hemmami, Abbas, Ben
Omar, Hamiti.
Celle incorporée en seconde
période :
Mehsas (Ousserir), Belkhiter,
Namane, Bouzama, Dehouche,
Hemmami, Derrardja, Chenihi,
Hamiti, Grichi.
M. K.

Le gardien de but Nassim Ousserir
qui s’est déplacé avec l’équipe en
Egypte a estimé que son contrat court
jusqu’au 30 juin et qu’il ne renouvellera pas avec le MCEE en prenant la
décision de rester dans la capitale et de
se rapprocher de sa famille. Il nous déclare ce qui suit : « J’ai passé de bons
moments avec le MCEE et que je ne
peux oublier, mais je ne vais pas renouveler pour des raisons familiales et j’ai
respecté mon contrat qui va se terminer
le 30 de ce mois. »

Chenihi : « Je remercie
les supporters pour leur
soutien »

Ibrahim Chenihi, l’international algérien qui a été victime d’un grave accident de la circulation dernièrement,
est sorti indemne. Les supporters n’ont
pas cessé de l’appeler pour prendre de
ses nouvelles et sur son état de santé.
Chenihi tient à les remercier pour
toutes ces marques de soutien et promet que lui et ses coéquipiers feront le
nécessaire pour réaliser un bon résultat face à l Merrikh du Soudan : « On
fera tout pour revenir au pays avec un
meilleur résultat possible. »

M. K.

Maïza ne s’est
pas entraîné

Frustré de n’avoir
pas obtenu ses papiers

Salhi menace
de passer une
saison blanche

L

e portier de l’ASO, Salhi, vient de déclencher la polémique. Et pour
cause, après avoir fait part de son
envie de partir, le keeper numéro 1 a
demandé ses papiers. Mais la direction chélifienne a été claire en lui indiquant qu’il était
intransférable. Ce qui a provoqué la colère du
joueur qui a précisé qu’il était prêt à passer
une saison blanche pour être libre de tout engagement et relancer sa carrière. Ce qui
constitue un grand risque pour ce jeune et talentueux gardien de but. En fait, cela est dû
au fait qu’il n’ait pas été estimé à sa juste valeur, vu son statut d’international. En termes
plus clairs, il veut faire partie de la liste de
Gourcuff, et cela passe par une signature dans
un grand club de L1.

Les offres qu’il a eues
l’incitent à partir

Salhi a eu quelques offres très intéressantes de clubs de L1, lesquelles l’ont beaucoup perturbé lors du dernier stage de la
sélection des U23, surtout que ces clubs lui
ont proposé six, voire sept fois ce qu’il touchait à l’ASO. Le portier a demandé ses papiers directement, après son retour à Chlef.

Son salaire, la pomme
de discorde

Ceux qui connaissent Salhi ont expliqué
l’attitude du joueur à cause du salaire qu’il
perçoit depuis qu’il a été promu en seniors, il
y a deux saisons, lui qui touche 20 millions.
Malgré son statut de titulaire à part entière
durant les deux saisons, il est sous-payé comparativement à Daïf qui n’a pas joué durant
deux saisons et qui est payé quatre fois plus
que Salhi. Il a donc logiquement manifesté sa
colère, en dépit du fait qu’il soit lié à l’ASO
jusqu’en 2017.

Medouar doit revoir
son salaire à la hausse

Le premier responsable de l’équipe, Medouar, doit absolument parler avec son joueur
et revoir son salaire à la hausse. Faut-il préciser que son gardien a été l’un des meilleurs
en championnat lors du dernier exercice et
constituera un renfort de choix à l’équipe en
L2, surtout que l’ASO ne veut pas s’attacher
les services d’un autre portier.

A. F.

Haddouche proche de Sétif

Adel Maïza, le défenseur axial de
l’équipe eulmie, ne s’est pas entraîné
avec le groupe hier en raison des douleurs au niveau de son cou. Mais rien
de grave, le joueur peut reprendre avec
ses coéquipiers même s’il n’est pas
concerné par le match de vendredi sachant qu’il est suspendu.

Hamiti n’a pas terminé
la séance d’entraînement
Fares Hamiti, qui a ressenti des douleurs au niveau de l’orteil, a dû cesser
son entraînement. D’ailleurs le coach
Hadjar lui a demandé de se reposer,
même si ce n’est pas vraiment grave.

Il a pris part
au match amical

Hamiti a joué par la suite le match
amical qui a mis aux prises le MCEE
avec une sélection égyptienne. L’enfant
d’Ouled El Alaig s’est donné à fond et
n’a pas ressenti de douleurs ; il sera
d’attaque pour le match de ce vendredi
face à Al Merrikh du Soudan.

USMBA

ASO

19

Le jeune Zakaria Haddouche a reçu dernièrement une offre de l’ESS. Par ailleurs,
Medouar a déclaré qu’il n’était pas contre le
départ de son joueur, à condition qu’il soit
estimé à sa juste valeur, vu son statut d’international espoir car l’équipe a déjà recruté
un autre joueur à sa place, Bencheikh.

Khiat et Si Amar relancés

Les deux joueurs de la JSK, Si Amar et
Khiat, ont été relancés par la direction de
l’ASO pour être dans l’effectif de la saison
prochaine, surtout que Wallemme, qui les
connaît bien, a donné le feu vert pour les
enrôler. La direction chélifienne espère les
convaincre cette semaine surtout que Hannachi n’est pas contre leur libération pour
l’ASO.

`
La reprise fixée pour
le 29 juin prochain

La direction de l’ASO a déclaré que la reprise a été reportée de 48h par rapport à la
date initiale, après la réunion qu’a eue Medouar avec Wallemme. C’est ainsi qu’elle a
été fixée pour le 29 juin prochain. Les
joueurs entreront en stage le 2 juillet à Sétif.

M. K.

A. F.

Benyelles tarde à confirmer son retour

A

nnoncé comme
étant le nouvel
entraîneur
en
chef de l’USMBA, programmant même la
séance de reprise des entraînements pour le 27
juin prochain, Abdelkarim Benyelles n’a pas
donné signe de vie depuis
sa réunion avec la direction intérimaire. Si certaines sources affirment
que le natif de Tlemcen

est perturbé par le décès
d’un membre de sa famille, d’autres pensent
qu’il existe un conflit
concernant la liste des
joueurs à recruter lors de
ce mercato estival.

La direction peut
nommer
un autre entraîneur
Alors qu’il a réussi l’exploit d’accéder le RCR en
Ligue 1 Mobilis, l’ancien

entraîneur de l’USMBA,
Abdelkarim Benyelles, ne
fait plus l’unanimité au
sein de la direction intérimaire. Même si rien
n’est encore officiel, cette
dernière n’écarte pas la
possibilité de nommer un
autre technicien dans les
plus brefs délais, sans
pour autant dévoiler la
moindre piste jusqu’à
présent
Tedj

5 histoires
oyables
20

N° 3046

Mercredi 24 juin 2015

www.lebuteur.com

Coup d’œil

incr

International
Colombie

Tournoi terminé
pour Valencia

sur la Copa America

Blessé face au Pérou, le milieu défensif colombien Edwin Valencia souffre d'une "rupture
totale" d'un ligament du genou droit et n'est
donc pas en mesure de poursuivre la
Copa America. Valencia avait
quitté le terrain dès la première période face au
Pérou, et manquera donc
le grand choc attendu
face à l'Argentine vendredi à Vina del Mar
lors des quarts de finale
de la compétition.

Uruguay

rois penaltys manqués
dans le même match,
des équipes qui se retirent pour protester
contre un mauvais arbitrage ou
encore Bielsa qui poursuit son
gardien, deux ans après une
«erreur» : telles sont les improbables anecdotes de la plus
vieille compétition de football
de l'histoire.
Le cauchemar de Martín
Palermo
En 1999, Martín Palermo ravit
déjà la Bombonera avec son
instinct de buteur redoutable.
L'attaquant de Boca Juniors enfile alors le maillot de la sélection pour mener l'attaque
argentine lors de la Copa América au Paraguay cette même
année. Après un doublé lors du
premier match de l'Albiceleste
face à l'Équateur, l'Argentine affronte la Colombie. Palermo
sera le triste protagoniste d'une
humiliante défaite, cinq ans
après l'historique victoire colombienne à Buenos Aires (5-0
en éliminatoires de la Coupe du
monde 1994). Ce soir-là, le numéro neuf argentin rate trois
penaltys. Le premier est un
missile qui finit sur la barre. Palermo enverra le second dans la
tribune. Puis, Miguel Calero, le
gardien colombien fait entrer
l'attaquant de Boca dans le livre
des records en arrêtant son
troisième penalty. Résultat, la
sélection alors entraînée par
Marcelo Bielsa perd trois à zéro.
«C'est le pire moment que j'ai
vécu sur le terrain. À ce moment-là, j'avais besoin que la
terre m'aspire, je voulais disparaître», raconte le désormais
entraîneur au chômage après
son éviction du club de Godoy
Cruz. La traversée du désert
commence pour Palermo, qui
portera une nouvelle fois le
maillot de sa patrie neuf ans
après sa nuit cauchemardesque.
L'Argentine en manque
de joueurs
La première Copa America
(Campeonato Sudamericano à
l'époque) a lieu en 1916, en Argentine. Le pays hôte aurait pu
être éliminé très rapidement.

T

Ne comptant que onze joueurs
pour disputer le tournoi, l'Argentine se retrouve en danger
lorsqu'un d'eux est contraint de
quitter l'équipe pour son travail. À cette époque, les remplacements n'existaient pas. Après
avoir gagné le premier match
face au Chili sur le score de six
buts à un, l'Albiceleste se retrouve contrainte de déclarer
forfait pour la rencontre suivante face au Brésil. Dans le
stade qui doit accueillir la rencontre se trouve José Laguna,
attaquant d'Huracán, non
convoqué pour la compétition.
L'entraîneur lui demande alors
de descendre des tribunes et
d'enfiler les crampons pour
sauver la nation. «El Negro»
marquera même l'unique but
argentin de la rencontre, qui se
terminera sur le score de un
partout. La première édition de
cette compétition manquait
aussi d'arbitres. Carlos Fanta,
entraîneur du Chili, et Sidney
Pullen, un joueur brésilien, ont
été contraints d'arbitrer lors du
tournoi.
1919, le tournoi le plus
improbable
Après le premier Campeonato à
Buenos Aires, et le second à
Montevideo, c'est désormais le
Brésil qui doit accueillir la troisième édition du tournoi continental. Problème, une épidémie
de grippe touche Rio de Janeiro
en 1918. La compétition se déroulera donc un an plus tard.
Le tournoi de l'enfer pour le
Chili. Pour rejoindre le Brésil,
les joueurs chiliens se rendent à
Buenos Aires en train, puis se
dirigent vers le Brésil en bateau,
avec la sélection argentine. À la
fin du tournoi (qu'ils termineront à la dernière place), la
route des Andes est fermée à
cause d'une tempête de neige.
Après quelques jours à Mendoza (en Argentine, à la frontière chilienne), les hommes de
la Roja, sans aucune ressource
financière, décident de rentrer
au pays à dos de mulets. Le
voyage durera une quarantaine
de jours. Aussi, cette même
année, le Brésil gagne son pre-

mier titre, après un match long
de 150 minutes. Le 29 mai
1919, l'Uruguay et le Brésil se
neutralisent. Deux premières
prolongations de quinze minutes ne suffiront pas. Deux autres périodes seront disputées.
Le but d'Arthur Friedenreich,
fils d'un Allemand et d'une Brésilienne, offrira le titre au Brésil.
Ce même joueur qui sera interdit de sélection par le gouvernement d'Epitácio Pessoa (au
pouvoir entre 1919 et 1922), car
les joueurs noirs n'étaient pas
autorisés à représenter leur
pays.
Bielsa et la lettre pour
Abbondanzieri
Roberto Abbondanzieri peut
témoigner de la folie de Marcelo Bielsa. Après la Coupe du
monde 2006, l'ancien gardien
de but de la sélection argentine
reçoit une lettre de l'entraîneur
de Marseille. Deux ans plus tôt,
«El Pato» a encaissé le but de
Luisão, qui a offert la Copa
America à la Seleção. «Un jour,
à l'entraînement, un postier
m'amène une lettre de Bielsa»,
se souvient l'ancien gardien de
Boca Juniors. «Il parlait du but
que j'ai encaissé face au Brésil.
Il m'a demandé pourquoi j'avais
mis trois joueurs dans le mur
au lieu de quatre.» L'Argentine
perdra finalement aux tirs au
but. «Plus tard, je lui ai expliqué, mais ma réponse ne l'a pas
convaincu.» «El Loco» a la rancœur tenace.
L'Argentine remporte le
tournoi par forfait
En 1922, l'Uruguay se retire de
la compétition, pour contester
l'arbitrage lors de la défaite un à
zéro face au Paraguay. Vingt
ans plus tard, c'est le Chili qui
se retrouve lésé. Lors de la finale face à l'Argentine, l'arbitre
siffle un penalty pour la Roja,
mais se rétracte quelques minutes plus tard. Le président de
la Fédération chilienne ordonne alors à son équipe de
quitter le terrain. L'Argentine
gagnera donc le tournoi par
forfait.
IN Sofoot.com

Cavani

«Je ne suis pas
préoccupé par
mon inefficacité, les
buts
vont revenir»
Alors qu’il avait l’occasion de briller en l’absence du vétéran Forlan mais surtout du catalan Luis Suarez, Edinson Cavani est toujours muet depuis le début du tournoi. Après une
saison assez réussie avec le PSG, El Matador reste confiant et attend son heure comme l’a
affirmé selon foot-sur7 : «Pour notre prochain match, nous ne changerons rien dans notre
façon de jouer. Contre le Chili ou une autre équipe, nous jouerons de la même façon.
Mon inefficacité ? Je ne suis pas préoccupé, les buts vont revenir», a ainsi déclaré l'attaquant. Le Chili et l'Uruguay s'affronteront jeudi en quart de finale de la Copa
America.

Brésil

Neymar

«Il y a de la vie dans cette
Seleção sans Neymar»

rivé de disputer le reste de la Copa
America, le capitaine brésilien Neymar a révélé sur TV Globo avoir
confiance en ses coéquipiers de remporter
le sacre final, selon des propos rapportés
par Sambafoot : «Je pense qu’il y a de la vie
dans cette Seleção sans Neymar. Ils ont
montré hier (dimanche face au Venezuela)
qu’ils pouvaient remporter des matchs et
qu’ils peuvent même remporter cette Copa
América. J’ai une confiance totale dans
cette équipe et dans les joueurs qui sont là.
Ce sont des grands noms et ils feront le
boulot.»
«Il ne s’est pratiquement rien
passé dans le tunnel»
L’attaquant du FC Barcelone a nié le fait
d’avoir insulté l’arbitre à la fin de la rencontre dans le tunnel, en indiquant n’avoir
même pas pu lui parler suite à l’intervention des agents de sécurité qui été présents
dans le tunnel : «Il ne s’est pratiquement
rien passé dans le tunnel. J’étais à l’intérieur et j’attendais l’arbitre pour lui demander pourquoi il m’avait expulsé. Mais à un
moment, il y a eu du mouvement et les
agents de sécurité sont arrivés car ils pensaient que j’étais énervé et que je voulais le
frapper. Et cela s’est terminé comme ça.»

P

Liverpool proche d’un accord avec
Firmino
Roberto Firmino vit probablement ses derniers moments en tant que joueur de Hoffenheim. Selon le média Globoesporte,
l'ancien pensionnaire de Figueirense, qui
est âgé de 23 ans, pourrait bientôt débarquer à Liverpool. Le quotidien brésilien indique que l'éventuel futur contrat de
l’attaquant d’Hoffenheim comprendrait
une durée de 5 ans alors que le montant du
transfert ne dépasserait pas 25 millions de
livres. Pisté aussi par Manchester United,
celui qui a marqué 10 buts et délivré 12
passes décisives de l'autre côté du Rhin,
dispute actuellement la Copa America avec
le maillot de la Seleçao et a marqué dimanche contre le Venezuela (2-1).

International
Coup d’œil

N° 3046

Les louanges
www.lebuteur.com

21

Mercredi 24 juin 2015

Ronaldo, Messi, Mourinho…

Il a osé
dire ça……

Zidane

«Oui, j'aurais
accepté la succession
d'Ancelotti»

de Steven Gerrard !

Capitaine emblématique de Liverpool, le milieu de terrain Steven Gerrard a décidé de quitter son club de toujours pour tenter à 35 ans de relever
un nouveau défi, en rejoignant la MLS. L’International Anglais, qui s'est engagé pour 18 mois avec le club des LA Galaxy, n’a pas caché lors d’une interview pour Diário de Notícias repris par Le10sport, son admiration pour
Cristiano Ronaldo, Lionel Messi ou bien encore José Mourinho.

La fo
lle

Dans les colonnes de
France Football, Zinedine Zidane s’est livré sur la succession de Carlo Ancelotti :
«Déçu de ne pas avoir pris sa
succession ? Non, vraiment,
non. Je ne suis pas déçu. Si
on ne m’a pas mis, c’est que
l’on a estimé que ce n’était
pas le moment. Les choses se
font naturellement, il n’y a
pas à chercher. Ce n’était pas
écrit comme ça... Il (Florentino Pérez, ndlr) a pris la
décision de choisir un
autre entraîneur, point
barre (…) Aurais-je
accepté si on me
l’avait proposé ?
Oui, bien sûr. Je suis entraîneur,
donc j’aurais accepté. Je suis professionnel, je ne vais jamais refuser un reto (défi en
espagnol)… Triste de voir
partir Ancelotti ? Bien sûr,
surtout qu’il a réalisé du
très bon boulot ici.
Notamment en remportant la Decima».

«La MLS pourrait être une bonne sortie pour
Ronaldo»

Considéré comme l’un des meilleurs joueurs de l’histoire de Premier
League, Steven Gerrard, a évoqué une possible arrivée de Cristiano Ronaldo
en MLS : «Cristiano Ronaldo est l’un des meilleurs joueurs du monde, et il
possède encore un bon niveau pour continuer à jouer en Europe. Mais probablement que la MLS pourrait être une bonne sortie pour lui.»

«Au lieu de comparer Ronaldo et Messi, nous devrions
profiter de leurs qualités»

Le célèbre numéro 4 des Reds, a donné aussi son point de vue sur la
grosse rivalité entre les deux stars Cristiano Ronaldo et Lionel Messi : «Ce
sont les deux meilleurs joueurs du monde, chacun avec ses caractéristiques.
Cristiano Ronaldo était déjà l'un des meilleurs à Manchester United, mais
son jeu a évolué depuis son arrivée au Real Madrid. Lui et Lionel Messi, qui
est toujours à Barcelone, mais qui chaque année aussi évolue de plus en
plus. Au lieu de les comparer, nous devrions profiter de leurs qualités.»

«Mourinho est pour moi le meilleur entraîneur du
monde»

Avant de conclure, Steven Gerrard, qui n’a pas caché son grand rêve d’entraîner Liverpool dans les années à venir, a révélé sa grande admiration
pour José Mourinho, le célèbre manager des Blues de Chelsea : «José Mourinho ? J’ai un immense respect pour José Mourinho. J’ai eu trois opportunités de travailler avec lui. Il est pour moi le meilleur entraîneur du monde.
Si je n’avais pas été un vrai supporter de Liverpool, j’y serais allé.»

eur du jo
m
ur
ru

Des panneaux publicitaires ratés pour Gerrard

Alors que Steven Gerrard s'est engagé pour 18 mois avec le club des LA
Galaxy, des panneaux publicitaires ont été déployés pour célébrer l'arrivée
de la légende de Liverpool. Mais le hic dans cette affaire,
c’est que les affiches ne sont pas très flatteuses à l'égard du
joueur. Avec la mention "Greatness" ("Excellence") ajoutée
avec une typo au gout douteux, Steven Gerrard n'est pas
très à son avantage sur la photo (ou le montage).

4.9ME

Le chiffre du jour

Alors que le Real Madrid souhaite recruter depuis plusieurs
mois le gardien de Manchester United, David De Gea, le club
mancunien, qui désire s’offrir les services du défenseur Sergio
Ramos, ait soumis une contre-proposition au club merengue.
MU veut frapper fort avec une offre de 30 millions d'euros +
David De Gea, courtisé par le Real pour prendre la succession d'Iker Casillas. Dans le même temps, le quotidien As
ajoute que Manchester United a proposé un contrat à Sergio Ramos avec un salaire
annuel de 12 millions d'euros.

Fl o

p

30 millions et De Gea
pour Sergio Ramos

C’est

Cela se passe loin du foot

Après la révélation d'un rapport de la chambre régionale des comptes
pointant son salaire de 30 000 euros payés en majorité par des subventions publiques, le champion incontesté du judo mondial Teddy Riner est
monté au créneau pour s’expliquer au micro d’Europe 1 : «Je suis une victime. Je n'ai pas volé cet argent, on me l'a donné, on est venu me chercher.
Je suis toujours bien à Levallois. Je fais partie des dommages collatéraux
de cette polémique. Je suis un peu touché, un peu peiné d'être au cœur de
cette polémique. J'ai toujours été au Levallois Sporting Club (LSC). Je suis
ambassadeur de la ville depuis 2009. Je combats sous les couleurs du LSC
depuis très longtemps et on a gagné de nombreux titres».

«presque»

p
o
T

Teddy Riner : «Je n'ai pas
volé cet argent !»

Même s’il ne fait plus
l’unanimité en Russie,
le technicien italien
Fabio Capello reçoit
un salaire royal. Le
milliardaire russe
Alicher Ousmanov
a annoncé avoir
prêté à la Fédération russe (RFU)
les 300 millions de
roubles (4,9 million
d'euros) nécessaires
au paiement des arriérés de salaire du sélectionneur de la Russie
Fabio Capello. Ousmanov
avait déjà déboursé 400 millions
de roubles en février pour régler les arriérés de
salaire de l’ancien entraîneur du Real Madrid,
qui n'avait pas été payé alors depuis sept mois.

Parme repartira
en D4 italienne

Faute d’avoir trouvé un
preneur pour éponger redettes, le Parme FC va ses
êtr
légué administrativeme e rent
Serie D, le niveau le plu en
s
du football amateur en haut
Italie.
En faillite depuis mars,
le seul
espoir pour Parme rés
idait
dans l’apparition d’un
investisseur qui aurait épongé
ses
dettes, lui permettant
de poursuivre en Serie B où il
a été
légué sportivement, ma rel’écurie italienne n’a pas is
trouvé
finalement un repreneur
.

Rivaldo pourrait
rechausser les
crampons à 43 ans
Plus d’un an

après avo
un terme à sa carrière, ir mis
Riv
va rechausser les cramp aldo
Agé de 43 ans, Rivaldo ons.
ava
raccroché les crampons it
mois de mars 2014 ma au
is devant les difficultés rencon
trées
par Mogi Mirim depuis
le
de la saison en second début
e
sion, il envisage de disp diviquelques rencontres afin uter
der son équipe. Le Ballon d’ai1999 va porter le maillot d’Or
son club dont il est le pro de
priétaire et président, qui occupe la dernière place
de
B avec seulement trois Serie
points
en huit matchs.

fait

Valbuena tenté
par un départ

Transféré au Dynamo Moscou
l’été dernier, Mathieu Valbuena
réfléchirait déjà à quitter le club
moscovite. Selon L'Equipe, l'international français s'interroge
suite à la suspension pour une
saison de toutes compétitions
européennes du Dynamo Moscou, infligée par l'UEFA pour
non-respect du fair-play financier. Recruté 7 millions d'euros
l'an dernier et avec un salaire
annuel de 3,3 millions d'euros
au Dinamo Moscou, le virevoltant milieu de terrain espère rebondir dans un club ambitieux
loin de la Russie.

beau

N° 3046

22

Mercredi 24 juin 2015

Real Madrid

Du
monde pour
Iker Casillas

Avec la probable venue de
David Gea, le portier, Iker Casillas, se trouverait vraiment très
proche de la porte de sortie au
sein de la Casa Blanca. Si le
transfert du Mancunien
est acté cet été, alors
Iker Casillas fera très
certainement ses valises afin de ne pas
être la doublure de
son jeune compatriote. L’agent du
gardien espagnol,
Carlo Cutropia, serait en train de
chercher un club,
surtout que des formations comme Arsenal, le PSG, l'AS
Rome, l'Inter Milan,
Fenerbahçe, le Besiktas ou encore Tottenham seraient aux
fourneaux au sujet de
San Iker.

OM
Batshuayi : «Aller

le plus loin possible dans
les quatre tableaux»

Inter
Milan

Kondogbia
«On ne peut pas
dire non à l’Inter»

Transféré de l’AS Monaco à l’Inter Milan, le
jeune milieu de terrain, Geoffrey Kondogbia, n’a pas caché son immense bonheur
de rejoindre les Nerazzurri selon des propos rapportés par Foot01 : « C’est, bien
sûr, un rêve de faire partie de ce grand
club. J’ai envie de rester le plus longtemps
possible à l’Inter Milan. C’est un rêve qui
s’est réalisé. Maintenant, je suis là, dans
cette grande équipe, et je vais tout donner pour l’Inter. J’apprécie le soutien des
fans (quelques centaines étaient présents à son arrivée à Milan), cela fait
plaisir. J’ai envie de faire de grandes
choses pour faire plaisir aux Tifosis. J’ai
parlé à Mancini il y a une semaine et son
discours m’a convaincu. On ne peut pas
dire non à une équipe comme l’Inter
Milan ».

Coup d’œil

Man City
Vieira : « Si Sterling
est sur le marché, il
n'y aura pas que City »

Alors qu’il était l’un des favoris pour remplacer le manager chilien, Manuel Pellegrini, Patrick Vieira, actuel technicien des U21 de
Manchester City, est revenu pour le site ESPN
FC sur la possible venue de Raheem Sterling,
selon des propos rapportés par Football : « Je
pense que, si vous demandez à 10 autres personnes ce qu'elles pensent de lui (Raheem
Sterling, ndlr), je suppose que neuf d'entre
elles vous donneront une réponse positive. Je
ferai partie de ces neuf personnes car il a
montré à quel point il était bon. S'il est sur le
marché, il n'y aura pas que City qui pourrait
être intéressée par lui. Mais ça concerne
l'équipe première et je ne travaille pas avec, je
m'occupe de l'académie.
Donc je vous donne
juste mon opinion.»

International

Selon le quotidien allemand,
Bild, Arsenal a décidé de passer
à l'action pour s'offrir les services de l'attaquant du Borussia
Dortmund, Pierre-Emerick Aubameyang. Le quotidien allemand détaille même les
contours de l'offre londonienne, estimée à 40 millions
d'euros. Privé de Ligue des
Champions avec Dortmund,
qui n'a terminé qu'à la septième
place de Bundesliga la saison
dernière, Pierre-Emerick Aubameyang pourrait être tenté de
changer d'air et tenter une première expérience en Premier
League. Pour rappel, le Borussia
avait déboursé 13
millions d'euros
en 2013 pour
convaincre SaintEtienne de céder
son buteur.

Laporta «Avec

Messi, je suis en télépathie
car je sais toujours ce qu’il pense»

je suis en télépathie car je sais toujours ce qu’il pense. Leo savait que j’allais me présenter pour la succession à la présidence, même avant moi, parce que c’est
un génie. Sergio Ramos ? Je n’ai pas eu de proposition pour Ramos et tout
porte à croire qu’il terminera son contrat avec le Real Madrid. Luis Enrique ?
Il a bien fait évoluer le système de jeu du Barça. Nous pensons par principe
qu’il est l’entraîneur et un des grands artisans dans la quête des trophées cette
saison, mais en précisant bien que ce sont les joueurs qui
ont gagné sur le terrain. Le mercato ? A partir d’aujourd’hui,
nous allons commencer à travailler pour poser les bases
pour l’avenir du club. Eric Abidal travaille dessus. Il y a des
joueurs intéressants sur le marché des transferts. Ce sera
un travail intéressant avec La Masia (centre de formation)
et d’investir sur le marché avec des footballeurs talentueux ». De son coté, le président sortant, Josep Maria
Bartomeu, est revenu sur la récente sortie de Laporta
sur Messi : « Personnellement je ne suis pas télépathe. Si je veux parler avec Messi, je l’appelle…
Sa valeur pour le Barça est inestimable et avec
Luis Enrique, cette saison, il a fait d’excellentes choses. Avec lui nous avons fermé
un cycle gagnant et nous allons en ouvrir un autre, cette saison.»

Galliani

Henry

Dans un entretien accordé à la Gazzetta dello
Sport, le vice-président
de l’AC Milan, Galliani, a
fait part de son optimisme pour la suite du
mercato du club lombard,
selon des propos rapportés par Eurosport : «
Nous avons économisé 40
millions pour le transfert
de Kondogbia et 35 pour
celui de Jackson Martinez. Nous avons donc 75
millions à dépenser avec
sagesse sur le marché des
transferts. Si c’est une
bonne ou une mauvaise
nouvelle, seul le temps
nous le dira.»

Lors d’un entretien accordé
à Goal, relayé par Le10sport,
l’ancien buteur vedette de
l’EDF et d’Arsenal, Thierry
Henry, est revenu sur l’avenir
de son jeune compatriote,
Paul Pogba, courtisé par les
plus grands clubs européens :
« C’est un joueur spécial et
c’est pour cela que chaque
équipe le veut. Estce qu’il va rester à la Juve ? Je ne sais
pas. Mais l’équipe qui obtiendra sa signature aura entre ses mains un
joueur incroyable. J’étais un peu
contrarié pour lui parce qu’il ne pouvait pas s’exprimer comme il le voulait en cette fin de saison car il
revenait de blessure. Il a quelque
chose que d’autres jeunes joueurs
n’ont pas encore… Pogba était prêt à
jouer au moment où il a quitté Manchester United. Je ne sais pas ce qu’il
s’est réellement passé, mais, pour moi,
il était prêt à ce moment. Je l’ai vu
jouer la Coupe du monde avec l’équipe
de France des moins de 20 ans en
2013 et on pouvait voir qu’il avait déjà
quelque chose de différent par rapport
aux autres joueurs. Cela n’a pas fonctionné pour de multiples raisons, mais il
fait preuve de caractère. Il est allé à la
Juve et a ainsi montré qu’il pouvait jouer.
Maintenant, tout le monde le veut.»
quotidienlebuteur@gmail.com

& Tél. (021) 73-24-03 / Fax : (021) 73-16-47 Maison de la Presse Tahar Djaout 01, Rue Bachir Attar - Alger e-mail : lebuteurdz@yahoo.fr

qUOTiDiEN SPORTiF ANNExE DE PANORAMA

«L’ambition
de gagner tous
les trophées
avec City»

Barça

Juventus
«75 millions à
: «L’équipe qui
dépenser avec
obtiendra la signature de
sagesse sur le
Arsenal
Pogba
aura entre ses mains
marché des
Wenger prêt
un joueur incroyable»
transferts»

à débourser une
fortune pour
Aubameyang

Kompany

Après une saison assez décevante marquée par quelques blessures, le défenseur et capitaine de
Manchester City, Vincent Kompany (29 ans), n’a pas l’intention
de quitter les Citizens et l’Angleterre, comme il l’a affirmé lors d’un
entretien accordé pour la RTBF relayé par Footmercato : « J’ai encore
un contrat de 4 ans à Manchester
City et je suis bien
là-bas. J’ai l’honneur d’être le capitaine de ce club et
cela représente
quelque chose en
Angleterre. Pour le
moment, je suis content
et je continue avec
l’ambition de gagner tous les
Candidat à la succession de Josep Maria Bartomeu, l’ancien président du
trophées
avec
FC Barcelone, Joan Laporta, est revenu sur quelques dossiers liés au club caCity. »
talan, dans des propos rapportés par AS et Le10sport « Messi ? Avec Lionel Messi,

AC Milan

Après une première saison assez prometteuse, le jeune attaquant de l’OM, Michy Batshuayi, aura un rôle plus important à
l’avenir, surtout avec le départ officiel d’André-Pierre Gignac. Pas
de quoi impressionner l’international belge, comme il l’a affirmé au
micro d’OMtv repris par Le10sport : « Je ne pense pas que j’ai
confirmé l’année passée, mais j’ai fait de bonnes entrées et on peut
dire que je me suis fait un peu connaître. Cette année, je dois confirmer mes bonnes performances de la saison dernière et cela demande beaucoup
de travail et de concentration, donc j’espère faire une bonne préparation…
On va essayer d’aller le plus loin
possible dans les quatre tableaux,
c’est la devise de Marseille. On
est obligés de déranger un
peu tout le monde, on
n’a pas le choix.»

www.lebuteur.com

Directeur de la publication : Boussaâd Kahel - Rédacteur en chef : Ali Hamouche - Rédacteur en chef adjoint : Barkat Chamyl - Rédaction : Achour Aït Ali, Moumen Aït Kaci Ali,
Lamine Amimi, Sofiane Abdelli, Othmane Riyad Baba Ahmed, Tarek Bouchikhi, Adel Cheraki, Saïd Djoudi, Saïd Fellak, Amine Lamri, Kamel Manane, Abdelbasset Mogdad, Riad
Ouenzar, Hamza Rahmouni, Nacer Eddine Ratni.
Imprimerie : Centre : ENAP - Ouest : SIO - Est : SIE / Distribution : Entreprise Nationale de Distribution.

Tottenham

Les Red Devils
insistent toujours
pour Lloris

Suite au probable départ de
David De Gea, envoyé avec insistance du côté du Real Madrid,
Manchester United aurait
ciblé Hugo Lloris (28
ans) comme successeur
du portier espagnol.
Ainsi les Red Devils seraient prêts à passer à l’offensive très
prochainement avec une
première proposition à
25 M€. Sous contrat
jusqu'en 2019 avec
Tottenham, l'international français compte
sur la parole du président des Spurs, Daniel Levy, pour
bénéficier d'un bon
de sortie, lui qui est
désireux de retrouver la
Ligue des
Champions,
qu’il n’a plus disputée depuis 2012, la saison
prochaine. Cette affaire devrait se décanter après l'officialisation du transfert de
De Gea au Real Madrid.
Pour vos insertions publicitaires, contactez notre
service publicité.
Tél : 021 73 14 37 / Fax : 021 73 14 17
ou bien contactez l’ANEP :
1, avenue Pasteur - Alger
Tél : 021 73 76 78 Fax : 021 73 95 59 / Télex : 56150

D écra ssage
Numéros utiles

Al Biruni, un
polyvalent
hors paire

Abu Raihan Mohammad Ibn Ahmad al-Biruni était un érudit perse polyvalent ( physique, métaphysique, mathématiques, géographie histoire. Né dans la ville de Kheva
proche Oural, en 973 après JC. Dès son jeune age Il a
appris la philosophie hindoue, les mathématiques, la
géographie et la religion de pandits thre à qui il enseignait le grec et de la science arabe et de la philosophie.
Il a enregistré les observations de ses voyages en Inde
dans son livre Kitab connu bien-al-Hind, qui donne un
compte rendu graphique de l'historique et des conditions sociales de la sous-continent.
A son retour de l'Inde, al-Biruni a écrit son fameux livre
Qanun-i Masoodi (al-Qanun al-Masudi, fi al-Hai'a wa alNujum). Le livre aborde plusieurs théorèmes de l'astronomie, la trigonométrie, solaires, lunaires, et les
mouvements des planètes et des sujets relatifs. Il a également écrit le Kitab-al-Saidana, qui est une materia medica vaste qui combine les connaissances existantes,
puis en arabe sur le sujet avec la médecine indienne.
Son livre le-al-Kitab Jamahir traite avec les propriétés
des différentes pierres précieuses. Il a été considéré
comme l'un des plus grands scientifiques de l'islam, et,
tout compte fait, un des plus grands de tous les temps.
Son esprit critique, l'amour de la vérité, et l'approche
scientifique ont été combinés avec un sens de la tolérance. Son enthousiasme pour la connaissance peut
être jugé à partir de son affirmation selon laquelle l'expression Allah est Omniscient ne justifie pas l'ignorance.

Fatwa du jour

Manger pendant l’appel
à la prière ou peu après

Q : Allah le Très Haut a
dit : «Mangez et buvez
jusqu’à ce que se distingue, pour vous, le fil
blanc de l’aube du fil
noir de la nuit. »
Qu’en est-il de celui qui
termine son repas du
matin (Suhûr) et boit de
l’eau pendant l’appel à
la prière du matin ou un
quart d’heure après ?

R : Si la personne
concernée sait que cela a
eu lieu avant qu’on ne distingue l’aube, elle n’aura rien à rattraper. Mais si elle sait que l’on pouvait déjà distinguer l’aube,
elle devra rattraper sa journée. Si, par contre, elle ne sait pas
si elle a mangé et bu avant ou après la distinction de l’aube,
elle n’aura rien à rattraper, car la continuation de la nuit
(jusqu’à preuve du lever du jour) est la règle de base. Cependant, il convient au croyant de prendre des précautions
pour son jeûne, et de cesser de consommer des aliments s’il
entend l’appel à la prière, sauf s’il sait pertinemment que cet
appel à la prière s’effectue avant l’aube.

N° 3046

23

Mercredi 24 juin 2015

Le proverbe du jour
«Crois, si tu veux, que des
montagnes ont changé de place ;
mais ne crois pas que
des hommes puissent
changer de caractère»

■ SAMU : (021) 23.50.50
■ Urgences médicales : 115
■ Protection civile : (021) 71.14.14
■ Sûreté wilaya : (021) 73.00.73
■ Gendarmerie : (021) 76.41.97
■ Centre antipoison : (021) 97.98.98
■ Dépannage gaz : (021) 67.59.81
■ Dépannage électricité : (021) 67.24.52
■ Service des eaux : (021) 67.50.30
■ Personnes en difficulté
ou en détresse : N° Vert : 15-27

Les plus grands
scientifiques musulmans

www.lebuteur.com

Horaires des prières
07 Ramadhan 1436

Dohr
Asr
Maghreb
Icha

: 12h51
: 16h42
: 20h14
: 21h55

Jeudi

: 03h29
: 03h39

Mercredi

Imsak
Fadjer

Comment concilier
Ramadhan et santé ?

Le Ramadhan s'adresse à tous
les musulmans à partir de la puberté. Mais tout le monde peutil le pratiquer ? Quelles sont les
contre-indications
?
Les
femmes enceintes ou les diabétiques peuvent-ils faire ce
jeûne
?...
Les réponses des médecins
nutritionnistes et diabétologues.

Tout le monde peut-il pratiquer le Ramadhan ?
R : Le Ramadhan est un jeûne
court puisqu’il débute tous les
jours au lever du soleil pour se
terminer au coucher du soleil,
durant un mois. Il est sans danger pour la santé des pratiquants. Ce sont plutôt les repas
lors de la rupture, festifs et familiaux, qui sont redoutables.
De nombreuses personnes
prennent du poids pendant
cette période ! Et on vois souvent des diabétiques hospitalisés après le Ramadhan non
pas à cause des restrictions alimentaires, mais à cause de ces
repas trop copieux. L'important
est de ne pas faire d'excès lors
de la rupture du jeûne.

Y-a-t-il des contre-indications à la
pratique du jeune du Ramadhan ?
R : Oui, il y a des contre-indications
: les patients diabétiques traités à
l'insuline et qui ne sont pas équilibrés, les problèmes d'insuffisance rénale, de maladie cardiaque... et
toutes les pathologies qui ne peuvent
pas supporter un jeûne même court.
Bien sûr, en cas de maladie (forte
grippe, diarrhées....) ou d'hospitalisation, il est préférable de ne pas débuter le Ramadhan.

Les patients diabétiques peuvent
faire le Ramadhan ?
R : Les gens qui ont un diabète non
insulinodépendant, traités avec des
antidiabétiques oraux, peuvent nor-

malement faire le ramadhan. Cependant, ceux qui ont un diabète de type
2 traité aux sulfamides doivent ajuster la posologie, et faire controler
plus fréquemment leur niveau glycémique. Il faut qu'ils demandent
conseil à leur médecin.
Pour les diabétiques traités par de
l'insuline, il est impératif de consulter
son diabétologue. Celui-ci pourra
alors prévoir un protocole d'insulinothérapie fonctionnelle. Les principaux risques pour les diabétiques
sont les excès lors de la rupture du
jeûne et la non adaptation de leur
traitement antidiabétique au cours de
cette période de jeune.
Peut-on faire le Ramadhan pendant la grossesse ?
R : En général il est déconseillé aux

News
saNTé

Quels conseils aux personnes qui
font le Ramadhan pour équilibrer
leur alimentation ?
R : D'abord, il faut prendre un petitdéjeuner consistant le matin avant le
lever du soleil. Pour la rupture du
jeûne le soir, il est essentiel de doubler la prise des repas. Il est
conseillé de faire un repas au moment de la rupture du jeûne qui ne
soit pas trop copieux, et d'en faire un
autre trois heures après. Il est important d'essayer de garder trois repas
sur les 24 heures et d'éviter les
excès.

La malbouffe liée à des troubles de mémoire

S'empiffrer de biscuits, de plats
cuisinés et autres aliments industriels cause du tort à votre ligne,
mais cela affecterait aussi votre
mémoire. Comme rapporté par
Topsanté, des chercheurs américains viennent de démontrer que
les acides gras insaturés trans,
présents dans l'alimentation industrielle, sont liés à un appauvrissement de la mémoire chez les
hommes âgés de 45 ans et moins.
Les acides gras trans sont un type
d'acides gras insaturés qui existent
sous forme naturelle ou "technologique". Ces derniers sont ceux qui posent problème.
Ils sont utilisés dans l'industrie agroalimentaire
comme stabilisateurs et comme conservateurs pour
rehausser le goût, améliorer la texture et prolonger la
durée de conservation. On les trouve dans de nom-

Le

C hiffre du jour

breux produits transformés
comme les viennoiseries, les pizzas, les quiches, les margarines....
Le Dr Beatrice Golomb de l'université de Californie à San Diego,
aux Etats-Unis, a mené une expérience sur un panel de 1018
hommes et femmes. Ils ont été
invités à suivre un régime spécifique (pour certains une alimentation riche en acides gras trans)
avant de passer des tests de mémoire de mots.
Ceux qui avaient consommé le plus
d'acides gras trans au cours de leurs repas ont été
les plus mauvais aux tests de mémorisation. Cette
nouvelle étude, parue sur la revue scientifique en
ligne Public Library of Science One, ne devrait pas
redorer le blason des acides gras trans.

10

Pour la science, il détruit une Apple Watch en or à 10.000 dollars
Difficile à croire, mais l'individu qui a réalisé la
vidéo ci-dessus s'est procuré une Apple Watch...
uniquement pour la détruire. Et pas n'importe laquelle, puisqu'il s'agit d'une édition en or d'une
valeur de 10.000 dollars rapporte Le Huffington
Pos. La vidéo commençait pourtant si bien. Fier
d'avoir entre les mains cet objet très convoité,
l'utilisateur Youtube TechRax débute par montrer
son fonctionnement aux internautes. Puis, il les
prévient de ce qu'il est sur le point de faire en disant: "Je vais
essayer de faire ça avec attention, car je pense que c'est une
vidéo très dangereuse". C'est là que ses "armes" entrent en
scène. "J'ai deux aimants en néodyme. Ils possèdent une force
égale à 650 livres (environ 294 kilos) et s'ils entrent en collision,
ils pourraient briser des os et causer des dommages importants", annonce le filmeur. Malheureusement pour cette Apple

femmes enceintes de pratiquer le
jeûne du Ramadhan. Néanmoins,
pour celles qui tiennent absolument
à le faire, une surveillance médicale
accrue est nécessaire.

Watch qui va se retrouver en sandwich entre
les deux métaux, c'est bel et bien ce qui va
se passer. Suffisamment puissants pour
anéantir complètement le dispositif, les
deux aimants provoquent un choc qui fait
des étincelles. L'écran de la montre, en cristal de saphir, n'y résiste pas et se brise immédiatement. Prisonnière de l'attraction des
magnets, l'Apple Watch est tellement coincée
que TechRax n'est pas sûr de pouvoir la libérer.
Il finit toutefois par y parvenir, et constate que malgré ce traitement extrême, l'or n'a quasiment pas été abîmé, tout comme le
dos de la montre resté presque intact. Plus étonnant encore,
lorsqu'il remet l'appareil dans sa boîte pour le charger, celui-ci
émet un son et affiche une petite lumière, prouvant ainsi qu'il
n'est pas complètement hors de fonction.

Prévisions météo pour Alger et ses environs
MeRcRedi

Jeudi

Matin : 20 C
A-M : 29 C
Vent : 11 km/h
Direction N.E.

Matin : 17 C
A-M : 28 C
Vent : 11 km/h
Direction N.E.

ReceTTe

Poulet aux pommes
de terre farcies

Ingrédients :
w 500 g de viande
ou poulet
w 1 oignon
w 1 kg de pommes
de terre moyennes
de taille égale
w 2 cuillères à
soupe de mie de
pain
w 2 cuillères à
soupe de fromage
râpé
w 1 sachet de safran
w 1 cuillère à
soupe de smen
w 100 g de beurre
w Poivre noir, poivre rouge, sel

Préparation :
l Disposer les
morceaux de
viande dans une
cocotte avec l'oignon, les épices,
le smen, le safran
et le sel.
l Faites revenir le
tout.
l Mouiller de deux
verres d'eau environ.
Laisser cuire.
D'autre part, beurrer un plat à gra-

tin.
l Poser chaque
pomme de terre
sur une plaque
face coupée sur la
planche, inciser la
chair aux 2/3 à intervalles réguliers.
l Les disposer
dans le plat imbibé
de beurre fondu,
enfourner 30 minutes environ.
l Mélanger la mie
de pain, le fromage.
l Recouvrir les
pommes de terre.
l Parsemer de
poivre rouge, remettre au four
jusqu'à ce que les
pommes de terre
soient bien dorées.
Prendre un plat
de service, disposer la viande au
milieu avec les
pois chiche et tout
autour les
pommes de terre.
l Creuser la
pomme de terre,
farcir et faire cuire
dans la sauce en
cocotte ou au four.

Rendre
a

sTuce

le miel coulant

Vous préférez le miel liquide, or il a
cristallisé ? Placez le bocal au
micro-onde ou dans un bain-marie.
Le miel va se liquéfier, et rester
liquide.

PROGRaMMe

On vous recommande

Des racines et des ailes

TV

19:50

Passion patrimoine : Vaucluse, du Ventoux au Luberon
Niché au coeur de la Provence, le Vaucluse
abrite des sites naturels remarquables.
Parmi eux, le Mont Ventoux, perché à 1912
mètres d'altitude, domine la région. Chaque
année, des milliers de cyclistes défient le
«Géant de Provence», classé réserve de la
biosphère de l'UNESCO. Le parc naturel du
Luberon compte lui aussi parmi les splendeurs du Vaucluse. Il abrite de magnifiques
villages comme Ansouis, une cité médiévale
transformée en demeure de plaisance.
Voyage sur les sentiers et les routes du département, jusqu'à la cathédrale de Vaison-la-Romaine, dans les brocantes
de l'Isle-sur-la-Sorgue, mais aussi sur les vastes plaines agricoles et les
jardins botaniques.

Berradja
N° 3046

24

Mercredi 24 juin 2015

Un
Un

«Bourek, Chamia et Fanta
avant
ananas indispensables
l’ftour !
pendant le Ramadhan»

footeux
footeux

Date et lieu de naissance ?
Justement, quel est
compagnie.
«J’aime
20/09/1983 à Oran.
votre plat préféré
À quelle heure vous réveillezQue veut dire votre surau mois de Ravous ?
me rendre à
nom Sekikou ?
madhan ?
Je ne dépasse pas 13h.
Béni Saf ou
(Rires) C’est l’abrégé de
Comme
Qu’est-ce que vous faites dans la
Mostaganem
Seddik Berradja.
n’importe quel
journée ?
Qui vous a appelé comme
Algérien, j’aime
Généralement, je me balade en
pour acheter
ça ?
la h’rira, le bouvoiture avec mes copains. J’aime
du poisson»
Franchement, c’est le fils
rek et le tadjine de bien me rendre sur les routes côd’un ami qui avait du mal à proviande. J’ai un pentières pour acheter du poisson. Je
noncer mon prénom. Il m’a appelé
chant pour la cuisine
me rends soit à Béni Saf ou à MosSekikou devant tout le monde et on
marocaine.
taganem.
s’est mis à m’appeler comme ça deQuelle boisson ne quitte pas
Vous devez bien appuyer sur le
puis quelques années déjà.
votre table au f ’tour ?
champignon pour rallier Béni
Cela ne vous dérange pas ?
Personnellement, j’abuse de la
Saf à partir de 13h et revenir à
Non, au contraire, ce sont mes
Fanta ananas. J’en raffole.
Oran avant la rupture du jeûne !
amis intimes qui préfèrent m’appeé ou café ?
Non, pas du tout. J’y vais un peu
ler ainsi.
Je suis originaire du Sud. Donc
plus tôt. Je ne suis pas du genre à
À quel âge avez-vous jeûné pour
j’ai un penchant pour le thé.
faire de la vitesse.
la première fois ?
Vous préférez quoi comme suQue pouvez-vous dire aux gens
Je pense que j’avais 5 ou 6 ans.
crerie ?
qui font de l’excès de vitesse au
Vous avez réussi à tenir toute la
Ce n’est pas original comme prémois de Ramadhan ?
journée ou avez-vous triché ?
férence mais j’aime voir la Chamia
Je n’ai que deux mots à leur dire :
Pour être franc, j’ai triché.
pendant tout le mois du Ramadhan Allah yahdikoum !
Qu’est-ce que vous avez pris ?
à table.
Parlez-nous de votre huComme n’importe quel enfant à
Qu’est-ce que vous faites
meur au mois de Racet âge, j’avais un faible pour les sude spécial dans la soirée
madhan ?
creries.
du mois sacré ?
«Je suis
Mon humeur ne
Qu’est-ce qu’on vous a préparé
Après la prière, je rechange pas. Elle reste
dynamique
de spécial pour votre premier
trouve mes amis de toula même. Je suis dydurant toute namique
jour de jeûne ?
jours qui sont Madani,
toute la
la journée» journée.
Je ne m’en souviens pas trop mais Hamza, Djamel et Kada.
c’était un menu habituel avec du
Eux ils jouent généralement
Quelle est la personne
bourek et de la Chamia (kalb elaux cartes et aux dominos. Me
que vous évitez en ce
louz).
concernant, je préfère leur tenir
mois sacré ?
Pub

Je n’ai pas d’ennemi. Donc, je
n’évite personne. Au contraire,
j’aime rencontrer tout le monde.
Télé ou Internet ?
Ni l’une ni l’autre. Je ne me
connecte que rarement sur Facebook.
Où dépensez-vous le plus votre
argent durant le Ramadhan ?
Ce n’est pas moi qui fais les
courses à la maison. Personnellement, je préfère
aider les nécessiteux.
Êtes-vous de ceux
qui préfèrent rompre le jeûne chez
eux ou ailleurs ?
Pour ce mois-ci, je
songe à rompre le
jeûne tous les jours
chez moi, à la maison, car cela fait
cinq ans que je
passe une
grande partie
du Ramadhan
à l’étranger.
Quel est votre
vœu pour le Ramadhan ?
La santé pour tous les Algériens.
Entretien réalisé par Amine L.

Porter l’uniforme de l’US Army ne s’oppose pas à la pratique
de la religion musulmane, ces GI’S au moment de la rupture du jeûne
en donnent le meilleur exemple.

Le jeûne, c’est
sacré pour
Abou Diaby

Abou Diaby est un footballeur international français aujourd’hui milieu de
terrain dans la prestigieuse équipe d’Arsenal. A
maintes reprises, Abou
Diaby indique assumer
pleinement son choix de
jeûner, malgré la compétition : «Arsenal préférerait
que je ne jeûne pas, mais
ils ont compris que c’est
un moment particulier
pour moi. Ils essaient d’arranger
les choses pour
faire au mieux me
concernant.»

!
as photo

Hors-foot

L'horaire des prières du
Ramadhan 2015 grâce aux
applis et sites Web

Si le Ramadhan est une période souvent associée
au jeûne, le mois saint des musulmans est aussi
rythmé par les prières. Pour s'y retrouver, les jeûneurs ont désormais des applications et d'autres astuces connectées. En voici trois. Pour connaître les
horaires des différentes prières et même être alerté
au moment venu, d'innombrables applications existent et se retrouvent parmi les plus téléchargées
sous iOS et Android au moment du Ramadhan. Les
plus connues sont certainement celles d'Al Kanz ou
Athan Pro pour Muslim (compatible avec l'Apple
Watch). Mais chacun trouvera l'application qui
lui convient le mieux en tapant "Ramadan
2015" dans le magasin d'application
de son smartphone.

Le Buteur du 24-06-2015

Cela se
passe lors
du mois de
Ramadhan

Ya p