You are on page 1of 24

www.competition.

dz

JSK Le joueur a enregistré son bagage avant d'annuler son voyage

Mercredi 24 juin 2015

24

Qui a fait avorter le transfert
de Banou Diawara ?

MORT
SUBITE

Proposé par
EN-NEMS

Le site
officiel de
l'USMA en
panne

Le site officiel de
l'USMA est en panne
depuis une semaine,
et les responsables
du club ne semblent
pas pressés pour le
rouvrir. Pourtant, un
club aussi huppé
que l'USMA, qui
dépense beaucoup
d'argent pour
recruter les joueurs,
doit penser
également à la
communication qui
est très importante
surtout que l'équipe
est appelée cette
semaine à disputer
son premier match
de la phase des
poules de la LDC.

Le
préparateur
physique
Boussaâda
très sollicité

Le préparateur
physique
Abdelouaheb
Boussaâda, connu
pour ses
compétences, a été
pour beaucoup dans
le parcours du MOB
la saison dernière
grâce à sa méthode
de travail et sa
manière de préparer
les joueurs qui ont
bien terminé la
saison avec à la clef
la coupe d'Algérie et
la seconde place en
championnat.
L'enfant d'Annaba ne
manque pas de
propositions cet été,
puisque en plus du
MOB qui insiste pour
le garder, la JSS et
le CSC sont sur ses
traces.

Ça s'en va et ça revient !

Le côté hideux de notre championnat, à
savoir la valse effrénée des entraîneurs a
pour certains quelque chose de pittoresque.
Et je parle, surtout, des entraîneurs étrangers
qui connaissent désormais parfaitement la
musique avec l'air et les paroles de " ça s'en
va et ça revient ", pour se fondre dans la
grande bouillabaisse du football algérien.
En fait, ces dernières années il n'y en a pas
un de ces " globe-trotters " qui ne soit parti
dans des conditions mouvementées et qui
n'est pas revenu dans un autre club, bien

LAZIZI : «ON A VOULU ME
FAIRE MANGER DURANT LE
RAMADHAN EN TUNISIE»

Tarek Lazizi, l'ancien défenseur international du MC Alger, ne
garde pas un bon souvenir de la pratique du foot en Tunisie
pendant le mois sacré. «On a voulu m'obliger à manger mais j'ai
refusé», nous apprend celui que les Mouloudéens dénommaient
affectueusement Baresi.

Sur le terrain, les esprits
s'échauffaient facilement…

Oui, on devait faire très
attention à ce propos. Il fallait
rester très vigilant car, à tout
moment, on pouvait recevoir
un coup d'un joueur devenu
plus nerveux sous l'emprise du
jeûne. Mais ce n'est pas le plus
mauvais souvenir que je garde.
Le plus dur, je l'ai subi en
Tunisie, au sein de mon ancien
club, le Stade Tunisien.

Pourquoi ?

C'est parce que, là-bas on ne
jeûne pas le jour des matches.
On oblige les joueurs à manger.
Les matches se déroulaient à
15h et tout le monde était tenu
de déjeuner à midi.

Et comment aviez-vous réagi

par rapport à ça ?

Je n'ai pas obéi, j'étais
d'ailleurs le seul à faire
Ramadhan. Je n'allais quand
même pas renier ma religion !
Ils ont essayé de me faire changer d'avis, ils n'ont pas pu. J'ai
jeûné sans tenir compte de
leurs injonctions. Mais je dois
dire que j'avais, heureusement,
un entraîneur polonais qui s'est
montré compréhensif. Les dirigeants, eux, ne l'étaient pas et
c'est ce qui m'a le plus attristé.
Vous vous rendez compte : un
non musulman qui m'autorise
à jeûner et des musulmans qui
m'incitent à ne pas le faire !
C'était vraiment navrant. J'ai
passé un mois difficile mais,
Dieu merci, je n'ai pas cédé et
tout ça est désormais derrière.

Il y a aussi l'épisode de la
coupe d'Afrique des nations
de 1996, peut-on en parler ?

La commission d'audit a inspecté
les deux stades
OK pour Boumerdès,
Dar El-Beïda pas encore
Nous avons appris que la commission d'audit de la LFP qui a visité les stades de
Boumerdes et Dar El-Beïda a émis un avis favorable pour le stade de Boumerdès alors que
pour le stade de Dar El-Beïda, ce n'est pas encore acquis en raison des travaux qui se
déroulent actuellement pour la construction d'une nouvelle tribune. En principe le stade de
DEB sera prêt à partir de la phase retour. Pour rappel la LFP songe à faire domicilier l'USMH
et le RCA à Boumerdès dans le cas où leurs stades ne seront pas homologués.

Latrèche,
nouveau
coach
de l'USB

Onze Mondial :

5 RAISONS DE
VOIR BRAHIMI
AU PSG

La nouvelle
direction de
l'US Biskra a
désigné
Abdelkrim
Latrèche
nouvel
entraîneur du
club pour la
nouvelle
saison.
L'objectif
recherché par
les dirigeants
est la montée
en Ligue 2
Mobilis malgré
la difficulté de
la mission.

Comment arriviez-vous à
concilier foot et Ramadhan à
votre époque ?

De mon temps, le mois sacré
coïncidait avec le mois de mai,
on jouait à 13 heures. Evoluer à
jeun n'est quand même pas
aisé, on manque d'énergie et on
se retrouve fatalement moins
concentré. Le plus pénible était
la veille des matches. On prenait le s'hour aux environs de
1h ou 1h30 du matin, on s'endormait ensuite à 3h pour se
lever à 10h et rejoindre directement le vestiaire afin de commencer à préparer la rencontre
prévue, elle, à 13h. Ce n'était
pas évident. Malgré tout, on se
débrouillait et on parvenait
quand même à livrer des prestations honnêtes.

sûr, comme si rien ne s'était passé. Ayant
résolument compris que dans nos clubs on
ne parle pas de projets à moyen ou long
terme, ils ont subtilement transformé leur
statut de demandeurs d'emploi dans
l'Hexagone en intérimaires grassement
rémunérés chez nous. Car comme le dit si
bien cet adage amusant " on est toujours
mieux ici qu'en face ". Grand bien leur fasse,
tant que le mouvement des entraîneurs dans
notre championnat n'est pas régulé par les
instances qui gèrent le football.

Oui, c'était en Afrique du
Sud. Le tournoi s'est déroulé
durant le mois sacré de
Ramadhan et on avait tenu une
réunion pour voir si on allait
jeûner ou non. A croire qu'on
allait jouer la chose à pile ou
face, sur une pièce. On était
assis tous ensemble et, l'un
après l'autre, on prenait la
parole pour dire oui ou non.

Finalement, comment ça
s'est passé ?

Certains
ont
fait
Ramadhan, d'autres ne l'ont
pas fait. Mais je dois dire que
les joueurs ont, pour la plupart, observé le jeûne. Je me
rappelle aussi qu'on avait
reçu un fax du ministère des
Affaires religieuses disant
qu'on était autorisés à ne pas
jeûner. Mais en fin de compte
chacun a agi selon sa conviction personnelle.
H. D.

Le contrat
de Sakombi résilié

Devant les exigences
financières excessives du
responsable de l'ASO Chlef
(Medouar) réclamant 500
millions de centimes pour
signer la lettre de libération de
son joueur africain Sakombi, la
direction du CRB vient de
résilier le contrat du joueur
signé il y a quelques jours. Le
MCA serait entré en jeu pour le
recrutement du joueur en
question.

Le site français Onze Mondial a évoqué
5 raisons pouvant inciter le PSG à recruter Yacine
Brahimi. La publication a qualifié Brahimi de
joueur "à part" capable de faire la différence, balle
au pied ou sur des coups de pied arrêtés. Le
deuxième atout vient du fait que le FC Porto ne
rejetterait pas une belle offre qui pourrait ne pas
atteindre les 50 millions d'euros, montant de sa
clause libératoire. Le troisième avantage que présente Brahimi, selon le journal, est sa polyvalence.
Quatrième argument, ses exigences financières
acceptables puisqu'il perçoit actuellement à Porto
environ 1 million d'euros par an. Enfin, Brahimi est
considéré comme un bon atout marketing pour le
PSG pour toucher la communauté maghrébine et
arabe à Paris.

Doudane : «Pour moi, Takerboucht
signer
c'est une piste écartée» viendra
vendredi

«On engagera un grand attaquant africain»

www.competition.dz MERCREDI 24 JUIN 2015 20 DA France 2 € N° 4317 ISSN 1111

QUOTIDIEN NATIONAL 100% FOOT

MCA-MEGHNI
accord conclu

RAÏSSI PARLE
du recrutement :
«Aoudia doit
trancher avant la
fin de la semaine»

En plus de Bastia et Ajaccio

Zeffane :

«Montpellier s'est
renseigné sur moi»

Belkalem reprendra
lundi avec Watford

USMA Il a effectué son
premier entraînement

Djabou, le footballeur le
mieux payé en Tunisie
Abdelmoumen Djabou, l'international algérien du
Club Africain, serait le joueur le mieux payé
du championnat tunisien avec un salaire de
125 000 dinars tunisiens (57 000 euros).
C'est du moins ce qui ressort du classement dévoilé par le site tunisien
MédiaRealites.com, lundi dernier. Comme
on pouvait s'y attendre, le classement
est dominé par la présence des joueurs
des deux clubs phares de la capitale tunisienne, à savoir, le Club Africain et
l'Espérance Sportive de Tunis.

PHOTO DU JOUR

Seddiki, la
nouvelle
recrue de
la JSK,
avec le
Catalan
Jeremy
Mathieu
copie

Signature
imminente
de Mbolhi à
Antalyaspor

«Cas Salah
Eddine, on
consultera
Raouraoua»

CRB RDV décisif

Djediat-Malek

10
MILLIARDS
BIENTÔT
DANS LES
CAISSES

USMH

Benayada :
«Prêt à tenir
ma place
samedi»
Khoualed n'est
pas suspendu
contre l'ESS

Amani révèle

«Darfalou appartient
Boulakhoua au Club Africain»

Le stage officiellement à Ifrane rempile enfin

«Il a été prêté à l'USMA»

www.competition.dz Mercredi 24 juin 2015

2

JSMB

À LA UNE

GENOA

TRANSFERT DE
SOUDANI

Le Dinamo
dit non
au Ahly

SOUS LE
CHARME DE

BELFODIL
Alors qu'il a fait
l'objet des
convoitises des
responsables du
Ahly de Djeddah qui
ont émis le souhait
de le recruter en
prévision du nouvel
exercice, Hilal
Soudani ne devrait
pas quitter le
Dinamo Zagreb, son
club a apposé un
niet catégorique à
cette tentative
d'approche des
Saoudiens. Les
Croates
s'accrochent
toujours, en effet,
au rêve d'atteindre
les poules de la
Ligue des
champions, les
Bleus de Zagreb
sont, en effet,
qualifiés comme l'an
passé au tour
préliminaire de la C1
qui se jouera le mois
prochain, avec une
folle envie de
réussir ce qui a été
raté les précédentes
saisons.

Ghezzal :
«J'espère
un retour
rapide de
Parme
parmi les
grands»

L'attaquant
international
algérien Abdelkader
Ghezzal a appris
avec tristesse la
décision de la
rétrogradation de
Parme en division 4,
il a publié hier sur
son compte twitter
un message de
soutien avec son
désormais ancien
club qu'il a
officiellement quitté
pour une destination
inconnue pour le
moment : "Je suis
vraiment désolé
pour Parme, j'espère
un retour rapide
parmi l'élite."
A noter que Ghezzal
se retrouve libre de
tout engagement, il
est annoncé du côté
du nouveau promu
en Serie B,
Salernitana, au
moment où d'autres
sources l'annoncent
proche d'une
nouvelle expérience
en dehors d'Italie, ça
serait la 2e après sa
très courte aventure
à Levante en Liga.

Perreira, le coach portugais du club
turc, l'a officiellement réclamé

ÇA SE PRÉCISE POUR

SLIMANI
AU FENERBAHÇE

Même si du côté du Sporting il n'y a, pour le moment, aucune
confirmation, le club turc du Fenerbahçe, le dauphin du dernier
championnat turc remporté par Galatasaray, insiste beaucoup
pour avoir l'international algérien Islam Slimani.
Ce qui n'était jusqu'hier
qu'une simple rumeur et une
simple déduction s'est confirmé,
hier, lorsque la presse turque a
confirmé l'intérêt du club de
Fenerbahçe pour l'international
algérien, à travers le souhait formulé par le coach portugais du
club turc d'associer à nouveau le
duo du Sporting sous d'autres
cieux. Comme on le sait, Nani s'est
assuré une place dans l'effectif des
Jaune et Noir la saison prochaine
en provenance de Manchester
United, son club d'origine, et vu
l'entente qui était visible sur le ter-

rain tout au long de la saison
écoulée au Sporting entre lui et
Slimani, Vitor Perreira ne veut pas
manquer l'occasion d'associer les
deux joueurs et il aurait insisté
auprès de ses dirigeants pour
recruter l'Algérien. Il faut dire que
l'agent de Nani, Luca Bascherini, y
est sans doute pour quelque chose,
c'est en effet lui qui avait négocié
l'an dernier avec le Trabzonspor,
et cette fois, il a été prié d'essayer
de faire de même et tenter d'arracher le OK de De Carvalho, le président du Sporting, qui ne semble
pas chaud pour cette idée de libé-

rer son meilleur attaquant, notamment après le recrutement du
coach du Benfica qui a réclamé le
maintien de Slimani quitte à l'augmenter.
Reste à savoir maintenant quelle
sera l'offre qui sera faite, car il est
plus que sûr que ce facteur fera la
différence, le Sporting céderait le
joueur contre 15 millions d'euros,
les Turcs devront s'aligner sur ces
exigences s'ils veulent l'avoir, à
moins que les Stambouliotes décident de jouer la carte du prêt, qui
n'a jusqu'ici jamais été évoquée.
S. M. A.

Vu le probable échec du recrutement de Soudani et Brahimi

Ghilas, la nouvelle cible
du Ahly saoudien

Après Soudani et Brahimi, voilà les Saoudiens du Ahly SC qui tentent
d'explorer une nouvelle piste menant vers un autre international algérien.
Hier, c'est un nouveau nom
qui a circulé du côté du club de
Djeddah, il s'agit du joueur du FC
Porto, Nabil Ghilas. Ce dernier,
pour rappel, se trouve dans une
situation délicate en cette fin de
saison, son prêt s'est terminé à
Cordoba et doit retrouver son
club propriétaire, à savoir Porto.
Mais ce dernier ne compte pas le
garder, et voilà que cette piste
offerte par les Saoudiens du Ahly
pourrait constituer une solution.
Christian Gross, l'entraîneur suisse du Ahly, a entamé
une large opération de recrutement pour renforcer les rangs de
son team, en visant notamment
des joueurs qui donneront le plus
sans pour autant coûter cher aux
caisses du club. Pour le moment,
son effectif renferme plusieurs
joueurs professionnels étrangers,
à l'image d'Osvaldo, l'attaquant
brésilien, qui est libérable en plus
d'Omar Souma et Mohamed
Abdechafi, mais cela n'empêchera
pas le recrutement d'autres
joueurs, à l'image de Nabil
Bahoui, le joueur suédois d'origi-

ne marocaine, ciblé mais aussi un
Néerlandais, à savoir Tjaronn
Chery, qui pourrait être recruté
pour 4 millions d'euros, c'est dire
tout l'argent que ce club est prêt à
mettre pour s'offrir ses cibles.
Ghilas fait partie de ces cibles,
mais dans une liste de réserve en
cas d'échec des transferts ciblés
initialement. D'ailleurs, la
piste Ghilas pourrait bientôt
être activée, étant donné
que celle de Soudani a été
écartée, suite au refus catégorique de la direction du
Dinamo Zaghreb de laisser
partir le joueur, préférant le garder pour
une énième tentative d'accéder
aux poules de la
C1.
Ainsi
donc, et vu
le peu de
clubs ayant
émis le souhait de recruter Ghilas, il
n'est pas

à écarter qu'il donne son accord
pour rejoindre cette formation.
Pour rappel, son nom avait été lié
auparavant à un transfert vers un
autre club saoudien, à savoir
Annasr, avant de continuer son
aventure en Europe.
S. M. A.

Le Club
Africain
mettra le
paquet
pour
Bounedjah

Alors qu'il n'a
même pas terminé
ses engagements
avec l'Etoile du
Sahel avec la
rencontre qu'il
devra jouer
vendredi prochain
contre le Stade
Malien, ça parle de
plus en plus du
possible prêt de
l'international
algérien Baghdad
Bounedjah par son
futur club d'Al
Sadd de Doha vers
une autre équipe.
L'ancien Harrachi
n'a, semble-t-il,
pas encore garanti
sa présence dans
l'effectif pro d'AlSadd vu le nombre
d'étrangers
dépassant les
limites chez les
Noir et Blanc de
Doha et,
contrairement à ce
qu'on peut pense,
ce n'est pas
l'Etoile, son club
actuel, mais plutôt
le Club Africain qui
semble décidé à le
chiper à titre de
prêt pour la
période à venir,
Slim Riahi, le
patron du club de
Bab J'did, aurait
préparé un chèque
d'environ 800 000
euros pour assurer
les services de
l'Algérien, mais
pour l'instant, et
mis à part ce
chiffre, aucun
autre détail
n'explique la
procédure de cette
manœuvre ni la
façon avec laquelle
les Rouge et Blanc
comptent griller la
politesse à leurs
rivaux de Sousse.
S. M. A.

Encore un nouveau prétendant pour l'international
algérien qui n'a toujours pas
pris de décision concernant son
avenir. Le feuilleton du joueur
formé à Lyon n'est pas près de
connaître son épilogue pour la
saison prochaine. Le joueur,
libre de tout contrat depuis son
départ de Parme, tarde à choisir sa future destination.
Concrètement, le joueur a
beaucoup d'équipes intéressées, mais mis à part
Trabzonspor qui s'est ouvertement proposée pour le faire
signer la saison prochaine, peu
d'équipes ont fait une proposition officielle. Aujourd'hui, et
selon la presse italienne, une
nouvelle formation de Serie A
s'intéresse de près au joueur en
question. Il s'agit de la formation de Gênes, le Genoa qui a
officiellement pris attache avec
le joueur et son agent pour
essayer de faire avancer les
choses dans le bon sens. Après
avoir perdu M'baye Niang, les
Italiens voient en lui le
meilleur remplaçant du
Français pour la saison prochaine et souhaiteraient donc
frapper un bon coup pour la
saison prochaine. Cependant,
cette piste n'a que très peu de
chance de se conclure car le
Genoa n'aurait pas de grands
moyens pour faire venir l'international algérien.
Claudio Onofri : «Il a
un profil intéressant»
Dans un entretien exclusif qu'il
a accordé au site pianetagenoa1893, le directeur sportif du
club de Gênes a fait savoir que
le joueur était très intéressant
même si la course pour sa
signature ne sera pas évidente :
"Belfodil est un joueur très
intéressant qui présente un
profil séduisant. Cependant,
lors de la dernière saison, il n'a
marqué qu'un petit but lors de
la saison passée. Cependant, je
regarde beaucoup plus le fait
que le joueur se sacrifie sur le
terrain. La course pour le
signer ne sera pas facile mais
on va tout de même tenter le
coup pour essayer de le transférer chez nous la saison prochaine." Ainsi, le joueur sait
qu'une équipe de plus s'intéresse à lui et devra cette fois-ci
trancher une fois pour toutes.
Pour rappel, plusieurs équipes
de différents championnats
s'intéressent à Belfodil, notamment, Trabzonspor, Bursaspor,
Torino, Al Hillal et d'autres
équipes qui n'ont cependant
pas matérialisé cet intérêt. La
balle est dans son camp.
I. Z.

La CRL
donne
raison
à Saïghi

www.competition.dz

Mercredi 24 juin 2015

23

Elle aura lieu demain soir

L'AG de tous les espoirs
Les fans de la
JSMB ne voient
toujours pas le bout
du tunnel et aucune
solution ne se profile
à l'horizon dans la
maison des Vert
et Rouge.

Alors qu'il a été libéré par
l'ancienne direction sans pour
autant percevoir le moindre centime, la commission de résolution
des litiges de la Ligue vient de
donner raison à Abderrahmane
Saïghi. L'ancien espoir de l'équipe
nationale olympique n'a pas eu
beaucoup de temps de jeu cette
saison, il a été libéré sans vraiment
négocier la résiliation de son
contrat avec la direction de
Chemini Abdelhamid. Le joueur,
qui avait souhaité poursuivre
l'aventure sous les couleurs du
club, n'a pas convaincu les dirigeants qui ont préféré une résiliation unilatérale du contrat de ce
dernier, une résiliation qui coûtera très cher au club phare de la
Soummam qui doit ainsi payer au
joueur 400 millions de centimes,
ce qui représente environ 6 mois
de salaire. Dans le cas où Saighi ne
recevrait pas son argent, la Ligue
n'acceptera pas de demandes de
nouvelles licences.

De notre correspondant
F. DJELLIT
Si certains portent tous
leurs espoirs sur l'assemblée
ordinaire du club sportif amateur
qui aura lieu demain soir à la salle
de conférences de la maison de

culture Taos Amrouche de Béjaïa,
d'autres craignent toujours que le
blocage de la SSPA/JSMB ne
trouve pas de solution. En effet,
après une petite lueur d'espoir
avec la démarche de l'ancien
président de section, Zahir Tiab,
plus rien n'a bougé. Et depuis ce
jour, on ne cesse de polémiquer
dans les fiefs du club phare de la
Soummam, entre les partisans
d'une solution qui permettrait au
club d'aller de l'avant et ceux qui
sont contre la réactivation du
conseil d'administration. Une
situation qui continue de diviser
les supporters qui s'inquiètent de
plus, guettant la moindre
information qui pourrait sortir le
club de la crise. Toujours est-il,
tous les regards seront braqués
sur l'assemblée générale du club
amateur qui se tiendra donc plus
d'un mois après la fin du

championnat et en attendant
toujours une issue favorable pour
le club, ladite assemblée porte en
elle tous les espoirs des
supporters qui souhaitent
vraiment que les membres
trouvent un compromis dans
l'intérêt du club.

futur président doit se pencher
sur le dossier des dettes des
joueurs, il doit trouver les
ressources financières afin que le
club puisse éponger ses dettes, et
ainsi permettre au club d'entamer
l'opération recrutement dans de
bonnes conditions. L'autre dossier
sur lequel la prochaine direction
doit se pencher rapidement, c'est
le recrutement en sachant que
pratiquement la totalité des autres
clubs sont sur le point de clore
cette opération. La nomination
d'un entraîneur doit être une
question prioritaire afin de tracer
la feuille de route pour la phase
précompétitive, ainsi que la liste
des libérés et celle des recrues afin
de bâtir un groupe qui pourra
répondre présent sur le terrain.
F. Dj.

La prochaine
direction aura
du pain sur la planche
Même si actuellement aucun
candidat ne s'est présenté afin de
prendre les rênes du club pour le
prochain exercice, le futur
président du club aura plusieurs
dossiers chauds qu'il doit traiter
au plus vite afin que le club
puisse démarrer après plusieurs
semaines d'inactivité. A cet effet,
en cas de nomination d'une
nouvelle direction à la fin de
l'assemblée générale de demain, le

MCS

Reprise la semaine
prochaine

D'autres joueurs
attendent…
Ils sont plusieurs joueurs à avoir
déposé leur dossier au niveau la
CRL, après avoir tenté de trouver
une solution avec le bureau de
Chemini Abdelhamid, sans pour
autant pouvoir trouver un terrain
d'entente. En effet d'après nos
informations, Zafour, Lahlouh et
d'autres ont déposé leurs dossiers
au niveau de la commission de
résolution des litiges pour obtenir
leur lettre de libération et, par
conséquent, recevoir leurs salaires
impayés. Cette situation n'est pas
dans l'intérêt du club, surtout que
le JSMB traverse une crise financière sans précédent. Les dirigeants auraient mieux fait de
trouver des solutions qui arrangeraient les deux parties.
F. Dj.

De notre correspondant
K. DJELLOUL
Le président du MCS est
passé à la deuxième étape de
son programme, puisque
d’après lui, après avoir presque
finalisé le recrutement avec la
venue des nouveaux joueurs, et
ce, en collaboration avec
l’entraîneur, la reprise de cette
équipe de Saïda est fixée pour le
début de la semaine prochaine.
La première séance se déroulera
probablement dimanche avec
la prise de contact entre les
joueurs et le nouveau staff

technique. Toujours selon une
source proche du premier
responsable du club, Bouarara,
les entraînements se dérouleront
à Saïda où toutes les
commodités sont réunies pour la
réussite de cette préparation. La
wilaya de Saïda dispose de tous
les moyens et les infrastructures
nécessaires avec un terrain
gazonné et deux autres en
tartan, une piscine en plus des
salles de musculation et des
moyens de récupération. Tous
ces moyens permettront à cette
équipe du MCS de faire une
bonne préparation en ce début

d’été avant de passer à la
deuxième étape qui sera le
stage bloqué.
Stage à Aïn
Témouchent
C’est devenu une habitude pour
le MC Saïda, le stage bloqué
aussi bien en été qu’en hiver, se
déroule dans la ville côtière
d’Aïn Témouchent. Donc c’est
sans grande surprise que le
président Bouarara a confirmé
que le regroupement de cet été
aura lieu à Aïn Témouchent.
K. Dj.

Zahzouh repêché

Le défenseur du MCS, Yousef Zahzouh,
est sur la liste des libérés, car il n’a pas
fait un bon parcours avec Saïda où,
durant la phase aller, il n’a été que
l’ombre de lui-même et, au début de la
phase retour, une blessure l’a éloigné
des terrains. Personne ne sait si
Zahzouh retrouvera son vrai niveau.
Toutefois, comme il y a déficit dans le
compartiment défensif, Bouarara a décidé de le garder.

Ferloul, Bekhtaoui
et Saâdi rempilent

Trois joueurs du MCS, qui étaient sous
contrat, sont passés au bureau de
Bouarara. Il s’agit du milieu de terrain
Saâdi et des défenseurs Ferloul et
Bekhtaoui et, après négociations avec la
commission de recrutement, ils ont
rempilé pour une autre saison.

DIVISION NATIONALE AMATEUR
USMAn

Le député Baha à la tête de l’USMAn ?
A Annaba, la nécessité de
trouver une personnalité
pour remplacer Kerroum
s’impose. Les pouvoirs
publics, soucieux de sortir de
l’impasse et de confier le
club à qui peut le redresser,
cherchent la personne la
mieux placée et qui peut
aussi apporter des fonds.

QUOTIDIEN
SPORTIF ÉDITÉ
PAR LA SARL
«TOP SPORT»

De notre correspondant
BACHIR REDJEL
La DJS continue de procéder à des contacts et va même plus
loin en consultant d’importants
hommes politiques à l’image de
l’ex-wali et actuel ministre
Mohamed El-Ghazi qui connaît
bien le club et son environnement
et qui peut aussi avoir de l’influence sur certaines personnalités
ciblés pour prendre les rênes du
grand club cher à Lalla Bouna.
Ainsi, après Messadeg, Bentoumi
et Ouinez qui ont décliné l’offre et

Directeur de la publication
Djamel Guessoum
Directeur de la rédaction
Rafik Abib
Rédacteurs en chef
Amirouche Boudjedou
Asma Halimi Taïbi

sur d’insistantes recommandations, la DJS s’est tournée vers le
député et promoteur immobilier,
Tiliba Baha Eddine, plus connu à
Annaba sous le sobriquet «Baha».
L’homme est puissant sur le plan
politique et est l’ami de nombreuses personnalités du sérail, à
l’image du Premier ministre, Sellal,
de la famille Gaïd Salah, du secrétaire général du FLN, Ammar
Saïdani, du ministre Mohamed ElGhazi et d’autres influences. Sur le
plan financier, Baha est promoteur
immobilier et possède aussi de
nombreuses affaires. Avec lui, ne

Rédacteur en chef adjoint : Kamel Hassani
Chef de rubrique : Nouredine Boumali
Rédaction
Abderrahmane Mimoun,
Maâmar Zerrouki, Amina Zerrouki,
Mohamed Amokrane Smaïl, Abdellah
Haddad, Hillal Aït Benali, Anis Sadoun,
Rachid Hamadi, Islam Zemam

cessent de répéter ses partisans, les
problèmes d’argent ne se poseront
plus. Le député, très populaire et
très modeste, jouit d’une très
bonne réputation dans les milieux
politiques et des affaires.
D’ailleurs, il a failli prendre le club
après le départ de Menadi il y a
quelques saisons, mais dans le
temps, certaines circonstances l’en
ont empêché. Actuellement, les
pourparlers avec la DJS sont en
cours et Baha, présenté comme
l’homme de la situation, a demandé à voir l’état complet de la situation du club. Selon des observaRédaction
87, Bd Mohamed V
Tél. : (0770) 92 92 83
Fax : (021) 74 76 95
Site Internet
www.competition.dz
contact@competition.dz
Compte bancaire
CPA agence Didouche,
n° 101-400-24762-3

teurs avisés, l’homme qui jouit
d’appuis infaillibles dans le
monde politique, dans les milieux
des supporters, des pouvoirs
publics locaux ainsi que de ceux de
nombreux industriels de la région
de la Seybouse, ne peut résister à la
forte pression qui s’exerce sur lui.
Il est surtout présenté comme le
sauveur. Alors Baha à la tête de
l’USMAn ? Une éventualité très
probable qui fait le consensus du
côté de la Coquette.
B. R.

Impression
SIA
Diffusion
Compétition Tél : (0770) 92 92 82
Publicité
Fax : (021) 63 53 31
Adressez votre courrier
à Compétition BP 331 - RP Alger

www.competition.dz

Mercredi 24 juin 2015

DÉTENTE JEUX PROPOSÉS PAR SAÏD BENSIHECINE

INSOLITE

22

Citation

Il n'existe que
deux choses
infinies, l'univers
et la bêtise
humaine... mais
pour l'univers,
je n'ai pas de
certitude absolue.
Albert
Einstein

À LA UNE

Le syndrome d'Highlander, l'étrange maladie de ce Coréen qui ne vieillit pas
Une émission de télévision coréenne a récemment
suivi le quotidien de Shin Hyomyung, un jeune homme
de 26 ans qui ne fait pas du tout son âge. À cause
d'une étrange maladie surnommée "syndrome
d'Highlander", son corps vieillit plus lentement et a
l'apparence de celui d'un enfant de 12 ans. Encore
inexpliquée, cette affliction entraîne chez le Coréen un
ralentissement de son développement. Résultat : ses
joues sont rondes et imberbes, sa voix n'a pas mué, et
à 26 ans Shin Hyomyung n'a toujours pas eu de
puberté. Les médecins notent tout de même que le
syndrome d'Highlander n'a visiblement aucune

N° 2535

répercussion négative sur son développement mental
et sa santé. Un adulte dans un corps d'enfant Une
émission de télévision locale a décidé de mettre Shin
Hyomyung à l'honneur en découvrir à quoi ressemble
sa vie. Il fume, boit de l'alcool et sort danser en boîte
de nuit, comme n'importe quel adulte. Si ce n'est qu'il
doit toujours présenter sa carte d'identité pour que les
gens acceptent de croire qu'il n'est pas un enfant. Il
apparaît aussi soucieux de l'avenir de sa vie
amoureuse. Malgré ses tentatives, Shin Hyomyung est
toujours à la recherche d'une petite amie qui l'accepte
tel qu'il est. La production de l'émission lui a bien

JOUR

1

2

3

4

5

6

7

8

petit bouclier

monnaies
arabes

pilier du coin

état d’être
parfait

divinité du
Nil

bois

ordre donné

chère

2535

égouttoirs

5 6
8 3 5
3
7

12

13

2

c’est la cour
des grands

explosif

tour
symbolique

servir de
support à

théologien
musulman

alcaloïdes

rendue plus
pure

1

vieux do

dingue

9

pensa

occlusion
intestinale

6
10
crochet d’étal

où l’on a vu
le jour

U
R
O
C
I
O
R
A
T
O
R
I
O
U
E

E
E
L
E
A
A
H
A
L
L
E
F
B
E
A

N
P
L
E
T
S
R
H
I
E
R
O
B
P
N

R
I
I
T
R
A
I
T
E
U
M
M
P
O
R

mousse

6
8
7
3
1
9
2
5
4

E
D
U
A
E
U
T
E
J
A
O
R
I
K
U

V
A
O
L
M
L
H
T
R
T
E
T
N
E
E

5
2
1
4
7
6
3
8
9

1
7
3
9
6
5
8
4
2

U
N
R
I
F
B
I
C
E
T
O
F
O
G
L

9
6
2
1
8
4
7
3
5

8
4
5
7
3
2
1
9
6

O
T
B
F
N
R
U
R
R
N
G
A
I
R
L

G
H
U
A
U
I
P
L
E
O
I
I
T
I
I

2
9
6
8
5
7
4
1
3
P
L
P
E
S
F
I
R
A
T
C
N
A
L
P

7
1
4
6
9
3
5
2
8

défalquée
erbium
marque

3
5
8
2
4
1
9
6
7
B
P
V
S
L
A
B
E
L
N
S
E
V
L
S

4

acide
nucléique

uniformité

11

revenus
réguliers

note

5

plat de berger
parcoururent
des yeux
strontium
faire couler

berges
parfois
pronom

12

fils de Noé

E
A
A
N
O
C
I
L
E
H
T
A
I
A
A

S
R
I
D
R
O
I
T
U
R
E
N
R
R
G

D
E
I
G
O
G
A
D
E
P
E
T
P
D
A

7

cardinal

LES MELÉS

N° 2535

Biffez les mots de la liste ci-dessous. Les lettres
restantes vous serviront à composer les nom et
prénom du sportif caché.
AMBULANT
APPRET
BLUFF
BROUILLON
CASIER
CUISSARD
DISPARATE
DROITURE
ECORCHURE
EGRILLARD
FAINEANT
FELLAH
GASPILLEUR
GOUVERNEUR
HELICON
HIER

LABEL
MUET
NAPPE
NETTETE
NOTION
OBUS
ORATORIO
PEDAGOGIE
PRIVATION
RAIL
RETOMBEE
SAVEUR
STERILET
TARIF
TREPIDANT

A
N
O
G
D
S

A
C
C
O
U
T
R
E
M
E
N
T

D

C
R
E
T
E
R
O
L
E

A
R
M
E
A
P
I
C
A
L

A
L
E
A

E
P
I

V

L
E
I

S
N

A
S
I
E

H
I

B
E
A
V
E
N

E
T

R
I
R
E
N
E

O
E
U
V
R
E
R
E
A
L
I
S
T
E

T
I
R
E
U
R
M
U
E
T
E

R
E
E
A
N
E
S
R
E
N
D
R
E

R
E
S
I
S
T
E
R
C
E
S
S
E
N
T

LES FLÉCHÉS
1

2

3

4

LES MELÉS

H U G O
5

6

7

8

9 10 11

A L M E I D A

SOLTANE CHARAÂ
(PORTE-PAROLE
D'AL FUJAÏRAH) :

«La
prolongation de
Bougherra
est une
victoire
pour le
club»

Comme on
l'évoquait dans
notre édition d'hier,
le club émirati d'Al
Fujaïrah a réussi à
faire prolonger
l'international
algérien et ancien
capitaine des Verts,
Madjid Bougherra
pour la saison
prochaine, alors
qu'il était l'objet de
convoitises. Dans
une déclaration
accordée aux
médias locaux, le
porter-parole du
club en question a
fait savoir que le
fait d'avoir prolongé
le joueur était un
pas dans la bonne
direction pour les
dirigeants et pour
l'équipe émiratie.
Dans ce sens, il a
fait savoir : "On a
mis fin à une
grosse période de
spéculation
concernant l'avenir
de notre joueur,
Madjid Bougherra
en réussissant à le
prolonger pour la
saison prochaine.
C'est vrai qu'il était
convoité par
plusieurs équipes
et a reçu des offres
faramineuses. Il y a
même eu un contact
de la part d'une
formation d'un
autre championnat
du Golfe.
Cependant, il a
refusé et a affirmé
vouloir rester avec
nous pour la saison
prochaine. Il a un
rôle très important
au sein du groupe.
On est contents de
sa prolongation et
maintenant, on
espère atteindre les
objectifs qu'on s'est
fixés en prévision
de la saison
prochaine."
I. Z.

Les choses avancent rapidement avec les Turcs

MBOLHI À ANTALYA,
il ne reste que la signature

On peut dire que pour le dernier rempart de la sélection algérienne, Raïs
Ouahab Mbolhi, c'est presque la délivrance puisqu'il devrait comme annoncé
s'engager avec le nouveau promu, Antalayaspor, incessamment.
Attendu avant-hier pour entamer
les négociations avec le nouveau promu
en Süper Lig, il semble bien que les
choses avancent dans le bon sens pour
le dernier rempart de la sélection puisqu'il pourrait se libérer du "rêve américain" pour retrouver une nouvelle équipe et du temps de jeu pour la saison
prochaine. En effet, selon le média turc
Haberturk, les dirigeants
d'Anatalyaspor veulent activer dans
leurs démarches pour finaliser le transfert dans les plus brefs délais.
Conscients qu'il ne faut absolument pas
perdre cette option pour la nouvelle saison, les dirigeants turcs sont donc obligés de faire vite et bien surtout que
Mbolhi est sérieusement convoité dans
ce championnat de la part d'autres
clubs. Dans cette optique, les dirigeants
vont faire tout ce qu'il faudra pour officialiser le transfert du keeper algérien et
entrer de plain-pied dans ce mercato
estival pour marquer les esprits et
confirmer les hautes ambitions du club
pour la nouvelle saison comme le rapporte ledit média. D'ailleurs, le club
d'Antalya est sur plusieurs dossiers
notamment celui de Samuel Etoo et de
Ronaldinho que les dirigeants veulent

faire venir pour dynamiter le mercato et
envoyer un signal fort à la concurrence.
Golkan Gencer (pdt
Antalyaspor) : «On va recruter
le meilleur gardien du dernier
Mondial»
Le président du club en question,
Golkan Gencer, se veut optimiste dans
cette affaire puisqu'il connaît parfaitement bien les qualités du portier globetrotter qui a fait plusieurs championnats
dans le monde entier. Désormais, le président n'entend qu'une chose, finaliser
le dossier comme il l'a affirmé à
Haberturk : "Le meilleur gardien de but
lors du dernier Mondial va s'engager
avec nous pour la saison prochaine. Il
s'agit de Raïs Mbolhi. D'ailleurs, ce ne
sera pas la seule star qui rejoindra
l'équipe car nous sommes sur d'autres
pistes." Une déclaration qui prouve à
quel point les dirigeants turcs tiennent à
Mbolhi.
Philadelphie ne le vendra
pas au rabais
Maintenant que le joueur semble promis au nouveau promu dans le championnat turc, il va falloir se la jouer fin

négociateur du côté d'Antalya. En effet,
Mbolhi est toujours sous contrat avec la
franchise MLS de Philadelphie et malgré le fait qu'il n'ait plus le droit de s'entraîner avec l'équipe professionnelle,
rien ne dit qu'il sera vendu au rabais,
bien au contraire. Les dirigeants américains espèrent au moins récupérer une
partie de l'investissement consenti sur
l'Algérien l'année passée lorsqu'il a été
engagé pour être le numéro 1 de l'équipe mais les choses ont pris une toute
autre tournure et l'aventure américaine
a tourné au cauchemar total pour Raïs
qui a été écarté après quelques matchs
seulement.
Bursaspor se retire
Par ailleurs, Antalya n'était pas la seule
équipe engagée pour essayer de recruter le dernier rempart algérien. En effet,
la formation de Birsaspor a aussi tenté
sa chance mais, malheureusement, elle
n'a pas pu s'entendre avec les dirigeants
de l'Union Philadelphie sur l'indemnité
de transfert. N'ayant pas les finances
nécessaires, le club a donc décidé de
faire machine arrière et d'écarter la piste
de l'Algérien.
I. Z.

Zeffane : «Montpellier s'est renseigné sur moi»

apparues

13

3

En plus de Bastia et Ajaccio

saint

DU NUMÉRO PRÉCÉDENT

R
T
N
L
E
T
A
R
A
P
S
I
D
L
S

grande école

SOLUTION
DU NUMERO PRECEDENT

4
3
9
5
2
8
6
7
1

désinence
verbale

3

SOLUTIONS

REGLE DU JEU
Une grille est composée
de plusieurs carrés.
Chaque carré contient
tous les chiffres de 1 à
9. Chaque ligne comme
chaque colonne contient
aussi tous les chiffres de
1 à 9. Certains chiffres
vous sont donnés, à
vous de trouver les
autres. Pour cela,
procédez par déduction
et élimination.

abominable

feras venir

8
9 4
2
1 6
2

Une chance
pour Belkalem
avec Watford

L'international algérien sera parmi
les joueurs qui reprendront les entraînements avec Watford lundi prochain.
Essaïd Belkalem ne semble pas avoir
été écarté par Watford, puisqu'il a été
convoqué pour débuter les entraînements dès lundi prochain d'après le
site anglais Watfordobserver. Le club
anglais qui évoluera en Premier
League la saison prochaine semble
vouloir donner à l'international algérien une chance afin de s'intégrer au
groupe. Rappelons que Belkalem a été
prêté la saison dernière au club turc
du Trabzonspor. Cependant, sa saison
a été un échec total, puisqu'il aura été
éloigné des terrains de football pendant plus de six mois à cause d'une
vilaine blessure. D'ailleurs, l'international algérien n'aura pas pu prendre
part à la coupe d'Afrique des nations
2015 en Guinée équatoriale. Après son
retour en Angleterre, l'ex-défenseur de
la JSK avait déclaré : "Je reviens à
Watford, car j'appartiens à ce club,
mais je ne sais pas encore si ils comptent me garder ou non." En tout cas,
en reprenant les entraînements ce
lundi, ce sera un bon premier pas afin
de rester dans l'équipe, surtout s'il
réussit à s'imposer. Le championnat
anglais de première division est connu
pour être très physique, ce qui serait
une bonne occasion de jouer pour
Belkalem la saison prochaine, sauf s'il
trouve d'ici là un autre club qui voudrait bien s'attacher ses services après
avoir passé une demi-saison à l'infirmerie.
M. K.

orateur grec

plus

3
2
3 8 5
7 5
4

Il reprendra les entraînements lundi prochain

14

14
c’est-à-dire

1 8
9
8
2 6

11

génie
malfaisant

facteur
sanguin

4

10

actions de
décoder

combustible

9

9

8

Un homme rencontre un de ses copains qui
fait une tête d'enterrement.
- Tu as perdu quelqu'un ?
- Non, c'est même plutôt le contraire. Je vais être père…
- Et c'est pour ça que tu fais une gueule pareille ?
- Oui, je ne sais pas comment l'annoncer à ma femme…

SuDoKu

offert une séance de relooking, mais il ne paraît
toujours pas plus âgé. Le cas de Shin Hyomyung n'est
pas isolé, mais presque. En tout, on ne connaît que
quatre autres cas de cet étrange syndrome : Jeffrey
Alarid, un homme qui parait avoir 8 ans au lieu de 29,
Gabrielle Williams, une fillette de 8 ans dans un corps
de 6 mois, Brooke Greenberg, une femme de 20 ans à
l'apparence de bébé, aujourd'hui décédée et enfin
Maria Audete do Nascimento, un "bébé" de 31 ans.
Néanmoins, l'état de santé du Coréen est exceptionnel.
Les cinq personnes que nous avons évoquées souffrent
toutes d'un lourd retard mental.

LES FLÉCHÉS

Remplissez cette grille, puis reportez les
lettres dans les cases numérotées correspondantes.
Vous découvrirez les nom et prénom du personnage.

LA BLAGUE
DU

www.competition.dz Mercredi 24 juin 2015

PABLO
ARMERO

Le défenseur international algérien a
annoncé avoir des touches avec plusieurs
clubs de la Ligue 1 française et qu'il pourrait
bien choisir un club qui lui fournirait du
temps de jeu. Alors qu'il profite de quelques
jours de vacances du côté de Monte-Carlo,
Mehdi Zeffane semble être heureux après sa
dernière titularisation avec l'équipe nationale. En effet, le défenseur algérien a joué la
totalité des 90 minutes lors du dernier match
face aux Seychelles comptant pour les éliminatoires de la coupe d'Afrique des nations
2017. Il a déclaré au journal régional de Lyon
Le Progrès : "Je me sens aujourd'hui dans la
peau d'un international A, et cela fait du
bien de jouer, comme j'ai pu le faire il y a
quelques jours." Il a ensuite ajouté : "Le
coach Christian Gourcuff a choisi de placer
Aïssa Mandi en défense centrale, et cela me
laisse plus l'opportunité de jouer à droite,
c'est encourageant." L'international algérien
a vécu sa deuxième titularisation avec les
Verts face à la sélection seychelloise.
«J'ai besoin de plus de temps de
jeu»
Mehdi Zeffane a beaucoup souffert lors de la
dernière saison. L'international algérien a été
écarté des plans de son entraîneur à

l'Olympique Lyonnais et n'aura joué que
quelques bribes de matches. Une situation
qui est loin de le satisfaire, lui qui veut avoir
plus de temps de jeu afin de prouver de quoi
il est capable. Une saison à mettre vite aux
oubliettes, d'après Zeffane. "Je ne peux pas
être satisfait de ma saison, même si je suis
conscient que Christophe Jallet a réussi
une superbe saison et a pu, du coup,
retrouver l'équipe de France. On a
été éliminés très tôt des coupes, et
cela n'a pas arrangé ma situation."
Il a ensuite ajouté : "Aujourd'hui, je
suis bien conscient que j'ai besoin
de temps de jeu en club. Je suis
encore jeune, mais pas tant que
ça non plus. Quand j'ai pu jouer
cette saison, je pense avoir été à la
hauteur."
«Je suis conscient
que cette saison il
y aura plus de
matchs à
jouer avec
Lyon»
L'avenir de
l'international algérien

avec l'Olympique Lyonnais reste flou pour
l'instant. Le club qui ne le fait pas beaucoup
jouer pourrait bien perdre Zeffane qui voudrait gagner plus de temps de jeu, comme il
l'a annoncé. Cependant, le défenseur des
Verts sait très bien que l'OL aura beaucoup
de matchs à jouer la prochaine saison, avec
le championnat et la coupe de France,
mais surtout la Champions League
pour laquelle il s'est qualifié à la
suite de sa deuxième place
décrochée derrière le Paris SaintGermain. Le défenseur international algérien a déclaré sur
son avenir : "Avant de partir
en sélection, tout le monde
m'a assuré vouloir me garder,
et une prolongation de contrat a
été évoquée. Je sais qu'ils comptent sur moi dans un rôle de
doublure de Christophe, et
comme il y aura plus
de matches à
jouer cette saison, j'en tiens
compte.
L'OL est
mon club
forma-

teur, et c'est un grand club, mais j'ai un vrai
choix à faire car je pense être dans une année
charnière."
«Plusieurs clubs se sont renseignés sur moi»
En tout cas, l'international algérien a une
décision très importante à prendre, ou bien il
reste à Lyon en espérant avoir plus de temps
de jeu face à la concurrence de Christophe
Jallet ou alors convaincre son club afin de
choisir une autre destination en Ligue 1 française pour la prochaine saison, mais qui sera
sûrement moins huppée que l'OL. Mehdi
Zeffane n'aura disputé que six matchs
durant toute la dernière saison et songe donc
réellement à quitter son équipe : "Des clubs
comme Bastia, Ajaccio ou Montpellier se
sont renseignés à mon sujet pour un prêt ou
un transfert, et à partir du moment où l'on
me propose de jouer en Ligue 1, cela ne peut
pas me laisser insensible. J'aimerais pouvoir
être fixé avant ma reprise." Les discussions
avec l'Olympique Lyonnais vont continuer
dès son retour de Monte-Carlo et il sera ainsi
fixé sur son avenir. Il ne faut pas oublier que
le joueur veut aussi consolider sa place en
équipe nationale et que pour cela il doit rester compétitif.
M. K.

www.competition.dz Mercredi 24 juin 2015

4

LIGUE 1 MOBILIS

USMBA

BOUMECHRA : «Je ne suis pas
vieux, je n'ai que 32 ans»
«A l'USMH, j'avais disputé plus de matches que tous les autres»
«Je ne suis pas fini et je mettrai mon expérience au service du groupe»
«La JSK a fait un bon recrutement»
de raccrocher pour se
reconvertir en entraîneur.

Le néo-meneur de jeu de
la JSK affirme qu'il n'est pas
vieux et qu'il est capable de
rendre beaucoup de services à
l'équipe. Il ajoute qu'il a opté
pour la JSK pour gagner des
titres et qu'il ne rechignera pas
sur l'effort pour être à la
hauteur de la confiance placée
en lui.

Vous allez mettre donc votre
expérience au service du
groupe…

Votre recrutement a divisé
les supporters kabyles dans
la mesure où certains
pensent que vous serez d'un
bon apport et que d'autres
en revanche estiment que
vous êtes déjà en fin de
carrière…

Ecoutez, je n'ai que 32 ans et
je peux jouer encore quelques
années avant de raccrocher. Je
ne suis pas vieux comme
certains veulent le faire croire.
La saison dernière à l'USMH,
Aït Ouameur et moi on était les
plus âgés du groupe, mais on
avait joué plus de matches que
tous les autres éléments.

Vous n'êtes donc pas fini
comme certains le laissent
entendre…

Bien sûr que je ne suis pas
fini. Je n'ai que 32 ans et je
prouverai que je n'ai rien
perdu de mes qualités. Je dois
aussi vous rappeler que des
joueurs comme Noureddine
Daham et Messaoud sont âgés,
mais ils sont performants sur le
terrain. Il y avait aussi Bilel
Dziri qui, malgré son âge, était
l'un des meilleurs joueurs du
championnat avant de décider

l'USMH. Il a beaucoup
évolué et c'est tout à fait
normal qu'il soit
maintenant le gardien
numéro 1 de l'équipe
nationale. Sa présence dans les
bois donne de l'assurance à ses
équipiers.

Entretien réalisé par
N. BOUMALI

Absolument, les dirigeants
de la JSK m'ont recruté pour
que j'apporte un plus à l'équipe
et je ne rechignerai pas sur
l'effort pour être à la hauteur
de la confiance placée en moi.
Ce que je ne comprends pas
chez nous est qu'un joueur qui
a 23 ans, on dit qu'il est jeune
et celui qui dépasse 26 ans, on
dit qu'il est vieux, je me
demande quand est-ce qu'un
joueur peut jouer si à 23 ans il
est jeune et à 26 ans il est
vieux.

Que pensez-vous du
recrutement realisé par les
dirigeants de la JSK ?

Je crois que les dirigeants de
la JSK ont fait un recrutement
de qualité. Ils ont gardé les
cadres tout en renforçant
l'équipe avec des éléments bien
ciblés. C'est un recrutement
bien étudié et maintenant c'est à
nous les joueurs de confirmer
sur le terrain en assurant une
belle entame de championnat.

Le président Hannachi vous
voulait depuis bien
longtemps, mais votre
transfert n'a été
concrétisé qu'à cette
intersaison…

C'est vrai que le président
Hannachi m'avait contacté à
deux reprises par le passé,
mais je ne lui avais jamais
promis de signer. Lorsque
j'étais à l'USMH, j'avais négocié
avec lui, mais comme on
n'avait pas trouvé d'accord, on
avait rompu les négociations.
Et quand j'étais à l'USMA, les
dirigeants de la JSK m'avaient
contacté, mais les responsables
usmistes avaient refusé de me
remettre ma libération.
Toutefois, cette saison, je n'ai
pas hésité à dire oui à Doudane
et à Yarichène et cela malgré
les multiples offres que j'avais
reçues des autres équipes de
Ligue 1.

Croyez-vous que la JSK est
capable de jouer le titre la
saison prochaine ?

Pour les dirigeants vous êtes
le meneur de jeu tant
attendu…

Les dirigeants m'ont recruté
car ils savent ce dont je suis
capable. Ils ont placé leur
confiance en moi et je ne vais
pas les décevoir. Je mettrai mon
expérience au service du
groupe.

Vous allez retrouver le
gardien Azzeddine Doukha
avec lequel vous avez déjà
joué à l'USMH…

Vous savez, j'ai déjà joué avec
Doukha au Mouloudia d'Alger
avant qu'on se retrouve à

DIAWARA fausse les
calculs de Hannachi
Attendu pour hier matin à l'aéroport
Houari Boumediène, Banou Diawara
a fait faux bond aux dirigeants
kabyles en annulant sa venue à la
dernière minute.

Il était à l'aéroport d'Ouagadougou en compagnie de son manager Charles Doualio avant
que son père ne l'appelle au téléphone pour lui
dire de ne pas se rendre à Tizi Ouzou. Il a
rebroussé immédiatement chemin en prenant
néanmoins le soin d'informer son manager en
Algérie de l'annulation de son déplacement à
Alger. Son agent n'a pas tardé à annoncé la mauvaise nouvelle aux responsables kabyles qui s'attendaient à tout sauf à ce qu'il renonce à venir
pour officialiser son transfert. Il les a mis dans une
situation très délicate puisqu'ils faisaient de sa
venue leur première priorité en cette intersaison.
Plusieurs attaquants africains leur ont été proposés, mais c'est le CV de Banou Diawara qui les a
épatés. Il a été sacré deux fois de suite meilleur
buteur et meilleur joueur du championnat du
Burkina Faso, ce qui a pesé dans leur choix. Avec
l'échec de son transfert, ils sont obligés de réactiver la piste des autres attaquants qui leur ont été

ARRIVÉES

GAGAÂ
BOULAOUIDATE
BENMELOUKA
SEDDIKI
BOUMECHRA
BERCHICHE
RAHAL
? JOUEURS CONTACTÉS
MAZOUZI
BANOU DIAWARA

DÉPARTS

BENOUFELA
BENAMARA
MEKKAOUI
KHIAT
MEGUEHOUT
YEDROUDJ
SI AMAR
YOUCEF-KHODJA
ABDELDJELIL
KERRAR
Ils touchent moins de
20 millions de centimes
par mois

La JSK est le club le plus titre
d'Algérie et notre objectif
évidemment est de jouer les
premiers rôles. On n'a pas
encore entamé la préparation
d'intersaison, mais il est certain
qu'on fera tout pour jouer le
titre la saison prochaine.

Vous avez sûrement choisi la
JSK pour tenter de remporter
au moins un titre…

Oui, la JSK est un club
ambitieux qui joue à chaque fois
les premiers rôles. Elle a connu
un passage à vide ces dernières
années, mais je pense qu'elle va
rebondir la saison prochaine. La
JSK a les moyens de revenir sur
la scène nationale et
continentale.
N. B.

proposés au début du mois de juin. Sûrs d'avoir
Diawara, ils avaient rompu le contact avec tous
les autres attaquants ciblés.
Son père L'international burkinabé a été
obligé par son père d'annuler son voyage. Il avait
fait l'enregistrement à l'aéroport d'Ouagadougou
avant que son père ne l'appelle pour lui intimer
l'ordre de retourner à la maison. Il lui aurait
déclaré qu'il risquerait de connaître le même sort
que l'international camerounais, Albert Ebossé,
qui avait trouvé la mort à la fin de la rencontre
face à l'USMA disputée au mois d'août dernier.
Son président Bien que son manager ait
promis aux dirigeants de la JSK qu'il récupérera la
lettre de libération de Diawara, on a appris que le
président du Racing Club de Bobo-Dioulasso a
placé la barre très haut pour libérer son meilleur
attaquant. Déjà au mois de janvier dernier lorsqu'un manager l'avait proposé au Raja de
Casablanca, son président avait exigé 300 000
euros en contrepartie de sa lettre de libération.
Cette fois, il aurait aussi exigé une somme considérable pour le libérer. C'est lui qui aurait dit au
père de Diawara qu'il a reçu des offres de
l'Europe pour son fils et que son avenir est en
Europe et non pas en Algérie.
N. B.

Augmentation de
salaire pour Raïah,
Aïboud, Ihadjadène
et Ferguène

Selon une source proche de la
direction, le président Hannachi
compte accorder une
augmentation de salaire à Raïah,
Aïboud, Ihadjadène et Ferguène.
Le premier est un titulaire
indiscutable sur l'échiquier des
Canaris, mais son salaire ne
dépasserait pas les 20 millions
de centimes.
Idem pour Aïboud, Ihadjadène et
Ferguène. Ces deux derniers ont
montré de belles choses la
saison dernière, alors qu'Aïboud
était une pièce maîtresse au
début du championnat avant de
perdre sa place de titulaire à la
phase retour. Mais pour la saison
prochaine, le président Hannachi
compte beaucoup sur eux et c'est
pour cela qu'il a libéré Si-Amar,
Abdeldjelil et Youcef-Khodja pour
donner la chance aux enfants du
club. Et pour les encourager à
fournir plus d'efforts, il aurait
décidé de les estimer à leur
juste valeur. En principe, chacun
d'eux percevra un salaire de plus
de 50 millions de centimes.
En décidant de miser sur les
joueurs du cru, le président
Hannachi sait qu'ils ne tricheront
pas et qu'ils ne rechigneront
jamais sur l'effort afin de rendre
le sourire aux fans. L'attaquant
Ferguène par exemple est très
doué, malheureusement il n'a
pas été bien pris en charge, ce
qui ne lui a pas permis de
s'épanouir.
N. B.

Trois semaines après la fin
de l’exercice écoulé,
El-Khadra n’a toujours pas
de président et le comité
provisoire ne sait pas sur
quel pied danser !
De notre correspondant
MALEK BOUZID
Les membres du CA provisoire sont de
nouveau à la case départ pour tenter de recoller les morceaux et essayer de repartir du bon
pied comme ils le laissaient entendre quand
ils ont été désignés à la tête du club après la
démission d’Amroun. Malgré les intentions
des responsables de la wilaya de Sidi BelAbbès de rebâtir une équipe à même de lui
assurer la continuité, avec à la clé, un challenge de trois ou quatre années en engageant un
entraîneur de renom et avec des recrues
capables de relancer le club, rien ne semble
pour autant changer la donne ; du moins pour
les connaisseurs qui restent sceptiques et très
perplexes quant à l’avenir de leur cher team.
Sur le terrain, la réalité est toute autre, car très
peu de fans croient à une équipe de l’USMBA
new- look pour cette nouvelle saison alors que
c’est le souhait de la plupart des Scorpions.
De l’argent disponible,
mais point de mécène
Incroyable mais vrai, ce qui se passe durant
cette intersaison dans la demeure d’El-Khadra
relève de l’utopie. Les autorités locales de la
wilaya ont tout fait pour remettre sur pied
l’USMBA en alimentant les caisses du club
avec pas moins de cinq milliards, mais à ce
jour, aucun candidat ne s’est manifesté pour
prendre les rênes du club. La situation de
l’USMBA est telle que l’opinion sportive
belabbésienne assiste à des spéculations croisées entre les différentes parties et du coup,

www.competition.dz

Mercredi 24 juin 2015

21

El-Khadra toujours
sans président
une solution rassurante est loin d’être proche.
Et pour cause, ce vide qui prévaut à l’USMBA
depuis un certain temps. Les accusations des
uns et des autres alimentent le quotidien à
l’USMBA. Cela dit, le club n’est pas sorti de
l’auberge et le professionnalisme n’est qu’un
vain mot. Les années se suivent et se ressemblent à l’USMBA et tant que les brebis
galeuses tournent autour, El-Khadra ne verra
jamais le bout du tunnel.
Que se passera-t-il après la
démission du comité provisoire ?
Après la démission du comité provisoire
dimanche matin, il semble que les choses ne
vont guère évoluer à l’USMBA dans la mesure où aucun repreneur n’a daigné acheter les
actions majoritaires du président sortant,
Amroun, estimées à 76%. Cette situation marquée par la vacance du poste de président,
aurait poussé le wali, selon certaines sources,
à charger le comité «démissionnaire» de continuer sa mission en lui donnant le feu vert
quant à la signature des contrats des nouveaux joueurs susceptibles de porter les couleurs du club la saison prochaine. Ainsi, le
comité provisoire devrait en principe se charger du recrutement des joueurs officiellement
du fait qu’il a désormais toute latitude pour
agir à sa guise.
Il faut agir vite !
La situation paraît complexe pour des raisons
purement humaines. L’opération recrutement
pourrait s’avérer comme une course contre la
montre, car engager des joueurs de qualité et

de renom pour pouvoir replacer l’équipe en
L1 Mobilis n’est pas une démarche acquise et
ne parait nullement une mission facile. En
effet, le marché des transferts serait vidé de
ses meilleurs joueurs déjà engagées par
plusieurs formations jouant l’accession. Ainsi,
le recrutement est encore au point mort à
l’USMBA même si l’on avance que des
joueurs étaient déjà en négociations avec ElKhadra, mais on ne sait pas avec quel
responsable puisque aucun dirigeant n’est à la
tête du club à titre officiel et reconnu par la
LFP dans le bulletin d’engagement du club
pour cette saison. Ainsi, si le comité provisoire
devient officiel, il devra remettre de l’ordre
dans la bâtisse pour se débarrasser de toutes

les tracasseries administratives, à commencer
par régler les salaires impayés du staff
techniques, des joueurs seniors et jeunes, des
staffs médical et administratif dont les dus
remontent à 10 salaires. En tout état de cause,
les nouveaux-anciens dirigeants savent
pertinemment que le chemin est semé
d’embuches et an cas du moindre faux pas, les
supporters ne leur accorderont pas, cette foisci, de circonstances atténuantes, leurs gestions
précédentes ainsi que celle de la saison
écoulée ayant démontré leurs limites. Le
nouveau comité devra procéder à un
recrutement à la fois quantitatif et qualitatif
pour réussir son pari.
M. B.

Affaire Chérifi - USMBA

L’USM Bel-Abbès déboutée

Le litige opposant El-Khadra à son joueur, l’international olympique, Redouane Chérifi, vient
de connaitre son épilogue. En effet, la CRL vient de débouter l’USMBA en donnant gain de
cause au capitaine de l’équipe nationale olympique qui vient de signer ainsi une licence de
deux années à l’ES Sétif. Le joueur a reçu quatre mois d’avance sur salaires avec un salaire
revu à la hausse. Pour rappel, Chérifi a été engagé à l’USMBA pour trois années (2014-2017)
par l’ex-président Abdelhakim Serrar, en provenance du CA Batna contre un salaire mensuel
de 50 millions de centimes.
M. B.

USMMH

Hadjout insiste sur Talah

Même si le joueur est toujours lié au club pour une année de plus, les Harrachis ne lâchent
pas Talah. Ce jeune défenseur de 21 ans est très intéressé lui aussi par l’offre de l’USMH, mais
le président Zidani et son coach Boudjela tiennent beaucoup à lui et ne veulent pas le lâcher
aussi facilement. Les Harrachis insistent toujours pour le prendre dans leur équipe, surtout
l’entraîneur Charef qui l’a vu jouer et a été séduit par son profil. Mais tout est entre les mains
du président Zidani.

Louz a
récupéré
ses papiers

Communiqué du comité
de sauvegarde de la JSK

Le comité de sauvegarde de la JSK invite l'ensemble de la presse nationale à une
conférence de presse le samedi 27 juin 2015. L'horaire ainsi que le lieu seront communiqués ultérieurement. Ladite conférence aura pour thème "Révélation grave sur
la gestion de Hannachi". Le comité appelle l'ensemble des supporters de la JSK à
rester mobilisés et vigilants car le dénouement tant espéré est proche.
Vive la JSK. LE COMBAT CONTINUE.
Le comité de sauvegarde de la JSK
Compétition / PUB

ANEP 332 440 du 24/6/2015

Alors qu’il était lié pour un an de plus,
l’attaquant Louz Sofiane est venu prendre
ses papiers, car il a décidé de quitter le club,
où il était même capitaine de son équipe
malgré son jeune âge, il n’a que 23 ans.
Mais le joueur a été insulté cette saison par
les supporters pendant les matchs et il ne
l’a pas accepté. C’est pour cette raison qu’il
a décide de partir alors qu’il voulait rester
à Hadjout où il a joué 3 ans. Le joueur a
décidé de changer d’air, il a plusieurs
contacts dont les plus sérieux sont ceux de
l’USC et du MOC, Louz va sûrement signer
dans l’un des deux clubs de l’Est.

Belhadj presque
acquis
Il ne reste que des détails pour conclure avec
la première recrue de la nouvelle saison. Il
s’agit de l’avant-centre de Boukadir, Belhadj
Yacine, qui est le meilleur buteur de l’Interrégions. Le joueur a déjà donné ses papiers
pour parapher un contrat de 2 ans avec
l’USMMH, cela se fera dans les prochaines
heures.

Labani et Seloum ne
seront pas retenus
Même s’ils sont libres de tout engagement, les
deux milieux de terrain, Labani Yahia et Seloum
Abdeslam, qui ont passé deux saisons au club,
ne seront pas retenus.
H. K.

20

www.competition.dz

Mercredi 24 juin 2015

PUBLICITÉ

JSK

www.competition.dz Mercredi 24 juin 2015

5

Le joueur avait même enregistré son bagage avant d'annuler son voyage

Qui a fait avorter le transfert
de Banou Diawara ?
Coup de théâtre hier à la JSK, alors que tout le monde attendait
l'arrivée de l'attaquant Banou Diawarra tôt le matin, ce dernier
n'a pas pris le vol Ouagadougou-Alger de lundi à 23h.

Pourtant, la direction du club
phare du Djurdjura avait tout réglé avec
l'agent du joueur, les responsables de la
formation kabyle avaient même envoyé
un billet d'avion au joueur burkinabé.
Ce dernier, qui s'est présenté lundi en
fin de journée à l'aéroport international
d'Ouagadougou, a même fait l'enregistrement de son bagage avant d'annuler
son voyage à Alger à la dernière minute. Selon une source crédible, c'est le
père du joueur qui s'est déplacé en personne à l'aéroport pour empêcher son
fils de prendre le vol à destination
d'Alger. Selon la même source, ce sont
les responsables du club où jouait
Banou Diawarra qui ont fait une grosse
pression sur le père du joueur pour que

Compétition / PUB

ANEP 332 424 du 24/6/2015

Takerboucht
viendra
signer
vendredi

Takerboucht
viendra
signer
vendredi
Nous avons
appris que
le joueur
émigré
Yassine
Takerboucht
s’est mis
d’accord
avec les
dirigeants
de la JSK
pour
s’engager
avec le club
kabyle. Il
viendra
vendredi à
Tizi Ouzou
pour signer
son contrat.

présenté à l'aéroport lundi soir»
Le manager général de la
JSK, qu'on a joint hier aprèsmidi au téléphone, n'arrivait
pas à comprendre
pourquoi Banou Diawara
n'a pas fait le voyage hier
en Algérie alors que tout
le monde attendait son
arrivée. "On attendait
tous l'arrivée de
Banou hier, il était
même présent
lundi au début de
la nuit à
l'aéroport de
Ouagadougou, il
devait prendre
le vol à
destination
d'Alger de
23h, mais à
la dernière
minute il a
annulé son
voyage. Je
ne

Condoléances

ANEP 332 437 du 24/6/2015

Compétition / PUB

ANEP 332 434 du 24/6/2015

ont réglé tous les détails de ce transfert,
il ne restait que la signature du contrat
pour officialiser la venue de Diawarra à
la JSK. Les responsables du club kabyle
n'ont pas hésité même à pointer du
doigt quelques parties qui, selon eux,
sont derrière l'avortement de ce transfert. "On est persuadés que des appels
d'Alger ont fait tomber à l'eau ce transfert, c'est clair, certaines personnes sont
en train de faire le maximum pour casser le club", nous dira hier après-midi
un dirigeant des Canaris. Une chose est
sûre, Diawara ne s'est pas déplacé hier à
Alger, à la JSK, on cherche avec grand
sérieux les raisons qui ont poussé le
joueur à changer d'avis et les personnes
qui ont capoté ce transfert.
A. H.

DOUDANE
:
«Pourtant, le joueur s'est

comprends

Compétition / PUB

ce dernier ne se déplace pas à Alger et
pour qu'il ne signe pas à la JSK. Les responsables du Racing Club de Bobo
Dioulasso ont reçu, ces derniers jours,
des offres très alléchantes émanant
d'Europe, pour cette raison, ils ont tout
fait pour que le joueur ne signe pas à la
JSK. Les dirigeants de la formation burkinabaise où jouait Banou Diawarra
veulent transférer leur joueur en
Europe, pour cette raison ils ont fait le
maximum pour empêcher l'attaquant
international burkinabé de signer dans
le club cher à Mohand-Cherif Hannachi.
De leur côté, les responsables de la formation kabyle n'ont rien compris à ce
changement de décision du joueur,
selon eux, Banou Diawarra et son agent

Profondément touchés
par le décès de MohLounès Madiou, ancien
SG et président de la
JSK, les responsables
de la formation du
Djurdjura, à leur tête le
président Hannachi, et
le manager général,
Doudane, présentent à
la famille de défunt
leurs sincères
condoléances. A Dieu
nous appartenons et à
Lui nous retournons.

rien, surtout que le joueur a
même enregistré son bagage, les
responsables de son club ont
fait une grosse pression sur
la famille du joueur pour
qu'il ne signe pas à la JSK.
Je pense qu'ils ont reçu
plusieurs offres et veulent
faire dans la surenchère."
«Pour moi,
c'est une piste
écartée»
Concernant les
démarches que
les responsables
kabyles
comptaient faire
après la décision
de Diawara d'annuler
son voyage pour
Alger, le manager
général des Canaris
explique : "On ne
fera aucune
démarche, on va tout
simplement écarter
cette piste, à la JSK

on n'est pas habitués à courir
derrière les joueurs. Nous, on
a fait le nécessaire, on a même
envoyé un billet d'avion au
joueur, pourquoi il ne s'est pas
déplacé ? C'est son problème,
moi je ne vais pas l'attendre de
toute façon. Certes, c'est un
bon attaquant, on a fait le
maximum pour le faire signer,
mais on ne va pas quand
même pas le supplier pour
qu'il signe à la JSK."
«On est sur d'autres
pistes, on a des
solutions de rechange»
Selon le manager général
des Jaune et Vert, la direction
du club kabyle est sur
plusieurs pistes de joueurs
africains : "Banou n'est pas
venu, ce n'est pas la fin du
monde, on est sur plusieurs
pistes de joueurs africains, on
a beaucoup travaillé ces
derniers jours sur plusieurs
dossiers, on a même pris nos

précautions en préparant des
solutions de rechange. On va
accélérer les choses dans les
prochaines heures, un
attaquant africain sera à Tizi
avant la reprise des
entraînements."
«Une chose est sûre,
on engagera un grand
attaquant africain cet
été»
Karim Doudane a profité de
cette occasion pour rassurer, à
travers nos colonnes, les fans
des Canaris : "Certes, on a
beaucoup misé sur Banou
Diawara mais on est aussi sur
les traces de bons attaquants
africains, on ne va pas baisser
les bras, un grand attaquant
étranger signera à la JSK cet
été, avant même la reprise des
entraînements, c'est promis.
Par la suite, on fera venir un
défenseur africain et on
bouclera le recrutement."
A. H.

Ancien SG de la JSK à sa création en 1946 et ex-président du club en 1963

Moh-Lounès Madiou s'est éteint
hier à l'âge de 100 ans !
Il devait fêter ses cent ans le 31
août prochain, mais le destin en a
voulu autrement puisque MohLounès Madiou, l'ancien SG de la JSK
à sa création en 1946 et ancien président du comité directeur de la JSK
en 1963, s'est éteint hier après-midi
comme une bougie dans sa centième
année. Tout récemment encore, la
presse nationale a relaté en détails

un vibrant hommage qui lui fut rendu
par l'association des anciens scouts
de Tizi Ouzou puis du grand jubilé qui
fut organisé, le 9 mai 2015, à la
salle des fêtes Barèche par la DJS de
Tizi Ouzou et les anciens joueurs de
la JSK pour couronner une carrière
exemplaire de ce grand dirigeant de
la JSK. C'est dire qu'il y aura certainement la foule des grands jours

aujourd'hui au cimetière M'Douha de
Tizi Ouzou où auront lieu ses
obsèques à la mi-journée. En cette
douloureuse occasion, le collectif du
journal Compétition présente à la
famille du défunt ses sincères
condoléances et l'assure en cette
pénible circonstance de sa profonde
sympathie. A Dieu nous appartenons
et à Lui nous retournons.

IL EST
OFFICIELLEMENT LE
PRÉPARATEUR
PHYSIQUE DE
L'ÉQUIPE

Tikaouine
Mourad,
c'est fait

Comme nous
l'avions rapporté
dans nos
précédentes
éditions, le
manager général
de la JSK était
en contacts très
avancés avec
Mourad
Tikaouine, un
préparateur
physique
algérien qui
exerçait ces
derniers temps
en Arabie
Saoudite. Les
deux parties se
sont rencontrées
hier en début
d'après-midi à
Tizi Ouzou.
Doudane n'a pas
trouvé de
difficultés pour
convaincre son
interlocuteur. A
l'issue de cette
rencontre,
Tikaouine s'est
engagé avec la
JSK pour une
durée d'une
saison. Il est
donc le nouveau
préparateur
physique de
l'équipe
première, il
succédera à
Labane.
Tikaouine
travaillera avec
Karouf, Hamenad
et probablement
Malik Hakim.
A. H.

www.competition.dz Mercredi 24 juin 2015

LIGUE 1 MOBILIS

6

USMB

MEGHNI, la 6 recrue du MCA
e

Hier, en début de soirée, les membres du CA ont donné leur accord pour
le recrutement de Meghni. Ce dernier touchera un salaire de 18 000 euros
et en cas de blessure, son contrat sera résilié sur le champ.
Meghni, mais sous certaines
conditions : une visite
médicale et une clause dans
son contrat qui rend le
contrat caduc dans le cas ou
le joueur rechute ou
contracte une blessure
grave. Une façon d'assurer
l'intérêt du club. Le joueur a

RAÏSSI :

accepté toutes les
conditions et espère bien
sûr qu'avec le Mouloudia
d'Alger, Mourad Meghni
retrouvera ses sensations
pour partager des moments
de joie avec les Chnaoua.
Ainsi, pour 18 000 euros, une
visite médicale approfondie

De notre correspondant
AMINE DJAAFAR

et une clause dans son
contrat qui assure l'intérêt
du Mouloudia d'Alger afin
que ce recrutement ne soit
pas un flop. Donc, il ne reste
que la signature qui se fera
très prochainement lorsque
Mourad Meghni arrivera à
Alger.

Le président du Mouloudia d'Alger, Abdelkrim Raïssi, assure
qu'avec la cellule de recrutement, les dirigeants prennent
tout leur temps pour dénicher des joueurs de qualité et que
tout se déroule dans dans les meilleures conditions.

«On veut prendre le temps

qu'il faut pour chercher la perle rare»
PAR AMINA Z.
On a contacté le président du
Mouloudia d'Alger, Abdelkrim Raïssi,
pour discuter avec lui des points
sensibles qui touchent le MCA, à
commencer par celui du recrutement
qui intéresse au plus haut point les
Chnaoua. Depuis la signature de
Matijas, aucun joueur n'a signé et dans
ce sens, le président rassure : "On a
plusieurs CV et plusieurs pistes qu'on
est en train de suivre. On veut prendre
le temps qu'il faut pour chercher la
perle rare, on ne veut pas se précipiter,
on veut s'assurer les services de
joueurs qui seront capables d'apporter
le plus attendu à l'équipe."
Effectivement, plusieurs noms de
joueurs contactés ou proposés, mais il
n'y a rien de nouveau jusque-là.
«Avant d'entamer les
pourparlers avec le Ahly, on
va consulter Raouraoua»
L'un des dossiers chauds qui restent
ouverts, c'est celui du contact avec

PENSÉE

C'est à la fleur de l'âge, 42 ans, le 29
juin 2014, que nous a quittés à
jamais notre frère et ami Hakim
Afroune.
En ce douloureux souvenir, sa
maman et ses amis demandent à
tous ceux qui l'ont connu et aimé
d'avoir une pieuse pensée à sa
mémoire, et de prier Dieu le ToutPuissant de lui accorder Sa Sainte
Miséricorde et de l'accueillir en Son
Vaste Paradis Incha Allah.
Nous ne t'oublierons jamais, toi le
plus fervent supporter du MCA, tu
resteras gravé dans notre cœur jusqu'à l'éternité.

Salaheddine Saïd. Le président
mouloudéen précise : "Effectivement,
on s'intéresse à Salaheddine Saïd qui
est un joueur de qualité capable
d'apporter un plus à l'équipe. Mais il
reste du chemin à faire avant de
concrétiser avec le joueur. Donc, on
verra ce que cette piste nous réserve."
Le joueur est lié aux Egyptiens, et il
va falloir que le MCA négocie avec
les responsables du Ahly, le
président Raïssi répond : "Avant
d'entamer les pourparlers avec le
Ahly, on va consulter Raouraoua."
Ce qui est certain, c'est que
Salaheddine qui a joué
hier un match va
discuter avec sa
direction aujourd'hui
pour parler de ce
contact avec les
Algériens du MCA.
A suivre.

membres du CA. On va discuter et
voir les vidéos de ce joueur avant de
trancher. Tout cela pour vous dire
qu'on n'a rien encore décidé
concernant le recrutement de Mekki."
En fait, les Mouloudéens comptent
enquêter sur le joueur et voir ce qu'il
peut apporter à l'équipe et s'il
correspond au profil recherché
par les Mouloudéens.

«J'ai
contacté
Mekki, mais…»
Le second dossier qui
est ouvert et qui suscite
l'intérêt des fans, c'est le
contact avec Mekki. Le
président Raïssi dira : "Je
confirme qui j'ai appelé
Mekki, mais avant je vais
discuter avec la cellule de
recrutement, composée
comme vous le savez de moi,
de Hadj Ahmed et certains

«On attendra Aoudia
jusqu'à la fin de la
semaine»
Les Mouloudéens qui suivent
de près cette affaire
Aoudia qui va revenir
prochainement si,
bien sûr, son club de
Frankfurt accepte
l'option du prêt. Ce
qui est sûr, c'est que
pour le président
Raissi, "on attendra
Aoudia jusqu'à la
fin de la semaine,
après le dossier
sera clos". Le
président explique
pourquoi : "On ne
peut pas payer 800
000 euros, et donc
pas besoin de perdre
du temps inutilement."
Ainsi, ce jeudi au plus
tard vendredi l'affaire
Aoudia connaîtra sa fin,
ou ce sera le meilleur coup

qu'a fait le MCA cet été, ou les
Allemands refuseront le prêt pour
Aoudia.
«Concernant Meghni, il a eu
une blessure méchante, qui
mérite réflexion»
Alors que tout le monde attendait
Meghni aujourd'hui, puisqu'il a été
annoncé à Alger pour négocier avec
les Mouloudéens, le président Raïssi
assure que le MCA n'a pas encore
tranché le concernant : "En toute
sincérité, on hésite concernant le
recrutement de Meghni. Car il a eu
une blessure méchante, qui mérite
réflexion et surtout de peser le pour et
le contre avant de trancher." Ainsi, le
président n'est pas emballé par le
recrutement de Meghni.

Un club
de première
division pour
le premier
match en
Pologne
Après l'Aïd, le
Doyen ira
parfaire sa
préparation en
Pologne où trois
matches
amicaux sont
déjà
programmés. On
apprend que le
premier serait
un club de
première
division dont
l'identité n'est
pas encore
connue pour le
moment ; on en
saura plus dans
les prochains
jours.

«On officialisera avec Farhi
sous peu»
Avant de clore son intervention, on a
discuté avec le président mouloudéen
du nouveau manager général du
MCA : "Il faut savoir que j'ai discuté
dernièrement avec Farhi qui m'a
donné son accord de principe. Les
membres du conseil d'administration
sont au courant et donc on officialisera
avec Farhi avant la reprise des
entraînements afin de le présenter."
Farhi sera le nouveau manager
général du Mouloudia d'Alger et
entamera ses fonctions en même
temps que les Vert et Rouge.
A. Z.

Les 10 milliards attendus
dans les prochaines heures
La direction du Mouloudia d'Alger attend
avec impatience que les caisses soient
renflouées afin de régulariser tout le
monde et surtout les nouvelles recrues
qui ne vont certainement pas signer leur
demande de licence sans être payées.
Sonatrach compte débloquer dans les
prochaines heures 10 milliards pour que
le Doyen ne souffre plus de problème
d'argent.

Comme tout le monde le sait, les
nouvelles recrues avaient signé leur
contrat sans toucher un centime, car les
caisses du club sont vides. Les joueurs
ont eu des assurances qu'ils auront leur
dû bien sûr. La direction du MCA est
consciente que sans argent, le Doyen ne
pourra pas qualifier ses joueurs et qu'il
faut les payer. Sans oublier que les
cadres qui n'ont pas touché eux non plus

leur argent voudront être régularisés.
Ainsi pour payer tout ce monde, Les
dirigeants ont eu la confirmation de la
part de Sonatrach qu'ils recevront leur
argent dans les prochaines heures, ce
qui va leur permettre non seulement de
payer, mais aussi de gérer les
préparatifs des stages de Tlemcen et de
la Pologne.
A. Z.

L'entraîneur de l'USMB, Djamel
Benchadli, a choisi d'effectuer son stage
de préparation au centre d'Aïn
Témouchent. Les joueurs, surtout les
plus anciens ne sont pas d'accord et
appréhendent surtout la restauration et
l'hébergement. C'est pour cette raison
que les cadres de cette équipe ont
contesté ce choix qui arrange en premier lieu l'entraîneur Benchadli, qui
pourra rejoindre son domicile à Oran
après les entraînements et même
rompre le jeûne chez lui contrairement
aux joueurs qui seront obligés de galérer dans ce lieu de préparation d'autant
que le propriétaire de l'hôtel a fait
savoir à la direction de l'USMB qu'il ne
prendra pas en charge ni le ftour ni le
shour.
L'équipe a vécu le même
scénario la saison passée
La formation de la ville des Roses a
vécu le même scénario les précédentes
saisons, un scénario cauchemardesque
à Aïn Témouchent même, où elle a eu
du mal à trouver du un restaurant
propre. En tout cas, le choix d'Aïn
Témouchent n'est pas du tout judicieux.
Pourquoi Benchadli n'a-t-il
pas opté pour Blida ?
Le nouvel entraîneur de l'USMB,
Djamel Benchadli, a insisté pour que le

stage de préparation se déroule à Aïn
Témouchent alors que le complexe du
stade Tchaker aurait pu servir de lieu
de préparation pour cette équipe blidéenne. Le prédécesseur de Benchadli,
à savoir Kamel Mouassa, a bien opté
pour ce site au début de la précédente
saison et il a gagné son pari. Ainsi, le
déroulement de la préparation au complexe Mustapha Tchaker pourrait être
bénéfique pour l'équipe blidéenne et
permettre aux joueurs de se concentrer
sur la préparation et non pas sur la restauration et autres.
A. D.

Le Brésilien sème le doute
Le joueur brésilien contacté par la
direction pour renforcer le milieu de
terrain et surtout pour aider ses
coéquipiers dans l'animation du jeu
sème le doute dans le milieu blidéen,
surtout chez les fans qui ne cessent
de se poser des questions à son sujet.
Les supporters blidéens se demandent
pourquoi un bon joueur brésilien, qui a
du talent et les qualités qu'il faut, n'a
pas opté pour une grande équipe en
Europe ou bien dans l'un des clubs du
pays de Golfe. En effet, Bernardo
devrait venir à Blida au début de la
prochaine semaine pour faire les
tests et c'est à partir de là que l'entraîneur Benchadli pourra découvrir
son niveau au cours des matchs amicaux. L'ancien entraîneur de l'ASMO
doit donner plusieurs chances au

Brésilien pour le mettre sous la loupe
et surtout pour tirer des conclusions
quant à son avenir avec les gars de la
tunique vert et blanc.

Il n'a pas joué
pendant 6 mois

Le brésilien Bernardo n'a pas joué
pendant six mois. Cet argument sera
une arme à double tranchant pour
l'entraîneur Benchadli. Avant de lui
faire signer un contrat, Douiden doit
poser ses conditions quant au rendement du joueur en question. Les
agents de joueurs qui connaissent
bien Bernardo nous ont fait savoir
qu'il a du talent, mais qu'il aura besoin
de temps pour s'intégrer et surtout
pour faire parler de lui.

Djamel Benchadli,
l'ancien entraîneur de
l'ASMO est toujours
muet et a décidé
d'éviter la presse
locale, et ce, pour
faire ce qu'il veut.
Cet entraîneur refait
le même coup qu'à
Oran avec les médias
locaux. En tout cas,
la vision de Benchadli
n'est pas juste, il
n'est pas conscient
de la pression qui
l'attend à Blida. Les
matchs de la saison
prochaine et le comportement des supporters blidéens
dévoileront la face
cachée de l'USMB.

Douidène
néglige
le poste
de latéral
gauche

Le manager général
par intérim,
Mohamed Douidène,
a totalement négligé
le poste de latéral
gauche et n'a pas
voulu enrôler un
autre joueur dans ce
poste. Douiden donne
la priorité aux attaquants, mais il ne
sait pas que le
moindre faux calcul
pourrait lui coûter
cher.

ARRIVÉES

MESFAR
LAÏFAOUI
DJADANE
HICHEM CHERIF

? JOUEURS CONTACTÉS
DJEDIAT
BERNARDO
BANSEY

Après moult hésitations
concernant le recrutement
de Mourad Meghni, voilà que
tout est devenu plus clair et
l'ex-international Algérien va
être la sixième recrue du
Mouloudia d'Alger, puisque
les membres du CA se sont
entendus sur recrutement de

Le lieu du stage ne
fait pas l'unanimité

Mercredi 24 juin 2015

19

Les deux parties se sont entendues sur un salaire de 18 000 euros

L'ancien
entraîneur
de l'ASMO
toujours
muet

www.competition.dz

DÉPARTS

BELABDI
OUNES HAMZA
OUNES RAMZI
ZEMMOUCHI
BELHADJ
SAYAH
BELAKHDAR

Zidane repêché,
Belabdi libéré
Le nouvel entraîneur de la formation de la
ville des Roses est en train d'avantager
les joueurs de l'Ouest par apport à ceux
du Centre et de l'Est. La preuve est que ce
dernier a décidé de libérer le jeune milieu
de terrain offensif Belabdi et a repêché le
stoppeur Zidane. Ce choix a fait des
mécontents à Blida et provoquera la colère des supporters, surtout que ce joueur a
du talent et a contribué à l'accession de
son équipe aussi bien au milieu du terrain
qu'avec les buts qu'il a inscrits tout au
long de la saison.

LIGUE 2 MOBILIS
CABBA

MCEE

Pourquoi Bira
a-t-il attendu le
22 juin pour
signer au NAHD ?
De notre correspondant
LARBI BABOUCHE
Bien qu’il ait rompu avec le CABBA
depuis un moment, Abdelkrim Bira n’a signé
au NAHD que le 22 du mois en cours.
Pourquoi a-t-il attendu tout ce temps pour
résilier son contrat avec le CABBA ? «La
réponse est toute simple, réplique Boudjelal,
qui explique que le coach devait
normalement couper court avec notre équipe
le 7 juin, mais parce qu’il tenait à inclure le
congé de 15 jours dans sa rémunération, il a
prolongé le suspense avec l’administration
du NAHD jusqu’au 22 juin.» Autrement dit,
«Bira veut être payé sur une période qu’il a
passée ailleurs, mieux encore, sur des jours
au cours desquels il était le coach des
Husseindéens», enchaîne Boudjelal.
Théoriquement, en bon calculateur ou plutôt
en mauvais calculateur, Bira ne sera
rémunéré ni sur le dernier mois ni sur le
congé, déclare un membre influent du CA,
car il a failli à son engagement.
L. B.

Belkheir convaincu de son choix

L’ex-latéral gauche de l’USMH, en l’occurrence
Belkheir, avait déclaré être entièrement convaincu
de son choix d’adhérer au CABBA. Du côté de
Boudjelal, on apprend que tous les détails ont été
réglés avec le transfuge de l’USMH de façon à ce
que l’accord soit mutuel et sans aucun pépin.

 En amical : sélection égyptienne des sourds-muets 0 – MCEE 4

L’administration a
versé les salaires
de 13 joueurs

Treize joueurs, c’est-à-dire
tous les éléments reconduits
qui constituent l’ossature de
l’équipe de l’an passé, ont
perçu au moins deux mois de
salaire, informe le président
du CA qui en procédant de la
sorte, a su garder les éléments auxquels il tenait.

Les entraîneurs
et les employés
rémunérés

Parallèlement, tous les
entraîneurs y compris ceux
des jeunes catégories, ont été
payés, informe le président
qui ajoute que même les
petits employés ont touché
une partie de leurs salaires.
Autant en conclure que la
subvention de la wilaya a permis au CABBA de respirer et la
saison peut commencer pour
les poulains de Khezzar.

Khezzar
et les 3 recrues
aujourd’hui à Bordj

El-Hadi Khezzar et les trois
nouvelles recrues du CABBA,
Boussouf, Djabou et Belkheir
seront aujourd’hui à Bordj
Bou-Arréridj où ils seront
reçus par Boudjelal et Senouci
pour signer officiellement
leurs contrats et toucher leur

Un bon test d’évaluation
De notre correspondant
AMAR T.
Dominatrice d’un bout à
l’autre, l’équipe eulmie, malgré
de nombreuses absences, a pris le
dessus lundi soir dans un match
amical au Caire face à la sélection
égyptienne des sourds-muets (40). Sérieux et appliqués, les
hommes de Hadjar n’ont pas eu

L’absence
de certains
éléments
inquiète
Hadjar, qui continue à préparer son
équipe en prévision du match des
poules face au Merrkih, ne cache
pas ses inquiétudes quant à l’absence de certains joueurs clés de l’équipe. Il faut savoir, en effet, que son
groupe va se retrouver sans beaucoup de défenseurs, à l’image de
Maïza et Oussalah suspendus, et
Zeghidi blessé, ainsi que le
Camerounais Tam Bang, retenu dans
son pays au moment où le cas de
Dehouche et Korichi n’est pas encore
clair. Le MCEE va se retrouver sans
défense. Hadjar doit tout de même
parer à cette défection comme il l’a
fait lors du match amical où il avait
aligné Bouzama et Naâmane aux
postes de Maïza et Zeghidi dans
l’axe. C’est vrai que les deux remplaçants préfèrent jouer comme latéraux, mais ils ont déjà évolué dans
ce poste.

de difficultés pour s’imposer face
à des adversaires courageux mais
quelque peu limités. Benamor,
l’attaquant eulmI n’a pas dû
attendre longtemps pour se
mettre en évidence en marquant
le premier but qui sera suivi d’un
hat-trick de Derrardja. Les Eulmis
n’ont eu besoin que de vingt
minutes pour plier le match
quelques jours avant le rendez-

vous officiel contre El-Merrikh
qui constituera, cependant, une
autre paire de manches.
On a hâte d’être à vendredi
pour une sérieuse confrontation.
Ce sera sûrement plus compliqué
face à cette équipe soudanaise.
Espérons que nos représentants
imitent le parcours de la phase
qualificative aux poules.
A. T.

Harket : «Je suis
seul responsable
du recrutement»
Le président intérimaire du club tient à apporter quelques éclaircissements concernant le mouvement des joueurs durant le mercato
et surtout à propos des décisions à prendre. Il fera la précision suivante : «J’assure les fonctions de président et c’est moi qui prendrai
les décisions dans le recrutement. J’ai entendu dire que certains
membres dont je taira les noms, s’ingèrent dans des affaires qui ne le
concernent pas.»

Chenihi rejoint le lieu
du stage
Il devait arriver avant le départ de l’équipe au Soudan prévu deux
jours avant le match. Il sera accompagné du président Harkat qui a
décidé de ramener avec lui le joueur sur les lieux du stage qui se
déroule au Caire depuis vendredi dernier. Chenihi rejoindra le groupe
aujourd’hui alors que Tam Bang et Mbingui qui sont toujours retenus
dans leur pays, ne participeront pas au match le 26 juin contre ElMerrikh et leur retour au pays est attendu le jour d’après pour probablement jouer le match suivant contre l’ESS prévu entre le 10 et 12
juillet prochain.

18

www.competition.dz

Mercredi 24 juin 2015

PUBLICITÉ

www.competition.dz Mercredi 24 juin 2015

MCA

Il arrivera aujourd'hui à 14h

BOUDERBAL signera
ce soir ou jamais
Sauf retournement
de dernière minute,
le Franco-Algérien
signera aujourd'hui
son contrat de deux
ans avec le
Mouloudia
d'Alger.

que Bouderbal est plus proche
du MCA que du CSC qu'il lui a
proposé un salaire de 15000 €.

Raïssi et les
membres de la cellule
de recrutement vont le
rencontrer dans
la soirée
C'est après le f'tour que Rafik
Bouderbal rencontrera les
dirigeants du MCA pour parler
surtout du volet financier. Il faut
signaler que Bouderbal avait fait
sa première proposition de 16
000 € et, selon une source digne
de foi, nous avons appris que les
dirigeants du club veulent lui
faire une proposition égale à
celle du CSC pour le pousser à
signer son contrat et sera ainsi la
6e recrue lors de ce mercato
estival.

PAR M. ZERROUKI

Compétition / PUB

ANEP 332 515 du 24/6/2015

Compétition / PUB

ANEP 332 382 du 24/6/2015

Rafik Bouderbal
est attendu cet après-midi
à 14h à Alger pour
entamer les négociations
avec les responsables du
club sur son transfert au
MCA.
L'ancien joueur du RCA
était très intéressé de
porter les couleurs du Mouloudia,
surtout que Kacem et Mokdad
l'ont convaincu pour porter les
couleurs du doyen des clubs
algériens.
Pour rappel, Bouderbal était
attendu mardi à Alger, mais
comme les places n'étaient pas
disponibles sur le vol de Lyon
vers à Alger, Bouderbal a reporté
sa venue pour aujourd'hui à partir
de 14h. Une fois qu'il sera arrivé,
il rejoindra chambre à l'hôtel et si
tout va bien, c'est dans la soirée
qu'il négociera son transfert et si
les deux parties arrivent à trouver
un accord sur le plan financier,
Bouderbal paraphera un contrat
avec le Doyen.
JSK, CSC, CRB et RCA
le veulent aussi
Par ailleurs, plusieurs clubs sont
sur les traces de Rafik Bouderbal
qui a épaté tout le monde lors de
la première phase du
championnat de la saison écoulée,
et c'est d'ailleurs pour cette raison
que les responsables de certains

clubs l'ont contacté. Le premier
club, qui a pris attache avec
Bouderbal, c'est la JSK. Les
dirigeants de ce club lui ont
proposé un salaire de 10 000 €,
mais Bouderbal a refusé cette
proposition surtout qu'il avait une
offre d'un club grec de 13 000 €.
Le RCA avait fait sa proposition
avec un salaire de 9000 €, mais
Bouderbal ne veut en aucun cas
revenir à l'Arba après les
moments difficiles qu'il a vécus la
saison écoulée. L'autre
proposition vient du CRB qui a
fait une proposition de 12 000 €.

Le CSC veut le chiper
pour 15 000 €
D'un autre côté, nous avons
appris d'une source proche du
joueur que la meilleure offre
vient cette fois du CSC, les
responsables de ce club lui ont
proposé un salaire de 15 000 €.
Rafik Bouderbal, qui est connu
pour son sérieux et sa bonne
éducation, a fait savoir aux gars
du CSC qu'il donne la priorité
au Mouloudia. "C'est au
Mouloudia que je veux jouer, car
je sais que dans ce club je vais
éclater incha Allah." Ce qui fait

Bouderbal : «Si tout va
bien, ce soir je signerai
au MCA»
Contacté par nos soins, Rafik
Bouderbal semble décidé plus
que jamais à signer son contrat
avec le MCA et dira dans ce sens
: "Je viens tout juste d'informer
le DG du MCA Rafik Hadj
Ahmed pour la date de mon
arrivée qui est demain
vers les coups de 14h, et si
on arrive à trouver un terrain
d'entente, il est clair que je
signerai dans la soirée de
demain incha Allah. Je ne vous
cache pas que j'ai donné la
priorité au Mouloudia surtout
après tout le bien que j'ai
entendu sur ce club et incha
Allah je jouerai devant les
Chnaoua et je leur promets une
chose, si je signe au MCA, ils
vont se régaler avec moi incha
Allah", nous dira Bouderbal.
Ainsi donc, c'est ce soir qu'on
saura si Bouderbal sera
Mouloudéen ou non après sa
rencontre avec les dirigeants du
vieux club de la capitale.
M. Z.

Il est le meilleur buteur du championnat camerounais avec 11 buts en 16 matchs

Le Mouloudia veut Kemajou Junior
Les dirigeants du club
phare de la capitale sont
sur les traces du meilleur
buteur du championnat du
Cameroun Kemajou
Junior qui pourrait être
l'oiseau rare que veulent
les responsables du MCA
et le staff technique.

Compétition / PUB

ANEP 332 394 du 24/6/2015

Compétition / PUB

ANEP 332 389 du 24/6/2015

Il est le meilleur
buteur du championnat
camerounais. Il a marqué 9 buts
lors de la phase aller et a ajouté
deux buts dans les deux
premiers matchs de la phase

retour. Agé de 20 ans, Junior a
un grand gabarit avec 1m93 et
un poids de 78 kg. Il est aussi
international espoir où il est un
titulaire indiscutable et où il a
réussi à marquer beaucoup de
buts que ce soit chez l'EN junior
ou en espoir. Il faut signaler
que Kemajou évolue dans le
club de Botafogo de Douala.
Selon une source digne de
foi, nous avons appris que le
staff technique du MCA a
visionné la vidéo du
Camerounais au début de la
semaine passée et a même
donné son accord pour son
recrutement en informant les
dirigeants du club hier.

Par ailleurs, le seul hic dans ce
transfert, c'est que le joueur est
sous contrat, puisque le
championnat camerounais n'a
pas encore pris fin puisqu'il est
dans sa phase retour. Ce qui fait
que les Mouloudéen, s'ils
veulent s'attacher les services
de ce joueur, doivent racheter
son contrat de son club.
Une chose est sûre, pour
s'attacher les services d'un bon
avant-centre qui marque des
buts, la direction du vieux club
algérois doit casser sa tirelire
pour exaucer le vœu du staff
technique qui veut un avantcentre de grande taille et de
bonne qualité.
M. Z.

7

ARRIVÉES

DEMOU
MERZOUGUI
BOUHENNA
MOKDAD
MATIJAS

? JOUEURS CONTACTÉS
MEKKI
AOUDIA
BOUDERBAL
KACEM
BELGUASSEMI

DÉPARTS

BERCHICHE
AKSAS
GHERBI
DJALLIT
YACHIR
HIKEM
KHADIR
OUALI
DJEMILI
MENDOUGA

Valdo
mardi à Alger

L'entraîneur adjoint du
Mouloudia, Valdo Candido, sera
à Alger mardi prochain pour
commencer la préparation de la
nouvelle saison avec les
dirigeants du club phare de la
capitale.

Artur Jorge et
le reste du staff le
3 juillet à Alger

Pour l'entraîneur Artur Jorge et
le reste du staff, Raoul Aguas,
Nelson Camera et Luis Felipe
Matos, les quatre vont arriver
à Alger le 3 juillet prochain
pour entamer la préparation de
la nouvelle saison, même si les
techniciens portugais ont
établi leur programme avant de
quitter Alger pour aller en
vacances.

Le DTS portugais
arrivera le 3 juillet

Après que les membres du CA
ont pris la décision de remercier
Boualem Laroum, nous avons
appris d'une source sûre que le
successeur de Boualem Laroum
au poste de DTS est un
technicien portugais qui se sera
présenté au grand public du
Mouloudia après la prochaine
réunion du Conseil
d'administration prévue avant la
fin de cette semaine. Selon
notre source, nous avons appris
aussi que le DTS débarquera à
Alger avec le staff technique à
sa tête Artur Jorge qui est
derrière la venue de ce
technicien après que les
dirigeants du club lui ont
demandé de leur trouver un
technicien de renom pour
travailler avec les jeunes
catégories. Ainsi donc, c'est une
nouvelle ère qui commence chez
les jeunes du Mouloudia avec ce
technicien qui a travaillé dans
les meilleurs clubs du monde, à
l'instar de Benfica, la Juventus
et Manchester United.
M. Z.

www.competition.dz Mercredi 24 juin 2015

8

RCR

USMH

Lundi c'était au tour de
Badis Lebbihi (25 ans) de
signer un contrat de deux
saisons. On vient donc de
recruter ce joueur pour
renforcer le compartiment
défensif avec aussi un certain
Bouguedah (24ans) venu d'un
club français de CFA qui s'est
lui aussi engagé pour deux
saisons. Ces deux émigrés

L'ossature du groupe
gardée intacte, pour
le moment
Même si la nouvelle
direction de l'USMH trouve
des difficultés à accomplir son
travail, il n'en demeure pas
moins que le fait d'avoir évité
le départ de certains joueurs
cadres est déjà un exploit. En
effet, après les Mazari,
Boumechera et Mebarki, la
liste des départs allait
s'alourdir jusqu'à cinq joueurs
et même plus. Les Amada, Aït
Ouameur et Boulakhoua
étaient tous les trois sur le
point de quitter le club avant
que la direction n'arrive à les
convaincre de rester. Le seul
joueur qui demeure sur le
starting-block n'est autre que
Mohamed-Amine Abid qui
tient à aller tenter une
expérience en Europe qui n'est,
toute fois, toujours pas
assurée.
Donc, dans l'ensemble, cette
équipe harrachie aura connu
un bon coup de neuf.
S. B.

PAR SOFIANE BOULAOUCHE

Khiat et de l'attaquant de
l'USC Demane.

découvrent l'ambiance de
l'USMH mais aussi celle du
football algérien depuis le
début de semaine puisqu'ils
ont entamé la préparation avec
le reste du groupe. Idem pour
les deux milieux de terrain
offensifs Ourehmane
Nasredine (23 ans) et Louh Si
Mohamed (23 ans) qui ont eu
du plaisir à commencer à
travailler avec leur nouveau

club. En plus du gardien de
but Zeghba Mustapha, la liste
des recrutés a atteint, cette
semaine, les sept joueurs avec
les deux attaquants
Benkhalfallah ramené du SA
Mohammedia et Meziani de
l'IS Tighenif.
Ladite liste devrait être
rallongée avec deux nouvelles
recrues très prochainement. Il
s'agit du joueur de la JSK

HANICHED : «Zeghba
est un bon gardien»
M'hamed Haniched
vient tout juste de faire son
retour dans le staff technique
de l'USMH. L'ancien-nouvel
entraîneur des gardiens de but
des seniors du club nous parle
dans cet entretien de son
bonheur d'avoir retrouvé son
équipe de toujours, il évoque
également la forme physique
du groupe en général et de
celle des portiers plus
particulièrement.

Quel effet cela vous fait de
retrouver l'USMH ?

Je suis très content de
retrouver l'USMH et surtout
de le faire dans un bon
moment, c'est-à-dire au tout
début de la préparation de
l'intersaison. Cela va me
permettre de bien me
concentrer sur mon travail.

Comment s'est passé ce
début ?

Normalement, il n'y a aucun
souci à mon niveau, puisque je
ne suis pas un étranger dans ce
club dont je connais
parfaitement bien tout
l'entourage. Donc tant mieux
pour moi, cela va jouer en ma
faveur et me facilitera
énormément ma tâche. J'ai
débuté mon travail d'une
manière ordinaire et on a déjà
effectué deux séances
d'entraînement en ce début de
semaine.

Comment vous avez trouvé
le groupe qui a connu
l'arrivée de plusieurs
nouveaux joueurs ?

L'ambiance est bonne et ça a
l'air de bien se passer entre les
joueurs qui se familiariseront
petit à petit. Normalement, les
nouveaux joueurs ne devraient
pas avoir des difficultés
d'adaptation. Lors de la
première séance
d'entraînement, ils n'étaient
accompagnés que de trois
anciens joueurs, et lors de la
seconde séance ça a été
différent puisque le groupe
était presque au grand complet
avec plus de 20 joueurs. Tout
le monde a repris et ça ira
encore beaucoup mieux d'ici le
week-end.

Quelles sont vos premières
impressions sur le nouveau
gardien de but ?

Zeghba est un bon gardien
que je connais bien avant sa
venue à l'USMH. Notre club
voulait le recruter l'année
passée. Abdelkader Iaïche,
l'ancien coach du club, tenait
beaucoup à l'avoir dans son
effectif, mais ça ne s'est pas
fait. Il a bien fait d'aller jouer
avec l'AB Merouana où il a eu
l'occasion d'avoir plus de
temps de jeu. Ceci est une
excellente chose pour l'USMH
dans la mesure où ce gardien
de but a acquis une certaine

expérience qui lui permettra
de jouer en première division.
Aussi, il ne perdra pas
beaucoup de temps à travailler
sa forme physique.

Qu'en est-il de Kara ?

A ce que je sache, il ne fait
plus partie de notre effectif
d'autant plus qu'il ne s'est pas
entraîné avec nous en début de
semaine. Sauf exception ou
changement de décision de la
direction, il ne sera très
probablement pas avec nous la
saison prochaine.

Êtes-vous inquiet pour la
forme de Limane et à un
degré moindre pour Belabès
qui n'ont joué que peu la
saison écoulée ?

A mon avis, le plus
important pour ces deux
gardiens de but est leur force
mentale. Limane et Belabès
sont très courageux et dévoués
dans l'accomplissement de leur
travail. Cela est capital pour
moi en tant que coach des
gardiens, ce qui va me
permettre de les remettre au
top de leur forme physique en
peu de temps. Toujours est-il
qu'on doit faire attention, on
ne doit pas les soumettre à une
intense charge de travail. On
va demander l'avis d'un
médecin.
S. B.

ZEGHBA
BENKHALFALLAH
LEBBIHI
OUREHMANE
BOUGUEDAH
LOUH
MEZIANI
? JOUEURS CONTACTÉS
KHIAT
METHAZEM
AKSOUS
BOUSSOF

Il s'est réuni avec
Mana hier

Boulakhoua
restera
à l'USMH

En fin de contrat
depuis le mois de juin,
Zinelabidine Boulakhoua
a dû attendre jusqu'à hier pour
pouvoir trouver un accord avec
la direction qui lui permettra
de renouveler son contrat avec
l'USMH. Le joueur s'est, en
effet, réuni avec Mana dans
l'après-midi d'hier. Les deux
hommes ont discuté sur les
modalités de la signature du
nouveau contrat qui était
étroitement liée à une
augmentation de salaire exigée
par le défenseur. Dans un
premier lieu, on a beaucoup
hésité à la lui accorder avant
qu'elle ne lui soit confirmée
hier à l'issue de ladite réunion.
Boulakhoua a ainsi donné son
accord de rester à l'USMH. Il
devait signer hier soir.
Ce latéral droit est donc le
second joueur cadre que la
direction harrachie vient de
s'assurer qu'il n'ira nulle part
ailleurs après Hamza Aït
Ouameur qui a lui aussi
accepté d'honorer son
engagement qui prendra fin au
mois de juin 2016. Le prochain
qu'on devra convaincre n'est
autre que le milieu de terrain
malgache Ibrahim Amada qui
est courtisé de toutes
parts cet été.

L'équipe a effectué sa seconde séance avant-hier

Le groupe au complet
Ils étaient une douzaine de
joueurs en plus à avoir rejoint la
seconde séance de travail, programmée par Boualem Charef dans la
soirée d'avant-hier. Ainsi donc, le
groupe était composé de 26 éléments lors de l'entraînement de
lundi soir alors qu'ils n'étaient que
14 dont trois anciens, dimanche soir.
C'est de bon augure pour cette équipe qui a entamé la préparation de la
prochaine saison plus tôt que tout le
reste des clubs de la Ligue 1 Mobilis.
Le coach a donc profité de cette
occasion pour s'adresser aux
joueurs. Après avoir souhaité la
bienvenue aux nouveaux éléments,
il a présenté le programme établi
pour le mois de Ramadhan mais
aussi celui qui suivra après.

Tel que nous l'avions mentionné
dans notre édition d'hier, les
Harrachis effectueront un stage au
début du mois de juillet ; à cet effet,
le staff technique a programmé trois
mini-regroupements de trois jours à
Ouled Fayet, entrecoupés de deux
jours de repos. Charef a voulu que
ce soit ainsi afin de mettre le groupe
dans l'ambiance du travail mais
aussi afin qu'il y ait plus de cohésion.
S. B.

Du bioquotidien hier

Les joueurs harrachis ont eu droit,
hier, à deux séances d'entraînement.
La première était programmée à 18h,
soit avant la rupture du jeûne. La
seconde séance a débuté, dans la
soirée, à 22h30.

ZAÏDI
DJERRAR

BENALI
ZEDDAM
AKROUR
ZÉ ONDO
NANA

DÉPARTS

BOUMECHERA
MAZARI
MEBARKI

ARRIVÉES

OM
CABBA

? JOUEURS CONTACTÉS

Avec le peu de moyens
financiers qu'ils ont à leur
disposition, les
responsables harrachis,
staff technique et
direction, font du mieux
qu'ils peuvent pour
construire la meilleure
équipe senior possible en
prévision de la saison
2015/2016. L'opération
recrutement est à 70%.
Elle devrait s’acheve dans
peu de temps.

ARRIVÉES

Mercredi 24 juin 2015

17

RECRUTEMENT :
El-Harrach passe
à la vitesse supérieure

www.competition.dz

Bouhenni nouveau président
De notre correspondant

B. BOUGUELMOUNA

Les événements se sont précipités dans
les coulisses du Rapid, puisque quelques heures
après la dissolution de la SSPA/RCR par son exPDG Boukhatem Ghoulemallah, dit Mellaha, à
cause des menace des frères Azzi de détruire le
club s’il ne marche pas avec eux, un nouveau
président est venu hier à la demande des frères
Azzi, en créant une société EURL/RCR. Il s’agit
de l’ex-président de l’équipe de Sendjess (Ligue 2
Amateur, groupe Ouest), Hakim Bouhenni.
Originaire de Chlef, Hakim Bouhenni a pris les
commandes du train du Rapid qui est rentré
dans un long tunnel sombre après que personne
n’ait voulu le prendre. Il travaille avec le bureau
du CSA depuis 5 ans à Relizane, il a accepté le
challenge de diriger le club dans sa première saison en Ligue 1 Mobilis. Hakim Bouhenni a commencé avec les frères Azzi l’opération recrutement et la prolongation des cadres de l’équipe le
soir même de la création de la société.
«Je suis venu pour aider le club»
Approché par nos soins, juste après la fin des

négociations avec les cadres qui ont renouvelé
leurs contrats respectifs avec le club, le nouveau PDG de la société EURL/RCR nous a
affirmé qu’il est venu au Rapid pour l’aider à
monter une équipe qui jouera les premiers rôles
dans le championnat de la Ligue 1 Mobilis.
«Même si je ne réside pas à Relizane, j’ai tout
mon travail ici. Je fais partie des plus grands
supporteurs de cette équipe. Je suis venu au
club pour l’aider à mettre le train du Rapid sur
les bons rails.»
«Le RCR est ma 2e équipe favorite»
Cet entrepreneur de la ville de Chlef confirme
son amour pour le Rapid en nous déclarant :
«Après mon équipe de Sendjess, le Rapid est le
deuxième club près de mon cœur. Alors quand
on m’a proposé de prendre les commandes du
club, j’ai accepté sans hésitation.»
«Les négociations avec 4 joueurs
sont en bonne voie»
L’ex-président de Sendjess nous a confirmé
que les négociations avec 4 ou 5 joueurs sont en
bonne voie. «Nous sommes un peu en retard,

c’est vrai, nous sommes en train de négocier
avec 4 ou 5 joueurs qui devront arriver à
Relizane aujourd’hui pour finaliser leurs
contrats respectifs avec le club.»
«Belatoui sera notre entraîneur»
Au sujet du staff technique, le nouveau P-DG
de la société EURL/RCR a affirmé que le coach
Omar Belatoui est maintenu à son poste d’entraîneur du club. «Pour l’instant, l’entraîneur
du club est Omar Belatoui. Nous avons parlé
avec lui, il sera aujourd’hui à Relizane pour
signer son contrat avec le RCR.»
«Les fans du Rapid sont les
meilleurs en Algérie»
Le nouveau driver du train du Rapid n’a pas
oublié de parler des Mina Boys qu’il considère
parmi les plus grands supporters du pays et ils
restent derrière leur équipe jusqu’au bout. «Je
tiens à signaler le rôle très important des fans
du club qui aiment leur équipe à la folie. Il faut
voir l’ambiance des Mina Boys dans les tribunes du stade Zougari où aucune équipe ne
peut gagner sur ce terrain.»
B. B.

Megherbi : «J’ai renouvelé
les yeux fermés»
Oui, effectivement j’ai rempilé
au RCR, et c’est avec un grand
plaisir que je ferai partie de l’effectif de ce club la saison prochaine, c’est un choix que j’ai fait les
yeux fermés, je suis très satisfait
et même très content.

ma tête, c’était déjà clair. Depuis
que j’ai parlé avec le président
Azzi et que je lui ai donné ma
parole, j’avais déjà tranché pour
le Rapid. Je rappellerai encore
une fois que j’ai reçu pas mal
d’offres très intéressantes, mais
j’ai refusé. Cela prouve mon attachement à ce club dont je porte
son maillot depuis plus de deux ans.

Mais franchement, qu’est-ce
qui a motivé votre décision ?

Donc, vous êtes satisfait de
l’accord conclu...

Vous avez officiellement
renouvelé votre contrat, un
commentaire…

Sans détour, je dirais que je me
sens tellement à l’aise que ce soit
à l’entraînement avec mes camarades ou avec la direction. Tout
marche à merveille pour moi
dans ce club.D’un autre côté, j’ai
choisi le Rapid pour l’objectif qui
convient à mes ambitions parce
que je suis un battant. Donc, je
suis là pour concrétiser ce que je
n’ai pas réussi auparavant.

Bien sûr, sinon pourquoi
renouveler. Pour vous dire franchement, de ce côté il n’y a
aucun problème et je n’ai jamais
eu de souci auparavant. La
direction ne laisse jamais la
place au doute, elle nous a toujours mis à l’aise. D’ailleurs, ce
sont ces raisons qui m’ont motivé pour renouveler au profit de
ce club pour deux autres saisons.

Mais à un moment donné,
vous hésitiez à renouveler,
pourquoi ?

Certains disent que le départ
de Benyellès vous a motivé
encore plus, le confirmezvous ?

Non, je n’ai jamais hésité, dans

Non, ce n’est pas vrai. Certes,
avec lui, je n’ai pas beaucoup
joué la dernière saison, mais il
m’a gardé toujours dans ses
plans en vue de la saison prochaine. Mon renouvellement au
RCR n’a aucun rapport avec le
départ du coach Benyellès à qui
on souhaite tous bonne chance
avec sa nouvelle équipe de
l’USMBA.

Avez-vous parlé avec la
direction des objectifs du
club la saison prochaine ?

Certes, le football n’est pas
une science exacte, nous
sommes un nouveau pensionnaire de la Ligue 1 Mobilis,
alors logiquement on essayera
de se maintenir parmi l’élite et
voir après. Les dirigeants affichent leur désir de jouer leurs
chances cette saison, sans pour
autant nous mettre la pression.
On compte faire de notre
mieux afin de réjouir nos fans.
B. B.

MOB
RCA
OM
ESS
ASO

DÉPARTS

MAÂMAR YOUCEF MOB
BENMOUSSA
BENACEUR
RAHOUI
OUELD TOUMI
BELTASSE
MASACRI
ATEK
NASRI
KHEIREDDINE
MERZOUGUI
MCA

9 joueurs
ont
renouvelé
leurs
contrats hier
Juste après la création de la
société EURL/RCR, le nouveau
boss du RCR, Hakim Bouhenni,
avec les frères Azzi, a donné rendez-vous après le ftour aux joueurs
de la saison dernière dont la direction a décidé de garder pour le
prochain exercice 2015-2016 au
complexe Belacel. Il s’agit du gardien de but Nadjib Meddah, des
deux arrières latéraux Karim
Meddahi et Rachid Benharoun, le
défenseur axial Mohamed
Magherbi, le dynamo de l’équipe
Youcef Zakaria, le milieu de terrain
Réda Rabhi, le capitaine de l’équipe Tayeb Berramla et les trois attaquants Hichem Benmghit, Ishak
Bouda et Hichem Mokhtari. Les
neuf joueurs ont trouvé un accord
définitif ave la direction de
Bouhenni et ils ont paraphé leur contrat chacun
avec le Rapid pour les
deux prochaines saisons.

Avance
de
2 mois
de
salaire
Les joueurs, qui ont
renouvelé officiellement
leurs contrats avec le
club, ont reçu un chèque
d’avance pour deux
mois de salaire pour
chacun, ce qui a irrité les
joueurs du club, eux qui
voulaient avoir au
moins une avance de
trois mois. Mais la direction de Bouhenni et les
frères Azzi les ont persuadés de prendre deux
mois seulement.
B. B.

www.competition.dz Mercredi 24 juin 2015

USMA

ESS

16

Le coach sétifien, Kheireddine Madoui, a des soucis à se faire en cette
veille de match de poules de la Ligue des champions. En effet, un
problème sur le couloir gauche qu'il faudra régler au plus vite pour
l'entraîneur sétifien. Ze Ondo étant absent, Madoui essaye ces derniers
jours de mettre Amine Megatli qui est plutôt droitier, sur ce côté-là. Ze
Ondo, le Gabonais titulaire habituel du poste était parti chez lui pour
quelques jours mais n'est toujours pas rentré à Sétif, d'où le souci du
coach qui tente une nouvelle variante avec Megatli sur le côté gauche.
M. M.

Voulant à tout prix recruter un
milieu récupérateur de talent, les
dirigeants de l'ESS exploitent toutes
les pistes à même de leur permettre
de s'attacher les services de la
perle rare. Hamza Aït Ouameur, qui
est pisté par l'ESS depuis un
moment, risque de ne pas venir. Très
convoité par de nombreuses formations, le milieu de terrain harrachi
n'a pas encore pris de décision. Il
attend bien évidemment d'étudier
toutes les propositions avant de
trancher pour le plus offrant.
Toutefois, ce n'est pas le problème
qui se pose car le joueur est toujours sous contrat avec l'USMH, qui
refuse apparemment de le brader.

L'ESS refuse de négocier
sa libération

Les responsables du club
sont sur d'autres pistes

Maintenant que la piste de Hamza
Aït Ouameur est presque écartée,
car on éloigne la possibilité de voir
le sociétaire négocier lui-même sa
lettre de libération, les responsables de l'ESS vont se pencher sur
les CV des joueurs locaux et francoalgériens qui leur ont été proposés
pour dénicher l'oiseau rare. On croit
savoir que dans son plan de recrutement, Madoui a exigé que le club se
renforce par un milieu défensif,
notamment après le départ de
Lagraâ, mais surtout après qu'on lui
a appris que Djahnit risquait de partir aussi cet été s'il arrive à décrocher un contrat avec Al-Arabi où il
subira des tests incessamment.
K. A.

ASMO

Naït
Slimani
opte pour
Tadjenanet

ADJAL
HADDAD
FELLAH
HADJI
BOUKATOUH

U21
U21
RCA
USMO
RCA

? JOUEURS CONTACTÉS
ZEDDAM
GUEDIDIR
KAMIL
AKLIL
BALEGH
MAÂNSER

DÉPARTS

BENAYADA
NAIT SLIMANI
HAMMICHE
TOUIL
BALLO
BOUAMRIA
BELMAÂZIZ

RCA
USMO
HBEB
USMA
CRB
CRBAF
USMA
DRBT

Haddad et Adjal promus

Comme à chaque fin de saison, la direction du club asémiste accorde une occasion aux jeunes espoirs de rejoindre l'effectif de l'équipe première. Cette fois,
deux joueurs sont concernés, Haddad et Adjal. Ces deux milieux offensifs ont
été intégrés dans l'échiquier d'El-Djamîya. Ils auront l'occasion de suivre les pas
de plusieurs de leurs camarades à l'instar de Tahar et Masmoudi. D'autres
auraient pu suivre leur chemin, mais des agents et managers leur ont conseillé
de signer ailleurs où ils auront moins de chances de jouer comme Bendjelloul et
Boubakour.
L.M. A.

HADDOUCHE
BERTHÉ
BENKABLIA
AMADA
NOURI

match de samedi avait été carrément exclue, mais depuis, une
toute petite lueur a alors réapparue. De toutes les manières
on en saura un peu plus aujourd'hui sur son état de santé et ce
genou récalcitrant.
M. M.

ASO
CSC
ASMO
USMH
NÎMES

DÉPARTS

DEMOU
ZÉ ONDO
MELLOULI
LEGRAÂ
BOUKRIA
GASMI

Catégories jeunes
Remaniement dans
les staffs techniques

Pour être en conformité avec les nouvelles dispositions réglementaires de la
FAF qui exige aux clubs des entraîneurs diplômés de l'ISTS, le premier responsable des catégories jeunes est à la recherche d'entraîneurs ayant le diplôme
requis et les compétences pour les placer à la tête de chaque catégorie. Par
ailleurs, on apprend que Mechiche, le directeur technique des jeunes, a quitté
son poste 24 heures après sa désignation.
K. A.

CSC

Bracci façonne
à sa guise un
CSC new-look

En recrutant six joueurs à l'expérience
avérée, la direction du CSC n'a fait,
en vérité, qu'appliquer à la lettre ce
que désire le coach de son club,
Bracci, qui ne cesse de clamer qu'il
veut renforcer son équipe par des
éléments qui jouent et non qui
chauffent le banc.
De notre correspondant
RABAH GATTOUCHE
Une défense plus hermétique
En laissant partir les arrières Bouba et Rouabah, le
mercato d'hiver, et Berthé et Bouhenna, cet été, et en
engageant à leurs places les défenseurs Alioune Fall,
Cheklam, Aksas et Mekkaoui, la direction technique
des Vert et Noir veut, implicitement, que son équipe
ait une défense plus hermétique que celle de la saison écoulée. C'est que, pour les amateurs de chiffres,
l'arrière-garde du CSC, qui, pourtant, avait comme
dernier rempart le gardien international, Cédric Si
Mohamed, a été l'une des plus mauvaises du championnat de Ligue 1 Mobilis, car elle avait encaissé 31
buts.
5 latéraux pour 2 postes
La saison prochaine, en plus des axiaux Djeghbala,
Fall Alioune, Cheklam et Aksas, l'entraîneur Bracci
aura à sa disposition pour couvrir les couloirs, cinq
arrières latéraux : les droitiers Remache et Bahri et les
gauchers Belakhdar, Bencherifa et Mekkaoui. Cela
nous pousse à avancer que le coach clubiste pourrait
reconvertir Bencherifa en milieu pour combler le
vide laissé par Alleg qui a préféré rejoindre son
ancien club, le NAHD.
Du sang neuf pour le milieu
Et ce n'est pas l'arrière-garde des Vert et Noir que le
coach du CSC, Bracci, veut seulement remanier.

ARRIVÉES

BEZZAZ ?
FALL ALIOUNE
CHEKLAM
AKSAS
MEKKAOUI
GHARBI

? JOUEURS CONTACTÉS
HARROUCHE
BENZERGA
BOUDERBAL
MELIANI
MEGHNI

Comme prévu, le milieu Amine
Naït Slimani a pris ses papiers
pour quitter l'ASM Oran d'une
manière officielle. Depuis avanthier, ce joueur n'est plus dans l'effectif de l'équipe première du club
asémiste. L'enfant de Tissemsilt n'a
pas tardé à s'engager avec un autre
club. Il n'a pas perdu de temps
malgré une saison marquée sur le
plan mental parce qu'il a payé cher
un geste lié à une attitude inexplicable à quelques heures du
match en déplacement contre
Bel-Abbès. En effet, celui qui a
porté le numéro 18 d'El-Djamîya la
saison dernière, a souvent été marginalisé par l'encadrement technique. En cette période du mercato, il a opté pour le DRB
Tadjenanet. Marginalisé tout au
long de cette saison durant laquelle
il a pris part à six rencontres officielles, Naït Slimani a signé un
contrat de deux années, avant-hier.
L.M. A.

ARRIVÉES

WAT
COLOMIERS
FULHAM
GRENOBLE
USMBA

? JOUEURS CONTACTÉS

Tout en se montrant prêts à offrir un
gros salaire à Hamza Aït Ouameur,
les responsables de l'Entente de
Sétif ne sont en aucun cas prêts à
négocier sa lettre de libération avec
l'USMH qui coûtera à la trésorerie du
club les yeux de la tête. Cependant,
Aït Ouameur, qui croyait que l'ESS
allait négocier avec son club
employeur, était déçu après avoir
été informé de la décision des res-

ponsables sétifiens. Actuellement,
les dirigeants tentent de régler ce
dossier. Mais le problème qui se
pose, c'est que le joueur n'est pas
libre de ses mouvements. Les
Sétifiens ne veulent pas s'en mêler
afin que les Harrachis n'exigent pas
une grosse somme. Ainsi, le joueur
devra faire de son mieux pour
convaincre la direction de l'USMH de
lui céder sa libération s'il veut jouer
à l'ESS.

Blessé au genou lors de
la reprise des entraînements,
l'attaquant sétifien, Toufik
Zerrara, pourrait manquer le
premier match des poules de la
Ligue des champions, samedi.
Zerrara, qui est souffrant depuis
quelques jours, ne devrait pas
être en mesure de jouer samedi
contre l'USM Alger, mais du
côté du club sétifien, champion
d'Afrique en titre, il reste un
tout petit espoir de le voir dans
le groupe qui animera la première journée des poules de la
Ligue des champions. Nous
avons appris à ce sujet que le
médecin du club l'a emmené
hier au CTN de Sid Moussa afin
qu'il soit ausculté et en même
temps traité par le médecin
fédéral, Ali Yekdah. Il reste
quand même un espoir infime
de voir le Mulhousien dans
l'équipe qui affrontera, samedi,
l'USMA en guise d'ouverture
des matches de poules. Il est à
rappeler qu'un premier diagnostic a été établi par le médecin traitant du joueur sétifien, et
des premiers soins ont été faits.
Mais, pour autant, le genou
douloureux faisait toujours
souffrir Zerrara. Dans un premier temps, sa participation au

De notre correspondant
KACEM A.

PAR MADJID MANSOUR

REBAÏ
CHENINE
TOBAL
HACHI
CHÉRIFI

DÉPARTS

ALLEG
BERTHÉ
BOUHENNA
HADJI
RANI

C'est qu'il a décidé aussi d'injecter du sang neuf à la
ligne médiane de son équipe. Et, la preuve est là, il
vient de faire engager, par la commission de recrutement de son club un demi-défensif, Gharbi (exMCA), et veut qu'elle recrute deux autres joueurs du
milieu, Benzerga (JSS) et Bouderbal (RCA), pour
concurrencer les anciens Guerabis, Anane,
Boucherit, Sameur, Djellilahine et Moulay.
Bezzaz pour secouer l'attaque
La direction du CSC a pris langue et a convaincu son
ancien sociétaire, Yacine Bezzaz, de revenir au bercail, pour renforcer, pour ne pas dire secouer, son
attaque qui, la saison dernière, n'a réussi que rarement à marquer, lors d'un même match, plus d'un
but à ses adversaires, bien qu'elle compte dans ses
rangs Boulemdaïs, Voavy et Messaâdia, des attaquants qui ne sont plus à présenter.
R. G.

Benayada rassure
«Je me suis bien
préparé avec l'EN»

 «Je souhaite jouer face à l'ESS»
La séance de la reprise
effectuée avant-hier soir a été
marquée par la présence de la
nouvelle recrue, Hocine
Benayada, qui a effectué son
premier entraînement avec
l'USMA. Bien qu'il ait raté le
stage de Casa, le défenseur
international affirme qu'il est
prêt physiquement pour jouer
face aux Sétifiens dans la
mesure où il s'est bien préparé
lors du dernier stage de l'équipe nationale. Il n'a pas caché
son souhait d'effectuer son
baptême du feu avec la formation usmiste à l'occasion de la
grande empoignade de samedi.

Vous avez effectué votre
première séance
d'entraînement avec l'USMA,
comment avez-vous trouvé
l'ambiance au sein du
groupe ?

Sincèrement, tellement l'ambiance est formidable que je
ne me sentais pas nouveau.
Mes coéquipiers m'ont réservé
un accueil très chaleureux et
ont tout fait pour faciliter mon
intégration au sein du groupe.
Franchement, je suis très ému.

Apparemment, vous vous
êtes vite adapté au sein du
groupe, c'est déjà de bon
augure, n'est-ce pas ?
Oui, bien sûr. Je connais

Aujourd'hui,
du
biquotidien
au menu

Le staff technique
de l'USMA a programmé deux
séances d'entraînement pour
aujourd'hui. La
première se
déroulera avant la
rupture du jeune,
soit à 18h, tandis
que la deuxième
aura lieu en nocturne à partir de
23h.
A. S.

déjà quelques-uns avant mon
arrivée à l'USMA, à l'instar de
Boudebouda, Chafaï,
Abdelaoui, Benkhemassa et
Ferhat avec lesquels j'ai joué
respectivement en équipe
nationale A et olympique.
Aussi, il y a plusieurs joueurs
oranais et cela m'a beaucoup
aidé pour que je me fonde au
sein du groupe usmiste.
Maintenant, je dois me
concentrer sur l'important
match de samedi qui nous
opposera à l'ESS.

«

Justement, vous avez

Je remercie tous
les joueurs qui
m'ont réservé
un accueil
chaleureux

abordé la dernière ligne
droite, êtes-vous en pleine
concentration pour cet
important rendez-vous ?

C'est clair. La préparation
en prévision du match face à
l'ESS se poursuit dans les
meilleures conditions et on
doit appliquer le programme
tracé par le staff technique
convenablement afin qu'on
soit prêts à 100% pour cette
empoignade. Il nous reste que
quatre jours avant cet important rendez-vous et on ne

pense qu'à la réalisation d'un
bon résultat afin d'entamer la
phase des poules de la Ligue
des champions africaine avec
la plus belle des manières.

Beldjilali
et Chafaï
complètement
rétablis

Comment se présente pour
vous le match face à l'ESS ?

On affrontera le détenteur
du trophée de la dernière édition de l'épreuve et c'est sûr
que notre mission s'annonce
très difficile dans un périlleux
déplacement. Certes, on sera
mis à rude épreuve, mais on
n'a rien à craindre dans la
mesure où tous les moyens
sont réunis pour qu'on revienne de Sétif avec un résultat
probant. On est conscients de
la responsabilité qui nous
incombe et on fera tout pour
nous imposer face à nos
homologues sétifiens.

Parlons de vous, croyez-vous
que vous serez au top
physiquement face à l'ESS
quand on sait que vous
n'aviez pas pris part au
stage de Casa ?
C'est vrai, j'ai été contraint
de rater le stage d'intersaison
qui s'est déroulé à Casablanca,
mais n'oubliez pas que je me
suis bien préparé lors du stage
de l'équipe nationale. Ainsi, je
crois que je ne souffre pas
d'un manque flagrant sur le
volet physique comme cer-

Farouk Chafaï
et Kaddour
Beldjilali sont
complètement
rétablis de
leurs blessures
et se sont
entraînés le
plus
normalement
du monde avec
leurs
coéquipiers.
Ainsi, ils seront
d'attaque pour
le match face à
l'ESS.

tains le pensent. Je continuerai
à me donner à fond cette
semaine et si tout marche
comme prévu, je serai au top à
l'occasion du match face à
l'ESS.

Etes-vous prêt à tenir votre
place face à l'ESS ?

Je suis prêt à tenir ma place
et c'est à l'entraîneur d'en
décider. Je ne vous cache pas
que je souhaiterais vraiment
effectuer mon baptême du feu
à l'occasion de la grande rencontre de samedi.
A. S.

A 3 jours du match face à l'ESS
La concentration bat son plein
Comme prévu, c'est avant-hier
soir au stade Omar Hamadi de
Bologhine que les joueurs usmistes
ont repris le chemin des entraînements après le retour du Maroc où
ils ont effectué le stage de la préparation d'intersaison qui s'est étalé sur
une semaine. Les coéquipiers de
Beldjilali ont ainsi entamé la dernière ligne droite pour le match face à
l'ESS, à l'occasion de la première
journée de la phase des poules de la
Ligue des champions africaine, et
poursuivent la préparation en prévision de cet important rendez-vous
dans les meilleures conditions en
appliquant le programme que leur a
tracé le staff technique du club
convenablement. Le moins que l'on
puisse dire est que la concentration
pour le match face à l'ESS bat son
plein et les joueurs ne pensent qu'à
repartir de la capitale des hauts plateaux avec un résultat probant afin
de renouer avec la prestigieuse compétition continentale avec la plus
belle des manières. Il faut dire aussi
que les membres du staff technique,
en l'occurrence Zeghdoud, Meftah et
Hadj Adlane, ne cessent de motiver
Ferhat et consorts afin qu'ils puissent

réussir le périlleux déplacement de
Sétif. Reste à savoir si ces derniers
seront au niveau de toutes les
attentes en réalisant l'exploit aux
dépens du détendeur du trophée
lors de la dernière édition de l'épreuve.
L'effectif au grand
complet
Comme il fallait s'y attendre, tous les
joueurs usmistes se sont présentés à
la séance de la reprise sans avoir

ARRIVÉES

BENAYADA
MAZARI
MANSOURI

RETOUR DE PRET

? JOUEURS CONTACTÉS
AMADA
MEKKI
DARFALOU
AOUDIA

Aït Ouameur s'éloigne

Il faut sauver le
soldat ZERRARA

ARRIVÉES

9

On essaye Megatli à gauche

Ze Ondo toujours absent

www.competition.dz Mercredi 24 juin 2015

enregistré la moindre absence.
Andria Carolus, les internationaux
olympiques ainsi que la nouvelle
recrue, Hocine Benayada, ont tous
repris du service et se préparent le
plus normalement du monde avec
leurs coéquipiers en vue du match
face à l'ESS. Ce qui a soulagé le staff
technique du club, car la présence de
tous les joueurs permet de suivre le
programme du travail qu'il a tracé
dans les meilleures conditions possibles.
A. S.

Des soins
pour
Bouchema

Bien que tous
les joueurs se
soient
entraînés le
plus
normalement
du monde, un
seul joueur n'a
pas encore
repris le
chemin des
entraînements.
Il s'agit de
Nassim
Bouchema qui
n'est pas
encore rétabli
de sa méchante
blessure au
genou et
poursuit
toujours les
soins.
Rappelons que
le milieu de
terrain usmiste
est
officiellement
out pour
l'important
match de
samedi et
risque même de
rater le
prochain match
de la phase des
poules face à
El-Merreikh du
Soudan.
Aujourd'hui, du
biquotidien au
menu
Le staff
technique de
l'USMA a
programmé
deux séances
d'entraînement
pour
aujourd'hui. La
première se
déroulera avant
la rupture du
jeune, soit à
18h, tandis que
la deuxième
aura lieu en
nocturne à
partir de 23h.
A. S.

DÉPARTS

FEHAM
LAÏFAOUI
MERZOUKI

Alors qu'il n'a pas
encore engagé un
nouvel entraîneur

Haddad fera
confiance
au trio
intérimaire
face à l'ESS
Le nom du nouvel entraîneur de l'USMA continue de
faire l'actualité dans l'entourage
usmiste. En négociations avec
plusieurs entraîneurs depuis la
fin de la saison écoulée, le président Rebouh Haddad n'a pas
conclu avec aucun d'entre eux.
Ce qui a suscité beaucoup d'inquiétude pour les supporters
usmistes dans la mesure où leur
équipe se déplacera à Sétif pour
donner la répliquer à l'ESS sans
un entraîneur officiel. N'ayant
pas trouvé un accord avec les
différents techniciens sollicités
au profil souhaité, on croit
savoir, selon une source fiable,
que Haddad va renouveler sa
confiance au trio intérimaire
Zeghdoud-Meftah-Hadj Adlane
en lui confiant la tâche de diriger
l'important match de samedi. Il
faut dire que le boss usmiste
mise sur la riche expérience de
ce trio afin de mener l'équipe à
réaliser une bonne opération
samedi face au détendeur du
trophée lors de la dernière édition de l'épreuve. Aussi, et selon
notre source, Rebouh Haddad ne
veut pas se précipiter en engageant un nouvel entraîneur pour
ne pas tomber dans les mêmes
erreurs de la saison écoulée.
Ainsi, il veut prendre tout son
temps pour trouver l'entraîneur
d'envergure tant recherché, et
c'est donc Zeghdoud, Meftah et
Hadj Adlane qui poursuivront
leur mission à la tête de la barre
technique jusqu'à l'arrivée du
nouveau driver de la formation
de Soustara.
A. S.

Khoualed n’est pas
suspendu

Nous avons mentionné sur ces
mêmes colonnes que le défenseur
Nacereddine Khoualed est
suspendu à l'occasion du premier
match de la phase des poules de
la C1 pour cumul de cartons. La
direction de l'USMA, nous a
affirmé qu'il sera bel et bien
d'attaque pour l'important match
de samedi contre l’ESS. Nous
tenons à nous en excuser auprès
de nos chers lecteurs.

www.competition.dz

www.competition.dz Mercredi 24 juin 2015

10

MCO

CRB

Le Chabab au Maroc
du 22 juillet au 7 août

Où s’effectuera le traditionnel stage d’intersaison du Chabab de Belouizdad ? Des
informations des plus contradictoires ont été avancées çà er là. Tantôt annoncé du côté
de la Tchéquie, tantôt du côté de la Pologne, le regroupement d’intersaison aura lieu
finalement dans le royaume chérifien.

C’est du moins ce que nous
avons appris hier de sources très au
fait des affaires de la maison de
Laâqiba qui précisent, par ailleurs,
que le choix est tombé sur la belle et
touristique ville d’Ifrane. Le stage
est programmé, selon lesdites
sources, entre le 22 juillet et le 7 août
de l’année en cours. C’est dire que
le regroupement sera dune durée
de 17 jours. Une période assez suffisante qui devra permettre au patron
de la barre technique Alain Michel
de bien mettre en application son
plan d’action de préparation dans la
perspective de la saison prochaine.
Une saison en prévision de laquelle
les Rouge et Blanc veulent en finir
avec cette histoire de jouer les
seconds rôles et faire en sorte de
jouer les premiers rôles. Les supporters en ont vraiment marre de
cette situation de jouer la relégation
et l’éviter de justesse pendant les
dernières journées. Bien que, faut-il
le souligner, l’exercice précédent,
les coéquipiers du gardien international Malik Asselah ont fait un parcours plutôt honorable où ils
auraient pu terminer la saison dans
un classement qualificatif à une
épreuve continentale. Il convient de
rappeler dans ce sillage que le
Chabab s’était préparé la saison
passée, pendant la préparation estivale, dans cette ville d’Ifrane qui

offre toutes les commodités d’une
bonne préparation.
QG à l’université et beaucoup de matches amicaux
Nous apprenons également que les
joueurs du Chabab de Belouizdad
vont poser leur quartier général
dans l’université de la ville. Comme
c’était d’ailleurs le cas l’été dernier.

Le coach l’aurait proposé

Un attaquant
émigré sur le
calepin du CRB
L’opération de recrutement n’est toujours
pas close, et ce, en dépit du recrutement
depuis l’ouverture du marché estival des
joueurs suivants : Nekkache, Belaïli, Ouali,
Bouazza et Yahia Cherif. C’est ainsi que nous
venons d’apprendre de nos sources que le
Chabab compte recruter un attaquant émigré.
Nos sources préfèrent taire le nom afin de ne
pas faire capoter la transaction. Nos sources
précisent toutefois que la prochaine cible des
Rouge et Blanc est un attaquant polyvalent
ayant fait parler la poudre dans un club de la
troisième division française. L’entraîneur
Alain Michel, apprend-on encore, serait derrière cette proposition du joueur émigré. Le
coach se serait porté garant sur les grandes
capacités de l’attaquant émigré.
Le joueur est attendu le 5 juillet
A en croire toujours nos sources, le joueur
proposé par le technicien français est attendu
le 5 juillet prochain à Alger. Le président
Malek a insisté à ce que le joueur soit mis à
l’essai avant de le faire signer. Malek refuse la
reproduction du scénario du Bosniaque
Galin, recruté pendant le mercato hivernal.
Le Bosniaque n’a pas finalement donné satisfaction.
M. F.

Un cadre de travail assez agréable.
En prévision du prochain stage, les
responsables du Chabab de
Belouizdad ont eu droit à des assurances fermes de l’université
d’Ifrane d’obtenir plus de moyens
logistiques en vue de bien réussir
leur préparation. Les responsables
marocains ont donné également des
assurances pour que les capés de

L’incident de la saison
passée ne se reproduira
pas
Les responsables du CRB et ceux de
l’université d’Ifrane vont faire en
sorte de créer des conditions de travail conviviales pour éviter les incidents qui se sont produits la saison
passée. Des Marocains avaient
accusé la délégation belouizdadie
d’avoir tenté d’écouler des dérivés
de drogues. Chose qui avait suscité
l’indignation des Algériens qui
avaient menacé d’écourter le stage
et rentrer au pays. N’étaient les
excuses présentées par les
Marocains et la reconnaissance de
leurs erreurs, la situation aurait
failli prendre des tournures plus
graves.
M. F.

Pour trancher son avenir avec le club

Djediat rencontrera Malek
en fin de semaine
Le flou entoure la
liste des joueurs
libérés par les
Rouge et Blanc de
Laâqiba. De
nombreux joueurs
avaient été cités
comme libérables,
mais rien de
concret pour le
moment.
Parmi les noms cités, il y
avait celui du milieu de terrain
et international Lamouri
Djediat. Mais rien d’officiel.
Bien au contraire, le joueur veut
rencontrer les responsables de
son club pour trancher son avenir. Une rencontre qui devra
mettre une bonne fois pour

toutes les points sur les i. C’est
du moins ce que nous avons
appris de sources proches de la
direction du CRB laquelle
devra, selon nos sources, rencontrer l’ancien joueur du PAC,
de l’USMA et de l’ESS avant la
fin de la semaine en cours.
Djediat devra, précise-t-on
encore, rencontrer le président
Réda Malek. Tous les indicateurs plaident pour un départ
de Djediat. Celui-ci devrait
réclamer tout simplement sa
lettre de libération bien qu’il lui
reste une année de contrat.
Djediat a vécu une saison difficile, notamment durant la première moitié de la saison. Le
joueur en question s’était même
accroché avec des supporters
qui l’ont maltraité après la
défaite concédée à domicile
contre l’ASO Chlef. Outré par
l’attitude des supporters,
Djediat avait menacé de mettre
fin à sa carrière de footballeur
avant que le président Malek ne
réussisse à le raisonner. La fin
de saison n’a pas été également

facile pour Djediat, surtout que
celui-ci avait contracté une blessure qui l’a contraint de terminer
précocement sa saison. Il n’avait
pas joué d’ailleurs les cinq derniers matches du championnat.
Le NAHD et le MCO se
le disputent
Ayant eu vent de la possibilité de la libération de Lamouri
Djediat par les Rouge et Blanc,
deux clubs de la Ligue 1 Mobilis
se sont manifestés en vue de le
recruter. Il s’agit, selon des
sources concordantes, du NA
Hussein Dey et du Mouloudia
Club d’Oran. Ces deux derniers
se disputent déjà le joueur et lui
auraient, par la même occasion,
fait une offre. Djediat n’a encore
rien décidé, mais des proches
du joueur laissent entendre
qu’il voudrait rester dans un
club algérois. D’où les prévisions de son départ vers le club
du Nasria. Le nouveau promu,
l’USM Blida, l’avait contacté,
mais Djediat aurait répondu par
la négative.
M. F.

BELAÏLI
FEHAM
YAHIA-CHERIF
OUALI
NEKKACHE

? JOUEURS CONTACTÉS
NESSAKH
GASMI
SAYOUD
BENAMARA
CHETTAL
SEGUER

DÉPARTS

AMIRI ?

Sidhoum
refuse de
rejoindre
l’Arba
Donné partant, la direction du

Chabab de Belouizdad aurait proposé au joueur Sidhoum un prêt
vers le RC Arba. Mais il semble
que le projet ne devra pas aboutir
en raison de l’attitude du joueur en
question. L’ancien joueur du
Widad de Tlemcen avait émis une
fin de non recevoir invitant les dirigeants de lui donner ses papiers
s’ils ne veulent pas de lui.
Sidhoum veut plutôt choir luimême son futur club. D’après nos
sources, le joueur a reçu plusieurs
offres de la Ligue 2 particulièrement.

Augmentation
de salaire
pour Tarikat
Le milieu de terrain Tarikat

devra poursuivre l’aventure avec
le CRB. Ayant eu vent des contacts
du joueur avec certains clubs, la
direction du Chabab s’est empressée à rencontrer le joueur lui proposant une revalorisation de salaire. Tarikat est une valeur sûre.

Une offre
du Golfe
pour Ngomo
Après avoir montré un grand

potentiel avec le CS Constantine
puis le CR Belouizdad, le milieu de
terrain camerounais Gil Ngomo
suscite l’intérêt des clubs du Golfe.
La proposition émanerait du
Koweït et des Emirats arabes unis,
a-t-on appris.

Belaïli résilie
avec le RCA

Le défenseur Amir Belaïli a été
signataire de deux contrats en
même temps, ce qui l’exposerait à
de lourdes sanctions vu les règlements en vigueur. Après avoir
signé avec le RCA, Belaïli est allé
parapher un autre avec le CRB,
puisque le CRB détient la lettre de
libération de Belaïli, ce dernier est
allé, ces dernières heures, résilier
son contrat avec le club de l’Arba.
M. F.

Belhadj : «Que Bezzaz
ne s'entête pas»
Yacine Bezzaz refuse de verser le moindre
centime pour avoir sa libération ; de quoi
mettre en rogne le président mouloudéen.
PAR M. STITOU
Depuis le début du mois sacré
de Ramadhan, chaque soir, le président du MCO passe à l'hôtel Le
Méridien pour prendre un thé avec
des amis. Lundi soir, Ahmed
Belhadj avait autour de sa table
deux invités de choix, le président
de l'USC Madjid Yahi qui devait
comparaître hier dans le procès qu'il
l'oppose à l'arbitre Ghorbal, et
l'autre figure connue qui s'est jointe
à la table du président du MCO,
c'est Sid-Ahmed Aouedj. Que les
supporters du MCA se rassurent,
Aouedj n'avait pas rendez-vous
avec Baba, il était de passage avec
des amis dans ce luxueux hôtel.
Après avoir siroté un thé et répondu
à de nombreux appels téléphoniques, Ahmed Belhadj nous a
consacré un peu de son temps pour
parler de l'actualité de son club.
Le sujet chaud est évidemment le
départ d'Yacine Bezzaz, l'ancien
international refuse, en effet, de verser le moindre centime pour avoir
sa libération ; de quoi mettre en
rogne le président mouloudéen.
«Franchement, j'aurais pu exiger
une somme faramineuse, mais vu
son vécu (Bezzaz), j'ai demandé
juste le remboursement d'un salaire,
soit l'équivalent de 150 millions.
Maintenant, on m'a rapporté qu'il
refuse de payer cette somme. S'il
s'entête à vouloir partir gratis, il perdra au change. On me dit qu'il va
honorer sa deuxième année de
contrat chez nous, je ne suis pas
contre cette idée, toutefois, il faut
qu'il accepte nos conditions, d'abord
celle de baisser son salaire, et d'autre
part, la direction du club ne lui
payera pas le loyer de son appartement», prévient Ahmed Belhadj qui

semblait déçu par l'attitude de l'ancien international. «S'il m'avait
demandé de le laisser partir tout
juste après la fin de la saison, on
n'en serait pas arrivés à cette situation», regrette-t-il.
«Hassani Krimo accompagnera l'équipe dans les
déplacements»
Récemment, le téméraire secrétaire
Hassani Krimo, qui a pris du recul
depuis presque deux ans, a fait sa
réapparition, de quoi susciter des
spéculations sur ce retour inattendu. "Krimo sera proche de l'équipe,
notamment dans les déplacements,
sa présence avec les joueurs est perçue de façon positive, notamment
par ces derniers, tellement il est
apprécié par tout le monde au club",
assure le président.
«J'ai appris la démission
de Salem dans la presse»
En début de semaine, le responsable
de la cellule des supporters avait
annoncé sa démission, une surprise
pour Ahmed Belhadj : «J'ai appris sa
démission dans la presse. Salem m'a
beaucoup aidé, je ne le nie pas, mais
je crois qu'il va se consacrer à ses
affaires personnelles. Néanmoins,
j'aurais aimé qu'il m'informe en premier et ne pas apprendre son départ
dans les journaux», dira Belhadj au
sujet de la démission de Salem
Fodil.
«Benchaâ
m'a
déçu»
Quand on évoque l'avenir du jeune
international junior avec le premier
responsable du MCO, d'emblée on
sent qu'il n'est pas content de la dernière sortie de Zakaria Benchaâ : "Je
n'ai pas apprécié sa réponse, lorsque
je l'ai invité à passer me voir, il m'a

ARRIVÉES

BENYAHIA
CA BASTIA
ZAÂBIA RETOUR DE PRÊT
MOUSSI USC, MAIS EN INSTANCE
BOUHANICHE ESPAGNE
EL-OGBI USM BEL-ABBES
CRBAF
ZIAD
AICH
ASK

? JOUEURS CONTACTÉS
MAKUSU RD CONGO
ALIEU DARBO SUÈDE
METREF
NAHD
DJEDIAT
CRB

l’entraîneur Alain Michel
puissent avoir droit à un grand
nombre de matches amicaux qui
leur permettront de travailler
convenablement et efficacement les
aspects tactiques et les automatismes afin d’être prêts pour la première journée du championnat de
Ligue 1 Mobilis prévue le 15 du
mois d’août prochain. Les
Belouizdadis peuvent aussi bien
travailler le volet physique dans la
mesure où la ville d’Ifrane se trouve
à quelque 1650 mètres d’altitude.
Soit des conditions idéales pour être
au top sur le plan de la constitution
physique.

PAR MOHAMED FAYÇAL

ARRIVÉES

15

Le stage aura lieu officiellement à Ifrane à 1650 mètres d’altitude

Mercredi 24 juin 2015

DÉPARTS

BEZZAZ
DJADANE
FEKIH
CHERIF
ATHMANI
SAIDI
AMMOUR
HERIET

CSC
USMB
USMB
USMB

On récupère
les passeports

orienté vers son conseiller, alors
qu'à son âge j'aurais compris que
son père l'accompagne lors de sa
rencontre avec moi plutôt que quelqu'un d'autre", et de rappeler : "Cet
élément n'a que deux ou trois
matches en senior, je lui conseille de
privilégier sa carrière sportive au
lieu de chercher à gagner de l'argent
à cet âge, il doit d'abord confirmer
son talent dans le haut niveau",
conseillera Baba à son jeune attaquant.
«Djediat, on l'a trop attendu»
Le milieu offensif du CRB, qui figure sur les tablettes du club oranais,
risque de voir son nom supprimé de
la liste des joueurs que le MCO
convoiterait. «Djediat, on l'a trop

attendu, alors qu'il devait rentrer
cette semaine, on m'a appris qu'il a
rallié de France la ville d'Agadir. Par
conséquent, on ne va pas le recruter,
surtout si Alieu Darbo qui évolue
dans un même registre est recruté»,
révélera Baba.
«Possible qu'Athmani soit
repêché»
Tout en évitant de parler du cas de
Hamza Heriet, joueur avec lequel
les négociations pour une prolongation de contrat ont échoué, le président laisse entendre que le jeune
attaquant Walid Athmani pourrait
être maintenu dans l'effectif. «Ce
n'est pas encore décidé mais il est
fort possible qu'Athmani soit repêché», confia-t-il.
M. S.

Afin de préparer le stage de
Barcelone dont le départ est
prévu le 26 juillet, les joueurs
retenus dans l'effectif ainsi que
les nouveaux seront invités cette
semaine à remettre leurs passeports respectifs à la direction du
club.

Avancer la date
de la reprise

Fixée pour le 13 juillet la date de
la reprise pourrait être avancée.
A cet effet, on a appris que la
direction va demander à
Armand Sène de rallier Oran à la
fin du mois afin de commencer
la préparation, après bien entendu avoir sollicité l'autorisation
de Jean-Michel Cavalli.

Alieu Darbo : Soudani m'a conseillé de signer au MCO»
Malgré son
jeune âge (23
ans), le milieu
offensif gambien
aura déjà connu
plusieurs
championnats
européens.
Après avoir tout
conclu via son
agent avec le
président du
MCO, cet
élément a signé
hier son contrat.
Avant de venir tenter votre
chance en Algérie, vous
avez connu plusieurs
championnats

européens…

Effectivement, j'ai connu le
championnat de Suède où j'ai
fait les sélections de jeunes ;
en 2009, j'ai participé avec la
Gambie à la Coupe du
monde des U17 qui s'est
déroulée au Nigeria. Ensuite,
j'ai opté pour Le Mans
(France) où je suis resté trois
ans, avant de rejoindre
Wigan (Angleterre). La saison 2013/2014, j'étais le
coéquipier de Hilal Larbi
Soudani au Dynamo Zagreb
(Croatie) Voilà grosso modo
mon parcours de footballeur
et je ne suis qu'au début de
ma carrière (rires).

Qu'est-ce qui vous a
encouragé à venir tenter
votre chance au MCO ?

La première personne qui
m'a conseillé de venir jouer
au MCO est Hilal Larbi
Soudani. Lorsque des clubs
tels que la JSK, le CRB ou le
CSC m'ont contacté, je me
suis renseigné auprès de
Soudani, son premier conseil
est de faire très attention au

moment de choisir mon futur
club, car "des clubs ne payent
pas régulièrement les salaires
des joueurs." Par contre,
Soudani m'a dit que du bien
du MCO qui est, selon lui, un
club très ambitieux, c'est la
raison pour laquelle j'ai préféré le MCO aux autres
équipes qui me convoitaient.

Votre agent Farid Baâdj a
l'habitude de travailler
avec le président
Belhadj…

Mon agent s'occupe des
affaires de Kamel Larbi, cela
a facilité les contacts entre le
MCO et moi, du moins ce que
je pense.

Vous aviez mis du temps
pour rallier Oran,
pourquoi ?

C'est à cause du problème
de visa, j'ai attendu deux
semaines avant qu'on me
délivre le visa. Ensuite, pour
rejoindre Oran, j'ai fait tout
un périple, après avoir pris le
train de Göteborg jusqu'à
Stockholm, j'ai embarqué sur

un vol à destination de Paris
d'où j'ai rallié Alger, ce voyage a duré 24 heures.

Vous n'avez pas fait le…
voyage pour rien…

Ah oui ! Pour les négociations, on n'a pas mis beaucoup de temps pour trouver
un accord, j'ai été touché par
l'accueil chaleureux des dirigeants plus spécialement du
président. Disons que mon
aventure avec le Mouloudia
commence bien. Je dois
signaler que le projet sportif
que propose le MCO a été
déterminant dans mon
choix, sans oublier la présence dans ce club d'un
entraîneur que je connais, en
l'occurrence,
Cavalli.
D'ailleurs, quand il a eu au
téléphone mon agent, il lui a
dit que mon profil l'intéresserait.

Savez-vous que des
joueurs africains sont
passés par le
championnat algérien
avant d'aller en Europe ?

Oui je le sais, le
Camerounais Binya était au
MCO quand il a rejoint le
Benfica de Lisbonne, mon
compatriote Abderrahmane
qui a joué en Algérie a également rejoint Neuchâtel
Xamax (Suisse) et, actuelle-

ment, il joue à Nancy, j'aimerais bien que ma carrière
prenne une trajectoire
pareille car je veux revenir
après en Europe et, pourquoi pas, porter les couleurs
d'un club prestigieux.
M. S.

Il signe son contrat
Après avoir subi une visite médicale dans la matinée hier, le
joueur Gambien a signé dans l'après-midi un contrat d'une
durée de deux ans avec le MCO. Selon le président du club,
avec l'officialisation du transfert de Jean-Marc Makusu, l'opération recrutement sera clôturée.

M. S.

www.competition.dz

14

Mercredi 24 juin 2015

www.competition.dz Mercredi 24 juin 2015

MOB

NAHD

PAR MOHAMED ADRAR

Bira s’est entretenu avec Madi en
tête à tête
Et si le coach Bira a officiellement émis le vœu
de se passer des services de Madi et de Herida,
c’est par rapport aux conseils qui lui auraient été
prodigué par certains de ses proches, très au fait
de ce qui se passe au sein même de la maison
nahdiste. le coach Bira a toutefois voulu mettre
les deux joueurs devant le fait accompli, c’est ce
qui s’est d’ailleurs passé hier après- midi, lorsque
le néo-coach nahdiste a pris attache avec le jeune
Madi, l’invitant à un tête-à-tête, lors duquel il
aurait fait part de sa décision au joueur. Reste
encore à savoir si la direction du club compte
valider ou pas la décision du coach Bira, d’autant
plus qu’un élément comme Herida sera bien difficile à remplacer, lui qui fait partie des cadres de
cette formation hussein-déenne.
Zeddam et Yachir pour les remplacer
Et afin de pallier le départ de ces deux joueurs,
le coach Bira aurait donné son accord à la direc-

Ahmed-Benyahia Zakaria sera libéré
Autre élément qui devrait renforcer cette liste
des libérés, c’est l’ailier droit Ahmed-Benyahia
Zakaria. En effet, et comme rapporté par nos
soins dans une de nos précédentes éditions, la
direction du club avait fait une offre ferme et non
révisable au joueur, soit il acceptait de voir son
salaire réduit de moitié, passant de 90 à 45 millions de centimes par mois, soit il prenait la porte
de sortie. L’enfant de Khemis Miliana a, a apriori, choisit la seconde option, puisqu’il aurait refusé de voir son salaire divisé par 2. La direction du
club, et à sa tête le président Ould Zmirli, aurait
décidé de passer à l’acte en incluant le joueur
dans la liste des partants, laquelle sera communiquée incessamment.
Khiter pourrait rejoindre les 6
incontournables
S’il y avait encore et toujours des doutes
quant au sort qui sera réservé à certains éléments, à l’image de Khiter et Metref, six éléments sont eux certains de ne pas évoluer
au Nasria la saison prochaine. Il s’agit bien
évidemment de Mohamed Ghalem,
Abdelkader Besseghier, Yazid Bessaha,
Karim Ghazi, Rafik Boussaïd et Amine
Touahri. A ces six éléments, il est fort probable de voir le nom de Samir Khiter s’ajouter, dans la mesure où la direction du club
insiste pour le voir quitter le navire nahdiste. Le coach Bira, qui a réussi à convaincre
les dirigeants du club à garder le milieu de
terrain Hocine Metref, aurait dû céder du
terrain en ce qui concerne Khiter, lequel
sauf revirement de situation sera le 7e
joueur libéré, en attendant qu’une décision
finale ne soit prise concernant Madi,
Benyahia et Herida.
M. A.

? JOUEURS CONTACTÉS
AÏT OUAMEUR
MESSAOUDI
DJEDIAT

DÉPARTS

Après près d'un mois de repos, les joueurs béjaouis devaient reprendre, avant-hier, le
chemin des entraînements à 22h30, au stade de l'Unité Maghrébine de Béjaïa, sous la
houlette du DTS, Amer Allou, et de l'entraîneur des gardiens, Taïri.

GHALEM
BESSAHA
BESSEGHIR
TOUAHRI
BOUSSAÏD

De notre correspondant

BOUALEM AÏZEL

Drifel au NAHD,
c’est
imminent
Le Nasria tient fort probablement sa 7

e

recrue en ce mercato estival, il s’agirait
de l’attaquant de l’Olympique de Médéa
Lakhdar Drifel, lequel est tout proche de
s’engager avec le NAHD. Le joueur, qui
avait tout conclu avec le président Ould
Zmirli depuis quelques jours déjà,
n’attendait plus que de récupérer sa
lettre de libération de l’OM, avant de
pouvoir s’engager officiellement avec le
NAHD. Les dirigeants du Nasria se sont
d’ailleurs déplacés spécialement pour
lui avant-hier à Médéa, afin de tenter de
convaincre les dirigeants de l’OM de leur
fournir la libération du joueur. Après
l’insistance des dirigeants du Nasria, le
boss médéen a fini par accorder le
fameux sésame aux Nahdistes. La
signature du joueur au Nasria est
désormais imminente.

fera sans nul doute plaisir aux
supporters du Nasria, c’est la
promotion de deux jeunes éléments des U21, qui feront partie
de la composante de l’équipe
fanion pour la saison prochaine.
Les deux joueurs en question ne
sont autres que Redouane Gani
et Mohamed Dahmani, deux éléments qui ont brillé de mille feux
la saison dernière en championnat, chose qui a poussé la direction du club à prendre la décision de les promouvoir en équipe fanion. Une juste récompense
pour deux talentueux joueurs qui
auront bel et bien leur mot à
dire.

Cette première séance de cette
saison a été caractérisée par la présence d'un bon nombre de supporters venus voir de près leur nouvelle équipe. Mais on a surtout noté
l'absence de la majorité de l'effectif,
seuls six éléments étaient présents, à
savoir Ferhat, Baouali, Tadjar,
Domrane, Sidi Salah et Mouhli.
C'était une séance légère qui a duré
au maximum une heure. Après
quelques tours de piste, les joueurs
se sont adonnés à quelques exercices d'étirement, avant de rejoindre
le vestiaire.
Tedjar, la seule recrue
présente
Les nouvelles recrues du MOB
n'étaient pas toutes présentes à la
séance d'avant-hier, puisque seul

Saâd Tedjar était là. Si les trois
jeunes qui ont signé lundi ont été
autorisés à aller chercher leurs
affaires avant de revenir, les autres
ne sont pas venus, car la direction
ne les avaient pas appelés avant
lundi matin, ils étaient donc dans
l'incapacité d'arriver pour la soirée.
Les supporters étaient donc logiquement déçus de ne pas pouvoir voir les
nouvelles têtes de leur équipe.
Sidi Salah et Mouhli intègrent les seniors
Pour cette saison, la direction du
MOB, en concertation avec le staff
technique, a décidé de promouvoir
deux éléments des espoirs du club,
il s'agit du défenseur Mouhli et du
gardien Sidi Salah, le premier cité a
joué quelques rencontres à la fin de
la saison passée et a été à la hauteur,
le deuxième a été convoqué pour
quelques matchs aussi. Ils pour-

raient bien être les seuls à avoir la
chance d'évoluer chez les seniors,
puisque même le buteur Bensayah
n'a pas été retenu pour cette saison.
Les supporters en force
Ce qui a vraiment caractérisé cette
première séance de la saison, qui
s'est déroulée avant-hier dans la soirée, après la rupture du jeûne, c'est
la présence en masse des supporters
des Vert et Noir. Plus de 200 fans
ont pris place dans les gradins du
stade de l'Unité Maghrébine pour
découvrir leur équipe favorite version 2015-2016. Ces derniers ont été
déçus de ne pas pouvoir voir leur
équipe au complet, ils espèrent que
ça sera le cas le plus vite possible.
Le groupe devait se compléter hier
Si la plupart des joueurs n'ont pas
rejoint le stade de l'Unité

Domrane refuse
la résiliation

Le défenseur franco-algérien du MOB, Jugurtha Domrane, était présent lors
de la séance de la reprise des entraînements lundi dernier. Le joueur a été
placé sur la liste des libérés par la direction des Vert et Noir, après ne pas
avoir donné satisfaction lors des six mois passés au club. Mais Domrane a
refusé une résiliation à l'amiable et a demandé à ce qu'on lui paye la totalité
de ce qui lui reste dans le contrat pour partir, sachant qu'il est encore lié avec
le MOB pour une autre saison. Un dossier bien épineux donc à gérer pour la
direction béjaouie, surtout que le club dispose d'un grand nombre de défenseurs centraux dans l'effectif, ce qui écarte la possibilité du maintien du
joueur parmi l'effectif.

Toujours pas
d'officialisation
pour Belkacemi

Le jeune buteur de
Hadjout, Belkacemi,
semble acquis au MOB
après l'accord trouvé
entre les directions des
deux clubs pour la
lettre de libération du
joueur, mais pour le
moment rien n'a été
officialisé. Ce qui donne
à se poser des interrogations, car d'autres
clubs à l'image de
l'USMB visent cet attaquant, et tant qu'il n'aura pas officiellement
signé au MOB, la surenchère n'est pas à écarter.

Bira se déplacera à Gani et
Dahmani
BBA pour officialiser seront promus
son départ du CABBA en équipe
Alors qu’il ne s’est toujours pas engagé officiellement fanion
Autre décision importante qui

avec le NAHD, le coach Abdelkrim Bira n’attend plus
que la régularisation sa situation envers le CABBA, avant
de pouvoir parapher son contrat le liant au Nasria. Bira,
qui avait démissionné de son poste d’entraîneur en chef
du CABBA il y a de cela plus d’une semaine, n’a toujours
pas reçu le document signé par la direction du club bordji qui officialise son départ du CABBA. Le futur entraîneur du Nasria devrait se déplacer aujourd’hui ou
demain à Bordj Bou-Arréridj afin de régulariser sa situation et officialiser son départ du CABBA, d’autant plus
que le club Bordji a d’ores et déjà engagé un entraîneur à
sa place, en la personne d’El-Hadi Khezzar. Du côté de la
direction du club, on s’impatiente de voir Bira régler son
problème avec son ancien employeur, car la situation
actuelle ne peut pas perdurer, le NAHD a besoin d’avancer, à quelques jours seulement de la reprise des entraînements.
M. A.

Reprise avec
6 joueurs
seulement !

Kheyari
proposé

Compétition / PUB

ANEP 332 385 du 24/6/2015

Toujours à la
recherche d'un milieu
relayeur après le départ
de Dehouche, les dirigeants des Vert et Noir
se sont vus proposer,
par un manager, le nom
d'un joueur émigré qui
a déjà évolué du côté

de Béjaïa par le passé. Il
s'agit de Sofiane
Kheyari qui a porté le
maillot du club voisin
la JSMB il y a quatre
saisons, et qui avait
plutôt laissé une bonne
impression. Le joueur
évolue en ce moment
en deuxième division
belge, et on ignore quelle sera la position de la
direction du MOB visà-vis de cette piste.

Départ
demain
vers
Aïn Draham

La délégation mobiste prendra la route dès
demain en direction de
la ville tunisienne d'Aïn
Draham. Il est prévu
que le groupe rejoigne
Annaba par avion,
avant de continuer le
trajet par bus vers cette
ville qui se trouve sur
les frontières. Ce premier stage de l'intersaison devrait être consacré au volet physique
par le coach Alain
Geiger qui aura aussi

l'occasion de connaître
son groupe durant ces
12 jours de regroupement. Deux rencontres
amicales sont programmées durant cette
période de stage, l'une
d'elles devrait opposer
le MOB à l'Olympique
de Beja.

Boulenouar
devrait être
soumis
à des tests

Même s'il a signé un
contrat de trois ans en
faveur du MOB, le
jeune ailier de Maghnia,
Boulenouar, devrait
être soumis à des tests
durant ce stage d'Aïn
Draham avant qu'une
décision soit prise sur
son maintien dans l'effectif mobiste. A signaler que ce joueur était
fortement pressenti du
côté de l'USMH, où le
coach Boualem Charef
voulait miser sur lui,
mais il a finalement
préféré le challenge
béjaoui.

Bendjelloul :
«Je montrerai
mes qualités»

«Je suis un pur produit de
l'école de l'ASMO, j'arrive
dans un club du MOB assez
huppé, où tout joueur voudrait évoluer, j'espère pouvoir
apporter un plus à l'équipe et
qu'on fera une saison encore
meilleure que celle de la saison passée. Geiger est un
entraîneur connu pour le fait
qu'il n'a pas peur de donner la
chance aux jeunes, j'espère
bien la saisir quand elle se
présentera et montrer mes
qualités.»

Boulenouar : «Je
viens amener un
plus à l'équipe»

«Je suis un produit de l'école de Maghnia, un club qui a
réussi à lancer plusieurs
joueurs de l'élite, j'espère
m'ajouter à eux. Je voudrais
être un élément qui amène un
plus au MOB, et que cette saison nous amène de la joie au
club et à moi. Je suis un ailier
gauche et je suis impatient de
travailler avec un entraîneur
aussi connu qu'Alain Geiger.»

Chetal reste au MOB

Le jeune attaquant des Vert
et Noir prêté par l'USMA,
Djamel Chetal, continuera
bien l'aventure avec le MOB la
saison prochaine, lui dont le
prêt est encore valable pour
un autre exercice. Il a ainsi
trouvé un accord définitif avec
la direction pour rester, alors
qu'il avait été annoncé libérable il y a peu de temps, il
devait, sauf surprise, être présent pour la séance d'entraînement d'hier.

Maghrébine lundi dernier, ils
devaient bien arriver à Béjaïa
hier pour effectuer leurs premières séances d'entraînement de la saison. Un biquotidien était prévu pour la journée
d'hier, avec une première séance à
18h, et la deuxième dans la soirée à
partir de 22h30.
B. A.

En effet, et alors que le coach Bira avait
émis le vœu de repêcher quatre éléments, à
savoir Khiter, Aliouane, Ouznadji et Metref, il
n’avait eu l’accord de la direction du club que
pour Ouznadji et Aliouane qui ont été officiellement maintenus dans l’effectif du club pour la
saison 2015/2016. Les discussions entre la direction et le coach Bira ne se sont jamais interrompues, et elles ont fini par aboutir à un accord
pour le repêchage du milieu de terrain Hocine
Metref, lequel rejoint lui aussi le duo AliouaneOuznadji. Le coach Bira a toutefois surpris tout le
monde, en émettant le vœu de libérer deux
autres joueurs, qui ne figuraient pas dans la liste
initiale de la direction. Les deux éléments en
question ne sont autres qu’Aymen Madi et
Mohamed Herida, deux joueurs qui n’ont certes
pas énormément joué la saison dernière, mais
qui ont été très précieux en fin de saison, lorsque
leur équipe avait fait appel à leurs services. Au
moment où nous mettons sous presse, la direction du club n’a toujours pas validé la décision
de libérer Madi et Herida, mais une chose est certaine, si cela venait à se réaliser, il y aura certainement réaction dans le camp des supporters.

tion du club pour recruter deux anciens joueurs
du Mouloudia d’Alger, qui viendraient suppléer
numériquement, voire même poste pour poste
les deux partants. Les deux éléments en question
ne sont autres que Hamza Zeddam et Sami
Yachir, deux éléments qui ont rencontré le président Ould Zmirli en début de semaine, lui accordant leur accord définitif pour rejoindre les rangs
du Nasria. La signature de ces deux éléments se
fera après l’annonce officielle de la liste des libérés, chose qui devrait intervenir dans les prochaines heures.

Elle n’a pas été rendue publique, mais elle devrait tomber dans les prochaines heures, la
liste des libérés tant attendue par tout le monde fait encore une fois débat. De nouveaux
éléments viennent d’ailleurs de tomber, qui feront sans
aucun doute réagir les nombreux inconditionnels du Nasria.

BENYAHIA
BENALDJIA M.
ALLAG
HAMIA
KRIMI ?

Metref repêché, Madi
et Herida en danger

ARRIVÉES

11

ARRIVÉES
KHADIR
BENDJELLOUL
MEBARKI
HADJI
DAIF
TEDJAR
MAÂMAR YOUCEF
LAKHDARI

? JOUEURS CONTACTÉS
YETTOU
AIT OUAMEUR
BOUSSAID
YACHIR
BELKACEMI
LAHLOUH

DÉPARTS

RAHAL
DEHOUCHE
MANSOURI

La piste Aït Ouameur
tombe à l'eau
Il semble bien que les Vert et Noir du
MOB vont longtemps regretter la perte du
capitaine Nassim Dehouche, qui est allé
signer au MCEE, pour ne pas avoir trouvé
d'accord pour renouveler avec la direction
béjaouie.
Les dirigeants mobistes n'arrivant toujours pas, pour le moment,
à recruter un élément capable de
remplacer Dehouche sur le terrain,
la piste la plus chaude pour cela
était celle qui menait au milieu harrachi, Hamza Aït Ouameur, qui
avait donné son accord pour
rejoindre le MOB, mais qui est toujours lié avec l'USMH pour une
autre saison. D'après nos informations, après avoir essayé de négocier sa lettre de libération avec la
direction, Aït Ouameur a finalement changé d'avis et a décidé de
continuer l'aventure du côté de
Mohammadia, sachant que son
salaire devait être revu à la hausse
cet été. C'est une grosse perte pour
le MOB qui n'a toujours pas réussi
à recruter un milieu relayeur pour
cette saison, et il y a peu de joueurs
sur le marché capables de tenir ce

Boussaâda n'a pas trouvé
d'accord

L'ex-adjoint d'Amrani, Boussaâda, n'est pas sûr de continuer l'aventure avec le
MOB, et cela même si un accord de principe a été trouvé pour qu'il travaille avec
Alain Geiger. En effet, c'est avec la direction que le technicien algérien n'a pas
trouvé un accord financier, lui qui demandait une certaine augmentation, que les
dirigeants n'ont pas voulue lui offrir. D'après nos sources, les discussions
devraient toutefois continuer dans les heures qui viennent.

Khadir : «Je veux m'imposer
au MOB»

«Je suis très content d'avoir signé au MOB, c'est un grand honneur pour
moi de rejoindre un club aussi ambitieux, j'espère être à la hauteur cette saison, même si au MCA je n'avais pas trop eu l'occasion de jouer, je veux réellement avoir ma chance au MOB pour prouver que je peux apporter à
l'équipe. Le club a une superbe galerie et un groupe costaud qui a fait ses
preuves la saison passée, c'est bien ça qui m'a poussé à choisir le MOB.
Sachant que je suis international olympique et que je suis passé par l'école
de l'ASMO auparavant.»

www.competition.dz

Mercredi 24 juin 2015

12

www.competition.dz

RCA

AMANI : «Darfalou

Un
attaquant
mauritanien
attendu

appartient au Club Africain»
«Il a été prêté à l'USMA»

Afin de renforcer
son avant-garde
surtout après le
départ de Darfalou,
la direction
d'Ezzerga attend
l'arrivée d'un
joueur mauritanien,
Abou Bakr Dizili.
Selon nos sources,
l'attaquant est un
international
espoir et a même
joué en EN A.

Après les rumeurs qui ont circulé sur un éventuel départ de Darfalou
à l'USMA, nous avons pris attache avec le président Amani pour aborder
ce sujet. Il nous a confirmé le départ de son attaquant au Club Africain.
De notre correspondant
NACER S.
Président, comment allez-vous ?
Dieu merci, je vais bien. Nous sommes
en plein mois de Ramadhan, donc on est
en train de vivre la cadence du mois sacré
avec son ambiance et ses soirées comme
tout Algérien.
On croit savoir que Darfalou jouera la
saison prochaine à l'USMA, le confirmezvous ?
Tout d'abord, sachez que l'attaquant
Darfalou n'appartient plus à l'Arba, il
appartient au Club Africain de Tunisie.
Comme je l'ai déjà déclaré, Darfalou jouera
dans un club à l'étranger, et le destin a
voulu qu'il signe bientôt son contrat de
trois ans au Club Africain. Et comme il est
au Service national, le Club Africain nous a
proposé de nous le prêter une année le
temps qu'il accomplisse son service national.
Et vous avez décidé de le prêter à
l'USMA…
Oui, comme les dirigeants de l'USMA
sont nos amis et qu'on a de bonnes relations avec eux, j'ai décidé de le céder pour
l'USMA. Car Darfalou mérite de jouer

dans un club comme l'USMA où il va progresser et faire évoluer ses performances.
Darfalou est un joueur international, il est
très jeune et a besoin de se perfectionner
dans un grand club comme l'USMA.
Mais on croit savoir que vous l'avez
échangé contre trois joueurs espoirs et
qui sont Meziane, Tayeb et Bourdib…
Non, pas du tout. Je ne vais pas échanger Darfalou contre ces trois joueurs.
Darfalou ira à l'USMA sans aucun échange
ni argent. Je vous dis que les dirigeants de
l'USMA sont mes amis et je leur ai cédé
Darfalou pour le bien du joueur.
Et vous ne ramenez aucun joueur de
l'USMA…
Non, je n'ai pas dit cela. On est en train
de recruter des joueurs pour renforcer
notre effectif en prévision de la saison prochaine avec, bien sûr, la concertation du
coach Dziri. D'ailleurs, c'est le coach qui va
nous dire quel poste on doit renforcer.
C'est à ce moment que je vais demander à

AUTOMOBILE

PAGE COORDONNÉE PAR SOFIANE BARKAT

nos amis de l'USMA de nous donner le
joueur qu'on veut.
Pouvez-vous nous dire quand est-ce que
le Club Africain viendra négocier le
contrat de Darfalou et à quel prix le
joueur a été cédé au CA ?
Les dirigeants du Club Africain vont
venir bientôt à Alger. C'est une question de
temps. Ils viendront demain ou aprèsdemain pour finaliser. Pour ce qui est du
montant de son transfert, je ne peux le
divulguer, c'est un secret que je ne peux
pas dévoiler.
Peut-on savoir quand vous allez
reprendre les entraînements et où vous
allez effectuer le stage d'intersaison ?
Normalement, les entraînements débuteront le 1er juillet incha Allah. On va diviser la préparation en deux étapes. La première se fera en Algérie, c'est-à-dire à
l'Arba alors que la seconde étape débutera
après l'Aïd et s'effectuera en Tunisie. C'est
pour vous dire qu'on en train de se prépa-

Il a demandé Chetal au président Haddad

Le président Amani s'intéresse au joueur usmiste Chetal qui avait évolué a
titre de prêt la saison passée au MOB. Selon nos sources, Amani attend la
réponse de son homologue Haddad.

rer pour la circonstance, on est en train de
recruter afin de nous renforcer en prévision de la saison prochaine.
Comptez-vous recruter d'autres
joueurs ?
Oui, on n'a pas encore clôturé l'opération recrutement. Nous avons recruté des
gardiens à l'image de Gaya et Methazem,
des défenseurs comme Charchar de l'ASO
et le Nigérien et nous avons recruté des
milieux de terrain comme le Nigérien et
l'émigré Mahsas. Maintenant, on va attaquer le compartiment offensif. Nous avons
des joueurs émigrés et des Africains avec
qui on va négocier bientôt.
On vous laisse le soin de conclure…
Je demande à nos vrais supporters de
nous faire confiance et de nous soutenir à
fond et je leur promets une grande équipe
la saison prochaine.
N. S.

Amiri
pourrait
revenir au
RCA

D'autre part, on a
appris que le
joueur du CRB, Ali
Amiri, souhaite
toujours revenir au
RCA. Selon nos
sources, les
négociations avec
l'enfant de Boufarik
sont en bonne voie,
néanmoins, le
joueur est toujours
bloqué par son
club, le CRB.

Mercredi 24 juin 2015

13

Pression des pneumatiques

Le détecteur n’est
pas obligatoire
Malgré les «réticences» de nombreuses marques, les pouvoirs publics ont fini par imposer une nouvelle
liste d’équipements de sécurité obligatoires sur les véhicules importés.
Pour les véhicules de tourisme
commercialisés en Algérie, ils devront
désormais être dotés de l’ABS, de l’ESP,
de deux airbags frontaux et de deux
autres latéraux, un limiteur ou/et régulateur de vitesse, des ceintures de sécurité
et des appuie-tête à l’avant et à l’arrière,
un système de retenue de siège pour
enfant à la norme Isofix et un système de
rappel de bouclage de la ceinture de
sécurité des passagers avant.
L’importance de ces équipements
pour la sécurité n’est plus à démontrer.
Ils ont d’ailleurs tendance à devenir obligatoires dans la plupart des pays. Un
équipement a, cependant, disparu de la
liste finale sur l’arrêté publié au journal
officiel. Il s’agit du détecteur de pression
des pneumatiques. Cet équipement figurait bien dans le projet rendu public par
le ministère de l’Industrie et des Mines.
On est en droit de s’interroger sur cette
modification. Ce petit équipement, l’un
des moins onéreux de la liste, est pourtant reconnu comme très important par
tous les spécialistes de la sécurité routière
; surtout que dans notre pays, de nombreux automobilistes circulent avec des
pneumatiques mal gonflés.

Une opération menée par le manufacturier Michelin, il y a quelques années,
a montré que sur 1087 automobilistes,
36% roulaient en sous gonflage dangereux et très dangereux, équivalent à 0,5% et - 1 bar par rapport à la pression
recommandée. Plus grave encore, 8% des
véhicules contrôlés roulaient avec un
pneu crevé.
Cette mauvaise pression se traduit, selon Michelin, par différentes réactions du véhicule, allant d’une diminution de la tenue de route (au niveau d’un
virage surtout) ou d’une augmentation
des distances de freinage sur sol mouillé,
à une consommation de carburation plus
élevée ou une diminution du rendement
kilométrique, en passant par un risque
d’éclatement plus grand ou une durée de
vie plus faible. Selon les statistiques officielles de la sécurité routière pour 2014,
publiées par le Centre National de
Prévention et de Sécurité Routière, la première cause, liée à l’état du véhicule dans
les accidents de la route en Algérie, est la
défaillance des pneumatiques. C’est pour
toutes ces raisons qu’il est tout simplement incompréhensible que ce détecteur
ne figure plus dans la liste des équipements obligatoires.

Lancement d’une usine PSA
en Algérie pour 2016
Lors de son dernier déplacement en
Algérie, François Hollande, le président
français, avait évoqué l’installation prochaine, chez nous, du constructeur français Peugeot. François Hollande dira en
substance : «La France est le premier partenaire économique de l’Algérie et ce partenariat se traduit par l’installation d’entreprises françaises en Algérie à l’image
de Renault, Sanofy, Alston et bientôt
Peugeot». Il ajoutera, lors de la traditionnelle conférence de presse donnée avant
son retour en France : «Peugeot est en
discussion avancée avec les autorités
algériennes». Abdeslam Bouchouareb,
ministre de l’Industrie et des Mines vient de confirmer cette information à nos confrères de TSA. Il a
déclaré au site en ligne que «le constructeur automobile Peugeot lancera son usine en Algérie en 2016,
les discussions que je mène sous l’égide direct du
Premier ministre, Abdelmalek Sellal, sont à un stade
très avancées». TSA rapporte encore que, selon le
ministre, «le dossier a d’ailleurs été traité lors de la
dernière réunion du Comité mixte économique franco-algérien (Comefa), tenue à Alger. Un projet a

ensuite été déposé au ministère de l’Industrie».
Le ministre ira plus loin en révélant que les négociations entre Peugeot et le gouvernement algérien portent sur la fabrication de trois modèles du groupe
PSA. «Les Citroën C1 et C-Elysée et la Peugeot 301».
Il parlera également du possible montage en Algérie
de la Peugeot 308. Selon M. Bouchouareb, que cite
TSA, la future usine de montage PSA sera située dans
la région ouest du pays et aura une capacité de production qui pourra atteindre les 100.000 véhicules
par an.

www.competition.dz

Mercredi 24 juin 2015

12

www.competition.dz

RCA

AMANI : «Darfalou

Un
attaquant
mauritanien
attendu

appartient au Club Africain»
«Il a été prêté à l'USMA»

Afin de renforcer
son avant-garde
surtout après le
départ de Darfalou,
la direction
d'Ezzerga attend
l'arrivée d'un
joueur mauritanien,
Abou Bakr Dizili.
Selon nos sources,
l'attaquant est un
international
espoir et a même
joué en EN A.

Après les rumeurs qui ont circulé sur un éventuel départ de Darfalou
à l'USMA, nous avons pris attache avec le président Amani pour aborder
ce sujet. Il nous a confirmé le départ de son attaquant au Club Africain.
De notre correspondant
NACER S.
Président, comment allez-vous ?
Dieu merci, je vais bien. Nous sommes
en plein mois de Ramadhan, donc on est
en train de vivre la cadence du mois sacré
avec son ambiance et ses soirées comme
tout Algérien.
On croit savoir que Darfalou jouera la
saison prochaine à l'USMA, le confirmezvous ?
Tout d'abord, sachez que l'attaquant
Darfalou n'appartient plus à l'Arba, il
appartient au Club Africain de Tunisie.
Comme je l'ai déjà déclaré, Darfalou jouera
dans un club à l'étranger, et le destin a
voulu qu'il signe bientôt son contrat de
trois ans au Club Africain. Et comme il est
au Service national, le Club Africain nous a
proposé de nous le prêter une année le
temps qu'il accomplisse son service national.
Et vous avez décidé de le prêter à
l'USMA…
Oui, comme les dirigeants de l'USMA
sont nos amis et qu'on a de bonnes relations avec eux, j'ai décidé de le céder pour
l'USMA. Car Darfalou mérite de jouer

dans un club comme l'USMA où il va progresser et faire évoluer ses performances.
Darfalou est un joueur international, il est
très jeune et a besoin de se perfectionner
dans un grand club comme l'USMA.
Mais on croit savoir que vous l'avez
échangé contre trois joueurs espoirs et
qui sont Meziane, Tayeb et Bourdib…
Non, pas du tout. Je ne vais pas échanger Darfalou contre ces trois joueurs.
Darfalou ira à l'USMA sans aucun échange
ni argent. Je vous dis que les dirigeants de
l'USMA sont mes amis et je leur ai cédé
Darfalou pour le bien du joueur.
Et vous ne ramenez aucun joueur de
l'USMA…
Non, je n'ai pas dit cela. On est en train
de recruter des joueurs pour renforcer
notre effectif en prévision de la saison prochaine avec, bien sûr, la concertation du
coach Dziri. D'ailleurs, c'est le coach qui va
nous dire quel poste on doit renforcer.
C'est à ce moment que je vais demander à

AUTOMOBILE

PAGE COORDONNÉE PAR SOFIANE BARKAT

nos amis de l'USMA de nous donner le
joueur qu'on veut.
Pouvez-vous nous dire quand est-ce que
le Club Africain viendra négocier le
contrat de Darfalou et à quel prix le
joueur a été cédé au CA ?
Les dirigeants du Club Africain vont
venir bientôt à Alger. C'est une question de
temps. Ils viendront demain ou aprèsdemain pour finaliser. Pour ce qui est du
montant de son transfert, je ne peux le
divulguer, c'est un secret que je ne peux
pas dévoiler.
Peut-on savoir quand vous allez
reprendre les entraînements et où vous
allez effectuer le stage d'intersaison ?
Normalement, les entraînements débuteront le 1er juillet incha Allah. On va diviser la préparation en deux étapes. La première se fera en Algérie, c'est-à-dire à
l'Arba alors que la seconde étape débutera
après l'Aïd et s'effectuera en Tunisie. C'est
pour vous dire qu'on en train de se prépa-

Il a demandé Chetal au président Haddad

Le président Amani s'intéresse au joueur usmiste Chetal qui avait évolué a
titre de prêt la saison passée au MOB. Selon nos sources, Amani attend la
réponse de son homologue Haddad.

rer pour la circonstance, on est en train de
recruter afin de nous renforcer en prévision de la saison prochaine.
Comptez-vous recruter d'autres
joueurs ?
Oui, on n'a pas encore clôturé l'opération recrutement. Nous avons recruté des
gardiens à l'image de Gaya et Methazem,
des défenseurs comme Charchar de l'ASO
et le Nigérien et nous avons recruté des
milieux de terrain comme le Nigérien et
l'émigré Mahsas. Maintenant, on va attaquer le compartiment offensif. Nous avons
des joueurs émigrés et des Africains avec
qui on va négocier bientôt.
On vous laisse le soin de conclure…
Je demande à nos vrais supporters de
nous faire confiance et de nous soutenir à
fond et je leur promets une grande équipe
la saison prochaine.
N. S.

Amiri
pourrait
revenir au
RCA

D'autre part, on a
appris que le
joueur du CRB, Ali
Amiri, souhaite
toujours revenir au
RCA. Selon nos
sources, les
négociations avec
l'enfant de Boufarik
sont en bonne voie,
néanmoins, le
joueur est toujours
bloqué par son
club, le CRB.

Mercredi 24 juin 2015

13

Pression des pneumatiques

Le détecteur n’est
pas obligatoire
Malgré les «réticences» de nombreuses marques, les pouvoirs publics ont fini par imposer une nouvelle
liste d’équipements de sécurité obligatoires sur les véhicules importés.
Pour les véhicules de tourisme
commercialisés en Algérie, ils devront
désormais être dotés de l’ABS, de l’ESP,
de deux airbags frontaux et de deux
autres latéraux, un limiteur ou/et régulateur de vitesse, des ceintures de sécurité
et des appuie-tête à l’avant et à l’arrière,
un système de retenue de siège pour
enfant à la norme Isofix et un système de
rappel de bouclage de la ceinture de
sécurité des passagers avant.
L’importance de ces équipements
pour la sécurité n’est plus à démontrer.
Ils ont d’ailleurs tendance à devenir obligatoires dans la plupart des pays. Un
équipement a, cependant, disparu de la
liste finale sur l’arrêté publié au journal
officiel. Il s’agit du détecteur de pression
des pneumatiques. Cet équipement figurait bien dans le projet rendu public par
le ministère de l’Industrie et des Mines.
On est en droit de s’interroger sur cette
modification. Ce petit équipement, l’un
des moins onéreux de la liste, est pourtant reconnu comme très important par
tous les spécialistes de la sécurité routière
; surtout que dans notre pays, de nombreux automobilistes circulent avec des
pneumatiques mal gonflés.

Une opération menée par le manufacturier Michelin, il y a quelques années,
a montré que sur 1087 automobilistes,
36% roulaient en sous gonflage dangereux et très dangereux, équivalent à 0,5% et - 1 bar par rapport à la pression
recommandée. Plus grave encore, 8% des
véhicules contrôlés roulaient avec un
pneu crevé.
Cette mauvaise pression se traduit, selon Michelin, par différentes réactions du véhicule, allant d’une diminution de la tenue de route (au niveau d’un
virage surtout) ou d’une augmentation
des distances de freinage sur sol mouillé,
à une consommation de carburation plus
élevée ou une diminution du rendement
kilométrique, en passant par un risque
d’éclatement plus grand ou une durée de
vie plus faible. Selon les statistiques officielles de la sécurité routière pour 2014,
publiées par le Centre National de
Prévention et de Sécurité Routière, la première cause, liée à l’état du véhicule dans
les accidents de la route en Algérie, est la
défaillance des pneumatiques. C’est pour
toutes ces raisons qu’il est tout simplement incompréhensible que ce détecteur
ne figure plus dans la liste des équipements obligatoires.

Lancement d’une usine PSA
en Algérie pour 2016
Lors de son dernier déplacement en
Algérie, François Hollande, le président
français, avait évoqué l’installation prochaine, chez nous, du constructeur français Peugeot. François Hollande dira en
substance : «La France est le premier partenaire économique de l’Algérie et ce partenariat se traduit par l’installation d’entreprises françaises en Algérie à l’image
de Renault, Sanofy, Alston et bientôt
Peugeot». Il ajoutera, lors de la traditionnelle conférence de presse donnée avant
son retour en France : «Peugeot est en
discussion avancée avec les autorités
algériennes». Abdeslam Bouchouareb,
ministre de l’Industrie et des Mines vient de confirmer cette information à nos confrères de TSA. Il a
déclaré au site en ligne que «le constructeur automobile Peugeot lancera son usine en Algérie en 2016,
les discussions que je mène sous l’égide direct du
Premier ministre, Abdelmalek Sellal, sont à un stade
très avancées». TSA rapporte encore que, selon le
ministre, «le dossier a d’ailleurs été traité lors de la
dernière réunion du Comité mixte économique franco-algérien (Comefa), tenue à Alger. Un projet a

ensuite été déposé au ministère de l’Industrie».
Le ministre ira plus loin en révélant que les négociations entre Peugeot et le gouvernement algérien portent sur la fabrication de trois modèles du groupe
PSA. «Les Citroën C1 et C-Elysée et la Peugeot 301».
Il parlera également du possible montage en Algérie
de la Peugeot 308. Selon M. Bouchouareb, que cite
TSA, la future usine de montage PSA sera située dans
la région ouest du pays et aura une capacité de production qui pourra atteindre les 100.000 véhicules
par an.

www.competition.dz

14

Mercredi 24 juin 2015

www.competition.dz Mercredi 24 juin 2015

MOB

NAHD

PAR MOHAMED ADRAR

Bira s’est entretenu avec Madi en
tête à tête
Et si le coach Bira a officiellement émis le vœu
de se passer des services de Madi et de Herida,
c’est par rapport aux conseils qui lui auraient été
prodigué par certains de ses proches, très au fait
de ce qui se passe au sein même de la maison
nahdiste. le coach Bira a toutefois voulu mettre
les deux joueurs devant le fait accompli, c’est ce
qui s’est d’ailleurs passé hier après- midi, lorsque
le néo-coach nahdiste a pris attache avec le jeune
Madi, l’invitant à un tête-à-tête, lors duquel il
aurait fait part de sa décision au joueur. Reste
encore à savoir si la direction du club compte
valider ou pas la décision du coach Bira, d’autant
plus qu’un élément comme Herida sera bien difficile à remplacer, lui qui fait partie des cadres de
cette formation hussein-déenne.
Zeddam et Yachir pour les remplacer
Et afin de pallier le départ de ces deux joueurs,
le coach Bira aurait donné son accord à la direc-

Ahmed-Benyahia Zakaria sera libéré
Autre élément qui devrait renforcer cette liste
des libérés, c’est l’ailier droit Ahmed-Benyahia
Zakaria. En effet, et comme rapporté par nos
soins dans une de nos précédentes éditions, la
direction du club avait fait une offre ferme et non
révisable au joueur, soit il acceptait de voir son
salaire réduit de moitié, passant de 90 à 45 millions de centimes par mois, soit il prenait la porte
de sortie. L’enfant de Khemis Miliana a, a apriori, choisit la seconde option, puisqu’il aurait refusé de voir son salaire divisé par 2. La direction du
club, et à sa tête le président Ould Zmirli, aurait
décidé de passer à l’acte en incluant le joueur
dans la liste des partants, laquelle sera communiquée incessamment.
Khiter pourrait rejoindre les 6
incontournables
S’il y avait encore et toujours des doutes
quant au sort qui sera réservé à certains éléments, à l’image de Khiter et Metref, six éléments sont eux certains de ne pas évoluer
au Nasria la saison prochaine. Il s’agit bien
évidemment de Mohamed Ghalem,
Abdelkader Besseghier, Yazid Bessaha,
Karim Ghazi, Rafik Boussaïd et Amine
Touahri. A ces six éléments, il est fort probable de voir le nom de Samir Khiter s’ajouter, dans la mesure où la direction du club
insiste pour le voir quitter le navire nahdiste. Le coach Bira, qui a réussi à convaincre
les dirigeants du club à garder le milieu de
terrain Hocine Metref, aurait dû céder du
terrain en ce qui concerne Khiter, lequel
sauf revirement de situation sera le 7e
joueur libéré, en attendant qu’une décision
finale ne soit prise concernant Madi,
Benyahia et Herida.
M. A.

? JOUEURS CONTACTÉS
AÏT OUAMEUR
MESSAOUDI
DJEDIAT

DÉPARTS

Après près d'un mois de repos, les joueurs béjaouis devaient reprendre, avant-hier, le
chemin des entraînements à 22h30, au stade de l'Unité Maghrébine de Béjaïa, sous la
houlette du DTS, Amer Allou, et de l'entraîneur des gardiens, Taïri.

GHALEM
BESSAHA
BESSEGHIR
TOUAHRI
BOUSSAÏD

De notre correspondant

BOUALEM AÏZEL

Drifel au NAHD,
c’est
imminent
Le Nasria tient fort probablement sa 7

e

recrue en ce mercato estival, il s’agirait
de l’attaquant de l’Olympique de Médéa
Lakhdar Drifel, lequel est tout proche de
s’engager avec le NAHD. Le joueur, qui
avait tout conclu avec le président Ould
Zmirli depuis quelques jours déjà,
n’attendait plus que de récupérer sa
lettre de libération de l’OM, avant de
pouvoir s’engager officiellement avec le
NAHD. Les dirigeants du Nasria se sont
d’ailleurs déplacés spécialement pour
lui avant-hier à Médéa, afin de tenter de
convaincre les dirigeants de l’OM de leur
fournir la libération du joueur. Après
l’insistance des dirigeants du Nasria, le
boss médéen a fini par accorder le
fameux sésame aux Nahdistes. La
signature du joueur au Nasria est
désormais imminente.

fera sans nul doute plaisir aux
supporters du Nasria, c’est la
promotion de deux jeunes éléments des U21, qui feront partie
de la composante de l’équipe
fanion pour la saison prochaine.
Les deux joueurs en question ne
sont autres que Redouane Gani
et Mohamed Dahmani, deux éléments qui ont brillé de mille feux
la saison dernière en championnat, chose qui a poussé la direction du club à prendre la décision de les promouvoir en équipe fanion. Une juste récompense
pour deux talentueux joueurs qui
auront bel et bien leur mot à
dire.

Cette première séance de cette
saison a été caractérisée par la présence d'un bon nombre de supporters venus voir de près leur nouvelle équipe. Mais on a surtout noté
l'absence de la majorité de l'effectif,
seuls six éléments étaient présents, à
savoir Ferhat, Baouali, Tadjar,
Domrane, Sidi Salah et Mouhli.
C'était une séance légère qui a duré
au maximum une heure. Après
quelques tours de piste, les joueurs
se sont adonnés à quelques exercices d'étirement, avant de rejoindre
le vestiaire.
Tedjar, la seule recrue
présente
Les nouvelles recrues du MOB
n'étaient pas toutes présentes à la
séance d'avant-hier, puisque seul

Saâd Tedjar était là. Si les trois
jeunes qui ont signé lundi ont été
autorisés à aller chercher leurs
affaires avant de revenir, les autres
ne sont pas venus, car la direction
ne les avaient pas appelés avant
lundi matin, ils étaient donc dans
l'incapacité d'arriver pour la soirée.
Les supporters étaient donc logiquement déçus de ne pas pouvoir voir les
nouvelles têtes de leur équipe.
Sidi Salah et Mouhli intègrent les seniors
Pour cette saison, la direction du
MOB, en concertation avec le staff
technique, a décidé de promouvoir
deux éléments des espoirs du club,
il s'agit du défenseur Mouhli et du
gardien Sidi Salah, le premier cité a
joué quelques rencontres à la fin de
la saison passée et a été à la hauteur,
le deuxième a été convoqué pour
quelques matchs aussi. Ils pour-

raient bien être les seuls à avoir la
chance d'évoluer chez les seniors,
puisque même le buteur Bensayah
n'a pas été retenu pour cette saison.
Les supporters en force
Ce qui a vraiment caractérisé cette
première séance de la saison, qui
s'est déroulée avant-hier dans la soirée, après la rupture du jeûne, c'est
la présence en masse des supporters
des Vert et Noir. Plus de 200 fans
ont pris place dans les gradins du
stade de l'Unité Maghrébine pour
découvrir leur équipe favorite version 2015-2016. Ces derniers ont été
déçus de ne pas pouvoir voir leur
équipe au complet, ils espèrent que
ça sera le cas le plus vite possible.
Le groupe devait se compléter hier
Si la plupart des joueurs n'ont pas
rejoint le stade de l'Unité

Domrane refuse
la résiliation

Le défenseur franco-algérien du MOB, Jugurtha Domrane, était présent lors
de la séance de la reprise des entraînements lundi dernier. Le joueur a été
placé sur la liste des libérés par la direction des Vert et Noir, après ne pas
avoir donné satisfaction lors des six mois passés au club. Mais Domrane a
refusé une résiliation à l'amiable et a demandé à ce qu'on lui paye la totalité
de ce qui lui reste dans le contrat pour partir, sachant qu'il est encore lié avec
le MOB pour une autre saison. Un dossier bien épineux donc à gérer pour la
direction béjaouie, surtout que le club dispose d'un grand nombre de défenseurs centraux dans l'effectif, ce qui écarte la possibilité du maintien du
joueur parmi l'effectif.

Toujours pas
d'officialisation
pour Belkacemi

Le jeune buteur de
Hadjout, Belkacemi,
semble acquis au MOB
après l'accord trouvé
entre les directions des
deux clubs pour la
lettre de libération du
joueur, mais pour le
moment rien n'a été
officialisé. Ce qui donne
à se poser des interrogations, car d'autres
clubs à l'image de
l'USMB visent cet attaquant, et tant qu'il n'aura pas officiellement
signé au MOB, la surenchère n'est pas à écarter.

Bira se déplacera à Gani et
Dahmani
BBA pour officialiser seront promus
son départ du CABBA en équipe
Alors qu’il ne s’est toujours pas engagé officiellement fanion
Autre décision importante qui

avec le NAHD, le coach Abdelkrim Bira n’attend plus
que la régularisation sa situation envers le CABBA, avant
de pouvoir parapher son contrat le liant au Nasria. Bira,
qui avait démissionné de son poste d’entraîneur en chef
du CABBA il y a de cela plus d’une semaine, n’a toujours
pas reçu le document signé par la direction du club bordji qui officialise son départ du CABBA. Le futur entraîneur du Nasria devrait se déplacer aujourd’hui ou
demain à Bordj Bou-Arréridj afin de régulariser sa situation et officialiser son départ du CABBA, d’autant plus
que le club Bordji a d’ores et déjà engagé un entraîneur à
sa place, en la personne d’El-Hadi Khezzar. Du côté de la
direction du club, on s’impatiente de voir Bira régler son
problème avec son ancien employeur, car la situation
actuelle ne peut pas perdurer, le NAHD a besoin d’avancer, à quelques jours seulement de la reprise des entraînements.
M. A.

Reprise avec
6 joueurs
seulement !

Kheyari
proposé

Compétition / PUB

ANEP 332 385 du 24/6/2015

Toujours à la
recherche d'un milieu
relayeur après le départ
de Dehouche, les dirigeants des Vert et Noir
se sont vus proposer,
par un manager, le nom
d'un joueur émigré qui
a déjà évolué du côté

de Béjaïa par le passé. Il
s'agit de Sofiane
Kheyari qui a porté le
maillot du club voisin
la JSMB il y a quatre
saisons, et qui avait
plutôt laissé une bonne
impression. Le joueur
évolue en ce moment
en deuxième division
belge, et on ignore quelle sera la position de la
direction du MOB visà-vis de cette piste.

Départ
demain
vers
Aïn Draham

La délégation mobiste prendra la route dès
demain en direction de
la ville tunisienne d'Aïn
Draham. Il est prévu
que le groupe rejoigne
Annaba par avion,
avant de continuer le
trajet par bus vers cette
ville qui se trouve sur
les frontières. Ce premier stage de l'intersaison devrait être consacré au volet physique
par le coach Alain
Geiger qui aura aussi

l'occasion de connaître
son groupe durant ces
12 jours de regroupement. Deux rencontres
amicales sont programmées durant cette
période de stage, l'une
d'elles devrait opposer
le MOB à l'Olympique
de Beja.

Boulenouar
devrait être
soumis
à des tests

Même s'il a signé un
contrat de trois ans en
faveur du MOB, le
jeune ailier de Maghnia,
Boulenouar, devrait
être soumis à des tests
durant ce stage d'Aïn
Draham avant qu'une
décision soit prise sur
son maintien dans l'effectif mobiste. A signaler que ce joueur était
fortement pressenti du
côté de l'USMH, où le
coach Boualem Charef
voulait miser sur lui,
mais il a finalement
préféré le challenge
béjaoui.

Bendjelloul :
«Je montrerai
mes qualités»

«Je suis un pur produit de
l'école de l'ASMO, j'arrive
dans un club du MOB assez
huppé, où tout joueur voudrait évoluer, j'espère pouvoir
apporter un plus à l'équipe et
qu'on fera une saison encore
meilleure que celle de la saison passée. Geiger est un
entraîneur connu pour le fait
qu'il n'a pas peur de donner la
chance aux jeunes, j'espère
bien la saisir quand elle se
présentera et montrer mes
qualités.»

Boulenouar : «Je
viens amener un
plus à l'équipe»

«Je suis un produit de l'école de Maghnia, un club qui a
réussi à lancer plusieurs
joueurs de l'élite, j'espère
m'ajouter à eux. Je voudrais
être un élément qui amène un
plus au MOB, et que cette saison nous amène de la joie au
club et à moi. Je suis un ailier
gauche et je suis impatient de
travailler avec un entraîneur
aussi connu qu'Alain Geiger.»

Chetal reste au MOB

Le jeune attaquant des Vert
et Noir prêté par l'USMA,
Djamel Chetal, continuera
bien l'aventure avec le MOB la
saison prochaine, lui dont le
prêt est encore valable pour
un autre exercice. Il a ainsi
trouvé un accord définitif avec
la direction pour rester, alors
qu'il avait été annoncé libérable il y a peu de temps, il
devait, sauf surprise, être présent pour la séance d'entraînement d'hier.

Maghrébine lundi dernier, ils
devaient bien arriver à Béjaïa
hier pour effectuer leurs premières séances d'entraînement de la saison. Un biquotidien était prévu pour la journée
d'hier, avec une première séance à
18h, et la deuxième dans la soirée à
partir de 22h30.
B. A.

En effet, et alors que le coach Bira avait
émis le vœu de repêcher quatre éléments, à
savoir Khiter, Aliouane, Ouznadji et Metref, il
n’avait eu l’accord de la direction du club que
pour Ouznadji et Aliouane qui ont été officiellement maintenus dans l’effectif du club pour la
saison 2015/2016. Les discussions entre la direction et le coach Bira ne se sont jamais interrompues, et elles ont fini par aboutir à un accord
pour le repêchage du milieu de terrain Hocine
Metref, lequel rejoint lui aussi le duo AliouaneOuznadji. Le coach Bira a toutefois surpris tout le
monde, en émettant le vœu de libérer deux
autres joueurs, qui ne figuraient pas dans la liste
initiale de la direction. Les deux éléments en
question ne sont autres qu’Aymen Madi et
Mohamed Herida, deux joueurs qui n’ont certes
pas énormément joué la saison dernière, mais
qui ont été très précieux en fin de saison, lorsque
leur équipe avait fait appel à leurs services. Au
moment où nous mettons sous presse, la direction du club n’a toujours pas validé la décision
de libérer Madi et Herida, mais une chose est certaine, si cela venait à se réaliser, il y aura certainement réaction dans le camp des supporters.

tion du club pour recruter deux anciens joueurs
du Mouloudia d’Alger, qui viendraient suppléer
numériquement, voire même poste pour poste
les deux partants. Les deux éléments en question
ne sont autres que Hamza Zeddam et Sami
Yachir, deux éléments qui ont rencontré le président Ould Zmirli en début de semaine, lui accordant leur accord définitif pour rejoindre les rangs
du Nasria. La signature de ces deux éléments se
fera après l’annonce officielle de la liste des libérés, chose qui devrait intervenir dans les prochaines heures.

Elle n’a pas été rendue publique, mais elle devrait tomber dans les prochaines heures, la
liste des libérés tant attendue par tout le monde fait encore une fois débat. De nouveaux
éléments viennent d’ailleurs de tomber, qui feront sans
aucun doute réagir les nombreux inconditionnels du Nasria.

BENYAHIA
BENALDJIA M.
ALLAG
HAMIA
KRIMI ?

Metref repêché, Madi
et Herida en danger

ARRIVÉES

11

ARRIVÉES
KHADIR
BENDJELLOUL
MEBARKI
HADJI
DAIF
TEDJAR
MAÂMAR YOUCEF
LAKHDARI

? JOUEURS CONTACTÉS
YETTOU
AIT OUAMEUR
BOUSSAID
YACHIR
BELKACEMI
LAHLOUH

DÉPARTS

RAHAL
DEHOUCHE
MANSOURI

La piste Aït Ouameur
tombe à l'eau
Il semble bien que les Vert et Noir du
MOB vont longtemps regretter la perte du
capitaine Nassim Dehouche, qui est allé
signer au MCEE, pour ne pas avoir trouvé
d'accord pour renouveler avec la direction
béjaouie.
Les dirigeants mobistes n'arrivant toujours pas, pour le moment,
à recruter un élément capable de
remplacer Dehouche sur le terrain,
la piste la plus chaude pour cela
était celle qui menait au milieu harrachi, Hamza Aït Ouameur, qui
avait donné son accord pour
rejoindre le MOB, mais qui est toujours lié avec l'USMH pour une
autre saison. D'après nos informations, après avoir essayé de négocier sa lettre de libération avec la
direction, Aït Ouameur a finalement changé d'avis et a décidé de
continuer l'aventure du côté de
Mohammadia, sachant que son
salaire devait être revu à la hausse
cet été. C'est une grosse perte pour
le MOB qui n'a toujours pas réussi
à recruter un milieu relayeur pour
cette saison, et il y a peu de joueurs
sur le marché capables de tenir ce

Boussaâda n'a pas trouvé
d'accord

L'ex-adjoint d'Amrani, Boussaâda, n'est pas sûr de continuer l'aventure avec le
MOB, et cela même si un accord de principe a été trouvé pour qu'il travaille avec
Alain Geiger. En effet, c'est avec la direction que le technicien algérien n'a pas
trouvé un accord financier, lui qui demandait une certaine augmentation, que les
dirigeants n'ont pas voulue lui offrir. D'après nos sources, les discussions
devraient toutefois continuer dans les heures qui viennent.

Khadir : «Je veux m'imposer
au MOB»

«Je suis très content d'avoir signé au MOB, c'est un grand honneur pour
moi de rejoindre un club aussi ambitieux, j'espère être à la hauteur cette saison, même si au MCA je n'avais pas trop eu l'occasion de jouer, je veux réellement avoir ma chance au MOB pour prouver que je peux apporter à
l'équipe. Le club a une superbe galerie et un groupe costaud qui a fait ses
preuves la saison passée, c'est bien ça qui m'a poussé à choisir le MOB.
Sachant que je suis international olympique et que je suis passé par l'école
de l'ASMO auparavant.»

www.competition.dz

www.competition.dz Mercredi 24 juin 2015

10

MCO

CRB

Le Chabab au Maroc
du 22 juillet au 7 août

Où s’effectuera le traditionnel stage d’intersaison du Chabab de Belouizdad ? Des
informations des plus contradictoires ont été avancées çà er là. Tantôt annoncé du côté
de la Tchéquie, tantôt du côté de la Pologne, le regroupement d’intersaison aura lieu
finalement dans le royaume chérifien.

C’est du moins ce que nous
avons appris hier de sources très au
fait des affaires de la maison de
Laâqiba qui précisent, par ailleurs,
que le choix est tombé sur la belle et
touristique ville d’Ifrane. Le stage
est programmé, selon lesdites
sources, entre le 22 juillet et le 7 août
de l’année en cours. C’est dire que
le regroupement sera dune durée
de 17 jours. Une période assez suffisante qui devra permettre au patron
de la barre technique Alain Michel
de bien mettre en application son
plan d’action de préparation dans la
perspective de la saison prochaine.
Une saison en prévision de laquelle
les Rouge et Blanc veulent en finir
avec cette histoire de jouer les
seconds rôles et faire en sorte de
jouer les premiers rôles. Les supporters en ont vraiment marre de
cette situation de jouer la relégation
et l’éviter de justesse pendant les
dernières journées. Bien que, faut-il
le souligner, l’exercice précédent,
les coéquipiers du gardien international Malik Asselah ont fait un parcours plutôt honorable où ils
auraient pu terminer la saison dans
un classement qualificatif à une
épreuve continentale. Il convient de
rappeler dans ce sillage que le
Chabab s’était préparé la saison
passée, pendant la préparation estivale, dans cette ville d’Ifrane qui

offre toutes les commodités d’une
bonne préparation.
QG à l’université et beaucoup de matches amicaux
Nous apprenons également que les
joueurs du Chabab de Belouizdad
vont poser leur quartier général
dans l’université de la ville. Comme
c’était d’ailleurs le cas l’été dernier.

Le coach l’aurait proposé

Un attaquant
émigré sur le
calepin du CRB
L’opération de recrutement n’est toujours
pas close, et ce, en dépit du recrutement
depuis l’ouverture du marché estival des
joueurs suivants : Nekkache, Belaïli, Ouali,
Bouazza et Yahia Cherif. C’est ainsi que nous
venons d’apprendre de nos sources que le
Chabab compte recruter un attaquant émigré.
Nos sources préfèrent taire le nom afin de ne
pas faire capoter la transaction. Nos sources
précisent toutefois que la prochaine cible des
Rouge et Blanc est un attaquant polyvalent
ayant fait parler la poudre dans un club de la
troisième division française. L’entraîneur
Alain Michel, apprend-on encore, serait derrière cette proposition du joueur émigré. Le
coach se serait porté garant sur les grandes
capacités de l’attaquant émigré.
Le joueur est attendu le 5 juillet
A en croire toujours nos sources, le joueur
proposé par le technicien français est attendu
le 5 juillet prochain à Alger. Le président
Malek a insisté à ce que le joueur soit mis à
l’essai avant de le faire signer. Malek refuse la
reproduction du scénario du Bosniaque
Galin, recruté pendant le mercato hivernal.
Le Bosniaque n’a pas finalement donné satisfaction.
M. F.

Un cadre de travail assez agréable.
En prévision du prochain stage, les
responsables du Chabab de
Belouizdad ont eu droit à des assurances fermes de l’université
d’Ifrane d’obtenir plus de moyens
logistiques en vue de bien réussir
leur préparation. Les responsables
marocains ont donné également des
assurances pour que les capés de

L’incident de la saison
passée ne se reproduira
pas
Les responsables du CRB et ceux de
l’université d’Ifrane vont faire en
sorte de créer des conditions de travail conviviales pour éviter les incidents qui se sont produits la saison
passée. Des Marocains avaient
accusé la délégation belouizdadie
d’avoir tenté d’écouler des dérivés
de drogues. Chose qui avait suscité
l’indignation des Algériens qui
avaient menacé d’écourter le stage
et rentrer au pays. N’étaient les
excuses présentées par les
Marocains et la reconnaissance de
leurs erreurs, la situation aurait
failli prendre des tournures plus
graves.
M. F.

Pour trancher son avenir avec le club

Djediat rencontrera Malek
en fin de semaine
Le flou entoure la
liste des joueurs
libérés par les
Rouge et Blanc de
Laâqiba. De
nombreux joueurs
avaient été cités
comme libérables,
mais rien de
concret pour le
moment.
Parmi les noms cités, il y
avait celui du milieu de terrain
et international Lamouri
Djediat. Mais rien d’officiel.
Bien au contraire, le joueur veut
rencontrer les responsables de
son club pour trancher son avenir. Une rencontre qui devra
mettre une bonne fois pour

toutes les points sur les i. C’est
du moins ce que nous avons
appris de sources proches de la
direction du CRB laquelle
devra, selon nos sources, rencontrer l’ancien joueur du PAC,
de l’USMA et de l’ESS avant la
fin de la semaine en cours.
Djediat devra, précise-t-on
encore, rencontrer le président
Réda Malek. Tous les indicateurs plaident pour un départ
de Djediat. Celui-ci devrait
réclamer tout simplement sa
lettre de libération bien qu’il lui
reste une année de contrat.
Djediat a vécu une saison difficile, notamment durant la première moitié de la saison. Le
joueur en question s’était même
accroché avec des supporters
qui l’ont maltraité après la
défaite concédée à domicile
contre l’ASO Chlef. Outré par
l’attitude des supporters,
Djediat avait menacé de mettre
fin à sa carrière de footballeur
avant que le président Malek ne
réussisse à le raisonner. La fin
de saison n’a pas été également

facile pour Djediat, surtout que
celui-ci avait contracté une blessure qui l’a contraint de terminer
précocement sa saison. Il n’avait
pas joué d’ailleurs les cinq derniers matches du championnat.
Le NAHD et le MCO se
le disputent
Ayant eu vent de la possibilité de la libération de Lamouri
Djediat par les Rouge et Blanc,
deux clubs de la Ligue 1 Mobilis
se sont manifestés en vue de le
recruter. Il s’agit, selon des
sources concordantes, du NA
Hussein Dey et du Mouloudia
Club d’Oran. Ces deux derniers
se disputent déjà le joueur et lui
auraient, par la même occasion,
fait une offre. Djediat n’a encore
rien décidé, mais des proches
du joueur laissent entendre
qu’il voudrait rester dans un
club algérois. D’où les prévisions de son départ vers le club
du Nasria. Le nouveau promu,
l’USM Blida, l’avait contacté,
mais Djediat aurait répondu par
la négative.
M. F.

BELAÏLI
FEHAM
YAHIA-CHERIF
OUALI
NEKKACHE

? JOUEURS CONTACTÉS
NESSAKH
GASMI
SAYOUD
BENAMARA
CHETTAL
SEGUER

DÉPARTS

AMIRI ?

Sidhoum
refuse de
rejoindre
l’Arba
Donné partant, la direction du

Chabab de Belouizdad aurait proposé au joueur Sidhoum un prêt
vers le RC Arba. Mais il semble
que le projet ne devra pas aboutir
en raison de l’attitude du joueur en
question. L’ancien joueur du
Widad de Tlemcen avait émis une
fin de non recevoir invitant les dirigeants de lui donner ses papiers
s’ils ne veulent pas de lui.
Sidhoum veut plutôt choir luimême son futur club. D’après nos
sources, le joueur a reçu plusieurs
offres de la Ligue 2 particulièrement.

Augmentation
de salaire
pour Tarikat
Le milieu de terrain Tarikat

devra poursuivre l’aventure avec
le CRB. Ayant eu vent des contacts
du joueur avec certains clubs, la
direction du Chabab s’est empressée à rencontrer le joueur lui proposant une revalorisation de salaire. Tarikat est une valeur sûre.

Une offre
du Golfe
pour Ngomo
Après avoir montré un grand

potentiel avec le CS Constantine
puis le CR Belouizdad, le milieu de
terrain camerounais Gil Ngomo
suscite l’intérêt des clubs du Golfe.
La proposition émanerait du
Koweït et des Emirats arabes unis,
a-t-on appris.

Belaïli résilie
avec le RCA

Le défenseur Amir Belaïli a été
signataire de deux contrats en
même temps, ce qui l’exposerait à
de lourdes sanctions vu les règlements en vigueur. Après avoir
signé avec le RCA, Belaïli est allé
parapher un autre avec le CRB,
puisque le CRB détient la lettre de
libération de Belaïli, ce dernier est
allé, ces dernières heures, résilier
son contrat avec le club de l’Arba.
M. F.

Belhadj : «Que Bezzaz
ne s'entête pas»
Yacine Bezzaz refuse de verser le moindre
centime pour avoir sa libération ; de quoi
mettre en rogne le président mouloudéen.
PAR M. STITOU
Depuis le début du mois sacré
de Ramadhan, chaque soir, le président du MCO passe à l'hôtel Le
Méridien pour prendre un thé avec
des amis. Lundi soir, Ahmed
Belhadj avait autour de sa table
deux invités de choix, le président
de l'USC Madjid Yahi qui devait
comparaître hier dans le procès qu'il
l'oppose à l'arbitre Ghorbal, et
l'autre figure connue qui s'est jointe
à la table du président du MCO,
c'est Sid-Ahmed Aouedj. Que les
supporters du MCA se rassurent,
Aouedj n'avait pas rendez-vous
avec Baba, il était de passage avec
des amis dans ce luxueux hôtel.
Après avoir siroté un thé et répondu
à de nombreux appels téléphoniques, Ahmed Belhadj nous a
consacré un peu de son temps pour
parler de l'actualité de son club.
Le sujet chaud est évidemment le
départ d'Yacine Bezzaz, l'ancien
international refuse, en effet, de verser le moindre centime pour avoir
sa libération ; de quoi mettre en
rogne le président mouloudéen.
«Franchement, j'aurais pu exiger
une somme faramineuse, mais vu
son vécu (Bezzaz), j'ai demandé
juste le remboursement d'un salaire,
soit l'équivalent de 150 millions.
Maintenant, on m'a rapporté qu'il
refuse de payer cette somme. S'il
s'entête à vouloir partir gratis, il perdra au change. On me dit qu'il va
honorer sa deuxième année de
contrat chez nous, je ne suis pas
contre cette idée, toutefois, il faut
qu'il accepte nos conditions, d'abord
celle de baisser son salaire, et d'autre
part, la direction du club ne lui
payera pas le loyer de son appartement», prévient Ahmed Belhadj qui

semblait déçu par l'attitude de l'ancien international. «S'il m'avait
demandé de le laisser partir tout
juste après la fin de la saison, on
n'en serait pas arrivés à cette situation», regrette-t-il.
«Hassani Krimo accompagnera l'équipe dans les
déplacements»
Récemment, le téméraire secrétaire
Hassani Krimo, qui a pris du recul
depuis presque deux ans, a fait sa
réapparition, de quoi susciter des
spéculations sur ce retour inattendu. "Krimo sera proche de l'équipe,
notamment dans les déplacements,
sa présence avec les joueurs est perçue de façon positive, notamment
par ces derniers, tellement il est
apprécié par tout le monde au club",
assure le président.
«J'ai appris la démission
de Salem dans la presse»
En début de semaine, le responsable
de la cellule des supporters avait
annoncé sa démission, une surprise
pour Ahmed Belhadj : «J'ai appris sa
démission dans la presse. Salem m'a
beaucoup aidé, je ne le nie pas, mais
je crois qu'il va se consacrer à ses
affaires personnelles. Néanmoins,
j'aurais aimé qu'il m'informe en premier et ne pas apprendre son départ
dans les journaux», dira Belhadj au
sujet de la démission de Salem
Fodil.
«Benchaâ
m'a
déçu»
Quand on évoque l'avenir du jeune
international junior avec le premier
responsable du MCO, d'emblée on
sent qu'il n'est pas content de la dernière sortie de Zakaria Benchaâ : "Je
n'ai pas apprécié sa réponse, lorsque
je l'ai invité à passer me voir, il m'a

ARRIVÉES

BENYAHIA
CA BASTIA
ZAÂBIA RETOUR DE PRÊT
MOUSSI USC, MAIS EN INSTANCE
BOUHANICHE ESPAGNE
EL-OGBI USM BEL-ABBES
CRBAF
ZIAD
AICH
ASK

? JOUEURS CONTACTÉS
MAKUSU RD CONGO
ALIEU DARBO SUÈDE
METREF
NAHD
DJEDIAT
CRB

l’entraîneur Alain Michel
puissent avoir droit à un grand
nombre de matches amicaux qui
leur permettront de travailler
convenablement et efficacement les
aspects tactiques et les automatismes afin d’être prêts pour la première journée du championnat de
Ligue 1 Mobilis prévue le 15 du
mois d’août prochain. Les
Belouizdadis peuvent aussi bien
travailler le volet physique dans la
mesure où la ville d’Ifrane se trouve
à quelque 1650 mètres d’altitude.
Soit des conditions idéales pour être
au top sur le plan de la constitution
physique.

PAR MOHAMED FAYÇAL

ARRIVÉES

15

Le stage aura lieu officiellement à Ifrane à 1650 mètres d’altitude

Mercredi 24 juin 2015

DÉPARTS

BEZZAZ
DJADANE
FEKIH
CHERIF
ATHMANI
SAIDI
AMMOUR
HERIET

CSC
USMB
USMB
USMB

On récupère
les passeports

orienté vers son conseiller, alors
qu'à son âge j'aurais compris que
son père l'accompagne lors de sa
rencontre avec moi plutôt que quelqu'un d'autre", et de rappeler : "Cet
élément n'a que deux ou trois
matches en senior, je lui conseille de
privilégier sa carrière sportive au
lieu de chercher à gagner de l'argent
à cet âge, il doit d'abord confirmer
son talent dans le haut niveau",
conseillera Baba à son jeune attaquant.
«Djediat, on l'a trop attendu»
Le milieu offensif du CRB, qui figure sur les tablettes du club oranais,
risque de voir son nom supprimé de
la liste des joueurs que le MCO
convoiterait. «Djediat, on l'a trop

attendu, alors qu'il devait rentrer
cette semaine, on m'a appris qu'il a
rallié de France la ville d'Agadir. Par
conséquent, on ne va pas le recruter,
surtout si Alieu Darbo qui évolue
dans un même registre est recruté»,
révélera Baba.
«Possible qu'Athmani soit
repêché»
Tout en évitant de parler du cas de
Hamza Heriet, joueur avec lequel
les négociations pour une prolongation de contrat ont échoué, le président laisse entendre que le jeune
attaquant Walid Athmani pourrait
être maintenu dans l'effectif. «Ce
n'est pas encore décidé mais il est
fort possible qu'Athmani soit repêché», confia-t-il.
M. S.

Afin de préparer le stage de
Barcelone dont le départ est
prévu le 26 juillet, les joueurs
retenus dans l'effectif ainsi que
les nouveaux seront invités cette
semaine à remettre leurs passeports respectifs à la direction du
club.

Avancer la date
de la reprise

Fixée pour le 13 juillet la date de
la reprise pourrait être avancée.
A cet effet, on a appris que la
direction va demander à
Armand Sène de rallier Oran à la
fin du mois afin de commencer
la préparation, après bien entendu avoir sollicité l'autorisation
de Jean-Michel Cavalli.

Alieu Darbo : Soudani m'a conseillé de signer au MCO»
Malgré son
jeune âge (23
ans), le milieu
offensif gambien
aura déjà connu
plusieurs
championnats
européens.
Après avoir tout
conclu via son
agent avec le
président du
MCO, cet
élément a signé
hier son contrat.
Avant de venir tenter votre
chance en Algérie, vous
avez connu plusieurs
championnats

européens…

Effectivement, j'ai connu le
championnat de Suède où j'ai
fait les sélections de jeunes ;
en 2009, j'ai participé avec la
Gambie à la Coupe du
monde des U17 qui s'est
déroulée au Nigeria. Ensuite,
j'ai opté pour Le Mans
(France) où je suis resté trois
ans, avant de rejoindre
Wigan (Angleterre). La saison 2013/2014, j'étais le
coéquipier de Hilal Larbi
Soudani au Dynamo Zagreb
(Croatie) Voilà grosso modo
mon parcours de footballeur
et je ne suis qu'au début de
ma carrière (rires).

Qu'est-ce qui vous a
encouragé à venir tenter
votre chance au MCO ?

La première personne qui
m'a conseillé de venir jouer
au MCO est Hilal Larbi
Soudani. Lorsque des clubs
tels que la JSK, le CRB ou le
CSC m'ont contacté, je me
suis renseigné auprès de
Soudani, son premier conseil
est de faire très attention au

moment de choisir mon futur
club, car "des clubs ne payent
pas régulièrement les salaires
des joueurs." Par contre,
Soudani m'a dit que du bien
du MCO qui est, selon lui, un
club très ambitieux, c'est la
raison pour laquelle j'ai préféré le MCO aux autres
équipes qui me convoitaient.

Votre agent Farid Baâdj a
l'habitude de travailler
avec le président
Belhadj…

Mon agent s'occupe des
affaires de Kamel Larbi, cela
a facilité les contacts entre le
MCO et moi, du moins ce que
je pense.

Vous aviez mis du temps
pour rallier Oran,
pourquoi ?

C'est à cause du problème
de visa, j'ai attendu deux
semaines avant qu'on me
délivre le visa. Ensuite, pour
rejoindre Oran, j'ai fait tout
un périple, après avoir pris le
train de Göteborg jusqu'à
Stockholm, j'ai embarqué sur

un vol à destination de Paris
d'où j'ai rallié Alger, ce voyage a duré 24 heures.

Vous n'avez pas fait le…
voyage pour rien…

Ah oui ! Pour les négociations, on n'a pas mis beaucoup de temps pour trouver
un accord, j'ai été touché par
l'accueil chaleureux des dirigeants plus spécialement du
président. Disons que mon
aventure avec le Mouloudia
commence bien. Je dois
signaler que le projet sportif
que propose le MCO a été
déterminant dans mon
choix, sans oublier la présence dans ce club d'un
entraîneur que je connais, en
l'occurrence,
Cavalli.
D'ailleurs, quand il a eu au
téléphone mon agent, il lui a
dit que mon profil l'intéresserait.

Savez-vous que des
joueurs africains sont
passés par le
championnat algérien
avant d'aller en Europe ?

Oui je le sais, le
Camerounais Binya était au
MCO quand il a rejoint le
Benfica de Lisbonne, mon
compatriote Abderrahmane
qui a joué en Algérie a également rejoint Neuchâtel
Xamax (Suisse) et, actuelle-

ment, il joue à Nancy, j'aimerais bien que ma carrière
prenne une trajectoire
pareille car je veux revenir
après en Europe et, pourquoi pas, porter les couleurs
d'un club prestigieux.
M. S.

Il signe son contrat
Après avoir subi une visite médicale dans la matinée hier, le
joueur Gambien a signé dans l'après-midi un contrat d'une
durée de deux ans avec le MCO. Selon le président du club,
avec l'officialisation du transfert de Jean-Marc Makusu, l'opération recrutement sera clôturée.

M. S.

www.competition.dz Mercredi 24 juin 2015

USMA

ESS

16

Le coach sétifien, Kheireddine Madoui, a des soucis à se faire en cette
veille de match de poules de la Ligue des champions. En effet, un
problème sur le couloir gauche qu'il faudra régler au plus vite pour
l'entraîneur sétifien. Ze Ondo étant absent, Madoui essaye ces derniers
jours de mettre Amine Megatli qui est plutôt droitier, sur ce côté-là. Ze
Ondo, le Gabonais titulaire habituel du poste était parti chez lui pour
quelques jours mais n'est toujours pas rentré à Sétif, d'où le souci du
coach qui tente une nouvelle variante avec Megatli sur le côté gauche.
M. M.

Voulant à tout prix recruter un
milieu récupérateur de talent, les
dirigeants de l'ESS exploitent toutes
les pistes à même de leur permettre
de s'attacher les services de la
perle rare. Hamza Aït Ouameur, qui
est pisté par l'ESS depuis un
moment, risque de ne pas venir. Très
convoité par de nombreuses formations, le milieu de terrain harrachi
n'a pas encore pris de décision. Il
attend bien évidemment d'étudier
toutes les propositions avant de
trancher pour le plus offrant.
Toutefois, ce n'est pas le problème
qui se pose car le joueur est toujours sous contrat avec l'USMH, qui
refuse apparemment de le brader.

L'ESS refuse de négocier
sa libération

Les responsables du club
sont sur d'autres pistes

Maintenant que la piste de Hamza
Aït Ouameur est presque écartée,
car on éloigne la possibilité de voir
le sociétaire négocier lui-même sa
lettre de libération, les responsables de l'ESS vont se pencher sur
les CV des joueurs locaux et francoalgériens qui leur ont été proposés
pour dénicher l'oiseau rare. On croit
savoir que dans son plan de recrutement, Madoui a exigé que le club se
renforce par un milieu défensif,
notamment après le départ de
Lagraâ, mais surtout après qu'on lui
a appris que Djahnit risquait de partir aussi cet été s'il arrive à décrocher un contrat avec Al-Arabi où il
subira des tests incessamment.
K. A.

ASMO

Naït
Slimani
opte pour
Tadjenanet

ADJAL
HADDAD
FELLAH
HADJI
BOUKATOUH

U21
U21
RCA
USMO
RCA

? JOUEURS CONTACTÉS
ZEDDAM
GUEDIDIR
KAMIL
AKLIL
BALEGH
MAÂNSER

DÉPARTS

BENAYADA
NAIT SLIMANI
HAMMICHE
TOUIL
BALLO
BOUAMRIA
BELMAÂZIZ

RCA
USMO
HBEB
USMA
CRB
CRBAF
USMA
DRBT

Haddad et Adjal promus

Comme à chaque fin de saison, la direction du club asémiste accorde une occasion aux jeunes espoirs de rejoindre l'effectif de l'équipe première. Cette fois,
deux joueurs sont concernés, Haddad et Adjal. Ces deux milieux offensifs ont
été intégrés dans l'échiquier d'El-Djamîya. Ils auront l'occasion de suivre les pas
de plusieurs de leurs camarades à l'instar de Tahar et Masmoudi. D'autres
auraient pu suivre leur chemin, mais des agents et managers leur ont conseillé
de signer ailleurs où ils auront moins de chances de jouer comme Bendjelloul et
Boubakour.
L.M. A.

HADDOUCHE
BERTHÉ
BENKABLIA
AMADA
NOURI

match de samedi avait été carrément exclue, mais depuis, une
toute petite lueur a alors réapparue. De toutes les manières
on en saura un peu plus aujourd'hui sur son état de santé et ce
genou récalcitrant.
M. M.

ASO
CSC
ASMO
USMH
NÎMES

DÉPARTS

DEMOU
ZÉ ONDO
MELLOULI
LEGRAÂ
BOUKRIA
GASMI

Catégories jeunes
Remaniement dans
les staffs techniques

Pour être en conformité avec les nouvelles dispositions réglementaires de la
FAF qui exige aux clubs des entraîneurs diplômés de l'ISTS, le premier responsable des catégories jeunes est à la recherche d'entraîneurs ayant le diplôme
requis et les compétences pour les placer à la tête de chaque catégorie. Par
ailleurs, on apprend que Mechiche, le directeur technique des jeunes, a quitté
son poste 24 heures après sa désignation.
K. A.

CSC

Bracci façonne
à sa guise un
CSC new-look

En recrutant six joueurs à l'expérience
avérée, la direction du CSC n'a fait,
en vérité, qu'appliquer à la lettre ce
que désire le coach de son club,
Bracci, qui ne cesse de clamer qu'il
veut renforcer son équipe par des
éléments qui jouent et non qui
chauffent le banc.
De notre correspondant
RABAH GATTOUCHE
Une défense plus hermétique
En laissant partir les arrières Bouba et Rouabah, le
mercato d'hiver, et Berthé et Bouhenna, cet été, et en
engageant à leurs places les défenseurs Alioune Fall,
Cheklam, Aksas et Mekkaoui, la direction technique
des Vert et Noir veut, implicitement, que son équipe
ait une défense plus hermétique que celle de la saison écoulée. C'est que, pour les amateurs de chiffres,
l'arrière-garde du CSC, qui, pourtant, avait comme
dernier rempart le gardien international, Cédric Si
Mohamed, a été l'une des plus mauvaises du championnat de Ligue 1 Mobilis, car elle avait encaissé 31
buts.
5 latéraux pour 2 postes
La saison prochaine, en plus des axiaux Djeghbala,
Fall Alioune, Cheklam et Aksas, l'entraîneur Bracci
aura à sa disposition pour couvrir les couloirs, cinq
arrières latéraux : les droitiers Remache et Bahri et les
gauchers Belakhdar, Bencherifa et Mekkaoui. Cela
nous pousse à avancer que le coach clubiste pourrait
reconvertir Bencherifa en milieu pour combler le
vide laissé par Alleg qui a préféré rejoindre son
ancien club, le NAHD.
Du sang neuf pour le milieu
Et ce n'est pas l'arrière-garde des Vert et Noir que le
coach du CSC, Bracci, veut seulement remanier.

ARRIVÉES

BEZZAZ ?
FALL ALIOUNE
CHEKLAM
AKSAS
MEKKAOUI
GHARBI

? JOUEURS CONTACTÉS
HARROUCHE
BENZERGA
BOUDERBAL
MELIANI
MEGHNI

Comme prévu, le milieu Amine
Naït Slimani a pris ses papiers
pour quitter l'ASM Oran d'une
manière officielle. Depuis avanthier, ce joueur n'est plus dans l'effectif de l'équipe première du club
asémiste. L'enfant de Tissemsilt n'a
pas tardé à s'engager avec un autre
club. Il n'a pas perdu de temps
malgré une saison marquée sur le
plan mental parce qu'il a payé cher
un geste lié à une attitude inexplicable à quelques heures du
match en déplacement contre
Bel-Abbès. En effet, celui qui a
porté le numéro 18 d'El-Djamîya la
saison dernière, a souvent été marginalisé par l'encadrement technique. En cette période du mercato, il a opté pour le DRB
Tadjenanet. Marginalisé tout au
long de cette saison durant laquelle
il a pris part à six rencontres officielles, Naït Slimani a signé un
contrat de deux années, avant-hier.
L.M. A.

ARRIVÉES

WAT
COLOMIERS
FULHAM
GRENOBLE
USMBA

? JOUEURS CONTACTÉS

Tout en se montrant prêts à offrir un
gros salaire à Hamza Aït Ouameur,
les responsables de l'Entente de
Sétif ne sont en aucun cas prêts à
négocier sa lettre de libération avec
l'USMH qui coûtera à la trésorerie du
club les yeux de la tête. Cependant,
Aït Ouameur, qui croyait que l'ESS
allait négocier avec son club
employeur, était déçu après avoir
été informé de la décision des res-

ponsables sétifiens. Actuellement,
les dirigeants tentent de régler ce
dossier. Mais le problème qui se
pose, c'est que le joueur n'est pas
libre de ses mouvements. Les
Sétifiens ne veulent pas s'en mêler
afin que les Harrachis n'exigent pas
une grosse somme. Ainsi, le joueur
devra faire de son mieux pour
convaincre la direction de l'USMH de
lui céder sa libération s'il veut jouer
à l'ESS.

Blessé au genou lors de
la reprise des entraînements,
l'attaquant sétifien, Toufik
Zerrara, pourrait manquer le
premier match des poules de la
Ligue des champions, samedi.
Zerrara, qui est souffrant depuis
quelques jours, ne devrait pas
être en mesure de jouer samedi
contre l'USM Alger, mais du
côté du club sétifien, champion
d'Afrique en titre, il reste un
tout petit espoir de le voir dans
le groupe qui animera la première journée des poules de la
Ligue des champions. Nous
avons appris à ce sujet que le
médecin du club l'a emmené
hier au CTN de Sid Moussa afin
qu'il soit ausculté et en même
temps traité par le médecin
fédéral, Ali Yekdah. Il reste
quand même un espoir infime
de voir le Mulhousien dans
l'équipe qui affrontera, samedi,
l'USMA en guise d'ouverture
des matches de poules. Il est à
rappeler qu'un premier diagnostic a été établi par le médecin traitant du joueur sétifien, et
des premiers soins ont été faits.
Mais, pour autant, le genou
douloureux faisait toujours
souffrir Zerrara. Dans un premier temps, sa participation au

De notre correspondant
KACEM A.

PAR MADJID MANSOUR

REBAÏ
CHENINE
TOBAL
HACHI
CHÉRIFI

DÉPARTS

ALLEG
BERTHÉ
BOUHENNA
HADJI
RANI

C'est qu'il a décidé aussi d'injecter du sang neuf à la
ligne médiane de son équipe. Et, la preuve est là, il
vient de faire engager, par la commission de recrutement de son club un demi-défensif, Gharbi (exMCA), et veut qu'elle recrute deux autres joueurs du
milieu, Benzerga (JSS) et Bouderbal (RCA), pour
concurrencer les anciens Guerabis, Anane,
Boucherit, Sameur, Djellilahine et Moulay.
Bezzaz pour secouer l'attaque
La direction du CSC a pris langue et a convaincu son
ancien sociétaire, Yacine Bezzaz, de revenir au bercail, pour renforcer, pour ne pas dire secouer, son
attaque qui, la saison dernière, n'a réussi que rarement à marquer, lors d'un même match, plus d'un
but à ses adversaires, bien qu'elle compte dans ses
rangs Boulemdaïs, Voavy et Messaâdia, des attaquants qui ne sont plus à présenter.
R. G.

Benayada rassure
«Je me suis bien
préparé avec l'EN»

 «Je souhaite jouer face à l'ESS»
La séance de la reprise
effectuée avant-hier soir a été
marquée par la présence de la
nouvelle recrue, Hocine
Benayada, qui a effectué son
premier entraînement avec
l'USMA. Bien qu'il ait raté le
stage de Casa, le défenseur
international affirme qu'il est
prêt physiquement pour jouer
face aux Sétifiens dans la
mesure où il s'est bien préparé
lors du dernier stage de l'équipe nationale. Il n'a pas caché
son souhait d'effectuer son
baptême du feu avec la formation usmiste à l'occasion de la
grande empoignade de samedi.

Vous avez effectué votre
première séance
d'entraînement avec l'USMA,
comment avez-vous trouvé
l'ambiance au sein du
groupe ?

Sincèrement, tellement l'ambiance est formidable que je
ne me sentais pas nouveau.
Mes coéquipiers m'ont réservé
un accueil très chaleureux et
ont tout fait pour faciliter mon
intégration au sein du groupe.
Franchement, je suis très ému.

Apparemment, vous vous
êtes vite adapté au sein du
groupe, c'est déjà de bon
augure, n'est-ce pas ?
Oui, bien sûr. Je connais

Aujourd'hui,
du
biquotidien
au menu

Le staff technique
de l'USMA a programmé deux
séances d'entraînement pour
aujourd'hui. La
première se
déroulera avant la
rupture du jeune,
soit à 18h, tandis
que la deuxième
aura lieu en nocturne à partir de
23h.
A. S.

déjà quelques-uns avant mon
arrivée à l'USMA, à l'instar de
Boudebouda, Chafaï,
Abdelaoui, Benkhemassa et
Ferhat avec lesquels j'ai joué
respectivement en équipe
nationale A et olympique.
Aussi, il y a plusieurs joueurs
oranais et cela m'a beaucoup
aidé pour que je me fonde au
sein du groupe usmiste.
Maintenant, je dois me
concentrer sur l'important
match de samedi qui nous
opposera à l'ESS.

«

Justement, vous avez

Je remercie tous
les joueurs qui
m'ont réservé
un accueil
chaleureux

abordé la dernière ligne
droite, êtes-vous en pleine
concentration pour cet
important rendez-vous ?

C'est clair. La préparation
en prévision du match face à
l'ESS se poursuit dans les
meilleures conditions et on
doit appliquer le programme
tracé par le staff technique
convenablement afin qu'on
soit prêts à 100% pour cette
empoignade. Il nous reste que
quatre jours avant cet important rendez-vous et on ne

pense qu'à la réalisation d'un
bon résultat afin d'entamer la
phase des poules de la Ligue
des champions africaine avec
la plus belle des manières.

Beldjilali
et Chafaï
complètement
rétablis

Comment se présente pour
vous le match face à l'ESS ?

On affrontera le détenteur
du trophée de la dernière édition de l'épreuve et c'est sûr
que notre mission s'annonce
très difficile dans un périlleux
déplacement. Certes, on sera
mis à rude épreuve, mais on
n'a rien à craindre dans la
mesure où tous les moyens
sont réunis pour qu'on revienne de Sétif avec un résultat
probant. On est conscients de
la responsabilité qui nous
incombe et on fera tout pour
nous imposer face à nos
homologues sétifiens.

Parlons de vous, croyez-vous
que vous serez au top
physiquement face à l'ESS
quand on sait que vous
n'aviez pas pris part au
stage de Casa ?
C'est vrai, j'ai été contraint
de rater le stage d'intersaison
qui s'est déroulé à Casablanca,
mais n'oubliez pas que je me
suis bien préparé lors du stage
de l'équipe nationale. Ainsi, je
crois que je ne souffre pas
d'un manque flagrant sur le
volet physique comme cer-

Farouk Chafaï
et Kaddour
Beldjilali sont
complètement
rétablis de
leurs blessures
et se sont
entraînés le
plus
normalement
du monde avec
leurs
coéquipiers.
Ainsi, ils seront
d'attaque pour
le match face à
l'ESS.

tains le pensent. Je continuerai
à me donner à fond cette
semaine et si tout marche
comme prévu, je serai au top à
l'occasion du match face à
l'ESS.

Etes-vous prêt à tenir votre
place face à l'ESS ?

Je suis prêt à tenir ma place
et c'est à l'entraîneur d'en
décider. Je ne vous cache pas
que je souhaiterais vraiment
effectuer mon baptême du feu
à l'occasion de la grande rencontre de samedi.
A. S.

A 3 jours du match face à l'ESS
La concentration bat son plein
Comme prévu, c'est avant-hier
soir au stade Omar Hamadi de
Bologhine que les joueurs usmistes
ont repris le chemin des entraînements après le retour du Maroc où
ils ont effectué le stage de la préparation d'intersaison qui s'est étalé sur
une semaine. Les coéquipiers de
Beldjilali ont ainsi entamé la dernière ligne droite pour le match face à
l'ESS, à l'occasion de la première
journée de la phase des poules de la
Ligue des champions africaine, et
poursuivent la préparation en prévision de cet important rendez-vous
dans les meilleures conditions en
appliquant le programme que leur a
tracé le staff technique du club
convenablement. Le moins que l'on
puisse dire est que la concentration
pour le match face à l'ESS bat son
plein et les joueurs ne pensent qu'à
repartir de la capitale des hauts plateaux avec un résultat probant afin
de renouer avec la prestigieuse compétition continentale avec la plus
belle des manières. Il faut dire aussi
que les membres du staff technique,
en l'occurrence Zeghdoud, Meftah et
Hadj Adlane, ne cessent de motiver
Ferhat et consorts afin qu'ils puissent

réussir le périlleux déplacement de
Sétif. Reste à savoir si ces derniers
seront au niveau de toutes les
attentes en réalisant l'exploit aux
dépens du détendeur du trophée
lors de la dernière édition de l'épreuve.
L'effectif au grand
complet
Comme il fallait s'y attendre, tous les
joueurs usmistes se sont présentés à
la séance de la reprise sans avoir

ARRIVÉES

BENAYADA
MAZARI
MANSOURI

RETOUR DE PRET

? JOUEURS CONTACTÉS
AMADA
MEKKI
DARFALOU
AOUDIA

Aït Ouameur s'éloigne

Il faut sauver le
soldat ZERRARA

ARRIVÉES

9

On essaye Megatli à gauche

Ze Ondo toujours absent

www.competition.dz Mercredi 24 juin 2015

enregistré la moindre absence.
Andria Carolus, les internationaux
olympiques ainsi que la nouvelle
recrue, Hocine Benayada, ont tous
repris du service et se préparent le
plus normalement du monde avec
leurs coéquipiers en vue du match
face à l'ESS. Ce qui a soulagé le staff
technique du club, car la présence de
tous les joueurs permet de suivre le
programme du travail qu'il a tracé
dans les meilleures conditions possibles.
A. S.

Des soins
pour
Bouchema

Bien que tous
les joueurs se
soient
entraînés le
plus
normalement
du monde, un
seul joueur n'a
pas encore
repris le
chemin des
entraînements.
Il s'agit de
Nassim
Bouchema qui
n'est pas
encore rétabli
de sa méchante
blessure au
genou et
poursuit
toujours les
soins.
Rappelons que
le milieu de
terrain usmiste
est
officiellement
out pour
l'important
match de
samedi et
risque même de
rater le
prochain match
de la phase des
poules face à
El-Merreikh du
Soudan.
Aujourd'hui, du
biquotidien au
menu
Le staff
technique de
l'USMA a
programmé
deux séances
d'entraînement
pour
aujourd'hui. La
première se
déroulera avant
la rupture du
jeune, soit à
18h, tandis que
la deuxième
aura lieu en
nocturne à
partir de 23h.
A. S.

DÉPARTS

FEHAM
LAÏFAOUI
MERZOUKI

Alors qu'il n'a pas
encore engagé un
nouvel entraîneur

Haddad fera
confiance
au trio
intérimaire
face à l'ESS
Le nom du nouvel entraîneur de l'USMA continue de
faire l'actualité dans l'entourage
usmiste. En négociations avec
plusieurs entraîneurs depuis la
fin de la saison écoulée, le président Rebouh Haddad n'a pas
conclu avec aucun d'entre eux.
Ce qui a suscité beaucoup d'inquiétude pour les supporters
usmistes dans la mesure où leur
équipe se déplacera à Sétif pour
donner la répliquer à l'ESS sans
un entraîneur officiel. N'ayant
pas trouvé un accord avec les
différents techniciens sollicités
au profil souhaité, on croit
savoir, selon une source fiable,
que Haddad va renouveler sa
confiance au trio intérimaire
Zeghdoud-Meftah-Hadj Adlane
en lui confiant la tâche de diriger
l'important match de samedi. Il
faut dire que le boss usmiste
mise sur la riche expérience de
ce trio afin de mener l'équipe à
réaliser une bonne opération
samedi face au détendeur du
trophée lors de la dernière édition de l'épreuve. Aussi, et selon
notre source, Rebouh Haddad ne
veut pas se précipiter en engageant un nouvel entraîneur pour
ne pas tomber dans les mêmes
erreurs de la saison écoulée.
Ainsi, il veut prendre tout son
temps pour trouver l'entraîneur
d'envergure tant recherché, et
c'est donc Zeghdoud, Meftah et
Hadj Adlane qui poursuivront
leur mission à la tête de la barre
technique jusqu'à l'arrivée du
nouveau driver de la formation
de Soustara.
A. S.

Khoualed n’est pas
suspendu

Nous avons mentionné sur ces
mêmes colonnes que le défenseur
Nacereddine Khoualed est
suspendu à l'occasion du premier
match de la phase des poules de
la C1 pour cumul de cartons. La
direction de l'USMA, nous a
affirmé qu'il sera bel et bien
d'attaque pour l'important match
de samedi contre l’ESS. Nous
tenons à nous en excuser auprès
de nos chers lecteurs.

www.competition.dz Mercredi 24 juin 2015

8

RCR

USMH

Lundi c'était au tour de
Badis Lebbihi (25 ans) de
signer un contrat de deux
saisons. On vient donc de
recruter ce joueur pour
renforcer le compartiment
défensif avec aussi un certain
Bouguedah (24ans) venu d'un
club français de CFA qui s'est
lui aussi engagé pour deux
saisons. Ces deux émigrés

L'ossature du groupe
gardée intacte, pour
le moment
Même si la nouvelle
direction de l'USMH trouve
des difficultés à accomplir son
travail, il n'en demeure pas
moins que le fait d'avoir évité
le départ de certains joueurs
cadres est déjà un exploit. En
effet, après les Mazari,
Boumechera et Mebarki, la
liste des départs allait
s'alourdir jusqu'à cinq joueurs
et même plus. Les Amada, Aït
Ouameur et Boulakhoua
étaient tous les trois sur le
point de quitter le club avant
que la direction n'arrive à les
convaincre de rester. Le seul
joueur qui demeure sur le
starting-block n'est autre que
Mohamed-Amine Abid qui
tient à aller tenter une
expérience en Europe qui n'est,
toute fois, toujours pas
assurée.
Donc, dans l'ensemble, cette
équipe harrachie aura connu
un bon coup de neuf.
S. B.

PAR SOFIANE BOULAOUCHE

Khiat et de l'attaquant de
l'USC Demane.

découvrent l'ambiance de
l'USMH mais aussi celle du
football algérien depuis le
début de semaine puisqu'ils
ont entamé la préparation avec
le reste du groupe. Idem pour
les deux milieux de terrain
offensifs Ourehmane
Nasredine (23 ans) et Louh Si
Mohamed (23 ans) qui ont eu
du plaisir à commencer à
travailler avec leur nouveau

club. En plus du gardien de
but Zeghba Mustapha, la liste
des recrutés a atteint, cette
semaine, les sept joueurs avec
les deux attaquants
Benkhalfallah ramené du SA
Mohammedia et Meziani de
l'IS Tighenif.
Ladite liste devrait être
rallongée avec deux nouvelles
recrues très prochainement. Il
s'agit du joueur de la JSK

HANICHED : «Zeghba
est un bon gardien»
M'hamed Haniched
vient tout juste de faire son
retour dans le staff technique
de l'USMH. L'ancien-nouvel
entraîneur des gardiens de but
des seniors du club nous parle
dans cet entretien de son
bonheur d'avoir retrouvé son
équipe de toujours, il évoque
également la forme physique
du groupe en général et de
celle des portiers plus
particulièrement.

Quel effet cela vous fait de
retrouver l'USMH ?

Je suis très content de
retrouver l'USMH et surtout
de le faire dans un bon
moment, c'est-à-dire au tout
début de la préparation de
l'intersaison. Cela va me
permettre de bien me
concentrer sur mon travail.

Comment s'est passé ce
début ?

Normalement, il n'y a aucun
souci à mon niveau, puisque je
ne suis pas un étranger dans ce
club dont je connais
parfaitement bien tout
l'entourage. Donc tant mieux
pour moi, cela va jouer en ma
faveur et me facilitera
énormément ma tâche. J'ai
débuté mon travail d'une
manière ordinaire et on a déjà
effectué deux séances
d'entraînement en ce début de
semaine.

Comment vous avez trouvé
le groupe qui a connu
l'arrivée de plusieurs
nouveaux joueurs ?

L'ambiance est bonne et ça a
l'air de bien se passer entre les
joueurs qui se familiariseront
petit à petit. Normalement, les
nouveaux joueurs ne devraient
pas avoir des difficultés
d'adaptation. Lors de la
première séance
d'entraînement, ils n'étaient
accompagnés que de trois
anciens joueurs, et lors de la
seconde séance ça a été
différent puisque le groupe
était presque au grand complet
avec plus de 20 joueurs. Tout
le monde a repris et ça ira
encore beaucoup mieux d'ici le
week-end.

Quelles sont vos premières
impressions sur le nouveau
gardien de but ?

Zeghba est un bon gardien
que je connais bien avant sa
venue à l'USMH. Notre club
voulait le recruter l'année
passée. Abdelkader Iaïche,
l'ancien coach du club, tenait
beaucoup à l'avoir dans son
effectif, mais ça ne s'est pas
fait. Il a bien fait d'aller jouer
avec l'AB Merouana où il a eu
l'occasion d'avoir plus de
temps de jeu. Ceci est une
excellente chose pour l'USMH
dans la mesure où ce gardien
de but a acquis une certaine

expérience qui lui permettra
de jouer en première division.
Aussi, il ne perdra pas
beaucoup de temps à travailler
sa forme physique.

Qu'en est-il de Kara ?

A ce que je sache, il ne fait
plus partie de notre effectif
d'autant plus qu'il ne s'est pas
entraîné avec nous en début de
semaine. Sauf exception ou
changement de décision de la
direction, il ne sera très
probablement pas avec nous la
saison prochaine.

Êtes-vous inquiet pour la
forme de Limane et à un
degré moindre pour Belabès
qui n'ont joué que peu la
saison écoulée ?

A mon avis, le plus
important pour ces deux
gardiens de but est leur force
mentale. Limane et Belabès
sont très courageux et dévoués
dans l'accomplissement de leur
travail. Cela est capital pour
moi en tant que coach des
gardiens, ce qui va me
permettre de les remettre au
top de leur forme physique en
peu de temps. Toujours est-il
qu'on doit faire attention, on
ne doit pas les soumettre à une
intense charge de travail. On
va demander l'avis d'un
médecin.
S. B.

ZEGHBA
BENKHALFALLAH
LEBBIHI
OUREHMANE
BOUGUEDAH
LOUH
MEZIANI
? JOUEURS CONTACTÉS
KHIAT
METHAZEM
AKSOUS
BOUSSOF

Il s'est réuni avec
Mana hier

Boulakhoua
restera
à l'USMH

En fin de contrat
depuis le mois de juin,
Zinelabidine Boulakhoua
a dû attendre jusqu'à hier pour
pouvoir trouver un accord avec
la direction qui lui permettra
de renouveler son contrat avec
l'USMH. Le joueur s'est, en
effet, réuni avec Mana dans
l'après-midi d'hier. Les deux
hommes ont discuté sur les
modalités de la signature du
nouveau contrat qui était
étroitement liée à une
augmentation de salaire exigée
par le défenseur. Dans un
premier lieu, on a beaucoup
hésité à la lui accorder avant
qu'elle ne lui soit confirmée
hier à l'issue de ladite réunion.
Boulakhoua a ainsi donné son
accord de rester à l'USMH. Il
devait signer hier soir.
Ce latéral droit est donc le
second joueur cadre que la
direction harrachie vient de
s'assurer qu'il n'ira nulle part
ailleurs après Hamza Aït
Ouameur qui a lui aussi
accepté d'honorer son
engagement qui prendra fin au
mois de juin 2016. Le prochain
qu'on devra convaincre n'est
autre que le milieu de terrain
malgache Ibrahim Amada qui
est courtisé de toutes
parts cet été.

L'équipe a effectué sa seconde séance avant-hier

Le groupe au complet
Ils étaient une douzaine de
joueurs en plus à avoir rejoint la
seconde séance de travail, programmée par Boualem Charef dans la
soirée d'avant-hier. Ainsi donc, le
groupe était composé de 26 éléments lors de l'entraînement de
lundi soir alors qu'ils n'étaient que
14 dont trois anciens, dimanche soir.
C'est de bon augure pour cette équipe qui a entamé la préparation de la
prochaine saison plus tôt que tout le
reste des clubs de la Ligue 1 Mobilis.
Le coach a donc profité de cette
occasion pour s'adresser aux
joueurs. Après avoir souhaité la
bienvenue aux nouveaux éléments,
il a présenté le programme établi
pour le mois de Ramadhan mais
aussi celui qui suivra après.

Tel que nous l'avions mentionné
dans notre édition d'hier, les
Harrachis effectueront un stage au
début du mois de juillet ; à cet effet,
le staff technique a programmé trois
mini-regroupements de trois jours à
Ouled Fayet, entrecoupés de deux
jours de repos. Charef a voulu que
ce soit ainsi afin de mettre le groupe
dans l'ambiance du travail mais
aussi afin qu'il y ait plus de cohésion.
S. B.

Du bioquotidien hier

Les joueurs harrachis ont eu droit,
hier, à deux séances d'entraînement.
La première était programmée à 18h,
soit avant la rupture du jeûne. La
seconde séance a débuté, dans la
soirée, à 22h30.

ZAÏDI
DJERRAR

BENALI
ZEDDAM
AKROUR
ZÉ ONDO
NANA

DÉPARTS

BOUMECHERA
MAZARI
MEBARKI

ARRIVÉES

OM
CABBA

? JOUEURS CONTACTÉS

Avec le peu de moyens
financiers qu'ils ont à leur
disposition, les
responsables harrachis,
staff technique et
direction, font du mieux
qu'ils peuvent pour
construire la meilleure
équipe senior possible en
prévision de la saison
2015/2016. L'opération
recrutement est à 70%.
Elle devrait s’acheve dans
peu de temps.

ARRIVÉES

Mercredi 24 juin 2015

17

RECRUTEMENT :
El-Harrach passe
à la vitesse supérieure

www.competition.dz

Bouhenni nouveau président
De notre correspondant

B. BOUGUELMOUNA

Les événements se sont précipités dans
les coulisses du Rapid, puisque quelques heures
après la dissolution de la SSPA/RCR par son exPDG Boukhatem Ghoulemallah, dit Mellaha, à
cause des menace des frères Azzi de détruire le
club s’il ne marche pas avec eux, un nouveau
président est venu hier à la demande des frères
Azzi, en créant une société EURL/RCR. Il s’agit
de l’ex-président de l’équipe de Sendjess (Ligue 2
Amateur, groupe Ouest), Hakim Bouhenni.
Originaire de Chlef, Hakim Bouhenni a pris les
commandes du train du Rapid qui est rentré
dans un long tunnel sombre après que personne
n’ait voulu le prendre. Il travaille avec le bureau
du CSA depuis 5 ans à Relizane, il a accepté le
challenge de diriger le club dans sa première saison en Ligue 1 Mobilis. Hakim Bouhenni a commencé avec les frères Azzi l’opération recrutement et la prolongation des cadres de l’équipe le
soir même de la création de la société.
«Je suis venu pour aider le club»
Approché par nos soins, juste après la fin des

négociations avec les cadres qui ont renouvelé
leurs contrats respectifs avec le club, le nouveau PDG de la société EURL/RCR nous a
affirmé qu’il est venu au Rapid pour l’aider à
monter une équipe qui jouera les premiers rôles
dans le championnat de la Ligue 1 Mobilis.
«Même si je ne réside pas à Relizane, j’ai tout
mon travail ici. Je fais partie des plus grands
supporteurs de cette équipe. Je suis venu au
club pour l’aider à mettre le train du Rapid sur
les bons rails.»
«Le RCR est ma 2e équipe favorite»
Cet entrepreneur de la ville de Chlef confirme
son amour pour le Rapid en nous déclarant :
«Après mon équipe de Sendjess, le Rapid est le
deuxième club près de mon cœur. Alors quand
on m’a proposé de prendre les commandes du
club, j’ai accepté sans hésitation.»
«Les négociations avec 4 joueurs
sont en bonne voie»
L’ex-président de Sendjess nous a confirmé
que les négociations avec 4 ou 5 joueurs sont en
bonne voie. «Nous sommes un peu en retard,

c’est vrai, nous sommes en train de négocier
avec 4 ou 5 joueurs qui devront arriver à
Relizane aujourd’hui pour finaliser leurs
contrats respectifs avec le club.»
«Belatoui sera notre entraîneur»
Au sujet du staff technique, le nouveau P-DG
de la société EURL/RCR a affirmé que le coach
Omar Belatoui est maintenu à son poste d’entraîneur du club. «Pour l’instant, l’entraîneur
du club est Omar Belatoui. Nous avons parlé
avec lui, il sera aujourd’hui à Relizane pour
signer son contrat avec le RCR.»
«Les fans du Rapid sont les
meilleurs en Algérie»
Le nouveau driver du train du Rapid n’a pas
oublié de parler des Mina Boys qu’il considère
parmi les plus grands supporters du pays et ils
restent derrière leur équipe jusqu’au bout. «Je
tiens à signaler le rôle très important des fans
du club qui aiment leur équipe à la folie. Il faut
voir l’ambiance des Mina Boys dans les tribunes du stade Zougari où aucune équipe ne
peut gagner sur ce terrain.»
B. B.

Megherbi : «J’ai renouvelé
les yeux fermés»
Oui, effectivement j’ai rempilé
au RCR, et c’est avec un grand
plaisir que je ferai partie de l’effectif de ce club la saison prochaine, c’est un choix que j’ai fait les
yeux fermés, je suis très satisfait
et même très content.

ma tête, c’était déjà clair. Depuis
que j’ai parlé avec le président
Azzi et que je lui ai donné ma
parole, j’avais déjà tranché pour
le Rapid. Je rappellerai encore
une fois que j’ai reçu pas mal
d’offres très intéressantes, mais
j’ai refusé. Cela prouve mon attachement à ce club dont je porte
son maillot depuis plus de deux ans.

Mais franchement, qu’est-ce
qui a motivé votre décision ?

Donc, vous êtes satisfait de
l’accord conclu...

Vous avez officiellement
renouvelé votre contrat, un
commentaire…

Sans détour, je dirais que je me
sens tellement à l’aise que ce soit
à l’entraînement avec mes camarades ou avec la direction. Tout
marche à merveille pour moi
dans ce club.D’un autre côté, j’ai
choisi le Rapid pour l’objectif qui
convient à mes ambitions parce
que je suis un battant. Donc, je
suis là pour concrétiser ce que je
n’ai pas réussi auparavant.

Bien sûr, sinon pourquoi
renouveler. Pour vous dire franchement, de ce côté il n’y a
aucun problème et je n’ai jamais
eu de souci auparavant. La
direction ne laisse jamais la
place au doute, elle nous a toujours mis à l’aise. D’ailleurs, ce
sont ces raisons qui m’ont motivé pour renouveler au profit de
ce club pour deux autres saisons.

Mais à un moment donné,
vous hésitiez à renouveler,
pourquoi ?

Certains disent que le départ
de Benyellès vous a motivé
encore plus, le confirmezvous ?

Non, je n’ai jamais hésité, dans

Non, ce n’est pas vrai. Certes,
avec lui, je n’ai pas beaucoup
joué la dernière saison, mais il
m’a gardé toujours dans ses
plans en vue de la saison prochaine. Mon renouvellement au
RCR n’a aucun rapport avec le
départ du coach Benyellès à qui
on souhaite tous bonne chance
avec sa nouvelle équipe de
l’USMBA.

Avez-vous parlé avec la
direction des objectifs du
club la saison prochaine ?

Certes, le football n’est pas
une science exacte, nous
sommes un nouveau pensionnaire de la Ligue 1 Mobilis,
alors logiquement on essayera
de se maintenir parmi l’élite et
voir après. Les dirigeants affichent leur désir de jouer leurs
chances cette saison, sans pour
autant nous mettre la pression.
On compte faire de notre
mieux afin de réjouir nos fans.
B. B.

MOB
RCA
OM
ESS
ASO

DÉPARTS

MAÂMAR YOUCEF MOB
BENMOUSSA
BENACEUR
RAHOUI
OUELD TOUMI
BELTASSE
MASACRI
ATEK
NASRI
KHEIREDDINE
MERZOUGUI
MCA

9 joueurs
ont
renouvelé
leurs
contrats hier
Juste après la création de la
société EURL/RCR, le nouveau
boss du RCR, Hakim Bouhenni,
avec les frères Azzi, a donné rendez-vous après le ftour aux joueurs
de la saison dernière dont la direction a décidé de garder pour le
prochain exercice 2015-2016 au
complexe Belacel. Il s’agit du gardien de but Nadjib Meddah, des
deux arrières latéraux Karim
Meddahi et Rachid Benharoun, le
défenseur axial Mohamed
Magherbi, le dynamo de l’équipe
Youcef Zakaria, le milieu de terrain
Réda Rabhi, le capitaine de l’équipe Tayeb Berramla et les trois attaquants Hichem Benmghit, Ishak
Bouda et Hichem Mokhtari. Les
neuf joueurs ont trouvé un accord
définitif ave la direction de
Bouhenni et ils ont paraphé leur contrat chacun
avec le Rapid pour les
deux prochaines saisons.

Avance
de
2 mois
de
salaire
Les joueurs, qui ont
renouvelé officiellement
leurs contrats avec le
club, ont reçu un chèque
d’avance pour deux
mois de salaire pour
chacun, ce qui a irrité les
joueurs du club, eux qui
voulaient avoir au
moins une avance de
trois mois. Mais la direction de Bouhenni et les
frères Azzi les ont persuadés de prendre deux
mois seulement.
B. B.

18

www.competition.dz

Mercredi 24 juin 2015

PUBLICITÉ

www.competition.dz Mercredi 24 juin 2015

MCA

Il arrivera aujourd'hui à 14h

BOUDERBAL signera
ce soir ou jamais
Sauf retournement
de dernière minute,
le Franco-Algérien
signera aujourd'hui
son contrat de deux
ans avec le
Mouloudia
d'Alger.

que Bouderbal est plus proche
du MCA que du CSC qu'il lui a
proposé un salaire de 15000 €.

Raïssi et les
membres de la cellule
de recrutement vont le
rencontrer dans
la soirée
C'est après le f'tour que Rafik
Bouderbal rencontrera les
dirigeants du MCA pour parler
surtout du volet financier. Il faut
signaler que Bouderbal avait fait
sa première proposition de 16
000 € et, selon une source digne
de foi, nous avons appris que les
dirigeants du club veulent lui
faire une proposition égale à
celle du CSC pour le pousser à
signer son contrat et sera ainsi la
6e recrue lors de ce mercato
estival.

PAR M. ZERROUKI

Compétition / PUB

ANEP 332 515 du 24/6/2015

Compétition / PUB

ANEP 332 382 du 24/6/2015

Rafik Bouderbal
est attendu cet après-midi
à 14h à Alger pour
entamer les négociations
avec les responsables du
club sur son transfert au
MCA.
L'ancien joueur du RCA
était très intéressé de
porter les couleurs du Mouloudia,
surtout que Kacem et Mokdad
l'ont convaincu pour porter les
couleurs du doyen des clubs
algériens.
Pour rappel, Bouderbal était
attendu mardi à Alger, mais
comme les places n'étaient pas
disponibles sur le vol de Lyon
vers à Alger, Bouderbal a reporté
sa venue pour aujourd'hui à partir
de 14h. Une fois qu'il sera arrivé,
il rejoindra chambre à l'hôtel et si
tout va bien, c'est dans la soirée
qu'il négociera son transfert et si
les deux parties arrivent à trouver
un accord sur le plan financier,
Bouderbal paraphera un contrat
avec le Doyen.
JSK, CSC, CRB et RCA
le veulent aussi
Par ailleurs, plusieurs clubs sont
sur les traces de Rafik Bouderbal
qui a épaté tout le monde lors de
la première phase du
championnat de la saison écoulée,
et c'est d'ailleurs pour cette raison
que les responsables de certains

clubs l'ont contacté. Le premier
club, qui a pris attache avec
Bouderbal, c'est la JSK. Les
dirigeants de ce club lui ont
proposé un salaire de 10 000 €,
mais Bouderbal a refusé cette
proposition surtout qu'il avait une
offre d'un club grec de 13 000 €.
Le RCA avait fait sa proposition
avec un salaire de 9000 €, mais
Bouderbal ne veut en aucun cas
revenir à l'Arba après les
moments difficiles qu'il a vécus la
saison écoulée. L'autre
proposition vient du CRB qui a
fait une proposition de 12 000 €.

Le CSC veut le chiper
pour 15 000 €
D'un autre côté, nous avons
appris d'une source proche du
joueur que la meilleure offre
vient cette fois du CSC, les
responsables de ce club lui ont
proposé un salaire de 15 000 €.
Rafik Bouderbal, qui est connu
pour son sérieux et sa bonne
éducation, a fait savoir aux gars
du CSC qu'il donne la priorité
au Mouloudia. "C'est au
Mouloudia que je veux jouer, car
je sais que dans ce club je vais
éclater incha Allah." Ce qui fait

Bouderbal : «Si tout va
bien, ce soir je signerai
au MCA»
Contacté par nos soins, Rafik
Bouderbal semble décidé plus
que jamais à signer son contrat
avec le MCA et dira dans ce sens
: "Je viens tout juste d'informer
le DG du MCA Rafik Hadj
Ahmed pour la date de mon
arrivée qui est demain
vers les coups de 14h, et si
on arrive à trouver un terrain
d'entente, il est clair que je
signerai dans la soirée de
demain incha Allah. Je ne vous
cache pas que j'ai donné la
priorité au Mouloudia surtout
après tout le bien que j'ai
entendu sur ce club et incha
Allah je jouerai devant les
Chnaoua et je leur promets une
chose, si je signe au MCA, ils
vont se régaler avec moi incha
Allah", nous dira Bouderbal.
Ainsi donc, c'est ce soir qu'on
saura si Bouderbal sera
Mouloudéen ou non après sa
rencontre avec les dirigeants du
vieux club de la capitale.
M. Z.

Il est le meilleur buteur du championnat camerounais avec 11 buts en 16 matchs

Le Mouloudia veut Kemajou Junior
Les dirigeants du club
phare de la capitale sont
sur les traces du meilleur
buteur du championnat du
Cameroun Kemajou
Junior qui pourrait être
l'oiseau rare que veulent
les responsables du MCA
et le staff technique.

Compétition / PUB

ANEP 332 394 du 24/6/2015

Compétition / PUB

ANEP 332 389 du 24/6/2015

Il est le meilleur
buteur du championnat
camerounais. Il a marqué 9 buts
lors de la phase aller et a ajouté
deux buts dans les deux
premiers matchs de la phase

retour. Agé de 20 ans, Junior a
un grand gabarit avec 1m93 et
un poids de 78 kg. Il est aussi
international espoir où il est un
titulaire indiscutable et où il a
réussi à marquer beaucoup de
buts que ce soit chez l'EN junior
ou en espoir. Il faut signaler
que Kemajou évolue dans le
club de Botafogo de Douala.
Selon une source digne de
foi, nous avons appris que le
staff technique du MCA a
visionné la vidéo du
Camerounais au début de la
semaine passée et a même
donné son accord pour son
recrutement en informant les
dirigeants du club hier.

Par ailleurs, le seul hic dans ce
transfert, c'est que le joueur est
sous contrat, puisque le
championnat camerounais n'a
pas encore pris fin puisqu'il est
dans sa phase retour. Ce qui fait
que les Mouloudéen, s'ils
veulent s'attacher les services
de ce joueur, doivent racheter
son contrat de son club.
Une chose est sûre, pour
s'attacher les services d'un bon
avant-centre qui marque des
buts, la direction du vieux club
algérois doit casser sa tirelire
pour exaucer le vœu du staff
technique qui veut un avantcentre de grande taille et de
bonne qualité.
M. Z.

7

ARRIVÉES

DEMOU
MERZOUGUI
BOUHENNA
MOKDAD
MATIJAS

? JOUEURS CONTACTÉS
MEKKI
AOUDIA
BOUDERBAL
KACEM
BELGUASSEMI

DÉPARTS

BERCHICHE
AKSAS
GHERBI
DJALLIT
YACHIR
HIKEM
KHADIR
OUALI
DJEMILI
MENDOUGA

Valdo
mardi à Alger

L'entraîneur adjoint du
Mouloudia, Valdo Candido, sera
à Alger mardi prochain pour
commencer la préparation de la
nouvelle saison avec les
dirigeants du club phare de la
capitale.

Artur Jorge et
le reste du staff le
3 juillet à Alger

Pour l'entraîneur Artur Jorge et
le reste du staff, Raoul Aguas,
Nelson Camera et Luis Felipe
Matos, les quatre vont arriver
à Alger le 3 juillet prochain
pour entamer la préparation de
la nouvelle saison, même si les
techniciens portugais ont
établi leur programme avant de
quitter Alger pour aller en
vacances.

Le DTS portugais
arrivera le 3 juillet

Après que les membres du CA
ont pris la décision de remercier
Boualem Laroum, nous avons
appris d'une source sûre que le
successeur de Boualem Laroum
au poste de DTS est un
technicien portugais qui se sera
présenté au grand public du
Mouloudia après la prochaine
réunion du Conseil
d'administration prévue avant la
fin de cette semaine. Selon
notre source, nous avons appris
aussi que le DTS débarquera à
Alger avec le staff technique à
sa tête Artur Jorge qui est
derrière la venue de ce
technicien après que les
dirigeants du club lui ont
demandé de leur trouver un
technicien de renom pour
travailler avec les jeunes
catégories. Ainsi donc, c'est une
nouvelle ère qui commence chez
les jeunes du Mouloudia avec ce
technicien qui a travaillé dans
les meilleurs clubs du monde, à
l'instar de Benfica, la Juventus
et Manchester United.
M. Z.

www.competition.dz Mercredi 24 juin 2015

LIGUE 1 MOBILIS

6

USMB

MEGHNI, la 6 recrue du MCA
e

Hier, en début de soirée, les membres du CA ont donné leur accord pour
le recrutement de Meghni. Ce dernier touchera un salaire de 18 000 euros
et en cas de blessure, son contrat sera résilié sur le champ.
Meghni, mais sous certaines
conditions : une visite
médicale et une clause dans
son contrat qui rend le
contrat caduc dans le cas ou
le joueur rechute ou
contracte une blessure
grave. Une façon d'assurer
l'intérêt du club. Le joueur a

RAÏSSI :

accepté toutes les
conditions et espère bien
sûr qu'avec le Mouloudia
d'Alger, Mourad Meghni
retrouvera ses sensations
pour partager des moments
de joie avec les Chnaoua.
Ainsi, pour 18 000 euros, une
visite médicale approfondie

De notre correspondant
AMINE DJAAFAR

et une clause dans son
contrat qui assure l'intérêt
du Mouloudia d'Alger afin
que ce recrutement ne soit
pas un flop. Donc, il ne reste
que la signature qui se fera
très prochainement lorsque
Mourad Meghni arrivera à
Alger.

Le président du Mouloudia d'Alger, Abdelkrim Raïssi, assure
qu'avec la cellule de recrutement, les dirigeants prennent
tout leur temps pour dénicher des joueurs de qualité et que
tout se déroule dans dans les meilleures conditions.

«On veut prendre le temps

qu'il faut pour chercher la perle rare»
PAR AMINA Z.
On a contacté le président du
Mouloudia d'Alger, Abdelkrim Raïssi,
pour discuter avec lui des points
sensibles qui touchent le MCA, à
commencer par celui du recrutement
qui intéresse au plus haut point les
Chnaoua. Depuis la signature de
Matijas, aucun joueur n'a signé et dans
ce sens, le président rassure : "On a
plusieurs CV et plusieurs pistes qu'on
est en train de suivre. On veut prendre
le temps qu'il faut pour chercher la
perle rare, on ne veut pas se précipiter,
on veut s'assurer les services de
joueurs qui seront capables d'apporter
le plus attendu à l'équipe."
Effectivement, plusieurs noms de
joueurs contactés ou proposés, mais il
n'y a rien de nouveau jusque-là.
«Avant d'entamer les
pourparlers avec le Ahly, on
va consulter Raouraoua»
L'un des dossiers chauds qui restent
ouverts, c'est celui du contact avec

PENSÉE

C'est à la fleur de l'âge, 42 ans, le 29
juin 2014, que nous a quittés à
jamais notre frère et ami Hakim
Afroune.
En ce douloureux souvenir, sa
maman et ses amis demandent à
tous ceux qui l'ont connu et aimé
d'avoir une pieuse pensée à sa
mémoire, et de prier Dieu le ToutPuissant de lui accorder Sa Sainte
Miséricorde et de l'accueillir en Son
Vaste Paradis Incha Allah.
Nous ne t'oublierons jamais, toi le
plus fervent supporter du MCA, tu
resteras gravé dans notre cœur jusqu'à l'éternité.

Salaheddine Saïd. Le président
mouloudéen précise : "Effectivement,
on s'intéresse à Salaheddine Saïd qui
est un joueur de qualité capable
d'apporter un plus à l'équipe. Mais il
reste du chemin à faire avant de
concrétiser avec le joueur. Donc, on
verra ce que cette piste nous réserve."
Le joueur est lié aux Egyptiens, et il
va falloir que le MCA négocie avec
les responsables du Ahly, le
président Raïssi répond : "Avant
d'entamer les pourparlers avec le
Ahly, on va consulter Raouraoua."
Ce qui est certain, c'est que
Salaheddine qui a joué
hier un match va
discuter avec sa
direction aujourd'hui
pour parler de ce
contact avec les
Algériens du MCA.
A suivre.

membres du CA. On va discuter et
voir les vidéos de ce joueur avant de
trancher. Tout cela pour vous dire
qu'on n'a rien encore décidé
concernant le recrutement de Mekki."
En fait, les Mouloudéens comptent
enquêter sur le joueur et voir ce qu'il
peut apporter à l'équipe et s'il
correspond au profil recherché
par les Mouloudéens.

«J'ai
contacté
Mekki, mais…»
Le second dossier qui
est ouvert et qui suscite
l'intérêt des fans, c'est le
contact avec Mekki. Le
président Raïssi dira : "Je
confirme qui j'ai appelé
Mekki, mais avant je vais
discuter avec la cellule de
recrutement, composée
comme vous le savez de moi,
de Hadj Ahmed et certains

«On attendra Aoudia
jusqu'à la fin de la
semaine»
Les Mouloudéens qui suivent
de près cette affaire
Aoudia qui va revenir
prochainement si,
bien sûr, son club de
Frankfurt accepte
l'option du prêt. Ce
qui est sûr, c'est que
pour le président
Raissi, "on attendra
Aoudia jusqu'à la
fin de la semaine,
après le dossier
sera clos". Le
président explique
pourquoi : "On ne
peut pas payer 800
000 euros, et donc
pas besoin de perdre
du temps inutilement."
Ainsi, ce jeudi au plus
tard vendredi l'affaire
Aoudia connaîtra sa fin,
ou ce sera le meilleur coup

qu'a fait le MCA cet été, ou les
Allemands refuseront le prêt pour
Aoudia.
«Concernant Meghni, il a eu
une blessure méchante, qui
mérite réflexion»
Alors que tout le monde attendait
Meghni aujourd'hui, puisqu'il a été
annoncé à Alger pour négocier avec
les Mouloudéens, le président Raïssi
assure que le MCA n'a pas encore
tranché le concernant : "En toute
sincérité, on hésite concernant le
recrutement de Meghni. Car il a eu
une blessure méchante, qui mérite
réflexion et surtout de peser le pour et
le contre avant de trancher." Ainsi, le
président n'est pas emballé par le
recrutement de Meghni.

Un club
de première
division pour
le premier
match en
Pologne
Après l'Aïd, le
Doyen ira
parfaire sa
préparation en
Pologne où trois
matches
amicaux sont
déjà
programmés. On
apprend que le
premier serait
un club de
première
division dont
l'identité n'est
pas encore
connue pour le
moment ; on en
saura plus dans
les prochains
jours.

«On officialisera avec Farhi
sous peu»
Avant de clore son intervention, on a
discuté avec le président mouloudéen
du nouveau manager général du
MCA : "Il faut savoir que j'ai discuté
dernièrement avec Farhi qui m'a
donné son accord de principe. Les
membres du conseil d'administration
sont au courant et donc on officialisera
avec Farhi avant la reprise des
entraînements afin de le présenter."
Farhi sera le nouveau manager
général du Mouloudia d'Alger et
entamera ses fonctions en même
temps que les Vert et Rouge.
A. Z.

Les 10 milliards attendus
dans les prochaines heures
La direction du Mouloudia d'Alger attend
avec impatience que les caisses soient
renflouées afin de régulariser tout le
monde et surtout les nouvelles recrues
qui ne vont certainement pas signer leur
demande de licence sans être payées.
Sonatrach compte débloquer dans les
prochaines heures 10 milliards pour que
le Doyen ne souffre plus de problème
d'argent.

Comme tout le monde le sait, les
nouvelles recrues avaient signé leur
contrat sans toucher un centime, car les
caisses du club sont vides. Les joueurs
ont eu des assurances qu'ils auront leur
dû bien sûr. La direction du MCA est
consciente que sans argent, le Doyen ne
pourra pas qualifier ses joueurs et qu'il
faut les payer. Sans oublier que les
cadres qui n'ont pas touché eux non plus

leur argent voudront être régularisés.
Ainsi pour payer tout ce monde, Les
dirigeants ont eu la confirmation de la
part de Sonatrach qu'ils recevront leur
argent dans les prochaines heures, ce
qui va leur permettre non seulement de
payer, mais aussi de gérer les
préparatifs des stages de Tlemcen et de
la Pologne.
A. Z.

L'entraîneur de l'USMB, Djamel
Benchadli, a choisi d'effectuer son stage
de préparation au centre d'Aïn
Témouchent. Les joueurs, surtout les
plus anciens ne sont pas d'accord et
appréhendent surtout la restauration et
l'hébergement. C'est pour cette raison
que les cadres de cette équipe ont
contesté ce choix qui arrange en premier lieu l'entraîneur Benchadli, qui
pourra rejoindre son domicile à Oran
après les entraînements et même
rompre le jeûne chez lui contrairement
aux joueurs qui seront obligés de galérer dans ce lieu de préparation d'autant
que le propriétaire de l'hôtel a fait
savoir à la direction de l'USMB qu'il ne
prendra pas en charge ni le ftour ni le
shour.
L'équipe a vécu le même
scénario la saison passée
La formation de la ville des Roses a
vécu le même scénario les précédentes
saisons, un scénario cauchemardesque
à Aïn Témouchent même, où elle a eu
du mal à trouver du un restaurant
propre. En tout cas, le choix d'Aïn
Témouchent n'est pas du tout judicieux.
Pourquoi Benchadli n'a-t-il
pas opté pour Blida ?
Le nouvel entraîneur de l'USMB,
Djamel Benchadli, a insisté pour que le

stage de préparation se déroule à Aïn
Témouchent alors que le complexe du
stade Tchaker aurait pu servir de lieu
de préparation pour cette équipe blidéenne. Le prédécesseur de Benchadli,
à savoir Kamel Mouassa, a bien opté
pour ce site au début de la précédente
saison et il a gagné son pari. Ainsi, le
déroulement de la préparation au complexe Mustapha Tchaker pourrait être
bénéfique pour l'équipe blidéenne et
permettre aux joueurs de se concentrer
sur la préparation et non pas sur la restauration et autres.
A. D.

Le Brésilien sème le doute
Le joueur brésilien contacté par la
direction pour renforcer le milieu de
terrain et surtout pour aider ses
coéquipiers dans l'animation du jeu
sème le doute dans le milieu blidéen,
surtout chez les fans qui ne cessent
de se poser des questions à son sujet.
Les supporters blidéens se demandent
pourquoi un bon joueur brésilien, qui a
du talent et les qualités qu'il faut, n'a
pas opté pour une grande équipe en
Europe ou bien dans l'un des clubs du
pays de Golfe. En effet, Bernardo
devrait venir à Blida au début de la
prochaine semaine pour faire les
tests et c'est à partir de là que l'entraîneur Benchadli pourra découvrir
son niveau au cours des matchs amicaux. L'ancien entraîneur de l'ASMO
doit donner plusieurs chances au

Brésilien pour le mettre sous la loupe
et surtout pour tirer des conclusions
quant à son avenir avec les gars de la
tunique vert et blanc.

Il n'a pas joué
pendant 6 mois

Le brésilien Bernardo n'a pas joué
pendant six mois. Cet argument sera
une arme à double tranchant pour
l'entraîneur Benchadli. Avant de lui
faire signer un contrat, Douiden doit
poser ses conditions quant au rendement du joueur en question. Les
agents de joueurs qui connaissent
bien Bernardo nous ont fait savoir
qu'il a du talent, mais qu'il aura besoin
de temps pour s'intégrer et surtout
pour faire parler de lui.

Djamel Benchadli,
l'ancien entraîneur de
l'ASMO est toujours
muet et a décidé
d'éviter la presse
locale, et ce, pour
faire ce qu'il veut.
Cet entraîneur refait
le même coup qu'à
Oran avec les médias
locaux. En tout cas,
la vision de Benchadli
n'est pas juste, il
n'est pas conscient
de la pression qui
l'attend à Blida. Les
matchs de la saison
prochaine et le comportement des supporters blidéens
dévoileront la face
cachée de l'USMB.

Douidène
néglige
le poste
de latéral
gauche

Le manager général
par intérim,
Mohamed Douidène,
a totalement négligé
le poste de latéral
gauche et n'a pas
voulu enrôler un
autre joueur dans ce
poste. Douiden donne
la priorité aux attaquants, mais il ne
sait pas que le
moindre faux calcul
pourrait lui coûter
cher.

ARRIVÉES

MESFAR
LAÏFAOUI
DJADANE
HICHEM CHERIF

? JOUEURS CONTACTÉS
DJEDIAT
BERNARDO
BANSEY

Après moult hésitations
concernant le recrutement
de Mourad Meghni, voilà que
tout est devenu plus clair et
l'ex-international Algérien va
être la sixième recrue du
Mouloudia d'Alger, puisque
les membres du CA se sont
entendus sur recrutement de

Le lieu du stage ne
fait pas l'unanimité

Mercredi 24 juin 2015

19

Les deux parties se sont entendues sur un salaire de 18 000 euros

L'ancien
entraîneur
de l'ASMO
toujours
muet

www.competition.dz

DÉPARTS

BELABDI
OUNES HAMZA
OUNES RAMZI
ZEMMOUCHI
BELHADJ
SAYAH
BELAKHDAR

Zidane repêché,
Belabdi libéré
Le nouvel entraîneur de la formation de la
ville des Roses est en train d'avantager
les joueurs de l'Ouest par apport à ceux
du Centre et de l'Est. La preuve est que ce
dernier a décidé de libérer le jeune milieu
de terrain offensif Belabdi et a repêché le
stoppeur Zidane. Ce choix a fait des
mécontents à Blida et provoquera la colère des supporters, surtout que ce joueur a
du talent et a contribué à l'accession de
son équipe aussi bien au milieu du terrain
qu'avec les buts qu'il a inscrits tout au
long de la saison.

LIGUE 2 MOBILIS
CABBA

MCEE

Pourquoi Bira
a-t-il attendu le
22 juin pour
signer au NAHD ?
De notre correspondant
LARBI BABOUCHE
Bien qu’il ait rompu avec le CABBA
depuis un moment, Abdelkrim Bira n’a signé
au NAHD que le 22 du mois en cours.
Pourquoi a-t-il attendu tout ce temps pour
résilier son contrat avec le CABBA ? «La
réponse est toute simple, réplique Boudjelal,
qui explique que le coach devait
normalement couper court avec notre équipe
le 7 juin, mais parce qu’il tenait à inclure le
congé de 15 jours dans sa rémunération, il a
prolongé le suspense avec l’administration
du NAHD jusqu’au 22 juin.» Autrement dit,
«Bira veut être payé sur une période qu’il a
passée ailleurs, mieux encore, sur des jours
au cours desquels il était le coach des
Husseindéens», enchaîne Boudjelal.
Théoriquement, en bon calculateur ou plutôt
en mauvais calculateur, Bira ne sera
rémunéré ni sur le dernier mois ni sur le
congé, déclare un membre influent du CA,
car il a failli à son engagement.
L. B.

Belkheir convaincu de son choix

L’ex-latéral gauche de l’USMH, en l’occurrence
Belkheir, avait déclaré être entièrement convaincu
de son choix d’adhérer au CABBA. Du côté de
Boudjelal, on apprend que tous les détails ont été
réglés avec le transfuge de l’USMH de façon à ce
que l’accord soit mutuel et sans aucun pépin.

 En amical : sélection égyptienne des sourds-muets 0 – MCEE 4

L’administration a
versé les salaires
de 13 joueurs

Treize joueurs, c’est-à-dire
tous les éléments reconduits
qui constituent l’ossature de
l’équipe de l’an passé, ont
perçu au moins deux mois de
salaire, informe le président
du CA qui en procédant de la
sorte, a su garder les éléments auxquels il tenait.

Les entraîneurs
et les employés
rémunérés

Parallèlement, tous les
entraîneurs y compris ceux
des jeunes catégories, ont été
payés, informe le président
qui ajoute que même les
petits employés ont touché
une partie de leurs salaires.
Autant en conclure que la
subvention de la wilaya a permis au CABBA de respirer et la
saison peut commencer pour
les poulains de Khezzar.

Khezzar
et les 3 recrues
aujourd’hui à Bordj

El-Hadi Khezzar et les trois
nouvelles recrues du CABBA,
Boussouf, Djabou et Belkheir
seront aujourd’hui à Bordj
Bou-Arréridj où ils seront
reçus par Boudjelal et Senouci
pour signer officiellement
leurs contrats et toucher leur

Un bon test d’évaluation
De notre correspondant
AMAR T.
Dominatrice d’un bout à
l’autre, l’équipe eulmie, malgré
de nombreuses absences, a pris le
dessus lundi soir dans un match
amical au Caire face à la sélection
égyptienne des sourds-muets (40). Sérieux et appliqués, les
hommes de Hadjar n’ont pas eu

L’absence
de certains
éléments
inquiète
Hadjar, qui continue à préparer son
équipe en prévision du match des
poules face au Merrkih, ne cache
pas ses inquiétudes quant à l’absence de certains joueurs clés de l’équipe. Il faut savoir, en effet, que son
groupe va se retrouver sans beaucoup de défenseurs, à l’image de
Maïza et Oussalah suspendus, et
Zeghidi blessé, ainsi que le
Camerounais Tam Bang, retenu dans
son pays au moment où le cas de
Dehouche et Korichi n’est pas encore
clair. Le MCEE va se retrouver sans
défense. Hadjar doit tout de même
parer à cette défection comme il l’a
fait lors du match amical où il avait
aligné Bouzama et Naâmane aux
postes de Maïza et Zeghidi dans
l’axe. C’est vrai que les deux remplaçants préfèrent jouer comme latéraux, mais ils ont déjà évolué dans
ce poste.

de difficultés pour s’imposer face
à des adversaires courageux mais
quelque peu limités. Benamor,
l’attaquant eulmI n’a pas dû
attendre longtemps pour se
mettre en évidence en marquant
le premier but qui sera suivi d’un
hat-trick de Derrardja. Les Eulmis
n’ont eu besoin que de vingt
minutes pour plier le match
quelques jours avant le rendez-

vous officiel contre El-Merrikh
qui constituera, cependant, une
autre paire de manches.
On a hâte d’être à vendredi
pour une sérieuse confrontation.
Ce sera sûrement plus compliqué
face à cette équipe soudanaise.
Espérons que nos représentants
imitent le parcours de la phase
qualificative aux poules.
A. T.

Harket : «Je suis
seul responsable
du recrutement»
Le président intérimaire du club tient à apporter quelques éclaircissements concernant le mouvement des joueurs durant le mercato
et surtout à propos des décisions à prendre. Il fera la précision suivante : «J’assure les fonctions de président et c’est moi qui prendrai
les décisions dans le recrutement. J’ai entendu dire que certains
membres dont je taira les noms, s’ingèrent dans des affaires qui ne le
concernent pas.»

Chenihi rejoint le lieu
du stage
Il devait arriver avant le départ de l’équipe au Soudan prévu deux
jours avant le match. Il sera accompagné du président Harkat qui a
décidé de ramener avec lui le joueur sur les lieux du stage qui se
déroule au Caire depuis vendredi dernier. Chenihi rejoindra le groupe
aujourd’hui alors que Tam Bang et Mbingui qui sont toujours retenus
dans leur pays, ne participeront pas au match le 26 juin contre ElMerrikh et leur retour au pays est attendu le jour d’après pour probablement jouer le match suivant contre l’ESS prévu entre le 10 et 12
juillet prochain.

20

www.competition.dz

Mercredi 24 juin 2015

PUBLICITÉ

JSK

www.competition.dz Mercredi 24 juin 2015

5

Le joueur avait même enregistré son bagage avant d'annuler son voyage

Qui a fait avorter le transfert
de Banou Diawara ?
Coup de théâtre hier à la JSK, alors que tout le monde attendait
l'arrivée de l'attaquant Banou Diawarra tôt le matin, ce dernier
n'a pas pris le vol Ouagadougou-Alger de lundi à 23h.

Pourtant, la direction du club
phare du Djurdjura avait tout réglé avec
l'agent du joueur, les responsables de la
formation kabyle avaient même envoyé
un billet d'avion au joueur burkinabé.
Ce dernier, qui s'est présenté lundi en
fin de journée à l'aéroport international
d'Ouagadougou, a même fait l'enregistrement de son bagage avant d'annuler
son voyage à Alger à la dernière minute. Selon une source crédible, c'est le
père du joueur qui s'est déplacé en personne à l'aéroport pour empêcher son
fils de prendre le vol à destination
d'Alger. Selon la même source, ce sont
les responsables du club où jouait
Banou Diawarra qui ont fait une grosse
pression sur le père du joueur pour que

Compétition / PUB

ANEP 332 424 du 24/6/2015

Takerboucht
viendra
signer
vendredi

Takerboucht
viendra
signer
vendredi
Nous avons
appris que
le joueur
émigré
Yassine
Takerboucht
s’est mis
d’accord
avec les
dirigeants
de la JSK
pour
s’engager
avec le club
kabyle. Il
viendra
vendredi à
Tizi Ouzou
pour signer
son contrat.

présenté à l'aéroport lundi soir»
Le manager général de la
JSK, qu'on a joint hier aprèsmidi au téléphone, n'arrivait
pas à comprendre
pourquoi Banou Diawara
n'a pas fait le voyage hier
en Algérie alors que tout
le monde attendait son
arrivée. "On attendait
tous l'arrivée de
Banou hier, il était
même présent
lundi au début de
la nuit à
l'aéroport de
Ouagadougou, il
devait prendre
le vol à
destination
d'Alger de
23h, mais à
la dernière
minute il a
annulé son
voyage. Je
ne

Condoléances

ANEP 332 437 du 24/6/2015

Compétition / PUB

ANEP 332 434 du 24/6/2015

ont réglé tous les détails de ce transfert,
il ne restait que la signature du contrat
pour officialiser la venue de Diawarra à
la JSK. Les responsables du club kabyle
n'ont pas hésité même à pointer du
doigt quelques parties qui, selon eux,
sont derrière l'avortement de ce transfert. "On est persuadés que des appels
d'Alger ont fait tomber à l'eau ce transfert, c'est clair, certaines personnes sont
en train de faire le maximum pour casser le club", nous dira hier après-midi
un dirigeant des Canaris. Une chose est
sûre, Diawara ne s'est pas déplacé hier à
Alger, à la JSK, on cherche avec grand
sérieux les raisons qui ont poussé le
joueur à changer d'avis et les personnes
qui ont capoté ce transfert.
A. H.

DOUDANE
:
«Pourtant, le joueur s'est

comprends

Compétition / PUB

ce dernier ne se déplace pas à Alger et
pour qu'il ne signe pas à la JSK. Les responsables du Racing Club de Bobo
Dioulasso ont reçu, ces derniers jours,
des offres très alléchantes émanant
d'Europe, pour cette raison, ils ont tout
fait pour que le joueur ne signe pas à la
JSK. Les dirigeants de la formation burkinabaise où jouait Banou Diawarra
veulent transférer leur joueur en
Europe, pour cette raison ils ont fait le
maximum pour empêcher l'attaquant
international burkinabé de signer dans
le club cher à Mohand-Cherif Hannachi.
De leur côté, les responsables de la formation kabyle n'ont rien compris à ce
changement de décision du joueur,
selon eux, Banou Diawarra et son agent

Profondément touchés
par le décès de MohLounès Madiou, ancien
SG et président de la
JSK, les responsables
de la formation du
Djurdjura, à leur tête le
président Hannachi, et
le manager général,
Doudane, présentent à
la famille de défunt
leurs sincères
condoléances. A Dieu
nous appartenons et à
Lui nous retournons.

rien, surtout que le joueur a
même enregistré son bagage, les
responsables de son club ont
fait une grosse pression sur
la famille du joueur pour
qu'il ne signe pas à la JSK.
Je pense qu'ils ont reçu
plusieurs offres et veulent
faire dans la surenchère."
«Pour moi,
c'est une piste
écartée»
Concernant les
démarches que
les responsables
kabyles
comptaient faire
après la décision
de Diawara d'annuler
son voyage pour
Alger, le manager
général des Canaris
explique : "On ne
fera aucune
démarche, on va tout
simplement écarter
cette piste, à la JSK

on n'est pas habitués à courir
derrière les joueurs. Nous, on
a fait le nécessaire, on a même
envoyé un billet d'avion au
joueur, pourquoi il ne s'est pas
déplacé ? C'est son problème,
moi je ne vais pas l'attendre de
toute façon. Certes, c'est un
bon attaquant, on a fait le
maximum pour le faire signer,
mais on ne va pas quand
même pas le supplier pour
qu'il signe à la JSK."
«On est sur d'autres
pistes, on a des
solutions de rechange»
Selon le manager général
des Jaune et Vert, la direction
du club kabyle est sur
plusieurs pistes de joueurs
africains : "Banou n'est pas
venu, ce n'est pas la fin du
monde, on est sur plusieurs
pistes de joueurs africains, on
a beaucoup travaillé ces
derniers jours sur plusieurs
dossiers, on a même pris nos

précautions en préparant des
solutions de rechange. On va
accélérer les choses dans les
prochaines heures, un
attaquant africain sera à Tizi
avant la reprise des
entraînements."
«Une chose est sûre,
on engagera un grand
attaquant africain cet
été»
Karim Doudane a profité de
cette occasion pour rassurer, à
travers nos colonnes, les fans
des Canaris : "Certes, on a
beaucoup misé sur Banou
Diawara mais on est aussi sur
les traces de bons attaquants
africains, on ne va pas baisser
les bras, un grand attaquant
étranger signera à la JSK cet
été, avant même la reprise des
entraînements, c'est promis.
Par la suite, on fera venir un
défenseur africain et on
bouclera le recrutement."
A. H.

Ancien SG de la JSK à sa création en 1946 et ex-président du club en 1963

Moh-Lounès Madiou s'est éteint
hier à l'âge de 100 ans !
Il devait fêter ses cent ans le 31
août prochain, mais le destin en a
voulu autrement puisque MohLounès Madiou, l'ancien SG de la JSK
à sa création en 1946 et ancien président du comité directeur de la JSK
en 1963, s'est éteint hier après-midi
comme une bougie dans sa centième
année. Tout récemment encore, la
presse nationale a relaté en détails

un vibrant hommage qui lui fut rendu
par l'association des anciens scouts
de Tizi Ouzou puis du grand jubilé qui
fut organisé, le 9 mai 2015, à la
salle des fêtes Barèche par la DJS de
Tizi Ouzou et les anciens joueurs de
la JSK pour couronner une carrière
exemplaire de ce grand dirigeant de
la JSK. C'est dire qu'il y aura certainement la foule des grands jours

aujourd'hui au cimetière M'Douha de
Tizi Ouzou où auront lieu ses
obsèques à la mi-journée. En cette
douloureuse occasion, le collectif du
journal Compétition présente à la
famille du défunt ses sincères
condoléances et l'assure en cette
pénible circonstance de sa profonde
sympathie. A Dieu nous appartenons
et à Lui nous retournons.

IL EST
OFFICIELLEMENT LE
PRÉPARATEUR
PHYSIQUE DE
L'ÉQUIPE

Tikaouine
Mourad,
c'est fait

Comme nous
l'avions rapporté
dans nos
précédentes
éditions, le
manager général
de la JSK était
en contacts très
avancés avec
Mourad
Tikaouine, un
préparateur
physique
algérien qui
exerçait ces
derniers temps
en Arabie
Saoudite. Les
deux parties se
sont rencontrées
hier en début
d'après-midi à
Tizi Ouzou.
Doudane n'a pas
trouvé de
difficultés pour
convaincre son
interlocuteur. A
l'issue de cette
rencontre,
Tikaouine s'est
engagé avec la
JSK pour une
durée d'une
saison. Il est
donc le nouveau
préparateur
physique de
l'équipe
première, il
succédera à
Labane.
Tikaouine
travaillera avec
Karouf, Hamenad
et probablement
Malik Hakim.
A. H.

www.competition.dz Mercredi 24 juin 2015

4

LIGUE 1 MOBILIS

USMBA

BOUMECHRA : «Je ne suis pas
vieux, je n'ai que 32 ans»
«A l'USMH, j'avais disputé plus de matches que tous les autres»
«Je ne suis pas fini et je mettrai mon expérience au service du groupe»
«La JSK a fait un bon recrutement»
de raccrocher pour se
reconvertir en entraîneur.

Le néo-meneur de jeu de
la JSK affirme qu'il n'est pas
vieux et qu'il est capable de
rendre beaucoup de services à
l'équipe. Il ajoute qu'il a opté
pour la JSK pour gagner des
titres et qu'il ne rechignera pas
sur l'effort pour être à la
hauteur de la confiance placée
en lui.

Vous allez mettre donc votre
expérience au service du
groupe…

Votre recrutement a divisé
les supporters kabyles dans
la mesure où certains
pensent que vous serez d'un
bon apport et que d'autres
en revanche estiment que
vous êtes déjà en fin de
carrière…

Ecoutez, je n'ai que 32 ans et
je peux jouer encore quelques
années avant de raccrocher. Je
ne suis pas vieux comme
certains veulent le faire croire.
La saison dernière à l'USMH,
Aït Ouameur et moi on était les
plus âgés du groupe, mais on
avait joué plus de matches que
tous les autres éléments.

Vous n'êtes donc pas fini
comme certains le laissent
entendre…

Bien sûr que je ne suis pas
fini. Je n'ai que 32 ans et je
prouverai que je n'ai rien
perdu de mes qualités. Je dois
aussi vous rappeler que des
joueurs comme Noureddine
Daham et Messaoud sont âgés,
mais ils sont performants sur le
terrain. Il y avait aussi Bilel
Dziri qui, malgré son âge, était
l'un des meilleurs joueurs du
championnat avant de décider

l'USMH. Il a beaucoup
évolué et c'est tout à fait
normal qu'il soit
maintenant le gardien
numéro 1 de l'équipe
nationale. Sa présence dans les
bois donne de l'assurance à ses
équipiers.

Entretien réalisé par
N. BOUMALI

Absolument, les dirigeants
de la JSK m'ont recruté pour
que j'apporte un plus à l'équipe
et je ne rechignerai pas sur
l'effort pour être à la hauteur
de la confiance placée en moi.
Ce que je ne comprends pas
chez nous est qu'un joueur qui
a 23 ans, on dit qu'il est jeune
et celui qui dépasse 26 ans, on
dit qu'il est vieux, je me
demande quand est-ce qu'un
joueur peut jouer si à 23 ans il
est jeune et à 26 ans il est
vieux.

Que pensez-vous du
recrutement realisé par les
dirigeants de la JSK ?

Je crois que les dirigeants de
la JSK ont fait un recrutement
de qualité. Ils ont gardé les
cadres tout en renforçant
l'équipe avec des éléments bien
ciblés. C'est un recrutement
bien étudié et maintenant c'est à
nous les joueurs de confirmer
sur le terrain en assurant une
belle entame de championnat.

Le président Hannachi vous
voulait depuis bien
longtemps, mais votre
transfert n'a été
concrétisé qu'à cette
intersaison…

C'est vrai que le président
Hannachi m'avait contacté à
deux reprises par le passé,
mais je ne lui avais jamais
promis de signer. Lorsque
j'étais à l'USMH, j'avais négocié
avec lui, mais comme on
n'avait pas trouvé d'accord, on
avait rompu les négociations.
Et quand j'étais à l'USMA, les
dirigeants de la JSK m'avaient
contacté, mais les responsables
usmistes avaient refusé de me
remettre ma libération.
Toutefois, cette saison, je n'ai
pas hésité à dire oui à Doudane
et à Yarichène et cela malgré
les multiples offres que j'avais
reçues des autres équipes de
Ligue 1.

Croyez-vous que la JSK est
capable de jouer le titre la
saison prochaine ?

Pour les dirigeants vous êtes
le meneur de jeu tant
attendu…

Les dirigeants m'ont recruté
car ils savent ce dont je suis
capable. Ils ont placé leur
confiance en moi et je ne vais
pas les décevoir. Je mettrai mon
expérience au service du
groupe.

Vous allez retrouver le
gardien Azzeddine Doukha
avec lequel vous avez déjà
joué à l'USMH…

Vous savez, j'ai déjà joué avec
Doukha au Mouloudia d'Alger
avant qu'on se retrouve à

DIAWARA fausse les
calculs de Hannachi
Attendu pour hier matin à l'aéroport
Houari Boumediène, Banou Diawara
a fait faux bond aux dirigeants
kabyles en annulant sa venue à la
dernière minute.

Il était à l'aéroport d'Ouagadougou en compagnie de son manager Charles Doualio avant
que son père ne l'appelle au téléphone pour lui
dire de ne pas se rendre à Tizi Ouzou. Il a
rebroussé immédiatement chemin en prenant
néanmoins le soin d'informer son manager en
Algérie de l'annulation de son déplacement à
Alger. Son agent n'a pas tardé à annoncé la mauvaise nouvelle aux responsables kabyles qui s'attendaient à tout sauf à ce qu'il renonce à venir
pour officialiser son transfert. Il les a mis dans une
situation très délicate puisqu'ils faisaient de sa
venue leur première priorité en cette intersaison.
Plusieurs attaquants africains leur ont été proposés, mais c'est le CV de Banou Diawara qui les a
épatés. Il a été sacré deux fois de suite meilleur
buteur et meilleur joueur du championnat du
Burkina Faso, ce qui a pesé dans leur choix. Avec
l'échec de son transfert, ils sont obligés de réactiver la piste des autres attaquants qui leur ont été

ARRIVÉES

GAGAÂ
BOULAOUIDATE
BENMELOUKA
SEDDIKI
BOUMECHRA
BERCHICHE
RAHAL
? JOUEURS CONTACTÉS
MAZOUZI
BANOU DIAWARA

DÉPARTS

BENOUFELA
BENAMARA
MEKKAOUI
KHIAT
MEGUEHOUT
YEDROUDJ
SI AMAR
YOUCEF-KHODJA
ABDELDJELIL
KERRAR
Ils touchent moins de
20 millions de centimes
par mois

La JSK est le club le plus titre
d'Algérie et notre objectif
évidemment est de jouer les
premiers rôles. On n'a pas
encore entamé la préparation
d'intersaison, mais il est certain
qu'on fera tout pour jouer le
titre la saison prochaine.

Vous avez sûrement choisi la
JSK pour tenter de remporter
au moins un titre…

Oui, la JSK est un club
ambitieux qui joue à chaque fois
les premiers rôles. Elle a connu
un passage à vide ces dernières
années, mais je pense qu'elle va
rebondir la saison prochaine. La
JSK a les moyens de revenir sur
la scène nationale et
continentale.
N. B.

proposés au début du mois de juin. Sûrs d'avoir
Diawara, ils avaient rompu le contact avec tous
les autres attaquants ciblés.
Son père L'international burkinabé a été
obligé par son père d'annuler son voyage. Il avait
fait l'enregistrement à l'aéroport d'Ouagadougou
avant que son père ne l'appelle pour lui intimer
l'ordre de retourner à la maison. Il lui aurait
déclaré qu'il risquerait de connaître le même sort
que l'international camerounais, Albert Ebossé,
qui avait trouvé la mort à la fin de la rencontre
face à l'USMA disputée au mois d'août dernier.
Son président Bien que son manager ait
promis aux dirigeants de la JSK qu'il récupérera la
lettre de libération de Diawara, on a appris que le
président du Racing Club de Bobo-Dioulasso a
placé la barre très haut pour libérer son meilleur
attaquant. Déjà au mois de janvier dernier lorsqu'un manager l'avait proposé au Raja de
Casablanca, son président avait exigé 300 000
euros en contrepartie de sa lettre de libération.
Cette fois, il aurait aussi exigé une somme considérable pour le libérer. C'est lui qui aurait dit au
père de Diawara qu'il a reçu des offres de
l'Europe pour son fils et que son avenir est en
Europe et non pas en Algérie.
N. B.

Augmentation de
salaire pour Raïah,
Aïboud, Ihadjadène
et Ferguène

Selon une source proche de la
direction, le président Hannachi
compte accorder une
augmentation de salaire à Raïah,
Aïboud, Ihadjadène et Ferguène.
Le premier est un titulaire
indiscutable sur l'échiquier des
Canaris, mais son salaire ne
dépasserait pas les 20 millions
de centimes.
Idem pour Aïboud, Ihadjadène et
Ferguène. Ces deux derniers ont
montré de belles choses la
saison dernière, alors qu'Aïboud
était une pièce maîtresse au
début du championnat avant de
perdre sa place de titulaire à la
phase retour. Mais pour la saison
prochaine, le président Hannachi
compte beaucoup sur eux et c'est
pour cela qu'il a libéré Si-Amar,
Abdeldjelil et Youcef-Khodja pour
donner la chance aux enfants du
club. Et pour les encourager à
fournir plus d'efforts, il aurait
décidé de les estimer à leur
juste valeur. En principe, chacun
d'eux percevra un salaire de plus
de 50 millions de centimes.
En décidant de miser sur les
joueurs du cru, le président
Hannachi sait qu'ils ne tricheront
pas et qu'ils ne rechigneront
jamais sur l'effort afin de rendre
le sourire aux fans. L'attaquant
Ferguène par exemple est très
doué, malheureusement il n'a
pas été bien pris en charge, ce
qui ne lui a pas permis de
s'épanouir.
N. B.

Trois semaines après la fin
de l’exercice écoulé,
El-Khadra n’a toujours pas
de président et le comité
provisoire ne sait pas sur
quel pied danser !
De notre correspondant
MALEK BOUZID
Les membres du CA provisoire sont de
nouveau à la case départ pour tenter de recoller les morceaux et essayer de repartir du bon
pied comme ils le laissaient entendre quand
ils ont été désignés à la tête du club après la
démission d’Amroun. Malgré les intentions
des responsables de la wilaya de Sidi BelAbbès de rebâtir une équipe à même de lui
assurer la continuité, avec à la clé, un challenge de trois ou quatre années en engageant un
entraîneur de renom et avec des recrues
capables de relancer le club, rien ne semble
pour autant changer la donne ; du moins pour
les connaisseurs qui restent sceptiques et très
perplexes quant à l’avenir de leur cher team.
Sur le terrain, la réalité est toute autre, car très
peu de fans croient à une équipe de l’USMBA
new- look pour cette nouvelle saison alors que
c’est le souhait de la plupart des Scorpions.
De l’argent disponible,
mais point de mécène
Incroyable mais vrai, ce qui se passe durant
cette intersaison dans la demeure d’El-Khadra
relève de l’utopie. Les autorités locales de la
wilaya ont tout fait pour remettre sur pied
l’USMBA en alimentant les caisses du club
avec pas moins de cinq milliards, mais à ce
jour, aucun candidat ne s’est manifesté pour
prendre les rênes du club. La situation de
l’USMBA est telle que l’opinion sportive
belabbésienne assiste à des spéculations croisées entre les différentes parties et du coup,

www.competition.dz

Mercredi 24 juin 2015

21

El-Khadra toujours
sans président
une solution rassurante est loin d’être proche.
Et pour cause, ce vide qui prévaut à l’USMBA
depuis un certain temps. Les accusations des
uns et des autres alimentent le quotidien à
l’USMBA. Cela dit, le club n’est pas sorti de
l’auberge et le professionnalisme n’est qu’un
vain mot. Les années se suivent et se ressemblent à l’USMBA et tant que les brebis
galeuses tournent autour, El-Khadra ne verra
jamais le bout du tunnel.
Que se passera-t-il après la
démission du comité provisoire ?
Après la démission du comité provisoire
dimanche matin, il semble que les choses ne
vont guère évoluer à l’USMBA dans la mesure où aucun repreneur n’a daigné acheter les
actions majoritaires du président sortant,
Amroun, estimées à 76%. Cette situation marquée par la vacance du poste de président,
aurait poussé le wali, selon certaines sources,
à charger le comité «démissionnaire» de continuer sa mission en lui donnant le feu vert
quant à la signature des contrats des nouveaux joueurs susceptibles de porter les couleurs du club la saison prochaine. Ainsi, le
comité provisoire devrait en principe se charger du recrutement des joueurs officiellement
du fait qu’il a désormais toute latitude pour
agir à sa guise.
Il faut agir vite !
La situation paraît complexe pour des raisons
purement humaines. L’opération recrutement
pourrait s’avérer comme une course contre la
montre, car engager des joueurs de qualité et

de renom pour pouvoir replacer l’équipe en
L1 Mobilis n’est pas une démarche acquise et
ne parait nullement une mission facile. En
effet, le marché des transferts serait vidé de
ses meilleurs joueurs déjà engagées par
plusieurs formations jouant l’accession. Ainsi,
le recrutement est encore au point mort à
l’USMBA même si l’on avance que des
joueurs étaient déjà en négociations avec ElKhadra, mais on ne sait pas avec quel
responsable puisque aucun dirigeant n’est à la
tête du club à titre officiel et reconnu par la
LFP dans le bulletin d’engagement du club
pour cette saison. Ainsi, si le comité provisoire
devient officiel, il devra remettre de l’ordre
dans la bâtisse pour se débarrasser de toutes

les tracasseries administratives, à commencer
par régler les salaires impayés du staff
techniques, des joueurs seniors et jeunes, des
staffs médical et administratif dont les dus
remontent à 10 salaires. En tout état de cause,
les nouveaux-anciens dirigeants savent
pertinemment que le chemin est semé
d’embuches et an cas du moindre faux pas, les
supporters ne leur accorderont pas, cette foisci, de circonstances atténuantes, leurs gestions
précédentes ainsi que celle de la saison
écoulée ayant démontré leurs limites. Le
nouveau comité devra procéder à un
recrutement à la fois quantitatif et qualitatif
pour réussir son pari.
M. B.

Affaire Chérifi - USMBA

L’USM Bel-Abbès déboutée

Le litige opposant El-Khadra à son joueur, l’international olympique, Redouane Chérifi, vient
de connaitre son épilogue. En effet, la CRL vient de débouter l’USMBA en donnant gain de
cause au capitaine de l’équipe nationale olympique qui vient de signer ainsi une licence de
deux années à l’ES Sétif. Le joueur a reçu quatre mois d’avance sur salaires avec un salaire
revu à la hausse. Pour rappel, Chérifi a été engagé à l’USMBA pour trois années (2014-2017)
par l’ex-président Abdelhakim Serrar, en provenance du CA Batna contre un salaire mensuel
de 50 millions de centimes.
M. B.

USMMH

Hadjout insiste sur Talah

Même si le joueur est toujours lié au club pour une année de plus, les Harrachis ne lâchent
pas Talah. Ce jeune défenseur de 21 ans est très intéressé lui aussi par l’offre de l’USMH, mais
le président Zidani et son coach Boudjela tiennent beaucoup à lui et ne veulent pas le lâcher
aussi facilement. Les Harrachis insistent toujours pour le prendre dans leur équipe, surtout
l’entraîneur Charef qui l’a vu jouer et a été séduit par son profil. Mais tout est entre les mains
du président Zidani.

Louz a
récupéré
ses papiers

Communiqué du comité
de sauvegarde de la JSK

Le comité de sauvegarde de la JSK invite l'ensemble de la presse nationale à une
conférence de presse le samedi 27 juin 2015. L'horaire ainsi que le lieu seront communiqués ultérieurement. Ladite conférence aura pour thème "Révélation grave sur
la gestion de Hannachi". Le comité appelle l'ensemble des supporters de la JSK à
rester mobilisés et vigilants car le dénouement tant espéré est proche.
Vive la JSK. LE COMBAT CONTINUE.
Le comité de sauvegarde de la JSK
Compétition / PUB

ANEP 332 440 du 24/6/2015

Alors qu’il était lié pour un an de plus,
l’attaquant Louz Sofiane est venu prendre
ses papiers, car il a décidé de quitter le club,
où il était même capitaine de son équipe
malgré son jeune âge, il n’a que 23 ans.
Mais le joueur a été insulté cette saison par
les supporters pendant les matchs et il ne
l’a pas accepté. C’est pour cette raison qu’il
a décide de partir alors qu’il voulait rester
à Hadjout où il a joué 3 ans. Le joueur a
décidé de changer d’air, il a plusieurs
contacts dont les plus sérieux sont ceux de
l’USC et du MOC, Louz va sûrement signer
dans l’un des deux clubs de l’Est.

Belhadj presque
acquis
Il ne reste que des détails pour conclure avec
la première recrue de la nouvelle saison. Il
s’agit de l’avant-centre de Boukadir, Belhadj
Yacine, qui est le meilleur buteur de l’Interrégions. Le joueur a déjà donné ses papiers
pour parapher un contrat de 2 ans avec
l’USMMH, cela se fera dans les prochaines
heures.

Labani et Seloum ne
seront pas retenus
Même s’ils sont libres de tout engagement, les
deux milieux de terrain, Labani Yahia et Seloum
Abdeslam, qui ont passé deux saisons au club,
ne seront pas retenus.
H. K.

Mercredi 24 juin 2015

DÉTENTE JEUX PROPOSÉS PAR SAÏD BENSIHECINE

Citation

Il n'existe que
deux choses
infinies, l'univers
et la bêtise
humaine... mais
pour l'univers,
je n'ai pas de
certitude absolue.
Albert
Einstein

À LA UNE

Le syndrome d'Highlander, l'étrange maladie de ce Coréen qui ne vieillit pas
Une émission de télévision coréenne a récemment
suivi le quotidien de Shin Hyomyung, un jeune homme
de 26 ans qui ne fait pas du tout son âge. À cause
d'une étrange maladie surnommée "syndrome
d'Highlander", son corps vieillit plus lentement et a
l'apparence de celui d'un enfant de 12 ans. Encore
inexpliquée, cette affliction entraîne chez le Coréen un
ralentissement de son développement. Résultat : ses
joues sont rondes et imberbes, sa voix n'a pas mué, et
à 26 ans Shin Hyomyung n'a toujours pas eu de
puberté. Les médecins notent tout de même que le
syndrome d'Highlander n'a visiblement aucune

N° 2535

répercussion négative sur son développement mental
et sa santé. Un adulte dans un corps d'enfant Une
émission de télévision locale a décidé de mettre Shin
Hyomyung à l'honneur en découvrir à quoi ressemble
sa vie. Il fume, boit de l'alcool et sort danser en boîte
de nuit, comme n'importe quel adulte. Si ce n'est qu'il
doit toujours présenter sa carte d'identité pour que les
gens acceptent de croire qu'il n'est pas un enfant. Il
apparaît aussi soucieux de l'avenir de sa vie
amoureuse. Malgré ses tentatives, Shin Hyomyung est
toujours à la recherche d'une petite amie qui l'accepte
tel qu'il est. La production de l'émission lui a bien

LA BLAGUE

JOUR

2535

5 6
8 3 5
3
7

R
T
N
L
E
T
A
R
A
P
S
I
D
L
S

U
R
O
C
I
O
R
A
T
O
R
I
O
U
E

E
E
L
E
A
A
H
A
L
L
E
F
B
E
A

N
P
L
E
T
S
R
H
I
E
R
O
B
P
N

R
I
I
T
R
A
I
T
E
U
M
M
P
O
R

E
D
U
A
E
U
T
E
J
A
O
R
I
K
U

V
A
O
L
M
L
H
T
R
T
E
T
N
E
E

U
N
R
I
F
B
I
C
E
T
O
F
O
G
L

8
4
5
7
3
2
1
9
6

O
T
B
F
N
R
U
R
R
N
G
A
I
R
L

G
H
U
A
U
I
P
L
E
O
I
I
T
I
I

2
9
6
8
5
7
4
1
3
P
L
P
E
S
F
I
R
A
T
C
N
A
L
P

7
1
4
6
9
3
5
2
8

8

10

11

état d’être
parfait

divinité du
Nil

bois

ordre donné

chère

12

13

orateur grec

2

c’est la cour
des grands

explosif

tour
symbolique

servir de
support à

théologien
musulman

alcaloïdes

rendue plus
pure
vieux do

9

occlusion
intestinale

6
crochet d’étal

où l’on a vu
le jour

abominable

feras venir

désinence
verbale

3
grande école
mousse

11

revenus
réguliers

note

4

acide
nucléique

uniformité
défalquée
erbium
marque

berges

5

plat de berger
parcoururent
des yeux
strontium

parfois
pronom

12

fils de Noé

S
R
I
D
R
O
I
T
U
R
E
N
R
R
G

D
E
I
G
O
G
A
D
E
P
E
T
P
D
A

LES MELÉS

N° 2535

Biffez les mots de la liste ci-dessous. Les lettres
restantes vous serviront à composer les nom et
prénom du sportif caché.
AMBULANT
APPRET
BLUFF
BROUILLON
CASIER
CUISSARD
DISPARATE
DROITURE
ECORCHURE
EGRILLARD
FAINEANT
FELLAH
GASPILLEUR
GOUVERNEUR
HELICON
HIER

LABEL
MUET
NAPPE
NETTETE
NOTION
OBUS
ORATORIO
PEDAGOGIE
PRIVATION
RAIL
RETOMBEE
SAVEUR
STERILET
TARIF
TREPIDANT

A

7

N
O
G
D
S

A
C
C
O
U
T
R
E
M
E
N
T

D

C
R
E
T
E
R
O
L
E

A
R
M
E
A
P
I
C
A
L

A
L
E
A

E
P
I

V

L
E
I

S
N

A
S
I
E

H
I

B
E
A
V
E
N

E
T

R
I
R
E
N
E

O
E
U
V
R
E
R
E
A
L
I
S
T
E

T
I
R
E
U
R
M
U
E
T
E

R
E
E
A
N
E
S
R
E
N
D
R
E

R
E
S
I
S
T
E
R
C
E
S
S
E
N
T

LES FLÉCHÉS
1

2

3

4

LES MELÉS

H U G O
5

6

7

8

9 10 11

A L M E I D A

SOLTANE CHARAÂ
(PORTE-PAROLE
D'AL FUJAÏRAH) :

«La
prolongation de
Bougherra
est une
victoire
pour le
club»

Comme on
l'évoquait dans
notre édition d'hier,
le club émirati d'Al
Fujaïrah a réussi à
faire prolonger
l'international
algérien et ancien
capitaine des Verts,
Madjid Bougherra
pour la saison
prochaine, alors
qu'il était l'objet de
convoitises. Dans
une déclaration
accordée aux
médias locaux, le
porter-parole du
club en question a
fait savoir que le
fait d'avoir prolongé
le joueur était un
pas dans la bonne
direction pour les
dirigeants et pour
l'équipe émiratie.
Dans ce sens, il a
fait savoir : "On a
mis fin à une
grosse période de
spéculation
concernant l'avenir
de notre joueur,
Madjid Bougherra
en réussissant à le
prolonger pour la
saison prochaine.
C'est vrai qu'il était
convoité par
plusieurs équipes
et a reçu des offres
faramineuses. Il y a
même eu un contact
de la part d'une
formation d'un
autre championnat
du Golfe.
Cependant, il a
refusé et a affirmé
vouloir rester avec
nous pour la saison
prochaine. Il a un
rôle très important
au sein du groupe.
On est contents de
sa prolongation et
maintenant, on
espère atteindre les
objectifs qu'on s'est
fixés en prévision
de la saison
prochaine."
I. Z.

Les choses avancent rapidement avec les Turcs

MBOLHI À ANTALYA,
il ne reste que la signature

On peut dire que pour le dernier rempart de la sélection algérienne, Raïs
Ouahab Mbolhi, c'est presque la délivrance puisqu'il devrait comme annoncé
s'engager avec le nouveau promu, Antalayaspor, incessamment.
Attendu avant-hier pour entamer
les négociations avec le nouveau promu
en Süper Lig, il semble bien que les
choses avancent dans le bon sens pour
le dernier rempart de la sélection puisqu'il pourrait se libérer du "rêve américain" pour retrouver une nouvelle équipe et du temps de jeu pour la saison
prochaine. En effet, selon le média turc
Haberturk, les dirigeants
d'Anatalyaspor veulent activer dans
leurs démarches pour finaliser le transfert dans les plus brefs délais.
Conscients qu'il ne faut absolument pas
perdre cette option pour la nouvelle saison, les dirigeants turcs sont donc obligés de faire vite et bien surtout que
Mbolhi est sérieusement convoité dans
ce championnat de la part d'autres
clubs. Dans cette optique, les dirigeants
vont faire tout ce qu'il faudra pour officialiser le transfert du keeper algérien et
entrer de plain-pied dans ce mercato
estival pour marquer les esprits et
confirmer les hautes ambitions du club
pour la nouvelle saison comme le rapporte ledit média. D'ailleurs, le club
d'Antalya est sur plusieurs dossiers
notamment celui de Samuel Etoo et de
Ronaldinho que les dirigeants veulent

faire venir pour dynamiter le mercato et
envoyer un signal fort à la concurrence.
Golkan Gencer (pdt
Antalyaspor) : «On va recruter
le meilleur gardien du dernier
Mondial»
Le président du club en question,
Golkan Gencer, se veut optimiste dans
cette affaire puisqu'il connaît parfaitement bien les qualités du portier globetrotter qui a fait plusieurs championnats
dans le monde entier. Désormais, le président n'entend qu'une chose, finaliser
le dossier comme il l'a affirmé à
Haberturk : "Le meilleur gardien de but
lors du dernier Mondial va s'engager
avec nous pour la saison prochaine. Il
s'agit de Raïs Mbolhi. D'ailleurs, ce ne
sera pas la seule star qui rejoindra
l'équipe car nous sommes sur d'autres
pistes." Une déclaration qui prouve à
quel point les dirigeants turcs tiennent à
Mbolhi.
Philadelphie ne le vendra
pas au rabais
Maintenant que le joueur semble promis au nouveau promu dans le championnat turc, il va falloir se la jouer fin

négociateur du côté d'Antalya. En effet,
Mbolhi est toujours sous contrat avec la
franchise MLS de Philadelphie et malgré le fait qu'il n'ait plus le droit de s'entraîner avec l'équipe professionnelle,
rien ne dit qu'il sera vendu au rabais,
bien au contraire. Les dirigeants américains espèrent au moins récupérer une
partie de l'investissement consenti sur
l'Algérien l'année passée lorsqu'il a été
engagé pour être le numéro 1 de l'équipe mais les choses ont pris une toute
autre tournure et l'aventure américaine
a tourné au cauchemar total pour Raïs
qui a été écarté après quelques matchs
seulement.
Bursaspor se retire
Par ailleurs, Antalya n'était pas la seule
équipe engagée pour essayer de recruter le dernier rempart algérien. En effet,
la formation de Birsaspor a aussi tenté
sa chance mais, malheureusement, elle
n'a pas pu s'entendre avec les dirigeants
de l'Union Philadelphie sur l'indemnité
de transfert. N'ayant pas les finances
nécessaires, le club a donc décidé de
faire machine arrière et d'écarter la piste
de l'Algérien.
I. Z.

Zeffane : «Montpellier s'est renseigné sur moi»

apparues

cardinal

3

En plus de Bastia et Ajaccio

saint

13
E
A
A
N
O
C
I
L
E
H
T
A
I
A
A

Une chance
pour Belkalem
avec Watford

L'international algérien sera parmi
les joueurs qui reprendront les entraînements avec Watford lundi prochain.
Essaïd Belkalem ne semble pas avoir
été écarté par Watford, puisqu'il a été
convoqué pour débuter les entraînements dès lundi prochain d'après le
site anglais Watfordobserver. Le club
anglais qui évoluera en Premier
League la saison prochaine semble
vouloir donner à l'international algérien une chance afin de s'intégrer au
groupe. Rappelons que Belkalem a été
prêté la saison dernière au club turc
du Trabzonspor. Cependant, sa saison
a été un échec total, puisqu'il aura été
éloigné des terrains de football pendant plus de six mois à cause d'une
vilaine blessure. D'ailleurs, l'international algérien n'aura pas pu prendre
part à la coupe d'Afrique des nations
2015 en Guinée équatoriale. Après son
retour en Angleterre, l'ex-défenseur de
la JSK avait déclaré : "Je reviens à
Watford, car j'appartiens à ce club,
mais je ne sais pas encore si ils comptent me garder ou non." En tout cas,
en reprenant les entraînements ce
lundi, ce sera un bon premier pas afin
de rester dans l'équipe, surtout s'il
réussit à s'imposer. Le championnat
anglais de première division est connu
pour être très physique, ce qui serait
une bonne occasion de jouer pour
Belkalem la saison prochaine, sauf s'il
trouve d'ici là un autre club qui voudrait bien s'attacher ses services après
avoir passé une demi-saison à l'infirmerie.
M. K.

10

faire couler

Il reprendra les entraînements lundi prochain

14

14

pensa

3
5
8
2
4
1
9
6
7
B
P
V
S
L
A
B
E
L
N
S
E
V
L
S

9

pilier du coin

dingue

SOLUTION
DU NUMERO PRECEDENT

9
6
2
1
8
4
7
3
5

7

monnaies
arabes

1

8
9 4
2
1 6
2
1
7
3
9
6
5
8
4
2

6

petit bouclier

plus

5
2
1
4
7
6
3
8
9

5

génie
malfaisant

égouttoirs

1 8
9
8
2 6

6
8
7
3
1
9
2
5
4

4

facteur
sanguin

4

4
3
9
5
2
8
6
7
1

3

combustible

9

REGLE DU JEU
Une grille est composée
de plusieurs carrés.
Chaque carré contient
tous les chiffres de 1 à
9. Chaque ligne comme
chaque colonne contient
aussi tous les chiffres de
1 à 9. Certains chiffres
vous sont donnés, à
vous de trouver les
autres. Pour cela,
procédez par déduction
et élimination.

2

actions de
décoder

c’est-à-dire

3
2
3 8 5
7 5
4

1

8

Un homme rencontre un de ses copains qui
fait une tête d'enterrement.
- Tu as perdu quelqu'un ?
- Non, c'est même plutôt le contraire. Je vais être père…
- Et c'est pour ça que tu fais une gueule pareille ?
- Oui, je ne sais pas comment l'annoncer à ma femme…

SuDoKu

offert une séance de relooking, mais il ne paraît
toujours pas plus âgé. Le cas de Shin Hyomyung n'est
pas isolé, mais presque. En tout, on ne connaît que
quatre autres cas de cet étrange syndrome : Jeffrey
Alarid, un homme qui parait avoir 8 ans au lieu de 29,
Gabrielle Williams, une fillette de 8 ans dans un corps
de 6 mois, Brooke Greenberg, une femme de 20 ans à
l'apparence de bébé, aujourd'hui décédée et enfin
Maria Audete do Nascimento, un "bébé" de 31 ans.
Néanmoins, l'état de santé du Coréen est exceptionnel.
Les cinq personnes que nous avons évoquées souffrent
toutes d'un lourd retard mental.

LES FLÉCHÉS

Remplissez cette grille, puis reportez les
lettres dans les cases numérotées correspondantes.
Vous découvrirez les nom et prénom du personnage.

DU NUMÉRO PRÉCÉDENT

INSOLITE

22

DU

www.competition.dz Mercredi 24 juin 2015

SOLUTIONS

www.competition.dz

PABLO
ARMERO

Le défenseur international algérien a
annoncé avoir des touches avec plusieurs
clubs de la Ligue 1 française et qu'il pourrait
bien choisir un club qui lui fournirait du
temps de jeu. Alors qu'il profite de quelques
jours de vacances du côté de Monte-Carlo,
Mehdi Zeffane semble être heureux après sa
dernière titularisation avec l'équipe nationale. En effet, le défenseur algérien a joué la
totalité des 90 minutes lors du dernier match
face aux Seychelles comptant pour les éliminatoires de la coupe d'Afrique des nations
2017. Il a déclaré au journal régional de Lyon
Le Progrès : "Je me sens aujourd'hui dans la
peau d'un international A, et cela fait du
bien de jouer, comme j'ai pu le faire il y a
quelques jours." Il a ensuite ajouté : "Le
coach Christian Gourcuff a choisi de placer
Aïssa Mandi en défense centrale, et cela me
laisse plus l'opportunité de jouer à droite,
c'est encourageant." L'international algérien
a vécu sa deuxième titularisation avec les
Verts face à la sélection seychelloise.
«J'ai besoin de plus de temps de
jeu»
Mehdi Zeffane a beaucoup souffert lors de la
dernière saison. L'international algérien a été
écarté des plans de son entraîneur à

l'Olympique Lyonnais et n'aura joué que
quelques bribes de matches. Une situation
qui est loin de le satisfaire, lui qui veut avoir
plus de temps de jeu afin de prouver de quoi
il est capable. Une saison à mettre vite aux
oubliettes, d'après Zeffane. "Je ne peux pas
être satisfait de ma saison, même si je suis
conscient que Christophe Jallet a réussi
une superbe saison et a pu, du coup,
retrouver l'équipe de France. On a
été éliminés très tôt des coupes, et
cela n'a pas arrangé ma situation."
Il a ensuite ajouté : "Aujourd'hui, je
suis bien conscient que j'ai besoin
de temps de jeu en club. Je suis
encore jeune, mais pas tant que
ça non plus. Quand j'ai pu jouer
cette saison, je pense avoir été à la
hauteur."
«Je suis conscient
que cette saison il
y aura plus de
matchs à
jouer avec
Lyon»
L'avenir de
l'international algérien

avec l'Olympique Lyonnais reste flou pour
l'instant. Le club qui ne le fait pas beaucoup
jouer pourrait bien perdre Zeffane qui voudrait gagner plus de temps de jeu, comme il
l'a annoncé. Cependant, le défenseur des
Verts sait très bien que l'OL aura beaucoup
de matchs à jouer la prochaine saison, avec
le championnat et la coupe de France,
mais surtout la Champions League
pour laquelle il s'est qualifié à la
suite de sa deuxième place
décrochée derrière le Paris SaintGermain. Le défenseur international algérien a déclaré sur
son avenir : "Avant de partir
en sélection, tout le monde
m'a assuré vouloir me garder,
et une prolongation de contrat a
été évoquée. Je sais qu'ils comptent sur moi dans un rôle de
doublure de Christophe, et
comme il y aura plus
de matches à
jouer cette saison, j'en tiens
compte.
L'OL est
mon club
forma-

teur, et c'est un grand club, mais j'ai un vrai
choix à faire car je pense être dans une année
charnière."
«Plusieurs clubs se sont renseignés sur moi»
En tout cas, l'international algérien a une
décision très importante à prendre, ou bien il
reste à Lyon en espérant avoir plus de temps
de jeu face à la concurrence de Christophe
Jallet ou alors convaincre son club afin de
choisir une autre destination en Ligue 1 française pour la prochaine saison, mais qui sera
sûrement moins huppée que l'OL. Mehdi
Zeffane n'aura disputé que six matchs
durant toute la dernière saison et songe donc
réellement à quitter son équipe : "Des clubs
comme Bastia, Ajaccio ou Montpellier se
sont renseignés à mon sujet pour un prêt ou
un transfert, et à partir du moment où l'on
me propose de jouer en Ligue 1, cela ne peut
pas me laisser insensible. J'aimerais pouvoir
être fixé avant ma reprise." Les discussions
avec l'Olympique Lyonnais vont continuer
dès son retour de Monte-Carlo et il sera ainsi
fixé sur son avenir. Il ne faut pas oublier que
le joueur veut aussi consolider sa place en
équipe nationale et que pour cela il doit rester compétitif.
M. K.

www.competition.dz Mercredi 24 juin 2015

2

JSMB

À LA UNE

GENOA

TRANSFERT DE
SOUDANI

Le Dinamo
dit non
au Ahly

SOUS LE
CHARME DE

BELFODIL
Alors qu'il a fait
l'objet des
convoitises des
responsables du
Ahly de Djeddah qui
ont émis le souhait
de le recruter en
prévision du nouvel
exercice, Hilal
Soudani ne devrait
pas quitter le
Dinamo Zagreb, son
club a apposé un
niet catégorique à
cette tentative
d'approche des
Saoudiens. Les
Croates
s'accrochent
toujours, en effet,
au rêve d'atteindre
les poules de la
Ligue des
champions, les
Bleus de Zagreb
sont, en effet,
qualifiés comme l'an
passé au tour
préliminaire de la C1
qui se jouera le mois
prochain, avec une
folle envie de
réussir ce qui a été
raté les précédentes
saisons.

Ghezzal :
«J'espère
un retour
rapide de
Parme
parmi les
grands»

L'attaquant
international
algérien Abdelkader
Ghezzal a appris
avec tristesse la
décision de la
rétrogradation de
Parme en division 4,
il a publié hier sur
son compte twitter
un message de
soutien avec son
désormais ancien
club qu'il a
officiellement quitté
pour une destination
inconnue pour le
moment : "Je suis
vraiment désolé
pour Parme, j'espère
un retour rapide
parmi l'élite."
A noter que Ghezzal
se retrouve libre de
tout engagement, il
est annoncé du côté
du nouveau promu
en Serie B,
Salernitana, au
moment où d'autres
sources l'annoncent
proche d'une
nouvelle expérience
en dehors d'Italie, ça
serait la 2e après sa
très courte aventure
à Levante en Liga.

Perreira, le coach portugais du club
turc, l'a officiellement réclamé

ÇA SE PRÉCISE POUR

SLIMANI
AU FENERBAHÇE

Même si du côté du Sporting il n'y a, pour le moment, aucune
confirmation, le club turc du Fenerbahçe, le dauphin du dernier
championnat turc remporté par Galatasaray, insiste beaucoup
pour avoir l'international algérien Islam Slimani.
Ce qui n'était jusqu'hier
qu'une simple rumeur et une
simple déduction s'est confirmé,
hier, lorsque la presse turque a
confirmé l'intérêt du club de
Fenerbahçe pour l'international
algérien, à travers le souhait formulé par le coach portugais du
club turc d'associer à nouveau le
duo du Sporting sous d'autres
cieux. Comme on le sait, Nani s'est
assuré une place dans l'effectif des
Jaune et Noir la saison prochaine
en provenance de Manchester
United, son club d'origine, et vu
l'entente qui était visible sur le ter-

rain tout au long de la saison
écoulée au Sporting entre lui et
Slimani, Vitor Perreira ne veut pas
manquer l'occasion d'associer les
deux joueurs et il aurait insisté
auprès de ses dirigeants pour
recruter l'Algérien. Il faut dire que
l'agent de Nani, Luca Bascherini, y
est sans doute pour quelque chose,
c'est en effet lui qui avait négocié
l'an dernier avec le Trabzonspor,
et cette fois, il a été prié d'essayer
de faire de même et tenter d'arracher le OK de De Carvalho, le président du Sporting, qui ne semble
pas chaud pour cette idée de libé-

rer son meilleur attaquant, notamment après le recrutement du
coach du Benfica qui a réclamé le
maintien de Slimani quitte à l'augmenter.
Reste à savoir maintenant quelle
sera l'offre qui sera faite, car il est
plus que sûr que ce facteur fera la
différence, le Sporting céderait le
joueur contre 15 millions d'euros,
les Turcs devront s'aligner sur ces
exigences s'ils veulent l'avoir, à
moins que les Stambouliotes décident de jouer la carte du prêt, qui
n'a jusqu'ici jamais été évoquée.
S. M. A.

Vu le probable échec du recrutement de Soudani et Brahimi

Ghilas, la nouvelle cible
du Ahly saoudien

Après Soudani et Brahimi, voilà les Saoudiens du Ahly SC qui tentent
d'explorer une nouvelle piste menant vers un autre international algérien.
Hier, c'est un nouveau nom
qui a circulé du côté du club de
Djeddah, il s'agit du joueur du FC
Porto, Nabil Ghilas. Ce dernier,
pour rappel, se trouve dans une
situation délicate en cette fin de
saison, son prêt s'est terminé à
Cordoba et doit retrouver son
club propriétaire, à savoir Porto.
Mais ce dernier ne compte pas le
garder, et voilà que cette piste
offerte par les Saoudiens du Ahly
pourrait constituer une solution.
Christian Gross, l'entraîneur suisse du Ahly, a entamé
une large opération de recrutement pour renforcer les rangs de
son team, en visant notamment
des joueurs qui donneront le plus
sans pour autant coûter cher aux
caisses du club. Pour le moment,
son effectif renferme plusieurs
joueurs professionnels étrangers,
à l'image d'Osvaldo, l'attaquant
brésilien, qui est libérable en plus
d'Omar Souma et Mohamed
Abdechafi, mais cela n'empêchera
pas le recrutement d'autres
joueurs, à l'image de Nabil
Bahoui, le joueur suédois d'origi-

ne marocaine, ciblé mais aussi un
Néerlandais, à savoir Tjaronn
Chery, qui pourrait être recruté
pour 4 millions d'euros, c'est dire
tout l'argent que ce club est prêt à
mettre pour s'offrir ses cibles.
Ghilas fait partie de ces cibles,
mais dans une liste de réserve en
cas d'échec des transferts ciblés
initialement. D'ailleurs, la
piste Ghilas pourrait bientôt
être activée, étant donné
que celle de Soudani a été
écartée, suite au refus catégorique de la direction du
Dinamo Zaghreb de laisser
partir le joueur, préférant le garder pour
une énième tentative d'accéder
aux poules de la
C1.
Ainsi
donc, et vu
le peu de
clubs ayant
émis le souhait de recruter Ghilas, il
n'est pas

à écarter qu'il donne son accord
pour rejoindre cette formation.
Pour rappel, son nom avait été lié
auparavant à un transfert vers un
autre club saoudien, à savoir
Annasr, avant de continuer son
aventure en Europe.
S. M. A.

Le Club
Africain
mettra le
paquet
pour
Bounedjah

Alors qu'il n'a
même pas terminé
ses engagements
avec l'Etoile du
Sahel avec la
rencontre qu'il
devra jouer
vendredi prochain
contre le Stade
Malien, ça parle de
plus en plus du
possible prêt de
l'international
algérien Baghdad
Bounedjah par son
futur club d'Al
Sadd de Doha vers
une autre équipe.
L'ancien Harrachi
n'a, semble-t-il,
pas encore garanti
sa présence dans
l'effectif pro d'AlSadd vu le nombre
d'étrangers
dépassant les
limites chez les
Noir et Blanc de
Doha et,
contrairement à ce
qu'on peut pense,
ce n'est pas
l'Etoile, son club
actuel, mais plutôt
le Club Africain qui
semble décidé à le
chiper à titre de
prêt pour la
période à venir,
Slim Riahi, le
patron du club de
Bab J'did, aurait
préparé un chèque
d'environ 800 000
euros pour assurer
les services de
l'Algérien, mais
pour l'instant, et
mis à part ce
chiffre, aucun
autre détail
n'explique la
procédure de cette
manœuvre ni la
façon avec laquelle
les Rouge et Blanc
comptent griller la
politesse à leurs
rivaux de Sousse.
S. M. A.

Encore un nouveau prétendant pour l'international
algérien qui n'a toujours pas
pris de décision concernant son
avenir. Le feuilleton du joueur
formé à Lyon n'est pas près de
connaître son épilogue pour la
saison prochaine. Le joueur,
libre de tout contrat depuis son
départ de Parme, tarde à choisir sa future destination.
Concrètement, le joueur a
beaucoup d'équipes intéressées, mais mis à part
Trabzonspor qui s'est ouvertement proposée pour le faire
signer la saison prochaine, peu
d'équipes ont fait une proposition officielle. Aujourd'hui, et
selon la presse italienne, une
nouvelle formation de Serie A
s'intéresse de près au joueur en
question. Il s'agit de la formation de Gênes, le Genoa qui a
officiellement pris attache avec
le joueur et son agent pour
essayer de faire avancer les
choses dans le bon sens. Après
avoir perdu M'baye Niang, les
Italiens voient en lui le
meilleur remplaçant du
Français pour la saison prochaine et souhaiteraient donc
frapper un bon coup pour la
saison prochaine. Cependant,
cette piste n'a que très peu de
chance de se conclure car le
Genoa n'aurait pas de grands
moyens pour faire venir l'international algérien.
Claudio Onofri : «Il a
un profil intéressant»
Dans un entretien exclusif qu'il
a accordé au site pianetagenoa1893, le directeur sportif du
club de Gênes a fait savoir que
le joueur était très intéressant
même si la course pour sa
signature ne sera pas évidente :
"Belfodil est un joueur très
intéressant qui présente un
profil séduisant. Cependant,
lors de la dernière saison, il n'a
marqué qu'un petit but lors de
la saison passée. Cependant, je
regarde beaucoup plus le fait
que le joueur se sacrifie sur le
terrain. La course pour le
signer ne sera pas facile mais
on va tout de même tenter le
coup pour essayer de le transférer chez nous la saison prochaine." Ainsi, le joueur sait
qu'une équipe de plus s'intéresse à lui et devra cette fois-ci
trancher une fois pour toutes.
Pour rappel, plusieurs équipes
de différents championnats
s'intéressent à Belfodil, notamment, Trabzonspor, Bursaspor,
Torino, Al Hillal et d'autres
équipes qui n'ont cependant
pas matérialisé cet intérêt. La
balle est dans son camp.
I. Z.

La CRL
donne
raison
à Saïghi

www.competition.dz

Mercredi 24 juin 2015

23

Elle aura lieu demain soir

L'AG de tous les espoirs
Les fans de la
JSMB ne voient
toujours pas le bout
du tunnel et aucune
solution ne se profile
à l'horizon dans la
maison des Vert
et Rouge.

Alors qu'il a été libéré par
l'ancienne direction sans pour
autant percevoir le moindre centime, la commission de résolution
des litiges de la Ligue vient de
donner raison à Abderrahmane
Saïghi. L'ancien espoir de l'équipe
nationale olympique n'a pas eu
beaucoup de temps de jeu cette
saison, il a été libéré sans vraiment
négocier la résiliation de son
contrat avec la direction de
Chemini Abdelhamid. Le joueur,
qui avait souhaité poursuivre
l'aventure sous les couleurs du
club, n'a pas convaincu les dirigeants qui ont préféré une résiliation unilatérale du contrat de ce
dernier, une résiliation qui coûtera très cher au club phare de la
Soummam qui doit ainsi payer au
joueur 400 millions de centimes,
ce qui représente environ 6 mois
de salaire. Dans le cas où Saighi ne
recevrait pas son argent, la Ligue
n'acceptera pas de demandes de
nouvelles licences.

De notre correspondant
F. DJELLIT
Si certains portent tous
leurs espoirs sur l'assemblée
ordinaire du club sportif amateur
qui aura lieu demain soir à la salle
de conférences de la maison de

culture Taos Amrouche de Béjaïa,
d'autres craignent toujours que le
blocage de la SSPA/JSMB ne
trouve pas de solution. En effet,
après une petite lueur d'espoir
avec la démarche de l'ancien
président de section, Zahir Tiab,
plus rien n'a bougé. Et depuis ce
jour, on ne cesse de polémiquer
dans les fiefs du club phare de la
Soummam, entre les partisans
d'une solution qui permettrait au
club d'aller de l'avant et ceux qui
sont contre la réactivation du
conseil d'administration. Une
situation qui continue de diviser
les supporters qui s'inquiètent de
plus, guettant la moindre
information qui pourrait sortir le
club de la crise. Toujours est-il,
tous les regards seront braqués
sur l'assemblée générale du club
amateur qui se tiendra donc plus
d'un mois après la fin du

championnat et en attendant
toujours une issue favorable pour
le club, ladite assemblée porte en
elle tous les espoirs des
supporters qui souhaitent
vraiment que les membres
trouvent un compromis dans
l'intérêt du club.

futur président doit se pencher
sur le dossier des dettes des
joueurs, il doit trouver les
ressources financières afin que le
club puisse éponger ses dettes, et
ainsi permettre au club d'entamer
l'opération recrutement dans de
bonnes conditions. L'autre dossier
sur lequel la prochaine direction
doit se pencher rapidement, c'est
le recrutement en sachant que
pratiquement la totalité des autres
clubs sont sur le point de clore
cette opération. La nomination
d'un entraîneur doit être une
question prioritaire afin de tracer
la feuille de route pour la phase
précompétitive, ainsi que la liste
des libérés et celle des recrues afin
de bâtir un groupe qui pourra
répondre présent sur le terrain.
F. Dj.

La prochaine
direction aura
du pain sur la planche
Même si actuellement aucun
candidat ne s'est présenté afin de
prendre les rênes du club pour le
prochain exercice, le futur
président du club aura plusieurs
dossiers chauds qu'il doit traiter
au plus vite afin que le club
puisse démarrer après plusieurs
semaines d'inactivité. A cet effet,
en cas de nomination d'une
nouvelle direction à la fin de
l'assemblée générale de demain, le

MCS

Reprise la semaine
prochaine

D'autres joueurs
attendent…
Ils sont plusieurs joueurs à avoir
déposé leur dossier au niveau la
CRL, après avoir tenté de trouver
une solution avec le bureau de
Chemini Abdelhamid, sans pour
autant pouvoir trouver un terrain
d'entente. En effet d'après nos
informations, Zafour, Lahlouh et
d'autres ont déposé leurs dossiers
au niveau de la commission de
résolution des litiges pour obtenir
leur lettre de libération et, par
conséquent, recevoir leurs salaires
impayés. Cette situation n'est pas
dans l'intérêt du club, surtout que
le JSMB traverse une crise financière sans précédent. Les dirigeants auraient mieux fait de
trouver des solutions qui arrangeraient les deux parties.
F. Dj.

De notre correspondant
K. DJELLOUL
Le président du MCS est
passé à la deuxième étape de
son programme, puisque
d’après lui, après avoir presque
finalisé le recrutement avec la
venue des nouveaux joueurs, et
ce, en collaboration avec
l’entraîneur, la reprise de cette
équipe de Saïda est fixée pour le
début de la semaine prochaine.
La première séance se déroulera
probablement dimanche avec
la prise de contact entre les
joueurs et le nouveau staff

technique. Toujours selon une
source proche du premier
responsable du club, Bouarara,
les entraînements se dérouleront
à Saïda où toutes les
commodités sont réunies pour la
réussite de cette préparation. La
wilaya de Saïda dispose de tous
les moyens et les infrastructures
nécessaires avec un terrain
gazonné et deux autres en
tartan, une piscine en plus des
salles de musculation et des
moyens de récupération. Tous
ces moyens permettront à cette
équipe du MCS de faire une
bonne préparation en ce début

d’été avant de passer à la
deuxième étape qui sera le
stage bloqué.
Stage à Aïn
Témouchent
C’est devenu une habitude pour
le MC Saïda, le stage bloqué
aussi bien en été qu’en hiver, se
déroule dans la ville côtière
d’Aïn Témouchent. Donc c’est
sans grande surprise que le
président Bouarara a confirmé
que le regroupement de cet été
aura lieu à Aïn Témouchent.
K. Dj.

Zahzouh repêché

Le défenseur du MCS, Yousef Zahzouh,
est sur la liste des libérés, car il n’a pas
fait un bon parcours avec Saïda où,
durant la phase aller, il n’a été que
l’ombre de lui-même et, au début de la
phase retour, une blessure l’a éloigné
des terrains. Personne ne sait si
Zahzouh retrouvera son vrai niveau.
Toutefois, comme il y a déficit dans le
compartiment défensif, Bouarara a décidé de le garder.

Ferloul, Bekhtaoui
et Saâdi rempilent

Trois joueurs du MCS, qui étaient sous
contrat, sont passés au bureau de
Bouarara. Il s’agit du milieu de terrain
Saâdi et des défenseurs Ferloul et
Bekhtaoui et, après négociations avec la
commission de recrutement, ils ont
rempilé pour une autre saison.

DIVISION NATIONALE AMATEUR
USMAn

Le député Baha à la tête de l’USMAn ?
A Annaba, la nécessité de
trouver une personnalité
pour remplacer Kerroum
s’impose. Les pouvoirs
publics, soucieux de sortir de
l’impasse et de confier le
club à qui peut le redresser,
cherchent la personne la
mieux placée et qui peut
aussi apporter des fonds.

QUOTIDIEN
SPORTIF ÉDITÉ
PAR LA SARL
«TOP SPORT»

De notre correspondant
BACHIR REDJEL
La DJS continue de procéder à des contacts et va même plus
loin en consultant d’importants
hommes politiques à l’image de
l’ex-wali et actuel ministre
Mohamed El-Ghazi qui connaît
bien le club et son environnement
et qui peut aussi avoir de l’influence sur certaines personnalités
ciblés pour prendre les rênes du
grand club cher à Lalla Bouna.
Ainsi, après Messadeg, Bentoumi
et Ouinez qui ont décliné l’offre et

Directeur de la publication
Djamel Guessoum
Directeur de la rédaction
Rafik Abib
Rédacteurs en chef
Amirouche Boudjedou
Asma Halimi Taïbi

sur d’insistantes recommandations, la DJS s’est tournée vers le
député et promoteur immobilier,
Tiliba Baha Eddine, plus connu à
Annaba sous le sobriquet «Baha».
L’homme est puissant sur le plan
politique et est l’ami de nombreuses personnalités du sérail, à
l’image du Premier ministre, Sellal,
de la famille Gaïd Salah, du secrétaire général du FLN, Ammar
Saïdani, du ministre Mohamed ElGhazi et d’autres influences. Sur le
plan financier, Baha est promoteur
immobilier et possède aussi de
nombreuses affaires. Avec lui, ne

Rédacteur en chef adjoint : Kamel Hassani
Chef de rubrique : Nouredine Boumali
Rédaction
Abderrahmane Mimoun,
Maâmar Zerrouki, Amina Zerrouki,
Mohamed Amokrane Smaïl, Abdellah
Haddad, Hillal Aït Benali, Anis Sadoun,
Rachid Hamadi, Islam Zemam

cessent de répéter ses partisans, les
problèmes d’argent ne se poseront
plus. Le député, très populaire et
très modeste, jouit d’une très
bonne réputation dans les milieux
politiques et des affaires.
D’ailleurs, il a failli prendre le club
après le départ de Menadi il y a
quelques saisons, mais dans le
temps, certaines circonstances l’en
ont empêché. Actuellement, les
pourparlers avec la DJS sont en
cours et Baha, présenté comme
l’homme de la situation, a demandé à voir l’état complet de la situation du club. Selon des observaRédaction
87, Bd Mohamed V
Tél. : (0770) 92 92 83
Fax : (021) 74 76 95
Site Internet
www.competition.dz
contact@competition.dz
Compte bancaire
CPA agence Didouche,
n° 101-400-24762-3

teurs avisés, l’homme qui jouit
d’appuis infaillibles dans le
monde politique, dans les milieux
des supporters, des pouvoirs
publics locaux ainsi que de ceux de
nombreux industriels de la région
de la Seybouse, ne peut résister à la
forte pression qui s’exerce sur lui.
Il est surtout présenté comme le
sauveur. Alors Baha à la tête de
l’USMAn ? Une éventualité très
probable qui fait le consensus du
côté de la Coquette.
B. R.

Impression
SIA
Diffusion
Compétition Tél : (0770) 92 92 82
Publicité
Fax : (021) 63 53 31
Adressez votre courrier
à Compétition BP 331 - RP Alger

www.competition.dz

JSK Le joueur a enregistré son bagage avant d'annuler son voyage

Mercredi 24 juin 2015

24

Qui a fait avorter le transfert
de Banou Diawara ?

MORT
SUBITE

Proposé par
EN-NEMS

Le site
officiel de
l'USMA en
panne

Le site officiel de
l'USMA est en panne
depuis une semaine,
et les responsables
du club ne semblent
pas pressés pour le
rouvrir. Pourtant, un
club aussi huppé
que l'USMA, qui
dépense beaucoup
d'argent pour
recruter les joueurs,
doit penser
également à la
communication qui
est très importante
surtout que l'équipe
est appelée cette
semaine à disputer
son premier match
de la phase des
poules de la LDC.

Le
préparateur
physique
Boussaâda
très sollicité

Le préparateur
physique
Abdelouaheb
Boussaâda, connu
pour ses
compétences, a été
pour beaucoup dans
le parcours du MOB
la saison dernière
grâce à sa méthode
de travail et sa
manière de préparer
les joueurs qui ont
bien terminé la
saison avec à la clef
la coupe d'Algérie et
la seconde place en
championnat.
L'enfant d'Annaba ne
manque pas de
propositions cet été,
puisque en plus du
MOB qui insiste pour
le garder, la JSS et
le CSC sont sur ses
traces.

Ça s'en va et ça revient !

Le côté hideux de notre championnat, à
savoir la valse effrénée des entraîneurs a
pour certains quelque chose de pittoresque.
Et je parle, surtout, des entraîneurs étrangers
qui connaissent désormais parfaitement la
musique avec l'air et les paroles de " ça s'en
va et ça revient ", pour se fondre dans la
grande bouillabaisse du football algérien.
En fait, ces dernières années il n'y en a pas
un de ces " globe-trotters " qui ne soit parti
dans des conditions mouvementées et qui
n'est pas revenu dans un autre club, bien

LAZIZI : «ON A VOULU ME
FAIRE MANGER DURANT LE
RAMADHAN EN TUNISIE»

Tarek Lazizi, l'ancien défenseur international du MC Alger, ne
garde pas un bon souvenir de la pratique du foot en Tunisie
pendant le mois sacré. «On a voulu m'obliger à manger mais j'ai
refusé», nous apprend celui que les Mouloudéens dénommaient
affectueusement Baresi.

Sur le terrain, les esprits
s'échauffaient facilement…

Oui, on devait faire très
attention à ce propos. Il fallait
rester très vigilant car, à tout
moment, on pouvait recevoir
un coup d'un joueur devenu
plus nerveux sous l'emprise du
jeûne. Mais ce n'est pas le plus
mauvais souvenir que je garde.
Le plus dur, je l'ai subi en
Tunisie, au sein de mon ancien
club, le Stade Tunisien.

Pourquoi ?

C'est parce que, là-bas on ne
jeûne pas le jour des matches.
On oblige les joueurs à manger.
Les matches se déroulaient à
15h et tout le monde était tenu
de déjeuner à midi.

Et comment aviez-vous réagi

par rapport à ça ?

Je n'ai pas obéi, j'étais
d'ailleurs le seul à faire
Ramadhan. Je n'allais quand
même pas renier ma religion !
Ils ont essayé de me faire changer d'avis, ils n'ont pas pu. J'ai
jeûné sans tenir compte de
leurs injonctions. Mais je dois
dire que j'avais, heureusement,
un entraîneur polonais qui s'est
montré compréhensif. Les dirigeants, eux, ne l'étaient pas et
c'est ce qui m'a le plus attristé.
Vous vous rendez compte : un
non musulman qui m'autorise
à jeûner et des musulmans qui
m'incitent à ne pas le faire !
C'était vraiment navrant. J'ai
passé un mois difficile mais,
Dieu merci, je n'ai pas cédé et
tout ça est désormais derrière.

Il y a aussi l'épisode de la
coupe d'Afrique des nations
de 1996, peut-on en parler ?

La commission d'audit a inspecté
les deux stades
OK pour Boumerdès,
Dar El-Beïda pas encore
Nous avons appris que la commission d'audit de la LFP qui a visité les stades de
Boumerdes et Dar El-Beïda a émis un avis favorable pour le stade de Boumerdès alors que
pour le stade de Dar El-Beïda, ce n'est pas encore acquis en raison des travaux qui se
déroulent actuellement pour la construction d'une nouvelle tribune. En principe le stade de
DEB sera prêt à partir de la phase retour. Pour rappel la LFP songe à faire domicilier l'USMH
et le RCA à Boumerdès dans le cas où leurs stades ne seront pas homologués.

Latrèche,
nouveau
coach
de l'USB

Onze Mondial :

5 RAISONS DE
VOIR BRAHIMI
AU PSG

La nouvelle
direction de
l'US Biskra a
désigné
Abdelkrim
Latrèche
nouvel
entraîneur du
club pour la
nouvelle
saison.
L'objectif
recherché par
les dirigeants
est la montée
en Ligue 2
Mobilis malgré
la difficulté de
la mission.

Comment arriviez-vous à
concilier foot et Ramadhan à
votre époque ?

De mon temps, le mois sacré
coïncidait avec le mois de mai,
on jouait à 13 heures. Evoluer à
jeun n'est quand même pas
aisé, on manque d'énergie et on
se retrouve fatalement moins
concentré. Le plus pénible était
la veille des matches. On prenait le s'hour aux environs de
1h ou 1h30 du matin, on s'endormait ensuite à 3h pour se
lever à 10h et rejoindre directement le vestiaire afin de commencer à préparer la rencontre
prévue, elle, à 13h. Ce n'était
pas évident. Malgré tout, on se
débrouillait et on parvenait
quand même à livrer des prestations honnêtes.

sûr, comme si rien ne s'était passé. Ayant
résolument compris que dans nos clubs on
ne parle pas de projets à moyen ou long
terme, ils ont subtilement transformé leur
statut de demandeurs d'emploi dans
l'Hexagone en intérimaires grassement
rémunérés chez nous. Car comme le dit si
bien cet adage amusant " on est toujours
mieux ici qu'en face ". Grand bien leur fasse,
tant que le mouvement des entraîneurs dans
notre championnat n'est pas régulé par les
instances qui gèrent le football.

Oui, c'était en Afrique du
Sud. Le tournoi s'est déroulé
durant le mois sacré de
Ramadhan et on avait tenu une
réunion pour voir si on allait
jeûner ou non. A croire qu'on
allait jouer la chose à pile ou
face, sur une pièce. On était
assis tous ensemble et, l'un
après l'autre, on prenait la
parole pour dire oui ou non.

Finalement, comment ça
s'est passé ?

Certains
ont
fait
Ramadhan, d'autres ne l'ont
pas fait. Mais je dois dire que
les joueurs ont, pour la plupart, observé le jeûne. Je me
rappelle aussi qu'on avait
reçu un fax du ministère des
Affaires religieuses disant
qu'on était autorisés à ne pas
jeûner. Mais en fin de compte
chacun a agi selon sa conviction personnelle.
H. D.

Le contrat
de Sakombi résilié

Devant les exigences
financières excessives du
responsable de l'ASO Chlef
(Medouar) réclamant 500
millions de centimes pour
signer la lettre de libération de
son joueur africain Sakombi, la
direction du CRB vient de
résilier le contrat du joueur
signé il y a quelques jours. Le
MCA serait entré en jeu pour le
recrutement du joueur en
question.

Le site français Onze Mondial a évoqué
5 raisons pouvant inciter le PSG à recruter Yacine
Brahimi. La publication a qualifié Brahimi de
joueur "à part" capable de faire la différence, balle
au pied ou sur des coups de pied arrêtés. Le
deuxième atout vient du fait que le FC Porto ne
rejetterait pas une belle offre qui pourrait ne pas
atteindre les 50 millions d'euros, montant de sa
clause libératoire. Le troisième avantage que présente Brahimi, selon le journal, est sa polyvalence.
Quatrième argument, ses exigences financières
acceptables puisqu'il perçoit actuellement à Porto
environ 1 million d'euros par an. Enfin, Brahimi est
considéré comme un bon atout marketing pour le
PSG pour toucher la communauté maghrébine et
arabe à Paris.

Doudane : «Pour moi, Takerboucht
signer
c'est une piste écartée» viendra
vendredi

«On engagera un grand attaquant africain»

www.competition.dz MERCREDI 24 JUIN 2015 20 DA France 2 € N° 4317 ISSN 1111

QUOTIDIEN NATIONAL 100% FOOT

MCA-MEGHNI
accord conclu

RAÏSSI PARLE
du recrutement :
«Aoudia doit
trancher avant la
fin de la semaine»

En plus de Bastia et Ajaccio

Zeffane :

«Montpellier s'est
renseigné sur moi»

Belkalem reprendra
lundi avec Watford

USMA Il a effectué son
premier entraînement

Djabou, le footballeur le
mieux payé en Tunisie
Abdelmoumen Djabou, l'international algérien du
Club Africain, serait le joueur le mieux payé
du championnat tunisien avec un salaire de
125 000 dinars tunisiens (57 000 euros).
C'est du moins ce qui ressort du classement dévoilé par le site tunisien
MédiaRealites.com, lundi dernier. Comme
on pouvait s'y attendre, le classement
est dominé par la présence des joueurs
des deux clubs phares de la capitale tunisienne, à savoir, le Club Africain et
l'Espérance Sportive de Tunis.

PHOTO DU JOUR

Seddiki, la
nouvelle
recrue de
la JSK,
avec le
Catalan
Jeremy
Mathieu
copie

Signature
imminente
de Mbolhi à
Antalyaspor

«Cas Salah
Eddine, on
consultera
Raouraoua»

CRB RDV décisif

Djediat-Malek

10
MILLIARDS
BIENTÔT
DANS LES
CAISSES

USMH

Benayada :
«Prêt à tenir
ma place
samedi»
Khoualed n'est
pas suspendu
contre l'ESS

Amani révèle

«Darfalou appartient
Boulakhoua au Club Africain»

Le stage officiellement à Ifrane rempile enfin

«Il a été prêté à l'USMA»