You are on page 1of 20

PEINDRE & DESSINER
ne nouvelle méthode de LAROUSSE, complète et
progressive, qui rend accessible à tous le plaisir de créer.
PEINDRE & DESSINER, c'est chaque semaine un cours
particulier à domicile, avec des conseils de spécialistes
pour vous guider, des explications détaillées et des exercices variés
pour progresser étape par étape, à votre propre rythme.
Conçue et réalisée par une équipe d'artistes, la méthode PEINDRE &
DESSINER est un véritable apprentissage par l'exemple; elle respecte
la démarche des cours académiques classiques.
Semaine après semaine, vous découvrirez:
Les bases fondamentales du dessin et de la peinture: la théorie de
la couleur, la composition des formes, la perspective, les ombres et la
lumière, les expressions du visage, le mouvement du corps...
• Toutes les techniques artistiques : crayon, fusain, encres, pastel,
aquarelle, peinture à l'huile, acrylique, gouache...
Les sujets que vous aimez :
paysages, marines, natures
SOMMAIRE
mortes, portraits, nus...
Numéro 5
Tous les quatre numéros, un
ÉTUDE DE LA TÊTE HUMAINE
fascicule d'entraînement "Études
p. 65
et perfectionnement", vous aidera
Le canon des proportions
à améliorer votre technique pour
p.66-67
mieux laisser libre cours à votre
Construction de la tête
à partir d'une sphère
créativité.
p. 68 à 71
Application du canon
p. 72
LESTRAITS DU VISAGE

p. 73
Trois exemples magistraux
p. 74 et 75
Les yeux
p. 76 et77

PEr..llRE ETOESSINER
estpubliée par laSociété desPériodiques Larousse lSPL 1
1-3. rue duDépart
75014 Paris.
Tél. : (1)44 394420
Lacollection Peindre el Dessiner se composede
96fascicules pouvant êtreassemblés en8 reliures.
Directeur delapublication: Bertil Hessel
Direction éditoriale: Françoise Vibert-Guigue
Coordination éditoriale: Catherine Nicolle
Couverture: Gérard Fritsch, OlivierCalderon ;
Photo :lànt deposes ©SPL 1995
Fabricatiou : Annie Botrel
Service depresse:Suzanne Frey deBokay
La méthode PEL\lDRE ETDESSINER est tirée duCours
complet dedessin el peimure. publié chez Bordas.
Direction éditoriale: Philippe Fournier-Bourdier
t:dition : ColetteHanicotte
Traduction française: Claudine Vnillereau
Coordination éditoriale: Odile Raoul
Correetlon-r évision : Marie Thérèse Lestelle
©Bordas, S.A.. Paris 1995 pour J'édition française.
Édition originale: Curso complete deDibujo yPintura
Directeur de collection : JOIdi Vigué
Conseiller éditurlal : José M. Parrarnén Vilasalé
Chefderédactiun : Albert Revira
Coordination: David Sanmigucl
Textes et illustrations: équipe éditoriale Parraméu
© Parrarn én Ediciones,S.A., 1995.
Barcelone, Espagne. Droits exclusifs pour lemonde entier.

VENTES

Directeur du marketing el desventes : Édilh Hachaire
Servlce abonnement Peindre et Dessiner:
68 rue des Bruyères, 93260 Les Lilas
Tél.: (1)43 62105J
Etranger, établissements scolaires,
n'hésitez pas à nous consulter.

Service desl'entes (réservé aux grossistes, France) :
PROMEVENTE - Michel latca
Tél. : Numéro Vert 05198457
Prixdelareliure:
France: 59FF1Belgique :410 FB1Suisse: 19 FS 1
Luxembourg : 410 FL!Canada : 9,95SCAN
Distribution:
Distribuée enFrance :TP1Canada: Messageries dePresse
Benjamin 1Belgique : AMP1Suisse: Naville S.A.I
Luxembourg: Messageries P. Kraus.

Oreilles, nez etlèvres
p. 78 et79

Ànos lecteurs
En achetant chaque semaine votre fascicule chez lemême
marchand dejournaux, vous serez certain d'êtreimru édiatement servi, ennous facilitant laprécision deladistribution.
Nons vous enremercions.

Dessin au crayon
d'un visage féminin
p. 80

Impression : Primer à Barcelone, Espagne (Printed inSpain).
Dépôt légal : 10 trimestre 1995.

dans la réalité une tête ne se conforme que difficilement à l'ensemble du canon. il est intéressant de noter que certains proportions s' appliquent pratiquement à chaque fois. Par principe. • La hauteur de l'oreille est d'un module et ses limites inférieure et supérieure coïncident avec la ligne des sourcils Cc) et avec la base du nez (E) . le rapport entre l'oreille et le nez est constant. • La distance qui sépare le sourcil du centre de l'oeil (C-D) est d'un quart de module. Une tête d'adulte. J'rimée du Louvre. établir un canon pour la tête humaine signifie fixer toutes les candi rions qui doivent être réunies pour qu 'une tête d'homme ou de femme se situe à l'intérieur de ces normes définies. le nez et la bouche sont situés sur l'axe vertical du canon. nous obtenons ain si toutes les proportions. vue de face. Remarquez que l'espace entre les sourcils (la glabelle). outre ses valeurs plastiques. nous ne pourrons pas appliquer rigoureusement le canon. nous obtenons la ligne F qui coïncide avec la base de la lèvre inférieure. • En partageant par le milieu la distance E-G (lin module). 65 . Jean-Baptiste Corot (1796 . est égale à trois fois la hauteur du front. tandis quc les yeux sc trouvent sur l'axe hori zontal. Magn ifique pnvtrait (qui. Observons avec attention ce canon. L La Femm e cl la Perl e. le nez et la distance entre celui-ci et la pointe du menton. une application parfaite du r m uJIl éflldié ici. Par exemple: L'écart entre les deux yeux est toujours égal à la largeur d'un oeil. dans de -no rnbreux cas. rappelle (a Joconde) où /10/15 pOCIVOIlS observe r. ou unité de base du canon. Le premier module recouvre le front jusqu'à la limite inférieure des sourcils et le second indique la base du nez. e mot « canon » est synonyme de règle ou de précepte. par exemple. vers 1868 -1870. Paris. a une hauteur de trois modules et demi et une largeur de deux modules et demi (voir page suivante). S'il est bien évident que. n'espérons donc pas qu'il s'applique avec exactitude dans tous les cas. Par des divisions successives. par l' attitude. r Mais il est évident que. Le canon des proportions pour la tête humaine.~ Etude de la tête humaine . Celui que l'on utilise actuellement (il y en eut d 'autres) se base sur la distance qui sépare la partie supérieure du crâne (sans la chevelure) de la pointe du menton. constitue un guide très sûr pour dessiner des visages imaginaires et des archétypes ou pour orienter les premiers traits d'un portrait. Par conséquent. huile sur toile (55 x 70 cm) . Les trois modules verticaux recouvrent avec une relative exactitude le front. De même. Cette distance que l'on appelle le module.j 875). un canon a toujours valeur de règle générale.

. 1 1 . C . E. Remarquez ensuite que ce sont les sourcils (et non les yeux) qui coïncident avec la moitié de la hauteur du visage. le mento n est arrondi. Base du nez .. Le nez est retrouss é. Ni veau supérieur du crâne. Niv eau des sourcils . Le front est plus large et la chevelure est peu abondante sur le dessus et sur les côtés. B. les oreilles sont prop ortionnellement plus grandes. B. Racine des cheveux . L 'écart entre les yeux est plus important que chez l'adulte. Tracé des axes f rontaux. F.i1 l 1 :E--r-- . C. Construction du canon de la tête.- j -t--~ 1 '-. A.1 ! 1 1 ! 1 1 1 1 1 i CANON PROFIL ~ EXEMPLE RÉEL Canon pour une tête d' enfant (de deux à cinq ans). Observez que ce canon est de quatr e modules et non de trois et demi comme celui de la tête d 'adulte . C. assez différe nt de celui de l'adulte. Position des yeux. Limite de la largeur du nez et des yeux et profil de la lèvre inférieure. Hauteur et largeur de la tête à partir du module de base (hauteur du f ront). Limite de la lèvre inférieure. Position des éléments de la tête : A . CANON FACE :8 . vertical et horizontal. 66 .• Le canon des proportions A droite. Pointe du m enton .- Ci-dessous. D .

En bas Nou s trou vons dans la form e du crâne un supp ort qui I/ OUS perm et d'obt enir un cadrage correct pour le dessin d 'un e tête. le cr âne est la forme de base sur laqu ell e il doit s'appuyer pour le cadrage du dessin de la fête. sont partiellement occupés par les oreilles.Malaire L'armature de notre corps est le squelette et nos ca rac téristiques dépendent essentiellement de la forme des os. Nous pouvons affirmer que. Cetteparticularit é est tout aussi évidente pour une tête vue de profil. pour l'essentiel . Cette dépendance es t particulièrement évidente pour la forme de la tête. Savoir ramen er mentalement un crâne à la forme d'une sphère est un exercice nécessaire afin de pouvoir construire une tête quelle que soit sa position. Vue de face . On pourrait dire que la tête «résonne».4f-. sur ces schémas. pour le dessinateur. les détails décrits plu s haut . Frontal Temporal Temporal -lo. ce qui ne se produit pas avec les autres parties du corps où le squelette supporte une musculature plu s importante. marquant ainsi deux plans qui. Il est utile pour l'artiste. Remarquez com ment les trois modules du cal/on sont détermin és à partir du somm et du crâne. à laquelle s' ajo ute un appendice plus ou moins triangulaire qui comprend les deux maxillaires. la sphère est aplatie des deux côtés. L'analyse de la forme du crâne nous amène à consid érer que la tête est contenue. en effet . Le crâne. Nous voyons. sur le modèle vivant. est une structure osseu se dont l'enveloppe muscul aire est vraiment peu épaisse. sans étudier ni mémoriser tous les os du crâne. dans une sphère qui e nveloppe toute la boîte crânienne. d' avoir une vision très claire de sa structure pui sque celle-ci constitue le support immédiat de la forme définitive de la tête de tout individu vivant. .Le crâne .

No us avo ns tracé sur ces ce rcles lat érau x les di amètre s signa lés par une flè ch e et.. af in d' o btenir le mérid ien E de sym é trie front ale. ci e se rappeler les pe rspectives du ce rcle e t de la sp hère . Ob servez les trois cercles E. Le vo yez-vous ? Ce t axe . à parti r du p oint J d'interse cti on du ce rcle E avec le cercle G . o u 'de ro ta tio n fro nta le ve rs le haut o u ve rs le bas. 2. b et c de la tête . e n ré alité . valabl e dans tou s les cas. 3. Comme vou s le con staterez.. R app el ez-vous qu e la sp hè re du crâ ne n' est p as .. )~_ ~ D ~7~ . de tro is q uarts e n re gard ant vers le haut ct fro n tale e n rega rdant ve rs le haut. à tro is po sition s co ura ntes de la tête : de tro is q uar ts e n regarda nt ve rs le bas . cha cun avec une perspecti ve différen te en fon cti on de s positions a. co mme vo us l' avez de vin é.. Ces ax es fo urn isse nt des indicati ons pour le cadra ge m ais . 1. 6X ---- . co m me vo us po uvez le voir . cette droite n'est rie n d' aut re qu e l' axe de symétr ie de la face vue e n persp ective . ava nt tout . No us devons .A 3 4 . R é sumons tou s les ax es obtenus : un axe A qu e nous pou vons ap peler axe de rot at ion lat érale ve rs la dro ite ou vers la gau ch e . IJ . La sphère a co rres po nd à une tête vue de tro is quarts et regardant vers le bas. tot alement ro nde .. G e t F. la lign e de l' équateur G qui co rres po nd à la lign e de s so urc ils. es t suff isant pour nou s don ner une idée de la po sit ion ad optée par la tête qu e nou s allons dessin er. Il s'a git m ainten ant de d iviser not re sphère (qu e nous im aginerons en vo lume) par t rois cercles pe rpendiculaires e ntre e ux e t en resp ect ant la pe rspec tive. 4.' ) . nous avo ns tiré ve rs le b as un e lign e para llè le à l' axe A de la sphère . im agine r q ue la sp hè re rep résentant le crâne est trave rsée pa r un axe A . .• Construction de la tête à partir d'une sphère Nous allons app liq ue r no tre dé m on str ation . . Les zones cor respo nda nt aux oreilles sont toutes le s deux des pla ns circ ula ire s.>: / . mais regard ant vers le haut. Il es t fo nda me nta l. ' -- »< \J .. et la sp hè re c est en pos ition frontale rega rdan t auss i ve rs le haut. pivote nt s ur les vertè bres «a tlas» e t « axis ». La sphèr e b correspo nd éga leme nt à une posi tion de tro is qua rts. lorsqu e la têt e s'inclin e vers la droite o u vers la gauch e . \ \ . •. q ui coïnc ide plu s o u mo ins avec la lign e du co u. au niv eau de l'oceip ut. e t un axe 1 pou r le basculeme nt lat éral . un axe H . e t un a ut re mé ridien F qui divise le crân e e n un e moiti é antérieure (la face ) et e n un e moitié postérie ure o u occipi ta le . e n réal ité . ils ne corre spo nde nt pas au x axe s an atomiques de rotat ion de la tête q ui.- a c b A A 2 c l A .

L) pour marquer les limites latérales . Observez que la largeur du menton. il est très possible que ces normes ne soient pas prises en compte ou qu'elles s'appliquent succinctement. cela dépend du niveau et de l'expérience de l'artiste et surtout du type de dessin que vous 'aurez à réaliser. entre le menton et la base du nez . représente un cinquième de la largeur totale de la tête . Si nous faisons passer par ce point un autre cercle en perspective . consistait à reporter les trois modules sur l'axe de symétrie frontal. Marquons maintenant le niveau de la bouche . 5 6 7 Poursuivons la construction de la tête. S'il s'agit d'un portrait. sur notre croquis . Arrivé à ce point. 6. outre la position de la bouche. ces pivots seraient les deux condyles des articulations du maxillaire inférieur. égale à la distance qui sépare les deux yeux. . La lèvre inférieure se situe . Il vous sera indispensable dans tous les cas où la position de la tête vous obligera à résoudre des raccourcis très accusés. le canon vous sera très utile. puis en dessinant deux traits inclinés (K. Situons la mâchoire inférieure . l'un e frontale et l'autre de profil. 7. que nous avons renoncé à illustrer. nous déterminons . Complétons par quelques traits la schématisation de la mâchoire: en abaissant deux droites depuis les pivots jusqu'aux points 0 de chaque côté. Concevons-la comme une sorte de fer à cheval pouvant pivoter sur deux axes situés un peu en dessous de l'axe H. 5. par un trait plus épais. il est très possible que vous vous interrogiez sur la nécessité absolue ou non de suivre tout ce processus chaque fois que vous aurez à dessiner une tête humaine . Anatomiquement parlant. sur le point médian du troisième module. En vérité . les points 0 qui marqu ent la plus grande largeur de la mâchoire. nous avons reporté deux vues du canon de la tête humaine. Il est évident que l'étape suivante. Lorsque vous aurez la prétention de dessiner une tête imaginaire (en travaillant de mémoire) . Comparez les lignes verticales et hori zon/ales des modules avec les cercles qui leur correspondent sur le dessin en perspective.Construction de la tête à partir d'une sphère . comme nous le savons. Nous l'avons souligné. A gauche des trois premiers dessins.

Le tra vail des déta ils viendra ensuite. pas la finition. entre la limite extérieure du sourcil et l'arr ondi de la pommette . De plus. étiaucher l'oreille . ne reche rche. Nous avons. Nous savons que les yeux se situent à un tiers du module se trouvant au-dessous de la ligne des sourcils. etc. nous pouvons comm encer à préciser les formes d'une mani èr e plus définitive. --1 . Nous vous recomma ndons de ne pas vous lan cer dans le dessin « achevé » d'un e tête humaine sans avoir réalisé auparavant un ce rtain nombre d' exerc ices semblables à ceux que nous vous proposons à droit e. souligner avec plus de précision les cont ou rs de la bouch e . nous tiendrons compte du fait qu 'ils ne form ent pas un arc de cercle parfait mais une ligne droite inclinée vers l'intérieur . également inclinée vers le bas mais beaucoup plus courte que la précédent e. Observez comment se sont intégrés les lignes définitives de la bouch e et le profil du nez sur les premier et troisième sché mas de ce paragraphe huit. 70 8 L __. nous veilleron s tout particuli èrement à leur position par rapport aux or eilles et au nez. Nou s allons . Sans renoncer pour autant aux cercles correspondant à la limite de chaqu e modul e et à celui que nous avons tr acé pour la bou che .• Construction de la tête à partir d'une sphère 8. A u déb ut. toutes les indications du canon de la tête dispos ées en perspective . marquer l'angle formé par l'or bite . Nous pou vons égaleme nt indiqu er l'épaisseur de la cheve lure . Il importe ava nt tout d 'obt enir des ébauches où les contours des sourcils. en définitive . par exemple. maintenant qu 'il est convenablement proportionné . quell e que soit l'orientation de la tête . du nez et de la bouche son t parfaitement positionn és. Les lignes de partage marquent la position des différentes parties du visage dont nous allon s. Pour dessiner les sourcils (sur la division médiane de la sphère). à laquelle s'ajoute une ligne courbe. commencer la réalisation finale. Vous le voyez sur les dessins des pages pr écédentes et sur celles qui suivent.

A partir du centre K de la sphère . déterminez le point K ' et marquez l'axe de symétrie frontal du visage pas sant par celuici (entre les sour cils) . . par exemple . Sur un papier à dessin courant et avec un crayon 3B. Déterminez l'inclinaison de l'axe A du cr âne . Suivez à la lettre nos instructions et vous pourrez vérifier qu e. pour plus de clart é. vus de profil. lorsque la. le nez et la bouche. essayez de dessiner une tête en suivant ces instructions: 1. 2. construire une tête Il ' est pas un e tâche aussi ardue qu 'il y para ù à première vue. En résumé de cette étude du canon de la tête humaine . tracez à main levée la sphère du crâne avec un diamètre d'environ 15 cm. Commencez à gommer les lignes de construction à mesure que vous concrétisez les formes des différentes parties du visage. Tout en rectifiant au fur et à mesure autant qu 'il sera nécessaire . . 4. 71 . 3. Marquez les plans des oreilles et tracez le cercle correspondant au niveau des sourcils .. A ce propos . tête est iuclinée vers le bas. Indiquez sur cel axe les niveaux correspondant à la base du nez . des problèmes peuvent provenir des raccourcis. en partant de la connaissance du canon el de ses multiples versions en p erspectiv e (un e pour chaq ue position possible). laissez votre dessin prêt à recevoir les premières touches d'ombre. Essayez d 'obtenir un résultat semblable à l'illustration de la page suivante où. la zone orbitale semble s'évaser.-. nous avons soulign é Cil rouge les principales lignes de construction. . doivent correspondre aux mêmes niveaux vus en perspective. Les diff érents niveaux ' du canon. La forme globulaire de l' œil se « dérobe » sous les sourcils . au menton et à la bouche (lèvre inférieure). Cette déformation apparente due à la perspective trouve son explication graphique sur l'illustration cicontre. et aussi comme entraînement aux travaux futurs dont le sujet sera le visage humain . nous vous recommandons de n'indiquer que les principaux plans de lumière el d'ombre . '\ ~i ~li u~====~~~') 1 A Lorsqu'il s'agit de situer les yeux.Application du canon . . de telle sorte qu e les yeux n e son t plus séparés des sourcils .

• APplication du canon .

L'étude que nous entreprenons se rapporte. puis en inclinant la tête. en levant ou en abaissant le menton. à travers des caractéristiques spécifiques à ses modèles. . comme vous pouvez le comprendre . . Mettez-vous devant un miroir et regardez-vous attentivement de face.Les traits du visage . Nous vous recommandons cependant de vous efforcer d'appliquer notre enseignement à ' vos propres traits . Vous devez' découvrir sur les traits de votre visage les formes ty-pes que nous allons étudier. avec des exemples et des observations d'ordre général. puis les modifier en fonction de vos propres caractéristiques. à des formes idéales.' Nous considérons que le travail du portraitiste consiste essentiellement à faire la démonstration de ses connaissances sur la forme générale du visage.

.Jr . b-- I '.• Trois exemples magistraux { l . etc.. ils présentent des rapports de proportion presque identiques: dans chacun d'eux.. Ce ne sont pas les proportions qui les différencient. ". . mais la forme particulière des yeux. . la distance qui sépare la partie supérieure du front à la pointe du menton se divise en trois parties égales qui sont trois fois la hauteur du front. Même dans celle pose de trois quarts. ~ - A gauche. les «constantes» du canon sont respectées.> ~ Ci-dessus. du nez.f -.~ . Très différents dans leur aspect. . '\ . . . Portrait à la mine de plomb réalisé par Alfred Opisso.. vérifiez-le en traçant sur un papier transparent la construction de ce visage selon les règles du canon de /0 tête humaine que vous venez d'étudier. Deux portraits ci la mine de plomb par Francesc Serra. En guise d'exercice.

La limite supérieure est constituée par les sourcils.:o'_:-?' ~~ ~ b c 7 6 - ~. Lorsque l'œil est ouvert. Nous constatons que ces graphiques sont à l'origine du dessin de la partie visible du globe oculaire et de la forme prise par les paupières. . nous obtiendrons une forme semblable à celle des paupières. dont nous verrons toujours.e t la position des cils. ~-- ~b '\ MAL ~-_-. Les yeux . c'est important . D'autre part. l'arc formé par la paupière supérieure est beaucoup plus fermé que la courbe correspondante de la paupière inférieure. Cette opération est décrite sur le schéma 3a. La forme des yeux est sphérique 1 ~ 8 EB ~ EfJ @)) œ 0 P. Lorsque la peau de la paupière est tendue. De l'extrémité de ce bord. 3b et 3c. Cela implique que nous pouvons presque toujours voir l'épaisseur d'un de leurs bords. l'«amande" qu'est l'œil n'est pas totale ment symétrique.\ ~ Première observation essentielle: la forme d es yeux est celle d'une sphère à laquelle on a ajouté une petite calotte sphérique correspondant au cristallin. tout d'abord droits et ascendants. L'œil s'ouvre et se ferme presque exclusivement sous l'effet de la paupière supérieure. celle-ci adopte la forme sphérique du globe qu'elle recouvre (4a). 75 . La paupière supérieure se trouve immédiatement au-dessous des sourcils. ainsi que leur « trajectoire » radiale afin de savoir les dessiner à partir de n'importe quel point de vue (7) . En fait . . l'un des bords . <. La paupière inférieure ne participe que très peu à l'action. Il faut tenir compte également du fait que les paupières s'ouvrent sur une surface courbe.--~BIEN ~ b MAL ~ ~ . Cette forme disparaît derrière le pli que prend la peau dès que le sourcil descend sur la paupière (4b et 4c) . -~~- ~ ~~ . Voyons maintenant la forme externe du globe oculaire.Les traits du visage. Observez-le en Sa. Celle-ci se rapproche beaucoup plus de la ligne horizontale qui passe par la glande lacrymale .':::. de profil (le) ou encore de trois quarts mais tournée vers le bas (ld) . rappelez-vous la forme . nous faisons partir les cils en les disposant en rayon par rapport au centre de la calotte du cristallin (correspondant approximativement au centre de la pupille]. remarquez qu'il n'y a pas non plus de symétrie (arfaite par rapport à l'axe vertical de l'œi (6a et 6b).. . puis se recourbant vers le bas. Imaginez (2) que cette sphère soit recouverte d'une substance élastique de 1 mm d'épaisseur et que nous y pratiquions une coupe transversale au niveau du cristallin . ~. ~). Si nous ouvrons cette coupe comme une boutonnière. Nous pouvons imaginer cette sphère avec sa calotte vue de face (1 a). Pour finir. de trois quarts (lb). ~ ~ 2 3 a b c d a b c d c b e-: 4 ~' )'Çe a 5 ~ BIEN .

1/ sera dessin é par III suite. • L 'épaisseur des p aup ières est parfaitem ent visible . 3.'11 so m mes ici à reel/fi er la première co nstruc tion et fi la préparer ci recev oir le clair-obsc ur. 2. projet ée p ar 1/1 paupière sup érieure el pa r les cils.Les yeux Nou s allo ns é tud ier maint enant les différentes valeurs de la région ocul aire . Poursui vez 1. • L'aspect sph érique de l' œil entraine 1111 o bsc urcisse ment latéral d e sa surfa ce blanch e.'111' co urb ure avec l' om bre dégrad éequ i se trou 1'1. par exe m ple. er réciproquement. N oton s cep endant ce qui suit : • 1/ existe un e om bre. dam' tous les cas.' indication p récise sur sa position . Il OII ~ aurons la lumière. R emarquez qu e la [inltion co nsiste à 'culIlplér(!/' le travail précédent. W ill d'ab ord trop incurv ée vers le bas. Un éclairage d~/Iérell1 im p liq uera des valeu rs dijfére//tes . 4. Là où se trou vait l'ombre. Remarqu ez ql/ e n OLIS avon s modifi é 1'0 li verture de la paupière inférieur e . iV/ais. L es z o nes claires el Jon cées des 3 paupi ères seront in versées . . n 'est-ce pas ?. Nou s 1. le m ême œ il al'ec 1/11 éclairage plus ku éral. L es valeurs qui co m posent cet œil co rrespondent .'11 concrétisant el en p récisant les co nto urs.- . 1.' "f 2 reliefs à représenter seron t les m êmes el p résenteront les m êmes surfaces co urbes . 0 11 pe u! imaginer . l' IL' . L e crayon dessille maintenant les reliefs en [onçan r le pli d es pau pi ères et l'II reche rclutnt 11. exp rimé par le p oint blan c situ é. . Pourquoi n e tenteriezVO liS pa s de le v érifier VOlis-même ? .. tout en considé ra nt qu e no s dessins so nt suffisa mme nt explicites pour se passer de disco urs.' sur la droite. ' 4 76 . • L' éclat d e l'œil. NolIS avons [oncé la partie gauch« de la cav it é oculaire d om le p oint le pins pr of ond co rrespo n d li la glande lacrymale. L t' so urcil q ui entoure la cavité de l'œil l'sr esq u issé avec un cray on ren dre pour 1I0 llS donn er 1111 1.l'II I' le bord de la pupille. à /1/1 écl airage déterminé. li l'int érieur de l'œil. a un e grande importan ce. les 1 '." . bien sû r. puis nous m ettons l'iri s en valeur. VI! / Ul I1/ de la droite.

Les yeux . lorsque nous devons travailler de mémoire . Ces problèmes n'ont en fait qu'une solution: pousser l'observation du modèle afin de comprendre ce que "disent » les yeux lorsque l'on dessine d'après nature. à 3 5 v. Pourquoi? Tout d'abord parce que tout le visage est construit sur une surface courbe et que les yeux. Les yeux se déplacent ensemble. qui eux sont sphériques . nous trouverons les deux yeux identiques uniquement lorsqu'il s'agira d 'une vue parfaitement frontale . Dans ces conditions. comme s'ils étaient situés sur un même axe horizontal (voir la figure en bas de la page) . Mais nous avons deux yeux . Les yeux. La direction du regard a pour cela une grande importance. nous dessinerons un strabisme ou des yeux qui louchent. 77 . Dans tous les autres cas (la majorité). Nous allons maintenant examiner un autre aspect de la question avec les croquis 2. le regard indique une direction et nous devons veiller tout spécialement. lorsque nous devons réaliser les deux à la fois. Fers le haut et vers le bas. sont «encastrés » chacun dans un orifice de cette surface courbe. les problèmes se multiplient. el nous devons les représenter le plus souvent ensemble. c'est-à-dire dotés d'un regard expressif. De plus.vraiment. 3 et 5. Ce/a est évident sur [es croquis 1 ct 4. De même. les sourcils et la bouche sont les éléments essentiels de l'expression du visage. ils se déplacent horizontalement comme s'ils étaient mus par un mécanisme semblable à celui de la direction d'une voiture. gauche. à savoir: réussir à dessiner des yeux qui « rega rdent . Si dessiner correctement un œil entraîne déjà des difficultés. l'un des deux sera vu plus de profil que l'autre. La direction du regard 1 Nous avons jusqu'ici analysé la forme d' «un œil». au même titre que l'ouverture des paupières et le froncement des sourcils. en dessinant. à ce que les deux yeux regardent dans la même direction . Autrement. Les yeux tournent ensemble vers le haut ou vers le bas. et être capable d'imaginer ces sphères mobiles à l'intérieur de leur orbite . à demi recouvertes par les paupières . comme s'ils étaient fixés SHI' un même axe de rom/ion hori zo ntnl.

Nous nous sommes efforcés de préciser les principaux éléments qui « exp liq ue nt» la forme.~ . de cette bouche ou de cette oreille en particulier. Et nous pourrions en dire autant des oreilles et de la bouche. . révélant ainsi différents états d'âme. Les dessins de cette page constituent un bon point de départ pour acquérir la connaissance de ces formes. de face et de trois quarts. Celui-ci ne doit pas se contenter de regarder un nez . et les petits «sillo ns » caractéristiques de la peau des lèvres sont plus évidents . mais il doit s'efforcer de saisir la forme de « ce» nez. Il s'agit d'arriver à vous mettre ces formes dans le crâne. . Découvrez la différence de valeur entre la lèvre supérieure et la lèvre inférieure. le nombre de nez que vous avez pu voir dans votre vie est. Cependant. Essayez de dessiner d'après nature à partir de ces prototypes. Nous pouvons dire que nous regardons .. surtout lorsqu 'il s'agit d'un visage féminin. due à ce que l'une d'elles (généralement la lèvre inférieure) reçoit plus directement la lumière. une bouche ou une oreille. fusain. Dessinez votre propre nez et votre propre bouche. / . Considérez ces dessins (que vous devriez copier jusqu'à ce que vous soyez capable de les reproduire de mémoire) comme des formes de base à partir desquelles vous obtiendrez les caractéristiques d'un modèle précis. Pour certains dessins. sanguine. les fossettes aux commissures de celles-ci dont le tracé est orienté vers le haut ou vers le bas . .. Utilisez différentes techniques : mine de plomb . Remarquez aussi qu'en général certaines lèvres féminines ont une tonalité plus intense que celles d'un homme . Nous insistons sur le fait que vous devez recommencer ces dessins encore el encore. . sans voir. C'est une liberté que l'artiste ne peut se permettre. vous lanceriez-vous dans la description précise de la forme d'un nez? . car ces formes sont en général très douces.• Oreilles. incalculable. cette explication de la forme par éléments est volontairement exagérée. De plus. nez et lèvres <lue! que soit votre âge. sans aucun doute. ainsi que divers moyens picturaux ." . on observe sur celles-ci davantage d'éclat . Le fait est que nous regardous sans le moindre effort d'analyse ce que nous avons constamment devant les yeux (précisément d'ailleurs à cause de cette présence constante). Observez la forme des lèvres. Demandez à votre entourage de poser pour vous afin de dessiner seulement ces éléments si importants dans l'art du portrait.

Il possède un certain « air de famille». ne voit pas la photographie originale . . Si vous vous rappelez que nous avions déjà obtenu les traits du visage dans l'étape précédente. Alors que nous avons encore présente à la mémoire l'étude détaillée du canon dé' la tête humaine. " 1 .Dessin au crayon d'un visage féminin . 2. Nous pouvons résumer en trois phases ou étapes des exercices comme celui qui illustre cette page. ainsi que des petites irritations contre soimême. peut se dernancler s'il s'agit d'un homme ou d'une femme.. Nous voyons page suivante le dessin achevé.. en recherchant les différentes expressions par de nouveaux essais. 3. 7G . Les valeurs les plus importantes pour l'indication des grands plans du relief du visage ont été déterminées. A quoi devonsnous.. Pour débuter. du menton .. et après avoir consacré un moment à analvser les [ormes des él éments du visage (yeux. C'est une bonne manière d 'accéder au portrait d 'après nature avec une expérience préalable.~. comme vous. vous le savez. vous comprendrez que le changement est. . v . . l' . 1 ••••. etc.. la transformation de ce que nous avions précédemment. pour l'essentiel .' '.. dû au clair-obscur. .. de nouvelles observations et par des comparaisons entre ce que nous avons obtenu et ce que nous voyons . Les formes ont été précisées. etc. Tout un développement a été réalisé entre l'étape précédente et ce deuxième graphique. ligne de la bouche. et à une plus précise délimitation des formes: le dessin des sourcils . les plis des paupières et les contours des yeux. . . en accord' avec tés règles du canon. .. Aussitôt après viendront les ovales et les formes des traits du visage adaptés aux proportions que l'on observe sur le modèle. notre dessin se rapproche du modèle. àune modification des valeurs qui a adouci tous les plans en éliminant la dureté initiale. nez.' .. le crayon guidé par notre intelligence (et non par la magie) tracera les premières lignes de l'ébauche: axe desyrnétrie . nous vous recommandons de travailler à partir de photographies afin de vous familiariser avec des traits et des expressions différents. Celui qui. A la fin de cette étape. d'erreurs et de rectifications. C'est bien une femme. Comme toujours .. ligne des yeux. dans cette dernière étape. j ' . ' .• . . 1.. .. .. en un portrait ressemblant d'une certaine personne? . la courbe des lèvres. -. Chacune de ces étapes comprend . bouche et oreilles) . Tout cela fait partie du processus créatif. . et devant chaque modèle.. nous pensons que le moment est venu de vous initier à l'art du portrait.. un bon nombre d'essais. .

• 80 Dessin au crayon d'un visage féminin .

NUMÉRO 9 Le mannequin articulé Le nu. Constituez-vous la série complète./ LES PROCHAINS NUMEROS NUMÉRO 6 Le fusain La sanguine NUMÉRO 8 Études etperfectionnement Il Un personnage en perspective Soleil etombres f(U\IÉRO La nouvelle collection Larousse PEINDRE & DESSINER est un cours complet et progressif qui vous permettra d'apprendre. pas à pas. étude des valeurs NUMÉRO 12 Études etperfectionnement NUMÉRO 7 Étude de lamain Le corps humain f(UMÉRO 10 L'artdu portrait La profondeur en perspective NUMÉRO 13 La technique mixte Le dessin aux 3 crayons . toutes les techniques de base du dessin et de lapeinture.