DK NEWS

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATION

Samedi 15 Août 2015 - 30 Chaoual 1436 - N° 1048 - 3e année - Prix : Algérie : 10 DA. France : 1€

UNE RECONNAISSANCE À JUSTE TITRE

HOMMAGE APPUYÉ
DES ÉTATS-UNIS À L'ALGÉRIE
POUR SES EFFORTS DE PAIX
DANS LA RÉGION

Les Etats-Unis qui apprécient les efforts déployés
par l'Algérie pour promouvoir la paix et la stabilité
en Afrique du Nord et au Sahel, n'auront fait que
réitérer et réaffirmer leur position à l'égard d'un
pays qu'ils ont qualifié de stabilisateur de la
région. C'est le secrétaire d'Etat américain, John
Kerry, qui l'a réaffirmé à son homologue, le ministre d'Etat, ministre des Affaires étrangères et de la
Coopération internationale, Ramtane Lamamra. Il

MÉTÉO
35° : ALGER
43° : TAMANRASSET
p. 2

www.dknews-dz.com

s'agit d'une reconnaissance à juste titre de la part
des Etats-Unis aux efforts consentis par l'Algérie
dans la région. Le mois d'avril dernier, à l'occasion
de la tenue de la troisième session du dialogue
stratégique algéro-américain à Washington, Kerry
avait déjà salué le rôle «très important et constructif» de l'Algérie et son «leadership» dans la région
du Maghreb, du Moyen-Orient au Sahel.
K. C.
P. 28

ÉNERGIE-DÉVELOPPEMENT

ÇA CARBURE À NAFTAL !

«Un programme de 200 milliards DA pour les 5 prochaines années»
Sonatrach, Hocine Rizou. Le premier responsable de
Naftal a indiqué, jeudi soir, en marge du lancement des
«Journées Family-days», au niveau de la station autoroutière de Hemadna (Relizane), que ce programme, éche-

LE MINISTRE DE L'ÉNERGIE, M. KHEBRI

«La qualité des
prestations en électricité
est à la hauteur
cette année»

AIR ALGÉRIE

ELECTRICITÉ

L’entreprise Naftal compte engager 200 milliards DA
pour financer un ambitieux programme en vue de sa
modernisation et de développement pour les cinq prochaines années, a-t-on appris du PDG de cette filiale de

lonné sur cinq ans, a trait notamment à la modernisation
des stations-service autoroutières pour assurer aux usagers de la route des prestations de services «selon les standards internationaux».
P. 6

Les dates

Le Plan de développement
et de modernisation de
l’entreprise à l’ordre du jour

de paiement
par banque
similaires à celles
du réseau CCP
P. 3

P. 3

P. 3

CULTURE

SANTÉ

Parkinson
Un médicament
pour le foie donne
des résultats
encourageants
Pages 14-15

PENSIONS DE RETRAITE

LE PDG DISCUTE AVEC LES CADRES
DE LA COMPAGNIE :

F

TBALL

5E FESTIVAL «ETÉ EN
MUSIQUE À ALGER»:

ÉQUIPE NATIONALE

Aït Menguellet

Raouraoua :

conquiert
son public

«Bahlouli et
Benrahma dans le
viseur de la FAF»
P. 25

P.5

MDN 
Une importante
cache d'armes
et de munitions
découverte par
les forces de l'ANP
à Béjaïa 
7 contrebandiers
arrêtés dans le sud
du pays
P. 3

DK NEWS

Météo

2

N
IN
LI
C
CL 

Régions Nord :

D’ EIL

Samedi 15 Août 2015

35° à Alger

Horaires des prières

Temps ensoleillé et chaud dans les régions intérieures
jusqu’à l’après-midi, les vents seront de 20 à 30 km/m
Alger
près des côtes, la mer sera calme.

Max

35°

23°

Oran

34°

24°

Dohr

12:53

Annaba

38°

23°

Asr

16:39

Béjaïa

33°

22°

43°

32° 

Régions

Sud : 43° à Tamanrasset

Temps chaud à l’extrême sud du Hoggar et au Tassili dans
la journée et même dans la soirée. Ailleurs, le temps sera Tamanrasset
ensoleillé, nuageux dans d’autres endroits, au sud-ouest avec
des vents forts.

Min
Fajr

04:28

Maghreb 19:44
Isha

21:11

DEMAIN À TLEMCEN

DEMAIN À SOUK AHRAS

CE MATIN À L’HÔTEL HILTON

Clôture du programme
Ciné Plages

Portes ouvertes
sur l’ANR

Signature du contrat
pour la réalisation
d’une académie olympique

Le ministre de la Culture, Azzedine Mihoubi, présidera demain à
Marsa Ben M’hidi, wilaya de Tlemcen, la cérémonie de clôture du
programme Ciné Plages.

Le Comité olympique algérien (COA),
organise ce matin à partir de 9h30 à
l’hôtel Hilton, une cérémonie de signature et de présentation de contrats portant sur la réalisation d’un musée et
d’une académie olympiques à proximité
de de la salle Harcha.

DEMAIN À LA BIBLIOTHÈQUE
NATIONALE

Conférence du commissaire
du Festival national de la
poésie melhoun
Dans le cadre de la troisième édition du Festival national de
la poésie melhoun dédiée à Sidi Lakhdar Benkhelouf qui aura lieu
du 20 au 26 août 2015 à Mostaganem, le commissaire du Festival
animera une conférence de presse demain dimanche 16 août à
10h30 à la Bibliothèque nationale d’Algérie.

A l’occasion de la célébration du double anniversaire du Congrès
de la Soummam et de
l’attaque du NordConstantinois, l’Alliance
nationale républicaine
organisera ce matin à
partir de 10h à la salle

MARDI À CONSTANTINE
Célébration de la Journée
nationale du moudjahid

des conférences du Musée du cinéma de Souk
Ahras, des portes ouvertes sur le parti. La
manifestation sera reL’Organisation nationale des mpoudjahidine organise
haussée par la présence
mardi 18 août à l’université Emir-Abdelkader de Constantine,
du secrétaire général de
une conférence à l’occasion de la célébration de la Journée
l’ANR le Dr Belkacem
nationale du moudjahid, sous le thème «Le combat maghréSahli.
bin commun».

DU 15 AU 25 AOÛT
À LA GALERIE ASSELAH

JUSQU’AU
5 SEPTEMBRE
À TIPASA
Journées «Main
dans la main» pour
la protection des
milieux aquatiques

Exposition
de peinture «Vie
et couleurs»
La galerie d’arts Asselah Hocine, abritera du 15
au 25 août 2015, le vernissage de l’exposition de
l’artiste peintre Bentayab
Saliha intitulée «Vie et
couleurs». 

AFFAIRE RELIGIEUSES

Réunion de la commission
nationale de la fatwa en
septembre
La commission nationale de la fatwa se réunira en septembre
prochain pour désigner 50 imams muftis qui seront répartis sur
les mosquées des 48 wilayas, a indiqué le ministre des Affaires
religieuses et des Wakfs, M. Mohamed Aïssa.

La Société des eaux et de l’assainissement d’Alger (Seaal), organise jusqu’au
5 septembre 2015 au niveau des plages de
la wilaya de Tipasa, les journées «Main
dans la main» pour la protection des
milieux aquatiques.

UNIVERSITÉ M’HAMED-BOUGARA
DE BOUMERDÈS

7370 étudiants
inscrits pour
la nouvelle année
universitaire 

DU 22 AU 27 AOÛT À RIAD EL FETH

Festival culturel international
de la musique diwane
Sous l’égide du ministère de la Culture, l’Agence algérienne
pour le rayonnement culturel (AARC), organise du 22 au 27 août
au théâtre de verdure, Saïd-Mekbel, Bois des Arcades, Riadh El
Feth, la 8e Festival culturel international de la musique diwane. 

ELLE SE TIENDRA EN OCTOBRE À ORAN

Journée d’étude sur «Les nouvelles
règles de procédure pénale»
La wilaya d’Oran abritera au cours du mois d’octobre prochain, une Journée d’étude internationale sur «Les nouvelles
règles de procédure pénale». Des participants de Tunisie, de
France, d’Espagne et d’Italie sont attendus à ce rendez-vous
qui sera une occasion pour évaluer les différents systèmes judiciaires. 

MINISTÈRE DU TRAVAIL

La caravane d'information
attendue aujourd’hui à Jijel
et Oran
Placée sous le signe
«L'emploi et la protection sociale : garantie
d'un travail décent», la
caravane d'information
des activités du secteur
du travail, de l'emploi et
de la sécurité sociale, lancée le 2 août dernier, fera escale aujourd’hui à Jijel (centre-ville de Ziama Mansouria et cheflieu de la wilaya) ainsi que dans la wilaya d’Oran (place Nassil, Front de mer Oran et Cap Falcon). 

BÉJAÏA
Les inscriptions universitaires de l’année 20152016 se sont achevées à l’université M’hamedBougara de Boumerdès le 6 août 2015 dans de
bonnes conditions et sans entraves, indique un
communiqué de l’université. A la date de clôture
des inscriptions, l’effectif des étudiants inscrits a
atteint 7370, répartis sur les différents filières enseignées. Toutefois, ce nombre n’est pas définitif,
il pourrait changer à la prochaine rentrée universitaire avec les demandes de transferts entre établissements que l’administration universitaire
aura à traiter.

Clôture du Festival culturel
de la musique et de la
chanson kabyles
La 8e édition du Festival culturel local de la musique et de la
chanson kabyles, organisé cette
année en hommage au maestro
Kamel Hammadi, sera clôturé aujourd’hui à la maison de la culture
Taous-Amrouche de Béjaïa.

ÉNERGIE
Electricité : La qualité des prestations en
électricité étaient à la hauteur cette année

7.300 mines
datant de l'ère
coloniale détruites
en juillet 2015
Un total de 7.376 mines datant de la période coloniale
ont été découvertes et détruites durant le mois de juillet
2015 dans le cadre des opérations de déminages menées
par les unités de l'Armée nationale populaire (ANP), au
long des frontières Est et Ouest du pays, a-t-on appris
jeudi de source officielle. Ainsi, 1.287 mines antipersonnel et 2.424 mines anti-groupes ont été découvertes et
détruites au niveau de la 2e Région militaire, a précisé
la même source. Au niveau de la 5e Région militaire,
3.628 mines antipersonnel, 29 mines anti-groupes et 8
mines éclairantes ont été découvertes et détruites, a
ajouté la même source. Ce qui porte le total général des
mines découvertes et détruites à la date du 31 juillet 2015
à 787.492 mines, soit 663.198 mines antipersonnel,
119.561 mines anti-groupes et 4.733 mines éclairantes,
a conclu la même source.

Le ministre de
l'Energie, Salah
Khebri, a affirmé
jeudi à Tipasa que la
qualité des prestations
en électricité étaient
«à la hauteur» cette
année grâce aux
efforts de l'Etat qui a
beaucoup investi dans
ce domaine.
Dans une déclaration à la presse
à l'issue de sa visite d'inspection à
la centrale électrique de Hadjret
Ennous (40 km à l'ouest du cheflieu de wilaya), le ministre a indiqué que le complexe fonctionnait à
pleine capacité estimé à 1227 mégawatt, soit 10 % de la production en
électricité au niveau national.

3

MINES

SALAH KHEBRI L’A AFFIRMÉ

LUTTE CONTRE LA
CONTREBANDE
M. Khebri a fait savoir que la
centrale électrique produisait de
l'électricité en consommant 50 %
de gaz naturel, moins de ce qui est
pratiqué dans d'autres unités,
ajoutant que cette méthode de production sera généralisée à d'autres
unités, ce qui permettra d'économiser du gaz.

M. Khebri a salué les efforts
consentis par la centrale électrique
de Hadjret Ennous en matière
d'approvisionnement en électricité
durant l'été qui connaît une augmentation de la demande sur cette
énergie, ce qui permet d'éviter des
coupures d'électricité durant la
saison des grandes chaleur.

LE PDG DE LA COMPAGNE, M. BOUDERBALA
RÉUNIT LES CADRES DE, L’ENTREPRISE

Air Algerie : l’envol ?
Le Plan de développement et de modernisation de l’entreprise à l’ordre du jour
Le PDG de la compagnie nationale Air Algérie,
Mohamed Abdou Bouderbala, a réuni tous les cadres de l'entreprise dans
une conférence destinée à
discuter le plan de développement et de modernisation de l'entreprise, a
indiqué jeudi un communiqué d'Air Algérie.
Cette réunion, tenue
mardi à Alger, était également l'occasion pour exposer le rapport d'activité
et le bilan de l'entreprise
pour 2014, précise le document. M. Bouderbala à dévoiler «tous les chiffes à

DK NEWS

ACTUALITÉ

Samedi 15 Août 2015

l'ensemble des cadres et
des partenaires sociaux
afin d'analyser les points
fort et les faiblesses en es-

sayant d'apporter des correctifs», rapporte la même
source. Initiée par le nouveau PDG, cette rencontre

«première du genre», tend
à «lever toutes les barrières et permettre à l'ensemble des employés de
suivre de près l'évolution
et le développement de la
compagnie par les chiffres
sans restriction aucune».
La conférence a aussi
permis à l'assistance de
prendre conscience par
les chiffres de l'importance «de faire face à la
concurrence en redoublant d'efforts tout en préservant les couleurs du
pavillon national», explique la compagnie nationale.

PENSIONS DE RETRAITE

HADJ

Les dates de
paiement par banque
similaires à celles
du réseau CCP

Session de formation
à Blida au profit
des pélerins

Les dates de paiement des pensions et allocations de retraite par canal bancaire sont similaires à celles en vigueur dans les réseaux postaux
(CCP), a indiqué jeudi la Caisse nationale des retraites (CNR) dans un communiqué. «La banque
(publique ou privée) versera les pensions ou allocations de retraite selon le calendrier de paiement
habituel», a souligné la CNR, précisant que les
dates de retrait sont les 20, 22, 24 et 26 de chaque
mois.
La CNR rappelle à ses usagers que le paiement
des pensions et allocations de retraite par le biais
du canal bancaire est effectif depuis le mois de
juillet 2015.
A cet effet, la CNR invite l'ensemble de ses usagers désireux percevoir leur pension ou allocation de retraite par canal bancaire de se
rapprocher de leur agence locale CNR de la wilaya
afin de communiquer leur numéro de compte
bancaire.

Le ministère
des Affaires religieuses et des
wakfs, a organisé
jeudi à Blida, en
coordination avec
l'Office national
du Hadj et de la
Omra, une ses sion de formation
au profit des hadjis de la wilaya,
présidée par le directeur général de
l'ONHO, Youcef
Azzouza. M. Azzouza a indiqué,
à cette occasion,
que la session,
«première
du
genre», organisée
dans le souci d'as-

surer une bonne
préparation du
hadj 2015, sera généralisée ultérieurement
à
toutes les wilayas
afin que les hadjis
puissent bénéficier des conseils
et orientations relatifs au hadj.
Il a en outre
annoncé le début
aujourd'hui de
l'opération d'octroi des visas aux
38.000 futurs hadjis pour prendre
fin le 26 août prochain, date du
premier vol prévu
d'Alger. Tous les

préparatifs ont été
finalisés au niveau des deux
pays (Algérie et
Arabie Saoudite),
a-t-il dit, outre la
formation des
membres de la
mission dont le
nombre a augmenté pour atteindre les 815
membres, représentants différents secteurs.
Pour leur part,
les futurs hadjis
ont salué cette initiative qui leur a
permis de mieux
connaître les rites
du hadj.

7 contrebandiers
arrêtés par les
éléments de l'ANP
dans le sud du pays
Sept (7) contrebandiers de différentes nationalités
ont été arrêtés par des détachements de l'Armée nationale populaire (ANP) dans l'extrême sud du pays, jeudi,
dans le cadre de la sécurisation des frontières et de la
lutte contre la criminalité organisée, indique vendredi
le ministère de la Défense nationale, dans un communiqué. «Dans le cadre de la sécurisation des frontières
et de la lutte contre la criminalité organisée, un détachement de l'Armée nationale populaire relevant du
secteur opérationnel d'Illizi (4e Région militaire) a arrêté un (1) contrebandier, le 13 août 2015, et a saisi un
véhicule tout-terrain chargé de 32 bouteilles de gaz butane, une quantité de vêtements et de denrées alimentaires, deux (2) téléphones portables et une somme
d'argent de 319.000 dinars algériens», précise le communiqué. «Au niveau de la 6e Région militaire, un détachement relevant du secteur opérationnel de
Tamanrasset a appréhendé six (6) contrebandiers de
différentes nationalités et a saisi un (1)véhicule tout-terrain et cinq (5) détecteurs de métaux», ajoute la même
source. Par ailleurs, «au niveau de la 2e Région militaire, les éléments des gardes-frontières de Bab El-Assa
relevant du secteur opérationnel de Tlemcen ont saisi
une quantité de 1.320 litres de carburant destiné à la
contrebande», a indiqué le communiqué du MDN. «De
même, 30 kilogrammes de kif traité ont été saisis par
les éléments de la Gendarmerie nationale relevant du
secteur opérationnel d'Aïn Témouchent», conclut la
même source.

Une importante cache
d'armes et de
munitions découverte
par les forces de l'ANP
à Béjaia (MDN)
Une importante cache d'armes et de munitions a été
découverte par un détachement de l'Armée nationale
populaire (ANP) jeudi lors d'une opération de recherche menée à Amizour (Béjaia), dans le cadre de la
lutte antiterroriste, indique vendredi le ministère de la
Défense nationale dans un communiqué.
«Dans le cadre de la lutte antiterroriste, un détachement de l'Armée nationale populaire relevant du secteur opérationnel de Béjaia (5e Région militaire) a
découvert une cache d'armes et de munitions au cours
d'une opération de recherche menée, le 13 août 2015,
près de la localité de Merdj Ouamane, daïra d'Amizour,
au sud-ouest du chef-lieu de la wilaya», a précisé la
même source.
«L'opération a permis de récupérer cinq (5) pistolets
mitrailleurs de type Kalachnikov, un fusil semi-automatique de type Simonov, un pistolet automatique de
type Tokarev, une (1) grenade défensive, six (6) chargeurs garnis, quatre (4) détonateurs, un (1) porte-chargeurs, une quantité de munitions, des médicaments et
divers objets», a détaillé le communiqué.
APS

4 DK NEWS

ACTUALITÉ

Samedi 15 Août 2015

OUARGLA

39.533 passeports
biométriques délivrés
depuis janvier 2012

COLLECTIVITÉS
LOCALES

Le nouveau wali
de Batna prend
ses fonctions
Le nouveau wali de Batna Mohamed Salamani a
pris jeudi ses fonctions en remplacement de Hocine
Mazouz désigné au poste de secrétaire général du
ministère de l’Intérieur et des Collectivités Locales.
M. Hocine Mazouz a indiqué à l’occasion que ses
fonctions de wali de Batna qui prennent fin, demeureront pour lui, une étape importante dans son parcours professionnel.
De son côté, Mohamed Salamani a affirmé sa détermination à poursuivre les actions de développement de la wilaya avec la coopération de tous.
Il a également porté l’accent sur les efforts déployés par son prédécesseur à la tête de la wilaya.
La cérémonie de passation des consignes s’est
déroulée en présence du président de l’Assemblée
populaire de wilaya, des autorités locales civiles et
militaires, des élus, de représentants de la société civile et de la presse.

Le laboratoire
du contrôle
de la qualité
mis en service
à Souk Ahras

Pas moins de 39.533
passeports biométriques ont
été délivrés par la daïra
d’Ouargla depuis le
lancement de l’opération en
janvier 2012, a-t-on appris
jeudi auprès du service des
documents biométriques,
passeports et carte d’identité
nationale de cette collectivité.
Pour la réussite de cette opération, les moyens humains et matériels nécessaires ont été mobilisés,
dont l’équipement des laboratoires
en moyens technologiques modernes ayant permis aux agents
chargés de l’opération d’accomplir
leur mission dans des conditions
appropriées, d’assurer le bon accueil au citoyen, et de traiter les dossiers en un temps record, a-t-on
assuré.
Outre la satisfaction de manière
"qualitative" des demandes formulés pour l'obtention des documents
biométriques, soit un délai d’une
semaine à dix jours, les responsables du service concerné ont fait état
de l’établissement de 13.327 passeports biométriques depuis début
2015,
soit
plus
de
46
documents/jour, en plus de la fixation de 150 rendez-vous par jour

aux demandeurs pour la prise de
leurs photos, empreintes et de leurs
signatures.
Afin d’accroître la capacité de
réalisation et d’améliorer le service
public, et mieux répondre ainsi aux
attentes du grand nombre de demandes de passeport, notamment
en cette période estivale et de vacances, les services de la daïra
d’Ouargla ont acquis de nouveaux
matériels.
Il s’agit notamment d’un nouveau scanner destiné à assurer un
meilleur service notamment pour

les enfants, d’éviter les corrections,
de permettre un gain de temps et de
faciliter le travail des agents du service.
En dépit des mesures prises pour
prendre en charge les attentes du
citoyen, les services de la daïra font
face à de nombreuses contraintes,
dont le retard accusé par les citoyens dans le retrait de leurs documents prêts, sachant que plus de
700 passeports biométriques n’ont
jusqu’ici pas été retirés par leurs titulaires, depuis le lancement de
l’opération.

Réception prochaine de plusieurs projets
d’assainissement à Bordj Bou-Arréridj
Plusieurs projets d’assainissement touchant 53 centres ruraux
sont en voie de réception dans la
wilaya de Bordj Bou-Arréridj, a-ton appris jeudi auprès de la direction des ressources en eau (DRE).
Parmi les projets retenus, la réalisation d’un réseau d’assainissement d'un linéaire de 125 km dont
les travaux avancent à un rythme
soutenu atteignant les 80 %, a précisé la même source. Un autre projet de protection contre les

inondations des centres des communes d’El Ach et de Khelil est en
cours de réalisation, a indiqué la
même source, soulignant que les
travaux de réalisation d’une station
d’épuration des eaux usées dans la
localité d’Ain Taghourt ont atteint
50 %. D’autres actions portant sur
la réhabilitation de deux infrastructures similaires dans les communes de Ras El Oued et de Bordj
Bou-Arréridj sont en voie de lancement, a-t-on ajouté.

Des projets d’aménagement de
quatre (4) oueds au chef lieu de wilaya, d’extension du réseau d’assainissement, d’étude et de création
de systèmes d’assainissement des
communes de Bordj Ghédir, de
Khelil et de Mansoura sont également en cours a-t-on noté.
Quatre-vingt-dix-sept (97) kilomètres de conduites d’assainissement et 508 mètres linéaires de
tunnels ont été réalisés l’année
dernière, a-t-on fait savoir.

EL-BAYADH

Plus de 60 postes de formation
pour la formation paramédicale
Le laboratoire de contrôle de la qualité et de répression de la fraude de la wilaya de Souk Ahras est entré
jeudi en activité, a-t-on constaté.
Réalisé sur 840 m2 au pôle administratif de la ville
au titre du plan quinquennal 2010/2014, cet équipement permet d’accélérer les analyses des produits suspects et d’augmenter l’efficience des dispositifs de
contrôle et de lutte contre la fraude, a expliqué son directeur, Fathi Dendani.
Le laboratoire comprend deux pavillons.
Le premier, doté de 44 appareils, assure les analyses
physicochimiques, tandis que le second, équipé de 31
appareils, effectue des analyses microbiologiques, a
précisé le même responsable.
Un exposé sur les activités du laboratoire présenté
comme outil de protection de la santé des consommateurs a été fait à l’occasion devant les représentants des
services des Douanes, de la Sûreté nationale et autres
partenaires du secteur du commerce. Nouvel acquis
pour le secteur du commerce, le laboratoire a été réalisé dans le cadre de la stratégie de modernisation du
secteur, a-t-on assuré de même source.

Soixante-cinq
(65)
postes de formation dans
diverses spécialités paramédicales ont été ouverts
en faveur des établissements du secteur de la
santé à El-Bayadh, a-t-on
appris des responsables
locaux du secteur.
Figurant dans la nomenclature de formation
des instituts supérieurs
relevant du secteur, ces
postes, visant à combler le
déficit accusé dans certaines filières paramédicales à El-Bayadh, portent
sur 25 places de formation
d’infirmiers, 10 de sagesfemmes, en plus de techniciens de laboratoire et
d’imagerie médicale, a
précisé le directeur de la
santé de la wilaya. Selon
Smail Benbrahim, les

postulants devront remplir les conditions requises de formation, dont
l’obtention du baccalauréat, de 2014 ou 2015.
L’annexe de la formation
paramédicaled’El-

Bayadh a commencé
jeudi à recevoir les dossiers des postulants, avec
une date butoir pour la
fin aout en cours, a-t-il
ajouté.
Selon le même respon-

sable, les candidats éligibles seront orientés, en
fonction des spécialités
de formation disponibles,
vers les instituts nationaux de la formation supérieure en paramédical,
existant au niveau des wilayas de Saïda, Sidi BelAbbes, Oran et Béchar, en
plus de l’institut national
supérieur de la formation
de sages-femmes de la wilaya de Tlemcen.
Les promus seront affectés, une fois leur formation achevée, et en
fonction des besoins formulées, aux établissements hospitaliers et
polycliniques de proximité relevant du secteur
de la santé de la wilaya, at-il fait savoir.
APS

CULTURE

Samedi 15 Août 2015

Le Festival arabe de Djemila
est une pause artistique au service
de la créativité et de l'unité nationale
Le ministre de la
Culture, M.Azzedine
Mihoubi a estimé
jeudi soir à Djemila
(Sétif ) «que le Festival
arabe de Djemila est
une pause artistique
arabe au service de la
créativité et de l'unité
nationale».
Lors de la cérémonie d'ouverture de
cette édition qu'accueille la ville antique
de Djemila (Cuicul) dans la wilaya de
Sétif, M.Mihoubi a indiqué que le festival
continuait avec succès son essor, onze
ans après sa relance.
Cette 11e édition du Festival arabe de
Djemila, qui s'étalera jusqu'au 22 août à
Sétif, placée sous le thème «Un seul peu-

ple, une seule patrie»verra la participation de 387 artistes de neuf pays arabes
et d'artistes algériens connus ou émergents. Des vedettes de la chanson arabe
comme Reda Al Abdellah (Irak), Diana
Karazon ( Jordanie) ou encore Rouiada
Atiya (Syrie) se produiront chaque soir
sur la scène du théâtre antique de Djemila en compagnie d'artistes algériens

à l'exemple de Houria Aichi, Hakim
Salhi, Kader Japonais et Naïma Ababsa.
Le groupe «sraoui» a ouvert la soirée
d'ouverture en interprétant des morceaux du terroir et des chansons de l'artiste disparu Samir Staïfi, suivi par Kader
Japonais, la troupe «Amzad» de Ghardaïa,
Imed Amine, Houria Baba ainsi que Kamel Naïli.

Un plateau aux couleurs de l’Algérie
à l’ouverture du Festival arabe de Djemila
Un plateau aux couleurs
de l’Algérie a été proposé,
jeudi soir, au public de l’antique Cuicul (nord-est de Sétif ) lors de la soirée d’ouverture de la 11e édition du Festival
arabe de Djemila.
La soirée inaugurale de la
nouvelle édition de ce festival,
placée sous le signe «Un seul
peuple, une seule patrie» a
été marquée par une touche
typiquement patriotique reflète l’attachement des artistes
participants à leur pays et elle
a mis en exergue les grandes
potentialités d’un patrimoine
algérien, du sraoui pour faire
honneur à cette région des
hautes plaines sétifiennes, et
les valeurs d’un patrimoine
sétifien qui a su résister au
temps et aux hommes, jusqu’à
Ghardaïa, cette autre sublime
facette de l’Algérie.
La troupe El Baroud de
Ghardaïa a séduit le public
avec sa fresque de baroud, sa
tenue traditionnelle et ses
danses attachée à ses richesses, à son patrimoine et
à son unité. Avec une grande

et profonde émotion, le jeune
Karim a interprété avec une
grande émotion «Ben M’hidi»
dans le genre rap et des autres
chanteurs amateurs ont repris
des chansons tirées du patrimoine sétifien.
La troupe d’Imzad, de Tamanrasset, a quant à elle,
ébloui le public présent, par
sa danse reflétant le riche patrimoine de l’extrême sud du
pays et a porté un message
d’amour et de paix de l’Algérie
profonde. De son tour, Cheb
Azzou d’Annaba a rendu hommage aux sacrifices des martyrs de la guerre de la révolution et des éléments de l’Armée Nationale Populaire
(ANP) tombés récemment au
champ d’honneur à Aïn Defla.
Les artistes Houria Baba, Kamel Naïli, Imed Amir (détenteur du premier prix de la
chanson sétifienne 2015), Alilou (une étoile de la génération montante de chanteurs
kabyles) ont interprété plusieurs styles de la musique
algérienne à l’instar du
chaoui, naïli, kabyle, sétifien

et oranais.
Le concert a pris un second
souffle avec l’apparition sur
scène de Kader qui a rapidement conquis l’assistance en
interprétant un cocktail de
ses tubes les plus appréciés.
Jusqu’à une heure tardive
de cette nuit estivale, le public
a chanté, bougé et dansé aux
rythmes entraînants de la musique raï.
Le moment fort de cette
soirée inaugurale a été marquée par l’interprétation, en
fin du concert, de la chanson
inoubliable de Rabah Deriassa
«yahiaw w’lad bladi» par tous
les chanteurs présents en une
seule voix devant le public qui
a beaucoup apprécié le geste.
De son côté, le ministre de
la Culture , Azzedine Mihoubi
a saisi l’occasion pour saluer
le haut niveau de la soirée
d’ouverture du Festival arabe
Djemila et la bonne organisation dans une région
«chère» de l’Algérie profonde
soulignant que ce festival est
«un événement qui nécessite
le soutien et la promotion»

pour qu’il puisse donner à
chaque édition davantage de
créativité artistique nationale
et arabe.
Répondant aux questions
des journalistes, le ministre
a précisé que la totalité des
festivals organisés en Algérie
(176 festivals) seront maintenus soulignant la nécessité
de l’évaluation de la performance de chaque festival afin
d’éviter toute monotonie pour
donner un maximum d’efficacité pour sa continuation.
Le ministre a ajouté que
cette évaluation dont les résultats seront connus dans les
prochaines semaines concernera les volets organisationnels, techniques ainsi que le
financement.
La soirée de vendredi verra
le passage d’un panel d’artistes algériens à l’instar de
Djahida, troupe Ithrane de
Ghardaïa, Farid Houamed et
Kamel Guelmi ainsi que l’artiste libanais Saâd Ramadane
l’un des participants à l’émission télévisée Star Academy
du monde arabe.

5E FESTIVAL «ETÉ EN MUSIQUE À ALGER»:

Aït Menguellet conquiert son public
Le célèbre poète et interprète de la
chanson d'expression kabyle, Lounis Aït
Menguellet, a animé jeudi soir à Alger
un concert devant un public subjugué
par ses textes éloquents et fulgurants.
Organisé au Théâtre de verdure Bois des
arcades dans le cadre du 5e Festival culturel international «Eté en musique à
Alger», le spectacle a drainé un public
nombreux, composé essentiellement de
familles.
Le public a répété en chœur ses chansons en les accompagnant par des danses
folkloriques et des ovations qui ont impressionné l’artiste. Accompagné par
son orchestre dont fait partie son propre
fils, Djaâfar, il a interprété une vingtaine
de titres puisés de son riche répertoire,
dont son dernier album «Isefra»(poèmes),
sorti en 2014.
«Ettig» (Soleil), «arraç n ldzair» (Les
enfants d’Algérie), «el maktoub»(Le des-

tin), Louiza, «tamtut» (La femme),» a
mmi» (Mon fils) sont, entres autres, titres
de chansons très connus du public, revisités lors de cette soirée musicale «conviviale» et «réussie», de l’avis des organisateurs. A peine remis d’une intervention
chirurgicale, Lounis Aït Menguellet a
réussi à reprendre son verbe en faisant
preuve d’une grande dextérité aussi bien
dans l’intonation que dans la maîtrise
de son instrument préféré :la guitare.
Posture sobre, pied sur une chaise et
guitare posée sur le genou, le poète au
verbe ciselé a marqué une pause pendant
laquelle il été relayé par son fils Djâafar,
également chanteur et compositeur, délivrant quelques unes de ses compositions. A la fin du concert, des centaines
de personnes sont empressés de prendre
des photos avec Lounis et Djaâfar Aït
Menguellet qui ont pris du temps pour
leurs admirateurs. Le chanteur a marqué

son retour sur scène en juin dernier par
une tournée qui l’a conduite dans plusieurs villes du pays dont Bouira, Boumerdés, Tipaza, Tizi Ouzou et Alger. En
2010, Aït Menguellet édite «Tawriqt Tacebhant»(La page blanche), un titre-album où le poète écrit et décrit le manque
d’inspiration. Quatre ans plus tard, il revient avec un texte plus corsé dans l’album
«Isefra» (poèmes) où il glorifie le verbe
pour lequel Lounis injecte de l'émotion
et du sens. Le 5e Festival culturel international «Eté en musique à Alger», placé
cette année sous le signe «L’Algérie unie
par la musique», se poursuit jusqu’au
28 août à Alger avec au programme des
concerts animés par des artistes algériens
et étrangers.
Créé en 2010, le festival a pour objectif
de promouvoir l'échange et consolider
la convivialité à travers une animation
culturelle pendant la saison estivale.

DK NEWS

5

CONSTANTINE
CAPITALE DE LA CULTURE ARABE

Franc succès
pour la pièce
«Hadda ya Hadda»
du théâtre régional
Azzedine-Medjoubi
d’Annaba

La pièce théâtrale «Hadda ya Hadda»
du Théâtre régional Azzedine-Medjoubi
d’Annaba, dont la générale a été présentée
jeudi soir, sur les planches du théâtre régional de Constantine (TRC) a remporté
un franc succès au vu des applaudissements nourris dont elle a été gratifiée.
Ecrite par Djallel Khachab et mise en
scène par Sonia et Habal Boukhari, l’œuvre
aborde des facettes de la vie de la grande
dame de la chanson chaouie Beggar Hadda,
offrant des moments empreints d'histoire,
de poésie mais aussi beaucoup de créativité, au bon plaisir de l'assistance.
Le rideau s’ouvre sur la jeune Hadda
dans les monts d’Ath Babar à Souk Ahras,
connue pour sa voix qui porte, et son habilité à mémoriser adages populaires et
chansons du terroir, accompagnant sa
mère pour animer les fêtes de la famille.
Eprise par le chant et la musique,
Hadda, contre vents et marrées, casse
alors les tabous, brave l’interdit et s’obstine
à choisir la voie de l’art, du temps où une
femme qui chante était considéré comme
une honte dans une tribu.
Une autre facette de Hadda est dévoilée,
celle de la femme sensible aux conditions
de précarité dans lesquelles vivaient son
peuple sous l’oppression coloniale, déclamant «Djebel Boukhadra» pour saluer
les grévistes chaouis qui ont tenu tête à la
direction de la mine de fer durant l'époque
coloniale.
Hadda, campé par Lydia Laârini, fait,
par la suite, la connaissance de celui qui
deviendra son mari, le flûtiste Brahim
Bendebache, et donne libre cours à sa
voix et son talent, pratiquant sa passion
et dévoilant son engagement dans la cause
de son pays avec ses célèbres chansons
«Djoundi khouya», «Demou sayeh», qui
ont résonné au TRC.
De scène en scène incarnant la femme
rurale, tirant son inspiration de la vie
agreste et du riche répertoire regorgeant
des subtilités et d'une grande sagesse paysanne, Hadda chante et enchante avec le
timbre particulier de sa voix «Baba sidi»,
«Rakeb Lazreg», «Trig Tébessa».
Le rideau tombe sur une scène complètement «dénudée», où Hadda, abattue
par la mort de Brahim, enveloppée dans
sa m'laya abîmée, la flûte du compagnon
de sa vie à la main, crie son désarroi et sa
solitude, sur fond de sa chanson «Megouani Nesbar».
Une voix en off, contre l’oubli, rappelle
le parcours artistique de celle considérée
parmi les porte-voix attitrés de la culture
des Aurès. Après le spectacle, Sonia a fait
part à l’APS de la délicatesse de la mission
de raconter 60 ans de la vie de Hadda en
90 minutes, affirmant avoir axé dans la
pièce sur «les moments forts de la vie de
Beggar Hadda, comme chanteuse et
femme engagée».
Inscrite dans le cadre de la manifestation ‘‘Constantine, capitale 2015 de la culture arabe’’, la pièce «Hadda ya Hadda»
entamera dans quelques jours une tournée
qui conduira la troupe dans une dizaine
de wilayas.
APS

6 DK NEWS
CONSTANTINE
Engouement
particulier
pour la caravane
nationale des
microentreprises

La caravane nationale des microentreprises qui a fait une halte jeudi
au centre ville de Constantine a
connu un engouement particulier de
la part des jeunes désirant créer des
entreprises spécialisées dans les
technologies de l’information et de la
communication, a-t-on constaté.
Depuis l’ouverture de cette manifestation, dans l’après-midi, seize
(16) jeunes de Constantine, désirant
créer des microentreprises de soustraitance pour Algérie Télécom, ont
été inscrits sur la liste ouverte par
cette caravane, a indiqué le chargé de
la communication de la caravane nationale, organisée à l’initiative d’Algérie Télécom, l’Agence nationale de
soutien à l’emploi de jeunes (ANSEJ)
et l’Association nationale des jeunes
bénéficiaires de crédit et jeunes investisseurs.
Le chapiteau, dressé au jardin Benaceur du centre-ville de Constantine pour la circonstance, a déjà
accueilli 3.000 personnes, a affirmé
le même responsable.
De son côté, le chargé de la communication auprès d’Algérie Télécom (Constantine), a indiqué que
depuis l’entrée en vigueur en 2013 de
la convention signée entre Algérie
Télécom et l’ANSEJ, 14 gestionnaires
de microsentreprises ont bénéficié
de sessions de formation théorique et
pratique dans les spécialités réseaux
et fibre optique et des ateliers-tests
de terrain. Rappelant l’engagement
de l’opérateur de téléphonie et d’internet à continuer le processus de
formation des gérants des entreprises spécialisées en la matière, la
même source a indiqué que des plans
de charge seront accordés aux entreprises qualifiées sur les plans équipement et formation.
Le même responsable a indiqué
qu’Algérie Télécom a besoin dans
cette wilaya, dans le cadre de ses programmes d’élargissement et de modernisation des réseaux et de la fibre
optique, de former le maximum de
gestionnaires de microentreprises.
Le président de l’Association nationale des jeunes bénéficiaires de
crédit et jeunes investisseurs, Nassim
Diafat, a indiqué que cette caravane
nationale, devant sillonner durant
trois mois toutes les wilayas du pays,
vise à créer 2.400 microentreprises
avec une moyenne de 50 entreprises
dans chaque wilaya en plus de celles
déjà en activité et, par ricochet, l’ouverture de 7.220 postes d’emploi.
La convention, signée en 2011
entre Algérie Télécom et l’ANSEJ, a
permis la création de près de 300
micro-entreprises et la formation de
504 techniciens, a-t-on rappelé.
Cette caravane nationale, lancée
depuis le 5 août, avait sillonné quatre
wilayas dans l’est du pays, à savoir
Skikda, Annaba, El Taref et Guelma.
APS

ECONOMIE

Samedi 15 Août 2015

ÉNERGIE
LE PDG DE NAFTAL, HOCINE RIZOU :

«Un programme
de 200 milliards DA
pour les 5 prochaines
années»
L’entreprise Naftal compte engager
200 milliards DA pour financer un
ambitieux programme en vue de sa
modernisation et de développement
pour les cinq prochaines années, at-on appris du PDG de cette filiale de
Sonatrach, Hocine Rizou.
Le premier responsable de Naftal a
indiqué, jeudi soir, en marge du lancement des «journées Family-days», au
niveau de la station autoroutière de
Hemadna (Relizane), que ce programme, échelonné sur cinq ans, a
trait notamment à la modernisation
des stations-service autoroutières
pour assurer aux usagers de la route
des prestations de services «selon les
standards internationaux». Hocine
Rizou a, par ailleurs, souligné que l’autre priorité sera l’augmentation de capacités de stockage en carburants dont

notamment la réalisation de nouveaux
centres de stockage et de distribution
de carburants, de portée stratégique,
pour répondre aux besoins sans cesse
croissants en la matière.
Concernant le programme de réalisation des méga-stations-service le
long de l’autoroute Est-Ouest, le même
responsable a rappelé que 60 installations de ce genre sont prévues, soulignant que 32 ont été déjà
réceptionnées et fonctionnelles alors
22 autres seront lancées prochainement après l’affectation des assiettes
foncières.
Ces méga-stations seront réalisées
pour répondre aux besoins des usagers
de l’autoroute et améliorer la distribution des carburants, a-t-il ajouté.
«Toutes les dispositions seront prises
pour assurer leur approvisionnement
en carburant», a souligné Hocine

Rizou, assurant que ces installations
ainsi que les structures de stockage
sont alimentées «en H/24 et en trois
fois huit». Au sujet des perturbations
observées ces dernières semaines au
niveau de certaines stations ûservices,
situées au niveau des frontières, l'interlocuteur a imputé cette situation au
phénomène de la contrebande et à
l’augmentation du parc automobile.
Il a assuré, sans donner de détails,
que des efforts sont déployés pour assurer les besoins du marché national
dans sa globalité. «Nous avons une
obligation d’assurer en continu l’approvisionnement en carburant de
toutes les stations», a-t-il fait observer.
Enfin, le PDG de Naftal a annoncé que
ce programme de développement de
l’entreprise sera débattu prochainement lors de la conférence des cadres
de la société.

JOURNÉES FAMILY-DAYS

Modernisation annoncée
des stations-service à l’échelle nationale
Le PDG de Naftal, Hocine
Rizou, a insisté, jeudi, à Relizane, sur la modernisation
des stations-service et l’amélioration de la distribution
des carburants. "Il est primordial d’améliorer la qualité des services assurés par
nos stations pour les mettre
au diapason des standards
internationaux" a-t-il souligné, en donnant le coup
d’envoi aux "Journées Naftal
family days" au niveau de la
station de services autoroutière de Hamadna, ouverte il
y a plus d’une année. Ces
journées sont organisées
pour une plus grande proximité avec les usagers de la
route ont expliqué les organisateurs. "L’objectif est de
sensibiliser les automobilistes sur la sécurité routière
et l’utilisation judicieuse des
carburants notamment les

GPL", ont ajouté les mêmes
sources. A cette occasion,
Hocine Rizou a procédé à
l’inauguration, au niveau de
cette station autoroutière,
une aire de détente et de distraction destinée aux enfants. Celle-ci comprend

plusieurs jeux dont un toboggan, un trampoline et un
train électrique ainsi qu’un
petit atelier de dessin. Sur
place, les enfants pourront se
décompresser et récupérer
leurs forces après un long
voyage, avant de reprendre

la route avec leurs parents ou
accompagnateurs.
Le PDG de Naftal a saisi
l’occasion de sa visite pour
inspecter des différentes installations où il a eu droit à des
explications sur le système
de fonction de cette station
qui prévoit la mise en place
d’un système de télésurveillance pour la sécurité des
usagers et la réalisation d’un
motel.
Cette station autoroutière
s’étend sur une superficie de
4 hectares, rappelle-t-on.
Lors d’un point de presse,
Hocine Rizou a évoqué le
nouveau programme de développement de cette filiale
de Sonatrach, axé notamment sur la modernisation
des équipements et l’augmentation des capacités de
stockage des carburants à
travers le pays.

KHENCHELA

Lancement du projet d’aménagement
de 43 groupements ruraux
Un projet d’aménagement de 43
groupements ruraux regroupant 1886
habitations vient d’être lancé dans la wilaya de Khenchela, a-t-on appris jeudi
du directeur de l’urbanisme, de l’architecture et de la construction (DUAC).
L’opération inscrite dans le cadre des
programmes de soutien des wilayas des
zones du Sud et des Hauts-Plateaux a
ciblé 18 groupements parmi le nombre
global, a précisé M. Mokhtar Goudjili.
Les actions retenues portent sur le raccordement aux réseaux d’eau potable,
de l’électricité et du gaz naturel, la réha-

bilitation des routes et la création de réseaux d’assainissement, a relevé la
même source, soulignant que le reste de
ces projets sera lancé d’ici à deux mois.
Les travaux ont débuté dans les communes de Tamza, de Chechar, d’El
Hamma, de Babar, de Yabous, d’Ain
Touila, de Bouhmama et de M’toussa et
seront élargis à d’autres localités. La
réalisation de ces projets contribuera à
améliorer les conditions de vie de la population du monde rural, à lutter contre
l’exode rural et à développer le secteur
agricole, a-t-on signalé à la DUAC.

ÉCONOMIE

Samedi 15 Août 2015

GRÈCE:

Le Parlement adopte le troisième
plan d'aide au pays
Le Parlement grec a adopté vendredi, après un débat qui a duré toute la nuit, le
troisième plan d'aide au pays, d'un montant d'environ 85 milliards d'euros sur trois ans,
essentiellement grâce aux voix de l'opposition.
Le texte de 400 pages a
été adopté par 222 voix
pour, 64 contre et 11 abstentions. Mais quelque 30
députés de la gauche radicale Syriza -32 selon un
premier comptage non définitif- ont voté contre l'accord et 11 se sont abstenus,
augmentant les défections
dans le camp du Premier
ministre qui n'a plus de
majorité.
Alexis Tsipras pourrait
décider, face à cette division dans son parti,de demander un vote de
confiance au parlement
avant le 20 août puis d'annoncer des élections anticipées.
Avant le vote l'assemblée, il avait appelé à voter
en faveur d'un accord qui
permet selon lui d'assurer
«la survie du pays et de
continuer le combat».
Répondant au président
de la Nouvelle Démocratie,
le Premier ministre avait
également laissé ouvert la
possible tenue d'élections
anticipées: «Ne mettez pas
sur la table de telles questions, car elles pourraient

bien être acceptées», avertissant cependant que le
«souhait (de l'opposition)
que ce soit la fin du gouvernement de gauche ne se
réalisera pas».
Le vote prévu à l'origine
jeudi soir a été retardé par
la présidente de l'assemblée, Zoé Konstantopoulou, une des personnalités
du Syriza vivement opposée à l'accord, qui avait
qualifié le projet de loi
d'«inconstitutionnel».
«Le
gouvernement
donne les clefs à la Troïka
(des créanciers), avec sa

souveraineté et ses richesses nationales», a-telle déclaré lors du débat
au Parlement. Après des
mois de négociations chaotiques avec l'Europe et le
FMI, notamment sous la
conduite de l'ancien ministre des Finances Yanis Varoufakis,
un
gouvernement Tsipras remanié a mis sur pied les
modalités du troisième
programme de renflouement du pays depuis 2010
en deux semaines de discussions à Athènes avec les
représentants des créan-

ciers (UE, FMI, BCE, Système européen de stabilité).
Athènes espère maintenant un feu vert de l'Eurogroupe sur qui se réunit à
Bruxelles vendredi aprèsmidi, puis un premier versement d'une vingtaine de
milliards d'euros dans les
prochains jours pour payer
3,4 milliards d'euros dus à
la BCE jeudi prochain, et
commencer à rembourser
les fournisseurs de l'Etat
qui n'ont pas été payés depuis des mois.

Le Portugal affiche une croissance de 0,4%
au 2e trimestre 2015
Le Produit intérieur brut (PIB) du
Portugal a progressé de 0,4% au
deuxième trimestre 2015 par rapport
au trimestre précédent, porté notamment par la demande intérieure,
a annoncé vendredi l'Institut portugais des statistiques (Ine) dans une
première estimation.
Le Portugal maintient ainsi le
rythme de croissance affiché au premier trimestre, après avoir enregistré en 2014 une hausse annuelle de
son PIB pour la première fois depuis
2010 à 0,9%. La hausse du PIB est légèrement inférieure aux attentes des

analystes, dont une majorité tablait
sur une augmentation de 0,5%, mais
elle est exactement conforme à la
prévision de la Commission européenne.
En glissement annuel, la croissance portugaise s'est maintenue à
1,5% au deuxième trimestre.
Cette hausse du PIB reflète «une
accélération de l'investissement et,
dans une moindre mesure, de la
consommation privée», selon l'Ine.
Les exportations de biens du Portugal, l'un des moteurs de l'économie, ont progressé de 7,4% au

deuxième trimestre, tirées surtout
par les marchés de l'Union européenne, tandis que les importations
ont augmenté de 9%.
Le taux de chômage au Portugal a
sensiblement baissé sur la même période à 11,9% contre 13,7% sur les
trois premiers mois de l'année, atteignant son niveau le plus bas depuis
2010. Le gouvernement portugais
table pour 2015 sur une croissance
de 1,6%, conforme aux prévisions de
la Commission européenne et du
Fonds monétaire international
(FMI).

UE:

La Bundesbank propose la création
d'une autorité indépendante
pour le contrôle des budgets
Le président de la banque centrale
allemande (Bundesbank), Jens Weidmann, a appelé vendredi à la création
d'une autorité indépendante, qui reprendrait à son compte le contrôle du
respect des règles budgétaires et de
stabilité en Europe, jusqu'ici assuré
par la Commission Européenne.
Etant donné «la discussion actuelle menée au sujet du futur rôle de
la Commission européenne, de nombreux arguments plaident en faveur
d'un transfert de ces tâches de surveillance budgétaire et de contrôle
des règles à une autorité indépendante», a estimé le chef de la banque
centrale allemande dans une tribune
publiée par un hebdomadaire allemand. La zone euro est mise à
l'épreuve par la crise grecque.
Après plusieurs mois de négociations sans fin et d'accords à l'arrachée, M. Weidmann a dénoncé
«l'application plutôt laxiste et poli-

tique des règles par la Commission
européenne dans le cas de pays qui
accusent un déficit budgétaire trop
élevé».
«La coopération entre Etats est
vouée à l'échec si chacun d'entre eux

peut +commander+, mais que tout le
monde doit finalement payer la facture», prévient-il.
Connu pour ses positions conservatrices au sein du conseil des gouverneurs de la Banque centrale
européenne (BCE), M. Weidmann
propose une alternative. «Une institution européenne centrale pourrait
désormais intervenir directement si
la politique économique et financière
d'un pays membre donne lieu à des
dérapages notables», écrit-il.
«Celle-ci aurait une tâche clairement définie et un mandat univoque
et ne serait pas intégrée dans le processus de négociation politique en
Europe», ajoute-t-il.
Cette sortie intervient quelques
semaines après que le ministre allemand des Finances, Wolfgang Schauble, a envisagé de transférer certains
rôles de la Commission européenne
à des autorités indépendantes.

DK NEWS

7

ZONE EURO:

La croissance a
ralenti à 0,3% au
2e trimestre 2015

La croissance a légèrement ralenti au
deuxième trimestre 2015 dans la zone euro à
0,3% contre 0,4% au premier trimestre, a indiqué vendredi l'office européen de statistiques
(Eurostat) dans une première estimation.
Ce chiffre est un peu moins bon que ce qu'attendaient les analystes, qui prévoyaient 0,4%.
Sur un an, le PIB corrigé des variations saisonnières a progressé de 1,2% dans la zone euro.
Par pays, les performances sont contrastées.
L'Espagne (1%) ou la Grèce (0,8%) enregistrent
une croissance solide, et l'Allemagne, traditionnel moteur de la zone euro, déçoit un peu les attentes avec une croissance trimestrielle de 0,4%,
même si elle fait mieux qu'au premier trimestre.
Les performances sont en revanche plutôt
faibles en Italie (0,2%), aux Pays-Bas (0,1%), et
surtout en France, avec une croissance nulle au
deuxième trimestre.
Et la Finlande voit la récession se poursuivre
avec une baisse du PIB de 0,4%, laissant peu
d'espoir d'un retour à la croissance en 2015
après deux années de recul du PIB en 2012 et
2013, et une stagnation en 2014.

ITALIE:

Le PIB progresse
de 0,2% au 2e
trimestre 2015
L'Italie confirme sa sortie de récession, avec
un produit intérieur brut (PIB) en hausse de
0,2% au deuxième trimestre 2015 par rapport au
trimestre précédent, a annoncé vendredi l'Institut italien des statistiques (Istat).
Sur un an, le PIB a également augmenté de
0,5% par rapport au deuxième trimestre 2014,
précise l'Istat, dont ces données provisoires devront être confirmées dans une quinzaine de
jours.
Ce résultat correspond aux attentes de la majorité des analystes estimant qu'il s'agit-là d'une
«confirmation technique de la sortie de l'Italie
de la récession».
Lors du premier trimestre renouant avec la
croissance après plus de trois années de récession, la péninsule avait enregistré une hausse de
son PIB de 0,3%, la meilleure depuis début 2011.
Pour l'année 2015, la variation acquise est de
0,4%, précise l'Istat.
Mi-juillet, la Banque d'Italie avait annoncé
que la reprise devait se consolider au deuxième
trimestre, mais avait tablé sur un PIB égal à celui
du premier trimestre, soit 0,3%.
Pour l'ensemble de l'année 2015, elle avait en
outre revu ses prévisions à la hausse, à 0,7%
(contre 0,4% en janvier).
Cette reprise devrait se traduire par une embellie sur le marché de l'emploi avec un taux de
chômage qui descendrait à 11,9% en 2016 (contre
12,6% en 2014), espérait-elle.
APS

8

DK NEWS

Le FMI appelle
l'Espagne à garder le
cap des réformes
avant les élections

ÉCONOMIE

Samedi 15 Août 2015

FRANCE:

Croissance nulle au 2e
trimestre 2015
L'activité économique française a stagné au deuxième trimestre 2015, avec
une stabilité du Produit intérieur brut (PIB) alors qu'il était attendu une
croissance de 0,3%, a annoncé l'Institut français de la statistique et des études
économique (Insee) vendredi dans une première estimation pour cette
période.

Le FMI a appelé vendredi les politiciens espagnols à garder le cap des réformes, à quelques mois des élections législatives, prévenant qu'à défaut, le pays s'exposerait aux
risques externes de nature à compromettre les chances
d'une reprise.
«Plus l'engagement des politiciens avec la poursuite des
réformes est clair, plus la défense contre des risques externes sera renforcée», a affirmé Helge Berger chef de la
mission du FMI pour l'Espagne, à l'occasion de la publication de son rapport annuel sur l'Espagne.
Dans son rapport, le FMI prévient que revenir sur les réformes «créerait de l'incertitude et ferait du tort à la reprise,
surtout si les conditions externes se détérioraient», l'Espagne bénéficiant actuellement de la baisse de l'euro et du
prix du pétrole, ainsi que de la politique accommodante de
la BCE.
Il estime toutefois que le pays est aujourd'hui moins exposé à des «contagions extérieures» comme la crise
grecque.
Le FMI maintient ses prévisions de croissance pour l'Espagne de 3,1% cette année, légèrement inférieures aux 3,3%
annoncés par le gouvernement espagnol.
Pour l'année prochaine, il table sur 2,5%, soit un demipoint de moins que Madrid.
Les réformes sont dénoncées par l'opposition, et notamment le parti de gauche radicale Podemos, qui a gagné du
terrain aux élections municipales et régionales du 24 mai.
La droite au pouvoir, le PP, a revanche perdu des
grandes villes et plusieurs régions.

ÉTATS-UNIS

Hausse plus forte que
prévu des stocks des
entreprises en juin
L e s
stocks des
entreprises
manufacturières et
de distribution aux
Etats-Unis
ont augmenté plus
fortement
que prévu
en
juin,
selon les
chiffres publiés jeudi par le département du Commerce. En données
corrigées des variations saisonnières, la valeur des marchandises emmagasinées par ces entreprises a grimpé de
0,8% sur un mois.Les analystes tablaient sur une hausse de
0,3%.
Sur un an, les stocks, qui s'élevaient à 1.812,5 milliards
de dollars en mai, sont en progression de 3%.
Les mouvements des stocks entrent dans le calcul du
produit intérieur brut (PIB).
Le secteur automobile a fortement augmenté ses stocks
en juin (+1,4%).
Sans lui, les stocks sont en progression de 0,7%.
Tous les autres secteurs ont aussi augmenté leurs
stocks, notamment dans les matériaux de construction
(+1%) et l'ameublement (+0,9%).
Selon les chiffres publiés jeudi, les ventes des entreprises manufacturières, des distributeurs et des grossistes
ont progressé de 0,2% en juin mais sont toujours dans le
rouge sur un an (-2,5%).
A ce rythme, les stocks représentent fin juin 1,37 mois de
ventes en éliminant les fluctuations saisonnières.
Il y a un an, ce ratio était de 1,30.
APS

L'Insee a cependant
révisé à la hausse son estimation de la croissance
du PIB au premier trimestre (+0,7% au lieu de
+0,6%).
Moteur attendu d'une
reprise économique durable, l'investissement
des entreprises a ralenti
au deuxième trimestre
(+0,2% après +0,6% au
premier trimestre), tandis que la consommation des ménages qui
contribue traditionnellement en France à la solidité de l'activité a
fortement
décéléré
(+0,1% après +0,9%).
Le commerce extérieur a contribué positivement à l'évolution du
PIB (+0,3 point après 0,3).
Ce sont surtout les variations de stocks (-0,4
point) qui ont plombé la
croissance.
«Le
déstockage
concerne notamment le
matériel de transport et
les produits pétroliers
raffinés», explique l'In-

see dans son communiqué.
La production de
biens et services est restée quasi stable (-0,1%
après +0,8%).
De son coté, le Premier ministre français
Manuel Valls a déclaré
que la France devrait
«dépasser» 1% de croissance en 2015, estimant
que «l'hypothèse du gouvernement d'une croissance de 1% pour l'année

2015 en moyenne annuelle est plus que jamais confortée».
«Je retiens que la
croissance sur l'ensemble du premier semestre
2015 (...) est de +0,7%», a
souligné vendredi à Avignon M. Valls.
«Nous devrions en
réalité (...) dépasser ce
chiffre (de 1%) et finir
2015 sur un rythme annuel de 1,5%», a-t-il
poursuivi.

M. Valls y voit plusieurs signaux «positifs
et intéressants», notamment le dynamisme des
exportations avec +3%
sur le premier semestre
en cumulé et l'investissement des entreprises
qui repart.
«C'est le signe d'entreprises plus compétitives qui regardent
l'avenir avec confiance et
qui investissent», a-t-il
souligné.

La Chine continuera d'intervenir
pour stabiliser ses Bourses
pendant les prochaines années
Les autorités chinoises, après
avoir réalisé des achats massifs
d'actions pour soutenir les
Bourses locales à la suite de leur
récente dégringolade, n'entendent pas retirer leur soutien «pendant des années» afin de stabiliser
les marchés, a assuré vendredi
l'autorité de régulation.
«Pour un certain nombre d'années à venir, le China Securities
Finance Corp.
(CSF, organisme étatique intervenant sur les places boursières
pour le compte du gouvernement) ne se retirera pas», a indiqué la Commission chinoise de
régulation des marchés financiers
(CSRC).
«Sa fonction de stabilisation
des marchés ne changera pas», a
insisté le régulateur, dans un
communiqué.
Le CSF était sorti de l'ombre ces
dernières semaines, en devenant
un acteur crucial des mesures de
soutien adoptées par le gouvernement pour stopper la spectaculaire débâcle des Bourses de
Shanghai et Shenzhen.
Doté de fonds apportés par
l'Etat et prêtés par de grandes
banques commerciales publiques, le CSF s'était engagé dans
de vastes programmes d'achats de
titres sur les marchés.
La crainte qu'il ne se retire prématurément avait entraîné le
mois dernier une brusque rechute des indices, affolant les investisseurs.
L'annonce de vendredi apparaît donc comme une manière de
rassurer tout à fait les petits por-

teurs (la grosse majorité des investisseurs sur les places chinoises) en leur garantissant
l'appui durable des autorités aux
marchés boursiers.
Selon des estimations du secteur bancaire, le gouvernement
chinois (notamment via les achats
du CSF) avait dépensé jusqu'à 900
milliards de yuans (près de 140
milliards de dollars) pour soutenir les Bourses.
Le régulateur a cependant précisé vendredi que le CSF n'interviendrait que durant les périodes
de «volatilité».
«Quant des fluctuations violentes agitent le marché et peuvent entraîner des risques
systémiques, le CSF continuera de
jouer son rôle, qui est de stabiliser
les marchés par de nombreux
moyens», a expliqué Deng Ge,
porte-parole de la CSRC, cité dans
le communiqué.
La Bourse de Shanghai s'était

envolée de 150% en l'espace d'un
an, dopée par un endettement
massif sous les encouragements
du gouvernement, mais cette
hausse euphorique déconnectée
des réalités économiques s'était
finalement essoufflée.
A partir de mi-juin, la place de
Shanghai et celle de Shenzhen
avaient violemment décroché,
plongeant d'environ 30% en trois
semaines. Pékin avait progressivement adopté un vaste arsenal de
mesures très interventionnistes
pour arrêter la chute libre des indices. Ainsi, les plus gros actionnaires, ceux possédant plus de 5%
dans une entreprise cotée, se sont
vus interdire de vendre leur participation, et les groupes publics
empêchés de céder les titres de
leurs filiales cotées.
De son côté, la Banque centrale
avait promis de fournir des liquidités à volonté pour financer les
achats d'actions.

ÉCONOMIE

Samedi 15 Août 2015

GRÈCE:

Le Parlement adopte le troisième
plan d'aide au pays
Le Parlement grec a adopté vendredi, après un débat qui a duré toute la nuit, le
troisième plan d'aide au pays, d'un montant d'environ 85 milliards d'euros sur trois ans,
essentiellement grâce aux voix de l'opposition.
Le texte de 400 pages a
été adopté par 222 voix
pour, 64 contre et 11 abstentions. Mais quelque 30
députés de la gauche radicale Syriza -32 selon un
premier comptage non définitif- ont voté contre l'accord et 11 se sont abstenus,
augmentant les défections
dans le camp du Premier
ministre qui n'a plus de
majorité.
Alexis Tsipras pourrait
décider, face à cette division dans son parti,de demander un vote de
confiance au Parlement
avant le 20 août puis d'annoncer des élections anticipées.
Avant le vote l'assemblée, il avait appelé à voter
en faveur d'un accord qui
permet selon lui d'assurer
«la survie du pays et de
continuer le combat».
Répondant au président
de la Nouvelle Démocratie,
le Premier ministre avait
également laissé ouvert la
possible tenue d'élections
anticipées: «Ne mettez pas
sur la table de telles questions, car elles pourraient

bien être acceptées», avertissant cependant que le
«souhait (de l'opposition)
que ce soit la fin du gouvernement de gauche ne se
réalisera pas».
Le vote prévu à l'origine
jeudi soir a été retardé par
la présidente de l'assemblée, Zoé Konstantopoulou, une des personnalités
du Syriza vivement opposée à l'accord, qui avait
qualifié le projet de loi
d'«inconstitutionnel».
«Le
gouvernement
donne les clefs à la Troïka
(des créanciers), avec sa

souveraineté et ses richesses nationales», a-telle déclaré lors du débat
au Parlement. Après des
mois de négociations chaotiques avec l'Europe et le
FMI, notamment sous la
conduite de l'ancien ministre des Finances Yanis Varoufakis,
un
gouvernement Tsipras remanié a mis sur pied les
modalités du troisième
programme de renflouement du pays depuis 2010
en deux semaines de discussions à Athènes avec les
représentants des créan-

ciers (UE, FMI, BCE, Système européen de stabilité).
Athènes espère maintenant un feu vert de l'Eurogroupe sur qui se réunit à
Bruxelles vendredi aprèsmidi, puis un premier versement d'une vingtaine de
milliards d'euros dans les
prochains jours pour payer
3,4 milliards d'euros dus à
la BCE jeudi prochain, et
commencer à rembourser
les fournisseurs de l'Etat
qui n'ont pas été payés depuis des mois.

Le Portugal affiche une croissance de 0,4%
au 2e trimestre 2015
Le Produit intérieur brut (PIB) du
Portugal a progressé de 0,4% au
deuxième trimestre 2015 par rapport
au trimestre précédent, porté notamment par la demande intérieure,
a annoncé vendredi l'Institut portugais des statistiques (Ine) dans une
première estimation.
Le Portugal maintient ainsi le
rythme de croissance affiché au premier trimestre, après avoir enregistré en 2014 une hausse annuelle de
son PIB pour la première fois depuis
2010 à 0,9%. La hausse du PIB est légèrement inférieure aux attentes des

analystes, dont une majorité tablait
sur une augmentation de 0,5%, mais
elle est exactement conforme à la
prévision de la Commission européenne.
En glissement annuel, la croissance portugaise s'est maintenue à
1,5% au deuxième trimestre.
Cette hausse du PIB reflète «une
accélération de l'investissement et,
dans une moindre mesure, de la
consommation privée», selon l'Ine.
Les exportations de biens du Portugal, l'un des moteurs de l'économie, ont progressé de 7,4% au

deuxième trimestre, tirées surtout
par les marchés de l'Union européenne, tandis que les importations
ont augmenté de 9%.
Le taux de chômage au Portugal a
sensiblement baissé sur la même période à 11,9% contre 13,7% sur les
trois premiers mois de l'année, atteignant son niveau le plus bas depuis
2010. Le gouvernement portugais
table pour 2015 sur une croissance
de 1,6%, conforme aux prévisions de
la Commission européenne et du
Fonds monétaire international
(FMI).

UE:

La Bundesbank propose la création
d'une autorité indépendante
pour le contrôle des budgets
Le président de la Banque centrale
allemande (Bundesbank), Jens Weidmann, a appelé vendredi à la création
d'une autorité indépendante, qui reprendrait à son compte le contrôle du
respect des règles budgétaires et de
stabilité en Europe, jusqu'ici assuré
par la Commission européenne.
Etant donné «la discussion actuelle menée au sujet du futur rôle de
la Commission européenne, de nombreux arguments plaident en faveur
d'un transfert de ces tâches de surveillance budgétaire et de contrôle
des règles à une autorité indépendante», a estimé le chef de la Banque
centrale allemande dans une tribune
publiée par un hebdomadaire allemand. La zone euro est mise à
l'épreuve par la crise grecque.
Après plusieurs mois de négociations sans fin et d'accords à l'arrachée, M. Weidmann a dénoncé
«l'application plutôt laxiste et poli-

tique des règles par la Commission
européenne dans le cas de pays qui
accusent un déficit budgétaire trop
élevé».
«La coopération entre Etats est
vouée à l'échec si chacun d'entre eux

peut +commander+, mais que tout le
monde doit finalement payer la facture», prévient-il.
Connu pour ses positions conservatrices au sein du conseil des gouverneurs de la Banque centrale
européenne (BCE), M. Weidmann
propose une alternative. «Une institution européenne centrale pourrait
désormais intervenir directement si
la politique économique et financière
d'un pays membre donne lieu à des
dérapages notables», écrit-il.
«Celle-ci aurait une tâche clairement définie et un mandat univoque
et ne serait pas intégrée dans le processus de négociation politique en
Europe», ajoute-t-il.
Cette sortie intervient quelques
semaines après que le ministre allemand des Finances, Wolfgang Schauble, a envisagé de transférer certains
rôles de la Commission européenne
à des autorités indépendantes.

DK NEWS

9

ZONE EURO:

La croissance a
ralenti à 0,3% au
2e trimestre 2015

La croissance a légèrement ralenti au
deuxième trimestre 2015 dans la zone euro à
0,3% contre 0,4% au premier trimestre, a indiqué vendredi l'office européen de statistiques
(Eurostat) dans une première estimation.
Ce chiffre est un peu moins bon que ce qu'attendaient les analystes, qui prévoyaient 0,4%.
Sur un an, le PIB corrigé des variations saisonnières a progressé de 1,2% dans la zone euro.
Par pays, les performances sont contrastées.
L'Espagne (1%) ou la Grèce (0,8%) enregistrent
une croissance solide, et l'Allemagne, traditionnel moteur de la zone euro, déçoit un peu les attentes avec une croissance trimestrielle de 0,4%,
même si elle fait mieux qu'au premier trimestre.
Les performances sont en revanche plutôt
faibles en Italie (0,2%), aux Pays-Bas (0,1%), et
surtout en France, avec une croissance nulle au
deuxième trimestre.
Et la Finlande voit la récession se poursuivre
avec une baisse du PIB de 0,4%, laissant peu
d'espoir d'un retour à la croissance en 2015
après deux années de recul du PIB en 2012 et
2013, et une stagnation en 2014.

ITALIE:

Le PIB progresse
de 0,2% au 2e
trimestre 2015
L'Italie confirme sa sortie de récession, avec
un produit intérieur brut (PIB) en hausse de
0,2% au deuxième trimestre 2015 par rapport au
trimestre précédent, a annoncé vendredi l'Institut italien des statistiques (Istat).
Sur un an, le PIB a également augmenté de
0,5% par rapport au deuxième trimestre 2014,
précise l'Istat, dont ces données provisoires devront être confirmées dans une quinzaine de
jours.
Ce résultat correspond aux attentes de la majorité des analystes estimant qu'il s'agit-là d'une
«confirmation technique de la sortie de l'Italie
de la récession».
Lors du premier trimestre renouant avec la
croissance après plus de trois années de récession, la péninsule avait enregistré une hausse de
son PIB de 0,3%, la meilleure depuis début 2011.
Pour l'année 2015, la variation acquise est de
0,4%, précise l'Istat.
Mi-juillet, la Banque d'Italie avait annoncé
que la reprise devait se consolider au deuxième
trimestre, mais avait tablé sur un PIB égal à celui
du premier trimestre, soit 0,3%.
Pour l'ensemble de l'année 2015, elle avait en
outre revu ses prévisions à la hausse, à 0,7%
(contre 0,4% en janvier).
Cette reprise devrait se traduire par une embellie sur le marché de l'emploi avec un taux de
chômage qui descendrait à 11,9% en 2016 (contre
12,6% en 2014), espérait-elle.
APS

SOCIÉTÉ

10 DK NEWS

10E SÉMINAIRE ABDELDJEBBAR-TIDJANI, CONSACRÉ
AU THÈME DE «LA VOIE DE L’ISLAM DANS LE REJET
DE LA VIOLENCE ET LES REMÈDES À SES CAUSES»

Revenir aux enseignements
du Coran pour faire prévaloir
la paix et lutter contre la violence
Les participants au 10e séminaire Abdeldjebbar-Tidjani, consacré au thème de «La voie
de l’islam dans le rejet de la violence et les remèdes à ses causes», qui se poursuivent depuis jeudi à Aïn-Madhi (Laghouat), ont mis l’accent sur «la nécessité de s’en remettre aux
enseignements du saint Coran, pour faire prévaloir la paix et lutter contre la violence».
Dr Salah Aoud Abdelali de l’université d’Alger a indiqué, à ce sujet,
que «le Coran est garant de paix, à travers ce qu’il véhicule comme pédagogie
et
lois
régissant
les
comportements sociétaux», et qu’il
appartient de s’y ressourcer et de s’en
remettre à ses enseignements afin de
«mieux les comprendre et les assimiler».
Pour cet intervenant, «l’une des
raisons de perte de la nation de son
rôle d’avant-garde, est due à des
conceptions de modèles tronqués de
l’islam», s’accommodant de qualificatifs de violence, de criminalité et
d’atrocité, «ce qui interpelle à une
réaction à cette déviation et à cette
atrocité par tous les moyens».
Dr Mohamed Hemam de l’université de Djelfa, s’est, pour sa part, penché sur la nature de la violence, en
tant qu’une des manifestations
d’irascibilité et de non maîtrise de la
psychologie de l’individu, allant
jusqu’à la présenter comme «une des
premières maladies du siècle, qui
s’est répandue au sein de toutes les
sociétés humaines, donnant lieu, de
par le monde, à de dangereuses accumulations».
Le message religieux en islam a
accordé à ce phénomène une très
grande importance, en appelant à la
cohésion sociale, la clémence, et aux

Vol sur deux
roues…
Arslan-B
La bonne dame, I-Z, 64 ans, était loin
d’imaginer, le 6 août 2015, se voir brusquement délestée de la chaîne en or qu’elle
portait autour de son cou par un voyou perché sur son scooter…La répréhensible
acrobatie a eu lieu près du siège de SOMACOB (EDIMCO-IHADDADEN). Signalement
donné à la police, la canaille, H-Z, 20 ans, a
fini par se faire « épingler » par les éléments
de la sûreté de wilaya de Béjaia. Sous mandat de dépôt, elle aura tout le temps de se
mordre ces doigts arracheurs de chaînes en
or à des grand-mères innocentes.

Gare aux
pickpockets à la…
Gare routière !

échanges inter-sociétés, afin de donner tout son sens au principe de cohésion entre les peuples quels qu’ils
soient, a-t-il souligné. Les travaux de
cette rencontre se poursuivent avec la
présentation d’autres communications sur différentes questions en
rapport avec le thème générique,
dont «la réconciliation et la coexistence pacifique en Islam», le «phénomène de la violence et son impact sur
la société» et «l’extrémisme religieux,
ses causes et ses conséquences».
La première journée du séminaire, qu’abrite la mosquée Sidi Abdeldjebbar Tidjani, en présence de

chouyoukh, chercheurs et professeurs de différentes régions du pays,
avait été consacrée, mercredi, à une
lecture collective du saint Coran, avec
la participation de 220 élèves des
écoles de Ougrout et Tsabit, de la wilaya d’Adrar.
Le séminaire porte le nom de Abdeldjebbar Tidjani, 10e calife général
de la Tarîqa (confrérie) Tidjania sur
la période 1991-2005, décédé à l’âge
de 85 ans. La Tarîqa Tidjania a été
fondée en 1781 à Boussemghoune par
Sidi Ahmed Tidjani (1737-1815), et
compte des millions d’adeptes à travers le monde.

Les médias appelés à assumer
la responsabilité de véhiculer
la pensée modérée
Les participants au
10ème séminaire Abdeldjebbar Tidjani consacré
au thème de «La voie de
l’Islam dans le rejet de la
violence et les remèdes à
ses causes», ont appelé,
jeudi à Ain-Madhi (Laghouat), les médias à «assumer la responsabilité de
véhiculer la pensée modérée». Les séminaristes
ont mis l’accent, à l’issue
des travaux l’après-midi,
sur l’importance «d’associer les médias dans la

Samedi 15 Août 2015

lutte contre la violence et
la valorisation de la bonne
parole». Ils ont, en outre,
invité les prédicateurs et
les intellectuels, à partir
des différentes tribunes,
«à contribuer avec efficience au traitement de la
question de la violence et
à l’éradication de ce phénomène étranger à la société musulmane». La nécessité de rejeter la violence, sous toutes ses
formes, et à y faire face
avec tous les moyens of-

ferts, moraux et matériels,
ainsi que l’ancrage de la
culture du pardon et de la
réconciliation, ont été également recommandés lors
de cette rencontre. Les
participants ont, par ailleurs, plaidé pour la réhabilitation du rôle de la
famille dans l’éducation
des enfants, sur la base
des valeurs de la tolérance,
de la mansuétude et de la
bienfaisance’’. Cette rencontre de deux jours s’est
déroulée en présence de

chouyoukh et de professeurs venus de différentes
régions du pays. Le séminaire porte le nom de «Abdeldjebbar
Tidjani»,
10ème Calife général de
la Tarîqa (confrérie) Tidjania sur la période 19912005, décédé à l’âge de 85
ans. La Tarîqa Tidjania a
été fondée en 1781 à Boussemghoune par Sidi Ahmed Tidjani (1737-1815),
et compte des millions
d’adeptes à travers le
monde.

BORDJ BOU-ARRÉRIDJ

7 ha de forêts et de vergers arboricoles
ravagés par les flammes
Sept hectares de forêts et
de vergers arboricoles ont été
détruits par les feux au cours
des dernières 24 heures par
des incendies déclarés dans
la wilaya de Bordj Bou-Arréridj, apprend-on de la Protection civile.
Il s’agit de quatre hectare
de chênes verts de la forêt
Thenia dans la commune
d’Ouled Braham et 1,5 hectare de pins d’Alep et de
chênes verts des bois d’Oued

Khemisse dans la commune
de Heraza, précise la même
source. 1,5 hectare de vergers
d’oliviers et de figuiers ont
été la proie des flammes au
lieu-dit Oum Chentat dans la
commune de Tasmert relevant de la daïra de Bordj Zemoura, ajoute la protection
civile. Des enquêtes ont été
ouvertes par les services
compétents pour déterminer
les causes de ces incendies.

M. B-D, 41 ans, demeurant à Timezrit,
s’apprêtait, insouciant et naïf, ce 6 août
2015, à monter et prendre place dans un autocar à la gare routière des Quatre chemins
(Béjaia) quand il se vit soudain collé par
deux individus…Il aura fallu l’intervention
diligente de policiers pour qu’il s’aperçoive, éberlué, qu’on venait de le délester
de son téléphone portable et de 2000 DA.
Les deux pickpockets ignoraient qu’en
cette saison estivale, en particulier et plus
que d’habitude, des lieux publics telles les
gares, les stations de taxis etc…la sécurité
est renforcée et la police fait montre d’une
vigilance sans faille ! A-A, 32 ans, et son acolyte K-M, 27 ans, demeurent respectivement à Marj Ouamane et Amizour.
Présentés au Parquet, ils écopent d’une
mise sous mandat de dépôt pour l’un et
d’une mise sous contrôle judiciaire pour
l’autre.

AKBOU :

« Niet »
111 millions
(de centimes)
pour « Pipiche » !
Eh ben non ! « Pipiche », 19 ans à peine et
son acolyte, H-K, 23 ans, tous deux des résidents d’Akbou, ne pourront pas jouir
d’un seul dinar de ces 111 millions (de centimes) dont ils se sont emparés vers la fin
du mois de juillet en forçant la serrure du
véhicule en stationnement de A-A, 42 ans et
demeurant à Seddouk. C’était stupidement
sous estimer l’efficacité (reconnue et non
moins admirée) des services concernés de
la police : En effet, il n’a pas fallu beaucoup
de temps pour harponner « Pipiche » et
c’est après une perquisition au domicile de
son acolyte que la somme dérobée (111 millions) a été récupérée. Mandat de dépôt
pour « Pipiche » et citation directe pour son
associé malfaiteur.
A. B.

Samedi 15 Août 2015

EL TARF

Près de 20 kg de
corail destinés
à la contrebande
saisis
Dix neuf kilogrammes de corail destinés
à la contrebande ont été saisis, mardi à
Oum T’boul (El Kala), a-t-on appris,
jeudi, auprès des services des douanes
algériennes à El Tarf. C’est à la suite
d’une opération de surveillance que
cette marchandise a été saisie, non loin
de la zone nord d’Oum T’boul, a ajouté
la même source en précisant que les
auteurs de cette tentative de
contrebande ont, à la vue des douaniers,
abandonné leurs cartons sur place avant
de passer de l’autre côté de la frontière.
Pas moins de 59 kilogrammes de corail
destinés à la contrebande ont été saisis,
durant les deux derniers mois de
l’année en cours, par les services des
douanes algériennes, a-t-on, par
ailleurs, rappelé de même source.

Arrestation
à Guelma d’un
terroriste évadé de
prison, en cavale
depuis 20 ans
Un terroriste évadé de prison et
recherché par les instances judiciaires de
Constantine depuis 20 ans vient d’être
arrêté par les services de la Gendarmerie
nationale de Guelma, apprend-on jeudi
du commandant du groupement de
wilaya de ce corps de sécurité.
L’interpellé, âgé de 59 ans et originaire de
la wilaya d’El Tarf, est poursuivi pour son
implication dans plusieurs actes
terroristes perpétrés en 1994 et relatifs à
des tentatives d’homicide et de vol et de
participation à des actes terroristes, ainsi
que pour évasion de prison, a précisé le
colonel Gana Benaouda dans un point de
presse tenu au siège du groupement de
wilaya de la gendarmerie.
L'officier a précisé que l’enquête est
toujours en cours avec le mis en cause
avant sa présentation devant les instances
judiciaires compétentes.
L'enquête porte surtout, a-t-il indiqué,
sur ses activités et les lieux où il se
trouvait durant la période de sa cavale.
L’interpellation a été menée par la
brigade de gendarmerie de la commune
de Medjaz S’fa, 45 km à l’est du chef-lieu
de wilaya, au cours d’un contrôle routier
ordinaire et après vérification des
identités, a souligné la même source.

TLEMCEN

Saisie de 26, 5
quintaux de kif
traité
Une quantité de 26, 5 quintaux de kif
traité provenant du Maroc a été saisie
jeudi à Tlemcen, a-t-on indiqué dans un
communiqué émanant de la direction
régionale des Douanes de cette wilaya.
La quantité de drogue a été saisie par les
douaniers au niveau d’un barrage
routier, dressé entre les localités de
Zenata et Hennaya, au niveau du lieudit
"Mostaqbal", a-t-on précisé dans le
document transmis à l’APS.
La drogue était emballée dans 100 colis
transportés à bord d’un véhicule
utilitaire, a-t-on indiqué.
La valeur du produit et du véhicule saisis
ont été estimés à 160, 5 millions de DA,
alors que l’amende douanière à 1, 605
milliard de DA, a-t-on souligné de même
source.
APS

DK NEWS 11

SOCIÉTÉ

CRIMINALITÉ À ALGER

Plus de 3.100 personnes
arrêtées en juillet
Plus de 3.100 personnes ont été arrêtées durant le mois de juillet dernier à Alger et déférées
devant la justice pour leur implication présumée dans 2.615 affaires, a indiqué jeudi la sûreté de wilaya dans un communiqué.
Dans le cadre des activités de lutte contre la criminalité urbaine, les services
de police judiciaire de la Sûreté de wilaya d'Alger ont
traité, en juillet dernier,
2.615 affaires ayant entraîné
l'arrestation de 3.118 personnes, qui ont été déférées
par devant la justice, souligne le communiqué.
Selon les détails de la police, 951 personnes ont été
arrêtées pour détention et
usage de stupéfiants ou
substances psychotropes,
250 pour port d'armes prohibées et 1.917 pour divers
délits.
S'agissant de la nature
des affaires traitées, 839
concernent des atteintes aux
personnes, 355 des atteintes
aux biens, 502 délits relatifs
à la chose publique, 66 délits
à caractère économique et
financier et 30 affaires liées
à des délits contre la famille
et aux bonnes mœurs, selon
la sûreté de wilaya. Concernant le port d'armes prohibées, les mêmes services ont

traité le mois dernier 233 affaires impliquant 250 personnes, qui ont été
présentées par devant les
instances judiciaires, dont
160 ont été placées sous
mandat de dépôt.
En matière de lutte
contre les stupéfiants, l'arrestation de 951 présumés
auteurs dans 823 affaires

traitées durant la même période, a permis à la police de
saisir 2,5 kg de résine de
cannabis, des quantités
d'héroïne et de cocaïne, et
1.552 comprimés de psychotropes.
Les forces de police ont
également mené 162 opérations de contrôle de professions réglementées, ayant

entraîné l'exécution de 28
arrêtés de fermeture ordonnés par les autorités compétentes, souligne-t-on. Enfin,
les services de la sécurité
publique de la Sûreté de wilaya d'Alger ont mené, selon
le communiqué, 180 opérations de maintien de l'ordre
et 495 interventions diverses
en juillet.

LUTTE CONTRE LA CONTREBANDE

340.260 unités pyrotechniques
saisies à Tébessa
Un total de 340.260
unités
pyrotechniques
(feux d’artifice) a été saisi
durant le mois de juillet
dernier, par la brigade des
Douanes de lutte contre la
contrebande relevant de
la direction régionale des
Douanes de Tébessa, a-ton appris jeudi des responsables
de
cette
direction.
L’opération est inscrite
dans le cadre du plan an-

nuel de lutte contre la criminalité et la contrebande, mis en place par la
direction générale, a précisé à l’APS la responsable
de l’information et de la
communication
des
douanes à Tébessa.
Les mêmes services ont
procédé durant la même
période à la saisie de 7.300
litres de mazout, de plus
de 1.000 cartouches de
chasse, de 650 oiseaux

Hassoun, de 31 lots de vêtements de friperie et une
défense d’éléphant en
ivoire (2.650 grammes),
ajoute-t-on de même
source.
Il a été également procédé à la saisie d’un camion et de neuf véhicules
utilisés pour la contrebande d’une valeur de
3,900 millions DA, ajoute
la même source, soulignant que la valeur glo-

bale des quantités saisies
a atteint 1,182 million DA
avec une amende de plus
de 49millions DA. A la
croisée des chemins entre
Tébessa- Al Aouinet- Meskiana, 3.400 boîtes de cigarettes, 1 kg de produit
utilisé par les fumeurs de
la chicha (maâsla), 200
narguilés et 590 bouteilles, ont été saisis début
du mois en cours, a-t-on
rappelé.

SOUK AHRAS

Près de 120 hectares de végétation
détruits par le feu en 10 jours

Au moins 116 hectares de forêts, de
broussailles et de maquis ont été ravagés par les incendies durant les 10 premiers jours du mois d’août en cours,
a-t-on appris jeudi auprès de la direction de la Protection civile.
Les feux ont touché les forêts El
Djallil dans la commune de Zaârouria,

Tellal à Souk Ahras, El Mazraâ à Machrouha, El Ghouath à Heddada et El Fedane dan la localité frontalière d’Ouled
Idriss, a précisé à l’APS le responsable
de la communication et de l’information de la protection civile. La canicule
enregistrée durant ce mois (août) est à
l’origine de ces feux dont la maîtrise a

mobilisé une colonne mobile composée de 10 camions anti-incendie et de
54 agents des wilayas de Souk Ahras et
de Khenchela, selon la même source.
Trente neuf (39) autres incendies provoquant la destruction de 86 hectares
de forêts et de broussailles ont été recensés par les mêmes services durant
le mois de juillet dernier, soit une augmentation par rapport à la même période de l’année dernière marquée par
la destruction dans des incendies de 35
hectares, a-t-on ajouté.
Le dispositif anti-feux sera maintenu jusqu’au 31 octobre prochain dans
cette wilaya qui compte 89.000 hectares de forêts, soit 20,40 % de sa superficie
globale.
Les
principaux
peuplements sont constitués de pin
d’Alep, de cyprès, de chêne-zen, de
chêne-liège et d’eucalyptus, a-t-on signalé de même source.

12

DK NEWS

SOCIÉTÉ

Ban Ki-moon rappelle aux chefs de mission
la tolérance zéro en matière d'abus sexuels
Le Secrétaire général de
l'ONU, Ban Ki-moon, a
rappelé jeudi aux chefs
des missions de
maintien de la paix la
tolérance zéro de l'ONU
en ce qui concerne les
abus sexuels, à la suite
de nouvelles allégations
d'abus par des Casques
bleus en République
centrafricaine.
Le chef de l'ONU, qui a eu une réunion par vidéoconférence avec les
chefs de missions de l'ONU, les commandants des forces, et les commissaires de police pour discuter de ce
sujet, «allait adresser le même message aux autres services au-delà du
maintien de la paix», a indiqué son
porte-parole, Stéphane Dujarric.
«La politique de tolérance zéro s'applique à l'ensemble du système des Nations Unies, leur a-t-il dit», a-t-il
ajouté.
«Il a souligné que la tolérance zéro
signifie zéro complaisance et impunité
zéro et que lorsque des allégations sont
fondées, l'ensemble du personnel -qu'il s'agisse de militaires, de policiers
ou de civils - doivent rendre des
comptes».
Cette réunion est intervenue au lendemain de l'annonce de la démission
du chef de la Mission de l'onu en République centrafricaine (MINUSCA), Babacar Gaye, suite aux nouvelles

allégations d'abus sexuels par des
Casques bleus.
L'organisation Amnesty International affirme que des Casques bleus de
l'ONU ont tué un adolescent de 16 ans
et son père et ont violé une fillette âgée
de 12 ans dans ce pays.
Lors de la réunion, le secrétaire général a exprimé sa «détermination à
aider les personnes affectées et à préserver l'intégrité du drapeau de
l'ONU.» M.
Ban a «rappelé les directives existantes ainsi que l'obligation des hauts
responsables de lutter contre l'exploitation et les abus sexuels», a souligné
M.
Dujarric, ajoutant que «les chefs de
mission étaient directement responsables du comportement et de la discipline au sein de leur mission, avec le
soutien des hauts responsables de la
mission.» Le secrétaire général a également discuté de l'importance de la
prévention, de la formation, de l'éva-

luation et de l'atténuation des risques,
de la formation continue et de la sensibilisation au sein des communautés
locales pour faire cesser ce problème.
Il a appelé les hauts responsables
des missions à se servir de chaque
occasion pour renforcer le message
que les Nations unies ne tolèreront
aucun écart, notamment l'exploitation et les abus sexuels.
Enfin, il a souligné que les pays
contributeurs de troupes et de policiers sont responsables de veiller à ce
que leur personnel soit correctement
formé en matière de comportement
et de discipline, de poursuivre leurs
soldats (Casques bleus) quand ceuxci sont accusés d'avoir commis des
abus, et de maintenir l'ONU informée de l'évolution de ces affaires.
Le secrétaire général a également
discuté de la question avec les membres du Conseil de sécurité lors d'une
réunion à huis-clos jeudi aprèsmidi.

USA/MÉTÉO:

Le courant El Nino pourrait être l'un des plus
intenses jamais relevé
Le courant équatorial
chaud du Pacifique El Nino,
réapparu il y a quelques
mois, persistera probablement jusqu'au printemps
2016 et pourrait être l'un des
plus intenses jamais observé, a indiqué jeudi le
Centre américain de prévision du climat (CPC).
Ce courant périodique
est souvent associé à des
précipitations au-dessus de
la normale en automne et
en hiver aux Etats-Unis.
Il réduit aussi la fréquence des tempêtes et ouragans dans l'Atlantique
qui, cette année, connait
une saison ( juin à fin novembre) au-dessous de la
moyenne annuelle.
«Depuis mars la température au-dessus de la normale à la surface des eaux
équatoriales du Pacifique a

continué de monter et (...) El
Nino devrait rester fort
jusqu'à la fin de l'automne
et durant l'hiver (plus de
90% de chances) et persistera probablement jusqu'au
printemps prochain», a estimé lors d'une conférence
de presse Mike Halpert, directeur adjoint du Climate
Predictions Center.

«Nous prédisons aussi
qu'El Nino pourrait être
cette année parmi les plus
intenses depuis le début des
observations et relevés sur
ce courant marin en 1950»,
a-t-il précisé.
Actuellement le seul impact notable anticipé au
cours des tous prochains
mois concerne la saison des

ouragans qui sera moins active dans l'Atlantique en
2015.
En revanche, El Nino intensifie la formation de tempêtes dans l'est et le centre
du Pacifique.
Selon le CPC, les précipitations devraient être plus
abondantes que la normale
cet automne et durant l'hiver sur une grande partie du
pays, notamment en Californie qui subit une sécheresse sévère depuis quatre
ans.
Le météorologue du Centre américain de prévision
du climat, souligne, néanmoins, que «le système climatique est beaucoup plus
complexe et que des effets
typiques sur la météo provoqués par El Nino ne sont
pas toujours garantis».

Samedi 15 Août 2015

CHINE :

Plus de 200
experts au travail
après les
explosions dans
une zone
industrielle
Plus de 200 experts militaires des armes chimiques et nucléaires ont entamé jeudi leurs travaux
après les deux gigantesques explosions qui ont fait
au moins 50 morts et plus de 700 blessés à Tianjin,
métropole portuaire de l'est de la Chine, ont annoncé les médias d'Etat.
Une équipe de 217 militaires spécialistes des
armes nucléaires, bactériologiques et chimiques est
en effet arrivée sur place pour participer aux opérations de nettoyage.
Les déflagrations, survenues mercredi peu avant
minuit, sont parties d'un entrepôt de la zone portuaire de Tianjin, où étaient stockés des conteneurs
de produits «dangereux» dont des produits chimiques, selon des médias d'Etat.
Les experts dépêchés sur les lieux du drame ont
effectué des relevés dans l'air ambiant, a précisé
Chine nouvelle, selon laquelle les membres des
équipes de secours ont reçu l'ordre de revêtir des
combinaison de protection.
Des composants chimiques «toxiques et nocifs»
ont en effet été détectés dans l'air, a annoncé Wen
Wurui, directeur du département de l'environnement à la municipalité de Tianjin.
La cause des explosions restait inconnue, mais les
responsables de la firme propriétaire de l'entrepôt
Rui Hai International Logistics ont été arrêtés par la
police, selon la presse chinoise.
La catastrophe a fait au moins 50 morts et
quelque 700 blessés, dont 71 se trouvaient dans un
état critique, selon un bilan officiel actualisé diffusé
jeudi soir par l'agence de presse Chine nouvelle.

L'Etat américain du
Connecticut abolit
la peine de mort
La Cour suprême de l'Etat américain du Connecticut a aboli jeudi la peine de mort, la déclarant anticonstitutionnelle y compris pour les prisonniers
déjà condamnés.
En avril 2012, cet Etat du nord-est avait voté pour
abolir la peine capitale, mais la mesure n'était pas rétroactive, et 11 condamnés s'y trouvaient toujours
dans le couloir de la mort, selon le Centre d'information sur la peine de mort (DPIC).
La Cour suprême de l'Etat avait été saisie par un
de ces détenus, Eduardo Santiago, condamné à mort
en 2005 pour un meurtre commis cinq ans plus tôt.
Dans un jugement de 92 pages, les juges ont estimé qu'exécuter ceux condamnés dans le Connecticut pour des crimes commis avant la décision de
2012 «violerait l'interdiction constitutionnelle de
l'Etat contre les punitions cruelles et inhabituelles».
Ils ont souligné aussi le caractère arbitraire de la
peine capitale, le risque d'erreur, et l'«illusion»
qu'elle représente dans un pays où «le nombre des
exécutions comparé au nombre des personnes qui
ont été condamnées à mort est minuscule».
Une seule personne avait été exécutée dans le
Connecticut depuis 1976.
Sur les 50 Etats américains, 31 disposent toujours
de la peine capitale et 19 l'ont abolie, dont le dernier,
le Nebraska en mai dernier.
Dix-huit condamnés à mort ont été exécutés cette
année aux Etats-Unis, dont la moitié au Texas.

La crise alimentaire au menu du Sommet de l'Afrique
australe lundi au Botswana
Les chefs d'Etat de quinze pays
d'Afrique australe réunis en sommet lundi
au Botswana devraient évoquer la crise alimentaire qui frappe la région, où plus de
20 millions de personnes ont besoin d'aide
humanitaire pour compenser la chute de
la production agricole.
Sur une population de 292 millions
d'habitants, 27,4 millions de personnes
(près de 10%) sont frappées par des pénuries alimentaires dues aux mauvaises récoltes de l'année.
La production de maïs a par exemple
diminué jusqu'à 90% par endroits dans les
pays de la zone, selon un rapport du

groupe des Etats de la Communauté de développement de l'Afrique australe (SADC),
publié en juin. Les pluies irrégulières, la
sévère sécheresse et les températures
anormalement hautes ont fait des ravages
sur le volume des récoltes de la région. «Le
nombre de personnes en insécurité alimentaire est passé de 24,3 millions l'an
dernier à 27,4 millions cette année», note
un rapport de la SADC publié cette semaine. Les chefs d'Etat qui se réunissent à
partir de lundi ne devraient cependant pas
lancer d'appel conjoint pour demander de
l'aide. «Les Etats à titre individuel devraient le faire», prédit Margaret Nyirenda,

directrice du département agriculture de
la SADC. La Namibie, le Botswana, le Malawi et le Zimbabwe sont les pays les plus
touchés par ces pénuries alimentaires.
Dans ces deux derniers pays, il s'agit
même de la «pire crise alimentaire» depuis
dix ans, selon David Orr, le porte-parole du
Programme Alimentaire Mondial (PAM).
La sécheresse prolongée dans la région
affecte également les pâturages pour le bétail et le volume de grain pour les poulets,
ce qui devrait entraîner une augmentation
des prix de la viande, du lait, du poulet et
des œufs, a-t-on indiqué.
APS

SANTÉ

Samedi 15 Août 2015

Manipulation génétique réussie
de la levure pour produire
un

anti-douleur

Des chercheurs ont produit un anti-douleur opioïde en
manipulant génétiquement de la levure de boulanger, selon leurs
travaux publiés jeudi.

Dans leur étude parue dans la
revue américaine Science, ces
scientifiques de l'Université Stanford en Californie, décrivent comment ils sont parvenus à
reprogrammer génétiquement de
la levure utilisée depuis des millénaires dans la fermentation du vin
et de la bière, pour que ces cellules
à croissance rapide convertissent le
sucre en hydrocodone, un dérivé
d'un opiacé, en seulement trois à
cinq jours.
Ce processus industriel prend
aujourd'hui un an entre la récolte
du pavot cultivé légalement et la
production d'analgésiques par des
laboratoires pharmaceutiques, re-

lèvent les chercheurs.
L'hydrocodone et les substances
chimiques assimilées comme la
morphine et l'oxycodone forment
une famille d'analgésiques dérivés
de l'opium, qui est tiré du latex de
pavot.
Les quantités produites sont encore minimes.
Il faut 16.600 litres de levure traitée par cette technique de bio-ingénierie pour produire une seule dose
d'hydrocodone, précisent les chercheurs.
Mais font-ils valoir, l'expérience
prouve qu'il est possible de manipuler génétiquement de la levure pour
obtenir des médicaments dérivés de

plantes, souligne Christina Smolke,
professeur de bio-ingénierie à
l'Université Stanford, qui a dirigé
cette recherche.
Ces chercheurs ont reconnu que
ce nouveau processus de fabrication peut accroître le risque de produire ces substances illégalement,
aggravant le problème d'abus de ces
anti-douleurs aux Etats-Unis.
Mais cette technique, qui devrait
permette de réduire les coût de production, devrait surtout bénéficier
aux pays les moins développés où
selon l'Organisation mondiale de la
Santé 5,5 milliards de personnes ont
peu ou pas accès à ces antidouleurs,
soulignent les scientifiques.

L'Afrique célèbre son triomphe sur la polio
Le continent africain a
célébré mercredi une année sans un seul cas de poliomyélite, étape importante qui donne espoir
d'une éradication de la maladie à l'échelle planétaire,
selon les agences onusiennes. Le Fonds des Nations unies pour l'enfance
(Unicef ), qui joue un rôle
majeur dans les vaccinations, s'est félicité de cette
"extraordinaire réussite",
estimant cependant que
"tout n'est pas encore terminé".
Le dernier cas connu
avait été enregistré en Somalie le 11 août 2014, mais
il faut deux années au total
sans nouveau cas pour
qu'une zone soit considérée comme étant totalement débarrassée de la

maladie. Il n'est pas exclu
notamment que des cas
isolés n'aient pas été recensés. "Nous n'avons pas
eu de nouveau cas de polio
depuis un an (en Somalie)
malgré tous les défis auxquels fait face le pays", a
expliqué le patron de l'Unicef en Somalie, Steven Lauwerier, cité par l'AFP.
"Nous ne voulons plus

jamais voir un enfant somalien paralysé par ce virus qu'on peut prévenir.
Ce qui signifie que nous
devons continuer à soutenir les campagnes de vaccination pour s'assurer que
la polio est complètement
éradiquée", a souligné M.
Lauwerier. Au Nigeria,
pays longtemps particulièrement touché, le der-

nier cas connu date de juillet 2014. Cette maladie infectieuse, causée par la
transmission d'un virus,
détruit le système nerveux,
pouvant entraîner la paralysie et la mort. Elle reste
endémique en Afghanistan
et au Pakistan. "Globalement, nous sommes sur le
point d'éradiquer totalement une maladie pour la
seconde fois dans l'histoire", s'est félicité Peter
Crowley, en charge du programme polio pour l'Unicef, faisant référence à la
variole, aujourd'hui disparue.
Ce recul de la polio est
"un symbole fort des progrès accomplis sur le continent africain ces dernières
années", a souligné M.
Crowley.

Une étude révèle l'efficacité de la musique
en chirurgie
La musique a un effet bénéfique
sur les personnes opérées, a révélé
une étude menée par des chercheurs britanniques publiée jeudi
dans une revue spécialisée.
En compulsant 72 études portant
sur 7.000 personnes au total, l'étude
a montré que les patients opérés en
musique étaient moins anxieux,
avaient moins de douleurs postopératoires et prenaient moins de
médicaments analgésiques que

ceux qui n'y avaient pas eu droit.
L'effet sur l'anxiété et la douleur
était perceptible que la musique ait
été entendue avant, pendant ou
après la chirurgie, avec toutefois un
avantage pour la musique entendue
avant l'intervention. Toutes les musiques testées (plus de 4.000 titres
au total) se sont avérées efficaces,
même si les auteurs relèvent un bénéfice accru mais «non significatif»
pour les morceaux choisis par le pa-

tient. L'effet a également été relevé
sous anesthésie générale, mais était
un peu plus important lorsque les
patients étaient conscients pendant
l'intervention.
La musique a également permis
de réduire le recours aux médicaments anti-douleurs.
Elle n'a en revanche pas permis
de diminuer la durée d'hospitalisation des patients, selon les chercheurs.

DK NEWS

13

Ebola pourrait être

vaincue
d'ici la fin de l'année
L'épidémie d'Ebola, à l'origine de la mort de
milliers de personnes en Afrique occidentale,
pourrait être vaincue d'ici la fin de l'année si les
efforts déployés se poursuivent, selon la chef de
l'Organisation mondiale de la santé (OMS), Margaret Chan.
S'exprimant devant les membres du Conseil
de sécurité de l'ONU, M. Chan a souligné qu'il
pourrait encore y avoir des revers, mais les trois
pays les plus durement frappés par l'épidémie,
la Guinée, le Liberia et la Sierra Leone pourraient commencer 2016 totalement exempts
d'Ebola.
Défaire le virus, «signifie arriver à zéro cas et
rester à zéro», a-t-elle souligné.
Partie en décembre 2013 du Sud guinéen,
l'épidémie d'Ebola en Afrique de l'Ouest a fait
près de 11.300 morts sur près de 28.000 cas, à
plus de 99% en Guinée, en Sierra Leone et au Liberia, selon l'OMS.

L'ONU appelle à la
«patience» et au
«calme» après des
rumeurs d'un cas
d'Ebola en Tanzanie
Les Nations unies en Tanzanie ont appelé
jeudi «à la patience et au calme», après une rumeur sur le décès lundi d'un réfugié burundais dans le nord-ouest tanzanien à cause du
virus d'Ebola.
Dans un communiqué conjoint, les représentations du Haut Commissariat des Nations
unies pour les réfugiés (HCR) et de l'Organisation mondiale de la Santé (OMS) «appellent au
calme suite à des informations faisant état de
la mort d'un réfugié burundais, suspecté
d'avoir été contaminé par le virus Ebola, dans
la région de Kigoma (grande ville du nordouest)».
«Le (dimanche) 9 août, le réfugié a été envoyé à l'hôpital régional de Kigoma, saignant
des gencives, des yeux et des oreilles.
Il était fatigué et son corps présentait du
prurit.
Il n'avait cependant pas de fièvre», explique
ce communiqué rapporté par les médias.
«Il est très invraisemblable qu'il ait
contracté le virus Ebola, puisqu'un examen du
cas par l'OMS montre qu'il ne répond pas aux
critères standards de la maladie», poursuivent
les deux agences onusiennes, appelant cependant à la vigilance.
Les mêmes assurances ont été données par
le gouvernement tanzanien dans un communiqué publié mercredi.
«Le ministère de la Santé et des affaires sociales souhaite rassurer les citoyens: jusqu'à
présent, il n'y a aucune preuve attestant que ce
malade est mort de la maladie d'Ebola», avait
affirmé le gouvernement dans ce communiqué en swahili.
Toujours selon le gouvernement tanzanien,
un échantillon prélevé sur le malade a été examiné au laboratoire médical national à Dar es
Salaam et le test s'était révélé négatif.
Selon l'UNHC et l'OMS, le réfugié burundais
était sous traitement à l'hôpital lorsqu'il est
mort lundi, et l'enterrement a eu lieu sous
l'étroite supervision du personnel de l'OMS.
Le texte souligne qu'il n'existe aucune
preuve que la personne décédée ait voyagé en
dehors de la région de Kigoma au cours des
trois dernières années ou qu'elle ait reçu la visite d'une personne en provenance de l'un des
pays d'Afrique de l'Ouest touchés par l'épidémie.
«Le HCR est conscient que cette situation a
causé une grande inquiétude parmi les réfugiés, la communauté des donateurs et le public tanzanien dans son ensemble», reconnaît
la représentante de l'organisation en Tanzanie, Joyce Mends-Cole, exhortant les médias à
cesser d'être alarmistes.
APS

SAN

14 DK NEWS

Samedi 15

GROSSESSE :
L’IODE EST ESSENTIEL
POUR LE CERVEAU DU BÉBÉ
Les femmes qui sont enceintes ou qui allaitent doivent prendre un supplément d'iode selon une
nouvelle étude scientifique américaine.
L’iode est un nutriment essentiel pour
les femmes enceintes et celles qui allaitent,
car il permet un meilleur développement
du cerveau des bébés selon une déclaration
de l'Académie de pédiatrie américaine publiée dans la revue spécialisée Pediatrics.
Pourtant beaucoup de femmes américaines sont en carence d’iode. Seul 15 à 20%
des femmes enceintes prennent des suppléments d’iode. Et pour la plupart des
femmes, leur alimentation n’est pas assez
riche en iode.
« Les problèmes de développement du
cerveau d’un bébé sont très subtiles et ne
sont pas susceptibles d'être remarqués ni
rapidement ni chez un enfant en particulier
», explique M. Paulson, pédiatre de l'Académie de pédiatrie américaine. «Mais les enfants qui ont souffert d’une carence en iode
peuvent avoir sur le long terme plus de difficultés à l’apprentissage. C'est un problème pour la société dans son ensemble
lorsque vous avez un grand nombre d'enfants qui n’ont pas atteint leur plein poten-

tiel de développement » rappelle le médecin.

Les aliments à favoriser
Un déficit en iode durant la grossesse est
une chose que l’on peut prévenir aisément
par une alimentation choisie et la prise de
supplément.
Les produits de la mer (poisson, algues
et fruits de mer) sont évidemment très
riches en iode. Mais, les femmes enceintes
peuvent aussi manger des œufs et des produits laitiers. Quant aux légumes, à part les
épinards et le cresson, ils ont un apport
assez faible en iode.
« La FDA (Food and Drug Administration) doit s'assurer que les vitamines prénatales contiennent tous les nutriments
essentiels pour la santé du bébé », conclut
le pédiatre. « Il est très important que les vitamines comme la vitamine D qui est utile
dans la calcification des os et des éléments
tels que l'iode fassent partie des vitamines
prénatales ».

LA JUNK FOOD PROVOQUE
DES ACCOUCHEMENTS PRÉMATURÉS
Une alimentation équilibrée avant la
grossesse est essentielle pour la
santé des enfants et pour se prémunir
d’un accouchement prématuré selon
une nouvelle étude scientifique australienne.
Un régime alimentaire riche en
graisses saturées et en sucres avant la
grossesse augmente de 50% les
risques d’accouchement prématurés
selon les résultats d’une étude publiée dans le magazine spécialisée
Journal of Nutrition et présentée à
l’Australian Society for Medical Research (ASMR).
Les chercheurs de l’Université d’Adelaïde ont voulu comprendre les effets

de l’alimentation maternelle pendant
les 12 mois précédents la grossesse
sur la date de l’accouchement et la
santé du bébé.

La junk food provoque des
accouchements prématurés
Les scientifiques ont suivi les habitudes alimentaires de309 femmes
avant leur grossesse.
Les résultats de leurs analyses révèlent qu’un régime alimentaire contenant plusieurs sources riches en
protéines alimentaires, des fruits et
des céréales à grains entiers est associé à une probabilité réduite d'accouchement prématuré. En revanche un

régime alimentaire composé principalement de graisses saturées (plats industriels, chips, gâteaux,..) et de
sucres présente un risque augmenté
de 50% d’accouchement prématuré. «
Si les femmes ont déjà peu tendance à
suivre les recommandations alimentaires pendant leurs grossesses et à
en parler à leurs médecins, elles sont
forcément peu sensibles à l’alimentation avant la grossesse », explique
Vicki L.
Clifton professeur en obstétrique et
gynécologie, co-auteur de l’étude. «
Pourtant la malnutrition prénatale
peut altérer la biologie des enfants de
façon permanente de manière à per-

durer jusqu'à l'âge adulte, accroître le
risque de maladies et provoquer des
accouchements prématurés ».
« La prématurité est une cause majeure de complications, de maladies et
de mortalités infantiles », rappelle la
professeur.
« Or, l’alimentation est un facteur de
risque modifiable. Une alimentation
saine avant et pendant la grossesse
peut optimiser les résultats de santé,
pour la maman comme pour son bébé.
Il est donc important que les professionnels de santé insistent sur ce
point d’autant plus que le nombre de
femmes obèses a tendance à augmenter » conclut Vicki L. Clifton.

LE BEURRE EST NOCIF POUR LA SANTÉ...
SELON UNE ÉTUDE DE L'INDUSTRIE DU BEURRE
Le beurre est nocif pour la santé et
entraîne une hausse du taux de mauvais cholestérol, même consommé
modérément. Telle est le résultat
d'une étude financée par la Fondation danoise de recherche pour l'exploitation laitière, qui -une fois n'est
pas coutume- tire des conclusions qui
ne vont pas dans son sens.
Alors que Coca-Cola tente de berner
les consommateurs à l'aide d'experts
scientifiques peu crédibles, une
autre entreprise démontre la dangerosité de son produit malgré elle.
En pensant revaloriser le beurre et
ses potentiels bienfaits, la Fondation
danoise de recherche pour l'exploitation laitière a financé une étude dont
les conclusions sont loin d'aller dans

le sens de ses intérêts. Publiée dans
l'édition de juillet de l'American Journal of Clinical Nutrition, l'étude scientifique a conclu que le beurre était
tout simplement néfaste pour la
santé. Même consommé modéré-

ment, celui-ci entraîne en effet une
hausse du mauvais cholestérol (ou
LDL), comparé à une consommation
modérée d'huile d'olive. Les personnes qui surveillent leur taux de
cholestérol devraient donc limiter au
maximum leur consommation de
beurre.
« C'est très rare qu'une étude financée par des industriels tire des
conclusions qui soient contraires aux
intérêts de leur industrie », admet
Marion Nestle, professeure spécialisée dans la nutrition et l'alimentation
à l'Université de New-York, citée par
The Washington Post. L'inverse est
même monnaie courante. Selon la
chercheuse, 37 études douteuses auraient ainsi été publiée depuis mars

dernier. Parmi les produits vantés par
les industries, on retrouve le jus
d'orange industriel, le fromage riche
en matières grasses ou encore le fameux Coca-cola. Sur ce dernier, 90%
des études financées par ses fabricants atténueraient les effets du
soda sur la santé, alors que les
études scientifiques dénuées d'intérêts pour la firme ne cessent d'alarmer sur ses dangers.
Mais désormais plus personne n'est
dupe, puisque depuis 2000, les noms
des sponsors qui financent la recherche doivent être indiqués dans
l'étude. Encore faut-il avoir accès à la
publication et prendre le temps de
lire les notes des auteurs sur le financement.

NTÉ
DK NEWS

août 2015

PRISE DE SANG :

PARKINSON :
UN MÉDICAMENT
POUR LE FOIE
DONNE DES
RÉSULTATS
ENCOURAGEANTS

BIENTÔT LA FIN DES AIGUILLES ?
Avec l'aide d'une université américaine, la société Tasso Inc. a mis au point un appareil qui extrait
le sang par capillarité, pour en finir avec les prises de sang par aiguille. Presque indolore, ce
procédé pourrait séduire ceux qui fuient les piqûres.
Si vous rêvez du jour où une
prise de sang se fera sans aiguille,
sachez qu'il n'est peut-être pas si
loin.
En collaboration avec des chercheurs de l'université WisconsinMadison, la société Tasso Inc. a
développé un appareil qui permet
de récolter des échantillons de
sang en se passant d'aiguille, et de
façon pratiquement indolore.
De la taille d'une balle de pingpong, l'appareil s'applique contre
la peau telle une ventouse. Mais
au lieu de piquer la peau et d'extraire le sang des veines, ce petit
aspirateur récolte le sang des petits vaisseaux sanguins microscopiques appelés capillaires. En
deux minutes, le sang est attiré
par capillarité vers un petit récipient détachable, que l'on peut
ensuite envoyer au laboratoire
pour analyse.
En réalité, cet appareil a recours à une technologie appelée
microfluidique, qui se base sur
des systèmes de manipulation des
fluides quasi-microscopiques.
« À cette échelle, la tension de
surface prend le pas sur la gravité,
et cela permet d'acheminer le
sang peu importe le positionnement de l'appareil », explique Ben
Casavant, cofondateur de la société Tasso.
Pour l'heure, l'appareil est en
mesure de récolter environ 0,15

centimètre cube de sang en deux
minutes, une petite dose qui suffit
tout de même à contrôler le taux
de cholestérol, les infections,
l'évolution de cellules cancéreuses ou encore le taux de glucose dans le sang. Si cette
dernière mesure pourrait intéresser les diabétiques, ce n'est cependant pas le marché ciblé
puisque cette maladie nécessite
d'effectuer des tests de glycémie à
une fréquence rapprochée. Le fabriquant souhaite mettre au point
un procédé similaire pour réali-

ser des tests de dépistage du VIH.
Outre le fait de se passer d'aiguille, l'idée est de permettre à
chacun de réaliser seul sa prise de
sang à domicile pour ensuite l'envoyer au laboratoire pour analyse.
Mais une contrainte de taille subsiste : celle de la chaîne du froid.
Actuellement, les prélèvements
sanguins sont réfrigérés et doivent être maintenus à la même
température jusqu'à l'analyse. La
société Tasso ne désespère pas
pour autant, puisqu'elle a reçu 3
millions de dollars de la Defense

Advances Research Projects
Agency (agence du département
de la Défense des Etats-Unis)
pour mener à bien ce projet. Elle
prévoit ainsi de développer une
manière de stabiliser le sang à
60°C pour qu'il reste stable après
une semaine.
Selon le communiqué de l'université
Wisconsin-madison,
Tasso Inc. devrait demander une
autorisation de commercialisation à la Food and Drug Administration dans la fin de l'année 2015,
et être sur le marché en 2016.

TUMEUR CANCÉREUSE : UNE SIMPLE PRISE
DE SANG PLUTÔT QU'UN PRÉLÈVEMENT

In topsanté.fr

Un médicament déjà utilisé pour
traiter des maladies du foie permettrait de ralentir le développement de
la maladie de Parkinson. Testé avec
succès sur un modèle animal et sur
des biopsies cérébrales, ce médicament pourrait faire l'objet de futurs
essais cliniques chez l'homme pour
accélérer sa commercialisation.
Déjà utilisé pour traiter des maladies du foie, l'AUDC (acide ursodésoxycholique) serait aussi efficace
pour ralentir le développement de la
maladie de Parkinson. Tel est le résultat très encourageant d'une étude
publiée le 7 août 2015 dans la revue
scientifique Neurology. La maladie
de Parkinson est une maladie neurodégénérative qui se manifeste par la
dégénérescence des neurones à dopamine. Cette dernière est un neurotransmetteur chargé de transmettre
l'information entre les neurones, de
sorte que la communication neuronale se fait plus difficilement
lorsqu'elle vient à manquer. Parmi
les formes héréditaires de la maladie
de Parkinson, certaines sont liées à la
mutation du gène LRKK2, qui met à
mal les usines énergétiques des cellules appelées mitochondries. Les
chercheurs se sont focalisés sur cette
forme génétique de Parkinson, en
tentant de restaurer la fonction mitochondriale des neurones. Pour ce
faire, ils ont travaillé sur une espèce
de mouche, la Drosophila melanogaster. Lorsqu'elles sont porteuses de
la mutation LRKK2, les mouches
souffrent d'une perte de la fonction
visuelle facilement observable, ce qui
en fait un bon modèle expérimental.
Une fois nourries avec de l'AUDC, un
acide biliaire présent dans la bile humaine et dans la bile de l'ours brun,
les mouches mutées ont conservé
une vue normale. « Le fait de nourrir
les mouches avec de l'AUDC partiellement au cours de leur vie diminue
la vitesse à laquelle le cerveau de la
mouche dégénère », explique ainsi
Chris Elliott, co-auteur de l'étude.
Par ailleurs, « nous avons démontré
les effets bénéfique de l'AUDC sur des
biopsies de tissus cérébraux de malades de Parkinson portant la mutation LRRK2 et de porteurs
asymptomatiques de la mutation »,
ajoute le Dr Heather Mortiboys, auteur principal de l'étude. « Dans les
deux cas, l'AUDC améliore la fonction des mitochondries comme en
témoigne l'augmentation de la
consommation d'oxygène et l'énergie cellulaire. » Au vu de ces résultats
très encourageants et puisque
l'AUDC est déjà commercialisé pour
les maladies du foie, les chercheurs
ont demandé à pouvoir accélérer la
procédure et mener des essais cliniques chez l'homme pour que le
médicament puisse être prescrit à
des malades de Parkinson.

15

Une simple prise de sang pourrait être aussi
efficace qu'un prélèvement de type biopsie
pour identifier les patients susceptibles de
bénéficier de thérapies ciblées
anticancéreuses, d'après une toute nouvelle
étude de l'Institut Curie.
Selon les résultats préliminaires d'un essai
clinique rendu public le 20 janvier 2015 par
l'Institut Curie, une prise de sang pourrait
remplacer les prélèvements (biopsie ou
ponction) lors de l'identification des patients
éligibles à une thérapie ciblée
anticancéreuse.
Actuellement, lors d'un diagnostic de tumeur
cancéreuse chez un patient, celui-ci doit
subir une biopsie (un prélèvement de tissus
de la tumeur) ou une ponction (prélèvement
de liquide). Ces deux approches, bien que
nécessaires, requièrent souvent une
hospitalisation et peuvent être douloureuses.
Des chercheurs français de l'Institut Curie à
Paris suggèrent que la prise de sang pourrait
être une alternative moins invasive. Leurs
données sont issues d'une importante étude
en cours nommée SHIVA portant sur la
thérapie ciblée dans le traitement des
cancers. Il s'agit d'une approche
personnalisée, adaptée à chaque cas. Le
traitement repose d'avantage sur les
caractéristiques génétiques de la tumeur que
sur sa localisation.
Dans le cadre de l'essai SHIVA, les chercheurs
de l'Institut Curie ont recherché des
anomalies moléculaires dans le prélèvement
des tumeurs ainsi que des traces de ces

tumeurs dans le sang des patients. L'étude a
porté sur 34 patients atteints de 18 types
différents de cancers, avec des métastases.
Après analyses, les scientifiques ont observé
la présence de l'ADN tumoral circulant dans
le sang des patients, comme une signature de
la tumeur. Cet ADN est issu de la dégradation
des cellules tumorales, qui se renouvellent
en permanence comme dans un tissu
cellulaire normal.
Pour 27 patients (soit plus de 79% de
l'échantillon), 28 des 29 anomalies

moléculaires détectées dans les biopsies ont
été retrouvées dans l'ADN tumoral circulant à
partir d'une prise de sang. Chez les 7 autres
patients, la recherche des anomalies n'a pas
pu être effectuée dans les biopsies, alors
qu'elle a abouti dans l'ADN tumoral circulant.
Pour les chercheurs, ces résultats montrent
clairement « la fiabilité d'une technique peu
invasive et moins douloureuse pour les
patients : l'analyse de l'ADN tumoral circulant
à partir d'une simple prise de sang ».
Une approche qui pourrait se généraliser à
plusieurs types de tumeurs
« Cette étude est la première à montrer la
faisabilité de la recherche de plusieurs
anomalies moléculaires éligibles pour une
thérapie ciblée dans l'ADN tumoral circulant,
par des techniques utilisées en routine chez
des patients métastatiques et atteints de
différents types de cancer », s'enthousiasme
le Professeur Jean-Yves Pierga, chef du
département d'oncologie médicale à l'Institut
Curie. Pour le chercheur, il ne fait aucun
doute que la prise de sang constitue « une
alternative fiable aux biopsies » dans le cas de
cancers métastasés.
A noter que cette approche non invasive avait
déjà été plébiscitée dans le cas du mélanome
de l'œil et d'un type de cancer de poumon, où
une altération spécifique d'un gène permet
de caractériser la tumeur. Ainsi, à partir du
moment où une altération génétique
spécifique a été identifiée, cette technique
pourra a priori s'appliquer à n'importe quel
type de tumeur.

16

AFRIQUE

DK NEWS

ATTAQUE D'UN POSTE
DE POLICE À BAMAKO:

Des «terroristes»

suspectés
Les auteurs de l'attaque mercredi d'un poste de
police à Bamako ayant fait deux blessés sont «suspectés d'être des terroristes», a affirmé vendredi le
gouvernement malien, alors qu'un ministre avait
parlé d'un «acte isolé».
Dans la nuit du 12 au 13 août, deux individus
«armés, suspectés d'être des terroristes, se sont introduits dans la gare routière de Sogoniko (quartier
du sud-est de la capitale) et ont ouvert le feu sur le
poste de police, faisant deux blessés», indique le
gouvernement dans un communiqué publié par
des médias. Les deux blessés sont «un policier et
un civil non voyant» et leur vie «n'est pas en danger», précise-t-il, en dénonçant un «acte lâche» visant notamment «à semer la psychose» au sein des
populations. Dans son communiqué, le gouvernement malien invite les Maliens et «les hôtes étrangers à garder leur sang-froid, et à «signaler toute
présence d'individus suspects aux forces de sécurité». Il assure que «toutes les mesures appropriées
ont été prises pour arrêter les assaillants. Le ministre malien de la Sécurité intérieure Sada Samaké
avait qualifié l'attaque d'«acte isolé», estimant:
«Pour l'heure, il pourrait s'agir d'un règlement de
comptes». En deux semaines, le Mali a enregistré
une série d'attaques, dont la plus meurtrière (13
morts dont quatre assaillants selon le bilan officiel)
a visé un hôtel fréquenté par des étrangers à Sévaré,
dans la région de Mopti (centre).
Le 7 mars, Bamako avait été frappée par un attentat qui avait fait cinq morts (trois Maliens, un
Français et un Belge) dans le bar-restaurant La Terrasse, haut lieu de la vie nocturne de Bamako.

Samedi 15 Août 2015

LUTTE CONTRE BOKO HARAM

Plusieurs officiers promus au grade
de général au Cameroun
Le président camerounais
Paul Biya a promu au grade de
général plusieurs officiers
supérieurs de l'armée engagés
dans la lutte contre le groupe
armé nigérian Boko Haram,
selon un décret présidentiel lu
à la Radio d'Etat vendredi.
Jusqu'à présent aucun responsable
opérationnel de la lutte contre Boko
Haram n'avait rang de général.
Cinq colonels qui dirigent ces opérations contre le groupe armé nigérian
deviennent généraux de brigade.
Deux des promus, Jacob Kodji et
Bouba Dobekreo, sont des figures de la
guerre déclenchée dans le nord du
pays depuis il y a un an.
Le général Kodji est le commandant
de la quatrième région militaire interarmées qui couvre la région de l'Extrême-Nord.
Il commande aussi l'opération
Emergence 3 qui regroupe l'ensemble
des opérations engagées dans cette région pour combattre le groupe armé.
Surnommé «chef de guerre» sur le
théâtre de la lutte contre Boko Haram,
le général Bouba est coordonnateur
général au Bataillon d'intervention rapide (BIR).
Cette unité d'élite de l'armée est en
première ligne dans la guerre contre

Boko Haram. Le général Bouba avait
déjà coordonné avec succès les opérations militaires de sécurisation du parc
national de Bouba N'Djidda (nord)
après le massacre de plus de 300 éléphants en 2012.
L'Extrême-Nord du Cameroun est
depuis deux ans la cible régulière de
raids meurtriers et d'enlèvements des
insurgés de Boko Haram, qui recourt
désormais également aux attentatssuicides jusque-là inédits au Cameroun.
Cinq attentats-suicide ont ainsi
frappé la région au cours du mois de
juillet, faisant une cinquantaine de
morts. Le Cameroun participe à une

coalition militaire régionale mise sur
pied début 2015 pour combattre le
groupe armé.
Au total, Yaoundé affirme avoir déployé près de 8.500 soldats dans le lointain Extrême-Nord pour contrer Boko
Haram.
Une Force d'intervention conjointe
multinationale (MNJTF), à laquelle
doivent participer Nigeria, Niger,
Tchad, Cameroun et Bénin, a été mise
en place pour coordonner les forces
qui agissaient jusque-là en ordre dispersé.
Elle doit compter 8.700
hommes mais son déploiement, annoncé pour fin juillet après plusieurs
reports, est toujours attendu.

SOUDAN DU SUD

L'armée lève son blocage de l'aide
humanitaire vers les zones rebelles
L'armée du Soudan du Sud a
levé son blocage de l'aide humanitaire à destination des zones
sous contrôle de la rébellion, ont
annoncé vendredi les Nations
unies.
«La levée de ces restrictions a
permis aux partenaires humanitaires de reprendre l'approvisionnement en médicaments,
vivres, eau et carburants» des
zones concernées, selon un communiqué du Bureau de l'ONU de
coordination des affaires humanitaires (Ocha) diffusé vendredi.
Les Nations unies et plusieurs
organisations
humanitaires
étaient confrontées depuis la fin
juin à une limitation de l'accès à
l'aide, notamment dans des
zones déjà menacées par la famine. Des navires chargés d'aide
humanitaire étaient empêchés
de remonter le Nil blanc, principale voie d'acheminement de
l'aide humanitaire vers le nord
du pays, où le réseau routier est

limité. Les vols humanitaires à
destination de l'Etat du Haut Nil
et de sa capitale Malakal avaient
été également bloqués par les
autorités sud-soudanaises.
L'armée et le gouvernement
avaient rejeté ces accusations
comme de la «propagande», affirmant que les responsables des
bateaux étaient simplement informés de risques d'attaque par
la rébellion.
De leur côté, les rebelles dénonçaient une tentative «d'affamer le peuple» avec une
«nouvelle arme de guerre».
Selon l'ONU, aucune barge ou
avion n'a pu aller dans le Haut
Nil depuis la fin juin, à l'exception «d'approvisionnements minimes»
par
hélicoptère
directement à la base de l'ONU à
Malakal.
«Nos partenaires travaillent
pour s'assurer que l'approvisionnement continue d'arriver dans
l'Etat du Haut Nil pour éviter une

détérioration d'une situation
déjà dramatique», déclare le
communiqué d'Ocha.
Dans tout le pays, près de
170.000 civils ont dû trouver refuge autour des bases des
casques bleus de l'ONU, notamment à Malakal (46.500).
«Des femmes et des enfants

ont été battus, violés, torturés et
brûlés vifs», selon l'ONU.
«Alors que les combats continuent, les besoins humanitaires
sont plus élevés que jamais». La
guerre civile au Soudan du Sud a
débuté en décembre 2013 dans la
capitale Juba, lorsque Salva Kiir,
un Dinka, a accusé son vice-pré-

sident nuer Riek Machar, tout
juste limogé, de fomenter un
coup d'Etat, ce qui a entraîné une
vague d'assassinats et de divisions, dans un pays accablé par la
pauvreté.
Les médiateurs régionaux de
l'organisation intergouvernementale est-africaine (Igad), qui
ont récemment reçu le soutien
du président américain Barack
Obama lors de sa visite à Addis
Abeba, ont donné jusqu'au 17
août aux dirigeants sud-soudanais pour signer un accord de
paix.
Ces pourparlers ont commencé la semaine dernière à
Addis Abeba, mais sont toujours
au point mort.
Le président Salva Kiir et son
rival Riek Machar doivent s'y
rencontrer d'ici le 17 août. Lors
de précédentes négociations, organisées en Ethiopie, au moins
sept cessez-le-feu furent obtenus
et rompus peu après.

Le gouvernement suspend sa participation
aux négociations de paix
Le gouvernement du Soudan du Sud a
suspendu sa participation aux pourparlers de paix, en cours à Addis Abeba, visant
à mettre un terme à la guerre dans ce
pays, à cause des "dissensions au sein de
la rébellion", a annoncé vendredi un haut
responsable du camp gouvernemental.
"Nous suspendons notre participation
aux négociations en attendant que les
deux factions rebelles trouvent une solution à leur différend", a déclaré à la presse
le gouverneur Louis Lobong, à l'issue

d'une réunion des gouverneurs des 10
Etats du pays avec le président Salva Kiir.
"A la lumière des récentes dissensions au
sein de la rébellion, les gouverneurs du
pays jugent que pour arriver à une paix
durable et inclusive, les pourparlers en
cours à Addis Abeba doivent être suspendues, ceci afin de ramener toutes les factions rebelles à la table des négociations.
Il vaut mieux retarder la signature d'un
accord, mais être sûr d'éviter de revenir à
la guerre", a expliqué M. Lobong.

Ces pourparlers ont commencé la semaine dernière à Addis Abeba, sous la supervision des médiateurs régionaux de
l'organisation intergouvernementale estafricaine (Igad), qui ont récemment reçu
le soutien du président américain Barack
Obama lors de sa visite en Afrique de l'Est.
Les belligérants s'étaient vus donner
jusqu'au 17 août pour signer un accord de
paix.
En début de semaine, plusieurs chefs
rebelles, dont Peter Gadet, chef de guerre

frappé début juillet par des sanctions de
l'ONU, avaient annoncé faire scission de la
rébellion dirigée par l'ancien vice-président Riek Machar et qui combat depuis
décembre 2013 les forces du président
Salva Kiir. "Nous ne sommes même pas
sûrs de qui est en charge de négocier
(pour la rébellion), si c'est Riek Machar,
ou Peter Gadet. Nous avons besoin d'attendre pour voir à qui nous parlons", a
souligné M. Lobong.
APS

AFRIQUE

Samedi 15 Août 2015

MAURITANIE:

Le Parlement adopte une loi
incriminant l'esclavage
L'Assemblée nationale
mauritanienne a adopté à
l'unanimité une nouvelle
loi portant sur
l'incrimination de
l'esclavage, désormais
considéré comme un
«crime contre l'humanité»
passible à 20 ans de prison,
ont rapporté des médias
locaux.
L'article premier de la loi votée mercredi soir par les députés stipule que
«l'esclavage constitue un crime contre
l'humanité. Il est imprescriptible», selon
l'agence de presse mauritanienne AMI.
Le parlement a adopté le projet de loi
abrogeant et remplaçant la loi 2007-048
du 3 septembre 2007 portant incrimination de l'esclavage et réprimant les pratiques esclavagistes.
Dans l'ancienne loi, l'esclavage était
considéré comme un crime, à travers une
seule de ses formes liées à la privation de
liberté et à un travail sans salaire.
Le nouveau texte adopté par l'Assemblée nationale criminalise «dix autres
formes» d'esclavage et «double les peines»
contre leurs auteurs, selon le ministre
mauritanien de la Justice, Brahim Ould
Daddah, cité par AMI.
Parmi ces nouvelles formes incriminées, figurent le mariage forcé d'une
femme, considérée comme esclave,
«moyennant une contrepartie en espèce
ou en nature», sa «cession à (un) tiers» ou
sa «transmission par succession, à la

CENTRAFRIQUE

mort de son mari, à une autre personne».
Les peines maximales encourues pour
ces pratiques passent à 20 ans de prison
dans la nouvelle loi, assorties d'amendes,
contre cinq à 10 ans de détention auparavant.
Le nouveau texte institue aussi des juridictions spécialisées pour juger les infractions relatives à l'esclavage et accorde
aux victimes une assistance judiciaire et
une procédure gratuite.
Il permet en outre «un dédommagement» des victimes de l'esclavage et impose au juge de prendre des mesures
conservatoires, la saisie de biens par
exemple, contre les auteurs d'infractions
pour garantir les droits des victimes. La
nouvelle loi permet par ailleurs aux ONG
«reconnues» le droit de dénoncer les cas
d'esclavage, d'assister les victimes et de se
constituer partie civile.
Le projet de loi intervient conformément aux modifications de la Constitution et aux recommandations de la feuille
de route sur l'éradication des formes
contemporaines de l'esclavage.

Il introduit une terminologie claire et
précise relative à l'esclavage et incorpore
les infractions prévues par les conventions internationales en la matière.
Les députés ont exhorté le gouvernement à appliquer strictement ce projet de
loi qui, selon eux, constitue le «premier
texte réaliste et applicable pour lutter
contre le phénomène de l'esclavage».
Ils ont appelé à la généralisation des
tribunaux compétents dans toutes les wilayas pour que toutes les victimes puissent jouir de leurs droits, appelant à
l'organisation des campagnes de sensibilisation dans toutes les zones du pays
pour informer les citoyens du contenu de
ce projet de loi.Ils ont, en outre, rappelé
l'ensemble des départements ministériels la nécessité de s'acquitter convenablement de leurs rôles dans la mise en
oeuvre et le suivi de la feuille de route
pour l' éradication des séquelles de l'esclavage. Officiellement, l'esclavage a été
aboli en 1981 en Mauritanie. Le phénomène perdure néanmoins, selon des
ONG. (APS)

Les sanctions onusiennes contre Bozizé,
un obstacle àment
saministre
candidature
de la Sécurité vre pour barrer la route au anti-balaka
Les sanctions onusiennes à
l'encontre de l'ex-chef d'Etat
centrafricain François Bozizé
sont un obstacle à sa candidature à la présidentielle d'octobre 2015, a déclaré vendredi le
porte-parole du gouvernement Dominique Saïd Paguindji.
L'ex-président François
Bozizé, renversé en mars 2013
par une rébellion, a été investi
le 7 août dernier candidat à la
présidentielle par son parti, le
Kwa Na Kwa (KNK).
Le gouvernement "constate
qu'il y a des obstacles: premier
obstacle, l'ex-président Bozizé
est empêché par des sanctions
onusiennes de se déplacer", a
souligné à la radio privée
Radio Ndeke Lukap Dominique Saïd Paguindji, égale-

publique.
"Deuxième obstacle, il y a
un mandat d'arrêt international des juridictions compétentes à son encontre qui
pourrait être exécuté dès qu'il
se présentera à la frontière, ou
à l'aéroport", a-t-il ajouté.
Selon lui, "les effets conjugués de ces obstacles ne permettent pas à l'ex-président de
circuler librement pour faire
campagne" pour la présidentielle, dont le premier tour est
prévu le 18 octobre. Plusieurs
dizaines de personnalités se
sont déjà déclarées candidates. Le congrès du KNK s'est
déroulé à Bangui vendredi
dernier en l'absence de l'ancien président de 69 ans, qui
vit en exil depuis son renversement. "Tout est mis en oeu-

président François Bozizé.
Certains veulent l'empêcher d'être candidat, en le rendant inéligible. Or, aucune
instance judiciaire, ni aucun
magistrat n'a décidé à ce jour
que le président François Bozizé a perdu tous ses droits civiques, il n'est pas en prison",
avait déclaré son secrétaire
général, Bertin Béa.
Le général François Bozizé
avait pris le pouvoir par la
force en 2003, et fut renversé
10 ans plus tard, le 24 mars
2013, par une rébellion à dominante musulmane venue
du nord, la Séléka, plongeant
le pays dans la plus grave crise
de son histoire depuis son indépendance en 1960.
En réaction, des milices
majoritairement chrétiennes

ont commis à
leur tour de nombreuses
exactions contre les civils,
ouvrant la voie à des tueries
de masse entre communautés musulmanes et chrétiennes.
Les autorités de transition, mises en place lorsque
la Séléka a été chassée du
pouvoir par une intervention
militaire
internationale
début 2014, peinent à relever
ce pays déjà meurtri par des
années de troubles et rébellions. M. Bozizé, ainsi que
plusieurs chefs rebelles, fait
l'objet de sanctions onusiennes pour le soutien apporté aux milices anti-balaka
durant les violences.

ONU

L'
nomme un nouveau
chef pour sa mission
en Centrafrique

Le secrétaire général de l'ONU a nommé le gabonais,
Parfait Onanga-Anyanga, à la tête de sa mission en Centrafrique, après la démission de Babacar Gaye suite au scandale de viols présumés par des Casques bleus, ont indiqué
des diplomates jeudi. Ban Ki-moon a informé les membres du Conseil de sécurité de son choix de remplacer le
Sénégalais par Parfait Onanga-Anyanga lors d'une réunion
à huis clos.
M. Onanga-Anyanga a récemment été l'envoyé spécial

des Nations unies au Burundi. Il arrive à la tête d'une Minusca en plein scandale et qui fait face à 57 allégations de
fautes, dont 11 concernant potentiellement des cas d'abus
sexuels sur des enfants. Ban Ki-moon a par ailleurs rappelé à l'occasion d'une visioconférence avec les envoyés
spéciaux des 16 missions de l'ONU qu'ils étaient «directement responsables du maintien de la bonne conduite et de
la discipline au sein de leur mission», a indiqué son porteparole Stéphane Dujarric.

DK NEWS

17

RDC

Perpétuité
requise pour
les policiers
accusés du
meurtre d'un
militant des
droits de
l'Homme

Les cinq policiers accusés de
l'assassinat, en juin 2010, du militant des droits de l'Homme Floribert Chebeya ont écopé jeudi
d'une peine d'enprisonnement à
vie au cours d'un procès en
appel, selon des informations
d'agence.
Le procureur a requis une
«peine de servitude pénale à perpétuité» pour «association de
malfaiteurs» et «assassinat»
contre les cinq prévenus présents devant la Haute cour militaire
de
la
République
démocratique du Congo, a-t-on
précisé de même source.
Fondateur de l'ONG la Voix
des sans-voix (VSV), Chebeya a
été retrouvé mort le 2 juin 2010,
après avoir été convoqué au
siège de l'inspection générale de
la police pour y rencontrer le général John Numbi, qui était alors
chef de la police.
Le général, suspendu de ses
fonctions peu après l'assassinat,
a toujours nié avoir donné ce
rendez-vous, mais les parties civiles le considèrent comme le
suspect «numéro un», dans ce
«crime d'Etat» dont, selon elles,
Chebeya a été victime.
Quant au chauffeur de Chebeya, Fidèle Bazana, il a disparu
après l'avoir déposé à ce rendezvous, et la justice a conclu qu'il
avait lui aussi été assassiné. Son
corps n'a jamais été retrouvé.
Les avocats de la défense doivent
commencer leur plaidoirie le 20
août.
Au terme du procès en première instance, en 2011, et après
une enquête dénoncée comme
bâclée par les parties civiles, des
organisations de défense des
droits de l'Homme et plusieurs
chancelleries occidentales, quatre policiers avaient été condamnés à mort (dont trois par
contumace).
Un autre avait été condamné à
perpétuité et trois agents acquittés. Le procès en appel s'est ouvert en juin 2012.
Après près de deux ans d'interruption, il a repris en avril de
cette année.
APS

18

MONDE

DK NEWS

Le Venezuela rejette
«les intentions
interventionnistes»
de Kerry
La ministre vénézuélienne des Affaires
étrangères Delcy Rodriguez a exhorté le secrétaire d'Etat américain John Kerry à renoncer à
«ses intentions interventionnistes» contre le
Venezuela, qualifiant d'«inacceptables» ses récents commentaires sur Caracas.
«John Kerry, cessez vos intentions interventionnistes dans notre pays, celles-ci sont inacceptables et contraires à la loi internationale»,
a indiqué Mme Rodriguez dans une série de
messages publiés jeudi sur son compte Twitter. M. Kerry avait qualifié mercredi de «très
difficile» la situation politique au Venezuela,
appelant à la présence d'observateurs internationaux dans les élections parlementaires prévues en décembre prochain, ce qui a été
reproché par Mme Rodriguez.
«L'époque où les Etats-Unis imposaient
leurs lois au Venezuela est révolue grâce à l'action anti-impérialiste du peuple vénézuélien»,
a ajouté la ministre dans un autre message.
Elle a également mis l'accent sur «les caractéristiques démocratiques et souveraine»s du
Venezuela, qu'elle a attribuées aux «efforts du
défunt président Hugo Chavez et du héro indépendantiste Simon Bolivar.» «La régularisation
des relations diplomatiques bilatérales entre
le Venezuela et les Etats-Unis devra se fonder
sur le respect mutuel et le droit international»,
a souligné Mme Rodriguez.
Le Venezuela et les Etats-Unis entretiennent des relations politiques tendues depuis
l'arrivée au pouvoir de l'ancien président socialiste Hugo Chavez en 1999, et les deux pays
n'ont pas échangé d'ambassadeurs depuis
2010.
Les tensions entre Washington et Caracas se
sont intensifiées quelques heures avant la présence de M. Kerry à la cérémonie d'ouverture
de l'ambassade américaine à Cuba, marquant
le rétablissement des relations diplomatiques
entre les deux pays.
M. Kerry a confirmé que lors de ses entretiens avec les autorités cubaines, qui se tiendront vendredi, il aborderait le sujet du
Venezuela et des prochaines élections parlementaires.

MEXIQUE
Six personnes tués
dans une fusillade

Samedi 15 Août 2015

Les relations diplomatiques entre
les Etats-Unis et Cuba officiellement
rétablies vendredi
La cérémonie de réouverture
officielle de l'ambassade
américaine dans la capitale
cubaine fut le point d'orgue
d'une visite historique du
secrétaire d'Etat américain
John Kerry hier à La Havane,
qui devrait consacrer le
rétablissement des relations
diplomatiques entre les deux
pays après 54 ans
d'interruption, a indiqué jeudi
le département d'Etat.
La symbolique sera visiblement au
rendez-vous puisque les trois Marines
qui avaient abaissé en 1961 à Cuba le
drapeau des Etats-Unis qui flottait devant leur ambassade, le relèveront vendredi à la chancellerie à La Havane, au
cours de la visite historique du secrétaire d'Etat John Kerry, selon le département d'Etat.
«Ils attendent depuis 1961 de retourner à La Havane», a témoigné le chargé
d'affaires des Etats-Unis à Cuba, Jeffrey
De Laurentis, qui s'exprimait dans une
vidéo que le département d'Etat a pos-

tée sur son compte Twitter et dans laquelle les trois hommes sont interviewés.
Les trois hommes se porteront volontaires, se rappelle M. Morris, en réprimant ses larmes.
«C'était comme si quelque chose allait de travers, quelque chose manquait», ajoute le troisième Marine une
fois le drapeau abaissé et replié.
Dans une vidéo, les trois anciens soldats ont livré leurs témoignages émou-

vants sur les liens qui unissent selon
eux les peuples américains et cubains.
Les deux pays sont en plein processus
de normalisation.
Ils ont juridiquement rétabli leurs
relations diplomatiques et rouvert leurs
ambassades le 20 juillet, après 54 ans
d'interruption, selon les termes d'un
rapprochement historique annoncé le
17 décembre par les présidents américain et cuban Barack Obama et Raul
Castro.

UKRAINE

«Nombre record» de tirs rebelles,
deux soldats tués dans l'est
Kiev a accusé les séparatistes prorusses de «préparer un assaut» et
d'avoir tué deux soldats en réalisant un
«nombre record» de frappes sur les positions de l'armée ukrainienne depuis
l'instauration de la trêve en février, a
rapporté la presse vendredi.
«Il y a eu 153 tirs visant nos positions
comme au plus fort des combats», a
commenté dans un communiqué
le chef du Conseil de sécurité nationale
et de Défense Olexandre Tourtchinov,
dénonçant «un record noir» depuis la
signature en février des accords de
paix à Minsk grâce à la médiation
franco-allemande.
Deux soldats ont été tués et dix blessés au cours des dernières 24 heures,
a-t-il annoncé. «Le redéploiement
d'hommes et d'équipements à proxi-

mité de notre ligne de défense témoigne de la préparation par l'ennemi
d'un assaut», a déclaré M. Tourtchinov,
qui se trouve dans la zone du conflit.
Selon lui, les bombardements
les plus intenses ont frappé les positions ukrainiennes à proximité
des ruines de l'aéroport de Donetsk
passé sous contrôle des rebelles en janvier.
Un porte-parole militaire ukrainien, Vladislav Seleznev, cité par l'AFP,
a pour sa part fait état de combats près
de la localité de Semiguiria, située à 50
km au nord-est de Donetsk, dans la
nuit de mercredi à jeudi.
«Les observateurs de l'OSCE présents sur le terrain ont constaté ces
derniers jours l'utilisation par les deux
côtés d'armes lourdes de calibres de

122mm et 152 mm» interdites par les accords de Minsk, a déclaré Alexander
Hug, chef adjoint de la mission d'observation de l'OSCE en Ukraine au
cours d'une conférence de presse.
«Les observateurs notent une augmentation des violences menant à des
pertes civiles ainsi que des destructions de maisons et d'infrastructures»,
a-t-il poursuivi.
Depuis le début de la semaine, la situation s'est nettement dégradée dans
le secteur de Marioupol, dernière
grande ville dans l'est séparatiste de
l'Ukraine sous contrôle du gouvernement, où les combats à l'artillerie
lourde se poursuivent pour la quatrième journée consécutive.
Plus de 6.800 personnes ont péri depuis le début du conflit en avril 2014.

AFGHANISTAN

Six personnes ont été tuées, dont un journaliste et un chef du cartel de drogue de Los
Zetas, lors d'une fusillade jeudi dans la ville
d'Orizaba, dans l'Etat de Veracruz (est du
Mexique), ont annoncé les autorités locales.
«L'attaque est survenue aux premières
heures de jeudi dans un bar du centre-ville, La
Taberna, lorsque cinq personnes sont entrées
dans le bar et ont ouvert le feu», a précisé le
procureur de l'Etat.
Parmi les victimes figurent Juan Heriberto
Santos Carrera, un journaliste de Televisa Veracruz, et José Marquez Balderas, dit «EI Chichi», le chef de Los Zetas, un cartel considéré
par le gouvernement américain comme le plus
dangereux du Mexique.
Selon des témoins, deux autres journalistes
d'un quotidien local, El Buen Tono, étaient
également présents dans le bar lors de la fusillade, mais ont été épargnés par les assaillants.
Des policiers locaux ont été pris dans la fusillade et ont tenté d'empêcher les assaillants
de fuir, sans succès.
Deux policiers ont également été blessés
dans la fusillade.

Une délégation afghane
au Pakistan pour relancer
le dialogue de paix

L'EI capable d'agir
mais pas de manière
coordonnée

Une délégation afghane a
rencontré jeudi, à Islamabad,
de hauts responsables pakistanais afin d'apaiser les relations
entre les deux pays voisins et
tenter de relancer le dialogue
de paix entre Kaboul et les rebelles talibans.
Le Premier ministre pakistanais, Nawaz Sharif, a indiqué,
sans plus de détails, avoir discuté dans son bureau des relations bilatérales avec le
ministre afghan des Affaires
étrangères, Salahuddin Rabbani.
«Il y a eu une hausse des violences en Afghanistan après le
report des pourparlers, mais
nous espérons que la visite de
la délégation afghane permettra de dissiper les malentendus
entre les deux pays», a déclaré
le chef de la diplomatie pakistanaise, Sartaj Aziz.
«Notre priorité est la réconciliation afghane», a-t-il ajouté.

Le groupe autoproclamé «Etat Islamique»
(EI/Daech) est capable de mener des opérations en
Afghanistan notamment contre les talibans mais pas
de manière coordonnée, a estimé jeudi l'un des responsables militaires américains dans le pays.
Mais le général Wilson A. Shoffner, membre de
l'état-major de l'opération Resolute support de
l'Otan, indique néanmoins que la coalition prend
«très au sérieux» la menace que le groupe ultra-radical établisse une tête de pont en Afghanistan et en
Asie centrale. «Nous savons que des financements
arrivent» aux membres de l'EI sur place, mais «dans
des montants peu importants».
L'EI tente de s'implanter principalement dans
l'est de l'Afghanistan et réussit à recruter certains
commandants locaux des talibans.
Le général John Campbell, le commandant des
forces américaines en Afghanistan doit fournir à
l'automne à la Maison Blanche son évaluation de la
situation en Afghanistan.
Celle-ci sera capitale pour déterminer l'avenir de
l'implication militaire américaine et internationale
dans le pays. La menace posée par l'EI sera «clairement» l'un des facteurs pris en compte dans cette
évaluation, a indiqué le général Shoffner.
APS

Le président afghan Ashraf
Ghani avait annoncé cette semaine l'envoi d'une délégation
à Islamabad afin d'apaiser les
tensions entre les deux pays
voisins, alors que ces derniers
s'étaient engagés au cours des
derniers mois à travailler ensemble afin de faciliter la réconciliation entre les talibans
et le pouvoir afghan pour stabiliser la région.
En juillet, des cadres des talibans et du gouvernement afghans s'étaient rencontrés sur
les hauteurs d'Islamabad, pour
un premier round de pourparlers de paix, sous la supervision
des Etats-Unis et de la Chine,
deux puissances oeuvrant désormais ensemble pour pacifier
l'Afghanistan.
Mais le second round de
pourparlers, prévu le 31 juillet,
a été reporté sine die en raison
de l'annonce de la mort du
«mollah Omar» des talibans.

Samedi 15 Août 2015

SYRIE/IRAK
Plus de 190 cibles
frappées lors des
raids aériens de
l'aviation turque
contre les
organisations
terroristes
Les raids aériens lancés par les avions de combat
turcs, depuis le 24 juillet dernier, ont frappé avec
succès environ 190 cibles du mouvement rebelle du
parti des travailleurs du Kurdistan (PKK) et du
groupe terroriste autoproclamé Etat islamique
(Daech/EI), a rapporté l'agence de presse Anadolu
vendredi. Ces opérations, menées par plus de 120
avions de combat, ont poussé les hauts dirigeants du
PKK à se disperser en trois groupes et à quitter les
camps installés dans les mont Qandil dans le nord
de l'Irak avec une partie dont Murat Karayilan ayant
fui en Iran ou en Syrie, a précisé l'agence, citant des
responsables turcs.
Les opérations aériennes lancées à la suite des
attaques qui ont visé les forces de sécurité turques
durant le mois de juillet après l'attentat-suicide de
Suruç (32 morts) vont se poursuivre, selon les
autorités turques.
Dans ce cadre, la première vague de frappes contre
des éléments de Daech en Syrie est intervenue le 24
juillet et la deuxième a visé les positions du PKK à
Zap, Metina, Gara, Avasin-Basyan, Sinath Haftanin,
Hakurk et Qandil dans le Nord de l'Irak. «Les
refuges, abris, entrepôts d'armes, positions
stratégiques, casemates ont été ciblés par des armes
modernes et classiques. D'autres raids ont suivi ces
deux premières depuis», selon la même source.
Près de 390 rebelles présumés ont été tués et 400
autres ont été blessés dont 150 grièvement dans ces
raids aériens ayant visé les bases-arrières du PKK
dans les monts Qandil et des positions des rebelles
dans le sud du pays.
Les attaques en représailles du PKK depuis l'attentat
de Suruç ont fait plus de trente morts dans les rangs
des forces de sécurité mais également six parmi les
civils.
Depuis, les autorités turques ont lancé un vaste
coup de filet antiterroriste contre Daech, le PKK et
le groupe extrémiste Parti/Front révolutionnaire de
libération du peuple (DHKP-C).
Plus de 1.600 individus ont été placés en garde à vue
pour présumés liens avec les groupes terroristes.

KOWEÏT

Démantèlement d'une
cellule «terroriste»
Le ministère koweïtien de l'Intérieur a annoncé
jeudi le démantèlement d'une nouvelle cellule
«terroriste» et la saisie de larges quantités
d'explosifs.
Les enquêteurs ont notamment saisi «144 kilos de
TNT et (d'explosif ) PE4, 19 tonnes de munitions»,
trois lance-roquettes antichars et 56 roquettes, 65
types divers d'armes à feu ainsi que 204 grenades et
détonateurs, précise le ministère dans un
communiqué.
Trois ressortissants koweïtiens ayant admis avoir
rejoint un groupe «terroriste» ont été arrêtés,
indiquent les autorités sans identifier ce groupe.
Le ministère précise que les explosifs et munitions
ont été découverts dans une ferme à Abdali, près de
la frontière irakienne ainsi que dans deux maisons
dont la localisation n'a pas été précisée.
Un kamikaze saoudien avait commis le 26 juin un
attentat dans une mosquée chiite de la capitale
koweïtienne, tuant 26 personnes.
L'attaque a été revendiquée par le groupe extrémiste
autoproclamé «Etat islamique» (EI).
Vingt-neuf personnes dont sept femmes sont
actuellement jugées pour implication dans
l'attentat.
Cinq des accusés, en fuite, sont jugés par
contumace.
Le 30 juillet, une cellule de cinq membres présumés
de l'EI a été démantelée dans ce pays du Golfe.
Quatre hommes ont été arrêtés et un cinquième a
été tué dans les combats en Irak.

MONDE

DK NEWS

19

IRAN

Appel à des rassemblements
samedi dans le monde pour
soutenir l'accord nucléaire
Des citoyens, en majorité
Iraniens vivant à l'étranger,
ont appelé via les réseaux
sociaux à des
rassemblements samedi à
travers le monde pour
soutenir l'accord nucléaire
entre l'Iran et les grandes
puissances.
Cette initiative, baptisée, «Journée internationale de paix», a été
lancée par des «dizaines de volontaires dans plus de 50 grandes
villes en Amérique du Nord, en Europe, en Australie et en Asie», indique un communiqué de ces
«volontaires» qui affirment n'avoir
«aucune affiliation» politique.
L'appel à ces rassemblements
dans des villes comme Londres,
Paris, Washington, New York, Ottawa, Sydney, Tokyo ou Séoul, a
pour but, «face aux lobbies proguerre», de «montrer le soutien à
cet accord qui rendra le monde et
le Moyen-Orient plus sûrs, soulagera les Iraniens de dures sanc-

tions économiques et permettra la
reprise de relations pacifiques
entre l'Iran et les Etats-Unis».
«Il est temps que les Etats les
plus puissants et influents de la région se rassemblent et travaillent
ensemble pour la paix et la stabilité
de tous», ajoute le communiqué,
estimant que «l'accord nucléaire
est une première étape dans cette

direction». L'accord du 14 juillet
conclu à Vienne entre l'Iran et six
grandes puissances (Grande-Bretagne, France, Allemagne, Russie,
Chine et les Etats-Unis) prévoit de
limiter au nucléaire civil le programme iranien en échange d'une
levée progressive et réversible des
sanctions internationales imposées à son économie depuis 2006.

La Suisse annule plusieurs sanctions
économiques contre l'Iran déjà suspendues
La Suisse a annulé à partir de
jeudi plusieurs sanctions économiques contre l'Iran qui étaient
déjà suspendues depuis janvier
2014 suite à l'accord sur le nucléaire iranien conclu le 14 juillet
entre les grandes puissances et
Téhéran. Le Conseil fédéral (gouvernement) a levé jeudi l'interdiction frappant les échanges de
métaux précieux avec des organes
publics iraniens.
Les sanctions sont également
levées sur le commerce de pro-

duits pétrochimiques, le transport
de pétrole ainsi que les produits
d'assurance et de réassurance qui
y sont liés.
Le gouvernement suisse exprime par ces décisions «son soutien à la mise en œuvre, déjà
engagée, de l'accord sur le nucléaire et témoigne de son intéret
pour l'approfondissement des relations bilatérales avec l'Iran».
La Suisse représente les intérets américains à Téhéran depuis
la rupture des relations diploma-

tiques entre les deux pays en 1979.
Le Conseil fédéral a précisé,
dans un communiqué mercredi,
que la grande majorité des mesures internationales frappant
l'Iran, y compris les sanctions décrétées par le Conseil de sécurité
de l'ONU, restent pour le moment
en vigueur. Le Conseil fédéral «se
réserve la possibilité de réintroduire les mesures supprimées si la
mise en oeuvre de l'accord venait
à échouer», souligne le communiqué.

BAHREÏN

Arrestation de cinq personnes pour lien
avec un attentat en juillet
Les autorités bahreïnies ont
arrêté cinq personnes soupçonnées d'avoir des liens avec l'attentat ayant tué deux policiers le
mois de juillet dernier, a annoncé
jeudi le ministère de l'Intérieur.
«Cinq individus soupçonnés
d'avoir orchestré un attentat
meurtrier à Bahreïn ont été arrêtés», a indiqué le ministère dans

un communiqué reproduit par
l'agence de presse bahreinie BNA.
Le groupe était également impliqué dans d'autres «incidents terroristes à Bahreïn ces dernières
années», a affirmé le chef de la
police, le général Tarek al-Hassan.
L'attentat pour lequel les cinq
personnes ont été arrêtées avait

tué deux policiers et blessé six
autres le 28 juillet à Sitra, village
proche de la capitale Manama et
théâtre d'affrontements récurrents entre manifestants et policiers.
Bahreïn connaît depuis des
mois des attaques dirigées contre
les forces de l'ordre.

EGYPTE

La police déployée pour l'anniversaire
de la mort de manifestants
La police égyptienne était déployée en masse
vendredi au Caire pour faire face à d'éventuelles
manifestations marquant le deuxième anniversaire de la mort de centaines d'opposants, tués par
les forces de l'ordre.
Le 14 août 2013, policiers et soldats avaient tué
au moins 700 partisans du président déchu Mohamed Morsi dans la dispersion de leur sit-in monstre organisé place Rabaa Al-Adawiya, dans la
capitale, selon des chiffres officiels.
Des responsables de la police ont indiqué que
leurs forces avaient été déployées dans les artères
principales de la capitale et autour des bâtiments
gouvernementaux, après des appels à manifester
pour cet anniversaire.
L'ONG Human Rights Watch (HRW) a appelé
vendredi le Conseil des droits de l'Homme de
l'ONU à lancer une enquête sur «ce qui pourrait

avoir été la pire tuerie de manifestants en une seule
journée dans l'histoire moderne».
«Le Conseil des droits de l'ONU, qui n'a pas encore abordé la situation dangereuse des droits de
l'Homme en Egypte, qui se détériore, est l'une des
rares voies restantes pour que des comptes soient
rendus sur ce massacre», a indiqué le directeur adjoint du département Moyen-Orient de HRW Joe
Stork.
En Egypte cependant, le gouvernement a toujours justifié la dispersion, insistant sur le fait que
les manifestants étaient des «terroristes» armés.
Dix policiers avaient été tués dans l'opération de
dispersion après avoir essuyé des tirs venant des
rangs des manifestants, selon les autorités. Plus de
1.400 personnes ont été tués depuis la destitution
de M. Morsi.
APS

MONDE

20 DK NEWS

Samedi 15 Août 2015

Les Palestiniens mobilisés contre
le cas comateux d'un prisonnier palestinien
en grève de la faim dans le coma
L'opinion palestinienne s'est élevée vendredi contre le cas comateux du prisonnier palestinien Mohammed Allan,
en grève de la faim depuis environ 60 jours en Israël.
Cet avocat de 31 ans est tombé
dans le coma dans la nuit et a aussitôt été placé sous respirateur artificiel, ont indiqué à l'AFP son
avocat Jamil al-Khatib et le Club
des prisonniers, l'organisation
palestinienne qui défend les près
de 5.700 Palestiniens détenus par
Israël.
Les médecins l'ont placé sous
perfusion d'eau salée, a dit son
avocat depuis l'hôpital où est hopsitalisé son client dans le sud
d'Israël.
Mohammed Allan, avocat de
prisonniers, a entamé sa grève de
la faim le 18 juin, selon le Club des
prisonniers, et en était donc vendredi à son 58ème jour.
Il a été arrêté en novembre
2014 et placé en détention administrative, une mesure très
controversée qui permet à Israël
de détenir des prisonniers par périodes de six mois indéfiniment
renouvelables sans leur notifier
de charges.
Le détenu est ensuite entré
en grève de la faim après le renouvellement de sa détention, disent ses proches.

Les conditions de
détention en Israël
dénoncées
Les prisonniers palestiniens
engagent fréquemment des
grèves de la faim pour dénoncer

cette forme de détention ou leurs
conditions d'emprisonnement.
Mais le cas de Mohammed Allan a pris un relief particulier
dans un contexte nouveau.
Le Parlement israélien (Knesset) a voté fin juillet une loi autorisant à nourrir de force les grévistes de la faim.
Au contraire, pour les militants des droits de l'Homme,
nourrir de force un détenu s'apparente à de la torture.
Les autorités d'occupation israéliennes doivent donc décider
si Mohammed Allan deviendra le

premier Palestinien nourri de
force en vertu de la nouvelle loi.
Mais, pour compliquer sa
donne, le gouvernement de droite
de Benjamin Netanyahu fait face
à la révolte des médecins dont l'association invoque l'éthique pour
refuser d'appliquer la nouvelle législation.
Les portraits de Mohammed
Allan, visage pâle, s'affichent désormais un peu partout chez les
Palestiniens et jusque chez les
Arabes Israéliens.
Son sort accapare les réseaux
sociaux et les médias palesti-

niens. Un millier de personnes
ont défilé vendredi sous une nuée
de drapeaux palestiniens à Naplouse (nord de la Cisjordanie
occupée) près de son village, en
brandissant sa photo.

Danger de mort
imminente
«Mon fils est dans le coma.
C'est mon fils, mais c'est aussi celui de tout le peuple palestinien», a dit son père Nasser Eddine à des correspondants. La
police et l'armée israéliennes

ont été placées en «état d'alerte»
à travers El Qods et la Cisjordanie occupées en prévision de
manifestations prévues après la
prière du vendredi.
De crainte d'une escalade,
«l'administration pénitentiaire
israélienne a imposé un
couvre-feu» pour tous les Palestiniens détenus dans ses prisons, a rapporté le Club des prisonniers.
Le mouvement de résistance
palestinien Jihad islamique, qui
a présenté M. Allan comme l'un
des siens, a appelé dans un communiqué à «la mobilisation partout».
Avant de tomber dans le coma,
Mohammed Allan avait quasiment perdu la vue, n'entendait
plus que très faiblement et était
incapable de se mouvoir, disent
ses soutiens.
La semaine passée, le Comité
international de la Croix-Rouge
(CICR) le disait «en danger de
mort imminente».
Il n'absorbait que de l'eau
sans complément et refusait tout
traitement médical.
Tout peut se produire à partir
de 50 jours de grève de la faim et
le risque d'un décès croît chaque
jour, selon les spécialistes.
Un être humain qui n'absorbe
que de l'eau ne peut guère survivre au-delà de 60 à 70 jours, indiquent les médecins.

IRAK

L'ayatollah Ali al-Sistani salue
les réformes adoptées
par le Parlement

Recours à l'arme chimique
dans le nord de l'Irak: les
soupçons sur l'EI s'accroissent
Des combattants kurdes engagés contre le groupe terroriste autoproclamé Etat islamique (EI/daech) dans le nord de l'Irak ont assuré avoir été la
cible d'armes chimiques, allégations relayées par l'armée allemande qui renforcent les soupçons du recours des terroristes à ces munitions bannies.
«Nous avons des indications selon lesquelles il y a eu une attaque à l'arme
chimique» contre des peshmergas et selon lesquelles plusieurs d'entre eux souffrent d'irritations des voies respiratoires , a indiqué un porte-parole du ministère allemand de la Défense jeudi à Berlin.
«Mardi dernier dans l'après-midi, les forces des peshmergas dans la zone
de Makhmur à 50 km à l'ouest d'Erbil ont été attaquées par des roquettes Katioucha remplies de chlore, blessant une douzaine de combattants», a indiqué
un haut responsable peshmerga en Irak cité par l'AFP.
Le chlore, qui fut utilisé pendant la Première Guerre mondiale, est un gaz
suffocant, interdit dans les conflits armés par la Convention sur les armes chimiques de 1997.
Selon le ministère allemand, «des spécialistes américains et irakiens sont
en route pour déterminer ce qui s'est réellement passé».
L'armée allemande n'était pas sur les lieux de l'incident et le ministère ne
dispose dès lors pas d'informations en propre.
Les soldats de la Bundeswehr déployés dans le nord de l'Irak pour former
les combattants kurdes ne sont en effet pas sur le front, toute mission dans une
zone de combat supposant l'approbation du Parlement allemand.
«Les soldats allemands n'ont pas été touchés ni menacés (...) la protection
de nos soldats dans le nord de l'Irak reste quoi qu'il en soit au plus haut niveau»,
a insisté le porte-parole.

La plus haute autorité
religieuse chiite en Irak,
l'ayatollah Ali al-Sistani, a salué vendredi l'adoption par
le Parlement de réformes
majeures, mais a appelé à
l'approbation d'autres mesures dans le domaine judiciaire.
Le gouvernement de Haider Al-Abadi a approuvé dimanche des réformes majeures après des semaines
de protestations et un appel
en ce sens de la part de l'ayatollah Sistani.
Et le Parlement a approuvé son plan deux jours
plus tard.
«Nous sommes satisfaits
de cela et espérons que ces
décisions seront appliquées
dans un avenir proche», a
déclaré dans un prêche lors
de la grande prière du vendredi à Kerbala, Abdel
Mahdi al-Karbalaï, parlant
au nom de l'ayatollah Sistani.
«Nous voudrions souligner que l'une des demandes les plus importantes de ce processus (...)
est la réforme de la justice»,
a-t-il ajouté, soulignant
qu'«il ne peut y avoir de véritables réformes sans celle-

ci». En adoptant le programme mardi, le Parlement a appelé le Haut
conseil judiciaire à présenter un plan de réformes
pour la justice, qui permette
notamment d'en garantir
l'indépendance.
L'adoption de ces réformes est survenue après la
multiplication ces dernières
semaines de manifestations
à Baghdad et dans le sud
du pays contre la corruption
et l'incompétence de la
classe politique, sur fond
de coupures quotidiennes
d'électricité par des températures dépassant les 50°

Celsius. L'ayatollah Sistani
avait mis la pression vendredi dernier sur M. Abadi
en l'appelant à «être plus
courageux et plus audacieux» dans la lutte contre la
corruption et à dénoncer
publiquement les politiciens hostiles aux réformes.
M. Abadi a averti mercredi que l'application des
réformes visant à lutter
contre la corruption et améliorer la gouvernance «ne
sera pas facile» car les responsables corrompus se
battront contre le changement.
APS

ASTRONOMIE

Samedi 15 Août 2015

PUBLIÉE JEUDI DANS LA REVUE
AMÉRICAINE SCIENCE

DK NEWS

21

PUBLICITÉ
RÉPUBLIQUE ALGÉRIENNE DÉMOCRATIQUE ET POPULAIRE

Découverte
d'une exoplanète
de type Jupiter
Des astronomes ont
découvert une nouvelle
exoplanète en orbite
autour d'une jeune étoile
située à cent années
lumière de la Terre et
comparée à Jupiter.
La planète baptisée 51 Eridani b, date
de seulement vingt millions d'années,
ce qui est jeune en termes astronomiques, soulignent les scientifiques
dont la découverte est publiée jeudi
dans la revue américaine Science. Ils
notent ainsi que 51 Eridani b «s'est formée 40 millions d'années après l'extinction des dinosaures» sur la Terre il y a
66 millions d'années. L'exoplanète 51
Eridani b montre la plus forte indication de méthane jamais détectée sur
une telle planète, ce qui l'apparente aux
quatre planètes gazeuses géantes de
notre système solaire dont Jupiter. 51
Eridani est également très grande avec
une masse deux fois environ celle de Jupiter. Elle est aussi moins chaude que
les autres exoplanètes nouvellement
formées à 426 degrés Celsius. Toutes ces
caractéristiques en font une planète très
similaire à Jupiter dans son enfance ce

qui pourrait donner des indications sur
la manière dont notre système solaire et
ses planètes gazeuses se sont formés il y
a 4,5 milliards d'années, estiment les
scientifiques. Il s'agit de la première
planète dans un autre système stellaire
découverte par le nouvel instrument
«Gemini Planet Imager» ou GPI qui recourt à une nouvelle technique pour dénicher des exoplanètes. Au lieu
d'observer les étoiles pour détecter
l'ombre des planètes passant devant
elles, comme le fait le télescope spatial
américain Kepler, le GPI cherche la lumière émise directement par les exoplanètes.
Le GPI a été installé en 2014 sur l'un
des deux télescopes de 8 mètres de l'observatoire Gemini au Chili pour détecter des exoplanètes en orbite autour de
jeunes étoiles. Jusqu'à présent le GPI en
a identifié près d'une centaine.

SELON UNE ÉQUIPE INTERNATIONALE
DE SCIENTIFIQUES

L'Univers en perte d'énergie,

se meurt à petit feu
L'Univers est en train
de mourir de mort lente,
selon une équipe internationale de scientifiques
qui a découvert que
l'énergie produite par
200.000 galaxies était
deux fois moindre que
celle générée il y a deux
milliards d'années. «A
partir de maintenant,
l'Univers est voué au déclin, comme une vieillesse qui durerait pour
toujours», a expliqué
Simon Driver, membre
du Centre international
de recherches radioastronomiques (Icrar) de
l'Etat d'Australie occidentale qui a participé au
projet. Les chercheurs
ont utilisé sept des télescopes les plus puissants
de la planète pour observer pendant huit ans des
galaxies dans 21 longueurs d'onde différentes, comme
l'infrarouge ou l'utraviolet, dans le cadre de
l'étude Gama (Galaxy and
mass assembly). Deux télescopes spatiaux de la
Nasa, un télescope spatial
de l'Agence spatiale euro-

péenne (ESA) et le Télescope anglo-australien de
Nouvelle-Galles du Sud
ont en particulier été mis
à contribution pour cette
étude, fruit d'une collaboration entre une centaine de scientifiques
issus de plus de 30 universités australiennes,
européennes et américaines. «Nous avons utilisé autant de télescopes
terrestres et spatiaux que
possible afin de mesurer
la production d'énergie
générée par plus de
200.000 galaxies dans des
longueurs d'onde aussi
variées que possible», a
déclaré Simon Driver, qui
devait présenter lundi à
Hawaï les résultats du
projet à l'Union interna-

tionale astronomique.
Une bonne partie de
l'énergie qui circule dans
l'Univers a été générée
après le Big Bang mais de
l'énergie nouvelle est
constamment libérée lors
de la fusion thermonucléaire dans les étoiles.
Andrew Hopkins, de
l'Observatoire astronomique australien, explique que les chercheurs
savent depuis un moment
que le rythme de création
d'étoiles dans l'Univers
est en déclin. Mais cette
étude montre que le taux
de production d'énergie
diminue de manière semblable dans les différentes
longueurs d'onde, souligne-t-il.
APS

DK NEWS

Anep : 340 915 du 15/08/2015

22

TÉLÉ

DK NEWS

P R O G R A M M E
06:00 : Au nom de la vérité
06:30 Culture Infos : TFou
08:05 Culture Infos : Téléshopping samedi
10:10 Autre : Spéciale bêtisier
11:45 Culture Infos : L'affiche de la semaine
11:50 Autre : Météo des plages
11:55 Culture Infos : Petits plats en équilibre été
12:00 Autre : Les douze coups de midi
12:45 Autre : Météo
12:48 Culture Infos : Trafic info
12:50 Culture Infos : L'affiche du jour
13:00 Autre : Journal
13:20 Culture Infos : Reportages
15:15 Série TV : Grey's Anatomy
16:00 Série TV : Grey's Anatomy
17:00 Série TV : Grey's Anatomy
17:50 Culture Infos : 50mn Inside
19:05 Culture Infos : 50mn Inside
19:50 Culture Infos : Petits plats en équilibre été
19:55 Autre : Météo
20:00 Autre : Journal
20:30 Culture Infos : Du côté de chez vous
20:40 Autre : Tirage du Loto
20:45 Autre : Météo
20:50 Série TV : Nos chers voisins
20:55 Série TV : Les experts
21:45 Série TV : Les experts
22:30 Série TV : Les experts : Manhattan
23:20 Série TV : Les experts

06:25 Autre : Les Z'amours
06:54 : Champions de France
06:55 Autre : Journal
07:00 Culture Infos : Télématin
09:30 Culture Infos : Chrétiens orientaux
: foi, espérance et traditions
10:00 Culture Infos : Orthodoxie
10:30 Culture Infos : Le jour du Seigneur
12:05 Autre : Tout le monde veut prendre
sa place
12:55 Autre : Météo 2
13:00 Autre : Journal
13:20 Culture Infos : 13h15, le samedi...
13:54 Autre : Météo 2
13:55 Autre : Météo des plages
14:00 Culture Infos : Mon Envoyé spécial
14:40 Culture Infos : Secrets d'histoire
16:15 Culture Infos : Un jour, un destin
18:15 Autre : Pyramide
18:50 Autre : Mot de passe
19:20 Autre : Mot de passe
19:55 Autre : Météo 2
20:00 Autre : Journal
20:40 Série TV : Parents mode d'emploi
20:45 Autre : Météo des plages
21:00 Sport : Angleterre / France
23:05 Autre : On n'est pas couché

06:00 Autre : EuroNews
06:40 Culture Infos : Ludo
06:43 Autre : C'est bon !
06:46 : Popeye
06:51 : Popeye
06:58 : Martin Matin
07:11 : Martin Matin
07:23 : Martin Matin
07:41 : Martin Matin
07:53 : Martin Matin
08:08 Série TV : Ninjago
08:35 : Les lapins crétins : invasion
08:41 : Les lapins crétins : invasion
08:48 : Les lapins crétins : invasion
08:56 : Les lapins crétins : invasion
09:02 : Les lapins crétins : invasion
09:08 : Les lapins crétins : invasion
09:19 Série TV : Scooby-Doo, Mystères Associés
09:40 Série TV : Scooby-Doo, Mystères Associés
10:01 Série TV : Scooby-Doo, Mystères Associés
10:27 Série TV : Les as de la jungle à la rescousse
10:38 Série TV : Les as de la jungle à la res-

cousse
10:52 : Les Dalton
11:00 : Les Dalton
11:07 : Les Dalton
11:18 : Titeuf
11:25 : Titeuf
11:32 : Titeuf
11:41 Série TV : Scooby-Doo en France
11:45 Culture Infos : Consomag
11:50 Autre : Météo
12:00 Autre : 12/13 : Journal régional
12:25 Autre : 12/13 : Journal national
12:55 Culture Infos : Météo à la carte
13:30 Série TV : Un cas pour deux
14:35 : Louis la Brocante
16:10 Culture Infos : Un livre, un jour
16:15 Autre : Des chiffres et des lettres
16:55 Autre : Harry
17:30 Autre : Slam
18:10 Autre : Questions pour un champion
19:00 Autre : 19/20 : Journal régional
19:18 Autre : 19/20 : Edition locale
19:30 Autre : 19/20 : Journal national
19:58 Autre : Météo
20:00 Culture Infos : Tout le sport
20:15 Autre : Météo régionale
20:20 : Plus belle la vie
20:45 Autre : Météo des plages
20:50 Culture Infos : La folie des années 80
22:45 Autre : Météo
22:50 Autre : Soir 3
23:15 Cinéma : Haut les coeurs !
06:00 Série TV : Brooklyn Nine-Nine
06:25 Série TV : Brooklyn Nine-Nine
06:45 Série TV : Brooklyn Nine-Nine
07:05 Série TV : Petit vampire
07:15 Série TV : Scary Larry
07:30 Série TV : Copy Cut
07:40 Série TV : Kaeloo
07:50 Série TV : Kaeloo
07:55 Série TV : Drôles de colocs
08:10 Cinéma : Maintenant ou jamais
09:45 Cinéma : Mon lapin
09:55 Série TV : The Affair
10:50 Série TV : The Affair
11:40 Culture Infos : La table de Mimi
12:11 Culture Infos : L'oeil de Links
12:13 Autre : Météo des plages
12:15 Culture Infos : La table de Mimi
12:45 Autre : Le JT
13:00 Autre : La météo
13:01 Autre : Zapping
13:10 Culture Infos : Spécial investigation
14:10 Culture Infos : L'effet papillon
14:50 Cinéma : Nos pires voisins
16:24 Série TV : Filles d'aujourd'hui
16:30 Sport : Avant-match
17:00 Sport : Saint-Etienne / Bordeaux
19:00 Autre : La météo
19:04 Culture Infos : Salut les Terriens !
20:20 Autre : Jamel Comedy Club
20:57 Culture Infos : A propos du film
20:59 Cinéma : American Nightmare 2 :
Anarchy
22:35 Cinéma : La loi du tueur

Samedi 15 Aout 2015

D U

J O U R
La sélection

20h55
Les experts
Résumé
Lexi, une jolie adolescente, a emmené sa jeune
soeur Cara faire du shopping, avec l'assentiment de
leur père, à qui elles ont dérobé la carte de crédit. Mais
aucune des deux n'est revenue à la maison. Le copain
qui les accompagnait a,
quant à lui, été retrouvé
mort dans une salle de
bains, la gorge tranchée.
L'équipe de DB Russell se
lance sur les traces de deux
jeunes filles. Débarqué au
poste, John Nolan, le papa des disparues, directeur des Experts de San Diego,
explique qu'à la suite d'un divorce pénible, il avait perdu la garde de Lexi. Il s'en
veut énormément car Tori, son ex-femme, exerçait une mauvaise influence sur
la jeune fille...

20h45
Angleterre / France
Résumé
Un mois avant leur entrée en lice en Coupe du
monde - ils affronteront
l'Italie le 19 septembre -,
les Bleus de Philippe
Saint-André effectuent
un véritable test en allant défier le XV de la
Rose. L'occasion pour les
coéquipiers de Thierry
Dusautoir de régler leurs
plans de jeu. Lors du dernier Tournoi des VI Nations, les Tricolores ont
enregistré une lourde défaite dans la capitale anglaise, en encaissant pas moins de sept essais (défaite 55-35). Nul doute qu'ils
auront travaillé l'aspect défensif durant leur rassemblement à Marcoussis (Essonne) puis au stage de Falgos (Pyrénées-Orientales).

19h30
Commissaire Magellan
Résumé
Entre secrets familiaux et trahisons, le
commissaire Magellan aura bien du mal à
démêler le vrai du faux pour élucider ce
nouveau meurtre !

20h55
06:00 Autre : M6 Music
08:15 Culture Infos : M6 boutique
10:30 Culture Infos : Cinésix
10:35 Série TV : Raising Hope
11:15 Autre : L'amour est dans le pré
12:40 Autre : Météo
12:45 Autre : Le 12.45
13:05 Série TV : Scènes de ménages
13:30 Culture Infos : Nouveau look pour une
nouvelle vie
14:45 Culture Infos : Nouveau look pour une
nouvelle vie
16:15 Culture Infos : Nouveau look pour une
nouvelle vie
17:40 Culture Infos : Happy Dog
18:35 Culture Infos : Un trésor dans votre
maison
19:40 Autre : Météo
19:45 Autre : Le 19.45
20:10 Série TV : Scènes de ménages
20:55 Série TV : Scandal
21:45 Série TV : Scandal
22:40 Série TV : Scandal
23:30 Série TV : Scandal

American Nightmare
2 : Anarchy
Résumé
Dans un futur proche, aux ÉtatsUnis, tous les crimes sont autorisés
pendant une nuit entière. Pour un
couple tombé en panne de voiture, une
nuit de cauchemar va commencer...

20h50
Scandal
Résumé
En pleine préparation du débat
présidentiel, la vérité sur la mort de
Daniel Douglas Langston pourrait considérablement changer la
donne. Par ailleurs, l'équipe d'Olivia travaille pour le compte d'un
Pdg, accusé de meurtre...

DK NEWS

DÉTENTE

Samedi 15 Aout 2015

Mots fléchés n°1040

23

Proverbes
Jette le tison, il emportera avec lui la fumée.
Proverbe algérien
Les voiles des cœurs sont déchirés quand les
cœurs se regardent en face.
Proverbe berbère
Le plus court chemin jusqu'au cœur d'un
homme passe par son ventre.
Proverbe arabe
Comme on fait son lit, on se couche
Proverbe français

C’est arrivé un 15 Aout
1947 : indépendance de l'Inde et du Pakistan.
1960 : indépendance du Congo.
1971 : Suspension de la convertibilité du dollar en
or.
1971 : Indépendance de Bahreïn
Célébration
- Belgique : République Libre d'Outremeuse : XV
août - Anvers : Moederkesdag (Fête des mères).
- République du Congo : Fête nationale, commémore l'indépendance vis-à-vis de la France obtenue en 1960.
- Corée : Fête de la libération célébrant le jour de la
victoire sur le Japon en 1945. Corée du Sud :
Gwangbokjeol, (littéralement restauration de la
lumière du jour), Fête nationale. - Corée du Nord :
Chogukhaebangŭi nal. ( Jour de la libération de la
patrie).
- Égypte : Wafaa El-Nil (fidélité au Nil), célébration
rappelant la vénération antique de l'inondation du
Nil.
- Espagne : Fiesta de la Virgen de la Candelaria, fête
de la Vierge de Candelaria.
- États-Unis : Victory over Japon Day, Jour de la victoire sur le Japon en 1945.
- Inde : Fête nationale, commémore l'indépendance de 1947.
- Italie : Assunzione di Maria (Assomption de
Marie) (jour férié)
- Grèce, Pologne : Jour des forces armées.
- Japon : Dernier jour de O-Bon, festival bouddhiste honorant les esprits des ancêtres dans la
région du Kansai.

Mots
Motscroisés
croisésn°1040
n°776

Samouraï-Sudoku n°1040

Chaque sudoku samouraï a une solution unique et peut être résolu
par la logique pure. 

Horizontalement:
1. Chauve-souris
2. Protection - Photographe
français
3. Tour - Drame lyrique japonais - Mauvais tableau
4. Fleuve de Russie - Ampère-heure
5. Cuisinier - Poursuit les
ignorantes
6. Imagerie par résonance
magnétique - Ruthénium Poisson voisin de la sardine

7. Euphories
8. Agile - Prophète biblique
9. Grande quantité - Prédisposé
10. Europium - ()lignal - L
ycée professionnel
11. Reine de Castille et de
Leon - Fils d' Anchise et d'
Aphrodite
12. Répondre - Cessation collective et concertée du travail 

Verticalement :
1. Devin
2. Action de se tromper Grand monastère orthodoxe
3. Samarium - Halos lumineux - Coups de
baguettes
4. Infliges une peine - Infinitif - Graffiti
5. il incendia le temple d'Artémis à Éphèse - Quotient
intellectuel

7 erreurs

vLes problèmes de sudoku samouraï se composent de cinq : grilles
de sudoku entrelacées. Les règles standard du sudoku s'appliquent
à chacune de ces cinq grilles. Placez les chiffres de 1 à 9 dans les
cases vides de chaque grille. Chaque ligne, chaque colonne, et
chaque région 3 x 3 doit contenir une fois les chiffres de 1 à 9.

6. Note - Proxénète
7. Adj, dém. - Solution
8. Sur la croix - Roman de
Chateaubriant
9. Prénom masculin - Recouvrir d'une mince couche
d'aluminium
10. Reptile dinosaurien Néon
11 .Telles - Unité monétaire
principale de la Bulaarie
12. Issue - Adj. poss. - Glaive

SPORTS

24 DK NEWS
CLASSEMENT DES
ÉQUIPES ENGAGÉES DANS
L'AFROBASKET-2015

L'Algérie se hisse
à la 6e place

L'Algérie gagne six places et occupe désomais la 6e position au classement hebdomadaire établi par la Fédération internationale de basket-ball (FIBA) des équipes
devant prendre part au championnat
d'Afrique Afrobasket 2015, à une semaine
du coup d'envoi du tournoi, prévu le 19
août à Tunis. Des experts en basket-ball
établissent chaque semaine un classement
des 16 équipes en route pour Tunis, sur la
base de leurs effectifs et des matchs de préparation, précise la même source. Le cinq
algérien a fait un bond de six places par
rapport au classement précèdent grâce à
son large succès contre le Mozambique par
74-58 en match de préparation, avant de
perdre 67 - 62 contre la Tunisie, explique la
FIBA «Dans tous les cas l'équipe algérienne, actuellement en stage en Turquie
n’est pas trop forte pour aller plus loin que
son classement actuel», estime l'instance
internationale. L'équipe algérienne évoluera lors de l'AfroBasket 2015 prévu du 19
au 30 août en Tunisie, dans le groupe D,
aux côtés de la Côte d'Ivoire, du Cap-Vert et
du Zimbabwe. La première place du classement de la FIBA est toujours occupée par
la Tunisie (pays hôte) grâce à sa série de
succès en matchs amicaux dont la dernière
contre l'Algérie. «Ils (les Tunisiens, ndlr)
sont dans la ligne droite de leur préparation. Après une victoire 83 -64 face Cameroun, ils ont dominé la Turquie qui se préparent pour l'EuroBasket 2015. La Tunisie
a sans aucun doute montré qu'elle est capable de remporter le titre», souligne la
FIBA. La seconde place est occupée par
l'Angola qui reste le plus sérieux adversaire de la Tunisie pour le championnat de
cet été. L'Angola, en stage en Espagne,
vient de battre le Venezuela 72-61 en amical. Les champions d'Afrique en titre affronteront également South Florida avant
d'affronter l'Espagne, le Sénégal et la Pologne dans un tournoi à quatre équipes à
Santander. Le Nigeria complète le podium
africain et semble bien armé pour aller
loin dans la compétition à condition de
corriger les erreurs commises il y a deux
ans à Abidjan. Le joueur Al Faruq Aminu
qui a récemment signé avec Portland est
confiant quant aux chances des Nigérians
pour la victoire finale.

6E TOURNOI MAGHRÉBIN DE WUSHU

70 athlètes (hommes et dames)
attendus au rendez-vous d'Alger
Le 6e tournoi maghrébin de Wushu, prévu à Alger du 15 au 18 août, enregistrera la participation de 70 athlètes
(garçons et filles), représentant l'Algérie, la Tunisie et la Libye, alors que le Maroc et la Mauritanie n'ont pas
encore confirmé leur présence, a révélé le président du comité national de Wushu Kung Fu, Yahia Beddour.
« Selon les données en
notre possession, l'Algérie a
engagé 29 athlètes, la Tunisie (30) et la Libye (11), alors
que le Maroc et la Mauritanie dont on attend la confirmation de participation d'un
moment à l'autre, devraient
engager, chacun, deux
athlètes», a déclaré M. Beddour, jeudi lors d'un point de
presse tenu à la salle de
conférences de l'Ecole nationale des sports nautiques
de Bordj El Bahri (Alger).
Le tournoi comportera
les deux styles de la discipline Wushu: Le Sanda
(combats) et le Tao Lu (onze
styles). Les catégories de
poids programmées sont : 52kg, -56kg, 60kg, 65kg,
70kg, 75kg et 80kg pour les
garçons et le -52kg, 56kg et
65kg pour les filles, alors
que la catégorie des -60kg a
été annulée en raison de
l'absence de combattantes.
Chaque pays aura le droit

d'engager deux athlètes par
catégorie.
«Nous sommes prêts à
accueillir nos invités et les
mettre dans de très bonnes
conditions, qui nous permettront d'organiser le meilleur tournoi possible par
rapport aux cinq déjà organisés depuis la 1re édition en
Libye», a assuré le président
du comité national de
Wushu Kung Fu.

La compétition aura lieu
à la salle omnisports d'Ain
Taya (Alger), «très adéquate»
pour la tenue d'une telle
manifestation, surtout que
«l'hébergement des délégations participantes se fera
dans les environs», a expliqué M. Beddour, ajoutant
que «tout est réuni pour que
les délégations maghrébines
passent un agréable séjour».
Le rendez-vous d'Alger

verra également l'organisation d'un stage de formation pour les arbitres (12-15
août) qui devront officier
durant le tournoi. L'Algérie
sera présente avec 16 arbitres
et la Libye avec 5. Par ailleurs, le président du comité national de Wushu
Kung Fu a dit ne pas être au
courant de l'enveloppe allouée pour l'organisation de
cette 6è édition du tournoi
maghrébin.
«Nous avons formulé la
demande d'organiser cette
compétition à la Fédération
algérienne des arts martiaux qui, de son côté, a saisi
le ministère de la Jeunesse et
des Sports (MJS), lequel a
accepté. Donc, le volet financier n'est pas de notre
ressort», a fait remarquer
M. Beddour. «Ceci ne nous
empêchera pas, a-t-il promis, d'organiser un tournoi
aux normes internationales».

LE PRÉSIDENT DU COMITÉ NATIONAL DE WUSHU KUNG FU,
YAHIA BEDDOUR

«Notre objectif est de remporter le titre
avec un maximum de médailles»
Les sélections algériennes (garçons
et filles) de Wushu viseront le titre suprême au 6e tournoi maghrébin de la
discipline, prévu à la salle Omnisports
d'Ain Taya (Alger) du 15 au 18 août, avec
la participation confirmée de la Tunisie et de la Libye, en attendant celles du
Maroc et de la Mauritanie.
L'Algérie participera avec un total de
29 athlètes : 19 dont cinq filles au style
Sanda (combat) et dix garçons dont
quatre filles en Tao Lu. «Notre objectif est le titre suprême qui passe bien
évidemment par une razzia de médailles d'or», a expliqué jeudi le président du comité national de Wushu
Kung Fu, Yahia Beddour, reprenant les
prévisions des entraîneurs nationaux,
Smain Benkharchi (Sanda) et Bilal
Bouloudenine (Tao Lu). Pour ce faire,
les équipes nationales ont effectué
une préparation «aux normes» et dans
de «bonnes» conditions, avec les
moyens offerts par la Fédération algérienne des arts martiaux, selon le

S

o

l

u

t

même responsable. Au Sanda, la préparation s'est déroulée en quatre stages
en Algérie, ayant regroupé, pour le
premier, une présélection de 45
athlètes. Et le nombre diminuait au fur
et à mesure pour arriver à une sélection
composée de 19 athlètes dont cinq
filles retenus pour défendre les couleurs nationales durant le tournoi. Au
Tao Lu, l'équipe nationale sera représentée par 10 athlètes dont quatre filles
sélectionnés après également quatre
stages effectués à Alger. Le seul soucis
qui semble agacer le coach de ce style,
Bouloudenine, est l'intégration «obligatoire» au tournoi, de quelques anciens styles du Wushu dans la spécialité Tao Lu. « On n'a pas à se plaindre
des conditions de préparation qui ont
caractérisé les quatre stages. On peut
affirmer, aujourd'hui, que les athlètes
sont prêts pour le tournoi et impatients de représenter l'Algérie dans
une compétition qu'ils attendaient depuis des mois déjà», se sont accordés à

i

o

Mots Croisés N°1039

Sudoku N°1039
PUDIBONDERIE
URANUSAMERS
PICOTINAVEC
ICASEANCER
NEPERIPIENO
IMOLAFESQ
SIOLTTROU
AERICOLEISE
TAGONISERR
IRNOTETITI
OISELECRANE
NONRESIDENTS

dire les deux entraîneurs nationaux, affirmant que le niveau des athlètes est
«très appréciable». Après cinq éditions
dont la première a été tenue en Libye
en 2006, l'Algérie et la Tunisie se partagent la première place avec deux titres chacun. «Nous sommes à égalité
avec la Tunisie, ce qui va donner un cachet particulier à cette 6è édition qui
sera une vraie bataille entre nous et la
Tunisie pour le titre suprême. Il y aura
presque 24 titres (médailles d'or) mis
en jeu et notre objectif est de dépasser
15 or», a insisté le président du comité
national de Wushu Kung Fu, Yahia
Beddour. Il est à rappeler que juste
après le tournoi maghrébin d'Alger, les
athlètes algériens, concernés par les
11ès Jeux Africains de Brazzaville (4-19
septembre 2015), poursuivront à Alger,
leur préparation qui va permettre aux
staffs techniques de retenir ceux qui représenteront les couleurs nationales au
Congo.
APS

n
Solution Mots Fléchés N°1039

BASKET-BALL

Samedi 15 Août 2015

LARMOIEMENTS
ORAISONNOE
UTILESOEURS
FURENTBRERA
OSETECVRAI
QNSNENEIN
ULTIMESSENT
EUREBUSR.E
RESSERRESOS
ISEREELBI
ETOUSOSONS 
CHUTENRAGE

SPORTS

Samedi 15 Août 2015
E

19 ÉDITION DES JEUX MÉDITERRANÉENS (JM 2021)

Gala de soutien à la candidature d'Oran,
avec un grand succès auprès du public
Un gala de soutien à la
candidature de la ville
d'Oran pour abriter la
19ème édition des Jeux
(JM
méditerranéens
2021), animé jeudi soir
au Théâtre de Verdure
Chekroun Hasni, a remporté un grand succès
auprès du public.
Une assistance nombreuse
a suivi ce concert réunissant
une brochette de choix parmi
les chantres de la chanson algérienne, à l'instar du roi du
raï Cheb Khaled, de Cheba
Zahouania et d'autres grands
noms de la scène artistique
nationale, accompagnés sur
scène par l'orchestre d'Amine
Dahane.
La manifestation culturelle s'est tenue en présence
du wali d'Oran, Abdelghani
Zaâlane et du président du
Comité olympique algérien
(COA), Mustapha Berraf, initiateurs de cet événement
dans le cadre de la promotion
des atouts de la ville d'Oran au
titre de sa candidature pour

les JM 2021. Tous les artistes
ayant pris part à cette soirée
ont fondé le vœu de voir la capitale de l'Ouest algérien accueillir, en 2021, les Jeux Méditerranéens. Introduit par
une reprise de la chanson
«Mazel Kayen l'Espoir» en
hommage au regretté chantre du raï sentimental Cheb
Hasni (1968-1994), le gala a
démarré avec Yasmine Ammari qui a séduit le public
avec «Bent Wahran» et -- en
exclusivité -- son tout nouveau titre «Venez danser le
raï». L'assistance a également
pris plaisir à se laisser bercer

au rythme des sonorités musicales et vocales d'autres artistes de renom tels Maati ElHadj avec «Bladi hiya el Djazair» et «Fet li fet» en hommage à Ahmed Wahby (19211993).
L'angélique Wided Salhi a,
quant à elle joué, de la guitare
en chantant «Tmenit ana
koun aniich maak» et un autre tube en anglais intitulé
«Rolling in the deep». L'ambiance a été également agrémentée par la prestation sur
scène de Hocine Lesnami
avec «Chouf Dak Ezzine» et
Houari Benchenet avec «Ars-

sam Wahran». Le gala a aussi
vu la participation de l'humoriste Abdelkader Secteur et
des groupes «TOX» et «Democratoz» investis respectivement dans les genres rap et
rock-reggae. Le «king» Khaled a quant à lui emballé le
public en lui offrant
«H'mama» et «Aïcha» avant de
se produire en duo avec
Cheba Zahouania, enflammant davantage l'assistance
avec «Lila oua nhar». C'est
sur le rythme endiablé de
cette ultime prestation que
tous les artistes sont remontés sur scène pour exprimer
leur optimisme quant à la
sélection d'Oran pour abriter
les JM 2021, suscitant un long
standing ovation des foules
présentes. Le nom de la ville
officiellement retenue pour
abriter les XIXes JM 2021 (Oran
ou la concurrente tunisienne
Sfax) sera connu le 27 août
prochain à l’occasion de l’Assemblée générale du Comité
international des jeux méditerranéens (CIJM), prévue
à Pescara (Italie).

JEUX MÉDITERRANÉENS DE PLAGE 2015

La délégation algérienne pour Pescara (Italie)

scindée en plusieurs groupes
La délégation sportive algérienne, en partance
aux premiers Jeux méditerranéens de plage
(Pescara, 28 août-6 septembre), sera scindée en
cinq petits groupes, à partir du 25 août jusqu'au
3 septembre, a indiqué la commission de préparation olympique (CPO), jeudi soir au siège du
COA, lors d'une de ses dernières réunions de travail.
La réunion s'est portée sur l'état d'avancement
des préparatifs pour le départ, séjour et retour de
la délégation sportive retenue pour les Jeux de
Pescara et celle pour les Jeux Africains de Brazzaville au Congo (4-19 septembre).
Le chargé de la préparation olympique au sein du Comité
olympique et Sportif algérien (COA), Amar Brahmia qui a présidé cette réunion élargie aux chefs de mission pour les deux
manifestations et les membres de commissions impliqués dans
la préparation, a insisté sur la «logistique et tout ce qui gravite au tour» pour les deux délégations.
« Les deux manifestations ont leur importance, même si c'est
la première édition pour les Jeux méditerranéens de plage, il
ne faut pas les prendre à la légère, car après ces jeux, ils y aura
plusieurs compétitions internationales et régionales de plage
auxquels les athlètes algériens doivent se préparer. Donc, le
rendez-vous de Pescara permettra aussi à nos athlètes de s'imprégner du niveau actuel des autres pays, dans chaque discipline concernée par les jeux», a expliqué Brahmia.
Outre l'aspect compétitif, le représentant du COA a insisté,

25

EN DE FOOTBALL
Raouraoua : «Bahlouli
et Benrahma dans
le viseur de la FAF»

Le président de la fédération algérienne de
football (FAF) Mohamed Raouraoua a indiqué
vendredi, que les deux Franco-Algériens évoluant en Ligue 1 française de football : Farès
Bahlouli (AS Monaco) et Said Benrahma (OGC
Nice) devraient intégrer à l'avenir les rangs de
l'équipe nationale. «Bahlouli et Benrahma
sont deux joueurs intéressants que nous
sommes en train de suivre en vue de leur
faire appel pour rejoindre l'équipe nationale»,
a affirmé Raouraoua . Bahlouli et Benrahma,
tous deux âgés de 20 ans, sont considérés par
les observateurs comme des espoirs du championnat de France. Formé à l'Olympique Lyon,
Bahlouli, international au sein de l'équipe de
France espoirs, a rejoint cet été l'AS Monaco
pour un contrat de cinq ans alors que Benrahma, né à Ain Témouchent dans l'Ouest algérien, s'était engagé avec Nice en 2013 en provenance de l'US Colomiers (division 4 française). «Celui qui a la conviction de porter le
maillot national est le bienvenu, sinon qu'il
reste à la maison», a souligné Raouraoua au micro de la radio nationale, en référence au cas
de Nabil Fékir (Olympique Lyon) qui avait
donné son accord pour jouer au profit de l'Algérie, avant de faire volte-face et choisir finalement la France. Le président de la FAF n'a pas
précisé, en outre, si Bahlouli et Benrahma
seraient convoqués pour les prochains matchs
des Verts, dans le cadre des qualifications de
la CAN 2017 et du mondial 2018.

INTERDICTION DE RECRUTEMENT
DES JOUEURS ÉTRANGERS

«La décision sera
levée dès la présence
d'un climat adéquat»
également, sur «l'importance» des Jeux de Pescara pour l'Algérie, particulièrement. « La ville d'Oran est candidate à l'organisation des Jeux méditerranéens-2021 ( JM-2021), donc nos
efforts doivent aussi être investis dans ce sens», a souligné Brahmia.
Pour Pescara, la délégation algérienne sera composée de
120 personnes dont environ 89 athlètes, répartis sur huit sports:
Beach-volley, Aviron, Beach-hand, lutte, Aquathlon (natation
et course), Fin-swimming (natation avec palmes), Beach-tennis et Beach-soccer. « Globalement, les préparatifs sont à l'étape
de finalisation, même pour l'équipement sportif qui nous a été
offert par la fédération algérienne de football (FAF). Notre ambition est que nos athlètes réalisent une participation de qualité et que Oran, soient la ville hôte des Jeux méditerranéens-2021», a souhaité Amar Brahmia.

CHAMPIONNATS DU MONDE 2015 D’ATHLÉTISME

14 athlètes algériens à Pékin
L'Algérie sera représentée
par 14 athlètes aux championnats du monde d'athlétisme
2015 à Pékin après le repêchage de Khaled Benmahdi et
Abdelhamid Zerifi par l'IAAF,
a indiqué jeudi la Fédération
algérienne d'athlétisme.
Les athlètes Khaled Benmahdi sur le 800 m et Abdelhamid Zerifi sur le 3000 m
steeple ont été repêchés par la
fédération internationale en
raison de leur classement
parmi les meilleurs au monde
dans leurs spécialités, précise la même source. Néanmoins, Zerifi
actuellement en France et sans visa
pourrait ne pas faire le déplacement
même si la FAA s'engage à faire de son
mieux pour lui permettre de rentrer au
pays le plus vite possible et faire les dé-

DK NEWS

marches nécessaires pour se faire délivrer le visa à temps sachant que le 3000
m steeple est programmé pour la 1re
journée des Mondiaux, le 22 août.
D'autre part, la délégation algérienne
se rendra à Pékin en quatre petits
groupes. Le premier contingent quitte

Alger ce jeudi. Il est composé
des athlètes Abdelmalek Lahoulou, Saber Boukemouche et Miloud Rahmani (400 m haies),
Hicham Bouchicha et Bilal Tabli
(3000 m steeple), Yacine Hathat
(800 m), Larbi Bouraada (décathlon) et Amina Bettiche (3000
m steeple). Le deuxième groupe
partira le 16 août et un seul athlète
(Salim Keddar) partira avec des
officiels. Quant au troisième
groupe, il se rendra à Pékin le 18
août avec Souad Ait Salem (marathon), Khaled Benmahdi (800
m) et le champion olympique
2012 Taoufik Makhloufi (1500 m). Le départ du quatrième et dernier groupe est
prévu le 20 août avec l'athlète Barkahoum Drici (marathon) et un officiel. Les
15es championnats du monde se dérouleront du 22 au 30 août 2015 à Pékin.

Le président de la Fédération algérienne de
football (FAF) Mohamed Raouraoua a indiqué
vendredi que la décision d'interdiction de recrutement des joueurs étrangers, prise lors de
la dernière réunion du bureau fédéral serait levée «dès la présence d'un climat adéquat». «La
FAF a pris cette décision pour permettre une
meilleure réorganisation du recrutement du
joueur étranger. Nous voulons à travers cette
décision améliorer les conditions du transfert
d'un joueur étranger de part son hébergement,
son payement bancaire, surtout son statut
d'international, et sa cotisation à la CNAS
(ndlr, caisse nationale des assurances sociales», a affirmé le premier responsable de
l'instance fédérale. Le bureau fédéral de la FAF,
réuni samedi 24 juillet en session ordinaire, a
décidé d'interdire le recrutement des joueurs
étrangers dans les clubs professionnels à partir du prochain mercato (hiver). Cette décision
a été prise «compte tenu des difficultés financières, de l'impossibilité d'obtenir des devises légalement pour payer les salaires, indemnités de formation et de solidarité des joueurs
étrangers», a expliqué le bureau fédéral, qui a
déploré aussi dans ce registre «les agissements de certains agents de joueurs et autres
acteurs du football peu scrupuleux». Néanmoins, les joueurs disposant d'un contrat
pourront jouer jusqu'à la fin de leur engagement avec leur club, a précisé la même source.
«Si nous constatons la présence d'un climat adéquat, la décision d'interdiction sera aussitôt levée. Nous n'avons jamais été contre le recrutement d'un joueur étranger, la preuve, le
nombre autorisé de ces joueurs a été augmenté de 1 à 3 dans un passé récent. Le cadre
sera désormais plus organisé», a souligné
Raouraoua à la Radio nationale. Le président
de la FAF a expliqué que les clubs désireux d'engager un étranger dans l'avenir devront se référer à plusieurs conditions dont un document approuvant que le joueur a bel et bien été international, «signé par la fédération de son pays».
APS

SPORTS

26 DK NEWS

Kerbadj :
«L'ouverture
du stade 5-Juillet
est tributaire
d'un arrêté du
wali d'Alger»

Le président de la Ligue de football professionnel (LFP), Mahfoud Kerbadj, a indiqué
mercredi soir que l'ouverture du stade 5-Juillet (Alger) est tributaire d'un arrêté du wali
d'Alger, Abdelkader Zoukh.
«L'ouverture du stade 5-Juillet, pour le déroulement des derbies algérois et des grandes
affiches, est tributaire d'un arrêté du wali d'Alger, Abdelkader Zoukh», a indiqué Mahfoud Kerbadj à la Télévision algérienne
(ENTV). Le président de la LFP, Mahfoud Kerbadj, avait annoncé auparavant que les derbies algérois comptant pour l'exercice 20152016 seront domiciliés au stade 5-juillet, mis
de nouveau en service par le Premier ministre le 4 juillet après presque deux ans de fermeture pour des travaux de rénovation. Les
travaux au stade 5-Juillet, achevés le 25 avril
dernier, ont été décidés par les pouvoirs publics après le décès de deux jeunes supporters dans l’effondrement partielle d’une tribune, en marge du derby USM Alger -MC Alger, le 21 septembre 2013. M. Sellal avait mis
en service cette importante enceinte sportive
du pays après s'être assuré que les travaux de
rénovation entrepris ont été réalisés dans le
respect des normes de sécurité. Mais contre
toute attente, le programme de la 1re journée
du championnat de Mobilis-Ligue 1 a maintenu le système prévalant depuis deux saisons
et permettant à chaque équipe algéroise de
recevoir dans son stade ses adversaires en
matchs derbies.

PREMIÈRE JOURNÉE LIGUE 1 MOBILIS

L'ES Sétif, tenant du titre
à l'épreuve du MCO
Saïd Ben
Si le premier match du
championnat à savoir le
derby MCA – CRB disputé
jeudi dernier s'est soldé par
el score de parité (0-0), hier,
l'USMH recevait la JS Saoura,
au moment où on mettait
sous presse, la suite du programme de la Ligue 1 Mobilis dans sa première journée
se poursuivra aujourd'hui,
avec entre autres, quatre
matchs à suivre de près.
Il y a d'abord la curiosité
de voir l'ES Sétif, champion
en titre, champion d'Afrique
et détenteur de la super
coupe d'Afrique qui entamera la défense de son titre
de champion d'Algérie de
Ligue 1 saison 2015-2016, par
la réception du MC Oran au
stade du 8-Mai 45. Le second match intéressant à
suivre est le second derby
programmé à savoir celui
qui verra le NA Hussein-dey
accueillir l'USM Alger au
stade du 20-Août d'Alger.
Cette première journée
sera marquée également par
une affiche entre le RC Arbaâ et le MO Béjaia, un remake de la finale de la Coupe
d'Algérie remportée par le
MOB (1-0), le 2 mai 2015 au
stade Mustapha-Tchaker à
Blida.
Pour les trois nouveaux
promus, le DRB Tadjenanet
et le RC Relizane s'affronteront entre eux, tandis que
l'USM Blida se rendra à Oran
pour affronter l'ASMO Ainsi,
très attendu, l'ES Sétif aura
la pression devant son propre public surtout après sa
dernière défaite en terre
soudanaise contre El Mer-

reikh en phase de poules de
la Ligue des champions. Un
résultat positif, pour ne pas
dire une victoire serait la
bienvenue pour réconforter ce public trop exigeant de
Sétif. Or, en face, Cavalli et
son équipe ont bien prouvé
qu'ils possèdent un groupe
sur lequel il faudrait bien
compter. La preuve, la saison
passé et en dépit de tous els
problèmes vécus, notamment l'instabilité au niveau
du staff et des dirigeants,
l'équipe a terminé honorablement la saison.
Cette année, les gars d'El
Hamri sont décidés à joueur
les premiers rôles. Ce premier déplacement est donc
d'importance pour les Oranais devant le champion en
titre. Le match s'annonce
des plus ouverts. D'ailleurs,
ce serait le même cas pour le
derby devant opposer le NA

Résultat partiel: Jeudi
MCA-CRB 0-0
Programme des rencontres:
Aujourd'hui à 17h00:
ASMO- USMB
DRBT-RCR
NAHD- USMA
RCA-MOB
JSK-CSC
ESS-MCO

MCA-CRB se neutralisent (0-0)
Le MC Alger et le CR Belouizdad ont fait match (0-0) en match avancé de la première
journée du championnat professionnel de Ligue 1 Mobilis de football, disputé jeudi au
stade Omat Hamadi (Bologhine). Les autres matches de cette journée auront lieu vendredi et samedi.

Les juniors algériens bouclent
leur stage à Sidi Moussa

Liste des 25 joueurs:
Arezki Tarik (MC Alger), Abdelfettah Hakim
(MC Alger), Farhi Ibrahim Benhalima ( USM El Harrach), Douar Youcef (Paradou AC), El Melali Farid
(Paradou AC),û Sifour Abdelmoumen (Paradou
AC), Belarbi Kamel Mohand Seghir ( USM El Har-

Hussein-Dey qui s'est fait
une santé face à la redoutable équipe de l'USM Alger et
son armada de joueurs chevronnés. L'USM Alger, qui
cartonne en Ligue des champions avec quatre succès en
autant de matchs, voudrait
bien poursuivre sur sa dynamique des victoires, face au
NA Hussein Dey. Mais, Le
Nasria, véritable miraculé
la saison dernière, après
avoir été à deux doigts de la
relégation, espère démarrer la saison sur de bonnes
bases et s'offrir dès le début
l'USMA.
Il serait bien intéressant
également de voir cette « revanche « attendue du RC Arbaâ face au MO Béjaia qui
l'avait battu en finale de la
Coupe d'Algérie (1-0), le 2
mai dernier sur cette même
pelouse du stade MustaphaTchaker à Blida. Les deux

nouveaux promus en Ligue
1, le DRB Tadjenanet et le RC
Relizane, s'affronteront pour
cette première journée dans
un match qui s'annonce a
priori équilibré.
D'autre part, la JS Kabylie
sera très attendue sur son
propre terain face au CS
Constantine qui annonce la
couleur en ayant des grandes
ambitions cette saison. La JS
Kabylie, qui traverse une
zone de turbulences sur le
plan administratif avec des
démissions en cascade, est
appelée à se réhabiliter en
accueillant le CS Constantine, considéré comme l'une
des équipes à surveiller de
très près. Enfin, l'ASM Oran
accueillera l'USM Blida avec
une opposition spéciale pour
les deux entraîneurs respectifs : Kamel Mouassa et
Djamel Benchadli, qui retrouvent leurs anciennes
formations de la saison dernière...
S.B.

(1RE JOURNÉE-MATCH AVANCÉ)

COUPE D'AFRIQUE U20 (PRÉPARATION)

Le stage de la sélection algérienne des moins de
20 ans de football entamé dimanche dernier prend
fin ce vendredi au Centre technique national de la
Fédération algérienne de football à Sidi Moussa (Alger). Au cours de ce regroupement, les protégés de
Mohamed Mekhazni ont disputé et remporté leur
match amical contre le CR Belouizdad sur le score
de 5 à 0 mercredi à Sidi Moussa.
Les buts de cette rencontre amicale ont été inscrits par El Melali, Rahmoune, Ait Abdelmalek,
Laarbi Aissa et Ghanem. C'est la seconde rencontre
amicale des juniors algériens après celle jouée
contre l'USM Alger (2-1) lors du stage précédent. Un
nouveau stage de l’équipe nationale U20 aura lieu
du 16 au 20 août au CTN.
Le sélectionneur national a convoqué pour ce
nouveau regroupement, le troisième de suite, 25
joueurs. A la tête de la sélection algérienne des U20 depuis février 2015, Mekhazni, a débuté une
large phase de prospection en avril dernier pour
monter une équipe compétitive et entamer les futures éliminatoires de la Coupe d'Afrique des nations
CAN-2017, dont la phase finale aura lieu en Zambie.

Samedi 15 Août 2015

rach) Hamida Mohamed Riad ( USM El Harrach), Belaribi Mohamed Alae Eddine (ASM Oran) Hamra Abderrahim (ASM Oran),Yaiche Ilyes ( USM El Harrach), Bouhalfaya Zakaria (CABB Arreridj), Khacef
Mohamed Naoufel (USM Alger), Ghibani Bilal (USM
Alger) Boutamina Hamad (CS Constantine), Boutrig
Hamza Abderrahim (E Sour El Ghozlane) Benchaa
Zakaria (MC Oran), Saadi Ismail (ES Sétif), Hamdoud
Aymen (RC Arbaa) Dribi Aissa (CRM Village Moussa),
Benotmane Mansour (ES Sétif ), Ghanem Foued
( JSM Béjaia), Merouani Mhamed (ASO Chlef ),
Chani Abdelouahab (ASO Chlef) Fellahi Habib (ASO
Chlef ).

STADE DE RENNES

Zeffane : «Gourcuff est
content de mon choix»
L'international algérien
Mehdi Zeffane, fraîchement
transféré de l'Olympique Lyonnais au Stade Rennais a révélé
jeudi avoir discuté avec le sélectionneur des Verts Christian
Gourcuff qui s'est montré satisfait du choix de latéral droit.
«C’était le moment de tourner la
page car je n’avais pas beaucoup de temps de jeu. J’ai eu
Christian Gourcuff (sélectionneur de l’Algérie) et il m’a dit que
c’était le bon club pour progresser», a déclaré le néo-Rennais lors de sa présentation officielle à la presse. Mehdi Zeffane a signé mercredi soir un
contrat de 4 ans avec le Stade Rennais F.C. en provenance de l'Olympique Lyonnais. Formé à l’Olympique Lyonnais, le défenseur algérien est allé chercher du temps de jeu loin de son club de c£ur.
Sous le maillot rhodanien, il dispute 12 matchs en L1 et 7 en Ligue
Europa. Arrière latéral droit talentueux, il choisit en 2014 de porter les
couleurs de son pays d'origine : l'Algérie. Il honore sa première sélection avec les Verts de Christian Gourcuff face au Mali en novembre dernier. Il avait été convoqué à la dernière Coupe d'Afrique des nations CAN2015 en Guinée équatoriale. Il a signé en juin dernier sa deuxième titularisation avec les Verts lors du match face aux Seychelles (4-0) dans le
cadre de la première journée (Gr J) des qualifications de la CAN-2017.
APS

Samedi 15 Août 2015

FOOTBALL MONDIAL

ROBERTO SORIANO :
FOCUS SUR LE NOUVEAU
MILIEU À LA MODE EN ITALIE
Environ 80 millions d’euros dépensés
pour l’Inter et le Milan, une révolution
tactique au Napoli, générationnelle à la
Juventus, et quelques joueurs à la
mode dans la botte. Cet été,
Kondogbia, Salah, Rugani, Romagnoli
et Dybala ont déjà déchainé la
chronique, mais pour animer ces
dernières semaines de mercato, l’italoallemand Roberto Soriano et la
Sampdoria pourraient déclencher une
enchère entre les plus grands clubs du
pays.

UNE LÉGENDE DE PREMIER
LEAGUE ÉVALUE LES
CHANCES D’ARSENAL POUR

BENZEMA !
Arsenal est toujours à la recherche d’un attaquant de
classe mondiale afin de reconquérir le titre en Premier
League. La légende de Liverpool, Jamie Carragher,
évalue les chances des Gunners sur le dossier Karim
Benzema.
Le titre de Premier League échappe depuis plus de dix ans à Arsenal et Arsène Wenger aimerait remédier à cela. Pour cela, après
avoir recruté des joueurs de classe mondiale tels que Mezüt Özil, Alexis
Sanchez ou encore Petr Cech, durant ce mercato estival, le coach alsacien aimerait recruter un buteur de classe internationale et aurait
jeté son dévolu sur Karim Benzema, l’attaquant du Real Madrid.

« IL LEUR MANQUE UN ATTAQUANT
DE CLASSE MONDIALE »
L’ancienne légende de Liverpool, aujourd’hui consultant pour Sky
Sports, Jamie Carragher s’est exprimé sur la possibilité de voir débarquer à Arsenal, l’attaquant du Real Madrid, Karim Benzema. Pour
lui, cela va être difficile : « Je pense qu’il leur manque un attaquant
de classe mondiale comme Diego Costa, Sergio Aguero ou Wayne
Rooney. Il est question de Karim Benzema mais je pense que cela
sera très difficile de le faire signer, car son envie de partir est
mince. Il est rare de voir des joueurs du Real Madrid quitter
le club sauf si le club n’en veut plus et ce n’est pas le cas pour
Karim Benzema. »

« NOUS POUVONS
TOUS CRITIQUER ARSENAL

DE NE PAS AVOIR D’ATTAQUAN

exprimé sur les attaquants
Jamie Carragher s’est également
tous critiquer Arsenal de ne
actuels d’Arsenal : « Nous pouvons
Arsène Wenger a des
dant,
Cepen
ts.
quan
d’atta
avoir
pas
qui est un bon joueur, ou
options, je pense à Olivier Giroud
Walcott qui peuencore à Danny Welbeck et Théo
vent très bien jouer ce rôle ».

VERRATTI :
« ZLATAN EST
UNIQUE »
En plus d'être un excellent footballeur,
Marco Verratti est aussi un homme de
goût.
Et Petit Hibou l'a prouvé dans une
interview exclusive accordée au site
Goal. En plus de confier que Zlatan
était avec Motta l'un des joueurs qui
l'avait le plus aidé depuis son arrivée
au PSG, l'Italien a décrit en peu de
mots mais avec beaucoup de justesse
la vision qu'il se faisait de Zlatan.

« Il est unique. Je ne
rencontrerai pas d’autres
joueurs comme lui. »
Nul doute que Zlatan, qui a souvent
pris l'Italien sous son aile, appréciera.

DK NEWS

27

VAN GAAL
ÉVOQUE LE
RÔLE DE
ROONEY
L’entraîneur de Manchester
United, Louis Van Gaal, nourrit
beaucoup d’espoirs sur Wayne
Rooney cette saison.
Depuis le départ de Sir Alex
Ferguson, l’équipe de
Manchester United a beaucoup
changé avec le départ de plusieurs de ses joueurs
cadres. Parmi les
«relais» toujours en
place entre l’ancienne
génération et la nouvelle il y a Wayne
Rooney. Le chevronné attaquant
anglais est même
devenu le principal
leader de l’équipe,
de par son activité
importante sur le terrain mais aussi le charisme qu’il dégage dans
le vestiaire. Louis Van
Gaal, le manager des
Diables Rouges, l’a très
vite compris et c’est
pourquoi il a confié à l’ancien Toffee de grandes
responsabilités pour
cette saison 2015/2016.

Rüdiger
pour oublier
Romagnoli ?
L'AS Rome ayant perdu Alessio Romagnoli,
parti à l'AC Milan, le club italien doit s'activer
pour dénicher un nouvel élément en défense
centrale. D'après le Corriere dello Sport, les Giallorossi auraient l'intention de se tourner vers Antonio Rüdiger, le joueur de Stuttgart. Une offre
d'environ 10 millions d'euros serait nécessaire
pour faire venir l'international allemand de 22
ans. Le journal transalpin précise qu'en cas
d'échec, la Louve pourrait attirer le Danois
Jannik Vestergaard (Werder Brême).

BÜTTNER À LA RESCOUSSE ?

arras avec la blesEverton se retrouve dans l'emb
Baines, qui ne
sure et l'opération de Leighton
la fin de l'année.
avant
ns
reviendra pas sur les terrai
nt aurait déjà activé
De fait, la cellule de recruteme
latéral gauche capable
quelques pistes pour trouver un
Mail, Roberto
d'assurer l'intérim. Et selon le Daily
pour que des négociaMartinez aurait donné son aval
u concernant
Mosco
o
tions commencent avec le Dynam
s connaît la Premier
Alexander Büttner. Le Néerlandai
saisons durant sous les
League pour avoir évolué deux
entre 2012 et 2014.
couleurs de Manchester United

UN INTÉRÊT
POUR
MAMADOU
SAKHO ?
Alors que Mapou YangaMbiwa se rapproche de
l'Olympique Lyonnais, Mamadou Sakho pourrait faire
partie du jeu de chaises musicales. Dans les tribunes le
week-end dernier lors du premier match de la saison de Liverpool, l'international français attirerait désormais l'attention de
Rudi Garcia. Selon Calciomercato, l'entourage de l'ancien Parisien aurait d'ores et déjà été approché.

DK NEWS
QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATION

68E ANNIVERSAIRE
DE L'INDÉPENDANCE
DU PAKISTAN

Le Président
Bouteflika félicite
son homologue
pakistanais ...
Le président de la République, Abdelaziz
Bouteflika a adressé un message de
félicitations au président pakistanais,
Mamnoon Hussain, à l'occasion du 68e
anniversaire de l'indépendance de son pays.
«Il m'est particulièrement agréable, au
moment où la République islamique du
Pakistan célèbre le 68e anniversaire de son
indépendance, de vous adresser, au nom du
peuple et du gouvernement algériens et en
mon nom personnel, mes vives félicitations
accompagnées de mes meilleurs vœux de santé
et de bonheur pour vous-même et davantage
de progrès et de prospérité pour le peuple
pakistanais frère», écrit le président
Bouteflika. «Je tiens à saisir cette heureuse
occasion pour vous réitérer ma satisfaction de
l'amitié qui caractérise les relations entre
l'Algérie et le Pakistan et vous assurer de ma
pleine disposition à continuer à œuvrer pour
l'intensification et la diversification de nos
relations bilatérales au mieux des intérêts de
nos deux peuples», ajoute le chef de l'Etat dans
son message.

... Et le Premier
ministre pakistanais
Le président de la République, Abdelaziz
Bouteflika a adressé un message de
félicitations au Premier ministre pakistanais,
Muhammad Nawaz Sharif, à l'occasion du 68e
anniversaire de l'indépendance de son pays.
«Il m'est particulièrement agréable, au
moment où la République islamique du
Pakistan célèbre le 68e anniversaire de son
indépendance, de vous adresser, au nom du
peuple et du gouvernement algériens et en
mon nom personnel, mes vives félicitations
accompagnées de mes meilleurs vœux de santé
et de bien-être pour vous-même et davantage
de progrès et de prospérité pour le peuple
pakistanais frère», écrit le président Bouteflika
dans son message.
«Je tiens à saisir cette heureuse occasion pour
saluer les liens de fraternité et de solidarité
unissant nos deux pays et vous assurer de ma
disposition constante à œuvrer, de concert avec
vous, à hisser nos relations bilatérales au
niveau des attentes de nos deux peuples frères
et à favoriser le dialogue et la concertation sur
les questions internationales et régionales
d'intérêt commun», ajoute le président
Bouteflika.

Edité par la SARL
DK NEWS
Directeur général
Abdelmadjid CHERBAL

Directeur de la rédaction

Abdelmadjid TAREB

PUBLICITE : S'adresser à 0», Rue du Djurdjura - Ben Aknoun - Alger TÉL. : 021 94 66 62 (6») /
FAX : 021.94.66.82 / E-MAIL : contact@dknews-dz.com - IMPRESSION : S.I.A.
Pour votre publicité, prière de s’adresser à l’Entreprise nationale de communication d’édition et de publicité – ANEP spa 1, Avenue Pasteur – Alger – TÉL : 021.71.16.64 / 021.7».71.28 – FAX : 021.7».95.59 / 021.7».99.19

Samedi 15 Août 2015 - 30 Chaoual 1436 - N° 1048 - Troisième année

HOMMAGE APPUYÉ DES ÉTATS-UNIS À L'ALGÉRIE
POUR SES EFFORTS DE PAIX DANS LA RÉGION

Une reconnaissance à juste titre
Les Etats-Unis qui apprécient les efforts déployés par l'Algérie pour promouvoir la paix et la stabilité en
Afrique du Nord et au Sahel, n'auront fait que réitérer et réaffirmer leur position à l'égard d'un pays
qu'ils ont qualifié de stabilisateur de la région. C'est le secrétaire d'Etat américain, John Kerry, qui l'a
réaffirmé à son homologue, le ministre d'Etat, ministre des Affaires étrangères et de la Coopération
internationale, Ramtane Lamamra.
Kamel Cherif
Il s'agit d'une reconnaissance à
juste titre de la part des Etats-Unis aux
efforts consentis par l'Algérie dans la
région. Le mois d'avril dernier, à l'occasion de la tenue de la troisième session du dialogue stratégique algéroaméricain à Washington, Kerry avait
déjà salué le rôle «très important et
constructif» de l'Algérie et son «leadership» dans la région du Maghreb, du
Moyen-Orient au Sahel.
Il avait alors déclaré que l'Algérie
joue un rôle très important et tout à fait
constructif dans la région du Maghreb
et du Moyen-Orient, soulignant que les
Etats-Unis en sont reconnaissants».
Kerry s'exprimait à l'occasion d'une
conférence de presse qu'il avait animée
conjointement avec Lamamra. Il avait
alors «remercié» l'Algérie pour ses efforts dans la médiation et son appui
pour l'accord de paix intermalien,
qualifié de «feuille de route pour rétablir la sécurité et stimuler la bonne gouvernance ainsi que la réconciliation et
la justice au Mali». En somme, les Américains ont signifié que les efforts de l'Algérie ne doivent pas être vains mais encouragés. Le secrétaire d'Etat américain s'était également exprimé au sujet des efforts de l'Algérie pour la résolution de la crise libyenne. Il avait affirmé que l'Algérie joue un rôle de

tretiennent des relations historiques,
la coopération sécuritaire est devenue, du fait des événements, la pierre
angulaire de cette coopération.
La lutte contre le terrorisme est
considérée par les Américains comme
un défi pour les deux pays, mais aussi
pour toute la communauté internationale. Les deux pays ont souligné, à
maintes reprises, leur détermination
et volonté de continuer à travailler
ensemble contre le terrorisme et renforcer tous leurs aspects de partenariat
sur la sécurité. Il s'agit, somme toute,
d'un hommage appuyé de la part de la
première puissance mondiale à l'Algérie pour ses efforts de paix, dans une région difficile où les défis doivent être relevés au quotidien et sans faille !

Vers un plan d'action conjoint en matière
de prise en charge des familles des chouhada
et moudjahidine
La secrétaire d'Etat tunisienne chargée du dossier
des martyrs et blessés de la révolution, Majdouline
Cherni a évoqué jeudi la possibilité d'arrêter un plan
d'action conjoint entre l'Algérie et la Tunisie en
matière de prise en charge des familles des chouhada,
des moudjahidine et des ayants droit.
La Tunisie est «soucieuse de tirer profit de l'expérience unique de l'Algérie en matière de prise en
charge des familles des chouhada, des moudjahidine
et des ayants droit», a précisé la responsable tunisienne à l'issue d'un entretien avec le ministre des
Moudjahidine, Tayeb Zitouni évoquant le possibilité

Le ministre des Affaires
religieuses prend part
au Caire à la conférence
internationale sur la fatwa
un communiqué du ministère.
Le ministre prendra part
à cette conférence organisée
par l'Instance égyptienne
de la fatwa sous le thème
"Problématiques actuelles et
perspectives d'avenir" les

«soutien fondamental» dans le cadre
des efforts de l'ONU pour parvenir à
une solution politique dans ce pays, estimant que les initiatives de l'Algérie
constituaient des jalons très importants.
Pour Kerry cela confirme le leadership
de l'Algérie dans la région, soulignant
que son pays s'engageait à continuer
d'appuyer ce processus pour une Libye
stable unie et en paix». Il faut également
relever que l'Algérie et les Etats-Unis
entretiennent une coopération très
étroite et permanente dans le cadre de
la lutte antiterroriste. Les Américains
ont toujours reconnu l'expérience de
l'Algérie en la matière tout en faisant
part de leur désir d'en bénéficier. Audelà du partenariat économique et
scientifique entre les deux pays qui en-

ALGÉRIE - TUNISIE

ALGÉRIE -ÉGYPTE

Le ministre des Affaires
religieuses et des Waqfs Mohamed Aïssa effectuera une
visite officielle en Egypte
du 16 au 19 août pour prendre part aux travaux de la
Conférence internationale
sur la fatwa, a indiqué jeudi

RÉDACTION ADMINISTRATION
«, Rue du Djurdjura - Ben Aknoun - Alger TÉL. : 021.94.66.62/6» - FAX : 021.94.66.82
EMAIL : contact@dknews-dz.com - SITE : http://www.dknews-dz.com

17 et 18 août au Caire, a précise la même source. La
visite du ministre des Affaires religieuses en Egypte
intervient à l'invitation du
Dr Chawki Ibrahim Allam,
le grand mufti d'Egypte.
APS

d'«arrêter un plan d'action conjoint dans ce domaine».
Exprimant sa «gratitude» pour l'accueil qui lui été
réservé lors de sa visite en Algérie, Mme Cherni a salué
les «efforts consentis par l'Etat algérien notamment le
président de la République en matière de prise en
charge des familles des chouhada, des moudjahidine
et des ayants droit».
M. Zitouni a, pour sa part, réitéré la «détermination» de l'Algérie à approfondir la coopération bilatérale notamment en matière de prise en charge des
moudjahidine saluant les relations unissant les deux
«peuples frères».