You are on page 1of 16

Approche Et Concepts En Santé Publique Et

Communautaire
1)

La définition de l'OMS de la santé :

La santé est un état complet de bien être physique, social et mental
2) Commentaire de cette définition :
La santé est l'harmonie et l'équilibre de toutes les possibilités humaines, biologiques,
psychologiques, sociales et économiques
3) Conception de Miton Terris :
Miton Terris a proposé de retirer "complet" de la définition de la santé en donnant la
définition suivante : La santé est un état de bien être physique, social, mental et
économique, avec la capacité de fonctionner, et ne consiste pas uniquement en
l'absence de maladie ou d'infirmité
4) L'histoire naturelle de la maladie :
Un homme sain est un homme qui vit en parfait équilibre avec l’agent pathogène.
Prévention primaire -Prévention secondaire -Prévention tertiaire (seront définis plu tard)

La santé Publique
5) La définition de la santé publique
Traditionnellement : la santé publique recouvrait essentiellement les domaines :
D’hygiène – Lutte contre les maladies transmissibles.
Nouvelle définition : La santé publique = la synthèse de toutes les activités
spécifiques qui ont pour but de rétablir, promouvoir et maintenir la santé dans la
communauté.
6) Objectifs de la santé publique :
La santé publique recouvre les organismes officiels chargés de :
Organiser le contrôle de l'environnement
Appliquer la réglementation sanitaire

Planifier et mettre en œuvre les programmes et les actions de santé
Evaluer les programmes et les actions de santé
Réguler les systèmes de santé
L’approche en santé publique
Population concernée : Malades et non malades
Attitude vis à vis de la population : même s'ils ne consultent pas
Prise en charge jusqu'à réinsertion sociale et au contrôle du problème
Gestion des ressources : Tient compte des ressources disponibles et mobilisables
Responsabilité des gens : Décision participative
7) Définition de la santé communautaire : (+ caractéristiques)
L'amélioration de la santé par la participation active et le développement de la créativité
individuelle et collective est le postulat fondamental de la santé communautaire.
8) Les intervenants dans la santé communautaire :
a) Les professionnels de santé (Etablissements de soins, médecins)
b) Rôle des pouvoirs publics
c) Population-Partenaire sociaux

Médecine Conventionnelle, prédictive, constructive,
traditionnelle
9) Les types de médecines :
Médecine conventionnelle : Médecine curative, préventive (prévention primaire –
secondaire - tertiaire), notion de soins de santé primaire SSP, individuelle, collective
(médecine sociale et communautaire)
Médecine prédictive
Médecine constructive

Médecine traditionnelle (dans le milieu rural ex : l’accouchement traditionnelle à
domicile par des Kablas)
10) Définition de la prévention primaire + exemple
vise à diminuer l'incidence d'une maladie, c'est à dire réduire l'apparition de nouveaux
cas
Exemple: Vaccination, assainissement
11) Définition de la prévention secondaire + exemple
vise à diminuer la prévalence d'une maladie, c'est à dire réduire la durée d'évolution
d'une maladie
Exemple: Soins curatifs
12) Définition de la prévention tertiaire + exemple
vise à diminuer les incapacités chroniques et des récidives c'est à dire réduire les invalidités
fonctionnelles et motrices
Exemple : Rééducation et réparations de lésions traumatiques dues à un accident
13) Définition d'un soin de santé primaire (SSP)
* un soin de santé essentiel (action de promotion, de prévention, soins curatifs et de
réadaptation)
*Universellement accessible à tous les individus et toutes les familles d'une
communauté
*Avec leur pleine participation
*A un coût abordable pour la communauté et le pays
*Par des moyens qui leur sont acceptables
*Les soins de santé primaire font partie intégrante du système de santé du pays avec le
développement social économique global de la communauté
14) Objectifs des soins de santé primaire :
Les SSP doivent maitriser les problèmes de santé du pays :

Ils revêtent plusieurs formes : Action de traitement, action de promotion sanitaire, action
de réadaptation, action de prévention.
15) Les mesures d'hygiène individuelle :
Hygiène corporelle, vestimentaire - Activités physique - Vaccination - Alimentation
16) Les mesures d'hygiène collective
Hygiène vestimentaire, d'habitat - Vaccination - Elimination des déchets solides et
liquides - Distribution de l'eau potable

Le Système De Santé Marocain
17) La définition d'un système de santé
L'ensemble des moyens (organisationnels, structurels, financiers, humains) destinés à
réaliser les objectifs d'une politique de santé.

18) Les moyens (contributions) du système de santé
La restauration de la santé

- La prévention

- La promotion de la santé

-

L’éducation sanitaire
19) Les types (catégories) du système de santé
Système :

socialiste

- libéral

-

mixte

20) Les objectifs du système de santé
*santé : maintenir et améliorer l’état de santé de la population
*réactivité : avoir le plus élevé de satisfaction des patients
*Equité de la contribution financière
21) Caractéristiques/qualités d'un système de santé
Equitable - Global - Efficace - Accessible - Acceptable - Planifiable
Evaluable
22) L'accès aux soins est un droit fondamental de l'homme

-

Les services de santé doivent être :
Accessible 24/24 y compris les jours fériés
Accessible à toute la population particulièrement la plus défavorisée
Répartis de manière homogène dans le territoire
Répond aux préoccupations des citoyens en matière de santé
Etre efficace vis à vis des problèmes sanitaires
23) Les grandes fonctions du système national de santé
*Organisation d'une offre de soin décentralisée et hiérarchisée
*Instauration d'un mécanisme de financement de soins qui maintient un juste équilibre
entre les dépenses de soins et la capacité de payer de la collectivité.
*Elargissement de la responsabilité et la solidarité de la population afin de restaurer le
bien être
*Contribution au développement démographique harmonieux
*Instauration d'une meilleure qualité de réglage des sources sanitaires afin de garantir
l'égal accès à tous les services de santé
24) Les différents secteurs du système national de santé
 Secteur public
 Secteur privé à but lucratif
 Secteur privé à but non lucratif
 Secteur traditionnel
25) Pourquoi le secteur public est le plus important ?
Car c'est le secteur où rentre en jeu les dispositifs du Ministère de la santé et les
services de santé des Forces Armées Royales et les collectivités locales
26) Caractéristiques du secteur libéral ?
La liberté d'installation du médecin

La liberté de prescription
Le libre choix du médecin par le malade
Le paiement direct des honoraires
Répond aux besoins de soins curatifs
27) Quels sont les deux régimes de la couverture médicale de base ?
Assurance maladie obligatoire AMO -> Au profit des salariés actifs et pensionnés des
secteurs privés et publics avec deux organismes gestionnaires : Caisse Nationale des
Organismes de Prévoyance Sociale (CNOPS) et Caisse Nationale de Sécurité Sociale
(CNSS) et un organisme de régulation : l’Agence Nationale de l’Assurance Maladie
(ANAM)
Régime d'Assistance Médical aux Economiquement Faibles (RAMED) 2012 -> Ce régime
qui bénéficie aux personnes démunies qui ne sont pas couvertes par les régimes
d'assurance médicale. Le financement est assuré principalement par l'état, par les
collectivités locales et accessoirement par les bénéficiaires éligibles

Organisation Et Fonctionnement Du Ministère De Le Santé
28) Enumération des directions rattachés au Secrétaire général :
Direction de la population
Direction de l'épidémiologie et de la lutte contre les maladies
Direction des ressources humaines
Direction du médicament et de la pharmacie
Direction des Hôpitaux et des soins ambulatoires
Direction de la réglementation et le contentieux
Direction de la planification et les ressources financières
Direction de l'équipement et de la maintenance
Enumération des Divisions relevant du Secrétariat Général :
Division d’approvisionnement

Division du Parc-auto et des affaires Générales
Division de l’Informatique et des Méthodes
29) Rôle de la division des urgences et des soins : X
Contribuer à développer les moyens logistiques susceptibles de faire face aux catastrophes
Contribuer au ramassage médicalisé des victimes d'accidents de la circulation et autres
catastrophes imprévisibles
Définir une stratégie de restructuration des services d'urgence à travers le Royaume
Définir un programme de formation en urgentologie et contribuer à sa réalisation
30) Rôle de la direction de population

X

Définir, promouvoir et réaliser le programme de planification familiale
Définir, promouvoir, réaliser le programme relatifs à la santé maternelle et infantile
Programmer et réaliser les activités de réhabilitation physique de même que celles
portant sur les gériatrices
Définir, promouvoir et réaliser le programme national de santé scolaire et universitaire
ainsi que les activités qui rentrent dans le cadre de la promotion de la santé des
adolescents et des jeunes
31) Rôle de l'institut national d'hygiène INH
Participation à la mise au point de programme de santé public élaborés dans les
directions techniques
Assurer l'appui technique et le contrôle de qualité des laboratoires intégrés dans les
programmes de santé
Réaliser des activités qui lui sont propres
Etablir les normes de laboratoires

32) Rôle du centre national de transfusion sanguine et d'hématologie CNTSH
Organisation de la politique transfusionnelle du Royaume

S'assure de la sécurité et la qualité de la transfusion sanguine
Promouvoit le don du sang
Promouvoir la recherche scientifique dans le domaine de la transfusion sanguine
Approvisionne les hôpitaux en sang et en dérivé de sang
Forme le personnel médical et paramédical en transfusion sanguine
Participe à la collecte et le groupage du sang
33) Rôle de l'institut Pasteur et son statut actuel
Chargé de la fabrication, de l’importation et l’exportation des médicaments et vaccin à
usage humain
Procède à des expertises et des analyses biomédicales
Procède à des recherches sur un certain nombre de maladies parasitaires, virales et
bactériennes
34) Missions des directions régionales de la santé :
Protection de la santé publique et la veille sanitaire
Gestion des ressources humaines
Planification stratégique
Garantie de la disponibilité, accessibilité et la qualité des médicaments et des produits
pharmaceutiques non médicamenteux
35) Missions des délégations
*Supervision, évaluation, contrôle, coordination des actions de prévention et de soins,
entreprises par les établissements de soins de santé de bases ESSB et des
établissements hospitaliers relevant de la délégation
*Gestion des ressources humaines et financières de la délégation
*Surveillance épidémiologiques sur le plan de la délégation
*Préparation de plan d'actions pour améliorer la prestation des établissements de santé
qui lui sont attachés

Formation du personnel

Les Services Extérieurs Du Ministère De La Sante
Le Niveau Extérieur est constitué :
Des établissements hospitaliers
Des établissements de soins de santé de base
Des Structure d’appui
36) Critères définissant un hôpital
Les disciplines qui y sont exercées
Le nombre de lits
La population à desservir
37) Les critères d’organisation des hôpitaux Publics :
Organisation selon :
L’offre de soin (hôpitaux généraux – hôpitaux spécialisés)
Leurs statuts
Leurs champs d'action
38) Les types d'hôpitaux des réseaux hospitaliers (selon le champ d’action)
*Niveau 1 : Polyclinique : en milieu urbain

- Hôpital local : en milieu rural

* Niveau 2 : Centre hospitalier provincial, préfectoral ou régional CHP ou CHR
* Niveau 3 : Centre hospitalier universitaire CHU
39) Quels sont les structures d'appuis dont disposent le réseau hospitalier
public du Maroc X
Centre hospitalier régional : Constitué d'un ou plusieurs hôpitaux régionaux et
spécialisés. Il comporte en plus des disciplines de base, des disciplines à vocation
régionales.

Centre hospitalier universitaire : Constitué d'un ensemble d'établissement comprenant
une gamme complète de services hautement spécialisés. Il comporte des disciplines à
caractère national (oncologie à Rabat seulement)
40) Quels les services de santé de bases du Maroc : (Etablissement de soins de
santé de base)
Dispensaires : Urbain/Rural
Centres de Santé : Urbain (I et II), Communal
41) Quel est le rôle du centre de santé urbain II
C'est un établissement qui assure les mêmes activités que le centre de santé Urbain I
auxquelles s'ajoutent des modules pour les autres consultations : Dermatologie,
ophtalmologie, ORL. Il peut même exister un module de santé bucco-dentaire.
42) Quels sont les structures d'appuis des services extérieurs du Maroc ?
Centre de diagnostic de la Tuberculose et des maladies respiratoires aigus CDTMR
Centre de diagnostic polyvalent
Laboratoire d'épidémiologie et d'hygiène du milieu LEHM
Centre de référence pour la planification familiale CRPF
43) Rôle du Centre de diagnostic Polyvalent
*Permettre aux médecins du réseau ambulatoire de compléter leurs diagnostics par des
examens complémentaires et solliciter l'avis des médecins spécialistes qui n'existent pas
dans les formations

*Contrôler l'état de certains malades
anciennement hospitalisés
*Orienter vers les hôpitaux les malades qui le
nécessitent
44) C'est quoi le circuit de santé publique
Le circuit de santé publique commence par un
infirmier itinérant qui se rend au domicile du
malade et l'adresse au dispensaire le plus
proche. Le circuit de santé publique se poursuit
selon les motifs et la nature de la consultation
jusqu'aux centres de santé, centre de diagnostic
et structures d'appuis. Les voies de retour du
circuit convergent vers le centre de santé où
s'effectuent prise en charge et aboutit au
domicile du malade

45) Enumérer les programmes en faveur de l'enfant de moins de 5 ans
Programme national d'immunisation PNI
Programme de lutte contre les infections respiratoires aiguës IRA
Programme de lutte contre les maladies diarrhéiques
Programme de lutte contre les maladies de carence (Rachitisme, malnutrition protéinocalorique)
46) Stratégies vaccinales du PNI
 Stratégies vaccinales :
*stratégie fixe : qui s’adressent à une population ayant des facilités d'accès aux
formations sanitaires
*Stratégies mobiles qui incluent deux modes de couvertures : Itinérance par relances ou
rassemblement au niveau de point de contact ou Vaccination par équipe mobile

 Vaccination par mini compagne
 Journées nationales et/ou maghrébines d'immunisation
47) Les maladies cibles du PNI
TUBERCULOSE - POLIOMYELITE - DIPHTERIE - TETANOS - COQUELUCHE HEPATITE B
HAEMOPHILLUS IFLUENZAE Type B - ROUGEOLE - ROTAVIRUS - PNEUMOCOQUE
48) Les programmes en faveur de la mère ?
Programme de planification familial
Programme de surveillance de l'accouchement et de la grossesse (maternité sans
risque)
Programme de vaccination antitétanique pour les femmes en l'âge de procréer dans le
cadre du PNI
Programme de lutte contre l'anémie ferriprive
49) Programmes pour la femme en l'âge de procréer
Programme de planification familiale
Programme de vaccination antitétanique pour les femmes en l'âge de procréer dans le
cadre du PNI
Protection des femmes en âge de procréer contre le tétanos et donc la protection des
enfants
50) Enumérer les programmes de luttes contre les maladies transmissibles :
Les maladies à transport hydriques (typhoïde) - La tuberculose - La bilharziose

-

Maladies oculaire
La lèpre - Les infections sexuellement transmissibles (ex : syphilis, Sida …) - La
zoonose (ex : la rage)
51) Enumérer les programmes de lutte contre les maladies non transmissibles
La santé mentale et toxicomanie

La santé bucco-dentaire
Les accidents de la circulation
Les maladies cardiovasculaires (ex : rhumatisme Articulaire – hypertension artérielle)
Les maladies endocriniennes et métaboliques (ex : diabète)
Les maladies néoplasiques (ex : cancer)
52) Les objectifs de l'éducation sanitaire
La prévention primaire - La prévention secondaire - La prévention tertiaire
L’OMS a défini l’éducation sanitaire comme: action exercée sur les individus pour les
amener à modifier leur comportement

Les Professionnels De La Santé
53) Quels sont les professionnels de santé
Médecins
Chirurgiens dentiste
Personnel paramédical : Infirmiers diplômés d'état, adjoint de santé breveté, adjoint de
santé diplômé d'état
Personnel administratif
Assistantes sociales

Les Facteurs Qui Influencent La Santé
Facteurs Sanitaires :
 Etat de connaissances médicales
 Possibilité d’application : personnels – équipements
Facteurs non sanitaires :
 Facteurs géographiques : Richesses naturelles, climat communication

 Facteurs démographiques : Répartition de la population par âge, Dissémination
rurale, concentration urbaine, politiques gouvernementale vis a vis de la
planification familiales
 Facteurs socio économiques : Habitat, revenus (P.N. B), mode de vie, situation de
l'emploi, urbanisation et aménagement rural
 Facteurs psychoculturel : Croyance, coutume, tradition, mentalités de la population
face aux problèmes de santé, scolarisation
 Facteur politiques : Planification économiques et politiques, législation sanitaire,
coordination des aides sectorielles, aide internationale

Introduction A l'Epidémiologie
54) Définition de l'épidémiologie
Etude la distrubition et des déterminants de fréquences des maladies dans la population
(Mac Mahon)
55) Résultat de l'expérience de Snow
Le taux le plus élevé de mortalité par Choléra s'observe dans les quartiers desservis par
la compagnie S à savoir la population qui utilise l'eau contaminée par les égouts
Le taux le plus faible s'observe dans les quartiers où la compagnie L avait changé de
prise d'eau, en amont, loin des égouts et donc de la contamination
Il existe des quartiers mixtes qui utilisent l'eau distribuée par les deux compagnies et
sont on a une fréquence moyenne de décès par Choléra
Les Branches de l'épidémiologie :
L'épidémiologie : descriptive - analytique - Evaluative
56) La définition de l'épidémiologie descriptive :
L'étude de la dispersion de la maladie dans les populations selon les caractéristiques
de : Personne, Lieu, Temps, c'est le volet quantitatif de l'épidémiologie

57) La définition de l'épidémiologie analytique
S'intéresse à la recherche des déterminants des phénomènes de santé. Elle vise à comparer
les fréquences d'une maladie dans différents groupes afin de mettre en évidence les
facteurs de risque. C'est le volet qualitatif de l'épidémiologie
58) La définition de l'épidémiologie Evaluative (d'intervention) :
Elle porte souvent sur des populations bien portantes avec une visée préventive ou elle
concerne le domaine de la recherche clinique
Les Types d’enquêtes épidémiologiques :
Enquêtes transversales (Observation)
Etudes cas-témoins (Observation)
Etude de cohorte (Observation)
Approche Expérimentale
59) La définition de l'épidémie :
Apparition dans une collectivité humaine d'une maladie dont la fréquence est clairement
en excès par rapport à la fréquence attendue. C’est un Phénomène de masse limité dans
le temps et l'espace.
Endémie/Endémo-épidémie : C’est un Phénomène de masse limité dans le temps et
l'espace avec une fréquence relativement constante
Pandémie : C’est un Phénomène de masse limité dans le temps et l'espace avec une
fréquence variable
60) Le taux d'incidence et son rôle
L'incidence représente le nombre de cas nouveaux apparus dans une population donnée
pendant une période donnée
Il permet de mesurer la variation de fréquence des maladies en fonction de l'impact des
programmes de santé
61) Illustration du taux d'incidence
Taux d'incidence annuel de la tuberculose en 2008 était

25 473/ 31 177 000 * 1000 = 0.817 /1000 habitants
62) Les principaux outils de mesures de la morbidité :
Taux d'incidence
Taux de prévalence : Instantanée ou de période
63) Les principaux outils de mesure de la mortalité
Taux de mortalité générale - Taux de mortalité infantile - Taux de létalité - Taux de
mortalité spécifiques
65) Rôle de la direction de l'épidémiologie et de la lutte contre la maladie
Chargée d'assurer la surveillance épidémiologique de la population et tenir un fichier
épidémiologique central de la population
Evaluer les caractéristiques épidémiologiques de la population
Réaliser toutes les enquêtes et les études en matière d'épidémiologie
Concevoir et réaliser des programmes de lutte contre les maladies
Programmer et réaliser des actions visant à protéger le milieu ambiant et appuyer la
réalisation des programmes de lutte contre les maladies