You are on page 1of 11

Résumé d’embryologie

 1ére semaine :
 Fécondation : Se fait dans la trompe Fallope, pour être
apte à la fécondation, le spermatozoïde doit subir :
1.La capacitation : sa tête va perdre son revêtement
de glycoprotéines
2.Une réaction acrosomique : il libère des
hydrolases lysosomales pour dégrader : la Corona
Radiata, la membrane pellucide et la membrane
plasmique de l’ovocyte  pénétration dans l’ovocyte :
 L’ovocyte achève sa 2éme division méiotique et
forme le «pronucléus femelle»
 Le spermatozoïde se débarrasse de sa queue et
forme le «pronucléus male»
 Ainsi, les chromosomes maternels et paternels
s’entremêlent 1ére mitose Stade 2 Blastomères

 Segmentation Zygote :

Le zygote à un volume constant jusqu’au stade morula
(16 B)
La membrane pellucide :
- Localisation : entoure zygote.
- Rôle : empêche l’adhésion œuf aux tissu utérin
(empêche la nidation) et permet la cohésion des
blastomères.

 Formation Blastocyste : 5éme jour
 Morula se transforme en blastocyste formé
du trophoblaste de la masse cellulaire interne et d’une

cavité qui contient un liquide de la Cavité utérine :
«blastocéle». Le blastocyste se fixe sur l’épithélium utérin
:
 Les cellules trophoblastiques forment le
«syncytiotrophoblaste» qui pénètre dans
l’épithélium utérin : l’implantation
 La masse cellulaire interne se différencie en
hypoblaste et épiblaste.
 Remarque : A l’implantation, la membrane
pellucide disparaît
 Anomalies lors 1er semaine :
 Mort de l’œuf fécondé (50% ne s’implantent pas)
pour 2 raisons :
- déficit génétique/défaut maturation de l’endomètre.
- Aberration chromosomiques : de nombre (trisomie,
monosomie, mosaïque) ou de structure (délétion)
implantation ectopique

2éme semaine :

 La Nidation : pénétration de l’œuf dans l’endomètre du
corps utérin (6-10eme J)
 Modifications de l’organisme maternel:
 Les sécrétions hypophysaire de FSH et LH restent
constantes
 le corps jaune périodique se transforme en corps jaune
gravidique qui secrète beaucoup d’œstrogène et de
progestérone pour assurer une nidation correcte
 La muqueuse utérine (Caduques : page 18

polycopies schémas)
 Anomalies de la nidation :
 Nidation ectopique : site anormal d’implantation
 Défaut d’implantation : la muqueuse utérine est mal
préparée (raison hormonale) ou pilules empêchant
l’implantation.

 3éme semaine :
 La gastrulation :

Mise en place des 3 feuillets embryonnaires : le
mésoblaste qui s’interpose entre l’ectoblaste et
l’entoblaste.
 Absence de mésoblaste au niveau membrane
pharyngienne et de la membrane cloacale.
 1er signe grossesse : «l’aménorrhée»
 Formation de :
- La ligne primitive (15éme -16éme jour)
- Le prolongement céphalique (16éme -17éme jour)
- Le canal chordal (18éme jour)
- La plaque chordal (19éme jour)
- La chorde pleine (20éme – 21éme jour)

 De la 3éme à la 8éme semaine :
 Les dérivés de l’ectoblaste :

 La plaque neurale : ses cellules vont constituer le
neuroectoblaste et leur induction représente le
processus initial de la neurulation. C’est le
développement de la chorde pleine et son

mésenchyme adjacent qui induit la formation dans
l’ectoblaste sus-jacent de la plaque neurale qui est à
l’origine du système nerveux central.
 La plaque neurale s’élargit et s’invagine pour
former la «gouttière neurale » avec ses 2 plis
neuraux.
 Le tube neural (22éme jour) : résultant du
rapprochement suivi de la fusion des 2 plis neuraux
(avec ses 2 neuropores antérieur et postérieur) .

-

-

 Les crêtes neurales : se forment au moment de la
fermeture du tube neural ; entre tube neural et
ectoblaste superficiel. Les cellules de ces crêtes
migrent loin dans l’embryon et sont à l’origine des :
Ganglions du système nerveux végétatif
Cellules médulo-surrénaliennes
Cellules Schwann
Cellules pigmentaires de la peau
Cellules parafolliculaires et éctomésenchyme au
niveau céphalique

 Les vésicules cérébrales : dilatations, au nombre de
3 , présentent au niveau de l’extrémité craniale du
tube neural :
- Le prosencéphale (cerveau antérieur)
 (4éme – 5éme semaine) télencéphale (les hémisphères
cérébraux à la 6éme) et le diencéphale (la rétine,
l’hypothalamus et le 3éme ventricule à la 6éme).
- Le mésencéphale (cerveau moyen) donne les
pédoncules cérébraux et les tubercules
quadrijumeaux à la 6éme semaine.
- Le rhombencéphale (cerveau postérieur) donne :
 (4éme – 5éme semaine) Le métencéphale (cervelet à
la 6éme semaine) et le myélencéphale (le bulbe

rachidien à la 6éme semaine).
 En résumé : les dérivés de l’ectoblaste sont :
 Le système nerveux central
 Le système nerveux périphérique
 L’épithélium sensoriel des organes des sens
 L’épiderme et ses annexes
 Les glandes mammaires
 L’hypophyse
 L’émail des dents
 Remarque : Le phénomène d’auto-neuralisation ;
BMP4 (bone morphogenetic protein) est une molécule
épidermisante, secrétée par des cellules pour se fixer
sur un récepteur membranaire. En endommageant le
récepteur BMP4, on empêche la formation de
l’épiderme kératiniséectoderme et on obtient le
neuroderme. La BMP4 étant inhibé par Noggin, chordin
et Follistatin, l’ectoderme se neuralise : «
neuralisation par défaut »

 Les dérivés du mésoblaste :
 Le mésoblaste para axial se développe
(développement des somites) et donne :
- Le sclérotome est à l’origine du mésenchyme qui
entourera tube neural, des corps vertébraux et
disques intervertébraux
- Le dermomyotome donne :
- Le myotome qui donne la musculature
vertébrale pariétale et des membres.
- Le dermotome qui donne le derme.
Le mésoblaste intermédiaire qui est à l’origine de

l’appareil uro-génital, les futures néphrotomes et le
cordon néphrogène.
Le mésoblaste latéral donne:
- La somatopleure est à l’origine de la musculature
viscérale et du péricarde
- La splanchnopleure qui donne les muscles lisses, le
myocarde et l’endocarde

 En résumé, les dérivés mésoblaste sont :
 Les tissus de soutien
 Les muscles striés et lisses
 Les cellules sanguines et lymphatiques
 Les reins et les gonades
 La glande corticosurrénale
 La rate
 Pathologie : La « Spina Bifida » résulte de l’absence
de la fermeture du tube neural qui s’accompagne
d’une paralysie elle touche les régions situées au
niveau et au dessous des lésions.

 Les dérivés de l’entoblaste :

1.Le phénomène de délimitation :
 Inflexion longitudinale :
- Le Pli céphalique : une partie de la vésicule vitelline
est incorporée dans l’embryon pour former l’intestin
antérieur
- Le Pli caudal : une partie de la vésicule vitelline est
incorporée dans l’embryon pour former l’intestin

postérieur.
Inflexion transversale :
- La région ombilicale : une partie de la vésicule
vitelline est incorporée dans l’embryon pour former
l’intestin moyen.
- La région sous-ombilicale
- La région sus-ombilicale
2.Intestin primitif est formé par :
 L’Intestin antérieur qui donne : le fond de la cavité
buccale, le pharynx, l’œsophage, le duodénum, le foie, le
pancréas et l’appareil respiratoire.
 L’Intestin moyen :
- La branche craniale donne l’intestin grêle
- La branche caudale donne le cœcum, l’appendice,
le colon ascendant et les 2/3 du colon transverse.
 L’Intestin postérieur donne le 1/3 distal du colon
transverse, le colon descendant, le sigmoïde, le rectum,
la partie supérieure du canal anal et la vessie.
 En résumé, les dérivés de l’entoblaste sont
L’épithélium de revêtement des appareils
respiratoires et digestifs
 Le parenchyme de la thyroïde, des parathyroïdes, du
foie et pancréas
 Le stroma réticulaire de l’amygdale et du thymus
 L’épithélium revêtement d’une partie de la vessie et
de l’urètre
 L’épithélium de revêtement de la caisse de tympan
et de la trompe d’Eustache

 Remarque : l’appareil respiratoire a une origine
entoblastique. Les épithéliums trachéo-bronchique et
alvéolo-mésoblastique, l’hématopoïèse hépatique
ainsi que toutes les formations conjonctive,
cartilagineuse et musculaire débutent au cours de la
6éme semaine du développement embryonnaire.

 La période fœtale :
 Les malformations congénitales:

- La fréquence : De 4 à 6 %
- Les causes: Inconnues : De 40 à 60 %
 Les facteurs génétiques : 15 %
Les facteurs environnementaux 10 %
La combinaison des 2 facteurs : De 20
à 25 %
- Les types malformations : agénésie de l’ébauche,
malformation congénital, déformations, syndromes
malformatifs (apparaissent entre la 3éme et la 8éme
semaine)
- Agents tératogènes : Les agents infectueux
(rubéole, malformations occulaires et cardiaques,
cytomégalovirus, microcéphalie, cécité et arriération
mentale)
 Les agents chimiques
(thalidomide phocomélie, amélie, streptomycine,
surdité).
Les agents physiques
(les rayons ionisants)

 Le diagnostic pré-natal :
- Echographie
- Amniocentèse (est un prélèvement du liquide

amniotique)
- Biopsie des villosités choriales (qui forment le
placenta)

 Placenta et membranes fœtales :
 La formation du placenta (évolution des villosités
choriales)
- A la fin de la 2éme semaine, les cellules trophoblastiques
forment les «villosités choriales primitives ».
- Au cours de la 3éme semaine : le mésoblaste extraembryonnaire envahit l’axe des villosités primaires et
forme les «villosités choriales secondaires ».
- A la fin de la 3éme semaine : les cellules
mésenchymateuses de l’axe des villosités forment les «
villosités choriales tertiaires ».
- A la fin du 1er mois : les villosités situées au niveau du
pole embryonnaire se développent en chorion villeux et
les villosités situées au niveau du pole anti-embryonnaire
dégénèrent et forment le chorion lisse

 La structure du placenta :
 La face fœtale est centrée par l’insertion du cordon
ombilical
 La face maternelle contient le cotylédon + chorion lisse
 Les principales fonctions placenta :
- Les échanges gazeux, nutritifs et électrolytiques.
- La transmission au fœtus des anti-corps maternels
- La sécrétion d’hormones
- Constitue une barrière contre les produits toxiques

 Le rôle endocrine du placenta :

- Elabore 4 hormones :
 L’ HCG : facilite l’implantation et la
transformation du corps jaune en corps gestatif.
(Gonadotrophine chorionique)
 L’HCS : prépare la lactation de la glande
mammaire (lactogène)
La progestérone (Hormone stéroïdienne) :
inhibe les contractions utérines, évitant donc
l’avortement.
 L’œstrogène (Hormone stéroïdienne) : provoque
la lactation

 Les annexes embryonnaires :
- Le lécithocéle et son allantoïde
- CA et son amnios
- Le cœlome extra-embryonnaire.
- Le pédicule embryonnaire
- Le chorion

 Remarque : Le placenta protège contre :
Les bactéries (sauf agent SYPHILIS et Treptoneme)
 Les parasites (sauf Toxoplasme)

 La grossesse molaire ou mole hydatiforme peut être
soit :
 Complète : pas d’embryon du tout, mais
uniquement le trophoblaste) causée par la fécondation
monospermique ou dispermique
 Partielle : présente les mêmes signes avec un

moindre degré de gravité ; on a 3N chromosomes dont
2N sont d’origine maternels et 1N d’origine paterne, le
syndrome de Klinefelter !!!

 Les schémas importants à
connaître :
 De la 1ére à la 3éme semaine (8 – 11 – 14  17 - 18 – 23 –
25)
 De la 3éme à la 8éme semaine (32 – 33 -34 – 35 38 –
4449- 52- 57)  La période Fœtale : (61)
 Placenta et membranes fœtales : (68 70 – 73 – 75 – 76
– 77 – 78)