Blackpool révèle que sa saison est terminée

BOUAZZA a caché sa PAS DE MONDIAL SUR LES CARTES blessure à Saâdane De nouvelles ACTUELLES
Le quotidien 100 % foot
Mercredi 10 mars 2010 N° 2419 prix 20 DA FRANCE 1.6 EURO - ISSN 111

Aljazeera Sport, du nouveau

cartes à 14 000 DA (6 mois) et 18 000 DA (1 an)

Même s'il subit une opération au genou, il sera prêt fin avril

YEBDA HORS
UNE SOURCE MÉDICALE

DE DANGER >
RÉVÈLE

>

«Au pire des cas, il reviendra dans 8 semaines» «Il peut reporter l'opération à après le Mondial»

Sa blessure évolue bien

MEGHNI : «Attendez-moi

à partir du 20 mars»
FABRE : «Je ne me permets pas de juger Gaouaoui et Chaouchi»

2

Compétition

édition du mercredi 10 mars 2010

BLACKPOOL RÉVÈLE QUE SA SAISON EST TERMINÉE

BOUAZZA A CACHÉ
sa blessure à Saâdane
Bouazza ne jouera sans doute plus de rencontres avec son club de Blackpool cette saison, en tout cas c’est ce que le club a annoncé hier sur son site Internet.
✍ Par Smaïl M. A.

Aljazeera Sport, du nouveau
◗ Pas de Mondial sur les cartes actuelles ◗ Les nouvelles cartes à 14 000 DA (6 mois) et 18 000 DA (1 an)
● Aljazeera Sport annonce du nouveau, il faudra débourser plus pour voir l’Algérie sur cette chaîne au Mondial. Le téléspectateur algérien ne va pas forcément apprécier. En effet, selon une source sûre, on a appris que les cartes actuelles d’Aljazeera Sport ne permettront pas de voir les matches de la Coupe du monde qui seront diffusés sur cette chaîne de télévision sportive qatarie. Pour voir à l’œuvre les Verts au pays de Mandela, il s’agira de se procurer les nouvelles cartes d’Aljazeera Sport qui seront bientôt mises en vente. Deux modèles seront disponibles. L’un propose une carte d’abonnement pour six mois, le coût de la carte est de 14 000 DA. L’autre proposition offre un abonnement pour une année avec un tarif de 18 000 DA la carte. C’est ainsi qu’on pourra avoir accès aux huit nouvelles chaînes (de JSC +11 à JSC +18) qui seront lancées avant l’ouverture de la Coupe du monde 2010 et qui diffuseront, pratiquement de manière exclusive dans le monde arabe, les rencontres du plus grand événement footballistique de la planète. Sinon, il existe une possibilité de faire autrement, et cela concerne ceux qui sont titulaires de l’actuelle carte d’Aljazeera Sport. Pour ne rien rater de l’aventure des Verts en Afrique du Sud et les exploits des grandes stars du football, il s’agira de débourser l’équivalent de 100 dollars, soit entre 8000 et 9000 DA, pour recharger les cartes et, ainsi, avoir accès aux huit nouvelles chaînes (de JSC +11 à JSC +18) qui seront ouvertes prochainement. A. B.

LA BLESSURE qu’il a contractée au niveau des adducteurs lors de la dernière CAN semble être plus sérieuse que ce que le joueur a tenté de faire croire à Saâdane, c’est d’ailleurs à cause de ça que ce dernier a décidé de l’écarter de la liste des joueurs qui iront au Mondial l’été prochain. Le staff médical de l’EN avait demandé dans un premier temps au joueur de lui transmettre son dossier médical, chose que Bouazza n’a pas faite. Il a, d’après nos sources, tenté de cacher la vérité relative à sa blessure avec la complicité de son club, il voulait faire

partie du groupe convoqué pour le match de la Serbie afin de ne pas «perdre de vue» le groupe et continuer à figurer dans les plans du coach, mais ce dernier a compris que le joueur était en train de lui cacher des vérités d’où la décision de se passer de ses services.

«Depuis la CAN, ce n’est plus le même joueur»
Holloway, le manager de Blackpool, a commenté la situation de son joueur, il pense que le joueur n’est plus le même depuis la CAN. «Depuis son retour de la CAN, Bouazza n’est plus le même, il a tout le temps mal au niveau de sa blessure, on a choisi de lui éviter l’opération pour lui donner plus de chances de figurer dans la liste de l’EN algérienne qui ira au Mondial mais je crois que parfois la chirurgie s’impose, et Hameur a besoin de se faire opérer, on a l’espoir néanmoins de le récupérer pour les derniers matches de la saison», a-t-il déclaré. Avec cette affirmation de ce responsable de Blackpool, on connaît désormais la raison qui a poussé Saâdane à écarter ce joueur de sa liste. La blessure est sérieuse et cela devrait être suffisant pour éclairer la lanterne de ceux qui se sont posé des questions après l’exclusion de ce joueur au point où certains l’ont considérée comme une hogra. S. M. A.

La chirurgie lui serait fatale
Portsmouth a donc mis la lumière sur l’état de santé de son joueur qui souffre d’un problème au niveau de l’aine. Comme Yebda avait le choix entre la chirurgie et un repos avec des soins intensifs, le joueur a opté pour la seconde option. Une injection lui a été faite et il attend la seconde, tout ça pour éviter les 6 à 7 semaines d’absence qu’il aurait observées après une intervention chirurgicale, il savait que celle-ci l’éloignerait des plans de Saâdane qui veut un groupe apte pour le Mondial, ce qui l’a poussé à opter pour la seconde solution.

SA GUÉRISON ÉVOLUE BIEN

MEGHNI : «Attendez-moi à partir du 20 mars»
✍ Par H. Ben

Il ne reste plus que deux autres semaines de soins pour revoir Meghni reprendre le chemin des entraînements. C’est le concerné lui-même qui nous a confirmé l’information.
«AVANT de venir à Alger voir le match Algérie-Serbie et profiter de l’occasion pour rencontrer les médecins de l’EN, j’avais effectivement quelques appréhensions quant à cette douleur que je ressentais toujours au genou. Cela m’a beaucoup inquiété. Il me fallait donc avoir un avis médical autre que celui de mon médecin traitant à Saint-Raphaël. En EN, on m’a donc rassuré en me disant particulièrement que ma blessure est telle que ce genre de douleurs, on ne peut les faire disparaître du jour au lendemain.» L’international de la Lazio a été préparé psychologiquement à poursuivre les soins. «Il faut dire qu’au départ, quand on m’a annoncé que je dois encore effectuer trois semaines de soins, cela m’a un peu affecté, mais comme il fallait passer par cette étape, je devais donc me soumettre et subir les soins qu’il faut», nous a

dit-il. Meghni n’avait pas d’autres choix, il était prêt à prolonger les séances de soins dans cette clinique comme le lui a préconisé le spécialiste en place. Trois autres semaines étaient donc nécessaires pour mener à bien le processus de guérison. «La fissure du tendon demande quand même une bonne prise en charge et surtout beaucoup de repos», nous a expliqué récemment un connaisseur dans le domaine médical.

«Je ne suis plus inquiet»
Cela fait donc une semaine que Meghni a réintégré la clinique de Saint- Raphaël. Et c’est déjà suffisant pour le rassurer sur l’évolution de sa guérison. «Je sens un léger mieux par rapport aux dernières fois. Cette fois, la prise en charge médicale est plus présente qu’avant. Et je sens une amélioration. C’est que je ressens toujours des douleurs, mais pas avec l’intensité d’avant. Je dirais que ça évolue bien», tient-il à rassurer. L’artiste des Verts donne l’impression d’avoir évacué les doutes concernant sa blessure. «A présent, je ne suis plus inquiet.» Mieux, en cette fin de semaine, son médecin traitant a décidé de le transférer dans un autre bloc, histoire de franchir

une étape du processus de guérison. «Je viens d’avoir mon médecin et il m’a indiqué qu’il va me transférer au camp 8. C’est là, d’après ce qu’on m’a dit, où on dispose de techniques de soins les plus sophistiquées», dira-t-il, avec beaucoup d’enthousiasme. Meghni ne veut toutefois pas se donner de faux espoirs, ce qui lui importe le plus, c’est qu’il en finisse une bonne fois pour toutes avec ces blessures qui l’empêchent d’exprimer aisément son talent. «Je suis en train de respecter à la lettre le traitement qu’on me prodigue. Je fais tout ce que le médecin me demande de faire. Je suis ses consignes.» Et cela semble avoir donné ses fruits. Prévu initialement vers le début du mois d’avril, le retour de Meghni aux entraînements pourrait s’effectuer bien avant cette date. «Il me reste encore deux semaines de soins. Je pense, selon comment je vois les choses et notamment avec la bonne évolution de ma blessure, que je peux reprendre les entraînements d’ici le 20 mars.» Meghni croit même savoir qu’à la dernière semaine qu’il va passer à Saint Raphaël, il pourrait faire des exercices physiques. «C’est ce qu’on m’a fait savoir en tout cas», confirmera-t-il. Ainsi donc, si tout se déroule bien, Meghni serait de retour le 20 mars prochain,

soit un retard de cinq jours par rapport aux premières prévisions. Le joueur a pris le soin d’informer son club employeur de la Lazio de son retour retardé jusqu’à début avril. Une certitude, quelle que soit l’évolution de la blessure, Meghni sera présent au prochain regroupement des Verts au mois prochain, il pourrait même prendre part au match amical Irlande-Algérie. H. B.

Compétition

édition du mercredi 10 mars 2010

3

MÊME S’IL SUBIT UNE OPÉRATION AU GENOU, IL SERA PRÊT FIN AVRIL

YEBDA hors
➧ Une source médicale révèle : «Au pire des cas,

de DANGER
entraînements après 2 semaines seulement et une semaine plus tard à la compétition, sauf que pour Yebda, on parle déjà d’une période dépassant les 3 semaines, ce qui veut dire tout simplement que la blessure du joueur serait plus grave qu’on ne le pensait, et ce n’est pas uniquement le ménisque qui fut touché, ce qui veut dire que la chirurgie que Yebda devrait subir sera plus compliquée et donc entraînera une longue absence. Mais sera-telle aussi longue au point de menacer sa participation au Mondial ? milieu du terrain de l’EN à la compétition coïncidera avec la fin du championnat anglais, il aura peut-être à jouer les deux dernières rencontres de Portsmouth en Premier League avant de rallier directement le stage de l’EN. L’autre proposition qui lui a été fait par les médecins, c’est d’observer une période de repos tout en soignant sa blessure pour être prêt pour le Mondial, et se faire opérer après. Pour le moment, le joueur n’a opté ni pour la première suggestion ni pour la seconde, il a préféré prendre tout son temps avant de choisir la meilleure solution.

IL REVIENDRA DANS 8 SEMAINES»
✍ Par Smaïl M. A.

Hassan Yebda, le milieu du terrain de Portsmouth et de l’EN, est toujours dans le doute. Il est blessé au ménisque depuis des semaines, et cette blessure s’est aggravée récemment lors de la rencontre face à la Serbie au point où cela risque sérieusement de compromettre sa participation au prochain Mondial.
EN EFFET, le joueur des Pompey ressentait depuis quelques semaines déjà une douleur au genou, mais celle-ci disparaissait souvent pour ensuite se manifester, avant la partie de mercredi dernier face à la Serbie, où le mal est devenu récurrent, provoquant une panique chez le joueur qui a eu peur pour la suite de sa saison avec son club, mais surtout pour le Mondial qui se profile à l’horizon, bien qu’une blessure au ménisque n’est souvent pas grave.

Souvent une blessure au ménisque du genou est soignée par une simple chirurgie qui permet au joueur de revenir aux

Plus de dégâts qu’il ne croyait ?

Juste après la fin de la partie face à la Serbie, Hassan Yebda s’est envolé vers la France pour en finir avec ladite blessure, lui qui ne veut rater pour rien au monde le rendez-vous planétaire. Il a vu plusieurs médecins, certains lui ont suggéré de subir une opération chirurgicale avec un risque de s’éloigner des terrains pour une période allant de 3 à 8 semaines au maximum : «Tu en auras pour 8 semaines, mais tu pourras ensuite reprendre la compétition et être prêt pour le Mondial», l’ont-ils rassuré. Dans ce cas-là, le retour du

Des examens et des suggestions

Afin d’opter pour une solution définitive, Yebda a effectué une IRM, dont les résultats seront connus dans deux jours. Ils détermineront l’issue de cet épineux problème de santé qui menace le meilleur joueur algérien lors de la dernière CAN. Intervenant hier sur les

L’IRM déterminera tout

colonnes du Daily Mirror, Yebda a confirmé qu’il allait bel et bien prendre son temps avant de décider. «J’ai vu le docteur, et franchement, il ne s’est pas encore décidé, car une q u e l conque décision prise à la hâte peut compromettre ma participation au Mondial. Donc, on va bien se concerter avant de trancher», a-t-il déclaré. Le sélectionneur Saâdane, qui a fait de Yebda l’une des pièces maîtresses de son équipe, suit de près cette histoire. Une chose est sûre, quelle que soit la décision du joueur de Portsmouth, le Cheikh ne le laissera pas tomber, il va le soutenir et le suivre tout en espérant le récupérer en bonne forme lors du stage précédant le Mondial. S. M. A.

SON ENTRAÎNEUR A EU UNE DISCUSSION AVANT-HIER AVEC LUI

DJEBBOUR : «Le coach m’a juste demandé de bien me soigner»
● Samedi dernier, l’AEK Athènes s’est incliné face à Larissa pour le compte de la 25e journée du championnat grec. Lors de cette confrontation, Rafik Djebbour a été comme d’habitude titulaire mais au vu de sa prestation moyenne, il a été remplacé à l’heure de jeu. Avant-hier lundi, lors de la séance d’entraînement de l’AEK, l’entraîneur de l’équipe a tenu une discussion avec l’attaquant algérien et son coéquipier argentin, Nacho Scocco. Evoquant cette entrevue entre l’entraîneur et ses deux joueurs, un journal grec a fait savoir dans son édition d’hier que le coach Dusan Bajevic a exigé de ses éléments d’avoir un bien meilleur rendement que samedi dernier au cours des semaines à venir et les a interrogés sur les raisons qui ont fait qu’ils aient été loin de leur niveau le week-end passé. Dans ce même article, on pouvait lire que les deux joueurs ont promis à leur entraîneur de donner le meilleur d’eux-mêmes en sortant le grand jeu, et ce, à partir de samedi prochain contre AO Kavala. Ainsi et voulant confirmer cette information, nous avons joint hier par téléphone l’attaquant des Verts, celui-ci nous a déclaré : «Et bien, ce que vous venez de me dire est archifaux et une fois de plus, je ne comprends pas pourquoi on raconte des histoires qui ne sont pas vraies. Certes, j’ai eu une discussion avec mon coach hier (NDLR : entretien réalisé hier mardi), mais ce dernier m’a juste dit qu’il fallait bien me soigner vu que j’étais faible. En fait, j’ai

chopé un virus que j’ai mal soigné et c’est ce qui explique le fait que je n’ai pas été très bon samedi et que j’ai dû quitter le terrain. Rappelez-vous bien, il y a un peu plus de deux semaines, je n’ai pas joué car justement j’étais malade et c’est cette infection mal soignée qui a fait que je n’ai pas été à 100% de mes capacités contre Larissa. Je pensais m’être rétabli notamment lorsque je suis venu en sélection, mais apparemment ce n’était pas le cas. Donc, le discours que m’a tenu Bajevic et celui qu’il a tenu à mon coéquipier Scocco sont complètement différents. Pour ce qui est de mon état de santé, je dirai que ça va un peu mieux d’autant plus que je continue à me soigner et j’espère être au point samedi prochain.» A. H. A.

4
Compétition
édition du mercredi 10 mars 2010

«JE NE ME PERMETS PAS DE JUGER

E R B FA
éventuelle convocation en sélection algérienne, mais pour le moment il n’y a rien de concret. J’espère que cela se concrétisera dans les semaines à venir. principe, je ne tarderai pas à l’avoir. Je l’aurai d’ici la semaine prochaine.

Gaouaoui et Chaouchi»
✍ Entretien réalisé par N. Boumali

Sur la liste du sélectionneur national pour le prochain stage, le gardien de Clermont Foot avoue que c’est un honneur pour lui de jouer pour l’Algérie. Il ajoute que Meghni et Yebda l’encouragent à rejoindre les Verts et lui ont beaucoup parlé de l’ambiance qui existe dans le groupe. Même s’il ne connaît pas l’Algérie, il se dit très attaché au pays de ses aïeux.

- J’ai eu une entrevue avec lui. Il m’a dit qu’il me suit et qu’il continuera à le faire. Il m’a ajouté que je dois continuer à travailler. Notre discussion a tourné essentiellement autour de ça.

- L’entraîneur des gardiens Belhadji vous a supervisé lors de la rencontre de votre équipe face à Brest, il vous a sûrement félicité pour votre prestation…

◗ «J’ai failli atterrir à l’OM à l’âge de 18 ans»

- Comment se fait-il que vous portez un nom français alors que votre père est un Algérien ?

- Oui, ça sera merveilleux de défendre les couleurs de la sélection algérienne. Il n’y a rien d’officiel jusqu’à présent et je dois attendre que la chose s’officialise.

- Votre rêve est de porter le maillot de l’équipe nationale d’Algérie…

- Mon père s’est déjà expliqué sur ce sujet. Pour les raisons qu’il vous a déjà expliquées, le mariage n’a pas été consommé. J’ai pris le nom de ma mère.

- Je n’étais pas trop sollicité face à Brest. J’ai fait de mon mieux pour remplir convenablement mon rôle. A l’instar de tous les autres joueurs, j’étais déçu par le résultat final.

- En dépit de la défaite de votre équipe, vous avez fourni une belle prestation face à Brest…

- Votre objectif reste vraisemblablement la participation à la prochaine Coupe du monde…

- Effectivement, je suis parti de la maison à l’âge de 12 ans. Je connais bien cce que c’est l’éloignement et j’ai beaucoup appris dans la vie. - Je connais bien Meghni, Yebda et Belhadj. J’ai joué deux ans avec Nadir à Sedan et 5 ans avec Mourad. Yebda en revanche, j’ai évolué avec lui en équipe de France des moins de 17 ans.

- Votre père nous a appris que vous avez quitté la maison familiale à l’âge de 12 ans pour le centre de formation de Nantes…

- Y a-t-il des joueurs que vous connaissez dans cette sélection ?

- Sincèrement, on n’a pas parlé dans le détail de ce que compte faire le staff technique des Verts. Tout ce qu’on m’a dit est qu’on me suit et que je dois continuer à travailler d’arrache-pied.

- D’après nos informations, le sélectionneur national Rabah Saâdane vous convoquera sans nul doute pour le prochain stage des Verts prévu pour le mois de mai…

- Disputer la Coupe du monde est une chose exceptionnelle pour chaque joueur. C’est tout ce qu’il y a de super. Cependant, au risque de me répéter rien n’est encore officiel. Il reste trois mois pour l’entame du Mondial et j’espère de tout mon cœur gagner la confiance du staff technique. Les choses évoluent positivement et ma venue en équipe nationale d’Algérie se précise de plus en plus.

- Yebda et Meghni vous ont certainement parlé de l’ambiance qui règne en équipe nationale…

- Je n’en sais rien. Je ne suis au courant de rien. Tout ce qui importe pour moi est que je me concentre sur mon travail.

- Le coach Saâdane envisage de sélectionner 5 gardiens pour le prochain stage pour n’eu retenir que 3 pour la Coupe du monde…

- Bien sûr, je donnerai le meilleur de moi-même pour gagner la confiance du sélectionneur national. On parle de mon

- Vous ferez certainement le maximum pour convaincre le sélectionneur national…

- Non, il y a seulement une personne au niveau du consulat d’Algérie à Lyon qui est en contact permanent avec moi. Pour l’heure, aucun dirigeant de la fédération ne m’a contacté.

- Y a-t-il des responsables de la FAF qui ont déjà pris contact avec vous ?

◗ «Je ferai tout pour convaincre Saâdane»

- Yebda et Meghni sont très contents de porter le maillot des Verts. Ils m’encouragent à rejoindre la sélection. Ce sont de bons mecs et ils sont fiers de défendre les couleurs de l’Algérie.

- Je ne l’ai pas encore eu. J’ai présenté tous les documents nécessaires pour l’obtention de mon passeport algérien et en

- Avez-vous eu votre passeport algérien ?

- Oui, les Verts ont fait une belle première mitemps avant de flancher en deuxième période. La rencontre a drainé une grande foule et l’EN a enregistré quelques absences pour différentes raisons. C’était une défaite très lourde, mais il ne faut pas juger l’équipe sur cette rencontre.

- Avez-vous suivi le match amical des Verts face à la Serbie ?

➠➠➠

Compétition

édition du mercredi 10 mars 2010

5

◗ «Chakouri et Guedioura sont de bons éléments et ils seront d’un bon apport pour l’EN»

NT À REJOINDRE M’ENCOURAGE
➠➠➠
- Les équipiers de Karim Ziani ont terminé la CAN à la 4e place, avez-vous suivi les différentes rencontres des Fennecs en Angola ?
- J’ai suivi avec un grand intérêt les matches de l’équipe nationale en coupe d’Afrique. Les Verts ont mal débuté la compétition en concédant une lourde défaite face au Malawi, mais ils se sont ressaisis par la suite. Ils ont atteint les ½ finales et malgré la défaite face à l’Egypte, je pense que l’EN a réalisé un bon parcours en Angola. Elle a montré de belles choses durant la CAN et a prouvé qu’elle peut rivaliser avec n’importe quel adversaire.

NI ET YEBDA S» «MEGH LES VERT
- Je dois vous dire que cela fait 4 ans que je suis d’une manière régulière les résultats de l’EN. Je connais plus particulièrement Gaouaoui qui est en équipe nationale depuis longtemps ainsi que Benhamou.

- En plus de vous, Chakouri et Guedioura pour ne citer que ceux-là sont sur la liste de Saâdane, connaissez-vous ces deux joueurs ?
- Je connais bien Chakouri et Guedioura. J’ai même joué avec ce dernier à Sedan. Actuellement, il évolue en Angleterre et il ne cesse de faire parler de lui. Chakouri opère en Belgique et c’est un bon joueur.

◗ «J’aurai bientôt mon passeport algérien»

dans la vie, il faut qu’on se remette sans arrêt en cause. Je suis ambitieux et je veux réussir dans ma carrière. Je ne lésine pas sur l’effort et j’espère que mes efforts finiront par être récompensés.

- Que pensez-vous de Gaouaoui et Chaouchi ?
- Je ne me permettrai pas de parler ni de Gaouaoui ni de Chaouchi et moins d’un autre gardien. De par ma position, je ne pourrai pas vous donner le moindre avis sur les gardiens de l’équipe nationale.

- Vous allez tout faire pour que votre convocation pour le prochain stage des Verts devienne effective ?
- L’entraîneur des gardiens de l’équipe nationale m’a dit qu’il suit de très près mes prestations. Je ferai tout pour le convaincre de me convoquer pour le prochain stage de l’EN. C’est un honneur pour moi de porter le maillot de l’Algérie et je cravacherai très dur pour gagner la confiance du staff technique. Je suis ambitieux et j’espère que je ferai partie des futurs sélectionnés. N. B.

- Chakouri et Guedioura seront d’un bon apport pour la sélection algérienne, n’estce pas ?
- Comme je vous l’ai déjà dit, Chakouri et Guedioura sont de bons éléments et ils seront d’un bon apport pour l’EN.

- Et si on vous demandait de nous parler de vos principales qualités, comment vous décrirez-vous ?

- Depuis quand vous intéressez-vous aux matches et aux résultats de l’équipe nationale ?
- Cela fait bien longtemps que je m’intéressais aux matches de l’équipe nationale, mais comme les résultats n’étaient pas reluisants, elle ne suscitait pas un engouement auprès des supporters. J’ai constaté que depuis une année, les Verts affichent une belle forme et tout le public algérien croit en son équipe nationale.

- Je ne parlerai pas de moi. Je préfère que les gens me découvrent avec le temps. Ce qui est certain, je me donnerai corps et âme pour gagner la confiance du sélectionneur national.

- Est-il vrai que vous avez failli signer à l’Olympique de Marseille ?
- Absolument, j’étais en contact avec le club phocéen, mais les contacts n’avaient pas abouti.

- Votre père nous a confié que même si vous n’avez jamais été en Algérie, vous restez très attaché au pays de vos aïeux…
- Evidemment, je reste attaché au pays et à la culture de mon père. J’aimerais bien visiter l’Algérie le plus vite possible.

- Selon votre père, vous vous remettez sans cesse en cause, qu’en est-il au juste ?
- Lorsqu’on veut progresser

- L’équipe nationale a beaucoup progressé ces derniers temps…
- C’est une équipe en construction. Elle a beaucoup évolué, la preuve, elle a réussi une double qualification pour la Coupe d’Afrique et la Coupe du monde. Elle a réalisé de bons résultats en Angola et j’espère qu’elle enregistrera un bon parcours en Afrique du Sud.

- Votre frère a eu l’opportunité de se rendre en Algérie et il vous a certainement parlé du pays de votre père…
- Mon frère a eu la chance de visiter l’Algérie et moi je le ferai dès que l’opportunité se présentera. Mon frangin est allé au pays afin de créer une équipe de rugby et il fait de son mieux pour que ce projet voie le jour.

- Vous dites que cela fait longtemps que vous intéressez aux matches de l’EN, connaissez-vous les gardiens qui vous se sont succédé au sein de l’équipe…

◗ «Je ne connais pas l'Algérie, mais je reste attaché au pays de mon père»

6
Compétition
édition du mercredi 10 mars 2010

➧ «En novembre 2007, on a rayé mon nom de l'EN» ➧ «Je n'en veux à personne» ➧ «J'étais prêt à disputer les éliminatoires» ➧ «Je peux encore beaucoup donner»
● Propos recueillis par Kamel Hassani

Les frustrations de MENIRI
- Effectivement, ça dure depuis mon licenciement au mois de novembre dernier par la direction corse. J'ai eu des offres d'un club émirati lors du mercato hivernal, mais on ne s'est pas mis d'accord. Maintenant, je suis au chômage en attendant de retrouver un club la saison prochaine.

LICENCIÉ PAR AJACCIO, IL EST DEPUIS SANS CLUB

L'ex-international, Mehdi Meniri, est sans club pour le moment à la suite de son licenciement par Bastia au mois de novembre dernier, malgré quelques offres durant le mercato hivernal, sans résultat. Pour le moment, il s'occupe de sa petite famille en attendant des jours meilleurs. L'exdéfenseur de Metz nous a affirmé, dans cet entretien, qu'il a toujours envie de jouer au football et de poursuivre sa carrière.
- Alors Mehdi, comment ça se passe pour vous ?
- Dieu merci, je me porte bien même si je suis un peu loin des terrains de football.

beaucoup, même si je suis en contact permanent avec Bougherra, Belhadj, Ziani et Mansouri. J'aurais souhaité faire partie du groupe actuel, mais l'entraîneur Saâdane en a décidé autrement. Malgré tout, je n'en veux à personne car je dois respecter le choix du coach dans tous les cas de figure.

- Donc, vous avez toujours envie de poursuivre votre carrière même à 33 ans ?

- Oui, j'ai toujours une folle envie de jouer, car je sens que je peux encore beaucoup donner. Dans ma tête, je suis apte physiquement et mentalement à rendre beaucoup de services à n'importe quelle équipe.

- A quand remonte votre dernier match avec la sélection algérienne ?

Mondial aurait constitué pour moi la cerise sur le gâteau. Je pense que j'ai toujours répondu présent quand il s'agissait de porter les couleurs de mon pays. J'ai toujours tenu mes engagements dans le meilleur et dans le pire.

un Bougherra étincelant. A mon avis, la défense actuelle donne de l'assurance à toute l'équipe même s'il reste quelques réglages à apporter par le sélectionneur national.

- On suppose que vous avez suivi la dernière CAN ?

- Est-ce que vous avez l'intention de rester en France ou bien de partir ailleurs l'année prochaine ?

- Si mes souvenirs sont bons, ça remonte au match amical disputé en France face au Mali au mois de novembre 2007 et depuis, ils m'ont demandé de me préparer pour entamer les éliminatoires combinées de la CAN et de la CM 2010, mais je n'ai plus été convoqué comme si on avait rayé mon nom de l'EN. - Franchement, je suis très déçu car j'aurais souhaite participer aux éliminatoires qualificatives au Mondial 2010. Une qualification au

- Pensez-vous avoir votre place au sein des Verts ?

- Je pense que j'aurais mérité faire partie de la sélection actuelle, même si j'avoue que le fait que j'étais sans club n'a pas joué en ma faveur. - Et comment ! Car la Coupe du monde est un événement planétaire qui focalise l'attention du monde entier. Je dois prendre mon mal en patience et supporter les Verts à fond. - Elle se débrouille très bien avec

- Vous regrettez beaucoup de ne pas participer au Mondial ?

- Je pense que la sélection algérienne a réalisé un bon parcours en arrivant jusqu'aux demi-finales. Contre l'Egypte, il fallait le coup de pouce de l'arbitre Codjia pour faire balancer le résultat en faveur des Pharaons. A mon avis, la sélection algérienne pouvait aller jusqu'au bout s'il y avait un arbitre autre que Codjia face à l'Egypte.

- Si je trouve un bon contrat qui me convient, alors je n'hésiterai pas une seconde même s'il va falloir quitter la France. D'ailleurs, mon manager est en train d'étudier toutes les opportunités.

- On sent une certaine amertume dans vos déclarations ?

- Le Mondial avance à grands pas, comment voyez-vous les chances de l'Algérie au premier tour ?

- Que pensez-vous de la défense actuelle des Verts ?

- Ça dure depuis votre licenciement par la direction de Bastia ?

- Quand on évoque la sélection algérienne, on suppose que vous avez beaucoup de choses à dire ?

- Sincèrement, l'ambiance de la sélection algérienne me manque

➧ «Je suis en contact permanent avec Bougherra, Belhadj, Ziani et Mansouri»

- Tout dépend du premier match face à la Slovénie, car si on bat cette équipe on passera le premier tour. Je considère que l'Algérie est capable par la suite de se défaire des EtatsUnis. Pour la confrontation contre les Anglais, tout est possible. K. H.

Les vérités de FERGANI
Une semaine après la tenue du tournoi de l'amitié, le président de l'AAIF, Ali Fergani, a tenu à répondre à Nacer Bouiche, qui l'avait descendu en flammes dans la presse arguant qu'il a été injustement écarté du tournoi de Futsal tout en soulignant qu'il a été l'initiateur de la venue de l'équipe de France 98 à Alger.
TOUT D’ABORD, l'ancien coach des Verts précise, documents à l'appui, que c'est Bouiche qui a refusé de participer au tournoi avec son équipe. Afin de montrer sa bonne foi, l'ex-capitaine des Fennecs nous a même envoyé les emails qu'il a échangés avec l'ancien international des Canaris. Dans l'email du 30 janvier, Bouiche lui a confirmé sa participation en tant que joueur avant de se rétracter. Il nous a aussi remis une copie des conditions posées à Bouiche pour pouvoir participer au tournoi de l'amitié : - Adhésion de M. Bouiche à notre amicale. - Permettre à M. Bouiche de composer une équipe d'anciens internationaux à condition qu'ils soient tous adhérents à l'amicale (12 joueurs + 1 entraîneur + 1 kiné + 1 garde-matériel). Dans la liste des joueurs, devront figurer 2 internationaux de la génération fin 70/80, capables de jouer, bien sûr, qui seront désignés par M. Fergani d'un commun accord avec M. Bouiche. Cette liste sera validée par MM. Fergani et Bachi. - L'amicale est seule maîtresse de tout l'événement et prend en charge tous les invités algériens et les éventuels étrangers (hormis France 98) et c'est elle qui lance toutes les invitations. - M. Bouiche sera remercié pour avoir initié cet événement en tant qu'ancien international et non son association. - M. Bouiche bénéficiera d'un quota de billets d'entrée au stade, dont le nombre sera arrêté par évènement et l'assure qu'elle lui donnera la place qu'il mérite, à condition qu'il se comporte comme un invité de marque. Fergani a tenu à rajouter que : dans la mesure où les Megharia, Djahnit, Lounici, Rahem , Kadri et Cherif El Ouazzani sont déjà adhérents à notre amicale, il n'y aurait pas eu de problèmes pour valider son équipe. Sans vouloir trop polémiquer avec Bouiche, Fergani s'interroge sur la composante de son bureau, qui représente-t-il et quelles gloires ? Pour lui, c'est son fonds de commerce. Pour ce qui est du choix des joueurs ayant participé au tournoi, le président de l'AAIF explique : «Ils l'ont été après que nous ayons effectué 2 regroupements (les lundi 15/02 et 22/02) pour voir de visu leur état physique. Les absents au deuxième stage ont été rayés de la liste. Je tiens à vous signaler que nous avons tenu à ce que toutes les régions soient représentées.» N. B.

AFFAIRE DU TOURNOI DE L'AMITIÉ

l'amicale. Il ne pourra pas intervenir dans les médias. - L'amicale est la seule à traiter et communiquer avec France 98 et expert sport pour cet évènement, et ce, par le biais de son président. - M. Bouiche est libre de faire

valoir ses droits concernant la convention qu'il a signée avec expert sport. - L'amicale signera seule un contrat avec expert sport. L'amicale prendra en compte que M. Bouiche a joué un rôle important pour la naissance de ce grand

Compétition

édition du mercredi 10 mars 2010

7
UN ŒIL SUR L'INFIRMERIE

● Par Amina Z.

Benchikha veut s'offrir la Libye. C'est un gagneur et seuls les excellents résultats l'intéressent. Il sait que pour cela il faut avoir une équipe prête sur tous les plans.
POUR AVOIR le moral d'acier, le sélectionneur a trouvé l'astuce qui n'est autre que mettre tout en œuvre pour permettre au joueur local d'être reconsidéré. «L'occasion se présente pour vous afin de montrer à tout le monde que vous en avez dans le ventre. Face à la Libye, vous devez présenter un jeu excellent pour prouver qu'il y a des joueurs locaux sur qui l'Algérie peut compter», a lancé le premier responsable de la barre technique des A'. En prévision du match officiel contre la Libye samedi à Koléa, le coach de l'EN a prévu dans la matinée de lundi dernier une séance vidéo. Une séance obligatoire pour permettre à ses joueurs de suivre attentivement le jeu libyen. Au menu, il y avait le match Mali-Libye. A la fin de la partie, Benchikha parlera des Libyens en disant à sa troupe : «La Libye est le pays organisateur de la Coupe d'Afrique des nations des locaux. Ce qui veut dire que cette sélection espère

BENCHIKHA : «Revaloriser le joueur local»

● Du côté des blessés, les A' ont

Slimani à la place de Saïbi

encore perdu un élément de base. Il s'agit de celui qui avait marqué le premier but contre le Lichtenstein, en l'occurrence, Youcef Saibi, qui a contracté une blessure qui le contraindra à faire l'impasse sur le rendez-vous du 13 mars. Notons que Benchikha s'est trouvé contraint de se priver des services de Derrag ainsi que de Bouchama pour cause de blessures. Néanmoins, Slimani le sociétaire du CRB prendra la place de Saïbi face à la Libye.

● Les camarades de Hadj Aïssa

Entraînement jeudi à Koléa

vont s'entraîné à Koléa, a-t-on appris, jeudi pour laisser la veille du match en l'occurrence le vendredi aux Libyens. La séance est prévue à l'heure du match.

● Le coach Benchikha s'est vu

Pourquoi El Biar

contraint de programmer les séances d’entraînement sur le terrain en tartan du stade d'El Biar, à cause de la pluie le 5-Juillet était dans un piètre état, Hadjout aussi. Il faut dire que les séances se dérouleront sur le tartan, alors que le rendez-vous est prévu à Koléa sur du gazon naturelle.

faire sensation dans cette CHAN. Il faut donc prendre très au sérieux ce rendez vous.» Une fois le jeu libyen décortiqué, Benchikha ajoutera pour motiver encore plus sa troupe : «L'occasion, la voici. A vous de revaloriser le joueur local.» Une phrase qui raviva le feu qui se trouvait dans les cœurs des

joueurs locaux qui postulent à une place dans la liste des convoqués pour la Coupe du monde. A travers cette phrase, tout le monde a ressenti cette rage de vaincre et s'est juré d'être à la hauteur le jour J contre les Libyens. Après avoir mangé, les joueurs se sont précipités dans leurs chambres pour se reposer

avant de reprendre le travail sur le terrain d'El Biar dans l'aprèsmidi. Car Benchikha a programmé du biquotidien depuis le retour de sa troupe dimanche dernier pour la seconde partie du stage. Une façon de préparer comme il se doit ses capés pour ce grand test devant la Libye. A. Z.

● L'adversaire de l'Algérie, la

Les Libyens à Alger jeudi

RIAL :

Libye, est attendu jeudi. Les Libyens s'entraîneront à Koléa la veille du match, c'est à dire vendredi à l'heure du match à savoir 16h. Le départ en Libye est prévu le lendemain du match, a-t-on appris.

«Tout pour la victoire»
● Le Rouge et Noir qui défend

les couleurs de l'Algérie est actuellement à Béni Messous, le camp de base des A' qui sont en train de préparer le match du 13 mars contre la Libye. Contacté par nos soins dans l'après-midi d'hier, Ali lancera en ce qui concerne la rencontre contre la Libye : «On est là pour préparer le match du 13 du mois en cour. Tout va pour le mieux, on travaille avec sérieux pour être prêt le jour J. Ce qui est certain, on fera tout pour gagner.»

CÉDRIC : «Ça donne envie d'être plus performant»
Le gardien de la JSMB qui ne cesse de faire parler de lui se trouve actuellement avec les A'. Il est en train de se distinguer. Pour lui, travailler pour en cueillir les fruits. Il veut être encore plus fort afin d'assurer une place dans la liste de Saâdane qui représentera l'Algérie en Afrique du Sud. Avec son franc-parler, le portier de l'EN répond à nos questions dans l'entretien qui suit. - Comment est l'ambiance au sein de l'EN A' ?
qui vont jouer sur nos terres.

IL EST DANS LE VISEUR DE SAÂDANE

- Comment se déroule la préparation ?

moi, ce qui compte est que l'Algérie ait le dernier mot.

- A merveille. On travaille durement pour être prêt à tous les niveaux. J'espère qu'on va récolter le fruit de ce travail. Le coach ne ménage pas ses efforts pour mettre sur pied un groupe compétitif afin de se présenter ce samedi avec une équipe forte à 1 000%.

- Faire un grand match contre la JSK et avoir le poste de number one avec les Fennecs, ce serait bon pour vous…

BABOUCHE :
«On a envie de faire plaisir à nos fans»
● «Je me concentre sur le

- Saâdane a annoncé dernièrement qu'il a 5 gardiens pour 3 places. Votre nom figure parmi eux…

- Certes, faire de grandes performances est bon pour le moral. Cela dit, pour ne pas me répéter je dirai que j'espère jouer ce match mais si le coach, dont je respecte le choix, choisira un autre ce ne sera pas grave. C'est l'intérêt des Verts qui passe avant l'intérêt personnel.

- Le plus important c'est de rester solidaires, non ?

- Absolument. C'est ce qui fait qu'un groupe réussisse et fait des exploits. On est bien préparés pour gagner samedi à Koléa. A. Z.

rendez-vous libyen pour faire un match plein. Car il est important pour nous de battre notre adversaire. Ça se jouera chez nous face à nos fans. Je dirai qu'on n'a pas le droit à l'erreur. Il faut mettre le paquet pour assurer avant de partir sur les terres libyennes. En fait, on a envie de faire plaisir à nos fans.»

- Ça se passe bien. On est entrées en stage dimanche dernier. La bonne ambiance est toujours à l'ordre du jour. On est comme une famille qui est heureuse de se retrouver à chaque occasion. En fait, ce n'est que du bonheur.

- J'éprouve un grand sentiment de joie. Ça me pousse à travailler encore et encore, afin de devenir plus performant. Je ferai tout pour gagner une place. Ce qui est certain, je ne ménagerai aucun effort pour arriver au summum. Car une place au Mondial vaut tout l'or du monde.

● Une zone mixte sera organisée ce jeudi à 16h00 au stade de Koléa. Les

Zone mixte jeudi à Koléa (16h) Biquotidien depuis lundi

journalistes présents pourront s'entretenir avec les joueurs.

● Pour avoir le physique d'enfer, Benchikha a décidé de programmer du

- Le jour J approche à toute allure. Que pensez-vous de votre adversaire ?

- Il viendra voir le groupe samedi lors du match. Ça serait bien si vous seriez dans la cage, non ?

biquotidien. Les joueurs se donnent à fond dans la bonne ambiance pour préparer comme il se doit le rendez- vous libyen.

- Je pense plutôt qu'il ne faut pas qu'on se focalise sur notre adversaire. Le plus important c'est de mettre les bouchées doubles afin de sortir victorieux de cette empoignade. On va faire en sorte de battre les Libyens

- J'aimerais bien comme chacun de mes camarades. Néanmoins, le plus important, ce n'est pas qui va jouer. Il y aura 11 joueurs sur le terrain qui vont se surpasser pour gagner la partie. Avec moi ou sans

● Le sélectionneur national de l'équipe A' (des joueurs locaux), Abdelhak

Conférence de presse aujourd'hui à 11h au 5-Juillet J

Benchikha, animera, un point de presse aujourd'hui à 11h00 au centre de presse du stade du 5-Juillet. Dans cette conférence, le coach répondra aux questions des journalistes pour éclairer l'opinion publique.

8

CR BELOUIZDAD

Compétition

édition du mercredi 10 mars 2010

«J'aurais tant aimé jouer ce match»
● Par M. Memmoud

SAÏBI, LE GRAND ABSENT FACE À LA JSK

L’attaquant le plus performant du CRB, Saïbi, sera le grand absent face à son ancien club, la JSK.
VICTIME d’une tendinite, ayant reçu un coup à la cuisse face à l’USMA, Saïbi ne veut néanmoins pas dramatiser, lui qui depuis la phase retour connaît une instabilité qui le handicape dans son évolution

aussi bien dans son club qu’en EN. Il va rater un gros match et il s’en désole, lui qui ne souhaite que retrouver ses moyens pour terminer la saison avec beauté. «C’est une mauvaise blessure à la cuisse, et elle me contraint à faire l’impasse sur des rendez-vous importants. En tant que joueur et compétiteur, je perds beaucoup, mais cela ne va pas me démoraliser. Je positive, c’est le mektoub et j’aurais le temps et les occasions de refaire mon come-back avec plus de déter-

mination», dira Saïbi. Concernant le match de coupe face aux Canaris, Saïbi aurait tellement souhaité jouer et aider son équipe qui affiche de grandes ambitions dans la compétition populaire. «C’est un match entre deux grands favoris pour le titre et j’aurais souhaité aider mon équipe à passer ce cap. C’est un bon test et c’est une occasion pour nous de confirmer notre belle phase retour», dira Saïbi. M. M.

BOUSSEHABA : «Notre public ne sera pas déçu»
Il est en train de retrouver sa verve et ses moyens, Boussehaba se prépare avec le reste du groupe dans la sérénité. Ils sont tous concentrés sur le prochain rendez-vous. Boussehaba considère la rencontre de Dame coupe comme une belle opportunité pour bien se mettre en condition en prévision des futures échéances. Boussehaba promet une belle réaction face à la JSK et le scénario de 2003 ne leur dit plus rien. - Alors Boussehaba, comment se déroule la préparation pour le prochain rendez-vous face à la JSK ?
- C’est mon souhait et je vais tout faire pour. Ce sera devant notre public qui nous soutient sans cesse lors de cette phase retour. Nous comptons le satisfaire et le réconforter. Nous sommes bien au 20-Août et nous comptons rester sur notre lancée, et ce, face à n’importe quel adversaire. Je ne sais pas si j’aurais l’occasion de marquer, mais si elle se présenterait je tacherais de la concrétiser et faire vibrer nos supporters.

L’INTERVENTION CHIRURGICALE EST ÉCARTÉE

Programme spécifique pour Fellah

des filets, avec quatre réalisations déjà, vous comptez faire mouche en coupe ?

- Le plus normalement du monde, on a repris le travail dans une bonne ambiance et nous travaillons sérieusement pour être prêt à tous les niveaux. C’est un match très difficile face à une grande équipe et nous devons être à la hauteur et confirmer nos ambitions dans la compétition populaire.

- Le club a des ambitions sur tous les fronts sur lesquels vous êtes engagés, comment voyez-vous le reste du parcours et pensez-vous pouvoir atteindre les objectifs tracés ?

- Après une belle série, vous avez été stoppés dans votre élan la semaine passée, comment avez-vous réagi par la suite ?

- C’est une défaite qui ne nous a pas déstabilisés et que nous avons laissée derrière nous. Nous sommes concentrés sur le prochain match de coupe et il faudra être à la hauteur à tous les niveaux. Nous n’avons pas le temps de revenir en arrière et c’est mieux ainsi. Le match de coupe nous offre une seule chance et il faut être prêt.

- Il nous suffit d’enchaîner deux victoires en championnat pour se relancer, l’écart est réduit et tout peut arriver en championnat. En coupe, nous sommes les tenants du titre et nous nous sommes renforcés pour le rester cette saison. Concernant la coupe de la CAF, c’est une aventure où tout peut arriver et nous allons jouer nos chances à fond.

● Le chirurgien qui suit le gardien Fellah a finalement décidé de lui éviter l’intervention chirurgicale. Souffrant d’une hernie discale, le gardien se verra tracer un programme spécifique de préparation et de récupération. Les séances de musculations seront pour lui à l’honneur, tout se contentant d’un régime léger à l’entraînement. Il suivra ce régime pendant plus d’une semaine, avant qu’il ne puisse réintégrer le régime quotidien de préparation.

- Vous n’avez pas pu confirmer lors de la phase aller mais depuis le début de la phase retour, vous affichez une nette évolution et une détermination qui ont beaucoup réconforté votre entraîneur qui s’est demandé ce qui a pu vous arriver pour avoir tardé à vous mettre en évidence ?

- Vous savez, lors de la phase aller j’ai connu une période difficile que j’ai pu surmonter. Deux mois loin des terrains, c’est beaucoup pour un footballeur, mais j’ai travaillé sans cesse pour retrouver mes moyens et confirmer mes qualités. Dieu merci, j’ai pu avoir la chance et la confiance du coach et je vais encore redoubler les efforts pour encore progresser et donner plus à l’équipe.

- Et quand pourrons-nous voir Boussehaba à son meilleur niveau et titulaire à part entière ?
- Très bientôt, je suis en train de travailler avec le plus grand

sérieux. Je ne suis, certes, pas titulaire à part entière, mais je me donne à fond à chaque fois que j’ai l’occasion d’évoluer Même en tant que remplaçant je peux apporter plus qu’en étant titulaire. Je suis un salarié et je suis à la disposition du club et je travaille pour l’intérêt de l’équipe.

tenants du titre et nous Certainement. nous sommes renforcés Gagner face à la pour le rester cette JSK et se qualifier serait un coup de saison» fouet pour nos ambi-

- Vous pensez qu’une victoire face à la «En coupe, JSK va relancer la machine du nous sommes les Chabab ?

- Vous avez depuis la phase retour retrouvé le chemin

tions, notamment le prochain rendez-vous face aux FAR. C’est un rendez-vous à ne pas rater et nous en sommes très conscients. Nous allons essayer de faire de notre mieux pour réussir à passer au prochain tour et envisager l’avenir sous de bons auspices. M. M.

● Il se dit en pleine forme. Le défenseur Mebarki pourrait bien renouer avec la compétition face à la JSK et c’est son ambition en l’absence d’Aksas. C’est une belle opportunité à saisir pour afficher ses objectifs personnels qui sont confirmés par ses belles prestations avec le CRB et se frayer une place parmi le onze de Henkouche. La concurrence ne le dérange pas comme il nous le confiera : «Je suis dans les meilleures dispositions et ce à tous les niveaux. Je n’ai plus de soucis à me faire et je m’entraîne le plus normalement du monde. Face à la JSK, j’ai de grandes ambitions pour renouer avec la compétition et je travaille sans relâche pour. Ce sera au coach de décider et de mon côté, je n’attends qu’un signe de sa part. Ce sera un match de coupe qu’il ne faut pas que je rate et c’est une bonne opportunité pour moi de démontrer mes qualités.» M. M.

MEBARKI : «Je n’attends qu’un signe»

édition du mercredi 10 mars 2010

Compétition

JS KABYLIE

9

Les Kabyles défient même les conditions climatiques

ENTRAÎNEMENTS MAINTENUS MALGRÉ LES PLUIES TORRENTIELLES Geiger rassure Coulibaly
● Le défenseur malien de la JSK a raté le derby de samedi dernier. Coulibaly n’a pas joué cette rencontre pour la simple raison que Geiger a opté pour Asuka. Comme il y avait un manque au niveau de la ligne d’attaque des Canaris, le coach suisse de la JSK n’avait aucune autre solution que de faire jouer Asuka et c’est Coulibaly qui a payé les frais car comme tout le monde le sait, les coachs ne peuvent pas aligner deux joueurs étrangers dans leur onze. Coulibaly a eu un comportement digne d’un joueur professionnel, il a suivi la partie à partir du banc de touche de son équipe et il n’a pas cessé d’encourager ses équipiers durant toute la partie. Mieux encore, le Malien de la JSK était plus qu’affecté à l’issue de cette rencontre. Bref, lors de la séance de la reprise des entraînements Geiger a eu une discussion avec son joueur concernant ce sujet. Le coach des Canaris a rassuré son joueur et il lui a fait savoir qu’il n’a pas pu l’aligner pour cause de plusieurs défections enregistrées par l’équipe en attaque. A. H.

● Par Abdellah Haddad

A l’issue de la rencontre de samedi dernier devant la JSMB, les coéquipiers de Tayeb Maroci ont bénéficié d’une journée de repos.
AVANT DE quitter le vestiaire, Geiger a donné rendez-vous à ses poulains pour lundi à 16h. Comme prévu, l’ensemble des joueurs s’est présenté lundi dernier au stade du 1er-Novembre pour reprendre le boulot. Or, ce jour-là, des pluies diluviennes se sont abattues sur Tizi Ouzou, il était impossible de s’entraîner dans telles conditions. Les joueurs s’attendaient à ce que la séance se déroule en salle pour ne pas l’annuler carrément. Or, les responsables des Jaune et Vert ainsi que les membres du staff technique ont maintenu cette séan-

● Le jeune défenseur des Canaris, Hamlil, a rechuté une nouvelle fois. Hamlil a repris ces derniers jours les entraînements après une longue absence pour cause de blessure au niveau du genou. Or, il n’a pas repris avec le groupe lundi dernier. L’enfant de Medouha a ressenti des douleurs au niveau du genou, opéré. Guillou a demandé au joueur de passer une IRM afin de se fixer sur la nature de la blessure. Le joueur, qui n’a pas joué cette saison la moindre rencontre, garde quand même le moral.

Hamlil rechute

ce de la reprise à 16h sur le rectangle vert du stade du 1erNovembre. Après celle d’hier, les camarades de Hamiti se sont présentés hier matin au stade pour effectuer leur deuxième séance d’entraînement de la semaine. Encore une fois, les conditions climatiques étaient catastrophiques, car en plus de la pluie qui n’a pas cessé de tomber depuis trois jours le froid était insupportable. Néanmoins, Geiger et ses adjoints ont appliqué leur programme à la lettre. Comme la JSK sera appelée à jouer un match de coupe lundi prochain avant de rallier Tunis pour jouer le Club Africain vendredi, les joueurs devaient réaliser une bonne préparation. Ainsi donc, ni le froid ni la pluie n’ont empêché Geiger de travailler pour assurer une bonne préparation à son groupe. On vous a dit que cette saison la JSK jouera sur tous les fronts et défiera tout le monde. A. H.

● «On a repris le chemin des entraînements lundi dernier. Pour le moment, on travaille bien, tout le monde est conscient de la tâche qui l’attend. Le match de coupe devant le CRB sera très difficile pour nous. D’ailleurs, on a misé sur une bonne préparation afin d’être à la hauteur le jour du match. Sur ce plan, les joueurs seront prêts pour ce rendez-vous. Toutefois, nous attend aussi un grand travail psychologique car il faut partir avec l’esprit de gagner et se qualifier au prochain tour. Pour ce qui concerne le terrain, la pression sera sur les joueurs du CRB car ils joueront sur leur terrain et devant leur public, ils n’auront pas donc droit à l’erreur. C’est à nous de profiter, voire de savoir comment exploiter cet atout en notre faveur.» A. H.

Karouf : «On sera prêts pour le match du CRB»

«Je voulais jouer le derby mais l’intérêt de l’équipe prime»
Le défenseur de charme des Canaris a raté le derby de samedi dernier. Or, cette situation n’a pas dérangé le Malien. Coulibaly se prépare à l’instar de ses équipiers pour le match de coupe devant le CRB ainsi que pour le match aller de la Ligue des champions. Pour ses contacts à l’étranger, Coulibaly a une confiance totale en Hannachi qui est, selon le joueur, le seul à décider dans cette affaire.

HADJAOUI A RATÉ LA SÉANCE D’HIER ECH CHERGUI AVEC LE GROUPE

«On sera prêts pour le match du CRB et on sortira le grand jeu à - On a repris un faux pas, Tunis» celaaprès tout dire et puis veut
- Sinon, comment se présente ce match de coupe devant le CRB pour vous ?

- Vous avez repris lundi dernier le chemin des entraînements, comment se déroule la préparation pour les prochains rendez-vous de l’équipe ?

● Le portier numéro un des Canaris était le grand absent hier lors de la séance d’entraînement. Hadjaoui a raté ainsi la séance d’hier. ● Le meneur de jeu des Canaris, qui a été pris en charge par Guillou lors de la séance de la reprise des entraînements, a réintégré le groupe hier matin. Ech Chergui a pris part à tous les exercices effectués par le reste du groupe, cela nous laisse croire que l’émigré de la JSK sera prêt pour le match de lundi prochain devant le CRB. entraînements samedi matin à AOUDIA ET SEGUER Tizi Ouzou.

il y a ce trio international qui manquait à l’équipe. Toutefois, on respecte le programme de l’entraîneur et c’est le plus important.

- Aujourd’hui, on peut dire que le match nul devant la JSMB a été oublié par les joueurs, n’est-ce pas ?

AVEC GUILLOUs des Canaris
● Les deux attaquant ne se sont pas entraînés avec le groupe hier matin. Seguer et Aoudia, qui poursuivaient un programme spécifique, ont travaillé avec Guillou.

DÉPART À ALGER DIMANCHE APRÈS-MIDI
● Les coéquipiers du capitaine Meftah effectueront leur ultime séance d’entraînement avant le match de lundi prochain dimanche matin à Tizi Ouzou. Par la suite, les Jaune et Vert prendront la route d’Alger où ils passeront la nuit de dimanche à lundi.

«La guigne me poursuit»

«Je ne comprends rien, je ne peux rien vous dire. Après avoir subi une opération au genou, je croyais que je m’étais débarrassé complètement de ce problème. Or, la réalité est toute autre. A chaque fois que je reprends les entraînements, je rechute par la suite. C’est la guigne qui me poursuit. Je ne peux rien faire, je n’ai qu’à prendre mon mal en patience.» A. H.

LES SÉANCES D’AUJOURD’HUI ET DE DEMAIN À 9H30 VENDREDI REPOS cher Doui

- Oublier, non, on ne peut pas oublier un faux pas pareil. On n’avait pas droit à l’erreur avant le coup d’envoi de cette partie. Hélas, tout le monde a vu le match et tout le monde est au courant de ce que s’est passé lors de cette rencontre. C’est vraiment dommage, on a raté une bonne occasion pour prendre la deuxième place du classement. - Je voulais vraiment jouer ce derby, mais je respecte les décisions du staff technique. J’ai eu une discussion avec l’entraîneur et ce dernier m’a expliqué ses choix, c’est l’intérêt de l’équipe qui prime dans ces situations.

- C’est un match de coupe où chaque équipe fera le maximum pour accéder au prochain tour. De notre côté, on jouera à fond cette rencontre et on jouera pour gagner. - Bien sûr qu’on pense à cette rencontre. Les choses ne seront pas les mêmes qu’en championnat, c’est le haut niveau, on va sortir le grand jeu à Tunis. - C’est mon agent qui s’occupe de tout ça. Mais ce sera à Hannachi de décider de mon avenir, car moi je ne suis qu’un employé du club et mon destin n’est pas entre mes mains. Cela dit, j’ai une grande confiance en mon président. A. H.

- Pensez-vous au match de coupe d’Afrique ?

- Sur un plan personnel, vous aviez raté cette rencontre…

- Parlons maintenant de vos contacts…

● La séance d’aujourd’hui et celle de demain se dérouleront le matin. Geiger a fixé ces séances à 9h30. ● Les camarades de bénéficieront d’une journée de repos vendredi prochain. Ils reprendront le chemin des

DÉPART À TUNIS LE 16 rapporté

● Comme nous l’avions dans notre édition d’hier, les responsables kabyles ont jugé utile de se déplacer à Tunis le 16 de ce mois. Ainsi donc, les Kabyles quitteront le pays au lendemain de leur match de coupe devant le CRB.

«Pour mon avenir, il faut voir avec Hannachi»

10

USM ALGER

Compétition

édition du mercredi 10 mars 2010

Tout un programme pour passer le cap mouloudéen
● Par Ahmed Ifticen

A UNE SEMAINE DE LA RENCONTRE

DZIRI EN TENUE DE VILLE

Chez les Rouge et Noir, on sait déjà très bien que le prochain match face au MCA dans le cadre des 1/8 de finale de la coupe d’Algérie n’est guère facile à négocier, surtout que les Usmistes misent tout sur cette compétition pour sauver la saison, jusque-là loin des attentes et des espérances fixées par la direction du club en début de saison.
A UNE SEMAINE du rendezvous, le staff technique compte récupérer l’ensemble de son effectif en pleine forme, pour avoir le choix adéquat le jour J. Tout un programme a été mis en place pour cette mission. Côté infirmerie, on accélère bien les choses pour les joueurs en convalescence. La même chose sur le terrain pour les éléments en méforme ou qui ont besoin d’être plus motivés pour répondre aux attentes mardi prochain. La victoire contre le CRB en championnat avait donné un point de départ positif, ne serait-ce que sur le plan psychologique. Le club traversait une période de doute face à des résultats négatifs contre le Chabab. Du côté effectif, le dernier match des Rouge et Noir était aussi bénéfique pour le coach qui a découvert des éléments qui voulaient revenir sur scène et surtout relancer la concurrence par rapport à d’autres qui étaient mis sur le banc et qui souhaitent revenir face au Mouloudia.

semaine un travail qui varie entre le technique et le physique. Il voulait que l’ensemble des joueurs soit en forme pour cette rencontre. Plus encore, Saâdi sait qu’il s’agit d’une rencontre de coupe qui pourrait pourrait durer 120 minutes. Pour cela, la forme physique est plus qu’importante et pourrait même faire la différence, d’ailleurs c’est pour cette raison que tous les joueurs ont effectué une séance de musculation avant-hier. Le staff technique, même s’il ne consacre pas une préparation spécifique à la rencontre contre le Mouloudia, trace tout de même une ligne de travail qui laissera son équipe reprendre sérieusement le jour du match, tout en évitant de faire pression sur ses joueurs.

● Le capitaine Dziri Bilel n’a pas pris part à la joute amicale qui a opposé son équipe à la sélection militaire. Le coach, comme d’habitude, n’a pas fait participer Dziri, il a préféré le ménager pour préserver son joueur en forme, d’autant plus que Bilel n’est pas du genre à avoir besoin de plus de match dans les jambes. «Je n’ai pas fait jouer Dziri parce que c’est un joueur déjà compétitif et il a besoin de ses forces le jour du match», nous a déclaré Saâdi.

RIAL ET KHOUALED EN STAGE AVEC L’EN A’

● Les deux internationaux Khoualed et Rial étaient les absents de marque lors de la confrontation amicale USMA- Sélection militaire. Les deux joueurs se trouvent en stage sous la coupe de Benchikha pour préparer la rencontre de ce week-end face à la Libye dans le cadre des éliminatoires de la Coupe d’Afrique des locaux.

GHOUL A JOUÉ TOUTE LA RENCONTRE

Une rencontre amicale pour tout évaluer Récupérer les blessés et les convalescents
Ce qui est évident cette semaine c’est surtout s’occuper des blessés. Dès l’annonce du Mouloudia comme prochain adversaire des Rouge et Noir en coupe, la direction n’a pas tardé à envoyer Hocine Achiou en France pour une rééducation rapide dans l’espoir de récupérer la semaine prochaine. Cela a été déjà fait cette saison avec Issaâd Bourahli, ce dernier a pu jouer justement face au Mouloudia pour le match aller du championnat. Saâdi n’arrêtait pas de rappeler qu’Achiou est un élément plus qu’important dans son effectif, ça serait idéal de le récupérer avant le match face au Mouloudia. Aït Ouamar est l’autre élément important de l’échiquier qui était aussi en convalescence, Saâdi l’avait sacrifié contre le CRB pour l’avoir face au rival mouloudéen. Un programme de remise en forme est lancé depuis quelques jours, Aït Ouamar a repris le travail avec le groupe et prépare sérieusement le mach de mardi prochain. C’est le cas aussi de Bilel Benaldjia qui semble aussi apte pour le service après un programme de soins intenses. Le match amical qu’ont disputé les Rouge et Noir hier était très important pour le coach afin d’évaluer la forme de ses joueurs et noter ce qui reste à perfectionner avant mardi prochain. Certains joueurs, n’ayant pas joué depuis un moment, ont la chance de montrer leurs aptitudes face au CRB en championnat, les Meklouche, Mahdi Benaldjia et autres ont répondu positivement au test. Le match d’hier contre l’EN militaire était aussi l’occasion pour d’autres de montrer leur degré de motivation et surtout leur envie de donner le plus que le staff technique attend d’eux. Une rencontre test est impérative pour les Usmistes. Cela permettra aussi de donner le rythme à certains éléments qui manquaient de compétition. A. I.

● Pour offrir plus de compétition au deuxième gardien, le coach a fait jouer Ghoul toute la partie amicale face à la sélection militaire. Abdouni, quant à lui, avait effectué un travail de musculation.

PRÉPARATION SPÉCIFIQUE POUR AÏT OUAMAR

● Le milieu de terrain Aït Ouamar, sans compétition depuis quelques semaines déjà à cause d’une blessure qu’il a contractée avec l’équipe nationale A’, malgré qu’il ait repris les entraînements avec le groupe, le coach Saâdi l’a épargné pour la rencontre amicale. Le joueur n’a pas joué, il a seulement effectué un programme spécifique. L’entraîneur Saâdi ne voulait pas prendre de risque de le faire jouer par rapport au terrain qui était glissant.

Préparer l’équipe physiquement
Pour ce qui est de la forme de l’équipe, le staff technique a programmé tout au long de cette

SAÏDOUNE ET BENCHAÂBANE CONTRE LEUR ÉQUIPE

A PROPOS DE LA DOMICILIATION DE USMA-MCA

LAROUSSI : «Bologhine a été désigné par la ligue, il n’y aura pas de changement»

SAÂDI : «Je suis fier de la prestation des jeunes»
EN ATTENDANT le match officiel de mardi prochain contre le Mouloudia, les Rouge et Noir de l’USMA ont effectué une joute amicale contre la sélection nationale militaire de Kamel Kaci Saïd. C’était l’occasion pour le coach usmiste d’avoir une idée bien précise sur ses jeunes joueurs. L’USMA l’a remporté par un but à zéro, but inscrit par Noureddine Daham en première mi-temps sur un retrait de son coéquipier Sayah. Le score n’était pas très important pour le coach qui misait sur d’autres points plus importants en prévision du match de coupe face au Mouloudia. Le staff de l’USMA avait incorporé de jeunes joueurs et d’autres qui avaient plus besoin de compétition, tout en préservant d’autres pour le jour J. «Ce n’est pas par rapport au résultat, mais je suis très satisfait de la prestation de mes joueurs, surtout les jeunes. C’est un plaisir de les voir dans un match pareil et dans des conditions atmosphériques catastrophiques se donner à fond sur le terrain. Je ne comprends pas pourquoi je n’ai pas toujours le même résultat avec cette équipe, c’est ce qui m’a poussé justement à être furieux après le match face au MCEE. J’avais constaté, justement, une réaction pas du tout normale des joueurs», avait déclaré le coach. A. I.

USMA 1 - SELECTION MILITAIRE 0

● Les deux Usmistes Saïdoune et Benchaâbane ont joué hier contre leur équipe. Les deux joueurs, qui sont sous les drapeaux, ont livré un match correct. Les deux joueurs rejoindront les rangs des Rouge et Noir en fin de semaine pour préparer avec eux le match de coupe contre le Mouloudia prévu mardi prochain.

● Les dirigeants du MCA n’ont pas caché leur mécontentement après la désignation du stade de Bologhine par la ligue pour abriter le derby de la coupe entre l’USMA et le MCA. De leur côté, les dirigeants des Rouge et Noir déclarent ne rien avoir avec ce choix et que c’est la ligue qui en a décidé ainsi. Nous avons posé la question au secrétaire général du club de Soustara s’il pouvait y avoir un changement de domiciliation d’ici mardi prochain. Laroussi nous a affirmé : «Il n’y aura pas de changement, pourquoi voulez-vous qu’on change, ce n’est pas l’USMA qui ai fait ce choix du stade, c’est la ligue qui a désigné Bologhine. Je ne pense pas qu’il y aura du changement d’ici le jour du match». A. I.

UN JOUEUR ÉVACUÉ À L’HÔPITAL

● Dès l’entame du match, l’exNahdiste Bala, qui jouait pour la sélection militaire, a reçu un coup au niveau du coude. Il a été évacué sur le champ à l’hôpital où il était obligé de passer sur le billard, vu que la blessure était un peu méchante.

CONDOLÉANCES
Le président du CSA/USM Alger, Allik Saïd, les membres exécutifs, l’encadrement technique et administratif et les athlètes, très affectés par le décès de BERNAOUI Smaïl, frère de Bernaoui Hamid, présentent à sa famille ainsi qu’à ses proches leurs condoléances les plus attristées et les assurent en cette douloureuse circonstance de leur profonde sympathie.

EQUIPE ALIGNÉE
1re mi-temps : Ghoul, Zidane, Cheklam, Zitouni, Benmohamed, Benaldjia Bilel, Sayah, Ouznadji, Rebeka, Nibié, Daham. 2e mi-temps : Ghoul, Zitouni, Cheklam, Zidane, Aouamri, Hamoum, Benaldjia, Annani, Tatem, Hamidi, Meklouche.

édition du mercredi 10 mars 2010

Compétition

MC ALGER

11

GACEB futur président du MCA
LES JOURS du président Amrous sont d’ores et déjà comptés au Mouloudia. Au cours de cette semaine, une décision a été prise par l’homme fort du Mouloudia pour mettre fin aux fonctions d’Amrous à la tête du club phare de la capitale après tout le bruit qui a couru sur l’enfant de Bordj Menaïel, qui ne fait plus l’unanimité au sein de la direction du club ni de l’autre côté, l’opposition. En effet, le président d’honneur du MCA aurait même annoncé à ses proches que le futur président du Doyen sera Ahmed Gaceb qui fait l’unanimité au sein de la famille des Vert et Rouge. Par ailleurs, même le président de section ne semble plus intéressé de continuer à aider Amrous, puisque Omar Ghrib a déclaré ouvertement qu’il est même le président du Mouloudia, il est même allé plus loin, pour lui, Gaceb est le mieux placé pour prendre les rênes du club. Pour ne pas déstabiliser l’équipe, la présidence du club phare de la capitale ne connaîtra des changements que l’été prochain. En tous les cas, on reviendra avec plus de détails dans notre prochaine édition sur ce changement de la direction du grand club M. Z. de la capitale.

L’HOMME FORT DU MOULOUDIA A DECIDE

SUITE A CE QUI S’EST PASSE A L’HOTEL EL AURASSI DIMANCHE DERNIER

GHRIB : «Zedek, c’est moi qui vais t’envoyer à la retraite»
Ce n’est un secret pour personne, les gens de l’opposition ne semblent pas près de laisser tomber leurs démarches qu’ils ont commencées depuis belle lurette, même si la justice a débouté Abdelhamid Zedek.

UNE DECISION VENANT D’EN HAUT SERA PRISE AUJOURD’HUI OU DEMAIN

USMA – MCA pourrait se jouer au 5-Juillet
notre source, qu’une décision venant d’en faut sera prise aujourd’hui ou demain pour que le grand derby se joue sur le terrain du temple olympique. Ce qui n’est pas normal dans cette affaire de domiciliation, c’est que la LNF aurait dû imposer sa loi de faire jouer le match sur le terrain du 5-Juillet pour permettre aux nombreux supporters d’assister à ce match. Ce qui est sûr, si ce match se jouera au 5-Juillet, ça sera une bonne chose pour le public algérois pour assister à une très belle affiche de Dame coupe.

● Par Maâmar Zerrouki

Même si le président usmiste a eu l’accord des responsables de la LNF de domicilier le match de la coupe contre le Mouloudia au stade de Bologhine, cette rencontre pourrait se jouer sur le terrain du temple olympique, comme le veut tout le «peuple» du Mouloudia et même les supporters de l’USMA.
SELON une source généralement bien informée, on a appris que le big derby algérois pourrait se jouer au stade du 5-Juillet. Selon notre source, la délocalisation de ce grand derby algérois est due pour des raisons sécuritaires surtout après tout ce qui se passe au niveau de Bab El Oued comme agressions de jour comme de nuit, ce qui pousserait les responsables locaux à refuser qu’un tel derby se joue à Bologhine. Même si aucune décision n’a été prise, on a appris, de

Apparemment, les clubs algérois ont peur du Mouloudia cette saison après la bonne forme qu’affichent les coéquipiers de Babouche. Après les Harrachis qui ont refusé de jouer au 5-Juillet, voilà que les Usmistes ont décidé, à leur tête le président Allik, de refuser de jouer contre le Mouloudia sur le terrain du temple olympique. Le président Allik, par le passé, était pour jouer ses matches face au MCA au 5-

Allik a-t-il peur du Mouloudia ?

Juillet quand il avait sa grande équipe composée de Zeghdoud, Bourahli et Dziri pour ne citer que ceux-là, mais les temps ont changé, l’USMA a perdu sa verve. Elle occupe cette saison le milieu du tableau du championnat, contrairement à l’équipe de Bracci qui carbure bien depuis le début de saison

avec des jeunes assoiffés qui veulent à tout prix gagner des titres cette saison. Une chose est sûre, le Mouloudia fait peur aux clubs algérois et c’est l’une des raisons qui ont poussé les responsables usmistes et harrachis à refuser de jouer sur le terrain du grand stade d’Alger. M. Z.

LES RÉUNIONS se multiplient entre les membres de ce camp. Avant-hier, les Zedek et consorts se sont retrouvés à l’hôtel El Aurassi pour discuter sur leur retour à la tête du club phare de la capitale, mais cette réunion n’est pas allée jusqu’au bout, puisque certains membres n’ont pas apprécié la démarche de certains des membres de l’opposition, ce qui a poussé d’autres membres influents à quitter la salle. Devant ces manœuvres et tout ce qui se prépare en catimini par les Zedek et consorts, nous avons pris attache avec l’homme fort de la villa de Chéraga, Omar Ghrib, qui nous dira à ce propos : «Ces genslà n’aiment pas le Mouloudia, ils veulent déstabiliser le club à tout prix alors qu’on est leaders du championnat. J’ai appris même qu’ils se sont disputés entre eux lors de leur réunion. Comment on ose prendre ce club alors qu’en leur sein, c’est la pagaille. Je dis à Zedek : tout le monde est contre toi. Va te reposer chez toi. Je lui dirai aussi autre chose, c’est moi qui vais t’envoyer à la retraite.» Avant de poursuivre, le président de section du MCA a tenu à lancer un appel à certains membres de l’opposition : «Je leur demande une chose, laissez-nous travailler, l’équipe est première, on n’a pas besoin de ces problèmes. A la fin de la saison, il y aura une AG où tout le monde pourra s’exprimer.»

IL A EU UNE DISCUSSION AVEC SES EX-COEQUIPIERS

M. Z.

BESSEGHIER : «Tous les joueurs de l’USMA veulent jouer au 5-Juillet»
Il est un ex-Usmiste, il a vécu ces problèmes de domiciliation du match USMA-MCA. Pour lui, le meilleur choix, c’est de faire jouer le match de la coupe face à l’USMA sur le terrain du temple olympique.
- Ce que je sais, tous les joueurs de l’USMA sont pour jouer ce match au 5-Juillet. Le vrai football se joue sur - A quelques jours du match de un grand stade pas dans un stade coupe face à l’USMA, comment comme Bologhine. supporters. prochain, comment préparez- Mais c’est Allik qui a décidé de vous ce match ? faire jouer ce match à - On le prépare le plus normaleBologhine… ment du monde, comme tous les autres matches. Je peux vous dire que tous les joueurs sont déterminés à gagner ce match quel que soit le lieu de la rencontre. La coupe est aussi notre objectif cette saison.

Réunion avec Nessma la semaine prochaine

est l’ambiance dans le groupe ?

- Sans vous mentir, il y a une bonne ambiance dans le groupe surtout après le bon parcours qu’on est en train de réaliser. Comme on dit, avec des victoires il y a de la confiance dans le groupe. Maintenant, on se prépare pour ce match de coupe contre l’USMA qu’on doit gagner coûte que coûte. Malheureusement, il y a ce problème de stade.

- L’USMH et l’USMA ont refusé de jouer le Mouloudia au stade du 5-Juillet. Vous ne pensez pas que ces clubs ont peur de vous, vu la bonne forme qu’affiche le MCA ?

- Comment trouvez-vous cette équipe usmiste, vous qui avez joué plusieurs saisons dans ce club ?

- Justement, beaucoup de choses ont été dites sur la domiciliation à Bologhine de ce match…

- C’est un vrai gâchis que de domicilier ce match à Bologhine. Cela ne veut pas dire qu’on a peur de jouer dans ce stade, mais pour le spectacle on va priver des milliers de - Revenons au match de mardi

- Oui, ils ont peur de nous, mais on va montrer à tout le monde que le MCA est le roi d’Alger. On jouera où ils veulent, mais ce qui me touche c’est que certaines personnes soient irresponsables. Il faut prendre en considération la vie des supporters. Tout le monde a vu ce qui s’est passé la saison dernière à Rouiba contre l’USMH. Au 5-Juillet, au moins, on limitera les dégâts, contrairement aux petits stades.

- L’USMA reste l’USMA même si elle n’a pas réussi de bons résultats en championnat. On doit la prendre au sérieux, elle a des joueurs comme - Qu’avez-vous à dire sur la mise Dziri et Daham qui peuvent faire la à l’écart de Babouche de l’EN ? - Franchement, c’est de la hogra. différence à tout moment. - Le public du MCA n’a pas Babouche, que je respecte beaucoup, encore oublié le 3 à 0 de la saison est le meilleur arrière gauche du passée… championnat. On ne lui a même pas - Pour moi, ce match n’est pas une donné la chance de jouer. Pour moi, référence. Le MCA de cette saison est c’est la bonne doublure de Belhadj. différent de celui de la saison passée. J’espère que Sâadane reverra sa Je suis persuadé que si on jouera notre copie. La mise à l’écart de Babouche football, on battra l’USMA que ce soit est une insulte pour tous les joueurs M. Z. à Bologhine ou au 5-Juillet. locaux.

LES SUPPORTERS du Mouloudia pourront suivre les entraînements et les matches de leurs favoris sur la chaîne Nessma dans les prochains jours. Les responsables de cette chaîne du Maghreb ont choisi le doyen des clubs algériens pour diffuser ses matches comme pour le grand club tunisien, le Club Africain, et les grands clubs européens à l’image de Chelsea et Barcelone. Après trois réunions entre les deux parties, il y a une quinzaine de jours, une autre rencontre est prévue la semaine prochaine pour finaliser la transaction. Le Mouloudia en tirera un bon contrat financièrement, ce qui permettra aux dirigeants du club de terminer la saison sans aucun problème. Ainsi donc, le Mouloudia TV naîtra sur la chaîne Nessma, ce qui permettra au public du Doyen de suivre les matches de son équipe sans aucun souci.

M. Z.

12

MC ORAN

Compétition

édition du mercredi 10 mars 2010

Il faut une mobilisation générale
● Par M. Stitou

Alors que le club enchaîne les échecs en championnat, son environnement demeure indifférent, et dire que par le passé la force du club phare de l'Ouest c'était toujours cette union sacrée qui caractérisait la famille mouloudéenne lorsque ça allait mal.
e manque de soutien au président est perçu comme une façon de le laisser couler avec l’équipe tout seul. Lâché même par ses proches, Kacem Elimam se débat tout seul pour sortir son équipe de cette crise sportive qui a tendance à perdurer. Illustration, ces derniers jours à l’entraînement, on ne voit que lui et le… garde-matériel au stade alors que quand les résultats étaient bons, ils étaient nombreux à apporter leur soutien. Néanmoins, tel qu’on le

connaît, Kacem Elimam n’a pas besoin de soutien moral actuellement, mais c’est surtout d’aides financières, afin de motiver ses joueurs qui doivent réagir lors des prochains matches afin d’éviter que la situation, qui n’est pas encore alarmante, n’empire davantage. Mais ont-ils pris conscience de la situation ? En constatant les nombreuses absences lundi et hier, on ne peut le penser, toutefois avec son franc-parler Sofiane Bengoreine (voir entretien) invite ses coéquipiers, qui ne sont plus en forme, à laisser leur place à d’autres qui peuvent défendre efficacement les couleurs du MCO.

C

Alors que par le passé, on considérait que le point faible du MCO demeurait incontestablement sa ligne offensive, voire parfois son milieu de terrain, à Chlef, ces deux secteurs ont bien fonctionné avec le duo Balegh-Medahi qui avait mis à rude épreuve la défense de l’ASO en première mi-temps où Toufik Chaïb a été rayonnant au milieu de terrain. Paradoxalement, c’est la défense qui

La défense n’est plus le maillon fort

● Récemment par le biais d’un intermédiaire, Hichem Mezaïr a envoyé un message à Kacem Elimam afin d’étudier la question de son retour au club. Hélas pour lui, cette éventualité est écartée. En effet, avec dans ses rangs trois gardiens : Benhamou, El Ghoul et Habi, le club ne peut se permettre de récupérer Mezaïr qui doit sans doute ne s’en vouloir qu’à lui-même d’avoir donné l’occasion, en boudant les entraînements, à son employeur de se séparer de lui.

Trop tard pour Mezaïr

BENGOREINE : «Que celui qui n’est pas en forme cède sa place»
Le latéral gauche oranais, qui n'a fait qu'un passage éphémère dans la sélection espoirs, n'est pas affecté par sa mise à l'écart. Dans cet entretien, il nous parle également de la situation de son équipe.

est décriée depuis ce match. En effet, avec des erreurs de marquage à répétition, l’arrière-garde oranaise facilita la tâche à l’adversaire qui prit du plaisir à crucifier El Ghoul qui ne pouvait rien faire tellement sa défense était devenue, en l’espace d’un après-midi, une véritable passoire. Des imperfections qui n’échapperont à personne après cette déroute, en

premier lieu à l’entraineur qui devrait revoir son secteur défensif. Le retour du rugueux Saïd Kaïd, voire de velui d’Abidine Sebbah qui joue très à l’aise dans l’axe central font partie des solutions que Maâtallah devra exploiter pour que sa défense redevienne imperméable. M. S.

Kechamli out pour 3 semaines

- Sofiane, comment avez-vous v accueilli votre mise à l’écart de l’EN A’ ? - Il est vrai que j’aurais aimé rester le plus longtemps possible. Maintenant que l’entraîneur national a fait ses choix, je ne vais pas les discuter. C’est notre secrétaire qui m’a informé juste après le match à Chlef que je ne suis pas convoqué pour le match de la Libye, mais je serai de tout cœur avec notre sélection afin qu’elle réalise une bonne

performance. Quant à moi, étant donné que mon nom a été inclus dans la liste des 30, je ne vais pas baisser les bras en continuant à bosser durement avec mon club afin d’être prêt pour répondre, à tout moment, à une éventuelle convocation. - Le fait que vous n’aviez pas été aligné contre le Liechtenstein, c’était déjà un mauvais signe, non ? - Certes, j’aurais souhaité prendre

part à cette joute, mais l’entraîneur Abdelhak Benchikha m’a mis sur le banc de touche. Cependant, le résultat final lui donna totalement raison avec ce succès éloquent de 4 à 0 sur le Liechtenstein. - Changeons de sujet, à Chlef comment expliquez-vous la baisse v de régime de votre équipe en seconde mi-temps ? t - Surtout, il ne faut pas croire que physiquement nous ne sommes pas au top ; au contraire, sur ce plan nous sommes bien. Le problème du MCO, actuellement, c’est qu’on encaisse des buts sur des erreurs de marquage. A Chlef, alors que nous tenions bien le match, le second but de l’ASO on pouvait l’éviter si, en défense, le marquage de l’adversaire avait été strict et puis, afin de nous contrecarrer nos adversaires nous ont bloqué notre couloir gauche. Slimani l’a fait en seconde mi-temps alors qu’en première mi-uemps, on s’était baladés sur ce flanc d’où toutes nos actions démarraient. - Vos dernières contre-performances p en championnat ne vous inquiètent pas ? - Ce qui m’inquiète le plus c’est qu’au MCO, on continue à faire confiance à certains éléments en dépit de leur méforme actuelle. Normalement, on aligne les plus en forme, car seul l’intérêt de l’équipe prime. Si je le dis, c’est parce que je ne veux que du bien à mon équipe. - Qui sont ces éléments ? - Désolé, cela risque d’être mal interprété, car ceux-là vont certainement dire : «Pour qui se prend-il ce Bengoreine ?» Or, moi, qui n’est

«Ce qui m'inquiète le plus, c'est qu'au MCO, on continue à faire confiance à certains éléments en dépit de leur méforme actuelle»
qu’un joueur comme eux, si je constate que je ne peux pas rendre service à mon équipe je demanderai à l’entraîneur de me mettre sur le banc. Malheureusement, ce ne sont pas tous les joueurs qui le font. - Sinon ça sera à l’entraîneur de faire, comme on dit, le ménage… - Je l’espère vivement, car cela fait un bon moment qu’on enchaîne les mauvais résultats. Nous devons mettre à profit cet arrêt du championnat afin de mieux préparer nos futures sorties à Blida et ensuite chez le NAHD. - Revenons au match de samedi, les supporters de l’ASO vous accusent de leur avoir fait un geste obscène, que répondez-vous ? v - Que Dieu leur pardonne. Franchement, je me demande pourquoi ils vouent de la haine au MCO. Samedi, dès le coup d’envoi, ils n’avaient pas cessé de nous insulter, même notre président n’a pas été ménagé. Ces supporters, avant d’accuser les autres, doivent apprendre à mieux se comporter au stade vis-àvis de leurs hôtes. L’attitude des fans de l’ASO est dégoûtante. Alors que le football est fait pour créer l’amitié entre les gens, des supporters pareils ne veulent pas l’admettre. Enfin, c’est leur problème pas le nôtre. M. S.

● Blessé depuis plusieurs semaines, le capitaine oranais a été voir un médecin après le dernier match. Selon la direction du club, le médecin en question lui a prescrit un repos de 21 jours, période pendant laquelle Kada Kechamli sera astreint à un traitement médical pour soigner sa blessure au pied.

● C’est avec un effectif assez réduit que l’entraîneur Abdelkader Maâtallah a travaillé lundi et mardi. Lors de la reprise, ils n’étaient que… 4 joueurs titulaires présents. Comme à chaque fois des prétextes, qui ne tiennent pas debout, sont avancés par les joueurs absents.

Absences à la pelle

● En prévision du match des 1/8 finale de la coupe d’Algérie juniors prévu ce vendredi à Mostaganem (coup d’envoi à 10h) entre le MCO et l’ASO, les jeunes, qui évoluaient en séniors tels que Bouyoucefi, Bentiba ou Hamamdou, ont été mis à la disposition de l’équipe juniors depuis le début de semaine.

Les jeunes retrouvent leur catégorie

édition du mercredi 10 mars 2010

Compétition

JSM BÉJAÏA

13

TIAB commence les négociations cette semaine
● Par Mustapha Ghernaïa

10 JOUEURS SERONT LIBRES EN FIN DE SAISON

Après avoir arraché le point du match nul, samedi passé, contre la JSK, les Vert et Rouge veulent confirmer leur réveil face aux Chélifiens.
es gars de Yemma Gouraya, après avoir renoué avec le succès et évacué la pression, disputeront le match face l’ASO après le prochain tour de la Coupe d’Algérie. Les Vert et Rouge tenteront de confirmer leur bonne santé. Pour eux, c’est le moment ou jamais de se rapprocher du Mouloudia d’Alger, leader du championnat. Ils aborderont cette rencontre avec un moral bien meilleur que celui de la semaine passée. Les Béjaouis veulent exploiter la situation difficile que vit leur adversaire pour gagner les trois points de la rencontre. A dix journées de la fin de la saison, la JSMB, qui s’est renforcée cette année par de nombreux joueurs et pas des moindres, s’engage à jouer les premiers rôles. Tiab, le boss, ayant sons nul doute retenu les leçons de l’exercice

L

écoulé, ne parle que d’une place qualificative. Son comité, qui a été renforcé par certains pourvoyeurs de fonds, est sur la même longueur d’onde que le numéro 1 du club qui a beaucoup fait durant l’intersaison et le mercato. Les résultats sont là et les Béjaouis ont, cette fois-ci, réalisé un parcours honorable. Ils sont à la deuxième place, à trois points du leader. Les dirigeants de la JSMB ont ratissé large en dépit de la crise financière qui a secoué le club en début de saison. Heureusement que les derniers apports de la wilaya et de certains amis et sponsors sont

Le club compte Il veut aussi éléments renforcer sonbéjaoui songe déjà à recruter 6chapitre, la direction compbureau Dans un autre La direction du club
la prochaine saison. Nous avons déjà fait état de l’intention du président Tiab de renforcer le bureau directeur par des personnes susceptibles d’apporter un plus sur le plan financier. En plus de cela, le boss béjaoui

venus au bon moment pour payer le staff et les joueurs.

compte, à partir de cette semaine, entamer une série de discussions avec les joueurs en fin de contrat pour tenter de les convaincre de rempiler. Selon notre source, dix joueurs seront libres à la fin de l’exercice et le staff dirigeant ne veut pas que son effectif se vide à l’orée de la prochaine saison, surtout que plusieurs éléments sont convoités par d’autres clubs. Certains éléments avec qui le président avait pris langue seraient, sur le principe, motivés à l’idée de prolonger leur contrat surtout que le cadre et l’environnement sont favorables. Mais sans doute, la plupart des joueurs vont réserver leur réponse définitive à la fin du championnat, et ce, en fonction des résultats obtenus et de la place qualificative (éventuellement) pour une participation à une joute internationale.

te également renforcer l’effectif avec de nouveaux éléments. Le recrutement s’effectuera, bien évidemment, en fonction de l’issue des négociations avec les joueurs déjà en place. Mais selon notre source, l’équipe a besoin de M. G. six éléments seulement.

BOUKEMACHA : «On a un grand défi à relever»
- Un mot sur le nul réalisé face la JSK ? - Après le semi-échec face à l’USMAn en championnat, à domicile, et notre élimination en Coupe d’Algérie, nous, les joueurs, avons décidé de relever le défi et redresser la barre. Il nous fallait donc faire un bon résultat face à la JSK. Ce que nous avons réalisé en jouant cette rencontre avec une grande volonté et du courage aussi. Ce point nous permet de préparer la suite du parcours tranquillement, loin des problèmes et des perturbations. - Mais c’était difficile quand même, n’est-ce pas ? c - Exactement, c’était un match très serré, on a eu beaucoup de difficultés devant cette coriace équipe de la JSK qui a fourni, elle aussi, une bonne prestation. L’essentiel dans ce genre de match, c’est le résultat final, et je pense qu’arracher un point à Tizi n’est pas évident du tout. - Et maintenant, comment est l’ambiance au sein du groupe ? - Comme vous pouvez le constater, il y a de l’enthousiasme et de la joie. Ce point ramené de Tizi nous a libérés un peu moralement, ce qui va nous permettre d’aborder les prochaines journées avec sérénité. - Comment voyez-vous le reste de v votre parcours ? - Le reste du parcours va être difficile pour nous, car chaque point vaudra son pesant d’or. Il nous reste pas moins de dix matchs à jouer, dont cinq à domicile qu’on devra absolument gagner, tout en continuant bien sûr à ramener des points de l’extérieur. Une place honorable passe par là. - Mais les autres équipes ne l’entendront pas de cette oreille… - Les objectifs des autres clubs ne nous intéressent pas. Nous avons un grand défi à relever et nous allons le faire. Nous devons montrer que la JSMB est une équipe respectable. Nos supporters nous attendent, donc, il faut les satisfaire. - Comment voyez-vous le v prochain match face à l’ASO ? - Notre prochaine rencontre sera certainement difficile, mais nous sommes condamnés à gagner pour garder notre dynamique et confirmer notre retour en force. En tout cas, les joueurs sont conscients de ce qui les attend. M. G.

14

DIVISION UNE

Compétition

édition du mercredi 10 mars 2010

Les choses sérieuses commencent
● Par Abed Djamel

USM EL HARRACH

Après cette nouvelle trêve imposée par notre équipe nationale A’ qui devra préparer sa prochaine rencontre face à la Libye, le report du derby qui a fait couler beaucoup d’encre et en dernier lieu la programmation des 1/8 de finale, l’entraîneur Charef devra tirer profit de ces facteurs pour consolider encore les assises du groupe en augmentant la charge durant la semaine en cours et en programmant des rencontres amicales enfin.
LES HARRACHIS en ont pris l’habitude et cela ne les inquiète plus outre mesure, d’autant plus que cette phase est très critique. Le physique commence à montrer des signes de saturation et, de ce fait, aucun joueur n’est à l’abri d’éventuelles blessures. L’orientation des entraînements doit s’effectuer dans ce sens, afin de préserver la condition physique des joueurs en les ménageant, surtout les

éléments qui ont été souvent sollici- de jeu pour animer et accentuer un tés durant cet exercice et, par consé- peu les tentatives offensives. Les réalisations ont été inscrites quent, offrir l’occasion à d’autres d’avoir des matches dans les par Zouak, Hanitser et Bourekba. jambes.

Les Harrachis, pour meubler la trêve et rester compétitifs tout en améliorant la qualité de jeu en y apportant de la cohésion et les automatismes, ne peuvent se le permettre qu’en programmant des rencontres amicales. Dans cette perspective, il a été arrangé une application entre les Olympiens de Médéa et les Harrachis. L’entraîneur Charef a fait rentrer Boutrig qui est bien revenu après s’être fait blesser et le penalty intercepté durant la partie témoigne, si besoin est, que son retour est propice. Abdat, sur le flanc droit, ne cesse de gagner des galons, ainsi que Bouchemal qui retrouve le onze et dans l’axe, Bensalem et Zouak. A la récupération, la tâche a été confiée à Naïli et Gherbi et un cran au-dessus, Hendou et Bey pour la relance et l’entrejeu, Bourekba et Benaï en fers de lance. Boualem, Hanitser et Aïssaoui ont été incorporés en cours

Médéa 0 - USMH 3, en amical

Cinq joueurs harrachis ne se sont pas déplacés à Médéa pour diverses raisons. Benabderrahmane et Touahri grippés devraient reprendre aujourd’hui en principe, Mebarakou qui ne s’est pas encore remis de sa blessure de même que Djeghbala qui a été ménagé. Le seul qui n’a pas fourni d’explication est Doukha. Djabou, par contre, se trouve toujours en regroupement avec la sélection A’ qui prépare activement sa rencontre face à la Libye.

Que d’absents !

Les Harrachis auraient eu des confirmations concernant les matches amicaux pour la journée de jeudi. Dans la matinée, les poulains de Charef donneront la réplique aux Blidéens de l’USMB qui se battent pour leur survie en première division et l’après-midi toujours devant un mal classé, le NAHD. Ces confrontations auront lieu, toutes les deux, au stade de Lavigerie Dj. A.

L’USMB et le NAHD à Lavigerie ce jeudi

LIMANE : «Je remercie Benchikha et son staff»
L’international espoir Hossam Limane a été éloigné des terrains pendant quelques mois à la suite d’une méchante blessure, une luxation à l’épaule, contractée à l’entraînement, il a fallu une opération chirurgicale pour le remettre d’aplomb. Le soutien moral des responsables harrachis n’était pas au rendez-vous, c’est probablement la seule tâche noire. - Et l’USMH dans tout cela ?
- Le comportement de mes responsables demeure pour moi incompréhensible, à plus d’un titre. Ayant contracté une blessure à l’entraînement, la moindre des choses aurait été que la prise en charge soit à la charge du club. Mais cette conduite n’est pas un acte isolé, la majorité de nos clubs fonctionnent pareillement.

ABAS : «On confirmera devant le WAT»
● Entretien réalisé par Mustapha Larfi

NA HUSSEIN DEY

REBIH TOUJOURS BLESSÉ

● L’attaquant Rebih souffre toujours d’une blessure à la cheville qu’il a contractée lors du match face au CAB. Hier, il s’est présenté en tenue de ville sans pouvoir s’entraîner avec ses équipiers.

Pour l’arrière gauche des Sang et Or, la victoire face au CAB est le déclic tant attendu. Concernant le prochain match face au WAT, il estime que la victoire est impérative.
- Comment se déroule la préparation en prévision du prochain match qui vous opposera au WAT ?

NAHD-EL ALIA ANNULÉ

● Le match amical que devait abriter hier le stade de Zioui entre le NAHD et El Alia a été annulé à la dernière minute. Cette joute amicale a été remplacée par une sixte.

CHAOUCH BOUDE L’ÉQUIPE

- La préparation se déroule dans de bonnes conditions. C’est tout le groupe qui est motivé pour réaliser un bon résultat lors de ce match. On doit confirmer notre dernière victoire face au CAB.

- Avec quatre gardiens, les places deviennent apparem- Alors Hossam, comment ça ment chères ? se passe pour vous ? - A mon avis, les places ont tou- Dieu merci, la seconde phase de rééducation étant bien achevée, j’ai récemment réintégré le groupe en prenant part aux séances, mais progressivement pour éviter toute mauvaise rechute. - Cela n’a pas été facile, la période postopératoire est la plus délicate. Pour la réussite d’une opération, la rééducation doit être à la mesure. Malheureusement, au début ça a été un échec avant que l’entraîneur national Benchikha ne m’oriente vers le kiné de l’équipe nationale, Réda. Avec ce dernier, des améliorations ont été constatées, et c’est en grande partie grâce à lui, à Benchikha ainsi qu’au staff médical de l’EN que mon moral n’a pas été affecté.

- Votre dernière victoire semble avoir des effets très positifs sur le groupe…

- Donc, vous avez été bien pris en charge ?

jours été chères. Et pour mériter ma place, je dois redoubler les efforts en travaillant durement afin de bien revenir et la reconquérir. Les gardiens de l’équipe sont pratiquement d’égale valeur, notre poste est tout le temps en compétition. Donc, ce n’est pas nouveau de se mesurer à autrui. Je connais mes capacités et une seule et unique règle à laquelle je crois, c’est le travail. - Ne précipitons pas les choses. Je dois redevenir compétitif d’abord et la suite ne sera que confirmation pour les personnes qui m’ont toujours soutenu. C’est ma façon à moi de les remercier, surtout Benchikha et ses staffs médical et technique.
Dj. A.

- Et comment se présente pour - Donc, vous croyez toujours en vos vous le prochain match qui vous chances de maintien… opposera au WAT ?
- Certes, notre mission sera très difficile. On disputera des matchs de coupe, toutefois, on ne doit pas baisser les bras. On doit croire en nos chances jusqu’à la dernière minute. On disputera match par match et on tentera de récolter le maximum de points possibles.

- Tout à fait. Cette victoire a fait beaucoup de bien au groupe. L’équipe a retrouvé la confiance et la joie de jouer. J’espère qu’on continuera de la même manière lors des prochaines journées.

fera le maximum pour assurer la meilleure préparation possible et revenir en force lors des prochaines journées.

- Et l’équipe nationale A’ ?

- Et qu’avez-vous à dire sur cette - Et qu’avez-vous à dire à vos supmini-trêve qu’observera le cham- porters ? pionnat ? - Je leur demande de nous soutenir
- C’est une trêve qui vient au bon moment. On profitera de cet arrêt du championnat pour recharger les batteries et redémarrer avec un nouveau souffle. Cela nous permettra aussi de corriger les erreurs commises lors des précédentes journées. En tout cas, on

- Tous les matchs sont difficiles. Le WAT est une équipe qui n’est pas facile à manier sur son terrain. Toutefois, on n’a pas le choix, on doit sortir vainqueurs de cette confrontation. On doit remporter les trois points de la rencontre pour espérer des jours meilleurs.

● Apparemment, le courant ne passe plus entre Braham Chaouch et la direction du NAHD. En effet, le joueur ne s’entraîne plus à cause du problème de son dû. Pour rappel, le joueur réclame son dû pour reprendre du service. Cependant, il n’a rien touché et il n’a pas participé à la séance d’entraînement effectuée hier par son équipe. Selon une source généralement bien informée, le joueur ne semble pas prêt à reprendre les entraînements avant d’avoir son argent. Cependant, le manager du joueur, Mohamed Merabet, a eu une conversation téléphonique avec le président Mana. Ce dernier a assuré Merabet que son joueur touchera son argent dès que les caisses du club seront renflouées. Chaouch reviendra-t-il à de meilleurs sentiments alors ?

M. L.

lors des prochaines rencontres. On comprend leur déception après les résultats négatifs enregistrés par le club. Toutefois, je leur promets qu’on fera le maximum pour sauver le NAHD et leur procurer de la joie.
M. L.

édition du mercredi 10 mars 2010

Compétition

DIVISION UNE

15

Stade du 8-Mai-45, Sétif, affluence faible, temps glacial, arbitrage de M. Necib assisté par MM. Bahloul et Guedjati.

ESS
BUTS : Hemani (34', 69') Diss (49') Bouderbal (82') AVERT. : Benchadi (65') Chaouchi Raho Benchadi Benchaïra Diss Belkaïd Francis Kaddour (Bouazza 46') Bouderbal Djediat (Kacem 46') Hemani (Bencharif 86') Ent. : Zekri

4-1

ASK

BUT : Naït Yahia (39') AVERT. : Rezig (56') Belhani Rezig Djabarat (Guerra 75') Ziad Arar Si El Hadj, Naït Yahia Fouaz Douadi Mesfar (Bouaïcha 46') Mehdaoui (Naâmoune 76') Ent. : Aït Djoudi

● Par Kacem A.

L’ENTENTE puissance 4 s

● Au lever de rideau, les jeunots

En juniors : ESS 3 - ASK 1

sétifiens sont parvenus à glaner les trois points mis en jeu face à leurs adversaires du jour, les jeunes de l'ASK, sur le score de trois buts à un.

Au vu de la physionomie de la première manche, les Sétifiens ont dominé latéralement leurs vis-àvis. Les multiples tentatives offensives ont toutes buté sur l'ancien gardien ententiste Belhani qui, malgré le poids de l'âge, a annihilé à lui tout seul les attaques de Hemani et consorts.
LES EFFORTS déployés par le compartiment offensif ont vu enfin le bout du tunnel en matérialisant une action en but de Hemani qui, d'une tête rageuse, a mis la balle au fond des filets, ne laissant aucune chance au gardien Belhani. Les locaux n'ont eu qu'un moment de bonheur, puisque quatre minutes après l'ouverture du score, sur une offensive anodine, les Khroubis ont bénéficié d'une balle arrêtée sur la ligne des 18 mètres. Naït Yahia expédie un bolide mal intercepté par Chaouchi qui voulait le boxer, mais c'était tellement puissant qu'il n'a rien pu faire. Le gardien de but sétifien n'est pas le seul

● Le coach de l'Entente de Sétif , Noureddine Zekri, a effectué 6 changements au sein de sa composante qui a affronté l'ASK par apport à celle alignée face au MSPB samedi dernier, où Raho, Belkaïd, Benchadi, Kaddour, Benchaïra et Djediat ont été titulaires et en parallèle cinq joueurs sont sortis, il s'agit des internationaux Yekhlef, Metref et Laïfaoui, en plus de Zoubiri, Bouazza et Lemouchia. Les deux premiers ont été mis sur le banc des remplaçants et le dernier est suspendu.

6 changements dans l'équipe-type t

● Le ministère de la Jeunesse et

L'ESS écrit au MJS

des Sports a été destinataire d'une requête émanant de l'ESS qui demande de lui faire rembourser les dépenses qui s'élèvent à sept milliards et demi de centimes. La réglementation prévoit que le club qui atteindra la finale de cette joute sera remboursé à hauteur de 75%, ce que le MJS tarde à virer ce qui revient de droit aux Ententistes qui, comme tout le monde le sait, ont perdu en finale de la coupe de la CAF. K. A.

fautif, il a été induit en erreur par le mur qui s'est brusquement disloqué au moment où le joueur khroubi armait son tir. Après l'égalisation, les visiteurs sont sortis de leurs coquilles pour aller bousculer l'arrière-garde ententiste, mais l'arbitre envoie tout le monde au vestiaire sur un score de parité, un but partout. Au retour sur la pelouse, les visiteurs n'ont pu résister à la furia des Ententistes qui sont revenus avec la ferme intention d'en finir avec les multitudes d'occasions ratées.

Les changements effectués par l'entraîneur Zekri démontrent bien que les intentions sétifiennes ne sont autres que de gagner, ce qui fut fait. Trois minutes après la pause, le défenseur axial Diss donne l'avantage à son équipe qui ne s'est pas contentée de ce résultat en acculant la défense adverse qui s'est cantonnée derrière. A un quart d'heure de la fin, Hemani signe un doublé suivi de Bouderbal qui portent le score à quatre buts. Le score en restera là, l'ESS arrive à grands pas. K. A.

● Le coach de l'Entente de Sétif, Noureddine Zekri, a préféré aligner hier Djediat à la place de Bouazza face à l'ASK, après avoir purgé une sanction de 4 matchs infligée par son coach Zekri. Il a été chargé d'animer le jeu de l'équipe. Le retour de Bouazza au banc des remplaçants est dû à son comportement face au MSPB.

Djediat préféré à Bouazza

● Pour la première fois depuis la nomination de Noureddine Zekri à la tête du staff technique de l'Entente, ce dernier renouvelle sa confiance aux deux joueurs, le Camerounais Ambane et le Franco-Algérien Bouderbel Rafik.

2e titularisation consécutive de Bouderbel et Francis

L'œil DU Coach
● "Nous étions obligés de remporter les trois points du moment que

ZEKRI : «On joue pour le titre»

notre objectif n'est autre que le titre. J'avais des appréhensions quant aux absences de certains éléments clés mais les joueurs en qui j'ai fait confiance n'ont pas démérité et ont été vraiment à la hauteur, ils viennent de prouver encore une fois qu'ils méritent au même titre que les autres de faire partie de cette équipe. Bien qu'on ait encaissé le but égalisateur dans un moment critique, on n'a pas baissé les bras, cela nous a incités à aller assiéger l'adversaire et la seconde manche a été plus prolifique en buts et je pense que la fraîcheur physique de mes joueurs a fait la différence."

● La veille de son important match

4 milliards dans les caisses

● Suite au grand nombre des joueurs absents, six au total, le

Première convocation de Djahnite

● "Nous avons fait une bonne première mi-temps où nous sommes

AÏT DJOUDI : «Satisfait quand même»

parvenus à faire douter les Sétifiens. La seconde réalisation de l'ESS est quelque peu douteuse et nous a scié les jambes. Je reste quand même satisfait. La fatigue a eu raison de mes joueurs qui à la pause m'ont affirmé qu'ils étaient très éreintés, il faut signaler qu'ils n'ont pas pour habitude d'enchaîner les rencontres les unes après les autres."

● En l'absence du meneur de jeu Hadj Aïssa et capitaine de l'Entente, qui est en stage avec l'équipe nationale A', et la suspension de Lemouchia, le brassard de capitaine d'équipe est revenu à Belkaïd qui a déjà porté le brassard plusieurs fois.

Belkaïd de nouveau capitaine d'équipe

contre l'équipe de l'ASK, les caisses de l'Entente ont été renflouées par un montant de 4 milliards de centimes de la part de la Fédération algérienne de football comme récompense au titre de championnat de la saison passée. Ce versement est venu à point nommé pour dénouer un tant soit peu la situation financière du club. Il sera destiné vraisemblablement à régulariser les joueurs franco-algériens qui n'ont pas encore été payés et pour verser les primes de matches aux joueurs avant le départ à Tlemcen et subvenir également aux charges relatives à la gestion de l'équipe qui est appelée à effectuer deux déplacements consécutifs à Tlemcen et au Cameroun dans le cadre de la coupe d'Algérie et de la Champions League respectivement.

coach de l'Entente de Sétif pour compléter sa liste des 18 a fait appel au jeune Djahnite, qui joue en juniors, hier face à l'ASK. A noter que c'est la première convocation de ce jeune pétri de qualités qui fera parler de lui à l'avenir.

● Le milieu de terrain de l'Entente de Sétif, qui a fait son retour

BENCHAÏRA, 10 mois après au stade du 8-Mai-1945 M 1

lors du mercato hivernal, après un arrêt de 6 mois pour des raisons personnelles et qui avait été incorporé dans les 10 dernières minutes face au MSPB samedi dernier, a fait hier son retour dans l'équipe-type après une longue absence. La dernière rencontre de Benchaïra avec l'Entente au stade 8-Mai-1945 remonte au 25 mai dernier face au NAHD, dans le cadre du championnat national, c'est donc un retour après presque 10 mois.

CLASSEMENT
Matches

Equipes
01. MCA 02. JSMB 03. JSK 04. ESS 05. USMH 06. USMAn 07. WAT 08. CABBA 09. CRB 10. MCO 11. ASO 12. USMA 13. MCEE 14. CAB 15. ASK 16. USMB 17. NAHD 18 . MSPB

Buts G. N. P. P. C. Diff.

Pts
44 41 39 37 36 36 34 33 33 33 32 30 28 27 26 21 16 16

J.

● Trois éléments de la délégation de la formation de l'ASK connaissent parfaitement le stade 8-Mai-1945, il s'agit du coach Aït Djoudi et son adjoint Tribèche et du gardien de but Amar Belhani. Le premier a été le coach de l'Entente la saison passée, tandis que Tribèche et Belhani sont des anciens joueurs de l'ESS.

Aït Djoudi, Belhani et Tribèche retrouvent le 8-Mai-1945 M 1

● Lors de la réunion entre le président

300 millions, prime spéciale pour battre le WAT

● Dans le match top de cette 17e journée du championnat du Cameroun qui s'est déroulée dimanche 7 mars 2010, le prochain adversaire de l'Entente de Sétif en Ligue des champions africaine, l'Union Sportive de Douala, est allé s'incliner dans les arrêts de jeu devant Cotton Sport de Garoua sur le score de 2 à 1. Ceci est en fait la 4e défaite d'affilée de l'Union Sportive de Douala.

La série noire de l'Union Sportive de Douala continue

de l'Entente, Abdelhakim Serar, et le président de section, Hassen Hamar, il a été décidé que la direction du club réserve une prime spéciale pour battre le WAT, le 16 mars prochain dans le cadre de la coupe d'Algérie. Cette prime de 300 millions sera distribuée à la fin de la rencontre aux joueurs et au staff technique. Cette prime spéciale de 300 millions est un apport financier des dirigeants de l'Entente de Sétif, et le président de section Hassen Hamar y a décidé de participer avec 100 millions. K. A.

23 24 23 20 23 24 23 24 23 24 24 23 23 24 24 23 24 24

12 11 11 10 10 09 09 08 09 09 09 07 07 07 06 04 03 03

08 08 06 07 06 09 07 09 06 06 05 09 07 06 08 09 07 07

03 05 06 03 07 06 07 07 08 09 10 07 09 11 10 10 14 14

34 30 28 29 29 26 27 27 27 22 28 27 22 20 23 14 16 16

16 21 15 17 24 25 24 27 29 26 23 23 25 28 31 23 31 37

+18 +09 +13 +12 +05 +01 +03 00 -02 -04 +05 +04 -03 -08 -08 -09 -15 -21

16

DIVISION UNE

Compétition

édition du mercredi 10 mars 2010

WA TLEMCEN

Un report salutaire

CA BORDJ BOU ARRERIDJ

● Par Abelkrim Zoubir

Le report de la 25e journée du championnat de première division a été accueilli favorablement par les responsables du club des Zianides ainsi que par les inconditionnels des Bleu et Blanc.
EN EFFET, le WAT devait accueillir la formation du NAHD dans le cadre de cette journée. Une confrontation pas du tout facile pour les Tlemcéniens face à une équipe d’Hussein Dey qui lutte désespérément pour sa survie. En ce sens que les protégés de Fouad Bouali auraient eu fort à faire face aux capés de l’entraîneur Mihoubi. La mission des Widadis, même s’ils recevaient sur leur terrain mascotte de Birouana, aurait été difficile car ils auraient été amoindris par l’absence de trois de leurs meilleurs joueurs, à savoir les attaquants Benmoussa Mokhtar, suspendu, Ghezali et Djallit retenus en équipe nationale A’ qui joue une manche décisive face à la Libye pour une qualification a la Coupe d’Afrique des nations des locaux. C’est pour dire le soulagement de l’entraîneur Bouali en apprenant le report de la rencontre. du match de coupe d’Algérie qui opposera son équipe à l’ESS. Expulsé lors de la précédente sortie à Blida face à l’USMB, l’enfant Mokhtar Benmoussa, le buteur d’El Eubad manquera cruellement à maison du WAT, sera le grand absent

«Après le retour de Bahloul et Benlouham, les choses sont meilleures»
● Entretien réalisé par Larbi Babouche

EL HACHEMI GHOUILEM

Depuis son installation en tant qu’entraîneur adjoint du CABBA, l’équipe n’avait pas concédé la moindre défaite. Est-ce un pur hasard ou le fruit d’une bonne coordination entre Ghouilem et Abbas ?
- Comment évaluez-vous le niveau réel du CABBA depuis votre installation en tant qu’entraîneur adjoint ?

- Le facteur stimulant de telles applications réside principalement dans les répétitions. C’est-à-dire pour qu’un groupe sache ce qu’il doit faire dans un match, il faudrait qu’il le fasse d’abord à l’entraînement.

appliqués en situation réelle soient souvent rompus ?

- En tant que technicien, ne pensez-vous pas que la défaillance est le maillon faible du team ?
- Il n’y a aucun doute là-dessus, les statistiques parlent d’ellesmêmes, nous avons la 2e plus faible défense du championnat, ce qui n’est pas normal pour une équipe de la taille du CABBA, mais comme je l’avais mentionné tout à l’heure, cela est dû aux absences répétitives des joueurs et donc à l’instabilité de l’équipe sur le plan défensif.

Benmoussa absent face à l’ESS

● Dans un bref entretien téléphonique, le président de section du WAT, Ismat Bakhchi, a clairement fait savoir que le club des Zianides n’a jamais utilisé de moyens extra-sportifs pour gagner n’importe quelle rencontre de football. C’est en réagissant aux accusations portées par les dirigeants blidéens à l’encontre du SG du WAT que notre interlocuteur a tenu à faire cette déclaration. «Je dois signaler que notre secrétaire a été roué de coups au moment où on se dirigeait vers les vestiaires après la pause», a-t-il informé, avant d’ajouter : «Trois dirigeants blidéens se sont attaqués à celui qu’on accuse de tricherie alors que tout le monde sait qu’au sein de notre club, on ne mange pas de ce pain-là. Les résultats qu’enregistre notre équipe sont dus à la politique d’austérité appliquée par la famille widadie et par la qualité du travail entrepris par les encadreurs, à leur tête Bouali Fouad.» L. M. A.

«On n’a jamais magouillé pour gagner»

BAKHCHI REPOND AUX BLIDEENS

son équipe. Aussi, le coach Bouali mise beaucoup plus sur Ghazali et Djallit pour faire la différence face aux Sétifiens de l’ESS et poursuivre ainsi l’aventure dans l’épreuve populaire.

Le jeune latéral droit SidHoum s’est blessé lors du match de Blida. Heureusement que la prochaine journée du championnat au cours de laquelle le WAT devait rencontrer le NAHD a été reportée. Ce qui permettra au kiné Fethi Brixi de remettre d’aplomb le jeune qui reste un atout non négligeable dans l’échiquier de Bouali Fouad.
A. Z.

Sidhoum blessé

- J’avais déclaré lors de mon premier entretien que m’avait accordé votre journal que l’équipe traversait un passage à vide et qu’il fallait travailler dans un premier temps sur l’aspect psychologique, histoire de remettre les pendules à l’heure et provoquer le déclic. Dieu merci, le pari est réussi. La suite était appréciable également avec deux victoires successives à domicile et un autre nul en dehors des bases contre le MCO. A ce moment, on pouvait dire que l’équipe avait bel et bien démarré.

- Quelles solutions d’urgence devriez-vous envisager ?

- Bakha donne énormément d’assurance à l’arrière-garde aussi avec le retour attendu de Bahloul sur le flanc gauche, et le retour de blessure de Benlouham, les choses seront meilleures.

- Mais malgré le semblant de bons résultats, il n’a pas été constaté une amélioration digne de son nom sur le plan tactique…

- Vous avez choisi le terrain d’El Eulma pour préparer le match de coupe face à l’USM Annaba, pourquoi ?

- A mon avis, le problème est dû essentiellement aux absences répétitives de joueurs de métier, soit pour des blessures ou pour des suspensions.

- Est-ce la raison qui fait que les automatismes censés être

- Abbas et moi avons opté pour le terrain d’El Eulma, pas uniquement pour la pelouse naturelle, mais pour éloigner aussi nos joueurs de la forte pression du public et les placer dans un moment de bonne ambiance et de L. B. concentration.

USM ANNABA

FACE AUX RESULTATS INSUFFISANTS A DOMICILE
● Par Bachir Redjel

Annaba révise ses objectifs
Suite à la situation devenue alarmante en matière de résultats du club bônois, le président Menadi a décidé de convoquer d’urgence son coach Amrani à une réunion, qui a duré presque 3 heures, dans son bureau de la Tabacoop.
RIEN n’a filtré de cette rencontre en tête-à-tête entre les deux hommes. Cependant, une source proche de Menadi nous indique que la discussion a tourné, surtout, autour de la situation de l’équipe, son état psychologique et ses rendements à domicile. Il semble que Menadi est maintenant convaincu que son équipe accuse une faiblesse au niveau de l’attaque et que le recrutement du mercato n’a rien apporté de nouveau. C’est même un véritable fiasco, aurait-il déclaré à son entraîneur. Les 3 émigrés ramenés se sont avérés très limités et n’ont pas du tout convaincu. L’équipe sera ainsi obligée de se débrouiller comme elle peut jusqu’en fin de saison. Ainsi, l’étude de la situation a ramené Menadi à revoir catégoriquement les objectifs de l’équipe. Le boss annabi, qui veut jouer une compétition internationale la saison prochaine, ne compte plus sur une place honorable en championnat qui devient même du domaine de l’impossible, au vu du rendement de l’équipe, de son effectif limité au niveau des avant-postes et des matchs chocs qui restent à jouer. Toutes les rencontres seront de véritables combats, car les équipes à affronter luttent pour assurer leur place en D1. L’équipe va donc se contenter du maintien et doit honorer ses rencontres à domicile pour ce challenge. rendre à nos sponsors si on veut continuer à respirer. Alors il faut se redresser rapidement et faire sensibiliser davantage les joueurs qui ne semblent pas comprendre nos préoccupations», aurait précisé Menadi à son coach. Cependant, Menadi insiste sur la Coupe d’Algérie. Le tirage au sort a favorisé Annaba qui pourrait atteindre la finale. Le boss annabi a manifesté ce désir à son entraîneur tout en lui expliquant qu’il faut tirer les leçons des saisons précédentes qui ont vu Annaba se faire éliminer bêtement en quarts et demi-finale. Menadi, qui a réglé ses soucis financiers en ramenant différents sponsors, ne veut surtout pas les décevoir dans leur expérience d’investir sur l’USMAn. «Cette coupe ne cesse de nous tendre les bras depuis 3 saisons. A nous de saisir encore une fois notre chance et de faire de notre mieux pour exaucer le vœu de ces milliers de supporter qui rêvent de ce trophée. Nous avons une expérience dans cette compétition, il faut donc «Nous avons des comptes à la faire fructifier.» B. R.

Mais elle insiste sur la coupe d’Algérie

● C’est maintenant officiel, la direction annabie et les responsables de Djezzy viennent de signer un accord de sponsoring comme attendu depuis quelques semaines. Cet accord porte sur une somme de 2 milliards qu’accordera le grand opérateur de la téléphonie mobile au club de Lalla Bouna.

Djezzy offre 2 milliards à l’USMAn

édition du mercredi 10 mars 2010

Compétition

USM BLIDA

17

● Par Amine Djaâfar

Selon une source bien informée, les joueurs de la formation blidéenne, notamment les titulaires, refusent la politique de leur coach, surtout lors des matchs officiels où le driver n’hésite pas à engueuler les coéquipiers de Herbache.
CETTE réaction, qui se répète à chaque fois, a affecté le moral de ses capés et complexé quelques joueurs, dont le niveau a régressé et elle les a empêchés de s’exprimer comme il se doit sur le terrain. La période des vaches maigres que traverse le club, entre autres le dernier semi-échec, doit inciter Mouassa à changer de comportement vis-à-vis de ses capés et ce à partir du match prévu mardi prochain face au CAB pour le compte des 1/8 de finale de Dame coupe pour permettre à ses joueurs de s’illustrer et se ressaisir, mais aussi reprendre confiance avant le match du championnat face au MCO. L’entraîneur de l’USMB, comme il l’a déjà affirmé lors de ses précédentes déclarations, fera de son mieux pour atteindre son objectif qui se résume dans le maintien. Mouassa tentera sans doute de motiver ses poulains et les

mettre dans de bonnes conditions, et ce, en évitant de les sermonner. Cependant, cette politique obligera les joueurs à confirmer et dévoiler leurs qualités sur le terrain pour sauver le club de la descente, autrement dit, Mouassa va mettre la balle dans le camp de ses joueurs. La politique de Mouassa n’est pas le seul facteur qui a compliqué la situation du club phare de la ville, car, il faut le dire, il y a aussi la mentalité des joueurs de ce club entre autres ceux qui ont été enrôlés des divisions inférieures et qui manquent de maturité pour jouer dans le niveau supérieur. A cet effet, certains d’entre eux doivent se ressaisir avant qu’il ne soit trop tard en s’illustrant lors des prochaines rencontres pour sauver le club de la descente aux enfers.

fait des mécontents

MOUASSA

«Les joueurs sont libres de dire ce qu’ils veulent. Cependant, je tiens à confirmer que je suis en train d’accomplir mon travail en mon âme et conscience et il faut reconnaître que j’ai eu affaire à des joueurs qui manquent de maturité. Malgré cela, je continue à faire le nécessaire pour sauver le club de la descente, et je suis sûr de pouvoir atteindre cet objectif avant la fin de la saison», nous a déclaré Mouassa.

«Je travaille en mon âme et conscience»

La situation actuelle du club devra inciter les joueurs à mettre la main dans la main pour gagner la rencontre du championnat face

L’opération sauvetage passe par le match du MCO

au MCO au stade Tchaker. La victoire est impérative pour réduire l’écart par rapport au CAB et l’ASK, le premier se trouvant à 7 points et le second à 6 points. La tâche des Blidéens ne sera pas facile lors de cette rencontre ou même lors de rencontre qui vient juste après où les

coéquipiers de Herbache doivent accueillir le CRB. Cependant, le faux pas est interdit et les capés de Mouassa doivent coûte que coûte éviter le pire à ce prestigieux club qui vit la même situation pour la troisième fois successive. A. D.

Le libero Defnoun affirme que la prochaine rencontre de Dame coupe sera difficile face au CAB. Cependant, ses coéquipiers sont conscients de la lourde tâche qui les attend et ils doivent se ressaisir pour qu’ils puissent aborder le match du MCO avec une supériorité sur le plan psychologique.

DEFNOUN : «On doit assurer la qualif’ et sauver le club»

Hadj Saâd erst Harizi seront e les 1 libérés
LA DIRECTION du club phare de la ville des Roses ne va certainement pas manquer de faire le ménage en fin de saison en se passant des services de plusieurs joueurs, à l’image de l’attaquant Hadj Saâd qui n’a pu s’imposer cette saison, ceci a amené le coach Mouassa à faire l’impasse sur sa convocation lors des rencontres officielles, ou de Harizi qui n’a pas du tout donné satisfaction depuis son enrôlement durant le mercato hivernal. Le passage mitigé de certains joueurs avec cette formation de la ville des Roses devra aussi inciter

- Comment s’annonce l’avenir de votre club après votre dernier semiéchec à domicile ?

«On va tenter de l’entraîneur Mouassa, à des joueurs lors de la proétablir des normes spéci- chaine saison. gérer match par match - La tâche joueur pour donner du dynamisme au ne sera pas pour ne rien rater, mais je pour ne rien rater, mais je BOUTABOUT POURSUIT compartiment offensif. facile, mais tiens à préciser que notre tiens à préciser que notre priole maintien SON TRAVAIL SPÉCIFIQUE rité sera donnée au maintien. priorité sera donnée - Quels sont vos atouts pour ● Le néo-attaquant de cette formation demeure touTERBAH PRÊT POUR LE CAB jours dans nos les prochaines au maintien.» championnat ? rencontres du blidéenne Boutabout a repris les journée ● L’attaquant Terbah continue à travailler cordes et on doit se entraînements avant-hier, soit une
ressaisir avant qu’il ne soit trop tard. - Durant les prochaines rencontres, on doit compter d’abord sur notre volonté et sur la présence de notre public qui doit venir en masse pour nous aider à surmonter l’obstacle du MCO, et pourquoi pas terminer cette saison en beauté en se qualifiant en final de Dame coupe. A. D. avant la reprise du groupe. Le joueur franco-algérien est en train de redoubler d’efforts pour atteindre son top niveau et pourquoi pas débloquer son compteur buts à partir du prochain match prévu mardi prochain face au CAB pour le compte des 1/8e de finale de Dame coupe, où le coach Mouassa ne va certainement pas hésiter à titulariser le d’arrache-pied durant les séances d’entraînement pour atteindre son top niveau après la blessure qu’il a contractée au niveau de la malléole. Le joueur s’est rétabli et a même réussi à réintégrer le groupe après une longue période de travail en solo. Cela dit, le coach Mouassa pourrait se servir des services de ce joueur en tant que joker lors du prochain match.

la direction, y compris

fiques pour le recrutement

- Vous aurez deux lièvres à courir, à savoir la coupe où vous allez affronter le CAB, ainsi que le maintien, est-ce que votre club possède les capacités pour courir deux lièvres à la fois ?

- On va tenter de gérer match par match

18

DIVISION DEUX

Compétition

édition du mercredi 10 mars 2010

Gagner le derby pour sauver la saison
● Par Mohamed Tebbal

CS CONSTANTINE

MO CONSTANTINE

AOUN SEGHIR VA VIVRE SON 4e DERBY CONSECUTIF

«Une victoire sur le CSC nous donnerait des ailes»

● Entretien réalisé par Rabah Gattouche

Au contraire des autres saisons, la rue constantinoise, plus spécialement les cercles des supporters du CSC, n’ont connu aucune effervescence particulière durant toute cette semaine. C’est dire que ce énième derby va se jouer dans l’indifférence générale.
CELA a, certainement, un lien direct avec les résultats enregistrés par le club jusque-là, mais aussi avec la qualité du jeu produit. Ajouter à cela la gestion approximative des dirigeants, notamment Ounis qui navigue à vue d’œil depuis le début de saison, puisqu’à ce jour, les supporters ne comprennent pas pourquoi il a recruté pour ensuite libérer des joueurs dits expérimentés à l’image de Touil, Belghomari, Ouslati et Derradj, alors qu’ils pouvaient donner un plus au club. D’ailleurs, Rouas nous a confié que ce qui manque cruellement à son équipe, c’est un chasseur de buts et si le CSC n’avait gardé qu’un seul joueur des trois attaquants racés cités plus haut, le club serait confortablement assis sur le fauteuil du leader. Lorsqu’on que sait que le CSC a perdu 15 points à domicile depuis le début de la saison et que le leader, le MC Saïda, ne le distance que de sept points, le calcul est vite fait.
Matches

Le milieu du MOC, Mohamed Aoun Seghir, confie à Compétition qu’une victoire vendredi prochain contre le voisin, le CSC, redonnerait des ailes à son équipe qui a besoin d’un déclic fort pour redémarrer.
- Voulez-vous nous dire si vous êtes guéri de votre blessure ?

- Ma blessure que j’avais cette fois-ci sur l’ensemble de son effectif. Avec le retour de contractée face au CRT suspension du défenseur central n’est plus qu’un mauvais souvenir. D’ailleurs, je En tout état de cause, les Idiou et du latéral Hazi. reprends aujourd’hui les joueurs semblent plus que entraînements avec le groujamais motivés à remporter ce pe. match afin de sauver la saison, - Donc, vous allez comme nous le confia le capitaine Medjoudj. «Je dois dire que le Ce match sera aussi important prendre part au derby derby reste toujours un match pour le président qui jouera sur contre le CSC ? - En principe, je serais de indécis, mais on est tous décidés ce derby sa saison, puisqu’il sait à faire le maximum pour glaner qu’un faux pas contre le rival va la partie si, bien sûr, mon les points de la rencontre. Vous certainement précipiter son coach le juge nécessaire. Le savez, on voulait tellement départ. D’ailleurs, quelques dernier mot lui revient. gagner le match face au Paradou membres de l’assemblée lui ont - Vous allez vivre pour afin de nous réconcilier avec nos clairement signifié de préparer la quatrième fois vensupporters et aussi rester dans la une AG en cas de défaite afin de dredi le derby constancourse, mais je promets une rendre des comptes ! Car pour le tinois, votre avis sur chose à nos supporters, tout le moment, il est très loin de l’ob- cette fête ? - Les derbys MOC-CSC groupe est animé d’une grande jectif qui lui a été assigné lors de ont un cachet spécial, survolonté et on va se battre, ce son élection, à savoir l’accestout par l’ambiance que vendredi, pour décrocher les sion. Cela dit, Ounis sait bien points de la victoire. On sait qu’une victoire face au frère US BISKRA combien ce match est important ennemi lui permettra de garder aux yeux de nos supporters qui, un infime espoir pour l’accesj’espère, ne vont pas nous bou- sion, mais surtout sauver lui der». A noter que Rouas, pour ce aussi sa saison. «déplacement», devrait compter M. T.

Les joueurs veulent se racheter

Ounis joue-t-il sa tête ?

- Revenons à votre équipe, comment allez-vous - Justement, l’ambiance aborder ce prochain pourrait vous manquer derby ? - Comme vous le savez, cette fois, car les fans du MOC et du CSC ont déci- notre team traverse en ce dé depuis longtemps de moment un passage à vide. ne plus venir en nombre Et pour sortir de cette mauau stade, qu’avez-vous à vaise passe, il nous faut battre le CSC. Ces trois leur dire ?
- Je souhaite qu’ils viennent en nombre comme lors du match CSC-MOC de l’aller la saison écoulée qui, par son spectacle et sur le points, j’en suis sûr, vont nous redonner des ailes et nous permettront de redémarrer vers le podium pour jouer l’accession. R. G.

créent les fans des deux clubs dans les tribunes. Cela pousse les joueurs des deux camps à se transcender sur le terrain.

terrain et dans les tribunes, a été le meilleur derby de tous les temps.

CLASSEMENT Equipes
01. MCS 02. CRT 03. ESM 04. USMBA 05. PAC 06. ASMO 07. ABM 08. CSC 09. USMMH 10. SAM 11. RCK 12. MOC 13. USB 14. WRB 15. USMS 16. OMA 17. JSMS 18 .MOB
Buts

JSM SKIKDA
32 20 38 25 24 26 29 23 23 17 26 28 26 24 21 25 24 13 15 18 26 16 22 24 31 23 21 24 24 28 26 23 25 35 33 30 +17 +02 +12 +09 +02 +02 -02 00 +02 -07 +02 00 00 +01 -04 -10 -09 -17

KHOUALED : «Notre groupe est solidaire, nous rebondirons»
● Entretien réalisé par Hacène L.

Pts J. G. N. P. P. C. Diff.
42 39 38 37 37 36 36 35 32 32 31 31 30 29 29 26 25 20 24 24 24 24 24 24 24 24 24 24 24 24 24 24 24 24 24 24 11 12 10 09 10 09 11 09 07 09 09 08 08 07 07 07 06 04 09 03 08 10 07 09 03 08 11 05 04 07 06 08 08 05 07 08 04 09 06 05 07 06 10 07 06 10 11 09 10 09 09 12 11 12

ALI MESSIAD RABIE : «Skikda se maintiendra»
● Entretien réalisé par R. Feteissa

Le meneur de jeu des V noirs, Ali Messiad, confie à notre journal que son équipe a les moyens de se maintenir en division deux, seulement, il faut que le groupe reste solidaire.

Visiblement déçu par la dernière contre-performance de son équipe face à Mohammadia, le n° 9 biskri tente de faire contre mauvaise fortune bon cœur et accepte de répondre à nos questions. - La mauvaise série continue pour vous…
gner de mauvais résultats et cela est mal perçu autant par nos dirigeants que par nos fidèles supporters.

- A mon sens, le problème ce n’est pas le coach. Souici et Houhou sont issus de la même école et bien avant l’arrivée de Houhou nous n’étions pas très performants.

- Le problème est à rechercher ailleurs. Où ça ?

- En effet, depuis quelque - Voulez-vous nous dire un mot sur le parcours temps, nous ne faisons qu’alide votre équipe ? - Notre parcours a été en deçà de nos attentes, les changements à la tête de la barre technique nous ont vraiment perturbés en plus des problèmes quotidiens que nous vivons. Le groupe s’entraîne au ralenti tellement que nous sommes démoralisés par la situation que tout le monde connaît.

- Il y a comme un blocage psychologique dû à une fatigue prolongée et à des résultats gérés dans l’euphorie occultant le dosage rationnel de nos efforts. Cette chute dans le physique a influé sur le moral et les résultats sont ce qu’ils sont aujourd’hui. Il faudrait une sérieuse thérapie. - Je crois en ce groupe. Après le SAM on a juré de relever la tête dès les prochaines joutes et de ne plus concéder de défaite à domicile.

- Pensez-vous que c’est possible ?

- Savez-vous que, selon la LNF, deux équipes pour- Votre situation devient de plus en plus cri- raient rétrograder en fin de parcours ? tique…

PROCHAINS RENDEZ-VOUS
25 journée Vendredi 12 mars ABM..Samedi 13 mars..SAM USB........................MCS JSMS......................ESM USMBA..................WRB CRT......................USMS RCK.......................MOB OMA....................ASMO PAC...................USMMH MOC.......................CSC
e

26e journée CSC........................ABM USMMH..................USB ASMO.....................RCK MOB........................CRT USMS................USMBA WRB......................JSMS ESM........................OMA SAM........................PAC MCS........................MOC

- Ce n’est pas la position de Saïda qui - J’ai entendu parler de cette - Effectivement, maintenant on doit penser à va nous démobiliser, bien au contraire, il disposition, mais nous n’en l’avenir. On doit tout faire pour gagner mais la chanfaut prendre en considération notre capasommes pas là encore toutece nous tourne le dos. fois, je pense qu’il faut tirer la cité à rebondir et la volonté des éléments - Qu’est-ce qui ne marche pas selon vous ? de ce groupe qui ont prouvé à plusieurs - Sincèrement, je ne comprends pas ce qui nous sonnette d’alarme. - Où se situe le problème reprises, que face à la malchance ils arrive et pourtant on joue bien à chaque fois. Mais pouvaient réagir positivement. on est déçus à la fin de chaque match, nous avons selon vous ? H. L. repris espoir après notre victoire face à l’USMS, mais juste après, on rate d’une manière bête la victoire chez les Crabes très prenables. ● Le gardien titulaire revient après une éclipse qui aura duré 1 mois suite à une

- Votre prochain adversaire est le MCS…

Walid Gaha revient

- Vous croyez que les V noirs sont en mesure d’assurer leur maintien en D2 ?

- Oui, nous avons les moyens d’assurer le maintien en division deux. Il nous suffit de gagner tous les matches à domicile. La mission paraît très difficile, mais pas du tout impossible. Cela dit, on tâchera de tout tenter afin d’assurer le meilleur résultat.
R. F.

blessure aux doigts, contractée lors du match face à l’OMA. Ce renfort de choix permettra au jeune gardien Aloui de souffler et aux défenseurs de jouer avec plus de confiance.

● Le 10 biskri ne sera pas aux côtés du capitaine Heriet qui devra s’accommoder de la présence de Bouzidi et Bakha. Toujours aux soins pour ses adducteurs, Noufel est pris en charge par le staff médical et par le préparateur physique Boughezoula Noureddine.

Ghassiri encore sous traitement

édition du mercredi 10 mars 2010

Compétition

DIVISION DEUX
MC SAÏDA

19

YOUCEF ANWAR, UN JUNIOR SANS COMPLEXE
«El Djamîya n’a rien à faire en D2»
sens comme un poisson dans l’eau.
● Entretien réalisé par L. M. Azzi

ASM ORAN

LES JOUEURS DECIDES A GAGNER A BISKRA
«On doitredéfendre notre 1 place»
● Par K. Djelloul

Ce jeune défenseur, qui n’a pas encore atteint ses dix-neuf ans, a gagné une place de titulaire dans une équipe chez qui il se sent comme un poisson dans l’eau, comme il l’affirme dans cet entretien. Il est toutefois utile de rappeler que ce défenseur, axial d’origine, a déjà été aligné dans l’équipe première lors de l’exercice précédent, occupant comme il se doit le rôle de stoppeur lors du match joué face à l’OMA. Selon lui, cette saison devra lui permettre de faire partie du groupe qui doit tout faire pour hisser El Djamîya en division une.
- Avec un peu de recul, comment s’est effectuée votre intégration chez les seniors ?

- En principe, vous êtes arrière central, mais chez les seniors vous évoluez sur le flanc droit de la défense, vous donnez l’impression de ne pas vous sentir dépaysé, qu’en dites-vous ?

Le prochain examen, qui attend l’équipe saïdie après celui réussi face à l’USMBA, se déroulera sur le terrain du stade de Biskra. Ce sera face à une équipe de l’USB, certes, imprévisible, mais souvent redoutable surtout quand elle évolue en face d’un ténor.
UNE RENCONTRE qui s’annonce difficile en raison de la valeur de l’adversaire et surtout compte tenu du fait que maintenant qu’il est le chef de file, le Mouloudia sera attendu au tournant. Pour les supporters et notamment pour les joueurs, cette sortie sur le sol biskri constitue le match de la saison. «Nul doute que seul un succès augmentera nos chances de décrocher l’accession souhaitée», dira un groupe de joueurs comme pour signifier que la bande à Hammouche ira à Biskra dans l’intention de ramener les trois points de la victoire. «Avec cet écart, il faudra tout tenter pour arracher les 3 points mis en jeu dans cette rencontre, même si elle se joue chez l’adversaire», ajoutera le même groupe dont la détermination est affichée aux entraînements. Même langage chez le

- Il faut dire que dans ma nature je travaille pour être prêt à jouer et donner un coup de main à mon équipe, et ce, sans tenir compte du poste dans lequel je suis appelé à occuper. Le plus important pour moi est de faire preuve de régularité et de gagner une place de titulaire. Je dois ajouter que je travaille sans relâche afin de gagner la confiance de mon entraîneur

coach Hammouche qui ne cesse de répéter que les joueurs auront une bataille à livrer avant la fin du championnat. Cette fois, les entraînements ont tourné autour de la récupération et d’exercices très légers. C’est surtout pour permettre à ses poulains de récupérer après les efforts déployés lors du derby gagné face à la formation d’El Khadra.

- A votre avis, comment peut-on qualifier le parcours actuel de votre équipe ?

- Ça s’est bien passé grâce notamment à l’accueil des cadres lesquels nous ont facilité la tâche. Leur collaboration et leurs conseils nous ont fait chaud au cœur sachant qu’ils nous ont vite mis à l’aise. Je dois préciser qu’à présent, on a l’impression d’appartenir à cette équipe depuis toujours. Personnellement, je me

- Je le trouve positif, car à notre arrivée, l’équipe était à la dixième place, aujourd’hui elle se trouve sixième. Mais le mérite revient à tous les joueurs, notamment aux cadres qui nous ont montré la voie à suivre et ont été à la hauteur. Néanmoins, on doit continuer à faire plus d’efforts pour hisser notre formation dans la meilleure place possible.

- Vous voulez dire que vous visez l’accession, comme l’ont affirmé vos coéquipiers ?

- En tous les cas, on fera de notre mieux pour arriver à nos fins. Ceci dit, entre nous les joueurs, on dit que l’ac-

cession est possible tant que l’équipe n’est pas loin de la première place. Personnellement, j’espère faire partie du groupe qui doit hisser El Djamîya en division une. En réalité, l’ASMO n’a rien à faire en deuxième division, sa place est en haut. Cela dit, je peux affirmer que nous avons un groupe de joueurs qui ont du talent pouvant permettre de viser cet objectif. Mais il est important de souligner que nous sommes appelés à faire le maximum afin d’éviter le moindre faux pas à l’avenir

- Ce sera à Arzew où votre équipe est appelée à le faire, n’est-ce pas ?

- Je parle de toutes les rencontres qui nous restent à jouer avant la fin du championnat. Concernant ce match, il est utile de rappeler que la formation de l’OMA, qui se trouve en bas du tableau, ne sera pas facile à manier. C’est pourquoi, on ne doit pas sous- estimer cette équipe que nous devons battre, car il nous faut les trois points afin de rester aux trousses et s’approcher des premières loges. L. M. A.

«A présent, place au travail psychologique afin d’éviter aux joueurs l’effet d’une éventuelle pression. Ceci, en raison du fait qu’ils sont appelés à redoubler de vigilance afin de rester concentrés uniquement sur leur mission qui est de préserver cette place jusqu’à la fin du championnat avec à la clé une consécration qu’on souhaite tous», indiquera l’entraîneur saïdi. Avant de conclure, Hammouche insistera néanmoins pour glisser cette phrase qui signifie bien son intention de faire évacuer la pression sur ses joueurs : «Ce n’est qu’à cinq journées de la fin que l’accession se dessinera.» K. D.

Hammouche : «Place au travail psychologique »

I DÉPLACEMENT AUJOURD’HU À BISKRA de demain face à l’USB, la

En prévision de son match quittera Saïda aujourd’hui. x formation de la ville des Eau uipe fera le long une source autorisée, l’éq Selon te de la cité des Ziban par rou déplacement à destination direction du club saïdi. la dans un autocar affrété par

USM BEL ABBÈS

APRES LA REUNION DIRIGEANTS-STAFF TECHNIQUE-JOUEURS e

Gel de la 2 tranche
déplacement. Faute de quoi, l’objectif serait revu ! Même si au niveau de la direction, on avance toujours que l’accession est toujours jouable.
LE STAFF technique, quant à lui, aurait, semble-t-il, selon notre source, reçu des impératifs de la part de certains dirigeants, qui lui auraient reproché que les changements opérés n’ont rien donné, notam-

● Par Malek Bouzid

La réunion tenue lundi entre le staff dirigeant et le staff technique ainsi que les joueurs avait commencé, apprend-on, par parler du gel de la seconde tranche de la prime des joueurs qui serait, désormais, tributaire des trois bons résultats, respectivement face au WRB à domicile et face à l’USMS et le MOC en

ment le remplacement de Ahmed Chaouch par Dziri. «Un match qui était à la portée d’El Khadra», pour paraphraser les dires d’un dirigeant. Ainsi désormais, le staff technique devra prendre ses responsabilités quant aux prochains résultats, ce qui pousserait cette fois à jouer l’attaque à outrance, dès le prochain match face à Bentalha. M. B.

ABM-SAM décalé S à cause des juniors
● Par Rachid B.

SA MOHAMMADIA

LE SAM S’ENTRAÎNE À SIG
● L’entraîneur

La rencontre AB Merouana-SA Mohammadia, entrant dans le cadre de la 25e journée, a été reportée de 24 heures. Elle se déroulera le samedi 13 mars au lieu du vendredi.
CETTE déprogrammation est venue suite à la demande de la direction du SAM auprès de la LNF. Ce report est expliqué par la participation de l’équipe junior du SAM en 1/8e de finale de la coupe d’Algérie. Le SAM rencontrera à son tour l’équipe du CRB à Aïn Defla ce vendredi. Cette déprogrammation permettra au sept juniors qui évoluent en seniors d’assister à cette

SOHBI POUR REMPLACER TRIA
● Après la blessure du milieu récupérateur et

porteur d’eau d’El Khadra, Abdelkader Tria, lors du match de vendredi dernier disputé à Saïda face au MCS, le staff technique de l’équipe, sous la houlette de Benchadli, comptera sur Sohbi pour occuper ce poste en compagnie de Benzineb. Mais cela dépendra aussi de la stratégie qu’adoptera le staff technique.

LES SCORPIONS NE SOUSESTIMENT PAS BENTALHA

● Les deux équipes, à savoir l’USMBA et le

WRB, vont se rencontrer pour la quatrième fois seulement en championnat national ce vendredi

au stade des 3-Frères Amarouch. Les deux premières confrontations ont eu lieu l’année passée en aller et retour. A l’aller et à Sidi Bel Abbès, le match s’est soldé par la victoire des Belabbésiens par deux buts à zéro, œuvres de Tahar et Bougherara et au retour, le WRB a battu l’USMBA par deux buts à un. Une réalisation du jeune junior Khali pour les Bel Abbésiens. Cette année, et lors du match disputé à Baraki, les deux équipes se sont neutralisées sur un score blanc, ce qui confirme que les Bel Abbésiens n’ont pas encore encaissé de buts. La cage d’El Khadra restera-telle encore vierge cette fois-ci ? Réponse vendredi prochain. M. B.

empoignade. Il s’agit de Dardi Sofiane, Demmou Abdelghani, Hamia Mihamed, Bouheddi, Ghariche Ryad, Chakroun et Tlemçani. M. Mechrara a trouvé vite une solution pour le SAM qui investit beaucoup dans les jeunes, le manager Benfetta Mohamed se dit très fier de l’encouragement que porte le président de la LNF au SAM. L’illustration des catégories jeunes fait partie du projet du SAM pour montrer le travail de base effectué par la direction du club. On note qu’il y a une revanche dans l’air entre les jeunots du SAM et du CRB, ces derniers ont éliminé le SAM au même tour la saison passée. R. B.

Osmane a programmé deux séances d’entraînement sur le gazon synthétique de Sig à 25 km à l’ouest de Mohammadia.

MEZIANE BLESSÉ DE NOUVEAU
● Le stoppeur

Meziane a ressenti des douleurs au niveau de la cuisse après sa reprise cette semaine. Il est fort probable qu’il ne jouera pas contre l’ABM ce samedi. Le docteur Benseyed veut des tests précis pour situer sa blessure.

20

PUBLICITÉ

Compétition

édition du mercredi 10 mars 2010

République Algérienne Démocratique et Populaire République Algérienne Démocratique et Populaire
WILAYA DE CHLEF ETABLISSEMENT PUBLIC DE SANTÉ DE PROXIMITÉ OUED FODDA CHLEF

WILAYA DE TIZI OUZOU ASSEMBLÉE POPULAIRE COMMUNALE DE BOUZEGUÈNE

AVIS DE CONSULTATION NATIONALE N°02/2010 AVIS D'APPEL D'OFFRES NATIONAL RESTREINT N° 01/10
L'Assemblée Populaire Communale de Bouzeguène lance un avis d'appel d'offres national restreint pour la réalisation du Projet suivant : LOT LOT LOT LOT LOT LOT LOT LOT N°01 : MEDICAMENTS N°02 : SOLUTIONS ANTISEPTIQUES N°03 : REACTIFS DE LABORATOIRE N°04 : ARTICLES DE PANSEMENTS N°05 : FILMS ET PRODUITS DE RADIOLOGIE N°06 : ABBORDS PARENTERAUX N°07 : LIGATURES N°08 : DISPOSITIFS MEDICAUX

L'établissement public de santé de proximité d'Oued Fodda lance un avis de consultation pour l'année 2010 concernant l'approvisionnement en médicaments et consommables au profit de l'EPSP Oued Fodda W. Chlef selon les lots suivants :

Réalisation de travaux de voirie village «Houra».
Les entreprises intéressés par ce présent avis et titulaires d'un certificat de qualification et classification professionnelles (Travaux Publics) peuvent retirer le cahier des charges auprès du service technique de l'APC de BOUZEGUENE contre paiement de la somme de mille dinars (1000.00 DA) représentant les frais d'impression. En application des dispositions de l'art. 45 du décret présidentiel 02/250 du 24/07/02 modifié et complété, portant réglementation des marchés publics, les soumissions doivent être présentées en deux offres distinctes :
Offre technique Offre financière

Les fournisseurs intéressés par le présent avis peuvent retirer les cahiers des charges auprès de la direction de L'ETABLISSEMENT PUBLIC DE SANTE DE PROXIMITE OUED FODDA contre paiement de 1000.00 DA. Les candidats intéressés peuvent soumissionner pour un ou plusieurs lots. Les offres techniques et financières conformément au cahier des charges doivent parvenir sous deux enveloppes tel que précisé dans l'article 12 du cahier des charges. Les deux enveloppes sont mises sous enveloppe principale anonyme portant la mention : AVIS DE CONSULTATION N°02/2010 L'APPROVISIONNEMENT EN MEDICAMENTS ET CONSOMMABLES AU PROFIT DE L'EPSP OUED FODDA W. CHLEF A MONSIEUR LE DIRECTEUR DE L'ETABLISSEMENT PUBLIC DE SANTE DE PROXIMITE D'OUED FODDA HAY NOUADER OUED FODDA CHLEF LOT N°….. NE PAS OUVRIR

Leur contenu est défini dans le cahier des charges. Les offres techniques et financières doivent être placées dans deux enveloppes distinctes portant la mention (offre technique) et (offre financière), les deux enveloppes sont mises dans une grande enveloppe fermée et anonyme portant uniquement les mentions "Appel d'offres national restreint N° 01/10 relatif à la :

Réalisation de travaux de voirie village «Houra»
"Soumissions à ne pas ouvrir"

La date de dépôt des offres est fixée le 22/03/2010 avant midi (12h 00). Aucune offre ne sera acceptée au-delà de la date et de l'heure indiquées ci-dessus. L'ouverture des plis s'effectuera à 14h00 le même jour en présence des soumissionnaires. Les soumissionnaires resteront engagés par leurs offres pendant une durée de 45 jours après l'ouverture des plis.
Compétition / PUB ANEP 800 214 du 10/03/2010

Les offres doivent être adressées à Monsieur le président de l'Assemblée populaire communale de Bouzeguène dans les vingt et un (21) jours à compter de la date de la première parution de l'avis au BOMOP ou dans la presse nationale et doivent parvenir au plus tard le dernier jour ouvrable correspondant à la date limite de dépôt des offres à quatorze heures (14h : 00) La séance d'ouverture des plis aura lieu le dernier jour ouvrable de la date limite de dépôt des offres à quatorze heures quinze minutes (14h15mn) au siège de l'APC de BOUZEGUENE. Les soumissionnaires concernés sont invités à assister aux séances d'ouverture des plis et demeurent engagés par leurs offres pendant une période de cent vingt (120) jours.

Compétition / PUB

ANEP 800 182 du 10/03/2010

République Algérienne Démocratique et Populaire
MINISTÈRE DES FINANCES DIRECTION DES DOMAINES DE LA WILAYA DE TIZI-OUZOU

La Direction des Domaines de la Wilaya de Tizi-Ouzou procédera le 27 Avril 2010 à 10 heures à la concession par voie d'adjudication restreinte selon la formule combinée d'enchères verbales et de soumissions cachetées d'un terrain domanial (lot unique) destiné à recevoir un projet d'investissement, tel que défini ci-après. Désignation : Terrain nu, d'une superficie de 4.484,00 m2 situé au lieu-dit "Tamda" commune et daïra de Ouaguenoun. Il relève du lot n° 62 du Plan d'occupation du sol (POS) de Tamda, cadastré sous l'îlot n° 176 de la section cadastrale 14 de la commune de Ouaguenoun. Destination : Réalisation d'un complexe intégré de proximité. Montant de la mise à prix de sa valeur locative annuelle : 896.800,00 DA

AVIS DE CONCESSION PAR VOIE D'ADJUDICATION

CONDITIONS DE LA CONCESSION :

- Peuvent prendre part à l'adjudication les personnes justifiant d'un domicile certain, notoirement solvable, jouissant de leurs droits civils. - L'offre est formulée : ◗ Soit au moyen d'une soumission timbrée accompagnée de la justification du versement d'un cautionnement de garantie représentant 10% du montant de la mise à prix de la valeur locative annuelle du lot, ainsi que du reçu de paiement du cahier des charges (3000 DA). - L'offre peut être envoyée ou déposée directement au siège de la Direction des Domaines de Tizi-Ouzou, au plus tard le dernier jour ouvrable qui précède celui de l'opération de dépouillement, contre remise d'un récépissé au déposant. - Si l'envoi est fait par la poste, il doit l'être par pli recommandé avec accusé de réception et sous double enveloppe, l'enveloppe intérieure portant la mention : Soumission pour la concession de……… Lot n° ………. adjudication du …………. ◗ Soit par voie d'enchères verbales sur présentation, avant le début des opérations au bureau d'adjudication, des quittances justifiant le versement du cautionnement de garantie représentant 10% du montant de la mise à prix ainsi que du reçu de paiement du retrait du cahier des charges. - La concession est consentie pour une période minimale de trente (33) ans, renouvelable deux (02) fois et maximale de quatre-vingt-dix-neuf (99) ans. - L'offre emportera de plein droit, pour le soumissionnaire, acceptation de toutes les charges et conditions imposées par le cahier des charges établi à cet effet. - Le cautionnement de garantie est versé en numéraire ou au moyen d'un chèque certifié à la caisse de l'inspection des domaines de Tizi-Ouzou. - Les enchères verbales et l'ouverture des plis se feront le 27 Avril 2010 à 10 heures au niveau de la salle de réunion de l'hôtel des finances de Tizi-Ouzou. - Le retrait du cahier des charges se fera au niveau de l'inspection des domaines de TiziOuzou contre paiement de 3.000,00 DA. Pour tout renseignement complémentaire, contacter : - La Direction des Domaines de Tizi-Ouzou : 026.20.23.24. - L'Inspection des Domaines de Tizi-Ouzou : 026.21.25.24.

Compétition / PUB

ANEP 800 284 du 10/03/2010

Compétition / PUB

ANEP 799 949 du 10/03/2010

édition du mercredi 10 mars 2010

Compétition

DIVISION DEUX
CR TÉMOUCHENT

21

Le paiement des joueurs a-t-il provoqué le désastre ?
● Par Moh Ouali

MO BÉJAÏA

MEGUENNI : «Sans argent, on ne peut accéder»
● Entretien réalisé par

Mohamed M.

Pour ce retour, l’équipe n’a engrangé que huit points, dont quatre en quatre matchs et le reste en deux matchs seulement.
C’EST lors de ces derniers matchs que les Mobistes ont étonné, ils ont fait un nul face au Paradou et gagner le MOC, ce sont deux exploits qui plaident pour le retour des effets positifs et d’une relance véritablement entamée. Toutefois, le parcours en dents de scie et une courbe plutôt incroyable n’expliquent en rien l’évolution des joueurs. S’il est admis que l’argent règle pas mal de problèmes, l’on peut dire que pour les Crabes, il était plutôt la source de leur malheur. C’est avant le mercato que l’élan d’une magnifique dynamique a été amorcé, alors que les joueurs n’avaient pas perçu leur dû. Ils ont quand même perçu des avances sur primes de signature pour passer l’Aïd, à leur retour, alors que le club avait encaissé une importante subvention, ce dernier a dû donc aller très vite, sous la pression probablement, pour régler toutes les situations en instance depuis de longue date. C’est malheureusement à partir de ce moment précis que le club sombra davanta-

● Bouali a eu un déboîtement de l’épaule, alors qu’Ousmaïl a une élongation de l’adducteur à l’issue du match du MOC, ils seront les grands absents de Kouba.

BOUALI ET OUSMAÏL NE JOUERONT PAS À KOUBA…

● Ce sera également Aïssani qui gardera la cage à Benhaddad, le gardien titulaire purgera son expulsion à l’issue d’un troisième carton. Quant aux attaquants Marek et Akrour, ils seront aussi indisponibles.

… BEZOUIR, MAREK ET AKROUR ÉGALEMENT

Conduite par son manager général, Mohamed Meguenni, la formation témouchentoise vient de se placer à la seconde position à trois longueurs du leader, le MC Saïda. Pour le manager général, ils ont une sérieuse option pour décrocher le billet d’accession. - Comment va le moral du groupe après cette brillante victoire contre l’AB Merouana ?

l’éthique sportive soit respectée. Il faut y croire. J’ai également constaté qu’il y avait une mobilisation générale autour du CRT. Le groupe a les moyens humains pour la réaliser, mais il nous faut des moyens financiers pour réussir.

- Doit-on comprendre à travers vos propos que si les moyens ne suivent pas, l’accession pourrait être compromise ?

ge dans les abysses et ne pouvait enclencher sa remontée. Ces rémunérations ont également provoqué un déchirement et des ruptures en raison des inégalités entre salaires de cadres et ceux de jeunes qui sont de l’ordre de vingt fois inférieur. C’est en tout cas, avoueront certains dirigeants, des paiements de la discorde. Certains joueurs ont dû alors réclamer plus pour recouvrer leurs créances. Le club n’a pas abdiqué, exigeant des résultats, conséquence : les joueurs ont mis les voiles. Sadji dira : «Nous leur avons dit que vous allez être régularisés avant le 10 mars, et ce, dès la réalisation de résultats, mais ils sont partis.»

au recrutement du mercato pour cause de dettes. Une inconnue jusque-là qui a aussi constitué un déséquilibre pour le coach qui se voit obligé de subir les enchaînements de «l’équipe unique». Celle-ci, amoindrie de 10 joueurs, connaît toujours des pertes : absences et blessures à telle enseigne que l’équipe actuelle compte de nombreux juniors, à l’image de Madi, Lahlouh, Fourar et Koull.

● Absent pour quinze jours, le latéral droit reprend du service, mais il reste improbable pour Kouba.

KESSACI REPREND

BENSALEM REVIENT EN FORME

- Nous avons repris les entraînements dans une ambiance très encourageante et personnellement, je me réjouis de voir toute cette détermination sur les visages des joueurs qui veulent vraiment terminer la saison en force.

précédent match, sera d’attaque à Kouba.

● Le latéral gauche, suspendu lors du

- A combien estimezvous les chances d’accession du CRT ?

● Ziad était encore absent à la séance de lundi, l’appel à ses services reste une nouvelle fois écarté. Il ne sera pas à Kouba, à moins d’être remplaçant.

ZIAD PROLONGE SON ABSENCE

- L’accession est notre objectif principal. Il est temps de doter la wilaya d’Aïn Témouchent d’une équipe phare à la hauteur des aspirations de ses habitants. Nous jouerons à fond nos chances d’accession pour peu que

- Bien sûr, tout dépendra des moyens. Si on veut des résultats, il faut mettre le paquet. On ne peut pas demander plus aux joueurs s’ils ne sont pas régularisés. Nous sommes en train de lutter seuls pour subvenir, tant bien que mal à leurs exigences et nous comptons énormément sur l’aide des autorités de la wilaya pour réaliser le rêve de toute une population. Sans argent, on ne peut rien faire. Pour votre information, la direction du club a dû emprunter de l’argent pour tempérer les ardeurs des joueurs. La participation des industriels et autres hommes d’affaires est vivement souhaitable. M. M.

L’autre aléa des Crabes est de ne pas pouvoir procéder

L’autre malheur des Crabes, l’impossibilité de recruter

En termes de compte, dix sorties supposent trente points, c’est ce dont ont besoin les Crabes pour assurer leur maintien. Cinq matchs à domicile où 15 points à la clé restent impératifs. Néanmoins, cette dernière, même réalisée, s’avérera insuffisante, les Crabes doivent aussi apprendre à gagner à l’extérieur, à commencer par vendredi prochain à Kouba. M. O.

10 matchs, est-ce suffisant ?

Bakhti purge sa suspension
● Suspendu pour 4 matchs ferme après avoir agressé un joueur de Bentalha, l’attaquant hadjouti, Bakhti Abdelkader, vient de purger sa sanction. Même si l’équipe a bien marché sans lui avec tous les bons résultats obtenus jusqu’ici, ce joueur reste un bon renfort pour la suite du championnat et donnera plus de choix au coach qui souffre d’un manque d’attaquants, puisque Zeroukat est toujours blessé. Bakhti sera présent, ce vendredi, face au Paradou.

USMM HADJOUT

● La direction du club vient de payer les entraîneurs des jeunes catégories, une démarche qui aurait dû être faite depuis déjà deux mois. Rappelons que les entraîneurs des sélections jeunes ont tous fait grève et ont démissionné, jusqu’à cette semaine où la direction du club leur a payé un salaire de 10 000 DA. H. K.

Les entraîneurs des jeunes enfin payés

INTER-RÉGIONS
Groupe Centre
OM RUISSEAU LA PRIME DE MÉDÉA PERÇUE AUX VESTIAIRES
● Selon une source proche de

● Par Nacer S.

acquise en déplacement. Selon nos sources, le club doit aux joueurs huit primes.

OUBRIKA : «Je serai présent face au WAB»
LE LIBERO de Réghaïa, Naïm Oubrika, qui n’a pas joué contre le MBHM pour cause de suspension, a purgé sa sanction et sera présent face au WAB, un match que les Réghaouis veulent remporter à tout prix. L’ex-défenseur du NAHD et du RCK nous a affirmé qu’il est prêt à jouer contre le leader ce vendredi à Réghaïa et aider ses coéquipiers à engranger les trois points : «J’ai purgé ma suspension et je serai présent face au WAB. On va tout faire pour gagner ce match. C’est vous dire que la victoire est très importante pour nous.»

NARB RÉGHAÏA

JSM CHÉRAGA

l’OMR, les coéquipiers de Bouikni ont perçu la prime du match gagné à Médéa (3-1) rubis sur l’ongle. En effet, les joueurs de l’OMR ont reçu, chacun, 20 000 DA cash. Par ailleurs, on vient d’apprendre que les joueurs n’avaient pas perçu la moindre prime depuis la phase aller, plus exactement depuis la victoire

DENDEN SUSPENDU

● Le stoppeur de l’OMR, Denden,

LA TROUPE à Zemiti, forcé au repos à cause du report de son match contre le SCAD, a livré une rencontre amicale face à l’OMR, hier matin, au stade les frères Lamali de Chéraga. Ce fut une occasion pour le coach Zemiti de faire tourner son effectif et voir de près le onze type qu’il va aligner ce week-end face au RCB Oued R’hiou.

La JSMC a affronté hier l’OMR en amical

sera suspendu pour le match que doit livrer son équipe face à la JSHD, vendredi prochain, au stade du 20-Août. Denden, qui s’est accroché avec le joueur de Médéa, Mimoune, a reçu un carton rouge, il a eu une suspension de trois matches, nous a-t-on dit.

Sans Naïli et Mimoune

O MÉDÉA

L’O Médéa, battu à domicile, la semaine passée, par son hôte du jour, l’OMR, se déplacera, ce week-end, à Sour El Ghozlane où l’ESG l’attend de pied ferme. L’OM sera amoindri de deux éléments clés, son gardien titulaire Naïli et son meneur, le remuant Mimoune. Le driver de l’OM trouvera sûrement des difficultés à composer son onze type sans ces deux joueurs indispensables.

QUOTIDIEN SPORTIF ÉDITÉ PAR LA S.A.R.L «TOP SPORT»
Directeur de la publication : Djamel GUESSOUM Directeur de la rédaction : Rafik ABIB Rédacteurs en chef : Hamouche BENSLIMANE, Asma HALIMI TAÏBI Halim DJENDER Chef de rubrique :
Noureddine BOUMALI

Rédaction : Abderrahmane MIMOUN, Maâmar ZERROUKI, Amina ZERROUKI, Mohamed Amokrane SMAÏL, Ahmed IFTICEN, Kamel HASSANI, Fouzia TITOUAH

Direction-Rédaction 17, rue Réda-Houhou Tél. : (021) 74 76 94 Fax : (021) 74 76 95 Site Internet : www.competition.dz Compte bancaire CPA agence Didouche n° 101-400-24762-3

Impression SIA Diffusion Compétition Tél : (0770) 92 92 82 Publicité Fax : (021) 63 53 31 Adressez votre courrier à Compétition BP 331 - RP Alger

22

DÉTENTE
INSOLITE
On n'est jamais si malheureux qu'on croit ni si heureux qu'on avait espéré. La Rochefoucauld

Jeux proposés par Saïd BENSIHECINE

Compétition

édition du mercredi 10 mars 2010

Bullock ravie de son doublé du meilleur et du pire
■ Sandra Bullock a promis de présenter côte à côte son Oscar de la meilleure actrice et son "Razzie" (Framboise d'or) de la pire actrice de l'année après avoir réussi ce week-end une première : un doublé du meilleur et du pire. L'actrice de 45 ans, qui était sélectionnée pour la première fois après plus de 20 ans de carrière, est devenue la première à remporter pendant le même week-end un Oscar et une Framboise d'or. Les Razzies, qui ont acquis en trente ans le statut d'anti-Oscars en épinglant chaque année le pire de la production hollywoodienne, sont généralement boudés par leurs lauréats. Mais Sandra Bullock, réputée pour son humour et son autodérision, a joué le jeu et s'était présentée samedi en personne au Barnsdall Theater de Los Angeles, où se tenait la cérémonie, pour recevoir sa Framboise d'or. "Elles (les deux récompenses) vont être mises côte à côte, comme il se doit", a lancé dimanche l'actrice à la presse après avoir reçue son Oscar. "Il faut savoir prendre ce qui est bon avec ce qui n'est pas aussi bon". Le Razzie lui a été décerné pour la comédie romantique "All about Steve". L'Oscar de la meilleure actrice lui a été attribué pour son interprétation d'une femme qui recueille un jeune Noir et en fait une star du football américain dans "The Blind side".

CITATION

N° 1000

LES FLÉCHÉS
1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13

LA BLAGUE
DU

Remplissez cette grille, puis reportez les lettres dans les cases numérotées correspondantes. Vous découvrirez les nom et prénom du personnage. conviendraient pourries lentille cérémonial quelconque passions défalquée

JOUR

d’un proche continent sain

col des Alpes parfois pronom

Une équipe de foot va participer à une rencontre en Afrique. Tous les joueurs doivent donc être vaccinés. Tout le monde passe, on arrive au dernier qui est le goal, son entraîneur lui dit alors : - Toi, ce n'est pas la peine de te faire vacciner, tu n'attrapes jamais rien, de toute façon !!

9
remise savoir-faire

10
monnaie possessif vieux parti algérien choqua femme de lettres US appareil tranchant

SUDOKU
8 6 3 1 9 3 6 4 9 5 1 3 4 9

N° 1000

mathématicien suisse orateur grec

5 7
partisan du désordre

7 8 6 5 6 2 7 1 9 4 8 2 6
7 3 2 8 4 6 5 9 1
U R T E O C I D I U P A I C J

signe d’addition bouddha chinois porte les titres sans effets porteur de gènes

chose latine

11
difficulté mesure de longueur

1
étoffe unie pilée

6
énuméra accord russe matériau de construction amour de Zeus éclos titre ottoman richesse refus couche superposée

4 2
chiffres romains item

5
REGLE DU JEU Une grille est composée de plusieurs carrés. Chaque carré contient tous les chiffres de 1 à 9. Chaque ligne comme chaque colonne contient aussi tous les chiffres de 1 à 9. Certains chiffres vous sont donnés, à vous de trouver les autres. Pour cela, procédez par déduction et élimination.

SOLUTION DU NUMERO PRECEDENT

est tenu de acide nucléique

6 7 9 5 3 2 1 8 4
D A E Q U E R Q Q S C I E I A

1 2 4 6 8 7 3 5 9
A R U C U O U A U U I S R Q C

8 5 3 9 1 4 2 6 7

9 4 8 3 5 1 6 7 2

5 1 6 7 2 9 8 4 3
I A I D T Y T E E N E P Q E D

2 9 5 1 7 8 4 3 6
Q I A A I F A T Q L L A G E A

3 6 1 4 9 5 7 2 8

4 8 7 2 6 3 9 1 5
S S T U O U R S I O T A G E R A E S R Q A A Q E T I V A R G

13
césium chrome pièce électronique peu ample souillure brame

révolutionnaire

8

3

12
P R M O T R U A Q U A L I T E A E T E F E T A D I D N A C I

SOLUTIONS

E S F E U Q I T A I C S D R R

N Q I E D I S T A N C E E H E

B I U O E T E U Q O H N L I U

F O S A U R L O I N I I E P Q

E G S R T Q I E L U B R C P L

N G Q A A E T R N E I U A U E

LES MELÉS

N° 1000

C O D O M F A B

Biffez les mots de la liste ci-dessous. Les lettres restantes vous serviront à composer les nom et prénom du sportif caché.
ACQUIS APPLIQUE BOSQUET CADEAU CANDIDAT CUNEIFORME DECALQUER DISTANCE EGAL EQUATEUR EQUIPIER FEERIQUE FRASQUE GARGARISER GRAVITE HIPPIQUE HOQUET IOTA IRIS LOIN NARQUOIS NITRATE OTAGE OURSIN PASQUINADE QUALITE RECEL SCIATIQUE STATIQUE TAQUINER TOQUADE

F O N C T I O N N A I R E S A

DU NUMÉRO PRÉCÉDENT

M A R I N E E R R O N E E S

A P T E A I R E D A L E M

A U A I L

A S R A M

I N E R T E S

I G R U E

S E D E N T A I R E I I M

S I L R E U N I O N E B R E

O L E R B

I N E R T I E E X E M P L E S

U N I A I E

LES FLÉCHÉS
1 2 3 4 5

R A B I E
6 7 8 9 10

LES MELÉS RAMZI NABET

D I L M I

édition du mercredi 10 mars 2010

Compétition

INTERNATIONALE

23

Benzema raconte ses RONALDO : difficultés d’intégration «Le Real commande
KARIM BENZEMA présente un bilan plus qu’honorable pour sa première saison au Real Madrid (sept buts en dixneuf matches de Liga). Pourtant, rien n’était gagné d’avance lorsque l’attaquant français a signé pour le club merengue. L’ancien Lyonnais explique dans le Journal du Dimanche : «Au début, c’était difficile de trouver mes marques. C’est obligé quand tu arrives dans un endroit où tu ne

au Bernabéu»

C
u
y
f
f

parles pas la langue, où tes coéquipiers ne connaissent pas ton jeu, où tu n’as pas d’automatismes.» Benzema ne regrette pas un seul instant d’avoir quitté l’équipe rhodanienne l’été dernier : «Il n’y a pas

de date idéale pour changer de club. Si ça trouve, en restant à Lyon, j’aurais fait une saison blanche. Qui sait ? Je suis content d’avoir fait ce choix. Je joue dans un club mythique dont je suis fier de porter le maillot.»

APRÈS la victoire contre Séville (3-2), le Real Madrid ne pense plus qu’à la Ligue des Champions et à l’Olympique lyonnais. Pour Cristiano Ronaldo, le match de ce mercredi «est un match décisif. Nous jouons très bien et devenons de plus en plus forts. Nous connaissons déjà Lyon, c’est une équipe solide. Mais nous jouons chez nous et au Santiago Bernabéu, c’est le Real Madrid qui commande». Malgré la

défaite au match aller (10), le Portugais garde confiance : «Je suis sûr que l’équipe offrira une belle image. Nous gagnerons et nous nous qualifierons». Le milieu de terrain affirme que le soutien du public sera indispensable : «Samedi dernier, ils ont été parfaits. Nous les remercions de leur soutien et nous espérons qu’ils en fassent de même mercredi. Leur aide nous est fondamental.»

r

«Certains n’ont pas le niveau au Barça»
L’ANCIEN entraîneur du FC Barcelone, Johan Cruyff, assure que «certains joueurs n’ont pas le niveau pour jouer au Barça et ne se donnent pas à cent pour cent. Je les inviterai à se regarder dans une glace, qu’ils regardent ce qu’ils faisaient et ce qu’ils font.» Cruyff ne donne pas de noms et ne dit pas clairement les joueurs auxquels il se réfère. Cependant, comme Joan Laporta, il pense que les Catalans ont des chances de gagner la Liga : «Nous devrons nous battre et rien n’est perdu. Le changement de leader ne signifie rien. La référence reste le Madrid-Barça du Bernabéu le 10 avril. Ce jour-là, il faudra arriver avec moins de deux points en moins. Un match nul ou une victoire te fait gagner le Championnat.»

Pas d’augmentation pour Super Mario

italienne ALORS que la presse le propour une possib s’enflamme en 2015 longation de contrat jusqu’ salaire un doublement de ainsi qu’ sident de de Mario Balotelli, le pré démenti ssimo Moratti a l’Inter Ma ron des dans la foulée. Le pat conféri déclare ainsi en Nerazzur pense pas rence de presse : « Je ne ’un ait évoqué cette posque quelqu contrat. sibilité : Balotelli a déjà son nt ces s pas d’où vienne Je ne sai est aussi rumeurs.» Son agent, qui r dans dément à son tou son frère, re Dello les colonnes du Corrie centrer Mario doit se con Sport : « en a l’hasur ses matchs comme il contrat rès on verra. Son bitude. Ap peu prése finit en 2013 et c’est un n parler. Dans tous les maturé d’e entendu cas, ce que vous avez sse n’est que fantaisie ». dans la pre rises le Ayant énervé à maintes rep ir par l’Inter pour avo public de lan AC exemple clamé que le Mi Super club préféré, « était son ir proMario » risque de recevo tions, nt des sollicita chaineme al qui comme par exemple Arsen 9. à raté le coche en 200 avait déj

Kallon. En effet, l’attaquant du Sierra Leone Mohamed Kallon bien connu en Italie pour avoir joué sous les couleurs de Bologna, Cagliari, Genoa, Reggina, Vicenza et enfin de l’Inter de Milan, a signé pour le club chinois de Shaanxi. Il devient par la même occasion le joueur le plus cher de l’histoire du football chinois.

Kallon joue en Chine On a retrouvé

FRANK LAMPARD a jugé lundi que les insultes visant son équipier John Terry allaient trop loin. «Parfois, les insultes dépassent les bornes», a déclaré le milieu de Chelsea au lendemain de la victoire des Blues sur Stoke (2-0) en Cup, durant laquelle les supporters des Potters ont hué et copieusement insulté Terry, cible des tabloïds depuis un mois. «Les joueurs solides réagissent de manière positive et c’est ce que John a fait» en marquant le deuxième but de son équipe, a ajouté Lampard. «C’est une bonne réponse.» Après son but, Terry était allé montrer son brassard de capitaine de Chelsea aux supporters visiteurs qui l’avaient moqué sur le retrait de cette charge par le sélectionneur de l’Angleterre Fabio Capello après les révélations des tabloïds sur sa vie privée. «Ils m’avaient allumé, donc je leur ai juste répondu. C’est le football. Ils ont le droit de faire ce qu’ils font et moi aussi», a expliqué Terry.

LAMPARD défend TERRY

la cible que les dirigeants du Bayern Munich privilégieraient en cas de départ de Franck Ribéry à l’intersaison. Plusieurs sources, dont Calciomercato et Futbol Mercado, relaient cette information. Ce milieu de terrain néerlandais de 21 ans, qui évolue à l’Ajax Amsterdam, aurait tapé dans l’œil ARRIVÉ en début de saison en prove- de Louis Van Gaal, l’entraîneur du club nance du Real Madrid, l’attaquant Klaas-Jan Huntelaar bavarois. peine à s’imposer sous le maillot milanais Malgrès un maigre temps de jeu, l’international néerlandais espère tout de même s’imposer chez les Rossoneri. Néanmoins l’été prochain, ce dernier pourrait être vendu puisque le club transalpin aimerait s’offrir Edin Dzeko ou Emmanuel Adebayor. Du coup un départ de l’ancien joueur de l’Ajax est envisagé d’autant qu’il posséde quelques pistes dont une en Russie. En effet, le Spartak Moscou serait prêt à faire une belle offre pour obtenir le recrutement de Klaas-Jan Huntelaar.

Le futur Ribéry pourrait se nommer Aissati serait Ismail Aissati

«Madrid passera»
MERCREDI soir, le Real Madrid accueille l’Olympique Lyonnais pour le compte des matches retours des huitièmes de finale de la Ligue des Champions. Défaits au match aller (1-0), les Merengues devront s’imposer pour se qualifier pour la suite de la compétition face à des Lyonnais, accompagnés de leurs 2.600 supporteurs. Zinédine Zidane a confiance et est persuadé que les Merengues remporteront la rencontre: « Si le Santiago Bernabéu est avec l’équipe, le Real Madrid pourra faire de très belles choses. Je suis certain qu’ils gagneront et qu’ils se qualifieront pour la suite ».

ZIDANE :

Un ballon rouge solidaire
Le Championnat Espagnol, comme les Championnats Anglais et Italien, changera de look lors de la prochaine journée. En effet, les trois compétitions se joueront avec une balle spéciale pour la campagne solidaire «Lace Up. Save Lives». Cette démarche invite tous les fans de football à acheter les lacets rouges et sauver des vies. La totalité des bénéfices de ces ventes sera reversée à trois organismes: au Fonds Mondial de la Lutte contre le Sida, à la Lutte contre la Tuberculose et à combattre la malaria. A cette occasion, Nike a cré le ballon T90 Ascendente, le même utilisé dans les trois Ligues Européennes, avec toutes les innovations technologiques nécessaires aux joueurs. Seule la couleur change: le ballon sera rouge.

Huntelaar,
avenir russe ?

LE JOUEUR brésilien Robson Rocha est décédé des suites d’un accident au cours d’un match de football en salle à Parana, dans le sud du pays, a rapporté lundi la presse sportive régionale. Rocha, âgé de 23 ans, a été grièvement blessé samedi par une latte qui s’est détachée du sol alors qu’il interceptait une passe. Le joueur est tombé au sol, et la latte lui a transpercé la cuisse droite et l’abdomen. Rocha a été transporté d’urgence à un hôpital des environs, où il est décédé dimanche des suites de ses blessures. Le président de la fédération de foot en salle de Parana, Dias Lopes, envisage la possibilité d’annuler le match auquel participait le joueur décédé.

Accident mortel en foot en salle

édition du mercredi 10 mars 2010

LA MORT FRAPPE

un jeune footballeur ghanéen

en deuil. En effet, ● Le football ghanéen est ire du Kessben iéta Bartholomew Yeboah, soc quelques heures FC, est décédé lundi matin, de tch après avoir disputé un ma les Liberty tre championnat national con de 20 ans est fessionnals. Le défenseur Pro sept minutes tombé sans connaissance contre et a été après le début de la ren l’hôpital. Si les immédiatement emmené à ne sont pas encore circonstances du drame farctus reste la connues, l’hypothèse de l’in ès le décès, plus sérieuse, juste apr urance Idahor, dimanche, du Nigérian End osition du opp mort sur le pré lors d’une championnat saoudien.

a ses informateurs

CAPELLO

AÂOUEDHA

◗ Par En-Nems

YA SAÂDANE !

À COVERCIANO

J’

MESSI
ambassadeur de l’Unicef
● Le ballon d’or 2009, Lionel Messi,
pensionnaire du Barça qui arbore depuis 2006 le logo Unicef sur ses maillots, sera nommé ce jeudi Ambassadeur de bonne volonté de fonds des Nations unies pour l’enfance (Unicef) et ce sera le premier joueur du Barça nommé à ce titre. La mission de l’attaquant Albiceste sera de mettre en relief les défis auxquels font face les enfants les plus vulnérables. ● Fabbio Capello, le sélectionneur d’Angleterre, a laissé entendre qu’il connait tout des Verts qui seront ses adversaires au Mondial sud-africain. Il l’a dit avec une telle assurance que les Algériens se posent des questions. Celle qui revient sur toutes les lèvres est celle qui cherche à savoir comment le coach italien est-il à ce point informé sur nos joueurs. Certains pensent en avoir la réponse : Capello a ses informateurs à Coverciano, le centre sportif italien où Saâdane et ses protégés se regroupent. Les Verts vont effectuer un autre stage prochainement au Coverciano. Saâdane, fais gaffe à Capello et ses espions. Ce serait bien de décréter le huis clos à ce niveau aussi...

Coach Vahid n’en veut pas aux joueurs

L’ÉQUIPE D’ANGLETERRE
espionnée à son hôtel !
● La Fédération anglaise de football a mis en demeure les tabloïds anglais de ne pas publier d’informations liées à un enregistrement mis aux enchères par une source anonyme. Ce document sonore a été effectué dans l’hôtel où séjournaient les joueurs anglais avant le match amical de mercredi dernier contre l’Egypte à Wembley. Selon la BBC, on peut notamment y entendre très distinctement une longue conversation entre Fabio Capello et ses joueurs. Cet enregistrement volé a été proposé, moyennant finance, à différents médias. L’affaire fait grand bruit en Angleterre, chacun se demandant évidemment qui a effectué ce travail très spécial.

● Toujours sonné après son limogeage par la Fédération ivoirienne, Vahid Halilhodzic dit aujourd’hui vouloir couper quelque temps avec le football, même si les propositions ne manquent pas. Revenant sur ce qu’il ressent comme une grande injustice, le technicien bosniaque n’en veut pas à ses ex-joueurs. «Je tiens à remercier tous les joueurs qui m’ont soutenu après mon départ. C’était incroyable. Ils étaient aussi dégoûtés que moi. Pour le Mondial, ils ont un groupe difficile (Brésil, Portugal, Corée du Nord). Pour passer, il faudra gagner contre l’un des deux gros, le Brésil ou le Portugal. S’ils passent, les Ivoiriens pourraient retrouver l’Espagne... Ce sera dur», a estimé l’ancien entraîneur du PSG.

espère de tout cœur que le «Cheikh» des Verts n’a pas pris au mot la chanson qui dit «Aâouedha ya Saâdane !» (refais-là nous oh Saâdane…), car il serait capable de nous rééditer l’histoire abracadabrante de 86 dont le public ignore encore jusqu’à présent les tenants et les aboutissants et surtout les méandres ténébreux et controversés à la fois de ce sombre épisode du football algérien. Car si l’on en juge par ce qu’il a laissé entendre, à savoir les pressions des politiques de l’époque qui se sont érigés en sélectionneurs et la version de ces derniers qui ont réfuté totalement les affirmations de l’entraîneur national, il est tout à fait légitime de craindre le pire pour l’avenir immédiat de nos Fennecs lors de la prochaine Coupe du monde. Car cette fois encore, l’atmosphère a des ressemblances troublantes pour ne pas dire bizarres avec ce qu’a vécu notre onze national à Guadalajara et Monterrey. Entre les sélectionnés et les sélectionnables, les contestés et les contestables, les imposés et les imposables (ndlr : je ne parle pas de fisc), toutes les interférences décelées et décelables et surtout les toutes récentes déclarations de joueurs qui ont été défenestrés du train en route vers l’Afrique du Sud, il faut bien reconnaître que ça bouillonne déjà drôlement autour du sélectionneur national qui ne nous a certainement pas encore tout dit sur ce qui se trame dans les arcanes de cette équipe nationale. J’ose seulement espérer qu’il ne va pas nous réserver la suite de ce feuilleton sans fin pour 2014 lorsqu’un autre groupe viendra lui remixer cette chanson «Aâouedha ya Saâdane» et qu’il nous dira qu’en 2010 ce n’était pas lui, mais… l’autre qui avait choisi les joueurs.

«ZAOUI VA NOUS
● Rabah Saâdane, le sélectionneur national, a pris la décision de se séparer de sept joueurs qui ont fait toute la campagne de la CAN et du Mondial 2010. Ils ne seront pas retenus pour faire le voyage en Afrique du Sud l’été prochain. Parmi les sept exclus, il y a un joueur qui est particulièrement regretté, il s’agit de Samir Zaoui, le sympathique défenseur de l’ASO Chlef. C’est l’avis de nombreux joueurs professionnels qui font partie des Verts. Il est vrai que le Chélifien a pour habitude de mettre une bonne ambiance dans le groupe. Ses blagues, ses boutades vont manquer aux Guerriers du Désert. C’est la télévision nationale qui va aussi le regretter puisque Samir a souvent fait le journaliste pour le compte de nos confrères de l’ENTV.

MANQUER»

Zidan : «Arsenal, c’est quelqu’un qui m’a dit...»
● Alors que le Bordelais Marouane Chamakh devrait s’engager avec les Gunners l’été prochain et que l’Uruguayen de Palerme, Abel Hernandez, est surveillé de près, Arsenal serait aussi sur Mohamed Zidan. Du moins, c’est le joueur des Pharaons qui l’affirme à la télévision égyptienne : «Mon agent m’a dit après le match entre l’Angleterre et l’Egypte (3-1), qu’Arsenal s’intéressait à moi.» Cette saison, le sociétaire du Borussia Dortmund a réussi 5 buts et 5 passes décisives en 21 apparitions sous les couleurs de la formation allemande. Serait-ce suffisant pour convaincre le très exigeant Arsène Wenger ?

El Hadji Diouf
risque la prison
● Déjà condamné avec sursis au Sénégal pour des violences sur la femme de son ancien coéquipier Khalilou Fadiga, El-Hadji Diouf est de nouveau poursuivi dans son pays natal pour le tabassage d’un jeune homme à la sortie d’une boite de nuit en septembre dernier. Cette fois-ci, l’international des Lions de la Teranga, qui évolue à Blackburn, risque la prison ferme pour avoir orchestré avec ses gardes du corps ce tabassage qui a fait grand bruit dans la presse locale.