Supplément au numéro 4 514 du 5 au 11 juin 2009 - 52e année

Spécial AMT
5, Bd Abdallah Ben Yacine Casablanca 20.300 - Dépôt légal : 7 / 97 - ISSN 0505 4885 Directeur de la Publication : Fadel Agoumi

Le palmarès des OPCVM
Une initiative de «La Vie éco», en association avec Europerformance et Finaccess-SIX Telekurs Mena et en partenariat avec l’Asfim. Un dossier réalisé par Souhaïl Nhaïli

® Edito
Et de quatre ! Les Asset Management Trophies de La Vie éco ont tenu leur quatrième édition le 21 mai à l’hôtel Royal Mansour, à Casablanca. Un palmarès qui intervient après deux éditions réussies en 2005 et 2006, une année 2007 consacrée à la refonte de la méthodologie de calcul des performances des OPCVM (Organismes de placement collectif en valeurs mobilières), et une troisième édition ayant concrétisé la nouvelle approche en 2008. Les deux derniers rounds des AMT de LaVie éco, réalisés en association avec Europerformance et FinaccessSIX Telekurs Mena et en partenariat avec l’Asfim (Association des sociétés et fonds d’investissement marocains), sont ainsi différents par rapport aux précédents. Si le concept est resté le même, celui de récompenser les OPCVM les plus performants, la méthodologie de classement des fonds a été, elle, améliorée

Le palmarès des OPCVM
afin de tenir compte des spécificités de gestion de certaines catégories d’OPCVM. En 2005 et 2006, la méthode de calcul était relativement simple, se basant sur la performance et la volatilité, étant donné le contexte de marché à l’époque, la volonté d’asseoir la notion de palmarès au sein de la profession de gestion collective de l’épargne et la non disponibilité de certaines informations liées à la gestion des fonds. En 2007, LaVie éco et ses partenaires ont constaté l’importante évolution du marché des OPCVM et les spécificités de gestion devenues de plus en plus marquantes en ce qui concerne les fonds obligataires et monétaires. Ils ont ainsi signé une convention tripartite visant à intégrer dans le palmarès la notion de sensibilité des fonds aux variations des taux d’intérêt ainsi qu’un nouvel indicateur de mesure des performances, ce qui constitue d’ailleurs un élément structurant pour la profession. Cette quatrième édition des AMT de LaVie éco et celle de 2008 collent ainsi mieux à la réalité du marché et comparent ce qui est comparable. Cette année, neuf OPCVM gérés par quatre sociétés de gestion ont été récompensés par onze trophées dans leurs catégories respectives, et un prix spécial d’encouragement a été décerné à l’équipe la plus nominée. Le nombre des gagnants et des trophées est appelé à croître lors des prochaines éditions vu que les gérants seront jugés dès 2011 sur trois horizons de placement. Le concept du palmarès des OPCVM est luimême destiné à être développé avec la maturité du marché de la gestion collective et son ouverture à l’international. En attendant, toutes nos félicitations aux gagnants de cette quatrième édition des AMT de La Vie éco I

SOUHAIL NHAILI

® Sommaire
® Le palmarès ® La soirée de remise des AMT ® Remerciements ® Vulgarisation

La méthodologie utilisée P. 4 Les résultats du palmarès P. 5 Le mot des partenaires P. 6 Ce qu’en pense l’Asfim P. 7 Les lauréats des AMT P. 9 à 13 Actions Diversifiés Monétaires Obligataires court terme Obligataires moyen et long terme

La remise des trophées

Grâce à leurs efforts...

Pour mieux comprendre les OPCVM Comment acheter un OPCVM Un lexique pour s’y retrouver

P. 19

Ils étaient là...

P. 20

P. 22-23

3 La Vie éco – Vendredi  juin 

® La méthodologie utilisée
a méthodologie utilisée pour cette quatrième édition des AMT (Asset Management Trophies de La Vie éco) est la même que celle de la troisième édition organisée l’année dernière. Elle est différente de celle qui fut adoptée lors des AMT 2005 et 2006. La convention signée en 2007 entre La Vie éco, Europerformance, Finacess-SIX Telekurs Mena et l’Asfim a en effet mis en place de nouvelles règles de classification des fonds et de calcul des performances. Les OPCVM obligataires et monétaires, qui constituent près de 80% de l’actif net global du marché, présentent des spécificités de gestion, notamment en ce qui concerne la sensibilité par rapport aux variations des taux d’intérêt. Une classification qui tient compte de cette sensibilité a ainsi été

Le palmarès des OPCVM
L

CLASSE 1 2

CATÉGORIE OPCVM MONÉTAIRES

SENSIBILITÉ < à 0,3 [0,3 et 0,5[

OPCVM OBLIGATIONS COURT TERME 3 OPCVM OBLIGATIONS MOYEN ET LONG TERME 4 5 6 OPCVM DIVERSIFIÉS 7 OPCVM ACTIONS 8 I

[0,5 et 1,1[ [1,1 et 5,1[ [5,1 et 9[ >à9

retenue en plus de la segmentation réglementaire qui dispatche les fonds entre Actions, Diversifiés, Monétaires, Obligations court terme et Obligations moyen et long terme.

Les trophées et les certificats ont été conçus par Karim Alaoui, artiste marocain.

Ainsi, huit classes d’OPCVM ont été identifiées selon les fourchettes de sensibilités des OPCVM. Pour chacune des classes, le palmarès est établi en utilisant le ratio de «Treynor» qui mesure la performance du fonds par rapport à celle d’un investissement sans risque. Des indices de référence (benchmarks) et des actifs sans risque ont donc été définis pour chaque classe (voir tableau ci-dessous). Plus le ratio de Treynor est élevé, mieux le fonds rémunère le risque pris par le gérant. Mais avant l’établissement du classement, les OPCVM qui concourent doivent respecter un certain nombre de conditions pour être éligibles au palmarès : 1- Etre agréés par le CDVM (Conseil déontologique des valeurs mobilières), 2- Etre ouverts au grand public, 3- N’ayant subi aucun changement de catégorie au cours de la période d’observation, 4- Ne présentant aucune discontinuité dans l’historique des valeurs liquidatives, CLASSE SENSIBILITÉ INDICE DE RÉFÉRENCE ACTIF SANS RISQUE 5- Ayant respecté, au cours de la période d'obOPCVM MONÉTAIRES servation, la fourchette de sensibilité à laquelle ils appartiennent et, enfin, 1 < à 0,3 TMP interbancaire TMP interbancaire 6- Ayant géré, au cours de la période d’observa2 [0,3 et 0,5[ 60% MBI CT et 40% TMP 60% MBI CT et 40% TMP tion, un actif net moyen compris dans les 95% de OPCVM OBLIGATIONS COURT TERME l’actif net moyen total de la classe à laquelle ils appartiennent. 3 [0,5 et 1,1[ 80% MBI CT et 20% MBI MT 80% MBI CT et 20% MBI MT Après vérification de toutes ces conditions, une catégorie ne peut être éligible au concours que si elle comporte au moins trois fonds gérés par trois sociétés de gestion différentes. Les périodes d’observation retenues pour cette quatrième édition des AMT sont les années 2008 et 2007-2008, étant donné le changement de méthodologie en 2007 qui ne permet pas de retenir plus de deux périodes d’observations. Pour les prochains palmarès, le nombre des trophées passera à 18 dès 2011 dans la mesure où les OPCVM seront jugés sur 1 an, 3 ans et 5 ans I

OPCVM OBLIGATIONS MOYEN ET LONG TERME 4 5 6 7 8 [1,1 et 5,1[ [5,1 et 9[ >à9 MBI MT MBI MLT MBI LT OPCVM DIVERSIFIÉS 60% MASI et 40% MBI GLOBAL OPCVM ACTIONS MASI MBI LT MBI MLT MBI MT MBI MLT MBI LT

4 La Vie éco – Vendredi  juin 

® Les résultats du palmarès

Le palmarès des OPCVM

Les nominés et lauréats des AMT 
CLASSEMENT 1 2 3 1 2 3 1 2 3 1 2 3 1 2 3 1 2 3 1 2 3 OPCVM SOCIÉTÉ DE GESTION RATIO DE TREYNOR -0,1429 -0,1853 -0,1943 0,1394 0,0971 0,0851 -0,1240 -0,1283 -0,1324 0,0982 0,0573 0,0572 994,3095 37,3135 31,0723 22,2354 1,7077 -1,3939

OPCVM ACTIONS sur 1 an CDG CROISSANCE CDG Capital Gestion CDG PERFORMANCE CDG Capital Gestion FCP CAPITAL PARTICIPATIONS BMCE Capital Gestion OPCVM ACTIONS sur 2 ans CDG CROISSANCE CDG Capital Gestion CDG PERFORMANCE CDG Capital Gestion FCP CAPITAL PARTICIPATIONS BMCE Capital Gestion OPCVM DIVERSIFIÉS sur 1 an CDG PATRIMOINE CDG Capital Gestion SICAV SÉLECTION Wafa Gestion CDM OPTIMUM Wafa Gestion OPCVM DIVERSIFIÉS sur 2 ans CDG PATRIMOINE CDG Capital Gestion SICAV SÉLECTION Wafa Gestion PROFIL HARMONIE Wafa Gestion OPCVM MONÉTAIRES avec sensibilité inférieure à 0,3 EMERGENCE MONEY MARKET FUND Valoris Management CAP TRÉSORERIE Wafa Gestion BMCI TRÉSORERIE BMCI Gestion OPCVM MONÉTAIRES avec sensibilité comprise entre 0,3 et 0,5 SICAV SG VALEURS Gestar FCP ALISTITMAR CHAABI TRÉSORERIE Alistitmar Chaabi CAP MONÉTAIRE PREMIÈRE Wafa Gestion

OPCVM OBLIGATIONS COURT TERME avec sensibilité comprise entre 0,5 et 1,1 EMERGENCE BOND FUND Valoris Management 0,0007 SG TRÉSOR PLUS Gestar -0,0002 AL AMAL Alistitmar Chaabi -0,0026

OPCVM OBLIGATIONS MOYEN ET LONG TERME avec sensibilité comprise entre 1,1 et 5,1 sur 1 an 1 CAPITAL OBLIGATIONS PLUS BMCE Capital Gestion 0,0358 2 CAP OBLIGATIONS Wafa Gestion 0,0105 3 EMERGENCE CAPITAL Valoris Management -0,0002 OPCVM OBLIGATIONS MOYEN ET LONG TERME avec sensibilité comprise entre 1,1 et 5,1 sur 2 ans 1 EMERGENCE FUND Valoris Management 0,0279 2 FCP CAPITAL RENDEMENT BMCE Capital Gestion 0,0112 3 CAPITAL OBLIGATIONS PLUS BMCE Capital Gestion -0,0022 1 2 3 1 2 3 OPCVM OBLIGATIONS MOYEN ET LONG TERME avec sensibilité comprise entre 5,1 et 9 sur 1 an CDG TAWFIR CDG Capital Gestion -0,0132 PATRIMOINE OBLIGATIONS Wafa Gestion -0,0183 FCP KENZ OBLIGATIONS Alistitmar Chaabi -0,0201 OPCVM OBLIGATIONS MOYEN ET LONG TERME avec sensibilité comprise entre 5,1 et 9 sur 2 ans CDG RENDEMENT CDG Capital Gestion 0,0494 CDG TAWFIR CDG Capital Gestion -0,0003 SICAV SG OBLIG PLUS Gestar -0,0042

Un prix d’encouragement a été décerné à Wafa Gestion, nominée  fois dans  catégories

5 La Vie éco – Vendredi  juin 

® Le mot des partenaires
omme pour l’édition précédente, nous avons mesuré la capacité des gérants des OPCVM à réaliser une performance supérieure à celle du marché, à risque systémique identique. Cette mesure s’est faite grâce au ratio de Treynor qui fait partie des ratios de rendement ajusté du risque. Plus ce ratio est élevé, meilleur est l’investissement. Autrement dit, plus le Treynor est élevé, plus le gérant a tendance à mieux rémunérer le risque qu’il prend. Bien évidemment, l’une des conditions importantes pour utiliser ce ratio pour comparer des portefeuilles est d’avoir une homogénéité en termes de classes d’actifs. Chose faite grâce aux différents critères d’éligibilité imposés avant d’entamer les calculs : T Tous les fonds devaient être ouverts au grand public, les fonds dédiés ne participent pas au concours. T Prise en compte des grandes classifications réglementaires dans un premier temps : Action / Diversifiés / Monétaires / Obligations. T Affinage ensuite grâce à la sensibilité : on a purifié les catégories monétaires et obligataires grâce à la fourchette de sensibilité. On a ainsi

Le palmarès des OPCVM
C

éclaté la catégorie monétaire en deux et la catégorie OMLT en trois. On se retrouve in fine avec 8 catégories. T La taille : dans chaque catégorie, on a éliminé les fonds qui, ensemble, gèrent moins de 5% de l’actif total de la catégorie. T Mais avant de procéder aux calculs, on devait s’assurer que chaque catégorie comprenait au moins trois fonds différents, gérés par trois SDG distinctes. Alors qu’en 2008 les AMT ont été calculés sur la base des réalisations 2007 uniquement, les AMT 2009 ont été attribués sur la base de deux années d’observations. Ainsi, les catégories Actions, Diversifiés et Obligations moyen et long terme ont été calculés sur 2007 et sur 2008. Les classes monétaires et Obligations court termes, de par la nature même des actifs qui les composent, ont été calculées uniquement sur une année, à savoir 2008. Le nombre de trophées devra évoluer chaque année pour atteindre 18 en 2011, où on aura des catégories calculées sur 1 seule période (1 an) et d’autres sur trois périodes (1, 3 et 5 ans). Dès 2011 donc, les calculs s’effectueront sur des

périodes allant jusqu’à 5 ans, donnant encore plus de robustesse aux résultats. Cette année, nous observons bien sûr beaucoup de ratios Treynor négatifs sur les catégories Actions et Diversifiés, à cause des performances des marchés actions. Au niveau des résultats, nous observons sur les fonds Diversifiés une claire diminution de la moyenne des betas entre 2008 et 2009, probable signe d’une réallocation au profit des obligations (la moyenne passant de 0,96 à 0,77 pour un benchmark 60% Actions et 40% Obligations). Au niveau du beta moyen Actions, celui-ci a aussi, bien que très faiblement, baissé (de 1,03 à 0,98). Nous attirons enfin l’attention sur le fait que, pour les fonds monétaires, les résultats sont toujours un peu difficiles à expliquer (comme déjà signalé l’année précédente, nous continuons à penser que les ratios de rendement/risque pour les fonds monétaires sont inappropriés, car l’excess return et le beta sont trop faibles, et quand on divise presque zéro par presque zéro, on a toujours des résultats improbables) I

Finaccess-SIX Telekurs Mena et Europerformance en bref...
inaccess - SIX Telekurs Mena est le nouveau nom de Finaccess - Fininfo Mena, l’associé historique, avec Europerformance, des Asset Management Trophies de La Vie éco. La filiale commune des groupes Finaccess et SIX Telekurs a changé son nom après l’absorption, au niveau mondial, de Fininfo par SIX Telekurs, un opérateur mondial, spécialisé dans les domaines de l'acquisition, du traitement et de la diffusion d'informations financières internationales. SIX Telekurs collecte des informations boursières à la source et en temps réel sur près de 220 bourses internationales, dont toutes les grandes places financières. La base de données gérée par SIX Telekurs contient plus de 5 millions d’instruments financiers, et est unique en son genre en termes de profondeur, de qualité et de couverture. Avec des bureaux implantés dans 23 pays, SIX Telekurs combine les avantages d'une présence mondiale et d’un savoir-faire local. SIX Telekurs Mena couvre à ce titre la région du Moyen-Orient et d’Afrique du Nord et dispose d’un vrai savoir-faire régional. En plus des activités classiques de rediffusion d’informations auprès de la quasi-totalité des banques, sociétés de

F

Bourse et de gestion d’actifs, compagnies d’assurances et caisses de retraite, SIX Telekurs Mena est la référence au Maroc en matière de plateformes de passations d’ordres de Bourse en ligne. Elle équipe ainsi les principales banques du pays, dont Attijariwafa bank, le Groupe des Banques Populaires, BMCE Bank et le Crédit du

posé de 160 banques internationales) lui permet de garantir une indépendance et une pérennité à toute épreuve ainsi qu’un professionnalisme hors pair. SIX Group offre, au niveau international, des services extrêmement performants dans les domaines du trading et du règlement des titres ainsi que des informations financières et des transactions de paiement. Le groupe détient entre autres la SIX SWX (La Bourse suisse) et l’Eurex, un des principaux marchés mondiaux de dérivés… e deuxième associé historique de l’événement, Europerformance, fait partie du même groupe que SIX Telekurs Mena, à savoir SIX Telekurs. L’agence est spécialisée dans la mesure de la performance et l’analyse des risques des OPCVM à destination des gestionnaires d’actifs, private bankers et les investisseurs institutionnels. Le professionnalisme d’Europerformance n’est plus à démontrer. L’agence calculant bon nombre de prix spécialisés dans la gestion d’actifs en France et en Europe comme les «Corbeilles de Mieux Vivre», «Les Trophées du Revenu», « Le Grand Prix Gestion d’Actifs de l’Agefi»… Europerformance a par ailleurs travaillé avec le Financial Times, IPE (Investments Pension Europe), La Vie Financière, Le Temps (Suisse), Bilan (Suisse)… sur des projets pareils. La Tribune (France) relaie également les Alpha League Table, un prix monté par Europerformance et l’Edhec sur les marchés français, anglais, italien, espagnol et suisse I

L

Maroc. De sources dignes de foi, on estime que près de 80% des transactions de Bourse en lignes au Maroc transitent aujourd’hui via ses plateformes. SIX Telekurs est une société de SIX Group. Son appartenance à un tour de table très éclaté (com6 La Vie éco – Vendredi  juin 

® Entretien

Le palmarès des OPCVM

Les AMT de «La Vie éco» peuvent développer le poids des particuliers dans le marché de la gestion collective
MOHAMED EL ALAOUI EL ABDALLAOUI PRÉSIDENT DE L’ASFIM

1- Le marché de la gestion collective au Maroc a beaucoup évolué depuis sa création en 1993, quels sont ses principaux agrégats actuellement ? Tout d’abord, il convient de rappeler quelques dates-clés de l’évolution du marché de la gestion collective au Maroc afin de mieux apprécier son extraordinaire essor. La réforme du marché des capitaux de 1993 a conduit à la naissance des OPCVM en tant que véhicules d’investissement, créant ainsi un incontournable pont entre la collecte de l’épargne et le financement de l’économie. Cet évènement a été le prélude à la mise en place d’un cadre réglementaire adéquat permettant de favoriser le développement du secteur de la gestion collective tout en assurant une protection de l’épargne. L’organisation de la profession a été enrichie par la création en 1995 de l'Association des sociétés de gestion et fonds d'investissement marocains (Asfim), représentant les sociétés de gestion des organismes de placement collectif en valeurs mobilières (OPCVM), ainsi que les sociétés et fonds d'investissements marocains. En effet, l’Asfim a fortement contribué à asseoir une expertise et une légitimité de la gestion collective dans le secteur plus large de l’industrie financière au Maroc. Afin de répondre au mieux aux besoins des investisseurs, les OPCVM sont répartis en cinq catégories répondant chacune à un profil de risque bien précis : les OPCVM monétaires, obligataires, actions, diversifiés et contractuels. Par ailleurs, le marché reste largement dominé par les fonds monétaires et obligataires qui accaparent près de 83% de l’actif global géré. 2- Le Maroc est leader régional dans plusieurs branches de la finance, quelle est sa place en matière de gestion collective ?

Outre une réglementation plus développée que dans les pays voisins, la croissance de la gestion collective au Maroc repose notamment sur le formidable développement du marché des capitaux et une forte volonté de promouvoir les OPCVM en tant que support d’investissement. Depuis 1995, l’encours géré est passé de 500 millions de dirhams à près de 180 milliards de dirhams actuellement avec un nombre d’OPCVM supérieur à 260 réparti sur treize sociétés de gestion. À fin avril 2009, le marché tunisien compte 77 OPCVM, répartis en 2 classes d’actifs : les OPCVM Obligataires et les OPCVM mixtes. Ces supports d’investissement portent un actif net global de près de 4 milliards de dinars, soit environ 24 milliards de dirhams. Rappelons que cet encours a doublé depuis 2003. S’agissant du marché algérien, il affiche les prémices du démarrage de cette activité. 3- La part des actifs sous gestion détenue par les personnes physiques au Maroc est-elle faible ? Qu'est-ce qui explique ce niveau ? La gestion collective au Maroc reste dominée par les actifs investis par les institutionnels et les personnes morales. Le poids des particuliers ne représente que 10% des actifs gérés par la profession, en baisse de 17% par rapport à 2007. Par ailleurs, le nombre de souscripteurs personnes physiques se situe entre 20 000 et 25 000. Ce niveau bas trouve son origine dans la préférence des particuliers pour une approche orientée vers des placements en directe de leurs épargnes, et à une faible couverture nationale des réseaux de commercialisation à même de promouvoir les avantages des investissements en OPCVM auprès des personnes physiques. Les sociétés de gestion se sont adaptées aux besoins et exigences des institutionnels. Ces

derniers, étant des investisseurs par excellence, ont naturellement constitué le segment initial de croissance des OPCVM. Le développement de la clientèle institutionnelle et son impact positif sur le savoir-faire et l’expertise des sociétés de gestion permettent à l’industrie d’avoir une assise solide pour se lancer dans la conquête de nouvelles niches de croissance, notamment celles des particuliers. 4- En quoi les AMT de «La Vie éco» peuvent-ils promouvoir la gestion collective au sein de la communauté des particuliers et quels sont leurs apports pour le secteur dans sa globalité ? Les particuliers recèlent, à mon sens, un potentiel très important et sont, comme mentionnés précédemment, une niche de croissance porteuse pour l’industrie. C’est pour promouvoir et développer le poids de cette catégorie d’investisseur que les AMT peut donner un appui informationnel étant donné que seuls les OPCVM grand public sont concernés. Ce palmarès utilise une méthodologie de classement issue d’une convention de partenariat entre La Vie éco, Finaccess-SIX Telekurs Mena et l’Asfim signé en 2007. Cette méthodologie distingue 7 classes d’actifs permettant de comparer les différents styles de gestion. La segmentation adoptée a pour but, d’une part, de former des groupes homogènes en terme de politique d’investissement et de risque facilitant la comparaison des OPCVM, et, d’autre part, de fournir aux petits porteurs une meilleur lisibilité de la nature exacte de leurs actuels ou futurs placements. L’Asfim, qui porte à cœur le projet de vulgarisation des OPCVM en tant que véhicules d’investissement auprès de l’ensemble des investisseurs, est donc un allié naturel de cette initiative I

7 La Vie éco – Vendredi  juin 

Le palmarès des OPCVM
OPCVM ACTIONS sur 1 an et sur 2 ans
LA GESTION
CDG Croissance est un fonds actions avec un référentiel composé de 80% actions et 20% obligataires. De ce fait, l’effet allocation joue un rôle déterminant dans la performance du fonds. Ainsi, dans une période de croissance, comme c’était le cas en 2007, la poche actions a été surpondérée par rapport à son benchmark. A contrario, dans une année de baisse, comme c’était le cas en 2008, on a abaissé notre exposition sur le marché boursier. Notre stratégie d’investissement est axée sur une allocation stratégique dynamique ainsi qu’une sélection de valeurs rigoureuse. La maîtrise de la volatilité fait partie intégrante des contraintes de gestion. Ceci se traduit par une régularité de la performance du fonds et explique les résultats obtenus sur différentes périodes d’observation. Sur les deux dernières années, le fonds a surperformé le marché avec des performances respectives de 34,76% et -3% contre 33,11% et -13,27% pour le Masi (performance au 28-12-2007 et au 26-12-08) CDG CROISSANCE (CDG Capital Gestion)
Performance 2008

-3,00 %
Treynor 1 an

LES PERSPECTIVES
Le manque de visibilité présent depuis le dernier trimestre de l’année 2008 nous incite à continuer à adopter une gestion prudente au niveau du compartiment actions en privilégiant des valeurs à faible multiples et à rendement de dividendes élevé. A l’instar des deux dernières années, l’allocation stratégique devra permettre de jouer son rôle d’amortisseur dans un contexte volatil.

-0,1429
Treynor 2 ans

0,1393
SUR LE PODIUM

N°2 CDG Performance
(CDG Capital Gestion) Performance 2008

-6,26 %
Treynor sur 1 an Treynor sur 2 ans

LES GERANTS

- 0,1853

0,0971

N°3 FCP Capital Participations
(BMCE Capital Gestion) Performance 2007

-9,33 %
Treynor sur 1 an Treynor sur 2 ans

Q Amine Hanane est lauréat de l’institut HEM option finance en 2006 et prépare un mastère spécialisé en «Management financier international» à l’école Polyfinance en partenariat avec l’ESC Lille. Il a intégré CDG Capital Gestion début 2007, et occupe actuellement le poste de Gérant actions junior.

Q Imane Mahboub est titulaire d’une licence en Commerce international, de deux Certificats d’études supérieurs en relations économiques internationales de l’Université Hassan II et du diplôme d’analyste financier de la SFAF. Elle a rejoint l’équipe en 2000 après une expérience de trois ans sur le marché financier. Elle est actuellement directeur adjoint de la gestion.

- 0,1943

0,0852

OPCVM DIVERSIFIES sur 1 an et 2 ans
LA GESTION
CDG Patrimoine est un fonds diversifié obéissant à un référentiel constitué de 35% actions et 65% obligataire. Sur les deux dernières années, le fonds a su tirer profit d’une bonne stratégie en terme d’allocation et de choix de valeurs, il a également bénéficié de l’effet des introductions en Bourses opérées en 2007. La politique de gestion se base sur deux piliers majeurs : d’une part, une stratégie d’allocation flexible qui nous permet d’être réactifs par rapport à un changement de tendance. Et, d’autre part, une sélection de titres basée sur des éléments aussi bien quantitatifs que qualitatifs.

CDG PATRIMOINE (CDG Capital Gestion)
Performance 2008

LES PERSPECTIVES
Le manque de visibilité présent depuis le dernier trimestre de l’année 2008 nous incite à continuer à adopter une gestion prudente au niveau du compartiment actions en privilégiant des valeurs à faible multiples et à rendement de dividendes élevé. A l’instar des deux dernières années, l’allocation stratégique devra permettre de jouer son rôle d’amortisseur dans un contexte volatil. Par ailleurs, le compartiment obligataire devrait prendre le relais et profiter de la baisse des rendements observée cette année. En effet, l’aisance actuelle du Trésor conjuguée aux besoins d’investissement des opérateurs plaide en faveur d’une détente des taux. Cette dynamique risque de s’accélérer dans l’hypothèse d’une baisse supplémentaire des taux directeurs ou d’un relâchement de la réserve monétaire.

-2,09 %
Treynor sur 1 an

-0,1240
Treynor sur 2 ans

0,0982
SUR LE PODIUM

N°2 SICAV Sélection
(Wafa Gestion) Performance 2008

- 6,39 %
Treynor sur 1 an Treynor sur 2 ans

LES GERANTS

- 0,1283

0,0573

N°3 sur 1 an CDM Optimim
(Wafa Gestion)

N°3 sur 2 ans Profil Harmonie
(Wafa Gestion)

Q Hayat Zobir a intégré les marchés financiers en 2001 après l’obtention du diplôme de l’Ecole Mohammadia des Ingénieurs. Elle a obtenu le diplôme de la SFAF en 2003, et est titulaire de l’Executive MBA de l’ISCAE depuis 2008. Elle a rejoint l’équipe de CDG Capital Gestion en 2007, et occupe le poste de gérant senior.

Q Imane Mahboub est titulaire d’une licence en Commerce international, de deux Certificats d’études supérieurs en relations économiques internationales de l’université Hassan II et du diplôme d’analyste Financier de la SFAF (1999). Elle a rejoint l’équipe en 2000 après une expérience de trois ans sur le marché financier. Elle est actuellement directeur adjoint de la gestion.

9 La Vie éco – Vendredi  juin 

Le palmarès des OPCVM
OPCVM MONÉTAIRES avec sensibilité inférieure à 0,3
EMERGENCE MONEY MARKET FUND (Valoris Management de Capital Gestion Group)
Performance 2008

LA GESTION
Le FCP est investi en permanence à hauteur de 50 % au moins de ses actifs, hors titres d’OPCVM «monétaires», créances représentatives des opérations de pension qu’il effectue en tant que cessionnaire et liquidités, en titres de créances de durée initiale ou résiduelle inférieure à un an. Par ailleurs, le fonds peut consacrer au maximum 10% de son actif net à des opérations de placement en devises à l’étranger, dans les limites, règles et conditions de la réglementation en vigueur. Son indice de référence est le notionnel 26 semaines. Il s’agit d’une ligne de bons du trésor de maturité permanente de 26 semaines valorisée quotidiennement sur la base de la courbe des taux de référence publiée par Bank Al-Maghrib.

LES PERSPECTIVES
L'objectif du FCP est d’offrir aux souscripteurs un rendement comparable au taux moyen du marché monétaire (TMP jj) tout en assurant la sécurité et la liquidité des placements des porteurs de parts.

+ 3,63 %
Treynor

994,3095

SUR LE PODIUM

N°2 CAP Trésorerie
(Wafa Gestion) Performance 2008

+ 2,84 %
Treynor

LES GERANTS
Q Agé de 26 ans, titulaire d’un master en management financier international et d’un master en ingénierie logistique à l’EHTP, Mustafa Hassani dispose d’une expérience de 3 ans dans la gestion de portefeuille et occupe le poste de gérant de portefeuille au sein de Valoris Management. Q Agé de 37 ans, titulaire d’un MBA en management de l’université de Sherbrooke, d’un Master en gestion de projet, et d’un diplôme d’analyste et gestionnaire des marchés financiers, Taoufik Fenniche dispose d’une expérience de 11 ans dans la gestion de portefeuille et occupe le poste de directeur général depuis le 2 janvier 2008.

37,3135

N°3 BMCI Trésorerie
(BMCI Gestion) Performance 2008

+ 2,87 %
Treynor

31,0722

OPCVM MONÉTAIRES avec sensibilité comprise entre 0,3 et 0,5
SICAV SG VALEURS (Gestar)
Performance 2008

LA GESTION
SICAV SG VALEURS est une Sicav de trésorerie dynamique de catégorie monétaire investie en produits de taux courts et en liquidités. Elle a pour objectif d’offrir, sur une période de placement courte, un rendement régulier et optimisé en liaison avec celui du marché monétaire. La philosophie de gestion du fonds repose sur la recherche de la performance, de la sécurité (fonds constitué uniquement des titres réputés de meilleures signatures), de la transparence et de la totale disponibilité (un produit liquide qui répond aux contraintes des souscripteurs).

LES PERSPECTIVES
Notre stratégie de gestion consiste à privilégier la prudence en limitant le risque encouru grâce à une diversification des actifs et à une sélection de titres à faible niveau de sensibilité. L’objectif majeur étant d’extérioriser une performance proche de celle du marché monétaire tout en assurant une régularité continue de la progression de la valeur liquidative.

+ 3,00 %
Treynor

22,2354

SUR LE PODIUM

N°2 FCP Alistitmar Chaabi Trésorerie
(Alistitmar Chaabi) Performance 2008

+ 3,37 %
Treynor

LES GERANTS

1,7077

N°3 CAP Monétaire Première
(Wafa Gestion) Performance 2008

Q Aziz Jouaille a rejoint le groupe Société Générale Maroc en 1997 au sein de la Direction de l’inspection de la banque. Il a par la suite intégré Gestar au sein du Middle-Office dont il a pris la charge. Depuis 2004, Aziz Jouaille gère les fonds de catégorie Monétaires et Obligataires court terme. Il est titulaire d’un DESS spécialisé en Management du secteur financier.

+ 3,54 %
Treynor

- 1,3939
10 La Vie éco – Vendredi  juin 

Le palmarès des OPCVM
OPCVM OBLIGATIONS COURT TERME avec sensibilité comprise entre 0,5 et 1,1
EMERGENCE BOND FUND (Valoris Management de Capital Gestion Group))
Performance 2008

LA GESTION
Le FCP est investi en permanence à hauteur de 90 % au moins de ses actifs, hors titres d’OPCVM «obligations court terme», créances représentatives des opérations de pension qu’il effectue en tant que cessionnaire et liquidités, en titres de créances. Par ailleurs, le fonds peut consacrer au maximum 10% de son actif net à des opérations de placement en devises à l’étranger, dans les limites, règles et conditions de la réglementation en vigueur. Son indice de référence est le notionnel 15 mois. Il s’agit d’une ligne de bons du trésor de maturité permanente de 15 mois valorisée quotidiennement sur la base de la courbe des taux de référence publiée par Bank Al-Maghrib.

LES PERSPECTIVES
L'objectif du FCP est d’offrir aux porteurs de parts un rendement comparable à celui réalisé par les fonds monétaires tout en assurant la sécurité et la liquidité de leurs placements.

+ 3,73 %
Treynor

0,0007

SUR LE PODIUM

N°2 SG Trésor Plus
(Gestar) Performance 2008

+ 3,76 %
Treynor

LES GERANTS
Q Agé de 26 ans, titulaire d’un master en management financier international et d’un master en ingénierie logistique à l’EHTP, Mustafa Hassani dispose d’une expérience de 3 ans dans la gestion de portefeuille et occupe le poste de gérant de portefeuille au sein de Valoris Management. Q Agé de 37 ans, titulaire d’un MBA en management de l’université de Sherbrooke, d’un Master en gestion de projet, et d’un diplôme d’analyste et gestionnaire des marchés financiers, Taoufik Fenniche dispose d’une expérience de 11 ans dans la gestion de portefeuille et occupe le poste de directeur général depuis le 2 janvier 2008.

- 0,0002

N°3 Al Amal
(Alistitmar Chaabi) Performance 2008

+ 3,63 %
Treynor

- 0,0026

OPCVM OBLIGATIONS MOYEN ET LONG TERME avec sensibilité comprise entre 1,1 et 5,1 SUR 1 AN
CAPITAL OBLIHATIONS PLUS (BMCE Capital Gestion)
Performance 2008

LA GESTION
Capital Obligations Plus est un FCP Obligataire moyen et long terme créé à la base pour tirer profit des opportunités offertes sur le marché de la dette privée. Le succès de ce fonds tient essentiellement à une stratégie de gestion privilégiant l’exposition aux Spreads de Crédit plutôt que l’activation de l’effet Sensibilité, avec une politique de sélection de signatures s’appuyant sur une analyse minutieuse du risque Crédit. Le risque de liquidité afférent à cette stratégie est étroitement suivi par le biais d’un positionnement courbe minimisant le risque d’un décalage Actif/Passif préjudiciable.

LES PERSPECTIVES
Le contexte fin 2008 / début 2009 a été globalement favorable pour le marché des taux. Toutefois, la baisse des taux obligataires enregistrée depuis début 2009 de près de 50 pbs, sur fond de revirement vers une politique d’assouplissement monétaire, fait ressurgir deux facteurs de risque : un premier risque de correction des excès de baisses des taux obligataires, et un autre risque encore plus pesant pour la gestion d’actifs Grand Public : celui d’une détérioration supplémentaire de la liquidité du marché obligataire dans son ensemble. Face à ces risques, le fonds demeure bien orienté grâce à une stratégie de gestion limitant l’activation de l’effet sensibilité et l’accès aux leviers directionnels et aux techniques de gestion Actif/Passif qui revêtent une importance capitale dans un marché de dette, somme toute, peu liquide par rapport à la taille potentielle des positions.

+ 5,49 %
Treynor

0,0358

SUR LE PODIUM

N°2 CAP Obligations
(Wafa Gestion) Performance 2008

+ 3,92 %
Treynor

LES GERANTS
Q Souhaïl Chalabi est le Responsable de la gestion taux chez BMCE Capital Gestion. Il est Ingénieur d’Etat EHTP (Ecole Hassania des Travaux Publics 2001) et détient un MBA de l’Ecole nationale des Ponts et Chaussées de Paris. Il dispose d’une expérience de 8 ans sur le marché des taux. Q Karim Bouhdili est gérant taux au sein de BMCE Capital gestion. Ingénieur d’Etat en Recherche Opérationnelle de l’institut national de statistiques et d’Economie Appliquée (INSEA – 2006), il est également titulaire du diplôme d’analyste financier de la SFAF. Il a rejoint le FrontOffice Taux en 2006.

0,0105

N°3 Emergence Capital
(Valoris Management de Capital Gestion Group) Performance 2008

+ 3,81 %
Treynor

- 0,0002
11 La Vie éco – Vendredi  juin 

Le palmarès des OPCVM
OPCVM OBLIGATIONS MOYEN ET LONG TERME avec sensibilité comprise entre 1,1 et 5,1 SUR 2 ANS
EMERGENCE FUND (Valoris Management de Capital Gestion Group)
Performance 2008

LA GESTION
Le FCP est investi en permanence à hauteur de 90 % au moins de ses actifs, hors titres d’OPCVM «obligations moyen et long terme», créances représentatives des opérations de pension qu’il effectue en tant que cessionnaire et liquidités, en titres de créances. Le FCP pourrait également investir une partie de ses actifs en actions, certificats d’investissement et droits d’attribution ou de souscription, parts ou actions d’OPCVM, d’organismes de placements en Capital risque (OPCR) et de fonds de Placement collectifs en titrisation (FCPT) tout en respectant la réglementation en vigueur. Par ailleurs, le fonds peut consacrer au maximum 10% de son actif net à des opérations de placement en devises à l’étranger, dans les limites, règles et conditions de la réglementation en vigueur. Son indice de référence est le notionnel 5 ans. Il s’agit d’une

ligne de Bons du Trésor de maturité permanente de 5 ans valorisée quotidiennement sur la base de la courbe des taux de référence publiée par Bank Al- Maghrib

LES PERSPECTIVES
L’objectif du FCP est d’offrir aux souscripteurs un outil de placement qui autorise une perspective de rentabilité comparable à celui du marché des taux d’intérêt à moyen et long terme, tout en privilégiant la sécurité et la liquidité des placements des porteurs de parts.

+ 3,69 %
Treynor

0,0279

SUR LE PODIUM

N°2 FCP Capital Rendement
(BMCE Capital Gestion) Performance 2008

+ 3,08 %
Treynor

LES GERANTS
Q Agé de 26 ans, titulaire d’un master en management financier international et d’un master en ingénierie logistique à l’EHTP, Mustafa Hassani dispose d’une expérience de 3 ans dans la gestion de portefeuille et occupe le poste de gérant de portefeuille au sein de Valoris Management. Q Agé de 37 ans, titulaire d’un MBA en management de l’université de Sherbrooke, d’un Master en gestion de projet, et d’un Diplôme d’analyste et gestionnaire des marchés financiers, Taoufik Fenniche dispose d’une expérience de 11 ans dans la gestion de portefeuille et occupe le poste de directeur général depuis le 2 janvier 2008.

0,0112

N°3 Capital Obligations Plus
(BMCE Capital Gesdtion) Performance 2008

+ 5,49 %
Treynor

- 0,0022

OPCVM OBLIGATIONS MOYEN ET LONG TERME avec sensibilité comprise entre 5,1 et 9 SUR 1 AN
CDG TAWFIR (CDG Capital Gestion)
Performance 2008

LA GESTION
CDG Tawfir est un fonds obligataire moyen et long terme dont l’horizon d’investissement préconisé est autour de 4 ans. La particularité de ce fonds est d’être quasi exclusivement investi en bons du Trésor ou en titres garantis par l’Etat. En effet, tout investissement en actions est exclu. Concernant la dette privée, la poche allouée à cette classe d’actifs est très marginale. Malgré des contraintes de gestion assez fortes, CDG Tawfir est arrivé à réaliser de très bonnes performances durant les deux dernières années. La stratégie d’investissement du fonds repose sur deux axes fondamentaux : la performance et la maîtrise du risque (en absolu et en relatif par rapport au référentiel). L’optimisation de ces deux axes permet une certaine régularité de la performance comme en témoigne le classement AMT du fonds sur 1 an et 2 ans

(respectivement premier et deuxième de sa catégorie).

LES PERSPECTIVES
L’année 2009 devrait être une excellente année pour le marché obligataire. En effet, la baisse des taux entamée depuis le début de l’année devrait perdurer encore. La faiblesse des levées du Trésor conjuguée à des besoins de réinvestissement importants de la part des institutionnels induit une pression baissière sur les taux. Cette dynamique pourrait s’accélérer en cas de baisse supplémentaire des taux directeurs ou d’un relâchement de la réserve monétaire. Dans ce contexte favorable, CDG Tawfir devrait profiter pleinement de son positionnement sur les segments les plus attractifs de la courbe des taux.

+ 3,51 %
Treynor

- 0,0132

SUR LE PODIUM

N°2 Patrimoine Obligations
(Wafa Gestion) Performance 2008

+ 3,91 %
Treynor

LES GERANTS
Q Younès Razine a rejoint CDG Capital Gestion en 2002 après l’obtention du diplôme du cycle normal de l’école Polyfinance. Il a également obtenu le diplôme de la SFAF en 2003. Il occupe actuellement le poste de gérant senior. Q Karim El Hnot est titulaire d’un MBA de la Texas Tech University et a obtenu le diplôme d’analyste financier de la SFAF en 2000. Il a entamé sa carrière en 1999 en tant qu’analyste financier avant d’occuper le poste de gérant taux. M. El Hnot a rejoint l’équipe CDG Capital Gestion en 2002 et est actuellement directeur de la gestion.

- 0,0183

N°3 FCP Kenz Obligations
(Alistitmar Chaabi) Performance 2008

+ 3,01 %
Treynor

- 0,0201
12 La Vie éco – Vendredi  juin 

Le palmarès des OPCVM
OPCVM OBLIGATIONS MOYEN ET LONG TERME avec sensibilité comprise entre 5,1 et 9 SUR 2 ANS
CDG RENDEMENT (CDG Capital Gestion)
Performance 2008

LA GESTION
CDG Rendement est un FCP obligataire moyen et long terme dont l’horizon de placement préconisé est autour de 5 ans. Son référentiel est composé de 95% obligataires et 5% actions. Il présente un profil légèrement plus risqué que CDG Tawfir. La part qui peut être allouée au marché actions (avec un maximum de 10%) en fonction des opportunités peut apporter un surplus de performance au fonds. Durant les deux dernières années le fonds a profité d’une allocation d’actifs dynamique entre les marchés, et d’un effet sélection des titres obligataires.

LES PERSPECTIVES
L’année 2009 devrait être une excellente année pour le marché obligataire. En effet, la baisse des taux entamée depuis le début de l’année devrait perdurer encore. La faiblesse des levées du Trésor conjuguée à des besoins de réinvestissement importants de la part des institutionnels induit une pression baissière sur les taux. Cette dynamique pourrait s’accélérer en cas de baisse supplémentaire des taux directeurs ou d’un relâchement de la réserve monétaire. Au niveau de l’allocation actions, nous privilégions la prudence en l’absence de signaux clairs de reprise du marché.

+ 8,18 %
Treynor

0,0494

SUR LE PODIUM

LES GERANTS
Q Younès Razine a rejoint CDG Capital Gestion en 2002 après l’obtention du diplôme du cycle normal de l’école Polyfinance. Il a également obtenu le diplôme de la SFAF en 2003. Il occupe actuellement le poste de gérant senior. Q Karim El Hnot est titulaire d’un MBA de la Texas Tech University et a obtenu le diplôme d’analyste financier de la SFAF en 2000. Il a entamé sa carrière en 1999 en tant qu’analyste financier avant d’occuper le poste de gérant taux. M. El Hnot a rejoint l’équipe CDG Capital Gestion en 2002 et est actuellement directeur de la gestion.

N°2 CDG Tawfir
(CDG Capital Gestion) Performance 2008 Treynor

+ 3,51 %

- 0,0003

N°2 Sicav SG Oblig Plus
(Gestar) Performance 2008 Treynor

+ 2,75 %

- 0,0485

13 La Vie éco – Vendredi  juin 

® La remise des trophées
La soirée de remise des AMT 2009 s’est déroulée dans la joie et la bonne humeur. Jeudi 21 mai, les équipes gagnantes ont, les unes après les autres, défilé sur le podium de LaVie éco pour recevoir leurs trophées des mains de personnalités directement impliquées dans le développement des marchés financiers marocains. Des équipes composées de plusieurs gérants et ayant pour noms CDG Capital Gestion, Valoris Management (Capital Gestion Group), BMCE Capital Gestion et Gestar. Mais avant de passer à la remise des trophées, les initiateurs des AMT ont débattu, lors d’une table ronde animée par Thami Ghorfi, patron de Radio Aswat, du contexte et des perspectives du

Le palmarès des OPCVM
recteur du Trésor, et Karim Hajji, président de la Bourse de Casablanca, ont décerné les trophées de la catégorie des OPCVM actions. Mustapha Bakkoury, directeur du groupe CDG, et Hassan Boulaknadel, DG du CDVM, ont, eux, remis les prix des meilleurs OPCVM diversifiés. Rachid Marrakchi, DG de la BMCI et Saïd Ahmidouch, directeur de la CNSS, ont quant à eux récompensé les équipes gagnantes dans la catégorie Monétaires. Plusieurs autres personnalités ont par la suite défilé pour remettre les prix AMT aux sociétés de gestion gagnantes (voir photos ci-dessous), enfin, Fadel Agoumi a décerné un prix d’encouragement à l’équipe la plus nominée dans cette quatrième édition I

marché de la gestion collective de l’épargne ainsi que du concept du palmarès des OPCVM, son évolution, ses apports et son éventuel développement. Hassan Boulaknadel, DG du CDVM, a participé à cette table ronde afin de donner un aperçu sur la profession et son évolution. Fadel Agoumi, directeur de la publication de La Vie éco, a expliqué la motivation de la publication d’initier ce genre d’événements. Ouadie Drissi El Bouzaidi, Manager chez Finaccess-SIX Telekurs Mena, et Mohamed El Alaoui, Président de l’Asfim, ont enfin présenté la méthodologie de mesure des performances des OPCVM et ses apports. Après cette table ronde, Zouheir Chorfi, di-

Zouheir Chorfi, directeur du Trésor, remettant le prix à CDG Capital Gestion dans la catégorie Actions sur  an

Karim Hajji, président de la BVC, remettant le prix à CDG Capital Gestion dans la catégorie Actions sur  ans

Mustapha Bakkoury, directeur du groupe CDG, remettant le prix à CDG Capital Gestion dans la catégorie Diversifiés sur  an

Hassan Boulaknadel, DG du CDVM, remettant le prix à CDG Capital Gestion dans la catégorie Diversifiés sur  ans

Rachid Marrakchi, DG de la BMCI, remettant le prix à Valoris Management dans la ère catégorie Monétaires

Saïd Ahmidouch, DG de la CNSS, remettant le prix à Valoris Management dans la e catégorie Monétaire

Ali Ababou, membre du directoire de la SG, remettant le prix à Valoris Management dans la catégorie OCT

Fatima-Zahra Bensalah, administrateur DG d’Atlanta, remettant le prix à BKG dans la ère catégorie OMLT sur  an

Karim Tajamouti, DG du CAM, remettant le prix à Valoris Management dans la ère catégorie OMLT sur  ans

Khalid Ayouch, directeur de Finaccess, remettant le prix à CDG Capital Gestion dans la ème catégorie OMLT sur  an

Mohamed El Alaoui, président de l’Asfim, remettant le prix à CDG Capital Gestion dans la ème catégorie OMLT sur  ans

Fadel Agoumi, directeur de la publication de «La Vie éco», remettant le prix d’encouragement à Wafa Gestion

15 La Vie éco – Vendredi  juin 

® Ils étaient là...
La soirée de remise des AMT (Asset Management Trophy de La Vie éco) est devenue un rendez-vous incontournable dans l’agenda du monde de la finance et, ne soyons pas modestes outre mesure, du monde des affaires aussi. Preuve en est le nombre et surtout la qualité des personnalités qui nous ont fait l’honneur d’être parmi nous ce soir du 21 mai. Autorités des marchés de capitaux, banquiers et banquiers d’affaires, dirigeants

Le palmarès des OPCVM
de groupes financiers, industriels et commerciaux, promoteurs de l’investissement, médias... Nombreux ont été ceux qui ont favorablement répondu à notre appel et qui, ce faisant, nous encouragent à aller de l’avant. Ils encouragent également le métier de la gestion collective qui a été à l’honneur lors de la soirée du jeudi 21 mai. Un métier qui gère aujourd’hui près de 180 milliards de dirhams. Grâce à des femmes et à des hommes dont le nombre dépasse à peine la centaine, le marché avance chaque jour un peu plus. Le tout, sous l’œil vigilant d’un Conseil déontologique des valeurs mobilières (CDVM) qui veille au grain, et sous l’impulsion des investisseurs qui font confiance aux équipes des différentes sociétés de gestion et croient dans le potentiel du marché I

Zouheir Chorfi, directeur du Trésor

Saïd Ahmidouch, DG de la CNSS, et Hamid Ben Elafdil, directeur du CRI du Grand Casablanca

Mustapha Bakkoury, directeur du Groupe CDG

Fatima-Zahra Bensalah, administrateur DG d’Atlanta

Karim Hajji, président de la Bourse de Casablanca, et Hassan Boulaknadel, DG du CDVM

Hicham Elalamy, DGA du CDVM

Ali Ababou, membre du directoire de la Société Générale et Rachid Marrakchi, DG de la BMCI

Karim Tajamouti, DG du Crédit Agricole du Maroc

Youssef Benkirane, directeur général de BMCE Capital Bourse et président de l’APSB

16 La Vie éco – Vendredi  juin 

® Grâce à leurs efforts...
LaVie éco souhaite, à travers ces quelques mots, remercier l’ensemble des personnes qui ont contribué au succès de la 3e édition des AMT. Nos invités qui nous ont fait l’honneur d’égayer notre soirée et d’apporter un témoignage encourageant pour les éditions à venir. Les responsables d’Atlanta et du groupe Holmarcom qui n’ont pas hésité à soutenir financièrement cette initiative, confirmant par là leur intérêt pour le secteur de la gestion collective. L’Asfim, Association des sociétés de gestion et fonds d’investissement marocains, qui, à travers l’ensemble de ses membres, son président, Mohamed El Alaoui, et son délégué général, Amine Zine, ont démontré leur implication et sens du partage. Nos associés de Finaccess-SIX Telekurs Mena et Europerformance, Ouadie Drissi El Bouzaidi, Khalid Ayouch et Julien Laugiel, pour la partie méthodologique qui garantit la crédibilité des résultats du palmarès. La partie logistique a été admirablement négociée par Najat Herrès. Mehdi Alami, chargé de mission à LaVie éco, a également contribué à l’événement dans la partie communication. Thami Ghorfi, patron de radio Aswat et animateur de la soirée, et Karim Alaoui, concepteur et réalisateur des trophées et des certificats méritent aussi un hommage appuyé. Que toutes les personnes qui nous ont aidés d’une manière ou d’une autre soient également remerciées à travers ces lignes I

Le palmarès des OPCVM

Fadel Agoumi, directeur de publication de La Vie éco, Ouadie Drissi, directeur du développement à Finaccess-SIX Telekurs Mena, et Najat Herrès, responsable de l’événementiel à La Vie éco

Thami Ghorfi, patron de radio Aswat et animateur de la soirée, Souhaïl Nhaïli, chef de la rubrique «Votre Argent» à «La Vie éco», et Mehdi Alami, chargé de mission à «La Vie éco»

Khalid Ayouch, directeur de Finaccess-SIX Telekurs Mena

Jamila Azdouz, directrice de la communication à Atlanta, et Fatima-zahra Bensalah, administrateur DG d’Atlanta

Mohamed El Alaoui, président de l’Asfim

18 La Vie éco – Vendredi  juin 

® Pour mieux comprendre les OPCVM
Q

Le palmarès des OPCVM
T De récupérer l’argent investi à tout moment. En effet, les gérants d’OPCVM sont tenus de procéder aux rachats des actions ou parts à la demande des porteurs, ce qui n’est pas toujours le cas des autres produits financiers. Par ailleurs, les souscriptions ou rachats dans certains OPCVM sont effectués date de valeur J. T D’investir avec un montant modéré (un peu plus de 100 DH) dans une fraction d’un actif qui peut atteindre des milliards et qui présente une répartition de risques satisfaisante. De plus, les opérations réalisées par un OPCVM bénéficient de moindres coûts en matière de courtage et de droits de garde. T De bénéficier d’une fiscalité avantageuse... Investir dans un OPCVM présente une fiscalité attrayante et avantageuse par comparaison avec les produits financiers classiques.
Q

Définition

Un Organisme de placement collectif en valeurs mobilières (OPCVM) est un organisme financier qui collecte l’épargne des agents économiques en émettant des actions ou des parts. L’épargne ainsi collectée est utilisée pour constituer un portefeuille de valeurs mobilières. L’OPCVM canalise ainsi cette épargne vers le financement des entreprises, participant par ce biais au développement de l’économie nationale. L’OPCVM veille à assurer une gestion optimisée des fonds investis, selon une stratégie clairement définie au moment de son agrément. Ainsi, sa politique d’investissement et l’orientation de ses placements sont-elles fixées préalablement au démarrage de la commercialisation de ses titres. Les OPCVM existent sous deux formes juridiques distinctes :

actifs, hors titres d’OPCVM «actions» et liquidités, en actions, certificats d’investissement et droits d’attribution ou de souscription, cotés en Bourse. Ils suivent à la hausse comme à la baisse le marché des actions. L’espérance de rendement est plus élevée mais elle est également associée à un risque plus important. T Les OPCVM Diversifiés sont ceux qui n’appartiennent à aucune classe d’ OPCVM. Ils ont un portefeuille qui est investi à la fois dans des actions et des obligations à la discrétion du gestionnaire. Le risque et la rentabilité du portefeuille dépendent en grande partie des arbitrages effectués par le gérant.
Q

Gestion

Le FCP est obligatoirement géré par un établissement de gestion assurant exclusivement l’activité de gestion du FCP. En revanche, une SIT La Société d’investissement à capital va- CAV peut assurer elle-même la gestion de son riable (SICAV) est une société anonyme : portefeuille. En pratique, les SICAV et les FCP tout investisseur qui souscrit des actions de- délèguent leur gestion à des sociétés gestionnaires vient actionnaire et possède le droit d’expri- spécialement constituées à cet effet. mer son avis sur la gestion lors des assemblées SICAV et FCP doivent avoir un dépositaire générales. unique qui assure la conservation de leur porT Le Fonds commun de placement (FCP) est, quant à lui, une copropriété de valeurs tefeuille et contrôle la régularité des décisions de mobilières qui n’a pas de personnalité mora- gestion. le. Sa gestion est assurée par un établissement de gestion de FCP agissant au nom des porQ Agrément teurs. Les OPCVM sont agréés par le Conseil dé-

Contrôle

Les OPCVM sont contrôlés par : T leur établissement dépositaire qui doit notamment s’assurer de la régularité des actes de gestion et du respect des règles prudentielles ; T leur commissaire aux comptes qui contrôle la régularité comptable des opérations effectuées par l’OPCVM et procède à la certification des états semestriels et annuels ; T le CDVM qui s’assure du respect par l’OPCVM ou par son établissement de gestion des dispositions légales et réglementaires en vigueur.

Q

Classification

Il existe actuellement sur le plan réglementaire 4 catégories d’OPCVM mis à la disposition du grand public, des sociétés privées et des investisseurs institutionnels. T Les OPCVM Monétaires, qui sont en permanence investis en titres de créances ou en titres d’OPCVM «monétaires» et en liquidités, destinés essentiellement aux institutionnels, offrent une rémunération de leur trésorerie au jour le jour, supérieure à celle du marché monétaire. T Les OPCVM Obligataires, qui sont en permanence investis à hauteur de 90% au moins de leurs actifs, hors titres d’OPCVM «obligations» et liquidités, en titres de créances. Ils évoluent en fonction des taux d’intérêt. Certes, le risque est très faible, mais l’espérance de rendement est inférieure à celle des OPCVM Actions et Diversifiés. T Les OPCVM Actions qui sont en permanence investis à hauteur de 60% au moins de leurs

ontologique des valeurs mobilières (CDVM). Pour cela ils doivent posséder les moyens financiers, techniques, humains et organisationnels qui leur permettent d’exercer leur fonction dans les conditions de sécurité et de transparence nécessaires et ce dans l’intérêt des porteurs de parts et des actionnaires.
Q

Avantages
Les fiches de vulgarisation qui suivent ont été élaborées sur la base d’une documentation fournie par l’Asfim.

Les OPCVM permettent : T De faire bénéficier tout épargnant du savoir-faire de leurs gérants qui disposent de l’expérience nécessaire pour en apprécier la portée et ont les connaissances techniques sur des produits financiers de plus en plus sophistiqués. T D’atténuer le risque de placement en valeurs mobilières, par leur diversification. Celle-ci s’obtient en répartissant le placement sur un nombre suffisant de valeurs, sinon le portefeuille serait trop sensible aux variations d’une seule valeur. Cependant, la diversification va de pair avec la taille du portefeuille.

19 La Vie éco – Vendredi  juin 

® Comment acheter un titre d’OPCVM
®
COMMENT COMPARER LA PERFORMANCE DE DEUX OPCVM ?

Le palmarès des OPCVM

® LE PRIX D’ACHAT
ET DE VENTE prix d’achat .

commission peut être acquise à l’OPCVM. Cette part est incompressible. Le reliquat de cette commission est négociable auprès du réseau placeur.
Q

Les droits d’entrée et de sortie

Pour que la comparaison soit significative il faut s’assurer au préalable que : T La nature des OPCVM est comparable (on ne peut pas comparer un OPCVM actions et un OPCVM obligataires), T Leur taille respective est également comparable ; T La période d’observation doit être strictement identique ; T Les 2 OPCVM sont ouverts au public. Les OPCVM dédiés ne sont pas commercialisés.

(ou montant de souscription)

= (valeur liquidative x nombre de parts ou
d’actions) % commission de souscription

+

prix de vente .
(ou montant de rachat) (valeur liquidative x nombre de parts ou d’actions) % commission de rachat.

= -

L’épargnant qui souscrit ou qui vend ses parts d’OPCVM réalise son opération sur la base de la valeur liquidative calculée hebdomadairement ou, le cas échéant, quotidiennement. Cette valeur liquidative est majorée d’une commission de souscription appelée droit d’entrée ou minorée d’une commission de rachat appelée droit de sortie. Ces droits ont pour but de faire payer au nouvel actionnaire ou à l’actionnaire sortant les frais qu’entraîne son arrivée ou sa sortie, et qu’il serait injuste de faire supporter aux anciens actionnaires seuls.
Q

Les frais de gestion

®

LIEU DE COMMERCIALISATION

Les prix d’achat et de vente correspondent à la prochaine valeur liquidative majorée à l’achat ou minorée à la vente d’une commission : Les actions ou parts d’OPCVM peuvent être souscrites, à tout moment, auprès des réseaux de commercialisation. Les souscriptions sont effectuées à un prix appelé valeur liquidative et calculé périodiquement. La périodicité de calcul de la valeur liquidative peut être soit quotidienne, soit hebdomadaire.
Q

Les frais de gestion représentent le pourcentage prélevé sur l’encours de l’OPCVM, destiné à couvrir les frais de fonctionnement, et à rémunérer la société de gestion. Ces frais sont provisionnés à chaque calcul de la valeur liquidative.

Les titres des OPCVM (actions de SICAV et parts de FCP) sont commercialisées par : • Le réseau bancaire • Les sociétés de gestion • Les sociétés de Bourse Préalablement à une opération de souscription, l’investisseur en OPCVM peut demander au membre du réseau de commercialisation un certain nombre d’informations.

La valeur liquidative

®

LES INFORMATIONS DISPONIBLES

La valeur liquidative d’une action ou part d’OPCVM correspond au montant obtenu en divisant son actif net par le nombre d’actions ou parts dudit OPCVM. C’est le prix auquel sont acquises ou cédées les parts d’OPCVM. La valeur liquidative peut être calculée quotidiennement ou hebdomadairement.
Q

Avant tout achat d’un OPCVM, le client est tenu de s’informer sur les différentes caractéristiques du produit (droits d’entrée, droits de sortie, horizon de placement, classification - monétaires, obligataires, actions - etc). Toutes ces informations sont disponibles dans : 1234la note d’informations et la fiche signalétique, les statuts ou le règlement de gestion, l’inventaire trimestriel des actifs détenus par l’OPCVM, les rapports annuel et semestriel (comprenant des documents comptables certifiés).

L’actif net

Ensemble des actions, obligations et liquidités qui constituent le patrimoine d’un OPCVM, moins les dettes.
Q

Comment le client est-il informé de l’exécution de son ordre ?
Après chaque souscription ou rachat ordonné par le client, ce dernier reçoit un avis d’opéré récapitulant les détails de son opération (sens de l’opération, nombre de parts, valeur liquidative, montant brut, montant net, droit d’entrée ou de sortie, date de valeur).

Commission de souscription

Elle doit être inférieure ou égale à 3% hors taxe de la valeur liquidative. Une part de cette commission peut être acquise à l’OPCVM. Cette part est incompressible. Le reliquat de cette commission est négociable auprès du réseau placeur.
Q

Commission de rachat

Elle doit être inférieure ou égale à 1,5% hors taxe de la valeur liquidative. Une part de cette
20 La Vie éco – Vendredi  juin 

® Un lexique pour s’y retrouver
A Actif net d'un OPCVM
de la valeur et des quantités échangées sur ladite valeur. mestriels et annuels ; • le CDVM qui s'assure du respect par l'OPCVM ou par son établissement de gestion des dispositions légales et réglementaires en vigueur. Représente le montant de son actif comptable diminué des dettes dudit OPCVM. Actifs d'un OPCVM Représentent l'ensemble des liquidités et valeurs mobilières figurant à l'actif de son bilan. Ils doivent être constitués : T de valeurs mobilières cotées à la Bourse des valeurs, T de valeurs mobilières faisant l'objet de transactions sur tout autre marché réglementé, en fonctionnement régulier et ouvert au public, T d'actions ou de parts d'OPCVM, T de parts d'organismes de placement en capital risque (OPCR) régis par la législation relative aux organismes de placement en capital risque, T de parts de fonds communs de placement en titrisation (FCPT) régis par la loi n° 10-98 relative à la titrisation de créances hypothécaires, T de titres de créances négociables, T de titres émis ou garantis par l'Etat, T de liquidités, T et d'autres valeurs dans des limites fixées par le ministre chargé des finances. Action Fraction du capital d'une société Administrateurs des SICAV Ils sont nommés par l'assemblée générale ordinaire. La durée de leur mandat ne peut excéder six ans. Ils sont rééligibles, sauf disposition contraire des statuts. Agrément d'un OPCVM C'est l'autorisation que doit demander tout OPCVM avant d'être constitué. Cet agrément est délivré par les autorités de tutelle du pays où l'OPCVM a son siège social. Ces autorités, chargées de la surveillance et du contrôle de l'activité des OPCVM, ont toute latitude pour donner et retirer leur agrément aux OPCVM. Au Maroc, les OPCVM sont agréés par le Conseil déontologique des valeurs mobilières (CDVM). Pour cela ils doivent posséder les moyens financiers, techniques, humains et organisationnels qui leur permettent d'exercer leur fonction dans les conditions de sécurité et de transparence nécessaires et ce, dans l'intérêt des porteurs de parts et des actionnaires. Appel public à l'épargne Sont réputées faire appel public à l'épargne : • les personnes morales dont les titres sont inscrits à la Bourse des valeurs, à dater de cette inscription ; • les personnes morales qui, pour le placement des titres qu'elles émettent, ont recours soit à des sociétés de Bourse, à des banques ou à d'autres établissements financiers, soit au démarchage ou à des procédés de publicité quelconques ; • les personnes morales qui comptent plus de 100 actionnaires.

Le palmarès des OPCVM

C Capital des SICAV

Il est égal à tout moment à la valeur de leur actif net, déduction faite des sommes distribuables. Catégorie d'OPCVM Elle permet de renseigner sur la classification des OPCVM qui se fait en fonction de leur stratégie d'investissement, de la composition et de la nature de leurs actifs. Les catégories sont au nombre de quatre : § OPCVM actions : ils sont en permanence investis à hauteur de 60% au moins de leurs actifs, hors titres d’«OPCVM actions» et liquidités, en actions, certificats d'investissement et droits d'attribution ou de souscription inscrits à la cote de la Bourse des valeurs. § OPCVM obligations : ils sont en permanence investis à hauteur de 90% au moins de leurs actifs, hors titres d’«OPCVM obligations» et liquidités, en titres de créances.

D Dépositaire central

Il s'agit d'une société anonyme seule compétente pour réaliser tous actes de conservation adaptés à la nature et à la forme des titres qui lui sont confiés, et qui administre les comptes courants de valeurs mobilières ouverts au nom de ses affiliés. Dirigeants d'une personne morale Il s'agit des personnes habilitées à la représenter en vertu de ses statuts ou d'un mandat spécial, ou qui déterminent effectivement l' orientation de son activité. Dividende Revenu perçu par le détenteur d'une action. Il correspond à la partie des bénéfices distribuée aux actionnaires. Duration C'est la durée moyenne des flux actualisés. Elle permet d'apprécier la répercussion d'une variation des taux sur le prix d'un titre ou d'un portefeuille. Plus la duration est longue, plus l'impact d'une variation des taux sera important sur le prix d'un titre. Dans un portefeuille obligataire, la duration sera utilisée comme un indicateur du risque.

§ OPCVM monétaires : ce sont ceux dont la totalité de l'actif, hors titres d’«OPCVM monétaires» et liquidités, est en permanence investi en titres de créances. De plus, au moins 50% de l'actif susvisé est en permanence investi en titres de créances de durée initiale ou résiduelle inférieure à un an. § OPCVM diversifiés : ce sont les OPCVM qui n'appartiennent ni à la catégorie des «OPCVM actions», ni à la catégorie des «OPCVM obligations», ni à la catégorie des «OPCVM monétaires». Conseil déontologique des valeurs mobilières (CDVM) C'est l'établissement public au Maroc qui a la charge de s'assurer de la protection de l'épargne investie en valeurs mobilières et de proposer à cette fin les mesures nécessaires. Le CDVM est doté de la personnalité morale et de l'autonomie financière mais reste soumis à la tutelle de l'Etat. A ce titre, le Conseil déontologique des valeurs mobilières contrôle que l'information devant être fournie par les personnes morales faisant appel public à l'épargne, aux porteurs de valeurs mobilières et au public est établie et diffusée conformément aux lois et règlements en vigueur et s'assure de l'égalité de traitement des porteurs de valeurs mobilières. Il veille au bon fonctionnement des marchés de valeurs mobilières et en particulier s'assure de l'équité, de la transparence et de l'intégrité de ces marchés. Il assiste le gouvernement dans l'exercice de ses attributions en matière de réglementation de ces marchés.
Le CDVM a été institué par le dahir portant loi n° 1- 93- 212 du 4 rabii II 1414 (21 septembre 1993) relatif au Conseil Déontologique desValeurs Mobilières et aux informations exigées des personnes morales faisant appel public à l'épargne tel que modifié ou complété.

E Etablissement dépositaire

Il s'agit d'une personne morale qui assure la garde des actifs des OPCVM et dont le siège social se trouve au Maroc. La fonction d'établissement dépositaire peut être exercée par les banques agréées, la Caisse de dépôt et de gestion et les établissements ayant pour objet le dépôt, le crédit, la garantie, la gestion de fonds ou les opérations d'assurance et de réassurance. Etablissement de gestion Il s'agit d'une personne morale qui a pour objet exclusif la gestion d'OPCVM, dont le capital social ne peut être inférieur à un million de dirhams (1 000 000 DH) et dont le siège social se trouve au Maroc. De plus, l'établissement de gestion doit présenter des garanties suffisantes, notamment en ce qui concerne son organisation, ses moyens techniques et financiers et l'expérience de ses dirigeants.

F Fiche signalétique

C'est un résumé de la note d'information qui contient les principales caractéristiques et fonctionnalités du fonds. Fondateurs du FCP Il s'agit conjointement d'un établissement de gestion et d'un établissement dépositaire. Fondateurs de la SICAV Il s'agit des premiers actionnaires. Fonds commun de placement Le «FCP» est une copropriété de valeurs mobilières et de liquidités dont les parts sont émises et rachetées à tout moment à la demande de tout souscripteur ou porteur de parts, à un prix déterminé. Le «FCP» n'a pas la personnalité morale. Frais de gestion Les frais de gestion représentent le pourcentage prélevé sur l'encours de l'OPCVM, destiné à couvrir les frais de fonctionnement, et à rémunérer la société de gestion. Ces frais sont provisionnés à chaque calcul

B Bourse des valeurs

Contrôle Les OPCVM sont contrôlés par : • leur établissement dépositaire qui doit notamment s'assurer de la régularité des actes de gestion et du respect des règles prudentielles ; • leur commissaire aux comptes qui contrôle la régularité comptable des opérations effectuées par l'OPCVM et procède à la certification des états se-

C'est un marché réglementé sur lequel sont publiquement négociées les valeurs mobilières. Il comprend un marché central sur lequel sont confrontés l'ensemble des ordres de vente ou d'achat pour une valeur mobilière inscrite à la cote de la Bourse des valeurs et un marché de blocs sur lequel peuvent être négociées par entente directe les opérations sur des valeurs mobilières inscrites à la cote de la Bourse des valeurs et qui portent sur des quantités supérieures ou égales à la taille minimum de bloc calculée périodiquement par la société gestionnaire, en fonction de la liquidité du marché

22 La Vie éco – Vendredi  juin 

® Un lexique pour s’y retrouver
de la valeur liquidative.

Le palmarès des OPCVM
(suite)
simples et les obligations convertibles en actions. Titres de créances Il s'agit des titres à l'exclusion des effets de commerce et des bons de caisse : T représentant un droit de créances général sur le patrimoine de la personne morale qui les émet, transmissibles par inscription en compte ou tradition. Ils sont cotés à la Bourse des valeurs, T représentant un droit de créances général sur le patrimoine de la personne morale qui les émet et qui font l'objet de transactions sur tout autre marché réglementé, en fonctionnement régulier et ouvert au public, T émis par l'Etat ou garantis par lui. Titres de créances négociables (TCN) Titres représentatifs d'une créance sur un émetteur. Selon la qualité de ce dernier, on distingue les certificats de dépôts négociables (banques) et les billets de trésorerie (entreprises) et les bons de société de financement (BSF). Contrairement aux obligations, les TCN ne sont pas cotés.

H Horizon de placement L Liquidités M Maturité

R Rachat

C'est la durée conseillée par le gérant sur laquelle le placement n'est pas soumis aux fluctuations à court terme des marchés.

C'est l'opération par laquelle l'épargnant reprend possession de la totalité ou d'une partie de son placement initial et ce, sur la base de la prochaine valeur liquidative calculée. Le prix de rachat = nombre d'actions x prochaine valeur liquidative - droits de sortie. Résultat net d'un OPCVM Il est égal au montant des intérêts, arrérages, primes et lots, dividendes, jetons de présence et tous autres produits relatifs aux titres constituant son portefeuille, majoré du produit des fonds momentanément disponibles et diminué du montant des frais de gestion et de la charge des emprunts.

Il s'agit des fonds déposés à vue ou pour une durée n'excédant pas deux ans.

C'est la durée de vie d'un actif financier, le temps qui sépare le moment présent de l'extinction des droits attachés à l'actif financier. La maturité d'une action est en théorie infinie ; celle d'une obligation correspond à la date de remboursement du capital, c'est-à-dire à l'échéance de l'obligation. Membres des organes d'administration, de gestion et de direction T Pour une société anonyme : il s'agit des administrateurs, des directeurs généraux ou des membres du directoire; T Pour une société à responsabilité limitée ou une société en commandite par actions : il s'agit du ou des gérant(s).

S Sensibilité

Mesure de variation de valeur d'une obligation consécutive à une variation des taux d'intérêt. Une sensibilité de 2 signifie : à une hausse des taux d'un point correspond une baisse de la valeur de l'obligation de deux points et inversement. Société d' Investissement à Capital Variable Le «SICAV» est une société anonyme qui a pour objet exclusif la gestion d'un portefeuille de valeurs mobilières et de liquidités, dont les actions sont émises et rachetées à tout moment à la demande de tout souscripteur ou actionnaire, à un prix déterminé. Société de gestion Un OPCVM délègue en général sa gestion à une société de gestion qui agit en son nom pour toute opération de gestion courante. Sommes distribuables Elles sont égales au résultat net augmenté du report à nouveau et majoré ou diminué du solde du compte de régularisation des revenus afférents à l'exercice clos. Souscriptions C'est l'opération par laquelle l'épargnant peut acheter autant de parts d'OPCVM qu'il le souhaite, quand il le désire et toujours sur la base de la prochaine valeur liquidative calculée. Le montant souscrit = nombre d'actions x prochaine valeur liquidative + droits d'entrée.

V Valeur liquidative d'une action ou part d'un

OPCVM C'est le montant obtenu en divisant l'actif net de l'OPCVM par le nombre d actions ou de parts dudit OPCVM. Valeurs mobilières Sont considérés comme valeurs mobilières : T les actions et autres titres ou droits donnant ou pouvant donner accès, directement ou indirectement, au capital et aux droits de vote, transmissibles par inscription en compte ou tradition ; T les titres de créances représentant un droit de créances général sur le patrimoine de la personne morale qui les émet, transmissibles par inscription en compte ou tradition, à l'exclusion des effets de commerce et des bons de caisse. Sont assimilés à des valeurs mobilières : T les titres de créances négociables prévus par la loi n° 35-94 promulguée par le dahir n° 1-953 du 24 chaabane 1415 (26 janvier 1995) ; T tout droit, négociable ou susceptible de l'être, rattaché aux valeurs mobilières ; T les parts de fonds communs de placement prévus par le dahir portant loi n° 1-93-213 du 4 rabii II 1414 (21 septembre 1993) relatif aux organismes de placement collectif en valeurs mobilières ; T les parts de fonds de placements collectifs en titrisation (FPCT) régis par la loi 10-98 relative à la titrisation de créances hypothécaires ; T les actions et parts d'organismes de placement en capital risque régis par la législation relative aux organismes de placements en capital risque.

N Note d'information

Toute personne morale qui envisage de procéder à une opération d'appel public à l'épargne doit établir un document d'information destiné au public et dénommé «note d'information». Ladite note est soumise au visa du CDVM. La note d'information contient des renseignements sur l'organisation de l'émetteur, ses dirigeants, l'évolution de son activité, sa situation financière et ses facteurs de risque, ainsi que sur les caractéristiques et l'objet de l'opération envisagée.

O Obligations

Titres représentatifs d'une créance sur l'émetteur. La détention donne les droits suivants : - droits au versement des intérêts, - droits au remboursement des sommes prêtées. OPCVM «Organismes de placement collectif en valeurs mobilières» : ce terme désigne aussi bien les Fonds Communs de Placement «FCP» que les Sociétés d'Investissement à Capital Variable «SICAV». OPCVM de Capitalisation Un OPCVM de capitalisation ne reverse pas aux porteurs les revenus de toute nature générés par les différents titres du portefeuille, qui sont réinvestis dans le fonds. Il a vocation à ne produire que des plus-values. OPCVM de distribution Un OPCVM de distribution redistribue sous forme de coupons les revenus acquis par le fonds, annuellement ou trimestriellement.

T Teneurs de comptes

Ce terme désigne les intermédiaires financiers habilités et les personnes morales émettrices de l'une des valeurs suivantes : T Valeurs mobilières inscrites à la cote de la Bourse des valeurs, T Titres émis par le Trésor par voie d'appel à la concurrence, T Actions des sociétés d'investissement à capital variable, T Parts de fonds communs de placement, T Parts de fonds de placement collectifs en titrisation, T Parts ou actions d'organismes de placement en capital risque, T Titres de créances négociables, T Toute valeur émise dans le cadre d'un appel public à l'épargne. Titres concernés par l'appel public à l'épargne • les titres de capital qui comprennent les actions, les actions à dividende prioritaire sans droit de vote et les certificats d'investissement ; • les titres de créances qui comprennent les obligations

P Performance

C'est le gain ou la perte réalisés sur une période donnée. Calculée en pourcentage, la performance tient compte de deux éléments : la plus-value, c'est-à-dire la progression de la valeur liquidative entre la date de souscription des parts et la date de cession (moins-value dans le cas d'une contre-performance).

Volatilité Terme exprimant pour le rendement réel d'une valeur (action, obligation, OCPVM), l'amplitude relative des variations du cours d'un titre autour de sa valeur moyenne. La volatilité qui s'apprécie sur une période de 52 semaines est donc un indicateur de risque. Plus elle est élevée, plus, statistiquement, le risque est grand. A titre d'exemple, un titre dont la volatilité est forte verra son cours évoluer dans une fourchette relativement large, induisant ainsi de plus forts gains ou, a contrario, de plus fortes pertes.

23 La Vie éco – Vendredi  juin 

Sign up to vote on this title
UsefulNot useful