You are on page 1of 2

La Haute autorité éthique

Communiqué  de  presse  de  la  Haute  autorité  éthique  
Lundi  12  octobre  2015  

 
Après  en  avoir  délibéré  collégialement,  la  Haute  autorité  éthique  fait  connaître  le  cadre  de  la  
mission   qui   sera   la   sienne   dans   le   référendum-­‐pétition   organisé   par   le   parti   socialiste   les   16,   17  
et  18  octobre  2015.  
 
La  Haute  autorité  éthique  sera  en  contact  avec  un  référent  dans  chaque  département,  lequel  
s’assurera  de  la  remontée,  en  temps  voulu,  des  résultats  du  vote  manuel,  exclusivement.  
   
En  cas  de  difficulté  ou  d’incident,  le  référent  prendra  les  décisions  nécessaires  sur  place  ou  en  
réfèrera  à  la  Haute  autorité  nationale.    
 
Il   n’y   aura   pas   de   présence   des   référents   sur   les   2000   points   de   vote   prévus,   ce   qui   est  
matériellement  impossible.    
 
Seuls  des  contrôles  ponctuels  et  aléatoires  pourront  être  effectués  à  la  diligence  des  référents.  
 
La  Haute  autorité  éthique  portera  toute  son  attention  sur  le  respect  strict  de  la  collecte  et  de  la  
protection  des  données  personnelles  dans  le    cadre    de  l’autorisation  donnée  par  la  CNIL.  
   
Elle  informera  le  premier  secrétariat  du  parti  socialiste  et  la  CNIL  de  tout  manquement  qu’elle  
aurait  pu  constater  à  ce  sujet  ou  qui,  porté  à  sa  connaissance  aurait  pu  être  vérifié.    
 
La   Haute   autorité   éthique   rappelle   que   sa   mission   dans   ce   type   de   votation   est   d’abord   de  
s’assurer,  dans  la  mesure  de  ses  moyens  et  des  informations  dont  elle  dispose,  de  la  sincérité  
des  opérations  de  vote  qui  est  la  première  obligation  contractée  de  tout  parti  politique  vis  à  vis  
des  citoyens.    
 
Des   estimations   pourront   être   données   à   la   suite   du   dépouillement   sous   la   responsabilité   du  
premier  secrétariat  du  PS.      
 
Elle  validera  pour  sa  part  les  résultats    lorsqu’elle  estimera  être  en  mesure  de  le  faire  dans  les  
jours  qui  suivent  la  votation.  
 
La   Haute   autorité   éthique   est   composée   du   collège   suivant  :   Jean-­‐Pierre   MIGNARD  
(Président),   Thomas   CLAY   (Vice-­‐Président),   Janine   MOSSUZ-­‐LAVAU   (Vice-­‐présidente),   Julie  

BENETTI,  Roland  KESSOUS,  Remy  PAUTRAT,  Raphaele  PARIZOT,  Éléonore  de  la  VARDE,  Pascal  
BEAUVAIS,   Frédérique   CASSEREAU,   Jean-­‐Pierre   DESCHAMPS,   Christian   LESTOURNELLE,  
Pascale  IDOUX