You are on page 1of 15

Projet activité de cessions

temporaires de titres pour la CNP
11/12/2012

Natixis Asset Management Finance

Sommaire

1. Dispositif Securities Lending proposé
2. Opportunités pour la CNP
3. Impacts liés à la mise en place de l’activité
4. Prochaines étapes

2

11 décembre 2012

1

Dispositif Securities Lending proposé

3

11 décembre 2012

Une activité en fort développement
NAM Finance intermédie actuellement
10.8 Md€ de stock de prêts/pensions

Février 2012

Un impact performance moyen
annualisé pour les portefeuilles de
4.1 bps

2009-2011

1er

octobre
2009
Démarrage des
activités de
NAMFI centré
sur
l’intermédiation
des ordres
(RTO)

4

11 décembre 2012

Développement
progressif de
l’activité de
cessions
temporaires de
titres en mode
« agent »
(NAMFI RTO)

Démarrage de
l’activité de
cessions
temporaires en
mode « principal »
(NAMFI
contrepartie)

jusqu’à 22 bps pour certains
portefeuilles

Notre dispositif dédié Securities Lending en principal

Le schéma opérationnel en mode « principal » simplifie les process opérationnels inhérents à l’activité de cessions
temporaires : 1 seule contrepartie (NAMFI) tant pour les portefeuilles que les contreparties emprunteuses de titres
•1 seule transaction, 1 règlement-livraison pour une opération donnée
•1 ligne de collatéral, 1 appel de marge quotidien
•1 contrat

: flux titres
: flux collatéral

Mandat EV

Contrepartie A

OPCVM A

Contrepartie B

OPCVM B

NAM FINANCE

Contrepartie C

OPCVM C

Contrepartie D

Etc.

Etc.

Ce dispositif, également plus attrayant pour le marché, permet ainsi de développer l’activité, la volumétrie prêtée et la
recherche des meilleures opportunités au meilleur prix

5

11 décembre 2012

Un accès très large au marché

6

11 décembre 2012

Un dispositif sécurisé
Risques de crédit

Risques juridiques

- Opérations collatéralisées à 100% (collatéral
espèces)

- Contrat GMRA (Global Master Repurchase
Agreement)

- Appel de marge quotidien

- Contrat GMSLA (Global Master Securities
Lending Agreement) pour le prêt/emprunt

- Seuil de déclenchement à 200k€
- Contreparties bancaires de 1er rang
uniquement (relation globale)

- Confirmations

- Opérations avec le marché débouclées en DVP
(Delivery Versus Payment)

Minimisation et
contrôle strict des
principaux risques
Risques opérationnels
- Equipes FO et MO dédiées et spécialisées
- Chaîne STP front-to-back s’appuyant sur des
progiciels dédiés
- « Miroirisation » des opérations au sein de
l’infrastructure NAM/CACEIS
- Process et procédures formalisés
- Possibilité de rappel des titres sous 24h/48h

7

11 décembre 2012

Dispositif de contrôle de 2nd niveau
- Renforcement des équipes CCIR et Pilotage
de NAMFi
- Double contrôle des risques (NAM et NAMFi)
- Procédures et outils de contrôle dédiés

2

Opportunités pour la CNP

8

11 décembre 2012

Opportunités pour la CNP
La mise en place d’un dispositif de prêts/pensions sur les portefeuilles CNP
permettrait de dégager une performance significative

Illustrations

La réalisation d’opérations ciblées (encours prêtés de ~1 Md€ maximum) de prêts d’actions
détenues dans le mandat CNP aurait permis en 2012 de dégager ~1.5M€ de revenus
supplémentaires (1)

(à titre indicatif, sur la
base des données de
marché constatées
- Prêt de titres « spécifiques » uniquement : optimisation de dividendes, optionnels, opérations
début décembre 2012) spéciales, opportunités de marché,…(encours prêtés de 1 Md€ maximum) permet de dégager
~7M€ de revenus supplémentaires (1)
De même, la Mise en pension(2) de 10Md€ de titres obligataires détenus dans le mandat
Ecureuil Vie Fonds Général :
- Portefeuille mixte govies (90%) /crédit (10%)
- Rémunération annuelle moyenne : ~10bp sur les govies, ~40bp sur les
corporates/bancaires
Soit un spread moyen de ~13bp sur l’encours prêté i.e. une rémunération annuelle
globale de 13 M€(1)
Par ailleurs, l’optimisation du collatéral espèces reçu en garantie des opérations de mise en
pension ou de prêts de titres peut permettre de dégager des revenus très significatifs(1)
Illustration(3) (selon politique de replacement du collatéral cash) :
6M : 16bp (soit pour un stock de collatéral de 12Md€ : 19 M€)
1Y : 39bp (soit pour un stock de collatéral de 12Md€ : 47 M€)

(1) : rémunération avant partage
(2) : hypothèses établies sur la base d’opérations effectivement réalisées via NAM Finance ou prix constatés à la date de rédaction du présent document ; pour des mises en pension à 1 mois
(3) : spreads Vs Eonia moyens des 4 principales banques françaises émettrices (SG, BNPP, CACIB, Natixis) au 4 mai 2012

9

11 décembre 2012

Typologie des opérations
Toutes
opérations

Tous sousjacents

Optimisation

• Prêt
• Emprunt
• Mise en pension
• Prise en pension

• Actions
• Obligations (govies et
crédit)
• Convertibles

• « vrac »
• « spécifique »
• scrip dividends
• dividendes cash
• OST spécifiques (ex :
Bouygues novembre
2011 gain
85ct/action)

Prêt spec:

Banco Popular Espanol: 4200bp

Nokia 225bp

Dexia: 1200bp

Air France: 200bp

Bankinter: 800bp

ACS: 100bp

Arnoldo Mondadori Editore: 110bp

Dividende:

BASF: 98%  270k€

NOKIA 5.50 % 04-02-2014 : -250bp

ENI:

96.5%  540k€

BNP 4.5% 21-03-23: -150bp

ALV :

98%  285k€

VIVFP

13 07 2021 4.75%: -120bp

SIE:

98%  560k€

SPAIN

31 01 2029 6%: -25bp

Philips: 96%  250k€

10

11 décembre 2012

Titres
présents
dans le
portefeuille
EVJ

3

Impacts liés à la mise en place de l’activité

11

11 décembre 2012

Rappel synthétique du process opérationnel
Mise en place des
opérations

Gestion des
évènements en
cours de vie des
opérations

•Intégration des prêts / pensions et
du collatéral face aux contreparties

•Substitution de portefeuillles suite à
décision de la Gestion

•Mise en place des emprunts /
pensions via interrogation d’une
base prêtable mise à disposition par
NAM

•Retours partiels de titres

•Miroirisation des emprunts /
pensions sous forme de prêts /
pensions portefeuilles  NAMFI
•Transfert mécanique du collatéral
aux portefeuilles

•Exercice de call sur les Pensions
•Appel de Marge quotidiens
(analyses et disputes) face aux
contreparties, face aux portefeuilles
•OST et récupération des dividendes

•Mise en place du « grappage » qui
permet de mesurer la performance
économique des opérations, le
traçage et la piste d’audit des
opérations
• Collatéral : cash actuellement
(plusieurs solutions envisageables)

Contrôles opérationnels


12

Rapprochement des positions NAM-Fi / Dépositaires
Vérification des valorisations des expositions respectives NAM vs NAM-Fi
Rapprochement face aux contreparties

11 décembre 2012

Traitements
quotidiens/
mensuels

•Calcul et Facturation des Loyers des
Prêts et des Intérêts sur Collateral
Cash
•Comptabilisation des opérations

Principaux impacts
SI et Opérations

• Adaptation de la chaine opérationnelle de traitement des cessions
temporaires de titres NAMFI/NAM <-> CACEIS <-> CNP
• Flux de règlement/livraison (titres et espèces)
• Comptabilisation des opérations

Juridique

• Contrats standard GMRA/GMSLA à signer entre NAM Finance et la CNP
• Mise à jour du mandat de gestion NAM/CNP

Risques

• Limites
13

11 décembre 2012

4

Prochaines étapes

14

11 décembre 2012

Prochaines étapes
Au regard des différents points abordés précédemment, nous
proposons la démarche suivante :

• périmètre : typologie d’opération, portefeuilles
• schéma de placement/optimisation du collatéral espèces
validation du • partage des revenus
schéma cible

impacts
opérationnels
et SI

comité de
pilotage

15

11 décembre 2012

• ateliers de travail CACEIS/NAM/NAMFI/CNP
• gap analysis

• projections financières
• calendrier de mise en œuvre
• GO / NO GO