De notre envoyé spécial à Alicante

Sur les traces de Walid CHERFA
Josep Maria Nogues (dir. sportif Tarragona) «Il est bon, prenez-le au Mondial»
Le quotidien 100 % foot

«En principe, je suis dans les 35»

Mardi 30 mars 2010 N° 2436 prix 20 DA FRANCE 1.6 EURO - ISSN 111

LE TGV MATMOUR relancé
«Je commence à retrouver mes sensations»

«J'ai du mal à admettre que Ziani et Yahia ne jouent pas» «Köstner veut écarter les joueurs ramenés par Veh» «Il n'y a pas photo entre Karim et celui qui a pris sa place» «Belaïd a un grand avenir, je l'ai connu à Strasbourg»

GUEDIOURA toujours dans les bonnes grâces de Saâdane
Il n'est pas emballé par l'offre du CSKA Moscou

BELHADJ : «Je préfère l'Angleterre ou l'Espagne»

Le grand ARTUR JORGE à Compétition
«L'équipe d'Algérie a du caractère»
«YEBDA EST UN VRAI BOSSEUR» «BENFICA VEUT RÉCUPÉRER HALLICHE» «MOURINHO M'A DÉPASSÉ»

«MADJER A MARQUÉ LE FOOT MONDIAL»

2
Compétition
édition du mardi 30 mars 2010

LE TGV MATMOUR RELANCÉ
● Auteur d’une belle prestation face à Hambourg, l’international algérien de Mönchengladbach confirme qu’il est au top de sa forme. Il est très content de son retour sur les terrains et de la victoire de son équipe. Sa titularisation a permis à Mönchengladbach de renouer avec le succès après une série de mauvais résultats. N’étant pas indifférent à ce qu’endurent ses équipiers en équipe nationale, à savoir Karim Ziani et Antar Yahia avec leurs clubs, l’attaquant des Verts avoue que ces deux joueurs ont leurs places et qu’ils ne méritent pas de se retrouver sur le banc.

«JE COMMENCE À RETROUVER

MES SENSATIONS»
✍ Entretien réalisé par N. Boumali

➧ «2 semaines de repos m’ont fait beaucoup de bien»
fique pour votre équipe, qui a mis fin à sa série de mauvais résultats…
- J’essaye toujours d’apporter un plus à l’équipe. C’est vrai que mon équipe a concédé de lourdes défaites ces dernières semaines, mais on s’est bien ressaisis face à une bonne équipe de Hambourg. - Je me suis senti bien. Les deux semaines de repos dont j’ai bénéficié après ma blessure m’ont fait beaucoup de bien. J’ai retrouvé ma condition et c’est pour moi une chose très positive de rejouer. Je me porte bien et je tenterai d’améliorer certaines choses à l’avenir.

- Que comptez-vous améliorer au juste ?

➧ «J’ai rencontré Bougherra avant son départ au Qatar»

- Je ne veux pas m’étaler sur ce sujet. J’ai contracté une blessure et de peur d’une complication, surtout que le Mondial n’est pas loin, j’ai préféré me consacrer exclusivement aux soins. Dieu soit loué, je me sens bien et ma blessure n’est qu’un ancien mauvais souvenir.

- Le match n’a pas été donc facile pour vous ?
- Absolument, Hambourg joue le haut du tableau. C’est une équipe qui visait le titre au début de la saison et j’avoue que notre mission n’a pas été du tout aisée dimanche dernier. On a montré de belles choses sur le terrain et cette victoire nous fera beaucoup de bien.

- Je suis un compétiteur et il y a des petits détails que j’essaye de parfaire à chaque fois. Je fais de mon mieux pour apporter le plus attendu de moi et par voie de conséquence, tenter de progresser.

- Contrairement à vous, Karim Ziani et Antar Yahia ne jouent pas avec leurs clubs respectifs, vous avez sûrement une pensée pour eux dans ces moments difficiles…

- La victoire acquise devant Hambourg, a permis à votre équipe de quitter définitivement la zone rouge, cela doit vous réjouir, n’est-ce pas ?
- A vrai dire, notre équipe n’a jamais été dans la zone rouge. C’était chaud après les deux lourdes défaites concédées durant ces deux dernières semaines, mais le succès arraché devant Hambourg nous a permis de mettre un terme à la série de mauvais résultat. Notre objectif est le maintien en première division et je pense qu’on est très bien placés pour l’atteindre. On essayera de grappiller le maximum de points pour tenter de finir la saison à la meilleure place possible.

- En toute sincérité, ça me fait peur ce qu’ils endurent actuellement. Je connais bien leurs qualités et je sais qu’ils ont largement leurs places dans leurs clubs respectifs. J’ai du mal à admettre qu’ils ne jouent pas. C’est vraiment injuste ce qui leur arrive.

- Après une absence de deux semaines pour cause de blessure, vous avez rejoué titulaire dimanche face à Hambourg, vous étiez sûrement content de retrouver les terrains…
- Je suis doublement content et de mon retour sur les terrains et de la précieuse victoire acquise devant une grosse équipe. J’étais contraint au repos depuis le 12 mars dernier, à cause d’une blessure que j’ai contractée aux entraînements. Mais Dieu merci, j’ai retrouvé la compétition et mon équipe a renouée avec la victoire après une série de mauvais résultats.

- Vous nous aviez affirmé après votre blessure que vous ne prendriez aucun risque en prévision de la prochaine Coupe du monde, le fait de jouer dimanche veut dire que vous vous êtes totalement rétabli ?
- Comme je vous l’ai déjà dit, Je me prépare pour la Coupe du monde et je ne veux aucunement rater le rendez-vous de l’Afrique du Sud. Je ne prendrai aucun risque, d’autant que cet événement approche à grandes enjambées. Je commence à retrouver mes sensations et je suis heureux d’avoir retrouvé la compétition.

- Avez-vous parlé avec eux pour tenter de les réconforter et de leur remonter le moral ?
- Oui, je leur ai parlé. Eux-mêmes ne comprennent pas pourquoi ils ne jouent pas. J’espère qu’ils retrouveront leurs places le plus vite possible.

- Justement, votre retour a été béné-

- Vous avez joué 90 minutes avant que votre entraîneur ne vous fasse remplacer dans les arrêts de jeu, comment vous vous êtes senti sur le plan physique ?

- En votre absence, votre équipe a chuté lourdement par deux fois, votre entraîneur a-t-il fait une pression sur vous pour jouer, surtout lorsqu’on sait qu’avec votre retour face à Hambourg votre équipe a renoué avec le succès, qu’en dites-vous ?

- On dit que l’entraîneur LorenzGünther Köstner est contre les joueurs ramenés par son prédécesseur Armin Veh, dont Karim Ziani, avez-vous entendu parler de cela en Allemagne ?
- J’ai entendu ça. C’est une situation pas facile pour Karim. L’entraîneur veut se passer des services des étrangers et plus particulièrement des joueurs ramenés par son prédécesseur. Ziani a sa place et personne ne peut contester cette évidence.

➠➠➠➠➠➠➠➠➠➠➠➠➠➠➠➠➠➠➠➠➠➠➠➠➠➠➠➠➠➠➠➠➠➠➠➠➠➠➠➠➠➠➠➠➠

◗◗◗

Guedioura toujours dans les bonnes grâces de Saâdane
CONTRAIREMENT à certains bruits qui ont fait état que le sélectionneur national Rabah Saâdane aurait pris la décision de ne pas mettre le joueur de Wolverhampton dans la liste des joueurs retenus pour le stage des Verts prévu à partir du 20 mai prochain dans le cadre de leur préparation pour le Mondial, nous avons appris et, selon une source autorisée de la FAF, que le milieu de terrain de Wolverhampton a donné satisfaction et l’entraîneur national a déjà coché son nom parmi les 30 joueurs qui effectueront le stage de longue durée arrêté par Saâdane qui sera effectué en altitude à la suite de l’annonce officielle publiée cette semaine sur le site de la Fédération algérienne de football. Notre source ajoute que le milieu de terrain des Wolves, supervisé le 6 mars dernier par l’entraîneur adjoint des Verts Zoheir Djelloul, a eu une bonne note. Puisque ce dernier, qui l’a supervisé à l’occasion du match Wolverhampton-Manchester United, a transmis à Saâdane un bon rapport sur le rendement de ce joueur qui est en train de se distinguer dans son nouveau club depuis son arrivée au dernier mercato. D’ailleurs, l’ex-joueur de Charleroi joue régulièrement dans l’équipe type de Wolverhampton et les supporters des Wolves sont très satisfaits de ses productions. Le sélectionneur national, qui avait déclaré après la fin de la dernière CAN qu’il compte retenir 4 milieux récupérateurs pour le Mondial sud-africain, a déjà fait son choix en optant pour le quatuor Mansouri-LacenYebda -Guedioura.

Un joueur utile dans la récupération et la relance
Tous les spécialistes qui sont en train de suivre les sorties d’Adlène Guedioura avec son équipe de Wolverhampton sont unanimes pour reconnaître la valeur de ce joueur très remuant et qui ne rechigne pas à l’effort sur un terrain. C’est un élément très bon dans la récupération et dans la relance, il peut accomplir les deux missions sur le terrain avec la même détermination. Compétition, qui était présent à Wolverhampton lors de la rencontre qui a opposé l’équipe de Guedioura à Manchester United, a découvert un joueur de grande classe, possédant un bon gabarit et doté d’une très bonne condition physique. Il a avalé lors de ce match des kilomètres et des kilomètres avec le même rythme. Son entraîneur McCarthy, qui a osé incorporer Guedioura dans l’équipe

type, est en train de réussir son pari, car personne à Wolverhampton n’imaginait que l’ex-joueur de Charleroi allait s’imposer très rapidement dans sa nouvelle formation, mais il fallait compter sur la volonté de Guedioura et sa grande combativité.

Les supporters des Wolves l’ont vite adopté
Toujours et lors de la rencontre qui a mis aux prises Wolverhampton avec Manchester United, on a constaté de visu que ce joueur est très estimé par les fans de Wolverhampton qui n’ont pas arrêté, durant toute la rencontre, de scander son nom, ce qui prouve que le joueur algérien a été vite adopté par les Wolves. Ce joueur, qui a une grande marge de progression devant lui, peut rendre beaucoup de services à la sélection algérienne. K. H.

Compétition

édition du mardi 30 mars 2010

3

ET ANTlAcRs» «ZIANI ent leurs p a e
ont largem
- En Algérie, tout le monde estime que Ziani a sa place à Wolfsburg et que s’il ne joue pas depuis son retour de la Coupe d’Afrique, c’est à cause seulement de l’acharnement de Köstner contre lui…
- Vous savez, je connais bien le joueur qui joue à la place de Ziani actuellement. J’ai évolué avec lui à Fribourg et Karim lui est largement supérieur. Il n’y a pas photo entre les deux joueurs et lorsque je vois ce qu’il apporte en ce moment à l’équipe, je me dis que Ziani fera mieux que lui, or son entraîneur ne le fait pas jouer.

◗◗◗

➧ «Köstner veut écarter les joueurs ramenés par Veh»
vera à l’avenir, mais tout ce que je souhaite est que la situation va changer pour Karim et Antar.

cette phase retour…
- Je suis content, et pour Djebbour et pour Ghezzal. Ils sont en forme et cela m’a fait énormément plaisir.

- Même Antar Yahia vit la même situation que Ziani, alors qu’il a toutes les qualités pour être un titulaire indiscutable à Bochum…
- Au risque de me répéter, Yahia a largement sa place sur l’échiquier de Bochum. Sa mise à l’écart est incompréhensible pour pas mal de monde. J’espère que la situation va changer, et pour lui et pour Karim.

- En plus des joueurs qui ne bénéficient pas de temps de jeu avec leurs clubs, certains de nos internationaux sont blessés, comment expliquezvous cette cascade de blessures qui s’abat ces dernières semaines sur les joueurs de l’équipe nationale ?

- Lorsque vous voyez ce qu’endurent depuis un bon bout de temps déjà Karim Ziani et Antar Yahia avec leurs clubs, vous ne vous dites pas par exemple que vous avez de la chance, puisque vous jouez avec Mönchengladbach ?
- Moi aussi je ne jouais pas à un certain moment. On s’est retrouvés sous pression, vu qu’on continuait à perdre. L’entraîneur était donc obligé de me faire jouer, car si la situation venait à empier c’était lui qui risquait sa place.

- La multiplication des rencontres est pour beaucoup dans ces blessures. Au moment où les équipes européennes se reposent, les équipes africaines jouent, ce qui fait que les joueurs ne bénéficient d’aucun moment de répit. On n’est pas des machines et à un moment donné, le corps finit par lâcher. Les blessures dont souffrent Bougherra, Belhadj et Meghni, ne sont pas graves et cela leur permettra de se reposer. Il est préférable qu’ils se blessent maintenant qu’après, car ils auront tout le temps pour récupérer.

➧ «Djebbour et Ghezzal sont en forme, je suis - Le seul joueur que je connais bien, c’est content» Belaïd avec lequel j’ai fait le centre de
formation de Strasbourg. Il a joué à Francfort, mais pour les autres, je ne les connais pas personnellement. L’entraîneur national sait ce qu’il fait et les portes de l’équipe sont ouvertes à tout le monde. Les nouveaux joueurs seront les bienvenus et on va bien les accueillir.

- Ces derniers jours, on ne parle que du renforcement de l’effectif en prévision de la prochaine Coupe du monde, le sélectionneur national a supervisé plusieurs joueurs dernièrement, connaissezvous certains d’entre eux ?

au stade du 5-Juillet…
- Oui, ils étaient aussi sceptiques après la lourde défaite concédée en Angola devant le Malawi, mais cela ne nous a pas empêchés de se ressaisir par la suite. On a un groupe jeune et on a tout l’avenir devant nous. C’est grâce à de grandes équipes comme la Serbie qu’on va progresser et acqérir de l’expérience. C’est avec ce genre de rencontre que l’entraîneur national va apporter les réglages nécessaires avant le Mondial.

- Que pensez-vous de Belaïd ?
- C’est un bon joueur. Il a d’énormes potentialités et il a un grand avenir devant lui.

- Avez-vous eu de leurs nouvelles ?
- J’ai rencontré Bougherra en Allemagne avant son départ au Qatar. Il retrouvera les terrains en principe un mois avant la fin du championnat. Pour Belhadj et Meghni, eux aussi ils ne souffrent pas de graves blessures.

- Pensez-vous déjà au match amical qui aura lieu la fin du mois de mai face à l’Irlande ?
- Certes, on est concentrés sur ce qui nous attend avec nos clubs, mais dans nos têtes on pense toujours à l’équipe nationale. La Coupe du monde approche et c’est tout à fait normal qu’on songe à ce qui nous attend avec les Verts. L’Irlande est un gros morceau et ce sera un bon test pour nous.

- Quel est votre message pour le public algérien ?
- Tout d’abord, je remercie tous les supporters qui m’ont écrit sur mon site Matmour.fr. Ils m’ont beaucoup soutenu et cela m’a vraiment redonné le moral. Je leur demande de faire de même avec Karim Ziani et Antar Yahia, car leur soutien leur fera beaucoup de bien. N. B.

- On dit que les entraîneurs ne peuvent pas écarter éternellement les bons joueurs…

➧ «Belaïd a un grand avenir, je l'ai connu à Strasbourg»

➠➠➠➠➠➠➠➠➠➠➠➠➠➠➠➠➠➠➠➠➠➠➠➠➠➠➠➠➠➠➠➠➠ IL REJETTE L’OFFRE DU CSKA MOSCOU IL A FAIT UN SAUT À ASPETAR
● Par Smaïl M. A.

- En Allemagne tout est possible. Le cas de Luca Toni est plus qu’édifiant à ce titre. C’était un titulaire indiscutable, mais il a été contraint de quitter le Bayern de Munich au mercato dernier, pour rejoindre de nouveau le championnat d’Italie. En Allemagne, on n’aime pas les étrangers qui n’apprennent pas vite l’allemand. Je ne sais pas ce qui arri-

- Vous souhaitez certainement que tout le monde soit rétabli d’ici le Mondial sud-africain…
- Bien sûr, j’espère que les blessés vont se remettre de leurs blessures le plus vite et qu’ils seront tous prêts pour le Mondial sudafricain. Je dirai à nos fans qu’il n’y a pas de quoi s’inquiéter.

- A moins de deux mois et demi de la Coupe du monde, êtes-vous confiant quant à la participation de l’EN en ● C’est ce soir que le sélectionneur national Alger après une Afrique du Sud ? Rabah Saâdane rentre sur (Italie et
- On fera tout pour enregistrer les meilleurs résultats possibles. On préparera ce rendez-vous comme il se doit afin de réaliser un parcours honorable.

Saâdane rentre ce soir à Alger

- Vous êtes certainement content pour Djebbour qui affiche une belle forme en

- Certains sont sceptiques pour la participation de l’EN au Mondial après la lourde défaite concédée face à la Serbie

Europe mission de prospection en dans la ) de certains joueurs ciblés France ts renforcer les rangs des Ver perspective de in. Le coach des avant le Mondial sud-africa tains sites dans le Verts a visité également cer pement de la rou but de retenir le lieu de reg du 20 mai sélection algérienne à partir altitude. en prochain. Ce stage aura lieu K. H.

BELHADJ : «Je préfère l’Angleterre ou l’Espagne» L’ambassadeur
minimiser de sa gravité, bien qu’elle l’a privé de rejoindre dans l’immédiat un autre club. «Il s’avère que j’ai contracté une légère blessure aux ischio-jambiers qui m’éloignera des terrains selon les médecins durant trois ou quatre semaines, donc, celle-ci ne menace en aucun cas ma participation au prochain Mondial. Si je n’avais pas contracté cette blessure, je serais sans doute déjà dans un autre club, mais à cause de ce bobo je vais encore rester à Portsmouth pour quelques semaines de plus, j’ai opté pour ce choix afin de soigner cette blessure doucement afin que je sois prêt pour le grand rendez-vous, les blessures sont l’ennemi numéro un des footballeurs professionnels, de surcroît quand ces derniers sont appelés à jouer un Mondial. On a tout le temps peur de rater ça, mais pour moi ça va et dans quelques semaine, je serai prêt à y prendre part», a-t-il déclaré. S. M.

Après avoir reçu une offre très alléchante estimée à 5,5 millions d’euros de la part du grand club russe, le CSKA Moscou, en l’occurrence Nadir Belhadj n’a pas trop tardé pour afficher clairement ses ambitions, il va quitter Portsmouth incessamment, mais le choix de sa prochaine destination reste encore inconnue, ses récentes sorties médiatiques ont néanmoins répondu à quelques interrogations par rapport à son avenir.
HIER, le célèbre journal anglais The Daily Mail est revenu sur le transfert attendu de l’un des meilleurs latéraux gauches de la Premier League, il a évoqué les dernières offres reçues par son club ainsi que sa blessure. Ainsi et d’après les dires de Belhadj, aller jouer en Russie ne sera sans doute pas possible au vu de ses ambitions. «Même si

d’Algérie au Qatar rend visite à Meghni et Bougherra
● L’ambassadeur d’Algérie au Qatar, Abdelfattah Ziani, a rendu visite hier aux deux joueurs de la sélection algérienne, Mourad Meghni et Madjid Bougherra, qui se soignent actuellement à l’hôpital Aspetar de Doha. Il a tenu à saluer ses deux compatriotes et surtout les encourager dans cette période délicate qui précède le Mondial tout en les félicitant d’avoir opté pour cet hôpital reconnu par la FIFA et réputé pour la qualité des soins qu’il prodigue à ses patients grâce aux médecins compétents qui y exercent. L’ambassadeur s’est dit rassuré par l’évolution de l’état de santé des deux joueurs, ce qui les rapproche d’un retour rapide sur les terrains et du coup du Mondial, et ce «grâce notamment à la grande volonté dont ils ont fait preuve», a-t-il déclaré. S. M. A.

je ne veux pas trop parler de mon transfert, vu que j’ai un agent qui s’en occupe actuellement, mais l’idée de jouer en Russie ne me flatte pas pour autant, en revanche je trouve plus intéressant de jouer en Angleterre ou en Espagne, ma préférence ira donc pour ces deux championnats», a-t-il souhaité.

«Si je n’étais pas blessé, j’aurais déjà quitté le club»
Concernant sa blessure, il a tenu à

4
Compétition
● DE NOTRE ENVOYÉ SPÉCIAL À ALICANTE : M. STITOU
édition du mardi 30 mars 2010

Profitant de notre présence dans la région d’Alicante, à l’occasion d’un événement dont on assura la couverture pour l’une des revues annexes de Compétition, on s’est déplacé dimanche après-midi au stade José Rico Pérez pour suivre la rencontre qui opposa Hércules, un prétendant pour l’accession à la Liga (première division espagnole) au Gimnastic de Tarragone, le club qui emploie notre compatriote Walid Cherfa.
IRONIE DU SORT, Cherfa n’était même pas dans la liste des 18 qui ont été convoqués pour ce match par le chauve Luis César Sampedro. Cherfa qui devait être supervisé en la circonstance par Zoheir Djelloul, l’adjoint de Rabah Saâdane, n’était sans doute pas content de sa mise à l’écart dans un match où il comptait briller afin de prétendre à une future sélection en EN. Afin de faire la lumière sur cette mise à l’écart, on s’est approché, une fois le match terminé, des joueurs et accompagnateurs du Gimnastic de Tarragone, mais grande fut notre surprise lorsque toutes les personnes interpellées sur le cas du joueur algérien répondront que Cherfa est un excellent footballeur, même le directeur sportif M. Josep Maria Noguès, qui gère le quotidien sportif du club catalan, montra des signes de désolation lorsqu’on l’interrogera sur la non-convocation de notre compatriote. «C’est le Sénior (l’entraineur, ndlr) qui décide, pas moi malheureusement.» Même ses coéquipiers, qu’ils soient étrangers ou Espagnols, ne comprenaient pas pourquoi Luis César Sampredo se passait des services d’un élément qui a largement sa place dans son échiquier. Toujours estil, selon certains d’entre eux, il a été laissé au repos après qu’il eut ressenti en début de semaine dernière des douleurs au niveau de sa cuisse gauche. Voulant s’appuyer sur des joueurs à 100% en forme pour une rencontre à fort enjeu pour son équipe qui restait sur un énorme camouflet subi en championnat, le néo-coach de Tarragone n’a pas voulu prendre le risque, paraît-il, de le convoquer uniquement pour cette raison.

SUR LES TRACES DE CHERFA
aux dépens de Hérculès Alicante, Luis César Sampredo, qu’on sollicita une fois les interviewes d’après-match livrées à la presse écrite et la radio catalane, accepta volontiers de nous fournir les raisons qui le poussèrent à mettre sur la touche notre compatriote, avec le précieux concours au passage du chargé de communication du club catalan qui joua les interprètes. «Pour moi, cette mise à l’écart ne signifie pas que Walid n’est pas bon, j’ai 25 joueurs sous mes ordres et quand j’établis ma liste, je la fais en fonction de la forme des uns et des autres. En plus de ce détail, j’ajouterai que mes choix se font sur la base de la stratégie à adopter pour éventuellement contrecarrer l’adversaire. Pour ce match face à Hérculès, j’ai décidé de confier le couloir gauche de ma défense à Mingo, un élément, qui en plus de son expérience pour ce genre de match, est plus à l’aise dans un système basé sur une défense plate», expliquera le driver de Tarragone. ◗ Sampredo, le coach de Walid. Néanmoins, lorsque nous lui faisons remarquer que ses choix pénalisent notre compatriote qui risque de voir son rêve de rallier les rangs de la sélection d’Algérie brisé, il s’emporte un peu : «Je ne travaille que pour l’intérêt de mon équipe». A travers cette réponse plutôt… acide, nous déduisons que malgré son talent reconnu d’ailleurs par tous au niveau de son club, Walid Cherfa ferait l’objet de représailles à la suite de son refus de prolonger son contrat qui expire en juin prochain. Le Camerounais Serge N’Gual, qui est dans la même situation que Cherfa, a été relégué au banc de touche en dépit qu’il soit considéré comme le meilleur attaquant de l’équipe. Néanmoins, la question qu’on se pose est pourquoi on s’attaque aux Africains de l’effectif et non pas aux autres, puisque dans l’actuel effectif de Tarragone, on compte près de 14 joueurs en fin de contrat cet été. Si les Espagnols, voire les Catalans, sont épargnés des représailles, apparemment, la direction du club n’éprouve pas le même sentiment à l’égard des trois joueurs africains Cherfa, N’Gual et même Diop qui n’était pas non plus dans la liste des 18 dimanche. M. S.

IL AVAIT UNE ÉLONGATION

Sampredo : «Voici les raisons de sa non-convocation»
Le visage radieux dimanche au coup de sifflet final, après le hold-up réalisé par son équipe

● La semaine dernière, notre compatriote s’était plaint de douleurs derrière la cuisse gauche, ce qui l’avait contraint à ne pas faire les mêmes efforts que ses autres camarades. Néanmoins, ce n’est pas l’une des raisons de sa mise à l’écart pour le match d’Alicante, comme le dévoile son coach qui l’a écarté pour des raisons purement tactiques.

KIM PONS (reporter de Radio Catalogne)
● Reporter de Radio Catalogne à Tarragone, Kim Pons, qui suit partout le Gimnastic, estime les chances de Cherfa d’aller au Mondial minimes pour ne pas dire nulles : «Pour moi, il lui serait difficile de déloger Mingo du poste d’arrière gauche, ce qui me laisse vraiment perplexe quant à ses chances de faire partie des 23 joueurs qui seront retenus par le sélectionneur national algérien pour le Mondial.» Dans la foulée, ce reporter nous annonce qu’une émission spéciale sera animée par Radio Catalogne avec pour thème le problème posé par les joueurs qui sont en fin de contrat dont le nombre atteindrait les 14 joueurs. Cette émission risque de durer… plusieurs heures !

«Franchement, je ne le vois pas en Afrique du Sud»

MINGO : «CE JOUEUR EST FORT !»
● Quand le grand Mairata crucifia d’une tête bien placée le gardien d’Hérculès Alicante à la 92’, donnant du coup un succès inespéré à son équipe, on se disait que c’était foutu pour Cherfa, car souvent en football on ne change pas une équipe qui gagne, mais la bonne nouvelle pour notre compatriote, on l’aura une fois la sortie des joueurs de leurs vestiaires. En croisant son concurrent au poste, Mingo, qui, d’emblée, dira au sujet de Cherfa : «C’est un joueur fort, malgré qu’il soit mon concurrent, nous sommes très liés, dans notre vestiaire nos places sont l’une à côté de l’autre.» Avant de nous faire apprendre qu’il est suspendu pour le prochain match : «Car, assure-t-il, j’ai pris mon cinquième carton jaune ce dimanche.» En apprenant que Cherfa serait sur les tablettes du sélectionneur algérien, Mingo, 32 ans, avant de prendre congé de nous, dira : «Je serai le premier à être content s’il est sélectionné pour le Mondial». Avec une sincérité qui disait long sur l’amitié qui le lierait avec son rival au club.

Presqu’un même nombre de titularisattions au poste direct

◗ Mingo (à droite), concurrent de Cherfa, en compagnie du Camerounais N’gual.

Avec son concurren rfa compte d’arrière gauche Mingo, Che de ent le même nombre pratiquem e de la titularisations depuis l’entamcompte le joueur espagnol saison. Si re 15 matches à son actif, not ce qui e en a disputé 14, compatriot entre les signifie que la concurrence mes est féroce ! deux hom

Compétition

édition du mardi 30 mars 2010

5
● DE NOTRE ENVOYÉ SPÉCIAL À ALICANTE : M. STITOU

WALID : «JE SUIS DANS

LES 35 EN PRINCIPE»
Dans la tournée de l’entraîneur national Rabah Saâdane et ses collaborateurs pour superviser les éléments susceptibles d’intégrer les rangs de l’EN prochainement, Walid Cherfa faisait partie de ce lot de joueurs que l’encadrement de la sélection nationale désire d’abord voir à l’œuvre avant de trancher sur la décision de le convoquer pour le prochain stage qui précédera le départ de l’EN pour l’Afrique du Sud.
IL ÉTAIT prévu que Zoheir Djelloul fasse le déplacement dimanche à Alicante afin de voir Cherfa et transmettre par la suite un rapport à son chef hiérarchique, en l’occurrence, Rabah Saâdane. Néanmoins, alerté par le joueur mercredi dernier, Zoheir Djelloul annula son déplacement. «Juste en début de semaine, M. Djelloul m’a appelé pour m’informer qu’il allait venir me voir lors du match que disputera mon équipe à Alicante, mais voyant que mon entraîneur, durant la semaine, préparait quelqu’un d’autre (Mingo) pour jouer à gauche, je l’ai appelé mercredi pour l’informer que je ne vais pas jouer ce match et que ce n’était pas la peine, par conséquent, qu’il vienne à Alicante», révélera Walid Cherfa avec amertume. «De toute façon, ajoute-il, le monde ne va pas s’arrêter de tourner, d’autant que M. Djelloul avec lequel je suis en contact permanent m’a remonté le moral en me disant qu’au niveau de l’encadrement technique de la sélection nationale, on connaît ma valeur, mais on veut juste me voir à l’œuvre, ne serait-ce que pendant un match et qu’en outre, selon M. Djelloul, je ferai partie probablement de la liste des 35 joueurs qui seront présélectionnés avant le Mondial», confiera-t-il, quand on l’a appelé dimanche soir, soit après la victoire de son équipe à Alicante. A ce moment, Cherfa ignorait que son rival au poste Mingo venait d’écoper de son cinquième carton jaune. Par conséquent, il est suspendu pour le prochain match contre le Récréativo Huelva prévu à Tarragone samedi prochain, insistant même auprès de nous pour s’assurer de la véracité de cette information. Pour le rassurer, on lui a dit que c’était Mingo qui nous l’a révélé après le match : «Là je peux vous dire que le coach n’aura pas d’autres choix que moi, ce serait vraiment une occasion à ne pas rater d’autant qu’on va affronter une équipe qui évoluait il y a juste une saison dans le palier supérieur.»

Il tiendra au courant Djelloul
Dès la reprise prévue aujourd’hui, Walid Cherfa saura s’il va jouer ou non le prochain match. Une fois assuré que son coach l’alignera à la place de son rival, Mingo, il entend appeler l’adjoint de Saâdane pour l’en informer. «Si d’ici mercredi, il ne m’appellera pas, ce sera moi qui le tiendrait au courant, j’espère que dans son agenda, il n’a pas d’autre rendez-vous samedi prochain», espère l’ancien sociétaire du Toulouse FC, qui aura à cœur face au Récréativo Huelva de montrer à Luis César Sampredo qu’il s’est trompé sur son cas et, d’autre part, frapper aux yeux de l’adjoint de Saâdane si éventuellement il sera présent au stade samedi. M. S.

N’GUAL : «Je vis une
situation identique»
Formé par la célèbre académie «Cadisport» au Cameroun, une école que fréquenta Samuel Eto’o, ce jeune attaquant est comme Cherfa, victime de représailles de la part de son employeur, pour avoir refusé de prolonger son contrat.
- Comment réagissez-vous à la nonconvocation pour ce match de Cherfa qui devait être supervisé par un des entraîneurs de la sélection algérienne ?
- Dans cette équipe, il a sa place actuellement, il est en concurrence avec un autre arrière gauche, peut-être que l’entraîneur n’a pas voulu prendre le risque de l’aligner vu qu’il souffrait d’un petit pépin la semaine dernière. A mon avis, il devrait faire son retour dans l’équipe type dès le prochain match, car notre équipe, qui a besoin de points en championnat, ne peut se permettre de se passer des services d’un élément comme lui

Josep Maria Nogues (directeur sportif Tarragona)
Malgré son actuel statut, notre compatriote jouit d’une bonne réputation chez ses dirigeants, comme le démontrent les déclarations du directeur sportif du club.
- Estimez-vous logique l’intérêt du sélectionneur algérien pour votre joueur Walid Cherfa ?
- Cela fait plus d’un an que Cherfa est avec nous et franchement, de par ma fonction de directeur sportif de Gimnastic de Tarragone je ne peux que me féliciter d’avoir dans notre effectif Walid. Quant à votre question, je trouve logique que votre entraîneur national songe à lui, sans démagogie aucune, il a le talent pour s’imposer au sein de votre équipe nationale.

«Il est bon, prenez-le au Mondial»
ser. Je ne connais pas l’équipe d’Algérie et les joueurs qui la composent, mais si votre entraîneur national daignera prendre Cherfa pour la Coupe du monde, il ne le regrettera jamais et je sais de quoi je parle, surtout que Walid est animé d’une énorme motivation pour défendre un jour les couleurs de son pays d’origine.

entraîneur de Gimnastic de Tarragone) car le patron technique, c’est lui et personne d’autre.

- On a laissé entendre qu’il ferait l’objet de représailles de la part de la direction du club, à la suite de son refus de prolonger son contrat qui expire cet été, vrai ou faux ?
- (Il est un peu gêné) J’ai déjà expliqué que chez nous, le dernier mot revient à l’entraîneur qui établit son onze type, sans subir de pression quelconque. Nous les dirigeants, on n’interfère jamais dans son travail. Cependant, au sujet du renouvellement de son contrat avec nous, je ne vous cache pas qu’on souhaitera bien qu’il prolonge son contrat, néanmoins, la question n’est pas d’actualité. Une fois le championnat terminé, on lui fera une proposition concrète et ce sera à lui après de décider de rester ou non au Gimnastic de Tarragone.

celle de s’être passé des services d’un joueur de qualité.

- N’est-il pas victime de représailles de la part de la direction du club, après qu’il eut refusé de prolonger son contrat ?
- Je vis une situation identique. Ici, lorsque vous refusez de renouveler, on vous met tout le temps la pression, que ce soit pour mon camarade Cherfa ou pour moi. Nous avons plein de propositions, il y a le futur devant. Ces tentatives d’intimidation nous éloignent de jour en jour du club. A propos de Walid, dommage que l’entraîneur a refusé de le libérer lorsque La Corogne le voulait. Etant libre le mois de juin prochain, si jamais il est sélectionné pour la Coupe du monde, il empochera un bon pactole à la signature (rires !), surtout qu’il y aurait pas mal de clubs qui le courtisent. M. S.

- Durant la phase aller, Cherfa a été l’un des joueurs les plus utilisés par le prédécesseur de Sampedro, pourtant...
- Le nombre de matches auxquels il a pris part le démontre parfaitement. C’est vrai que notre ancien coach s’appuyait beaucoup sur lui, pour donner de l’équilibre à notre jeu sur le couloir gauche et, honnêtement, il a été souvent bon. Maintenant, vous me dites pourquoi il n’a pas joué contre Hérculès d’Alicante, je vous renvoie une autre fois vers l’entraîneur, qui a certainement ses propres raisons.

- Entre Africains, il existe sûrement des liens plus rapprochés, non ?
- Mon vœu le plus cher est que Walid fasse partie de la sélection nationale de son pays. Croyez-moi, c’est un excellent latéral gauche, cela ne l’empêche pas d’évoluer à droite car il est polyvalent, ce n’est pas parce qu’il s’agit d’un pote que je le dis, Cherfa est un élément précieux au sein d’une équipe. Franchement, il serait maladroit que son pays ne profite pas de ses services.

- Il était prévu qu’un des membres du staff de l’EN vienne le superviser ce dimanche, en fin de compte il n’a même pas été convoqué par votre entraîneur ?
- Je ne le dis pas pour défendre notre entraîneur, ce dernier a 25 joueurs sous ses ordres, forcément il prend les plus en forme. Ces choix, il les fait en se basant sur le travail accompli durant la semaine qui précède le match à l’entraînement. Peut-être qu’il a vu que Walid n’était pas dans sa forme optimale, si tel était le cas, même la venue du sélectionneur algérien à Alicante l’aurait probablement desservi, du fait qu’il avait, je pense, une blessure à la cuisse. Ceci dit, personne ne conteste les décisions de Luis César Sampedro (Ndlr,

- Si son statut à Gimnastic de Tarragone ne change pas d’ici peu, il n’aura aucune chance de jouer le Mondial après...
- Il a un caractère assez fort, je ne pense pas qu’il soit affecté par son statut actuel au club. Tel que je le connais, il ne va pas baisser les bras, en travaillant fort à l’entraînement, je suis convaincu que dès le prochain match, il sera dans le onze type. Toutefois, dans le cas où son statut ne changerait pas, il est évident que ça ne jouera pas en sa faveur dans la perspective du Mondial 2010.

- Pour les sportifs algériens qui n’ont pas assez d’informations sur Cherfa, pouvezvous les édifier sur ses principales qualités ?
- Outre ses qualités de joueur de couloir, il est bon physiquement, ce qui est primordial dans le football d’aujourd’hui, car sans ces qualités (le physique) il lui aurait été difficile de s’impo-

- Il était question qu’il rejoigne le Déportivo de la Corogne cet hiver, pourquoi l’avez-vous bloqué ?
- On ne peut pas parler de blocage, du moment que Corogne ne nous a transmis aucune offre pour Cherfa. Peutêtre qu’il s’agirait de contacts avec son agent. Etant le premier responsable de la gestion sportive, je ne suis pas du tout au courant de ces contacts dont vous parlez. M. S.

IL EST L’IDOLE DES SUPPORTERS

- Mais comment expliquez-vous sa mise à l’écart ?
- Depuis sa venue, Luis Sampedro tente de donner la chance à tous les joueurs dont il dispose dans son effectife, c’est une sorte de rotation qu’il a installé. Néanmoins, je reste persuadé que dès qu’il donnera sa chance à Cherfa, il se rendra compte de son erreur,

● Remplaçant dimanche contre Herculés d’Alicante, Serge N’Gual, qui est rentré en seconde mi-temps, est le joueur préféré des e fans de Gimnastic de Tarragone. A sa sorti du stade, il était le joueur le plus réclamé par les supporters pour les photos souvenir. A travers cette popularité, on se rend compte qu’au niveau de ce club, les titulaires ne sont pas forcément les meilleurs. Notre compatriote a raison, lorsqu’il dit être victime de représailles. L’exemple Serge N’Gual, qui a été laissé sur M. S. le banc, l’illustre parfaitement.

6
Compétition
édition du mardi 30 mars 2010

BOUDEBOUZ : «Je veux jouer pour l’Algérie»
Le jeune milieu de terrain du FC Sochaux a fait un véritable appel du pied au sélectionneur algérien en vue d’intégrer l’équipe nationale d’Algérie, avant ou après la Coupe du monde. “Je suis à la disposition du coach algérien. S’il veut m’appeler maintenant ou après la Coupe du monde, je répondrai présent. Maintenant, je ne veux pas que les personnes pensent que mon désir de représenter l’Algérie est lié au Mondial sudafricain, c’est faux. Si M. Saâdane venait à m’appeler après la Coupe du monde, aucun problème, j’irai.” “D’ailleurs, j’ai fait les démarches nécessaires pour obtenir mon passeport algérien. Il me faut maintenant trouver un jour de libre durant la semaine pour me rendre à Strasbourg et finaliser tout ça”.

■ Alors qu’il n’a pl portugais Pepe es us joué depuis presque trois m oi monde, cet été en t confiant quant à ses chances s, le défenseur de disputer la Co Afrique du Sud. antérieur lors d’ upe du Victime d’une ru un n’est plus réappa match de la Liga disputé en dé pture du ligament ce rejouer cette sais ru sur un terrain de football depu mbre dernier, Pepe is. Ces chances on restent très m optimiste quant de à sa participatio inces et pourtant l’intéressé se n di aider la sélectio n portugaise et si au Mondial 2010. «Je veux vrai t ment j’irai au Mondial l’entraîneur me », co de Porto reconn a-t-il déclaré. Optimiste mais au nvoque, je pense que aît, par ailleurs, ssi prudent. L’anc qu’il serait dang retour : «Les méd ien er état, mais que je ecins m’ont dit que mon genou ét eux de précipiter son devais prendre qu ait dans un asse ma carrière, et pa z el s seulement au M ques précautions. Je dois pens bon er à ondial.»

PEPE : «JE SERAI PRÊ T POUR LE MONDIAL»

VISE 2022 LE QATAR ERIKSSON, SÉLECTIONNEUR
DE LA CÔTE D'IVOIRE
tionneur national. Après avoir longtemps attendu Guus Hiddink, ils ont été contraints de se tourner vers d’autres alternatives et c’est Sven Goran Eriksson qui va en tirer profit. A 62 ans, celui qui a dirigé l’Angleterre lors du précédent Mondial aura donc la lourde mission de faire briller les Eléphants en Afrique du Sud. familiariser avec ses nouveaux joueurs en un laps de temps record et sa capacité à travailler comme il sait le faire en dépit de la barrière de la langue font l’objet de nombreuses interrogations. Et l’expérience totalement ratée que le Scandinave a connue au Mexique l’année dernière ne fait que conforter les doutes qui planent à son sujet. Avec Eriksson, la Côte d’Ivoire va donc un peu partir dans l’inconnu. Mais, c’était, à vrai dire, tout à fait prévisible. En virant un coach quelques mois seulement avant un rendez-vous aussi important que la Coupe du monde, les dirigeants de la fédération n’ont assurément pas choisi la meilleure des options. Même avec Guus Hiddink, leur cible prioritaire, il aurait été difficilement imaginable qu’ils puissent réussir l’objectif qu’ils se sont fixé, à savoir franchir le premier tour du tournoi. D’autant plus que deux de leurs trois premiers adversaires s’appellent le Portugal et le Brésil.

ar a 2022, le Qat r la dial 2018 ou tion du Mon es d’un projet qui mise su ent à l’organisa ● Candidat à Paris les grandes lign du pays et le développem tres lundi s à d’au modeste présenté suite proposée on de la taille imité en rais s technologies seront en cherche surtout à prox ais on que le recteur solidaire puis ons des points faibles m assan Al-Thawadi, le di e et av si H pays. «Nous avantages, a ainsi plaidé sation centrale entre l’A i ar, qu r nos e locali Le Qat renforce ite, notr candidature.» re taille rédu es exécutif. Not des points forts de notre et ainsi que tous les stad e sont ’une s, prom ncié a et qu l’Europ n 100.000 lice e depuis Doh enir la compte enviro les en moins d’une heur ades permettra de maint les st re accessib é dans premiè seront ur air conditionn chnologie de technologie d’ tre 26° et 28°. «Cette te rt et on va l’améliorer po ture en é M. Alade ouve un st précis tempéra iste déjà dans ronnement, a soin». génération ex us respectueuse de l’envi aux pays qui en ont be pour cadeau soit pl nstruits nt co ferons qu’elle uf autres sero uite, nous en era son Thawadi. Ens trois stades existent et ne sièges. La FIFA annonc un 0.000 venir à llement, ait re le de 25 Actue 22. Mondial devr capacité tota atteindre une mbre. L’édition 2018 du vise surtout le Mondial 20 Qatar le 2 déce oi le choix . C’est pourqu pays européen

ROONEY et FERDINAND
OK pour la Champions
■ Alex Ferguson a indiqué que Wayne Rooney et Rio Ferdinand feront partie du groupe pour le match aller des quarts de finale de la Ligue des champions face au Bayern Munich. Bonne nouvelle pour Manchester United qui va pouvoir compter sur Rio Ferdinand et Wayne Rooney pour le match aller des quarts de finale de la Ligue des champions face au Bayern Munich, qui se disputera dans la soirée d’aujourd’hui, mardi. Alex Ferguson a indiqué que les deux joueurs sont dans le groupe pour affronter les Allemands. Les deux joueurs n’avaient pas participé samedi à la victoire des Red Devils sur Bolton (4-0). Ferdinand souffrait des adducteurs tandis que Rooney était blessé au pied.

Ça s’annonce mal
e n’est qu’avant-hier, à deux mois du coup d’envoi de la Coupe du monde, que les responsables du football ivoirien ont pu trouver un remplaçant à Vahid Halilhodzic au poste de sélec-

C

● Cette sais on avec Schalke , Kévin Kuranyi (28 ans) Bundesliga. 04 puisqu’il a inscrit 17 bufait vraiment parler la po M udre allemand n’es ais bizarrement, le meille ts en 27 rencontres de monde se proft pas convoqué avec la M ur buteur du championna t an quotidien Bild ile à grands pas. Au cour nschaft alors que la Cou s d’une entrev , Franz Becke pe qui a vu le jo ue publiée pa nbauer a appo ur nous voulons ... au Brésil. «La Nationa rté son soutien à l’attaq r le lm dé pour cela, no crocher en Afrique du Su annschaft appartient à uant us to Kuranyi en fa avons besoin de tous no d un quatrième titre mon us, it di Löw sait ce qu partie», a indiqué le Kai s meilleurs joueurs et Kev al et ser. Le sélect in ’il lui reste à io faire pour dy namiser son nneur Joachim secteur offens if...

Beckenbauer récl ame Kuranyi

Eriksson n’est plus à présenter en tant que technicien. En Europe, il fait d’ailleurs partie des coaches les plus titrés et les plus respectés. Toutefois, sa nomination à la tête de l’équipe nationale ivoirienne ne fait pas vraiment l’unanimité et pour cause : sa faculté à se

L'ANGLETERRE VEUT

DONOVAN

■ Son prêt à Everton est à peine terminé que Landon Donovan serait déjà dans le viseur de clubs anglais. En effet, le milieu offensif américain serait, selon The People, sur les tablettes de Fulham. Reste à savoir si les LA Galaxy sont enclins à le vendre et, si oui, est-ce qu'ils le prêteront de nouveau alors qu'Everton souhaite l'acheter définitivement. Affaire à suivre…

Bouiche précise
■ L’ancien international des Jaune et Vert, Nacer Bouiche, a tenu à sortir de son silence pour répondre au président de l’AAIF, Ali Fergani. De prime abord il affirme que, contrairement à ce qu’a déclaré l’ancien capitaine des Verts, il a été injuste-

ment écarté du tournoi de l’amitié organisé le 1er mars à la Coupole. «Fergani m’a demandé d’adhérer à l’AAIF et je l’ai fait pour l’intérêt de l’événement, alors que je ne partage pas ses idées. L’amicale n’est pas une association autonome. Je me suis plié à toutes ses conditions, mais malgré ça il m’a écarté sans aucune raison du tournoi de l’amitié, alors que je suis l’initiateur de cet événement. Vous pourrez même demander aux joueurs qu’il a cités

lui-même pour vérifier si je dis la vérité ou pas. C’est grâce à moi que l’équipe de France 98 s’est déplacé à Alger. Il a agi par jalousie usant de coups bas et cela ne l’honore pas. Moi, je veux seulement servir le football algérien et venir en aide aux anciens joueurs. Il dit quelles gloires je représente, je lui réponds que le football n’a pas commencé avec toi ni ne s’est arrêté avec toi, tous les anciens joueurs depuis les années 1960 jusqu’à maintenant

sont des gloires et elles méritent le respect. Le jubilé de Megharia que nous avons organisé l’année dernière a été une totale réussite et les gens savent que je suis quelqu’un de crédible. Le tournoi des 4 nations organisé à Rouiba le 1er novembre a été sponsorisé par la DJS. On continuera de servir le football algérien que ce soit à l’etranger ou ici qu’il le veuille ou non, car mon seul souci est d’améliorer l’image de marque de mon pays», dira Bouiche.

Compétition

édition du mardi 30 mars 2010

7

ARTUR JORGE : uipe d'Algérie «L'éq du caractère» a
✍ Entretien réalisé par
M. Zerrouki

Il a gagné la Coupe d'Europe des clubs en 1987 avec Madjer, il a entraîné les meilleurs clubs français, il a fait aussi l'Afrique avec le Cameroun. L'ex-entraîneur du FC Porto a répondu gentiment à nos questions, au téléphone, et ce qu'il devient, de la Coupe d'Europe qu'il a gagnée en 1987, de ses relations avec Madjer, des Verts, des choix des joueurs, du Mondial africain. Il avoue que l'Algérie est une équipe qui l'a beaucoup impressionné et qu'elle fera sensation durant la Coupe du monde en Afrique du Sud. - Que fait Artur Jorge après avoir entraîné Rabah Madjer ?
- Ça fait plus de 20 ans que j'ai eu en charge ce joueur. J'ai entraîné beaucoup de clubs, entretemps, même des équipes nationales. Maintenant, je suis consultant pour une chaîne TV. Je fais un peu le journaliste.

➧ «Yebda est un vrai bosseur» ➧ «Benfica veut récupérer Halliche» ➧ «Madjer a marqué le foot mondial» ➧ «Mourinho m'a effacé des tablettes»
entre Mourinho et moi, c'est qu'on a joué la Coupe d'Europe presque à Munich, contrairement à lui qui a gagné sur le terrain du Borussia Dortmund.

Cameroun, j'avais des joueurs blessés, j'étais obligé d'écarter certains, mais avant la Coupe du monde j'avais quitté la sélection.

- Que pensez-vous du groupe de l'Algérie qui est composé de l'Angleterre, la Slovénie et les USA ?
- Je sais que les Européens et les Américains vont prendre au sérieux l'Algérie, car c'est une équipe forte. Dans ce groupe, je dirai que les Anglais sont favoris pour passer et la deuxième place se jouera entre les trois autres équipes.

- Pensez-vous que l'Algérie peut battre les Anglais ?
- Dans le football, tout peut se passer. Si l'Algérie est là, elle a des chances pour battre n'importe quelle équipe. Par le passé, on a vu en Coupe du monde des équipes qui sont moins connues et qui ont battu de grandes nations du football comme l'Algérie en 1982.

- A l'époque, tous les Algériens n'ont pas aimé que vous laissiez Madjer sur le banc. Certains sont allés même jusqu'à dire que vous ne l'aimiez pas ?
- Non, c'est faux. Madjer était comme mon fils. Quand il ne jouait pas, c'était à cause de sa blessure, mais il était tout le temps titulaire. Si je ne l'aimais pas, alors pourquoi je l'aurais fait jouer contre le Bayern Munich ? Je vais vous faire une confidence que je n'ai jamais faite. C'est moi qui ai conseillé à Madjer de jouer en Italie, à l'Inter de Milan, malheureusement sa blessure l'a empêché de jouer pour ce club.

- Si on parle du groupe de votre pays, le Portugal, c'est le groupe de la mort…
- C'est un groupe difficile, ça va se passer sur des petits détails. Je dirai que le Brésil est le plus grand favori. Pour la deuxième place, ça va se jouer entre le Portugal et la Côte d'Ivoire, mais il faut faire attention à la Corée du Nord qui peut créer la surprise.

- Donc, c'est un peu les vacances pour vous ?
- C'est un peu comme vous le dites, j'ai en effet pris un petit peu de recul. Je vais me reposer un petit peu pour ensuite reprendre du service avec un bon moral.

- Votre nom a été souvent annoncé du côté des pays maghrébins…
- Tout à fait, j'ai été sollicité par le Maroc et l'Algérie, mais j'ai décliné les offres pour certaines raisons. Je ne vous cache pas que j'ai un contact très avancé avec le Maroc, mais pour le moment je n'ai rien encore décidé.

- Comment expliquez-vous, malgré toute l'armada des stars portugaises, cette équipe n'arrive pas à gagner une Coupe du monde ?
- (Il rit.) Peut-être cette année. Sérieusement, je dirai qu'on est faibles sur le plan collectif contrairement à certaines équipes comme l'Espagne et l'Angleterre. Si vous avez les meilleurs joueurs du monde sans qu'il y ait un bon jeu collectif, vous ne pourrez jamais gagner un titre comme celui d'une Coupe du monde. Si vous avez les grands joueurs et le collectif, là vos êtes comblés.

- M. Artur Jorge, avez-vous suivi le parcours de l'équipe d'Algérie ?
- Un entraîneur doit être à jour, il faut qu'il suive tout ce qui se passe dans le monde du football. Pour l'équipe d'Algérie, j'ai suivi son parcours pendant la CAN et les deux matches contre l'Egypte. Je pense que cette équipe est une équipe forte, qui a du caractère. J'ai constaté que la force des Algériens, c'est qu'ils jouent avec le cœur, ce qui m'a vraiment plu. Je ne vous cache pas que j'étais impressionné par la qualité du jeu de l'équipe.

- Quel souvenir gardez-vous de la talonnade de Madjer ?
- C'était fantastique. C'est un geste des grands joueurs qu'on voit beaucoup plus dans le football actuel. Chaque fois qu'un joueur réalise ce geste, on dit qu'il a fait une Madjer. Donc, ce joueur a laissé ses traces dans le football mondial, il l'a marqué. Il est l'un des meilleurs joueurs qu'a connus le FC Porto. Je n'oublierai jamais quand nous avons gagné la Coupe d'Europe en 1987. C'est le meilleur souvenir pour moi en tant qu'entraîneur.

dit qu'ils comptent les récupérer la saison prochaine. Il y a aussi l'arrière gauche (Belhadj) qui est vraiment excellent.

- Connaissez-vous certains joueurs de l'équipe d'Algérie ?
- Je connais la majorité, puisque j'ai entraîné en France.

- En ce moment, certains joueurs souffrent de blessures et d'autres ne jouent pas. Estce une mauvaise chose pour l'EN ?
- Un entraîneur a toujours peur que ses meilleurs joueurs se blessent ou bien quand ils ne sont pas compétitifs, mais je dirai que le fait qu'on est à 73 jours du Mondial, il reste un peu de temps pour que ces joueurs reviennent. C'est d'ailleurs le même cas pour le Portugal où trois des meilleurs joueurs de l'équipe sont blessés, qui risquent même de rater le Mondial.

- L'entraîneur national est en train de superviser certains joueurs qui évoluent en Europe. Pensez-vous que c'est une bonne idée ?
- Je suis tout à fait d'accord avec votre coach. Il faut voir tous les joueurs. Quand vous avez des joueurs blessés, il faut penser à renforcer par des joueurs compétitifs. Il n'y a pas de sentiment dans le football, les meilleurs iront au Mondial.

- Si on vous demande qui va briller dans ce Mondial africain, Cristiano Ronaldo, Messi ou Rooney ?
- C'est vrai qu'ils sont les meilleurs en ce moment mais lors du Mondial, il faut s'attendre à tout. Il y en aura qui viendront saturés, donc, ils ne pourront rien faire dans le Mondial.

- Tenez, depuis, Mourinho a fait mieux, il a gagné la Ligue des champions et la coupe de l'UEFA. Il vous a effacé des tablettes, non ?
- Oui, la vie est faite ainsi. On ne peut être les meilleurs éternellement, que ce soit pour l'entraîneur ou le joueur. Mais j'aimerais bien dire aussi que la différence

- Y a-t-il des joueurs qui vous ont impressionné ?
- J'étais impressionné par le côté collectif, comme ils l'ont bien montré contre l'Egypte et la Côte d'ivoire. Pour les joueurs, je dirai que Yebda est un vrai bosseur dans cette équipe comme l'est le libero (Halliche). Comme j'entretiens des bonnes relations avec les responsables de Benfica, on me

- En tant qu'ancien entraîneur du Cameroun, avez-vous eu ce même problème ?
- Le métier d'entraîneur est un véritable casse-tête. Je défie quiconque qui me dit qu'il n'a jamais eu affaire à ce genre de problème. Quand j'étais sélectionneur du

- Avant de conclure, on vous demande que diriez-vous à Madjer et quel conseil vous donnerez aux Algériens ?
- Pour Madjer, je lui passe le bonjour et j'espère qu'il va bien. Pour l'équipe, j'espère qu'elle va réaliser un bon Mondial. Je sais une chose, cette équipe va faire sensation lors de ce Mondial. M. Z.

8

JS KABYLIE

Compétition

édition du mardi 30 mars 2010

HAMITI out pour le match du Club Africain
● Par Abdellah Haddad

Les joueurs sous pression
ALORS QU’ILS ont repris les entraînements dimanche dernier dans le calme, les joueurs se sont entraînés hier avec beaucoup de sérieux. A trois jours seulement du match retour devant le Club Africain, une lourde pression commence à peser sur les épaules des joueurs. Ces derniers, et après avoir raté une belle victoire à Tunis, sont appelés à gagner et effacer par la même occasion la mauvaise prestation du match aller. Comme la rencontre sera très difficile pour les Canaris, après ce que les Tunisiens ont démontré lors du match aller, les coéquipiers de Meftah ont affiché un grande volonté hier lors de la séance d’entraînement. Ces derniers sont conscients de la difficulté de la tâche qui les attend. Douicher et consorts, qui ont raté la qualification à Tunis, n’auront pas le droit au faux pas à Tizi Ouzou. Voilà donc pourquoi les joueurs sont sous pression.

Blessé à Tunis lors du match aller de son équipe devant le Club Africain, le centre-avant des Canaris a passé une IRM juste après le retour de l’équipe au pays.
APRÈS que l’IRM ait confirmé l’élongation à la cuisse dont souffrait le joueur, il est resté toute une semaine à l’infirmerie chez Guillou. D’ailleurs, Hamiti a raté le match de son équipe en championnat vendredi dernier à Tlemcen. A la reprise des entraînements qui s’est déroulée dimanche dernier, l’enfant de Blida a passé un contrôle chez Guillou qui ne l’a pas autorisé à reprendre les entraînements. Hamiti serait donc le grand absent vendredi prochain devant le Club Africain.

La fièvre monte à Tizi
De leurs côtés, les supporters, qui étaient en colère après le match aller de leur équipe à Tunis, attendent ce match retour avec impatience. Seule une victoire vendredi prochain pourrait rendre le sourire aux supporters, car même le match nul de vendredi dernier à Tlemcen n’a pas satisfait les supporters. A quelques jours du match retour, à Tizi, on ne parle que de la victoire. Pour un petit rappel, un score vierge suffirait à la JSK pour passer au dernier tour préliminaire de la Champions League. Or, les supporters exigent de leurs joueurs la victoire et rien que la victoire. A. H.

Il est soumis à un travail spécifique par Guillou
Au moment où le reste du groupe travaillait hier avec Guillou et Geiger sur le rectangle vert du stade du 1er-Novembre, Hamiti suivait un programme spécifique que Guillou lui avait tracé. L’ex-attaquant de Blida poursuivra ce programme lors de la séance d’aujourd’hui et celle de demain. Le staff médical de la JSK veut préparer Hamiti pour le match de coupe d’Algérie prévu le 9 avril prochain devant l’USMAn.

Le staff technique le veut sur le banc
Par ailleurs, les membres du staff technique veulent affronter le Club Africain au complet. A cet effet, il se pourrait que le staff technique convoque Hamiti pour le match de vendredi. Ce dernier serait laissé sur le banc comme joker. A. H.

COULIBALY : «Une belle victoire pour nos supporters»
Pour le solide défenseur des Canaris, le match de vendredi prochain sera capital pour son équipe. Toujours selon lui, le groupe est appelé à battre le Club Africain avec l’art et la manière et offrir une belle victoire aux supporters. - Comment se déroule la préparation pour le match de vendredi prochain devant le Club Africain ?
- Après notre match à Tlemcen, on a bénéficié d’un jour de repos, cela a permis aux joueurs de se reposer. On a repris les entraînements dans le calme dimanche dernier. Hier, on a bien travaillé, les joueurs ont affiché une grande volonté à l’entraînement et c’est très important pour le groupe à la veille de notre match devant le Club Africain.

● Les coéquipiers du capitaine Meftah ont repris le chemin des entraînements dimanche dernier. Pour cette première séance de la semaine, Geiger n’a pas voulu forcer sur le champignon. Les joueurs ont été soumis à un léger travail d’endurance et un décrassage pour boucler la séance.

Décrassage et endurance à la reprise

● La séance d’entraînement d’hier s’est déroulée le matin. La séance d’aujourd’hui aussi se déroulera le matin. Les joueurs bénéficieront ainsi du reste de la journée pour la récupération.

Entraînement hier matin

● Contrairement à ce qui est en train de circuler un peu partout, les responsables kabyles ne comptent pas offrir une forte prime à leurs joueurs dans le cas où ces derniers arriveraient à battre le Club Africain et se qualifier pour le dernier tour préliminaire de la Champions League.

Pas de prime spéciale devant le Club Africain

- Plus la date du match avance, plus la pression augmente, non ?
- Effectivement, ces derniers jours, la pression commence à peser sur les joueurs. Il ne faut pas oublier qu’on a raté notre match à Tunis. On n’a pas donc le droit à l’erreur sur notre terrain et devant nos supporters.

● Le staff technique a scindé son effectif hier en deux groupes. Les deux groupes travaillaient en alternance, puisque la séance a été consacrée au volet technique, tactique et physique aussi.

Séance mixte au menu

● Pour les joueurs, le match de vendredi prochain sera un match d’hommes. Les coéquipiers de Meftah n’ont pas besoin d’une forte prime pour gagner. Les joueurs sont motivés et décidés à réaliser un grand match vendredi prochain pour effacer leur mauvaise prestation du match aller.

C’est un match d’hommes…

- Mais vous avez réalisé le plus important à Tunis, autrement dit, un score vierge suffira à votre équipe pour jouer le prochain tour…
- Non, on n’entamera pas la partie avec cette idée. On jouera pour la gagne. On est appelés à faire le jeu et à presser l’adversaire dès le départ, car on est appelés à offrir la qualification et une belle victoire à nos supporters.

● Chargé de s’occuper du volet physique, Guillou a soumis les joueurs à un travail de puissance de haute qualité. Les joueurs ont sué avec Guillou…

Guillou soumet les joueurs à un travail de puissance

● De leurs côtés, les responsables kabyles, qui ont fixé les poules de la Champions League comme principal objectif de leur équipe, ne lésineront pas sur les moyens pour récompenser leurs joueurs. Toutefois, ces derniers sont d’abord appelés à passer le cap du Club Africain et se qualifier par la suite aux poules avant de percevoir leur belle récompense. A. H.

Une belle récompense après le dernier tour

s i Ziti a reprien pour cause de blessure, le

● Absent à Tlemc a repris les jeune défenseur des Canaris a prêt pour le match ements. Ce dernier ser entraîn de vendredi prochain.

- Le Club Africain se déplacera en Algérie amoindri de plusieurs de ses cadres…
- Cela ne nous intéresse pas. Ce qui nous importe, ce sont les affaires de notre équipe. J’espère qu’on sera dans notre jour et que la chance sera de notre côté. A. H.

● De son côté, Geiger a programmé plusieurs ateliers techniques. Les coéquipiers de Meftah continueront leur cycle de préparation, ils auront encore trois séances d’entraînement devant eux pour préparer le match de vendredi prochain.

Des ateliers techniques avec Geiger

ro e l dim p he Douicher retrd’euveeme grouance nce ntraîn ent de
● Ayant raté la séa entraînements hier. dernier, Douicher a repris les elé à remplacer ala sera app L’enfant d’Ath Dou pour le match de Chérif El Ouazzani suspendu vendredi prochain.

e e r én séance r Maroci s’esntkabntraîné hiede la yle a rat la luti
● De son côté, le vol, mais Maroci s’est reprise pour un problème de . entraîné hier avec le groupe

édition du mardi 30 mars 2010

Compétition

DIVISION UNE
L'ESS sans attaque face au CRB

9

Mise à jour
Stade du 20-Août-55, temps frais, affluence moyenne, arbitrage de M. Haïmoudi assisté par MM. Benchirène et Chaïri.

CRB
AVERT. : Dahmane (51')

0-1

ESS

BUT : Metref (sp, 52') AVERT. : Laïfaoui (10') Chaouchi Raho Yekhlef Diss Laïfaou Belkaïd Zoubiri Lemouchia Metref Delhoum (Benchaïra 68') Ambane (Feham 68') Ent : Zekri

L'Entente se relance
● Par M. Memmoud

● Privé du trio Hemani-Djediat-Hadj

Dahmane Bey Beradja (Bendahmane 65') Younès Slimani Boukria Alex Bellat Mekehout Mebarki Aksas Ent : Henkouche

La première manche est à mettre à l'actif des visiteurs qui ont eu les occasions les plus franches pour scorer.
LES SÉTIFIENS auraient pu inscrire au moins trois réalisations par Ambane très remuant, mais qui n'a pas été récompensé de ses efforts. Les multiples ratages sont dus à la déconcentration et à l'inefficacité devant la cage des Belouizdadis. Ces derniers s'affairaient à écarter le danger sans plus. Leur compartiment offensif est resté

Film du match
7', tir lointain d'Alex sans danger pour Chaouchi. 9', Ambane qui hérite d'une balle mal dégagée par Aksas rate le cadre. 21', Metref enveloppe un coup franc, Dahmane écarte le danger des pieds. 23', Ambane tire un bolide qui passe à côté. 35', Delhoum élimine Boukria et sert un caviar à Ambane qui rate lamentablement un but tout fait. 36', Yekhlef oblige Dahmane à s'étaler de tout son long pour éviter l'ouverture du score. 51', ballon mal intercepté par Dahmane, irréprochable jusquelà, déséquilibré Delhoum, penalty indiscutable. 52', Metref prend à contre pied le gardien et ouvre la marque. 70', coup franc bien botté de la gauche, Aksas seul au deuxième poteau rate le cadre. 74', Bendahmane tire un bolide des trente mètres qui passe à côté. 77', Alex seul devant Chaouchi perd le face-à-face. 82', Chaouchi écarte le danger suite à une tête de Boukria.

curieusement muet et n'a nullement inquiété l'arrière-garde sétifienne jusqu'au sifflet de l'arbitre. La seconde manche a vu les Rouge et Blanc sortir de leur camp pour aller porter le danger haut, mais ce n'était qu'un feu de paille, c'est plutôt les Noir et Blanc qui, suite à deux tentatives offensives, l'une d'elle a été concluante. Metref a été l'auteur de l'ouverture du score par penalty sifflé par Haïmoudi. Les locaux se sont installés dans le camp adverse, mais sans toutefois arriver à leurs fins. C'est sur une victoire des Sétifiens que le directeur du jeu met fin aux débats. M. M.

L'œil DU Coach
ZEKRI :
«On a raté beaucoup d'occasions»
● "Nous n'avons pas fait un grand match, c'était tout juste moyen. En première mi-temps, par manque de réalisme de mes joueurs, ces derniers ont raté un nombre incalculable d'occasions nettes, mais durant la seconde manche, en changeant de tactique, la réussite était en notre faveur. L'essentiel, ce sont les trois points qui nous relanceront dans la course au titre après le semi-échec face à El Eulma."

Aïssa, les trois joueurs étant suspendus hier face au CRB, le coach sétifien, Nouredine Zekri, qui a vraiment eu du mal à composer un onze avec des attaquants capables de tenir convenablement le coup, avec en plus l'absence prolongée de Berguiga, toujours en convalescence, a préféré faire aligner Zoubiri qui a remplacé Hemani.

● Le président de l'Entente de Sétif,

Serar et Hamar présents au stade

Abdelhakim Serar, ainsi que son adjoint, président de section, Hassen Hamar, étaient présents hier au stade du 20Août-1955, pour donner plus de motivation et un soutien moral à leurs joueurs pour réaliser un bon résultat.

«On avait l'esprit au Maroc»

NECHMA (ENT. ADJOINT) :
● "On savait qu'on n'allait pas faire un grand résultat, mais pas au point de perdre. Les joueurs avaient l'esprit au Maroc, mais nous avons essayé de revenir à la marque, en vain."

● Après avoir accordé la totalité de la

Reprise demain à 18h

journée d'aujourd'hui aux joueurs pour se reposer, l'entraîneur Noureddine Zekri a programmé la séance de reprise dans l'après-midi de mercredi à partir de 18h. Une séance au cours de laquelle débutera la préparation du match retour de la ligue des champions africaine.

atch nul L'Union de Douala fait m à l'extérieur S sur leur ée face aux Sétifiens de l'ES

CLASSEMENT Equipes
01. MCA 02. JSMB 03. ESS 04. JSK 05. USMH 06. USMAn 07. ASO 08. WAT 09. CRB 10. CABBA 11. MCO 12. USMA 13. MCEE 14. CAB 15. ASK 16. USMB 17. NAHD 18. MSPB
Matches Buts

Pts J. G. N. P. P. C. Diff.
50 42 41 40 40 40 38 38 35 34 34 33 30 30 26 25 17 16 25 26 22 24 25 26 26 26 26 25 26 25 26 26 25 25 26 26 14 11 11 11 11 10 11 10 09 08 09 08 07 08 06 05 03 03 08 09 08 07 07 10 05 08 08 10 07 09 09 06 08 10 08 07 03 06 03 06 07 06 10 08 09 07 10 08 10 12 11 10 15 16 38 30 30 29 35 29 31 31 27 27 24 29 24 24 23 16 17 16 18 22 17 16 25 25 24 28 30 27 29 25 28 31 36 24 34 41 +20 +08 +13 +13 +10 +04 +07 +03 -03 00 -05 +04 -04 -07 -13 -08 -17 -25

5 CHANGEMENTS
Le coach de l'Entente de Sétif, Nouredine Zekri, a effectué cinq changements dans sa composante qui a affronté, hier, le CRB au stade du 20-Août-1955, dans le cadre de la mise à jour du championnat national par rapport à celle alignée face au MCEE, vendredi dernier, et cela à la suite de l'absence de trois éléments, Hadj Aïssa, Djediat et Hemani, qui sont suspendus.
NOUS AVONS ENREGISTRÉ le retour de Diss, Delhoum, Raho et Ambane dans l'équipe type. Le premier était absent face au MCEE en raison de sa suspension, Delhoum avait été incorporé en cours de jeu, tandis qu'Ambane était sur le banc et Raho ménagé. Francis.

5

aite concéd ● Une semaine après la déf compte du match aller du second tour de la Ligue (2-0) pour le pelouse à Douala ont repris avec le e unais de l'Union de Douala des champions, les Camero résultat. Dimanche dernier à l'occasion de la 19 qui se sont de réaliser un bon Nicolas, sentiment unaise, les protégés de Tonye journée de la Ligue 1 camero ation de Panthère du Nd, n'ont pas fait dans le déplacés pour affronter la formrésultat final 0-0. La formation de l'Union de nt, détail en empochant un poi pour l'Algérie ce mercredi pour jouer le match retour K. A. ala devrait prendre le vol Dou chain à Sétif. face à l'Entente vendredi pro

ZEKRI cherche des solutions

Bouazza et Bouderbel de retour dans la liste des 18
Absents face au MCEE, les deux joueurs de l'Entente de Sétif, le FrancoAlgérien Bouderbel, qui a passé 10 jours en France pour des soins, profitant du déplacement de l'Entente à Douala, et qui est rentré avant-hier sur Béjaïa, a été hier sur le banc des remplaçants, et Bouazza, qui avait été ménagé face au MCEE, a fait son retour dans la liste des 18.

Mise à jour
Date Rencontre Horaire
18h00 14h00 15h00 18h00 18h00

La surprise du coach, Zoubiri attaquant
Pour la première fois depuis qu'il est à l'Entente, le défenseur Zoubiri a joué, hier, face au CRB, comme attaquant de pointe où il a remplacé Hemani suspendu. C'était inattendu de la part de Zekri, puisqu'il possède un attaquant qui était sur le banc, il s'agit du Franco-Algérien Bencharif Sofiane. La question qui se pose : pourquoi avoir recruté un joueur qui n'entre pas dans les choix du coach ? prend en compte les deux latéraux Yekhlef et Raho et les deux attaquants Ambane et Zoubiri.

Lieu
20-Août-55 20-Août-55 Bologhine Sétif Sétif

Obs
20e j 24e j 22e j 23e j 25e j

Raho, Diss, Delhoum et Ambane dans l'équipe type
Suite au grand nombre des absents, le coach de l'Entente a procédé à des changements dans tous les postes, nous avons enregistré le retour de Raho à droite de la défense, de Diss dans l'axe, de Delhoum au milieu et d'Ambane en attaque.

27e journée
Date

Lundi 29/03 CRB-ESS Mardi 30/03 USMH-MCA Samedi 10/04 USMA-ESS Vendredi 16/04 ESS-USMB Mardi 27/04 ESS-CABBA

Rencontre

Horaire
18h00 15h00 15h00 15h00 15h00 15h00 15h00 15h00 15h00

Lieu
Sétif Tlemcen (Akid Lotfi) Béjaïa Oran (Zabana) Khroub Bologhine Batna (1er-Novembre) Belouizdad El Eulma (Zeggar)

Ambane dans l'animation du jeu
Le coach de l'Entente de Sétif, et suite à son schéma tactique (3/5/2) utilisé hier face au CRB, a créé beaucoup de surprises même dans les postes. La première tâche, celle de secouer les filets du gardien de CRB, avait été confiée à Zoubiri qui est en principe un défenseur droit et un milieu de terrain, et l'animation du jeu au Camerounais Ambane

Mardi 06/04 ESS-NAHD Mardi 06/04 WAT-CABBA Mardi 06/04 JSMB-USMH Mardi 06/04 MCO-CAB Mardi 06/04 ASK-MCA Mardi 06/04 USMA-USMAn Mardi 06/04 MSPB-USMB Mardi 06/04 CRB-ASO Mardi 06/04 MCEE-JSK

Kacem sur le banc
Le milieu de l'Entente de Sétif, Kacem Mehdi, le seul joueur des 11 rentrants alignés face au MCEE, était hier sur le banc, parmi les joueurs non suspendus, malgré sa très bonne prestation fournie face au MCEE, où il a été le meilleur joueur avec Djediat. K. A.

3/5/2
Lors de la rencontre d'hier, le coach Zekri a opté pour un schéma tactique en 3/5/2. Trois joueurs axiaux, Diss, Laïfaoui et Belkaïd comme libero excentré, et cinq joueurs au milieu, si on

10

DIVISION UNE

Compétition

édition du mardi 30 mars 2010

Mise à jour USMH MCA

● Pour ce derby haut en couleur, les deux équipes ont eu leur quota respectif de billets ainsi que le partage des gradins, puisque les Harrachis en tant que club recevant ont hérité de la première tribune et du virage. L'équipe hôte a, par contre, eu droit à la seconde tribune et au poulailler. C'est équitable à première vue, les couleurs des deux galeries garniront le stade pour un rendez-vous festif et que le fair-play soit omniprésent.

La billetterie équitablement partagée

EL HARRACH : faire tomber le leader
● Par Djamel Abed

La formation harrachie est décidée plus que jamais à engranger les trois points devant son éternel rival, le Mouloudia d'Alger.
CETTE RENCONTRE, qui fait couler beaucoup d'encre, va enfin se jouer. Et même s'ils doivent s'estimer heureux de la désignation du terrain qui abritera cette rencontre, puisqu'ils affronteront les Harrachis sur terrain neutre, les Mouloudéens trouvent le moyen de crier à la hogra. L'entraîneur Charef devrait sans aucun doute reconduire le même groupe qui a affronté l'ASK lors de la dernière journée. Doukha, le dernier rempart, qui est crédité de bonnes prestations depuis qu'il est aligné, est en train de gagner en confiance en donnant une assurance certaine à ses coéquipiers, et cette rencontre est un peu spéciale le concernant puisqu'il a porté dans un passé récent les couleurs des Vert et Rouge, avant d'aller monnayer son talent à Setubal, club évoluant en première division portugaise. Les couloirs seront occupés, éventuellement, par Aouameur à droite, qui sera très sollicité lors de cette opposition aussi bien défensivement qu'offensivement, Bouguèche et Babouche seront ses adversaires

● La direction harrachie voudrait mettre tous les atouts de son côté pour ne pas rater ce derby. Et pour pousser leurs joueurs à se surpasser, les responsables sont en train de réunir l'argent nécessaire qui sera à coup sûr une motivation supplémentaire pour les joueurs qui n'ont pas encore été régularisés (seconde tranche de la prime de signature et primes de matches).

Une forte prime pour les Harrachis

● Les joueurs harrachis ont rejoint l'hôtel El Mehdi pour la mise au vert ordinaire dès qu'ils ont terminé les entraînements au stade du 20-Août-1955.

Mise au vert à El Mehdi

Des atouts à exploiter

nte de toutes celles l'USMH et le MCA est différe ● Cette confrontation entre ipes, pour la simple raison que l'enjeu est de taille. déjà jouées entre les deux équ son lustre d'antan, en ayant les meilleures de Le Doyen est à la recherche sur la plus haute marche du podium, d'un côté, et nces de terminer la saison cha tradition, celle de fouler qui voudraient perpétuer la mis en jeu et sortir de l'autre, les Jaune et Noir er les points ntion d'empoch la pelouse avec la ferme inte ô combien importante, pour tous les Harrachis. Les ux de cette rencontre, hnique très relevé où victorie s valables, avec un niveau tec Harrachis ont des argument nts y est pour beaucoup dans les performances me l'intuition offensive des élé formation accompagnée par l'instinct de finisseur que-là par cette collectif exemplaire des réalisées jus n offensive surtout. L'esprit de tous les joueurs à vocatio line tactique pourraient être déterminants en cip poulains de Charef et la dis es par l'adversaire et en restant fidèle à la conduite exploitant les erreurs commis de manœuvre.

directs, il aura par conséquent besoin d'un appui en la personne de Naïli, et le côté gauche par Zouak, qui est plutôt défensif, sa fougue et son engagement physique seront d'une grande utilité pour son équipe, il ne s'implique que rarement dans les tentatives offensives, mais son autre rôle consistera à couvrir les défenseurs centraux, qui, eux, participent souvent aux attaques. L'axe central reviendra à la paire Benabderrahmane-Mebarakou qui, par sa vocation offensive, offrira des opportunités de créer le danger et chacun d'eux aura, à tour de rôle, de surveiller Derrag et Bouguèche, qui jouent en alternance en pointe, une attaque en mouvement auquel le duo harrachi devra faire très attention. Naïli, le porteur d'eau, sera assisté dans la récupération par Gherbi, qui reprendra ainsi son poste après avoir été éloigné des terrains durant de longues

semaines et qui reviendra à la compétition par la grande porte, son apport sera précieux dans la relance et dans la finition. Le compartiment offensif aura la lourde responsabilité de produire le jeu en créant des occasions et à les traduire en but.

L’embarras du choix pour Charef
Djabou est le chef d'orchestre de cette formation harrachie, qui avec ses dribbles et sa clairvoyance constituera une menace persistante pour l'arrière- garde mouloudéenne. Hanitser en retrouvant sa forme physique a renoué avec le chemin des filets, il est le meilleur buteur du championnat, talonné de très près par le Mouloudéen Bouguèche. En se positionnant un cran en dessous, Boualem et Aïssaoui seront les pourvoyeurs de service. Le premier a sorti une grosse prestation face à

l'ASK, en fournissant une débauche d'énergie sans relâche, et sa générosité dans l'effort est à saluer. Il s'efforce de bloquer son vis-à-vis, tout en construisant des tentatives à partir de derrière. Aïssaoui, par contre, est beaucoup plus offensif, en étant le dernier passeur, sa place en attaque sera pour épauler Hanitser et Djabou. Le coach Charef comptera aussi sur tous les joueurs qu'il a sous la main, les éléments se trouvant sur le banc sont pratiquement d'égale valeur technique avec les rentrants. Touahri qui, par rapport à son jeune âge, a une marge de progression très importante et le galon gagné en équipe nationale lui servira pour l'avenir en club. Okbi, un autre jeune, a montré déjà toute l'étendue de son talent, en inscrivant des buts au même titre que Benaï qui, lui, est le plus utilisé par Charef et lui aussi est très adroit devant la cage. A. D.

édition du mardi 30 mars 2010

Compétition

BRACCI :
«Je veux des gladiateurs»
● Par Amina Z.

Mise à jour USMH MCA

DIVISION UNE

11

● Les amoureux de la balle ronde des Vert et Rouge, et il se trouve aussi qu'ils sont des nostalgiques, sont décidés à marquer le coup l'an prochain. Le Mouloudia d'Alger est né en 1921 et l'an prochain, on sera en 2011, ce qui veut dire que le doyen des clubs algériens aura 90 ans. Des personnes ne veulent pas passer l'événement sans rien faire. Alors, ça se prépare en catimini. On a eu vent que dans le programme, il y aura un tournoi, ainsi qu'une exposition où tout le monde pourra découvrir ce grand club qui a pour nom le MCA.

Le 90e anniversaire du MCA se prépare

Cet après-midi, le choc entre Harrachis et Mouloudéens est prévu à 14h au stade du 20-Août. La LNF a imposé au Doyen de jouer son match de la 24e journée sans se soucier de l'éthique sportive. Un rendez-vous qui est devenu une question de nif pour le MCA, qui ne jure que par la victoire.
C'EST SAMEDI dernier que la direction des Vert et Rouge a reçu le fax de Mecherara, où on pouvait lire que le derby a été programmé le 30 mars. Désemparés par ses décisions pas du tout logiques, les Mouloudéens, qui allaient boycotter le match, se sont rétractés avant-hier. Pas par peur, mais surtout pour montrer à tout le monde que le MCA mérite d'être leader et ce n'est pas avec ce genre d'attitude que le Doyen cède sa place. Les joueurs, qui étaient en congé, car la reprise de la compétition est prévue le 6 avril, ont été rappelés à l'ordre. Le groupe a repris donc le chemin des entraînements pour se préparer et cela même dans un temps cours. Le président de la section foot, Omar Ghrib, a réuni la troupe pour savoir si les joueurs sont capables de relever le défi. Surpris par voir des joueurs costauds, qui ont tous eu la même réaction, en déclarant en même temps : "Omar, on va gagner le match, car on est les meilleurs." Des paroles qui ont fait plaisir au boss, qui a promis à son tour de les surprendre par une prime onéreuse. De l'autre côté, il y avait le SG du Doyen, q u i était préoccupé par l'hôtel où sera hébergé le MCA, car pour la mise au vert, il dira à la fin de la séance d'hier : devait trouver une autre solu- "On est préparés pour l'événetion que celle de l'Emir qui affi- ment. On trouvera la bonne forchait complet. Mais Attelah ne mule pour battre les Harrachis. baissera pas les bras jusqu'à Mes joueurs ne sont pas surpris, car j'ai averti le groupe dès avoir gain de cause. Par le début. J'avais dit à ailleurs, comme, c'est mes capés, qu'il fauun rendez-vous qui drait être costauds a été programmé à pour suivre cerla dernière minumouvete, même le ● Il avait contracté une blessure tains ments qu'on ne coach du Doyen au niveau de la cuisse qui l'a était absent cette contraint au repos. Un hématome comprend pas. semaine. Il est qui n'a pas disparu et cela après Les temps se resserrent et il rentré de France l'écrasement au niveau de la faut être fort pour hier dans l'aprèscuisse qu'il a reçu suivre la cadence. midi. Il a assisté à dernièrement. Cela dit, mes joueurs une seule séance d'ensavent que je veux des traînement, celle de la veille du derby. Mais sans se prendre gladiateurs face à l'USMH." Le la tête, Bracci reste confiant, il Mouloudia d'Alger se présente-

● Etant donné que tout va bien au sein de la famille des Vert et Rouge, les purs et durs du Doyen sont en train de faire tout ce qu'il faut pour retrouver le grand Mouloudia. En fait, les anciens sont en train de faire en sorte de faire renaître la fondation. Ça va réunir les anciens joueurs, dirigeants ainsi que la génération actuelle. Si tout va bien, tout sera sur pied avant la fin de cet été. Un grand pas pour le Doyen dans sa quête de réunir tous ses enfants.

FONDATION : la renaissance bientôt

KOUDRI absent

● Hier, Attelah tournait en rond, il ra au rendez-vous en affichant ne savait plus quoi faire. Il venait de le groupe au complet. Il n'y a passer au Sheraton, au Mercure, à que Koudri qui est blessé. l'Ibis, en passant par l'Emir et les D'ailleurs, Bracci dira à cet hôtels qui se trouvent dans le effet : "Koudri souffre d'un même rayon, mais sans trouver une écrasement de la cuisse. place vide pour héberger la J'espère qu'on pourra le récupé- délégation des Vert et Rouge. Le rer pour la semaine prochaine." coach avait donné rendez-vous à Donc, mis à part ce milieu récu- ses joueurs à 17h30 pour partir en pérateur, le Doyen affrontera mise au vert. C'était donc la course l'USMH muni de toutes ses contre la montre pour trouver un armes. lieu d'hébergement. Finalement, La rage et la conviction de c'est à l'hôtel Hilton que le MCA a vaincre sont présentes. Des pris ses quartiers. ingrédients pour battre les Banlieusards. Un match qui s'anPROBABLE nonce très disputé. Espérons ÉQUIPE Besseghir, qu'avec ces reports de la LNF, la ● Zemmamouche, Babouche, Zeddam, partie ne sortira pas de son Megherbi, kdad, Bouchama, Bedbouda, Mo rrag. cadre sportif. Bouguèche, De A. Z. Boumechra,

Dur, dur de trouver un hôtel

BESSEGHIR :
«Djabou, tu es bon, mais tu ne passeras pas»
- La LNF a imposé le rendez-vous USMH-MCA mardi. Cela n'a-t-il pas perturbé les Mouloudéens ?
- Si bien sûr. On avait bénéficié de trois jours de repos, mais on n'a été rappelés, car le rendez-vous a été fixé pour le 30 mars. On a été surpris. On n'a pas eu beaucoup de temps pour se préparer, mais, la rage de vaincre est présente et on fera notre possible pour vaincre les Harrachis. un match normal comme tous les autres rendez-vous. Ce n'est pas non plus le tournant du championnat, puisque le sprint final est encore loin. Néanmoins, après ce bruit sur la partie, c'est devenu pour nous une question de nif. On va faire le max pour gagner.

passe. Je n'ai pas de dent contre les Harrachis, mais on est les meilleurs.

- Ça se jouera au 20-Août…
- Malheureusement oui. Pour le spectacle, ça aurait été meilleur de jouer au 5-Juillet, mais bon, 20-Août, Rouiba ou autres, on n'a pas de soucis. Espérons juste que le fair-play sera de mise, pas entre nous les joueurs, car on se connaît et on est même des potes. Pour ma part, il y a Doukha et Hanitser qui ont été un jour mes coéquipiers pour ne citer que ceux-là, je pense que sur le terrain, il y aura un beau match.

L'arrière droit des Vert et Rouge n'a pas froid aux yeux et ne peut s'empêcher de le montrer à tout le monde. Il est persuadé que le MCA ne sera pas arrêté par l'USMH. Il est conscient que la tâche sera dure, mais il fera le maximum pour être à la hauteur.

- Que diriez-vous sur la menace Djabou ?
- Je ne peux pas dire que c'est un très bon joueur, car le meilleur à mes yeux est Belloumi. Certes, il est bon, il se classe parmi les meilleurs du championnat. On sait que c'est de son côté que le danger arrive, mais ce n'est pas à nous de penser à lui, car c'est lui qui devra trouver la faille pour passer notre défense et atteindre Zemma. Je lui dis : Djabou tu es bon, mais tu ne passeras pas.

- Pensez-vous que sans préparation, le MCA arrivera à battre l'USMH ?
- On est des pros. On a des individualités qui peuvent à elles seules faire la différence. On ne postule pas pour un nul, ni encore à une défaite. On va mettre le turbo pour les battre, ce n'est pas une mission impossible. On prétend au titre de champion et, pour cela, on va montrer qu'on est les meilleurs. Il faut savoir que le MCA est la meilleure équipe de cette saison et les chiffres le montrent.

- Quel serait le secret de cet optimisme ?
- C'est simple, je croix très fort en notre potentiel. Je pense qu'on a montré qu'on est les meilleurs. On a creusé l'écart entre nous et nos poursuivants directs. Il faut continuer sur cette voie. Sincèrement, je ne m'inquiète pas, je pense que le titre de champion est presque dans la poche. Il reste à assurer en coupe d'Algérie, car pourquoi ne pas décrocher Dame coupe en plus. Ça serait vraiment génial de rafler tout cette saison, histoire de donner de la joie à notre public. A. Z.

- Les Harrachis avancent que les Mouloudéens ont peur d'eux…
- (Rire) sur papier, c’est nous les meilleurs. Notre mental est solide, l'ambiance dans le groupe est formidable et on a le collectif. Si on compare les deux teams, nous on a Zemma, eux Doukha, y a pas photo, on a Babouche, eux ne l'ont pas et j'en

- A votre avis, pourquoi tant de bruit sur ce derby ?
- Je ne comprends pas. Pourtant, c'est

12

DIVISION UNE
MC ORAN

Compétition

édition du mardi 30 mars 2010

LES SUPPORTERS SENTENT LA SPIRALE DU DANGER

LA PEUR REVIENT
par la suite, car nous allons recevoir deux équipes qui jouent le titre (MCA et JSMB) et deux autres avec qui on a toujours eu des problèmes à domicile (CAB et USMA).» Dans leurs propos, on comprend que ces fans, qui n’ont pas évoqué les quatre autres sorties à l’extérieur, successivement chez l’USMH, le WAT, l’ASK et l’ESS, ont comme voulu lancer un signe en direction du président Kacem Elimam pour lui demander de booster ses protégés. Il est clair que les camarades de Berramla sont appelés à réagir afin de se rappeler qu’ils forment un groupe de joueurs capable de hisser leur équipe vers le haut du tableau. Mais pour ce faire, eux et leur coach le vénéré Maâtallah n’ont plus qu’à prendre les choses du bon côté afin d’épargner cette peur qui commence à gagner une partie de la ville. L. M. A.

TIFOUR PARLE DE SI MOHAMED «Il ne doit pas brûler les étapes»
’avoue qu’au bout de sept mois, Cédric a fait d’énormes progrès, et le fait qu’il soit venu du néant à la JSMB est un exploit pour lui. La preuve est que de par ses prestations, il a été sélectionné en EN A’, et ce n’est que la cerise sur le gâteau, puisque pour lui, l’essentiel était de se faire un nom en s’affirmant comme titulaire. Une chose est sûre aussi, j’aurais aimé qu’il soit titulaire dans cette EN où il a participé à tous les stages. Je ne vois pas pourquoi le coach ne l’a pas fait jouer, mais je dois dire aussi qu’il y a un sélectionneur qui est bien placé pour ça. Beaucoup de travail reste à faire pour ce gardien qui a d’énormes qualités, et qui peut être sélectionné un jour en EN A. Mais il doit travailler davantage, car une place dans le onze national ou à la limite parmi l’ossature, ça s’arrache. Actuellement, à la JSMB, il y a une rude concurrence entre les trois gardiens et chacun d’eux sait pertinemment que si jamais il enchaîne de mauvaises prestations, l’autre sera derrière lui pour le concurrencer. En d’autres termes, un gardien de but devrait vraiment se sentir menacé par son coéquipier. Pour l’EN A, je pense qu’il faut laisser le temps au temps, et surtout ne pas brûler les étapes.» R. M.

JSM BÉJAÏA

● Par L. M. Azzi

Après une phase aller satisfaisante, avec à la clé une 5e place qui a fait rêver ses fans, le Mouloudia s'est engouffré dans une spirale que ces derniers croyaient à jamais disparue.
e qui fait que l’équipe n’est pas encore épargnée par le danger d’une rétrogradation dont la menace persiste après ces trois sorties ponctuées de deux défaites et un nul. Cette série négative ajoutée au fait qu’elle n’a enregistré qu’une seule victoire dans la deuxième partie du championnat et de surcroît face à la lanterne rouge, le MSPB, fait que l’équipe des Rouge et Blanc n’est pas encore à l’abri de la relégation. Certes, l’écart la séparant du premier relégable permet de croire au maintien, mais est-il utile de rappeler que c’est la nature du programme restant à jouer pour le MCO qui risque d’augmenter les chances de cette spirale rageante, comme l’explique un groupe de supporters. «La peur revient, car rien n’indique que notre formation est sûre d’empocher d’autres points lui permettant de prendre ses distances avec la zone du danger.» Ce groupe, comme pour préciser que la mission de leur team favori n’est pas une mince affaire, ajoute : «Ça va être difficile

LES BENJAMINS À MONTREUIL

«J

C

● Selon une source sûre, les benjamins du MCO se rendront dans les jours qui viennent en France et plus exactement à Montreuil, dans la banlieue parisienne. La même source indique que ces chérubins sont invités à prendre part à un tournoi international initié par le Red Star parisien. Cette joute se déroulera du 3 au 5 avril prochain à Montreuil. Seize équipes, dont le Mouloudia d’Oran, vont prendre part à cette manifestation qui va regrouper seize équipes. Notre source ajoute que la Colombie et le Canada ont également été conviés. Bonne chance les petits !

PAS DE MATCH AMICAL

● Le Mouloudia des Rouge et Blanc ne jouera pas de match amical de préparation pendant cette trêve. Le coach de l’équipe et son employeur ont laissé croire que la possibilité de disputer une rencontre de ce genre est à écarter. La raison est que ces derniers appréhendent d’éventuelles blessures pouvant survenir surtout dans la perspective d’une suite qui ne s’annonce pas de tout repos pour leur formation.

MÊME BLESSÉ, HABBI PRÉSENT AUX ENTRAÎNEMENTS

MEDJAHED : «On fera le maximum
pour hisser notre équipe»
Pour ce jeune attaquant, qui semble retrouver la forme, la suite du championnat s'annonce difficile tant pour le Mouloudia que pour les autres pensionnaires de la D1. Selon lui, son équipe a des atouts que lui et ses coéquipiers mettront à l'œuvre lors des prochains matches.
- Après deux revers, le Mouloudia a pu enfin grignoter un point face au NAHD, quel commentaire faites-vous ? v - Dieu merci, on a réussi à réagir pour éviter une autre défaite à notre équipe. Il faut dire que ce match face au NAHD n’était pas du tout facile. L’adversaire, qui joue sa survie, a fait le maximum pour gagner. Mais en face, on tenait bon puisqu’on a ramené un point toujours bon à prendre. - Cela suppose que ce point du nul vous contente donc ? - Ah oui ! Après deux défaites amères, il faut bien reconnaître que ce résultat fait du bien à l’équipe qui était amoindrie dans chacune de ses sorties. Ce point fait du bien au groupe. - Comment voyez-vous la suite et ce programme v qui attend votre équipe ? - A huit journées de la fin, la compétition devient difficile et les matches avec. En ce qui nous concerne, on a un programme qu’on tâchera de bien négocier notamment cette rencontre face à l’équipe du CAB. - Justement, parlez-nous de cette partie face au CAB, n votre prochain adversaire… - Contrairement à ce qu’on peut raconter, cette équipe n’est pas facile à manier. Récemment, elle l’a prouvé face au MCA qui a sué avant de l’emporter. Puis, elle a battu le WAT sur ce score de 3-1 qui en dit long sur les qualités dont dispose cette équipe batnéenne. Mais nous aussi, on a des atouts qu’on mettra à l’œuvre afin de gagner et de prendre nos distances avec les équipes du bas du classement. - D’aucuns pensent que le programme qui attend votre équipe a de quoi vous pousser à réagir, est-ce c votre avis ? - Comme je l’ai dit tout à l’heure, tous les matches vont être difficiles tant pour notre formation que pour les autres. Certes, on est dans une mauvaise passe, mais je suis persuadé qu’on arrivera à relever la tête. Je suis confiant, car je suis convaincu de la force de notre équipe. En tous les cas, on fera le maximum pour la hisser en haut du classement. - Il reste que sur le plan personnel, il vous faut cette réussite qui vous fuit depuis la saison passée, qu’avez-vous à dire à ce propos ? v - Il faut dire que je n’ai pas eu l’occasion de jouer souvent, notamment depuis l’entame de la saison en cours. Ceci dit, je reprends grâce à la confiance de mon entraîneur et je m’efforce de tout donner afin d’être à la hauteur. En clair, je ferai tout pour aider mon équipe à renouer avec les victoires et pour retrouver le chemin des filets. Mais l’important, c’est d’être au service de mon équipe et de mes camarades. L. M. A.

● Ce gardien qui a des qualités prouvées en match en retard face à l’ESS (1-1) a contracté une blessure au niveau de la cheville. Un pépin qui l’a contraint à sécher les deux premières séances en cours préférant suivre des soins même en étant présent aux côtés de ses coéquipiers. Bel exemple de sérieux.

10 JOURS DE REPOS POUR BALEGH

● Le jeune attaquant Balegh, qui a retrouvé la plénitude de son talent, sera obligé de soigner une blessure contractée face au NAHD. L’ancien asémiste devra observer un repos d’une durée de dix jours. On apprend que sa participation au match face au CAB mardi prochain est incertaine.

● Lors de cette séance de reprise, deux joueurs, retenus par la circulation, sont arrivés en retard (environ un quart d’heure après le début de la séance). Il s’agit de l’avant-centre Hamza Boulemdaïs et du défenseur axial Adel Messali. Mais un fait a attiré notre attention, c’est que les deux joueurs se sont dirigés directement vers leur coach, assurément pour lui signifier les raisons du retard. Bien sûr, le coach ne peut qu’être sensible à ce geste, lui qui a comme cheval de bataille la discipline. Les deux joueurs ont été conviés à des tours de piste avec le préparateur physique, Sayah, qui a, lui aussi, couru avec les deux joueurs cités.

Discipline, quand tu nous tiens !

IL A SUBI UN VIOLENT CHOC EN MATCH DE COUPE

LE JEUNE BOUYOUSFI ATTEND LES RÉSULTATS D’UNE RADIO
● Blessé lors du match de coupe d’Algérie joué face au CRB au stade d’Aïn Defla, où il a subi un violent choc avec un joueur adverse avant de chuter, le jeune attaquant junior Hichem Bouyousfi doit attendre les résultats d’une radio faite avant-hier à Oran. Selon le staff médical, cet élément, qui a fait quelques apparitions avec l’équipe première en championnat, souffre de douleurs au niveau des côtes.

● Partant du fait que le stade de l’Unité maghrébine de Béjaïa est le seul au niveau du chef-lieu de la commune à être doté d’une piste de discipline, alors chaque jour que Dieu fait, on retrouve des centaines d’athlètes qui viennent pratiquer leur sport favori. C’est le cas donc avant-hier, arrivés au stade, nous avons constaté la présence de plus d’une centaine d’entre eux. Cela fait dire à certains supporters présents qu’il est quasiment impossible que l’équipe s’entraîne dans les normes. Qu’en est-il alors du staff technique et des joueurs ? Assurément, ils ne peuvent pas travailler comme il se doit dans de telles conditions. A méditer ! R. M.

Impossible de se concentrer devant tant de monde

édition du mardi 30 mars 2010

Compétition

JSM BÉJAÏA

13

Il faut vite renouer avec le succès
● Par Rahib Medhouche

4 MATCHES SANS VICTOIRE

La JSM Béjaïa n'a plus gagné depuis sa dernière victoire acquise à Blida face à l'USM Blida que les Vert et Rouge avaient battue au stade Mustapha Tchaker sur le score de deux buts à zéro, rendant ainsi la pièce de sa monnaie à une équipe de la ville des Roses qui a réussi à prendre les trois points de la rencontre les ayant opposés au match aller à Bouira (stade Opow), fief de la JSMB.
epuis, les protégés du trio d’entraîneurs MenadHamouche-Boussekine n’a plus goûté à une victoire. En effet, déjà une semaine après, ils se sont fait éliminer en coupe d’Algérie 1/16 de finale) par la même équipe de Blida aux tirs au but (3/2), alors que la rencontre s’est achevée dans son temps réglementaire et additionnel sur le score de parité de deux buts partout. Une élimination qui est restée en travers de la gorge de tout un chacun, que ça soit le staff technique, les joueurs, la direction ou les supporters. La preuve, pour le compte du championnat, l’équipe qui devait confirmer a essuyé un semi-échec face aux gars de l’antique Bône (USMAn), dans une rencontre à mettre aux oubliettes, tant il est vrai que la JSMB avait le match en main, mais n’a pas su en profiter. Et là, rappelons à juste titre que Zerdab avait raté un but tout fait, alors qu’il n’avait qu’à pousser le

même perdre, n’était le manque de vigilance des joueurs béjaouis qui, après avoir marqué un but, disaient que le plus dur a été fait.

Ne pas se mettre la pression de mettre la Loin de nous l’idée
pression sur les joueurs, disons que la JSMB doit à tout prix renouer avec les victoires. La prochaine rencontre de la 27e journée s’annonce donc comme étant celle du réveil pour les gars de la vallée de la Soummam, eux qui doivent se racheter devant la galerie de Béjaïa, qui ne sera pas prête pour un autre faux pas à domicile. C’est dire l’importance du prochain match pour les camarades de Mosbah Deghiche, mais il va falloir les préparer comme il se doit, d’autant que leur adversaire n’est autre que l’actuel 3e au classement, l’USM El Harrach. Une équipe qui revient forte ces derniers jours et a montré, à maintes reprises, que c’est une équipe avec laquelle il faudra compter pour le reste du parcours, surtout. Un match qui s’annonce d’ores et déjà explosif, dans la mesure où il mettra aux prises deux grandes équipes, qui ne cessent d’étonner les amoureux de la balle ronde. Quoi qu’il en soit, à la JSMB, on ne doit rien laisser au hasard, pour que ce match du 6 avril prochain soit celui du rachat. R. M.

D

cuir au fond des filets du portier adverse. Bref, un nul amer qui a laissé des séquelles dans le club, mais les joueurs, qui voulaient montrer à tout le monde que le nul subi n’était qu’un accident de parcours, sont allés une semaine après contraindre les Kabyles du Djurdjura au partage des points, ce deuxième nul fait que la JSK ne gagne plus devant la JSMB. Alors que tout le monde attendait que l’équipe chère à Yemma Gouraya ne fasse qu’une bouchée de l’ASO, la JSMB a laissé des plumes face à une équipe qui a su comment repartir avec la totalité des points mis en jeu, et ce, avec la bénédiction du trio arbitral de ladite rencontre. Cette défaite a fait énormément de mal à tout le monde, mais les joueurs, sachant que le football est ainsi fait, ont vite fait de réagir en allant ramener un point précieux de Bordj face au Ahly de Bordj Bou Arréridj. Une équipe difficile à manier, mais qui a failli

HAMLAOUI, ZERDAB, N’DJENG, MESSALI…
● La JSMB peut se targuer aussi d’avoir une ossature à la dimension du club. Quand on évoque l’effectif, on retrouve pas mal de joueurs qui ont fait leurs preuves dans d’autres clubs, et ce n’est pas fortuit aujourd’hui, qu’ils soient en train d’apporter ce plus attendu d’eux, ou plutôt leur pierre à l’édifice. Des joueurs comme Nassim Hamlaoui, Zahir Zerdab, Yanick N’Djeng, Messali Adel, Amar Belakhdar, Amine Megatli, Mosbah Deghiche, Rachid Mehaia, Boulemdaïs Hamza, Zafour Brahim, El Hadi Adel, Aït Ouarab et Mohamed Lamine Belkheir, ne courent pas les rues. Disons plutôt que beaucoup d’équipes espèrent avoir dans leurs rangs des joueurs de la trempe de ces derniers. R. M.

Ces joueurs qui apportent leur pierre à l’édifice

ILS PARLENT DE LA TRÊVE
● «J’avoue que ces trêves répétées peuvent mener à une cassure, surtout qu’on est en fin de saison. Ce qui fait qu’on n’a pas le choix, donc on va essayer de gérer cette trêve comme il se doit. C’est pour vous dire qu’on va essayer de continuer notre travail le plus normalement du monde, et si on arrive à avoir un match amical, ça sera super, puisque ça permettra aux joueurs de rester toujours dans le bain de la compétition. En d’autres termes, on va essayer de maintenir la cadence et entretenir la forme des joueurs, condition sine qua non pour permettre à tout le monde d’être au mieux de sa forme.»

SAYAH : «Ce dont on a peur, c’est la cassure»

HAMLAOUI : «On ne comprend rien à ces trêves, mais…»
L'un des joueurs qui évolue dans l'entrejeu, Nassim Hamlaoui, dit ne rien comprendre à ces trêves répétées. Il dit que ce n'est pas normal de jouer deux matches en l'espace de quatre jours, puis s'arrêter pour quinze jours.
- Une autre trêve est là. Comment allez-vous la v gérer ? - Personnellement, j’aurais aimé continuer à jouer, et ma foi ce n’est pas normal qu’à chaque fois, on nous impose une trêve. Je pense que ce n’est pas évident de jouer deux matches en un mois, et ce n’est pas ça le vrai football. Qu’à cela ne tienne, on essayera de combler ce vide en travaillant davantage pour garder au moins la forme. On essayera toutefois de corriger nos lacunes constatées par le staff technique. - Avouez quand même que jouer deux matches en quatre jours et puis se voir imposer une trêve de deux semaines n’est pas fait pour arranger vos affaires… - C’est surtout très difficile à combler. Si on veut améliorer le niveau de notre championnat, il va falloir revoir la programmation. Cela dit, malgré le fait qu’on s’entraîne chaque jour, cela ne remplace pas la compétition officielle. Mais que voulezvous qu’on fasse, on ne peut qu’accepter tout en meublant ce vide par, pourquoi pas, un match amical. - Ça devient une nécessité ce genre de match, ne serait-ce que pour garder c la forme… - Comme je l’ai dit tout à l’heure, rien ne peut remplacer la compétition officielle, mais un match amical reste toujours bon et il peut être bénéfique pour tous les joueurs, soit ceux qui jouent souvent ou ceux qui ne jouent pas. - De par le classement actuel de la JSMB, la deuxième place reste-t-elle te dans vos cordes ? - On est toujours deuxièmes, et ça c’est une bonne chose, et ce, malgré qu’on est loin du premier. Il y a aussi d’autres prétendants qui nous collent au dos. C’est donc à nous de gérer les huit matches qui restent en essayant de gagner tous nos matches à domicile en allant grignoter d’autres points à l’extérieur. Je pense que c’est la meilleure des manières de rester collés aux basques du groupe de tête. R. M.

● Comme on l’a annoncé dans notre édition de samedi, le préparateur physique Dahmane Sayah était absent pour la séance de jeudi. En effet, ce dernier a repris avec le reste du groupe dimanche, quand le club a effectué sa reprise après deux jours de repos accordés aux joueurs.

Sayah a repris dimanche…

● «Cette trêve nous permettra de travailler davantage, cela même si la compétition va nous manquer. Il faudra trouver des sparring-partners, chose qui n’est pas facile. J’avoue aussi que ces trêves répétées sont trop ennuyeuses pour nous et pour les joueurs, et seuls les matches amicaux peuvent faire l’affaire», dira l’un des coaches adjoints de Menad, avant de poursuivre sur les chances de son équipe de garder cette deuxième place : «Certes, le Mouloudia a huit points d’avance sur nous, mais cela ne veut pas dire qu’il a remporté déjà le titre. Même l’ESS ne doit pas se mettre dans la tête qu’elle a gagné ses matches en retard, et pour preuve, elle a fait match nul face à El Eulma. Aussi, des équipes ont des chances de terminer sur le podium, mais rien n’est joué dans ce sens. On fera de notre mieux pour conserver cette deuxième place, ou à défaut terminer l’actuel exercice dans le peloton de tête. Cela dit, nous, au niveau de la JSMB, on craint l’arbitrage et les combines entre les équipes, une fois que les places seront désignées. Donc il faut attendre les trois dernières journées pour avoir une idée.» R. M.

HAMOUCHE : «Il nous faut au moins un match amical»

● Côté joueurs, deux éléments ont repris le chemin des entraînements avec le reste du groupe. Le premier, c’est Amar Belakhdar (grippé), a été autorisé à s’absenter, le deuxième, c’est Mouloud Belatrèche, qui a interrompu la séance de jeudi pour des douleurs ressenti au niveau des reins.

… Belakhdar et Belatrèche aussi

Dans le but de motiver les joueurs pour la suite du parcours, la direction de la JSMB, par l’intermédiaire de son président du CSA, Boualem Tiab, a provoqué une réunion hier à 14h30, avec Menad et certains joueurs (cadres de l’équipe). Le but recherché de cette réunion est de permettre aux joueurs d’avoir l’appui de leur président, sachant que la JSMB reste sur quatre matches sans victoire. R. M.

B. Tiab se réunit avec Menad et ses cadres

14

DIVISION UNE

Compétition

édition du mardi 30 mars 2010

BOUTABOUT ne fait pas l’unanimité
● Par Amine Djaâfar

USM BLIDA

ASSAS travaille l’efficacité
L’ENTRAÎNEUR de l’USMB, Assas, a axé son travail durant les précédentes séances d’entraînement sur le plan d’efficacité devant les buts, et ce, pour mettre un terme à la stérilité de ses attaquants avant la prochaine joute. Assas tente, par le biais du programme spécifique qu’il a établi durant cette mini-trêve, de mettre un terme à la stérilité du compartiment offensif, en incitant les attaquants à trouver le chemin des filets de nouveau. La méthode de travail de l’entraîneur de l’USMB, qui incite ses joueurs à se servir du ballon lors de chaque séance d’entraînement, a apaisé la tension de ses capés, qui n’ont trouvé aucune difficulté à s’adapter à la méthode de leur coach, contrairement à l’ancien qui avait axé son travail sur le plan physique.

Le baisse de forme dont souffre le néoattaquant de cette formation de la ville des Roses, Mansour Boutabout, qui n’a pu faire ses preuves et honorer son contrat depuis son enrôlement lors du mercato hivernal, fait couler beaucoup d’encre dans le milieu des fans, qui ne cessent de réclamer le départ de ce joueur, d’autant que l’ancien international n’a pu apporter le plus attendu à cette équipe.
LA MISE à l’écart de Boutabout du onze lors des dernières rencontres de son équipe et sa stérilité devant les buts sont les deux atouts qui ont incité les fans de Blida à réclamer le départ de ce joueur en fin de saison, car le club blidéen, dans son état actuel, a besoin de joueurs compétents et prêts, notamment au niveau du compartiment offensif qui souffre de la stérilité. Ceci fut remarquablement constaté lors du dernier match qui a mis aux prises l’USMB avec le CRB, et qui s’est soldé par un score vierge de parité.

La dernière réaction des fans de ce prestigieux club devra, sans doute, inciter Boutabout à redoubler les efforts lors de la prochaine rencontre pour chasser la poisse et débloquer son compteur buts et, pourquoi pas, offrir la victoire à son équipe qui lutte pour assurer son maintien en D1.
A. D.

«Jugez-moi après le match du MSPB»
Le néo-attaquant de la formation blidéenne, Boutabout, affirme qu’il souffre du problème d’adaptation, et ce, depuis sa venue à Blida, tout en ajoutant qu’il fera de son mieux lors du prochain match pour débloquer son compteur buts et faire le bonheur de son équipe.

Le match amical d’aujourd’hui, qui mettra aux prises l’USMB avec l’OMR, sera un vrai test de vérité pour les coéquipiers du portier Ghalem avant la prochaine rencontre du championnat prévue le 6 avril face au MSPB. Assas devra, en effet, octroyer la chance à tous ses joueurs, y compris les jeunes, pour avoir une idée sur leur prestation et leur niveau avant le jour J. En outre, les attaquants doivent se manifester aujourd’hui à l’occasion de leur baptême du feu et mettre un terme à leur stérilité devant les buts, notamment l’attaquant Eizetchel qui est passé à côté de son sujet lors du dernier match face au CRB.

La joute amicale, un test de vérité pour les Blidéens ●

USM ANNABA

Ce sera Sidi Salem ou Besbès
● Par Bachir Redjel

LE COACH VEUT UN MATCH AMICAL

- Votre stérilité devant les buts n’est pas appréciée par les fans qui ont critiqué votre enrôlement, pouvez-vous vous justifier ?
- Je pense que les fans de ce prestigieux club ont totalement le droit de dire ce qu’ils veulent. Cependant, ils doivent savoir que le facteur majeur qui m’a empêché de m’illustrer lors des dernières rencontres demeure au niveau de l’adaptation vis-à-vis du climat ou même des pelouses des stades en Algérie, car l’état des pelouses m’a empêché de faire mes preuves et il

faut dire que j’ai eu du mal à Cependant, je ferai de mon trouver mes repères. mieux pour débloquer mon - Votre équipe aura un bon compteur buts et je le dis fort, coup à jouer lors du pro- jugez-moi après le prochain chain match en déplace- match.

ment face au MSPB, cette équipe est pratiquement condamnée par la relégation, ne pensez-vous pas que ce match sera une occasion pour vous afin de faire vos preuves et répondre parfaitement aux critiques ?
- La tâche de mon équipe ne sera pas facile lors du prochain match, car on aura affaire à un adversaire qui joue sans pression.

- Est-ce que le maintien demeure toujours dans vos cordes ?
- Franchement, la prochaine rencontre sera un tournant décisif pour nous, à cet effet, on doit prendre les choses au sérieux et préparer cette joute convenablement pour revenir avec le gain total et pour qu’on puisse aussi se relancer dans cette rude course menant vers le maintien.
A. D.

POUR le coach annabi, cette trêve de 10 jours arrive au mauvais moment. En effet, elle risque de casser la dynamique de son groupe qui a le vent en poupe. Pour y remédier, Amrani veut maintenir son bloc compétitif et insiste pour un match amical en fin de semaine avec une équipe de la région. Manque de pot, les premiers clubs sollicités ont répondu par la négative pour des raisons propres à eux. Ainsi, l’ES Guelma a décliné l’offre prétextant un grand nombre de blessés dans ses rangs. Les dirigeants guelmis souhaitent plutôt que leurs joueurs se soignent. L’IRBEH, de son côté, n’a pas jugé utile de jouer un match avec le voisin. Pour l’entraîneur d’El Gahmoussia, «Dou», ses joueurs sont très fatigués et il préfère les faire reposer. Une décision qui a énormément déçu la direction bônoise qui ne s’attendait pas à un tel refus, jugé maladroit. L’on s’achemine alors vers un match soit avec l’équipe de Sidi Salem, soit avec celle de Besbès. Amrani désire un match qui éviB. R. tera aux joueurs de se blesser.

● La suspension empêchera le libero Defnoun de prendre part à la prochaine rencontre du championnat, car ce joueur a écopé de deux matchs fermes à la suite de son expulsion face au MCO.

Defnoun out

BENCHERGUI ET ABDESLAM REPRENNENT

● «L’importance de la prochaine rencontre du championnat pour mon équipe m’incite à faire le déplacement à Batna avec mes coéquipiers pour les soutenir et les aider sur le plan psychologique à engranger la victoire qui sera impérative pour nous, car elle devra nous aider à nous relancer dans cette rude course menant vers le maintien.»

«Je tenterai de soutenir mes coéquipiers»

● Benchergui, qui vient d’enlever son plâtre, et Abdeslam, out depuis une semaine, ont repris les entraînements dimanche avec le groupe. Les deux joueurs sont dans un excellent état psychologique et montrent un enthousiasme débordant. Si pour Benchergui, la rééducation durera encore quelques semaines, pour Abdeslam, la reprise de la compétition peut se faire dès le prochain match de championnat face à l’USM Alger.

B. R.

● Le recrutement du mercato ayant fait l’objet en son temps de nombreuses critiques de la part des observateurs et de proches du club, Amrani a préféré faire la fine bouche et ne pas répondre, ni réagir immédiatement. Laissant plutôt le temps faire, le coach n’a cessé d’encourager les jeunes émigrés qui avaient besoin d’un temps d’adaptation. Si le jeune Bendaha n’a pas été patient et a préféré plier bagage rapidement, les deux autres, Guemmari et Sedki, ont travaillé dur en attendant leur chance. Amrani, qui suit leur évolution de près, les fait rentrer ces derniers temps. Guemmari, progressivement, se fait une place et ses deux derniers buts face au MSPB ont fait taire tous les bruits. C’est Amrani qui en est le plus satisfait en disant : «Ce sont des jeunes qui ont une marge de progression importante et qui avaient besoin de temps pour s’affirmer. Dommage pour Bendaha qui est parti et qui aurait pu réussir avec nous.» Et Amrani d’ajouter : «Ces deux joueurs vont s’affirmer davantage. Il faut les encourager et être derrière eux. Ils ont des qualités à développer. Je pense qu’il faut les garder dans le futur effecB. R. tif de Annaba.»

Amrani fait l’éloge de ses émigrés

édition du mardi 30 mars 2010

Compétition

USM ALGER

15

Une reprise normale
● Par Ahmed Ifticen

Les Rouge et Noir de l’USMA ont repris les entraînements avant-hier en fin d’après-midi dans une ambiance apparemment, normale. La majorité des joueurs ainsi que le staff technique étaient présents au stade Omar Hamadi.
CONTRAIREMENT à ce qui était prévu, le président Allik ne s’est pas déplacé sur les lieux pour réunir ses joueurs et parler de la situation, ni le staff technique d’ailleurs n’a tenu à parler avec ses joueurs. On a fait dans l’ordinaire. Un petit briefing de la part de Saâdi comme ça se fait habituellement et qui a duré à peine quelques minutes, et après tout le monde s’est remis au travail. Après une semaine houleuse dans la maison usmiste, il était prévu que les dirigeants, à leur tête le président Allik, tiennent une réunion pour remettre un peu d’ordre et rappeler surtout les joueurs à la discipline. Le staff technique, lui aussi, était appelé à expliquer certaines décisions et mettre au clair le fonctionnement du groupe pour le reste du championnat et la nouvelle stratégie du groupe. Mais rien de cela n’a été fait lors de la reprise. Une fois le calme retrouvé, l’ambiance a repris, les dirigeants souhaitent avoir gagné plus de temps pour tout organiser.

● Le capitaine Dziri Bilel n’a pas encore repris les entraînements avec le groupe. Souffrant d’une blessure musculaire contractée lors de la rencontre face au Mouloudia, Dziri s’est mis au repos tout en se consacrant aux soins. Il était chez le kiné du club, Omar Lahoussine, dimanche dernier. L’autre milieu de terrain, Achiou, lui aussi était chez Lahoussine pour poursuivre sa rééducation dans le cadre de son programme de remise en forme.

Dziri et Achiou chez Lahoussine

● Hamza Aït Ouamar s’est contenté de quelques tours de piste lors de la séance d’entraînement d’hier, Hamza n’a pas encore repris avec le groupe après sa blessure. Le retour du joueur dans le groupe est attendu en fin de cette semaine pour préparer ce qui reste de la compétition.

Aït Ouamar en solo

Une ambiance ordinaire, mais sans motivation

Contrairement à ce qui était prévisible, la maison des Rouge et Noir a retrouvé un semblant de calme, la plupart des joueurs ont repris les entraînements, excepté les blessés et les joueurs sélectionnés en équipe Les joueurs nationale. Les jeunes, qui sont sollicités, étaient présents à déterminés à honorer leurs contrats cette reprise tout en essayant de Pour ce qui est des joueurs et relever le défi de cette fin de saison. Même les joueurs, qui leurs situations, les choses ne étaient ciblés par la direction et semblent pas se régler dans menacés d’être écartés, ont l’immédiat. A l’USMA, on pré-

répondu présent, en laissant en suspens leurs préoccupations personnelles. Tout le monde le sait, la direction du club compte faire le ménage au niveau de son effectif, mais elle préfère temporiser et attendre la fin de saison pour tout régler avec les joueurs.

fère attendre la fin de saison pour s’expliquer sur certains cas de joueurs. De leur côté, les joueurs préfèrent aussi cette solution. Pour ceux qui souhaitent rester comme ce fut le cas pour les jeunes, ils vont devoir certainement redoubler les efforts en cette fin de saison pour convaincre leurs dirigeants et les pousser à leur faire confiance. Mais pour ce qui est des joueurs qui souhaitent changer d’air, ils seront obligés d’honorer leurs contrats jusqu’à la fin de la compétition, tout en essayant d’avoir des contacts dès maintenant. A. I.

● Le centre-avant de l’USMA, Noureddine Daham, a repris dimanche les entraînements avec le groupe. Daham était au centre d’une polémique durant toute une semaine à cause ce qui s’est passé à Batna avec son coéquipier, Abdouni. Daham a été même sanctionné ou un match par son entraîneur, ce qui lui coûté le ratage du derby du championnat contre son ancienne équipe, le Mouloudia. Daham a repris le chemin du travail le plus normalement du monde lors de la reprise cette semaine tout en essayant d’oublier ce qui lui est arrivé et de préparer ce qui reste du championnat. Pour ce qui est de son avenir, rien n’est encore clair puisque certains évoquent son départ en fin de saison alors que d’autres préfèrent le voir servir l’équipe pour une saison de plus. Il est à signaler que le contrat du joueur avec les Rouge et Noir prendra fin avec la fin de l’exercice en cours.

Daham a repris avec le groupe

GHOUL : «Je n’ai jamais contesté le choix de mon entraîneur»
Le deuxième gardien de l’USMA, Nadjib Ghoul, n’a pas trouvé d’inconvénient à s’expliquer sur sa situation et sur ce qu’on a dit à son égard et surtout sur sa nonconvocation contre le Mouloudia, que l’entraîneur avait qualifié d’un cas d’indiscipline
- Comment est l’ambiance dans le groupe ces jours-ci ?
- Ce n’est pas pour vous mentir, mais l’ambiance au sein du groupe est très normale, on a repris les entraînements comme on a l’habitude de le faire. On a essayé d’oublier ce qui s’est passé et de penser plus à ce qui reste comme matchs. Ça passe bien entre nous, les joueurs, et la relation est très apaisante, même le staff technique voulait que les choses se déroulent convenablement. contraire, tout oublier et mettre de tement indiscipliné, qu’en est-il côté tout cela, mais en essayant tou- au juste ? jours de retenir les leçons. - Justement, je ne sais pas d’où sort - Il faut avouer aussi que la situa- tout ce qu’on dit sur moi, je suis loin tion n’était pas reluisante ces der- d’être un joueur à problème et je n’ai niers temps… jamais contesté le choix de mon - C’est tout à fait normal et cela se entraîneur. Donc, celui qui me veut du passe dans tous les clubs, l’élimina- mal je le laisse à sa conscience. tion en coupe, sur qui on a tout basé, - Votre entraîneur Saâdi nous a nous a fait beaucoup de mal. Surtout déclaré qu’il vous a écarté face au pour une équipe comme l’USMA qui avait l’habitude de jouer les premiers Mouloudia en championnat rôles. Tout le monde était à bout de parce que vous avez refusé le nerf. Ce n’est pas vraiment la crise banc contre le MSPB… - Je n’ai jamais contesté le choix de comme certains l’ont qualifiée. On ne s’attendait pas à une situation pareille, mon entraîneur. Je respecte ses choix, quelles que soient les conditions, mais c’est tout. - Justement, est-ce que cette situa- sauf que j’ai parlé avec mon entraîtion n’est pas démoralisante pour neur dans le cadre le plus respectueux possible pour expliquer ma situation, le reste du championnat ? - C’est clair que c’est démoralisant rien de plus. Mon but n’était pas de de tout perdre avant la fin de la saison. contester, c’était juste une discussion A l’USMA, on n’a pas l’habitude de pour moi. Car comme chaque joueur, ce genre de situation, c’est pour cela je veux moi aussi avoir ma chance, que nous étions très affectés. mais sans être méchant ou exigeant. Maintenant, il faut rester motivé pour J’étais mécontent sportivement l’avenir. comme le ressent chaque joueur qui - Vous allez jouer pour quel objec- ne joue pas, sans plus. - Non, jamais. Si vous vous rappelez bien, lorsque j’ai signé à l’USMA en début de saison, j’ai accepté mon statut de deuxième gardien, car je dois beaucoup de respect à mon équipier Abdouni. Je n’ai jamais été un joueur à problème, je sais que si je jouerai un jour, ce sera bien grâce à mon travail - Revenons à vous, vous étiez der- et que je le mérite. pense qu’on est à l’aise pour y arriver, puis après c’est toujours bénéfique de gagner des places au classement général. Faire tout pour que notre équipe finisse la saison dans une position honorable, car, et je l’avoue personnellement, la 12e place n’est pas notre position.

IL REVIENT SUR SA NON-CONVOCATION CONTRE LE MOULOUDIA ET RÉPOND À CEUX QUI L’ONT ACCUSÉ D’INDISCIPLINÉ :

- C’était prévu justement que les responsables vous réunissent, afin de remettre certaines choses à tif ? - Donc, vous n’avez pas contesté leur place. Mais cela n’a pas été - Le plus important est de travailler les choix de votre entraîneur ? fait finalement… à effacer la menace de la relégation, je
- Non, rien de cela n’a été fait et puis, en toute sincérité, personnellement je ne vois pas l’utilité d’une réunion de ce genre. Nous sommes tous des adultes et on sait parfaitement ce qu’il faut faire et ce qu’il faut corriger et rattraper. Insister sur des réunions veut dire qu’on remuera le couteau dans la plaie et on ne s’en sortira pas. Alors qu’il faut faire le

nièrement accusé pour un compr-

A. I.

16

DIVISION UNE

Compétition

édition du mardi 30 mars 2010

LAHLOU : «Même en D2, je prendrai le NAHD»
● Entretien réalisé par Mustapha Larfi

NA HUSSEIN DEY

que le club arrive à cette situation.

Mansouri, pour ne difficile pour passer le pre-

On parle avec insistance, çà et là, de - Je dire qu’il est à en son probable retour au NAHD. Joint par secondepeux vous Ce qui arrive au100% est division. club nos soins, l’ex-président Lahlou a bien logique, vu ce que le club a vécu depuis le voulu répondre à nos questions. Avec début de saison. sa franchise habituelle, il nous a parlé - A votre avis, quelles sont les raisons de la situation de son club de toujours, de la situation actuelle du club ? lieu, c’est le le NAHD. De la situation qu’il traverse, cierEn premierl’ennemi du plan finanqui est club qui des raisons qui ont poussé le club à souffre d’insuffisance de sponsoring. arriver à une telle situation. De sa Même Sonatrach a fermé les vannes. En deuxième lieu, c’est la politique disponibilité à prendre les rênes du suivie par les dirigeants actuels, qui club à nouveau et également de l’EN.
ont libéré la majorité de l’effectif qui est - Bonjour Monsieur Lahlou, comment une grosse bêtise. En plus, les joueurs recrutés manquent de compétition. Ce n’est pas avec allez-vous ? - Bonjour, Dieu merci je vais très bien, oui je des joueurs qui ne jouent pas dans leurs clubs respectifs qu’on peut assurer le maintien. suis à votre disposition.

- Le club sera à 99% en seconde divi- citer que ceux-là, la sion… tâche sera très

- Quelles sont les dernières nouvelles de - Les supporters réclament le départ du bureau actuel… Monsieur Lahlou ?

- Les supporters veulent voir toujours leur - Actuellement, je gère une boîte d’informaclub marcher bien. Et c’est tout à fait logique tique et je suis l’actualité sportive, bien sûr. - Justement, quelle lecture faites-vous sur qu’ils réagissent de cette manière, vu la situation de leur club favori. la situation du NAHD actuellement ? - Est-ce que vous êtes prêt à reprendre les - Le club se trouve dans une situation très délicate. Sa position au classement générale est rênes du club ? - Je suis toujours prêt à aider mon club de la meilleure preuve. C’est vraiment dommage toujours. Le NAHD est ma seconde famille. Même en seconde division, je suis prêt à CA BORDJ BOU ARRERIDJ tout faire pour que le club retrouve sa hargne et sa place habituelle. Je suis prêt à LES FIN-DE-CONTRAT ONT PEUR déposer ma candidature et faire le maxi● 17 joueurs en fin de contrat sont visiblement mum pour voir le NAHD d’antan. inquiets après le départ inattendu d’Aktouf. En - Revenons à un autre sujet, celui de fait, ils ont touts peur de ne pas percevoir la l’EN, quelle analyse faites-vous sur la deuxième tranche en l’absence d’un écho à leur dernière CAN ? écoute. - Je pense que notre participation a été A ce propos, on rappellera que la moyenne des honorable, vu les résultats enregistrés lors montants des dus oscille entre 300 et 400 milde ce tournoi. Toutefois, on aurait pu faire lions, voire plus pour quelques joueurs aux gros contrats, à l’instar de Ammour, Bentayeb, Kial et mieux et avec un peu de chance, on aurait Hachoud dont les contrats de signature varient même pu remporter le trophée. - Pensez-vous que cette équipe natioentre 900 millions de centimes nale est capable d’aller au second tour et 2 milliards de centimes.

mier tour. Toutefois, on croise les doigts pour que tout le monde soit prêt avant le début de cette compétition.

-Revenons à un sujet qui a fait couler teur et qu’on fera de bons résultats pour procubeaucoup d’encre, celui des joueurs écar- rer de la joie au peuple algérien qui mérite tout tés de l’EN, qu’avez-vous à nous dire là- le bien. M. L. dessus ?
- Je pense que le coach est très conscient de ce qu’il fait. La Coupe du monde est une compétition de haut niveau. A cet effet, les meilleurs joueurs doivent être présents pour assurer la meilleure participation possible, malgré que notre tâche soit très difficile. Je suis contre le social et les meilleurs doivent être présents.

Coupe du monde. J’espère qu’on sera à la hau-

- Certains présidents estiment que le joueur local a sa place en équipe nationale, qu’avez-vous à nous dire à ce sujet ?

VERS LE RETRAIT DE CONFIANCE À BOUDA

● Quelques membres de l’assemblée générale sont en train de faire des pieds et des mains pour un éventuel retrait de confiance à Bouda. D’ailleurs, à ce propos, on parle d’une coalition entre deux ex-présidents du CABBA qui seraient en train d’œuvrer ensemble pour prendre le relais de Bouda et Aktouf.

- On n’a qu’à voir les matchs de notre championnat pour voir le niveau actuel de nos joueurs. On parle d’un côté du professionnalisau Mondial ? me, alors qu’on interdit aux clubs des joueurs - Notre mission sera très délicate lors de africains. Je ne sais pas comment le niveau évola prochaine Coupe du monde. On affronte- luera dans ce cas-là. ra des équipes de haut niveau. Avec les bles- - On vous laisse le soin de conclure… - Je profite de cette occasion pour souhaiter sures de Bougherra, Belhadj, Meghni et le manque de compétition pour Ziani et bonne chance à l’EN lors de la prochaine

● Le NAHD disputera aujourd’hui un match amical face à l’équipe de la Protection civile dans le stade de cette dernière. Une rencontre qui sera sans doute très bénéfique pour les Nahdistes. Elle permettra aux camarades de Derrardja de garder leur forme d’un côté et au staff technique d’avoir un aperçu de la forme de ses joueurs, pour bien les préparer pour le prochain match qui les opposera à l’ESS.

NAHD – Protection civile en amical

● Le capitaine Gana n’a pas encore repris le chemin des entraînements. Souffrant d’une entorse, il continue toujours à se soigner. Il devra réintégrer le groupe aujourd’hui.

Gana absent

MC EL EULMA

LES JUNIORS À L’HONNEUR

Babya prépare la JSK
● Par Amar T.

● Déçu par la sortie prématurée de l’équipe seniors aussi bien de la course vers les premières places au classement général du championnat, que des compétitions de coupe d’Algérie, le public bordji est tout de même relativement conforté par la qualification des juniors à la demifinale de Dame coupe sur leurs homologues de l’USMB.

BELKACEMI : «ON A BATTU DES ÉCOLES DE NOTORIÉTÉ NATIONALE»

C’est dans une ambiance sereine que les joueurs eulmis ont entamé la première séance d’entraînement dimanche, en prévision du match face à la JSK qui se jouera samedi au stade M. Zeghar.
TOUS les joueurs étaient présents à la séance de travail, à l’exception de Bourenane et Camara blessés lors du derby de vendredi dernier face à l’ESS. Pour apporter quelques correctifs au déficit de son effectif, l’entraîneur eulmi a intégré trois jeunes dans le groupe. Aussi, il est important de souligner que ces jeunes jouissent de bonnes qualités techniques et peuvent encore aller plus loin si on leur fait confiance. Intervenant à leur sujet, Khezzar dira qu’ils sont encore fragiles dans leur jeu et il est encore tôt dans la situation où

l’équipe se trouve actuellement de les faire jouer. Cela nous amène à conclure qu’ils ne seront pas alignés dans le onze type qui affrontera la JSK. Ils seront tout de même dans la liste des 18 pour un éventuel renforcement du groupe.

Le maintien est-il assuré ?
Que peut-on dire des dernières performances réalisées par le MCEE si ce n’est qu’elles sont importantes pour le maintien qui n’est cependant pas tout à fait assuré. Les Vert et Rouge ont dernièrement enregistré de bons résultats dont celui obtenu récemment face à l’ESS en déplacement. Le moins que l’on puisse dire, c’est que le MCEE est dans une spirale positive pour empocher un peu plus de points aux prochaines échéances afin de se mettre définitivement à l’abri. L’équipe eulmie a suffisamment de cartes en main depuis qu’elle arrive à s’imposer

● L’entraîneur des juniors Abdelouahab Belkacemi, professeur d’éducation physique et sportive de formation, qui occupe le poste de PES, avait déclaré que «ses poulains sont sur une pente ascendante et qu’ils ont pu tenir tête à de gros calibres issus de grandes écoles de football, à l’instar de la JSK, du NAHD et de l’USMB».

«NOUS MANQUONS DE MOYENS»

● En ce sens, le technicien lance un appel de détresse, notamment au président de l’AS CABBA, Bouda, en vue d’aider cette équipe : «Nous manquons de moyens, nous n’avons pas été payés pendant plusieurs mois et nous appelons l’administration à intervenir dans ce sens, ainsi que les autorités locales», dira-t-il.

Larbi Babouche

à l’extérieur devant les grandes équipes. De quoi aiguiser l’appétit des Eulmis qui restent sur de bons résultats. «L’important est de garder le même rythme dans la situation où l’on est. On est à 14 points des deux relégables et

on doit préserver le maximum d’écart jusqu’à la fin», a souligné le coach eulmi, qui demeure cependant très vigilant malgré la confortable avance sur les équipes du bas du tableau.
A. T.

édition du mardi 30 mars 2010

Compétition

DIVISION UNE

17

Medouar à la recherche de nouveaux sponsors
● Par Amine Djaâfar

ASO CHLEF

LA CRISE FINANCIÈRE, qui secoue la maison chélifienne, a obligé le numéro 1 du club à prendre les devants en sollicitant plusieurs sponsors qui peuvent aider cette équipe à la régler avant la fin de la saison, notamment en coupe d’Algérie où Medouar envisage de motiver ses poulains pour rafler le deuxième titre et faire le bonheur des fans. Selon certaines indiscrétions, la direction chélifienne a contacté trois sponsors, Michelin, Balistique et Fiat, avec qui le président Medouar se trouve en négociations très avancées. Medouar veut, en effet, assurer

les services de ces trois sponsors avant le prochain match de Dame coupe face à l’Ittihad de Tlemcen. Le premier homme du club chélifien veut régulariser les arriérés de ses joueurs bien avant cette joute pour permettre à ses poulains de s’illustrer et faire leurs preuves. La signature des contrats entre la direction chélifienne et ces sponsors dépendra des prochaines négociations. A cet effet, Medouar tentera, sans doute, d’offrir des atouts valables à ces trois sponsors pour les inciter à donner leur accord final et aider le club chélifien à poursuivre son parcours dans de bonnes conditions.
A. D.

Le stoppeur chélifien affirme que cette saison sera un peu spéciale pour lui et ses coéquipiers qui doivent redoubler les efforts pour remporter la coupe d’Algérie.
- Comment se déroule la préparation de votre équipe en prévision des prochaines journées, entre autres le match du CRB et celui des quarts de finale de Dame coupe ?
- La préparation se déroule dans une ambiance bon enfant, notamment après notre qualification aux quarts de finale et nos dernières victoires en championnat.

SELIMI : «J’ai tant envie d’un titre»

- Votre équipe a-t-elle les moyens d’atteindre la finale et de rafler ce trophée pour la deuxième fois après 2005 ?
- La tâche sera un peu difficile, cependant, on doit gérer le reste de notre parcours match par match, que ce soit en championnat ou en coupe.

- Voulez-vous être plus explicite ?
- On doit garder les pieds sur terre pour éviter toute mauvaise surprise, car le fait de courir deux lièvres à la fois, à savoir une place honorable en championnat et la finale, n’est pas chose facile. De ce fait, on doit gérer ce parcours match par match pour ne rien laisser au hasard.

● Le staff technique de l’ASO a programmé un match amical aujourd’hui face aux juniors. Ce match permettra aux capés de Slimani de préparer le prochain match du championnat face au CRB, car cette rencontre compte beaucoup pour le driver chélifien qui veut inciter ses poulains à rééditer l’exploit de Béjaïa.

Match amical contre les juniors aujourd’hui

● L’entraîneur adjoint de l’ASO, Mohamed Benchouia, est toujours pris par le stage d’entraîneurs troisième degré qui se déroule à Alger. Benchouia ne pourra rejoindre l’équipe qu’au début de la semaine prochaine.

Benchouia toujours en stage

● En voulant motiver ses troupes pour le reste du parcours et les inciter à redoubler d’efforts lors de la prochaine journée du championnat, le premier homme du club chélifien a octroyé une prime de 150 000 DA à ses joueurs hier matin, et ce, après leur qualification aux quarts de finale de la coupe d’Algérie et les deux victoires réalisées face à la JSMB et le MCEE. Cette réaction dénote l’intention de Medouar de finir la saison en beauté, malgré la crise financière.

Le président motive ses joueurs

PRIME DE 150 000 DA

- Songez-vous déjà à votre avenir d’autant que votre contrat expire cette saison ?
- Je préfère rester concentré sur le reste du parcours de mon équipe, car l’intérêt de l’ASO passe avant tout. Quant à mon avenir, j’en déciderai à la fin de la saison et je tiens à préciser que j’ai envie de finir la saison avec un titre.
A. D.

WA TLEMCEN

Le Widad prépare le CABBA
leader actuel du championnat, le MCA, et l’AS Khroub. Aussi, l’objectif tracé à travers la rencontre face au CABBA n’est que les trois points pour que les coéquipiers de Belhgerri soient à l’abri de toute mauvaise surprise. Ainsi, la programmation établie pour compenser le report de la prochaine journée portera essentiellement sur la récupération et bien entendu la préparation psychologique pour entamer le match avec un mental au beau fixe. Il faut dire aussi que les camarades de Ghazali ne retrouveront leur public qu’après le match de Bordj Bou Arréridj en mai prochain. Aussi, ils auront à cœur d’offrir un succès à leurs inconditionnels qui n’accepteront pas un autre faux pas, d’autant plus que le CABBA ne devra pas en principe constituer un handicap insurmontable. A. Z.

AS KHROUB
● Les Rouges, qui viennent d’essuyer deux cuisants revers consécutifs face à l’ESS et à l’USMH, sont déterminés à se racheter aux yeux de leurs fans qui attendent d’eux une réaction positive contre le leader du championnat national, le MCA, qu’ils accueilleront le 6 avril prochain. Les Khroubis ne pensent qu’à se ressaisir face au MCA qu’ils doivent battre s’ils ne veulent pas être rejoints ou dépassés par l’USMB, le premier relégable et leur poursuivant immédiat au classement général de division une. «Nous focalisons sur nos matches à domicile pour réaliser notre maintien parmi l’élite», ne cesse de nous ressasser le driver de l’ASK, Aït Djoudi. Espérons que ce mot d’ordre de l’entraîneur en chef des Rouges ne sera pas qu’un simple vœu.

● Par Abdelkrim Zoubir

Les Rouges ne pensent qu’à se ressaisir face au MCA

Après le marathon imposé à la formation des Zianides, qui a joué pas moins de quatre rencontres dont une en coupe d’Algérie, en une dizaine de jours, les protégés de Fouad Bouali ont repris le chemin des entraînements après avoir bénéficié de deux jours de repos.
IL FAUT dire aussi que l’ensemble des joueurs ainsi que le staff technique ont accueilli favorablement la trêve du championnat. Un arrêt qui permettra assurément aux poulains de Fouad Bouali de récupérer de la fatigue, de recharger les accus et, bien entendu, de préparer sous de bons auspices le match qui les

BOULAHYA : «La fatigue a été notre principal adversaire»
Même s’il admet que la victoire leur a échappé face à la JSK, le jeune milieu tlemcénien Amine Boulahya estime que la fatigue a été pour beaucoup dans le nul concédé face aux Kabyles.
bien en place en première mi-

opposera au Ahly de Bordj dans le cadre de la 27e journée du championnat qui se déroulera mardi prochain. C’est pour dire que le rendez-vous avec les Bordjis s’annonce palpitant vu que les Zianides veulent renouer

avec la victoire après avoir laissé filer les points de la victoire face à la JSK. Les Tlemcéniens doivent en effet faire le plein à domicile, d’autant plus qu’ils auront deux périlleux déplacements à négocier successivement face au

match et penser à se racheter oublier que la barre transversale a également sauvé le gardien face au CABBA. - Pourtant face à la JSK, kabyle.

vous avez effectué une bonne - Vos supporters attendent première mi-temps… une réaction lors du prochain - Il est vrai que nous étions match…
- C’est vrai qu’ils ont été un

● L’attaquant de l’ASK, Mohamed Mehdaoui, n’a pas encore repris les entraînements avec son club. Officiellement, il se dit «malade», mais, selon une source autorisée il redoute une réaction intempestive de la direction de l’ASK après ses déclarations fracassantes à la presse. «Mehdaoui doit s’expliquer sur ce qu’il a dit à un journal spécialisé. En attendant, pour nous, il est en absence irrégulière», nous a laconiquement martelé le président de l’ASK, Hacène Milia. Affaire à suivre.

Mehdaoui boudeur

- Quel est le moral du groupe temps, mais au fil des minutes, peu déçus tout comme nous après le semi-échec concédé les joueurs commençaient à d’ailleurs, mais on leur promet montrer des signes de fatigue. Ce de réagir pour les remercier de face à la JSK ?
- A vrai dire, je dirais plutôt que c’est un demi-succès acquis aux dépens d’une grosse cylindrée du championnat. Certes, avec la fatigue qui a été notre principal adversaire, il faut dire qu’on en s’est bien tirés. Maintenant, il faut oublier ce dont a profité notre adversaire pour égaliser. Je pense que l’enchaînement de quatre matches successifs aurait un impact sur n’importe quelle autre équipe. L’essentiel est de ne pas avoir perdu et surtout gagné un point très précieux. Il ne faut pas aussi leur présence en masse à chaque rencontre. Il s’agit maintenant de profiter de la trêve pour bien préparer le rendez-vous avec Bordj et surtout rester solidaires sur le terrain afin de faire le plein à domicile.
A. Z.

● «Je n’attends qu’un signe de mon président pour reprendre les entraînements», nous a confié le jeune défenseur de l’ASK, Brahimi Menzri, qui est en rupture de ban avec son club depuis qu’il a eu une altercation avec un dirigeant des Rouges. «Menzri ne sera réintégré que s’il passe en conseil de discipline. La balle est dans son camp», nous a précisé le boss de l’ASK, Milia. A Menzri de saisir cette chance.
Rabah Gattouche

Menzri de retour ?

18

DIVISION DEUX

Compétition

édition du mardi 30 mars 2010

MO BÉJAÏA

Haute pression sur les jeunes Crabes
Encore une défaite et peu d’assurance
La dernière défaite prouve que les Crabes n’arrivent pas à gagner à l’extérieur. Les quelques heureux résultats réalisés hors des bases se comptent sur les doigts d’une seule main, contre le CSC (0-0), et au retour, contre le WRB (1-1) et le PAC (1-1). L’on peut dire que les Crabes ont raté l’opportunité de Kouba où l’adversaire n’a pas bien joué et n’a profité que d’un penalty et des relâchements novices contre l’USMS aussi s’ils n’avaient pas flanché. Une opportunité pour frapper fort et se relever définitivement, car les six points sont précieux. C’est aussi une épreuve difficile qui, si elle est ratée, serait fatale à l’équipe. Il reste sept matchs, mais aussi sept monstres à affronter tous les ténors vont passer tour à tour. Marek l’a toujours crié haut et fort, le MOB est un club de défi, s’il lui arrive de perdre devant les petits, face aux grands il se surpasse. Aussi, l’épreuve face à laquelle il sera confronté dès le week-end prochain (USB), ou l’autre (l’ASMO), sera difficile, mais ni impossible ni insurmontable. Les victoires sont possibles, et comme disait Zekri, il faut voler ces victoires, comme on l’a fait contre le MOC, l’ESM ou le CRT, trois autres grands battus, donc le tout est possible. M. O.

MO CONSTANTINE

APRES LE SURSAUT D’ORGUEIL CONTRE L’USMBA

● Par Moh Ouali

Le compte à rebours est enclenché et il ne reste plus que sept matchs avant l’échéance fatidique ou heureuse de la fin de la saison, la pression monte encore d’un cran. Le motif reste ce manque de constance dans la prestation et le résultat, par une équipe elle-même inconstante à cause de la saignée qu’elle vient de subir et qui peut être définitive.

KIOUA : «Face au WRB, nous viserons les 3 points»

Un maintien toujours possible
Il reste à jouer sept matchs qui seront entamés par deux à domicile.

«NOS JOUEURS ont pris conscience que l’intérêt de leur club employeur, le MOC, passe avant le leur. Et ils l’ont prouvé avec leurs deux dernières prestations contre le MCS, qui ne nous a battus que grâce au coup de pouce de l’arbitre Benamara, et face à l’USMBA, que nous avons défait avec l’art et la manière», nous a déclaré le

coach des Blancs, Kioua, qui ajouta : «Vendredi prochain, contre le WR Bentalha, nous allons, incha Allah, confirmer notre renforcement et tenter de revenir à Constantine avec le gain de la partie.» Voilà des propos qui vont réjouir certainement les fans du MOC, qui commencent à désespérer.

KOULL : «Je ne mérite pas la sanction»
Ce néo-baroudeur des Crabes a de la classe, de l’avenir, mais aussi de la naïveté. C’est lui qui a inscrit le but face au MOC, mais il est, dit-il, empêché de jouer contre le RCK. Il est sanctionné pour quatre matchs, il crie haut et fort n’avoir rien fait. - Vous n’avez n’a pas joué contre l’USMS…
- Je ne peux le faire, quand bien même je le voulais, j’ai été sanctionné contre le RCK pour quatre matchs, alors que je ne le mérite pas. la force, j’ai fait tomber l’adversaire, l’arbitre lui a donné un carton rouge, puis pour moi il a brandi aussi le même carton.

K. MADANI : «Le MOC est géré comme une SPA»
«EXCEPTÉ quatre joueurs, auxquels le MOC doit encore de l’argent, tous les autres ont été payés selon le règlement intérieur du club, qui stipule que les employés du MOC ne soient rémunérés que selon leur rendement individuel et collectif. C’est que le MOC est désormais géré comme une entreprise professionnelle depuis que son AG a approuvé son passage en SPA, l’automne dernier. Nos joueurs ont tous été payés à la fin de l’aller, selon un barème qui tient compte de leur performance individuelle et collective. Ils perçoivent des primes quand ils gagnent, mais aussi, ils sont sanctionnés financièrement quand ils perdent, s’absentent à l’entraînement ou commettent des fautes graves.» R. G.

- L’on a fait appel de cette sanction…
- Oui, les dirigeants, voyant mon innocence, ont fait appel et je souhaite que celui-ci aboutira et que je sois sur la liste des 18 contre l’USB vendredi prochain.

- Effectivement, le SAM, le CSC, le MCS et l’ESM sont tous de la D2, mais vous savez, nous avons toute la volonté de les contenir, car il y va de notre survie. Ainsi, nous serons, je le pense, les plus forts. Je ne veux pas être de ceux qui ont failli.

- Quel message avez-vous à passer au Mobistes en ces moments difficiles ?
- Je crois qu’il faut d’abord y croire aveuglément, ensuite, jouer avec toutes nos forces et moyens. Tout le reste est alors possible, même les miracles. Le MOB est un grand club, sa place n’est pas en division inférieure, mais bien dans ce pallier et même plus haut, restons optimistes. M. O.

- Un match important…
- Un peu plus, car toutes les chances de notre maintien reposent sur les deux matchs à venir. Il est impératif qu’on gagne d’abord à Biskra, qui nous a infligé une leçon à l’aller (5-0), mais aussi l’ASMO et espérer quelque peu que nos poursuivants perdent les leurs.

- Comment cela ?
- Je me dirigeais vers la balle alors que j’ai été ceinturé par derrière par le défenseur, pendant que je cherchais à me libérer un peu par

- Après aussi, il y aura de grands matchs…

République Algérienne Démocratique et Populaire
WILAYA DE MASCARA SERVICE DE PROGRAMMATION ET DE SUIVI

AVIS D'APPEL D'OFFRES NATIONAL RESTREINT N°05/2010
La direction de l'éducation de la wilaya de Mascara lance un avis d'appel d'offres national restreint afin de rééquiper les établissements de l'enseignement primaire dans la wilaya de Mascara en : Lot n°01 : Tables biplaces et Chaises élèves Lot n°02 : Tables bancs n° 02 Lot n°03 : Equipements informatiques Lot n°04 : Gros matériels de cuisine Lot n°05 : Petit matériels de cuisine Lot n°06 : Appareils chauffages Lot n°07 : Mobiliers scolaires complémentaires Lot n°08 : Mobiliers administratifs. Les personnes physiques ou morales exerçant dans l'ensemble du territoire national, spécialisées dans le domaine de fourniture en mobilier scolaire, informatique, gros et petit matériel de cuisine, appareil chauffage et mobilier administratif (fabriquant ou grossiste), intéressés par le présent avis peuvent retirer le cahier des charges auprès de la direction de l'éducation de la wilaya de Mascara à l'adresse suivante : (Service de la programmation et du suivi) Bureau des constructions et équipement scolaire Les offres doivent être obligatoirement accompagnées des pièces réglementaires suivantes : a) L'offre technique comprend : ● La déclaration à souscrire selon le modèle ci-joint.
Compétition / PUB
● La déclaration de probité selon le modèle ci-joint. ● Le présent cahier des charges paraphé par le soumissionnaire annexé de ses spécifications techniques. ● Extrait de rôles. ● Photocopie légalisée du registre du commerce. ● Attestation de bonne exécution similaire délivrée par les maîtres de l'ouvrage. ● Photocopie légalisée de la carte d'immatriculation fiscale. ● Attestation mise à jour (CNAS/CASNOS). ● Un extrait du casier judiciaire du soumissionnaire en cours de validité. ● Un état mentionnant le délai de la garantie pour chaque lot. ● Bilan des trois dernières années visé par les services des impôts. ● Attestation d'engagement de maintenance après le délai de garantie. ● Copie originale conforme du certificat attestant la procédure du dépôt légal des comptes sociaux. ● Certificat de conformité du matériel délivré par les fabricants ou les importateurs.

Le dépôt des offres doit être effectué sous double pli (pli technique et pli financier), enveloppe extérieure anonyme à l'adresse susindiquée avec la mention suivante :

Appel d'offre n°05/2010 «A NE PAS OUVRIR»
La date de dépôt des offres est fixée le lundi 19 avril 2010 à 10 heures du matin et l'ouverture des plis aura lieu le même jour à 14 heures. Le délai accordé pour la préparation des offres est de 40 jours à partir de la date d'ouverture des plis techniques et financiers. N. B. : ■ Toute copie d'un document présenté doit être légalisée. ■ Il est demandé aux soumissionnaires de présenter des échantillons de tous les produits du lot avant la date et l'heure du dépôt des offres, passé ce délai, aucun échantillon ne sera accepté. ■ Les soumissionnaires peuvent soumissionner pour un ou plusieurs lots ou l'ensemble des lots. ■ Les soumissionnaires sont invités à assister à la séance d'ouverture des plis prévue à l'expiration du délai de dépôt des offres à 14 heures, au siège de la direction de l'éducation.

b) L'offre financière comprendra : ● Le bordereau des prix unitaires dûment signé par le soumissionnaire. ● Le devis quantitatif - estimatif de l'offre dûment signé par le soumissionnaire. ● La lettre de soumission selon le modèle ci-joint dûment signée par le soumissionnaire.

ANEP 802 475 du 30/03/2010

édition du mardi 30 mars 2010

Compétition

DIVISION DEUX
ES MOSTAGANEM

19

MAZARI : «On joue sans faire attention au classement»
● Entretien réalisé par L. M. Azzi

ASM ORAN

AU PAC ENCONTRE FACE LA R REPORTEE

Après quelques apparitions sur le flanc droit de la défense, ce joueur qui porte le numéro 14 revient dans l’axe, l’endroit qu’il considère comme son poste de prédilection. Depuis, ce jeune défenseur, qui a perdu une année en optant pour l’USMH, chez qui il n’a pas joué le moindre match officiel, ne cesse de prouver qu’il demeure un excellent joueur qui mérite l’attention des sélectionneurs nationaux.
- Quelle lecture faites-vous de ce nul réussi face au CRT ?
- C’était une rencontre très difficile vu le contexte dans lequel elle s’est déroulée. Il y avait une terrible pression notamment de la part du public local, qui a traité les joueurs de tous les noms d’oiseau. Franchement, on avait du mal à nous concentrer sur le match dans lequel nous avons bien su gérer les quinze premières minutes. Après, on s’est libérés même s’il faut noter que nous n’avons pas été bons dans l’ensemble.

qui nous permet de rester dans la continuité des résultats qu’on enregistre depuis presque la reprise du championnat.

Mosta veut s es explication d
Le club saisit la LNF

● Par Mustapha H.

- L’ASMO est toujours bien placée pour viser l’accession, qu’en pensezvous ?
- Cet objectif, les dirigeants le visaient au départ avant le début du championnat. On a parlé de l’accession, mais plus maintenant, puisque avant même la reprise de la phase retour, on parlait d’une équipe à bâtir pour la saison prochaine. C’est pourquoi, on prend les matches comme ils viennent sans tenir compte de ce qui se passe au classement. Et puis, je dois ajouter une chose…

- Allez-y
- Pour jouer l’accession, il faut avoir les moyens. Il y a aussi des paramètres qui entrent en jeu dès lors que la fin approche, surtout qu’il existe une meute d’équipes concernées par le titre. Ceci sans oublier le jeu des coulisses qui fait souvent la différence.

LES DIRIGEANTS de l’ESM ne comprennent pas pourquoi la Ligue nationale vient de reporter son match très important de vendredi prochain, qui devait les mettre aux prises avec le second du classement, le PAC. Si aucun joueur des deux équipes ne figure dans l’effectif de l’équipe nationale, aussi aucune équipe ne dispute une compétition continentale ou régionale, alors pourquoi ce report au moment où la 28e journée se jouera le plus normalement du monde, vendredi prochain.

L’administration du club adressera une correspondance aujourd’hui pour savoir les raisons pour lesquelles ladite rencontre vient d’être reportée, surtout dans ce moment crucial du championnat. Dans le cas où la LNF maintient sa position de reporter le match, c’est l’ESM qui sera pénalisé, puisque les protégés de Heddane vont disputer le 10 avril prochain un match de la 29e journée à Biskra, c’est-à-dire, effectuer un long déplacement et rentrer à Mostaganem pour affronter le PAC le 13 avril.

APRES UN COURT PASSAGE AU SULTANAT D’OMAN

coach affirme que vous êtes passés à côté du sujet ?
- Je ne sais pas, peut-être qu’il nous manque un inter gauche capable d’orienter le jeu vers l’attaque. Sinon, le reste on le fait à notre manière, on se crée des occasions. Mais dans ce match, je crois

que c’est le climat extra sportif qui a influé sur notre manière de jouer.

- D’aucuns affirment que vous sentez la forme depuis que vous êtes revenu dans l’axe, quel est votre avis ?
- C’est vrai, avant je jouais au poste latéral droit, mais maintenant j’ai retrouvé le poste dans lequel je me sens bien. Néanmoins, je reste à la disposition du staff technique et de mon équipe. L. M. A.

Bekhit rejoint ses coéquipiers

- Apparemment, vous êtes satisfait de ce résultat ?
- C’est un bon résultat, parce que nous sommes partis là-bas dans le but de ne pas perdre. Il faut dire que ce nul nous l’avons visé. Un point

- Malgré les consignes, qu’est-ce qui n’a pas marché au point où votre

L’ATTAQUANT de l’ESM, Bekhit Abdelhakim, qui a été sollicité par l’ancien entraîneur de l’ESM, M. Allaoua, pour rejoindre une équipe de seconde division au sultanat d’Oman, est rentré à la maison après un court passage. Bekhit n’était pas le seul de la ville, il y avait ses ex-coéquipiers Guenoune et Benchebbat. Si le joueur n’a pas réussi sa première sortie du pays, il est quand même revenu à son équipe et a participé à sa première rencontre face à Merouana, et ce, depuis son retour.

ALIOUT : «Il n’y a pas lieu de s’alarmer»
● Par R. Feteissa

JSM SKIKDA

SA MOHAMMADIA

Très déçu à l’instar de tous les Skikdis présents à la suite du nul concédé samedi dernier face aux Samistes, le boss skikdi estime que ce n’est qu’un accident et qu’il n’y a pas lieu de s’alarmer.
«C’EST vrai qu’on a perdu deux précieux points, qui vaudront leur pesant d’or dans le décompte final, mais il faut reconnaître que notre adversaire était très coriace et s’est cantonné pratiquement en défense, en opérant par

des contres. Malgré tout, je pense que notre situation n’est guère inquiétante comme le pensent certains.»

«Les joueurs sont à féliciter»
«Face à une bonne équipe, je pense que les joueurs qui sont se sont bien battus sur le terrain méritent des félicitations. C’est surtout maintenant qu’ils ont besoin du soutien de tout le monde, pas seulement lorsqu’ils gagnent. Cette fois, la réussite leur a complètement tourné le dos», ajoutera-t-il. «La suite du par-

cours sera encore plus difficile, mais je reste optimiste. Personnellement, je suis convaincu que les joueurs ont du caractère et peuvent rebondir comme ils l’ont si bien fait. Ce sera vraiment difficile, mais je pense qu’on a les moyens. On tâchera de négocier comme il se doit les matches à venir et essayer de glaner le maximum de points.»

Le wali rassure les joueurs : «On tiendra nos promesses»
A la fin de la rencontre, le

premier responsable de la wilaya, Tahar Melizi, s’est réuni avec l’ensemble des joueurs et le staff administratif en intervenant sur plusieurs sujets. Le wali de Skikda est revenu sur celui relatif à la situation difficile du club en matière de finances. Il a tenu à rassurer tout le monde et s’est engagé à aider le club dans tous les domaines et a félicité les joueurs et les invitant à doubler d’efforts. Ce geste va sûrement les encourager à faire mieux à l’avenir. R. F.

Les Samistes s’expriment mieux hors de leurs bases
wali de Mascara nous donne une pelouse comme celle de Skikda et nous lui garantissons que le SAM évoluera en D1.» Hélas, la pelouse naturelle du stade Ouali Mohamed est devenue vraiment un handicap pour la pratique du ballon rond comme l’a dit Osmane : «Même les chevaux du sport équestre se plaindront du mauvais état de cette pelouse.» Un handicap qui pénalise le club Orange du SAM, dont les joueurs se plaignent. La prochaine journée s’annonce déjà difficile devant un candidat à l’accession, qui n’est autre que le CR Témouchent, qui se présentera au stade Ouali Mohamed, avec la ferme intention de revenir avec un résultat positif. Sur une pelouse abîmée, le coach Cheriet n’aura qu’une seule alternative pour espérer glaner au moins un point, et d’évoluer en défensifs, comme l’a déjà fait le WR Bentalha, le PAC de Bouhlel. B. R.

● Par B. Rachid

Le nul ramené par les protégés de Osmane de Skikda, contre la JSMS, dénote bien la forme des coéquipiers du gardien Ghariche. Une forme qui est puisée dans les capacités physiques de l’ensemble des joueurs qui déploient d’énormes efforts, surtout à l’extérieur.
ILS L’ONT déjà fait contre l’ESM à Mosta quand ils ont empoché 1-0, sur une superbe pelouse naturelle. Ils ont pu gagner à Arzew contre l’OMA, lors de la 22e journée. Ils ont ramené un nul de l’AB Merouana lors de la 25e journée sur une bonne pelouse synthétique. Le dernier bon résultat remonte à la dernière journée contre la JSM Skikda (1-1) quand les joueurs samistes, que nous avons rencontrés, disent avoir beaucoup apprécié la pelouse naturelle du stade de Skikda. Un membre de la direction était ébloui par cette pelouse : «Que le

CR TÉMOUCHENT x
● Par Mohamed M.

L’ESPOIR S’AMENUISE
longueurs de retard sur le leader, le MC Saïda. Car ceux qui ont suivi de près l’évolution de cette équipe auront bien remarqué que les camarades de Mokdad ont perdu deux précieux points au moment même où l’équipe semble avoir retrouvé la joie de jouer et toute sa sérénité, si on se réfère aux déclarations de quelques dirigeants. Ni la volonté ni la solidarité encore moins le courage n’avaient suffi pour permettre au onze témouchentois de sortir victorieux. N’a-t-on pas vu, tour à tour, Saffa, Mouffok et Tlemçani rater tout ce qu’ils entreprenaient en attaque ? Tous les observateurs sportifs ayant assisté à cette rencontre sont unanimes à dire que le CRT souffre d’un manque d’efficacité au niveau du compartiment offensif. Dominer n’est pas gagner, les joueurs et le staff technique, qui l’ont appris à leurs dépens, ont subi la colère de leurs supporters, à la fin de la partie, qui s’attendaient à mieux de leur formation. M. M.

EN CONCÉDANT le match nul à domicile devant l’ASM Oran, le CRT a raté une belle opportunité pour s’approcher du groupe de tête où il aurait pu grimper à la seconde place et revenir à un point du leader. Cette contreperformance a certes faussé les calculs du tandem Cheriet-Benmechta, mais rien n’est encore perdu pour cette formation qui pointe à la troisième place avec 43 points au compteur, soit trois

20

PUBLICITÉ

Compétition

édition du mardi 30 mars 2010

République Algérienne Démocratique et Populaire
WILAYA DE MEDEA DAÏRA D'OUZERA COMMUNE DE BENCHICAO

République Algérienne Démocratique et Populaire
WILAYA DE LAGHOUAT DIRECTION DE L'HYDRAULIQUE

AVIS DE RECRUTEMENT EXTERNE
Le Président de l'Assemblée Populaire Communale de Benchicao lance un avis de recrutement externe conformément au tableau ci-dessous :
Désignation du poste
Technicien supérieur de l'administration communale (spécialité Informatique)

ANNULATION DES AVIS D'APPELS D'OFFRES NATIONAL RESTREINT N° 09-10-11/2010
Suite à l'avis d'appel d’offres national restreint n°09/2010 paru dans les quotidiens Compétition en date du 22/03/2010 sous le numéro (Anep 801 147) et n°10/2010 paru dans les quotidiens Compétition en date du 22/03/2010 sous le numéro (Anep 801 415) concernant du L'opération : Réalisation, électrification et équipement 2500 ml de forages à travers la wilaya N° de l'opération : NK 5.322.2.262.103.10.01 Lot n°03 : - Réalisation d'un forage profond 200 ml à commune Taouiala - Réalisation d'un forage profond de 250 ml à commune El Ghaicha Lot : n°04 : - Réalisation d'un forage profond de 200 ml à commune Ben Nacer Ben Chohra - Réalisation d'un forage profond 250 ml à commune Hassi R'mel Suite à l'avis d'appel d'offres national restreint n°11-2010 paru dans les quotidiens Horizons en date du 22/03/2010 sous le numéro (Anep 801 408) concernant du L'opération : Réalisation, électrification et équipement 2500 ml de forages à travers la wilaya N° l'opération : NK 5.322.2.262.103.10.01 Lot n°05 : - Réalisation d'un forage profond 200 ml à commune Laghouat - Réalisation d'un forage profond 300 ml à commune Tadjrouna 2 La direction de l'hydraulique de la wilaya de Laghouat déclare L'annulation des avis d'appels d'offres national.

Nombre de poste
05

Mode de recrutement
Concours sur titre

Diplôme ou niveau requis
Candidat titulaire d'un diplôme de technicien supérieur ou d'un titre reconnu équivalent

Dossier à fournir
● ● ● ● ● ● ● ● ●

Demande manuscrite pour la participation au concours Copie légalisée du diplôme requis Copie des certificats de travail (au choix) Copie de la situation vis-à-vis du Service national Extrait de naissance Casier judiciaire (extrait n°03) Certificat de nationalité Certificat médical (Phtisio + Générale) 04 photos d'identité

ANNULATION D'APPEL D'OFFRES NATIONAL RESTREINT N° 07/2010
Suite à l'avis d'appel d'offres national restreint n°07/2010 paru dans les quotidiens Maracana en date du 11/03/2010 sous le numéro (Anep 800 101) concernant : L'opération : Réalisation, électrification et équipement 2500 ml de forages à travers la wilaya N° de l'opération : NK 5.322.2.262.103.10.01 Lot n°01 : - Réalisation d'un forage profond 600 ml à commune de Hassi Delaa La direction de l'hydraulique de la wilaya de Laghouat déclare L'annulation d'appel d'offres national.

Les dossiers complets doivent être déposés dans un délai de vingt (20) jours à compter de la date de parution du présent avis dans les quotidiens nationaux auprès de M. le Président de l'APC de Benchicao. N. B. : Tout dossier non conforme ne sera pas pris en considération.

Compétition / PUB

ANEP 802 161 du 30/03/2010

Compétition / PUB

ANEP 802 346 du 30/03/2010

MINISTERE DES RESSOURCES EN EAU DIRECTION DE L'HYDRAULIQUE WILAYA DE LAGHOUAT

République Algérienne Démocratique et Populaire
AVIS D'APPEL D'OFFRES NATIONAL RESTREINT N°17/2010/DHW

République Algérienne Démocratique et Populaire
WILAYA : MÉDÉA DAÏRA : CHELLALET EL ADAOURA COMMUNE : CHELLALET EL ADAOURA

La Direction de l'hydraulique de la wilaya de Laghouat lance un avis d'appel d'offres national restreint ayant pour objet des travaux de : "Lot n°04 : - Réalisation d'un forage profond de 200 ml dans la commune de Ben Naceur Ben Chohra - Réalisation d'un forage profond de 250 ml dans la commune de Hassi R'mel" Intitulé d'Opération : Réalisation, électrification et équipement de 2 500 ml de forage à travers la wilaya N° d'Opération : NK.5.322.2.262.103.10.01 Les soumissionnaires intéressés par cet avis peuvent retirer le cahier des charges auprès de la direction de l'hydraulique de la wilaya de Laghouat. Les entreprises qualifiées ayant réalisé des projets similaires peuvent retirer le cahier des charges auprès de : Direction de l'hydraulique, Rue Docteur Saâdane Laghouat (Bureau des marchés) Les soumissionnaires doivent joindre à leurs offres les documents légalisés, exigés par la réglementation en vigueur en deux enveloppes. 1. - Première enveloppe : offre technique : elle doit contenir les pièces suivantes : - Déclaration à souscrire. - Attestation de mise à jour (CNAS, CASNOS, CACOBATPH). - Registre du commerce. - Certificat de qualification et classification professionnelle, en Hydraulique Catégorie 03 et plus activité principale Code 34.303. - L'extrait de rôles apuré ou échelonné. - Casier judiciaire du signataire de la soumission, du gérant en cas d'une société. - Attestation de dépôt des comptes sociaux du société concernant (SARL, EURL, SPA, SNC). - Références professionnelles. - Quittance Droits des charges. - Planning prévisionnel d'exécution des travaux. - La liste des moyens humains avec la déclaration annuelle DAS 2009. - La liste des moyens matériaux apurée carte grises. 2. - Deuxième enveloppe : offre financière : elle doit contenir les pièces suivantes : - Le cahier des charges dûment rempli, signé et cacheté. L'enveloppe extérieure ne devra comporter que la mention : "LOT N°04 : - Réalisation d'un forage profond de 200 ml dans la commune de Ben Naceur Ben Chohra - Réalisation d'un forage profond de 250 ml dans la commune de Hassi R'mel" «Ne pas ouvrir» La remise des plis se fera le 12 avril 2010 à 14h00 et l'ouverture des offres techniques et financières se fera le 12 avril 2010 à 14h30. Les soumissionnaires resteront engagés par leurs offres pendant une période de 180 jours à compter de la réception des offres. Tout dossier incomplet ne sera pas pris en considération et sera rejeté d'office.

Le Président de l'APC de Chellalet El Adaoura lance un avis de recrutement par voie de concours comme suit :
Grades Ingénieur d'Etat en Informatique Nbre de postes Mode de recrutement Concours sur titre Conditions de participation - Parmi les candidats titulaires d'un diplôme d'ingénieur d'Etat ou d'un titre équivalent en informatique - Parmi les candidats titulaires d'un diplôme de technicien supérieur ou d'un titre équivalent en informatique

AVIS DE RECRUTEMENT
01

Technicien Supérieur en informatique

02

Concours sur titre

Les intéressés par cet avis de concours pour le recrutement des postes cités doivent transmettre leurs dossiers à M. le Président de l'APC de Chellalet El Adaoura - Service Personnel - dans un délai de (20) jours à compter de la parution du présent avis de recrutement.

Dossier de participation aux concours :
■ Une demande manuscrite de participation. ■ Une copie certifiée conforme à l'original du titre, diplôme demandé. ■ Extrait de naissance de l'intéressé. ■ Eventuellement, une attestation d'expérience professionnelle dans la même spécialité. ■ Une copie de l'attestation justifiant la situation du candidat vis-à-vis des obligations du Service national. ■ Un extrait du casier judiciaire (Bulletin n°03) en cours de validité (moins de 03 mois). ■ Un certificat de nationalité. ■ Deux (02) certificats médicaux (médecine générale et pneumo-phtisiologie), attestant de l'aptitude du candidat à occuper l'emploi postulé. ■ Quatre (04) photos d'identité. ■ Deux (02) enveloppes timbrées adressées de l'adresse du candidat. Note : Les dossiers seront déposés auprès du Président de l'APC de Chellalet El Adaoura - service du Personnel, les dossiers incomplets - les dossiers remis après le délai dépassé ne seront pas pris en considération.

Compétition / PUB

ANEP 802 483 du 30/03/2010

Compétition / PUB

ANEP 802 479 du 30/03/2010

édition du mardi 30 mars 2010

Compétition

INTER-RÉGIONS
NARBR

21

● Par Nacer S.

Groupe Centre JSMC 2-1 WAB

ESG

Ouaïl, auteur du but Les Souara malmenés le plus rapide QUELQUES L’auteur de ce but par leurs hôtes secondes seulement le plus rapide de ce
championnat, est l’attaquant Ouaïl, qui a bien exploité une passe minutieuse de son coéquipier Kifali. Les Boufarikois ont réussi à remettre les pendules à l’heure 20’ après. Il a fallu attendre le temps additionnel (95’) pour voir Gasmi surgir et libérer les siens. D’AUCUNS ne s’attendaient à ce que le club du Sud, le MB Hassi Messaoud, mène la vie dure à cette équipe de Sour El Ghozlane, pourtant d’habitude intraitable dans son fief. Les gars de Hassi Messaoud ont été les premiers à ouvrir le score par Sayeh. Les Souara ont essayé par tous les moyens d’égaliser, mais c’était compter sans la muraille solide imposée par les Sudistes. Il a fallu attendre les trois dernières minutes pour voir les locaux égaliser après un pressing monstre exercé sur la défense adverse.

1-1

MBHM

Kherbèche libère les Réghaouis
IL A SUFFI d’un seul but marqué sur pénalty par l’attaquant réghaoui, Kherbach, pour que Réghaïa s’empare des trois points de la victoire face à un sérieux prétendant à l’accession, à savoir l’O Médéa. Ce match très disputé et très technique a été suivi par un public nombreux. Les Médéens ont failli revenir avec le point du nul, n’était la transversale qui a sauvé le gardien Chahara d’un but tout fait. L’ex-défenseur de Réghaïa, qui a joué samedi passé contre ses ex, a passé un sale aprèsmidi à Réghaïa. En effet, Bouabdallah, puisque c’est de lui qu’il s’agit, a été conspué et traité de tous les noms d’oiseau par les supporters réghaouis.

1-0

OM

Kourdi démissionne, Hellali le remplace
A SIX JOURNÉES de la fin du championnat d’inter-régions Centre, le MC Mekhadema dauphin du groupe a changé d’entraîneur. En effet, le coach Kourdi, qui était pour beaucoup de la position qu’occupe le MCM, a démissionné de son poste, à la suite d’un malentendu avec la direction. Sitôt parti, les dirigeants du MCM ont désigné le coach Hellali pour diriger l’équipe jusqu’à la fin du championnat, prévu dans quelques semaines. Il est à noter que le néocoach a gagné son premier test, puisque le MCM s’est imposé 2 à 0 face au WAR, grâce au doublé de Ghellab.
● Par Kader K.

MC MEKHADEMA

après le coup d’envoi du big match de cette 24e journée du championnat interrégions Centre, qui a mis aux prises la JSM Chéraga avec son hôte le WA Boufarik, ont suffi aux gars de Zemiti de trouver les chemins des filets et ouvrir le score pour la JSMC, dans un temps record.

KABYLIE FOOT
Régionale 1 Chéraga bat le leader et devient dauphin
L’USO Amizour surprend le CA Kouba
23e journée

Championnat de Tizi Ouzou : CA FRÉHA 2-1 JS TALA TGANA HONNEUR

22e journée

Le CA Fréha roi d’Ath Djennadh

RÉSULTATS
US Kabylie 0-2 JS Boukhalfa JS Aït Yahia Moussa 2-2 CRB Mekla LC Iflissen 7-1 ES Nath Irathen US Sidi Belloua 03 JS Tadmaït NRB Beni Douala 0-1 O Tizi Rached CA Fréha 2-1 JS Tala Tgana US Tala Athmane 0-1 ES Sikh Oumeddour DC Boghni 4-3 ASC Ouaguenoun

CLASSEMENT
Equipes 01- LCI 02- ESSM 03- DCB 04- JST 05- USSB - ASCO 07- CRBM 08- JSB 09- NRBBD 10- JSAYM 11- USTA - CAF 13- OTR 14- USK 15- JSTT 16- ESNI Pts 53 47 46 43 34 34 33 31 28 24 22 22 21 18 11 03 J 22 22 22 22 22 22 22 22 22 22 22 22 21 22 22 21

LE CHOC de cette 23e journée entre la coriace équipe de l’USM Chéraga et le leader, le Hydra AC, s’est terminé en faveur du premier cité qui l’a emporté par la plus petite des marges, freinant ainsi le leader dans son élan, après une belle série de matchs sans défaite et s’empare surtout, de la deuxième place seul. L’ancien dauphin, le CA Kouba, a été surpris chez lui par une bonne équipe de l’US Oued Amizour, qui l’a corrigé par un score sans appel de 3-0. Par cette précieuse victoire, les poulains de Bounif (USO Amizour) se sont rachetés de fort belle manière de leurs semi-échecs à domicile. Le RC Boumerdès a confirmé sa dernière victoire face au voisin, l’ES Baghlia, la semaine passée, en battant El Biar par un score net de 2-0. Au milieu du tableau, l’ESM Boudouaou, qui a été atomisée par le dauphin, l’USM Chéraga, 7-0, lors de la précédente journée, s’est refait une santé en battant le DRB Baraki par un score étriqué (2-1). La meilleure opération de cette journée est à mettre à l’actif des protégés de Karim Kaced (CMB Thénia) qui sont revenus at home avec le gain du match, même difficilement (3-2) face aux Algérois du CRB Bordj El Kiffan alors que le CRB Dar El Beida a battu petitement (1-0) l’OC Beaulieu. Le match entre les lanternes rouges a été en faveur de l’ES Baghlia, qui a pris le dessus sur le CB Sidi Moussa (1-0), lui cédant ainsi la dernière place.

RÉSULTATS
ESM Boudouaou 2- DRB Baraki 1 CRBD Beida 1-OC Beaulieu 0 RC Boumerdès 2-JS El Biar 0 USM Chéraga 1- Hydra AC 0 CRB Bordj El Kiffan 2- CMB Thénia 3 CB Sidi Moussa 0- ES Baghlia 1 CA Kouba 0- USO Amizour 3 IB Lakhdaria : exempt

PROCHAINE JOURNÉE
ES Baghlia - CA Kouba USO Amizour - CB Sidi Moussa WB Aïn Benian - CRB Bordj El Kiffan CMB Thénia - USM Chéraga JS El Biar - CRBD Beïda OC Beaulieu - ESM Boudouaou DRB Baraki - RC Boumerdès Hydra AC - IB Lakhdaria

LE CLUB AMAZIGH de Fréha a remporté pour la deuxième fois le derby tant attendu de la région d’Ath Djennadh (2-0 à l’aller) en battant le voisin, la JS Tala Tgana, qui a mis un pied en pré-honneur. Ce match à cachet derby a été marqué par un niveau technique au dessous de la moyenne et n’a pas été à la hauteur des attentes du public de la région d’Ath Djennadh, venu en masse au stade communal pour assister au fameux derby. Les poulains d’Omar Hammouchi ont commencé ce match sur les chapeaux de roues en marquant à la 5’ par le jeune Aïdène. Après ce but, on a assisté à un jeu équilibré qui s’est concentré au milieu du terrain. Au

retour des vestiaires, les capés d’Athmane Chikhi parvinrent à rétablir l’équilibre à la 64’ par Amrani. Cinq minutes après ce but égalisateur, le capitaine Samir Hamoumraoui ratera un penalty stoppé par le félin Mohend Amanzougarène. Piqués au vif, les camarades du buteur Hassan Boutoura se ruèrent vers l’attaque dans l’espoir de reprendre l’avantage. C’est ce qui arriva à la 77’ de jeu : sur un bon centre de Boutoura, le percutant attaquant Toufik Benmokhtar reprend majestueusement le cuir de la tête, donnant ainsi l’avantage à son équipe qui respire un peu, même si le maintien n’est pas encore assuré.

PRÉ-HONNEUR
RÉSULTATS
AC Mekla 1-US Djemaâa Saharidj 0 FC Ouadhia 1- MS Aït Abdelmoumène 4 JSC Sidi Naamane 0ES Draâ Ben Khedda 2 IRB Bounouh 4OM Kira 0 E Draâ El Mizan 0FC Mechtras 1 KC Taguemount Azzouz 1- O Tizi Gheniff 0 OS Maâtkas 7- ES Assi Youcef 0 Exempt : US Azazga

CLASSEMENT
Equipes 01- FCM 02- KCT 03- USA 04- OTG 05- USDS - MSA 07- FCO 08- OSM 09- EDEM 10- IRBB 11- JSCSN 12- ESDBK 13- OMK 14- ESAY - ACM 16- OM (forfait) Pts 50 49 41 37 36 36 33 29 28 26 21 19 12 04 04 J 22 21 21 22 21 21 22 21 22 22 22 21 21 22 22

HAMOUCHI, ent. CAF

«Bon pour le moral»

Couscous et gâteaux pour l’inauguration
A L’OCCASION de l’inauguration du stade communal de Fréha après une attente de trois ans et qui a coïncidé avec le derby d’Ath Djennadh entre le CAF et la JSTT, les dirigeants du CA Fréha à leur tête Boualem Iguerbousban et le trésorier Ferhat Arezki, n’ont pas manqué d’organiser une petite cérémonie (une sorte de waâda) avec au menu un très bon couscous kabyle, et de délicieux gâteaux servis à tous les présents au stade.

CLASSEMENT
1- Hydra AC 2- USM Chéraga 3- CA Kouba 4- IB Lakhdaria 5- RC Boumerdès 6- US Oued Amizour 7- Dar El Beida 8- ESM Boudouaou 9- DRB Baraki 10- CRB Bordj El Kiffan 11- OC Beaulieu 12- CMB Thénia 13. JS El Biar 14- ES Baghlia 15- CB Sidi Moussa 47 41 39 38 37 36 33 31 29 25 24 23 19 17 15

«C’ÉTAIT un match difficile entre deux équipes qui se connaissent parfaitement bien, chacune voulait gagner pour respirer un peu, vu notre classement actuel. On les a surpris par le premier but, ensuite le but égalisateur nous a perturbés, mais grâce à la volonté de mes joueurs, on a pu marquer un deuxième but libérateur. C’est de bon augure pour la suite, car on mérite mieux que ça. Je remercie tout le monde pour le fair-play.»

QUOTIDIEN SPORTIF ÉDITÉ PAR LA S.A.R.L «TOP SPORT»
Directeur de la publication : Djamel GUESSOUM Directeur de la rédaction : Rafik ABIB Rédacteurs en chef : Hamouche BENSLIMANE, Asma HALIMI TAÏBI Halim DJENDER Chef de rubrique :
Noureddine BOUMALI

Rédaction : Abderrahmane MIMOUN, Maâmar ZERROUKI, Amina ZERROUKI, Mohamed Amokrane SMAÏL, Ahmed IFTICEN, Kamel HASSANI, Fouzia TITOUAH

Direction-Rédaction 17, rue Réda-Houhou Tél. : (021) 74 76 94 Fax : (021) 74 76 95 Site Internet : www.competition.dz Compte bancaire CPA agence Didouche n° 101-400-24762-3

Impression SIA Diffusion Compétition Tél : (0770) 92 92 82 Publicité Fax : (021) 63 53 31 Adressez votre courrier à Compétition BP 331 - RP Alger

22

DÉTENTE
Un homme n'est pas malheureux parce qu'il a de l'ambition, mais parce qu'il en est dévoré.
Montesquieu

Jeux proposés par Saïd BENSIHECINE

Compétition

édition du mardi 30 mars 2010

CITATION

INSOLITE

HAM joue l'homosexue BECK
■ Après sa blessure au tendon d'Achille, on sait déjà que David Beckham ne pourra pas participer à la prochaine Coupe du monde en juin prochain. Mais peut-être que le célèbre footballeur anglais a assuré sa reconversion. David Beckham passe en effet devant la caméra en compagnie du comédien James Corden. Son but ? Aider l'association "Sport Relief ". Le principe est simple, les deux acteurs se sont mis dans la peau d'un couple gay. Au programme, des situations de tous les jours d'un couple homosexuel, qui prennent des allures comiques grâce à ces deux "comédiens". Entre séance de

l

manucure, bon bain chaud partagé entre amoureux, et série télévisée romantique, l'humour british est mis en valeur de belle manière. Une nouvelle vocation pour David Beckham ? Lui qui aimerait s'essayer au cinéma, voilà une répétition réussie.

N° 1017

LES FLÉCHÉS
1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12

DU

LA BLAGUE

Remplissez cette grille, puis reportez les lettres dans les cases numérotées correspondantes. Vous découvrirez les nom et prénom du personnage. mésaventures un peu triste vin italien absence d’activité instrument de musique sans éclat

JOUR

cancres fleuve de Suède

chaumes après la moisson fromage

Deux vieilles dames assises côte à côte dans un couloir d'hôpital, la première engage la conversation : - Dites-moi, avez vous passé de bonnes vacances ? - Ah, ne m'en parlez pas, j'étais dans le coma. - Ah et vous avez eu beau temps ?

8
divertissement obtempérer canton suisse

2
grand amateur de lentilles chiffres romains pièges personnage providentiel

SUDOKU
8 3 1 9 5 2 4 4 9 8

N° 1017

patrie d’Abraham fières

tableau sans saveur

11

2 3 6 3 8 5 7 6 1

de la sorte défalqués

6 1
ancienne mesure de capacité

organisation mondiale rappelle voie en ville anneau de cordage

8 6 5 2 4 3 8 2 4 7

mise dans une situation critique

3
fait tort glucide richesse relation coeur tendre plante exotique petit cube big boss passage à sec patriarche jugement d’une cour supérieure chrome grande école

4 7
pièce de golf (de b. en h.) ingénieur allemand

REGLE DU JEU Une grille est composée de plusieurs carrés. Chaque carré contient tous les chiffres de 1 à 9. Chaque ligne comme chaque colonne contient aussi tous les chiffres de 1 à 9. Certains chiffres vous sont donnés, à vous de trouver les autres. Pour cela, procédez par déduction et élimination.

SOLUTION DU NUMERO PRECEDENT

2 6 9 3 4 1 7 8 5
S L L H A E O M O G V E R T H

7 3 4 6 8 5 1 2 9
S A A T M R E L O A R R S D E

8 1 5 7 9 2 6 4 3

5 8 1 2 3 6 9 7 4

9 7 3 5 1 4 2 6 8
O E N E G T D E U A P H E S E

4 2 6 8 7 9 3 5 1
P T R A O L U S U O E E S A V

6 4 2 9 5 3 8 1 7

3 5 8 1 6 7 4 9 2

1 9 7 4 2 8 5 3 6
N O U I L L E U A C I I E O S S R U O C N O C N I M U C U I

12
américain pièce d’artifice

stère

9

donnent le jour à

5
saint portugais

10
R A T I B O I S E I N C A S E T R E S U N D E R I T E E I R E R O R N E A I E I S E N S T E I N M A I A S E R I T U E L S I E G E S R I M E T E T E S I E N D E E S S E S U S I N E E T

DU NUMÉRO PRÉCÉDENT

SOLUTIONS

C E N N O L B U O H F B O I S

E M I O R I E N T A T N I A N

R B T N A R C E C R T F O N D

E A O M I E N I E N I E G E C

I L L G N O L S E S U A M A E

U G B E I R E R G P E I R E T

T A R G N I E L T U M L N V I

S I G N A T U R E N R M E E O

E I H P A R G O E G A E R R I

LES MELÉS

N° 1017

F A C S L E A L

Biffez les mots de la liste ci-dessous. Les lettres restantes vous serviront à composer les nom et prénom du sportif caché.
AGREMENT ANNUEL BALLOTIN BOIS CARREAU CONCOURS DESAVOUER DROGUE ECRAN EMBALLAGE FACILEMENT FOND GAVAGE GEOGRAPHIE HELIUM HOUBLON INGRAT ISOLE LONG MIME MIEN NAIN NOUILLE OISIVETE ORIENT POUSSIERE RECENSER SIGNATURE SUPREME TITULAIRE TRESORIER UTOPISTE

C O M P O R T E M E N T S T E

S T A R T E R

O S E E A

LES FLÉCHÉS
1 2 3 4 5 6 7

S O F I A N E
8 9 10 11 12 13

LES MELÉS YACINE SELMI

B E L A I D

édition du mardi 30 mars 2010

Compétition

INTERNATIONALE

23

Les bons mots de Maradona
"Les Scorpions sont intenses, animés d'une énergie émotionnelle unique dans tout le zodiaque. S'ils savent l'utiliser de façon constructive, ils peuvent se muer en grands leaders. Ils ne mâchent pas leurs mots et peuvent se montrer très critiques." Ce portrait semble cadrer parfaitement avec la personnalité de Diego Armando Maradona.
renié mes origines» * Littéralement "petite tête noire". Terme péjoratif désignant les descendants des indigènes locaux par opposition aux Argentins issus de l'immigration européenne. «Tu ne maîtrises jamais la drogue, c'est elle qui te maîtrise. Celui qui dit 'Je la maîtrise' ment ou bien se prend pour Richard Gere» À propos de son addiction à la drogue, avant de partir en cure de désintoxication. «J'ai vécu 40 ans qui en valent 70. J'ai tout connu. D'un coup d'un seul, je suis passé de Villa Fiorito au sommet du monde, à l'Everest, et là-haut, j'ai dû me débrouiller tout seul parce que personne ne m'avait expliqué comment c'était, comment il fallait agir dans cette situation» Se souvenant de sa soudaine accession à la gloire. «Je ne regrette pas et je ne regretterai jamais le but que j'ai mis de la main contre les Anglais. Je m'excuse mille fois auprès d'eux, mais en fait, je serais capable de faire la même chose mille et une fois» À propos de la "Main de Dieu", son premier but en quart de finale de la Coupe du monde de la FIFA 1986 contre l'Angleterre «J'ai essayé d'être heureux en jouant au football et j'ai essayé de vous rendre heureux. Le football est le plus beau sport du monde. Moi, je me suis trompé et j'ai payé. Mais le ballon, il reste le même, on ne pourra jamais le salir» Sa dédicace en forme de confession devant les supporters présents lors de son jubilé en novembre 2001 vous de ce que je vous dis, il va faire pareil que moi» Très confiant avant la Coupe du monde de la FIFA 2010 «Gagner la Coupe du Monde, c'est la plus belle chose qui soit. C'est une fierté, je le répète sans cesse à mes joueurs : 30 jours de sacrifices pour embrasser cette coupe, ce n'est rien dans la vie d'un homme. Ça revient à toucher le ciel avec les mains» Son éternelle obsession de gagner la Coupe du monde de la FIFA. «Terry Butcher dit qu'il ne veut pas me serrer la main. Ça m'est égal. Je vous rappelle que l'Angleterre a gagné une finale contre l'Allemagne grâce à un but qui n'était pas valable… Le ballon n'est pas entré, et largement ! Tout le monde l'a vu et personne n'a rien dit. Le problème, c'est qu'il n'y avait pas de ralentis à l'époque. Butcher n'est certainement pas en droit de me juger» Sa réponse à Terry Butcher, présent lors du match de la "Main de Dieu" et assistant de l'équipe d'Écosse, avant le premier match de Maradona en tant que sélectionneur «La qualification est dédiée de tout cœur au peuple argentin, uniquement à ces gens, ceux qui ont cru en moi. Mais il y a une catégorie qui ne le mérite pas et elle se reconnaîtra. J'ai de la mémoire. À ceux qui n'ont pas cru en cette sélection, à ceux qui m'ont traité comme une ordure, aujourd'hui, nous sommes qualifiés pour la Coupe du monde (…)» La polémique conférence de presse donnée après la victoire en l'Uruguay, synonyme de qualification argentine.

N

é le 30 octobre 1960, l'Argentin présente toutes les caractéristiques généralement associées à son signe astrologique. Beaucoup considèrent qu'il est le meilleur footballeur à avoir jamais foulé le rectangle vert. Dans sa fonction d'entraîneur, il se prépare pour le plus grand examen de sa courte mais très intense carrière : la Coupe du Monde de la FIFA, Afrique du Sud 2010. Il est un autre terrain où ce Scorpion a l'habitude de se faire remarquer : celui du discours. Sanguin et frontal, Maradona a toujours su prendre les journalistes à contre-pied. Qu'il soit désopilant ou révolté, El Pelusa est capable de surprendre tout le monde, comme sur le terrain. Nous reprenons ses déclarations les plus célèbres… «Mon premier rêve, c'est de jouer la Coupe du monde. Le deuxième, c'est de la gagner» Sa 1re déclaration devant une caméra. Il avait 12 ans… «Et oui, je suis "cabecita negra" *. Et j'en suis fier. Je n'ai jamais

«Messi, je n'ai pas pu le voir, mais on m'a dit qu'il s'entraîne très bien. J'ai essayé de l'appeler, mais c'est plus facile de parler avec Obama qu'avec Lio !» Un bon mot à l'attention de Messi, avant le match contre le Brésil en qualifications pour la Coupe du monde. «Les pires moments de ma vie sont derrière moi. J'ai été au fond du trou et mes filles m'en ont tiré. Maintenant, je peux me lever tous les matins et ça, c'est une grande victoire, après avoir vécu des périodes où je pouvais passer trois

jours de suite sans dormir ou trois jours de suite au lit. Quand je vois mon petit-fils, c'est comme si je touchais le ciel avec les mains. Tout le reste passe au second plan» À propos de sa situation actuelle, dans un entretien avec FIFA.com «Quand nous avons gagné la Coupe du monde au Mexique, je n'ai pas trop lâché le trophée. Si je pense le lâcher davantage si je gagne à nouveau en Afrique du Sud ? Non, ça sera pour Mascherano, le capitaine. Et il ne voudra pas le lâcher ! Souvenez-

Henry retourne sa veste

«Mourinho n'a aucune intention de quitter l'Italie»
Jorge Mendes, l'agent de José Mourinho, assure dans The People : " Jose ne va nulle part. Je pense que Jose restera à l'Inter Milan. Il a encore trois ans de contrat et se sent bien en Italie, il fait du bon boulot. Tout le monde sait que Jose aime le football anglais et je pense que le football anglais le lui rend bien. Mais pour le moment, il n'a aucune intention de quitter la Serie A ".

APRÈS avoir pris connaissance du tirage au sort des quarts de finale de la Ligue des Champions, il avait affirmé qu'il ne voulait pas jouer face à Arsenal. Mercredi, à 20 h 45, les Gunners accueilleront le Barça. Sur la chaîne officielle du club catalan, l'attaquant international français semble avoir totalement changé d'avis : " C'est un retour à la maison où j'ai joué huit saisons. Cela va être très spécial. Mais si je dois jouer, je donnerai tout. Je suis excité, mais aussi très calme. Cela va être étrange pour moi ". Pour justifier ce changement d'avis, l'ancien Turinois avance une comparaison : " Les gens doivent comprendre, c'est comme si Xavi quittait un jour le Barça et revenait au Camp Nou avec une autre équipe. Je me suis préparé, et si je joue, je donnerai le maximum, comme je l'ai toujours fait ".

trat ivera au terme de son con ARSÈNE WENGER arr m pour Pep Guardiola au 1. Ide avec Arsenal en juin 201 é que y Star évoque la possibilit gue FC Barcelone. Le Sunda placé par son homolo t rem s la le technicien français soi ardiola revient souvent dan espagnol. " Le nom de Gu 'on évoque le futur coach ", squ bouche des dirigeants lor dossier. Cette même source du admet une source proche ire la façon avec laquelle le direction adm ajoute : "La uelle e par la manière avec laq Barça joue. Elle est séduit jobs les plus difficiles dans des Guardiola accomplit l'un le monde du football."

Guardiola à la place de Wenger ?

Laporta songe à Blanc

MÊME si Joan Laporta, le président du club catalan, ne cache pas son envie de conserver encore quelques années Pep Guardiola, il sait qu'il ne pourra pas éternellement composer avec son entraîneur (qui lui a permis de réaliser un sextuplé inédit la saison passée). Parmi la liste de ses successeurs retenus par la direction de Barcelone, figurerait un certain... Laurent Blanc. A vrai dire, le FC Barcelone ne s'en cache pas vraiment : " Il me plaît beaucoup ! J'aime sa façon de penser le jeu, sa personnalité, de détecter le talent des joueurs. J'espère que Guardiola sera l'entraîneur du Barça pendant deux ou trois ans de plus, mais ensuite Laurent Blanc sera l'un des prétendants à sa succession ", propos de Joan Laporta, président du FC Barcelone.

édition du mardi 30 mars 2010

● Omar Betrouni, l'ancien ailier droit international du MCA, aura son jubilé à la mimai prochaine. La fierté de Boumediène sera enfin honorée. Pour animer cette journée spéciale, un match opposant l'équipe actuelle du MCA et celle du Club Africain est au programme. Il y aura surtout une opposition entre le Mouloudia 1976 et une sélection maghrébine. Pour cette grande circonstance, les Mouloudéens espèrent que le Doyen gagne le titre de champion pour que la joie soit complète. Pour rappel, cette grosse pointure des années 1970 a été formée au MC Alger. Omar y est resté plus de 10 ans avant de terminer sa brillante carrière à l'USM Alger. Il a été le héros de la finale des Jeux Méditerranéens de 1975, contre la France. L'année suivante, il a récidivé en finale de la Coupe des champions d'Afrique avec le MC Alger. Betrouni compte 82 sélections avec l'équipe d'Algérie.

Le jubilé Vivez la Coupe du monde 2010 avec Sony Ericsson Betrouni à la mi-mai

◗ Par En-Nems

Cette fin en soi nommée accession
orsqu’on entend un président, comme celui du PAC, dire que son club n’est pas intéressé par l’accession et que dans le même temps, comme ça par hasard, les gars de Hydra, qui ont été recasés à Boudouaou, se retrouvent à la deuxième place du classement bien placés pour renouer avec le palier des «ténors», on se dit que pas mal de clubs vont avoir, comme on dit la puce à l’oreille, pour trouver enfin le mode d’emploi qui permet d’arriver à cette fin en soi qu’est l’accession en première division. Chacun voit, il est vrai, les choses à sa manière et emprunte des voies différentes pour parvenir à une finalité qui n’est pas toujours perçue de la même façon par tout le monde. Vous me direz que cette déduction relève d’une philosophie drôlement escarpée et difficilement assimilable par le commun des footeux. Mais alors… bon sang, quel est le secret de cette réussite qui fait qu’un club SDF, sans public, et sans complaisance aucune et qui plus est déclare ouvertement que la montée ou si vous préférez la remontée parmi l’élite ne l’intéresse franchement pas ? La formule magique résiderait, croit-on savoir, dans cette confiance sans limite en la jeunesse, mais pas celle du formalisme, comme c’est le cas pour certains clubs qui, par exemple dans le but de se mettre en conformité avec les règlements de la Ligue, manipulent les temps de jeu de leurs moins de 20 ans comme on vend des cacahuètes non… mais une foi authentique en ce qui concerne véritablement l’avenir de notre football. Car le reste, comme par exemple l’accession, est, il n’est vrai, que fioriture.

L

● Les responsables de Sony Ericsson pour l’Afrique du Nord ont organisé, dimanche dernier, un événement à Alger dont le thème était la Coupe du monde de football 2010 qui se tiendra en Afrique du Sud du 11 juin au 11 juillet prochains. Durant ce rendez-vous avec les médias algériens, M. Younès Chakouri, directeur marketing de la marque pour la région, s’est dit «fier de présenter ces nouveaux modèles qui vont être lancés à quelques semaines du début d’un événement sportif incontournable et qui a suscité un engouement sans pareil de la part des Algériens.» Le responsable de Sony Ericsson a, en outre, annoncé le lancement d’une campagne qui devrait réjouir les consommateurs locaux, de surcroît fans de foot, puisque l’achat d’un des trois nouveaux modèles proposés par la marque, à savoir le iDou, iNo ou le Xpéria X2, leur

permettrait de gagner un voyage en Afrique du Sud pour assister au match d’ouverture du Mondial sud-africain. Pour cela, il suffira d’envoyer un coupon dûment rempli et qui leur sera remis à l’achat de leur mobile dans une des boutiques du réseau Darkom ou encore dans une des boutiques spécialisées dans la téléphonie mobile. Il est à noter que l’acquisition d’une de ces nouvelles références est automatiquement gratifié d’un cadeau, soit un ballon officiel FIFA de la Coupe du monde 2010 ou encore un porteclés portant le sigle de la CM sud-africaine, la nature du cadeau dépendra du modèle acheté. Il est bon de signaler que Sony Ericsson a choisi pour sa campagne en Algérie une PLV et un habillage en vert, peut-être que c’est un signe d’encouragement pour notre sélection nationale qui participera à cette prestigieuse compétition.

Akrour : «Pour Le Maroc jalouse nos fans, gagnons l'Académie du Paradou à la maison»
● A moins d’un miracle, le Grenoble Foot
38 redescendra en Ligue 2 à l’issue de cette saison. Même si le destin des Isérois est pratiquement scellé, Nassim Akrour, l’ancien international algérien, refuse de se laisser aller par respect pour les supporters. «Ça va être dur et on doit penser avant tout à notre public. Nos supporters sont encore venus nombreux à Gerland (défaite 2-0) pour nous encourager et il faut le leur rendre et gagner nos matches à la maison», a déclaré l’attaquant algérien dans les colonnes du Dauphiné Libéré. Première réponse avec la réception du FC Lorient samedi prochain.

a inauguré, jeunes VI du Maroc de i Mohammed Académie de formation ent ● Le ro première établissem dimanche, la «haut niveau» à Salé. L’ n de 80 enfants de footballeurs llir une première promotio rficie de 14 pe t d’accuei vien ée sur une su uipements éq 13 ans. Edifi âgés de 12 à des infrastructures et des VI «entend ares avec ohammed M hect ion s, l’Académie ultramoderne aroc un modèle de format andards ituer au M meilleurs st x ont x inst e répondant au travau footballistiqu ». L’Académie, dont les issement de é un invest rnationaux ssit inte aura 2008, a néce euros). On l’ commencé en dirhams (13 millions d’ ns gardien de sa de 140 millions tits joueurs pieds nus et que vous serez s pe compris, nos loux. Amis marocains, dè du ja but font des us mesurer à l’Académie vo prêts, venez ou… Parad

Droits TV, le Top 10 européen MOB : joueurs
Les droits TV sont une source de revenus vitale pour les clubs. Voici le Top 10 européen. 1. PREMIER LEAGUE – contrat de 2009/10 à 2012/13, pour une valeur totale de 3,538 milliards d’euros. 2. SERIE A – contrat de 2010/11 à 2011/12, pour une valeur totale de 1,822 milliards d’euros. 3. LIGUE 1 – contrat 2008/09 à 2011/12, pour une valeur totale de 2,672 milliards d’euros. 4. BUNDESLIGA – contrat de 2009/10 à 2012/13, pour une valeur totale de 1,648 milliards d’euros. 5. LIGA – le Barça et le Real Madrid négociant eux-mêmes leurs droits TV, ils obtiennent 240 M€ annuels, les autres clubs se partageant 260 M€ par an. 6. SUPER LÏG (TURQUIE) – contrat de 2010/2011 à 2013/2014, pour une valeur totale de 1,041 milliards d’euros. 7. EREDIVISIE (HOLLANDE) – contrat de 2008/9 à 2010/11, pour une valeur totale de 300 M€. 8. SUPER LEAGUE (GRÈCE) – contrat de 2009/10 à 2011/12, pour une valeur totale de 162 M€. 9. LIGA SAGRES – Benfica, le Sporting et Porto perçoivent près de 24 M€, la moitié de ce qu’ont les autres équipes. 10. I LIGA (POLOGNE) – contrat de 2008/09 à 2010/11, pour une valeur totale de 101,5 M€.

et fans dans le même bus...

● Dans un élan de solidarité ou par pur populisme, certains dirigeants ont laissé les supporters prendre place dans le même bus que les joueurs après le match livré contre l’USMS. Cela n’a pas fait l’unanimité chez les dirigeants du club, certains y ont vu une bourde. Ils jugent, légitimement, qu’après un match, un joueur a besoin de repos et surtout pas de remontrances et de remarques parfois déplacées de fans zélés. En 2010, il est encore loisible de louer un autre bus aux supporters, quand on a la bonne volonté de le faire.

● Le stade de Boudouaou a abrité le choc entre le Paradou AC et le MC Saïda. Notre confrère de la Radio Chaîne I a eu toutes les peines du monde pour accomplir son travail. Il souffrait le martyre pour commenter le match. Il était posté près de… la ligne de touche, au niveau de la main courante. Son champ de vision a été réduit avec la présence des officiels et des remplaçants des deux équipes. Les dirigeants du MCS, eux, ont pris place dans la tribune avec les spectateurs...

HEY, UN MINIMUM POUR LA PRESSE, SVP !

Aït Djoudi et ses joueurs inaugurent un hôtel
● L'équipe de l'ASK a joué mardi dernier contre l'USMH au stade Lavigerie, à El Harrach. Pour ce déplacement à Alger, les Khroubis ont passé la nuit de lundi à mardi à l'hôtel L'hirondelle de Fort-de-l'Eau. Coïncidence, les Rouge et Blanc de l'ASK ont été les premiers clients de l'établissement hôtelier. Aït Djoudi et ses joueurs ont eu l'honneur de l'inaugurer. Une remise la prochaine fois qu'ils y retourneront ?