Les

dessous de l’affaire Ziani
Le quotidien 100 % foot

➧ Dieter Hoeness, le directeur sportif, est derrière tout ➧ Wolfsburg a songé à Houllier pour le remplacer ➧ Aklil, le manager de Karim, lundi en Allemagne
fax au La FAF a adressé un haker directeur de Tc
FRANCE 1.6 EURO - ISSN 111

L’EN RESTERA À BLIDA

Un membre de la FIFA nous l’a assuré hier

J e u d i 1 er a v r i l 2 0 1 0 N ° 2 4 3 8 p r i x 2 0 D A

«BELHADJ SUSPENDU
au recours de la FAF» ➧
Les articles 35 et 38 de la FIFA lui sont défavorables
Wayne s’est blessé à la cheville UN DE SES PROCHES EST CATÉGORIQUE

ROONEY :

L’ANGLETERRE
a encore TREMBLÉ

! SERAIT-CE

«Nadir n’ira ni à Rome ni à Moscou»

LIVERPOOL
s le Mondial «LA FIFA AURAIT a dû disqualifier l’Egypte» Il ne ratera p

CHALANA à Compétition

?

2

Compétition

édition du jeudi 1er avril 2010

LES DESSOUS DE L'AFFAIRE

LA FAF A ADRESSÉ UN FAX AU DIRECTEUR DE TCHAKER

ZIANI
✍ Par N. Boumali

En raison de l’acharnement de l’entraîneur Köstner sur Karim Ziani, l’agent de ce dernier envisage de rencontrer les dirigeants de Wolfsburg la semaine prochaine pour tenter de débloquer la situation.
Günther Köstner ne peut rien faire sans consulter le manager du club, Dieter Hoeness en l’occurrence. C’est grâce à ce dernier que Köstner a succédé à l’ancien coach Armin Veh. Il s’occupait de l’équipe réserve avant d’être promu entraîneur de l’équipe premiere grâce, bien sûr, à l’intervention de l’ancien directeur sportif de Hertha Berlin. Ainsi, afin de lui renvoyer l’ascenseur, Köstner compose essentiellement avec les joueurs recrutés par Hoeness. D’après une source digne de foi, le coach de Wolfsburg ne peut composer son onze titulaire sans demander l’avis de celui qui l’a placé à son poste. C’est pour cela donc que le manager de Ziani estime que la cause de la mise à l’écart de Karim est Hoeness. misent énormément sur lui. Croyant que tout est réglé, notre international rallie l’EN avec la ferme intention de faire une belle coupe d’Afrique. Il a beaucoup contribué aux résultats des Verts en réussissant sa CAN. Mais au retour de l’Angola, il se retrouve loin de l’équipe titulaire avant de perdre carrément sa place dans les 18. Cette situation l’affecte au plus haut point, mais il n’a pas d’autre alternative que d’attendre la fin de saison pour voir ailleurs.

L’EN RESTERA À BLIDA

N’AYANT JOUÉ que 30 minutes depuis son retour de la Coupe d’Afrique, l’international algérien de Wolfsburg a du mal à supporter toute l’injustice dont il est victime. Bien qu’il soit injustement écarté de l’équipe titulaire, puis de la liste des 18, l’ancien Marseillais a agi en professionnel en se donnant à fond aux entraînements, même lorsqu’il n’est pas convoqué pour les matches, il s’entraînait tout seul afin de garder sa forme. Or, malgré ça, le coach Köstner multiplie les déclarations provocatrices envers l’international algérien. En effet, dans sa dernière sortie médiatique, le coach allemand a confié à un journaliste de son pays que Karim ne se donne pas tout le temps à fond et que la seule fois où il l’a fait, c’était la semaine où il l’a intégré dans son équipe.

✍ Par SmaÏl M. A.
C’EST QUASI-OFFICIEL, la sélection algérienne entamera les éliminatoires de la prochaine CAN en recevant la Tanzanie au mois de septembre prochain sur la pelouse du stade Tchaker de Blida, c’est du moins ce qu’a été expliqué hier au directeur du stade Tchaker à travers la correspondance qu’il a reçue de la part de la FAF. La première instance du football national a alerté le gérant du stade de la ville des Roses que le budget débloqué par l’Etat pour le renouvellement de la pelouse de cette enceinte est désormais prêt et l’a invité à se porter prêt pour le début très proche des travaux dans ce stade qui sera ainsi fermé très prochainement pour laisser place à un grand chantier. Il faut dire que le gazon de ce stade n’a jamais satisfait les responsables de l’EN ni même ceux de l’USMB qui se retrouvaient à chaque fois contraints de fermer le stade pour «bricoler» ladite pelouse pour permettre à l’EN de recevoir ses invités à Blida. Le fait que l’Etat songe maintenant à refaire la pelouse est une décision sage qui permettra, entre autres à l’EN de recevoir la Tanzanie et probablement la République centrafricaine et le Maroc dans la neuvième wilaya du pays. La pelouse du stade du 5-Juillet, qui est en très piteux état, est derrière cette décision. Le vieux temple fait de plus en plus peur à nos internationaux. La dernière défaite face à la Serbie n’a fait que confirmer leurs craintes. On peut d’ores et déjà imaginer leur joie en apprenant ce retour dans ce stade qui a connu la joie d’une qualification historique au Mondial sud-africain. S. M. A.

Cherche-t-on à briser sa carrière !
Ecarté à plusieurs reprises de la liste des 18, Ziani vit un véritable calvaire depuis son retour de l’Angola. Les fans des Verts ont compris que sa mise à l’écart a des relents extra-sportifs. Certains parlent même de racisme et d’affaire de business. D’ailleurs, l’attaquant Karim Matmour nous a confié dernièrement qu’Antar Yahia et Ziani ont largement leurs places. Il a ajouté qu’en Allemagne, on n’aime pas les étrangers qui n’apprennent pas vite l’allemand. Sollicité par plusieurs clubs, Karim attend avec impatience la fin de saison pour changer d’air. Mais comme il est encore sous contrat, il doit négocier avec ses dirigeants avant d’opter pour une autre équipe. N. B.

Au mercato, les dirigeants lui avaient dit qu’ils avaient besoin de lui
Avant que le numéro 15 des Fennecs ne rejoigne la sélection lors de la CAN, son manager a eu une entrevue avec les dirigeants allemands pour leur dire que s’ils n’ont pas besoin des services de Ziani, il y a plusieurs clubs qui le convoitent. La réponse des dirigeants ne s’est faite pas attendre puisqu’ils ont déclaré à leur interlocuteur qu’ils ont besoin de Karim et qu’ils

Hoeness, la cause de ses malheurs
Ceux qui connaissent bien l’équipe de Wolfsburg affirment que l’entraîneur Lorenz-

Toute l’Angleterre a frémi mardi soir en découvrant les images de Wayne Rooney se blessant sur la pelouse de l’Allianz Arena. Il y a peu, le Royaume a tremblé pour le genou de Wayne, il a enregistré une réplique. L’épicentre est situé, cette fois, au niveau de la cheville.

ROONEY : l’Angleterre a
MÊME SI LES DERNIÈRES nouvelles sont rassurantes, l’inquiétude était néanmoins réellement présente. Les supporters de Manchester et de l’équipe nationale d’Angleterre redoutaient une indisponibilité de l’ancien joueur d’Everton, non seulement pour le match retour contre les Munichois, mais surtout pour la Coupe du monde. La presse anglaise était en émoi.

encore tremblé !

Il ne ratera pas le Mondial

Manchester United a été pris par surprise par le Bayern Munich. Rooney est sorti des travées de l’Allianz Arena avec des béquilles et une cheville dans un plâtre de protection en plastique. Il aura une IRM.» Pour The Guardian, «Man Utd plonge dans une sombre nuit à Munich après la blessure de Rooney à la cheville.» Mais à l’inverse de son camarade du Sun, The Guardian reprend les propos de Sir Alex Ferguson, qui indique que «la blessure n’est pas si terrible que cela».

The Sun panique, The Guardian rajoute une couche
Les titres anglais se sont vivement inqiuétés pour le crack de Manchester United et des Three Lions. The Sun a paniqué : «L’attaquant le plus important de la nation est sorti en boîtant à l’agonie lorsque

Wayne ratera Chelsea, ce samedi, mais pas le Mondial
Sir Alex Ferguson doit grimacer cependant. Wayne ratera le choc de samedi contre Chelsea en Premier League. Selon Skysports, Rooney sera indisponible entre deux semaines et un mois. L’international

anglais souffre d’une grosse entorse, mais les ligaments de la cheville n’ont pas été atteints. L’ancien joueur d’Everton ratera donc le match de Premier League contre Chelsea ce week-end, tout comme le quart de finale retour face au Bayern à Old Trafford. Il pourrait également manquer les rencontres face à Blackburn, Tottenham, ainsi que le derby contre Manchester City. Enfin, en cas de qualification des Red Devils pour les demi-finales de C1, Rooney pourrait rater la double confrontation contre Lyon ou Bordeaux. Son retour sur les terrains est donc programmé, au plus tard, pour la 37e journée de Premier League, face à Sunderland. Cette blessure ne remet donc pas en cause sa participation à la Coupe du monde en Afrique du Sud. Elle pourrait même lui permettre de se reposer pour le plus grand bonheur du sélectionneur anglais, Fabio Capello.

Compétition

édition du jeudi 1er avril 2010

3

UN MEMBRE DE LA FIFA NOUS L'A ASSURÉ HIER

«BELHADJ suspendu au recours de la FAF»
UN PROCHE DE NADIR L'AFFIRME
✍ Par Kamel Hassani chances que l’appel aboutirait et, par
A MOINS de deux mois et demi du début de la Coupe du monde, le joueur algérien Nadir Belhadj n’est pas encore fixé sur son sort quant à sa participation ou non avec la sélection algérienne lors du premier match du Mondial qui opposera le 13 juin prochain l’Algérie à la Slovénie à Polokwane. Le défenseur des Verts a été expulsé lors de la demi-finale de la dernière CAN contre l’Egypte à Benguela. Cette expulsion lui a valu une suspension de deux matches par la commission de discipline de la CAF. Le joueur de Portsmouth a déjà purgé un match en s’abstenant de jouer contre le Nigeria lors du match de classement. Pour le dernier match qui lui reste à purger, la polémique est engagée depuis plusieurs semaines sur la compétition dans laquelle le joueur devra purger son dernier match de suspension. La FAF a, dans un premier temps, fait savoir que Belhadj purgera sa sanction dans la même compétition où il a reçu son carton rouge, c’est-à-dire lors du match des éliminatoires de la CAN 2012 qui mettra aux prises l’Algérie avec la Tanzanie au début du mois de septembre prochain. Après, la Fédération algérienne de football s’est rétractée en donnant une autre version, comme quoi les choses ne sont pas encore claires et qu’il y a un risque que le joueur soit privé du premier match du Mondial. conséquent, Belhadj ne sera sanctionné que par un match. Si cette information se confirme, le joueur ne sera pas inquiété pour jouer face à la Slovénie. D’ailleurs, la FAF est dans l’attente d’une correspondance officielle de la part de la CAF pour être fixée définitivement sur le cas Belhadj. sanction prononcée dans le cadre de leurs compétitions qui sont

«Ni Rome ni Moscou pour Belhadj»

Les articles 35 et 38 de la FIFA sont défavorables pour Nadir
Pour avoir une information crédible, nous avons sollicité hier la FIFA et plus précisément le département légal de cette instance footballistique mondiale pour avoir un peu plus de détails sur la suspension de Belhadj. La responsable de ce département nous a indiqué que le joueur devra impérativement purger son match dans un match officiel et non dans un match amical. «Puisque le joueur a été expulsé dans une rencontre officielle, il devra impérativement purger sa peine dans des rencontres officielles, il ne peut en aucun cas purger sa suspension dans un match amical», nous a précisé notre interlocutrice, avant d’ajouter : «Il faut se référer à l’article 38 du CD de la FIFA qui vous donne toutes les précisions. Maintenant pour le cas de votre joueur, il devra purger sa peine dans le prochain match officiel disputé par l’Algérie.» Si on prend en considération les paroles de la responsable du département légal de la FIFA, on peut avancer sans risque de nous tromper que Belhadj devra purger son dernier match de suspension contre la Slovénie sauf si, entretemps, la commission de recours de la CAF lui ramène sa sanction à un match. Si on se réfère à l’article 35 de la CD de la FIFA, on peut lire clairement cet article qui précise : «Afin de garantir que les données saisies sont complètes, les Confédérations sont tenues d’informer la FIFA de toute

Tous les espoirs reposent sur le recours de la FAF
Devant cette nouvelle donnée, les responsables de la FAF ont introduit un recours au niveau de la commission d’appel de la CAF pour revoir à la baisse la sanction de Belhadj. Le dossier de la Fédération algérienne est consistant, d’après les dires d’un membre du Bureau fédéral. La CAF n’a pas pour l’instant annoncé sa décision même si certaines informations font état qu’il y a de fortes

susceptibles d’être reportée à une compétition de la FIFA (article 38 alinéa 2) ou à une compétition future de la confédération. Quant à l’article 38 dans son alinéa 2 il donne ces précisions : «Les suspensions de match liées à une expulsion prononcée contre un joueur en dehors d’une compétition ou non purgées à l’intérieur de la compétition au cours de laquelle elles ont été prononcées (élimination de l’équipe ou dernier match de la compétition) sont reportées comme suit : e- compétitions des confédérations pour les équipes représentatives report au prochain match officiel de l’équipe représentative dans le cadre d’une compétition organisée par la FIFA. K. H.

NADIR BELHADJ est sur la liste des transferts. C’est l’un des meilleurs joueurs de Portsmouth et ce club compte tirer le max de sa vente pour faire baisser la dette des Pompey. Un proche du joueur affirme cependant que «personne du CSKA ou de La Roma n’a approché Belhadj», tout en démentant aussi d’autres offres dont les médias européens font part, à l’image du Spartak Moscou, Bolton et Rennes. Par ailleurs, le bruit qui laisse croire que Portsmouth a un délai jusqu’au 8 avril pour vendre ses joueurs n’est pas fondé. En fait, c’est parce que cette date coïncide avec la fermeture du mercato en Russie et que, au-delà de cette date donc, il ne serait pas possible de transférer Nadir dans le championnat de ce pays cette saison, comme cela a été faussement annoncé. Plusieurs noms de clubs ont été cités dans les médias comme ayant contacté ou fait des offres pour notre compatriote. Il y a la Roma qui, at-on dit, a proposé 2,5 millions d’euros. On a dit aussi que le CSKA a renchéri avec 5 millions d’euros pour l’achat de Nadir. Il n’en est rien finalement, selon une source proche de l’international algérien qui ajoute que «trois pistes sérieuses existent», sans révéler cependant l’identité des clubs en question. A. Z.

Serait-ce Liverpool

Portsmouth espère le récupérer avant la FA CUP
✍ Par Smaïl M. A.
NADIR BELHADJ a rejoint Doha lundi dernier, il a aussitôt débuté les soins pour se débarrasser dans les plus brefs délais de sa blessure aux ischio-jambiers. D’après les médecins qui l’avaient examiné au lendemain de sa blessure contractée aux entraînements à la veille de la rencontre de championnat face à Chelsea, le joueur en aura pour quatre semaines au maximum. C’est d’ailleurs pour cette raison qu’il a été transféré par les responsables de la FAF à Doha pour le faire revenir un peu plus tôt que prévu. Intervenant hier dans les colonnes d’un journal local, l’entraîneur adjoint des Pompey a fait le point sur les blessés, il a parlé de l’hécatombe qui a touché son équipe, mais il ne perd pas l’espoir de voir ses éléments revenir à temps à l’image de Belhadj. «Pour moi, Belhadj a bel et bien des chances de revenir plus tôt que prévu, tout comme ses coéquipiers Wilson, Utaka et Diop, j’ai des échos de là où il est (NDLR, Doha) et je sais qu’il travaille dur et sérieusement. Avec une grande volonté et un peu de chance, on pourra le récupérer la semaine prochaine», a déclaré Paul Groves à la presse locale.

«Avec un peu de chance, il sera de retour la semaine prochaine»
Portsmouth jouera la demifinale de la FA CUP face à Tottenham Hotspur le 11 avril à 16h. La côte sud de l’Angleterre ne parle que de cette rencontre, d’autant que c’est le dernier challenge qui reste à cette équi-

pe cette saison après sa relégation par décision judiciaire, c’est la raison pour laquelle tout le monde à Portsmouth s’intéresse à cette partie, mais avec le nombre de blessés que compte le club, l’opération ne sera pas facile. Belhadj fait partie de ces joueurs que le club veut vite récupérer : «Je croise les doigts pour nos joueurs, je compte récupérer certains éléments. D’ailleurs, mon seul souhait est que Belhadj, Bouba Diop et Wilson soient aptes pour la partie face aux Spurs.» S. M. A.

● Décidément, le visage séduisant que ne cesse de montrer depuis un bon moment le latéral gauche de l’EN Nadir Belhadj ne laisse personne indifférent. Après le Barça qui a songé à lui, puis les Moscovites du CSKA et l’intérêt de la Roma qui serait même prête à y mettre une fortune, en passant par les clubs anglais de second plan tels Birmingham, Everton et autres Blackburn, voila qu’un ogre du foot européen vient s’ajouter aux équipes précédentes en se déclarant preneur ou presque. En effet, Les Reds de Liverpool à travers le site des supporters ont émis le vœu hier d’acquérir le joueur algérien, les fans du célèbre club anglais ont dit beaucoup de bien de Belhadj et le voient bien occuper le flanc gauche de la défense de leur équipe la saison prochaine, le club songe sérieusement à laisser partir le Brésilien Fabio Aurelio l’ancien défenseur de Valence qui sera cet été en fin de contrat, et veulent faire pression pour que les dirigeants du club décident d’enrôler l’ancien Sedanais. Les Reds coachés par l’Espagnol Raphael Benitez renferment dans leur effectif de jeunes éléments à l’image d’Emiliano Insua un jeune joueur de 21 ans qui joue à gauche mais pour les supporters, Belhadj avec ses 27ans et toute son expérience acquise sur les pelouses européennes serait le joueur adéquat pour l’équipe dix-huit fois championne d’Angleterre. En attendant du concret, le joueur continue à se soigner à Doha, en ayant une oreille tendue vers le vieux continent. Une chose est sûre, grâce à ses prouesses sous le maillot des Verts et celui des Blues, Nadir will never walk alone… S. M. A.

?

4
Compétition
édition du jeudi 1er avril 2010

CHALANA
dû disqualifier L’EGYPTE»
➧ «Pour battre les Anglais, il faut être costaud» ➧ «Le Brésil est mon favori» ➧ «Les USA iront loin en Coupe du monde»
- Bonsoir M. Chalana (Ndlr, entretien réalisé mardi à 19h45), je suis journaliste algérien, on aimerait bien savoir ce que vous devenez après avoir raccroché il y a déjà plusieurs années ?
- Bonsoir. Après que j’aie pris ma retraite, j’ai entamé le métier d’entraîneur à Benfica. C’est le club de mes premières amours. J’ai pris les moins de 20 ans et je suis aussi membre du conseil d’administration du club. - (Il rit.) Non, ma femme m’a demandé de les couper, sinon elle me quitterait. En plus, avec l’âge, j’ai perdu quelques cheveux. - Beaucoup de choses. La première fois que j’ai découvert le football algérien, c’était lors du Mondial espagnol quand vous avez battu l’Allemagne. Mais ce qui s’est passé entre l’Autriche et l’Allemagne a été, reste et restera toujours honteux. Pour moi, l’Algérie méritait d’aller plus loin dans cette compétition. Je ne vous cache pas que j’étais impressionné par les qualités de jeu de l’équipe d’Algérie. En 1986, j’ai aussi suivi le match contre le Brésil, c’était aussi un grand match.

«LA FIFA AURAIT
Girondins de Bordeaux. Après avoir passé trois ans en France, il retourne au Portugal, à Benfica. Chalana, c’est un peu l’enfant prodige du Benfica. Le petit ailier a enchanté le public de la Luz pendant presque 10 ans de ses arabesques et ses frappes de loin… Il est très vif et capable de changements de rythme déconcertant. Il était également un des piliers de l’équipe nationale. Hier, nous l’avons joint par téléphone et quand nous lui avons dit que c’est un journal algérien, il n’a pas hésité à nous répondre sur toutes les questions que nous lui avons lui posées.
l’Egypte, car ce n’est plus du football quand on voit des joueurs agressés et leur sang couler.

- Que gardez-vous comme souvenir du football algérien ?

➩ Fernando Albino de Sousa Chalana est un ancien footballeur portugais, qui jouait au poste d’ailier ou de milieu de terrain offensif. Son talent a éclaté au ✍ Entretien réalisé par M. Zerrouki grand jour lors de l’Euro 1984, lorsque le Portugal avait atteint les demi-finales. On se souvient notamment de la demifinale de l’Euro à Marseille où il servit Jordao à la suite d’un magnifique débordement pour le but du 2-1. Même si le Portugal sera éliminé en demi-finale, Fernando Chalana aura été un des joueurs majeurs de l’Euro et les plus - J’aimerais bien les saluer à travers votre grands clubs se pressent pour l’engager. journal. Il fut alors transféré du Benfica aux
tout le monde va vous dire vous êtes le compatriote de Madjer. Ce joueur a marqué l’histoire.

- Madjer jouait à Porto, alors que vous, vous êtes un amoureux du Benfica…

- Vous avez toujours les cheveux longs ?

➧ «Un joueur non compétitif doit être remplacé»

- C’est vrai qu’il existe une grande rivalité entre le Benfica et Porto, comme vous avec l’Egypte, mais quand on voit un grand joueur de la trempe de Madjer, on doit s’incliner.

- Malgré tout, l’Algérie a arraché son billet pour l’Afrique du Sud…

- Pendant l’Euro-1984, vous avez ébloui les amoureux du ballon rond, surtout ici en Algérie ?

- C’était le bon vieux temps. Je suis très content d’avoir l’estime des Algériens. Il ne faut pas oublier que j’ai déjà affronté certains joueurs algériens qui jouaient en France. - Tout à fait, c’était de grands joueurs. Je n’ai plus de contact avec eux depuis que j’ai quitté la France. Au fait, ils font quoi maintenant ?

- Quels sont les joueurs qui vous ont marqué dans cette équipe algérienne ?

- Comme Korichi, Mansouri et Dahleb…

- Toujours dans le monde du football…

- Sans hésiter, je dirai Madjer. C’est un joueur hors pair, il a une grande popularité ici au Portugal. Si vous venez ici à Lisbonne ou un peu partout dans le pays et vous dites que vous êtes Algérien,

➠➠➠➠➠➠➠➠➠➠➠➠➠➠➠➠➠➠➠➠➠➠➠➠➠➠➠➠➠➠➠➠➠➠➠➠➠➠

- Non, je n’ai pas suivi les matches, mais j’ai regardé les infos sur ce qui s’est passé au Caire quand le bus de l’équipe d’Algérie a été caillassé. C’était vraiment honteux. La FIFA aurait dû reporter le match ou carrément disqualifier

- En parlant de l’Egypte, avez-vous suivi les deux matches de la qualification pour la Coupe du monde 2010 ?

- L’Algérie est une terre de football. Je sais aussi que Zidane est d’origine algérienne. Cela montre que vous êtes une nation de football. Dommage que l’absence de l’Algérie a duré longtemps à cause de tous les problèmes qu’a vécus votre pays. - Je ne vous cache pas que je garde de bons souvenirs des Algériens. D’ailleurs, quand vous m’avez dit que vous étiez Algérien, je vous ai tout de suite parlé. - Mis à part Yebda qui a joué à Benfica, les autres, je ne les connais pas. - C’est un gentil garçon qui a de grandes qualités. Je ne peux pas le comparer à Madjer, mais il était excellent quand il jouait au ◗◗◗ Benfica.

- Vous semblez connaître beaucoup de choses sur l’Algérie…

- Connaissez-vous des joueurs de l’équipe d’Algérie actuelle ?

- A propos de Yebda, que diriez-vous de lui ?

Bougherra quittera Doha aujourd’hui
Après s’y être soigné durant près de trois semaines, le défenseur central des Verts, Madjid Bougherra, quittera Doha aujourd’hui.
IL SERAIT rétabli de sa blessure qui l’a éloigné des terrains depuis le Old Firm entre le Celtic et les Rangers disputé à la fin du mois de février dernier avant de rater les rencontres de son équipe tout au long du mois de mars au même titre que le match amical disputé par l’EN au 5Juillet face aux Serbes. Ainsi, après s’être rassuré quant à l’évolution de son état de santé, et après des contrôles rassurants effectués sur place au niveau de l’Aspetar de Doha sous la surveillance du groupe de médecins compétents qui l’ont suivi de près durant la période de soins à laquelle il a été soumis, Bougherra rentrera en Europe aujourd’hui. Il ne rejoindra pas encore Glasgow, puisqu’une source proche du joueur nous a révélé hier qu’il irait tout d’abord à Paris, éventuellement pour des contrôles complémentaires et régler des affaires personnels, avant de rejoindre plus tard Glasgow où il présentra son dossier médical au staff médical de l’équipe qui se chargera ensuite de lui tracer un programme qu’il devra suivre à la lettre s’il veut revenir vite sur les terrains.

Yebda a commencé à courir hier
● Selon la presse anglaise rapportant les déclarations du coach adjoint de Portsmouth, Hassan Yebda vient de reprendre les entraînements. Il aurait même commencé à courir hier en attendant de réintégrer les entraînements dans les jours à venir, ce qui veut dire que son retour sur les terrains s’effectuera dans pas trop de temps. S. M. A.

Le premier arrivé…
On se souvient tous que c’est Madjid Bougherra qui avait ouvert le bal des visites des joueurs algériens à Doha, plus précisément au centre médical de l’Académie sportive Aspire, au point où ça a étonné plus d’un. Il faut dire que les joueurs algériens ne rejoignent que rarement des pays aussi loin, de surcroît pour se soigner, mais les assurances des autorités qataries avaient pris le dessus. Pour elles, le fait de recevoir des stars du prochain Mondial veut dire beaucoup de choses, elles qui aspirent gagner la confiance du monde entier en vue d’une éventuelle organisation du Mondial 2022

le premier partant

Il rejoindra directement Paris

dans leur pays. Meghni avait pour rappel emboité le pas à Bougherra suivi ensuite par Belhadj qui est arrivé sur place lundi. Ces deux éléments continueront donc seuls l’aventure qatarie après le départ de Bougy, ils ne devraient pas tarder à retourner eux aussi dans leurs clubs respectifs et taper de nouveau dans un ballon en souhaitant éviter les blessures durant le reste de la saison. S. M . A.

Compétition

édition du jeudi 1er avril 2010

5

A RETOURNERA «YEBD NFICA, MAIS...» À BE
➧ «L’Algérie méritait plus en 82» ➧ «RFA-Autriche, la honte du football»
à titre de prêt, mais il est annoncé un peu partout dans de grands clubs européens. En tant que responsable, le Benfica va-til le garder ou bien le vendre ?
◗◗◗ - Maintenant il joue à Portsmouth,

faire attention à la Côte d’Ivoire qui possède de grands joueurs qui jouent dans les plus grands clubs européens. En tous les cas, ça va être très difficile pour tout le monde de passer au prochain tour.

ont une grande équipe, mais cela ne veut pas dire qu’ils vont gagner la Coupe du monde. Personnellement, je vois le Brésil. Pour battre les Anglais, ce n’est pas une mince affaire, il faut être costaud pour les contrer.

- Le Portugal a toujours enfanté de grands joueurs, mais vous n’avez jamais gagné une Coupe du monde. Quelles sont les raisons qui empêchent ce pays d’être champion du monde ?
- J’ai toujours dit que le Portugal avait un problème dans le jeu collectif. Il y a aussi le facteur chance qui n’est pas de notre côté. Il y avait des tas de problèmes au sein de la sélection quand j’étais joueur et même après moi. Pour gagner une Coupe du monde, il faut une bonne gestion sur tous les plans.

- Je ne le pense pas, sauf si on nous propose une bonne affaire pour le vendre, mais le dernier mot revient, à l’entraîneur, au conseil d’administration et au président du club. Je ne suis pas concerné par les transferts des joueurs.

- La Slovénie ?
- Là, c’est un style différent de celui des Anglais. C’est le football technique et rapide. Des équipes pareilles sont très dangereuses. Il faut que votre coach étudie bien le jeu de cette équipe pour pouvoir la battre.

- Il y a aussi Halliche, qui appartient au Benfica, qui joue à Nacional Madeira...
- Pour ce joueur, je n’ai aucune information à vous donner là-dessus. Il faut attendre la fin de la saison.

- Les Américains ?
- C’est une équipe qui est en progression. Elle a atteint la finale de la Coupe des Confédérations. C’est une équipe qui est capable d’aller loin en Coupe du monde.

- Pourtant, vous avez de grands entraîneurs, à l’image d’Artur, Jorge, Mourinho...
- C’est vrai que ces noms que vous venez de citer ont réalisé de bonnes choses dans leur métier, mais comme je vous l’ai déjà dit, ce n’est pas forcément vrai d’avoir un grand entraîneur et de grands joueurs pour dire qu’on sera champion du monde. Prenez l’exemple du Brésil en 1982 et de celui de 1994 qui fut champion du monde. Sur le plan des individualités, il n’y pas photo, celui de 1982 était meilleur.

- Après 24 ans, l’Algérie revient sur la scène internationale, pensezvous que cette équipe est capable de réaliser une bonne participation ?

➧ «Madjer est un joueur hors pair»

- Selon vos dires, on sent que l’Algérie n’a aucune chance de se qualifier pour le 2e tour…

➧ «L’Algérie est une terre de football» renier Euro que c’est la meilleuéquipe au monde en ce
moment.

- Gagner la Coupe du monde, c’est impossible, car il y a des équipes plus fortes que l’Algérie. Comme je ne connais pas cette équipe, je ne peux rien avancer. En tous les cas, je vous souhaite une bonne participation.

- Comme je ne connais pas votre équipe, je ne peux pas dire si elle est capable ou non. Je sais que par le passé, vous aviez de grands joueurs, mais ce qui est sûr, c’est que dans le football, on peut s’attendre à des surprises et pourquoi pas créer la surprise en battant les Anglais comme vous l’avez si bien fait contre l’Allemagne.

- Comment voyez-vous ce Mondial africain ?
- Je pense que ce sera une fête pour l’Afrique d’avoir l’honneur d’organiser le Mondial. J’espère qu’on assistera à un bon spectacle et, pourquoi pas, voir une équipe africaine aller en finale pour la première fois de l’histoire du football mondial.

- On dit que le premier match est très important dans ce genre de compétition…
- Débuter une compétition par une victoire est toujours bon pour le moral d’une équipe. Mais ce n’est pas une référence de gagner le premier match pour dire qu’on va aller jusqu’au bout. Certaines équipes ratent le premier match, mais on peut les retrouver en finale.

- Cette équipe d’Algérie compte des joueurs blessés et d’autres qui ne jouent pas. Est-ce un handicap ?
- Un joueur qui n’est pas compétitif ne peut pas jouer une Coupe du monde, il faut carrément le changer par un autre. Pour les blessés, il faut savoir quelle est la nature de cette blessure, si ce n’est pas grave, tant mieux, mais si c’est méchant comme je vous l’ai dit, il faut trouver son remplaçant.

- Que diriez-vous sur les sommes faramineuses que touchent les joueurs comme Cristiano Ronaldo qui a été transféré pour plus de 90 millions d’euros au Real Madrid...
- C’est vrai que ce sont de grosses sommes que touchent les joueurs. A notre époque, on ne pouvait pas toucher ces sommes, mais tant mieux pour le joueur. Mais d’un autre côté, je suis contre, car, on est en train de casser le football.

- La Côte d’Ivoire de Didier Drogba est-elle capable de gagner le Mondial ?
- Ça va être difficile, mais si elle arrive à sortir de son groupe, là elle peut créer la surprise, sur un match tout est possible. J’aimerais dire une chose sur le football africain, son problème est souvent un problème d’argent, et aussi les équipes africaines n’ont jamais possédé de bonnes défenses.

- Le groupe de l’Algérie est composé entre autres de l’Angleterre qui est favorite pour gagner le titre. Quel est votre commentaire ?
- C’est vrai que sur le papier, les Anglais

- Parlons maintenant du groupe du Portugal qui est, selon tout le monde, le groupe de la mort…
- Pour moi, les deux favoris du groupe ce sont bien le Brésil et le Portugal, mais il faut

- D’après vous, qui peut briller dans cette Coupe du monde, Cristiano, Messi ou Rooney ?
- Sur le plan individuel, je dirai que ce sera le Mondial de ces trois joueurs, mais pour gagner la Coupe du monde je pense plus à l’Espagne qui a montré lors du der-

- Pour conclure, quel est le message de M. Chalana aux Algériens ?
- J’espère que votre pays réussira un bon Mondial, car l’Algérie reste une terre de M. Z. football.

➠➠➠➠➠➠➠➠➠➠➠➠➠➠➠➠➠➠➠➠➠➠➠➠➠➠➠➠➠➠➠➠➠➠➠➠➠➠

LES BELGES ONT DEMANDÉ SON CV ET SES VIDÉOS

● Le leader du championnat belge, Anderlecht, demande le CV et les vidéos de Zemmamouche. Le FC Nice et Dijon sont aussi intéressés. Le gardien du Mouloudia rêve d’une expérience professionnelle à l’étranger. Le club de la première division belge, Anderlecht, actuellement leader du championnat local, s’est montré dernièrement intéressé par les services du gardien Mohamed Lamine Zemmamouche. L’actuel gardien du Mouloudia d’Alger doit envoyer son CV et des vidéos le concernant pour un éventuel transfert pour la saison prochaine, une base de données nécessaires pour que le gardien international algérien puisse décrocher d’autres rendez-vous. Si Lamine intéresse plus les dirigeants belges, il sera appelé à effectuer des essais et entamer directement des négociations, surtout que Zemma est en fin de contrat dès la fin de l’actuel championnat national, ce qui ne

Anderlecht, Nice et Dijon sur les traces de ZEMMAMOUCHE

Cherfa sera supervisé ce samedi par Djelloul

l’obligera pas à attendre l’aval de son actuel club. Par ailleurs, d’autres clubs européens, plus précisément français, sont aussi sur les traces de Zemmamouche, il s’agit du FC Nice et Dijon. Les contacts avec le premier remontent à la saison passée et sont toujours d’actualité, puisque Zemma était sur le point d’effectuer des essais avec Nice au début de la saison passée, mais faute de visa et manque de temps par rapport à la date butoir des signatures en Algérie, Lamine ne voulait pas trop prendre de risque et a fini par signer

● Selon une source sûre, le défenseur algérien de l’équipe de Gimnastic de Tarragone, Walid Cherfa, sera au Mouloudia. En ce qui concerne Dijon, son supervisé ce samedi par le premier entraîneur adjoint de manager attend la confirmation de ce club pour entamer les contacts, l’ex-club où a joué la sélection algérienne, également l’Algérien Hocine Metref, lui aussi Zoheir Djelloul, à l’occasion de la rencontre de la 31e reste intéressé par les services de journée de D2 espagnole qui Zemmamouche. De son côté, le gardien des opposera Tarragone à la Rouge et Vert du Mouloudia se montre très intéressé par une expérience professionnelle, formation du Recreativo. L’émissaire de Saâdane est c’est même l’un de ses projets personnels chargé de voir le joueur à l’œuvre pour transmettre qu’il souhaite réaliser. Son statut par la suite un rapport détaillé sur sa prestation. d’international pourrait être un grand atout Cherfa évolue au poste de latéral gauche. Ce aux clubs étrangers qui le supervisent. Plus défenseur algérien formé à Toulouse a déclaré encore, Zemma est en train de réaliser un plusieurs fois à la presse qu’il était disponible à très bon parcours en championnat, ce qui le 100% pour venir jouer avec la sélection algérienne et favorisera pour décrocher un contrat qu’il était prêt pour endosser le maillot de l’Algérie. professionnel en Europe, et surtout gagner Cherfa, qui n’a pas joué les dernières rencontres du aussi une place avec l’EN de Saâdane pour le championnat, aurait reçu des garanties de la part de Mondial sud-africain, un autre atout majeur son entraîneur pour évoluer comme titulaire pour le pour une expérience professionnelle à match de ce samedi après-midi. l’étranger. Bonne chance Zemma ! K. H. A. I.

6

Compétition

édition du jeudi 1er avril 2010

CHILI

J -71

Le gardien Bravo blessé

de gardien titulaire pour le premier match ● Le Chili devra certainement faire son Socciedad, s’est blessé et ier de la Real la Coupe du monde. Claudio Bravo, port pourrait manquer six semaines. Sa fre d’une grosse entorse du ligament. Il souf l’instant pas remise en question mais il présence dans la liste chilienne n’est pour . ier match du Mondial, face au Honduras est fort à parier qu’il manquera le prem

oit revoir sa défense Eriksson d
A
peine nommé sélectionneur, Sven-Goran Eriksson a du pain sur la planche. Le gardien de la Côte d’Ivoire, Boubacar Barry, a en effet jugé que le principal chantier de son nouveau sélectionneur serait d’organiser la défense des Eléphants. «Nous espérons que le nouveau sélectionneur pourra nous organiser défensivement. Nous avons des joueurs de qualité, mais nous avons besoin d’être mieux organisés», a déclaré à la BBC le portier du club belge du Sporting Lokeren. La défense des Eléphants avait été notamment prise en faute lors de la défaite (32) contre l’Algérie en quart de finale de la Coupe d’Afrique des Nations, une compétition dont elle était favorite. Souvent considérée comme l’équipe africaine la mieux armée pour le premier Mondial disputé sur le continent, la Côte d’Ivoire est tombée dans un groupe extrêmement relevé, avec le Brésil et le Portugal. Lors du Mondial 2006, les Eléphants avaient également hérité d’une poule très difficile avec les PaysBas, l’Argentine et la Serbie. Contre les Serbes, les Ivoiriens avaient remporté la première victoire de leur histoire en phase finale de Mondial. «Nous n’avions gagné qu’un match en Allemagne, mais cette victoire était très importante. C’était la première dans un Mondial et elle va nous permettre d’entrer avec confiance dans la compétition», selon Barry, qui avait encaissé huit buts en trois rencontres.

COTE D’IVOIRE

Neuer veut être le numéro 1 L
de Schalke e gardien de but r, croit 04, Manuel Neue s d’être ance ujours en ses ch to en équipe titulaire nt la d’Allemagne dura2010 monde Coupe du ler, de même si René Ad en, a les Leverkus faveurs du sélectionneur ’est Joachim Löw. «C le veux être clair, je N.1», a déclaré Neuer à la télévision is allemande. «Je sunel joueur profession et je vais ut naturellement to ns les ur être da faire po outé à la buts», avait-il aj de la 28e de l’affiche veille Bayer journée entre le lke 04 usen à Scha Leverk match était remporté 2-0. Ce agne comme le m présenté en Alle de la duel des gardiens aft entre Adler, Nationalmannsch

ALLEMAGNE

sélections). particulier, «C’est un match pas contre joue mais je ne sion me René (...) La pres bien, la réussit nous concurrence entreose, une bonne ch est à cela nous pousse », a nner le meilleur do n de assuré le gardie ans, convoité 24 activement par le La Bayern Munich. des question gardiens de but e semblait tranché tion is la qualifica depu monde, pour la Coupe du neuf ler, 25 ans et mais Ad uipe sélections en éq e une passe , travers d’Allemagne i ieurs erreurs qu délicate avec plus à son club et à ts ont coûté des bu té ces aire la sélection. Löw a répé erverait titul s qu’il cons derniers jour de Robert Enke, e à Adler. depuis le suicide uer (2 toute sa confianc doublure Ne et sa

Des Won pour la «win»
Sud a annoncé qu’elle La fédération de Corée du es conséquentes pour verserait des prim ionale à encourager son équipe nat 2010 en er r du Mondial franchir le 1 tou du Sud se Afrique du Sud. Si la Corée finale, huitièmes de qualifie pour les prime chaque joueur recevra une lions qu’à 170 mil pouvant aller jus de won (150.000 dollars ou de 111.150 euros). Une prime lions de won (275.000 300 mil sera dollars ou 205.000 euros) au sélectionneur si versée de l’équipe atteint les quarts Lors de la Coupe du monde finale. tement de 2002, organisée conjoin la KFA ée du Sud et au Japon, en Cor 300 avait versé cette somme de son s de won à chaque joueur de demimillion , qui avait atteint la équipe nationale finale de l’épreuve.

COREE DU SUD

Ça coince à Durban
● Le téléphérique, qui permet d’accéder à une plate-forme d’observation au-dessus du stade de Durban, a dû être immobilisé afin d’enquêter sur des pannes à répétition, moins de trois mois avant la Coupe du monde. «Le téléphérique est programmé pour s’arrêter au moindre problème technique. Ironie du sort, c’est ce mécanisme de sécurité qui a créé cette impression que le téléphérique n’était pas sûr», ont déclaré dans un communiqué les responsables de ce stade de 70.000 places. Le téléphérique est «sans doute une des attractions touristiques les plus sûres en Afrique du Sud», ont-ils précisé, ajoutant qu’il serait arrêter deux jours pour enquêter sur ce problème. Depuis plusieurs semaines, des touristes se retrouvent régulièrement bloqués sur la plate-forme panoramique située à 106 m de hauteur audessus de la pelouse. Quatre mois après sa mise en service, le téléphérique a attiré plus de 60.000 visiteurs qui profitent d’une vue à 360 degrés sur la ville portuaire et l’océan. Ce stade, qui accueillera sept matches du Mondial dont une demi-finale, est devenu une attraction phare de Durban grâce à sa plate-forme panoramique et son saut à l’élastique du haut de la grande arche.

AFRIQUE DU SUD

Une présélection de 17 joueurs
● La Fédération mexicaine a dévoilé une liste de 17 joueurs locaux qui disputeront 4 matches de préparation en mai, avant la sélection définitive des 23 qui défendront les couleurs du pays lors du Mondial 2010 en Afrique du Sud. Cette présélection ne compte que des joueurs évoluant au Mexique, qui devront, pour une partie d’entre eux, laisser leur place dans la sélection finale aux stars jouant dans les grands clubs européens. Pour cette liste provisoire dans laquelle on retrouve l’icone Cuauhtemoc Blanco (Veracruz), le sélectionneur du Mexique Javier Aguirre a écarté les naturalisés argentin Matias Vuoso et brésiliens Leandro Augusto et Antonio Naelson «Sinha». Les 17 joueurs vont participer à un stage de préparation entre le 12 avril et le 16 mai, à l’issue duquel sera dévoilée la liste définitive des 23 joueurs retenus pour l’Afrique du Sud. Ils vont disputer quatre rencontres amicales contre l’Equateur le 7 mai, le Sénégal le 10 mai, l’Angola le 13 mai et le Chili le 16 mai. Lors du Mondial, les Mexicains évolueront dans le groupe A avec l’Afrique du Sud, la France et l’Uruguay.

MEXIQUE

Compétition

édition du jeudi 1er avril 2010

7

Profitant de son déplacement à Maghnia, nous avons contacté le pensionnaire de Mayence pour nous parler de son séjour en Algérie, de son avenir ainsi que de la ✍ Entretien réalisé par N. Boumali participation de l'équipe nationale au prochain Mondial.

«JE VEUX RESTER EN ALLEMAGNE»
➧ «Je suis en contact permanent avec Belhadj»

CHADLI :
- Je suis en contact permanent avec Belhadj. D’ailleurs, je compte l’appeler ce soir pour avoir de ses nouvelles au Qatar (entretien réalisé mardi aprèsmidi). Nadir a joué toutes les rencontres avec son équipe et cette blessure lui permettra de récupérer un peu. J’espère que tous les blessés vont récupérer le plus vite possible et qu’ils seront tous au top de leur forme au prochain Mondial sud-africain. ● La sélection algérienne de football, quatrième lors de la 27e édition de la Coupe d’Afrique des nations CAN-2010 de janvier dernier en Angola, a gagné cinq places (27e/ 821 points) au classement mensuel de la Fédération internationale de football (FIFA) publié mercredi par l’instance dirigeante du football mondial. Au niveau africain, l’Algérie a également gagné une place pour se retrouver en 5e position, devancée par l’Egypte (14e mondial), le Cameroun (20e), le Nigeria (22e), et la Côte d’Ivoire (25e). Les trois adversaires de l’Algérie en coupe du Monde 2010 en Afrique du Sud sont classés dans l’ordre : Angleterre (7e, +1 place), les Etats-Unis (16e, +2) et la Slovénie (29e, -2). Quant aux adversaires de l’Algérie dans les éliminatoires de la Coupe d’Afrique des nations 2012 (CAN-2012), leur classement s’établit comme suit : Maroc (68e mondial et 12e africain), Tanzanie (109e mondial et 26e africain) et la République centrafricaine bon dernier (202e et 52e). L’Espagne conserve de son côté son avance en tête du classement sur le Brésil et les PaysBas. Le prochain classement mondial de la FIFA sera publié le 28 avril 2010.

- Tout d’abord, comment se passe votre séjour à Maghnia ?
- Je suis venu à Maghnia afin de rendre visite à mes parents. Ils étaient fatigués et j’ai fait ce déplacement afin de s’enquérir de leur état de santé. Dieu merci, tout se passe bien. Je suis venu le lendemain de la rencontre face à Wolfsburg, c’est-à-dire dimanche, et je ne rejoindrai Mayence qu’aujourd’hui.

Classement FIFA : l’Algérie 27e

- On présume que vous êtes très sollicité depuis votre arrivée au bled…
- Ça m’a fait énormément plaisir de retrouver et ma famille et le bled. J’ai profité de ce séjour pour voir les membres de ma famille.

- Vous n’avez pas joué lors du dernier match amical disputé face à la Serbie, vous étiez sûrement frustré de rater cette joute amicale…
- Je suis plutôt déçu d’avoir raté la rencontre face à la sélection serbe. J’ai été convoqué pour le rendezvous, mais je n’ai pas pu jouer à cause de ma grippe. Le stade était archicomble et c’était vraiment extraordinaire de voir autant de monde pour soutenir l’équipe.

- Les dirigeants de Mayence vous ont-ils autorisé à vous rendre en Algérie ?
- Bien sûr, je ne me suis rendu au pays qu’après avoir eu l’autorisation de mes dirigeants. Je leur ai dit que je dois me rendre en Algérie afin de rendre visite à mes parents et ils m’ont donné leur accord.

- La lourde défaite concédée face à la Serbie a rendu les gens sceptiques concernant la participation de l’équipe nationale au prochain Mondial sud-africain…
- Les supporters n’ont pas à s’inquiéter. Certes, on a perdu par un score lourd face à la Serbie, mais ce n’était qu’un match amical. C’est un bon test pour nous et on défendra crânement nos chances lors du rendez-vous sud-africain.

- Vous allez sûrement rater le prochain match face à Nuremberg à cause de votre voyage en Algérie…
- Non, je serai en principe convoqué pour la prochaine journée, vu que j’ai eu l’accord de mes dirigeants avant de venir en Algérie. Je réintégrerai l’équipe ce jeudi et je pense que je serai prêt pour le prochain match.

◗ «Je suis venu à Maghnia pour rendre visite à mes parents» ◗ «Je retourne aujourd’hui en Allemagne» ◗ «On fera tout pour représenter dignement le football algérien en Afrique du Sud»
pour songer à mon avenir. On verra bien ce qui se passera d’ici le mois de juin.

- Vous semblez confiant quant à la participation de l’équipe nationale en Afrique du Sud ?

- Beaucoup a été dit sur vous lorsque vous ne jouiez pas avec le FCV Mayence 05, qu’en est-il au juste ?
- Les seules fois où je n’ai pas joué, c’était à cause de ma grippe. Je n’ai jamais été blessé comme ça a été rapporté par certains. Je joue régulièrement avec mon club et je n’ai jamais eu le moindre problème.

- Etes-vous encore sous contrat avec Mayence ?
- Je serai libre de tout engagement au mois de juin prochain. Actuellement, je me concentre sur les rencontres de mon équipe et j’aurai tout le temps pour penser à mon avenir.

ra, néanmoins, de nous dire si vous allez rester ou pas dans le championnat allemand l’année prochaine ?
- Je ne vous le cache pas, mon souhait est d’opérer encore dans le championnat allemand la saison prochaine.

- Ce n’est pas une question d’être confiant ou pas, mais ce qui est certain, on donnera le meilleur de nous-mêmes pour représenter dignement le football algérien. On sait que tous les espoirs reposent sur nous et on ne lésinera pas sur l’effort pour réaliser le meilleur parcours possible.

- Votre club a assuré pratiquement son maintien en Bundesliga, quel est votre objectif maintenant ?
- Effectivement, à 95%, on a assuré notre maintien. Il reste encore 8 rencontres pour la fin de saison et on tentera d’engranger le maximum de points.

- On sait que vous préférez ne pas parler de vos contacts en ce moment, mais on vous demande-

- A quelques semaines du baisser de rideau, songez-vous à votre avenir ?
- Pas encore, il reste encore 8 matches avant la fin de saison et j’estime qu’il est encore trop tôt

➧ «C'est dommage que Ziani et Antar Yahia ne jouent pas avec leurs clubs»

- Les deux internationaux algériens Karim Ziani et Antar Yahia, qui jouent respectivement à Wolfsburg et à Bochum, ne sont plus utilisés depuis leur retour de la Coupe d’Afrique des nations, que pensez-vous de leur mise à l’écart ?
- Je dirai que c’est vraiment dommage qu’ils ne jouent pas depuis leur retour de l’Angola.

- Un dernier mot pour conclure…
- Je profite de l’occasion qui m’a été offerte par votre journal pour passer un bonjour à Lachache, Amine d’Alger, Samy de Boufarik, Reda Allouti et Mehdi de l’El Biaroise ainsi qu’à mes cousins Kopaze et Bourassi ainsi que tous mes autres amis. N. B.

- En plus des joueurs qui ne jouent pas avec leurs clubs, d’autres ont contracté des blessures à l’image de Nadir Belhadj, Mourad Meghni et Magdjid Bougherra, avez-vous eu de leurs nouvelles ?

FÉLICITATIONS
C’est avec une grande joie que les équipes de Compétition, Phone Magazine et Motors Magazine ont appris l’arrivée d’un petit prince chez leurs amis Slimane et Leila. Longue vie à Adam et prompt rétablissement à Leila.

8

CHAMPIONS LEAGUE AFRICAINE

Compétition

édition du jeudi 1er avril 2010

ESS US Douala
demain à 19h
● Par Kacem A.

Une simple formalité pour Sétif ?
veut prendre aucun risque. En mettant en garde ses joueurs contre une baisse de régime, il a choisi d’aligner son onze type pour cette rencontre. Une décision qui démontre toute la détermination d’aborder cette rencontre sur les chapeaux de roues. La confiance sera donc renouvelée au même onze qui avait disputé le match aller à Douala, à un joueur près. Avec Chaouchi ou Ferradji dans les bois, Diss et Laïfaoui dans l’axe, deux latéraux, Yekhlef et Raho, Lemouchia et Metref en récupérateurs. Djediat sera probablement aligné en milieu droit, ainsi que Bouazza en milieu gauche. Pour ce qui est du compartiment offensif, on s’attend au duo Hadj Aïssa-Ambane ou Hadj Aïssa- -Zoubiri en l’absence de Hemani suspendu et la non-qualification de Bencharif. A ce sujet, l’entraîneur camerounais, qui nous a accordé un entretien hier à l’aéroport Houari Boumediene, dès l’arrivée de la délégation camerounaise, nous a fait savoir que c’est Hadj Aïssa qui est le plus redouté par eux. D’ailleurs, les journalistes camerounais présents au stade de la Réunification à Douala lors du match aller n’ont pas arrêté d’interroger à son sujet. Du côté des Sétifiens, tout le monde est unanime à dire que cette rencontre sera celle du rachat en l’honneur des supporters, eux qui ont applaudi leur équipe à la fin de la rencontre face au MCEE, malgré le semi-échec. Un geste qui a touché les joueurs qui ne jurent que par le succès.
K. A.

Après sa victoire au match aller sur le score avantageux de 2 buts à 0, les Ententistes aborderont demain soir à partir de 19h au stade du 8-Mai-1945 le match retour avec une certaine assurance, mais aussi avec beaucoup d’espoir de passer au dernier tour avant la phase des poules.
LES JOUEURS sétifiens, qui avaient fait une excellente prestation à Douala, veulent assurer le spectacle demain soir devant leur public. Toutefois, le staff technique, à sa tête l’entraîneur Zekri Noureddine, ne

HADJ AÏSSA : «L’attaque à outrance»
Buteur à Douala, le meneur de jeu de l’ESS, Lazhar Hadj Aïssa, promet de rééditer demain soir, ne serait-ce que pour les supporters qui méritent d’être récompensés après leur soutien face au MCEE et au CRB, ce qu’il a réalisé au Cameroun.
- Comment est l’état d’esprit à la veille du match retour face à l’USD ?
- Personnellement, je suis très motivé pour ce match, d’autant plus que je me suis senti très à l’aise au match aller. Lorsque nous avons l’opportunité de nous illustrer, il vaut mieux en profiter. Je ne vous cache pas que je souhaite rééditer l’exploit de l’aller. J’ai besoin de retrouver cette efficacité devant le but, contrairement au match face au de l’avant. On ne doit MCEE. en aucun cas sous- Savez-vous que estimer notre advervous êtes le joueur saire qui ne viendra le plus redouté par pas pour faire du toucette équipe came- risme.

LIFTING DU STADE ET DES VESTIAIRES

rounaise ?

- Sans doute parce que j’ai marqué à l’aller. En tout cas, je me donnerai à fond pour faire vibrer les filets encore une fois. Pour cela, on doit jouer l’offensive à outrance dès les premières minutes. C’est la seule solution pour assurer notre avance au score et faire plaisir à nos supporters qui n’ont pas été gâtés lors de notre dernier match de championnat à domicile face au MCEE.

- Croyez-vous que les supporters vont remplir les gradins, eux qui ont été quelque peu déçus par votre prestation face au MCEE ?
- Je tiens encore une fois à m’excuser auprès des supporters qui ont fait le déplacement au stade vendredi passé. Je pense qu’ils sont satisfaits de notre victoire face au CRB et qu’ils ont oublié notre semiéchec à domicile face au MCEE, je leur fais la promesse qu’on va se racheter ce vendredi. Ils ne seront pas déçus. Je ne vous cache pas que nous avons des regrets, surtout après leurs applaudissements en fin de rencontre face au MCEE. Ce qui prouve qu’ils sont très attachés à l’Entente.
K. A.

● En prévision du match de demain soir à partir de 19h, qui opposera l’Entente de Sétif à la formation camerounaise de l’Union de Douala et conformément aux dispositions de la Confédération africaine de football qui exigent des structures répondant aux normes internationales dans ce genre de compétition, les employés de l’OPOW de Sétif seront réquisitionnés aujourd’hui pour procéder à une vaste opération de nettoyage du terrain, des gradins et des vestiaires.

LE MATCH EN DIRECT SUR LA CHAÎNE TERRESTRE

● La rencontre entre l’Entente de Sétif et l’USD pour la qualification au dernier tour de la Ligue des champions africaine avant la phase des poules, qui se déroulera demain soir à partir de 19h au stade du 8Mai 1945 à Sétif, sera retransmise en direct sur la chaîne terrestre de l’ENTV. Un important équipement technique sera dépêché par les responsables de l’ENTV à la capitale des Hauts Plateaux comme à chaque fois pour assurer une bonne retransmission de la rencontre.

- Avec une avance de deux buts, la qualification est pratiquement acquise…
- Certes, nous avons une certaine avance, mais la qualification n’est assurée que sur papier. Nous allons débuter ce match comme si on repartait à zéro. Cela nous poussera à aller

AMENDE DE 30 000 DA

LES CAMEROUNAIS ONT RATÉ LE VOL

● La délégation camerounaise de l’Union de Douala, qui devait arriver hier à 11h45 à l’aéroport Houari Boumediene via Casablanca, ne s’est pas présentée pour la simple raison que les Camerounais ont raté le vol entre Casablanca et Alger. Nous avons appris, auprès de la direction de l’Entente, que les Camerounais prendront l’avion d’aujourd’hui à 9h, ils seront

attendus vers les coups de 12h à Alger, s’il n’y aura pas d’autres imprévus de dernière minute comme la non-disponibilité des places dans le vol d’aujourd’hui.

LA RENCONTRE RISQUE D’ÊTRE REPORTÉE DE 24H

Hemani, le seul absent
Le staff technique de l’ESS devra se passer des services de son attaquant vedette, Nabil Hemani, pour le match retour de la Ligue des champions africaine face à l’USD demain en raison de suspension après avoir écopé d’un deuxième carton jaune lors du match aller.

● La commission de discipline de la Ligue nationale de football a infligé une amende de 30 000 DA à l’ESS, pour jet de projectiles sans dommage physique, lors de la rencontre face au MCEE. Cette sanction est considérée comme une première infraction. Au bout de la 3e, l’Entente écopera d’un match à huis clos. Cette mesure permet aux clubs de prendre leurs dispositions au lieu d’écoper directement d’un huis clos, comme cela se faisait en début de saison. L’ESS l’a donc échappé belle, car avec l’ancienne réglementation les Ententistes auraient accueilli le NAHD sans leur public.

ILS RALLIERONT SÉTIF AUJOURD’HUI

● Suite à la non-disponibilité des vols demain soir entre Alger et Sétif, les Camerounais, en cas d’arrivée, rallieront Sétif via Constantine ou Béjaïa par vol et continueront leur trajet par route jusqu’à Sétif.

● Suite à ce retard, nous avons appris que la direction de l’Union de Douala a informé la CAF par le biais de la Fédération camerounaise de football demandant, de façon officielle, le report de la rencontre de 24h, c’est-à-dire à samedi. Fort probable qu’ils obtiennent gain de cause.

LE POSTE DE GARDIEN DE BUT RESTE OUVERT

● Selon nos sources très proches du staff technique de l’Entente de Sétif, le poste de gardien de but reste ouvert à toutes les probabilités, Zekri pourrait renouveler sa confiance à Chaouchi ou le faire reposer et le remplacer par Ferradji.

10 MILLIONS, PRIME DE QUALIFICATION

K. A.

● Comme convenu dans le barème des primes de qualification, les camarades de Raho, en cas de qualification demain au dernier tour de la Ligue des champions, auront droit à 10 millions comme prime de qualification.

édition du jeudi 1er avril 2010

Compétition

CHAMPIONS LEAGUE AFRICAINE

9

JSK CLUB AFRICAIN
demain à 16h
● Par Abdellah Haddad

Les Kabyles à 2 doigts du dernier tour
Une belle victoire pour les supporters
Certes, les Canaris sont revenus au pays avec un résultat positif de Tunis, mais la médiocre prestation du match aller reste toujours dans la mémoire des supporters kabyles. Ces derniers n’ont pas encore digéré ce match nul. De leur côté, les joueurs, qui étaient eux aussi sous le choc après le match aller, veulent faire un grand match pour se racheter visà-vis des supporters et démontrer à tous ceux qui les ont critiqués à l’issue du match aller que le problème à Tunis était une question de concentration et non pas de suprématie.
A. H.

Deux semaines après le match aller qui s’est déroulé au stade El Menzah de Tunis, la JSK et le Club Africain se croiseront demain en fin d’après-midi une nouvelle fois le fer.
CETTE FOIS, la rencontre se déroulera à Tizi Ouzou. Pour un petit rappel, le match aller s’est terminé sur le score de un but partout. La JSK aura donc l’avantage d’un petit but. Cela permettra aux coéquipiers du capitaine Meftah de gérer tranquillement le match de demain. Les Kabyles, qui ont raté la victoire à Tunis, auront en face d’eux demain

GEIGER : «La JSK est prête pour cette rencontre»
Ouazzani, car Douicher a fait aussi un bon match à Tlemcen. J’ai un effectif équilibré, c’est à moi de trouver la bonne formule.»

onze joueurs sur le rectangle vert, contrairement à la précédente fois où ils ont joué avec une équipe amoindrie par deux de ses éléments. La mission des Jaune et Vert ne sera donc pas une mince affaire, ils devront sortir le grand jeu afin de passer ce cap et se qualifier pour le dernier tour des préliminaires de la Champions League. De leur côté, les Tunisiens, qui ont raté leur sortie chez eux, viendront jouer leur va-tout à Tizi Ouzou. Il sont armés d’une grande volonté pour se qualifier, mais les Canaris, qui ont déjà un but comme avantage, ne vont pas se laisser faire, surtout que la bande à Geiger est à un cheveu du dernier tour préliminaire.

DOUDANE : «Le groupe est appelé à passer»
● «On a bien préparé le match de demain, on n’a rien laissé au hasard, la qualification se jouera sur le terrain. Le match sera très difficile, les joueurs sont appelés à passer au prochain tour.»

● «On n’a pas contacté Mezaïr et on ne le fera pas, on a trois gardiens, on a confiance en eux. A la JSK, tout se fera dans les règles de l’art.»

«Personne n’a contacté Mezaïr»

A. H.

La séance d’hier à l’heure du match
● Les coéquipiers du capitaine Meftah se sont entraînés hier à 16H00, c’est-à-dire à l’heure du match.

Hadjaoui, Meftah, Oussalah, Coulibaly, Belkalem, Douicher, Maroci, Ech Chergui, Tedjar, Yahia Chérif, Aoudia.

EQUIPE PROBABLE

Le premier responsable de la barre technique des Canaris a animé hier aprèsmidi un point de presse au siège du club.
D’EMBLÉE, le coach de la JSK a abordé le match de demain. «Pour ce match, le groupe est prêt. On a bien travaillé durant toute la semaine. Les joueurs ont bénéficié de toute une semaine pour récupérer leurs forces, donc, il n’y aura pas de souci à se faire sur la fraîcheur physique. C’est un match qui sera très difficile, car c’est un rendez-vous continental et non pas un match de championnat, il faut être costaud et arracher cette qualification. En tout cas, les joueurs sont conscients de la mission qui les attend et sont prêts sur tous les plans pour ce match.»

«Un long marathon nous attend»
«Pour la programmation, je peux vous dire que c’est la catastrophe, je n’ai jamais vu ça de toute ma vie. Il nous reste dix matchs en championnat, on est ambitieux et on veut aller en finale en coupe d’Algérie et aussi aller aux poules, c’est très difficile pour nous d’enchaîner avec toutes ces rencontres.»

AOUDIA : «On se qualifiera, c’est promis»
Le centre-avant des Canaris sera appelé à mener l’attaque kabyle demain. Pour Aoudia, la rencontre sera très difficile, mais il dit que son équipe a les moyens de passer au prochain tour. L’exattaquant du CRB et de l’USMAn promet la qualification aux supporters.

«Je jouerai l’offensive»
«Certes, on est revenus de notre déplacement à Tunis avec un bon résultat, car marquer un but en dehors de ses bases en compétition continentale est une excellente chose. Un score vierge nous permettra de passer au prochain tour. Toutefois, on ne va pas prendre le risque et jouer pour ce score, on va faire le jeu et on jouera pour marquer des buts, car c’est ça le football, il faut toujours jouer pour gagner.»

Les Canaris en stage depuis hier
● Une fois la séance d’entraînement d’hier terminée, la bande à Geiger est entrée en mise au vert. Comme d’habitude, cette dernière a eu lieu chez le président.

«Oui, je crois toujours au titre»
«Je ne veux pas parler du championnat, car on prépare un match de coupe d’Afrique. Pour le titre, j’y crois toujours, il reste trente points à prendre et on fera tout pour prendre le maximum.»

Un effectif juste, juste

«Je saurai comment remplacer les absents»
«En ce qui concerne les absents, il y aura des changements dans le onze. J’ai des doublures dans chaque poste. Pour Hamiti, j’aurai des solutions, surtout avec le retour de Yahia Chérif, c’est la même chose pour Chérif El

«J’ai une idée sur notre adversaire»
«En ce qui concerne notre adversaire du jour, je ne connais pas toute l’équipe, je ne suis pas l’entraîneur du Club Africain. Or, j’ai une bonne idée sur cette équipe que j’ai déjà vue à l’œuvre. Avec mon staff, on va mettre une stratégie qui corresponde au jeu de l’adversaire.»

«C’est à nous de faire revenir le public au stade»
«Pour les supporters, les choses sont claires, c’est à nous de faire revenir le public au stade. Je profite de cette occasion pour lancer un appel à nos fidèles supporters pour venir en masse nous soutenir demain et on saura comment les récomA. H. penser.»

● Hamlil et Hamiti blessés, Chérif El Ouazani suspendu, Berchiche retenu par une affaire personnelle et les juniors n’ont pas de licence africaine, l’effectif est donc juste, juste.

pas prendre de risque, on tentera de marquer un maxi- Comment se présente le mum de buts.

match de demain pour - Pour effacer la mauvaivous ? se prestation du match - C’est clair, la rencontre aller…
sera très difficile. On a une petite avance, le but que nous avons marqué à Tunis nous permettra de gérer le match à notre manière. Toutefois, il faut se méfier des Tunisiens, car ils n’ont rien à perdre, ils vont jouer leur va-tout demain soir. - C’est exact. On n’a pas oublié le match aller. On va faire un grand match et se qualifier au prochain tour.

Berchiche autorisé à s’absenter

- Vous serez, en l’absence de Hamiti, appelé à mener la ligne d’attaque…
- A la JSK, on est un

● Le trio d’arbitres libyen qui officiera la rencontre de demain est arrivé mardi au pays. ● Les arbitres libyens ont passé la nuit de mardi à mercredi à l’hotel Amraoua. ● Les arbitres libyens ont quitté hier matin Tizi Ouzou, ils ont été installés à l’hôtel Ibis de Bab Ezzouar. ● Les joueurs du Club Africain effectueront aujourd’hui leur seule séance d’entraînement à Tizi Ouzou à 16H00, soit à l’heure du match.

Les arbitres sont arrivés mardi

● Le défenseur central des Canaris a été autorisé à s’absenter pour régler une affaire personnelle.

- Vous jouerez l’attaque groupe et non pas un ou ou vous opterez pour la deux joueurs. De mon côté, prudence et les contres ? je ferai tout mon possible
- Je ne suis pas bien placé pour marquer et donner la pour répondre à cette ques- joie à nos supporters. tion. Toutefois, on ne va A. H. ball, les dirigeants, les membres des staffs technique et médical ainsi que tous les athlètes présentent à la famille du défunt leurs sincères condoléances et l’assures de leur profonde sympathie en cette pénible circonstance. Que Dieu le Tout-Puissant accueille le défunt en Son Vaste Paradis.

La JSK en deuil
Le club le plus titré du pays a perdu l’un de ses plus fidèles magasiniers, Ramdane Menadi, en l’occurrence. Ce dernier a servi la JSK pendant de longues années avant que la maladie ne le confine à la maison. Ammi Ramdane nous a quittés à l’âge de 75 ans, l’enterrement a eu lieu hier au cimetière de Medouha en présence de toutes les générations de joueurs de la JSK, Iboud, Larbes, Sadmi, Karouf, Doudane …et d’autres étaient tous là. De son côté, Hannachi a fait un tour au domicile de défunt avant de partir à Alger.

Ils ont passé une nuit à l’hôtel Amraoua… … Et sont partis à Alger hier

.......................................
Ayant appris avec une grande douleur le décès de Ramdane Menadi, Abdellah Haddad ainsi que tout le collectif de Compétition présentent à la famille de défunt leurs sincères condoléances. A Dieu nous appartenons et à Lui nous retournons.

Les Tunisiens s’entraîneront aujourd’hui à 16H

Condoléances
Touchés par le décès de Ramdane Menadi, le président du CSA de la JSK, le président de section foot-

10

COUPE DE LA CAF

Compétition

édition du jeudi 1er avril 2010

FAR CRB
Ce samedi à 16h
● Par M. Memmoud

UN CHALLENGE POUR SAUVER LA SAISON
devient une issue de secours pour le groupe et l’entraîneur, très contestés. Les résultats recherchés ne sont pas au rendez-vous et l’attente des supporters et leur patience ont des limites, ils attendent bien un parcours honorable dans cette compétition pour panser les plaies. Avec le gros du contingent au Maroc, mis à part Alex et Lahmar et encore Akniouène et Boukedjane, le Chabab se doit de réagir et faire oublier aux supporters la défaite face à l’ESS et passer à autre chose. pression reste persistante, même à distance. Le résultat du match aura son poids sur l’avenir de l’entraîneur qui, après avoir perdu la coupe, premier objectif fixé, regarde s’éloigner les espoirs en championnat. La CAF, c’est un challenge qui peut bien lui redorer son statut au sein du club, lui qui a été adulé et porté en triomphe la saison passée. La grogne populaire reste intacte et la rue belouizdadie s’interroge sur l’avenir de son équipe, mais aussi de son entraîneur actuel. Contesté, seuls les résultats peuvent lui être salutaires si Henkouche veut continuer sereinement l’aventure avec le Chabab, lui qu’on connaît très sensible à la pression. M. M.

Après demain, le CRB affrontera les FAR pour le compte du match retour de la Coupe de la CAF. La victoire des Rouge et Blanc à l’aller par la plus petite des marges lui donne, certes, un avantage, mais les prestations de l’équipe laissent perplexes les supporters.
LE CHABAB manque cruellement de performances, notamment au niveau de l’attaque et du milieu. Cependant, Henkouche reste confiant, malgré la situation de l’équipe qui s’enlise dans une autre crise en cette fin de saison. Les objectifs initiaux du club sont partis en fumée ou compromis sérieusement en ayant perdu l’objectif de la coupe et s’éloignant peu à peu des quatre premières places en championnat. La CAF, c’est un supplément et un challenge intéressants pour le CRB, mais qui

Henkouche confiant, mais sous pression
Le coach déclare qu’il est très optimiste et confiant quant à la réaction de son équipe, mais la

● Après son mécontentement à sa sortie prématurée face à Annaba, Gherbi s’est attiré le courroux de son staff, qui a décidé de le sanctionner et de se passer de lui pour le voyage du Maroc. Il a aussi été écarté du groupe face à l’ESS et cela laisse penser qu’il n’a pas trop apprécié sa situation.

Gherbi a-t-il été sanctionné ? ti

Kerbadj : «L’équipe m’a laissé bonne impression»
Pour sa dernière saison aux commandes du CRB, le président souhaite être honoré par un parcours reluisant de son équipe en coupe de la CAF.
L’IMPRESSION que lui a laissé son équipe a été rassurante et Kerbadj est confiant : «J’ai pu faire le tour avec l’équipe avant son départ et elle m’a laissé bonne impression. Je pense que l’équipe pourra réagir positivement et revenir avec la qualification, c’est mon souhait. Ils sont partis avec beaucoup de détermination et l’équipe sent qu’elle est capable de réaliser un grand match», dira Kerbadj. Il s’est dit très furieux des circonstances de la défaite face à l’ESS, mais il compte sur son équipe pour terminer la saison avec les honneurs. objectifs et se battre pour sans craindre les imprévus», dira Kerbadj, qui pense que son expérience au sein de notre football a un arrière-goût, malgré sa satisfaction personnelle.

«J’ai restructuré le CRB et je continuerai à l’aider»
Le président, qui continue à déclarer que c’est sa dernière saison au Chabab, est satisfait de son parcours avec le club de son cœur. Avec un trophée et un parcours honorable en championnat la saison passée, il considère que ce sont des réalisations importantes pour une première expérience dans le domaine. Il pense qu’il a participé activement à la restructuration du club, ayant défini une politique claire et bénéfique pour le CRB. «Je pense que mon passage au CRB a été bénéfique, avec un trophée et un parcours honorable en championnat. Le Chabab a retrouvé des couleurs, et j’ai participé à sa restructuration de façon significative. Je ne regrette rien, même si je dois partir un jour, je resterai fidèle à mon club et je le soutiendrai toujours. Je vais l’aider du mieux que je peux, et si j’en avais les moyens, j’aurais recruté d’ores et déjà les éléments qui nous manquent, et les meilleurs», déclare Kerbadj.

«L’avenir du club, ce sont les jeunes»
Considérant que la saison actuelle a été plus ou moins ratée, le président, qui entame son dernier virage avec le CRB, pense néanmoins à l’avenir du Chabab. Selon le boss belouizdadi, l’avenir du club appartient aux jeunes du cru et c’est ce à quoi il va s’atteler. «Je considère que notre saison est plus ou moins ratée, mais même si je ne suis pas là la saison prochaine, j’y pense. Les jeunes sont l’avenir du CRB, et je pense qu’ils méritent plus de considération de la part de tous. La formation est un pilier pour chaque club, et dans ce sens, je vais œuvrer pour donner plus d’opportunités à nos jeunes de s’exprimer», dira Kerbadj.

«Notre championnat n’a aucune éthique»
Le président est déçu de la tournure des événements qui, selon lui, ne sont pas toujours le fait du hasard. Kerbadj pense que son équipe a été volée à de nombreuses reprises et que les erreurs d’arbitrage répétitives le laissent songeur. Il s’en désole, car il a investi son temps et son argent pour bâtir une grande équipe, qu’il regarde impuissant s’enfoncer dans la crise. «On a fait des prévisions et investi énormément pour atteindre les objectifs tracés, mais certaines choses nous échappent et les compromettent. Notre championnat n’a aucune éthique et c’est regrettable pour un club qui veut bâtir un avenir solide et atteindre ses objectifs dans les règles de l’art. Le CRB a un traitement de faveur, dans le mauvais sens bien sûr, car ni la ligue et ni les différentes instances nous facilitent la tâche, mais c’est plus des bâtons dans les roues qu’on nous met. Dans des circonstances pareilles, comment voulez-vous avoir des

«Ils seront à l’honneur en cette fin de saison»
Ayant l’intention de renforcer le CRB par des jeunes la saison prochaine, Kerbadj, en concertation avec le staff, a décidé de donner la chance aux jeunes de s’exprimer pour cette fin de saison. Une occasion de les découvrir et de les mettre dans le bain. «Déjà, on a envoyé deux juniors avec l’équipe au Maroc pour qu’ils puissent s’intégrer. C’est une bonne mise dans le bain. Nous, en Algérie, on n’a pas de projection à moyen et long termes, et c’est difficile de faire des prévisions. Cela dit, ce qui me tient à cœur, c’est la formation. Cette fin de saison, les jeunes seront à l’honneur, vu que nous avons pris la décision de lancer nombre de jeunes éléments pour s’aguerrir», dira Kerbadj.

«3 ou 4 joueurs sont dans nos priorités pour la saison prochaine»
Quant aux priorités pour le président en vue de la saison prochaine, Kerbadj pense

qu’il y a des exigences à ne pas négliger pour maintenir l’équilibre du club. En effet, selon ses dires, il y aurait déjà sur son calepin trois ou quatre joueurs qui sont la priorité du Chabab. Il fera tout pour partir la conscience tranquille et les retenir. Seulement, c’est une question de moyens, selon le président, qui considère que les moyens financiers sont indispensables pour y parvenir. «Nous avons défini certaines de nos priorités pour la saison prochaine, et 3 ou 4 joueurs sont sur notre calepin, des joueurs clefs qu’il faudra retenir, mais ce sera en fin de compte une question de moyens. Nous devons avoir les moyens de nos ambitions pour parvenir à garder l’équilibre de l’équipe», dira Kerbadj. M. M.

LE PRÉSIDENT PRÉSENT À L’AÉROPORT

● Avant le départ de son équipe au Maroc, le président du Chabab a tenu à marquer sa présence et apporter son soutien. Malgré la situation peu enviable de son équipe, Kerbadj a été très rassurant envers son équipe. Il souhaite qu’elle puisse lui donner raison et revenir avec la qualification.

IL A LONGUEMENT DISCUTÉ AVEC LES CADRES

● Le président a profité de sa présence à l’aéroport pour avoir une dernière discussion avec certains éléments. Les cadres de l’équipe et le président ont pu faire le tour de la situation, et au grand étonnement du président, ces derniers, pourtant chevronnés, se sont dit impuissants de gérer une telle pression. Des aveux qui inquiètent le président, qui se pose des questions sur l’état psychologique des jeunes joueurs et leurs capacités à surpasser les événements et aller de l’avant.

édition du jeudi 1er avril 2010

Compétition

MC ALGER

11

BRACCI : «Personne ne gâchera notre fête de fin de saison»
● Par Amina Z.

Le Mouloudia d’Alger a perdu la chance de creuser l’écart entre lui et l’ESS. Ainsi, si on récapitule, l’Aigle noir pourrait dépasser le MCA s’il gagnait ses matches retard. Mais pour l’entraîneur des Vert et Rouge, c’est le MCA qui restera leader et cela jusqu’au tomber de rideau.
CONTACTÉ par nos soins le lendemain du derby, François Bracci s’est entretenu avec nous au sujet de quelques points proposés ci-dessous sur les bonnes raisons, lesquelles, à son avis, font du MCA le champion de cette saison.

«Face à l’USMH, Mokdad m’a montré son talent»
Babouche a contracté une blessure à la 8’, il a été remplacé par Mokdad. Bracci commente la première mitemps avant de parler de ce joueur : «On a trouvé des difficultés en première mi-temps. La sortie de Babouche nous a déstabilisés en quelque sorte. On a trouvé du mal pour se reprendre en main. Mais en seconde période, on a repris les rênes du match. Face à l’USMH, Mokdad m’a montré son talent. Il est terrible au milieu. Je suis vraiment très content de l’avoir dans mon groupe. Il sera d’une grande aide pour nous.» Le malheur des uns fait le bonheur des autres. Babouche s’est blessé, mais sa sortie a permis à Bracci de découvrir Mokdad, le milieu de terrain mouloudéen de luxe. On verra certainement Mokdad dans le onze du départ de Bracci et cela à partir de mardi prochain.

actif, mais je ne me prends pas la tête par son parcours. Pour être plus juste, je dirais que je ne m’occupe pas des affaires de l’ESS. Je préfère me concentrer sur notre chemin lequel, je suis sûr, sera parcemé d’embûches et pour arriver à bon port, il faut être coriace et je sais qu’on a tout ce qu’il faut.» Donc, le danger ESS ne perturbe guère l’entraîneur des Vert et Rouge qui croit très fort en son étoile.

«C’est nous qui serons champions»
Dans la tête de Bracci, il n’y a pas plus important que les deux prochaines rencontres. Il explique : «On a deux matches qui se profilent. On aura l’ASK pour le compte du championnat et le CAB en quarts de final de coupe d’Algérie. Des rendez-vous importants qu’on espère bien négocier. Ça ne sera pas facile, mais on fera le max pour sortir glorieux à chaque fois.» Pour le titre de champion, Bracci reste confiant : «Je garde espoir. Il reste 8 matches qui seront tous importants pour nous. Il faut garder la fraîcheur mentale et physique pour assurer les prochains 2 mois, car ce sont là les mois les plus importants pour gagner le titre. Je ne m’en lasse pas, je sais que c’est nous qui serons champions. Personne ne gâchera notre fête de fin de saison, ça c’est clair.» Significatives les déclarations de Bracci qui n’a pas été affecté par le nul contre l’USMH. Il veut propager cette positive attitude à sa troupe pour que ses joueurs gardent le même état d’esprit jusqu’à la fin de la saison. A. Z.

«Mon regret, c’est que l’arbitre n’a pas validé le but»
François Bracci est revenu sur le but qui n’a pas été accordé par l’arbitre de la partie. «Tout le monde a constaté que la balle était dedans quand le Harrachi l’a dégagée, mais ni l’arbitre de touche ni l’arbitre central n’ont réagi. Mon regret, c’est que l’arbitre n’a pas comptabilisé le but. Mais cela ne va pas nous perturber dans notre parcours, car on est des durs à cuir», dira Bracci déçu que sa troupe nait pas pu battre l’USMH, car trois points auraient donné plus de confiance à une équipe qui prétend au titre.

«Je ne m’occupe pas des affaires de l’ESS»
Par ailleurs, l’ESS a remporté son match retard contre le CRB. Un retour en force de l’Aigle noir qui ne prédit pas un avenir serein pour le MCA qui devra multiplier les efforts pour garder sa place de leader. Bracci, quant à lui, ne se prend pas la tête. Il reste zen et le montre dans sa déclaration : «On a suffisamment de points pour rester sereins. Certes, l’ESS compte 4 matches retard à son

KOUDRI ABSENT 15 JOURS
● Déçu, le coach du Doyen, Bracci, devra encore se passer des services de ce joueur qui lui donne de l’équilibre dans son milieu. Le diagnostic du staff médical est formel concernant Koudri qui, rappelons-le, avait contracté un écrasement à la cuisse qui l’a contraint à faire l’impasse sur le derby de mardi contre l’USMH. L’hématome est toujours présent sur la cuisse de Koudri qui devra se reposer une quinzaine de jours.

BABOUCHE : «Je serai opérationnel dans un mois»
Le capitaine des Vert et Rouge a contracté une blessure au genou. Avant même qu’il ne passe une IRM, Réda explique qu’une blessure au niveau du ligament latéral demande un repos de 20 jours. Et pour reprendre les entraînements avec le groupe au moins 10 jours, ce qui donne 30 jours sans jouer de matches. vous que vous serez rétabli - Il faut commencer par - Les Chnaoua vous reverd’ici là ? battre l’ASK… ront quand ?
- Sincèrement, je ne le pense pas. Car généralement pour le ligament latéral, il faut 20 jours pour guérir. A mon avis, il me faut un mois pour retrouver ma forme. Cela dit, on verra ce que donneront les résultats de mon IRM. - Absolument. On peut dire que le match contre l’ASK sera le tournant du championnat, . Ça ne va pas être facile, car cette équipe se bat pour sa survie et sera sur ses terres. Mais on n’a pas le choix, on doit gagner le match, l’ESS n’est pas très loin. - Si tout va pour le mieux, je serais apte à jouer les trois derniers matches du championnat. Ce qui est certain, je ferais tout mon possible pour être au top pour le derby contre le CRB. On a un titre à gagner et je compte l’avoir avec mes camarades cette fois. Incha Allah, on fera la fête avec tous les Chnaoua en cette fin de saison en gagnant le titre de champion et pourquoi pas Dame coupe qui nous aime A. Z. bien.

IL SOUFFRE DU LIGAMENT LATERAL

- Quand est-ce que vous allez - Pensez-vous que le groupe passer une IRM ? pourrait tenir sans vous ?

REPRISE CE MATIN À HADJOUT

- Je m’apprête à y aller (entre- Il le faut. Mes équipiers - Face à l’USMH, vous n’avez joué que 8 minutes tien réalisé hier à midi). J’espère savent qu’ils ont travaillé avant de céder votre place à que tout ira bien, car je sais que ardemment pour arriver à cette mon club a besoin de moi. position. Il ne reste pas beauMokdad… - Malheureusement oui. J’étais hyper motivé pour contribuer à la victoire de mon équipe. Le destin l’a voulu autrement. J’ai cédé donc ma place à Mokdad après avoir contracté une blessure au genou. D’ailleurs, le coach me l’a fait savoir en m’appelant à maintes reprises pour avoir de mes nouvelles. Le championnat tire à sa fin et on a besoin de points pour réaliser notre rêve, celui de gagner le titre. coup pour arriver à nos fins. Ce n’est pas le moment de baisser les bras. En plus, le MCAcompte dans ses rangs des joueurs qui peuvent me remplacer sans souci.

Doyen a programmé une IRM à Réda Babouche hier. Premier diagnostic : le ligament latéral, une IRM pour confirmer l’information et entamer du même coup le traitement.

● Pour connaître la nature de sa blessure, le staff médical du

Il a passé une IRM hier

● Les camarades de Harkat reprendront les entraînements ce matin pour attaquer la préparation du prochain match du championnat, contre l’ASK à El Khroub, mardi prochain. Dans cette reprise, deux joueurs seront absents pour blessures, il s’agit de Koudri et Babouche.

- Bencheikha aussi ne pour- Racontez-nous l’action qui - Ça aurait été moins com- ra pas compter sur vos serpliqué si le Doyen avait battu vices pour le match retour a précédé votre blessure ? en Libye, non ? - Harkat avait poussé l’USMH, n’est-ce pas ?
- Effectivement, mais on ne peut revenir en arrière. On a été contraints au nul. Il faut maintenant penser aux rendez-vous restants, car pour avoir le der- Bracci espère vous récupé- nier mot dans cette épreuve, ça rer dans 20 jours. Pensez- nécessite le max de points. Hanitser pour lui chiper le ballon, ce dernier est tombé sur mon genou. Résultat des courses : le ligament latéral touché. - Exact. Je suis triste à l’idée de voir mes camarades partir défendre les couleurs du pays sans moi. Cela dit, je leur souhaite du fond du cœur d’être à la hauteur pour revaloriser le joueur local.

● «Réda souffre du ligament latéral. Je sais que ce garçon va vite se rétablir, car il est costaud et sera avec nous dans 20 jours. Je sais que sa bonne santé va lui faire gagner des jours. Je reste optimiste à son sujet, c’est clair. Le joueur sait qu’on a besoin de lui et je suis persuadé qu’il va se surpasser pour être prêt le plus tôt possible.»
Le président, le bureau exécutif du CSA Mouloudia Club d’Alger, les dirigeants, les staffs technique, médical, administratif, joueurs, comité des supporters et supporters de la section ayant appris avec consternation le décès du regretté père de notre ami et frère M. MOKDAD Abdelmalek, joueur du Mouloudia Club d’Alger, présentent à toute sa famille leurs condoléances les plus attristées et l’assurent de leur profonde sympathie en cette pénible circonstance. A Dieu nous appartenons et à Lui nous retournons.

«Réda est costaud»

SON COACH PARLE DE LUI

Condoléances

12

DIVISION UNE

Compétition

édition du jeudi 1er avril 2010

USM EL HARRACH

LA DÉSILLUSION

«Le MCA a la réussite»
Bechouche ne semblait pas pleinement satisfait du résultat, les Harrachis étaient déterminés à empocher les trois points, mais la réussite était plutôt du côté mouloudéen depuis l'entame de cet exercice.
- Vos impressions après le match ? - C’est un point bon à prendre, nous avons raté quatre occasions nettes de scorer en première période. Nous avons produit du jeu et gêné l’adversaire, le manque de réalisme nous a fuis au début, mais la seconde mi-temps a vu le retour du Doyen qui lui aussi pouvait inscrire des buts à la suite de multiples offensives. Les occasions les plus franches étaient en notre faveur, mais pour des raisons diverses, on est passés à côté d’une victoire certaine. - L’USMH a cette fâcheuse habitude de rater des occasions de but en première mi-temps et ne sort que t rarement victorieuse, un commentaire ? - Notre équipe a toujours foulé les pelouses pour gagner et rien d’autre, mais parfois des circonstances s’en mêlent et remettent tout en cause. Durant cette confrontation, le facteur chance a été déterminant à plus d’un titre, je ne crois pas qu’il y ait d’autre explication face à ces ratages à répétition. - Mais en seconde période, c’est votre arrière-garde qui a g subi le poids de la rencontre ? - Si on suit bien le parcours du Mouloudia, on se rend compte que les Vert et Rouge arrivent souvent à renverser la vapeur dans les derniers instants du match, d’où notre appréhension par rapport à cette donne, nos joueurs se sont repliés involontairement, ce n’était pas nos consignes, on voulait garder la cage vierge et on a réussi. - Comment qualifiez-vous v votre prestation ?

BECHOUCHE :

● Par Djamel Abed

Le moins que l'on puisse affirmer de ce chaud derby qui a mis aux prises les deux équipes les plus en forme du moment, c'est qu'il n'a finalement rien ramené de nouveau, c'est la montagne qui a accouché d'une souris et sur tous les plans, technique, physique et psychologique.
n bémol, et pas des moindres, réside dans l’inefficacité du compartiment offensif qui s’est, par ailleurs, toujours montré incisif et adroit devant les buts, les supporters sont restés sur leur faim tant le nombre inhabituel des ratages a fait émerger des doutes quant à l’issue finale de la rencontre. De deux choses l’une, ou bien les joueurs des deux camps étaient hypnotisés par l’enjeu de ce derby, car, faut-il le signaler, la majorité de l’ossature est jeune et n’a par conséquent pas pu gérer la pression qui a entouré cette rencontre ; et parallèlement le niveau de notre championnat est comme un bateau ivre en pleine tempête.

U

Comment les choses se sont déroulées a DOUKHA : le dernier rempart
fait une grande partie face à son ancienne équipe, le Mouloudia, il a été impérial aussi bien par des arrêts spectaculaires, par des sorties rassurantes et par ses claquettes, une panoplie d’un gardien de talent qui garda ainsi sa cage vierge et qui confirme par ricochet que sa reconduction dans le onze est le fruit de son travail et de sa patience. AOUAMEUR : le latéral droit de coutume met du cœur à l’ouvrage, mais lors de la dernière sortie, il est

apparu fatigué, les consignes de son entraîneur seraient derrière sa prestation moyennement disputée, les tentatives offensives qui se construisaient à partir de son flanc auparavant n’ont pas connu la même réussite, la vivacité des attaquants adverses l’aurait contraint à ne pas s’aventurer à l’avant. ZOUAK : le latéral gauche harrachi a été égal à lui-même et a, par ailleurs, verrouillé son côté. Ainsi, son engagement physique et son abattage ont dissuadé l’adversaire de se mesurer à lui. BENABDERRAHMANE : c’est son compartiment qui a subi le poids de la rencontre, par intermittence. En effet, il devait surveiller par alternance Bouguèche et Derrag dans l’axe, mais l’action du match a été incontestablement celle où il sauva son équipe d’un but certain à dix minutes de la fin. Son poids dans l’équipe est très lourd. Combattif, généreux et teigneux, tels sont les

qualificatifs le concernant. MEBARAKOU : son coéquipier dans l’axe central a débuté déjà la rencontre en étant blessé, mais cela ne l’a guère empêché d’aller au charbon et jouer avec les tripes, comme il sait bien le faire ; ses interventions musclées et sa pugnacité ont grandement contribué à donner une assise confortable à ce secteur. NAÏLI : le capitaine courage de cette formation a fait une partie honorable, essentiellement dans la récupération en gagnant beaucoup de duels. En revanche, son péché mignon demeure toujours dans la relance au même titre que Gherbi. GHERBI : son retour à la compétition a été brusque, ce qui explique la baisse de forme de ce milieu de terrain qui nous a habitués à mieux. Mais il a fourni des efforts physiques notables en constituant le premier rideau défensif avec Naïli. Dj. A.

- Vu la particularité de cette opposition et tout ce qui l’entoure, je dirai que la prestation des deux antagonistes reste moyenne, chacune des deux formations avait la possibilité de faire la différence à tout moment. - Les joueurs n’étaient-ils pas i sous pression, ce qui les a diminués moralement ? - Je ne le pense pas, les joueurs sont conscients et savent gérer la pression, ce qui se passe dans les tribunes ne les incite pas à la violence, les fans savent transcender les leurs. La rivalité qui existe entre les deux clubs est sportive et ne pourrait sortir de son cadre. Dj. A.

MIHOUBI : «Le match de l’ESS est un bon test pour nos joueurs»
● Par Mustapha Larfi

NA HUSSEIN DEY

ENTRAÎNEMENT HIER À ZIOUI

ihoubi continue de préparer sa troupe pour le prochain match face à l’ESS. Concernant ce match, il estime que son équipe n’a rien à perdre et elle disputera ce match, sans calcul. «Le match de Sétif est un bon test pour mes joueurs. C’est un match qui nous opposera à l’une des meilleures équipes du championnat et qui joue sur tous les fronts. Toutefois, on n’a rien à perdre au cours de cette rencontre. J’ai demandé à mes poulains de jouer leur jeu habituel. On se déplacera sans calcul et on fera le maximum pour réaliser un bon résultat malgré la difficulté de la mission.» Comme deux jeunes joueurs ont réintégré l’équipe fanion, Boutadjine et Ghilas en l’occurrence, et voulant prendre

M

son avis sur ces deux éléments, le coach nahdiste nous dira : «Ce sont des joueurs qui ont rejoint le groupe dernièrement, on leur donnera leur chance pour démontrer leurs qualités, celui qui travaille à l’entraînement aura sûrement sa chance. J’espère qu’ils seront à la hauteur et, pourquoi pas, gagner une place de titulaire. Par ailleurs, le NAHD sera privé des services de son gardien Asselah et de son défenseur Abbas, cela ne semble pas inquiéter le premier responsable de la barre technique nahdiste qui nous confiera : «J’ai souhaité que les deux joueurs soient présents avec nous, mais que voulez-vous qu’on fasse, on est dans l’obligation de gérer la situation telle qu’elle est. D’ici le jour du match, on trouvera les solutions nécessaires.» M. L.

● En prévision de la préparation de leur prochain match face à l’ESS, les Nahdistes se sont entraînés hier au stade Zioui. Cette séance a été consacrée au volet technicotactique.

AB T AMOURA taquSEN oura ant Am e at

● Le jeun à la séance n’a pas pris part son équipe ent de d’entraînem Zioui. Son effectuée hier à ses due à absence est rs le service obligations enve national.

MESSAOUD S’EST ENTRAÎNÉ AVEC LES SENIORS

ASSELAH ET ABBAS OUTh et sela

● Le jeune arrière droit Messaoud a été promu, lui aussi, avec les seniors. Hier, il s’est entraîné avec les seniors. Une chose est sûre, le coach nahdiste compte donner la chance aux jeunes loups du NAHD qui préparent déjà la saison prochaine.

● Le gardien As bas ne sont Ab l’arrière gauche r le prochain pas concernés pa . Les deux SS match face à l’E endus pour joueurs sont susp pour Abbas s cumul de carton décision de de et contestation lah. se l’arbitre pour As

AUJOURD’HUI EN AMICAL : USMH-NAHD

● En prévision du match de l’ESS entrant dans le cadre du championnat, les Nahdistes disputeront cet après-midi une joute amicale qui les opposera à l’USMH. Cette rencontre, qu’abritera le stade de Lavigerie, sera une bonne occasion pour les joueurs nahdistes de garder leur forme, d’un côté, et au coach Mihoubi de préparer le schéma tactique idéal pour contrer l’ESS, de l’autre. D’autre part, la rencontre d’aujourd’hui sera une bonne occasion pour les joueurs qui n’ont pas beaucoup joué de prouver leurs qualités et de gagner une place lors des prochaines journées du championnat.

édition du jeudi 1er avril 2010

Compétition

JSM BÉJAÏA

13

PARTICIPATION DES JOUEURS U-20 2

Que fera Menad ?
Que risque la on suit les directives du JSMB ? Si
pour la phase retour, 99 minutes. Ce qui laisse la JSMB et son coach vraiment dans l’expectative maintenant qu’il ne reste que huit matches, que fera-t-il dans ce cas de figure, d’autant plus que la ligue a décidé de sévir à la fin de saison contre toute équipe qui ne ferait pas jouer ses jeunes pendant 900 minutes complètes. «Mais comment peut-on imposer à des clubs de faire jouer des joueurs de moins de 20 printemps ? Si je vois qu’un joueur peut donner un plus, pourquoi je ne le ferais pas jouer ?», s’est demandé l’homme fort de la barre technique du club béjaoui, Menad. Ce dernier, qui nous a exhibé lundi passé, lors du point de presse, une circulaire demandant au club de faire jouer ces jeunes pour la durée déterminée, se demande pourquoi cette décision. Alors ira-t-il jusqu’à incorporer certains jeunes lors des prochaines journées ? On ne le sait pas, mais pour tout un chacun, ici à Béjaïa, parmi les membres de la direction ou du staff technique, l’on se demande pourquoi une telle décision. En attendant, le coach et ses adjoints doivent trouver une solution à ce problème, car

● Par Rahib Medhouche

Ambiguïté ou pas, la Ligue nationale, après avoir décidé dans un premier temps d'exiger des clubs de D1 de faire participer des joueurs de -20 ans dans ce présent championnat pour 450 minutes pour chaque phase, après la première décision du bureau fédéral, à savoir que chaque club devrait promouvoir des joueurs nés entre 1989 et 1991 en équipe fanion, a décidé de passer à la vitesse supérieure.
’est ce qu’on pourrait lire sur le site de la Ligue nationale, où les membres du conseil avaient constaté avec satisfaction les efforts déployés par les clubs pour l’incorporation des jeunes joueurs dans les rencontres seniors leur permettant de gagner de l’expérience, de même qu’ils déplorent l’attitude peu coopérative de certains clubs, qui semblent peu enclins à encourager les jeunes, ce qui les exposera à des sanctions sévères en fin de saison. «Le phénomène de déperdition des jeunes a fait l’objet d’un large débat, au regard des statistiques détenues par la LNF, plusieurs solutions ont été formulées pour endiguer ce phénomène», lit-on dans ladite déclaration. La JSMB fait partie donc de ces équipes qui, selon la ligue, n’ont pas tenu leurs engagements par rapport à cet aspect ou plutôt cette décision. Ainsi, dans un tableau dressé par la Ligue nationale, on retrouve pas moins de sept équipes n’ayant pas respecté cette décision et la JSMB est plus que jamais concernée, dans la phase aller, elle n’a fait participer des joueurs de -20 ans que pour 40 minutes, alors que

dans le cas où la JSMB ne cumule pas les 900 minutes, elle risque gros.

C

conseil de la Ligue nationale, et si d’ici la fin du championnat, la JSMB n’applique pas ledit règlement, que risque-t-elle ? On ne le sait pas, mais la ligue a été intransigeante dans cette décision, car les membres de son conseil affirment que des sanctions en découleront. Pour rappel, lors de la phase aller, et alors que le club n’a fait participer qu’un seul joueur, Rafik Boulaïnceur, n’a pas atteint les 450 minutes requises. Ce qui a fait que le club a été interdit de recrutement pendant la période du mercato, et seuls deux joueurs ont été recrutés, à savoir Dehouche Nassim, qui avait remplacé la licence de Lahmer Lahcène (Allah yerrahmou) et Hachem Karim qui a rejoint les rangs de la JSMB à la suite d’une dérogation de la ligue, ceci du moment que la JSMB est la seule équipe qui n’a fait signer que 22 joueurs, alors que la réglementation prévoit 27 pour chaque club. Ce qui fait que la direction, croyant bien faire en laissant les cinq licences restantes pour la période du mercato, s’est vu refuser tout recrutement. Ainsi, aujourd’hui et devant cet état de fait, le coach Djamel Menad doit trouver une solution à cette situation, car dans le pire des cas, la JSMB sera encore une fois interdite de recruter. A méditer. R. M.

fin de combler la trêve imposée par la Ligue nationale, la bande à Djamel Menad a livré une joute amicale, hier au stade de l’Unité maghrébine de Béjaïa, face au pensionnaire de la régionale 1, affiliée à la Ligue d’Alger (LRFA). Ladite rencontre se veut préparatoire pour la prochaine rencontre de la 27e journée qui verra la JSMB recevoir l’USMH dans un match qui s’annonce explosif à plus d’un titre. Cette joute amicale, qui s’est jouée sur trois fois trente minutes, a vu le coach utiliser deux équipes distinctes avec des changements opérés pour les 2e et 3e mi-temps. La première mi-temps s’est ache-

En amical : JSMB 3 - USOA 1 A

vée sur le score de parité, et la deuxième sur le score de deux buts à un en faveur des Béjaouis. Mais c’était les Amizourois qui ont ouvert le score par l’entremise de Mouloud Akrour, avant que Boulaïnceur n’égalise et à El Hadi Adel d’ajouter un deuxième but. Le troisième but a été inscrit en troisième mi-temps par Mohamed Lamine Belkheir. En somme, c’est une rencontre qui a permis aux deux coaches des deux équipes, Menad du côté des Vert et Rouge et Mourad Bounif, du côté des Rouge et Noir, de faire tourner leur effectif respectif. R. M.

BOULEMDAÏS : «On ne doit pas baisser pavillon»
"L'un des buteurs de cette équipe de Béjaïa, en compagnie de N'Djeng qui a inscrit huit, et Belkheir qui a inscrit six, Boulemdaïs affirme que son équipe doit redoubler d'efforts pour rester dans le peloton de tête.
- Alors, comment se déroule pour vous la trêve ? - A l’image des mes camarades, j’avoue qu’on ne comprend pas pourquoi on nous fait jouer deux matches en quatre jours, puis on nous impose une trêve de quinze jours. Cela ne peut que freiner n’importe quelle équipe qui est sur la lancée. Cette trêve reste bénéfique quand même pour les équipes qui n’arrivent pas à sortir la tête de l’eau et celles qui ont accusé des faux pas lors des derniers matches, et notre équipe y figure, du moment que cela fait quatre matches qu’on n’a pas gagné. - Justement, après une série de bons résultats lors des cinq premiers matches de la phase retour, vous avez récolté 13 points sur les 15, votre équipe a marqué le pas après en ne récoltant que trois sur les quatre dernières journées… - Que voulez-vous que je vous dise, sinon que notre équipe, qui a bien débuté la phase retour avec trois victoires en déplacement, a été freinée dans son élan, on a raté deux matches à domicile, un nul face à Annaba et une défaite face à Chlef. Ce qui fait que sans ces faux pas, notre équipe aurait été à l’abri, puisque si on compte les cinq points perdus à domicile, on aurait aujourd’hui 47. Ma foi, il ne faut pas retourner en arrière, mais plutôt gérer la suite match par match. - Le prochain match qui vous attend vous opposera à l’USMH qui est tout juste derrière…. - Ce sera un match difficile, du moment qu’El Harrach est revenue forte ces dernières journées, mais on n’a pas le choix, on devra battre cette équipe, ne serait-ce que pour se racheter devant nos fans. Il y a aussi le fait que nous devons renouer avec le succès qui nous fuit depuis la 23e journée. On fera donc tout ce qui est dans nos possibilités pour que les trois points restent à Béjaïa. Ce sera difficile mais pas impossible. - Mais vous partez avec un certain ascendant psychologique, du moment que vous avez réussi à éliminer cette équipe d’El Harrach en coupe (1/32 de finale) et sur un score large de six à deux…. - Détrompez-vous, les matches de coupe ne ressemblent point à ceux du championnat. Un match de coupe, ça se joue sur un seul match, en élimination directe. Le championnat, c’est une autre paire de manches où il y a des places en jeu. On doit donc se méfier de cette équipe d’El Harrach, et surtout ne pas lui laisser des espaces pour qu’elle en profite. - Revenons à vous, ça fait plus de trois matches que vous n’avez pas inscrit le moindre but… - C’est vrai, mais le plus important pour moi, ce n’est pas que je marque, mais que l’équipe enchaîne sur de bons résultats. Cela dit, je ferai de mon mieux pour la prochaine rencontre afin de marquer, ou à la limite aider mes coéquipiers en attaque afin qu’ils marquent. C’est très important. R. M.

1re mi-temps : Djabaret, Hachem, Aït Ouarab, Messali, Aouras, t Boulaïncer, El Hadi Adel, Boulemdaïs, Belakhdar, Mebarakou et Belatrèche. t 2e mi-temps : la même équipe qu’en première, avec l’incorporation de Saoula à la place de Djabaret, Dehouche à la place de Mebarakou et Mehaïa à la place d’Aouras. t 3e mi-temps : Cédric, Zafour, Belakhdar (Hachem), Messali (Mehaia), Megatli, Deghiche, Hamlaoui, El Hadi Adel (Aït Ouarab), Zerdab (Boulaïnceur), N’Djeng et Belkheir.

EQUIPE ALIGNÉE

Nahnah Omar aurait tapé dans l’œil de Menad
● Ce match était aussi une occasion pour le coach des Vert et Rouge de dénicher, pourquoi pas, des joueurs capables de donner le plus attendu. Dans ce registre, on notera l’intérêt qu’a porté l’exbaroudeur de la JSK et de l’EN au nommé Omar Nahnah, un attaquant qui a évolué par le passé au sein du MO Constantine. Ledit joueur a effectué une bonne première mi-temps qui lui a valu de taper dans l’œil du coach béjaoui. Normal lorsqu’on sait que l’exConstantinois a subjugué les présents par ses prouesses techniques dignes des grands joueurs. En ce qui nous concerne, nous l’avons déjà vu à l’œuvre à plusieurs reprises lors des rencontres de son équipe. C’est un joueur qui peut déstabiliser n’importe quelle défense. En tous les cas, c’est un élément qui pourrait donner le plus attendu de lui, s’il venait à être recruté par la direction du club. Un autre joueur semble intéresser le coach, c’est Hamadi Abderrahmane, mais ce dernier n’a pas participé audit match, car étant actuellement plâtré. R. M.

● Le jeune joueur qui joue à l’US Oued Amizour, Hakim Saïdi, pourrait être récupéré par la JSMB. Ledit joueur était chez les jeunes catégories de la JSMB avant d’atterrir au sein des Rouge et Noir de l’USOA qu’il a rejoints lors de l’intersaison écoulée. Il joue comme ailier-gauche autant qu’en avant-centre. S’il venait à être récupéré, il pourrait rejoindre l’académie des jeunes que la direction de la JSMB compte lancer fin 2010 ou début 2011. R. M.

La JSMB voudrait récupérer Saïdi

14

DIVISION UNE

Compétition

édition du jeudi 1er avril 2010

MC ORAN

Le président parle aux joueurs
partir, on ne retiendra personne», dira le président du club. Une flèche lancée en direction de certains joueurs qui font une polémique, alors que le club n’est pas encore tiré d’affaire. «D’ailleurs, je conseille, prévient Kacem Elimam, à ceux qui envisagent de partir d’éviter de parler de leur avenir dans la presse, car cela risque de se retourner contre eux.» Les joueurs ont saisi parfaitement le message du président qui, en outre, s’est déclaré étonné qu’on parle de purge au sein de l’effectif, alors que lui, le premier responsable, cela n’a jamais effleuré son esprit, d’autant que, dira-t-il au groupe «que vous faites tous preuve d’un bon état d’esprit», insistera Elimam, qui tient à préserver l’unité de son groupe appelé à disputer mardi prochain une rencontre cruciale.

● Par M. Stitou

Dans l’entourage du club oranais, ces derniers temps, on a parlé d’un éventuel remueménage au sein de l’effectif que compte faire la direction du club une fois que le MCO sera hors de danger.
DES RUMEURS qui n’ont pas laissé indifférent le président du club qui a été, encore une fois, obligé de provoquer une réunion avec les joueurs. Cela s’est passé lors de la séance de mardi où il a tenu à rassurer le groupe. «Pour moi, il est hors de question de toucher à l’équipe avant la fin de saison, néanmoins, si un joueur veut

Il veut tenir ses promesses
Toujours lors de cette réunion improvisée, le boss oranais, en réaction aux rumeurs qui disent qu’une fois l’équipe hors de danger, il ne compte pas verser aux joueurs le reste de leurs primes de signature, le président réitéra un engagement tenu avec ses joueurs. «Battez le CAB et après vous serez tous régularisés», s’engagera Elimam, une promesse dont il est en mesure de tenir vu que des rentrées financières sont prévues dans les tout prochains jours.
M. S.

● Afin de combler son retard sur le plan physique, le capitaine oranais s’entraîne seul avec au programme des tours de piste et d’étirement, Kechamli devrait, toutefois, intégrer en fin de semaine l’entraînement collectif afin de préparer avec ses coéquipiers le difficile match de mardi prochain qui opposera son équipe au CAB. ● Lourdement sanctionné par la commission de discipline de la LNF (sept matches de suspension), Sofiane Bengoreine n’a depuis la reprise samedi dernier assisté à aucune séance d’entraînement. Sensible à la détresse de son joueur, qui était dans une forme éblouissante, la direction du club vient de faire appel auprès de la Ligue nationale afin que cette sanction soit réduite.

KECHAMLI S’ENTRAÎNE EN MARGE DU GROUPE

Un match contre les juniors ce matin
Aujourd’hui à 10h, une rencontre d’entraînement est programmée avec les juniors du club, une confrontation au cours de laquelle l’entraîneur va faire tourner tout l’effectif, a-t-on appris.

BENGOREINE NE VIENT PLUS

Repos demain
Demain, les joueurs seront au repos, la reprise est prévue samedi matin avec un cycle d’entraînement quotidien en prévision du match MCO-CAB qui aura lieu mardi.

BALEGH : «Je prierai jour et nuit pour que Medjahed marque face au CAB»
Pendant longtemps, il lutta pour gagner une place de titulaire, une fois cet objectif atteint, il a eu le malheur de se blesser. C’était lors du dernier match en championnat.
- On vient d’apprendre que vous êtes out pour deux semaines…
- Effectivement, j’ai contracté une blessure à la jambe lors du dernier match qu’on a disputé face au NAHD, C’était lors des premiers instants de la partie, en voulant éviter Asselah, le gardien du Nasria, j’ai fait une mauvaise chute qui m’a occasionné un écrasement du muscle de la jambe, malgré ce handicap, je n’ai quitté le terrain que dans le dernier quart d’heure du match. Néanmoins, je me suis rendu compte que ma blessure était sérieuse lors de la reprise jeudi, car je ne pouvais même pas courir. Deux jours après, j’ai été voir le médecin lequel, après m’avoir ausculté, m’ordonna un repos de 10 jours, tout en me prescrivant un traitement médical. Chlef m’a remis en confiance, comme l’attestent mes prestations dans les matches qu’on a joués après. Certes, cette blessure est un coup d’arrêt, toutefois, mon principal souci n’est pas mon état de santé, mais c’est surtout l’avenir de mon équipe qui m’inquiète le plus. Nous devons coûte que coûte remporter notre prochain match face au CAB. Franchement, je trouve notre parcours un peu bizarre, alors qu’à l’aller, on battait tous nos adversaires à Oran et on perdait ceux de l’extérieur, maintenant c’est l’inverse, on ramène plutôt des points hors de nos bases. Mardi, je vais supporter à partir des tribunes mes camarades afin qu’ils remportent ce match, et puis j’ai un vœu à formuler.

EN ATTENDANT LE PROCHAIN MATCH FACE AU CRB

ASO CHLEF

Les Chélifiens s’illustrent face aux juniors
chance à tous les joueurs pour voir le niveau de chacun avant le prochain match, ce mardi face au CRB, où Slimani compte motiver ses capés pour rééditer l’exploit de Béjaïa, et ce, en battant le Chabab chez lui.

● Par Amine Djaâfar

Les capés de Slimani se sont imposés par un score large (5-1) avanthier, en amical, face aux juniors.
LA BELLE prestation fournie par les coéquipiers du portier Gaouaoui a convaincu le driver chélifien qui n’a pas manqué de donner la

- Lequel ?
- Que mon copain Sofiane Medjahed marque, cela fait belle lurette qu’il n’a pas eu cet honneur, il est temps qu’il renoue avec le chemin des filets, je prierai jour et nuit pour que ce vœu venue du CAB, une rencontre soit exaucé. capitale pour nous. D’ailleurs, - Au MCO, on parle d’un je songeais même à reprendre rajeunissement de l’effecle travail dès le début de la tif, cette politique doit vous semaine prochaine afin de par- ravir, vous les plus jeunes, ticiper à cette partie, mais non ? après mûre réflexion, j’ai déci- Si on continue à me faire dé de respecter la durée de dix confiance, je démonterai à jours de repos qui m’a été chaque match que je mérite recommandée par le médecin. bien de porter ce maillot pres-Etes-vous déçu par ce tigieux du MCO, surtout si coup du sort alors que vous jamais le maintien est assuré à venez de gagner une place l’avance, sans pression on de titulaire au sein de l’at- évoluera beaucoup plus à l’aitaque ? se. - Le but que j’ai marqué à M. S.

- On prétend que votre absence serait due à autre chose…
- J’ai eu vent de cette histoire, non, je ne boude pas les entraînements à cause d’un problème d’argent. Certes, je n’ai pas eu tous mes droits, mais je vous assure que sans cette blessure, je serais présent avec mes camarades à l’entraînement afin de préparer la

● Le libero de la formation chélifienne, Mohamed Chérif Ziane, a réintégré le groupe avant-hier, et ce, après la blessure qu’il a contractée au niveau du mollet. Le joueur a pris part à la rencontre amicale et a donné satisfaction avec la belle prestation qu’il a fournie. Le coach pourra, sans doute, compter sur ses services lors du prochain match.

ZIANE DE RETOUR

KARIM ALI HADJI : «On est sur la bonne voie»

cal d’avant-hier fut à la hauteur, ils ont bien joué et ils ont aussi réussi à mettre un terme à leur stérilité devant les buts. L’équipe est sur la bonne voie, cependant, on doit encore travailler d’arrache-pied pour bien préparer le prochain match face au CRB, d’autant plus qu’on aura affaire à un gros morceau», nous a déclaré «La prestation de mes Slimani. poulains lors du match amiA. D.

Slimani : «Je suis optimiste»

- Comment s’annonce le reste du parcours pour vous et votre équipe ?
- L’ASO est devenue la cible de tous les clubs de la D1, notamment après la victoire qu’on a remportée en déplacement face à la JSMB et notre qualification aux quarts de finale de la coupe d’Algérie. Ceci devra nous inciter à prendre au sérieux tous nos prochains matchs pour terminer la saison parmi les cinq premiers.

- Le geste de Medouar a été bien apprécié par les joueurs, car il les a motivés. Ceci va, sans doute, nous pousser à redoubler d’efforts pour battre le CRB lors du prochain match et, pourquoi pas, finir la saison en beauté en assurant le ticket de la qualification à une compétition continentale.

- Votre équipe s’est illustrée avant-hier en match amical, le score révèle-t-il le vrai niveau de l’ASO ?
- On ne peut jamais juger le niveau d’une équipe lors d’une joute amicale. Cependant, le match d’avant-hier nous a aidés à nous libérer un peu sur le plan mental en prévision de la prochaiA. D. ne rencontre.

- Comment jugez-vous la réaction du président Medouar qui n’a pas manqué de vous verser les dernières primes, et ce, malgré la crise financière que vit le club ?

édition du jeudi 1er avril 2010

Compétition

USM ALGER

15

La génération d’or parle de l’USMA
● Par Ahmed Ifticen

Contrairement aux années précédentes où les Rouge et Noir jouaient les premiers rôles, que ce soit en championnat ou en coupe, l’USMA de cette saison traverse une situation un peu

délicate et les résultats ne se suivent pas. Devant cette situation, nous avons jugé utile de prendre l’avis de la génération d’or du club, à l’instar d’Aribi, Benchergui, Djahnine, Hadj Adlane pour ne citer que ceux-là. Ces derniers nous ont parlé de la situation actuelle du club,

ils étaient unanimes à nous dire que ce que vit le club actuellement arrive à tous les clubs du monde. Ils estiment que le club traverse une période de transition que vivent même les plus grands clubs au monde. Après le sommet, il y a toujours la chute. Pour eux, Cependant, il faut

seulement assurer un bon encadrement aux jeunes de l’équipe et le club pourrait retrouver sa place d’antan dans la mesure où l’USMA a un statut de grand club et que ce qui lui arrive actuellement n’est pas une catastrophe.
A. I.

«A MON AVIS, chaque équipe, quelle que soit son envergure, après avoir atteint le sommet, c h u t e . C’est ce qui est arrivé à l’USMA, c’est un club qui est passé par une période florissante, il a vécu au somme pendent 10 ans et, actuellement, il traverse une période de transition. Ce qui est différent à mes yeux est qu’il y a aussi une grande différence entre la génération des titres et celle d’aujourd’hui. Avant, on vivait dans ce club comme une famille, même s’il y avait des problèmes cela était souvent réglé entre nous au sein de l’équipe sans qu’aucune personne étrangère s’en rende compte. Il y a aussi le talent ; actuellement,

RAHIM AZEDDINE : DJAHNIN FARID : «Il faut être patient avec «Les joueurs cette nouvelle génération» pensent plus à l’argent»
ce que je vois, c’est qu’il y a des jeunes qui ont les capacités d’évoluer mais qui ont besoin d’être encadrés et pris en charge convenablement. Il faut être patient avec cette nouvelle génération de joueurs, ils ont besoin de deux ou trois ans pour gagner plus en expérience et en maturité, mais il leur faut un suivi permanent et une bonne gestion derrière pour assurer une progression positive. L’USMA est de la trempe des grands clubs, donc, ce n’est pas aussi grave si elle enregistre des passages à vide du moment qu’elle a les moyens de retrouver le haut niveau et de renouer avec les titres.» «PERSONNELLEMENT, je suis toujours en contact avec l’USMA. Certes, je ne connais pas tous les joueurs actuellement, j’ai de bons rapport avec tout le monde. Par rapport à l’équipe où j’ai joué, il y a un changement. L’USMA a connu d’autres joueurs, donc c’est tout à fait normal qu’on passe par une période de transition, il faut dire que les gens ont toujours gardé en tête cette USMA qui gagne des titres et, donc, les supporters sont restés exigeants alors que ce n’est pas forcement réalisable, il faut un temps pour tout reconstruire. Il faut dire aussi que la nouvelle génération de joueurs, et cela n’est pas propre à l’USMA, dans tous les clubs l’aspect financier est prioritaire , ne se donnent pas à fond sur le terrain s’ils n’empochent pas leurs primes ou leurs salaires.»

SALIM ARIBI : «Tout est entre les mains d’Allik»
«A VOIR les résultats actuels de l’USMA par rapport à la décennie de gloire, il y a de quoi être désolé. A notre époque, on a eu la chance d’avoir un groupe et des joueurs d’expérience, on avait sept joueurs en équipe nationale, la cohésion était quelque chose de spontané pour nous. A comparer avec ce qui se passe actuellement, je dirai que c’est une situation prévisible, il fallait s’attendre à un tel passage à vide. A mon avis, les dirigeants ont trop attendu pour passer à l’étape suivante. Je suis l’équipe de cette saison et je sais qu’il y a des jeunes prometteurs mais il leur faut du temps pour mûrir et s’imposer, l’USMA doit travailler dans ce sens. La situation actuelle n’est pas une catastrophe car l’USMA compte parmi les grands clubs qui ne meurent pas aussi facilement. Je vous donne juste l’exemple de l’Ajax d’Amsterdam, cela fait plusieurs année qu’il est absent des titres européens, mais il est toujours considéré parmi les meilleurs et peut revenir à n’importe quel moment. Pour revenir à l’USMA actuelle, je

HADJ ADLÈNE : «Malheureusement, le projet de rajeunissement existe depuis 4 ans»
- Comment qualifiezvous la situation actuelle de l’USMA ?
- Par rapport au standing du club, les résultats de cette saison sont négatifs, la difficulté a commencé dès le début de la saison avec 3 défaites d’affilée alors que le club était censé jouer les premiers rôles, il y avait les nouvelles recrues qui ont mis aussi du temps à s’imposer ; les gens se sont rendus compte que ce n’est pas l’USMA des années précédentes, alors on a misé sur la coupe dès les 1/32 de finale, ce qui est très difficile à réaliser, d’où d’ailleurs l’élimination qui a fait beaucoup de mal, et certains joueurs ont commencé à se chamailler. le club assure sa bonne forme.

BENCHERGUI RABIE : «Allik a mal géré le club»
«CE QUI ARRIVE à l’USMA était prévisible, le club a été mal géré, il ne faut pas se voiler la face, il faut appeler les choses par leur nom. A l’USMA, on était loin de penser à conserver le prestige de l’équipe et se battre pour l’intérêt général. J’entends çà et là qu’il y a une jeune génération de joueurs qui a besoin de temps pour émerger, mais pourquoi avoir attendu jusqu’à cette saison pour penser à la transition. A l’USMA, il y a eu toujours de bons jeunes joueurs, même à notre époque, mais ils n’ont jamais été pris en considération, même les joueur

dirai qu’Allik est tout dans cette équipe, s’il se remet comme avant et il se donne à 100% à cette équipe, il pourra la faire remonter au sommet ; à l’USMA, tout est entre les mains d’Allik.»

- Mais il y avait des projets de rajeunissement dans ce sens…

Exactement, le projet de rajeunissement existe depuis plus de 4 ans, mais sur le terrain, cela n’a pas été appliqué, la question reste posée, surtout que l’USMA a eu toujours de bons jeunes joueurs.

BELMELLAT FARID : «L’USMA a les moyens pour rebondir»
«EN TOUTE franchise, je pense qu’il n’y a pas le feu à l’USMA, c’est un passage à vide obligatoire pour tous les clubs. L’USMA a dominé le football algérien pendant 10 ans et c’est très difficile de rester au sommet, les joueurs ont changé et donc les résultats avec. J’ai été joueur et membre du staff technique, je sais qu’il y a l’encadrement d’un grand club à l’USMA et par manque de résultats, l’équipe s’est retrouvée dans une situation difficile. On garde toujours l’image de l’USMA des titres, mais la pâte est différente, on ne peut pas avoir les mêmes résultats avec une équipe qui a changé. Il y a eu de l’empressement, on a recruté Lobélo qui a entamé un projet de rajeunissement, mais les gens sont tout de suite devenus exigeants juste après quelques résultats positifs. C’est ce qui s’est passé aussi avec Fullone. L’USMA a pris l’habitude de gagner des titres. Il faut penser avec sagesse et tirer les leçons des erreurs commises. En connaissance de cause et du club, je sais qu’à l’USMA il y a les moyens pour rebondir. Même pour les joueurs, à mon avis, il ne suffit pas d’avoir le profil de jeune, il faut des éléments professionnels surtout qui pensent de la sorte. Je donne l’exemple de Dziri pour dire que l’âge n’est pas toujours un critère pour bien faire, il faut juste savoir gérer et encadrer.»

qui ont été obligés de quitter le club n’étaient pas aussi âgés qu’on le pense ; Belkheir, Ghoul, et moi, on a été obligés de quitter. Moi, je le dis clairement, le mal a toujours été l’argent, je le dis haut et fort, le président n’a pas été correct dans sa gestion du club et c’est ce qui a conduit à cette situation. Allik n’a pas pensé à l’avenir de l’équipe, si on compare avec la JSK, elle vit des difficultés aussi et a perdu des joueurs d’expérience, mais elle a maintenu son statut, c’est une équipe qui joue toujours les premiers rôles, mais à l’USMA, non. Si la direction décide de lancer une nouvelle génération de joueurs, il faut leur accorder au minimum 4 à 5 ans de stabilité et de travail bien encadré pour espérer retrouver l’USMA d’antan.»

- On imagine qu’à votre époque il y avait de bons jeunes aussi, mais qui ne sont plus là…

- Est-ce une situation qu’on peut qualifier de catastrophique ?

- Ce n’est pas facile de remplacer toute une génération de bons joueurs, ça ne se passe pas du jour au lendemain, il faut du temps, il fallait préparer la pâte et bien étudier la situation pour que

- Il fallait savoir faire. Pour ma génération, on a toujours facilité l’intégration des jeunes, je cite des noms, il y avait Kab, Mekkaoui et j’en passe, qui n’ont pas été retenus et qui pouvaient s’imposer. Certes, c’est difficile pour la première année, mais il pouvait y avoir des résultats positifs par la suite. Cette saison, si on avait un enjeu à jouer, on ne serait pas arrivé à une situation sans issue, les jeunes qui jouent actuellement patienteront encore A. I. plus.

16

PUBLICITÉ

Compétition

édition du jeudi 1er avril 2010

République Algérienne Démocratique et Populaire
Direction des Travaux Publics de la wilaya de Laghouat

République Algérienne Démocratique et Populaire
Wilaya de Laghouat Direction de l'Urbanisme et de la Construction

AVIS D'APPEL D'OFFRES NATIONAL RESTREINT
n°19/2010
Intitulé de l’opération : Renforcement et modernisation du CW 231 sur 20 kms Numéro de l’opération : NK.5.522.3.262.103.10.02 OBJET DE L’APPEL D’OFFRES Lot N°03 : Réalisation d’un ouvrage busé 1000 mm ∅ sur 100 m Oued Mekhabath CW 231 PK 50 Retrait des D.A.O. : Les entreprises ayant le certificat de qualification et classification dans le domaine travaux publics comme activité principale, classées à la catégorie Cinq (05) et plus, intéressées par le présent avis d’appel d’offres peuvent retirer le cahier des charges auprès de la direction des travaux publics route de Djelfa Laghouat, dès la première parution du présent avis aux quotidiens nationaux ou BOMOP. Les offres doivent parvenir le 20/04/2010... à 14h00. L’offre est présentée sous enveloppe principale scellée ne comportant aucune inscription extérieure autre que l’objet de l’appel d’offres, le nom et l’adresse du maître de l’ouvrage et la mention (Soumission à ne pas ouvrir). Cette enveloppe principale comportera deux autres enveloppes scellées. 1- Enveloppes de l’offre technique : Doit comporter les pièces suivantes : Déclaration à souscrire, copie légalisé du certificat de dépôt des comptes sociaux pour les sociétés, copie légalisée du certificat de qualification en cours de validité, copie légalisée de l’extrait de rôles, copie légalisée des mises à jour de CNAS, CASNOS, CACOBATH, copie légalisée du casier judiciaire en cours de validité, copie légalisée du registre du commerce, liste du matériel, liste des moyens humains + DAS 2009 copie légalisée, copie légalisée des références professionnelles, planning prévisionnel des travaux. 2- Enveloppes de l’offre financière : Doit comporter : Le cahier des charges, la lettre de soumission, bordereaux des prix unitaires et le devis quantitatif et estimatif. Séance d’ouverture : L’ouverture des plis techniques et financiers est prévue en séance publique et se tiendra le 20/04/2010 à 14h30 au siège de la Direction des Travaux Publics – ex-Route de Djelfa – Laghouat. NB : - Les soumissions qui ne remplissent pas les conditions citées dans le cahier des charges seront rejetées. - Les soumissionnaires resteront engagés par leurs offres 180 jours à compter du jour de dépôt des offres.

AVIS D'APPEL D'OFFRES OUVERT
OPERATION N° : NK 5.834.1.262.103.10 04 Intitulé de l’opération : ETUDE D’UN SIEGE DE L’INSPECTION GENERALE DU TRAVAIL A HASSI R’MEL

N° 07/2010
La Direction de l’urbanisme et de la construction de la wilaya de Laghouat lance un avis d’appel d’offres restreint pour : l’étude pour la réalisation d’un siège de l’inspection générale du travail à Hassi R’mel. Les bureaux d’études intéressés peuvent soumissionner et retirer le cahier des charges auprès de la : DIRECTION DE L’URBANISME ET DE LA CONSTRUCTION – ROUTE DE DJELFA, WILAYA DE LAGHOUAT. Les soumissions doivent être déposées le 04/05/2010 à 14 h00 à la Direction de l’Urbanisme et de la Construction route de Djelfa Laghouat, dans deux enveloppes (enveloppe contient l’offre technique l’autre enveloppe contient l’offre financière cachetée), l’enveloppe extérieure doit être anonyme et ne porter que la mention «Soumission à ne pas ouvrir». - (* : L’ETUDE POUR LA REALISATION D’UN SIEGE DE L’INSPECTION GENERALE DU TRAVAIL A HASSI R’MEL.) 4- : Enveloppe – B – (CAPACITE TECHNIQUE ET FINANCIERE) 5- : Enveloppe – C – (DOSSIER GRAPHIQUE ET ECRIT) 6- : Enveloppe – D – (Lettre de soumissions – La déclaration à souscrire – Le cahier des charges renseigné et signé par le BET) 4- : ENVELOPPE – E – (FICHE D’IDENTIFICATION) Les soumissionnaires resteront engagés par leurs offres pendant 180 jours à compter de la date limite de dépôt des offres. Les soumissionnaires sont invités à assister à la séance d’ouverture des plis qui aura lieu le même jour indiqué ci-dessus (à 15h00)

Compétition / PUB

ANEP 802 580 du 1/04/2010

Compétition / PUB

ANEP 802 574 du 1/04/2010

République Algérienne Démocratique et Populaire République Algérienne Démocratique et Populaire
Ministère des Travaux Publics Direction des Travaux Publics de la wilaya de Laghouat Direction du logement et des équipements publics Wilaya de Laghouat

AVIS D'APPEL D'OFFRES NATIONAL RESTREINT N°23/2010
Intitulé de l’opération : Entretien des routes nationales et signalisation routière Numéro de l’opération : LOT N°01 : Rectification des profils en long en B.B 0/14 y compris couche d’accrochage en émulsion sur RN 01 entre PK 362+000 et PK 369+500 LOT N°02 : Rectification des profils en long en B.B 0/14 y compris couche d’accrochage en émulsion sur RN 01 entre PK 369+500 et PK 377+000 Retrait des D.A.O. : Les entreprises ayant le certificat de qualification et classification dans le domaine travaux publics comme activité principale, classée à la catégorie QUATRE (04) et plus, intéressées par le présent avis d’appel d’offres peuvent retirer le cahier des charges auprès de la direction des travaux publics route de Djelfa Laghouat, dès la première parution du présent avis aux quotidiens nationaux ou BOMOP. Les offres doivent parvenir le 15 avril 2010 à 14h00. L’offre est présentée sous enveloppe principale scellée ne comportant aucune inscription extérieure autre que l’objet de l’appel d’offres, le nom et l’adresse du maître de l’ouvrage et la mention (Soumission à ne pas ouvrir). Cette enveloppe principale comportera deux autres enveloppes scellées. 1- Enveloppes de l’offre technique : Doit comporter les pièces suivantes : Déclaration à souscrire, copie légalisée du certificat de dépôt des comptes sociaux pour les sociétés, copie légalisée du certificat de qualification en cours de validité, copie légalisée de l’extrait de rôles, copie légalisés des mises à jour de CNAS, CASNOS, CACOBATH, copie légalisée du casier judiciaire en cours de validité, copie légalisée du registre du commerce, liste du matériel, liste des moyens humains + DAS année 2009 légalisée, copie légalisée des références professionnelles, planning prévisionnel des travaux. 2- Enveloppes de l’offre financière : Doit comporter : Le cahier des charges, la lettre de soumission, bordereaux des prix unitaires et le devis quantitatif et estimatif. Séance d’ouverture : L’ouverture des plis techniques et financiers est prévue en séance publique et se tiendra le 15 avril 2010 à 14h30 au siège de la Direction des Travaux Publics – ex-Route de Djelfa – Laghouat. NB: - Les soumissions qui ne remplissent pas les conditions citées dans le cahier des charges seront rejetées. - Les soumissionnaires resteront engagés par leurs offres 180 jours à compter du jour de dépôt des offres. - Les soumissionnaires peuvent soumissionner pour les deux lots et ne bénéficier que d’un seul lot.

OBJET DE L’APPEL D’OFFRE

Conformément aux dispositions de l’article 43 alinéa 02 du décret présidentiel N° 02/250 du 24 juillet 2002 modifié et complété par le décret présidentiel N° 03/301 du 11/09/2003 et le décret présidentiel N° 08/338 du 26/08/2008 portant la réglementation des marchés publics de la wilaya de Laghouat informe l’ensemble des soumissionnaires ayant participé à l’avis d’appel d’offres national ouvert N° 14/2010 paru dans la presse écrite Compétition/pub et du 08/03/2010 portant la réalisation des travaux du siège de la direction à l’université de Laghouat suivant les lots désignés au tableau ci-dessous : La procédure d’évaluation et d’analyse des offres, faite conformément aux critères prévus dans le cahier des charges, a donné les résultats suivants :
DÉSIGNATION DES PROJETS Lot 01 : Bloc N° 01 ENTREPRISES RETENUES BEN EL-HADJ DJILLALI MAGHERAOUA ALI Lot 02 : Bloc N° 02 BEN EL-HADJ DJILALI MAGHERAOUA ALI BEN AMARA AMAR 23.800.281.57 DA 12 mois Moins disant MONTANT (TTC) DÉLAIS OBSERVATION

AVIS D'ATTRIBUTION PROVISOIRE DES MARCHÉS/CONVENTIONS

23.750.868.96 DA

12 mois

Moins disant

Lot 04 : Bloc N° 04

25.506.350.07 DA

10 mois

Moins disant

Les soumissionnaires ont un délai de dix (10) jours à partir de la première parution du présent avis à adresser à monsieur le président de la commission des marchés publics de la wilaya de Laghouat pour éventuels recours.
Compétition / PUB ANEP 802 576 du 1/04/2010

Compétition / PUB

ANEP 802 572 du 1/04/2010

édition du jeudi 1er avril 2010

Compétition

DIVISION UNE
WA TLEMCEN

17

EN AMICAL : USMB 3 - OMR 1

USM BLIDA

Un bon test avant le jour J

La trêve pour bien préparer Bordj

● Par Abdelkrim Zoubir

● Par Amine Djaâfar

La formation de la ville des Roses s’est illustrée avant-hier en amical en s’imposant face à l’OMR, un adversaire de l’interrégions, par un score de 3 à 1.
COMME à l’accoutumé les coéquipiers du portier Ghalem ont mal débuté cette joute, car ils ont encaissé un but d’emblée par cette coriace équipe de l’OMR, et ce, à la suite d’une erreur flagrante commise par le duo axial Zemmouchi-Belahouel, qui a permis à l’attaquant de l’équipe visiteuse de donner l’avantage à son équipe. Boostés par ce but, les Blidéens ont su reprendre les commandes juste après et ont pu remettre les pendules à l’heure par l’intermédiaire du libero Belahouel, qui a trompé la vigilance du portier de l’OMR par une jolie tête. En seconde période, le coach Assas a fait quelques changements dans son onze afin de tester le niveau de certains de ses joueurs, à l’image de Hadj Saâd et de Terbah. Ceci a permis à cette équipe de la ville des Roses de dominer l’adversaire comme il se doit et de le surprendre par un deuxième but qui a été inscrit par l’attaquant Boutabout, après un joli centre de son coéquipier Tilbi, qui a réussi à inscrire son second but et le troisième pour son équipe. Ainsi, le match a pris fin par une victoire méritée pour l’USMB avant le jour J.

Après avoir bénéficié de trois jours de repos, ce qui leur a permis de recharger leurs batteries vidées après les efforts fournis durant les précédentes rencontres, les protégés de Fouad Bouali ont repris le chemin des entraînements au lieu habituel, c’est-à-dire le stade Akid Lotfi.
IL EST bien entendu et comme d’habitude, une réunion a regroupé le coach et ses joueurs. Pour d’une part faire une revue des effectifs, commenter le dernier match disputé par les Bleu et Blanc face à la JSK et présenter le programme de travail établi pour la reprise en prévision de la confrontation avec le CABBA. Un rendez-vous que veut préparer minutieusement l’entraîneur Bouali Fouad afin de renouer avec la victoire. Le WAT, faut-il

accompli son devoir comme il se doit avant-hier face à l’OMR, et ce, malgré l’absence de Herbache blessé. La bonne réaction des joueurs de ce compartiment a apaisé la tension du coach Assas qui devra sans doute compter sur les services du duo Kraymia-Beloucif mardi prochain face au MSPB.

Eizetchel déçoit encore
Encore une fois, l’attaquant tchadien de cette formation de la ville des Roses, Eizetchel, n’a pu mettre un terme à sa stérilité devant les buts à cause de son égoïsme dans le jeu et sa précipitation. La maladresse de cet attaquant doit inciter le driver blidéen à mettre Eizetchel au repos et donner une chance à d’autres joueurs qui sont en pleine forme et peuvent donner du dynamisme au compartiment offensif, à l’image de Hadj Saâd qui s’est illustré avant-hier.

doublé avant-hier en amical, l’attaquant Boutabout a réussi à chasser la poisse et mettre fin à sa stérilité devant les buts. Le retour en force de ce joueur, qui a tapé dans l’œil de son coach, devra amener le coach Assas à le titulariser lors de la prochaine rencontre. Les deux buts inscrits par l’attaquant Boutabout sont considérés comme un message qu’il a envoyé à certains instigateurs qui ont critiqué son enrôlement par la direction, et ce, en attendant la confirmation de ce joueur lors du prochain match face au MSPB, où il doit sans doute faire son baptême du feu.

le rappeler, n’a pas gagné depuis le match remporté sur la pelouse du stade Akid Lotfi face au NAHD, avant de se faire étriller par les Batnéens du CAB et concédé le nul aux Kabyles de la JSK. En ce sens que les coéquipiers de Boudjakdji, qui ont raté pas mois de cinq points, seront mis en demeure de rattraper ces derniers. Sauf que la mission des

Zianides sera loin d’être une simple formalité quand on sait que leur adversaire du jour, le Ahly de Bordj demeure une équipe difficile à manier même hors de ses bases. Aussi, faire le plein à domicile reste le leitmotiv motive des Zianides qui veulent ainsi consolider leur capital points.
A. Z.
re

● Lors de la reprise des entraînements mardi au stade Akid Lotfi, on notait l’absence de Boudjakdji et de Loudjedi. Ces derniers étaient, semble-t-il, autorisés par la direction du club.

Boudjakdji et Loudjedi ratent la 1 séance

BACHIRI : «Il faut assurer à domicile»

Assas : «Je suis content pour lui»
«Les deux buts qu’a inscrits Boutabout doivent le libérer prochainement et l’inciter à faire ses preuves. Je tiens à préciser que je suis vraiment content pour lui, et j’espère qu’il rééditera cet exploit lors du prochain match face au MSPB», nous a déclaré Assas.
A. D.

Grâce à ses montées offensives, le jeune arrière latéral, Redouane Bachiri, a souvent inscrit des buts décisifs pour son équipe. Il estime que le groupe est prêt à renouer avec la victoire face à Bordj.
- Apparemment la contre-performance face à la JSK a dû laisser des séquelles chez le groupe…
- Je ne le pense pas dans la mesure où le groupe malgré la fatigue et l’enchaînement des rencontres a réussi une bonne prestation face à la JSK qui demeure une grande équipe qui aspire elle aussi au titre de champion. Aussi, le point arraché reste une bonne chose même si la victoire nous a échappé de peu. En tous les cas, le nul ne saurait être un frein pour nous, puisque nous avons souvent réussi à remonter la pente même après une défaite. Il n’y a pas de quoi s’alarmer, d’autant plus que nous avons joué contre une grosse pointure du championnat.

Les joueurs du milieu épatent Boutabout chasse Le compartiment du milieu la poisse
de terrain a, de son côté,

HADJ SAAD : «J’ai hâte de retrouver la compétition»

Ayant réussi à inscrire un

L’attaquant Hadj Saâd, qui s’est illustré avant-hier en amical face à l’OMR, affirme qu’il attend sa chance avec impatience pour faire son baptême du feu et aider son club à se maintenir en D1. - Comment jugez-vous le niveau et la prestation de votre équipe avant-hier en amical ?

- Cette question, vous devriez la poser au coach. Cependant, je confirme que je suis prêt à aider mon club et lui donner du dynamisme. Je tiens à préciser que je n’attends que ma chance pour faire mes preuves.

- Comment s’est effectuée la reprise ?
- Nous avons bénéficié de trois jours de repos, ce qui nous a d’ailleurs permis de récupérer et de reprendre le chemin des entraînements pour préparer le prochain match.

- Comment s’annonce le prochain match pour vous et votre équipe ?

- La prochaine rencontre sera difficile, on aura affaire à un - Le match d’avant-hier nous a adversaire qui jouera sans aucune libérés sur le plan mental et a perpression. Cependant, je pense que mis à certains joueurs de faire leur l’ensemble des joueurs est conscients de baptême du feu parmi eux l’attaquant Boutabout et moi, notamment ce dernier qui a pu la lourde tâche qui les attend sont va sans doute redoubler d’efforts pour revenir avec le gain total mettre terme à la stérilité de la ligne d’attaque. - Etes-vous prêt pour faire vos preuves lors de la rencontre.

- Un match qui vous opposera au CABBA, comment le voyez-vous ?
- Ce qui est sûr, c’est que nous avons tiré les leçons de notre dernier semi-échec. Le plus important maintenant c’est de gagner à domicile afin de récolter le maximum de points possibles. C’est donc pour cette raison que le match du CABBA demeure à nos yeux très important. Aussi, le seul mot d’ordre sera la victoire.
A. Z.

de la prochaine rencontre ?

A. D.

18
MOB

DIVISION DEUX
28e journée

Compétition

édition du jeudi 1er avril 2010

MOB : le maintien passe par une victoire
Gagner, seul mot d’ordre des Crabes Encore des absents et des improbables
On enregistre, par contre, le retour de Chérifi qui jouit d’une forme époustouflante. Le coach va aligner un groupe plus ou moins compact et solidaire. Il va compter sur Aïssani, Lahlouh, Djouder, Madi. Au milieu, il va disposer d’Idirène, Chérifi et Ousmaïl. L’attaque sera encadrée par Marek qui aura devant lui Akrour, Benmessaoud ou Khaldi. S’il opte pour ce schéma, il jouera avec un seul axial, trois demis et deux attaquants. A moins d’opter pour un 4.4.2, il fera reculer un des éléments du milieu. La bataille contre l’US Biskra se jouera au milieu, c’est pourquoi il aura aussi à faire appel à la fraîcheur et aux techniques de Fourar, Betrouni et Bourouba, si le besoin se fait sentir. Donc, seule la gagne intéresse le coach qui mettra en place un dispositif adéquat.
M. O.

USB

● Par Moh Ouali

Le coach Zekri, contrairement à ses habitudes, a adopté une nouvelle attitude envers ses protégés.

Les Crabes doivent avoir en souvenir l’aller où ils ont été humiliés par un score fleuve de 5 à 0. Même s’ils ne chercheront pas à prendre la revanche ou à rendre la pareille, ils jetteront toutes leurs forces LORS de la séance d’entraînement de dans la victoire. La seule en mesure de les reprise, il a briefé le groupe un long rassurer quant à la suite du parcours. moment avant de les libérer pour la douche. En coach averti, il sait que le prochain match sera décisif pour son team qui désormais ne doit compter que sur La paire d’arrière latéraux Bensalem et une majorité de jeunes où quatre rescapés Boulekhmir ne sera pas de la bataille. sont désignés, les seuls cadres dont il dis- Tous deux blessés et Bouali également pose. Marek, le Crabe, toujours fidèle à n’a pas encore retrouvé toute sa forme. sa ligne de conduite, Djouder qui n’a Tchico dont la rééducation a été entamée jamais aussi failli, Benabdallah qui s’est lundi passé n’est pas aussi tout à fait prêt. retapé un nouveau souffle, et enfin le Benabdallah et Koull ne sont pas pour leur part en course faute de suspension. revenant Tchico.

Aligné contre l’USMS, il a dû céder sa place à la 75’ pour un défenseur. Changement tactique, mais aussi, il s’agit de préserver ce jeune joueur qui souffrait d’un mal au pied.
- Le match de Sétif, il fallait le gagner ?
- Nous avions tout fait pour, mais encore une fois, l’arbitrage l’a voulu autrement, offrant un penalty à l’adversaire qui n’en était pas un.

BETROUNI : «Désormais, il ne faut plus perdre»

WRB

- Sans cela, quelle lecture avez-vous faite du match après ?
- Nous avions bien joué, surtout en première mi-temps, je crois que leur second but nous a été fatal. On ne pouvait plus se relever, car il n’y avait pas que le but, mais aussi la déception. Néanmoins, Djouder a raté l’égalisation dans les ultimes minutes de jeu.

- C’est un pari difficile pour des jeunes qui n’ont pas fait de préparation nécessaire pour un tel challenge. De nombreux jeunes ont été introduits au fur à mesure dans le groupe et ne sont pas non plus utilisés de manière régulière. S’ils arrivent à réaliser des victoires contre des ténors, c’est à la limite de l’exploit. On le fait d’ailleurs avec toutes nos forces sans tricher, car c’est la vie de notre club qui est en jeu. On souhaiterait se surpasser pour battre l’USB, puis l’ASMO, ensuite ne plus perdre. Mais nous n’avons pas cette étoffe… ce qui est sûr, c’est que nous allons jouer pour réaliser des gains et cumuler des points qui nous sont vitaux.

CHIKHI : «Il nous faut les trois points»
01. MCS 02. PAC 03. ASMO 04. CRT 05. ESM 06. CSC 07. USMBA 08. ABM 09. RCK 10. USMMH 11. USMS 12. SAM 13. MOC 14. JSMS 15. USB 16. WRB 17. OMA 18. MOB

MOC

CLASSEMENT
Matches Buts

REVIGORÉS par le nul ramené d’Arzew la semaine passée, les Bentalhis sont hyper motivés pour arracher la victoire demain face au MOC. Même si l’adversaire est un club respectable et pas facile à manier, les poulains de Hocine Yahi sont décidés à arracher une victoire qui leur permettra de respirer. Pour le buteur du match contre Arzew, Chikhi Islam, ce sera l’occasion de renouer avec le succès. «Nous savons pertinemment que la tâche ne sera pas de tout repos face aux Mocistes, néanmoins, nous ferons tout pour gagner. Nous sommes dans une position inconfortable au classement, donc la victoire est impérative. Il nous faut les trois points pour au moins sortir de la zone rouge.»

Pts J. G. N. P. P. C. Diff.
46 44 43 43 42 42 40 38 37 35 35 35 34 32 31 30 27 23 27 27 27 27 27 27 27 27 27 27 27 27 27 27 27 27 27 27 12 12 11 13 11 11 10 11 11 08 09 09 09 08 08 07 07 05 10 08 10 04 09 09 10 06 04 11 08 08 07 08 07 09 06 08 05 07 06 10 07 07 07 10 12 08 10 10 11 11 12 11 14 14 35 26 29 21 42 28 27 31 31 24 25 18 31 29 28 25 26 16 18 22 25 19 31 25 19 33 27 24 27 25 33 34 30 27 39 34 +17 +04 +04 +02 +11 +03 +08 -02 +04 00 -02 -07 -02 -05 -02 -02 -13 -18

- Les places des cadres seront-elles meublées ?

- Le retour de Meftah a eu un fort impact sur le groupe et je suis sûr qu’il va nous simuler. - Vos cadres sont partis, désor- Nous aurons Marek, Djouder, mais c’est à vous qu’incombe le Akrour pour le match de l’USB. sauvetage du club, croyez-vous C’est peu, mais c’est suffisant.

Aït Hamlat, Ghellab et Deghmani suspendus
La formation de Bentalha sera amoindrie face au MOC de trois éléments essentiels dans le onze type de Hocine Yahi. Il s’agit de Ghellab et Aït Hamlat, suspendus un match automatique, et Deghmani à qui la Ligue a infligé 4 matches de suspension. Nacer S.

que la mission est possible ?

M. O.

USMMH

Hadjout : victoire impérative

ABM

● Par Hilel Kaci

L’équipe hadjoutie aura un important match à jouer ce week-end face à une très bonne équipe de Merouana qui occupe la 8e place au classement.
L’USMMH, après la défaite de vendredi dernier face au RCK, est appelé à faire le match qu’il faut, c’est-à-dire gagner pour ajouter des points qui lui permettront d’assurer le maintien du club en D2. En effet, avec 35 points, le maintien n’est pas tout à fait acquis, il manque encore 5 points à l’équipe afin d’être à l’abri comme l’a si bien dit l’entraîneur Faouzi A r b o u c h e . «Mathématiquement, il nous faut 5 points pour être à l’abri de toute surprise. Avec 40 points, on aura assuré le maintien du club et on fera tout pour atteindre notre objectif en commençant par

● L’entraîneur hadjouti, Faouzi Arbouche, pourra compter sur les services de son attaquant Farid Zerouket qui a été longtemps blessé et qui vient juste de revenir. L’ex-attaquant de Boufarik a reçu le feu vert du médecin et pourra participer au match de demain. La balle est dans le champ de l’entraîneur qui saura s’il a besoin de lui ou non.

Probable titularisation de Zerouket

PROCHAINS RENDEZ-VOUS 29e JOURNÉE
RCK............................SAM ABM...........................MCS USB.............................ESM PAC............................WRB OMA.....................USMBA MOC..........................JSMS MOB........................ASMO USMS...................USMMH CRT..............................CSC

32e JOURNÉE
JSMS..........................ABM USMBA.......................USB WRB............................RCK ESM.............................CRT MCS..........................USMS USMMH....................MOB CSC..........................ASMO OMA............................PAC SAM...........................MOC

ce week-end face à Merouana. Le match sera, certes, difficile contre une équipe qui joue très bien au ballon, mais nous, ce qui nous intéresse, ce sont les 3 points.» Le coach hadjouti nous a paru optimiste et très content d’avoir récupéré des joueurs qui étaient suspendus et ceux qui étaient blessés comme l’avant-centre, Zerouket, qui pourra être aligné demain. Toutefois, l’équipe sera privée de son premier gardien et du

● Deux joueurs seulement seront absents dans ce match, le pilier de la défense hadjoutie, Talah Mohamed, suspendu 4 matchs pour agression sur un joueur biskri, et le gardien Mabli Mourad, suspendu pour un match meilleur joueur sur le terrain seulement puisqu’il a reçu un carton face au RCK, Mabli Mourad, rouge face à Kouba après avoir provoqué un penalty. Ces deux éléments suspendu. manqueront sûrement à l’équipe. H. K.

Talah et Mabli suspendus

30e JOURNÉE
WRB..........................ABM ASMO.........................USB MCS............................RCK SAM...........................MOB JSMS..........................OMA USMBA.......................PAC ESM...........................MOC USMMH......................CRT CSC..........................USMS

33e JOURNÉE
ASMO.........................SAM MOB...........................MCS USMS..........................ESM CRT.............................WRB RCK......................USMBA USB...........................JSMS ABM..........................OMA MOC............................PAC USMMH......................CSC

28e JOURNÉE : DEMAIN A 15H00
Hadjout Béjaïa Constantine Mohammadia Oran (Bouakeul) Sidi Bel Abbès Saïda Baraki Mostaganem
USMMH...............................................ABM MOB....................................................USB CSC......................................................RCK SAM.....................................................CRT ASMO................................................USMS USMBA...............................................JSMS MCS.....................................................OMA WRB....................................................MOC ESM......................................................PAC

31e JOURNÉE
USMS.........................SAM CRT.............................MCS RCK.............................ESM USB............................WRB ABM.....................USMBA PAC............................JSMS MOC..........................OMA ASMO..................USMMH MOB............................CSC

34e JOURNÉE
PAC............................ABM MOC............................USB JSMS...........................RCK USMBA.......................CRT OMA.........................USMS ESM............................MOB MCS.........................ASMO SAM.....................USMMH WRB............................CSC

édition du jeudi 1er avril 2010

Compétition

DIVISION DEUX
ASMO USMS

19

28e journée

ESM

ESM-PAC, un report et des questions

PAC

Les Asémistes vigilants
et confiance tout en prenant en considération le fait qu’un match n’est gagné que sur le rectangle vert. Reste que, d’après les joueurs, le groupe est conscient de ce fait et c’est pourquoi chacun d’eux dira que cette partie constitue un piège pour leur équipe. «Dans n’importe quel match, il ne faut jamais se poser de questions», glissera un groupe d’entre eux, comme pour affirmer que les joueurs sont prêts sur le plan psychologique. Cela veut dire que la bande au duo Medjahed-Brik abordera cette partie avec la ferme intention de ne pas sous-estimer l’équipe sétifienne qui a montré en dépit de son classement qu’elle reste un onze valable et capable de déjouer les plans asémistes.
L. M. A.

● Par L. M. Azzi

● Par Mustapha H.

Les milieux sportifs n’arrivent pas à s’expliquer la décision prise par la Ligue de reporter le match qui devait mettre aux prises l’ESM, quatrième, et le PAC, deuxième.
CETTE RENCONTRE est l’affiche du jour, alors pourquoi ce report si on sait qu’aucune des deux équipes ne participe à une compétition continentale ou régionale et qu’elles n’ont pas de joueurs en EN ? On nous dit que le PAC serait invité à participer à un tournoi en Italie ! Les règlements de la LNF autorisentils le PAC à participer à un tournoi amical à l’étranger au moment où le championnat arrive à un stade crucial. Tout le monde se rappelle d’un certain été 1982 et ce qu’ont fait les Allemands et les Autrichiens pour éliminer notre équipe nationale, un complot qui a forcé les responsables de la plus haute instance du football mondial à réfléchir et décider de faire jouer les matches décisifs le même jour et à la même heure. Alors, messieurs les responsables de la Ligue nationale de football, un peu de maturité et de professionnalisme. Pourquoi ces deux poids deux mesures ? Tout le monde se rappelle que lors du match PAC-USMBA, les Bel Abbésiens se sont déplacés à Alger pour

Avec un retard de trois longueurs seulement sur le chef de file, le MCS, la formation asémiste s’apprête à accueillir demain son homologue de l’USMS qui se pointe à la onzième place.
INUTILE de préciser que face à ce genre d’adversaire, les coéquipiers de Bentaleb ne seront pas à l’abri d’une entame de match difficile en raison d’un fort probable excès de précipitation. Une situation à laquelle le staff technique s’est préparé pendant la semaine précédant ce rendez-vous face au team des Grenat. Ceci, afin de permettre aux joueurs d’aborder ce rendez-vous avec sérieux

ladite rencontre avant qu’un membre de la Ligue ne téléphone au président de Bel Abbès pour lui dire de rentrer car le match ne se jouera pas sous prétexte de manque de service d’ordre. Les dirigeants de l’USMBA ont exigé un fax officiel et ils l’ont reçu à l’hôtel. Il y a eu aussi l’affaire du SAM qui devait jouer à Merouana. Les dirigeants de Mohammadia avaient saisi la LNF pour reporter le match car il y avait six joueurs juniors qui évoluaient en équipe seniors et qui devaient prendre part au match des 1/4 de finale de la coupe d’Algérie juniors. A ce moment-là, le

SAM n’a eu droit qu’à un décalage de 24 heures, l’équipe de Mohammadia s’est déplacée à Merouana avec 12 joueurs et les six juniors étaient contraints de terminer la rencontre de la coupe d’Algérie et de rejoindre leurs coéquipiers la nuit pour jouer le lendemain face à Merouana. C’est beau de parler de professionnalisme, on rêve d’avoir un championnat professionnel, mais il ne s’est pas trompé celui qui a dit que le professionnalisme requiert d’abord une mentalité de responsables.
M. H.

● Le staff technique conduit par Medjahed Nabil a organisé un match amical servant de préparation pour son équipe. Cette dernière a affronté l’équipe des U-20 drivée par son assistant Brik sur le rectangle vert du stade Habib Bouakeul. Le dernier mot est revenu aux «ainés» qui l’ont emporté sur le score de quatre buts à deux.

En amical : El Djamîya prend le meilleur sur les U-20

KHALDI : «Qu’on reporte toute la journée ou…»
● Par K. Djelloul

APPRENANT que le match ESM-PAC comptant pour la 28e journée prévue vendredi prochain a été reporté, la direction du club saïdi n’a pas apprécié. Le président Khaldi, dans un état colérique a préféré lancer ces propos adressés aux responsables de la LNF «Pourquoi a-t-on attendu cette semaine pour prendre cette décision de reporter cette rencontre», avant d’ajouter : «On est contre ce report parce qu’il concerne deux équipes qui jouent l’accession, donc deux de nos concurrents directs.» Poursuivant son intervention, le boss du club de la ville des Eaux a fait savoir que le report du choc entre Mostaganémois et Pacistes a irrité aussi les responsables de l’ASMO et de l’USMBA. «On a eu une discussion avec nos voisins oranais et belabbésiens. Ensemble, on compte montrer notre désaccord contre cette nouvelle programmation. Qu’on reporte toute la journée, sinon qu’on fasse jouer tout le monde le même jour», a-t-il conclu sous forme de menace.
K. D.

SELON le manager de l’ASMO, Benamar Lahouari, la Ligue nationale, en prenant cette décision, n’a pas été juste. «On voudrait juste comprendre pourquoi on n’a pas reporté le match du Paradou face au MCS puisqu’on parle de joueurs internationaux convoqués», s’indigne Benamar avant d’ajouter : «Ce match entre le PAC et l’ESM nous concerne puisqu’il s’agit d’une explication entre deux prétendants à l’accession. C’est pourquoi on est contre cette décision qui n’arrange ni les affaires de notre formation ni celles des autres équipes jouant l’accession.» Selon lui, la direction de son club a reçu des appels émanant des responsables d’autres clubs comme le MCS et l’USMBA afin de voir «ce qu’il y a lieu de faire». Il termine par cette phrase qui montre combien, au sein de l’ASMO, on reste stupéfait : «Pourquoi veuton reporter ce match qui est décisif et pourquoi ne pas remettre à plus tard toutes les rencontres comme ça personne ne sera contre ? A l’ASMO, on est contre cette décision de la Ligue. Nous aussi, on a un joueur appelé en équipe nationale. C’est un très bon élément qui nous a manqué face au CRT (Chaouti, NDLR)». On notera qu’à l’heure où nous rédigeons ces lignes, la LNF n’a pas rendu publique cette information en annonçant le report du match ESM-PAC !
L. M. A.

BENAMAR : «L’ASMO est contre cette décision »

● Absent lors du derby face au CRT, le milieu offensif, Abidi, devra retrouver sa place à l’occasion de la visite de l’USMS. Selon le manager de l’ASMO, Benamar, pendant toute la semaine, le numéro 22 Asémiste s’est donné à fond afin de se débarrasser d’un «surmenage mental».

Abidi revient

MCS

OMA

BEKHTAOUI : «Saïda doit coûte que coûte gagner»
● Par K. Djelloul

CRT
● Par Mohamed M.

SAM
ficile, mais nous sommes tenus de ne pas rentrer bredouilles si on ne veut pas se faire trop distancer.» Et d’ajouter : «Personnellement, je ne pense pas que les trois points d’écart qui nous séparent du leader constituent un déficit insurmontable. Nous devons, toutefois, récolter le maximum de points lors de ce rendez-vous, tout en espérant que Saïda fasse un faux pas.» Pour leur part, les joueurs ont saisi le message de leur coach et semblent déterminés à battre le SAM pour redonner le sourire à leurs supporters : «Nous sommes prêts à tous les sacrifices, ce n’est pas le moment pour baisser les bras, il reste encore sept journées», nous a confié le capitaine de l’équipe, Mokdad Mohamed, avant d’enchaîner : «Mes coéquipiers ont pris

Témouchent : le titre passe par Mohammadia
Les Témouchentois se sont remis au travail depuis lundi dernier dans la perspective de préparer la rencontre de demain face au SAM.
CONSCIENTS de l’importance de ce rendez-vous, les Rouge et Blanc sont dans l’obligation d’arracher les trois points afin de se racheter de leur dernier semi-échec et préserver un tant soit peu leurs chances d’accession. Le coach Benmechta, que nous avons interrogé à la veille de cette confrontation, estime que son équipe n’a pas le droit à l’erreur : «On n’a pas le droit de perdre face au SAM si on veut garder nos chances d’accession intactes. Certes, ce sera dif-

nous et devant notre public, on doit coûte que coûte le gagner. Ceci dit, on est dans l’obligaLe défenseur axial du tion de prendre cet adversaire Mouloudia insiste pour répéter que la déception de la très au sérieux. Car il faut savoir que cette équipe est défaite face au Paradou est menacée par la relégation. dépassée. Donc ce sera à nous de tout - Dans quel état d’esprit tenter pour renouer avec la s’est déroulée la prépara- victoire et redonner le sourire à nos supporters. tion de cette semaine ? - On a repris le travail dans - Justement, qu’avez-vous de bonnes conditions psycho- à dire à vos fans notamlogiques. Il faut dire que la ment après la déception de déception du match perdu face Boudouaou ? - On leur dit que quand on au PAC est maintenant dépassée. Ce match, on l’a oublié pénètre sur le terrain, on afin de rester concentrés sur la oublie tout et on se focalise sur suite du programme qui nous la mission pour laquelle on s’est engagés avec le attend. - La suite vous propose un Mouloudia. On pense aussi match derby face à aux couleurs de notre formal’OMA, comment voyez- tion qu’on défendra à fond vous cette rencontre qui se afin de lui permettre de retroujouera à domicile ? ver la division une. Enfin, tout - Il est inutile de rappeler en demandant à nos fans de que notre équipe n’a plus le nous pardonner, je souhaite les droit de laisser filer le moindre voir en masse pour ce derby point à domicile. Donc ce face à l’équipe d’Arzew. K. D. match qui va se jouer chez ● Absents à Boudouaou lors du match perdu par leur formation face au PAC, le milieu Dellalou et l’attaquant Benabdallah devront retrouver leur place à l’occasion de la réception de l’OMA.

un sérieux coup sur la tête après le nul face à l’ASMO, mais on va démontrer que cette contre-performance n’est qu’un accident de parcours.»
M. M.

Retour de Benabdallah et Dellalou

20

DÉTENTE
INSOLITE
Il est difficile d'attraper un chat noir dans une pièce sombre, surtout lorsqu'il n'y est pas.
Proverbe chinois

Jeux proposés par Saïd BENSIHECINE

Compétition

édition du jeudi 1er avril 2010

CITATION

Buzz devient Ramdan et Tuning Bolidage
■ A la suite d’un concours organisé afin de trouver des traductions françaises à cinq mots anglais passés dans le langage courant, le jury du concours s’est mis d’accord sur deux traductions d’anglicismes, celles des mots Buzz et Tuning. Le secrétaire d’Etat chargé de la coopération et de la Francophonie avait lancé un concours auprès d’étudiants afin que ces derniers trouvent des traductions correctes à cinq anglicismes : buzz, tuning, chat, talk et newsletter. Les participants au concours avaient alors jusqu’au 10 février 2010 pour soumettre leurs propositions, qui ont ensuite été étudiées par un jury présidé par Jean-Christophe Rufin, ambassadeur de France et membre de l’Académie Française. Finalement, le jury n’est parvenu à se mettre d’accord que sur la traduction des mots «Buzz» et «Tuning». Le «buzz», désignant souvent aujourd’hui un évènement dont tout le monde parle a été rebaptisé «Ramdan», un mot d’origine arabe qui signifie «tapage» explique l’Express. Concernant le «tuning» (l’art de customiser son véhicule), il faudra désormais appeler cette activité le «bolidage». Aucun traduction satisfaisante n’a été trouvée pour les trois autres mots. Avec-vous des propositions ?

N° 1019

LES FLÉCHÉS
1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11

DU

LA BLAGUE

Remplissez cette grille, puis reportez les lettres dans les cases numérotées correspondantes. Vous découvrirez les nom et prénom du personnage. standardiser politesse raffinée plante potagère l’Euroe unie extrémité amincie théâtre régional

JOUR

prêteur sur gages tête d’ibis

épée c’est-à-dire

4

La femme: - Parfois, je regrette de ne pas être un homme ! Le mari : - Quand cela ? - Quand je songe au plaisir que je pourrais faire à ma femme en lui offrant des bijoux !

2
payer privatif particule chimique portion de cercle personnel conspuer versus dit “le terrible” apparu

11
discours restaurant agent de liaison

SUDOKU
3 7 1 1 2 5 3 8 4 2 6 9 1 3 6
REGLE DU JEU Une grille est composée de plusieurs carrés. Chaque carré contient tous les chiffres de 1 à 9. Chaque ligne comme chaque colonne contient aussi tous les chiffres de 1 à 9. Certains chiffres vous sont donnés, à vous de trouver les autres. Pour cela, procédez par déduction et élimination.

N° 1019

7 10

regarde de haut unique

6 5 1 7 6

beau parleur

9
cheval-vapeur enzymes

recueille la succession d’un défunt

bon vouloir

stupéfait fermé salut à César

3 8 2 4 1
6 1 7 5 9 3 2 8 4
T R R T N R O I H A I E U E S

4 5
partie du lit où l’on pose sa tête marque le dédain élevée

6
boisson jaune arbrisseau épineux

8

abri pour les chiens fondateur d’Oratoire chefs de corps dénué de jugement

9
aires de jeux fondement de l’homme

SOLUTION DU NUMERO PRECEDENT

note défalque

2 5 4 8 1 6 7 3 9
A G O O F I G R B O L H N U U

9 8 3 7 4 2 5 6 1

8 3 9 6 5 4 1 7 2

7 2 5 1 3 8 4 9 6
U R F T A R R S N C S D A T P

4 6 1 2 7 9 3 5 8
D O E T I L S B E T I R I M E

3 7 6 4 8 1 9 2 5
N N I O I E O D I D E D U N E

5 4 8 9 2 7 6 1 3

1 9 2 3 6 5 8 4 7
O O V N L U I S S U E R I O G N A G B T P E H C U O D I V C

3
ennui bramer

item fin de verbe

1

personne sotte

5

rappel

cube

DU NUMÉRO PRÉCÉDENT

SOLUTIONS

E L B I S N E T S O O S L G E

E C H A R P E N T E O D A R T

N S U N N O C N I U E I I A T

O F S L I M E A R E R N T N E

I O T E A O D N M L B D P D S

L E F I S R F E E E L G O R O

S O O O A G I S E M E N T E E

T N N R E R I O T A B O R P B

LES MELÉS

N° 1019

M E A Y A K P P

Biffez les mots de la liste ci-dessous. Les lettres restantes vous serviront à composer les nom et prénom du sportif caché.
AMALGAME ARGENTERIE BERLINGOT BOUTON CHARPENTE COURSE DINDE DOUCHE EFFORT EMIGRATION FINESSE FORGERON GISEMENT GRANDEUR HOLDING HOTE INCONNU ISSUE LIBRE LIME NOBLESSE NUPTIAL ONDULATION OSTENSIBLE POUSSETTE PROBATOIRE RAPIDE RECIDIVE SAVOIR SOURNOIS TOIT

C O N S E Q U E N C E S R O I

R A T U S T E N S I L E S

M A T I T E I S E

T U M E U R

F O R E E S

I E

A R L E S E I N O U I G I

B R O T E R E R E

E R E S A P

E R R A T I Q U E R

E L O I G N E R A I T E M S

T S E L I E N S I N E R T E

LES FLÉCHÉS
1 2 3 4 5 6 7

S O F I A N E
8 9 10 11 12 13

LES MELÉS MOURAD MEZIANE

Y O U N E S

édition du jeudi 1er avril 2010

Compétition

DIVISIONS INFERIEURES
Kabylie Foot JS AKBOU JS TICHY

21

Inter-régions Groupe Centre : 25e journée WA BOUFARIK E SOUR EL GHOZLANE

Groupe Ouest : 25e journée

HORMIS le WAB et le MCM, et à un degré moindre le WRBM, qui ont mis un pied en super D2, rien n’est encore joué pour les autres prétendants à l’accession. Cette 25e journée du championnat inter-régions Centre sera marqué par le choc qui mettra aux prises le leader le WAB avec son hôte l’E Sour El Ghozlane. Ce match sera d’un grand enjeu dans la mesure où le leader cherchera à tout prix à engranger les trois points pour défendre son statut de leader, quant à son adversaire auteur d’un semiéchec at home la semaine passé, il aspire accéder par tous les moyens et revenir à Sour El ghozlane avec un résultat probant. L’autre coleader sera en difficulté à Oued R’hiou où le club local reste sur une victoire en déplacement face à l’OMR qui l’attend de pied ferme. Idem pour la JSM Chéraga tombeur du leader la semaine passée, il sera en difficulté à Ouargla où il affrontera le MB Hassi Messaoud. Les autres rencontres seront toutes en principe en faveur des locaux, sauf s’il y a des surprises.
Nacer S.

L’affiche de la semaine

Chauds débats à Maghnia
● Par M. Mouas

A LA LUMIÈRE des précédentes journées, celle de cette foi-ci sera disputée et serrée, et chaque point aura son pesant d’or, notamment pour les prétendants à l’accession, à l’image de la confrontation entre l’IRB Maghnia et l’IS Tighennif. Logées à la même enseigne, les deux formations viseront chacune les trois points de la victoire pour garder le contact avec le peloton de tête. Auteur d’un nul méritoire ramené de Saoura, les Frontaliers de Maghnia, soutenus par leur public, veulent profiter de cette opportunité pour grappiller des points qui pèseront lourd dans la balance finale de l’exercice actuel. Le Hillal d’El Bordj, pour sa part, tentera d’enchaîner avec une autre victoire avec la réception de l’US Remchi, forcé au repos samedi dernier. Le Ghali de Mascara, qui a perdu tout espoir d’accession, accueillera, à son tour, le Sporting de

Médioni, tenu en échec à domicile le week-end dernier par le Rapid de Relizane. Ce dernier, quant à lui, n’aura pas la tâche facile en recevant le Zidoria d’Aïn Témouchent dans un match ouvert à tous les pronostics. Le dauphin, le WA Mostaganem, effectuera un long déplacement pour croiser le fer avec la lanterne rouge, l’IR Mécheria. Les Mostaganémois devront se méfier de la réaction des Mechraouis qui sont capables de renverser la vapeur. Les Sougueris, battus chez eux samedi dernier, seront mis à rude épreuve à l’occasion de leur déplacement à Sig pour affronter la formation de la JSS en mal de points afin s’éloigner de la zone dangereuse. Idem pour les Sudistes de Saoura qui, en se rendant à Aïn Türck pour en découdre avec la formation de Chabab, n’auront pas la mission facile devant une équipe qui vise une place dans le bon wagon.
M. M.

Explication au sommet !
fair-play sera le grand gagnant à l’issue du match.

● Par Kader K.

Programme
Ouargla : MBHM...............................JSMC Boufarik : WAB....................................ESG Koléa : ESMK.....................................OMR Oued Rhiou : RCBOR.......................MCM Aïn Defla : SCAD...........................WRBM Médéa : OM.....................................IBKEK Réghaïa : NARBR............................WABT Réghaïa : JSHD.........WAR (demain à 15h)

TOUS les regards de la régionale 2, groupe A de Kabylie, seront braqués demain sur l’OPOD d’Akbou, qui sera le théâtre d’une chaude explication entre le leader, JS Akbou, et son dauphin JS Tichy. D’un côté, le leader, qui trébuche ces derniers temps, n’a pas goûté à la victoire depuis trois journée maintenant et a été humilié vendredi dernier au stade d’Aït Ameur Djeffar d’Azeffoun par les Littoraux locaux par un score sans appel de 3-0. Et de l’autre côté le club de la ville balnéaire, la JS Tichy, qui croit dur comme fer en les chances de son équipe pour l’accession vu l’écart de trois points seulement qui le séparent du leader. Une victoire à l’OPOD d’Akbou est synonyme de première place ex æquo (47 points). Le gagnant aura fait un grand pas vers l’autre palier régionale 1 à sept journées seulement de la fin. Espérons seulement que le

Le groupe est au grand complet, on est prêts pour cette rencontre de demain face au leader. On s’est bien préparés durant toute la semaine pour ce rendez-vous important. On n’ira pas à Akbou en victime expiatoire ou bien pour faire de la figuration, mais on se déplacera là-bas avec un seul mot d’ordre dans la tête : la victoire. J’espère seulement que ce match palpitant sera à la hauteur des attentes et que le fair-play sera au rendez-vous, avant et après le match et que le meilleur gagne», nous a déclaré le jeune entraîneur Irid (31ans) avec un air plein d’optimisme.
K. K.

AZEDDINE IRID, ent. JS Tichy «On ira pour gagner»

Maghnia : IRBM ............................................................. IST El Bordj : HBEB ............................................................USR Mascara : GCM .......................................................... SCMO Relizane : RCR ............................................................. ZSAT Mécheria : IRM..............................................................WAM Sig : JSS ........................................................................ IRBS Aïn Türck : CRBAT......................................................... JSSA SC Mécheria................................................................ exempt

Programme

Oukil Ramdane : CRB Tizi Ouzou ........................................ ORB Akbou Draâ El Mizan : ES Draâ El Mizan ....................................... OS El Kseur OPOD Akbou : JS Akbou ............................................................. JS Tichy El Hachimia : ASC El Hachimia..........................................CRB Kherrata M’chedellah : JS M’Chedallah .................................................. JS Azazga Benallouache : JSI Ouazzoug ...................................................MC Bouira Sidi Aïch : SSS Aïch............................................ USM Draâ Ben Khedda Boukersi Lounès : OC Azazga ............................................... ES Azeffoun

Programme

République Algérienne Démocratique et Populaire
Wilaya d'Alger Circonscription administrative de Baraki Commune de Baraki N°10/BM/2010

AVIS D'APPEL D'OFFRES NATIONAL RESTREINT
L'offre technique comprendra :
■ La déclaration à souscrire selon le modèle du cahier des charges. ■ Le cahier des charges relatif paraphé par le soumissionnaire annexé de ses spécifications techniques avec précision des délais de réalisation (sans faire référence au montant de l'offre). ■ Une copie légalisée du certificat d'agrément. ■ Le registre du commerce (copies légalisées). ■ Les bilans comptables et ses annexes indiquant les différents résultats financiers des 03 dernières années (visés par les services des impôts). ■ Les références bancaires, expérience de l'entreprise, attestations de bonne exécution (copies légalisées). ■ Une copie légalisée des attestations fiscales et de l'organisme de sécurité (CASNOS, extrait de rôles, carte d'immatriculation fiscale et CNAS avec la liste du personnel déclaré). ■ Une copie légalisée de l'attestation de dépôt légal des comptes sociaux délivrée par la CNRC. ■ La liste des moyens humains engagés avec pièces justificatives (CV et diplômes) liste des moyens matériels justifiés par les copies de cartes grises légalisées. ■ Les attestations de bonne exécution des études réalisées durant les cinq dernières années. ■ Le procès-verbal de visite du site.

Le président de l'APC de Baraki lance un avis d'appel d'offres restreint pour : Travaux de voirie : 1 - Aménagement et revêtement chaussée et trottoir de "Y" (de CW 115 à Ecole 11 Décembre et Antenne APC 2004 logts). 2 - Revêtement chaussée et trottoir de : Rue Ahmed ASSAS (BENAMZAL-YAHIAOUI) + Rue Med MAHMOUDI, (BENAMZAL-YAHIAOUI) + Rue reliant ASSAS à BELARBI + Rue reliant ABID à MAHMOUDI. 3 - Revêtement chaussée et trottoir de Rue reliant Rue Djaafar REGUIEG à Delbosc. 4 - Revêtement chaussée et trottoir de Microzone d'activité 2004 logts. 5 - Revêtement chaussée et trottoir de Quartier TAMAOUST. 6 - Revêtement chaussée et trottoir de H. MIHOUB I - 2e Tranche. 7 - Revêtement chaussée et trottoir de BENGHAZI B (Extension). Les entreprises agréées dans le secteur des travaux publics ayant une qualification Catégorie 2 et plus, intéressées par le présent avis peuvent retirer les cahiers des charges auprès du bureau des marchés de la commune de Baraki contre le payement de la somme de 2 000,00 DA. Les dossiers de soumission comprendront une offre technique et une offre financière, à savoir :

L'offre financière comprendra :
■ Le bordereau des prix unitaires et le devis quantitatif et estimatif remplis et signés par le soumissionnaire. ■ La soumission et la déclaration à souscrire signées.
Les offres doivent être déposées au niveau du bureau des marchés de la commune de Baraki, sous double enveloppe et comprendront l'offre technique sous pli scellé et l'offre financière sous pli scellé (en trois exemplaires). L'ensemble des deux plis devra être mis dans une enveloppe et ne devra comporter que la mention APPEL D'OFFRES NATIONAL RESTREINT ………………………………… «A ne pas ouvrir» Les offres devront être déposées au niveau du bureau des marchés de l'APC de Baraki avant midi (12h00) du vingt-et-unième (21e) jour à compter de la date d'affichage du présent avis dans les quotidiens nationaux. L'ouverture des plis aura lieu au siège de l'APC de Baraki le jour de la date limite de dépôt des offres à 14h00. Les soumissionnaires resteront engagés par leurs offres pendant 180 jours à compter de la date limite de dépôt des offres.

Compétition / PUB

ANEP 802 615 du 01/04/2010

22

✍ Par Racim Boumalti

D

écapotables ou cabriolets, ces voitures symboles de liberté, d’évasion et de joie de vivre ne réussissent toujours pas à séduire les automobilistes algériens. Les acheteurs sont peu nombreux et l’offre des concessionnaires est plutôt réduite. Le marché automobile a connu cette dernière décennie un développement phénoménal dans notre pays. En même temps que l’explosion des ventes de berlines utiles destinées aux familles, des voitures plus exclusives ont commencé à trouver leur place. Ainsi, les tout-terrains ou les grosses berlines séduisent de plus en plus. Les cabriolets, eux, n’ont pas réussi la même percée. C’est comme si les automobilistes avaient peur de l’insolation. Pourtant, certains concessionnaires continuent à y croire et proposent des cabriolets à leurs clients. Ce n’est pas seulement pour des raisons strictement commerciales, car les ventes sont peu nombreuses, mais ils espèrent sans doute capitaliser sur l’image positive que véhicule ce type de voiture. Le constructeur français Peugeot propose sur le marché algérien deux décapotables. Il s’agit dans les deux cas de coupé-cabriolet, c’està-dire avec un toit rigide rétractable. La 207 dans sa version coupé-cabriolet qui est disponible avec le bloc 1.6 litres essence de 115 ch sous le capot, au prix de 1 920 000 dinars. La 308 est également proposée avec le toit rigide rétractable. Sous le capot, elle embarque l’excellent bloc suralimenté issu de la coopération du constructeur français avec BMW, le 1.6 essence THP de 150 chevaux. Cette 308 cc qui coûte 2 490 000 dinars sera sans doute le cabriolet le plus visible en Algérie. En effet, les joueurs de l’équipe nationale recevront comme cadeau de

CABRIOLETS EN ALGÉRIE

Compétition édition du jeudi 1er avril 2010

E LIMITÉE, OFFR LIMITÉES VENTES

Nedjma des 308 cc pour leur qualification en Coupe du monde. Du coup, ce sont trente 308 cabriolets, frappés du Lion, conduits par les plus grandes stars nationales, les héros du Caire, qui sillonneront nos routes. Pour Peugeot, qui est également sponsor des Verts, c’est un formidable coup de pub. Chez BMW, c’est la petite série 1 qui est proposée, sur

commande, dans une version décapotable. Avec son bloc diesel 1.8 de 143 chevaux, elle est affichée au tarif de 3 600 000 dinars. Sur le catalogue de l’autre marque du groupe, Mini, on trouve la Cooper S en version cabriolet. Le dernier exemplaire disponible est celui-là même qui a servi à lancer la série limitée «Edition Bladi», c’est-à-dire customisée aux couleurs des

Verts. Elle coûte 4 030 000 dinars avec son bloc essence 1.6 de 175 chevaux. Pour sa part, l’autre marque premium germanique, Audi, propose une version roadster de son coupé TT. Cette décapotable qui embarque le bloc essence TFSI 2.0 de 200 chevaux est au prix de 5 283 000 dinars. L’offre de cabriolets sur le marché se limite à ces cinq modèles. Daihatsu proposait

bien son sympathique Copen, mais il a été retiré cette année du catalogue. De même, Renault ne commercialise plus l’ancienne Mégane coupécabriolet. La nouvelle version a été présentée lors du dernier Salon de Genève, le mois dernier, et pour l’instant, on ne sait pas quand est-ce qu’elle sera commercialisée dans notre pays. R. B.

FORMULE 1

FRUSTRATION CHEZ
Lors des deux premiers grands prix de cette saison, des problèmes mécaniques ont empêché Sebastien Vettel de gagner alors qu’il filait vers la victoire. Le jeune pilote allemand ne s’est pas gêné pour dire toute sa frustration devant les journalistes. Au Bahrein, Vettel excellent en qualifications, s’est élancé de la pole et menait la course quand des problèmes d’allumage, semble-t-il, lui ont fait perdre de la puissance et… la victoire. Il a dû céder devant Alonso, Massa et Hamilton pour se contenter d’une quatrième place. Au grand prix d’Australie, les Red Bull ont également fait une excellente qualification et les deux voitures ont trusté la première ligne de départ. Vettel a réussi un départ du tonnerre et tout laissait croire que la victoire lui était acquise, mais en Formule 1, il faut croire que c’est comme à la chasse à l’ours. Des problèmes mécaniques l’ont tout simplement obligé à abandonner. C’est dans le bac à sable qu’il a fini la course au bout de seulement

RED BULL

26 tours (sur 58 prévus) et c’est avec 0 points qu’il a quitté l’Australie. «J’ai senti que quelque chose n’allait pas un tour plus tôt. Des étincelles sortaient de ma roue avant gauche, nous ne savions pas ce que c’était et nous voulions rentrer. Puis, deux virages avant, j’ai senti de grosses vibrations et dès que j’ai touché les freins, il y a eu une sorte de casse alors que je rentrais dans le virage 13, et j’ai fini dans les graviers. Il n’y avait rien que je puisse faire, j’ai perdu l’arrière et c’était fini», a-t-il raconté. Les responsables techniques ont par la suite évoqué «un problème d’écrou» sur la roue avant gauche. Red Bull qui aligne sans doute la voiture la plus performante cette saison risque de tout perdre si les problèmes de fiabilité ne sont pas rapidement réglés. Demain commencent les essais du Grand Prix de Malaisie et tous les fans attendent de voir ce que les Red Bull vont faire. R. A.

CLASSEMENT PILOTES
Pos. Pilote Bah Aus Total

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11

Fernando Alonso (Ferrari) Felipe Massa (Ferrari) Jenson Button (McLaren) Lewis Hamilton (McLaren) Nico Rosberg (Mercedes) Robert Kubica (Renault) Sebastian Vettel (Red Bull) Michael Schumacher (Mercedes) Vitantonio Liuzzi (Force India) Mark Webber (Red Bull) Rubens Barrichello (Williams)

25 18 6 15 10 0 12 8 2 4 1

12 15 25 8 10 18 0 1 6 2 4

37 33 31 23 20 18 12 9 8 6 5

édition du jeudi 1er avril 2010

Compétition

INTERNATIONALE

23

remercie Mourinho

Eto’o

’AI RAISON, I : «J BALOTELLexcuserai pas»
je ne m’
● Pour la sixième fois consécutive, Mario Balotelli n’a pas été convoqué par José Mourinho. Malgré la discussion qu’il a eue avec le technicien portugais le week-end dernier, le jeune attaquant de l’Inter Milan, dix-neuf ans, ne figurait pas dans le groupe nerazzurro retenu pour le quart de finale aller de Ligue des champions face au CSKA Moscou. L’attaquant interiste a réagi à la nouvelle exclusion par téléphone pour l’émission Chiambretti Night «J’ai raison, je ne m’excuserai pas. Je ne suis si stupide pour aller jusqu’à louper 5 matches: si j’avais eu à m’excuser, je l’aurai fait après la première exclusion. Certaines fois, les choses ne se passent pas comme on les raconte. Que s’est-il passé ? Il s’est passé beaucoup de choses. Et si vous me demandez de mettre ma fierté de côté, vous vous trompez de personne.»

● Tout sauf une star capricieuse. Samuel Eto’o a humblement reconnu, mardi, que ses quelques présences sur le banc de touche de l’Inter Milan lui avaient fait le plus grand bien, au retour de la CAN, et que cela expliquait en partie le retour de sa forme. «Quand l’entraîneur a pris la décision de me mettre sur le banc, cela a été difficile pour moi car depuis quelques saisons, j’avais l’habitude de toujours jouer, a expliqué le Camerounais avant le quart de finale contre le CSKA Moscou. J’ai parlé à plusieurs reprises avec coach José, et je crois que si j’avais baissé les bras à cette période, si je n’avais pas réagi, je ne serais certainement pas aujourd’hui au meilleur de ma forme. Je peux donc dire que cette période m’a servi pour revenir à un niveau encore plus haut».

● Outre Raul, un autre Espagnol pourrait venir agrandir la colonie ibérique d’Anfield. En effet, l’entraîneur de Liverpool, Rafaël Benitez, aurait l’intention de recruter le milieu de l’Athletico Bilbao, Javier Martinez. Selon The Daily Mirror, des émissaires auraient même supervisé le joueur de 21 ans face à l’Atlético Madrid la semaine dernière.

BENITEZ RÉACTIVE sa filière espagnole

● On peut dire que le sujet est à la mode. Didier Deschamps livre ses sentiments au site officiel de l’OM concernant la Ligue 1 à 18 clubs. «La Coupe de la Ligue a été créée quand il y avait 18 clubs et il est indispensable d’y revenir selon moi afin de pousser la L1 vers le haut, vers l’élite et cela libérera des dates dans le calendrier.» On se demande encore comment les dirigeants du football français ont pu prendre la décision de revenir à une compétition à 20 clubs étant donné les calendriers saturés qui touchent ces derniers. Espérons que des changements auront rapidement lieu à la tête de la LFP et de la FFF, histoire de retrouver de l’ambition tant pour nos clubs que pour l’équipe nationale.»

Deschamps : «Revenir à 18 clubs»

● Après un début de saison correct, Karim Benzema déçoit au Real Madrid, entre prestations moyennes et pépins physiques. A tel point que le quotidien espagnol Sport annonce que l’attaquant international français sera prêté ou vendu à l’intersaison. « Il s’en ira, c’est sûr «, va même jusqu’à écrire le journal. Le natif de Bron ne ferait aucun effort pour retrouver la compétition, il serait même en proie à de « graves problèmes», si bien que les dirigeants merengue ne lui feraient déjà plus confiance.

BENZEMA déjà partant
Raúl à Liverpool ?

I LEGROTTAGLgEr: u e
«On doit se bo a face au racisme !»
● Nicola Legrottaglie, le défenseur international de la Juve, est revenu sur le gros débat actuel qui secoue le Calcio, celui du racisme, devant les journalistes du Corriere dello Sport : «Il faut le combattre avec obstination pour ne plus qu’on se sente menacés et outrés par la même occasion. Si nous continuons à en parler, ça veut bien dire qu’il y a une défaillance dans le combat qu’on mène. On doit vraiment se bouger. Comme on dit, pour affronter un problème, on doit le prendre à la source, en haut. Le racisme ne concerne pas seulement le monde du football et ce n’est pas seulement une question de peau. Les évènements d’avant-hier étaient bien moches, surtout quand j’ai vu que des enfants à côté de leurs parents leur permettant de voir et d’entendre des trucs impensables. Il faut réfléchir quand on éduque un gamin ».

Les Reds désireraient renforcer un secteur bien trop dépendant de Fernando Torres et voudraient donc attirer le numéro 7 fétiche du Bernabeu. Le club de la Me ne serait cependant pas dis rsey posé à débourser la moindre livre ste Raúl et verrait d’un très bon rling pour œil libération de l’attaquant ma la drilène.

L’arme secrète de CR9
● Cristiano Ronaldo a une arme secrète que personne ne connaît et qui améliore son rendement sur le terrain. Il ne s’agit pas de ses nouveaux crampons, mais d’une protection buccale. Marca affirme que cela permet à l’attaquant de bien place sa mâchoire. De plus, en la mordant, la protection génère une augmentation de puissance au niveau des muscles. Le crack portugais n’est pas le premier à l’utiliser, puisque Tiger Woods l’avait déjà testé. Mais comment une telle protection peut améliorer l’équilibre, la force et le rendement d’un footballeur? C’est assez simple en fait. Le quotidien espagnol affirme que l’appareil permet d’aligner parfaitement la mâchoire, le crâne, le cerveau et le thorax. La protection buccale de CR9 est sur le marché depuis plus d’un an et coûte environ 100 euros. Il n’est pas habituel de le voir en France et en Espagne. Mais le Japon, pays qui l’a inventé, les Etats-Unis, la GrandeBretagne et l’Italie sont des pays habitués à cet outil qui améliore les performances sportives d’une personne.

Le début de carrière de Pep Guardiola, le jeune entraîneur, espagnol est un modèle du genre. Avec 6 trophées glanés en 2009, il n’a plus rien à prouver. Arsène Wenger, qui, lui, n’a jamais gagné la Ligue des Champions, se montre admiratif : «Ce qu’il a fait est fantastique. Quand vous êtes un jeune entraîneur, c’est important. Cela vous donne de la confiance et cela renforce vos convictions.» Et d’ajouter avec beaucoup d’humour: «Sa carrière a commencé par le dessert ». Cette année, nul doute que lui et ses Gunners rêvent à leur tour d’obtenir leur part du gâteau.

«Guardiola a commencé par le dessert»

WENGER :

QUOTIDIEN SPORTIF ÉDITÉ PAR LA S.A.R.L «TOP SPORT»
Directeur de la publication : Djamel GUESSOUM Directeur de la rédaction : Rafik ABIB Rédacteurs en chef : Hamouche BENSLIMANE, Asma HALIMI TAÏBI Halim DJENDER Chef de rubrique :
Noureddine BOUMALI

Rédaction : Abderrahmane MIMOUN, Maâmar ZERROUKI, Amina ZERROUKI, Mohamed Amokrane SMAÏL, Ahmed IFTICEN, Kamel HASSANI, Fouzia TITOUAH

Direction-Rédaction 17, rue Réda-Houhou Tél. : (021) 74 76 94 Fax : (021) 74 76 95 Site Internet : www.competition.dz Compte bancaire CPA agence Didouche n° 101-400-24762-3

Impression SIA Diffusion Compétition Tél : (0770) 92 92 82 Publicité Fax : (021) 63 53 31 Adressez votre courrier à Compétition BP 331 - RP Alger

édition du jeudi 1er avril 2010

de la Ligue relooké

Le site internet

: «KERBADJ, HAÏMOUDI au tribunal» RDV
Djamel Haïmoudi, le directeur de jeu international, est très remonté contre Mahfoud Kerbadj, le président du CRB, qui l’a accusé de «corrompu à la solde de Serar», au terme du match CRB-ESS. «Au lieu de s’attaquer aux arbitres pour justifier les résultats de son équipe, le président du CRB devrait songer à solutionner les problèmes de son équipe », a confié l’arbitre international avant de poursuivre : «Le penalty de l’ESS est valable, si c’était à refaire je le sifflerai mille fois. Quant à la sortie de Chaouchi hors

◗ Par En-Nems

OUAÏYNE Metrooney ?

W

● La Ligue nationale de football (LNF) a un nouveau site internet. A la différence de l’ancienne version, la nouvelle s’est dotée d’une interface dédiée à la langue nationale. Désormais, les principales informations de la Ligue seront également diffusées en arabe. Sur le plan technique, le nouveau site offre des possibilités qui permettent au lecteur de consulter d’anciennes infos de la Ligue grâce à un moteur de recherche. Toutes les archives sont ainsi rendues disponibles et accessibles. Selon les dernières statistiques, le site de la LNF reçoit en moyenne et quotidiennement la visite de 5000 visiteurs de tous les coins du monde.

des 18 mètres, il n’a pas touché le ballon avec la main, il l’a amorti avec la poitrine, les images de la télé l’ont montré. Je fais savoir à Kerbadj surtout que je lui donne rendez-

vous au tribunal où il devra répondre de ses accusations, J’ai déposé plainte contre lui pour diffamation et je ne le lâcherai pas !»

● Ancien responsable du centre de formation de l’OM et actuel directeur sportif d’Istres, Henri Stambouli pourrait revenir à ce poste selon La Provence. «Je dois m’entretenir avec le président Dassier et il était convenu d’attendre que le maintien d’Istres soit assuré pour finaliser peut-être les choses. La rumeur est devenue telle qu’il valait mieux ne pas poursuivre ainsi», annonce Stambouli. Ce retour a surpris beaucoup de Phocéens qui estiment que d’autres parmi les anciens plus compétents feraient mieux à ce poste.

OM : Stambouli de retour

2 UNAF, U-20 : ALGÉRIE, IL NE RESTE QUE LA 2E PLACE...

Mali a ● La sélection nationale du n porté le tournoi de l’Unio rem (UNAF) nord-africaine de football moins de 20 ans grâce à sa des 0) victoire contre la Tunisie (1mardi au stade de Zéralda, tandis que l’équipe algérienne jouera pour la 2e place, au maximum, après le nul concédé face au Maroc (0-0). Avec deux victoires en autant de rencontres et 6 points dans son escarcelle, l’équipe du Mali est assurée de terminer première du tournoi avant même de disputer sa troisième et dernière rencontre, prévue , vendredi, face à l’Algérie qui et 2 points. Le Maroc elle, totalise , ils la Tunisie ont 1 point chacun ce tre rencontre de animeront l’au vendredi.

● Le Bureau Fédéral de la Fédération algérienne de football se réunira lundi 5 avril 2010 à 10h au siège de la FAF, lit-on sur le site internet de la Fédération en précisant que l’ordre du jour sera le suivant : rapports d’activité de la Ligue nationale et de la Ligue Inter-Régions, rapport d’activité des Commissions Fédérales, contrat FAFArab Contractors portant sur la réalisation du siège de la FAF, la préparation des équipes nationales et un volet divers.

Bureau Fédéral le 5 avril

pour jouer au Real»

«Ribéry est né

ZIDANE :

ayne Rooney s’est sérieusement blessé à la cheville lors du match Bayern-Manchester. Et je vous jure sur la tête de Cheikh Ferguson que ce n’est pas un poisson d’avril, car le «Bulldozer» des Red Devils a quitté le terrain bien mal en point, ce qui laisse croire qu’il est bel et bien «kaputt». N’y voyez aucune forme de cynisme, car il n’est jamais bon de se réjouir ou rire du malheur des autres, mais je dois quand même dire que Cheikh Mamba, l’Africain qui a été sollicité pour lui jeter un mauvais sort avant la Coupe du monde, est bigrement sacrément efficace puisqu’il vient de le mettre hors d’état de nuire… aux Verts deux mois avant le Mondial. C’est, d’ailleurs, même peut-être un peu trop tôt, car on sera sans doute obligés de remettre une couche de «grigri» avant la Coupe du monde pour que ce «Jack l’éventreur» des pelouses soit définitivement annihilé et effacé de nos cauchemars. Enfin, une peur bleue que ne partage, semble-t-il, pas l’entraîneur national qui préparerait une surprise enrobée d’écailles à tous les inconditionnels d’El Khadra. Il aurait, paraît-il, découvert que le cousin de Rooney est Algérien et qu’il a même exercé comme soudeur à l’arc sur le chantier du métro d’Alger qui va être bientôt, incessamment, sous peu mis en circulation (et ce n’est pas un poisson d’avril !) D’ailleurs, le cousin en question s’appelait «Ouaïyne Metrooney ? Saperlipopette ! Quelle mauvaise nouvelle pour Cheikh Mamba qui a donc visé une cible amie et qui nous prive ainsi du buteur qu’on recherchait depuis si longtemps.

● L’arbitre libyen Adel El Raay officiera lors du match comptant pour le match retour des seizièmes de finale de la ligue des champions africaine JS Kabylie-Club Africain, ce vendredi au stade du 1er Novembre de Tizi Ouzou. Il sera assisté par ses compatriotes El Aribi Mohamed et El Triki Abdelfetah. Le 4e arbitre est l’Algérien Mokhtar Amalou, le commissaire au match est le Marocain Bahou Mohamed.

Des Libyens pour arbitrer JSK-Club Africain… C

● C’est un trio d’arbitres maliens composé de Koman Coulibaly (arbitre directeur) et Balla Diarra et Mamadou Diarra (arbitres assistants) qui arbitrera le match ES SétifUS Douala (Cameroun) comptant pour le match retour des seizièmes de finale de la ligue des champions africains de football, prévu ce vendredi au stade du 8-Mai 1945 à Sétif. Le quatrième arbitre est l’Algérien Farouk Houasnia alors que le commissaire au match est le Mauritanien Ould Boukhreis Mohamed.

… Et des Maliens pour ES Sétif-Union Douala U
Dans un entretien à Marca, Zinedine Zidane a parlé de Benzema et de Ribéry. Zizou n’a pas tari d’éloges au sujet du joueur du Bayern Munich : «Franck est né pour jouer au Real Madrid !» Quant à Karim, il a eu droit à un commentaire moins enjôleur de Zizou : «Il a du talent mais il doit faire ce que le club exige de lui.» Une phrase qui pourrait paraître anodine mais qui ressemble à un véritable rappel à l’ordre dans la bouche du si mesuré Zidane.

● Les Algériens font le bonheur d’Aljazeera Sport, la chaîne de télévision qatarie. Ils sont de plus en plus nombreux à être y engagés. Le dernier en date a pour nom Kamel Kaci Saïd, l’ancien international algérien, qui a porté les couleurs de l’USMB, du MCA et du Zamalek, entre autres. Lundi dernier, Kamel était sur le plateau de Lakhdar Berriche, le directeur d’Aljazeera Sport à Madrid, pour la soirée durant laquelle s’est joué le match Athletic Bilbao-Racing Santander, avec la brillante prestation de Medhi Lacen, l’international algérien. Le match s’est achevé en faveur des pensionnaires du stade San Mames 4 à 3, Kaci Saïd avait, lui, pronostiqué un résultat de parité.

à Aljazeera Sports

Kamel Kaci Saïd