TOGO : Une société de confiance après les élections présidentielles C.M.D.T.

- Amsterdam, 6 février 2010

Construire sur de nouvelles bases :

TOGO : UNE SOCIETE DE CONFIANCE APRES LES PRESIDENTIELLES
Conférence organisée par le Conseil Mondial de la Diaspora Togolaise (C.M.D.T. ) Amsterdam, 6 février 2010

Directeur du Groupe de réflexion, d’action et d’influence « Afrology » et Consultant international,
Email: yeamaizo@afrology.com - Internet: www.afrology.com et www.amaizo.info
1

Yves Ekoué AMAÏZO, Ph. D., MBA

TOGO : Une société de confiance après les élections présidentielles C.M.D.T. - Amsterdam, 6 février 2010

SOMMAIRE
1. 2. 3. 4. 5. Bilan démocratique et humanitaire Bilan économique Alternance politique et vérité des urnes L’armée : décideur en dernier ressort ? Transition ou refondation : quel gouvernement ?

2

TOGO : Une société de confiance après les élections présidentielles C.M.D.T. - Amsterdam, 6 février 2010

90 80 70 60 50 40 30 20 10 0

Part des 15 pays francophones d’Afrique subsaharienne dans le PIB (en %)
84

CONTRIBUTION A LA PROSPERITE 1960 – 2010*

73

PAYS FRANCOPHONES AUT RES PAYS AFRICAINS

La Gouvernance des pays francophones africains crée de moins en moins de richesse, avec ou sans démocratie
27 16

1960

2010
3

*Source: FMI et Banque mondiale : Bénin, Burkina-Faso, Cameroun, Centrafrique, Congo, Congo Démocratique, Côte d’Ivoire, Gabon, Madagascar, Mali, Mauritanie, Niger, Sénégal, Tchad, Togo

TOGO : Une société de confiance après les élections présidentielles C.M.D.T. - Amsterdam, 6 février 2010

1. Bilan démocratique : Vérité des urnes tronquée

4

LES ENJEUX NOUVEAUX DE LA DEMOCRATIE

TOGO : Une société de confiance après les élections présidentielles C.M.D.T. - Amsterdam, 6 février 2010

Stabilité

DEMOCRATIE

Intérêts économiques et géostratégiques

DEMOCRATIE
SANS LA VERITE DES URNES ?

Contrôle à sens unique du pouvoir

TOGO : Une société de confiance après les élections présidentielles C.M.D.T. - Amsterdam, 6 février 2010 TOGO : LÉGITIMITÉ TRONQUÉE : 1.Légitimisation par la Echec de la conférence national “souveraine”, 1991 communauté internationale ? 2.France, UE, USA, Chine Lendemains postGouvernement 3.. CEDEAO, UA électoraux sanglants d’ouverture sans l’UFC

2007 2005
Elections présidentielles à un tour Elections législatives

2010
1. 2. 3. 4. 5. 6.

?
Boycott des élections Report des élections Coup d’état militaire Election heurtée Vérité des urnes Soulèvement populaire

Faure Gnassingbé, Président Premier Ministre-Tampon Parlement majoritairement RPT

Elections présidentielles à un tour

6

DEMOCRAFRICAINE

TOGO : Une société de confiance après les élections présidentielles C.M.D.T. - Amsterdam, 6 février 2010

Une démocratie maquillée à géométrie variable

ALTERNANCE POLITIQUE

par défaut

Régimes de type “présidentiel” avec un parlement“boîte aux lettres”

DYNAMIQUE DÉMOCRATIQUE SPECIFIQUE

TOGO : Une société de confiance après les élections présidentielles C.M.D.T. - Amsterdam, 6 février 2010

 Du coup d’état à l’élection :
 De la violence pré-électorale à la violence post-électorale  De la banalisation du dysfonctionnement : de l’irrégularité et de la fraude à l’auto-validation des élections  Processus démocratique en trompe-l’oeil :  Modification de la liste électorale  Contrôle du comité électoral « indépendante »  Charcutage électoral  Récupération de la société civile et des Médias  Moins de scores plébiscites  Neutralisation des programmes politiques alternatifs  Mascarade de la crédibilité  Organiser la division de l’opposition  CENI, Cours constitutionnel, Recours juridiques n’aboutissent jamais car alignement des agents sur le pouvoir ( y compris sociétés secrètes)

E L E C T I O
N

1. Rassurer les bailleurs de fonds avec l’appui de la communauté africaine (UA et CEDEAO) 2. Enclencher un Processus de sortie de crise/guerre civile 3. Mettre fin à un processus de transition démocratique 4. Renouveler les hommes et femmes au pouvoir 5. Créer une majorité présidentielle 6. Légitimer la concentration du pouvoir pour le parti au pouvoir 7. Multiplication des partis politiques et des OSC « liées » 8. Bloquer ou neutraliser les alternances politiques 9. Assurer la présence directe ou indirecte (discrète) de l’armée et des militaires dans l’économie 10. Jouer sur l’érosion de la participation avec exclusion de la 8 Diaspora

TOGO : Une société de confiance après les élections présidentielles C.M.D.T. - Amsterdam, 6 février 2010

2. Bilan économique : Création de richesse et redistribution neutralisée

9

AFRIQUE SUBSAHARIENNE, BURKINA-FASO, CÔTE D’IVOIRE, TOGO : 2000-2010 (Croissance annuelle du PIB par habitant , en %)
6
5 4.8 4.2

TOGO : Une société de confiance après les élections présidentielles C.M.D.T. - Amsterdam, 6 février 2010

5
3.9

4.6

L’impossible création et distribution de richesses
3.1

4
3.2 2.7

4.1 2.9 3.1 2.4 1.8 1.3 1.2 1.5 1.4 0.7 -0.2 -0.3 -0.8 -0.7 -0.6 -0.9 -1.4 -2.2 -1.4 -1.4 1.7 1 2.6 1.9

3

2

1

0

0

-1

-1.3

-2

-3
-3.2 -3.3

Afrique subsaharienne Burkina-Faso Côte d'Ivoire Togo
2005 2006 2007 2008 2009 2010

-4 1997-2002 2003 2004

Source: IMF, REO: Sub-Saharan Africa. Weathering the Storm, 2009, p. 64.

10

TOGO : Solde budgétaire avec et sans dons : 1991 – 2010
3 2 1 0 -1 -2 -3 -4 -5 -6 -7 1997-2002 2003 2004 2005 2006 2007 2008 2009
Source: IMF, WEO: - SSA October 2009, p.69. Note du FMI*, nov. 2009 : Il s’agit d’un note du Secrétariat permanent pour le suivi des politiques de réformes et des programmes financiers (SP-PRPF), une nouvelle structure rattachée au ministère de l’Economie et des Finances, 9 décembre 2009 voir <http://www.republicoftogo.com/central.php?o=1&s=344&d=3&i=4829> ,

TOGO : Une société de confiance après les élections présidentielles C.M.D.T. - Amsterdam, 6 février 2010

En % du Produit intérieur brut

2.4 1

 Gouvernance sans marge budgétaire  De + en + dépensier  De + en + dépendant
-1 -1.9 -3.5 -2.5 -3.8 -3.6 -2.3 -3.7

3 2 1 0

1.9 -2.4 -3.3

0.2

-1 -2 -3 -4 -4.7 -5 -6 -6.4 2010 -7

-4.6 Solde budgétaire sans les dons Solde budgétaire avec les dons

-5.2

TOGO : Balance commerciale et solde du compte courant extérieur avec dons, 2000-2010, en % du PIB)
8 6 4 2 0 -2 -4 -6 -8 -10 -12
-11.6 -10.5 -6.9 -9 -10 -4.2 -3 -3.9 -2.9 -3.9 -6.6 7.8

TOGO : Une société de confiance après les élections présidentielles C.M.D.T. - Amsterdam, 6 février 2010

8 Solde compte courant extérieur avec dons Balance commerciale 6 4 2 0 -2 -4 -6
-6.9 -8.2

Gouvernance économique sans création de valeurs ajoutées

-8 -10 -12 -14

-14 -16 -18 1997-2002 2003 2004 2005 2006 2007
-13.9

-13.8

-14.3 -15.9

-16 -18
2010

2008

2009

Source : IMF, WEO: - SSA October 2009, pp. 78 et 79

De la pauvreté à la faillite de la démocratie : Un électeur devenu fou ?

TOGO : Une société de confiance après les élections présidentielles C.M.D.T. - Amsterdam, 6 février 2010

Source: Afrology, Photo prise à côté de Cim Togo, Lomé, Togo, 2007

13

TOGO : Une société de confiance après les élections présidentielles C.M.D.T. - Amsterdam, 6 février 2010

3. Alternance politique et vérité des urnes

14

Le Quadrilemme togolais
Boycott des élections présidentielles de 2010

TOGO : Une société de confiance après les élections présidentielles C.M.D.T. - Amsterdam, 6 février 2010

Scrutin majoritaire uninominal à deux tours
(Retour à la constitution de 1992)

SELON LA BONNE VOLONTE DU POUVOIR ET DE L’ARMEE

Report des élections

Scrutin majoritaire uninominal à un tour
(modification en 2002 malgré l’interdiction de la CEDEAO, 2001)
15

Accès au pouvoir par le choix des électeurs?
Ex-militaires reconvertis dans le civil
(Mali, Niger, Mauriitanie)

TOGO : Une société de confiance après les élections présidentielles C.M.D.T. - Amsterdam, 6 février 2010

Ex-opposants après des années de luttes et de prison
(Sénégal, Côte d’Ivoire)

COMMENT BÂTIR UNE SOCIETE DE CONFIANCE ?
Présidents ou ayantdroits en poste depuis 3-4 décades
(Burkina-Faso, Togo,)

Eviter l’érosion des contre-pouvoirs

(Ghana, Bénin, Cap-Vert, Libéria, Sierra Leone)
16

Alternance et nouvelles figures au pouvoir

avec ou sans retard du calendrier électoral

Solutions à la togolaise

TOGO : Une société de confiance après les élections présidentielles C.M.D.T. - Amsterdam, 6 février 2010

1e solution : 2e solution : Election présidentielle avec Pas d’élection présidentielle élections à un tour sans élections à deux tours
 Liste électorale non optimale (2,7-2,9 millions d’électeurs)  Sans report de candidatures, 30-35% des votants vont décider (sans la Diaspora)  Faible représentativité des femmes et des jeunes  fraude électronique

SAGESSE = REPORT DES ELECTIONS PRESIDENTIELLES

4e solution : Formes diverses d’une transition négociée

3e solution : Candidature commune si élection à un tour

17

Sur le Referendum d’initiative populaire
 Légitime, légal, mais conditionnel :
 Décision appartient conjointement au Peuple togolais ET au Président de la République 500.000 électeurs représentant plus de 50% des préfectures  Un seul texte à soumettre au Referendum  Appréciation de la Cour constitutionnelle

TOGO : Une société de confiance après les élections présidentielles C.M.D.T. - Amsterdam, 6 février 2010

 Retour sur la Constitution de1992
Mandat présidentiel de 5 ans renouvelable une seule fois  scrutin uninominal à deux tours  Un Premier Ministre issu de la Majorité parlementaire

 Contraintes
 Possibilité de blocage du processus (texte CEDEAO datant de 2001)  Manque de vigilance des partis politiques d’opposition lors de l’Accord de Ouagadougou et silence du Facilitateur (Burkina-Faso)  Directives de la CEDEAO : pas de changement constitutionnel six (6) mois avant les élections présidentielles 18

 Asphyxie démocratique et prolifération des partis politiques
 94 partis, 8 candidats dont un candidat indépendant  Financement des partis par le pouvoir Institutions non indépendants (CENI, Cour constitutionnelle, Média)

LA POLLUTION DEMOCRATIQUE

TOGO : Une société de confiance après les élections présidentielles C.M.D.T. - Amsterdam, 6 février 2010

 Généralisation, modernisation et banalisation de la fraude électorale avalisée par la communauté internationale (Hilaire Kamga, Les techniques de la fraude électorale en
Afrique, éd. Afrique Leadership, 2007)

Liste électorale non fiable  Scrutin uninominal à un tour  Observateurs dits « indépendants » mais termes de référence orientés (fraude institutionnelle : ex: départ date du dépouillement…) Requête de contestation classées sans suite

 Le grand vainqueur : LA FRAUDE  Démocratie : Mascarades électorales tolérées
19

TOGO : Une société de confiance après les élections présidentielles C.M.D.T. - Amsterdam, 6 février 2010

4. L’armée : décideur en dernier ressort ?

20

TOGO : Une société de confiance après les élections présidentielles C.M.D.T. - Amsterdam, 6 février 2010

Elections présidentielles

Mai 2005

Elections présidentielles

Mars 2010 ?

http://www.rfi.fr/actufr/images/069/violence_togo220.jpg

TOGO : Une société de confiance après les élections présidentielles C.M.D.T. - Amsterdam, 6 février 2010

TOGO : L’ARMÉE PEUT–ELLE SE PASSER DES ÉLECTIONS ? Puisqu’elle a installée l’actuel président au pouvoir … Elle peut décider de le prolonger… ou pas !

http://losako.afrikblog.com/archives/2008/03/index.html http://www.tlaxcala.es/images/gal_253.jpgtogo220.jpg

SEPARATION DES POUVOIRS : Faut-il intégrer l’armée ou la neutraliser ?
EROSION DES CONTRE-POUVOIRS AU TOGO

TOGO : Une société de confiance après les élections présidentielles C.M.D.T. - Amsterdam, 6 février 2010

http://camer.be/UserFiles/Image/Democratie_Afrique250908275.jpg

http://www.dd-rd.ca/site/_images/publications/libertas/togo-c.gif

TOGO : Une société de confiance après les élections présidentielles C.M.D.T. - Amsterdam, 6 février 2010

5. Transition ou Refondation : Quel Gouvernement ?

24

Des alliances de raison face à des partenariats de circonstance Nicolas J. M. Lawson Yawovi Agboyibo Brigitte Adjamagbo(PRR) Johnson (CDPA) (CAR) (Parti du Renouveau et de
(Convention Démocratique des Peuples Africains) , 1958 (Comité d’Action pour le Renouveau) 1943 la Rédemption) ,1953

LES PRESIDENTIABLES :

TOGO : Une société de confiance après les élections présidentielles C.M.D.T. - Amsterdam, 6 février 2010

Jean-Pierre Fabre (UFC)
(Union des Forces de Changement), 1952

Election présidentielle 28 février 2010
CENI, 8 candidats (16/01/10) confirmés par le Ministère de l’Administration Territoriale, la Décentralisation et des Collectivités Locales puis validés par la Cour Constitutionnelle (13/02/10)

Gnassingbé Essozimna Faure (RPT)
(Rassemblement du Peuple Togolais), 1966 Le plus jeune : 44 ans

Kodjo M. G. Agbéyomé (OBUTS)
(Organisation pour Bâtir dans l’Union un Togo Solidaire), 1954

Kofi Yamgnane Indépendant),
1945

X

Bassabi Kagbara (PDP)
(Parti Démocratique Panafricain), 1942 Le moins jeune : 68 ans
25

Le Président du Togo peut-il être choisi de Paris ?

TOGO : Une société de confiance après les élections présidentielles C.M.D.T. - Amsterdam, 6 février 2010

http://www.congopage.com/IMG/jpg_sarkochaise.jpg

26

Elections à un tour

RADAR DE LA DEMOCRATIE PROGRES ESSOUFFLEMENT

TOGO : Une société de confiance après les élections présidentielles C.M.D.T. - Amsterdam, 6 février 2010

 Contrôle des institutions  Fraude  Légitimation de la communauté internationale

Elections à deux tours

Séparation des pouvoirs Armée républicaine Secteur privé indépendant du pouvoir

CONSTRUIRE l’ACCOUNTABILITY” : Processus de rendre compte volontairement au citoyen et accepter d’être sanctionné démocratiquement

Coup d’Etat

RECUL

AVANCEES STATU QUO Gouvernance à vue Elections à deux tours
A l’écoute des investisseurs Contre-pouvoirs effectifs avec ou sans compétititon Vigilance de la société civile  Mascarade électorale Média libres  Régime autoritaire

Militaires contrôlant le pouvoir

(directement ou indirectement)

27

TOGO : LA DIASPORA AU SERVICE DU CITOYEN PROGRES ESSOUFFLEMENT
Personnes désignées mais sans légitimité
Antenne locale de la Diaspora  Représentation parlementaire Mandats électiifs

TOGO : Une société de confiance après les élections présidentielles C.M.D.T. - Amsterdam, 6 février 2010

Personnes ressources choisies par le CMDT aux élections locales

CONSTRUIRE UNE SOCIETE DE CONFIANCE AU TOGO : Refonder le Togo sur des nouvelles bases et accepter d’être sanctionné démocratiquement pour les arbitrages

RECUL
Diaspora Fragmentée et non organisée
Aucun impact

STATU QUO AVANCEES Personnes ressources Représentation citoyenne au Togo et dans le monde désignées mais sans légitimité Contre-pouvoirs effectifs
A l’écoute d’une Diaspora locale et globale

Mouvement citoyen favorisant les alternances démocratiques Séparation des pouvoirs : (exécutif, législatif, judiciaire, militaire, la liberté des Média )

28

TOGO : Une société de confiance après les élections présidentielles C.M.D.T. - Amsterdam, 6 février 2010

Discussions ?

Je vous remercie !

29