You are on page 1of 2

SPORT

SPORT GRAND FORMAT

Rue de Cortil à Tourinnes Saint-Lambert, c’est “The place to be” pour voir le match
qui oppose le FC Tourinnois (9e) au Brussels LTC (10e)
©Brian Pierard

LE SOIR MERCREDI 6 JANVIER 2015

SPORT GRAND FORMAT

LE SOIR MERCREDI 6 JANVIER 2015

Avant chaque match, Julien Jaspart passe la matinée en présence de sa copine et de
sa tante. Café devant la télé.
©Brian Pierard

Il pourra compter sur ses deux plus fidèles supporters: son chien Kenzo et sa copine
Maité.

©Brian Pierard

t

t

30

31

Echauffement d’avant match. Les tourinnois se concentrent en groupe pour creuser
l’écart au classement. Ils ont deux points d’avance sur Brussels LTC

©Brian Pierard

Julien Jaspart, un passionné de foot
qui retrouve du plaisir en ABBSA
Ancien joueur de l’ASE Chastre et du RW Limal, il avait arrêté de jouer
pour entrainer des jeunes de 10 à 14 ans à Walhain et Perwez. Cette année,
il arrêté d’entrainer pour rejouer en D2 ABBSA au FC Tourinnois. Focus.

T

Par BRIAN PIERARD
Photos ©Brian Pierard

ourinnes acceuille
Brussels LTC en
ce samedi 16 décembre. L’ occasion
de terminer le premier tour en beauté. Un premier tour
qui a décu Julien
Jaspart: «On a perdu trop de points
bêtement. On est maintenant dixième
au classement alors qu’on a fini 2ème
l’année passée et qu’on s’est renforcé.
Il faut qu’on relève la tête en 2016».

Le FC Tourinnois, occasionnellement en jaune, veut être la surprise du second tour.

Tradditionnel passage chez l’arbitre dans la convivialité propre à l’ABBSA.


©Brian Pierard

©Brian Pierard

Julien veille au grain derrière. La défense tourinnoise s’est bien réveillée après le
0-1.


©Brian Pierard

Julien prépare souvent ses matchs de
la même manière. A 11h, il est déjà
quasiment prêt alors que le match a
lieu quatre heures plus tard. La veille,
il fait une soirée plutôt calme où il va
souvent juste manger un bout avec des
amis. Mais le jour de fête du weekend,
c’est le samedi. Le jour même, il va
toujours encourager ses amis qui
jouent à 13h30 avec la première
équipe du FC Tourinnois (T1). Pendant le match, on peut observer ses
coéquipiers arriver au compte goute.
Vingt minutes avant la fin du match, il
rejoint les vestiaires pour aller se préparer. Il en sort 15 minutes plus tard et
part alors s’échauffer individuellement

Retrouvailles amoureuses après le match. Maité ne manque pas de féliciter son copain pour son bon match.
©Brian Pierard

sur un terrain annexe. Il y a ensuite un
échauffement collectif lorsque la T1 a
fini son match.Le match commence
enfin. D’abord à l’avantages des visiteurs qui marquent en premier. Tourinnes se reprend avant la mi temps
et égalise. la T2 recommence pied au
plancher et inscrit deux buts, inscrits
par les deux joueurs montés à la mi
temps. Les échanges s’équilibrent alors
et Brussels LTC réduit l’écart. A la dernière minute, un tourinnois inscrit un
joli coup-franc. Score final : 4-2. Victoire méritée pour les tourinnois.

à

Place à la fête maintenant. Pierrot, l’entraineur de l’équipe, offre un fut à son équipe à l’occasion de son anniversaire.
©Brian Pierard

SPORT

SPORT GRAND FORMAT

LE SOIR MERCREDI 6 JANVIER 2015

LE SOIR MERCREDI 6 JANVIER 2015

SPORT GRAND FORMAT

t

t

32

33

“Pierrot” : l’homme à tout faire du FC
Tourinnois.

Entrainer la T2, encourger la T1, organiser les évènements à Tourinnes, tracer le terrain avant les matchs,
servir à la buvette après les matchs... La liste peut être
encore bien plus longue. Tout ça, c’est ce que Pierre
réalise à Tourinnes. Cet entrepreneur donne sans
compter pour son club. Il aime beaucoup faire plaisir
autour de lui. Ses joueurs essayent de le lui rendre. Ils
savent que leur coach est le plus heureux quand son
équipe gagne. On remarque alors sur son visage un
sourire passionné. Cette passion il la partage depuis
longtemps avec la même équipe. Il y a une symbiose
parfaite entre les joueurs et l’entraineur. Ce samedi, ils
voulaient gagner pour lui donner un premier cadeau
d’anniversaire. “Il n’y a personne de plus simple que
Pierrot et on se doit de gagner pour lui”, lance un
joueur de la T2. La fête aurait été moins belle en cas
de défaite. Heureusement, les joueurs ont fait le boulot en seconde mi-temps. Les changements de Pierre
Masset ont été très judicieux. Place à une belle fête.
Les Tourinnois ont souffert dans les dernières minutes du match. Heureusement, ils ont pu compter
sur un Bastien Schumer (leur gardien) en grande forme.
©Brian Pierard

“On l’a fait ensemble”

Après le match, Julien Jaspart était satisfait de la victoire: “Notre force, c’est l’amitié. Dans un match qui
avait mal commencé, on s’est serré les coudes et tous ensemble, on a eu une bonne réaction juste avant
la mi-temps. En deuxième période, on a essayé de gérer le match mais on a raté beaucoup d’occasions.
C’est peut-être pas la plus belle victoire de l’année mais ce qui est positif, c’est qu’ on l’a fait ensemble.
En plus, il y a la fête pour Pierrot
maintenant. C’est bien d’avoir gagné pour lui. On s’est arraché. J’espère qu’il sera content de la manière
dont on a réagi aujourd’hui. Il
nous fait plaisir dès qu’il sait.
On voulait lui rendre la pareille.”
“L’ambiance est magique”
Place donc à la fête maintenant.
Bière gratuite et apéro offert par
deux joueurs. Il s’agit d’une tradition dans le club. Après chaque
match à domicile, deux joueurs
s’occupent de préparer un petit apéro. Dans les assiettes de
ce samedi: boulettes, boudins,
fromages, saucissons et chips.
“C’est une chouette tradition qui
oblige les joueurs à rester un
peu après le match. Parfois, la
fête continue jusque les petites
heures du matin. C’est ce plaisir
là que j’avais perdu dans les autres clubs où j’ai joué. Ici, l’ambiance est magique”, confie Julien.

Les joueurs tourinnois avaient prévu un deuxième cadeau pour
Pierrot. Ils jouaient tous avec ce t-shirt.
©Brian Pierard
Pierre Masset tout sourire après le match. Il est chanté et ovationné par toute la
buvette du FC Tourinnois.
©Brian Pierard

“Fier de mes petits gars”

L’entraineur de la deuxième équipe tourinnoise était aux anges après le match : “Je suis content qu’on ait bien réagi en fin
de première période. En deuxième mi-temps, on a retrouvé notre niveau habituel. Quand ils jouent comme ça, ils peuvent
battre beaucoup d’équipes classées au-desssus d’eux. Je suis vraiment fier de mes petits gars. Ils ont fait un bon match
pour que la fête soit totale ce soir. Je tiens à les remercier aussi pour cette belle surprise. Je vais garder ce t-shirt précieusement. J’ai une équipe constituée de garçons géniaux. On est là, les uns pour les autres, c’est génial. Leur mentalité est très
bonne et que dire de l’ambiance... J’espère qu’on fera un meilleur deuxième tour car on est pas à notre place au classement.
Même si nous faisons qu’un entrainement par semaine, les joueurs sont régulièrement en nombre. Je leur ai dit que ça payerait tôt ou tard. Tourinnes est un club où il fait bon vivre. Nous essayons d’accueillir nos supporters et les équipes adverses
dans les meilleures conditions possibles. Le côté chaleureux est très important pour nous. On insiste fort là-dessus. C’est
aussi ça, le football en ABBSA”.
Après une longue fête à la buvette, Julien rentre chez lui afin de se
préparer pour une autre soirée.
©Brian Pierard