You are on page 1of 18

Service de presse Mazagan Beach Resort

Corinne LONG Communication


8, rue du Commandant Schloesing, 75116 Paris - France
Tél. : 01 45 53 31 94
Email : clc@corinnelong.com

2009
Au sommaire
de ce dossier :

Page 2 – Situation géographique de Mazagan Beach Resort

Page 3 - Octobre 2009, ouverture au Maroc de Mazagan Beach Resort

Page 4 - Un endroit magique, sorti de la lampe d’Aladdin

Page 5 - Un hommage à la gastronomie marocaine et aux « cuisines du soleil »

Page 8 - Un Spa à la croisée de l’Orient et de l’Occident

Page 9 - Mazagan, le resort qui ne dort jamais …

Page 10 - En bordure d’océan, un golf 18 trous par 72 signé Gary Player

Page 11 - Kids Club et Teens Club, au pays où les enfants sont rois

Page 12 - Un Centre de Conférences à 3 heures de Paris

Page 13 - À 80 Km de Casablanca, toute une région à explorer

Page 14 - Un maître d’œuvre, le Président Sol Kerzner

Page 15 - À la barre, une Française, Marie-Béatrice Lallemand

Page 16 - Mazagan Beach Resort sur un tapis volant (guide pratique)

-1-
Situation géographique
de Mazagan Beach Resort

-2-
15 Octobre 2009,
ouverture au Maroc
de Mazagan Beach Resort

À 80 Km au sud de Casablanca, face à l’océan, dans un écrin grandeur Nature, s’ouvre en


octobre un très spectaculaire resort marocain : Mazagan Beach Resort.

3,1 milliards de dirhams soit près de 300 millions d’euros d’investissements ont permis
de mener à terme dans le cadre du Plan Azur, la phase 1 d’un projet titanesque initié par le
Roi du Maroc, Mohammed VI, désireux de faire de la région d’El Jadida l’un des pôles
touristiques du pays.

Après 21 mois de travaux durant lesquels 3800 ouvriers ont travaillé sans relâche, Mazagan
Beach Resort, dévoile son jeu et affiche la combinaison gagnante : 500 chambres et suites,
un Club Lounge, 11 bars et restaurants, un Spa, un Night-Club, un Casino comme il n’en
existe pas à 200 Km à la ronde, l’un des plus grands Centres de Conférence de la région, 67
villas pour résidents et un golf 18 trous, signé Gary Player !

Un projet unique, prestigieux, respectueux de l’environnement que seul pouvait mener à


bien Sol Kerzner, Président Directeur Général de Kerzner International.

Pour la région des Doukkala, qui vit essentiellement de la pêche et de l’agriculture, une
manne : 1200 emplois dans le resort et 2000 emplois indirects.

Pour les amoureux du Maroc, une zone méconnue à explorer, une nouvelle destination Golf
& Spa, superbe et agréable toute l’année, pour s’offrir à seulement deux heures de Paris : le
luxe, la mer, le jeu, les plaisirs de la table, une cure de bien-être et un véritable
dépaysement.

-3-
Un endroit magique,
sorti de la lampe d’Aladin.

Construit en pente douce sur 250 hectares de terrain vierge, au bord d’une plage de 7 km,
Mazagan Beach Resort avec ses murs ocres et ses toits aux tuiles vertes, originaires de Fès,
ressemble à une véritable « medina ».

Blottie au cœur de cette nouvelle oasis, plantée de jardins luxuriants et ponctuée de miroirs
d’eau : une résidence luxueuse de 500 chambres et suites ainsi qu’un Club Lounge privé
donnant sur le patio, le golf et la mer.

Au total, réparties sur 4 étages : 468 chambres de 42 et 44 m2, 20 suites Mazagan de 82 m2,
8 suites Executive de 140 m2, 2 suites Présidentielles de 231 m2 et deux suites Royales de
342 m2, occupant au 4ème étage, les deux angles du bâtiment avec chacune une vue à
couper le souffle, à 180° sur l’océan Atlantique.

Au centre, une immense piscine plantée de palmiers dattiers vous invite à paresser à
l’ombre des parasols. Partout, le personnel affable et souriant vous ouvre toutes grandes les
portes en ogive et vous guide d’un patio à l’autre dans le bruissement des fontaines et le
parfum du jasmin.

D’inspiration arabo-mauresque, les chambres sont tout à la fois confortables, chaleureuses


et sophistiquées avec un équipement moderne (télévision satellite, internet wi-fi). 40%
d’entre elles sont communicantes pour faciliter la vie des familles.

Les décorateurs ont mis l’accent sur l’art de vivre à la marocaine (vaste salle de bains,
mosaïques, lit aux draps de coton fin) et utilisé les talents des artisans locaux.

-4-
Un hommage
à la gastronomie marocaine
et aux « cuisines du soleil »

Les fameux tajines, la pastilla aux fruits de mer et le couscous aux 7 légumes n’ont plus
aucun secret pour vous après un dîner au Restaurant Marocain, ouvert le soir seulement, au
premier étage du resort.

Lové dans les coussins et les sofas profonds d’un décor oriental, on y partage en famille ou
entre amis les plats savoureux de la cuisine traditionnelle : méchoui, briouates (feuilles de
brick farcies), soupe harira aux pois chiches, poulet confit au citrons, brochettes d’agneau,
sorbet au safran, le tout accompagné des meilleurs vins locaux, d’un verre de Maya (liqueur
de l’Atlas) et de tous les fruits (23 variétés !), légumes et épices qui poussent en abondance
dans la région des Doukkala.

Le thé à menthe vous est servi également dans toutes les règles de l’art, au Lobby Lounge
& Café (100 places), accompagné de délicieuses pâtisseries : beignets au miel, chebakkias,
baklavas, dattes fourrées et cornes de gazelle auxquelles la coutume veut qu’on ne résiste
pas sous peine d’offenser son hôte.

Également au menu, dans les 11 restaurants et bars du resort, toutes les cuisines du
monde …

Le Market Place (290 places), le superbe restaurant panoramique du 1er étage joue la
carte de la diversité avec de somptueux buffets orientaux, nord-africains et asiatiques.

La cuisine s’offre en spectacle autour du four traditionnel, au comptoir aux mezzeh, au


buffet des grillades cuites sur 3 grills différents pour varier les saveurs.

L’occasion pour les amateurs de fromages de découvrir les fameux « Kenaffa » faits maison
et une sélection impressionnante de pâtisseries locales et européennes.
De plain-pied sur les jardins, le Restaurant Méditerranéen, (202 places à l’intérieur,138 en
terrasse), vous accueille autour d’un bar à olives, pour déjeuner à l’ombre aux heures
chaudes de la journée ou dîner aux chandelles, dans la douceur du soir.

-5-
Sa carte a les accents du Sud : antipasti, pasta, gnocchi, lasagnes maison, pizzas au feu de
bois, granna pardano, pecorino, gorgonzola et mozzarella de bufflone, accompagnés d’une
douzaine d’huiles d’olives sélectionnées et de vins ensoleillés du terroir italien.
Le menu du dessert tourne autour de fabuleuses crème glacées, certaines traditionnelles,
d’autres aux parfums ré-inventés.

Le Restaurant de poissons et de fruits de mer (178 places au 1er étage) met la gastronomie
espagnole et portugaise à l’honneur avec une multitude de tapas, gaspachos, empañadas et
paellas de la région de Valence et de multiples plats traditionnels : kebab d’espadon à
l’origan, rognons au vin de Xéres, perdrix aux oranges, rumsteak mariné au citron, ail et
laurier façon « espetada », sans oublier, au chapitre des desserts, le fondant de chocolat et
châtaignes et le sabayon de Madère …

La fierté du restaurant : un barbecue de poissons et homards grillés et une rôtisserie où l’on


cuisine le fameux poulet « péri péri », le plat portugais aux épices.

À noter également pour des pauses gourmandes à toute heure de la journée :

• Au Lobby Bar (58 places), le point de rencontre de l’hôtel : petits-déjeuners


continentaux le matin, thés et cafés tout au long de la journée, en-cas légers chauds
et froids jour et nuit et alcools le soir.

• Au Pool Bar & Restaurant (76 places à l’intérieur et 22 en terrasse), le restaurant


au bord de la piscine. Pour une collation légère : mezzeh chauds et froids, grillades
accompagnées de salades, viandes et poissons grillés servis dans des « wraps », les
plats, accompagnements et couverts étant présentés dans un panier d’osier (comme
des « bentos » japonais) pour permettre à chacun de déjeuner où il veut, à table ou
près de son transat.

• Au Casino Bar & Grill (84 places) entre deux parties de poker, pour déguster : rolls
de kefta (boulette de viande) à la coriandre, shawerma de poulet au citron à la
menthe et au cumin servi dans un pain arabe, fruits de mer ou saumon fraîchement
grillé, accompagné de chutneys maison et d’huiles d’olives marocaines.
• Au Casino Private Bar (36 places), un élégant salon privé, parfait pour boire un
verre entre amis entre deux parties de black-jack.

• Au Club Lounge (90 places à l’intérieur et 34 en terrasse), situé au 4ème étage avec
vue sur l’océan, un open-bar, où petits-déjeuners et snacks sont réservés aux seuls
membres du Club.

Sans oublier sur le golf, le bar et le restaurant du Club House (84 places à l’intérieur et 60
en terrasse, face à la mer) pour se restaurer avant un parcours ou fêter une victoire après un
« birdy » !

-6-
Un Spa
à la croisée
de l’Orient et de l’Occident

Dans la profondeur des jardins, au milieu des palmiers et des orangers, le spa, empreint de
calme et de sérénité, vous invite à profiter d’un moment « rien qu’à vous», enveloppé dans
un fin peignoir de lin.

Vous y attend, côté Orient, une initiation aux secrets de beauté ancestraux : gommage au
savon noir et au Kiss (le gant traditionnel marocain), massage à l’huile d’argan sur la table de
marbre chaud ou dans l’une des 8 cabines privées du hammam, bains de vapeur aux effluves
d’eucalyptus …

Côté Occident : la découverte des excellents produits naturels de la prestigieuse gamme


EPSA, et une gamme de traitements adaptés à l’état d’esprit du moment (besoin de
relaxation, d’énergie, d’harmonie), soins et modelages dispensés par des mains expertes
dans l’une des 12 cabines du Spa.

L’opportunité également pour les adeptes du fitness d’une véritable reprise en main par un
« coach » privé qui vous concocte un programme sur mesure, vous initie aux gymnastiques
douces, yoga ou Pilates et vous encourage à pratiquer les activités sportives du resort :
sports nautiques, jogging ou marche nordique.

-7-
Mazagan,
le resort qui
ne dort jamais …

Tapis vert ou piste de danse ? Les clients de Mazagan Beach Resort n’ont le soir que
l’embarras du choix.

Seul à 200 km à la ronde (les plus proches étant situés à Marrakech et Rabat), le Casino est
déjà considéré comme le plus beau Casino d’Afrique du Nord.

On y compte sur une surface de 3.000 m2, 415 machines à sous d’où la fortune tombe
parfois en avalanche et pas moins de 50 tables de jeux pour « flamber » de toutes les
façons : roulette, blackjack, baccarat, poker … Sans oublier un salon privé (500 m2) pour les
gros joueurs qui ne manquent pas d’affluer de tout le pays et d’ailleurs.

Intéressant à noter : les croupiers, garçons et filles, ont été recrutés dans la région et formés sur place à
un métier qui demande autant de dextérité et de mémoire que de self-control.

Le Sanctuary, auquel on accède en traversant le Casino, est un superbe Night-Club,


spacieux et pourtant intime avec ses bars et son coin salon, imaginé par l’architecte new-
yorkais Jeffrey Beers, le spécialiste des « boîtes de nuit » aux Etats-Unis.

Pouvant accueillir jusqu’à 1000 invités les soirs de fête, le Sanctuary est magnifiquement
mis en scène pour les effets sonores et lumineux par un prince de la nuit, Raymond Visan, le
créateur du célèbre Buddha Bar.

-8-
En bordure d’océan,
un golf 18 trous par 72
signé Gary Player

Dessiné par le « Chevalier noir », Gary Player, le célèbre joueur sud-africain aux trois
Masters, ce superbe 18 trous par 72 longe 3 Km de plage.

Son parcours en « links » épouse fidèlement le contour des dunes et les particularités du
terrain.

Si des trous très techniques offrent aux bons golfeurs quelques « coups héroïques » selon
l’expression de Gary Player, les fairways élargis, en offrant une grande variété d’angles
d’approche, laissent toutes leurs chances aux joueurs moins aguerris.

Deux bons points à signaler : une exploitation confiée à Troon Golf dont la réputation n’est
plus à faire, et, côté écologie : un green couvert de « Platinum Paspallum », une herbe à
toutes épreuves qui accepte l’eau saumâtre et recyclée.

Gary Player, qui voit le développement du golf comme un catalyseur puissant du tourisme
au Maroc, prédit à Mazagan Beach Resort un destin de destination golf de tout premier
plan.

Son conseil lors d’une conférence de presse en avril 2009 « Prenez du plaisir, faites
participer votre famille et apprenez à jouer avec le vent ! »

Deux atouts de prestige :

- Un Club House, beau comme une citadelle du désert, accueille : pro-shop, bar et
restaurant avec terrasse (84 places à l’intérieur et 60 à l’extérieur).

- Pour leurs heureux propriétaires : 67 villas de 3,4 ou 5 chambres situées sur le golf
et en périphérie, permettent de jouir d’une vue imprenable sur le green et l’océan.

-9-
Kids Club
et Teens Club, au pays
où les enfants sont rois

À Mazagan Beach Resort, Kids Club et Teens Club ne sont pas difficiles à trouver, il suffit
d’écouter et de suivre les éclats de rire !

Du « Baby Club » ouvert de 10 h à 18 h pour les enfants de 3 mois à 3 ans, au Kids Club avec
piscine ouvert de 9h30 à 22h30 pour les enfants de 3 à 11 ans, jusqu’au Teens Club pour les
adolescents de 12 à 17 ans, les programmes font la part belle aux activités de bord de mer et
à la découverte de la culture locale avec des excursions dans la région.

Un encadrement a été prévu pour tous les âges, de la nounou au grand cœur au « coach »
sportif pour les ados, lesquels sont particulièrement gâtés au Magazan Beach Resort avec
activités de plein air, sports nautiques, jeux électroniques, écrans géants pour visionner des
films et une vraie discothèque ouverte aux plus grands de 21 h à 23h.

Un souci de moins pour les parents qui peuvent profiter de leurs vacances en toute bonne
conscience pendant que les enfants font l’expérience d’une indépendance nouvelle,
enrichissante, palpitante … néanmoins sous contrôle.

-10-
Un Centre
de Conférence
à 3 heures de Paris

Fidèle aux engagements pris dans le cadre du Plan Azur, Magazan Beach Resort se veut
aussi un pôle d'attraction pour le tourisme d'affaires.

Dans ce centre de conférence unique au Maroc, 2000 m2 entièrement modulables,


pouvant accueillir jusqu’à 1300 personnes en théâtre et 1100 en banquet, s’adaptent à
toutes les manifestations : congrès, séminaires, conseils d’administration, réceptions,
soirées de gala, évènements professionnels et privés.

À disposition : une salle plénière de 1130 m2 (sans pilier, 6,7 m de hauteur sous plafond)
modulable en trois salles de 375 m2, une salle sous-plénière de 277 m2, divisible en 3 salles
de 92 m2, une « board room » de 84 m2, de nombreuses salles de sous-commission de 10 à
12 personnes, un lounge spacieux et d’immenses jardins pour une pause entre deux
réunions ou privatisés pour les « garden parties » …

L’hôtel lui-même peut être totalement privatisé !


Un service exceptionnel, une infrastructure idéale avec 500 chambres et de nombreux
restaurants, un spa, une plage, un casino, un night-club, de nombreuses activités sportives :
golf, tennis (4 courts), quad, tous les sports nautiques et l’équitation aux haras tout proches
… toutes les conditions du succès sont réunies.

Le Centre de Conférence se voulant aussi un outil de promotion de la région des Doukkala,


l’accent est mis sur la culture locale avec tout un programme d’excursions dans les environs
et d’animations au cœur même du resort : rassemblement d’artisans, spectacles de danses,
démonstrations de fauconnerie, fantasia sur la plage, ou soirées aux flambeaux sous des
tentes Caïdales …

-11-
À 80 km
de Casablanca,
toute une région à explorer

À 1 heure en voiture de l’aéroport de Casablanca, une région encore méconnue des


touristes, des ports fortifiés, des villages de pêcheurs, des haras, des plages superbes, des
merveilles à découvrir dans un Maroc différent.

El Jadida : un ancien port portugais du XVIe siècle inscrit au Patrimoine Mondial de


l’UNESCO, autrefois appelé Mazagan, devenu aujourd’hui El Jadida (la nouvelle).
Une médina entourée de remparts, parfaitement conservée, que l’on parcourt à pied sur le
chemin de ronde, dans le dédale des ruelles, au hasard des marchés, sans oublier de visiter
l’antique citerne immergée, où Orson Welles tourna une scène d’Othello en 1952.
À ne pas manquer : le souk, ouvert tous les jours.

Azemmour : à 17 km d’El Jadida, dressée sur la falaise au bord du plus long fleuve du Maroc :
l’Oum Rbia, une ville blanche fortifiée, aux portes bleues et aux ruelles voûtées, mi-
portugaise, mi-berbère, dont le joli nom signifie « le rameau d’olivier ».
À visiter : le souk, ouvert tous les jours.

Oualidia : à 70 Km d’El Jadida, une petite station balnéaire autour d’une lagune naturelle. La
ville est aujourd’hui un important centre d’ostréiculture. Une promenade au parc à huîtres
N°7, suivie d’une dégustation, constitue une excursion des plus appréciées.

-12-
Un maître d’œuvre,
le Président Sol Kerzner

Sol KERZNER, Fondateur, PDG du Conseil d’Administration de Kerzner International


Holdings Limited et Directeur Exécutif, est considéré comme un visionnaire de l’hôtellerie
qui a redéfini le concept des resorts et casinos à travers le monde. Monsieur KERZNER, qui
continue de concentrer son attention et son expertise sur la vision, le design et le
développement des nouveaux projets de la Compagnie, s’est taillé une réputation
internationale autant pour sa créativité en terme de resorts que pour son sens des affaires.

40 ans de carrière dans l’industrie de l’hôtellerie et de la restauration lui ont permis de


fonder deux des plus grands groupes hôteliers d’Afrique du Sud, de jouer un rôle clé dans le
développement de l’industrie du tourisme à Maurice et aux Bahamas, et de lancer de
nouveaux projets sur des destinations uniques à travers le monde.

Né le 23 août 1935 dans une banlieue de Johannesburg, Sol KERZNER est le benjamin d’une
famille de 4 enfants d’immigrés russes. Il obtient en 1958 son diplôme d’expert-comptable à
l’université de Witwatersrand à Johannesburg et intègre immédiatement l’une des plus
grosses sociétés de Durban où, à l’âge de 25 ans, il est nommé associé junior.

Sa carrière dans l’hôtellerie commence en 1960 quand il achète le Palace Hôtel à Durban.
Fort de ce premier succès, puis d’un second, Monsieur KERZNER achète et développe un
site au nord de Durban, une zone à priori sans attrait touristique. Des relations nouées à
l’époque où il était comptable lui apportent un soutien financier pour son concept
révolutionnaire d’un resort complet intégrant des installations de loisirs et de sports, et une
grande variété de restaurants et de bars. C’est ainsi que le Beverly Hills Hotel, le premier
hôtel 5 étoiles construit en Afrique du Sud, voit le jour. Il ouvre en décembre 1964 et devient
en moins d’un an le premier resort pour les touristes locaux et internationaux.

Sol Kerzner construit ensuite l’Elangeni à Durban, un hôtel de 452 chambres en bord de
mer. Et en 1969, en partenariat avec South African Breweries, il fonde la chaîne Southern
Sun Hotels, qui, en 1983, compte 30 hôtels de luxe soit plus de 5000 chambres. En 1975, il
ouvre son premier hôtel à l’international : Le Saint Géran, à l’île Maurice.

En Afrique du Sud, Monsieur Kerzner développe parallèlement Sun City en créant sur un site
aride où il plante plus d’un million d’arbres, le plus ambitieux des resorts Africains. Un projet
comprenant 4 hôtels, un lac artificiel, deux parcours de golf, un centre de loisirs doté d’une
salle de spectacle de 6 000 places, et un casino.

En 1994, Sol KERZNER fait sa première acquisition majeure hors Afrique avec Paradise
Island Resort aux Bahamas. Immédiatement après l’acquisition du resort de 1150 chambres,

-13-
il lance un important programme de développement et d’expansion visant à transformer
l’Atlantis Paradise Island en un resort de 2300 chambres incluant le plus grand parc marin du
monde, le plus grand casino des Caraïbes, et une marina de classe internationale.

En 1996, Sol KERZNER ouvre un resort de jeux de 120 hectares dans le Connecticut, sur la
rivière Thames : le Mohegan Sun, un projet qui a pu se réaliser grâce à la négociation d’un
contrat unique avec les Indiens Mohegan. La propriété récemment agrandie grâce à un
investissement d’un milliard de dollars est aujourd’hui l’un des deux plus grands resorts de
jeux et loisirs des USA.

Sol KERZNER continue d’identifier des opportunités uniques pour Kerzner International et
d’étoffer le portefeuille de resorts et hôtels de luxe de la Compagnie. Début 2007, un nouvel
investissement d’un milliard de dollars sur Paradise Island a permis d’engager 3000
employés supplémentaires, et de construire un nouvel hôtel de 600 chambres : The Cove
Atlantis – avec vue sur l’une des plus spectaculaires plages de sable blanc de l’île – et The
Reef Atlantis, une tour de 500 résidences proposant un hébergement proche de celui d’un
appartement ou d’une maison. La transformation de l’Atlantis a vu naître ces dernières
années le Marina Village, qui compte 21 boutiques et 5 restaurants dont le légendaire Café
Martinique du fameux chef Jean-Georges Vongerichten, un Nobu à l’Atlantis Casino, et, en
2007, le Mesa Grill de Bobby Flay.

En 2008, Sol KERZNER développe sa marque Atlantis dans le monde avec la création de
l’Atlantis The Palm, à Dubaï. Le resort de 1539 chambres intégrant un parc aquatique, pour
un investissement total d’1,5 milliard de dollars, ouvre ses portes fin septembre 2008 sur
The Palm Jumeirah, une péninsule artificielle destinée aux loisirs et aux habitations qui a
coûté plusieurs milliards de dollars. Le resort intégre une offre gastronomique
exceptionnelle avec des chefs mondialement connus tels que Giorgio Locatelli, Santi
Santamaria, Michel Rostang et Nobu Matsuhisa, et le plus grand parc aquatique jamais vu
au Moyen-Orient avec plus de 65 000 animaux marins vivant dans un habitat à ciel ouvert.

Sol KERZNER, connu dans le monde entier pour ses resorts et hôtels ultra luxueux
implantés dans les lieux les plus exotiques, a lancé la marque One&Only en Europe fin 2002.

Le portefeuille de la marque – toujours classé parmi les meilleurs hôtels du monde – compte
aujourd’hui 6 resorts : One&Only Le Saint Géran à Maurice, One&Only Reethi Rah aux
Maldives, One&Only Royal Mirage à Dubaï, One&Only Ocean Club aux Bahamas,
One&Only Palmilla à Los Cabos au Mexique, auxquels vient de s’ajouter One&Only Cape
Town en avril 2009. D’autres propriétés One&Only sont en projet à Zanzibar et au Costa
Rica.

En 2009, il ouvre au Maroc à 80 km de Casablanca, Mazagan Beach Resort, un complexe


de 500 chambres avec golf, spa et casino en bordure d’océan, dans le cadre du Plan Azur
mis en place par le gouvernement pour développer le tourisme marocain.

Reconnu et admiré tout au long de sa carrière, Sol KERZNER a reçu de multiples


récompenses :

-14-
1978/1980 : L’Award du « Marketing Man of the Year », décerné par le South African Insitute of
Marketing Management.
1992 : Le « USA Gaming Hall of Fame » (association qui a pour but de faire connaître l’industrie
du divertissement/loisirs), attribué pour la première fois à un non-américain.
1995 : Le « Gaming Person of the Year » par Universal Media Travel Group et son magazine
Travel Agent Magazine.
1999 : Le « Lifetime Achievement Award » (une récompense pour l’accomplissement de toute
une vie) par The Federated Hospitality Association of South Africa.
2003 : « L’Angel Gabriel Award » pour son action institutionnelle et philanthropique.
2004 : « The Innovation Award 2004 », décerné à Hong-Kong, à l’occasion de « l’Hotel
Investment Conference Asia Pacific ».
2004 : « L’Hotelier of the World », décerné par Hotels Magazine, USA.
2005 : « L’International Hotelier of the Year Award », remis par Las Vegas Hotel & Restaurant
Show.
2007 : L’award de l’University of Johnannesburg « Ellen Kuzwayo Council » en octobre 2007.

-15-
À la barre,
une Française,
Marie-Béatrice Lallemand

Marie-Béatrice Lallemand, Chevalier de la Légion d’Honneur, a été chargée par Sol Kerzner
de mener à bien la réalisation de Mazagan Beach Resort.

Un beau challenge dans la lignée d’une carrière menée tambour battant :

Après une école hôtelière à Strasbourg et des premières armes à Londres à l’Holiday Inn où
elle gravit tous les échelons du Chef de Réception au poste de Directeur Adjoint, elle rejoint
le Groupe Ramada en 1987 et devient à 29 ans la Directrice Générale du Ramada
Renaissance de Brighton. Remarquée par Euro-Disney, elle rejoint l’équipe en France de
1989 à 1992 en tant que Manager Resort Developpement.

Commence alors pour elle 11 ans de carrière en Allemagne où elle occupe successivement
les postes de Directeur Adjoint de l’InterContinental à Berlin, puis Directeur Général du
Schweizerhof InterContinental Berlin avant de prendre la Direction Générale de l’Hôtel
Copthorne à Stuttgart puis le poste de Directeur des Opérations Europe Continentale pour
le Groupe Millennium & Copthorne.

Trois ans à Londres en tant que Directeur Général du Hilton, et la voici de retour en France
en 2003 où elle prend la direction des Opérations France pour le groupe InterContinental et
le poste de Directeur Général du Grand Hotel InterContinental à Paris.

Mai 2005 marque un tournant avec sa nomination à la Direction du groupe Concorde Hôtels
& Resort où elle a la responsabilité de 14 hôtels en propriété parmi lesquels Le Crillon, Le
Lutétia, l’Hôtel du Louvre, l’Hôtel Martinez, le Palais de la Méditerranée et de 40 hôtels
affiliés en France et dans le monde.

Attirée par de nouveaux challenges, elle accepte la proposition de Sol Kerzner de lancer la
station Mazagan au Maroc, 300 millions d’euros d’investissements dans le cadre de la
première phase du Projet Mazagan (ouverture en octobre prochain) et devient à 50 ans, le
Président Directeur Général de Mazagan Beach Resort.

-16-
Mazagan
Beach Resort
sur un tapis volant

Desservi par les compagnies aériennes régulières :

AIR France
ROYAL AIR MAROC

Distribué en France par de nombreux tour-operators :


(sous réserve de confirmation)
Directours, Donatello, Mille Lieux, Voyageurs de Monde, Comptoir du Maroc, Nosylis,
Green du Monde, Voyages Gallia, Parcours Voyage …

Tarifs à titre indicatif en chambre double :

À partir de 1700 Dirhams marocains, soit environ 160 € par personne en semaine.
À partir de 1900 Dirhams marocains, soit environ 170 € par personne le week-end.

Coordonnées et renseignements sur Mazagan Beach Resort :

- Adresse : Mazagan Beach Resort, 24000 Al Jadida, Maroc


- Site internet : www.mazaganbeachresort.com
- Tél : +212 5 2338 8030
- Fax : +212 5 2338 8003
- Pour Paris, le bureau Kerzner International : infofr@kerzner.com

Coordonnées et renseignements sur le Maroc :

- Office National Marocain du Tourisme


161 rue Saint-Honoré – 75001 Paris
Site internet : www.tourisme-marocain.com
Tél : 01 42 60 63 50

Conditions idéales de voyage :

Climat agréable toute l’année.


Une heure décalage horaire avec la France (une heure de moins).
Monnaie : le dirham (1 dirham = 0,089 €).

-17-