You are on page 1of 7

07/12/2015

ETHIQUE
RSE/RSO/DD
ET
QUALITE

ETHIQUE
Et MANAGEMENT DE LA QUALITE
PREAMBULE
BARTHEL Patrick - Université de Lorraine - METZ

Références bibliographiques

OBJECTIFS DU COURS ET MODE D’EVALUATION

L’éthique d’entreprise – Que sais-je ? Fabienne Cardot

L’éthique dans les entreprises – Que sais-je ? Samuel Mercier

L’éthique expliquée à tout le monde – Roger-Pol Droit - Seuil

Responsabilité globale – André Sobczak – Vuibert

Pédagogie de l’éthique – Jacques Benoit – ed EMS

La méthode 6 – Ethique – Edgar Morin – Ed Seuil

Marketing et développement durable – Ganaël Bascoul et Jean-Michel Moutot, Dunod

Présentation d’un dilemme éthique d’une entreprise
internationale

Le marketing durable – Elisabeth Pastore Reiss – Ed Eyrolles – EO

Oser le marketing durable – Christophe Sempels et Marc Vandercammen – Ed Pearson

Présentation d’un plan marketing responsable d’une
entreprise (Déclinaison du Modèle P.R.I. même s’il n’est
appliqué que de façon partielle)

Le développement durable – Michel Dion et Dominique Wolff – Dunod

La communication responsable – Alice Audouin, Anne Courtois et Agnès Paquin – Eyrolles –

L’entreprise durable – Philippe Détrie – Dunod

Ethique et philosophie de l’action – Jean-Pierre Dupuy- Ellipses

L’éthique des affaires – Yvon Pesqueux et Yvan Biefnot, EO

Le management responsable – Jean-Claude Dupuis et Christian Le BAS, Economica

Objectif principal
Présentation d’outils managériaux d’intégration d’une réflexion
éthique dans le management des organisations en vue de
promouvoir la qualité organisationnelle

Projets : Diaporama – 20 mn maxi (commentaires précis)
1.

2.

Adresse mail : patrick.barthel@univ-lorraine.fr

ETHIQUE ET QUALITE
Sommaire du module managérial

ETHIQUE – RSO – DD

un contexte favorable

1

L’agir éthique réflexif et l’identification des Risques éthiques (audit éthique) Définition des concepts de base (valeur.15 et 16 mai 2013 (Recherche d’avantages concurrentiels durables) Les trois facettes de la réflexion éthique « Comment faire pour bien faire? » Les principes moraux sont-ils Métaéthique universels ou relatifs? + en + abstrait 1. délocalisations…) LIEN ENTRE EFFICACITE EFFICIENCE ET ETHIQUE ETHIQUE APPLIQUEE = OUTIL MANAGERIAL AU SERVICE DE LA QUALITE ? (enjeu pour l’entreprise) • CATASTROPHES NATURELLES ET POLLUTION (marées noires. éthique de la vertu…) Comment agir dans telle situation donnée? (Étude de cas). environnemental.C. un outil d’intégration de l’éthique dans les organisations R: AGIR ETHIQUE REFLEXIF (veille éthique –audit. bien…) Éthique normative Éthique appliquée Quels principes doivent guider nos actions? (conséquentialisme. climat.0. industriels et économiques • PREVENTION DES AFFAIRES • EPUISEMENT DES RESSOURCES NON RENOUVELABLES • DESENGAGEMENT DE L’ETAT ET POIDS DES MULTINATIONALES En termes de processus • PRESSION DES ACTEURS ECONOMIQUES Cohésion interne et implication du Personnel Légitimité Innovations organisationnelles et relations PP Potentiel d’innovations • CONSOMMATEURS SOCIALEMENT RESPONSABLES (consommer mieux ou moins plutôt que de consommer plus) PLAN DE L’EXPOSE Le modèle R.COMPETENCE" Irrationnels et Organisations . déontologisme.. DD : Un contexte favorable • MONDIALISATION DES ECHANGES ET ABUS (scandales financiers.Congrès ESM-IAE Metz .07/12/2015 Un contexte favorable… suite Effets positifs attendus sur l’organisation Ethique. dans tel domaine spécifique (bioéthique. éthique des affaires. professionnel Comités d’éthiques 2 . RSE/RS0. norme.savoir éthique) O: AGIR ETHIQUE OPERATIONNEL (savoir-faire éthique) C: AGIR ETHIQUE COMMUNICATIONN EL (savoir-être éthique) "ETHIQUE . En termes de résultats Coûts (éco-efficience) et moins de frais légaux Image institutionnelle Innovation produit et création de valeur client ( Risque produits & attributs DD) Risques juridiques.

: Au sens strict. interrogative Règles d’un « mieux vivre ensemble » (Paul Ricœur) P. collective. Le marketing. Kreamer) Elle est relative. justice. les lois • La déontologie (devoirs et obligations) • Les vertus (prudence. mœurs Ethique = racine grecque « ethos». morale = approche universelle et éthique = approche relative ETHIQUE normative et approche par les VERTUS Courage Ethique normative de conformité aux règles établies Recherche de décisions justes en soi indépendamment de ses conséquences et de la situation contextuelle Ethique de conformité par rapport… • Le droit. MT et LT (utilitarisme établir le plus grand bien pour le plus grand nombre) Evitement de préjudices et gestion des risques = Ethique eudémoniste Ethique du plaisir. 2e édition 17 3 . singulière. universalisable. êthikos = mœurs La morale = réflexion sur les obligations/devoirs à observer pour défendre le Bien et rejeter le Mal Elle est absolue . une proximité étymologique Morale = racine latine = « mores » .. impérative L’éthique = Science des fondements des règles de conduite voire de la morale (Russ. tempérance. du respect de soi …dans le respect de l’Autre Approche conséquentialiste de l’éthique et Parties prenantes « L’agir éthique réflexif » (R) au service de la mobilisation de connaissances éthiques (veille éthique) Production d’informations pour un diagnostic clair de la situation éthique d’une décision (importance de l’analyse des risques) Système de veille éthique et identification des sources de conflit éthique © Les Éditions de la Chenelière inc. rigueur…) Impératif catégorique de Kant : “ Agis de telle sorte que tu traite l’humanité aussi bien dans ta personne que dans la personne de tout autre. courage. une éthique utilitariste conséquentialiste et eudémoniste (Initiatives) Recherche de décisions justes et « bonnes » en fonction de ses conséquences pour Soi et pour Autrui Altruisme Justice (Empathie) (Equité) Tempérance Prudence (Juste milieu) (Conséquences) = Ethique «conséquentialiste» Différentiel « coûts. de la beauté. altruisme) • Les valeurs morales (honnêteté…) et non morales (compétence. toujours en tant que fin et jamais en tant que moyen ” Ethique de responsabilité.bénéfices » avantageux pour un maximum de PP à CT.07/12/2015 MORALE ET ETHIQUE.S.

respect des normes de qualité « entreprise ». satisfaction client. qualité du process…et rapport qualité/prix (qualité intégrée) • Thèmes en lien avec la santé • Relations Parties Prenantes / Proximité • Image vis-à-vis du Grand-Public • Valeurs éthiques et principes DD/RSO (Respect. gestion des déchets et risques industriels. gestion des risques « Produit » 3. Habermas) • Rationalité délibérative Retenir une option plutôt qu’une autre parce que. Conditions de fabrication. elle est jugée la meilleure dans les circonstances. Qualité relationnelle client • Mots en lien avec l’environnement • La qualité – qualité du produit. L’agir éthique communicationnel. une éthique procédurale de discussion (C) • Mots à forte connotation mercatique : Produit.Suite • Intégration des approches éthiques dans le processus décisionnel et dépassement des contradictions éventuelles (Hunt & Vittel) 2.07/12/2015 L’agir éthique réflexif (R) . (Plus respectueuse des valeurs qui habitent la personne qui décide et des valeurs des autres personnes qui participent à la décision. client. L’agir éthique opérationnel (O) Intégration des valeurs DD/RSE dans le système d’offre et le fonctionnement de l’organisation (éthique appliquée) • Décisions conformes à la législation et autres règles sociales ? • Identification des risques Produits et risques /activité organisation • Perception éthique des PP / certaines décisions de l’entreprise et impact sur les PP concernées par la décision ? • Réflexions sur les innovations possibles pour favoriser l’intégration d’attributs DD/RSE dans le système d’offre Noyau Central de la représentation d’une stratégie éthique L’AGIR ETHIQUE OPERATIONNEL (O) Quelles solutions pour surmonter les dilemmes éthiques ? (Construction de VA éthique) • Actions sur la qualité de l’écosystème organisationnel (enjeu = image institutionnelle) : Qualité Totale. après délibération. respect des PP autres que les clients… • Actions sur la qualité relationnelles clients : respect et satisfaction clients – relations plus partenariales et plus coopératives • Actions sur la qualité de l’écosystème « Produit »: intégration d’attributs DD/RSE dans les produits/services commercialisés. morale) L’AGIR ETHIQUE COMMUNICATIONNEL (C) (J. • Espaces de rencontre • Savoir-être éthique 4 . conditions de travail.

• L’exigence d’une éthique qui s’impose à tous pour faire vivre ces valeurs dans le respect de l’autre. innover et créer. Elle constitue un moyen de régulation interne et tente de résoudre les problèmes de convergence des buts dans l’entreprise 3.07/12/2015 …Pour lever les freins communicationnels (Défenses utilisées chez Enron) Ethique communicationnelle (J. une compétence individuelle centré sur l’écoute active et l’argumentation discursive (Rationalité délibérative) Mais aussi une compétence organisationnelle de construction de relations plus partenariales avec les parties prenantes de l’organisation visée (espaces de rencontre – charte éthique…) CHARTE ETHIQUE ET OBJECTIFS ETHIQUE ORGANISATIONNELLE ET CHARTE L’éthique organisationnelle et culture organisationnelle éthique Valeurs et normes partagées par une organisation pour régir la pratique professionnelle afin qu’elle reflète les valeurs et les normes socialement acceptées (Pratiques professionnelles plus éthiques). c'est chacun pour soi et que le meilleur gagne» Bouc émissaire: «Les médias nous ont crucifiés injustement» Évocation d'incapacité: «Je ne me souviens plus…» Légalisme: «En vertu de mes droits constitutionnels. • La recherche de la création de valeur pour accroître la rentabilité et la solidité financière • Le respect de l’environnement pour améliorer durablement la qualité de la vie. «Nos politiques dans le tiers-monde ne me concernent pas» Déni des souffrances: «Cela aurait pu être pire». «Le but que nous poursuivons compte plus que tout» Droit auto-approprié:«Nous avons gagné le droit d'être surpayés». «Nul n'est censé être si crédule» Comparaisons abusives: «D'autres ont fait pire».savoir éthique) O: AGIR ETHIQUE OPERATIONNEL (savoir-faire éthique) C: AGIR ETHIQUE COMMUNICATIONN EL (savoir-être éthique) 5 . • Le souci du partenariat pour favoriser des relations équilibrées et transparentes avec nos interlocuteurs. Un exemple de charte « valeur » « La charte d’éthique est l’expression naturelle de ces valeurs qui sont depuis toujours au cœur de nos métiers. Elle permet à l ’entreprise de réagir face aux pressions de son environnement 2. Habermas) Refus des responsabilités: «Je suis supposé obéir aux ordres». il faut se serrer les coudes» Nihilisme: «Il n'existe plus de consensus sociaux. » •PROFESSIONNALISME •PARTENARIAT •ESPRIT D’EQUIPE •CREATION DE VALEUR •RESPECT DE L’ENVIRONNEMENT •ETHIQUE • Professionnalisme pour améliorer le service aux client dans le monde entier. Elle exprime les prises de position de l’entreprise quant à ses responsabilités envers les parties prenantes En 1991. les « Federal Sentencing Guidelines » aux Etats-Unis Chartes formelles = Réduction des peines des sociétés jugées pénalement responsables si elles respectaient les codes de déontologie et de conformité aux normes Processus de décision éthique RC0 et cas IKEA R: AGIR ETHIQUE REFLEXIF (veille éthique –audit. • L’esprit d’équipe pour entreprendre. pour renforcer les solidarités et les synergies. «Personne n'en est mort» Dénigrement des victimes: «Ils n'avaient qu'à mieux s'informer ou quitter». 1. «En affaires. Outil managérial approprié = La charte éthique (Verhaltenskodex) – Un cadre pour la prise de décision et le leadership. alors. «Notre industrie est plus propre que d'autres» Machiavélisme: «La fin justifie les moyens». je ne répondrai pas à vos questions» L’agir éthique communicationnel = savoir-être individuel et organisationnel fondé sur une éthique procédurale de la discussion L’agir éthique communicationnel.

mais c’est éthique chez eux …Pour regrettable qu’elle soit cette décision. en catimini. Elle humilie les femmes rabaissées à l’état d’esclavage.O. ouverte. Malheureusement des ouvriers ont aperçu le chat lors de travaux de réfection et ont dénoncé la situation. • Quelles mesures doivent être prises contre Mme Coulombe qui a enfreint le réglement 6 .35 %) Ethique normative (droit des femmes et de leur dignité) Adjectifs prééminents : irresponsable. L’animal ne sortait pas et personne n’était au courant de son existence.07/12/2015 Cas IKEA (146 enquêtés) PHOTO ARABIE SAOUDITE L’AGIR ETHIQUE REFLEXIF (R) ET LES APPROCHES ETHIQUES DES CLIENTS IKEA (Les indignés . choquant. en déménageant dans un HLM s’était séparée de son chat car le bail interdit aux locataires de garder un animal. • C’est une insulte à toutes les femmes et IKEA favorise ainsi la domination de la femme par l’homme • On ne sacrifie pas les droits des femmes et leur dignité sur l’autel d’une croissance économique sans foi ni loi. Mme Coulombe s’est retrouvée devant la Régie du logement qui doit prendre une décision. inexcusable. La présence du chat est très importante pour sa santé. constructive…et non optimisatrice • Mme Coulombe. exploratoire. construction de valeurs clients/Parties Prenantes • Instrumentation de l’éthique (et non instrumentalisation) à travers l’outil « R. 51%F • 1/3 ouvriers/employés. Son chat a été mis en pension chez le frère de Mme Coulombe qui est décédé peu de temps après dans des circonstances tragiques . c’est un choix responsable. innovation. 32% entre 45 et 64. immoral. et 18% = plus de 64 APPROCHES ETHIQUES DES CLIENTS IKEA Enquêtés ouverts au compromis (65 % dont 47% = avis partagé) Ethique de responsabilité ou éthique eudémoniste • Pour réussir. Un référendum a été tenu et les autres locataires ont rejeté cette idée (15 contre 3) . honteux. opérationnelle. • 49% M. 34% entre 26 et 44. de respect des valeurs DD/RSE-RSO Enjeux: image institutionnelle. ce n’est pas le rôle d’une entreprise que de promouvoir l’égalité homme/femme. Ikéa doit s’adapter aux exigences de tous ses clients. 52% cadres et assimilés • 16% moins de 25 ans. décevant Expressions les plus significatives • Cette décision sexiste et machiste. 15% étudiants.. purement commerciale. • Ce n’est pas éthique chez nous par rapport aux femmes en générale.C. Sa finalité est de faire du profit ……………………………………………………………………………. Mme Coulombe a demandé au responsable de l’immeuble la permission de reprendre son chat dans son appartement. m’a profondément affectée. Mme Coulombe a tout de même fait entrer son chat dans son appartement. » d’une éthique compétence • Une rationalité toujours limitée. SOLUTIONS IKEA (Agir éthique opérationnel et communicationnel) • Charte éthique • Toujours soumettre la question éthique à la discussion des PP (Comité éthique) • Mieux informer et former les clients pour faire comprendre les choix IKEA • Adaptation de la communication: Suppression des femmes de tous les catalogues ou catalogue différent en AS (adaptation aux us et coutumes des pays) • Eviter l’implantation en Arabie Saoudite CONCLUSION Mme Coulombe Intégration rationnelle de l’éthique dans les organisations ? • Conceptualisation managériale de l’éthique D’une éthique abstraite et individuelle Ethique appliquée.

pourquoi pas. Mais il y a un problème. d'abolition des barrières religieuses ou philosophiques. et ne pas se contenter de photographier Claudia Schiffer!". Et il doit faire vite. "Les publicitaires ont des devoirs. C’est d’ailleurs lui qui a incité Gabriel à étudier la chimie. La ferme familiale utilise des méthodes strictement biologiques – le père de Gabriel s’est toujours opposé aux pesticides. mais vu les frais médicaux et les nombreuses dettes. Monsieur Gabriel Gabriel vient de recevoir son diplôme d’ingénieur en chimie. des règles et une éthique à respecter« Prônant "la prise de conscience sociale". il faudrait que Gabriel trouve un emploi comme ingénieur. Les études de Gabriel n’ont pas changé son engagement envers l’agriculture biologique. alors OUI. Après des recherches intensives. Devrait-il postuler pour ce job? Cas amiante Compétence et éthique 40 7 . voir pire… mais l'argent visiblement n'a pas d'odeur. » Les publicitaires Jacques Séguéla et Oliviero Toscani ont une vision opposée de leur métier. Comme il voulait retourner à la ferme. Mais son père vient de tomber malade et il va devoir être hospitalisé pour une longue période. le deuxième estime que "la publicité doit s'engager dans les grands débats de société de notre époque. c’est de la bêtise. afin « de combattre le feu par le feu et de parler le même langage qu’eux ». Gabriel a laissé passer plusieurs opportunités d’emploi. je cautionne. alors OUI. bien au contraire.07/12/2015 CAS BENETTON Réaction des internautes (Deux avis divergents) « Si ces images provoquent une prise de conscience pour beaucoup d'entre nous. Le premier considère qu'"on n'a pas le droit de jouer avec les consciences". Il avait prévu aller travailler à la ferme familiale. de mise en évidence de ce que la nature nous offre. ni de sentiments. une seule opportunité lui semble sérieuse: celle d’une entreprise de pesticides. Si ces images sont crées dans un but de plus de fraternité entre les "races". » « Ces publicités sont de mauvais goût. Son frère et sa mère peuvent s’occuper de la ferme.