You are on page 1of 16

ESSAI en Bref

L'Ecole Supérieure de la Statistique et de l'Analyse de
l'Information (conventionnellement dite de Tunis) (ESSAIT)
est une école tunisienne formant des ingénieurs en
statistique et analyse de l'information.
Elle est fondée en 2001 et rattachée à l'Université de
Carthage. L'ESSAI assure un cycle de formation initiale pour
l'obtention du diplôme national d'Ingénieur en Statistique
et Analyse de l'Information ainsi qu'un cycle de formation
continue.

Sommaire :

ESSAI en Bref ………………………………………………...…………1
Notre Club ………………………………………………………………. 2
La réussite ……………………………………………………….……….3
Artistes à l’ESSAI ……………………………………………………...4
Google Innovations ………………………………………..…………5
Big Data Big Cats Big Hearts ………………………………….…6
Interview avec un jeune Statisticien Data Scientist …..7
SAS learning Path : Business Analyst ……………………….9
Events @ ESSAI partie 1 …………………………………………10
Le domaine de la statistique aux yeux d’une femme
compétente …………………………………………………………...11
Mystery Star : SBT ………………………………………………… 12
Events @ ESSAI partie 2 …………………………………….…. 13
Statistics Revolution Club au fil des années ……………14
Elle a pour vocation de préparer ses élèves aux métiers de
la collecte et de l'analyse de l'information dans les
domaines économiques, sociaux, industriels, le domaine de
la finance et de l'actuariat, des sciences de la vie et de la
terre, des systèmes d'information, etc.
Ainsi les élèves ingénieurs sont bien orientés à travers une
formation polyvalente qui touche à une vaste diversité de
domaines consolidées par des stages, ateliers et projets.
Loin du cadre d’enseignement, les étudiants de l’ESSAI ont
une forte opportunité de s’intégrer dans des divers clubs.
L’adhésion à des clubs présente des avantages non
négligeables.
Cela leur permet non seulement de se divertir et de
changer d’ambiance grâce aux activités culturelles, de
s’instruire à travers les formations et les conférences, mais
les clubs ramènent notamment des projets.
C’est dans le but d’initier les étudiants aux projets du
monde professionnel loin du cadre académique proposé
par l’école et les habituer à travailler dans un
environnement d’entreprise.
Site : www.essai.rnu.tn

Première Edition
Février 2016

Notre Club :

Le club « Stat-Revolution » était fondé en 2012
à l’Ecole Supérieure de la Statistique et de
l’Analyse de l’Information par l’élève ingénieur
Wajdi Ben Saad qui était en 2 ème année de
formation des ingénieurs Statisticiens.
Le club a pour objectifs la consolidation des
acquis scientifiques et le savoir des étudiants
dans les différents domaines qui touchent la
Statistique, l’Informatique et la Culture
Economique.
Pour bien réussir notre mission, la recette est
simple ; le travail continu et l’entraide entre
tous les membres. En effet, dans une ambiance
familiale, on prend en charge des projets divers
qu’on estime valeureux pour l’avenir d’un
statisticien. On cherche aussi à organiser des
formations dans les logiciels qui nous sont utiles
ainsi que des après-midis scientifiques où la
créativité et l’innovation sont toujours au
rendez-vous !

Cette année 2015, le club est dirigé par :
 Youssef Ben Salem (Président).
 Mayssa Ben Slimène (Vice-président).
 Nouha Fekih (secrétaire générale).
 Fatma Zitouni (Trésorière).
 Mouna Belaid (Responsable communication).
Nous maintenons à féliciter tous les membres
qui ont contribué au bon fonctionnement du
club et qui ont fait de leur mieux pour garantir
la réussite de Stat Revolution !

La réussite
Par-delà les éthers, par-delà les horizons
Jaillissaient de resplendissants rayons.
Chaque matin, la vie et l'espoir naissaient
De cette aube qui, depuis mon balcon, me berçait
Et j'entendais cette voix faible et chétive
Sur un ton insistant me demandait plaintive :
" Quand décideras- tu de partir?
Le monde est vaste ! Nous devons le conquérir !
Qu'as-tu fait de tes rêves, de tes projets
Et de ton caractère que tu n'avais cessé de forger ?
Alors, j'ai décide de prendre mon élan
Et dotée de courage j'ai suivi les astres rayonnants.
Sur mon chemin, le vent faisait ravage.
Il annonçait l'arrivée d'un mauvais présage
Et devant la foudre, la tempête et les ouragans
Je devais être aussi forte les cèdres d'Hébron.
Il m'arrivait aussi de rencontrer quelques lâches ;
Ceux qui, derrière eux, Satan trismégiste se cache.
Ils auraient beau dire beau faire
Je saurai comment me défaire
De l'écume empoisonnée de leur haine
Qui m’enfonce au fond de la géhenne…
Ma route ne s'est pas encore achevée
Et l'aurore ne s'est pas encore levée
Ma foi en dieu n'a nul pareil
Et tant que les astres illumineront le firmament
Je réussirai, je vous en fais le serment.

Ines Dimassi

Tableau Par Nihel Hadded

Le géant GOOGLE, comme on le sait, se dirige dans toutes
les directions et alloue un budget pharaonique à la
recherche et au développement.
Après avoir explorer une bonne partie de la terre avec
Maps que l’on utilise presque tous les jours , après s’être
attaquer à la voiture qui roule en autonomie et bien
d’autres projets nous donnant une illustration de ce que
va pouvoir être demain.

Google I/O est donc l’occasion pour dévoiler ses futures
commercialisations. En effet Les équipes de Google ATAP,
travaillent beaucoup sur les technologies de demain.
Lors de la I/O 2015, les équipes ATAP ont présenté
plusieurs projets intéressants, dont Jacquard, Brillo et
Soli.. Et c’est dans le but de faire de votre main et de vos
doigts la seule interface utilisateur dont vous auriez
besoin.
Le projet Soli par exemple veut révolutionner notre façon
d’interagir avec nos devises en utilisant simplement nos
mains et doigts comme interfaces utilisateurs.

Il s’agit en fait d’un puce radar miniature de seulement 9
mm de largeur, qui fonctionne dans le spectre radio à 60
GHz et qui envoie donc des ondes radio. Lorsque celles-ci
rebondissent sur la main et les doigts, Google peut en
déduire leur position dans l’espace à l’échelle du
millimètre, avec une fréquence équivalente à 10 000
images par seconde.
Cette puce peut potentiellement être intégrée dans des
ordinateurs, des tablettes, des téléphones et même les
smart-watches.

Dans la démo faite lors de l’événement, on s’aperçoit que
cette puce permet de capter le moindre mouvement des
doigts d’une façon très précise en temps réel. Fermer le
poing, croiser les doigts, bouger le bras, autant de
variations qui influent sur le signal reçu.
Finalement nous allons être nombreux à attendre que
cette technologie encore futuriste devienne réalité !

I/O, issu de l'anglais Input/Output ou encore E/S pour
Entrées/Sorties : les échanges d'informations entre le
processeur et les périphériques qui lui sont associés. De
sorte, le système peut réagir à des modifications de son
environnement, voire le contrôler.
ATAP : Advanced Technology and Projects.

Réalisé par : Sana Zaghouani et Aymen Bejaoui

Big Data. Big Cats.
Big Hearts.
As parents, you are constantly presented with
opportunities to teach your children good (and bad)
lessons in life.
As it was for me, last month, when my two daughters
wanted to explore their new found philanthropy,
Setting up a toy store at their local sporting club to raise
money for WWF so they could help "save the animals".
Sitting there for four hours, encouraging them to be
generous and sacrifice some of their much loved toys to
protect our endangered species, it reminded me of one of

multitude of threats from habitat degradation, prey and
poaching.
It’s no surprise that over the years, EIA have captured a
wealth of information on the illegal animal trade - from
video surveillance, to images, to documented persons of
interest and their connections. However, because this
information was stored in various formats and systems,
and has grown significantly with more sophisticated
criminal networks, it was difficult to manually map the
various players and illegal transactions in order to find
connections of interest and share intelligence with
government and international law enforcement partners.
EIA turned to IBM’s Big Data platform to find a better way
to manage and analyze the wealth of information
available to them, with the view to uncover hidden trends
and patterns in time to take action.
Using IBM i2 software, EIA were able to map individuals to
multiple aliases, merge and resolve common entities to
streamline associations and present a clear picture of core
involvement to aide suspect targeting.
They were also able to visualize criminal networks to
communicate with enforcement partners and execute a
coordinated effort to identify and stop illegal trade.
Originally created to help Big Cats, the EIA Big Data
platform has been expanded since to help with other
illegal and destructive activities, including the rise in the
ivory trade and the ransacking of precious forests.

my favorite examples of how data and insight is being
used to fundamentally make the world a better place.
Many things threaten the existence of some of Earth’s
most incredible creatures, one of which is the illegal trade
of endangered animals and their habitats. The
Environmental Investigation Agency (EIA) has for a long
time been a leader in conducting covert investigations,
using dangerous on-the-ground detective work to expose
criminal organisations that thrive in local and global trade
of endangered animals.

Together with IBM, EIA are fighting crime with actionable
intelligence so that my children, and yours, grow up in a
world where animals of all species thrive in the wild.

A key influencer in the introduction of ivory bans, EIA are
continuously trying to find ways to stay ahead of criminal
gangs profiting from tigers, elephants and illegal timber.
One mission close to my heart (and that of my budding
global animal warriors) is their mission to protect the last
of Asia’s endangered big cats - including the tiger, leopard,
snow leopard and clouded leopard - which face a

By : Aida Nefzaoui

INTERVIEW AVEC UN JEUNE
STATISTICIEN-DATA SCIENTIST
Wajdi Ben Saad, 25 ans, est ingénieur statisticien. Entre forte
volonté et passion particulière, portrait d’un jeune homme qui
fait preuve que la réussite d’un Data-Scientist (comme il
préfère toujours être nommé), ne sera aboutie que suite à un
travail immense.
Pouvez-vous revenir avec nous sur votre projet de fin
d’études et nous donner une idée profonde ?
Je fais partie de la promotion 2014 de l’école supérieure de
la statistique et de l’analyse de l’information (ESSAI). J’ai eu
mon diplôme avec un PFE noté 18.5 sous la direction de
Prof. Mokhtar Kouki, et c’était la meilleur note de projet de
la promotion.
Mon projet consistait à une modélisation des provisions
techniques en assurances non-vie et il a été réalisé à la
direction Risk Management de GAT Assurances.
J’ai appliqué une multitude de méthodes déterministes et
stochastiques pour modéliser les montants des provisions
techniques de chaque branche de GAT assurances. Après 5
mois de travail consécutif, j’ai réussi à faire sortir des chiffres
très proches de la réalité, mes travaux et mes résultats ont
été très utiles pour la société.
J’ai travaillé soigneusement en ayant recours à des
références bibliographiques et en tenant même un stylo et
un papier pour l’application de certaines formules. J’ai fait
usage du logiciel SAS et du logiciel R tout en passant par
Excel pour le calcul et la modélisation statistique et SQL
server pour la gestion des bases de données.
Pour conclure j’affirme que le travail dur est l’un des
facteurs majeurs de la réussite du projet. Sorti de l’école,
j’ai reçu des propositions de travail rapidement et ça prouve
que le profil des ingénieurs statisticiens attire les entreprises
en Tunisie et ailleurs.
Pouvez-vous nous parler davantage sur votre parcours
professionnel ? Comment vous participez aujourd’hui au
domaine de la statistique selon vos expériences ?
Aujourd’hui, je travaille en tant que consultant Business
Intelligence à Biware Consulting. Je suis aussi un enseignant
à l’ESSAI pour le module pratique du logiciel SAS, et
j’animerai des ateliers statistiques pour les élèves ingénieurs
de 1ère année et de 2ème année à partir de janvier 2016.
Je suis très passionné par les logiciels libres et j’essaye de les
utiliser le plus souvent possible.

Dans mon travail au quotidien j’ai eu recours au logiciel R
dans un projet pour le compte du ministère de tourisme
pour faire une étude sur de la situation des hôtels en Tunisie
avec analyse Text-mining sur les feedbacks clients qui ont
passé leurs séjours en
Tunisie durant les mois
Juillet-Septembre 2015.
Je fais des échanges
avec des gens qui sont
contributeurs dans le
logiciel R tel que Hadley
Wickham qui a réalisé le
package ggplot2 et
d’autres packages et
ceux qui ont travaillé
sur le package Rserver aussi. Je suis également très suivi par
la communauté de statistique et les logiciels libres à travers
Twitter et à travers mon blog et j’essaye toujours d’avoir des
échanges et participation dans les évènements en relation
avec la statistique ou les sciences des données.
J’ai un blog où je publie des articles sur plusieurs sujets tels
que la statistique, l’analyse des données et même les sujets
économiques, je l’ai nommé " Data Scientist’s Experience "
(Wajdix.Blogspot.Com). J’ai eu l’occasion de publier des articles
sur le site Nawaat.org aussi.
J’essaye de suivre quotidiennement les actualités
économiques et technologiques en Tunisie et dans le monde
et je publie mes analyses sur les réseaux sociaux.
À titre d’exemple, j’ai fait une analyse de l’image de la
Tunisie sur les réseaux sociaux dans le monde suite à
l’attaque du musée du Bardo ayant lieu le 18 mars 2015 et
j’ai fait une analyse sur la capitalisation des banques
publiques Tunisiennes, tous ces articles disponibles sur mon
blog, et vous pouvez me suivre sur mon compte Twitter
@wajdi_bs.
Suivez-vous encore le travail du club et son amélioration ?
Tout d’abord, j’aimerais donner une idée sur la fondation du
club. J’étais le fondateur du club Statistics Revolution à
l’école quand j’étais étudiant en 2ème année.
En effet, après avoir passé 2 ans de travail dur en
préparatoire en Maths-Physiques sans être trop engagé dans
des activités culturelles, nous avons remarqué (quelques
amis et moi) qu’il y’avait beaucoup plus d’activités
culturelles comme la musique, la danse, le dessin à l’école et
il n’y avait pas une activité scientifique ou des formations
autre que les séances du cours.

Ce club a été principalement fondé dans le but de ne traiter
que des sujets scientifiques concernant la statistique, la
finance et de tout ce qui est relatif aux logiciels libres.
Toute l’équipe a fait de son mieux pour promouvoir cette
nouvelle culture à l’ESSAI lors de son démarrage.
Aujourd’hui, j’essaye de suivre le club de près. Je contribue
avec mes propositions et avec la petite expérience que j’ai
eue en tant que fondateur et président du club.
Je tiens toujours à ce que Statistics Revolution soit le club le
plus actif à l’école.

Etre présent en classe sans consacrer le temps pour faire de
la pratique chez eux n’est pas suffisant. Mais je dois
mentionner qu’il y a beaucoup d’étudiants qui sont super
motivés et qui avancent très rapidement.
Comment considérez-vous, aujourd’hui, votre présence
dans votre ancienne école ?
J’espère qu’elle est productive et positive. J’essaye aussi
d’aider ceux qui ont des difficultés dans leurs projets de fin
d’études. Je suis revenu dans le but de contribuer à
l’amélioration de la formation pratique des élèves
ingénieurs et j’espère que cet objectif sera atteint.
Quels sont vos conseils pour les étudiants de l’ESSAI pour
assurer le bon déroulement de leurs études d’ingénieur ?
Travaillez ! Travaillez ! Travaillez ! La réussite est le fruit du
travail dur. Les trois années dans l’ESSAI passeront assez
vite. Notre école a une équipe d’enseignants qui sont
parmi les meilleurs en mathématique et statistique,
économie et dans le domaine de l’informatique. Les points
théoriques sont très importants pour maitriser ces
connaissances mais il est indispensable de s’intéresser
également à l’application des formules et des définitions
dans la vie courante.

Invité à l'ESSAI pour parler dans un événement destiné aux anciens élèves
ingénieurs statisticiens, Septembre 2015

Parmi les choses que vous faites, vous enseignez le logiciel
SAS aux étudiants de la 1ère année. Comment s’avère
l’importance de ce logiciel aujourd’hui ?
C’est un logiciel statistique très répandu dans le monde
professionnel. Il est destiné à l’analyse statistique, et il traite
plusieurs besoins dans beaucoup de secteurs. Vu qu’il est
trop demandé, il est classé parmi les premiers logiciels
d’analyse statistique dernièrement. J’encourage les
étudiants à s’investir dans le travail de pratique avec ce
logiciel. Etre capable de maîtriser parfaitement ce logiciel
sera un avantage pour l’élève ingénieur dans les recherches
de premiers emplois.
Quelle formation pédagogique avez-vous suivi ?
C’est une approche purement pratique. J’ai évité le travail
dans un cadre théorique. Mon objectif est d’inciter les
étudiants à faire le maximum de travail pratique à travers les
projets que je propose chaque semaine.
Trouvez-vous que cette méthode a été réussie ?
Il n’existe pas de méthodes parfaites. J’évalue encore les
élèves ingénieurs et leur aptitude d’apprentissage. Il reste
quelques lacunes liées au manque de pratique évidement.

Il ne faut pas rater les stages en entreprise. L’expérience
de stage est une préparation à la vie professionnelle et il
ne suffit pas d’avoir une attestation de stage sans s’enrichir
pour dire que c’était un stage réussi.
Il y’a des écoles qui sont en train de copier le programme
de l’ESSAI. Ainsi, plusieurs ingénieurs diplômés de notre
école perdent des opportunités de travail dans le marché.
Ne ratez pas le fait que vous êtes en train de voir des
modules en économie et en finance, les banques et les
assurances demandent des statisticiens pour leurs
compétences en modélisation statistique qui sont
beaucoup plus solides que d’autres spécialités, et les
société de services et de consulting demandent aussi des
statisticiens. Maitrisez bien la langue Française ainsi que la
langue Anglaise, la communication est une clé magique !
Un dernier point hyper-important, la bibliothèque de
l’ESSAI est très riche de livres et c’est très rare que les
élèves ingénieurs passent à la bibliothèque et prennent des
livres pour se cultiver à moins que ça soit demandé par les
enseignants, profitez de votre temps libre pour lire.
Quel message souhaitez-vous laisser aux lecteurs ?
Ne ratez jamais la chance d’apprendre chaque minute de
chaque jour.
By :Mouna BELAID
Belaid.mounaa@gmail.com

Step 6: Learning ANOVA, Linear and Logistic Regression on
SAS

SAS is probably the most commonly used tool in analytics
industry. While people might have different opinions
about its sustainability and features compared to other
tools like R and Python – two things are for sure:
Step 0: Why learn SAS?
A small video to prep you up on what lies ahead: About
SAS
Step 1: Downloading and Installing SAS
Download University edition by creating a SAS profile. You
will also need to download VMWare or Oracle Virtual box.
Here are the links:

Training from sas.com Introduction to ANOVA, Regression,
and Logistic Regression
If you are working on SAS University edition, then you will
need to skip step 7, 9 and 10. SAS University edition has its
own limitations and can not run decision trees and time
series modeling.
Step 7: Learning Decision trees
Now that you know a few algorithms, let us look at
decision trees. Here are 2 articles explaining the working
of decision trees:
1.
Decision Tree – Simplified
2.
Decision Tree Algorithm – Simplified
Here is a guide to run Decision trees on Enterprise Miner
and here is a paper which implements it in Base SAS

Step 2: Learning Base SAS
Step 8: Clustering and Segmentation
Go through Base SAS training on sas.com . This is a free
training and would teach you basics of SAS language in 24
hours. SAS Programming 1: Essentials
Step 3: Learning SQL
Now that you know base SAS to some extent, you should
now look at other way of accessing data in SAS – PROC
SQL. Read this article to understand how PROC SQL helps:
Comparison between Proc SQL and Data StepIf you
already know SQL, you would be thanking SAS for creating
PROC SQL. Even if you don’t know SQL, you might find it
easier to perform day to day data manging jobs on SAS.
You can look at this SUGI paper: Introduction to PROC SQL
If you need more detailed tutorial, you can look at this
tutorial – Introduction to PROC SQL
Step 4: Learn Descriptive Statistics
Let’s start our statistical learning now. It is right time to
undergo the course on descriptive statistics from Udacity.
This course would make use of Excel to teach you all the
basics of descriptive statistics. If you already know them,
you can skip this step.
Step 5: Learn Inferential statistics
Undergo the course on Inferential statistics from Udacity.
This course would make use of Excel to teach you all the
basics of inferential statistics, hypothesis testing, t-test,
ANOVA. If you already know them, you can skip this step.

First, look at the first 4 videos in this playlist for
introduction to k-means clustering. Next read this guide
on clustering from SAS. In addition to this guide, you can
also use this chapter as a good reference.
Step 9: Learning Time Series forecasting
Here is a good introduciton to start learning Time series
forecasting and then use this guide to forecasting using
Time Series in SAS
Step 10: Learn IML
Here are a series of articles, which can help you get up to
speed with IML:
1.
Introduction to SAS IML
2.
Next steps in PROC IML world
3.
Application of PROC IML in analytics
Step 11: Learn SAS Macros
Below are the series of articles, which can help to
understand SAS Macro:
1.
Introduction to SAS Macro
2.
SAS Macro Conditional and Iterative Statements
3.
Introduction to SAS Macro Functions
By :Aida Nefzaoui

Formation "Tracer sa carrière"

Journée Informatique

Date : 21/10/2015 à 14h

Date : 02/12/2015 à 14h

Lieu : ESSAI

Lieu : ESSAI

ESSAI Junior Entreprise organise pour les étudiants quatre
formations en coopération avec MedSirat au sein de notre
école.

Cet évènement a été organisé par Statistics Revolution
Club dans le cadre de ces évènements Scientifiques et des
conférences qu’il organise durant l’année avec comme
objectif la participation à la vie estudiantine de l’école et
l’amélioration des connaissances des étudiants dans
plusieurs domaines

Avec le monde de l'entreprise comme thème, ces
formations sont très intéressantes et surtout bénéfiques
pour entrer à pas sûrs dans la vie professionnelle.

La première conférence a porté sur le thème de Logiciels
libres animée par M.Hajji Ahmed , suivie par une initiation
en Développement Android présentée par M.Gouia
Nadim.

C’était une occasion à ne pas rater car dans quelques peu
d'années, c'est au monde du travail que les étudiants
feront face et le contenu de ces formations sera leur outil.
Ces formations sont gratuites et certifiées.
Les prochaines formations auront lieu bientôt. Ainsi, vous
pouvez en profiter !

C’était une occasion pour que les étudiants enrichissent
leurs connaissances à propos du monde des Logiciels
Libres qui occupent une place considérable dans le
domaine de l’informatique depuis leur apparition ainsi de
s’informer sur le système d'exploitation mobile open
source « Android ».

LE DOMAINE DE LA STATISTIQUE AUX
YEUX D’UNE FEMME COMPETENTE

ne pourrez pas être épanouis et non plus être tombés
amoureux de la discipline donc vous ne pourrez pas être
heureux dans votre carrière professionnelle.
Comment envisagez-vous l’omniprésence de la statistique
dans notre société ?

Dans son bureau, Mme. Hela Ouaila Mallek m’accueillit
chaleureusement pour mener cette interview fructueuse.
Elle évoque son ascension au sein du domaine de la
statistique et partage ses expériences et ses opinions .Je
vous invite à faire connaissance d’une femme enjouée et
porteuse d’un dynamisme particulier.

Pouvez-vous nous parler davantage sur votre parcours
académique ainsi que votre parcours professionnel ?
Mon parcours académique est peu classique dans la
mesure où j’ai suivi mes études à l’école nationale de la
statistique et de l’administration économique (ENSAE) à
Paris puis obtenu un diplôme des études approfondies en
méthodes quantitatives.
Concernant mon parcours professionnel, il n’avait pas du
tout de rapport avec l’enseignement supérieur au début
bien que j’ai eu l’occasion pendant de longues années
d’offrir des formations continues dans le domaine
technico-commercial spécialisé dans l’informatique.

Il y’a beaucoup de domaines dans lesquels la statistique
s’exprime et rend service.
Si on considère le domaine médical par exemple, la
statistique contribue beaucoup dans la détermination des
prévalences des maladies donc cela permet de définir les
politiques de santé publique qui contribue à améliorer le
quotidien tunisien au niveau de la santé.
Egalement, la présence de la statistique s’avère
primordiale au niveau de la finance, l’enseignement ainsi
que l’emploi. Si on prépare des bonnes statistiques, on
arrivera à savoir quelle filière de formation encourager de
suivre afin de répondre à un besoin et donc améliorer le
quotidien de l’individu et la situation économique.
La statistique est omniprésente, son utilité ainsi que son
intérêt n’ont plus besoin d’être prouvés et donc elle est là
pour améliorer le quotidien.

Donc, aussitôt terminé mes études, j’ai travaillé en tant
qu’un ingénieur statisticien en France pendant une année
suite à laquelle j’ai intégré une boite de négoce
informatique pour occuper un poste d’ingénieur technicocommercial et cela n’a pas duré trop longtemps puisque je
suis passée rapidement à directrice commerciale.
Ensuite, j’ai changé de boite et j’ai occupé un poste de PDG
pendant à peu près une dizaine d’années. Au bout de cette
décennie je suis rentrée en Tunisie et j’ai intégré par un
hasard de circonstance l’enseignement supérieur. Il m’a
plu. J’y suis restée.
Quelle démarche à suivre par les ingénieurs statisticiens
pour trouver un travail qui leur convient ?
Je pense que dans la vie nous rencontrons deux sortes de
personnes, ceux qui sont passionnés par ce qu’ils sont en
train de réaliser et ceux qui sont obligés de gérer les
choses. Si vous commencez vos études supérieures avec
une forte conviction et une passion de la discipline
statistique qui vous donne envie de vous épanouir, Vous
serez systématiquement heureux dans votre travail et vous
réussirez quelle que soit la démarche que vous choisirez
dans le cadre de l’application et le travail de la statistique.
Maintenant, si vous avez intégré l’école de la statistique
parce que vous rêvez d’autres choses que vous n’avez pas
pu obtenir, les choses deviendront plus complexes et vous

Quels sont selon vous les avantages de ce métier de
statisticien ?
Les avantages sont énormes dans la mesure où la
statistique est considérée maintenant comme étant « la
science à la mode ».
Quand vous avez une spécialité qui fait partie des
« merveilles » du monde d’aujourd’hui, les choses
changent, parce que vous savez que vous êtes sollicités et
vous êtes certains que vous avez les moyens pour
impressionner les gens et le fait de réussir à le faire est
considéré comme un atout majeur.
Vous savez que votre discipline constitue un besoin pour
les autres disciplines donc vous savez que c’est un moteur
de décision pour les autres, nécessairement vous
connaissez vos atouts.

Et quels sont les enjeux éventuels de ce métier ?
L’information est le moteur de la décision donc les enjeux
sont clairs. On ne peut pas envisager une réussite
économique ou sociale si on ne prend pas les bonnes
décisions or les bonnes décisions ne peuvent être prises
que sur la base de l’information et particulièrement de
l’information statistique.
Pour les étudiants de l’ESSAI cette année, quels sont vos
conseils pour qu’ils puissent avancer dans cette
spécialité ?
Ce sont des élèves ingénieurs donc ils sont là pour
apprendre et ce qu’il y aurait mieux de faire c’est qu’ils
fassent leur « métier d’élève ingénieur ». Autrement dit,
prendre le temps d’apprendre, de découvrir, de
s’intéresser et d’être curieux.
C’est le meilleur moyen. Je leur conseille de s’ouvrir l’esprit
et surtout qu’ils apprennent à réfléchir encore plus pour
réussir dans leurs vies professionnelles.
Notre école entretient une relation favorable avec le
monde universitaire à l’étranger, notamment suite à la
signature de convention de double diplôme entre l’ESSAI
et l’école nationale de la statistique et de l’analyse de
l’information (ENSAI) à Rennes. On se demande d’ailleurs,
si cette convention, est entrée en vigueur pour l’élite des
étudiants ingénieurs ?
Oui elle est effective et on a déjà le droit à deux
promotions concernées. Je ne dirais pas l’élite mais de
toute façon un critère d’attribution doit être objectif et
donc pour nous c’est selon le mérite et donc ce sont les
premiers classés qui vont être privilégiés et qui vont être
proposés pour accéder à l’ENSAI et s’ils sont acceptés c’est
suite à un entretien qui se passe avec les responsables de
l’ENSAI. Aujourd’hui, on a deux élèves ingénieurs à l’ENSAI.
Pour conclure, quel message souhaitez-vous laisser à nos
lecteurs les jeunes ?
Vous êtes jeunes. Apprenez ! Apprenez ! … et n’oubliez pas
de croquer dans la vie aussi parce que c’est important
d’avoir une vie culturelle et sociale qui vous permet de
vous épanouir parce que si vous êtes épanouis, vous aurez
cette opportunité de mieux apprivoiser notre
environnement, de mieux le comprendre, donc de mieux
répondre à vos besoins et de mieux y vivre.

SBT=HAPPINESS
C’est la meilleure
désignation que l’on peut
accorder au mec le plus
cool de l’ESSAI !!
En fait, Slim ou
"TANFOUS", comme tout
le monde aime l’appeler,
est un nouvel étudiant à
l’école mais il est
tellement aimable et
sociable qu’il est déjà
devenu le plus connu de
tous avec son beau sourire
« dhahka TANFOUSSIYA » et son regard qui déchire !
Il est distingué par sa façon de parler, son comportement
plein de vivacité et sa musique qui cède une ambiance de
folie autour de lui.
N’oublions surtout
pas sa gentillesse et
sa galanterie
extrêmes ! … toutes
ces qualités ont fait
de lui une vraie
source de bonheur
pour tous ceux qui
l’entourent !
Mis à part tout ça, on
voit Slim hyper actif à
l’école ; il est responsable communication au club Radio
ESSAI et est également membre indispensable du comité
prospection sous Junior Entreprise, un élève statisticien
exemplaire !

By: Mouna BELAID
belaid.mounaa@gmail.com

Réalisé par : Imen Touati et Khouloud Sehli

Share and care day

Vibration Latino

Date: 09/09/2015 à 11h

Date : 07/10/2015 à 14h

Lieu : ESSAI

Lieu : ESSAI

Cet évènement était organisé par l’Association Statisticiens
Sans Frontières, Essai Junior Entreprise et Stat Revolution.
Il était surtout conçu pour les nouveaux étudiants de 1ère
année dans le but de les faire intégrer dans l’ambiance de
l’école.

Cet évènement était organisé par le club Radio ESSAI en
partenariat avec Club SALASA Maher.

C’était une bonne occasion pour changer d’ambiance, se
défouler et se divertir.

Tout le monde avait profité d’un
après-midi de défoulement et
d'ambiance énorme avec plusieurs
activités. Le plus amusant était de
porter ‘ Haut Chic Bas choc’ .C’était
aussi l’occasion de lancer un
nouveau club.Il s’agit du Club Radio
ESSAI qui avait bien tenu sa
promesse concernant la grande
surprise qu’il faudrait attendre .
Le lancement du radio était
accompagné par la présence du
fameux artiste Jaafer Guesmi.

Réalisé par : Imen Smati et Mouna Belaid

Toutes les formes de danse que les danseurs professionnels
venaient de nous apprendre, procuraient ces différents
bienfaits.

Statistics Revolution Club, au fil
des années
Fondateurs
2012-2013
Wajdi Ben Saad

Nidhal Haddad

Bureau exécutif
2013-2014
Marouen Gana

Marwa Ferjani

Mayssa Louati

Alaya Manaa

Sabry Galai

Insaf Mahdoui

Bureau exécutif
2014-2015

Hamdi Charksi

Chaima Cheikh

Bureau exécutif
2015-2016

Youssef Ben Salem Mayssa Ben Slimene

Fatma Zitouni

Nouha Fekih

Mouna Belaid

Voilà c’est la fin. Nous espérons que vous avez passé un bon moment
entre les pages de notre magazine . Un grand merci à toutes les personnes
qui ont participé .
Nous continuerons sur ce travail. A bientôt dans notre prochaine édition.





Mouna Belaid
Imen Touati
Imen Smati
Aida Nefzaoui
Sana Zaghouani
Aymen Bejaoui






Wissal Lahbib
Mayssa Ben Slimen
Sayda Aissaoui
Youssef Ben Salem
Nouha Fekih
Ines Dimassi

Design graphique : Wajdi Ben Saad

Contact : stat.revolution.contact@gmail.com