Consécration à l'Amour Miséricordieux

EDITIONS HERMAS.

INFO

2010

Prière de consécration à l’Amour miséricordieux

Repères

“Après que Jésus nous a fait connaître son Père miséricordieux, les choses ne sont plus ce qu’elles étaient. Maintenant, nous connaissons Dieu. Il est notre Père qui, par amour, nous a créés libres, avec une conscience qui souffre lorsque nous nous égarons et qui se réjouit lorsque nous revenons” (Benoît XVI, 15 mars 2010).

Père Eternel, vous êtes Amour, et en toutes choses votre Amour nous a précédés. La création, en sa splendeur première, est née de sa fécondité. Il nous a donné la vie, le mouvement et l’être, nous a modelés à votre image et a fait rayonner sur nous la plénitude éclatante de votre identité. Après que le désamour fut entré dans le monde, c’est votre Amour, encore, dans sa surabondance, qui nous a envoyé votre Fils, en victime de propitiation pour nos péchés, comme Sauveur du monde. Vous nous avez ainsi créés puis rachetés par amour, et pour l’amour, faisant de nous ô combien plus que des rachetés : des fils, des amis, des amants de Jésus au nom si doux, vainqueurs avec Lui du péché, du Démon et de la mort. La création et la rédemption sont marqués par cet égal et brûlant désir, qui les traverse et les guide : celui de nous voir entrer librement dans cet Amour pour y être éternellement vivifiés et comblés. Le péché, hélas, nous rend aveugles à de tels dons. Il nous fait trébucher, nous alourdit, individuellement et collectivement. Il nous fait voir le monde à l’envers, nous fait dresser des autels à ce qui nous ruine et tenir pour rien la charité si pure et le Sang répandu de votre Fils. Quelle misère, mon Dieu, qu’il soit si difficile de voir, et si difficile de saisir vos mains pourtant inlassablement tendues ! Toujours, cependant, votre Amour est là, en avance sur chaque instant de notre temps. A mesure que notre monde s’enfonce dans le relativisme, la haine de la vie et de l’Eglise, et dans l’orgueil absurde et dérisoire, votre Tendresse, elle, paraît grandir, qui nous parle un langage toujours plus proche : celui de la miséricorde infinie, que rien ne décourage.

AMOUR MISÉRICORDIEUX N° 2

PAGE 1

EDITIONS HERMAS.INFO

Père Eternel, nous vous aimons pour tout cela, des profondeurs creusées par nos manques, nos souffrances, nos impuissances, avec l’espérance qu’elles soient autant de capacités nouvelles de vous recevoir. Nous vous aimons de nous avoir donné votre Fils, avec votre Esprit vivifiant. Nous vous aimons de nous avoir donné votre Mère, la très douce Marie, et l’Eglise, et le Sacerdoce, et l’Eucharistie, et les saints que vous ne cessez jamais de susciter pour illuminer les froides nuits du monde. Nous vous aimons pour tous les instruments de salut que vous nous avez offerts, spécialement celui du sacrement de pénitence, qui nous ouvre chaque jour les voies de la réconciliation. Nous vous aimons pour l’amour que vous avez des petits, des humbles, des souffrants et des pauvres. Nous vous aimons de donner, par l’attraction du Coeur de votre Fils, un sens à la vie de ceux que le monde prive d’espoir.
PAGE 2

Nous vous aimons pour la fidélité de votre Amour et la certitude qu’elle nous donne du bonheur sans fin que vous nous promettez. Père Eternel, je vous demande pardon pour mes ingratitudes sans nombre, si lourdes au Coeur de votre Fils. Je vous offre le Corps, le Sang, l’âme et la divinité de votre Fils bien-aimé, JésusChrist notre Seigneur, pour le pardon de ces péchés et ceux du monde entier. Reconnaissant et confiant, je me consacre en ce jour à votre Amour miséricordieux. Je vous offre ma vie entière et les miens, les défunts de ma famille et tous ceux qui me sont chers. Prenez-moi en votre Coeur, attachez-moi indéfectiblement à vous. Aidez-moi à mieux vous connaître, à vous servir et à vous faire aimer. Amen.

Hermas.info

Sign up to vote on this title
UsefulNot useful