TABLE CUMULATIVE DES ARTICLES 1921-2015

1

REVUE D’HISTOIRE
ET DE PHILOSOPHIE RELIGIEUSES
Table cumulative des articles parus
depuis l’origine de la revue
Articles, chroniques et études critiques
A
ABEL O., Les formes du combat rationaliste chez Paul Tillich, 1988, 461-476.
ABEL O., Mal, responsabilité, pardon, 1997, 309-329.
ABEL O., Du socius au prochain et retour, 2012, 21-33.
ABREY L. J., La vie d’un anabaptiste strasbourgeois au 16e siècle : Michael Meckel,
1977, 195-207.
ADAM J. et WENDEL F., Le tribunal matrimonial de Zurich et le Consistoire de Genève
(Notes et documents), 1933, 448-457.
AESCHIMANN A., La pensée de Tomy Fallot (Étude critique), 1927, 57-65.
ALAND K., Signification et limites des éditions modernes du Nouveau Testament, 1968,
113-123.
ALFARIC P., Une page inédite de Renan (Étude critique), 1938, 59-68.
ALLMEN (von) D., Réconciliation du monde et christologie cosmique de 2 Cor. 5: 14-21
à Col. 1:15-23, 1968, 32-45.
ALLMEN J.-J. (von), Un livre anglican sur le ministère apostolique, 1952, 296-305.
ALPHANDÉRY P., Jean Astruc (1684-1766) (Étude critique), 1924, 54-72.
ALPHANDÉRY P., Le gnosticisme dans les sectes médiévales latines, 1927, 395-411.
ALPHANDÉRY P., Traces de manichéisme dans le moyen-âge latin, 1929, 451-467.
ALPHANDÉRY P., Prophètes et ministères prophétiques dans le moyen-âge latin, 1932,
334-359.
ALTIERI A., Phénoménologie de l’expérience amoureuse et manifestation de Dieu, 2015,
71-91.
ALTIERI A., Piste phénoménologique pour une apologétique postmoderne, 2015, 443462.
AMOUDRUZ F., Allocution-témoignage prononcée à l’Université de Strasbourg lors
de la cérémonie commémorative du 25 novembre 2010, 2011, 327-330.
AMPHOUX Ch.-B., À propos de Jacques 1, 17, 1970, 127-136.
AMPHOUX Ch.-B., Études structurales : Langue de l’Épître de Jacques, 1973, 7-45.
AMPHOUX Ch.-B., Note sur le classement des manuscrits grecs de I Jean, 1981, 125-135.
AMSLER S. – MURY O., Yahweh et la sagesse du paysan. Quelques remarques sur
Esaïe 28,23-29, 1973, 1-5.
ANDRIEUX F., Études de sociologie religieuse, 1959, 251-257.
ANDRIEUX F., Bibliographie des Sciences Théologiques (2e partie), Sociologie religieuse, 1972, 89-97.
ANDRIEUX F., Intégration et participation urbaines. La ville comme système vécu,
1972, 323-330.
ANSALDI J., Le concept de loi dans la théologie de Martin Luther et dans la réflexion
psychanalytique contemporaine, 1983, 143-154.
APPOLIS E., Les rapports entre deux « prophètes » du XIXe siècle : Vintras et Towianski,
1965, 335-348.
ARGYRIOU A., Aristote rendu aux Grecs, 1969, 61-68.

2

TABLE CUMULATIVE DES ARTICLES 1921-2015

ARGYRIOU A., Pachomios Roussanos et l’Islam, 1971, 143-164.
ARMOGATHE J.-R. - JOUTARD Ph., Bâville et la consultation des évêques en 1698,
1972, 157-184.
ARNOLD M., À propos de Einheit durch Vielfalt (Étude critique), 1990, 461-465.
ARNOLD M., Luther, imitateur de Paul : ses lettres aux communautés évangéliques,
1992, 99-112.
ARNOLD M., Entre la France et l’Allemagne : la Faculté de Théologie protestante de
Strasbourg de 1919 à 1945. Aperçus complémentaires, 1992, 391-411.
ARNOLD M., L’après Clermont-Ferrand : La Faculté de Théologie Protestante de
Strasbourg, automne 1944-1946, 1996, 195-210.
ARNOLD M., La notion d’epieikeia chez Martin Luther (1ère partie), 1999, 187-208.
ARNOLD M., La notion d’epieikeia chez Martin Luther (2ème partie), 1999, 315-325.
ARNOLD M., Jésus de Nazareth, le judaïsme de son temps et les débuts du christianisme.
Un aspect des recherches néotestamentaires à la Faculté de Théologie protestante de
Strasbourg, 1888-1958, 2000, 119-135.
ARNOLD M., Formation et dissolution du lien conjugal chez Bucer et Luther, 2001, 259276.
ARNOLD M., Érasme et Luther selon Stefan Zweig : un antagonisme irréductible, 2002,
123-145.
ARNOLD M., « Vous les Noirs, nous les Blancs… » L’opposition entre Européens et
Africains dans les sermons de Schweitzer à Lambaréné (1913-1931), 2003, 421-441.
ARNOLD M., La théologie de Martin Luther et la théologie contemporaine : interpellations réciproques, 2004, 53-75.
ARNOLD M., La christologie de Luther d’après sa correspondance, 2005, 151-169.
ARNOLD M., La correspondance entre Albert Schweitzer et Hélène Bresslau (19011905). À propos d’une édition récente (Notes et documents), 2006, 515-532.
ARNOLD M., Le projet pédagogique de Jean Sturm (1507-1589) : originalité et actualité, 2007, 385-413.
ARNOLD M., Écrire la biographie du Réformateur : le Martin Luther de Volker Leppin,
2008, 315-337.
ARNOLD M., Oscar Cullmann et l’« affaire Lohmeyer » (1946-1951), 2009, 11-27.
ARNOLD M., « Moi, ton Dieu, j’ai souci de toi. » Deux lettres de Martin Luther (1531 et
1546), 2010, 5-17.
ARNOLD M., La rafle du 25 novembre 1943, 2011, 353-363.
ARNOLD M., Gerhard von Rad dans les écrits de Paul Ricœur, 2012, 117-137.
ARNOLD M., La prédication d’Albert Schweitzer, vicaire à la paroisse de Saint-Nicolas
(1898-1912), 2013, 377-395.
ARNOLD M., Albert Schweitzer dans la mémoire des Africains (Étude critique), 2013,
413-421.
ARNOLD M., Albert Schweitzer et l’éducation, 2015, 289-304.
ARTS H., Tillich et la psychologie des profondeurs, 1978, 81-89.
ARTS H., Le modèle anthropologique de la théologie du salut chez Tillich, 1981, 239-247.
ASSAËL J. – CUVILLIER É., Quelques éléments de christologie dans l’Épître de
Jacques : le « beau Nom », la « Loi de liberté », le « visage originel », la « Parole
implantée », 2010, 321-341.
ATANCE F.R., Les comédies profanes de Marguerite de Navarre, 1976, 289-313.
ATTIAS J.-C., Mordekhai Komtino, Exégète-enseignant judéo-byzantin, et le karaïsme
(XVe siècle), 1989, 249-264.
AUBERT J.-M., Mélanchton moraliste œcuménique, 1982, 425-439.
AUBERT L., Le code hittite et l’Ancien Testament (Étude critique), 1924, 352-370.
AUCANTE V., Le rôle de l’intuition chez Edith Stein, 2001, 321-332.

B
BABUT J.-M., La linguistique au secours de l’exégète et du traducteur, 1994, 431-437.

TABLE CUMULATIVE DES ARTICLES 1921-2015

3

BACH D., Sacrifice et Eucharistie : pour une relecture œcuménique des textes d’institution de la Cène, 1979, 519-527.
BACKUS I., Apocalypse 20,2-4 et le millénium protestant, 1999, 101-117.
BACON B. W., La date et l’origine de l’Évangile selon Marc (Notes et documents),
1923, 268-285.
BACON B. W., Le témoignage de Luc sur lui-même, 1928, 209-226.
BAEHR H.W., L’éthique cosmique d’Albert Schweitzer et les problèmes de l’éthique
naturelle, 1976, 97-117.
BAKHUIZEN VAN DEN BRINK J. N., La tradition dans l’Église primitive et au
e
XVI siècle, 1956, 271-281.
BALDENSPERGER G., Il a rendu témoignage devant Ponce-Pilate, 1922, 1-25.
BALDENSPERGER G., Il a rendu témoignage devant Ponce-Pilate, 1922, 95-117.
BALDENSPERGER G., Les cavaliers de l’Apocalypse, 1924, 1-31.
BALDENSPERGER G., Le Fils de l’Homme (Étude critique), 1925, 262-273.
BALDENSPERGER G., Le tombeau vide, 1932, 414-443.
BALDENSPERGER G., Le tombeau vide, 1933, 105-144.
BALDENSPERGER G., Le tombeau vide, 1934, 97-125.
BALDENSPERGER G., L’historicité de Jésus. À propos des récits évangéliques de la
Passion et de la Résurrection, 1935, 193-209.
BALDENSPERGER G., Trois études sur le Christianisme primitif. Notes posthumes,
1939, 195-222.
BANDERIER G., La légende de Thann est-elle une légende trifonctionnelle ?, 2004, 257264.
BANNING W., La sociologie ecclésiastique aux Pays-Bas, 1951, 439-447.
BARON R., Un point de philosophie et de mystique comparée, 1958, 39-67.
BARONI V., La Bible chez les controversistes catholiques du XVIIe s. en France, 1939,
97-129.
BARTEL O., Calvin und Polen, 1965, 93-108.
BARTFELD F., Le rappel des Juifs, selon L.C. de Saint-Martin, 1981, 137-145.
BARTHEL P., Bultmann et l’interprétation du Nouveau Testament, 1957, 257-264.
BARUZI J., Un moment de la lutte contre le protestantisme et l’illuminisme en Espagne
au XVIe s, 1927, 541-553.
BARUZI J., Le commentaire de Luther à l’Épître aux Hébreux, 1931, 461-498.
BASSET J.-Cl., Le Psaume 22 (LXX : 21) et la croix chez les Pères. Un emploi du fichier
du Centre d’analyse et de documentation patristiques (Notes et documents), 1974,
383-389.
BASSET J.-Cl., Croix et dialogue des religions (à propos du « Dieu crucifié » de
J. Moltmann (Étude critique), 1976, 545-558.
BASSET J.-Cl., Théologie de la Croix et culture indienne, 1983, 417-433.
BASTIAN J.-P., Protestantisme et comportement économique. La thèse wébérienne à
l’épreuve du Costa Rica, 1998, 451-466.
BASTIAN J.-P., De l’autorité prophétique chez les dirigeants pentecôtistes, 2001, 189-202.
BASTIAN J.-P., Le lien maçonnique des dirigeants protestants espagnols, 1868-1939,
2004, 265-285.
BASTIAN J.-P., Protestantisme et Révolution au Mexique, 1872-1911, 2010, 199-217.
BASTIAN J.-P., Le protestantisme dans la latinité : une modernité religieuse de rupture
en question, 2010, 501-520.
BASTIAN J.-P., Religion et politique dans les révolutions latino-américaines contemporaines, 2012, 139-152.
BASTIAN J.-P., La transmission de la mémoire huguenote dans le canton de Vaud,
e
e
XIX -XX siècle, 2014, 425-442.
BASTIAN J.-P., Récit de voyage et piété évangélique. Les journaux de voyage au Levant
de Valérie de Gasparin-Boissier (1813-1894) et de ses deux serviteurs, 2015, 165-181.
BAUBEROT J., L’antiprotestantisme politique à la fin du XIXe siècle, I : Les débuts de
l’antiprotestantisme et la question de Madagascar, 1972, 449-484.

4

TABLE CUMULATIVE DES ARTICLES 1921-2015

BAUBEROT J., L’antiprotestantisme politique à la fin du XIXe siècle, II : Les principaux
thèmes antiprotestants et la réplique protestante, 1973, 177-221.
BAUBEROT J., À propos de l’Histoire religieuse de la France, XIXe-XXe s. (Étude
critique), 1979, 201-203.
BAUBEROT J., Le christianisme social français de 1882 à 1940 : évolution et problèmes, (1ère partie), 1987, 37-63.
BAUBEROT J., Le christianisme social français de 1882 à 1940 : évolution et problèmes, (2e partie), 1987, 155-179.
BEDOUELLE G., Lefèvre d’Etaples et Luther. Une recherche de frontières, 1983, 17-31.
BEHR-SIGEL E., Notes sur l’idée russe de sainteté d’après les saints canonisés de
l’Église russe, 1933, 537-554.
BEHR-SIGEL E., La Sophiologie du P. Boulgakoff, 1939, 130-158.
BELAND J.-P., Substance catholique et principe protestant d’après Paul Tillich, 1987,
383-397.
BELAND J.-P., La condition de créature dans la dogmatique de 1925 de Paul Tillich,
1989, 309-324.
BELAVAL Y., Note sur Leibniz et Platon, 1975, 49-54.
BÉNÉTREAU S., Faut-il garder secrètes les convictions qui risquent de heurter les
frères ? Une lecture de Romains 14,22a, 2003, 273-287.
BÉNÉTREAU S., Appellation et transcendance : le nom mystérieux de Philippiens 2,9,
« Il lui a accordé le Nom qui est au-dessus de tout nom », 2009, 313-331.
BENNAHMIAS R., Postmodernité, pragmatisme et théologie chrétienne évangélique,
1998/2, 57-77.
BENOIT A., Pour une théologie de l’image : Remarques sur le thème de la vision chez
Irénée de Lyon, 1979, 379-384.
BENOÎT A., Le problème du pédobaptisme, 1948-1949, 132-141.
BENOÎT A., Écriture et Tradition chez Saint Irénée, 1960, 32-44.
BENOÎT A. - PRIGENT P., Les citations de l’Écriture chez les Pères, 1966, 161-168.
BENOÎT J. D., Erôs et Agapè. À propos d’un livre récent, 1946, 89-98.
BENOÎT J. D., Le mysticisme de Vinet, 1950, 125-136.
BENOÎT J. D., Le protestantisme de Pascal d’après un livre récent, 1952, 120-125.
BENOÎT J. D., L’année 1559 dans les annales calviniennes, 1959, 103-116.
BENOÎT J. D., Calvin et Vinet, 1965, 109-127.
BENOIT J.-D., Le principe de la souveraineté absolue de Dieu peut-il servir à une
restauration dogmatique ?, 1922, 419-426.
BENOIT J.-D., Calvin et le baptême des enfants, 1937, 457-473.
BENOIT J.-D., Direction spirituelle et protestantisme (Étude critique), 1940, 162-167.
BENOIT J.-D., Le double visage de Vinet, 1941, 111-137.
BENOIT J.-D., Réflexions sur le protestantisme libéral au XIXe s (Étude critique), 1943,
135-148.
BENOIT J.-D., CLAVIER H., etc, L’esprit du culte protestant (Étude critique), 1942,
184.
BENTZEN A., Quelques remarques sur le mouvement messianique parmi les Juifs aux
environs de l’an 500 av. J.-C, 1930, 493-503.
BERETZ A., Discours prononcé à l’Université de Strasbourg lors de la cérémonie
commémorative du 25 novembre 2010, 2011, 323-325.
BERGAMASCO L., Mysticisme et piétisme évangélique en Nouvelle-Angleterre au
e
XVIII siècle : deux expériences féminines, 2000, 221-245.
BERKVENS-STEVELINCK C., « Enfîn n’y aurait-il pas moyen de vous attirer ici ? ».
Deux aspects du rapatriement des protestants français au XVIIIe s., 1985, 449-456.
BERNIER J., Richard Simon et l’hypothèse des écrivains publics : un échec humiliant,
2007 ; 157-176.
BERTAUD M., Des écrits de spiritualité aux romans : Le Dieu jaloux selon Jean-Pierre
Camus (1584-1652), 1980, 181-196.
BERTAUD M., La conversion, thème romanesque : l’exemple du Polexandre, 1988, 293308.

TABLE CUMULATIVE DES ARTICLES 1921-2015

5

BERTRAM G., Le chemin sur les eaux considéré comme motif de salut dans la piété
chrétienne primitive, 1927, 516-540.
BERTRAND A.-N., L’héritage du modernisme, 1924, 314-336.
BERTRAND C.-J., l’Église d’Angleterre et l’Église méthodiste anglaise, 1967, 225-260.
BERTRAND C.-J., L’œcuménisme en Angleterre, 1968, 373-375.
BERTRAND C.-J., L’échec du socialisme chrétien en Angleterre, 1969, 265-268.
BERTRAND D.A., L’étang de feu et de soufre, 1999, 91-99.
BERTRAND D.-A., Le chevreau d’Anna : la signification de l’anecdotique dans le livre
de Tobit, 1988, 269-274.
BERTRAND D.-A., « Un bâton de vieillesse », à propos de Tobit 5,23 et 10,4 (Vulgate),
1991, 33-37.
BESSE G., Civiliser la nature, 1975, 123-141.
BIC M., La folie de David, 1957, 156-162.
BICHON J., Connaissance de l’islam, 1955, 225-232.
BICKERMANN E.-J., Les deux erreurs du prophète Jonas, 1965, 232-264.
BILL A., La littérature religieuse hellénistique et les religions des mystères d’après
Reitzenstein (Étude critique), 1923, 443-457.
BILL A., Christianisme primitif et histoire des religions (Étude critique), 1928, 570-575.
BILL A., L’étude historique du Nouveau Testament, 1933, 324-369.
BIRMELÉ A., La peccabilité de l’Église comme enjeu œcuménique. En hommage à
Harding Meyer pour ses 60 ans, 1987, 399-419.
BIRMELÉ A., À l’ordre du jour des futurs dialogues œcuméniques, 1989, 135-151.
BIRMELÉ A., De Luther à Leuenberg, 2005, 137-150.
BIRMELÉ A., Le ministère dans le dialogue entre les Églises de la Réforme et l’Église
catholique romaine, 2013, 537-551.
BISCHOFF G., Strasbourg – Clermont 1939-1945. L’Université de la Résistance,
2011, 339-351.
BIZEUL Y., À la recherche de l’identité du protestantisme français, 1989, 153-171.
BIZEUL Y., Justice, Paix et Sauvegarde de la création : un processus « conciliaire »
(Étude critique), 1989, 325-330.
BIZEUL Y., Le droit naturel dans la tradition protestante, 1999, 445-461.
BIZEUL Y., Le retour en force des discours vertueux. Ampleur et limites du phénomène,
2002, 147-168.
BIZEUL Y., Protestantisme et démocratie, 2012, 35-47.
BLANCHETIERE F., Aux sources de l’anti-judaïsme chrétien, 1973, 353-398.
BLANCHETIERE F., Juifs et non-Juifs. Essai sur la Diaspora en Asie Mineure, 1974,
367-382.
BLANCHETIERE F., Contestation des structures ecclésiales et hérésie au XIIe siècle,
1987, 241-249.
BLEEKER C.-J., La Structure de la religion, 1951, 405-416.
BLEEKER C.-J., L’idée de l’ordre cosmique dans l’ancienne Égypte, 1962, 193-200.
BLONDEL Ch., La Psychanalyse, 1922, 118-140.
BLONDEL Ch., La Psychanalyse, 1922, 234-257.
BLONDEL Ch., La Psychanalyse, 1922, 315-336.
BLONDEL Ch., Le langage et la pensée chez l’enfant d’après un ouvrage récent (Étude
critique), 1924, 456-480.
BLONDEL J., Le thème de la tentation dans le Comus de Milton, 1948-1949, 43-48.
BLUCHE F., Le dieu de Monte-Cristo et de Jane Eyre. Un christianisme romantique sans
Christ, 1979, 161-186.
BLUMENKRANZ B., Un pamphlet juif médio-latin de polémique antichrétienne, 1954,
401-413.
BOARINI S., Deux procédures de résolution des situations morales difficiles : Aux
origines des conférences de consensus, 2001, 171-187.
BOARINI S., Aux origines de la « nouvelle casuistique ». Le « vieux moraliste » et le
« cas », 2003, 289-300.

6

TABLE CUMULATIVE DES ARTICLES 1921-2015

BÖCHER O., Das beglaubigende Vaticinium ex eventu als Strukturelement der JohannesApocalypse, 1999, 19-30.
BODENMANN R., Pour tenter d’en finir avec le Gaspar Hedion des légendes, 1990,
311-334.
BOIS G., La mystique du confucianisme : le saint (Étude critique), 1930, 448-466.
BOIS J., La critique du christianisme chez Renouvier par Marcel Mery, 1955, 449-453.
BOISVERT F., L’influence protestante chez Lahontan, 2004, 31-51.
BOLARD L., Le mur surmonté de frondaisons : un motif du Quattrocento, 2001, 159-170.
BOLARD L., Le cortège des mages. Espace, temps et dévotion dans la peinture italienne
du XVe siècle, 2011, 3-20.
BOLLE P., Les mariages mixtes dans une paroisse réformée française, 1961, 263-271.
BOLLI M., L’autre dans la dogmatique : une incontournable figure ?, 1984, 123-134.
BOLLNOW O.F., Le respect de la vie considéré comme principe fondamental de
l’éthique, 1976, 118-142.
BONNARD Ch. – MICHAU M.-Ch., La Maqālat Bal‘am, Traité sur Balaam, un traité
samaritain inédit, 2009, 289-311.
BONNARD P., Mourir et vivre avec Jésus-Christ selon Saint Paul, 1956, 101-112.
BONNARD P., L’Esprit Saint et l’Église selon le Nouveau Testament, 1957, 81-90.
BONNARD P., La tradition dans le Nouveau Testament, 1960, 20-31.
BONS E., Manger ou ne pas manger avec les étrangers ? Quelques observations concernant Genèse 43 et le roman Joseph et Aséneth, 2013, 93-103.
BORDREUIL P., « À l’ombre d’Elohim ». Le thème de l’ombre protectrice dans l’Ancien
Orient et ses rapports avec « L’imago Dei », 1966, 368-391.
BORDREUIL P., Les noms propres transjordaniens de l’Ostracon de Nimroud, 1979,
313-317.
BOSC J., Exégèse et dogmatique, 1965, 131-143.
BOST Ch., Les Prophètes des Cévennes, 1925, 401-430.
BOST H., Histoire et critique de l’histoire chez Pierre Bayle, 1990, 69-108.
BOST H., Résurrection et histoire, 1995, 419-437.
BOULET J., Dieu ineffable et parole incarnée. Saint Jean de la Croix et le prologue du
4e Évangile, 1966, 227-240.
BOURDIL P.Y., L’Église, un monde et sa pensée, 1985, 297-314.
BOURGUET D., La structure des titres des Psaumes, 1981, 109-124.
BOUTTER B., Le pentecôtisme à l’Île de la Réunion : « Protestantisme émotionnel » ou
nouvelle « religion populaire » ?, 2001, 45-61.
BOUTTIER M., La notion de frères chez Saint Jean, 1964, 179-190.
BOUTTIER M., La Mystique de l’Apôtre Paul, rétrospective et prospective, 1976, 54-67.
BOUTTIER M., Ernst Lohmeyer et le martyre (Notes et documents), 2009, 531-533.
BRADY Th. A., Jr., Capito’s In-Laws : The Roettels of Strasbourg, 2005, 43-50.
BRAEKMAN E.M., Les éditions du « Baston de la foy chrestienne », 1976, 315-345.
BRATSIOTIS P., L’apocalypse de Saint Jean dans le culte de l’Église grecque orthodoxe, 1962, 116-121.
BRÄUER S., Umgestaltung und Übergänge. Beobachtungen zu den Anfängen des
reformatorischen Gottesdienstes, 2005, 51-71.
BRAUN F. M., Le cercle johannique et l’origine du quatrième évangile (Étude critique),
1976, 203-214.
BRAUN L., Historiographie et iconographie philosophiques, 1998/1, 3-14.
BRAUN L., Ces jours auvergnats où la liberté a été victime, 2011, 331-337.
BRECHON P., Les spécificités des réformés : enquête sociologique en Centre-AlpesRhône, 1993, 39-65.
BRÉHIER E., Quelques traits de la Philosophie de l’histoire dans l’antiquité classique,
1934, 38-40.
BRÉHIER E., La correspondance du P. Mersenne (Étude critique), 1934, 251-254.
BRÉHIER E., L’enseignement classique et l’enseignement religieux à Byzance, 1941, 34-69.

TABLE CUMULATIVE DES ARTICLES 1921-2015

7

BRITO E., Le déracinement du vrai et la « fuite des Dieux » d’après les « Questions
fondamentales de philosophie » de Heidegger, 1994, 171-191.
BROSSOLET J., Quelques aspects religieux de la grande peste du XIVe siècle, 1984, 53-66.
BROSSOLET J., Le premier jésuite français canonisé a-t-il soigné des pestiférés ?, 1997,
165-169.
BROTTIER L., « Et la fournaise devint source ». L’épisode des trois jeunes gens dans la
fournaise (Dan. 3) lu par Jean Chrysostome, 1991, 309-327.
BROTTIER L., De l’Église hors de l’Église au ciel anticipé. Sur quelques paradoxes
chrysostomiens, 1996, 277-292.
BROWN W. A., La religion démocratique, 1924, 337-351.
BRUCH J.-L., La « société des cœurs », dans la Nouvelle Héloïse, 1975, 93-111.
BRUN J., Technique et aliénation, 1964, 119-128.
BRUN J., Un missionnaire protestant : Henry Corbin, 1979, 187-200.
BRUN L., Le contenu religieux de la croyance à la résurrection du Christ dans le
christianisme primitif, 1928, 503-512.
BRUNETTI F., La culture italienne face à la défense des droits de l’homme : du fascisme
à la constitution républicaine, 1985, 257-269.
BRUNETTI F., La crise de la théologie morale au XVIIIe siècle : le débat sur le bien et le
mal, 1988, 195-207.
BRUNNER E., Prédestination et Liberté, 1952, 83-96.
BRUNNER E., La doctrine chrétienne du Dieu créateur, 1954, 325-341.
BRUNSCHVICG L., Le progrès de l’analyse réflexive. Condillac et Maine de Biran,
1926, 224-256.
BRUNSCHVICG L., Réflexion biranienne et réflexion comtienne, 1926, 526-543.
BRUSTON Ch., Les plus anciennes inscriptions cananéennes (Notes et documents),
1923, 90-94.
BRUSTON Ch., Une parole de Jésus mal comprise (Étude critique), 1925, 70-71.
BRUSTON Ch., L’épitaphe d’Akhiram, père d’Ethbahal, roi de Byblos (Notes et
documents), 1926, 157-163.
BRUSTON Ch., L’inscription agricole de Guezer (Notes et documents), 1927, 48-50.
BRUSTON Ch., À propos de quelques textes de « prières cultuelles » du Nouveau
Testament (Étude critique), 1930, 286-288.
BUCER M., Quomodo S. Literae pro Concionibus tractandae sint. Instruction concernant
l’usage des Saintes Écritures en vue de la prédication, 1946, 32-75.
BUCER M., Traité de l’amour du prochain, 1947, 141-213.
BUCER M., Résumé sommaire de la doctrine et de la religion chrétiennes, 1951, 12-101.
BUCHER G., Des religions du verbe, 1991, 169-182.
BUCHER G., Retour à la Genèse, 1991, 297-308.
BUGGE A., L’Ancien Testament, Bible de la primitive Église (Étude critique), 1924, 449455.
BUHLER P., L’individu, 1978, 193-215.
BUHLER P., Les pouvoirs sur la vie et l’éthique de la secondarité. Approche théologique
des défis de la bioéthique, 1992, 241-257.
BÜHLER P., Le blé et l’ivraie. Réception de la parabole dans la période de la Réforme,
2005, 89-101.
BULTMANN R., « Aimer son prochain », commandement de Dieu, 1930, 222-241.
BURGELIN P., Phénoménologie et métaphysique par A. Metzger (Étude critique), 1936,
141-157.
BURGELIN P., Réflexions sur l’humanisme contemporain devant l’anthropologie
chrétienne, 1948-1949, 193-203.
BURGELIN P., La métaphysique de la Révolte, 1952, 249-265.
BURGELIN P., La rencontre de la théologie et de la philosophie, 1958, 160-170.
BURGELIN P., De l’« Homo faber » à l’« Homo laborans », 1964, 110-118.
BURI F., La théologie d’Albert Schweitzer dans ses prédications, 1976, 68-82.
BURKHARD J.-D., Les Ariens d’Occident (Étude critique), 1971, 169-174.

8

TABLE CUMULATIVE DES ARTICLES 1921-2015

BUTTICAZ S., Paul et le judaïsme : des identités en construction, 2014, 253-273.
BUYTENDIJK F. J. J., Le sens de la douleur, 1956, 282-297.

C
CADIER J., Sadolet et Calvin, 1965, 79-92.
CAIRD G.-B., Les eschatologies du Nouveau Testament, 1969, 217-227.
CALZOLARI V., « Je ferai d’eux mon propre peuple ». Les Arméniens, peuple élu selon
la littérature apocryphe chrétienne en langue arménienne, 2010, 179-197.
CAMBE M., Isidore de Péluse, interprète de Jacques 3,6 : « Le cosmos de l’injustice »,
« la roue de l’existence », 2012, 387-411.
CAMPENHAUSEN H. (von), Marcion et les origines du canon néotestamentaire, 1966,
213-226.
CAMPION P., Le problème des dieux dans la tragédie selon Aristote, 1993, 167-183.
CANGUILHEM G., Hegel en France, 1948-1949, 282-297.
CANIVEZ A., Albert Schweitzer et la réalité de la souffrance, 1976, 143-153.
CAQUOT A., Le psaume 47 et la royauté de Yahwé, 1959, 310-337.
CAQUOT A., Osée et la Royauté, 1961, 123-146.
CAQUOT A., Un sacrifice expiatoire à Ras Shamra, 1962, 201-211.
CAQUOT A., Deux proverbes salomoniens, 1979, 577-581.
CAQUOT A., Le Siracide a-t-il parlé d’une « espèce » humaine ?, 1982, 225-230.
CAQUOT A., Remarques sur le « Banquet des nations » en Ésaïe 25,6-8, 1989, 109-119.
CAQUOT A., Reuss et Renan, 1991, 437-442.
CAQUOT A., La secte de Qoumrân et le temple (Essai de synthèse), 1992, 3-14.
CAQUOT A., Nouveaux fragments de l’écrit de Damas, 1994, 369-394.
CAQUOT A., Les textes de sagesse de Qoumrân (Aperçu préliminaire), 1996, 1-34.
CAQUOT A., Un exposé polémique de pratiques sectaires (4Q MMT), 1996, 257-276.
CAQUOT A., Les Cantiques qoumrâniens de l’holocauste du sabbat, 1997, 1-29.
CAQUOT A., Les testaments qoumrâniens des pères du sacerdoce, 1998/2, 3-26.
CAQUOT A., Deux textes messianiques de Qoumrân, 1999, 155-171.
CAQUOT A., Retour à la mère du Messie : 1QH 3 (Sukenik), 6-18, 2000, 5-12.
CAQUOT A., Suppléments qoumrâniens à la Genèse, 2000, 339-358.
CAQUOT A., Poésie religieuse de Qoumrân, 2001, 131-157.
CAQUOT A., Malédictions et bénédictions qoumrâniennes, 2002, 3-14.
CAQUOT A., Les prodromes du déluge : légendes araméennes de Qoumrân, 2003, 41-59.
CAQUOT A., Trois textes religieux de la Grotte 4, 2004, 129-147.
CARBONNIER J., L’avenir du protestantisme, 1978, 349-366.
CARBONNIER J., Législation et religion mêlées dans la sociologie de Montesquieu,
1982, 363-372.
CARBONNIER M., Le droit de punir et le sens de la peine chez Calvin, 1974, 187-201.
CARBONNIER-BURKARD M., Pèlerinages et Réforme protestante, 2008, 129-145.
CARDON-BERTALOT P., Auguste Sabatier, théologien du Saint-Esprit, 2001, 301-319.
CARDON-BERTALOT Ph., Dieu comme « Réponse », l’Homme comme « Question ».
Anthropologie et tâche de la prédication dans la théologie barthienne des années
1920, 2004, 287-310.
CARREZ M., Souffrance et gloire dans les épîtres pauliniennes, 1951, 343-353.
CARREZ M., La confiance en l’homme et la confiance en soi selon l’apôtre Paul, 1964,
191-199.
CARREZ M., La Bible du Centenaire, 1977, 335-341.
CARREZ M., Odeur de mort, odeur de vie (à propos de 2 Cor. 2,16), 1984, 135-142.
CARREZ M., Que représente la vie de Jésus pour l’Apôtre Paul ?, 1988, 155-161.
CARREZ M., Naoum Septante, 1990, 35-48.
CARREZ M., Ambakoum Septante, 1992, 129-141.
CARREZ M., 1. Esdras Septante, 1994, 13-42.

TABLE CUMULATIVE DES ARTICLES 1921-2015

9

CARREZ M., Le déploiement de la christologie de l’Agneau dans l’Apocalypse, 1999, 5-17.
CASALIS G., Le problème du mythe. (Autour de l’œuvre de R. Bultmann), 1951, 330-342.
CASALIS M., L’« Histoire » selon Kierkegaard, 1968, 1-31.
CATTIN Y., Dieu d’amour, Dieu de colère., (1ère partie), 1989, 265-284.
CATTIN Y., Dieu d’amour, Dieu de colère., (2e partie), 1989, 423-450.
CAUSSE A., Introduction à l’étude de la sagesse juive, 1921, 45-60.
CAUSSE A., Une campagne pour la mosaïcité du Pentateuque (Étude critique), 1921,
259-264.
CAUSSE A., Sentiment de la nature et symbolisme chez les lyriques hébreux, 1921, 387408.
CAUSSE A., La vision de l’humanité dans la prophétie deutéro-ésaiaque, 1922, 45-498.
CAUSSE A., Les « Pauvres » d’Israël (Notes et documents), 1922, 151-156.
CAUSSE A., Quelques remarques sur la psychologie des Prophètes (Étude critique),
1922, 349-356.
CAUSSE A., Le jour de Yahvé et la fête de l’avènement de Yahvé (Notes et documents),
1923, 262-268.
CAUSSE A., La propagande juive et l’hellénisme, 1923, 397-414.
CAUSSE A., Israël et la vision de l’humanité (Étude critique), 1924, 73-77.
CAUSSE A., Les origines de la poésie hébraïque, 1924, 393-419.
CAUSSE A., Les origines de la poésie hébraïque, 1925, 1-28.
CAUSSE A., L’ancienne poésie cultuelle d’Israël et les origines du Psautier, 1926, 1-37.
CAUSSE A., Les plus vieux chants de la Bible (Étude critique), 1926, 282-284.
CAUSSE A., Les origines de la diaspora juive, 1927, 97-128.
CAUSSE A., Quelques remarques sur l’idéal ébionitique dans les Testaments des douze
Patriarches, 1927, 201-218.
CAUSSE A., La diaspora juive à l’époque perse, 1928, 32-65.
CAUSSE A., Judaïsme et syncrétisme oriental à l’époque perse, 1928, 301-328.
CAUSSE A., La Bible de Reuss et la renaissance des études bibliques en France, 1929,
1-31.
CAUSSE A., Sagesse égyptienne et sagesse juive (Étude critique), 1929, 149-169.
CAUSSE A., La crise de solidarité de famille et de clan dans l’ancien Israël, 1930, 24-60.
CAUSSE A., Les prophètes et la crise sociologique dans la religion d’Israël, 1932, 97-140.
CAUSSE A., La transformation de la notion d’alliance et la rationalisation de l’ancienne
coutume dans la réforme deutéronomique, 1933, 1-20.
CAUSSE A., L’idéal politique et social du Deutéronome. La fraternité d’Israël, 1933,
289-323.
CAUSSE A., Du groupe ethnique à la communauté religieuse, 1934, 285-335.
CAUSSE A., La secte juive et la nouvelle piété, 1935, 385-419.
CAUSSE A., Les tendances universalistes de la secte et la signification de l’humanisme
juif, 1935, 495-529.
CAUSSE A., Le mythe de la nouvelle Jérusalem du Deutéro-Ésaïe à la IIIe Sibylle, 1938,
377-414.
CAUSSE A., Notes sur le développement des études d’Ancien Testament (Étude critique),
1940, 47-76.
CAUSSE A., Le Pèlerinage à Jérusalem et la première Pentecôte, 1940, 120-141.
CAUSSE A., De la Jérusalem terrestre à la Jérusalem céleste, 1947, 12-36.
CAUSSE M., La crise de Tommy Fallot, 1957, 331-352.
CAUSSE M., Théologie de rupture et théologie de la communauté. Étude sur la vocation
prophétique de Moïse d’après le Coran, 1964, 60-82.
CAUSSE M., Lucien des Mesnards, la conférence des deux Charentes et le mouvement
œcuménique au XIXe siècle, 1966, 63-80.
CAUSSE M., Lucien des Mesnards, évangéliste du Réveil ; étude sur la division du
protestantisme charentais du XIXe siècle, 1972, 415-448.
CAUSSE M., Paul Sabatier et la question franciscaine, (1ère partie), 1987, 113-135.
CAUSSE M., Paul Sabatier et la question franciscaine, (2e partie), 1989, 285-307.

10

TABLE CUMULATIVE DES ARTICLES 1921-2015

CAUSSE M., Les « synoptiques franciscains » et leurs sources, 1997, 273-299.
CAUSSE M., Saint François d’Assise. Une réédition (Étude critique), 2004, 471-478.
CAUSSE M., Études Franciscaines. La Légende des Trois Compagnons à la lumière des
synopses, 2007, 301-322.
CAZEAUX J., Naître en Égypte : Exode 1-7,7. Étude littéraire, 1980, 401-427.
CAZELLES H., Données géographiques sur l’Exode, 1955, 51-58.
CAZELLES H., Adolphe Lods et la religion d’Israël, 1977, 327-334.
CHAMPEAU S., De la morale à la politique : le réalisme chrétien de Reinhold Niebuhr,
2014, 63-82.
CHANEL C., La difficile implantation de l’œcuménisme spirituel en Suède entre 1937 et
1990, 2003, 443-468.
CHAPEY G., L’impact de Schelling sur la formation de la pensée de Paul Tillich, 1978,
5-18.
CHARLESWORTH J.H., The Qumran Beatitudes (4Q525) and the New Testament
(Mt 5:3-11, Lk 6:20-26), 2000, 13-35.
CHATELAIN H., Sociologie du Protestantisme en Suisse, 1961, 322-326.
CHAVAN A., Edmond Scherer et la crise de la foi, 1923, 106-124.
CHAVAN A., L’évolution de la pensée religieuse de Vinet, 1923, 210-228.
CHAVAN A., Melanchthon et la prédestination (Étude critique), 1924, 250-263.
CHAVAN A., La séparation de l’Église et de l’État d’après Vinet, 1924, 534-552.
CHAZEL P., Le tragique de la connaissance dans le théâtre de Sartre et de G. Marcel,
1950, 81-92.
CHELHOD J., Pour une sociologie de l’Islam, 1960, 367-382.
CHESTOV L., Pensées inédites, 1953, 181-201.
CHEVALLIER M., Pierre Poiret (1646-1719). Une pensée, une œuvre originales, 2000,
503-525.
CHEVALLIER M.-A., I Pierre 1/1 à 2/10 : structure littéraire et conséquences
exégétiques, 1971, 129-142.
CHEVALLIER M.-A., L’analyse littéraire des textes du Nouveau Testament (Notes et
documents), 1977, 367-378.
CHEVALLIER M.-A., L’exégète à la recherche de la signification d’un texte, 1979, 275279.
CHEVALLIER M.-A., L’unité plurielle de l’Église d’après le Nouveau Testament, 1986,
3-20.
CHEVALLIER M.-A., L’argumentation de Paul dans II Corinthiens 10 à 13, 1990, 3-15.
CHILTON B., La plate-forme de travail de Marc et le caractère achevé de son œuvre,
2011, 481-506.
CHOPINEAU J., L’image de Qohelet dans l’exégèse contemporaine, 1979, 595-603.
CHRETIEN J.-L., « Nulla Tentatio omnis Tentatio », 1980, 35-51.
CLAVIER H., L’accès au royaume de Dieu, 1942, 1-29.
CLAVIER H., L’accès au royaume de Dieu, 1942, 215-239.
CLAVIER H., L’accès au royaume de Dieu, 1943, 185-236.
CLAVIER H., Le christianisme et le travail (Étude critique), 1943, 287-288.
CLAVIER H., Autour de Jean V, 17. L’Action, le Travail et l’Acte en Dieu (Notes et
documents), 1944, 82-90.
CLAVIER H., La figure historique de Jésus, 1950, 41-50.
CLAVIER H., Les formes élémentaires de l’intercommunion, 1950, 200-218.
CLAVIER H., Le problème du rite et du mythe dans le quatrième Évangile, 1951, 275-292.
CLAVIER H., La structure du quatrième Évangile, 1955, 174-195.
CLAVIER H., La primauté de Pierre d’après des pseudo-clémentines, 1956, 298-307.
CLAVIER H., Matthieu 5,39 et la non-résistance, 1957, 44-57.
CLAVIER H., La Foi, le Mérite et la Grâce dans les religions d’Extrême-Orient et dans
le christianisme, 1962, 1-16.
CLAVIER H., Recherche du Jésus de l’histoire, 1964, 236-244.
CLAVIER H., Tentation et anamartésie dans le Nouveau Testament, 1967, 150-164.

TABLE CUMULATIVE DES ARTICLES 1921-2015

11

CLAVIER H., À l’aube de la religion avec l’enfant, 1968, 329-354.
CLAVIER H., Les colloques de l’Institut Donner, 1969, 269-278.
CLAVIER H., Mystique, langage et culte (Étude critique), 1972, 185-199.
CLAVIER H., Une résistance allemande à l’hitlérisme, 1982, 261-268.
CLÉMENT O. - DIETRICH S. (de), Regards sur l’orthodoxie, 1961, 327-333.
CLERT-ROLLAND L., Jeremy Taylor et la tolérance religieuse au XVIIe siècle, 1969,
257-264.
COBB Jr. J.-B., La théologie du processus et la doctrine de Dieu, 1982, 1-21.
COHEN M., Ségrégationnisme et intégrationisme comme mobiles sous-jacents à l’antinomie de Dt 14,21 et Lv 17,15-16, 1993, 113-129.
COHEN M., Les réformes socioreligieuses intervenues après la déposition de Rabban
Gamaliel de la présidence de l’académie de Yabneh, 1996, 397-414.
COLLANGE J.-F., L’autre semblable. Essai christologique, 1976, 347-381.
COLLANGE J.-F., Karl Barth : prédications et correspondance (Étude critique), 1978,
437-441.
COLLANGE J.-F., À propos d’une thèse récente : Vers une éthique du Nouveau Testament. De l’éthique de Jésus de Nazareth à celle de l’apôtre Paul, 1980, 313-317.
COLLANGE J.-F., « Faire la vérité » : considérations éthiques sur Jean 3,21, 1982, 415423.
COLLANGE J.-F., Droit à la résistance et réformation, 1985, 245-255.
COLLANGE J.-F., La déroute de l’aveugle (Mc 8,22-26) : Écriture et pratique chrétienne, 1986, 21-28.
COLLANGE J.-F., Philippe Melanchton et Jean Sturm, humanistes et pédagogues de la
Réforme, 1988, 5-18.
COLLINS J.J., Teacher and Servant, 2000, 37-50.
COLLOMP P., HÉRING J., Les Papyri Chester Beatty, 1934, 130-154.
COMAN J., La présence du Christ dans la nouvelle Création, 1968, 125-150.
COMERRO V., Le Quatrième Esdras et la littérature islamique, 2000, 137-151.
CONGAR Y., Renouveau dans l’Esprit et institution ecclésiale, 1975, 143-156.
CONGAR Y., « Novo et miro vocabulo et theologico », Luther, réformateur de la
théologie, 1983, 7-15.
COOK S., L’arrière-plan historique de l’Ancien Testament, 1929, 295-318.
COOK S., Le VIe siècle, moment décisif dans l’histoire du judaïsme et dans l’évolution
religieuse de l’Orient, 1938, 321-331.
COTTIN J., Loi et Évangile chez Luther et Cranach, 1996, 293-314.
COTTIN J., « Ce beau chef d’œuvre du monde ». L’esthétique théologique de Calvin,
2009, 489-510.
COULIANO I.P., Les Xavantes du Mato Grosso (Étude critique), 1974, 531-534.
COURCELLE P., Source chrétienne et allusions païennes de l’épisode du « Tolle, Lege »,
1952, 171-200.
COURCELLE P., Luther interprète des confessions de Saint Augustin, 1959, 235-250.
COURVOISIER J., Une traduction française du commentaire de Bucer sur l’Évangile
selon saint Matthieu, 1933, 164-177.
COURVOISIER J., La dialectique dans l’ecclésiologie de Calvin, 1964, 348-363.
CRÉPEY C., Marc Aurèle et Justin Martyr : Deux discours sur la raison, 2009, 51-77.
CRIQUI M., L’Isba cosmique dans l’œuvre de Kliouiev, 1980, 53-66.
CUCHE F. X., La Bruyère et le respect des cultures, 2012, 49-68.
CULLMANN O., Les récentes études sur la formation de la tradition évangélique (Étude
critique), 1925, 459-477.
CULLMANN O., Les récentes études sur la formation de la tradition évangélique (Étude
critique), 1925, 564-579.
CULLMANN O., Les problèmes posés par la méthode exégétique de l’école de K. Barth
(Étude critique), 1928, 70-83.
CULLMANN O., Les causes de la mort de Pierre et de Paul d’après le témoignage de
Clément Romain (Étude critique), 1930, 294-300.

12

TABLE CUMULATIVE DES ARTICLES 1921-2015

CULLMANN O., Le problème littéraire et historique du roman pseudo-clémentin (Notes
et documents), 1930, 471-476.
CULLMANN O., La signification de la Sainte Cène dans le christianisme primitif, 1936,
1-22.
CULLMANN O., Le caractère eschatologique du devoir missionnaire et de la conscience
apostolique de saint Paul, 1936, 210-245.
CULLMANN O., Les traces d’une vieille formule baptismale dans le Nouveau Testament, 1937, 424-434.
CULLMANN O., Quand viendra le royaume de Dieu, 1938, 174-186.
CULLMANN O., La pensée eschatologique d’après un livre récent (Étude critique),
1938, 347-355.
CULLMANN O., Les origines des premières confessions de foi, 1941, 77-110.
CULLMANN O., L’essence de la foi chrétienne d’après les premières confessions, 1942,
30-42.
CULLMANN O., Paradosis et Kyrios. Le problème de la tradition dans le paulinisme,
1950, 12-30.
CULLMANN O., Que signifie le sel dans la parabole de Jésus ?, 1957, 36-43.
CULLMANN O., Le douzième apôtre, 1962, 133-140.
CULLMANN O., La tâche œcuménique de la Faculté de Théologie Protestante de Paris,
1977, 343-352.
CULLMANN O., Les récentes études sur la formation de la tradition évangélique
[1925], 2003, 3-39.
CUVILLIER E., Coopération interprétative et questionnement du lecteur dans le récit
d’envoi en mission (Mc 6:6b-13.30-32//Mt 10:1-11:1), 1996, 139-155.
CUZZANI P. (de), Spinoza et les spinozismes. De Oldenburg à Hegel, l’histoire d’une
répudiation, 1991, 349-364.

D
DAHAN G., Théologie et politique aux XIIe et XIIIe siècles. Quelques réflexions, 2011,
507-523.
DAHAN G., L’exégèse de la Bible et l’usage du vernaculaire (XIIe-XIIIe siècles), 2013,
181-201.
DALLIÈRE L., La mort de l’apôtre Pierre et les récentes fouilles de Rome (Étude
critique), 1923, 145-155.
DALLIÈRE L., Le mysticisme de saint Jean de la Croix (Étude critique), 1925, 478-485.
DAMIEN A., Réflexions à propos de la séparation des Églises et de l’État, 2005, 195-205.
DAMOISEAUX J. A. M. H., Bref rapport sur l’Institut Catholique de Recherches SocioEcclésiales (K.S.K.I.) en Hollande, 1961, 316-321.
DAMOUR F., Le retour du fils prodigue ? Interprétations juives de Paul aux XIXe et XXe
siècles : quelques jalons, 2010, 25-47.
DANIÉLOU J., La communauté de Qumrân et l’organisation de l’Église ancienne, 1955,
104-115.
DANKBAAR W.-F., L’apostolat chez Calvin, 1961, 345-354.
DANKBAAR W.-F., L’office des docteurs chez Calvin, 1964, 364-388.
DARDEL E., L’homme dans l’univers mythique. D’après l’œuvre de Maurice Leenhardt,
1955, 159-173.
DARDEL E., L’esthétique comme mode d’existence de l’homme archaïque, 1965, 352-357.
DARDEL E., De la magie à l’histoire, 1967, 58-68.
DARDEL E., La condition féminine à la lumière de quelques livres récents, 1967, 173-176.
DARDEL E., L’esprit dans les aventures de la liberté, 1967, 278-281.
DARTIGUE Ch., Agrippa d’Aubigné et le parti protestant (Étude critique), 1928, 349-363.
DAVIES W. D., Jérusalem et la Terre dans la tradition chrétienne, 1975, 491-533.
DAVIES W. D., Réflexions sur la thèse de J. F. Collange : Vers une éthique du Nouveau
Testament. De l’éthique de Jésus de Nazareth à celle de l’apôtre Paul, 1980, 318-325.

TABLE CUMULATIVE DES ARTICLES 1921-2015

13

DAVIES W. D. – ALLISON D. C., Matt. 28.16-20 : Texts behind the Text, 1992, 89-98.
DAVIES W. D., Reflections on the nature of Judaism, 1995, 85-111.
DEAN J., Révélation et méthode historique chez Ibn Isḥâq, 2006, 473-495.
DE BOER E. A., Jean Calvin et Ésaïe 1. Édition d’un texte inconnu, introduit par
quelques observations sur la différence et les relations entre congrégation, cours et
sermons, 2000, 371-395.
DECREPT É., Un épisode de la Réforme : la course à l’édition princeps des Lettres
Ignatiennes, 2002, 401-416.
DELAFOSSE M., Événement et image au temps des guerres de religion. L’exemple de La
Rochelle, 1995, 123-129.
DELEBECQUE E., Silas, Paul et Barnabé à Antioche selon le texte « occidental »
d’Actes 15,34 et 38, 1984, 47-52.
DE MICHELJS PINTACUDA F., Pour une histoire de l’idée de tolérance du XVe au
e
XVII siècle, 1985, 131-151.
DENIS M.-N., Une famille anabaptiste alsacienne en 1971 (Notes et documents), 1973,
407-413.
DESCHRYVER R., La parabole du juge malveillant, Luc 18, 1-8, 1968, 355-366.
DESPLAND M., Des sciences aux Sciences religieuses. Le programme d’André-Marie
Ampère (1834-1843), 1997, 67-79.
DESPLAND M., Unde lux ? Ex oriente ? Ex occidente ? Trois expansions de notre
univers de connaissance, 1999, 209-223.
DESROCHES H., Domaines et méthodes de la sociologie religieuse dans l’œuvre de G.
Le Bras, 1954, 128-154.
DESROCHES H., La pensée de Karl Marx, 1958, 68-75.
DESROCHES H., Amérique religieuse ou religion de l’Américanité. Notes sur quelques
enquêtes récentes aux U.S.A., 1960, 349-366.
DEVILLAIRS L., Kant et le piétisme, 1997, 453-465.
DE WAARD J., Vers une identification des participants dans le livre de Michée, 1979,
509-516.
DE WAARD J., Traduction et altération. L’interprète en quête de la fidélité, 1991, 151-168.
DEYON S., Protestants, avant et après la Révocation, 1986, 277-286.
DHORME E., Le texte hébreu de l’Ancien Testament, 1955, 129-143.
DIBELIUS M., La signification religieuse des récits évangéliques de la Passion, 1933,
30-45.
DIEM H., Kierkegaard et la postérité, 1966, 1-16.
DIENEL P., Minorität und Dominanz in der deutschen Kirchensoziologie, 1961, 272-289.
DIMANT D., L’Apocryphe de Jérémie C de Qoumrân, 2005, 497-515.
DINGEL I., Religion et politique dans les éloges funèbres des souverains des XVIe et XVIIe
siècles, 2014, 137-161.
DMITRIEV M.V., La Réforme chez les slaves orientaux, 1990, 449-460.
DODD C.-H., Le Kerygma apostolique dans le quatrième Évangile, 1951, 265-274.
DODD C.-H., À l’arrière-plan d’un dialogue johannique, 1957, 5-17.
DODD C.-H., Une parabole cachée dans le quatrième Évangile, 1962, 107-115.
DOIGNON J., L’exégèse latine de la Parabole des deux fils (Matth.21,28-31) : Hilaire de
Poitiers devant le problème de l’obéissance à Dieu, 1985, 53-59.
DÔLE R., Le concept de Kairos dans la théologie de Paul Tillich et dans le Nouveau
Testament grec, 1997, 301-307.
DONET-VINCENT D., Les Jésuites et le bagne de Guyane, 2000, 397-407.
DORMOIS J.-P., Post tenebras lux ? Pourquoi les protestants de Montbéliard étaient-ils
si favorables à la Révolution, 1992, 165-190.
DORMOIS J.-P., Étudiants Montbéliardais au « Stift » de Tübingen du XVI° au XVIII°
siècle, 2001, 277-299.
DOV HERCENBERG B., La transcendance du regard et la mise en perspective du
Tekhelet (« bleu » biblique), 1998, 387-411.
DREYFUS F.-G., Sociologie et pratique religieuse, 1955, 210-224.

14

TABLE CUMULATIVE DES ARTICLES 1921-2015

DREYFUS F.-G., Trois ans de sociologie religieuse, 1958, 76-81.
DREYFUS F.-G., La ville et la vie religieuse, 1959, 143-159.
DREYFUS F.-G., Sociologie religieuse et stratégie ecclésiastique, 1960, 272-277.
DREYFUS F.-G., Jansénisme, Romantisme et Antiromanisme au XVIIIe siècle, 1962, 45-55.
DREYFUS F.-G., É.-G. Léonard et l’histoire générale du protestantisme, 1962, 332-337.
DREYFUS F.-G., Christianisme et monde ouvrier, 1963, 78-85.
DREYFUS F.-G., La sécularisation dans le protestantisme alsacien depuis le XIXe siècle,
1965, 265-272.
DREYFUS F.-G., Bulletin bibliographique de Luther au protestantisme du XXe siècle,
1966, 169-181.
DREYFUS F.-G., Remarques sur la dynamique de décision dans les Églises protestantes
en France, 1974, 153-159.
DRIOTON E., La date de l’Exode, 1955, 36-49.
DROZ E., Johann Baptist Fickler, traducteur de Dupuy-Herbault, 1967, 49-57.
DROZ E., L’Ecclésiaste de Théodore de Bèze et ses éditions allemandes (1599 et 1605),
1967, 338-346.
DUBOIS J.-D., La figure d’Elie dans la perspective lucanienne, 1973, 155-176.
DUBOIS J.-D., Remarques sur le fragment de Papias cité par Irénée, 1991, 3-10.
DUBS J.-C., 4Q321 ou le calendrier bien tempéré, 2008, 417-450.
DUBS J.-C., Deux manuscrits calendaires de Qoumrân. Le Calendrier des Signes célestes
(4Q319) et le Registre annuel des Temps sacrés (4Q394a), 2009, 29-50.
DUCROS P., De la vendetta à la loi du talion (Étude critique), 1926, 350-365.
DUFOURCQ N., Albert Schweitzer et l’esthétique de l’orgue au tournant du XXe siècle,
1976, 174-181.
DUFOUR-KOWALSKA G., Une étude sur Michel Henry, 1993, 429-435.
DUMAS A., Remarques sur une exégèse « œcuménique », 1950, 311-323.
DUMAS A., Le « Testament » fait à l’Église est-il du même ordre que « l’Alliance »
conclue avec Israël ?, 1952, 230-240.
DUMAS A., 300e anniversaire de la mort de Blaise Pascal. L’apologétique du Dieu
caché chez Pascal, 1962, 290-303.
DUMAS A., Éthique et société industrielle, 1964, 129-141.
DUMAS A., De l’objectivité de Dieu, 1966, 309-322.
DUMAS A., Marx commentateur de Luther (Notes et documents), 1974, 261-266.
DUMAS A., Éthique et Technique, 1974, 495-506.
DUMAS A., Dieu : nom et principe, 1975, 193-200.
DUMAS A., Essai d’une définition portative de la sexualité, 1982, 403-413.
DUPONT-SOMMER A., Le problème des influences étrangères sur la secte juive de
Qoumrân, 1955, 75-92.
DUVEAU G., Protestantisme et prolétariat en France au milieu du XIXe siècle, 1951,
417-428.

E
EHRHARDT E., Une philosophie de la religion (Étude critique), 1921, 543-554.
EHRHARDT E., La pensée religieuse de Paul Lobstein, 1923, 51-69.
EHRHARDT E., Culture et éthique (Étude critique), 1925, 274-279.
EHRHARDT E., L’influence de la Réforme sur le développement du droit international
(Étude critique), 1927, 180-184.
EHRHARDT E., Idéologie communiste et christianisme, 1929, 341-365.
ELLUL D., Un exemple de cheminement rhétorique : I Pierre, 1990, 17-34.
ENCREVÉ A., Les hésitations de Colani dans la revue de Strasbourg entre 1850 et 1855,
1988, 83-95.
ENGAMMARE M., François Lambert et son commentaire du Cantique des cantiques,
1990, 285-309.

TABLE CUMULATIVE DES ARTICLES 1921-2015

15

EPPEL R., Les tables de la loi et les tables célestes, 1937, 401-412.
ERBÈS J., À propos de l’évolution de la théologie de Harnack à Guardini, 1957, 252-256.
ERBÈS J., Le christianisme de Berdiaev, 1959, 370-374.
ERBÈS J., Fra Giovanni Angelico et Rembrandt van Ryn dans l’iconographie chrétienne,
1963, 48-61.
ERMENGAUD de Saint-Gilles, Traité contre les Cathares et Vaudois, 1953, 249-254.
ERNY P., L’idée de révélation primitive chez les frères Grimm, 1984, 387-402.
ERTLÉ-PERRIER B., La Lettre à Madame d’Agrippa d’Aubigné : de la lettre personnelle
au traité d’édification à l’usage des coreligionnaires, 2006, 497-506.
ESNAULT R. H., En souvenir du Professeur Réveillaud, 1970, 331-333.
ESPINE (d’) H., Ministères ecclésiastiques divers et consécration, 1956, 179-185.

F
FABRE J., Réflexions actuelles sur l’angoisse de Pascal, 1948-1949, 265-281.
FABVRE L., Moyen-Âge et Réforme ou du pouvoir des étiquettes en histoire, 1954, 198208.
FAHD T., L’Islam, chronique bibliographique (Étude critique), 1971, 175-190.
FAYE E. (de), De la valeur documentaire du livre des Actes, 1921, 301-316.
FAYE E. (de), Origène est-il exégète ou dogmaticien ?, 1923, 97-105.
FAYE E. (de), Alexandre d’Abonotique a-t-il été un charlatan ou un fondateur de
religion ?, 1925, 201-207.
FAYE E. (de), Que vaut la documentation patristique ?, 1927, 265-274.
FEBVRE L., À propos d’une étude sur l’esprit politique de la Réforme (Étude critique),
1927, 176-179.
FENTON P., La « tête entre les genoux », contribution à l’étude d’une posture méditative
dans la mystique juive et islamique, 1992, 413-426.
FERRIÈRE A., Philosophie réaliste et religion de l’esprit, 1922, 265-281.
FISCHER D., L’élément historique dans la prédication de Calvin. Un aspect original de
l’homilétique du Réformateur, 1984, 365-386.
FLEYFEL A., Richard Simon, critique de la sacralité biblique, 2008, 469-492.
FÖLLMI B., Le « Psautier de Calvin » : théologie, pratique, usage, 2009, 473-488.
FÖLLMI B., La psalmodie anglaise du XVIe siècle à Isaac Watts (1719). Les mutations
d’un genre, 2011, 157-182.
FÖLLMI B., Albert Schweitzer : interprète et exégète de Bach, 2013, 359-376.
FOLZ R., À propos du culte des souverains au Moyen-Âge, 1950, 229-235.
FOLZ R., La vie ecclésiastique et religieuse d’un secteur de l’Allemagne d’après la
« Germania Sacra », 1951, 234-239.
FOLZ R., Le Catharisme d’après un livre récent, 1953, 322-328.
FOLZ R., Le pouvoir pontifical au Moyen-Âge, 1959, 46-50.
FOUCHER L., Renouvier était-il protestant ?, 1950, 121-124.
FOUCHER L., À propos du protestantisme de Renouvier, 1951, 261-264.
FRAISSE L., L’engagement dans la neutralité : Proust et la Loi de 1905, 2005, 279-302.
FRANCÈS M., La morale de Spinoza et la doctrine calvinienne de la prédestination,
1933, 401-408.
FRANK É., Le thème de l’épreuve dans l’œuvre de Pierre Emmanuel, 1990, 199-208.
FRANK É., Explorations de l’espace théologique (Étude critique), 1991, 473-476.
FRANK É., De Dadelsen : « quelque parole fort brève » des Écritures, 2006, 377-388.
FRAZER Sir J., Études d’anthropologie biblique, 1935, 28-69.
FREUND J., Contribution à l’histoire des idées politiques, 1960, 58-64.
FREUND J., Changement et religion, 1972, 253-266.
FREUND J., Considérations sur prophétisme et politique, 1982, 373-383.
FREY D., Paul Ricœur, lecteur du Grand Code, 2000, 263-282.
FREY D., La Profession de foi de Jean-Jacques Rousseau, 2012, 153-174.

16

TABLE CUMULATIVE DES ARTICLES 1921-2015

FREY D., Religion et régénération de la liberté dans l’œuvre de Paul Ricœur, 2012,
595-617.
FREY D., La croyance de l’enfant selon Rousseau. Émile à la lumière des philosophie et
psychologie de la religion, 2015, 265-287.
FRIDRICHSEN A., Le péché contre le Saint-Esprit (Notes et documents), 1923, 367-372.
FRIDRICHSEN A., Quatre conjectures sur le texte du Nouveau Testament (Étude
critique), 1923, 439-442.
FRIDRICHSEN A., Le problème du miracle dans le christianisme primitif (Étude
critique), 1925, 369-372.
FRIDRICHSEN A., « Accomplir toute justice », 1927, 245-252.
FRIDRICHSEN A., Église et sacrement dans le Nouveau Testament, 1937, 337-356.
FRIEDHEIM E., Quelques remarques sur l’évocation de Jérusalem dans la littérature
gréco-latine non chrétienne, 2010, 161-178.
FUCHS F.-J., Israël Minckel, bailleur de fonds du Roi de France et des Huguenots, 1974,
115-127.
FUGIER H., Quarante ans de recherches sur l’idéologie indo-européenne : la méthode de
M. Georges Dumézil, 1965, 358-374.
FUGIER H., La civilisation indienne et nous : un ouvrage de L. Dumont, 1967, 273-277.
FUGIER H., Deux ou trois mots sur le sacré (Étude critique), 1980, 81-84.
FUGLSANG-DAMGAARD Mgr, Pascal et Kierkegaard, 1930, 242-263.
FURSTENBERG F., Kirchenform und Gesellschaftsstruktur, 1961, 290-301.
FURTER P., Nouvelles perspectives sur le rôle des croyances dans le développement de
l’Amérique latine (Étude critique), 1977, 523-532.

G
GABUS J.-P., La « Théologie systématique » de Paul Tillich, 1955, 454-477.
GABUS J.-P., Introduction à « Religion biblique et Ontologie », 1959, 209-210.
GABUS J.-P., À propos des dernières traductions françaises de Paul Tillich (Étude
critique), 1972, 352-354.
GABUS J.-P., L’attitude de Paul Tillich face à l’amour et à la sexualité, 1978, 65-79.
GABUS J.-P., Paul Tillich et l’École de Francfort : Bilan d’une recherche, 1998, 313-331.
GAGÉ J., Une épitaphe chrétienne d’Afrique (Étude critique), 1929, 377-381.
GAGÉ J., Stauros nikopoios La victoire impériale dans l’empire chrétien, 1933, 370-400.
GAGÉ J., Le « signum » astrologique de Constantin et le millénarisme de « Roma
aeterna », 1951, 181-223.
GAGÉ J., L’Hercule impérial et l’amazonisme de Rome, 1954, 342-372.
GAGÉ J., Commodien et le moment millénariste du IIIe siècle (258-262 ap. J.-C.), 1961,
355-378.
GAGNEBIN L., Les conditions du bonheur chez Jean-Jacques Rousseau, 1975, 71-82.
GAGNEBIN L., Trois étapes - trois distances - trois temps, 1986, 79-91.
GAILLARD A., L’analyse théologique du langage. Le nom de Dieu, 1969, 355-358.
GALIBERT J.-P., Du langage à Dieu : l’éminence chez Descartes, 1995, 309-319.
GALLAND D., L’Église et la grande ville moderne, 1964, 142-155.
GANDER G., 1 Cor 10, 2 parle-t-il du baptême ?, 1957, 97-102.
GANDILLAC M. (de), Sur le rôle du féminin dans la théologie d’Agrippa de Nettesheim,
1975, 37-47.
GARCIA H., L’enfant vieillard, l’enfant aux cheveux blancs et le Christ polymorphe,
2000, 479-501.
GEISMAR Ed., La victoire sur le doute chez Sören Kierkegaard, 1926, 38-59.
GEMÜNDEN P. (von), Image de Dieu - Image de l’être humain dans l’Épître aux
Romains, 1997, 31-49.
GERBER D., 1 Tm 1,15b : L’indice d’une sotériologie pensée prioritairement en lien
avec la venue de Jésus ?, 2000, 463-477.

TABLE CUMULATIVE DES ARTICLES 1921-2015

17

GERBER D., La construction de l’identité en Christ dans une ville gréco-romaine d’après
la première lettre de Paul aux Corinthiens, 2013, 105-120.
GÉROLD Th., Les Pères de l’Église et la musique (Notes et documents), 1931, 409-418.
GÉROLD Th., La Musique au moyen-âge (Étude critique), 1933, 273-279.
GÉROLD Th., Les drames liturgiques médiévaux en Catalogne, 1936, 429-444.
GERTZ J. Ch., Variations autour du récit de Caïn et Abel, 2014, 27-50.
GILSON Et., Le sens du terme « abêtir » chez Bl. Pascal, 1921, 338-344.
GILSON Et., Fichte et son temps (Étude critique), 1922, 258-264.
GINSBURGER M., Une ancienne « crux interpretum » : Gen. XXI,29 (Étude critique),
1928, 178-179.
GINSBURGER M., La « gloire » et « l’autorité » de la femme dans I Cor. XI,1-10 (Étude
critique), 1932, 245-248.
GIRARD J.-L., Interpretatio Romana. Questions historiques et problèmes de méthode,
1980, 21-27.
GIRARD J.-L., La Bible d’une grand-mère (1869) : la comtesse de Ségur et le Martyre
d’Isaïe, 2010, 19-23.
GISEL P., Universalité et particularité. Éléments de « théologie fondamentale », 1984,
333-343.
GLAHN L., Quelques remarques sur la question du Trito-Ésaïe et son état actuel (Étude
critique), 1932, 34-46.
GODDIJN W., Le concept sociologique de minorité et son application à la relation entre
catholiques et protestants, 1961, 252-262.
GOETSCHEL R., La tour de Babel dans le commentaire de Bahya ben Asher (XIIIe
siècle), 2001, 3-12.
GOGUEL M., L’actualité de l’Apocalypse, 1921, 119-137.
GOGUEL M., Quelques traits de la vie de Jésus au point de vue psychologique et
psychanalytique par Berguer (Étude critique), 1921, 269-276.
GOGUEL M., La critique actuelle des Actes et le commentaire de A. Loisy (Étude
critique), 1921, 446-463.
GOGUEL M., Le récit d’Actes XV, l’histoire de Corneille et l’incident d’Antioche, 1923,
138-144.
GOGUEL M., Introduction au Nouveau Testament. I. Les Évangiles synoptiques (Étude
critique), 1923, 174-175.
GOGUEL M., Une nouvelle théorie sur l’origine du Quatrième Évangile (Étude critique),
1923, 373-382.
GOGUEL M., Une nouvelle traduction du Nouveau Testament (Étude critique), 1923,
559-567.
GOGUEL M., Introduction au Nouveau Testament. Le Quatrième Évangile (Étude
critique), 1924, 185-186.
GOGUEL M., Jésus de Nazareth. Mythe ou histoire ? (Étude critique), 1924, 559-560.
GOGUEL M., Notes sur Apocalypse XIV,14 (Notes et documents), 1925, 66-69.
GOGUEL M., La collecte en faveur des Saints de Jérusalem, 1925, 301-318.
GOGUEL M., La vie et ta pensée de Jésus. Leur rôle dans le christianisme primitif, 1925,
509-539.
GOGUEL M., Deux commentaires du Quatrième Évangile (Étude critique), 1926,
169-178.
GOGUEL M., Une nouvelle méthode pour l’étude du problème johannique (Étude
critique), 1926, 366-375.
GOGUEL M., Une étude sur la pensée de Jésus (Étude critique), 1927, 51-56.
GOGUEL M., Jésus et la tradition religieuse de son peuple, 1927, 154-175.
GOGUEL M., Jésus et la tradition religieuse de son peuple, 1927, 219-244.
GOGUEL M., Sur l’influence de la légende de Pythagore (Étude critique), 1927, 566-572.
GOGUEL M., Critique et histoire ; à propos de la vie de Jésus, 1928, 113-148.
GOGUEL M., « Avec des persécutions » (Étude critique), 1928, 264-277.

18

TABLE CUMULATIVE DES ARTICLES 1921-2015

GOGUEL M., Deux livres récents sur le Nouveau Testament (Étude critique), 1928, 560569.
GOGUEL M., Quelques ouvrages récents sur Jésus (Étude critique), 1929, 53-73.
GOGUEL M., Le Jésus de l’histoire et le Christ de la foi, 1929, 115-139.
GOGUEL M., La relation du dernier repas de Jésus dans I Cor. XI et la tradition.
historique chez l’apôtre Paul, 1930, 61-89.
GOGUEL M., Les théories de M. R. Eisler (Étude critique), 1930, 177-190.
GOGUEL M., Sur une inscription de Nazareth (Notes et documents), 1930, 289-293.
GOGUEL M., Parousie et résurrection, 1930, 371-409.
GOGUEL M., Paulinisme et Johannisme, 1930, 504-526.
GOGUEL M., Paulinisme et Johannisme, 1931, 1-19.
GOGUEL M., Paulinisme et Johannisme, 1931, 129-156.
GOGUEL M., La mystique paulinienne, 1931, 185-210.
GOGUEL M., Le caractère de la foi à la résurrection dans te christianisme primitif,
1931, 329-352.
GOGUEL M., La vie de Jésus (Étude critique), 1932, 67-73.
GOGUEL M., Jésus et les origines de l’universalisme chrétien, 1932, 193-211.
GOGUEL M., La vision de Paul à Corinthe et sa comparution devant Gallion, 1932, 321333.
GOGUEL M., La foi à la résurrection de Jésus dans le christianisme primitif (Étude
critique), 1933, 76-79.
GOGUEL M., Jésus et l’Église, 1933, 197-241.
GOGUEL M., Le « Jésus » de M. Ch. Guignebert (Étude critique), 1933, 409-447.
GOGUEL M., La naissance du christianisme d’après M. Loisy (Étude critique), 1934,
155-186.
GOGUEL M., La formation de la tradition johannique d’après W. W. Bacon (Étude
critique), 1934, 415-439.
GOGUEL M., L’apôtre Pierre a-t-il joué un rôle personnel dans les crises de Grèce et de
Galatie ?, 1934, 461-500.
GOGUEL M., Le caractère et le rôle de l’élément cosmologique dans la sotériologie
paulinienne, 1935, 335-359.
GOGUEL M., Les fragments nouvellement découverts d’un Évangile du IIe s (Étude
critique), 1935, 459-466.
GOGUEL M., Les épîtres pauliniennes d’après M. Loisy (Étude critique), 1936, 508-517.
GOGUEL M., L’Évangile et la Loi (Étude critique), 1937, 19-30.
GOGUEL M., Le fondement de l’assurance du salut chez l’apôtre Paul, 1937, 105-144.
GOGUEL M., Autorité du Christ et autorité de l’Écriture, 1938, 101-125.
GOGUEL M., Église primitive et Église d’Orient (Étude critique), 1938, 263-268.
GOGUEL M., Le problème de l’Église dans le christianisme primitif, 1938, 293-320.
GOGUEL M., Unité et diversité du christianisme primitif, 1939, 1-54.
GOGUEL M., De Jésus à l’apôtre Paul, 1948-1949, 1-29.
GOGUEL M., Ce que l’Église doit à l’apôtre Paul, 1951, 157-180.
GOGUEL M., Quelques observations sur l’œuvre de Luc, 1953, 37-51.
GOGUEL M., Le livre d’Oscar Cullmann sur Saint Pierre, 1955, 196-209.
GOICHOT E., Trois « Prophètes du Dehors ». Henri Bremond et l’Angleterre religieuse,
1985, 27-43.
GOICHOT E., Anamorphoses : le modernisme aux miroirs du roman, 1988, 435-459.
GOICHOT E., Un « Prêtre romain » in partibus infidelium. À propos de deux livres
récents, 1995, 199-216.
GOLDSCHMIDT V., Sagesse et Liberté, 1960, 323-337.
GONNET G., Waldensia, 1953, 202-248.
GONNET G., Le développement des doctrines vaudoises de Lyon à Chanforan (11701532), 1972, 397-406.
GONNET G., Les Vaudois et la mystique rhénane, 1979, 143-159.
GONNET G., Les hérétiques des XIe et XIIe siècles, 1992, 445-462.

TABLE CUMULATIVE DES ARTICLES 1921-2015

19

GORCEIX B., La christologie de Caspar Schwenckfeld (Étude critique), 1978, 217-220.
GOSSE B., Isaïe 4,2-6 dans la rédaction du Livre d’Isaïe, 1993, 131-135.
GOSSE B., Exode 6,8 comme réponse à Ézéchiel 33,24, 1994, 241-247.
GOSSE B., Genèse 13,15 et le don de la terre à Abraham, 1994, 395-397.
GOUHIER H., À propos du Mémorial de Pascal, 1955, 147-158.
GOUHIER H., La crise de l’idée de nature, 1974, 5-11.
GOULET R., Porphyre, Amnionius, les deux Origène et les autres., 1977, 471-496.
GOUNELLE A., La Bible selon Pascal, 1969, 118-184.
GOUNELLE A., La Bible selon Pascal, 1969, 229-256.
GOUNELLE A., Théologie et athéisme, 1976, 471-482.
GOUNELLE A., Tillich et Bultmann, 1978, 55-63.
GOUNELLE A., Conjonction ou disjonction de Jésus et du Christ. Tillich entre l’extracalvinisticum et l’intra-lutheranum, 1981, 249-257.
GOUNELLE A., Théologie du process et création, 1990, 181-197.
GOUNELLE A., L’expérience dans la méthode théologique de Tillich, 1992, 463-471.
GOUNELLE A., Pour ou contre Hitler ? Le débat entre Hirsch et Tillich en 1934, 1994,
411-429.
GOUNELLE A., Le débat entre Tillich et Hartshorne, 1996, 315-326.
GOUNELLE A., Révélation et foi selon Troeltsch et Tillich, 2001, 13-28.
GOUNELLE A., Histoire et temporalité chez Paul Tillich, 2012, 259-274.
GOUNELLE R., Actes apocryphes des apôtres et Actes des apôtres canoniques. État de
la recherche et perspectives nouvelles (I), 2004, 3-30.
GOUNELLE R., Actes apocryphes des apôtres et Actes des apôtres canoniques. État de
la recherche et perspectives nouvelles (II), 2004, 419-441.
GOUNELLE R., L’Enfer selon l’Évangile de Nicodème, 2006, 313-333.
GRAAF H. (de), Morale marxiste et morale chrétienne, 1967, 313-326.
GRAPPE Ch., Portrait du Doyen Hauter par quelqu’un qui ne l’a pas connu, 1982, 269273.
GRAPPE Ch., Essai sur l’arrière-plan pascal des récits de la dernière nuit de Jésus,
1985, 105-125.
GRAPPE Ch., Mt 16,17-19 et le récit de la Passion, 1992, 33-40.
GRAPPE Ch., Baptême de Jésus et baptême des premiers chrétiens, 1993, 377-393.
GRAPPE Ch., Cène, baptême et ecclésiologie du Nouveau Temple, 1995, 35-43.
GRAPPE Ch., L’immolation terrestre comme gage de la communion céleste (Apocalypse
6,9 ; 7,14-15 ; 20,6), 1999, 71-82.
GRAPPE Ch., Jean 1,14(-18) dans son contexte et à la lumière de la littérature intertestamentaire, 2000, 153-169.
GRAPPE Ch., Jésus parmi d’autres prophètes de son temps, 2001, 387-411.
GRAPPE Ch., Jésus et l’impureté, 2004, 393-417.
GRAPPE Ch., Les nuits de Nicodème (Jn 3,1-21 ; 19,39) à la lumière de la symbolique
baptismale et pascale du quatrième évangile, 2007, 267-288.
GRAPPE Ch., Les deux anges de Jean 20,12. Signes de la présence mystérieuse du Logos
(à la lumière du targum d’Ex 25,22) ?, 2009, 169-177.
GRAPPE Ch., Paul et la rhétorique. Regard sur l’histoire et les enjeux d’un débat, 2009,
511-530.
GRAPPE Ch., « Jésus Christ a ôté toute différence de lieu ». Portée et pertinence d’une
affirmation calvinienne, 2012, 175-186.
GRAPPE Ch., Repas nocturnes, fêtes et identité dans les Actes, 2013, 121-134.
GRAPPE Ch., Le pavé dans la mare d’un étudiant de 26 ans : Le secret historique de la
vie de Jésus. Ses antécédents et ses suites, 2013, 339-358.
GRAPPE Ch., Le Sola Scriptura et la connaissance des langues anciennes, 2014, 3-25.
GREENWOOD Th., L’apologétique rationnelle de Guy de Bruès, 1956, 20-49.
GRELLIER I., Culture religieuse et transmission de la foi : le rapport inter-générationnel,
1995, 321-337.

20

TABLE CUMULATIVE DES ARTICLES 1921-2015

GRESCHAT M., Vielgestaltigkeit und Geschlossenheit im Kirchenverständnis Martin
Bucers, 2005, 103-114.
GRESCHAT M., Les Églises dans la Guerre froide : l’année 1956, 2006, 335-355.
GRIGNASCHI M., Le rôle de l’aristotélisme dans le « Defensor Pacis » de Marsile de
Padoue, 1955, 301-340.
GRIN E., Charles Secrétan et la philosophie de Schelling, 1925, 155-182.
GROB F., « Vous me cherchez, non parce que vous avez vu des signes. ». Essai
d’explication cohérente de Jean 6/26, 1980, 429-439.
GROSHENS J.-C., À propos de la Loi du 9 décembre 1905 concernant la séparation des
Églises et de l’État, 2005, 207-233.
GRUBER J., La « Représentation » de Dorothée Sölle, (1ère partie), 1986, 179-210.
GRUBER J., La « Représentation » de Dorothée Sölle, (2e partie), 1986, 287-318.
GUÉRIN P., À propos de la philosophie chrétienne (Étude critique), 1935, 210-242.
GUÉRIN P., La réalité de l’objet religieux, 1937, 247-284.
GUÉRIN P., L’« Action » de Maurice Blondel (Étude critique), 1939, 303-313.
GUÉRIN P., L’illusion philosophique (Étude critique), 1940, 222-231.
GUÉRIN P., Raison et religion, 1943, 117-134.
GUÉRIN P., Aristote, Bergson et Brunschvicg vus par Laberthonnière (Étude critique),
1945, 52-70.
GUÉRIN P., Une controverse d’histoire et de philosophie religieuse, 1946, 288-299.
GUÉRIN P., Une philosophie de la personne, 1947, 259-276.
GUÉRIN P., La philosophie de Laberthonnière, 1948-1949, 315-329.
GUÉRIN P., La pensée religieuse d’Alfred Loisy, 1957, 294-330.
GUÉRIN P., Laberthonnière d’après les « Annales de Philosophie chrétienne », 1960,
242-263.
GUÉRIN P., La vie et l’œuvre de Loisy à propos d’un ouvrage récent, 1961, 334-343.
GUÉRIN P., Un épisode de la crise moderniste, 1963, 369-380.
GUIBAL F., F. Nietzsche, critique de la culture occidentale, 1992, 289-310.
GUIBAL F., Le kérygme et l’histoire : La christologie de J.-L. Segundo, 1999, 343-363.
GUIBAL F., « Plaisir du contact » et « loi du tact » (à partir de : Le toucher, Jean-Luc
Nancy, par J. Derrida) (Étude critique), 2002, 443-453.
GUIBAL F., Aux sources de la philosophie selon E. Weil. I. Violence et fragilité de la
raison, 2004, 311-334.
GUIBAL F., Aux sources de la philosophie selon E. Weil. II. Finitude et infinité de la
liberté, 2004, 443-469.
GUIBAL F., L’étrange aventure de la paternité selon Emmanuel Levinas, 2007, 177-188.
GUIBAL F., La scène de l’humain. Esquisses d’anthropologie à la suite de Derrida et
Levinas, 2011, 183-197.
GUIBAL F., Le don et l’exigence : inéluctable responsabilité, 2012, 275-290.
GUIGNEBERT Ch., Exégèse sur Philippiens II, 1923, 512-533.
GUIGNEBERT Ch., Contribution à l’étude de l’expérience religieuse chez Paul, 1927,
253-264.
GUIGNEBERT Ch., Quelques remarques sur la perfection et ses voies dans le mystère
paulinien, 1928, 412-429.
GUIGNEBERT Ch., Remarques sur quelques conceptions chrétiennes antiques touchant
l’origine et la nature de l’âme, 1929, 428-450.
GUSDORF G., « Do Kamo » vingt-cinq ans après (Étude critique), 1972, 201-202.
GUYOT Ch., Péguy et Bergson, 1950, 273-289.

H
HADOT P., La philosophie comme hérésie trinitaire, 1957, 236-251.
HAFFNER L, « Wofür ich Gott danke ». Méditation composée pendant la Terreur (Notes
et documents), 1923, 534-558.

TABLE CUMULATIVE DES ARTICLES 1921-2015

21

HALBWACHS M., Les origines puritaines du capitalisme, 1925, 132-154.
HALKIN L.-E., Érasme et le célibat sacerdotal, 1977, 497-511.
HALLER M., La question juive pendant le premier millénaire chrétien, 1935, 293-334.
HAMIDOVIĆ D., La Vision de Gabriel, 2009, 147-168.
HAMMANN G., Le songe de Jacob et sa lutte avec l’ange (Genèse 28 et 32) : Repères
historiques d’une lecture et de ses variations, 1986, 29-42.
HANRIOT-COUSTET A., Grégoire de Nazianze et un agraphon attribué à Barnabé,
1983, 289-292.
HANRIOT-COUSTET A., Quel est l’auteur du discours 35 transmis parmi les œuvres de
Grégoire de Nazianze ?, 1991, 89-99.
HARBSMEIER G., Ressemblance avec Dieu et pédagogie de l’image de l’homme, 1959,
129-142.
HARTWEG F., Luther et le livre, 2005, 125-135.
HATZFELD H., Propriété et travail selon l’enseignement de l’Église catholique romaine,
1960, 264-271.
HAURET Ch., Ève transfigurée. De la Genèse à l’Apocalypse, 1979, 327-339.
HAUTER Ch., À propos de la définition de la religion, 1921, 138-153.
HAUTER Ch., Religion et réalité (Étude critique), 1922, 445-440.
HAUTER Ch., Le problème sociologique du protestantisme, 1922, 499-520.
HAUTER Ch., Le problème sociologique du protestantisme, 1923, 21-50.
HAUTER Ch., La pensée religieuse de R. Otto (Étude critique), 1924, 264-282.
HAUTER Ch., Essai sur la notion de l’objet religieux, 1926, 127-156.
HAUTER Ch., Essai sur la notion de l’objet religieux, 1926, 257-281.
HAUTER Ch., Essai sur l’objet religieux (Étude critique), 1929, 42-47.
HAUTER Ch., La présence divine comme problème de la dogmatique protestante, 1936,
320-346.
HAUTER Ch., L’Évangile et la Loi (Étude critique), 1937, 44-57.
HAUTER Ch., Descartes et la spiritualité moderne, 1937, 474-502.
HAUTER Ch., Les grands penseurs de l’Inde (Étude critique), 1939, 172-178.
HAUTER Ch., La signification religieuse et sociologique du principe scripturaire, 1947,
91-109.
HAUTER Ch., Les deux natures du Christ, 1952, 201-211.
HAUTER Ch., Christologie et inspiration des Écritures, 1959, 83-96.
HAUTER Ch., La dogmatique de Regin Prenter, 1961, 11-21.
HAYAT P., Ferdinand Buisson (1841-1932), militant de la laïcité et de la paix, 2005,
235-251.
HAYAT P., La subversion éthique contre l’ordre moral. Remarques sur la morale et la
politique chez Levinas, 2006, 507-514.
HAYOUN M. R., « Le Zohar ». À propos d’une traduction récente (Étude critique), 1984,
67-70.
HEINTZ J.-G., Prophétisme à Mari et en Israël (Étude critique), 1971, 165-168.
HEINTZ J.-G., Bibliographie des Sciences Théologiques (1ère partie), Avant-propos,
1971, 263.
HEINTZ J.-G. – MARX A., Bibliographie des Sciences Théologiques (1ère partie), Ancien
Testament, 1971, 269-289.
HEINTZ J.-G. – ROSENSTIEHL J.-M., De Sibtu, la reine de Mari, à Sambéthé, la
Sibylle chaldéenne, 1972, 13-15.
HEINTZ J.-G., De l’absence de la statue divine au « Dieu qui se cache » (Ésaïe 45/15),
1979, 427-437.
HEINTZ J.-G., Oracles et métaphores prophétiques en Israël antique (Étude critique),
1990, 209-239.
HEINTZ J.-G., Ancien Orient et Israël antique : des textes sémitiques aux traditions
prophétiques en période d’exil (Étude critique), 1991, 183-226.
HEINTZ J.-G., Édouard Reuss, Karl Heinrich Graf et le Pentateuque, 1991, 443-457.

22

TABLE CUMULATIVE DES ARTICLES 1921-2015

HEINTZ J.-G., Les figures de l’Ancien Testament et leurs exégètes (Étude critique), 1992,
473-496.
HEINTZ J.-G., Recherche documentaire et exégèse de l’Ancien Testament (Étude
critique), 1994, 281-302.
HEITZ J-J., Une question ouverte : La mystique de Saint Augustin, 1965, 315-334.
HEITZ-MULLER A.-M., L’ouverture du ministère pastoral aux femmes dans les Églises
protestantes d’Alsace et de Lorraine, 2003, 301-323.
HEITZ-MULLER A.-M., L’influence de la Réformation sur les liturgies de mariage
strasbourgeoises (1524-1549), 2012, 573-594.
HENGEL M., Ioudaia in der geographischen Liste Apg 2,9-11 und Syrien als
« Großjudäa », 2000, 51-68.
HÉRING J., Phénoménologie et philosophie religieuse (Étude critique), 1926, 73-79.
HÉRING J., « Sub specie aeterni ». Réponse à une critique de la philosophie de Husserl
(Étude critique), 1927, 351-364.
HÉRING J., Les contradictions de la pensée religieuse (Étude critique), 1927, 454-463.
HÉRING J., La pensée d’Origène, 1929, 319-340.
HÉRING J., Saint Paul a-t-il enseigné deux résurrections ?, 1932, 300-328.
HÉRING J., Kyrios Anthropos, 1936, 196-209.
HÉRING J., Le royaume de Dieu et sa venue. Étude sur l’expérience de Jésus et de saint
Paul (Étude critique), 1937, 399-400.
HÉRING J., Messie juif et Messie chrétien, 1938, 419-431.
HÉRING J., La conception de l’Évangile dans la théologie alexandrine (Étude critique),
1939, 296-302.
HÉRING J., Le mouvement phénoménologique aux États-Unis (Étude critique), 1940,
232-234.
HÉRING J., Dieu, Moïse et les Anciens, 1941, 192-206.
HÉRING J., La théologie de Karl Spitteler, 1943, 27-54.
HÉRING J., Littérature phénoménologique récente (Étude critique), 1943, 237-244.
HÉRING J., Les bases bibliques de l’humanisme chrétien, 1945, 17-40.
HÉRING J., Ouvrages concernant les sciences bibliques publiés sous les auspices de la
faculté de théologie d’Upsal, 1946, 280-287.
HÉRING J., La représentation et le rêve : Remarques sur un problème phénoménologique, 1947, 193-206.
HÉRING J., « Serviteurs de Dieu ». Contribution à l’exégèse pratique de Romains 13, 3-4,
1950, 31-40.
HÉRING J., Bulletin de philosophie phénoménologique, 1950, 51-55.
HÉRING J., Le Baptême dans le Nouveau Testament, 1953, 255-260.
HÉRING J., Y a-t-il des Aramaïsmes dans la première épître johannique ?, 1956, 113-121.
HÉRING J., Les vertus et les vices. Classification manichéenne ou chrétienne ?, 1958,
154-159.
HÉRING J., Simples remarques sur la prière de Gethsémané : Matthieu 26,36-46 ; Marc
14,32-42 ; Luc 22,40-46, 1959, 97-102.
HÉRING J., De Max Scheler à Hans Reiner. Remarques sur la théorie des valeurs
morales dans le mouvement phénoménologique, 1960, 152-164.
HÉRING J., Entre la mort et la résurrection, 1960, 338-348.
HÉRING J., Analecta Qumraniana, 1961, 159-162.
HÉRING J., Le Sermon sur la Montagne dans la nouvelle traduction anglaise de la Bible,
1962, 122-132.
HÉRING J., Remarques sur les bases araméennes et hébraïques des évangiles synoptiques, 1966, 17-33.
HEYER R., Croyance chrétienne et fiction littéraire, 2012, 69-81.
HIGHET J., Dominance and Minority as a Problem in the Sociology of the Church. The
Situation in Scotland, 1961, 302-310.
HIGMAN F.-M., Un pamphlet restitué à son auteur, (1ère partie), 1980, 167-180.
HIGMAN F.-M., Un pamphlet restitué à son auteur, (2e partie), 1980, 327-337.

TABLE CUMULATIVE DES ARTICLES 1921-2015

23

HIGMAN F.-M., Luther et la piété de l’Église gallicane : le Livre de vraye et parfaicte
raison, 1983, 91-111.
HIRSTEIN J., Corrections autographes de Martin Luther. Le Tractatus de libertate
christiana d’après les éditions de 1520 et de 1521 : des suggestions d’émendation,
2015, 129-163.
HOBBS R.G., Connaissances bibliques, religion populaire : Les premiers Psaumes
versifiés de la Réforme à Strasbourg 1524-1527, 1998, 415-433.
HOFFMANN P., Le problème de la bonne foi dans la profession de foi du Vicaire
savoyard. Réflexions sur quelques points de la lecture mennaisienne de Rousseau,
1987, 19-36.
HOFMEISTER H., Eritis sicut Deus. L’interprétation hégélienne du récit de la chute,
1993, 67-80.
HOLLAR.D A., Les origines de la fête de Noël, 1931, 258-274.
HÖLSCHER G., Les origines de la communauté juive à l’époque perse, 1926, 105-126.
HÖLSCHER G., Problèmes de la littérature apocalyptique, 1929, 101-114.
HONEGGER M., Georges Migot et la musique religieuse, 1959, 361-369.
HONG J., Le mouvement tri-indépendant des protestants chinois, 1984, 255-270.
HORNUS J. M., Quelques réflexions à propos du pseudo-Denys l’Aréopagite et de la
mystique chrétienne en général, 1947, 37-63.
HORNUS J. M., Les recherches récentes sur le pseudo-Denys l’Aréopagite, 1955, 404-448.
HORNUS J. M., Étude sur la pensée politique de Tertullien, 1958, 1-38.
HORNUS J. M., Les recherches dionysiennes de 1955 à 1960, 1961, 22-77.
HORNUS J. M., Bibliographie dionysienne 1954-1959, 1961, 78-81.
HORNUS J. M., Christianisme oriental, 1967, 362-364.
HORNUS J. M., Les lendemains du Concile de Chalcédoine dans les chrétientés
d’Arménie et de Mésopotamie, 1969, 359-368.
HORNUS J. M., Les petites Églises catholiques non romaines, 1970, 155-180.
HORNUS J. M., Les petites Églises catholiques non romaines, 1970, 263-293.
HORNUS J.-M., Les Russes dans la Syrie et la Palestine ottomanes (Étude critique),
1972, 105-109.
HORNUS J.-M., L’histoire des vaudois des vallées (Étude critique), 1974, 398-402.
HORNUS J.-M., L’Europe et les destinées du Proche-Orient (1815-1848) (Étude
critique), 1974, 535-544.
HORNUS J.-M., Le Traité Pratique d’Évagre le Pontique (Étude critique), 1975, 297301.
HORST L.-P., L’extase chez les Prophètes d’Israël (Étude critique), 1922, 337-348.
HORST L.-P., Israël, des origines au milieu du VIIIe s (Étude critique), 1932, 373-391.
HORT B., Pierre Thévenaz et la tradition augustinienne, 1986, 319-327.
HORT B., Penser la mondialisation. La Théologie face à la dialectique de la reconnaissance, 2003, 171-186.
HORTON W., Le Christ, l’Esprit et l’Église, 1958, 143-153.
HULTGÅRD A., Prêtres juifs et mages zoroastriens - Influences religieuses à l’époque
hellénistique, 1988, 415-428.
HULTGÅRD A., La chute de Satan. L’arrière-plan iranien d’un logion de Jésus
(Luc 10,18), 2000, 69-77.
HUMBERT P., Osée, le prophète bédouin, 1921, 97-118.
HUMBERT P., Le génie d’Israël, 1927, 493-515.
HUMBERT P., Le problème du livre de Nahoum, 1932, 1-15.
HUMBERT P., La relation de Genèse I et du Psaume 104 avec la liturgie du Nouvel An
israélite, 1935, 1-27.
HUMBERT P., Mythe de création et mythe paradisiaque dans le second chapitre de la
Genèse, 1936, 445-461.
HUMBERT P., « Laetari » et « exultare » dans le vocabulaire religieux de l’Ancien
Testament, 1942, 185-214.
HUMBERT P., Le mot biblique « èbyôn », 1952, 1-6.

24

TABLE CUMULATIVE DES ARTICLES 1921-2015

HUMBERT P., Maladie et médecine dans l’Ancien Testament, 1964, 1-29.
HUMMEL G., Vers une vision globale de l’homme dans l’anthropologie théologique,
1984, 223-235.
HUNZIKER-RODEWALD R., « Ne me quitte plus des yeux ! » À propos du langage
figuratif en Psaume 17,8, 2009, 129-146.
HUNZIKER-RODEWALD R., « Ruisselant de lait et de miel ». Une expression reconsidérée, 2013, 135-144.

I
IDIGORAS J. I. T., Profil théologique du protestantisme castillan du XVIe siècle. Un
mémorial inédit de l’Inquisition (1559), 1983, 125-140.
IMBERT F., Education et politique dans le Livre I de l’Emile, 1975, 113-122.
INGELAERE J.-Cl., La « Parabole » du Jugement dernier (Matthieu 25/31-46), 1970,
23-60.
INGELAERE J.-Cl., Chronique matthéenne (Étude critique), 1981, 67-79.
INGELAERE J.-Cl., Universalisme et particularisme dans l’Évangile de Matthieu.
Matthieu et le Judaïsme, 1995, 45-59.
IRIGOIN J., La version lucanienne du Notre Père, 2000, 207-212.
IRIGOIN J., La parabole de l'ivraie, la parabole du semeur et les béatitudes, 2005, 517-527.
ISAAC J., De quelques abus dans la traduction et l’interprétation des textes, 1953, 52-65.

J
JACOB Ed., Les textes de Ras Shamra-Ugarit et l’Ancien Testament, 1947, 242-258.
JACOB Ed., Un maître des études hébraïques : Adolphe Lods, 1948-1949, 49-54.
JACOB Ed., La littérature hébraïque, 1950, 305-310.
JACOB Ed., Le prophétisme israélite d’après les recherches récentes, 1952, 59-69.
JACOB Ed., Histoire et historiens dans l’Ancien Testament, 1955, 26-34.
JACOB Ed., Abraham et sa signification pour la foi chrétienne, 1962, 148-156.
JACOB Ed., L’héritage cananéen dans le livre du prophète Osée, 1963, 250-259.
JACOB Ed., Travaux du colloque des Facultés latines de Théologie Protestante : Rome
octobre 1965. Possibilités et limites d’une théologie biblique, 1966, 116-130.
JACOB Ed., Martin Buber, traducteur et exégète de la Bible, 1968, 321-328.
JACOB Ed., Une philosophie du judaïsme, 1970, 63-66.
JACOB Ed., Bibliographie des Sciences Théologiques (1ère partie), Introduction Générale
et Ancien Testament, 1971, 265-289.
JACOB Ed., Quelques travaux récents sur le prophétisme (Étude critique), 1973, 415-425.
JACOB Ed., Quelques travaux récents sur le prophétisme (Étude critique), 1974, 523-530.
JACOB Ed., Les trois racines d’une théologie de la « Terre » dans l’Ancien Testament,
1975, 469-480.
JACOB Ed., De la théologie de l’Ancien Testament à la théologie biblique (Étude
critique), 1977, 513-518.
JACOB Ed., Une théologie biblique de la présence (Étude critique), 1980, 461-464.
JACOB Ed., Prêcher sur l’Ancien Testament, 1981, 327-339.
JACOB Ed., En marge du 60e anniversaire de la revue : un ouvrage sur Antonin Causse
(1877-1947) (Étude critique), 1982, 65-68.
JACOB Ed., Le dialogue judéo-chrétien d’après quelques études récentes I (Étude
critique), 1983, 311-322.
JACOB Ed., L’œuvre exégétique d’un théologien strasbourgeois du 17e siècle : Sébastien
Schmidt, 1986, 71-78.
JACOB Ed., Le dialogue judéo-chrétien d’après quelques études récentes II (Étude
critique), 1986, 329-337.
JACOB Ed., Orientations actuelles de la théologie de l’Ancien Testament, 1987, 193-198.

TABLE CUMULATIVE DES ARTICLES 1921-2015

25

JACOB Ed., Variations et constantes dans la figure de l’ange de YHWH (Étude critique),
1988, 405-414.
JACOB Ed., Édouard Reuss, un théologien indépendant, 1991, 427-435.
JACOB Ed., La pierre angulaire d’Ésaïe 28,16 et ses échos néotestamentaires, 1995, 3-8.
JACOBI E. R., La musique dans la vie et l’œuvre d’Albert Schweitzer, 1976, 154-173.
JACOBS P., Pneumatische Realpräsenz bei Calvin, 1964, 389-401.
JACOBSEN J.-C., À propos de Proverbes VIII,22-31 (Étude critique), 1929, 468-473.
JACQUES F., Transformer la philosophie de la religion, 2006, 41-65.
JAEGER Ch., La théorie linguistique de M. Naville (Étude critique), 1921, 265-268.
JAEGER Ch., Remarques philologiques sur quelques passages des Synoptiques, 1936,
246-249.
JAEGER Ch., À propos de deux passages du Sermon sur la montagne, 1938, 415-418.
JALLAIS Th.-M., Le Cheminement théologique de John Wesley (1703-1791) avec le
catholicisme, 2008, 295-314.
JALLAIS Th.-M., L’étrange catéchisme méthodiste, 2010, 343-351.
JANELLE P., Le voyage de Martin Bucer et Paul Fagius de Strasbourg en Angleterre en
1549 (Notes et documents), 1928, 162-177.
JANELLE P., Un cas de direction protestante au XVIIe s., 1942, 43-55.
JAS M., Controverse théologique entre deux frères soixante-dix ans après la Révocation
de l’Édit de Nantes, 1985, 395-447.
JAWICH M., Les disciples à Gethsémani (Mc 14,32-42). Une faillibilité à revisiter ?,
2015, 423-441.
JAY B., La continuité dans quelques traités d’ecclésiologie, 1968, 376-380.
JEAN Ch.-F., Les noms propres de personnes dans les lettres de Mari et dans les plus
anciens textes du Pentateuque, 1955, 121-128.
JÉZÉQUEL R., Sur la prédestination, 1930, 527-550.
JOOSTEN J., Le cadre conceptuel du Code de Sainteté, 1995, 385-398.
JOOSTEN J., La Peshitta de l’Ancien Testament dans la recherche récente, 1996, 385-395.
JOOSTEN J., La tradition syriaque des évangiles et la question du « substrat araméen »,
1997, 257-272.
JOOSTEN J., Chalkêdôn (Ap 21,19), 1999, 135-143.
JOOSTEN J., Jésus et l’aveugle-né (Jn 9,1-34) dans l’Évangile de Barnabas et dans le
Diatessaron, 2000, 359-369.
JOOSTEN J., « Père, j’ai péché envers le ciel et devant toi ». Remarques exégétiques et
textuelles sur Luc 15,18.21, 2003, 145-156.
JOOSTEN J., Réflexions théologiques sur Lévitique 17, 2013, 145-156.
JOOSTEN J., Traduire la Parole. La Septante à la lumière de l’histoire, de la philologie
et de la théologie, 2013, 481-497.
JUNDT A., Le comité théologique de Gloucester (Notes et documents), 1932, 162-170.
JUNDT A., L’Évangile et la Loi (Étude critique), 1937, 33-38.
JUNDT A., Principes d’un œcuménisme catholique (Étude critique), 1938, 269-274.
JUNGHANS H., Bibelhumanistische Anstöße in Luthers Entwicklung zum Reformator,
2005, 17-42.
JUNKER Th., Le symbole du Royaume de Dieu et les convictions socialistes de Tillich.
L’espérance contre l’utopie, 1978, 91-102.
JUNOD É., Remarques sur la composition de la « Philocalie » d’Origène par Basile de
Césarée et Grégoire de Nazianze, 1972, 149-156.
JUNOD É., Un écho d’une controverse autour de la pénitence : l’histoire de l’Apôtre
Jean et du chef des brigands chez Clément d’Alexandrie (Quis Dives Salvetur 42,1-15),
1980, 153-160.
JUNOD É., Naissance de la pratique synodale et unité de l’Église au IIe siècle, 1988,
163-180.
JUNOD É., Une interprétation originale de Genèse 1,28 indûment attribuée à Origène
(Pap. bibl. univ. Giss. inv. 30), 1991, 11-31.

26

TABLE CUMULATIVE DES ARTICLES 1921-2015

K
KAEMPF B., Pour l’accueil des jeunes enfants à l’eucharistie, 1981, 427-441.
KAEMPF B., Les types psychologiques : une explication et un remède à la désaffection
des cultes ?, 1986, 93-108.
KAHN J.-G., « Connais-toi toi-même » à la manière de Philon, 1973, 293-307.
KAKAYAN E., La portée épistémologique de la métaphore du miroir dans l’Institution
de la religion chrétienne de J. Calvin, 1997, 431-451.
KAPPLER A., Le droit à la résistance d’après Jurieu, 1937, 201-246.
KAPPLER Cl., Le monstre médiéval, 1978, 253-264.
KARAGIANNIS-MAZEAUD E., « Universel » et « œcuménique » au XVIe siècle. Deux
épithètes appliquées successivement à la politique d’expansion de la France et à
l’orthodoxie grecque par Étienne Pasquier, 2009, 179-198.
KARLI P., La responsabilité du scientifique, 1989, 25-33.
KASSER R., Acta Pauli 1959, 1960, 45-57.
KASSER R., Le sixième et le septième chants de Thôm le Manichéen, 1990, 421-432.
KAUFMANN T., Nouvelles sources de la controverse eucharistique à Strasbourg en
automne 1524, 1993, 137-153.
KAYAYAN E., Accommodation, Incarnation et Sacrement dans l’Institution de la
Religion chrétienne de Jean Calvin : L’utilisation de métaphores et de similitudes,
1995, 273-286.
KELBER W.H., Récit et révélation : voiler, dévoiler et revoiler, 1989, 389-410.
KELLER B., La Terre dans le livre d’Ézéchiel, 1975, 481-490.
KELLER B., L’« État Moral » du Ban-de-la-Roche. Un registre autographe de JeanFrédéric Oberlin, 1981, 367-378.
KELLER C.-A., Le Dieu des chrétiens et les dieux des religions, 1976, 509-523.
KEMP P., Le concept de Dieu chez Sartre, 1967, 327-337.
KEMP P., Parler de Dieu ?, 1970, 303-305.
KEMP P., Une petite musique de nuit (Étude critique), 1978, 431-436.
KEMP P., Pouvoir et impuissance dans la relation thérapeutique, 2010, 219-229.
KIENER H., C.G. Jung et les théologiens, 1980, 267-311.
KIMBROUGH S. T., Une conception sociologique de la religion d’Israël. L’oeuvre
d’Antonin Causse, 1969, 313-326.
KOEHNLEIN H., La notion de 1’Église chez l’apôtre Paul (Étude critique), 1937, 357-377.
KOENIG J., La localisation du Sinaï et les traditions des Scribes, 1963, 1-31.
KOENIG J., La localisation du Sinaï et les traditions des Scribes, 1964, 200-235.
KOHLS E. W., Érasme et la Réforme, 1970, 245-256.
KOJEVNIKOFF A., La métaphysique religieuse de Vladimir Soloviev (Étude critique),
1934, 534-554.
KOJEVNIKOFF A., La métaphysique religieuse de Vladimir Soloviev (Étude critique),
1935, 110-152.
KONING J. W. (de), Brief Report on the Reformed Sociological Institute Woudschoten,
1961, 311-315.
KONOPASEK J., Les « questions rhétoriques » dans le N. T. (Étude critique), 1932, 47-66.
KONOPASEK J., Les « questions rhétoriques » dans le N. T. (Étude critique), 1932, 141-161.
KOULAGNA J., L’image de Salomon dans l’historiographie deutéronomiste. À propos
de la place de 1 Rois 1-2, 2007, 289-300.
KOYRÉ A., Un mystique protestant : Valentin Weigel, 1928, 227-248.
KOYRÉ A., Un mystique protestant : Valentin Weigel, 1928, 329-348.
KOYRÉ A., Sébastien Franck, 1931, 353-385.
KOYRÉ A., Paracelse, 1933, 46-75.
KOYRÉ A., Paracelse, 1933, 145-163.
KOYRÉ A., À propos d’une édition des « Opera latina » de Maître Eckart (Étude
critique), 1935, 153-157.

TABLE CUMULATIVE DES ARTICLES 1921-2015

27

KOYRÉ A., Hegel à Iéna, 1935, 420-458.
KRAEGE J.-D., Luther et la théologie politique : Pierre Bühler, Kreuz und Eschatologie
(Étude critique), 1983, 209-213.
KRAEGE J.-D., La question du Jésus historique et la tâche d’une christologie dogmatique, 1993, 281-298.
KRECK W., Parole et Esprit selon Calvin, 1960, 215-228.
KREGLINGER R., La religion et la magie chez les peuples primitifs, 1923, 493-511.
KRÜGER E., L’effort missionnaire américain dans le Proche Orient, 1960, 278-284.
KUHN R., L’inspiration religieuse et philosophique en Grèce à partir des mystères
d’Éleusis (Éléments de philosophie religieuse d’après Simone Weil), 1983, 267-287.
KUHN R., La décréation. Annotations sur un néologisme philosophique, religieux et
littéraire, 1985, 45-52.
KUHN R., Phénoménologie de la religion et phénoménologie de la vie, 1993, 155-165.
KUMMEL W. G., « L’eschatologie conséquente » d’Albert Schweitzer jugée par ses
contemporains, 1957, 58-70.
KUMMEL W.-G., Albert Schweitzer et l’apôtre Paul, 1976, 37-53.

L
LABBÉ Y., Dialogue et charité. Une philosophie de l’œcuménisme, 2004, 77-97.
LABERTIT A., Pauvreté, charité, picaresque dans la vie de Lazarille du Tormès (note au
3e traité), 1978, 265-275.
LABROUSSE E., Note sur Pierre Jurieu, 1978, 277-297.
LACOCQUE A., La tradition dans le Bas-Judaïsme, 1960, 2-19.
LACOCQUE A., L’insertion du Cantique des Cantiques dans le Canon, 1962, 38-44.
LACOCQUE A., Date et milieu du livre de Ruth, 1979, 583-593.
LADRIERE J., Technique et Eschatologie, 1974, 485-493.
LAFFOUCRIÈRE O., Bultmann et l’histoire, 1958, 219-231.
LAMBERT M., De quelques thèmes littéraires en sumérien et dans la Bible, 1955, 4-14.
LAMY A., L’ontologie accidentelle eucharistique à Paris et à Oxford (XIIIe-XIVe siècles).
L’exemple de Pierre d’Ailly dans les Questions sur les livres des Sentences (IV, 5-6),
2015, 33-57.
LANDAU L., Le judaïsme du XIIIe au XVIIe siècle (Étude critique), 1971, 191-201.
LANDAU L., Histoire des Juifs en France (Étude critique), 1973, 246-264.
LANGE A., La religion de J.-J. Rousseau, 1923, 1-20.
LANGE A. (de), La fin tragique des Vaudois au Nord des Alpes à la lumière du destin de
Friedrich Reiser, 2008, 3-19
LANGE F. (de), La vérité, Dieu et le monde (Étude critique), 1990, 125-130.
LANGLOIS M., Les manuscrits de la mer Morte à l’aune de la philologie matérielle,
2015, 3-31.
LAUN J.-F., Recherches sur Thomas de Bradwardin, précurseur de Wiclif, 1929, 217-233.
LAUNAY M. (de), Genèse 1 – Une cosmogonie ?, 2010, 465-477.
LAZARD M., Antoine du Pinet, sieur de Noroy, et la Taxe de la Boutique du Pape, 2003,
157-169.
LEBEAU J., Théologie luthérienne et théâtre : le « jeu divin » de la justification (Gen.
37/50), 1983, 33-47.
LE BRAS G., Structure et vie d’une société religieuse, 1951, 385-404.
LE BRUN J., Les conditions de la croyance d’après les œuvres de controverse de Bossuet
avant l’Épiscopat à Meaux, 1985, 169-188.
LECERF A., De la nécessité d’une restauration de la dogmatique calviniste (Étude
critique), 1922, 407-418.
LECERF A., L’Évangile et la Loi (Étude critique), 1937, 31-33.
LECLER J., La liberté de conscience chez Franck et chez Schwenckenfeld, 1977, 183-193.
LE DÉAUT R., La tradition juive ancienne et l’exégèse chrétienne primitive, 1971, 31-50.

28

TABLE CUMULATIVE DES ARTICLES 1921-2015

LE DU M., Les sciences de l’esprit sont-elles narratives ?, 2012, 83-96.
LEENHARDT F. J., La signification de la notion de parole dans la pensée chrétienne,
1955, 263-273.
LEENHARDT F. J., Réflexions sur la mort de Jésus, 1957, 18-23.
LEENHARDT F. J., La structure du chapitre 6 de l’évangile de Jean, 1959, 1-13.
LEENHARDT F. J., Les fonctions constitutives de l’église et de l’épiscopê selon le
Nouveau Testament, 1967, 111-149.
LEENHARDT F.J., Abraham et la conversion de Saul de Tarse, suivi d’une note sur
Abraham dans Jean VII, 1973, 331-351.
LEENHARDT H., Essai sur la notion du surnaturel, 1932, 212-244.
LEENHARDT M., Notes sur la traduction du Nouveau Testament en langue primitive,
1922, 193-218.
LEFEBVRE L., La diffusion du culte de Sarapis en Grèce continentale et dans les îles de
l’Égée au IIIe siècle avant J.-C., 2008, 451-467.
LE HIR V., L’expression mystique dans l’autobiographie de Sœur Jeanne des Anges,
1980, 453-459.
LEHMANN E., Un mot qui manque dans le petit catéchisme de Luther, 1927, 412-421.
LEHMANN E., L’évolution de l’histoire des religions, 1929, 421-427.
LEHMANN E., Deux réformateurs du protestantisme danois, Kierkegaard et Grundtvig,
1931, 499-505.
LEHMKÜHLER K., À propos du rire. Un dialogue entre la philosophie et la théologie,
2003, 469-487.
LEHMKÜHLER K., La « volonté de vie » et la religion historique. Le dernier cours
d’Albert Schweitzer à l’Université de Strasbourg (1912), 2013, 397-412.
LEISEGANG H., La connaissance de Dieu au miroir de l’âme et de la nature, 1937, 145171.
LELIÈVRE A., YHWH et la Mer dans les Psaumes, 1976, 251-275.
LEMAÎTRE A., L’imitation de Jésus-Christ et notre devoir présent, 1933, 488-507.
LENNON Th. M., La logique janséniste de la liberté, 1979, 37-44.
LEPPIN V., Loi et Évangile : une transformation de la piété mystique, origine d’un principe de la théologie luthérienne, 2008, 279-293.
LERNER M.-P., Le protestantisme vu par Tommaso Campanella, 1978, 163-191.
LESTRINGANT P., Le ministère des pasteurs et son insertion dans la vie des Églises
locales d’après l’ancienne discipline des Églises Réformées, 1956, 186-201.
LESTRINGANT P., L’insertion du ministère de l’Église dans les structures
démographiques du protestantisme en 1960, 1961, 236-251.
LEUBA J.-L., Note exégétique sur Matthieu I, la (Notes et documents), 1942, 56-61.
LEUILLOT P., L’enseignement à la Faculté de théologie protestante de Strasbourg en
1825-1828 (Étude critique), 1929, 48-52.
LEUILLOT P., Ami Bost à Strasbourg (Notes et documents), 1929, 474-478.
LEUILLOT P., Un élève d’Ami Bost (Notes et documents), 1931, 178-184.
LEVERT P., Le « Traité des valeurs » de Louis Lavelle, 1954, 50-57.
LEVERT P., « De l’intimité Spirituelle », 1956, 308-316.
LEVIEILS X., La polémique anti-chrétienne des Actes de Pilate, 1999, 291-314.
L’HUILLIER F., L’Église catholique et la Révolution français, 1952, 223-229.
LIENHARD M., Christologie et humilité dans la Theologia Crucis du commentaire de
l’épître aux Romains de Luther, 1962, 304-315.
LIENHARD M., Les recherches actuelles sur Luther. Remarques sur un Congrès :
Jarvenpaa, Finlande, 1967, 261-272.
LIENHARD M., Notes sur un texte christologique du jeune Luther, 1969, 331-340.
LIENHARD M., Luther et les Droits de l’Homme, 1974, 15-29.
LIENHARD M., Avant-propos : Non-conformistes du 16e siècle, 1977, 137-139.
LIENHARD M., Les non-conformismes religieux à Strasbourg et en Alsace aux 16e et 17e
siècles : un projet de recherches (Notes et documents), 1977, 223-227.

TABLE CUMULATIVE DES ARTICLES 1921-2015

29

LIENHARD M., La dimension confessionnelle de la théologie d’après Schleiermacher,
1980, 441-451.
LIENHARD M., Conflits théologiques et historiographie : les jugements portés au XIXe s.
sur la Réforme strasbourgeoise du XVIe s., 1981, 379-387.
LIENHARD M., Avant-propos : La démarche théologique de Luther, 1983, 1-3.
LIENHARD M., Luther en perspective catholique. Quelques observations, 1983, 167-177.
LIENHARD M., Les débuts de Martin Luther et l’explication de la Réforme (Étude
critique), 1983, 203-208.
LIENHARD M., Les Églises face au totalitarisme hitlérien (Étude critique), 1984,
407-416.
LIENHARD M., Quelques publications récentes relatives à Martin Luther (Étude
critique), 1985, 461-480.
LIENHARD M., Prier au XVIe siècle. Regard sur le Biblisch Bettbüchlin du Strasbourgeois Othon Brunfels, 1986, 43-55.
LIENHARD M., L’église multitudiniste dans le protestantisme allemand. Regards sur le
concept et la réalité de la « Volkskirche » en République Fédérale, 1988, 309-325.
LIENHARD M., La foi chrétienne à l’heure de la révolution, 1989, 451-473.
LIENHARD M., Étude critique, 1990, 335-338.
LIENHARD M., Luther et Calvin, commentateurs du Notre Père, 1992, 73-88.
LIENHARD M., La liberté selon Luther et selon la Révolution française, 1994, 67-79.
LIENHARD M., Étude critique, 1994, 265-272.
LIENHARD M., La Réforme de Luther et l’Europe : succès ou échec ?, 1995, 113-121.
LIENHARD M., Communistes et chrétiens en République Démocratique Allemande
(Étude critique), 1996, 65-78.
LIENHARD M., Luther est-il « protestant » ? Le sacrement chez Luther et dans la
tradition luthérienne, 1997, 141-164.
LIENHARD M., Présence d’un maître livre de l’historiographie française. Un destin :
Martin Luther, de Lucien Febvre, 1997, 407-429.
LIENHARD M., Carl Braaten, La théologie Luthérienne, Ses grands principes (Étude
critique), 1998/1, 85-90.
LIENHARD M., Les radicaux du XVIe siècle et Érasme, 1998, 261-79.
LIENHARD M., Schleiermacher et Luther. Une comparaison d’après les Discours sur la
Religion, 2000, 527-534.
LIENHARD M., Philippe Jacques Spener et l’Alsace, 2006, 217-229.
LIENHARD M., La réception des traditions mystiques dans le luthéranisme du 17e siècle,
2007, 129-155.
LIENHARD M., Hommage à Oscar Cullmann. Allocution à l’occasion de son 90e anniversaire (1992), 2009, 5-10.
LIENHARD M., Expériences humaines, élan théologique et vie d’Église : Calvin à
Strasbourg (1538-1541), 2009, 449-471.
LIENHARD M., Regards sur l’édition des Œuvres de Martin Bucer, 2012, 413-444.
LIENHARD M., L’établissement de l’orthodoxie luthérienne à Strasbourg au XVIe siècle,
2014, 381-405.
LIENHARD M. - ROTT J., Orientations bibliographiques, 1988, 145-149.
LINDBERG C., La théologie et l’assistance publique, le cas d’Ypres (1525-1531), 1981,
23-36.
LINDSTRÖM V., La théologie de l’imitation de Jésus-Christ chez Sören Kierkegaard,
1955, 379-392.
LINK Ch., La crise écologique et l’éthique théologique, 1981, 147-160.
LIVET G., Prise de conscience et conscience nationale en France pendant la seconde
moitié du XVIe siècle (Étude critique), 1972, 99-104.
LOBSTEIN P., Quelques aspects de la notion d’Église, 1921, 61-76.
LOBSTEIN P., Entre protestants et catholiques. L’Écriture sainte et la tradition, 1921,
246-258.
LOBSTEIN P., Ed. Reuss (1809-1891). Notes et souvenirs, 1921, 428-445.

30

TABLE CUMULATIVE DES ARTICLES 1921-2015

LOBSTEIN P., Perspectives d’avenir ouvertes par la foi chrétienne (Problèmes
eschatologiques), 1921, 524-542.
LOBSTEIN P., Propter Christum. « Pour l’amour de Jésus-Christ ». Dogme et liturgie,
1922, 141-150.
LOBSTEIN P., Une lacune dans la philosophie religieuse du XVIIIe siècle, 1922, 377-385.
LOBSTEIN P., L’apologétique chrétienne devant la conscience moderne, 1923, 349-366.
LOBSTEIN P., Trois problèmes d’apologétique chrétienne contemporaine (Étude
critique), 1924, 371-380.
LOCHMANN M., La puissance de Dieu et le monde des puissances, 1982, 457-470.
LODS A., Les parrains de la Bible du centenaire au XVIIe s, 1921, 409-427.
LODS A., Examen de quelques hypothèses modernes sur les origines du sacrifice, 1921,
483-506.
LODS A., La cité de David d’après les fouilles récentes (Notes et documents), 1922, 521526.
LODS A., Astruc et la critique biblique de son temps, 1924, 109-139.
LODS A., Astruc et la critique biblique de son temps, 1924, 201-227.
LODS A., Quelques remarques sur le mythe de Samson, 1924, 493-503.
LODS A., Magie hébraïque et magie cananéenne, 1927, 1-16.
LODS A., La chute des anges, 1927, 295-315.
LODS A., Documents égyptiens sur la Palestine aux environs de l’an 2000 av. J.-C
(Étude critique), 1927, 451-453.
LODS A., Éléments anciens et éléments modernes dans le rituel du sacrifice israélite,
1928, 399-411.
LODS A., La divinisation du roi dans l’Orient méditerranéen et ses répercussions dans
l’ancien Israël, 1930, 209-221.
LODS A., Trois études sur la Genèse (Étude critique), 1930, 557-570.
LODS A., Trois études sur la littérature prophétique (Étude critique), 1931, 211-219.
LODS A., Les origines de l’alphabet, 1933, 473-487.
LODS A., Le monothéisme israélite a-t-il eu des précurseurs parmi les « sages » de
l’ancien Orient ?, 1934, 197-205.
LODS A., Recherches récentes sur le livre de Job (Étude critique), 1934, 501-533.
LODS A., Quelques remarques sur les poèmes mythologiques de Ras Chamra et leurs
rapports avec l’A.T., 1936, 101-130.
LODS A., Sur la religion des Hébreux nomades, 1938, 69-74.
LODS M., Étude sur les sources juives de la polémique de Celse contre les chrétiens,
1941, 1-33.
LODS M., Le progrès dans le temps de l’Église selon Vincent de Lérins, 1975, 365-385.
LODS M., Préface eucharistique et confession de foi, 1979, 121-142.
LOEHR W.A., La doctrine de Dieu dans la Lettre à Flora de Ptolémée, 1995, 177-191.
LOHMEYER E., L’idée de martyre dans le judaïsme et dans le christianisme primitif,
1927, 316-329.
LOVSKY F., L’Antisémitisme rationaliste, 1950, 176-199.
LOVSKY F., Remarques sur la notion de rejet par rapport au mystère d’Israël et à
l’unité de l’Église, 1963, 32-47.
LUDIN-JANSEN H., Existait-il à l’époque hellénistique des prédicateurs itinérants
juifs ? (Étude critique), 1938, 242-254.
LURGO E., « Nouveau Saint Paul » ou « Trompette de Satan » ? Le prophète Iacopo
Brocardo. I. Enfance et formation, 2012, 445-463.
LURGO E., « Nouveau Saint Paul » ou « Trompette de Satan » ? Le prophète Iacopo
Brocardo. II. Les écrits et leur réception, 2013, 203-221.
LYS D., Jérémie 28 et le problème du faux-prophète, ou la circulation du sens dans le
diagnostic prophétique, 1979, 453-482.

TABLE CUMULATIVE DES ARTICLES 1921-2015

31

M
MCDONALD J., Anglicanisme et abolition de l’esclavage dans l’Empire britannique,
2014, 163-176.
MACINA R., Le « Judéo-Christianisme » de Franz Rosenzweig. Compromis d’un Juif
assimilé, esprit de système ou choix existentiel ? Recherche d’une voie moyenne, 1986,
429-450.
MACLEAN J., Jean Buenderlin, théoricien du christianisme non institutionnel, 1977,
153-166.
MACLER F., Chrétientés orientales, 1923, 324-348.
MACLER F., Chrétientés orientales, 1923, 415-438.
MAESSCHALCK M., Paul Ricœur et les éthiques procédurales, 2006, 67-96.
MAILLARD C., Pour les théologiens, quelle psychologie : Freud ou Jung ?, 1987, 273291.
MAILLARD C., Le divin et la féminité. À propos de la sophrologie de Carl Gustav Jung,
1992, 427-444.
MAILLOT A., L’apologétique du livre de Job, 1979, 567-576.
MAISCH E., À propos de la notion du salut dans le manichéisme (Étude critique), 1938,
332-339.
MALAVIE J., Présence et signification de la prière dans « Volupté », 1996, 415-425.
MALET A., Structuralisme et Liberté, 1970, 211-220.
MALET A., Le croyant en face de la technique, 1975, 417-430.
MALET~YVONNET N., Les implications philosophiques de la théologie antimoderniste,
1958, 344-359.
MANDOUZE A., L’Église devant l’effondrement de la civilisation romaine, 1961, 1-10.
MANOEL M., L’autorité doctrinale dans la tradition réformée. Fondements théologiques,
pratique et défis. À partir de l’exemple de l’Église Réformée de France, 2006, 231-251.
MARAVAL P., Nysse en Cappadoce, 1975, 237-247.
MARAVAL P., Encore les frères et sœurs de Grégoire de Nysse, 1980, 161-166.
MARAVAL P., Le christianisme primitif dans l’Empire romain à travers quelques
ouvrages récents (Étude critique), 1981, 161-172.
MARAVAL P., Chronique de littérature chrétienne ancienne (IIe-Ve siècle) (Étude critique), 1984, 147-164.
MARAVAL P., Une querelle sur les pèlerinages autour d’un texte patristique (Grégoire
de Nysse, Lettre 2), 1986, 131-146.
MARAVAL P., Grégoire de Nysse Pasteur : la lettre canonique à Létoios, 1991, 101-114.
MARAVAL P., Le Centre d’Analyse et de Documentation Patristiques, histoire et bilan
de trente ans d’existence (Chronique), 1996, 211-221.
MARAVAL P., Apocalypse 3/20 dans l’interprétation patristique des IIIe et IVe siècles,
1999, 57-64.
MARCEL G., Appartenance et disponibilité, 1939, 55-74.
MARGUERAT D., « Et quand nous sommes entrés dans Rome ». L’énigme de la fin du
Livre des Actes (28,16-31), 1993, 1-21.
MARGUERAT D., Voyages et voyageurs dans le livre des Actes et la culture grécoromaine, 1998/1, 33-59.
MARTIN P., Le Christ autophage, 2005, 365-400.
MARTIN Ph., Corps en repos ou corps en danger ? Le sommeil dans les livres de piété
(seconde moitié du XVIIIe siècle), 2000, 247-262.
MARTIN-ACHARD R., Ésaïe et Jérémie aux prises avec les problèmes politiques.
Contribution à l’étude du thème : Prophétie et politique, 1967, 208-224.
MARTIN-ACHARD R., Remarques sur la signification théologique de la Création selon
l’Ancien Testament, 1972, 3-11.
MARTIN-ACHARD R., L’espérance des croyants face à la mort selon Ésaïe 65,16c-25
et selon Daniel 12,1-4, 1979, 439-451.

32

TABLE CUMULATIVE DES ARTICLES 1921-2015

MARTIN-ACHARD R., Récents travaux sur la loi du Talion selon l’Ancien Testament
(Étude critique), 1989, 173-188.
MARTY J., Les prières cultuelles du Nouveau Testament (Étude critique), 1929, 234-268.
MARTY J., Les prières cultuelles du Nouveau Testament (Étude critique), 1929, 366-376.
MARTY J., Les prières cultuelles du Nouveau Testament (Étude critique), 1930, 90-98.
MARTY J., Sur le devoir chrétien d’hospitalité aux trois premiers siècles (Étude critique), 1939, 288-295.
MARX A., Forme et fonction de Juges 2,1-5, 1979, 341-350.
MARX A., Mais pourquoi donc Élie a-t-il tué les prophètes de Baal (1 Rois 18,40) ?,
1998/1, 15-32.
MARX A., La chute de « Lucifer » (Ésaïe 14,12-15 ; Luc 10,18). Préhistoire d’un mythe,
2000, 171-185.
MARX A., Les recherches sur le Lévitique et leur impact théologique, 2007, 415-433.
MARX A., Job, les femmes, l’argent et la lune. À propos de Job 31, 2012, 225-240.
MARX A., La gématrie comme technique de composition dans la Bible hébraïque, 2014,
51-61.
MASSE J., Maurice Leenhardt (1878-1954), une pédagogie libératrice, 1980, 67-80.
MASSON Ch., Le reniement de Pierre. Quelques aspects de la formation d’une tradition,
1957, 24-35.
MASSON D., Permanence du sens du service public à l’Université, 1995, 131-138.
MATHIEU J.-M., Une nouvelle édition de Grégoire de Nazianze (Étude critique), 1981,
271-280.
MATHYS H.-P., Die Erhebung Davids zum König nach der Darstellung der Chronik,
2013, 29-47.
MATTER M., À propos de Quand notre monde est devenu chrétien (312-394) de Paul
Veyne (Notes et documents), 2008, 55-69
MATTER M., Le Code Théodosien, de Constantin à Théodose II (312-450) (Étude
critque), 2011, 199-224.
MAX F., La captivité et le procès inquisitorial de Jean Catel rapportés par lui-même,
1987, 1-17.
MAX F., Un écrivain français des lumières oublié : Francisco Xavier de Oliveira (17011783), 1995, 193-198.
MAXWELL W. D., La tradition culturelle dans l’Église d’Écosse, 1948-1949, 97-106.
MEHAT A., L’enseignement sur « les choses de l’esprit » (I Corinthiens 12,1-3), 1983,
395-415.
MEHL H., Tendances actuelles de la catéchèse protestante et valeurs de la vie
quotidienne, 1982, 141-150.
MEHL J.-M., Le roi de l’échiquier, 1978, 145-161.
MEHL R., Christianisme et spiritualisme (Étude critique), 1943, 149-156.
MEHL R., L’être et le devenir, 1946, 76-88.
MEHL R., Philosophie de l’Histoire ou théologie de l’Histoire ?, 1950, 93-120.
MEHL R., Notes sur l’actualité de St Augustin, 1951, 224-233.
MEHL R., Dans quelle mesure la sociologie peut-elle saisir la réalité de l’Église ?, 1951,
429-438.
MEHL R., Perspectives œcuméniques ouvertes par la troisième conférence mondiale de
« Foi et Constitution », 1953, 261-267.
MEHL R., De la signification du travail, 1955, 274-300.
MEHL R., « Ecclesia quoad substantiam ». Chronique œcuménique, 1956, 317-328.
MEHL R., Structure philosophique de la notion de Présence, 1958, 171-176.
MEHL R., Le colloque européen de sociologie du Protestantisme de Strasbourg, 4, 5, 6
mai 1959, 1959, 258-263.
MEHL R., Travaux du deuxième Colloque Européen de Sociologie du Protestantisme
(Introduction), 1961, 235.
MEHL R., L’évolution de l’ecclésiologie dans la pensée du mouvement œcuménique,
1962, 212-224.

TABLE CUMULATIVE DES ARTICLES 1921-2015

33

MEHL R., Religion et Société aux États-Unis, 1962, 323-331.
MEHL R., Sexe et moralité, 1968, 279-281.
MEHL R., La catholicité de l’Église, 1968, 367-372.
MEHL R., Vers une solution du problème eucharistique, 1969, 165-175.
MEHL R., La crise de la transcendance, 1969, 341-354.
MEHL R., Bibliographie des Sciences Théologiques (2e partie), Éthique, 1972, 60-70.
MEHL R., Remarques sur la théologie implicite du document « Église et Pouvoirs »
(Étude critique), 1972, 341-351.
MEHL R., La violence révolutionnaire comme problème éthique, 1973, 47-56.
MEHL R., La réconciliation des ministères est-elle déjà possible ? (Étude critique), 1973,
223-227.
MEHL R., La signification éthique de la mort, 1974, 249-260.
MEHL R., Christianisme sans idéologie de Ch. Wackenheim (Étude critique), 1976, 401404.
MEHL R., L’histoire religieuse de la France, XIXe-XXe s. (Étude critique), 1978, 305-308.
MEHL R., La tradition protestante et les droits de l’homme, 1978, 367-397.
MEHL R., Une dogmatique au niveau des sciences de l’homme (Étude critique), 1980,
339-347.
MEHL R., La fonction de l’espérance dans la réflexion éthique, 1981, 453-459.
MEHL R., Baptême, eucharistie, ministère (Chronique), 1983, 447-453.
MEHL R., Une éthique chrétienne est-elle possible aujourd’hui ?, 1984, 1-11.
MEHL R., Dissidence et droits de l’homme, 1985, 189-196.
MEHL R., Légitimité de la présence d’une Faculté de théologie au sein de l’Université,
1988, 133-143.
MEHL R., Réflexions sur le mystère de la rédemption, 1993, 369-376.
MEIR E., La philosophie de Lévinas, sacrificielle et naïve ? S’agit-il d’un drame ? À
propos d’un ouvrage récent de Daniel Sibony, 2001, 63-79.
MÉNÉGOZ F., La philosophie de Bergson et la théologie protestante, 1921, 345-362.
MÉNÉGOZ F., Trois problèmes de philosophie religieuse (Étude critique), 1922, 46-68.
MÉNÉGOZ F., Le modernisme de Fr. Heiler (Étude critique), 1923, 458-466.
MÉNÉGOZ F., La « philosophie de la civilisation » de M. Albert Schweitzer (Étude
critique), 1924, 84-90.
MÉNÉGOZ F., Colani, devancier de Ritschl, 1924, 228-244.
MÉNÉGOZ F., Albums d’autographes souvenirs de trois théologiens strasbourgeois du
e
XVIII s (Étude critique), 1925, 72-81.
MÉNÉGOZ F., Le problème de la prière (Étude critique), 1925, 580-586.
MÉNÉGOZ F., Réflexions sur le problème de Dieu, 1931, 20-114.
MÉNÉGOZ F., Résurrection, 1936, 347-384.
MÉNÉGOZ F., L’Évangile et la Loi, 1937, 1-18.
MÉNÉGOZ F., L’illusion dans l’espérance de Jésus, 1937, 413-422.
MÉNÉGOZ F., Trinité, 1938, 448-522.
MÉNÉGOZ F., Engendrement éternel et naissance virginale, 1940, 105-119.
MÉNÉGOZ F., Rédemption, 1940, 181-200.
MÉNÉGOZ F., Deux textes concernant la Concorde de Wittemberg de 1536 (Notes et
documents), 1940, 219-221.
MÉNÉGOZ F., Le Christ glorifié, 1941, 207-224.
MÉNÉGOZ F., La théorie bergsonienne de la religion par Hjalmar Sundén (Étude
critique), 1941, 225-248.
MÉNÉGOZ F., L’esprit de l’Église, 1942, 106-131.
MÉNÉGOZ F., La théologie elliptique d’A. Ritschl d’après M. Goesta Hoek (Étude
critique), 1943, 80-87.
MÉNÉGOZ F., Le Christianisme, vie nouvelle (Étude critique), 1943, 95-96.
MÉNÉGOZ F., Aperçu de l’histoire de la théologie protestante française aux XIXe et XXe s.,
1943, 97-116.
MÉNÉGOZ F., Études sur la personne et l’œuvre de Jésus (Étude critique), 1944, 59-79.

34

TABLE CUMULATIVE DES ARTICLES 1921-2015

MÉNÉGOZ F., Le problème de la personnalité de Dieu, 1945, 3-16.
MÉNÉGOZ F., Études sur la structure intime de la religion, 1946, 246-271.
MÉNÉGOZ F., Ontologie et Téléologie en face de la « Vie Nouvelle », 1948-1949, 298-314.
MENGUS R., Une vérité sans valeur(s) (Étude critique), 1981, 173-177.
MENOUD P. H., La signification du miracle selon le Nouveau Testament, 1948-1949,
173-192.
MENOUD P. H., Les Actes des Apôtres et l’Eucharistie, 1953, 21-36.
MENOUD P. H., Les additions au groupe des douze apôtres d’après le livre des Actes,
1957, 71-80.
MENOUD P. H., La Pentecôte lucanienne et l’histoire, 1962, 141-147.
MERY M., La critique du christianisme chez Renouvier, 1955, 449-453.
MESNARD P., Comment définir la philosophie de Kierkegaard ?, 1955, 393-403.
MESNARD P., Un nouveau visage de Spinoza, 1965, 375-382.
MEYER C., Les parties chantées de la Messe strasbourgeoise au cours des premières
années de la Réforme, 1987, 251-271.
MEYER C., Vesperarum precum officia, 1990, 433-448.
MEYER H., Le dixième anniversaire du Centre d’Études Œcuméniques de Strasbourg :
objectifs nouveaux et nouvelles perspectives (Notes et documents), 1975, 431-436.
MEYER H., La doctrine de la justification dans le dialogue interconfessionnel mené par
l’Église luthérienne, 1977, 19-51.
MEYER H., La situation actuelle du dialogue œcuménique sur le Filioque, 1984, 13-26.
MEYLAN H., Calvin et les hommes d’affaires, 1965, 1-10.
MEYLAN H., Fêter Noël ou pas ? Une controverse dans l’Église neuchâteloise du XVIe
siècle, 1974, 49-67.
MICHAUD M., À propos du nom de Qumrân, 1955, 68-73.
MICHEL M., Tillich, critique et héritier de Schleiermacher, 1978, 27-36.
MIGUEZ-BONINO J., L’œcuménisme dans la perspective du Tiers-Monde. Le combat
pour l’oikouménè, 1982, 151-163.
MIHALCESCO J., Les idées calvinistes du patriarche Cyrille Lucaris, 1931, 506-520.
MILLET O., Un pamphlet proluthérien inédit de W.F. Capiton, 1983, 181-184.
MILLET O., Propagande catholique, convictions protestantes et duplicité textuelle. La
paix de Dieu (1698/1690) du comte Gédéon de Reffuge, nouveau converti, 2005, 7387.
MINARD T., Quatre logiciels pour l’exégèse biblique : Accordance, Bible Parser,
Bibleworks et Logos (Notes et documents), 2014, 303-318.
MINNERATH R., L’exégèse de Mt 16,18.19 chez Tertullien, 1992, 61-72.
MODA A., Le baptême chrétien : sacrement ou action humaine ?, 1974, 219-247.
MOLET L., Vers une sociologie du Christianisme africain, 1970, 181-185.
MOLET L., Les Merina et leurs tombeaux (Étude critique), 1972, 203-207.
MOLET L., La franc-maçonnerie française (Étude critique), 1976, 405-421.
MOLLAND E., Le développement de l’idée de succession apostolique, 1954, 1-29.
MOLNAR A., Esquisse de la théologie de Coménius, 1948-1949, 107-131.
MOLNAR A., La correspondance entre les Frères Tchèques et Bucer de 1540 à 1542,
1951, 102-156.
MOLNAR A., L’unité des Frères Tchèques, 1959, 375-384.
MOLNAR A., L’évolution de la théologie hussite, 1963, 133-171.
MOLNAR A., Apocalypse XII dans l’interprétation hussite, 1965, 212-231.
MOLNAR A., À propos de la doctrine luthérienne des deux règnes, 1968, 212-218.
MOLNAR A., La Révolte des Vaudois préhussites, 1974, 3-13.
MOLNAR A., La théologie de Luther en pays hussite, 1983, 51-65.
MOLTMANN J., Théologie de l’expérience mystique, 1979, 1-18.
MOLTMANN J., Die moderne Gesellschaft und die Zukunft, 1989, 11-24.
MONNIER H., Le livre des Actes (Étude critique), 1922, 427-433.
MONNIER H., Le testament philosophique de Frantz Leenhardt (Étude critique), 1923,
568-574.

TABLE CUMULATIVE DES ARTICLES 1921-2015

35

MONNIER H., Essai sur la Rédemption (Étude critique), 1930, 467-470.
MONNIER J., Sur la grâce. À propos de la parabole de la brebis perdue, 1936, 191-195.
MONOD A., La controverse de Bossuet et de Richard Simon au sujet de la « Version de
Trévoux », 1921, 197-219.
MONOD A., La controverse de Bossuet et de Richard Simon au sujet de la « Version de
Trévoux », 1921, 317-337.
MONOD L., Vérité et liberté, 1921, 1-8.
MONOD V., Deux chemins d’accès au Dieu unique, 1932, 16-33.
MONOD V., Le voyage, le déracinement de l’individu hors du milieu natal constituent-ils
un des éléments déterminants de la conversion religieuse ?, 1936, 385-399.
MONOD V., Le chrétien et l’ordre social (Étude critique), 1937, 172-183.
MONOD V., Périls et disgrâces de l’être individuel, 1937, 503-521.
MONOD W., Le Sadhou Sundar Singh (Étude critique), 1922, 434-439.
MONOD W., Le problème du Bien (Étude critique), 1924, 162-184.
MONTEIL A. et M., Luther, lecteur et commentateur de Tauler. À propos de quelques
notes marginales de Martin Luther au sermon de nativitate domini de Jean Tauler,
2008, 147-171.
MONTGOMERY I., La Réforme en Suède, une libération nationale et politique, 1983,
113-124.
MONTGOMERY J. W., L’astrologie et l’alchimie luthérienne à l’époque de la Réforme,
1966, 323-345.
MOREL F., L’œuvre de Flournoy (Étude critique), 1921, 176-181.
MOREL G., Question(s) de religion, 1996, 51-64.
MORGENSTERN M., Ismaël, père de Jacob (sourate 2, 133). Une confusion généalogique
entre le Coran et le Midrash, 2015, 405-422.
MORLEY J.-P., Un divorce entre attentes populaires et discours religieux. Des
Fraternités de la Mission Populaire Évangélique dans les années 40, 1997, 81-85.
MOURS S., Le Protestantisme de Renouvier, 1950, 324-326.
MOWINCKEL S., L’origine du Décalogue, 1926, 409-433.
MOWINCKEL S., L’origine du Décalogue, 1926, 501-525.
MOWINCKEL S., À quel moment le culte de Yahvé à Jérusalem est-il officiellement
devenu un culte sans images ?, 1929, 197-216.
MOWINCKEL S., La connaissance de Dieu chez les prophètes de l’Ancien Testament,
1942, 69-105.
MUGLER Ch., Remarques sur le second livre des Macchabées (Étude critique), 1931,
419-423.
MULLER D., Dieu caché et révélé - un défi pour notre temps, 1984, 345-364.
MULLER D., Ethique des valeurs et éthique théologique, 1993, 409-427.
MULLER F., Une visualisation de la leçon luthérienne Le « Bom des Glaubens »
d’Henrich Vogtherr l’Ancien, 1988, 181-193.
MÜNCH F., Le mouvement théosophique en Allemagne (Étude critique), 1922, 180-191.
MUNIER Ch., La patristique à la Faculté de Théologie protestante de l’Université de
Strasbourg : 1872-1939, 1992, 381-390.

N
NAUROY G., Du combat de la piété à la confession du sang, 1990, 49-68.
NAVILLE E., La révolution religieuse à la fin de la 18e dynastie égyptienne, 1924, 297-313.
NEDONCELLE M., L’idée de médiation chez Maurice Blondel. Une perspective neuve
chez Blondel (Étude critique), 1971, 89-92.
NEDONCELLE M., Sur L’abbé Portal de Régis Ladous (Étude critique), 1974, 403-406.
NEDONCELLE M., Compréhension et incompréhension du génie dans l’étude du passé,
1975, 27-36.
NEGOITSA A., L’Ancien Testament dans le culte de l’Église orthodoxe, 1967, 347-354.
NEHER A., Fonction du prophète dans la société hébraïque, 1948-1949, 30-42.

36

TABLE CUMULATIVE DES ARTICLES 1921-2015

NEHER A., La découverte récente de manuscrits hébraïques en Palestine, 1948-1949,
241-251.
NEHER A., Le symbolisme conjugal : expression de l’histoire dans l’Ancien Testament,
1954, 30-49.
NEHER A., David Gans (1541-1613), disciple du Maharal de Prague et assistant de
Tycho Brahé et de Jean Kepler, 1972, 407-413.
NEHER A., Michel-Ange et le Maharal de Prague, 1975, 535-542.
NEHER A., Ézéchiel, rédempteur de Sodome, 1979, 483-490.
NEHER A., Cheminement du dialogue judéo-allemand : le témoignage d’Albert Goes,
1983, 293-302.
NEUENSCHWANDER U., La suite de la Philosophie de la Civilisation dans les
manuscrits posthumes d’Albert Schweitzer, 1976, 83-96.
NEUSNER J., L’Écriture et la Tradition dans le Judaïsme : l’exemple de la Mishna,
1981, 3-22.
NIELSEN E., Le message primitif du livre de Jonas, 1979, 499-507.
NIESEL W., Der theologische Gehalt der jüngst veröffentlichten Predigten Calvins,
1964, 270-278.
NIETO J.-C., L’hérésie des alumbrados, 1986, 403-418.
NIKIPROWETZKY V., L’exégèse de Philon d’Alexandrie, 1973, 309-329.
NILSSON M.-P., Existe-t-il une conception primitive de l’âme ?, 1930, 113-125.
NILSSON M.-P., L’origine religieuse d’une évolution morale dans la Grèce antique,
1936, 131-140.
NISHIMURA T., Un mashal de Qohelet 1,2-11, 1979, 605-615.
NOBLESSE-ROCHER A., Le nom et l’être de Dieu (Ex 3,14) selon Thomas d’Aquin et
Martin Bucer, 2001, 425-447.
NOTH M., La catastrophe de Jérusalem en l’an 587 avant Jésus-Christ et sa signification
pour Israël, 1953, 81-102.
NYGREN A., L’Unité de l’Église, 1957, 282-293.

O
OBERMAN H., Thomas Bradwardine un précurseur de Luther ?, 1960, 146-151.
OEDINGER K., La conception de la réalité dans l’« Entrée dans la voie de l’illumination » de Santideva, 1958, 360-369.
OEMING M., « Il offrait un holocauste pour chacun d’eux » (Job 1,5). Pourquoi pas pour
lui-même ? Opfer und Nicht-Opfer im Hiobbuch, 2013, 49-65.
OPPENHEIM F.-H., Contribution à l’histoire d’un réveil. Les « nouveaux prophètes »
allemands au début du XVIIIe siècle, 1957, 143-155.
OPPENHEIM F.-H., Contribution à l’histoire d’un réveil. Les « nouveaux prophètes »
allemands au début du XVIIIe siècle, 1960, 229-241.
ORCIBAL J., Hans Denck et la conclusion apocryphe de la Théologie Germanique, 1977,
141-151.
ORY J.-M., Attitudes laïques devant le monde ecclésiastique en France au 18e siècle,
1978, 399-424.

P
PACAUD M., Alexandre III : Étude sur la conception du pouvoir pontifical dans sa
pensée et dans son œuvre, 1959, 46-50.
PANNIER J., L’Église réformée de Paris sous Louis XIII (Étude critique), 1923, 70-74.
PANNIER J., Recherches sur l’évolution religieuse de Calvin jusqu’à sa conversion,
1923, 189-209.
PANNIER J., Recherches sur l’évolution religieuse de Calvin jusqu’à sa conversion,
1923, 297-323.

TABLE CUMULATIVE DES ARTICLES 1921-2015

37

PANNIER J., Calvin à Strasbourg, 1924, 420-448.
PANNIER J., Calvin à Strasbourg, 1924, 504-533.
PANNIER J., Calvin et l’épiscopat, 1926, 305-335.
PANNIER J., Calvin et l’épiscopat, 1926, 434-470.
PANNIER J., Une première « Institution française » dès 1537, 1928, 513-534.
PANNIER J., Recherches sur la formation intellectuelle de Calvin, 1930, 145-176.
PANNIER J., Recherches sur la formation intellectuelle de Calvin, 1930, 264-285.
PANNIER J., Recherches sur la formation intellectuelle de Calvin, 1930, 410-447.
PANNIER J., Notes historiques et critiques sur un chapitre de 1’ « Institution » écrit à
Strasbourg, 1934, 206-229.
PANNIER J., De la Préréforme à la Réforme. À propos des deux dernières publications
de Lefèvre d’Etaples (1534) (Étude critique), 1935, 530-547.
PARISET G., Le régime de la Séparation en France pendant la Révolution (Étude
critique), 1922, 526-534.
PARMENTIER É., Le récit comme théologie. Statut, sens et portée du récit biblique,
2001, 29-44.
PARMENTIER É., L’œcuménisme : avancées et perplexités des Églises issues de la
Réforme, 2010, 521-541.
PARROT A., Les tablettes de Mari et l’Ancien Testament, 1950, 1-11.
PARROT A., Travaux du premier congrès français d’archéologie et d’orientalisme
biblique. Discours d’ouverture, 1955, 1-3.
PARROT A., Les Manuscrits de la mer Morte. Le point de vue archéologique, 1955, 61-65.
PARROT A., Mari et l’Ancien Testament, 1955, 117-120.
PARROT A., Archéologie mariote et Ancien Testament, 1977, 353-356.
PATRY R., La séparation de l’Église et de l’État en Allemagne (Étude critique), 1921,
295-300.
PATTE D., La redécouverte de l’enseignement de Jésus (Étude critique), 1972, 499-501.
PAYA Ch., Le discours d’envoi en mission de Matthieu 10 : état de la recherche et
perspectives, 2010, 479-499.
PEDERSEN J., Scepticisme israélite, 1930, 317-370.
PEDERSEN V.-S., Le mandéisme et les origines chrétiennes. À propos du livre d’A.
Loisy (Étude critique), 1937, 378-383.
PEELMAN A., L’« esthétique théologique » de H. Urs von Balthasar (Étude critique),
1976, 559-566.
PELLEGRINO M., Religion et poésie dans le christianisme antique, 1961, 394-412.
PÉPIN J., Une curieuse déclaration idéaliste du « De Genesi ad litteram » de Saint
Augustin, et ses origines plotiniennes, 1954, 373-400.
PERNOT J., La construction de kai egeneto dans les évangiles (Notes et documents),
1924, 553-558.
PERNOT J., À propos de Matthieu XXIII,29-36 et de Luc XI,47-51 (Notes et documents),
1933, 263-267.
PERONNET M., L’assemblée du clergé de France de 1685, 1987, 137-153.
PETER R., Le maraîcher Clément Ziegler. L’homme et son œuvre, 1954, 255-282.
PETER R., Calvin et la traduction des Psaumes de Louis Budé, 1961, 175-192.
PETER R., L’abécédaire genevois ou catéchisme élémentaire de Calvin, 1965, 11-45.
PETER R. - ROTT J., Exposition Jean Calvin, 1965, 128-155.
PETER R. - ROTT J., Exposition Martin Luther, 1968, 219-278.
PETER R., Jean Calvin, avocat du comte Guillaume de Furstenberg, 1971, 63-78.
PETER R., Notes de bibliographie calvinienne à propos de deux ouvrages récents (Étude
critique), 1971, 79-87.
PETER R., Jean Calvin prédicateur, 1972, 111-117.
PETER R., Les éditions de 1562 de l’Institution de la Religion Chrestienne de Calvin,
1974, 31-48.
PETER R., Rhétorique et prédication selon Calvin, 1975, 249-272.
PETER R., Un sermon inédit d’Albert Schweitzer, 1976, 186-201.

38

TABLE CUMULATIVE DES ARTICLES 1921-2015

PETER R., L’hébraïsant Paul Fagius sur le chemin de l’exil, 1979, 385-390.
PETER R., « Et plus bas, et plus haut ! » principe théologique de Jean-Frédéric Oberlin,
1981, 351-366.
PETER R., La réception de Luther en France au XVIe siècle, 1983, 67-89.
PETIT J.C., « Prendre sur soi l’héritage du non être », 1990, 173-180.
PETIT J.-L., Sur la parole de Ricœur : « Le cerveau ne pense pas. Je pense. », 2006, 97-109.
PETIT P., Républicain et protestant : Eugène Réveillaud (1851-1935), 1984, 237-254.
PETITJEAN A., Les conceptions vétérotestamentaires du temps, Etat de la question,
1976, 383-400.
PETREMENT S., Valentin est-il l’auteur de l’Épître à Diognète ?, 1966, 34-62.
PETTAZONI R., Syncrétisme et conversion, 1934, 126-129.
PFENNIGSDORF E., Conscience et connaissance religieuse, 1939, 159-171.
PFISTER Ch., La Faculté de théologie protestante de Strasbourg de 1803 à 1872 (Étude
critique), 1923, 467-475.
PFISTER Ch., Une histoire du protestantisme en Alsace (Étude critique), 1928, 84-95.
PHILIBERT M., Euthyphron, 1956, 136-146.
PHILONENKO M., Les Interpolations chrétiennes des Testaments des douze Patriarches
et les manuscrits de Qoumrân, 1958, 309-343.
PHILONENKO M., Les Interpolations chrétiennes des Testaments des douze Patriarches
et les manuscrits de Qoumrân, 1959, 14-38.
PHILONENKO M., Les Études qoumrâniennes I, 1961, 163-172.
PHILONENKO M., Une paraphrase du cantique d’Anne, 1962, 157-168.
PHILONENKO M., Les Études qoumrâniennes II, 1963, 62-77.
PHILONENKO M., Le décret apostolique et les interdits alimentaires du Coran, 1967,
165-172.
PHILONENKO M., David-Orphée sur une mosaïque de Gaza, 1967, 355-357.
PHILONENKO M., Juda et Héraklès, 1970, 61-62.
PHILONENKO M., Une citation manichéenne du livre d’Hénoch (Notes et documents),
1972, 337-340.
PHILONENKO M., Une utilisation du Shema dans le Poimandrès, 1979, 369-372.
PHILONENKO M., « Comme par un tuyau ténu », 1982, 231-232.
PHILONENKO M., Les Paralipomènes de Jérémie et la traduction de Symmaque, 1984,
143-145.
PHILONENKO M., Deux horoscopes qoumrâniens : identification des personnages,
1985, 61-66.
PHILONENKO M., O uitae uera uita (Asclépios 41), 1988, 429-433.
PHILONENKO M., Humilitas et superbia. Note sur la Psychomachie de Prudence, 1991,
115-119.
PHILONENKO M., La troisième demande du « Notre Père » et l’hymne de
Nabuchodonosor, 1992, 23-31.
PHILONENKO M., Le sang du Juste (I Hénoch 47,1.4 ; Matthieu 27,24), 1993, 395-399.
PHILONENKO M., Un arbre se courbera et se redressera (4Q 385 2 9-10), 1993, 401-404.
PHILONENKO M., Son soleil éternel brillera (4QTTestLévi ii 9), 1993, 405-408.
PHILONENKO M., De Qoumrân à Doura-Europos : la vision des ossements desséchés
(Ézéchiel 37,1-4), 1994, 1-12.
PHILONENKO M., « Que Ton Esprit-Saint vienne sur nous et qu’il nous purifie »
(Luc 11,2) : l’arrière-plan qoumrânien d’une variante lucanienne du « Notre Père »,
1995, 61-66.
PHILONENKO M., Simples observations sur les Paralipomènes de Jérémie, 1996, 157177.
PHILONENKO M., De la « Prière de Jésus » au « Notre Père » (Abba ; targoum du
Psaume 89,27 ; 4Q369 ; Luc 11,2), 1997, 133-140.
PHILONENKO M. – MARX A., Quatre « chants » pseudo-davidiques trouvés dans la
Gueniza du Caire et d’origine esséno-qoumrânienne, 1997, 385-406.

TABLE CUMULATIVE DES ARTICLES 1921-2015

39

PHILONENKO M., La sixième demande du « Notre Père » et le livre des Jubilés, 1998/2,
27-37.
PHILONENKO M., « Une voix sortit du Trône qui disait. » (Apocalypse de Jean 19,5a),
1999, 83-89.
PHILONENKO M., La quatrième demande du « Notre Père » et le targoum palestinien,
1999, 173-185.
PHILONENKO M., Marc 1,15a et 4Q215a. La préhistoire esséno-qoumrânienne d’une
proclamation eschatologique, 2000, 213-220.
PHILONENKO M., « Les cieux et la terre obéiront à Son Messie » (4Q521, 2, II, 1 et Vie
latine d’Adam et Ève, 29,8), 2002, 115-122.
PHILONENKO M., Adonaï, le Messie et le Saoshyant. Observations nouvelles sur
4Q521, 2002, 259-266.
PHILONENKO M., Le Vivificateur. Étude d’eschatologie comparée (de 4Q521 aux Actes
de Thomas), 2003, 61-69.
PHILONENKO M., Rhétorique paulinienne et terminologie qoumrânienne, 2004, 149-161.
PHILONENKO M., Pour André Caquot (1923-2004), « en pensée, parole, action » (Les
origines orientales du Confiteor), 2004, 385-392.
PHILONENKO M., Romains 7,23, une glose qoumrânisante sur Job 40,32 (Septante) et
trois textes qoumrâniens, 2007, 257-265.
PHILONENKO M., Lux perpetua : Un dossier, 2011, 145-156.
PHILONENKO M., « Voici que je vous envoie comme des brebis au milieu des loups ».
L’arrière-plan araméen et qoumrânien d’un logion évangélique (Matthieu 10,16a et
4Q206 4 II 17), 2013, 5-13.
PHILONENKO-SAYAR B.S., Les douze rêves de Sakhaisa. Destinée slave d’un récit
eschatologique oriental, 1998, 281-297.
PIGANIOL A., Observations sur la date de l’Apocalypse synoptique (Étude critique),
1924, 245-249.
PIGANIOL A., Dates constantiniennes, 1932, 360-372.
PINTARD R., Jean-Jacques et le Héros, 1975, 83-91.
PIPER O., Le problème de la destinée, 1931, 157-177.
PIQUÉ N., P. Jurieu et les voies contournées de l’histoire. L’origine, l’écart et la
variation, 1998, 435-449.
PIQUET J.-D., La prétendue belle-sœur de couleur de l’Abbé Grégoire. Une homonymie,
cause de la bourde du club Massiac ?, 1999, 463-474.
PIQUET J.-D., Controverses sur l’Apologie de Las Casas lue par l’Abbé Grégoire, 2002,
283-306.
PIQUET J.-D., Le discours abolitionniste de Danton (16 pluviôse An II), 2010, 353-377.
PITASSI M.-C., Théologie genevoise du XVIIIe siècle et libéralisme. Généalogie ou mythologie ?, 2013, 519-536.
PLATZHOFF-LEJEUNE Ed., L’anglicanisme d’aujourd’hui (Étude critique), 1921, 291-294.
POMMIER J., Renan et Strasbourg, 1925, 29-65.
POMMIER J., Renan et Strasbourg, 1925, 101-131.
POMMIER J., Renan et Strasbourg, 1925, 208-243.
POMMIER J., Renan et Strasbourg, 1925, 319-345.
POMMIER J., Renan et Strasbourg, 1925, 431-458.
POMMIER J., Autour du billet à Philémon (Étude critique), 1928, 180-181.
POMMIER J., Le scandale Jouffroy, 1928, 249-263.
POMMIER J., Autour d’un roman religieux de G. Sand, 1928, 535-559.
POMMIER J., Un épisode de la vie cléricale d’E. Renan (Étude critique), 1930, 551-556.
POMMIER J., E. Renan et la vie de M. Olier (Étude critique), 1931, 305-309.
POMMIER J., V. Cousin et ses élèves vers 1840, 1931, 386-408.
POMMIER J., Autour de Montaigne : Pierre Charron et sa fortune littéraire (Étude
critique), 1933, 268-272.
POMMIER J., La préparation du Port-Royal de Sainte-Beuve (Étude critique), 1934, 359414.

40

TABLE CUMULATIVE DES ARTICLES 1921-2015

PONSING J.-P., L’origine égyptienne de la formule : un-et-seul, 1980, 29-34.
PONTEIL F., Les origines de l’École Normale protestante d’institutrices de Strasbourg
(Notes et documents), 1931, 424-440.
PORÉE J., Karl Jaspers et Paul Ricœur : le déchiffrement de l’existence, 2006, 7-40.
PORÉE J., Expliquer, comprendre et vivre la maladie, 2012, 5-20.
PORRET E., Le personnalisme existentiel de Nicolas Berdiaeff, 1950, 161-175.
POUDERON B., L’interdiction de l’avortement dans les premiers siècles de l’Église,
2007, 55-73.
POUPIN R., La spécificité occidentale du catharisme et les relations bogomilo-cathares,
1990, 149-164.
PRADINES M., L’association des idées et l’origine des idées mystiques, 1922, 26-45.
PREISS Th., À propos de Kierkegaard (Étude critique), 1936, 46-64.
PREISS Th., La mystique de l’imitation du Christ et de l’unité chez Ignace d’Antioche,
1938, 197-241.
PRENTER R., Liturgie et dogme, 1958, 115-128.
PRENTER R., L’interprétation de la doctrine des deux règnes, 1963, 239-249.
PRIEUR J.-M., La dimension cosmique de la crucifixion du Christ et de la croix dans la
littérature chrétienne ancienne, 1998/2, 39-56.
PRIEUR J.-M., La Croix Vivante dans la littérature chrétienne du II e s., 1999, 435-444.
PRIEUR J.-M., « Si vous faites ce qui est à droite comme ce qui est à gauche »,
Crucifixion et renversement des attitudes dans la littérature chrétienne ancienne,
2001, 413-423.
PRIEUR J.-M., L’éthique sexuelle et conjugale des chrétiens des premiers siècles et ses
justifications, 2002, 267-282.
PRIEUR J.-M., Aèce selon l’Histoire ecclésiastique de Philostorge, 2005, 529-552.
PRIEUR J.-M., Eunome selon l’Histoire ecclésiastique de Philostorge, 2006, 171-182.
PRIGENT P., L’évangile selon Thomas. État de la question, 1959, 39-45.
PRIGENT P., Un nouveau texte des Actes : Le papyrus Bodmer XVII P 74, 1962, 169-174.
PRIGENT P., Une expérience pédagogique à la Faculté de Théologie de Strasbourg : La
session intensive de grec, 1969, 55-60.
PRIGENT P., In Principio. À propos d’un livre récent (Étude critique), 1974, 391-397.
PRIGENT P., Au temps de l’Apocalypse. I. Domitien, 1974, 455-483.
PRIGENT P., Au temps de l’Apocalypse. II. Le culte impérial au 1er siècle en Asie
Mineure, 1975, 215-235.
PRIGENT P., Au temps de l’Apocalypse. III. Pourquoi les persécutions ?, 1975, 341-363.
PRIGENT P., Pour une théologie de l’image : Les visions de l’Apocalypse, 1979, 373-378.
PRIGENT P., Orphée dans l’iconographie chrétienne, 1984, 205-221.
PRIGENT P., Deux ouvrages sur l’iconographie des catacombes (Étude critique), 1988,
327-343.
PRIGENT P., Du bon usage de l’image dans l’Église ancienne, 1991, 61-72.
PRIGENT P., I Pierre 2,4-10, 1992, 53-60.
PRIGENT P., Les Orants dans l’art funéraire du christianisme ancien, 1ère partie, 1992,
143-150.
PRIGENT P., Les Orants dans l’art funéraire du christianisme ancien, 2ème partie, 1992,
259-287.
PRIGENT P., Une théologie protestante de l’image (Étude critique), 1994, 273-280.
PRIGENT P., Qu’est-ce qu’une apocalypse ?, 1995, 77-84.
PRIGENT P., Images chrétiennes, images sacrées. Un problème historico-théologique du
paléo-christianisme, 1996, 179-193.
PRINTZ O., Quelques réflexions sur l’épilepsie à partir de la guérison de l’enfant
épileptique. Marc 9,14-29 et les récits parallèles de Matthieu 17,14-21 et Luc 9,37-43,
2002, 391-400.
PRINTZ O., Albert Schweitzer : La genèse des Souvenirs de mon enfance (1924) à partir
de documents inédits, 2014, 275-302.
PRIOULT A., Balzac, Catherine de Médicis et la Saint-Barthélémy, 1974, 325-340.

TABLE CUMULATIVE DES ARTICLES 1921-2015

41

PROSPERI A., L'Immaculée Conception à Séville et la fondation sacrée de la monarchie
espagnole, 2007, 435-467.
PRUNET O., Les grands thèmes de l’éthique de Berdiaeff, 1952, 266-281.
PRZYLUSKI J., Les sept puissances divines dans l’Inde et l’Iran (Étude critique), 1936,
500-507.
PRZYLUSKI J., Les sept puissances divines en Grèce (Étude critique), 1938, 255-262.
PUECH H.-Ch., Un livre récent sur la mystique d’Origène (Étude critique), 1933, 508-536.
PUECH H.-Ch., Les nouveaux écrits d’Origène et de Didyme découverts à Toura, 1951,
293-329.
POUIVET R., Wittgenstein et les croyances religieuses, 2006, 357-375.

Q
QUIÉVREUX F., La structure symbolique de l’Évangile de Saint Jean, 1953, 123-165.

R
RABANT C., Théologie et culture moderne, 1969, 141-156.
RACINE P., À propos d’une récente histoire de l’Italie, 1974, 267-272.
RAISER K., Quel avenir pour le Conseil Œcuménique des Églises, 1996, 129-137.
RAPHAËL F., Les Juifs d’Alsace et la Révolution (Étude critique), 1972, 209-213.
RAPHAËL F., Les Juifs au Maroc (Étude critique), 1974, 407-409.
RAPHAËL F., Foule solitaire et nostalgie de la communauté, 1975, 387-415.
RAPHAËL F., Profil du rabbinat alsacien, 1984, 27-46.
RAPHAËL F., « Malgré tout », « Trotzdem », « La’hén » : Esquisse d’une sociologie de
l’espérance juive, 2012, 97-115.
RAPP F., L’évêque de Strasbourg, Guillaume de Honstein et la Réformation, 1974, 79-88.
RAPP F., Les campagnes d’indulgences dans le diocèse de Strasbourg à la fin du Moyen
Âge, 2003, 71-88.
RAPP F., Notes sur l’eucharistie à la veille de la Réformation : ce que nous apprennent
quelques documents sur la communion, 2005, 5-16.
REBOUL O., Kant et la Religion, 1970, 137-153.
REBOUL O., L’évolution religieuse de Nietzsche (Étude critique), 1977, 519-522.
REBOUL O., L’Université et le Savoir, 1989, 43-49.
REDSLOB R., Colonisation et droit des gens selon François de Victoria (Étude critique),
1942, 132-153.
REFOULÉ F., À contre-courant : Romains 16,3-16, 1990, 409-420.
REMY G., L’analogie selon E. Jüngel. Remarques critiques. L’enjeu d’un débat, 1986,
147-177.
REMY J., La dynamique des espaces urbains et l’insertion des Églises, 1972, 267-322.
RENARD M.-R., Féminisme et religion dans l’œuvre de George Sand, 2004, 163-178.
RENAUD B., Le Psaume 73, méditation individuelle ou prière collective ?, 1979, 541-550.
REUSS R., La Revue de Strasbourg d’après les souvenirs inédits d’Ed. Reuss (18501869), 1921, 9-22.
REUSS R., Un candidat en théologie alsacien à Paris en 1827-1828, 1922, 219-233.
REYMOND B., Tillich et Sabatier : une confrontation de leurs vues sur le symbole, 1978,
19-25.
REYMOND B., Les présupposés philosophiques du fidéisme ménégozien, 1979, 45-53.
REYMOND B., La Déclaration de Barmen et le droit ecclésiastique, 1984, 105-116.
REYMOND B., Quelques lettres d’Alfred Loisy à Jacques Arnavon, protestant libéral,
1987, 363-381.
RIAUD J., Quelques observations sur les relations parents-enfants dans les Sentences du
Pseudo-Phocylide, 2000, 79-92.
RIAUD J., La vie communautaire dans le judaïsme ancien (Étude critique), 2005, 421-425.

42

TABLE CUMULATIVE DES ARTICLES 1921-2015

RICHARD G., L’athéisme dogmatique en sociologie religieuse, 1923, 125-137.
RICHARD G., L’athéisme dogmatique en sociologie religieuse, 1923, 229-261.
RICHARD G., Sociologie religieuse et morale sociologique. La théorie solidariste de
l’obligation, 1925, 244-261.
RICHARD G., La morale sociologique et la pathologie de la société, 1925, 346-368.
RICHARD J., Le traité de la création dans la Dogmatique allemande de Paul Tillich,
1990, 109-124.
RICHARD J., Ernst Troeltsch et Paul Tillich : deux tournants de la théologie, 1999, 475492.
RICŒUR P., Culpabilité tragique et culpabilité biblique, 1953, 285-307.
RICŒUR P., Philosophie et religion chez Karl Jaspers, 1957, 207-235.
RICŒUR P., La philosophie et la spécificité du langage religieux, 1975, 13-26.
RICŒUR P., La Bible et l’imagination, 1982, 339-360.
RICŒUR P., Entre philosophie et théologie : la règle d’or en question, 1989, 3-9.
RIETSCH J.-M., Paracelse et l’image, 2006, 183-215.
RIGAUX B., La redécouverte de la dimension eschatologique de l’Évangile, 1976, 3-27.
ROBERT D., Note sur les historiens des origines de la Réforme française : du doyen
Doumergue à M. Stauffer, 1974, 129-133.
ROBERT Ph. (de), La gloire en exil. Réflexions sur I Samuel 4,19-22, 1979, 351-356.
ROBERT Ph. (de), Approches sociologiques de l’Ancien Israël (Étude critique), 1984,
403-406.
ROBERT Ph. (de), Transparence et sagesse. Remarques sur le verre dans l’Apocalypse,
1999, 65-70.
ROBINSON J. M., A Critical Text of the Sayings Gospel Q, 1992, 15-22.
ROBINSON J. M., The Incipit of the Sayings Gospel Q, 1995, 9-33.
ROCHEBLAVE S., Étude sur J. de Maistre, 1922, 293-314.
ROCHEBLAVE S., Étude sur J. de Maistre, 1922, 386-406.
ROCKSETH Y., Réaction de la Réforme contre certains éléments réalistes du culte,
1946, 146-159.
ROGNON F., L’anticléricalisme religieux de Kierkegaard, 2002, 61-86.
ROGNON F., Lanza del Vasto et la modernité, 2003, 325-350.
ROGNON F., Généalogie de la morale de conviction, 2005, 553-578.
ROGNON F., La foi au risque du doute, 2008, 21-53.
ROGNON F., L’éthique protestante et l’esprit du solidarisme. L’exemple de Charles Gide,
2012, 187-203.
ROMANE-MUSCULUS P., Catalogue des œuvres imprimées du théologien Wolfgang
Musculus, 1963, 260-278.
ROMANE-MUSCULUS P., Catalogue des œuvres imprimées du théologien Wolfgang
Musculus (indications complémentaires), 1966, 212.
RÖMER Th., Approches exégétiques du Deutéronome. Brève histoire de la recherche sur
le Deutéronome depuis Martin Noth, 1995, 153-175.
RÖMER Th., Deux repas « en miroir » dans l’histoire de Joseph (Gn 37-50), 2013, 15-27.
ROPES J-H., Le radicalisme de Jésus et la « via media » de Paul, 1921, 507-523.
ROSÉN H. B., Retrouver la Bible à travers l’hébreu de nos jours, 1970, 109-126.
ROSENAU H., Où classer la synagogue de Capernaüm (Étude critique), 1937, 285-288.
ROSENSTIEHL J.-M., Un commentaire du Psaume 133 à l’époque intertestamentaire,
1979, 559-565.
ROSENSTIEHL J.-M., Un voyage dans l’Au-delà, vers l’an Mil. Brèves remarques
autour d’une apocalypse byzantine, 2000, 93-104.
ROTT J., Bucer et les débuts de la querelle sacramentaire : L’instruction donnée à
Grégoire Caselius pour sa mission auprès de Luther (octobre 1525), 1954, 234-254.
ROTT J., Le « Traité de l’Inspiration » de Jean Leclerc, 1956, 50-60.
ROTT J., Documents strasbourgeois concernant Calvin, 1964, 290-335.
ROTT J., Le sort des papiers et de la bibliothèque de Bucer en Angleterre, 1966, 346-367.
ROTT J., Magistrat et Réforme à Strasbourg, 1974, 103-114.

TABLE CUMULATIVE DES ARTICLES 1921-2015

43

ROTT J., Après sept années de prédication évangélique, où en étaient les Strasbourgeois
en 1528 ? Le Pamphlet de Hans von Schore, 1986, 57-70.
ROTT J., Les relations extérieures de la Faculté de Théologie de Strasbourg de 1570 à
1658 d’après les correspondances passives de Jean Pappus et de Jean Schmidt, 1988,
41-53.
ROUKEMA R., La transcendance et la proximité de Dieu dans le christianisme ancien,
2002, 15-31.
ROUKEMA R., L’origine du mal selon Origène et dans ses sources, 2003, 405-420.
ROUKEMA R., Une église ancienne à Meguiddo (Notes et documents), 2006, 389-395.
ROULET J. (de), Saint Irénée Évêque, 1993, 261-280.
ROUSSEL B., Le jeune Calvin, 1968, 54-59.
ROUSSEL B., François Wendel et l’enseignement de l’histoire ecclésiastique, 1974, 135152.
ROUSSEL B. – SEGUENNY A., Les non-conformismes aux 16e et 17e siècles : bilan
d’une première enquête sur les travaux en cours (Notes et documents), 1977, 209-222.
ROUSSEL B., S. Du Bois, P. Olivétan, E. Dolet, auteurs ou éditeurs de traductions
françaises de textes de Martin Bucer (1529-1542) : l’exemple du Psaume 1, 1979, 529539.
ROUSSEL B., Guy Bedouelle, historien de Jacques Lefèvre d’Étaples et éditeur, avec
Franco Giacone, des Épistres et Évangiles (Étude critique), 1980, 465-485.
ROUSSEL B., R. W. Mc All, évangéliste auprès des prolétaires parisiens, entre la légende
et l’histoire : le ler août 1871, 1981, 389-411.
ROUSSEL B., Une édition nouvelle des Operationes in Psalmos (Étude critique), 1984,
271-278.
ROUSSEL B., De Strasbourg à Bâle et Zurich : une « École Rhénane » d’exégèse (Ca
1525-Ca 1540), 1988, 19-39.
ROWLEY H. H., Moïse et le Décalogue, 1952, 7-40.
RUOLT A., Du rôle des fêtes et de la joie comme moyens d’exciter la jeunesse à l’étude
et de lui inspirer l’amour de l’école. Le cas des Écoles du Dimanche françaises du
e
XIX siècle, 2011, 525-548.
RUOLT A., Petite histoire des récompenses. L’approche protestante de Louis-Frédéric
François Gauthey (1795-1864), 2013, 223-246.
RUPP G., Vadianus (Joachim von Watt) 1484-1551, 1962, 275-289.
RUPP G., Luther et sa doctrine des deux royaumes, 1968, 207-211.

S
SALOMON A., Lettres d’un professeur en théologie protestante à d’Alembert (Notes et
documents), 1926, 164-168.
SALOMON A., La catholicité du monde chrétien d’après la correspondance inédite de
Zinzendorf avec le cardinal de Noailles et les évêques « appelants » (Étude critique),
1928, 430-466.
SALTEL Ph., Évolutionnisme et histoire des religions. Analyse de la philosophie de la
religion de Jean-Marie Guyau (1855-1888), 2008, 173-187.
SANDYS-WUNSCH J., C. P. H. Kaiser - La théologie biblique et l’histoire des religions,
1979, 391-396.
SARTIAUX F., Le thomisme est-il une philosophie rationnelle ? (Étude critique), 1936,
365-376.
SAVIGNAC J. (de) – STRACMANS M., Lettre de Sir Peter Le Page-Renouf au
chanoine Doellinger sur l’Infaillibilité attribuée aux Papes par le Concile du Vatican,
1956, 61-72.
SCHEER Ch., Le problème religieux de l’Etat, 1934, 338-358.
SCHEIDHAUER M., Jean-Ulrich Metzger et l’origine des Articles Organiques en 1802,
1974, 203-217.
SCHEIDHAUER M., Rencontre de Freud et de Jung ? (Étude critique), 1977, 71-80.

44

TABLE CUMULATIVE DES ARTICLES 1921-2015

SCHEIDHAUER M., La création de la Faculté de Théologie Protestante de Paris, 1977,
291-325.
SCHEIDHAUER M., Un problème épineux entre Freud et Jung : le rêve, 1981, 413-425.
SCHENKER A., Le sort de l’Israélite à l’étranger. Implications de 1 S 26,19, 2013, 6776.
SCHERDING P., La théologie de Karl Barth, 1926, 336-349.
SCHERDING P., Quelques notes sur l’hymnologie des Églises évangéliques de France
(Étude critique), 1940, 77-91.
SCHERDING P., Le catéchisme de Heidelberg (Étude critique), 1943, 245-254.
SCHERDING P. - WENDEL F., Un traité d’exégèse pratique de Bucer : Quomodo S.
Literae pro Concionibus tractandae sint Instructio. Instruction concernant l’usage des
Saintes Écritures en vue de la prédication, 1946, 32-75.
SCHERDING P., La tâche de l’Église dans le monde actuel, 1952, 287-295.
SCHERDING P., Réflexions sur le principe scripturaire et son application au ministère
de la parole, 1956, 208-231.
SCHERDING P., Le problème de l’infaillibilité de l’Église, 1966, 262-271.
SCHERDING P., Une théologie de la musique, 1969, 162-164.
SCHERDING P., Le culte chrétien, 1977, 53-64.
SCHEUNER U., Les droits de l’homme à l’intérieur des Églises protestantes, 1978, 379397.
SCHINDLING A., Primus Truber (Primož Trubar), le « Luther slovène », 2015, 59-70.
SCHLOESING E., Une candidature missionnaire refusée : correspondance entre A. N.
Bertrand, Alfred Boegner et Jean Bianquis, 1967, 21-48.
SCHLOSSER J., La communauté en charge de l’Évangile. À propos de Ph. 1,7, 1995, 6776.
SCHLOSSER J., Les agapes et l’identité chrétienne, 2013, 157-170.
SCHMIDT F., Bibliographie des Sciences Théologiques (2e partie), Histoire des Religions, 1972, 19-23.
SCHMIDT F., Élection et tirage au sort (1QS VI,13-23 et Ac 1,15-26), 2000, 105-117.
SCHMIDT F., Pour une reconstitution du cycle liturgique annuel dans les Prières pour
les fêtes (1Q34, 4Q507-509) : l’apport du papyrus opisthographe, 2013, 77-91.
SCHMIDT G., Dans quelle mesure l’Europe est-elle chrétienne ? Valeurs chrétiennes et
identité européenne, 2003, 187-208.
SCHMIDT K.-L., Le ministère et les ministères dans l’Église du Nouveau Testament,
1937, 313-336.
SCHMIDT K.-L., Le problème du christianisme primitif, 1938, 1-54.
SCHMIDT K.-L., Le problème du christianisme primitif, 1938, 126-173.
SCHOEN U., Orientations pour un dialogue entre chrétiens et musulmans (Étude
critique), 1975, 303-305.
SCHOEN U., « Fides pro mundi vita », 1981, 461-464.
SCHOEPS H. J., Jésus et la loi juive, 1953, 1-20.
SCHRENCK G., La réception d’Agrippa d’Aubigné au XVIIe siècle, 1986, 419-427.
SCHWARTZ J., À propos du statut personnel de l’apôtre Paul, 1957, 91-96.
SCHWARTZ J., Du Testament de Lévi au discours véritable de Celse, 1960, 126-145.
SCHWARTZ J., L’épître à Diognète, 1968, 46-53.
SCHWARTZ J., Lucien de Samosate et certains écrits juifs, 1969, 135-140.
SCHWARTZ J., Autour des Acta Apollonii, 1970, 257-261.
SCHWARTZ J., Note sur le martyre de Polycarpe de Smyrne (Notes et documents),
1972, 331-335.
SCHWARTZ J., Celsus Redivivus, 1973, 399-405.
SCHWARTZ J., Origène, Contre Celse (Étude critique), 1978, 299-303.
SCHWARTZ J., Note sur la « petite apocalypse » de l’Asclepius, 1982, 165-169.
SCHWARTZ J. – BUTIN J.-D., Post Philonis Legationem, 1985, 127-129.
SCHWARTZ J., Cléopâtre et Aséneth, 1985, 457-459.
SCHWARTZ J., Remarques littéraires sur le roman de Tobit, 1987, 293-297.

TABLE CUMULATIVE DES ARTICLES 1921-2015

45

SCHWARTZ J., Une fantaisie impie dans l’histoire auguste, 1989, 481-483.
SCOPELLO M., Le renard symbole de l’hérésie dans les polémiques patristiques contre
les gnostiques, 1991, 73-88.
SCOTT S., L’empereur Julien : transcendance et subjectivité, 1987, 345-362.
SCOTT S., Le Dieu d’Eschyle, 1993, 249-259.
SECRETAN C., Idéologies politiques pendant la révolte des Pays-Bas de 1566-1588, ou
comment les États-Généraux de ces Provinces prirent conscience de leur souveraineté,
1986, 391-402.
SEGINGER G., Flaubert : De la religion à l’art, 1998, 299-312.
SEGOND A., 1re Épître de Jean. Chap. 5:18-20, 1965, 349-351.
SEGUENNY A., Réforme érasmienne ou Réforme luthérienne ? Caspar Schwenckfeld et
Érasme, 1974, 309-324.
SEGUENNY A., À l’origine de la philosophie et de la théologie spirituelles en Allemagne
au 16e siècle : Christian Entfelder, 1977, 167-181.
SEGUENNY A., La christologie de Caspar von Schwenckfeld, 1489-1561 (non aliud sed
aliter), 1994, 129-151.
SESBOUE B., Christologie et sotériologie chez Paul Tillich dans le cadre de la théologie
contemporaine, 1981, 223-238.
SESTON W., L’empereur Claude et les chrétiens, 1931, 275-304.
SESTON W., La découverte des écritures manichéennes (Étude critique), 1933, 250-261.
SESTON W., Sur les origines religieuses de la paroisse rurale (Étude critique), 1935,
243-254.
SESTON W., L’opinion païenne et la conversion de Constantin, 1936, 250-264.
SHINER L., La question de Dieu, 1969, 157-161.
SIEGERT F., Communication de masse et rythmes de prose dans Luc/Actes, 1994, 113-127.
SIEGWALT G., Une œuvre philosophico-religieuse et théologique : La « Théologie
Systématique » de Paul Tillich, 1961, 173-192.
SIEGWALT G., Petite chronique tillichienne, 1969, 69-74.
SIEGWALT G., Une dogmatique orthodoxe, 1969, 176-178.
SIEGWALT G., La résurrection du Christ et notre résurrection, 1970, 221-243.
SIEGWALT G. – KLEIN J.-L., Bibliographie des Sciences Théologiques (2e partie),
Dogmatique, 1972, 33-48.
SIEGWALT G., L’acte théologique aujourd’hui, 1972, 135-148.
SIEGWALT G., Écologie et théologie I, 1974, 341-365.
SIEGWALT G., Écologie et théologie II, 1974, 507-521.
SIEGWALT G., La prière, le monde invisible et Dieu, 1975, 177-192.
SIEGWALT G., Rendre compte de Dieu (Avant-propos), 1976, 467-469.
SIEGWALT G., Expérience et Révélation. Remarques de méthodologie théologique,
1976, 525-543.
SIEGWALT G., Avant-propos : Colloque interdisciplinaire Paul Tillich, 1978, 3.
SIEGWALT G., La rencontre des religions dans la pensée de Paul Tillich, 1978, 37-53.
SIEGWALT G., Les fondements du monde contemporain, un défi pour les sciences et la
théologie, 1979, 19-35.
SIEGWALT G., L’actualité de Genèse 1, 1979, 319-325.
SIEGWALT G., Théologie systématique et mystagogique, 1982, 251-259.
SIEGWALT G., Les deux règnes, 1990, 165-172.
SIEGWALT G., Le lieu ecclésial et liturgique de l’acte du baptême, 1991, 39-44.
SIEGWALT G., La justesse fonctionnelle de la science et la question de la vérité, 1994,
249-263.
SIEGWALT G., Le statut de la théologie dans la société sécularisée et pluri-religieuse,
1998/1, 61-83.
SIEGWALT G., Y a-t-il un « élémentaire humain » et quel est-il ?, 2002, 169-186.
SIMON M., Melchisédeck dans la polémique entre juifs et chrétiens et dans la légende,
1937, 58-93.

46

TABLE CUMULATIVE DES ARTICLES 1921-2015

SIMON M., Deux hérésies juives mentionnées par Justin Martyr (Étude critique), 1938,
54-58.
SIMON M., Alexandre le Grand, juif et chrétien, 1941, 177-191.
SIMON M., Le Judaïsme berbère dans l’Afrique ancienne, 1946, 1-31.
SIMON M., Le Judaïsme berbère dans l’Afrique ancienne, 1946, 105-145.
SIMON M., Les relations judéo-chrétiennes d’après quelques ouvrages récents, 1946,
272-279.
SIMON M., Perspectives anglicanes, 1947, 214-241.
SIMON M., Points de vue nouveaux sur les origines de la culture chrétienne, 1948-1949,
142-147.
SIMON M., L’anglicanisme contemporain, 1950, 219-228.
SIMON M., La prophétie de Nathan et le Temple. Remarques sur II Samuel 7, 1952, 41-58.
SIMON M., Les saints d’Israël dans la dévotion de l’Église ancienne, 1954, 98-127.
SIMON M., Visage de l’anglicanisme, 1963, 172-192.
SIMON M. – ROCCA-SERRA G., Per annos quinque et viginti, un exemple de symbolique des nombres dans l’Église ancienne, 1971, 51-62.
SIMON M., Sur une formule liturgique mithriaque, 1976, 277-288.
SIMONNET J., La gloire de Dieu est de cacher la parole, (1ère partie), 1983, 247-266.
SIMONNET J., La gloire de Dieu est de cacher la parole (suite), 1983, 435-446.
SIMONNET J., Enguerrand Quarton et Jean de Montagnac. Réflexion sur la Genèse de
la Pieta d’Avignon, 1986, 261-275.
SMAHEL F., Les Vaudois au Moyen-Âge (Étude critique), 1977, 65-70.
SMALBRUGGE M., L’analogie réexaminée, 1989, 121-134.
SÖDERBLOM Mgr N., l’Église de Suède et la France, 1927, 34-47.
SOGGIN J.A., Anatomie d’une conquête, 1977, 1-17.
SOKRO N’G.A., Remarques sur le prophétisme et le messianisme africains, 1979, 397-409.
STABENBORDT P., Abaissement et Révélation de Dieu d’après J.-G. Hamann, 1952,
97-119.
STAEHELIN E., L’édition de 1522 du « Defensor Pacis » de Marsile de Padoue, 1954,
209-222.
STAERK W., L’arbre de vie et l’arbre de la science du bien et du mal (Étude critique),
1928, 66-69.
STALTER-FOUILLOY D., Les maudits, 1986, 451-458.
STAMM J.-J., La prophétie d’Emmanuel, 1943, 1-26.
STAUFFER R., Les discours à la première personne dans les sermons de Calvin, 1965,
46-78.
STEHLY R., Une citation des Upanishads dans Joseph et Aséneth, 1975, 209-213.
STEHLY R., Bouddhisme et Nouveau Testament, 1977, 431-437.
STEHLY R., David dans la tradition islamique à la lumière des manuscrits de Qoumrân,
1979, 357-367.
STEHLY R., Par le nom de Dieu le Clément, le Miséricordieux. Concepts idéologiques et
programme fondamental du mouvement de la tendance islamique, 1991, 339-348.
STEMBERGER G., La recherche rabbinique depuis Strack (État de la question), 1975,
543-574.
STEPIEN J., « Syneidesis ». La conscience dans l’anthropologie de Saint-Paul, 1980, 120.
STRAKA G., Les débuts du Christianisme chez les Tchèques, 1946, 235-245.
STRASSER O., Un chrétien humaniste, W. Capiton, 1940, 1-14.
STRASSER O.-E., Les périodes et les époques de l’Histoire de l’Église, 1950, 290-304.
STRASSER S., Contribution à la phénoménologie du bonheur humain, 1953, 103-122.
STROHL F., Un résumé de la philosophie de Fechner (Étude critique), 1922, 440-444.
STROHL H., L’évolution religieuse de Luther jusqu’en 1515 (Étude critique), 1922, 156163.
STROHL H., Marcion. L’Évangile du Dieu étranger (Étude critique), 1923, 156-168.

TABLE CUMULATIVE DES ARTICLES 1921-2015

47

STROHL H., L’épanouissement de la pensée religieuse de Luther de 1515 à 1520 (Étude
critique), 1924, 78-83.
STROHL H., Le protestantisme en Alsace au XVIIIe s, 1925, 540-563.
STROHL H., Les idées religieuses d’Oberlin, 1926, 201-223.
STROHL H., Le catéchisme réformé en Suisse (Étude critique), 1927, 278-283.
STROHL H., Bâle et Strasbourg au siècle de la Réforme, 1929, 140-148.
STROHL H., Le droit à la résistance d’après les conceptions protestantes, 1930, 126-144.
STROHL H., Deux études sur Bucer (Étude critique), 1930, 571-678.
STROHL H., La Suède et l’Alsace, 1932, 444-464.
STROHL H., La notion d’Église chez Bucer dans son développement historique (Étude
critique), 1933, 242-249.
STROHL H., Contribution à l’étude du problème de l’Église au siècle de la Réforme
(Étude critique), 1935, 255-269.
STROHL H., Deux nouvelles vies de Luther (Étude critique), 1935, 270-275.
STROHL H., La notion d’Église chez les Réformateurs, 1936, 265-319.
STROHL H., Théologie et humanisme à Strasbourg au moment de la création de la
Haute École, 1937, 435-456.
STROHL H., Un aspect de l’humanisme chrétien de Bucer, 1938, 42-447.
STROHL H., Bucer interprète de Luther, 1939, 223-261.
STROHL H., La pensée de Calvin (Imbart de la Tour) (Étude critique), 1940, 155-161.
STROHL H., Un fils d’Oberlin au pays de Lavater (Notes et documents), 1940, 201-218.
STROHL H., La pensée de Calvin (J. Bohatec) (Étude critique), 1941, 70-76.
STROHL H., La pensée de Calvin sur la Providence divine au temps où il était réfugié à
Strasbourg, 1942, 154-169.
STROHL H., La Réforme en Suisse (Étude critique), 1943, 55-79.
STROHL H., Zwingle, prédicateur (Étude critique), 1945, 41-51.
STROHL H., Martin Bucer : Traité de l’amour du prochain, 1947, 141-213.
STROHL H., L’activité scientifique de Bucer, 1956, 122-135.
STROHL H., LECERF A., Récentes études sur la théologie de Calvin (Étude critique),
1926, 544-547.
STROHM Ch., Le Catéchisme de Heidelberg. Sa naissance, son profil théologique et
l’histoire de sa recherche, 2013, 499-517.
STROPPA S., « Une glace nette et polie ». Paolo Segneri, François Malaval et l’oraison
de simple vue, 1999, 327-342.
STUCKI P.-A., À propos de l’herméneutique post-bultmannienne, 1969, 33-54.
STUPPERICH R., Calvin und die Konfession des Paul Volz, 1964, 279-289.
STUPPERICH R., Strassburg und Münster, 1974, 69-77.
SUBILIA V., Le royaume de Dieu dans la perspective du XVIIe siècle piété et puritain,
1988, 275-291.
SUNDKLER B., Jésus et les païens, 1936, 462-499.
SÜSS Th., Actualité de la justification par la foi, 1968, 203-206.
SZLECHTER E., Le prêt dans l’Ancien Testament et dans les codes mésopotamiens
d’avant Hammourabi, 1955, 16-25.

T
TAGAWA K., « Galilée et Jérusalem » : l’attention portée par l’évangéliste Marc à
l’histoire de son temps, 1977, 439-470.
THEISSEN G., Les quatre phases de la naissance du Nouveau Testament. Esquisse d’une
histoire de la première littérature chrétienne, 2007, 19-53.
THEISSEN G., L’eschatologie de Jésus – expression d’un monothéisme radical ?, 2012,
555-571.
THÉVENAZ P., La philosophie sans Absolu, 1954, 81-97.

48

TABLE CUMULATIVE DES ARTICLES 1921-2015

THOMAS L., L’absolu dans deux pensées apophatiques : Basilide et le Taoïsme, 1987,
181-191.
THURNEYSEN E., Rédaction et mémorisation de la prédication, 1956, 202-207.
TIEBEY S., L’épistémologie néothomiste en URSS, 1988, 209-215.
TILLICH P., La « Théologie systématique », 1955, 454-477.
TILLICH P., Religion biblique et ontologie, 1959, 211-234.
TILLICH P., Religion biblique et ontologie, 1959, 338-360.
TILLICH P., Amour, pouvoir et justice. Analyses ontologiques et applications éthiques
(Traduction de Théo Junker), 1963, 327-368.
TILLICH P., Amour, pouvoir et justice. Analyses ontologiques et applications éthiques
(Traduction de Théo Junker), 1964, 30-59.
TINLAND F., Droit à la vie, fondement contractuel de la paix civile et nécessités de
l’ordre public selon Th. Hobbes et J.-J. Rousseau, 1985, 153-168.
TINTEROFF N.-I., Du Livre de la Prière Commune à Common Worship. La tradition de
la prière commune dans l’Église d’Angleterre, 1549-2014, 2014, 407-424.
TISSEAU P.-H., Le Mémorial de Pascal est-il truqué ?, 1934, 230-250.
TISSOT Y., À propos des fragments de Basilide sur le martyre, 1996, 35-50.
TISSOT Y., Le rapt de Denys d’Alexandrie et la chronologie de ses lettres festales, 1997,
51-65.
TORRANCE T. F., La doctrine de l’ordre, 1958, 129-142.
TORRANCE T. F., Knowledge of God and speech about Him according to John Calvin,
1964, 402-422.
TORRANCE T. F., Viens, Esprit Créateur ! Pour le renouveau du culte et du témoignage,
1965, 193-211.
TORRANCE Th.-F., Croyances fondamentales et Révolution scientifique, 1981, 43-66.
TOURNU Ch., John Milton, Dieu et la liberté, 2002, 33-59.
TOUTAIN J., Hermès, dieu social chez les Grecs, 1932, 289-299.
TRAUTMANN C., La citation du Psaume 85(84),11-12 et ses commentaires dans la
Pistis Sophia, 1979, 551-557.
TRIOMPHE R., Le spoutnik et l’hérésie « cosmiste », 1958, 82-85.
TRIOMPHE R., L’idée russe, 1970, 295-302.
TRIOMPHE R., Alexandre Boukharev (Étude critique), 1978, 309-312.
TRIOMPHE R., Aspects de la « Divino-Humanité » selon Vladimir Soloviev (Étude
critique), 1980, 197-205.
TRIOMPHE R., Le Lion et le Miel, 1982, 113-140.
TROCMÉ É., Simples remarques sur l’emploi de la méthode critique pour l’exégèse du
Nouveau Testament, 1957, 103-111.
TROCMÉ É., Une révolution mal conduite. À propos d’un centenaire et d’un livre, 1959,
160-168.
TROCMÉ É., « Avec Jésus » et « en Christ » : les Évangiles comme miroir de la
différenciation croissante entre deux thèmes religieux primitivement confondus, 1962,
225-236.
TROCMÉ É., Jésus-Christ et le Temple : éloge d’un naïf, 1964, 245-250.
TROCMÉ É. – CHEVALLIER M.-A. – JAY B., Bibliographie des Sciences Théologiques (1ère partie), Nouveau Testament, 1971, 291-308.
TROCMÉ É., Quelques travaux récents sur le Jésus de l’histoire (Étude critique), 1972,
485-498.
TROCMÉ É., Trois critiques au miroir de l’Évangile selon Marc (Étude critique), 1975,
289-295.
TROCMÉ É., Albert Schweitzer et la vie de Jésus, 1976, 28-36.
TROCMÉ É., Jean-Baptiste dans le Quatrième Évangile, 1980, 129-151.
TROCMÉ É., Paul-la-colère : éloge d’un schismatique, 1981, 341-350.
TROCMÉ É., Bible et théologie : une querelle sans fin, 1982, 219-224.
TROCMÉ É., Le Nouveau Testament à la Faculté de Théologie protestante de 1870 à
1956, 1988, 113-120.

TABLE CUMULATIVE DES ARTICLES 1921-2015

49

TROCMÉ É., Le rempart de Damas : un faux pas de Paul ?, 1989, 475-479.
TROCMÉ É., L’apôtre Paul et Rome : Réflexions sur une fascination, 1992, 41-51.
TROCMÉ É., « La Parole devint chair et dressa sa tente parmi nous ». Réflexions sur la
théologie du IVe Évangile, 1994, 399-409.
TROCMÉ É., La Jézabel de Thyatire (Apoc. 2/20-24), 1999, 51-55.
TROMPF G.W., La section médiane de l’évangile de Luc : l’organisation des documents,
1973, 139-154.
TRONCHON H., Renan et Israël, 1927, 129-153.
TRONCHON H., À propos de la jeunesse cléricale de Renan (Étude critique), 1935, 360368.
TRONCHON H., Herder parmi les théologiens français (Étude critique), 1940, 15-46.

U
ULFGARD H., L’Apocalypse entre judaïsme et christianisme. Précisions sur le monde
spirituel et intellectuel de Jean de Patmos, 1999, 31-50.
UMBELINO L. A., Herméneutique, architecture et humanisation de l’espace. L’architecture
des lieux de mémoire selon Paul Ricœur, 2011, 67-81.
UNBEGAUN B. O., L’ancienne religion des slaves de la Baltique, 1946, 211-234.

V
VAHANIAN G., Dieu et l’utopie : la foi comme langage, 1976, 483-493.
VAHANIAN G., Entre sacré et Kairos : l’utopie, 1981, 259-269.
VAJTA V., L’actualité de la doctrine de la justification de la foi, 1968, 197-202.
VAJTA V., Bibliographie des Sciences Théologiques (2e partie), Œcuménisme, 1972, 49-59.
VAJTA V., Le dialogue œcuménique sur le ministère (Étude critique), 1975, 443-445.
VALLETTE P., La doctrine de l’âme chez Lucrèce, 1934, 1-37.
VAN DER LEEUW G., La structure de la mentalité primitive, 1928, 1-31.
VAN DER LEEUW G., À propos de récentes études sur la structure de la mentalité
primitive (Étude critique), 1928, 149-161.
VAN DER LEEUW G., Phénoménologie de l’âme, 1930, 1-23.
VAN DER LEEUW G., Sur le nom et la personnalité des dieux dans les religions primitives, 1931, 241-255.
VAN DER LEEUW G., Mentalité primitive et religion, 1935, 485-494.
VANNI U., La dimension christologique de la Jérusalem nouvelle, 1999, 119-133.
VANNIER M.-A., Déconstruction de l’individualité ou assomption de la personne chez
Eckhart ?, 1995, 399-418.
VAN PEURSEN C. A., Quelques remarques sur l’angoisse comme thème anthropologique, 1957, 127-142.
VAN UNNIK W. C., Le nombre des élus dans la première épître de Clément, 1962, 237246.
VARLIK S., Le Coran : clôture du livre et ouverture du sens, 2009, 333-345.
VERGOTE H.B., Psychose (Étude critique), 1973, 57-63.
VERGOTE H.B., Retour du Sacré ? À propos d’un Colloque (Notes et documents), 1975,
273-287.
VERMEIL E., La philosophie religieuse d’E. Troeltsch, 1921, 23-44.
VERMEIL E., La philosophie religieuse d’E. Troeltsch, 1921, 154-175.
VERMEIL E., La philosophie religieuse d’E. Troeltsch, 1921, 220-245.
VERMEIL E., Le problème confessionnel en Allemagne (Étude critique), 1921, 383-385.
VERMES G., À propos des Commentaires bibliques découverts à Qumrân, 1955, 95-102.
VETO M., Beauté et compossibilité : L’épistémologie religieuse de Jonathan Edwards,
1996, 427-440.

50

TABLE CUMULATIVE DES ARTICLES 1921-2015

VIAL M., Le Viae Sion Lugent de Hugues de Balma et l'évolution de la compréhension
gersonienne de la théologie mystique, 2009, 347-365.
VIAL M., Dieu jusque dans le néant. Sur la kénose, 2015, 339-357.
VIALLANEIX N., La notion de Selv dans La maladie à la mort, 1985, 5-25.
VIANÈS L., La Lettre d’Aristée et les origines de la Septante : à propos d’un livre
récent (Étude critique), 2008, 71-76
VIAUX D., L’économie du salut dans les textes des fondations de Messes aux XVe et
e
XVI siècles. Essai théologique, 1992, 151-163.
VINCENT G., Le langage religieux a-t-il un sens ? (Étude critique), 1971, 361-366.
VINCENT G., Bibliographie des Sciences Théologiques (2e partie), Philosophie de la
Religion, 1972, 24-32.
VINCENT G., Kant et l’Écriture, 1975, 55-70.
VINCENT G., « La métaphore vive » de Paul Ricœur (Étude critique), 1976, 567-581.
VINCENT G., Onto-théologie et théologie morale selon Kant, 1982, 239-250.
VINCENT G., Le sujet de la croyance. Langage, croyance et institution, 1985, 271-295.
VINCENT G., Lettres de Bergson à F. Abauzit, 1985, 381-394.
VINCENT G., La Faculté de Théologie protestante et l’accueil de la phénoménologie
dans l’entre-deux guerres, 1988, 121-131.
VINCENT G., Enjeux éthiques du concept d’identité narrative, 1988, 217-228.
VINCENT G., Le corps de l’hérétique. La critique de la gnose par Irénée, 1989, 411-421.
VINCENT G., Transformations de la Religion dans l’espace européen. Vers une religion
civile européenne ?, 1993, 225-248.
VINCENT G., Formes et fonctions de la religion, 1994, 81-91.
VINCENT G., Ethos protestant, éthique de la solidarité, I. L’héritage kantien. Reprises et
transformations, 2002, 307-330.
VINCENT G., Ethos protestant, éthique de la solidarité, II. Anthropologie et éthique,
2002, 417-441.
VINCENT G., Traditions axiologiques, imagination et sens de l’action, 2004, 179-201.
VINCENT G., Protestantisme libéral, tolérance et esprit laïque. L’interprétation de
l’œuvre de Castellion par Ferdinand Buisson, 2005, 253-277.
VINCENT G., Naissance de l’individu abstrait et critique utilitariste de la pitié, 2005,
401-420.
VINCENT G., Le concept de tradition selon Ricœur, Perspectives herméneutiques et
pragmatiques, 2006, 111-143.
VINCENT G., L’universalisme, à la lumière de l’hospitalité, 2010, 49-77.
VINCENT G., Pratiques du pèlerinage et de la marche. Perspectives phénoménologiques,
2011, 43-66.
VINCENT G., Cheminer, vivre, appartenir au monde. Perspectives herméneutiques,
2011, 365-394.
VINCENT G., Exégèse, herméneutique, théologie. I. Entre philosophie et théologie :
l’œuvre de Paul Ricœur, 2015, 183-215.
VINCENT G., Exégèse, herméneutique, théologie. II. Les engagements théologiques de
Paul Ricœur, 2015, 305-337.
VINCENT J. M., Le « rationalisme mystique » d’Édouard Reuss et ses incidences sur la
Bible, 1994, 43-66.
VINCENT J. M., Un combat pour le progrès des sciences théologiques en France au
e
XIX siècle. La correspondance Édouard Reuss - Michel Nicolas, 2003, 89-117.
VINCENT J. M., Édouard Reuss, traducteur et interprète du livre de Job. À l’occasion du
bicentenaire de la naissance de l’exégète strasbourgeois, 2005, 337-364.
VISCHER L., La mission des Églises réformées aujourd’hui, 1982, 471-483.
VISCHER W., Foi et Technique, 1964, 102-109.
VISCHER W., Témoignage d’un contemporain, 1984, 117-122.
VOELTZEL R., La Méthode théologique de Hugo Grotius, 1952, 126-133.
VOELTZEL R., Le rôle de l’Ancien Testament dans l’instruction des catéchumènes,
1953, 308-321.

TABLE CUMULATIVE DES ARTICLES 1921-2015

51

VOELTZEL R., Le secret professionnel pastoral, 1956, 232-247.
VOELTZEL R., L’« Être Suprême » pendant la Révolution Française (1789-1794), 1958,
250-272.
VOELTZEL R., Le régime presbytérien-synodal et le Nouveau Testament, 1959, 117-128.
VOELTZEL R., Pour une doctrine de la Confirmation, 1960, 113-125.
VOELTZEL R., Théologie et Psychologie, 1967, 358-361.
VOELTZEL R., Catéchèse et langage, 1968, 381-385.
VOELTZEL R., Jean Amos Comenius ou d’une spiritualité pour une éducation, 1969, 1-32.
VOELTZEL R. - PETER R. - KELLER B. - WESTPHAL F., Bibliographie des Sciences
Théologiques (2e partie), Théologie pratique, 1972, 71-88.
VOELTZEL R., Recherches sur les ministères (Étude critique), 1972, 215-217.
VOELTZEL R., Ecclésiologie et ministères (Étude critique), 1973, 64-72.
VOELTZEL R., D’un « peut-être » comme certitude, 1975, 157-163.
VOELTZEL R., La femme (Étude critique), 1975, 437-441.
VOELTZEL R., Villages luthériens montbéliardais (Étude critique), 1978, 425-429.
VOELTZEL R. – KELLER B., Les « Serviteurs » dans le livre d’Ésaïe, 1979, 413-426.
VOELTZEL R., Le juste, 1982, 233-238.
VOELTZEL R., Les trois conseils œcuméniques de Coménius, 1982, 443-455.
VOELTZEL R., Une lecture protestante du nouveau Code de Droit Canonique, 1986,
109-121.
VOGELEISEN G. – ADLER G., Repenser la catéchétique, 1981, 443-452.
VOGELWEITH G., Le poète et le religieux selon Kierkegaard, 1981, 37-42.
VOGELWEITH G., Les sources chrétiennes de la non-violence gandhienne, 1983, 303-310.
VOGLER B., Recrutement et carrière des pasteurs strasbourgeois au XVIe siècle, 1968,
151-174.
VOGLER B., Réflexions sur les sources de la sociologie religieuse protestante à propos
de trois livres récents, 1970, 67-72.
VOGLER B., L’apport de l’histoire des mentalités à l’histoire religieuse. À propos de
trois thèses différentes (Étude critique), 1973, 426-439.
VOGLER B., Les Inspecteurs ecclésiastiques protestants en territoire rhénan, 1974, 89-101.
VOGLER B., Le recrutement des étudiants à la Faculté de Théologie (1872-1918), 1988,
97-111.
VOGLER B., Les sermons d’ouverture de la session annuelle du Consistoire supérieur
sous le Second Empire (1854-1865), 2005, 115-124.
VOGLER G., L’historiographie marxiste et Martin Luther, 1983, 155-166.
VUIILLEUMIER R., Les traditions d’Israël et la liberté du prophète : Osée, 1979, 491-498.

W
WACKENHEIM Ch., Christianisme et conscience européenne, 1989, 35-42.
WAGNER C., L’inquisition de Tolède face au protestantisme au XVIe siècle, 1994, 153-169.
WAGNER C., Le profil sociologique et théologique des protestants dénoncés à l’Inquisition de Tolède au XVIe siècle, 1995, 289-308.
WAGNER G., Le tabernacle et la vie « en Christ » Exégèse de 2 Corinthiens 5: 1 à 10,
1961, 379-393.
WAGNER G., Les enfants d’Abraham ou les chemins de la promesse et de la liberté.
Exégèse de Galates 4,21 à 31, 1991, 285-295.
WALLMANN J., Strassburger lutherische Orthodoxie im 17. Jahrhundert. Johann
Conrad Dannhauer. Versuch einer Annäherung, 1988, 55-71.
WANEGFFELEN T., Un Sorbonniste contre Bucer. La réfutation des idées de Martin
Bucer par l’évêque d’Avranches Robert Céneau (septembre 1534), 1993, 23-37.
WAUTIER D’AYGALLIERS A., L’Évangile et la Loi (Étude critique), 1937, 39-43.
WEBER O., Compétence de l’Église et compétence de l’État d’après les ordonnances
ecclésiastiques de 1561, 1964, 336-347.

52

TABLE CUMULATIVE DES ARTICLES 1921-2015

WEIBEL N.B., Regard sur l’islamisme en Tunisie à la lumière du manifeste du M.T.I.,
1991, 329-338.
WEIL G. E., L’archétype du Massoret ha-Massoret d’Elie Lévita, 1961, 147-158.
WEIL G. E., La Bible de l’ Université hébraïque de Jérusalem, 1963, 193-199.
WEIL G. E., Trilitéralité fonctionnelle ou bilitéralité fondamentale des racines hébraïques.
Un essai d’analyse quantifiée, 1979, 281-311.
WEISS E., Le supplice de la « catapulte » (καταπέλτης) en 4 Maccabées, 2014, 129-135.
WELKER M., Formes nouvelles de présentation de l’idée de Dieu. La philosophie du
processus dans la théologie américaine à la suite de Whitehead, 1982, 23-47.
WENCELIUS L., L’idée de joie dans la pensée de Calvin, 1935, 70-109.
WENDEL F., Le mariage dans l’œuvre de Zwingle, 1940, 142-154.
WENDEL F., L’Église de Strasbourg (Étude critique), 1942, 62-66.
WENDEL F., La religion d’Érasme (Étude critique), 1943, 255-268.
WENDEL F., Introduction au Résumé sommaire de la doctrine chrétienne de Martin
Bucer, 1951, 3-11.
WENDEL F., Un document inédit sur le séjour de Bucer en Angleterre, 1954, 223-233.
WENDEL F., Colloque Jean Calvin. Allocution d’ouverture, 1964, 265-269.
WENDEL F. – BENOIT A. – ROUSSEL B., Bibliographie des Sciences Théologiques
(1ère partie), Histoire de l’Église, 1971, 309-360.
WESTPHAL W., Les origines géographiques des étudiants en théologie entre 1621 et
1792, 1988, 73-81.
WESTPHAL W., Édouard Reuss, Directeur du Gymnase Protestant 1859-1865, 1991,
459-471.
WETTER G.-P., La catholicisation du Christianisme primitif, 1927, 17-33.
WICKERSHEIMER E., Les recettes de Ph. Mélanchthon contre la peste (Étude critique),
1923, 169-173.
WIDMER G.-Ph., Pierre Thévenaz, croyant philosophe, 1958, 232-249.
WIDMER G.-Ph., Critique philosophique de la religion et dogmatique évangélique, 1966,
144-160.
WIDMER G.-Ph., Le nouveau et le possible, 1975, 165-175.
WIDMER G.-Ph., L’essence trinitaire et l’histoire trinitaire de Dieu, 1976, 495-508.
WILKENS U., Tradition de Jésus et Kérygme du Christ : La double histoire de la
tradition au sein du christianisme primitif, 1967, 1-20.
WILL R., La liberté chrétienne chez Luther (Étude critique), 1922, 357-360.
WILL R., Le culte mystique, 1924, 32-53.
WILL R., Le culte mystique, 1924, 140-161.
WILL R., Le caractère religieux du culte (Étude critique), 1925, 373-384.
WILL R., Ruysbroeck l’Admirable (Étude critique), 1926, 60-72.
WILL R., Le mouvement de réforme cultuelle dans le catholicisme (Étude critique), 1926,
471-486.
WILL R., Le mouvement de réforme cultuelle dans le protestantisme (Étude critique),
1926, 558-580.
WILL R., La liturgie luthérienne, 1927, 422-450.
WILL R., Quelques réflexions sur le style liturgique, 1929, 32-41.
WILL R., Le culte du Sacré-Cœur en Alsace (Étude critique), 1929, 382-392.
WILL R., Les origines de la liturgie protestante à Strasbourg (Étude critique), 1929, 479486.
WILL R., Les formes du culte (Étude critique), 1929, 487-492.
WILL R., Encore les origines de la liturgie protestante à Strasbourg (Étude critique),
1931, 521-537.
WILL R., La conception protestante de l’Église considérée comme le « corpus Christi »,
1932, 465-494.
WILL R., Les éléments sociaux du culte (Étude critique), 1935, 467-472.
WILL R., Magie et religion (Étude critique), 1936, 23-45.

TABLE CUMULATIVE DES ARTICLES 1921-2015

53

WILL R., Le symbolisme de l’image du Christ. Essai d’iconographie chrétienne, 1936,
400-428.
WILL R., Le climat religieux de 1’ « Hortus deliciarum » d’Herrade de Landsberg, 1937,
522-566.
WILL R., La première liturgie de Calvin, 1938, 523-529.
WILL R., Les Églises protestantes de Strasbourg pendant la Révolution française, 1939,
262-287.
WILL R., L’Église protestante de Strasbourg pendant le Consulat et l’Empire, 1941, 138176.
WILL R., l’Église protestante de Strasbourg sous la Restauration, 1942, 240-276.
WILL R., l’Église protestante de Strasbourg sous la monarchie de Juillet, 1944, 1-58.
WILL R., L’Église protestante de Strasbourg sous la seconde République, 1946, 160-192.
WILL R., Les Églises protestantes de Strasbourg sous le second Empire, 1947, 64-90.
WILL R., L’Église protestante de Strasbourg. Église et Culture (1870-1914), 1952, 212-222.
WILL R., L’Art dans le culte protestant, 1952, 282-286.
WILL R., Église et sectes, 1957, 163-166.
WILLAIME J.-P., Religion et conflit (Étude critique), 1973, 229-245.
WILLAIME J.-P., Du problème de l’autorité dans les Églises protestantes pluralistes,
1982, 385-400.
WINTER P., Le Magnificat et le Benedictus sont-ils des Psaumes macchabéens ?, 1956,
1-19.
WISCHMEYER J., Friedrich Schleiermacher : son apport théorique et pratique à la
fondation de l’Université de Berlin (1805-1813), 2011, 21-42.
WOLFF G., L’éthique protestante d’Émile Brunner (Étude critique), 1934, 41-79.

Y
YAMAMOTO K., La douleur de Dieu. Actualité de la théologie de Kazoh Kitamori,
2014, 177-192.
YARDENI M., La religion de La Peyrère et le « Rappel des Juifs », 1971, 245-259.

Z
ZAC S., Les avatars de l’interprétation de l’Écriture chez Spinoza, 1962, 17-37.
ZAC S., Rapports de la religion et de la politique chez Spinoza et J.-J. Rousseau, 1970, 1-22.
ZACKLAD J., Création, péché originel et formalisme (Genèse, chap. I à III), 1971, 1-30.
ZIEGLER Th., Un regard neuf sur la formation du Canon, 1991, 45-59.
ZIELINSKI T., La morale chrétienne, troisième morale de l’antiquité, 1927, 330-350.
ZILLHARDT M., « Et ibidem vidi alias mulieres pendentes. ». Avatars de la figure
apocalyptique de la mauvaise mère, 2000, 187-197.
ZORN J.-F., La contextualisation : un concept théologique, 1997, 171-189.
ZUBER R., Le Protestant François Perrot. Principes d’éducation et politique messine en
1565, 1962, 316-322.
ZUBER R., Défense et illustration de l’individualisme protestant, 1966, 241-261.
ZUBER R., Renaissance et rhétorique (Étude critique), 1982, 49-64.
ZUMSTEIN J., Interpréter le quatrième évangile aujourd’hui. Questions de méthode,
2012, 241-258.
ZWAAN J. (de), Le rythme logique dans l’Épître aux Éphésiens (Notes et documents),
1927, 554-565.

Contributions diverses
À la mémoire de Charles Hauter (1888-1981), 1982, 213-216.

54

TABLE CUMULATIVE DES ARTICLES 1921-2015

Adieu à Jean Rott (M. Lienhard), 1998, 413.
Adieu à Rodolphe Peter (M. Philonenko), 1987, 343.
André Benoît (J.M. Prieur), 2000, 335-337.
Avant-propos (M. Arnold, Ch. Grappe), 2007, 3.
Avant-propos, 450e anniversaire de la Faculté de Théologie Protestante de Strasbourg,
1988, 1-2.
Avant-propos, Centenaire de la mort d’Edouard Reuss, 1991, 425.
Avant-propos, Colloque : Sagesse, éloquence, piété, 1989, 1-2.
Bibliographia Cullmanniana (M. Arnold), 1999, 151-154.
Bibliographia Cullmanniana 1972-1991, 1992, 113-118.
Bibliographie d’Alfred Marx, 2013, 171-177.
Bibliographie d’Antonin Causse, 1969, 327-330.
Bibliographie de Gilbert Vincent, 2012, 205-219.
Bibliographie de l’œuvre de Tommy Fallot, 1957, 331-352.
Bibliographie de Marc Lienhard, 2005, 171-190.
Bibliographie de Pierre Scherding, 1959, 82.
Bibliographie des œuvres de Henri Clavier, 1962, 99-106.
Bibliographie des œuvres de Monsieur le Professeur Jean Héring, 1957, 3-4.
Bibliographie des œuvres de Monsieur le Professeur Jean-Daniel Benoît, 1956, 177-178.
Bibliographie des œuvres de Monsieur le Professeur Robert Will, 1948-1949, 92-96.
Bibliographie des œuvres de Pierre Burgelin, 1975, 201-205.
Bibliographie des œuvres de Roger Mehl, 1982, 485-496.
Bibliographie des principales publications de Charles Hauter, 1958, 113-114.
Bibliographie des travaux d’André Benoit, 1991, 121-123.
Bibliographie des travaux de François Wendel, 1974, 161-183.
Bibliographie des travaux de René Voeltzel, 1981, 477-511.
Bibliographie des travaux d’Edmond Jacob, 1979, 617-642.
Bibliographie Jean Héring, 1966, 113-115.
Correspondance : Remarques sur la dynamique de décision dans les Églises protestantes
en France, 1974, 589-593.
Correspondance. À propos du protestantisme de Renouvier, 1951, 261-264.
Éditorial (R. Mehl), 1972, 1-3.
Éditorial (R. Mehl), 1974, 1-2.
Éditorial (R. Mehl), 1974, 185.
Éditorial (R. Mehl), 1975, 1-3.
Éditorial (R. Mehl), 1978, 1-2.
Éditorial (R. Mehl), 1981, 1-2.
Éditorial (M. Arnold et Ch. Grappe), 2006, 169.
Éditorial : Centenaire de la Faculté de Théologie Protestante de Paris, 1977, 289.
Éditorial : Pour prendre congé (R. Mehl), 1986, 259-260.
Éditorial : Rédaction de la Revue d’Histoire et de Philosophie Religieuses, 1974, 453.
Éditorial : Rédaction de la Revue d’Histoire et de Philosophie Religieuses, 1975, 467.
Éditorial : Rédaction de la Revue d’Histoire et de Philosophie Religieuses, 1976, 1.
Éditorial : Rédaction de la Revue d’Histoire et de Philosophie Religieuses, 1976, 465.
Éloge du Professeur Gerd Theissen (Ch. Grappe), 2007, 5-12.
En guise de conclusion (R. Mehl), 1976, 182-185.
Faculté (La) de Théologie Protestante de l’USHS, 1984, 101-102.
Faculté (La) de Théologie Protestante de l’USHS à la rentrée 1984, 1985, 1-3.
Hommage à Albert Schweitzer (M. Arnold), 2013, 337-338.
Hommage à Alfred Marx à l’occasion de son soixante-dixième anniversaire (M. Arnold et
Ch. Grappe), 2013, 3-4.
Hommage à André Benoit, 1991, 1.
Hommage à Étienne Trocmé à l’occasion de son soixante-dixième anniversaire
(M. Lienhard), 1995, 1-2.

TABLE CUMULATIVE DES ARTICLES 1921-2015

55

Hommage à Gilbert Vincent à l’occasion de son soixante-dixième anniversaire
(M. Arnold, D. Frey et Ch. Grappe), 2012, 3-4.
Hommage à Marc Lienhard à l’occasion de son soixante-dixième anniversaire
(M. Arnold et M. Philonenko), 2005, 3-4.
Hommage à Marc Philonenko à l’occasion de son soixante-dixième anniversaire
(Ch. Grappe et G. Vincent), 2000, 3-4.
Hommage au Doyen Charles Hauter à l’occasion de son 80e anniversaire (R. Mehl),
1968, 111-112.
Hommage au Doyen Henri Strohl pour son 80e anniversaire (Ch. Hauter), 1954, 193-195.
Hommage au Professeur Robert Will pour son 80e anniversaire (Ch. Hauter), 1948-1949,
91-92.
Hommage de la Faculté au Doyen Roger Mehl, 1982, 333-334.
Hommage de la Faculté au Professeur Edmond Jacob, 1979, 267-268.
Hommage de la Faculté au Professeur René Voeltzel, 1981, 325-326.
Hommage de la Faculté au Professeur Rodolphe Peter, 1986, 1-2.
Hommage de la Faculté de Théologie de Strasbourg au Professeur Jean Héring
(Ch. Hauter), 1957, 1-2.
Hommage de la Faculté de Théologie Protestante à M. Jean Héring, professeur honoraire
(F. Wendel), 1966, 111-113.
Hommage de la Faculté de Théologie Protestante de l’Université de Strasbourg au
Professeur Jean-Daniel Benoît à l’occasion de son 70e anniversaire (Ch. Hauter),
1956, 175-176.
Hommage de la Faculté de Théologie Protestante de Strasbourg au Doyen Charles
Hauter à l’occasion de son 70e anniversaire (F. Wendel), 1957, 111-113.
Hommage de la Faculté de Théologie Protestante de Strasbourg au Professeur Henri
Clavier à l’occasion de son 70e anniversaire (F. Wendel), 1962, 97-98.
Hommage de la Faculté de Théologie Protestante de Strasbourg au Professeur Pierre
Scherding à l’occasion de son 70e anniversaire (F. Wendel), 1959, 80-81.
In Memoriam Alexandre Koyre (J. Héring), 1964, 262-263.
In Memoriam Anton Fridrichsen (J. Héring), 1954, 190.
In Memoriam Antonin Causse (L.-P. Horst), 1947, 1-6.
In Memoriam Antonin Causse (Ch. Hauter), 1947, 6-11.
In Memoriam Bernard Jay, 1981, 221.
In Memoriam Bernard Keller (1929-2008) et Bernard Kaempf (1943-2008) (Ch. Grappe),
2008, 273-278.
In Memoriam Charles Jaeger (Ed. Jacob), 1954, 437-438.
In memoriam Edmond Jacob (1909-1998), 1998, 259-260.
In Memoriam Edmond Vermeil (R. Mehl), 1964, 263-264.
In Memoriam Émile-G. Léonard (R. Mehl), 1961, 451-452.
In Memoriam Éric Dardel (R. Mehl), 1967, 177.
In Memoriam Étienne Trocmé (1924-2002) (A. Birmelé), 2002, 387-390.
In Memoriam François Wendel, 1972, 395-396.
In Memoriam G. Van der Leeuw (M. Leenhardt), 1951, 497-499.
In Memoriam Gabriel Vahanian (1927-2012) (M. Arnold et M. Philonenko), 2012, 385-386.
In Memoriam Henri Clavier (1892-1987), 1988, 153-154.
In Memoriam Henri Strohl (Ch. Hauter), 1959, 205-207.
In Memoriam Jean Baruzi (P. Burgelin), 1953, 80.
In Memoriam Jean Bosc (P. Burgelin), 1969, 395-396.
In Memoriam Jean-Daniel Benoit (1886-1975), 1975, 337-339.
In Memoriam Jean-Marc Prieur (1947-2012) (M. Arnold et R. Gounelle), 2012, 553-554.
In Memoriam le Doyen Charles Hauter, 1982, 217-218.
In memoriam Marc Honegger (1926-2003) (G. Vincent), 2003, 401-403.
In Memoriam Maurice Goguel (J. Héring), 1955, 261.
In Memoriam Maurice Leenhardt (R. Mehl), 1954, 190-191.
In Memoriam Max-Alain Chevallier, 1990, 1-2.

56

TABLE CUMULATIVE DES ARTICLES 1921-2015

In memoriam Oscar Cullmann (M. Philonenko), 1999, 147-150.
In Memoriam Paul Humbert (1885-1972), 1972, 131-135.
In Memoriam Pierre Burgelin (1905-1985), 1985, 377-379.
In Memoriam Pierre Guérin (R. Mehl), 1963, 410-411.
In Memoriam Pierre Scherding (1889-1983), 1983, 389.
In Memoriam René Voeltzel (1912-1986), 1986, 387-389.
In Memoriam Richard Stauffer (1921-1984), 1985, 101-103.
In Memoriam Robert Eppel (R. Mehl), 1954, 438-439.
In Memoriam Robert Will (Ch. Hauter), 1959, 78.
In Memoriam Roger Mehl, 1997, 129-131.
In Memoriam Theobald Suss, 1984, 100.
In Memoriam Théodore Gérold (F. Munch), 1956, 173-174.
In Memoriam. Hommage à Karl Barth (R. Mehl), 1968, 419-421.
Liminaire (M. Arnold), 2009, 3.
Liminaire (M. Arnold), 2010, 3.
Liminaire (M. Arnold et Ch. Grappe), 2011, 321-322.
Liste des travaux et publications de Rodolphe Peter, 1986, 123-127.
Présentation du Professeur Edmond Jacob (J.-G. Heintz), 1979, 269-271.
Professeurs de la Faculté de Théologie Protestante de Paris (1877-1977), 1977, 357-365.
Publications de Marc Philonenko, 2000, 199-204.
Publications d’Étienne Trocmé, 1995, 139-147.
Publications du Centre de Sociologie du Protestantisme de la Faculté de Théologie
protestante, 1986, 255-256.
Publications du GRENEP, 1983, 215-216.
Publications du GRENEP, 1987, 108-109.
Publications du GRENEP, 1987, 237-238.
Rapport du Comité National d’évaluation sur la Faculté de Théologie Protestante de
Strasbourg, 1991, 129-150.
Reconnaissance, Paul Ricœur 1913-2005 (G. Vincent), 2006, 3-5.
Réponse du Professeur Gerd Theissen, 2007, 13-17.
Société des Amis et Anciens Étudiants de la Faculté de Théologie Protestante de
Strasbourg, 1987, 107.
Société des Amis et Anciens Étudiants de la Faculté de Théologie Protestante de
Strasbourg, 1987, 235.
Témoignage d’un compagnon de route. Présentation du volume d’hommage au Doyen
Roger Mehl, 1982, 335-337.