You are on page 1of 2

Division Afrique

Division régionale Sahel et Afrique de l’Ouest

LES MUTILATION GENITALES FEMININES, SANTE ET DROITS HUMAINS

Après environ vingt ans d’efforts concertés et culture locale et n’était qu’un élément d’un plus vaste
d’expériences dans la lutte contre les mutilations géni- programme d’information sur la santé, l’hygiène et
tales féminines (MGF), beaucoup d’informations ont d’autres sujets.
été réunies, qui permettent aujourd’hui d’évaluer
l’impact des actions entreprises, de cerner leurs fai- Bien que les arguments se référant aux droits hu-
blesses et d’en tirer des enseignements. Les appro- mains puissent avoir leur place dans une argumenta-
ches présentées ci-après se concentrent principale- tion plus vaste contre les MGF, ils produisent habituel-
ment sur les interventions menées au niveau commu- lement peu d’effet lorsqu’ils sont utilisés de manière
nautaire. La structure adoptée pour présenter ces ap- isolée ou sont placés au centre du débat. Des argu-
proches est quelque peu artificielle, étant donné que ments paraissant pertinents dans un contexte eu-
la plupart des programmes ont appliqué une combi- ropéen peuvent se révéler beaucoup trop abstraits
naison de plusieurs approches. Elle permet néan- pour bon nombre des personnes concernées, s’ils ne
moins d’en donner un bref aperçu. sont pas adaptés à leurs réalités.

L’approche des droits humains L’approche légale
Au niveau international, le débat autour des mutila- Outre les pays africains, qui ont promulgué des lois in-
tions génitales féminines est étroitement lié à la ques- terdisant les MGF, les pays du monde industrialisé ont
tion des droits de la personne humaine. Aux États- également prohibé légalement ces pratiques. Dans la
Unis d’Amérique et dans l’Union européenne, des dis- plupart des pays européens, les MGF sont un acte
cussions sont actuellement en cours sur la question criminel passible de peine conformément aux disposi-
de l’éligibilité au droit d’asile des femmes qui ont fui tions légales condamnant les blessures physiques ou
leurs pays pour échapper aux MGF et à la violence les mauvais traitements infligés à des enfants.
physique.
La promulgation de lois contre une pratique tradition-
La Conférence internationale sur la population et le nelle à laquelle adhèrent un grand nombre de person-
développement (CIPD) de 1994 a beaucoup contribué nes est très controversée. Les principaux avantages
à la thématisation des droits à la santé reproductive d’une telle législation sont de fournir une plate-forme
au niveau mondial. Aujourd’hui, les MGF sont interna- légale officielle pour les activités des projets, d’offrir
tionalement reconnues comme une violation de droits une protection juridique aux femmes et de décourager
des femmes. La plupart des programmes de sensibili- les exciseuses et les familles, qui craignent d’être
sation sur les MGF associent cette question à celle poursuivies. Une telle législation peut également aider
des droits humains et se réfèrent aux conventions in- les professionnels de la santé à justifier leur engage-
ternationales dans leur argumentation. Les organisa- ment dans la lutte contre les MGF et leur donner une
tions non gouvernementales incluent le thème des raison officielle de rejeter la médicalisation de la prati-
droits humains et en particulier des droits des femmes que ou de refuser de répondre à des demandes de
et des enfants dans leurs programmes éducatifs. Il a resuture après un accouchement.
été constaté que le fait de rendre les femmes plus
conscientes de leurs droits avait pour effet de renfor- D’un autre côté, les lois ne peuvent pas changer les
cer leurs capacités d’action et que l’introduction de la traditions. Les craintes de voir la pratique des MGF
question des droits humains dans les cours organisés reléguée à la clandestinité par la législation pénale
pour les femmes ne rencontrait pas d’opposition ma- sont justifiées dans beaucoup de pays : avec le risque
jeure de la part des autres membres des communau- que les victimes de complications ne se fassent pas
tés, lorsque la question était traitée avec suffisam- traiter adéquatement, par peur des sanctions.
ment de sensibilité et d’une manière adaptée à la
Dans la plupart des pays africains, les lois contre les éducation, communication) traitant également des
MGF sont rarement appliquées. Il est difficile de trou- troubles psychologiques et sexuels pouvant en décou-
ver un juste équilibre entre l’application des lois, ler et examinant de plus près les aspects sociaux,
l’éducation du public et le dialogue, et le risque d’un économiques, culturels et historiques de la question.
rejet de la part des communautés en appliquant de
telles lois est bien réel. Formation des agents de santé pour en
faire des agents du changement
L’approche santé Les agents de santé sont confrontés de diverses ma-
Le recours à des professionnels de santé et autres nières au problème des MGF :
groupes influents pour mettre les populations en - Eventuel dilemme entre leurs obligations profes-
garde contre les risques sanitaires associés aux diffé- sionnelles et une société traditionaliste.
rentes formes de MGF est une autre approche qui a - Ils jouent un rôle important dans la médicalisation
été couramment appliquée au cours des 15 à 20 der- des MGF et peuvent être sollicités pour une ré-
nières années. infibulation.
- Management des complications dues aux MGF.
Le principal message de ces campagnes était que les De graves complications sont probables dans tous
MGF sont dangereuses et qu’il faut y mettre un terme les cas de MGF, en particulier les formes les plus
le plus vite possible. Il était présumé que l’aspect san- radicales. Autrefois, le personnel médical est peu
té serait une bonne entrée en matière pour aborder un formé au traitement de ces complications. Il y a
sujet aussi délicat. Dans certains pays (Égypte, So- donc souvent un manque des compétences requi-
malie), le thème de l’infibulation était présenté essen- ses pour conseiller et traiter les femmes ayant subi
tiellement comme un problème de santé, dans le sou- des MGF.
ci d’exclure de la discussion ses implications religieu-
- Rôle important dans l’orientation des femmes et
ses et culturelles.
des couples. Les agents de santé sont bien placés
pour conseiller les femmes souffrant de problèmes
L’emploi d’une approche simpliste, focalisée sur
psychologiques ou sexuels imputables aux MGF.
l’aspect sanitaire et sur les complications pouvant en
Ils devraient amener les femmes et leurs maris à
découler, a entraîné un certain nombre de problèmes.
renoncer à la ré-infibulation après un accouche-
L’un d’eux est la médicalisation croissante des MGF
ment et recommander aux familles de ne pas
(l’intervention est pratiquée par le personnel sani-
soumettre leurs filles aux MGF.
taire). Par voie de conséquence, l’excision est deve-
nue une source de revenus supplémentaires pour les - Position de leaders d’opinion. Comme pour
prestataires de soins de santé et même pour le per- d’autres comportements impliquant des risques
sonnel non qualifié des hôpitaux. pour la santé, les agents de santé jouent un rôle
important dans toute campagne d’IEC et de chan-
L’argument selon lequel une forme modérée gement des comportements abordant la question
d’excision exécutée par un personnel médi-cal bien des MGF. Cependant lorsqu’ils ne possèdent pas
formé serait une option plus sûre est souvent avancé de compétences de communication adéquates
dans les pays où les MGF sont très courantes. Dans pour une telle tâche et qu’ils sont constamment
les pays où les MGF sont pratiquées par des commu- surchargés de travail, ils ne peuvent pas consacrer
nautés éduquées et/ou suffisamment nanties, la mé- suffisamment de temps à l’éducation sanitaire au
dicalisation a pris beaucoup d’extension, par exemple niveau des communautés. Néanmoins, ils peuvent
chez les Kisii au Kenya. La GTZ se rallie à la position jouer un rôle essentiel en organisant des forma-
de l’OMS qui rejète fermement toute forme de médi- tions et en supervisant les activités d’éducation
calisation. sanitaire. Des contacts interpersonnels réguliers
contribueraient aussi à changer les attitudes.
Toute campagne contre les MGF devrait inclure des
éléments permettant une compréhension fondamen- Pour cela, les agents de santé à tous les niveaux du
tale de l’anatomie génitale féminine ainsi que des système, y compris le personnel paramédical et les
changements apportés par les différentes formes de volontaires, doivent bénéficier d’une formation appro-
mutilation. Elle peut ensuite engager la discussion sur priée, adaptée à leurs besoins spécifiques.
les complications médicales à court, moyen et long
terme. La confrontation avec les conséquences médi-
cales et physiques des MGF ne devrait être qu’un
élément d’une stratégie plus vaste d’IEC (information,

Publié par Projet supra régional:
Deutsche Gesellschaft für L’abandon des mutilations génitales féminines
Technische Zusammenarbeit (GTZ) GmbH

Dag Hammarskjöld-Weg 1-5 Tel. +49(0)6196-79-1578, -1579, -1553
65760 Eschborn Fax +49(0)6196-79-7177
E-Mail kerstin.lisy@gtz.de
Web www.gtz.de/fgm

Juillet 2007