Spécifications – Planification de projets 

1- Introduction
La planification de projet consiste en la préparation, la gestion et la soumission d’un planning qui couvre tous les
travaux demandés et spécifiés dans les documents du Contrat (pièces du marché) en utilisant la méthode du
chemin critique. Le planning doit être élaboré à l’aide d’un système informatisé de planification de projet
recommandé.
L’Entrepreneur doit régulièrement mettre à jour le planning et l’utiliser pour programmer, coordonner et exécuter
tous les travaux. Les tâches du planning doivent décrire avec précision les différents travaux à entreprendre pour
compléter le projet. Ces travaux ne sont pas limités seulement aux tâches ou activités accomplies par l’Entrepreneur,
les sous-traitants, les fabricants, les fournisseurs, les consultants, le Maître d'œuvre, le Maître d’Ouvrage et peuvent
concerner toute autre partie impliquée dans le Projet.
2- Planificateur du projet
L’Entrepreneur doit désigner une personne en qualité de planificateur de projet ou responsable de la planification
du projet qui va élaborer et gérer le planning du projet. Le planificateur du projet doit assister à la réunion
préliminaire de planification qui a pour objet la discussion détaillée des séquences des travaux, des méthodes
d’exécution, l’incorporation et la communication de ces informations à travers le planning.
Le planificateur du projet doit assister à toutes les réunions périodiques et/ou recevoir les informations relatives au
planning que peuvent contenir les procès-verbaux de ces réunions. Ces informations incluent les questions entre
l’Entrepreneur et ses sous-traitants aussi bien que les questions entre l’Entrepreneur et le Maître d’Ouvrage et
peuvent couvrir toute autre question soulevée avec d’autres parties du projet.
Le planificateur du projet doit prendre connaissance d’une manière continue de la situation des travaux dans tous
leurs aspects tout au long du contrat incluant les travaux de base, les travaux additionnels, les nouveaux travaux et
les changements des conditions d’exécution des travaux.
3- Systèmes informatisés de planification de projet
Les logiciels standards, utilisé couramment, pour planifier les projets doivent faciliter une intégration horizontale
des plannings de projet en permettant la gestion séparée des différentes parties de planning (base de données
individuelle par projet) par les différents responsables ou entités impliqués dans le projet, coordonner les différentes
logiques et gérer des délais cohérents sur la même interface d'activités.
De même, ces logiciels doivent faciliter une intégration verticale de la base de données par une récapitulation
électronique des détails des plannings, dates, durées des tâches, les ressources, du niveau le plus bas de détail de tâche
jusqu'au niveau le plus haut.
Les systèmes les plus utilisés sont Primavera d'Oracle (P3, P3E/C, P5, P6, P7) et MS Project de Microsoft.
4- Réunion préliminaire de planification
A la réception de l’ordre de service et avant le commencement des travaux, l’Entrepreneur doit communiquer, au
Maître d’Ouvrage, une date pour une réunion préliminaire de planification. L’objet de cette réunion est la
discussion des questions essentielles se rapportant à l’élaboration satisfaisante du planning des travaux et la
clarification des questions relatives à l’interprétation des exigences du contrat.
Le planificateur du projet est tenu à discuter les points essentiels suivants :
‐ La structure de découpage des travaux proposé (WBS) à adopter par le planning du projet. Le planificateur
doit présenter une copie imprimée de WBS durant la réunion.
‐ Le calendrier du projet
‐ La codification des activités/tâches du projet et les valeurs des codes utilisés. Le planificateur doit présenter une
copie imprimée de cette structure de codification durant la réunion.
‐ La méthodologie d’élaboration du planning à suivre, les séquences des travaux et toute déviation proposée par
rapport aux plans d’exécution et aux phases spécifiés par le contrat.
‐ Le découpage spatial du projet suivant les plans de masse et les plans clés.
‐ Les facteurs que l’Entrepreneur doit déterminer et contrôler pour assurer l’achèvement des travaux ou
l’achèvement de toute étape intermédiaire clef que peut comporter le projet.
‐ Le format et le contenu du rapport narratif à soumettre conjointement avec les mises-à-jour périodique du
planning.
‐ Protocole de soumission du planning de base finalisé et la soumission des plannings mis à jour.

1/13 
 

Spécifications – Planification de projets 
Durant cette réunion, il sera remis à l’Entrepreneur une documentation sous format électronique contenant des
exemples de plannings de travaux, de rapports narratifs, et les directives à suivre pour l’élaboration du planning
suivant les exigences du contrat et les formats standards de présentation des plannings.
L’Entrepreneur doit programmer autant de réunions que nécessaires avec le Maître d’Ouvrage ou son représentant
pour discuter les aspects et résoudre les questions qui peuvent être soulevées durant l’élaboration du planning jusqu'à
la finalisation et l’approbation du planning de base du projet par le Maître d’Ouvrage.
5- Planning préliminaire.
Il est fortement souhaitable, sans obligation contractuelle, que l’Entrepreneur soumette un planning préliminaire
pour présenter la structure de codification et d’identification des activités du planning. La revue et les
commentaires sur ce planning préliminaire doit assister le planificateur du projet à réussir la première soumission du
planning de base en conformité avec les directives d’élaboration des plannings, les spécifications, les exigences
du contrat et à éviter les corrections répétitives et coûteuse en terme de temps du planning de base.
Cette soumission doit refléter le plan anticipé de l’Entrepreneur pour compléter les travaux en conformités avec les
documents contractuels lors de la présentation de son offre. Les éléments importants du planning qui nécessitent
d’être revus et analysés attentivement sont : structure de découpage des travaux (WBS), calendriers utilisés par le
projet, date de commencement projetée du projet, date imposée de fin du projet, les dates clefs majeures (date de
d’ordre de service, date de fin contractuel, etc.), les activités sommaires (moins que 100 généralement pour les
travaux majeurs) : identifiants, descriptions, durées, prédécesseurs, successeurs et relations. Ces activités
sommaires vont être développées et découpées d’avantage dans le planning de base. Si une ressource/équipe a été
incluse dans le planning préliminaire, elle doit être décrite et définie en détail. Pour des fins pratiques, le planning
préliminaire doit inclure les approvisionnements, les soumissions des plans, des spécifications des matériaux, des
méthodes et des procédures.
Toute soumission de planning préliminaire doit être accompagnée de rapport narratif pour détailler et décrire les
calendriers, les séquences des opérations pour achever le projet, la codification des activités. Le diagramme
logique, la structure de codification et l’identification des activités aussi bien que le rapport narratif vont être revus
pour apporter les premières corrections et commentaires qui serviront à l’élaboration du planning de base.
Le planning préliminaire sera exploité pour valider la forme, la structuration du planning et en aucun cas il sera
considéré comme une version du planning de base.
6- Plannings des travaux
 
6.1
Introduction
L’Entrepreneur et le Maître d’Ouvrage doivent utiliser le planning du projet pour gérer tous les travaux, incluant sans qu’ils
soient limités les activités entreprises par les sous-traitants, les fabricants, le Maître d’Ouvrage, les autorités locales et toute
autre entité telles que les concessionnaires de services ou autre partie impliquée dans le projet.
Aucune activité de construction, autre que l’installation de chantier, mobilisation, approvisionnement, démarches
administratives, travaux préparatifs d’investigation et de protection, ne sera permise à commencer avant la soumission d’un
planning de base sans défaillances majeures engendrant son rejet immédiat.
L’Entrepreneur sera le premier responsable réhabilité à modifier effectivement les données du planning : identifiant de
tâches/activités, descriptions des tâches, durées des tâches, relations logiques entre les tâches : successeurs et prédécesseurs,
dates réelles de début et de fin des tâches, datés anticipées de début et de fin des tâches et les ressources affectées aux tâches
(excepté les ressources appartenant au Maître d’Ouvrage s’il y a lieu).
Le Maître d’Ouvrage peut modifier certaines données associées au planning des travaux pour assurer la conformité avec la
directive et le format standard d’élaboration des plannings. Le Maître d’Ouvrage doit communiquer au Planificateur du projet
le type et le contenu des modifications avant leur implémentation dans le planning des travaux. L’Entrepreneur n’est pas
autorisé à supprimer ou modifier toute donnée introduite dans le planning des travaux par le Maître d’Ouvrage sans
approbation préalable. Toute nouvelle donnée ajoutée par le Maître d’Ouvrage doit être introduite dans les soumissions
suivantes du planning des travaux.

2/13 
 

L’Entrepreneur doit s’assurer que le planning reflète avec précision l’approche proposée pour accomplir les travaux décrits dans les pièces contractuelles et est conforme avec toutes les exigences de ces directives (spécifications d’élaboration des plannings). A travers l’élaboration du planning et l’exécution des travaux. à temps. qui peuvent affecter les délais des travaux. Les travaux se rapportant à des phases/étapes indépendantes peuvent être exécutés simultanément avec autres phases/étapes quand c’est permis par le Contrat ou approuvé par le Maître d’Ouvrage. ‐ Déterminer d’une manière appropriée l’extension ou la réduction des délais contractuels. etc. les sous-traitants. Aucune marge négative n’est permise à apparaitre sur le Planning de base à soumettre par l’Entrepreneur. Le planning doit respecter l’aboutissement des dates clefs intermédiaires et les délais contractuels. Les erreurs et les omissions que peuvent révéler le planning. Le planning des travaux a pour objectif de : ‐ Assurer une planification adéquate et d’affectation des ressources durant l’exécution des tâches par les différentes parties impliquées dans le projet. ‐ Décomposer les tâches du planning en plusieurs sous-tâches pour refléter la discontinuité des travaux en cas de suspension/reprise et pouvoir faire la comparaison des durées effectives avec les durées anticipées à l’origine. Le planning doit être conforme aux contraintes et les dates clefs définies par le Contrat. ‐ S’assurer que le Planning des travaux élaboré par le Planificateur du projet et soumis au Maître d’Ouvrage est conforme aux exigences du Contrat. ‐ ‐ ‐ ‐ 6. évaluer les changements éventuels au contrat et/ou les demandes d’extension de délai pour l’achèvement des travaux. La planification des tâches reste sous la responsabilité de l’Entrepreneur. ‐ Assurer la communication et la coordination des activités/tâches entre les parties concernées. Ceci permettra une élaboration et une gestion adéquates du planning du projet. les ressources disponibles et les exigences du Contrat. ‐ Etablir une méthodologie standard pour l’analyse des ajustements de délais basée sur les principes de la Méthode du Chemin Critique et la résolution des litiges relatifs aux délais. le Planificateur du projet de tous les changements qui peuvent affecter le Contrat.2 Le planning de base (de référence). ‐ Communiquer et tenir informé. Le planning doit définir une logique complète qui peut être suivie d’une manière réaliste pour achever les travaux demandés par le Contrat. le contrôle de l’avancement des travaux. L’échec de l’Entrepreneur à inclure n’importe quelle partie de travaux demandée par le Contrat dans le planning approuvé par le Maître d’Ouvrage ne le soustrait pas de la responsabilité d’exécuter la partie omise du planning. ‐ S’assurer que les mises-à-jour du planning reflètent les dates effectives de commencement et de fin des tâches.Spécifications – Planification de projets  Le Maître d’Ouvrage peut utiliser des copies du planning des travaux pour générer des scenarios et des analyses de sensitivité qui peuvent engendrer éventuellement des modifications du contenu et les données de ces copies. ‐ Programmer les travaux suivant les procédures et les phases décrites dans le Contrat. Exigences minimales d’élaboration du planning de base : L’Entrepreneur doit inclure et tenir compte des éléments suivants dans le planning de base : 3/13    . ‐ Assister l’Entrepreneur et le Maître d’Ouvrage dans le suivi. La soumission du planning de base doit refléter le plan anticipée de l’Entrepreneur lors de la notification d’octroi du Contrat et avant le commencement de tout type de travail. L'Entrepreneur doit veiller à ce que le planning des travaux accompagné du rapport narratif soit aussi complet que précis et soumis à temps. les décisions ou les actions entreprises par l’Entrepreneur. les fournisseurs. Toute addition de travaux demandée par le Maître d’Ouvrage doit être introduite dans le planning lors de la soumission périodique suivante. l’Entrepreneur est appelé à : ‐ Ajuster et répartir les séquences de travaux suivant sa capacité. ‐ S’assurer que le planning des travaux comprenne toutes les contraintes de dates et tous les jalons (dates clefs) définis par dans le Contrat. ne soustrait pas l’Entrepreneur de la responsabilité à exécuter tous les travaux dans les délais spécifiés par le Contrat. ‐ Inclure tous les travaux dictés par le Contrat et tous les travaux demandés par écrit par le Maître d’Ouvrage.

Les jalons de dates clefs : Inclure des tâches pour toutes les dates clefs qui définissent les évènements majeurs du Contrat : Octroi du Contrat. • Le jalon de fin de Contrat doit avoir une contrainte principale du type « Fin au plus tard » correspondra à la date du fin du contrat. Etudes et Conception. fabrication et livraison des principaux articles dont l’approvisionnement nécessite une longue durée. Ordre de Service. activités affectées au Maître d’Ouvrage au autre autorité/concessionnaire. etc. Plans d’Exécution. Un nombre d’activités/tâches doit être suffisamment défini pour assurer une planification adéquate du Projet. Tous les jalons utilisés dans le planning doivent avoir un calendrier de 365 jours/an et 24 heures/jour de travail. Mobilisation. • Le jalon d’octroi du Contrat doit avoir une contrainte principale du type « Fin le » et correspondra à la date de signature du Contrat par le Maître d’Ouvrage. Il ne faut pas laisser des tâches sans liens. fin du Contrat et les points de coordination avec les entités ou autorités externes tels que les concessionnaires. l’Entrepreneur est appelé à définir d’une façon raisonnable et justifier les durées planifiées des tâches. A l’exception des tâches de soumission et d’approvisionnement. période d’essai. mur. de spécifications. Le nombre adéquat de tâches dépendra étroitement de la nature. toute période de provision exigée par le Contrat. En plus des activités/tâches de chantier. mise en place. fournisseurs. Autorisations.). tâches relatives aux installations temporaires. fabricants. le réseau des tâches doit inclure : les tâches relatives aux approvisionnements et aux approbations : soumissions de plans. les tâches d’inspection finale des travaux. à l’exception de la première tâche et la dernière tâche du planning. à une phase et sous le contrôle d’un responsable du Projet. etc. Chaque tâche doit avoir une description narrative constituée au moins d’un verbe ou une fonction (coffrage. Début-Début. Liens entres les tâches : attribuer clairement des liens prédécesseurs et successeurs pour chaque tâche et attribuer le lien logique approprié entre les tâches (Fin-Début. Fin-Fin. – Les tâches de constructions peuvent être découpées sur plusieurs zones géographiques définies dans les limites du Projet. la taille et la complexité du Projet. Nom de tâche : Définir clairement et d’une manière unique chaque nom d’activité avec une description du travail facilement perceptible pour l’inspection et dont le taux d’avancement est mesurable. etc. Il ne faut pas inclure des 4/13    . excavation. d’échantillons de matériaux. • Le jalon de début « Commencement des travaux » doit être inclus et correspondra à la date à laquelle l’Entrepreneur a été autorisé par le Maître d’Ouvrage à commencer effectivement les travaux. La « date de mise-à-jour » doit correspondre à la date d’octroi du marché. La « date de fin impérative » doit correspondre à la date contractuelle de fin des travaux. L’ID de tâche ne doit pas être changé ou réaffecté à une autre tâche. Réception provisoire des travaux. Le travail relié à toute tâche doit être limité à une zone. à une étape.) un objet (plancher. semelle. Une tâche ne doit apparaitre qu’une seule fois comme prédécesseur ou successeur à une autre tâche spécifique mais peut être attribuée comme prédécesseur ou successeur à des plusieurs tâches différentes. Niveau 6 – Découpage en différents types de Travaux. etc. Niveau 5 – Découpage en différents types d’Ouvrages.o o o o o o o o Spécifications – Planification de projets  Définir en détail les délais par défaut du projet: « Date anticipée de Commencement » doit correspondre à la date d’ordre de service ou de la date de notification d’octroi du marché. tâches relatives aux soustraitants. etc. fin des travaux.) et un emplacement. les tâches de relevés de réserves sur les travaux. La Structure de Découpage des Travaux (WBS) – Une structure hiérarchique à plusieurs niveaux doit être définie pour le projet et devra comprendre sans qu’elle soit limitée aux niveaux suivants : Niveau 1 – Le Projet Niveau 2 – en trois parties : les tâches avant la construction (pré-construction). Les durées de revue des soumissions doivent respecter les délais décrits dans les documents contractuels. Niveau 4 – Découpage en différentes étapes ou phases de travaux. les tâches après la construction (post-construction). les durées ne devraient pas excéder les 2/3 du cycle de la mise-à-jour sauf autre stipulation du Maître d’Ouvrage. Niveau 3 – Les tâches de pré-construction peuvent être subdivisées en plusieurs catégories : Approvisionnements. Identifiant (ID) de tâche/activité : Inclure une identification unique pour chaque activité. période d’approbation. En cas de demande par le Maître d’Ouvrage. les tâche de construction. Le planning doit indiquer les dates de soumissions et respecter les périodes de revue et d’approbation définies dans les documents du Contrat. Durées des tâches : définir la durée planifiée de chaque tâche en unité de jours de travail.

les dates relatives aux tâches doivent être générées par le système informatique de planification. Le Maître d’Ouvrage assumera. que les ressources de l’Entrepreneur sont illimitées. les jours fériés. Il faut justifier le choix des séquences des travaux et révéler les limitations des ressources. • Tous les autres calendriers du Projet définis par l’Entrepreneur doivent être spécifiques à chaque type de travaux. Toutes les tâches entreprises par le Maître d’Ouvrage. le nombre de postes et le nombre d’heures par poste. Ressources de tâches : Le plan de charge des ressources n’est pas nécessairement exigé. parcs. Etape. Toutes les tâches du planning doivent être attribuées aux Calendriers du Projet. Si les ressources relatives à la main d’œuvre et les équipements ne sont pas attribuées aux tâches du planning. etc. 5/13    . Inclure toute restriction environnementale ou saisonnière dans les calendriers. Définir les jours de travail par semaine. les limites d’utilisation des ressources. Les dates contraintes : L’Entrepreneur ne doit pas définir des tâches avec une date contrainte à l’exception des dates contractuelles sans autorisation écrite du Maître d’Ouvrage. Phase et autant de codes exigés par le Maître d’Ouvrage pour s’aligner aux exigences spécifiques du Contrat et faciliter l’interprétation et l’analyse du planning. tant que l’Entrepreneur n’a pas attribué la main d’œuvre. En rappelant que chaque tâche doit avoir une seule partie responsable. ces ressources doivent être bien décrites et détaillées dans le rapport narratif. Statut des tâches : A l’exception des Jalons contractuels. à l’exception de tâches bien définies et achevées avant l’octroi du Contrat. Aucune date « Début Réel » ou « Fin réel » ne doit apparaitre sur les tâches du planning de base. Le planning doit donner une considération particulière aux zones sensibles (routes fermées. les conflits potentiels et tout autre élément proéminent qui pourra affecter le planning et les mesures correctives conséquentes pour résoudre ces problématiques. les ressources matérielles et les équipements à chaque tâche du planning (et effectué les ajustements nécessaires sur leur distribution et le lissage) ou n’a pas indiqué dans le rapport narratif joint au planning. Codes de tâche : L’Entrepreneur doit inclure une structure de codification de tâche bien définie pour permettre l’application de sélection suivant un ou plusieurs paramètres (filtres) et le triage. L’Entrepreneur doit attribuer la tâche « date d’octroi du Contrat » comme prédécesseur à toutes les tâches de revue et d’approbation à entreprendre par le Maître d’Ouvrage. les dates de « Début Réel » et de « Fin Réel » et les dates de « Début planifié » et « Fin planifiée ». ou toute autre entité qui peut affecter l’avancement des travaux et influencer les dates contractuelles et les durées des tâches doivent apparaître dans le planning. Seules les dates contraintes contractuelles ou définies par le Maître d’Ouvrage et particulièrement admises par les spécifications sont permises. Les délais de décalage ne doivent pas dépasser la moitié de la durée permise maximale des tâches. Partie Responsable. • Les tâches relatives à la revue des plans et aux autres approbations par le Maître d’Ouvrage doivent être attribuées au Calendrier du Maître d’Ouvrage qui doit inclure les jours fériés et les jours de repos du Maitre d’Ouvrage.) et doit indiquer les périodes de restriction de travaux imposée par les autorités ou concessionnaires et stipulée dans le Contrat. Définir clairement les points importants d’interaction entre l’Entrepreneur. Type de Travaux. Calendriers : Définir clairement des calendriers qui tiennent en compte des conditions saisonnières et environnementales pour planifier et programmer les tâches. sans qu’ils soient limités aux. aucune tâche ne doit impliquer le recours simultané à plusieurs équipes de l’Entrepreneur et un sous-traitant ou plusieurs sous-traitants pour son exécution. Rapport narratif : Inclure un rapport narratif en format MS Word ou Adobe PDF qui décrira : • L’approche générale de l’Entrepreneur pour l’exécution des travaux et des tâches représentés dans le planning de base. L’utilisation par l’Entrepreneur de délais de décalage négatifs n’est pas permise. les concessionnaires. • Tous calendrier relatif à une ressource spécifique (ex : personne spécifique ou équipement) doit être défini comme un Calendrier de Ressource avec un identifiant décrivant clairement la ressource en question. le Maître d’Ouvrage et les autres entités tels que les autorités locales et les concessionnaires. Les codes de tâches doivent comprendre. Zone de travail. Si les ressources relatives à la main d’œuvre. lors de la revue du planning. Chaque Code de tâche doit être découpé en plusieurs valeurs qui sont attribués aux tâches. et l’Entrepreneur prévoit plusieurs équipes pour exécuter la même tâche. l’Entrepreneur assurera la logique d’exécution des tâches pour refléter proprement les limitations éventuelles des ressources. les équipements et les matériaux ne sont pas attribuées aux tâches du planning. Ceci inclut les dates relatives à l’obtention des permissions et des accords préalables. projets limitrophes.o o o o o o o o Spécifications – Planification de projets  liens logiques inappropriés avec des Jalons (Exemple : Un Jalon de fin attribué par un lien Fin-début à un prédécesseur).

l’Entrepreneur doit procéder à la mise-à-jour du planning pour présenter l’état d’avancement de toutes les tâches dont les travaux ont été exécutés durant la période allant de la date de commencement des travaux jusqu’à la data d’approbation de la Version Finale du Planning de Base.). • En annexe. Cette liste doit être reproduite à partir de chaque planning soumis jusqu’à ce que toutes les tâches de soumission soient achevées. l’Entrepreneur doit soumettre une copie de la situation courante du planning qui inclura toutes les révisions éventuelles et les mises-à-jour pour refléter la situation actuelle et future de l’exécution des travaux et l’état d’avancement du Projet. 6. • En aucun cas. Les mises-à-jour doit décrire l’état d’avancement des tâches qui ont été commencées ou achevées par les éléments suivants : 6/13    . • Si le planning a été approuvé sans commentaires. • Les problèmes de coordination qui peuvent être anticipés. la période d’un (1) mois-. la date de revue. après 15 jours calendaires de la réception de la notification d’octroi du Contrat. • La justification de toute date contrainte imposée par l’Entrepreneur • Liste de calendriers utilisés par le planning avec les justifications de leur utilisation. sous format de la méthode du chemin critique (CPM). des filtres. relatifs aux tâches entreprises par d’autres entités et qui nécessitent des informations supplémentaires ou des actions de la part du Maître d’Ouvrage. • Le Maître d’Ouvrage passera le planning de base en revue et émettra son avis d’acceptation ou de rejet dans les 15 jours calendaires qui suivront la date de soumission.la périodicité de la mise-à-jour ne dépasserait en aucun cas.o Spécifications – Planification de projets  • Les plans utilisés pour le découpage du projet en zones.3 Mise-à-jour périodique du Planning La première mise-à-jour du planning . • La justification de tout délai de décalage attribué à une tâche. La liste doit révéler la date planifiée de soumission. • L’Entrepreneur doit attribuer des Codes de tâches appropriés et fournir des formats de présentation. etc. • Les justifications nécessaires des durées de tâches qui excèdent la durée maximale autorisée par le Maître d’ Ouvrage.dans les 7 jours calendaires qui suivent l’approbation de la Version Finale du Planning de base ou au plus tard le dernier jour de la première période de mise-à-jour déterminée par le Maître d’Ouvrage . Permissions. L’Entrepreneur doit compléter la version finale du planning de base pour obtenir l’approbation du Maître d’Ouvrage dans les 45 jours qui suivent la date d’octroi du Contrat. l’Entrepreneur doit copier et renommer le planning pour le resoumettre en tant que Version Finale du Planning de Base. le planning de base modifiera les conditions et les documents du Contrat. • Le chemin critique du Projet. • L’Entrepreneur doit soumettre. • Si le planning est retourné avec des commentaires. Les mises-à-jour ultérieures du Planning – Sur la base d’une période déterminée par le Maître d’Ouvrage en multiple de semaines qui ne dépasserait en aucun cas la période de un (1) mois. Spécifications de matériaux. le journal du planning généré par le système informatique de planification de projets. les défis et les conséquences qui en découlent. s’ils ne sont pas fournis pas le Contrat ou modifiés par l’Entrepreneur doivent être inclus avec le rapport narratif comme support au WBS. les dates réelles de début et/ou de fin et les pourcentages d’avancement pour les tâches entamées ou achevées. • En annexe. pour revue et approbation par le Maître d’Ouvrage. Cette impression doit présenter un chemin critique clairement identifié de la date de mise-à-jour jusqu’à la dernière tâche du planning. La mise-à-jour doit inclure sur le planning. Soumission de planning. L’Entrepreneur doit incorporer les révisions éventuelles qui vont refléter tout changement sur l’approche d’exécution et d’accomplissement des tâches au futur. l’Entrepreneur doit inclure tous les commentaires émis par le Maître d’Ouvrage pour réviser le planning. une impression du planning en « diagramme à barres » des tâches triées par la Date de Début en ordre croissant et groupées sous le WBS avec indication et marquage du chemin critique. et des rapports personnalisés nécessaires pour permettre au Maître d’Ouvrage de générer un rapport à partir de chaque planning soumis sur les différentes soumissions de documents telles que exigées par le Contrat (Plans d’exécution. la date d’approbation de chaque soumission et identifier la première tâche (la plus tôt) affectée par chacune des soumissions. une version papier et une version électronique du planning de base.

Noms de tâches) où les travaux ont été actuellement retardés. ƒ Tâches suspendues – Quand les travaux ont été suspendus pour une tâche donnée du planning. tel que observé par le Maître d’Ouvrage. ƒ Date actuelle de fin du Contrat. nom du projet. ƒ Pour les éléments de travaux majeurs. Exigences Complémentaires – En plus des exigences du planning détaillé pour la soumission du Planning de Base. les autres tâches du planning qui ont été touchées par ces événements. en donnant des explications à ces variations. Rapport narratif – Pour chaque soumission de mise-à-jour du planning. ƒ Chemin Critique – Pour toute tâche du chemin critique qui a été retardée. les ressources en main d’œuvre et en équipement doivent être intégrées au planning et décrites en détail dans le rapport narratif de la mise-à-jour. lieu du projet et le nom de l’Entrepreneur Principal. Pour chaque tâche fournir les informations suivantes : les événements qui ont causé le retard. ƒ Ressources de tâches – Pour chaque tâche dont les limitations de ressources affectent l’exécution des travaux. la partie responsable de ces problèmes et l’intention de l’Entrepreneur à les résoudre. identifiable par une référence qui correspond à la mise-à-jour. généralement.Spécifications – Planification de projets  ƒ Les dates réelles « Début Réel » et « Fin Réelle » ƒ La durée actuelle restante pour les tâches commencées et non achevées ƒ L’avancement actuel physique des tâches commencées et non achevées. ƒ Liste de problèmes rencontrés durant la période de mise-à-jour du planning. déterminer les différences entre les volumes de travail réalisés et les volumes planifiés durant la période de mise-à-jour qui précède la soumission du planning. ƒ Les dates réelles de « Suspension » et de « Reprise » des tâches commencées et non achevées. le nombre de jours de retard (marge négative). ƒ Liste des tâches sur le Chemin Critique (inclure Identifiants de tâches. et date planifiée de fin des travaux. Les raisons du changement doivent être expliquées dans le rapport narratif. ƒ Liste des tâches d’approvisionnement des matériaux nécessitant une longue durée qui sont retardés et les causes de ce retard. éléments suivants : ƒ Référence du contrat. la ou les parties responsables de ces événements. l’Entrepreneur doit soumettre un rapport narratif en format MS Word ou Adobe PDF qui contiendra. le Maître d’Ouvrage pourra demander à l’Entrepreneur de découper cette tâche en deux ou en plusieurs sous-tâches pour refléter avec plus de précision les dates réelles de début et de fin des travaux et les liens avec les autres tâches du planning. il faut définir un nouveau calendrier. les informations suivantes doivent être fournies par l’Entrepreneur : ƒ Date de mise-à-jour – Elle doit correspondre à la date de la dernière édition avant la soumission au Maître d’Ouvrage qui coïncidera. L’Entrepreneur doit noter les dates où la tâche a été retardée et les raisons du retard. sans être limités aux. avec le dernier jour de travail de la période de mise-à-jour. les actions raisonnablement définies pour résorber ce retard et la partie responsable d’entreprendre ces actions. 7/13    . ƒ Calendriers – S’il y a un changement sur un calendrier. Les révisions du planning doit décrire les modifications apportées aux tâches du planning de base par les éléments suivants : ƒ Durées des tâches ƒ Changements des liens logiques entre les tâches ƒ Changements des dates contraintes ƒ Changements des noms ou description de tâches ƒ Additions ou suppressions de tâches ƒ Changements des Codes de Tâches ƒ Changements des attributions de ressources aux tâches ƒ Changement des attributions de calendrier Toutes les tâches « Hors Séquence » notées sur le planning doivent être corrigées pour refléter la situation et la logique courantes des travaux. ƒ Les dates clefs de jalons intermédiaires avec leurs dates planifiées de début et de fin.

Soumission du planning – L’Entrepreneur doit soumettre la mise-à-jour du planning au Maître d’Ouvrage périodiquement. Il faut décrire les actions nécessaires que la partie responsable doit entreprendre et à quel moment pour éviter ces problèmes. normalement définis dans le WBS. Description de tous les changements du Chemin Critique par rapport à la dernière mise-à-jour et leurs conséquences. les avertissements. nombre total des tâches sur le chemin critique. Liste de touts les changements des calendriers utilisés par le Projet durant la mise-à-jour. les raisons et les conséquences de telles modifications. nombre total des tâches en cours. Les statistiques doivent comprendre : nombre total des tâches. les erreurs. Nom de la tâche. Les annexes suivantes : • Annexe 1 – Tirage du planning en « diagramme à barres de Gantt» des tâches triées par la Date de Début et la Marge Totale en ordre croissant et groupées sous le WBS ou par zone. Liste de touts les changements des liens logiques entre les tâches du planning durant la mise-à-jour. les raisons et les conséquences de telles modifications. La soumission du planning doit se faire durant les trois (3) premiers jours de travail qui suivent la date de la mise-à-jour indépendamment de l’avis du Maître d’Ouvrage sur les plannings mis à jour précédemment. phase et type de travaux avec indication et marquage du chemin critique. Liste de toutes les tâches ajoutées ou supprimées du planning durant la mise-à-jour. les résultats de planification et de lissage. Marge Totale. ajoutées ou supprimées du planning durant la mise-à-jour. nombre total des tâches non commencées. pourcentage d’avancement. nombre total des tâches avec contraintes. Liste de touts les changements des durées de tâches du planning durant la mise-à-jour. tâches sans successeurs et les tâches « hors séquence » • Annexe 3 – Comparaison détaillée entre le présent planning mis à jour et le planning précédent. 8/13    . Etude d’Impact des Délais – L’Entrepreneur doit inclure une Etude d’Impact des Délais avec toute demande d’extension des délais contractuels. Les accélérations planifiées des tâches. Durée Restante. Date de début au plus tôt. nombre total des liens entre les tâches. à accomplir pour la période suivante de mise-à-jour. identifier la partie responsable entravant l’avancement aussi bien les raisons détaillées de cette situation. Les éléments de travaux majeurs. Date de fin au plus tôt. Date de fin et Calendrier. Les informations suivantes sont à visualiser : Identifiant de tâche. Date de début. nombre total des tâches complétées. Les problèmes potentiels anticipés pour la période suivante de mise-à-jour et leurs solutions. tâches avec des liens non respectés. Durée Planifiée. Il faut identifier les problèmes ou les risques dont le Maître d’Ouvrage ou l’Entrepreneur pourrait être potentiellement responsable. que le Maître d’Ouvrage a ordonnées ou l’Entrepreneur a vu la nécessité. les raisons et les conséquences de tels changements. Liste de toutes les contraintes de tâches ou du projet. les raisons et les conséquences de tels changements. La soumission du planning ne sera considérée complète que si elle est accompagnée de tous les documents et informations jugées nécessaires. les raisons et les conséquences de tels changements. que l’Entrepreneur anticipe d’entreprendre durant la période suivante de mis-à-jour.ƒ ƒ ƒ ƒ ƒ ƒ ƒ ƒ ƒ ƒ ƒ ƒ Spécifications – Planification de projets  Pour toutes les tâches suspendues qui peuvent logiquement reprendre et avancer. les exceptions. tâches sans prédécesseurs. L’effet des changements du Chemin Critique sur la marge allouée au Maître d’Ouvrage et/ou la marge allouée à l’Entrepreneur. • Annexe 2 – Rapport de planification et de lissage généré par le système informatique de planification de projets qui inclut : les paramètres et les hypothèses de calculs. Il faut établir la représentation graphique à une échelle adéquate pour une bonne visibilité et une facilité de lecture. les statistiques. tâches avec des contraintes non satisfaites.

sous la demande du Maître d’Ouvrage.Revue. L’Entrepreneur doit soumettre un planning « tel que réalisé » ou de récolement avec des dates réelles de début et de fin pour toutes les tâches dans les 15 jours qui suivent la réception des travaux par le Maître d’Ouvrage. ƒ Présence de tâches sans prédécesseurs. ni analyse ou transmission de commentaires. les avenants de changement des travaux. représentée par le Planificateur du Projet. etc. ƒ Absence de comparaison détaillée entre le présent planning mis à jour et le planning précédent (Condition non applicable pour la soumission du planning de base). La revue par le Maître d’Ouvrage du planning servira à la discussion des retards. aussi bien que les formes de présentation de ce planning (groupage et triage des tâches) doivent être définies par le Maître d’Ouvrage durant la réunion préliminaire de planification ou à travers des notes spéciales du Contrat. Ceci reflètera les erreurs logiques du planning du Projet. signalée dans le rapport de planification/lissage.Spécifications – Planification de projets  6. Si une de ces défaillances a été repérée. Les défaillances suivantes constatées sur le planning soumis par l’Entrepreneur impliquent le rejet immédiat par le Maître d’Ouvrage. L’Entrepreneur. allant de la date de mise à jour jusqu’à la dernière tâche du planning en utilisant la méthode du chemin le plus long. Méthode d’analyse du Planning Les évènements.5 Planning prévisionnel de courte période. signalée dans le rapport de planification/lissage. la soumission du planning de l’Entrepreneur sera considérée déficiente et non concluante et le Maître d’Ouvrage notifiera immédiatement l’Entrepreneur du rejet (non approbation) de la soumission du planning. ƒ Présence de jalons avec des liens erronés. les demandes de l’Entrepreneur 9/13    . clairement défini. 6. ou tâches sans successeurs. signalée dans le rapport de planification/lissage. 7. ‐ Réunions de revue et d’évaluation du Planning Des réunions seront tenues régulièrement par le Maître d’Ouvrage auxquelles le Planificateur du Projet assistera pour évaluer l’avancement des travaux. ƒ Présence de contraintes sur les tâches non approuvées par le Maître d’Ouvrage ou non indiquée dans les documents du contrat. le Maître d’Ouvrage réserve le droit d’appliquer des pénalités. Si l’Entrepreneur ne réussit pas à soumettre un planning suivant la méthode du chemin critique conforme aux conditions décrites par les présentes spécifications et que cet échec. signalée dans le rapport de planification/lissage.). ƒ Absence du rapport narratif et les annexes nécessaires. les révisions du planning. doit participer. ƒ Absence d’une copie du Rapport de planification et de lissage des ressources généré par le système informatique de planification de projets. évaluation et analyse du planning Rejet immédiat de la soumission du planning. Le Maître d’Ouvrage utilisera généralement ce planning pour faciliter la communication des informations avec les autres entités impliquées dans le Projet et particulièrement coordonner les interventions spécifiques (coupure de services. sans revue. L’Entrepreneur doit préparer un planning pour des courtes périodes extrait du planning du Projet supporté de rapport narratif et le soumettre à intervalle régulier au Maître d’Ouvrage. les exigences de la coordination. les performances de l’Entrepreneur et résoudre les problèmes en instances. affecte négativement la gestion du Projet et/ou du Contrat.4 Planning réalisé (de récolement). ƒ Présences de tâches du planning de base avec des dates réelles postérieure à la date de mise à jour. Les directives pour déterminer les dates de début et de fin de l’intervalle du planning prévisionnel extrait du planning courant du Projet que l’Entrepreneur doit soumettre. à l’exception de la première et la dernière tâche du planning. fermeture d’accès. ƒ Echec de planifier le Projet à la date de mise à jour. les actions et les cadences qui causent des retards ou des gains de délais seront analysés principalement par la méthode CPA « Contemporaneous Period Analysis » et/ou autre méthode reconnue qui sera jugée adéquate à la nature du Projet et adoptée par le Maître d’Ouvrage. à l’évaluation et la revue des plannings. remèdes aux retards. ƒ Echec d’avoir un chemin critique.

le Maître d’Ouvrage doit faire suivre les commentaires et les demandes de révision à l’Entrepreneur. Si des ressources quelconques ont été incluses dans le planning. Le Maître d’Ouvrage. Durant la réunion. Si les travaux dépassent les délais du planning. Le Planificateur du Projet doit faire les ajustements nécessaires au planning conformément aux commentaires du Maître d’Ouvrage et resoumettre le planning pour revue en conformité avec les exigences des présentes spécifications. Le Planificateur du projet doit adresser ses commentaires par écrit et/ou procéder aux révisions demandées et resoumettre le planning pour approbation par le Maître d’Ouvrage dans 3 jours de travail de la réception de la réponse de ce dernier. l’avancement du planning. les problèmes de planification à long terme et tout sujet pertinent d’ordre technique relatif à l’élaboration du planning. Si à une période donnée de mise-à-jour du planning. toute autre révision ultérieure doit être soumis pour approbation dans les mêmes délais cités auparavant. sans qu’ils soient limités aux. A la discrétion du Maître d’Ouvrage. le Planificateur du Projet. attributions des ressources ou tout autre aspect du planning. L’approbation du planning par le Maître d’Ouvrage ne doit pas être interprétée comme un moyen pour modifier ou réviser le Contrat ou les délais contractuels. Le Planificateur du Projet doit adresser les commentaires par écrit et intégrer les éventuelles révisions dans la prochaine soumission de planning. L’approbation des plannings par le Maître d’Ouvrage ne doit pas être interprétée comme une approbation implicite des méthodes ou séquence d’exécution des travaux et ne soustrait pas l’Entrepreneur de sa responsabilité pour déployer les ressources (matériaux. il n’est pas attendu que le Maître d’Ouvrage. envoyer ses commentaires pour la révision du planning soumis. « approuver sous réserves » ou « rejeter » le planning pour une nouvelle soumission par l’Entrepreneur. des séquences. le Maître d’Ouvrage pourra rejeter la soumission du planning. doit utiliser ces ressources dans autre chose que l’évaluation des niveaux de productivité 10/13    . Le Maître d’Ouvrage aura à « approuver ». le planning à court terme. des tâches. le Projet accuse un retard. dans les 7 jours calendaires qui suivent sa réception. Les sujets de discussion inclura. après l’approbation d’un planning par le Maître d’Ouvrage. l’Entrepreneur est tenu responsable de la planification et l’exécution des travaux. L’approbation des plannings par le Maître d’Ouvrage n’atteste pas la validité des hypothèses. Approbation du Planning Le Maître d’Ouvrage passera en revue les soumissions périodiques du planning mis à jour et préparera une réponse écrite (Rapport d’Evaluation d’Avancement des Travaux) en réponse à la soumission complète du planning par l’Entrepreneur. équipements) nécessaires et garantir l’achèvement des travaux en conformité aux exigences du Contrat.‐ ‐ Spécifications – Planification de projets  d’extension de délais et tout autre sujet pertinent relatif à la planification du Projet. en approuvant le planning. main d’œuvre. doit préparer une liste d’actions à entreprendre qui indique la partie responsable de l’exécution de chaque action pour les sujets ou problèmes en instance et la date à laquelle chaque action est nécessaire pour éviter tout retard. des liens. la partie responsable de ce retard (Maître d’Ouvrage ou Entrepreneur) doit indiquer les mesures à prendre dans la période suivante du mise-à-jour pour que les délais du planning coïncident avec la date de fin des travaux spécifiée dans le Contrat. Si la soumission du planning n’est pas conforme aux exigences du Contrat. la partie responsable doit prendre les actions nécessaires pour résorber les retards. en approuvant le planning. Pour les plannings « approuvés sous réserves ». L’Entrepreneur ou bien le Maître d’Ouvrage découvre un aspect erroné ou qu’un élément prépondérant a été omis. le Planificateur du Projet doit assister à des réunions avec le Maître d’Ouvrage pour discuter et évaluer la soumission du planning. Si. ne constitue pas une attestation de la rationalité du planning ou que l’Entrepreneur est capable d’achever les travaux dans les délais. Les délais contractuels ne pourront être modifiés ou révisés seulement par les voies réglementaires et à travers une demande officielle d’extension des délais. l’Entrepreneur doit corriger le planning pour la soumission prochaine et détailler ces corrections dans le rapport narratif. Suivant les exigences du Contrat. Si le Maître d’Ouvrage juge la soumission révisée non conforme avec les exigences du Contrat.

sont qu’ils soient limités aux. les prix. Les changements du Contrat incluent. Tous les changements du planning prévus dans l'EID et acceptés doivent être inclus dans la soumission suivante du planning d'avancement mensuel. Toutes les tâches affectées par une addition. Les conséquences de tout changement au Contrat sur le chemin critique du projet doit être exposées. Les travaux supplémentaires ou additionnels qui n’affectent pas les tâches qui contrôlent le chemin critique ne seront pris en considération pour la détermination des extensions des délais.2 Etude d’impact des Délais: Une Etude d'Impact des Délais (EID) doit être soumise au Maître d'Ouvrage à chaque demande d'ajustement des délais contractuels effectuée par l'Entrepreneur ou au cas où l'Entrepreneur/le Maître d'Ouvrage considèrent qu'une modification anticipée ou validée du Contrat peut affecter le chemin critique et les délais de plus qu'un (1) mois de retard. le planning approuvé doit être mis à jour au jour qui précède la date d'analyse de l'évènement. omission ou changement de travaux. ‐ Si le Maître d'Ouvrage juge que le planning d'avancement approuvé utilisé ne représente pas d'une manière appropriée les conditions antérieures à l'évènement. ‐ Si le planning d'impact montre que l'incorporation de l'événement affecte négativement le chemin critique et la date planifiée d'achèvement du planning approuvé. 11/13    .Les modifications du planning 8. l’Entrepreneur ne doit pas dévier de ce planning sans notifier par écrit le Maître d’Ouvrage. Les ressources incluses dans le planning approuvé ne doivent pas être interprétées comme des références ou indices de performance pour les travaux planifiés ou exécutés. comme planning de référence courant. Ce planning doit être comparé avec la version "Whatif" du planning de référence du projet pour l'élaboration de l'EID. omis ou/et travaux supplémentaires en extra relatifs à des avenants ou nouveaux ordres de service doivent être reflétés dans la prochaine soumission de planning en anticipation. doivent avoir une Codification appropriées sur le planning (Travaux additionnels/révisés) et font référence à l’avenant ou l’instruction du Maître d’Ouvrage. une instruction de chantier ou ordre de service pour des travaux supplémentaires (à l’exception de changements jugés mineurs ou négligeables) ou toutes les tâches exécutées par l’Entrepreneur en anticipation à l’approbation du Maître d’Ouvrage. L'EID doit être basée sur un planning d'avancement révisé et doit être soumise sous format électronique contenant: ‐ L'EID doit illustrer d'une manière claire et précise les impacts de chaque changement ou évènement de retard sur la date courante planifiée d'achèvement des travaux ou sur les jalons internes. une notification de changements du Contrat est reçue. 8. la différence entre les deux dates planifiées d'achèvement des deux plannings doit être égale à l'ajustement des délais contractuels (suspension des délais) proposé. propositions de changements dus a des nouvelles études. les changements appropriées doivent être apportés au planning pour inclure les additions. ‐ Le Maître d'Ouvrage peut développer et utiliser un planning approprié du Projet ou utiliser une autre méthode reconnu pour déterminer les ajustements sur les délais du contrat jusqu'à ce que l'Entrepreneur fournisse une EID. qui a une date de mise-à-jour la plus proche et antérieure à l'événement. les travaux exceptionnels et additionnels. inclus dans un avenant signé.Spécifications – Planification de projets  raisonnable à atteindre par l’Entrepreneur.1 Changements relatifs au Contrat : Au cas où. les omissions ou tout changement de travaux anticipé et l’Entrepreneur doit notifier par écrit durant 15 jours de l’effet de ces changements sur le planning. et le Maître d'Ouvrage approuve ce planning d'impact. ‐ L'EID doit inclure un planning d'impact ("Scénario du Planning de référence du Projet") élaboré à partir de l'incorporation des événements actuels ou anticipés dans le planning approuvé par addition/suppression d'activités ou par le changement des durées ou la logique des activités existantes. avant que ces travaux soit effectivement exécutés et indépendamment de l’approbation de ces avenants. une nouvelle période de 7 jours calendaires est accordée au Maître d’Ouvrage pour revue et réponse. nouveaux ordres de service. ‐ L'Entrepreneur doit soumettre une EID dans les vingt-et-un (21) jours calendaires qui suivent la réception de la demande écrite du Maître d'Ouvrage pour une EID. Une fois que le planning a été approuvé. ‐ L'Entrepreneur doit accorder au Maître d'Ouvrage quinze (15) jours calendaires pour approuver ou rejeter l'EID à partir de la date de réception. 8. changement de conditions. ‐ L'étude doit utiliser le planning d'avancement mensuel approuvé. Les travaux ajoutés. A la réception d’un planning corrigé de l’Entrepreneur. suspensions de travaux imposés par le Maître d’Ouvrage.

L'Entrepreneur peut alternativement fournir un rapport narratif qui explicite les endroits d'affectation des ressources additionnelles. L'Entrepreneur doit seulement montrer les travaux actuels réalisés et non pas les changements non approuvés relatifs à l'EID dans les soumissions en conséquence des plannings d'avancement mensuels. L'Entrepreneur peut raccourcir le délai en augmentant le nombre de jours de travail par semaine. Les attributions de ressources doit être présentées à un niveau de détail qui permettra l'élaboration des rapports par spécialité et par type d'équipement pour l'Entrepreneur et les Sous-traitants. 11. L'Entrepreneur doit fournir un plan raisonnable pour accomplir les travaux dans les délais contractuels ou les délais étendus demandés.Echec de soumission du planning ‐ Le paiement des travaux de préparation du planning (si ils dont définis comme article dans le chapitre des préliminaires du bordereau) ne sera procédé que si le planning à été "approuvé" ou "approuvé sous réserve" par le Maître d'Ouvrage. Ces ressources seront définies clairement et doivent identifier les différentes spécialités que l'équipe comprend. la Marge Totale engendrée par l'efficacité d'une des parties (Maître d'Ouvrage ou Entrerpeneur) va être considérée en général une Marge au Projet. L'Entrepreneur doit. le Maître d'Ouvrage peut demander à l'Entrepreneur de soumettre un Planning de Rattrapage et une description écrite du plan pour résorber tout le temps perdu et respecter la date d'achèvement contractuelle ou toute autre date clef intermédiaire contractuelle. ‐ Si le planning soumis par l'Entrepreneur a été rejeté à cause d'une des défaillances majeures indiquées au paragraphe 7. 9.‐ ‐ ‐ Spécifications – Planification de projets  Si l'EID soumise par l'Entrepreneur est rejetée par le Maître d'Ouvrage. ‐ Si la soumission du planning révisé de l'Entrepreneur ne comprend pas une réponse aux commentaires écrits du Maître d' Ouvrage ou n'inclut pas une explication écrite raisonnable du non respect de ces commentaires. en augmentant le nombre d'équipes. les changements approuvés de l'EID sur le planning doivent être inclus dans la soumission suivante du planning d'avancement mensuel. ‐ Si l'Entrepreneur soumet un planning d'avancement qui indique des date(s) de fin de travaux anticipée(s) avancée(s) par rapport aux délais ou jalons contractuels. en ajoutant des postes additionnels. au minimum. 10. Le Maître d'Ouvrage va utiliser le Planning de Rattrapage pour l'évaluation des extensions de délais avec ou sans frais supplémentaires. L'Entrepreneur doit optimiser l'utilisation de la main d'œuvre (aplanissement) pour monter un plan raisonnable d'achèvement des travaux et assurer que les ressources ne sont pas utilisées doublement dans des activités simultanées. l'Entrepreneur doit se réunir avec le Maître d'Ouvrage pour discuter et résoudre les questions relatives à l'EID.Planning de Rattrapage ‐ Si le délai d'achèvement le plus tard d'un des travaux sur le planning d'avancement courant cause le retard d'une activité de plus que 10% ou plus du délai contractuel ou de tout délai spécifique à un jalon contractuel. RS Means) ou tout autre manuel standard des travaux de construction reconnu pour juger la faisabilité et la praticabilité du planning. la soumission doit être complété des attributions détaillées des ressources aux activités par spécialité/type d'équipement. Une de ces deux alternatives peut être suivie d'une demande d'extension de délai du contrat (suspension de délai). il sera considéré incomplet et fondamentalement défaillant. en réaffectant autrement les ressources pour plus d'efficacité ou en adoptant des procédés agressifs de management et de planification. Une demande d'extension des délais contractuels n'est examinée qu'après réception et approbation de l'Etude d'Impact des Délais.Exigences supplémentaires ‐ L'Entrepreneur peut proposer une date planifiée d'achèvement avancée para rapport au délai à travers une soumission de planning d'avancement pourvu que toutes les exigences du Contrat sont satisfaites. 12. elle sera considérée non concluante.Marge Durant l'exécution du Contrat. qui n'est pas utilisé exclusivement par la partie qui 12/13    . et des histogrammes de distribution temporelle des ressources. utiliser une équipe moyenne composée de ressources pour représenter la charge de la main d'œuvre pour les activités de construction sur chantier. tel que ajusté. ‐ Le Planning de Rattrapage doit inclure les attributions des ressources qui montrent où seront affectés la main d'œuvre ou les équipements additionnels. Le Maître d'Ouvrage peut examiner les attributions des ressources aux activités du planning en utilisant des manuels standards de productivité (ex. Si un accord a été conclu à une date ultérieure.

l'augmentation du nombre de jours de travail par semaine ou des procédés agressifs de management. A la soumission suivante du planning. supporté par les attributions de ressources pour chaque activité/tâche. alors la Marge Totale.Spécifications – Planification de projets  générée la marge mais plutôt partagé pour une utilisation raisonnable par les deux parties. Toute partie qui la responsabilité sur une activité du planning a le droit d'utiliser la Marge du Projet jusqu'à son épuisement. et avec le rapport narratif compris avec la soumission du planning. et approuvé par le Maître d'Ouvrage. Le Maître d'Ouvrage peut cumuler une Marge Propre en générant une Marge Totale par plusieurs moyens. et achèvement avancé de la revue et l'approbation des plans et délivrables. Le Maître d'Ouvrage assure le suivi de la Marge Propre au Maître d'Ouvrage en donnant instruction à l'Entrepreneur de mettre à jour l'activité contrôlant la Marge Propre au Maître d'Ouvrage sur la soumission suivante du planning d'avancement mensuel. qui résulte de l'addition des ressources par l'Entrepreneur. les ressources ou mesures additionnelles qui ont raccourci le chemin critique qui a généré cette Marge Totale. omission ou réduction des travaux. La Marge Propre au Maître d'Ouvrage est considéré comme une ressource pour l'usage exclusif par le Maître d'Ouvrage. présent ou futur et compenser tout extension de délai ou changement éventuel. l'augmentation de nombre de postes. Pour qu'une des deux parties réserve une Marge Totale comme étant une Marge Propre. Le Maître d'Ouvrage peut utilise la Marge Propre au Maître d'Ouvrage pour résorber un retard passé. toute Marge Totale générée sera considérée comme une Marge du Projet. De la même manière. le rapport narratif doit statuer sur la propriété de la Marge et ceci doit être décidé en commun accord entre les deux parties à la première prochaine réunion. Ceci inclut: changements au Contrat qui peut alléger les restrictions ou les exigences sur l'Entrepreneur. les histogrammes d'utilisation de ces ressources. Toutefois. peut être considéré une Marge propre à l'Entrepreneur et pour son usage exclusif. fin avancé des travaux des concessionnaires de services. venant immédiatement après la génération de la Marge Totale. 13/13    . si l'Entrepreneur soumet une demande pour un achèvement avancé qui inclut un planning d'avancement révisé. Sans précision et justification préalable et documentée. elle doit décrire en avance.

action considérée comme unique dans le temps et l'espace et. le terme décrit la fin d'une action ou d'une activité : ƒ Achèvement au plus tard (en anglais: late finish).a. au moins. appartenant à un domaine technique déterminé. Action [Anglais: Action] Terme générique désignant ce qui provoque le développement d'une réalité. Si l'on doit utiliser l'heure comme mesure intermédiaire du travail. Activité [Anglais: Activity] Terme qui couvre beaucoup de sens plus ou moins proches. Finish] Employé dans son sens commun. pour une partie de l'Ouvrage. une étude complexe). et surtout par déviation. ƒ Achèvement au plus tôt (en anglais: early finish). Ne pas confondre avec Organigramme fonctionnel. tous les Articles de configuration. On dit aussi astreinte amont. Si une interruption de l'application du moyen est identifiable c. cela n'a lieu que par l'exercice d'un moyen actif appliqué du début à la fin du développement avec une intensité quelconque. et toute autre date objectif s'il y en a. dont l'exécution peut être confiée à une personne physique ou morale compétente. ou pour l'ouvrage complet. ƒ Arborescence fonction. l'action initiale peut être divisée en deux actions. mais ininterrompue pendant sa durée. C'est la date maximale d'achèvement de l'activité au-delà de laquelle la date objectif de fin de projet. Synonyme de Structure du produit (PBS: product breakdown structure). comme action d'une certaine ampleur. c'est-à-dire le passage de cette réalité d'un état initial où elle est le support passif d'une modification. l'avancement physique est le rapport entre le nombre d'heures actuellement dépensées. ƒ Achèvement prévu (en anglais: scheduled/projected finish date. etc. Les quantités de travail sont de préférence mesurées d'après des paramètres physiques caractéristiques de la tâche considérée : m³ de béton. ne sera plus respectée. qui représente tous les éléments constitutifs de l'Ouvrage ou du Prototype. de telle sorte qu'un élément de niveau n soit rattaché à un élément et un seul de niveau supérieur. et le travail total à effectuer. à un état final où elle est le produit de cette modification . on peut se fixer des pourcentages i    . et le nombre total ré-estimé d'heures. Activité à marge propre à l'Entrepreneur [Anglais: Contractor Owned Float Activity] Activité à marge propre au Maître d'Ouvrage [Anglais: Client Owned Float Activity] Activité Critique [Anglais: Critical Activity] Activité Directrice [Anglais: Controlling Activity] Antécédent [Anglais: Predecessor activity] Activité devant nécessairement être achevée avant le début d'une autre. qu'il faudra pour achever le travail considéré (par exemple. Avancement physique [Anglais: Physical progress] Rapport entre le travail effectivement réalisé à une date donnée. Les deux principales arborescences sont : ƒ Arborescence produit. qui permet d'identifier toutes les Fonctions attendues de l'ouvrage ou du produit. qu'il existe un événement d'arrêt du développement et un événement ultérieur de reprise de ce même développement. mètre linéaire de tuyaux. utilisé en projet comme faculté d'exercer une action. traduction de l'américain qui nous semble cependant préférable. nombre de plans. expected end date). En planification. Lorsqu'il est impossible de déterminer des paramètres mesurables.Glossaire – Planification de projets  Glossaire des définitions Achèvement [Anglais: Completion.d. Arborescence (fonction / produit) [Anglais: Function tree/Product/tree] Découpage d'un projet selon des niveaux successifs. le terme de tâche est souvent considéré comme synonyme d'activité. ƒ Achèvement réel (en anglais: actual finish). en conséquence. non répétitive. et. C'est la date minimale prévue à partir de laquelle une activité peut se terminer.

à partir de la date de début de réseau et aussi en tenant compte d'autres dates au plus tôt (quand il y en a) fixées à certains nœuds ou à certaines activités. Chemin [Anglais: Path] Succession alternée d'Actions et de Liaisons telle que l'axe du temps soit parcouru (dans le sens chronologique) sans retour en arrière entre deux Événements. Chemin le plus long [Anglais: Longest path] Contrainte [Anglais : Constraint] Terme général désignant tout élément susceptible de conditionner ou de limiter le choix ou la réalisation des tâches et leur position dans le temps : ƒ Contraintes logiques. ƒ Contraintes de ressources. Cette quantité est définie en termes de moyen affecté à une action pour l'exécuter. Chemin critique [Anglais: Critical path] Chemin allant du début à la fin d'un Graphe et tel que sa durée soit plus grande que tout autre chemin : c'est le temps minimum pour aboutir à l'événement final. ƒ Date au plus tard d'une étape (en anglais : later date). approbation d'un document. compte tenu des hypothèses prises. Remarque : Lorsque le réseau contient plusieurs jalons affectés d'une date contractuelle. Nombre exprimant un délai à partir d'une origine 0 de l'axe du temps. Date la plus tardive admissible pour une étape. ƒ Date d'achèvement du projet (en anglais : project completion date). ce calcul se fait par compte à rebours à partir de la date objectif du nœud final et aussi. à rebours [Anglais: Backward pass] Calcul visant à déterminer les dates de début et de fin au plus tard des activités . Correspond à la plus tardive des dates de fin-au-plus-tôt des activités amont. ƒ Dates contractuelles (en anglais : contract dates). Date exprimée à partir d'un calendrier habituel : jour. ƒ Date clé (en anglais : key date). ƒ Contraintes de charge. À préciser par un qualificatif : ƒ Date arithmétique. Correspond à la plus précoce des dates de début-au-plustard des activités aval. mois. certains ne le sont pas. Date ayant une importance particulière dans la réalisation du projet. Calcul au plus tôt. l'ensemble constituant un enchaînement logique pour aller de l'un à l'autre. elle est exprimée généralement en nombre d'hommes-mois. Il est également appelé algorithme de Ford. ou en heures de main-d'œuvre. ii    . ce calcul se fait par cumul des durées des activités. Pour les responsables du projet. ƒ Date d'achèvement prévue (en anglais : expected completion date). ƒ Date butée (en anglais : plug date). ƒ Date au plus tôt d'une étape (en anglais : early date). associés à des jalons objectifs : passation d'une commande. ƒ Contraintes de dates.Glossaire – Planification de projets  d'avancement. ƒ Date calendaire (en anglais : calendar date). discontinue. Dates faisant l'objet d'un engagement contractuel vis-à-vis du client . Calcul au plus tard. progressif [Anglais: Forward pass] Calcul visant à déterminer les dates de début et de fin au plus tôt des activités . tous les chemins de Marge négative ou nulle doivent obligatoirement être considérés critiques. Date [Anglais: Date] Point de l'axe du temps. quantième. année. en tenant compte d'autres dates objectifs (quand il y en a) fixées à certains autres nœuds ou à certaines activités. la progression de l'avancement se fait alors par paliers. même si en théorie. le chemin de marge totale la plus faible n'aboutit pas forcément au jalon de fin. C'est le chemin de marge totale la plus faible. elles sont souvent assorties de pénalités. Charge [Anglais : Work load] Quantité de travail à effectuer. ƒ Date de début prévue (en anglais : expected start date).

C'est la date minimale prévue à partir de laquelle une activité peut commencer. Date de validité. et se rapproche de la précédente. C'est la date maximale de début de l'activité. où le début de chaque activité aval est conditionné par l'achèvement de toutes les activités amont. Etude d'Impact des Délais iii    . ƒ Début réel (en anglais : actual start). Pour chaque Activité. et toute autre date objectif s'il y en a. le terme décrit le démarrage d'une activité : ƒ Début au plus tard (en anglais : late start). Le diagramme de Gantt normal ne représente pas les liaisons entre activités. Délivrable [Anglais: Delivrable] Diagramme à barres chronologiques [Anglais: Linked bar chart] Lorsqu'un diagramme PERT est transposé sous forme d'un Planning à barres. Elle partage l'ensemble des données entre données historiques et prévisions ultérieures.ƒ ƒ ƒ ƒ Glossaire – Planification de projets  Date de lancement du projet (en anglais : project start date). c'est l'application d'un ensemble de N1 événements amont dans un ensemble de N2 événements aval. c'est-à-dire qu'il y ait des activités pendant ce temps ou non. ƒ Début prévu (en anglais : projected start date). les nœuds sont représentés par des barres verticales desquelles partent les activités aval et sur lesquelles arrivent les activités amont. sans boucle. Le nombre de liaisons que contient une étape est égal au produit du nombre de ses activités amont par le nombre de ses activités aval. un réseau. ne sera plus respectée. Date des dernières données historiques ayant permis la mise à jour des documents (ne pas confondre avec la date de mise à jour). Diagramme de Gantt fléché [Anglais: Linked bar chart] Diagramme de Gantt dans lequel les relations d'ordre ont été explicitées et qui constitue. date de base (en anglais : data date.2 x 3 = 6 liaisons. Durée cumulée d'un chemin [Anglais: Path total duration] Cumul des durées des actions positionnées sur un chemin parcouru de façon continue. au-delà de laquelle la date objectif de fin de projet. Etapes [Anglais: Step] Ne pas confondre étape et Événement. Date objectif (en anglais : target date). Mathématiquement. Diagramme à barres lié. ni retour en arrière. Dans les méthodes par liaisons individualisées. Cette représentation est surtout utilisée en Grande-Bretagne. de fait. Date souhaitée (en anglais : expected date). Exemple . C'est le point de liaison entre des activités amont et des activités aval. Durée [Anglais: Duration] Différence de temps existant entre l'événement du début et l'événement de fin d'une action ou d'une attente pour des raisons techniques (refroidissement d'un four. Délai [Anglais: Lead time] Différence de temps existant entre deux dates. Diagramme à barres. Elle est traduite par les N1 x N2 liaisons précédentes. durcissement du béton. soit au total N1 + N1 liaisons. un segment permet de situer dans le calendrier l'époque de son déroulement. Diagramme de Gantt [Anglais: Bar chart] Planning présentant une liste de libellés d'activités sur une seule colonne et en abscisse le calendrier retenu. par exemple). Base date). que ce temps ait ou non un contenu. En méthode PERT. Début [Anglais: Start] Employé dans son sens commun. l'étape est représentée par un cercle qui reçoit N1 liaisons amont et émet N2 liaisons aval. l'étape n'est pas exprimée. le nombre de liaisons est donné par le produit cartésien N = N1 x N2 Relations d'ordre. chaque ligne horizontale du graphique ne porte qu'une Activité. ƒ Début au plus tôt (en anglais : early start).

dont on peut identifier d'une façon certaine la date à laquelle il se produit. Liaison Fin-Début (en abrégé: liaison F-D) [Anglais: Finish to start (FS) link] Appelée aussi liaison directe. Dans un réseau « potentiel-tâches ».Glossaire – Planification de projets  [Anglais: Time Impact Analysis] Fin ouverte [Anglais: Open End] Jalon (de référence) [Anglais: Milestone] Événement sélectionné.Fin et plus rarement Début-Fin. explicite. Pour exprimer un chevauchement entre A et B avec une liaison F-D. les liaisons sont visualisées par des flèches. Lissage [Anglais: Smoothing] Procédé d'utilisation des marges permettant une mobilisation des ressources aussi uniforme que possible (ne pas confondre avec Nivellement ). c'est-à-dire qu'elle relie l'événement de fin de l'activité précédente à l'événement de début de la suivante. nulle ou négative. la Mise à disposition d'un moyen de manutention. elle relie l'événement de fin de l'activité précédente A à l'événement de début de la suivante B. la recette d'un Équipement. Liaison Fin-Fin (en abrégé: liaison F-F) [Anglais: Finish to fînish (FF) link] Appelée également liaison finale. elle relie l'événement de fin de l'activité précédente A à l'événement de fin de la suivante B. qui peut selon les cas être positive. qui signifie que B peut commencer x unités de temps avant la date de fin de A. Liaison Début-Début (en abrégé : liaison D-D) [Anglais: Start to start (SS) link] Appelée aussi liaison initiale. Liaison [Anglais: Link] Elle exprime une relation d'ordre entre deux activités successives. Lot de travaux (LT) [Anglais: Work package] iv    . Le délai attribué à la liaison D-D indique le temps minimum qui doit s'écouler entre les dates de début de A et de B. survenant au cours d'une réalisation. Liaison Début-Fin (en abrégé : liaison D-F) [Anglais: Start to finish (SF) link] Appelée aussi liaison inverse. sans décaler les dates objectifs du projet. on lui affecte une durée. Le délai d'une liaison F-F mentionne le temps minimum à respecter entre les dates de fin de A et de B. on lui attribue un délai (écart) négatif x. Elles caractérisent souvent des liaisons entre responsabilités différentes. La succession des dates de ces événements constitue l'Échéancier d'une réalisation et permet de fixer les contraintes principales de dates des plannings. Ces relations sont nécessairement représentées en méthode PERL. intergamme [Anglais: External link] Relation d'ordre entre les Activités de gammes différentes. Pour exprimer l'écart de temps minimum devant s'écouler entre les deux événements reliés par la liaison. Le jalon n'est atteint (ou réalisé) que lorsque le résultat est acquis de façon irréversible. La liaison la plus utilisée est de type Fin-Début. Le délai affecté à la liaison D-F exprime le temps minimum qui doit s'écouler entre la date de début de A et la date de fin de B. Liaison externe. elle relie l'événement de début de l'activité précédente A à l'événement de début de la suivante B. Fin. Les autres liaisons pratiquées sont de type Début-Début. Le lissage admet une augmentation éventuelle des moyens prévus initialement. Exemple : la fourniture d'un dossier. elle relie l'événement de début de l'activité précédente A à l'événement de fin de la suivante B.

Méthode d'analyse des périodes contemporaines [Anglais: Contemporaneous Period Analysis Method] v    . Il fixe les objectifs. Maître d'ouvrage [Anglais: Owner. Le Lot est souvent appelé Tâche. C'est la constatation d'un Retard. la personne morale qui sera le propriétaire de l'ouvrage. Le LT est caractérisé par une définition du travail à réaliser. Marge négative [Anglais: Negative float] Dans un réseau. Marge totale d'une activité [Anglais: Total float] Délai dont une Activité peut être retardée sans affecter le début au plus tard de l'une quelconque des activités suivantes. bien qu'il y ait risque de confusion avec la tâche utilisée en Planification. c'est le délai dont une activité ou un chemin pourrait être retardé. et donc de conduire 1'ouvre à bonne fin.Glossaire – Planification de projets  Le lot de travaux est l'élément le plus détaillé apparaissant dans un Organigramme des tâches (OT). Marge libre [Anglais: Free float] Délai dont une Activité peut être retardée sans affecter la date de début au plus tôt de l'une quelconque de ses activités immédiatement suivantes. dans l'acception artistique du terme. c'est le délai dont ce Chemin pourrait être retardé. Le maître d'œuvre était alors personnifié par l'Architecte. Marge d'un chemin [Anglais: Slack] D'une façon générale. dont la définition n'est pas toujours cohérente avec les principes de l'OT. de l'Étude. Marge pour aléas [Anglais: Management reserve] Marge que la Direction de projet se réserve pour se garantir contre des incidents imprévisibles pouvant compromettre le Délai global. Client] C'est la personne physique ou. sans dommage pour la durée totale du projet. soit une durée. Le terme s'étend à tous les hommes de l'art qui ont eu la charge de la Conception. un Budget et des éléments de délais. Dans certains cas. La marge totale est égale à la date au plus tard d'Achèvement* moins la date au plus tôt d'Achèvement de l'activité. Maître d'œuvre [Anglais: Engineer] La personne physique qui a la charge de concevoir et de mener à bien la construction de l'Ouvrage. Le terme est utilisé pour désigner toute personne physique ou morale qui assume une telle charge et les responsabilités inhérentes vis-à-vis du Maitre d'ouvrage et de toutes les parties prenantes à l'ouvrage. de la réalisation d'un ouvrage et qui engagent leur responsabilité à titre personnel et indépendamment des Constructeurs. le plus souvent. Marge totale du projet [Anglais: Total float] Délai dont une Activité peut être retardée sans affecter la date d'achèvement du projet. on trouve des marges totales négatives lorsque les dates issues du calcul au plus tôt sont postérieures aux dates issues du calcul au plus tard. Marge d'une étape [Anglais: Float] C'est la différence entre sa date de réalisation au plus tard et sa date de réalisation au plus tôt. un responsable unique. Synonyme de Flottement* dans la méthode CPM*. Néanmoins. soit des Liaisons avec les autres LT antérieurs ou postérieurs. l'enveloppe budgétaire et les délais souhaités pour le projet. le maître d'ouvrage délègue tout ou partie de ses pouvoirs à un Mandataire et notamment lorsqu'il s'agit d'une administration ou d'une collectivité locale. c'est lui qui en est finalement responsable après le Transfert de propriété et qui assure le paiement des dépenses liées à la réalisation. Marge [Anglais: Float] D'une façon générale.

Découpage hiérarchisé et arborescent de 1'œuvre en éléments plus faciles à analyser et à maîtriser. équipements. Par analogie avec les diagrammes utilisés pour les horaires de chemin de fer. ƒ La méthode CPM.Glossaire – Planification de projets  Méthodes de planification [Anglais: Planning methods] Il existe un certain nombre de méthodes de planification. mais ajoute une relation coût-délai utilisée pour optimiser le Coût du projet. comme pour la méthode des potentiels. La méthode PERL (Planification d'Ensemble par réseau Linéaire).équipements. L'expression du graphe utilise. Il doit répondre aux deux questions: . etc. Faisant partie des méthodes dites «potentiel-étapes». est identique à la méthode PERT quant à la définition et au traitement des graphiques.Comment doit-on s'y prendre ? C'est une partie essentielle de la gestion de projet. Créée en 1958 par M. ƒ La méthode du chemin de fer.Que doit-on faire ? . le Planning. Représente aussi une activité en mode Astreinte amont ou « Potentiel-tâches » (en anglais: activily on node). Mise-à-jour du Planning [Anglais: Progress Schedule Update] Moyen [Anglais: Resource] Élément actif utilisé pour la réalisation d'une Action.tions d'ordre ou plus. Là méthode CPM (Critical Path Method). elle est reculée jusqu'au moment où les ressources nécessaires seront disponibles. des rectangles représentant des activités et des flèches représentant les liaisons. ƒ La méthode des antécédents ou méthode PDM. on doit abandonner le terme organigramme technique. ou technique d'établissement et de remise à jour des programmes. Il comprend : ƒ l'acteur: personne physique.B. Roy. Les principales méthodes sont : ƒ La méthode PERT. atteindre l'ensemble des objectifs permet l'exécution complète du projet. La construction de l'OT résulte le plus souvent d'un processus itératif. À ne pas confondre avec objectif économique. et Fin. créée en 1957 pour EDF. le réseau PERT est un diagramme fléché où les Etapes n'expriment que des liaisons de type Fin-Début à délai nul. progiciel. ou toute autre finalité. ƒ La méthode PERL. Nivellement [Anglais: levelling] Ré-ordonnancement des activités d'un Planning tenant compte de la logique séquentielle et des contraintes de disponibilité de Ressources. Lorsqu'une Activité ne peut être réalisée à une certaine date parce qu'on manque de ressources. sous le nom de méthode MPM (Méthode des Potentiels Metra). ƒ La méthode des potentiels. qui se différencient essentiellement par leur représentation graphique et leur type de liaisons entre tâches ou événements. La méthode PERT (Program of Evaluation and Review Technique). Objectif [Anglais: Target] Finalité du projet ou d'une partie du projet. le Plan qualité. Nœud [Anglais: Node] Représente une étape entre plusieurs activités amont et aval en mode « -étapes » (en anglais : activity on arrow). Elle prend en compte les liaisons Fin-Début. vi    . appelés lots de travaux (LT) ou tâches. La méthode PDM (Precedence Diagram Method) a été créée ultérieurement pour compléter la méthode des potentiels. a été créée en 1957 pour l'US NAVY. car l'OT n'est pas seulement technique. cette méthode s'applique à des projets faisant se succéder des travaux à avancement.Début). matériel. groupe de personnes. elle utilise systématiquement des relations d'ordre initiales (Début.Fin. ou personne morale. créée en 1954 par la Société Dupont de Nemours. ). politique. ce qui conduit souvent à reculer les ou les dates objectives souhaitées du projet. qui permet de construire le programme de réalisation. ƒ l'agent: outil. Organigramme des tâches (OT) [Anglais: Work Breakdown Structure (WBS)] On dit également structure de base du travail. instrument. l'objectif constitue un jalon intermédiaire ou final. C'est donc le couple de notions homme-machine ou société. ou méthode du Chemin critique. Début-Fin. le Budget. présente les activités systématiquement sur des lignes horizontales et n'utilise que des liaisons directes explicitées seulement chaque fois qu'elles participent à des nœuds (étapes constituées de deux rela. Fait partie des méthodes dites «potentiel-tâches» où les Activités sont représentées par les sommets et les relations d'ordre entre activités successives par des liaisons. mais aussi Début-Début.

et qu'il faut coordonner. Mise en service. un ouvrage peut être un produit intellectuel (progiciel. ƒ En déduire les moyens nécessaires. ƒ En déduire les objectifs d'actions (Etudes. d'une façon plus générale. des durées et des moyens. tournées vers un objectif.Glossaire – Planification de projets  Organigramme fonctionnel (OF) [Anglais: Organization Breakdown Structure (OBS)] Organigramme représentant la structure des différents niveaux de responsabilités de réalisation de l'ensemble des lots de travaux (LT) d'un même Organigramme des tâches (OT). habitation. Approvisionnements.). À noter que le terme planification recouvre deux fonctions identifiées séparément en anglais ƒ « Planning». coûts. vii    . de donner aux responsables les coûts les éléments de Budget prévisionnel. des fournitures de Matériels divers. discipline sœur qui a pour but de prévoir l'évolution des biens et marchés. la planification permet. Ouvrage [Anglais: Facilities. On distingue différents types de plannings ƒ Les plannings par phase ‐ Planning préliminaire (en anglais: conceptuel schedule). logements. Plan clefs [Anglais: Key Plans] Planificateur du Projet [Anglais: Project Scheduler] Planification [Anglais: Planning and scheduling] Discipline ayant pour objet de prévoir et suivre les objectifs (délais. à partir de l'étude des Délais. en faisant appel par exemple à la technique du Lissage. les jalons et les Ressources. ƒ En déduire des délais prévisionnels susceptibles d'être tenus. Planification à ressources limitées [Anglais: Ressource limited scheduling] Méthode de planification visant à ne pas dépasser un certain niveau de Ressources. travail de recherche et développement. barrage.). ƒ Définir les actions générales (Activités) ou particulières (tâchess) à accomplir pour cette mise en œuvre. De plus. Il peut faire ressortir notamment l'enchaînement logique. ƒ Comparer les moyens disponibles aux moyens nécessaires. Il s'agit toujours du résultat d'un ensemble d'Actions à entreprendre. etc. résultant de la mise en œuvre de techniques et procédés généralement complexes. des Travaux de plusieurs corps d'état et divers types de services (Inspection. correspondant à l'attribution de dates. etc. etc.). d'Engagement et de Mandatement nécessaires. en faisant appel à la technique de Nivellement et en fixant l'ordre des priorités que le système utilisera en cas de conflit entre plusieurs Activités utilisant les mêmes ressources. Progress Schedule] C'est un document de maîtrise des Délais et de communication faisant apparaître les dates des événements significatifs d'un projet et dont la forme doit s'adapter aux messages à transmettre et aux décisions à prendre. le but à atteindre. correspondant à l'identification des tâches et l'établissement d'une logique d'enchaînement. pour chacune des tâches identifiées. et. suivant un processus comprenant des Études de conception et de réalisation. ƒ Respecter les Échéances de paiement. L'ouvrage a un rôle fonctionnel. ƒ « Scheduling ». Work] Terme général servant à désigner un ensemble de Constructions et de Matériels de toutes natures. après Ordonnancement de l'exécution de l'ouvre. etc. ƒ Tenir le délai final prévu.) de réalisation d'un Ouvrage. Planning [Anglais: Schedule. communications. et principalement celles avec pénalités de retard. on peut y dépasser le niveau des ressources prévu s'il y a risque de Retard de la date d'Achèvement du projet. Planifier. système. ‐ Planning d'offre (en anglais: proposal schedule). ‐ Planning résumé (en anglais: summary schedule). Travaux à mettre en œuvre). c'est donc : ƒ Cerner les Ouvrages ou parties d'ouvrage à réaliser. Planification à délai limité [Anglais: Time limited scheduling] Méthode dans laquelle le respect des Délais prime les problèmes de moyens et de Coûts. La planification d'exécution des Ouvrages ou de gestion de leur exploitation est dite opérationnelle pour la distinguer de la planification économique. Time schedule. Par extension. spécifique d'un besoin (usine.

automobile. Planning conforme à l'exécution (en anglais: as-built schedule). Les plannings par niveau Planning d'ensemble (en anglais: master schedule). Planning historique (en anglais: historical schedule) s'appuyant sur le déroulement réel du projet. la méthode des potentiels (méthode MPM) et la méthode des antécédents (méthode PDM) sont représentées en « potentiel-tâches ». Planning des études (en anglais: engineering schedule). qui fera par la suite l'objet d'une production répétitive. dont la finalité est d'obtenir un résultat considéré pour lui-même (par exemple. de tâche à tâche. plus ou moins cohérentes. dont la finalité est la mise au point d'un produit. Les méthodes PERT et CPM ont une représentation «potentiel-étapes ». Le projet est un ensemble d'actions à réaliser pour satisfaire un objectif défini. Planning détaillé (en anglais: detailed schedule). deux types de réseaux sont utilisés en Planification : ceux dont les contraintes potentielles (contraintes de succession et contrainte de localisation temporelle) s'expriment par l'intermédiaire des sommets (étapes dans un réseau PERT) et ceux dont les contraintes potentielles s'expriment par les arcs. Les plannings par thème Planning d'effectif (en anglais: manpower schedule). On distingue souvent le projet «ouvrage». et pour la réalisation desquelles on a identifié non seulement un début. électroménager. mais aussi une fin. Exécution [Anglais: Execution] ƒ Ensemble de tâches.‐ ‐ ƒ ‐ ‐ ‐ ‐ ‐ ‐ ƒ ‐ ‐ ‐ Glossaire – Planification de projets  Planning prévisionnel (en anglais: forecast schedule). et le second. usine. destinées à un marché (par exemple. les sommets et les arcs. ouvrage d'art. déménagement) et le projet « produit ». erection schedule). Dans certains cas (peu fréquents en ingénierie) la transition de l'étude et maquettage au prototype puis à l'objet final se fait de manière progressive de telle sorte qu'une phase de réalisation proprement dite ne puisse être distinguée dans le processus qui conduit à faire apparaître l'ouvrage dans sa configuration finale. Planning de base [Anglais: Baseline Progress Schedule] Planning initial de base [Anglais: Inistal Baseline Progress Schedule] Planning final de base [Anglais: Final Baseline Progress Schedule] Planning prévisionnel [Anglais: Look-ahead Schedule] Potentiel [Anglais: Precedence] À partir de la théorie des Graphes qui comprend deux types d'éléments. Rapport narratif [Anglais: Narrative report] Rapport de Planification/Nivellement [Anglais: Scheduling/Leveling Report] Réalisation. Le premier est aussi appelé «projet d'ingénierie» ou «projet client» (car il est destiné à un client unique). ou phases d'un projet dont l'accomplissement permettra de passer des spécifications de l'ouvrage et maquettes à l'ouvrage lui-même. Planning de réalisation (en anglais: intermediate construction schedule). Planning de montage (en anglais: electrical/mechanical schedule. ƒ Le résultat des tâches. viii    . Planning de rattrapage (en anglais: recovery schedule). dans le cadre d'une mission précise. Projet [Anglais: Project] Parmi quelques dizaines de définitions. produit chimique ou pharmaceutique). «projet de développement » ou « projet marché ». Planning d'approvisionnement et de livraison (en anglais: procurement and Delivery Schedule). navire. nous avons adopté la suivante -. c'est-à-dire la transformation constatable ou constatée. bâtiment.

Glossaire – Planification de projets  Réception Provisoire [Anglais: Substantial Completion] Retard de délai [Anglais: Progress Schedule Delay] Réseau [Anglais: Network] Dans le langage de la planification. Mathématiquement. C'est l'élément le plus fin d'un Planning de réalisation. ses caractéristiques. un réseau est défini de façon univoque par un ensemble d'Activités portant des durées. et un ensemble de Relations d'ordre liant ces activités. Ressources [Anglais: Resources] Ce qui est nécessaire à l'Activité. À un TCO donné correspond un seul réseau logique et un seul réseau arithmétique si l'on affecte des durées aux activités et cela quelle que soit la Méthode de planification choisie. et dans lequel les liaisons existantes sont repérées par des chiffres. regroupées ou non en lots de travaux. Comprend des Matériaux ou matières (passif) et des moyens (actif). Il se représente par un Tableau Carré Orienté (TCO) des relations. L'œuvre est constituée de l'ensemble des tâches. exprimées ou non. c'est-à-dire la mise en place des moyens nécessaires à cette réalisation et leur conduite. Œuvre [Anglais: Work] C'est le processus de réalisation de l'Ouvrage. Révision du Planning [Anglais: Progress Schedule Revision] Sous-réseau [Anglais: Fragnet] Successeur [Anglais: Successor] Suppression de marge [Anglais : Float Suppression] Tâche [Anglais: Task] Action d'une ampleur limitée. Un projet peut être représenté par plusieurs réseaux interfaces. formé de la liste des activités portée sur l'un des côtés (Antécédents) et reportée sur l'autre (Successeur*). en particulier quantitatives (coût et durée). peuvent faire l'objet de séries statistiques qui donnent lieu à un calcul de probabilités. synonyme théorique de Graphe logique. la tâche appartient à un métier donné et correspond généralement à une division de l'activité. ix    .