You are on page 1of 7

Equation linéaire du premier ordre

Exercice 1

Résoudre sur ℝ les équations différentielles suivantes :
a) y ′ + 2y = x 2
b) y ′ + y = 2 sin x
x
d) y ′ + y = x − ex + cos x .
c) y ′ − y = (x + 1)e

1
1
1
a) y (x ) = x 2 − x + +C e−2x .
2
2
4
b) y (x ) = − cos x + sin x +C e−x .
1
c) y (x ) = (x 2 + 2x )ex +C ex .
2
1
1
1
d) y (x ) = x −1− ex + cos x + sin x +C e−x .
2
2
2
Exercice 2

Résoudre sur ℝ les équations différentielles suivantes :
2
a) (x 2 + 1)y ′ + 2xy + 1 = 0
b) y ′ + 2xy = 2x e−x
c) (x 2 + 1)y ′ − xy = (x 2 + 1)3 2

d) (x 2 + 1)2 y ′ + 2x (x 2 + 1)y = 1

1+ x 2 y ′ −y = 1

f) (2 + cos x )y ′ + sin(x )y = (2 + cos x )sin x

g) y ′ − y = sin(2x )e

h) x (1 + ln 2 (x ))y ′ − 2ln(x )y = (1 + ln 2 (x ))2

e)

x

i) (1 + ex )y ′ + ex y = (1 + ex )

j) b. ch x .y ′ − sh x .y = sh 3 x

k) (1 + cos 2 x )y ′ − sin 2x .y = cos x
m) (x 2 + 1)2 y ′ + 2x (x 2 + 1)y = 1
a) y (x ) =

l) (x 2 + 1)y ′ + xy = 1 .
n) y ′ −

sh x
y = sh x .
1 + ch x

2
C −x
C + arctan x
b) y (x ) = (x 2 +C )e−x c) y (x ) = 1 + x 2 (C + x ) d) y (x ) =
2
1+ x
1+ x 2

e) y (x ) = −1 +C eargsh(x ) = −1 +C (x + 1 + x 2 ) f) y (x ) = (2 + cos x )(C − ln(2 + cos x ))
g) y (x ) = (C + sin 2 x )ex h) y (x ) =
k) y (x ) =

C + ln x
C + x + ex
i)
y
(
x
)
=
j) y (x ) = ch 2 x + 1 +C ch x
(1 + ln 2 x )
1 + ex

C + sin x
C + argsh x
C + arctan x
l) y (x ) =
m) y (x ) =
n) y (x ) = (ln(1 + ch x ) +C )(1 + ch x ) .
2
2
1 + cos x
x 2 +1
x +1

Exercice 3

Résoudre les équations différentielles suivantes sur les intervalles spécifiés :
a) xy ′ + αy = 0 sur ℝ +∗ (avec α ∈ ℝ fixé),
b) y ′ sin x − y cos x + 1 = 0 sur ]0, π[ ,
c)

1− x 2 y ′ + y = 1 sur ]−1,1[ ,

d) (ex −1)y ′ − ex y = 1 sur ℝ +∗ et ℝ−∗ ,
e) y ′ + y tan x = sin 2x sur ]− π 2, π 2[ ,
f) sh(x )y ′ − ch(x )y = 1 sur ℝ +∗ et ℝ−∗ ,
g)

x 2 −1y ′ + y = 1 sur [1,+∞[ ,

h) (sin x )3 y ′ = 2(cos x )y sur ]0, π[ .

1
C +x
b) y (x ) = C sin x + cos x c) y (x ) = 1 +C earcsin x d) y (x ) = x
α
x
e −1
e) y (x ) = C cos x − 2 cos 2 x f) y (x ) = C sh x − ch x
a) y (x ) =

g) y (x ) = 1 +C e− argch x = 1 +

Exercice 4

C

2

x + x −1
2

h) y (x ) = C e1 sin x .

Former une équation différentielle linéaire d’ordre 1 donc les fonctions f (x ) =

C +x
seraient les
1+ x 2

solutions.

(1 + x 2 )y ′ + 2xy = 1 .
Exercice 5

Déterminer toutes les fonctions f : ℝ → ℂ dérivables telles que ∀s , t ∈ ℝ , f (s + t ) = f (s ) f (t ) .

Supposons f solution. En évaluant la relation en s = t = 0 on obtient f (0) = f (0) 2 donc f (0) = 0 ou f (0) = 1
En dérivant la relation en t on obtient : f ′(s + t ) = f (s ) f ′ (t ) puis en évaluant en t = 0 : f ′(s ) = f ′(0) f (s ) .
Ainsi f est solution d’une équation différentielle de la forme y ′ = αy avec α ∈ ℂ .
On en déduit f (x ) = C eαx avec C , α ∈ ℂ .
Parmi ces solutions, celles vérifiant f (0) = 0 ou 1 sont f (x ) = 0 et f (x ) = eαx .
Inversement, ces fonctions sont solutions.
Exercice 6

Déterminer les fonctions f : [ 0,1] → ℝ dérivables telles que
1

∀x ∈ [ 0,1], f ′(x ) + f (x ) + ∫ f (t )dt = 0 .
0

Supposons f solution.

f est solution d’une équation différentielle de la forme y ′ + y + λ = 0 donc
1
C (e −1)
f (x ) = C e−x − λ . De plus, pour une telle fonction, ∫ f (t )dt =
− λ et donc une telle fonction est
0
e
C (e −1)
C (e −1)
solution ssi
− λ = λ d’où λ =
.
e
2e
C (e −1)
Finalement, les solutions sont f (x ) = C e−x −
.
2e
Exercice 7

Trouver toutes les applications f : ℝ → ℝ dérivables en 0 telles que :
∀ (x , y ) ∈ ℝ 2 , f (x + y ) = ex f (y ) + ey f (x ) .

Supposons f solution :
Pour x = y = 0 on obtient f (0) = 0 .

f (x + h ) − f (x ) ex f (h ) + eh f (x ) − f (x )
f (h ) − f (0) eh −1
=
= ex
+
f (x ) 
→ ex f ′(0) + f (x ) .
h →0
h
h
h
h
Par suite f est dérivable en x et f ′(x ) = f ′(0)ex + f (x ) .
De plus :

Après résolution de l’équation différentielle sous-jacente : f (x ) = Cx ex .
Inversement, f (x ) = Cx ex est solution du problème posé.
Exercice 8

Déterminer les fonctions f : [ 0,1] → ℝ dérivables telles que f ′(x ) + f (x ) = f (0) + f (1) .

Une telle fonction est solution d’une équation différentielle de la forme y ′ + y = C et vérifie y (0) + y (1) = C .
Les solutions de cette équation différentielle sont y (x ) = C + D e−x .

y (0) + y (1) = 2C + D

1+ e
eC
C e + 1−C e−x +1
=C ⇔ D = −
. Les solutions sont les f (x ) =
.
e
e +1
e +1

Inversement : ok

Equation linéaire du second ordre à coefficients constants
Exercice 9

Résoudre sur ℝ les équations différentielles suivantes :
a) y ′′ + 2y ′ + 2y = 2x − sin x
b) y ′′ − 3y ′ + 2y = x ch x
e) y ′′ + 2y ′ + y = x ex
d) y ′′ + y = x sin x
g) y ′′ + y = 2 cos 2 x

h) y ′′ + y ′ − 2y = x ex

c) y ′′ − 2y ′ + y = 2 ch x
f) y ′′ + 2y ′ + 2y = (x + 1)e−x
i) y ′′ + 2y ′ + 4y = x 2 e−x

2
1
a) y (x ) = x −1 + cos x − sin x + (C1 cos x +C 2 sin x )e−x .
5
5
1
1
1 
5
b) y (x ) = − x 2 + x  ex +  x +  e−x +C 1ex +C 2 e2x .
 4
12
2 
72 
1
1
c) y (x ) = x 2 ex + e−x + (C 1x +C 2 )ex .
2
4
1
1
d) y (x ) = x sin x − x 2 cos x +C1 sin x +C 2 cos x .
4
4
x −1 x
e) y (x ) = (C 1x +C 2 )e−x +
e .
4
f) y (x ) = (C 1 cos x +C 2 sin x )e−x + (x + 1)e−x .
1
g) y (x ) = C1 cos x +C 2 sin x − cos 2x + 1 .
3
1
h) y (x ) = C1ex +C 2 e−2x + (3x 2 − 2x )ex .
18
3x 2 − 2 −x
i) y (x ) = (C 1 cos 3x +C 2 sin 3x )e−x +
e .
9
Exercice 10 Soit ω et ω0 deux réels strictement positifs et distincts.
Résoudre l’équation différentielle y ′′ + ω 2y = cos(ω0x ) avec pour condition initiale

y (0) = 1, y ′(0) = 0 .
Solution générale : y (x ) =

cos ω0x
+C1 cos ωx +C 2 sin ωx .
ω02 + 1

Solution vérifiant les conditions initiales : y (x ) =

cos ω0x + ω02 cos ωx
.
ω02 + 1

Exercice 11 Déterminer les couples (a ,b ) ∈ ℝ 2 tels que toute solution de y ′′ + ay ′ + by = 0 soit bornée sur

ℝ+ .
Posons ∆ = a 2 − 4b discriminant de l’équation caractéristique r 2 + ar + b = 0 .
Si ∆ > 0 alors les solutions de y ′′ + ay ′ + by = 0 seront bornées sur ℝ + ssi les deux solutions de l’équation
r 2 + ar + b = 0 sont négatives i.e. a ≥ 0 (opposé de la somme des racines) et b ≥ 0 (produit des racines).
Si ∆ = 0 alors les solutions de y ′′ + ay ′ + by = 0 seront bornées sur ℝ + ssi a > 0 .
Si ∆ < 0 alors les solutions de y ′′ + ay ′ + by = 0 seront bornées sur ℝ + ssi elles sont de parties réelle
négatives i.e. a ≥ 0 .
Au final les solutions de y ′′ + ay ′ + by = 0 sont bornées sur ℝ + ssi a ≥ 0 et (a ,b ) ≠ (0, 0) .

Exercice 12 Trouver toutes les applications f : ℝ → ℝ dérivables telles que : ∀x ∈ ℝ, f ′(x ) + f (−x ) = ex .

Supposons f est solution. On a f ′(x ) = ex − f (−x ) donc f ′ est dérivable et

f ′′(x ) = ex + f ′(−x ) = ex + e−x − f (x ) donc f est solution de l’équation différentielle y ′′ + y = 2 ch x
Après résolution : f (x ) = ch x +C1 cos x +C 2 sin x .
Inversement, une telle fonction soit solution du problème ssi
sh x −C1 sin x +C 2 cos x + ch x +C1 cos x −C 2 sin x = ex i.e. C1 +C 2 = 0 .
Finalement les solutions du problème posé sont f (x ) = ch x +C (cos x − sin x ) .

Exercice 13 Déterminer les fonctions f : ℝ → ℝ deux fois dérivables telles que
∀x , y ∈ ℝ , f (x + y ) + f (x − y ) = 2 f (x ) f (y ) et f (0) = 1
En dérivant deux fois par rapport à x on obtient : f ′′(x + y ) + f ′′(x − y ) = 2 f ′′(x ) f (y ) .
En dérivant deux fois par rapport à y on obtient : f ′′(x + y ) + f ′′(x − y ) = 2 f (x ) f ′′(y )
donc f ′′(x ) f (y ) = f (x ) f ′′(y ) .
Pour y = 0 : f ′′(x ) = λ f (x ) avec λ = f ′′(0) .
Si λ > 0 alors f (x ) = ch λx .
Si λ = 0 alors f (x ) = 1 .
Si λ < 0 alors f (x ) = sh λx .

Exercice 14 Trouver toutes les applications f : ℝ → ℝ deux fois dérivables telles que :
∀x ∈ ℝ , f ′′(x ) + f (−x ) = x .
Soit f une solution du problème posé.
Posons g (x ) = f (x ) + f (−x ) . La fonction g est une fonction paire, deux fois dérivables et solution de :

y ′′ + y = 0 . Par suite g (x ) = C cos(x )
Posons h (x ) = f (x ) − f (−x ) . La fonction h est une fonction impaire, deux fois dérivables et solution de :
y ′′ − y = 2x . Par suite h (x ) = D sh x − 2x .
On en déduit f (x ) = C cos x + D sh x − x .
Inversement de telles fonctions sont bien solutions.

Exercice 15 Déterminer les fonctions f : ℝ +∗ → ℝ dérivables telles que ∀x > 0, f ′(x ) = f (1 x ) .

1
f ′(1 x ) donc x 2 f ′′(x ) + f (x ) = 0 .
x2
Résolvons l’équation E : x 2y ′′ + y = 0 sur ℝ +∗ .
E est une équation différentielle d’Euler. Réalisons le changement de variable t = ln x .
Soit y : ℝ +∗ → ℝ deux fois dérivable et z : ℝ → ℝ définie par z (t ) = y (et ) .
Soit f solution. f ′′(x ) = ( f (1 x )) ′ = −

1
1
1
z est deux fois dérivable et y (x ) = z (ln x ) , y ′(x ) = z ′(ln x ) , y ′′(x ) = − 2 z ′(ln x ) + 2 z ′′(ln x ) .
x
x
x
y est solution sur ℝ +∗ de E ssi z est solution sur ℝ de F : z ′′ − z ′ + z = 0 .
F est un équation différentielle linéaire d’ordre 2 à coefficients constants homogène de solution générale :
3x
3x x 2
z (x ) = (λ cos
+ µ sin
)e .
2
2

3 ln x
3 ln x 
La solution générale de E sur ℝ +∗ est y (x ) = x λ cos
+ µ sin
.

2
2 

3 ln x
3 ln x 
Revenons à f : ∃λ, µ ∈ ℝ telles que f (x ) = x λ cos
+ µ sin
.

2
2 
1 
3 ln x
3 ln x 
f ′(x ) =
(λ + µ 3) cos 2 + (µ − λ 3)sin 2  .
2 x

λ + µ 3 = 2λ
f ′(x ) = f (1 x ) ⇔ 
⇔λ=µ 3.
λ 3 − µ = 2µ
 3 ln x π 
Finalement ∃C ∈ ℝ , ∀x ∈ ℝ , f (x ) = C x cos 
−  .
 2
6 
Exercice 16 Soit p : ℝ → ℝ + une fonction continue non nulle.
On se propose de montrer que les solutions sur ℝ de l’équation y ′′ + p (x )y = 0 s’annule.
Pour cela, on raisonne par l’absurde et on suppose que f est une solution ne s’annulant pas.
a) Justifier que f est de signe constant.
Quitte à considérer −f au lieu de f , on peut suppose ∀x ∈ ℝ, f (x ) > 0 .
b) Etudier le signe de f ′′ .
c) Soit a ∈ ℝ quelconque. Quelle est l’équation de la tangente à f en a ?
d) Montrer que le graphe de f est en dessous de sa tangente en a .
e) En déduire que f ′(a ) = 0 et conclure.
a) f est continue, si f n’est pas de signe constant alors f s’annule.
b) ∀x ∈ ℝ , f ′′(x ) = −p (x ) f (x ) ≤ 0 .
c) y = f ′(a )(x −a ) + f (a ) .
d) Considérons g : ℝ → ℝ définie par g (x ) = f (x ) − ( f ′(a )(x −a ) + f (a )) .

g est dérivable et g ′(x ) = f ′(x ) − f ′(a ) . Or f ′ est décroissante, on peut donc dresser le tableau de variation de
g et puisque g (a ) = 0 , constater ∀x ∈ ℝ, g (x ) ≤ 0 .
e) Si f ′(a ) ≠ 0 alors f étant en dessous de sa tangente prend des valeurs négatives, impossible.
On en déduit que ∀a ∈ ℝ, f ′(a ) = 0 donc f est constante et f ′′ = 0 .
Pour que f vérifie l’équation y ′′ + p (x )y = 0 (sachant p ≠ 0 ) il est nécessaire que f soit constante égale à 0.
C’est absurde.

Résolution par changement de fonction inconnue
Exercice 17 Résoudre sur ℝ l’équation (1 + x 2 )y ′′ + 2xy ′ = 0 .
Soit y : ℝ → ℝ une fonction deux fois dérivable. Posons z = y ′ , z est dérivable.
y est solution de l’équation différentielle ssi z solution de (1 + x 2 )z ′ + 2xz = 0
On obtient z (x ) =

C
puis y (x ) = C arctan x + D .
1+ x 2

Exercice 18 Résoudre sur ℝ l’équation (1 + ex )y ′′ + y ′ − ex y = 0 en introduisant la fonction z = y ′ + y .
Soit y : ℝ → ℝ une fonction deux fois dérivable. Posons z = y + y ′ , z est dérivable.
y est solution de l’équation différentielle ssi z solution de (1 + ex )z ′ − ex z = 0 .
On obtient z (x ) = C (ex + 1) et on en déduit y (x ) = αe−x + β (ex + 2) .

Exercice 19 Résoudre sur ℝ l’équation y ′′ + 4xy ′ + (3 + 4x 2 )y = 0 en introduisant la fonction
2

z (x ) = ex y (x ) .
2

Soit y : ℝ → ℝ une fonction deux fois dérivable. Posons z : x ֏ ex y (x ) , z est deux fois dérivable.

y est solution de l’équation différentielle ssi z solution de z ′′ + z = 0 .
2

On obtient z (x ) = C 1 cos x +C 2 sin x et on en déduit y (x ) = (C 1 cos x +C 2 sin x )e−x .

Exercice 20 Résoudre l’équation différentielle : (1 + ex ) 2 y ′′ − 2ex (1 + ex )y ′ − (3ex + 1)y = 0
en introduisant z (x ) =

y (x )
.
1 + ex

y (x ) = (1 + ex )z (x ) , y ′(x ) = (1 + ex )z ′(x ) + ex z (x ) , y ′′(x ) = (1 + ex )z ′′(x ) + 2ex z ′(x ) + ex z (x ) .

(1 + ex ) 2 y ′′(x ) − 2ex (1 + ex )y ′(x ) − (3ex + 1)y (x ) = 0 ⇔ z ′′(x ) − z (x ) = 0 .
Solution générale : z (x ) = C 1ex +C 2 e−x , y (x ) = (C 1ex +C 2 e−x )(1 + ex ) .

Exercice 21 Résoudre sur ℝ l’équation différentielle E : xy ′′ − (1 + x )y ′ + y = 1 en posant z = y ′ − y .
Soit y : ℝ → ℝ une fonction deux fois dérivable et z : ℝ → ℝ définie par z = y ′ − y .
z est dérivable et z ′ = y ′′ − y ′ .

y est solution de E ssi F : xz ′ − z = 1 .
F est une équation différentielle linéaire d’ordre 1.
Solution générale de F sur ℝ +∗ et ℝ−∗ : z (x ) = Cx −1 .
Après recollement, solution générale de F sur ℝ : z (x ) = Cx −1 .
Reste à résoudre G : y ′ − y = Cx −1 .
Solution homogène : y 0 (x ) = D e−x .
Solution particulière y1 (x ) = −C (x + 1) + 1 .
Solution générale de E : y (x ) = −C (x + 1) + D e−x + 1 avec C , D ∈ ℝ .

Exercice 22 Résoudre sur ℝ l’équation E : (1 + ex )y ′′ + 2ex y ′ + (2ex + 1)y = x ex via z (x ) = (1 + ex )y (x ) .
Soit y : ℝ → ℝ une fonction deux fois dérivable et z : ℝ → ℝ définie par z (x ) = (1 + ex )y (x ) .

z est deux fois dérivable et z ′(x ) = (1 + ex )y ′(x ) + ex y (x ) , z ′′(x ) = (1 + ex )y ′′(x ) + 2ex y ′(x ) + ex y (x )
y est solution de E ssi z est solution de F : z ′′ + z = x ex .
F est une équation différentielle linéaire d’ordre 2 à coefficients constants de solution homogène
x −1 x
z 0 (x ) = λ cos x + µ sin x et de solution particulière : z1 (x ) =
e .
2
x −1 x
Solution générale de F : z (x ) = λ cos x + µ sin x +
e .
2
x −1 x
λ cos x + µ sin x +
e
2
La solution générale de E est donc : y (x ) =
.
x
1+ e

Résolution par changement de variable
Exercice 23 Résoudre (1 + x 2 )2 y ′′ + 2(x −1)(1 + x 2 )y ′ + y = 0 par le changement de variable t = arctan x .
Soit y une fonction deux fois dérivable définie sur ℝ .
Posons z la fonction définie sur ]− π 2, π 2[ par z (t ) = "y (x )" = y (tan t ) . z est deux fois dérivable.
Après calculs :
y est solution de l’équation différentielle proposée ssi z solution de l’équation z ′′ − 2z ′ + z = 0 .
On obtient z (t ) = (C1t +C 2 )et puis y (x ) = (C 1 arctan x +C 2 )earctan x .

Exercice 24 Résoudre sur ℝ : (t 2 + 1) 2 y ′′ + 2t (t 2 + 1)y ′ + y = 0 via x = arctan t .
Soit y une fonction deux fois dérivable sur ℝ et z : I = ]− π 2, π 2[ → ℝ définie par z (x ) = y (tan x ) .

z est deux fois dérivable et ∀t ∈ ℝ , y (t ) = z (arctan t ) .

y ′(t ) =

z ′(arctan t )
2t
1
et y ′′(t ) = −
z ′(arctan t ) +
z ′′(arctan t ) .
1+ t 2
(1 + t 2 ) 2
(1 + t 2 )2

y est solution ssi z ′′(arctan t ) + z (arctan t ) = 0
soit z ′′(x ) + z (x ) = 0 sur I puis z = λ cos x + µ sin x et y (t ) =

λ + µt

1+ t 2

.

Exercice 25 Résoudre (1− x 2 )y ′′ − xy ′ + 4y = arccos x sur ]−1,1[ par le changement de variable t = arccos x .
Soit y une fonction deux fois dérivable définie sur ]−1,1[ .
Posons z la fonction définie sur ]0, π[ par z (t ) = "y (x )" = y (cos t ) . z est deux fois dérivable.
Après calculs :
y est solution de l’équation différentielle proposée ssi z est solution de z ′′ + 4z = t .
1
1
On obtient z (t ) = C 1 cos 2t +C 2 sin 2t + t puis y (x ) = C1 (2x 2 −1) + 2C 2x 1− x 2 + arccos x .
4
4

Exercice 26 Résoudre sur ℝ +∗ les équations suivantes via le changement de variable t = ln t .
a) x 2y ′′ + xy ′ − y = x 2
b) x 2y ′′ − 2y = x

C1
x2
+C 2 x +
.
x
3
C
x
sont : y (x ) = 1 +C 2x 2 − .
x
2

a) Les solutions sur ℝ +∗ sont : y (x ) =
b) Les solutions sur ℝ +∗

Exercice 27 Résoudre (1 + x 2 )y ′′ + xy ′ − 4y = 0 en posant x = sh t .
Soit y une fonction deux fois dérivable définie sur ℝ .
Posons z la fonction définie sur ℝ par z (t ) = y (sh t ) . z est deux fois dérivable.
Après calculs : y est solution de l’équation différentielle proposée ssi z est solution de l’équation z ′′ − 4z = 0 .
On obtient z (t ) = C 1e 2t +C 2 e−2t puis y (x ) = C1e 2 argsh x +C 2 e−2 argsh x = C1 (x + 1 + x 2 )2 +

C2

(x + 1 + x 2 ) 2

david Delaunay http://mpsiddl.free.fr