You are on page 1of 25

31 mars 2010

Communiqué du Colonel commandant

1. Vue d'ensemble

Le but de ce communiqué est de garder tous les artilleurs et les amis des artilleurs à jour sur le
Régiment royal de l'artillerie canadienne. Il y a beaucoup d’activités qui ont cours présentement
et 95 pour cent d’entres elles sont positives. Nous avons besoin de partager nos histoires de
réussites et d'être conscients des défis auxquels nous sommes confrontés. Comme je l'ai dit
auparavant, la communication est notre plus grande force en opérations mais elle est aussi notre
plus grande faiblesse dans un environnement non-opérationnel. J'essaie de faire passer ce
message par l'intermédiaire de l’Artilleur Canadien, du Quadrant et aussi par l’envoi de courriels
périodiques. Je crois que le moment est idéal pour vous transmettre ce communiqué et de
couvrir de nombreux sujets auxquels je pense à tous les jours. Je vous demande de bien vouloir
m’aider à rejoindre le plus grand nombre d’artilleur possible en diffusant ce communiqué à
grande échelle. Rappelez-vous tous :"Artilleur un jour, Artilleur toujours!"

2. Rôle du Colonel commandant

Je vois mon rôle comme un «ainé» du Régiment royal, qui, avec d'autres anciens, sont prêts à
offrir un second regard objectif et à fournir une vision, des idées, du leadership et une orientation
à la grande famille du Régiment royal. J'essaie de rester au niveau stratégique, mais je trouve
intéressant et amusant à parfois m'impliquer au niveau local. Stratégiquement, je pense que mes
rôles principaux sont:

Communiquer. Aide à passer le message à la grande famille du Régiment royal, pour


que tous restent intéressés, informés, attachés, impliqués et soutiennent le but et les
grands objectifs du Régiment royal. Raconter l'histoire du Régiment royal, afin de
soutenir les artilleurs et les milliers de personnes qui les soutiennent.

Faciliter. Soutien et aide tous les éléments du Régiment Royal (et il y a beaucoup
d’éléments en mouvement!) afin qu’ils atteignent leurs objectifs dans la mesure du
possible.

Célébrer. Aide à se rappeler et à commémorer les événements importants et les


réalisations qu'elles soient individuelles, collectives ou du régiment en entier.

3. État de la situation 2010

Le Régiment royal se démarque très bien en dépit des nombreux défis qui attendent l'Armée de
terre. En opérations, nous sommes une composante efficace de l'équipe toutes armes. Avec
notre technologie de pointe, nos équipements, nos munitions et nos procédures, nous faisons
des accomplissements bien au dessus de ce qui est anticipé.

Au Canada, les régiments de la Force régulière et de réserve et l'école d’artillerie opèrent sur un
pied de guerre. Nous sommes pleinement engagés dans le cycle de la préparation des
opérations, le déploiement et le service en Afghanistan et à la réorganisation à la fin de chaque
rotation tout en soutenant les opérations domestiques et la conduite du programme de formation
individuelle. Nous n'avons pas tous les gens, les équipements, les munitions et l’argent que nous
aimerions avoir, mais nous réussissons à accomplir notre mission avec les moyens mis à notre

1
disposition et ce avec beaucoup de succès.

Nous entrons dans un avenir qui sera composé de défis et de risques mais nous faisons déjà un
travail remarquable en dépit des défis actuels dont les Forces canadiennes et l'Armée de terre
font face. De toute évidence, je crois que nous faisons très bien sur de nombreux fronts. Comme
vous le verrez dans ce communiqué, dans un an ou deux, nous verrons la transformation des
composantes de combat de notre corps (très prochainement), la transformation de la
gouvernance du Régiment royal et la transformation de notre Association, l’AARC.

Comme le montre le schéma ci-dessous, nous sommes un corps avec de nombreuses pièces en
mouvements. Certaines pièces demeurent en isolement des autres. Le progrès et le succès peut
donc être inégale. Notre défi est de toutes les réunir comme une famille est unie avec un moral
élevé, la fierté, la confiance, la puissance de combat (et autres) et l'esprit combatif.

Éléments clés de la famille régimentaire du Régiment royal

Colonel
commandant Conseil de
l’artillerie Directeur de
AARC Conseil
l’artillerie
exécutif de
ant l’ARC
Honoraires Conseil du
patrimoine
Maison
Nos Conseil
Directeur Mère
Alliés aviseur
adjoint artillerie d’artillerie
patrimoine QG ARC
Musée
Major Regt
Les Capt-Adjt Regt ARC
FC

Régiments Régiments
Groupe musical, Musée, associations, F RES F RÉG
Sénats régimentaires, Réseaux, sites
web, Fonds, magasin régimentaire,
corps de cadets

Communauté de retraités, familles, industrie, réseau


politique, amis des artilleurs, le Public etc.

2
4. Gouvernance du Régiment royal de l'artillerie canadienne

Après 4 ans de présidence du Conseil d'artillerie, le major-général Stu Beare passera le


flambeau au major-général Al Howard, qui est passionné mais armé et prêt à nous faire avancer.
Le Conseil d'artillerie a fait un travail extraordinaire en guidant, modelant et orientant l'artillerie.
L'accent principal est toujours relié aux combats (les concepts, la doctrine, la structure des
forces, les organisations, l'équipement, la technologie et la planification de la relève). Plus
récemment, nous avons reconnu la nécessité d'apporter une plus grande unité d'effort et de la
cohésion à l'ensemble de la famille régimentaire et nous pensons l’atteindre par les nombreuses
initiatives en cours. Un des éléments clé sera un concept revitalisé de gouvernance régimentaire
avec la création d'un Sénat de l'artillerie royale canadienne qui sera essentiellement le Conseil
d'artillerie sur-vitaminé. Le mandat et les termes de référence du Sénat ainsi que sa composition
sont encore à développer. Les rôles, les responsabilités et la composition du Conseil d'artillerie
seront relativement inchangés.

Avec l'élargissement du Sénat qui assure notre engagement auprès de l'intendance et de


l'ensemble de la famille régimentaire, assistés par une saine administration régionale et guidé par
le Directeur de l'artillerie, nous pouvons être assurés que nous serons en mesure de parler en
unisson de notre mission et de la poursuite d'objectifs communs en particulier face à des
changements et défis qui émergent et qui resterons nombreux dans les années à venir. La
position et la réputation de l'artillerie sera soutenue dans les opérations, parmi nos forces au
pays ainsi et dans tous les nombreux secteurs de notre famille régimentaire.

Voici ce que les dirigeants du Régiment royal voient comme les principales étapes qui ont été,
qui sont et qui seront entrepris pour transformer et revitaliser la «gouvernance» et le sens de la
famille du Régiment royal:

À l'assemblée générale annuelle (AGA) de l'AARC à Guelph, en Septembre 2009, la


direction de l’ARC a jeté les bases pour la révision du futur du Régiment comme une
institution/famille.

Suite à l’AGA, à Guelph, il y eu engagement des membres du Conseil d'artillerie pour


jeter les fondations sur lesquelles notre stratégie et notre structure de gouvernance sera
fondée

Le Colonel commandant et le président du Conseil de l’artillerie ont publié un


communiqué; mise à jour des composantes de l’ARC, qui a été largement diffusé et
affiché sur notre site web.

Toujours en cours de développement sous la direction du Conseil de l'artillerie :

○ Consolidation du QG ARC (été 2010)


○ La stratégie familiale – le projet sera distribué aux membres du Conseil
de l'artillerie pour révision et orientation au début avril 2010. L'objectif est
de le distribuer à l'ensemble des membres d'ici la fin mai 2010.
3
○ Développement d'un plan d'action qui fera le point dans les domaines de
l'effort personnel/initiatives qui sont jugés essentiels à
l'avancement/consolidation des fondements de l’ARC.
○ Identification et formation des équipes chargées de faire avancer les
questions identifiées dans le plan d'action.
○ Initiation des orientations qui mèneront à la structure/cadre de
gouvernance de l’ARC consolidé.
○ Engagement des régiments de la Force régulière dans le développement
des associations régionales.
○ Révision du «réseau» AARC sous la direction du président de l'AARC et
du Conseil consultatif.
○ Sénats régimentaires dans tous les régiments
Patrimoine - Bâtir un plan d'action pour réviser et revitaliser notre objectif, le mandat,
les responsabilités, la gouvernance et les initiatives.
Expansion du Conseil de l'artillerie dans un Sénat Artillerie (Artilleurs séniors actifs et
retraités, représentants de l'industrie du domaine financier, des opérations, des
communications / affaires publiques, marketing, juridique, etc., ainsiqu’une équipe de
prise de décision).

Les observations sur ces étapes passées, les initiatives récentes et les intentions futures sont les
suivantes:

La direction de l’ARC est pleinement engagée.


Il y a un engagement intense de personnel (bénévoles) pour le travail d’état-major afin
d’élaborer un plan d'action concret, cette demande sera encore plus grande dans les
prochains mois.
La direction du Régiment royal demandera de l'aide (de l’interne jusqu’au centres
d’excellence de l’ARC) dans le développement de certains aspects du plan d'action. Plus
de bénévoles seront nécessaires.
Nous allons utiliser notre site Web et nos nombreux réseaux afin de vous informer des
progrès.
Les dirigeants du Régiment royal fourniront à tous les artilleurs avec un RAPSIT d’ici la
prochaine assemblée générale annuelle de l'AARC en Septembre 2010. Ils ont l'intention
de mettre en place en 2011 la transformation de la «gouvernance» du Régiment royal
vers une famille plus forte (plus solidaire, y compris, bien ciblée, dynamique familiale et
fougueuse) d’artilleur.

5. Leadership de l’artillerie

Nous avons de grands leaders. Nous avons six généraux en service actif, officiers de grande
valeur, ils sont tous des artilleurs de fond en comble. Le lieutenant-général Leslie, notre artilleur
sénior a commandé l’Armée de Terre pendant quatre ans. Le Major-général Stuart Beare partira
en Afghanistan pour une année, et il a été le président du Conseil de l’artillerie environ quatre
ans. Le major-général Al Howard est revenu d'Afghanistan l'an dernier et est le commandant

4
adjoint de l'Armée de Terre. Il deviendra le prochain président du Conseil de l’Artillerie. Le
Brigadier-général Christian Barabé continue de bien nous servir. En plus de son travail quotidien,
il joue un rôle majeur dans la transformation de l’institution et de la famille du Régiment royal. Le
Brigadier-général Jim Selbie prendra bientôt sa retraite, après avoir servi au siège suprême de
l'OTAN en Belgique. Le Brigadier-général Eric Tremblay sera bientôt de retour d'Afghanistan et
servira en tant qu’officier d’échange à Fort Lewis Washington.

Notre directeur de l'artillerie, le colonel Dave Marshall, à travers sa vision, sa concentration, sa


détermination et sa persévérance nous a conduit dans une "transformation" du Régiment royal.
Je crois qu'il sera muté au printemps et qu’un nouveau directeur sera nommé à la mi-avril. Le
maître canonnier Mike McDonald, Sergent-major du Régiment royal, quitte pour Oberammergau,
en Allemagne, cet été dans une position que ne manque par de défis, son remplaçant devrait être
nommé prochainement.

Nos commandants et SMR, de la Force régulière et de réserve, me rendent fier. En ces temps
difficiles, ils continuent d'inspirer leurs soldats et à répondent aux nombreux défis opérationnels,
administratifs existants. Ils aident le directeur de l'artillerie, par l'intermédiaire du Conseil
consultatif d'artillerie, à façonner l'avenir du Régiment royal. Ils ont à faire face aux défis
d'aujourd'hui lors de la planification, l'organisation et la restructuration afin de répondre aux
besoins de demain.

L'artillerie est, je peux vous l’assurer, très bien mené. Un merci spécial au général Beare, le
Colonel Marshall et le maître canonnier McDonald pour avoir si bien dirigé le Régiment royal au
cours des dernières années.

6. Le SMR ARC se positionne sur la situation de nos militaires du rang

Le maître canonnier McDonald a eut l’occasion lors des quatre à cinq dernières années de visiter
e
les unités et sous-unités d’artillerie dans divers endroits, incluant une visite à Suffield, où le 4
Régiment DAA a mené un tir réel de missile ADATS avec des résultats très impressionnants. Il
s’est aussi arrêté à l’Ex MAPLE GUARDIAN à Fort Irwin, où il a parlé à des artilleurs employés
dans le CCEA, CCFA et ainsi qu’à d’autres artilleurs employés dans un rôle non traditionnel
d'artillerie (NSE, ELMO). Tout au long de cette période, il a également effectué plusieurs visites
à l'école d'artillerie. Par ces visites et ses discussions avec les SMR, les gestionnaires de carrière
ainsi qu’avec d’autres artilleurs il a confirmé que le Régiment royal est en santé et que le moral
est élevé.

Les emplois traditionnels des artilleurs étaient, comme prévu, réalisés avec le plus grand
professionnalisme, mais l’artillerie a reçu des tâches supplémentaires dont nous avons relevé le
défi avec succès (P-ELMO, NSE, etc.). L'école d’artillerie est pleine de jeunes recrues motivées
et de jeunes artilleurs qualifiés qui veulent sortir et servir dans des théâtres d'opérations. Nos
chiffres montent lentement en raison du recrutement agressif, mutation entre élément et une
légère baisse de l'attrition. La DAA est environ 35 personnes au-dessus de l’effectif autorisé
tandis que l'artillerie de campagne est environ à 250 personnes au-dessous, partiellement dû à
l’accroissement de l’effectif autorisé en raison de l’expansion. Les récents efforts de recrutement

5
aiderons à diminuer cet écart. Il y a eu 36 mutations entre élément de la Réserve depuis janvier
2010. C’est difficile pour la réserve (tel que prévu) mais d'une grande valeur pour les régiments.
Le maître canonnier McDonald mentionne que les prévisions des promotions cette année sont
importantes, aux alentours de 30 promotions au grade d’adjudant et de 60 au grade de sergent.
Je vais le laisser ainsi que le Directeur de l’artillerie passer le mot à ce sujet. Maître canonnier
McDonald mentionne aussi qu’il y aura quelques cours de recrues d’artillerie prochainement ainsi
qu’un iposant cours d’Instructeur Adjoint de l’Artillerie (IAA) à l'automne.

M. McDonald mentionne que les points suivants le préoccupent ainsi que l’ensemble des
artilleurs. Lui-même ainsi que le directeur vous tiendront informés sur des plans et des progrès
réalisés:

Distribution de M777 à tous les régiments de campagne et à l'école,


Retrait des ADATS (Quand cesserons-nous la formation?),
Remplacement des ADATS pour un système terrestre de défense aérienne,
Transformation et réorganisation des régiments,
Emploi des maîtres canonnier,
Diminution des compétences d’artillerie, notamment le tir régimentaire et la planification
du tir.

7. Artilleurs en Afghanistan

En tant que Colonel commandant, j'ai eu l'occasion de visiter la Batterie C et de nombreux


artilleurs en Afghanistan à l’occasion du jour de la Saint Barbe en décembre dernier. Inutile de
dire que j'ai été très impressionné et que j’ai envoyé un rapport suite à cette visite. Mais, ce qui
importait le plus pour moi, c'est que nos confrères des armes de combat en appui, le PPCLI et de
ses composants blindés et du génie considèrent les artilleurs comme un partenaire à part entière
et influant dans l'équipe interarmes. La Force opérationnelle Afghanistan, essentiellement un QG
de brigade, a une composante importante d’artillerie avec les drones, les centres de coordination
appui-feu, un centre de ciblage, un centre de coordination de l'espace aérien, ainsi que de
l'équipement de pointe et de la technologie afin d’allouer les bonnes ressources pour répondre à
chacun des défis tactiques. Les artilleurs sont partout à travers tous les quartiers généraux ainsi
qu’au front, appelant les tirs, détectant les tirs de mortiers et de roquettes des talibans, en
ripostant par les tirs et en collectant les informations. De plus, les artilleurs sont actifs dans la
formation de l'armée afghane et la police, en participant à des opérations de COCIM et en
appuyant les opérations de l'équipe provinciale de reconstruction.

De grandes leçons retenues proviennent de l'Afghanistan, et le Régiment s’adapte à mesure que


nous apprenons. Rares sont ceux qui auraient pu suggéré, par exemple, qu'il y avait une place
pour le repérage par le son au 21e siècle, ou que les dures leçons de la bataille conduiraient à
une réévaluation de notre politique de combiner les fonctions OOA et CAA dans une seule. Les
artilleurs veille à ce que l’avenir de l'artillerie ne soit pas totalement centré sur l'Afghanistan, nous
savons que les opérations futures demanderont des capacités et des compétences différentes de

6
la guerre anti-insurrectionnelle.

e
8. Les régiments de campagne - 1 RCHA, 2 RCHA et 5 RALC

Les régiments de campagne continue de bien faire dans la production de Batteries entraînées
pour les opérations et ils sont très occupés à répondre à la cadence opérationnelle. Les batteries
qui ne se préparent pas pour l'Afghanistan peuvent souvent ressembler à un squelette (ex,
seulement un CB et SMB!), Et il ya des préoccupations au sujet de la formation collective, en
particulier les tirs régimentaires et la planification du tir. Toutefois, l’école régimentaire continue
sont travail et les individus reçoivent la formation dont ils ont besoin pour progresser dans le
métier et le rang. Je peux vous assurer que tous les artilleurs de nos régiments sont bien dirigés.
Les leaders sont à la hauteur des défis et ils comprennent les risques inhérents à ne pas avoir
une routine stable et prévisible. La transformation qui commence pour de bon en mai aura un
impact significatif sur les régiments de campagne mais dans un sens très positif. Tous sont à la
hauteur des défis à venir.

Chaque mois, les commandants envoient au directeur de l’artillerie un RAPSIT des activités en
cours et à venir. En se basant sur ces rapports, il est évident que le rythme des activités est
incroyable et que la performance est impressionnante.

9. Batterie F, et les autres artilleurs - en rotation en Afghanistan

Au moment où j'écris ceci, la Batterie F du 2 RCHA est en cours de rotation en Afghanistan. J'ai
eu l'occasion de les voir ainsi que beaucoup d’autres artilleurs se préparer au déploiement à
l’occasion d'un entraînement approfondie lors de l'exercice Maple Guardian à Fort Irwin en
Californie. La formation que nos soldats et de nos unités sur le "chemin de préparation élevé" est
superbe, extrêmement réaliste, progressive, stimulante et fructueuse. Au moment de toucher le
sol en théâtre d’opérations, ils sont entièrement conditionnés aux risques, aux difficultés, aux
défis et aux types d'opérations qu'ils rencontreront probablement. Il est de mon avis que la
formation que nous offrons à nos artilleurs est peut-être la meilleure au monde, et ils ne méritent
rien de moins. J'ai pleine confiance que les artilleurs en rotation en Afghanistan dans les
semaines à venir s'en tireront bien dans la bataille.

e
10. Artilleurs du 4 Régiment de défense antiaérienne en Afghanistan, et ailleurs

Souvent je louange les artilleurs des régiments de campagne pour leur service exceptionnel en
matière de formation et dans les opérations. Eh bien, j'ai aussi de grands éloges pour les
e
artilleurs du 4 Régiment de défense antiaérienne. Leur avenir est moins clair que les régiments
de campagne et leur équipement principal n'est pas particulièrement adapté aux opérations en
Afghanistan. Mais, ils se sont adaptés incroyablement bien au véhicule aérien sans pilote et au
rôle de coordination de l’espace aérien et aux autres tâches qui leurs ont été confiées incluant le
e
soutien aux opérations humanitaires en Haïti. Le 4 Régiment DAA continue de faire un travail
remarquable dans la formation d’artilleurs de défense aérienne s’adaptant à tous les défis qu’il
rencontre sur leur chemin.

7
e
Je dois dire que je suis incroyablement impressionné de voir le 4 Régiment DAA prendre une
toute nouvelle recrue et de voir cette recrue abattre des drones à neuf kilomètres après
seulement un an! En plus d’être capable d'exécuter toutes les autres tâches tel que conduire un
véhicule blindé, manipuler un ordinateur et de traiter avec une technologie sophistiquée tout en
s'adaptant à piloter des drones en Afghanistan. Cela me garantit que nos artilleurs de défense
aérienne sont des soldats très polyvalents. Et bien qu’il existe une incertitude avec les ADATS
e e
ainsi que sur les nouveaux équipements à venir, je suis très confiant que 4 Régiment DAA/4
Régiment d'appui général va relever les défis et ce à la hauteur de nos attentes.

11. L'école d'artillerie, Gagetown

L’école du Régiment royal de l'Artillerie canadienne fourni un soutien au Régiment Royal, au


sens large, sans gloire ni tambour. Le rythme individuel d’instruction est constamment à un
niveau élevé (souvent près du point de rupture) dans leurs efforts pour produire des officiers et
des soldats à l'appui des opérations, le tout dans un environnement d'expansion contrecarrée par
l’attrition. L'École continue également de produire sa marque de commerce, la qualité des
instructeurs en artillerie (IA) et des instructeurs adjoint en artillerie (IAA) qui maintiennent des
normes de formation extrêmement élevé. L'école verra bientôt diplômer une nouvelle génération
d’instructeurs en artillerie le 14 mai de concert avec la graduation du cours de commandant de
batterie. Le succès de cette série pilote du cours commun d'IAA se fera sentir par une
augmentation sensible des instructeurs de toutes les compétences d'artillerie à l’école: de
campagne, la défense aérienne (AD), Surveillance & Acquisition d’Objectifs (SAO), Poste
d'observation / Centre de coordination appui-feu (PO / CCFA). La batterie W continue à soutenir
l’entraînement par le biais de déploiements continus sur le terrain, tout en réussissant à envoyer
quelques personnes sur une formation par l’'aventure ainsi que d’autres sur des activités
favorisant le moral comme une tâche de garde d'honneur en Corée et un échange d’unité à Fort
Sill en Oklahoma.

Comme le rythme de l’école perdure jusqu’à la fin de l’exercice financier, il n'y a pas de pause
avant d'entrer dans une période encore plus exigeante, l’instruction durant la période estivale. La
formation des officiers d'artillerie de cet été sera conduite non seulement à Gagetown, mais aussi
er e
exportés au 1 Regiment, Royal Canadian Horse Artillery (1 RCHA) et au 5 Régiment d'artillerie
légère du Canada (5 RALC). L'été sera aussi le temps pour l’arrivée d’une nouvelle équipe de
commandement à l’école, Lcol Sullivan et l'Adjuc McCormick. Le Lcol Marc Lafortune quitte pour
Kingston tandis que le SMR Giroux prendra un emploi de SMR au CIC. Les défis auxquels la
nouvelle équipe devra faire face seront nombreux: un nombre croissant de nouveaux artilleurs à
former; développement continu et intégration de la formation sur les capacités étendues ainsi que
sur les nouvelles capacités d'artillerie: formation avancée d’artillerie afin d'officialiser
spécifiquement la progression de carrière, et la conduite des cours pilotes pour le cours intégrés
IA. L’école continue à faire ce qu'elle fait le mieux, c'est-à-dire de demeurer proactive à répondre
aux défis afin de soutenir la génération de force des capacités de l'artillerie, tout en maintenant le
fondement nécessaire de l'expertise technique de tir.

8
12. Nos régiments de réserve

Partout au Canada les régiments d'artillerie de réserve continue de faire un travail absolument
remarquable. Nous ne pourrions pas maintenir nos engagements opérationnels en Afghanistan,
sans l’ajout de personnel des batteries de réserve, environ 30 pour cent de réserviste. Bon
nombre des unités de la Réserve ont déployé jusqu'à dix ou douze soldats lorsque leur SFT ont
mobilisé une FOI, un exploit incroyable. Les avantages procurés par les réservistes ont été leurs
appuis à la Force régulière et une certaine réduction du nombre de rotation pour les réguliers. De
plus cela apporte une grande expérience qu'ils ramènent avec eux dans leurs unités de réserve.
L'inconvénient, pour l'unité de réserve, est que beaucoup (souvent les leaders ou leaders
potentiels) demande une mutation entre élément et les unités de réserves les perdent (du moins
pour un temps). Dans l'ensemble, nous sortons gagnant de l'expérience opérationnelle acquise
par nos réservistes en raison du sens de la camaraderie, l'entraide et le respect mutuel qui se
forge dans les opérations.

Bien qu’en général, les unités de réserve à travers le Canada se voient de plus en plus confier
des rôles dans les opérations domestiques, les unités de réserve d'artillerie se verront
particulièrement affecté un rôle d'augmentation en personnel aux régiments de la force régulière
pour les opérations expéditionnaires. Donc, ce que nous faisons en Afghanistan nous sera très
utile dans l'ère post-Afghanistan.

Les unités de réserve d’artillerie font face à des défis à relever avec le budget, le recrutement et
la formation. Je sais que la chaîne de commandement est consciente de l'impact que ces
questions ont sur la capacité opérationnelle de nos unités de réserve et de l'impact sur les
individus en termes d'attentes de rémunération, de développement personnel et de service à leur
régiment. Les budgets se resserrent, il sera de plus en plus difficile de s'assurer que les
régiments de réserve ont des budgets suffisants et prévisibles pour maintenir un flux de
recrutement en bonne santé et une bonne formation individuelle et collective. Soyez assuré que
la chaîne de commandement discute de ces problèmes au quotidien. De plus, le Directeur de
l'artillerie s’occupe des questions telles que la planification de la succession (en particulier les
commandants et SMR), les officiers supérieurs de l'artillerie et une masse critique de postes à
temps plein au sein des régiments.

Je crois que les affiliations et les missions opérationnelles à l'appui de Régiment la Force
régulière dans leur secteur, comme expliqué dans la transformation de l'artillerie sera très
bénéfique pour les régiments de réserve et régulier. Il est clair que les Régiments de la force
régulière et les Régiments de réserve sont de plus en plus interdépendants et se renforcent
mutuellement. Je vois cela comme une bonne nouvelle.

En ce qui concerne les affaires régimentaires/familiales, j'ai demandé à chaque régiment de


développer un Sénat régimentaire solide, de créer un fond d’unité en fiducie, de construire une
association de supporters, attirer des « amis du régiment », et de continuer à supporter leur
communauté en tissant des liens communautaires solides. Toutefois, ils ne devraient pas
uniquement s’occuper de leur Régiment, ils devraient être au courant des activités et appuyer le

9
Régiment royal dans son ensemble.

Et finalement, une des plus grandes forces des unités de réserve sont les Honoraires, ces
individus sont influents dans leur communauté. Ils sont très bénéfiques pour leur unité et au
Régiment royal dans sont entier. Je les exhorte à continuer d’agir localement mais aussi de
«penser à l'échelle nationale.»

13. Artilleurs affectés à l’extérieur des Régiments

Il existe un grand nombre d'artilleurs affectés à des positions dans les quartiers généraux en
dehors de la chaîne de commandement de l’artillerie, comme au QG de secteur et de brigade, au
QGDN, au système de doctrine et d’instruction de la Force terrestre, etc. Nous devons les
ramener au bercail. Je sais pour sûr que les artilleurs d'Ottawa et de Kingston s’efforcent de
prendre les dispositions d’accommodement nécessaires pour les membres actifs. Peut-être avec
une meilleure communication, une association forte, un plus grand réseautage et un peu d'effort
des deux parties, nous pouvons conscientiser davantage les artilleurs affectés à l’extérieur des
Régiments et les intéresser à ce qui se passe au sein du Régiment Royal. Par exemple, je me
demande souvent si les colonels artilleurs et les adjudants-chefs artilleurs se sentent engagés et
contribuent, et qu’ils ressentent que leur contribution est appréciée. Juste une pensée! De même,
faisons-nous tout notre possible pour accueillir les élèves-officiers de l'artillerie des collèges
militaire royal de Kingston et de Saint-Jean? En bout de ligne, même les personnes qui ne sont
pas dans un Régiment doivent encore être un membre à part entière et vitale du Régiment royal,
un régiment inclusif et accueillant.

14. L'Association de l'artillerie royale canadienne

L'AARC continue de suivre la voie tracée par les anciens présidents comme Gary Burton et Jim
Bryce et elle a un peu plus de membres à chaque année. Elle est en contact avec de plus en plus
d’associations grâce à l'excellent travail de JJ Fraser et de beaucoup d'aide en réseautage de
Tom et Harry Tomaso Rice.

L'AARC soutient l'effort afin d'articuler la vision de la gouvernance de la ARC en tant que famille
régimentaire, et jouera un rôle croissant et important dans le rapprochement du plus d’artilleurs
possible via les unités, les associations locales et régionales. Depuis l'assemblée générale
annuelle 2009 tenue à Guelph en Septembre dernier, les dirigeants de l'Association et l'exécutif
ont tenu quatre réunions des conférences/téléphoniques pour garder les dossiers actifs. La
prochaine est prévue pour le 6 avril.

En plus de la mission de sensibilisation qu'elle joue au sein et en dehors de la CAD (conférence


des associations de la défense), l'AARC joue un rôle important dans la préservation de l'histoire
des artilleurs. Avec l'aide de l'ASG (Artillery Support Group) à Guelph, l'AARC soutient le Lcol
Brian Reid pour l’écriture de l'histoire des artilleurs en Afghanistan. De plus, ils ont commencé à
travailler à mettre sur pied un cadre pour la rédaction du volume trois des Artilleurs du Canada
qui couvrira la période allant du milieu des années soixante à environ 2012, ainsi que des
mesures visant à traduire les deux premiers volumes. Cette année encore, cinq bourses ont été

10
e
remises à des artilleurs du 2 Régt de Montréal, du 15 Fd Regt de Vancouver, du 42 Fd Regt de
e
Pembroke et de la 116 Bie indépendante de Kenora. Aussi, cette année encore l'AARC
accordera un prix à un artilleur méritant afin qu’il assiste au dîner de Vimy, en Octobre, à Ottawa.

Notre Association lance de nouvelles initiatives pour augmenter sa pertinence et être plus
intéressante. C’est le produit d'une époque lointaine qui a par moments très bien rempli sa
mission. Certains pourraient dire que l'Association a gardée la famille des artilleurs en vie, par
exemple dans les années 1930 ou 1960. Son influence et sa réputation ont a beaucoup fluctué
au fil des ans. Dans la dernière décennie, l'Association est devenue plus significative, mais le
nombre de membres est en baisse. Récemment, le général John Arch MacInnis a écrit sa vision
dans un document afin de stimuler la réflexion et proposer une nouvelle approche. Je crois que
cela débouchera sur une Association «transformé», plus représentative de la grande famille des
artilleurs et plus puissante comme la «voix des canons.»

L'Association a l'intention de mettre en place une "Force Opérationnelle de Transformation" de


cinq à dix membres à travers le pays pour travailler sur un concept, une vision, une mission et la
portée pour revitaliser l'Association qui réuni tous les artilleurs et exerce une certaine influence
dans la représentation des intérêts de tous. Il est de mon désir que chaque artilleur et ancien
artilleur (Force régulière, de réserve, actifs et retraités) fasse partie de notre Association et
s’engagent activement et en permanence dans les questions d’artillerie. Quand je compare notre
association avec certains plus fortes à travers le Canada, nos chiffres sont de petite taille mais
notre influence est notable. Nous pourrions être beaucoup plus pertinents, connectés, influents et
utiles aux artilleurs si plus d’artilleurs devenaient membres. L'Association a besoin d'un site web
dédié et à jour donnant ainsi les moyens aux artilleurs d'adhérer et de payer des cotisations par
voie électronique. Elle a besoin de se moderniser. Il suffit de penser à la retraite de tous les
adjudants-maîtres, SMR, lieutenants-colonels et colonels, et tant d'autres qui ont encore tant de
talent pour contribuer à notre plus grande cause! Donc, je demande à ceux sur le touche de
contacter le président, André Richard, (a.richard @ videotron.ca), pour joindre et s’engager avec
nous. Une chose est certaine, si les artilleurs ne font pas un pas en avant et contribuent, les
choses ne vont pas s'améliorer.

15. Le Musée de l'ARC

Le Musée de l'ARC continue de jouir d’une croissance de la fréquentation en 2009, accueillant


7,588 visiteurs. Cela représente une augmentation de 7,5% par rapport à l'an dernier. Depuis
2007, plus de 20,000 personnes ont visité le Musée à Shilo et plus de 50,000 visiteurs ont visités
les expositions virtuelles à www.rcamuseum.com. Au cours de cette même période, des millions
de personnes ont regardé des documentaires et des films réalisés avec l'aide du musée de
l'ARC.

Le 13 mai 2010, le Musée ouvrira une nouvelle galerie permanente racontant l'histoire militaire du
Manitoba. Il s'agit d'un projet de 300K $ qui aidera à attirer plus de visiteurs de la province, les
visites scolaires en particulier, et qui positionne le musée en tant que seul musée au monde
racontant cette histoire.

11
Le Musée continue de travailler sur le déplacement de la collection dans le nouveau centre de
conservation qui a ouvert en juin 2009. Cette installation permettra la bonne conservation et
l'entretien de notre collection pour la première fois depuis l'inauguration du Musée en 1962.

L'an prochain, le Musée à l'intention de lancer une exposition itinérante intitulée «Gunner Art»,
qui se rendra dans des galeries d'art sélectionnées à travers le Canada.

Le personnel du musée de l'ARC continue de travailler fort pour connecter avec les Canadiens
avec le Régiment royal. Ils sont fiers de raconter l'histoire de l’artillerie et de préserver le
patrimoine de l’ARC, et ils le font avec brio. Marc George, directeur, est un trésor régimentaire.

16. La Musique de l'ARC

La Musique de l'ARC continue de fournir un service musical multi-facettes et polyvalent au SOFT,


au régiment et au public canadien. Avec les affectations de cet été, le nombre de musiciens
passera à 34, un sous l’effectif autorisé de 35. La musique de l’ARC dira au revoir à son
commandant le Capt Dave Shaw, qui ira suivre une formation linguistique en français cet été. Le
nouveau commandant, le Capt Eric Gagnon, arrivera en juillet.

Les capacités musicales du groupe ont augmentées au cours des années. Ils ont ajouté un
groupe celtique, un groupe country, et avec l'ajout de deux cornemuseurs et un tambour cette
année, ils auront une composante tambours/cornemuseurs, reflétant davantage nos traditions
militaires et philosophie en combinant nos forces musicales.

Le groupe continuera de soutenir toutes sortes d'engagements militaires - dîners régimentaires,


des parades de changement de commandement, les événements "Op Connection", ainsi que de
nombreux défilés civils et des concerts en plus d’offrir un service de musique à tous les niveaux
de gouvernement. Ils seront très occupés cet été à voyager dans différentes parties de l'ouest du
e
Canada. Le groupe sera à Shilo deux fois cet été. Premièrement pour parader avec le 2
Bataillon du PPCLI lors du changement de commandant et deuxièmement pour défilé lors de
l’inauguration de la transformation de l’artillerie en mai. Avec un peu de chance, ils auront aussi
l'occasion de tirer les canons. Ils demeurent «La voix des canons», dans un sens musical.

Je me demande s’il pourrait y avoir des occasions pour notre musique de l’ARC de se mélanger
un peu plus et créer du réseautage avec nos nombreux musiciens de la Réserve.

17. QG régimentaire ARC

Après un énorme effort pour relancer le QG ARC, l’année 2010 verra nos plans menés à terme.
Les positions de major régimentaire (Major RG Hart) (Robert.Hart3 @ forces.gc.ca) et de
capitaine-adjudant (capitaine (sur promotion) CJ Barth) occupé à temps plein. Le capitaine GM
Popovits continuera d'agir comme adjoint au capitaine-adjudant régimentaire. En outre, nous
allons ajouter un sergent-major au QG ARC (adjudant-maître Gibson CL) et la position de
commis du QG ARC a été remplie par un contrat de classe B à long terme (cplc BJ Rhind). Avec
ces positions critiques comblées le QG ARC sera en mesure de servir le Régiment royal d'une

12
manière plus efficace et de mieux répondre aux besoins des unités et des membres du Régiment
royal et de traiter efficacement un certain nombre de questions en suspens. Au cours de la
prochaine année QG ARC mènera différents projets en plus d’en entreprendre de nouveaux.
Certains d'entre eux sont:

Lancement du nouveau site Web de l’ARC


Distribution de la mise à jour des ordres permanents régimentaire
Réorganisation et mise à jour de toutes les bases de données de l’ARC
Rétablir le comité du magasin régimentaire de l’ARC (maj Regt, Adjt/A Regt, cmdt-
a/SMR unité)
Revitaliser le magasin régimentaire et son site Web
Rétablir le Comité FNP de l’ARC (maj Régt, capt-adjt Regt, cmdt-a/SMR unité)
Rétablir un forum pour le dialogue et les documents d’ordre techniques/tactiques (en
conjonction avec ou dirigé par l'école)
Intégrer plus de notre histoire dans les publications actuelles / médias
Publier l’Artilleur 2009, et continuer à améliorer la forme, le format et le contenu de
l’Artilleur, en plus de rendre disponibles les éditions précédentes sur le site web
Publier le Quadrant périodiquement, continuer à l'améliorer, peut-être modifier le
format, et le rendre disponible sur le site web
Conduire le cours des officiers juniors de l’ARC à Shilo du 17 au 20 nov 2010. Une
excellente occasion d'accueillir les nouveaux officiers au Régiment royal et de leurs
enseigner notre riche histoire et patrimoine.

Je ne pourrai jamais assez remercier le capitaine Popovits pour avoir tenue le fort à lui seul
pendant presque les deux dernières années. Je remercie également le commandant du 1 RCHA
pour avoir libéré Geoff durant les périodes de pointe.

18. Communications au sein du Régiment Royal

En opérations nous les artilleurs voyons tous, savons tous et communiquons efficacement. Par
contre, nous sommes moins efficaces à communiquer dans un environnement non-opérationnel,
donc nous ne voyons pas et nous ne savons pas tout ce que nous devrions savoir. Notre grande
communauté d’artilleur, la famille du Régiment Royal, a besoin de communiquer beaucoup
mieux. S'il vous plaît contribuer au réseau, au dialogue et à la communication.

Campagne du patrimoine - Raconter l'histoire. Je suis sûr que tous les artilleurs, où
qu’ils soient, sont familiers avec la Campagne du patrimoine de l’ARC. Comme vous le
savez, la "Vision" est de faire connaître l'histoire du Régiment royal de l'artillerie
canadienne à tous les canadiens «Raconter l'histoire!» La mission est d'interpréter, de
préserver, de communiquer et de promouvoir l'histoire des artilleurs du Canada comme
une composante essentielle de l'histoire commune de tous les Canadiens. La campagne
du patrimoine de l’ARC a été au ralenti lors des deux dernières années. Ceci étant du en
partie à la gouvernance, en partie à l'organisation, en partie à la gestion et en partie du à
la difficulté de trouver des bénévoles pour solliciter des dons. Eh bien, c'est en train de

13
changer. Mon objectif personnel est d'obtenir une revitalisation de la campagne du
patrimoine de l’ARC dès janvier 2011, ce qui signifie qu'au moment de l’assemblée
générale annuelle de l'AARC à Victoria, en Septembre 2010, nous devrons avoir un plan
en place et le leadership organisé et motivé à faire avancer les choses. Dans les
semaines à venir, nous allons réfléchir avec un groupe sélectionné d’entrepreneurs
brillants, duquel viendra un peu de clarté sur la façon de procéder: c’est-à-dire, de
déterminer «Ce que voulons-nous vendre?» «Dans quel but?» et «Comment le mettre en
marché?» Il est évident que d'obtenir un plan d'affaires et un prospectus est le point de
départ. Mais nous avons aussi besoin de rallier plus d’éminents canadiens qui vont
s’engager et qui nous aiderons à reconquérir le parrainage d'entreprise. Encore une fois,
nos efforts sont sur le patrimoine «Raconter l'histoire», mais nous avons besoin de
susciter l'intérêt, la participation et l'argent pour raconter notre histoire.

L’Artilleur Canadien. Notre L’Artilleur Canadien est une tradition de longue date et a
peu changé depuis le temps au j’étais un officier subalterne. Je crois qu'il est un très utile
pour compiler les événements annuel dans la vie de nos régiments. Il n'est pas
particulièrement sexy, mais il présente les faits et il partage l'information. Est-il pertinent
aujourd'hui et est-ce que le format est d'intérêt? Je n'ai entendu aucune suggestion sur la
façon dont nous pourrions améliorer la forme, le format et la saveur en générale. Vos
idées sont les biens venues. Je remercie toutes les unités de leurs soumissions et je
demande à l'ensemble du Régiment royal de continuer à le soutenir avec le financement,
la publicité et des articles. J'ai demandé que les versions antérieures soient misent sur
notre site Web, une fois qu’il sera fonctionnel. Certaines personnes m’ont dites qu'ils
n'ont pas reçu l’ L’Artilleur Canadien au cours des dernières années, et cela m'a surpris.
Je recommande fortement que vous contactiez le QG ARC afin de connaître le pourquoi
de cette situation et de rectifier cette situation dès que possible.

Quadrant. Nous continuons de publier le Quadrant et je crois qu'il s’améliore de plus


en plus. Nous avons inclus un espace régulier pour le colonel commandant "Tir
d’Efficacité", et une rubrique régulière sur la Direction des besoins en ressources
terrestres (DBRT) les technologies de l’Artillerie et ses équipement. J'espère voir des
contributions régulières et de mises à jour de l'école et de l'Association ARC. Nous
prévoyons également avoir un article historique dans chaque édition. Les membres ont
noté qu'il y a eu des problèmes de distribution et certaines personnes me disent qu'ils
n'ont pas eu des copies depuis des années. Vous n’avez qu’à contacter le QG ARC afin
de connaître le pourquoi de cette situation et de rectifier cette situation dès que possible.
Êtes-vous heureux avec le Quadrant? Si non, qu'est-ce que vous recommandez? Dites-le
au QG ARC. En passant, nous aurons bientôt des versions électroniques de tous les
Quadrants antérieurs sur notre site Web pour un accès facile pour tous.

Bulletin de l’Artilleur. Il a été recommandé que nous développions un Bulletin de


l’Artilleur qui traitera des sujets opérationnels, de la doctrine, de la tactique, de
l’instruction et de la technologie, l'objectif étant de stimuler de nouvelles idées, défier la
complaisance, de partager des informations, regarder vers l’avant et encourager
l'innovation tactique et technique. Oui, l'école est occupée, mais je voudrais voir un
14
Bulletin de l’Artilleur être organisé, coordonné, édité et publié (probablement en ligne) par
l'école. En avons-nous besoin? Je crois que oui. En tant que professionnels, pouvons-
nous nous permettre de ne pas avoir un journal professionnel interne? Peut-on se
permettre de le faire en termes de temps, de personnel et d'argent, je laisse cela à la
chaîne de commandement.

Site Web de l'artillerie. Cela me donne beaucoup de brûlures d'estomac! J'ai fait des
pressions pendant deux ans et demi afin d’améliorer notre site web d’artillerie. Je pense
(et j'espère) que nous sommes sur le point de le faire, dans les semaines et mois à venir.
Nous le méritons et nous en avons besoin de toute urgence. Je peux annoncer que nous
avons une société prête à nous aider à mettre en place un site Web revitalisé et moderne
et bientôt nous aurons un contrat avec une compagnie qui le tiendra à jour sous la
direction et le contrôle du QG ARC. Mon Dieu, cela est si important et vital à notre
époque.

.Sites Web Unité. Les sites web régimentaires sont au mieux sporadiques. J'exhorte
chaque commandant et leurs membres honoraires à agir à ce sujet dans l'année à venir.
Ces sites doivent être intéressants, pertinents (pour le public visé), instructif et utile. En
gros, ce n'est pas le cas. S'il vous plaît, les commandants et les membres honoraires,
prenez les mesures nécessaires; une tâche intéressante pour certains de nos plus
brillants et jeunes soldats et officiers.

Communiqués, Annonces et Bulletins. Je vais continuer à faire circuler de


l'information périodiquement, telle que les rapports de visite en Afghanistan et les
rapports sur les événements intéressants. J'espère que vous avez reçu l'information sur
ma visite au Capitaine Générale de l’automne dernier. J'espère que les membres
honoraires ont reçu ma mise à jour du Séance national des colonels honoraires de l'été
dernier. J'ai demandé que tous ces rapports importants et intéressants soient affichés sur
le site web artillery.net sous la rubrique du colonel commandant.

Musiques régimentaires, musées et événements communautaires. Ils sont tous si


important à la communication, interne et externe, et raconte l'histoire du Régiment royal.
S'il vous plaît partager l'information dans la famille des artilleurs.

Les ordres permanents régimentaires de l’ARC. Les travaux seront achevés d'ici
l'automne. Ce qui reste à être mis à jour se sont les sections sur la gouvernance et sur le
patrimoine afin de refléter la création d'un Sénat de l'artillerie et de réorienter le concept
du patrimoine. Dans l’avenir, nous devrons être beaucoup plus souples pour les changer
et les modifier ainsi que pour les diffuser. Nos ordres permanents de l’ARC doivent être
un document «vivant» qui continue d'être pertinent et qui s’adaptent avec le temps.

Enregistrer, préserver et partager notre fière histoire. Il existe plusieurs initiatives


en cours afin de documenter notre histoire et de la partager.

15
o «Avec quelques canons!» Lcol Brian Reid (retraité) continue de mener des
entrevues et de recueillir de la documentation afin de couvrir tous les aspects
de la participation des artilleurs aux opérations en Afghanistan. Son livre sera
intitulé: «Avec quelques canons», documentant la grande œuvre des
artilleurs, proportionnellement beaucoup plus importante que l'on pourrait
s'attendre compte tenu du nombre d’artilleur sur le terrain.
o "L’histoire populaire" de DHP : La lutte du Canada en Asie du Sud-
Ouest - Ce livre, parrainé par le MDN - Département d'histoire et du
patrimoine, couvrira toutes les armes et services, mais j'aimerais voir
beaucoup d’insertions sur l’artillerie. J'ai demandé à tous les artilleurs de
participer avec la DHP pour enregistrer les performances spectaculaires des
artilleurs en Afghanistan.
o Volume III des Artilleurs du Canada. - Ce livre fera suite au Vol I et II, et
couvrira notre histoire depuis le milieu des années soixante jusqu'à l'après-
Afghanistan. Nous avons au moins trois historiens potentiels intéressés par
l’écriture de cette histoire, et nous en sommes à la rédaction d'un «Énoncé
des travaux» afin que nous puissions évaluer et sélectionner l'historien le
plus approprié.
o Archivage - Documentation, clips vidéo, photos et information électronique -
pour les trois projets ci-dessus, tous seront conservés dans les archives
publiques et au Musée de l'ARC. Les dossiers sélectionnés seront publiées
sur le site web Artillery.net.
o Histoire Bilingue - Tout ce qui précède doit être bilingue et nous traduirons
les Vol 1 & II.
o Histoires des Batteries. Il serait agréable d'avoir l’historique complète du
service des différentes Batteries en Afghanistan, Une initiative que je vais
laisser aux commandants de Batterie.

Réseaux électroniques des artilleurs. Je suis très heureux qu’avec les nombreux
réseaux que nous avons au sein du Régiment royal nous restions en contact et
mutuellement informées sur les questions d’artilleries. Les plus notables sont Harry Rice
et Tom Tomaso (hjsrice@shaw.ca) et (ttomaso@rogers.com). Cependant, il y a un
certain nombre notons ; les artilleurs de l'Atlantique, Montréal, Toronto, Kingston, Ottawa,
Manitoba, Colombie-Britannique, de l'Est Ontario, l'Ouest de l'Ontario, Air OP, et ainsi de
suite, etc Bob Mugford à Vancouver (bob.mugford@ shaw.ca) fait un excellent travail,
tout comme David Burnett (dburnett@endtoend.com) à Toronto. J’en oublie certainement
plusieurs, mais je remercie chacun des organisateurs de ces réseaux, qui ne font un
travail formidable en transmettant l’information.

Associations d’artilleurs. De même, il existe de nombreuses associations d’artilleurs


que je ne vais pas essayer d’énumérer parce que je sais que je vais en oublier plusieurs.
Elles ont souvent une relation détendue ou informelle avec l’AARC, certainement quand il
s'agit de partager l'information. Je souhaite que toutes les associations deviennent plus
étroitement liées, mais nous devons garder à l'esprit qu’à la base c’est la nature de ces
associations qui font ce qu'elles sont. Je ne peux pas m’occuper de toutes les
16
associations régimentaires (c.-à-d. unité) qui voit le jour, si importante pour la région
concernée et pour la population régimentaire. Je tiens à en souligner deux qui font un
travail incroyable aux yeux de tous; 3 BAM (3e batterie d'artillerie de Montréal – 3rd
(Montréal) Field Artillery Battery) (Gilles Aubé, g.aube@videotron.ca) et le Toronto
Limber Gunners (Ron Paterson, seventyartygunner@rogers.com). Ces gens font un
excellent travail avec leurs 25 livres, en participant à des événements communautaires,
portant des uniformes d’époques, en faisant des salves d'honneur, en menant des cours
d’obusier, et en attirant l'attention sur notre fière histoire et patrimoine. J'espère bientôt y
ajouter un 25 livres supplémentaire à chacun de ces merveilleux groupes de bénévoles
(trois canons de 25 livres en provenance de l'Irlande, nous l'espérons!), Et je vais
certainement les encourager à continuer l’excellent travail de communiquer avec le
Canada.

Priorité pour à la communication du colonel commandant. J'ai trois priorités cette


année pour les communications de l’'artillerie. Elles sont dans l'ordre: site web, sites web
et site web!

19. Faciliter

En tant que colonel commandant j'ai l'intention de continuer à aider le leadership de l’artillerie, la
chaîne de commandement et la famille élargie autant que possible sans assumer un rôle qui ne
serait pas approprié pour un colonel commandant. Sur les questions qui sont clairement du
ressort et du mandat de la chaîne de commandement je ne peux que conseiller, aider, proposer
des idées et de discuter, si on me le demande. Et, c'est ce que je ferai. Je vais faciliter les
questions au nom de la chaîne de commandement en temps et lieu approprié. Et je vais aider la
chaîne de commandement à rassembler des ressources afin de mieux leur permettre de
maintenir un moral élevé, la cohésion régimentaire et l'esprit combatif.

Transformation de l'artillerie. En tant que colonel commandant, je ne me suis pas


mêlé des opérations, les doctrines, l’organisation et les problèmes d'équipement. Tout
cela est, à juste titre, du ressort du Directeur et du Conseil d'artillerie. Je peux et faciliterai
sur demande. Soyez assurés que la chaîne de commandement (Force régulière et
Réserve) est pleinement engagée dans la «Transformation» du Régiment royal et je leur
laisse le soin d'expliquer les développements à notre grande famille. Toutefois, je peux
partager avec les artilleurs de partout qu'il y aura de nouvelles Batteries de créer dès le
jour de l'artillerie de cette année, et toutes les unités d’artillerie débuterons leurs
transformation vers de nouvelles structures, rôles et équipements. Chaque régiment de
campagne aura deux Batteries de M777 (6 par batterie, avec l'une des troupes étant une
troupe comprenant des effectifs de la réserve), une batterie de surveillance et
d'acquisition de cibles avec une capacité de repérage par le son, les radars de contre-
e e
mortier et des drones, et une batterie d’observation. Le 4 Régiment DAA deviendra le 4
Régiment d'appui général avec une batterie de radars multi-rôle, une batterie de système
de défense aérienne au sol et, potentiellement dans l'avenir une batterie avec un
système de rocket. Les unités de la Réserve auront des fonctions opérationnelles
essentielles à la génération de force en générant des équipes et des individus pour les
17
opérations expéditionnaires. L'équipement, la technologie et la formation seront fournis
afin qu’ils atteignent ces buts. D'une manière générale, le concept est tel qu’indiqué dans
le diagramme suivant :

Concept de transformation de l'artillerie

1 et 2 RCHA Tâche opérationnelle


Rôle primaire est et 5 RALC - expéditionnaire
expéditionnaire
Régiments
d’artillerie de la
Réserve

Bie de surveillance Bie de poste Rôle primaire est


Bie de canons et d’acquisition d’observation domestique
d’objectifs

-Trp 10-11
d’acquisition équipes
Troupes par le son d’OOA
2 x M777 -Radar contre-
moriter 3 équipes
-Troupes UAV de CAA
1xTroupe
réserviste
s

4e Groupe
tactique Tâche opérationnelle
Rôle primaire est d’artillerie - expéditionnaire
expéditionnaire
Régiments
d’artillerie de la
Réserve
Bie de rockets Bie de radars Bie de défense
multiples multi-rôles antiaérienne au sol
Rôle primaire est
domestique

Troupes Troupes
de radars DAA
M777
Troupes de coord de
Troupes de l’espace aérien
rockets

À être
confirmé

18
Le directeur de l'artillerie et le conseil de l'artillerie continue d’informer et d'expliquer à
tous l'avenir des luttes du Régiment royal ainsi que les structures, les organisations, les
équipements, les technologies et les canons de notre avenir, proche et lointain. La
transformation approche à grand pas et les évènements majeurs sont prévus pour le jour
de l’artillerie 2010.

Ce concept est le résultat de plus de deux ans de planification ciblés et détaillés avec la
participation du directeur de l'artillerie, du conseil de l'artillerie, du Conseil consultatif de
l'Artillerie (CCA), de tous les commandants et les SMR, d’innombrables officiers d’état-
major ainsi que les commandants de secteurs et de brigades. L'approche de consultation
et de collaboration a été impressionnante. Le concept final a été béni par le commandant
de l’Armée de Terre, un artilleur comme nous le savons tous. Par nature, nous avons
tendance à résister au changement et nous sommes prompts à penser que «Ce n'était
pas comme ça dans le temps!» Il suffit de garder à l'esprit que des dirigeants de guerre
chevronnés ont développé ce concept et cette structure en sachant clairement leurs
effets (et les armes d’appuis) qu’ils souhaitaient réaliser sur le champ de bataille actuel et
futur pour les opérations.

L'annexe A (ci-jointe) est l'information factuelle sur la transformation de l'artillerie. Pour


plus d'informations sur mon point de vue et sur celui des autres, il suffit de demander à
Harry Rice (hjsrice@shaw.ca) ou Tom Tomaso (ttomaso@rogers.com) de vous envoyer
les dernièrs courriels sur le sujet : "L'avenir de la structure de l'Artillerie royale
canadienne."

Colonels honoraires. Tel que moi, le rôle des colonels honoraires est de conseiller et
d’aider, mais ne peuvent usurper la chaîne de commandement. Ils ont été choisis par le
ministre de la Défense nationale pour appuyer leur unité et contribuer à établir à
maintenir le contact avec la communauté. J'ai essayé de garder des communications
régulières avec l'ensemble de nos membres honoraires, nous avons près de 40 au sein
du Régiment Royal. Avec eux, qui agissent localement et leurs soutiens au niveau
national, nous devrions être dans une posture très influente. Je fais un effort pour
communiquer et informer tous les membres honoraires nouvellement nommés et j’ai
fourni un aide-mémoire afin qu’entre moi, leur prédécesseur, leur confrère membre
honoraire et leur commandant ils obtiennent un très bon briefing d’information. Il ne fait
aucun doute que nos membres honoraires peuvent jouer un rôle important en facilitant
les initiatives des artilleurs. Je vais poursuivre mes efforts pour avoir un groupe solide,
connecté et engagé de membres honoraires. Je les en remercie, en tant que grands
Canadiens, d'avoir accepté cette responsabilité et de donner autant pour aider à soutenir
notre Régiment royal.

Sénats régimentaires. J'ai encouragé toutes les unités, de la Force régulière et de la


réserve, à mettre sur pied un sénat régimentaire, un organe consultatif et de soutien qui
peut aider les commandants et SMR en prenant en charge une partie des activités
extracurriculaires d'unité; le soutien aux familles, l'organisation d'événements
régimentaire, les célébrations et la génération des fonds pour appuyer les soldats, etc. Ils
19
peuvent faciliter les choses pour l'unité et contribuer à la plus grande cause. Un modèle
de constitution et de termes de référence peuvent être consulté sur notre site Web, sur la
page du colonel commandant. Le Sénat de l’ARC sera davantage en mesure de
représenter les problèmes de l'artillerie à l'échelle nationale lorsque les Sénats d’unité
pourront prendre en charge leur régiment.

20. Célébrer

Nous devons prendre le temps de réfléchir sur notre situation actuelle et les réalisations
importantes de notre passé. Nous devons reconnaître ceux qui continuent sur une base
quotidienne avec détermination un travail, réalisant des exploits de bravoure, acharné loyal. En
célébrant nous aussi nous allons «Raconter l'histoire» du Régiment royal. Voici quelques
exemples de célébration:

65e anniversaire de la libération de la Hollande, le 5 mai 2010. Le 5 mai 2010, dans


e
la ville d'Heerenberg, Pays-Bas, le Régiment royal va commémorer le 65 anniversaire
de notre participation à la libération de la Hollande, 1944-45. Lorsque la Première armée
canadienne se dirige vers le nord après les batailles de la Rhénanie, la première ville
libérée en Hollande a été Heerenberg. Nous avions 38 régiments, 1,100 canons et
29,000 artilleurs qui ont participé à la libération de la Hollande. Nous allons bénir une
pièce de 25 livres qui a été donné par l'artillerie irlandaise et nous aurons des artilleurs
des régiments 7th Toronto, 11th Field et 56th Field qui participeront à la cérémonie, et
possiblement une partie de la Musique de l'ARC. Le Brigadier-général Selbie sera
l’artilleur sénior lors de la cérémonie et je serai aussi présent, en vacances. N'importe
qui peut y assister si vous êtes disponible, vous êtes tous les bienvenues (surtout les
e
anciens combattants de la 2 Guerre Mondiale), il suffit de contacter le Capt Popovits.

Centre Juno Beach, le 6 Juin 2010. Le 6 Juin 2010, au Centre Juno Beach en
Normandie, le Régiment royal va commémorer notre participation au débarquement de
Normandie le jour J (6 juin 1944) et la Libération de la France. Encore une fois, une pièce
de 25 livres offerte par l’artillerie Irlandaise sera consacrée et nous aurons des artilleurs
du 1 RCHA qui y participeront. Durant l’après-midi, ils participeront au dévoilement d'une
plaque de l’artillerie à la crête de Verrières. Le Brigadier-général Selbie sera l’artilleur
sénior lors de la cérémonie de remise à Juno Beach, et je serai aussi présent, en
vacances. L'ensemble de la manifestation au Centre Juno Beach est placé sous la
direction d'un ancien combattant du jour J, l'artilleur du 14th Field Regiment, "Lieutenant"
Garth Webb, qui a été l'inspiration derrière le Centre Juno Beach. Encore une fois
n'importe qui peut y assister si vous êtes disponible, vous êtes tous les bienvenues
e
(surtout les anciens combattants de la 2 Guerre Mondiale), il suffit de contacter le Capt
Popovits.

Monument Canoe River . Le Général MacInnis a proposé quelques idées pour un


mémorial sur le site de la catastrophe de Canoe River. Nous ferons un suivi sur ce point.

20
e
Le 100 anniversaire de la crête de Vimy, avril 2017. Il est de mon désir que nous
déployons 100 artilleurs (plus autant d'amis supplémentaires des artilleurs qui le désirent)
e
pour le 100 anniversaire de la bataille de la crête de Vimy en avril 2017. Je voudrais que
ce soit un événement non-financés par l'État car cela nous donne une plus grande liberté
d'action. Je voudrais voir chacun des régiments d’artillerie/unité prêt à financer 4 ou 5
artilleurs méritants. Nous organiserons une étude du champ de bataille par la même
occasion. Peut-être que nous pourrions faire quelque chose de très spécial au Monument
d’artillerie à Thélus. Voici le meilleur: Nous devons commencer à planifier dès maintenant
pour réserver des vols, les autobus et les hôtels. Ce sera un événement majeur pour le
Canada et nous voulons être en avance sur les autres. Donc, j’ai besoin d'un bénévole
pour commencer le tout. C’est en fait une opération assez simple, si nous planifions tôt.
Pensez à l'échelle nationale et faites agir les régiments localement. Bénévoles, s'il vous
plaît, contactez-moi le plus tôt possible.

Les meilleurs candidats de cours. En vue de reconnaître et de perpétuer les qualités


des artilleurs, l'école met en place au moins trois prix qui sont remis au meilleurs
candidats des cours principaux: l’épée du colonel William Dawes, remis annuellement au
meilleur stagiaire du cours d'instructeur en artillerie (en plus du Trophée Turner décerné
à l'automne à Ottawa lors du dîner régimentaire des artilleurs), l’épée du major-général
John MacInnis pour le meilleur candidat du cours de commandant de batterie, et le
lieutenant-colonel Norman Buchanan, MC and two Bars, remis au meilleur candidat du
cours d’OOA. Norman Buchanan de St Stephen, N.-B., a gagné trois Croix militaire en
tant que capitaine OOA – une en Afrique du Nord, une en Italie et une peu de temps
après le jour J en France. Quel bon exemple pour la génération actuelle à imiter.

Autres jalons que nous devrions noter et célébrer:

e
o 2011 – Le 135 anniversaire de l’AARC
e
o 2012 - Le 50 anniversaire du Musée de l'ARC.
o 2013 - Jubilé de diamant de la reine Elizabeth II. Devrions-nous présenter un
cadeau à notre capitaine général, ou si elle est en visite au Canada organiser
une activité artilleur, ou faire un tour de garde à Buckingham Palace?
o 2013 - Les artilleurs se rendant à terre en Sicile, Op. HUSKY, 1943.
e
o Printemps 2015 - Le 100 anniversaire de lieutenant-colonel John McRea
(artilleur), qui a écrit «In Flanders Fields» au cours de la seconde bataille
d'Ypres.
er e
o 2017, 1 Juillet - Le 150 anniversaire du Canada.
ième
o 2019, 6 Juin - Le 75 anniversaire du Jour J.
e
o 2021 - Le 150 anniversaire de la fondation de batterie A et B.
o Dans les prochaines années, nous voulons créer un monument à la mémoire de
ces artilleurs qui sont morts en Afghanistan
o De nombreux anniversaires d’unité et autres grandes occasions.

Bourses. Les bourses nous aident à célébrer et à promouvoir la réussite scolaire des
artilleurs. Nous avons plusieurs bourses que nous annonçons dans le Quadrant, sur le
21
site web et via la chaîne de commandement. Typiquement, elles sont de 500$ ou 1000$,
un montant qui n'est pas à dédaigner pour de jeunes étudiants. Contactez le Capitaine
Popovits pour savoir comment les individus et les unités doivent soumettre les
applications. L’AARC coordonne ces bourses.

Réunions d’artilleurs. Il y a un certain nombre de réunions d’artilleurs à chaque


année. Le plus grand que j'ai vu est à Shilo et il se tient tous les trois ans. Le suivant est
la réunion des artilleurs de l'Atlantique qui se tient à chaque année. Il y a aussi celui des
artilleurs de l'Est de l'Ontario, des artilleurs du Manitoba et bien d'autres. (J'ai entendu
dire que les artilleurs aéroportés planifient une réunion en 2012 à Brandon!). Ces
réunions sont d'excellentes occasions de se réunir avec des amis, profitez de la
compagnie de chacun et d’échanger de veilles histoires de guerre (certaines véridiques,
et d’autres peut-être exagérées). Nous voulons afficher ces informations sur notre site
web afin d’encourager les vieux copains à rester en contact et à se mêler aux jeunes
générations. Ce sont d'excellentes occasions de célébrer les moments merveilleux que
nous avons eu ensemble. Et, une fois la poussière retombée dans quelques années,
nous voudrons avoir une réunion des anciens combattants de l’Afghanistan.

Mention élogieuse du colonel commandant et médaillon du colonel commandant.


La mention élogieuse du colonel commandant est la reconnaissance pour "service
exceptionnel au Régiment royal de l'Artillerie canadienne." La personne doit être
nominée et un bref processus d'examen, une citation adéquate est écrite sur un
parchemin qui lui est remis (plus la pièce du colonel commandant). Par ailleurs, il y a une
médaillon du colonel commandant. Ce n’est pas une mention élogieuse avec un
parchemin, mais juste une pièce que je donne personnellement aux gens qui le méritent,
aucune citation n’est nécessaire. Elle a été créée pour permettre une reconnaissance
personnelle immédiate moins formelle pour le service au sein de l’artillerie. Ces pièces
sont numérotées et je garde en note les récipiendaires. Il y a eu environ 150 de ces
pièces remises dont plus de la moitié d'entre elles remises aux artilleurs en Afghanistan
ou à des vétérans d'Afghanistan.

Médaillon d’artillerie. Parlant de pièce, est-ce que vous voulez un médaillon


d’artillerie, une pièce enregistrée pour chaque artilleurs passées et actuelles qu’on ce doit
d'avoir toujours à portée de la main? Je ne me demande combien nous en aurions eu
besoin il y a cinquante ans, peut-être 50,000, 75,000 ou plus. Aujourd'hui, je pense au
moins dix ou vingt mille. De plus, quelqu'un a suggéré un ensemble complet de pièces
avec d’un côté notre insigne et de l’autre un de nos canons/équipements. Qu’en pensez-
vous?

21. Message à tous les artilleurs, anciens artilleurs et amis des artilleurs - "NOUS AVONS
BESOIN DE VOUS!"

Je fais appel à tous les artilleurs (une fois artilleur, toujours artilleur!) s'il vous plaît faite un pas en
avant. Offrez vos services bénévoles de quelque manière que ce soit. Rappelez-vous cette vieille
affiche? « I WANT YOU » Eh bien nous le demandons et j'espère que tous et chacun qui reçoit
22
ce communiqué passera le message très important de faire un pas en avant. Chacun de vous
peut faciliter les objectifs, les désirs à long terme et les intentions de la famille régimentaire. Vous
pouvez soutenir nos membres actifs et ceux qui les ont précédés. Vous pouvez aider à perpétuer
nos traditions et notre réputation. L'artillerie nous a tous donné de bons souvenirs, des amitiés
innombrables et des expériences personnelles enrichissantes. Le Régiment royal a fait de nous
ce que nous sommes.

Entrez en contact, reprenez contact et/ou restez en contact avec les collègues artilleurs et
contribuer de votre temps, de votre énergie, de façon intellectuelle ou par des connections
d’entreprises/donataires et votre esprit régimentaire. S'il vous plaît faites votre part pour faciliter
les grands buts et objectifs du Régiment royal, votre Régiment royal.

22. «Au Poste »

Ce communiqué devait être bref et informatif afin mettre à jour tous les artilleurs sur certains des
principaux enjeux du Régiment royal et pour transmettre des informations générales sur ce qui se
passe. Toutefois, on ne peut s'empêcher d'être enthousiasmé pour notre Régiment royal de
l'artillerie canadienne. Nous pouvons être très fières de notre riche histoire. Nous avons une
génération de grands artilleurs qui sert les canons encore aujourd’hui. Nous avons une famille
forte et cohérente qui focus sur l'énergie et l'esprit d'équipe et qui est prête à aller de l'avant. La
ième
bataille du Régiment se déroule maintenant au 21 siècle et à bien des égards nous montrons
la voie à l'armée canadienne et à certains de nos alliés de l’artillerie. Ce que nous devons faire
collectivement c'est d’apporter le reste de notre famille, la grande institution de l’artillerie, la
gouvernance du Régiment, notre campagne pour le patrimoine, les associations, les réseaux et
ème
les communications au sein du Régiment dans le 21 siècle et de les préparer pour l'avenir.
Nous avons un bel avenir au service de notre arme, l'Armée de terre et du Canada «Partout, Où
droit et la Gloire Mène». Allons de l'avant ensemble, à l'unisson, comme une famille
régimentaire, et n'oubliez pas: "Une fois artilleur, toujours artilleur! "

Bon tir!

Ubique!

Ernest B. Beno, OMM, CD


Colonel commandant
Le Régiment royal de l'Artillerie canadienne

23
ANNEXE A

Transformation de l’artillerie

Le CÉMAT a approuvé en Juin 2009 l’ébauche du plan de transformation de l’artillerie, à la


condition qu'elle soit intégrée et coordonnée avec l'ensemble de la mise en œuvre des Forces
Armées 2013. En résumé, le plan de transformation de l'artillerie nécessite trois régiments de
soutien rapproché (CS), composés chacun de deux batteries d'artillerie M777, une batterie de
STA, et une batterie OP. À l'heure actuelle, le CÉM Res T mène une analyse des structures de
GF d'artillerie de la réserve, les rôles, missions et tâches.

(1) L'artillerie de campagne. Chaque régiment CS sera composé de deux batteries d'artillerie
M777, chacune avec deux troupes de deux canons, et une troisième troupe d'artillerie qui sera
comblé par la Force de réserve. Tout en conservant le CCFA, toutes les parties OOA seront
transférées à la Bie OP. Il y aura un total de 37 x M777 en service au Canada d'ici 2013.

(2) L'acquisition d'objectifs et de surveillance (STA) d'artillerie. La transformation de l'artillerie


de campagne se poursuivra durant l'exercice financier 10/11 avec l’implantation des Bie STA, qui
ont été établies durant l'exercice financier 2009 suite à la dissolution d'une batterie de canons
dans chaque Regt CS. Le Bie STA sera composé de deux petites troupes UAV (SUAV), une
troupe mixte de 3 x radar léger contre Mortier (RLCM), et une section de formation HALO.
Similaire à la batterie de tir, la batterie STA mettra à profit la capacité de GF de la Force de
réserve qui générera une troupe pour chacune des HALO et RLCM. Le QG de cette batterie et
les troupes affiliées constituent le Bde et GB STACC en opérations. L’investissement en
personnel/an au sein de CIC (école du Régiment royal de l'artillerie canadienne) sera fait pour
soutenir la création d'un centre d’excellence STA pour soutenir les drones et la formation
d'artillerie nécessaire.

(3) Bie OP. GT 7-9, créé à l'origine dans l'exercice financier 09 dans le QG Bie Regt et la Bie
Svcs, ils forment aujourd'hui le noyau des trois Bie OP. En outre, tous les OOA/CAA du QG Bie
Regt seront affectés à cette sous-unité. De cette manière, les éléments de manœuvre et les
regroupements peuvent être plus systématiquement maintenue tout au long du cycle de GF.

e
(4) Transformation de l'artillerie de défense aérienne. 4 Régiment DAA sera transformé
e
dans l'exercice financier 10/11 en 4 Régiment soutien général (SG). 4e RSC sera composé des
batteries GF suivantes: la défense aérienne basée au sol (GBAD); à long terme de précision
Rocket System (LRPRS); détachements du régiment de tps ASCC, et potentiellement une
capacité de rocket et un radar multi rôles.

e
(5) GBAD. La priorité de l'effort pour 4 Régiment GS continuera à être le GF de la CCEA et
SUAV, suivie par GF pour des tâches GBAD. Tout l'équipement placé à Cold Lake sera transféré
à la BFC Gagetown, le système de simulation par ordinateur (CATS) sera acquis avec toutes les
mises à niveau des véhicules (Bison CCEA, M577A3 PC Tp et mis à jour 401 ADATS série). Il
convient de noter que le CEMAT a ordonné la fin des ADATS.

24
(6) LRPRS. Un nombre suffisant de personne/An (position) pour la batterie LRPRS ont été
acquis transférées à l’interne du corps d’artillerie et du CFT. VCEMD a décidé en décembre 2010
que LRPRS devrait déplacer sur Horizon 2. Comme cette capacité sera éventuellement acquise,
le CEMAT n’a pas l'intention, en ce moment, de transférer les positions à une nouvelle capacité.

(7) Transformation de la Réserve DAA. La transition du 18 DAA au 18 Field (Lethbridge)


ainsi que celle du 1 DAA au 42 Field (Lanark et Renfrew Scottish) ARC, qui devait être finalisé
durant l'exercice financier 09, demeure en suspens. Ces transformations seront considérés
globalement dans a restructuration de la réserve en général et seront incluses dans la version
définitive du plan de transformation d'artillerie.

25