You are on page 1of 13

PROJET PLURITECHNIQUE

ENCADRE
MOULINET DE PÊCHE
Année 2007-2008

Groupe 5

VANNOYE Marie
VANKEUNEBROUCK Quentin
VERBROUCHT Johan
WINCKELS Antoine
Sommaire
Introduction

THEME :
SOUS THEME :

FORMULATION DE LA PROBLEMATIQUE :

• Comment détecter une touche et en informer l’utilisateur?

• Comment implanter le système sur un moulinet de pêche classique ?

INTITULE DU SUJET DEVELOPPE :

• Étude de la détection d’une touche (émission simultanée d’un signal sonore
et lumineux)
Planning Prévisionnel

Séance Travaux réalisés
- Analyse du cahier des charges
Séance n°1 - Brainstorming
- Etude du fonctionnement du moulinet
- Etude du fonctionnement du moulinet
Séance n°2 - Modification de la maquette sous Solidworks™
- Recherche de solution pour récupérer le signal du moulinet
Séance n°3 - Démontage de la souris pour récupérer un interrupteur
- Montage de l’interrupteur sur le moulinet
- Conception du schéma électrique
Séance n°4 - Réalisation du montage sur Multisim
- Essais sur l’oscilloscope virtuel
- Choix de la référence des Bascules
Séance n°5 - Etude du fonctionnement des bascules
- Conception du circuit permettant la mémorisation des impulsions
- Conception du circuit permettant la mémorisation des impulsions
Séance n°6 - Essai de la maquette
- Etude du signal l’oscilloscope
- Modification de maquette pour remettre e n forme le signal
Séance n°7 obtenu grâce à un transistor
- Essais avec un oscilloscope.
- Réalisation de l’interrupteur sur Solidworks.
- Adaptation de la maquette sur un autre circuit pour qu’il puisse
tenir dans le boitier
Séance n°8 - Rédaction du dossier
- Suite sur Solidworks
- Essais sur maquette
Séance n°9 - Réparation du circuit
- Rédaction du dossier
Séance n°10 - Entrainement a l’oral
- Finalisation du power point

Analyse Fonctionnelle
Expression fonctionnelle du besoin :

Bloc fonctionnel :

Cahier des charges fonctionnel :
Les différentes solutions techniques trouvées
L’objectif de ce projet est d’informer le pêcheur d’une touche par
avertissement sonore et visuel.

Pour cela, nous avions tout d’abord pensé à un système de rouleaux, situés
à l’extérieur du moulinet. Les rouleaux pinçant le fil se mettaient à tourner lors
d’une touche, fournissant ainsi du courant au buzzer et à la LED par un système
de dynamo. Mais cette solution étant trop encombrante n’a pas été retenu.

Par la suite, nous avons remarqué qu’une languette étant située dans le
moulinet, vibrait lors d’une touche. De cela, nous avons décidé de l’exploiter.

Notre première idée fut de lui fournir du courant en soudain un fil sur
celle-ci. Nous aurions récupéré ce courant par un second fil situé en dessous de
la languette. Pour traiter le signal obtenu à chacune de ses vibrations
(Cf. Schéma ci-contre).

Cette solution ne nous a pas paru la plus fiable.
C’est pourquoi, nous avons opté pour l’installation d’un contacteur
normalement fermé à la place des deux fils, afin de récupérer les impulsions
fournies par la languette.

Notre solution technique retenue :

Notre méthode consiste à récupérer les impulsions de la lamelle. Lorsque
le fil est tiré par le poisson, la bobine tourne et entraîne 16 impulsions de la
lamelle / tour. . L’interrupteur récupère le nombre d’impulsions et le montage
permet de mémoriser le nombre d’impulsions et divise la fréquence par 16 . Au
bout de 16 tours de bobine une DEL s’allume et un signal sonore se met en route .
Le schéma Multisim™ représente le montage électrique permettant de
mémoriser le nombre d’impulsions et la division de fréquence.
Composition du moulinet

La Bobine: Permet le stockage du fil lors de la remonter d’une touche ou lors du
transport

Rotor + Pick-up : Permettent l’enroulement du fil autour de la bobine.

Bras de Manœuvre : Permet à l’utilisateur de remonter le fil.
Etude Electrique

Bascule JK

Symbole

Fonctionnement

Table de vérité :

Chronogramme :
• Pour J = K = 0, le signal d'horloge est sans effet, il y a conservation du dernier
état logique pris par Q et /Q : il n'y a jamais de basculement.

• Pour J = K = 1, le système bascule à chaque front d'horloge (montant ou
descendant selon les modèles).

• Pour J différent de K, la sortie Q recopie l'entrée J et la sortie /Q recopie
l'entrée K à chaque front d'horloge.

On utilise cette bascule pour faire des compteurs. On compte jusqu'à 2^n avec n
bascules à la suite et on compte dans l'ordre croissant avec des bascules à front
descendant et dans l'ordre décroissant avec des bascules à front montant.

Application des bascules JK à notre PPE:
Transistor NPN

Constitution et symbole :

Un transistor bipolaire est un composant à 3 pattes constitué par un cristal de
semi-conducteur (germanium ou silicium) comportant 3 zones électriquement
différentes de façon à réaliser 2 zones N séparées par 1 zone P.

Fonctionnement :

•C'est un petit courant dans la base (Ib) qui permet le passage d'un courant
beaucoup plus fort du collecteur vers l'émetteur (Ic). Le courant de base est
multiplié par un coefficient = Ic / ib. Dans le cas présent le courant dans le
moteur est égal à 200 fois le courant de base.
La résistance de base doit être calculée pour avoir un courant de base suffisant.
•Quand le transistor est utilisé en commutation, deux cas sont possibles :

-Soit le courant de base est nul et le -Soit le courant de base est suffisant et le
transistor est bloqué. transistor est saturé.

Il est équivalent à un interrupteur ouvert : Il est équivalent à un interrupteur fermé :

Application du transistor NPN à notre PPE :

Le transistor NPN présent dans notre circuit est utilisé en commutation.
Il nous sert à régénéré le signal.
Ici Ib et l’intensité en sotie des 4 bascules JK et Ic et l’intensité fournit par
Vcc qui est constante.
Dès que Ib>0, c'est-à-dire qu’il y ai un signal en sortie des 4 bascules JK, alors le
transistor se conduit comme un interrupteur fermé et laisse passer le courant
fournit par Vcc au buzzer et à la LED.