Organisation d'un référendum EU: ancien chancelier

conservateur Lord Lamont dos Brexit
Organisation d'un référendum EU: ancien chancelier conservateur Lord Lamont dos Brexit Telegraph il dit que "comme d'autres, je l'ai trouvé extrêmement douloureux de décider quel
chemin à voter lors du référendum de l'Union européenne, pas moins, par respect pour le
premier ministre", mais avertit qu'il n'y a "aucun cas économique" pour les niveaux actuels de
l'immigration.
Réfutant l'argument selon lequel la Grande-Bretagne ne sera pas en mesure de parvenir à un
accord avec l'UE après un « Brexit », écrit Lord Lamont: "partisans de l'Union européenne
demandent de savoir quel genre d'entente Grande-Bretagne aurait avec l'Union européenne afin
de poursuivre la négociation.
"Ce qui est oublié, c'est que l'UE a besoin d'un accord tout autant que nous le faisons. Les
constructeurs automobiles allemands ne peuvent être laissées vers le haut dans l'air, ne sachant
pas les termes sur lesquels ils peuvent exporter à leur plus grand marché, au Royaume-Uni. Il y a
un besoin mutuel. »
En matière d'immigration, Lord Lamont a écrit: "Grande-Bretagne a également perdu le
contrôle de ses frontières. Bien sûr, nous avons besoin d'une immigration, qualifiée et non
qualifiée, mais nous ne devons pas l'immigration dans les centaines de milliers. Il n'y a aucun cas
économique pour elle. »
Il ajoute: « le PM probablement obtenu aussi bien un accord de l'UE que quelqu'un pouvait. Mais
quelle que soit la Grande-Bretagne barrières érige contre l'intégration, l'UE va toujours
pousser des moyens autour d'eux. »
Dernier rapport de M. Cameron sur l'adhésion à l'UE conclut qu'à l'extérieur du bloc, la
Grande-Bretagne serait « plus faible, moins sûr et moins bien lotis ».
Dans ce que l'on appelle une « évaluation détaillée », le dossier indique qu'il y a quatre
options possibles pour une relation avec l'UE après un « Brexit ». Elles sont les modalités
utilisées par la Norvège, Suisse et Canada ou retomber sur les règles de l'Organisation
mondiale du commerce.
L'analyse met en garde que le modèle de la Norvège ne signifierait apporte une « contribution
importante » aux dépenses de l'UE, tout en étant contraints d'accepter le principe de la libre
circulation des personnes.
Le régime utilisé par la Suisse et le Canada a eu dix ans pour négocier et « toujours donner
uniquement un accès limité au marché unique », met en garde le dossier.
Et il dit que le retour aux règles de l'Organisation mondiale du commerce ne signifierait nouveaux
tarifs sur les exportations britannique qui rendraient les entreprises britanniques à « subir ».
Philip Hammond, le ministre des affaires étrangères, a déclaré: "Hard-headed analyse
montre que toutes les alternatives à demeurer dans une Union européenne réformée
quitterait la Grande-Bretagne plus faible, moins sûr et moins bien lotis. Travail de gens paieraient

le prix avec moins d'emplois et la hausse des prix.
Iain Duncan Smith, le travail et la Secrétaire de Pensions qui se prononce à quitter l'Union
européenne, a réagi avec fureur à la dernière version du document.
Il a dit: « ce dossier douteux ne tromper personne et est une preuve qui restent sont dans le déni
des risques de rester dans une Union européenne crise monté.
"La vérité est, nous ne copions pas deal de n'importe quel autre pays. Nous aurons un
règlement sur nos propres termes - et qui retournera le contrôle de nos frontières et d'argent en
Grande-Bretagne. C'est le choix plus sûr."
Il est venu comme les équipes de démolition continue de démanteler la huttes dans le camp
de migrants de Calais connu comme « The Jungle ».
Il y avait peu de résistance dans la camp suite d'affrontements hier entre migrants et Français
riot police. Toutefois, une femme kurde devait être expulsés après avoir grimper sur le toit
d'une cabane et menaçant de se blesser avec un couteau.
Pendant ce temps, Dominic Raab, un ministre de la Justice, a averti que la Grande-Bretagne a perdu
trois quarts de tous les cas à la Cour de justice dans les 40 dernières années comme il le dit la
Cour de Justice européenne « porte atteinte au principe fondamental de notre démocratie ».
Downing Street a également refusé de nier les revendications qu'il a demandé à des watch
movie online streaming dirigeants de l'UE pour leur fournir des discours qu'ils veulent faire
critiqué le marché que m. Cameron conclu avec Bruxelles dans le cadre de sa renégociation,
dans le cas où leurs commentaires découragent les électeurs de soutenir la campagne restent.