De Casablanca

,

il dit tout
VENDREDI 23 AVRIL 2010 QUOTIDIEN NATIONAL SPORTIF N° 1182 PRIX 20 DA

Troussier «Entraîner l’Algérie ?
On en reparlera après le Mondial»
«Saâdane est le Guy Roux algérien et Menad est compétent»
«Il y a 4 ans, j’étais tout près de prendre la sélection algérienne»
«Mon conseil pour les Verts : bien analyser la première mi-temps d’Angleterre-Egypte»

Alors que Raouraoua et Saâdane sont arrivés au Qatar

Meghni quitte
Doha aujourd’hui
Ils réagissent à la déclaration de Saâdane

Fabre «Je suis déçu
mais pas abattu»
«Mon obsession est de jouer pour l’Algérie, pas le Mondial»

Mbolhi «Sans

commentaire !»

J

2

Le Buteur n° 1182 Vendredi 23 avril 2010

48
Philippe Omar

Troussier
Philippe Omar Troussier est le nom le plus plausible pour la succession de Rabah Saâdane, après la Coupe du monde à la tête des Verts. Actuellement au Maroc où il réside avec sa petite famille, il guette un challenge sportif qui puisse encore une fois le remettre dans le bain de la compétitions. Pour quelqu’un qui vadrouille en Afrique depuis une vingtaine d’années, l’Algérie pourrait être une étape intéressante. Quelles sont vos nouvelles, M. Troussier ? Ça va très bien, je vous remercie. Je suis très content de parler à un journaliste algérien. Je vous demande juste de ne pas vous effrayer si vous entendez de temps à autre des caquètements de poule, car je me trouve actuellement au bled, c’est-à-dire au Maroc, où je possède, dans ma maison, des animaux de basse-cours. La qualification de l’Algérie au Mondial a certainement engendré une grande dynamique en Algérie, n’est-ce pas ? Effectivement. Les Algériens attendaient ça depuis 24 ans… Je sais qu’il s’agit d’un grand événement pour les Algériens. C’était le rêve de tout un peuple et c’est ce qui le pousse à suivre tous les détails de l’actualité de l’effectif. C’est très bien pour un pays comme l’Algérie. Selon vous, quelles sont les causes de l’absence de l’Algérie durant près d’un quart de siècle d’une telle compétition ? En théorie, l’Algérie est un pays qui regorge de talents, que ce soit au plan local ou à l’étranger avec les joueurs qui évoluent depuis des années dans des clubs anglais, français, allemands, hollandais et autres. Donc, la sélection algérienne aurait dû avoir sa place dans le gotha au vu de la valeur de ces joueurs-là, mais il se trouvait que les joueurs émigrés étaient mal accueillis dans leur pays d’origine, à cause de l’absence de dirigeants ayant les compétences et l’expérience de la gestion à un haut niveau. Ceux qui étaient en place à cette époque étaient plus des «supporters» des joueurs émigrés venant des grands clubs que des dirigeants, car ils n’arrivaient pas à les maîtriser. Il y avait des joueurs émigrés qui venaient en sélection comme s’ils allaient en vacances : ils arrivaient en retard, ils revêtaient l’équipement qui leur plaisait… Ces joueurs sentaient bien la différence entre la rigueur qui existait dans leur club et le laisser-aller au sein de la sélection. De plus, en cas de mauvais résultats, on faisait toujours porter le chapeau aux joueurs venant d’Europe en les accusant de ne pas être de vrais algériens. Bref, il y avait de la mauvaise foi… Donc pour vous, le problème était la mauvaise gestion au niveau de la Fédération algérienne de football ? Les joueurs professionnels sont habitués à un management de haut niveau, mais lorsqu’ils rejoignent la sélection de leur pays d’origine, ils ne trouvent pas la même qualité de gestion. C’est là qu’apparaît la différence entre l’environnement dans lequel se prépare le joueur dans son club et en sélection où sa concentraqui caractérise la gestion de la sélection, les joueurs ont élevé leur niveau et les résultats ont suivi. Vous estimez donc que c’est la politique de la nouvelle direction de la FAF qui est derrière le retour du football algérien sur le devant de la scène ? Raouraoua a composé une sélection composée de joueurs évoluant dans les meilleurs championnats et a placé les meilleures compétences pour la diriger sur les plans technique et administratif. Son retour a permis de mettre les fondements d’un grand projet professionnel et de faire de la sélection algérienne l’une des meilleures au monde. Croyez-vous que M. Raouraoua a trouvé la bonne formule afin d’exploiter les talents formés dans les meilleurs centres de formation en France ? La direction actuelle a su trouver le compromis entre les valeurs et la culture algérienne et l’ambition des joueurs professionnels désirant représenter les couleurs de leur pays d’origine. La sélection actuelle représente l’Algérie contemporaine avec une perception positive de l’émigration et des exigences de la mondialisation. Il a été donné leur chance à des joueurs nés et ayant grandi en France, un pays qui a une grande expérience dans la formation. Pour ces joueurs, il s’agit tout simplement d’un retour aux sources. C’est cet amalgame qui a permis à l’Algérie de se classer parmi les 25

«Moi, sélectionneur ? On en reparlera après le Mondial»
gérie en France. D’ailleurs, j’étais tout près de prendre les rênes de la sélection d’Algérie il y a quatre ans. Depuis, une amitié est née. Concernant l’après-Mondial, il n’y a rien d’officiel car le contexte actuel requiert la stabilité et la sérénité au niveau de la sélection et du staff technique. Après la Coupe du monde, on verra ce que nous réserve l’avenir… M. Raouraoua prône la désignation d’un entraîneur étranger et vous êtes le meilleur candidat, compte tenu de votre longue expérience sur les terrains africains… Je dois reconnaître que le football algérien a besoin d’un entraîneur étranger et d’un staff technique de qualité pour piloter l’élite et améliorer son niveau à travers la progression des jeunes joueurs, l’élévation du niveau des clubs et la quête du vrai professionnalisme dans le but d’avoir une élite représentative. Sur le plan local, mis à part M. Saâdane, un entraîneur compétent que je considère comme étant le Guy Roux algérien, et Djamel Menad, qui a des qualités, il n’y a pas d’entraîneurs algériens exerçant à l’étranger et ce, à cause de leur manque de formation. Me concernant, M. Raouraoua connaît bien ma situation. J’ai des engagements professionnels au Japon qui exigent que je sois présent dans ce pays 100 jours par an. Je pilote un projet politicosportif d’amélioration du niveau du sport et des installations dans l’île d’Okinawa. C’est un travail qui ressemble à celui d’entraîneur. Donc, je ne suis pas demandeur de travail, mais je ne vous cache pas que je suis à la recherche d’un challenge sportif qui me mettrait de nouveau proche des vestiaires. Maintenant si je peux apporter ma contribution à la réalisa-



«Si le football algérien est à ce niveau, c’est grâce à Raouraoua»
tion diminue. Cela a créé un climat d’instabilité et il y a eu un manque de résultats. Je ne suis pas en train de critiquer les anciens dirigeants car, à leur décharge, il faut dire qu’ils n’avaient pas les mêmes moyens que ceux que possèdent les dirigeants actuels. J’ai suivi les parcours des Fennecs depuis que Saïb et Tasfaout évoluaient en sélection. Il y a un clivage entre les défenseurs des joueurs locaux et les partisans des joueurs algériens nés et évoluant à l’étranger. Comment, selon vous, les choses ont-elles évolué au point de retrouver le niveau mondial ? Le mérite de la réussite de l’Algérie revient à M. Raouraoua, le président actuel de la FAF. Ce dernier n’avait pas pu convaincre les décideurs, lors de son premier mandat, de la nécessité de mettre les moyens pour la sélection, ce qui l’avait poussé à quitter son poste et à occuper de hautes fonctions de responsabilité dans d’autres instances dirigeantes internationales. Cependant, il est revenu en force pour imposer son projet, après que tout ce dont une sélection composée en grande partie de joueurs évoluant en Ecosse, en Allemagne et en Angleterre lui a été fourni. Désormais, il n’y a pas de divergence sur les méthodes de gestion et d’organisation grâce aux moyens matériel et logistique que M. Raouraoua a réunis pour Bougherra et ses coéquipiers. Ainsi, grâce au professionnalisme

«Saadane est le Guy Roux algérien et Menad est compétent»
meilleures sélections au monde, selon les critères de la FIFA. Je dirai même que, selon mes critères à moi, l’Algérie devrait être classée parmi les 20 meilleures nations. Votre hommage à l’œuvre accomplie par M. Raouraoua nous pousse à vous questionner sur vos rapports avec lui, surtout que des informations font état de votre désignation comme sélection de l’Algérie après la Coupe du monde… Ma relation avec M. Raouraoua ne date pas d’aujourd’hui. C’est une relation amicale et fraternelle née de notre première rencontre, alors qu’il était Commissaire de l’Année de l’Al-

«Mon conseil aux Verts : analysez bien la premièredemi-heure d’Angleterre – Egypte»

Le Buteur n° 1182 Vendredi 23 avril 2010

J

3

48
fications pour la CAN-2012 en septembre, soit quelque temps après la fin de la Coupe du monde. Il y a la date FIFA du 11 août où l’Algérie rencontrera le Gabon. Ce rendezvous sera important, car il s’agira ou bien de faire oublier le Mondial en cas d’échec cuisant ou bien de faire redescendre les joueurs de leur nuage en cas d’exploit. Le Gabon s’est beaucoup amélioré. D’ailleurs, il n’y a plus



tion de la politique actuelle, je le ferai. Il s’agit d’un travail de terrain qui exige quelque 150 jours de présence pour superviser les équipes locales, les jeunes joueurs qui quittent le pays pour rejoindre des clubs étrangers et les éléments de 18 à 25 ans évoluant en Europe afin de préparer la CAN-2012, la CAN-2016, les jeux Olympiques de 2012 et le Mondial-2014, surtout que l’Algérie compte à hauteur de 60 % sur les joueurs qui évoluent en Europe. Vous dites que l’Algérie a besoin d’un entraîneur étranger. Ne pensez-vous pas que le fait que vous soyez français faciliterait votre mission au plan de la communication, dans le cas où vous seriez désigné sélectionneur ? Je sais que l’option du sélectionneur étranger fait l’unanimité. Cependant, l’entraîneur qui sera désigné devra partager ses connaissances avec les staffs techniques locaux. Le facteur langue est important, car cela permet de communiquer avec les joueurs venant de France, de Belgique et même du Canada, mais en ce qui me concerne, je ne suis pas français (rire). Je suis émigré en Afrique, car cela fait 20 ans que je vis dans le continent africain. Je réside au Maroc où je me suis

marié et je me suis converti à l’Islam. Donc, je ne me considère pas comme français à 100 %, mais comme un émigré qui vit entre Paris, Casablanca et le Japon où je travaille. Ce discours démontre que vous êtes au courant des moindres détails de la sélection nationale, mais vous persistez à nier que vous serez le futur sélectionneur de l’Algérie… Je sais que M. Raouraoua tient à préserver la sérénité du staff technique actuel. Ce qui est sûr, c’est que je garde toujours une relation d’amitié avec M. Raouraoua. Votre connaissance de tout le programme des Verts est quand même intrigante, non ? Je suis un supporter du football algérien et de l’Algérie et c’est ce qui fait que je suis toute l’actualité qui les concernent, y compris la sélection A’ dont la qualification à la phase finale du CHAN m’a beaucoup réjoui, car je considère cette compétition comme une étape importante pour le passage à la sélection. Ces derniers temps, les succès se succèdent pour le football algérien et c’est de bon augure. Connaissez-vous Abdelhak Benchikha qui s’occupe de cette sélection ? Je ne le connais pas personnellement, mais on m’a parlé de lui. Comment évaluez-vous les chances des Verts au Mondial d’Afrique du Sud ? Le groupe de l’Algérie est avantageux. Ses adversaires anglo-saxons (l’Angleterre et les Etats-Unis) auront du mal, car vous possédez des joueurs capables de répondre au défi physique, à l’instar de Bougherra, en plus de pratiquer un style de jeu africain. Le conseil que je pourrai don-

ner à la sélection algérienne est le suivant : analysez bien la première demi-heure du match AngleterreEgypte, durant laquelle les Egyptiens ont posé de gros problèmes aux Anglais. Cela devrait donner à l’Algérie les armes nécessaires pour battre l’Angleterre et les Etats-Unis. Qu’en est-il de la Slovénie ? Je pense que l’Algérie éprouvera des difficultés contre cette équipe,

ter des Verts lors de ce Mondial ? Evidemment ! Eu égard à la relation étroite entre la France et l’Algérie, la majorité des Français suivra le parcours de la sélection algérienne qu’ils supporteront. J’ai été profondément touché en voyant les scènes des festivités en Algérie pour fêter la qualification pour la Coupe du monde. Ces moments de liesse populaires sont importants pour réali-

«Je ne me considère pas français car je suis musulman et je vis en Afrique depuis 20 ans»
surtout qu’il s’agira du premier match du tournoi. Cependant, je suis très optimiste quant à la capacité de l’Algérie à créer la surprise en Afrique du Sud, comme l’avait fait la Turquie au Mondial-2002 en terminant troisième ou la Corée du Sud en atteignant les demi-finales ou encore le Sénégal qui avait battu la France, alors championne du monde. L’Algérie a parfaitement le droit de rêver de remporter la Coupe du monde, tout comme les 31 autres sélections participantes. Ce rêve est légitime pour Saâdane, Raouraoua et tout le peuple algérien. Seriez-vous présent à cet événement ? Oui. Je serai consultant pour une chaîne de télévision japonaise, en dépit du décalage horaire. Vous serez donc supporser l’unité nationale. Un seul emblème a pu réunir 35 millions d’Algériens dont certains avaient dormi dans l’aéroport pour attendre et soutenir les Fennecs. C’est un moment beau et émouvant que seul le football peut créer. Allons-nous vous voir comme sélectionneur des Verts après le Mondial ? L’Algérie va commencer les qualide petites équipes en Afrique. De plus, les qualifications pour la CAN2012 ne seront pas faciles avec la présence du Maroc dans la même poule que l’Algérie. On se reverra peut-être en Algérie au mois d’août, qui sait ? Un mot pour conclure ? Je remercie Allah de m’avoir permis de me déplacer constamment entre trois continents, ce qui m’a donné l’opportunité de rencontrer des personnes de cultures différentes. Je le remercie également de m’avoir guidé vers l’Islam, ce qui m’a fait adopter deux enfants, Asma et Nouh. Je transmets mes salutations au peuple algérien à travers votre journal et je vous remercie de m’avoir permis de m’exprimer. Salam alikoum. Entretien réalisé par Mourad Hachemi

Ses non-dits confirment que sa nomination est plausible

Raouraoua
et Sadi à Doha depuis hier soir Le président de la FAF,
Mohamed Raouraoua, et le manager général de la sélection nationale, Walid Sadi, sont arrivés hier soir à Doha, capitale du Qatar. Ils doivent faire le point avec l’équipe médicale du centre Aspetar, conduite par Dr Hakim Chalabi, sur l’avancement de la convalescence des joueurs algériens qui y ont ou continuent d’y effectuer des soins.

Troussier sait trop de choses pour que ce ne soit pas lui

I

l suffit de lire avec un tout petit peu d’attention l’interview que nous a accordée Philippe Omar Troussier pour comprendre que sa désignation comme sélectionneur de l’Algérie, après la Coupe du monde, est plus que plausible. En effet, il donne des détails et des informations dont seul un technicien qui s’informe avant de prendre une fonction peut détenir ou avoir connaissance. Pas de confirmation… mais pas de démenti L’indice le plus important est que Troussier ne dément à aucun moment l’information publiée par nos soins dans notre édition d’hier. Certes, il ne confirme pas qu’il succèdera à Rabah Saâdane, certainement pour ne pas perturber le groupe appelé à participer à la Coupe du monde et aussi parce qu’il a pour principe de ne jamais confirmer un contact, tant qu’il y a un entraîneur en place, mais il ne nie pas non plus, préférant éluder

la question et donner rendez-vous au mois d’août. Raouraoua croule sous ses éloges Autre indice : il connaît les ennuis que Mohamed Raouraoua avait eus lors de son premier mandat (difficulté à faire passer, auprès des autorités, son projet de développement du football) et la manière avec laquelle il est revenu en force à la tête de la FAF avec le même projet, mais avalisé cette fois-ci. Ce qui démontre qu’il a été instruit de ce cheminement et il ne pourrait pas en savoir autant s’il n’était pas intéressé. De plus, le fait qu’il encense Raouraoua sans réserve démontre bien que les deux hommes sont sur la même longueur d’onde et, par conséquent, qu’ils se sont rencontrés et ont évoqué la question. Il a même fixé l’objectif du match contre le Gabon ! Là où Troussier s’est montré «bavard», c’est en évoquant ce qui at-

tend les Verts pour l’aprèsMondial, à savoir le match amical face au Gabon le 11 août et les éliminatoires pour la CAN-2012. Quand on sait qu’il y a des entraîneurs en Algérie qui ignorent que les Verts affronteront le Gabon et que l’entraîneur français le sait, ce n’est pas un simple hasard. Mieux : il en détermine même l’objectif essentiel, à savoir remobiliser les joueurs en cas d’échec au Mondial ou bien leur faire remettre les pieds sur terre en cas d’exploit en Afrique du Sud. On ne peut pas déterminer un tel objectif si on ne s’y prépare pas. De plus. «On» lui a parlé de Benchikha Autre détail : Troussier a entendu parler de Abdelhak Benchikha parce qu’on lui a parlé de lui. «On», c’est certainement Mohamed Raouraoua car Benchikha –et ce n’est un

secret pour personne- est pressenti pour être l’adjoint du futur sélectionneur, quel qu’il soit. Ce sont autant d’indices qui démontrent que Troussier est une piste très sérieuse. Peut-être qu’il y aura un revirement de dernière minute, comme nous l’a habitués la gestion chez nous, mais Troussier a reçu la proposition et il semble très intéressé… F. A-S.

Saâdane arrivera aujourd’hui Le sélectionneur algérien,
Rabah Saâdane, arrivera à Doha ce matin en provenance de Dubaï où il a passé quelques jours à l’invitation de la chaîne Al Arabiya. Il se joindra à Mohamed Raouraoua et Walid Sadi pour analyser la situation des blessés avec le staff médical du centre Aspetar.

J

4

Le Buteur n° 1182 Vendredi 23 avril 2010

48
Pas de Europa Ligue pour Portsmouth
Portsmouth ne participera pas à la l’Europa Ligue la saison prochaine, comme l’ont décidé la Premier League et la Fédération anglaise (FA). Sportivement, Pompey pouvait prétendre participer à la C3, grâce à sa qualification pour la finale de la Cup face à Chelsea. Mais comme les Blues sont d’ores et déjà qualifiés pour la Ligue des champions, il y a une place européenne supplémentaire. Mais Pompey n'a pas fait la demande avant sa qualification surprise en finale de la Cup et le club s'est vu notifier, jeudi, qu'une candidature tardive ne serait pas acceptée, au vu de ses difficultés financières. Avec quelque 138 millions d'euros de dette, le club a été placé en février en redressement judiciaire, et même si l’UEFA peut accepter des candidatures jusqu’au 31 mai, les instances anglaises ont mis leur veto. Une décision qui fait bien sûr les affaires de Liverpool, puisque cette décision signifie que le 7e du championnat sera qualifiée pour la C3.

Meghni quitte
le Qatar aujourd’hui
e milieu de terrain de l’Equipe nationale algérienne, Mourad Meghni, qui se trouve au Qatar avec sa petite famille depuis plusieurs jours pour se soigner d’une tendinite au genou, s’apprête à quitter l’établissement hospitalier Aspetar. Tout comme ses camarades en sélection, Meghni a été pris en charge par l’ancien médecin du PSG, Hakim Chalabi, qui exerce depuis quelques années dans ce centre de repos spécialisé en rééducation sportive. Par ailleurs, soumis à des soins intensifs, le sociétaire de la Lazio de Rome devrait rallier au plus tard aujourd’hui vendredi la capitale française, Paris, où il devrait passer quelques jours de vacances avec sa famille chez lui en France.

L

Il a rencontré Raouraoua à Doha
Après un long séjour de convalescence passé à Doha, le retour de Mourad Meghni à Paris était prévu pour vendredi dernier. Retenu par son médecin traitant, l’Algérien a dû retarder son retour pour aujourd’hui. Le nuage épais engendré par l’éruption du volcan islandais serait derrière ce report. A quelque chose malheur est bon serions-nous tentés de dire, puisque cela a permis au milieu de terrain de la Lazio de rencontrer le président de la Fédération algérienne de football, Mohamed Raouraoua qui était accompagné de l’administrateur de l’Equipe nationale qui se trouve en visite au Qatar depuis quelques jours.

Tottenham lui réclame 1,15 million d’euros
Portsmouth, en grande difficulté financière, n'est pas au bout de ses peines. Dernière affaire en date, une dette de 1,15 million d'euros envers Tottenham, pour le transfert de Begovic, qui n'a jamais rejoint les Spurs. Rappel des faits : en janvier dernier, Tottenham a enregistré les transferts de Younès Kaboul et Asmir Begovic, en provenance de Portsmouth. Mais au dernier moment, le gardien bosniaque a préféré s'engager avec Stoke City. Les Spurs réclament désormais la somme versée pour un transfert qui n'a jamais eu lieu. «L'accord portait sur le transfert simultané de deux joueurs», explique un communiqué de Tottenham. Le transfert de Younes Kaboul a été finalisé et Portsmouth a insisté pour être payé immédiatement et augmenter ses liquidités. «On nous a assurés que le transfert de Begovic aurait lieu avant la fin du mercato.» Au pire moment pour Pompey, placé en redressement judiciaire, Tottenham réclame son dû.

Il ralliera Rome cette semaine
Après en avoir fini avec sa période de rééducation, Mourad Meghni, le milieu de terrain international algérien de la Lazio, rejoindra son club employeur cette semaine à Rome. Toutefois, son retour à l’entraînement reste tributaire de la décision du médecin de l’équipe romaine. En effet, l’Algérien sera soumis à des tests médicaux approfondis à son arrivé à Rome, avant d’être fixé sur son état de santé. Des résultats qu’on attendra avec impatience pour savoir si sa participation au prochain Mondial avec l’Algérie est remise en cause ou pas. Moumen A.

C’est même une certitude

Soltani ne restera pas à Den Haag
La presse hollandaise a rapporté, hier, que le joueur franco-algérien de l’Ado Den Haag, Karim Soltani, quittera à coup sûr son club en fin de saison. Ce joueur, qui a déjà émis le vœu de changer d’air en refusant de renouveler son contrat avec Den Haag, a été mis sur la liste des transférables par les dirigeants de son équipe. Ainsi donc, après avoir passé deux saisons avec cette formation néerlandaise, Soltani serait de retour en France. Le FC Lorient de Christian Gourccuf serait très intéressé par les services de ce milieu de terrain aux qualités offensives avérées.

Tikanouine lui a demandé de préparer ses papiers

Saïd Mehamha : «J’ai choisi
l’Algérie par conviction»
Le milieu de terrain de l’Olympique Lyonnais, Saïd Mehamha (20 ans), s’est montré très chaud à l’idée d’endosser le maillot de l’Equipe nationale d’Algérie. En effet, le directeur technique national, Fodil Tikanouine, a pris contact avec le joueur ces derniers temps dans le but de le convaincre de porter le maillot vert et prendre part aux éliminatoires des jeux Olympiques 2012. A rappeler que Saïd Mehamha était le capitaine de l’équipe de France des moins de 19 ans, mais cela n’a pas influé sur la décision du joueur qui veut défendre les couleurs de son pays natal qu’il a choisi par conviction.

La rencontre qui opposera le FC Istres, sur son terrain de Parsemain, se présente comme l’une des ultimes chances de maintien pour Rafik Saïfi et ses camarades. Relégables, les Istréens se doivent de l’emporter devant leur public pour éviter le purgatoire. De retour au premier plan, l’Algérien Saïfi est très attendu ce vendredi contre l’une des meilleures formations de la division. C’est dire aussi que la mission des poulains de Pasqualleti, récemment désigné pour sauver le club de la relégation, ne sera pas une sinécure. En tout cas, ce dernier compte beaucoup sur l’expérience de l’ancien joueur de Lorient pour sauver une saison difficile sur tous les plans.

Istres et Saïfi en danger à Brest

«Je ne peux refuser la convocation de l’équipe de France, au risque de me faire sanctionner»
Quant à l’équipe de France, Saïd Mehamha dira : «Si je ne joue pas pour l’Algérie, je ne peux pas refuser la convocation de l’équipe de France Espoirs, car je serai sanctionné. C’est cette équipe qui m’a formé et c’est grâce à la France que je suis devenu joueur de l’Olympique Lyonnais.»

Boudebouz avec Saïd Mehamha
poser au sein de cette formation, mais l’entraîneur m’a promis que j’aurai bientôt ma chance, car je n’ai que 19 ans et j’ai tout l’avenir devant moi.»

Il ne joue plus avec l’Olympique Lyonnais car blessé
En répondant aux questions parues sur le site internet Elaph concernant la raison de sa non-convocation avec l’Olympique Lyonnais ces dernier temps, Saïd Mehamha a répondu : «La raison de ma nonconvocation en équipe première est due à une blessure que j’ai contractée.» Cette dernière l’a éloigné des terrains pour une durée de deux mois. Avant d’ajouter qu’il est l’un des joueurs titulaires de l’équipe réserve de Lyon, comme il s’entraîne le plus normalement possible avec l’équipe première. Et pour son avenir, le joueur a dit : «Le fait que l’Olympique Lyonnais possède des joueurs talentueux, à l’instar de Toulalan, est un inconvénient pour moi de m’im-

«Je n’ai jamais chanté La Marseillaise»
Même s’il a été capitaine de l’équipe de France Espoirs et qu’il a décroché un contrat professionnel à l’âge de 17 ans, Saïd nous confie qu’il n’a jamais chanté l’hymne national français : «J’ai disputé pas mal de rencontres sous le maillot de l’équipe de France, mais je n’ai jamais de ma vie chanté La Marseillaise.» Concernant sa relation avec les deux autres Algériens qui évoluent à l’Olympique Lyonnais, en l’occurrence Tafer et Belfodil, il dira : «Tafer est comme mon frère, car nous sommes depuis très longtemps ensemble à Lyon. C’est un gars qui aime beaucoup son pays l’Algérie. Belfodil, lui aussi, est comme Yanis Tafer, c’est un mec qui aime profondément son pays.»

De retour de blessure, l’international algérien Djamel Abdoun, qui avait fait l’impasse sur la dernière rencontre jouée vendredi passée en déplacement, en raison d’une blessure à la cuisse, devrait reprendre sa place dans l’équipe type de Baptiste Gentili ce soir, à l’occasion du match de championnat de France de Ligue 2 qui mettra aux prises son équipe avec Sedan. Restant sur un méritoire résultat nul à Châteauroux, le FC Nantes Atlantique, qui ne veut pas abdiquer dans la course pour l’accession, entend profiter de cette empoignade qui se jouera à La Beaujoire pour augmenter son capital points et avancer au classement général.

Abdoun retrouvera Sedan ce soir

«Tikanouine m’a demandé de préparer mes papiers»
Concernant son intérêt de porter le maillot de l’Equipe nationale, Saïd a déclaré : «Je suis en contact permanent avec Tikanouine Fodil. D’ailleurs, il m’a demandé de préparer tous les documents nécessaires, ainsi que le passeport. Je suis en train de tout régler pour tout lui remettre dans les jours qui viennent.» Et pour son intérêt pour l’Equipe nationale Espoirs, il explique : «Je suis prêt à endosser le maillot de l’Equipe nationale Espoirs, car ce sera une belle opportunité pour moi de porter le maillot de l’équipe première à l’avenir.»

N. S.

En championnat d’Allemagne, le Vfl Bochum est en très mauvaise posture. Pointés à la 15e position, les hommes de Heiko Herrlich n’ont plus le droit à l’erreur ce soir lorsqu’ils recevront une équipe de Stuttgart, toujours en course pour l’Europe. Le défenseur central algérien, Anthar Yahia, qui revient fort à la compétition, devrait reprendre sa place dans l’axe de la défense de Bochum aux côtés de Marcel Maltritz.

Yahia et Bochum n’ont plus le droit à l’erreur

Le Buteur n° 1182 Vendredi 23 avril 2010

J

5

48

Fabrej’estime que je mérite « Derrière Gaouaoui et Chaouchi,
une place en sélection»
Annoncé en grande pompe comme étant potentiellement sélectionnable, le gardien de but titulaire de Clermont-Foot, le Franco-Algérien, Michael Fabre, refuse de polémiquer à propos de sa non-convocation pour le prochain stage qu’effectuera la sélection algérienne à Crans-Montana, en suisse. Cette information, qu’on a pu titrer de la déclaration de l’entraîneur national, Rabah Saâdane, qui a annoncé sur la chaîne de télévision Al Arabiya qu’il allait compter uniquement sur des gardiens de but évoluant dans le championnat algérien, ne semble pas trop le perturber, mais il se déclare déçu de cette décision du coach. Faisant preuve de beaucoup d’humilité et de respect envers le sélectionneur de l’EN, le capitaine d’équipe de la formation clermontoise annonce qu’il reste toujours à la disposition de l’Algérie, avant ou après le Mondial. position ne changera pas d’un iota vis-à-vis de dire que cela n’a rien «Je n’arrive pas à compren- apprend que vous avez reçu Tout d’abord, on s’excuse pour ce pas mal de contacts ces l’Algérie. Je veux dire que mon ambition, c’est à voir avec une dérangement, on sait que vous êtes au vert dre pourquoi on a vite derniers jours de clubs de avec votre équipe qui prépare son match de d’intégrer l’Equipe nationale algérienne, avant éventuelle convocachangé de projet, alors Ligue1, est-ce vrai ? ou après le Mondial. C’est un vœu que je veux tion de l’EN. championnat, mais on aimerait vous poser qu’on avait annoncé avec inVous êtes bien informé. Efréaliser. quelques questions, Oui, mais si vous est-ce possible ? sistance le renforcement du fectivement, j’ai eu plusieurs l’avez préparé, Le Mondial n’est pas une «Il est clair qu’après touches de la part de quelques Effectivement, on vient poste de gardien de but» c’est aussi parce obsession pour vous alors avoir longtemps cru à clubs de Ligue 1 ces derniers juste de déposer nos baque vous avez ? une convocation du jours. gages à Dijon. Comme cette envie de Pas du tout, mon désir de vous devriez le savoir, de- coach, je serai forcément servir l’Algérie, mon pays, Pouvez-vous nous citer les noms des clubs jouer pour l’Algérie ? main (entretien réalisé déçu de ne pas être désirant vous engager ? C’est normal, dès que j’ai su que j’étais potendépasse toute autre considéhier soir), on devrait afExcusez-moi, mais je trouve que le moment retenu pour le Mondial» ration personnelle. C’est tiellement sélectionnable, j’ai accéléré ma defronter cette équipe dans vrai qu’une Coupe du un match important de monde fait rêver tout joueur championnat de Ligue 2. professionnel ambitieux, Mais pas de souci, je suis à votre entière dispo- mais ce n’est pas parce qu’on ne fera pas appel à sition. moi pour le prochain Mondial que je vais tirer un trait définitif sur la sélection nationale. Bien Le sélectionneur national, Rabah Saâdane, a annoncé de manière officielle que les trois au contraire, cela m’encouragera à travailler davantage pour mériter un jour une sélection en places attribués aux gardiens de but seront équipe d’Algérie. exclusivement réservés aux keepers exerçant en Algérie ; votre réaction ? Vous ne paraissez pas du tout affecté ? J’ai appris cela, comme tout le monde, à traPourquoi l’être ? Ce n’est pas la fin du monde vers la presse. Dans mon tout de même. Moi, j’ai atentourage, on m’en a parlé tendu pendant longtemps aussi, mais je n’ai rien reçu «Si c’est vraiment mon cette convocation qui semd’officiel. Maintenant que nom qui est l’unique rai- blait aux yeux de tout le vous êtes en train de me le monde imminente, mais confirmer, je n’ai pas son de ma non sélection, malheureusement, d’après grand-chose à dire, sauf je serai encore plus ce que vous êtes en train de que je vais attendre encore me dire, cela tarde encore à déçu. Mais moi, je ne l’annonce de la liste des se réaliser. crois pas à cette thèse» joueurs qui participeront Vous ne croyez pas au Mondial pour être défiquelque part que vous nitivement fixé sur mon méritez une place dans cette sélection sort par rapport à la sélection d’Algérie. algérienne ? N’êtes-vous pas déçu de l’apprendre ? Ecoutez, il y a un entraîneur en place qui est Il est clair qu’après avoir longtemps cru à une le mieux placé pour vous dire qui est le plus apte convocation du coach, je suis forcément déçu, à défendre les couleurs nationales. Pour réponmais pas du tout abattu. J’ai une fin de saison in- dre à votre question, en toute sportivité, après téressante qui se profile pour moi avec mon Gaouaoui et Chaouchi qui ont prouvé leur vaclub, et je reste donc concentré sur ce challenge. leur en sortant des matchs de valeur, je consiOn a des rencontres décisives à disputer, il faut dère que je suis bien en mesure de prendre une donc rester serein et surtout ne pas trop s’em- place en sélection. J’ai pris part à toutes les renbrouiller. contres avec mon club, je suis capitaine d’équipe et je pense que cela est suffisant pour au moins Vous ne ressentez pas des regrets par postuler à une place en sélection algérienne. rapport à cette décision ? Oui, un petit peu. Comme je viens de vous le Sincèrement, cette histoire qui vous a tenu dire, j’ai attendu pendant presque deux mois un en haleine pendant deux mois n’a pas eu signe du coach, mais finalement il n’y a rien eu. raison de votre moral ? Je n’arrive toujours pas à comprendre pourquoi, Quelque part oui. Ce n’était pas facile de on a vite changé de projet. Au départ, on avait rester tout le temps en position d’attente. Ça annoncé avec insistance le renforcement du m’a franchement un peu perturbé, mais poste du gardien de but, et là vous m’apprenez pas au point d’influer sur mon rendeque ce n’est plus d’actualité. On est même venus ment. Je dois dire que j’aurais aimé être me superviser, mais depuis il n’y a pas eu de fixé sur cette histoire bien avant, mais suite. On peut croire qu’il y a anguille sous roche bon, attendons pour voir. Mais bon, le coach a certainement ses raisons et Vous ne croyez que c’est une moi franchement, en tout état de cause, je resbonne chose pour vous, pecte ses décisions. En tout cas, avec ou sans sachant que cette décision de moi, je souhaite à l’Algérie le meilleur parcours Saâdane vient un peu taire possible en Coupe du monde. les mauvaises langues qui Sincèrement, vous ne croyez pas que votre ont commencé à parler nom «Michael» serait derrière cette d’opportunisme de votre décision du coach, comme certains l’ont part... rapporté ? Vous savez, ce qui se dit Pour tout vous dire, je n’ai pas envie de croire çà et là ne m’intéresse pas à une chose pareille. Moi je sais une chose, j’ai trop. Au risque de me répéjoué plus trente matchs cette saison, j’ai parti- ter, ma décision de choisir cipé à plusieurs succès de mon équipe. Mainte- l’Algérie a été mûrement rénant, le dernier mot revient au coach, il n’y a que fléchie et vient du cœur et lui qui peut donner les vraies raisons de ma non du désir de jouer pour le sélection. Et puis dans ma tête, je continue à tra- pays, pas uniquement par le vailler normalement, tant qu’on ne m’a encore fait que c’est une opportunité rien signifié dans ce sens. Il est clair que si c’est pour moi de disputer un vraiment mon nom qui est la cause de ma non Mondial et puis voilà. sélection, je serai encore davantage déçu. On a appris que vous avez Vous ne désespérez pas de rejoindre la votre passeport algérien ; sélection algérienne ? une confirmation ? Oui, surtout que la liste des joueurs sélecCe que vous dites est vrai. tionnés n’a pas encore été rendue publique de Mon passeport, je l’ai eu il y a manière officielle. Pour ma part, le Mondial au- quelques jours et je tiens à rait été la cerise sur le gâteau comme on dit. Ma mande de passeport, mais je dois préciser que c’est beaucoup parce que c’est un document personnel que j’ai jugé utile d’établir. Passons à autre chose, aujourd’hui vous allez vous rendre à Dijon ; comment se présente pour vous ce duel ? Il est très important pour le club, du moment que le résultat de cette rencontre sera déterminant pour la suite du parcours de notre équipe dans la course pour l’accession. On est à trois points de la troisième place synonyme de montée en Ligue 1. On est tous déterminés à jouer le coup à fond pour éviter les regrets de fin d’année. L’on n’est pas propice pour le faire. Ça ne serait pas correct de ma part d’évoquer des contacts, alors que le club est préoccupé par des objectifs sportifs très intéressants. En plus, je viens de renouveler mon contrat avec mon équipe, donc vous comprendrez que mon départ ne dépendra pas uniquement de moi.

Entretien réalisé par Moumen A.

Il a refusé de commenter sa non sélection

Le Steaua Bucarest suit M’bolhi
Selon plusieurs sites bulgares spécialisés, le portier algérien du Slavia Sofia, Rais Waheb M’bolhi, serait sur le départ. Ses prestations de haute facture en championnat de Bulgarie de première division, n’ont pas laissé les autres équipes d’Europe de l’Est indifférentes. Dans ce contexte, l’on apprend que M’bolhi aurait été approché officiellement par le club phare de la Roumanie, le Steaua Bucarest. On croit savoir que les négociations auraient buté sur le montant du transfert exigé par le Slavia, considéré comme étant exagéré par leurs homologues roumains. D’autre part, dans une déclaration accordée à notre journal, M’bolhi a refusé de commenter la déclaration de Saâdane qui avait, à l’occasion de l’une de ses interventions sur une chaîne arabe d’informations, annoncé qu’il ne comptait pas faire appel à des portiers exerçant en Europe. «Je crois que j’en ai déjà assez parlé de ce sujet et chacun connaît maintenant ma position à ce propos», s’est-il contenté de dire.

J

6

Le Buteur n° 1182 Vendredi 23 avril 2010

48
Allemagne

Côte d’Ivoire

Alerte à Abidjan

Drogba risque de rater le Mondial

C

es derniers jours, Didier Drogba, la star de la sélection ivoirienne, souffre terriblement des adducteurs au point de penser à une éventuelle opération. Doit-il se faire opérer pour abréger sa souffrance ? C’est la question que les Ivoiriens se posent depuis l’annonce du probable forfait de l’attaquant des Eléphants à la prochaine journée de Premier League avec Chelsea. En effet, l’ancien Marseillais souffre tellement que Carlo Ancelotti envisage de le laisser au repos le week-end prochain. Mais cela ne suffira pas à faire disparaître la douleur. Un repos d’une semaine n’est pas la solution face au mal que vit le capitaine des Eléphants. La solution serait que Drogba passe sur le billard rapidement. Toutefois, cette solution le priverait des importantes échéances à venir en cette fin de saison tant avec Chelsea qu’avec la Côte d’Ivoire. La douleur intense que vit le joueur le pousse pourtant à envisager l’extrême solution. Mais du côté de Stamford Bridge, on ne veut pas entendre parler d’opération avant d’avoir disputé la finale de la Cup le 15 mai prochain. Les Blues ne veulent pas perdre leur attaquant vedette en ces moments précieux où ils luttent pour le titre de champion. Carlo Ancelotti a toutefois conseillé à son joueur de se faire opérer au terme de la saison. Si tel serait le cas, Didier Drogba va déclarer

forfait pour le Mondial 2010. Ce qui constituerait un énorme coup dur pour la Côte d’Ivoire en particulier et l’Afrique en général.

Eriksson a espionné la Corée du Nord
Nommé à la tête de l’encadrement technique des Eléphants le mois dernier en remplacement de Vahid Halilhodzic, Sven-Göran Eriksson a mené hier sa première mission officielle à la tête des Eléphants. Le technicien suédois aurait été un témoin privilégié du match amical Afrique du Sud-Corée du Nord qui a eu lieu hier à Francfort. C’est bien évidemment le jeu de la seconde équipe qui a intéressé le plus le successeur de Vahid Halilhodzic en sa qualité d’un des adversaires de la Côte d’Ivoire au premier tour du Mondial sud-africain.

Marcell Jansen reprend espoir
L’international a l l e mand d’Hambourg Marcell Jansen a reçu le feu vert des médecins pour reprendre l’entraînement après sa blessure au pied gauche à 50 jours du Mondial2010 en Afrique du Sud, a annoncé jeudi la Fédération allemande de football (DFB). Jansen, victime d’une grosse entorse à la cheville gauche le mois dernier, a consulté Hans Müller-Wohlfahrt, le médecin du Bayern et de l’équipe d’Allemagne, qui l’a autorisé à reprendre les entraînements à base d’exercices de musculation, puis à courir en fin de semaine prochaine. Le sélectionneur allemand Joachim Löw a été tenu informé de l’évolution de la situation, a précisé la DFB. Agé de 24 ans, Jansen a été sélectionné à 30 reprises en équipe d’Allemagne et faisait partie des groupes retenus pour le Mondial-2006 et l’Euro2008. «J’espère que je vais retrouver toute ma forme et que je pourrais avoir ma chance de disputer la Coupe du monde», a-t-il indiqué. Formé à Mönchengladbach, il avait rejoint en 2007 le Bayern Munich où il n’est resté qu’une saison, avant de s’engager pour Hambourg.

Pour le moment, l’attaquant des Blues n’a rien décidé. Il devra d’abord consulter des spécialistes en la matière avant de prendre une décision finale. La Coupe du monde sans Drogba serait la plus grosse surprise de cet évènement planétaire.

Cameroun

Claude Le Roy : «Il vaut mieux un superbe joueur local qu’un professionnel moyen»
Entretien avec l’ancien entraîneur des Lions indomptables sur la place des joueurs locaux en sélection nationale.
remplaçants, parce qu’ils perturbent l’équilibre psychologique du groupe. Ils veulent tous être calife à la place du calife. Or, une Coupe du monde se joue avec 17 ou 18 joueurs. Les autres étant en apprentissage. Ça sert aussi à ça, une Coupe du monde. Samuel Eto’o, en 98, comme Olembé étaient jeunes et ils ont beaucoup gagné à travers cette expérience. Ils ont appris à gérer le stress, l’arbitrage scandaleux d’un match comme celui contre le Chili, etc. Sauf que la donne a changé. L’Europe est désormais très ouverte aux footballeurs locaux… C’est vrai, mais je pense que même aujourd’hui, en allant se promener dans les championnats nationaux, on peut trouver de bons joueurs. En 2008, j’avais 90 joueurs professionnels ghanéens, mais ça ne m’a pas empêché d’aller à la CAN avec six joueurs locaux. Je pense qu’au niveau local, il y a toujours des joueurs de talent. Ce sont eux qui vont être les professionnels de demain. Notre boulot de sélectionneur, c’est de les dénicher avant tout le monde. Souvenez-vous qu’à mon époque, il y avait beaucoup de joueurs professionnels. Mais l’équipe de la Coupe du monde de 90 avait des joueurs comme Massing, Kana Biyik, Omam Biyik, etc., qui venaient tous de première et deuxième divisions. Il y a quand même des joueurs qui ont la mentalité de club et d’autres qui ont la mentalité de sélection… Oui, c’est vrai. Mais il y en a qui ont les deux mentalités. Samuel Eto’o, par exemple, a gagné beaucoup de titres de champion d’Afrique et de champion d’Europe. Les grands joueurs le sont partout. Ce qu’il faut, c’est de prendre des joueurs qui, au moment de la Coupe du monde, sont concernés par la compétition et prêts à tous les sacrifices. Qu’est-ce qui manquait à l’équipe du Cameroun lors de la dernière CAN pour rallumer complètement la flamme ? Il lui manquait peu de choses. Souvenez-vous que c’est des erreurs individuelles qui ont entraîné l’élimination du Cameroun. Mais dans le jeu, ils ont fait leur meilleur match contre l’Egypte. L’Egypte qui a été très chanceuse parce que Kameni n’a pas fait son meilleur match, ce qui arrive à tous les joueurs du monde.

USA
Camp
d’entraînement fin mai à Princeton

Vous êtes pour ou contre l’intégration des footballeurs locaux africains dans les sélections nationales ? Je pense que le plus dur pour une Coupe du monde, c’est de savoir comment faire pour maintenir un équilibre intelligent dans une sélection de 23 joueurs. A partir du moment qu’une Coupe du monde se joue avec 18 ou 19 joueurs au maximum, il faut que les joueurs de complément soient de très bons et qu’ils puissent constituer l’avenir de la sélection nationale. On peut même les faire rentrer en cours de jeu si on a besoin d’eux. C’est important et c’est toujours ce que j’ai fait pendant les quatre années que j’ai passées au Cameroun. C’est ce que j’ai fait à la Coupe du monde de 1998, j’avais

vdes joueurs comme Eto’o, Njanka, etc., parce que je pensais qu’ils avaient le talent pour être titulaires. En tout cas, il vaut mieux un superbe joueur local qu’un professionnel moyen. Vous estimez donc que les joueurs de vestiaires sont importants pour l’animation d’une compétition comme la Coupe du monde… Joueurs de vestiaires, c’est une expression que je n’aime pas beaucoup. Un groupe, c’est 23 joueurs qui sont tous très importants pendant les séances d’entraînement. On peut répéter en fonction des adversaires, etc., ce ne sont donc pas des joueurs de vestiaires, mais des joueurs importants. Il est quelquefois inutile d’avoir des joueurs professionnels moyens comme

L’équipe des Etats-Unis effectuera un stage de préparation du 17 au 23 mai à l’Université de Princeton (New Jersey, nord-est) qui sera son dernier avant son départ pour l’Afrique du Sud en prévision du Mondial, a indiqué mercredi la Fédération américaine (US Soccer). Les Etats-Unis doivent affronter en match amical la République tchèque le 25 mai à East Hartford (Connecticut) et la Turquie le 29 mai à Philadelphie. Ils disputeront ensuite un dernier match de préparation contre l’Australie le 5 juin à Roodepoort (Afrique du Sud).

Le Buteur n° 1182 Vendredi 23 avril 2010

J

7

48
Brésil

Affaire des mœurs
500 € pour cette nuit. Mais Zahia Dehar entretenait une relation bien plus «profonde» avec Franck Ribéry. Le joueur du Bayern Munich était présent aux côtés de Zahia Dehar pour fêter ses 18 ans. C’était au mois de février dernier.

Zahia:«Jeneleuraipasditmonâge»
Benzema sera auditionné en Espagne
Le Madrilène devra bientôt s’expliquer devant les enquêteurs, sans doute en Espagne. «D’éventuelles suites pénales dans une affaire comme celle-ci tiennent à la connaissance ou la conscience qu’a le client de la minorité de sa relation», précise une source judiciaire selon RMC. En clair : Benzema savait-il qu’elle était mineure ? Si cela semble prouvé dans le cas de Ribéry (elle lui aurait menti sur son âge au moment des faits, un an plus tard), elle n’a rien dit au sujet du Merengue. Lors de son audition, il devra convaincre qu’il ne savait pas que la bimbo était mineure. Sidney Govou aurait eu lui une relation avec la jeune prostituée en mars 2010, soit quelques jours après son 18e anniversaire, le 28 février dernier. le VIIIe arrondissement de Paris. Interrogées, elles ont toutes reconnu les faits, confirmé la consommation de stupéfiants et la présence tolérée de dealers dans l’établissement. Elles accusent toutes Wadih Farat, actuellement au Liban, et ses deux fils, Georges et Elie, les gérants du Zaman Café, d’y favoriser la prostitution. Sept personnes ont été interpellées depuis le 12 avril et une première intervention combinée de la BSP (Stupéfiants), la BRP et le GIR75 (finances).

Ronaldinho «J’irai à laCoupe du monde et je la gagnerai»

Didier Rouston accuse M6
Par ailleurs, le journaliste de l’Equipe TV, Didier Rouston, n’a pas manqué avant-hier, à l’issue du match Bayern-Olympique Lyonnais, de pointer du doigt M6, l’accusant de vouloir semer le désordre dans l’équipe de France après avoir perdu les droits de retransmission des matchs de la Coupe du monde au profit de TF1. Pour rappel, c’est la chaîne privée M6 qui avait diffusé la première le scoop avant que les autres médias français et étrangers ne s’en emparent. Didier Rouston a également déploré le comportement des supporters lyonnais qui n’avaient pas ménagé Frank Ribéry en début de match en le traitant de pédophile. Synthèse B. M.

Z

ahia Dehar, l’escorte girl à l’origine du scandale qui a secoué l’équipe de France, a rompu le silence dans un quotidien anglais. Ses premières déclarations, on les attendait avec impatience. Celle qui a déclenché un véritable scandale dans toutes les rédactions sportives du monde s’est exprimée pour la première fois dans The Daily Mail qui a publié les déclarations de Zahia Dehar. «Ribéry, Benzema, Govou... Je les aime tous ! Ils m’ont traité avec un respect absolu», a avoué Zahia Dehar. «Ils m’ont gâtée. Ils se sont bien occupés de moi. J’ai couché

avec ces hommes mais je ne leur ai pas dit mon âge».

700 € pour Ribéry, 500 € pour Benzema
Par ailleurs, RTL France s’est procuré le PV de l’audition de Zahia Dehar. Elle y explique qu’elle est venue à Munich pour y rencontrer Franck Ribéry. C’est ce dernier qui l’a faite venir en avion. Elle a logé dans un palace le 7 avril 2009 pour célébrer le 26e anniversaire du joueur bavarois, et Franck Ribéry l’aurait payée 700 €. Pour Karim Benzema, c’est différent. Ils se seraient rencontrés dans un hôtel près de la Porte Maillot à Paris. Elle aurait touché

Le gérant du Zaman Café file au Liban
Selon les dernières informations, Zahia Dehar faisait partie d’un réseau d’une trentaine de prostituées au Zaman Café, dans

Le maire de Lyon veut des excuses1de Govou sexuel qui Interrogé sur Europe au sujet du scandale
touche l’équipe de France, le maire de Lyon, Gérard Collomb, estime que les footballeurs ont un devoir de se montrer exemplaires dans leur conduite. L’édile lyonnais cible notamment Sidney Govou, joueur de l’OL. «Ils doivent prendre toutes leurs responsabilités. Ils sont des exemples pour beaucoup de jeunes, ils ont focalisé l’attention par leurs capacités sportives, ils ont donc dans leur vie des responsabilités. Sidney Govou doit s’excuser sur ce qu’il a fait et dire qu’il ne répètera pas la chose. A un moment donné, parce que l’on est connu, on inspire aussi la conduite des autres», déclare le sénateur du Rhône.

Klinsmann : «Il faut guider Ribéry»
Invité de Luis Attaque sur RMC, l’ex-entraîneur (2008-2009) de Franck Ribéry au Bayern, Jurgen Klinsmann, pense que le Français peut rebondir : «Il faut l’encadrer. Il peut se relever de ce mauvais pas. Il faut le guider. Ses proches seront très importants : son entourage familial, son encadrement, son entraîneur aussi. Il faut surveiller ce qu’il fait sur le terrain et en dehors. Il faut le prendre par la main. Je pense que c’est comme ça que Franck Ribéry va s’en sortir.»

Dans une récente sortie médiatique, le président de la Fédération brésilienne, Ricardo Teixeira, a laissé entendre qu’il n’y a aucune chance de voir Ronaldinho parmi l’effectif de la Seleçao en Afrique du Sud, malgré le soutien des supporters. Roni vient de réagir dans l’hebdomadaire Chi en déclarant qu’il est persuadé d’aller au Mondial, même si Dunga ne l’a plus sélectionné depuis bientôt un an. A la question de savoir s’il espère toujours aller à la Coupe du monde, le joueur du Milan AC n’hésite pas une seconde : «J’irai à la Coupe du monde et je la gagnerai. Ces derniers temps, j’ai eu quelques problèmes avec la sélection mais ce n’est pourtant pas ma faute. De toute façon, je ne peux pas imaginer une seule seconde une Coupe du monde sans Ronaldinho sur la pelouse.» Mais Ronaldinho n’a plus joué avec le maillot du Brésil depuis le mois de juin 2009. C’était lors de la dernière Coupe des Confédérations remportée par le Brésil. L’ancien Barcelonais ne rentre donc plus dans les plans du sélectionneur Dunga et ce, malgré le soutien de Pelé.

Honduras
Venezuela 1 Honduras 0 Le Venezuela a battu le Honduras 1 à 0
(mi-temps 0-0) en match amical de préparation au Mondial-2010 de football, mercredi, à San Pedro Sula (nord de Tegucigalpa). Le Honduras figure dans le Groupe H du Mondial en Afrique du Sud avec l’Espagne, la Suisse et le Chili.

Serbie Rupture du tendon d’Achille pour Dragutinovic
Le joueur du FC Séville, Ivica Dragutinovic, s’est rompu le tendon d’Achille hier jeudi à l’entraînement. Sa saison est terminée, a indiqué le club. Coup dur pour Ivica Dragutinovic, le défenseur du FC Séville. Ce dernier ne verra pas l’Afrique du Sud. Il s’est gravement blessé ce jeudi à l’entraînement du club andalou et s’est rompu le tendon d’Achille. Titularisé à 20 reprises cette saison, le défenseur ira se faire examiner en Finlande par le chirurgien finlandais, Sakari Orava, spécialiste de ce type de blessure.

Suisse Senderos : «Je souhaite être dans une forme suffisante»
Le défenseur central suisse, Philippe Senderos, explique mercredi qu’il espère être de retour en forme à temps pour le début du Mondial 2010, après une succession de soucis physiques qui ont gêné sa saison. «J’espère être désormais à nouveau en pleine possession de mes moyens pour pouvoir rejoindre l’équipe nationale dans une bonne condition», déclare le défenseur suisse sur le site officiel de son club d’Everton. «Il est important que je puisse jouer 90 minutes. J’ai besoin de matches et de me préparer pour le Mondial aussi bien que possible», poursuit Senderos qui n’a disputé que trois matches avec l’équipe première des Toffees depuis qu’il a été prêté par Arsenal en janvier dernier. «Cela a été décevant, mais cela arrive souvent dans le football. J’aimerais jouer en équipe première mais il reste peu d’occasions. Je souhaite juste être dans une forme suffisante pour être intégré», poursuit le joueur.

Suazo très incertain
Selon le sélectionneur colombien du Honduras, Reinaldo Rueda, David Suazo a de grandes chances de ne pas disputer la Coupe du monde en Afrique du Sud : «Si je devais donner ma liste aujourd’hui, Suazo n’y figurerait pas.» Actuellement prêté par l’Inter au Genoa, Suazo reste néanmoins «très motivé et optimiste» quant à retrouver ses capacités avant le jour J, a ajouté Rueda. Touché à la jambe droite, David Suazo n’a pas disputé la moindre rencontre depuis le 3 avril 2010.

J

8

Le Buteur n° 1182 Vendredi 23 avril 2010

48

Il était une fois, la Coupe du monde !
«Un derby en football est une sorte de fête de voisins… Avec les points de suture en plus.»
l y a eu deux trophées dans l'histoire de la Coupe du monde de la FIFA. Le premier a été créé par Abel Lafleur, un sculpteur français, et le second est l'œuvre du sculpteur italien, Silvio Gazzaniga. Entre 1939 et 1945 (Seconde Guerre mondiale), le trophée de la Coupe du

I

monde avait été caché chez un Italien pour éviter qu'il soit subtilisé par les Allemands. En 1966, il avait été dérobé lors d'une exposition publique en Angleterre, mais fut retrouvé quelque temps après dans une poubelle. Après leur troisième victoire, les Brésiliens le conservaient précieuse-

ment depuis 1970, mais, en 1983, le trophée fut une nouvelle fois volé… et jamais retrouvé. Le Brésil en possède désormais une copie. L'actuel, qui date de 1974, signé Silvio Gazzaniga (Italien) et pèse 1 kg d'or de plus, a été remporté la première fois par la RFA en 1974 sur son sol.

2e partie
L
’actuel trophée, mis en jeu lors de la Coupe du monde de football, a été conçu par l’artiste italien Silvio Gazzaniga. Il mesure 36, 5 centimètres et est composé de 5 kg, 18 carats (75 %) d’or pur avec une base de 13 cm de diamètre contenant deux morceaux de malachite. Le trophée de 7, 175 kg au total laisse apparaître deux silhouettes humaines soulevant la Terre. Le trophée porte l’inscription «FIFA World Cup» gravée à sa base. Les noms des vainqueurs sont gravés sur la base opposée du trophée. Le texte indique l’année et le nom de chaque nation championne du monde en anglais. En 2006, neuf vainqueurs ont donc été gravés sur le trophée. L’année où la FIFA retirera le trophée après que la base sera saturée par les noms des vainqueurs n’est pas connue, néanmoins ce cas de figure ne se présentera pas avant la Coupe du monde 2038 au plus tôt. Le règlement de la FIFA stipule que le trophée de la Coupe du monde, contrairement à son prédécesseur, ne peut être remis définitivement au vainqueur : les champions reçoivent une réplique plaqué or.

Après «la victoire aux ailes d’or», le trophée «FIFA World Cup»
fait de la main qu’il marque. Le 10 argentin se défendra de ce geste en parlant de la «main de Dieu». Mais le joueur génial, qui va mener son équipe à la victoire finale, ne s’arrête pas là. Cinq minutes plus tard, il part de son camp pour clouer la défense anglaise avec une suite de dribles et de feintes. Il trompe ensuite le gardien et inscrit le «but du siècle». L’Argentine remportera quelques jours plus tard sa deuxième Coupe du monde en battant l’Allemagne 3-2. L’Algérie quittera, sans gloire, ce Mondial dès le premier tour. 8 juin 1990 q Les Lions camerounais terrassent l’Argentine Affrontant le pays tenant du titre pour le match d’ouverture de la Coupe du monde, les Lions camerounais créent la surprise en l’emportant sur l’équipe de Diego Maradona. OmanBiyik inscrit le but de la victoire sur une tête plongeante et lance un parcours étonnant qui se terminera en quart de finale face à l’Angleterre. Un autre club africain dominera les champions du monde lors de l’ouverture d’une coupe : les Sénégalais en 2002... 8 juillet 1990 q L’Allemagne, trois fois championne du monde A la 85’, sur un penalty douteux transformé par Brehme, l’équipe de RFA entre dans la légende en remportant sa troisième Coupe du monde de football. Les hommes de l’ancien champion du monde Franck Beckenbauer l’emportent sur l’Argentine de Maradona devant les 73 600 spectateurs du stade de Rome en Italie. Ils tiennent alors leur revanche après leur défaite quatre ans plus tôt et rejoignent le Brésil et l’Italie dans le cercle des équipes ayant remporté trois fois le titre suprême. 17 juillet 1994 q Un quatrième trophée obtenu aux tirs au but Le Brésil entre dans l’histoire du football en devenant à Los Angeles le premier pays à remporter quatre Coupes du monde. Avant même que la finale soit jouée, on savait d’ailleurs que le record serait battu. En effet, le Brésil faisait face à un autre triple champion du monde : l’Italie. Mais le match est quelque peu décevant et se termine par une séance de tirs au but, alors que le score est resté vierge. La compétition aura également été marquée par la fin de Maradona, expulsé après avoir été contrôlé positif à un test anti-dopage. 11 juillet 1998 q La Croatie gagne la petite finale de la Coupe du monde La Croatie, six ans après son indépendance et trois ans seulement après la fin de la guerre, bat les Pays-Bas au Parc des Princes sur un score de 2 à 1 guay et leur défaite face au Danemark, les champions du monde quittent la Corée du Sud par la petite porte après une prestation tristement unique. Après le Brésil en 1966, c’est la deuxième fois qu’une équipe détenant le titre quitte le tournoi dès le premier tour, mais c’est surtout la première qui le fait sans même avoir marqué un but. 30 juin 2002 q Le Brésil sur un nuage Le Brésil remporte face à l’Allemagne son cinquième titre mondial à Yokohama. Emmenés par le meilleur buteur de la compétition, Ronaldo, les Brésiliens ont dominé un tournoi qui a réservé de nombreuses surprises, à l’image de l’affiche de la pe-

21 juin 1982 q Le Cheikh et l’arbitre A Valladolid, le match de poules qui oppose le Koweït à la France ne semble pas avoir beaucoup d’enjeux. Pourtant, le Cheikh Fahid Al-Ahmad Al-Sabah n’est pas décidé à voir son équipe perdre. Si celle-ci a tenu tête à la Tchécoslovaquie, il n’y a pas de raison qu’elle se fasse dominer outrageusement par la France. C’est pourtant ce qui se produit. C’en est trop pour le Cheikh qui descend sur la pelouse et demande à ce que le troisième but français soit retiré… L’arbitre, sous les regards médusés des joueurs et des spectateurs, s’exécute face à la fougue et la générosité du frère de l’Emir. Au final, le Koweït n’en sera pas moins crucifié par les Bleus (4-1) et l’arbitre… par la FIFA. 25 juin 1982 q L’Allemagne et l’Autriche jouent à la passe à dix et éliminent l’Algérie Dernier match de poules du premier tour pour le Groupe B lors de la Coupe du monde 1982, l’Autriche et l’Allemagne de l’Ouest s’affrontent pour une place au second tour. Ou tout du moins, elles devraient s’affronter. Mais pour les deux équipes, le calcul est simple : si l’Allemagne gagne 1-0, elle est qualifiée au détriment de l’Algérie. Quant à l’Autriche, ce score lui assure également une place au deuxième tour. Certes, il serait injuste de s’arranger pour éliminer l’Algérie qui a battu la RFA quelques jours plus tôt, mais ce serait tellement plus simple. L’Allemagne inscrit rapidement un but puis… plus rien. Les joueurs se passent le ballon. L’arrangement n’est certes pas officiel, mais flagrant. La FIFA décidera de ne plus permettre de tels comportements : dorénavant, les derniers matchs de poules seront joués simultanément. 11 juillet 1982 q Troisième titre pour l’Italie La Squadra Azurra rejoint le Brésil dans le cercle des pays ayant empoché trois Coupe du monde de football. Au vu de son début de parcours difficile, sa victoire 3-1 face aux Allemands est quelque peu inattendue. Auteur du premier but sur une tête plongeante, Rossi fut le véritable moteur de l’équipe pendant la seconde partie de la compétition 22 juin 1986 q Maradona, «la main de Dieu» et le but du siècle Alors qu’en ce début de deuxième mi-temps, le score entre l’Argentine et l’Angleterre est encore vierge, Maradona tente une tête. Trop loin, c’est en

22 juin 1974 qMatch fratricide en Allemagne Au sein du Groupe 1, lors du premier tour de la Coupe du monde, le territoire allemand voit s’affronter ses deux équipes : RFA et RDA. La surprise vient de la victoire de la RDA qui arrive ainsi en tête du groupe devant la RFA. Ainsi, les deux équipes accèdent au second tour mais c’est finalement l’Allemagne de l’Ouest qui se distinguera en remportant sa seconde Coupe du monde face aux Pays-Bas. 21 juin 1978 qLe Pérou laisse passer l’Argentine Dernier match du Groupe 2 dans le second tour de la Coupe du monde, le face-à-face ArgentinePérou déterminera le finaliste. En effet, si l’Argentine, pays organisateur, gagne le match avec plus de quatre buts d’avance, elle devancera le Brésil. Menant 2-0 à la mi-temps, l’Argentine est sur la bonne voie. Elle concrétise alors ces espoirs en inscrivant quatre buts de plus en 22 minutes, tandis que le gardien péruvien en encaisse autant que sur l’ensemble du tournoi... Face au climat pesant instauré par le dictateur totalitaire Videla, le scepticisme gagne les observateurs. Peu importe, l’Argentine accède à la finale et battra les PaysBas pour obtenir son premier titre de champion du monde.

lors de la petite finale de la Coupe du Monde de football. Elle accède ainsi à la troisième place du classement. Elle avait été battue 2-1 par la France lors de la demi-finale. 12 juillet 1998 q Grâce à Zizou, les Bleus sont champions du monde A Saint-Denis, lors de la finale de la Coupe du monde de football au stade de France, les joueurs français accèdent pour la première fois de leur histoire au titre suprême de champions du monde. Les deux buts de Zinédine Zidane dans la première mi-temps et celui d’Emmanuel Petit à la 90’ ont eu raison de l’équipe du Brésil pourtant championne du monde en titre. Les joueurs d’Aimé Jacquet sont élevés au rang de héros nationaux. 11 juin 2002 q Le Sénégal terrasse le champion du monde Après leur défaite surprise face au Sénégal, leur match nul devant l’Uru-

tite finale qui voit la Turquie battre la Corée du Sud. Cette dernière avait d’ailleurs créé la sensation en battant coup sur coup l’Italie et l’Espagne en huitièmes et quarts de finale. 9 juillet 2006 q Le coup de boule de Zidane La Coupe du monde de football se clôt sur la confrontation France-Italie. C’est l’équipe italienne qui remporte finalement l’ultime match, au tir au but, avec un score de 5-3. La finale de cette Coupe de monde est marquée par le geste impulsif du capitaine français Zinédine Zidane qui, en réaction aux insultes de Marco Materazzi, a donné un coup de tête à son adversaire. Expulsé du match sans que l’arbitre ait vu le geste, Zidane, qui a décidé de prendre sa retraite, ne termine pas vraiment sa carrière en beauté. Synthèse de Slimane Baghdali

Coup de suspense MCA
Le P/APC de Rouiba a donné son accord pour terminer la saison à l'OPOW

Le Buteur n° 1182 Vendredi 23 avril 2010

9

Le Mouloudia n'a pas encore tranché

Alors qu'une rencontre était prévue mardi avec les dirigeants

Le représentant de Nessma fait faux bond
On avait annoncé dans une de nos précédentes éditions que les dirigeants mouloudéens sont en négociations très avancées avec la chaîne de télévision tunisienne Nessma TV. C'est une source autorisée du club qui nous l’a confiée. Cette même source nous a même affirmé que les négociations avancent dans le bons sens, et qu'un contrat de partenariat sera signé dans les prochains jours entre les deux parties. Les pensionnaires de la villa de Chéraga ont tiré un grand ouf de soulagement, car ce serait une solution pour régler le problème financier qui perdure en cette fin de saison avec les grosses dettes du club. Un rendez-vous était d’ailleurs prévu mardi dernier aux alentours de 18h à Sidi Yahia. Sid-Ali Aouf et Kamel Abdelouahab se sont déplacés pour rencontrer un représentant de Nessma, seulement la rencontre n'a pas eu lieu, du fait que ledit représentant ne s’était pas présenté au du rendez-vous.

Zemmamouche «Je serai au stade pour encourager Ouamane»
Le gardien de but Mohamed Lamine Zemmamouche sera présent demain au stade OPOW de Rouiba, pour assister au match face au WAT. Ce dernier compte encourager le gardien Ouamane qui sera titularisé : «Je serai présent au stade pour encourager mon équipe et, surtout, Réda Ouamane. Je dois être à ses côtés dans ces moments difficiles. Je vais encourager en force mes coéquipiers, car on n'est pas loin du titre.»

Le partenariat est-il compromis ?
Alors que les négociations allaient dans le bon sens, voilà que le doute commence à s'installer chez les Mouloudéens. Il faut dire qu'un contrat avec Nessma TV permettra aux dirigeants du club de rembouser une grosse partie de ses dettes et continuer la saison sans aucun problème financier. L'on se demande maintenant si le contrat de partenariat est compromis ou non. Dans l'entourage du club, on est optimistes pour qu’un contrat soit signé dans les prochains jours. D'ailleurs, on n'a pas hésité à désigner le lieu qui abriter la cérémonie de signature du protocole d'accord.

e MCA risque d’être confronté à un problème de domiciliation, au cas où l'Office du complexe olympique décidait de fermer le stade du 5Juillet pour régler définitivement le problème de la pelouse qui perdure, malgré sa fermeture de plus d’une année. Les joueurs de l'Equipe nationale s’étaient même plaints de l'état de la pelouse, à l'issue du match amical AlgérieSerbie du 3 mars dernier. Idem pour les Serbes. Donc, le Mouloudia sera le principal concerné au cas où l'OCO décidait de fermer le stade. Bien que les pensionnaires de la villa de Chéraga aient été rassurés par les responsables de l'OCO, rien n'est encore sûr. En ce sens, on croit savoir que le P/APC de Rouiba a

L

donné son accord pour que le MCA termine la saison au stade OPOW de Rouiba. Pour leur part, les dirigeants du Mouloudia n'ont toujours pas tranché la question. Tout dépendra du match du WAT et de la décision de la LNF Les dirigeants du Mouloudia ne prendront une décision finale à propos de la domiciliation du club jusqu'à la fin de la saison, qu’après le match Tlemcen. En outre, la Ligue devra se prononcer sur ce problème. Il est vrai que l'accord donné par le P/APC de Rouiba va alléger un peu la pression sur la direction du Doyen car, au cas où le 5-Juillet sera fermé, cela constituera une solution de rechange.

Le 5-Juillet reste la meilleure solution, sinon Bologhine Néanmoins, le stade du 5-Juillet reste tout de même la meilleure solution pour les Mouloudéens pour remporter le titre. Les joueurs ont pris l'habitude de se produire sur cette pelouse qui garantit même le spectacle. Aussi, le stade OmarHamadi de Bologhine pourrait être une bonne solution pour les Mouloudéens, quand on sait qu’il y a toujours une affluence record, et les Chnaoua ont une histoire d'amour avec ce stade qui a forgé l'histoire du club. Hamza R.

H. R.

«L'EN est un grand honneur pour moi»
Pour ce qui est de l'EN et sa récente convocation, Zemma nous dira : «On m'a appelé dernièrement pour me demander mon passeport. Vous savez, c'est un honneur pour moi d'avoir la confiance du staff technique. J'espère figurer dans la liste des mondialistes.»

Réda Babouche, le capitaine des Vert et Rouge, a repris enfin hier matin le chemin des entraînements. C'est la première séance du joueur depuis qu'il s'est blessé lors du fameux derby face à l'USMH. L'arrière gauche du Mouloudia s'est entraîné en solo, se contenant de quelques tours de piste.

Babouche a repris hier les entraînements

Pour la séance d'entraînement d'hier matin, François Bracci a eu la totalité des joueurs sous sa coupe. Ainsi, le driver mouloudéen a pu préparer le match dans de bonnes conditions.

Le groupe au complet

Hadjadj compte réclamer les 600 millions restants
affaire Hadjadj continue toujours à faire des remous dans les rouages du vieux club de la capitale. Bien que le verdict ait plaidé en faveur du joueur qui percevra enfin les 800 millions que le Mouloudia lui doit, cette affaire n'a toujours pas connu son épilogue. Tout d'abord, Hadjadj n'a pas encaissé son argent hier comme prévu, puisqu'il doit attendre le temps que la procédure soit réglée par les dirigeants du club pour la levée du gel des comptes. Ensuite, Hadjadj ne compte pas laisser l'argent que le club lui doit encore, et qui représente la prime de signature de l'actuelle saison. Ce joueur a signé au début de la saison pour la somme de 800 millions de centimes, mais après avoir effectué son retour parmi le groupe lors du mercato estival, il avait demandé aux dirigeants de ne lui verser que 400 millions pour leur

Après s'être senti marginalisé

L'

prouver sa bonne fois. Cependant, après tout ce qui a été dit à son propos, le bourreau de l'USMA lors de la mémorable finale de Coupe d’Algérie 2007 a décidé de ne pas céder le moindre centime à la direction du club. C'est d'ailleurs ce qu'il nous a confié hier : «J'avais montré ma bonne foi aux dirigeants du club, mais après tout ce qu'ils ont fait pour me salir, je tiens à récupérer mon dû jusqu'au dernier centime. Il me reste encore 600 millions de centimes que le club me doit, après avoir touché 200.» Donc, Hadjadj va mettre la direction du club dans l'embarras, puisque le président Sadek Amrous sera dans l'obligation de lui remettre les 600 millions de centime restants.

«Jamais le club ne devait de l'argent comme à Hadjadj"
Pour sa part, le joueur est

très déçu de l'attitude des dirigeants du club qui, selon lui, ont tout fait pour le salir. D'ailleurs, il a tenu à préciser aux vrais supporters du club : «Je n'ai jamais fait de mal au club. Au contraire, les véritables supporters du MCA doivent me comprendre. En plus, il n'y a jamais eu un joueur au Mouloudia à qui le club devait une telle somme d'argent. Je leur ai à plusieurs reprises fait des concessions, mais on n’a pas réglé mon problème.» Hadjadj compte donc récupérer le reste de son argent, et il ne se voit plus Mouloudéen, après tout ce qui s'est passé.

Comme annoncé dans notre précédente édition, le milieu de terrain Hamza Koudri n'est pas sûr de commencer le match sur le terrain, du fait que le joueur est amoindri sur le plan physique. De peur qu'il ne rechute, l'entraîneur compte l'incorporer en deuxième mitemps. Mais jusqu'à présent, aucune décision finale n'a été prise. Bracci va prendre une décision aujourd'hui, à l'issue de la dernière séance d'entraînement prévue avant le match.

La participation de Koudri sera décidée aujourd'hui

Le Comité de supporters du Mouloudia lance un appel aux fans du MCA pour se déplacer en masse au stade OPOW de Rouiba, afin de soutenir les coéquipiers de Mohamed Derrag. Le Comité de supporters tient à rassurer les Chnaoua qu'une organisation a été mise en place pour éviter tout dérapage.

Le Comité de supporters lance un appel aux Chnaoua

Les portes du stade OPOW de Rouiba seront ouvertes demain à 12h, afin de permettre aux supporters du club de s’installer à l'aise et éviter les dérapages. Cette décision a été prise par le directeur du stade. Autrement dit, les supporters pourront accéder aux gradins 4 heures avant le début du match. La direction du stade OPOW a fixé le tarif du billet d'accès au stade à 200 DA. Un prix très abordable pour les inconditionnels des Vert et Rouge, du moment que l'entrée au 5Juillet est à 300 DA.

Ouverture des portes à 12h

200 DA le prix du billet

10

Le Buteur n° 1182 Vendredi 23 avril 2010

Coup bas JSK

Geiger «Les Batnéens ont usé
de pratiques anti-sportives»

Q

uarante-huit heures après avoir été éliminé de la Coupe d'Algérie par le CAB sur le terrain de ce dernier, l'entraîneur de la JSK est revenu hier après-midi, lors d'un point de presse organisé au siège du club, sur cette rencontre et particulièrement sur certaines scènes qui sortent du domaine du sport que le Suisse aura donc vécues à Batna. Sans chercher des excuses pour justifier cette défaite survenue aux tirs au but, le technicien suisse a d'emblée voulu revenir sur un détail, à savoir la qualité de la pelouse qui, normalement, devait être à la hauteur du rendez-vous du jour, soit une demi-finale de Coupe d’Algérie : « Franchement, je n'essaye pas de trouver des justifications pour expliquer notre dernière défaite à Batna, mais croyez-moi qu'aucune autre équipe n'aurait accepté de jouer sur cette pelouse vraiment impraticable. Comment s’attendre à du spectacle lorsque vous évoluez sur ce genre de surface complètement cabossée qui a énormément gêné mes joueurs. Avant nous, le MCA avait pourtant fait part de cette réserve, puis même l'entraîneur du CAB, Biskri, que j'ai rencontré à la fin de match, m'a dit la même chose. Jouer une demi-finale sur cette pelouse, c'est freiner carrément la promotion du football en Algérie», a dit Geiger.

«L'arbitre a curieusement demandé à rejouer un penalty»
L'entraîneur suisse avoue qu'il a du mal à comprendre pourquoi l'arbitre Boumaza avec la bénédiction de son assistant a demandé à rejouer un penalty que Hadjaoui a sauvé dans les règles de l'art, pense le Suisse. «Notre gardien de but n'a pas fauté, c’est plutôt le gardien de Batna qui bougeait trop sur la ligne, lui qui venait tout juste de rentrer frais, c'était lui qu'il fallait avertir», dira-t-il

«La chance n'a pas été de notre côté»
Pour revenir à ce nombre incalculable d'occasions de but que les Canaris se sont créées pendant les 90 minutes de la partie, l'entraîneur évoque «la malchance et le manque d'efficacité, notamment sur l’une des actions que Yahia-Cherif aurait pu mettre au fond des filets».

«Ce match face aux Angolais arrive au bon moment»
Evoquant ce match face au Petro Atletico, l'entraîneur Geiger affirmera : «Non, je ne crois pas que ce match vient au mauvais moment, notamment avec notre élimination en Coupe d'Algérie. Je voix les choses sous un autre angle et je peux même vous dire qu'il arrive au bon moment. Certes, le moral n'est pas au top, mais c'est à moi justement en tant que responsable de la barre technique de trouver des solutions pour remobiliser mes joueurs, et leur faire comprendre que ce n'est pas la fin du monde et qu'on a devant nous d'autres échéances qui nous attendent et qu'on doit bien gérer.» Lyès A.

«Même au cours du match, les Batnéens ont usé de pratiques anti-sportives»
L'entraîneur de la JSK n'en resta pas là, puisqu'il a tenu à rappeler devant un parterre de journalistes un fait gravissime que l'arbitre Boumaza aurait pu signaler. Geiger s’est plaint que des personnes, probablement les ramasseurs de balles, se trouvant mardi dernier aux abords du stade, ont usé de pratiques malveillantes pour casser le rythme de la JSK, notamment en seconde période où les Canaris dominaient les débats. «Des personnes en possession de ballons faisaient tout pour casser notre rythme de jeu. A chaque fois que nous étions sur le point d'enclencher une action offensive, ils jetaient sur la pelouse un deuxième ballon et l'arbitre, tout souriant, siffle l'arrêt de jeu et on recommence à zéro. Cela, je ne l'ai jamais vu ailleurs, et ça ne devrait même pas exister», a tenu à ajouter Geiger.

s Mohamed Rabie Meftah et Sid-Ali Yahia-Cherif ne se sont pas entraînés hier à l'issue de la séance d'entraînement. Le premier cité était présent au stade, mais aurait été ménagé à cause de la fatigue, alors que le second n'est pas concerné par le match de Petro Atletico, après avoir reçu un carton rouge face au Club Africain.

Meftah et Yahia-Cherif ne se sont pas entraînés

s

La JSK face aux Angolais sans Asuka et Yahia-Cherif
ses ressources humaines afin de monter une équipe compétitive, notamment sur le plan offensif, sachant que la mission des attaquants sera de marquer le plus grand nombre de buts possible avant de rallier dans la sérénité la capitale angolaise deux semaines plus tard à l'occasion du match retour. Il faut dire aussi que ces deux absences, pourtant de taille, ne semblent pas inquiéter outre mesure le premier responsable de la barre technique qui a déjà en tête les noms de leurs remplaçants. La forme affichée depuis plusieurs jours par Aoudia qui aura eu le mérite de conduire son équipe en demi-finales avec les deux buts ayant écarté deux grosses équipes de la Coupe d'Algérie et de son partenaire Hamiti Farès qui commence graduellement à retrouver ses sensations, ne sera qu'une bouffée d'oxygène et un atout de plus pour la JSK. En plus de ces deux éléments, l'entraîneur aura même

La la date du déroulement de la s s auxJSK connaît déjàmanche retour face Angolais sur la pelouse du stade de Luanda. C'est donc le 9 mai prochain. Quant à l'heure du match, c'est sans surprise que les gars de Luanda ont opté pour 15h30. Un horaire qui arrange beaucoup plus l'équipe locale en cette période de forte chaleur.

Le match retour le 9 mai à 15h30

Amrouche absent
L'entraîneur adjoint de la JSK, Arezki Amrouche, était absent à la séance d'entraînement d'hier. Il a été retenu par des affaires personnelles.

de leur match retour face au Atletico, les s s En prévision Petroinformations Canaris devraient, selon les

Départ le 6 mai prochain pour l’Angola

s Ouazs queAbdenour Cherif El en le plus zani s'est entraîné hier solo, alors le groupe s'entraînait normalement du monde. Le milieu de terrain oranais des Canaris s'est contenté de quelques tours de piste.

Cherif El Ouazzani en solo

qui nous sont parvenues, rallier la capitale angolaise le 6 mai prochain. Il reste maintenant de savoir par quel pays transitera le club kabyle, même si tout indique que ce sera via Casa, comme nous l'a affirmé Doudane il y a quelques jours. sous sa coupe d'autres joueurs qui peuvent aussi faire valoir leurs qualités. s Comme nous l’avons rapporté par nos soins avant même que la Confédération africaine ne l’annonce officiellement sur son site, c’est l’arbitre international seychellois qui ne risque pas de passer pour un inconnu en Algérie, qui va arbitrer le match contre les Angolais du Pietro. Il s’agit en effet de Eddy Maillet qui a officié l’historique match d’Oum Dourman entre les Verts et l’Egypte. Il sera assisté par ses compatriotes Jason et Labrousse ainsi que le Camerounais Menkouande. L. A.

E

s Outre Cherif El Ouazzani, Idrissa Coulibaly et Saâd Tedjar se sont entraînés eux aussi hier en solo avant d'écourter la séance. C'est l'entraîneur suisse, Alain Geiger, qui les a autorisés, après avoir remarqué qu’ils étaient fatigués.

Coulibaly et Tedjar ont écourté la séance

s

n plus de l'attaquant Yahia-Cherif qui ne sera pas disponible ce dimanche face aux Angolais, lui qui a été, pour rappel, expulsé face au Club Africain lors du match retour à Tizi, la JSK sera aussi privée des services de l'attaquant nigérian Izu Asuka pour cause de suspension suite à un cumul de cartons. Une situation embarrassante pour le staff technique de la JSK qui devra donc puiser au fond de

Ils seront là au retour
Yahia-Cherif et Izu Asuka ne rateront que ce match aller à l'issue duquel ils auront automatiquement purgé leur sanction d'un match ferme notifié par la CAF. Ils vont donc être du voyage avec le groupe en prévision du match retour. Lyès A.

s

Eddy Maillet à Tizi

Le Buteur n° 1182 Vendredi 23 avril 2010

11

Coup d’œil Division 1

JSMB
est hier dans la matinée que les camarades de Zahir Zerdab ont effectué leur ultime séance d’entraînement au stade de l’Unité maghrébine avant leur départ ce matin en direction d’Alger pour affronter le NAHD local demain à 16h au stade Zioui. C’était une séance consacrée dans sa majorité au volet technico-tactique ; il faut dire aussi que le coach n’a pas vraiment programmé grandchose afin d’éviter la fatigue à ses poulains. Après cette séance d’entraînement, le coach béjaoui, Djamel Menad, a communiqué la liste des vingt joueurs qui effectueront le voyage à Alger et par la suite il a libéré ses poulains en leur donnant rendez-vous pour ce matin.

NAHD
Deux défenseurs du Sud ciblés
La direction du Nasria s’intéresse à deux défenseurs du sud du pays évoluant en championnat interrégions, apprend-on de sources proches du club. Les deux éléments ont été contactés par un dirigeant estimant qu’ils pouvaient apporter un plus à l’équipe. Notre source a préféré garder le secret sur les noms des deux joueurs et leur club, mais affirme qu’ils disposent de bonnes qualités physiques et techniques à même d’évoluer en Division 1, avec plus de travail. Il faut dire que le Nasria a bien réussi avec les joueurs du sud du pays, à l’image de Ghoula et Soufi qui, recrutés de Tibesbest dans les années 1990, ont laissé de bons souvenirs, notamment Ghoula qui s’est avéré un fin technicien aussi bien comme libero ou milieu de terrain. Il y avait aussi le défenseur Kanou qui, transféré de Béni Thour (Ouargla), a laissé une bonne impression chez les fans husseindéens. Tout cela a encouragé la direction à faire son marché au Sud, surtout qu’elle veut renforcer le compartiment défensif. Les Husseindéens comptent aussi entamer des pourparlers avec un attaquant du centre du pays, qui évolue également en interrégions et dont on dit beaucoup de bien. Ce joueur dispose, ajoute notre source, des mêmes caractéristiques physiques et techniques que l’ancien attaquant nahdiste Hamza Yacef, mais il a besoin de plus de travail et de culture tactique. Dans le même chapitre, on apprend que le manager Merabet a proposé à la direction un gardien de but qui évolue en Division 1 mais qui n’a pas eu sa chance avec son club. Là, l’idéal est de ne pas s’aventurer sur des joueurs non compétitifs comme Braham-Chaouch et Boussefiane. Il est préférable de s’engager avec les frères Toual qui connaissent bien la maison.

Ultime séance hier à Béjaïa C’

Déplacement ce matin
Les Béjaouis se déplaceront ce matin à destination d’Alger, où se déroulera leur prochaine confrontation. Une rencontre qui les opposera bien sûr à l’équipe locale du NAHD demain dans l’après-midi sur la pelouse du stade Zioui. En ce qui concerne le retour, les gars de Yemma Gouraya regagneront Béjaïa juste après le coup de sifflet final de cette empoignade. Pour leur mise au vert, les gars de la Soummam éliront domicile à l’hôtel El Marsa qui sera leur quartier général dès ce soir. Une fois sur les lieux, les joueurs auront droit à une séance de décrassage à l’heure du match, soit à 16h.

20 joueurs retenus
Pour le match de demain et

comme d’habitude, le staff technique des Béjaouis a retenu vingt éléments. On a noté dans cette liste quelques changements à cause des quelques défections par rapport à la précédente rencontre. Le jeune défenseur, Zidane Mebarakou, a pris la place de Zafour qui est suspendu. On a noté également le retour de Boulaïncer après avoir fait l’impasse sur la dernière rencontre en jouant avec les juniors ainsi que son camarde Chafaâ qui a pris la place d’Aït Ouarab qui souffre d’une blessure au mollet contractée lors de la dernière rencontre amicale qu’il a jouée devant l’USMS mardi passé. Toutefois, le coach béjaoui n’a pas encore désigné son onze rentrant et ce, pour garder la sérénité et la concentration au sein du groupe.

Probable titularisation de Boukemacha
C’est un Boukemacha hyper motivé et très volontaire qui a pris part aux dernières séances d’entraînement, en étalant sa technicité et sa force de frappe qui faisaient de lui un joueur qui peut donner un plus à son équipe. Aujourd’hui et après cette bonne forme affichée lors de la dernière rencontre amicale qu’il a jouée devant l’USMS, l’enfant de Timezrit pourrait faire son entrée demain devant le NAHD, sachant que Menad opérera quelques changements, surtout au milieu. Il sera donc logiquement associé à Hamlaoui dans la récupération, ou bien à

droite de la défense pour remplacer Megatli qui jouera dans l’axe aux côtés de Messali.

Aït Ouarab non convoqué
Le milieu de terrain franco-algérien de la JSMB, Ahmed Aït Ouarab, a passé une échographie avant-hier pour être fixé sur les douleurs qu’il a ressenties lors de la dernière rencontre amicale devant l’USMS. Les résultats de cette IRM ont révélé que le joueur souffrait d’une déchirure au mollet qui nécessite quelques jours de repos avant de reprendre les entraînements. Ainsi, le joueur n’était pas convoqué par le coach Menad pour la rencontre de demain face au Nasria. S. A.

L’entraîneur Mohamed Mihoubi poursuit la promotion des jeunes joueurs en cette fin de championnat pour préparer la prochaine saison, et avoir une meilleure idée sur les joueurs susceptibles d’être retenus parmi l’équipe fanion. Dans cette optique, il a incorporé un nouveau joueur de 16 ans lors du match d’application, mardi passé, qui pourrait s’avérer la révélation à l’avenir. Mihoubi était très satisfait du rendement de son poulain qui évolue comme milieu de terrain offensif.

Un jeune de 16 ans promu

Mehaïa «La meilleure manière de se racheter
est de battre le Nasria»
Le milieu de terrain de la JSMB, Rachid Mehaïa, estime que le match face au NAHD ne sera pas une simple formalité pour son équipe devant une jeune formation qui va tout faire pour gagner ce match au moins pour l’honneur. Toutefois, l’enfant des Ziban reste confiant et pense que son équipe a les moyens de faire un grand match et revenir avec les trois points de la victoire demain après-midi sur le terrain du Nasria.
Comment est le moral avant ce match devant le NAHD ? Dieu merci, tout va bien. Le moral est au beau fixe et nous avons travaillé durant les entraînements dans de très bonnes conditions. Je pense qu’on va être prêts pour cette empoignade qui est très importante pour nous. On a bien travaillé durant la trêve et je pense qu’on est prêts pour la compétition officielle. Donc le groupe est bien motivé pour le reste du parcours ? Exactement. Maintenant, notre groupe est plus confiant et il y a une grande motivation chez les joueurs car même le discours de notre coach nous a beaucoup aidés moralement. Nous avons donc décidé de mettre fin à la guigne qui nous poursuit depuis quelque temps afin de renouer avec le succès et en même temps rattraper nos points perdus chez nous lors des dernières rencontres. Vous serez alors dans l’obligation de gagner ce match… Ah, oui. On n’a pas d’autre choix que de s’imposer face au NAHD pour préserver notre troisième place. Ce ne sera pas facile, c’est un match qui s’annonce très difficile malgré que cette équipe n’ait rien à perdre. En conséquence, on doit s’en méfier et prendre cette équipe très au sérieux pour éviter toute mauvaise surprise. Nous devons gagner pour reprendre confiance après le nul concédé à domicile devant l’USMH. La meilleure manière de se racheter, c’est d’arracher les trois points de la rencontre face au NAHD. Cela vous mettra sous pression car vous êtes condamnés à réagir après votre dernier faux pas, n’est-ce pas ? Oui, bien sûr. On jouera ce match sous pression, du moment qu’on veut préserver notre troisième place et creuser l’écart tout en espérant un faux pas de nos autres poursuivants immédiats. Ainsi, on rentera sur le terrain avec la ferme intention de gagner, ni plus ni moins. Le groupe s’est bien préparé durant toute la période de trêve et qu’actuellement on ne pense qu’à la victoire. Un dernier mot ? J’espère que nous serons dans notre jour car il faut savoir que nous sommes déterminés à gagner ce match et remporter les trois points, d’autant plus que nous en avons vraiment besoin. On a un objectif à atteindre, donc on doit lutter jusqu’au bout pour le concrétiser. Entretien réalisé par S. A.

Houari rejoint le groupe
Le défenseur central, Ali Houari, a repris les entraînements mercredi avec le groupe, après une absence de trois jours à cause de problèmes personnels. L’enfant de Relizane, qui a finalement réglé ses affaires, a repris les entraînements, mais il ne sera pas convoqué pour le match de demain contre la JSM Béjaïa, annonce une source proche du staff technique. Houari n’a pas effectué la préparation avec le groupe et le coach ne veut pas compter sur lui.

Aït Ali et Rabhi convoqués
L’entraîneur Mihoubi compte faire appel aux deux jeunes joueurs récemment promus, Aït Ali et Rabhi en l’occurrence, pour le match contre la JSMB soit comme titulaires, soit sur le banc. Aït Ali avait déjà évolué contre l’ES Sétif, alors que Rabhi, qui a été testé en match amical contre l’USMH, sera convoqué pour la première fois.

Gana rate la séance de mercredi
Le milieu de terrain et capitaine d’équipe, Smaïl Gana, s’est absenté mercredi à la séance d’entraînement pour des raisons personnelles. Gana avait informé son entraîneur de son absence et affiche encore une fois sa rigueur et sa discipline dans le travail car il a toujours prouvé sa disponibilité envers l’équipe.

Mise au vert au Mouflon d’Or
L’équipe du NAHD élira domicile à l’hôtel Mouflon d’Or la veille du match contre la JSMB, pour mieux se concentrer sur le rendez-vous. La direction avait promis de maintenir les mises au vert de l’équipe à la veille de chaque rendezvous, même si l’équipe est proche de la relégation.

S. H.

12

Le Buteur n° 1182 Vendredi 23 avril 2010

Coup de manivelle CRB

De notre envoyé spécial au Soudan
Abboud Farid

Amal Atbara-CRB, aujourd’hui à 18h

Refaire le coup des Verts à Oum Dourmane
a formation du Chabab Belouizdad affrontera aujourd’hui l’équipe soudanaise Amal Atbara sur son terrain à partir de 20h, heure locale (18h, heure algérienne) dans le cadre des huitièmes de finale de la Coupe de la CAF. Les gars de Laâquiba semblent déterminés à poursuivre leur aventure en Afrique et atteindre le prochain tour, à savoir les poules. Et pour ce faire, les Rouge et Blanc doivent réaliser un résultat qui gardera intactes leurs chances de qualification en attendant le match retour prévu dans deux semaines au stade du 20-Août. Les Belouizdadis doivent s’inspirer de l’exploit réalisé en terre soudaine par les Verts un certain 18 novembre en décrochant leur billet qualificatif pour le Mondial sud-africain au détriment des Pharaons. Rééditer le même coup et revenir avec un résultat probant à Alger est le mot d’ordre des hommes de Henkouche, même si la mission ne semble pas facile. En effet, on s’attend à ce que le match se déroule dans des conditions climatiques éprouvantes, car la température a atteint les 40° C dans la journée et 30° C dans la nuit. Bien qu’ils se soient entraînés à l’heure du match (20h, heure locale), les joueurs du CRB ont éprouvé des difficultés à respirer lors des deux séances d’entraînement qu’ils ont effectuées sur le terrain principal du stade qui abritera la

Retour juste après le match

trera au pays juste après dés s La formation du Chabablerenroulement de la rencontre contre l’Amal Atbara. C’est la décision qui a été prise par les responsables du Chabab notamment Boukaâbache, le président de la délégation. Le secrétaire général du CRB a informé le président d’Atbara sur la décision de son club de quitter les lieux juste après le match, lui demandant de prendre les mesures nécessaires à cet effet.

L

Départ à 4h

s La quitter son lieu d’hébers comptedélégationenbelouizdadie gement à 4h du matin direction de Khartoum, pour voyager à une température moins élevée et gagner du temps.

Atbara prend en charge l’hébergement du CRB à Khartoum

dirigeants d’ tbara ont accepté demande du Chabab de s s Leslacharge leurAhébergement prendre en
rencontre. Toutefois, le taux d’humidité n’est pas élevé, ce qui a rassuré quelque peu les joueurs. jour au Soudan. Mais l’entraîneur belouizdadi craint que ses éléments soient affectés par la fatigue du voyage, 20 heures entre Alger et le Soudan. Les joueurs n’ont pas caché leur frustration d’avoir fait 5 heures de route entre Khartoum et Atbara. Henkouche espère que ses poulains pourront récupérer leurs moyens physiques avant d’affronter aujourd’hui leurs adversaires. Une équipe dont le staff technique algérien n’a pratiquement pas moindre idée sur elle. Tout ce qu’on sait qu’Atbara a montré deux visages ces derniers temps en accumulant les résultats négatifs en championnat et en réalisant un bon parcours en Coupe de la CAF. Les Belouizdadis devront donc attendre le début de match et les premières minutes pour avoir une idée précise sur ce groupe et jauger ses capacités.

Henkouche craint la fatigue
Avant le déplacement à Atbara, Mohamed Henkouche n’a pas cessé de rappeler à ses joueurs de se préparer psychologiquement pour défier les éventuelles difficultés qu’ils auront à affronter pendant leur sé-

dans un hôtel à Khartoum, samedi. Une occasion pour les Belouizdadis de se reposer dans des conditions meilleures que celles d’Atbara, avant de prendre le vol le lendemain à 4h, à destination du Caire.

Al Hillal invite le Chabab

plus grands clubs au Soudan, a s s Al àHillal, l’un des envoyé une invitation la formation du Chabab pour l’accueillir demain. Les dirigeants de ce club ont affirmé à leurs homologues, par l’intermédiaire de l’ambassade de l’Algérie à Khartoum, qu’ils comptaient organiser une réception en l’honneur du club de Laâquiba pour renforcer les liens entre les deux équipes.

F. A.

Younès «On est capables de revenir avec un résultat positif»
Comment avez-vous passé votre premier jour à Atbara ? Le moins que l’on puisse dire est que c’était une journée fatigante. C’est normal après ce voyage éprouvant qu’on a effectué entre Alger et l’Egypte, où nous avons passé six heures avant de poursuivre notre route dans la nuit pour arriver à Atbara. Cela nous a épuisés, et on l’est toujours, mais tout cela passera. Et dans quel état se trouve le groupe ? Le groupe se porte bien en dépit de la fatigue. Il règne une bonne ambiance notamment lors de la séance d’entraînement qu’on a effectuée ici. Nous devons garder le moral avant le match, car le plus difficile reste à faire. On est conscients de la difficulté de notre mission. Peut-être que les conditions d’hébergement ne sont pas pour arranger les choses... Je vous assure que tout est normal, nous sommes habitués à ce genre d’aventure en Afrique, et ce que nous vivons aujourd’hui à Atbara est meilleur de ce que nous avons vu dans d’autres pays dans le continent. On nous a facilité la tâche sur tous les niveaux et même la qualité du service s’est améliorée. Nous devons nous concentrer sur notre sujet et faire abstraction de tout autre chose. Vous vous êtes entraînés sur le terrain principal du stade, comment avez-vous trouvé la pelouse ? Bien qu’elle ait besoin de quelques retouches, la pelouse est bonne. Le ballon circule bien, cela nous aidera à développer notre jeu. Vos camarades se sont plaints de la chaleur, qu’en dites-vous ? C’est l’un des paramètres que nous appréhendons. Bien qu’elle baisse le soir, la température reste élevée. Cela s’ajoute à l’absence d’informations sur notre adversaire qu’on ne connaît pas du tout. Ce qui constitue un problème pour nous, et nous devons nous méfier de lui le jour du match. En ce qui vous concerne, êtes-vous prêt pour le match ? Absolument, à l’instar d’ailleurs de tous les autres joueurs. Nous espérons être à la hauteur et revenir avec un résultat probant, et je vais faire de mon mieux car on sait ce qui nous attend sur le terrain. On dit que vous allez jouer devant un public fanatique… C’est ce que nous avons entendu dire à notre arrivée ici. Il paraît que les supporters de notre adversaire sont intransigeants. Les tribunes étant proches du terrain, on s’attend à une pression terrible, mais nous ne devons pas nous inquiéter car on est habitués à jouer dans des conditions similaires en Algérie. L’absence de certains joueurs titulaires pourra constituer un handicap pour vous, n’est-ce pas ? Il est vrai qu’on sera privés des services de certains de nos éléments, mais les choses ne se déroulent pas toujours comme on le souhaite. Cela dit, nous avons des joueurs capables de les remplacer convenablement et apporter un plus à l’équipe. Entretien réalisé par Farid Abboud

Le CRB s’est excusé de ne pas pouvoir l’affronter en amical

a même au CRB de prolonger son séjour s s Al Hillal charge etdemandé deà Khartoum à sa ce afin programmer un mach amical entre les deux équipe, mardi prochain. Le Chabab a décliné l’invitation à cause de la fatigue qui s’est emparée des joueurs depuis leur arrivée au Soudan d’une part, et l’impossibilité de différer leur retour au pays d’autre part.

L’ambassadeur d’Algérie au Soudan assistera à la rencontre

s L’Ambassadeur d’Algérie au Mohamed Yarki, devra s Soudan, dîner en l’honneur des organiser un membres de la délégation belouizdadie demain, avant leur retour au pays. Il devra assister également à la rencontre d’aujourd’hui avec le président du club Kerbadj, qui devra arriver aujourd’hui à Atbara.

Coup osé CRB

Le Buteur n° 1182 Vendredi 23 avril 2010

13

Henkouche «On peut retourner avec un résultat positif»
Cela nous pousse à espérer de revenir avec un résultat positif.»

Sabri Abdallah «Nous avons les moyens de surprendre les Belouizdadis»

«On ne peut juger notre adversaire sur ses derniers résultats»
«Nous n’avons pas d’informations précises sur notre adversaire. Tout ce qu’on a, ce sont les résultats de l’équipe en championnat qui ne sont pas bons. Ils se sont lourdement inclinés contre Al Hillal il y a quelques jours. Mais on ne peut juger cette équipe sur la base de ces résultats, d’autant plus qu’elle réalise de bons résultats en Coupe d’Afrique. Nous devons donc faire attention à cette équipe qui sera soutenue par son public», ajoutera le coach du Chabab.

«La pelouse pourrait nous handicaper»

M

ohamed Henkouche n’a pas hésité à qualifier la mission qui attend son équipe de difficile, à cause des conditions climatiques difficiles, sachant que la température a atteint 40° C le jour et 30 la nuit. «On s’attend à ce que le match soit difficile au vu des conditions que nous vivons depuis notre arrivée au Soudan. Ce qui pourrait avoir un impact négatif sur nous. On doit faire très attention», nous dira d’emblée l’entraîneur belouizdadi. Mais ce qui rassure le coach belouizdadi, c’est l’état dans lequel se trouve son équipe et la forme affiché lors de la séance d’entraînement. «Les joueurs ont beaucoup souffert de la

fatigue, à cause de ce long et éprouvant voyage. Mais nous essayons de garder le moral. Je dois dire qu’il y a une ambiance bon enfant. C’est de bon augure, je suis ravi par le comportement des joueurs qui ont gardé leur concentration, malgré tout.

L’entraîneur belouizdadi n’a pas omis de parler de la pelouse du stade qui abritera le match d’aujourd’hui, la qualifiant de difficile. «Je crois que même la pelouse nous pénalisera, car elle n’est pas bien ajustée, nous devons faire attention à cela», conclut-il. F. A.

Etes-vous prêts à affronter le Chabab ? Tout d’abord, je tiens à souhaiter la bienvenue au Chabab de Belouizdad dans la ville du fer et du feu. Pour revenir à votre question, je dirai que nous nous sommes bien préparés à ce match qui j’espère sera excellent. Comment voyez-vous cette confrontation ? Ce sera difficile pour les deux équipes. En ce qui nous concerne, nous voulons aller loin dans notre première participation en Coupe d’Afrique, d’autant qu’on est différents des autres équipes de l’Afrique du Nord. J’espère que ce sera le déclic pour nous. Possédez-vous des informations sur le Chabab de Belouizdad ? Quelques informations, comme la

défection du buteur de l’équipe (Saïbi, ndlr) qui est malade et à qui on souhaite un prompt rétablissement. L’absence aussi de l’excellent défenseur Aksas pourrait nous permettre de surprendre le Chabab dans cette rencontre. Mais nous serons privés de notre côté des services de notre buteur Abderrahmane Al Fekki. Mais nous avons des supporters qui nous soutiendront à fond. Que pensez-vous de la participation de l’Algérie en Coupe du monde ? J’aime l’équipe d’Algérie et les Soudanais aiment Ziani, Lemmouchia, ainsi que l’auteur du but historique Anthar Yahia. Nous serons avec l’Algérie lors du Mondial. Je scanderai one, two, three, viva l’Algérie. Entretien réalisé par Farid Abboud

Ahmed Mansour : «On s’est bien préparés pour faire tomber le CRB»
L’entraîneur en chef de la formation soudanaise Amal Atbara, Ahmed Mansour, a affirmé que son équipe s’est bien préparée pour faire tomber le Chabab lors de la confrontation d’aujourd’hui, tout en comptant sur son public qui devra se présenter en force. «Je souhaite la bienvenue tout d’abord à nos frères de religion et d’arabité dans leur deuxième pays. Nous souhaitons que le match soit d’un excellent niveau. Nous nous sommes bien préparés pour gagner le match, surtout que nous seront soutenus par nos supporters et nous possédons certaines informations que nous allons exploiter», dira-til.

L’entraîneur d’Atbara s’informe sur le Chabab via la presse
L’entraîneur d’Atbara ne veut rien laisser au hasard, en prévision de sa confrontation contre le CRB. En effet, ce dernier est en train de récolter le maximum d’informations sur le club, grâce à la presse algérienne. Le capitaine d’équipe d’Atbara, Saber, nous a appris que son équipe est en possession d’informations importante sur l’effectif des hommes de Laâquiba, comme l’absence du buteur de l’équipe Youcef Saïbi et la défection d’Amine Aksas.

Il est soumis à des soins intensifs

Slimani devrait être d’attaque
unique attaquant de pointe dont dispose le CRB, Islam Slimani, est soumis à de soins intensifs depuis son arrivée à Atbara. Le staff médical veut le remettre sur pied pour lui permettre d’être d’attaque pour la rencontre de ce soir face à l’Amel Atbara. Lors des séances d’entraînements effectuées en terre soudanaise, l’attaquant belouizdadi a dû mettre un bandage sur sa cheville, tout en prenant des calmants pour supporter la douleur et s’entraîner normalement avec ses camarades. En l’absence de Youcef Saïbi, Slimani a été appelé en catastrophe pour le remplacer et ce, deux heures seulement avant le déplacement de l’équipe au Soudan.

Des arbitres ougandais

L’

Son adjoint a supervisé le Chabab
La séance d’entraînement du CRB, qui s’est déroulée au stade d’Atbara, a connu la présence en force des responsables de l’équipe adverse et même des membres du staff technique. C’est ainsi que l’adjoint de l’entraîneur en chef Ahmed Mansour, à savoir Mohamed Refâat, est resté dans la tribune en compagnie de l’un de ses joueurs pour superviser le Chabab et avoir une idée plus précise sur lui. Mais Henkouche s’est contenté d’une séance légère pour permettre à ses joueurs de récupérer du voyage et ne pas dévoiler ses cartes à son adversaire.

Henkouche devra donc compter sur lui, sachant qu’il ne dispose pas d’autres attaquants de pointe. Mais Slimani, qui ne s’est pas entraîné durant les quatre jours qui ont précédé ce déplacement au Soudan, n’est pas au top physiquement. Il a participé toutefois à la première séance d’entraînement à Atbara, en dépit des douleurs ressenties. Toutefois, le joueur n’avait pas d’autre choix que de s’entraîner, afin de tenter de rattraper le retard qu’il accuse. A la fin de l’entraînement, Slimani s’est dirigé vers le médecin de l’équipe pour effectuer sa séance de soins et se faire faire une injection pour l’aider à supporter ses douleurs. C’est dire qu’il va devoir avoir re-

cours à des injections pour qu’il puisse jouer aujourd’hui.

«Je suis venu pour jouer»
Interrogé sur son état de santé, Slimani nous dira qu’il tente tant bien que mal de supporter les douleurs aux entraînements, afin de rattraper son retard et être d’attaque le jour du match, d’autant que son équipe a besoin de ses services. «En dépit des douleurs que j’ai ressenties au niveau de ma cheville, j’ai essayé de m’entraîner normalement et me préparer pour le match. En fait, je ne suis pas venu ici pour faire du tourisme, mais c’est pour jouer et donner un coup de main à mes camarades. J’espère être prêt le jour du match.» F. A.

La rencontre d’auentre jourd’hui Amal Atbara et le CRB sera dirigée par un trio ougandais. Le directeur de jeu est Kayindi Ngobi Mufta Fred qui sera assisté de ses deux compatriotes Kayondo SaKitti et muel Yahaya. Miiro Brian Nsubuga étant le quatrième arbitre.

Couverture médiatique importante

Les médias du Soudan comptent consacrer une large couverture de la rencontre entre Amal Abtra et le Chabab aujourd’hui. La télévision, la radio et plusieurs titres de la presse écrite ont couvert le Chabab depuis son arrivée au Soudan jusqu’aux entraînements.

14

Le Buteur n° 1182 Vendredi 23 avril 2010

Coup d’œil Division 1

USMA

Aït Ouamar : «Nous irons à Blida pour réaliser un résultat positif»
L’un des meilleurs éléments de son équipe lors du dernier match contre l’ESS, Hamza Aït Ouamar en l’occurrence, ne cesse de briller depuis son retour. Le milieu de terrain des Rouge et Noir a eu un début de phase retour un peu difficile à cause des blessures qu’il a contractées, mais à présent tout se passe à merveille pour l’ancien joueur du CRB. Joint par nos soins, il nous parle de la prochaine rencontre de son équipe contre l’USMB.
Pour commencer, comment se déroule la préparation pour le prochain match ? Dans une ambiance bon enfant. Comme vous le savez, les deux dernières victoires décrochées face à l’USM Annaba et l’ESS nous ont fait beaucoup de bien, en nous rendant le sourire et en nous donnant plus de confiance et de stabilité. La préparation se déroule dans de meilleures conditions, nous n’avons pas à nous plaindre parce que nous ne pouvons pas espérer mieux. Etes-vous prêt pour le match de ce samedi ? Bien sûr. Il n’y a pas de doute là-dessus. Nous sommes en train de préparer cette rencontre depuis deux semaines. Vous allez vous déplacer à Blida pour affronter l’équipe locale. Comment comptez-vous aborder cette empoignade ? Comme nous avons abordé tous nos matches, c’est-àdire avec une seule intention : jouer pour réaliser un résultat positif. Nous avons un objectif, celui de finir parmi les cinq premiers. Nous ne pourrons le réaliser qu’en continuant sur notre lancée. Pensez-vous qu’un résultat positif est à votre portée bien que vous ayez affaire à une équipe qui lutte pour le maintien ? Nous savons très bien ce qui nous attend. C’est vrai que l’USMB se trouve dans une situation délicate vu son classement, mais sachez que nous ne comptons pas faire le déplacement pour rien. Toutes les rencontres sont difficiles. Eux, ils essayeront de gagner pour espérer se maintenir. Je suis sûr qu’ils vont se donner à fond car un faux pas leur est interdit, surtout sur le propre terrain. En ce qui nous concerne, nous avons, comme je vous l’ai dit, un objectif, et nous devons bien négocier notre match pour décrocher un résultat positif. Lors d’un match de foot, rien n’est impossible. Nous sommes sur une série de deux victoires de suite, et nous voulons maintenir ce rythme. Etes-vous optimiste ? Oui, je le suis. Est-ce le cas pour tous vos coéquipiers ? Nous sommes tous motivés. J’espère que nos efforts seront récompensés. Revenons à vous. Lors du dernier match, nous avons vu un Aït Ouamar offensif, est-ce un nouveau rôle pour vous ? Si j’ai joué beaucoup plus offensivement, c’est par rapport au schéma tactique. Sachez que j’ai été aligné en tant que milieu de terrain défensif, mais cela ne m’a pas empêché de donner un coup de main à mes coéquipiers en attaque. Pour revenir à votre question, sachez que je serai toujours à la disposition du staff technique. Parlons de votre frère cadet, Abderraouf. Il est en juniors, mais il y a de fortes chances qu’il soit promu en équipe première avant la fin de la saison. Beaucoup ne l’ont pas vu jouer. Que pouvezvous nous dire sur lui ? (Rires.) Il faut le voir jouer. Tout ce que je lui ai dit, c’est qu’il doit travailler, travailler et travailler. Pour qu’il soit promu, il doit être le meilleur. Pour l’être, il faut cravacher. Entretien réalisé par Adel Cheraki Les U19 de l’USMA participeront cette année au tournoi international de Nateres-Brigue (Suisse) qui se déroule chaque saison dans les Alpes helvétiques. Le tournoi aura lieu du 20 au 23 mai et verra la participation de clubs huppés d’Europe à l’instar du FC Bâle, FC Torino, Standard de Liège, Schalke 04 ainsi que deux autres clubs suisses. Les organisateurs ont choisi cette saison d’inviter un club algérien et ont jeté leur dévolu sur les U19 des Rouge et Noir qui sont en train d’accomplir un très bon parcours en championnat, et qui ne cessent d’alimenter l’équipe première en éléments talentueux. Il faut dire, en effet, qu’un travail de fond se fait à l’USMA ces dernières années au niveau des catégories jeunes, avec un encadrement technique performant et une direction technique très présente

Billel Dziri ne sera pas du déplacement à Blida demain où l’USMA affrontera l’équipe locale lors d’un match comptant pour la 28e journée du championnat national. En effet, le meneur de jeu des Rouge et Noir a déclaré forfait après avoir senti des douleurs au niveau de la blessure dont il souffrait il y a quelques jours lors d’une séance d’entraînement. Blessé de nouveau à la cuisse lors du derby contre le MCA, le milieu de terrain usmiste n’a plus joué depuis, faisant l’impasse ainsi sur les deux dernières rencontres de son équipe en championnat à Bologhine contre l’USM Annaba et l’ESS. Noureddine Saâdi devra, une nouvelle fois, se passer des services de l’ex-international. Ce dernier, qui ne s’est pas entraîné lors des trois derniers jours, restera au repos encore pour quelque temps afin d’espérer en finir une fois pour toutes avec cette blessure.

Dziri forfait…

Afin de pallier cette absence, le premier responsable de la barre technique devra fort probablement faire appel au jeune Saïd Sayah. Le natif d’Oran n’a pas été titularisé lors des derniers matchs, mais a été quand même aligné contre l’ESS, il y a de cela deux semaines. Auteur d’une rentrée réussie avec notamment une passe décisive pour Hamidi, permettant à son équipe de faire le break et assurer par la même occasion la victoire, Sayah a ainsi marqué des points. Ils pourront lui valoir une place dans le onze de son équipe ce samedi à Tchaker. En cas de titularisation, l’international espoirs sera ainsi le meneur de jeu des Rouge et Noir face aux Blidéens. Sayah sera épaulé bien sûr par le trio Khoualed-Aït Ouamar-Saïdoun. Il est à souligner qu’en plus de Sayah, l’ancien entraîneur du Ahly de Tripoli dispose aussi d’une autre option, celle de Tatem. Mais celle-là est à écarter du moment que le jeune espoirs du club n’a pas assez d’expérience pour jouer une telle rencontre.

… Sayah pour le remplacer

Ghazi reprendra la semaine prochaine

A en croire une source bien informée, Karim Ghazi, le milieu de terrain des Rouge et Noir, devra reprendre du service lors de la prochaine reprise des entraînements après s’être rétabli de la blessure dont il souffrait. Blessé lors de la réception de l’USM Annaba, il a été obligé de déclarer forfait pour le match de mise à jour contre l’Entente de Sétif, et celui de demain face à l’USM Blida.

A. C.

Les U19 de l’USMA au tournoi de Nateres (Suisse)

sur le terrain. Le président Allik, qui a décidé de changer de politique en tablant sur la formation, ne ménage aucun effort pour mettre à la disposition des catégories jeunes tous les moyens nécessaires pour un travail à moyen et long terme. Ainsi, le premier responsable des Rouge et Noir a tout de suite donné son accord pour envoyer les U19 en Suisse, dès que l’invitation est parvenue au club. Ce tournoi, remporté la saison dernière par

les Italiens de Parme, permettra aux jeunes du cru de l’USMA de se frotter au niveau européen, d’autant que plusieurs d’entre eux intégreront l’effectif de l’équipe première dès le prochain exercice. Des noms déjà connus participeront à ce tournoi, il s’agit entre autres de Mehdi Benaldjia, Baïtèche et Tatem. A noter que le Widad de Tlemcen a déjà pris part à ce tournoi.

B. M.

CABBA

Hachoud : «J’ai des contacts, mais j’accorde la priorité à mon club»
Annoncé partant vers un des clubs désirant le recruter en prévision de la saison prochaine, Abderrahmane Hachoud est sorti de son mutisme pour clamer haut et fort qu’il n’a donné la parole à aucun responsable de ces équipes. D’autre part, il dément l’information selon laquelle il aurait signé un précontrat avec le MCA.
Tout d’abord, comment se déroulent les entraînements après ce que vous avez vécu en début de semaine ? Par rapport à ce qu’on a enduré, je peux dire qu’il y a un léger mieux et les séances d’entraînement se déroulent dans une bonne ambiance. D’après vous, à quoi sont dus tous ces problèmes que vous avez vécus ces derniers temps ? A mon avis, le fait d’avoir placé la Coupe d’Algérie comme étant un objectif prioritaire a engendré une grosse pression sur les joueurs et le résultat est connu puisque nous sommes passés complètement à côté à Annaba. A partir de là, la solidarité entre les joueurs qui avait fait notre force l’année dernière lorsque nous étions allés jusqu’en finale nous a fait défaut cette année. Comment l’expliquez-vous ? Il y a une prise de conscience de la part de tout le monde pour rétablir une situation qui avait tendance à devenir alarmante. Nous avons perdu deux séances d’entraînement et comme le rendez-vous face au MSPB approche, il est de notre devoir de nous préparer convenablement pour ce match important au risque de compromettre toute une saison. Nous ne pensons qu’aux trois points et pour cela il faut être prêts. L’information selon laquelle Aktouf serait de retour aux affaires de l’équipe y est-elle pour quelque chose dans ce retour à la normale ? Absolument. Les joueurs ont eu vent de cette bonne nouvelle à travers les articles de presse et cela leur a fait grand plaisir. Il faut rements que j’ai vécus avec eux, ce serait vraiconnaître qu’il a dans le cœur cette équipe et il ment faire preuve d’ingratitude de ma part. A a beaucoup fait pour elle, par conséquent son ce propos, j’ai reçu un coup de téléphone de la retour ne nous fera que du bien. part d’Aktouf, que je respecte beaucoup pour Revenons à vous maintenant. Il paraît que ce qu’il a fait pour moi, et m’a dit de ne rien sivous êtes convoité par plusieurs clubs de la gner avec les clubs qui m’ont contacté. D1. Avez-vous déjà songé à votre future Et ce voyage en France prévu le 25 avril destination ? pour effectuer des essais avec Dijon ? Effectivement, j’ai eu plusieurs touches avec J’attends toujours le visa et si je reçois ce dole MCA, l’USMA, le CRB, l’ESS et l’USMAn, cument dans les prochaines heures, je partirai mais je n’ai encore rien décidé. Il est vrai que je pour tenter ma chance. Le cas contraire, j’acserai libre en fin de saison, mais je dois avant cepterai ce que me réservera le destin. tout honorer mon contrat. Et puis rien ne dit Entretien réalisé par que je partirai étant donné que j’accorde la priorité à mon club qui m’a donné l’occasion A. B. de me révéler. On a laissé entendre que vous auriez même Les comptes toujours bloqués signé un précontrat Les caisses du club sont vides et les comptes toujours bloqués avec le Mouloudia... depuis le match de coupe face à l’USM An. Il faut rappeler que C’est faux, et je tiens à c’est le patron de l’hôtel Tergui qui est derrière cette opération. Il rassurer les supporters espère récupérer, lui aussi, son dû qui est de l’ordre de 210 milque je ne suis pas fou lions, alors qu’il avait touché auparavant 90 millions. Les mid’agir ainsi alors qu’il sères financières du CABBA continuent… reste des matches à jouer. A. B. Après tous les beaux mo-

Le Buteur n° 1182 Vendredi 23 avril 2010

15

Coup d’œil USMH

Charef met en garde les joueurs
L
a séance d’entraînement d’hier a été précédée d’une petite réunion provoquée par l’entraîneur en chef. En fait, c’était une réunion ordinaire où Charef toujours aussi méfiant a voulu mettre en garde ses joueurs contre un quelconque excès de confiance à la veille du match contre le MCO. N’ayant pas admis le relâchement en seconde mi-temps de son équipe lors des derniers matchs, Charef est revenu sur ce point en mettant en garde ses joueurs qu’il ne tolèrerait plus ce genre de comportement. Il est vrai qu’après avoir assuré le maintien, les joueurs peuvent tomber dans l’excès de confiance qui pourrait leur jouer un mauvais tour.

Zouak déclare forfait
Revenu d’une blessure en début de semaine où il avait pris part aux premières séances d’entraînement, Zouak n’est finalement pas totalement rétabli de sa blessure au tendon d’Achille. De ce fait, ses chances de participer à la rencontre contre le MCO sont nulles. L’enfant de Soumaâ, qui avait ressenti des douleurs durant la dernière séance d’entraînement, a dû déclarer forfait pour cette rencontre contre les Oranais. Avec Zouak, le nombre d’absents au sein de l’effectif harrachi a augmenté. Il y a quelques jours, ils étaient deux, à savoir Aïssaoui et Mebarakou, et aujourd’hui ils sont trois, d’où l’inquiétude de Charef qui pense à la meilleure formule pour pallier toutes ces défections.

Vingt joueurs convoqués
Pour cette rencontre, le coach a convoqué 20 joueurs et ce n’est qu’à la dernière minute qu’il donnera les noms et la liste des 18 qui seront portés sur la feuille du match. L’entraîneur a pris cette décision pour entretenir l’esprit du groupe et de ce fait même ceux qui ne joueront pas auront l’occasion de vivre l’ambiance du match.

L’absence de Aïssaoui, l’autre souci du coach
Satisfait en début de semaine après le retour aux entraînements de Benabderahmane et Zouak, le coach harrachi a vite déchanté en apprenant que Zouak était out. En fait, si l’on tient compte des absences de Aïssaoui et celle de Me-

barakou, deux titulaires à part entière, on comprend l’inquiétude de Charef qui tente de trouver la meilleure formule pour pallier ces défections. Pour le poste d’arrière gauche, il a des solutions de rechange en disposant d’un élément comme Bouchemal capable de combler le vide sur le flanc gauche. Le problème réside dans l’absence de Aïssaoui, le meneur de jeu. Le coach pense confier ce rôle à Boualem. Mais cette solution est sans garantie pour la sim-

ple raison que l’ex-joueur de l’ASMO n’a, depuis qu’il porte les couleurs de l’USMH, pas eu l’occasion de jouer à ce poste.

Les derniers réglages ce matin
La séance de ce matin, qui aura lieu au stade Lavigerie, sera la dernière concernant la préparation de l’équipe pour le match contre le MCO. Cette séance sera décisive pour le staff technique et Charef

qui sera contraint de dégager le onze qui affrontera la formation d’El Hamri. Bien qu’il ait déjà une idée sur la composante de son équipe, l’entraîneur procédera aux derniers réglages, notamment en défense, pour lui permettre de se comporter de la meilleure façon possible. Il ne restera par la suite que la mise au vert pour la concentration, avant d’affronter le MCO le lendemain. N. R.

Interrogé sur ses sentiments et sur la certitude de son absence, Zouak que nous avions joint hier matin nous a déclaré : «Sans le confirmer, je crois que mon absence est probable. Avec ma blessure au talon, je ne pense pas être de la partie. C’est dommage pour moi et pour l’équipe. Mais bon, la saison n’est pas encore finie, par conséquent je sais que je reprendrai bientôt ma place dans l’équipe. Mais je ne vous cache pas que j’aurais aimé participer à cette rencontre et contribuer à un éventuel premier succès.»

«J’aurais aimé jouer ce match»

Hanitser : «Je n’ai rien à prouver aux Oranais»
Sofiane Hanitser, le buteur du championnat et qui dans le passé a porté les couleurs du MCO, est certain que son équipe a les moyens de s’imposer. Auteur de prestations remarquables, l’ex-attaquant de l’ASMO a retrouvé tous ses moyens depuis qu’il est à l’USMH. Interrogé sur sa forme actuelle et sur les chances de son équipe dans cette confrontation, l'enfant de M’dina J’dida pense que le match sera difficile mais que la victoire pourrait pencher en faveur de l'USMH.
Vous recevez demain le Mouloudia d’Oran, comment est l'ambiance au sein de votre équipe à la veille de cette confrontation ? L'ambiance est parfaite et le moral de l'équipe est au beau fixe. Tous les joueurs sont motivés et décidés à réaliser un grand match. Vous, qui dans le passé aviez porté les couleurs du MCO, qu'est-ce que cela vous fait d'affronter cette équipe ? Franchement, cela ne me fait ni chaud ni froid. J'ai fait un passage d’une saison au MCO, où j'ai joué avec beaucoup de sérieux pour défendre les couleurs de cette prestigieuse formation. Mais aujourd’hui je porte les couleurs de l'USMH, que je dois défendre tout aussi bien. Pensez-vous que cette confrontation est un peu particulière pour vous, par rapport à vos coéquipiers ? Pourquoi voulez-vous qu’elle soit particulière ? Non, je ne suis pas tout à fait d’accord avec ce que vous dites. Cette rencontre est pour moi tout à fait ordinaire. Vous qui aviez rencontré des problèmes avec le MCO, ne ressentez-vous pas une certaine envie de prendre votre revanche… Cela fait déjà plus de deux ans que j’ai quitté le MCO. Depuis, j’ai tourné et cette rencontre ne constitue pas une occasion pour prendre ma revanche. Revenons à cette affiche. Comment voyez-vous son issue ? Je pense que la partie sera équilibrée, vu la force des deux équipes, mais à mon avis le MCO n’est plus aussi costaud que par le passé. Cela me pousse à croire qu’on peut réaliser un résultat positif. Ce sera certes difficile, mais on peut surmonter cet obstacle. Beaucoup parmi vos coéquipiers reconnaissent que cette rencontre face au MCO est un match piège. Qu’avez-vous à dire ? En effet, le MCO peut à tout moment sortir le grand jeu et faire face à n’importe quelle équipe. Pour pourquoi on doit s’en méfier. De notre côté, nous sommes prêts pour ce match.

Pour pallier la défection de Zouak, le coach fera sûrement appel à Bouchemal, qui jouera sur le flanc gauche. L’enfant de Ouargla, qui tout au long de la phase aller était le titulaire indiscutable sur cette partie du terrain, devra retrouver sa place parmi le onze après avoir passé plusieurs semaines sur le banc de touche

Bouchemal pour le remplacer

«En cas de titularisation, je ferai tout pour m’imposer»
Rochdi Bouchemal, que nous avons interrogé à propos d’une éventuelle titularisation face au MCO, nous a déclaré : «Je suis prêt à jouer là où le coach a besoin de moi. Je suis un élément polyvalent et de ce fait je n’ai pas de préférence pour un poste bien précis. Je ne vous cache pas que j’ai une grande envie de jouer, et si l’entraîneur me fait confiance, je ferai tout pour être à la hauteur.»

L’assemblée générale ordinaire qui était prévue la semaine passée sera tenue à la mi-mai. C’est ce que nous a annoncé une source proche de la direction du club, ajoutant que les bilans moral et financier étaient prêts. Laïb n’attend que le feu vert de la DJS, qui fixera la date exacte de l’assemblée.

L’AG ordinaire reportée à la mi-mai

Entretien réalisé par Nacereddine Ratni

La séance d’entraînement d’hier après-midi a eu lieu CATI (Complexe sportif de la Sureté nationale de Hydra). Cette idée d’éloigner les joueurs de la pression est de nature à leur permettre de bien se concentrer sur leur travail. Il en est de même pour le coach, qui préfère travailler avec son équipe loin des regards indiscrets, en perspective de son prochain rendezvous qui ne s’annonce pas de tout repos.

Hier, entraînement au CATI

16

Le Buteur n° 1182 Vendredi 23 avril 2010

Coup de colère USMB

Belahouel renvoyé
n était pratiquement à mi-séance, mercredi passé, quand Assas, le coach blidéen, a prié son joueur, Belahouel, de rejoindre les vestiaires manu militari. Le Mostaganémois venait juste de taper fort dans un ballon alors que son entraîneur exigeait le silence et la concentration pour expliquer un exercice. Belahouel ira prendre sa douche pour ensuite quitter le stade sans broncher.

O

de l’entraînement

Boutabout veut saisir la FAF

«Depuis la nouvelle de ma suspension…»

Nous avons pu joindre Belahouel, en fin d’aprèsmidi et il nous dira, à propos de cet incident : «Je comprends parfaitement la décision du coach de me renvoyer de l’entraînement. Il faut cependant savoir que depuis que j’ai appris que la ligue m’avait suspendu, juste sur la base des images de la télévision, je ne suis pas bien.» Slimane B.

Comme annoncé dans une de nos précédentes éditions, Mansour Boutabout a saisi Zaïm pour que son contrat soit résilié à l’amiable. La réponse du président blidéen a tardé à venir et pour accélérer les choses, Boutabout aurait saisi le président de la FAF pour plaider sa cause auprès du président.

Ils jouent contre l’USMA, ce samedi, à Tchaker

Les Blidéens face à leur destin
éfaits à Setif lors du match de mise à jour, les joueurs de Blida joueront, incontestablement, ce samedi, l’un des matchs les plus importants de la saison. Ils occupent une bien mauvaise place du classement, celle de premier non relégable. Et pour ce qui est de la relégation, ils ne pourront l’éviter que s’ils arrivent à récolter, au minimum, treize points lors des dernières rencontres qu’ils auront à disputer. Quatre d’entre elles se joueront, chez eux, à Tchaker, et la prochaine joute a toutes les caractéristiques d’un match couperet, puisque les poulains de Assas auront pour seule mission que celle de terrasser les joueurs de Soustara. Pour la circonstance, les joueurs de

D

l’USMA ne voudront pour rien au monde laisser filer le moindre point, eux qui espèrent une place pour une compétition internationale et qui pour cela ne désespèrent pas de terminer sur le podium.

toute son énergie. Ghalem, Belahouel et Harizi et consorts ont le destin du club entre leurs mains et on veut croire du côté des dizaines de milliers de fans que les joueurs se battront sans retenue pour que vive l’USMB.

Eviter d’avoir un pied en D2
Les Blidéens auront à cette occasion un double objectif à atteindre et pour cela, un tout autre résultat qu’une victoire leur est interdit. Ils auront d’abord à ajouter trois points à leur décompte, et par la même occasion, accumuler de la confiance pour la lutte en vue du maintien. C’est dire que ce match sera capital et le rater signifierait pour le club de Blida qu’il a déjà un pied en D2 ! Les camarades de Chebira jouent donc gros, très gros même, ce samedi. Ils auront à trouver la bonne formule devant un ensemble algérois qui se battra avec

D’abord, faire échec aux attaquants usmistes
Son équipe étant dans l’obligation de réaliser un bon résultat, il est certain que l’entraîneur de l’USMB va adopter un système de jeu qui permettra à ses joueurs d’être conquérants et surtout efficaces devant les buts, ce samedi, face à la formation de Noureddine Saâdi. Il aura, pour cela, à sacrifier un défenseur et le remplacer par un élément à vocation offensive. Par ailleurs, il serait suicidaire d’aller aborder cette rencontre la fleur au fusil. Dans ce contexte, Harizi sera

associé à Herbache pour assurer la récuperation. Ce dernier est un travailleur infatigable qui pourrait s’avérer très utile dans ce genre de match. Il s’agira, en effet, d’empêcher que les attaques se développent à partir du camp adverse et il y aura du monde dans la formation de Blida pour cela. Pour ce qui est de la ligne arrière, le Mostaganémois Belahouel est suspendu et cela est un véritable coup dur pour Assas. Ce sera Zemmouchi qui constituera, avec Defnoun, la charnière centrale. Ces deux joueurs ont montré auparavant qu’ils étaient complémentaires et surtout qu’ils s’entendaient parfaitement. Sur les flancs, Sebaï sera titularise, à droite en lieu et place de Chaouaou, convalescent, et à gauche, on retrouvera l’inamovible Chebira. Blida, c’est certain, assurera ses arrières pour faire face aux velléités algéroises pour éviter tout scénario catastrophe. Slimane B.

Belloucif «Le maintien passe par
un bon résultat contre l’USMA»
La défaite concédée à Sétif a-t-elle laissé des traces sur le plan moral ? C’est certain car elle totalement imméritée. Nous avons perdu suite à deux décisions de l’arbitre très discutables qui nous ont coûté des buts. Au cours de ce match, les occasions les plus franches étaient pour nous et c’est le même scénario qui se répète, à savoir que nous manquons de réussite. Nous avons réussi à égaliser après avoir encaissé un but suite à un penalty inexistant. La suite est connue. Nous avons encaissé un second but qui était entaché d’un hors-jeu flagrant. Vous pensez donc avoir fait le nécessaire au cours de ce match ? Sur le plan du jeu, nous n’avons rien à nous reprocher. Peut-être que nous aurions dû prendre un peu plus d’initiative, surtout en première mi-temps. Il est vrai qu’il y a eu trop de déchets dans notre jeu et le fait de rater des buts fait installer un certain doute dans nos têtes. Nous commettons aussi certaines erreurs. De quelles erreurs voulez-vous parler ? Il n’est pas question de mettre les mauvais résultats de l’équipe sur le dos de tel ou tel joueur. Ils sont d’abord collectifs. Nous commettons cependant les mêmes erreurs et il y a aussi ce problème d’efficacité qui nous fait défaut et qui doit être réglé au plus vite. Pensez vous que cela va être compliqué pour assurer le maintien ? C’est certain car nous accusons un retard assez important en points. D’un autre côté, rien ne dit que si nous avions quelques points de plus, les choses seraient plus faciles. Nous aurons à livrer de véritables batailles et nous pensons honnêtement que rien n’est encore joué, en ce qui concerne les équipes qui seront reléguées. Nos chances sont intactes et nous les jouerons à fond. Il reste beaucoup de matchs à jouer et c’est à nous de bien les négocier. De toutes les façons, nous les joueurs, nous croyons fermement au maintien. Vous aurez à recevoir l’USMA, lors du prochain match. Difficile, n’est-ce pas ? C’est certain car cette équipe de l’USMA jouera, contre nous, avec toutes ses forces. Ce qu’il y a de primordial, pour nous, ce sont les trois points du match. Tout autre résultat compliquerait sérieusement notre situation. La manière et notre prestation sur le terrain n’ont que très peu d’importance. Il nous faut gagner, c’est tout. Que promettez-vous à vos supporters ? Nous ne pouvons leur dire que nous sommes désolés après cette série de mauvais résultats. A nous de nous racheter au plus vite et surtout être à la hauteur de leur fidélité. Il faut qu’ils sachent que l’USMB restera en D1. Entretien réalisé par Slimane Baghdali

Match aller : USMA 1 - USMB 0

Le milieu de terrain blidéen revient, pour nous, sur la défaite concédée à Sétif. Il évoquera, en outre, les chances de maintien de son équipe et les considère bien réelles. Cela passe obligatoirement par une victoire contre l’USMA, nous dira-t-il.

battre l'USMB, au s s L'USMA a réussi à stade Omar-Hamadi de

Ah, ce diable de Dziri !
de la droite, le gardien blidéen intercepte le ballon puis le relâche sur la tête de Dziri qui ne se fait pas prier pour tromper les défenseurs et ouvrir la marque pour son équipe. En seconde période, le jeu baissa quelque peu de rythme mais les joueurs de l'USMA voulaient coûte que coûte aggraver la marque par l'intermédiaire d’Achiou et de Dziri ou même les rentrants Mehdi Benaldjia et Hamidi Hadj. Les Blidéens se contentent de jouer sur contre mais ni Djemaouni, ni Tilbi, ni même Abed, qui est entré en cours de jeu, n'ont pu égaliser lors de la seconde période. Le tir de Khellaf aurait pu faire mouche à quatre minutes de la fin du match, mais le cuir ira s'écraser sur la transversale d'Abdouni.

Bologhine, pour le compte de la onzième journée du championnat de Division 1 sur un but de l'inévitable Billel Dziri, qui réussit à chaque fois à marquer face aux Blidéens. Une victoire qui, à l’époque, a apporté une bouffée d'oxygène au club usmiste. En première période, ce sont les joueurs de l'USMA qui ont été les plus percutants en essayant d'ouvrir la marque dès les premières minutes, mais c’était sans compter sur la solidité de la défense blidéenne, bien emmenée par Defnoun. On jouait la 35’ quand Rial exécute un autre coup franc des 30 mètres qui sera détourné en corner par Ghalem, excellent jusque-là, avant de commettre la bourde de la journée. Sur le corner tiré

Le Buteur n° 1182 Vendredi 23 avril 2010

17

Coup d’œil Division 1

MCO

Les dernières retouches du coach
après-midi face à l’USM Harrach. D’ailleurs, Houari El Ghoul, qui n’a pas cessé de monter la pression en réclamant de jouer comme titulaire, a vite compris que Belatoui n’a pas du tout l’intention d’ajouter dans son escarcelle un problème de plus : «J’ai trouvé Benhamou dans la cage. Pour moi, l’alternance n’est pas une solution.» La déclaration de Belatoui qui n’a pas été du tout appréciée par El Ghoul prouve qu’il va continuer à faire confiance à Benhamou. rer ce milieu de terrain offensif d’El Harrach et faire descendre Sebbah à son poste de prédilection, à savoir latéral droit et faire jouer Boussaâda à gauche.

WAT
Trois cadres blessés à 48h du match contre le MCA
Tlemcen prie pour ses Widadis
Alors que le moral du groupe était au beau fixe ces derniers temps où le groupe tlemcénien était en train de préparer convenablement le périlleux déplacement à Alger plus précisément à Rouïba, pour y affronter, dans l’après-midi de demain, le leader mouloudéen, le ciel widadi s’est subitement assombri avec les blessures de trois éléments cadres de l’échiquier de Fouad Bouali. Il s’agit, en effet, du défenseur et capitaine d’équipe, Kamel Hebri, et des deux internationaux A’, Djallit et Mokhtar Benmoussa, qui risquent de rater ce match. Si leur défection venait à se confirmer, il ne resterait alors au coach Bouali qu’à revoir ses plans au grand dam du public tlemcénien sur qui la mauvaise nouvelle a fait l’effet d’une douche froide sachant qu’amoindrie de ce trio de choc, son onze favori n’aura pas la même fière allure et encore moins un rendement à la hauteur des attentes des supporters.

Zmit, Sebbah ou Benattia à la récupération
Zmit qui sera dans la récupération devra connaître la veille du match lors de la réunion technique avec qui il devra forme ce duo pour la récupération. Il devra être soit épaulé par Sebbah ou Benattia. C’est en fin de journée qu’on va décider.

Kechamli-Kaïd pour former l’axe
En ce qui concerne l’axe central, c’est le duo Kechamli-Kaïd qui va être aligné pour ce match contre l’USM Harrach. Les responsables oranais ont tout fait pour récupérer Kaïd afin de gagner un élément comme Sebbah qui était le seul à pouvoir jouer dans l’axe avec Kechamli. Même si Kaïd, qui n’est pas à 100 % de ses moyens, n’arrivera pas à aller au terme du match, il sera remplacé par le jeune Hamdadou qui a fait montre de beaucoup de qualités notamment lors du match contre Blida et le NAHD.

Chaïb et Berramla dans l’animation
Chaïb et Berramla, qui sont animés d’un désir de revanche eux qui commençaient à perdre leur place de titulaire sous les ordres de Maâtallah, auront l’occasion de rebondir avec le retour de Belatoui. Ils seront ainsi d’entrée pour le match de demain après-midi.

L

e Mouloudia d’Oran devra aborder le match de demain face à El Harrach avec un nouvel état d’esprit mais avec (presque) la même composante qui jouait sous l’ère de Maâtallah. Belatoui avait en effet rappelé à plusieurs reprises de ne pas apporter des changements au sein de l’équipe type au risque de tout chambouler. En tous les cas, le coach oranais a axé son travail depuis son retour à la tête de la barre technique de Rouge et Blanc sur deux plans. Il a profité de la trêve pour augmenter la charge de travail pour l’aspect physique de ses éléments avant d’entamer le plan psychologique haussant ainsi le ton

puisqu’il a constaté un laisser- aller chez certains joueurs. Mais ce qui est du plan tactique, Belatoui n’a pas l’intention d’opérer de grands changements. C’est l’absence forcée de certains joueurs clés qui va le pousser à user au fond de son effectif pour mettre en place une défense susceptible de se montrer imperméable demain après-midi sur le terrain d’El Harrach.

Meddahi et El Bahari pour commencer
Pour ce qui est du secteur offensif, Belatoui semble avoir le choix pour aligner ces deux attaquants. En plus du retour de Daoud Bouabdallah et celui d’El Bahari qui commence à retrouver ses sensations, Belatoui pourra aussi compter sur les services de Meddahi. Cet ailier affiche une belle forme en cette fin de saison. Il se pourrait que l’entraîneur compte sur la paire El Bahari-Meddahi pour utiliser en seconde période la carte Daoud Bouabdallah.

Les couloirs, ce casse-tête pour Belatoui
Jusqu’au moment où nous mettons sous presse, la question des deux latéraux qui devront être alignés durant ce match pose encore problème. Si la première solution était de faire reculer Benattia pour remplacer carrément Bengorine, une nouvelle solution est plus qu’envisageable celle de laisser Benattia au milieu du terrain afin de contrecar-

Hebri souffre de la cheville depuis mardi
Capitaine d’équipe en l’absence de Kheiredinne Kherris, Kamel Hebri tient convenablement son rôle de leader en se donnant à fond depuis le début de saison, au point de devenir l’un des meilleurs éléments widadis de par la régularité de ses prestations. Titulaire indiscutable dans l’échiquier de Bouali, Hebri souffre de sa cheville depuis mardi dernier, au point même d’avoir très mal en marchant seulement, ce qui risque de le pousser à déclarer forfait pour le match de demain.

Benhamou, comme prévu, dans les bois
Sans surprise, c’est Mohamed Benhamou qui devra être aligné dans la cage du Mouloudia demain

Amine L.

La pluie a perturbé la séance d’hier
C’est sous une pluie battante que la séance d’entraînement d’hier s’est déroulée au stade Ahmed-Zabana. En effet, les joueurs ont été très gênés par cette pluie, eux qui ont eu l’habitude de s’entraîner avec des teeshirt d’été. Attention à la grippe !

Kechamli : «Il faut se ruer vers l’attaque pour revenir avec des points dans le sac»
Le capitaine oranais pense que la mission du Mouloudia ne sera pas aussi compliquée si l’équipe décide d’aller vers l’avant.
On imagine que ce match ne ressemble pas aux autres du moment que vous avez travaillé sous la houlette d’un nouvel entraîneur qui est en train de vous motiver pour revenir avec un résultat probant… Cela fait plus de deux semaines qu’on travaille sous la coupe de Belatoui qui a la particularité de bien connaître le groupe. Je n’irai pas jusqu’à dire que c’est un nouveau coach pour nous car tout le monde le connaît que ce soit joueurs ou dirigeants. Il est vrai que lorsqu’il y a du changement à la barre technique, ça nous motive. Il faut dire aussi que nous avons besoin de points pour nous éloigner définitivement des équipes de bas de tableau. Le MCO a-t-il les moyens pour aller contrer cette équipe d’El Harrach chez elle au stade 1erNovembre ? Nous avons les moyens de contrer n’importe quelle équipe chez elle. J’avoue que l’USMH est une formation très difficile à manier chez elle du moment qu’elle renferme dans ses rangs des éléments jeunes et hyper motivés. Mais n’oubliez pas que nous avons une équipe d’expérience capable de secouer la hiérarchie. Le plus importe est qu’on arrive à donner le maximum pendant les 90 minutes. Qu’appréhendez-vous le plus durant ce genre de match ? A vrai dire, il n’y a rien à craindre car il faut se montrer confiants. Comme je vous l’ai déjà dit, l’USMH est une équipe qui joue avec beaucoup de volonté chez elle. Personnellement, je connais bien Hanitser et beaucoup moins les autres. On a eu l’occasion de défier cette équipe chez nous à l’aller et on l’a déjà battue. Il faut rééditer le même match si on veut réaliser un résultat probant là-bas. Pour cette affiche, l’équipe sera amoindrie au niveau défensif avec quel défenseur aimeriezvous évoluer en l’absence de Ouasti ? Je m’entends avec tous les joueurs, sans exception. Pour moi, ce n’est pas un problème celui qui va m’épauler dans l’axe. Je crois que cette tâche devra être confiée à Kaïd puisque Sebbah va rester au milieu du terrain. Quelle sera la clé du match ce samedi ? Pour espérer revenir avec un résultat positif, nous devons aller vers l’attaque. Il faut qu’on marque les premiers. Si on arrive à ouvrir le score, on reviendra au moins avec le point du match nul. Donc, il vaut mieux qu’on fasse le maximum pour surprendre les premiers cette équipe d’El Harrach et gérer la site à notre guise. Combien de points faudrait-il au MCO pour assurer définitivement son maintien ? A mon avis, il faut engranger cinq à six points au maximum. Il faut toutefois les enchaîner le plus tôt possible. On n’est pas en danger mais on risque de l’être si jamais on continue à perdre des points aussi bêtement que les dernières fois. C’est pourquoi il faudrait en terminer avec cette histoire de maintien dès ces prochains matches afin de terminer le championnat à l’aise. Entretien réalisé par Amine L.

El Ghoul se calme et s’entraîne
Après avoir piqué une grosse colère avant-hier, le gardien de but en question a pris part le plus normalement du monde le chemin des entraînements avec le groupe hier matin. En effet, Houari El Ghoul s’est bel et bien calmé en renonçant à ses menaces celles de quitter l’équipe si jamais il ne sera pas aligné face à El Harrach.

Benmoussa et Djallit blessés lors du match d’application de mercredi
En plus du défenseur central widadi, le coach Fouad Bouali, qui a programmé un match d’application dans l’après-midi de mercredi au stade de Birouana, était très dépité de voir Djallit et Benmoussa quitter brusquement la partie, à cause d’un sérieux problème au pied. Si à l’heure actuelle, le trio cité auparavant a de minces chances de récupérer de ses bobos physiques, le coach tlemcénien garde néanmoins espoir de récupérer les trois éléments, car vu leur poids dans l’équipe, ça serait vraiment un coup très dur pour le WAT face au leader mouloudéen.

Belatoui convoque Daoud «Je compte bel et bien sur lui»
Comme il fallait bien s’y attendre, Omar Belatoui a convoqué hier matin en fin de séance Daoud Bouabdallah afin qu’il prenne part au match face à l’USM Harrach. N’ayant pas voulu trop accorder d’intérêt au problème financier qui opposait le joueur à sa direction, Belatoui s’est contenté de dire : «Ce qui est sûr, j’ai convoqué Daoud pour qu’il vienne avec nous à El Harrach. Je pense qu’on va le convaincre à prendre part à ce match.» Et d’enchaîner : «Je compte sur lui au sein de l’attaque du Mouloudia car j’ai découvert que le joueur est loin d’être handicapé par son absence. Il est très au point sur le plan physique. Il se pourrait que je compte sur lui dès le début du match. Pour l’instant, je n’ai encore rien décidé.»

Les remplaçants prêts pour tenir le coup
Avec un groupe plus au moins étoffé, le coach Bouali possède malgré tout quelques bonnes cartouches de rechange, puisque l’incontournable Kherris pourra assurer l’intérim de Hebri, alors que Boukhiar récupérera son poste de titulaire sur le flanc gauche de la défense widadie à la place de Benmoussa, sauf que pour Djallit, l’entraîneur widadi pourra modifier son système de jeu en incorporant Abdellaoui en milieu du terrain. Dans cette configuration, Chaïb pourrait être utilisé comme second attaquant pour épauler Ghazali comme il l’avait fait si bien face à la JSK. Othmane Riyad Baba Ahmed

Les Hamraoua dès aujourd’hui à Baraki
C’est à partir de ce matin que la délégation oranaise ralliera la capitale algéroise pour la mise au vert du match face à l’USM Harrach. Les coéquipiers de Chaïb vont devoir passer la nuit du match du côté de l’hôtel El Forsane de Baraki. Le départ aura lieu aujourd’hui à partir du siège du club sis au boulevard des Chasseurs à 9h. Les Oranais arriveront vers les coups de 13h. Une fois sur place, ils devront prendre part à la prière de vendredi Baraki. Une sieste sera obligatoire pour l’ensemble des joueurs avant d’effectuer une séance de décrassage prévue à 17h au stade de Baraki doté de gazon synthétique semblable à celui du 1er-Novembre d’El Harrach. La délégation oranaise regagnera la ville d’Oran par bus juste après le match. A. L.

A. L.

18

Le Buteur n° 1181 Jeudi 22 avril 2010

Coup d’œil Super D2

RCK-ESM

CRT-MCS
Saïda au grand complet
Le MCS va affronter le CRT au grand complet puisqu'il a récupéré ses blessés : El Hadjari, Attek, Besbès et Dellalou en plus de Temoura qui a purgé sa sanction.

La victoire pour éviter la crise
près avoir perdu quatre précieux points lors de leurs deux dernières sorties, les coéquipiers de Krimo Khellidi doivent se remobiliser pour livrer une rude empoignade face à l’ESM à Benhaddad. Les Koubéens seront opposés à une formation gonflée à bloc après avoir récupéré la deuxième place au classement. Une rencontre qui s’annonce difficile pour les joueurs du Raed qui seront dans l’obligation de rectifier le tir afin de reprendre confiance pour la suite du parcours et surtout éviter une véritable crise. En effet, en cas d’un nouveau faux pas, le RCK se verra menacé directement par le purgatoire et devra ainsi évoluer sous une terrible pression jusqu'à l’ultime journée du championnat. Avec 38 points au compteur, les Vert et Blanc devront récolter trois unités pour prendre leurs vacances. Au cours

A

des séances d’entraînement de la semaine, on a pu constater que les protégés de Laroui sont animés d’une grande volonté de se surpasser ce vendredi. Un grand travail psychologique a été accompli par le staff technique dans le but de remonter le moral des troupes. Ainsi, les joueurs du RCK ne vont certainement pas refaire les mêmes erreurs commises lors des deux dernières sorties en championnat. En somme, les camarades de Amrane, sont tenus de se réveiller cet après midi pour arracher les trois points de la victoire, sinon la porte de l’Inter régions leur sera ouverte…

Besbès : «Nous n’avons pas le droit à l’erreur»
tion, tout en demandant à ses attaquants d’êtres concentrés devant le but adverse. Malgré les différents systèmes préconisés, Laroui ne semble pas encore avoir trouvé la formule idéale pour constituer une ligne d’attaque efficace et percutante. Bien qu’il ait essayé plusieurs variantes, l’entraîneur koubéen est toujours à la recherche d’une composante capable de mettre fin à cette stérilité devant le but. Laroui sera appelé à apporter des changements au sein de sa ligne offensive. Youcef M.

«Le match de ce vendredi est très important pour la suite de notre parcours et le faux pas n’est pas permis. L’accession passera par un sans-faute durant les quatre matches qui restent à jouer.»

Quelles solutions devant ?
Le staff technique a axé son travail aux cours des dernières séances d’entraînement, sur la fini-

Belahouel : «Nous sommes motivés»

Kechairi suspendu

L’Espérance de Mostaganem sera privée, ce vendredi, des services de son défenseur Kechairi Belahouel, suspendu après avoir écopé d’un avertissement lors de la précédente rencontre de son équipe face au MOC. Son absence risque de peser négativement sur le rendement des Mostaganémois en raison de son importance dans l’échiquier de Heddane.

Yazid : «Pour gagner à Kouba, il faudra rester concentrés jusqu’à la fin du match»
Comment est l’ambiance au sein de votre équipe ? L’ambiance est bon enfant et tous les joueurs sont conscients de la tâche qui les attend et déterminés à lutter jusqu’au bout pour accéder en D1. Nous avons démontré que nous possédions la meilleure équipe de la D 2 et à quatre journées de la fin du championnat, nous n’avons pas le droit d’abdiquer. Bien au contraire, nous allons nous donner à fond avec l’espoir d’accéder en D1. A combien quantifiezvous les chances de votre équipe pour décrocher sa place en D1 ? Sincèrement, nous avons de fortes chances pour accéder en D1. Certes, la mission s’annonce difficile vu que plusieurs autres équipes aspirent au même objectif que nous mais comme il reste encore plusieurs matches à jouer et que nous ne sommes qu’à trois unités seulement du leader, nous pourrons encore prétendre accéder en D1. Il faut y croire et lutter de toutes nos forces jusqu’à la dernière journée de championnat. Le match face au RCK serait donc le virage à ne pas manquer... Je pense que le match de ce vendredi face au RC Kouba est très important car nous pourrons à son issue accaparer la première place du classement. Nous devrons, donc, prendre ce match très au sérieux, et être présents tout au long des quatre-vingt dix minutes. Je suis persuadé que nous avons les capacités pour gagner à Kouba, et c’est ce que nous tenterons de faire ce vendredi. Quelle sera, selon vous, la clé de cette confrontation ? Il faut rester concentrés jusqu’au coup de sifflet final de l’arbitre pour espérer gagner cette confrontation, car ce match va se jouer sur des détails. Il faudra aussi faire preuve d’efficacité et concrétiser la moindre occasion pour plier ce match. Entretien réalisé par Riad O.

«Le MCS a comme objectif l’accession et nous sommes tout près du but mais tout d’abord, on doit faire un sans-faute jusqu'à la fin de la saison.»

Chouih n° 1

Chouih qui a purgé sa sanction de quatre matches a retrouvé sa place et cette fois aussi, le coach va l’incorporer dans le onze entrant à la place de Dahmani.

Boulemdaïs et Boukemacha de retour

Cheraïtia et Benabdellah pour animer l’attaque

En revanche, l’entraîneur Heddane pourra compter sur les services de deux de ses joueurs en l’occurrence, Boulemdaïs et Boukemacha, tous les deux absents lors de la précédente rencontre face au MOC pour suspension. Leur retour ne sera que bénéfique pour le club qui aura besoin de tous ses joueurs pour revenir de Kouba avec les trois points de la victoire.

Cheraïtia et Benabdellah vont être ensemble cet après-midi pour animer l’attaque du MCS face au CRT puisque ces deux joueurs sont en forme et à chaque fois ils font des matches pleins. Tous espèrent que ce duo va débloquer la situation et offrir une deuxième victoire en déplacement au MCS. Amar Bensadek

MOB-CSC
Les Béjaouis déterminés à gagner
Une semaine après avoir ramené un précieux point de Mohammadia, voilà que les Mobistes s’apprêtent à accueillir cet aprèsmidi la formation du CS Constantine dans un match qui revêt une grande importance pour les locaux. Occupant toujours la dernière place du classement, les poulains de Hocine Zekri pourraient profiter de cette journée pour quitter la zone rouge et espérer un meilleur avenir en prenant une belle option pour assurer leur maintien. D’ailleurs, les joueurs du MOB n’ont pas caché leur détermination à enchaîner par un autre résultat positif demain afin de confirmer leur réveil ces dernières journées en championnat et faire un pas de plus pour réaliser leur objectif.

Retour de Boulekhmir et Idirène
Sur le plan effectif, la formation béjaouie sera renforcée par le retour de deux éléments importants dans l’équipe de Hocine Zekri. Il s’agit des défenseurs Boulekhmir et Idirène qui viennent de purger leur suspension et reprendront donc la compétition aujourd’hui. Soit un retour bénéfique pour le coach Hocine Zekri qui aura l’embarras du choix pour aligner la meilleure équipe qui sera en mesure de glaner les trois points de la victoire.

Les dirigeants motivent les joueurs
Comme cela est devenu une habitude chez les dirigeants à la veille de chaque rendezvous important, les coéquipiers de Kamel Marek ont intérêt à remporter la rencontre de demain face au CSC. En effet, selon les informations en notre possession, les joueurs auront droit à une prime conséquente en cas de victoire et ce, en signe d’encouragement afin de pousser les joueurs à fournir plus d’efforts et arracher les résultats escomptés. Mieux encore, les joueurs devraient recevoir la prime du match nul arraché à Mohammadia aujourd’hui.

Zekri met en garde ses troupes
Par ailleurs, conscient de l’importance du rendez-vous qui attend son équipe ce vendredi face au CSC, le coach Hocine Zekri a tenu à insister sur le volet psychologique tout en mettant en garde ses joueurs quant à l’excès de confiance. Mieux, Zekri leur a demandé de prendre les choses très au sérieux et d’éviter de tomber dans le piège de la facilité au risque de perdre des points importants pour l’avenir. Lahcène H.

Ounis : «Il est temps de penser à l’exercice prochain»
Avez-vous oublié la déconvenue devant Sétif ? Croyez-moi il était impossible de penser que nous allions présenter notre pire visage dans ce match, qui à l’évidence était facile au vu de la stature du club sétifien. Nous avons oublié notre football et cela nous a pénalisés grandement en fin de compte. Pour vous, il n’y a plus d’objectif précis ? Avec les ratages enregistrés ces derniers temps, on est arrivé grâce à un bon comportement hors de nos bases à compenser ceci. Mais le dernier en date a été le tournant, car il ne nous reste que peu de rencontres, dont la prochaine, par exemple, est explosive devant le Mouloudia de Béjaïa. Il faudrait penser à autre chose pour l’heure. A quoi par exemple ? Tout simplement à faire la projection sur le prochain exercice qui se doit d’être préparé dès maintenant. Etudier les éléments qui pourraient faire partie du groupe et les éventualités de renforcer ce qui peut l’être sont les priorités de l’heure. Une certitude, c’est que des mesures concrètes vont être prises et elles tiendront évidemment compte des erreurs commises cette saison. Vous reconnaissez qu’il y a eu des erreurs ? Bien sûr, car ce serait grave de dire que nous n’avons commis aucune erreur dans notre façon de faire. Parmi les lacunes principales, j’estime que nous aurions dû faire plus attention au volet recrutement, car les grands noms n’apportent que des ennuis au club. J’y tiendrai compte la prochaine fois. Beaucoup estiment que vous avez gagné un groupe de jeunes assez performants... C’est pratiquement mon unique satisfaction. Le club a réussi à compter sur ses jeunes et certains sont promis à un avenir certain, à condition d’une bonne prise en charge et de beaucoup d’efforts de leur part, c’est une obligation. Partant de cet acquis, nous allons avoir moins de problème dans ce registre, je l’espère. Avec le nouveau système, l’équipe va avoir besoin d’élé-

Fin

de saison ments chevronnés, non ? Je vous ai dit que nous alpour Boutria lons tenter de composer un Déjà blessé, le milieu du terrain effectif qui tiendra compte Boutria a été intégré devant l’USMS, sade ce paramètre. C’est immedi dernier. Malheureusement pour possible de compter seulelui, il a rechuté après seulement 20’ de ment sur nos jeunes car ils jeu. Il se résigna à quitter ses coéquine possèdent pas encore l’expiers. Renseignements pris au niveau périence voulue dans ce type du staff médical, il pourrait voir sa de championnat. saison terminée, car seules quaVous semblez déçu du comtre rencontres restent à disne portement de certains joueurs puter. peuexpérimentés cette saison ? vent rien Je suis plus que déçu, car beaujustifier sur le coup d’éléments, qui n’ont au fond qu’un semblant de nom à faire va- terrain. Il existe une catégorie de joueurs comme ça, et tant que je seloir, se permettent de demander des sommes exorbitantes, sans aucune rais au club aucun d’eux n’en fera contrepartie. Dès qu’ils touchent partie, c’est une certitude. une partie, ils préfèrent quitter les Entretien réalisé par Tahar Aggoune lieux, car ils sont conscients qu’ils

Le Buteur n° 1182 Vendredi 23 avril 2010

19

Coup d’œil Super D2

ASMO-USMMH

MOC-OMA
qui ne doivent en aucun cas tomber dans le jeu de notre adversaire qui cherchera sûrement à user de tous les moyens pour réaliser un bon résultat. Quel est le meilleur scénario qui puisse vous arriver durant ce match ? On est conscients que ce ne sera pas une partie de plaisir et qu’on doit produire une grosse prestation collective pour décrocher les trois points de la victoire. Pour y arriver, on doit marquer dans les vingt premières minutes pour inciter Hadjout à ouvrir le jeu ce qui nous permettra de développer notre jeu habituel et d’inscrire d’autres buts afin de se mettre à l’abri. Ce qui est sûr, cest que les trois points resteront à Oran d’une manière ou d’une autre. Entretien réalisé par M. D. Ce n’est plus un fait notable au sein du Mouloudia de Constantine que de voir la quasi-totalité des éléments absents pour la première séance de travail. Aucune exception cette fois, car les présents se comptaient sur les doigts d’une main. En l’absence de l’entraîneur Kioua, son adjoint Laouar a essayé de sauver ce qui pouvait l’être avec les rares présents.

Benmessaoud «Les trois points resteront à Oran»
Vous avez marqué face à l’USB le but qui a permis à votre équipe de remporter le gain du match. Avez-vous réalisé l’importance de votre intervention ? Ce n’est pas la première fois que je prête main-forte à mes coéquipiers. A chaque fois que je sens que nos attaquants sont privés de ballon, j’essaie de débloquer la situation en apportant ma contribution au service de l’équipe comme ce fut le cas face à l’USB où notre adversaire a fermé tous les espaces. Il fallait le contourner pour trouver la faille. Et dans ce coup-là, la chance m’a souri. Allez-vous mettre à profit la venue de Hadjout pour tenter de rejoindre le MCS à la tête du classement ? C’est notre plus grand souhait à condition, bien sûr, que notre concurrent direct tombe à Témouchent. Cependant, il ne faut pas oublier qu’on a une rencontre à gagner face à Hadjout. Contrairement à certaines personnes qui pensent que ce rendez-vous ne sera qu’une simple formalité, je suis persuadé qu’on trouvera d’énormes difficultés à battre notre adversaire. Justement, que redoutezvous dans ce genre de confrontation ? Sincèrement, je crains que l’USMMH refuse le jeu et se cantonne dans son périmètre comme ce fut le cas durant la rencontre livrée à l’USB. Cette stratégie peut nous déstabiliser si on n’arrive pas à trouver de solution. Je redoute aussi la réaction de mes camarades

C’est devenu une habitude lors des reprises

Les Algérois autorisés
Nous avons appris que les éléments résidant dans l’Algérois et l’Oranie ont été autorisés par l’administration mociste de prendre une journée supplémentaire avant de reprendre le travail. Ce qui a permis à l’huissier de justice, présent, de tenir compte de cette autorisation pour les éléments concernés qui sont Khenfsi, Toual, Taïbi et Behilil.

Victime d’une blessure lors de la rencontre disputée durant la précédente journée face à Biskra, le milieu offensif de la formation de M’dina J’dida risque de faire l’impasse sur le match d’aujourd’hui. Derbaci qui a repris les entraînements avec ses coéquipiers en milieu de semaine devait être fixé sur son sort hier dans la mesure où son médecin devait se prononcer sur son cas. D’autre part, on signalera aussi que Bentaleb et Belkaroui seront absents cet après-midi pour cause de suspension.

 Derbaci incertain

 Chaouti de retour

L’international asémiste pourrait reprendre sa place au sein du club de Mdina Jdida à l’occasion de la réception de l’USMMH. Ayant été retenu dans l’effectif des U20 qui s’est déplacé en Sierra Leone, le milieu offensif asémiste devait rejoindre ses camarades mercredi passé. Toutefois, sa participation aujourd’hui face à Hadjout reste tributaire des choix de son entraîneur Medjahed qui s’est gardé de divulguer la liste des 18 joueurs qui seront inscrits sur la feuille de match de cet après-midi.

Le lieu d’entraînement était indécis
Certains joueurs ont trouvé comme prétexte de rater l’entraînement par le fait de ne point connaître le lieu exact où devait se tenir la séance de reprise. Les uns étaient au stade de Daksi et les autres au siège de la coupole. Une situation qui n’a pas été du goût de l’adjoint, Laouar, qui a préféré annuler l’entraînement. Il faut convenir que rien ne va plus au sein d’une formation censée recevoir l’équipe d’Arzew, qui joue pour sa survie et dont le résultat intéresse au plus haut point la JSM Skikda. Tahar Aggoune

USMBA-ABM
A Merouana par route
La direction du club de la Mekerra a fini par programmer le voyage à Merouana par route. La décision prise en concert avec l’entraîneur Fethi Benkabou a poussé ce dernier à peaufiner son programme en allégeant la séance d’entraînement de mercredi dans la matinée jour de départ de la délégation belabbessienne. Benkabou a, en effet, consacré la dernière séance d’hier au volet psychotechnique pour les joueurs appelés à faire le déplacement. Benkabou devra établir sa liste des 18 dans la matinée lors de la réunion technique qui se tiendra à l’hôtel RIF d’El Eulma où l’équipe prendra ses quartiers avant de rejoindre Merouana aujourd’hui. Les poulains de Bouhellal Kamel, qui ont ramené un point de leur déplacement à Bel Abbès, samedi dernier, croiseront le fer ce vendredi avec l’équipe de Skikda dans une rencontre que les joueurs de Hydra veulent coûte que coûte gagner. Ils veulent grignoter des places au classement

PAC-JSMS
Une victoire pour le moral
général et une victoire est toujours bonne pour le moral. Bien que l’accession soit loin des Pacistes, les camarades de Bouaïcha veulent en profiter pour engranger le maximum de points jusqu'à la fin de saison, pour terminer parmi le trio de tête. Les camarades de Miaz veulent gagner avec l’art et la manière la rencontre face à la JSMS, cela fera du bien aux jeunes joueurs du PAC et leur permettra de soigner leur position au classement général. Ainsi, tous les ingrédients sont réunis pour que le Paradou AC fasse un grand match et empoche les trois points. Sofiane Mehenni

Lessoued : «Refaire le coup de Skikda»
Après le nul ramené de Skikda, les chances du maintien reste intactes. N'est-ce pas ? Exact, nous ne voulons en aucun cas abdiquer, tant que l'espoir est permis, il suffit d'y croire jusqu'au bout. La preuve, qui aurait parier qu'on arracherait un point à Skikda, une équipe également menacée par la relégation. Tant que le groupe est conscient de la mission qui l’attend, concernant le sauvetage de l'équipe, je pense qu'on pourra s'en sortir inch’Allah. Malgré ce point soutiré de Skikda, le spectre de la relégation plane toujours. Un commentaire... Oui en quelque sorte, toutefois maintenant avec ce bon résultat nous avons pu reprendre confiance en nos potentialités. Donc, dans le cas d'un bon résultat, on se dégagera définitivement de la zone rouge, à commencer par notre prochaine confrontation de demain. Une seconde fois en dehors de nos bases. Justement, vous aurez au menu, une équipe mociste qui n'a pas encore assuré le maintien. Elle devra vous battre pour y arriver. Que pensezvous ? Certes demain on aura affaire à une redoutable équipe du MOC, qui ne voudra surtout pas laisser passer la chance de se maintenir définitivement et pour cela, elle fera tout pour nous battre. Toutefois, on ne déplacera pas en victimes expiatoires et nous aussi nous avons des arguments à faire valoir. D'ailleurs on est bien partis pour sauver l'équipe, on tâchera de refaire le coup de Skikda pour être à l'abri. Entretien réalisé par A. N.

Changement du staff technique à la veille de la rencontre contre le Paradou
L’information nous a été communiquée par le président du club, Aliout Yacine, qui aura tenu une réunion avec ses dirigeants au cercle du club pour prendre la décision de se séparer du staff technique, composé de Hafsi, Merzoug et Ben Bouaza. C’est désormais Nabil Mérabet (DTS des jeunes) qui aura la responsabilité de diriger l’équipe senior pour les 4 matchs qui restent à jouer. Le président Aliout n’a pas omis de remercier le staff technique sortant pour tous les efforts consentis au profit de l’équipe. On y reviendra dans notre prochaine édition. Hafiane Mohamed Lamine

Ahmed Chaouch toujours convalescent
L’attaquant Ahmed Chaouch, indisponible depuis la rencontre contre Sétif est toujours convalescent. Il ne sera pas, de ce fait, convoqué pour le match de vendredi prochain. Il est toujours affecté par une contracture à la cuisse.

USB-WRB
Larbi Khoualès : «Un autre faux pas à Biskra, et l'USB jouera en D3 la saison prochaine»
Comment s'annonce ce match, face à Bentalha, pour vous ? Il ne sera pas facile dans la mesure où nous allons affronter une équipe de Bentalha qui joue bien au football et qui viendra à Biskra pour réaliser un bon résultat afin d'améliorer son classement après son faux pas concédé at home et augmenter son capital points. De notre côté, nous n'avons pas le droit à l'erreur du moment que nous évoluons à domicile. De ce fait, nous sommes obligés de glaner les trois points de la victoire. Comment est le moral des troupes ? Il est au beau fixe malgré le classement de notre équipe. Nous sommes un peu affectés par l'échec qui nous poursuit mais le discours que nous a tenu le staff technique au lendemain de cette déconvenue nous a permis de reprendre des forces et penser à la meilleure manière de nous ressaisir et de remonter dans le classement. Pour cela, nous sommes dans l'obligation d'arracher le maximum de points possible dans les prochaines rencontres afin de sortir de la mauvaise situation et assurer notre maintien en Superdivision dans la meilleure position possible. Pensez-vous que vos chances sont intactes ? Evidemment dans la mesure où rien n'est encore joué pour le moment. A cet effet, nous sommes tenus de bien négocier les matches qui nous restent à jouer en faisant le plein chez nous en recevant en premier lieu Bentalha, après ce sera le tour de Skikda sans oublier les deux matches à l’extérieur face à Bel Abbès et le dernier match face au MOC afin d'éviter les calculs de dernière minute et de ne pas attendre les résultats des autres rencontres pour terminer le championnat dans de bonnes conditions. Entretien réalisé par T. S.

Bélaïd et Zaïdi forfaits
Le latéral droit Bélaïd et son compère le gardien Zaïdi sont déclarés forfaits pour le match contre Merouna. Le premier est suspendu pour avoir écopé d’un 3e avertissement face au PAC, par contre le second souffre d’une blessure au pied droit.

Belkheir et Benzineb de retour
A l’opposé, l’USMBA pourra compter sur le retour de Belkheir et Benzineb suspendus la journée précédente et qui seront d’un grand apport, d’autant qu’ils sont deux éléments clés dans l’échiquier de la formation belabbesienne. M. O. N.

Programme du vendredi 23 avril 2010
MO Béjaïa ASM Oran MO Constantine AB Merouana Paradou AC US Biskra RC Kouba USM Sétif CR Témouchent CS Constantine USMM Hadjout OM Arzew USM Bel Abbès JSM Skikda WR Bentalha ES Mostaganem SA Mohammadia MC Saïda

20

Le Buteur n° 1182 Vendredi 23 avril 2010

Coup d’œil International

Demi-finale aller de la Ligue des champions : Bayern Munich 1 - O. Lyon 0

fallait Le rouge trop sévère, Cris «Il plus» donner selon Van Gaal
éduit à dix après l'exclusion de Franck Ribéry, le Bayern Munich a su trouver les ressources pour battre l'Olympique Lyonnais (1-0), mercredi en demi-finale aller de la Ligue des Champions. Un scénario qui satisfaisait l'entraîneur du club bavarois, Louis Van Gaal. «Je ne pensais pas qu'on gagnerait 1-0 avec le carton rouge de Ribéry. Nous avons dominé. Je crois que nous nous sommes créé plus de chances à dix contre onze. Je suis très content, ce 1-0 est un bon résultat, nous sommes en position de ne pas devoir prendre trop de risques. On a très bien joué le coup», a déclaré le technicien néerlandais après la rencontre. Quant à l'expulsion de son international tricolore, le chevronné coach la jugeait trop sévère. «Si l'on regarde ça de près, ce n'était pas un carton rouge. C'était plutôt un jaune», a estimé Van Gaal.

R

Le capitaine de l'Olympique Lyonnais n'a visiblement pas du tout aimé la manière avec laquelle son équipe s'est inclinée avant-hier soir à Munich (1-0), contre le Bayern en demi-finale aller de la Ligue des champions. Et il tient à le faire savoir, tout en estimant que l'OL a encore des chances de qualification.

Wahiba Ribéry était présente
Vraisemblablement secouée elle aussi par l'affaire de proxénétisme à laquelle se trouve mêlé son mari Franck, Wahiba Ribéry était tout de même présente dans les tribunes de l'Allianz Arena mercredi soir. Assise au côté de l'agent de l'international tricolore, Jean-Pierre Bernès, l'épouse du milieu de terrain français du Bayern Munich a pu assister à l'exclusion de l'ancien Marseillais à la 37e minute de la demi-finale aller de Ligue des champions face à l'Olympique Lyonnais (1-0).

Lahm soutient Ribéry
A l'occasion des demi-finales aller de la Ligue des champions, le Bayern Munich s'est logiquement imposé face à l'Olympique Lyonnais (1-0) mercredi. Le capitaine bavarois Philipp Lahm (26 ans, 31 matches de Bundesliga cette saison) est revenu sur le scénario de la rencontre mais également sur l'expulsion de Franck Ribéry intervenue à la 37e minute de jeu. «On a livré un très bon match. Ce qui a fait la différence, c'est que nous sommes restés disciplinés et nous avons gardé notre schéma de jeu, même en étant ré-

duits à dix. On a ainsi bien conservé le ballon. En ce qui concerne Franck, c'est bien sûr une mauvaise nouvelle, sa suspension pour la demi-finale retour. Cela va être difficile de trouver des mots pour le consoler, mais il reste un excellent joueur», a confié la latéral allemand. Impliqué dans l'affaire de proxénétisme qui touche l'équipe de France, l'ancien Marseillais peut s'attendre à vivre des prochains jours difficiles.

Cris, comment analysez-vous ce match ? Nous avons des regrets. On jouait une demi-finale de Coupe d'Europe, à 180 minutes de la finale et, ce soir (avant-hier), nous avons laissé passer l'opportunité de marquer et de réussir un bon score. Il fallait donner plus. A mon avis, pour un match comme ça, il ne suffit pas d'être à 100%, il faut toujours donner plus. On sait que l'on n'a pas fait un bon match, il faut réfléchir. Nous avons une semaine pour préparer le match retour et il faudra faire les choses de manière complètement différente. Après l'expulsion de Ribéry, l'OL semblait pourtant avoir les cartes en main… Oui, voilà, il y avait des espaces pour marquer. A partir de ce moment, nous avons essayé de garder davantage le ballon et de trouver notre jeu mais cela n'a pas duré longtemps. Maintenant, il faut bien réfléchir, il reste 90 minutes pour marquer des buts. Quelle impression vous a fait le Bayern Munich ? Ils ont fait leur match, ils ont bien travaillé en jouant sur les côtés avec Robben et ils ont su profiter de leur bonne forme actuelle. Ils ont su attendre l'opportunité pour marquer. Après l'expulsion de Toulalan, ça a été plus compliqué pour nous. Jean-Michel Aulas et certains de vos partenaires ont mis en avant la fatigue liée à vos récents voyages… Non, non, il n'y pas l'excuse du voyage. Si des joueurs disent cela, c'est qu'ils ne sont pas prêts pour jouer un match de Coupe d'Europe. Il y avait de l'ambiance dans le stade, on était bien, on jouait une

demi-finale de Coupe d'Europe. Peu de joueurs peuvent vivre cet évènement, il fallait en profiter. Êtes-vous en colère ? Ce n'est pas de la colère, je suis un peu déçu par rapport à notre match. Nous n'avons pas joué comme il le fallait. Je pense qu'il y avait de la place pour réussir un bon match. Comment expliquez-vous votre mauvaise entame de seconde période alors que vous étiez encore à 11 contre 10 ? Durant tout le match, nous n'avons pas été bien. J'ai déjà dit que nous aurions dû donner plus. Nous avons joué trop bas. Le fait d'être sous la menace d'une suspension pour le match retour en cas de carton jaune vous a-t-il perturbé ? Je n'y ai même pas pensé ! Si j'y avais pensé, c'était certain que j'allais être averti ! Quand je suis sur le terrain, je joue mon jeu pour aider mon équipe. Quelles sont vos chances de qualification ? Si on donne plus, je pense que l'on a encore des chances de se qualifier. Ça reste encore du 50-50. Êtes-vous confiant ? Je suis toujours confiant ! Nous allons jouer chez nous, devant nos supporters, il faudra vraiment qu'il y ait une ambiance de Coupe d'Europe. In Eurosport.fr

Pjanic «On a mal joué» de l'Olympique Lyonnais, Miralem Pjanic (20 ans, 32 matches de s s Titulaire mercredi face au Bayern Munich, le milieu offensif L1 cette saison, 3 buts), grimaçait au moment d'analyser la demi-finale aller,
perdue (1-0) par son équipe. «C'est difficile, on a mal joué. Maintenant, on va essayer de gagner le match retour et se qualifier. Le Bayern a été bon, mais parce qu'on a été mauvais. Il manquait trop de choses chez nous, il faudra que tout le monde se bouge, et qu'on fasse quelque chose au match retour. Déjà on va bien se reposer, avec l'enchaînement des matches et les déplacements, c'était difficile. On se doit de faire un bon match à Gerland, d'attaquer ce que l'on n'a pas fait ce soir. Il manquait de soutien à Licha, on espère qu'on aura le public avec nous à Lyon. On a six jours à présent pour préparer ce match», a déclaré l'international bosniaque après la rencontre. A l'OL, être un joueur à vocation offensive n'est pas tous les jours facile...

Aulas y croit dur comme fer
terme d'une piètre prestation sur s s AuMunich, la pelouse du Bayern l'Olympique Lyonnais s'est incliné mercredi en demi-finale aller de la Ligue des champions (10). Malgré ce résultat défavorable, Jean-Michel Aulas se dit confiant quant au déroulement de la seconde manche. «Je pense que le match sera inversé sur le plan de la dynamique physique. En tout cas jusque-là, on a souvent gagné nos rencontres européennes à domicile, et Lyon est capable sur un match d'emballer la rencontre avec un public formidable. Je pense qu'on a la capacité de faire ce qu'il faut faire, il faudra que les attaquants soient là. Et puis, il faudra de la force physique, ce qui nous a un peu manqué aujourd'hui pour bouger le Bayern. C'est vrai qu'il y avait de la déception dans le vestiaire à la fin du match, surtout qu'on n'a pas marqué de but, alors que c'était l'objectif annoncé. On garde espoir», a clamé le président des Gones. Le match retour aura lieu à Gerland dès le mardi 27 avril prochain.

Puel «Ça reste ouvert»
sur la pelouse du Bayern ssEn s'inclinant 1-0Munich ce mercredi soir lors des demifinales aller de la Ligue des champions, l'Olympique Lyonnais a compromis ses chances de qualification pour la finale de la compétition. Mais Claude Puel veut encore y croire. «On savait qu'à la moindre faute, il y aurait une compensation (après l'exclusion de Ribéry en première période, ndlr). Ca a été le cas avec Toulalan. On n'a pas pu faire rentrer Gomis pour garder le ballon plus haut. Mais même si le résultat est contraire, ça reste ouvert pour le retour», a réagi l'entraîneur du club rhodanien au coup de sifflet final au micro de TF1. Puel devra composer sans Jérémy Toulalan à Gerland, exclu en début de deuxième période à l'Allianz Arena

QUOTIDIEN SPORTIF ANNEXE DE PANORAMA

¥ Tél. (021) 73-24-03 / Fax : (021) 73-16-47 Maison de la Presse Tahar Djaout 01, Rue Bachir Attar - Alger e-mail : lebuteurdz@yahoo.fr

Contact@lebuteur.com

Directeur de la publication : Boussaâd Kahel - Rédacteur en chef : Mohamed Saâd - Rédacteur en chef adjoint : Ali Hamouche - Rédaction : Achour Aït Ali, Noureddine Benazzou, Tarek Bouchikhi, Adel Cheraki, Kamel Manane, Abdelbasset Mogdad, Mohamed Raber, Hamza Rahmouni, Nacer Eddine Ratni. Imprimerie : SIA - Distribution : Entreprise Nationale de Distribution.

Pour vos insertions publicitaires, contactez notre service publicité. Tél : 021 73 14 37 / Fax : 021 73 14 17 ou bien contactez lʼANEP : 1, avenue Pasteur - Alger Tél : 021 73 76 78 Fax : 021 73 95 59 / Télex : 56150

Le Buteur n° 1182 Vendredi 23 avril 2010

21

Coup d’œil International Inter Milan Real Madrid Pellegrini vers Valence ?
Arrivé l'été dernier sur le banc du Real Madrid, Manuel Pellegrini pourrait être limogé dès la fin de cette saison, en raison notamment de l'élimination prématurée des Merengue en Ligue des champions. Néanmoins, le technicien chilien pourrait rapidement rebondir. Selon Marca, il serait dans les petits papiers de la direction du FC Valence qui s'est lancée à la recherche d'un nouveau coach en vue de l'exercice 2010/11. Pour ce poste, Pellegrini serait en concurrence avec Mauricio Pellegrino, actuel adjoint de Rafael Benitez du côté du Liverpool FC.

Italie La Roma rejoint l’Inter en finale
On ne change pas une affiche qui marche. Pour la cinquième fois en six saisons, la finale de la Coupe d'Italie opposera le 5 mai prochain l'Inter Milan à l'AS Roma. Défaits 1-0 lors de la demi-finale retour, mais vainqueurs 2-0 sur leur pelouse à l'aller le 4 février dernier, les Giallorossi n'ont pas puisé dans leurs ressources ce mercredi pour écarter l'Udinese. A la lutte pour le titre en Serie A, Claudio Ranieri avait choisi de faire tourner et il aurait pu s'en mordre les doigts. Avant la 70e minute, les faits lui avaient pourtant donné raison, le Friuli avait jusqu'alors assisté à un sommet d'ennui. Puis tout s'est accéléré. Devant l'attentisme de l'AS Roma, l'Udinese a poussé. Et a fait trembler les filets dix minutes avant le terme.

Maicon opéré des dents
Mardi soir face au FC Barcelone, le latéral droit de l'Inter Milan, Maicon (28 ans, 30 matches de Serie A cette saison, 6 buts), avait été blessé au visage lors d'un choc avec Lionel Messi. L'international brésilien y avait laissé des dents. L'ancien Monégasque a été opéré mercredi, communique le club nerazzurro. S'il fait défaut ce week-end face à l'Atalanta, le joueur de couloir, buteur lors des deux derniers matches de son équipe, devra en revanche pouvoir tenir sa place lors de la demi-finale retour, mercredi prochain à Barcelone.

Balotelli veut devenir le n°1
Sévèrement critiqué par son entraîneur José Mourinho et son président Massimo Moratti pour son manque d'investissement sur le terrain après son entrée en jeu face au FC Barcelone mardi soir en demi-finale aller de la Ligue des champions (3-1), Mario Balotelli (19 ans, 24 matches en Serie A cette saison, 8 buts) a répondu à sa façon à ses dirigeants. L'attaquant italien de l'Inter Milan semble continuer à vouloir n'en faire qu'à sa tête et souhaite mener sa carrière comme il l'entend. «Je suis toujours serein. Et je suis prêt à devenir le meilleur joueur du monde. J'ai ce rêve depuis que je suis tout petit et je suis le premier à ne pas vouloir le gâcher», a fait savoir Balotelli dans des propos repris par l'AFP. Pas sûr que sa cote auprès des supporters nerazzurri grimpe après ces déclarations...

Ronaldo tenté par la Bundesliga Aussi surprenant soit-il, la Bundesliga

Juventus Trezeguet en contact avec le Milan AC
Alors qu'on l'annonçait il y a quelque temps possible partant pour les Corinthians, David Trezeguet (32 ans, 18 matchs en Serie A cette saison, 7 buts), encore lié à la Juventus Turin jusqu'en juin 2011, serait finalement en contact avec le Milan AC, à en croire le Corriere dello Sport. Après dix années de bons et loyaux services, la Vieille Dame pourrait laisser filer librement son buteur français à l'issue de la saison. Une option forcément intéressante pour les Rossoneri, dont les finances ne sont pas au mieux. L'international tricolore a déjà souvent été annoncé en contact avec le club lombard par le passé. Cette fois-ci serat-elle la bonne ?

Manchester City Un beau pactole pourTorres (26 ans, 22 matches de Premier Torres Fernando
League en 2009/2010, 18 buts) espère vite oublier cette saison pénible. L'attaquant a subi bon nombre de blessures et il n'a donc pas pu aider Liverpool à conserver une place dans le "Big Four" qualificative pour la prochaine Ligue des champions. Pire encore, l'avenir de son mentor Rafael Benitez reste très flou (la Juventus Turin fait le forcing pour recruter le technicien des Reds)... et la vente imminente du club de la Mersey n'arrange rien. Le tabloïd anglais The Daily Star révèle que toutes ces contrariétés commenceraient sérieusement à agacer l'ancienne star de l'Atletico Madrid. Conscient de ce malaise, les dirigeants de Manchester City seraient disposés à aligner 70 millions d'euros lors du prochain mercato estival pour récupérer l'international de la Roja. Cette information est tout de même à prendre avec des précautions...

serait un championnat des plus attrayants pour Cristiano Ronaldo (25 ans, 24 matchs en Liga cette saison, 20 buts). Interrogé par Sport Bild, l'attaquant portugais du Real Madrid se verrait bien évoluer en Allemagne dans quelques années. «Après la Liga et la Premier League, la Bundesliga est la plus forte du monde. Il y a des joueurs fantastiques. Je joue actuellement en Espagne, mais tout est possible. Pourquoi pas ?» a indiqué le Ballon d'Or 2008. Présent en demi-finale de la Ligue des champions, à l'inverse du Real ou des clubs anglais, le Bayern Munich est une belle vitrine pour la Bundesliga sur le Vieux Continent.

FC Barcelone Caceres restera à la Juventus
Le vice-directeur de la Juventus Roberto Bettega et les directeurs sportifs du club bianconero, Alessio Secco, et du Barça, Txiki Begiristain, se sont entretenus mercredi. L'objet de cette rencontre était l'achat à titre définitif de Martin Caceres. Il en est ressorti que l'international uruguayen restera à Turin en prêt la saison prochaine. Il pourrait ainsi être racheté pour 7 millions d'euros, et non plus pour 11 millions, comme l'accord passé l'été dernier l'avait prévu.

Manchester United Ferguson désigne son successeur Sir Selon certaines rumeurs persistantes en Angleterre,
Alex Ferguson devrait prendre sa retraite à l'issue de la saison 2010-11, soit dans un peu plus d'un an. Si les noms de José Mourinho et de Laurent Blanc sont ceux qui reviennent le plus souvent pour succéder au technicien écossais sur le banc de touche de Manchester United, ce dernier aurait donné un nom à ses dirigeants, à en croire le Sun. Ferguson aimerait que ce soit l'entraîneur d'Everton David Moyes qui prenne le relais chez les Red Devils. Ecossais lui aussi, Moyes effectue un travail de tout premier plan chez les Toffees depuis 2002 maintenant. Reste à savoir si le board de MU sera du même avis.

Chelsea
Mikel, le coup dur

France Le Real soutient Benzema
plus reJohn Obi Mikel ne devrait Chelsea. Le jouer de la saison pour rian des milieu international nigé u lors de la Blues s'est blessé à un geno ). Touché à défaite à Tottenham (1-2 nt au moins un ménisque, il sera abse c manquer trois semaines et va don on de son les matches de fin de sais ute à celle équipe. Son absence s'ajo ne se remet de Michael Essien, qui u. Chelsea pas de sa lésion à un geno saison sans va donc devoir finir la vrai milieu défensif !

Arsenal Archavine annonce son retour
Blessé au mollet depuis le 31 mars, l'attaquant d'Arsenal, Andreï Archavine (28 ans, 28 matches de Premier League cette saison, 9 buts), pourrait effectuer son retour contre Manchester City, samedi, à l'occasion de la 36e journée de Premier League. «Je me remets et j'espère revenir pour le match contre Manchester City», a déclaré mercredi sur le site officiel des Gunners l'international russe, qui a vu son équipe dire adieu à ses espoirs de sacre national et européen durant son absence.

Impliqué, comme Franck Ribéry et Sidney Govou, dans une affaire de mœurs dans laquelle il devrait être entendu comme témoin, Karim Benzema a reçu l'appui de ses dirigeants. Selon le quotidien espagnol Marca, le Real Madrid garderait ainsi toute sa confiance en son attaquant, «du moins pour l'instant». Selon une source judiciaire, la jeune femme impliquée dans l'affaire de proxénétisme qui secoue le football français a affirmé devant les policiers avoir eu une relation avec Benzema courant 2008, alors qu'elle n'avait que 16 ans.

e par e-mail : Réagissez à cette pagteur.com jeux-santé@lebu

Numéros utiles
■ SAMU : (021) 23.50.50 ■ Urgences médicales : 115 ■ Protection civile : (021) 71.14.14 ■ Sûreté wilaya : (021) 73.00.73 ■ Gendarmerie : (021) 76.41.97 ■ Centre antipoison : (021) 97.98.98 ■ Dépannage gaz : (021) 67.59.81 ■ Dépannage électricité : (021) 67.24.52 ■ Service des eaux : (021) 67.50.30 ■ Personnes en difficulté ou en détresse : N° Vert : 15-27

Le proverbe du jour «Un invité reste un invité même s'il s'attarde hiver et été «

D écrassage
(Proverbe Tunsien)
Dohr Asr Maghreb Icha

Le Buteur n° 1182 Vendredi 23 avril 2010

23

Prévisions météo pour Alger et ses environs

Horaires des prières

Vendredi
: 13h20 : 16h30 : 19h31 : 20h56

VENDREDI
AVERSES ÉPARSES

SAMEDI
BIEN ENSOLEILLÉ

Ins

«Fais pas le malin toi» de Sarkozy

O

lites

C

ertains aliments, bourrés de nutriments, ont des effets anti-âge. Ils agissent aussi bien sur la beauté du corps qu'ils préviennent les problèmes liés au vieillissement... Les aliments qui agissent sur la beauté et la mémoire  Fatigue générale Elle peut être due à l'anémie, c'est-à-dire une baisse de la concentration d'hémoglobine dans le sang, ce qui entraîne un mauvais transport de l'oxygène. La faiblesse, la pâleur et la fatigue en sont les symptômes. Mangez des aliments riches en fer et vitamine B12 : épinards, amandes, lentille, haricots rouges, sardines agneau ou bœuf.  La peau L'environnement (tabagisme, soleil…) peut accélérer le déclin naturel de la peau. Afin de retarder l'apparition des premières rides, d'en réduire les effets ou de conserver la brillance de votre peau, il vous faudra prendre des aliments riches en vitamines A, C et E ainsi qu'en sélénium. Mangez du raisin, des avocats, oignons, radis roses, amandes, noix de cajou et buvez du thé vert.  Cheveux et teint terne Vous devez privilégier les aliments riches en fer et en vitamines A comme les pruneaux ou la bette. Le bœuf, les épinards, les amandes et la crevette contiennent du zinc en plus du fer. Le zinc ralentit la perte des cheveux et favorise sa repousse  Les varices Les aliments qui possèdent de la vitamine C, du cuivre et des composants phénoliques permettent de prévenir l'apparition des varices, ces veines bleuâtres et disgracieuses. Prenez du citron, des noix, du thé vert, du fenouil ou du pissenlit.  Le sommeil Un bon sommeil est aussi essentiel à la beauté du corps (peau éclatante, yeux vifs, sourire espiègle…) qu'à la santé. Pour cela, privilégiez les sucres naturels qui équilibrent la glycémie. Les raisins, pruneaux, figues patates douces, blé complet, haricots rouges ou lentilles sont quelques aliments alors conseillés.

S

anté

Les aliments qui vous rajeunissent

Samedi
Fedjr Chourouk : 04h31 : 06h04

Matin : 15°C A-M : 20°C Vent : 11 km/h Direction : W.

Matin :12°C A-M : 23°C Vent : 11 km/h Direction : S.

Recette
Gaspacho Andalou
 2 boîtes de tomates tomates pelées en conserve (410x2)  1 gros oignon haché  2 gousses d'ail  1 poivron jaune  1/2 c. à café de sucre en poudre  3 c. à soupe d'huile d'olive  3 c. à soupe de vinaigre balsamique  sel, poivre  20 cl d'eau  quelques gouttes de Tabasco Coupez le poivron en petites lamelles. Otez le coeur des tomates et coupez la chair en morceaux. Mettez tous les légumes dans un grand saladier. Ajoutez le sucre, du sel et du poivre,

Le président français, en visite à Chambéry ce jeudi pour le 150e anniversaire du rattachement de la Savoie à la France, a sermonné un jeune homme alors qu'il prenait un bain de foule. «Fais pas le malin toi !» a-t-il lancé à ce jeune homme, rapporte Le Monde.fr. Les raisons du sermon: l'homme en question se serait essuyé la main sur son pull après avoir serré celle de Nicolas Sarkozy. Dans un reportage sonore, France Info donne des précisions sur le contexte précédant ce «Fais pas le malin toi !». La radio raconte qu'au moment où le cortège présidentiel est arrivé sur la place de l'hôtel de ville, à Chambéry, Nicolas Sarkozy a été à la fois applaudi et hué par la foule. La scène rappelle le célèbre «Casse toi pauv' con !». Une réplique lancée en 2008 par Nicolas Sarkozy, en pleine visite du Salon de l'agriculture, à un visiteur qui refusait de lui serrer la main.

Des pirates somaliens attaquent par erreur un navire de guerre
Des pirates somaliens ont attaqué par erreur un navire militaire français croisant dans l'Océan Indien, a annoncé mercredi 21 avril la force navale de l'UE «Atalante». Six des assaillants ont été arrêtés. L'attaque, survenue dans la nuit de lundi à mardi, a visé le bâtiment de commandement et de ravitaillement La Somme venu soutenir l'opération européenne de lutte contre la piraterie «Atalante'». Selon l'état-major français, le bateau a été attaqué par deux skiffs, des petits bateaux rapides, à environ 300 kilomètres des côtes somaliennes. Après quelques échanges de coups de feu qui n'ont fait aucun blessé, les attaquants ont fait demi-tour. En suivant l'une des embarcations, le bâtiment est tombé au bout d'une heure environ sur le «bateau mère» des assaillants.

 La perte de mémoire La vitamine E, le magnésium, la vitamine B entre autres éléments permettraient (selon des études) de lutter contre la perte de mémoire. Les aliments riches en antioxydants (vitamines C et E ainsi que le silicium végétal) auraient aussi des actions bénéfiques sur l'activité du cerveau. Prenez du ginseng, des mangues, figues, choux frisés ou verts, noix, blé complet, saumon, crevettes, graines de tournesol ou persil. Mangez des oeufs. Le jaune d'oeuf est l'aliment le plus riche que l'on connaisse en choline. La choline aide l'organisme à transformer des graisses en acétylcholine. Cette molécule est réputée jouer un rôle décisif dans le mécanisme de la mémoire. Les aliments qui agissent sur la santé  Maladies cardiaques Il vous faut éviter les aliments contenant des graisses saturées (beurre, fromage, hamburgers, pâté, lard…). Ils augmentent le taux de cholestérol. Prenez plutôt des aliments à base d'acides gras mono-insaturés (huiles d'arachide, olives), ou contenant des flavonoïdes et riches en fibre : raisin, papaye, melon, pamplemousse, avocat, brocoli, sardine, huitre, fenouil ou thé vert.  Maladies des yeux Souvenez-vous de l'adage «Mangez des carottes pour y voir clair la nuit». De fait, tous les légumes ou fruits de couleur rouge et orange contiennent des antioxydants (vitamine A, C, E et lutéine) qui permettraient de conserver une vision fine et précise. Outre la carotte,

S

Jean-Claude Van Damme remonte sur le ring !

T ars

L'acteur belge, connu pour sa passion pour les arts martiaux, s'apprête à faire son grand retour... Tout d'abord, sur grand écran puisqu'il planche actuellement sur un film de karaté légèrement autobiographique qui dénoncerait les vérités cachées du showbiz. Mais ce n'est pas tout : c'est sur un ring de boxe que les Suisses pourront applaudir, le mois prochain, ce personnage étrange qui soufflera ses 50 bougies en octobre, pendant deux soirs de spectacle intense. Vous ne rêvez pas, il a bien décidé de remonter sur un ring : un retour aux sources risqué pour lequel il s'entraîne... plus ou moins activement.

ce sont l'abricot, la myrtille, la cerise, la betterave, la citrouille, les graines de sésame, l'œuf ou les yaourts au bifidus.  Maladies des os L'ostéoporose ou maladie des os est liée au vieillissement. Une nourriture riche en calcium est recommandée. La vitamine D (synthétisée par l'organisme humain sous l'action du soleil) sera vivement conseillée, car elle facilite l'absorption du calcium par l'organisme. Mangez des concombres, brocolis, épinards, harengs, huîtres, lait, yaourts au bifidus, persil, gingembre ou huile d'olive.  Problèmes digestifs Mangez des aliments contenant beaucoup de fibres (donc des fruits et des légumes) et surtout buvez beaucoup d'eau (au moins 1,5 litres). En cas d'estomac lourd ou de sensations de brûlures gastriques, réduisez les aliments acides, c'est-à-dire les fromages, viandes rouges, les agrumes (orange, pamplemousse...) ou les condiments comme la moutarde, les câpres, cornichons, moutarde et ketchup. Vous seront conseillés les raisins, papaye, banane, cassis, blé complet, riz brun, pois chiches, yaourt au bifidus, fenouil, pissenlit ou vinaigre de cidre.  Problèmes articulaires Les problèmes articulaires (inflammation, douleurs…) sont des motifs importants de consultation médicale. La consommation de fruits et légumes riches en antioxydants, de noix, de céréales et de poissons gras (hareng, saumon…) peut prévenir leur arrivée. Choisissez les pommes, avocats, graines et huiles de sésame, huîtres, persil, germe de blé, huile d'olive.

l'huile et le vinaigre. Mixez grossièrement en versant l'eau pour obtenir une consistance un peu plus liquide. Vérifiez l'assaisonnement en ajoutant éventuellement plus de vinaigre, ou quelques gouttes de Tabasco, selon votre goût. Mettez au réfrigérateur au moins une heure avant de servir.

Tchakchouka
 750 g de tomates pelées et coupées en quatre  6 œufs  1 poivron rouge coupé en lanières  1 poivron vert coupé en lanières  3 gousses d'ail hachées  2 oignons émincés  4 cuillerées à soupe d'huile d'olive  1/2 cuillerée à café de paprika en poudre  sel Faites revenir les oignons et les poivrons dans l'huile une dizaine de minutes. Ajoutez les tomates, l'ail, le sel, le poi-

vre et le paprika et laissez cuire à feu vif 1/4 d'heure en remuant souvent. Battez les œufs en omelette. Salez-les et ajoutez-les sur les tomates. Mélangez sur feu doux les œufs jusqu'à ce qu'ils soient brouillés, avec les tomates. Servez aussitôt.

A

stuce du jour

Viande blanche bien dorée
Pour obtenir un poulet ou rôti de veau bien doré, badigeonnez la viande dʼun peu de miel avant de la mettre au four. Vous pouvez également arroser votre viande du jus dʼun citron.

Les vitamines anti cancer
D, E, A, C, B9… Certaines vitamines protègeraient du cancer. La liste de ces nutriments miracle, et où les trouver !

Question
Vrai ! Le lait maternel est un véritable trésor de bienfaits pour votre enfant et contient de précieux anticorps. Le colostrum sécrété les premiers jours de la naissance en est notamment très riche. Les anticorps permettent de renforcer les défenses de votre bébé. Celui-ci devient ainsi beaucoup moins sensible aux infections et aux allergies.

Comment préserver les vitamines des aliments
En général, les vitamines et minéraux sont sensibles et fragiles à lʼair, notamment ceux que lʼon retrouve dans les produits frais. Il faut donc favoriser les fruits et légumes crus, les cuissons au four ou à la vapeur pour le poisson, au gril ou à la broche pour les viandes et volailles (note : attention, la viande grillée au barbecue produit des substances cancérigènes). Les fruits et légumes surgelés et en conserve sont aussi riches en vitamines et nutriments. Il est aussi préférable de favoriser une conservation au sec, à lʼabri de la chaleur et de la lumière.

Le lait maternel est très riche en anticorps

?

Le

L'Iran capable de frapper le territoire américain en 2015
L'Iran pourrait être en mesure de fabriquer un missile capable d'atteindre les Etats-Unis d'ici 2015, selon un document déclassifié du département de la Défense transmis au Congrès et rendu public lundi. «Avec une aide étrangère suffisante, l'Iran pourrait probablement développer et tester un missile balistique intercontinental capable d'atteindre les Etats-Unis d'ici 2015», déclare le Pentagone dans ce rapport dont Reuters a obtenu une copie. Une version classifiée a aussi été transmise au Capitole. Les progrès de l'Iran en matière de technologie de missiles à longue portée font l'objet de toutes les attentions de Washington, qui accuse Téhéran de vouloir se doter de l'arme atomique et pousse en faveur de l'adoption de nouvelles sanctions internationales pour le contraindre à mettre fin à ses activités d'enrichissement de l'uranium. En mai 2009, un rapport des services de renseignement estimait l'Iran incapable de disposer d'un missile de très longue portée avant la période 2015-2020. Auparavant, Washington tablait sur la période 2012-2015. Le document contient une évaluation plus large des capacités militaires iraniennes et de son soutien aux insurgés d'Irak et d'Afghanistan ainsi qu'à des groupes armés comme le Hamas palestinien et le Hezbollah libanais.

C

hiffre du jour

2015

Demain : Antioxydants et vitamines, quelle différence ?

News

S

anté

Un cœur neuf grâce aux cellules souches
suite considérablement améliorée, de 50% selon le docteur Nicolas Noiseux, cardiologue à l'université de Montréal. Il explique que cette technique peut donner naissance à des cellules de muscle cardiaque ou encore à des vaisseaux sanguins. Elle pourrait ainsi, à l'avenir, éviter les transplantations cardiaques. Les chercheurs souhaitent désormais pratiquer cette intervention sur vingt autres patients canadiens dont le coeur est défaillant. Ils travailleront en collaboration avec l'Hôpital général de l'université de Toronto.

Canada - Des chercheurs montréalais sont parvenus à améliorer les fonctions du coeur d'un patient grâce à l'implantation de cellules souches. Une première mondiale. Les chercheurs et spécialistes des maladies cardiaques du Centre hospitalier de l'université de Montréal ont tout d'abord prélevé de la moelle osseuse de la hanche d'un patient de 59 ans et l'ont ensuite purifiée pour ne garder que les cellules souches. Lors d'un pontage coronarien, ils ont injecté ces cellules isolées directement dans le coeur du patient. Sa fonction cardiaque s'est en-

10:00 Fix wa Fox 10:30 Wadjeh El Aâdala 11:15 Emission UFC 12:45 Journal télévisé ( édition du 13h) 13:30 Prière du vendredi 14:00 Fadhaa ElDjoumouaâ 15:00 Emission Antoum Aydhan 15:45 Aâlem sayarat 16:00 El-djawal 16:30 Fatawa aâla hawa 17:30 Journal télévisé ( édition Amazigh) 17:45 Mina malaib 20:00 Journal télévisé ( édition du 20h) 21:00 Ahalile 22:45 Smoke

13:55 Mon plus beau souhait 15:45 New York police judiciaire 16:35 Monk 17:30 A prendre ou à laisser 18:05 Le juste prix 18:50 Là où je t'emmènerai 18:55 Météo 19:00 Journal 19:30 Le quiz de la biodiversité 19:35 Courses et paris du jour 19:38 Météo 19:40 Trafic info 19:45 Koh-Lanta, le choc des héros 21:15 L'amour est aveugle 22:50 Euro Millions 23:00 C'est quoi l'amour ? 00:00 Tour Auto 2010

11:45 Toute une vie à aimer 14:45 Une maman à toute épreuve 16:50 Un dîner presque parfait 18:43 Météo 18:45 Le 19.45 21:05 Un gars, une fille 21:40 NCIS : Los Angeles 20:25 NCIS : Los Angeles 21:20 NCIS : enquêtes spéciales 22:10 Californication 22:40 Journal intime d'une callgirl 23:10 Journal intime d'une callgirl 23:40 Scrubs 00:10 Scrubs 00:35 Scrubs

15:00 TV5MONDE, le journal 15:30 Questions pour un champion 16:00 L'or brun du Tibet 17:00 TV5MONDE, le journal 17:20 Le journal de l'éco 17:25 L'invité 17:35 Rumeurs 18:00 Les Boys 18:30 Tout le monde veut prendre sa place 19:30 Journal (France 2) 20:00 Les années bonheur 22:05 TV5MONDE, le journal 22:20 Journal (TSR) 22:50 Temps présent 23:45 TV5MONDE, le journal Afrique 00:00 Avocats et associés

Zizou, Pelé et Maradona
N° 1182 VENDREDI 23 AVRIL 2010

JSK-CRB le 30seniors JS Kaavril La rencontre
bylie-CR Belouizdad comptant pour la 28e journée du championat national Nedjma de première division est décalée au vendredi 30 avril 2010 à 16h au stade du 1er-Novembre-1954 de Tizi Ouzou. La rencontre (U20) JSK-CRB aura lieu le même jour à 11h.

réunis pour un match

de… baby-foot !

Aulas tire

T

rès souvent, sport et publicité font bon ménage. Nombreux sont les footballeurs à être ainsi les têtes d’affiche de spots publicitaires. Toujours à la recherche des plus grandes stars, les annonceurs tentent tant bien que mal de s’attacher les services des plus grands. Et le moins que l’on puisse dire, c’est que Louis Vuitton a frappé un très grand coup. Pelé, Diego Maradona et Zinédine Zidane ont en effet été enrôlés par la célèbre marque, comme le révèle la Gazzetta dello Sport. Un match de baby-foot oppose ainsi le Brésilien et le Français, sous l’œil expert de l’Argentin. De quoi faire rêver bien des générations de fans de football.

sur Platini

Fabre, Brahimi et Madouni
des joueurs au grand cœur !

La Fédération italienne enquête sur l’Inter

La Fédération italienne blessure fait s srouvrir une italien. Lequi ava très mal au football Calcio-

M

ichel Der Zakarian et certains joueurs pro du club, à l’instar des Algériens évoluant au sien de cette formation, Michaël Fabre, Yacine Brahimi et Ahmed Madouni, ont rendu visite lundi après-midi aux enfants du service de pédiatrie de l'Hôpital d'Estaing. A l'initiative de Dominique

Vogt, responsable régional de l'association Cœur des Anges, cette visite s'est faite en présence de mesdames Parmantier et Bosdur, responsables pédagogiques des services de pédiatrie et oncologie. Les enfants ont ainsi pu profiter de la présence des joueurs qui se sont volontiers prêtés au jeu des dédicaces de posters, ballons et autres.

poli, qui, en 2006, s'était conclu par la condamnation de la Juventus, du Milan AC, de la Fiorentina et de la Lazio Rome, va connaître une suite. Cette fois-ci, c'est l'Inter Milan qui serait dans le collimateur. La Juventus rétrogradée en Serie B, plusieurs points de pénalité pour le Milan AC, la Lazio et la Fiorentina... La Fédération italienne, qui mène toujours sa propre enquête, a publié un communiqué sur son site : «La justice fédérale demandera dès maintenant de pouvoir avoir accès au matériel probatoire produit par les parties, objet d’expertise qui pourra être mis à disposition par le tribunal. Une demande formelle permettra de débuter une enquête sur les nouvelles écoutes téléphoniques.»

L'Olympique Lyonnais s'est incliné face au Bayern Munich en demi-finale aller de la Ligue des champions (1-0). Au-delà de la déception du résultat, Jean-Michel Aulas a aussi évoqué la gestion par l'UEFA du problème aérien en Europe, provoqué par l'éruption d'un volcan en Islande. En effet, les Gones ont dû rejoindre Munich en bus. Un trajet que n'a visiblement pas apprécié le président rhodanien, qui pense que le calendrier aurait dû être aménagé en fonction de la reprise du trafic. «L'UEFA aurait dû décaler la date de ce match aller. C'était une obligation. Il y a eu une position de principe qui a été trop rapidement prise et qui n'a pas été réfléchie. C'est une erreur stratégique. C'est la première erreur de Michel Platini dans sa gestion, mais c'est une grosse erreur», a-t-il déclaré.

pour abus de pouvoir
Vous vous souvenez certainement de l'ancien international de football bulgare, Yordan Letchkov, ce joueur chauve de la Bulgarie qui avait notamment fait sensation contre l’Allemagne lors des quarts de finale de la Coupe du monde de 1994 aux Etats-Unis. Depuis 2003, ce joueur est devenu maire de Sliven, sa ville natale, mais récemment il a été destitué de sa fonction après son inculpation pour abus de pouvoir et falsification de documents. La justice reproche notamment à l'ancien joueur de l'Olympique de Marseille d'avoir concédé des terrains publics sans consulter le Conseil municipal, et incité un responsable des services fiscaux à négliger le contrôle de certaines entreprises.

Letchkov destitué

Le Milan AC tient son site en arabe

40un stade blessés dans

à Sarajevo Près de personnes, dont 17 des s sde police,40ont été blessés lorsqueagents supporters du FK Sarajevo ont affronté la po-

EN

s de préparation du 24 avril au 3 mai 2010 à Alger en vue du match retour des éliminatoires de

Les U20 en stage duL'équipe nationale des U20 effectueramai 24 avril au 3 un stage s

lice après le nul de leur équipe contre le Siroki Brijeg mercredi soir (1-1). Les supporters du club de la capitale bosniaque avaient espéré une victoire de leur équipe à la mémoire d'un des leurs qui avait trouvé la mort lors du match aller à Siroki Brijeg, le 4 novembre dernier (2-0). «Vous nous avez trahis, nous les supporters», ont-ils crié aux joueurs et à la direction, une fois le match terminé. Les joueurs ont réussi à s'échapper en toute sécurité du stade. Les fans sont alors entrés en conflit avec la sécurité et la police qui tentaient de les empêcher d'envahir le stade. «17 policiers ont été blessés dans les violences, plusieurs gravement», a rapporté à Reuters Dragan Mijokovic, le porte-parole de la police de Sarajevo.

la CAN 2011 face à la Sierra Léone. Cette renconté les tre est programmée pour le 2 mai prochain à La Ligue nationale a arrê 16h30 au stade de Zéralda. Lors du match aller, dates des deux dernières journées du seconde diles protégés de Ibrir se sont inclinés à freetown championnat national de (0-2). En cas de qualification, ils affronteront la vision. Elles se dérouleront les venGambie au premier tour dont le match aller est dredis 7 et 14 mai 2010. Signalons nt e prévu entre juillet et août 2010, et le retour entre les 31e et 32 journées auro septembre et octobre 2010. La phase finale de la lieu les vendredis 23 et 30 CAN U20 est, rappelons-le, prévue en 2011 en Libye. avril 2010.

Division 2 Ultime journée le 14 mai

éen a lancé dernièrement son propre site officiel en langue arabe, il s’agit de l’AC Milan. Tout comme la version italienne, ce nouveau site fournit au quotidien et en continu des news fraîches et des interviews avec les stars du club lombard. On y retrouve même un forum , qui permet ainsi aux amoureux du club de discuter de l’actualité et de partager leurs diverses opinions.

Après s europ Manchester United et le FC Barcelone, un autre grand club
s