You are on page 1of 2

Dossier délivré pour

Madame, Monsieur
17/09/2008
____________________________________________________________________________________________________________________ LIGNES AÉRIENNES

■ Formules pratiques

2.1.3 Flèche
La flèche f est la distance verticale qui sépare un point d’abscisse
x de la droite joignant les points d’accrochage A et B (figure 3). Elle
a un rôle important dans l’étude et la construction d’une ligne,
permettant de fixer la hauteur des supports pour que les câbles
puissent surplomber les obstacles au sol à une distance suffisante,
compatible avec la sécurité. Elle est le seul moyen pratique pour
déterminer la tension mécanique dans le câble, à la construction de
la ligne.
On appelle portée vraie (ou portée oblique) la distance réelle 3
entre les appuis A et B et portée projetée (ou portée horizontale) la
distance
P = AC.

Si les portées ne sont pas trop longues, il est plus commode
d’utiliser les développements en série des cosinus hyperboliques,
en se limitant au terme du deuxième ordre.
La flèche médiane donnée par la formule (11) devient donc :
2
xM
P2
 -----f =  1 + --------2

8
a
2a

Pour éviter de faire intervenir la distance xM, on peut la lier
approximativement à la portée, au paramètre et à la dénivellation ;
en effet :

P
h = a [ ch ( x B ⁄ a ) – ch ( x A ⁄ a ) ] = 2 a sh ( x M ⁄ a ) sh  -------
2a

On suppose, pour plus de commodité, que le câble est soumis
uniquement au champ de la pesanteur. Si xA et xB sont respectivement les abscisses des extrémités A et B de la portée et xM celle de
son point milieu M, on a :

xA + xB = 2 xM

P
h ≈ 2 a ( x M ⁄ a )  -------
2a
d’où

ah
x M ≈ ------- .
P

xB – xA = P
■ Formules générales

(13)

La formule approchée de la flèche, en portée dénivelée, devient :

La flèche au point d’abscisse x est

h2
f = 1 + -----------2
2P

yB – yA
NN′ = y A + ------------------- ( x – x A ) – y
xB – xA

P2
-------- .
8a

2

soit, d’après la relation (8) :

h 
Le produit P 1 +  ----------2P 2 

h
NN′ = a ch ( x A ⁄ a ) + --- ( x – x A ) – a ch ( x ⁄ a )
P

est le développement limité de :

h2
P 1 + -------2- =
P

avec h = yB – yA dénivellation entre les points d’accrochage.

P 2 + h2 = 3

Pratiquement, on ne considère que la plus grande flèche f, c’està-dire celle qui correspond au point à tangente parallèle à AB situé
sensiblement au point médian M ; on a, alors, pour une portée dénivelée, avec la relation (8) :

La formule approchée de la flèche médiane est donc :
— pour une portée dénivelée :

yA + yB
a
f = MM′ = ------------------ – y M = --- [ ( ch ) ( x A ⁄ a ) + ch ( x B ⁄ a ) ] – a ch ( x M ⁄ a )
2
2

— pour une portée de niveau :

f = 3P ⁄ 8a

fn = P 2 ⁄ 8 a

soit :

P
f = a ch ( x M ⁄ a ) ch  ------- – 1
2a

(11)

d’où, pour une portée de niveau (xM = 0) :

(14)

(15)

2.1.4 Longueur du câble
■ Formules générales

P
f n = a ch  ------- – 1
2a

(12)

La longueur < d’un arc de chaînette se déduit aisément de la
relation :
d< = ( 1 + y ′ 2 ) dx = ch ( x ⁄ a )d x
soit :

y

M

N

h

f

C

M'

xM

0

x

P
Figure 3 – Géométrie d’une portée dénivelée

xB

x

(17)

Pour une portée dénivelée, on peut utiliser une sorte de généralisation du théorème de Pythagore appliqué à la chaînette. On
démontre, en effet, que le carré de la longueur < = AB de la chaînette est égal à la somme des carrés de la longueur < n = AC de la
chaînette de niveau (dont la portée est égale à la portée projetée de
la chaînette AB et ayant le même paramètre) et du carré de la dénivellation h :
< 2 = < n2 + h 2 .

Toute reproduction sans autorisation du Centre français d’exploitation du droit de copie est strictement interdite.
© Techniques de l’Ingénieur, traité Génie électrique

Dossier délivré pour
Madame, Monsieur
17/09/2008

(16)

Pour une portée de niveau, on a donc :

P
< n = 2 a sh  ------- .
 2 a

N'

A

xA

P
< AB = [ a sh ( x ⁄ a ) ] ( x B ⁄ x A ) = 2 a sh  ------- ch ( x M ⁄ a ) .
 2 a

B

3

(18)

D 4 420 − 7

. — pour la longueur réelle de câble. Pour les lignes usuelles en 225 kV ou en 400 kV.. la Toute reproduction sans autorisation du Centre français d’exploitation du droit de copie est strictement interdite.....82 127. mais à la corde (portée horizontale) .. (m) 500 m 800 m 1 000 m 1 500 m 36.... les lignes aériennes sont soumises à des variations de températures dues aux modifications des conditions météorologiques et également à la charge transitée par la ligne. on calcule cet allongement avec la composante horizontale de la tension. il est nécessaire d’utiliser la formule exacte .36 56. En effet.06 129. © Techniques de l’Ingénieur.. dans la D 4 420 − 8 p 2 + 92 0 faisant avec la verticale un angle θ défini par : tan θ = 9 ⁄ p 0 . L’équation de changement d’état. ■ Si nous considérons un état initial (1) qui correspond à un paramètre a1 et un état final (2) qui correspond à un paramètre a2. même pour les grandes portées.. pour une portée de niveau .20 Longueur de câble... un paramètre de 2 200 m est fréquent .. l’application de la formule (18) donne : < = En négligeant le terme limité de P3 P + -------------24 a 2 (P 3/24a2)2 2 réalité..08 P3 < n = P + -------------24 a 2 (19) 501.. agissant perpendiculairement à la portée.. De plus..... la différence étant sensiblement P 3/24a2 pour les portées ni trop longues.. on trouve : p = P P3 < = 3 + ---. le paramètre de la chaînette est alors : σ t0 ′ σ t0 ′ a ′ = --------. 3 24 a 2 (20) La longueur du câble est donc encore voisine de la longueur de la portée réelle 3 .. la formule approchée donne une précision suffisante ........ p est appelé poids apparent du câble par unité de longueur. le tableau 2 compare..21 36.06 P < n = 2 a sh  -------  2 a (17) 501.. d’autre part au poids p 0 de direction verticale ..2 Équation de changement d’état L’étude de la portée unique (§ 2. pour une portée de niveau. la neige ou le givre. Cette tangente n’est horizontale que pour les portées de niveau et correspond alors au milieu M du câble........41 1 008. la formule approchée est suffisamment précise...66 1 529. la flèche et la longueur réelle du câble. il est nécessaire de connaître jusqu’à quelle longueur de portée il est possible d’utiliser les formules pratiques... le câble est encore soumis à un champ de forces uniforme et prend la forme d’une chaînette dans le plan P défini par les deux points d’accrochage A et B et par la direction de p ..= ------------------------p 2 p 0 + 92 σ t0 ′ étant la tension (de valeur minimale) au point du câble où la tangente est perpendiculaire à p ....... Pour la portée dénivelée... — on néglige les différences d’allongement élastique dues au fait que la tension mécanique varie d’un point à l’autre de l’arc . pour une portée de niveau...... changent le poids linéique du câble. entre formules pratiques [(15) et (19)] et formules exactes [(12) et (17)] pour le calcul de la flèche et de la longueur réelle de câble (le paramètre est pris égal à 2 200 m) Portée horizontale Flèche .. (m) ■ Formules pratiques Pour la portée de niveau (xM = 0).. • pour les grandes portées... pour un vent horizontal de vitesse v constante.. Mais.-------------. Monsieur 17/09/2008 LIGNES AÉRIENNES ____________________________________________________________________________________________________________________ Tableau 2 – Comparaison. chaque mètre de conducteur est soumis à une poussée 9 de direction horizontale....1) ne concerne que l’équilibre d’un câble à température et masse linéique données. ni trop dénivelées..07 804. Les valeurs de ce tableau montrent que : — pour la flèche : • pour les portées voisines de 500 m. Exemple : il montrera mieux les différences que l’on peut obtenir. le poids de la neige ou du givre s’ajoutant arithmétiquement au poids propre du câble et l’effet du vent s’ajoutant géométriquement... 2.. en se limitant au terme du 3e ordre de la formule (17).. ci-après.41 1 008.84 fn = P 2 ⁄ 8 a (15) P f n = a ch  ------- – 1 2a (12) 14.. Il est soumis + h 2..1... on a : P3 . Ainsi. < n = P + -------------24 a 2 (19) Le terme P 3/24a2 est la différence entre la longueur de la chaînette et la longueur de la portée.5 Comparaison des formules pratiques et exactes Dans l’étude d’une ligne.07 804. quand ils agissent uniformément sur toute la portée...46 57. — on admet que les allongements élastiques et thermiques sont proportionnels non pas à l’arc. dans sa forme courante. est établie en faisant quelques approximations : — portée peu dénivelée : elle est établie.61 1 529.. le vent..35 14. ces deux forces se et en prenant le développement composent en une résultante p de module : h 2 + P 2 . traité Génie électrique Dossier délivré pour Madame..... Monsieur 17/09/2008 (21) .Dossier délivré pour Madame....... 2.