You are on page 1of 3

Les 10 commandements de vos premiers pas sur

Instagram
www.webmarketing-com.com /2015/12/08/43215-10-commandements-de-vos-premiers-instagram
Instagram, c’est le réseau photo
incontournable. Avec plus de 300 millions
d’utilisateurs et 30 milliards de photos
partagées en 2014, il peut être pertinent de
l’inclure dans sa stratégie social media. Depuis
septembre, le réseau propose même sa
solution de publicité en libre service. Vous ne
savez pas comment vous y prendre pour sauter
le pas ? Voici les 10 commandements de
base…

I. Les règles de base, tu
respecteras
Si vous ne vous sentez pas de faire preuve d’originalité, essayez au moins de vous appuyer sur des
principes simples et efficaces pour toute photographie :
Évitez le zoom au maximum qui ruine la qualité d’une photo prise avec son smartphone ;
Utilisez la règle des tiers pour soigner votre composition ;
Oubliez le flash !
Nettoyez l’objectif, vous allez avoir des surprises en voyant la différence…
Rappelez-vous qu’il est rarissime de réussir une photo du premier coup : n’hésitez pas à mitrailler votre
sujet sous différents angles. Vous passerez certainement un petit moment sur le tri, mais vous maximisez
ainsi vos chances d’avoir une vraie belle photo.

II. Les filtres douteux, tu éviteras
Nous voilà dans le vif du sujet ! S’il est très bien et même carrément conseillé de vous appuyer sur
d’autres applications qu’Instagram pour retravailler vos photos avant de les poster sur le réseau, évitez
de modifier vos prises de vue à outrance (sauf si vous recherchez vraiment un effet précis).
Généralement, on note souvent des abus de contraste ou de saturation qui ne sont pas toujours du plus
bel effet. La plupart des marques n’utilisent pas de filtres sur leurs photos : un gage d’authenticité ?
Certains sujets et secteurs peuvent se prêter avec plus ou moins de facilité à l’altération d’image.
À noter que du côté des selfies, les filtres « chauds » sont davantage plébiscités et peuvent rapporter
jusqu’à 21% de visibilité et 45% de likes en plus, d’après une étude Yahoo Labs et Georgia Tech. Que
vous soyez un tenant du #NoFilter ou un accro à la retouche, restez mesuré !

III. Les hashtags, tu maîtriseras

si vous dédiez votre compte Instagram à votre restaurant. si vous avez envie de voir des photos de chatons. Par exemple. likez les photos qui vous paraissent intéressantes et commentez-les. n’oubliez pas de suivre des comptes sur le réseau. tu soigneras Vous devez impérativement soigner la partie biographie. Les interactions. Ta biographie. il y a de grandes chances pour que ce soient les hashtags anglophones qui soient préférés à ceux dans la langue de Molière. C’est l’occasion de vous rendre visible auprès d’autres membres. VI. IV. vous n’avez que 150 caractères. Certes. c’est une bonne chose. Bien que régulièrement ne veuille pas toujours dire souvent en fonction des réseaux. Certains hashtags sont dédiés à des jours de la semaine en particulier ou sont récurrents. Si ça colle avec vos activités. Ce commandement est d’ailleurs valable pour n’importe quel réseau social : il n’y a aucun intérêt à y figurer si vous ne participez pas.Les hashtags sont des mots-clés précédés d’un dièse que vous rattachez à vos publications en rapport. L’inconstance est déconseillée : inutile de noyer vos abonnés sous les publications pendant un mois pour ensuite rester en sommeil pendant des semaines. Toutes les photos dans lesquelles les auteurs auront mis ce hashtag apparaîtront. VIII. Un post par jour est un minimum. inspirants ou les deux. Faites régulièrement des plongées sur Instagram avec l’outil de recherche en vous aidant de quelques hashtags. Dans un style plus classique. Tes sujets. Ils sont aussi l’occasion de voir comment vous vous positionnez sur le réseau par rapport à des concurrents ou des acteurs similaires. tu ne négligeras pas Suivre d’autres comptes. ne négligez pas les interactions sur ce réseau ! Repérez s’il y a des challenges et participez en citant des abonnés dont vous souhaitez attirer l’attention par exemple. mais choisissez-les minutieusement. Cela facilite la recherche et vous rend visible auprès d’autres utilisateurs. repérez les hashtags qu’ils utilisent et prenez exemple sur ceux qui fonctionnent le mieux. Comparez leur nombre d’abonnés. V. tu t’imposeras Encore une règle à appliquer à tous vos réseaux ! À moins d’avoir une énorme visibilité et une aura particulière. pensez à jouer le jeu. tu suivras Que ce soit parce qu’ils sont stratégiques. tu varieras Ne tournez pas toujours autour des même sujets. autorisez-vous un peu de variété. vous n’êtes pas obligé de ne publier QUE des photos de vos assiettes ! À moins d’avoir une ligne éditoriale très précise qui joue sur la ressemblance des publications. mais surtout. Il est donc indispensable de vous en servir et surtout à bon escient ! Inutile d’en mettre des dizaines par publication : repérez ceux qui sont les plus utilisés. Par exemple. VII. n’espérez pas retenir l’attention de votre communauté potentielle si vous ne publiez pas régulièrement. et repérez ceux qui sont intéressants à suivre. trop souvent considérée comme partie négligeable alors qu’elle peut faire pencher la balance pour un abonné. il vous suffit de faire une recherche par # en tapant « Chaton ». Évitez de poster du contenu de piètre qualité et soignez les images que vous diffusez. La régularité. D’autres comptes. À noter : selon votre secteur d’activité. Instagram fait partie des plateformes sur lesquelles il faut être plutôt prolifique . Pensez à inclure un lien vers votre blog ou votre site et à .

les légendes très longues : Instagram est un réseau consacré à l’image. tu légenderas Outre les hashtags. Il existe pléthore d’études sur les meilleurs moments pour poster sur Instagram. Veillez à être percutant . Cependant. Les enseignements principaux à en tirer pour animer un compte sont la constance et surtout l’écoute de votre audience. IX. À vos appareils photo ! . Comme pour la biographie. Vous pouvez vous en inspirer pour commencer. une photo légendée. ces commandements s’appliquent facilement à d’autres réseaux sociaux. sauf cas particulier. Vous pouvez inclure des émoticônes dans votre biographie. ne l’oubliez pas ! X. retiendra plus facilement l’attention de vos abonnés. et si possible intelligemment. Profitez-en pour inclure vos hashtags dans le texte quand c’est possible plutôt que les lister à la fin. Pensez par exemple au décalage horaire si votre audience potentielle se trouve à l’étranger. soyez accrocheur et évitez. Le moment adéquat. Si Instagram est le sujet principal de cet article. l’expérience sera votre meilleure alliée pour définir le timing idéal.y intégrer les mots-clés qui caractérisent votre activité. Tes photos systématiquement. l es moments adéquats pour que votre post soit le plus visible peuvent différer. tu posteras Selon la cible que vous visez. car c’est avant tout pour elle que vous publiez.