Nafja MOHAMED John J.

MOTTA

Master CEN Université Paris 8

Durant ces dernières années, la téléphonie mobile a évolué à un rythme vertigineux; l'union de différentes technologies a permis aux téléphones mobiles d'exécuter des tâches de plus en plus complexes: on est donc passé de la communication orale et des SMS classiques aux messages Multimédia (MMS), aux emails, à la navigation sur internet, au GPS, à la photographie et à la vidéo, entre autres. Cela a fait que le marché et les acteurs économiques ont changé: des entreprises traditionnellement spécialisées dans la téléphonie comme Nokia sont confrontées à des entreprises comme Apple. Ce changement s'est aussi répercuté au niveau de leur stratégie; maintenant, en plus de l'appareil téléphonique en soi, il faut une plateforme de services qui l'accompagne.

I/

Nokia et Apple: Généralités

Le groupe finlandais Nokia est né en 1966 de la fusion de trois industries remontant au XIXe siècle et portant déjà ce nom: papeterie, caoutchouc et câbles. L'entreprise se lance dans les téléviseurs dans les années 70, mais continue à être un conglomérat « touche à tout ». Le décollage de la marque se fait en 1992, lorsque l'entreprise décide de se concentrer sur ses activités de télécommunication et abandonne les autres marchés. Le groupe fait alors le pari que le téléphone mobile peut toucher des centaines de millions de personnes à travers le monde, en utilisant une philosophie de simplicité dans la conception de ses téléphones. Par ailleurs, Nokia fait partie des premiers constructeurs à proposer le Bluetooth que ce soit au niveau des oreillettes sans fil, des systèmes d'intégration pour les voitures ou de la synchronisation du téléphone avec un PC ou un Mac. Nokia procède également à des recherches en termes de logiciel pour téléphone, avec son fameux Symbian OS (Basé sur Linux) qui est le système d'exploitation des téléphones haut de gamme Nokia. Afin de rentabiliser Symbian OS, Nokia vend son système à d'autres constructeurs de téléphones comme Samsung, Siemens, Sendo ou LG. En 2007, Nokia lance sa plateforme OVI, permettant le téléchargement de contenus multimédia à partir d'un terminal mobile de la marque. Cette plateforme offre maintenant aux utilisateurs la possibilité de partager à distance des fichiers stockés sur un PC, depuis un téléphone mobile. Nokia n'a pas limité les partages de

I / Nokia et Apple:

Généralités

fichiers au système Symbian; en effet, l'offre est compatible avec la plupart des téléphones mobiles disponibles, sur Windows XP et Vista. Apple Inc. (anciennement Apple Computer Inc.) est une société multinationale américaine d'informatique. La marque est devenue célèbre avec l'ordinateur personnel Apple II (1977), puis la gamme Macintosh (depuis 1984). En 2001 les activités d'Apple se sont diversifiées, la société s'oriente partiellement vers l'industrie des reproducteurs musicaux, avec l'iPod et l'iTunes Store (en 2003). Ces deux produits sont conçus pour la musique numérique. Puis Apple élargit son offre à la téléphonie mobile. Lancé en 2007, l'iPhone de première génération était décliné en version 4 et 8 Go. Le succès ne s'est pas fait attendre puisque 150.000 exemplaires ont trouvé preneur le premier week-end. Apparu en même temps que l'iPhone 3G, l'AppStore est le magasin d'applications en ligne d'Apple. Le principe est simple : mettre à disposition des utilisateurs d'iPod touch / iPhone un catalogue de logiciels gratuits et payants qui sont préalablement autorisés par Apple. Apple est réputée pour l'interface utilisateur et le design très élégant et minutieux de ses produits, et notamment pour l'introduction grand public des technologies souvent considérées comme innovantes : l'interface graphique avec fenêtres, la souris, et l'écran MultiTouch... Ces éléments sont, en partie, à l'origine des prix un peu plus élevés que la moyenne du marché, et font d'Apple une marque perçue comme haut-de-gamme dans l'opinion publique.

II /

La vision et la stratégie des deux firmes

Nokia est conçue comme une entreprise de
mobilité qui s'adapte aux nouveaux types d'utilisateurs en confrontant que «La mobilité est toute une philosophie de vie où les terminaux sont seulement une des variables de l'équation mais qui nécessite applications et services ». En effet, elle propose une vaste gamme de dispositifs mobiles et met à la disposition des personnes, une offre de services intégrés améliorée, qui permet des expériences en musique, la navigation, la vidéo, la télévision, l'image, les jeux et les applications mobiles provenant de différentes sources à travers ces dispositifs. Et c'est de là que Nokia parle de « Convergence ». Cette multitude de services est regroupée sous la plateforme OVI, accessible sur Internet et d'autres dispositifs. Comme son slogan l'indique «Connecting People», Nokia cherche à établir une communication directe avec ses utilisateurs en leur permettant de partager et diffuser leurs propres contenus à travers la plateforme OVI. Pour sa part, Apple est connue pour conjuguer intelligemment technologie et ergonomie; son esprit innovant a créé des interfaces visuelles intuitives qui révolutionnent à chaque fois l'expérience utilisateur, en apportant toujours un soin exceptionnel au design de ses produits. Il faut cependant savoir qu'elle n'est pas une société de logiciels. Ce n'est pas non plus une entreprise

II / La vision et la stratégie des deux firmes

de matériel mais plutôt une entreprise qui produit de « l'expérience » : l'objectif est d'emmener l'utilisateur d'un environnement où logiciel et matériel cohabitent au mieux. A l'image de son slogan « Think Different », Apple a réussi à se diversifier avec la création de nouveaux produits et services innovants qui ont réinventé les marchés des lecteurs mp3 (avec l'iPod), de la téléphonie mobile (avec l'iPhone), et des contenus multimédia en ligne (avec sa plateforme iTunes). Malgré son ouverture vers le champ de l'innovation, Apple considère qu'il faut garder un strict contrôle sur ses produits, ce qui fait que toutes les extensions, applications ou extras doivent être approuvés par l'entreprise et sont exclusivement disponibles depuis les magasins Apple ou la plateforme iTunes. Ce modèle assure à Apple, par exemple dans les cas des applications pour l'iPhone et l'iTouch, une rente confortable de 30% des revenus pour chaque App tandis que les développeurs prennent les 70% restants.

III/

Applications et Services

Bien qu'Apple comme Nokia aient intégré dans leurs téléphones des fonctionnalités qu'on peut dire similaires (cartographie, reproduction multimédia, accès à Internet mobile, bureautique et jeux), chaque entreprise a suivi un chemin complètement différent pour se développer. Tout d'abord, il faut parler de quelques caractéristiques techniques: Apple a développé de son côté un écran panoramique Multi-Touch qui est beaucoup plus sensible aux mouvements grâce à sa capacité de détecter l'électricité statique des doigts, ce qui le permet d'être maîtrisé entièrement avec les doigts. Nokia, elle, utilise une technologie qui détecte la pression exercée sur l'écran, elle offre donc la possibilité d'utiliser les doigts mais aussi le stylet. Cependant, la réactivité et l'efficacité de cette technologie sont moins puissantes que celles d'Apple. A la différence d'Apple, les Finlandais ont décidé d'ajouter un clavier extérieur, avec des touches plus amples, ce qui permet une saisie plus confortable. Ensuite, du côté des systèmes d'exploitation, le MacOS X Mobile d'Apple est très ergonomique, avec une fluidité déconcertante encore méconnue des mobiles classiques ce qui le rend simple à utiliser. Pour sa part, le Symbian est un OS très complet mais il n'est pas autant ergonomique. Ses points forts sont les widgets (petits outils qui permettent d'obtenir des informations) puisqu'ils permettent d'accéder aux informations les plus importantes en un coup d'œil, sans même avoir à ouvrir une application. C'est aussi un système utilisé par d'autres constructeurs de téléphones mobiles. Les outils de cartographie et l'intégration avec GPS proposés par Nokia sont plus sophistiqués que ceux d'Apple. En effet, Nokia offre le guidage vocal, le

III / Applications et services

gyroscope (la carte s'adapte à la direction de l'utilisateur), la navigation en mode piéton dans le monde entier, ainsi que sa propre plateforme cartographique « OVI Cartes ». L'iPhone a été pionnier en matière de navigation mobile avec son navigateur Safari Mobile, mais Nokia, avec le navigateur du N97, n'a absolument rien à envier à Safari puisqu'il propose le Flash Player, le scrolling cinétique, la recherche d'un mot dans la page; il permet d'accéder à un flux RSS, à l'enregistrement des mots de passe ou même à l'envoi de l'adresse d'une page par SMS, e-mail ou Bluetooth. Au niveau de la plateforme de synchronisation et de partage, il faut dire qu'Apple a l'avantage car elle a réussi à populariser la commercialisation de musique, et de contenus multimédia à travers l'iTunes Store et des applications pour l'iPhone et iTouch dans l'AppStore qui propose plus de 95 milles applications et qui a vendu en un an un miliard d'applications. Apple a su attirer et fédérer des milliers de développeurs dans le monde pour son AppStore; ces derniers ont compris qu'ils pouvaient tirer partie de l'immense visibilité qu'elle offre, tout en bénéficiant de la popularité de l'IPhone. Nokia, elle, commence tout juste à démocratiser sa plateforme d'application OVI Store en proposant environ cinq milles applications, mais elle propose déjà des nouveautés dans sa plateforme OVI qui n'existent pas chez Apple : la possibilité de partager des photos, des vidéos, et quelques centaines types d'archives comme PDF, Excel, Word, avec un stockage gratuit et illimité; un portail dédié exclusivement aux jeux: N-Gage; une directe connectivité avec des réseaux sociaux comme Facebook, qui permet par exemple, d'envoyer aussitôt une photographie prise avec le téléphone sur un compte Facebook , ou encore le service Lifecasting qui permet à l'utilisateur de mettre à jour son statut et ses informations de géolocalisation sur Facebook directement depuis l'écran d'accueil du téléphone.

III / Applications et services

Finalement, les deux firmes ont eu une approche marketing complètement différente: Apple par exemple, a annoncé officiellement la sortie de l'iPhone 3GS pendant la keynote, mais elle a gardé en secret la description des caractéristiques de l'appareil jusqu'à sa sortie, celui ci avait fait parler de lui bien avant… Rumeurs sur rumeurs, les blogs s'en sont donnés à cœur joie, cela a fini par produire un phénomène de mode qui a permis à Apple d'exploser ses ventes. Du côté de Nokia, la firme a annoncé la mise sur le marché de son modèle N97 plusieurs mois avant sa date de sortie officielle, lors du Nokia World; pas de surprise donc, et pas autant de communication sur Internet. Nokia n'a pas vraiment réussi à s'imposer sur les blogs de la même manière qu'Apple l'a fait, ce qui donne un gros avantage à Apple.

VI/

Conclusion et Références

En conclusion, nous pouvons constater qu'Apple a vraiment une longueur d'avance sur Nokia, car elle a su faire de son téléphone un mobile à la fois professionnel et ludique, avec une offre d'applications et de contenus multimédias sans comparaisons. Mais il faut aussi dire que Nokia a commencé à offrir des possibilités communautaires et de partage plus intéressantes liées à une politique plus ouverte et amicale avec ses développeurs. Elle profite également du plus grand parc de téléphones et a cependant la possibilité de récupérer une part du marché prise par Apple. A l'avenir, il faudrait rester vigilant sur les services qui seront proposés et les relations établies entre les utilisateurs, les développeurs des contenus ainsi que les entreprises: ce sont ces critères-là qui pourront encore une fois faire pencher la balance.

Références
Wikipédia www.nokia.fr/ et www.nokia.com/ http://www.ovi.com http://www.apple.com http://www.lesechos.fr: Articles parus le 12/11/09,
Qui parlent de la vente des mobiles Nokia et l'IPhone

http://www.bestofmicro.com: Article du 18/06/09 http://leblog.vendeesign.com: Article, Nokia N97 vs Iphone 3GS du 19/06/09 http://www.blog-n97.fr:
Article, Comparaison: Nokia N97, PalmPré, iPhone 28/05/ 2009

Sign up to vote on this title
UsefulNot useful