You are on page 1of 2

Association respecter et veiller sur Epagny : solidarité Epagny

le 07 avril 2016

LETTRE OUVERTE A
Monsieur le Ministre de l’Intérieur Bernard CAZENEUVE,
Madame la Préfète de la région Bourgogne-Franche-Comté et Préfète de la Côte-d’Or Christiane
BARRET,
Madame la Présidente de la région Bourgogne-Franche-Comté Marie-Guite DUFAY,
Monsieur le Président du Conseil Départemental de la Côte-d’Or François SAUVADET,
Monsieur le Conseiller Départemental du Canton d’Is-sur-Tille Charles BARRIERE,
Monsieur le Député de la 4ème circonscription de Côte-d'Or François SAUVADET,
Monsieur le Maire d’Epagny Jean-Denis STAIGER,

Mesdames, Messieurs,

Un appel à projet d’implantation d’un minimum de 65 demandeurs d’asile dans la commune
d’Epagny a fait l’objet d’une offre par l’association COALLIA sur la demande de la propriétaire du
bâtiment de l’Hôtel-Restaurant « Le Clos des Combottes ».
Epagny est un petit village de 320 habitants à 15 km de Dijon, entouré d’autres villages de taille
similaire, tous faiblement ou même non dotés d’infrastructures (école, commerce, transport). Au
cours de ces dernières années, les municipalités ont su orienter leur développement vers une
croissance maitrisée et un environnement contrôlé malgré des contraintes lourdes (champ de tir,
voies de circulation très chargées, carrières, etc.).
La commune d’Epagny s’est fixé un plan qui a toujours eu la volonté de préserver son environnement
et de maitriser son extension pour accueillir et intégrer au mieux de nouveaux arrivants comme en
témoigne son PLU (Plan Local d’Urbanisme) de 2004 qui ne prévoyait que 300 habitants pour 2020 !
C’est donc logiquement que la municipalité d’Epagny s’est prononcée par délibération contre ce
projet qui représenterait une augmentation brutale de 20% de sa population. Cette décision a été
confortée par une pétition signée par la majorité de la population d’Epagny (210 signataires sur 240
adultes vivant dans la commune) et par un vote de soutien des communes avoisinantes. Par ailleurs,
le projet indique à tort que « le maire de la commune n’a pas émis d’opposition ferme à la création
de ce dispositif ».
En septembre 2015, lors d’un conseil municipal, Monsieur le Maire de Dijon François REBSAMEN
annonçait « que la Ville dispose de 30 à 50 places pour accueillir des migrants » comme relaté dans la
presse locale (Bien Public du 28/09/15) ce qui correspond à 0,033% de la population dijonnaise.
20% comme à Epagny représenterait 30 000 arrivants à accueillir à Dijon!

Pour participer à l’effort national d’accueillir des demandeurs d’asile, notre commune serait disposée
à accueillir 2 familles dans des conditions favorables (acceptation, intégration dans la vie du village,
sérénité).

Pour toutes ces raisons et celles citées ci-dessous, accueillir 65 demandeurs d’asile à Epagny (ou 85
comme indiqué page 39 du projet ? ou 105 page 20 ?) ne répondra pas aux principaux objectifs de ce
projet rédigé par COALLIA :




Scolarisation : Epagny ne dispose pas d’école contrairement à ce qu’indique le projet
Temps d’accès à Dijon (administration, hôpitaux, etc.) largement sous-estimé : 41 min en
transport en commun et non les 10 min annoncées ! (source Transco)
Réseaux d’assainissement sous-dimensionnés
Eloignement des centres de secours (médical, gendarmerie)
Absence d’activité de loisir organisée par la commune

Par ailleurs, le taux d’encadrement prévu par le projet auprès des demandeurs d’asile pose
question :
o
o

Les demandeurs d’asile seraient présents 569400 heures par an
Le Personnel encadrant serait présent 7008 heures par an dont seulement 3150
heures au service direct du public concerné (p.35 du projet)
 Les demandeurs d’asile auraient un encadrement de l’ordre de 0.5% selon les dispositions
prévues dans le projet.

En conclusion de ces éléments l’association « Respecter et veiller sur Epagny SOLIDARITE EPAGNY »,
aconfessionnelle, apolitique et signataire de ce courrier, demande l’abandon de ce projet inadapté et
dont l’implantation aurait des conséquences néfastes pour les demandeurs d’asile ainsi que pour les
populations locales qui n’ont pas été consultées :


démission du Conseil Municipal,
apparition de positions extrémistes
dévalorisation du foncier de la commune (à ce jour une vente a déjà été annulée par
l'acheteur ayant eu connaissance du projet : courrier à votre disposition)

Le maintien d’un tel projet représenterait sans aucun doute un déni de l’exercice de la démocratie
qui fait la valeur de la France.
Sachant que vous prendrez en compte le bien-fondé de notre démarche, nous vous prions d’agréer,
Mesdames, Messieurs , notre considération respectueuse.

Pour l’Association « Respecter et veiller sur Epagny SOLIDARITE EPAGNY »
Mairie d’Epagny, 1 rue du Cimetière 21380 Epagny Courriel : solidarite.epagny@gmail.com

Le Président Fabrice Miramont

Related Interests