You are on page 1of 1

TRIBUNES 41

GROUPE DES ÉLUS
SOCIALISTES ET
RÉPUBLICAINS

© M. LUMBROSO

DÉBAT T RE EN VA L-DE-M A RNE

Budget départemental : anticiper
aujourd’hui pour ne pas subir demain !
Au moment où chacun doit faire des efforts pour réduire les déficits publics, les élus socialistes
et républicains, composante indispensable de la majorité départementale, force de propositions,
ont fait le choix de la responsabilité en assumant un budget départemental sérieux, respectueux
des engagements pris devant les électeurs il y a un an.

L

a droite et Nicolas Sarkozy ont
laissé la France dans une situation
économique et budgétaire catastrophique : 1 700 milliards d’euros de dettes
(+ 600 milliards entre 2007 et 2012).
Ils tentent de le faire oublier, mais voilà
le vrai bilan de la droite en France.
Depuis 2012, la gauche, responsable, a
donc dû agir pour redresser la situation
et renouer avec la croissance. Nous en
voyons les premiers effets aujourd’hui
avec un déficit public ramené à 3,5 %,
des prélèvements obligatoires qui
recommencent à baisser, un secteur
économique plus créateur d’emplois
(près de 100 000 créations nettes en
2015) et une croissance qui revient
(+ 1,2 % en 2015, + 1,5 % prévu en 2016).
Cela ne peut se faire qu’au prix d’efforts
partagés auxquels les collectivités
locales sont appelées. Évidemment,
leur rythme et leur niveau doivent être
discutés. Mais la réalité est là.
Dans ce contexte budgétaire difficile, les
élus socialistes et républicains ont fait le
choix de la responsabilité en élaborant,
au sein de la majorité de gauche au
Conseil départemental, un budget sérieux
au service des politiques publiques utiles,
efficaces, répondant aux besoins, notamment sociaux, environnementaux, économiques, éducatifs, sportifs et culturels
des Val-de-Marnais, des plus jeunes aux

plus âgés d’entre nous ; aux enjeux d’un
territoire en développement, ambitieux,
qui appelle de nouvelles infrastructures,
par exemple en matière de transports.
Contrairement à la droite, nous n’avons
ainsi pas voulu réduire les aides à la
construction de logement social ou à la
culture ; contrairement à la droite, nous
avons su maîtriser la fiscalité (dans
trois départements d’Île-de-France
dirigés par la droite, les impôts ont
explosé  : Yvelines + 66 %, Seine-etMarne + 18 %, Essonne + 29 %). Et nous
avons maintenu des services à nos
yeux essentiels : l’aide à la restauration
scolaire pour les collégiens des familles
les moins favorisées, le remboursement
de 50 % de la carte Imagine R sans
condition de ressources, les villages
vacances, les crèches départementales,
les chèques solidarité, le soutien au
sport, la politique de la ville, une protection de l’enfance et de la jeunesse
digne de ce nom, des parcs départementaux ouverts à tous, les ordinateurs
pour les collégiens, l’amélioration de
nos transports en communs, l’entretien
de nos routes départementales, le raccordement au haut débit de nos territoires
ou les actions pour le développement
durable, etc.
Nos efforts ont, en revanche, porté sur
les coûts de gestion, la mutualisation, les

recherches d’économies de fonctionnement, les coûts de communication, etc.
Grâce à eux, nous avons aussi pu financer
des mesures nouvelles, avec par
exemple l’élargissement du bénéfice du
forfait Améthyste à tous les retraités
val-de-marnais imposables ou le plan
de création de 500 nouvelles places en
crèches départementales.
Mais les élus socialistes et républicains
veulent se projeter plus loin pour préparer l’avenir plutôt que le subir. C’est
pour cela que nous avons proposé d’élaborer, dès maintenant, des orientations
budgétaires pluriannuelles 2017 - 2021
qui permettent au Département d’inscrire son action dans la durée.
Parce que nous ne voulons nous
résoudre ni à la disparition annoncée
des départements, ni à les réduire à de
simples guichets de distribution des
allocations de l’État, nous allons, ainsi,
continuer à travailler pour continuer à
adapter nos actions aux besoins des
Val-de-Marnais. ■
Daniel Guérin, Abraham Johnson, Isabelle Santiago,
Brigitte Jeanvoine, Hélène de Comarmond, Bruno
Helin, Josette Sol, Mohamed Chikouche
Retrouvez l’actualité du groupe des élus socialistes et
républicains du Conseil départemental sur :
Facebook : https://www.facebook.com/gsr.
valdemarne/
Twitter : @GSRCD94
Tumblr : http://groupesocialisterepublicain94.
tumblr.com

L E M AG A ZINE DU DÉPA R T EMEN T • N°334 • M A I 2016