You are on page 1of 24

www.competition.

dz

24

Lundi 25 avril 2016

ARRE TSUR IMAGE
Le foot, c'est que
de l'amour !

Courbis Jr
contre-attaque
Stéphane Courbis, le
fils de Rolland
Courbis, a été touché
par la révélation des
écoutes
téléphoniques de
Jean-Pierre Bernès
dans le cadre de
l'enquête sur les
transferts de l'OM
entre juillet 2011 et
octobre 2012. "J'ai
découvert dans
L'Equipe, que selon M.
Jean-Pierre Bernès,
j'aurais grandi ''dans
une atmosphère de
voyous.''
Apparemment, M.
Bernès connaît mieux
que moi l'éducation
que j'ai reçue, car je
n'ai jamais eu cette
impression, et n'ai
jamais été traîné,
pour ma part, devant
la justice. Je propose
donc à M. Bernès de
lui laisser sa vision
du football et ses
préjugés qu'il
alimente lors de ces
écoutes. La justice
fera son travail, de
mon côté je
continuerai à
travailler sur la
carrière de mes
joueurs", a déclaré
Courbis Jr sur son
compte Twitter.

JO : Flamengo
accueillera les
olympiques
d'Argentine
Pendant que l'Algérie
peine à trouver son
camp de base aux
Jeux Olympiques de
2016, la sélection
argentine olympique
de football est
parvenue à un accord
avec la formation de
Flamengo pour
accueillir la sélection
albiceleste. Durant
quasiment 20 jours, la
délégation argentine
partagera les
installations du club
carioca afin de
préparer ses deux
premiers matchs face
au Portugal le 4 août
et l'Algérie le 8, ces
deux matchs se
disputeront au stade
Engenhão.

LAZIZI

«

LE MCA AURAIT PU

BATTRE L'USMA 4 À 2»

Tarek Lazizi, l'ancien défenseur international du Doyen, revient
sur le derby MCA-USMA. Pour lui, le Mouloudia aurait pu
l'emporter sur un score large.
Quel est votre sentiment après le dernier derby
MCA-USMA ?
C'est un bon résultat pour nous parce que l'équipe était menée 2 à 0 et elle a pu revenir au score.
C'est un bon signe avant la finale de la coupe
d'Algérie. Les joueurs peuvent ainsi aborder le match contre le NAHD dans de
bonnes conditions.
Comment étiez-vous lorsque votre
équipe était menée 2 à 0 ?
J'étais zen malgré tout, c'est parce que
j'ai vu que l'équipe avait envie de réagir
et cela s'est vu notamment en seconde
mi-temps. En plus, l'apport du public
incitait à l'optimisme. Je n'ai jamais perdu
l'espoir, j'attendais l'égalisation d'une
minute à l'autre. Nos joueurs ont redoublé
d'efforts et de motivation surtout dans les
20 dernières minutes, je sentais qu'on ne
pouvait pas perdre ce derby. On a eu pas
mal d'occasions de revenir rapidement au
score et même de l'emporter largement.
De combien, selon vous ?
Au vu des occasions qu'on se créait, je
m'attendais non seulement à l'égalisation
mais aussi à ce qu'on l'emporte 3 à 2 ou 4 à 2.
Il suffit de revoir le match pour se rendre
compte qu'à 0 à 1, on avait loupé 3 ou 4 buts.
Et je ne parle pas des petites actions de jeu,
c'étaient des opportunités nettes de marquer.
Donc, pour moi, on aurait pu gagner 4 à 2
normalement. Bref, on voyait que nos joueurs
étaient animés par une grande volonté de
rendre heureux leurs supporters. J'ajoute que
nous avons su leur tenir un bon discours motivant et qui a donné ses fruits.
C'est-à-dire ?
Nous leur avons expliqué qu'un match dure
90 minutes ou plus et qu'il fallait jouer notre

match sans rien lâcher. Quitte à perdre à la
fin, ce serait d'une façon honorable. En
plus, l'intervention d'Omar Ghrib a été
salutaire. Il a bien fait savoir aux
joueurs à la mi-temps que l'USMA ne
devait pas faire la fête contre nous et
que notre public ne devait pas quitter le stade déçu une semaine avant
la finale de la coupe d'Algérie. Il a
placé ses mots, il a su remobiliser le
groupe, qui est revenu sur le terrain gonflé à bloc.
Et que dites-vous de la finale
contre le NAHD ?
Pour moi, la finale a été jouée
contre l'USMA parce que ce club a
une bonne équipe. Quand on se
fait mener 2 à 0 par une telle équipe et qu'on parvient à égaliser, on
ne peut être qu'optimiste. Livrer
une telle prestation face au futur
champion d'Algérie est rassurant.
Le NAHD a aussi une bonne formation, mais l'équipe des Rouge et
Noir est bien meilleure.
N'êtes-vous pas en train de
minimiser le Nasria ?
Pas du tout, je dis simplement
les choses telles que je les conçois.
Je ne pense pas me tromper en
disant que l'équipe de l'USMA est
supérieure à celle du NAHD, beaucoup partagent d'ailleurs cet avis. Et
j'ai le droit de me montrer optimiste
pour mon club, non ? Mais pour être
plus clair, je dirais que le Mouloudia
joue la finale comme elle l'a fait en
deuxième mi-temps face à l'USMA, le
NAHD ne lui résistera pas.
H. D.

IRIS Run Sétif le 14 mai
Placée sous le haut patronage de
Monsieur le ministre de la Jeunesse
et des Sports, avec le soutien de
monsieur le wali de Sétif et le
concours de la direction de la
jeunesse et des sports de Sétif, la
société IRIS organise, pour la
première fois, une course de 10 km
sous le nom "IRIS RUN SETIF". Ce
grand évènement se déroulera le
samedi 14 mai dans les principaux
boulevards de la ville de Sétif. Le
départ et l'arrivée se feront devant
le siège de la wilaya.

Cette manifestation sera prise en
charge sur le plan technique par
l'Agence pro organisation en
collaboration avec la Fédération
nationale du sport pour tous.
Les inscriptions se feront en ligne et
les participants pourront
s'enregistrer via le site web de
l'agence PRO ORGANISATION
www.prorganisation.com mais aussi
via la page Facebook de la marque facebook.com/irisalgerie
Pour cette épreuve de masse, cinq
catégories d'âge seront concernées,

à savoir, les 18-30 ans, les 31-40
ans, les 41-50 ans, les 51 ans 60
ans, mais aussi les 61 ans et plus.
Le IRIS Run Sétif ne concernera pas
uniquement les coureurs natifs de
Sétif, mais est ouverte pour les
coureurs des différentes wilayas. A
cet effet, La direction de la jeunesse
et des sports de Sétif assurera
l'hébergement des participants
résidants hors Sétif. Plusieurs
cadeaux et trophées seront
distribués aux lauréats lors de la
cérémonie finale.

Qui a dit que le football était un sport de
brutes ? A en croire ce cliché réalisé lors
du match du ventre mou de la
Championship entre QPR et Reading (1-1),
il n'en est rien. Même si le bisou entre
Nedum Onuoha et Deniss Rakels était, a
priori, totalement involontaire. Mais il a
porté chance au Letton des Royals, auteur
du but égalisateur sur une passe décisive
du Français Yann Kermorgant.

Finale coupe d'Algérie

Aujourd'hui, réunion
de coordination avec
la Présidence

Toutes les parties concernées par les préparatifs de la
finale de la coupe d'Algérie 2016 seront appelées cet
après-midi à se réunir avec les représentants de la
Présidence de la République pour arrêter tous les
détails relatifs à l'organisation de la rencontre MCANAHD prévue le 1er mai au stade du 5-Juillet. Pour
rappel une réunion de coordination a eu lieu le 19 avril
passé au siège de la FAF qui a regroupé les
représentants du service d'ordre, de la Protection
civile, les représentants des deux finalistes et les
membres de la commission de la coupe d'Algérie où il
a été décidé d'octroyer équitablement 25 000 tickets
pour chaque galerie.

Le trophée sera présenté
mercredi à Bensiam

Le trophée de la coupe d'Algérie 2016 sera présenté
mercredi aux supporters du NAHD mercredi au stade
Bensiam de 9h à16h comme le veut la tradition avant
chaque finale.

Le RCK lanterne rouge de la DNA

Malheureux Koubéens

Le RCK s'est incliné à domicile face au CRBT par 1 à 0
dans une rencontre comptant pour la 27e journée de la
DNA groupe Centre. Une défaite qui a fait dégringoler
l'équipe à la dernière place au classement général
avec 29 points. Les Koubéens ont été malheureux face
au CRBT où ils ont loupé un penalty en première mitemps par Amrane, ce qui a pour effet de déstabiliser
l'équipe. Le but inscrit par Béni Thour au début de la
seconde période a encore fait mal au moral des
joueurs du RCK qui malgré leurs efforts dans les
dernières minutes pour revenir au score vont s'incliner
au grand désarroi de leur public. A 3 journées de la fin
du championnat Kouba a mis un pied en division interrégions. Il faudrait l'union de tous les Koubééns pour
sauver l'équipe du purgatoire.

Yahi : «J'ai refusé d'arranger
le match face à l'ASK»

Dans une déclaration accordée à Echourouk TV, le
président de l'USC, Abdelmadjid Yahi, a répondu à
l'entraîneur de l'ASK Redjimi qui l'a accusé d'avoir fait
pression sur son équipe avant le match disputé
vendredi passé à Oum El-Bouaghi. Le boss de l'USC a
précisé : "Cet entraîneur a voulu justifier la défaite de
son équipe sur le terrain en m'accusant gratuitement
car certains proches de l'ASK ont voulu arranger le
match, chose que j'ai refusée catégoriquement, c'est
pour cela que ce coach s'est attaqué à ma personne",
a souligné le président de l'USC.

Mekkaoui veut quitter le CSC

"En décidant de ne pas me faire jouer la
rencontre retour de coupe de la CAF et
le dernier match de championnat que
mon équipe a joué contre Misr ElMaqassa et le RCR, mercredi et
samedi passés, le coach Didier Gomez
m'a poussé à demander ma
libération", a déclaré, hier, l'arrière
gauche du CSC, Zine Dine Mekkaoui. Reste
à savoir si la direction des Vert et Noir va ou non
accepter de laisser partir Mekkaoui dont le contrat
n'expirera que le mois de juin 2017. Affaire à suivre.

L'INTERNATIONAL
ALGÉRIEN MEILLEUR JOUEUR
DE LA PREMIER LEAGUE

www.competition.dz LUNDI 25 AVRIL 2016 20 DA France 2 € N° 4619 ISSN 1111

MAHREZ
KING
QUOTIDIEN NATIONAL 100% FOOT

of England
Sa maman : «Fière de mon fils»

Habib Beye : «Il vit un rêve éveillé»

Ginola :
«Prenez-le
comme
exemple»

Leicester City, un autre
pas vers le titre

«CE QUI NOUS
ARRIVE EST
INCROYABLE»

Hannachi :

L'EST
VEUT
KARAOUI

«Mouassa
sera maintenu
la saison
prochaine»
«JE VEUX 12 POINTS
 Il insiste pour jouer contre le MCO
GASMI
SUR LES 12 POSSIBLES»
«LA COUPE CHAOUCHI :
BEDRANE
NOUS «J'AI UNE DETTE ENVERS
SÉDUIT LA JSK HANTE»
NOS SUPPORTERS»
BECHOUCHE :
SEGUER :
NEKKACHE :
«J'ai répondu à
mes détracteurs»

«LE TITRE, ON LE FÊTERA
FACE À L'ASMO»

«ON SOUHAITE LE
RETOUR DE CHAREF»

www.competition.dz Lundi 25 avril 2016

2

www.competition.dz Lundi 25 avril 2016

À LA UNE

INTERNATIONALE

Belkaroui perd
à domicile

L'ancien défenseur de
l'USMH, Hichem
Belkaroui, a connu hier
une défaite à domicile
avec le Nacional
Madeira.
Le longiligne défenseur
algérien qui a joué tout
le match n'a donc pas pu
éviter cette seconde
défaite de suite qui
intervient une semaine
après la lourde chute (40) contre Porto, c'est
aussi la 3e défaite en 9
matches, soit depuis
l'intégration de
Belkaroui dans le onze
titulaire des Noir et
Blanc. Madère occupe la
9e place au classement
avec 37 points, il n'a
plus rien à espérer en
cette fin du championnat si ce n'est terminer
dans les 8 premières
places.

BATTUE HIER PAR
LA MAURITANIE 2-0

U20 : l'Algérie
ne jouera pas
la CAN-2017

L'équipe nationale des
U20 ne jouera pas la
CAN-2017 en Zambie, les
hommes de Mohamed
Mekhazni se sont inclinés 2-0 au terme d'une
rencontre où les
Mauritaniens étaient
plus forts et plus entreprenants et surtout très
accrocheurs, ils ont su
ouvrir le score dès la 35'
par El Id Hacen, le
meilleur attaquant de
cette formation qui aura
fait très mal aux
Algériens, puisque c'est
lui qui avait marqué au
match aller le but de
l'espoir aux petits
Mourabitounes lors du
match disputé le 3 avril
dernier à Omar-Hamadi
(victoire 2-1 des Verts).
L'Algérie qui a attaqué
ce match sans deux de
ses titulaires, à savoir
Mhamed Merouani (ASO
Chlef) et Zakaria
Benchaâ (MC Oran) à
cause des blessures n'a
pas pu marquer ce qui
l'aurait mis à l'abri,
d'ailleurs elle a gardé
l'espoir de scorer et se
qualifier jusqu'à l'ultime
minute du temps additionnel quand le remplaçant mauritanien
Houmey Tanjy, s'est
engouffré dans la surface avant de battre le
portier Bouhalfaya
(90'+5).
2-0 était donc le score
final, la Mauritanie de
Vincent Rautureau passe
au prochain tour où elle
rencontrera le Mali,
qualifié d'office au prochain tour, l'Algérie se
retrouve une nouvelle
fois et comme d'habitude lorsqu'il s'agit des
jeunes catégories, hors
course, ce qui risque de
causer un nouveau
remue-ménage dans le
staff qui aura échoué
dans cette simple formalité, et ce, en dépit
des moyens mis à la disposition de la sélection,
des nombreux stages
effectués et des rencontres amicales jouées
tout au long de cette
dernière année, soit
depuis l'installation en
février 2015 de
Mekhazni à la tête des
U20.
S. M. A.

88%

Comme à la fin de chaque
rencontre, les abonnés de la
cryptée peuvent élire l'homme
du match. Sans surprise, c'est
l'Algérien qui a remporté les
suffrages et largement avec
88%. Ce n'est pas tout puisque
ces mêmes abonnées l'ont élu
joueur de l'année en Angleterre.

Les Foxes balayent Swansea avec un but de l'Algérien

LEICESTER ET MAHREZ

PLUS PROCHES DU RÊVE
Pour la 35e journée de Premier League, le leader, Leicester, recevait hier la formation
de Swansea pour une rencontre décisive en vue du titre. Les Foxes n'ont pas tremblé
et se sont largement imposés. Mahrez a montré la voie à ses équipiers.
PAR ISLAM Z.
Elle était attendue cette
rencontre des Foxes car tout le
monde voulait voir la réaction du
leader après que Tottenham soit
revenue à 5 longueurs seulement.
D'ailleurs, tout a été relancé et ça
reparle de la redistribution des
cartes pour le titre de champion
d'Angleterre. C'est sous pression
que Leicester s'est présentée
devant ses fans au King Power
Stadium pour affronter Swansea.
Comme toujours, Mahrez était
titulaire au coup d'envoi de la
rencontre et se devait de faire
oublier un Jamie Vardy suspendu après son carton rouge la
semaine passée face à West Ham.
A peine 10 minutes
et Riyad marque
son 17e but
Le début de match a été engagé
puisque c'est Swansea qui a eu la
première occasion de la partie

par André Ayew. Cependant, le
leader allait vite répliquer et de
manière cinglante puisque l'international algérien profite d'une
mauvaise relance d'Ashley
Williams et chipe le cuir, crochète
et bat Lukas Fabianski. Une
ouverture du score qui allait être
annonciatrice d'un match à sens
unique pour les Foxes. Riyad
Mahrez porte son capital de buts
à 17 unités en championnat et
met fin à trois matchs sans marquer. Libéré, on a retrouvé
l'Algérien sur pratiquement tous
les bons coups durant la rencontre. Il n'a pas cessé de faire
des appels incessants et de provoquer. Il a délivré plusieurs
caviars mal exploités. Le temps
de voir Ulloa mettre le second
but et tuer tout suspense à la
demi-heure de jeu. Au retour des
vestiaires, les locaux vont continuer leur promenade de santé
puisqu'Ulloa s'offre un doublé à
l'heure de jeu avant

Medjani concède
le nul à domicile

LEVANTE N'A PLUS
SON DESTIN ENTRE
LES MAINS

L'international algérien Carl Medjani
n'a pas pu faire hier mieux qu'un match
nul (2-2) à domicile contre la formation
de l'Athletic de Bilbao. Pourtant, c'est
Levante qui avait le contrôle de la rencontre jusqu'à la 88' lorsque les gars
de la banlieue de Valence ont encaissé
deux buts coup sur coup en l'espace de
2 minutes, perdant bêtement 2 précieux points. Carl Medjani a enchaîné
hier son 11e match de suite avec son
club espagnol dans son intégralité, il
est donc à 990 minutes de jeu sans la
moindre interruption, ce qui montre le
poids acquis par l'ancien joueur de
Liverpool dans l'effectif de Levante,
d'ailleurs il fait partie des joueurs qui
ont aidé l'équipe a redresser la barre
mais sans pour autant quitter la zone
rouge, le nul d'hier a en effet bloqué
Levante dans le bas du classement,
le club est plus que jamais menacé par
la relégation, il ne reste en effet que
3 matches avant la fin du championnat, et le club doit absolument remporter un maximum de points durant les
3 matches restants et croiser les
doigts, son destin n'est plus entre ses
mains.
S. M. A.

qu'Albrighton ne scelle le sort de
la partie par un 4e but.
Quand Mahrez va,
tout va
Mahrez aurait pu s'offrir sa 11e
passe décisive mais son partenaire a trop tergiversé avant de rater
lamentablement face au portier
adverse. En somme, l'international algérien a enfilé son costume
de patron pour mener son équipe
vers la victoire. D'ailleurs, quand
il est dans un grand jour, ça se
ressent immédiatement, l'équipe
joue mieux. Le joueur formé au
Havre est le chef d'orchestre de
son équipe et de ses pieds,
dépendent beaucoup de résultats
des hommes de Ranieri. Plus que
jamais, le rêve est permis pour
Les Foxes qui gardent toujours
les cartes en main puisqu'ils
prennent 8 points d'avance et
mettent Tottenham sous pression
pour leur match d'aujourd'hui.
I. Z.

«CE QUI NOUS
ARRIVE EST
INCROYABLE»

Le joueur s'est exprimé à la fin
de la partie et est revenu sur
la victoire de son équipe : "Je
suis très content de cette victoire qui nous permet de rester devant. Ce qui nous arrive
actuellement est incroyable.
On a joué en bloc équipe et on
a fait de très belles choses.
Pour ma part, je suis content
d'avoir retrouvé le chemin des
filets car cela faisait longtemps que je ne marquais pas.
Le plus important pour nous,
c'est de faire ce qu'il faut pour
continuer à rêver. Je suis
content d'être dans une telle
équipe." Maintenant, il reste à
Mahrez d'enfiler encore son
costume de super héros pour
encore trois matchs et le titre
sera définitivement acquis et
le joueur aura peut-être une
statue à Leicester.

Hanni : «Je n'ai rien signé avec Anderlecht»
Le KV Malines a pris
l'eau avant-hier samedi soir
au Mambourg, lors de la 4e
journée du groupe B des play
off II de la Pro League belge.
Hanni & Co quittent
Charleroi avec un 4 à 0 dans
leurs valises. Le joueur des
Verts a d'ailleurs voulu faire
taire les rumeurs de son
accord avec les dirigeants du
Parc Astrid, Sofiane a en effet
été annoncé signataire d'un
contrat avec Anderlecht,
chose qui n'est visiblement
pas du goût du joueur qui a
confié après la défaite au
quotidien belge l'Avenir que
tout ce qui a été rapporté
dans ce sens était faux.
"D'une part, je trouve que ce
n'est pas le moment de parler
de tout cela. D'autre part...
c'est faux, tout simplement. Je
n'ai conclu aucun accord avec
les Mauves. Anderlecht, cela
reste une possibilité, évidemment, mais je me laisse le
temps de choisir", a-t-il déclaré La presse avait annoncé
dans la semaine qu'il ne restait qu'à Malines et au RSCA

de s'arranger pour un montant de transfert. Des montants de salaire avaient également été évoqués, mais voilà
que le nouveau joueur de
l'EN met un terme à cette
folle rumeur, sans pour
autant démentir l'intérêt du
célèbre club belge pour ses
services, cela ressemble vraisemblablement à une gestion
de fin de saison pour Hanni,
qui de surcroît n'était pas du
tout dans le match perdu
4 à 0 samedi passé.
Heureux papa
de Camila
Hanni a reconnu qu'il
n'était pas samedi
passé dans la meilleure
configuration pour
réussir son match,
pour cause : il venait
d'assister 2 heures
avant le coup d'envoi du match, à la
naissance de son
petit enfant : une
petite fille nommée Camila, il en
parle : "C'est quelque

chose d'incroyable ", sourit le
Malinois. "J'ai vu naître notre
petite Camila. Puis, j'ai quitté
l'hôpital à Bruxelles, j'ai pris
ma voiture, et j'ai foncé vers
Charleroi. Je voulais jouer,
absolument. Après, évidemment, c'est dommage, cette
défaite. Mon moins bon
match personnel, je ne le
mets pas sur le compte de la
naissance de ma fille car ce
n'était que des émotions positives. Je n'avais pas la tête
ailleurs, non. On est plutôt
collectivement passés à côté
de notre match. Bon, je vous
laisse, je file retrouver ma
femme et notre enfant", a-til conclu sa déclaration
avant d'aller savourer
un moment de
pur bonheur,
l'une des rares
fois sans
doute après
une aussi
large
défaite.
S. M. A.

CITY CRAINT

OM :
SAGNOL
NE
DIRAIT
PAS
NON

Homme
du match à

Encore 5

points et ce
sera dans
la poche

Dans le pire des cas
et même si les Spurs
parvenaient à gagner
leur match, il manquerait encore 5
petits points à
Leicester pour aller
chercher son tout
premier titre de
champion
d'Angleterre. Ce calcul prend en compte
que Tottenham puisse maintenir cette
pression car si les
deux clubs finissent
à égalité, ce sera
tout de même
Leicester qui finira
champion
d'Angleterre à la
faveur du goal-average particulier par
rapport aux Spurs.
Donc, Mahrez et ses
camarades sont
capables d'aller
chercher les points
qui leur manquent
avant de fêter
comme il se doit leur
titre qui ne choquera
personne.

3à venir
chocs
pour
le leader

Il ne reste plus que 3
journées pour que le
verdict soit livré sur
l'identité du futur
champion
d'Angleterre. En
jetant un petit coup
d'œil au calendrier,
on se rend compte
que pour le leader, il
reste trois chocs et
ça commence dès la
semaine prochaine
avec un déplacement
à Old Trafford pour
affronter
Manchester United.
Par la suite, ce sera
la réception
d'Everton au King
Poer Stadium avant
un dernier déplacement à Stamford
Bridge pour affronter
les Blues de Chelsea
pour la dernière journée de compétition.
I. Z.

UNE GROSSE
BOULETTE AVEC

RONALDO
Cristiano Ronaldo, l'attaquant du Real Madrid,
devrait bel et bien faire son retour pour la demi-finale de Ligue des champions contre Manchester City.
Zinédine Zidane va-t-il pouvoir compter sur sa
BBC pour la demi-finale aller de Ligue des champions contre City ? Voilà l'une des questions brûlantes des deux prochains jours. Karim Benzema,
blessé à la cuisse contre le Rayo Vallecano, est
incertain. En revanche, pour Cristiano Ronaldo, le
coach merengue a affiché toute sa confiance pour le
voir sur le terrain.

Alors que les dirigeants
olympiens travaillent actuellement en coulisses pour trouver le prochain entraîneur du
club pour l'exercice 2015-16,
un technicien
français
a clairement
ouvert
la porte
à une
éventuelle
arrivée sur le
banc marseillais. Lors d'un entretien accordé à Téléfoot et diffusé ce
dimanche, Willy Sagnol a tendu
une perche à la direction marseillaise, tout en reconnaissant la
difficulté d'une telle mission.
"L'OM ? Ça semble compliqué
pour beaucoup de techniciens d'aller là-bas. On ne peut jamais dire
non, parce que Marseille est une
vraie ville de foot. La passion fait
rêver les gens. Mais le rêve cache
souvent la réalité", a avoué l'ancien
coach des Girondins de Bordeaux,
licencié en mars dernier.

Rachat du club,
un repreneur
français préféré
à un étranger ?
Les spéculations vont bon
train depuis le communiqué de
Margarita Louis-Dreyfus annonçant sa décision de vendre
l'Olympique de Marseille. Si le
profil d'éventuels acquéreurs a été
passé au peigne fin, on sait désormais que dans leur grande majorité les Français souhaiteraient un
investisseur français plutôt qu'un
bailleur étranger. En effet, 77% des
994 personnes sondées sur internet
les 21 et 22 avril voudraient voir
un Français racheter l'écurie phocéenne, même si 21% pensent
qu'un étranger serait plus susceptible d'injecter suffisamment d'argent pour permettre au club de
retrouver son lustre d'antan. Et la
préférence demeure inchangée
dans le cercle plus restreint des
amateurs de foot où ils sont 69% à
choisir un Français et 31% un
étranger.

Pellegrini a peur que CR7
devienne une obsession
Ce qui n'arrange évidemment pas les affaires
de Manuel Pellegrini. Le technicien chilien
redoute en effet que la présence de
Cristiano Ronaldo, non seulement soit
dangereux en elle-même, mais fasse
surtout commettre à ses défenseurs la
grosse erreur de se focaliser uniquement sur lui. Ce qui pourrait se payer
cash. "Cristiano Ronaldo marque
des différences importantes au
Real Madrid, chaque saison qu'il
joue. Forcément, le joueur qui
marque le plus de buts et le
plus préoccupant. Mais si nous
nous concentrons uniquement sur
lui, nous commettrions une erreur très
grave car ils ont de très bons autres joueurs comme
Bale, Benzema, Kroos ou Modric. C'est une équipe
importante et il faudra jouer en équipe pour les freiner". Et donc ne pas être obsédé par CR7…

MATTHAÜS :
«LE BAYERN
EST FAVORI POUR
LA C1»

Lothar Matthaüs estime que le
Bayern a les arguments afin de
s'imposer dans la compétition.
Dans les colonnes de la Gazzetta
dello Sport, il a donné son point
de vue avant la confrontation
face à l'Atlético Madrid, en demifinale : "Le Bayern est le favori
pour son histoire, ses résultats
et ce qu'il a montré dans ce tournoi. Mais il faudra quand même
faire attention aux autres
équipes, ce ne sera pas facile de
gagner. Regardez ce qui est arrivé à Barcelone et au PSG : on les
voyait favoris et ils ont été sortis. Mais le Bayern a presque
gagné la Bundesliga et peut donc
se concentrer sur la Champions",
a estimé Matthaüs.

Man Utd : l'arrivée de
Mourinho officialisée
d'ici 2 semaines ?
Ce n'est pas un secret : sous contrat
jusqu'en juin 2017, Louis van Gaal ne
devrait pas conserver son poste d'entraîneur de Manchester United cet
été. Selon le quotidien portugais
Jornal de Noticias, José Mourinho
serait déjà tombé d'accord avec les
dirigeants mancuniens et son arrivée
à Old Trafford pourrait être officialisée d'ici deux semaines. Une victoire
des Red Devils en finale de la FA Cup
ne devrait donc pas permettre au
manager néerlandais de sauver sa
tête. D'autant que le MUFC aurait

commencé à préparer l'avenir
avec le "Special One". D'après le
Daily Star, l'état-major du club
aurait prévu de lui donner une
enveloppe de 300 millions de
livres sterling, soit plus de 380
millions d'euros, pour effectuer
son recrutement lors du mercato. Si des stars sont attendues,
Manchester United aurait aussi
approché Renato Sanches
(Benfica) et Rafa Silva (Braga),
deux joueurs qui ont le même agent
que "Mou", à savoir Jorge Mendes.

Hiddink
salue la
prestation
d'Hazard

Buteur samedi avec
Chelsea près d'un
an après son dernier but en Premier
League, Eden
Hazard a livré une
prestation sérieuse
selon son entraîneur, Guus Hiddink :
"Cela faisait dix
jours qu'Eden travaillait avec le
groupe. En voyant
sa façon de se
déplacer, on l'a jugé
complètement apte.
Ses mouvements
étaient fluides et
j'ai pensé qu'il pouvait débuter (...)
Nous avions envisagé de ne le faire
jouer que 45
minutes, mais il
était tellement
enthousiaste que
nous l'avons laissé
sur le terrain toute
la rencontre."

PSG : OFFRE
REFUSÉE PAR
BENFICA POUR
SANCHES ?
Annoncé il y a plusieurs semaines dans le
viseur du Paris Saint-Germain, le jeune
milieu de terrain du Benfica Lisbonne,
Renato Sanches (18 ans, 21 matchs et 2
buts en Liga Sagres cette saison), aurait
fait l'objet d'une offre parisienne. Selon
le Sunday Times, le club portugais a
repoussé la proposition du champion
de France, sans donner d'indication sur
le montant. Sous contrat jusqu'en 2021,
Sanches dispose d'une clause libératoire
fixée à 45 millions d'euros et figure sur
les tablettes de nombreux cadors européens comme le Real Madrid, le FC
Barcelone, le Bayern Munich ou encore Manchester United.

23

Rooney
veut en
finir avec
la malédiction

Anthony Martial
a permis à
Manchester
United de l'emporter (2-1)
contre Everton
en demi-finales
de FA Cup
samedi et pour
Wayne Rooney,
c'est l'occasion
ou jamais pour
les Red Devils
de remporter un
trophée cette
saison : "J'ai
joué deux
finales de Cup
et j'ai perdu les
deux. Je n'ai
pas encore
remporté ce
trophée, c'est
donc une opportunité pour
nous. Le début
de quelque
chose de spécial. Il y a énormément de
jeunes dans le
vestiaire avec
nous. Ce sera
très spécial
pour eux", a
expliqué Rooney
au site officiel
de United.

Zanetti
signe
à vie
à l'Inter
Milan

Mythique
joueur de l'Inter
Milan de 1995 à
2014, Javier
Zanetti (42 ans)
occupe depuis
sa retraite de
joueur le poste
de vice-président du club
lombard. Ce
samedi,
Attaquant vedette de l'Inter Milan, Mauro Icardi (23 ans) intéresse plusieurs
l'Argentin a
grands clubs européens, dont le PSG, Manchester United ou encore Chelsea.
signé un nouAlors que l'Argentin a toujours assuré vouloir rester en Lombardie, son disveau contrat
cours commence à être plus mesuré. "Si je reste à l'Inter sans Ligue des
qui le lie symChampions ? Un joueur de football veut toujours gagner, si je peux le faire ici
boliquement "
(...) Moi je ne pense qu'à jouer. Si des offres arrivent, ce sera au club de les
pour toujours "
évaluer", a confié le buteur des Nerazzurri selon des propos rapportés hier
aux Nerazzurri :
par La Gazzetta dello Sport.
" C'est un honneur pour moi
d'imaginer
poursuivre le
reste de ma vie
avec ce que j'ai
de plus cher.
C'est ce qu'a été
l'Inter au cours
des plus belles
Un autre cador européen devrait entrer dans la course pour
années pour
Javier Pastore. D'après les informations de Tuttosport,
moi et ma
Liverpool serait très intéressé par le profil du joueur du
famille ", a-t-il
Paris Saint-Germain. L'été s'annonce chaud donc pour
confié sur le
l'Argentin, qui aura un choix fort à faire : soit rester au PSG
site de l'Inter.
et espérer retrouver la confiance de Laurent Blanc, soit quitter la capitale pour poursuivre sa carrière ailleurs. Jürgen
Klopp aimerait beaucoup qu'il opte pour la deuxième
option…

Icardi n'écarte plus un départ

Liverpool entre
dans la danse
pour Pastore

www.competition.dz Lundi 25 avril 2016

À LA UNE

INTERNATIONALE

22

SUAREZ

Thierry Henry
revient sur la
nomination
de Zidane

«Maintenant,
le Real fait
très peur»

LE NOUVEAU LEADER
QUI AFFOLE
LES COMPTEURS

Alors que le FC Barcelone traversait une période
compliquée, Luis Suarez vient d'inscrire deux
quadruplés consécutifs en Liga pour réveiller les
Blaugrana ! Le club catalan est donc toujours en
course pour le titre, tandis que l'Uruguayen, lui,
peut viser d'autres distinctions. Luis Suarez a
inscrit deux quadruplés consécutifs !
Quand Luiz Suarez
(29 ans) prend les
choses en main !
Eliminé de la Ligue des
Champions et battu
trois fois de suite en
Liga, le FC Barcelone
semblait parti pour tout
perdre en cette fin de
saison. Mais ça, c'était
avant que l'attaquant ne
tape du poing sur la
table, même s'il n'était
pas forcément le sauveur attendu. Deux quadruplés en quatre jours !
En effet, lorsque le Barça
se retrouve en difficulté,
les hommes de Luis
Enrique s'en remettent
souvent au génie de
Lionel Messi, moins en
vue ces dernières
semaines, tout comme
Neymar, méconnaissable. Pas de quoi affecter le rendement du "S"
de la MSN qui se comporte en véritable leader

! La preuve à l'occasion
des deux derniers
matchs du Barça. Tout
d'abord mercredi contre
le Deportivo La
Corogne (0-8), lorsque
"El Pistolero" a dégainé
4 buts et 3 passes décisives. Et comme si cela
ne suffisait pas, Suarez a
enchaîné avec un
deuxième quadruplé
trois jours plus tard face
au Sporting Gijon (6-0).
Résultat : le Barça, toujours leader, a encore
son destin entre les
mains. Et parce qu'un
buteur raisonne aussi de
manière individuelle,
l'international uruguayen totalise 34 buts
en Liga cette saison, soit
trois unités de plus que
Cristiano Ronaldo.
Alors que, le Pichichi
(titre de meilleur buteur
du championnat) n'est
pas sa priorité, mais l'at-

taquant
barcelonais ne
peut s'empêcher d'y
penser.
Le Pichichi pour
El Pistolero ?
"Le Pichichi, ce n'était
pas mon objectif, a-t-il
confié. Mais à quelques
journées de la fin, avec
l'aide de mes coéquipiers, si cela arrive ce
sera bienvenu."
D'autant que Suarez
domine désormais le
classement du Soulier
d'Or ! Une récompense
qui ferait du bien au
moral de celui qui ne
figurait pas sur le
podium du dernier
Ballon d'Or.
Alors Suarez (53 buts en
49 matchs toutes compétitions confondues)
va-t-il rafler la mise et
sauver la saison du club
catalan ?

NEYMAR
SE RÉVEILLE POUR
PULVÉRISER UN
RECORD

En difficulté ces dernières semaines,
Neymar a été l'un des symboles de la
dégringolade du FC Barcelone, avec
des performances bien en deçà de ses
standards habituels. Samedi soir, le
Brésilien était parti pour réaliser à
peu près la même chose, provoquant
d'ailleurs, par ses mauvais choix et
ses initiatives trop personnelles, la
colère du Camp Nou. Néanmoins,
comme l'ensemble du Barça, Neymar a
réussi à se réveiller en deuxième
période et même contribuer à un sacré
record. Le Brésilien a obtenu deux des
trois penaltys transformés hier par le
FC Barcelone, le troisième étant
consécutif à une main de Vranjes. Avec
ces trois penaltys, le Barça totalise
désormais 19 sentences suprêmes
obtenues cette saison. Ce qui constitue tout simplement un record dans
l'histoire de la Liga, le Bétis Séville
1991-92 détenant auparavant la
marque avec 16 penaltys.

BELLE PAROLE
Jorge Sampaoli Cesc Fàbregas
SAVIO
ancien attaquant du Real Madrid ancien sélectionneur du Chili
milieu de terrain de Chelsea
«NEYMAR A SAUVÉ
LE JOGA BONITO»

«Neymar représente une certaine manière artistique de jouer, un
genre de football qui enchante le
monde. Il a sauvé ce style, le Joga
Bonito. Le football brésilien ne vit
pas ses meilleurs moments, mais
grâce à des joueurs comme
Neymar, ça rappelle à notre
peuple ce qu'est vraiment le football brésilien»

«J'AI COLONISÉ
L'ESPRIT DE MES
JOUEURS»

«Quand je me suis fixé l'objectif
de travailler dans le football international, je connaissais mes possibilités, mais je savais également
que mon crédit était très limité.
C'est pourquoi j'ai essayé, c'était
ma stratégie en tout cas, de "coloniser" un peu l'esprit des joueurs,
en leur faisant savoir avant toute
chose que j'étais une personne
connectée au football 24 heures
sur 24»

«ON A LAISSÉ
TOMBER
MOURINHO»

Massimo Cellino

propriétaire de Leeds United

Le Real Madrid de Zinedine
Zidane carbure en cette fin de saison, et selon Thierry Henry, le
Français a joué un rôle important
dans le renouveau madrilène.
Samedi soir, le Real Madrid a
encore impressionné dans sa
capacité mentale à ne rien lâcher.
Menés 2-0 sur le terrain du Rayo
Vallecano et privés de Karim
Benzema sorti sur blessure en première mi-temps, les Merengues
ont renversé la tendance en s'imposant 3-2. Un match à l'image de
leur deuxième partie de saison
avec un Real qui ne lâche rien.
Revenu dans la course au titre et
qualifié pour les demi-finales de
la Ligue des champions, le Real
Madrid a déjoué tous les pronostics. Pour Thierry Henry,
Zinedine Zidane est la principale
raison de ce renouveau. L'ancien
attaquant français a déclaré au
Sun : "L'équipe a eu une période
d'adaptation avec l'arrivée de
Zidane, mais maintenant ils font
très peur". Pour Henry, Zidane
partait avec un grand avantage
pour gagner le respect de ses
joueurs, son passé : "Zidane a eu
le respect des supporters et de ses
joueurs dès qu'il est arrivé pour
tout ce qu'il a fait en tant que
joueur". Le Real Madrid a une fin
de saison très excitante à jouer
avec une demi-finale de Ligue des
champions dès demain et la
bataille pour la course au titre de
champion d'Espagne.

3

L'INTERNATIONAL ALGÉRIEN MEILLEUR JOUEUR DE PREMIER LEAGUE
SA MAMAN :
«Fière de mon fils,
il a dignement
représenté
l'Algérie»

La joie était à son comble chez
la famille Mahrez à l'issue du sacre
de Riyad. Contacté par nos soins, la
maman du joueur a tenu à exprimer
sa fierté de voir son enfant chéri
devenir la star du championnat
anglais. "Je suis très fière de mon fils.
Vous ne pouvez pas imaginer la joie
d'une maman de voir son fils se hisser aussi haut parmi les plus grands
joueurs du championnat anglais. Je
suis encore plus contente car il a
marqué un nouveau but cet aprèsmidi. Depuis tout petit, il ne pensait
qu'au football. Il n'arrêtait jamais.
Même à l'école, j'étais souvent convoquée pour entendre les surveillants
se plaindre du fait qu'il jouait tout le
temps. A la maison, il prenait n'importe quel objet pour jouer avec."
«En Algérie, on suit
Leicester City pour lui»
Notre interlocutrice est revenue sur
l'engouement suscité par son fils par
rapport à la folie Leicester City en
Algérie. "Je suis doublement contente, car Riyad représente dignement
l'Algérie. Je sais que beaucoup de
supporters suivent Leicester City et
le soutiennent à cause de lui.
D'ailleurs, ils souhaitent qu'il termine
champions. Quand je viens en
Algérie, c'est toujours flatteur."
«J'espère qu'il restera
en Angleterre»
Revenant sur l'avenir de Riyad, sa
maman confie qu'elle aimerait bien le
voir rester en Angleterre où il a trouvé ses aises. D'ailleurs, elle confie : "Je
souhaite qu'il reste en Angleterre,
c'est là où il s'est fait un nom, il a
trouvé ses repères. J'aimerais qu'il
reste en Angleterre. Je prie pour lui
afin qu'il devienne champion et que
Dieu le protège des blessures."
A. H. A.

MAHREZ

KING OF
ENGLAND
PAR ISLAM ZEMAM
C'était dans l'air du temps depuis
plusieurs jours, c'est désormais chose
faite. L'international algérien Riyad
Mahrez est sacré meilleur joueur de
Premier League pour la saison 2015/2016.
Une distinction fortement méritée pour le
joueur formé au Havre qui a crevé l'écran
cette saison par ses prestations de haute
facture. Qui l'eut cru ? Lorsqu'il est arrivé
à Leicester City il y a un peu plus de
deux ans maintenant, le joueur était
considéré comme frêle et trop tendre
pour le jeu dur anglais. Riyad Mahrez a
été sacré hier soir à Londres comme étant
le meilleur joueur du championnat
anglais pour la saison 2015/2016. Une
évidence, diront certains qui savaient
pertinemment que le joueur méritait
amplement de remporter ce trophée
notamment après tout ce qu'il a accompli
sur le plan personnel et collectif. 17 buts
et 10 passes décisives, tel est le ratio d'un
joueur qu'on n'attendait pas à ce haut
niveau. L'Algérien a surpris tout son
monde et est devenu par force,
détermination et travail la star incontestée
du championnat de Premier League. Les
plus grands joueurs se sont inclinés
devant le talent de Mahrez qui a conquis
tout le monde cette saison.

Harry Kane et Alli n'ont
pas fait le poids
Deux autres joueurs étaient en lice pour
concurrencer le joueur formé au Havre.
En effet, Delle Alli et Harry Kane étaient
ses plus grands adversaires pour le titre.
Cependant, ils n'ont finalement pas fait le
poids devant le rendement
stratosphérique de l'Algérien qui n'a
laissé point de doute par rapport à son
talent et sa patte sur le jeu des Foxes
depuis l'entame de la saison.
L'information avait fuité de la part du
Daily Mail car tout le monde attendait
cette consécration. De plus, le fait qu'on
insiste beaucoup sur Leicester City afin
de libérer le joueur et de lui affréter un
hélicoptère, cela n'était certainement pas
pour rien.
Le fruit d'un travail dur
et sans relâche
Le niveau affiché par Mahrez et son
explosion au grand public ne doivent
rien au hasard, ils sont dus à un travail
sans relâche et surtout au fait que le
joueur a toujours cru en sa bonne étoile.
La motivation, il la tirait chaque jour pour
progresser et réussir dans sa mission,
devenir joueur professionnel.
Aujourd'hui, il fait mieux que ça, outre le
fait de devenir professionnel, il est une
star incontestée et incontestable.
Cependant, ça ne lui est pas monté à la
tête, il a gardé cette humilité et cette
simplicité qui fait toute la différence.
Une pensée pour le défunt
papa
Nul doute qu'en recevant son trophée de
meilleur joueur de la saison, Riyad
Mahrez a eu une grosse pensée à son
défunt père qui l'a toujours soutenu et lui
a toujours demandé de croire en ses
capacités. C'est ce qu'il racontait au cours
d'un entretien à Sky Sports dernièrement
: "Tout ce que je suis devenu, c'est grâce à
mon père qui m'a toujours soutenu. Ce
que je fais actuellement, c'est pour lui." Le
rêve ne fait que commencer pour
l'attraction de Premier League et son été
s'annonce particulièrement animé surtout
quand on voit que les plus grands clubs
européens sont à ses pieds pour le faire
signer la saison prochaine. Bravo l'artiste.
I. Z.

Luis Enrique

entraîneur du FC Barcelone

«MOURINHO, SI T'ES «J'AIME NOTRE
UN VRAI, VIENS»
DIFFICULTÉ…»

«J'aime le rythme et l'adversité
auxquels nous sommes confrontés.
J'aime notre difficulté actuelle, j'en
profite plus»

"J'ai le plus grand respect pour
lui. Le plus gros problème est qu'il
nous a trop fait confiance, il nous a
donné plus de vacances parce
qu'on avait été champions et on l'a
laissé tomber. C'est la principale
raison de son départ et c'est pour
ça que l'équipe et moi nous sentons mal"

www.competition.dz Lundi 25 avril 2016

Paris

ne le fait
pas rêver

Dans une
interview
accordée à
Onze Mondial,
l'international
algérien fait
savoir qu'il
n'est pas plus
attiré que ça
par le Paris
Saint-Germain.
"Le PSG ne me
fait pas rêver,
car mon club
de cœur c'est
l'OM." Une
déclaration qui
devrait vite
refroidir les
ardeurs d'un
Nasser
Al-Khelaïfi
annoncé être
intéressé par
les services de
l'international
algérien.
I. Z.

HABIB BEYE :

«C'est un rêve éveillé
pour lui»

Le consultant de CANAL+ Sport, Habib
Beye, n'a pas manqué de couvrir le joueur
de louanges à l'issue de sa rencontre. A
cet effet, l'ancien international sénégalais
a fait savoir : "Je pense que cette saison
est un véritable rêve pour Mahrez. En
début de saison, il n'était pas dans les
petits papiers pour faire les gros matchs.
Cependant, il a montré cette saison qu'il
faisait des choses exceptionnelles dans la
récupération du ballon. Il travaille pour
son équipe. Au moment où on le voyait
peut-être moins bien et que Vardy a été
suspendu, il a prouvé aujourd'hui qu'il
avait tout pour réussir et il a été décisif. Il
a mis Leicester City sur la bonne voie."

DAVID GINOLA :

«Prenez-le comme
exemple»

Le présentateur de l'émission Match of Ze
Day a été une fois de plus plein d'éloges
pour Mahrez. Grand fan du joueur, il le
donne comme exemple à suivre pour les
jeunes. "C'est un joueur qu'on disait trop
petit, trop frêle. A tous les jeunes qui
nous écoutent et qui ont un rêve.
N'abandonnez pas. Servez-vous de cet
exemple-là. Riyad Mahrez qui était trop
petit, trop frêle pourrait être titré meilleur
joueur d'Angleterre."

Kamel Bengougam (son agent) :

«C'EST UN HONNEUR ET UN CADEAU
POUR L'ALGÉRIE»
«Vous voulez jouer au football ?
Venez avec moi à Leeds.
Mourinho, comme d'autres, doit se
demander s'il est toujours un vrai
entraîneur. Comment le découvrir ?
En allant à Manchester United ? Je
lui ai dit que s'il avait des c…, il
devrait entraîner Leeds. Ramener
Leeds en Premier League et puis
en Ligue des champions.»

Dans l’hélico qui l’a ramené
du stade au lieu de la cérémonie.

In fifa.com

Heureux était l'agent de Riyad Mahrez à la suite de son
couronnement en tant que meilleur joueur du championnat.
Après la maman, c'était autour de l'agent de l'international
algérien de s'exprimer par rapport à la consécration de son
poulain en tant que meilleur joueur du championnat
anglais. A cet effet, il dira : "Nous sommes très contents de
cette distinction. La première pour un Algérien et un
Africain dans ce championnat. C'est un honneur et un
cadeau pour l'Algérie. On espère que ce sera le début d'une
fulgurante ascension Incha Allah. Cette récompense est
dédiée à tous les Algériens."
«Je ne m'attendais pas à une telle chose»
L'agent du joueur formé au Havre ne s'attendait pas à ce

que Mahrez arrive à ce niveau : "A vrai dire, non, je ne
m'attendais pas du tout qu'il arrive à ce niveau. Je pensais
seulement qu'il avait un bon potentiel." De quoi être surpris
? Pas selon notre interlocuteur : "Aujourd'hui non, car il a
montré depuis son arrivée en Angleterre une adaptation et
une progression remarquable."
«La plus belle consécration sera collective»
Après avoir raflé la mise en étant meilleur joueur du championnat, Kamel Bengougam attend le titre de Leicester : "Il
vient d'obtenir une consécration individuelle, mais la plus
belle consécration sera collective avec le titre. Il reste trois
matchs et ils ont une avance confortable. Ils y sont presque."
A. H. A.

LES MEILLEURS JOUEURS
DES 4 DERNIÈRES SAISONS
2014/15 : Eden Hazard (Chelsea)
2013/14 : Luis Suarez (Liverpool)
2012/13 : Gareth Bale (Tottenham)
2011/12 : Robin van Persie (Arsenal)

www.competition.dz Lundi 25 avril 2016

www.competition.dz

LIGUE 1 MOBILIS

4

JSMB

RDV avec le P-DG

Il a été reçu hier par le conseiller de Sellal
au Palais du gouvernement

de Naftal la semaine prochaine

HANNACHI INSISTE

sur une entreprise étatique
PAR ABDELLAH HADDAD
Le premier
responsable de la
formation du Djurdjura
s'est déplacé hier tôt le
matin au Palais du
gouvernement. Mohand
Chérif Hannachi, qui
avait rendez vous avec
le conseiller du Premier
ministre, n'a pas hésité

Après le départ
de Hamrioui

Le retour
de Guillou
se précise

Après le départ du kiné du
club, Lounis Hamrioui, en
l'occurrence, les
responsables de la
formation du Djurdjura vont
nommer dans les prochains
jours un kiné pour meubler
ce vide. D'ailleurs, quelques
dirigeants de l'équipe ont
songé ces derniers jours à
Guillou. Ce dernier qui
travaille à l'USMA se
retrouvera libre de tout
engagement vis-à-vis de la
direction des Rouge et Noir
en fin de saison, pour cette
raison, les responsables
des Vert et Jaune veulent
récupérer celui qui a passé
plus de 17 ans à la JSK. Et
puis, ces derniers temps, on
a évoqué et à maintes
reprises le retour de
l'enfant de Bordj Menaiel au
club, maintenant que le
poste de kiné est vacant, le
retour de Rachid
Abdeldjebar se précise. Les
choses seront plus claires
concernant ce sujet dans
les prochaines heures.

Djadjoua au four
et au moulin…

De son côté, le premier
responsable du staff
médical de la JSK n'a pas
cessé de multiplier les
efforts ces derniers temps
afin de ne pas faire
ressentir aux joueurs le
vide laissé par le kiné
Hamrioui, il est au four et
au moulin, puisqu'en plus
de ses fonctions de
chirurgien an niveau du
CHU Nedir Mohamed de Tizi
Ouzou, le docteur Djadjoua
est aussi le premier
responsable du staff
médical du club des jaune
et Vert y compris les
jeunes catégories, pour
cette raison, la venue d'un
kiné est plus qu'une
priorité pour la direction
du club. Djadjoua est en
train certes de bien se
débrouiller mais il ne
pourra pas tenir ce rythme
infernal pendant
longtemps.
A. H.

à demander à son
interlocuteur l'aide de
l'Etat. Hannachi veut
coûte que coûte
ramener cet été à la JSK
un gros sponsor. On
parle d'ailleurs ces
derniers jours de la
venue quasi officielle
d'une filiale de la
Sonatrach. Lors de sa
discussion avec le

conseiller de Sellal,
Hannachi n'a pas hésité
aussi d'évoquer le
blocage au niveau local
de plusieurs projets, à
titre d'exemple, les
travaux du centre de
formation de la JSK qui
tardent à être lancés
alors que l'assiette du
terrain a été choisie et
l'étude technique a été

faite depuis un bon
moment déjà. Le
conseiller du chef du
gouvernement a
évidemment tout noté
en promettant même au
président de la Jeunesse
sportive de Kabylie de
transmettre toutes ses
demandes à
Abdelmalek Sellal.
A. H.

Selon une source très proche
de la direction des Jaune et
Vert, le président du club
phare du Djurdjura
rencontrera la semaine
prochaine le premier
responsable de la filiale de la
Sonatrach, Naftal, en
l'occurrence, pour discuter du
sujet du partenariat entre les
deux parties. En effet, c'est
un proche du club, très connu
sur la place d'Alger, qui a
arrangé ce rendez-vous pour
les deux parties. Hannachi
qui a déjà rencontré les
hauts responsables de la
firme pétrolière de notre
pays ces derniers jours veut
taper à toutes les portes en
cette fin de saison rien que
pour ramener un gros
sponsor à son équipe. Avec
les derniers bons résultats
enregistrés par l'équipe en

championnat, le club pourrait
faire son grand retour sur la
scène continentale la saison
prochaine, pour cette raison,
les responsables des jaune
et Vert veulent bâtir une
grande équipe cet été qui
sera capable d'honorer
l'Algérie dans les grands
rendez-vous internationaux.
Bref, c'est toute la Kabylie
qui attend la venue d'une
filiale de la firme pétrolière
et la rencontre HannachiRizou pourrait être décisive
vu que les choses ont
vraiment bougé ces derniers
jours dans les hautes
sphères du pays concernant
la prise en charge de la
Jeunesse Sportive de Kabylie
par une entreprise étatique
comme ce fut le cas avec le
MCA, le CSC et même la JSS.
A. H.

A trois points du 2 et à quatre journées de la fin du championnat
e

LES JAUNE ET VERT CROIENT
plus que jamais au podium
A quatre journées
seulement de la fin du
championnat, la
formation du
Djurdjura n'est qu'à
trois petits points de
la seconde place du
classement.
Les quatre victoires
d'affilée des coéquipiers du
capitaine Rial en championnat
ont permis non seulement à la
JSK d'assurer définitivement son
maintien en Ligue 1 Mobilis,
mais aussi de gagner plusieurs
places au classement général.
Déjà, avant le match USMB-JSK
de samedi dernier, les fans des
Canaris, rêvaient d'une
participation de leur équipe
l'année prochaine à une
compétition africaine. Tout le
monde à la JSK souhaite jouer la
LDC la saison prochaine ou
dans les pires des cas, la coupe
de la CAF. La victoire ramenée
de Blida, avant-hier, a enflammé
davantage le public des Jaune et
Vert qui, désormais, croit
vraiment au podium. Les
responsables du club de leur
côté sont prêts à casser leur
tirelire rien que pour assurer
une participation de l'équipe à
une compétition continentale
l'année prochaine. A quatre
journées seulement du baisser
de rideau du championnat, la
formation de la ville des Genêts
a de fortes chances de finir sur
le podium, plutôt sur la seconde
marche du podium, à condition

En s’inclinant en
déplacement face à
l’USM Bel-Abbès, les
Béjaouis ont réduit
considérablement
leurs chances de se
maintenir.

bien sûr que les camarades du
portier Doukha continuent sur
cette lancée et arrivent à
maintenir cette bonne
dynamique qui règne depuis la
venue de Kamel Mouassa au
sein de l'équipe.
Le RCA et l'ASMO après
l'ESS et le MCO, un
calendrier très
favorable aux Canaris
Certes, plusieurs équipes, à
l'image de la JSS, le MOB, le
DRBT et le CRB veulent aussi
finir le championnat sur le
podium, mais les chances de la
JSK sont plus grandes que celles
de ces quatre équipes, pour la
simple raison que le programme
des quatre rencontres restantes

du championnat est très
favorable aux Canaris du
Djurdjura. Ces derniers
recevront le RCA à Tizi Ouzou
et joueront l'ASMO à Oran lors
des deux prochaines journées
du championnat, les six points
de ces deux matchs ne devraient
pas échapper aux capés de
Mouassa, surtout que les deux
prochains adversaires des
Canaris sont déjà en vacances.
Comme tout le monde le sait,
l'ASMO et le RCA sont déjà en
Ligue 2 Mobilis. Après ces deux
matchs, la Jeunesse Sportive de
Kabylie croisera le fer avec l'ESS
à Sétif, avant de recevoir le
MCO, deux équipes qui ne
seront concernées ni par la
relégation, ni par le podium,

aux Jaune et Vert donc de faire
leurs calculs.
Les autres prétendants
à la seconde place vont
se bagarrer entre eux…
Contrairement à la JSK qui sera
gâtée par le calendrier en cette fin
de saison, les autres prétendants
au podium, seront de leur côté
appelés à se bagarrer entre eux.
Les équipes du haut du tableau,
mis à part la JSK bien sûr, se
croiseront lors des quatre journées
restantes du championnat, ce qui
augmente les chances de la
formation chère à Mohand-Chérif
Hannachi davantage concernant le
podium ou plutôt la seconde place
du classement général.
A. H.

du match devant l'USMB cette semaine
fin de cette semaine, une
manière de motiver davantage
les joueurs à quatre journées de
la fin du championnat. Pour un
rappel, à l'issue de leur match
de samedi passé, les joueurs ont

demandé à Hannachi de leur
octroyer une prime de 25
millions de centimes, mais ce
dernier était clair sur ce plan
avec ses hommes : "Je vous ai
promis une double prime, vous

aurez donc 20 millions de
centimes chacun, j'ai toujours
tenu mes promesses", déclarait
Mohand-Chérif Hannachi à son
capitaine, Ali Rial, en
l'occurrence.
A. H.

21

Béjaïa plus que
jamais menacée

La préparation
du CAB débute
aujourd’hui

Le staff technique des Vert
et Rouge, a offert deux jours
de repos aux joueurs, à la fin
de la rencontre face à
l’USMBA. Le coach de la
JSMB, Lamine Kabir, a ainsi
programmé la séance de
reprise pour l’après-midi,
d’aujourd’hui au stade de
l’Unité maghrébine de Béjaïa.
Une séance de reprise qui
sera le préambule de la préparation pour la rencontre de
ce vendredi face au CA
Batna. Cette dernière sera
très difficile pour les
hommes de Kabir qui va
mettre en place son plan afin
de permettre aux joueurs
d’aborder cette rencontre
avec plus de détermination.

De notre correspondant
BADR-EDDINE ZAOUCHE
A deux journées de la fin du
championnat, les Vert et Rouge ont
raté une belle opportunité de s’éloigner de la zone des relégables en s’inclinant en fin de partie sur la plus
petite des marges. Si le sort du club
n’est plus entres les mains des
joueurs, il faudrait néanmoins que les
camarades de Nassim Dehouche, sortent le grand jeu lors de la dernière
rencontre que les Bougiotes disputeront à domicile.
4 points sur les 6
Les gars d’Yemma Gouraya qui ont
laissé passer une grande opportunité
de se mettre définitivement à l’abri,
n’auront pas trop le choix que celui
de remporter au moins 4 points sur
les 6 qui seront mis en jeu lors des
deux dernières journées. Par ailleurs,
la formation des Vert et Rouge, reste
tout autant menacée par le spectre de
la relégation surtout après la dernière
sortie ratée. Si les Béjaouis ont pensé
tenir le score jusqu’à la 90e+8’, cette
défaite vient de mettre le club dans
une situation inconfortable et à seulement 1 point de la zone des relégables. Toutefois, les joueurs sem-

Tiab de retour
au pays

blent mobilisés afin de réaliser une
grosse performance ce vendredi afin
de remporter une victoire qui serait
synonyme de maintien pour la formation de la JSMB, qui se trouve en
lutte depuis deux années pour rester
en Ligue 2 Mobilis.
Le match de Batna
déterminant
Si une victoire est obligatoire pour les
Béjaouis, le fait de recevoir une for-

Rapport
accablant contre
l’arbitre Bahloul

LES JOUEURS TOUCHERONT LA PRIME
Les responsables du club de la
ville des Genêts ont jugé utile de
verser la prime de la rencontre
que les camarades de Rial ont
gagnée samedi passé à Blida
devant l'équipe locale avant la

Lundi 25 avril 2016

La direction de la JSMB semble
très déçue de la prestation de
l’arbitre qui avait dirigé la rencontre
de vendredi dernier, ayant opposé
la JSM Béjaïa à son homologue de
l’USM Bel-Abbès.
Si la rencontre s’est déroulée dans de bonnes
conditions, notamment avec un grand fair-play sur
le terrain entres les joueurs, la prestation de l’arbitre
Bahloul n’a pas été du goût des dirigeants qui
viennent d’établir un rapport accablant. Pour
rappel, la direction des Vert et Rouge, avait déjà
établi un rapport à l’encontre de ce même arbitre,
en début de la phase aller, au terme de la rencontre
qui avait opposé la JSMB au Paradou AC. Par
ailleurs, il semble que ce rapport n’a pas été pris en
compte par la commission de désignation des
arbitres de la CFA. Selon les responsables du doyen
des clubs kabyles, M. Bahloul avait trouvé un
prétexte afin de retarder le début de la rencontre
d’une dizaine de minutes, en demandant aux
joueurs de changer les bas des chaussettes en raison
d’une couleur qui pouvait prêter à confusion, alors
que lors de la réunion technique d’avant-match et
lors de la présentation des tenues, l’arbitre avait
validé le jeu de tenue des deux équipes. Une
manœuvre qui pouvait prêter à confusion pour une
direction de la JSMB qui ne compte pas se taire.
B. E. Z.

QUOTIDIEN
SPORTIF ÉDITÉ
PAR LA SARL
«TOP SPORT»

mation qui se bat pour valider son ticket pour l’accession, rendrait la rencontre très difficile. Les Vert et
Rouge, avaient d’ailleurs plusieurs
possibilités d’engranger des points
qui auraient pu leurs permettre de
réaliser cet objectif du maintien plutôt dans la saison. Différents problèmes sont survenus tout au long de
la saison, et après avoir effectué une
première moitié plutôt rassurante, les
choses ont vite fini par se compliquer

Le président de la JSMB, qui
avait quitté le pays à la
veille du déplacement de
l’équipe à Chlef, il y a deux
semaines en raison de son
état de santé, sera de retour
aujourd’hui. Tiab, qui avait
mis tous les moyens financiers nécessaires afin de
permettre aux joueurs
d’aborder les dernières rencontres avec une grande
détermination, fera sans
doute de même pour la rencontre de ce vendredi face
au CAB. Une démarche qui
avait porté ses fruits surtout
que le rendement de l’équipe
s’est globalement amélioré.

pour une formation de la JSMB qui
reste fragile depuis quelques saisons
déjà. La rencontre de ce vendredi
pourrait constituer un véritable test
pour les hommes de Kabir. Ce dernier qui a permis de redonner un
nouveau souffle au club après le passage de Fergani, attend désormais
une bonne réaction de la part des
joueurs qui seront dans l’obligation
de sortir le grand jeu.
B. E. Z.

DIVISION NATIONALE AMATEUR
Groupe Centre 27

e

JOURNÉE

RÉSULTATS

NARB Réghaïa - USM Chéraga 2/0
IB Khemis El-Khechna - CRB Dar El-Beida 1/0
WR M'sila - IB Lakhdaria 4/1
JSM Chéraga - RC Boumerdès 1/0
JSD Jijel - US Oued Amizour 1/0
RC Kouba - CR Béni Thour 0/1
MC Mekhadema - USF Bordj Bou-Arréridj 2/2
JS Haï El-Djabel - WA Boufarik 2/4

CLASSEMENT
Equipes
1.
2.
3.
4.
5.
6.
7.
8.
9.
10.
11.
12.
13.
14.
15.
16.

Pts

J

NARB Réghaïa
49
CR Béni Thour
47
WA Boufarik
46
MC Mekhadema
43
USF Bordj Bou-Arréridj 37
WR M'sila
37
JSD Jijel
36
IB Lakhdaria
34
IB Khemis El-Khechna 34
USM Chéraga
34
US Oued Amizour
33
RC Boumerdès
32
CRB Dar El-Beida
31
JS Haï El-Djabel
31
JSM Chéraga
30
RC Kouba
29

Groupe Ouest

RÉSULTATS

CLASSEMENT

CLASSEMENT

WA Mostaganem - JSM Tiaret 3/2
SA Mohammadia - RCB Oued Rhiou 0/0
MB Hassasna - SKAF Khemis Miliana 2/1
CRB Sendjas - ES Mostaganem 3/1
CRB Ben Badis - IS Tighennif 2/1
WA Tlemcen - ASB Maghnia 1/0
US Remchi - SCM Oran 1/1
GC Mascara - ESM Koléa 1/0

G

Equipes

27
27
27
27
27
27
27
27
27
27
27
27
27
27
27
27

1.
2.
3.
4.
5.
6.
7.
8.
9.
10.
11.
12.
13.
14.
15.
16.

J

G

GC Mascara
RCB Oued Rhiou
CRB Ben Badis
ESM Koléa
SA Mohammadia
SCM Oran
ASB Maghnia
US Remchi
WA Mostaganem
ES Mostaganem
WA Tlemcen
SKAF Khemis Miliana
CRB Sendjas
MB Hassasna
JSM Tiaret
IS Tighennif

55
50
49
44
40
39
36
36
35
34
31
30
29
29
23
23

27
27
27
27
27
27
27
27
27
27
27
27
27
27
27
27

Samedi 7 mai

Vendredi 6 mai

JSMT-WAT (huis clos)
IST-CRBS (huis clos)
ESMK-USR
SCMO-GCM
RCBOR-WAM
SKAF-SAM
ESM-MBH
ASBM-CRBBB

Rédacteur en chef adjoint : Kamel Hassani
Chef de rubrique : Nouredine Boumali
Rédaction
Abderrahmane Mimoun,
Maâmar Zerrouki, Amina Zerrouki,
Mohamed Amokrane Smaïl, Abdellah
Haddad, Hillal Aït Benali, Anis Sadoun,
Rachid Hamadi, Islam Zemam

26e JOURNÉE

ES Guelma - AB Merouana 1/1
Hamr Annaba - USM Aïn Beida 1/1
E Collo - AS Aïn M'lila 2/1
MO Constantine - HB Chelghoum Laïd 2/2
MSP Batna - NRB Touggourt 3/0
US Tébessa - USM Annaba 0/0
CR Village Moussa - USM Khenchela 1/1
NC Magra - US Biskra 0/1

Pts

28e JOURNÉE

Directeur de la publication
Djamel Guessoum
Directeur de la rédaction
Rafik Abib
Rédacteurs en chef
Amirouche Boudjedou
Asma Halimi Taïbi

Groupe Est

RÉSULTATS

28e JOURNÉE
WAB-MCM (huis clos)
RCB-WRM
CRBT-JSD
USMC-RCK
USFBBA-JSHD
CRBDB-NARBR
IBL-IBKEK
USOA-JSMC

27e JOURNÉE

Rédaction
87, Bd Mohamed V
Tél. : (0770) 92 92 83
Fax : (023) 49 05 33
Site Internet
www.competition.dz
contact@competition.dz
Compte bancaire
CPA agence Didouche,
n° 101-400-24762-3

Equipes
1.
2.
3.
4.
5.
6.
7.
8.
9.
10.
11.
12.
13.
14.
15.
16.

Pts

J

G

US Biskra
USM Annaba
E Collo
MO Constantine
NC Magra
NRB Touggourt
Hamr Annaba
AB Merouana
AS Aïn M'lila
US Tébessa
CR Village Moussa
USM Khenchela
HB Chelghoum Laïd
ES Guelma
USM Aïn Beida
MSP Batna

53
51
43
42
37
36
34
32
32
31
31
31
30
28
25
24

26
26
26
26
26
26
26
26
26
26
26
26
26
26
26
26

27e JOURNÉE
Vendredi 29 avril

NRBT-CRVM (huis clos)
Hamra-EC
USMK-USMA
USB-UST
ABM-MOC
USMAB-ESG
ASAM-NCM
HBCL-MSPB

Impression
SIA
Diffusion
Compétition Tél : (0770) 92 92 82
Adressez votre courrier
à Compétition BP 331 - RP Alger

www.competition.dz Lundi 25 avril 2016

20

www.competition.dz Lundi 25 avril 2016

MCS

JSK

LE PAC ET L'ABS,
2 adversaires solides

A 180' du finish, plus de la moitié
des équipes de Ligue 2 Mobilis
doivent encore lutter pour assurer
leur maintien. Certes, le MCS n'est
pas à l'abri mais son destin demeure
toujours entre les mains de ses
joueurs.
De notre correspondant
K. DJELLOUL

L'avenir du Mouloudia en Ligue 2
Mobilis, n'est pas encore tranché mathématiquement, les chances du maintien
restent intactes et la balle est dans le camp
de ses joueurs. De plus, les résultats de la
précédente journée étaient en faveur des
Saïdis puisque le classement n'a pas bougé
et les choses sont extrêmement serrées
dans les deux sens, à l'exception de l'ABS
qui a réalisé la meilleure opération lors de
son match contre l'OMA. Toutes les autres
formations qui luttent pour leur survie,
n'ont pas avancé, la course pour le maintien s'annonce rude et palpitante entre le
CRBAF, l'ABS, l'ASK, l'OMA, l'USC le
MCEE et la JSMB. Certes, le MCS part
avec un léger avantage par rapport à ses
concurrents directs et les coéquipiers de
cheikh Hamida devront récolter trois

points lors des deux derniers matches du
championnat pour sauver leur saison et
espérer préserver leur place en Ligue 2
Mobilis.
2 rencontres d'enfer
Le Mouloudia recevra le PAC la prochaine journée, un match chaud devant une
équipe qui cherche l'accession. Et pour le
baisser de rideau, les Saïdis rendront visite à Boussaâda, une équipe qui cherche sa

survie en Ligue 2 Mobilis. Si le Mouloudia
veut faire de son match contre l'ABS une
simple formalité, il est condamné à gagner
le match face au Paradou et faire le plein à
domicile pour gagner les trois points qui
seront vitaux pour les joueurs s'ils veulent
se réconcilier avec leurs supporters.
Encore une fois, le sort donne une nouvelle chance aux Saïdis à condition qu'ils
soient à la hauteur et ne déçoivent pas leur
entourage.
K. Dj.

CABBA

SLIMANI :

«On doit battre
la JSMS»
De notre correspondant
LARBI BABOUCHE
En s'adressant à
ses poulains, El-Hadj
Slimani, le technicien du
CABBA, les a clairement
mis devant le fait
accompli, en leur
rappelant que leur sort
se jouerait vendredi athome contre la JSMS,
dans une rencontre qu'ils
devraient
impérativement gagner,
s'ils tiennent réellement
au maintien de leur
équipe. "Nous devons
remporter le duel face à
la JSMS", leur
communique-t-il.
Compte tenu des
capacités de son groupe,
Slimani se dit
normalement confiant.
En revanche, un détail
très important le
dérange, à savoir la
"pauvreté" du banc des
remplaçants. "Nous
n'avons pas
suffisamment de joueurs
de qualité dans le banc
des remplaçants, donc un
ou des changements qui
s'imposeraient, ne seront
pas vraiment les
bienvenus", explique-t-il.
Hamimid
indisponible
Souffrant de blessures
répétitives, tantôt au dos,

tantôt au tibia, parfois
aux cuisses sinon aux
adducteurs, Hamimid est
l'attaquant-type qui n'est
jamais stable en termes
de disponibilité, et qui,
par conséquent, pose
d'énormes problèmes au
coach. D'ailleurs, c'est
pour cette raison qu'on
préfère l'utiliser en joker
plutôt qu'en titulaire.
Cette fois-ci, sa présence
est encore incertaine d'où
l'extrême urgence de
penser à un autre jeune
attaquant, à l'instar
d'Oussalah, comme le
précise Belkacemi, pour
souligner la nécessité de
prévoir des cartes de
réserve dans des
rencontres décisives
comme celle qui aura
lieu vendredi, face à la
troupe de Latrèche, un
driver qui avait pris les
commandes du Ahly, au
temps de Remmache et le
défunt Tabbakhi.
De l'argent
pour motiver
les joueurs
Moussa Merzougui,
président du CA, se
montre encore une fois
très généreux en
proposant une grosse
prime (on parle d'une
quinzaine de millions)
contre une victoire face
aux Skikdis. "Ce match,

Sayah : «On est sur
la bonne voie»
Vos impressions après le
nul à Skikda, face à la
JSMS ?
Dieu merci, nous avons
fait une grande prestation et
notre équipe est revenue
avec un précieux point de
ce déplacement malgré la
difficulté de notre tâche.
Notre groupe a réussi une
belle opération et nous
avons réussi notre mission
qui était d'éviter la défaite et
de se racheter.
Donc ce résultat n'est pas
une surprise pour vous ?
Non ce n'est pas du tout
une surprise, car durant
toute la semaine qui a
précédé ce match, nous
avons bien préparé cette
rencontre et comme tout le
monde le sait, le MCS ne
méritait pas l'échec face à
l'USMBA, à Saïda. Ce faux
pas nous est resté au travers
de la gorge. On a voulu se
racheter face à la JSMS,
nous avons appliqué les
consignes de notre
entraîneur et durant les 90',
nous avons presque dominé
cette équipe de Skikda.
Peut-on dire que vous êtes
désormais libérés ?
Depuis le début de la
deuxième phase du
championnat, notre équipe
est en train de faire un bon
parcours. On va jouer le
reste des matches avec
moins de pression et
surtout avec un bon esprit
car sur le plan
psychologique, l'ensemble
de l'effectif s'est libéré et
c'est de bon augure pour la
suite de notre parcours en
championnat.
A deux matches de la fin
de saison, comment voyezvous le reste du parcours ?
Jusqu'à maintenant, le
MCS est sur la bonne voie

CLUB

on doit le gagner, quel
que soit le prix à payer.
C'est à 90% le match du
maintien", réplique le
responsable.
Selama en nette
amélioration
L'une des pièces
maîtresses de l'Ahly,
Selama, est sortie lors du
dernier duel face au
CRBAF, sous l'effet d'un
malaise. "Je n'arrivais pas
à distinguer clairement
les choses, je sentais du
brouillard dans les
yeux", explique-t-il. Ce
dernier est en nette
amélioration, rapporte
une source médicale. Il
sera rapidement de
retour parmi ses

coéquipiers, ajoute la
même source.
Hadiouche :
«Je demande aux
supporters de
venir nombreux»
Hadiouche, qui
commence sérieusement
à sentir un vrai coup de
fatigue, notamment
depuis sa dernière chute
qui l'a obligé à se plâtrer
le bras et à se mettre au
repos pendant presque
deux mois, demande le
soutien des Criquets
dans l'empoignade de
vendredi, qui s'annonce
extrêmement difficile
pour les deux équipes.
L. B.

1.
2.
3.
4.
5.
6.
7.
8.
9.
10.
11.
12.
13.
14.
15.
16.

OM
CAB
USMBA
PAC
MCEE
JSMS
USC
CRBAF
MCS
CABBA
ASO
ABS
JSMB
ASK
OMA
USMMH

et les derniers résultats nous
ont permis de quitte la zone
de relégation. Cela rassure
notre groupe mais le reste
du parcours ne sera pas du
tout facile car au fil des
matches, la mission sera
difficile car nous allons
recevoir chez nous une
équipe qui mise sur
l'accession, le PAC, et on se
déplacera à Bousaâda qui
joue la relégation. Ce qui
nous pousse à bien gérer le
reste du parcours, mais le
plus important c'est de
rester intraitable chez nous
afin d'assurer notre
maintien.

HANNACHI :

Comment s'annonce la
prochaine rencontre qui
sera face au PAC ?
C'est un match très
important pour nous et
recevoir le PAC, ne sera pas
une mince affaire, car c'est
une équipe coriace qu'on
doit prendre très au sérieux.
Aussi, le fait de recevoir à
domicile nous oblige à
arracher les trois points, car
malgré le bon résultat face
àla JSMS, le MCS n'a pas
encore assuré son maintien.
La victoire est donc
impérative car on doit
enchaîner avec d'autres
bons résultats afin d'assurer
le maintien, lequel se
concrétisera avec une
victoire chez nous et devant
notre public.
K. Dj.

CLASSEMENT DE LA LIGUE 2 MOBILIS
MATCHES
Pts J. G. N. P. P.
54 28 16 06 06 30
49 28 13 10 05 25
48 28 12 12 04 26
45 28 11 12 05 36
37 28 09 10 09 25
37 28 09 10 09 31
36 28 09 09 10 24
36 28 09 09 10 20
36 28 09 09 10 25
35 28 08 11 09 27
35 28 09 08 11 24
34 28 09 07 12 23
34 28 08 10 10 23
33 28 08 09 11 31
31 28 08 07 13 23
19 28 04 07 17 22

BUTS
C. Diff.

18
14
16
21
22
30
23
19
28
25
27
27
29
35
39
42

CE QUI RESTE À JOUER
30e JOURNÉE
29e JOURNÉE
(ven 29 avril)

(ven 6 mai)

OMA-MCEE
OM-ABS
MCS-PAC
CABBA-JSMS
ASO-USC
JSMB-CAB
USMMH-CRBAF
ASK-USMBA (mar 26)

USMBA-CAB
USC-JSMB
JSMS-ASO
CRBAF-ASK
PAC-CABBA
ABS-MCS
MCEE-OM
USMMH-OMA

+12
+11
+10
+15
+03
+01
+01
-01
-03
+02
-03
-04
-06
-04
-16
-20

«On a déjà proposé
quelques joueurs à Mouassa»
Invité dans la soirée d'avant-hier sur le plateau de la télévision nationale A3, le
président Hannachi s'est exprimé sur plusieurs sujets relatifs à la vie
quotidienne de son club. Mais ce qui a retenu l'attention des téléspectateurs,
notamment les supporters de la JSK est d'avoir confirmé lors de son passage
qu'il prépare d'ores et déjà la saison prochaine.
PAR N. BOUMALI
«On veut garder les cadres de
l'équipe, mais on ne sait pas encore si
eux veulent rester. La priorité est de
garder l'ossature tout en renforçant
l'équipe à la fin du championnat par
de bons éléments. On a d'ailleurs
proposé déjà quelques joueurs à
l'entraîneur Kamel Mouassa
susceptibles de l'intéresser", a indiqué
le président Hannachi.
«Mouassa sera l'entraîneur
de la JSK la saison
prochaine»
Le président Mohand-Chérif
Hannachi a réaffirmé samedi soir sa
décision de reconduire l'entraîneur
Kamel Mouassa dans ses fonctions
d'entraîneur en chef des Jaune et Vert.
Il regrette même de ne pas l'avoir
enrôlé plutôt et d'avoir laissé
Dominique Bjotat jusqu'à l'issue de la
22e journée du championnat de Ligue
1 Mobilis. "Kamel Mouassa fait un
travail titanesque depuis son retour.
L'équipe peut tenir plus de 90
minutes avec lui. Il a enregistré 4
victoires en 4 rencontres. Je ne l'ai pas
encore payé. A chaque fois que je lui
parle de sa paie, il répond qu'il n'est
pas pressé. C'est lui qui sera
l'entraîneur en chef de la JSK la saison
prochaine. On a déjà commencé la
prospection avec les U21, les U19 et
les U18. Le gardien des U18 a
d'énormes qualités et on l'a promu en
équipe senior. On regrette de ne pas
avoir recruté Kamel Mouassa avant.
Le courant passe bien entre lui et les
joueurs, or avec Bijotat certains
éléments ne comprenaient pas ce qu'il
disait."
«Je suis prêt à travailler
avec l'opposition»
Accusé par ses opposants d'avoir
marginalisé les anciens joueurs

Selon une
source proche
de la direction
des Jaune
et Vert,
le
défenseur
de l'USMB,
Bedrane,
figure parmi les
priorités
de la direction
de la JS
Kabylie pour
la saison
prochaine.

de la JSK, le président MohandChérif Hannachi a surpris tout le
monde en tendant sa main à
l'opposition. "Que l'opposition
vienne s'assoir autour d'une table
pour qu'on s'entende. Je suis prêt à
travailler la main dans la main avec
elle dans l'intérêt du club", déclare le
président des Jaune et Vert qui a
tenu à régler ses comptes avec son
ancien entraîneur Mourad Karouf et
son ex-manager général Karim
Doudane. "J'avais tout fait pour faire
de Karouf comme Madoui à l'ESS.
Je lui avais même fait un contrat,
mais il était dans l'opposition. On ne
pouvait pas le laisser à son poste. Le
recrutement de l'intersaison a été
saboté. Dieu merci, on a fait un bon
recrutement au dernier mercato
hivernal. Le milieu Amir Sayoud
qui était au mois de juin à Draâ Ben
Khedda chez sa belle-famille était
intéressé de venir à la JSK, mais
celui que j'avais chargé du
recrutement (Doudane, NDLR) ne
voulait pas de lui dans l'équipe.
Sayoud est un grand joueur et il est
l'un des meilleurs éléments de notre
championnat. Je regrette de l'avoir
raté."
«Je veux 12 points sur
les 12 possibles, mais
le match face à l'ESS
ne sera pas facile»
A 3 points de la JS Saoura qui
occupe la deuxième place au
classement général, le président
Mohand-Chérif Hannachi espère
que son équipe fera le plein lors des
matches restants pour qu'elle puisse
disputer la Champions League
africaine la saison prochaine, la plus
prestigieuse des compétitions
africaines de clubs. Il a reconnu
néanmoins que l'ESS ne réussissait
pas beaucoup à la JSK ces dernières
années à Sétif. "Il reste 4 rencontres

Doukha, Rial
et Ziti absents
à la séance
d'hier

Le trio Azzeddine
Doukha-Ali RialKhoutir Mohamed Ziti
ne s'est pas entraîné
hier avec le groupe.
Les deux premiers
ont l'habitude de
faire l'impasse sur
les séances de la
reprise, alors que Ziti
est toujours blessé.
Les trois joueurs
devront reprendre ce
mercredi à l'occasion
de la reprise des
entraînements.

Travail
spécifique
pour Raïah

pour la fin de la saison et je veux
bien avoir les 12 points possibles. Le
match face à l'ESS ne sera pas
toutefois facile surtout que cette
équipe ne nous réussissait pas
beaucoup ces dernières années.
L'important pour nous est que la
JSK va renouer avec la compétition
africaine dès la saison prochaine."

Malik Raïah, le milieu
des Jaune et Vert,
est toujours soumis à
un travail spécifique.
Il s'est entraîné hier
en solo et il devra
réintégrer le groupe
ce mercredi.

«C'est en bonne voie
avec l'une des filiales
de Sonatrach»
La reprise du club par l'une des
filiales de Sonatrach est en bonne
voie, d'après le président
Hannachi. "II y a des gens à
Sonatrach qui m'ont contacté. J'ai
vu un responsable de l'une des
filiales de la firme pétrolière. Je
dirais pour le moment que c'est
en bonne voie", a-t-il
expliqué avant de
s'exprimer sur le centre de
formation et le nouveau
stade de Tizi
Ouzou.
"J'attends que la
wali de Tizi
Ouzou me
reçoive pour
qu'on puisse
entamer les
travaux du centre
de formation. On a
déjà un terrain de plus
de 4 hectares et Azlef
est disposé à le
construire. Pour le
nouveau stade, c'est un
véritable bijou. On nous a
offert 2 hectares dans l'enceinte
du stade pour construire un
hôtel, une piscine et le
siège du club", a
conclu le
président
Hannachi.
N. B.

Deux jours
de repos

L'entraîneur Mouassa
a accordé à l'issue de
l'entraînement d'hier
matin deux jours de
repos à ses joueurs.
Il leur a donné
rendez-vous pour ce
mercredi après-midi
pour entamer la
préparation pour la
prochaine rencontre
face au RC Arba.

70 millions
de primes

Il est l'une des priorités de l'équipe pour la saison prochaine

Bedrane séduit la JSK
En dépit de la défaite de
l'USMB sur son terrain et devant
son public, son jeune élément a
réussi à séduire l'entraîneur
Kamel Mouassa et le président Hannachi. Convoité par
les responsables des Canris
depuis le dernier mercato hivernal, Bedrane sera incessamment
relancé par le président Hannachi.
C'est ce que nous a confié notre
source. Il faut dire que l'entraîneur Kamel Mouassa n'a pas
attendu le match face à l'USMB
pour le recommander aux responsables de la JSK. Il le
connaît bien puisqu'il l'a
entraîné la saison dernière. C'est lui qui l'a
lancé dans le bain avant

5

qu'il ne fasse parler de lui cette
saison.

doute l'un des meilleurs joueurs
de notre championnat.

Polyvalent L'intérêt des responsables de la JSK pour ce jeune
joueur est motivé par le fait qu'il
est polyvalent. Il est autant bon
dans l'axe que dans la récupération. Défenseur central de métier,
Bedrane a été reconverti en milieu
récupérateur la saison dernière
lorsque Kamel Mouassa était à la
tête de la barre technique. Il joue
depuis tantôt dans l'axe et tantôt
au milieu. A la recherche de
joueurs polyvalents, les dirigeants
de lac JSK sont intéressés par son
profil. Il a une marge de progression énorme et s'il est bien pris en
charge, il deviendra sans nul

Contrat Sous contrat encore
avec l'USMB, Bedrane ne sera pas
maître de son destin à la fin de
l'exercice actuel. Les dirigeants
des Jaune et Vert sont prêts à
mettre le prix qu'il faut pour
l'avoir dans leur effectif, mais son
recrutement est tributaire de la
décision des responsables de
l'USMB. Au dernier mercato
hivernal, ils s'étaient opposés
d'une manière catégorique à son
transfert. Reste maintenant à
savoir s'ils changeront d'avis au
mois de juin prochain dans le cas
où l'USMB rétrograderait en
Ligue 2 Mobilis.
N. B.

La série de bons
résultats enregistrés
par l'équipe depuis
quelques semaines a
valu aux joueurs
d'être bien
récompensés par la
direction du club.
D'après une source
digne de foi, la prime
de la victoire
enregistrée samedi
dernier face à l'USMB
était de l'ordre de 20
millions de centimes.
En tout, ils ont eu
droit à 70 millions de
centimes pour toutes
les victoires acquises
en cette phase
retour. Le président
Hannachi leur a
promis d'autres
récompenses pour
peu qu'ils enchaînent
avec d'autres
performances.
L'ambition de la
direction est
d'assurer une place
qualificative pour la
Champions League
africaine et pour
motiver les joueurs,
les dirigeants sont
prêts à mettre la
main à la poche.

www.competition.dz Lundi 25 avril 2016

www.competition.dz

LIGUE 1 MOBILIS

6

RCR

L'ES Tunis veut

KARAOUI
PAR AMINA Z.

En fin de contrat dès cet été, et auteur d'une
belle saison avec le Mouloudia d'Alger, Amir
Karaoui intéresse les Tunisiens de
l'Espérance de Tunis. Les dirigeants de ce
club attendent pour rentrer en contact direct
avec le joueur afin de le convaincre de changer d'air et d'opter pour une aventure tunisienne, après la finale de la coupe d'Algérie.

Bouhenna
et Demou
totalisent
2 cartons

«

Avant la finale de la
coupe d'Algérie, tous les
Mouloudéens s'interrogent sur les joueurs qui
se trouvent sous la menace. Comme tout le monde
le sait, il y a l'arrière
droit, Abderrahmane
Hachoud, l'arrière
gauche, Toufik Zeghdane
et les deux milieux de
terrain, Kacem et
Karaoui. Tout le monde
craignait qu'avec la dernière journée, les
Mouloudéens auraient
ajouté d'autres éléments
dans cette liste des
joueurs sous la menace. Il
s'est dit que les deux
défenseurs de la charnière centrale, à savoir
Bouhenna et Demou ont
trois cartons. Seulement,
ces deux éléments comptent seulement deux cartons chacun. Ce qui fait
que même s'ils écoperont
d'un autre carton mardi
contre les Oranais, cela
ne va pas les empêcher
de jouer le match de la
finale. Ce qui est sûr, c'est
que Lotfi Amrouche peut
donc compter sur les services de Bouhenna et
Demou lors de la rencontre de demain à
Ahmed-Zabana contre le
MCO.

Azzi sous
la menace
Le défenseur Ayoub
Azzi est aussi sous la
menace d'un quatrième
carton synonyme d'une
suspension automatique.
Comme Bouhenna et
Demou seront laissés au
repos pour être présents
à la finale de la coupe
d'Algérie contre le
Nasria, Amrouche va
titulariser Azzi, mais ce
dernier doit faire attention dans ce match pour
éviter de prendre un carton qui va le priver de la
finale.

Aux Mouloudéens de le convaincre de rester
et cela en lui renouvelant son contrat très
vite. En effet, le milieu de terrain du
Mouloudia d'Alger, Amir Karaoui se trouvera
en fin de contrat dès la fin de l'exercice en
cours. Depuis quelques semaines, les
Tunisiens de l'Espérance s'intéressent de près
à ce profil qui correspond parfaitement à leur
recherche. Les Tunisiens savent que Karaoui
ne sera plus lié au MCA puisque son contrat

Le MCO, ensuite

LA FINALE»

Avec la belle
entrée qu'il a
effectuée lors du
derby contre les
Usmistes,
Abdelmalek
Mokdad gagne
en confiance et
tout le monde
souhaite le voir
bien meilleur à
l'avenir. Dans cet
entretien, il
assure que lui et
ses équipiers
veulent
confirmer contre
le MCO pour
préparer une
bonne finale.

NahamdouAllah, on a su comment
faire pour remonter la pente. On
savait que c'était le match qu'il ne fallait pas perdre. On ne pouvait pas se
permettre que l'USMA fasse sa fête
sur notre dos. Alors, on a fait ce qu'il
fallait et Dieu merci, on a pu revenir
dans le score pour remettre les pendules à l'heure.

Votre entrée a apporté un plus à
l'équipe…

Devant un public comme le nôtre,
on ne pouvait pas se rater. Comme
tous les camarades, je me suis surpassé et j'ai tout donné afin d'assurer l'essentiel. On a répondu présents, c'est le
plus important.

Tout le monde pense que c'est le
discours de Ghrib qui a boosté les
rangs, qu'en dites-vous ?

On est revenus en seconde période
bien déterminés à réussir le pari.
Comme je l'ai dit, il n'était pas admissible de laisser l'USMA fêter son sacre
sur notre dos. Maintenant, les
Usmistes peuvent le faire, mais pro-

LES EXPLICATIONS

de Kada Aïssa
C’est un match nul au goût amer que les gars de Kada Aïssa ont
concédé samedi dernier au stade Zougari-Taher face au CSC.

de deux ans arrive à sa fin dès cet été.
Cependant, il faut dire que Karaoui a réussi
une belle saison avec le Doyen et tout le
monde le considère comme l'un des piliers de
l'équipe. Le MCA veut le garder. Omar Ghrib va
certainement discuter avec lui sur cette
affaire afin que le joueur ne cherche pas à
aller ailleurs. En tous les cas, le joueur ne
songe à rien d'autre qu'à cette fin de saison
et cette finale de la coupe d'Algérie qu'il veut

MOKDAD

Le Mouloudia d'Alger a su comment
renverser la vapeur lors du derby
contre le Nasria, qu'en pensezvous ?

Lundi 25 avril 2016

Le
Mouloudia
s'envolera
aujourd'hui
à 14h15
pour Oran

Les camarades
de Faouzi
Chaouchi s'envoleront aujourd'hui
à 14h15 sur le vol
de la compagnie
Air Algérie à destination de la
capitale de
l'ouest, Oran, à
l'occasion du
classico contre le
MCO. Les Vert et
Rouge seront
hébergés comme
d'habitude à l'hôtel ElMouahidine, à
Oran.

Oudina
convoqué

chainement, pas avec nous, c'était le
deal.

Demain, le Mouloudia d'Alger
affronte le MCO chez lui à Oran, on
imagine que la qualification à la
finale plus le visage proposé
contre l'USMA, vous allez tout faire
pour confirmer, n'est-ce pas ?

Effectivement, je pense que tout le
monde a pu le constater, on est en
train de progresser de journée en journée. Incha Allah on sera encore
meilleurs lors de ce déplacement à
Oran afin de revenir avec un bon
résultat avant la finale qui est prévue
en début de la semaine prochaine.

Ce bon résultat assuré contre
l'USMA va permettre au Doyen de
frapper fort en finale, n'est-ce
pas ?

Incha Allah. Avec le voisin nahdiste, il y aura certainement une grande
finale. Il faudra tout faire pour
répondre présents afin d'offrir le huitième sacre pour notre public qui va
être avec nous pour assurer la grande
fiesta. Ce que je peux ajouter, c'est que
le groupe est bien conscient qu'on va
se donner à fond pour assurer dans ce
finish.
A. Z.

Pour ce match
contre le MCO,
l'entraîneur Lotfi
Amrouche a décidé de convoquer
le jeune Youcef
Oudina qui sera
titulaire à la
place de Hachoud
sur le couloir
droit de la défense, face aux
Hamraoua. Pour
ce classico,
Amrouche a décidé de faire appel
seulement à deux
jeunes à savoir
Chérif ElOuazzani et
Oudina.

après la finale
Afin d'avoir toute sa
concentration avec lui,
Omar Ghrib a décidé de
reporter son rendez-vous
avec les responsables de
Djezzy après la finale de la
coupe d'Algérie. Les deux
parties discuteront d'un
nouveau partenariat et
Ghrib est bien décidé à
convaincre l'opérateur de
téléphonie mobile de revenir dans les affaires mouloudéennes. En effet,
depuis que Djezzy s'est
retiré des affaires du
Mouloudia d'Alger, la seule
source d'argent n'est autre
que la Sonatrach et comme
celle-ci tarde à débloquer
les fonds, une autre source
serait la bienvenue. Alors,
après la finale, Omar Ghrib
qui espère, bien sûr, décrocher le huitième sacre va
par la suite attaquer ce
dossier et faire tout ce
qu'il faut pour que Djezzy
renoue avec le Mouloudia
d'Alger dès la saison pro-

chaine. Ce qui est sûr, c'est
que ce dossier est très
important aux yeux de
Ghrib qui veut assurer une
autre source d'argent pour
le doyen des clubs algériens. Car, pour Ghrib, le
Mouloudia d'Alger doit
retrouver ses sensations
et surtout les sommets
dès la saison prochaine. Et
pour le faire, il va falloir
que le nerf de la guerre
soit assuré. Ainsi, en plus
de booster les rangs afin
d'avoir un Mouloudia
d'Alger au top du top sur le
terrain, Omar Ghrib veille
aussi au côté financier
pour que le Mouloudia
d'Alger ne manque de rien.
Mais, comme il sait que le
Doyen a un rendez-vous
des plus importants
dimanche prochain, il veut
bien le préparer après, il
aura le temps nécessaire
pour rencontrer les responsables de Djezzy.
A. Z.

Un RDV a été pris entre Touti et Ghrib

Le MCA va prolonger
le contrat de Joma
pour 3 ans
PAR M. ZERROUKI
Le contrat avec
JOMA expire au mois de
décembre prochain. Les
responsables du
Mouloudia d'Alger ont
décidés d'activer pour le
prolongement du contrat.
Selon une source digne
de foi, le nouveau patron
du MCA, Omar Ghrib, a
pris attache avec le représentant officiel de Joma
Algérie, Mourad Touti,
avant le grand derby
algérois contre l'USMA
pour lui proposer le
renouvèlement du
contrat. Selon notre source, Touti a donné son
accord de principe et les
deux hommes ont convenu d'un rendez-vous
après la finale de la
coupe d'Algérie pour passer à la table des négocia-

tions. Selon toujours
notre source, on a appris
que Ghrib veut prolonger
le contrat avec l'équipementier espagnol pour
trois ans surtout que
l'homme fort du
Mouloudia, est convaincu
qu'il ne trouvera pas
mieux que JOMA sur le
marché local. Pour rappel, JOMA est l'équipementier du Mouloudia
d'Alger depuis 2010 et le
MCA est le premier club
algérien qui a été sponsorisé par la firme espagnole. Ainsi donc, le
Mouloudia d'Alger va
certainement continuer
son aventure avec la
marque espagnole JOMA
jusqu'en 2019 si, bien sûr,
les négociations aboutissent entre les deux
parties.
M. Z.

KHERBACHE

Confiants pour
les 4 matches
qui restent»

Rencontré après la fin
de la rencontre contre le CSC,
le milieu relizanais, Ismaïl
Kherbache, nous a déclaré
que son équipe a tenu lors du
match et elle aurait pu garder
les trois points de la rencontre
mais le manque de réussite les
a déstabilisés.

gagner avec le Doyen. Pour son avenir, il
attend que le rideau tombe pour voir ce qu'il
en est. Ghrib sait désormais que les Tunisiens
vont tout faire pour chiper Karaoui, à lui de
faire le nécessaire pour que le joueur reste
au Mouloudia d'Alger. A rappeler que le joueur
touche un salaire de 350 millions et il va falloir tout faire pour qu'il ne regarde pas du
côté des Tunisiens. Affaire à suivre.
A. Z.

GHRIB
rencontrera Djezzy

«

Tout d’abord, quelles sont
les raisons de cette contreperformance face au CSC ?

De notre correspondant
B. BOUGUELMOUNA
Forts d’une série de 5 matches sans
défaite, les Lions de la Mina sont rentrés sur
la pelouse avec la ferme détermination
d’ajouter trois nouveaux points à leur capital. Même après l’ouverture du score des
visiteurs par Benchrifa avant d’ajouter le
deuxième sur penalty, les coéquipiers de
Kherbache, ont dominé tout le match en
arrivant à réduire le score par un très joli
coup franc de ce dernier, juste avant la mitemps et égaliser par la suite, en début de la
deuxième mi-temps, suite au travail individuel de Réda Rabhi. Ce but a eu un effet
positif sur le moral des poulains de Kada
Aïssa, qui voulaient ajouter un troisième
but libérateur. Malheureusement, malgré le
cumul des attaques, les Lions de la Mina, ne
sont pas arrivés à leur fin.
«Moralement, mon équipe
a gagné»
«On ne peut passer sous silence le courage,
la volonté de gagner et surtout l’esprit de
responsabilité dont ont fait preuve les
joueurs du Rapid contre le CSC. N’oubliez
pas qu’ils étaient en grève et qu’ils n’ont pas
été payés et avaient le moral à plat. Malgré
cela, ils ont démontré de quoi ils étaient
capables. Ils savaient que ce match est l’un

des plus difficiles à négocier de la phase
retour. Il fallait se mettre dans la tête qu’ils
allaient jouer face à une équipe qui ne lâche
rien et surtout qui comporte de très belles
individualités que je considère parmi les
meilleurs joueurs du championnat. Cela
s’est vérifié sur le terrain. Nous avions en
face de nous des joueurs très combatifs qui
étaient sur tous les ballons.»
«On a opté pour une
organisation de jeu assez
simple»
Pour ce qui est du schéma tactique qui a été
préconisé samedi passé, Aïssa précisera :
«Aucun entraîneur au monde ne vous dira
que ses consignes ont été suivies à la lettre
par ses joueurs. Je vous dirai à ce sujet, que
nous avons opté pour une organisation de
jeu assez simple, sur laquelle nous nous
sommes mis d’accord pour surtout exercer
un pressing constant sur l’adversaire et rester très près de ses buts. Sans entrer dans les
détails, mes joueurs ont fait preuve de
beaucoup de sérieux et ils étaient totalement concentrés sur ce qu’ils avaient à faire.
Après être revenu au score, nous avons eu
de nombreuses balles de but et là, je ne vous
parle que des occasions les plus franches.
Ce sont malheureusement des choses qui
arrivent en football.»
B. B.

19

Ce match s’est joué sur un
coup du sort. Nous avons réalisé une très belle deuxième
mi-temps et nous avons réussi
à inquiéter le gardien adverse
à plusieurs reprises. Et je
pense que c’est durant cette
période que nous aurions dû
prendre une option l’adversaire. Il n’y a pas de quoi être
inquiet. C’est un semi-échec
concédé devant un adversaire
qui, lui aussi, n’a pas assuré
son maintien. Nous nous
sommes battus en développant du beau jeu.

des choses à corriger,
n’est-ce pas ?

Il le faut, et le plus important est de ne pas céder au
découragement. Sur le plan
du jeu, nous devons faire
preuve de plus de réalisme et
concrétiser les occasions de
but. Il y a de bons attaquants
dans l’équipe et je suis certain
que nous retrouverons très
vite le chemin des filets.

Votre concurrent direct,
l’USMB, a perdu son match
à domicile, ce qui vous a
permis de le devancer à la
différence de but et quitter,
par la même occasion, la
zone de turbulence…

Ce que vous dites est vrai,
car bien que
n o u s

Oui, mais cela n’a pas été
suffisant…

C’est vrai car au final
nous n’avons récolté
qu’un seul point sur
notre pelouse. Il nous
faut en tirer les leçons
car le plus important
est de gagner pour
récolter un maximum de points.
Nous ne referons
pas les mêmes
erreurs lors des prochains matches.

Pour cela, il y a

ayons devancé l’adversaire,
avec la différence de but, cela
ne veut pas dire que nous
sommes à l’abri de la relégation. Nous devons redoubler
d’effort pour ajouter le maximum de points lors des quatre
dernières sorties qui nous
attendent, à commencer par
celle de la JS Saoura, le weekend prochain, chez nous.

Etes-vous optimiste quant
à assurer votre objectif ?

Au RCR, il y a des joueurs
de qualité. Le coach nous a dit
qu’il était satisfait de notre
rendement collectif sur le terrain, et cela, nous-mêmes,
nous le ressentons. C’est certain, comme je viens de vous
le dire, qu’il nous faut confirmer tout cela lors des quatre
matches qui nous reste et je
suis confiant quant au maintien.

Vous allez affronter la JSS
qui se trouve à la deuxième
place et qui veut une
participation africaine la
saison prochaine, comment
voyez-vous cette
empoignade ?

Ce sera compliqué car
c’est un match contre la
Saoura qui ne va pas
venir à Relizane en
spectateur.
Nous
avons une semaine
pour préparer la
rencontre et travailler plus pour
nous ressaisir et corriger nos erreurs.
B. B.

ASMO
L’entraîneur Hadj
Merine assure que le
temps est venu pour
donner la chance aux
joueurs qui ont le
mental pour pousser
l’équipe de M’dina
J’dida à finir la saison
actuelle avec les
honneurs.
De notre correspondant
L. M. AZZI
Avec cette défaite, l’équipe
confirme sa faiblesse et sa
position au classement…

Hélas oui, mais il faut dire que
les joueurs ont fait leur possible
dans ce match. Ils ont tenu bon
avec une certaine emprise sauf
que l’efficacité a fait défaut
notamment avant la pause. Il y’a
aussi la qualité de l’adversaire.
En clair, l’équipe du CRB était
bien organisée. Les Belouizdadis
sont venus dans le but de vaincre
afin de monter vers le haut du
classement. Mais en deuxième

Merine : «Cette situation
n’est pas facile à vivre»
mi-temps, nous avons commis
quelques fautes qui nous ont
coûté cher surtout face à la vivacité de Nekkache. Quand ils ont
marqué deux buts, ils ont tué le
match. Ceci parce qu’en attaque,
nous étions diminués après la
sortie de Bentiba et El-Ghomari, il
ne restait que Djemaouni et
Tahar qui a fait ce qu’il fallait.

Maintenant que plusieurs
joueurs n’ont pas le moral,
pourquoi ne pas donner la
chance à d’autres ?

Oui c’est vrai, nous savons que
les joueurs souffrent sur le plan
mental. On va essayer de faire
notre possible afin de composer
avec les éléments qui sont prêts
pour pousser l’équipe à finir la
saison avec les honneurs et préserver l’éthique.

Des joueurs comme Tahar et
Hadji ont prouvé qu’il fallait

compter sur eux, qu’en dîtesvous ?

Exact ! Nous sommes
conscients de la valeur de ces
joueurs qui sont prometteurs et
qui ont prouvé leur valeur sur le
terrain. Nous avons pensé à leur
donner plus de temps de jeu
comme Haddad aussi. Pour
Tahar, j’avais prévu un plan pour
lui donner la possibilité de jouer,
j’avais mon idée bien avant. Mais
pour ne pas brûler les étapes, je
lui donne un temps de jeu suffisant pour lui permettre de retrouver son niveau. En tous les cas, il
faut savoir gérer la suite afin de
pouvoir leur donner plus de
temps de jeu.

Avez-vous pensé à préparer la
saison prochaine ?

Pour l’instant on le fait avec les
joueurs qu’on a. On ne peut pas
abandonner l’équipe ni le club. Il
faut penser à finir la compétition

avec la volonté de bien se comporter malgré la relégation. Pour
moi, c’est la situation de l’équipe
qui me préoccupe. Ça fait près
d’un mois que les choses n’ont
pas changé. Il y’a les supporters
qui sont en colère, je les plains
franchement. Cette situation n’est
pas facile à vivre. A la fin de la
saison, on aura un autre langage
parce que l’ASMO possède un
grand public.

Comment allez-vous préparer
les prochains matches au
programme ?

Comme nous le faisons depuis
quelque temps. Nous continuons
à travailler dans le but de donner
une bonne image de notre club.
Vous savez, nous avons des
jeunes des U20 qui se sont bien
comportés en coupe avec cette
qualification pour la finale.
L. M. A.

1er but de Barka
Amine Barka a eu l’honneur de marquer l’unique but de son équipe contre le
CR Belouizdad, avant-hier. C’est arrivé à
la 34’ quand, à la réception d’une transversale de Sebbah, ce défenseur au
numéro 3, a pivoté sur lui-même avant
d’adresser une reprise du gauche, trompant le gardien adverse Asselah. Et du
coup, ce joueur qui compte 21 matches
de championnat dans les jambes, signe
son nom dans la liste des rares joueurs
qui ont marqué pour El-Djamîya en cette
saison 2015-2016.

Finale de la coupe d’Algérie
des jeunes

Les U16 et U20
connaissent leurs
adversaires

Les équipes asémistes des U20 et U16
connaissent leurs adversaires en finale de
la coupe d’Algérie de leur catégorie respective. Les premiers affronteront la JS
Saoura le 7 mai prochain, à Boumerdès.
Les cadets en découdront avec leurs
homologues de l’USM Blida au stade
Mustapha-Tchaker, à Blida.

18

www.competition.dz

Lundi 25 avril 2016

PUBLICITÉ

«

Ultime séance
d'entraînement dans
la matinée à Hadjout

Avant leur départ cet après-midi à
Oran, les Vert et Rouge s'entraîneront dans la matinée d'aujourd'hui à
9h et le lieu d'entraînement n'est
autre que le stade Hadjout pour
mettre les derniers réglages avant le
déplacement à Oran pour affronter
demain le MCO.

Quand Ghrib jongle
avec le ballon

Hier avant l'entame de la séance
d'entraînement, Omar Ghrib prend le
ballon et jongle avec. Ce qui a attiré
les regards des joueurs et des supporters présents. Tout le monde a
décidé de réagir avec Ghrib en
applaudissant le patron. Ce qui
montre cette belle ambiance qui
retrouve la maison mouloudéenne.

Une quinzaine de fans
présents hier
au stade Hadjout

Une quinzaine de fans étaient présents à la séance pour saluer et féliciter les joueurs pour ce qu'ils ont
proposé lors du derby contre les
Usmistes. En tous les cas, le fait
d'avoir gâché la fête usmiste a fait
un grand bien à tous les
Mouloudéens.

Zeghdane en France
pour ses dents

Hier à la séance d'entraînement
d'après-midi à Hadjout, on a constaté
l'absence de l'arrière gauche du MCA,
Toufik Zeghdane. Renseignement
pris, le joueur se trouve en France
pour un rendez-vous chez le dentiste
afin de soigner ses dents. Il est
attendu aujourd'hui à Alger.

Compétition / PUB

ANEP 414 287 du 25/04/2016

Compétition / PUB

ANEP 414 082 du 25/04/2016

Hachoud en tenue
de ville...

Comme annoncé dans notre dernière
édition, Abderrahmane Hachoud
souffre d'une entorse qui va le
contraindre au repos pour la rencontre de ce mardi contre le MCO.
Hachoud nous a affirmé que le staff
médical va tout faire pour le
remettre sur pied avant la finale.

... Idem pour Karaoui
et Abid

Amir Karaoui n'a pas voulu trop forcer
et donc a évité de s'entraîner hier
pour assurer une belle prestation lors
de la finale contre le NAHD. Il faut
savoir que Karaoui aussi n'est pas
concerné par la rencontre de demain,
lui qui compte à son actif trois cartons et n'a nullement envie de rater la
finale dimanche. Alors, le staff technique a décidé de le préserver pour la
rencontre contre les Sang et Or. Par
contre, en ce qui concerne Abid, ce
dernier qui souffre d'une contracture
est arrivé hier en tenue de ville.
Comme on l'a annoncé dans notre édition d'hier, il va se soigner le
dimanche et lundi, après le staff
médical verra s'il peut reprendre le
travail ou pas. Lui aussi devrait rater
le match contre le MCO.

MCA

Compétition / PUB

ANEP 414 272 du 25/04/2016

Compétition / PUB

ANEP 414 270 du 25/04/2016

7

C'est le moment de renouer

avec la victoire»

PAR M. ZERROUKI

Alors que Lotfi
Amrouche a voulu faire
reposer son gardien numéro un, Faouzi Chaouchi,
pour le match de ce mardi
contre le MCO pour permettre à Jonathan de jouer,
l'enfant de Bordj Menaïel a
refusé de rater ce rendezvous, car il veut jouer ce
match et offrir à ses supporters les trois points de la
victoire. Le héros
d'Omdurman, semble décidé plus que jamais à réaliser un grand match ce
mardi contre le MCO et
offrir aux Chnaoua les trois

points de la victoire.
Comme tout le monde le
sait, le MCA n'a gagné
qu'un seul match lors de la
phase retour et il estime
que l'équipe doit réagir
positivement dans ce classico contre les Hamraoua :
"Je vais jouer le classico, car
j'ai une dette envers les
supporters. Je ne vous
cache pas qu'on fera tout
pour glaner les trois points
de la victoire pour quitter
définitivement la zone
rouge. C'est le moment
pour nous de renouer avec
la victoire, car on n'a pas
d'autres alternatives que de
gagner ce match surtout

qu'on jouera dans un grand
stade", nous dira le portier
mouloudéen.

«Si on va aux tirs
au but face au NAHD,
j'assure le sacre»
Après le classico, le
Mouloudia d'Alger jouera
la finale de la coupe
d'Algérie contre le Nasria,
dimanche prochain, au
stade 5-Juillet. Faouzi
Chaouchi qui n'a pas gagné
ce trophée avec le doyen
des clubs algériens, rêve de
brandir la coupe cette saison et promet qu'il fera tout
pour gagner ce match. "Le
plus important pour nous

maintenant, c'est le MCO.
Après ce match, on reparlera de la finale. Je ne vous
cache pas que je veux
gagner la coupe, car depuis
que je suis au MCA je n'ai
pas eu la chance de brandir
ce trophée.
Personnellement, je promets que si le match ira
aux tirs au but, c'est moi
qui assurerai le sacre. Je
veux aussi fêter ce titre
dans toutes les rues
d'Alger et en particulier à
Bab El-Oued avec les
Chnaoua", a insisté le
number one des Vert et
Rouge.
M. Z.

Après la défaite de l'USMB et le match nul du RCR

Le Mouloudia veut assurer

SON MAINTIEN À ORAN
Les résultats de la journée de samedi, étaient en
faveur du Mouloudia d'Alger
après que l'USMB ait perdu
chez elle contre la JSK et le
RCR qui était accroché aussi
chez lui par le CSC. Le doyen
des clubs algériens doit assurer
cinq points pour assurer son
maintien en L1. Les
Mouloudéens ont suivi avec
beaucoup d'attention les deux
matches de la journée de samedi, l'un entre la JSK et l'USMB
qui s'est joué à Blida et l'autre
match à Relizane, entre le RCR
et le CSC. Deux équipes qui
luttent pour leur maintien en
L1, finalement l'USMB et le
RCR ont raté leurs matches,
puisque les gars de la ville des
Roses ont perdu face à la JSK,
alors que les Relizanais ont fait
match nul contre le CSC. Ce
qui a permis au Vert et Rouge
de maintenir l'écart de quatre
points sur ces deux équipes.
Les camarades de Faouzi
Chaouchi ne sont qu'à cinq
points du maintien en L1 et
une victoire à Oran va leur permettre d'augmenter leurs
chances de rester en L1 surtout
que l'USMB sera au stade 20-

qui était prévue mardi débutera
mercredi matin. Il faut dire que les
fans du Mouloudia d'Alger étaient
très inquiets concernant les
billets, eux qui songeaient comment faire pour aller à Oran et en
même temps acheter le billet d'entrée. Ghrib est allé à la rencontre
des responsables du 5-Juillet afin
de discuter avec eux et de trouver
le meilleur moyen pour assurer
que les Chnaoua ne ratent pas leur
déplacement à Oran et achètent
aussi leurs tickets. Alors, les deux
parties se sont entendues sur le
fait de commencer la vente le 27

Il remplacera Zeghdane sur le
flanc gauche

Ben Braham :
«On ira à Oran
pour la gagne»

Août pour y affronter le
Chabab de Belouizdad. Ce dernier vise une place sur le
podium, alors que le RCR jouera contre la JSK. En cas de victoire du MCA à Oran, c'est
l'USMB et le RCR qui seront
dans une situation inconfortable. Les poulains de Lotfi
Amrouche qui n'ont gagné
qu'un seul match lors de la
phase retour face au RCR, sont
appelés à renouer avec la victoire dès cette journée pour
assurer leur maintien avant la
fin de ce championnat et aussi
avoir un moral en acier pour
bien attaquer la finale de la
coupe d'Algérie contre le
Nasria, le 1er mai prochain.

Le MCA reporte la vente
des billets à mercredi
Comme on l'avait annoncé dans
notre édition d'hier, la vente des
billets a été reportée pour mercredi matin. Le fait de programmer
celle-ci le mardi, cela n'arrangeait
pas les supporters des deux galeries car ils sont branchés sur le
championnat. Du côté mouloudéen,
tout le monde attend une grande
assistance à Oran. Et donc, mercredi matin, serait la meilleure
solution pour permettre aux fans
d'acheter leur sésame pour la finale. La vente des billets de la finale

Lundi 25 avril 2016

CHAOUCHI INSISTE POUR JOUER FACE AU MCO

Alors qu’elle était prévue pour demain

PAR AMINA Z.

www.competition.dz

avril. Et donc, c'est mercredi à partir de 9h que la vente des billets
débutera. Omar Ghrib a fait savoir
aux responsables que la vente doit
débuter en sa présence, afin de
veiller à que la vente se déroule
dans les meilleures conditions et
que les supporters du Doyen ne
manquent de rien afin d'assurer
leur sésame qui va leur permettre
de prendre place dans les gradins
du 5-Juillet. Cela ne peut que faire
plaisir à tout le peuple du Doyen
qui a retrouvé le sourire avec le
retour d'Omar Ghrib.
A. Z.

Lotfi Amrouche qui va donner
la chance aux remplaçants, ne
veut pas faire de la figuration
dans ce rendez-vous contre les
Hamraoua. "C'est vrai que les
résultats de la journée de samedi était en notre faveur, mais
on doit réaliser un bon résultat
à Oran", dira le jeune technicien mouloudéen. Ainsi donc,
le classico d'Oran contre le
MCO, est un tournant décisif
dans la course au maintien
pour le MCA où les joueurs
doivent aux moins revenir avec
un match nul pour augmenter
leur capital points à 34 unités,
en attendant une victoire soit
face au CSC, le MOB ou l'ESS.
M. Z.

Sofiane Ben Braham sera aligné d'entrée face
au MCO, ce mardi, au stade Ahmed-Zabana, à
Oran. Il veut profiter de cette chance pour
détrôner Toufik Zeghdane qui a été laissé au
repos puisqu'il est l'un des joueurs qui sont
sous la menace d'un quatrième carton. Ben
Braham qui a souvent réussi de grands
matches cette saison, veut à tout prix montrer
à son entraîneur qu'il mérite une place de titulaire en finale de la coupe d'Algérie contre le
NAHD. Pour ce match contre le MCO, Sofiane
Ben Braham semble déterminé à réussir son
match et revenir avec son équipe avec les trois
points qui seront importants pour la course au
maintien en L1. Dans ce contexte, il nous dira
sur son retour dans l'équipe type : "Je sais que
je vais jouer ce match contre le MCO, car le
coach veut laisser au repos les joueurs qui
sont sous la menace. Je suis prêt à donner le
meilleur de moi-même pour aider l'équipe à
réaliser un bon résultat. Certes, ce match
contre le MCO ne sera pas une partie de plaisir,
mais nous n'aurons pas le droit à l'erreur, car
notre maintien est en jeu. Je ne vous cache
pas que le groupe est hyper motivé pour réaliser un bon résultat ce mardi et, pourquoi pas,
revenir avec les trois points de la victoire",
nous dira Ben Braham qui veut montrer à tout
le monde qu'il a sa place dans le onze type de
Lotfi Amrouche.
M. Z.

Chelfi (directeur du 5-Juillet)

«On ne peut pas assurer
plus de 50 000 tickets»
Contacté par nos soins afin d'avoir
des informations concernant l'entame de la vente des billets de la finale de la coupe d'Algérie, le directeur
du stade du 5-Juillet, Hakim Chelfi, a
voulu donner des explications à cela
en déclarant ceci : "La vente des
billets débute mercredi matin à 9h. Il
y a 50 000 tickets mis en vente.
25 000 floqués aux couleurs du MCA
et les 25.000 restants aux couleurs
nahdistes." Ce n'est pas comme le
derby contre les Usmistes où il y
avait un stock de 10 000 billets où
cas la demande serait importante et
le directeur du stade a voulu nous
expliquer pourquoi en déclarant

ceci : "On ne peut pas assurer plus
de 50 000 tickets, car il y aura des
places pour les pompiers, et il ne
faut pas oublier qu'avant la finale
MCA-NAHD, il y a la finale des militaires. Et donc, on ne peut pas
mettre plus que ces 50 000 billets."
Ce qui est sûr, c'est que mercredi les
billets se vendront très vite et tout
le monde s'attend à ce que le quota
soit écoulé le jour même. Le directeur du stade assure aussi : "Les
supporters du MCA prendront le côté
sud, alors que les Nahdistes le côté
nord."
A. Z.

www.competition.dz Lundi 25 avril 2016

www.competition.dz

NAHD

8
La 26e journée aura été
totalement favorable au Nasria qui
a réussi à creuser l’écart sur la
zone de relégation, le portant à
sept unités, et ce, après le nul
enregistré par le RCR à domicile
face au CSC et la défaite de
l’USMB, chez elle, face à la JSK
qui a mis les Blidéens dans une
véritable impasse.
PAR MOHAMED ADRAR

USMB

Après avoir quasiment assuré leur maintien

LES SANG ET OR

sans pression à Sétif

La victoire des Nahdistes,
vendredi dernier, face au RCA a
finalement été plus que bénéfique pour
le Nasria, puisqu’elle a permis aux Sang
et Or d’assurer et de façon quasidéfinitive leur maintien en Ligue 1
Mobilis. On voit d’ailleurs mal
comment le RCR ou l’USMB vont
pouvoir atteindre cette barre des 36
points, eux qui n’en comptent que 29 et
qui auront quelques rencontres bien
compliqués à disputer ces prochains
jours. C’est dire que les Nahdistes vont
se présenter demain après-midi sur le
terrain du 8-Mai-1945 sans aucune
pression sur le dos, leur concentration
sera plutôt portée sur la finale de la
coupe d’Algérie, le 1er mai prochain.
Jouer pour le fun
Ce qui est aujourd’hui certain, c’est que
le Nasria va jouer pour le fun demain à
Sétif, puisque l’enjeu de cette partie ne
sera que minime, d’un côté comme de
l’autre. Les Sétifiens, ayant perdu toute
chance de décrocher une place pour
une qualification africaine, ont quasiment eux aussi assuré leur maintien en
Ligue 1 Mobilis. Quant aux Nahdistes,
leur concentration sera tellement portée
sur la prochaine finale de coupe
d’Algérie, qu’ils feront en sorte de se
sortir de cette rencontre avec le moins
de dégâts possibles.
Faite attention aux
blessures et aux suspensions !
Ce qui est aujourd’hui bien certain, c’est

que les Nahdistes vont aborder cette
rencontre de l’ESS tout en pensant à la
finale de la coupe d’Algérie. Le coach
Youcef Bouzidi donnera sans nul doute
des instructions fermes à ses joueurs,
afin qu’ils évitent au maximum les
contacts violents, de sorte à se prémunir contre toute blessure qui viendrait
priver l’un d’eux de la finale tant attendue. L’autre instruction qui sera donnée
par Bouzidi, c’est bien évidemment
d’éviter les suspensions. Le coach nahdiste ne voudrait pas voir un de ses
poulains se faire suspendre pour la finale, pour une contestation de décision

L’attaquant Ahmed Gasmi est conscient que son
équipe est en passe d’entrer dans l’histoire. Le
n°10 nahdiste, qui a réussi un doublé, vendredi
dernier, face au RCA, espère poursuivre dans le
même sens, afin de mener son équipe vers cette
seconde coupe d’Algérie historique, lui qui est plus
obnubilé par ce trophée que par le titre de meilleur
buteur du championnat.
Alors Ahmed, une belle victoire
face au RCA, avec 36 points au
compteur, on peut dire que vous
êtes si près du but ?

Dieu merci, on était tous concentrés sur cette rencontre, on voulait
coûte que coûte décrocher les trois
points de la rencontre, afin d’atteindre ce cap des 36 points et
nous mettre à l’abri en championnat. Aujourd’hui, on peut dire que
le maintien est quasiment en
poche, nous pouvons volontiers
nous concentrer sur cette finale de
coupe d’Algérie, même si avant
cela, nous avons encore un match
de championnat à disputer face à
l’ESS. Je suis vraiment content
pour l’équipe aujourd’hui, car
nous avons été sérieux et appliqués, et ce 3-0 est en quelque sorte
une belle récompense pour toute
l’équipe.

Le fait d’apprendre que le
match face à l’ESS allait se
jouer mardi juste avant la
rencontre ne vous a-t-il pas
perturbés ?

Non, pas du tout, on était tous
concentrés sur notre rencontre, on
savait que si l’on gagnait face au

RCA, ce match de l’ESS ne
vaudrait plus grand-chose.
C’est chose faite aujourd’hui, mais ce n’est pas
une raison pour faire l’impasse dessus, il faut aller
chercher un bon résultat,
car c’est très important
de réaliser quelque
chose à quelques
jours de la finale.

On vous sent déjà
projeté vers la
finale de la coupe
d’Algérie…

Comment ne pas
l’être, alors que le
NAHD est en
passe de réaliser
un véritable
exploit. Le groupe vit pour cette
seconde coupe,
nous sommes en
train de réaliser une
saison exceptionnelle,
nous devons à tout
prix la bonifier par un
titre qui sera historique.
Mais avant-cela, il va falloir aller jouer le jeu à

Lundi 25 avril 2016

d’arbitre ou pour une vilaine faute sur
un adversaire. Le Nasria jouera à Sétif
pour limiter les dégâts, tout en tentant
d’arracher le meilleur résultat possible,
sachant que l’Entente reste bien prenable à domicile.
Bouzidi va faire largement
tourner l’effectif
Pour ce match de championnat face à
l’Entente de Sétif, Youcef Bouzidi va
très certainement faire tourner son
effectif, en donnant la chance à certains
éléments qui n’ont pas eu trop la chance de jouer depuis l’entame de la saison.

Des éléments comme Slimani, Guebli,
Allali, Chabi, Drifel, Mokhtar et autres
Benayad auront cette fois-ci une seconde chance de montrer ce dont ils sont
capables, d’autant plus que certains
d’entre eux ont montré de réelles dispositions lors des précédentes rencontres.
Certains éléments joueront même gros
lors de cette partie, puisqu’ils pourront
bien gagner une place dans le onze du
coach Bouzidi, en cas de performance
exceptionnelle à Sétif. A eux de forcer
leur destin, afin de composter leur billet
pour cette finale historique.
M. A.

La direction
récupérera
les billets
de la finale
aujourd’hui

Comme rapporté
dans nos précédentes éditions, la
direction du club
devra racheter l’intégralité des 25.000
billets qui seront
réservés à leur
galerie. Une opération qui devrait se
faire aujourd’hui
selon les dires du
président Ould
Zmirli, lequel nous
confirmera en personne que sa direction va pouvoir les
mettre en vente
dès demain : «Je
vous confirme que
nous allons nousmêmes racheter le
quota des billets
qui nous est réservé pour la finale de
la coupe d’Algérie.
On devrait les
ramener ce lundi
après-midi, avant
de les mettre en
vente le lendemain
mardi.» Et de poursuivre :
«L’opération de
vente des billets
devrait commencer
mardi, on va mettre
en place une organisation, de telle
sorte à éviter les
bousculades. Nous
allons tenter de
mettre quatre à
cinq points de
vente différents,
dans le but d’offrir
de bonnes conditions d’achat à nos
supporters.»
M. A.

AUTEUR DE 12 RÉALISATIONS

«

GASMI

Les bourdes impardonnables

de Benayada et Badrane
Le défenseur central de l’USMB, Abdelkader
Benayada, sur qui l’entraîneur Zoheir Djelloul
comptait pour battre la JSK a finalement déçu tout
le monde, que ce soit les membres du staff technique
ou ses coéquipiers et surtout les supporters.
De notre correspondant
AMINE DJAAFAR
Ce joueurs a commis
une erreur d’amateur lorsqu’il
a rendu le ballon au gardien
de buts Ouadah, ce geste a
permis à l’attaquant de la JSK
Boualouidet de chiper le ballon et d’ouvrir la marque.
L’ouverture du score par la
JSK a affecté le moral des
joueurs blidéens qui ont par la
suite commis des erreurs
d’amateur suite a la précipitation, surtout le jeune défenseur central Badrane qui a
refait la même erreur deux
minutes après et a permis à
l’attaquant de la JSK de corser
la marque. Certes, l’entraîneur
Zouhir Djelloul n’avait pas de
choix au niveau du compartiment défensif lorsqu’il a incorporé Benayada, et il faut dire
que la blessure de Laïfaoui est
tombée mal pour l’ancien bras
droit de Rabah Saâdane. En
tout cas, Benayada et Badrane
ont étaient pour beaucoup
dans la défaite de son équipe
et il faut dire que ces deux
joueurs ne vont plus remettre
les pieds dans le onze, surtout
lors du prochain match face
au CRB.
Attaque fébrile
L’attaque blidéenne n’a pas
accompli son devoir correcte-

ment avant-hier et comme à
l’accoutumée ses joueurs ont
raté plusieurs occasions, surtout Ounes qui a privé son
équipe de l’ouverture du
score lors du premier half de
la rencontre. C’est vrai que
l’entraîneur Zouhir Djelloul a
essayé tous les joueurs dans
son compartiment offensif et
durant cette rencontre contre
la JSK, il a joué le tout pour le
tout en seconde période mais
l’absence d’un vrai baroudeur
sur lequel il pourrait compter
lui a fait défaut et a privé
l’USMB d’engranger un bon
résultat et a mis cette équipe
en difficulté plus que jamais.
Baguette magique
L’entraîneur blidéen, qui a
débarqué à Blida avant le
match du NAHD, c’est-à-dire
lors de la 20e journée du
championnat de Ligue 1
Mobilis, a essayé de sauver le
club à tout prix. Mais l’absence des joueurs expérimentés et
des attaquants de haut niveau
a mis cette équipe en difficulté
et a privé Zouheir Djelloul
d’atteindre son objectif. En
tout cas, la défaite d’avanthier a fait mal au cœur a plus
d’un et n’a fait que compliquer l’existence à cette formation de la ville des Roses qui
lui reste peu de chances pour
assurer son maintien.

17

TSAMDA :

«Rien n’est
encore
perdu»
Le jeune latéral droit, Zakaria
Tsamda, nous a fait savoir que la
défaite de son équipe face a la JSK
sera une source de motivation pour
lui et ses coéquipiers pour engranger
un bon résultat en déplacement face
au CRB.

Comment justifiez-vous la défaite
concédée par votre équipe face à
la JSK ?

Notre défaite à domicile face à
cette équipe de la JSK nous a fait mal
au cœur et elle nous a affecté le
moral. Ce mauvais résultat nous a
mis dans de beaux draps et il nous
incitera à rectifier le tir rapidement.

Colère des
supporters
Les fans de la formation de la
ville des Roses n’ont pas gobé
la défaite de leur équipe
avant-hier face à la JSK et ont
coincé les joueurs pendant
deux heures de temps. Les
supporters Blidéens ont insulté les joueurs et leur ont
demandé de rectifier le tir lors
du prochain match face au
CRB, ou les coéquipiers du
portier Ouadah doivent se
déplacer en conquérant pour
éviter la descente aux enfers.
Qui est le
responsable ?
La question que se posent les
supporters blidéens actuellement se résume dans le responsable de la situation dont
vit le club actuellement. La
réponse est claire et nette, ce
sont les gens qui ont fait le

recrutement lors de l’intersaison et qui ont ramené des
joueurs limités durant le mercato hivernal sont les responsables de cette situation et ce
sont eux qu’on doit juger et
non pas la direction actuelle.
Les pompiers
Zouaoui et ses collaborateurs
jouent le rôle de pompier,
contrairement à l’ancienne
direction qui avait le plein
pouvoir et avait du temps
pour faire le recrutement et
avait ramené un entraîneur
qui percevait un salaire de 130
millions de centimes par mois.
Quel que soit l’avenir de cette
formation de la ville des
Roses, les membres du conseil
d’administration y compris
les actionnaires de ce club doivent assurer leurs responsabilités.
A. D.

Reprise
aujourd’hui
à huis clos

La séance de la
reprise a été programmée pour
aujourd’hui en
début d’aprèsmidi au stade de
Boufarik.
L’entraîneur
bidéen a demandé au président
Zouaoui d’assurer la protection
nécessaire pour
lui permettre de
préparer le prochain match
dans de bonnes
conditions.

Justement votre équipe est
désormais relégable après cette
défaite, qu’elle est votre
commentaire ?

Mon équipe est relégable vis-à-vis
le goal-average, mais sur le plan des
points elle est sur le même niveau
que le RCR, ainsi donc on doit faire
de notre mieux pour sauver l’équipe
avant qu’il ne soit trop tard.

Mais après ce mauvais résultat,
le moral du groupe est au plus
bas…

Oui, c’est sûr que le moral du
groupe est au plus bas, mais on n’a
pas le choix, il faut qu’on se ressaisisse et on regarde devant nous.

Quelles sont les solutions, selon
vous, pour sauver l’équipe de la
descente aux enfers ?

On doit éviter la défaite face au
CRB, et on doit aussi faire de notre
mieux pour battre le RCR, et si on
atteint cet objectif on pourrait se
maintenir sans aucun souci.
A. D.

CSC

BUTEUR DU CHAMPIONNAT ?

Non, merci je préfère Dame Coupe»
Sétif, tenter d’arracher un bon
résultat.

Le coach va certainement faire
tourner l’effectif à l’occasion
de cette rencontre…

On a un effectif de 20 joueurs,
tout le monde est apte à jouer et,
sachant qu’il y a une finale au
bout, c’est certain qu’on fera
tourner notre effectif.
Maintenant, on fera confiance
à ceux qui seront alignés, je
suis certains qu’ils seront à la
hauteur. L’essentiel, c’est que
ceux qui seront sur le terrain,
doivent se donner à fond afin
de tenter d’arracher le
meilleur résultat possible.

Vous revenez à Sétif,
moins d’une année après
avoir quitté le club,
comment se présente pour
vous ce déplacement ?

Sétif, c’est comme chez moi, j’ai
passé de très bons moments à
l’Entente, je garde d’ailleurs de très
bons rapports, avec les dirigeants
du club, les joueurs, mais surtout
avec les supporters qui m’ont
toujours apporté leur soutien.

C’est avec un très grand plaisir
que je retrouve la ville de Sétif et
l’Entente, ça sera un match spécial
pour moi, mais ça ne me pose
aucun souci, je suis Nahdiste, je
me donnerai à fond si j’ai l’occasion de jouer, c’est cela le professionnalisme.

Vous avez planté un doublé face
au RCA, vous en êtes à 12 buts,
seul en tête du classement des
buteurs en championnat, vous y
pensez certainement, non ?

Y pensez ? Un peu, pas beaucoup, je préfère gagner cette coupe
d’Algérie, plutôt que de remporter
le titre de meilleur buteur, mais si
j’ai les deux en même temps, je ne
dirai pas non. Pour revenir à mes
performances, je ne manquerai pas
de relever le mérite de mes coéquipiers, sans eux, je n’aurais pas
marqué ces 12 buts, c’est avant
tout à eux que revient le mérite, je
vais continuer à travailler, tout en
espérant décrocher cette coupe
d’Algérie, le titre de meilleur
buteur n’est que secondaire à mes
yeux.
M. A.

Le maestro Meghni nargue
ses détracteurs
De notre correspondant
RABAH GATTOUCHE
Samedi passé, en réalisant une belle prestation contre
le RCR, le maestro Mourad
Meghni a nargué ses détracteurs,
qui n’ont eu de cesse de lui
reprocher d’avoir refoulé les terrains après deux années d’inactivité. Le week-end dernier, à
Relizane, l’ancien meneur de jeu
des Fennecs, qui a joué toute la
rencontre sans peine, a bien rempli son rôle de catalyseur, mais il
s’est aussi permis le luxe d’être à
l’origine du second but inscrit

par son équipe en obtenant le
penalty que Bezzaz a su transformer. Mais là où le bât blesse est
que les pseudo-experts ne veulent pas faire leur mea-culpa et
reconnaître qu’ils avaient tort de
reprocher, par le biais de chaînes
TV privées, à la direction du CSC
d’avoir recruté Meghni, l’été dernier. A méditer par ceux qui
n’ont pas cru que Meghni allait
retrouver toutes ses sensations
après avoir subi une dure et
longue traversée du désert.
Catalyseur En titularisant
d’entrée Meghni contre le RCR,

Gomez peut clamer qu’il a réussi
à rendre sa ligne médiane plus
rentable car elle a su gagner la
bataille du milieu en première
mi-temps. La preuve, Meghni, en
remplissant bien son rôle de
catalyseur, a permis à son équipe
de dominer le RCR largement en
première mi-temps. Et, le CSC
aurait pu revenir de Relizane
avec les trois points si Meghni et
ses coéquipiers, fatigués par le
pénible voyage qu’ils avaient
effectué du Caire à Relizane, via
Istanbul et Alger, n’avaient pas
fléchi en seconde période.
R. G.

CE QUI RESTE À JOUER
27e JOURNÉE

USMA.......................ASMO
MOB.........................USMH
CSC............................DRBT
MCO...........................MCA
ESS...........................NAHD
JSK..............................RCA
RCR..............................JSS
CRB..........................USMB

28e JOURNÉE

NAHD..........................MCO
MCA.............................CSC
DRBT...........................MOB
USMH........................USMA
JSS..............................CRB
USMB...........................RCR
ASMO...........................JSK
RCA...............................ESS

29e JOURNÉE

RCR...........................ASMO
CRB...........................USMH
USMA.........................DRBT
MOB............................MCA
CSC............................NAHD
MCO.............................RCA
ESS...............................JSK
JSS...........................USMB

Bencherifa, un
arrière à part

Samedi, en marquant,
d’un tir fulgurant contre
le RCR, un joli but qui a
permis à son équipe de
mener à la marque,
Walid Bencherifa a
démontré qu’il est un
arrière à part. En effet,
en inscrivant ce but,
Bencherifa n’a fait que
prouver qu’il est et reste
un attaquant racé. En
effet, pour ceux qui
l’ignorent, avant qu’il ne
soit reconverti en latéral
gauche, lorsqu’il portait
les couleurs de la JSK,
par son coach d’alors,
Sandjak, Bencherifa
avait, toujours évolué,
comme attaquant.

30e JOURNÉE

JSK.............................MCO
RCA..............................CSC
NAHD..........................MOB
USMB........................USMA
DRBT.............................CRB
UHMH...........................RCR
ASMO...........................JSS
MCA.............................ESS

Bezzaz égal à lui-même
L’attaquant chevronné des Vert et Noir, Yacine Bezzaz, a
réussi une prestation honnête contre le RCR, mais il s’est
permis le luxe de marquer le second but de son équipe, son
sixième cette saison, en exécutant de fort belle manière le
penalty que l’arbitre de la rencontre avait accordé, justement, à son équipe, après le fauchage de Meghni par un
défenseur relizanais.

CLASSEMENT DE LA LIGUE 1 MOBILIS
BUTS
MATCHS
Pts J. G. N. P. P. C. Diff.
52 26 15 07 04 44 26 +18
USMA
41 26 10 11 05 36 23 +13
JSS

CLUBS

1.
2.
3.

DRBT

4.
5.
6.
7.
8.
9.

CRB
MOB
JSK
NAHD
MCO
USMH

10.
11.
12.
13.
14.
15.
16.

ESS
MCA
CSC
RCR
USMB
RCA
ASMO

40
39
39
38
36
35
35
34
33
33
29
29
19
18

26 10 10 06
26 10 09 07
26 10 09 07
26 10 08 08
26 09 09 08
26 08 11 07
26 09 08 09
26 08 10 08
26 07 12 07
26 08 09 09
26 06 11
26 05 14
26 04 07
26 05 03

09
07
15
18

30
37
31
24
30
38
23
21
23
22
31
16
28
20

26 +04
27 +10
22 +09
24 00
31 -01
33 +05
25 -02
17 +04
22 +01
28 -06
32 -01
26 -10
46 -18
46 -26

www.competition.dz Lundi 25 avril 2016

16

www.competition.dz

RCA

USMA

MESSAOUD :

«

SEGUER
On fêtera le titre

«On a un devoir
d'éthique…»

Coach, quelles sont les nouvelles du
club ?
Il n'y a rien de spécial sauf qu'en principe on doit reprendre demain (aujourd'hui)
à 15h les entraînements. J'espère que tout
le monde répondra présent.
Vous dites par principe, redoutez-vous
des absences ?
Les joueurs ou du moins certains, nous
ont habitués à zapper la première journée
de reprise. Donc par expérience, j'ai dit en
principe. Demain, sur place, on verra ce
qui va se passer.
Ne pensez-vous pas que vos joueurs ont
assez pris de repos comme ça ?
Oui, je vous le concède, beaucoup
même, mais c'est le contexte un peu particulier que traverse le club qui a fini par dicter cette situation que moi-même je déplore et dont je ne peux rien faire. La saison
tire à sa fin, les joueurs n'ont pas été régularisés et l'équipe est officiellement reléguée. Ce sont ces paramètres-là qui ont fait
naître dans l'équipe des réflexes que sportivement parlant je condamne.
Pourquoi ?
Pour la simple raison et dans l'intérêt
des joueurs et de leur carrière en premier
lieu de continuer à bosser le plus normalement et jouer les matches le plus normalement du monde. Je m'explique. A la fin de

DRBT

saison et à l'heure des transferts s'ils n'ont
pas été assez compétitifs lors de l'exercice,
ils auront du mal à trouver soulier à leur
pied, si j'ose dire cela. Ceci d'un côté et de
l'autre, c'est toute l'image de marque du
joueur qui va ainsi en pâtir que ce soit au
niveau des autres clubs que celle de leur
club actuel. C'est un des segments du
joueur professionnel que certains ont tendance à marginaliser.
La veille du match, Nasr-Eddine Zaâlani
a pris son cabas et il est rentré chez lui
sans aviser quiconque, y a-t-il un
malaise avec le joueur ?
Je n'ai aucun commentaire à faire pour
l'instant car je n'ai pas pu le joindre sur son
portable qui reste fermé afin de connaître
les raisons de son absence au déjeuner
d'avant-match et lors du match. A l'heure
actuelle, je n'ai aucune nouvelle de lui.
J'espère qu'il sera présent à la reprise.
Apparemment, certains joueurs font ce
que bon leur semble dans cette équipe ?
Non pas à ce point-là. Moi quand j'ai
pris le train en marche, dès l'entame de
mes fonctions j'ai constaté beaucoup d'indiscipline dans le groupe et la raison est
toute simple. La direction qui ne pouvait
honorer ses engagements avait laissé faire
et puis avec le temps c'est tout le monde
qui s'est mis à la mode de sécher les entraînements. Il se trouve même que des
joueurs toujours sous contrat avec le club
sont partis chez eux, comme ça et n'ont
plus donné signe de vie. Ecoutez, c'est

connu dans le milieu du foot, lorsque pour
une raison ou une autre, vous perdez la
main sur un groupe, dites-vous bien que
vous n'avez plus d'équipe.

 «Hachoud était en position de hors-jeu»

Et du côté de l'administration, quoi de
neuf ?
Depuis la fin de match de vendredi
passé face au NAHD, on est sans nouvelles. Tout le monde est versé dans son
quotidien donc il faut attendre au moins
demain après-midi pour revoir les dirigeants du club.
Le président a promis de les payer cette
semaine, qu'en est-il au juste ?
Il a bien discuté avec les joueurs la
semaine passée sur ce cas bien précis et il
leur avait promis en ma présence de les
payer dans la semaine qui précédera notre
prochain déplacement à Tizi Ouzou. La
balle est dans son camp. Demain (aujourd'hui) on va reprendre l'entraînement le
plus normalement du monde et c'est au
président qu'échoit le devoir de tenir sa
promesse. Sauf que, il a devant lui tout le
temps de le faire avant notre déplacement
à Tizi.
Et dans le cas extrême que le président
ne soit pas au rendez-vous d'ici la fin de
semaine ?
(Eclat de rire) Honnêtement, je ne sais
quoi vous dire sur ce qui va se passer, mais
je suis persuadé que cette fois-ci, le président Amani sera à la hauteur de ses engagements et il réglera, incha Allah, la situa-

TADJENANET se replace
dans la course au podium
De notre correspondant
AMAR T.

défense très solide. Leur équipe est restée coincée dans un jeu stérile.

A la faveur de son succès face au
MCO, ce samedi, le résultat obtenu à
permis au DRB Tadjenanet de garder le
bon cap vers le titre. Après leur défaite
(1-0) au match précédent devant l'ESS,
les hommes de Bougherara ont retrouvé leurs marques devant les buts
adverses pour s'offrir une victoire qui
replace leur équipe à la troisième position au classement du tableau en clôture de la 26e journée de Ligue 1 Mobilis.
Le DRBT a signé une belle victoire face
aux Oranais peu inspirés (2-0). Deman
et Chibane ont scellé le succès de leur
équipe. Bougherara avait choisi d'aligner un 4-3-3 pour contenir les velléités
offensives de l'adversaire et cela a fonctionné dans les premières minutes dès
le premier quart d'heure pour plier le
match. Malmenés sans doute par la
fatigue du voyage et le manque de
récupération, les Hamraoua ont pu
réagir par Okbi (26') et Athmani (42')
dans le premier acte, ils ont buté à une

Une participation africaine
en vue
Tadjenanet, qui a gagné face au
MCO, ce samedi a assuré. Elle est revenue à un point du dauphin vainqueur
du MOB qui détenait la 3e place en
ouverture de cette journée. La JSS est
également sur une bonne dynamique,
elle revient sur le podium à 11 points
du leader. L'entraîneur Bougherara a
salué l'état d'esprit de ses joueurs qui
ont su relever la tête dans le défi après
leur récente défaite face à l'ESS. Du
point de vue jeu et aussi volonté sur le
terrain, l'équipe est en train de prouver
qu'elle refuse de perdre, qu'elle a beaucoup de caractère et de qualités qu'il en
faut pour participer à une compétition
africaine. Il reste encore quatre matches
à jouer, le DRBT ne peut être certain
d'un titre qu'à la fin du championnat.
D'ici là, elle va tranquillement préparer
se sprint final où ses joueurs sont obligés de l'emporter.
A. T.

tion des joueurs comme il le leur avait promis.
Il reste quatre matches à jouer, quelle
lecture faites-vous de ces quatre
sorties ?
Dans notre position de relégable, on va
prendre les matches comme ils viennent
car pour nous il n'y a plus d'enjeu. On a un
devoir d'éthique à respecter et une image
du club même si elle est écorchée à sauvegarder. On va aborder tous nos matches
qui restent avec le même état d'esprit
N'est-il pas préférable de préparer
d'ores et déjà l'équipe pour la saison
prochaine ?
C'est ce qu'on fait actuellement avec la
promotion de quelques jeunes joueurs du
cru et ceux qui vont rester avec nous la saison prochaine. Au baisser de rideau de
l'exercice, on va faire le tri et voir qui des
joueurs seront avec nous la saison prochaine. Partant de là, tout commencera pour
l'exercice prochain.
Et c'est quoi votre avenir au club ?
Je ne me soucie pas de mon avenir au
club car je suis un enfant de la maison bleu
et blanc. On n'a pas abordé le sujet au
niveau de la direction car celle-ci est très
préoccupée par d'autres sujets plus délicats que le mien et celui de la barre technique. Au temps opportun, on en parlera.

Dans
l'attente des
salaires

C'est en principe
cette semaine que
les camarades de
Sami Yachir
toucheront leurs
salaires comme
promis par le
président du club
Djamel Amani à
ses joueurs lors
de son conclave
qui a eu lieu mardi
passé au stade
Ismaïl-Makhlouf.
C'est avec une
attention
particulière que
ces derniers vont
attendre la tenue
de promesse de
leur premier
responsable. Les
joueurs avec qui
nous avons
échangé quelques
mots au sujet des
salaires, ces
derniers
souhaitent
toucher la totalité
des primes de
matches ainsi que
quelques salaires.
M. A.

M. A.

Le club veut garder
Tam-Bang

Acclamé par le public, le milieu de terrain tadjenanetis
a mis beaucoup d'énergie dans son jeu et contribué à
faire basculer le match au bénéfice de son équipe. Le
Camerounais aura vécu une phase retour perturbée en
raison de son statut de remplaçant à travers certains
matches. Les dirigeants avaient certes étudié son départ
à la fin de la saison, mais ils semblent revenir sur leurs
propos en voyant le joueur qui ne manque pas d'étonner
en ce moment. Il a aussi plu à l'entraîneur quand il l'a vu
s'impliquer dans le succès de son équipe. Le cas de ce
joueur sous forme de prêt jusqu'en juin, pose problème
au club qui a l'intention de le garder avec l'équipe.

De nouveaux
joueurs approchés

Leurs noms ne nous ont pas été communiqués,
mais ils devraient être connus d'ici les prochains
jours. Le président Graïche serait très proche de
recruter deux joueurs avec lesquels il est en
contact très avancé. Le profil a été défini depuis
plusieurs semaines : des éléments capables
d'intégrer le groupe pour lui apporter le
complément nécessaire. Ils ont, croit-on savoir,
l'expérience de Ligue 2 Mobilis, mais le président
travaille en même temps sur d'autres pistes.
A. T.

L’un des titulaires indiscutables au sein de la formation usmiste,
Mohamed Seguer, se dit déçu du match nul réalisé face à l’éternel
rival le MCA car lui et ses coéquipiers auraient souhaité fêter la joie du titre
avec leurs supporters. Il ajoute que la victoire ne doit en aucun cas échapper à
son équipe lors de la prochaine journée du championnat à l’occasion de la
réception de l’ASMO pour en finir avec le titre.
Entretien réalisé par
ANIS S.

pouvez-vous nous dire à ce sujet ?

Tout d’abord, que pouvez-vous nous dire à
propos de votre match nul réalisé face au
MCA ?

Je crois qu’on a disputé l’un de nos meilleurs
matchs de la saison. On a mené au score, malheureusement, notre adversaire a su profiter de nos
quelques erreurs pour revenir au score. J’avoue
qu’on aurait souhaité fêter la joie du titre avec nos
supporters, malheureusement, ça n’a pas marché.
On leur demande pardon, on leur promet de rectifier le tir à l’occasion de notre prochain rendezvous en championnat.

On a constaté que vous avez souffert d’un
effondrement physique lors de la deuxième
période du match, comment expliquez-vous
cette défaillance ?

Non, il n’y avait aucun relâchement physique.
Comme je vous l’ai dit, on a bien joué, malheureusement, on n’a pas pu préserver notre avantage au
score. Franchement, on regrette beaucoup la victoire. C’est très amer d’encaisser deux buts en dix
minutes. C’est ça le football, on n’y peut rien.

L’arbitre a validé le but de Hachoud alors que
ce dernier était en position de hors-jeu, que

Ce n’est pas de mon habitude de critiquer les
arbitres, mais face au Mouloudia, l’arbitrage était
sévère envers nous. Hachoud était bel et bien en
position de hors-jeu et je ne sais pas comment l’arbitre de touche n’a pas levé son drapeau. Ça ne sert
absolument à rien de critiquer l’arbitrage pour le
moment, on le laisse à sa conscience.

Vous êtes dans l’obligation de remporter le
prochain match du championnat qui vous
opposera à l’ASMO, n’est-ce pas ?

Oui, c’est clair. Je crois que ce sera le
moment pour renouer avec la victoire, d’autant plus qu’on aura l’opportunité de jouer
à la maison et devant nos supporters. On
doit à tout prix mettre fin à la série de nos
mauvais résultats.

Vous aurez une nouvelle occasion pour la
fêter la joie du titre avec vos supporters…

Bien sûr. On est conscients de la responsabilité
qui nous attend et on fera tout pour arracher les
précieux trois points qui nous permettront la joie
du titre avec nos supporters. Ils n’ont pas cessé à
nous soutenir depuis l’entame de la saison, ils
méritent tout le bonheur et on n’a pas le droit de les
décevoir.
A. S.

Reprise
aujourd’hui

Finalement, c’est aujourd’hui que les joueurs
usmistes reprendront le
chemin des entraînements
après avoir eu droit à deux
jours de repos. Les choses
sérieuses commencent aujourd’hui
pour Meftah et consorts qui entameront la préparation en prévision de la prochaine rencontre du championnat qui
les opposera à l’ASMO. Un rendezvous ô combien important pour les
Rouge et Noir puisqu’ils doivent
gagner pour assurer le titre d’une
manière officielle. La reprise de service aura lieu dans l’après-midi à partir
de 16h au stade Omar-Hamadi,
Bologhine.

7 buts encaissés en 3 matchs

La défense, ce maillon faible !
Encore une fois, le
compartiment défensif de
l’équipe est passé à côté de
la plaque à l’occasion du
dernier derby algérois face au
MCA.
Alors que l’équipe menait au
score, des erreurs défensives ont permis
aux attaquants mouloudéens de marquer leur territoire et d’exercer une
forte pression sur les bois de Mansouri
depuis l’entame de la deuxième mitemps de la rencontre, avant de parvenir à remettre les pendules à l’heure en
inscrivant deux buts. Avec sept buts
encaissés lors des trois derniers matchs
du championnat, il semble que le bloc
défensif a perdu sa solidité, bien qu’il
soit bien garni avec la présence de
défenseurs internationaux. Une
défaillance qui suscite beaucoup d’inquiétude dans l’entourage usmiste en
prévision des prochains matchs du
championnat, surtout quand on sait que
le compartiment défensif était le
maillon fort de l’équipe lors des der-

nières saisons. Face à cette situation,
l’entraîneur Miloud Hamdi doit revoir
plusieurs choses en défense dans le but
de trouver la bonne formule afin de
redonner la solidité à l’arrière- garde de
la formation de Soustara. Il faut dire
que les Benayada et Abdellaoui offriront d’autres solutions pour le technicien franco-algérien et ce dernier pourra
miser sur eux dans l’espoir de bétonner
le compartiment défensif de l’équipe à
partir de la prochaine rencontre face à
l’ASMO.

9

Vers la
prolongation
de Nadji

avec nos fans
face à l'ASMO,
c'est promis»

Courtois qu'il est, Sofiane Messaoud, le coach des Bleu
et Blanc, n'a pas vu d'inconvénient à faire avec nous un large
tour d'horizon sur l'actualité du club.
De notre correspondant
M. AZEB

Lundi 25 avril 2016

L’attaque se réveille
Contrairement à la défense, le compartiment offensif a bien tenu son rôle à l’occasion du derby face au Mouloudia.
Après deux matchs de disette, les attaquants usmistes se sont rachetés de fort
belle manière en inscrivant deux buts
dans les filets de Chaouchi par l’intermédiaire de Nadji et Darfalou. Le réveil
des attaquants rassure l’entraîneur
Miloud Hamdi en prévision des prochains importants rendez-vous en
championnat.
A. S.

USMAASMO
samedi
à 16h

Le prochain
match du championnat qui mettra aux prises
l’USMA avec
l’ASMO aura lieu
samedi au stade
Omar- Hamadi
de Bologhine et
le coup d’envoi
de cette rencontre est fixé à
16h, a-t-on
appris du site
officiel de la
Ligue de football
professionnel.

S’il y a un joueur de l’USMA qui
affiche une bonne forme depuis l’entame de la deuxième moitié de l’actuel exercice, il y a
bien l’attaquant
Rachid Nadji.
Après une phase
aller mi-figue,
mi-raisin, le
joueur en question est en train
de monter en
puissance en cette
phase retour du championnat en inscrivant quatre buts,
s’imposant ainsi comme en étant l’attaquant le plus efficace de l’équipe.
Libre de tout engagement à partir du
mois de juin, et bien que son bilan
plaide en sa faveur, les dirigeants
usmistes comptent faire leur possible
pour prolonger Nadji afin de garder
l’ossature de l’équipe en prévision de
la saison prochaine, surtout quand on
sait que Mohamed-Amine Aoudia
quittera le club en fin de saison après
la fin de sa période de prêt. Jusqu’au
moment où nous mettons sous presse, l’ex-pensionnaire de l’ESS n’a pas
été approché par le président
Haddad pour lui proposer l’idée de
poursuivre son aventure avec le club
algérois, mais il se pourrait qu’il y ait
une entrevue entre les deux hommes
dans les prochains jours à venir car le
boss veut en finir avec le dossier des
fin de contrat avant le baisser de
rideau sur l’actuel exercice.
Il a des touches avec des
clubs étrangers
Selon une source proche du dossier,
on croit savoir que Rachid Nadji hésite encore quant à son avenir pour la
simple raison qu’il a reçu quelques
offres des clubs étrangers, citant entre
autres des clubs tunisiens et ceux des
pays du Golfe. Le joueur préfère rester concentré sur les prochains
importants rendez-vous qui sont au
menu de son équipe avant de
prendre la décision qui s’impose au
moment opportun.

Mansouri,
la priorité
des priorités
Face au Mouloudia, le
gardien de but de l’USMA, Smaïl
Mansouri, a été l’auteur d’une
prestation de premier ordre et le
moins que l’on puisse dire, il a évité à
son équipe une défaite certaine grâce
à ses arrêts décisifs. L’enfant de Blida
fait valoir d’un match à l’autre ses
grandes qualités et qu’il est une
valeur sûre au sein de l’équipe et
semble le mieux placé pour être un
concurrent sérieux pour MohamedLamine Zemmamouche la saison
prochaine, ce qui incite les
responsables du club de tout faire
pour prolonger son contrat puisqu’il
sera libre de tout engagement à partir
du prochain mois de juin. Mais reste
à savoir quelle décision va prendre le
keeper usmiste qui, tout comme
Nadji, hésite encore quant à son
avenir.
A. S.

Condoléances
Les familles Aiouazi et Hamouti très

peinées par le décès de leur frère
RABAH MADAOUI, présentent leurs sincères condoléances à la famille du
défunt, et font part de leur entière
sympathie à sa fille affligée par la
perte de son papa. A Dieu nous appartenons et à Lui nous retournons !

www.competition.dz Lundi 25 avril 2016

www.competition.dz Lundi 25 avril 2016

CRB

10

MCO

BELHADJ
ANNONCE

 L’un après

Nekkache
et Rebih
légèrement
blessés

Les deux attaquants, Nekkache
et Rebih, ont quitté le terrain,
avant-hier, sur de
légères blessures. Selon nos
informations, les
deux joueurs ne
souffrent de rien
de grave et que
cela ne rend en
aucun cas leur
participation face
à l’USMB, vendredi prochain,
incertaine.

l’autre, les
attaquants
du CRB se
réveillent.
Ce week-end
c'était le tour
de Nekkache.

SON DÉPART

Reprise ce
matin

Après son retour
d’Oran, le Chabab
de Belouizdad ne
bénéficiera que
d’une journée de
repos. C’était hier.
L’équipe reprendra le travail ce
matin au stade du
20-Août-1955. A
partir d’aujourd’hui donc, le
staff technique
entamera la préparation de la
prochaine rencontre qui aura
lieu vendredi.
Ainsi, l’équipe
n’aura que quatre
jours pour bien
s’y préparer.

Les blessés
concernés

Que ce soit Rebih,
Nekkache ou les
deux défenseurs
Belaïli et Chebira
qui n’ont pas joué
face à l’ASMO en
raison de leurs
blessures respectives, tout le
monde sera
concerné par la
séance d’entraînement de ce
matin.

Belaïli et
Chebira
toujours
incertains

L’un touché à la
cheville et l’autre
victime d’une
contusion au mollet les deux
défenseurs latéraux Belaïli et
Chebira risquent
de rater le match
de ce vendredi.
Certes, leur état
de santé s’améliore, mais selon
nos informations
il n’est toujours
pas confirmé si
ces deux joueurs
pourraient
reprendre la compétition de sitôt.
Cela se vérifiera
encore ce matin.

Avec 6 buts en 2 matchs

L'attaque retrouve

SA FORCE

PAR SOFIANE BOULAOUCHE

Après Rebih contre le
RCR, contre l'ASMO c'était au
tour de Nekkache de marquer
son retour. Grâce à son doublé,
ce joueur est devenu le meilleur
buteur du club avec 8 buts à son
compte. Il partage néanmoins
ce classement avec le meneur
de jeu Feham Bouazza qui du
haut de ses trente ans confirme
qu'il est toujours en capacité
d'apporter un plus. Il l'a
d'ailleurs prouvé lors des deux
derniers matchs où il rajouté
deux réalisations à son compteur. L'entraîneur en chef du

Chabab ne peut que se réjouir
de l'éveil de ses attaquants. Cela
a permis à son équipe de marquer six buts en deux rencontres seulement. Une statistique très encourageante avec
laquelle le CRB devient la troisième meilleure attaque au bout
de la 26e journée avec 37 buts
derrière l'USMA (1re avec 44
buts) et le MCO (2e avec 38
buts). Avec un peu plus de
concentration, les choses
auraient pu mieux se passer de
façon à ce que l'équipe se
retrouve dans un meilleur classement que ce soit par rapport
au nombre de points ou autres

statistiques. Mais ce qui est fait
est déjà assez, il vaut mieux
tard que jamais…

Rebih et Yahia-Cherif
confirment encore
Contre l'ASMO, il n'y a pas que
Feham et Nekkache qui ont eu
un rôle-clé. Il y a également
Rebih et Yahia-Cherif qui ont
pesé très lourd sur la défense
adverse. Le retour de Rebih,
depuis l'avant-dernière rencontre, a donné au compartiment offensif un nouveau
souffle. En effet, depuis son
entrée en cours de match face
au RCR, il y a comme l'impres-

Nekkache : «Ce doublé
est une réponse à ceux
qui me critiquent»
Avant-hier, à l’issue du match
de la 26e journée, le buteur du CRB,
à savoir Hichem Nekkache nous a
accordé un entretien dans lequel il
affirme que son doublé est une
réponse à ses détracteurs. Il nous
dira également que cette victoire
devrait être pour lui et pour son
équipe le début d’une bonne fin de
saison.

Quelles sont vos impressions à
la suite de cette victoire ?

Le match n’était pas du tout facile. La plupart des observateurs s’attendaient à ce que ça soit facile pour
nous, mais ce n’était absolument
pas le cas. Même si les Asémistes
n’ont que très peu de chances de se
maintenir, cela ne les a pas empêchés de se donner à fond contre
nous et de jouer le jeu. Ils voulaient
sauver l’honneur et de notre part
nous sommes venus relancer l’espoir de bien terminer la saison et
sortir de cette récente crise après
que nous ayons été tenus en échec
contre Relizane. Nous avons consi-

déré ce résultat comme étant une
défaite. Donc, nous étions dans
l’obligation de réagir efficacement
contre l’ASMO. Dieu merci, nous
avons bien réagi et nous avons
assuré les trois points de la victoire,
ce qui va beaucoup nous aider
avant de jouer contre l’USMB.

Désormais, on peut dire que le
CRB s’est relancé, n’est-ce
pas ?

Cette victoire va d’abord nous
permettre de bien nous préparer
pour notre prochaine rencontre
que nous devons également
gagner. Ce n’est qu’à partir de
là qu’on pourrait, peutêtre, dire cela, et ça ne
sera pas encore terminé. Après l’USMB,
nous aurons trois
autres
rencontres
d’une grande importance que nous
devrons bien négocier
et que nous allons
même considérer comme étant des

sion que l'attaque retrouve son
équilibre et joue d'une manière
plus efficace. Tant mieux pour
le Chabab qui risquerait tout de
même de se passer des services
de son élément le plus expérimenté en raison d'une légère
blessure qu'il a contractée
avant-hier. Quand à YahiaCherif, il n'a pas marqué, mais
c'est lui qui a été derrière le
penalty dont le CRB a bénéficié
et c'est également lui qui a lancé
Nekkache avant que ce dernier
ne rajoute le but du 2 à 1. Il
confirme qu'il est incontestablement l'homme le plus en forme
au CRB.
S. B.

finales. Donc, il nous reste encore du chemin à faire, il va falloir
qu’on garde notre sangfroid
et
rester très
concentré
sur
nos
prochains
matchs.

Qu’est-ce que ça vous fait
de débloquer votre compteur
buts par un doublé ?

Cela me fait énormément
plaisir. En tout cas mon objectif
est surtout d’aider l’équipe à
mieux avancer. Aussi, ce doublé
est ma meilleure réponse à tous
ceux qui me critiquaient d’une
manière malhonnête. Ce qui
me désole est que toutes les
critiques dont j’ai fait l’objet
n’étaient pas fondées, ni sur le
plan technique ni par rapport
à un autre paramètre. Sur le
plan collectif et par rapport au
jeu d’une manière générale,
j’ai toujours bien effectué mon
travail et ce n’est pas pour me
vanter que je dis cela. Il ne me
manquait que les buts et parfois c’est tout à fait normal
pour un footballeur de
traverser des périodes
moins meilleures que
d’autres. Ça a duré un peu

La coupe
d'Afrique se
rapproche
Après sa belle victoire ce weekend, c'est tout le CRB, équipe et
supporters, qui s'est remet à rêver.
Son rêve est de prendre part à une
compétition africaine la saison
prochaine. Ça devient de plus en
plus possible, même si la course
pour la deuxième place s'avère
très difficile avec le retour en force
de la JSK, mais également la
régularité des concurrents pour
cette place tels que le DRBT et la
JSS. Il y a néanmoins de grande
possibilité à ce que le Chabab
termine sa saison sur la dernière
marche du podium. Cela devrait
se concrétiser si l'équipe parvient
à enchaîner par une autre victoire
face à l'USMB. Ensuite, le chemin
vers une bonne fin de saison
passera par un bon résultat à
l'extérieur face à la JSS, bien
négocier le derby face à l'USMH
et enfin tout donner face au DRBT
dans une rencontre qui s'annonce
d'ores et déjà comme une finale. Il
faut juste y croire. La coupe
d'Afrique se rapproche.

«JE FINIS LA SAISON
ET JE M'EN VAIS»

Entretien réalisé par

sion pour revenir sur cette décision, j'estime que le ressort est cassé.

Invectivé par des supporters samedi à Tadjenanet, le président du MCO qui
s'est toujours plaint du manque d'aide,
va, d'après ses dires, finir la saison et
quitter la présidence aussitôt après.

Se faire insulter, personne n'y
échappe dans nos stades !

M. STITOU

Quelle a été votre réaction, après la
défaite de votre équipe, la deuxième
cette semaine ?

En football, on ne gagne pas à tous les
coups mais permettez-moi de vous dire
que la défaite face à Tadjenanet n'est pas
due seulement à la fatigue ou à la force
du DRBT qui est une bonne équipe, mais
surtout à cette campagne de déstabilisation orchestrée par des personnes qui
prétendent aimer le MCO plus que les
autres. Samedi, nos joueurs ont été insultés avant que le match ne débute, trouvez-vous, cela normal ? Comment voulez-vous que les joueurs aient le moral
pour jouer, ces supporters étaient manipulés. Il parait qu'un bus a été mis à la
disposition pour le déplacement à
Tadjenanet de supporters chargés justement de nous insulter. Après ce que j'ai
vu, j'ai pris la décision de quitter la présidence à la fin de la saison.

Est-ce une décision irrévocable ?

La question qu'on se pose, pourquoi
ces supporters ont fait le déplacement
jusqu'à Tadjenanet pour nous insulter.
Non, on n'est pas dupes, il y'a des gens
derrière qui tirent les ficelles !

Qui sont ces gens ?

A Oran, tout le monde les connaît, je
n'ai pas besoin de citer leurs noms, s'ils
veulent revenir au MCO, je leur dis attendez la fin de saison et le club est à vous.
Je vais payer les joueurs jusqu'au dernier
sou. Durant mes deux années de présidence, je n'ai laissé aucune dette. Sur le
plan sportif, après avoir fini à la 3e place
lors du précédent exercice, participer
cette saison à la coupe de la CAF, on
occupe une place honorable. On a au
moins le mérite d'éviter à nos supporters
les stressantes fins de saison. Avant que
je ne prenne la présidence, lorsque le
MCO luttait souvent jusqu'à la dernière
journée pour assurer son maintien, cette
fois, on leur a épargné de vivre un tel calvaire.

L'hostilité de cette frange de
supporters, est-elle l'unique raison
de votre décision de quitter le club en
fin de saison ?

leur tête le wali
d'Oran, je ne suis aidé
par
personne
d'autre.
A
la
longue, c'est devenu insupportable.

On dit qu'à chaque
fois qu'un huissier de
justice vienne
frapper à votre
porte pour régler
des dettes, ça vous
rend malade…

Il ne se passe pas
une semaine sans
qu'un créancier ne
vienne nous saisir
pour le payer, alors
qu'en 24 mois à la
tête du MCO, je n'ai
laissé aucune dette.
Franchement, je me
demande pourquoi mes
prédécesseurs ont laissé
toutes ses dettes malgré les
rentrées d'argent dans les
caisses. On peut tout me reprocher sauf ma gestion financière
du club, elle est transparente et
elle le sera jusqu'à mon départ du
club. D'ailleurs, je le répète, avant de
partir, je payerai tous les salaires de
joueurs, entraîneurs et autres employés
du club. J'espère que celui qui me succédera m'imitera, au moins, dans la
gestion financière afin d'éviter à
l'avenir que le MCO ne soit criblé
de dettes, une situation dont j'ai
hérité quand j'ai pris les rênes du club.
M. S.

longtemps mais je n’étais pas le seul
à avoir vécu cela. Ce fut le cas de
presque toute l’équipe. Dieu merci,
pour cette journée nous avons marqué un nouveau départ et on va
tout faire pour continuer sur cette
lancée afin de terminer la saison sur
le podium au moins.

Je suis fatigué par tant d'ingratitude,
cela fait une semaine qu'on est loin de
nos familles, est-ce qu'on mérite un traitement aussi hostile ? Ni les joueurs, ni
l'entraîneur ni moi même n'avons été
épargnés par les insultes. Quant à ma
décision de partir, elle est irrévocable,
j'espère qu'on ne me mettra pas la pres-

Ce doublé devrait vous donner
plus d’énergie pour mieux vous
préparer pour les JO, n’est-ce
pas ?

Mauvaise semaine pour les Hamraoua

Oui, c’est le cas. Je pense qu’il n’y
a pas un joueur qui ne veut pas porter le maillot de l’équipe nationale
et d’honorer les couleurs du pays,
surtout lorsqu’il s’agit d’une compétition pareille.

Pour vous et pour toute l’équipe,
est-ce que cette victoire est un
signe annonciateur d’une bonne
fin de saison ?

Oui, je peux dire que c’est le cas,
bien sûr ! Ça nous aidera beaucoup
que ce soit moi-même ou toute
l’équipe. J’espère que je pourrai
poursuivre le reste de la saison sans
le moindre souci puisque je viens
de contracter une légère blessure.
C’est une élongation du ligament
croisé externe.
S. B.

Quand vous vous retrouvez tout seul
en train de régler tous les problèmes de
l'équipe, il y a de quoi. Le MCO est un
grand club, sa gestion ne peut dépendre
d'une seule personne, or je constate
qu'hormis les responsables de la ville à

C'est le cas de le dire, le MCO n'a pas
connu une semaine heureuse. Après sa peu
glorieuse élimination de la CAF mercredi, le
club phare de l'Ouest a été battu samedi en
championnat par le DRBT.
Dans une rencontre totalement ratée par les Rouge et
Blanc, la fatigue du voyage,
les défections de quelques
titulaires (Larbi, Benyahia,
Lemouchia et Zaâbia), ajoutées à l'hostilité du groupe de
supporters qui fit le lointain
déplacement jusqu'à
Tadjenanet, sont autant de raisons qui justifient la fin de la
série de plusieurs rencontres
d'invincibilité en championnat
(sept matches consécutifs sans

défaite, ndlr), ainsi s'est achevé la semaine du MCO.
Repartir de plus
belle demain
72 heures après ce deuxième
revers, le MCO va accueillir le
MCA, demain, au stade
Ahmed-Zabana. Après un
jour de repos, l'équipe doit
retrouver les ressources nécessaires pour battre le MCA. Ce
dernier, qui va animer la finale de la coupe d'Algérie, ne

Le président est
rentré
avec
l'équipe

Contrairement
aux précédents
déplacements
où il rentrait
toujours dans
son véhicule
personnel,
avant-hier,
Ahmed Belhadj
est rentré avec
ses joueurs
dans le bus qui
transportait la
délégation.

15

ZAÂBIA
SERAIT
PARTANT
POUR LE
KOWEIT

Arrivée
à 3h du
matin

Ayant pris la
route tout juste
après la rencontre, l'équipe
est arrivée à
Oran à 3h du
matin.

Les
Algérois
ne sont
pas
rentrés
à Oran

Les joueurs qui
résident à
Alger, à l'image
de Merbah, Aïch
et Ogbi ont été
déposés à l'entrée de la capitale. Ils ont été
autorisés à
aller voir leurs
familles.
Rendez-vous
est donné pour
tout le monde
cet après-midi
au stade
Ahmed-Zabana,
pour la séance
de la reprise.

Ne pouvant prolonger son
contrat au MCO vu que les nouveaux règlements de la FAF interdisent aux clubs de recruter des
joueurs étrangers, d'après les
rumeurs, Mohamed Zaâbia pourrait trouver un point de chute au
Koweït. Un club de cet émirat du
Golfe persique serait intéressé par
ses services, laisse-t-on entendre.
Il est incertain demain
Ce mardi, le MCO reçoit le MCA,
une rencontre que Mohamed
Zaâbia risque de rater.
Aujourd'hui, le staff médical
verra avec lui s'il peut jouer ou
non le match de demain, affirme
un proche de l'équipe.
M. S.

 Les perturbations
Repos ont commencé
hier

Après une
semaine loin de
leurs familles,
les joueurs
ainsi que les
staffs techniques et dirigeants, ont
regagné Oran,
dimanche, tôt le
matin. Au repos
hier, l'équipe
reprend ce
lundi l'entraînement à 17h, ce
sera la seule
séance avant le
match contre le
MCA prévu
demain. Après
cette séance,
les joueurs
convoqués
entreront en
regroupement à
l'hôtel Phœnix.
M. S.

à Sétif

Dans l'entretien accordé par le
président, il a dénoncé l'attitude
hostile des supporters qui ont fait
le déplacement à Tadjenanet. Selon
un des accompagnateurs de l'équipe, ce groupe de supporters s'est
présenté avant-hier, tôt le matin,
au lieu d'hébergement à Sétif
(hôtel Zidane). Posté devant la
porte de cet établissement, ce
groupe de supporters n'a pas
cessé de scander des chants hostiles, ni les joueurs ni encore le
président ou l'entraîneur, n'ont été
épargnés par leurs insultes. Une
fois au stade de Tadjenanet, ils ne
se sont pas arrêtés d'insulter
leurs favoris. D'ailleurs à l'échauffement, des joueurs, accablés par
cette hostilité, avaient perdu le
moral. Les entraîneurs ont tenté
de leur remonter le moral mais en
vain. Cela expliquerait sans doute
leur prestation dans ce match.
M. S.

ON A APPELÉ LARBI
viendra pas à Oran en victime
expiatoire. Les Oranais doivent se méfier de cet adversaire, et il faut qu'ils surmontent
tous les obstacles, en oubliant
les deux douloureuses
défaites qui ont été concédées.

Par ailleurs, l'équipe qui récupèrera Larbi, attendu aujourd'hui à Oran, devra surmonter
la fatigue. Les joueurs doivent
tout donner dans ce match
afin de sortir victorieux
demain.
M. S.

Libéré par l'entraîneur vu qu'il était suspendu pour le
match disputé à Tadjenanet, Kamel Larbi est rentré
chez lui, en France, au retour de l'équipe du Maroc.
Toutefois, en apprenant que le match MCO-MCA est
reprogrammé pour demain par la LFP, le club et par le
biais du secrétaire Toufik Benlahcène, a appelé le
joueur émigré pour lui demander de rentrer en urgence à Oran. Larbi a promis d'être présent à la reprise,
aujourd'hui.

www.competition.dz Lundi 25 avril 2016

www.competition.dz

ESS

14

Salhi dans
le viseur de
Hamar

Apparemment, le boss Hamar
active sérieusement pour la saison
prochaine. Il y a quelques jours,
nous avons rapporté que le
président Hamar a décidé de
convoquer les cadres de l'équipe
pour les convaincre de rempiler en
prolongeant leurs contrats de deux
saisons supplémentaires. Certains
joueurs ont déjà été ciblés. Certes, il
est encore tôt de parler du
recrutement, mais cette information
doit être prise avec des pincettes. En
effet, une source bien informée nous
a confié que les Sétifiens font
désormais les yeux doux au portier
de l'ASO, Salhi. Il est vrai que
l'équipe possède deux bons
gardiens, mais l'évolution du portier
chélifien ne laisse personne
indifférent. Ce qui a motivé les
dirigeants à étudier sérieusement
cette piste. Ce qui pourrait ouvrir la
porte au départ de l'international,
Sofiane
Khedaïria.

L'un
des meilleurs
gardiens
d'Algérie
Salhi affiche une
éblouissante forme
depuis au moins
deux ans. En un
laps de temps, il est
devenu un élément
essentiel dans
l'effectif de sa ville
natale avant d'attirer
l'intention du
sélectionneur
national
olympique, qui l'a
retenu pour la
précédente édition de
la Coupe d'Afrique qui
a eu lieu au Sénégal.
Aujourd'hui, Salhi est
l'un des meilleurs
gardiens en Algérie et sa
cote à considérablement
grimpé.
Son contrat
court jusqu'en 2017, mais…
Mais le voir la saison prochaine
chez les Ententistes, demeure un
sujet sensible. En effet, le portier
chélifien, considéré comme étant
l'un des cadres de l'équipe, n'a pas
encore le destin entre ses mains.
L'international olympique est sous
contrat avec son club jusqu'en 2017.
Ainsi, son transfert risque de ne pas
aboutir. Mais l'excellente relation
entre Hamar et Medouar pourrait
être une solution. Les deux hommes
pourraient trouver un terrain
d'entente pour que le joueur quitte
l'ASO l'été prochain.
Et Khedaïria
dans tout cela ?
Comme rapporté précédemment
par nos soins, le bras droit du
président Hamar, devrait rencontrer
Khedaïria incessamment pour
évoquer avec lui son avenir et la
possibilité de prolonger son contrat.
Dans le cas où les deux parties
trouveraient un arrangement, la
piste Salhi serait désactivée. Dans le
cas contraire, le recrutement d'un
bon gardien de but sera une
obligation. Et c'est là que Hamar
interviendra pour convaincre
Medouar.
K. A.

USMH

Adieu le podium !
La défaite concédée face
aux Harrachis, avant-hier,
a eu des répercussions
sur l'équipe qui est de
nouveau très loin du
podium.

prévision du prochain match face
au NAHD, une rencontre au goût
d'une finale pour les Noir et Blanc
de l'ESS, qui n'ont, désormais, plus
le droit à l'erreur. Avec 34 points et
10e au classement, l'équipe n'est
qu'à cinq petites marches du
premier relégable. Donc une
victoire face au NAHD est
primordiale, même si ce sera très
difficile. Du moins, ils doivent
gagner à tout prix. L'objectif des
responsables pour cette saison, est

Nemdil en colère après son changement

de terminer l'exercice parmi les cinq
ou six premiers.
Khedaïria : «On saura
rebondir»
Le gardien de but de l'ESS, Sofiane
Khedaïria, est très déçu après la
courte défaite concédée au stade 1erNovembre de Mohammadia, face à
l'USMH. "Je crois qu'on aurait pu
éviter cette défaite face aux Harrachis.
Certes, on a mal joué, mais on aurait
pu prétendre à un match nul, si on

avait su gérer la rencontre. Quant au
but marqué par Aït Ouamer, le ballon
a changé de trajectoire et je n'ai pas pu
l'arrêter. On doit vite oublier cette
défaite et se concentrer sur la suite du
parcours. Nous devons gagner nos
prochains matches face au NAHD et
au RCA pour améliorer notre
classement", dira Khedaïria avant
d'ajouter : "On demande pardon aux
Sétifiens et on leur promet de
rebondir en championnat dès ce
mardi, face au NAHD."
K. A.

BOUCHAR : «On doit

GEIGER : «Tous les joueurs aller de l'avant»
doivent accepter mes choix»

Remplacé à la 60'
de jeu par Dagoulou,
Nemdil n'a pas
apprécié ce
changement. Il a
exprimé sa colère au
vestiaire, à la fin du
match. Mais le coach
Geiger a évité de lui
répondre, se
promettant de régler
cette affaire
aujourd'hui.

Le coach Geiger est très
remonté contre le joueur
Nemdil. D'ailleurs, il exige du
joueur qu'il présente des
excuses à tout le monde avant
qu'il ne soit autorisé à
réintégrer le groupe et à
s'entraîner. Alain Geiger est très
en colère contre le joueur
Nemdil et son comportement à
la fin du match dans les
vestiaires. "L'ESS est un grand
club et personne ne peut
contester mes choix. Aucun
joueur n'est plus grand que
l'ESS et cette défaite face aux
Harrachis est à mettre aux
oubliettes."
«Il faut accepter
le changement lorsqu'on
est mauvais»
"Chacun doit assumer ses
responsabilités et c'est moi le
maître à bord. Je crois que
Nemdil n'était pas bon face à
l'USMH, contrairement aux
matches qu'il a joués dans le
même poste. Je l'ai remplacé car

Le jeune joueur de l'ESS
revient sur la défaite face
à l'USMH.

Avant tout, parlez-nous du revers
subi face à l'USMH ?
En toute franchise, on s'est déplacés à Alger pour revenir avec un bon
résultat, mais au final, on a été
battus par un petit but à zéro
qui fait toute la déférence.
Mais comme il reste quatre
rencontres de championnat, cela nous permettra de
revenir en course, je veux
dire que nos chances pour
une place honorable en fin de
saison sont intactes du fait
de jouer le prochain match
à domicile, face au NAHD.
il n'était pas à la hauteur. Je sais
bien qu'il était en colère, par
rapport à sa prestation et pas
au changement."
«Dagoulou a apporté
de l'équilibre en
attaque»
Pour ce qui est du joueur
polyvalent, Dagoulou qui a
remplacé Nemdil, notre
interlocuteur estime que ce
joueur a apporté un plus ainsi
que l'équilibre au compartiment
offensif : "Dagoulou a apporté
du sang neuf et de l'équilibre en
attaque, et lorsqu'on a évolué
avec trois attaquants, l'équipe a
bien tourné et a bien joué."
«On était dans un jour
sans et on doit penser
à l'avenir»
Alain Geiger a demandé à ses
joueurs d'oublier au plus vite la
défaite concédée face aux
Harrachis et de songer aux
prochaines sorties en
championnat face au NAHD,
RCA, JSK et MCA.
K. A.

Pourriez-vous donner des
explications quant à cet
échec ?
Je pense qu'à certains
moments du match, on a
perdu en concentration. La
preuve, on s'est fait
avoir sur le but de
l'USMH.
Les
erreurs font partie
du football, sans elles,
les Harrachis n'auraient
pas marqué. On aurait
fait mieux que ça si on
était bien concentrés,
mais bon, ne dit-on pas
qu'à quelque chose
malheur est bon ? On
saura comment revenir
incha Allah.
Tout le monde a
remarqué un autre
niveau de l'ESS en
deuxième mitemps…
Personnellement,
je n'ai pas compris pourq u o i

nous avons baissé de niveau en
deuxième mi-temps. Nous n'allons
pas trop nous attarder sur cette
défaite, nous devons aller de l'avant
car nous avons des échéances très
importantes qui nous attendent en
championnat, à commencer par
notre match face au NAHD.
Les relégués ont perdu…
C'est une bonne chose pour nous,
nous allons dire que ce résultat a
atténué notre défaite amère face à
l'USMH. En plus, lors de la prochaine journée, nous recevrons le
NAHD. Dans le cas où on les battra, on assurera notre maintien, puis, on se déplacera
pour affronter le RCA.
Ce sera une bonne occasion pour se rapprocher
du podium.
Et comment voyezvous la rencontre
face au NAHD ?
Ce sera très compliqué pour nous vu
que le NAHD aussi
joue sa survie parmi
l'élite, mais on va se
préparer comme il
le faut pour venir à
bout de cette équipe.
Un mot pour les
supporters ?
Je leur demande pardon suite à la dernière
défaite.
Je
leur
demande
aussi,
tout en les remerciant, de rester
derrière leur
équipe à tout
moment,
comme ils
ont l'habitude de le
faire.
K. A.

11

CHAREF RÉPONDRA-T-IL BECHOUCHE
«ON A BESOIN
à l'appel des supporters ?
Harrag
risque
au moins
2 matches
de
suspension

De notre correspondant
KACEM A.
Après avoir réussi une série de
matches sans défaite, les poulains
de Geiger sont de retour à la case
départ et rien n'est encore gagné.
Les camarades de Belhani, doivent
cravacher dur pour s'approcher du
podium, eux qui sont logés à la 10e
place. Ce revers a mis en colère les
dirigeants qui n'ont rien compris,
surtout que les joueurs étaient
motivés. D'ailleurs, le boss Hamar a
exigé d'eux les six points des deux
prochains matches face
respectivement au NAHD et au
RCA. Deux rendez-vous à ne pas
rater, pour se hisser parmi les
équipes du haut de tableau. Les
coéquipiers de Ziaya, savent ce qui
les attend. Ils sont décidés à refaire
surface et à réussir deux victoires
de suite face respectivement aux
Nahdistes et aux joueurs de la ville
de l'Arba. Le chemin des
entraînements est repris, en

Lundi 25 avril 2016

Le défenseur
latéral de l'USMH,
Chemseddine
Harrag, risque de
rater au moins les
deux prochains
matches. Ecopant
d'un carton rouge
pour un
comportement
antisportif, le
joueur a été
expulsé par
l'arbitre de la
rencontre. Mais
Harrag ne s'est pas
arrêté là, il a
contesté la
décision de
l'arbitre, ce qui
risque de lui coûter
cher puisque
l'homme en noir
pourrait établir un
rapport accablant
à l'encontre du
joueur qui a
longuement
protesté avant de
quitter la pelouse.
Ainsi Harrag ne
jouera pas le
prochain match
face au MOB et
pourrait également
rater le match
d'après. Le joueur
harrachi a
toutefois encore
une chance de
jouer le dernier ou
les deux derniers
matches de
championnat, mais
cela dépendra de la
sanction que lui
infligera la CD
de la LFP.

PAR RACHID HAMADI

L'entraîneur des Jaune et Noir,
Boualem Charef, n'était pas présent
pour le deuxième match d'affilée.
Pendant que les supporters espèrent
son retour, le coach continue
à boycotter l'équipe.
Les supporters de l'USMH
s'interrogent sur l'avenir de l'entraîneur
Boualem Charef, qui affirme qu'il ne
reviendra que si la direction change.
Touché dans son amour-propre après que la
direction l'eut convoqué en conseil de
discipline, le coach n'a pas apprécié qu'on
vienne frapper à sa porte pour lui remettre
une convocation par l'intermédiaire d'un
huissier de justice. Jusqu'à maintenant,
Charef ne s'est toujours pas présenté et tout
le monde se demande si c'est réellement la

fin de l'aventure avec l'USMH. Pendant ce
temps, les supporters qui ont pris partie
aux côtés du technicien, ont tout fait pour
le satisfaire et tenté même de régler les
problèmes que connaît le club à leur
manière. Se rangeant aux côtés de
l'entraîneur, les fans harrachis ont exercé
une pression terrible sur les responsables
du club, pendant que Charef, ne répond
toujours pas à leur appel. En effet, les
supporters demandent au coach de revenir
pour terminer la saison, mais ce dernier ne
semble pas encore vouloir remettre les
pieds à Mohammadia afin de terminer la
saison, d'autant plus que tout le monde
souhaite le voir revenir. Il se pourrait
toutefois que Charef revienne à de
meilleurs sentiments mais uniquement si
l'opposition parvient à évincer Mana de son
poste de président le 2 mai prochain à
l'occasion de l'assemblée générale qui aura
lieu au siège du club.
R. H.

Younès : «Le maintien
est presque assuré»
à gagner pour nous éloigner de la zone
rouge.

Younes Sofiane ne veut pas
que son équipe dépende des résultats
des autres clubs pour assurer son
maintien. Après la victoire de l'ESS,
l'USMH n'a encore besoin que de
trois points pour être certaine qu'elle
ne jouera pas le maintien jusqu'à la
dernière journée.

Justement, pensez-vous maintenant
après cette victoire que le maintien
est quasi assuré ?

Je pense que oui. Nous avons encore
besoin d'une victoire pour assurer
définitivement notre maintien. On n'a
pas envie de dépendre des résultats des
autres clubs pour savoir qu'on va se
maintenir. On veut faire ça avant les
derniers matches de championnat pour
terminer la saison sans aucune
pression.

Une victoire difficile face à l'ESS
après 3 défaites de rang, l'USMH a
réagi à temps selon vous ?

Oui, c'est clair, il fallait renouer
avec la victoire surtout que les trois
dernières défaites nous ont fait chuter
au classement au point où nous nous
sommes retrouvés menacés par la
relégation, c'est une importante
victoire qui nous fera le plus grand
bien.

Vous étiez sous pression avant la
rencontre, l'avez-vous ressenti sur
le terrain ?

En effet, nous avons ressenti la
pression pendant le match, surtout
qu'en face nous avions un adversaire
de taille qui ne nous a pas facilité la
tâche. On menait au score et nous
craignons une égalisation, mais nous

Que pensez-vous de la démarche
des supporters ces dernières
semaines ?

avons su tenir et résister pour terminer
le match avec une victoire importante.

Quel jugement portez-vous sur le
rendement de votre équipe dans
cette rencontre face à l'ESS ?

On savait avant le début du match
que ça allait être difficile face à un
adversaire qui n'est pas à présenter.
Mais nous étions décidés et déterminés

Ce que font les supporters est tout
simplement fabuleux. Ils nous ont
soutenus pendant ces moments
difficiles que nous traversons et même
lorsque nous avons perdu à Oran, ils
étaient là pour nous encourager. Nos
supporters méritent tout le respect et
sont un exemple pour ce qui est de
l'amour du club ou de la fidélité à leur
équipe.
R. H.

3e BUT

d'Aït
Ouamar

Auteur de
l'unique but de
la victoire
d'avant-hier
face à l'ESS,
Hamza Aït
Ouamar a
inscrit son
troisième but
de la saison.
Mais celui-là
vaut plus que
les autres
puisqu'il
permet aux
Harrachis de
respirer et de
faire un pas
important vers
le maintien.

Reprise
aujourd'hui
à 17h

Bénéficiant de
la journée
d'hier pour se
reposer les
Jaune et Noir
reprendront
les
entraînements
cet après-midi
au stade de
Mohammadia
pour entamer
la préparation
du prochain
match face au
MOB.
L'entraînement
débutera
à 17h.

DE LUI»

L'entraîneur adjoint, Nacer Bechouche,
était aux anges après la victoire
décrochée difficilement face à l'ESS. Pour
lui, les premiers à féliciter sont bien sûr
les supporters ainsi que les joueurs qui
ont tout donné pour gagner.
Après une série de trois défaites, les
Jaune et Noir ont réagi face à l'ogre
sétifien au stade de Mohammadia dans un
match à huis clos. Assurant l'essentiel et
s'imposant sur le score de 1 à 0, l'USMH
accroît ses chances de maintien, ce qui lui
permettra de terminer la saison sans
pression. Pour Bechouche, cette victoire
est précieuse et n'aurait peut-être pas eu
lieu si ce n'était ce merveilleux public que
tient à féliciter l'ancien rock de la défense
harrachie. "Je tiens à dire que nous avons
passé une semaine difficile et pénible en
raison des perturbations que connaît le
club. Mais l'équipe a réagi de la meilleure
des manières et je dirais que c'est la
victoire du cœur et de la volonté. Il faut
aussi et surtout remercier les supporters
qui nous ont beaucoup encouragés au
courant de la semaine et étaient debout à
nos côtés comme un seul homme, donc il
est tout à fait logique de leur dédier cette
victoire. Les joueurs sont à féliciter car ils
ont su se surpasser malgré la pression et
ont montré qu'ils ont bien compris
l'importance de remporter ce match."

«Le maintien est
quasi assuré»

Evoquant le maintien, Bechouche dira
qu'après le succès face à l'ESS l'équipe
est sur la bonne voie pour assurer son
maintien avant la fin du championnat. "Je
dirais que pour le maintien, cette victoire
nous rapproche considérablement de cet
objectif. Je pense que c'est presque fait
et nous ne devrions pas attendre la fin de
saison pour assurer le maintien. Il faudra
maintenant gagner un match pour être
certains de rester en L1. Je pense que
c'est tout à fait à notre portée
maintenant que nous avons renoué avec
la victoire."

«Les joueurs apprécient
la présence de Charef»

Pour ce qui est du retour de l'entraîneur
Boualem Charef, qui ne veut plus avoir
affaire à la direction actuelle et qui
attend que les choses changent avant de
revenir, le staff technique est unanime à
dire que le club et les joueurs ont besoin
de lui, c'est ce qu'affirme Bechouche
"L'équipe, les joueurs et le staff
techniques souhaitent le retour de
Charef. On espère qu'il sera vite de retour
car on a besoin de lui, que ce soit moi ou
les autres membres du staff, on souhaite
le voir revenir et terminer la saison avec
nous surtout que les joueurs apprécient
sa présence et veulent qu'il reprenne son
travail pour continuer à décrocher de
bons résultats et assurer notre maintien
le plus tôt possible."
R. H.

Bechouche-Benomar,
2 coaches à ne pas
négliger

Les deux entraîneurs adjoints, Nacer
Bechouche et Hassan Benomar, ont
souvent su mener l'équipe vers le succès
lorsque l'entraîneur en chef n'est pas là.
Une nouvelle fois, ils ont prouvé qu'ils
savent mettre l'équipe sur les bons rails
lorsque les résultats ne suivent pas. Bien
des fois, les deux adjoints parviennent à
enregistrer de bons résultats et à mener
l'équipe vers les victoires tout en
assurant un travail complet aux
entraînements. Ces deux entraîneurs
sont d'importants piliers dans le staff
technique où il faut également saluer le
travail de Haniched avec les gardiens
qu'il fait progresser.

www.competition.dz

Lundi 25 avril 2016

12

www.competition.dz Lundi 25 avril 2016

MOB

AUTOMOBILE

Le MOB hypothèque
ses chances de podium
Encore une fois, le MOB a
essuyé une défaite et cette
fois en déplacement au
stade du 20-Août-1955 de
Béchar face à la formation
de la JS Saoura. Une défaite
étriquée sur le score d'un but
à zéro, but signé par le
défenseur central adverse,
Maâziz, qui a profité d'un
mauvais marquage de la
défense sur un corner.
De notre correspondant
BOUALEM AÏZEL
Cette défaite met encore une
fois les camarades du capitaine Zahir
Zerdab dans une mauvaise posture,
avec une cinquième place et 39 points
au compteur, alors que les Béjaouis
occupaient la place de dauphin avant
cette 26e journée. L'équipe doit réagir
au plus vite, avant que ce ne soit trop
tard, mais surtout avant que l'objectif
ne s'éloigne de plus en plus, à savoir
celui de pouvoir finir dans une place
qualificative à une compétition
Africaine au terme de la saison
sportive actuelle. Finalement, les
Sudistes de la JSS ont réussi à
prendre leur revanche sur le MOB
qui les avait battus chez eux lors du
match de la saison dernière et a
récidivé du côté du stade de l'Unité
Maghrébine, profitant aussi de
l'occasion pour s'emparer seul de
cette deuxième place derrière
l'USMA. Les Béjaouis doivent se
ressaisir et la prochaine rencontre qui
les mettra aux prises avec l'USMH au
stade de l'Unité Maghrébine de
Béjaïa, soit un club qui avait battu les
gars de la capitale des Hammadites
au match aller, sur le score d'un but à

Reprise
demain

Après tous les
efforts
consentis
dernièrement,
le coach
Abdelkader
Amrani a jugé
utile
d'accorder
deux jours de
repos à ses
joueurs, afin
qu'ils puissent
un peu
récupérer.
Ainsi, la
reprise a été
fixée pour
demain mardi,
il sera alors
question
d'aller
préparer le
match de
samedi
prochain face
à l'USMH en
championnat,
une partie
décisive dans
la course au
podium.

zéro. Dans tous les cas de figure,
Hamzaoui et ses camarades n'ont pas
réussi à faire oublier leur élimination
en Ligue des champions, en
s'inclinant devant Djallit et ses
camarades avant-hier. Beaucoup de
travail attend donc l'entraîneur en
chef du MOB, Abdelkader Amrani,
qui doit s'activer pour faire retrouver
une dynamique positive à ses
joueurs. Sa tâche ne sera pas une
simple sinécure, surtout que le
calendrier des Béjaouis semble assez
compliqué avec notamment ce
déplacement chez le troisième du
classement, le DRB Tadjenanet, lors
de la 28e journée qui risque d'être
assez compliqué à gérer. Il ne faut
pas oublier aussi que le MOB aura
d'autres concurrent pour cette place
sur le podium à l'image de du CRB et
de la JSK qui semblent décidés à
jouer toutes leurs cartes en vue de
décrocher ce fameux ticket pour
l'Afrique.

Les Crabes tiendront-ils
physiquement ?
Si la mission du MOB s'annonce
difficile en cette fin de saison, c'est
aussi et, surtout, parce que les autres
clubs semblent avantagés du point de
vue physique pour aller gagner ce
sprint final. En effet, les Béjaouis ont
été soumis à un grand rythme depuis
trois mois à cause de la Ligue des
champions et ont forcément laissé
beaucoup de forces en route et aussi
des points qui paraissaient à leur
porté, ces derniers les pénalisent en ce
moment avec tous leurs concurrents
qui reviennent dans la course. Le
MOB aura encore un match à jouer en
coupe de CAF face à l'Espérance de
Tunis, et les efforts qui seront
dépensés dans cette compétition
pourront aussi leur coûter cher en
championnat, car la fatigue sera
forcément au rendez-vous. Ainsi, les
hommes d'Amrani devront
véritablement puiser dans leurs

réserves pour espérer aller chercher
cette place sur le podium qui était
l'objectif tracé par la direction en début
de saison.
Les supporters s'inquiètent
De leur côté, les Crabes, qui étaient
déjà très déçus après l'élimination en
Ligue des champions face au Zamalek,
n'ont pas digéré la défaite face à la JSS,
eux qui misaient sur un bon résultat
afin de lancer leur club dans la course
à la deuxième place, eux qui veulent à
tout prix goûter une nouvelle fois aux
sensations des coupes africaines la
saison prochaine, après avoir
découvert cela lors de l'exercice en
cours. Ainsi, cela mettra certainement
encore plus de pression sur Amrani et
ses hommes à l'occasion des
prochaines rencontres, car il n'est pas
question de décevoir ces supporters
qui les ont tellement soutenus depuis
le début de la saison.
B. A.

L'attaque
en perte
de vitesse

Une nouvelle fois le
MOB a échoué, mais
avec un sentiment
d'avoir eu les
occasions pour faire
mieux. En effet,
comme face au
Zamalek, les
Béjaouis se sont
procuré plusieurs
actions dangereuses
qui pouvaient finir
sur des buts et
offrir des points de
plus à l'équipe.
Malheureusement,
les joueurs offensifs
du MOB se sont
montrés maladroits
face aux buts, un
manque d'efficacité
qu'Amrani a évoqué
une nouvelle fois en
fin de rencontre. Le
tournant de la
rencontre aura peutêtre été ce penalty
raté par Ndoye en
deuxième période
qui aurait ramené
l'équipe béjaouie au
nul (1-1). Ainsi,
cette attaque du
MOB, qui s'était
pourtant montrée
performante en
cette phase retour,
semble être en perte
de vitesse et le staff
technique est appelé
à trouver les
solutions très
rapidement pour ne
pas rater d'autres
points précieux.
B. A.

AMRANI : «On avait les moyens
de faire mieux à Béchar»
L'entraîneur des Vert et Noir,
Abdelkader Amrani, a été
déçu par le résultat face à la
JS Saoura, mais, selon lui,
l'équipe avait les moyens pour
réaliser une meilleure
performance et les joueurs
donneront tout pour se
reprendre lors des prochaines
sorties du MOB.
«En réalité, on a suivi une rencontre
très équilibrée aujourd'hui au stade de
Béchar, mes joueurs n'ont pas du tout
démérité, bien au contraire. Certes, l'adversaire était rentré en force dans la partie en allant porter le danger dans notre
camp et a bénéficié d'un penalty que
notre gardien a arrêté. Mais après cela, on
a réussi à mettre le pied sur le ballon et
allant porter le danger dans le camp
adverse. Le but de la JSS était un peu

contre le cours du jeu, je regrette qu'on
encaisse une nouvelle fois comme ça
sur un coup de pied arrêté, car c'était
évitable. En deuxième mi-temps, j'ai
apporté des changements pour aller
jouer l'offensive un peu plus, malheureusement nos joueurs ont une nouvelle fois manqué de réalisme
devant le but, bien qu'on se
soit créé beaucoup d'occasions. Le penalty raté
par Ndoye aura certainement été le tournant
de la partie. En tout
cas, on ne va pas
condamner
nos
joueurs, car ils se sont
quand même donnés
à fond sur un terrain
difficile."
«La fatigue
se ressent
dans le
groupe»
"On peut aussi dire
qu'aujourd'hui on

paye le prix de la fatigue accumulée durant toutes ces dernières
semaines, on jouait presque
chaque trois jours, cela ne peut
que se ressentir sur la forme
physique
des
joueurs.
D'ailleurs, aujourd'hui j'étais
dans l'obligation de
faire tourner une
nouvelle fois, car
on ne peut pas
jouer autant de
rencontres consécutives avec les
mêmes joueurs.
La programmation ne nous a
pas du tout
aidés, surtout
que face à la JS
Saoura on a dû
faire un très long
voyage, presque
dès le lendemain du match
face au Zamalek
en Ligue des

champions, rencontre au cours de laquelle nos joueurs ont tout donné. C'est un
facteur important, et je pense que ça a
pesé au niveau des duels sur le terrain
contre la JSS."
«On va se battre pour
une place africaine»
"Maintenant, on n'a pas d'autres choix
que de se relever et tout faire pour aller
finir ce championnat en force, bien que la
mission ne s'annonce pas facile. On a un
match à jouer face à l'USMH à domicile
samedi prochain, on devra tout faire pour
gagner et reprendre des places au classement. On vise à terminer sur le podium et
il faudra des sacrifices et beaucoup d'envie pour atteindre un tel objectif, surtout
que plusieurs formations sont en course à
présent. On va donc continuer à travailler
et j'espère qu'on pourra satisfaire nos
supporters en allant atteindre cet objectif
à la fin de cette saison. On a aussi la coupe
de la CAF à jouer, mais on ne doit pas
penser à cela avant d'avoir disputé nos
prochaines rencontres de championnat."
B. A.

13

Peugeot dévoile son 850

nouveau i-cockpit

Le constructeur français dévoilait, vendredi 15 avril dernier, à la presse
internationale, le nouveau i-cockpit qui équipera ses futurs véhicules.
De notre envoyé à Paris

BRAHIM AZIEZ

L'évènement auquel nous
avons été conviés, s'est déroulé
au centre photo de PSA à
Nanterre (Paris, France), et c'est
Gilles Vidal, le patron du design chez Peugeot, qui a eu à présenter le nouveau poste de
conduite. Celui-ci rappellera
que le premier i-Cockpit a été
lancé en 2012 sur la 208, avant
que l'ensemble de la gamme ne
l'adopte graduellement. Il en
sera de même avec le nouveau
i-Cockpit qui devra équiper,
progressivement, l'ensemble de
la gamme à partir du dernier
trimestre de l'année en cours.

FORMULE

1

Pour rappel, le i-Cockpit a été
lancé par Peugeot sur la 208 en
2012, puis sur 2008. Il sera
réaménagé sur la nouvelle 308
qui se verra dégarni d'un certain nombre de commandes,
comme la Clim., la radio Cd et
les auxiliaires, ainsi que le téléphone (Bluetooth), regroupées
au niveau de l'écran tactile.
L'amélioration de l'ergonomie
était en point de mire.
Pour les responsables de
Peugeot, ce nouveau i-Cockpit
ne vient pas rectifier le tir en
réintroduisant les boutons de
commandes, en forme de
touches de piano, implantés sur
la partie basse de la console cen-

trale, mais s'inscrit, plutôt, dans
l'esprit d'une évolution.
Sur place, nous avons eu à
découvrir le simulateur sur
lequel la nouvelle planche de
bord de Peugeot pouvait être
essayée. De prime abord, on
constate très vite le soin apporté
à cette nouvelle planche de
bord et son esthétique.
Celle-ci, nous apprend-ton, pourra être adaptée à tous
les modèles à venir de la
marque au lion, en dehors des
entrées de gamme et des citadines (segments A et B) qui
devront attendre. On parle de
son entrée en lice avant la fin de
l'année, et probablement qu'elle

équipera le nouveau 3008 et la
308 qui devra recevoir un restylage sous peu. On retrouve,
ainsi, la vision "tête haute" avec
un petit volant à deux méplats
(en haut et bas), une instrumentation holographique inspirée
des concepts Exalt et Fractal, un
mini levier de vitesse qui fera
son apparition sur les futures
boîtes automatiques, et un écran
tactile implanté sur la planche
de bord et non plus incrusté
dans la console, entouré d'un
cadre trapézoïdal. On nous
expliquera que cette conception
ne sera pas figée, et que, selon
les modèles, ces écrans pourront
être dans l'une ou l'autre configuration.
B. A.

MILLIARDS
DE DINARS POUR
L'ENTRETIEN
DES ROUTES
DEPUIS 1999

Le ministre des Travaux publics, a déclaré lors
d'un séminaire sur l'entretien des routes, organisé par l'Association des Routes d'Algérie, que
850 milliards DA avaient été dépensés pour l'entretien des routes depuis 1999. Une enveloppe
annuelle de 200 milliards de dinars serait nécessaire pour entretenir le réseau routier national
selon les normes internationales, a indiqué le
directeur général des routes lors du même évènement. "La Banque mondiale recommande de
dépenser l'équivalent de 1 à 2% de la valeur du
patrimoine routier pour l'entretien, ce qui représente, dans le cas de l'Algérie, environ 200 milliards de dinars", a-t-il déclaré. La valeur du
réseau routier national est évaluée à 135 milliards de dollars, soit 65% du PIB. Le réseau routier et autoroutier national est de 124.000 kilomètres avec un taux de revêtement de 80%. Le
personnel chargé de l'entretien des routes est
évalué à 23.000 agents à l'échelle nationale.
Concernant l'état actuel des routes, le directeur
général a indiqué que 69% sont considérées en
bon état alors que 11% sont en mauvais état. Il a
également fait savoir qu'une étude élaborée par
ses services a révélé que dans 18 wilayas du
pays, 34% des poids lourds rouleraient en surcharge. "Un véritable drame économique", a-t-il
déploré. Dans ce sens, il a avisé du risque de
dégradation des routes qui représentent le support de 95% des échanges commerciaux internes
du pays.

LA F1 PROLONGE LE HUNGARORING
JUSQU'EN 2026

Epreuve populaire du calendrier de la saison, le
Hungaroring a prolongé sa présence durant plusieurs
saisons. Si au départ, le contrat s'étendait jusqu'en 2021, le
nouveau contrat s'étalera jusqu'en 2026.
PAR ISLAM Z.
Présent dans le calendrier depuis 1986 sans discontinuation, le circuit hongrois vient de frapper un
nouveau grand coup en
signant une prolongation de
contrat qui s'étalera jusqu'en
2026. Etant cité comme l'un
des circuits qui ne donnait
guère de spectacle, les dirigeants de l'enceinte ont
entrepris une grosse série de
travaux pour rendre le tracé
plus difficile et donc plus
spectaculaire. D'ailleurs, c'est
devenu un rendez-vous
important pour la galerie

surtout que le Grand Prix
donne généralement de très
belles courses aux spectateurs. Un accord qui a été
commenté par le président
de la FOM, Bernie
Ecclestone à Auto Sprint.
L'argentier de la discipline,
est revenu sur les termes de
l'accord sans pour autant
donner de véritables indications sur les détails de la
nouvelle collaboration.
«On est heureux de
rester en Hongrie»
Dans ses déclarations,
Ecclestone a assuré : "Nous
avons un nouvel accord. Ce
sont des bons supporters, ils

font un grand travail, c'est
bien pour le pays, bien pour
nous, et je suis très très heureux que nous soyons toujours en Hongrie, et nous
restons là."
Miklos Sesztak :
«Un évènement
majeur pour la
Hongrie»
Pour sa part, le ministre du
Développement national
hongrois, Miklos Sesztak est
grandement satisfait : "Sans
dévoiler de secrets concernant les détails de notre
contrat, je peux vous dire
que nous pourrons organiser
notre course de F1 pour une

autre période de cinq ans
sous des conditions très
favorables. Le travail de
resurfaçage qui a juste été
terminé, était le premier pas
dans cette direction. Je peux
révéler que le budget [gouvernemental] 2017 fournit
des ressources substantielles
réservées au développement
du circuit. C'est parce que
chaque année, la course est
un des évènements sportifs
les plus importants pour
notre pays, donc le gouvernement de la Hongrie est
attaché à une piste de bonne
qualité telle que le
Hungaroring."
I. Z.

www.competition.dz

Lundi 25 avril 2016

12

www.competition.dz Lundi 25 avril 2016

MOB

AUTOMOBILE

Le MOB hypothèque
ses chances de podium
Encore une fois, le MOB a
essuyé une défaite et cette
fois en déplacement au
stade du 20-Août-1955 de
Béchar face à la formation
de la JS Saoura. Une défaite
étriquée sur le score d'un but
à zéro, but signé par le
défenseur central adverse,
Maâziz, qui a profité d'un
mauvais marquage de la
défense sur un corner.
De notre correspondant
BOUALEM AÏZEL
Cette défaite met encore une
fois les camarades du capitaine Zahir
Zerdab dans une mauvaise posture,
avec une cinquième place et 39 points
au compteur, alors que les Béjaouis
occupaient la place de dauphin avant
cette 26e journée. L'équipe doit réagir
au plus vite, avant que ce ne soit trop
tard, mais surtout avant que l'objectif
ne s'éloigne de plus en plus, à savoir
celui de pouvoir finir dans une place
qualificative à une compétition
Africaine au terme de la saison
sportive actuelle. Finalement, les
Sudistes de la JSS ont réussi à
prendre leur revanche sur le MOB
qui les avait battus chez eux lors du
match de la saison dernière et a
récidivé du côté du stade de l'Unité
Maghrébine, profitant aussi de
l'occasion pour s'emparer seul de
cette deuxième place derrière
l'USMA. Les Béjaouis doivent se
ressaisir et la prochaine rencontre qui
les mettra aux prises avec l'USMH au
stade de l'Unité Maghrébine de
Béjaïa, soit un club qui avait battu les
gars de la capitale des Hammadites
au match aller, sur le score d'un but à

Reprise
demain

Après tous les
efforts
consentis
dernièrement,
le coach
Abdelkader
Amrani a jugé
utile
d'accorder
deux jours de
repos à ses
joueurs, afin
qu'ils puissent
un peu
récupérer.
Ainsi, la
reprise a été
fixée pour
demain mardi,
il sera alors
question
d'aller
préparer le
match de
samedi
prochain face
à l'USMH en
championnat,
une partie
décisive dans
la course au
podium.

zéro. Dans tous les cas de figure,
Hamzaoui et ses camarades n'ont pas
réussi à faire oublier leur élimination
en Ligue des champions, en
s'inclinant devant Djallit et ses
camarades avant-hier. Beaucoup de
travail attend donc l'entraîneur en
chef du MOB, Abdelkader Amrani,
qui doit s'activer pour faire retrouver
une dynamique positive à ses
joueurs. Sa tâche ne sera pas une
simple sinécure, surtout que le
calendrier des Béjaouis semble assez
compliqué avec notamment ce
déplacement chez le troisième du
classement, le DRB Tadjenanet, lors
de la 28e journée qui risque d'être
assez compliqué à gérer. Il ne faut
pas oublier aussi que le MOB aura
d'autres concurrent pour cette place
sur le podium à l'image de du CRB et
de la JSK qui semblent décidés à
jouer toutes leurs cartes en vue de
décrocher ce fameux ticket pour
l'Afrique.

Les Crabes tiendront-ils
physiquement ?
Si la mission du MOB s'annonce
difficile en cette fin de saison, c'est
aussi et, surtout, parce que les autres
clubs semblent avantagés du point de
vue physique pour aller gagner ce
sprint final. En effet, les Béjaouis ont
été soumis à un grand rythme depuis
trois mois à cause de la Ligue des
champions et ont forcément laissé
beaucoup de forces en route et aussi
des points qui paraissaient à leur
porté, ces derniers les pénalisent en ce
moment avec tous leurs concurrents
qui reviennent dans la course. Le
MOB aura encore un match à jouer en
coupe de CAF face à l'Espérance de
Tunis, et les efforts qui seront
dépensés dans cette compétition
pourront aussi leur coûter cher en
championnat, car la fatigue sera
forcément au rendez-vous. Ainsi, les
hommes d'Amrani devront
véritablement puiser dans leurs

réserves pour espérer aller chercher
cette place sur le podium qui était
l'objectif tracé par la direction en début
de saison.
Les supporters s'inquiètent
De leur côté, les Crabes, qui étaient
déjà très déçus après l'élimination en
Ligue des champions face au Zamalek,
n'ont pas digéré la défaite face à la JSS,
eux qui misaient sur un bon résultat
afin de lancer leur club dans la course
à la deuxième place, eux qui veulent à
tout prix goûter une nouvelle fois aux
sensations des coupes africaines la
saison prochaine, après avoir
découvert cela lors de l'exercice en
cours. Ainsi, cela mettra certainement
encore plus de pression sur Amrani et
ses hommes à l'occasion des
prochaines rencontres, car il n'est pas
question de décevoir ces supporters
qui les ont tellement soutenus depuis
le début de la saison.
B. A.

L'attaque
en perte
de vitesse

Une nouvelle fois le
MOB a échoué, mais
avec un sentiment
d'avoir eu les
occasions pour faire
mieux. En effet,
comme face au
Zamalek, les
Béjaouis se sont
procuré plusieurs
actions dangereuses
qui pouvaient finir
sur des buts et
offrir des points de
plus à l'équipe.
Malheureusement,
les joueurs offensifs
du MOB se sont
montrés maladroits
face aux buts, un
manque d'efficacité
qu'Amrani a évoqué
une nouvelle fois en
fin de rencontre. Le
tournant de la
rencontre aura peutêtre été ce penalty
raté par Ndoye en
deuxième période
qui aurait ramené
l'équipe béjaouie au
nul (1-1). Ainsi,
cette attaque du
MOB, qui s'était
pourtant montrée
performante en
cette phase retour,
semble être en perte
de vitesse et le staff
technique est appelé
à trouver les
solutions très
rapidement pour ne
pas rater d'autres
points précieux.
B. A.

AMRANI : «On avait les moyens
de faire mieux à Béchar»
L'entraîneur des Vert et Noir,
Abdelkader Amrani, a été
déçu par le résultat face à la
JS Saoura, mais, selon lui,
l'équipe avait les moyens pour
réaliser une meilleure
performance et les joueurs
donneront tout pour se
reprendre lors des prochaines
sorties du MOB.
«En réalité, on a suivi une rencontre
très équilibrée aujourd'hui au stade de
Béchar, mes joueurs n'ont pas du tout
démérité, bien au contraire. Certes, l'adversaire était rentré en force dans la partie en allant porter le danger dans notre
camp et a bénéficié d'un penalty que
notre gardien a arrêté. Mais après cela, on
a réussi à mettre le pied sur le ballon et
allant porter le danger dans le camp
adverse. Le but de la JSS était un peu

contre le cours du jeu, je regrette qu'on
encaisse une nouvelle fois comme ça
sur un coup de pied arrêté, car c'était
évitable. En deuxième mi-temps, j'ai
apporté des changements pour aller
jouer l'offensive un peu plus, malheureusement nos joueurs ont une nouvelle fois manqué de réalisme
devant le but, bien qu'on se
soit créé beaucoup d'occasions. Le penalty raté
par Ndoye aura certainement été le tournant
de la partie. En tout
cas, on ne va pas
condamner
nos
joueurs, car ils se sont
quand même donnés
à fond sur un terrain
difficile."
«La fatigue
se ressent
dans le
groupe»
"On peut aussi dire
qu'aujourd'hui on

paye le prix de la fatigue accumulée durant toutes ces dernières
semaines, on jouait presque
chaque trois jours, cela ne peut
que se ressentir sur la forme
physique
des
joueurs.
D'ailleurs, aujourd'hui j'étais
dans l'obligation de
faire tourner une
nouvelle fois, car
on ne peut pas
jouer autant de
rencontres consécutives avec les
mêmes joueurs.
La programmation ne nous a
pas du tout
aidés, surtout
que face à la JS
Saoura on a dû
faire un très long
voyage, presque
dès le lendemain du match
face au Zamalek
en Ligue des

champions, rencontre au cours de laquelle nos joueurs ont tout donné. C'est un
facteur important, et je pense que ça a
pesé au niveau des duels sur le terrain
contre la JSS."
«On va se battre pour
une place africaine»
"Maintenant, on n'a pas d'autres choix
que de se relever et tout faire pour aller
finir ce championnat en force, bien que la
mission ne s'annonce pas facile. On a un
match à jouer face à l'USMH à domicile
samedi prochain, on devra tout faire pour
gagner et reprendre des places au classement. On vise à terminer sur le podium et
il faudra des sacrifices et beaucoup d'envie pour atteindre un tel objectif, surtout
que plusieurs formations sont en course à
présent. On va donc continuer à travailler
et j'espère qu'on pourra satisfaire nos
supporters en allant atteindre cet objectif
à la fin de cette saison. On a aussi la coupe
de la CAF à jouer, mais on ne doit pas
penser à cela avant d'avoir disputé nos
prochaines rencontres de championnat."
B. A.

13

Peugeot dévoile son 850

nouveau i-cockpit

Le constructeur français dévoilait, vendredi 15 avril dernier, à la presse
internationale, le nouveau i-cockpit qui équipera ses futurs véhicules.
De notre envoyé à Paris

BRAHIM AZIEZ

L'évènement auquel nous
avons été conviés, s'est déroulé
au centre photo de PSA à
Nanterre (Paris, France), et c'est
Gilles Vidal, le patron du design chez Peugeot, qui a eu à présenter le nouveau poste de
conduite. Celui-ci rappellera
que le premier i-Cockpit a été
lancé en 2012 sur la 208, avant
que l'ensemble de la gamme ne
l'adopte graduellement. Il en
sera de même avec le nouveau
i-Cockpit qui devra équiper,
progressivement, l'ensemble de
la gamme à partir du dernier
trimestre de l'année en cours.

FORMULE

1

Pour rappel, le i-Cockpit a été
lancé par Peugeot sur la 208 en
2012, puis sur 2008. Il sera
réaménagé sur la nouvelle 308
qui se verra dégarni d'un certain nombre de commandes,
comme la Clim., la radio Cd et
les auxiliaires, ainsi que le téléphone (Bluetooth), regroupées
au niveau de l'écran tactile.
L'amélioration de l'ergonomie
était en point de mire.
Pour les responsables de
Peugeot, ce nouveau i-Cockpit
ne vient pas rectifier le tir en
réintroduisant les boutons de
commandes, en forme de
touches de piano, implantés sur
la partie basse de la console cen-

trale, mais s'inscrit, plutôt, dans
l'esprit d'une évolution.
Sur place, nous avons eu à
découvrir le simulateur sur
lequel la nouvelle planche de
bord de Peugeot pouvait être
essayée. De prime abord, on
constate très vite le soin apporté
à cette nouvelle planche de
bord et son esthétique.
Celle-ci, nous apprend-ton, pourra être adaptée à tous
les modèles à venir de la
marque au lion, en dehors des
entrées de gamme et des citadines (segments A et B) qui
devront attendre. On parle de
son entrée en lice avant la fin de
l'année, et probablement qu'elle

équipera le nouveau 3008 et la
308 qui devra recevoir un restylage sous peu. On retrouve,
ainsi, la vision "tête haute" avec
un petit volant à deux méplats
(en haut et bas), une instrumentation holographique inspirée
des concepts Exalt et Fractal, un
mini levier de vitesse qui fera
son apparition sur les futures
boîtes automatiques, et un écran
tactile implanté sur la planche
de bord et non plus incrusté
dans la console, entouré d'un
cadre trapézoïdal. On nous
expliquera que cette conception
ne sera pas figée, et que, selon
les modèles, ces écrans pourront
être dans l'une ou l'autre configuration.
B. A.

MILLIARDS
DE DINARS POUR
L'ENTRETIEN
DES ROUTES
DEPUIS 1999

Le ministre des Travaux publics, a déclaré lors
d'un séminaire sur l'entretien des routes, organisé par l'Association des Routes d'Algérie, que
850 milliards DA avaient été dépensés pour l'entretien des routes depuis 1999. Une enveloppe
annuelle de 200 milliards de dinars serait nécessaire pour entretenir le réseau routier national
selon les normes internationales, a indiqué le
directeur général des routes lors du même évènement. "La Banque mondiale recommande de
dépenser l'équivalent de 1 à 2% de la valeur du
patrimoine routier pour l'entretien, ce qui représente, dans le cas de l'Algérie, environ 200 milliards de dinars", a-t-il déclaré. La valeur du
réseau routier national est évaluée à 135 milliards de dollars, soit 65% du PIB. Le réseau routier et autoroutier national est de 124.000 kilomètres avec un taux de revêtement de 80%. Le
personnel chargé de l'entretien des routes est
évalué à 23.000 agents à l'échelle nationale.
Concernant l'état actuel des routes, le directeur
général a indiqué que 69% sont considérées en
bon état alors que 11% sont en mauvais état. Il a
également fait savoir qu'une étude élaborée par
ses services a révélé que dans 18 wilayas du
pays, 34% des poids lourds rouleraient en surcharge. "Un véritable drame économique", a-t-il
déploré. Dans ce sens, il a avisé du risque de
dégradation des routes qui représentent le support de 95% des échanges commerciaux internes
du pays.

LA F1 PROLONGE LE HUNGARORING
JUSQU'EN 2026

Epreuve populaire du calendrier de la saison, le
Hungaroring a prolongé sa présence durant plusieurs
saisons. Si au départ, le contrat s'étendait jusqu'en 2021, le
nouveau contrat s'étalera jusqu'en 2026.
PAR ISLAM Z.
Présent dans le calendrier depuis 1986 sans discontinuation, le circuit hongrois vient de frapper un
nouveau grand coup en
signant une prolongation de
contrat qui s'étalera jusqu'en
2026. Etant cité comme l'un
des circuits qui ne donnait
guère de spectacle, les dirigeants de l'enceinte ont
entrepris une grosse série de
travaux pour rendre le tracé
plus difficile et donc plus
spectaculaire. D'ailleurs, c'est
devenu un rendez-vous
important pour la galerie

surtout que le Grand Prix
donne généralement de très
belles courses aux spectateurs. Un accord qui a été
commenté par le président
de la FOM, Bernie
Ecclestone à Auto Sprint.
L'argentier de la discipline,
est revenu sur les termes de
l'accord sans pour autant
donner de véritables indications sur les détails de la
nouvelle collaboration.
«On est heureux de
rester en Hongrie»
Dans ses déclarations,
Ecclestone a assuré : "Nous
avons un nouvel accord. Ce
sont des bons supporters, ils

font un grand travail, c'est
bien pour le pays, bien pour
nous, et je suis très très heureux que nous soyons toujours en Hongrie, et nous
restons là."
Miklos Sesztak :
«Un évènement
majeur pour la
Hongrie»
Pour sa part, le ministre du
Développement national
hongrois, Miklos Sesztak est
grandement satisfait : "Sans
dévoiler de secrets concernant les détails de notre
contrat, je peux vous dire
que nous pourrons organiser
notre course de F1 pour une

autre période de cinq ans
sous des conditions très
favorables. Le travail de
resurfaçage qui a juste été
terminé, était le premier pas
dans cette direction. Je peux
révéler que le budget [gouvernemental] 2017 fournit
des ressources substantielles
réservées au développement
du circuit. C'est parce que
chaque année, la course est
un des évènements sportifs
les plus importants pour
notre pays, donc le gouvernement de la Hongrie est
attaché à une piste de bonne
qualité telle que le
Hungaroring."
I. Z.

www.competition.dz Lundi 25 avril 2016

www.competition.dz

ESS

14

Salhi dans
le viseur de
Hamar

Apparemment, le boss Hamar
active sérieusement pour la saison
prochaine. Il y a quelques jours,
nous avons rapporté que le
président Hamar a décidé de
convoquer les cadres de l'équipe
pour les convaincre de rempiler en
prolongeant leurs contrats de deux
saisons supplémentaires. Certains
joueurs ont déjà été ciblés. Certes, il
est encore tôt de parler du
recrutement, mais cette information
doit être prise avec des pincettes. En
effet, une source bien informée nous
a confié que les Sétifiens font
désormais les yeux doux au portier
de l'ASO, Salhi. Il est vrai que
l'équipe possède deux bons
gardiens, mais l'évolution du portier
chélifien ne laisse personne
indifférent. Ce qui a motivé les
dirigeants à étudier sérieusement
cette piste. Ce qui pourrait ouvrir la
porte au départ de l'international,
Sofiane
Khedaïria.

L'un
des meilleurs
gardiens
d'Algérie
Salhi affiche une
éblouissante forme
depuis au moins
deux ans. En un
laps de temps, il est
devenu un élément
essentiel dans
l'effectif de sa ville
natale avant d'attirer
l'intention du
sélectionneur
national
olympique, qui l'a
retenu pour la
précédente édition de
la Coupe d'Afrique qui
a eu lieu au Sénégal.
Aujourd'hui, Salhi est
l'un des meilleurs
gardiens en Algérie et sa
cote à considérablement
grimpé.
Son contrat
court jusqu'en 2017, mais…
Mais le voir la saison prochaine
chez les Ententistes, demeure un
sujet sensible. En effet, le portier
chélifien, considéré comme étant
l'un des cadres de l'équipe, n'a pas
encore le destin entre ses mains.
L'international olympique est sous
contrat avec son club jusqu'en 2017.
Ainsi, son transfert risque de ne pas
aboutir. Mais l'excellente relation
entre Hamar et Medouar pourrait
être une solution. Les deux hommes
pourraient trouver un terrain
d'entente pour que le joueur quitte
l'ASO l'été prochain.
Et Khedaïria
dans tout cela ?
Comme rapporté précédemment
par nos soins, le bras droit du
président Hamar, devrait rencontrer
Khedaïria incessamment pour
évoquer avec lui son avenir et la
possibilité de prolonger son contrat.
Dans le cas où les deux parties
trouveraient un arrangement, la
piste Salhi serait désactivée. Dans le
cas contraire, le recrutement d'un
bon gardien de but sera une
obligation. Et c'est là que Hamar
interviendra pour convaincre
Medouar.
K. A.

USMH

Adieu le podium !
La défaite concédée face
aux Harrachis, avant-hier,
a eu des répercussions
sur l'équipe qui est de
nouveau très loin du
podium.

prévision du prochain match face
au NAHD, une rencontre au goût
d'une finale pour les Noir et Blanc
de l'ESS, qui n'ont, désormais, plus
le droit à l'erreur. Avec 34 points et
10e au classement, l'équipe n'est
qu'à cinq petites marches du
premier relégable. Donc une
victoire face au NAHD est
primordiale, même si ce sera très
difficile. Du moins, ils doivent
gagner à tout prix. L'objectif des
responsables pour cette saison, est

Nemdil en colère après son changement

de terminer l'exercice parmi les cinq
ou six premiers.
Khedaïria : «On saura
rebondir»
Le gardien de but de l'ESS, Sofiane
Khedaïria, est très déçu après la
courte défaite concédée au stade 1erNovembre de Mohammadia, face à
l'USMH. "Je crois qu'on aurait pu
éviter cette défaite face aux Harrachis.
Certes, on a mal joué, mais on aurait
pu prétendre à un match nul, si on

avait su gérer la rencontre. Quant au
but marqué par Aït Ouamer, le ballon
a changé de trajectoire et je n'ai pas pu
l'arrêter. On doit vite oublier cette
défaite et se concentrer sur la suite du
parcours. Nous devons gagner nos
prochains matches face au NAHD et
au RCA pour améliorer notre
classement", dira Khedaïria avant
d'ajouter : "On demande pardon aux
Sétifiens et on leur promet de
rebondir en championnat dès ce
mardi, face au NAHD."
K. A.

BOUCHAR : «On doit

GEIGER : «Tous les joueurs aller de l'avant»
doivent accepter mes choix»

Remplacé à la 60'
de jeu par Dagoulou,
Nemdil n'a pas
apprécié ce
changement. Il a
exprimé sa colère au
vestiaire, à la fin du
match. Mais le coach
Geiger a évité de lui
répondre, se
promettant de régler
cette affaire
aujourd'hui.

Le coach Geiger est très
remonté contre le joueur
Nemdil. D'ailleurs, il exige du
joueur qu'il présente des
excuses à tout le monde avant
qu'il ne soit autorisé à
réintégrer le groupe et à
s'entraîner. Alain Geiger est très
en colère contre le joueur
Nemdil et son comportement à
la fin du match dans les
vestiaires. "L'ESS est un grand
club et personne ne peut
contester mes choix. Aucun
joueur n'est plus grand que
l'ESS et cette défaite face aux
Harrachis est à mettre aux
oubliettes."
«Il faut accepter
le changement lorsqu'on
est mauvais»
"Chacun doit assumer ses
responsabilités et c'est moi le
maître à bord. Je crois que
Nemdil n'était pas bon face à
l'USMH, contrairement aux
matches qu'il a joués dans le
même poste. Je l'ai remplacé car

Le jeune joueur de l'ESS
revient sur la défaite face
à l'USMH.

Avant tout, parlez-nous du revers
subi face à l'USMH ?
En toute franchise, on s'est déplacés à Alger pour revenir avec un bon
résultat, mais au final, on a été
battus par un petit but à zéro
qui fait toute la déférence.
Mais comme il reste quatre
rencontres de championnat, cela nous permettra de
revenir en course, je veux
dire que nos chances pour
une place honorable en fin de
saison sont intactes du fait
de jouer le prochain match
à domicile, face au NAHD.
il n'était pas à la hauteur. Je sais
bien qu'il était en colère, par
rapport à sa prestation et pas
au changement."
«Dagoulou a apporté
de l'équilibre en
attaque»
Pour ce qui est du joueur
polyvalent, Dagoulou qui a
remplacé Nemdil, notre
interlocuteur estime que ce
joueur a apporté un plus ainsi
que l'équilibre au compartiment
offensif : "Dagoulou a apporté
du sang neuf et de l'équilibre en
attaque, et lorsqu'on a évolué
avec trois attaquants, l'équipe a
bien tourné et a bien joué."
«On était dans un jour
sans et on doit penser
à l'avenir»
Alain Geiger a demandé à ses
joueurs d'oublier au plus vite la
défaite concédée face aux
Harrachis et de songer aux
prochaines sorties en
championnat face au NAHD,
RCA, JSK et MCA.
K. A.

Pourriez-vous donner des
explications quant à cet
échec ?
Je pense qu'à certains
moments du match, on a
perdu en concentration. La
preuve, on s'est fait
avoir sur le but de
l'USMH.
Les
erreurs font partie
du football, sans elles,
les Harrachis n'auraient
pas marqué. On aurait
fait mieux que ça si on
était bien concentrés,
mais bon, ne dit-on pas
qu'à quelque chose
malheur est bon ? On
saura comment revenir
incha Allah.
Tout le monde a
remarqué un autre
niveau de l'ESS en
deuxième mitemps…
Personnellement,
je n'ai pas compris pourq u o i

nous avons baissé de niveau en
deuxième mi-temps. Nous n'allons
pas trop nous attarder sur cette
défaite, nous devons aller de l'avant
car nous avons des échéances très
importantes qui nous attendent en
championnat, à commencer par
notre match face au NAHD.
Les relégués ont perdu…
C'est une bonne chose pour nous,
nous allons dire que ce résultat a
atténué notre défaite amère face à
l'USMH. En plus, lors de la prochaine journée, nous recevrons le
NAHD. Dans le cas où on les battra, on assurera notre maintien, puis, on se déplacera
pour affronter le RCA.
Ce sera une bonne occasion pour se rapprocher
du podium.
Et comment voyezvous la rencontre
face au NAHD ?
Ce sera très compliqué pour nous vu
que le NAHD aussi
joue sa survie parmi
l'élite, mais on va se
préparer comme il
le faut pour venir à
bout de cette équipe.
Un mot pour les
supporters ?
Je leur demande pardon suite à la dernière
défaite.
Je
leur
demande
aussi,
tout en les remerciant, de rester
derrière leur
équipe à tout
moment,
comme ils
ont l'habitude de le
faire.
K. A.

11

CHAREF RÉPONDRA-T-IL BECHOUCHE
«ON A BESOIN
à l'appel des supporters ?
Harrag
risque
au moins
2 matches
de
suspension

De notre correspondant
KACEM A.
Après avoir réussi une série de
matches sans défaite, les poulains
de Geiger sont de retour à la case
départ et rien n'est encore gagné.
Les camarades de Belhani, doivent
cravacher dur pour s'approcher du
podium, eux qui sont logés à la 10e
place. Ce revers a mis en colère les
dirigeants qui n'ont rien compris,
surtout que les joueurs étaient
motivés. D'ailleurs, le boss Hamar a
exigé d'eux les six points des deux
prochains matches face
respectivement au NAHD et au
RCA. Deux rendez-vous à ne pas
rater, pour se hisser parmi les
équipes du haut de tableau. Les
coéquipiers de Ziaya, savent ce qui
les attend. Ils sont décidés à refaire
surface et à réussir deux victoires
de suite face respectivement aux
Nahdistes et aux joueurs de la ville
de l'Arba. Le chemin des
entraînements est repris, en

Lundi 25 avril 2016

Le défenseur
latéral de l'USMH,
Chemseddine
Harrag, risque de
rater au moins les
deux prochains
matches. Ecopant
d'un carton rouge
pour un
comportement
antisportif, le
joueur a été
expulsé par
l'arbitre de la
rencontre. Mais
Harrag ne s'est pas
arrêté là, il a
contesté la
décision de
l'arbitre, ce qui
risque de lui coûter
cher puisque
l'homme en noir
pourrait établir un
rapport accablant
à l'encontre du
joueur qui a
longuement
protesté avant de
quitter la pelouse.
Ainsi Harrag ne
jouera pas le
prochain match
face au MOB et
pourrait également
rater le match
d'après. Le joueur
harrachi a
toutefois encore
une chance de
jouer le dernier ou
les deux derniers
matches de
championnat, mais
cela dépendra de la
sanction que lui
infligera la CD
de la LFP.

PAR RACHID HAMADI

L'entraîneur des Jaune et Noir,
Boualem Charef, n'était pas présent
pour le deuxième match d'affilée.
Pendant que les supporters espèrent
son retour, le coach continue
à boycotter l'équipe.
Les supporters de l'USMH
s'interrogent sur l'avenir de l'entraîneur
Boualem Charef, qui affirme qu'il ne
reviendra que si la direction change.
Touché dans son amour-propre après que la
direction l'eut convoqué en conseil de
discipline, le coach n'a pas apprécié qu'on
vienne frapper à sa porte pour lui remettre
une convocation par l'intermédiaire d'un
huissier de justice. Jusqu'à maintenant,
Charef ne s'est toujours pas présenté et tout
le monde se demande si c'est réellement la

fin de l'aventure avec l'USMH. Pendant ce
temps, les supporters qui ont pris partie
aux côtés du technicien, ont tout fait pour
le satisfaire et tenté même de régler les
problèmes que connaît le club à leur
manière. Se rangeant aux côtés de
l'entraîneur, les fans harrachis ont exercé
une pression terrible sur les responsables
du club, pendant que Charef, ne répond
toujours pas à leur appel. En effet, les
supporters demandent au coach de revenir
pour terminer la saison, mais ce dernier ne
semble pas encore vouloir remettre les
pieds à Mohammadia afin de terminer la
saison, d'autant plus que tout le monde
souhaite le voir revenir. Il se pourrait
toutefois que Charef revienne à de
meilleurs sentiments mais uniquement si
l'opposition parvient à évincer Mana de son
poste de président le 2 mai prochain à
l'occasion de l'assemblée générale qui aura
lieu au siège du club.
R. H.

Younès : «Le maintien
est presque assuré»
à gagner pour nous éloigner de la zone
rouge.

Younes Sofiane ne veut pas
que son équipe dépende des résultats
des autres clubs pour assurer son
maintien. Après la victoire de l'ESS,
l'USMH n'a encore besoin que de
trois points pour être certaine qu'elle
ne jouera pas le maintien jusqu'à la
dernière journée.

Justement, pensez-vous maintenant
après cette victoire que le maintien
est quasi assuré ?

Je pense que oui. Nous avons encore
besoin d'une victoire pour assurer
définitivement notre maintien. On n'a
pas envie de dépendre des résultats des
autres clubs pour savoir qu'on va se
maintenir. On veut faire ça avant les
derniers matches de championnat pour
terminer la saison sans aucune
pression.

Une victoire difficile face à l'ESS
après 3 défaites de rang, l'USMH a
réagi à temps selon vous ?

Oui, c'est clair, il fallait renouer
avec la victoire surtout que les trois
dernières défaites nous ont fait chuter
au classement au point où nous nous
sommes retrouvés menacés par la
relégation, c'est une importante
victoire qui nous fera le plus grand
bien.

Vous étiez sous pression avant la
rencontre, l'avez-vous ressenti sur
le terrain ?

En effet, nous avons ressenti la
pression pendant le match, surtout
qu'en face nous avions un adversaire
de taille qui ne nous a pas facilité la
tâche. On menait au score et nous
craignons une égalisation, mais nous

Que pensez-vous de la démarche
des supporters ces dernières
semaines ?

avons su tenir et résister pour terminer
le match avec une victoire importante.

Quel jugement portez-vous sur le
rendement de votre équipe dans
cette rencontre face à l'ESS ?

On savait avant le début du match
que ça allait être difficile face à un
adversaire qui n'est pas à présenter.
Mais nous étions décidés et déterminés

Ce que font les supporters est tout
simplement fabuleux. Ils nous ont
soutenus pendant ces moments
difficiles que nous traversons et même
lorsque nous avons perdu à Oran, ils
étaient là pour nous encourager. Nos
supporters méritent tout le respect et
sont un exemple pour ce qui est de
l'amour du club ou de la fidélité à leur
équipe.
R. H.

3e BUT

d'Aït
Ouamar

Auteur de
l'unique but de
la victoire
d'avant-hier
face à l'ESS,
Hamza Aït
Ouamar a
inscrit son
troisième but
de la saison.
Mais celui-là
vaut plus que
les autres
puisqu'il
permet aux
Harrachis de
respirer et de
faire un pas
important vers
le maintien.

Reprise
aujourd'hui
à 17h

Bénéficiant de
la journée
d'hier pour se
reposer les
Jaune et Noir
reprendront
les
entraînements
cet après-midi
au stade de
Mohammadia
pour entamer
la préparation
du prochain
match face au
MOB.
L'entraînement
débutera
à 17h.

DE LUI»

L'entraîneur adjoint, Nacer Bechouche,
était aux anges après la victoire
décrochée difficilement face à l'ESS. Pour
lui, les premiers à féliciter sont bien sûr
les supporters ainsi que les joueurs qui
ont tout donné pour gagner.
Après une série de trois défaites, les
Jaune et Noir ont réagi face à l'ogre
sétifien au stade de Mohammadia dans un
match à huis clos. Assurant l'essentiel et
s'imposant sur le score de 1 à 0, l'USMH
accroît ses chances de maintien, ce qui lui
permettra de terminer la saison sans
pression. Pour Bechouche, cette victoire
est précieuse et n'aurait peut-être pas eu
lieu si ce n'était ce merveilleux public que
tient à féliciter l'ancien rock de la défense
harrachie. "Je tiens à dire que nous avons
passé une semaine difficile et pénible en
raison des perturbations que connaît le
club. Mais l'équipe a réagi de la meilleure
des manières et je dirais que c'est la
victoire du cœur et de la volonté. Il faut
aussi et surtout remercier les supporters
qui nous ont beaucoup encouragés au
courant de la semaine et étaient debout à
nos côtés comme un seul homme, donc il
est tout à fait logique de leur dédier cette
victoire. Les joueurs sont à féliciter car ils
ont su se surpasser malgré la pression et
ont montré qu'ils ont bien compris
l'importance de remporter ce match."

«Le maintien est
quasi assuré»

Evoquant le maintien, Bechouche dira
qu'après le succès face à l'ESS l'équipe
est sur la bonne voie pour assurer son
maintien avant la fin du championnat. "Je
dirais que pour le maintien, cette victoire
nous rapproche considérablement de cet
objectif. Je pense que c'est presque fait
et nous ne devrions pas attendre la fin de
saison pour assurer le maintien. Il faudra
maintenant gagner un match pour être
certains de rester en L1. Je pense que
c'est tout à fait à notre portée
maintenant que nous avons renoué avec
la victoire."

«Les joueurs apprécient
la présence de Charef»

Pour ce qui est du retour de l'entraîneur
Boualem Charef, qui ne veut plus avoir
affaire à la direction actuelle et qui
attend que les choses changent avant de
revenir, le staff technique est unanime à
dire que le club et les joueurs ont besoin
de lui, c'est ce qu'affirme Bechouche
"L'équipe, les joueurs et le staff
techniques souhaitent le retour de
Charef. On espère qu'il sera vite de retour
car on a besoin de lui, que ce soit moi ou
les autres membres du staff, on souhaite
le voir revenir et terminer la saison avec
nous surtout que les joueurs apprécient
sa présence et veulent qu'il reprenne son
travail pour continuer à décrocher de
bons résultats et assurer notre maintien
le plus tôt possible."
R. H.

Bechouche-Benomar,
2 coaches à ne pas
négliger

Les deux entraîneurs adjoints, Nacer
Bechouche et Hassan Benomar, ont
souvent su mener l'équipe vers le succès
lorsque l'entraîneur en chef n'est pas là.
Une nouvelle fois, ils ont prouvé qu'ils
savent mettre l'équipe sur les bons rails
lorsque les résultats ne suivent pas. Bien
des fois, les deux adjoints parviennent à
enregistrer de bons résultats et à mener
l'équipe vers les victoires tout en
assurant un travail complet aux
entraînements. Ces deux entraîneurs
sont d'importants piliers dans le staff
technique où il faut également saluer le
travail de Haniched avec les gardiens
qu'il fait progresser.

www.competition.dz Lundi 25 avril 2016

www.competition.dz Lundi 25 avril 2016

CRB

10

MCO

BELHADJ
ANNONCE

 L’un après

Nekkache
et Rebih
légèrement
blessés

Les deux attaquants, Nekkache
et Rebih, ont quitté le terrain,
avant-hier, sur de
légères blessures. Selon nos
informations, les
deux joueurs ne
souffrent de rien
de grave et que
cela ne rend en
aucun cas leur
participation face
à l’USMB, vendredi prochain,
incertaine.

l’autre, les
attaquants
du CRB se
réveillent.
Ce week-end
c'était le tour
de Nekkache.

SON DÉPART

Reprise ce
matin

Après son retour
d’Oran, le Chabab
de Belouizdad ne
bénéficiera que
d’une journée de
repos. C’était hier.
L’équipe reprendra le travail ce
matin au stade du
20-Août-1955. A
partir d’aujourd’hui donc, le
staff technique
entamera la préparation de la
prochaine rencontre qui aura
lieu vendredi.
Ainsi, l’équipe
n’aura que quatre
jours pour bien
s’y préparer.

Les blessés
concernés

Que ce soit Rebih,
Nekkache ou les
deux défenseurs
Belaïli et Chebira
qui n’ont pas joué
face à l’ASMO en
raison de leurs
blessures respectives, tout le
monde sera
concerné par la
séance d’entraînement de ce
matin.

Belaïli et
Chebira
toujours
incertains

L’un touché à la
cheville et l’autre
victime d’une
contusion au mollet les deux
défenseurs latéraux Belaïli et
Chebira risquent
de rater le match
de ce vendredi.
Certes, leur état
de santé s’améliore, mais selon
nos informations
il n’est toujours
pas confirmé si
ces deux joueurs
pourraient
reprendre la compétition de sitôt.
Cela se vérifiera
encore ce matin.

Avec 6 buts en 2 matchs

L'attaque retrouve

SA FORCE

PAR SOFIANE BOULAOUCHE

Après Rebih contre le
RCR, contre l'ASMO c'était au
tour de Nekkache de marquer
son retour. Grâce à son doublé,
ce joueur est devenu le meilleur
buteur du club avec 8 buts à son
compte. Il partage néanmoins
ce classement avec le meneur
de jeu Feham Bouazza qui du
haut de ses trente ans confirme
qu'il est toujours en capacité
d'apporter un plus. Il l'a
d'ailleurs prouvé lors des deux
derniers matchs où il rajouté
deux réalisations à son compteur. L'entraîneur en chef du

Chabab ne peut que se réjouir
de l'éveil de ses attaquants. Cela
a permis à son équipe de marquer six buts en deux rencontres seulement. Une statistique très encourageante avec
laquelle le CRB devient la troisième meilleure attaque au bout
de la 26e journée avec 37 buts
derrière l'USMA (1re avec 44
buts) et le MCO (2e avec 38
buts). Avec un peu plus de
concentration, les choses
auraient pu mieux se passer de
façon à ce que l'équipe se
retrouve dans un meilleur classement que ce soit par rapport
au nombre de points ou autres

statistiques. Mais ce qui est fait
est déjà assez, il vaut mieux
tard que jamais…

Rebih et Yahia-Cherif
confirment encore
Contre l'ASMO, il n'y a pas que
Feham et Nekkache qui ont eu
un rôle-clé. Il y a également
Rebih et Yahia-Cherif qui ont
pesé très lourd sur la défense
adverse. Le retour de Rebih,
depuis l'avant-dernière rencontre, a donné au compartiment offensif un nouveau
souffle. En effet, depuis son
entrée en cours de match face
au RCR, il y a comme l'impres-

Nekkache : «Ce doublé
est une réponse à ceux
qui me critiquent»
Avant-hier, à l’issue du match
de la 26e journée, le buteur du CRB,
à savoir Hichem Nekkache nous a
accordé un entretien dans lequel il
affirme que son doublé est une
réponse à ses détracteurs. Il nous
dira également que cette victoire
devrait être pour lui et pour son
équipe le début d’une bonne fin de
saison.

Quelles sont vos impressions à
la suite de cette victoire ?

Le match n’était pas du tout facile. La plupart des observateurs s’attendaient à ce que ça soit facile pour
nous, mais ce n’était absolument
pas le cas. Même si les Asémistes
n’ont que très peu de chances de se
maintenir, cela ne les a pas empêchés de se donner à fond contre
nous et de jouer le jeu. Ils voulaient
sauver l’honneur et de notre part
nous sommes venus relancer l’espoir de bien terminer la saison et
sortir de cette récente crise après
que nous ayons été tenus en échec
contre Relizane. Nous avons consi-

déré ce résultat comme étant une
défaite. Donc, nous étions dans
l’obligation de réagir efficacement
contre l’ASMO. Dieu merci, nous
avons bien réagi et nous avons
assuré les trois points de la victoire,
ce qui va beaucoup nous aider
avant de jouer contre l’USMB.

Désormais, on peut dire que le
CRB s’est relancé, n’est-ce
pas ?

Cette victoire va d’abord nous
permettre de bien nous préparer
pour notre prochaine rencontre
que nous devons également
gagner. Ce n’est qu’à partir de
là qu’on pourrait, peutêtre, dire cela, et ça ne
sera pas encore terminé. Après l’USMB,
nous aurons trois
autres
rencontres
d’une grande importance que nous
devrons bien négocier
et que nous allons
même considérer comme étant des

sion que l'attaque retrouve son
équilibre et joue d'une manière
plus efficace. Tant mieux pour
le Chabab qui risquerait tout de
même de se passer des services
de son élément le plus expérimenté en raison d'une légère
blessure qu'il a contractée
avant-hier. Quand à YahiaCherif, il n'a pas marqué, mais
c'est lui qui a été derrière le
penalty dont le CRB a bénéficié
et c'est également lui qui a lancé
Nekkache avant que ce dernier
ne rajoute le but du 2 à 1. Il
confirme qu'il est incontestablement l'homme le plus en forme
au CRB.
S. B.

finales. Donc, il nous reste encore du chemin à faire, il va falloir
qu’on garde notre sangfroid
et
rester très
concentré
sur
nos
prochains
matchs.

Qu’est-ce que ça vous fait
de débloquer votre compteur
buts par un doublé ?

Cela me fait énormément
plaisir. En tout cas mon objectif
est surtout d’aider l’équipe à
mieux avancer. Aussi, ce doublé
est ma meilleure réponse à tous
ceux qui me critiquaient d’une
manière malhonnête. Ce qui
me désole est que toutes les
critiques dont j’ai fait l’objet
n’étaient pas fondées, ni sur le
plan technique ni par rapport
à un autre paramètre. Sur le
plan collectif et par rapport au
jeu d’une manière générale,
j’ai toujours bien effectué mon
travail et ce n’est pas pour me
vanter que je dis cela. Il ne me
manquait que les buts et parfois c’est tout à fait normal
pour un footballeur de
traverser des périodes
moins meilleures que
d’autres. Ça a duré un peu

La coupe
d'Afrique se
rapproche
Après sa belle victoire ce weekend, c'est tout le CRB, équipe et
supporters, qui s'est remet à rêver.
Son rêve est de prendre part à une
compétition africaine la saison
prochaine. Ça devient de plus en
plus possible, même si la course
pour la deuxième place s'avère
très difficile avec le retour en force
de la JSK, mais également la
régularité des concurrents pour
cette place tels que le DRBT et la
JSS. Il y a néanmoins de grande
possibilité à ce que le Chabab
termine sa saison sur la dernière
marche du podium. Cela devrait
se concrétiser si l'équipe parvient
à enchaîner par une autre victoire
face à l'USMB. Ensuite, le chemin
vers une bonne fin de saison
passera par un bon résultat à
l'extérieur face à la JSS, bien
négocier le derby face à l'USMH
et enfin tout donner face au DRBT
dans une rencontre qui s'annonce
d'ores et déjà comme une finale. Il
faut juste y croire. La coupe
d'Afrique se rapproche.

«JE FINIS LA SAISON
ET JE M'EN VAIS»

Entretien réalisé par

sion pour revenir sur cette décision, j'estime que le ressort est cassé.

Invectivé par des supporters samedi à Tadjenanet, le président du MCO qui
s'est toujours plaint du manque d'aide,
va, d'après ses dires, finir la saison et
quitter la présidence aussitôt après.

Se faire insulter, personne n'y
échappe dans nos stades !

M. STITOU

Quelle a été votre réaction, après la
défaite de votre équipe, la deuxième
cette semaine ?

En football, on ne gagne pas à tous les
coups mais permettez-moi de vous dire
que la défaite face à Tadjenanet n'est pas
due seulement à la fatigue ou à la force
du DRBT qui est une bonne équipe, mais
surtout à cette campagne de déstabilisation orchestrée par des personnes qui
prétendent aimer le MCO plus que les
autres. Samedi, nos joueurs ont été insultés avant que le match ne débute, trouvez-vous, cela normal ? Comment voulez-vous que les joueurs aient le moral
pour jouer, ces supporters étaient manipulés. Il parait qu'un bus a été mis à la
disposition pour le déplacement à
Tadjenanet de supporters chargés justement de nous insulter. Après ce que j'ai
vu, j'ai pris la décision de quitter la présidence à la fin de la saison.

Est-ce une décision irrévocable ?

La question qu'on se pose, pourquoi
ces supporters ont fait le déplacement
jusqu'à Tadjenanet pour nous insulter.
Non, on n'est pas dupes, il y'a des gens
derrière qui tirent les ficelles !

Qui sont ces gens ?

A Oran, tout le monde les connaît, je
n'ai pas besoin de citer leurs noms, s'ils
veulent revenir au MCO, je leur dis attendez la fin de saison et le club est à vous.
Je vais payer les joueurs jusqu'au dernier
sou. Durant mes deux années de présidence, je n'ai laissé aucune dette. Sur le
plan sportif, après avoir fini à la 3e place
lors du précédent exercice, participer
cette saison à la coupe de la CAF, on
occupe une place honorable. On a au
moins le mérite d'éviter à nos supporters
les stressantes fins de saison. Avant que
je ne prenne la présidence, lorsque le
MCO luttait souvent jusqu'à la dernière
journée pour assurer son maintien, cette
fois, on leur a épargné de vivre un tel calvaire.

L'hostilité de cette frange de
supporters, est-elle l'unique raison
de votre décision de quitter le club en
fin de saison ?

leur tête le wali
d'Oran, je ne suis aidé
par
personne
d'autre.
A
la
longue, c'est devenu insupportable.

On dit qu'à chaque
fois qu'un huissier de
justice vienne
frapper à votre
porte pour régler
des dettes, ça vous
rend malade…

Il ne se passe pas
une semaine sans
qu'un créancier ne
vienne nous saisir
pour le payer, alors
qu'en 24 mois à la
tête du MCO, je n'ai
laissé aucune dette.
Franchement, je me
demande pourquoi mes
prédécesseurs ont laissé
toutes ses dettes malgré les
rentrées d'argent dans les
caisses. On peut tout me reprocher sauf ma gestion financière
du club, elle est transparente et
elle le sera jusqu'à mon départ du
club. D'ailleurs, je le répète, avant de
partir, je payerai tous les salaires de
joueurs, entraîneurs et autres employés
du club. J'espère que celui qui me succédera m'imitera, au moins, dans la
gestion financière afin d'éviter à
l'avenir que le MCO ne soit criblé
de dettes, une situation dont j'ai
hérité quand j'ai pris les rênes du club.
M. S.

longtemps mais je n’étais pas le seul
à avoir vécu cela. Ce fut le cas de
presque toute l’équipe. Dieu merci,
pour cette journée nous avons marqué un nouveau départ et on va
tout faire pour continuer sur cette
lancée afin de terminer la saison sur
le podium au moins.

Je suis fatigué par tant d'ingratitude,
cela fait une semaine qu'on est loin de
nos familles, est-ce qu'on mérite un traitement aussi hostile ? Ni les joueurs, ni
l'entraîneur ni moi même n'avons été
épargnés par les insultes. Quant à ma
décision de partir, elle est irrévocable,
j'espère qu'on ne me mettra pas la pres-

Ce doublé devrait vous donner
plus d’énergie pour mieux vous
préparer pour les JO, n’est-ce
pas ?

Mauvaise semaine pour les Hamraoua

Oui, c’est le cas. Je pense qu’il n’y
a pas un joueur qui ne veut pas porter le maillot de l’équipe nationale
et d’honorer les couleurs du pays,
surtout lorsqu’il s’agit d’une compétition pareille.

Pour vous et pour toute l’équipe,
est-ce que cette victoire est un
signe annonciateur d’une bonne
fin de saison ?

Oui, je peux dire que c’est le cas,
bien sûr ! Ça nous aidera beaucoup
que ce soit moi-même ou toute
l’équipe. J’espère que je pourrai
poursuivre le reste de la saison sans
le moindre souci puisque je viens
de contracter une légère blessure.
C’est une élongation du ligament
croisé externe.
S. B.

Quand vous vous retrouvez tout seul
en train de régler tous les problèmes de
l'équipe, il y a de quoi. Le MCO est un
grand club, sa gestion ne peut dépendre
d'une seule personne, or je constate
qu'hormis les responsables de la ville à

C'est le cas de le dire, le MCO n'a pas
connu une semaine heureuse. Après sa peu
glorieuse élimination de la CAF mercredi, le
club phare de l'Ouest a été battu samedi en
championnat par le DRBT.
Dans une rencontre totalement ratée par les Rouge et
Blanc, la fatigue du voyage,
les défections de quelques
titulaires (Larbi, Benyahia,
Lemouchia et Zaâbia), ajoutées à l'hostilité du groupe de
supporters qui fit le lointain
déplacement jusqu'à
Tadjenanet, sont autant de raisons qui justifient la fin de la
série de plusieurs rencontres
d'invincibilité en championnat
(sept matches consécutifs sans

défaite, ndlr), ainsi s'est achevé la semaine du MCO.
Repartir de plus
belle demain
72 heures après ce deuxième
revers, le MCO va accueillir le
MCA, demain, au stade
Ahmed-Zabana. Après un
jour de repos, l'équipe doit
retrouver les ressources nécessaires pour battre le MCA. Ce
dernier, qui va animer la finale de la coupe d'Algérie, ne

Le président est
rentré
avec
l'équipe

Contrairement
aux précédents
déplacements
où il rentrait
toujours dans
son véhicule
personnel,
avant-hier,
Ahmed Belhadj
est rentré avec
ses joueurs
dans le bus qui
transportait la
délégation.

15

ZAÂBIA
SERAIT
PARTANT
POUR LE
KOWEIT

Arrivée
à 3h du
matin

Ayant pris la
route tout juste
après la rencontre, l'équipe
est arrivée à
Oran à 3h du
matin.

Les
Algérois
ne sont
pas
rentrés
à Oran

Les joueurs qui
résident à
Alger, à l'image
de Merbah, Aïch
et Ogbi ont été
déposés à l'entrée de la capitale. Ils ont été
autorisés à
aller voir leurs
familles.
Rendez-vous
est donné pour
tout le monde
cet après-midi
au stade
Ahmed-Zabana,
pour la séance
de la reprise.

Ne pouvant prolonger son
contrat au MCO vu que les nouveaux règlements de la FAF interdisent aux clubs de recruter des
joueurs étrangers, d'après les
rumeurs, Mohamed Zaâbia pourrait trouver un point de chute au
Koweït. Un club de cet émirat du
Golfe persique serait intéressé par
ses services, laisse-t-on entendre.
Il est incertain demain
Ce mardi, le MCO reçoit le MCA,
une rencontre que Mohamed
Zaâbia risque de rater.
Aujourd'hui, le staff médical
verra avec lui s'il peut jouer ou
non le match de demain, affirme
un proche de l'équipe.
M. S.

 Les perturbations
Repos ont commencé
hier

Après une
semaine loin de
leurs familles,
les joueurs
ainsi que les
staffs techniques et dirigeants, ont
regagné Oran,
dimanche, tôt le
matin. Au repos
hier, l'équipe
reprend ce
lundi l'entraînement à 17h, ce
sera la seule
séance avant le
match contre le
MCA prévu
demain. Après
cette séance,
les joueurs
convoqués
entreront en
regroupement à
l'hôtel Phœnix.
M. S.

à Sétif

Dans l'entretien accordé par le
président, il a dénoncé l'attitude
hostile des supporters qui ont fait
le déplacement à Tadjenanet. Selon
un des accompagnateurs de l'équipe, ce groupe de supporters s'est
présenté avant-hier, tôt le matin,
au lieu d'hébergement à Sétif
(hôtel Zidane). Posté devant la
porte de cet établissement, ce
groupe de supporters n'a pas
cessé de scander des chants hostiles, ni les joueurs ni encore le
président ou l'entraîneur, n'ont été
épargnés par leurs insultes. Une
fois au stade de Tadjenanet, ils ne
se sont pas arrêtés d'insulter
leurs favoris. D'ailleurs à l'échauffement, des joueurs, accablés par
cette hostilité, avaient perdu le
moral. Les entraîneurs ont tenté
de leur remonter le moral mais en
vain. Cela expliquerait sans doute
leur prestation dans ce match.
M. S.

ON A APPELÉ LARBI
viendra pas à Oran en victime
expiatoire. Les Oranais doivent se méfier de cet adversaire, et il faut qu'ils surmontent
tous les obstacles, en oubliant
les deux douloureuses
défaites qui ont été concédées.

Par ailleurs, l'équipe qui récupèrera Larbi, attendu aujourd'hui à Oran, devra surmonter
la fatigue. Les joueurs doivent
tout donner dans ce match
afin de sortir victorieux
demain.
M. S.

Libéré par l'entraîneur vu qu'il était suspendu pour le
match disputé à Tadjenanet, Kamel Larbi est rentré
chez lui, en France, au retour de l'équipe du Maroc.
Toutefois, en apprenant que le match MCO-MCA est
reprogrammé pour demain par la LFP, le club et par le
biais du secrétaire Toufik Benlahcène, a appelé le
joueur émigré pour lui demander de rentrer en urgence à Oran. Larbi a promis d'être présent à la reprise,
aujourd'hui.

www.competition.dz Lundi 25 avril 2016

16

www.competition.dz

RCA

USMA

MESSAOUD :

«

SEGUER
On fêtera le titre

«On a un devoir
d'éthique…»

Coach, quelles sont les nouvelles du
club ?
Il n'y a rien de spécial sauf qu'en principe on doit reprendre demain (aujourd'hui)
à 15h les entraînements. J'espère que tout
le monde répondra présent.
Vous dites par principe, redoutez-vous
des absences ?
Les joueurs ou du moins certains, nous
ont habitués à zapper la première journée
de reprise. Donc par expérience, j'ai dit en
principe. Demain, sur place, on verra ce
qui va se passer.
Ne pensez-vous pas que vos joueurs ont
assez pris de repos comme ça ?
Oui, je vous le concède, beaucoup
même, mais c'est le contexte un peu particulier que traverse le club qui a fini par dicter cette situation que moi-même je déplore et dont je ne peux rien faire. La saison
tire à sa fin, les joueurs n'ont pas été régularisés et l'équipe est officiellement reléguée. Ce sont ces paramètres-là qui ont fait
naître dans l'équipe des réflexes que sportivement parlant je condamne.
Pourquoi ?
Pour la simple raison et dans l'intérêt
des joueurs et de leur carrière en premier
lieu de continuer à bosser le plus normalement et jouer les matches le plus normalement du monde. Je m'explique. A la fin de

DRBT

saison et à l'heure des transferts s'ils n'ont
pas été assez compétitifs lors de l'exercice,
ils auront du mal à trouver soulier à leur
pied, si j'ose dire cela. Ceci d'un côté et de
l'autre, c'est toute l'image de marque du
joueur qui va ainsi en pâtir que ce soit au
niveau des autres clubs que celle de leur
club actuel. C'est un des segments du
joueur professionnel que certains ont tendance à marginaliser.
La veille du match, Nasr-Eddine Zaâlani
a pris son cabas et il est rentré chez lui
sans aviser quiconque, y a-t-il un
malaise avec le joueur ?
Je n'ai aucun commentaire à faire pour
l'instant car je n'ai pas pu le joindre sur son
portable qui reste fermé afin de connaître
les raisons de son absence au déjeuner
d'avant-match et lors du match. A l'heure
actuelle, je n'ai aucune nouvelle de lui.
J'espère qu'il sera présent à la reprise.
Apparemment, certains joueurs font ce
que bon leur semble dans cette équipe ?
Non pas à ce point-là. Moi quand j'ai
pris le train en marche, dès l'entame de
mes fonctions j'ai constaté beaucoup d'indiscipline dans le groupe et la raison est
toute simple. La direction qui ne pouvait
honorer ses engagements avait laissé faire
et puis avec le temps c'est tout le monde
qui s'est mis à la mode de sécher les entraînements. Il se trouve même que des
joueurs toujours sous contrat avec le club
sont partis chez eux, comme ça et n'ont
plus donné signe de vie. Ecoutez, c'est

connu dans le milieu du foot, lorsque pour
une raison ou une autre, vous perdez la
main sur un groupe, dites-vous bien que
vous n'avez plus d'équipe.

 «Hachoud était en position de hors-jeu»

Et du côté de l'administration, quoi de
neuf ?
Depuis la fin de match de vendredi
passé face au NAHD, on est sans nouvelles. Tout le monde est versé dans son
quotidien donc il faut attendre au moins
demain après-midi pour revoir les dirigeants du club.
Le président a promis de les payer cette
semaine, qu'en est-il au juste ?
Il a bien discuté avec les joueurs la
semaine passée sur ce cas bien précis et il
leur avait promis en ma présence de les
payer dans la semaine qui précédera notre
prochain déplacement à Tizi Ouzou. La
balle est dans son camp. Demain (aujourd'hui) on va reprendre l'entraînement le
plus normalement du monde et c'est au
président qu'échoit le devoir de tenir sa
promesse. Sauf que, il a devant lui tout le
temps de le faire avant notre déplacement
à Tizi.
Et dans le cas extrême que le président
ne soit pas au rendez-vous d'ici la fin de
semaine ?
(Eclat de rire) Honnêtement, je ne sais
quoi vous dire sur ce qui va se passer, mais
je suis persuadé que cette fois-ci, le président Amani sera à la hauteur de ses engagements et il réglera, incha Allah, la situa-

TADJENANET se replace
dans la course au podium
De notre correspondant
AMAR T.

défense très solide. Leur équipe est restée coincée dans un jeu stérile.

A la faveur de son succès face au
MCO, ce samedi, le résultat obtenu à
permis au DRB Tadjenanet de garder le
bon cap vers le titre. Après leur défaite
(1-0) au match précédent devant l'ESS,
les hommes de Bougherara ont retrouvé leurs marques devant les buts
adverses pour s'offrir une victoire qui
replace leur équipe à la troisième position au classement du tableau en clôture de la 26e journée de Ligue 1 Mobilis.
Le DRBT a signé une belle victoire face
aux Oranais peu inspirés (2-0). Deman
et Chibane ont scellé le succès de leur
équipe. Bougherara avait choisi d'aligner un 4-3-3 pour contenir les velléités
offensives de l'adversaire et cela a fonctionné dans les premières minutes dès
le premier quart d'heure pour plier le
match. Malmenés sans doute par la
fatigue du voyage et le manque de
récupération, les Hamraoua ont pu
réagir par Okbi (26') et Athmani (42')
dans le premier acte, ils ont buté à une

Une participation africaine
en vue
Tadjenanet, qui a gagné face au
MCO, ce samedi a assuré. Elle est revenue à un point du dauphin vainqueur
du MOB qui détenait la 3e place en
ouverture de cette journée. La JSS est
également sur une bonne dynamique,
elle revient sur le podium à 11 points
du leader. L'entraîneur Bougherara a
salué l'état d'esprit de ses joueurs qui
ont su relever la tête dans le défi après
leur récente défaite face à l'ESS. Du
point de vue jeu et aussi volonté sur le
terrain, l'équipe est en train de prouver
qu'elle refuse de perdre, qu'elle a beaucoup de caractère et de qualités qu'il en
faut pour participer à une compétition
africaine. Il reste encore quatre matches
à jouer, le DRBT ne peut être certain
d'un titre qu'à la fin du championnat.
D'ici là, elle va tranquillement préparer
se sprint final où ses joueurs sont obligés de l'emporter.
A. T.

tion des joueurs comme il le leur avait promis.
Il reste quatre matches à jouer, quelle
lecture faites-vous de ces quatre
sorties ?
Dans notre position de relégable, on va
prendre les matches comme ils viennent
car pour nous il n'y a plus d'enjeu. On a un
devoir d'éthique à respecter et une image
du club même si elle est écorchée à sauvegarder. On va aborder tous nos matches
qui restent avec le même état d'esprit
N'est-il pas préférable de préparer
d'ores et déjà l'équipe pour la saison
prochaine ?
C'est ce qu'on fait actuellement avec la
promotion de quelques jeunes joueurs du
cru et ceux qui vont rester avec nous la saison prochaine. Au baisser de rideau de
l'exercice, on va faire le tri et voir qui des
joueurs seront avec nous la saison prochaine. Partant de là, tout commencera pour
l'exercice prochain.
Et c'est quoi votre avenir au club ?
Je ne me soucie pas de mon avenir au
club car je suis un enfant de la maison bleu
et blanc. On n'a pas abordé le sujet au
niveau de la direction car celle-ci est très
préoccupée par d'autres sujets plus délicats que le mien et celui de la barre technique. Au temps opportun, on en parlera.

Dans
l'attente des
salaires

C'est en principe
cette semaine que
les camarades de
Sami Yachir
toucheront leurs
salaires comme
promis par le
président du club
Djamel Amani à
ses joueurs lors
de son conclave
qui a eu lieu mardi
passé au stade
Ismaïl-Makhlouf.
C'est avec une
attention
particulière que
ces derniers vont
attendre la tenue
de promesse de
leur premier
responsable. Les
joueurs avec qui
nous avons
échangé quelques
mots au sujet des
salaires, ces
derniers
souhaitent
toucher la totalité
des primes de
matches ainsi que
quelques salaires.
M. A.

M. A.

Le club veut garder
Tam-Bang

Acclamé par le public, le milieu de terrain tadjenanetis
a mis beaucoup d'énergie dans son jeu et contribué à
faire basculer le match au bénéfice de son équipe. Le
Camerounais aura vécu une phase retour perturbée en
raison de son statut de remplaçant à travers certains
matches. Les dirigeants avaient certes étudié son départ
à la fin de la saison, mais ils semblent revenir sur leurs
propos en voyant le joueur qui ne manque pas d'étonner
en ce moment. Il a aussi plu à l'entraîneur quand il l'a vu
s'impliquer dans le succès de son équipe. Le cas de ce
joueur sous forme de prêt jusqu'en juin, pose problème
au club qui a l'intention de le garder avec l'équipe.

De nouveaux
joueurs approchés

Leurs noms ne nous ont pas été communiqués,
mais ils devraient être connus d'ici les prochains
jours. Le président Graïche serait très proche de
recruter deux joueurs avec lesquels il est en
contact très avancé. Le profil a été défini depuis
plusieurs semaines : des éléments capables
d'intégrer le groupe pour lui apporter le
complément nécessaire. Ils ont, croit-on savoir,
l'expérience de Ligue 2 Mobilis, mais le président
travaille en même temps sur d'autres pistes.
A. T.

L’un des titulaires indiscutables au sein de la formation usmiste,
Mohamed Seguer, se dit déçu du match nul réalisé face à l’éternel
rival le MCA car lui et ses coéquipiers auraient souhaité fêter la joie du titre
avec leurs supporters. Il ajoute que la victoire ne doit en aucun cas échapper à
son équipe lors de la prochaine journée du championnat à l’occasion de la
réception de l’ASMO pour en finir avec le titre.
Entretien réalisé par
ANIS S.

pouvez-vous nous dire à ce sujet ?

Tout d’abord, que pouvez-vous nous dire à
propos de votre match nul réalisé face au
MCA ?

Je crois qu’on a disputé l’un de nos meilleurs
matchs de la saison. On a mené au score, malheureusement, notre adversaire a su profiter de nos
quelques erreurs pour revenir au score. J’avoue
qu’on aurait souhaité fêter la joie du titre avec nos
supporters, malheureusement, ça n’a pas marché.
On leur demande pardon, on leur promet de rectifier le tir à l’occasion de notre prochain rendezvous en championnat.

On a constaté que vous avez souffert d’un
effondrement physique lors de la deuxième
période du match, comment expliquez-vous
cette défaillance ?

Non, il n’y avait aucun relâchement physique.
Comme je vous l’ai dit, on a bien joué, malheureusement, on n’a pas pu préserver notre avantage au
score. Franchement, on regrette beaucoup la victoire. C’est très amer d’encaisser deux buts en dix
minutes. C’est ça le football, on n’y peut rien.

L’arbitre a validé le but de Hachoud alors que
ce dernier était en position de hors-jeu, que

Ce n’est pas de mon habitude de critiquer les
arbitres, mais face au Mouloudia, l’arbitrage était
sévère envers nous. Hachoud était bel et bien en
position de hors-jeu et je ne sais pas comment l’arbitre de touche n’a pas levé son drapeau. Ça ne sert
absolument à rien de critiquer l’arbitrage pour le
moment, on le laisse à sa conscience.

Vous êtes dans l’obligation de remporter le
prochain match du championnat qui vous
opposera à l’ASMO, n’est-ce pas ?

Oui, c’est clair. Je crois que ce sera le
moment pour renouer avec la victoire, d’autant plus qu’on aura l’opportunité de jouer
à la maison et devant nos supporters. On
doit à tout prix mettre fin à la série de nos
mauvais résultats.

Vous aurez une nouvelle occasion pour la
fêter la joie du titre avec vos supporters…

Bien sûr. On est conscients de la responsabilité
qui nous attend et on fera tout pour arracher les
précieux trois points qui nous permettront la joie
du titre avec nos supporters. Ils n’ont pas cessé à
nous soutenir depuis l’entame de la saison, ils
méritent tout le bonheur et on n’a pas le droit de les
décevoir.
A. S.

Reprise
aujourd’hui

Finalement, c’est aujourd’hui que les joueurs
usmistes reprendront le
chemin des entraînements
après avoir eu droit à deux
jours de repos. Les choses
sérieuses commencent aujourd’hui
pour Meftah et consorts qui entameront la préparation en prévision de la prochaine rencontre du championnat qui
les opposera à l’ASMO. Un rendezvous ô combien important pour les
Rouge et Noir puisqu’ils doivent
gagner pour assurer le titre d’une
manière officielle. La reprise de service aura lieu dans l’après-midi à partir
de 16h au stade Omar-Hamadi,
Bologhine.

7 buts encaissés en 3 matchs

La défense, ce maillon faible !
Encore une fois, le
compartiment défensif de
l’équipe est passé à côté de
la plaque à l’occasion du
dernier derby algérois face au
MCA.
Alors que l’équipe menait au
score, des erreurs défensives ont permis
aux attaquants mouloudéens de marquer leur territoire et d’exercer une
forte pression sur les bois de Mansouri
depuis l’entame de la deuxième mitemps de la rencontre, avant de parvenir à remettre les pendules à l’heure en
inscrivant deux buts. Avec sept buts
encaissés lors des trois derniers matchs
du championnat, il semble que le bloc
défensif a perdu sa solidité, bien qu’il
soit bien garni avec la présence de
défenseurs internationaux. Une
défaillance qui suscite beaucoup d’inquiétude dans l’entourage usmiste en
prévision des prochains matchs du
championnat, surtout quand on sait que
le compartiment défensif était le
maillon fort de l’équipe lors des der-

nières saisons. Face à cette situation,
l’entraîneur Miloud Hamdi doit revoir
plusieurs choses en défense dans le but
de trouver la bonne formule afin de
redonner la solidité à l’arrière- garde de
la formation de Soustara. Il faut dire
que les Benayada et Abdellaoui offriront d’autres solutions pour le technicien franco-algérien et ce dernier pourra
miser sur eux dans l’espoir de bétonner
le compartiment défensif de l’équipe à
partir de la prochaine rencontre face à
l’ASMO.

9

Vers la
prolongation
de Nadji

avec nos fans
face à l'ASMO,
c'est promis»

Courtois qu'il est, Sofiane Messaoud, le coach des Bleu
et Blanc, n'a pas vu d'inconvénient à faire avec nous un large
tour d'horizon sur l'actualité du club.
De notre correspondant
M. AZEB

Lundi 25 avril 2016

L’attaque se réveille
Contrairement à la défense, le compartiment offensif a bien tenu son rôle à l’occasion du derby face au Mouloudia.
Après deux matchs de disette, les attaquants usmistes se sont rachetés de fort
belle manière en inscrivant deux buts
dans les filets de Chaouchi par l’intermédiaire de Nadji et Darfalou. Le réveil
des attaquants rassure l’entraîneur
Miloud Hamdi en prévision des prochains importants rendez-vous en
championnat.
A. S.

USMAASMO
samedi
à 16h

Le prochain
match du championnat qui mettra aux prises
l’USMA avec
l’ASMO aura lieu
samedi au stade
Omar- Hamadi
de Bologhine et
le coup d’envoi
de cette rencontre est fixé à
16h, a-t-on
appris du site
officiel de la
Ligue de football
professionnel.

S’il y a un joueur de l’USMA qui
affiche une bonne forme depuis l’entame de la deuxième moitié de l’actuel exercice, il y a
bien l’attaquant
Rachid Nadji.
Après une phase
aller mi-figue,
mi-raisin, le
joueur en question est en train
de monter en
puissance en cette
phase retour du championnat en inscrivant quatre buts,
s’imposant ainsi comme en étant l’attaquant le plus efficace de l’équipe.
Libre de tout engagement à partir du
mois de juin, et bien que son bilan
plaide en sa faveur, les dirigeants
usmistes comptent faire leur possible
pour prolonger Nadji afin de garder
l’ossature de l’équipe en prévision de
la saison prochaine, surtout quand on
sait que Mohamed-Amine Aoudia
quittera le club en fin de saison après
la fin de sa période de prêt. Jusqu’au
moment où nous mettons sous presse, l’ex-pensionnaire de l’ESS n’a pas
été approché par le président
Haddad pour lui proposer l’idée de
poursuivre son aventure avec le club
algérois, mais il se pourrait qu’il y ait
une entrevue entre les deux hommes
dans les prochains jours à venir car le
boss veut en finir avec le dossier des
fin de contrat avant le baisser de
rideau sur l’actuel exercice.
Il a des touches avec des
clubs étrangers
Selon une source proche du dossier,
on croit savoir que Rachid Nadji hésite encore quant à son avenir pour la
simple raison qu’il a reçu quelques
offres des clubs étrangers, citant entre
autres des clubs tunisiens et ceux des
pays du Golfe. Le joueur préfère rester concentré sur les prochains
importants rendez-vous qui sont au
menu de son équipe avant de
prendre la décision qui s’impose au
moment opportun.

Mansouri,
la priorité
des priorités
Face au Mouloudia, le
gardien de but de l’USMA, Smaïl
Mansouri, a été l’auteur d’une
prestation de premier ordre et le
moins que l’on puisse dire, il a évité à
son équipe une défaite certaine grâce
à ses arrêts décisifs. L’enfant de Blida
fait valoir d’un match à l’autre ses
grandes qualités et qu’il est une
valeur sûre au sein de l’équipe et
semble le mieux placé pour être un
concurrent sérieux pour MohamedLamine Zemmamouche la saison
prochaine, ce qui incite les
responsables du club de tout faire
pour prolonger son contrat puisqu’il
sera libre de tout engagement à partir
du prochain mois de juin. Mais reste
à savoir quelle décision va prendre le
keeper usmiste qui, tout comme
Nadji, hésite encore quant à son
avenir.
A. S.

Condoléances
Les familles Aiouazi et Hamouti très

peinées par le décès de leur frère
RABAH MADAOUI, présentent leurs sincères condoléances à la famille du
défunt, et font part de leur entière
sympathie à sa fille affligée par la
perte de son papa. A Dieu nous appartenons et à Lui nous retournons !

www.competition.dz Lundi 25 avril 2016

www.competition.dz

NAHD

8
La 26e journée aura été
totalement favorable au Nasria qui
a réussi à creuser l’écart sur la
zone de relégation, le portant à
sept unités, et ce, après le nul
enregistré par le RCR à domicile
face au CSC et la défaite de
l’USMB, chez elle, face à la JSK
qui a mis les Blidéens dans une
véritable impasse.
PAR MOHAMED ADRAR

USMB

Après avoir quasiment assuré leur maintien

LES SANG ET OR

sans pression à Sétif

La victoire des Nahdistes,
vendredi dernier, face au RCA a
finalement été plus que bénéfique pour
le Nasria, puisqu’elle a permis aux Sang
et Or d’assurer et de façon quasidéfinitive leur maintien en Ligue 1
Mobilis. On voit d’ailleurs mal
comment le RCR ou l’USMB vont
pouvoir atteindre cette barre des 36
points, eux qui n’en comptent que 29 et
qui auront quelques rencontres bien
compliqués à disputer ces prochains
jours. C’est dire que les Nahdistes vont
se présenter demain après-midi sur le
terrain du 8-Mai-1945 sans aucune
pression sur le dos, leur concentration
sera plutôt portée sur la finale de la
coupe d’Algérie, le 1er mai prochain.
Jouer pour le fun
Ce qui est aujourd’hui certain, c’est que
le Nasria va jouer pour le fun demain à
Sétif, puisque l’enjeu de cette partie ne
sera que minime, d’un côté comme de
l’autre. Les Sétifiens, ayant perdu toute
chance de décrocher une place pour
une qualification africaine, ont quasiment eux aussi assuré leur maintien en
Ligue 1 Mobilis. Quant aux Nahdistes,
leur concentration sera tellement portée
sur la prochaine finale de coupe
d’Algérie, qu’ils feront en sorte de se
sortir de cette rencontre avec le moins
de dégâts possibles.
Faite attention aux
blessures et aux suspensions !
Ce qui est aujourd’hui bien certain, c’est

que les Nahdistes vont aborder cette
rencontre de l’ESS tout en pensant à la
finale de la coupe d’Algérie. Le coach
Youcef Bouzidi donnera sans nul doute
des instructions fermes à ses joueurs,
afin qu’ils évitent au maximum les
contacts violents, de sorte à se prémunir contre toute blessure qui viendrait
priver l’un d’eux de la finale tant attendue. L’autre instruction qui sera donnée
par Bouzidi, c’est bien évidemment
d’éviter les suspensions. Le coach nahdiste ne voudrait pas voir un de ses
poulains se faire suspendre pour la finale, pour une contestation de décision

L’attaquant Ahmed Gasmi est conscient que son
équipe est en passe d’entrer dans l’histoire. Le
n°10 nahdiste, qui a réussi un doublé, vendredi
dernier, face au RCA, espère poursuivre dans le
même sens, afin de mener son équipe vers cette
seconde coupe d’Algérie historique, lui qui est plus
obnubilé par ce trophée que par le titre de meilleur
buteur du championnat.
Alors Ahmed, une belle victoire
face au RCA, avec 36 points au
compteur, on peut dire que vous
êtes si près du but ?

Dieu merci, on était tous concentrés sur cette rencontre, on voulait
coûte que coûte décrocher les trois
points de la rencontre, afin d’atteindre ce cap des 36 points et
nous mettre à l’abri en championnat. Aujourd’hui, on peut dire que
le maintien est quasiment en
poche, nous pouvons volontiers
nous concentrer sur cette finale de
coupe d’Algérie, même si avant
cela, nous avons encore un match
de championnat à disputer face à
l’ESS. Je suis vraiment content
pour l’équipe aujourd’hui, car
nous avons été sérieux et appliqués, et ce 3-0 est en quelque sorte
une belle récompense pour toute
l’équipe.

Le fait d’apprendre que le
match face à l’ESS allait se
jouer mardi juste avant la
rencontre ne vous a-t-il pas
perturbés ?

Non, pas du tout, on était tous
concentrés sur notre rencontre, on
savait que si l’on gagnait face au

RCA, ce match de l’ESS ne
vaudrait plus grand-chose.
C’est chose faite aujourd’hui, mais ce n’est pas
une raison pour faire l’impasse dessus, il faut aller
chercher un bon résultat,
car c’est très important
de réaliser quelque
chose à quelques
jours de la finale.

On vous sent déjà
projeté vers la
finale de la coupe
d’Algérie…

Comment ne pas
l’être, alors que le
NAHD est en
passe de réaliser
un véritable
exploit. Le groupe vit pour cette
seconde coupe,
nous sommes en
train de réaliser une
saison exceptionnelle,
nous devons à tout
prix la bonifier par un
titre qui sera historique.
Mais avant-cela, il va falloir aller jouer le jeu à

Lundi 25 avril 2016

d’arbitre ou pour une vilaine faute sur
un adversaire. Le Nasria jouera à Sétif
pour limiter les dégâts, tout en tentant
d’arracher le meilleur résultat possible,
sachant que l’Entente reste bien prenable à domicile.
Bouzidi va faire largement
tourner l’effectif
Pour ce match de championnat face à
l’Entente de Sétif, Youcef Bouzidi va
très certainement faire tourner son
effectif, en donnant la chance à certains
éléments qui n’ont pas eu trop la chance de jouer depuis l’entame de la saison.

Des éléments comme Slimani, Guebli,
Allali, Chabi, Drifel, Mokhtar et autres
Benayad auront cette fois-ci une seconde chance de montrer ce dont ils sont
capables, d’autant plus que certains
d’entre eux ont montré de réelles dispositions lors des précédentes rencontres.
Certains éléments joueront même gros
lors de cette partie, puisqu’ils pourront
bien gagner une place dans le onze du
coach Bouzidi, en cas de performance
exceptionnelle à Sétif. A eux de forcer
leur destin, afin de composter leur billet
pour cette finale historique.
M. A.

La direction
récupérera
les billets
de la finale
aujourd’hui

Comme rapporté
dans nos précédentes éditions, la
direction du club
devra racheter l’intégralité des 25.000
billets qui seront
réservés à leur
galerie. Une opération qui devrait se
faire aujourd’hui
selon les dires du
président Ould
Zmirli, lequel nous
confirmera en personne que sa direction va pouvoir les
mettre en vente
dès demain : «Je
vous confirme que
nous allons nousmêmes racheter le
quota des billets
qui nous est réservé pour la finale de
la coupe d’Algérie.
On devrait les
ramener ce lundi
après-midi, avant
de les mettre en
vente le lendemain
mardi.» Et de poursuivre :
«L’opération de
vente des billets
devrait commencer
mardi, on va mettre
en place une organisation, de telle
sorte à éviter les
bousculades. Nous
allons tenter de
mettre quatre à
cinq points de
vente différents,
dans le but d’offrir
de bonnes conditions d’achat à nos
supporters.»
M. A.

AUTEUR DE 12 RÉALISATIONS

«

GASMI

Les bourdes impardonnables

de Benayada et Badrane
Le défenseur central de l’USMB, Abdelkader
Benayada, sur qui l’entraîneur Zoheir Djelloul
comptait pour battre la JSK a finalement déçu tout
le monde, que ce soit les membres du staff technique
ou ses coéquipiers et surtout les supporters.
De notre correspondant
AMINE DJAAFAR
Ce joueurs a commis
une erreur d’amateur lorsqu’il
a rendu le ballon au gardien
de buts Ouadah, ce geste a
permis à l’attaquant de la JSK
Boualouidet de chiper le ballon et d’ouvrir la marque.
L’ouverture du score par la
JSK a affecté le moral des
joueurs blidéens qui ont par la
suite commis des erreurs
d’amateur suite a la précipitation, surtout le jeune défenseur central Badrane qui a
refait la même erreur deux
minutes après et a permis à
l’attaquant de la JSK de corser
la marque. Certes, l’entraîneur
Zouhir Djelloul n’avait pas de
choix au niveau du compartiment défensif lorsqu’il a incorporé Benayada, et il faut dire
que la blessure de Laïfaoui est
tombée mal pour l’ancien bras
droit de Rabah Saâdane. En
tout cas, Benayada et Badrane
ont étaient pour beaucoup
dans la défaite de son équipe
et il faut dire que ces deux
joueurs ne vont plus remettre
les pieds dans le onze, surtout
lors du prochain match face
au CRB.
Attaque fébrile
L’attaque blidéenne n’a pas
accompli son devoir correcte-

ment avant-hier et comme à
l’accoutumée ses joueurs ont
raté plusieurs occasions, surtout Ounes qui a privé son
équipe de l’ouverture du
score lors du premier half de
la rencontre. C’est vrai que
l’entraîneur Zouhir Djelloul a
essayé tous les joueurs dans
son compartiment offensif et
durant cette rencontre contre
la JSK, il a joué le tout pour le
tout en seconde période mais
l’absence d’un vrai baroudeur
sur lequel il pourrait compter
lui a fait défaut et a privé
l’USMB d’engranger un bon
résultat et a mis cette équipe
en difficulté plus que jamais.
Baguette magique
L’entraîneur blidéen, qui a
débarqué à Blida avant le
match du NAHD, c’est-à-dire
lors de la 20e journée du
championnat de Ligue 1
Mobilis, a essayé de sauver le
club à tout prix. Mais l’absence des joueurs expérimentés et
des attaquants de haut niveau
a mis cette équipe en difficulté
et a privé Zouheir Djelloul
d’atteindre son objectif. En
tout cas, la défaite d’avanthier a fait mal au cœur a plus
d’un et n’a fait que compliquer l’existence à cette formation de la ville des Roses qui
lui reste peu de chances pour
assurer son maintien.

17

TSAMDA :

«Rien n’est
encore
perdu»
Le jeune latéral droit, Zakaria
Tsamda, nous a fait savoir que la
défaite de son équipe face a la JSK
sera une source de motivation pour
lui et ses coéquipiers pour engranger
un bon résultat en déplacement face
au CRB.

Comment justifiez-vous la défaite
concédée par votre équipe face à
la JSK ?

Notre défaite à domicile face à
cette équipe de la JSK nous a fait mal
au cœur et elle nous a affecté le
moral. Ce mauvais résultat nous a
mis dans de beaux draps et il nous
incitera à rectifier le tir rapidement.

Colère des
supporters
Les fans de la formation de la
ville des Roses n’ont pas gobé
la défaite de leur équipe
avant-hier face à la JSK et ont
coincé les joueurs pendant
deux heures de temps. Les
supporters Blidéens ont insulté les joueurs et leur ont
demandé de rectifier le tir lors
du prochain match face au
CRB, ou les coéquipiers du
portier Ouadah doivent se
déplacer en conquérant pour
éviter la descente aux enfers.
Qui est le
responsable ?
La question que se posent les
supporters blidéens actuellement se résume dans le responsable de la situation dont
vit le club actuellement. La
réponse est claire et nette, ce
sont les gens qui ont fait le

recrutement lors de l’intersaison et qui ont ramené des
joueurs limités durant le mercato hivernal sont les responsables de cette situation et ce
sont eux qu’on doit juger et
non pas la direction actuelle.
Les pompiers
Zouaoui et ses collaborateurs
jouent le rôle de pompier,
contrairement à l’ancienne
direction qui avait le plein
pouvoir et avait du temps
pour faire le recrutement et
avait ramené un entraîneur
qui percevait un salaire de 130
millions de centimes par mois.
Quel que soit l’avenir de cette
formation de la ville des
Roses, les membres du conseil
d’administration y compris
les actionnaires de ce club doivent assurer leurs responsabilités.
A. D.

Reprise
aujourd’hui
à huis clos

La séance de la
reprise a été programmée pour
aujourd’hui en
début d’aprèsmidi au stade de
Boufarik.
L’entraîneur
bidéen a demandé au président
Zouaoui d’assurer la protection
nécessaire pour
lui permettre de
préparer le prochain match
dans de bonnes
conditions.

Justement votre équipe est
désormais relégable après cette
défaite, qu’elle est votre
commentaire ?

Mon équipe est relégable vis-à-vis
le goal-average, mais sur le plan des
points elle est sur le même niveau
que le RCR, ainsi donc on doit faire
de notre mieux pour sauver l’équipe
avant qu’il ne soit trop tard.

Mais après ce mauvais résultat,
le moral du groupe est au plus
bas…

Oui, c’est sûr que le moral du
groupe est au plus bas, mais on n’a
pas le choix, il faut qu’on se ressaisisse et on regarde devant nous.

Quelles sont les solutions, selon
vous, pour sauver l’équipe de la
descente aux enfers ?

On doit éviter la défaite face au
CRB, et on doit aussi faire de notre
mieux pour battre le RCR, et si on
atteint cet objectif on pourrait se
maintenir sans aucun souci.
A. D.

CSC

BUTEUR DU CHAMPIONNAT ?

Non, merci je préfère Dame Coupe»
Sétif, tenter d’arracher un bon
résultat.

Le coach va certainement faire
tourner l’effectif à l’occasion
de cette rencontre…

On a un effectif de 20 joueurs,
tout le monde est apte à jouer et,
sachant qu’il y a une finale au
bout, c’est certain qu’on fera
tourner notre effectif.
Maintenant, on fera confiance
à ceux qui seront alignés, je
suis certains qu’ils seront à la
hauteur. L’essentiel, c’est que
ceux qui seront sur le terrain,
doivent se donner à fond afin
de tenter d’arracher le
meilleur résultat possible.

Vous revenez à Sétif,
moins d’une année après
avoir quitté le club,
comment se présente pour
vous ce déplacement ?

Sétif, c’est comme chez moi, j’ai
passé de très bons moments à
l’Entente, je garde d’ailleurs de très
bons rapports, avec les dirigeants
du club, les joueurs, mais surtout
avec les supporters qui m’ont
toujours apporté leur soutien.

C’est avec un très grand plaisir
que je retrouve la ville de Sétif et
l’Entente, ça sera un match spécial
pour moi, mais ça ne me pose
aucun souci, je suis Nahdiste, je
me donnerai à fond si j’ai l’occasion de jouer, c’est cela le professionnalisme.

Vous avez planté un doublé face
au RCA, vous en êtes à 12 buts,
seul en tête du classement des
buteurs en championnat, vous y
pensez certainement, non ?

Y pensez ? Un peu, pas beaucoup, je préfère gagner cette coupe
d’Algérie, plutôt que de remporter
le titre de meilleur buteur, mais si
j’ai les deux en même temps, je ne
dirai pas non. Pour revenir à mes
performances, je ne manquerai pas
de relever le mérite de mes coéquipiers, sans eux, je n’aurais pas
marqué ces 12 buts, c’est avant
tout à eux que revient le mérite, je
vais continuer à travailler, tout en
espérant décrocher cette coupe
d’Algérie, le titre de meilleur
buteur n’est que secondaire à mes
yeux.
M. A.

Le maestro Meghni nargue
ses détracteurs
De notre correspondant
RABAH GATTOUCHE
Samedi passé, en réalisant une belle prestation contre
le RCR, le maestro Mourad
Meghni a nargué ses détracteurs,
qui n’ont eu de cesse de lui
reprocher d’avoir refoulé les terrains après deux années d’inactivité. Le week-end dernier, à
Relizane, l’ancien meneur de jeu
des Fennecs, qui a joué toute la
rencontre sans peine, a bien rempli son rôle de catalyseur, mais il
s’est aussi permis le luxe d’être à
l’origine du second but inscrit

par son équipe en obtenant le
penalty que Bezzaz a su transformer. Mais là où le bât blesse est
que les pseudo-experts ne veulent pas faire leur mea-culpa et
reconnaître qu’ils avaient tort de
reprocher, par le biais de chaînes
TV privées, à la direction du CSC
d’avoir recruté Meghni, l’été dernier. A méditer par ceux qui
n’ont pas cru que Meghni allait
retrouver toutes ses sensations
après avoir subi une dure et
longue traversée du désert.
Catalyseur En titularisant
d’entrée Meghni contre le RCR,

Gomez peut clamer qu’il a réussi
à rendre sa ligne médiane plus
rentable car elle a su gagner la
bataille du milieu en première
mi-temps. La preuve, Meghni, en
remplissant bien son rôle de
catalyseur, a permis à son équipe
de dominer le RCR largement en
première mi-temps. Et, le CSC
aurait pu revenir de Relizane
avec les trois points si Meghni et
ses coéquipiers, fatigués par le
pénible voyage qu’ils avaient
effectué du Caire à Relizane, via
Istanbul et Alger, n’avaient pas
fléchi en seconde période.
R. G.

CE QUI RESTE À JOUER
27e JOURNÉE

USMA.......................ASMO
MOB.........................USMH
CSC............................DRBT
MCO...........................MCA
ESS...........................NAHD
JSK..............................RCA
RCR..............................JSS
CRB..........................USMB

28e JOURNÉE

NAHD..........................MCO
MCA.............................CSC
DRBT...........................MOB
USMH........................USMA
JSS..............................CRB
USMB...........................RCR
ASMO...........................JSK
RCA...............................ESS

29e JOURNÉE

RCR...........................ASMO
CRB...........................USMH
USMA.........................DRBT
MOB............................MCA
CSC............................NAHD
MCO.............................RCA
ESS...............................JSK
JSS...........................USMB

Bencherifa, un
arrière à part

Samedi, en marquant,
d’un tir fulgurant contre
le RCR, un joli but qui a
permis à son équipe de
mener à la marque,
Walid Bencherifa a
démontré qu’il est un
arrière à part. En effet,
en inscrivant ce but,
Bencherifa n’a fait que
prouver qu’il est et reste
un attaquant racé. En
effet, pour ceux qui
l’ignorent, avant qu’il ne
soit reconverti en latéral
gauche, lorsqu’il portait
les couleurs de la JSK,
par son coach d’alors,
Sandjak, Bencherifa
avait, toujours évolué,
comme attaquant.

30e JOURNÉE

JSK.............................MCO
RCA..............................CSC
NAHD..........................MOB
USMB........................USMA
DRBT.............................CRB
UHMH...........................RCR
ASMO...........................JSS
MCA.............................ESS

Bezzaz égal à lui-même
L’attaquant chevronné des Vert et Noir, Yacine Bezzaz, a
réussi une prestation honnête contre le RCR, mais il s’est
permis le luxe de marquer le second but de son équipe, son
sixième cette saison, en exécutant de fort belle manière le
penalty que l’arbitre de la rencontre avait accordé, justement, à son équipe, après le fauchage de Meghni par un
défenseur relizanais.

CLASSEMENT DE LA LIGUE 1 MOBILIS
BUTS
MATCHS
Pts J. G. N. P. P. C. Diff.
52 26 15 07 04 44 26 +18
USMA
41 26 10 11 05 36 23 +13
JSS

CLUBS

1.
2.
3.

DRBT

4.
5.
6.
7.
8.
9.

CRB
MOB
JSK
NAHD
MCO
USMH

10.
11.
12.
13.
14.
15.
16.

ESS
MCA
CSC
RCR
USMB
RCA
ASMO

40
39
39
38
36
35
35
34
33
33
29
29
19
18

26 10 10 06
26 10 09 07
26 10 09 07
26 10 08 08
26 09 09 08
26 08 11 07
26 09 08 09
26 08 10 08
26 07 12 07
26 08 09 09
26 06 11
26 05 14
26 04 07
26 05 03

09
07
15
18

30
37
31
24
30
38
23
21
23
22
31
16
28
20

26 +04
27 +10
22 +09
24 00
31 -01
33 +05
25 -02
17 +04
22 +01
28 -06
32 -01
26 -10
46 -18
46 -26

18

www.competition.dz

Lundi 25 avril 2016

PUBLICITÉ

«

Ultime séance
d'entraînement dans
la matinée à Hadjout

Avant leur départ cet après-midi à
Oran, les Vert et Rouge s'entraîneront dans la matinée d'aujourd'hui à
9h et le lieu d'entraînement n'est
autre que le stade Hadjout pour
mettre les derniers réglages avant le
déplacement à Oran pour affronter
demain le MCO.

Quand Ghrib jongle
avec le ballon

Hier avant l'entame de la séance
d'entraînement, Omar Ghrib prend le
ballon et jongle avec. Ce qui a attiré
les regards des joueurs et des supporters présents. Tout le monde a
décidé de réagir avec Ghrib en
applaudissant le patron. Ce qui
montre cette belle ambiance qui
retrouve la maison mouloudéenne.

Une quinzaine de fans
présents hier
au stade Hadjout

Une quinzaine de fans étaient présents à la séance pour saluer et féliciter les joueurs pour ce qu'ils ont
proposé lors du derby contre les
Usmistes. En tous les cas, le fait
d'avoir gâché la fête usmiste a fait
un grand bien à tous les
Mouloudéens.

Zeghdane en France
pour ses dents

Hier à la séance d'entraînement
d'après-midi à Hadjout, on a constaté
l'absence de l'arrière gauche du MCA,
Toufik Zeghdane. Renseignement
pris, le joueur se trouve en France
pour un rendez-vous chez le dentiste
afin de soigner ses dents. Il est
attendu aujourd'hui à Alger.

Compétition / PUB

ANEP 414 287 du 25/04/2016

Compétition / PUB

ANEP 414 082 du 25/04/2016

Hachoud en tenue
de ville...

Comme annoncé dans notre dernière
édition, Abderrahmane Hachoud
souffre d'une entorse qui va le
contraindre au repos pour la rencontre de ce mardi contre le MCO.
Hachoud nous a affirmé que le staff
médical va tout faire pour le
remettre sur pied avant la finale.

... Idem pour Karaoui
et Abid

Amir Karaoui n'a pas voulu trop forcer
et donc a évité de s'entraîner hier
pour assurer une belle prestation lors
de la finale contre le NAHD. Il faut
savoir que Karaoui aussi n'est pas
concerné par la rencontre de demain,
lui qui compte à son actif trois cartons et n'a nullement envie de rater la
finale dimanche. Alors, le staff technique a décidé de le préserver pour la
rencontre contre les Sang et Or. Par
contre, en ce qui concerne Abid, ce
dernier qui souffre d'une contracture
est arrivé hier en tenue de ville.
Comme on l'a annoncé dans notre édition d'hier, il va se soigner le
dimanche et lundi, après le staff
médical verra s'il peut reprendre le
travail ou pas. Lui aussi devrait rater
le match contre le MCO.

MCA

Compétition / PUB

ANEP 414 272 du 25/04/2016

Compétition / PUB

ANEP 414 270 du 25/04/2016

7

C'est le moment de renouer

avec la victoire»

PAR M. ZERROUKI

Alors que Lotfi
Amrouche a voulu faire
reposer son gardien numéro un, Faouzi Chaouchi,
pour le match de ce mardi
contre le MCO pour permettre à Jonathan de jouer,
l'enfant de Bordj Menaïel a
refusé de rater ce rendezvous, car il veut jouer ce
match et offrir à ses supporters les trois points de la
victoire. Le héros
d'Omdurman, semble décidé plus que jamais à réaliser un grand match ce
mardi contre le MCO et
offrir aux Chnaoua les trois

points de la victoire.
Comme tout le monde le
sait, le MCA n'a gagné
qu'un seul match lors de la
phase retour et il estime
que l'équipe doit réagir
positivement dans ce classico contre les Hamraoua :
"Je vais jouer le classico, car
j'ai une dette envers les
supporters. Je ne vous
cache pas qu'on fera tout
pour glaner les trois points
de la victoire pour quitter
définitivement la zone
rouge. C'est le moment
pour nous de renouer avec
la victoire, car on n'a pas
d'autres alternatives que de
gagner ce match surtout

qu'on jouera dans un grand
stade", nous dira le portier
mouloudéen.

«Si on va aux tirs
au but face au NAHD,
j'assure le sacre»
Après le classico, le
Mouloudia d'Alger jouera
la finale de la coupe
d'Algérie contre le Nasria,
dimanche prochain, au
stade 5-Juillet. Faouzi
Chaouchi qui n'a pas gagné
ce trophée avec le doyen
des clubs algériens, rêve de
brandir la coupe cette saison et promet qu'il fera tout
pour gagner ce match. "Le
plus important pour nous

maintenant, c'est le MCO.
Après ce match, on reparlera de la finale. Je ne vous
cache pas que je veux
gagner la coupe, car depuis
que je suis au MCA je n'ai
pas eu la chance de brandir
ce trophée.
Personnellement, je promets que si le match ira
aux tirs au but, c'est moi
qui assurerai le sacre. Je
veux aussi fêter ce titre
dans toutes les rues
d'Alger et en particulier à
Bab El-Oued avec les
Chnaoua", a insisté le
number one des Vert et
Rouge.
M. Z.

Après la défaite de l'USMB et le match nul du RCR

Le Mouloudia veut assurer

SON MAINTIEN À ORAN
Les résultats de la journée de samedi, étaient en
faveur du Mouloudia d'Alger
après que l'USMB ait perdu
chez elle contre la JSK et le
RCR qui était accroché aussi
chez lui par le CSC. Le doyen
des clubs algériens doit assurer
cinq points pour assurer son
maintien en L1. Les
Mouloudéens ont suivi avec
beaucoup d'attention les deux
matches de la journée de samedi, l'un entre la JSK et l'USMB
qui s'est joué à Blida et l'autre
match à Relizane, entre le RCR
et le CSC. Deux équipes qui
luttent pour leur maintien en
L1, finalement l'USMB et le
RCR ont raté leurs matches,
puisque les gars de la ville des
Roses ont perdu face à la JSK,
alors que les Relizanais ont fait
match nul contre le CSC. Ce
qui a permis au Vert et Rouge
de maintenir l'écart de quatre
points sur ces deux équipes.
Les camarades de Faouzi
Chaouchi ne sont qu'à cinq
points du maintien en L1 et
une victoire à Oran va leur permettre d'augmenter leurs
chances de rester en L1 surtout
que l'USMB sera au stade 20-

qui était prévue mardi débutera
mercredi matin. Il faut dire que les
fans du Mouloudia d'Alger étaient
très inquiets concernant les
billets, eux qui songeaient comment faire pour aller à Oran et en
même temps acheter le billet d'entrée. Ghrib est allé à la rencontre
des responsables du 5-Juillet afin
de discuter avec eux et de trouver
le meilleur moyen pour assurer
que les Chnaoua ne ratent pas leur
déplacement à Oran et achètent
aussi leurs tickets. Alors, les deux
parties se sont entendues sur le
fait de commencer la vente le 27

Il remplacera Zeghdane sur le
flanc gauche

Ben Braham :
«On ira à Oran
pour la gagne»

Août pour y affronter le
Chabab de Belouizdad. Ce dernier vise une place sur le
podium, alors que le RCR jouera contre la JSK. En cas de victoire du MCA à Oran, c'est
l'USMB et le RCR qui seront
dans une situation inconfortable. Les poulains de Lotfi
Amrouche qui n'ont gagné
qu'un seul match lors de la
phase retour face au RCR, sont
appelés à renouer avec la victoire dès cette journée pour
assurer leur maintien avant la
fin de ce championnat et aussi
avoir un moral en acier pour
bien attaquer la finale de la
coupe d'Algérie contre le
Nasria, le 1er mai prochain.

Le MCA reporte la vente
des billets à mercredi
Comme on l'avait annoncé dans
notre édition d'hier, la vente des
billets a été reportée pour mercredi matin. Le fait de programmer
celle-ci le mardi, cela n'arrangeait
pas les supporters des deux galeries car ils sont branchés sur le
championnat. Du côté mouloudéen,
tout le monde attend une grande
assistance à Oran. Et donc, mercredi matin, serait la meilleure
solution pour permettre aux fans
d'acheter leur sésame pour la finale. La vente des billets de la finale

Lundi 25 avril 2016

CHAOUCHI INSISTE POUR JOUER FACE AU MCO

Alors qu’elle était prévue pour demain

PAR AMINA Z.

www.competition.dz

avril. Et donc, c'est mercredi à partir de 9h que la vente des billets
débutera. Omar Ghrib a fait savoir
aux responsables que la vente doit
débuter en sa présence, afin de
veiller à que la vente se déroule
dans les meilleures conditions et
que les supporters du Doyen ne
manquent de rien afin d'assurer
leur sésame qui va leur permettre
de prendre place dans les gradins
du 5-Juillet. Cela ne peut que faire
plaisir à tout le peuple du Doyen
qui a retrouvé le sourire avec le
retour d'Omar Ghrib.
A. Z.

Lotfi Amrouche qui va donner
la chance aux remplaçants, ne
veut pas faire de la figuration
dans ce rendez-vous contre les
Hamraoua. "C'est vrai que les
résultats de la journée de samedi était en notre faveur, mais
on doit réaliser un bon résultat
à Oran", dira le jeune technicien mouloudéen. Ainsi donc,
le classico d'Oran contre le
MCO, est un tournant décisif
dans la course au maintien
pour le MCA où les joueurs
doivent aux moins revenir avec
un match nul pour augmenter
leur capital points à 34 unités,
en attendant une victoire soit
face au CSC, le MOB ou l'ESS.
M. Z.

Sofiane Ben Braham sera aligné d'entrée face
au MCO, ce mardi, au stade Ahmed-Zabana, à
Oran. Il veut profiter de cette chance pour
détrôner Toufik Zeghdane qui a été laissé au
repos puisqu'il est l'un des joueurs qui sont
sous la menace d'un quatrième carton. Ben
Braham qui a souvent réussi de grands
matches cette saison, veut à tout prix montrer
à son entraîneur qu'il mérite une place de titulaire en finale de la coupe d'Algérie contre le
NAHD. Pour ce match contre le MCO, Sofiane
Ben Braham semble déterminé à réussir son
match et revenir avec son équipe avec les trois
points qui seront importants pour la course au
maintien en L1. Dans ce contexte, il nous dira
sur son retour dans l'équipe type : "Je sais que
je vais jouer ce match contre le MCO, car le
coach veut laisser au repos les joueurs qui
sont sous la menace. Je suis prêt à donner le
meilleur de moi-même pour aider l'équipe à
réaliser un bon résultat. Certes, ce match
contre le MCO ne sera pas une partie de plaisir,
mais nous n'aurons pas le droit à l'erreur, car
notre maintien est en jeu. Je ne vous cache
pas que le groupe est hyper motivé pour réaliser un bon résultat ce mardi et, pourquoi pas,
revenir avec les trois points de la victoire",
nous dira Ben Braham qui veut montrer à tout
le monde qu'il a sa place dans le onze type de
Lotfi Amrouche.
M. Z.

Chelfi (directeur du 5-Juillet)

«On ne peut pas assurer
plus de 50 000 tickets»
Contacté par nos soins afin d'avoir
des informations concernant l'entame de la vente des billets de la finale de la coupe d'Algérie, le directeur
du stade du 5-Juillet, Hakim Chelfi, a
voulu donner des explications à cela
en déclarant ceci : "La vente des
billets débute mercredi matin à 9h. Il
y a 50 000 tickets mis en vente.
25 000 floqués aux couleurs du MCA
et les 25.000 restants aux couleurs
nahdistes." Ce n'est pas comme le
derby contre les Usmistes où il y
avait un stock de 10 000 billets où
cas la demande serait importante et
le directeur du stade a voulu nous
expliquer pourquoi en déclarant

ceci : "On ne peut pas assurer plus
de 50 000 tickets, car il y aura des
places pour les pompiers, et il ne
faut pas oublier qu'avant la finale
MCA-NAHD, il y a la finale des militaires. Et donc, on ne peut pas
mettre plus que ces 50 000 billets."
Ce qui est sûr, c'est que mercredi les
billets se vendront très vite et tout
le monde s'attend à ce que le quota
soit écoulé le jour même. Le directeur du stade assure aussi : "Les
supporters du MCA prendront le côté
sud, alors que les Nahdistes le côté
nord."
A. Z.

www.competition.dz Lundi 25 avril 2016

www.competition.dz

LIGUE 1 MOBILIS

6

RCR

L'ES Tunis veut

KARAOUI
PAR AMINA Z.

En fin de contrat dès cet été, et auteur d'une
belle saison avec le Mouloudia d'Alger, Amir
Karaoui intéresse les Tunisiens de
l'Espérance de Tunis. Les dirigeants de ce
club attendent pour rentrer en contact direct
avec le joueur afin de le convaincre de changer d'air et d'opter pour une aventure tunisienne, après la finale de la coupe d'Algérie.

Bouhenna
et Demou
totalisent
2 cartons

«

Avant la finale de la
coupe d'Algérie, tous les
Mouloudéens s'interrogent sur les joueurs qui
se trouvent sous la menace. Comme tout le monde
le sait, il y a l'arrière
droit, Abderrahmane
Hachoud, l'arrière
gauche, Toufik Zeghdane
et les deux milieux de
terrain, Kacem et
Karaoui. Tout le monde
craignait qu'avec la dernière journée, les
Mouloudéens auraient
ajouté d'autres éléments
dans cette liste des
joueurs sous la menace. Il
s'est dit que les deux
défenseurs de la charnière centrale, à savoir
Bouhenna et Demou ont
trois cartons. Seulement,
ces deux éléments comptent seulement deux cartons chacun. Ce qui fait
que même s'ils écoperont
d'un autre carton mardi
contre les Oranais, cela
ne va pas les empêcher
de jouer le match de la
finale. Ce qui est sûr, c'est
que Lotfi Amrouche peut
donc compter sur les services de Bouhenna et
Demou lors de la rencontre de demain à
Ahmed-Zabana contre le
MCO.

Azzi sous
la menace
Le défenseur Ayoub
Azzi est aussi sous la
menace d'un quatrième
carton synonyme d'une
suspension automatique.
Comme Bouhenna et
Demou seront laissés au
repos pour être présents
à la finale de la coupe
d'Algérie contre le
Nasria, Amrouche va
titulariser Azzi, mais ce
dernier doit faire attention dans ce match pour
éviter de prendre un carton qui va le priver de la
finale.

Aux Mouloudéens de le convaincre de rester
et cela en lui renouvelant son contrat très
vite. En effet, le milieu de terrain du
Mouloudia d'Alger, Amir Karaoui se trouvera
en fin de contrat dès la fin de l'exercice en
cours. Depuis quelques semaines, les
Tunisiens de l'Espérance s'intéressent de près
à ce profil qui correspond parfaitement à leur
recherche. Les Tunisiens savent que Karaoui
ne sera plus lié au MCA puisque son contrat

Le MCO, ensuite

LA FINALE»

Avec la belle
entrée qu'il a
effectuée lors du
derby contre les
Usmistes,
Abdelmalek
Mokdad gagne
en confiance et
tout le monde
souhaite le voir
bien meilleur à
l'avenir. Dans cet
entretien, il
assure que lui et
ses équipiers
veulent
confirmer contre
le MCO pour
préparer une
bonne finale.

NahamdouAllah, on a su comment
faire pour remonter la pente. On
savait que c'était le match qu'il ne fallait pas perdre. On ne pouvait pas se
permettre que l'USMA fasse sa fête
sur notre dos. Alors, on a fait ce qu'il
fallait et Dieu merci, on a pu revenir
dans le score pour remettre les pendules à l'heure.

Votre entrée a apporté un plus à
l'équipe…

Devant un public comme le nôtre,
on ne pouvait pas se rater. Comme
tous les camarades, je me suis surpassé et j'ai tout donné afin d'assurer l'essentiel. On a répondu présents, c'est le
plus important.

Tout le monde pense que c'est le
discours de Ghrib qui a boosté les
rangs, qu'en dites-vous ?

On est revenus en seconde période
bien déterminés à réussir le pari.
Comme je l'ai dit, il n'était pas admissible de laisser l'USMA fêter son sacre
sur notre dos. Maintenant, les
Usmistes peuvent le faire, mais pro-

LES EXPLICATIONS

de Kada Aïssa
C’est un match nul au goût amer que les gars de Kada Aïssa ont
concédé samedi dernier au stade Zougari-Taher face au CSC.

de deux ans arrive à sa fin dès cet été.
Cependant, il faut dire que Karaoui a réussi
une belle saison avec le Doyen et tout le
monde le considère comme l'un des piliers de
l'équipe. Le MCA veut le garder. Omar Ghrib va
certainement discuter avec lui sur cette
affaire afin que le joueur ne cherche pas à
aller ailleurs. En tous les cas, le joueur ne
songe à rien d'autre qu'à cette fin de saison
et cette finale de la coupe d'Algérie qu'il veut

MOKDAD

Le Mouloudia d'Alger a su comment
renverser la vapeur lors du derby
contre le Nasria, qu'en pensezvous ?

Lundi 25 avril 2016

Le
Mouloudia
s'envolera
aujourd'hui
à 14h15
pour Oran

Les camarades
de Faouzi
Chaouchi s'envoleront aujourd'hui
à 14h15 sur le vol
de la compagnie
Air Algérie à destination de la
capitale de
l'ouest, Oran, à
l'occasion du
classico contre le
MCO. Les Vert et
Rouge seront
hébergés comme
d'habitude à l'hôtel ElMouahidine, à
Oran.

Oudina
convoqué

chainement, pas avec nous, c'était le
deal.

Demain, le Mouloudia d'Alger
affronte le MCO chez lui à Oran, on
imagine que la qualification à la
finale plus le visage proposé
contre l'USMA, vous allez tout faire
pour confirmer, n'est-ce pas ?

Effectivement, je pense que tout le
monde a pu le constater, on est en
train de progresser de journée en journée. Incha Allah on sera encore
meilleurs lors de ce déplacement à
Oran afin de revenir avec un bon
résultat avant la finale qui est prévue
en début de la semaine prochaine.

Ce bon résultat assuré contre
l'USMA va permettre au Doyen de
frapper fort en finale, n'est-ce
pas ?

Incha Allah. Avec le voisin nahdiste, il y aura certainement une grande
finale. Il faudra tout faire pour
répondre présents afin d'offrir le huitième sacre pour notre public qui va
être avec nous pour assurer la grande
fiesta. Ce que je peux ajouter, c'est que
le groupe est bien conscient qu'on va
se donner à fond pour assurer dans ce
finish.
A. Z.

Pour ce match
contre le MCO,
l'entraîneur Lotfi
Amrouche a décidé de convoquer
le jeune Youcef
Oudina qui sera
titulaire à la
place de Hachoud
sur le couloir
droit de la défense, face aux
Hamraoua. Pour
ce classico,
Amrouche a décidé de faire appel
seulement à deux
jeunes à savoir
Chérif ElOuazzani et
Oudina.

après la finale
Afin d'avoir toute sa
concentration avec lui,
Omar Ghrib a décidé de
reporter son rendez-vous
avec les responsables de
Djezzy après la finale de la
coupe d'Algérie. Les deux
parties discuteront d'un
nouveau partenariat et
Ghrib est bien décidé à
convaincre l'opérateur de
téléphonie mobile de revenir dans les affaires mouloudéennes. En effet,
depuis que Djezzy s'est
retiré des affaires du
Mouloudia d'Alger, la seule
source d'argent n'est autre
que la Sonatrach et comme
celle-ci tarde à débloquer
les fonds, une autre source
serait la bienvenue. Alors,
après la finale, Omar Ghrib
qui espère, bien sûr, décrocher le huitième sacre va
par la suite attaquer ce
dossier et faire tout ce
qu'il faut pour que Djezzy
renoue avec le Mouloudia
d'Alger dès la saison pro-

chaine. Ce qui est sûr, c'est
que ce dossier est très
important aux yeux de
Ghrib qui veut assurer une
autre source d'argent pour
le doyen des clubs algériens. Car, pour Ghrib, le
Mouloudia d'Alger doit
retrouver ses sensations
et surtout les sommets
dès la saison prochaine. Et
pour le faire, il va falloir
que le nerf de la guerre
soit assuré. Ainsi, en plus
de booster les rangs afin
d'avoir un Mouloudia
d'Alger au top du top sur le
terrain, Omar Ghrib veille
aussi au côté financier
pour que le Mouloudia
d'Alger ne manque de rien.
Mais, comme il sait que le
Doyen a un rendez-vous
des plus importants
dimanche prochain, il veut
bien le préparer après, il
aura le temps nécessaire
pour rencontrer les responsables de Djezzy.
A. Z.

Un RDV a été pris entre Touti et Ghrib

Le MCA va prolonger
le contrat de Joma
pour 3 ans
PAR M. ZERROUKI
Le contrat avec
JOMA expire au mois de
décembre prochain. Les
responsables du
Mouloudia d'Alger ont
décidés d'activer pour le
prolongement du contrat.
Selon une source digne
de foi, le nouveau patron
du MCA, Omar Ghrib, a
pris attache avec le représentant officiel de Joma
Algérie, Mourad Touti,
avant le grand derby
algérois contre l'USMA
pour lui proposer le
renouvèlement du
contrat. Selon notre source, Touti a donné son
accord de principe et les
deux hommes ont convenu d'un rendez-vous
après la finale de la
coupe d'Algérie pour passer à la table des négocia-

tions. Selon toujours
notre source, on a appris
que Ghrib veut prolonger
le contrat avec l'équipementier espagnol pour
trois ans surtout que
l'homme fort du
Mouloudia, est convaincu
qu'il ne trouvera pas
mieux que JOMA sur le
marché local. Pour rappel, JOMA est l'équipementier du Mouloudia
d'Alger depuis 2010 et le
MCA est le premier club
algérien qui a été sponsorisé par la firme espagnole. Ainsi donc, le
Mouloudia d'Alger va
certainement continuer
son aventure avec la
marque espagnole JOMA
jusqu'en 2019 si, bien sûr,
les négociations aboutissent entre les deux
parties.
M. Z.

KHERBACHE

Confiants pour
les 4 matches
qui restent»

Rencontré après la fin
de la rencontre contre le CSC,
le milieu relizanais, Ismaïl
Kherbache, nous a déclaré
que son équipe a tenu lors du
match et elle aurait pu garder
les trois points de la rencontre
mais le manque de réussite les
a déstabilisés.

gagner avec le Doyen. Pour son avenir, il
attend que le rideau tombe pour voir ce qu'il
en est. Ghrib sait désormais que les Tunisiens
vont tout faire pour chiper Karaoui, à lui de
faire le nécessaire pour que le joueur reste
au Mouloudia d'Alger. A rappeler que le joueur
touche un salaire de 350 millions et il va falloir tout faire pour qu'il ne regarde pas du
côté des Tunisiens. Affaire à suivre.
A. Z.

GHRIB
rencontrera Djezzy

«

Tout d’abord, quelles sont
les raisons de cette contreperformance face au CSC ?

De notre correspondant
B. BOUGUELMOUNA
Forts d’une série de 5 matches sans
défaite, les Lions de la Mina sont rentrés sur
la pelouse avec la ferme détermination
d’ajouter trois nouveaux points à leur capital. Même après l’ouverture du score des
visiteurs par Benchrifa avant d’ajouter le
deuxième sur penalty, les coéquipiers de
Kherbache, ont dominé tout le match en
arrivant à réduire le score par un très joli
coup franc de ce dernier, juste avant la mitemps et égaliser par la suite, en début de la
deuxième mi-temps, suite au travail individuel de Réda Rabhi. Ce but a eu un effet
positif sur le moral des poulains de Kada
Aïssa, qui voulaient ajouter un troisième
but libérateur. Malheureusement, malgré le
cumul des attaques, les Lions de la Mina, ne
sont pas arrivés à leur fin.
«Moralement, mon équipe
a gagné»
«On ne peut passer sous silence le courage,
la volonté de gagner et surtout l’esprit de
responsabilité dont ont fait preuve les
joueurs du Rapid contre le CSC. N’oubliez
pas qu’ils étaient en grève et qu’ils n’ont pas
été payés et avaient le moral à plat. Malgré
cela, ils ont démontré de quoi ils étaient
capables. Ils savaient que ce match est l’un

des plus difficiles à négocier de la phase
retour. Il fallait se mettre dans la tête qu’ils
allaient jouer face à une équipe qui ne lâche
rien et surtout qui comporte de très belles
individualités que je considère parmi les
meilleurs joueurs du championnat. Cela
s’est vérifié sur le terrain. Nous avions en
face de nous des joueurs très combatifs qui
étaient sur tous les ballons.»
«On a opté pour une
organisation de jeu assez
simple»
Pour ce qui est du schéma tactique qui a été
préconisé samedi passé, Aïssa précisera :
«Aucun entraîneur au monde ne vous dira
que ses consignes ont été suivies à la lettre
par ses joueurs. Je vous dirai à ce sujet, que
nous avons opté pour une organisation de
jeu assez simple, sur laquelle nous nous
sommes mis d’accord pour surtout exercer
un pressing constant sur l’adversaire et rester très près de ses buts. Sans entrer dans les
détails, mes joueurs ont fait preuve de
beaucoup de sérieux et ils étaient totalement concentrés sur ce qu’ils avaient à faire.
Après être revenu au score, nous avons eu
de nombreuses balles de but et là, je ne vous
parle que des occasions les plus franches.
Ce sont malheureusement des choses qui
arrivent en football.»
B. B.

19

Ce match s’est joué sur un
coup du sort. Nous avons réalisé une très belle deuxième
mi-temps et nous avons réussi
à inquiéter le gardien adverse
à plusieurs reprises. Et je
pense que c’est durant cette
période que nous aurions dû
prendre une option l’adversaire. Il n’y a pas de quoi être
inquiet. C’est un semi-échec
concédé devant un adversaire
qui, lui aussi, n’a pas assuré
son maintien. Nous nous
sommes battus en développant du beau jeu.

des choses à corriger,
n’est-ce pas ?

Il le faut, et le plus important est de ne pas céder au
découragement. Sur le plan
du jeu, nous devons faire
preuve de plus de réalisme et
concrétiser les occasions de
but. Il y a de bons attaquants
dans l’équipe et je suis certain
que nous retrouverons très
vite le chemin des filets.

Votre concurrent direct,
l’USMB, a perdu son match
à domicile, ce qui vous a
permis de le devancer à la
différence de but et quitter,
par la même occasion, la
zone de turbulence…

Ce que vous dites est vrai,
car bien que
n o u s

Oui, mais cela n’a pas été
suffisant…

C’est vrai car au final
nous n’avons récolté
qu’un seul point sur
notre pelouse. Il nous
faut en tirer les leçons
car le plus important
est de gagner pour
récolter un maximum de points.
Nous ne referons
pas les mêmes
erreurs lors des prochains matches.

Pour cela, il y a

ayons devancé l’adversaire,
avec la différence de but, cela
ne veut pas dire que nous
sommes à l’abri de la relégation. Nous devons redoubler
d’effort pour ajouter le maximum de points lors des quatre
dernières sorties qui nous
attendent, à commencer par
celle de la JS Saoura, le weekend prochain, chez nous.

Etes-vous optimiste quant
à assurer votre objectif ?

Au RCR, il y a des joueurs
de qualité. Le coach nous a dit
qu’il était satisfait de notre
rendement collectif sur le terrain, et cela, nous-mêmes,
nous le ressentons. C’est certain, comme je viens de vous
le dire, qu’il nous faut confirmer tout cela lors des quatre
matches qui nous reste et je
suis confiant quant au maintien.

Vous allez affronter la JSS
qui se trouve à la deuxième
place et qui veut une
participation africaine la
saison prochaine, comment
voyez-vous cette
empoignade ?

Ce sera compliqué car
c’est un match contre la
Saoura qui ne va pas
venir à Relizane en
spectateur.
Nous
avons une semaine
pour préparer la
rencontre et travailler plus pour
nous ressaisir et corriger nos erreurs.
B. B.

ASMO
L’entraîneur Hadj
Merine assure que le
temps est venu pour
donner la chance aux
joueurs qui ont le
mental pour pousser
l’équipe de M’dina
J’dida à finir la saison
actuelle avec les
honneurs.
De notre correspondant
L. M. AZZI
Avec cette défaite, l’équipe
confirme sa faiblesse et sa
position au classement…

Hélas oui, mais il faut dire que
les joueurs ont fait leur possible
dans ce match. Ils ont tenu bon
avec une certaine emprise sauf
que l’efficacité a fait défaut
notamment avant la pause. Il y’a
aussi la qualité de l’adversaire.
En clair, l’équipe du CRB était
bien organisée. Les Belouizdadis
sont venus dans le but de vaincre
afin de monter vers le haut du
classement. Mais en deuxième

Merine : «Cette situation
n’est pas facile à vivre»
mi-temps, nous avons commis
quelques fautes qui nous ont
coûté cher surtout face à la vivacité de Nekkache. Quand ils ont
marqué deux buts, ils ont tué le
match. Ceci parce qu’en attaque,
nous étions diminués après la
sortie de Bentiba et El-Ghomari, il
ne restait que Djemaouni et
Tahar qui a fait ce qu’il fallait.

Maintenant que plusieurs
joueurs n’ont pas le moral,
pourquoi ne pas donner la
chance à d’autres ?

Oui c’est vrai, nous savons que
les joueurs souffrent sur le plan
mental. On va essayer de faire
notre possible afin de composer
avec les éléments qui sont prêts
pour pousser l’équipe à finir la
saison avec les honneurs et préserver l’éthique.

Des joueurs comme Tahar et
Hadji ont prouvé qu’il fallait

compter sur eux, qu’en dîtesvous ?

Exact ! Nous sommes
conscients de la valeur de ces
joueurs qui sont prometteurs et
qui ont prouvé leur valeur sur le
terrain. Nous avons pensé à leur
donner plus de temps de jeu
comme Haddad aussi. Pour
Tahar, j’avais prévu un plan pour
lui donner la possibilité de jouer,
j’avais mon idée bien avant. Mais
pour ne pas brûler les étapes, je
lui donne un temps de jeu suffisant pour lui permettre de retrouver son niveau. En tous les cas, il
faut savoir gérer la suite afin de
pouvoir leur donner plus de
temps de jeu.

Avez-vous pensé à préparer la
saison prochaine ?

Pour l’instant on le fait avec les
joueurs qu’on a. On ne peut pas
abandonner l’équipe ni le club. Il
faut penser à finir la compétition

avec la volonté de bien se comporter malgré la relégation. Pour
moi, c’est la situation de l’équipe
qui me préoccupe. Ça fait près
d’un mois que les choses n’ont
pas changé. Il y’a les supporters
qui sont en colère, je les plains
franchement. Cette situation n’est
pas facile à vivre. A la fin de la
saison, on aura un autre langage
parce que l’ASMO possède un
grand public.

Comment allez-vous préparer
les prochains matches au
programme ?

Comme nous le faisons depuis
quelque temps. Nous continuons
à travailler dans le but de donner
une bonne image de notre club.
Vous savez, nous avons des
jeunes des U20 qui se sont bien
comportés en coupe avec cette
qualification pour la finale.
L. M. A.

1er but de Barka
Amine Barka a eu l’honneur de marquer l’unique but de son équipe contre le
CR Belouizdad, avant-hier. C’est arrivé à
la 34’ quand, à la réception d’une transversale de Sebbah, ce défenseur au
numéro 3, a pivoté sur lui-même avant
d’adresser une reprise du gauche, trompant le gardien adverse Asselah. Et du
coup, ce joueur qui compte 21 matches
de championnat dans les jambes, signe
son nom dans la liste des rares joueurs
qui ont marqué pour El-Djamîya en cette
saison 2015-2016.

Finale de la coupe d’Algérie
des jeunes

Les U16 et U20
connaissent leurs
adversaires

Les équipes asémistes des U20 et U16
connaissent leurs adversaires en finale de
la coupe d’Algérie de leur catégorie respective. Les premiers affronteront la JS
Saoura le 7 mai prochain, à Boumerdès.
Les cadets en découdront avec leurs
homologues de l’USM Blida au stade
Mustapha-Tchaker, à Blida.

www.competition.dz Lundi 25 avril 2016

20

www.competition.dz Lundi 25 avril 2016

MCS

JSK

LE PAC ET L'ABS,
2 adversaires solides

A 180' du finish, plus de la moitié
des équipes de Ligue 2 Mobilis
doivent encore lutter pour assurer
leur maintien. Certes, le MCS n'est
pas à l'abri mais son destin demeure
toujours entre les mains de ses
joueurs.
De notre correspondant
K. DJELLOUL

L'avenir du Mouloudia en Ligue 2
Mobilis, n'est pas encore tranché mathématiquement, les chances du maintien
restent intactes et la balle est dans le camp
de ses joueurs. De plus, les résultats de la
précédente journée étaient en faveur des
Saïdis puisque le classement n'a pas bougé
et les choses sont extrêmement serrées
dans les deux sens, à l'exception de l'ABS
qui a réalisé la meilleure opération lors de
son match contre l'OMA. Toutes les autres
formations qui luttent pour leur survie,
n'ont pas avancé, la course pour le maintien s'annonce rude et palpitante entre le
CRBAF, l'ABS, l'ASK, l'OMA, l'USC le
MCEE et la JSMB. Certes, le MCS part
avec un léger avantage par rapport à ses
concurrents directs et les coéquipiers de
cheikh Hamida devront récolter trois

points lors des deux derniers matches du
championnat pour sauver leur saison et
espérer préserver leur place en Ligue 2
Mobilis.
2 rencontres d'enfer
Le Mouloudia recevra le PAC la prochaine journée, un match chaud devant une
équipe qui cherche l'accession. Et pour le
baisser de rideau, les Saïdis rendront visite à Boussaâda, une équipe qui cherche sa

survie en Ligue 2 Mobilis. Si le Mouloudia
veut faire de son match contre l'ABS une
simple formalité, il est condamné à gagner
le match face au Paradou et faire le plein à
domicile pour gagner les trois points qui
seront vitaux pour les joueurs s'ils veulent
se réconcilier avec leurs supporters.
Encore une fois, le sort donne une nouvelle chance aux Saïdis à condition qu'ils
soient à la hauteur et ne déçoivent pas leur
entourage.
K. Dj.

CABBA

SLIMANI :

«On doit battre
la JSMS»
De notre correspondant
LARBI BABOUCHE
En s'adressant à
ses poulains, El-Hadj
Slimani, le technicien du
CABBA, les a clairement
mis devant le fait
accompli, en leur
rappelant que leur sort
se jouerait vendredi athome contre la JSMS,
dans une rencontre qu'ils
devraient
impérativement gagner,
s'ils tiennent réellement
au maintien de leur
équipe. "Nous devons
remporter le duel face à
la JSMS", leur
communique-t-il.
Compte tenu des
capacités de son groupe,
Slimani se dit
normalement confiant.
En revanche, un détail
très important le
dérange, à savoir la
"pauvreté" du banc des
remplaçants. "Nous
n'avons pas
suffisamment de joueurs
de qualité dans le banc
des remplaçants, donc un
ou des changements qui
s'imposeraient, ne seront
pas vraiment les
bienvenus", explique-t-il.
Hamimid
indisponible
Souffrant de blessures
répétitives, tantôt au dos,

tantôt au tibia, parfois
aux cuisses sinon aux
adducteurs, Hamimid est
l'attaquant-type qui n'est
jamais stable en termes
de disponibilité, et qui,
par conséquent, pose
d'énormes problèmes au
coach. D'ailleurs, c'est
pour cette raison qu'on
préfère l'utiliser en joker
plutôt qu'en titulaire.
Cette fois-ci, sa présence
est encore incertaine d'où
l'extrême urgence de
penser à un autre jeune
attaquant, à l'instar
d'Oussalah, comme le
précise Belkacemi, pour
souligner la nécessité de
prévoir des cartes de
réserve dans des
rencontres décisives
comme celle qui aura
lieu vendredi, face à la
troupe de Latrèche, un
driver qui avait pris les
commandes du Ahly, au
temps de Remmache et le
défunt Tabbakhi.
De l'argent
pour motiver
les joueurs
Moussa Merzougui,
président du CA, se
montre encore une fois
très généreux en
proposant une grosse
prime (on parle d'une
quinzaine de millions)
contre une victoire face
aux Skikdis. "Ce match,

Sayah : «On est sur
la bonne voie»
Vos impressions après le
nul à Skikda, face à la
JSMS ?
Dieu merci, nous avons
fait une grande prestation et
notre équipe est revenue
avec un précieux point de
ce déplacement malgré la
difficulté de notre tâche.
Notre groupe a réussi une
belle opération et nous
avons réussi notre mission
qui était d'éviter la défaite et
de se racheter.
Donc ce résultat n'est pas
une surprise pour vous ?
Non ce n'est pas du tout
une surprise, car durant
toute la semaine qui a
précédé ce match, nous
avons bien préparé cette
rencontre et comme tout le
monde le sait, le MCS ne
méritait pas l'échec face à
l'USMBA, à Saïda. Ce faux
pas nous est resté au travers
de la gorge. On a voulu se
racheter face à la JSMS,
nous avons appliqué les
consignes de notre
entraîneur et durant les 90',
nous avons presque dominé
cette équipe de Skikda.
Peut-on dire que vous êtes
désormais libérés ?
Depuis le début de la
deuxième phase du
championnat, notre équipe
est en train de faire un bon
parcours. On va jouer le
reste des matches avec
moins de pression et
surtout avec un bon esprit
car sur le plan
psychologique, l'ensemble
de l'effectif s'est libéré et
c'est de bon augure pour la
suite de notre parcours en
championnat.
A deux matches de la fin
de saison, comment voyezvous le reste du parcours ?
Jusqu'à maintenant, le
MCS est sur la bonne voie

CLUB

on doit le gagner, quel
que soit le prix à payer.
C'est à 90% le match du
maintien", réplique le
responsable.
Selama en nette
amélioration
L'une des pièces
maîtresses de l'Ahly,
Selama, est sortie lors du
dernier duel face au
CRBAF, sous l'effet d'un
malaise. "Je n'arrivais pas
à distinguer clairement
les choses, je sentais du
brouillard dans les
yeux", explique-t-il. Ce
dernier est en nette
amélioration, rapporte
une source médicale. Il
sera rapidement de
retour parmi ses

coéquipiers, ajoute la
même source.
Hadiouche :
«Je demande aux
supporters de
venir nombreux»
Hadiouche, qui
commence sérieusement
à sentir un vrai coup de
fatigue, notamment
depuis sa dernière chute
qui l'a obligé à se plâtrer
le bras et à se mettre au
repos pendant presque
deux mois, demande le
soutien des Criquets
dans l'empoignade de
vendredi, qui s'annonce
extrêmement difficile
pour les deux équipes.
L. B.

1.
2.
3.
4.
5.
6.
7.
8.
9.
10.
11.
12.
13.
14.
15.
16.

OM
CAB
USMBA
PAC
MCEE
JSMS
USC
CRBAF
MCS
CABBA
ASO
ABS
JSMB
ASK
OMA
USMMH

et les derniers résultats nous
ont permis de quitte la zone
de relégation. Cela rassure
notre groupe mais le reste
du parcours ne sera pas du
tout facile car au fil des
matches, la mission sera
difficile car nous allons
recevoir chez nous une
équipe qui mise sur
l'accession, le PAC, et on se
déplacera à Bousaâda qui
joue la relégation. Ce qui
nous pousse à bien gérer le
reste du parcours, mais le
plus important c'est de
rester intraitable chez nous
afin d'assurer notre
maintien.

HANNACHI :

Comment s'annonce la
prochaine rencontre qui
sera face au PAC ?
C'est un match très
important pour nous et
recevoir le PAC, ne sera pas
une mince affaire, car c'est
une équipe coriace qu'on
doit prendre très au sérieux.
Aussi, le fait de recevoir à
domicile nous oblige à
arracher les trois points, car
malgré le bon résultat face
àla JSMS, le MCS n'a pas
encore assuré son maintien.
La victoire est donc
impérative car on doit
enchaîner avec d'autres
bons résultats afin d'assurer
le maintien, lequel se
concrétisera avec une
victoire chez nous et devant
notre public.
K. Dj.

CLASSEMENT DE LA LIGUE 2 MOBILIS
MATCHES
Pts J. G. N. P. P.
54 28 16 06 06 30
49 28 13 10 05 25
48 28 12 12 04 26
45 28 11 12 05 36
37 28 09 10 09 25
37 28 09 10 09 31
36 28 09 09 10 24
36 28 09 09 10 20
36 28 09 09 10 25
35 28 08 11 09 27
35 28 09 08 11 24
34 28 09 07 12 23
34 28 08 10 10 23
33 28 08 09 11 31
31 28 08 07 13 23
19 28 04 07 17 22

BUTS
C. Diff.

18
14
16
21
22
30
23
19
28
25
27
27
29
35
39
42

CE QUI RESTE À JOUER
30e JOURNÉE
29e JOURNÉE
(ven 29 avril)

(ven 6 mai)

OMA-MCEE
OM-ABS
MCS-PAC
CABBA-JSMS
ASO-USC
JSMB-CAB
USMMH-CRBAF
ASK-USMBA (mar 26)

USMBA-CAB
USC-JSMB
JSMS-ASO
CRBAF-ASK
PAC-CABBA
ABS-MCS
MCEE-OM
USMMH-OMA

+12
+11
+10
+15
+03
+01
+01
-01
-03
+02
-03
-04
-06
-04
-16
-20

«On a déjà proposé
quelques joueurs à Mouassa»
Invité dans la soirée d'avant-hier sur le plateau de la télévision nationale A3, le
président Hannachi s'est exprimé sur plusieurs sujets relatifs à la vie
quotidienne de son club. Mais ce qui a retenu l'attention des téléspectateurs,
notamment les supporters de la JSK est d'avoir confirmé lors de son passage
qu'il prépare d'ores et déjà la saison prochaine.
PAR N. BOUMALI
«On veut garder les cadres de
l'équipe, mais on ne sait pas encore si
eux veulent rester. La priorité est de
garder l'ossature tout en renforçant
l'équipe à la fin du championnat par
de bons éléments. On a d'ailleurs
proposé déjà quelques joueurs à
l'entraîneur Kamel Mouassa
susceptibles de l'intéresser", a indiqué
le président Hannachi.
«Mouassa sera l'entraîneur
de la JSK la saison
prochaine»
Le président Mohand-Chérif
Hannachi a réaffirmé samedi soir sa
décision de reconduire l'entraîneur
Kamel Mouassa dans ses fonctions
d'entraîneur en chef des Jaune et Vert.
Il regrette même de ne pas l'avoir
enrôlé plutôt et d'avoir laissé
Dominique Bjotat jusqu'à l'issue de la
22e journée du championnat de Ligue
1 Mobilis. "Kamel Mouassa fait un
travail titanesque depuis son retour.
L'équipe peut tenir plus de 90
minutes avec lui. Il a enregistré 4
victoires en 4 rencontres. Je ne l'ai pas
encore payé. A chaque fois que je lui
parle de sa paie, il répond qu'il n'est
pas pressé. C'est lui qui sera
l'entraîneur en chef de la JSK la saison
prochaine. On a déjà commencé la
prospection avec les U21, les U19 et
les U18. Le gardien des U18 a
d'énormes qualités et on l'a promu en
équipe senior. On regrette de ne pas
avoir recruté Kamel Mouassa avant.
Le courant passe bien entre lui et les
joueurs, or avec Bijotat certains
éléments ne comprenaient pas ce qu'il
disait."
«Je suis prêt à travailler
avec l'opposition»
Accusé par ses opposants d'avoir
marginalisé les anciens joueurs

Selon une
source proche
de la direction
des Jaune
et Vert,
le
défenseur
de l'USMB,
Bedrane,
figure parmi les
priorités
de la direction
de la JS
Kabylie pour
la saison
prochaine.

de la JSK, le président MohandChérif Hannachi a surpris tout le
monde en tendant sa main à
l'opposition. "Que l'opposition
vienne s'assoir autour d'une table
pour qu'on s'entende. Je suis prêt à
travailler la main dans la main avec
elle dans l'intérêt du club", déclare le
président des Jaune et Vert qui a
tenu à régler ses comptes avec son
ancien entraîneur Mourad Karouf et
son ex-manager général Karim
Doudane. "J'avais tout fait pour faire
de Karouf comme Madoui à l'ESS.
Je lui avais même fait un contrat,
mais il était dans l'opposition. On ne
pouvait pas le laisser à son poste. Le
recrutement de l'intersaison a été
saboté. Dieu merci, on a fait un bon
recrutement au dernier mercato
hivernal. Le milieu Amir Sayoud
qui était au mois de juin à Draâ Ben
Khedda chez sa belle-famille était
intéressé de venir à la JSK, mais
celui que j'avais chargé du
recrutement (Doudane, NDLR) ne
voulait pas de lui dans l'équipe.
Sayoud est un grand joueur et il est
l'un des meilleurs éléments de notre
championnat. Je regrette de l'avoir
raté."
«Je veux 12 points sur
les 12 possibles, mais
le match face à l'ESS
ne sera pas facile»
A 3 points de la JS Saoura qui
occupe la deuxième place au
classement général, le président
Mohand-Chérif Hannachi espère
que son équipe fera le plein lors des
matches restants pour qu'elle puisse
disputer la Champions League
africaine la saison prochaine, la plus
prestigieuse des compétitions
africaines de clubs. Il a reconnu
néanmoins que l'ESS ne réussissait
pas beaucoup à la JSK ces dernières
années à Sétif. "Il reste 4 rencontres

Doukha, Rial
et Ziti absents
à la séance
d'hier

Le trio Azzeddine
Doukha-Ali RialKhoutir Mohamed Ziti
ne s'est pas entraîné
hier avec le groupe.
Les deux premiers
ont l'habitude de
faire l'impasse sur
les séances de la
reprise, alors que Ziti
est toujours blessé.
Les trois joueurs
devront reprendre ce
mercredi à l'occasion
de la reprise des
entraînements.

Travail
spécifique
pour Raïah

pour la fin de la saison et je veux
bien avoir les 12 points possibles. Le
match face à l'ESS ne sera pas
toutefois facile surtout que cette
équipe ne nous réussissait pas
beaucoup ces dernières années.
L'important pour nous est que la
JSK va renouer avec la compétition
africaine dès la saison prochaine."

Malik Raïah, le milieu
des Jaune et Vert,
est toujours soumis à
un travail spécifique.
Il s'est entraîné hier
en solo et il devra
réintégrer le groupe
ce mercredi.

«C'est en bonne voie
avec l'une des filiales
de Sonatrach»
La reprise du club par l'une des
filiales de Sonatrach est en bonne
voie, d'après le président
Hannachi. "II y a des gens à
Sonatrach qui m'ont contacté. J'ai
vu un responsable de l'une des
filiales de la firme pétrolière. Je
dirais pour le moment que c'est
en bonne voie", a-t-il
expliqué avant de
s'exprimer sur le centre de
formation et le nouveau
stade de Tizi
Ouzou.
"J'attends que la
wali de Tizi
Ouzou me
reçoive pour
qu'on puisse
entamer les
travaux du centre
de formation. On a
déjà un terrain de plus
de 4 hectares et Azlef
est disposé à le
construire. Pour le
nouveau stade, c'est un
véritable bijou. On nous a
offert 2 hectares dans l'enceinte
du stade pour construire un
hôtel, une piscine et le
siège du club", a
conclu le
président
Hannachi.
N. B.

Deux jours
de repos

L'entraîneur Mouassa
a accordé à l'issue de
l'entraînement d'hier
matin deux jours de
repos à ses joueurs.
Il leur a donné
rendez-vous pour ce
mercredi après-midi
pour entamer la
préparation pour la
prochaine rencontre
face au RC Arba.

70 millions
de primes

Il est l'une des priorités de l'équipe pour la saison prochaine

Bedrane séduit la JSK
En dépit de la défaite de
l'USMB sur son terrain et devant
son public, son jeune élément a
réussi à séduire l'entraîneur
Kamel Mouassa et le président Hannachi. Convoité par
les responsables des Canris
depuis le dernier mercato hivernal, Bedrane sera incessamment
relancé par le président Hannachi.
C'est ce que nous a confié notre
source. Il faut dire que l'entraîneur Kamel Mouassa n'a pas
attendu le match face à l'USMB
pour le recommander aux responsables de la JSK. Il le
connaît bien puisqu'il l'a
entraîné la saison dernière. C'est lui qui l'a
lancé dans le bain avant

5

qu'il ne fasse parler de lui cette
saison.

doute l'un des meilleurs joueurs
de notre championnat.

Polyvalent L'intérêt des responsables de la JSK pour ce jeune
joueur est motivé par le fait qu'il
est polyvalent. Il est autant bon
dans l'axe que dans la récupération. Défenseur central de métier,
Bedrane a été reconverti en milieu
récupérateur la saison dernière
lorsque Kamel Mouassa était à la
tête de la barre technique. Il joue
depuis tantôt dans l'axe et tantôt
au milieu. A la recherche de
joueurs polyvalents, les dirigeants
de lac JSK sont intéressés par son
profil. Il a une marge de progression énorme et s'il est bien pris en
charge, il deviendra sans nul

Contrat Sous contrat encore
avec l'USMB, Bedrane ne sera pas
maître de son destin à la fin de
l'exercice actuel. Les dirigeants
des Jaune et Vert sont prêts à
mettre le prix qu'il faut pour
l'avoir dans leur effectif, mais son
recrutement est tributaire de la
décision des responsables de
l'USMB. Au dernier mercato
hivernal, ils s'étaient opposés
d'une manière catégorique à son
transfert. Reste maintenant à
savoir s'ils changeront d'avis au
mois de juin prochain dans le cas
où l'USMB rétrograderait en
Ligue 2 Mobilis.
N. B.

La série de bons
résultats enregistrés
par l'équipe depuis
quelques semaines a
valu aux joueurs
d'être bien
récompensés par la
direction du club.
D'après une source
digne de foi, la prime
de la victoire
enregistrée samedi
dernier face à l'USMB
était de l'ordre de 20
millions de centimes.
En tout, ils ont eu
droit à 70 millions de
centimes pour toutes
les victoires acquises
en cette phase
retour. Le président
Hannachi leur a
promis d'autres
récompenses pour
peu qu'ils enchaînent
avec d'autres
performances.
L'ambition de la
direction est
d'assurer une place
qualificative pour la
Champions League
africaine et pour
motiver les joueurs,
les dirigeants sont
prêts à mettre la
main à la poche.

www.competition.dz Lundi 25 avril 2016

www.competition.dz

LIGUE 1 MOBILIS

4

JSMB

RDV avec le P-DG

Il a été reçu hier par le conseiller de Sellal
au Palais du gouvernement

de Naftal la semaine prochaine

HANNACHI INSISTE

sur une entreprise étatique
PAR ABDELLAH HADDAD
Le premier
responsable de la
formation du Djurdjura
s'est déplacé hier tôt le
matin au Palais du
gouvernement. Mohand
Chérif Hannachi, qui
avait rendez vous avec
le conseiller du Premier
ministre, n'a pas hésité

Après le départ
de Hamrioui

Le retour
de Guillou
se précise

Après le départ du kiné du
club, Lounis Hamrioui, en
l'occurrence, les
responsables de la
formation du Djurdjura vont
nommer dans les prochains
jours un kiné pour meubler
ce vide. D'ailleurs, quelques
dirigeants de l'équipe ont
songé ces derniers jours à
Guillou. Ce dernier qui
travaille à l'USMA se
retrouvera libre de tout
engagement vis-à-vis de la
direction des Rouge et Noir
en fin de saison, pour cette
raison, les responsables
des Vert et Jaune veulent
récupérer celui qui a passé
plus de 17 ans à la JSK. Et
puis, ces derniers temps, on
a évoqué et à maintes
reprises le retour de
l'enfant de Bordj Menaiel au
club, maintenant que le
poste de kiné est vacant, le
retour de Rachid
Abdeldjebar se précise. Les
choses seront plus claires
concernant ce sujet dans
les prochaines heures.

Djadjoua au four
et au moulin…

De son côté, le premier
responsable du staff
médical de la JSK n'a pas
cessé de multiplier les
efforts ces derniers temps
afin de ne pas faire
ressentir aux joueurs le
vide laissé par le kiné
Hamrioui, il est au four et
au moulin, puisqu'en plus
de ses fonctions de
chirurgien an niveau du
CHU Nedir Mohamed de Tizi
Ouzou, le docteur Djadjoua
est aussi le premier
responsable du staff
médical du club des jaune
et Vert y compris les
jeunes catégories, pour
cette raison, la venue d'un
kiné est plus qu'une
priorité pour la direction
du club. Djadjoua est en
train certes de bien se
débrouiller mais il ne
pourra pas tenir ce rythme
infernal pendant
longtemps.
A. H.

à demander à son
interlocuteur l'aide de
l'Etat. Hannachi veut
coûte que coûte
ramener cet été à la JSK
un gros sponsor. On
parle d'ailleurs ces
derniers jours de la
venue quasi officielle
d'une filiale de la
Sonatrach. Lors de sa
discussion avec le

conseiller de Sellal,
Hannachi n'a pas hésité
aussi d'évoquer le
blocage au niveau local
de plusieurs projets, à
titre d'exemple, les
travaux du centre de
formation de la JSK qui
tardent à être lancés
alors que l'assiette du
terrain a été choisie et
l'étude technique a été

faite depuis un bon
moment déjà. Le
conseiller du chef du
gouvernement a
évidemment tout noté
en promettant même au
président de la Jeunesse
sportive de Kabylie de
transmettre toutes ses
demandes à
Abdelmalek Sellal.
A. H.

Selon une source très proche
de la direction des Jaune et
Vert, le président du club
phare du Djurdjura
rencontrera la semaine
prochaine le premier
responsable de la filiale de la
Sonatrach, Naftal, en
l'occurrence, pour discuter du
sujet du partenariat entre les
deux parties. En effet, c'est
un proche du club, très connu
sur la place d'Alger, qui a
arrangé ce rendez-vous pour
les deux parties. Hannachi
qui a déjà rencontré les
hauts responsables de la
firme pétrolière de notre
pays ces derniers jours veut
taper à toutes les portes en
cette fin de saison rien que
pour ramener un gros
sponsor à son équipe. Avec
les derniers bons résultats
enregistrés par l'équipe en

championnat, le club pourrait
faire son grand retour sur la
scène continentale la saison
prochaine, pour cette raison,
les responsables des jaune
et Vert veulent bâtir une
grande équipe cet été qui
sera capable d'honorer
l'Algérie dans les grands
rendez-vous internationaux.
Bref, c'est toute la Kabylie
qui attend la venue d'une
filiale de la firme pétrolière
et la rencontre HannachiRizou pourrait être décisive
vu que les choses ont
vraiment bougé ces derniers
jours dans les hautes
sphères du pays concernant
la prise en charge de la
Jeunesse Sportive de Kabylie
par une entreprise étatique
comme ce fut le cas avec le
MCA, le CSC et même la JSS.
A. H.

A trois points du 2 et à quatre journées de la fin du championnat
e

LES JAUNE ET VERT CROIENT
plus que jamais au podium
A quatre journées
seulement de la fin du
championnat, la
formation du
Djurdjura n'est qu'à
trois petits points de
la seconde place du
classement.
Les quatre victoires
d'affilée des coéquipiers du
capitaine Rial en championnat
ont permis non seulement à la
JSK d'assurer définitivement son
maintien en Ligue 1 Mobilis,
mais aussi de gagner plusieurs
places au classement général.
Déjà, avant le match USMB-JSK
de samedi dernier, les fans des
Canaris, rêvaient d'une
participation de leur équipe
l'année prochaine à une
compétition africaine. Tout le
monde à la JSK souhaite jouer la
LDC la saison prochaine ou
dans les pires des cas, la coupe
de la CAF. La victoire ramenée
de Blida, avant-hier, a enflammé
davantage le public des Jaune et
Vert qui, désormais, croit
vraiment au podium. Les
responsables du club de leur
côté sont prêts à casser leur
tirelire rien que pour assurer
une participation de l'équipe à
une compétition continentale
l'année prochaine. A quatre
journées seulement du baisser
de rideau du championnat, la
formation de la ville des Genêts
a de fortes chances de finir sur
le podium, plutôt sur la seconde
marche du podium, à condition

En s’inclinant en
déplacement face à
l’USM Bel-Abbès, les
Béjaouis ont réduit
considérablement
leurs chances de se
maintenir.

bien sûr que les camarades du
portier Doukha continuent sur
cette lancée et arrivent à
maintenir cette bonne
dynamique qui règne depuis la
venue de Kamel Mouassa au
sein de l'équipe.
Le RCA et l'ASMO après
l'ESS et le MCO, un
calendrier très
favorable aux Canaris
Certes, plusieurs équipes, à
l'image de la JSS, le MOB, le
DRBT et le CRB veulent aussi
finir le championnat sur le
podium, mais les chances de la
JSK sont plus grandes que celles
de ces quatre équipes, pour la
simple raison que le programme
des quatre rencontres restantes

du championnat est très
favorable aux Canaris du
Djurdjura. Ces derniers
recevront le RCA à Tizi Ouzou
et joueront l'ASMO à Oran lors
des deux prochaines journées
du championnat, les six points
de ces deux matchs ne devraient
pas échapper aux capés de
Mouassa, surtout que les deux
prochains adversaires des
Canaris sont déjà en vacances.
Comme tout le monde le sait,
l'ASMO et le RCA sont déjà en
Ligue 2 Mobilis. Après ces deux
matchs, la Jeunesse Sportive de
Kabylie croisera le fer avec l'ESS
à Sétif, avant de recevoir le
MCO, deux équipes qui ne
seront concernées ni par la
relégation, ni par le podium,

aux Jaune et Vert donc de faire
leurs calculs.
Les autres prétendants
à la seconde place vont
se bagarrer entre eux…
Contrairement à la JSK qui sera
gâtée par le calendrier en cette fin
de saison, les autres prétendants
au podium, seront de leur côté
appelés à se bagarrer entre eux.
Les équipes du haut du tableau,
mis à part la JSK bien sûr, se
croiseront lors des quatre journées
restantes du championnat, ce qui
augmente les chances de la
formation chère à Mohand-Chérif
Hannachi davantage concernant le
podium ou plutôt la seconde place
du classement général.
A. H.

du match devant l'USMB cette semaine
fin de cette semaine, une
manière de motiver davantage
les joueurs à quatre journées de
la fin du championnat. Pour un
rappel, à l'issue de leur match
de samedi passé, les joueurs ont

demandé à Hannachi de leur
octroyer une prime de 25
millions de centimes, mais ce
dernier était clair sur ce plan
avec ses hommes : "Je vous ai
promis une double prime, vous

aurez donc 20 millions de
centimes chacun, j'ai toujours
tenu mes promesses", déclarait
Mohand-Chérif Hannachi à son
capitaine, Ali Rial, en
l'occurrence.
A. H.

21

Béjaïa plus que
jamais menacée

La préparation
du CAB débute
aujourd’hui

Le staff technique des Vert
et Rouge, a offert deux jours
de repos aux joueurs, à la fin
de la rencontre face à
l’USMBA. Le coach de la
JSMB, Lamine Kabir, a ainsi
programmé la séance de
reprise pour l’après-midi,
d’aujourd’hui au stade de
l’Unité maghrébine de Béjaïa.
Une séance de reprise qui
sera le préambule de la préparation pour la rencontre de
ce vendredi face au CA
Batna. Cette dernière sera
très difficile pour les
hommes de Kabir qui va
mettre en place son plan afin
de permettre aux joueurs
d’aborder cette rencontre
avec plus de détermination.

De notre correspondant
BADR-EDDINE ZAOUCHE
A deux journées de la fin du
championnat, les Vert et Rouge ont
raté une belle opportunité de s’éloigner de la zone des relégables en s’inclinant en fin de partie sur la plus
petite des marges. Si le sort du club
n’est plus entres les mains des
joueurs, il faudrait néanmoins que les
camarades de Nassim Dehouche, sortent le grand jeu lors de la dernière
rencontre que les Bougiotes disputeront à domicile.
4 points sur les 6
Les gars d’Yemma Gouraya qui ont
laissé passer une grande opportunité
de se mettre définitivement à l’abri,
n’auront pas trop le choix que celui
de remporter au moins 4 points sur
les 6 qui seront mis en jeu lors des
deux dernières journées. Par ailleurs,
la formation des Vert et Rouge, reste
tout autant menacée par le spectre de
la relégation surtout après la dernière
sortie ratée. Si les Béjaouis ont pensé
tenir le score jusqu’à la 90e+8’, cette
défaite vient de mettre le club dans
une situation inconfortable et à seulement 1 point de la zone des relégables. Toutefois, les joueurs sem-

Tiab de retour
au pays

blent mobilisés afin de réaliser une
grosse performance ce vendredi afin
de remporter une victoire qui serait
synonyme de maintien pour la formation de la JSMB, qui se trouve en
lutte depuis deux années pour rester
en Ligue 2 Mobilis.
Le match de Batna
déterminant
Si une victoire est obligatoire pour les
Béjaouis, le fait de recevoir une for-

Rapport
accablant contre
l’arbitre Bahloul

LES JOUEURS TOUCHERONT LA PRIME
Les responsables du club de la
ville des Genêts ont jugé utile de
verser la prime de la rencontre
que les camarades de Rial ont
gagnée samedi passé à Blida
devant l'équipe locale avant la

Lundi 25 avril 2016

La direction de la JSMB semble
très déçue de la prestation de
l’arbitre qui avait dirigé la rencontre
de vendredi dernier, ayant opposé
la JSM Béjaïa à son homologue de
l’USM Bel-Abbès.
Si la rencontre s’est déroulée dans de bonnes
conditions, notamment avec un grand fair-play sur
le terrain entres les joueurs, la prestation de l’arbitre
Bahloul n’a pas été du goût des dirigeants qui
viennent d’établir un rapport accablant. Pour
rappel, la direction des Vert et Rouge, avait déjà
établi un rapport à l’encontre de ce même arbitre,
en début de la phase aller, au terme de la rencontre
qui avait opposé la JSMB au Paradou AC. Par
ailleurs, il semble que ce rapport n’a pas été pris en
compte par la commission de désignation des
arbitres de la CFA. Selon les responsables du doyen
des clubs kabyles, M. Bahloul avait trouvé un
prétexte afin de retarder le début de la rencontre
d’une dizaine de minutes, en demandant aux
joueurs de changer les bas des chaussettes en raison
d’une couleur qui pouvait prêter à confusion, alors
que lors de la réunion technique d’avant-match et
lors de la présentation des tenues, l’arbitre avait
validé le jeu de tenue des deux équipes. Une
manœuvre qui pouvait prêter à confusion pour une
direction de la JSMB qui ne compte pas se taire.
B. E. Z.

QUOTIDIEN
SPORTIF ÉDITÉ
PAR LA SARL
«TOP SPORT»

mation qui se bat pour valider son ticket pour l’accession, rendrait la rencontre très difficile. Les Vert et
Rouge, avaient d’ailleurs plusieurs
possibilités d’engranger des points
qui auraient pu leurs permettre de
réaliser cet objectif du maintien plutôt dans la saison. Différents problèmes sont survenus tout au long de
la saison, et après avoir effectué une
première moitié plutôt rassurante, les
choses ont vite fini par se compliquer

Le président de la JSMB, qui
avait quitté le pays à la
veille du déplacement de
l’équipe à Chlef, il y a deux
semaines en raison de son
état de santé, sera de retour
aujourd’hui. Tiab, qui avait
mis tous les moyens financiers nécessaires afin de
permettre aux joueurs
d’aborder les dernières rencontres avec une grande
détermination, fera sans
doute de même pour la rencontre de ce vendredi face
au CAB. Une démarche qui
avait porté ses fruits surtout
que le rendement de l’équipe
s’est globalement amélioré.

pour une formation de la JSMB qui
reste fragile depuis quelques saisons
déjà. La rencontre de ce vendredi
pourrait constituer un véritable test
pour les hommes de Kabir. Ce dernier qui a permis de redonner un
nouveau souffle au club après le passage de Fergani, attend désormais
une bonne réaction de la part des
joueurs qui seront dans l’obligation
de sortir le grand jeu.
B. E. Z.

DIVISION NATIONALE AMATEUR
Groupe Centre 27

e

JOURNÉE

RÉSULTATS

NARB Réghaïa - USM Chéraga 2/0
IB Khemis El-Khechna - CRB Dar El-Beida 1/0
WR M'sila - IB Lakhdaria 4/1
JSM Chéraga - RC Boumerdès 1/0
JSD Jijel - US Oued Amizour 1/0
RC Kouba - CR Béni Thour 0/1
MC Mekhadema - USF Bordj Bou-Arréridj 2/2
JS Haï El-Djabel - WA Boufarik 2/4

CLASSEMENT
Equipes
1.
2.
3.
4.
5.
6.
7.
8.
9.
10.
11.
12.
13.
14.
15.
16.

Pts

J

NARB Réghaïa
49
CR Béni Thour
47
WA Boufarik
46
MC Mekhadema
43
USF Bordj Bou-Arréridj 37
WR M'sila
37
JSD Jijel
36
IB Lakhdaria
34
IB Khemis El-Khechna 34
USM Chéraga
34
US Oued Amizour
33
RC Boumerdès
32
CRB Dar El-Beida
31
JS Haï El-Djabel
31
JSM Chéraga
30
RC Kouba
29

Groupe Ouest

RÉSULTATS

CLASSEMENT

CLASSEMENT

WA Mostaganem - JSM Tiaret 3/2
SA Mohammadia - RCB Oued Rhiou 0/0
MB Hassasna - SKAF Khemis Miliana 2/1
CRB Sendjas - ES Mostaganem 3/1
CRB Ben Badis - IS Tighennif 2/1
WA Tlemcen - ASB Maghnia 1/0
US Remchi - SCM Oran 1/1
GC Mascara - ESM Koléa 1/0

G

Equipes

27
27
27
27
27
27
27
27
27
27
27
27
27
27
27
27

1.
2.
3.
4.
5.
6.
7.
8.
9.
10.
11.
12.
13.
14.
15.
16.

J

G

GC Mascara
RCB Oued Rhiou
CRB Ben Badis
ESM Koléa
SA Mohammadia
SCM Oran
ASB Maghnia
US Remchi
WA Mostaganem
ES Mostaganem
WA Tlemcen
SKAF Khemis Miliana
CRB Sendjas
MB Hassasna
JSM Tiaret
IS Tighennif

55
50
49
44
40
39
36
36
35
34
31
30
29
29
23
23

27
27
27
27
27
27
27
27
27
27
27
27
27
27
27
27

Samedi 7 mai

Vendredi 6 mai

JSMT-WAT (huis clos)
IST-CRBS (huis clos)
ESMK-USR
SCMO-GCM
RCBOR-WAM
SKAF-SAM
ESM-MBH
ASBM-CRBBB

Rédacteur en chef adjoint : Kamel Hassani
Chef de rubrique : Nouredine Boumali
Rédaction
Abderrahmane Mimoun,
Maâmar Zerrouki, Amina Zerrouki,
Mohamed Amokrane Smaïl, Abdellah
Haddad, Hillal Aït Benali, Anis Sadoun,
Rachid Hamadi, Islam Zemam

26e JOURNÉE

ES Guelma - AB Merouana 1/1
Hamr Annaba - USM Aïn Beida 1/1
E Collo - AS Aïn M'lila 2/1
MO Constantine - HB Chelghoum Laïd 2/2
MSP Batna - NRB Touggourt 3/0
US Tébessa - USM Annaba 0/0
CR Village Moussa - USM Khenchela 1/1
NC Magra - US Biskra 0/1

Pts

28e JOURNÉE

Directeur de la publication
Djamel Guessoum
Directeur de la rédaction
Rafik Abib
Rédacteurs en chef
Amirouche Boudjedou
Asma Halimi Taïbi

Groupe Est

RÉSULTATS

28e JOURNÉE
WAB-MCM (huis clos)
RCB-WRM
CRBT-JSD
USMC-RCK
USFBBA-JSHD
CRBDB-NARBR
IBL-IBKEK
USOA-JSMC

27e JOURNÉE

Rédaction
87, Bd Mohamed V
Tél. : (0770) 92 92 83
Fax : (023) 49 05 33
Site Internet
www.competition.dz
contact@competition.dz
Compte bancaire
CPA agence Didouche,
n° 101-400-24762-3

Equipes
1.
2.
3.
4.
5.
6.
7.
8.
9.
10.
11.
12.
13.
14.
15.
16.

Pts

J

G

US Biskra
USM Annaba
E Collo
MO Constantine
NC Magra
NRB Touggourt
Hamr Annaba
AB Merouana
AS Aïn M'lila
US Tébessa
CR Village Moussa
USM Khenchela
HB Chelghoum Laïd
ES Guelma
USM Aïn Beida
MSP Batna

53
51
43
42
37
36
34
32
32
31
31
31
30
28
25
24

26
26
26
26
26
26
26
26
26
26
26
26
26
26
26
26

27e JOURNÉE
Vendredi 29 avril

NRBT-CRVM (huis clos)
Hamra-EC
USMK-USMA
USB-UST
ABM-MOC
USMAB-ESG
ASAM-NCM
HBCL-MSPB

Impression
SIA
Diffusion
Compétition Tél : (0770) 92 92 82
Adressez votre courrier
à Compétition BP 331 - RP Alger

www.competition.dz Lundi 25 avril 2016

À LA UNE

INTERNATIONALE

22

SUAREZ

Thierry Henry
revient sur la
nomination
de Zidane

«Maintenant,
le Real fait
très peur»

LE NOUVEAU LEADER
QUI AFFOLE
LES COMPTEURS

Alors que le FC Barcelone traversait une période
compliquée, Luis Suarez vient d'inscrire deux
quadruplés consécutifs en Liga pour réveiller les
Blaugrana ! Le club catalan est donc toujours en
course pour le titre, tandis que l'Uruguayen, lui,
peut viser d'autres distinctions. Luis Suarez a
inscrit deux quadruplés consécutifs !
Quand Luiz Suarez
(29 ans) prend les
choses en main !
Eliminé de la Ligue des
Champions et battu
trois fois de suite en
Liga, le FC Barcelone
semblait parti pour tout
perdre en cette fin de
saison. Mais ça, c'était
avant que l'attaquant ne
tape du poing sur la
table, même s'il n'était
pas forcément le sauveur attendu. Deux quadruplés en quatre jours !
En effet, lorsque le Barça
se retrouve en difficulté,
les hommes de Luis
Enrique s'en remettent
souvent au génie de
Lionel Messi, moins en
vue ces dernières
semaines, tout comme
Neymar, méconnaissable. Pas de quoi affecter le rendement du "S"
de la MSN qui se comporte en véritable leader

! La preuve à l'occasion
des deux derniers
matchs du Barça. Tout
d'abord mercredi contre
le Deportivo La
Corogne (0-8), lorsque
"El Pistolero" a dégainé
4 buts et 3 passes décisives. Et comme si cela
ne suffisait pas, Suarez a
enchaîné avec un
deuxième quadruplé
trois jours plus tard face
au Sporting Gijon (6-0).
Résultat : le Barça, toujours leader, a encore
son destin entre les
mains. Et parce qu'un
buteur raisonne aussi de
manière individuelle,
l'international uruguayen totalise 34 buts
en Liga cette saison, soit
trois unités de plus que
Cristiano Ronaldo.
Alors que, le Pichichi
(titre de meilleur buteur
du championnat) n'est
pas sa priorité, mais l'at-

taquant
barcelonais ne
peut s'empêcher d'y
penser.
Le Pichichi pour
El Pistolero ?
"Le Pichichi, ce n'était
pas mon objectif, a-t-il
confié. Mais à quelques
journées de la fin, avec
l'aide de mes coéquipiers, si cela arrive ce
sera bienvenu."
D'autant que Suarez
domine désormais le
classement du Soulier
d'Or ! Une récompense
qui ferait du bien au
moral de celui qui ne
figurait pas sur le
podium du dernier
Ballon d'Or.
Alors Suarez (53 buts en
49 matchs toutes compétitions confondues)
va-t-il rafler la mise et
sauver la saison du club
catalan ?

NEYMAR
SE RÉVEILLE POUR
PULVÉRISER UN
RECORD

En difficulté ces dernières semaines,
Neymar a été l'un des symboles de la
dégringolade du FC Barcelone, avec
des performances bien en deçà de ses
standards habituels. Samedi soir, le
Brésilien était parti pour réaliser à
peu près la même chose, provoquant
d'ailleurs, par ses mauvais choix et
ses initiatives trop personnelles, la
colère du Camp Nou. Néanmoins,
comme l'ensemble du Barça, Neymar a
réussi à se réveiller en deuxième
période et même contribuer à un sacré
record. Le Brésilien a obtenu deux des
trois penaltys transformés hier par le
FC Barcelone, le troisième étant
consécutif à une main de Vranjes. Avec
ces trois penaltys, le Barça totalise
désormais 19 sentences suprêmes
obtenues cette saison. Ce qui constitue tout simplement un record dans
l'histoire de la Liga, le Bétis Séville
1991-92 détenant auparavant la
marque avec 16 penaltys.

BELLE PAROLE
Jorge Sampaoli Cesc Fàbregas
SAVIO
ancien attaquant du Real Madrid ancien sélectionneur du Chili
milieu de terrain de Chelsea
«NEYMAR A SAUVÉ
LE JOGA BONITO»

«Neymar représente une certaine manière artistique de jouer, un
genre de football qui enchante le
monde. Il a sauvé ce style, le Joga
Bonito. Le football brésilien ne vit
pas ses meilleurs moments, mais
grâce à des joueurs comme
Neymar, ça rappelle à notre
peuple ce qu'est vraiment le football brésilien»

«J'AI COLONISÉ
L'ESPRIT DE MES
JOUEURS»

«Quand je me suis fixé l'objectif
de travailler dans le football international, je connaissais mes possibilités, mais je savais également
que mon crédit était très limité.
C'est pourquoi j'ai essayé, c'était
ma stratégie en tout cas, de "coloniser" un peu l'esprit des joueurs,
en leur faisant savoir avant toute
chose que j'étais une personne
connectée au football 24 heures
sur 24»

«ON A LAISSÉ
TOMBER
MOURINHO»

Massimo Cellino

propriétaire de Leeds United

Le Real Madrid de Zinedine
Zidane carbure en cette fin de saison, et selon Thierry Henry, le
Français a joué un rôle important
dans le renouveau madrilène.
Samedi soir, le Real Madrid a
encore impressionné dans sa
capacité mentale à ne rien lâcher.
Menés 2-0 sur le terrain du Rayo
Vallecano et privés de Karim
Benzema sorti sur blessure en première mi-temps, les Merengues
ont renversé la tendance en s'imposant 3-2. Un match à l'image de
leur deuxième partie de saison
avec un Real qui ne lâche rien.
Revenu dans la course au titre et
qualifié pour les demi-finales de
la Ligue des champions, le Real
Madrid a déjoué tous les pronostics. Pour Thierry Henry,
Zinedine Zidane est la principale
raison de ce renouveau. L'ancien
attaquant français a déclaré au
Sun : "L'équipe a eu une période
d'adaptation avec l'arrivée de
Zidane, mais maintenant ils font
très peur". Pour Henry, Zidane
partait avec un grand avantage
pour gagner le respect de ses
joueurs, son passé : "Zidane a eu
le respect des supporters et de ses
joueurs dès qu'il est arrivé pour
tout ce qu'il a fait en tant que
joueur". Le Real Madrid a une fin
de saison très excitante à jouer
avec une demi-finale de Ligue des
champions dès demain et la
bataille pour la course au titre de
champion d'Espagne.

3

L'INTERNATIONAL ALGÉRIEN MEILLEUR JOUEUR DE PREMIER LEAGUE
SA MAMAN :
«Fière de mon fils,
il a dignement
représenté
l'Algérie»

La joie était à son comble chez
la famille Mahrez à l'issue du sacre
de Riyad. Contacté par nos soins, la
maman du joueur a tenu à exprimer
sa fierté de voir son enfant chéri
devenir la star du championnat
anglais. "Je suis très fière de mon fils.
Vous ne pouvez pas imaginer la joie
d'une maman de voir son fils se hisser aussi haut parmi les plus grands
joueurs du championnat anglais. Je
suis encore plus contente car il a
marqué un nouveau but cet aprèsmidi. Depuis tout petit, il ne pensait
qu'au football. Il n'arrêtait jamais.
Même à l'école, j'étais souvent convoquée pour entendre les surveillants
se plaindre du fait qu'il jouait tout le
temps. A la maison, il prenait n'importe quel objet pour jouer avec."
«En Algérie, on suit
Leicester City pour lui»
Notre interlocutrice est revenue sur
l'engouement suscité par son fils par
rapport à la folie Leicester City en
Algérie. "Je suis doublement contente, car Riyad représente dignement
l'Algérie. Je sais que beaucoup de
supporters suivent Leicester City et
le soutiennent à cause de lui.
D'ailleurs, ils souhaitent qu'il termine
champions. Quand je viens en
Algérie, c'est toujours flatteur."
«J'espère qu'il restera
en Angleterre»
Revenant sur l'avenir de Riyad, sa
maman confie qu'elle aimerait bien le
voir rester en Angleterre où il a trouvé ses aises. D'ailleurs, elle confie : "Je
souhaite qu'il reste en Angleterre,
c'est là où il s'est fait un nom, il a
trouvé ses repères. J'aimerais qu'il
reste en Angleterre. Je prie pour lui
afin qu'il devienne champion et que
Dieu le protège des blessures."
A. H. A.

MAHREZ

KING OF
ENGLAND
PAR ISLAM ZEMAM
C'était dans l'air du temps depuis
plusieurs jours, c'est désormais chose
faite. L'international algérien Riyad
Mahrez est sacré meilleur joueur de
Premier League pour la saison 2015/2016.
Une distinction fortement méritée pour le
joueur formé au Havre qui a crevé l'écran
cette saison par ses prestations de haute
facture. Qui l'eut cru ? Lorsqu'il est arrivé
à Leicester City il y a un peu plus de
deux ans maintenant, le joueur était
considéré comme frêle et trop tendre
pour le jeu dur anglais. Riyad Mahrez a
été sacré hier soir à Londres comme étant
le meilleur joueur du championnat
anglais pour la saison 2015/2016. Une
évidence, diront certains qui savaient
pertinemment que le joueur méritait
amplement de remporter ce trophée
notamment après tout ce qu'il a accompli
sur le plan personnel et collectif. 17 buts
et 10 passes décisives, tel est le ratio d'un
joueur qu'on n'attendait pas à ce haut
niveau. L'Algérien a surpris tout son
monde et est devenu par force,
détermination et travail la star incontestée
du championnat de Premier League. Les
plus grands joueurs se sont inclinés
devant le talent de Mahrez qui a conquis
tout le monde cette saison.

Harry Kane et Alli n'ont
pas fait le poids
Deux autres joueurs étaient en lice pour
concurrencer le joueur formé au Havre.
En effet, Delle Alli et Harry Kane étaient
ses plus grands adversaires pour le titre.
Cependant, ils n'ont finalement pas fait le
poids devant le rendement
stratosphérique de l'Algérien qui n'a
laissé point de doute par rapport à son
talent et sa patte sur le jeu des Foxes
depuis l'entame de la saison.
L'information avait fuité de la part du
Daily Mail car tout le monde attendait
cette consécration. De plus, le fait qu'on
insiste beaucoup sur Leicester City afin
de libérer le joueur et de lui affréter un
hélicoptère, cela n'était certainement pas
pour rien.
Le fruit d'un travail dur
et sans relâche
Le niveau affiché par Mahrez et son
explosion au grand public ne doivent
rien au hasard, ils sont dus à un travail
sans relâche et surtout au fait que le
joueur a toujours cru en sa bonne étoile.
La motivation, il la tirait chaque jour pour
progresser et réussir dans sa mission,
devenir joueur professionnel.
Aujourd'hui, il fait mieux que ça, outre le
fait de devenir professionnel, il est une
star incontestée et incontestable.
Cependant, ça ne lui est pas monté à la
tête, il a gardé cette humilité et cette
simplicité qui fait toute la différence.
Une pensée pour le défunt
papa
Nul doute qu'en recevant son trophée de
meilleur joueur de la saison, Riyad
Mahrez a eu une grosse pensée à son
défunt père qui l'a toujours soutenu et lui
a toujours demandé de croire en ses
capacités. C'est ce qu'il racontait au cours
d'un entretien à Sky Sports dernièrement
: "Tout ce que je suis devenu, c'est grâce à
mon père qui m'a toujours soutenu. Ce
que je fais actuellement, c'est pour lui." Le
rêve ne fait que commencer pour
l'attraction de Premier League et son été
s'annonce particulièrement animé surtout
quand on voit que les plus grands clubs
européens sont à ses pieds pour le faire
signer la saison prochaine. Bravo l'artiste.
I. Z.

Luis Enrique

entraîneur du FC Barcelone

«MOURINHO, SI T'ES «J'AIME NOTRE
UN VRAI, VIENS»
DIFFICULTÉ…»

«J'aime le rythme et l'adversité
auxquels nous sommes confrontés.
J'aime notre difficulté actuelle, j'en
profite plus»

"J'ai le plus grand respect pour
lui. Le plus gros problème est qu'il
nous a trop fait confiance, il nous a
donné plus de vacances parce
qu'on avait été champions et on l'a
laissé tomber. C'est la principale
raison de son départ et c'est pour
ça que l'équipe et moi nous sentons mal"

www.competition.dz Lundi 25 avril 2016

Paris

ne le fait
pas rêver

Dans une
interview
accordée à
Onze Mondial,
l'international
algérien fait
savoir qu'il
n'est pas plus
attiré que ça
par le Paris
Saint-Germain.
"Le PSG ne me
fait pas rêver,
car mon club
de cœur c'est
l'OM." Une
déclaration qui
devrait vite
refroidir les
ardeurs d'un
Nasser
Al-Khelaïfi
annoncé être
intéressé par
les services de
l'international
algérien.
I. Z.

HABIB BEYE :

«C'est un rêve éveillé
pour lui»

Le consultant de CANAL+ Sport, Habib
Beye, n'a pas manqué de couvrir le joueur
de louanges à l'issue de sa rencontre. A
cet effet, l'ancien international sénégalais
a fait savoir : "Je pense que cette saison
est un véritable rêve pour Mahrez. En
début de saison, il n'était pas dans les
petits papiers pour faire les gros matchs.
Cependant, il a montré cette saison qu'il
faisait des choses exceptionnelles dans la
récupération du ballon. Il travaille pour
son équipe. Au moment où on le voyait
peut-être moins bien et que Vardy a été
suspendu, il a prouvé aujourd'hui qu'il
avait tout pour réussir et il a été décisif. Il
a mis Leicester City sur la bonne voie."

DAVID GINOLA :

«Prenez-le comme
exemple»

Le présentateur de l'émission Match of Ze
Day a été une fois de plus plein d'éloges
pour Mahrez. Grand fan du joueur, il le
donne comme exemple à suivre pour les
jeunes. "C'est un joueur qu'on disait trop
petit, trop frêle. A tous les jeunes qui
nous écoutent et qui ont un rêve.
N'abandonnez pas. Servez-vous de cet
exemple-là. Riyad Mahrez qui était trop
petit, trop frêle pourrait être titré meilleur
joueur d'Angleterre."

Kamel Bengougam (son agent) :

«C'EST UN HONNEUR ET UN CADEAU
POUR L'ALGÉRIE»
«Vous voulez jouer au football ?
Venez avec moi à Leeds.
Mourinho, comme d'autres, doit se
demander s'il est toujours un vrai
entraîneur. Comment le découvrir ?
En allant à Manchester United ? Je
lui ai dit que s'il avait des c…, il
devrait entraîner Leeds. Ramener
Leeds en Premier League et puis
en Ligue des champions.»

Dans l’hélico qui l’a ramené
du stade au lieu de la cérémonie.

In fifa.com

Heureux était l'agent de Riyad Mahrez à la suite de son
couronnement en tant que meilleur joueur du championnat.
Après la maman, c'était autour de l'agent de l'international
algérien de s'exprimer par rapport à la consécration de son
poulain en tant que meilleur joueur du championnat
anglais. A cet effet, il dira : "Nous sommes très contents de
cette distinction. La première pour un Algérien et un
Africain dans ce championnat. C'est un honneur et un
cadeau pour l'Algérie. On espère que ce sera le début d'une
fulgurante ascension Incha Allah. Cette récompense est
dédiée à tous les Algériens."
«Je ne m'attendais pas à une telle chose»
L'agent du joueur formé au Havre ne s'attendait pas à ce

que Mahrez arrive à ce niveau : "A vrai dire, non, je ne
m'attendais pas du tout qu'il arrive à ce niveau. Je pensais
seulement qu'il avait un bon potentiel." De quoi être surpris
? Pas selon notre interlocuteur : "Aujourd'hui non, car il a
montré depuis son arrivée en Angleterre une adaptation et
une progression remarquable."
«La plus belle consécration sera collective»
Après avoir raflé la mise en étant meilleur joueur du championnat, Kamel Bengougam attend le titre de Leicester : "Il
vient d'obtenir une consécration individuelle, mais la plus
belle consécration sera collective avec le titre. Il reste trois
matchs et ils ont une avance confortable. Ils y sont presque."
A. H. A.

LES MEILLEURS JOUEURS
DES 4 DERNIÈRES SAISONS
2014/15 : Eden Hazard (Chelsea)
2013/14 : Luis Suarez (Liverpool)
2012/13 : Gareth Bale (Tottenham)
2011/12 : Robin van Persie (Arsenal)

www.competition.dz Lundi 25 avril 2016

2

www.competition.dz Lundi 25 avril 2016

À LA UNE

INTERNATIONALE

Belkaroui perd
à domicile

L'ancien défenseur de
l'USMH, Hichem
Belkaroui, a connu hier
une défaite à domicile
avec le Nacional
Madeira.
Le longiligne défenseur
algérien qui a joué tout
le match n'a donc pas pu
éviter cette seconde
défaite de suite qui
intervient une semaine
après la lourde chute (40) contre Porto, c'est
aussi la 3e défaite en 9
matches, soit depuis
l'intégration de
Belkaroui dans le onze
titulaire des Noir et
Blanc. Madère occupe la
9e place au classement
avec 37 points, il n'a
plus rien à espérer en
cette fin du championnat si ce n'est terminer
dans les 8 premières
places.

BATTUE HIER PAR
LA MAURITANIE 2-0

U20 : l'Algérie
ne jouera pas
la CAN-2017

L'équipe nationale des
U20 ne jouera pas la
CAN-2017 en Zambie, les
hommes de Mohamed
Mekhazni se sont inclinés 2-0 au terme d'une
rencontre où les
Mauritaniens étaient
plus forts et plus entreprenants et surtout très
accrocheurs, ils ont su
ouvrir le score dès la 35'
par El Id Hacen, le
meilleur attaquant de
cette formation qui aura
fait très mal aux
Algériens, puisque c'est
lui qui avait marqué au
match aller le but de
l'espoir aux petits
Mourabitounes lors du
match disputé le 3 avril
dernier à Omar-Hamadi
(victoire 2-1 des Verts).
L'Algérie qui a attaqué
ce match sans deux de
ses titulaires, à savoir
Mhamed Merouani (ASO
Chlef) et Zakaria
Benchaâ (MC Oran) à
cause des blessures n'a
pas pu marquer ce qui
l'aurait mis à l'abri,
d'ailleurs elle a gardé
l'espoir de scorer et se
qualifier jusqu'à l'ultime
minute du temps additionnel quand le remplaçant mauritanien
Houmey Tanjy, s'est
engouffré dans la surface avant de battre le
portier Bouhalfaya
(90'+5).
2-0 était donc le score
final, la Mauritanie de
Vincent Rautureau passe
au prochain tour où elle
rencontrera le Mali,
qualifié d'office au prochain tour, l'Algérie se
retrouve une nouvelle
fois et comme d'habitude lorsqu'il s'agit des
jeunes catégories, hors
course, ce qui risque de
causer un nouveau
remue-ménage dans le
staff qui aura échoué
dans cette simple formalité, et ce, en dépit
des moyens mis à la disposition de la sélection,
des nombreux stages
effectués et des rencontres amicales jouées
tout au long de cette
dernière année, soit
depuis l'installation en
février 2015 de
Mekhazni à la tête des
U20.
S. M. A.

88%

Comme à la fin de chaque
rencontre, les abonnés de la
cryptée peuvent élire l'homme
du match. Sans surprise, c'est
l'Algérien qui a remporté les
suffrages et largement avec
88%. Ce n'est pas tout puisque
ces mêmes abonnées l'ont élu
joueur de l'année en Angleterre.

Les Foxes balayent Swansea avec un but de l'Algérien

LEICESTER ET MAHREZ

PLUS PROCHES DU RÊVE
Pour la 35e journée de Premier League, le leader, Leicester, recevait hier la formation
de Swansea pour une rencontre décisive en vue du titre. Les Foxes n'ont pas tremblé
et se sont largement imposés. Mahrez a montré la voie à ses équipiers.
PAR ISLAM Z.
Elle était attendue cette
rencontre des Foxes car tout le
monde voulait voir la réaction du
leader après que Tottenham soit
revenue à 5 longueurs seulement.
D'ailleurs, tout a été relancé et ça
reparle de la redistribution des
cartes pour le titre de champion
d'Angleterre. C'est sous pression
que Leicester s'est présentée
devant ses fans au King Power
Stadium pour affronter Swansea.
Comme toujours, Mahrez était
titulaire au coup d'envoi de la
rencontre et se devait de faire
oublier un Jamie Vardy suspendu après son carton rouge la
semaine passée face à West Ham.
A peine 10 minutes
et Riyad marque
son 17e but
Le début de match a été engagé
puisque c'est Swansea qui a eu la
première occasion de la partie

par André Ayew. Cependant, le
leader allait vite répliquer et de
manière cinglante puisque l'international algérien profite d'une
mauvaise relance d'Ashley
Williams et chipe le cuir, crochète
et bat Lukas Fabianski. Une
ouverture du score qui allait être
annonciatrice d'un match à sens
unique pour les Foxes. Riyad
Mahrez porte son capital de buts
à 17 unités en championnat et
met fin à trois matchs sans marquer. Libéré, on a retrouvé
l'Algérien sur pratiquement tous
les bons coups durant la rencontre. Il n'a pas cessé de faire
des appels incessants et de provoquer. Il a délivré plusieurs
caviars mal exploités. Le temps
de voir Ulloa mettre le second
but et tuer tout suspense à la
demi-heure de jeu. Au retour des
vestiaires, les locaux vont continuer leur promenade de santé
puisqu'Ulloa s'offre un doublé à
l'heure de jeu avant

Medjani concède
le nul à domicile

LEVANTE N'A PLUS
SON DESTIN ENTRE
LES MAINS

L'international algérien Carl Medjani
n'a pas pu faire hier mieux qu'un match
nul (2-2) à domicile contre la formation
de l'Athletic de Bilbao. Pourtant, c'est
Levante qui avait le contrôle de la rencontre jusqu'à la 88' lorsque les gars
de la banlieue de Valence ont encaissé
deux buts coup sur coup en l'espace de
2 minutes, perdant bêtement 2 précieux points. Carl Medjani a enchaîné
hier son 11e match de suite avec son
club espagnol dans son intégralité, il
est donc à 990 minutes de jeu sans la
moindre interruption, ce qui montre le
poids acquis par l'ancien joueur de
Liverpool dans l'effectif de Levante,
d'ailleurs il fait partie des joueurs qui
ont aidé l'équipe a redresser la barre
mais sans pour autant quitter la zone
rouge, le nul d'hier a en effet bloqué
Levante dans le bas du classement,
le club est plus que jamais menacé par
la relégation, il ne reste en effet que
3 matches avant la fin du championnat, et le club doit absolument remporter un maximum de points durant les
3 matches restants et croiser les
doigts, son destin n'est plus entre ses
mains.
S. M. A.

qu'Albrighton ne scelle le sort de
la partie par un 4e but.
Quand Mahrez va,
tout va
Mahrez aurait pu s'offrir sa 11e
passe décisive mais son partenaire a trop tergiversé avant de rater
lamentablement face au portier
adverse. En somme, l'international algérien a enfilé son costume
de patron pour mener son équipe
vers la victoire. D'ailleurs, quand
il est dans un grand jour, ça se
ressent immédiatement, l'équipe
joue mieux. Le joueur formé au
Havre est le chef d'orchestre de
son équipe et de ses pieds,
dépendent beaucoup de résultats
des hommes de Ranieri. Plus que
jamais, le rêve est permis pour
Les Foxes qui gardent toujours
les cartes en main puisqu'ils
prennent 8 points d'avance et
mettent Tottenham sous pression
pour leur match d'aujourd'hui.
I. Z.

«CE QUI NOUS
ARRIVE EST
INCROYABLE»

Le joueur s'est exprimé à la fin
de la partie et est revenu sur
la victoire de son équipe : "Je
suis très content de cette victoire qui nous permet de rester devant. Ce qui nous arrive
actuellement est incroyable.
On a joué en bloc équipe et on
a fait de très belles choses.
Pour ma part, je suis content
d'avoir retrouvé le chemin des
filets car cela faisait longtemps que je ne marquais pas.
Le plus important pour nous,
c'est de faire ce qu'il faut pour
continuer à rêver. Je suis
content d'être dans une telle
équipe." Maintenant, il reste à
Mahrez d'enfiler encore son
costume de super héros pour
encore trois matchs et le titre
sera définitivement acquis et
le joueur aura peut-être une
statue à Leicester.

Hanni : «Je n'ai rien signé avec Anderlecht»
Le KV Malines a pris
l'eau avant-hier samedi soir
au Mambourg, lors de la 4e
journée du groupe B des play
off II de la Pro League belge.
Hanni & Co quittent
Charleroi avec un 4 à 0 dans
leurs valises. Le joueur des
Verts a d'ailleurs voulu faire
taire les rumeurs de son
accord avec les dirigeants du
Parc Astrid, Sofiane a en effet
été annoncé signataire d'un
contrat avec Anderlecht,
chose qui n'est visiblement
pas du goût du joueur qui a
confié après la défaite au
quotidien belge l'Avenir que
tout ce qui a été rapporté
dans ce sens était faux.
"D'une part, je trouve que ce
n'est pas le moment de parler
de tout cela. D'autre part...
c'est faux, tout simplement. Je
n'ai conclu aucun accord avec
les Mauves. Anderlecht, cela
reste une possibilité, évidemment, mais je me laisse le
temps de choisir", a-t-il déclaré La presse avait annoncé
dans la semaine qu'il ne restait qu'à Malines et au RSCA

de s'arranger pour un montant de transfert. Des montants de salaire avaient également été évoqués, mais voilà
que le nouveau joueur de
l'EN met un terme à cette
folle rumeur, sans pour
autant démentir l'intérêt du
célèbre club belge pour ses
services, cela ressemble vraisemblablement à une gestion
de fin de saison pour Hanni,
qui de surcroît n'était pas du
tout dans le match perdu
4 à 0 samedi passé.
Heureux papa
de Camila
Hanni a reconnu qu'il
n'était pas samedi
passé dans la meilleure
configuration pour
réussir son match,
pour cause : il venait
d'assister 2 heures
avant le coup d'envoi du match, à la
naissance de son
petit enfant : une
petite fille nommée Camila, il en
parle : "C'est quelque

chose d'incroyable ", sourit le
Malinois. "J'ai vu naître notre
petite Camila. Puis, j'ai quitté
l'hôpital à Bruxelles, j'ai pris
ma voiture, et j'ai foncé vers
Charleroi. Je voulais jouer,
absolument. Après, évidemment, c'est dommage, cette
défaite. Mon moins bon
match personnel, je ne le
mets pas sur le compte de la
naissance de ma fille car ce
n'était que des émotions positives. Je n'avais pas la tête
ailleurs, non. On est plutôt
collectivement passés à côté
de notre match. Bon, je vous
laisse, je file retrouver ma
femme et notre enfant", a-til conclu sa déclaration
avant d'aller savourer
un moment de
pur bonheur,
l'une des rares
fois sans
doute après
une aussi
large
défaite.
S. M. A.

CITY CRAINT

OM :
SAGNOL
NE
DIRAIT
PAS
NON

Homme
du match à

Encore 5

points et ce
sera dans
la poche

Dans le pire des cas
et même si les Spurs
parvenaient à gagner
leur match, il manquerait encore 5
petits points à
Leicester pour aller
chercher son tout
premier titre de
champion
d'Angleterre. Ce calcul prend en compte
que Tottenham puisse maintenir cette
pression car si les
deux clubs finissent
à égalité, ce sera
tout de même
Leicester qui finira
champion
d'Angleterre à la
faveur du goal-average particulier par
rapport aux Spurs.
Donc, Mahrez et ses
camarades sont
capables d'aller
chercher les points
qui leur manquent
avant de fêter
comme il se doit leur
titre qui ne choquera
personne.

3à venir
chocs
pour
le leader

Il ne reste plus que 3
journées pour que le
verdict soit livré sur
l'identité du futur
champion
d'Angleterre. En
jetant un petit coup
d'œil au calendrier,
on se rend compte
que pour le leader, il
reste trois chocs et
ça commence dès la
semaine prochaine
avec un déplacement
à Old Trafford pour
affronter
Manchester United.
Par la suite, ce sera
la réception
d'Everton au King
Poer Stadium avant
un dernier déplacement à Stamford
Bridge pour affronter
les Blues de Chelsea
pour la dernière journée de compétition.
I. Z.

UNE GROSSE
BOULETTE AVEC

RONALDO
Cristiano Ronaldo, l'attaquant du Real Madrid,
devrait bel et bien faire son retour pour la demi-finale de Ligue des champions contre Manchester City.
Zinédine Zidane va-t-il pouvoir compter sur sa
BBC pour la demi-finale aller de Ligue des champions contre City ? Voilà l'une des questions brûlantes des deux prochains jours. Karim Benzema,
blessé à la cuisse contre le Rayo Vallecano, est
incertain. En revanche, pour Cristiano Ronaldo, le
coach merengue a affiché toute sa confiance pour le
voir sur le terrain.

Alors que les dirigeants
olympiens travaillent actuellement en coulisses pour trouver le prochain entraîneur du
club pour l'exercice 2015-16,
un technicien
français
a clairement
ouvert
la porte
à une
éventuelle
arrivée sur le
banc marseillais. Lors d'un entretien accordé à Téléfoot et diffusé ce
dimanche, Willy Sagnol a tendu
une perche à la direction marseillaise, tout en reconnaissant la
difficulté d'une telle mission.
"L'OM ? Ça semble compliqué
pour beaucoup de techniciens d'aller là-bas. On ne peut jamais dire
non, parce que Marseille est une
vraie ville de foot. La passion fait
rêver les gens. Mais le rêve cache
souvent la réalité", a avoué l'ancien
coach des Girondins de Bordeaux,
licencié en mars dernier.

Rachat du club,
un repreneur
français préféré
à un étranger ?
Les spéculations vont bon
train depuis le communiqué de
Margarita Louis-Dreyfus annonçant sa décision de vendre
l'Olympique de Marseille. Si le
profil d'éventuels acquéreurs a été
passé au peigne fin, on sait désormais que dans leur grande majorité les Français souhaiteraient un
investisseur français plutôt qu'un
bailleur étranger. En effet, 77% des
994 personnes sondées sur internet
les 21 et 22 avril voudraient voir
un Français racheter l'écurie phocéenne, même si 21% pensent
qu'un étranger serait plus susceptible d'injecter suffisamment d'argent pour permettre au club de
retrouver son lustre d'antan. Et la
préférence demeure inchangée
dans le cercle plus restreint des
amateurs de foot où ils sont 69% à
choisir un Français et 31% un
étranger.

Pellegrini a peur que CR7
devienne une obsession
Ce qui n'arrange évidemment pas les affaires
de Manuel Pellegrini. Le technicien chilien
redoute en effet que la présence de
Cristiano Ronaldo, non seulement soit
dangereux en elle-même, mais fasse
surtout commettre à ses défenseurs la
grosse erreur de se focaliser uniquement sur lui. Ce qui pourrait se payer
cash. "Cristiano Ronaldo marque
des différences importantes au
Real Madrid, chaque saison qu'il
joue. Forcément, le joueur qui
marque le plus de buts et le
plus préoccupant. Mais si nous
nous concentrons uniquement sur
lui, nous commettrions une erreur très
grave car ils ont de très bons autres joueurs comme
Bale, Benzema, Kroos ou Modric. C'est une équipe
importante et il faudra jouer en équipe pour les freiner". Et donc ne pas être obsédé par CR7…

MATTHAÜS :
«LE BAYERN
EST FAVORI POUR
LA C1»

Lothar Matthaüs estime que le
Bayern a les arguments afin de
s'imposer dans la compétition.
Dans les colonnes de la Gazzetta
dello Sport, il a donné son point
de vue avant la confrontation
face à l'Atlético Madrid, en demifinale : "Le Bayern est le favori
pour son histoire, ses résultats
et ce qu'il a montré dans ce tournoi. Mais il faudra quand même
faire attention aux autres
équipes, ce ne sera pas facile de
gagner. Regardez ce qui est arrivé à Barcelone et au PSG : on les
voyait favoris et ils ont été sortis. Mais le Bayern a presque
gagné la Bundesliga et peut donc
se concentrer sur la Champions",
a estimé Matthaüs.

Man Utd : l'arrivée de
Mourinho officialisée
d'ici 2 semaines ?
Ce n'est pas un secret : sous contrat
jusqu'en juin 2017, Louis van Gaal ne
devrait pas conserver son poste d'entraîneur de Manchester United cet
été. Selon le quotidien portugais
Jornal de Noticias, José Mourinho
serait déjà tombé d'accord avec les
dirigeants mancuniens et son arrivée
à Old Trafford pourrait être officialisée d'ici deux semaines. Une victoire
des Red Devils en finale de la FA Cup
ne devrait donc pas permettre au
manager néerlandais de sauver sa
tête. D'autant que le MUFC aurait

commencé à préparer l'avenir
avec le "Special One". D'après le
Daily Star, l'état-major du club
aurait prévu de lui donner une
enveloppe de 300 millions de
livres sterling, soit plus de 380
millions d'euros, pour effectuer
son recrutement lors du mercato. Si des stars sont attendues,
Manchester United aurait aussi
approché Renato Sanches
(Benfica) et Rafa Silva (Braga),
deux joueurs qui ont le même agent
que "Mou", à savoir Jorge Mendes.

Hiddink
salue la
prestation
d'Hazard

Buteur samedi avec
Chelsea près d'un
an après son dernier but en Premier
League, Eden
Hazard a livré une
prestation sérieuse
selon son entraîneur, Guus Hiddink :
"Cela faisait dix
jours qu'Eden travaillait avec le
groupe. En voyant
sa façon de se
déplacer, on l'a jugé
complètement apte.
Ses mouvements
étaient fluides et
j'ai pensé qu'il pouvait débuter (...)
Nous avions envisagé de ne le faire
jouer que 45
minutes, mais il
était tellement
enthousiaste que
nous l'avons laissé
sur le terrain toute
la rencontre."

PSG : OFFRE
REFUSÉE PAR
BENFICA POUR
SANCHES ?
Annoncé il y a plusieurs semaines dans le
viseur du Paris Saint-Germain, le jeune
milieu de terrain du Benfica Lisbonne,
Renato Sanches (18 ans, 21 matchs et 2
buts en Liga Sagres cette saison), aurait
fait l'objet d'une offre parisienne. Selon
le Sunday Times, le club portugais a
repoussé la proposition du champion
de France, sans donner d'indication sur
le montant. Sous contrat jusqu'en 2021,
Sanches dispose d'une clause libératoire
fixée à 45 millions d'euros et figure sur
les tablettes de nombreux cadors européens comme le Real Madrid, le FC
Barcelone, le Bayern Munich ou encore Manchester United.

23

Rooney
veut en
finir avec
la malédiction

Anthony Martial
a permis à
Manchester
United de l'emporter (2-1)
contre Everton
en demi-finales
de FA Cup
samedi et pour
Wayne Rooney,
c'est l'occasion
ou jamais pour
les Red Devils
de remporter un
trophée cette
saison : "J'ai
joué deux
finales de Cup
et j'ai perdu les
deux. Je n'ai
pas encore
remporté ce
trophée, c'est
donc une opportunité pour
nous. Le début
de quelque
chose de spécial. Il y a énormément de
jeunes dans le
vestiaire avec
nous. Ce sera
très spécial
pour eux", a
expliqué Rooney
au site officiel
de United.

Zanetti
signe
à vie
à l'Inter
Milan

Mythique
joueur de l'Inter
Milan de 1995 à
2014, Javier
Zanetti (42 ans)
occupe depuis
sa retraite de
joueur le poste
de vice-président du club
lombard. Ce
samedi,
Attaquant vedette de l'Inter Milan, Mauro Icardi (23 ans) intéresse plusieurs
l'Argentin a
grands clubs européens, dont le PSG, Manchester United ou encore Chelsea.
signé un nouAlors que l'Argentin a toujours assuré vouloir rester en Lombardie, son disveau contrat
cours commence à être plus mesuré. "Si je reste à l'Inter sans Ligue des
qui le lie symChampions ? Un joueur de football veut toujours gagner, si je peux le faire ici
boliquement "
(...) Moi je ne pense qu'à jouer. Si des offres arrivent, ce sera au club de les
pour toujours "
évaluer", a confié le buteur des Nerazzurri selon des propos rapportés hier
aux Nerazzurri :
par La Gazzetta dello Sport.
" C'est un honneur pour moi
d'imaginer
poursuivre le
reste de ma vie
avec ce que j'ai
de plus cher.
C'est ce qu'a été
l'Inter au cours
des plus belles
Un autre cador européen devrait entrer dans la course pour
années pour
Javier Pastore. D'après les informations de Tuttosport,
moi et ma
Liverpool serait très intéressé par le profil du joueur du
famille ", a-t-il
Paris Saint-Germain. L'été s'annonce chaud donc pour
confié sur le
l'Argentin, qui aura un choix fort à faire : soit rester au PSG
site de l'Inter.
et espérer retrouver la confiance de Laurent Blanc, soit quitter la capitale pour poursuivre sa carrière ailleurs. Jürgen
Klopp aimerait beaucoup qu'il opte pour la deuxième
option…

Icardi n'écarte plus un départ

Liverpool entre
dans la danse
pour Pastore

www.competition.dz

24

Lundi 25 avril 2016

ARRE TSUR IMAGE
Le foot, c'est que
de l'amour !

Courbis Jr
contre-attaque
Stéphane Courbis, le
fils de Rolland
Courbis, a été touché
par la révélation des
écoutes
téléphoniques de
Jean-Pierre Bernès
dans le cadre de
l'enquête sur les
transferts de l'OM
entre juillet 2011 et
octobre 2012. "J'ai
découvert dans
L'Equipe, que selon M.
Jean-Pierre Bernès,
j'aurais grandi ''dans
une atmosphère de
voyous.''
Apparemment, M.
Bernès connaît mieux
que moi l'éducation
que j'ai reçue, car je
n'ai jamais eu cette
impression, et n'ai
jamais été traîné,
pour ma part, devant
la justice. Je propose
donc à M. Bernès de
lui laisser sa vision
du football et ses
préjugés qu'il
alimente lors de ces
écoutes. La justice
fera son travail, de
mon côté je
continuerai à
travailler sur la
carrière de mes
joueurs", a déclaré
Courbis Jr sur son
compte Twitter.

JO : Flamengo
accueillera les
olympiques
d'Argentine
Pendant que l'Algérie
peine à trouver son
camp de base aux
Jeux Olympiques de
2016, la sélection
argentine olympique
de football est
parvenue à un accord
avec la formation de
Flamengo pour
accueillir la sélection
albiceleste. Durant
quasiment 20 jours, la
délégation argentine
partagera les
installations du club
carioca afin de
préparer ses deux
premiers matchs face
au Portugal le 4 août
et l'Algérie le 8, ces
deux matchs se
disputeront au stade
Engenhão.

LAZIZI

«

LE MCA AURAIT PU

BATTRE L'USMA 4 À 2»

Tarek Lazizi, l'ancien défenseur international du Doyen, revient
sur le derby MCA-USMA. Pour lui, le Mouloudia aurait pu
l'emporter sur un score large.
Quel est votre sentiment après le dernier derby
MCA-USMA ?
C'est un bon résultat pour nous parce que l'équipe était menée 2 à 0 et elle a pu revenir au score.
C'est un bon signe avant la finale de la coupe
d'Algérie. Les joueurs peuvent ainsi aborder le match contre le NAHD dans de
bonnes conditions.
Comment étiez-vous lorsque votre
équipe était menée 2 à 0 ?
J'étais zen malgré tout, c'est parce que
j'ai vu que l'équipe avait envie de réagir
et cela s'est vu notamment en seconde
mi-temps. En plus, l'apport du public
incitait à l'optimisme. Je n'ai jamais perdu
l'espoir, j'attendais l'égalisation d'une
minute à l'autre. Nos joueurs ont redoublé
d'efforts et de motivation surtout dans les
20 dernières minutes, je sentais qu'on ne
pouvait pas perdre ce derby. On a eu pas
mal d'occasions de revenir rapidement au
score et même de l'emporter largement.
De combien, selon vous ?
Au vu des occasions qu'on se créait, je
m'attendais non seulement à l'égalisation
mais aussi à ce qu'on l'emporte 3 à 2 ou 4 à 2.
Il suffit de revoir le match pour se rendre
compte qu'à 0 à 1, on avait loupé 3 ou 4 buts.
Et je ne parle pas des petites actions de jeu,
c'étaient des opportunités nettes de marquer.
Donc, pour moi, on aurait pu gagner 4 à 2
normalement. Bref, on voyait que nos joueurs
étaient animés par une grande volonté de
rendre heureux leurs supporters. J'ajoute que
nous avons su leur tenir un bon discours motivant et qui a donné ses fruits.
C'est-à-dire ?
Nous leur avons expliqué qu'un match dure
90 minutes ou plus et qu'il fallait jouer notre

match sans rien lâcher. Quitte à perdre à la
fin, ce serait d'une façon honorable. En
plus, l'intervention d'Omar Ghrib a été
salutaire. Il a bien fait savoir aux
joueurs à la mi-temps que l'USMA ne
devait pas faire la fête contre nous et
que notre public ne devait pas quitter le stade déçu une semaine avant
la finale de la coupe d'Algérie. Il a
placé ses mots, il a su remobiliser le
groupe, qui est revenu sur le terrain gonflé à bloc.
Et que dites-vous de la finale
contre le NAHD ?
Pour moi, la finale a été jouée
contre l'USMA parce que ce club a
une bonne équipe. Quand on se
fait mener 2 à 0 par une telle équipe et qu'on parvient à égaliser, on
ne peut être qu'optimiste. Livrer
une telle prestation face au futur
champion d'Algérie est rassurant.
Le NAHD a aussi une bonne formation, mais l'équipe des Rouge et
Noir est bien meilleure.
N'êtes-vous pas en train de
minimiser le Nasria ?
Pas du tout, je dis simplement
les choses telles que je les conçois.
Je ne pense pas me tromper en
disant que l'équipe de l'USMA est
supérieure à celle du NAHD, beaucoup partagent d'ailleurs cet avis. Et
j'ai le droit de me montrer optimiste
pour mon club, non ? Mais pour être
plus clair, je dirais que le Mouloudia
joue la finale comme elle l'a fait en
deuxième mi-temps face à l'USMA, le
NAHD ne lui résistera pas.
H. D.

IRIS Run Sétif le 14 mai
Placée sous le haut patronage de
Monsieur le ministre de la Jeunesse
et des Sports, avec le soutien de
monsieur le wali de Sétif et le
concours de la direction de la
jeunesse et des sports de Sétif, la
société IRIS organise, pour la
première fois, une course de 10 km
sous le nom "IRIS RUN SETIF". Ce
grand évènement se déroulera le
samedi 14 mai dans les principaux
boulevards de la ville de Sétif. Le
départ et l'arrivée se feront devant
le siège de la wilaya.

Cette manifestation sera prise en
charge sur le plan technique par
l'Agence pro organisation en
collaboration avec la Fédération
nationale du sport pour tous.
Les inscriptions se feront en ligne et
les participants pourront
s'enregistrer via le site web de
l'agence PRO ORGANISATION
www.prorganisation.com mais aussi
via la page Facebook de la marque facebook.com/irisalgerie
Pour cette épreuve de masse, cinq
catégories d'âge seront concernées,

à savoir, les 18-30 ans, les 31-40
ans, les 41-50 ans, les 51 ans 60
ans, mais aussi les 61 ans et plus.
Le IRIS Run Sétif ne concernera pas
uniquement les coureurs natifs de
Sétif, mais est ouverte pour les
coureurs des différentes wilayas. A
cet effet, La direction de la jeunesse
et des sports de Sétif assurera
l'hébergement des participants
résidants hors Sétif. Plusieurs
cadeaux et trophées seront
distribués aux lauréats lors de la
cérémonie finale.

Qui a dit que le football était un sport de
brutes ? A en croire ce cliché réalisé lors
du match du ventre mou de la
Championship entre QPR et Reading (1-1),
il n'en est rien. Même si le bisou entre
Nedum Onuoha et Deniss Rakels était, a
priori, totalement involontaire. Mais il a
porté chance au Letton des Royals, auteur
du but égalisateur sur une passe décisive
du Français Yann Kermorgant.

Finale coupe d'Algérie

Aujourd'hui, réunion
de coordination avec
la Présidence

Toutes les parties concernées par les préparatifs de la
finale de la coupe d'Algérie 2016 seront appelées cet
après-midi à se réunir avec les représentants de la
Présidence de la République pour arrêter tous les
détails relatifs à l'organisation de la rencontre MCANAHD prévue le 1er mai au stade du 5-Juillet. Pour
rappel une réunion de coordination a eu lieu le 19 avril
passé au siège de la FAF qui a regroupé les
représentants du service d'ordre, de la Protection
civile, les représentants des deux finalistes et les
membres de la commission de la coupe d'Algérie où il
a été décidé d'octroyer équitablement 25 000 tickets
pour chaque galerie.

Le trophée sera présenté
mercredi à Bensiam

Le trophée de la coupe d'Algérie 2016 sera présenté
mercredi aux supporters du NAHD mercredi au stade
Bensiam de 9h à16h comme le veut la tradition avant
chaque finale.

Le RCK lanterne rouge de la DNA

Malheureux Koubéens

Le RCK s'est incliné à domicile face au CRBT par 1 à 0
dans une rencontre comptant pour la 27e journée de la
DNA groupe Centre. Une défaite qui a fait dégringoler
l'équipe à la dernière place au classement général
avec 29 points. Les Koubéens ont été malheureux face
au CRBT où ils ont loupé un penalty en première mitemps par Amrane, ce qui a pour effet de déstabiliser
l'équipe. Le but inscrit par Béni Thour au début de la
seconde période a encore fait mal au moral des
joueurs du RCK qui malgré leurs efforts dans les
dernières minutes pour revenir au score vont s'incliner
au grand désarroi de leur public. A 3 journées de la fin
du championnat Kouba a mis un pied en division interrégions. Il faudrait l'union de tous les Koubééns pour
sauver l'équipe du purgatoire.

Yahi : «J'ai refusé d'arranger
le match face à l'ASK»

Dans une déclaration accordée à Echourouk TV, le
président de l'USC, Abdelmadjid Yahi, a répondu à
l'entraîneur de l'ASK Redjimi qui l'a accusé d'avoir fait
pression sur son équipe avant le match disputé
vendredi passé à Oum El-Bouaghi. Le boss de l'USC a
précisé : "Cet entraîneur a voulu justifier la défaite de
son équipe sur le terrain en m'accusant gratuitement
car certains proches de l'ASK ont voulu arranger le
match, chose que j'ai refusée catégoriquement, c'est
pour cela que ce coach s'est attaqué à ma personne",
a souligné le président de l'USC.

Mekkaoui veut quitter le CSC

"En décidant de ne pas me faire jouer la
rencontre retour de coupe de la CAF et
le dernier match de championnat que
mon équipe a joué contre Misr ElMaqassa et le RCR, mercredi et
samedi passés, le coach Didier Gomez
m'a poussé à demander ma
libération", a déclaré, hier, l'arrière
gauche du CSC, Zine Dine Mekkaoui. Reste
à savoir si la direction des Vert et Noir va ou non
accepter de laisser partir Mekkaoui dont le contrat
n'expirera que le mois de juin 2017. Affaire à suivre.

L'INTERNATIONAL
ALGÉRIEN MEILLEUR JOUEUR
DE LA PREMIER LEAGUE

www.competition.dz LUNDI 25 AVRIL 2016 20 DA France 2 € N° 4619 ISSN 1111

MAHREZ
KING
QUOTIDIEN NATIONAL 100% FOOT

of England
Sa maman : «Fière de mon fils»

Habib Beye : «Il vit un rêve éveillé»

Ginola :
«Prenez-le
comme
exemple»

Leicester City, un autre
pas vers le titre

«CE QUI NOUS
ARRIVE EST
INCROYABLE»

Hannachi :

L'EST
VEUT
KARAOUI

«Mouassa
sera maintenu
la saison
prochaine»
«JE VEUX 12 POINTS
 Il insiste pour jouer contre le MCO
GASMI
SUR LES 12 POSSIBLES»
«LA COUPE CHAOUCHI :
BEDRANE
NOUS «J'AI UNE DETTE ENVERS
SÉDUIT LA JSK HANTE»
NOS SUPPORTERS»
BECHOUCHE :
SEGUER :
NEKKACHE :
«J'ai répondu à
mes détracteurs»

«LE TITRE, ON LE FÊTERA
FACE À L'ASMO»

«ON SOUHAITE LE
RETOUR DE CHAREF»